Cahiers des Clauses Techniques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cahiers des Clauses Techniques"

Transcription

1 Cahiers des Clauses Techniques Cahiers des Clauses Techniques 1/31

2 1 -Gestion du document Nom Organisation Date Rédigé par Robert Christophe DAG/DSI/BMO Fabien Capodicasa DAG/DSI/BMO Vérifié par Validé par Approuvé par 1.1 -Statut Statut du document Limitation diffusion Applicable Interne MCC + Appels d'offres 1.2 -Gestion de version Version Date Editeurs /06/2009 Robert C /05/2010 Modif , 5.3.6, mise en page FCA /07/2011 Intégration des clauses de développement + MAJ FCA 1.3 -Documents de référence Document Référentiel Général d'accessibilité de l Administration Référentiel Général d' Interopérabilité Référentiel Général de Sécurité La charte ergonomique des sites internet publics Référence Glossaire Terme J2EE AJAX CSS Design Pattern (X)HTML Design Pattern Java 2 platform Etntreprise Edition Asynchronous Javascript And XML Cascading Style Sheet Modèle réutilisable de conception (extensible) HyperText Markup Language Modèle de conception Cahiers des Clauses Techniques 2/31

3 Terme MOA MOE MVC PHP PMP SOAP URL WML XML XSLT DGME UML VAT VABF VSR XMI ADAE Maîtrise d ouvrage Maîtrise d oeuvre Modèle Vue Contrôleur Hypertext Preprocessor Plan de Management de Projet Simple Object Access Protocol Uniform Resource Locator Wireless Mark-up Language extensible Markup Language extensible Style Language Tranformation La direction générale de la modernisation de l État unified model langage Vérification d aptitude technique Vérification d'aptitude fonctionnelle Vérification de Service Régulier XML Metadata Interchange Agence pour le développement de l'administration électronique 1.5 -Annexes séparées Titres Référence Version Clauses RGAA Clauses_RGAA_culture_Vxxx.pdf Clauses réseau Normes sécurité Normes_securite-xxx.odt Cahiers des Clauses Techniques 3/31

4 Table des matières 1 -Gestion du document Statut Gestion de version Documents de référence Glossaire Annexes séparées Introduction Objet de document Cadre rédactionnel Cadre méthodologique Méthodologie de réalisation de projet Éléments attendus lors des phases Phases de la prestation Initialisation Éléments transversaux à intégrer lors du projet Cadre de confidentialité Normes documentaires Formats de fichiers acceptés Architecture Principes généraux Architecture n-tiers Architecture applicative Architecture en couche Rôle des couches Dépendance entre les couches Design patterns Spécifications techniques Clauses générales de développement Les outils de développement Les composants techniques et applicatifs Le code source et les binaires Dépendances applicatives Architecture applicative Qualité Documentation Logs Performance Test Normes et composants PHP Environnement clients Client lourd Navigateurs cibles Normes de référence pour le client Léger Accessibilité Ergonomie web Environnement serveur Virtualisation Paramétrage de l'application Mise à jour applicative...21 Cahiers des Clauses Techniques 4/31

5 Accès aux serveurs Gestion des accès concurrents SGBD Supervision Performance Échanges entre application Échange de données informatisées - EDI XML Schéma XML Protocole d'échange Annuaire Pour les personnes du ministère Pour le grand public Provisionnement Habilitations Réseaux Composants communs Serveur HTTP Base de donnée Middleware Infrastructure Virtualisation...30 Cahiers des Clauses Techniques 5/31

6 2 -Introduction 2.1 -Objet de document Ce document présente les clauses techniques applicables au ministère de la culture pour la conception et la réalisation d'applications informatiques Cadre rédactionnel Le présent document utilisera des conventions d'écriture basée sur la notion de recommandation. Ces recommandations seront illustrés par l'usage de pictogramme Niveaux de recommandations Tout au long du document les niveau des recommandations seront indiqué via les symboles suivant. a -Notations Symbole Niveau de règles Obligatoire Recommandé Information b -s Niveau de recommandation Obligatoire Recommandé 1. L'application de ces règles sont obligatoires par le prestataire. 2. La mise en œuvre de ces règles peut être contrôlée. Ce contrôle se fera par des revues de livrable, réalisé par le MCC. 1. L'application de ces règles est fortement conseillées mais non obligatoire. La non -application doit pouvoir être justifiée sur demande. 2. La mise en œuvre de ces règles peut être contrôlée. Cahiers des Clauses Techniques 6/31

7 Lancement Ce contrôle se fera par des revues de livrable, réalisé par le MCC. 3 -Cadre méthodologique 3.1 -Méthodologie de réalisation de projet Le projet comportera les phases spécifiques suivantes : Préparation des jeux de données Mise en production Spécifications techniques Test Spécifications fonctionnelles Spécifications du paramétrage Unitaire Intégration Développement, Paramétrage et intégration VA Technique VA Fonctionnelle VSR MCO Accompagnement du changement et formations Préparation des scénarios et des jeux de tests Reprise des données Exploitation 3.2 -Éléments attendus lors des phases 3.3 -Phases de la prestation La prestation est découpée par les étapes suivantes: étape 1: initialisation étape 2: finalisation des spécifications fonctionnelles détaillées, des modèles et maquette étape 3: réalisation, étape 4: livraison et installation sur site étape 5: vérification d aptitude technique étape 6: vérification d'aptitude fonctionnelle, formation, Cahiers des Clauses Techniques 7/31

8 étape 7: vérification de service régulier et remise de la documentation étape 8: période de garantie Initialisation Cette étape permettra au titulaire de prendre connaissance du projet et d en organiser son bon déroulement. Plan de Management de Projet (PMP) validé par le comité de pilotage, comprenant le planning prévisionnel de la prestation, l'organisation des différentes livraisons, le calendrier des réunions de travail, le plan de charge prévisionnel pour le MCC. Le prestataire décrira et spécifiera : Le dossier d'architecture technique L'architecture logicielle (choix des middleware, rôle des différents programmes). Les versions logiciels qu'il souhaite utiliser si elles ne sont pas compatibles avec l'architecture du ministère Les différentes briques techniques utilisées, leurs interactions en justifiant les choix. L''architecture matérielle (plate-forme préconisée si nécessaire) Les contraintes de sécurité à appliquer Les performances : temps de réponse Les montées en charges que devra supporter l'application Les besoins techniques lors des étapes du déploiement Les protocoles et interfaces utilisées par l'application pour communiquer avec le monde extérieur (Schéma des fichiers XML, formats des fichiers d'import/export, protocoles d'échanges...) Les informations détaillées sur les différents paramétrages, les optimisations possibles du système Éléments transversaux à intégrer lors du projet Cadre de confidentialité Le titulaire demeure pendant toute la durée du marché astreint à une obligation de réserve et de discrétion. Il ne peut en aucun cas faire état d'information qu'il aura été à même de connaître au cours de l'exécution du marché. Le titulaire qui, soit avant la notification, soit pendant l'exécution du marché, a reçu communication à titre confidentielle de renseignements, de documents ou d'objets quelconques, est tenu de maintenir confidentielle cette communication sans qu'il soit besoin d'expliciter systématiquement le caractère confidentiel de cette dernière. Les personnes qui sont autorisées, dans le cadre du présent marché, à accéder aux informations sont individuellement responsables en application des articles et suivant et et suivant du code pénal. Cahiers des Clauses Techniques 8/31

9 Normes documentaires Les documentations doivent être disponibles sous format électronique, dans des formats les plus ouverts possibles, et lisibles par un maximum de logiciels standards. On distingue deux formes d'une documentation, une forme destinée à l'édition, la modification, et une forme destinée à la publication, la consultation. Un format peut s'avérer très pratique pour l'édition, mais peu pratique pour la publication, et réciproquement. Noter qu'il peut aussi être intéressant de figer un document, et donc une forme non modifiable type PDF (colonne «Publication» dans le tableau ci-après), peut s'avérer intéressante. Et ce même pour des documents destinés à évoluer de manière continue Formats de fichiers acceptés Tout format de fichier non présent dans cette liste est considéré comme proscrit pour les documentations applicatives. Format Edition Publication Texte (.txt) Accepté Accepté HTML, XHTML Accepté Accepté, sous réserve que le code soit conforme à une norme du W3C XML Open Document Accepté Accepté PDF Refusé Accepté UML 2.0 / XMI 2.X Accepté Accepté Il est interdit de fournir une documentation susceptible d'évoluer (par exemple un manuel d'exploitation) sous format PDF uniquement. 4 -Architecture 4.1 -Principes généraux Une architecture générale des applications a été définie par le DSI du ministère de la culture. Cette architecture repose sur : 1. Le choix d'une architecture logicielle de type Web, utilisant le client léger. 2. Un hébergement mutualisé sur le site de st Cyr 3. Le choix de la plate forme technologique J2EE pour la réalisation des applications métiers. Cahiers des Clauses Techniques 9/31

10 Le titulaire devra intégrer les exigences technologiques suivantes : Les applications répondant aux usages fonctionnels suivant pourront être réalisées avec la technologie PHP 1. Plate-forme de publication 2. Outils collaboratif et de communication Dans le cas d'utilisation de progiciel pour la réalisation, le ministère pourra dans certains cas accepter la proposition ne respectant pas stricto sensu les recommandations précédentes. Cette dérogation sera validée par le service d'architecture technique après analyse du contexte projet. Le titulaire présentera une solution qui devra : 1. privilégier les solutions basées sur des systèmes ouverts, modulaires et évolutifs 2. proposer des solutions respectant les normes et standards L'applicatif devra être en conformité avec le Référentiel Général d'interopérabilité (RGI). Ce document est publié par la DGME et est accessible sur le site de l'adae L'objet de ce référentiel est de fixer les règles permettant d'assurer l'interopérabilité de tout ensemble de moyens destinés à élaborer, traiter, stocker ou transmettre des informations faisant l'objet d'échanges par voie électronique 4.2 -Architecture n-tiers Les applications doivent être développées de préférence avec une répartition applicative de type n- tiers distincts. 1. Le poste client affiche et exécute les traitements locaux ( contrôle de surface, mise en forme pour présentation interpréteur WEB ) 2. Le serveur applicatif réalise les traitements métiers, la génération de contenu et les interfaces avec la persistance. 3. Le serveur de base de donnée traite les actions autour de la persistance ( CRUD - Création, Suppression, Modification ) 4.3 -Architecture applicative L'architecture applicative doit se diviser en couches logiques, qui permettent en général de mieux identifier les interactions mises en œuvre dans un applicatif. Cahiers des Clauses Techniques 10/31

11 La structuration en couches d'une application permet de séparer la logique de présentation, de service et d'accès aux données. Le couplage entre les couches applicatives doit être faible. A l'inverse le couplage entre les composants à l'intérieur d'une couche est forte. Une architecture banalisée est plus facilement maintenable dans la mesure ou un nouvel intervenant est capable à partir de la description de l'architecture de comprendre le rôle de chaque composant développé et de s'insérer rapidement dans cette logique. La solution pourra se baser sur l'utilisation de framework orienté aspect tels que Spring Architecture en couche L'architecture applicative sera basée sur cinq couches internes à l'application. Une couche externe sera présente dans le cas d'un besoin de médiation. Les couches internes sont nommées Présentation, Adaptation, Service, Métier, Accès aux données. La couche externe est nommée Médiation Rôle des couches La couche Présentation est chargée de l'affichage à l'utilisateur final. La couche Adaptation expose un ensemble de façade. Celle-ci masque la complexité métiers et les services sous jacents de l'application. La couche d' Adaptation est indépendante de la technologie utilisée pour l' IHM. La couche Service expose une implémentation des cas d'utilisation de l'application. La couche Métiers permet de fournir une vue sous forme d'objet métiers La couche d' Accès aux données rend transparent pour la couche métiers la localisation et le modèle de stockage des données qu'elle manipule. La couche de Médiation a pour objectif d'assurer le découplage entre les différentes applications du SI. C'est le garant de la bonne urbanisation du SI Dépendance entre les couches Les dépendances entre couches sont présentées dans ce diagramme Présentation Adaptation Service Accès aux données Métiers Cahiers des Clauses Techniques 11/31 Médiation

12 Design patterns Mettre en œuvre autant que possible des modèles de conception réutilisables (design patterns). Ces modèles de conception fournissent un support fort utile pour la mise en œuvre d'application flexible, modulaire Couche présentation MVC 2 La couche de présentation respectera le modèle MVC 2 et utilisera un framework adapté. Il est interdit donc d'effectuer des requêtes en bases de données directement depuis un template de présentation ou tout contrôleur IHM Couche métier Les services d'objet métier doivent être publiés en utilisant un modèle de conception de type façade. Par le biais de cette isolation l'application aura de meilleurs capacités d'évolution et de maintenance Couche d'accès aux données Les objets métiers ne doivent pas avoir connaissance des mécanisme de stockage qui leur sont attachés. Ces mécanisme sont accessibles au sein de la couche d'accès aux données. La couche de persistance est fournie par le modèle de conception appelé DAO. Celle-ci fournit ses services par le biais d'un objet façade afin d'isoler. 5 -Spécifications techniques 5.1 -Clauses générales de développement Les outils de développement Il est important que le code source de l'application puisse être manipulé sans environnement de développement intégré (IDE) particulier. Cahiers des Clauses Techniques 12/31

13 Le code sera stocké dans des fichiers textes lisibles avec un simple éditeur (Notepad, vi...) ou un IDE tels que Eclipse. Quel que soit l'outil de développement les fonctionnalités de type compilation ou déploiement doivent être accessibles sans disposer d'aucun environnement de développement intégré particulier. Pour ce qui est de la compilation, il faudra fournir un moyen standard adapté permettant de lancer la compilation de l'intégralité des binaires. La livraison d'un fichier de «projet» associé à un environnement intégré, quel qu'il soit, ne convient pas. La génération de code automatique sera autorisé si elle dépend d'un outil de développement libre répondant aux recommandations précédentes impératif de pouvoir générer le code sans se trouver bloquer par l'indisponibilité de l'environnement en question Les composants techniques et applicatifs L'application doit s'intégrer dans l'architecture technique du MCC. Pour cela la solution devra tenir compte des composants technique déjà mises en œuvre et préconisés. Pendant la phase de réalisation de l'application, les développements devront rester compatibles avec les mises à jour de sécurité des logiciels utilisés (système d'exploitation, serveur web, moteur de servlets, base de données ). De façon plus générale, le ministère tient à définir un cadre technologique restreint pour les raisons qui sont les suivantes : 1. Rendre l'intégration applicative plus efficace. 2. Maîtriser les technologies mises en œuvre en évitant l'effet catalogue technologique. 3. Améliorer le cadre de maintenance Le code source et les binaires Le ministère doit disposer de l'intégralité du code source de l'application, ainsi que de l'intégralité des éléments permettant de générer les binaires. L'emploi de briques logicielles opaques, dont le code source ne serait pas disponible, doit être motivé et justifié, car ce type de composant peut s'avérer bloquant lors des inévitables mises à jour du système. Les composants binaires dont le source est indisponible bibliothèques client Oracle par exemple) doivent être signalés. Cahiers des Clauses Techniques 13/31

14 Dépendances applicatives Il est avant tout conseillé de faire appel aux librairies open-source des organismes ayant pignon sur rue (Apache Software Foundation,...) pour assurer la mise en œuvre des couches techniques de l'application. Il est recommandé de ne pas pas utiliser de framework propriétaire ou représentant un savoir-faire spécifique à une entreprise. Ce type de choix peut poser problème sur la validité du framework dans l'avenir et de la maintenance de l'application. En revanche seront préconisés les framework open source disposant d'une communauté étendue et active. Le but étant de faciliter l'appropriation de l'application et de son environnement technique, en particulier concernant sa maintenance. Le soumissionnaire devra argumenter ses choix en mettant en avant les avantages et inconvénients des framework retenus Architecture applicative Couche de présentation MVC L'application utilisera le modèle de conception MVC2 à point d'entrée unique (1 seul contrôleur) Couche de persistance Lors de l'intégration de librairies de gestion de persistance et/ou de mapping objetrelationnel dans une application, il est préférable de développer une sur-couche d'adaptation (façade) qui prendra en charge les services non inclus dans la librairie et assurera un rôle d'interface entre les composants de la librairie et la couche métier Qualité Conventions de codage L'objectif principal des conventions de codage est de permettre une bonne compréhension et une bonne maintenabilité du code. Il est important que l'application respecte les règles de bonnes pratiques de codage. Voir les exemples suivants : -> Bonnes pratiques Java proposées par Sun (http://java.sun.com/docs/codeconv) -> Bonnes pratiques PHP : Pear : Zend : Cahiers des Clauses Techniques 14/31

15 Outils de contrôle Les conventions de codage et de structuration devront être contrôlées par des outils tels que CheckStyle et PMD Documentation La documentation technique associée à l'application doit être livrée sous deux formes: 1. Respecter les règles d'écriture standard de la documentation technique (Javadoc, PHPDoc,...). La documentation technique Javadoc proposées par Sun est un bon exemple ( ) 2. Une documentation UML 2.0 avec format d'échange XMI. Le diagramme de classe doit être présent dans la documentation UML. Le diagramme de séquence n'est pas obligatoire mais conseillé afin de mieux comprendre les interactions dans l'application Logs Traces et journaux Il est important de pouvoir avoir 2 niveaux de lecture sur les traces générées par l'applicatif. 1. Un premier niveau interprétable par un administrateur système ne connaissant pas le langage de développement utilisé par l'application. 2. Un deuxième niveau de lecture dédié à l'analyse de l'applicatif par le développeur. Les traces servant au débogage doivent être désactivables lors de la mise en production Structure des logs Les champs suivants seront présents : 1. La priorité (debug, info, warning, error, fatal) 2. L'horodatage (date - heure) 3. La catégorie (typer le message) : Ex "Connectivité" 4. Le message "en clair", éventuellement précédé d'un code. Ex : "BD003 - Problème de connexion à la base" 5. L'exception... Le champ "Message" devra être compréhensible pour les agents du bureau de la production non développeurs. Cahiers des Clauses Techniques 15/31

16 Performance Afin de répondre à des problème de performance, il est important que l'application utilise le minimum d'objets utiles lors d'une session Test Test unitaire Il est recommandé d'utiliser un framework de gestion de tests unitaires ( PHPunit,...). Ces frameworks fournissent un support à l'écriture, à l'évaluation et à l'exécution des tests unitaires. Le test unitaire vérifie qu'un package ne comporte pas d'erreur de conception ou de programmation. Les tests unitaires doivent être prévus au moment du développement pour les composants importants de l'application. Ceux-ci doivent permettre aussi la vérification des composants techniques et ainsi de contrôler la connectivité ( Tomcat, SGBD, Annuaire,... ) Test de performance Ce type de test vérifie que les contraintes de temps en réponse, de tenue en charge et de stress sont respectées. Lorsque cela est pertinent, l'application ou le composant technique seront testés avec des outils prévu à cet effet Normes et composants PHP La mise en œuvre de composants éprouvés sera privilégiée à la réalisation de développement spécifique. Sauf cas particuliers spécifiés dans le CCTP ou en cas d'incompatibilité avec le socle SI, il est recommandé d'utiliser les dernières versions stables des composants. PHPUnit PEAR Smarty Nom Outils de développement PHPDocumentor PDO Log4PHP Tests unitaires Utilitaire technique, collection de bibliothèques PHP Moteur de template Générateur de documentation du code Il est recommandé d'utiliser le composant de mapping Objet- Relationnel PDO pour l' accès aux données. Le composant Log4PHP doit être utilisé pour les traces et journaux. Cahiers des Clauses Techniques 16/31

17 Symfony Zend Framework Voir Apache Logging Framework PHP permettant l'implémentation MVC Framework PHP permettant l'implémentation MVC 5.3 -Environnement clients Le client doit être avant tout un client de type léger qui facilite grandement le déploiement des applications. Les applications destinées aux usagers doivent être utilisables sur les systèmes d'exploitation suivant (Windows, MacOS, Linux,...) Client lourd L'usage d'un client lourd est interdit, sauf dans certains cas très spécifiques, et sous réserve de dérogation par le service d'architecture technique Navigateurs cibles Les applications doivent fonctionner et être testées avec les navigateurs suivants. Pour une application grand public : Firefox 2.0 et ultérieurs Apple Safari Opera Internet Explorer 6.X et ultérieur) Pour une application utilisée par les professionnels du ministère : Firefox Navigateur déployé par le MCC Internet Explorer 6.X et ultérieur Normes de référence pour le client Léger Encodage Il est conseillé d'utiliser la norme ISO et la recommandation UNICODE ( UTF-8 ). Cahiers des Clauses Techniques 17/31

18 Langage de balisage Les règles suivantes sont a respecter afin de garantir le niveau de balisage le plus adapté: Il est INTERDIT d'utiliser le langage HTML 4.X pour construire les nouvelles interfaces d applications Web des services en ligne de l administration. Il est RECOMMANDÉ d'utiliser le langage XHTML les interfaces d applications Web des services en ligne de l administration Version XHTML à utiliser Les règles suivantes sont à respecter afin d'utiliser au mieux la norme XHTML : Il est RECOMMANDÉ d'utiliser la grammaire de langage «XHTML-1.0-Strict» pour construire les interfaces d applications Web des services en ligne de l administration. Il est INTERDIT d'utiliser la grammaire de langage «XHTML-1.0-Frameset» pour construire les interfaces d applications Web des services en ligne de l administration CSS2 ou feuilles de style en cascade Les feuilles de style en cascade (Cascading Style Sheet ou CSS) permettent de spécifier l'habillage et la mise en page (couleurs, polices, rendu) des documents structurées (XHTML, XML, etc.) mais aussi des IHM des applications Web de l'administration électronique. La règle suivante soit être respectée : Il est OBLIGATOIRE d'utiliser les feuilles de style CSS niveau 2 pour ajuster la présentation de documents structurés. Les feuilles de styles seront mis dans des fichiers ou ressources externes Langage de script Le langage de script permet de réaliser des tâches simples comme la vérification des données entrées dans un formulaire, la gestion des menus,... Règle à respecter pour l'usage de langage de script : Cahiers des Clauses Techniques 18/31

19 Il est OBLIGATOIRE d'utiliser des langages de script conformes à la norme ISO (langage ECMA script), lorsque leur utilisation est strictement nécessaire pour créer des IHM Web. Il est RECOMMANDE de ne pas utiliser les langages de script, lorsque leur utilisation n'est pas strictement nécessaire pour créer des IHM Web. Les scripts Javascript seront mis dans des fichiers ou ressources externes Composants d'extension pour navigateur Il est DÉCONSEILLÉ d'utiliser des composants logiciels de type ActiveX pour créer des IHM Web. Il est INTERDIT d'utiliser des composants logiciels de type Flash hors animation, VML, ou équivalents pour créer des IHM Web Utilisation AJAX Il est RECOMMANDE d'avertir systématiquement l'utilisateur de l'exécution de requêtes AJAX grâce à des indicateurs de chargement. Il est important de mettre en cache local les données susceptibles de faire l'objet de nouvelles requêtes afin de ne pas induire un trop gros trafic. Il est INTERDIT de court circuiter le modèle en couche lors de la mise en oeuvre d' AJAX. Les services doivent être implémentés dans la couche de présentation en respectant le modèle MVC2. Les requêtes AJAX devront respecter un minimum de logique applicative afin de limiter le nombre d'objet transitant sur le réseau. Pour exemple, il faudra être vigilant lors de la mise en œuvre d'un mécanisme de complétion ( complément automatique ) Sessions Il est recommandé d'utiliser une convention de nommage des objets de session pour éviter les conflits. Cahiers des Clauses Techniques 19/31

20 La convention suivante pourra être de la forme NomAppli.NomFonction.NomObjet Accessibilité Le titulaire devra respecter l'application des recommandations du RGAA Ergonomie web Le titulaire devra suivre les recommandations de «La charte d'ergonomique des sites internet publics» publié par la DGME Environnement serveur Les applications sont hébergées par le Ministère, au centre informatique du Fort de St-Cyr (78) Virtualisation L'application sera installée dans dans un environnement virtualisé sous VMWare. La version de VMWare est ESX 3.5. La livraion d une machine virtuelle toute prête contenant l OS et l application ne convient pas car elle ne garantit absolument pas la maîtrise de l application par les équipes du DSI. Ce type de livraison permet de gagner du temps lors de la première installation, mais la maintenance à moyen et long terme est compromise, car du point de vue de l exploitant, ce type de machine virtuelle est une boîte noire, qu il ne contrôle pas. Dans ce cadre, prestataire aura à détailler les pré-requis ainsi que les différentes actions à mener pour installer l application de A à Z Allocation des ressources matérielles Le prestataire doit au minimum spécifier quels sont les pré-requis de l application en terme de : CPU mémoire vive espace disque bande passante De même, la souplesse de VMWare et la possibilité d ajuster la quantité de CPU et/ou de la mémoire dans une machine virtuelle ne dispense pas l application de respecter les pré-requis en terme de performance, sur une machine type. L ajout de ressources système n est pas une solution acceptable aux problèmes de performance, surtout lorsque ces derniers sont dus à une mauvaise architecture applicative, une mauvaise programmation. Cahiers des Clauses Techniques 20/31

21 Tout pré-requis supplémentaire (temps d accès disque, temps de latence réseau...) doit être précisé, et motivé Paramétrage de l'application Tous les paramètres de configuration et d'exploitation d'une application, comme les paramètres de base données, de logs... seront définies dans un fichier texte ou XML. Les attributs de configurations devront être de préférence commentés afin de rendre le fichier de conf compréhensif. Aucun paramètre «en dur» ne doit être présent dans les programmes. Il doit être possible d'installer l'application dans un répertoire arbitraire d'installer plusieurs instances de l'application sur un même serveur de modifier les paramètres de l'application en modifiant un ou plusieurs fichiers de configuration, clairement identifiés, et séparés du reste du code La liste des fichiers de configuration utilisés par l'application doit être communiqués au service de production Mise à jour applicative Lors d'une nouvelle livraison ou mise à jour, le service de production sera informé des modifications sur les fichiers de configuration. Cela permettra de reporter les éléments adéquates sans avoir à écraser toutes les données de configuration. Les incidents résolus doivent être reportés dans le fichier Historique.txt Accès aux serveurs L'application doit être utilisable derrière un frontal tel qu'un reverse-proxy ou proxy-cache. Il doit être possible de placer un "reverse proxy" (Pound, Squid, Apache) de manière transparente en amont, avec éventuellement une réécriture des URLs, un changement de port IP, un passage en SSL. Il est important de prendre en compte ces contraintes dès le début du développement. Penser que la même application sera potentiellement accessible par plusieurs URLs, par exemple on peut avoir les 4 combinaisons: https://appli.culture.fr/ https://saisie-appli.culture.fr/ https://saisie.culture.fr/appli/ Cette liste n est pas exhaustive. D une manière générale, soit la «racine» du site n a aucune incidence sur le code, soit elle doit être totalement paramétrable et multivaluée. Cahiers des Clauses Techniques 21/31

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception -

Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - Refonte front-office / back-office - Architecture & Conception - GLG204 - Architectures Logicielles Java 2008/2009 Nom : Cédric Poisson Matricule : 06-49012 Version : 1.0 Jeudi 28 mai 2009 1 / 23 Table

Plus en détail

Technologies du Web. Créer et héberger un site Web. Pierre Senellart. Page 1 / 26 Licence de droits d usage

Technologies du Web. Créer et héberger un site Web. Pierre Senellart. Page 1 / 26 Licence de droits d usage Technologies du Web Créer et héberger un site Web Page 1 / 26 Plan Planification Choisir une solution d hébergement Administration Développement du site Page 2 / 26 Cahier des charges Objectifs du site

Plus en détail

Avant-propos 1. Avant-propos...3 2. Organisation du guide...3 3. À qui s'adresse ce guide?...4

Avant-propos 1. Avant-propos...3 2. Organisation du guide...3 3. À qui s'adresse ce guide?...4 Les exemples cités tout au long de cet ouvrage sont téléchargeables à l'adresse suivante : http://www.editions-eni.fr. Saisissez la référence ENI de l'ouvrage EP5EJAV dans la zone de recherche et validez.

Plus en détail

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription République Tunisienne Ministère de l'industrie et la Technologie - Secrétariat d'état de la Technologie Unité des Logiciels Libres Formation en Logiciels Libres Fiche d inscription (Une fiche par candidat)

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

LANGAGUE JAVA. Public Développeurs souhaitant étendre leur panel de langages de programmation

LANGAGUE JAVA. Public Développeurs souhaitant étendre leur panel de langages de programmation ING 01 LANGAGUE JAVA Durée : 21 heures 1090 HT / jour Dates : à définir en 2012 Concevoir et développer des programmes en langage Java Comprendre le fonctionnement de la machine virtuelle S approprier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Architecture et infrastructure Web

Architecture et infrastructure Web Architecture et infrastructure Web par Patrice Caron http://www.patricecaron.com pcaron@patricecaron.com Ordre du jour Entreprises / Gouvernements Introduction: Architecture orientée services? Quelques

Plus en détail

Evolutions du Web et des langages

Evolutions du Web et des langages Evolutions du Web Evolutions du Web et des langages WEB statique Ces pages sont écrites en HTML Les pages demandées sont identiques quelque soit La personne qui les demande L heure de la demande Etc. WEB

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Livre blanc Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Présentation Ce document examine la prise en charge de la programmabilité sur l'infrastructure axée

Plus en détail

DSI - Pôle Infrastructures

DSI - Pôle Infrastructures Département du Système d Information CONTEXTE DSI - Pôle Infrastructures SUJET Architecture cible pour un projet devant intégrer le SI de l'inserm référence PI01091V02V.doc version statut créé le 29/06/2006

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Mercredi 15 Janvier 2014

Mercredi 15 Janvier 2014 De la conception au site web Mercredi 15 Janvier 2014 Loïc THOMAS Géo-Hyd Responsable Informatique & Ingénierie des Systèmes d'information loic.thomas@anteagroup.com 02 38 64 26 41 Architecture Il est

Plus en détail

Un serveur d'archivage

Un serveur d'archivage Un serveur d'archivage destiné au Service Commun de Documentation de l'université de la Méditerranée Encadrement : Noël Novelli Représentants client (S.C.D.) : Axelle Clarisse Ronan Lagadic Equipe Projet

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE SUR LES SITES INTERNET GÉRÉS PAR LA DOCUMENTATION

Plus en détail

Joomla! Création et administration d'un site web - Version numérique

Joomla! Création et administration d'un site web - Version numérique Avant-propos 1. Objectifs du livre 15 1.1 Orientation 15 1.2 À qui s adresse ce livre? 16 2. Contenu de l ouvrage 17 3. Conclusion 18 Introduction 1. Un peu d histoire pour commencer... 19 1.1 Du web statique

Plus en détail

Développer de nouvelles fonctionnalités

Développer de nouvelles fonctionnalités 19 Développer de nouvelles fonctionnalités Chaque site e-commerce est unique. Bien que Magento soit une application riche, des besoins spécifiques apparaîtront et l ajout de modules deviendra nécessaire.

Plus en détail

WEB & DÉVELOPPEMENT LES BASES DU WEB LE LANGAGE HTML FEUILLES DE STYLES CSS HISTORIQUE D INTERNET ET DU WEB LES DIFFÉRENTS LANGAGES

WEB & DÉVELOPPEMENT LES BASES DU WEB LE LANGAGE HTML FEUILLES DE STYLES CSS HISTORIQUE D INTERNET ET DU WEB LES DIFFÉRENTS LANGAGES WEB & DÉVELOPPEMENT LES BASES DU WEB HISTORIQUE D INTERNET ET DU WEB LES DIFFÉRENTS LANGAGES LE LANGAGE HTML STRUCTURE D UNE PAGE En-tête et corps Syntaxe INSÉRER DES CONTENUS Texte : formatage (titre,

Plus en détail

CATALOGUE DE SERVICES DE LA DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNIVERSITE DE LIMOGES

CATALOGUE DE SERVICES DE LA DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNIVERSITE DE LIMOGES CATALOGUE DE SERVICES DE LA DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNIVERSITE DE LIMOGES Sommaire Fiche 1 : Gestion des identités : annuaires et authentification Fiche 2 : Connectez-vous en toute sécurité

Plus en détail

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB

les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB les techniques d'extraction, les formulaires et intégration dans un site WEB Edyta Bellouni MSHS-T, UMS838 Plan L extraction des données pour un site en ligne Architecture et techniques Les différents

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION. PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics

ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION. PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics Analyse technique et développement d applications de

Plus en détail

webmestre : conception de sites et administration de serveurs web 42 crédits Certificat professionnel CP09

webmestre : conception de sites et administration de serveurs web 42 crédits Certificat professionnel CP09 AISL - Architecture et Intégration des Systèmes Logiciels - 2011-2012 webmestre : conception de sites et administration de serveurs web 42 crédits Certificat professionnel CP09 Administrer un serveur et

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT)

CQP Développeur Nouvelles Technologies (DNT) ORGANISME REFERENCE STAGE : 26572 20 rue de l Arcade 75 008 PARIS CONTACT Couverture géographique : M. Frédéric DIOLEZ Bordeaux, Rouen, Lyon, Toulouse, Marseille Tél. : 09 88 66 17 40 Nantes, Lille, Strasbourg,

Plus en détail

Outil de gestion et de suivi des projets

Outil de gestion et de suivi des projets Outil de gestion et de suivi des projets Proposition technique et commerciale Amselem Jonathan - Corniglion Benoit - Sorine Olivier Troche Mariela - Zekri Sarah 08 Sommaire I. Les atouts de la proposition

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e :

Projet 2. Gestion des services enseignants CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE. G r o u p e : CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE Projet 2 Gestion des services enseignants G r o u p e : B E L G H I T Y a s m i n e S A N C H E Z - D U B R O N T Y u r i f e r M O N T A Z E R S i

Plus en détail

WEBMASTER DEESWEB DEES

WEBMASTER DEESWEB DEES Diplôme Européen délivré par la Fédération Européenne des Ecoles DEES WEBMASTER Fonction Le s adresse aux titulaires d un diplôme du 1er cycle de l enseignement supérieur dans le domaine de l informatique

Plus en détail

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines)

Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Programme «Analyste Programmeur» Diplôme d état : «Développeur Informatique» Homologué au niveau III (Bac+2) (JO N 176 du 1 août 2003) (34 semaines) Module 1 : Programmer une application informatique Durée

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. Le parcours pédagogique Sage ERP X3 Outils et Développement Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Catalogue Formations Jalios

Catalogue Formations Jalios Catalogue Formations Jalios Offre de services Jalios 23/04/2015-6.0 1 / 19 Sommaire Sommaire... 2 1. Introduction... 3 2. Jalios, organisme de formation... 4 3. Formations fonctionnelles... 5 3.1. Formation

Plus en détail

Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA

Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA I. Introduction Suite à une demande des étudiants, il m'est apparu intéressant de montrer, à travers un exemple concret, comment

Plus en détail

Calendrier des Formations

Calendrier des Formations Systèmes et Réseaux IPV6 980,00 HT Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Juin Jui. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Comprendre IPV6 et explorer les méthodes pour migrer 14-15 23-24 1-2 26-27 Configuration et Maintenance des

Plus en détail

Les évolutions des méthodes de développement de logiciels. Depuis Merise de l'eau est passée sous les ponts

Les évolutions des méthodes de développement de logiciels. Depuis Merise de l'eau est passée sous les ponts Les évolutions des méthodes de développement de logiciels Depuis Merise de l'eau est passée sous les ponts Programmation Orientée Objets Encapsulation des données et des traitements Polymorphisme Modularité

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Valant ACCORD-CADRE. Procédure d appel d offres ouvert - N 03-2015

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Valant ACCORD-CADRE. Procédure d appel d offres ouvert - N 03-2015 MARCHÉ PUBLIC DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Valant ACCORD-CADRE Procédure d appel d offres ouvert - N 03-2015 Régie par l article

Plus en détail

Ubuntu Linux Création, configuration et gestion d'un réseau local d'entreprise (3ième édition)

Ubuntu Linux Création, configuration et gestion d'un réseau local d'entreprise (3ième édition) Introduction 1. Introduction 13 2. Le choix de l'ouvrage : Open Source et Linux Ubuntu 13 2.1 Structure du livre 13 2.2 Pré-requis ou niveau de connaissances préalables 13 3. L'objectif : la constitution

Plus en détail

Langage HTML (2 partie) lt La Salle Avignon BTS IRIS

Langage HTML (2 partie) <HyperText Markup Language> <tv>lt La Salle Avignon BTS IRIS</tv> Langage HTML (2 partie) «Je n'ai fait que prendre le principe d - hypertexte et le relier au principe du TCP et du DNS et alors boum! ce fut le World Wide Web!» Tim Berners-Lee

Plus en détail

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques

PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques PROSOP : un système de gestion de bases de données prosopographiques Introduction : Ce document présente l outil en développement PROSOP qui permet la gestion d'une base de donnée prosopographique de la

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

Cahier d'exploitation

Cahier d'exploitation PRODIGE V2 Cahier d'exploitation - Cahier d'exploitation - Avril 2008 Auteurs Version Date F.LEPRINCE - B. FONTAINE v. 1.0 22/04/2008 Cahier d'exploitation : PRODIGE V2 Avril 2008- page 1 SOMMAIRE Objectif

Plus en détail

Annuaires LDAP et méta-annuaires

Annuaires LDAP et méta-annuaires Annuaires LDAP et méta-annuaires Laurent Mynard Yphise 6 rue Beaubourg - 75004 PARIS yphise@yphise.com - http://yphise.fr T 01 44 59 93 00 F 01 44 59 93 09 LDAP020314-1 Agenda A propos d Yphise Les annuaires

Plus en détail

Conformité RGAA du site internet du Plan PME Rhône-Alpes Rapport d évaluation

Conformité RGAA du site internet du Plan PME Rhône-Alpes Rapport d évaluation Conformité RGAA du site internet du Plan PME Rhône-Alpes Rapport d évaluation Site web évalué : http://planpme.rhonealpes.fr/ Date de l évaluation : 28 novembre 2014 Version du RGAA : RGAA 2.2 Equivalence

Plus en détail

WebSSO, synchronisation et contrôle des accès via LDAP

WebSSO, synchronisation et contrôle des accès via LDAP 31 mars, 1er et 2 avril 2009 WebSSO, synchronisation et contrôle des accès via LDAP Clément Oudot Thomas Chemineau Sommaire général Synchronisation d'identités WebSSO et contrôle des accès Démonstration

Plus en détail

Exemple de charte d intégration web

Exemple de charte d intégration web Exemple de charte d intégration web Ce document est un exemple de charte d'intégration. Il est à adapter en fonction des contraintes, des choix, des objectifs de l'équipe, la société qui l'utilise. Il

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur. Services Informatiques aux organisations option : SLAM. Session 2014

Brevet de Technicien Supérieur. Services Informatiques aux organisations option : SLAM. Session 2014 Brevet de Technicien Supérieur Services Informatiques aux organisations option : SLAM Session 2014 Centre épreuve : CCI LAVAL 5 Boulevard de l industrie Saint Berthevin(53) Numéro de la commission (sur

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus MAJ 17/10/2014 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides et

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

TD1. Installation de Symfony 2 et Netbeans

TD1. Installation de Symfony 2 et Netbeans I - Introduction : TD1 Installation de Symfony 2 et Netbeans L objet de ce TP est d installer l environnement de travail. Nous commençons par définir des notions de base nécessaires pour comprendre la

Plus en détail

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel Java pour le Web Cours Java - F. Michel Introduction à JEE 6 (ex J2EE) Historique Qu'est-ce que JEE JEE : Java Entreprise Edition (ex J2EE) 1. Une technologie outils liés au langage Java + des spécifications

Plus en détail

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP

Chapitre 4 Les Servlets. 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation. 1.2 Requêtes HTTP 210 Les Servlets 1. Qu'est-ce qu'une Servlet? 1.1 Présentation Les Servlets sont la base de la programmation Java EE. La conception d'un site Web dynamique en Java repose sur ces éléments. Une Servlet

Plus en détail

Proposition de contexte pour le BTS SIO

Proposition de contexte pour le BTS SIO Description de la ressource Proposition de contexte pour le BTS SIO Propriétés Intitulé long Contexte «Laboratoire GSB» Description Formation concernée Matière Présentation BTS SIO MTI, PPE et EDM Cette

Plus en détail

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition)

Conduite de projets informatiques Développement, analyse et pilotage (2ième édition) Avant-propos 1. Objectifs du livre 13 2. Structure du livre 14 Un projet informatique 1. Les enjeux 17 1.1 Les buts d'un projet 17 1.2 Les protagonistes d'un projet 18 1.3 Exemples de projets 19 2. Les

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

Internet Information Services (versions 7 et 7.5) Installation, configuration et maintenance du serveur Web de Microsoft

Internet Information Services (versions 7 et 7.5) Installation, configuration et maintenance du serveur Web de Microsoft Introduction à IIS 1. Objectifs de ce livre 13 2. Implémentation d un serveur web 14 2.1 Les bases du web 14 2.2 Les protocoles web 16 2.3 Le fonctionnement d un serveur web 21 2.4 Les applications web

Plus en détail

Situation présente et devis technique

Situation présente et devis technique Situation présente et devis technique Système de gestion des membres actuel Le système de gestion des membres actuel sert principalement à stocker des informations sur les architectes et les stagiaires.

Plus en détail

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1

Référentiel Général de Sécurité. version 2.0. Annexe A1 Premier ministre Agence nationale de la sécurité des systèmes d information (ANSSI) Secrétariat général pour la modernisation de l action publique (SGMAP) Référentiel Général de Sécurité version 2.0 Annexe

Plus en détail

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence Titre du projet : Co-construction des licences appliquées et des mastères professionnels Titre de la mission : Mise

Plus en détail

WysiUpStudio. CMS professionnel. pour la création et la maintenance évolutive de sites et applications Internet V. 6.x

WysiUpStudio. CMS professionnel. pour la création et la maintenance évolutive de sites et applications Internet V. 6.x WysiUpStudio CMS professionnel pour la création et la maintenance évolutive de sites et applications Internet V. 6.x UNE SOLUTION DE GESTION DE CONTENUS D UNE SOUPLESSE INÉGALÉE POUR CRÉER, MAINTENIR ET

Plus en détail

Profil. Formations Certifications. Etienne de LONGEAUX Architecte logiciel/ Lead développeur PHP5/SYMFONY2/ZEND 13 ans d expérience.

Profil. Formations Certifications. Etienne de LONGEAUX Architecte logiciel/ Lead développeur PHP5/SYMFONY2/ZEND 13 ans d expérience. Etienne de LONGEAUX Architecte logiciel/ Lead développeur PHP5/SYMFONY2/ZEND 13 ans d expérience Profil Expert SYMFONY 2 / ZEND Etude et modélisation UML Montée en charge / Compétence Sécurité / Authentification

Plus en détail

Installation esupdev2.5 environnement de test et prise en main d'esup-portail

Installation esupdev2.5 environnement de test et prise en main d'esup-portail Page 1 of 9 Installation esupdev2.5 environnement de test et prise en main d'esup-portail Ce document décrit comment installer et utiliser le package 'environnement de prise en main esupportail'. Vincent

Plus en détail

Applications Web dynamiques SIO-21970

Applications Web dynamiques SIO-21970 Faculté des sciences de l'administration Systèmes d'information organisationnels Université Laval Automne 2003 Applications Web dynamiques SIO-21970 Professeur: Dzenan Ridjanovic Bureau: 2519 Téléphone:

Plus en détail

Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010

Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010 Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010 INTRODUCTION Ce cours apprend aux stagiaires comment installer, configurer et administrer SharePoint, ainsi que gérer et surveiller

Plus en détail

Audit de site web. Accessibilité

Audit de site web. Accessibilité Accessibilité 1. Est- ce que le contenu est structurellement séparé des éléments de navigation? 2. Est- ce que le site est compatible avec tous les navigateurs? 3. Le site est- il compatible avec les normes

Plus en détail

ANNEXE CV : Liste des sites web (internet et intranet)

ANNEXE CV : Liste des sites web (internet et intranet) ANNEXE CV : Liste des sites web (internet et intranet) 1. Créations professionnelles Code des couleurs Bleu : la dernière version en ligne est celle que j'ai crée, le site est toujours en ligne. Bleu clair

Plus en détail

Proposition de contexte pour le BTS SIO

Proposition de contexte pour le BTS SIO Description de la ressource Proposition de contexte pour le BTS SIO Propriétés Intitulé long Contexte «Laboratoire GSB» Description Formation concernée Matière Présentation BTS SIO MTI et EDM Cette ressource

Plus en détail

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013 Introduction 1. Présentation du cas d étude 13 1.1 Présentation générale 13 1.2 Présentation des applications 13 2. Déroulement du projet 14 3. Pré-requis et fondamentaux techniques à connaître 15 3.1

Plus en détail

Hébergement WeboCube. Un système performant et sécurisé. Hébergement géré par une équipe de techniciens

Hébergement WeboCube. Un système performant et sécurisé. Hébergement géré par une équipe de techniciens Hébergement WeboCube Le service d'hébergement WeboCube a pour but de sécuriser la présence internet grâce à un suivi personnalisé et une maintenance active de votre serveur internet. Un espace de gestion

Plus en détail

FORMATION PcVue. Mise en œuvre de WEBVUE. Journées de formation au logiciel de supervision PcVue 8.1. Lieu : Lycée Pablo Neruda Saint Martin d hères

FORMATION PcVue. Mise en œuvre de WEBVUE. Journées de formation au logiciel de supervision PcVue 8.1. Lieu : Lycée Pablo Neruda Saint Martin d hères FORMATION PcVue Mise en œuvre de WEBVUE Journées de formation au logiciel de supervision PcVue 8.1 Lieu : Lycée Pablo Neruda Saint Martin d hères Centre ressource Génie Electrique Intervenant : Enseignant

Plus en détail

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués Architecture JEE. Objectifs attendus Serveurs d applications JEE Systèmes distribués Architectures JEE Normes JEE couches logicielles, n-tiers framework JEE et design patterns 2007/02/28 Eric Hébert.eheb@yahoo.fr

Plus en détail

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s

Magento. Magento. Réussir son site e-commerce. Réussir son site e-commerce BLANCHARD. Préface de Sébastien L e p e r s Mickaël Mickaël BLANCHARD BLANCHARD Préface de Sébastien L e p e r s Magento Préface de Sébastien L e p e r s Magento Réussir son site e-commerce Réussir son site e-commerce Groupe Eyrolles, 2010, ISBN

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES. Objet du marché :

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES. Objet du marché : MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES Objet du marché : Fourniture, installation, formation et maintenance d'un logiciel «multi-collectivités»

Plus en détail

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs HASH LOGIC s e c u r i t y s o l u t i o n s Version 1.0 de Janvier 2007 PKI Server Une solution simple, performante et économique Les projets ayant besoin d'une infrastructure PKI sont souvent freinés

Plus en détail

Développement Web Introduction générale

Développement Web Introduction générale 1 / 58 Développement Web Introduction générale Jean-Michel Richer jean-michel.richer@univ-angers.fr http://www.info.univ-angers.fr/pub/richer Juillet 2008 2 / 58 Plan Plan 1 Introduction 2 Historique et

Plus en détail

CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS. (Product for Advanced SSO)

CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS. (Product for Advanced SSO) CIBLE DE SECURITE CSPN DU PRODUIT PASS (Product for Advanced SSO) Préparé pour : ANSSI Préparé par: Thales Communications & Security S.A. 4 Avenue des Louvresses 92622 GENNEVILLIERS CEDEX France This document

Plus en détail

Echosgraphik. Ce document sert uniquement à vous donner une vision sur ma manière de travailler et d appréhender un projet

Echosgraphik. Ce document sert uniquement à vous donner une vision sur ma manière de travailler et d appréhender un projet Echosgraphik Ce document sert uniquement à vous donner une vision sur ma manière de travailler et d appréhender un projet Présentation I. Echosgraphik Protocoles de travail I. Développement du site II.

Plus en détail

Gestion et contrôle des accès informatiques

Gestion et contrôle des accès informatiques Gestion et contrôle des accès informatiques Un livre blanc de Bull Evidian Mot de passe unique et gestion centralisée des accès pour les établissements publics et les collectivités territoriales Par Cathy

Plus en détail

Livre Blanc WebSphere Transcoding Publisher

Livre Blanc WebSphere Transcoding Publisher Livre Blanc WebSphere Transcoding Publisher Introduction WebSphere Transcoding Publisher vous permet d'offrir aux utilisateurs des informations Web adaptées à leurs besoins. Il vous permet, par exemple,

Plus en détail

Les modules SI5 et PPE2

Les modules SI5 et PPE2 Les modules SI5 et PPE2 Description de la ressource Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Les modules SI5 et PPE2 BTS SIO SI5 PPE2 Description Ce document présente une approche

Plus en détail

LES TESTS. Les tests. Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils

LES TESTS. Les tests. Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils Les tests Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils Organiser le déroulement des tests Spécifier Exécuter les Cahiers de tests les Cahiers de tests Analyser les résultats Correction

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

1 JBoss Entreprise Middleware

1 JBoss Entreprise Middleware 1 JBoss Entreprise Middleware Les produits de la gamme JBoss Entreprise Middleware forment une suite de logiciels open source permettant de construire, déployer, intégrer, gérer et présenter des applications

Plus en détail

Gestion collaborative de documents

Gestion collaborative de documents Gestion collaborative de documents ANT box, le logiciel qui simplifie votre GED Les organisations (entreprises, collectivités, associations...) génèrent chaque jour des millions de documents, e-mails,

Plus en détail

MOTEUR DE WORKFLOW Mise en oeuvre d'openwfe Version 1.0-25 septembre 2006

MOTEUR DE WORKFLOW Mise en oeuvre d'openwfe Version 1.0-25 septembre 2006 MOTEUR DE WORKFLOW Mise en oeuvre d'openwfe Version 1.0-25 septembre 2006 SOMMAIRE 1 AVANT PROPOS...3 2 PRÉSENTATION...4 2.1 Quelques définitions...4 2.2 Besoins d'intégration d'un moteur de workflow...4

Plus en détail

Philippe FAGNIARD Jonathan VANDAL LP-SIL IDSE-JV

Philippe FAGNIARD Jonathan VANDAL LP-SIL IDSE-JV Philippe FAGNIARD Jonathan VANDAL LP-SIL IDSE-JV I ) Qu'est-ce que Symfony? II ) Force et Faiblesse III ) Comparaison de Framework identiques IV ) Exemple d'utilisation I ) Symfony Symfony est un framework

Plus en détail

Offres de stages 2011/2012

Offres de stages 2011/2012 Offres de stages 2011/2012 RBS LE MEILLEUR DE L INTEGRATION ET DE L EDITION L informatique est devenue un outil stratégique de développement et de différenciation pour les organisations du 21ème siècle

Plus en détail

Petite définition : Présentation :

Petite définition : Présentation : Petite définition : Le Web 2.0 est une technologie qui permet la création de réseaux sociaux, de communautés, via divers produits (des sites communautaires, des blogs, des forums, des wiki ), qui vise

Plus en détail

Les règles du contrôleur de domaine

Les règles du contrôleur de domaine Les règles du contrôleur de domaine Menu démarrer et barre des taches Supprimer le dossier des utilisateurs du menu Démarrer Désactiver et supprimer les liens vers Windows Update Supprimer le groupe de

Plus en détail

État Réalisé En cours Planifié

État Réalisé En cours Planifié 1) Disposer d'une cartographie précise de l installation informatique et la maintenir à jour. 1.1) Établir la liste des briques matérielles et logicielles utilisées. 1.2) Établir un schéma d'architecture

Plus en détail

SQUID P r o x y L i b r e p o u r U n i x e t L i n u x

SQUID P r o x y L i b r e p o u r U n i x e t L i n u x SQUID P r o x y L i b r e p o u r U n i x e t L i n u x 1. P r é s e n t a t i o n : SQUID est un proxy (serveur mandataire en français) cache sous linux. De ce fait il permet de partager un accès Internet

Plus en détail

Cahier des charges de réalisation d'un site Internet

Cahier des charges de réalisation d'un site Internet Cahier des charges de réalisation d'un site Internet Nom de l entreprise : Adresse : Tél. : E-mail : Personne à contacter dans l entreprise : 1 PRESENTATION DE L'ENTREPRISE Dans cette partie, présentez

Plus en détail

quelles conséquences pour la documentation en ligne?

quelles conséquences pour la documentation en ligne? Structure et évolutions de l Internet p.1/23 Structure et évolutions de l Internet quelles conséquences pour la documentation en ligne? JOËL MARCHAND jma@math.jussieu.fr GDS 2754 Mathrice Où en est l Internet?

Plus en détail

Sessions en ligne - QuestionPoint

Sessions en ligne - QuestionPoint Sessions en ligne - QuestionPoint Configuration du navigateur Internet Explorer Dernière mise à jour : 12 mai 2012 Vous trouverez dans ce guide les procédures pour configurer votre navigateur Internet

Plus en détail

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. CURSUS Sage ERP X3 Outils & Développement ADVANCED. Outils avancés. 2 jours X3A-ADM. Développement 1 &2

Cursus Sage ERP X3 Outils & Développement. CURSUS Sage ERP X3 Outils & Développement ADVANCED. Outils avancés. 2 jours X3A-ADM. Développement 1 &2 Cursus Outils & Développement Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons

Plus en détail

Programmation en C# avec Visual Studio 2010

Programmation en C# avec Visual Studio 2010 CATALOGUE DE FORMATION Année 2011 Sommaire Programmation en C# avec Visual Studio 2010... 3 Introduction au développement Web avec Visual Studio 2010... 4 Développement d'applications Web avec Microsoft

Plus en détail

Modules du DUT Informatique proposés pour des DCCE en 2014/2015

Modules du DUT Informatique proposés pour des DCCE en 2014/2015 Modules du DUT Informatique proposés pour des DCCE en 2014/2015 Résumé de l offre : Parmi les 5500 heures d enseignement informatique dispensées au département informatique de l IUT (avec 2880 heures de

Plus en détail