INAUGURATION. Mardi 3 Mai 2016 à 18h00 Passerelle 3 e étage Hôpital du Pays d Autan

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INAUGURATION. Mardi 3 Mai 2016 à 18h00 Passerelle 3 e étage Hôpital du Pays d Autan"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION UNITE DEPARTEMENTALE DE SOINS PALLIATIFS «TOURNESOLS» Mardi 3 Mai 2016 à 18h00 Passerelle 3 e étage Hôpital du Pays d Autan CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL CASTRES - MAZAMET 6, avenue de la Montagne Noire - BP CASTRES Cedex Tél : Etablissement certifié sans réserve par la Haute Autorité de Santé

2 L unité Tournesols, une expertise spécifique : L unité Tournesols est une unité dédiée et spécialisée en soins palliatifs complexes. Les soins palliatifs sont définis par la Loi du 9 juillet 1999 comme «des soins actifs et continus pratiqués par une équipe pluridisciplinaire, en collaboration avec des bénévoles, en institution ou à domicile. Ils visent à soulager la douleur, à apaiser la souffrance psychique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage. Ils sont destinés à toutes les personnes atteintes de maladie grave, évolutive, incurable, quel que soit leur âge». L organisation des soins palliatifs doit être adaptée à chaque situation individuelle, que le patient soit à son domicile, en établissement de santé, ou résident au sein d un établissement médico-social. A cet effet, il existe différentes structures et différentes modalités spécifiques de prises en charge. Celles-ci peuvent être sollicitées tout au long du parcours du patient, en fonction des besoins au jour le jour et de la complexité des soins à lui apporter : équipes mobiles hospitalières spécialisées en soins palliatifs, réseaux territoriaux de santé, référents en soins palliatifs des établissements de santé ou médicaux-sociaux et, pour les situations palliatives les plus difficiles, les unités dédiées et spécifiques de soins palliatifs, comme l unité Tournesols. Niveau le plus élevé de recours en soins palliatifs pour les situations les plus complexes, ces unités constituent un élément essentiel de l organisation régionale des soins palliatifs et du maillage entre les intervenants auprès du patient et de son entourage : professionnels de santé libéraux, des établissements de santé ou médico-sociaux du territoire ou de la région, des réseaux territoriaux spécialisés comme RESOPALID 81 sur le Tarn, les associations dont l ASP Tarn... L unité Tournesols est l une des 5 unités autorisées du territoire de Midi-Pyrénées. Chacune des unités dessert un territoire qui s étend au-delà des limites départementales. Ainsi, l unité du CHIC-CM a vocation à accueillir les résidents du Tarn, du sud de l Aveyron, du Nord Est de la Haute-Garonne, de l Ouest de l Hérault et du Nord de l Aude. L unité Tournesols assure une triple mission de soins, de formation et de recherche. Elle est la structure de référence et de recours pour l ensemble des acteurs en santé et prend en charge les situations palliatives les plus complexes de façon temporaire, lorsque les symptômes sont réfractaires au traitement et nécessitent l intervention conjointe et complémentaire de professionnels spécifiquement formés : médecins, infirmiers, aidessoignants, kinésithérapeutes, psychologues, assistantes-sociales, diététiciennes, socioesthéticienne Tous les professionnels ont bénéficié d une formation spécifique et organisent des réunions pluri professionnelles, des groupes de paroles En lien permanent avec le patient et son entourage, ils définissent un plan personnalisé de soins. Les bénévoles participent au travail mis en place par l équipe et sont considérés comme un acteur à part entière de la prise en charge. Page 2 sur 5

3 Une admission au sein de l unité sera réalisée après une analyse de la situation clinique du patient, en lien avec son médecin traitant ou l équipe médicale hospitalière qui le suit habituellement. Les médecins référents en soins palliatifs du CHIC, le cadre de santé de l Unité Tournesols et l Infirmière Coordinatrice de l équipe mobile spécialisée du CHIC se réunissent une fois par semaine pour étudier les demandes d admission reçues. L unité de soins palliatifs est composée de 10 chambres à un lit toutes équipées de terminaux multimédia et d un accès à internet. Située au 2 ème étage de l Hôpital du Pays d Autan, l unité dispose ainsi d un accès immédiat au plateau technique et aux différents spécialistes de l établissement. Ce sont des lieux de soins mais aussi des lieux de vie pour les personnes malades et leurs proches. C est en raison de sa vocation départementale et au-delà, que les équipes du CHIC-CM ont retenu le nom de l unité : le Tournesol est un symbole fort et commun aux territoires qu elle dessert. Il symbolise le soutien, l'espérance et le dévouement inconditionnel. Chaque chambre de l unité «Tournesols» est nommée du nom d un peintre et une reproduction d une toile avec des tournesols ou une photo est choisie par le patient puis disposée dans la chambre. Les conditions d accueil ont été pensées pour garantir le maximum de confort au patient et à son entourage. Les chambres sont toutes individuelles et disposent d une salle de bain avec douche et toilettes, d un lit d appoint pour un accompagnant et de tous les équipements techniques nécessaires à une prise en charge sécurisée et de haute technicité. L unité dispose aussi d un équipement de balnéothérapie. Au-delà des équipements prévus pour les patients, l unité propose un salon de repos exclusivement réservé aux familles et aux proches, avec la possibilité d y prendre des repas. De plus, le CHIC-CM met à disposition un studio avec cuisine, salle de bain et sanitaires pour les familles les plus éloignées. Lorsque la situation clinique le permet et si l entourage du patient est soutenant, l équipe de l Unité Tournesols organise le retour à domicile du patient en collaboration avec l Equipe Mobile, le réseau de santé RESOPALID 81, le médecin traitant du patient et ses infirmières libérales. Le retour à domicile peut aussi être organisé dans le cadre d une hospitalisation à domicile, y compris pour les patients résidents en EHPAD. Contact Unité de Soins Palliatifs : Dr Véronique MICHONNEAU-GANDON Contact presse (notamment pour toute demande de visuels) : Marie-Charlotte HUART Assistante de Direction et Communication Page 3 sur 5

4 Couloir de l unité «Tournesols» Chambre d un patient Salle de repos des familles Page 4 sur 5

5 Studio des familles Baignoire Balnéothérapie Salle de réunion Page 5 sur 5

Présentation de l Unité de Soins Palliatifs du Centre Hospitalier de Douai

Présentation de l Unité de Soins Palliatifs du Centre Hospitalier de Douai Présentation de l Unité de Soins Palliatifs du Centre Hospitalier de Douai Cadre Réglementaire Circulaire n 2008-99 du 25 mars 2008 relative à l organisation des soins palliatifs Annexe III - Référentiel

Plus en détail

Hôtel de Soins. Octobre 2015

Hôtel de Soins. Octobre 2015 Hôtel de Soins Octobre 2015 Sommaire Présentation générale Cité Sérine ASBL, Hôtel de Soins Équipements - Espaces communs Équipements - Studios Services offerts Modalités financières Services supplémentaires

Plus en détail

ATELIER DE SOINS PALLIATIFS LA COMPLEMENTARITE DE L HAD EN EHPAD, EST-CE POSSIBLE?

ATELIER DE SOINS PALLIATIFS LA COMPLEMENTARITE DE L HAD EN EHPAD, EST-CE POSSIBLE? ATELIER DE SOINS PALLIATIFS LA COMPLEMENTARITE DE L HAD EN EHPAD, EST-CE POSSIBLE? 13/11/2013 1.Présentation de la CASSPA 49 ( Mme Christelle FOIN) Association «Loi 1901» -statuts déposés en 2009 Président

Plus en détail

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité

> L HAD, en tant qu établissement de santé, est soumise à la certification, ce qui garantit au malade une offre de soins de qualité Cancer et domicile Définition de l HAD > L HAD est un établissement de santé et une alternative à l hospitalisation conventionnelle, qui permet d assurer au domicile du malade, des soins médicaux et paramédicaux

Plus en détail

Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins. Évaluation des pratiques professionnelles

Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins. Évaluation des pratiques professionnelles Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins palliatifs Évaluation des pratiques professionnelles Définition de l EPP Analyse de la pratique professionnelle destinée à identifier des écarts

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PONT SAINT ESPRIT JEUDI 10 DECEMBRE 2015

CENTRE HOSPITALIER DE PONT SAINT ESPRIT JEUDI 10 DECEMBRE 2015 CENTRE HOSPITALIER DE PONT SAINT ESPRIT JEUDI 10 DECEMBRE 2015 PARCOURS PATIENT : L ÉGALITE D ACCES? SOMMAIRE I LES TEXTES - Parcours de soins - Loi du 4 mars 2002 II LE SERVICE SSR SOINS PALLIATIFS -

Plus en détail

UNITE DE SOINS PALLIATIFS CAHIER DES CHARGES. JUIN 2013 Cahier des charges USP

UNITE DE SOINS PALLIATIFS CAHIER DES CHARGES. JUIN 2013 Cahier des charges USP 1 UNITE DE SOINS PALLIATIFS CAHIER DES CHARGES 2 PREAMBULE Définition des soins palliatifs. Les soins palliatifs sont des soins actifs et continus pratiqués par une équipe interdisciplinaire en institution

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE

SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE SOINS PALLIATIFS EN NEURO ONCOLOGIE Dr Sara Balagny Equipe Mobile d Accompagnement et de Soins Palliatifs Hospitalisation A Domicile CHRU Lille Définition des soins palliatifs «Les soins palliatifs cherchent

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE

CONVENTION CONSTITUTIVE CONVENTION CONSTITUTIVE Entre les établissements signataires Vu les textes législatifs suivants : La loi du 9 juin 1999 visait à garantir l accès aux soins palliatifs pour tous et introduisait l existence

Plus en détail

LES SOINS PALLIATIFS. Laure Windelschmidt IDE EMSP Août 2015

LES SOINS PALLIATIFS. Laure Windelschmidt IDE EMSP Août 2015 LES SOINS PALLIATIFS Laure Windelschmidt IDE EMSP Août 2015 Un peu d histoire En Occident, l accompagnement du mourant est longtemps resté une pratique familiale et/ou une pratique religieuse. Quant à

Plus en détail

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX Nathalie DANJOU, Directrice 16, rue Du Guesclin 24000 PERIGUEUX 05.53.13.19.90 05.53.53.40.72 @ accueil@mdrs24.fr Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) AUTORISE DEPUIS LE 05 OCTOBRE 2015 «LA MAISON

Plus en détail

L'offre de soins «Soins Palliatifs et Douleurs» Dr Patrick LEPAULT ARS Mars 2016

L'offre de soins «Soins Palliatifs et Douleurs» Dr Patrick LEPAULT ARS Mars 2016 Diplôme Universitaire De Soins Palliatifs et d Accompagnement ANNÉE UNIVERSITAIRE 2015 2016 L'offre de soins «Soins Palliatifs et Douleurs» Dr Patrick LEPAULT ARS Mars 2016 CirculaireDHOS/O 2/DGS/SD 5

Plus en détail

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014

Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Maladies chroniques : Cancers Amélioration de la qualité de vie, Quelles organisations et quels acteurs? Lille 23 septembre 2014 Les différents types de prise en charge des patients à domicile L hospitalisation

Plus en détail

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Prévention et dépistage

Plus en détail

Les Soins Palliatifs Et la personne âgée. Dr.Nathalie DENIS Praticien Hospitalier

Les Soins Palliatifs Et la personne âgée. Dr.Nathalie DENIS Praticien Hospitalier Les Soins Palliatifs Et la personne âgée Dr.Nathalie DENIS Praticien Hospitalier Introduction: -Pour la personne malade âgée en fin de vie, la mort reste une épreuve de séparation difficile -Si la mort

Plus en détail

Livret d accueil HÔPITAL DE JOUR

Livret d accueil HÔPITAL DE JOUR Livret d accueil HÔPITAL DE JOUR LA VERGNIERE Hôpital de Jour La Vergnière L HERM CS 80166 09004 - FOIX cedex Tel : 05.34.09.84.01 Fax : 05.61.02.64.42 hj.secretariat@epms-ariege.fr SOMMAIRE A PRESENTATION

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Groupe Hospitalo-Universitaire Carémeau Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES Cedex 9 Direction Générale Tél 04 66 68 30 01 Fax 04 66 68 34 00 www.chu-nimes.fr

Plus en détail

HOSPITALISATION A DOMICILE

HOSPITALISATION A DOMICILE HOSPITALISATION A DOMICILE Journée du RFClin et CCLIN-Est : prévention du risque infectieux en HAD, Besançon, 8 octobre 2013 MATHIEU Carine Directrice HAD39 Déléguée Régionale FNEHAD 1 Modalités d organisation

Plus en détail

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) :

STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : STRUCTURES D ETUDE ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR CHRONIQUE (SDC) : DEMANDE DE LABELLISATION L instruction DGOS / PF2/2011/188 du 19 mai 2011 actualise le cahier des charges défini par la circulaire du

Plus en détail

PRESENTATION D'HOPITAL A DOMICILE 35. Notre statut : Notre activité :

PRESENTATION D'HOPITAL A DOMICILE 35. Notre statut : Notre activité : SOMMAIRE PRESENTATION D'HOPITAL A DOMICILE 35...3 Notre statut :...3 Notre activité :...3 Notre territoire d intervention :...4 Notre organisation :...4 Nos engagements de qualité et de sécurité...6 HAD

Plus en détail

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial AUBENAS Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial ARDÈCHE MAISONS POUR L AUTONOMIE ET L INTÉGRATION DES MALADES ALZHEIMER L objectif des maisons pour l autonomie

Plus en détail

TERRITOIRE DE SANTE ROUEN-ELBEUF INTERVENTION DU RESEAU GRATUITE FINANCEE PAR L ARS

TERRITOIRE DE SANTE ROUEN-ELBEUF INTERVENTION DU RESEAU GRATUITE FINANCEE PAR L ARS TERRITOIRE DE SANTE ROUEN-ELBEUF INTERVENTION DU RESEAU GRATUITE FINANCEE PAR L ARS Vous avez dit Soins Palliatifs Définitions Thérèse VANIER en 1976 «C est tout ce qui reste à faire quand il n y a plus

Plus en détail

LA FIN DE VIE. Dr MOREAU Francine EMSP & HAD CH Châtellerault Rudy GUILLAUDAT Psychologue EMSP CH Châtellerault

LA FIN DE VIE. Dr MOREAU Francine EMSP & HAD CH Châtellerault Rudy GUILLAUDAT Psychologue EMSP CH Châtellerault LA FIN DE VIE Dr MOREAU Francine EMSP & HAD CH Châtellerault Rudy GUILLAUDAT Psychologue EMSP CH Châtellerault Mardi 02 février 2016 1 La Législation La demande sociétale actuelle des Français est de voir

Plus en détail

Perspectives des Soins Palliatifs à domicile et orientations en région Aquitaine

Perspectives des Soins Palliatifs à domicile et orientations en région Aquitaine Perspectives des Soins Palliatifs à domicile et orientations en région Aquitaine 20 novembre 2015 Journée Nationale de la SFAP sur les Réseaux L avenir des soins palliatifs à domicile, quelle offre de

Plus en détail

CADRE DE SANTÉ ANESTHÉSIE

CADRE DE SANTÉ ANESTHÉSIE CADRE DE SANTÉ ANESTHÉSIE Le Centre Hospitalier Intercommunal Castres-Mazamet recrute : Un Cadre de santé des services Anesthésie/S.M.U.R./S.S.P.I. à temps plein Missions : - Gérer les ressources humaines

Plus en détail

L hospitalisation à domicile

L hospitalisation à domicile DOSSIER DE PRESSE L hospitalisation à domicile Avril 2016 Qu est-ce que l hospitalisation à domicile (HAD)? DÉFINITION Selon le décret du 2 octobre 1992, «Les structures d'hospitalisation à domicile permettent

Plus en détail

BELLEVAUX. Plateforme gérontologique de services de soins

BELLEVAUX. Plateforme gérontologique de services de soins Plateforme gérontologique de services de soins Service de Soins Infirmiers A Domicile Accueil de Jour Hébergement Temporaire Hébergement Permanent BELLEVAUX HISTORIQUE Autrefois grande abbaye cistercienne

Plus en détail

Visa DRH Validé Visa Direction des soins LOCALISATION ET RATTACHEMENT DU POSTE

Visa DRH Validé Visa Direction des soins LOCALISATION ET RATTACHEMENT DU POSTE FICHE DE POSTE : INFIRMIER EN EQUIPE D'APPUI DEPARTEMENTALE DE SOINS PALLIATIFS Famille : SOINS Métier : INFIRMIER EN SOINS GENERAUX Quotité du poste : Temps complet Rédacteur(s) : A.FEUILLATRE- MORNAY

Plus en détail

LA MAISON DE LIONEL MAISON D ACCOMPAGNEMENT LE TEIL - ARDECHE

LA MAISON DE LIONEL MAISON D ACCOMPAGNEMENT LE TEIL - ARDECHE Maquette réalisée par Cottin Architecte LA MAISON DE LIONEL MAISON D ACCOMPAGNEMENT LE TEIL - ARDECHE «Si toute la vie va inéluctablement vers la il tant qu elle se la peindre d amour et d espoir.» Anonyme

Plus en détail

LES SOINS PALLIATIFS

LES SOINS PALLIATIFS LES SOINS PALLIATIFS LOI N 99-477 DU 9 JUIN 1999 VISANT A GARANTIR LE DROIT D ACCES AUX SOINS PALLIATIFS LOI N 2002-303 DU 4 MARS 2002 RELATIVE AUX DROITS DES MALADES ET A LA QUALITE DU SYSTEME DE SANTE

Plus en détail

Quel Accompagnement dans l Indre?

Quel Accompagnement dans l Indre? Quel Accompagnement dans l Indre? Définition des Soins Palliatifs Selon la Société Française d Accompagnement et de Soins Palliatifs (SFAP) Les Soins Palliatifs sont des soins actifs dans une approche

Plus en détail

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy Hospitalisation A Domicile H A D à Bourbon-Lancy HAD à Bourbon-Lancy Réunion publique 24 avril 2014 L HAD à Bourbon-Lancy Convention entre la Maison médicale, Dr Vennetier, et l HAD du Centre hospitalier

Plus en détail

Réseau de Soutien et de Soins Palliatifs du bassin alésien

Réseau de Soutien et de Soins Palliatifs du bassin alésien Réseau de Soutien et de Soins Palliatifs du bassin alésien BILAN D'ACTIVITE 2014 1 Dispositif de mise en œuvre de l'axe d'intervention 4 "Personnes en fin de vie, soins palliatifs" du Contrat Local de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Participation active de l ASDR à la Journée mondiale du don d organe et de la greffe.

DOSSIER DE PRESSE Participation active de l ASDR à la Journée mondiale du don d organe et de la greffe. DOSSIER DE PRESSE Participation active de l ASDR à la Journée mondiale du don d organe et de la greffe. Dimanche 14 octobre 2012 Contact presse : Tél. 02 62 20 28 20 Gsm : 06 92 87 25 84 Email : communication@asdr.asso.fr

Plus en détail

EHPAD/USLD. Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie?

EHPAD/USLD. Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie? Quelles sont les ressources mobilisables dans les soins de support en oncogériatrie? EHPAD/USLD Table ronde 2ème journée d oncogériatrie du Centre Orléans La Source le 1 er décembre 2016 Dr Karine Barilleau

Plus en détail

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert

INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie. une liaison entre la ville et l hôpital. Katia Aubert Centre de Coordination en Cancérologie d Hématologie Région Limousin INFIRMIERE COORDINATRICE dans un 3C d Hématologie une liaison entre la ville et l hôpital Katia Aubert ORGANISATION DE LA CANCEROLOGIE

Plus en détail

PLAN. I. Présentation de l EPSM Morbihan et de son secteur médico-social

PLAN. I. Présentation de l EPSM Morbihan et de son secteur médico-social Pôle Médico-Social Ivan LECOURT Directeur du Pôle Médico-Social, EPSM Morbihan Maryse MORICE Cadre Supérieur de Santé Coordonnateur MAS-FAM, EPSM Morbihan PLAN I. Présentation de l EPSM Morbihan et de

Plus en détail

Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente

Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente Groupement de Coopération Sanitaire «Etablissements publics de santé» de Charente Le mot du Directeur La présentation du service Les droits des usagers Le fonctionnement du service Les personnes à contacter

Plus en détail

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Dr Arielle ATTAL, Gériatre Médecin coordinateur 4 juin 2015 Avec le soutien de «Réseau de santé»: missions Article L6321-1

Plus en détail

Service de médecine palliative. Hôpital de Bellerive

Service de médecine palliative. Hôpital de Bellerive Service de médecine palliative Hôpital de Bellerive Présentation Situé à l Hôpital de Bellerive, le service de médecine palliative offre à toute personne dont l état de santé nécessite une prise en charge

Plus en détail

Le SAMSAH de la Sèvre

Le SAMSAH de la Sèvre Le SAMSAH de la Sèvre Service adossé à la Maison d Accueil Spécialisée de Rezé géré par L APAJH 44 Présentation : Monsieur STOLARSKI, directeur de la MAS de Rezé, APAJH 44 DEFINITION Les Services d Accompagnement

Plus en détail

LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA

LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Session PACSS ARS 3 juillet 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements

Plus en détail

USP, EMSP ET RÉSEAU SP

USP, EMSP ET RÉSEAU SP Parcours de soins du patient en soins palliatifs: De la pluridisciplinarité à l interdisciplinarité Expérience d une fusion USP, EMSP ET RÉSEAU SP Cannes,Grasse,Antibes et Alpes maritimes Ouest Dr I.CASINI

Plus en détail

PAERPA DAT Les nouvelles ressources. Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique

PAERPA DAT Les nouvelles ressources. Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique PAERPA DAT Les nouvelles ressources Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique 1 PAERPA-DAT - PAERPA : Personnes Agées en Risque de Perte d Autonomie, le parcours de santé des aînés : des

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... - Le Directeur est :... - L infirmière Coordinatrice du SSIAD est :...

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... - Le Directeur est :... - L infirmière Coordinatrice du SSIAD est :... RESSIAD Touraine Groupe de Recherche et d Etudes des Services Soins Infirmiers A Domicile REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU S.S.I.A.D de... PREAMBULE En vertu du décret n 2003-1095 du 14/11/2003, le règlement

Plus en détail

LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE PAERPA

LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE PAERPA LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE : le projet en quelques mots La CTA : Coordination Territoriale d Appui Les dispositifs supplémentaires Pilulier électronique Activité Physique Adaptée Interventions d

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 Machecoul Challans St Gilles Croix de Vie Les orientations du projet médical : Organiser et adapter le parcours de soins aux besoins de la personne âgée Améliorer la programmation

Plus en détail

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Référence : - circulaire DHOS/O3/CNAM n 2007-88 du 2 mars 2007 r elative aux orientations de la DHOS et de la CNAMTS en matière

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

Médecin coordinateur HAD

Médecin coordinateur HAD Dr GUEHENNEUX Emmanuelle Médecin coordinateur HAD Plan Prise en charge de l hôpital Patient Famille Equipe Suivi Prise en charge du domicile Patient Famille Equipe Suivi Conclusion Prise en charge de l

Plus en détail

Soins palliatifs Définitions et concepts

Soins palliatifs Définitions et concepts LES SOINS PALLIATIFS EN ÉTABLISSEMENTS DE SOINS ET D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES OU HANDICAPÉES, ET À DOMICILE Les concepts A1 Soins palliatifs Définitions et concepts 1 Soins curatifs destinés à

Plus en détail

Hélène JEUDY cadre de santé hôpital de Morez 1

Hélène JEUDY cadre de santé hôpital de Morez 1 Hélène JEUDY cadre de santé hôpital de Morez 1 64 lits d EHPAD sur 2 services GMP : 740 1 médecin coordonnateur 40 % 1 cadre de santé 100 % Lamartine, rez de chaussée : 29 lits Service Lamartine : 1 IDE

Plus en détail

PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015

PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 Article 69 I. Le code de la santé publique est ainsi modifié : 1 La première

Plus en détail

Le projet d accompagnement en court séjour: Expériences du terrain

Le projet d accompagnement en court séjour: Expériences du terrain Le projet d accompagnement en court séjour: Expériences du terrain Le Maillon, EMS de court séjour Capacité d accueil : 28 lits 470 admissions, 8 700 journées d hébergement / an. Population : Gériatrie

Plus en détail

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession 1 INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015 Spécificités en soins palliatifs par profession OBJECTIFS : Appréhender la spécificité en fonction de l exercice professionnel et le lieu (en Institution, en EMSP,

Plus en détail

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 L HAD Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 Définition Les structures d HAD permettent d assurer au domicile du malade, pour une période

Plus en détail

L Hospitalisation à Domicile Présentation Générale

L Hospitalisation à Domicile Présentation Générale L Hospitalisation à Domicile Présentation Générale 1 Les malades L Hospitalisation à Domicile concerne des malades, atteints de pathologies graves, aiguës ou chroniques, évolutives et / ou instables qui,

Plus en détail

Centre Hospitalier de SOMAIN 61 bis rue Joseph BOULIEZ SOMAIN Tél :

Centre Hospitalier de SOMAIN 61 bis rue Joseph BOULIEZ SOMAIN Tél : Centre Hospitalier de SOMAIN 61 bis rue Joseph BOULIEZ 59490 SOMAIN Tél : 03.27.93.09.09 www.ch-somain.fr Centre Hospitalier de SOMAIN MS18 Livret d accueil Version janvier 2013 2 Madame, Mademoiselle,

Plus en détail

Accompagnement et soins palliatifs

Accompagnement et soins palliatifs Formation continue para-médicale Accompagnement et soins palliatifs Programme prévisionnel Module 1 : Introduction aux soins palliatifs 8h45 10h15 10h30 12h00 12h45 13h30 Accueil et émargement Introduction

Plus en détail

confort : Missions et critères

confort : Missions et critères Service de soins palliatifs et de confort : Missions et critères d admission 1. Missions Le service de soins palliatifs et de confort ou Unité résidentielle de Soins Palliatifs (USP) de la clinique du

Plus en détail

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Circulaire DHOS/O2 n du 25 mars 2008 relative à l organisation des soins palliatifs NOR : SJSH C

SANTÉ ETABLISSEMENTS DE SANTÉ. Circulaire DHOS/O2 n du 25 mars 2008 relative à l organisation des soins palliatifs NOR : SJSH C MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction de l organisation du système de soins Bureau de l

Plus en détail

Docteur DEBOFFLE. G.

Docteur DEBOFFLE. G. 1 SESSION INTER REGIONALE Les Coopérations : L Hôpital Public au cœur du mouvement. Journée du 11 janvier 2001, à l ENSP de Rennes. Docteur DEBOFFLE. G. 2 HOPITAL LOCAL : HOPITAL DE PROXIMITE Quelles Missions

Plus en détail

LE PLAN CANCER. Formation destinée aux Aides Soignantes. Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE

LE PLAN CANCER. Formation destinée aux Aides Soignantes. Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE LE PLAN CANCER Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 20 mars 2014 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France - Sous l égide de l état avec rapport

Plus en détail

Formation d un Référent en Soins Palliatifs

Formation d un Référent en Soins Palliatifs Public visé Formation d un Référent en Soins Palliatifs Tout professionnel du milieu médico-social ou sanitaire désirant être référent en soins palliatifs au sein de son institution. Intervenants formateurs

Plus en détail

HAD et EHPA (D) Textes réglementaires. JOURNEES ARS : HAD et EHPAD

HAD et EHPA (D) Textes réglementaires. JOURNEES ARS : HAD et EHPAD HAD et EHPA (D) Textes réglementaires L intervention de l Hospitalisation à Domicile en EHPAD est possible depuis février 2007. Les textes législatifs réglementent prises en charge. et limitent les Bases

Plus en détail

Les Soins de Suite et de Réadaptation adultes/enfants sur l Arc Alpin à orientation nutritionnelle pouvant accueillir des patients atteints d obésité

Les Soins de Suite et de Réadaptation adultes/enfants sur l Arc Alpin à orientation nutritionnelle pouvant accueillir des patients atteints d obésité Les Soins de Suite et de Réadaptation adultes/enfants sur l Arc Alpin à orientation nutritionnelle pouvant accueillir des patients atteints d obésité Les Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) à orientation

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT. Représenté par le Docteur René LE, Président de l Association DOUSOPAL

CONVENTION DE PARTENARIAT. Représenté par le Docteur René LE, Président de l Association DOUSOPAL CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le Réseau Dousopal 44 Bd Stanislas Girardin 76140 Le Petit Quevilly Représenté par le Docteur René LE, Président de l Association DOUSOPAL d une part, ET L Etablissement

Plus en détail

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Dr Catherine FERNANDEZ Unité Mobile de Gériatrie Pôle de gériatrie Strasbourg 3 juin 2010 Plan Genèse et fonctionnement des unités mobiles

Plus en détail

Service d Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA) 95, rue d Esquermes Lille

Service d Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA) 95, rue d Esquermes Lille Service d Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA) 95, rue d Esquermes - 59000 Lille 03.20.09.44.74 03.20.17.04.98 sava@epdsae.fr www.epdsae.fr Le Service d Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA) est un

Plus en détail

Réseau «ARCADE» Système d information

Réseau «ARCADE» Système d information Réseau «ARCADE» Système d information 28 septembre 2006 Objectifs du Réseau Arcade Evolution du Réseau expérimental de soins continus à domicile (1999-2004) : «Volonté de développer l offre Douleur - Soins

Plus en détail

PLAIES & CICATRISATION

PLAIES & CICATRISATION PLAIES & CICATRISATION Une équipe à votre service L Hospitalisation à domicile Santé Service Bayonne et Région dispose d une équipe formée spécifiquement à la cicatrisation des plaies aiguës ou chroniques.

Plus en détail

Lits Identifiés Soins Palliatifs (LISP)

Lits Identifiés Soins Palliatifs (LISP) Lits Identifiés Soins Palliatifs (LISP) Recommandations validées par le CA de la SFAP à partir de propositions du groupe de travail LISP Avec le soutien de la Fondation de France La SFAP a créé un groupe

Plus en détail

Le réseau Aliénor de Tonneins

Le réseau Aliénor de Tonneins Le réseau Aliénor de Tonneins Le Réseau Gérontologique et Alzheimer Aliénor permet d'optimiser le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes. Une équipe pluridisciplinaire est à votre disposition

Plus en détail

Soins Oncologiques de Support

Soins Oncologiques de Support Soins Oncologiques de Support DEFINITIONS et CONCEPTS PROPOSITIONS D ORGANISATION Novembre 2005 CA GRASSPHO NOV 05 1 DEFINITIONS CA GRASSPHO NOV 05 2 SOINS CURATIFS «Les soins curatifs cherchent à guérir

Plus en détail

OPTIMISER LE PARCOURS DE SOINS DE L USAGER A DOMICILE

OPTIMISER LE PARCOURS DE SOINS DE L USAGER A DOMICILE TACTIQUE ANTIPOLIS uillet 2016 OPTIMISER LE PARCOURS DE SOINS DE L USAGER A DOMICILE Une cooordination conjointe 2 La coordination des soins se définit comme une action conjointe des professionnels de

Plus en détail

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC

LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC LE PLAN CANCER ORGANISATION DE LA CANCÉROLOGIE EN FC Formation destinée aux Aides Soignantes Jeudi 19 mars 2015 Nicole MOREL Réseau ONCOLIE DÉFINITION PLAN CANCER : Organisation de la cancérologie en France

Plus en détail

HOSPITALISATION A DOMICILE. Soins palliatifs à domicile

HOSPITALISATION A DOMICILE. Soins palliatifs à domicile HOSPITALISATION A DOMICILE (H.A.D.) Soins palliatifs à domicile Hospitalisation à domicile Dates clés 1945 : Naissance du concept d HAD aux USA 1957: Création du 1 er Ets d HAD en France 1973 : Création

Plus en détail

Et : - nom de l EHPAD (établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes), représenté par

Et : - nom de l EHPAD (établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes), représenté par CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITÉS DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

L infirmier(e) en Unité Neuro-Vasculaire

L infirmier(e) en Unité Neuro-Vasculaire L infirmier(e) en Unité Neuro-Vasculaire L Unité Neuro Vasculaire : une équipe pluridisciplinaire 18/10/2016 2 Le service accueille les patients atteints d Accidents vasculaires cérébraux d origine ischémique

Plus en détail

Association de Coordination Gérontologique du canton de Port Louis

Association de Coordination Gérontologique du canton de Port Louis http://reseau-sante-portlouis.org Association de Coordination Gérontologique du canton de Port Louis ASSEMBLEE GENERALE DU 6 MAI 2008 LES OBJECTIFS DU RESEAU Informer les personnes, les familles, les professionnels

Plus en détail

Coopération entre professionnels de santé

Coopération entre professionnels de santé Coopération entre professionnels de santé Pourquoi maintenant et comment? Gérard MICK Union Nationale des Réseaux de Santé Ce que nous inspirait la loi HPST Groupements de coopération sanitaire (GCS) Communautés

Plus en détail

Guide pour l élaboration du dossier de demande de lits identifiés en soins palliatifs

Guide pour l élaboration du dossier de demande de lits identifiés en soins palliatifs DHOS Comité de suivi Guide pour l élaboration du dossier de demande de lits identifiés en soins palliatifs mars 2004 Introduction : Les lits identifiés s inscrivent dans le schéma général de l offre de

Plus en détail

Bernard WARY Service Régional de Soins Palliatifs CHR Metz-thionville

Bernard WARY Service Régional de Soins Palliatifs CHR Metz-thionville Bernard WARY Service Régional de Soins Palliatifs CHR Metz-thionville Si l on n a pas attendu les soins palliatifs pour s occuper des «mourants» (Hôtels Dieu du 18 ème siècle ), cela ne fait que 45 ans

Plus en détail

Service infirmier d aide à domicile aux personnes âgées

Service infirmier d aide à domicile aux personnes âgées Siadpa Service infirmier d aide à domicile aux personnes âgées Livret d accueil Siadpa 10, rue de la Paix 01 40 85 65 75 Sommaire Votre admission La demande d admission Page 4 Les professionnels du Siadpa

Plus en détail

Livret d accueil de l usager

Livret d accueil de l usager Livret d accueil de l usager Service de Soins Infirmiers A Domicile E.H.P.A.D La Sofiéta 2424, Bd Edouard VII 06230 Villefranche-sur-Mer Téléphone : 04.93.01.66.24 ssiad@ehpadvillef.com Livret d accueil

Plus en détail

Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU)

Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU) SIGLE Pôle Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU) 10 ème Journée Départementale de la Gérontologie 14 novembre 2014 Feytiat (87) Philippe VERGER Directeur de la politique gérontologique CHU de

Plus en détail

Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis

Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis Oncologie 93, un réseau de santé en cancérologie en Seine Saint Denis Seine Saint Denis coordonner proximité collaborer accompagner mutualiser évaluer innover orienter ressource plate-forme associations

Plus en détail

1 re structure HAD de province. Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968

1 re structure HAD de province. Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 Présentation 1 re structure HAD de province Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 par le Dr Thielley, Santé Service Bayonne et Région est la 1 re structure d'hospitalisation À Domicile

Plus en détail

Présentation du déploiement de ViaTrajectoire Médico-social «Personnes âgées» en Aquitaine

Présentation du déploiement de ViaTrajectoire Médico-social «Personnes âgées» en Aquitaine Présentation du déploiement de ViaTrajectoire Médico-social «Personnes âgées» en Aquitaine ViaTrajectoire c est : Plateforme internet http://www.viatrajectoire.fr qui vise L orientation personnalisée du

Plus en détail

MALADIES CHRONIQUES PARCOURS PATIENT

MALADIES CHRONIQUES PARCOURS PATIENT MALADIES CHRONIQUES ET PARCOURS PATIENT Louise ULRIC, Suzanne GERMANY 1 Réflexion née de l expérience des filières existantes en Martinique, en lien avec les réseaux ville - hôpital : - AVC : réseau Ermancia

Plus en détail

MEMENTO Hospitalisation A Domicile

MEMENTO Hospitalisation A Domicile MEMENTO Hospitalisation A Domicile Marseille 04 96 20 66 88 Martigues - Sud Etang de Berre 04 96 20 66 70 Vous pouvez nous contacter 24h/24 et 7j/7. Soins assistance - 1 rue Albert COHEn - 13016 MARSEILLE

Plus en détail

LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat

LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat LES SOS ET LEUR COORDINATION Ph Colombat 1/ Les soins oncologiques de support 1-1 la définition Elle a été donnée dans la circulaire DHOS/SDO/201/101 du 22 février 2005 du plan Cancer 1 : «l ensemble des

Plus en détail

Un aperçu historique des soins palliatifs en France et enjeux pour aujourd hui

Un aperçu historique des soins palliatifs en France et enjeux pour aujourd hui Diplôme Universitaire de soins palliatifs CEM/FLM, Lille le 24 janvier 2013 Un aperçu historique des soins palliatifs en France et enjeux pour aujourd hui Pr Jacquemin Dominique Centre d éthique médicale

Plus en détail

Entrée de l accueil de jour : rez de jardin du bâtiment «les Gloriottes» Accueil de Jour Alzheimer «Les quatre saisons»

Entrée de l accueil de jour : rez de jardin du bâtiment «les Gloriottes» Accueil de Jour Alzheimer «Les quatre saisons» LIVRET D ACCUEIL Entrée de l accueil de jour : rez de jardin du bâtiment «les Gloriottes» Accueil de Jour Alzheimer «Les quatre saisons» INT-32/1 Hôpital Saint-Charles - 4 rue Charles de Gaulle 52 130

Plus en détail

Bienvenue. Brochure d accueil Services de Réadaptation. En route vers l autonomie

Bienvenue. Brochure d accueil Services de Réadaptation. En route vers l autonomie Bienvenue Brochure d accueil Services de Réadaptation En route vers l autonomie Edito En route vers l autonomie Bienvenue dans le service de Réadaptation. Après votre admission, l équipe pluridisciplinaire

Plus en détail

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie.

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Dr Bernard DEVALOIS Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) Président de la SFAP bd@sfap.org Arc en Ciel janvier 2007 Avril 2005 : une évolution

Plus en détail

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Congrès FEHAP 3 octobre 2013 Laurent SAUZE Directeur délégué aux politiques régionales de santé Contexte Cadre «règlementaire»

Plus en détail

L importance du poids des mots. Filière de soins et prise en charge personnalisée du patient en chirurgie bariatrique

L importance du poids des mots. Filière de soins et prise en charge personnalisée du patient en chirurgie bariatrique L importance du poids des mots Filière de soins et prise en charge personnalisée du patient en chirurgie bariatrique Les débuts : mise en place d une EPP 2010 2010 : première prise en charge chirurgicale

Plus en détail

CENTRE EXPERT RÉGIONAL PARKINSON. Service de neurologie Coordonnateur : Dr Fréderic Torny

CENTRE EXPERT RÉGIONAL PARKINSON. Service de neurologie Coordonnateur : Dr Fréderic Torny CENTRE EXPERT RÉGIONAL PARKINSON Service de neurologie Coordonnateur : Dr Fréderic Torny CENTRE EXPERT PARKINSON Le service de neurologie du CHU de Limoges est impliqué depuis plusieurs années dans la

Plus en détail

La Châtaigneraie. Le Lys. Livret d accueil. Accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et troubles associés

La Châtaigneraie. Le Lys. Livret d accueil. Accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et troubles associés La Châtaigneraie Livret d accueil Le Lys Accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d Alzheimer et troubles associés 1 HISTORIQUE Pour répondre à une demande locale de plus en plus importante,

Plus en détail