Your. Smile! Show Us. NBDS Contest for Oral Health. Concours de la SDNB sur la santé buccodentaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Your. Smile! Show Us. NBDS Contest for Oral Health. Concours de la SDNB sur la santé buccodentaire"

Transcription

1 APRIL / AVRIL 2014 Vol. 27 Ask here for entry details. Show Us Your Smile! Does your child have a smile that will light up a room? The New Brunswick Dental Society promotes good oral health as essential to your overall health. We are looking for some award-winning smiles to be part of our campaign for NBDS Contest for Oral Health New this year, New Brunswick Dental Society will be running a contest for six months for your younger pa ents. The Show us Your Smile contest will be running un l the fall and is an opportunity for one of your young pa ents to become our poster child for next year s campaign. Look in your mail for a tent card and ballots to be handed out to pa ents so that they can submit their photo to the NBDS for considera on. NBDS will collect the photos and judge winners in two age categories those from ages 0 to 6 and then Winners will be no fied and chosen for a professional photo shoot. The home dental office will also be entered to win a prize! Concours de la SDNB sur la santé buccodentaire Pour la première fois ce e année, la Société dentaire du Nouveau-Brunswick lance un concours d une durée de six mois à l inten on des jeunes pa ents. Le concours s appelle : Montre-moi ton sourire. Il se prolongera jusqu à l automne et peut perme re à de jeunes pa ents de devenir une tête d affiche pour la campagne publicitaire de l an prochain. Vous recevrez par courrier une carte-tente et des fiches d inscrip on à donner à vos pa ents pour qu ils puissent soume re leur photo à la SDNB. La SDNB u lisera les photos pour déterminer les personnes gagnantes dans deux catégories : de 0 à 6 ans; de 7 à 12 ans. Nous aviserons les gagnants qui seront invités à une séance de photo professionnelle. Leurs den stes pourraient aussi gagner un prix! IN THIS ISSUE IPSOS Reid Survey of Den stry / Sonage IPSOS Reid sur la den sterie Board of Directors - March 22, 2014 / Faits saillants de la réunion du conseil - 22 mars Peer Review Commi ee Survey / Sonage du comité d evalua on par les pairs

2 NOTICES Bulletin is published by the New Brunswick Dental Society. Articles will be considered for publication in the language of submission. We reserve the right to edit all submissions for length and clarity. Final content is subject to space limitations. All rights reserved. Bulletin est publié par la Société dentaire du Nouveau-Brunswick. Toutes les soumissions seront considérées dans la langue d origine. Nous nous réservons le droit de modifier les soumissions pour des raisons de longueur et de clarté. Les articles seront publiés selon l espace disponible. Tous droits réservés. Editor/Rédactrice : Lia A Daborn New Brunswick Dental Society / La société dentaire du Nouveau-Brunswick 520 rue King St. Suite/Bureau 820 Fredericton N.-B. E3B 4Z9 Courriel / Site web / Website: Social Development (and Healthy Smiles) Contract It is hard to believe that our contract with the NB Department of Social Development expires in just under a year. Negotiations on the new contract will begin in the fall and we would like to have representation from each region on our committee. If you are interested in assisting with the negotiations, the Chair of Negotiations, Dr Kent Orlando wants you! You can send a note to and we will confirm details later in the summer. Coming soon to a computer near you! The NB Department of Health is inching its way closer to activating the dentist s link into the Drug Information System for the province, which is connected to the NB Drug Program and Prescription Monitoring Program systems involving the pharmacies. The Drug Information Systems project is now anticipated to be live in July NBDS is being asked to share our list of members with the Department in order to enable them to track prescriptions through the system. When and if the system is activated, we will keep you advised. Contrat avec Développement social (Beaux sourires) Notre contrat avec le ministère du Développement social du Nouveau- Brunswick prendra fin dans moins de 1 an. Nous commencerons les négociations pour le nouveau contrat dès l automne. Nous aimerions avoir au comité une personne représentant chaque région de la province. Si cela vous intéresse, le président du comité des négociations, D r Kent Orlando, voudra de vos nouvelles. Vous pouvez lui envoyer un court message à et nous vous confirmerons les détails durant l été. L ordinateur vous y donnera accès bientôt! Le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick se prépare à donner aux dentistes un lien au Système d information sur les médicaments de la province, qui est lié aux systèmes provinciaux du Programme des médicaments et de la surveillance pharmaceutique auquel participent les pharmacies. On s attend à ce que le service du Système d information sur les médicaments soit accessible «en ligne» en juillet Le ministère de la Santé a demandé à la SDNB de lui fournir sa liste de membres afin qu il puisse assurer un suivi par rapport aux prescriptions dans ce système. Nous vous laisserons savoir quand l accès au système sera rendu possible. 2 APRIL / AVRIL 2014

3 DR. JEFF CLARK PRESIDENT / PRÉSIDENT SAINT JOHN COUNCIL GOT IT WRONG ON FLUORIDE VOTE As many of you are aware, the Saint John City Council narrowly voted on March 10th to discontinue water fluoridation. Oromocto is now the only community in New Brunswick that continues to fluoridate its water. Despite our best efforts which included providing councillors with sound scientific data, presentations to Council, media interviews and phone calls to councillors, the council voted against fluoride based on financial reasons and some misinformation provided by various special interest groups. While the United States Center For Disease Control has declared community water fluoridation as one of the top 10 Public Health Initiatives of the 20th century, Saint John Councillors chose to ignore the health benefits of water fluoridation and turn their backs on some of Saint John s more vulnerable citizens. I attended the National Oral Health Action Plan Symposium in Ottawa on February 27, 2014 in which several national organizations collaborated. After several presentations and productive discussions, it was determined that community water fluoridation was a top priority. As dentists, we will continue to support community water fluoridation not because we stand to benefit from it but because we see its impact on tooth decay in our patients. Many thanks to Dr. Kelly Manning, Dr. Scott Giffin (Public Health Physician), and NBDS staff for spending countless hours dealing with this important issue. Even though we were unsuccessful in convincing Saint John Councillors to do what s right, we maintained a high level of professionalism and represented NBDS well. LE CONSEIL DE SAINT JOHN A MAL VOTÉ SUR LA FLUORATION DE L EAU Comme beaucoup d entre vous le savez déjà, le conseil municipal de Saint John a eu un vote serré le 10 mars pour décider d arrêter la fluoration de l eau. Oromocto est maintenant la seule ville dans la province qui continue d ajouter du fluorure dans l eau potable. Malgré nos efforts soutenus pour fournir aux conseillers des données scientifiques exactes, faire des présentations au conseil municipal et participer à des entrevues avec les médias, le conseil a voté contre la fluoration de l eau pour des raisons financières et en se basant sur des renseignements erronés fournis par des groupes d intérêts variés. Bien que le Center for Disease Control des États-Unis ait déclaré que la fluoration de l eau potable est l une des 10 meilleures initiatives de santé publique du 20 e siècle, les conseillers de Saint John ont choisi de ne pas tenir compte des avantages de la fluoration pour la santé et de ne pas protéger certains citoyens de Saint John qui sont les plus vulnérables. J ai assisté le 27 février 2014 au Symposium national sur la santé buccodentaire à Ottawa auquel plusieurs organisations nationales ont collaboré. Après de nombreuses présentations et discussions productives, il a été déterminé que la plus importante priorité est la fluoration de l eau potable. À titre de dentistes, nous continuerons d appuyer la fluoration de l eau non pas parce que cela nous avantage, mais en raison de son impact sur la protection des dents de nos patients contre les caries. Je tiens à remercier chaleureusement D r Kelly Manning, D r Scott Giffin (médecin de la santé publique) et le personnel de la SDNB pour les nombreuses heures consacrées à cette question importante. Même si nous n avons pas réussi à convaincre les conseillers de Saint John de prendre la bonne décision, nous avons fait preuve d un haut degré de professionnalisme et nous avons bien représenté la SDNB. APRIL / AVRIL

4 You ve paid your dues. Start paying less with TD Insurance. Vous vous êtes investi sans compter. Maintenant, économisez grâce à TD Assurance. Professionals can save more. At TD Insurance, we recognize all the time and effort you put into getting where you are. That s why, as a New Brunswick Dental Society member, you have access to our TD Insurance Meloche Monnex program which offers preferred group rates and various additional discounts. You ll also benefit from our highly personalized service and great protection that suits your needs. Get a quote today and see how much you could save. Request a quote today melochemonnex.com/nbdental HOME AUTO TRAVEL You could WIN $60,000 cash to build your dream kitchen! * Les professionnels peuvent économiser plus. Chez TD Assurance, nous sommes conscients du temps et des efforts que vous avez investis pour arriver là où vous êtes. C est pourquoi, en tant que membre de la Société dentaire du Nouveau-Brunswick, vous bénéficiez de tarifs de groupe préférentiels et de divers autres rabais grâce au programme TD Assurance Meloche Monnex. Mieux encore, vous obtiendrez un service personnalisé et une protection adaptée à vos besoins. Demandez une soumission dès aujourd hui et découvrez combien vous pourriez économiser. Demandez une soumission dès aujourd hui melochemonnex.com/nbdental Vous pourriez GAGNER $ comptant pour réaliser votre cuisine de rêve *! HABITATION AUTO VOYAGE In partnership with your society En partenariat avec votre société The TD Insurance Meloche Monnex home and auto insurance program is underwritten by SECURITY NATIONAL INSURANCE COMPANY. The program is distributed by Meloche Monnex Insurance and Financial Services Inc. in Quebec and by Meloche Monnex Financial Services Inc. in the rest of Canada. For Quebec residents: We are located at 50 Place Crémazie, Montreal (Quebec) H2P 1B6. Due to provincial legislation, our auto insurance program is not offered in British Columbia, Manitoba or Saskatchewan. *No purchase is required. There is one (1) prize to be won. The winner may choose between an amount of $60,000 CAD to build a dream kitchen of his/her choosing or $60,000 CAD cash. The winner will be responsible for choosing a supplier and for coordinating all of the required work. The contest is organized by Security National Insurance Company and Primmum Insurance Company and is open to members, employees and other eligible persons who reside in Canada and belong to an employer, professional or alumni group which has entered into an agreement with the organizers and is entitled to receive group rates from the organizers. The contest ends on October 31, The draw will be held on November 21, A skill-testing question is required. Odds of winning depend on the number of eligible entries received. The complete contest rules are available at melochemonnex.com/contest. / The TD logo and other trade-marks are the property of The Toronto-Dominion Bank or a wholly-owned subsidiary, in Canada and/or other countries. Le programme d assurances habitation et auto TD Assurance Meloche Monnex est souscrit par SÉCURITÉ NATIONALE COMPAGNIE D ASSURANCE. Le programme est distribué par Meloche Monnex assurance et services financiers inc. au Québec et par Meloche Monnex services financiers inc. dans le reste du Canada. Pour les résidents du Québec : nous sommes situés au 50, Place Crémazie, Montréal (Québec) H2P 1B6. En raison des lois provinciales, notre programme d assurances auto et véhicules récréatifs n est pas offert en Colombie-Britannique, au Manitoba et en Saskatchewan. *Aucun achat n est requis. Il y a un (1) prix à gagner. Le gagnant aura le choix entre une somme de $ CA qui servira à réaliser sa cuisine de rêve ou $ CA comptant. Le gagnant devra retenir les services du fournisseur de son choix et coordonner l ensemble des travaux. Le concours est organisé par Sécurité Nationale compagnie d assurance et Primmum compagnie d assurance. Peuvent y participer les membres ou employés et autres personnes admissibles qui sont résidents canadiens et qui appartiennent à un groupe employeur ou à un groupe de professionnels ou de diplômés ayant conclu un protocole d entente avec les organisateurs, et qui, par conséquent, bénéficient d un tarif de groupe. Le concours se termine le 31 octobre Le tirage aura lieu le 21 novembre Le gagnant devra répondre à une question d habileté mathématique. Les chances de gagner dépendent du nombre d inscriptions admissibles reçues. Le règlement complet du concours est disponible à l adresse melochemonnex.com/concours. MD/ Le logo TD et les autres marques de commerce sont la propriété de La Banque Toronto-Dominion ou d une filiale en propriété exclusive au Canada et(ou) dans d autres pays 4 APRIL / AVRIL 2014

5 LIA DABORN EXECUTIVE DIRECTOR / DIRECTRICE GÉNÉRALE Being an Executive Director of an Association can be a lonely job. I would imagine that those of you in a solo practice may have a similar experience. While it is nice to be the boss in charge of decisions on a daily basis, there are times when it is important to talk with others who are dealing with the same kind of things in the same type of office. For me, those resources are the other Executive Directors/CEOs of Dental Associations and Colleges across the country. We share information, resources and provide support to each other. Just recently having hosted the Atlantic Presidents & CEOs in Moncton, I can tell you the network is extremely important, whether at a regional or national level. Our Moncton meeting agenda ranged from insurance carrier audits and corporate dentistry models to joint initiatives, including the Living Healthy in Atlantic Canada magazine, extended health care plans for members and retired dentists, privacy legislation compliance in dental offices, continuing education and annual conventions. We discussed these issues as a group of volunte er leaders and staff. The result is a number of initiatives that we will tackle on a regional basis on your behalf. As a dental practitioner, where can you go for your professional support? Certainly your regional Society is a good place to network and socialize with peers. But what if you have questions of a more technical nature? Then perhaps you should check out if you have not already. Content on Oasis is primarily clinical, but also encompasses other topics of interest to dentists and dental team members. Submit a question (anonymously if you wish) to the Oasis Discussion and receive advice from experts across the country. There is even a chairside application which provides clinical answers - literally at your fingertips. If your need for support is more personal, please remember the toll-free line ( ) which provides you with professional assistance, 24/7. Run through Shepell fgi, this member assistance program (MAP) is a confidential shortterm counselling, referral and information service available at no cost to dentists, dental office staff and their families. You can call MAP for expert assistance if you re dealing with challenges such as a mental health, addiction or finan- Le travail de directrice générale d une association peut être assez solitaire. J imagine que les dentistes seuls dans leur cabinet peuvent aussi se sentir solitaires. Même s il est agréable d être chef et de prendre les décisions chaque jour, parfois il est important de pouvoir discuter avec d autres qui ont les mêmes genres de bureaux. Pour moi, ces ressources sont d autres directeurs généraux ou dirigeants d associations et de collèges dentaires au Canada. Nous échangeons des renseignements, partageons nos ressources et profitons de cette entraide. Tout récemment, nous avons accueilli les présidents et diregeants d organismes de l Atlantique et je peux vous dire que le réseautage est extrêmement important, que se soit au niveau régional ou national. Le programme de notre rencontre à Moncton portait sur divers sujets comme les vérifications des compagnies d assurances et les modèles de partenariats en dentisterie, les initiatives prises conjointement, y compris la revue Living Healthy in Atlantic Canada, les régimes complémentaires d assurance maladie pour nos membres et les dentistes, l observation des lois sur la confidentialité dans les cabinets dentaires, l éducation continue et les assemblées annuelles. Nous avons discuté de ces sujets comme groupe de dirigeants bénévoles et d employés. Il en a résulté un certain nombre d initiatives que nous allons entreprendre pour votre compte au niveau régional. À titre de praticien de l art dentaire, où pouvez-vous obtenir un soutien professionnel? Évidemment, votre société provinciale offre de bonnes occasions de réseautage et de rencontres sociales. Toutefois, s il s agit de questions de nature plus technique? Il serait peut-être bon de visiter le site Web si vous ne l avez pas déjà fait. Le contenu sur ce site est surtout d ordre clinique, mais il comprend aussi d autres questions d intérêt pour les dentistes et membres de l équipe des soins dentaires. Posez une question (de façon anonyme si vous le souhaitez) dans le cadre d une discussion Oasis et vous recevrez des réponses d experts des différentes provinces. Il y a même une application spéciale qui offre des connaissances cliniques litéralement au bout de vos doigts. Si vous avez besoin d un soutien plus personnel, n oubliez pas le numéro sans frais ( ) grâce auquel vous pouvez obtenir de l aide 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Visitez le site Web d aide aux employés et à la famille, Shepell fgi, qui offre du counselling confi- Continued on Page 6 Suite à la page 6 APRIL / AVRIL

6 LIA DABORN EXECUTIVE DIRECTOR / DIRECTRICE GÉNÉRALE cial problem or if you need advice on physical fitness, parenting or how to efficiently manage your time. I would like to remind you that the NBDS Annual meeting will be taking place in Grand Falls from June Join colleagues and the dental community for great speakers and exceptional hospitality. The registration forms are now available on the NBDS website and we look forward to seeing you there! dentiel à court terme et un service d information gratuitement aux dentistes, au personnel des cabinets dentaires et à leur famille. Vous pouvez avoir recours au PAEF pour obtenir des conseils d experts concernant des questions sur les maladies mentales, les toxicomanies ou des problèmes financiers, ou encore, pour des conseils sur le conditionnement physique, l art d être parents ou une gestion efficace de votre temps. Je vous rappelle l assemblée annuelle de la SDNB qui aura lieu à Grand-Sault du 5 au 7 juin Venez rencontrer vos collègues et autres membres du monde dentaire pour entendre des conférenciers intéressants et profiter de l hospitalité chaleureuse de la région. Vous trouverez les formulaires d inscription sur le site Web de la SDNB. À bientôt! TODDLER ORAL HEALTH SANTÉ BUCCO-DENTAIRE DES BÉBÉS As part of its plans to fight early childhood caries, the CDA is conducting a special initiative to promote a First Visit to Dentist by Age One. In 2013, the Canadian Dental surveyed Canadian dentists to ask whether they encouraged their patients to early childhood visits. Association In the survey, dentists were asked what would encourage them to see more infants and toddlers in their practice. The top three answers were educational material (30%), CE events (25%), and hands-on training (15%). Almost all dentists (97%) also indicated they would be willing to discuss infant carerelated anticipatory guidance with parents and children such as ECC if given more information. To this end, the NBDS representative to the CDA Access to Care Working Group, Dr. Anil Joshi, is coordinating educational sessions throughout the province. Dans le cadre de sa lutte contre les caries de la petite enfance, l ADC a lancé une initiative spéciale afin de promouvoir la première visite au dentiste dès l âge de 1 an. En 2013, l Association dentaire canadienne a mené un sondage auprès des dentistes du Canada afin de leur demander s ils encourageaient les visites au dentiste des jeunes enfants. Dans ce questionnaire, on demande aux dentistes ce qui pourrait les inciter à examiner plus de bébés et de bambins à leur clinique. Voici les trois réponses les plus communes : du matériel éducatif (30 %), une activité d éducation continue (25 %) et une formation pratique (15 %). La plupart des dentistes (97 %) ont déclaré être disposés à discuter des soins bucco-dentaires pour la prévention des caries avec les parents et les enfants s ils disposaient de plus d information. Dr. Anil Joshi À cette fin, Dr Anil Joshi, qui représente la SDNB au Groupe de travail de l ADC sur l accès aux soins, coordonnera des sessions de formation dans la province. 6 APRIL / AVRIL 2014

7 DAN LEGER Are You Paying Enough Attention to the Bill, Because Others Are! About a year ago, CBC s Marketplace broadcasted an episode Money Where Your Mouth Is which chronicled a hidden camera visit by a single patient to approximately 20 dentists. As is the trademark of the show, the patient was examined by experts before the hidden camera visits. Specifically, the show s experts determined that the patient had no tooth decay, needed a crown on one tooth. Their bottom line price, $2,000. Twenty treatments plans later, recommendations ranged from $144 to $11,931. Fast-forward a year and Google Dentist Billing News and you will find a story out of Indiana wherein nine individuals, including three dentists, were charged with fraud. Notably, the fraud charges stem from allegations that these individuals had been intentionally scamming the American Medicade system since Examples, of criminal fraud included billing nitrous oxide as deep sedation, which led to a consistent overbilling of $105 per treatment. Recognizing that the above examples are unique and extreme, we can nonetheless inform you that the New Brunswick Dental Society frequently receives inquiries from patients and insurers regarding dental billing practices. Furthermore, in the last two years, the Society has received two formal complaints from insurers regarding alleged misconduct in billing practices. One complaint was sustained and one complaint is ongoing. So whether close or far away, patients and insurers are increasingly vigilant in their scrutiny of dental bills and as the care provider, you are responsible for the bills you render. No doubt, mistakes and errors can and will happen. However, there is also no doubt that steps can be taken to reduce errors. Takeaway: Bottom line, if patients know you take your billing seriously (because of your consistent procedures with them), and your staff know you take your patient billing seriously (because of your consistent procedures with patients and your consistent training with staff), then there is not much likelihood of a billing error. REGISTRAR / REGISTRAIRE Est-ce que vous portez assez attention à la facture, car d autres le font! Il y a environ un an, l équipe Marketplace de CBC a présenté une émission intitulée «Money Where Your Mouth Is» dans laquelle un patient avec une caméra cachée visite approximativement 20 dentistes. Comme d habitude pour cette émission, le patient a été examiné par des experts «avant» les visites avec une caméra cachée. En fait, les experts de l émission ont déterminé que le patient n avait pas de carie et avait seulement besoin d une couronne sur une dent. Le coût de ce traitement s élevait à $. Après les 20 visites, le patient avait obtenu des plans de traitements dont les coûts variaient entre 144 $ et $. Cette année, si vous cherchez dans Google «Dentist Billing News», vous trouverez un article racontant que neuf personnes en Indiana, y compris trois dentistes, ont été accusés de fraude. Les accusations de fraude découlent d allégations que ces personnes avaient intentionnellement escroqué le système Medicade américain depuis Par exemple, la fraude criminelle incluait la facturation d oxyde nitreux pour une sédation complète, ce qui donnait une surfacturation de 105 $ par traitement. Les exemples fournis ci-dessus sont uniques et extrêmes, mais nous pouvons vous dire que la Société dentaire du Nouveau-Brunswick reçoit fréquemment des demandes de renseignements des patients et des compagnies d assurances sur les pratiques de facturation des dentistes. De plus, durant les deux dernières années, la Société dentaire a reçue deux plaintes officielles de compagnies d assurances sur des pratiques de facturation alléguées frauduleuses. L une des plaintes était justifiée et l autre est encore à l étude. Alors, que ce soit de près ou de loin, les patients et les compagnies d assurances examinent plus attentivement les factures de soins dentaires et, à titre de fournisseur de ces soins, vous êtes responsables des factures que vous présentez. Évidemment, n importe qui peut faire une erreur. Toutefois, il existe des moyens de veiller à réduire le nombre d erreurs. Conclusion Si les patients savent que vous prenez au sérieux la facturation (en raison de vos pratiques uniformes à cet égard) et si votre personnel sait que vous prenez au sérieux la facturation (en raison de vos pratiques uniformes par rapport aux patients et de la formation uniforme que vous donnez au personnel), alors il y a moins de risques d erreurs dans la facturation. APRIL / AVRIL

8 IPSOS REID SURVEY OF DENTISTRY In December 2013, CDA surveyed Canadians to determine attitudes and beliefs with regard to dentistry and the profession. This research was designed to follow up on research conducted in 2010 in order to: Understand where the public fall on measures of trust and value with respect to dentists and oral health care; Determine the overall perception of dentists as part of the dental team; Understand how Canadians view the investment they make in oral health care; Evaluate shifts in the attitudinal segments since the baseline study. Since 2010, attitudes towards dentists have remained largely unchanged. Canadians view oral health care as important, and most feel that it is a worthwhile investment. While dentists continue to be perceived positively by the majority of Canadians, they risk perceptions of their role as secondary or supervisory to that of other members of the dental team. The survey examined the factors that patients use in Choosing a Dentist. The most common factors were referral from family and friends (35%) or proximity to home (32%) whereas things such as (a) advertising from the practice on radio or in print, (b) a dental practice website or (c) from an on-line search all ranked at 1% respectively. Results also indicated that Canadians expect dentists to talk about their credentials, convenience and low costs, but not cosmetic services. In fact, 29% of those surveyed indicated that advertising promoting cosmetic services would turn them away from seeing that dentist. Several conclusions have been drawn from the results, as follows: The cost of dental care remains a sticking point for most Canadians, with many deferring to what their dental plan covers rather than the advice of their dentist. When receiving a recommendation from their dentist, half of Canadians first think of the cost (51%), followed by the necessity of the treatment (19%) and urgency (19%). 65% say they would not take an extra appointment with their dentist if it wasn t covered by their dental plan. En décembre 2013, l ADC a demandé un sondage auprès de la population canadienne pour déterminer ses attitudes et ses croyances par rapport à la dentisterie et à la profession. Ce sondage visait à offrir un suivi aux recherches effectuées en 2010 afin de : Comprendre la position du public pour ce qui est de la confiance dans les dentistes et les soins buccodentaires et le respect accordé à la profession; Déterminer la perception des dentistes en général à titre de membres de l équipe de soins dentaires; Constater comment les Canadiens considèrent leur investissement dans les soins dentaires; Mesurer l évolution des attitudes des Canadiens depuis l étude de base. Les attitudes des Canadiens à l égard des dentistes ont très peu changé depuis Les Canadiens considèrent toujours aussi importants les soins buccodentaires et la plupart d entre eux pense que c est un investissement valable. Bien que les dentistes soient encore perçus de façon positive par la majorité des Canadiens, leur rôle risque d être perçu comme étant secondaire ou de supervision par rapport aux autres membres de l équipe des soins dentaires. Le sondage a permis de déterminer les facteurs qui influent sur le choix d un dentiste. Le facteur le plus commun était la recommandation des amis et membres de la famille (35 %), puis venait l emplacement près de la maison (32 %) tandis que des facteurs comme (a) la publicité du cabinet à la radio ou dans les journaux, (b) le site web du cabinet ou (c) une recherche en ligne équivalaient à 1 % respectivement. D après les résultats, les Canadiens s attendent à ce que les dentistes fassent de la publicité sur leurs titres de compétences, sur la commodité et un faible coût, mais pas sur les services cosmétiques. En fait, 29 % des personnes qui ont répondu au sondage ont déclaré que la publicité sur les services cosmétiques les décourageraient d aller voir un tel dentiste. En se basant sur les résultats du sondage, l ADC est arrivée aux conclusions suivantes : 8 APRIL / AVRIL 2014

9 SONAGE IPSOS REID SUR LA DENTISTERIE While most are satisfied with the cost of dental health services (55%), one in three say that dentists are mostly focused on making money (35%). The education and qualifications required to practice dentistry are poorly understood. It is generally understood that a university education followed by dental school is required but there is little understanding of what that entails and what certification or license beyond this education is required. When choosing a dentist Canadians expect their dentists to be well skilled and trained. Qualifications are fundamental: Canadians are more likely to say they would sacrifice things like same-day service (36%) and convenience (33%) rather than the training of their dentist. When asked which services they were willing to cut to save money on a dentist, the most important factors (least negotiable) are: infection control/patient safety protocols; qualified and licensed dentist and staff team; digital x-rays to accurately diagnose disease; modern and up-to-date equipment, recourse to a provincial licensing authority and pleasant and friendly staff. The service that dentists provide during routine checkups is poorly understood. Dentists are seen as overseeing the work that hygienists perform, looking at x-rays and looking inside the mouth, but there is low understanding of what else they are doing during this process. Few describe the dentist as performing an examination or as diagnosing dental disease. Cost is a factor when patients consider how often they will see a dentist. For those without coverage, dental care is often seen as something to do on an as necessary basis. For those with coverage, dental care is often seen as something they take advantage of because their plan covers it. Some participants see regular dental examinations to be valuable as preventative care and an opportunity for early detection of serious concerns. More often Canadians see regular dental care as a nice-to-have. Trust is an issue. Many point to the importance of having an honest dentist. Participants mentioned the high cost of dental work and Continued on Page 10 Le coût des soins dentaires demeure un facteur déterminant pour la plupart des Canadiens, car un grand nombre se limite à ce qui est couvert par leur régime de soins dentaires plutôt que de suivre l avis de leur dentiste. En examinant une recommandation reçue de leur dentiste, la moitié des Canadiens pense d abord au coût (51 %), ensuite à la nécessité du traitement (19 %), puis à l urgence (19 %). 65 % précise ne pas vouloir prendre un rendez-vous supplémentaire avec leur dentiste si cela n est pas payé par leur régime de soins dentaires. Même si la plupart d entre eux sont satisfaits du coût des services de soins dentaires (55 %), un patient sur trois pense que les dentistes s intéressent surtout à faire de l argent (35 %). Les études et les formations nécessaires pour pratiquer la dentisterie sont mal comprises. Il est généralement connu qu il est nécessaire d avoir un diplôme universitaire en plus de celui de l école d art dentaire, mais peu de gens savent ce que cela signifie et quel permis ou certificat est nécessaire en plus de ces études. En choisissant un dentiste, les Canadiens s attendent à ce qu il ait les connaissances et compétences nécessaires. Les compétences sont essentielles : les Canadiens auront plus tendance à sacrifier des choses comme le service le même jour (36 %) et la commodité (33 %) plutôt que la formation de leur dentiste. Pour permettre au dentiste d épargner de l argent, les répondants ont déclaré que les choses les plus importantes (moins négociables) sont : les protocoles pour le contrôle des infections et la sécurité des patients; des équipes et dentistes qualifiés dotés de permis valides; des radiographies numériques pour un diagnostic exact des maladies; de l équipement moderne et à jour; le recours à une autorité de règlementation provinciale; un personnel agréable et amical. Le service offert par les dentistes durant un examen régulier des dents est mal compris. Les patients pensent que les dentistes vérifient le travail des hygiénistes, examinent les radiographies et regardent à l intérieur de la bouche, mais peu de gens comprennent ce Suite à la page 10 APRIL / AVRIL

10 IPSOS REID SURVEY OF DENTISTRY their responsibility to bear that cost as a reason along with their own lack of dental knowledge. The CDA Working Group will take the results from this survey and determine next steps to address some of the gaps identified in the research. However, it is up to each individual dentist to ensure that their relationship with patients is built on a foundation of trust, which only comes from clear channels of communication. In 2011 NBDS produced a Patient Communication Guide for dentists, which is available on the Members side of the website. Your Oral Health Magazine We hope you enjoy receiving the Living Healthy and Your Oral Health magazine. Perhaps you have suggestions for future topics. Have you received any feedback from your patients? qu ils font en plus. Peu disent que le dentiste fait un examen ou décerne une maladie dans la bouche. Le coût est un facteur déterminant pour la fréquence des visites au dentiste par les patients. Les personnes qui n ont pas d assurances dentaires voient seulement le dentiste quand c est absolument nécessaire. Les personnes qui ont des assurances dentaires en profitent parce que leur régime paie pour les soins dentaires. Certains répondants ont déclaré que l examen régulier des dents est un bon moyen de prévention et permet la détection précoce de graves problèmes. La plupart du temps, les Canadiens considèrent que c est bien d avoir accès à des soins dentaires de façon régulière. Le manque de confiance pose un problème. De nombreux répondants mentionnent l importance d avoir un dentiste honnête. Ils précisent que les soins dentaires coûtent cher et qu il leur revient de payer ce coût malgré le peu de connaissances qu ils possèdent concernant les soins dentaires. Le groupe de travail de l ADC examinera les résultats de ce sondage et déterminera les prochaines étapes à suivre pour remédier aux problèmes constatés. Toutefois, il revient à chaque dentiste de bâtir une relation de confiance avec ses propres patients, ce qui nécessite une bonne communication. En 2011, la SDNB a produit le Guide pratique de la communication avec le patient pour les dentistes auquel vous avez accès dans la section réservée aux membres sur notre site web. Santé Bucco-Dentaire Nous espérons que vous avez bien reçu votre revue de l Atlantique sur la vie saine et la santé buccodentaire. Vous avez peut-être des suggestions sur des sujets à traiter dans l avenir. Avez-vous eu des commentaires de vos patients sur la revue? 10 APRIL / AVRIL 2014

11 presents: APRIL / AVRIL

12 BOARD OF DIRECTORS HIGHLIGHTS MARCH 22, 2014 Nomination Report 2014 Dr. Kirk Preston was nominated as Vice-President for This was also the last board meeting for Dr. Donald Dempsey, Past President. The Board approved four nominations for Life memberships: Dr. Donald Fitzpatrick, Dr. Jean Gauthier, Dr. Luce Marchand and Dr. Leo-Paul Richard. NB Life is awarded to members who have reached age 65 and have engaged in the practice of dentistry for 30 years. Dr. Michael Brown and Dr. Eckart Schroeter were nominated for an Honorary Membership. CDA Appointment Dr. Daniel Violette was appointed as the New Brunswick member on the CDA Board for , replacing Dr. Mike Brown who will be completing his six-year term in April. CDSPI Appointment Dr. Michael Brown was appointed as the NBDS representative to CDSPI. He replaces Dr. Michael Horsman who has been the representative of NBDS for many years. NBDS Website Redesign The Board was presented with options to update the NBDS website. The new website will be launched in the summer. Economic Committee The Economic Committee informed the Board about fee discrepancies in comparing the GP versus the SP fee guides. The Board asked for more information. Infection Prevention Control Guidelines The Peer Review Committee recommended adoption of Infection Prevention Control Guidelines for NBDS members in order to provide assistance to the members and the Peer Review Committee. The Committee will draft guidelines for adoption in the province and they will be presented at the AGM. Member education will also be developed with regard to Infection Control and enforcement of the guidelines. Finances The Board was presented with the 2013 Audited Financial Statements which reflect a surplus of revenue over expenditures for The 2015 budget was approved with no increase in dentists license fees. Continued on page 13 Rapport sur les nominations en 2014 D r Kirk Preston a été nommé vice-président pour C était aussi la dernière réunion du conseil pour D r Donald Dempsey, qui était président sortant. Le conseil a approuvé la nomination de membre à vie pour les 4 personnes suivantes : D r Donald Fitzpatrick, D r Jean Gauthier, D r Luce Marchand et D r Léo-Paul Richard. La nomination de membre à vie est accordée aux membres qui ont 65 ans et qui ont pratiqué la dentisterie pendant 30 ans. D r Michael Brown et D r Eckart Schroeter ont été nommés membres d honneur. Nomination à l ADC D r Daniel Violette a été nommé au conseil de l ADC pour représenter le Nouveau-Brunswick en Il remplace D r Mike Brown qui terminera un mandat de six ans en avril. Nomination au CDSPI D r Michael Brown a été nommé au CDSPI pour représenter la SDNB. Il remplace D r Michael Horsman qui était le représentant de la SDNB depuis plusieurs années. Nouvelle conception du site Web de la SDNB Différentes options ont été présentées pour rénover le site web de la SDNB. Le nouveau site web sera lancé cet été. Comité sur la situation fi nancière Le Comité sur la situation financière a signalé au conseil qu il y avait des écarts dans les honoraires si l on compare le guide des généralistes et celui des spécialistes. Le conseil a demandé des renseignements plus détaillés à cet égard. Directives sur la prévention et le contrôle des infections Le Comité d évaluation par les pairs a recommandé l adoption de directives sur la prévention et le contrôle des infections pour les membres de la SDNB afin d aider les membres et le Comité d évaluation par les pairs. Le Comité d évaluation par les pairs préparera une ébauche des directives aux fins d adoption dans la province et il la présentera à la prochaine AGA. L éducation des membres sera aussi faite concernant le contrôle des infections et l observation de ces directives. Finances Les états financiers vérifiés pour 2013 ont été présentés au conseil. On remarque que le montant des revenus dépasse celui des dépenses pour l année APRIL / AVRIL 2014

13 FAITS SAILLANTS DE LA RÉUNION DU CONSEIL 22 MARS, 2014 The Board also received information on the RFP issued for audit services and selected an audit firm to recommend at the AGM. Corporate Models of Dentistry The Atlantic Provinces have learned of franchise opportunities for dental practices (in Grand Falls, Sussex, and Woodstock). The Board discussed how NBDS can prepare its members for the future development of corporate models of dentistry in New Brunswick. The role of the Society in public protection and serving the members was discussed. CDA Ipsos Reid Survey 2013 Results The Executive Director presented the CDA national research project survey with regard to patient trust, updating the 2009 results. Patient attitudes toward dentists remained largely unchanged. Overall, Canadians view oral health care as important and a worthwhile investment. CSI Direct Pay Presentation Mr. Joel Bisson, President, Continovation Services Inc. (CSI) presented the latest updates of the Direct Pay Program. He reported that the program is evolving with new additions to the system to assist dentists and carriers. Long-Term Care Facilities The Committee studying the goal to establish health rooms in Long Term Care facilities reported a good response from the dentists to a survey in February. Stakeholders have been identified and an informal dinner meeting will be arranged in the spring. Task Force on Oral Health Advocacy The Task Force on Public Oral Health Advocacy, responsible for identifying options to the Board for promotion of oral health issues with government, recommended a research project to examine oral health issues in the province. The Board approved the project and will receive the report in October. President s Report The President reported attending the CDA hosted National Oral Health Symposium. The Symposium identified three priorities: 1) community water fluoridation, 2) standards for long term care facilities, 3) education for parents and children. Le budget pour 2015 a été approuvé sans augmentation des frais des permis des dentistes. Le conseil a également obtenu de l information sur la demande de proposition de services de vérification et elle a choisi un cabinet de vérificateurs pour le recommander à l AGA. Modèles de partenariats en dentisterie Les provinces de l Atlantique ont découvert des possibilités de franchisage pour les cabinets dentaires (à Grand-Sault, Sussex et Woodstock). Le conseil a discuté des moyens de préparer les membres de la SDNB à l établissement de ce genre de partenariats dans l avenir au Nouveau-Brunswick. Il a aussi discuté du rôle de la SDNB pour la protection du public et les services à ses membres. Résultats du sondage Ipsos Reid en 2013 pour l ADC La directrice générale a présenté les résultats du sondage national de l ADC concernant la confiance des patients, soit une mise à jour des résultats de Les attitudes des patients par rapport aux dentistes n ont pas tellement changé. Dans l ensemble, les Canadiens considèrent les soins dentaires importants et comme un investissement valable. Exposé sur le programme de paiement direct de CSI M. Joël Bisson, président de Continovation Services Inc. (CSI), a présenté les dernières nouvelles sur le programme de paiement direct. Il précise que le programme évolue avec de nouveaux ajouts pour aider les dentistes et les fournisseurs. Établissements de soins de longue durée Le Comité qui étudie la possibilité d aménager une salle de soins dentaires dans les établissements de soins de longue durée signale une réaction favorable des dentistes à un sondage mené en février. Les divers intervenants ont été identifiés et un dîner d affaires informel sera organisé au printemps. Groupe de travail sur l accès aux soins buccodentaires Ce groupe chargé de présenter des options au conseil pour la promotion de l accès aux soins buccodentaires auprès du gouvernement a recommandé un projet de recherche afin d examiner la situation dans la province. Le conseil a approuvé le projet et a demandé un rapport en octobre. Continued on page 14 Suite à la page 14 APRIL / AVRIL

14 BOARD HIGHLIGHTS Executive Director s Report The ED reported the Public Education Committee has committed to work with Connections+ for this year s advertising campaign. The campaign will focus on on-line promotion. She reported on increased audits by insurance carriers. An Atlantic Provinces Insurance Liaison Committee was created to monitor insurance carriers and their activities in the region. CDA will develop guidelines so members are aware of their rights in an audit process. Registrar s Report 2013 had the fewest complaints in recent history. The Registrar brought to the Board s attention a new trend emerging with regard to insurance companies: complaints of fraudulent billing practices. Future education of members may be needed on billing practices and disciplinary matters. The Registrar reported NDAEB has notified provincial dental associations of an increase in fees for exams effective in New CDA Essentials Magazine CDA will launch a new magazine in April, CDA Essentials (L'essentiel de l'adc). The introduction of this magazine marks the end of the JCDA, a print publication dating back to The new magazine-style print publication will be published 10 times per year in both English and French. The magazine will be mailed to CDA members, and a "flip version" will be openly accessible on the CDA website. The purpose of the magazine is to keep Canadian dentists informed about new developments of significance to the profession and to demonstrate what CDA and other organizations are doing to advance the dental profession. The magazine will be divided into four sections of which the running titles are "CDA at Work," "News & Events," "Issues & People," and "Supporting your Practice." This change does not mean that CDA is moving away from the scientific information that Canadian dentists seek. Instead, the scientific material will continue on and Nouvelle revue de l ADC : CDA Essentials L ADC lancera en avril une nouvelle revue qui s appellera «CDA Essentials» (L essentiel de l ADC). Le lancement de cette revue marque la fin du journal JCDA (ou JADC en français) qui était publié au printemps depuis l année La nouvelle publication sous la forme de revue sera publiée 10 fois par année en anglais et en français. La revue sera LA RÉUNION DU CONSEIL Président Le président mentionne qu il a participé au Symposium national sur la santé buccodentaire de l ADC. Voici les trois priorités signalées : 1) fluoration de l eau potable; 2) normes pour les établissements de soins de longue durée; 3) éducation des parents et des enfants. Directrice générale La directrice générale déclare que le Comité d éducation publique s est engagé à travailler avec Connections+ à la campagne de publicité de cette année. La campagne mettra l accent sur la promotion en ligne. Elle signale une augmentation des vérifications par les compagnies d assurances dentaires. Un comité de liaison des provinces atlantiques avec les assurances a été créé pour observer les activités des compagnies d assurances dans la région. L ADC va élaborer des lignes directrices afin de conseiller les membres sur leurs droits dans le processus de vérification. Registraire On a enregistré en 2013 le plus petit nombre de plaintes de notre histoire. Le registraire signale au conseil une nouvelle tendance concernant les compagnies d assurances : plaintes de pratiques de facturation frauduleuses. Il sera peut-être nécessaire dans l avenir d éduquer les membres sur les pratiques de facturation et les mesures disciplinaires possibles. Le registraire précise que le Bureau national d examen d assistance dentaire a annoncé une hausse des frais pour les examens à compter de postée aux membres de l ADC et une version abrégée sera accessible sur le site web de l ADC. La revue vise à renseigner les dentistes du Canada sur les innovations importantes dans la profession et à montrer ce que l ADC et d autres organisations font pour faire avancer la profession de l art dentaire. La revue comprendra les quatre sections suivantes : activités de l ADC; nouvelles et événements; personnes dans l actualité; soutien au cabinet dentaire. Ce changement ne signifie pas que l ADC cessera de fournir l information scientifique dont les dentistes canadiens ont besoin. Au lieu, l information scientifique sera encore fournie sur les sites et 14 APRIL / AVRIL 2014

15 ereferral ereferral Your Newest Member Benefit Launched in November 2011 as the ereferral Pilot and now offered as an NBDS member benefit, the ereferral Service is a website that enables den sts to share pa ent cases in a secure and compliant fashion. Key Benefits of the ereferral Service Provides a single, unified, pa ent case-collabora on service for den sts. Provides the ability to securely share pa ent cases with licensed den sts who are members of par cipa ng Dental Associa ons. Protects den sts by mee ng and exceeding record-keeping guidelines and evolving privacy legisla on (PIPEDA, HIPPA, RCDSO guidelines). Provides den sts with the ability to create pa ent cases that contain the pa ent details, files, discussions and treatments in one place, in a consistent fashion. Referral cases created by anyone anywhere will have informa- on organized in the same fashion. The result is a more predictable and seamless referral experience for den sts and pa ents. With the ereferral Service your staff will be able to process referrals quickly, resul ng in more me for important tasks. Transmi ng everything electronically also means your office will save on the cost of stamps, paper, printer ink and film. More informa on can be found on the ereferral website at by speaking with a support agent by calling or through the Live Chat Tool on the ereferral website. Take advantage of this fantas c new NBDS member benefit now! Register today by visi ng and clicking on Register. ereferral votre nouveau service aux membres Lancé en Novembre 2011, le pilote ereferral est maintenant offert comme un service aux membres SDNB, le service ereferral est un site web qui permet aux den stes de partager les cas de pa ents de façon sécuritaire et qui conforme aux lois et règlementa ons. Principaux avantages du service ereferral Fournit un service central et unifié pour la collabora on sur les cas de pa ents pour les den stes Offre la possibilité de partager en toute sécurité les cas de pa ents avec des den stes autorisés qui sont mem bres des associa ons dentaires par cipantes Protège les den stes en rencontrant et dépassant les direc ves de tenue de dossiers et la loi sur la protec on des renseignements personnels qui est en constante évolu on (LPRPDE, HIPPA, les lignes directrices ORCDO) Fournit les den stes avec la possibilité de créer des cas de pa ents qui con ennent les détails des pa ents, les fichiers, les discussions et les traitements en un seul endroit, de façon sécuritaire et qui conforme à la règlementa on. Les cas de pa ents créés par n'importe qui n'importe où auront l informa on organisée de la même façon. Le résultat est une expérience plus prévisible et transparente pour les den stes et les pa ents. Avec le Service ereferral votre personnel sera en mesure de faire des demandes de consulta ons et d orienta ons plus rapides, résultant en plus de temps pour les tâches importantes. Transme re tout électroniquement perme ra aussi à votre bureau d'économiser sur les coûts de mbre, papier, encre d'imprimante et film. Plus d'informa ons peuvent être trouvées sur le site ereferral à en parlant avec un agent d'assistance en appelant ou par l ou l de chat direct sur le site web Profitez de ce fantas que service aux membres de la SDNB dès maintenant! Inscrivez-vous dès aujourd'hui en visitant et en cliquant sur Inscrip on. APRIL / AVRIL

16 PEER REVIEW COMMITTEE SURVEY Thank you to all members who participated in the questionnaire, distributed from the Peer Review committee in December. In total, approximately 229 (of a total of 312) were returned. Here is a summary of the results and Committee recommendations: SPORE TESTING This question was noted by some associates as not being applicable. Some offices do not currently do this. Testing is commonly delegated to office staff although some offices rely on service technicians. The length of time that the test results were kept is not standardized. THE COMMITTEE RECOMMENDS: NBDS to develop a standard length of time to keep the results. DRUG ADMINISTRATION The majority of offices note in their charts that medications or drugs are administered in the office. Similar responses were noted for anaesthetic; however while the type and amount are routinely recorded, the location was not as commonly recorded. The recommendation of pain relievers is also less commonly noted in the patient s chart. THE COMMITTEE RECOMMENDS: Any type of medication should be noted, no matter what it is. TREATMENT PLANNING Responses indicate that members are somewhat less likely to record specific reasons for each treatment in patients charts, unless there is a specific need for a particular treatment. Routine treatments are not recorded. X-RAYS Members were asked about the frequency of each type of x-ray. PAs do not appear to be taken routinely although bitewings and Panorex are done on a more regular schedule. For those offices using digital machines, few members indicate that they print out copies for the file on a regular basis. THE COMMITTEE RECOMMENDS: A little more information is needed before making recommendations on the frequency of xrays. COMPUTERIZED OFFICES Many members store patient records on a computer however, the question did not specify if this meant patient files Nous remercions tous les membres qui ont répondu au questionnaire que le Comité d évaluation par les pairs a distribué en décembre. Dans l ensemble, environ 229 (sur 312) questionnaires nous ont été retournés. Voici un résumé des résultats obtenus et des recommandations du Comité d évaluation par les pairs. TESTS DE SPORES Certains associés ont signalé que cette question ne s appliquait pas. Certains cabinets ne font pas ces tests actuellement. L exécution des tests est souvent déléguée au personnel de bureau tandis que certains cabinets se fient aux techniciens en entretien. La durée de temps pour la sauvegarde des résultats des tests n est pas uniforme. LE COMITÉ RECOMMANDE QUE : la SDNB établisse une durée de temps standard pour garder les résultats des tests. ADMINISTRATION DE MÉDICAMENTS La majorité des cabinets dentaires inscrivent aux dossiers les médicaments ou drogues administrés au bureau. Les réponses étaient semblables pour les anesthésiques. Toutefois, même si le type et la dose sont communément consignés, le site d administration n est pas inscrit habituellement. La recommandation d un médicament contre la douleur est aussi moins souvent inscrite au dossier des patients. LE COMITÉ RECOMMANDE : de consigner tout type de médicament peu importe lequel. PLANIFICATION DU TRAITEMENT D après les réponses, les membres n ont pas tendance à consigner les motifs précis pour chaque traitement dans les dossiers des patients à moins qu il n y ait un besoin spécifique pour un traitement particulier. Les traitements de routine ne sont pas inscrits. RADIOGRAPHIES On a demandé aux membres de préciser la fréquence pour chaque type de radiographies. Il semble que les spectrométries opto-acoustiques ne sont pas faites régulièrement, mais l exécution des radiographies péricoronaires et Panorex suit un horaire plus régulier. En ce qui concerne les cabinets dentaires qui utilisent des appareils numériques, peu de membres déclarent faire imprimer régulièrement une copie pour la verser au dossier du patient. 16 APRIL / AVRIL 2014

17 SONDAGE DU COMITÉ D EVALUATION PAR LES PAIRS or just financial information or x-rays. Most offices routinely back up their files although the schedule is not entirely consistent with some offices choosing to back-up less frequently. The responses related to storage of the back-up are also somewhat inconsistent. THE COMMITTEE RECOMMENDS: NBDS develop a checklist to assist members in ensuring they have secure systems, firewalls and backups that are working properly. Stay tuned for these resources! LE COMITÉ RECOMMANDE : d obtenir plus d information avant de faire des recommandations sur la fréquence des radiographies. CABINETS DENTAIRES INFORMATISÉS De nombreux membres conservent des dossiers des patients sur un ordinateur, mais il n était pas précisé dans la question s il s agissait des dossiers des patients ou seulement des données financières ou de l information sur les radiographies. La plupart des cabinets dentaires font régulièrement une copie de sauvegarde de leurs dossiers, mais la fréquence des sauvegardes n est pas tout à fait uniforme, car certains cabinets dentaires font leurs sauvegardes moins fréquemment. Les réponses sur l emplacement des copies de sauvegarde manquent aussi d uniformité. LE COMITÉ RECOMMANDE QUE : la SDNB établisse une liste de contrôle pour aider les membres à s assurer de la sécurité de leurs systèmes informatiques, du cloisonnement adéquat de l information et d une bonne gestion des copies de sauvegarde. Restez en contact avec nous pour obtenir ces ressources! APRIL / AVRIL

18 INFECTION CONTROL GUIDELINES Infection Prevention & Control Guidelines Do you know what to do if you receive a positive BI (i.e., failed spore test)? What should you do if you lose potable water in your office? Dentists have an obligation to maintain the standards of practice of the profession and, accordingly, MUST ensure that recommended infection prevention and control procedures are carried out in their offices. As part of its work this past year, the Peer Review Committee has followed the development for Infection Prevention Control Guidelines in many provinces across the country. With increasing scrutiny of other health care facilities in the province, and with the significant responsibilities that come with owning a dental practice, it has become apparent that the NBDS should also have guidelines to provide assistance to members, but also to assist the Peer Review committee in its work. Protection of the public is better served by putting standards into place proactively rather than having to react in the event of an infection control incident. This spring, the committee will be recommending adoption of guidelines for New Brunswick. Stay tuned for more information. Directives sur la prévention et le contrôle des infections Savez-vous quoi faire si vous recevez un résultat BI positif (échec du test de spores)? Que devez-vous faire si vous n avez plus d eau potable dans votre cabinet dentaire? Les dentistes ont l obligation de respecter les normes pour la profession et, par conséquent, DOIVENT s assurer de suivre les procédures recommandées pour la prévention et le contrôle des infections dans leur cabinet dentaire. Dans le cadre de ses activités durant la dernière année, le Comité d évaluation par les pairs a suivi de près l élaboration dans de nombreuses provinces de directives sur la prévention et le contrôle des infections. En raison de l attention minutieuse apportée aux autres installations de soins dans notre province et de l importance des responsabilités de propriétaire d un cabinet dentaire, il est devenu évident que la SDNB devait élaborer des directives pour aider ses membres, mais aussi appuyer le travail du Comité d évaluation par les pairs. Il vaut mieux pour la protection du public d adopter des normes de façon proactive plutôt que simplement réagir à un problème de contrôle des infections. Ce printemps, le Comité d évaluation par les pairs recommandera l adoption de directives à cet égard au Nouveau-Brunswick. Restez en contact avec nous pour obtenir plus d information. Did You Know? New Brunswick Pharmacies are requiring that dentists have a Medicare Prescriber #. If you do not already have one, the application can be found on the Member s Side of the NBDS website under Documents-Forms. Saviez-vous que les pharmacies du Nouveau-Brunswick demandent aux dentistes d avoir un numéro de prescripteur de l assurance-maladie? Si vous n en n avez pas déjà un, vous pouvez présenter une demande et vous trouverez le formulaire requis dans la section réservée aux membres du site Web de la SDNB sous la rubrique «Documents-Formulaires». 18 APRIL /AVRIL 2014

19 APRIL / AVRIL

20 NB DRUG PLAN / RÉGIME D ASSURANCE MÉDICAMENTS (N-B) Do you currently offer health care benefits to your staff? If those benefits include drug coverage, you need to make sure your plan is equivalent or better than the provincial government s new drug plan. If you do not currently offer health care benefits to your staff, you need to be aware of the plan and how it may impact your office and staff. On December 10, the New Brunswick Minister of Health introduced a bill that ensures all New Brunswick residents will have access to minimum drug coverage, either private or public. The New Brunswick drug plan will be launched in two phases. Phase one (May 1, 2014-March 31, 2015): A one-year voluntary enrolment period for those who have no coverage or whose group benefits drug plan offers lesser coverage than the proposed provincial drug plan. Phase two (April 1, 2015): All New Brunswickers will be required to have prescription drug insurance; those not insured by a private plan will join the New Brunswick Drug Plan. NOTE: Effective immediately, legislation prohibits private plans from amending or canceling prescription drug coverage if the primary purpose of the amendment or cancellation is to transfer costs to the New Brunswick Drug Plan. Effect on private group benefit plans All private group drug plans must be at least as comprehensive as the New Brunswick Drug Plan. This means: all private group drug plans will cover every drug that is covered under the New Brunswick Prescription Drug formulary, private group plans cannot have annual or lifetime caps on coverage; costs at the pharmacy must be managed in one of two ways depending on plan design: 1. co-payments paid at the pharmacy may not exceed $30 per prescription; or 2. co-payments and/or deductibles paid at the pharmacy for each plan member may not exceed $2,000 per year. Offrez-vous un régime d assurance maladie aux employés? Si le régime de soins de santé inclut les médicaments, il faut vous assurer que votre régime est égal au nouveau régime de médicaments du gouvernement provincial ou meilleur. Si vous n offrez pas actuellement un régime de soins de santé à votre personnel, vous devez connaître le régime et savoir quels sont les effets possibles sur votre personnel et votre cabinet dentaire. Le 10 décembre, le ministre de la Santé du Nouveau Brunswick a présenté un projet de loi qui garantira à tous les résidents du Nouveau Brunswick l accès à une couverture minimale au titre d un régime d assurance médicaments, privé ou public. Le régime sera mis en œuvre en deux phases : La première étape (du 1er mai 2014 au 31 mars 2015) : Comprend une période d inscription volontaire à l intention des personnes n ayant aucune couverture ou de celles dont la couverture médicaments offerte dans le cadre de leur régime d assurance collective est moins généreuse que la couverture du régime d assurance médicaments provincial proposé. La deuxième phase débutera le 1er avril 2015 : Tous les gens du Nouveau-Brunswick devront avoir une assurance pour les médicaments sur ordonnance. Ceux qui n'ont pas d'assurance privée devront s'inscrire au Régime médicaments du Nouveau-Brunswick. NOTA: D ici au 31 mars 2015, la loi interdira aux promoteurs de régimes privés de modifier ou d annuler la couverture applicable aux médicaments sur ordonnance si cette mesure vise uniquement à transférer les coûts correspondants au régime d assurance médicaments du Nouveau Brunswick. Incidence sur les régimes d assurance médicaments privés Des régimes d assurance médicaments de groupe devront offrir une couverture pratiquement semblable au Régime médicaments du Nouveau-Brunswick. Cela veut dire que : tous les régimes privés d assurance médicaments de groupe couvriront tous les médicaments assurés en vertu du formulaire du Plan de médicaments sur ordonnance du Nouveau-Brunswick; les régimes privés d assurance de groupe ne peu- 20 APRIL / AVRIL 2014

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Iryna Punko disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou permission

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

National Health Survey. Le Luxembourg dans le contexte international

National Health Survey. Le Luxembourg dans le contexte international National Health Survey Le Luxembourg dans le contexte international Ministère de la Santé conférence de presse du 25 février 9 Présentation de l étude 2 Fiche technique Un échantillon de 484 personnes

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Informations principales / Main information

Informations principales / Main information Fiche d Inscription Entry Form À renvoyer avant le 15 Octobre 2015 Deadline October 15th 2015 Dans quelle catégorie participez-vous? In what category do you participate? Institutionnel / Corporate Marketing

Plus en détail

Level 2 French, 2003

Level 2 French, 2003 For Supervisor s 2 90398 Level 2 French, 2003 90398 Read and understand written language in French in less familiar contexts Credits: Six 9.30 am Friday 28 November 2003 Check that the National Student

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General One of the pillars of my mandate as governor general of Canada is supporting families and children. This is just one of the reasons why my wife, Sharon, and I are delighted to extend greetings to everyone

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1

Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 [AN ENGLISH VERSION FOLLOWS] Guide à l usage des conférenciers (-ières) et des président(e)s de séance de TCPM2013 1 Conférenciers (- ières) 1) Les communications en séances régulières ont une durée de

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

Memorandum 15:17. Date: June 25, 2015. Presidents and Administrative Officers Local, Provincial and Federated Associations

Memorandum 15:17. Date: June 25, 2015. Presidents and Administrative Officers Local, Provincial and Federated Associations Memorandum 15:17 Date: June 25, 2015 To: From: Re: Presidents and Administrative Officers Local, Provincial and Federated Associations David Robinson, Executive Director Vacancy on Equity Committee CAUT

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

Official Documents for 2015 Marathon des Sables

Official Documents for 2015 Marathon des Sables Official Documents for 2015 Marathon des Sables Please take care when completing these documents they may be rejected if incorrect. They must be printed in colour and completed by hand. They must be posted

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

October 23 through November 3, 2015

October 23 through November 3, 2015 October 23 through November 3, 2015 All proceeds support the Orléans-Cumberland Community Resource Centre s many programs and services Du 23 octobre au 3 novembre 2015 Tous les fonds récoltés appuient

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / APPLICATION FORM Espace réservé pour l utilisation de la fondation This space reserved for foundation use

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

Politique relative à la formation linguistique en ligne Rosetta Stone. Rosetta Stone Online language training policy

Politique relative à la formation linguistique en ligne Rosetta Stone. Rosetta Stone Online language training policy Rosetta Stone Online language training policy 1. To increase language learning opportunities and provide improved service to families of CF personnel, this online language training is administered by the

Plus en détail

CPI-IPC LES MARQUES DE VOS CLIENTS SONT-ELLES BIEN GARDÉES? ARE YOUR CLIENTS TRADE-MARKS WELL PROTECTED?

CPI-IPC LES MARQUES DE VOS CLIENTS SONT-ELLES BIEN GARDÉES? ARE YOUR CLIENTS TRADE-MARKS WELL PROTECTED? LES MARQUES DE VOS CLIENTS SONT-ELLES BIEN GARDÉES? ARE YOUR CLIENTS TRADE-MARKS WELL PROTECTED? MC / TM CPI-IPC Vos experts en marques de commerce Your Trade-mark Experts Recherche sur la disponibilité

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society

affichage en français Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society LIONS VILLAGE of Greater Edmonton Society affichage en français Informations sur l'employeur Nom de l'employeur *: Lions Village of Greater Edmonton Society Secteur d'activité de l'employeur *: Développement

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE SUIVEZ STRICTEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES :

APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE SUIVEZ STRICTEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES : APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE SUIVEZ STRICTEMENT LES INSTRUCTIONS SUIVANTES : 1 Veuillez compléter ce formulaire en format Microsoft Word sur votre ordinateur et sauvegardez le fichier sous

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Canadian Pullet Marketing Agency. I am the Vice-Chairman of Council, and my

Canadian Pullet Marketing Agency. I am the Vice-Chairman of Council, and my Opening Remarks for Public Hearing Pullet Growers of Canada April 23, 2013 9:00 a.m. Good morning ladies and gentlemen. My name is Brent Montgomery and I am the Panel Chair of this public hearing. The

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Yes, you Can. Travailler, oui c est possible! Work!

Yes, you Can. Travailler, oui c est possible! Work! Yes, you Can Travailler, oui c est possible! Work! Qu est-ce que le programme IPS? IPS (Individual Placement and Support) est un programme qui offre un suivi intensif individualisé à la recherche d emploi,

Plus en détail

Usage guidelines. About Google Book Search

Usage guidelines. About Google Book Search This is a digital copy of a book that was preserved for generations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project to make the world s books discoverable online. It has

Plus en détail

A propos de ce livre. Consignes d utilisation

A propos de ce livre. Consignes d utilisation A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

Thyroid Scan. To Prepare

Thyroid Scan. To Prepare Thyroid Scan A thyroid scan checks your thyroid gland for problems. The thyroid gland is located in your neck. It speeds up or slows down most body functions. You will be asked to swallow a pill that contains

Plus en détail

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Main Point of Contact with the Government of Canada in case of Death Act Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès S.C. 2015, c.

Plus en détail

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014

1. Subject 1. Objet. 2. Issue 2. Enjeu. 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 905-1-IPG-070 October 2014 octobre 2014 (New) Danger as a Normal Condition of Employment 905-1-IPG-070 (Nouveau) Danger constituant une Condition normale de l emploi 905-1-IPG-070 1. Subject 1. Objet Clarification

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

3. Prepare and administer the Campus annual operating and capital budgets.

3. Prepare and administer the Campus annual operating and capital budgets. Posting number: 14-129 Title: Campus: Coordinator, Administrative Services St. Lawrence Campus Champlain Regional College requires the services of a COORDINATOR, ADMINISTRATIVE SERVICES for a regular full-time

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods C-539 C-539 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 An Act to promote

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form Catégories - Category Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication Interne / Internal Communication film Film

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003

AINoE. Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 AINoE Abstract Interpretation Network of Excellence Patrick COUSOT (ENS, Coordinator) Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 Thématique Rapport sur l audition d AINoE Paris, 18 juin 2003 1

Plus en détail

ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL. 1. Purpose. 2. Title

ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL. 1. Purpose. 2. Title ARRÊTÉ N A-10 BY-LAW NO. A-10 ARRÊTÉ CONCERNANT LE DIRECTEUR GÉNÉRAL A BY-LAW CONCERNING THE CHIEF ADMINISTRATIVE OFFICER En vertu de l autorité que lui confère la Loi sur les municipalités, L.R.N.-B.

Plus en détail

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante :

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : FOIRE AUX QUESTIONS COMMENT ADHÉRER? Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : 275, boul des Braves Bureau 310 Terrebonne (Qc) J6W 3H6 La

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Smile Mobile Dashboard

Smile Mobile Dashboard Smile Mobile Dashboard 1. Magento Extension The iphone and Android applications require access to data from your Magento store. This data is provided through an extension, available on Magento Connect

Plus en détail

Gestion des revenus. Référé par les services de la Protection de l enfance

Gestion des revenus. Référé par les services de la Protection de l enfance Gestion des revenus Référé par les services de la Protection de l enfance Qu est-ce que la gestion des revenus (Income Management)? La Gestion des revenus (Income Management) est un moyen pour vous aider

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

A COURT CASE HAS BEEN STARTED AGAINST YOU IN THIS COURT. THE DETAILS ARE SET OUT ON THE ATTACHED PAGES.

A COURT CASE HAS BEEN STARTED AGAINST YOU IN THIS COURT. THE DETAILS ARE SET OUT ON THE ATTACHED PAGES. ONTARIO Court File Number SEAL at (Name of court) Court office address Form 34N: Application to Change or Terminate Openness Order Applicant(s) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA S-1003 S-1003 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 An Act to authorize Industrial Alliance

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

Section bilingue et biculturelle français / anglais. French / English bilingual and bicultural section

Section bilingue et biculturelle français / anglais. French / English bilingual and bicultural section Section bilingue et biculturelle français / anglais French / English bilingual and bicultural section Deux langues et deux cultures Two languages and two cultures La section bilingue et biculturelle anglophone

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Objet : Feux de forêt sur le territoire de la Paix des Braves

Objet : Feux de forêt sur le territoire de la Paix des Braves Sainte-Foy, le 16 juin 2005 Monsieur Pierre Corbeil Ministre 600-0117 Cabinet du Ministre des Ressources naturelles, de la faune 5700, 4 e avenue ouest Bureau A-308 Charlesbourg (Québec) G1H 6R1 Objet

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT

QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT QUESTIONNAIRE DU PARTICIPANT NOMS: PRÉNOM: DATE DE NAISSANCE: LIEU DE NAISSANCE: ADRESSE: TÉLÉPHONE FIXE: PORTABLE: COURRIER ÉLECTRONIQUE: PERSONNE À CONTACTER EN ESPAGNE EN CAS D URGENCE: TÉLÉPHONE EN

Plus en détail

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT A Guideline on the Format of District Planning Commission Staff Reports

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017

APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 APSS Application Form for the University year 2016-2017 Formulaire de candidature au PEASS pour l année universitaire 2016-2017 This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Atelier Ace the Case Local. National. Mondial.

Atelier Ace the Case Local. National. Mondial. Atelier Ace the Case Local. National. Mondial. Des représentants de KPMG se rendront bientôt sur votre campus pour présenter l atelier et le concours du programme Ace the Case, qui se tiendront le 30 et

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

BILL 9 PROJET DE LOI 9

BILL 9 PROJET DE LOI 9 Bill 9 Government Bill Projet de loi 9 Projet de loi du gouvernement 1 st Session, 40 th Legislature, Manitoba, 61 Elizabeth II, 2012 1 re session, 40 e législature, Manitoba, 61 Elizabeth II, 2012 BILL

Plus en détail

The Landscape of Grand Pré Society Request for Proposals: 2014-2015 Audit. For French please see pages 4-6. Purpose

The Landscape of Grand Pré Society Request for Proposals: 2014-2015 Audit. For French please see pages 4-6. Purpose The Landscape of Grand Pré Society Request for Proposals: 2014-2015 Audit For French please see pages 4-6 Purpose The Landscape of Grand Pré Society / Société du Paysage de Grand-Pré is seeking proposals

Plus en détail

Practice Exam Student User Guide

Practice Exam Student User Guide Practice Exam Student User Guide Voir la version française plus bas. 1. Go to http://training.iata.org/signinup 2. Enter your username and password to access your student profile Your profile was created

Plus en détail

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com Tâches et Buts Date D échéance Tâche Buts Remarques Objectifs Annuels Trafic Web Inscriptions Email Produits à vendre Services à vendre Suiveurs Pinterest Suiveurs Facebook Suiveurs Twitter Suiveurs YouTube

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

BILL 207 PROJET DE LOI 207

BILL 207 PROJET DE LOI 207 Bill 207 Private Member's Bill Projet de loi 207 Projet de loi d'un député 3 rd Session, 39 th Legislature, Manitoba, 57 Elizabeth II, 2008 3 e session, 39 e législature, Manitoba, 57 Elizabeth II, 2008

Plus en détail

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us

Les infrastructures des municipalités s effondrent partout au Canada. Canada s cities and towns are crumbling around us SKILLED TRADES PLATFORM 2015 PLATEFORME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS 2015 Canada s cities and towns are crumbling around us Canada needs a comprehensive integrated infrastructure program that will eliminate

Plus en détail

100004371 Social Finance Accelerator Initiative. July 10, 2015 Question:

100004371 Social Finance Accelerator Initiative. July 10, 2015 Question: 100004371 Social Finance Accelerator Initiative July 10, 2015 Question: Although I have not yet heard a response about my two prior questions, I have another question relating to the DOS Security Requirement.

Plus en détail

Phrases au Subjonctif Answers for teachers

Phrases au Subjonctif Answers for teachers Phrases au Subjonctif Answers for teachers These instructions should accompany the OCR resource Phrases au subjonctif activity which supports OCR A Level Modern Foreign Languages: French The Activity:

Plus en détail

Registration Form Formulaire d inscription

Registration Form Formulaire d inscription Registration Form Formulaire d inscription Please attach a current photograph here / Merci d agrafer une photo récente For Entry / Entrée en 20 CHILD S Details / Renseignements sur l ENFANT Surname /...

Plus en détail

2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017

2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017 2016-2017 ADMISSIONS Inscriptions 2016-2017 ADMISSION S TO REMEMBER Nursery, Pre-Kindergarten and Kindergarten Application deadlines September through November 2015 December 1, 2015 December 8-18, 2015

Plus en détail

PROCESSUS D INSCRIPTION AUX CONCOURS DE LA FEI À L EXTÉRIEUR DU CANADA

PROCESSUS D INSCRIPTION AUX CONCOURS DE LA FEI À L EXTÉRIEUR DU CANADA PROCESSUS D INSCRIPTION AUX CONCOURS DE LA FEI À L EXTÉRIEUR DU CANADA La Fédération équestre internationale (FEI) a mis en place un nouveau système d inscription à ses concours, lequel sera mis en vigueur

Plus en détail

Filed December 19, 2000

Filed December 19, 2000 W-13 Workers Compensation Act 2000-63 NEW BRUNSWICK REGULATION 2000-63 under the WORKERS COMPENSATION ACT (O.C. 2000-622) Regulation Outline Filed December 19, 2000 Citation..........................................

Plus en détail