l impression d inégalité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "l impression d inégalité"

Transcription

1 Le Quotidien (Chicoutimi, QC) Date: Page: 2 Circulation: Page(s): 1 / 2 Ce qui nous divise c est l impression d inégalité DENIS LESSARD La Presse QUÉBEC Le gouvernement Marois s en remet tra au gros bon sens et à la discussion avec les employés pour trancher les litiges prévisibles en matière de signes religieux ostentatoires et d ac commodements raisonnables deux questions délicates qu il compte encadrer avec un projet de loi déposé cet automne Ce qui nous divise ce ne sont pas les pratiques reli nard Drainville en dévoilant les intentions de Québec Certaines feront vite consensus par exemple enchâsser dans la Charte des droits et libertés l éga lité entre les hommes et les femmes ainsi que la neu tralité religieuse de l État tout en respectant le patri moine historique Promettant plus d harmonie et de cohésion dans la société Québec propose un parcours sinueux une politique aux nombreuses exceptions sans dispositif pour en assurer l application Ainsi Québec entend proscrire pour tous ses employés ainsi que ceux des hôpitaux des universités et des municipalités le port de signes religieux ostentatoires comme le voile pour les femmes musulmanes le turban pour les sikhs ou la kippa juive Les employés des centres de la petite enfance et des garderies comme des écoles privées subventionnées devront aussi respecter cette règle si la loi est adoptée Comme le préconisait la commission Bouchard Taylor les juges les policiers et les gardiens de prison devront aussi s abstenir de porter un signe religieux ostentatoire parce qu ils incarnent le pou voir de l État Les villes les universités et les hôpitaux pourront par décision de leur conseil soustraire leurs employés à cette mesure un droit de retrait renouvelable tous les cinq ans Selon M Drainville cette option de retrait est une mesure temporaire transitoire On ne veut pas que cela permette à ces institutions de se sortir systéma tiquement du cadre explique t il Cette possibilité ne sera pas offerte aux commissions scolaires et aux écoles à cause du message que cela enverrait aux enfants plus influençables et vulnérables Autre exception tous les élus de l Assemblée nationale jusqu aux conseils des villes et des commis sions scolaires seront libres d arborer les signes reli gieux qu ils désirent Le Québec pourrait avoir une première ministre voilée si les électeurs le décident un jour a admis M Drainville Qu adviendra t il si comme à Saguenay un conseil municipal décide que ses réunions débute ront par une prière Un juge qui demande à l accusé de jurer sur la Bible compromet il son impartialité Le ministre Drainville a évité de trancher en point de presse gieuses des uns et des autres c est l impression de pri vilège d inégalité l impression que nous ne sommes pas tous égaux qu il n y a pas de balises a affirmé hier le ministre des Institutions démocratiques Ber Visible ou ostentatoires Il se dit convaincu que ce projet est constitutionnel et passera le test des tribunaux Pas question pour l heure de scinder le projet pour faire adopter les parties plus consensuelles mais Qué bec est ouvert à des bonifications a toutefois indiqué M Drainville En revanche Québec compte permettre à ses employés d arborer discrètement des signes à conno tation religieuse Ainsi une petite croix au cou sera autorisée alors qu une autre plus visible serait refu sée a expliqué M Drainville La politique vise à proscrire un signe très apparent très démonstra tif qui envoie clairement le message je suis croyant et voici ma religion illustre t il Le port du voile ou du turban dans ce contexte ne passerait pas le test Mais l application de cette mesure comporte une zone d interprétation une zone grise convient M Drainville Aucun mécanisme n est prévu en cas de litige les employeurs ou les responsables de res sources humaines auront à discuter avec les sala riés a indiqué le ministre Un calvaire à appliquer Pour la Coalition avenir Québec la députée Natha lie de Roy a tourné en ridicule l arbitraire de la mesure Cette politique sera le chemin de croix du gouvernement péquiste ce sera un calvaire à appli quer a t elle lancé Sourire en coin elle a exhibé un bijou une petite croix jugée acceptable par le gouvernement puis une autre qui serait prohibée et une troisième de taille moyenne bien plus diffi cile à classer Du côté libéral le député Marc Tanguay a souli gné que Québec pourrait vite faire consensus sur quelques questions On convient que l État doit être neutre l égalité entre les sexes est cruciale Mais interdire le port d un signe religieux est une atteinte aux libertés fondamentales une embûche pour l embauche d un groupe de citoyens et le Parti libéral du Québec ne sera pas complice de cette négation des droits a t il dit Selon Bernard Drainville pas question de bannir 1 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 361 RefNo: a8f062

2 Le Quotidien (Chicoutimi, QC) Date: Page: 2 Circulation: Page(s): 2 / 2 le sapin de Noël II va rester là et continuer à s appeler Noël résume t il Le crucifix ne sera pas décroché à l Assemblée nationale au nom du patri moine historique Le Québec n est pas une page blanche rappelle t il on a fait un bout Québec entend aussi inclure dans la Charte des droits et libertés les balises qui encadreront les accommodements raisonnables qui ont alimenté le débat dans l opinion publique depuis 2006 Une demande d accommodement devrait donc franchir quatre tests avant d être acceptée On devra établir si ces aménagements créent une dis crimination entre les employés voir une femme faire de l exercice par la fenêtre d un centre de conditionnement physique ça ne porte pas atteinte aux droits observe M Drainville Les accommo dements devront être jugés à l aune des coûts et du fonctionnement d une entreprise un employeur pourra plaider qu il ne peut accorder de congés reli gieux ou offrir une salle de prière dans l édifice On pourrait aussi refuser le port du turban pour un tra vail qui nécessite un casque de sécurité a illustré M Drainville Le gouvernement soumettra ses propositions à la population sur un site internet www nosvaleurs gouv qc ca et une ligne téléphonique réservée permettra de recueillir les commentaires des citoyens 2 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 361 RefNo: a8f062

3 Ottawa brandit la menace des tribunaux LA PRESSE OTTAWA Le gouvernement Harper a évoqué la possibilité de contester la Charte des valeurs québécoise devant les tribunaux hier tandis qu à Ottawa les partis fédéralistes ont critiqué l ap proche du gouvernement Marois Même le Bloc québécois a pris ses distances et refusé pour l instant d appuyer l inter diction du port de symboles religieux ostentatoires pour tous les employés de l État Au Canada anglais des inter nautes des commentateurs et des poli ticiens d autres provinces se sont insur gés contre le projet D Ottawa Si une Charte est acceptée et pas sée à l Assemblée nationale nous demanderons au ministère de la Justice d en faire l examen Et si elle viole 1 e s pro tions constitution nelles auxquel les ont droit tous les Canadiens nous défendrons ces droits Denis Lebel ministre fédéral des Affaires inter gouvernementales et lieutenant du Québec de Stephen Harper II y avait une position du Bloc en 2007 Aujourd hui on est en 2013 Je veux entendre et réfléchir avec les gens du Bloc avec mon caucus avec les gens du bureau national avec les mili tants pour dire est ce qu on doit aller jusqu au bout comme le propose le gou vernement du Québec Daniel Paillé chef du Bloc québécois Nous sommes catégoriquement oppo Le Quotidien (Chicoutimi, QC) Date: Page: 2 Circulation: sés à cette approche Les droits de la personne n ont pas de date de péremp tion Ils ne sont pas temporaires et ils ne sont pas un concours de popularité Thomas Mulcair chef du Nouveau Parti démocratique Dans les prochaines semaines et mois nous verrons que les Québécois sont plus ouverts que fermés plus posi tifs que négatifs plus rassembleurs que divisifs au contraire de ce que Mme Marois prône Justin Trudeau chef du Parti libéral du Canada Le Canada respecte toutes les croyances de même que le droit de ne pas croire Nous sommes une société laïque avec une séparation nette entre l Église et l État Le projet de loi qué bécois tente de répondre à ces valeurs mais y échoue en tentant de légiférer et d interdire les signes religieux per sonnels Une kippa une croix sur une chaîne ou un turban sont toutes des expressions quotidiennes de la foi et sont protégées par la Charte des droits et libertés Elizabeth May chef du Parti vert du Canada Réactions compilées par Hugo de Grandpré Martin Croteau Hugo Pilon Larose et Joël Denis Bellavance Page(s): 1 / 2 3 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 361 RefNo: a8f064

4 Le Quotidien (Chicoutimi, QC) Date: Page: 2 Circulation: Page(s): 2 / 2 4 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 361 RefNo: a8f064

5 Metro (Montreal, QC) Date: Page: 4 Circulation: Page(s): 1 / 3 Les signes religieux seront interdits aux employés de l Etat lassemblée nationale le ministre responsable des Institutions démocratiques Bernard Drainville a présenté hier les propositions du gouvernement du Parti québécois en matière de laïcité à la suite d un crescendo ponctué de fuites anonymes dans les médias depuis le mois dernier Sans complètement régler le débat sur les accommode ments religieux l interdiction des symboles ostentatoires chez les fonctionnaires et la proclamation de la laïcité de l État vont diminuer les situa tions déraisonnables a décla ré hier le ministre Drainville Tel que rapporté le gouver nement minoritaire péquiste souhaite interdire le port de symboles religieux trop appa rents à l ensemble des fonc tionnaires durant leurs heures de travail afin d assurer la neu tralité des ministères sociétés d État écoles primaires et se condaires publiques ainsi que des centres de la petite enfance et des garderies privées sub ventionnées Les juges les policiers et les agents correctionnels se ront aussi obligés de renoncer aux symboles ostentatoires comme la croix la kippa juive le turban ou le voile a expliqué M Drainville aux journalistes Ce n est pas une espèce de patente qui flotte dans les airs la neutralité a t il dit Elle doit s incarner à travers les personnes elle doit s incarner à travers les individus il faut qu elle soit réelle et apparente cette neutralité De plus les personnes qui donnent ou reçoivent des ser vices de l État devraient avoir le visage découvert précise la pro position péquiste qui concrétise une promesse faite l an dernier en campagne électorale Les hôpitaux cégeps universités et municipalités pourront toutefois obtenir un droit de retrait d une durée de cinq ans renouvelable ce que M Drainville a présenté comme une mesure de transition Le gouvernement privilé gie aussi une modification législative à la Charte qué bécoise des droits et libertés Propositions Modifier la Charte québécoise des droits et libertés de la personne pour y inclure la neutralité religieuse de l État et le caractère laïque des institutions publiques Énoncer un devoir de réserve et de neutralité pour le personnel de l État 3 Interdire le port de signes religieux facilement visibles et ayant un caractère démons tratif au personnel de l État dans l exercice de ses fonctions 4 Rendre obligatoire le visage à découvert lorsqu on donne ou reçoit un service de l État 5 Doter tous les ministères et les organismes de l État d une politique de mise enœuvre pour assurer leur neutralité religieuse et gérer les demandes d accommodement religieux afin d intégrer la notion de neutralité religieuse de l État et d ajouter des balises en matière d accommodements pour motifs religieux LA PRESSE CANADIENNE 5 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS SAVAD 8232 RefNo: a8f084

6 Metro (Montreal, QC) Date: Page: 4 Circulation: Page(s): 2 / 3 les moyens pour convaincre les insti tutions et les universités de se dissocier de cette charte en demandant l exemption en rien Montréal Mélanie Joly candidate à la mairie de Montréal Marcel Côté candidat à la mairie de Montréal Je suis inquiet qu une partie de la popula tion principalement des femmes n ait plus accès aux emplois de la fonction publique Richard Bergeron candidat à la mairie de Montréal Je suis pour la laï Je n ai aucun problème à ce qu une personne porte un signe religieux dans ses fonctions si sa religion n affecte pas son travail Denis Coderre candidat à la mairie de Montréal 6 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS SAVAD 8232 RefNo: a8f084

7 Metro (Montreal, QC) Date: Page: 4 Circulation: Page(s): 3 / 3 7 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS SAVAD 8232 RefNo: a8f084

8 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 2 Circulation: Page(s): 1 / 3 Mettre un terme aux tensions Les représentants de l État et de tous les pouvoirs publics québé cois devront s abstenir de porter un signe religieux ostentatoire pendant leurs heures de travail a confirmé hier le ministre Ber nard Drainville Les élus échappe ront cependant à cette obligation Le temps est venu de nous rassem bler autour de règles claires et de valeurs communes qui mettront un terme aux tensions et aux malen tendus a fait valoir le ministre des Institutions démocratiques en rendant publics hier les projets de son gouvernement en matière de laïcité et de valeurs québécoises Sous un vent préélectoral le gou vernement Marois a prévu de sou tenir ses propositions auprès de l opinion publique par une campa gne de promotion de 1 9 million Bernard Drainville affirme que ses propositions seront source d une meilleure entente d har monie et de cohésion pour toutes les Québécoises et tous les Qué bécois peu importe leur religion ou leur origine Les partis d opposition croient le contraire Le libéral Marc Tan guay condamne une attaque aux libertés individuelles La caquiste Nathalie Roy fustige une police religieuse Le gouvernement fédéral lui se réserve le droit de contester devant les tribunaux le projet de loi de Ber nard Drainville Le Bloc québécois est réservé devant les intentions du ministre OSTENTATOIRES Le gouvernement de Pauline Marois prévoit modifier la Charte québécoise des droits et libertés pour y inscrire formellement le principe de la neutralité religieuse de l État Le ministère des Institutions démocratiques a produit un docu ment illustrant les signes religieux qui seraient permis et ceux qui seraient interdits si ses proposi tions étaient adoptées telles quelles Les boucles d oreilles les bagues et les petites chaînes de cou sur lesquelles figure un signe religieux comme une croix catholique ou une étoile de David seraient autorisées Les grandes croix les voiles cou vrant les cheveux ceux couvrant le visage en tout ou en partie les turbans et la kippa juive seraient proscrits Le gouvernement a décidé d em brasser largement Sont visés par son projet le personnel des minis tères et des organismes les juges les procureurs les policiers les agents des services correctionnels le personnel des centres de la petite enfance des garderies privées sub ventionnées celui des commissions scolaires des écoles primaires et secondaires publiques celui des cégeps et des universités celui du réseau de la santé et des services sociaux ainsi que les fonctionnaires et les employés municipaux Je pense que le gros bon sens et la discussion vont faire le travail Le ministre des Institutions démocratiques Bernard Drainville Je pense que le gros bon sens et la discussion vont faire le travail a expliqué Bernard Drainville selon qui les gestionnaires n auront pas à sortir de règles à mesurer Si à un moment donné quelqu un porte une croix qui est un peu trop ostentatoire je pense que ce sera possible pour la person ne responsable de s asseoir avec lui ou avec elle puis de dire Écoute c est un petit peu trop évident là Peux tu la porter plus discrètement peux tu avoir quelque chose d un peu plus petit 8 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f07c

9 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 2 Circulation: Page(s): 2 / 3 DROIT DE RETRAIT Attention les cégeps les uni versités les hôpitaux les villes et leurs arrondissements pourront se soustraire aux nouvelles règles sauf pour ce qui est du visage à découvert Ce droit de retrait serait valide pour une période de cinq ans Il pourrait être renouvelé dans le temps Cette possibilité serait accordée si un conseil d administration ou un conseil municipal selon le cas adopte une résolution en ce sens Bien que ce droit soit renouve lable le ministre a précisé qu il s agit d une mesure de transition temporaire On veut donner aux organi sations le temps de s ajuster On souhaite que le plus petit nombre possible d entre elles aient recours à cette exception LE CRUCIFIX DU PARLEMENT Le gouvernement ne décrochera pas le crucifix fixé au dessus du fau teuil du président de l Assemblée nationale du Québec et ce au nom de la défense du parcours histori que du Québec Une incohérence de plus selon Québec solidaire Dans les documents gouverne mentaux on prend soin de préciser que les noms des municipalités et des écoles du Québec souvent à connotation catholique seront préservés Les élus ne seront pas assujettis à la politique présentée hier car ils représentent les citoyens a justifié M Drainville Ceux qui le désirent pourront continuer à afficher des symboles confessionnels À propos de la controversée prière récitée dans certaines municipali tés comme à Saguenay le ministre paraît privilégier son remplacement par un moment de recueillement Mais son gouvernement n a encore rien décidé à ce sujet 9 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f07c

10 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 2 Circulation: Page(s): 3 / 3 10 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f07c

11 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 3 Circulation: Page(s): 1 / 1 Des balises pour les accommodements La Charte québécoise des droits et libertés revue et corrigée par le projet gouvernemental encadrerait les deman des d accommodement Les autorités devraient se poser les questions suivan tes avant d y acquiescer ou pas Est ce que l accommodement res pecte l égalité entre les hommes et les femmes Contrevient il aux droits d autrui de façon importante Entraîne t il un coût excessif Présente t il un risque pour la santé et la sécurité Entrave t il le bon fonctionnement de l organisation Voir une femme faire de l exercice par la fenêtre d un centre de condition nement physique ça ne porte atteinte aux droits de personne a illustré Ber nard Drainville On n a pas à donner d accommodement S agissant d une personne qui travaille dans une PME et qui demande un local de prière qui serait aménagé par exemple dans les bureaux de l entreprise ou dans l usine l employeur pourrait dire Je n ai pas l espace pour aménager un lieu de prière ça me coûterait trop cher Donc je ne peux malheureusement pas accéder à ta demande campagne électorale générale d animer celle ci SCINDER en plus Ce qui divise les partis politiques ce ne sont pas les balises concernant les accommodements raisonnables Les divisions ont trait à l interdiction des symboles confessionnels dans les orga nisations publiques Les libéraux de Philippe Couillard la Coalition avenir Québec de François Legault et les porte parole de Québec solidaire préconisent une scission en deux volets jean marcsalvet CONSULTATIONS LIMITÉES Les Québécois pourront faire connaître leur opinion par l entremise d un site Internet et d une ligne téléphonique dédiée Les consultations publiques seront limitées Bernard Drainville déposera plus tard cet automne à l Assemblée nationale un projet de loi ad hoc Une commission parlementaire suivra l hiver prochain Le débat pourrait nous condui re jusqu aux portes d une prochaine 11 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f07f

12 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 6 Circulation: Page(s): 1 / 3 La leçon de laïcité Ce matin là le profes seur Isaitou arrive de vant les étudiants de sa classe de troisième se condaire en débordant littéralement d enthousiasme Le professeur Isaitou Mes amis nous vivons des moments historiques Hier le gouverne ment Marois a dévoilé sa Charte des valeurs québécoises Sonnez hautbois Résonnez musettes Dans l histoire les choses n ont jamais été plus semblables à ce qu elles sont aujourd hui Je suppose que vous avez enten du parler de la Charte Il est vrai que certaines parties étaient déjà connues à cause d une série de fuites Toto au fond de la classe Ren du à un tel débit il ne faut plus par ler de fuites mais plutôt des chutes du Niagara Le professeur qui rit un peu jaune Très drôle J avoue que les ficelles étaient grosses Mais vous savez ce qu on dit Pourquoi les politiciens sont ils souvent gris opportunistes et un tantinet manipulateurs Réponse parce que s ils étaient ronds blancs et polis ce seraient des cachets contre le mal de tête Bibi la meilleure amie de Toto Je ne trouve pas cela drôle du tout Le professeur un peu étonné Ça ne fait rien Ce qui compte c est que la nouvelle Charte assure l éga lité de tous devant la loi Mieux le projet consacre le principe sacré de la neutralité de l État Toto S il s agit d un principe sacré ça veut dire qu il ne saurait y avoir d exceptions Le professeur d un ton ennuyé Des exceptions Euh oui il y en a Mais seulement quelques unes Par exemple l État va continuer à subventionner des écoles privées religieuses De même le cruci fix va rester accroché au mur de 12 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f083

13 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 6 Circulation: Page(s): 2 / 3 l Assemblée nationale Et il est pro bable que les séances du conseil municipal de plusieurs villes vont continuer à débuter par une prière Bibi la meilleure amie de Toto N est ce pas un peu hypocrite Le professeur soudain impa tient Pas du tout Les exceptions c est pas pareil Cela appartient à notre patrimoine religieux À en croire un philosophe cela rap pelle que la majorité des Québé cois sont catholiques en ce sens que l Église où ils ne vont pas est catholique Et puis il faut bien commencer quelque part Comme disait le regretté Cari Sagan Pour faire de la tarte aux pommes à partir de rien vous de vez d abord créer l univers Toto Désolé mais je ne vois pas le rapport entre la tarte aux pom mes et les valeurs québécoises Le professeur Isaitou qui com mence à perdre patience Cela s appelle une blague Pour faire image Pour détendre l atmos phère Comme la fois où je vous ai raconté l histoire des frères siamois qui ont émigré en Grande Bre tagne pour que celui de gauche puisse enfin conduire Bibi imperturbable Si je com prends bien une élue de l Assem blée nationale pourra porter le voile musulman mais pas une mo deste fonctionnaire même si cette dernière travaille dans le troisième sous sol d un édifice où elle possè de autant de chance de croiser un visiteur que de confectionner un aéroglisseur avec du maïs soufflé Et pendant ce temps là les villes les universités et certains hôpi taux vont pouvoir se soustraire à la charte afin de permettre à leurs employés de continuer à arborer des signes religieux C est donc ça la sacro sainte éga lité de tous devant la loi Votre Charte des valeurs elle a plus de trous qu un jeu de dards centenaires Le professeur hors de lui ÇA SUFFIT Vous n êtes jamais contents Avec vous je me sens comme l amiral Nelson un héros de guerre britannique qui avait voulu réclamer un dédommage ment pour unœil et pour une jam be perdus au combat Lors d une visite l administration militaire l avait cru sur parole pour son œil En revanche elle avait demandé plus de preuves pour s assurer qu il lui manquait vrai ment une jambe Believe itor not elle avait réclamé un billet du médecin Soudain le professeur se réveille chez lui Ce n était qu un rêve Fina lement il se demande s il n a pas raté sa vocation Avec le recul peut être qu il aurait dûfaire un métier plus tranquille Peut être qu il aurait dû accepter cet emploi qui consistait à diriger un cirque enfer mé dans la cage des singes Si la charte est adoptée les employés de la fonction publique devront s abs tenir de porter un signe religieux os tentatoire pendant leurs heures de travail photothèque le soleil 13 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f083

14 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 6 Circulation: Page(s): 3 / 3 14 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f083

15 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 7 Circulation: Page(s): 1 / 2 Le Québec n est pas prêt Gérard Bouchard fustige l intention d interdire le port de signes religieux dans la fonction publique KATIAGAGNON La Presse MONTRÉAL Le projet de loi pré senté hier par le ministre Bernard Drainville doit être modifié pour en extraire la question controver sée de l interdiction des signes religieux croit Gérard Bouchard quia coprésidé avec le philosophe Charles Taylor une commission sur la question des accommodements raisonnables il y a cinq ans Sur les balises édictées aux accom modements raisonnables il y aurait moyen d avoir un consensus De façon à ce que tous les Québé cois aient l impression qu on joue avec les mêmes valeurs notam ment l égalité homme femme dit M Bouchard La partie des accom modements est rassembleuse Quant à l autre il faut constater que le Québec n est pas prêt pour cela maintenant M Bouchard fustige cette inten tion du ministre Drainville d inter dire le port de signes religieux dans la fonction publique Ça va donner lieu à des échanges pénibles qui vont nous diviser nous dresser les uns contre les autres On va se faire mal Pour en arriver à un résultat très incertain dit M Bouchard Incertain parce que ces dispo sitions feront à coup sûr l objet de contestations judiciaires et les tribunaux pourraient très bien donner raison aux plaignants mon avis les contestations vont À pleuvoir souligne t il Il est bien sûr permis de supprimer un droit mais pour un motif supérieur très important Dans le cas de la loi 101 l enjeu supérieur était l avenir de la fran cophonie québécoise Ici quel est le motif supérieur Je n en vois pas M Bouchard déplore d ailleurs que le patrimoine auquel fait référence le ministre Drainville ne fasse nulle part l objet d une défini tion Bien sûr une société ne doit pas se dépouiller de ce qui fonde son identité Mais il faut définir la notion de patrimoine sinon on ouvre la porte à l arbitraire La neutralité de l État que défend le ministre Bernard Drainville pour imposer une charte des valeurs québécoises est truquée estime de son côté le philosophe Charles Taylor Le gouvernement sera très ouvert au patrimonial pour les Québé cois mais très fermé pour les autres religions VISION ETHNOCENTRIQUE C est une vision ethnocentrique de la religion ajoute M Taylor Les religions ne sont pas toutes les cal ques de la religion catholique Si on est sikh c est l essence même de la religion que de porter un turban Du point de vue d un sikh l État ne sera pas neutre Le message envoyé par la charte aux nouveaux arrivants qui portent des signes religieux sera reçu com me une gifle croit M Taylor Le message est clair si vous pratiquez ce genre de religion ne venez pas ici Vous n êtes pas égaux avec les autres Et pour ceux qui sont venus sans savoir que ça allait arriver ça va être encore pire Ils se sentiront comme des citoyens de seconde zone Pour moi c est inacceptable Le philosophe se dit époustouflé par l étroitesse d esprit qui émane à son avis de ce projet de loi Et la société québécoise risque d en sortir profondément divisée croit il Ça va renforcer des atti tudes négatives par rapport par exemple aux musulmans C est sans parler des conséquences sur le personnel de l État Dans certains secteurs comme la santé il y a des pénuries On va avoir beaucoup de mal à remplacer ces gens là croit M Taylor Gérard Bouchard se dit totale ment en désaccord avec les tenants de la laïcité qui disent s inspirer du modèle français L exemple français c est un anti modèle Il n y a pas pire dossier que la France en matière de gestion ethnoculturelle 15 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f088

16 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 7 Circulation: Page(s): 2 / 2 16 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f088

17 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 11 Circulation: Page(s): 1 / 1 SORTIE DU MAIRE SUR LE RESEAU ROUTIER Un virage à 180 degrés STEPHANIE MARTIN smartin lesoleil com La sortie du maire Régis Labeaume au sujet du tramway et du déve loppement du réseau autoroutier représente un virage à 180 degrés qui nous ramène 60 ans en arrière selon David Lemelin Le chef du parti d opposition Démocratie Québec ne s est pas gêné hier matin pour critiquer le discours prononcé la veille par Régis Labeaume devant l Associa tion québécoise des transports Le maire y avait exposé sa solu tion pour réduire la congestion à Québec élargir les autoroutes sans inclure de voies réservées aux autobus et augmenter les espaces de stationnement au centre ville Le tramway n est qu un moyen pour réaliser les objectifs du plan de mobilité durable avait il exposé Pour David Lemelin cette prise de position est déplorable C est une vision qui date de 1950 celle d élargir les autoroutes et de favo riser la voiture C est pas une vision porteuse Il n y a nulle part dans le monde où on s est dit Mon Dieu que ce serait une bonne idée Pour quoi on ne favorise pas la voiture Ce n est pas une façon de s en sortir Ça ne fonctionnera pas M Lemelin estime que cette option ne fait que repousser le problème dans le temps Les étu des prouvent que l élargissement des routes fonctionne un temps et qu ensuite on note une croissance de la circulation automobile souli gne t il Pour une vraie vision pour développer la ville il faut absolu ment penser à la mobilité durable Et c est dommage parce qu on a un plan de mobilité durable qui est por teur et qui est intelligent Mais là on ne l applique pas On met l accent sur la voiture et on oublie le reste C est vraiment irresponsable ENJEU DANS LIMOILOU Démocratie Québec ne s est pas encore prononcé sur la pertinence de se doter d un tramway Avant de prendre position le parti souhaite en savoir davantage et consulter les citoyens Nous on pense qu il faut davantage une consultation publique pour qu on se parle pour qu on mette tout sur la table pour qu on sache de quoi il en retourne Le chef de Démocratie Québec a fait ces commentaires en marge d une annonce faite par son candidat dans Limoilou Frédéric Chrétien qui a pris l engagement d appuyer l organisme communautaire Go Celui ci planche sur le projet La Caserne des tout petits qui propose une halte garderie des modules de jeux intérieurs des services de santé et des groupes d achats commu nautaires pour occuper l ancienne caserne des pompiers de la 5e Rue fermée depuis 2004 et qui nécessi terait 4 millions de rénovations Frédéric Chrétien dénonce les promesses en l air de la conseillère Suzanne Verreault qui n apas livré la marchandise dans ce dossier selon lui La caserne a été mise en vente en dit Lemelin 2012 puis la vente a été annulée Le projet est toujours en attente Piquée au vif la conseillère a sou tenu que les discussions autour du projet en sont au stade final Le cabinet du maire et celui de la ministre responsable de la capi tale nationale Agnès Maltais se rencontrent ce matin a souligné Mme Verreault qui sera également présente On sait où on s en va et on sait ce que ça représente comme investissement Demain aujourd hui on va se dire jusqu où on pense pouvoir aller là dedans a t elle révélé Une annonce pour rait suivre sous peu Régis Labeaume en marge d une conférence de presse est allé plus loin en après midi Ils Démo cratie Québec poussent dans une porte ouverte C est quasiment réglé Il n y a nulle part dans le monde où on s est dit Mon Dieu que ce serait une bonne idée Pourquoi on ne favorise pas la voiture David Lemelin chef du parti Démocratie Québec 17 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f095

18 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 23 Circulation: Page(s): 1 / 2 Laïcité méli mélo 11tre faut Bernard une foi Drainville aveugle au pour minis pré tendre que ses propositions en matière de neutralité de l État et d accommodements religieux constituent une immense avan cée Ses incohérences et sa laïcité à géométrie variable risqueraient plutôt de conduire le Québec dans un bourbier social et juridique Heureusement que le statut mino ritaire du gouvernement Marois l obligera à retirer de son projet les éléments indésirables ou à le laisser mourir au feuilleton Tout n est pas à mettre au panier Loin de là Certaines des orientations suggérées par M Drainville mérite raient d obtenir l accord de l ensem ble des parlementaires Mais il y a une frontière à ne pas franchir pour ne pas verser dans l intolérance la discrimination la négation du droit à la liberté de religion et de conscience prévu dans les chartes des droits et libertés et le fouillis Le projet de Charte des valeurs ne constitue pas une avancée mais bien un bourbier Comme le propose le ministre Québec pourrait très bien inscrire la neutralité religieuse de l État et le caractère laïque des institutions publiques dans sa Charte des droits et libertés de la personne Il pourrait aussi énoncer un devoir de réserve et de neutralité pour le personnel de l État en leur demandant de s abs tenir de faire la promotion de leurs croyances religieuses dans le cadre de leurs fonctions Québec pourrait également exi ger comme le proposait d ailleurs le projet de loi 94 des libéraux de rendre et de recevoir un service de l État à visage découvert Même si la jurisprudence a déjà établi les conditions qui justifient des accommodements religieux et même si plusieurs organisations privées et publiques savent déjà comment appliquer les droits des uns et des autres il n est pas super flu de préciser les balises pour évi ter les mauvaises interprétations et les tensions bien que celles ci soient rares 18 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f0a2

19 Le Soleil (Quebec, QC) Date: Page: 23 Circulation: Page(s): 2 / 2 Si le gouvernement Marois s en tenait à ces points il pourrait parler d avancée Malheureusement son besoin de racoler l électorat l amène à s aven turer sur un terrain hasardeux En voulant interdire le port de signes religieux ostentatoires dans les minis tères les municipalités les écoles les établissements de santé les garderies subventionnées les cépeps et les universités il va trop loin Sans aucun fondement il juge que le port de signes ostentatoires par un enseignant un ouvrier de voirie une infirmière une fonctionnaire ou le cuisinier de la cafétéria d un hôpital est incompatible avec la neu tralité de l État Lorsqu il s agit de jeunes enfants il considère impor tant qu ils ne soient pas confrontés à des manifestations ostentatoires d appartenance religieuse Comme si ce n était pas la réalité quotidienne à Montréal d un Québec de plus en plus multiethnique Comme si cela était forcément malsain pour des petits Québec croit que le prosé lytisme passif ou silencieux est susceptible de soulever un doute sur le fait que l État est neutre et apparaît neutre Ce doute se lève toutefois par miracle lorsqu il s agit du crucifix à l Assemblée nationale Les députés pourront continuer de débattre et de voter des lois avec le crucifix patrimo nial au dessus de leur tête et pour ront même le faire coiffer d une kippa d un turban ou d un foulard Cherchez la logique Elle fait souvent défaut Il est aussi aberrant qu un gouver nement qui prône l égalité entre les hommes et les femmes et qui tente de surcroît de placer ce droit au dessus de tous les autres préconise une législation qui imposera à des femmes manes principalement musul de choisir entre un travail et leur religion Et comme si ce n était pas assez M Drainville accorde un droit de retrait de cinq ans renouvelable aux conseils municipaux et aux conseils d administration qui voudront être exemptés de l interdit de signes reli gieux Quel méli mélo que de mes sages contradictoires Et dire que le gouvernement Marois se veut clair juste équitable et rassembleur C est raté 19 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS JONS 957 RefNo: a8f0a2

20 Quebec s controversial Values plan would restrict religious wear for public servants The Canadian Press The its Quebec proposals government for a controversial has released values charter which would im pose broad restrictions unique in North America on religious clothing for em ployees at all government institutions in cluding schools hospitals and courts If adopted by the legislature the plan could apply to all public servants civil authorities like judges police and pros ecutors public daycare workers teach ers and school employees hospital workers municipal personnel and em ployees at state run liquor stores and the auto insurance board The state must be neutral because it must show the same respect for all reli gions regardless of their beliefs said the minister responsible Bernard Drainville This is measured balanced Quebec is increasingly a multiethnic multireli gious society This is a great source of richness It s also why we need clear rules The Parti Quebecois government re vealed its suggestions Tuesday in the provincial legislature 13 months after making an election pledge to introduce a charter for secularism Not all forms of secularism would be equal however The giant crucifix above Montreal s Mount Royal and the one above the Speaker s chair of the legislature will be spared under the logic that they are integral to Quebec s cultural history The crucifix is there to stay in the name of history in the name of her has proposed a scaled back versionof itage Drainville said Employees who wear a visible cruci fix however will have to tuck them away As would those wearing hijabs burkas kippas veils and turbans Drainville grappled with questions about other inconsistencies Would elected officials be subject to this No he replied arguing that people The Record (Sherbrooke, QC) Date: Page: 9 Circulation: 4123 have a right to choose their representa tive Which means that people could in theory elect a cabinet minister or pre mier with a hijab who would then force employees to remove theirs Would elected officials and court room witnesses in this staunchly secular state continue to swear an oath on that most non secular of documents the Bible Drainville appeared caught off guard by the question Oh my God hef replied slowly we ll get back to you And what about city council meetings which begin with prayers like Saguenay would that be allowed Drainville de clined to answer the question He also brushed off a suggestion that his plan would add to the bureaucracy He said institutions could request an opt out clause applicable for five years although he offered few details about how that mechanism would be applied Drainville said the exemption clause is designed only as an intermediary mea sure and should not be used by institu tions to systematically exempt themselves While polls have suggested the idea could be popular in Quebec it has been denounced by some politicians inside the province and from many outside The federal government has voiced its wariness of the plan without getting too deeply involved so far The minority PQ government cannot pass legislation without support from one other party and it has said it will seek to build consensus with them One opposition party the Coalition what the PQwants while the bigger op position party the Liberals is more steadfastly opposed The PQidea flows from an election promise to bar people from wearing re ligious clothing like hijabs and kippas while working in government institu tions The party has been emphasizing hot button identity issues since it was Page(s): 1 / 2 20 / 79 UNLICENSED REPRODUCTION PROHIBITED / REPRODUCTION INTERDITE SANS PERMIS FRAM 961 RefNo: a8f09e

Projet de loi n o 491

Projet de loi n o 491 PREMIÈRE SESSION QUARANTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 491 Loi sur la neutralité religieuse de l État et la lutte contre l intégrisme religieux et modifiant la Charte des droits et libertés de la personne

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec

Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES MUNICIPAUX DE MONTRÉAL (SCFP) Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec 25 février 2014 1 Contexte et évolution 22 JUIN 2011 Conférence de presse des maires Gérald

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

COUR MUNICIPALE ARRONDISSEMENT D OUTREMONT. Jugement Séance du 2003-07-08. Dossier # 5008-04253

COUR MUNICIPALE ARRONDISSEMENT D OUTREMONT. Jugement Séance du 2003-07-08. Dossier # 5008-04253 COUR MUNICIPALE ARRONDISSEMENT D OUTREMONT Jugement Séance du 2003-07-08 Dossier # 5008-04253 Dans cette affaire, le défendeur a reçu un constat d infraction pour avoir stationné son véhicule alors que

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

Bill 70 Projet de loi 70

Bill 70 Projet de loi 70 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 Bill 70 Projet de loi 70 An Act respecting protection for registered retirement

Plus en détail

Projet de loi n o 94. Présentation. Présenté par Madame Kathleen Weil Ministre de la Justice

Projet de loi n o 94. Présentation. Présenté par Madame Kathleen Weil Ministre de la Justice PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 94 Loi établissant les balises encadrant les demandes d accommodement dans l Administration gouvernementale et dans certains établissements

Plus en détail

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»?

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Neuf questions pour les partis politiques : les réponses du Parti Québécois QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Depuis 2009, l immense majorité des contribuables québécois doivent

Plus en détail

Règles du Service d information juridique pro bono à la cour municipale de la Ville de Montréal («SIJ») (les «Règles») En collaboration avec :

Règles du Service d information juridique pro bono à la cour municipale de la Ville de Montréal («SIJ») (les «Règles») En collaboration avec : Règles du Service d information juridique pro bono à la cour municipale de la Ville de Montréal («SIJ») (les «Règles») En collaboration avec : Table des matières 1. Mission... 3 2. Rôle de l avocat bénévole...

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise POUR Enrichir le QuEbec Mesures pour renforcer l action du Québec en matière d intégration des immigrants Affirmer les valeurs communes de la société québécoise Affirmer les valeurs communes de la société

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Le programme de prêts pour les études à temps partiel Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Décembre 2001 1 Introduction Une revendication vieille de plus de dix ans

Plus en détail

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions.

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA de cette semaine. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Nouvelle Montréal, le 14 septembre 2004 Toujours

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Report to the Executive Committee

Report to the Executive Committee Report to the Executive Committee Seniors Project Toronto-Paris (May and October 2009) Forty four low income seniors will participate in this project in 2009. Twenty two Toronto seniors will go to Paris

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

Encourager les comportements éthiques en ligne

Encourager les comportements éthiques en ligne LEÇON Années scolaire : 7 e à 9 e année, 1 re à 3 e secondaire Auteur : Durée : HabiloMédias 2 à 3 heures Encourager les comportements éthiques en ligne Cette leçon fait partie de Utiliser, comprendre

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Rapport étude quantitative. 15 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Rapport étude quantitative. 15 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Rapport étude quantitative 15 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public dans l ensemble

Plus en détail

François Pétry Professeur et directeur, Département de science politique, Université Laval

François Pétry Professeur et directeur, Département de science politique, Université Laval Un an plus tard, le gouvernement Marois a-t-il tenu ses promesses? In L état du Québec 2013-2014. Le pouvoir citoyen, sous la direction de Miriam Fahmy, Boréal, 2013, 163-172. François Pétry Professeur

Plus en détail

Bill 201 Projet de loi 201

Bill 201 Projet de loi 201 1ST SESSION, 39TH LEGISLATURE, ONTARIO 58 ELIZABETH II, 2009 1 re SESSION, 39 e LÉGISLATURE, ONTARIO 58 ELIZABETH II, 2009 Bill 201 Projet de loi 201 (Chapter 20 Statutes of Ontario, 2009) (Chapitre 20

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Form 17E: Trial Management Conference Brief Name of party filing this brief Date of trial management conference Applicant(s) Full legal

Plus en détail

PROJET DE LOI. An Act to Amend the Employment Standards Act. Loi modifiant la Loi sur les normes d emploi

PROJET DE LOI. An Act to Amend the Employment Standards Act. Loi modifiant la Loi sur les normes d emploi 2nd Session, 57th Legislature New Brunswick 60-61 Elizabeth II, 2011-2012 2 e session, 57 e législature Nouveau-Brunswick 60-61 Elizabeth II, 2011-2012 BILL PROJET DE LOI 7 7 An Act to Amend the Employment

Plus en détail

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA

BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 S-1003 S-1003 SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA S-1003 S-1003 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, SENATE OF CANADA SÉNAT DU CANADA BILL S-1003 PROJET DE LOI S-1003 An Act to authorize Industrial Alliance

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Société en commandite Gaz Métro CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Taux de la contribution au Fonds vert au 1 er janvier 2009 Description Volume Coûts Taux 10³m³ 000 $ /m³ (1) (2)

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Bill 69 Projet de loi 69

Bill 69 Projet de loi 69 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 64 ELIZABETH II, 2015 Bill 69 Projet de loi 69 An Act to amend the Business Corporations Act and the

Plus en détail

Votre voix. Votre vote. Votre tour! Réforme démocratique. 1. Une loi sur les référendums pour le Nouveau-Brunswick. Types de démocratie directe

Votre voix. Votre vote. Votre tour! Réforme démocratique. 1. Une loi sur les référendums pour le Nouveau-Brunswick. Types de démocratie directe GUIDE DE PARTICIPATION DU CITOYEN 1 Réforme démocratique 1. Une loi sur les référendums pour le Nouveau-Brunswick Notre mandat : nous devons examiner et proposer une loi sur les référendums au Nouveau-Brunswick,

Plus en détail

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum :

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum : Dev4Plan1 Le Plan De Leçon 1. Information : Course : Français Cadre Niveau : Septième Année Unité : Mes Relations Interpersonnelles Thème du Leçon : Les Adjectifs Descriptifs Date : Temps : 55 minutes

Plus en détail

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate.

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Dear Administrator, A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Meeting the identification requirements

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

Bill 12 Projet de loi 12

Bill 12 Projet de loi 12 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 63 ELIZABETH II, 2014 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 63 ELIZABETH II, 2014 Bill 12 Projet de loi 12 An Act to amend the Employment Standards Act, 2000 with

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

de stabilisation financière

de stabilisation financière CHAPTER 108 CHAPITRE 108 Fiscal Stabilization Fund Act Loi sur le Fonds de stabilisation financière Table of Contents 1 Definitions eligible securities valeurs admissibles Fund Fonds Minister ministre

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations

Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Credit Note and Debit Note Information (GST/ HST) Regulations Règlement sur les renseignements à inclure dans les notes de crédit et les notes de débit (TPS/ TVH) SOR/91-44

Plus en détail

Filed December 22, 2000

Filed December 22, 2000 NEW BRUNSWICK REGULATION 2000-64 under the SPECIAL PAYMENT TO CERTAIN DEPENDENT SPOUSES OF DECEASED WORKERS ACT (O.C. 2000-604) Regulation Outline Filed December 22, 2000 Citation..........................................

Plus en détail

Calculation of Interest Regulations. Règlement sur le calcul des intérêts CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015

Calculation of Interest Regulations. Règlement sur le calcul des intérêts CONSOLIDATION CODIFICATION. Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Calculation of Interest Regulations Règlement sur le calcul des intérêts SOR/87-631 DORS/87-631 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août 2015 Published by the Minister

Plus en détail

POLITIQUE INTERCULTURELLE

POLITIQUE INTERCULTURELLE POLITIQUE INTERCULTURELLE Adoptée à la 269 e réunion du conseil d administration du 21 septembre 2009 Politique interculturelle Préambule Le Collège de Maisonneuve évolue dans un contexte interculturel

Plus en détail

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 16 décembre 2013 PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 10 décembre 2013, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments

Plus en détail

Si clauses: si + present, future

Si clauses: si + present, future Si clauses Type 1: si + present, future Type 2: si + imperfect, conditional Type 3: si + pluperfect, past conditional Practice of all three Help: formation of the future tense formation of the imperfect

Plus en détail

DEMANDE DE TRANSFERT DE COTISATIONS (ENTENTES DE RÉCIPROCITÉ) 20

DEMANDE DE TRANSFERT DE COTISATIONS (ENTENTES DE RÉCIPROCITÉ) 20 DEMANDE DE TRANSFERT DE COTISATIONS (ENTENTES DE RÉCIPROCITÉ) 20 Voir information au verso avant de compléter le formulaire (See yellow copy for English version) 1 NOM DE FAMILLE IDENTIFICATION DU SALARIÉ

Plus en détail

Appointment or Deployment of Alternates Regulations. Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants CONSOLIDATION CODIFICATION

Appointment or Deployment of Alternates Regulations. Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Appointment or Deployment of Alternates Regulations Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants SOR/2012-83 DORS/2012-83 Current to August 30, 2015 À jour

Plus en détail

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE

25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE 25 PROPOSITIONS POUR UNE RÉPUBLIQUE LAÏQUE AU XXI ÈME SIÈCLE Fidèle aux exigences de Liberté, d Égalité et de Fraternité qui le fondent, le Grand Orient de France a pour principe essentiel la liberté absolue

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

La récente décision judiciaire en Alberta sur la limitation des dommages non pécuniaires

La récente décision judiciaire en Alberta sur la limitation des dommages non pécuniaires La récente décision judiciaire en Alberta sur la limitation des dommages non pécuniaires Présenté par Marco Royer Assurance automobile en Alberta : les réformes de 2004 Bill 53 Introduction d une limitation

Plus en détail

STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPITRE 28 CHAPTER 28 ASSENTED TO SANCTIONNÉE

STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPITRE 28 CHAPTER 28 ASSENTED TO SANCTIONNÉE First Session, Forty-first Parliament, 60 Elizabeth II, 2011 Première session, quarante et unième législature, 60 Elizabeth II, 2011 STATUTES OF CANADA 2011 LOIS DU CANADA (2011) CHAPTER 28 CHAPITRE 28

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / APPLICATION FORM Espace réservé pour l utilisation de la fondation This space reserved for foundation use

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante :

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : FOIRE AUX QUESTIONS COMMENT ADHÉRER? Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : 275, boul des Braves Bureau 310 Terrebonne (Qc) J6W 3H6 La

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

Mémoire de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) présenté à la Commission des affaires sociales concernant la

Mémoire de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) présenté à la Commission des affaires sociales concernant la Mémoire de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) présenté à la Commission des affaires sociales concernant la Loi sur l assurance parentale et le projet de règlement sur l assurance

Plus en détail

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2

DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 DOCUMENTATION MODULE CATEGORIESTOPMENU MODULE CREE PAR PRESTACREA INDEX : DOCUMENTATION - FRANCAIS... 2 INSTALLATION... 2 CONFIGURATION... 2 LICENCE ET COPYRIGHT... 3 SUPPORT TECHNIQUE ET MISES A JOUR...

Plus en détail

Immigration : L Accord Canada-Québec

Immigration : L Accord Canada-Québec Immigration : L Accord Canada-Québec Publication n o 2011-89-F Révisée le 5 juillet 2011 Michel-Ange Pantal Division des affaires sociales Service d information et de recherche parlementaires Immigration

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

SYNTHÈSE HISTORIQUE VÉCU DE L'AAR PARTIE 2

SYNTHÈSE HISTORIQUE VÉCU DE L'AAR PARTIE 2 ALLIANCE DES ASSOCIATIONS DE RETRAITÉS SYNTHÈSE HISTORIQUE DU VÉCU DE L'AAR PARTIE 2 Par Jacques Guilmain (Membre de l'association des employés retraités de la ville de Montréal et membre du conseil d'administration

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon THE SUBJUNCTIVE MOOD Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon SOMMAIRE 1) Definition 2) Uses 2.1) Common expressions of doubt 2.2) Common expressions of necessity 2.3) Common expressions of desirability

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

OSGOODE HALL LAW SCHOOL Université York MÉMOIRE PRIVILÉGIÉ ET CONFIDENTIEL

OSGOODE HALL LAW SCHOOL Université York MÉMOIRE PRIVILÉGIÉ ET CONFIDENTIEL OSGOODE HALL LAW SCHOOL Université York MÉMOIRE PRIVILÉGIÉ ET CONFIDENTIEL À : &' 1$,'6 M. Richard Drouin, O.C., c.r. Président, Commission d examen sur la rémunération des juges 2CVTKEM,/QPCJCP DATE :

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

Bill 204 Projet de loi 204

Bill 204 Projet de loi 204 3RD SESSION, 37TH LEGISLATURE, ONTARIO 51 ELIZABETH II, 2002 3 e SESSION, 37 e LÉGISLATURE, ONTARIO 51 ELIZABETH II, 2002 Bill 204 Projet de loi 204 An Act to amend the Ontario Energy Board Act, 1998 to

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

BILL C-452 PROJET DE LOI C-452 C-452 C-452 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

BILL C-452 PROJET DE LOI C-452 C-452 C-452 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA C-452 C-452 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-452 PROJET DE LOI C-452 An Act to amend

Plus en détail

C. L histoire de procédure D. L impartialité et l indépendance du comité E. Présence au Canada : L éligibilité du Plaignant

C. L histoire de procédure D. L impartialité et l indépendance du comité E. Présence au Canada : L éligibilité du Plaignant CONCERNANT UNE PLAINTE EN VERTU DE LA POLITIQUE ET DES RÈGLES DE L AUTORITÉ CANADIENNE POUR LES ENREGISTREMENTS INTERNET EN MATIÈRE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS RELATIFS AUX NOMS DE DOMAINE DEVANT RÉSOLUTION

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Révision de l ombudsman à propos du reportage au Téléjournal/Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les négociations au Quotidien et au Progrès-Dimanche

Révision de l ombudsman à propos du reportage au Téléjournal/Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les négociations au Quotidien et au Progrès-Dimanche 1 Révision de l ombudsman à propos du reportage au Téléjournal/Saguenay-Lac-Saint-Jean sur les négociations au Quotidien et au Progrès-Dimanche SOMMAIRE Par la voie de son avocat, le président du syndicat

Plus en détail

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a

RENÉ CHARBONNEAU. 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t i c o. c a RENÉ CHARBONNEAU C o n s u l t a t i o n e t f o r m a t i o n C o n s u l t i n g a n d T r a i n i n g 131,Bourget Montréal QC Canada H4C 2M1 514-946 - 4885 r e n. c h a r b o n n e a u @ s y m p a t

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015

Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015 Date: 15 th Feb to 19 th Feb 2015 Class: IV Subject: French IN SCHOOL TEACHING SUNDAY TO THURSDAY Décrivez votre montre: 1-Ma montre est belle= my watch is beautiful. 2-Elle est noire = It is black. 3-Il

Plus en détail

Resident Canadian (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur les résidents canadiens (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION

Resident Canadian (Insurance Companies) Regulations. Règlement sur les résidents canadiens (sociétés d assurances) CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Resident Canadian (Insurance Companies) Regulations Règlement sur les résidents canadiens (sociétés d assurances) SOR/92-284 DORS/92-284 Current to August 4, 2015 À jour

Plus en détail

Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions

Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions Informations personnelles Nom/Prénom Name / Firstname Numéro de la carte

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Tutoriel de formation SurveyMonkey

Tutoriel de formation SurveyMonkey Tutoriel de formation SurveyMonkey SurveyMonkey est un service de sondage en ligne. SurveyMonkey vous permet de créer vos sondages rapidement et facilement. SurveyMonkey est disponible à l adresse suivante

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail