{EPITECH.} Cahier des Charges. Meetopia. Team Meetopia

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "{EPITECH.} Cahier des Charges. Meetopia. Team Meetopia"

Transcription

1 {EPITECH.} Cahier des Charges Meetopia Team Meetopia EIP 2012

2 Résumé du document Notre idée est basée sur l'observation de notre entourage. Par exemple, Facebook permet une visualisation des photos et informations relatives à une liste d'amis. Cependant, nous avons pu remarquer qu il manque un aspect essentiel aux réseaux sociaux. Ce dernier, par sa définition est un ensemble d'entités reliées par des liens sociaux. Un lien capital est la proximité géographique. C'est le cœur de notre projet. En effet, les réseaux sociaux sont complets, nombreux et la géo-localisation a déjà été intégrée dans quelques uns, mais son utilisation en plus d être complexe reste très limitée voire inexistante. Nous avons donc réfléchi au moyen de créer une application qui permettrait de regrouper un maximum d informations filtrées et modelées en fonction d une position, pour les proposer à l utilisateur. Ainsi ce dernier se verra situé au cœur d un monde personnalisé selon ses goûts, tant au niveau social qu au niveau économique. Notre avantage ici, sera d'utiliser la géo-localisation pour pouvoir proposer un grand nombre de services, qui deviendront des services de proximité. Profitant du développement des Smartphones, de l engouement pour la technologie GPS, plus le balbutiement de ce type d'applications passé, notre projet possède de grandes chances de créer un nouveau phénomène. Aujourd hui nous pouvons designer Meetopia comme un réseau social basé sur la géolocalisation permettant aux utilisateurs d interagir et de rester en contact avec leur environnement. Page 2

3 Informations sur le projet Groupe : Sébastien BADEAU Kevin CHHOY Sébastien DEVEZA Jean-Damien DUMAS Jonathan DURAND Edem GBIKPI Christopher RETHORE Guillaume RICHARD Bastien SOHIER Nom du projet : Meetopia Type de document : Cahier des charges Version : 1.1 Référence : MEETOPIA-CDC-1.1 Statut du document : À valider Rédaction et modification Diffusion Personne Rôle Sébastien BADEAU Kevin CHHOY Sébastien DEVEZA Jean-Damien DUMAS Chef de projet Jonathan DURAND Edem GBIKPI Christopher RETHORE Guillaume RICHARD Bastien SOHIER Historique des révisions du document Version Date Nom Description /06/2010 Dumas Création du document /06/2010 Dumas Résumé du document /06/2010 Durand Résumé partie Android /07/2010 Badeau Résumé partie Web /07/2010 Durand Résumé partie IPhone /07/2010 Deveza Ajout vu pour Android /07/2010 Richard Ajout vu pour IPhone /07/2010 Chhoy Mis en forme du document /07/2010 Badeau Ajout vu pour site web /08/2010 Deveza Réinitialisation du document /08/2010 Deveza Répartition des rôles /12/2010 Dumas Ajout réalité augmentée, BDD, architecture et SCRUM Page 3

4 Table des matières I. Nature du document Objectif du document Périmètre... 5 a. Ce que comprend le document... 5 b. Ce que ne comprend pas le document... 5 II. Introduction Contexte Historique... 8 a. Réseau social... 8 b. Géolocalisation Rappel sur l EIP... 9 a. Objectif de l EIP... 9 b. Sujet de l EIP... 9 III. Description de la demande Les objectifs Produits du projet a. Description générale b. Liste des fonctionnalités c. Réalité augmentée d. La Base de données e. Livrables Critères d acceptabilité et de réception IV. Contraintes et verrous techniques Contraintes techniques a. Application Web b. Application Android c. Application IPhone Contraintes de couts Contraintes de délais V. Déroulement du projet Ressources a. Définitions des rôles b. Répartition des rôles Page 4

5 2. Planification / SCRUM Suivi récurent VI. Annexes Etude préliminaire réalité augmentée I. Nature du document 1. Objectif du document Ce cahier des charges vise à définir exhaustivement les «spécification de base» de notre projet Meetopia. En interne ce document va servir à formaliser les besoins et a les expliquer aux différents acteurs pour s assurer que tout le monde est d accord. En particulier ce cahier des charges va permettre de cadrer les missions des différents membres du groupe, et notamment celles du chef de projet. En externe ce document va servir de référentiel entre le lab EIP et l équipe interne. Il est un outil fondamental de communication du chef de projet. 2. Périmètre a. Ce que comprend le document Outre les spécifications de base, ce cahier des charges décrit : - Les enjeux sous-jacents - Les objectifs généraux à atteindre, y compris la livrable principale (site web) et les livrables secondaires (Applications IPhone et Android) - Les modalités d exécution (notamment couts estimes a priori, délai, jalons, ), sans toutefois imposer des solutions - Les critères d évaluation des livrables - Les contraintes principales b. Ce que ne comprend pas le document Ce cahier des charges ne comprend pas les choses suivantes : - Les descriptions de comment les solutions vont être implémentés Page 5

6 - Une liste exhaustive des réseaux sociaux avec lequel Meetopia pourra s interfacer. - La répartition atomique des taches par membre du groupe. II. Introduction 1. Contexte Evolution du nombre de clients aux services mobile en France (en millions) T ,47 T ,66 T ,18 T T ,98 58, Selon une étude réalisée par l'acerp (L'Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes), la France compte 61,5 millions d'abonnes a un operateur mobile (au dernier trimestre 2009). Ce qui représente un taux de pénétration de plus de 92%. Selon une autre étude réalisée par l'afom (Association Française des Operateurs Mobiles), les utilisateurs de Smartphones, qui constituent évidemment notre cible privilégiée, sont au nombre de 7,3 million, au 31 Mai On note d'ailleurs une augmentation constante du nombre de possesseurs Smartphone. Aussi, on constate que les operateurs mobiles et constructeurs ont décidé d'augmenter considérablement le taux de pénétration des Smartphones dans le secteur de la téléphonie mobile en augmentant de manière sensible le nombre d'offre de Smartphones, tout en réduisant l offre des autres familles de téléphones mobiles. Page 6

7 Taux de pénétration du mobile en France 93,00% 92,00% 91,00% 90,00% 89,00% 88,00% 87,00% 86,00% Cette étude récente sur la répartition des Smartphones par système d'exploitation et constructeurs nous permet d'avoir une bonne vue d'ensemble de la structure actuelle du marche des Smartphones. Demandes de Smartphone par Marque: US 3% 4% 9% 10% 19% 55% iphone HTC RIM Motorola Palm Other Demandes de Smartphone par OS: US 3% 2% 1% 2% iphone OS 10% 27% 55% Android RIM OS Web OS Windows Mobile OS Palm OS Other Comme on peut le constater, Android et Iphone ont une place prédominante sur le marche des Smartphones, ce qui explique que notre choix ce soit porte sur ces deux systèmes d'exploitation pour la diffusion de notre client Meetopia. Mais pas seulement. Page 7

8 En effet, nous avons opte pour deux plateformes diamétralement opposées. D'un cote, nous avons Android qui est un système ouvert et donc open source, qui n'est a proprement parle qu'un système d'exploitation librement distribue aux constructeurs de Smartphones qui l'installent et le modifient selon les besoins et objectifs du téléphone. A contrario, IPhone d Apple, constitue un système ferme, contrôle par la firme, puisque IPhone désigne non seulement le système d exploitation mais aussi le Smartphones lui-même. Apple assure la partie logicielle et matérielle du Smartphone. A ces deux philosophies correspondent deux voies possibles dans l'évolution du marché futur des Smartphones. Du même coup ce choix nous permettra d'être présent sur les deux marches principales des Smartphones, à savoir Android et Iphone, mais aussi de rester présent si l'une des deux philosophies précédemment citées prend le pas sur l'autre. 2. Historique a. Réseau social En 1995, le premier site web de réseautage social voyait le jour sous le nom de domaine Classmates.com. Un peu plus tard, en 1997, Company of Friends, le réseau en ligne de Fast Company introduisait le réseautage d affaire. D autres sites ont emboités le pas, incluant Sixdegrees.com (1997), Epinions (1999), suivi par les équivalents européens Ciao, Dooyoo et ToLuna. Jusqu alors présent sous la forme d intranet c est seulement en 2001 que des sites web de réseautage social en ligne commencent à apparaitre. Ils commencent à devenir de plus en plus populaire a partir de 2002, avec notamment l avènement du site web appelé Friendster, avant de connaitre un tel succès qu en 2006, MySpace a obtenu un plus haut taux de pages visitées que le moteur de recherche Google. Aujourd hui comment ne pas parler de Facebook qui selon la firme contait en 2009 plus de 500 millions de membres actifs a travers la planète dont 17,2 millions en France, ou encore de Twitter qui contait en 2009 environ 11,5 millions de membres dans le monde et en France. b. Géolocalisation La géolocalisation se fait sur PC d après l adresse IP, sur mobile d après les informations de l operateur mobile et le GPS du téléphone. A l origine le GPS était un projet de recherche militaire. Il a été lance dans les années 1960 et c est a partir de 1978 que les premiers satellites GPS sont envoyés dans l espace. Toutefois ce n est qu à partir de 1995 que le nombre de satellite disponible permet de rendre le GPS opérationnel. En 2000, le président américain confirme l intérêt de la Page 8

9 technologie a des fins civiles. La technologie c est tellement démocratisé que la majorité des téléphones mobiles sont désormais équipes du GPS. Partis de cette constatation Google crée en 2009 le service Google Latitude qui permet de déterminer la position d une personne par le biais de son téléphone portable. Dodgeball acquis en 2005 par Google proposait d ailleurs un service similaire via SMS. 3. Rappel sur l EIP a. Objectif de l EIP L Epitech Innovative Project est l étape la plus importante dans le cursus de l école. C est ce qui fait passer un Epitechéen du statut d étudiant à celui de professionnel. Elle se déroule de la 4eme a la 5eme année. Le but de l EIP est de choisir un projet qui soit original et innovant et de le réaliser par groupe de minimums 5 dans un délai de 18 mois. Pour parvenir à leurs fins les étudiants devront apprendre a se gérer et devront pratiquer de la gestion de groupe. L EIP a un double but pour les étudiants: - Leurs permettre aux étudiants d acquérir une expérience de gestion intégrale de projet par la pratique. - Les aidera constituer une carte de visite professionnel de haut niveau b. Sujet de l EIP Le projet est né de l engouement nouveau pour la géocalisation associé à l ampleur débordante des réseaux sociaux. Le but est de créer une application pour Smartphone avec un support sur internet mêlant les deux. Avec Meetopia sur son téléphone, il sera donc possible de localiser ses amis et ainsi les voir apparaitre et se déplacer sur une carte, leur parler, leur fixer rendez vous. Avec l application ouverte, en se déplaçant on verra apparaitre des pop in ciblées qui auront été sélectionnées selon les préférences de l utilisateur, les magasins auront ainsi une vitrine, pourront proposer leurs nouveautés, des promotions, des événements Le projet se destine donc à la population active et aux détenteurs d un Smartphone, nous visons donc les 16/55ans soit un public très large. Page 9

10 III. Description de la demande 1. Les objectifs Ce cahier des charges a été réalisé en se basant sur une connaissance des technologies et du besoin des utilisateurs. Ce besoin a été défini par le biais de recherches sur des sites communautaires et une observation des utilisateurs actuels de réseaux sociaux, tels que Facebook, Twitter, Foursquare... Nous avons constate un engouement de plus en plus prononcé pour la geolocalisation ainsi qu un besoin de plus en plus exacerbé de rencontre de nouvelles personnes. Les objectifs sont donc simple, proposé un réseau social de dernière génération, ou les utilisateurs seront non seulement capable de geolocaliser des personnes ou des lieux mais aussi d afficher leurs informations a partir de la réalité augmentée. 2. Produits du projet a. Description générale La solution que nous allons mettre en place se découpe en plusieurs parties. La principale partie est un site web qui va être l interface principale à destination des utilisateurs finaux. Cette application fera de la résolution de localisation par adresse IP (précision approximative). Elle fournira une API afin que des applications mobiles puissent communiquer avec elle. La seconde partie de notre projet est donc un service (Web) permettant de stocker les informations utilisées. Il va servir de liaison entre le site web et les applications mobiles. Enfin en troisième partie il y aura les applications mobiles qui implémenteront l API afin de pouvoir communique avec le site web. Ces applications feront de la résolution de localisation par GPS (grande précision). Page 10

11 Il a été longtemps discuté, comment nous allions faire communiquer nos modules de façon a ce que toutes les plateformes, quelles que ce soient leurs OS et leur provenance (mobile ou PC) Par exemple lors d une requête pour finaliser son inscription tout sera retransmis avec une URL de type corrélant notre volonté de modularité. Le webservice gérant l inscription aura toute les données nécessaires envoyées par formulaire sécurisé. C est par ce biais que les informations d un formulaire ou d une page en général seront transmises aux webservices et que ces derniers pourront par la suite interagir avec la base de données. En plus d ajouter une dimension sécurité au projet cette méthode nous permet d automatiser et de sérialiser notre traitement des informations. Au fur et à mesure que des webservices seront nécessaires, il suffira de les ajouter au module père et la connexion entre le nouveau webservice et la plateforme de gestion des WS se fera d elle-même. Pour illustrer cette conception, nous avons choisi d expliquer comment la communication se déroule au sein du projet par un diagramme : Page 11

12 De plus le projet peut-être découpé de la manière suivante : b. Liste des fonctionnalités Utilisateurs Fonctionnalité Dev Test L utilisateur peut s inscrire en rentrant son nom complet, son login, son mot de passe et confirmation, son et enfin en acceptant les conditions. L utilisateur pourra s authentifier en rentrant son login et son mot de passe. Il pourra cocher un champ «se souvenir de moi» afin de ne pas avoir à entrer ces informations une nouvelle fois. L utilisateur doit pouvoir modifier ses informations : nom, prénom, mot de passe, numéro de téléphone, adresse postale, photo, préférences. L utilisateur pourra partager, définir, masquer sa position ou encore se déconnecter L utilisateur pourra choisir qui peut voir sa position Page 12

13 D un point de vue concret et technique, en prenant par exemple la procédure d authentification, le diagramme de séquence suivant représente exactement la marche à suivre : Contacts Fonctionnalité Dev Test L utilisateur doit pouvoir ajouter des amis à sa liste L utilisateur doit pouvoir supprimer des amis de sa liste L utilisateur doit pouvoir localiser ses amis sur une Google Map L utilisateur doit pouvoir communiquer avec une personne via un chat L utilisateur doit pouvoir refuser une conversation L utilisateur doit pouvoir voir les informations de ses amis L utilisateur doit pouvoir voir les informations des personnes aux alentours à partir de la réalité augmentée Page 13

14 Lieux Fonctionnalité Dev Test L utilisateur doit pouvoir localiser des lieux sur une Google Map L utilisateur doit pouvoir recevoir des informations sur les restaurant, bars, lieux touristiques situes a proximité de lui de manière simple ou grâce a la réalité augmentée. L utilisateur doit pouvoir recevoir des promotions des magasins situés à proximités Un diagramme de séquence peut également donner ici une vision plus concrète de la gestion de la géolocalisation, quelle soit des utilisateurs ou des lieux : Page 14

15 Exemple avec l application Android (image non contractuel et sujet a fort changement) 1.1 Page de démarrage Cette page apparaitra au lancement de l application. Elle permettra de se connecter à Meetopia en renseignant son adresse et son mot de passe. On pourra cocher «Se souvenir de moi» afin de ne pas avoir a rentrer ces informations a chaque démarrage de l application. Si l on est pas inscrit on pourra accéder a la page d inscription en appuyant sur le lien «Nouveau? Inscrivez-vous» 1.2 Page d inscription Cette page permettra de s inscrire sur Meetopia. Il suffira d entrer son nom complet (pour permettre aux utilisateurs de faire des recherches par nom), un login, un mot de passe (a confirmer), son adresse et enfin il faudra accepter les conditions d utilisations Page 15

16 1.3 Index Mon compte : permettra d accéder à toutes les informations relatives à l utilisateur. Ce dernier pourra y renseigner ses musiques préférées, ses films, ses livres, etc. Mes amis : permettra d accéder à sa liste d amis. On pourra y voir leurs informations, les localiser (cf vue 4), leurs parler (chat), ajouter un ami, le supprimer, etc. Mes lieux : permettra d accéder à la liste de ses lieux préférés. On pourra y ajouter un nouveau lieu (cf vue 5), supprimer un lieu, localiser les lieux, etc. Se localiser : permettra d afficher notre emplacement sur une carte. On pourra aussi y voir les amis situés à proximités. Recherche : Permettra de rechercher une personne. On pourra faire des recherches avancées, notamment par tag (music, film, livre, sport, etc). Page 16

17 1.4 Géolocalisation des utilisateurs Affichage sur une google map des utilisateurs. A partir de cette page on pourra accéder aux informations d un utilisateur en appuyant sur son avatar. Ainsi on pourra voir qui sont ses amis voir ses lieux préférés, etc. 1.5 Géolocalisation des lieux Affichage sur une google map de ses lieux préférés. On pourra ajouter un nouveau lieu en utilisant soit une photo présente sur le téléphone, soit en prenant une photo du lieu a partir de l appareil photo. En appuyant sur la photo du lieu on pourra accéder aux commentaires qu un utilisateur aura joints à la photo. Page 17

18 c. Réalité augmentée Un changement drastique cote application mobile, donc autant dire, une révolution pour Meetopia a été opérée lorsque le concept de Réalité Augmentée a été mis sur le tapis et intégré a l idée même du projet. En effet, lors de l implémentation de la géolocalisation par Facebook, Twitter et tous les grands pontes des réseaux sociaux, nous a forcés à reconsidérer notre offre et notre placement sur le marché du «geosocial networking» en allant nous nicher dans l innovation et en se rangeant sous la bannière de ce qu on pourrait appeler une «killer app». Dans sa conception et son intégration au sein de nos applications, il est sans doute question d encapsuler la librairie ou l API, au cœur de la notre. Le but étant de fournir via Meetopia, une interface novatrice faisant appel a la réalité augmentée, elle-même, intégrée a l ensemble des services proposes par l application. Un exemple d API déjà étudiée, mais malheureusement écartée est Layar. Cette dernière proposait exactement la panoplie RA escomptée, cependant, son encapsulation était impossible. Nous pouvions inclure notre API dans la leur mais pas l inverse. Lors de l intronisation de l idée au sein même du projet, le problème le plus évident a été de savoir s il allait être possible de trouver une libraire libre capable de répondre à nos besoins et qui plus est libre de droits et de frais financiers. Finalement nous avons une personne qui s est consacrée entièrement à la recherche d API ou de librairie de réalité augmentée. A l heure actuelle, et après le 1 er rapport de l étude préliminaire, 6 APIs ont été retenues. Cependant après analyse, il se pourrait qu une seule réponde parfaitement à nos exigences ; son nom est Total Immersion. Notez bien tout de même que ce choix n est pas validé. Le module de réalité augmentée, toujours a l état de concept, après avoir été sujet à plusieurs rapports préliminaires a tout de même été étudié depuis un point de vue technique. Cependant il n y a toujours de nom d API sur ce module. L étude technique a donc été basée sur l API de Qualcomm qui apparaissait comme la plus adaptée (malgré sa licence payante) a notre projet et a ses besoins. Page 18

19 Le fonctionnement de l API de réalité augmentée peut donc être représenté par ce diagramme : Page 19

20 d. La Base de données La base de données est un point crucial, et surtout dans un projet comme le notre, qui est un réseau social regroupant de nombreuses informations personnelles et en plus des coordonnées GPS d un grand nombre d utilisateurs. Notre souci de conception premier a été de penser la base de données de façon évolutive. C'est-à-dire, comme je l ai déjà expliqué, notre projet va se voir par la suite dote de plusieurs modules complémentaires pas forcement anticipés aujourd hui. Il nous fallait donc prévoir une manière d intégrer de futurs tables et champs. Le principe des metadatas intervient ici. Cela nous permettra d ajouter aisément de nouvelles informations sans pour autant remettre l intégrité entière de la base en question. Dans l optique de notre nouvelle méthode de travail SCRUM, et plus particulièrement de notre point de commit baptisé Opération Ninja, la base de données possède l organisation suivante : Page 20

21 e. Livrables Meetopia Cahier des charges Notre projet comprend deux livrables complètements fonctionnels. Ces derniers comprendront le site web ainsi qu une application IPhone et une application Android. Le premier livrable, la version «alpha», sera livrée fin juin Elle présentera des fonctionnalités limitées. Seules les fonctionnalités de l utilisateur seront opérationnelles. Le second livrable, la version «beta», sera livré fin mai Elle devra intégrer la totalité des fonctionnalités listées dans ce cahier des charges. 3. Critères d acceptabilité et de réception Bugs Les livrables devront bien évidemment être exempte de bug majeur mais ne devront surtout pas présenter de fuite de ressource. Si une application mobile fait tomber le system d exploitation, il est bien évident que l utilisateur s en séparera. Ergonomie La facilite de téléchargement d'applications depuis les plateformes de téléchargement respectives de chaque support Apple Store et Android Market rend l'utilisateur relativement versatile. De ce fait, la première impression de l'utilisateur envers notre application est absolument cruciale et déterminante. Des lors, certaines règles s'imposent. Premièrement, le temps de prise en main de l'application devra être instantané. Il n'est absolument pas pertinent de demander a l'utilisateur un effort cognitif, car cela l'amènerait en cas de frustration vis a vis d'une interface mal pensée, a la suppression pure et simple de l'application de son Smartphone. Deuxièmement, l'interface devra être simple et efficace. Ainsi, chaque opération demandée par l'utilisateur devra être réalisée avec le moins d'interactions possibles, limitant des lors le risque d'erreurs. Troisièmement, les composants de l'interface devront être conçus selon des principes permettant de s'assurer du caractère immédiatement évocateur du composant Page 21

22 IV. Contraintes et verrous techniques 1. Contraintes techniques a. Application Web Physique L'offre d'hébergement mutualisée d'ovh "business" fournis 250 Go d'espace disque ainsi que 2To de trafic par mois sur un serveur fonctionnant sous Linux. Un nom de domaine est inclus avec la gestion de multi-domaines, sous domaines et alias de domaines, il est aussi possible de créer jusqu'à 1000 comptes utilisateur ftp afin de pouvoir définir des répertoires différents suivant les utilisateurs par exemple. En ce qui concerne les s, un serveur smtp ainsi qu'un client mail avec interface web sont fournis avec la possibilité de gérer de multiples comptes disposant de 2Go de stockage chacun et d'une protection antispam et antivirus. Le serveur autorise l'envoi de mails automatiques pour les actions particulières au site (par exemple une inscription d'utilisateur) et peut gérer jusqu'a 100 mailing lists. Quatre bases de données SQL sont fournies : 3 bases de 100 Mo et une de 1 To. Ces quatre bases disposent toutes d'un maximum de 10 connexions simultanées. Les connexions SSL sont possibles via un certificat SSL mutualisé. Les données du serveur sont sauvegardées quotidiennement et 6 sauvegardes sont constamment disponibles en cas de problème. Plusieurs outils sont mis à disposition : une interface de gestion, un système de statistiques détaillées, un gestionnaire de version (SVN) ainsi qu'un planificateur de tâches. Technologie de développement Pour l environnement de développement, nous utiliseront Symfony en mode Doctrine qui est un Framework de développement PHP puissant et stable, il permet un développement de formulaire rapide en ce basant sur la base de donnée. Avec sa myriade de plugin facile à installer, cela en fait l outil parfait pour notre application. Récapitulatif de l environnement (versions pouvant evoluer) Système d exploitation Windows Seven 32 Bits Serveur HTTP Apache Serveur SQL MySQL Version PHP Framework Symfony 1.4 ORM Doctrine 1.2 Library annexe JQuery Web services Les web services seront bases sur basés un échange de requêtes http 1.1 et de contenu XML, ce qui permettra au serveur de traiter les requêtes rapidement et de ne pas souffrir de ralentissement. Page 22

23 b. Application Android Android est un système d'exploitation fondé sur un noyau Linux. Disponible via une licence Apache version 2, le système d'exploitation inclut tous les utilitaires requis par un constructeur ou par un opérateur pour mettre en œuvre un téléphone portable. Android a été conçu pour intégrer au mieux des applications existantes de Google comme le service de courrier Gmail, Google Agenda, Google Talk, YouTube ou encore celui de la cartographie, Google Maps. Un accent particulier est mis sur la géo localisation. Ce système d exploitation nous offre donc tous les outils nécessaires à la réalisation de notre projet en nous offrant des APIs souple et facile d utilisation. Plateforme de développement Le développement de la solution Android de notre client s'appuiera sur l'environnement de développement intègre Eclipse. En effet, Android propose une extension Eclipse stable permettant d'utiliser l'android Development Tools (0.9.7), et d'accéder ainsi a l'android Software Development Kit. Nous utiliserons l'android SDK r06, qui est la dernière version du SDK disponible. GNU/Linux sera le système d'exploitation utilise pour faire fonctionner Eclipse (dont la version préconisée sera éclipse JEE-Galileo-SR2 64 bits). Enfin, la version du Java Development Kit utilisée sera la 6.0. Récapitulatif de l environnement (sujet a modification) Système d exploitation GNU/Linux Ubuntu LTS IDE Eclipse JEE Galileo SR2 64bits Java Development Kit JDK 6.0 Android Development Tools Android Software Development Kit R06 Plateforme de tests Afin de réaliser nos tests unitaires, nous nous appuierons sur un Framework de tests reconnu et largement diffuse dans l'univers Java ME, JUnit. En sus, nous utiliserons EasyMocking afin de simuler certains objets inaccessibles et/ou non implémentés au moment des premières phases de développement. Plateforme logique La plupart de nos tests seront testes depuis la plateforme logique de tests fournie par Android Development Tools. Celle-ci contient un émulateur de terminaux base sur Qemu Page 23

24 qui permet de simuler le comportement de differents types de mobiles, dans des situations particulières d'utilisation. Il fournit en plus une suite d'utilitaire pour tester le fonctionnement en internet de l'application, comme un debugger. En outre, la plateforme logique simule des objets systèmes d'android couramment utilises, grâce a des objets mock, librement manipulables. Plateforme physique Du fait qu'il existe de sensibles différences entre le comportement de la plateforme logique et de la plateforme physique dans certaines conditions, nous ne pourrons nous contenter d'effectuer nos tests unitaires et de production sur la plateforme logique proposée par Google. Ainsi, nous aurons à notre disposition un Android HTC Legend disposant du dernier firmware en date (actuellement 2.2), et d'un LG GW620 disposant du firmware le plus répandu au moment des tests (actuellement 1.5/1.6), afin de s'assurer de la compatibilité avec des firmware plus anciens, mais toujours utilises. Répartition des Versions d'android sur le marché 0,10% Android ,30% 38,00% Android 1.5 Android 1.6 2,70% 0,30% 31,60% Android 2.0 Android Android 2.1 Publication Pour pouvoir être installée sur un terminal Android, la solution doit être signée et donc accompagnée d'une clé permettant de l'identifier et de certifier de son intégrité. Il y aura deux types de publication. Premièrement une publication interne debug mode qui permettra de tester la solution Android sur la plateforme physique a l'aide de clé requise pour le debug mode. Ensuite, viendra la publication externe, c'est à dire la livraison publique de la solution, sur l'android Market, avec une release mode associée. Page 24

25 c. Application IPhone Au vu de la proportion d Iphone parmi les Smartphones, il est indispensable de réaliser une application sur ce support afin de permettre de toucher une plus grande part d utilisateurs potentiels. Malgré les contraintes techniques imposées par Apple, nous allons donc mobiliser plusieurs développeurs sur la prise en main et la réalisation d une application en Objective C via le SDK fourni gratuitement par Apple. Cette application devra permettre le même degré de fonctionnalité que les applications développées sur les plateformes plus ouvertes (web et Java) sur les modèles d Iphone les plus répandus, a savoir l Iphone 3G, 3GS ainsi que le récent Iphone 4G. Plateforme de développement Le développement de la solution Iphone de notre client utilisera l'environnement de développement intègre Code, dans sa dernière version (actuellement 3.2.2). Ce dernier sera exécute depuis une machine virtuelle faisant tourner le système d'exploitation Mac OSX La version du Iphone SDK utilise sera la version et 4.0, correspondant respectivement au développement sur Iphone 3G/GS et 4G. Ne disposant pas d Iphone, nous testerons en premier lieu notre application sur l Iphone simulator fourni avec le SDK. Récapitulatif de l environnement (sujet a modifications) Système d exploitation Mac OSX IDE Xcode IPhone SDK SDK 3.1.3/4.0 Plateforme de tests Afin de réaliser nos tests unitaires, nous nous appuierons sur un Framework de tests reconnu et largement diffuse dans l'univers Java ME, Jaunit. En sus, nous utiliserons EasyMocking afin de simuler certains objets inaccessibles et/ou non implémentes au moment des premières phases de développement. Plateforme logique La plupart de nos tests se feront depuis la plateforme de tests logique qui est représentée par le simulateur de terminal fourni par le SDK et qui peut être exécute depuis Page 25

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile)

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile) INGENIEUR EN SCIENCES INFORMATIQUES RAPPORT D ETUDE TECHNOLOGIQUE SUR LES SOLUTIONS WEB CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, ) Student : Jiachen NIE Parcours: IHM Subject : Adaptation des Interfaces

Plus en détail

Chapitre 1 Retour en arrière

Chapitre 1 Retour en arrière Chapitre 1 : Retour en arrière 1 Chapitre 1 Retour en arrière Chapitre 1 : Retour en arrière 2 1. Difficultés de développer pour les systèmes embarqués Quelques contraintes à prendre en compte : - Mémoire:

Plus en détail

Introduction MOSS 2007

Introduction MOSS 2007 Introduction MOSS 2007 Z 2 Chapitre 01 Introduction à MOSS 2007 v. 1.0 Sommaire 1 SharePoint : Découverte... 3 1.1 Introduction... 3 1.2 Ce que vous gagnez à utiliser SharePoint... 3 1.3 Dans quel cas

Plus en détail

Procédure pas à pas de découverte de l offre. Service Cloud Cloudwatt

Procédure pas à pas de découverte de l offre. Service Cloud Cloudwatt Procédure pas à pas de découverte de l offre Service Cloud Cloudwatt Manuel Utilisateur 03/07/2014 Cloudwatt - Reproduction et communication sont interdites sans autorisation 1/45 Contenu 1. Introduction...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. -Solution applicatives de gestion de ressources humaines. -Site intranet de notation de repas et d hôtels

CAHIER DES CHARGES. -Solution applicatives de gestion de ressources humaines. -Site intranet de notation de repas et d hôtels CAHIER DES CHARGES -Solution applicatives de gestion de ressources humaines -Site intranet de notation de repas et d hôtels Sommaire Contexte... 4 Maitrise d ouvrage... 4 Maitre d œuvre... 4 Présentation...

Plus en détail

Procédurier. Module de réservation des ressources

Procédurier. Module de réservation des ressources Procédurier Module de réservation des ressources VERSION : 1.1 DATE : MARS 2015 HISTORIQUE Version Collaborateurs Description de la modification Date 0.0 François Bureau Document préliminaire Mars 2015

Plus en détail

PLAN D'ASSURANCE QUALITÉ

PLAN D'ASSURANCE QUALITÉ PLAN D'ASSURANCE QUALITÉ Numéro de référence #FSSIM03 (Document de 12 pages) V ue d'ensemble : Ce document sert à décrire l'ensemble des dispositions spécifiques prises pour assurer la qualité du produit

Plus en détail

TigerPro CRM Application mobile

TigerPro CRM Application mobile TigerPro CRM Application mobile Mise à jour : 8 août 2014 Table des matières INTRODUCTION 3 INSTALLATION 4 STRUCTURE D APPLICATION 5 MENU 5 LA BARRE DES ACTIONS 6 LA BARRE DES MODULES LIES 6 LA VUE INDEX

Plus en détail

Mise à jour de version

Mise à jour de version Mise à jour de version Cegid Business Version 2008 Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Sommaire 1. A lire avant installation... 3 2. Installer les nouvelles versions des logiciels... 4 Compte

Plus en détail

Description de l offre de services

Description de l offre de services Description de l offre de services Prestations en Webconférence... 2 Les prestations :... 3 Etude d éligibilité Microsoft Office 365... 3 Forfait de Mise en service... 4 Migration 5 utilisateurs... 5 Formation

Plus en détail

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store

Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store Le Programme d achat en volume pour les entreprises de l App Store L App Store comporte des milliers d apps professionnelles conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

Guide de l utilisateur de PrintMe Mobile 3.0

Guide de l utilisateur de PrintMe Mobile 3.0 Guide de l utilisateur de PrintMe Mobile 3.0 Sommaire A propos de PrintMe Mobile Matériel et logiciels nécessaires Impression Dépannage A propos de PrintMe Mobile PrintMe Mobile est une solution d impression

Plus en détail

PROJET «EUROSCANNING»

PROJET «EUROSCANNING» PROJET «EUROSCANNING» Bruxelles, le 14 Mai 2007 Ce document est rédigé en réponse à la demande de Monsieur Xavier WEIL concernant la conception d'un site internet destiné à présenter et promouvoir la société

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

ContactOffice, c est quoi exactement? Pourquoi choisir ContactOffice? Vous avez droit à une solution facile à utiliser

ContactOffice, c est quoi exactement? Pourquoi choisir ContactOffice? Vous avez droit à une solution facile à utiliser ContactOffice, c est quoi exactement? ContactOffice est une solution collaborative simple à utiliser et disponible sur tous vos appareils. Au-delà de la messagerie, ContactOffice est avant tout un espace

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

Guillaume MONTAVON Benoît MEILHAC. Rapport Technique du projet. Gestionnaire de tâches pour Android

Guillaume MONTAVON Benoît MEILHAC. Rapport Technique du projet. Gestionnaire de tâches pour Android Guillaume MONTAVON Benoît MEILHAC Rapport Technique du projet Gestionnaire de tâches pour Android Sommaire 1. Introduction... 3 2. Outils utilisés... 3 2.1. Android SDK... 3 2.2. Android dans Eclipse...

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS IOS

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS IOS CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS IOS Photo Expert est une application pour Smartphone (IOS 6.0 et plus / Android 4.0 et plus) qui permet à son utilisateur de prendre des photos, de renommer

Plus en détail

Manuel Utilisateur ENTREPRISE Assistance téléphonique : 0892 43 43 63 (0.34 / min)

Manuel Utilisateur ENTREPRISE Assistance téléphonique : 0892 43 43 63 (0.34 / min) Manuel Utilisateur ENTREPRISE Assistance téléphonique : 0892 43 43 63 (0.34 / min) Sommaire : 1. Introduction 2. Pré requis techniques 2.1. Configuration minimale requise pour la consultation des annonces

Plus en détail

Document d évaluation système

Document d évaluation système CODAZZI Rama DAMOTTE Alan GUI Kai HAMMERER Jérémy TORCK Quentin RICM5 Document d évaluation système Groupe 2 Site de vente de stickers personnalisés My Stick It ETAT DE CHAQUE COMPOSANT : NON REALISE,

Plus en détail

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation

LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation 2015 LOGICIEL KIPICAM : Manuel d installation et d utilisation Kipisoft http://w.sanchez.free.fr/product_home_overview.php 16/05/2015 SOMMAIRE 1. Présentation de l'application... 3 2. Installation de l'application...

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Projet «RENNES FESTIVAL» Plan d action

Projet «RENNES FESTIVAL» Plan d action Projet «RENNES FESTIVAL» Plan d action Manal Afif Patrick Douchement David Laisné Elodie Lecoq Florent Martin Nicolas Poulain Mickaël Theraud V1.0 Date : 01/02/2013 1/34 GESTION DU DOCUMENT SUIVI DES VERSIONS

Plus en détail

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store

Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store Le Programme de licences multipostes pour entreprises de l App Store L App Store offre des milliers applications d affaires conçues pour améliorer la productivité de votre entreprise. Grâce au Programme

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE

CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE WEST AFRICAN HEALTH ORGANISATION ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE ORGANIZAÇÃO OESTE AFRICANA DA SAÚDE CAHIER DES CHARGES ASSISTANCE UTILISATEUR ET MAINTENANCE INFORMATIQUE 1 Sommaire 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Introduction au développement SharePoint. Version 1.0

Introduction au développement SharePoint. Version 1.0 Introduction au développement SharePoint Version 1.0 Z 2 Introduction au développement SharePoint 09/05/09 Sommaire 1 SharePoint : les bases... 3 1.1 Débuter sous SharePoint... 3 1.2 Connaissances Requises...

Plus en détail

SPECIFICATIONS DES EXIGENCES DE l APPLICATION WEB (SOS PARTENAIRE) POUR LE MR SAPIN PRESIDENT DE LA M2L

SPECIFICATIONS DES EXIGENCES DE l APPLICATION WEB (SOS PARTENAIRE) POUR LE MR SAPIN PRESIDENT DE LA M2L Etablissement Les Gladiateurs du Web ORIGINE Service Développement d Applications SPECIFICATIONS DES EXIGENCES DE l APPLICATION WEB (SOS PARTENAIRE) POUR LE MR SAPIN PRESIDENT DE LA M2L REFERENCE DU DOCUMENT

Plus en détail

OASIS est une fabrique à bien commun via l utilisation des applications proposées sur son store.

OASIS est une fabrique à bien commun via l utilisation des applications proposées sur son store. Guide Utilisateur 1.1 Présentation d OASIS OASIS est une fabrique à bien commun via l utilisation des applications proposées sur son store. Grâce à OASIS, vous serez capable d acheter ou de choisir des

Plus en détail

gcaddy Suite Description du produit

gcaddy Suite Description du produit gcaddy Suite Description du produit Version 1.0 www.gweb.be @ info@gweb.be TVA : BE-863.684.238 SNCI : 143-0617856-67 1 / 8 1 Description de gcaddy gcaddy est le module E-commerce de Gweb. Il se présente

Plus en détail

Mise à jour Apsynet DataCenter

Mise à jour Apsynet DataCenter Mise à jour Apsynet DataCenter Dans le cadre de sa stratégie d évolution produit, Apsynet propose à ses clients sous contrat de maintenance une mise à jour majeure annuelle. Celle-ci peut être complétée

Plus en détail

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur

Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Application Gestion de Projets Manuel utilisateur Version 3 - SCE-MEMORIS 2006 1 / 41 SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l application 3 1.2 Présentation des profils utilisateurs et de leurs

Plus en détail

Documentation télémaintenance

Documentation télémaintenance Documentation télémaintenance Table des matières Introduction... 2 Interface web du technicien... 2 Connexion à l interface... 2 Mon compte... 3 Configuration... 4 1. Jumpoint... 4 2. Jump clients... 4

Plus en détail

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013

Rapport de stage. Création d un site web. Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Rapport de stage Création d un site web Stage du 20/01/2013 au 21/02/2013 Auteur : Antoine Luczak Tuteur professionnel : M. Tison Tuteur scolaire : Mme Girondon Année scolaire : 2013/2014 1 Table des matières

Plus en détail

les outils de la gestion de projet

les outils de la gestion de projet les outils de la gestion de projet Sommaire Objectifs de la gestion de projet Les étapes du projet Les outils de gestion de projets Paramétrage de l outil PROJET : «ensemble des actions à entreprendre

Plus en détail

Synchroniser ses photos

Synchroniser ses photos Synchroniser Avec l'arrivée des smartphones et tablettes équipés de fonctions «appareils photos», nous réalisons de plus en plus de photos avec ceux-ci. Soucis, la mémoire de ces outils n'est pas aussi

Plus en détail

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova I. Introduction Dans une période où la plasticité peut aider à réduire les coûts de développement de projets comme des applications mobile,

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP Product Info Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP relie DocuWare au module SAP ArchiveLink intégré à SAP NetWeaver par le biais d une interface certifiée.

Plus en détail

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013 Windows 8 Module 5 13. Configurer sa messagerie à l aide de l application Courrier Windows 8 et Windows RT offrent un outil dédié à la messagerie. Cette application, appelée simplement Courrier, vous propose

Plus en détail

Système Expert pour Smartphones

Système Expert pour Smartphones INSA Rennes Département INFORMATIQUE Système Expert pour Smartphones Rapport de Planification Olivier Corridor;Romain Boillon;Quentin Decré;Vincent Le Biannic;Germain Lemasson;Nicolas Renaud;Fanny Tollec

Plus en détail

Mode d emploi du site Showbook

Mode d emploi du site Showbook Mode d emploi du site Showbook Showbook.fr Version 0.4.7 Bêta 1 Table des matières Présentation... 4 Inscription sur Showbook... 4 Première utilisation... 5 Statuts des membres... 5 Le menu principal...

Plus en détail

FileMaker Pro 14. Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14

FileMaker Pro 14. Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14 FileMaker Pro 14 Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14 2007-2015 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

Les applications embarquées Lexmark

Les applications embarquées Lexmark Les applications embarquées Lexmark Exploitez tout le potentiel de vos équipements avec les solutions Lexmark Les applications Lexmark ont été conçues pour permettre aux entreprises d enregistrer les,

Plus en détail

ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION. Outil de collecte des données de roulage

ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION. Outil de collecte des données de roulage ASSITANCE TECHNIQUE CONTRAT de PRESTATION Outil de collecte des données de roulage DATE : 28/10/2015 REFERENCE N VEH09-MOOVE-CDC3 1. INTERLOCUTEURS DU PROJET CHEF DE PROJET : Nom : Annie BRACQUEMOND Tél

Plus en détail

LIGO APPLICATION MOBILE SILVERCLOUD Guide Utilisateur v1.0

LIGO APPLICATION MOBILE SILVERCLOUD Guide Utilisateur v1.0 LIGO APPLICATION MOBILE SILVERCLOUD Guide Utilisateur v1.0 GCS Télésanté Lorraine 6, allée de Longchamp 54600 Villers-Lès-Nancy tél : 03 83 97 13 70 fax : 03 83 97 13 72 secretariat@sante-lorraine.fr http://www.sante-lorraine.fr

Plus en détail

Comment utiliser mon compte alumni?

Comment utiliser mon compte alumni? Ce document dispose d une version PDF sur le site public du CI Comment utiliser mon compte alumni? Elena Fascilla, le 23/06/2010 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avant de commencer... 2 2.1 Connexion...

Plus en détail

Application Web le Web Mobile

Application Web le Web Mobile Application Web le Web Mobile Hubert Segond Orange Labs ENSI 2015-16 Plan du cours Introduction Web mobile OS mobile Application native WebApp Développement applications mobiles Application mobile hybride

Plus en détail

Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur

Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur Logiciel SuiviProspect Version Utilisateur 1 Le logiciel SuiviProspect permet le suivi des prospects, mais aussi des clients et fournisseurs; il s agit des contacts. Le logiciel permet l envoi de courrier,

Plus en détail

Contexte technologique : Présentation du logiciel: Le NAS ( Network Attached Storage):

Contexte technologique : Présentation du logiciel: Le NAS ( Network Attached Storage): Contexte technologique : Dans notre entreprise, Il arrive fréquemment que les fichiers soient stockés sur les postes de travail des employés et partagés sur le réseau. Pour mettre à jour un fichier, on

Plus en détail

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit

REQUEA. v 1.0.0 PD 20 mars 2008. Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit v 1.0.0 PD 20 mars 2008 Mouvements d arrivée / départ de personnels Description produit Fonctionnalités L application Gestion des mouvements d arrivée / départ de Requea permet la gestion collaborative

Plus en détail

Windchill ProjectLink 10.2. Guide des programmes de formation

Windchill ProjectLink 10.2. Guide des programmes de formation Windchill ProjectLink 10.2 Guide des programmes de formation Guide des programmes de formation avec instructeur Introduction à Windchill ProjectLink 10.2 Administration du système de Windchill 10.2 Introduction

Plus en détail

SchoolPoint Manuel utilisateur

SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint Manuel utilisateur SchoolPoint - manuel d utilisation 1 Table des matières Présentation de SchoolPoint... 3 Accès au serveur...3 Interface de travail...4 Profil... 4 Echange de news... 4 SkyDrive...

Plus en détail

LOGICIEL BAJOO DOSSIER DE PRESSE. Copyright Linea sarl Siret 528 568 132 00013 1005 route des Fontaines 38110 St Clair de la Tour - 1

LOGICIEL BAJOO DOSSIER DE PRESSE. Copyright Linea sarl Siret 528 568 132 00013 1005 route des Fontaines 38110 St Clair de la Tour - 1 LOGICIEL BAJOO DOSSIER DE PRESSE 1 INTRODUCTION Vous avez plusieurs ordinateurs, smartphones, tablettes, et vous commencez à ne plus pouvoir gérer les transferts de vos fichiers entre ces différents équipements?

Plus en détail

PRESENTATION DE L ESPACE DE TRAVAIL COLLABORATIF

PRESENTATION DE L ESPACE DE TRAVAIL COLLABORATIF PRESENTATION DE L ESPACE DE TRAVAIL COLLABORATIF I Présentation Générale II Les utilisateurs, les membres et les administrateurs III Présentation détaillée des modules IV Spécifications techniques V Droits

Plus en détail

Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr

Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr Manuel d utilisation de mon.vie-publique.fr Sommaire Présentation Accéder à mon.vie-publique.fr Ma page : votre page d accueil personnelle Votre profil Modifier les données de votre profil Configuration

Plus en détail

SENTINEL S/5 avec CODESOFT Version 8

SENTINEL S/5 avec CODESOFT Version 8 SENTINEL S/5 avec CODESOFT Version 8 TEKLYNX International Copyright 2005 5 Décembre, 2005 RN-0001.00 PRODUCT RELEASE NOTES SENTINEL S/5 version 5.01 Release Notes v.fr 1 SENTINEL S/5 avec CODESOFT version

Plus en détail

NEDJMA COFFRE-FORT GUIDE DE REFERENCE POUR ANDROID. Private Planet

NEDJMA COFFRE-FORT GUIDE DE REFERENCE POUR ANDROID. Private Planet NEDJMA COFFRE-FORT GUIDE DE REFERENCE POUR ANDROID Private Planet Copyright 2013 Private Planet Ltd. Private Planet est une marque déposée de Private Planet Ltd. Certaines applications ne sont pas disponibles

Plus en détail

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS ANDROID

CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS ANDROID CONSEILS D UTILISATION DE L APPLICATION SOUS ANDROID Photo Expert est une application pour Smartphone (IOS 6.0 et plus / Android 4.0 et plus) qui permet à son utilisateur de prendre des photos, de renommer

Plus en détail

Cahier de charges Projet 24

Cahier de charges Projet 24 Cahier de charges Projet 24 Répartition automatique de surcharge sur serveur web virtualisé Etudiants : KAOUACHI Youssef ELFELLAH Amine Encadré par : M. HAYEL Yezekael Année universitaire : 2008/2009 I-

Plus en détail

Guide utilisateur de l'application de commande du Portail Quetelet

Guide utilisateur de l'application de commande du Portail Quetelet Guide utilisateur de l'application de commande du Portail Quetelet A. S inscrire... 1 Étape 1... 1 Étape 2... 2 Étape 3... 2 B. Se connecter... 2 C. Modifier "Mes informations"... 3 D. Faire une "Nouvelle

Plus en détail

LE SAS SOFTWARE DEPOT EN VERSION 9.3

LE SAS SOFTWARE DEPOT EN VERSION 9.3 LE SAS SOFTWARE DEPOT EN VERSION 9.3 Depuis SAS 9, l ensemble des logiciels SAS peuvent être installés depuis un répertoire unique : le «SAS Software Depot», que nous appellerons plus simplement «dépôt»

Plus en détail

Pour tester : https://mpe3-aquitaine.local-trust.com/ COMMENT S INSCRIRE SUR LE SITE «MARCHES PUBLICS D AQUITAINE»?

Pour tester : https://mpe3-aquitaine.local-trust.com/ COMMENT S INSCRIRE SUR LE SITE «MARCHES PUBLICS D AQUITAINE»? COMMENT S INSCRIRE SUR LE SITE «MARCHES PUBLICS D AQUITAINE»? COMMENT REPONDRE ELECTRONIQUEMENT A UNE CONSULTATION? HTTP://MARCHESPUBLICS-AQUITAINE.ORG Pour tester : https://mpe3-aquitaine.local-trust.com/

Plus en détail

OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR ANDROID

OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR ANDROID OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR ANDROID http://ocloud.pripla.com/ Copyright 2014 Private Planet Ltd. Certaines applications ne sont pas disponibles dans tous les pays. La disponibilité des applications

Plus en détail

BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD

BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD BOUYGUES TELECOM ENTREPRISES - CLOUD PARTIE CLIENT Version 1.4. 21/06/2013 Partie client Page 1 Sommaire 1 FONCTIONS CLES DU PORTAIL 3 1.1 Pré-requis d utilisation des services Cloud 3 1.2 Principes de

Plus en détail

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé :

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé : Contexte PPE GSB CR Le laboratoire est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy et le conglomérat Swiss Bourdin. Cette fusion a eu pour but de moderniser l activité de visite médicale et de réaliser

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Versus Etude Technologique

Versus Etude Technologique VS Versus Etude Technologique 1 VS Contents Introduction... 3 Présentation des technologies... 3 Phonegap... 3... 3 Pour quels besoins?... 4 Comment ça fonctionne? Les models... 4 Phonegap... 5... 6 Comparatif...

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Introduction 02. II. Glossaire 03 a. Glossaire technique 03 b. Glossaire fonctionnel 04

SOMMAIRE. I. Introduction 02. II. Glossaire 03 a. Glossaire technique 03 b. Glossaire fonctionnel 04 SOMMAIRE I. Introduction 02 II. Glossaire 03 a. Glossaire technique 03 b. Glossaire fonctionnel 04 III. Présentation de l'association 05 a. Présentation juridique et géographique 05 b. Présentation de

Plus en détail

SharePoint Server 2013 Déploiement et administration de la plate-forme

SharePoint Server 2013 Déploiement et administration de la plate-forme Présentation des technologies SharePoint 1. Historique des technologies SharePoint 13 1.1 SharePoint Team Services v1 14 1.2 SharePoint Portal Server 2001 14 1.3 Windows SharePoint Services v2 et Office

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM

1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM 1 PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT : METHODOLOGIE SCRUM Scrum est une méthode agile pour la gestion de projets informatiques. C est une méthode itérative basée sur des itérations de courte durée appelées Sprints.

Plus en détail

Dropbox. Classes de 2nde SI-CIT et de première SI

Dropbox. Classes de 2nde SI-CIT et de première SI Dropbox Table des matières 1. Présentation du service Dropbox...2 2. La sécurité...2 3. Ouvrir un compte Dropbox...2 4. Créer et partager un dossier...3 5. Installer Dropbox sur votre SmartPhone...5 DropBox

Plus en détail

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0.

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0. Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des Kit de communication à destination des fournisseurs Version 2.0 Réf : SOMMAIRE Introduction Enjeux de la dématérialisation fiscale des Description

Plus en détail

transformerez le fichier D5_Nom_Prenom en fichier pdf avant de l envoyer à votre enseignant/moniteur.

transformerez le fichier D5_Nom_Prenom en fichier pdf avant de l envoyer à votre enseignant/moniteur. Epreuve pratique du C2i Enoncé de l Activité 5 pour la validation des compétences du domaine D5 du C2i «Travailler en réseau, communiquer et collaborer» CONTEXTE L objectif de cette activité est de vérifier

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour «Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour Table des matières I. Le sujet de l article... 2 II. Réflexion sur les nouvelles menaces technologiques d aujourd hui... 2 A. Android, victime

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

www.developpement-de-photo.com

www.developpement-de-photo.com Le logiciel Zhai-On requière l'utilisation d'un lecteur code barre portatif. Des étiquettes code barre imprimables depuis l'interface du logiciel sont à coller sur vos cartes de visite. Vos clients reçoivent

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

BOOSTEZ MAITRISEZ. votre business en ligne. la qualité de vos données

BOOSTEZ MAITRISEZ. votre business en ligne. la qualité de vos données 3 BOOSTEZ votre business en ligne MAITRISEZ la qualité de vos données J accélère drastiquement le temps de mise en ligne d un nouveau site et je m assure de la qualité de marquage Mon site évolue constamment

Plus en détail

Serveurs mutualisés modulaires

Serveurs mutualisés modulaires Serveurs mutualisés modulaires Debian Linux & Windows. Nos services sont destinés aux entreprises et particuliers exigeants en terme de fiabilité, de sécurité et de disponibilité. Nous sommes également

Plus en détail

Cisco Unified Business Attendant Console

Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Business Attendant Console Cisco Unified Communications est un système étendu de communications IP, d applications et de produits voix, vidéo, données et mobilité. Il rend les communications

Plus en détail

ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges. c Copyleft 2006, ELSE Team

ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges. c Copyleft 2006, ELSE Team ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges c Copyleft 2006, ELSE Team 18 avril 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du projet 3 2.1 Une distribution Évolulable..................

Plus en détail

INTRODUCTION. Utiliser ce livre à 100 % INTRODUCTION

INTRODUCTION. Utiliser ce livre à 100 % INTRODUCTION INTRODUCTION INTRODUCTION Utiliser ce livre à 100 % PHP, MySQL, XHTML... 9 Erreur méthodologique majeure à éviter... 11 Enjeu stratégique : automatiser le référencement... 12 Organisation de cet ouvrage...

Plus en détail

MAJ 18/03/2013. INSTALLATION RAPIDE Version 1.2

MAJ 18/03/2013. INSTALLATION RAPIDE Version 1.2 INSTALLATION RAPIDE Version 1.2 1 2 MAJ 18/03/2013 Procédure PROCEDURE D INSTALLATION DE HOME CONFORT Choisissez le navigateur dans lequel vous souhaitez ouvrir l application HOME CONFORT HOME CONFORT

Plus en détail

PLAN D'ASSURANCE QUALITE (PAQ)

PLAN D'ASSURANCE QUALITE (PAQ) PLAN D'ASSURANCE QUALITE (PAQ) Numéro de référence #UNIVPM001 (Document de 12 pages) V ue d'ensemble : Ce document sert à décrire l'ensemble des dispositions spécifiques prises pour assurer la qualité

Plus en détail

Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon.

Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon. Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon. 1/23 Sommaire Introduction... 3 À propos de MDaemon... 3 À propos de Alt-N Technologies... 3 Outlook Connector et travail

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services Dream Report Dream Report vs Reporting Services Date : Mars 2015 A propos de Dream Report Dream Report est le 1 er logiciel d édition de rapport prêt à l emploi offrant aux utilisateurs la possibilité

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4

Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8. Version du produit : 4 Sophos Mobile Control Guide d'utilisation pour Windows Phone 8 Version du produit : 4 Date du document : mai 2014 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control...3 2 À propos de ce guide...4 3

Plus en détail

Manuel d utilisation de Form@Greta

Manuel d utilisation de Form@Greta Manuel d utilisation de Form@Greta Février 2014 Version apprenant Auriane Busson Greta-numerique@ac-caen.fr Sommaire 1. Qu est-ce que Form@Greta?... 2 2. S identifier sur la plateforme... 3 3. Espace d

Plus en détail

Projet «Vote Electronique V2» Spécifications

Projet «Vote Electronique V2» Spécifications Projet «Vote Electronique V2» Spécifications Version 1.0 9 décembre 2007 Historique des révisions Date Version Description Auteur 27/05/2003 1.0 Equipe Vote électronique V2 specs_fonctionnelles.1.1 25/11/2002

Plus en détail

Initiation à la Prog. Sous Android (Session 1) med.hossam@gmail.com

Initiation à la Prog. Sous Android (Session 1) med.hossam@gmail.com Initiation à la Prog. Sous Android (Session 1) med.hossam@gmail.com Plan Statistiques Différences entre Mobile App, Mobile Site et Web App Développement pour terminaux mobiles Outils de développement pour

Plus en détail

DigitalDealer. www.digitaldealer.fr

DigitalDealer. www.digitaldealer.fr www.digitaldealer.fr Sommaire Objectifs du Dealer Exchange 3 Présentation du produit 5 Description des fonctionnalités 8 Gestionnaire des formulaires 9 Modèles des réponses 12 Gestionnaire des concessions

Plus en détail