Service Educatif de Protection d Investigation et d Accompagnement / Service de Placement Familial 46, avenue du Peuple Belge Lille Tél.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Service Educatif de Protection d Investigation et d Accompagnement / Service de Placement Familial 46, avenue du Peuple Belge Lille Tél."

Transcription

1 Service Educatif de Protection d Investigation et d Accompagnement / Service de Placement Familial 46, avenue du Peuple Belge Lille Tél Fax :

2 Le Service Educatif de Protection, d Investigation et d Accompagnement et le Service de Placement Familial (SEPIA/SPF) forment des services de l EPDSAE. Dans le cadre de sa mission de service public, l Etablissement Public Départemental pour Soutenir, Accompagner, Eduquer (EPDSAE) accueille des enfants et des adultes pour lesquels il assure un accompagnement dans les grands secteurs de l action sociale : la Prévention, la Protection de l Enfance, le Handicap. Le SEPIA/SPF est un service qui propose plusieurs modes d accueil et d accompagnement dans le champ de la prévention et de la protection de l enfance. Il accompagne des familles et des mineurs de la naissance à 18 ans. 2

3 Des professionnels aux compétences multiples - Educateurs spécialisés - Assistants sociaux - Assistants familiaux - Psychologues - Médiatrice familiale - Pédopsychiatres et psychiatres - Agents administratifs et d entretien - Une équipe de direction Le SEPIA Les modes d accompagnement L Action Educative en Milieu Ouvert (AEMO) L AEMO vise à maintenir l enfant dans son milieu familiale ou à accompagner son retour après une mesure de placement. Les missions Dans le cadre de sa mission de protection de l enfance, le service, sur mandat du Juge des enfants, apporte aide et conseils à la famille, veille au développement du mineur et rend compte régulièrement au magistrat de l évolution de la situation. Les objectifs L accompagnement éducatif consiste à : Appréhender le retentissement des difficultés et dysfonctionnements familiaux sur le développement de l enfant et amener les parents à y remédier Evaluer les besoins de l enfant ou de l adolescent et mettre en œuvre les actions nécessaires pour favoriser son épanouissement Etablir un projet d accompagnement individualisé avec la famille Faire évoluer la situation familiale afin que l enfant ou l adolescent ne soit plus en danger au regard de l article 375 du Code Civil Aider les parents à renouer avec le tissu social de proximité 3

4 Les modes d intervention Entretiens individuels et familiaux Entretiens psycho-éducatifs Visites à domicile Rencontres avec les partenaires Accompagnement des parents et de l enfant ou de l adolescent dans les démarches de socialisation, de soins, administratives Actions collectives (groupe de paroles, ateliers ) L Action Educative en Milieu Ouvert (AEMO Renforcée «Auprès des Ados») L AEMO renforcée vise au maintien du mineur dans son milieu familial en combinant action avec l adolescent dans son environnement, accompagnement socio-éducatif intensif et possibilité d hébergement exceptionnel. Les missions Dans le cadre de sa mission de protection de l enfance, le service, sur mandat du Juge des enfants, accompagne des adolescents dont le parcours est marqué par des ruptures (familiales, institutionnelles), et pour lesquels les dispositifs d AEMO et/ ou de placement atteignent leurs limites. Les objectifs Créer/recréer un point d ancrage pour le mineur Restaurer des relations entre le mineur, sa famille, la société Permettre à l adolescent de s inscrire dans une dynamique constructive (scolaire/ professionnelle, santé ) 4

5 Les modes d intervention Interventions en binôme éducatif et en pluridisciplinarité Entretiens individuels et familiaux Actions collectives, sportives, de loisirs, culturelles Intervention éducative et hébergement exceptionnel possibles en dehors des heures d ouverture du service. La Prestation d Observation, d Evaluation (POE) C est une mesure d investigation administrative mise en œuvre à la demande des services du Département (Directions territoriales). Les missions Par l évaluation menée, la POE vise à aider les professionnels des Unités Territoriales de Prévention et d Action sociale (UTPAS) dans leurs actions auprès des familles accompagnées. Les objectifs Analyser la situation du mineur et de son environnement Identifier les résistances dans le fonctionnement familiale qui empêche un accompagnement social et/ou éducatif efficient Suggérer de nouvelles modalités d intervention Les modes d intervention Intervention en binôme (travailleur social/psychologue) Entretiens avec le(s) mineur(s) de la famille Contact avec les partenaires 5

6 La Médiation Familiale Les missions Par un temps d écoute, d échange et de négociation, la médiation familiale accompagne les personnes dans le dénouement des difficultés, et permet à des parents d organiser ensemble l exercice de leur coparentalité. Elle accompagne également des parents et des adolescents dans la reprise d un dialogue et de relations plus sereines. Les objectifs Accompagner les membres d une famille vers l instauration d une meilleure communication Favoriser un repositionnement individuel et/ou parental Permettre de trouver des solutions adaptées à la réorganisation familiale Les modes d intervention Entretiens confidentiels Entretiens parents/adolescents Groupes d entraide pour enfants et adolescents de parents séparés 6

7 Le Lieu Rencontre Maillages Les missions Le Lieu Rencontre Maillages s adresse à toute situation où l exercice du droit de visite ordonné par le Juge des enfants ou sollicité par l Aide sociale à l enfance entre un enfant, confié à l Aide sociale à l enfance, et la famille est interrompu, difficile ou conflictuel. Il accompagne 65 enfants confiés à la Direction Territoriale Lille-Ouest en priorité, accueillis chez des assistants familiaux ou en Maison d enfants ; des enfants accueillis à la Maison de l Enfance et de la Famille Métropole Lille ou accompagnés par le Service Educatif de Protection et d Investigation et d Accompagnement (SEPIA). Les objectifs Tisser ou retisser des liens familiaux Amener l enfant à comprendre son histoire familiale et à y trouver sa place Jouer le rôle du tiers dans une relation difficile entre le(s) parent(s) et le milieu d accueil. 7

8 Les modes d intervention Les visites protégées : lorsqu il subsiste pour l enfant un caractère de danger qui nécessite une attention renforcée à sa protection morale et physique (présence constante et continue d un accueillant) Les visites médiatisées : lorsqu il importe d aider les parents à dépasser les difficultés ou conflits à l origine du placement, et de soutenir leurs compétences parentales. La présence de l accueillant pendant les rencontres et la prise en charge à Maillages n ont pas vocation à se pérenniser. D autres modalités d intervention sont possibles pour accompagner la transition entre le Lieu Rencontre Maillages (médiatisation) et le domicile des parents (intervention sans tiers) en toute sécurité : Les sorties médiatisées : avec la présence d un accueillant. Les sorties préparées : le départ et le retour de l enfant avec ses parents s effectuent à partir de Maillages et sont travaillés avec la famille. Les sorties au domicile du (des) parent(s) avec un accueillant : elles ont lieu de façon ponctuelle et prévoient un relais par une Technicienne d Intervention Sociale et Familiale (T.I.S.F) dans le cadre de la préparation à un droit de visite de l enfant chez son (ses) parent(s). 8

9 Le Service de Placement Familial (SPF) Une orientation vers le Service de Placement Familial (SPF) est préconisée lorsque les dysfonctionnements familiaux nécessitent la séparation parents-enfants et la médiation de leurs relations. Le SPF accueille, à moyen ou long terme, 35 enfants âgés de la naissance à 18 ans, confiés à l Aide sociale à l enfance et orientés par ce service. Les missions Accueillir l enfant dans un cadre familial en assurant sa protection et sa sécurité Accompagner l enfant en fonction d un projet personnalisé réalisé avec l enfant et ses parents Soutenir la fonction parentale, évaluer et restaurer le lien parents-enfants Travailler la question du retour de l enfant dans sa famille Rendre compte de l évolution de la situation de l enfant et de sa famille, dans le cadre de la mesure ordonnée par le Juge des enfants. 9

10 Les objectifs Favoriser, dans un cadre familial, une prise en charge de l enfant individualisée et contenante Repérer, soutenir et développer les compétences parentales, et assurer la fonction de tiers par l accompagnement des relations parents-enfants dans un cadre instauré et sécurisé pour l enfant. Les modes d intervention Préparation systématique de l accueil avec l enfant, sa famille et le référent social Accueil de l enfant dans une famille d accueil salariée du service Continuité de l accompagnement de l enfant assuré par un binôme : éducateur spécialisé /psychologue référents Visites médiatisées et/ou accompagnées au service et/ou au domicile des parents Sorties accompagnées, hébergements préparés 10

11 Le partenariat Services du Département : Directions territoriales de Lille, Roubaix/ Tourcoing et de Flandre Intérieure ; UTPAS (SSD, PMI, ASE, SPS) Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) Service de pédopsychiatrie et de psychiatrie adultes (CMP, CMPP, CAMSP, hôpitaux de jour, CSM) Services de soins (hôpitaux) Education Nationale Etablissements d accueil et dispositifs d accueil de jour Etablissements spécialisés Dispositifs d accompagnement spécifique (parentalité, insertion, formation professionnelle, logement) Clubs de prévention Associations caritatives Instituts de formation de travailleurs sociaux 11

12 Service Educatif de Protection d Investigation et d Accompagnement / Service de Placement Familial 46, avenue du Peuple Belge Lille Tél Fax : IPNS / Réalisation IPNS : Direction Réalisation de la Direction Communication de la de Communication l EPDSAE de MAJ l EPDSAE

Maison de l Enfance et de la Famille de Flandre Intérieure 340 E, Route de l Haeghe Doorne - 59270 Méteren Tél. 03.28.44.06.90 - Fax : 03.28.44.06.

Maison de l Enfance et de la Famille de Flandre Intérieure 340 E, Route de l Haeghe Doorne - 59270 Méteren Tél. 03.28.44.06.90 - Fax : 03.28.44.06. Maison de l Enfance et de la Famille de Flandre Intérieure 340 E, Route de l Haeghe Doorne - 59270 Méteren Tél. 03.28.44.06.90 - Fax : 03.28.44.06.91 flandre.interieure@epdsae.fr - www.epdsae.fr La Maison

Plus en détail

Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae.

Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae. Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae.fr www.epdsae.fr L Institut Médico-Educatif La Roseraie est un établissement

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

La Protection des majeurs

La Protection des majeurs La Protection des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs sont définies dans le cadre de la loi du 5/03/2007 portant réforme de la protection

Plus en détail

La Mesure Judiciaire d Aide à la Gestion du Budget Familial

La Mesure Judiciaire d Aide à la Gestion du Budget Familial Service Accompagnement Social et Budgétaire La Mesure Judiciaire d Aide à la Gestion du Budget Familial une intervention qui vient enrichir le dispositif d assistance éducative SOMMAIRE p.3 p.4 p.5 p.6

Plus en détail

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour»

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d accueil de jour -SAJE- est implanté sur le 19 e arrondissement de Paris et accueille

Plus en détail

IRTS Le 21/04/2001. 09/10/11 Sylvie Taccoen et Philippe Poret

IRTS Le 21/04/2001. 09/10/11 Sylvie Taccoen et Philippe Poret IRTS Le 21/04/2001 Education Spécialisée Prévention P.M.I (Protection maternelle infantile) Service d Action Préventive des quartiers (S.A.P) Circonscription Protection Judiciaire de la jeunesse M.D.P.H

Plus en détail

INTERVENIR À DOMICILE POUR LA PROTECTION DE L ENFANT

INTERVENIR À DOMICILE POUR LA PROTECTION DE L ENFANT Guide Pratique Protection de l enfance INTERVENIR À DOMICILE POUR LA PROTECTION DE L ENFANT grandir parents respecter prévenir devoirs écouter mieux-être protéger INTERVENIR À DOMICILE POUR LA PROTECTION

Plus en détail

L ACCUEIL DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT PROTÉGÉ

L ACCUEIL DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT PROTÉGÉ Guide Pratique Protection de l enfance L ACCUEIL DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT PROTÉGÉ grandir parents respecter prévenir devoirs écouter mieux-être protéger L ACCUEIL DU MINEUR ET DU JEUNE MAJEUR Ce

Plus en détail

Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés

Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés IEN/CTR ASH 2011-2012 Comportements inappropriés / Troubles de la conduite et du comportement

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

5 Actions d assistance dans les divers actes de la vie, de soutien, de soins et d accompagnement, y compris à Titre palliatif ;

5 Actions d assistance dans les divers actes de la vie, de soutien, de soins et d accompagnement, y compris à Titre palliatif ; Livre III Action sociale et médico-sociale mise en œuvre par des établissements et des services Titre Ier : Établissements et services soumis à autorisation Chapitre Ier : Dispositions générales Section

Plus en détail

Intervenir à domicile

Intervenir à domicile Union Départementale des Associa ons Familiales Loire Intervenir à domicile en faveur de l enfant et de sa famille Jeudi 14 mars 2013 Au Flore à Saint Etienne Le séminaire dans ses grandes lignes! Sommaire

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Le placement des enfants confiés à l aide sociale à l enfance

Le placement des enfants confiés à l aide sociale à l enfance ODPE du Finistère Le placement des enfants confiés à l aide sociale à l enfance Chaque fois que possible, le mineur est maintenu dans son environnement familial. L accueil d un enfant dans le cadre de

Plus en détail

Santé mentale. lien. créent du. Soins. Respect. Les Établissements MGEN. Quand. les soins. Aides. Psychiatrie. Dépistage.

Santé mentale. lien. créent du. Soins. Respect. Les Établissements MGEN. Quand. les soins. Aides. Psychiatrie. Dépistage. Dépistage Soins Respect Orientations Éducation thérapeutique Quand les soins créent du lien Aides Séjours personnalisés Santé mentale Les Établissements MGEN Relais Équipes soignantes Qualité de soins

Plus en détail

Schéma Départemental Enfance Famille de la Côte-d Or Schéma partenarial Etat - Conseil Général (2010-2014)

Schéma Départemental Enfance Famille de la Côte-d Or Schéma partenarial Etat - Conseil Général (2010-2014) Schéma Départemental Enfance Famille de la Côte-d Or Schéma partenarial Etat - Conseil Général (2010-2014) 4 Schéma Enfance et Famille du Département de la Côte-d Or (2010 2014) Architecture des axes constitutifs

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MAYENNE

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MAYENNE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MAYENNE Service de l aide sociale à l enfance Cellule Recueil Orientation Enfance Famille 2bis boulevard Murat BP 3888 53030 LAVAL CEDEX Tél 02 43 59 57 84 Allo enfance maltraitée

Plus en détail

Secteur social et médico-social : zoom sur quatre métiers qui recrutent

Secteur social et médico-social : zoom sur quatre métiers qui recrutent Métiers... Secteur social et médico-social : zoom sur quatre métiers qui recrutent Le secteur social et médico-social est constitué d une large gamme d organismes et de services qui offrent des services

Plus en détail

Dép. 30 «Service d adaptation progressive en milieu naturel»

Dép. 30 «Service d adaptation progressive en milieu naturel» Dép. 30 «Service d adaptation progressive en milieu naturel» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d adaptation progressive en milieu naturel SAPMN- du Gard a

Plus en détail

KEEZAM ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Fiche Animateurs

KEEZAM ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Fiche Animateurs KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 6 ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS : ORGANISATION ET RÉGLEMENTATION. Cette fiche est destinée aux

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Dép. 75 «Enfant présent»

Dép. 75 «Enfant présent» Dép. 75 «Enfant présent» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Créée en 1987, l association Enfant Présent, dispositif multi-accueil à caractère préventif, dispose de plusieurs

Plus en détail

Après une L3 de Psychologie Les métiers en lien avec la psychologie

Après une L3 de Psychologie Les métiers en lien avec la psychologie Après une L3 de Psychologie Les métiers en lien avec la psychologie Valérie KUBLER Service aux étudiants 10 février 2015 Le métier de psychologue Les métiers en lien avec la psychologie Le métier de Psychologue

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire d orientation du 31 décembre 2010 relative à la mesure judiciaire d investigation éducative NOR : JUSF1034029C Le garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés, Pour attribution Mesdames

Plus en détail

Projet. Institutionnel 2014-2019. Union Départementale des Associations Familiales. «Maison pour les Familles»

Projet. Institutionnel 2014-2019. Union Départementale des Associations Familiales. «Maison pour les Familles» Projet Institutionnel 2014-2019 Union Départementale des Associations Familiales «Maison pour les Familles» Adopté par l Assemblée Générale de l UDAF53 du 22 mai 2014 EDITO - SOMMAIRE L Union des Associations

Plus en détail

Parent d un enfant particulier : Où être accueilli, écouté, informé?

Parent d un enfant particulier : Où être accueilli, écouté, informé? Parent d un enfant particulier : Où être accueilli, écouté, informé? Guide pratique pour l accueil d un enfant en situation de handicap DIRECTION GéNéRALE ADJOINTE de l ACTION SOCIALE ET DE LA SOLIDARITé

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

R R. Bienvenue au SESSAD. L Oiseau Bleu. SESSAD L oiseau bleu 92 rue Molière 72000 LE MANS Tel 02.43.50.32.55 Fax 02.43.50.32.49

R R. Bienvenue au SESSAD. L Oiseau Bleu. SESSAD L oiseau bleu 92 rue Molière 72000 LE MANS Tel 02.43.50.32.55 Fax 02.43.50.32.49 Bienvenue au SESSAD L Oiseau Bleu R R SESSAD L oiseau bleu 92 rue Molière 72000 LE MANS Tel 02.43.50.32.55 Fax 02.43.50.32.49 G ssociation d Hygiène Sociale de la Sarthe Votre enfant est admis au SESSAD

Plus en détail

INSPECTION ACADEMIQUE. Photo de. L élève DOSSIER DE CANDIDATURE SESSION N... DECISION DE LA COMMISSION D ADMISSION

INSPECTION ACADEMIQUE. Photo de. L élève DOSSIER DE CANDIDATURE SESSION N... DECISION DE LA COMMISSION D ADMISSION INSPECTION ACADEMIQUE DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE CLASSE RELAIS de adresse tel. fax mail COORDONNATEUR.. DOSSIER DE CANDIDATURE ANNEE SCOLAIRE SESSION N... Photo de l élève Début de session. Fin de

Plus en détail

Département 74 «SEMOH A.RETIS»

Département 74 «SEMOH A.RETIS» Département 74 «SEMOH A.RETIS» PRÉSENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation L Association Recherche, Education, Territoires, Interventions, Sociabilités (A.RETIS) a démarré avec

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM Les métiers et formations du secteur social et médico-social Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM 1 SOMMAIRE Le secteur social et médico-social en France - Les chiffres clés - Les établissements et services

Plus en détail

ACCÈS AUX SOINS. La santé mentale. dans le 5 e a Lyon

ACCÈS AUX SOINS. La santé mentale. dans le 5 e a Lyon ACCÈS AUX SOINS La santé mentale dans le 5 e a Lyon décembre 2010 ACCÈS AUX SOINS Le Conseil Local de Santé Mentale du 5 e arrondissement : qu est-ce que c est? Le Conseil Local de Santé Mentale du 5 e

Plus en détail

SOMMAIRE. Aides en faveur des structures d'accueil de la petite enfance 5. Aide sociale à l'enfance 5

SOMMAIRE. Aides en faveur des structures d'accueil de la petite enfance 5. Aide sociale à l'enfance 5 SOMMAIRE SOLIDARITE Aides en faveur des structures d'accueil de la petite enfance 5 Aide sociale à l'enfance 5 Aide sociale Personnes Agées - Personnes Handicapées 28 Particuliers accueillant à domicile

Plus en détail

Sous la coordination de : Chargée de recherche : Angèle César

Sous la coordination de : Chargée de recherche : Angèle César Évaluation de l instauration de l hébergement égalitaire dans le cadre d un divorce ou d une séparation Sous la coordination de : Marie-Thérèse Casman Chargée de recherche : Angèle César Introduction Contexte

Plus en détail

PREAMBULE... 1 Art. 1 Objet du règlement départemental d aide sociale... 1 Art. 2 Définition de l aide sociale... 1

PREAMBULE... 1 Art. 1 Objet du règlement départemental d aide sociale... 1 Art. 2 Définition de l aide sociale... 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 1 Art. 1 Objet du règlement départemental d aide sociale... 1 Art. 2 Définition de l aide sociale... 1 LIVRE I L AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET ADULTES HANDICAPES... 3 PARTIE

Plus en détail

LE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE A L ENFANCE

LE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE A L ENFANCE LE REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDE SOCIALE A L ENFANCE Le règlement départemental d aide sociale à l enfance a été approuvé en Assemblée départementale le 02.12.2003. Des modifications ont été approuvées

Plus en détail

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE SYNTHESE Le 15 septembre 2003, Madame Anne D HAUTEVILLE, professeur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale

CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale CAHIER DES CHARGES Service d accompagnement à la vie sociale 20 février 2013 1 Février 2013 SOMMAIRE I. CONTEXTE 3 II. EXIGENCES REQUISES AFIN D ASSURER LA QUALITÉ DE L ACCOMPAGNEMENT 3 1) Population accompagnée

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

* * * Un C.D.D.F est un dispositif d aide à la parentalité fondé sur l action sociale et éducative, piloté par le maire.

* * * Un C.D.D.F est un dispositif d aide à la parentalité fondé sur l action sociale et éducative, piloté par le maire. Le conseil pour les droits et les devoirs des familles * * * Qu est-ce qu un C.D.D.F? Un C.D.D.F est un dispositif d aide à la parentalité fondé sur l action sociale et éducative, piloté par le maire.

Plus en détail

Programme de Gestion de Données en Intervention Sociale. Un logiciel unique pour le secteur. Déficience Handicap Troubles du comportement

Programme de Gestion de Données en Intervention Sociale. Un logiciel unique pour le secteur. Déficience Handicap Troubles du comportement Programme de Gestion de Données en Intervention Sociale CDPM Un logiciel unique pour le secteur Déficience Handicap Troubles du comportement Solution Web Gestion complète des Dossiers Suivi des activités

Plus en détail

Vie affective et parentale des personnes déficientes intellectuelles

Vie affective et parentale des personnes déficientes intellectuelles Répertoire des lieux ressources Vie affective et parentale des personnes déficientes intellectuelles Délégation de la Solidarité du Bassin de Saint-Nazaire Édition 2013 1 UN REPERTOIRE 1, POUR QUOI? Le

Plus en détail

HISTORIQUE AU CHRU DE LILLE

HISTORIQUE AU CHRU DE LILLE Annexe 3 HISTORIQUE AU CHRU DE LILLE * dès les années 1980 l'unité de Nourrissons de l'hôpital Calmette - a réfléchi au dépistage des situations à risque - a travaillé avec la PMI, les services sociaux,

Plus en détail

* * * Un C.D.D.F est un dispositif d aide à la parentalité fondé sur l action sociale et éducative, piloté par le maire.

* * * Un C.D.D.F est un dispositif d aide à la parentalité fondé sur l action sociale et éducative, piloté par le maire. Le conseil pour les droits et les devoirs des familles * * * Qu est-ce qu un C.D.D.F? Un C.D.D.F est un dispositif d aide à la parentalité fondé sur l action sociale et éducative, piloté par le maire.

Plus en détail

Règlement Départemental d Aide Sociale PRÉAMBULE. aide sociale aux personnes handicapées,

Règlement Départemental d Aide Sociale PRÉAMBULE. aide sociale aux personnes handicapées, Février 2008 PRÉAMBULE L aide sociale qui relève de la compétence des conseils généraux depuis les lois de décentralisation de 1983 comprend des prestations et services destinés aux personnes qui se trouvent

Plus en détail

Accusé de réception Ministère de l intérieur 54019390. Acte Certifié exécutoire le : 05/07/2012

Accusé de réception Ministère de l intérieur 54019390. Acte Certifié exécutoire le : 05/07/2012 SCHEMA DEPARTEMENTAL DU TRAVAIL FAMILIAL PREAMBULE L aide à domicile vise à renforcer le maintien de l autonomie des familles dont l équilibre est momentanément ou non affecté. En préservant et/ou en restaurant

Plus en détail

(CEP) Mars 2008. UNASEA Groupe CEP mars 2008

(CEP) Mars 2008. UNASEA Groupe CEP mars 2008 LES CENTRES EDUCATIFS ET PROFESSIONNELS (CEP) Une expérience qui mérite d être confortée Mars 2008 1 Sommaire A QUI S ADRESSENT LES CEP? 4 1. Le public accueilli dans les CEP 6 2. Les objectifs poursuivis

Plus en détail

Etude sur les Techniciens de l intervention sociale et familiale : missions, compétences, modes d intervention et image

Etude sur les Techniciens de l intervention sociale et familiale : missions, compétences, modes d intervention et image G r o u p e d E t u d e s S o c i a l e s Etude sur les Techniciens de l intervention sociale et familiale : missions, compétences, modes d intervention et image T e c h n i q u e s e t E c o n o m i q

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Rapport d activité 2011

Rapport d activité 2011 Association d aide, de soutien et d accompagnement des familles face aux décisions de justice ou de placement d enfants Rapport d activité 2011 Une année cruciale L année 2011 a débuté dans la continuité

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

(Commission Permanente du 19 octobre 2012)

(Commission Permanente du 19 octobre 2012) (Commission Permanente du 19 octobre 2012) Les principaux aménagements sont les suivants : Concernant la Protection Maternelle et Infantile : - La capacité d accueil des enfants de moins de 18 mois limitée

Plus en détail

Rapport d activité des services du pôle Solidarités. Année 2013. www.hauts-de-seine.net

Rapport d activité des services du pôle Solidarités. Année 2013. www.hauts-de-seine.net Rapport d activité des services du pôle Solidarités Année 2013 Garches, Marnes-la-Coquette et Vaucresson www.hauts-de-seine.net Les services départementaux du Pôle Solidarités sur la commune Chef de file

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012

Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012 Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012 A. Enjeux. L évolution des connaissances, des pratiques et des outils concourant à

Plus en détail

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie

Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie Compétences attendues des infirmiers en pédopsychiatrie 1 Le rôle infirmier en pédopsychiatrie Le rôle infirmier prend en compte l enfant et/ou l adolescent dans sa globalité et respecte ses différences

Plus en détail

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité Congrès de l AEEP Bordeaux 2013- vendredi 29 novembre 2013 Promotion de la santé des élèves : axes de travail actuels dans l académie de Bordeaux Dr Colette Delmas, médecin de santé publique, médecin conseiller

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Adresse : 100 Domaine de Villiers 91210 Draveil

CONTRAT DE SEJOUR. Adresse : 100 Domaine de Villiers 91210 Draveil CONTRAT DE SEJOUR Adresse : 100 Domaine de Villiers 91210 Draveil Tél: 02 43 40 14 76 / 06 58 18 30 30 Tél Senegal : 0022& 33 957 28 65 Email: gregoire.millet@orange.fr3 N SIRET : 391 338 555 11117 CODE

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

SOMMAIRE LA SÉPARATION : DES ÉLÉMENTS JURIDIQUES... 3

SOMMAIRE LA SÉPARATION : DES ÉLÉMENTS JURIDIQUES... 3 La séparation 1 SOMMAIRE LA SÉPARATION : DES ÉLÉMENTS JURIDIQUES... 3 VOUS ÉTIEZ MARIÉS...3 Vous vous séparez légalement... 3 Vous vivez chacun de votre côté (séparation de fait).... 3 VOUS ÉTIEZ PACSÉS

Plus en détail

Direction Générale de la Cohésion Sociale

Direction Générale de la Cohésion Sociale Fiche technique : Présentation du décret n 2013-994 du 7 novembre 2013 organisant la transmission d informations entre départements en application de l article L. 221-3 du code de l action sociale et des

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL L accueil collectif de mineurs intercommunal est une action dépendante de la Communauté de Communes Epte-Vexin-Seine. Habilité par le ministère

Plus en détail

CISPD Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

CISPD Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance Livret d'information à destination des parents et professionnels de la jeunesse dispositifs de prevention et d'actions socio-educatives CISPD Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance

Plus en détail

Nous vous rappelons dans le présent courrier, nos propositions de formation prévues au deuxième semestre 2013.

Nous vous rappelons dans le présent courrier, nos propositions de formation prévues au deuxième semestre 2013. A l attention de Mme et M. le Responsable - Services adoption des Conseils généraux - Directions départementales de la cohésion sociale - Directions régionales de la cohésion sociale - Unions départementales

Plus en détail

Dr Françoise NOTON-DURAND Colloque régional d orthophonie, 28 février 2014

Dr Françoise NOTON-DURAND Colloque régional d orthophonie, 28 février 2014 Présentation du Service de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent et du Centre de Référence des Troubles du Langage et des Apprentissages du CHU de Clermont-Ferrand Dr Françoise NOTON-DURAND Colloque

Plus en détail

FONDS NATIONAL DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION DE L ENFANCE Cahier des charges de l appel à projet

FONDS NATIONAL DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION DE L ENFANCE Cahier des charges de l appel à projet MINISTERE DES SOLIDARITES ET DE LA COHESION SOCIALE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA COHÉSION SOCIALE FONDS NATIONAL DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION DE L ENFANCE Cahier des charges de l appel à projet Date de

Plus en détail

Division de l Organisation Scolaire et de la Scolarité. FICHE TECHNIQUE relative à. A l usage des directeurs d écoles

Division de l Organisation Scolaire et de la Scolarité. FICHE TECHNIQUE relative à. A l usage des directeurs d écoles Division de l Organisation Scolaire et de la Scolarité FICHE TECHNIQUE relative à A l usage des directeurs d écoles Avril 2010 1 Qu est-ce que l autorité parentale? L autorité parentale est un ensemble

Plus en détail

La Mesure Judiciaire d Aide à la Gestion du Budget Familial

La Mesure Judiciaire d Aide à la Gestion du Budget Familial LE PASSE FAMILLE Les activités du PASSE-Famille Pôle d Actions Sociales Solidaire et Educatives Famille Aide Judiciaire à la Gestion du Budget Familial Action Educative Budgétaire Médiation Familiale Microcrédit

Plus en détail

DEVELOPPER LES RESSOURCES SOCIALES DES FAMILLES EN PROTECTION DE L ENFANCE EN MOBILISANT LES PARTENAIRES TERRITORIAUX. Fabienne FRUCHART LEMAIRE

DEVELOPPER LES RESSOURCES SOCIALES DES FAMILLES EN PROTECTION DE L ENFANCE EN MOBILISANT LES PARTENAIRES TERRITORIAUX. Fabienne FRUCHART LEMAIRE DEVELOPPER LES RESSOURCES SOCIALES DES FAMILLES EN PROTECTION DE L ENFANCE EN MOBILISANT LES PARTENAIRES TERRITORIAUX Fabienne FRUCHART LEMAIRE 2014 R e m e r c i e m e n t s Je remercie les personnes

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes

Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes Faire face aux addictions des jeunes Les «Consultations Jeunes Consommateurs», une ressource pour agir précocement et aider les familles et les jeunes Dossier de presse Janvier 2015 CONTACT PRESSE Inpes

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL Directeur: Chef de Service Éducatif Assistante de Direction Accueil - Secrétariat

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Les 10 ans de la Classe-Relais

Les 10 ans de la Classe-Relais Les 10 ans de la Classe-Relais Notre équipe Équipe Éducative et Pédagogique 1 Coordinatrice / professeur EN (TP) 1 Assistante d éduc. 1/2T (vie scol. Secrétariat) 1 Assistant d éduc. 1/2T (Sport. Découv.

Plus en détail

Plan Local de Santé Publique

Plan Local de Santé Publique Plan Local de Santé Publique Martigues/Port-de-Bouc n 2 2010-2013 Axes et Objectifs prioritaires Atelier Santé Ville Martigues/Port-de-Bouc PLSP2 - Juin 2010 Axes prioritaires (Sont mentionnés en vert

Plus en détail

Fondation d Auteuil Etablissements Saint-Roch

Fondation d Auteuil Etablissements Saint-Roch St-Rochok.qxp 07/11/2007 10:39 Page 1 Midi-Pyrénées Fondation d Auteuil Etablissements Saint-Roch Durfort-Lacapelette (82) St-Rochok.qxp 07/11/2007 10:39 Page 2 La Fondation d Auteuil Œuvre d Eglise, fondation

Plus en détail

Enquête sur les Centres d Accueil Thérapeutique à Temps Partiel de la région Rhône-Alpes

Enquête sur les Centres d Accueil Thérapeutique à Temps Partiel de la région Rhône-Alpes Enquête sur les Centres d Accueil Thérapeutique à Temps Partiel de la région Rhône-Alpes Janvier 2012 Commission régionale de l évaluation médico-économique en psychiatrie Réalisée par : Dr. Sylvie YNESTA

Plus en détail

ÉDUCATION. Le Conseil scolaire Viamonde (le Conseil) reconnaît trois types d intervention physique :

ÉDUCATION. Le Conseil scolaire Viamonde (le Conseil) reconnaît trois types d intervention physique : Approuvées le 3 mars 2007 Révisées le 22 mai 2015 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 8 TYPE D Le Conseil scolaire Viamonde (le Conseil) reconnaît trois types d intervention physique : 1. Les interventions

Plus en détail

Inspection de l Åducation nationale Circonscription de Fos-sur-Mer

Inspection de l Åducation nationale Circonscription de Fos-sur-Mer Inspection de l Åducation nationale Circonscription de Fos-sur-Mer 185, avenue Cantegrillet - 13270 Fos-sur-Mer TÄlÄphone : 04 42 47 71 57 04 42 05 34 13 TÄlÄcopie : 04 42 05 34 61 Courriel : ce.0133477j@ac-aix-marseille.fr

Plus en détail

Club Ados (11-15 ans)

Club Ados (11-15 ans) Club Loisirs et Culture Chemin des Dames 37290 Athée-sur-Cher PROJET PEDAGOGIQUE En complément du projet pédagogique du Club Loisirs et Culture d Athée sur Cher Accueil de loisirs (ALSH) Club Ados (11-15

Plus en détail

Schéma départemental de prévention et de protection de l enfance et de la jeunesse 2012-2016

Schéma départemental de prévention et de protection de l enfance et de la jeunesse 2012-2016 Schéma départemental de prévention et de protection de l enfance et de la jeunesse 2012-2016 www.hauts-de-seine.net Une ambition renouvelée au service de la protection de l enfance dans les Hauts-de-Seine

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme adultes-relais. Enquête 2011. Rapport territorial. Région Martinique

Enquête annuelle de suivi du programme adultes-relais. Enquête 2011. Rapport territorial. Région Martinique Enquête annuelle de suivi du programme adultes-relais Enquête 2011 Rapport territorial Auteurs Pierre CHASTANIER Fabienne GIRAUD Florence MANGE Dominique MEZIERE 20 février 2012 2 Sommaire 1. Présentation

Plus en détail

SOMMAIRE. 3. La prise en charge est soit individuelle, soit collective et le fait générateur doit répondre à des évènements précis

SOMMAIRE. 3. La prise en charge est soit individuelle, soit collective et le fait générateur doit répondre à des évènements précis SOMMAIRE Sommaire Préambule I Les conditions d accès aux interventions et les modalités de prise en charge 1. Les conditions d accès aux interventions 2. Les familles bénéficiaires et les conditions d

Plus en détail

LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés.

LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés. LA CHARTE D'ETHIQUE PROFESSIONNELLE DES EDUCATEURS SPECIALISES ONES. Organisation nationale des éducateurs spécialisés. -Avril 2014- Article premier Les dispositions qui suivent constituent la charte d

Plus en détail

SECTEUR HÉBERGEMENT APARTE LE PUBLIC ACCUEILLI. Les missions HABILITATION

SECTEUR HÉBERGEMENT APARTE LE PUBLIC ACCUEILLI. Les missions HABILITATION SECTEUR HÉBERGEMENT APARTE 104-106 avenue Chanzy - 53000 LAVAL 02.43.49.31.68 Fax : 02.43.53.78.64 E.mail : aparte@sms.asso.fr Directeur : Eric CHARBONNIER LE PUBLIC ACCUEILLI Le service s adresse à des

Plus en détail

Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Dossier de presse

Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Dossier de presse Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Dossier de presse Les logiciels de contrôle parental mercredi 26 avril 2006 Ministère délégué à la

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

DROITS DES PATIENTS ET DES RéSIDENTS

DROITS DES PATIENTS ET DES RéSIDENTS INFORMATION EN SANTÉ PUBLIQUE DROITS DES PATIENTS ET DES RéSIDENTS une question? un problème? un conflit? Adressez-vous au Bureau cantonal de médiation Santé et Handicap pour renouer le dialogue, rétablir

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

Groupe d appui àla protection de l enfance. Des dispositifs de soutien à la parentalité dans le cadre de la prévention

Groupe d appui àla protection de l enfance. Des dispositifs de soutien à la parentalité dans le cadre de la prévention Groupe d appui àla protection de l enfance Des dispositifs de soutien à la parentalité dans le cadre de la prévention Septembre 2011 Créé à l initiative de la Convention Nationale des Associations de Protection

Plus en détail

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile

Les Métiers. de l Aide et des Soins à Domicile Les Métiers de l Aide et des Soins à Domicile Le secteur du domicile vit de multiples changements et doit faire face à une évolution importante. Les besoins de la population française augmentent en terme

Plus en détail

Outil d informations à destination des femmes victimes de violences

Outil d informations à destination des femmes victimes de violences Outil d informations à destination des femmes victimes de violences Outil d informations à destination des femmes victimes de violences I Historique du projet II Choix de la forme III Organisation et construction

Plus en détail

Le service social en faveur des personnels

Le service social en faveur des personnels Le service social en faveur des personnels Service généraliste et de proximité. Des interventions soumises au respect du secret professionnel. Loi L 411-3 du code de l'action sociale et des familles. (CASF)

Plus en détail

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles»

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles» La Protection Juridique des Personnes Majeures «Maison pour les Familles» Les Mesures de Protection? Qui protéger et pourquoi Un adulte doit être capable de pourvoir à ses propres intérêts et exercer les

Plus en détail