La bataille Hadopi, Pratiques citoyennes nouvelles, étude de cas. Jocelyn Delalande

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La bataille Hadopi, Pratiques citoyennes nouvelles, étude de cas. Jocelyn Delalande"

Transcription

1 La bataille Hadopi, Pratiques citoyennes nouvelles, étude de cas. Jocelyn Delalande si01, Automne 2009

2

3 Copyleft Ce document est mis à disposition sous licence Creative Commons Attribution Partage à l'identique. Cela signie que vous pouvez le copier, le diuser et le ré-utiliser à condition de citer l'auteur et de publier tout travail dérivé sous une licence identique. Plus de détails : http ://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/. 2

4 Remerciements Remerciements à Jérémie Zimmermann qui a accepté de répondre à mes questions malgré un planning chargé. 1

5 1

6 Table des matières 1 Chronologie davdsi (2006) Hadopi ( ) Le Paquet télécom ( ) Hadopi, symbole d'une rupture entre les citoyens et leurs représentants? Rupture démocratique Rupture technologique Rupture médiatique Rupture entre la réalité des pratiques et le cadre légal Les acteurs Carte des acteurs La quadrature du net Un lobby? Outils et pratiques Les outils de la quadrature du net Mémoire politique Mediakit Paquet Télécom Lawtracks Wiki Présence à l'assemblée DéputésGodillots.info NosDéputés.fr Ca-va-couper.fr et jaimelesartistes.fr Campagne de contact Opération blackout Propositions constructives Le livre La bataille Hadopi Conclusions Organisation en réseau et Génération Hadopi Au-delà d'hadopi, que retirer de tout ça? La technique en démocratie La remise en cause du fonctionnement parlementaire en mode déconnecté A Annexes 22 A.1 Sources principales et référençables A.2 Liste des auteurs du livre La bataille Hadopi A.3 Transcription partielle de la table ronde politique des rmll

7 A.4 Crédits images

8 Introduction De Juin 2008 à septembre 2009 a été débattue en France une loi concernant la répression et la surveillance du téléchargemment illégal sur internet : le texte Création et internet. Cette loi est communément appelée Hadopi 1 en référence à la Haute autorité indépendante qu'elle institue. Mais ce qui nous intéresse ici est que cette loi, a déclenché une controverse, une réaction citoyenne de la part des internautes et des actions sur internet et physiquement dont certaines sont surprenantes. Cette loi n'était pas le premier texte sur internet à créer des remous parmi les citoyens. En fait, les mobilisations citoyennes et militantes sont même caractéristiques des textes touchant à internet, il est donc nécessaire de faire une petite rétrospective des précédentes lois sur internet et de l' accueil hostile qu'elles ont reçu de la part d'internautes. 1 Haute autorité pour la diusion des uvres et la protection des droits sur internet 4

9 Chapitre 1 Chronologie 1.1 davdsi (2006) La loi droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information a été votée en Elle était en partie l'application de la directive européenne eucd (2001) 1. Elle entend réformer le droit à la copie privé et le droit d'auteur et la protection de ce dernier. On peut noter quelques points importants. Sanction jusqu'à eet 3 ans de prison en cas de mise à disposition de logiciels permettant de regarder une uvre illégalement ; Sanction de 3600 epour contourner un verrou numérique, eet 6 mois d'emprisonnement pour fournir le moyen de le faire ; Un principe de riposte graduée allant jusqu'à la coupure de l'accès internet (disposition sanctionnée par le conseil constitutionnel) ; Extension des droits patrimoniaux des uvres(les descendants des artistes peuvent toucher des royalties plus longtemps après la mort de l'artiste). Le texte, avait déjà provoqué de nombreuses réactions de la part des internautes à l'époque, notamment de la part du milieu du logiciel libre. En eet, un tel texte rendait par exemple tous les logiciels libres de lecture de dvd 2. illégaux et leurs auteurs condamnables, de même que toutes les personnes morales ayant diusé ces logiciels 3. Dans les oppositions à davdsi, on compte déjà quelques députés (Martine Billard, Jean-Pierre Brard, Michel Rocard pour ne citer qu'eux). Par ailleurs, la résistance des internautes est organisée autour du site eucd.info créé par la Free Software Foundation France 4. Une pétition en ligne est également signée par internautes français. Un autre acteur du combat fut l'interassociation Archives-Bibliothèques-Documentation craignant les restrictions du droit à la copie. La loi a nalement été votée, mais jamais appliquée ; aucune action n'a été entreprise envers les auteurs/diuseurs de logiciels contournant une protection et les logiciels de p2p. Les condamnations pour contrefaçon sont restées rarissimes. 1 Directive européenne sur l'harmonisation de certains aspects du droit d'auteur et des droits voisins dans la société de l'information 2 Le système de dvd inclut un dispositif de protection numérique interdisant la lecture aux logiciels et appareil non autorisés, il faut théoriquement que les créateurs de lecteurs de dvd payent une redevance et incluent une boîte noire logicielle eectuant le déverrouillage. Ceci n'est pas compatible avec une libre distribution d'un logiciel dont le code source est connu. 3 Les fournisseurs d'accès et la majorité des universités (entre autres) proposent en téléchargemment de nombreux logiciels libres au public 4 La Free Software Foundation (fsf) est une fondation ayant pour but de défendre et promouvoir et nancer le logiciel libre, notamment à un niveau politique, la Free Software Foundation France est une organisation proche, agissant en France 5

10 1.2 Hadopi ( ) Suite à un rapport commandé à Denis Olivennes (alors patron de la Fnac, désormais rédacteur en chef du Nouvel Observateur), Le développement et la protection des uvres culturelles sur les nouveaux réseaux, Christine Albanel entreprend de créer une autorité de surveillance et de répression du téléchargemment sur internet : l'hadopi. Le projet de loi a suscité une vive opposition des internautes, que nous étudierons plus loin a connu un parcours législatif assez tortueux avant d'être votée : navette parlementaire écourtée par le décret de la procédure d'urgence 5, puis commission mixte paritaire... dont la décision a été rejetée par les députés, re-navette parlementaire, censure du conseil constitutionnel, publication des articles non censurés, Nouveau projet de loi Hadopi 2 ré-introduisant la riposte graduée, navette parlementaire puis adoption le 21 septembre 2009 au sénat. 1.3 Le Paquet télécom ( ) Le paquet télécom est un ensemble de directives concernant la régulation des réseaux, le commerce en ligne. Le rapport avec notre sujet actuel est qu'en Juillet, au moment des débats Hadopi en France, l'assistant d'un député européen alerte des membres du collectif La quadrature du net qui en analysant des amendements récents portés par les droites française et anglaises ainsi que des lobbyistes français 6, c'est à partir de là que la société civile s'est invitée dans le débat, autour d'une collaboration entre euro-députés et citoyens européens, au travers de collectifs tels que la quadrature du net. Cette collaboration a débouché sur l' amendement 138, aussi nommé amendement Bono-Cohn Bendit : instituant qu'une restriction à un droit ou une liberté fondamentale ne se fait qu'après décision préalable du juge (cet amendement interdirait la sanction directe par une haute autorité privée). Surprise, l'amendement est voté à 88% par le parlement européen. Ce conseil de l'union, alors présidé par la France, fait retirer l'amendement 138 avant de soumettre le texte à la seconde lecture par le parlement européen... Qui est re-placé dans le texte par les parlementaires. S'ensuit un comité de conciliation qui fera un compromis : il est nécessaire d'avoir une décision judiciaire mais on ne sait pas si elle est préalable ni quel est l'organe judiciaire responsable. 5 La procédure d'urgence peut-être demandée par le gouvernement sur une loi, elle permet de convoquer une commission mixte paritaire après un seul passage devant l'assemblée nationale (au lieu de 2). Cette prérogative est souvent utilisée sur les textes controversés. 6 Après une fuite, il s'est avéré que certaines parties du texte provenaient directement d'une lettre de la sacd, société de gestion de droits française, à l'activité politique forte (lobbying) 6

11 Chapitre 2 Hadopi, symbole d'une rupture entre les citoyens et leurs représentants? 2.1 Rupture démocratique Le but aché de cette loi est de permettre la rémunération des artistes à l'heure d'internet en intervenant au niveau des internautes. Or, on note que le processus de débat initial ne consulte ni les internautes, ni les artistes, mais seulement les représentants de l'industrie culturelle (Denis Olivennes en l'occurrence). Il y a donc une rupture entre les personnes concernées et les personnes consultées. Lorsque le gouvernement a lancé le site jaimelesartistes.fr(cf 4.3), on pouvait trouver dans le code de la page une liste des partenaires privés du gouvernement sur cette opération : (Canal +, M6, TF1, Sacem, SACD...), l'information a vite buzzé sur internet et le code de la page a été nettoyé pour retirer cette liste. Autre anecdote, un employé de tf1, Jérome Bourreau-Guggenheim envoie en mai 2009 une lettre à sa député, Françoise de Panaeu, lui exprimant ses inquiétudes face au dispositif de sanctions d'hadopi. Mme de Panaeu, trouvant le mail très bien construit, l'a transféré au ministère comme un exemple, pour qu'on s'en inspire pour faire un contre-argumentaire. Surprise, l' se retrouve sur le bureau du patron de tf1, qui licencie M. Bourreau-Guggenheim pour divergence forte avec la stratégie. Lorsque l'on parle de crise de la représentation, il est évident que ces deux histoires, sont des anecdotes qui ne font qu'augmenter cette crise, comment reprocher au citoyen de ne pas se sentir représenté par un gouvernement qui semble marcher sans séparation avec les industries du divertissement? Le recours à une procédure d'urgence (initialement destinée aux états de crise) ne donne pas non plus une impression de débat démocratique sain. Internet permet le débat permanent sur la place publique, n'importe qui peut publier n'importe quoi, réagir et commenter. Denis Olivennes (initiateur du rapport à l'origine d'hadopi), qualiera internet de Tout-àl'égout démocratique lors de l'université d'été du Médef, pour appuyer la thèse qu'il faut contrôler et ltrer internet. 2.2 Rupture technologique Les députés ont, pour une grande partie, fait étalage d'une méconnaissance technique du sujet et de leur désemparement face à ces technologies avec lesquelles ils ne sont pas nés 1. Christine 1 La moyenne d'âge des députés (55 ans) ne joue pas en leur faveur, d'autant plus que cet âge augmente en 1981 (plus de 100 avaient moins) 7

12 Albanel se verra épinglée par les internautes pour des citations trahissant une absence de connaissances techniques (cf citation ci-après). Ce déphasage de connaissances interroge d'ailleurs sur la légitimité des députés sur de telles questions. Ils sont aidés par les industries culturelles, qui si elles peuvent avoir une expertise concernant leurs ventes, voire sur le plan juridique n'ont pas plus de connaissance technique du réseau. Lorsque l'on achète un pack Microsoft avec Word, Excel, Powerpoint, qui ne sont pas des logiciels libres, il existe des pare-feux, des logiciels de sécurisation ; mais les logiciels libres peuvent aussi être assortis de pare-feux. Ainsi, au ministère de la culture, nous utilisons le logiciel libre Open Oce,... et un logiciel de sécurisation l'accompagne. Les éditeurs de logiciels libres fournissent les pare-feux, et même des pare-feux gratuits. Christine Marie Albanel, 02 avril 2009, Assemblée nationale. Fig. 2.1 Christine Albanel à l'assemblée lors des débats sur Hadopi A contrario, une masse d'internautes, on peut parler de génération internet sont à-même de comprendre une grande partie des implications techniques (et dans une bien moindre mesure, les implications légales) mieux que leurs représentants et se retrouvent à débattre sur internet d'un outil qu'ils utilisent depuis sa création, voir qu'ils ont contribué à façonner. 2.3 Rupture médiatique Les médias traditionnels peinent à trouver leur place sur internet, ça n'est pas un secret. La couverture tv des débats sur Hadopi a été assez moyenne... et, la télé, exception faite de l'émission Ce soir ou jamais, n'amènera jamais le débat sur ses plateaux. En revanche, surprise, c'est la chaîne parlementaire (lcp), habituellement considérée comme peu passionnante qui va plus attirer les internautes, retour aux sources... Il faut noter que cette chaîne est disponible depuis peu auprès du grand nombre grâce à la tnt. 8

13 Les journaux ont mieux couvert les débats, en se focalisant assez souvent sur la riposte graduée, et l'opposition téléchargeurs/artistes et en manquant de donner dans la contradiction. Le dossier requérait une bonne connaissance technique qu'on ne peut pas demander aux journalistes généralistes d'avoir dans tous les domaines. Les sites d'actualité, plus spécialisés ont en revanche fourmillé d'articles, ce qui peut paraître surprenant. Un bon exemple serait pcimpact, un site d'actualités informatique, souvent orienté matériel, son rédacteur en chef raconte qu'une actualité annonçant simplement la reprise des débats à l'assemblée nationale a été lue fois, suscitant plus de commentaires au l des heures de ux en direct 2. Un des médias généralistes ayant le mieux négocié la couverture d'hadopi est Libération via son site spécialisé écrans.fr dont certains rédacteurs, plus habitués à l'outil internet étaient à même de traiter le sujet plus en profondeur et avec une approche technique. Enn, de nombreux blogs et forums ont traité du sujet, on a pu être surpris d'ailleurs par la qualité des interventions dans certains forums où on observe au l du temps une augmentation de la qualité des interventions, partant de protestations rageuses au commentaire argumenté de tel ou tel article Rupture entre la réalité des pratiques et le cadre légal Le partage en ligne est largement pratiqué par la population accédant à internet. Comme réaction, le législateur et les industries culturelles pensent directement à l'interdiction de cette pratique, il y a manifestement une déconnexion entre la réalité : des partages incontrôlables et dont les internautes protent largement, souvent sans rémunérer les artistes et d'un autre côté, des politiques et des industries musicales qui refusent d'évoluer et restent crispés sur les chires d'un modèle voué à disparaître : les ventes de cd. De même, la loi Hadopi se focalise techniquement et législativement sur le contrôle du partage de chiers en p2p... Alors que les rapports des opérateurs, depuis plusieurs mois montrent que le p2p est délaissé par les internautes au prot des sites de streamings out de téléchargemment direct(légaux ou non).le p2p est passé de 40% de la bande passante consommée à seulement 18% de 2007 à La politique ne parvient pas à encadrer et à s'adapter susamment vite. La nouveauté technique d'internet n'a pas été encore appréhendée par les politiques comme une opportunité et un facteur de changement. En est pour preuve la volonté achée d'encadrer et de contrôler internet, ce qui semble illusoire au regard de la nature acentrée et maillée de ce réseau et des tentatives largement faillibles à l'étranger de le contrôler (la Chine par exemple). 2 Les chires habituels se situent plus autour de lectures, commentaires 3 un bon exemple serait http ://forums.france3.fr/ce-soir-ou-jamais/participez-aux-debats/hadopisujet_2377_1.htm 9

14 Chapitre 3 Les acteurs Cette carte reprend la liste d'une part des acteurs du combat contre hadopi Carte des acteurs Informatique : Le combat est venu du milieu du logiciel libre (et des télécoms), outre des citoyens, deux organisations ont pris position au sein du combat politique, l'april 2, sorte de Lobby du libre et la Free Software Foundation, notamment à travers la participation de son président, Richard Stalllman ; Télécoms L'opérateur de télécoms fdn 3 est apparu de nombreuses fois lors de ce débat, notamment grâce à des interventions médiatiques de son président Benjamin Bayard, par ailleurs connu pour défendre un réseau neutre, non ltré et décentralisé. En outre, les adhérents de fdn sont pour un grand nombre très attachés aux questions politiques d'internet. N'apparaît pas sur cette carte le groupement d'intérêt Globenet qui réunit plusieurs acteurs associatifs français ayant cette sensibilité politique tout en étant de vieux routards de l'internet proches également du logiciel libre. Culture : Si certains artistes médiatiquement importants ont exprimé leur soutien à Hadopi, d'autres, tels que Francis Lalanne, Cali ou Mathieu Kassovitz ont exprimé et développé leur rejet à Hadopi par exemple en écrivant des tribunes. Culture libre Représente un mouvement d'artistes et de militants par le fait : ils choisissent de laisser tout un chacun copier et s'échanger leurs uvres en sortant du modèle économique de l'industrie musicale (ex : don, auto-production). L'association Musique Libre ore entre autres un portail de publication de musique en libre diusion, In Libro Veritas est son équivalent pour la littérature, on pourrait citer Kassandre, pour le cinéma également. Libre Accès est une association de promotion des arts libres et d'organisation d'évènements de spectacle vivant. Le mouvement de la culture libre est très proche de celui du Logiciel libre puisqu'il en est partiellement issu. Consommateurs l'ufc-que-choisir a pris une position forte contre le système de riposte graduée institué par Hadopi en s'associant à la campagne médiatique blackout (voir 4.5), en publiant ses positions par communiqué de presse et un site web parodique. Les Unions de consommateurs sont habituées à faire valoir leurs positons à travers les médias et auprès des politiques. 1 Pour des questions de place, seuls les plus signicatifs apparaissent, si on cherche une liste plus complète, la liste des auteurs du livre La bataille Hadopi en Annexe A.2 peut-être un bon début 2 Association Pour la défense et la recherche en Informatique Libre 3 French Data Network est le plus ancien fournisseur d'accès à internet encore existant, il fonctionne sur un mode associatif 10

15 Recherche Sociologie Droit Informatique Culture libre Culture Politiques professionels Artistes Députés, maires Euro députés Médias spécialisés Logiciel libre Télécoms Informatique Consomateurs Médias Fig. 3.1 Carte des acteurs de la Bataille contre Hadopi, les acteurs proches dans la société ont été représentés proches sur la carte voir se supperposant. Certains médias en ligne ont joué ici un rôle important en achant leur position ou en ouvrant le débat tels que Rue89 ou Libération à travers son site écrans.fr. Les médias spécialisés se sont quant à eux tournés vers ce combat politique. svm, magazine informatique grand public et pas spécialement connu pour son activité politique est l'initiateur d'une pétition en ligne contre Hadopi. Recherche Plusieurs chercheurs, notamment sociologues, juristes ou économistes opposés à Hadopi ont soit développé des analyses soit proposé des pistes alternatives pour rémunérer la création et publié des recherches dans ce sens ; (note : le placement isolé sur la carte de la Recherche ne traduit pas un isolement total de ce milieu, par exemple à l'origine de beaucoup de logiciels libres mais une absence d'homogénéité qui ne permet pas réellement de le ranger dans une case.) Politiques professionnels Certains politiques, de droite comme de gauche, et notamment des députés, euro-députés mais aussi des maires se sont élevés contre ce texte conjointement et collaboré avec d'autres entités. Le logo que l'on voit apparaître en ligrane est celui de la quadrature du net, cette organisation citoyenne relativement informelle a joué le rôle de réseau, de liant entre les entités citées et d'outil dans le combat contre Hadopi. 11

16 3.2 La quadrature du net On peut lire sur le cite web http ://laquadrature.net la déclaration suivante d'objectif : La Quadrature du Net est un collectif de citoyens qui informe sur des projets législatifs menaçant les libertés individuelles, les droits fondamentaux et le développement économique et social à l'ère du numérique. Dixit Jérémie Zimmermann, porte-parole et cofondateur de la quadrature, La quadrature est un réseau informel de réseaux, comme internet, qui ne fait que renforcer les liens et communications entre les diérentes personnes, collectifs de citoyens, associations, organisations qui s'étaient déjà mobilisées sur la loi davdsi, la quadrature ore une sorte de caisse à outils pour permettre au citoyen de comprendre le processus législatif, mais aussi de mettre le pied dans la porte de ce processus législatif, et en quelque sorte de remettre le citoyen au c ur du débat politique.. Nous détaillerons ces outils dans la partie 4.1. La quadrature a été fondée en 2008 mais, elle ne part pas de rien mais renforce un réseau de personnes physiques et morales existantes et développe des outils. Ses fondateurs sont : Philippe Aigrain : Ancien chef du secteur technique du logiciel à la Commission européenne, auteur de livres traitant du bien commun et de la réforme du droit d'auteur à l'ère du numérique ; Benjamin Sonntag : Chef d'entreprise (informatique), développeur de logiciels libres ; Jérémie Zimmermann : Informaticien, et responsable associatif. à l'april. Plus concrètement, et au-delà d'hadopi, la quadrature du net lutte contre les atteintes à la neutralité d'internet 4, et le ltrage du net. Les nancements de la quadrature du net viennent d'une part d'un gros don privé de la part de la fondation Georges Sorros 5. L'autre source de revenus (minoritaire à l'heure actuelle) est constituée des dons des internautes. Enn, plus récemment, un collectif d'auteur a publié le livre La bataille Hadopi (voir partie ), dont tous les bénéces sont reversés à la quadrature du net Un lobby? La quadrature du net ressemble dans certains aspects a un lobby : ils fournissent une expertise à des députés ou euro-députés, participent à la rédaction d'amendements... La quadrature du net possède en eet un bon aspect groupe de pression. Que ça soit pour le paquet télécom (voir 1.3) ou pendant les débats sur Hadopi, des personnes de la quadrature ont en eet travaillé avec des députés comme Jean-Pierre Brard (cap), Nicolas Dupont-Aignant (ump), Patrick Bloche (ps) ou Martine Billard (Les verts). Il pourrait être considéré comme le pendant société civile des lobbies privés. La quadrature se diérencie cependant quand-même des autres organisations collectives de citoyens (ex : GreenPeace) par son côté informel et ses frontières volontairement non dénies (fonctionnement en réseau). 4 Basiquement, la neutralité d' internet est comparable à la neutralité de la Poste qui transporte le courrier sans ltrer sur le destinataire ou l'expéditeur et sans se préoccuper du contenu. 5 La fondation Georges Sorros a pour but, selon wikipedia de promouvoir le développement des sociétés démocratiques et ouvertes et agit généralement dans des états en transition démocratique. 12

17 Chapitre 4 Outils et pratiques 4.1 Les outils de la quadrature du net Mémoire politique Un wiki (donc site collaboratif) permettant de surveiller les députés et euro-députés, Chaque député ou euro-député y a sa page dans laquelle sont consignés ses votes et interventions. La page ore également les informations de contact pour appeler ou envoyer un en un clic à un député. En outre, un classement des députés est maintenu en fonction de leurs bons votes et de leurs interventions. Fig. 4.1 Fiche d'une député sur Mémoire politique Mediakit Le Mediakit est un répertoire de vidéos, images et bandes sonores. On y retrouve entre autres, beaucoup d'extraits de débats (issus de la chaîne parlementaire). Un dispositif technique a également été mis en place permettant de retransmettre le direct de l'assemblée nationale sur internet dans un format pratique et accessible. 13

18 Fig. 4.2 Classement d'un député sur mémoire politique Paquet Télécom Lawtracks Fig. 4.3 le Mediakit Un outil web permettant d'observer aisément l'évolution des textes de loi au fur et à mesure de leur passage dans les institutions européennes, les amendements et les reformulations. L'outil propose les textes en Français, Allemand et Espagnol 1. Cet outil a été créé pour suivre l'évolution du Paquet Télécom européen et ne permet à l'heure actuelle d'observer que ce texte Wiki Le site de la quadrature ore un wiki (site éditable par tous) de travail où l'on peut retrouver des décryptages des textes de loi, des notes de séance du parlement prises par des citoyens assistant aux séances (voir 4.2) des propositions constructives (par exemple de pistes d'amendements ou 1 Les langues de travail de l'union européenne sont l'anglais, l'allemand et l'espagnol. Les documents émis par le parlement européen se doivent d'être traduits dans les 22 langues des états-membres. Les autres institutions n'ont pas cette obligation 14

19 Fig. 4.4 Lawtrack permet de comparer les diérentes versions d'une loi d'études techniques de faisabilité) sont également rédigées collaborativement sur ce wiki. 4.2 Présence à l'assemblée Les débats à l'assemblée ont été largement suivis par les internautes intéressés en direct via la chaîne parlementaire ou internet, c'est assez rare. Encore plus surprenant, entre 10 et 40 citoyens se retrouvaient régulièrement dans le public de l'assemblée pour suivre les débats. 2 Certains consignaient et publiaient ce qui s'y passait sous forme de comptes-rendus dans le wiki de la quadrature du net. Interrogé, Jérémie Zimmermann raconte qu'un pic a été atteint à 120 spectateurs dans les tribunes pour une vingtaine de députés en bas, le personnel de l'assemblée n'avait jamais vu ça. cone-t-il. Martine Billard, député verte témoigne dans des entretiens vidéos diusés lors de la table ronde politique des rmll On est souvent dans des hémicycles vides, expliquant que le public dans l'hémicycle constitue plutôt l'exception. De même, le ux de retransmission en direct du site web de l'assemblée nationale a été de nombreuses fois saturé. Des membres de la quadrature du net se sont par la suite arrangés avec le personnel de l'assemblée pour se brancher sur le système vidéo de l'assemblée et publier leur propre ux vidéo à plus forte capacité DéputésGodillots.info Observant qu'être sur place, dans l'assemblée apportait beaucoup plus que la diusion vidéo (on voit tout ce qui est hors-champ), Tangui Morlier, et Roux, deux internautes qui suivaient les débats ont eu envie de publier plus largement ce qu'ils constataient pour le mettre à disposition des citoyens. 2 Il est en eet possible à tout citoyen d'assister aux séances de l'assemblée nationale en demandant un bon de séance à son député. 3 voir annexe A.3 15

20 Rebondissant avec ironie sur la déclaration de Jean-François Coppé déclarant que Le député godillot n'existe plus, ils ont créé le site web deputesgodillots.info recensant les godillots et anti-godillots de l'assemblée, c'est à dire les députés ne participant pas aux débats, se contentant de voter selon les directives de leur parti. Partis d'observations du débat Hadopi, le site s'appuie maintenant sur les données publiées sur le site de l'assemblée nationale pour l'ensemble des sessions parlementaires. Malgré son côté un peu sensationnaliste et potache (le principe est de publier un article au ton assez humoristique, chaque semaine, sur un député), ce site a le mérite d'orir un retour facile d'accès de l'activité parlementaire vers les citoyens. Le site députés godillots a visiblement dérangé puisque ces citoyens observateurs se sont vus déplacés de tribune sans explications, puis interdire le trombinoscope à l'entrée de l'assemblée 4. Par ailleurs, les responsables du site web ont reçu des menaces Sylvia Pinel député prg, les menaçant de poursuite pour diamation, atteinte à la vie privée violation du droit à l'image NosDéputés.fr L'initiative députésgodillots a été volontairement suspendue depuis. Tangui Morlier et d'autres personnes se sont regroupés en collectif : Regards citoyens dont la première initiative a été, en Septembre de mettre à disposition un observatoire citoyen de l'activité parlementaire. Le site permet de suivre les débats qui ont lieu à l'assemblée par Dossier (tel jour, tel projet de loi est abordé, telles furent les prises de paroles, les votes), chaque séance présentant des liens par exemple vers les ches des députés recensant les interventions du député, permettant d'être alerté par lorsqu'un député intervient... Fig. 4.5 Fiche d'un député sur nosdeputes.fr Ce site peut être vu comme le prolongement de mémoire politique (cf 4.1.1) et deputesgodillots.info. Il ne fait que présenter de l'information déjà disponible sur le site de l'assemblée nationale (des documents écrits, linéaires),mais dans une forme beaucoup plus accessible, entre autres grâce à l'hypertextualité permise par la forme web. Le site permet de consulter, commenter et débattre entre citoyens des textes de loi, par exemple en déposant des commentaires sur des points précis d'un texte. 4 Le trombinoscope parlementaire, avec les textes de lois, et l'ordre du jour sont les seuls documents autorisés au public de l'assemblée nationale 16

Jalons pour l histoire du temps présent 17 mars 2006, réf. : 04690. Durée : 02 mn 24

Jalons pour l histoire du temps présent 17 mars 2006, réf. : 04690. Durée : 02 mn 24 La lutte contre le téléchargement illégal sur Internet Titre du document Emplacement Support Niveau Objectifs Compétences visées La lutte contre le téléchargement illégal sur Internet Jalons pour l histoire

Plus en détail

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de Seconde Professionnelle

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de Seconde Professionnelle Enseignement à l'initiative de l'établissement Classe de Seconde Professionnelle ----------------------------------------------------------------------- Sensibilisation à l'usage Citoyen des Nouvelles

Plus en détail

Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre Dossier d'adhésion entreprises

Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre Dossier d'adhésion entreprises Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre Dossier d'adhésion entreprises Votre partenaire privilégié pour la promotion et la défense du logiciel libre APRIL est une association

Plus en détail

DECRET NOR : ETLL1414320D

DECRET NOR : ETLL1414320D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires DECRET portant création du Conseil supérieur de la construction NOR : ETLL1414320D Publics concernés : professionnels de la construction.

Plus en détail

CONTACT. Pour des informations complémentaires sur les formations proposées par Athenora, n hésitez pas à consulter :

CONTACT. Pour des informations complémentaires sur les formations proposées par Athenora, n hésitez pas à consulter : Séminaires de formation sur- mesure A THENORA Athenora propose de nombreux modules de formation destinés à toute personne intéressée à mieux appréhender les circuits décisionnels européens au sein de chacune

Plus en détail

DDN/RSSI. Engagement éthique et déontologique de l'administrateur systèmes, réseaux et de système d'informations

DDN/RSSI. Engagement éthique et déontologique de l'administrateur systèmes, réseaux et de système d'informations DDN/RSSI Engagement éthique et déontologique de l'administrateur systèmes, réseaux et de système d'informations Page 1 10/03/2015 SOMMAIRE. Article I. Définitions...3 Section I.1 Administrateur...3 Section

Plus en détail

Logiciels Libres. Histoire et principe des logiciels libres. «Logiciels libres en partage»

Logiciels Libres. Histoire et principe des logiciels libres. «Logiciels libres en partage» Logiciels Libres Histoire et principe des logiciels libres «Logiciels libres en partage» au Carrefour numérique de la Cité des Sciences et de l'industrie 2 mai 2006 Benoît Sibaud bsibaud @ april.org Association

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

Groupe de travail. Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT

Groupe de travail. Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT Groupe de travail Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT Les participants ont tous reçu une copie du rapport particulièrement riche du précédent groupe de travail. A l issue des rapports des représentantes

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance Domaine B7 B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance KARINE SILINI UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE SUPPORT DE COURS EN LIBRE DIFFUSION Version du 4 décembre 2009 Table des matières

Plus en détail

Livret des libertés numériques Produit dérivé du «Catalibre» 12 avril 2011

Livret des libertés numériques Produit dérivé du «Catalibre» 12 avril 2011 Livret des libertés numériques Produit dérivé du «Catalibre» 12 avril 2011 La vente forcée des ordinateurs et des logiciels M algré de nombreuses qualités, le logiciel libre reste largement bannide la

Plus en détail

BILANS 2013 Le 03 Février 2014

BILANS 2013 Le 03 Février 2014 BILANS 2013 Le 03 Février 2014 DROITS D'AUTEURS Licence Ce document est sous licence GNU Free documentation 1.3, hormis les dessins, ceci n'étant pas la production de Nâga. L'objet de cette Licence est

Plus en détail

Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée

Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée PARTICIPANTS PLATEFORMES Allomusic VOD Mania Vaziva Orange Vidéo @ Volonté Beezik Universal Ecompil Fnac Arte VOD Quickpartitions Alter Musique Qobuz Every

Plus en détail

Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE

Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE Mr Abdeljalil ZERHOUNI SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DU MAROC SUR LA COMMUNICATION DES ASSEMBLÉES PARLEMENTAIRES

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE FICHE 9 - L ELABORATION DU BUDGET La loi de finances de l année fait l objet d une double élaboration. Le projet est préparé par les différents ministères parmi lesquels le ministère des Finances joue

Plus en détail

POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES

POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES VADEMECUM - JUIN 2015 Le bicamérisme est indispensable à l'équilibre des institutions de la République, car c'est plus de

Plus en détail

Guide de la Mobilisation patronale pour la croissance et l emploi

Guide de la Mobilisation patronale pour la croissance et l emploi Guide de la Mobilisation patronale pour la croissance et l emploi Grands principes de la mobilisation Thème : «Libérons l entreprise pour la croissance et l emploi» Opération annoncée par un communiqué

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010. Dominique DAMO, Avocat

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010. Dominique DAMO, Avocat CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010 Dominique DAMO, Avocat Qui sommes-nous? 2 SOCIETE JURISDEMAT AVOCAT STRUCTURE DE LA SOCIETE JurisDemat Avocat est une Selarl en activité

Plus en détail

Contribution des industries créatives

Contribution des industries créatives RÉSUMÉ - Septembre 2014 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes de PIB et d emploi Évolution 2008-2011 2 Contribution des industries créatives à l économie de l UE en termes

Plus en détail

Thursday, November 15, 12

Thursday, November 15, 12 Le site web de IFP Legacy est une communauté mondiale d anciens élèves de l IFP en ligne. C est une source d informations et un site où vous pouvez publier des nouvelles professionelles, des évènements,

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

La France, l Europe, la Vie

La France, l Europe, la Vie Dossier de presse Elections Européennes 2014 La France, l Europe, la Vie Conférence de presse le 11/08/2013 Au café «le Carré Parisien» 2 Sommaire Invitation presse 3 Biographies 4 Annexe 7 Invitation

Plus en détail

Commission de la défense nationale

Commission de la défense nationale Commission de la défense nationale RÈGLEMENT XII e LÉGISLATURE CHAPITRE I Dénomination, composition et attributions Article 1 er (Dénomination) 1. La Commission de la défense nationale est la commission

Plus en détail

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET

Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET Politique et charte de l entreprise INTRANET/EXTRANET INTRANET/EXTRANET LES RESEAUX / 2 DEFINITION DE L INTRANET C est l internet interne à un réseau local (LAN) c'est-à-dire accessibles uniquement à partir

Plus en détail

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET

LE DROIT D AUTEUR, LES NORMES ET INTERNET LES NORMES ET INTERNET Comment profiter de la disponibilité des normes frança ises, européennes, internationales et étrangères sur Internet, sans tomber dans les pièges de la violation du droit d auteur

Plus en détail

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court DUO Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court En partenariat avec le CNC, la SACEM, et les écoles de Cinéma et de composition de musique de film. Depuis

Plus en détail

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs»

Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» Conseil National de la Consommation 12 mai 2015 Avis du Conseil National de la Consommation sur les informations des consommateurs-sites «comparateurs» N NOR : EINC1511480V Trouver un produit, comparer

Plus en détail

La Présidence luxembourgeoise

La Présidence luxembourgeoise La Présidence luxembourgeoise Outre la conférence du 2 mai 2005, la Direction de la Consommation a assuré la présidence du groupe Conseil Protection et Information du consommateur dont les dossiers ont

Plus en détail

Multimédia et intermittents du spectacle Etude portant sur les codes NAF des sociétés de l industrie du jeu vidéo et du multimédia

Multimédia et intermittents du spectacle Etude portant sur les codes NAF des sociétés de l industrie du jeu vidéo et du multimédia Etude portant sur les codes NAF des sociétés de l industrie du jeu vidéo et du multimédia 2003 Agence Française pour le Jeu Vidéo afjv.com Reproduction autorisée avec mention «Source : Agence Française

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Propositions de suivi

Propositions de suivi Documents d information SG/Inf(2014)2 20 janvier 2014 Débat thématique : «Sécurité des journalistes Mesures à prendre pour améliorer la mise en œuvre des normes en matière de droits de l homme» Propositions

Plus en détail

Avis n 12-A-08 du 20 mars 2012 relatif au cadre réglementaire concernant l appel à candidature des attributions de fréquences «4 G»

Avis n 12-A-08 du 20 mars 2012 relatif au cadre réglementaire concernant l appel à candidature des attributions de fréquences «4 G» RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 12-A-08 du 20 mars 2012 relatif au cadre réglementaire concernant l appel à candidature des attributions de fréquences «4 G» L Autorité de la concurrence (commission permanente),

Plus en détail

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ CRÉER ET GÉRER SON IDENTITÉ NUMÉRIQUE François BONNEVILLE Aricia Jean-Baptiste MERILLOT Photo & Cetera Le terme d'identité recouvre plusieurs

Plus en détail

ASSOCIATION SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (AIPPI SUISSE) S T A T U T S. A. Nom, siège et but de l'association

ASSOCIATION SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (AIPPI SUISSE) S T A T U T S. A. Nom, siège et but de l'association ASSOCIATION SUISSE POUR LA PROTECTION DE LA PROPRIETE INTELLECTUELLE (AIPPI SUISSE) S T A T U T S A. Nom, siège et but de l'association 1 Sous le nom de "Association suisse pour la protection de la propriété

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos Rédigé par : Julie PICHOT TABLE DES MATIERES 1. CHOIX DU STAGE : MAGNUM PHOTOS... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE MAGNUM PHOTOS... 2 2.1 CREATION DE L ENTREPRISE... 2 STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE...

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

Usage quotidien des réseaux sociaux

Usage quotidien des réseaux sociaux Edito A l heure du Web 2.0, les réseaux sociaux font partie de notre vie quotidienne. Nous les utilisons aussi bien dans le cadre de notre vie personnelle que professionnelle. Il en est de même pour les

Plus en détail

Logiciel Libre et Citoyenneté

Logiciel Libre et Citoyenneté Logiciel Libre et Citoyenneté Ou comment l'usage des logiciels libres implique un acte de citoyenneté Par Dominique Pasquier Document sous licence Art Libre. Que sont les Logiciels Libres La FSF maintient

Plus en détail

Open Source Community Governance OpenJustitia

Open Source Community Governance OpenJustitia B u n d e s g e r i c h t T r i b u n a l f é d é r a l T r i b u n a l e f e d e r a l e T r i b u n a l f e d e r a l Service informatique CH - 1000 Lausanne 14 Tél. 021 318 91 11 Fax 021 323 37 00 Dossier

Plus en détail

Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur le rapport annuel de la médiatrice pour l'année 2004-2005

Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur le rapport annuel de la médiatrice pour l'année 2004-2005 Secrétariat du Grand Conseil RD 643 Date de dépôt: 14 août 2006 Messagerie Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur le rapport annuel de la médiatrice pour l'année 2004-2005 Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

Logiciels Libres. Promouvoir et défendre le logiciel libre dans un contexte politique et juridique changeant

Logiciels Libres. Promouvoir et défendre le logiciel libre dans un contexte politique et juridique changeant Logiciels Libres Promouvoir et défendre le logiciel libre dans un contexte politique et juridique changeant Saint-Etienne du Rouvray, 17 mars 2007 Frédéric Couchet fcouchet @ april.org APRIL - http://www.april.org

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT:

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX

Plus en détail

STOCKER ET PARTAGER SES PHOTOS EN LIGNE ( F A I E T A U T R E S S E R V I C E S ) A L B U M S P H O T O S E N L I G N E A O Û T 2 0 1 3 1 I) PARTAGER SES PHOTOS E n 2 0 1 3, i l e s t c o u r a n t d e

Plus en détail

Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle

Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle I - But de la charte Le but de la présente charte est de définir les règles de bonne utilisation des

Plus en détail

STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013

STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013 STATUTS de l association «Le Paris des Orgues» Modifiés à l AG ordinaire du 13 novembre 2013 Article 1 Forme Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 28 SEPTEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 28 SEPTEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET 266 (2014-2015) N 2 266 (2014-2015) N 2 PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 28 SEPTEMBRE 2015 PROJET DE DÉCRET portant assentiment à l accord de coopération du 15 juillet 2014 entre l État fédéral, la Région

Plus en détail

Initiation au mail. Sommaire : 1. Qu'est-ce qu'un mail?...3 2. Deux types d'outils pour consulter ses mails...4

Initiation au mail. Sommaire : 1. Qu'est-ce qu'un mail?...3 2. Deux types d'outils pour consulter ses mails...4 Initiation au mail Sommaire : 1. Qu'est-ce qu'un mail?...3 2. Deux types d'outils pour consulter ses mails...4 2.1. Les logiciels de gestion de mail...4 2.2. Les webmails...5 3. Se connecter au webmail...6

Plus en détail

Bachelier en communication

Bachelier en communication Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Bachelier en communication Catégorie Sociale HELHa Tournai 2 16-20 rue de l'écorcherie 7500 TOURNAI Tél : +32 (0) 69 89 05 06 Fax

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) le musicien intervenant (MI) dumiste, acteur du

Plus en détail

CONVENTION POUR LA PROMOTION DE L'EGALITE ENTRE HOMMES ET FEMMES

CONVENTION POUR LA PROMOTION DE L'EGALITE ENTRE HOMMES ET FEMMES CONVENTION POUR LA PROMOTION DE L'EGALITE ENTRE HOMMES ET FEMMES Entre : LE MINISTERE DE LA PARITE ET DE L'EGALITE PROFESSIONNELLE représenté par Nicole Ameline, Ministre de la Parité et de l'egalité professionnelle

Plus en détail

Les licences. Sur cette photo il n'y a pas de doute On n'a pas le droit d'utiliser cette image dans un document

Les licences. Sur cette photo il n'y a pas de doute On n'a pas le droit d'utiliser cette image dans un document Les licences Le copyright : indique que l'auteur ne souhaite pas que l'on copie la photo ou l'article ou le morceau de musique. Il est parfois visible (mais pas tout le temps..) Sur cette photo il n'y

Plus en détail

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi enterprise social software Lecko CAS CLIENT Arnaud 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi! Activité Lecko

Plus en détail

Le mensuel. À la Une : Enseigner l allemand avec le diaporama, oui, mais ça c était avant! En direct du forum. Par Christophe Jaeglin

Le mensuel. À la Une : Enseigner l allemand avec le diaporama, oui, mais ça c était avant! En direct du forum. Par Christophe Jaeglin L'expresso Le Mensuel Régionales Le Café Direction Les Dossiers Forum Publier dans Le Café Nous Aider Nom d'utilisateur : Mot de Passe : Pas encore inscrit? Mot de passe oublié? L'enseignant Le système

Plus en détail

Charte des Administrateurs Systèmes, Réseaux et systèmes d information

Charte des Administrateurs Systèmes, Réseaux et systèmes d information Charte des Administrateurs Systèmes, Réseaux et systèmes d information Université Joseph Fourier Université Pierre Mendes-France Université Stendhal Institut polytechnique de Grenoble Institut d Études

Plus en détail

1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc

1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc 1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc L'équipe Web de l'omc remercie les personnes qui ont rempli le questionnaire destiné aux utilisateurs. Les renseignements

Plus en détail

CRÉER ET ANIMER UN BLOG

CRÉER ET ANIMER UN BLOG CRÉER ET ANIMER UN BLOG Objectifs : Créer un blog avec le logiciel wordpress, savoir le gérer, en modifier la structure, l ergonomie et les principales fonctionnalités de manière autonome 1.Définition

Plus en détail

a. Utiliser un moteur de recherche et affiner une requête

a. Utiliser un moteur de recherche et affiner une requête Page 1 / 6 III. Utiliser les services de l Internet 1. Se repérer et naviguer sur Internet 2. Effectuer une recherche 3. Utiliser des services en ligne 2. Effectuer une recherche a. Utiliser un moteur

Plus en détail

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole Sommaire 1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole p5 3.1. Une Haute Ecole, c est quoi? p5 3.2. Les organes participatifs de la Haute Ecole & les différents conseils

Plus en détail

Règlement de l Appel à Projet #3 Mettre en Scène la Ville

Règlement de l Appel à Projet #3 Mettre en Scène la Ville Règlement de l Appel à Projet #3 Mettre en Scène la Ville Article 1 Objet Valoriser et aider des porteurs de projets qui dans les quatre catégories décrites ci-après, ont atteint de façon originale et

Plus en détail

Educanet 2 (plate-forme collaborative)

Educanet 2 (plate-forme collaborative) Educanet 2 (plate-forme collaborative) http://www.educanet2.ch Bref aperçu des fonctionnalités d'educanet² Cette nouvelle plate-forme collaborative n'est pas une simple mise à jour d'educanet. Il s'agit

Plus en détail

Historique. l'organisation internationale de la Francophonie.

Historique. l'organisation internationale de la Francophonie. Historique La réalisation du site Franc-parler.org a été commandée suite au rapport remis en décembre 1998 par le député Patrick Bloche au Premier ministre Lionel Jospin - Le désir de France : La présence

Plus en détail

Mode d emploi VOUS ETES UN PROFESSIONNEL DE L ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISE?

Mode d emploi VOUS ETES UN PROFESSIONNEL DE L ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISE? Mode d emploi Le site Je crée en Rhône-Alpes propose des services numériques gratuits destinés aux créateurs d entreprise mais aussi à ceux qui les accompagnent au quotidien. Ce mode d emploi vous présente

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

BIEN COMMUNIQUER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR LES ASSOCIATIONS

BIEN COMMUNIQUER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR LES ASSOCIATIONS BIEN COMMUNIQUER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR LES ASSOCIATIONS Communiquer avec les réseaux sociaux, pourquoi faire? - pour être plus visible - pour faire connaître ses actions - pour promouvoir un évènement

Plus en détail

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux

La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux La détection automatique de l opinion : contraintes et enjeux Frédéric Marcoul Responsable R&D de Spotter fmarcoul@spotter.com Ana Athayde Président Directeur Général de Spotter aathayde@spotter.com RÉSUMÉ

Plus en détail

HPCBIG DATASIMULATION

HPCBIG DATASIMULATION INNOVATION BY SIMULATION SIMULER POUR INNOVER le rendez-vous international The international meeting HPCBIG DATASIMULATION 23 & 24 juin/june 2015 ECOLE POLYTECHNIQUE PALAISEAU - FRANCE www.teratec.eu DOSSIER

Plus en détail

b) Mais avant d exposer ces deux sujets, il convient de se pencher sur la notion même des «BUSINESS METHODS».

b) Mais avant d exposer ces deux sujets, il convient de se pencher sur la notion même des «BUSINESS METHODS». 1 LA BREVETABILITÉ DES «BUSINESS METHODS» INTRODUCTION: a) La question qui sera traitée dans le cadre de mon exposé c est le problème de la protection en Europe, c est-à-dire dans les pays du brevet européen

Plus en détail

MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX

MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX MICROSOFT FRANCE ANNONCE L ARRIVEE DE NOUVEAUX GRANDS NOMS DU DIVERTISSEMENT SUR XBOX 360 Le meilleur du divertissement Internet Français bientôt accessible sur Xbox 360 Issy-les-Moulineaux, le 5 octobre

Plus en détail

N 551 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 551 ASSEMBLÉE NATIONALE N 551 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 19 décembre 2012. RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES LOIS CONSTITUTIONNELLES,

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

L'Europe en débats à Villeurbanne

L'Europe en débats à Villeurbanne Dossier de presse DÉBAT SUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2014 L'Europe en débats à Villeurbanne 24 avril 2014-18h-20h30 Palais du Travail - 9 place Lazare Goujon Métro Ligne A - Gratte-Ciel Version du 9 avril

Plus en détail

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t Collège des Hautes Etudes de l Environnement et du Développement Durable P r é pa r e r l e s d i r i g e a n t s au x e n j e u x du Développement Durable w w w. c h e e d d. n e t Une approche transversale,

Plus en détail

BANQUE DE FRANCE PROTOCOLE D'ACCORD POUR LA CREATION D'UN ESPACE DE CONCILIATION BANCAIRE AUPRES DES PARTICULIERS

BANQUE DE FRANCE PROTOCOLE D'ACCORD POUR LA CREATION D'UN ESPACE DE CONCILIATION BANCAIRE AUPRES DES PARTICULIERS CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 3 ème RÉUNION DE 2011 Séance du 21 avril 2011 CG 11/3 è me /BP-V-09 BANQUE DE FRANCE PROTOCOLE D'ACCORD POUR LA CREATION

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

ENQUETE SUR LES BESOINS INFORMATIQUES DES STRUCTURES DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

ENQUETE SUR LES BESOINS INFORMATIQUES DES STRUCTURES DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ENQUETE SUR LES BESOINS INFORMATIQUES DES STRUCTURES DE L'ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE URL d origine du document : http://talcod.net/?q=node/59 Juillet 2011 - version 1.0 Licence Creative Commons BY-SA

Plus en détail

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.371. Liège, le 06 avril 2006

AVIS. Objet : Réf. : CWEDD/06/AV.371. Liège, le 06 avril 2006 AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.371 Liège, le 06 avril 2006 Objet : - Avant-projet de décret portant transposition de la Directive 2003/98/CE du Parlement européen et du Conseil du 17 novembre 2003 concernant

Plus en détail

Les lois d internet. De: AMALRIC Valentine, BALLERAND Anna FELIX Mélodie

Les lois d internet. De: AMALRIC Valentine, BALLERAND Anna FELIX Mélodie Les lois d internet De: AMALRIC Valentine, BALLERAND Anna FELIX Mélodie Sommaire 1) Qui gouverne internet? 2) Les lois d internet Au niveau International Au niveau Européen Au niveau National 3) Exemple

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Ce que le personnel enseignant peut faire et ce qu il ne peut pas faire Janvier 2015 Au sujet de cette présentation Cette présentation : 1. explique

Plus en détail

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat En perspective de la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Climat qui se tiendra à Paris en décembre

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE D ACCÈS AUX ARCHIVES DU CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW

POLITIQUE-CADRE D ACCÈS AUX ARCHIVES DU CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW POLITIQUE-CADRE D ACCÈS AUX ARCHIVES DU CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW Adoptée le 18 mai 2006 par le Conseil d administration ATTENDU que les archives sont la propriété du Conseil de la Nation Atikamekw

Plus en détail

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS Municipales 2014 31 janvier 2014 Catégories : Non classé Laisser un commentaire

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Aroéven Caen Normandie

Aroéven Caen Normandie Aroéven Caen Normandie Aroéven Caen Normandie Passer du FSE à la Maison des Lycéens, pas si compliqué! Une association, pour quoi faire? Une association, pour faire quoi? Une association dans le lycée

Plus en détail

GUIDE DU DÉBATTEUR 2014-2015

GUIDE DU DÉBATTEUR 2014-2015 GUIDE DU DÉBATTEUR 2014-2015 TOUS LES PARTICIPANTS À L ÉMISSION DROIT DE CITÉ DOIVENT OBLIGATOIREMENT PRENDRE CONNAISSANCE DU PRÉSENT DOCUMENT. 1- Le concept de l émission Droit de Cité est une émission

Plus en détail

INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE POUR MASTERS RECHERCHE

INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE POUR MASTERS RECHERCHE INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE POUR MASTERS RECHERCHE 1 Introduction Les objectifs Rédaction de votre mémoire m moire bibliographique de Master Initiation au travail de recherche documentaire et

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée de consultation : Loyauté dans l environnement numérique Junior ESSEC 09/01/2015

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée de consultation : Loyauté dans l environnement numérique Junior ESSEC 09/01/2015 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 2ème journée Compte-rendu de l atelier 3 : Surveillance et lutte contre la criminalité en ligne Thème de la journée de

Plus en détail

! ATELIERS. Atelier 3 - Communiquer et se rendre visible auprès de nouveaux partenaires

! ATELIERS. Atelier 3 - Communiquer et se rendre visible auprès de nouveaux partenaires ! ATELIERS «INNOVATION EN RESEAU» Compte rendu synthétique Atelier 3 - Communiquer et se rendre visible auprès de nouveaux partenaires Comment arbitrer entre l entreprise 2.0 et les méthodes plus traditionnelles

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail