Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "www.tunisievaleurs.com"

Transcription

1 Guide de l Epargnant

2 Siège Social - Centre Urbain Nord Tunis

3 Guide de l Epargnant On n épargne pas de la même façon ni forcément sur les mêmes produits selon que l on souhaite se constituer une épargne de précaution, disponible en cas de coup dur, mettre de l argent de côté régulièrement en vue d un projet (préparation d un achat immobilier, de l avenir des enfants, de la retraite ) ou valoriser un capital constitué ou reçu (don, héritage ). Il importe donc de bien définir son besoin pour identifier le produit qui y répondra le mieux. Des besoins qui peuvent d ailleurs évoluer au fil des ans. Il n est pas interdit, non plus, de poursuivre plusieurs objectifs à la fois avec différents horizons de réalisation, à condition de ne pas mettre en péril l équilibre budgétaire. Ce guide vous aidera à identifier vos besoins et vos attentes afin de mieux cibler vos investissements.

4 À savoir avant de commencer Connaître son profil Le choix d'un placement ne se fait pas uniquement selon des critères purement financiers ( rendement, fiscalité...). Une part importante du choix d'investissement repose sur notre comportement face aux variations du marché. Selon que l'on ait une aversion plus ou moins forte face au risque, que notre recherche de gain soit supérieure à notre crainte de perte, le choix s'orientera vers des placements différents. Entre la prudence et l'audace, plusieurs types de profils existent correspondant à des niveaux de risques et donc de placements différents. Votre profil d'investisseur : Vous recherchez avant tout un placement sûr et vous ne souhaitez pas prendre de risque. La disponibilité de votre capital compte plus que ses performances. Vous avez un profil «Prudent» Vous êtes prêts à prendre des risques mais de manière mesurée. Vous souhaitez donc trouver un juste équilibre entre prise de risque et rendement de vos placements. Vous avez un profil «Équilibré». 2 Vous souhaitez disposer d'un rendement élevé, quitte à prendre certains risques. Vous souhaitez profiter du dynamisme des placements financiers, votre attente de gain est donc supérieure au risque de perdre une partie du capital. Vous avez un profil «Dynamique».

5 À savoir avant de commencer Vous recherchez la performance maximale et vous êtes prêts pour cela à une prise de risque importante. Vous souhaitez investir sur du long terme et augmenter au maximum vos chances de gains. Vous avez un profil «Haut risque». Analyser ses besoins et ses attentes Le choix d un placement ne se fait pas uniquement en fonction de critères de rendement, mais également de votre besoin de liquidité et donc votre horizon de placement. La recherche d une liquidité permanente se fait au détriment de la performance. Si votre besoin correspond à la constitution d un capital, votre besoin de liquidité est moins prépondérant et vous recherchez des placements plus risqués, selon un critère avant tout de rendement. Si vos économies doivent servir à réaliser un projet rapidement, inutile de prendre le risque d aller sur des placements boursiers, car vous ne maîtrisez pas les évolutions du cours de la Bourse. 3 En règle générale, on considère que les placements en SICAV et FCP obligataires sont parfaits pour de l épargne à court terme, les placements boursiers constituent plutôt de l épargne à moyen et long terme.

6 À savoir avant de commencer Investir tôt et régulièrement Dans une logique de se constituer un capital, notamment pour sa retraite, il est pertinent d investir très tôt et d alimenter régulièrement son portefeuille. Investir régulièrement permet de minimiser les risques liés aux fluctuations du marché. Sur quelle durée épargner? Les investissements en Bourse nécessitent de disposer d un horizon de placement relativement long, cependant, certains produits ont une durée de vie clairement définie, comme les fonds à capital garanti. Toute sortie anticipée peut vous occasionner des pénalités et donc la perte de la garantie. D autres ont une durée de vie illimitée mais des avantages fiscaux qui imposent une durée de détention minimale, c est le cas par exemple du Compte Epargne en Actions (CEA). 4

7 Où investir? Les obligations Quand l épargnant se fait prêteur Les obligations sont des emprunts émis par des institutions comme l État, les collectivités locales ou des entreprises pour financer leur développement. L organisme ou la société qui a besoin de collecter des fonds émet des obligations. En y souscrivant, les épargnants lui prêtent de l argent, pour un délai fixé à l avance. À l échéance, l emprunt est obligatoirement et intégralement remboursé : d où le terme «obligation». En échange du capital prêté, le souscripteur d une obligation perçoit des intérêts, appelés coupons. Le taux de ces intérêts dépend de la durée de l emprunt et de la santé financière de l émetteur. Plus cette santé est précaire, plus le risque pris par l investisseur est important, plus le taux d intérêt offert doit être élevé. Les intérêts, ou «coupons», sont généralement versés chaque année. Ils sont soumis à l impôt sur le revenu. 5

8 Où investir? Les actions Devenir copropriétaire d une ou de plusieurs entreprises. Les actions sont des titres émis par les entreprises (Sociétés Anonymes "S.A") lors de la constitution du capital initial ou lors de son augmentation. Ces titres sont des parts de leur capital. En les achetant, les investisseurs acquièrent une petite partie de ces sociétés et en deviennent copropriétaires. Ils perçoivent chaque année une part du profit réalisé. Ce sont les «dividendes». Lors de l introduction en Bourse, les actions s achètent à un prix fixé en fonction de la santé financière de l entreprise et de ses perspectives de développement. Une fois cotées, les actions s échangent à un prix fixé en fonction de l offre et de la demande sur le marché. Bien que l action détenue soit une partie de la société, l actionnaire (petit porteur) n est jamais personnellement responsable de ses dettes. Même minoritaire, l actionnaire dispose d un droit de participer à l assemblée générale annuelle. 6

9 Où investir? Les OPCVM : Organismes de placements collectifs en valeurs mobilières Placer de l argent en délégant la gestion. Les OPCVM permettent d investir en actions cotées et en obligations sans y être initié. Un OPCVM peut prendre la forme d une Société d investissement à capital variable (SICAV) ou d un Fonds commun de placement (FCP), chargés de gérer collectivement les placements boursiers à la place des investisseurs. En achetant des parts d OPCVM, les épargnants investissent de l argent en Bourse, sans avoir à gérer leur portefeuille directement. Cela permet aussi de diversifier les placements, pour les rendre moins risqués et plus performants. 7

10 Où investir? Il existe plusieurs sortes d OPCVM. Ils peuvent être : Obligataires : l investissement est fait en obligations publiques ou privées, à court, moyen ou long terme selon l échéance de l obligation. Le risque est faible et le rendement est modéré. En actions : l épargne est investie en actions cotées en Bourse. Le risque est plus important car la performance du placement dépend fortement des conditions du marché. Mixtes : le placement comporte plusieurs sortes d investissements pour des profils «prudents», «équilibrés» ou «dynamiques», selon les risques et la performance désirés. Un OPCVM peut être ou de Capitalisation ou Distribution : Un produit de Distribution : Les revenus sont distribués annuellement. Un produit de Capitalisation : Les revenus sont réinvestis dans le portefeuille. 8

11 Comment investir? Pour investir en Bourse et gérer son portefeuille, il faut d abord choisir son intermédiaire afin d ouvrir un compte titres ou un CEA. L investisseur individuel ne peut pas intervenir directement sur les marchés. Bien choisir son intermédiaire Le choix d un intermédiaire se fait en fonction de plusieurs facteurs : la gamme de produits financiers proposés, l importance des informations fournies telles que les analyses périodiques (quotidiennes, hebdomadaires et semestrielles), les publications régulières sur les sociétés cotées, l'accès au portefeuille et la passation des ordres par internet, la proximité avec votre chargé de compte ou votre gérant de portefeuille et les frais de tenue de compte ou de gestion. Ouvrir un compte titres L ouverture d un compte titres se fait auprès d un intermédiaire en Bourse. Il est matérialisé par la signature d une convention et d un formulaire d ouverture de compte, l épargnant y trouvera notamment les conditions tarifaires appliquées. En gestion libre, le compte titres permet la transmission des ordres d achat ou de vente des titres contenus dans le portefeuille. 9

12 Comment investir? À chaque opération, l intermédiaire en Bourse envoie un «avis d opéré», un document prouvant la bonne exécution de l ordre. Celui-ci, indique le nombre de titres achetés ou vendus, le cours auquel l ordre a été exécuté, les frais de courtage revenant à l intermédiaire en Bourse, les commissions sur les transactions boursières revenant à la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis, les taxes et le montant net de la transaction. Un relevé trimestriel indiquant une valorisation du portefeuille et un état des mouvements financiers du compte. En fin d année, l intermédiaire en Bourse fournit à la demande de l épargnant et pour les besoins de votre déclaration fiscale un état des dividendes encaissés et des plus-values de cession réalisées. Choisir le mode de gestion du portefeuille 10 La gestion du portefeuille se fait selon deux modes opératoires : Directement : L épargnant décide lui-même avec l aide de son chargé de compte quelles actions il souhaite acheter. Indirectement : L épargnant confie la gestion du portefeuille à son intermédiaire en signant une convention de mandat de gestion. Un gestionnaire de portefeuille assurera un suivi et un repositionnement continu du portefeuille.

13 Comment investir? Les règles de base 1. Diversifiez sans vous disperser : Une vaste diversification n est seulement requise que lorsque les investisseurs ne comprennent pas ce qu ils font. Warren Buffett La diversification consiste simplement à répartir votre portefeuille selon différentes catégories de secteurs. Les actions n évoluent pas toujours dans le même sens. L appréciation de certaines valeurs permet parfois de compenser l inertie ou le recul d autres. C est ainsi que la diversification permet de réduire le risque et de stabiliser les rendements. 2. N investissez pas au-delà de vos moyens Noé n a pas attendu le déluge pour construire son arche. Warren Buffett L argent placé en Bourse doit nécessairement provenir d un surplus d épargne dont vous n auriez pas besoin au moins dans les trois années à venir. Il faut donc en définir le montant. Pour éviter de mauvaises surprises, un bon investisseur doit être averti et avisé de tous les risques inhérents à son placement. Soyez avides quand les autres sont craintifs, et méfiants quand les autres sont euphoriques. Warren Buffett 3. Encaissez parfois les plus values latentes de votre portefeuille N attendez pas le plus haut cours pour vendre, n hésitez pas à réaliser vos gains. C est bien connu, la Bourse est le temple des regrets et les «les arbres ne montent jamais jusqu au ciel». 11

14 Comment investir? Notre but est de découvrir des compagnies extraordinaires à des prix ordinaires et non des compagnies ordinaires à des prix extraordinaires. Warren Buffett 4. Ne ratez pas les nouvelles introductions Lors des opérations d introduction en Bourse, le prix d achat offre généralement une décote par rapport à la valorisation de la société, ce qui favorise une hausse du cours au moment de la cotation de la valeur. Il est donc opportun de souscrire aux nouvelles introductions. 5. Ne vous basez pas sur le rendement passé L investisseur d aujourd hui ne profite pas de la croissance d hier. Warren Buffett Quel taux de rendement peut-on espérer sur les marchés boursiers? Comme le montre le graphique ci-dessous, le rendement annuel moyen dégagé par les actions tunisiennes de 2002 à 2013 s établit à 12,3 %. Plusieurs investisseurs basent leurs décisions sur le rendement passé d une valeur. Mais, il est préférable de sélectionner le type de placement qui vous offre le meilleur potentiel de rendement possible, en fonction de votre aversion au risque. Le rendement passé n est pas un indicateur de rendement tout à fait fiable pour l avenir. Rendement du tunindex (%) ,66 11,71 6,53 21,27 44,33 12,14 10,65 48,38 19,13-7,63-3,00-4,30

15 Comment investir? 6. Gardez le cap En rencontrant votre chargé de compte, vous pourrez vous assurer que votre portefeuille est structuré en fonction de vos objectifs et votre horizon de placement. Notre période favorite de détention (d actions) est pour toujours. Warren Buffett Une fois votre stratégie de placement définie, vous devez faire preuve de discipline pour vous y tenir. En effet, orienter vos placements selon l analyse fondamentale vous prémunit contre la spéculation et les variations erratiques des cours. Si vous réagissez à l actualité des marchés en apportant des modifications répétitives à votre portefeuille, vous aurez du mal à garder le cap sur vos objectifs de placement. Les graphiques cidessous (*) indiquent ce qu il peut en coûter de se laisser distraire par les fluctuations à court terme du marché. * D après les rendements de l indice de référence TUNINDEX Rendement moyen du tunindex (%) Rendement moyen entre 1999 et Rendement moyen entre 2003 et ,58 30,04 7,77-11,66 11,71 19,20

16 Comment investir? Alors que de nombreux investisseurs souhaitent modifier leur portefeuille pendant les replis du marché, l histoire montre que les investisseurs patients et disciplinés sont souvent récompensés quand les marchés repartent à la hausse. 7. Demandez des conseils Si vous ne connaissez pas les bijoux, connaissez le bijoutier. Warren Buffett Afin d assurer l utilisation optimale de votre temps, voici quelques questions à prendre en compte lors de votre rencontre avec un chargé de clientèle ou un gestionnaire de portefeuilles. Cette société marche du feu de Dieu! J'achète! Je l'avais bien dit! Je profite de la correction pour renforcer J'en rachète finalement, c'est moins cher que la dernière fois. 5 À ce prix-là, c'est une affaire! J'en rachète 17 ça va remonter 2 6 Je vais garder dans une optique de long terme! Mais, c'est pas possible, le PER est à 6! ça va pas descendre plus bas! 7 8 Dès que je retrouve mon cours, je revends 16 Encore des fous qui vont se faire avoir 9 Que fait le gouvernement? 15 Que se passe-t-il? 14 ça suffit! Je largue tout! La Bourse, c'est de l'arnaque! ça alors! J'ai bien fait de vendre! ça va baisser à nouveau Je l'avais bien dit! 13

17 Comment investir? Questions qu on pourrait vous poser Quels sont vos objectifs? Quels sont vos connaissances en placement? Quel montant voulez-vous investir? Quel est votre horizon de placement? Quelle est votre aversion à l égard du risque? Etes-vous prêts? Passez maintenant à la prochaine étape et consultez-nous dès aujourd hui afin de faciliter l atteinte de vos objectifs. tableau Récapitulatif Type de placement Nos solutions Vous obtenez Profils d investisseur Compte d épargne en actions CEA TUNISIE VALEURS vous offre deux modes opératoires pour la gestion de votre CEA : CEA Libre, géré par vous-mêmes ; CEA Géré, pris en charge par un gestionnaire de portefeuille Un avantage fiscal Des dividendes et des plus-values. Haut risque Fonds communs de placement FCP TUNISIE VALEURS vous offre une gamme complète de fonds communs de placement, notamment : FCP VALEURS CEA pour allier l économie d impôts aux avantages de la gestion collective. FCP VALEURS AL KAOUTHER, un FCP respectant les règles de la finance dite islamique. FCP VALEURS MIXTES est un placement à moyen terme, principalement en obligations et accessoirement en actions. Son échelle de risque est moyenne. FCP VALEURS QUIÉTUDE, un FCP fermé qui garantit le capital investi. Diversification pour gérer les risques Potentiel de croissance à long terme Les avantages de la gestion collective Prudent Equilibré Haut risque 15 Compte de gestion privée CGP TUNISIE VALEURS vous offre la formule CGP : compte d'épargne géré d'une manière personnalisée Un suivi et un repositionnement continus de votre portefeuille par nos gestionnaires de portefeuille Haut risque Société d Investissement à Capital Variable SICAV TUNISIE VALEURS vous offre une gamme complète de SICAV, notamment : TUNISIE SICAV un placement de bon père de famille STRATEGIE ACTIONS SICAV, Sicav pouvant offrir un rendement élevé. S ICAV ENTREPRISE, un placement pour l excédent structurel de votre trésorerie. Une fiscalité avantageuse Une liquidité totale Un rendement à faible risque Prudent Equilibré

18 Lexique Lexique Actif net : Montant net global des avoirs d un OPCVM. Action : Titre de capital. Appel public à l épargne : Il y a appel public à l'épargne dès lors qu'il y a admission d'un instrument financier sur un marché réglementé ou émission ou cession dans le public d'instruments financiers grâce à la publicité, au démarchage ou par un intermédiaire financier. En revanche, le fait de proposer l'émission ou la cession d'instruments financiers à des investisseurs qualifiés ou à un cercle restreint d'investisseurs, ne constitue pas appel public à l'épargne. Assemblée générale : C est la réunion des actionnaires d une société. On distingue deux sortes d assemblées générales : Assemblée générale ordinaire : c est le moment où les actionnaires sont informés sur la situation de la société et où ils peuvent s exprimer sur sa gestion. Son objet principal est l approbation des comptes sociaux de l exercice qui sont présentés par le conseil d administration ou le directoire, et, éventuellement, sur les comptes consolidés. Assemblée générale extraordinaire : elle a pour objet de soumettre au vote des actionnaires des résolutions particulières, relatives notamment à la modification des statuts de la société. L assemblée générale extraordinaire est seule compétente pour décider une augmentation de capital, immédiate ou à terme. Elle peut néanmoins déléguer cette compétence au conseil d administration. AugmentAtion de capital : Opération qui consiste pour une société à émettre de nouvelles actions en numéraire ou par incorporation de réserves. Avis d opéré ou d exécution : C est le bordereau remis par l intermédiaire en Bourse à son donneur d ordre pour l informer que l opération d achat ou de vente a été réalisée. Ce document comporte des indications sur la nature de l ordre exécuté, son montant, sa date et les conditions tarifaires de son exécution. 16

19 Lexique Attribution gratuite : Les attributions d actions gratuites sont des opérations réservées aux anciens actionnaires d une société. Le capital est ainsi réparti sur un plus grand nombre d actions. bourse : La Bourse est un marché financier où se vendent et s achètent des instruments financiers (actions, obligations, etc.). C est l une des sources de financement de l économie. Elle permet aux sociétés privées et publiques, aux collectivités locales et à l Etat de se procurer des fonds pour financer leurs investissements en faisant appel aux épargnants. capitalisation boursière : Il s agit de la valeur d une société sur le marché boursier à un moment précis. Elle s obtient en multipliant le nombre d actions d une société par son cours de Bourse. cotation Au fixing : Type de cotations limité aux valeurs les moins liquides. Une ou trois fois par jour, l'offre et la demande se confrontent pour établir un prix correspondant au maximum de quantités échangés. cours théorique d ouverture (cto) : Pendant la période de pré-ouverture, la confrontation des ordres d achat et de vente donne lieu à la détermination et l affichage d un cours d équilibre maximisant les transactions (CTO). Celui déterminé à la fin de cette phase servira comme cours d ouverture de la séance. coupon : Revenu perçu par le détenteur d une obligation (intérêt) ou d une action (dividende). cours de référence : Cours à partir duquel est établi le cours d ouverture de la nouvelle séance. Il s agit du dernier cours coté ou du dernier cours indicatif apparaissant sur la cote. délit d initié (ou manquement d initié) : C est le fait d utiliser pour compte propre ou pour compte d autrui une information précise non connue du public, obtenue dans le cadre de sa profession ou de ses fonctions (on parle ainsi d information privilégiée), pour acheter ou vendre, directement ou par personne interposée, les titres d une société cotée avant que le marché en ait connaissance. 17

20 Lexique dépositaire : Prestataire chargé de la conservation des titres et du contrôle de la régularité des décisions de gestion prises pour le compte de l OPCVM. dividende : Revenu tiré d un placement en titres de capital (actions, certificats d investissement, etc.). Le dividende est versé chaque année et varie en fonction des bénéfices réalisés par l entreprise. division du nominal ou split : Technique permettant par le biais de la division de la valeur nominale de l action de multiplier le nombre de titres composant le capital d une société. Exemple : la société X dont le capital se constitue de actions à un nominal de 5 dinars et un cours de 50 dinars décide de diviser la valeur nominale par 5. Le cours sera donc de 10 dinars mais il y aura désormais actions. droit d Attribution : C est un droit qui permet à l actionnaire de recevoir gratuitement, lors d une augmentation de capital, de nouvelles actions. Le droit d attribution peut être revendu au même titre que les actions. droit de garde : Montant des frais que prélève un intermédiaire en Bourse pour la tenue des comptes titres. droit de vote : Droit attaché à une action qui donne à l actionnaire la possibilité de voter lors des assemblées générales d actionnaires. Certaines actions peuvent détenir un droit de vote double, d autres ne pas en détenir, dans ce cas on parle de certificats d investissement. émetteur : Entité qui utilise comme moyen de financement l émission de titres de créance (obligations,) ou de capital (actions) fcp (fonds commun de placement) : Type d OPCVM émettant des parts et n ayant pas de personnalité juridique. L investisseur en achetant des parts devient membre d une copropriété de valeurs mobilières mais ne dispose d aucun droit de vote. Il n en est pas actionnaire. Un FCP est représenté et géré, sur les plans administratif, financier et comptable par une société de gestion unique. 18

21 Lexique introduction en bourse : Lorsqu une société décide de se faire coter en Bourse, on dit qu elle s introduit en Bourse. Il s agit en fait de l admission de ses titres aux négociations d un marché réglementé.. marché primaire et secondaire : Les marchés boursiers sont de deux sortes le marché primaire : où ont lieu les premières cotations en Bourse (introductions). L entreprise vend directement ses actions à des actionnaires. On pourrait assimiler le marché primaire à un marché des actions neuves. le marché secondaire : les actionnaires revendent les actions des sociétés sur le marché boursier. Le marché secondaire pourrait être assimilé à un marché d actions d occasion. marché réglementé : La qualité de marché réglementé est attribuée aux marchés dont la réglementation assure le fonctionnement régulier des négociations. Cette réglementation concerne notamment les conditions d accès au marché et d admission à la cotation, l organisation des transactions, les conditions de suspensions des négociations ainsi que les modalités d enregistrement et de publicité des négociations. moins-value : C est la perte résultant de la différence entre le prix de vente d un titre et son prix d achat ou de souscription. notation (ou rating) : Note donnée par une agence de notation sur la solidité financière d une entreprise et par conséquent sa capacité à rembourser un emprunt et à payer les intérêts. note d opération : Établie et publiée au moment de l émission ou de toute opération financière requérant un prospectus, elle contient des renseignements sur l opération, un rappel des caractéristiques principales de la société et, le cas échéant, des informations sur son activité et sa situation financière actualisant les données du document de référence. Elle permet ainsi d apprécier l opération elle-même et de se faire une opinion sur son opportunité et son intérêt. La note d opération est un document visé par le Conseil du Marché Financier (CMF). 19

22 Lexique obligation : Titre de créance émis par une entreprise, par une collectivité publique ou par l État, remboursable à une date et pour un montant fixés à l avance et qui rapporte un intérêt. obligation convertible : Il s agit d une obligation «classique» émise par une société qui peut être convertie en actions selon des conditions définies dans le contrat d émission. opa (offre publique d AchAt) : Opération qui consiste pour une personne morale ou physique à faire savoir publiquement qu elle souhaite acheter tout ou partie des titres donnant accès au capital d une autre société. L acheteur dépose un projet au CMF qui suspend la cotation des titres concernés. Le CMF examine les conditions de recevabilité de l offre, donne (ou non) un avis de recevabilité et vérifie la qualité de l information donnée aux investisseurs avant de délivrer son visa. opcvm (organisme de placement collectif en valeurs mobilières) : Ce sont des produits d'épargne qui présentent deux caractéristiques principales ils permettent de détenir une partie d'un portefeuille de valeurs mobilières (actions, obligations ) commun à plusieurs investisseurs, la gestion de ce portefeuille collectif est confiée à un professionnel. Ils sont à capital variable. L'appellation OPCVM recouvre 2 types d'entités les SICAV et les FCP. opo (offre à prix ouvert) : C est une procédure qui consiste à recueillir les demandes de souscription puis à fixer le prix définitif après la clôture de l offre. opr (offre publique de retrait) : Opération par laquelle un actionnaire majoritaire propose aux actionnaires d'une société cotée de racheter les actions qu'ils détiennent afin de la retirer de la cote. Une OPR peut également être demandée par un actionnaire minoritaire dès lors que l'actionnaire majoritaire détient plus de 95 % des droits de vote. ops (offre publique de souscription) : Augmentation de capital par voie de souscription réservée au public. Dans ce cas les anciens actionnaires réunis en AGE doivent renoncer à leur droit préférentiel de souscription. opv (offre publique de vente) : Le tout ou une partie du capital de l entreprise concernée est cédé à un prix décidé par les actionnaires vendeurs. Cette offre est généralement utilisée comme 20

23 Lexique procédure d introduction en Bourse afin de diffuser les titres dans le public, on parle dans ce cas d offre à prix ferme (OPF). ordre à prix limité : L ordre «à prix limité» comporte un prix (minimum à la vente et maximum à l achat). Ce type d ordre permet de maîtriser le prix d exécution. ordre Au prix d ouverture : Contrairement à l ordre à prix limité, ce type d ordres ne comporte aucune limite de prix et son exécution est prioritaire par rapport aux ordres à prix limité. ordre à tout prix : L ordre à tout prix «ATP» ne comporte pas de limite de prix. Il est exécuté au maximum de la quantité immédiatement disponible. portefeuille : Ensemble des titres détenus par une personne. plus-value : C'est le gain résultant de la différence entre le prix de vente d'un titre et son prix d'achat ou de souscription. prime d'émission : Différence entre le prix d'émission d'un titre et la valeur nominale lors de l'augmentation de capital d'une société. profit WArning : En français «avertissement sur résultats». Communications spécifiques des entreprises ayant pour but de prévenir le marché que les résultats seront peut-être différents de ce qui avait été préalablement annoncé. prospectus : Un prospectus est un document d information remis à un investisseur. Il concerne soit une opération initiée par une société cotée (introduction en Bourse, augmentation de capital ), soit la commercialisation d un OPCVM. rapport Annuel : Le rapport annuel est élaboré par une société pour informer ses actionnaires sur sa situation financière. Ce document obligatoire comporte des informations financières bilan, comptes de résultat, comptes consolidés, comptes sociaux, rapport des commissaires aux comptes. Il doit être mis à la disposition des actionnaires de la société dans les 4 mois qui suivent la clôture de l exercice et au plus tard 15 jours avant l assemblée générale des actionnaires. 21

24 Lexique règlement/livraison : Il s'agit du processus par lequel l'échange titres contre espèces s'effectue entre les intermédiaires en Bourse par la STICODEVAM ( Société Tunisienne Interprofessionnelle pour la Compensation et le Dépôt des Valeurs Mobilières). réservation d une valeur : La réservation d une valeur intervient chaque fois qu au moment de l ouverture le cours théorique d ouverture (CTO) s établit à un niveau supérieur au seuil haut ou inférieur au seuil bas de la variation maximale autorisée. souscription à titre irréductible : Lors d une augmentation de capital en numéraire, l exercice du droit préférentiel de souscription permet aux détenteurs de ces droits d acquérir des actions nouvelles selon la parité relative à cette augmentation de capital. souscription à titre réductible : Les actions nouvelles qui n auront pas été absorbées par les souscriptions à titre irréductible peuvent être souscrites à titre réductible au prorata des droits de souscription exercés à titre irréductible spécialiste en valeurs du trésor ou svt : Société qui a pour rôle de participer aux adjudications des BTA et de garantir leur négociabilité et leur liquidité. transaction de bloc : Transaction convenue entre un intermédiaire en Bourse acheteur et un intermédiaire en Bourse vendeur portant sur une quantité de titres et un prix fixé à l'avance. La transaction de bloc est déclarée à la Bourse, en respectant les conditions de prix et de taille fixée par cette dernière. valeur liquidative : Lors de la vie d un OPCVM, il doit être possible d effectuer des souscriptions et des rachats. Ces derniers se font sur la base de la valeur liquidative. Le prix d une part (dans le cadre d un FCP) ou d une action (dans le cadre d une SICAV) est appelé valeur liquidative. Cette valeur est obtenue en divisant la valeur globale de l actif net de l OPCVM par le nombre de parts ou d actions. valeur mobilière : Titre financier émis par une entreprise privée ou publique, permettant d obtenir des droits (dividende par exemple), et d une part du capital de l émetteur ou d un droit de créance. 22

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis -

Banque Attijari de Tunisie -Attijari bank- 95, avenue de la Liberté -1002 Tunis - Augmentation de capital VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et

Plus en détail

L e g u i d e d e s p r o d u i t s b o u r s i e r s Mai 2014

L e g u i d e d e s p r o d u i t s b o u r s i e r s Mai 2014 L e g u i d e d e s p r o d u i t s b o u r s i e r s Mai 2014 I II III IV V Introduction Les titres de capital A les différents types de titres de capital 1) Les actions ordinaires 2) Les actions à

Plus en détail

Guide d information sur les OPCVM

Guide d information sur les OPCVM Guide d information sur les OPCVM 1. Les OPCVM : Définition et types. 2. Les Avantages d un placement en OPCVM. 3. L a constitution d un OPCVM. 4. Le fonctionnement d un OPCVM. 5. Les frais de gestion

Plus en détail

Souscrire ou acheter des obligations

Souscrire ou acheter des obligations 034 Souscrire ou acheter des obligations L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s Juillet 2009 Sommaire 2 4 6 8 12 16 20 24 Souscrire ou acheter des obligations Qu est-ce qu une obligation cotée?

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

But de l'émission La présente opération s inscrit dans le cadre de la stratégie adoptée par AMI ASSURANCES visant à :

But de l'émission La présente opération s inscrit dans le cadre de la stratégie adoptée par AMI ASSURANCES visant à : Assurances Multirisques Ittihad -AMI Assurances- Société anonyme au capital de 13 220 560 dinars divisé en 13 220 560 actions de nominal 1 dinar entièrement libérées Siège Social : Cité Les Pins Les Berges

Plus en détail

Les mots de la Bourse. cction : Titre délivré au détenteur d une fraction de capital d une société pour constater ses droits d associé.

Les mots de la Bourse. cction : Titre délivré au détenteur d une fraction de capital d une société pour constater ses droits d associé. cction : Titre délivré au détenteur d une fraction de capital d une société pour constater ses droits d associé. Action à Dividende Prioritaire : Action sans de droit de vote aux assemblées, mais qui en

Plus en détail

BANQUE DE L HABITAT Siège Social : 18, Avenue Mohamed V 1080

BANQUE DE L HABITAT Siège Social : 18, Avenue Mohamed V 1080 AUGMENTATION DE CAPITAL BANQUE DE L HABITAT Siège Social : 18, Avenue Mohamed V 1080 Décisions à l origine de l émission L Assemblée Générale Extraordinaire de la Banque de l Habitat, tenue le 18 février

Plus en détail

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier»

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier» S informer sur Les SCPI la «pierre papier» Janvier 2014 Autorité des marchés financiers Les SCPI / la «pierre papier» Sommaire Les particularités d un placement en SCPI 03 Les différentes catégories de

Plus en détail

SOMMAIRE FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL... 1 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION...

SOMMAIRE FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL... 1 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION... SOMMAIRE FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL... 1 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION... 3 1.1. RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION... 3 1.2. ATTESTATION DU RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION...

Plus en détail

SOMMAIRE. Flash sur l Augmentation de Capital... 3. Chapitre 1. Responsables de la note d opération... 5

SOMMAIRE. Flash sur l Augmentation de Capital... 3. Chapitre 1. Responsables de la note d opération... 5 1 SOMMAIRE Flash sur l Augmentation de Capital... 3 Chapitre 1. Responsables de la note d opération... 5 1.1 Responsable de la note d opération. 5 1.2 Attestation du responsable de la note d opération......

Plus en détail

SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE

SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE Augmentation de capital SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE Société Anonyme au capital de 124 300 000 dinars divisé en 24 860 000 actions de nominal 5 dinars entièrement libérées Siège social : Rue Hédi Nouira

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

Emprunt Obligataire «Tunisie Leasing 2013-1»

Emprunt Obligataire «Tunisie Leasing 2013-1» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE VISA du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Contrôle de l'information et des marchés financiers Annexe II : modèle d addendum belge au prospectus Addendum belge au prospectus d émission Date Dénomination de l OPCVM Forme juridique de l OPCVM (société

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

Les produits proposés aux entreprises

Les produits proposés aux entreprises ENTREPRISES ASSOCIATIONS PLACEMENTS GESTION DE TRÉSORERIE PLACEMENTS CŒUR DE GAMME Les produits proposés aux entreprises 2 Le compte à terme Notre gamme de comptes à terme permet d optimiser la rémunération

Plus en détail

S informer sur. Comment acheter des actions en bourse?

S informer sur. Comment acheter des actions en bourse? S informer sur Comment acheter des actions en bourse? Autorité des marchés financiers Comment acheter des actions en bourse? Sommaire Sous quelle forme dois-je détenir mes actions? 03 Quels sont les frais?

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

S informer sur. Investir votre épargne : étape par étape

S informer sur. Investir votre épargne : étape par étape S informer sur Investir votre épargne : étape par étape Autorité des marchés financiers Investir votre épargne : étape par étape Sommaire Se poser les bonnes questions avant d investir 03 Prendre contact

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

OTC ASSET MANAGEMENT

OTC ASSET MANAGEMENT OTC ASSET MANAGEMENT Notre FCPI: OTC ENTREPRISES 4 4 e FCPI de sa génération, OTC ENTREPRISES 4 sera géré selon les principes de gestion historiques d OTC Asset Management : une stratégie diversifiée et

Plus en détail

SOMMAIRE. Chapitre2. Renseignements Concernant l Opération. 7

SOMMAIRE. Chapitre2. Renseignements Concernant l Opération. 7 1 SOMMAIRE Flash sur l Augmentation de Capital... 3 Chapitre 1. Responsables de la note d opération... 6 1.1 Responsable de la note d opération. 6 1.2 Attestation du responsable de la note d opération......

Plus en détail

COMMISSION D ORGANISATION ET DE SURVEILLANCE DES OPÉRATIONS DE BOURSE

COMMISSION D ORGANISATION ET DE SURVEILLANCE DES OPÉRATIONS DE BOURSE COMMISSION D ORGANISATION ET DE SURVEILLANCE DES OPÉRATIONS DE BOURSE INVESTIR EN BOURSE Sommaire 1 Introduction 2 Qu est-ce que la Bourse des valeurs mobilières? 3 Quels sont les droits liés aux valeurs

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

Dans les années 80 on est passé d une organisation artisanale à une organisation industrielle des marchés.

Dans les années 80 on est passé d une organisation artisanale à une organisation industrielle des marchés. Dans les années 80 on est passé d une organisation artisanale à une organisation industrielle des marchés. I] Les intermédiaires Les intermédiaires sont des personnes physiques ou morales qui interviennent

Plus en détail

L expérience tunisienne en matière de marchés s obligataires

L expérience tunisienne en matière de marchés s obligataires L expérience tunisienne en matière de marchés s obligataires Libreville février f 2008 Présent senté par Férid El Kobbi Membre Permanent au collège Du Conseil du Marché Financier TUNISIE I. Le marché de

Plus en détail

LOI FÉDÉRALE SUR LES PLACEMENTS COLLECTIFS DE CAPITAUX (LPCC) DU 23 JUIN 2006

LOI FÉDÉRALE SUR LES PLACEMENTS COLLECTIFS DE CAPITAUX (LPCC) DU 23 JUIN 2006 LOI FÉDÉRALE SUR LES PLACEMENTS COLLECTIFS DE CAPITAUX (LPCC) DU 23 JUIN 2006 NEUFLIZE USA OPPORTUNITES $ Société d investissement à capital variable de droit français Fusion-absorption de la SICAV NEUFLIZE

Plus en détail

INVESTISSEMENT EN BOURSE & PROTECTION DES INVESTISSEURS 18 FÉVRIER 2016 PRÉSENTÉ PAR M.BILEL SAHNOUN DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA BOURSE DE TUNIS

INVESTISSEMENT EN BOURSE & PROTECTION DES INVESTISSEURS 18 FÉVRIER 2016 PRÉSENTÉ PAR M.BILEL SAHNOUN DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA BOURSE DE TUNIS INVESTISSEMENT EN BOURSE & PROTECTION DES INVESTISSEURS 18 FÉVRIER 2016 PRÉSENTÉ PAR M.BILEL SAHNOUN DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA BOURSE DE TUNIS Sommaire Introductions : les fonctions économiques de la Bourse;

Plus en détail

Souscrire ou acheter des obligations

Souscrire ou acheter des obligations Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Reverse Convertibles

Reverse Convertibles Reverse Convertibles Le prospectus d émission du titre de créance complexe a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 24 Novembre 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi

Plus en détail

PALATINE HORIZON 2015

PALATINE HORIZON 2015 PALATINE HORIZON 2015 OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN :

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Année Universitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Année Études Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 7

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable.

Durée d investissement recommandée de 8 ans. SCPI à capital variable. SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Valorisez votre patrimoine en investissant indirectement dans de l immobilier d entreprise, avec la SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Durée d investissement recommandée de 8 ans.

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

Convention d ouverture et de gestion libre d un Compte Epargne en Actions CEA Libre-

Convention d ouverture et de gestion libre d un Compte Epargne en Actions CEA Libre- MAC S.A. Intermédiaire en Bourse Agrément N 44/89 du 01/05/98 Entre les Soussignés : Convention d ouverture et de gestion libre d un Compte Epargne en Actions CEA Libre Identifiant unique N :. Monsieur(Mme):...........

Plus en détail

Vos questions. Quel est l objectif de cette augmentation de capital?

Vos questions. Quel est l objectif de cette augmentation de capital? Vos questions Retrouvez ci-dessous les réponses aux nombreuses questions posées par les actionnaires de la société. Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, n hésitez pas à nous écrire à contact@latecoere.fr

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Menu Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Fiscalité

Plus en détail

L e g u i d e d e l i n v e s t i s s e u r e n b o u r s e Octobre 2012

L e g u i d e d e l i n v e s t i s s e u r e n b o u r s e Octobre 2012 L e g u i d e d e l i n v e s t i s s e u r e n b o u r s e Octobre 2012 I II III IV V VI VII Introduction La Bourse en clair Les principaux produits boursiers A - Les titres de capital ou actions B -

Plus en détail

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques La Bourse Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques Le Marché Financier a un double rôle : apporter les capitaux nécessaires au financement des investissements des agents économiques et assurer

Plus en détail

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements

Si vous avez réalisé des retraits sur votre PEA «classique», vous pourrez bénéficier d une nouvelle enveloppe fiscale pour de nouveaux versements Le PEA PME-ETI Création d un nouveau PEA-PME permettant d investir dans des PME et des ETI EN BREF Dispositif adopté par le Parlement dans le cadre de la Loi de finances pour 2014, le PEA «PME- ETI» est

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Le prospectus d émission des certificats Bonus a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 9 octobre 2009. Ce document à caractère promotionnel est

Plus en détail

SOCIETE ELECTROSTAR. Siège Social : Boulevard de l Environnement route Naâssen. 2013 Bir El Kassâa Ben Arous

SOCIETE ELECTROSTAR. Siège Social : Boulevard de l Environnement route Naâssen. 2013 Bir El Kassâa Ben Arous AUGMENTATION DE CAPITAL Décision à l origine de l émission SOCIETE ELECTROSTAR Siège Social : Boulevard de l Environnement route Naâssen 2013 Bir El Kassâa Ben Arous L Assemblée Générale Extraordinaire

Plus en détail

APPEL PUBLIC A L EPARGNE

APPEL PUBLIC A L EPARGNE FICHES PEDAGOGIQUES APPEL PUBLIC A L EPARGNE PAR LA COSUMAF APPEL PUBLIC A L EPARGNEL L Appel Public à l Epargne (APE) est une opération du marché financier qui permet à un émetteur (Etat, Collectivités

Plus en détail

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE)

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE) Communiqué du 6 octobre 2006 NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, EN GRANDE BRETAGNE OU AU JAPON Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange

Plus en détail

RAPPORT COMPLEMENTAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL DECIDEE SUR DELEGATION DE L ASSEMBLEE GENERALE

RAPPORT COMPLEMENTAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL DECIDEE SUR DELEGATION DE L ASSEMBLEE GENERALE PASCAL PIVETEAU SA Société anonyme à conseil d administration au capital social de 225 060 euros réparti en 2.250.600 actions de 0,1 euro de valeur nominale Siège social : 26, rue Malar 75007 Paris 529

Plus en détail

A l attention des porteurs de parts français du fonds commun de placement «EasyETF Stoxx Europe 600»

A l attention des porteurs de parts français du fonds commun de placement «EasyETF Stoxx Europe 600» Paris, le 8 août 2013 A l attention des porteurs de parts français du fonds commun de placement «EasyETF Stoxx Europe 600» Madame, Monsieur, Vous êtes détenteurs de parts du fonds commun de placement (FCP)

Plus en détail

NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM

NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM Objectif 01. La Norme Comptable NC 07 - relative aux placements définit les règles de prise en compte,

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

L offre publique de vente (OPV) 3. L offre publique de retrait (OPR) 5. L offre publique d échange (OPE) 6. L offre publique d achat (OPA) 7

L offre publique de vente (OPV) 3. L offre publique de retrait (OPR) 5. L offre publique d échange (OPE) 6. L offre publique d achat (OPA) 7 L offre publique de vente (OPV) 3 L offre publique de retrait (OPR) 5 L offre publique d échange (OPE) 6 L offre publique d achat (OPA) 7 2 Les offres publiques de vente Les offres publiques sont réglementées

Plus en détail

Convention d ouverture et de gestion sous mandat d un portefeuille titres

Convention d ouverture et de gestion sous mandat d un portefeuille titres MAC S.A. Intermédiaire en Bourse Agrément N 44/89 du 01/05/98 Convention d ouverture et de gestion sous mandat d un portefeuille titres Identifiant unique N :. Entre les Soussignés : Monsieur(Mme) : Né(e)le

Plus en détail

LES VALEURS MOBILIERES

LES VALEURS MOBILIERES LES VALEURS MOBILIERES Qu est-ce qu une valeur mobilière? Une valeur mobilière est un actif financier émis par une société par actions ou par l Etat qui peut revêtir deux principales formes, à savoir :

Plus en détail

Questions fréquentes Plan de restructuration

Questions fréquentes Plan de restructuration Questions fréquentes Plan de restructuration 1. Quel est l objectif du plan de restructuration proposé? 2. D où vient cette dette de 126 millions d euros due le 1 er janvier 2015? 3. Y avait-il d autres

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 OBJECTIF DE LA NORME 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 Exercice 1 Le 13 octobre (N), votre responsable financier vous donne l ordre de vendre au SRD 50 actions ZZZ au cours limite de 180. a- Expliquer en quoi consiste

Plus en détail

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure CHOIX DE PLACEMENTS Service Education des Epargnants Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières CDVM http://www.cdvm.gov.ma/espace-epargnants But de la brochure Le but de la présente brochure est de

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

Télévision Française 1

Télévision Française 1 Télévision Française 1 Société anonyme au capital de 42 682 098 RCS Nanterre 326 300 159 TF1 1, quai du Point du Jour 92656 Boulogne Cédex - FRANCE Tél. : (33) 1 41 41 12 34 www.tf1.fr LE GUIDE DE L ACTIONNAIRE

Plus en détail

actionnariat salarié

actionnariat salarié actionnariat salarié L Actionnariat Salarié est un outil d épargne collective permettant aux salariés d acquérir directement ou indirectement des actions de leur entreprise au travers du Plan d Épargne

Plus en détail

LE BELIER Société anonyme à Conseil d administration au capital de 6 631 956,08 uros Siège social : 33240 VERAC 393 629 779 RCS Libourne --------

LE BELIER Société anonyme à Conseil d administration au capital de 6 631 956,08 uros Siège social : 33240 VERAC 393 629 779 RCS Libourne -------- LE BELIER Société anonyme à Conseil d administration au capital de 6 631 956,08 uros Siège social : 33240 VERAC 393 629 779 RCS Libourne -------- RAPPORT COMPLEMENTAIRE DU DIRECTEUR GENERAL RELATIF A L

Plus en détail

hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité

hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité Article L214-41-1 du Code monétaire et financier Agrément AMF du 24 août 2010 Le FIP

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE La fiscalité simplifiée des valeurs mobilières Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 14-12 en date du 22/07/2014. La note d information relative à la seconde

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004)

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) EMETTEUR CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU NORD EST

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA)

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) Préambule La loi du 13 juillet 1992 a modifié la loi du 10 septembre 1947 portant statut

Plus en détail

LES DETENTIONS INDIRECTES

LES DETENTIONS INDIRECTES LES DETENTIONS INDIRECTES Actualisée le : 27 avril 2011 LES SCPI Concept du produit Les SCPI offrent aux épargnants la possibilité d acquérir des parts d une société qui acquière et gère elle-même des

Plus en détail

Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants

Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants Les fonds en catégorie de société de Manuvie : des solutions de placement fiscalement avantageuses pour les épargnants Les fonds de placement structurés en catégorie de société offrent de multiples avantages

Plus en détail

Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution

Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution Régime d achat d actions à l intention des partenaires des réseaux de distribution Groupe Industrielle Alliance www.inalco.com Table des matières Page 2 Introduction 1 Page 3 Avantages du régime 2 Page

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES VALEURS MOBILIERES OFFERTES

INFORMATIONS SUR LES VALEURS MOBILIERES OFFERTES Certificats Coopératifs d Associés du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne «CCA» PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) DE LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU 2 JUIN 2015 ANNEXE AU RAPPORT DE GESTION PORTANT SUR LA PARTIE EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 2 JUIN 2015

ASSEMBLEE GENERALE DU 2 JUIN 2015 ANNEXE AU RAPPORT DE GESTION PORTANT SUR LA PARTIE EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 2 JUIN 2015 AFONE Société anonyme à Conseil d administration au capital de 589 001,60 euros Siège social : 11 place François Mitterrand 49100 ANGERS 411 068 737 RCS ANGERS ASSEMBLEE GENERALE DU 2 JUIN 2015 ANNEXE

Plus en détail

DEXIA ÉTHIQUE SICAV NOTICE D INFORMATION. Forme juridique de l OPCVM. Promoteur. Gestionnaires financiers (par délégation) Dépositaire

DEXIA ÉTHIQUE SICAV NOTICE D INFORMATION. Forme juridique de l OPCVM. Promoteur. Gestionnaires financiers (par délégation) Dépositaire SICAV DEXIA ÉTHIQUE SICAV CONFORME AUX NORMES EUROPENNES A COMPARTIMENTS NOTICE D INFORMATION Forme juridique de l OPCVM Promoteur Gestionnaires financiers (par délégation) Dépositaire Etablissement désigné

Plus en détail

FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 3 : APPEL PUBLIC A L ÉPARGNE ET INTRODUCTION EN BOURSE PAR LA COSUMAF

FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 3 : APPEL PUBLIC A L ÉPARGNE ET INTRODUCTION EN BOURSE PAR LA COSUMAF FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 3 : APPEL PUBLIC A L ÉPARGNE ET INTRODUCTION EN BOURSE PAR LA COSUMAF Introduction Principaux avantages; Principales obligations PLAN -----------------------------------------------

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

LES ACQUISITIONS DE TITRES. Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). TABLE DES MATIERES

LES ACQUISITIONS DE TITRES. Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). TABLE DES MATIERES LES ACQUISITIONS DE TITRES Objectif(s) : o Classification des titres. Pré-requis : o Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). Modalités : o Immobilisations financières :

Plus en détail

Missions connexes du Commissaires aux comptes

Missions connexes du Commissaires aux comptes Missions connexes du Commissaires aux comptes Le commissaire aux comptes Le commissaire aux comptes intervient sur des missions d audit légal pour certifier les comptes des entreprises et garantir la fiabilité

Plus en détail

Invesco Euro Equity. 2 novembre 2009. Informations. Classification. Objectif de gestion. Indicateur de référence

Invesco Euro Equity. 2 novembre 2009. Informations. Classification. Objectif de gestion. Indicateur de référence PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Informations Dénomination : Structure juridique : Société de gestion : Gestionnaire financier par délégation : Gestionnaire comptable par délégation : Durée d existence

Plus en détail

Attijariwafa bank. SICAV et FCP. Gamme Entreprises

Attijariwafa bank. SICAV et FCP. Gamme Entreprises Attijariwafa bank SICAV et FCP Gamme Entreprises Avertissement L attention des souscripteurs est attirée sur le fait qu un investissement en OPCVM subit les évolutions et les aléas des marchés. En conséquence,

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information de la SCPI URBAN PATRIMOINE 2 a reçu le visa de l AMF n 11-37 en date du 18/10/2011 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la Société de Gestion par demande adressée à :

Plus en détail

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF Chapitre I : Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières Section I : Dispositions générales Article 264 : Les dispositions du présent chapitre

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville SCPI «Scellier BBC Intermédiaire*» L immobilier en centre ville Mise à jour - 31 janvier 2012 *Le dispositif fiscal «Scellier BBC Intermédiaire» offre au souscripteur une réduction d impôt en contrepartie

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Programme de préparation à la retraite ONU 28 avril 2009 Marie-Pierre Fleury Se poser quelques questions : Dans quel pays vais-je vivre? Quels seront mes besoins (somme à évaluer / an)? Que veux-je faire

Plus en détail

Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers MAI 2015

Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers MAI 2015 Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers MAI 2015 Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 LES PLACEMENTS NON BOURSIERS 5 LES PLACEMENTS BOURSIERS

Plus en détail

GENERALE MIXTE DU 26 JUIN

GENERALE MIXTE DU 26 JUIN NOTE D INFORMATION ETABLIE SUITE A LA DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE PROCEDER AU LANCEMENT EFFECTIF DU PROGRAMME DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS AUTORISE PAR l ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 26

Plus en détail

Menu INVEST STORE. COMMENT VOUS CONNECTER SUR VOTRE CAEL AVEC OPTION BOURSE : Adresse du site www.ca-normandie.fr

Menu INVEST STORE. COMMENT VOUS CONNECTER SUR VOTRE CAEL AVEC OPTION BOURSE : Adresse du site www.ca-normandie.fr MODE D EMPLOI INVEST STORE INITIAL Consultez vos comptes 24 h/ 24-7 j / 7 Bourse et OPCVM en ligne à tout moment Rapide Facile Pratique VOTRE ACCES BOURSE DISPONIBLE A TOUT MOMENT COMMENT VOUS CONNECTER

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : Cité de l Agriculture - chemin de la Bretèque - 76230 BOIS-GUILLAUME Siret 433 786 738 00016 - APE

Plus en détail

S informer sur. Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP)

S informer sur. Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP) S informer sur Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP) Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP) Sommaire Quels sont les OPCVM de

Plus en détail

ARIAL Obligations. Notice d Information

ARIAL Obligations. Notice d Information ARIAL Obligations Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000061419 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE)

Plus en détail

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier Primopierre Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 1 : ORGANISATION DU MARCHÉ FINANCIER PAR LA COSUMAF

FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 1 : ORGANISATION DU MARCHÉ FINANCIER PAR LA COSUMAF FORMATION DES JOURNALISTES THÈME 1 : ORGANISATION DU MARCHÉ FINANCIER PAR LA COSUMAF SOMMAIRE DU THEME 1 I LES ACTEURS DU MARCHE / ARCHITECTURE ORGANISATIONNELLE DU MARCHE 1- L ORGANE DE REGULATION : LA

Plus en détail

Politique de placement des fonds collectifs

Politique de placement des fonds collectifs Page 1 de 8 Le Curateur public a l entière responsabilité d élaborer la, conformément à la Loi sur le curateur public. 1. Objet La politique de placement permet de dégager les principes de gestion des

Plus en détail

VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167

VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167 VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167 RAPPORT DU CONSEL D ADMINISTRATION A L ASSEMLEE GENRALE DU 26 JUILLET 2011 Mesdames,

Plus en détail

BANQUE ATTIJARI DE TUNISIE EX

BANQUE ATTIJARI DE TUNISIE EX BANQUE ATTIJARI DE TUNISIE EX SA au capital de 100.000.000 dinars divisé en 20.000.000 actions de nominal 5 dinars entièrement libérés Siége social : 95 Av de la liberté 1002 Tunis - Belvédère RC : B140811997

Plus en détail