N attendez pas qu il soit trop tard.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N attendez pas qu il soit trop tard. www.cma-hauteloire.fr"

Transcription

1 Chambre de Métiers et de l Artisanat de Haute-Loire Allier (03) Cantal (15) Haute-Loire (43) Puy-de-Dôme (63) Magazine des Chambres de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Juin 2013 N 2 L APPRENTISSAGE Une valeur sûre P. 3 LE PACTE DE COMPÉTITIVITÉ expliqué aux artisans P. 5 entreprises en DiffiCuLtÉS N attendez pas qu il soit trop tard P. 4 Dossier P. 11 FORMATION Le BGEA, le diplôme pour gérer une entreprise AUVERGNE CAP ÉCONOMie : un nouvel outil d observation économique p. 7 Dès la rentrée 2013, un BTS Prothèse dentaire à l Institut des Métiers de Clermont-Ferrand p. 9 Région Auve rg ne

2 43 2 Rubricage Le MOt DU PRÉSIDENT CRMA Auvergne - Édition Haute-Loire - Juin 2013 N 2 Haute-Loir re à lire aussi ALLIER > 1 er forum de la reprise d entreprises artisanales Les petites annonces de l emploi OP Allier : les stations-service indépendantes contribuent à maintenir le tissu économique CNPA / beau bâti éco accessible universel, réussir la loi du 11 février 2005 CAPeb 03b CANTAL > Accessibilité : le défi à relever d ici 2015 PUy-DE-DôME > Économie : comment financer son besoin de trésorerie? L entreprise Courtadon, lauréate régionale Stars & Métiers 2013 L auto-entrepreneur en question Les artisans subissent la double peine Depuis quatre ans, je ne cesse d attirer l attention des pouvoirs publics sur les conséquences graves du régime de l auto-entrepreneur pour l artisanat. Notre ministre nous avait promis d étudier ce dossier mais nous attendons toujours Permettez-moi aujourd hui de constater que nous subissons la double peine : la baisse d activité imposée par la crise économique et des pertes de marchés infligées par le régime des auto-entrepreneurs. La situation est préoccupante, force est de constater que les entreprises de droit commun que nous sommes subissent une concurrence déloyale des autoentrepreneurs. Ce régime fait courir des risques aux artisans compte tenu de l inégalité de la fiscalité et du traitement social nettement plus avantageux. Je n ose même pas évoquer les risques du client quant au contrôle de la qualification et la vérification des assurances. Partout nous constatons des dérives et des comportements frauduleux car l auto-entreprise ne fait que légaliser le travail dissimulé, le salariat déguisé et crée des distorsions de concurrence. faut-il une nouvelle fois rappeler que l artisanat a beaucoup contribué à la création d emplois, que les artisans sont de vraies entreprises pérennes qui assument leurs charges, se développent et forment des jeunes? Alors, faute de réactions et de modifications notoires, la Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Haute-Loire demande tout simplement que les mesures favorables aux auto-entrepreneurs le soient aussi pour les artisans. Serge Vidal Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat 43 de la Haute-Loire 3 Apprentissage - Une valeur sûre 4 Économie - Entreprises en difficultés 5 Économie - Pacte de compétitivité Risques professionnels : fiche de prévention 7 AUVERGNE - Cap Économie : un nouvel outil d observation économique DOSSieR - Formation Le BGEA, le diplôme pour gérer une entreprise 13 organisations professionnelles Mouvements du répertoire des métiers - Directeur de la publication : Christian Vabret Responsable de la rédaction : Bernard Sabot - Comité de rédaction : services de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Crédits photos : Chambres de Métiers et de l Artisanat 03 / 15 / 43 / 63 / Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat CRMA Auvergne - 1, avenue des Cottages - BP Clermont-Ferrand - Contact : service communication - Tél Dépôt légal à parution CMA Haute-Loire - Directeur de la publication : Serge Vidal Responsable de la rédaction : Bernard Sabot - Comité de rédaction : services de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Haute-Loire Crédits photos : CMA Haute-Loire et l Éveil de la Haute-Loire - IFP Bains CMA Haute-Loire - 13, avenue André-Soulier - BP Le Puy-en-Velay Cedex Tél Fax Tirage : exemplaires - ISSN : Publicités : Centre France Publicité - Conception / réalisation : (Auvergne - France) F Tél

3 CRMA Auvergne - Édition Haute-Loire - Juin 2013 N 2 Apprentissage 3 < Apprentissage L apprentissage : une valeur sûre Recruter un apprenti, c est former un professionnel selon ses propres méthodes de travail et assurer l avenir de l entreprise en transmettant des savoir-faire. À cet égard, l apprentissage apparaît comme une filière de formation particulièrement adaptée au modèle de l entreprise artisanale. Il permet d assurer la pérennité et le développement de votre entreprise. Découvrez tous les avantages du contrat d apprentissage pour votre entreprise Prendre un apprenti, c est : - compter sur un collaborateur présent en moyenne 70 % du temps de travail ; - profiter d une bonne méthode de prérecrutement de vos salariés ; - transmettre votre savoir-faire, une étape indispensable à la pérennité de votre métier. Le contrat d apprentissage bénéficie de nombreux avantages : - le contrat d apprentissage vous permet de former un jeune à vos savoirfaire spécifiques et à vos procédés de fabrication ; - au contact du maître d apprentissage, l apprenti est rapidement opérationnel et en mesure de renforcer l équipe. Vous pouvez bénéficier d aides financières : - une exonération des charges sur le salaire de l apprenti ; - un crédit d impôt de par an et par apprenti ; - des aides versées par le Conseil régional Auvergne pouvant varier de à La rémunération La rémunération varie en fonction de l âge, de la durée de la formation et du niveau du futur apprenti. Qui peut être désigné comme maître d apprentissage? Le chef d entreprise ou un de ses salariés. Il suffit d être majeur, d avoir un diplôme dans la spécialité préparée par l apprenti avec deux ans d expérience professionnelle ou posséder trois ans d expérience en relation avec le diplôme visé. QUELQUES REPÈRES ConCERnAnT LES DÉMARCHES À EFFECTUER AVAnT L EMBAUCHE DE VoTRE APPREnTI Demander un projet de contrat auprès de la Chambre de Métiers et de l Artisanat. Contacter le centre de formation d apprentis (CFA) pour la pré inscription du jeune. Effectuer la déclaration unique d embauche (DUE) auprès de l URSSAF : par Internet ou par fax Prendre rendez-vous avec la médecine du travail afin de faire passer une visite médicale obligatoire à votre apprenti. Si votre apprenti est mineur et utilise des machines dangereuses, vous devez effectuer une demande d autorisation auprès de l inspection du travail (cette demande vous est délivrée avec le contrat d apprentissage). Pour tous renseignements complémentaires, contacter le service apprentissage : tél < Interview une apprentie bien dans ses baskets «J aime quand j envoie des assiettes goûteuses, propres et belles et surtout lorsque le retour des clients est positif, c est ma plus grande satisfaction.» Rachel Porta : Après ma troisième, j ai choisi de commencer mon apprentissage à l IFP 43. J ai démarré par un CAP boucher, métier qui me plaît beaucoup. J ai souhaité compléter ma formation par un CAP charcutier traiteur mais je n ai pas trouvé d entreprise pour m accueillir ; dans le même temps, j ai eu une opportunité en cuisine. Aujourd hui devant les fourneaux du moulin de Savin, je peux donner libre cours à ma créativité et assouvir ma curiosité. C est un métier riche, cuisiner de bons mets et les servir ensuite en les mettant en valeur, c est une belle façon de valoriser les produits, qui m apporte beaucoup de satisfaction. Cap Artisans : Pourquoi avoir choisi l apprentissage? R. P. : Le système scolaire ne me plaisait pas ; après des stages de découverte, j ai choisi de m orienter vers le métier de boucher. Grâce à l alternance, on évolue personnellement, on a une vision différente, il y a un changement de mentalité, on apprend à faire les bons choix et à être autonome. Cap Artisans : Qu est-ce qui te plaît dans l apprentissage? R. P. : L alternance entre le CFA et l entreprise. Grâce à ce système, on apprend différentes techniques, différentes recettes, différentes façons de travailler car les chefs (en entreprise et au CFA) sont différents et apportent ainsi leur touche personnelle, c est très enrichissant. Cap Artisans : Quelles qualités faut-il pour être un bon cuisinier? R. P. : Il faut tout d abord que le métier plaise dans sa globalité. Lorsqu il y a le coup de feu, faire en sorte que tout se passe bien. J aime bien ce speed, cette agitation et cette ambiance euphorique qui règnent en cuisine. Il faut aussi être curieux et avoir une bonne mémoire. Cap Artisans : Tu exerces un métier dit «masculin», qu en penses-tu? R. P. : Je suis d accord pour le travail en boucherie, c est un secteur très masculin, il faut faire sa place et se faire respecter mais je ne me plains pas, il y avait une bonne ambiance dans mon groupe, on s entraidait beaucoup. En revanche, pour la cuisine, je ne trouve pas que ce soit un métier masculin, peut-être parce qu on est trois filles dans mon groupe et puis, on voit de plus en plus de filles faire ce métier. Cap Artisans : Que vas-tu faire après ton CAP? R. P. : Je veux encore découvrir autre chose, je suis très attirée par le métier de charcutière-traiteur, c est vraiment un métier que je veux connaître. Contactez-nous au

4 4 Économie CRMA Auvergne - Édition Haute-Loire - Juin 2013 N 2 < Entreprises en difficultés Chefs d entreprise vous rencontrez des difficultés? Vous pouvez bénéficier gratuitement de conseils. Les agents de développement de la Chambre de Métiers et de l Artisanat vous aideront à analyser votre situation et à diagnostiquer vos difficultés pour vous informer au mieux et en toute confidentialité sur les solutions nécessaires à la survie de votre entreprise. ENTREPRISES EN DIFFICULTÉS N attendez pas qu il soit trop tard Vous constatez une diminution de votre chiffre d affaires et de votre bénéfice, des clients tardent ou refusent de vous payer, vous avez des difficultés de trésorerie Réagissez rapidement avant que vos difficultés ne deviennent insurmontables. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Haute-Loire est à votre écoute en toute confidentialité, dès que les premiers signes préoccupants apparaissent, pour vous informer, vous conseiller et vous orienter. Que faire en cas de difficultés pour une entreprise? Faut-il cesser toute activité? Attendre la des paiements ou anticiper? Face à la crise, les services de l État ont mis en place un certain nombre de mesures ayant pour objet de faciliter les relations avec les établissements bancaires ou vous aider à surmonter une période difficile. Tout entrepreneur doit : - être capable d identifier les difficultés auxquelles il peut avoir à faire face ; - appréhender le niveau réel de ses difficultés afin de s orienter vers les solutions les plus adaptées. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Haute-Loire vous propose une démarche à suivre pour une entreprise qui connaît des difficultés. Les différentes phases indiquées ci-après vous aideront à faire face à vos difficultés et à améliorer votre trésorerie pendant cette période difficile. < Pacte de compétitivité Zoom sur deux dispositifs du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Le contrat de génération Transmettre les savoirs et compétences entre générations Le contrat de génération répond à un triple objectif : l accès durable des jeunes à l emploi, le maintenir dans l emploi des seniors salariés et la transmission des savoirs et compétences dans l entreprise. Qui sont les bénéficiaires? Le contrat de génération s adresse à tous les jeunes de moins de 26 ans quel que soit leur niveau de formation et aux seniors de 57 ans et plus maintenus en emploi. Pour les personnes handicapées, le seuil d âge est rehaussé à moins de 30 ans pour l embauche d un jeune et abaissé à 55 ans et plus pour le maintien à l emploi d un senior. Comment s articulent les aides financières de l État? Le montant de l aide est de e par an, versés à l entreprise par l État pour un jeune ou un senior. Le dispositif étant couplé à l embauche d un jeune et le maintien d un senior, l aide représente e par an, soit e sur trois ans. Toutes les entreprises sont-elles concernées? Les entreprises de moins de 300 salariés sont éligibles à l aide de l État. Pour les entreprises de 1 à 49 salariés, il n y a pas d obligation d accord préalable. Puis-je utiliser ce dispositif dans le cadre d une reprise d entreprise? Avec le contrat de génération, les seniors âgés de 57 ans et plus peuvent désormais anticiper la transmission de leur entreprise. Il suffit de recruter un jeune de moins de 26 ans. Il faut également savoir que le contrat de génération peut être couplé avec un contrat professionnel en CDI. Pour en savoir plus : Démarches à suivre : 1. Contacter votre expert-comptable qui vous aidera à analyser la situation. 2. Échelonner vos dettes fiscales et sociales : - l URSSAF ; - le RSI - régime social des indépendants ; - la direction départementale des finances publiques ; - la trésorerie générale (saisie de la commission des chefs de services financiers) pour un plan de règlement des dettes fiscales et sociales. Tous ces organismes sont prêts à étudier votre demande et vous proposer un étalement de la dette pour la réalisation d un échéancier. 3. Débloquer les relations avec votre banque : - obtention de garanties pour un prêt (sociétés de caution) ; - négociation d une restructuration du prêt auprès de sa banque ; - médiation du crédit en cas de situation de blocage avec votre banque. 4. Gérer votre personnel en temps de crise : - recours à l activité partielle - DIRECCTE Le Puy-en-Velay. 5. Demander à bénéficier d une procédure de prévention : - tribunal de commerce. 6. Faire une déclaration de de paiement : - tribunal de commerce. Pour toute information, vous pouvez contacter le service économique de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Haute-Loire Le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi Améliorer la compétitivité des entreprises Le CICE a pour objet le financement de l amélioration de la compétitivité des entreprises à travers notamment des efforts en matière d investissement, de recherche, d innovation, de formation, de recrutement, de prospection de nouveaux marchés, de transition écologique et énergétique et de reconstitution de leur fonds de roulement. Qui sont les bénéficiaires? Le CICE concerne toutes les entreprises employant des salariés soumises à un régime réel d imposition (ce qui exclut les micro-entreprises et les autoentrepreneurs), quelle que soit leur forme (entreprise individuelle, société de personnes, société de capitaux) et quel que soit leur secteur d activité (agricole, artisanal, commercial, industriel, de services) Comment le calculer? Ce crédit d impôt est calculé sur le montant des rémunérations versées dans l année lorsqu elles sont inférieures à 2,5 SMIC. Ces éléments sont déterminés sur la base des règles qui s appliquent pour le calcul des cotisations de Sécurité sociale et de l allègement général. Le taux du crédit d impôt sera de 4 % pour les rémunérations versées en 2013 puis 6 % à compter de Exemple de calcul : Voici une simulation du montant du crédit d impôt pour un salaire au SMIC : 1 430,22 x 12 mois x 4 % = 686,50. Comment le déclarer? Pour bénéficier de ce crédit d impôt, les rémunérations concernées devront être déclarées sur chacune des déclarations URSSAF de l entrepreneur. Une ligne spécifique «Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi» a donc été créée. Cette ligne ne doit pas affecter le montant des cotisations et contributions sociales dues par l employeur. Vous pouvez estimer votre situation personnelle en visitant le site puis en cliquant sur l onglet «Simulateur».

5 CRMA Auvergne - Édition Haute-Loire - Juin 2013 N 2 Économie 5 < Information Le Pacte de compétitivité expliqué aux artisans Le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi était présenté le 3 avril en fin de journée aux artisans, lors d une réunion qui s est tenue à la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Haute-Loire. Le président Serge Vidal accueillait Régis Castro, qui représentait le préfet Denis Conus ainsi que des chefs de service de l État. Le secrétaire général à la préfecture du Puy a rappelé que le dispositif adopté en novembre dernier, fruit d un travail de concertation entre l État et les organisations syndicales, avait pour objectif de permettre à l économie de renouer avec la croissance. Seulement quatre des trente-cinq mesures ont été présentées aux participants : le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi, la banque publique d investissement, le contrat de génération, l activité partielle. «Il s agit, soulignait Régis Castro, de mesures simples, rapides et adaptées à notre département.» La Haute-Loire compte salariés dans l artisanat qui est la première entreprise nationale et départementale. Un bémol à la journée : la très faible participation à la réunion. Un titre et un diplôme pour la reconnaissance de l excellence Le concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France» dont la finale se déroulera en 2015 à Paris est ouvert. Si vous souhaitez participer, les inscriptions sont possibles jusqu au 30 septembre sur le site < Risques professionnels La fiche de prévention des expositions En partenariat avec la CARSAT, l AIST et la DIRECCTE, la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Haute-Loire a organisé, au mois d avril, trois réunions d information sur le thème de la pénibilité professionnelle. La pénibilité est indissociable de la santé au travail et dépend en grande partie des conditions dans lesquelles vos salariés et apprentis effectuent leurs tâches. Si vous avez des salariés ou envisagez d en avoir, vous devez vous mettre en conformité avec les obligations en matière de prévention de la pénibilité. Au même titre que le document unique, la fiche de prévention de la pénibilité est un document obligatoire. Cette fiche vient en complément du document unique de prévention des risques professionnels ; une copie de cette fiche doit être remise au travailleur à son départ de l établissement. On définit légalement la pénibilité comme «la manifestation d un ou plusieurs facteurs de risques professionnels liés à des contraintes physiques marquées, à un environnement physique agressif ou à un certain rythme de travail susceptible de laisser des traces durables, identifiables et irréversibles sur la santé». Les facteurs de risque à prendre en compte sont : le bruit, les vibrations, les agents chimiques dangereux, le travail répétitif, les postures pénibles, les manutentions manuelles, le travail de nuit, les températures extrêmes, les équipes successives alternantes ou encore les activités en milieu hyperbare. Pour en savoir plus sur la prévention des risques professionnels, la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Haute-Loire vous propose deux formations : Document unique et fiche de prévention des risques professionnels le lundi 16 décembre Sauveteur-secouriste du travail les lundis 7 et 14 octobre Pour avoir plus renseignements sur les formations proposées par la CMA, contacter le service formation

6 6 Social CRMA Auvergne - Édition Haute-Loire - Juin 2013 N 2 < Formation Stages jeunes inscrits En février, mars et avril, différents stages préalables à l installation se sont déroulés au sein de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Haute-Loire. Stage février Les stagiaires : Bellut Jonathan (maintenance mécanique matériel forestier, Josat) ; Benyakhlef Mourad ( gâteaux, couscous, Saint- Maurice de-lignon) ; Boesch Jérôme (électricité, Sainte-Florine) ; Bourgier Eymeric (carreleur, Saint-Maurice-de-Lignon) ; Cubizolles Jean- Michel (travaux publics, Saugues) ; Faure Brice (plombier-chauffagiste, Polignac) ; Frévol Lionel (menuiserie, Cussac-sur-Loire) ; Giordano Anthony (serrurerie-métallerie, La Séauve-sur-Semène) ; Isselli Aissa (carrelage, Brioude) ; Joannidis Bruno (plâtrerie-peinture, Saint-Just- Malmont) ; Just Christophe (frigoriste, énergies renouvelables, Monistrolsur-Loire) ; Lamble Gilles (plomberie, Grazac) ; Manet Maximilien (chaudronnerie, Monistrol-sur-Loire) ; Pellissier Renaud (mécanique auto, Le Puy-en-Velay) ; Peyragrosse Marion (coiffure en salon, Yssingeaux) ; Sourrian-Navarre Lucie (fabrication et de cosmétiques, Espaly-Saint-Marcel) ; Vérot Francis (boulangeriepâtisserie, Yssingeaux). (électricité-plomberie, Saint-Vincent) ; Izorche Thomas (boulangeriepâtisserie, Chadrac) ; Mazal Manon (toilettage canin, Coubon) ; Monteil Mickaël (maçonnerie taille de pierre, Monistrol-sur-Loire) ; Mounier Cédric (menuiserie-charpente, Intres 07310) ; Mujdzic Sébastien (plomberie, chauffage, carrelage, Coubon) ; Prades Raphaël (plats préparés cuisinés à emporter, Le Puy-en-Velay) ; Takfaoui Ismail (restauration, Le Puy-en-Velay). Stage avril Les stagiaires : Andrieu Ralph (menuiserie charpente, Sainte- Sigolène) ; Arco Marc (maçonnerie, Saint-Vidal) ; Brenas Jonathan (plâtrerie-peinture, Retournac) ; Cartagena Glaura (coiffure, Brives- Charensac) ; Cornejo Rojas Alvaro Ernesto (prothésiste dentaire, Bas-en-Basset) ; Cubizolles Anthony (serrurerie-chaudronnerie, Saugues) ; Decitre Laëtitia accompagnatrice de Decitre Ludovic (mécanique auto, Saint-Romain-Lachalm) ; Decitre Ludovic (mécanique auto, Saint-Romain-Lachalm) ; Delorme David (automatisme et maintenance industrielle, Araules) ; Fauveau Virginie (gravure de plaques industrielles, Aurec-sur-Loire) ; Gergereau Yves (fabrication luminaire, Sainte-Florine) ; Giraudon Christian (production de plantes, fabrication d huiles essentielles, Tiranges) ; Grandhaye Jérôme Les stagiaires du mois de mars.

7 Juin 2013 N 2 Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne 7 CAP ÉCONOMIE : UN NOUVEL OUTIL D OBSERVATION ÉCONOMIQUE Interview de Christian Vabret, président de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne une note de conjoncture semestrielle, qui délivre enfin des informations spécifiques aux grands secteurs de l artisanat auvergnat. Cap Artisans : Pourquoi avoir créé une note de conjoncture pour l artisanat en Auvergne? Christian Vabret : Dans notre région, avec plus de entreprises, actifs, soit 13 % de la population active locale, l artisanat réalise un chiffre d affaires d environ 3,7 milliards d euros ; il constitue donc la première force économique régionale et contribue à favoriser un aménagement équilibré des territoires par les services que ses entreprises proposent et les emplois qu elles génèrent. Cette photographie de l artisanat nous a semblé devoir être complétée par l expression objective de nos ressortissants sur leur activité et ses perspectives d évolution afin de disposer d un outil qui puisse nous guider dans la conduite de notre stratégie et permette d en informer nos partenaires que sont, en particulier, l État et la Région, vis-à-vis du rôle qu ils ont à jouer notamment dans la définition des politiques de soutien aux entreprises. C est pour toutes ces raisons que nous avons créé Cap Économie, Cap Artisans : Quelle est la fiabilité de ce document? Christian Vabret : Cap Économie est le résultat de l exploi tation d une enquête en ligne réalisée auprès d un certain nombre de nos ressortissants. Le premier travail indispensable a consisté à déterminer un échantillon d entreprises artisanales représentatives d un point de vue quantitatif et qualitatif en termes de secteurs d activité, de localisation départementale et de zone d exploitation (urbaine ou rurale). C est selon ces caractéristiques et avec l aide d un cabinet spécialisé et de l informaticien de la Chambre Régionale que nous avons construit la base opérationnelle de notre démarche constituée de cinq cents entreprises. Ce chiffre nous permet d atteindre une excellente représentativité des secteurs d activité : alimentation, bâtiment, services, production ainsi que de la répartition géographique de l artisanat et nous garantit donc une fiabilité très satisfaisante quant à l interprétation de l expression des entreprises qui composent l échantillon défini que nous interrogerons deux fois par an. Cap Artisans : Comment ont réagi vos interlocuteurs à Cap Économie? Christian Vabret : Je dois dire tout d abord que cette démarche a été extrêmement bien perçue par les entreprises que nous avons interrogées et avec lesquelles nos services ont été amenés à échanger. C est un point important qui valorise notre initiative. En ce qui concerne nos partenaires, les nombreuses réactions très positives recueillies, en provenance d élus politiques, du CESER, de ministères, du secteur bancaire reflètent l intérêt qu ils portent à tout ce qui contribue à mieux faire connaître un acteur local dont la dimension humaine spécifique, le rôle qu il joue en Auvergne sur les plans de l économie et de l emploi constituent autant d atouts et de valeurs à exploiter, tout spécialement dans cette période de crise au sens le plus large. J interprète ces témoignages comme des encouragements qui me confortent dans l idée que nous poursuivons de construire un véritable observatoire régional de l économie artisanale. Un nouveau projet dont nous reparlerons.

8 8 Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Juin 2013 N 2 < Économie Cap Économie : le baromètre de l artisanat en Auvergne La conjoncture du secteur artisanal auvergnat du second semestre 2012 et les perspectives à venir Malgré la situation de crise qui se traduit de manière générale en France par une baisse significative de l activité et de l emploi, l artisanat a globalement plutôt bien résisté. Cette résistance à la crise tient aux caractéristiques spécifiques de l entreprise artisanale : c est une TPE spécialisée qui emploie en moyenne trois actifs et travaille souvent avec une clientèle de proximité ou des donneurs d ordres avec lesquels elle a noué des relations de confiance. La région Auvergne compte entreprises artisanales, soit 177 entreprises pour habitants Ces atouts très particuliers lui confèrent une importante souplesse d adaptation au marché et une forte réactivité à l évolution de la demande. Il faut rajouter à cela que, même en cas de baisse d activité, le chef d entreprise différera au maximum le départ d un collaborateur sur lequel il a investi, dans l attente de jours meilleurs. Malheureusement, la persistance de la crise tend à atténuer les effets de ces atouts et fait entrer notre secteur dans une perspective de réduction de l activité et donc de l emploi qui nous inquiète et doit inciter les pouvoirs publics à renforcer le rôle d accompagnement de nos compagnies consulaires et à soutenir les projets de développement de nos entreprises par des dispositifs de financement adaptés. Les entreprises artisanales auvergnates forment chaque année apprentis soit les deux tiers des jeunes en apprentissage Concernant la conjoncture en Auvergne, voici ce qu il faut retenir : - l activité a été bonne pour un artisan sur quatre et elle devrait le rester pour seulement un sur dix ; - les entreprises qui investissent sont minoritaires et leur nombre devrait encore diminuer en 2013 (- 10 %) mais les investissements réalisés restent significatifs ; - de très nombreux artisans connaissent des difficultés de trésorerie avec trois causes principales : l augmentation des charges, le ralentissement de l activité et les délais de paiement. Les relations avec les banques sont satisfaisantes. LES ARTISANS AUVERGNATS ET L EMPLOI Malgré le pessimisme qui s accentue, les artisans maintiennent l emploi et ont réalisé des efforts en termes d apprentissage notamment. Les entreprises qui ont augmenté leur effectif sont même plus nombreuses que celles l ayant réduit. Celles qui prévoient de recruter en 2013 sont deux fois moins nombreuses qu en Notons que les artisans ayant cherché à embaucher au second semestre 2012 sont plus de 70 % à déclarer avoir rencontré des difficultés de recrutement. TENDANCES SECTORIELLES... Alimentation Les effectifs sont globalement maintenus malgré une baisse de l activité. Les investissements sont supérieurs aux autres secteurs de l artisanat (acquisition ou aménagement de locaux). Les perspectives s inscrivent à la baisse. Bâtiment Dégradation attendue de l activité et limitation des investissements. 40 % des artisans ont une charge de travail inférieure à trois mois et seulement 15 % à plus de six mois. Services Près de quatre artisans sur dix ont connu un ralentissement de leur activité et ceux qui prévoient une hausse en 2013 diminuent de moitié. Production La baisse du chiffre d affaires déclarée est plus importante que dans les autres secteurs. TENDANCES LOCALES... Allier Vers une stabilisation en 2013, après une année 2012 difficile : les entreprises ayant connu une baisse de leur C.A. sont deux fois plus nombreuses que celles dont il a progressé. Cantal Des perspectives plus sombres en 2013 : 36 % de prévisions de baisse de l activité. Haute-Loire Vers un durcissement des difficultés rencontrées : c est le département où l on constate le plus grand nombre d entreprises dont le C.A. s inscrit à la baisse. Puy-de-Dôme L incertitude grandit pour 2013 : seuls 23 % des artisans projettent d investir.

9 Juin 2013 N 2 Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne 9 Dès la rentrée 2013, un BTS Prothèse dentaire à l Institut des Métiers de Clermont-Ferrand Interview 3 questions à Philippe Lacour, vice-président de l Institut des Métiers Cap Artisans : À la rentrée prochaine, l Institut des Métiers met en place une formation de BTS Prothèse dentaire. En quoi consiste-t-elle? Philippe Lacour : Le titulaire du brevet de technicien supérieur Prothésiste dentaire est un professionnel hautement qualifié qui exerce ses activités dans les secteurs de la : - fabrication de dispositifs médicaux sur mesure de type prothèses dentaires ; - conception, fabrication, industrialisation de produits ou de services aux professionnels de la prothèse dentaire et dans le cadre d entreprises artisanales, de PME, de multinationales Cette formation de haut niveau vient compléter le cursus déjà proposé par l Institut des Métiers qui forme, depuis de nombreuses années, des jeunes (garçons et filles) aux techniques de prothésie dentaire, dans le cadre d un baccalauréat professionnel ou d un brevet technique des métiers (BTM). Cap Artisans : Que peuvent en attendre les entreprises? Philippe Lacour : Dans le cadre de son parcours professionnel, le titulaire du brevet de technicien supérieur prothésiste dentaire pourra assurer des responsabilités d organisation et de gestion de laboratoire de prothèse dentaire. Il est précieux pour une entreprise de compter dans ses rangs un salarié qualifié capable de suppléer le chef d entreprise si besoin, de le seconder mais il peut aussi devenir un repreneur potentiel le moment venu. Cap Artisans : Êtes-vous confiant pour la rentrée 2013? Philippe Lacour : Le challenge le plus important consiste aujourd hui à convaincre les chefs d entreprise du secteur de la prothèse dentaire de recruter des apprenti(e)s, non seulement en bac pro ou en BTM mais également < Événement Les Chambres de Métiers et de l Artisanat d Auvergne accueillent les Artimobiles sur la Foire internationale de Clermont-Cournon en BTS. Nous avons aujourd hui un certain nombre de candidatures de jeunes qui souhaitent travailler dans ce secteur d activité, demandent donc à se former mais rencontrent hélas des difficultés pour trouver une entreprise d accueil et signer un contrat d apprentissage. Pascal Bey, professeur de pratique en prothèse dentaire, avec son élève. Du 7 au 16 septembre prochains, le réseau des CMA investira le hall II de la Foire internationale de Clermont-Cournon, au cœur d un pôle Artisanat et Métiers où les métiers du bâtiment, de bouche et de services seront à l honneur. Les CMA d Auvergne vous proposeront de partir à la découverte des métiers de l artisanat et de l apprentissage de façon ludique et innovante grâce aux Artimobiles, des voitures relookées et équipées d ipad. Cinq véhicules seront stationnés sur la grande place à l entrée de la foire et un sixième sera visible sur le stand des CMA. Nature, musique et image, mode et beauté, gourmandise, maison et déco, mécanique et transports voici les thèmes des six Artimobiles sur lesquels les jeunes (et leurs parents) en quête de renseignements pourront s informer.

10 10 Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Auvergne Juin 2013 N 2 < Développement à l international Comment développer votre entreprise à l international? Vous envisagez de vous positionner sur les marchés étrangers, vous souhaitez être informé(e) sur la démarche à entreprendre, vous n avez jamais exporté : vous souhaitez connaître la capacité de votre entreprise à exporter, disposer des premières informations sur les marchés porteurs, connaître les aides financières et les dispositifs de soutien à l exportation, vous souhaitez vous positionner sur un marché à l étranger : vous avez besoin d une étude de marché, de connaître la réglementation sur les conditions de, vous désirez participer à un salon à l étranger, être informé des assurances et des prêts à l export ou trouver un partenaire d affaires, la CRMAA est là pour vous orienter. Le réseau Enterprise Europe Network met à votre disposition plus de cinquante conseillers export en Auvergne qui vous offrent une palette de services gratuits adaptés à vos besoins. Plus d informations sur ou au Le saviez-vous? 30 % des exportateurs français sont des entreprises artisanales.

11 CRMA Auvergne - Édition Haute-Loire - Juin 2013 N 2 Dossier 11 formation LE BGEA - Brevet de gestion en entreprise artisanale La formation professionnelle est un enjeu majeur et fondamental pour l artisanat. En effet, l évolution constante de la société, les nouvelles réglementations, les nouvelles technologies nous obligent à nous adapter de plus en plus rapidement afin de répondre aux multiples exigences auxquelles l entreprise est soumise. Le diplôme pour gérer une entreprise Un diplôme homologué de niveau IV (baccalauréat). Public : la formation s adresse aux jeunes titulaires d un brevet professionnel mais également aux chefs d entreprise, aux conjoints collaborateurs et aux salariés. Cette formation est structurée autour de quatre modules : Cette formation est destinée aux artisans, futurs artisans, salariés ayant un projet de création ou reprise, qui souhaitent suivre un parcours complet de formation pour acquérir les compétences nécessaires à la conduite efficace d'une entreprise. Vous souhaitez acquérir des compétences nouvelles, accéder à un poste d encadrement, optimiser la gestion de votre entreprise, faciliter la reprise ou la création d entreprise MoDULE 1 MoDULE 2 MoDULE 3 Commercialisation et marketing Définir une stratégie commerciale Maîtriser les outils de l action commerciale Maîtriser les techniques de et d après- 56 heures MoDULE 4 Formation du maître d apprentissage Accompagner le jeune dans son projet professionnel Acquérir les compétences à la fonction de tuteur 56 heures Gestion économique et financière Élaborer un plan de financement Lire et établir un compte de résultat et un bilan simplifié Analyser la rentabilité et la situation financière 84 heures Gestion des ressources humaines Recruter et développer les compétences Organiser le travail et manager le personnel Droit du travail 56 heures La formation se déroule sur dix mois (une fois par semaine, tous les lundis). Un examen est programmé à la fin de la formation pour valider le titre. L ADEA - Assistant(e) du dirigeant(e) d entreprise artisanale Un diplôme homologué de niveau IV (baccalauréat). Public : la formation s adresse aux jeunes titulaires d un brevet professionnel mais également aux conjoints collaborateurs et aux salariés. L ADEA se compose de quatre modules différents et d un mémoire technicocommercial réalisé en fin de cycle de formation, ce qui correspond à 480 heures de formation au total. Pour tous renseignements complémentaires, contacter le service apprentissage

12 12 Dossier CRMA Auvergne - Édition Haute-Loire - Juin 2013 N 2 < Zoom sur le BGEA Comprendre comment une entreprise fonctionne réellement Anthony Chautard, jeune altiligérien de 24 ans spécialisé en maçonnerie, a suivi cette formation proposée par la Chambre de Métiers et de l Artisanat et a obtenu son brevet de gestion d entreprise artisanale en juin Il est aujourd hui à son compte. Cap Artisans : À quel moment le BGEA est-il entré dans votre cursus? A.C. : J ai obtenu mon CAP en juin 2006, puis mon BP en Quatre ans pendant lesquels j étais en alternance. ( ) J ai ensuite été salarié de 2008 à 2011, et c est pendant cette période que j ai fait ma formation BGEA. ( ) Après la formation, je suis resté encore un an en tant que salarié avant de me mettre à mon compte. Cap Artisans : En quoi cette formation, basée sur quatre modules, estelle une formation complète pour un dirigeant d entreprise? Pouvezvous nous en dire un peu plus sur les différents modules? A.C. : Le module Gestion financière d une entreprise artisanale est pour moi le plus intéressant. Ça m a permis de voir la comptabilité d une entreprise, de comprendre comment ça fonctionne réellement. Les bases sont enseignées ( ). Cap Artisans : C est-à-dire? A.C. : ( ) On revoit ce qu est un chiffre d affaires, un bénéfice, etc. Niveau comptabilité, c est un plus pour comprendre les documents et élaborer, par exemple, un prévisionnel pour faire un plan de financement, un tableau d évaluation des charges, un bilan. Concrètement, ça m a beaucoup aidé pour savoir à combien ça allait me revenir de m installer. C est là où c est important. Cap Artisans : Et concernant les autres modules? A.C. : La gestion, c est vraiment ce qui a été le plus important pour moi dans cette formation. C est ce qui m a aidé à monter mon entreprise. Mais je serai sûrement amené à me servir des autres modules à l avenir, pour pérenniser mon entreprise. Je suis tout seul pour l instant, donc le module Gestion des ressources humaines ne me sert pas mais ce sera très utile lorsque j embaucherai, grâce, par exemple, aux cours donnés sur les différents contrats existants. ( ) Le module Maître d apprentissage est très bien, même si je ne m en sers pas pour l instant, car la formation permet d embaucher un apprenti sans délais. ( ) Normalement, il faut cinq ans d expérience professionnelle en tant que salarié ou à son compte pour pouvoir prendre un apprenti. Cap Artisans : Pouvez-vous nous dire quelques mots sur le module Commercialisation et marketing? A.C. : Au niveau de la maçonnerie, on compte beaucoup sur le bouche-àoreille. Néanmoins, cette formation est ouverte à tous les corps de métiers, donc ce module peut être très utile. Je m en suis d ailleurs quand même servi quand je me suis lancé en ajoutant, par exemple, de la publicité sur mon camion et en imprimant et distribuant des tracts. Cap Artisans : Cette formation dure dix mois, quels avantages cela offre-t-il? A.C. : Oui, la formation avait lieu tous les lundis, pendant près d un an. Elle nous dispense du stage Création d entreprise, qui s effectue sur trois jours, tout en étant plus étalée, moins accélérée et beaucoup plus approfondie. Un jour par semaine, ça passe très vite, mais cela permet d avoir une approche plus complète de la gestion d une entreprise par rapport à stage de trois jours. Cap Artisans : Avec le BGEA, vous sentez-vous mieux armé pour conduire et développer votre entreprise? Pourquoi? A.C. : Le BGEA m a permis de réfléchir. Je ne me suis pas installé tout de suite après la formation. Je n aurais pas su vers quoi m orienter, par où commencer. Là, ça a été une vraie aide. Pour faire un prévisionnel par exemple. Au quotidien, je me sers plus de tout ce qui est gestion pour établir les devis. Finalement, le BGEA vient compléter ma formation professionnelle. C est un plus que je n aurais pas pu avoir sans la bonne entente avec mon patron, qui m a laissé faire ma formation tout en sachant que plus tard, j allais m installer à mon compte.

13 CRMA Auvergne - Édition Haute-Loire - Juin 2013 N 2 Organisations professionnelles 13 < Plan compétence emploi Assemblée générale du cnpa Haute-Loire Les professionnels du commerce et de la réparation automobile de la Haute-Loire se sont réunis en avril en assemblée générale à Saint-Paulien, à l appel de leur président départemental, Daniel Liogier. De nombreux intervenants se sont succédé tout au long de la soirée Ainsi, Martine Terrasse, de l ANFA (Association nationale pour la formation automobile), a présenté le nouveau Plan compétences emploi qui va permettre le développement de l employabilité des salariés des TPE. Ce dispositif s adresse également aux entreprises de plus de dix salariés pour la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Jean-Paul Fidrie, délégué régional IRP Auto l institution de retraite et prévoyance de l automobile, a ensuite informé l assemblée sur l accord interprofessionnel portant sur la complémentaire santé pour tous les salariés et a fait un point sur les retraites. Pour sa part, Christophe Piegay, inspecteur MMA, a rappelé l importance d avoir une assurance responsabilité civile mandataires sociaux, pour bénéficier d une protection en cas de sanction pénale liée à l obligation de résultat. Nicolas Namyst, chargé des marchés professionnels au sein de la Banque Populaire, a présenté les différentes formes de financement de trésorerie : découvert, Dailly, financement à moyen ou long terme avec la caution de la SOCAMA. M. Filere, de la Chambre de Métiers et de l Artisanat, a conseillé les professionnels sur l accessibilité de leurs locaux aux personnes à mobilité réduite. Les participants ont ensuite longuement débattu avec Yves Levaillant, président national de la branche carrosserie du CNPA, sur les sujets d actualité tels que le libre choix du réparateur à inclure dans la future loi de protection du consommateur, la norme AFNOR pour les carrossiers, l utilisation de la pièce de réemploi NOTE SUR LES JUGEMENTS DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF de CLERMONT-FERRAND DU 13 MARS 2013 CONCERNANT l ARRÊtÉ PRéFECTORAL DE FERMETURE HEBDOMADAIRE DES POINTS DE VENTE DE PAINS DE LA HAUTE-LOIRE Ces deux procédures visaient à l annulation de l arrêté préfectoral du 6 mars 2012 concernant la fermeture hebdomadaire des points de de pains du département de la Haute-Loire. Une procédure était initiée par le SNARR, Syndicat national de l alimentation et de la restauration rapide (dossier n ). L autre était initiée par une entreprise de Brives-Charensac, la SAS Mazeau Pétrin Auvergnat (dossier n ). On peut noter que les deux demandeurs étaient représentés par le même avocat, la SCP Rouaud, Chazat-Rateau Alsac, Breugnot Debord Guy. Le SNARR appuyait sa demande sur trois arguments : excès de pouvoir du préfet qui a inséré dans l arrêté un article 5 concernant une majoration salariale pour les heures du dimanche ; question de forme : il est reproché à l arrêté de ne pas avoir mentionné la date de l accord paritaire, ainsi que les nom et qualité de ses signataires ; contestation du caractère majoritaire de la demande de fermeture. Le tribunal a rejeté les deux derniers arguments ; en revanche, il a effectivement considéré que l article 5 n avait pas lieu d être et considérant que cet article était divisible de l arrêté, il a annulé ce seul article 5. En conclusion, l arrêté préfectoral amputé de cet article 5 reste valable. Dans la procédure Mazeau, la société avait seulement mis en cause le caractère majoritaire de l accord paritaire de base. Sur ce point, le tribunal administratif s appuyant sur les arguments de la préfecture a confirmé que celle-ci n avait pas commis d erreur d appréciation. La demande de Mazeau est rejetée. L arrêté pouvant être appliqué. Ils se sont ensuite retrouvés pour un dîner convivial préparé par le restaurant des Voyageurs de Saint-Paulien.

14 14 Mouvements du répertoire des métiers CRMA Auvergne - Édition Haute-Loire - Juin 2013 N 2 LES IMMATRICULATIONS > MARS 2013 bonnet raphaël taxi ruisseau de chaponas monistrol-sur-loire bououden djamel étanchéité - bardage 21 ter, route de jonzieux saint-just-malmont bourgier eymeric pose de carrelage, faïence la faurie saint-maurice-de-lignon decitre ludovic mécanique automobile chabret saint-romain-lachalm demore dimitri maintenance de véhicules automobiles et véhicules de compétition coutanson bas-en-basset desiderata menuiserie agencement menuiserie générale, fabrication et pose neuf et rénovation, agencements et tous travaux lies à l activité de bâtiments 12,chemin de la pépinière saint-didier-en-velay gasser estelle création de costumes médiévaux et accessoires les ollières beauzac giraudon christian distillation d huiles essentielles cherchebrot tiranges jacquemond yannick terrassement - aménagement extérieur 3 bis,place du monteil monistrol-sur-loire jl électricité électricité générale, domotique, énergies renouvelables, climatisation, chauffage, automatismes, alarmes la rivoire monistrol-sur-loire leblond jacques fabrication de perles en verre pour la création de bijoux, accessoires, objets décoratifs 5, rue du vivarais saint-bonnet-le-froid mtc énergy installation appareils production d eau chaude, de chauffage utilisant les énergies renouvelables ou non renouvelables perpezoux monistrol-sur-loire planète 4 x 4 entretien et réparation de véhicules automobiles 2, impasse des cerisiers monistrol-sur-loire planète 4 x 4 entretien et réparation de véhicules automobiles 8, place néron monistrol-sur-loire recton gilles l étang saint-pal-en-chalencon sarl deloy manutention réparations automobiles 65, rue nationale saint-maurice-de-lignon boulogne sébastien pizzas au feu de bois la pierre-plantée saint-paulien faure & plantin installation de chauffage, sanitaire, climatisation, salles de bains arthus malrevers garnier christophe plâtrerie - peinture, finitions intérieures duminiac ceaux-d allègre hl tp 43 travaux publics rue des fossés la chaise-dieu innov alu pose de vérandas et marquises, portes de garages, portails, volets, menuiseries intérieures et extérieures 29, route de beauregard chadrac monchalin lilian électricité générale, dépannage contrôle d accès domotique installation d appareillage, tirage de câbles, neuf, rénovation route du puy rosières moulin david pose de cuisine, lambris, parquet et restauration de meubles 20, route de la chaise-dieu craponne-sur-arzon soufi ljubica confection de vêtements femmes, hommes, enfants, textiles et cuir 20, rue du mont-bar allègre vachelard serge réparation automobile 5, route de polignac chadrac virlogeux delphine COIFFURE MIXTE 7, fg constant craponne-sur-arzon bayard philippe menuiserie - ébénisterie petits travaux de bricolage orzilhac coubon masson nicolas installation électrique, rénovation, dépannage, alarme, chauffage électrique, portail, antenne le bourg saint-vidal nb.tp travaux publics, démolition, terrassement, travaux de voirie et réseaux divers, aménagement extérieur orzilhac coubon plantin romain carrosserie peinture 7, chemin de la prade blavozy santiago antonio peinture intérieure, décoration vourzac sanssac-l Église schwintner sylvain menuiserie vazeilles-limandre taxi charruel schulteiss taxi lotissement bellevue le monastier-sur-gazeille bazoud adrien nettoyage de tous types de locaux 25, av. de st-flory le puy-en-velay bazoud oumnoune prothésiste ongulaire 25, av. de st-flory le puy-en-velay dufix bruno maçonnerie 24, rue droite le puy-en-velay guigon patrice marquage publicitaire sur textile et objets 17, chemin du buisson le puy-en-velay delamaide thierry métallerie, serrurerie - ferronnerie lachaud-curmilhac vissac-auteyrac duculty david petits bricolages divers intérieur extérieur (monter un meuble ) 17, avenue du velay langeac serrurerie chaudronnerie cubizolles anthony - scca serrurerie - chaudronnerie rte du montaillet saugues toit charpente, couverture, zinguerie la morlière lapte coletti david électricité 5, rue mercière yssingeaux desmaroux yves fabrication d objets divers en bois, tournage et chantournage 4, rue ste-barbe - clos baleydier retournac grand - dubœuf fabrication de menuiseries, charpentes, escaliers et maisons ossature bois 22, rue de revirand tence metzler benjamin fabrication de tricots 9, place du garde-temps yssingeaux passaquit jérémy ÉLECTRICITé GÉNÉRALE les crochets les vastres prost martine plats préparés À emporter et repas en ambulant le besset yssingeaux > AVRIL 2013 altbaum jérémie carreleur mosaïste rue de la roche-dragon vieille-brioude arcature 43 travaux de maçonnerie générale ladignat saint-just-près-brioude bézanger père et fils taxis 2, rue des caves vézézoux chocolaterie des délices fabrication de chocolats, pâtisseries et confiseries 1, place aristide-briand paulhaguet klein michaël services administratifs divers pour l industrie cosmétique 2, rue de la couleire fontannes lemire marie-aude travail de la pierre bionsac léotoing sabatier christian plomberie le bourg frugières-le-pin battistello fabrice plâtrerie-peinture 16, chemin du vieux-moulin aurec-sur-loire bouchet cédric travaux de peinture intérieure et extérieure et vitrerie le rossignol pont-salomon broc sébastien nettoyage de vitres et bâtiments pour des particuliers, commerces, entreprises, immeubles 6, rue neuve saint-just-malmont claveizolle amandine soins esthétiques, prothésiste ongulaire ollières monistrol-sur-loire cpe plâtrerie-peinture 9, rue bel-air dunières duchand sylvie esthétique, onglerie, modelages corporels 1, rue du prieuré aurec-sur-loire granier maud couture, fabrication accessoires 280, rue de l ouest saint-ferréol-d auroure ici et dehors fabrication et pose de menuiseries, mobilier et agencements intérieurs et extérieurs le monteil beauzac ici et dehors fabrication et pose de menuiseries, mobilier et agencements intérieurs et extérieurs za de la borie monistrol-sur-loire karzabi taoufik maçonnerie générale, divers travaux du bâtiment 10, rue du cimetière pont-salomon kiran muslu carrosserie, peinture, entretien véhicules autos zi font-du-loup saint-just-malmont laboratoire de prothèse dentaire cornejo rojas fabrication de prothèses dentaires adjointes, conjointes, orthodontiques et de tous dispositifs médicaux sur mesure pizet bas-en-basset lv gravure fabrication et gravure de toutes plaques d identification et de signalétique place des perrots aurec-sur-loire philippot jean-luc plâtrerie 4, place imbard-sarrazin bas-en-basset ralph construction bois tous travaux de menuiserie 80, chemin du garay valprivas touron pauline réparation de biens personnels et domestiques nca, atelier de retouche de vêtements avenue du pont aurec-sur-loire valour cédric terrassement, aménagement de villas monistrol-sur-loire chandès électricité électricité générale, industrielle et particuliers, dépannage, maintenance, courant faible, éclairage public za de nolhac saint-paulien jourda johan fabrication de chaussures orthopédiques drossac lissac motter louis entretien, réparation et préparation de motocycles vialette saint-paulien robin olivier aménagement de bâtiments agricoles (installation abreuvoirs, tubulaires et machines à traire ) la monge bellevue-la-montagne cartagena medina glaura coiffure mixte 63, avenue charles-dupuy brives-charensac dufix franck maçonnerie le bourg cussac-sur-loire mazal manon toilettage canin route de brives coubon ouammou mohamed travaux de soudure, monteur 1, rue des chauffourniers espaly-saint-marcel production de guitounes en bois fabrication, construction, pose de bâtiments en bois, à ossature bois ou de toute autre nature rue de val-du-riou espaly-saint-marcel raymond mathieu maçonnerie route de souchiol coubon rolland morgane soins esthétiques à domicile 29, rue saint-pierre le monastier-sur-gazeille senac michel électricité rue des 2-moulins cussac-sur-loire benyakoub kamal plâtrerie-peinture 61, av. du val-vert le puy-en-velay gayte adrien préparation de plats à emporter 5, rue chaussade le puy-en-velay jamet pascal fabrication d accessoires en cuir 45, rue maréchal-foch le puy-en-velay perrocheau didier maçonnerie générale, enduits et peinture décoratifs, ragréages et fausses pierres 35, rue saint-françois-régis le puy-en-velay pialoux michel plats préparés à emporter 52, faubourg saint-jean le puy-en-velay prades raphaël restauration, fabrication À emporter ou sur place de sushis et tous produits alimentaires 28, rue chaussade le puy-en-velay sls plats à emporter (pizzas, sandwiches ) 31, bd maréchal-joffre le puy-en-velay biscarrat olivier carrosserie, peinture la ribeyre lavoûte-chilhac boyer jean-françois fabrication accessoires chevaux chemin de la croix-de-la-pluie langeac brunel anthony réparations agricoles, automobiles, engins travaux publics, motoculture, matériels forestiers le bouchet thoras lendormy mélanie fabrication de mitaines le mazel saint-préjet-d allier mathieu jean-rené homme de toutes mains (monter un meuble, petit bricolage ) le bourg costaros porteneuve franck plats préparés cuisinés à emporter, rôtisserie, pizzas rougeac mazeyrat-d allier arnaud franck homme de toutes mains les gonnets saint-julien-chapteuil arnaud franck homme de toutes mains l estrade lantriac arsac joseph mécanicien d entretien tous véhicules saint-marsal saint-julien-chapteuil bancel franck boucherie 7, grande-rue tence giraud nicolas travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment 23, place du maréchal-de-vaux yssingeaux grolleau robert installation cuisines et salles de bains le chambon-sur-lignon peyragrosse marion coiffure mixte 5, rue carnot yssingeaux sarl ammid maintenance, mise en place systèmes automatiques industriels, matériel d automatisme et mécanique, systèmes robotisés arnissac araules taxi chappuis taxi la chapuze saint-julien-chapteuil valla tp et transport travaux publics, terrassements, travaux sur réseaux et canalisations, aménagement d espaces extérieurs le pin le chambon-sur-lignon LES RADIATIONS > mars 2013 narce fabrice boulangerie-pâtisserie arrest sainte-florine direct habitat chauffage, sanitaire largelier cohade robert pascal peinture-décoration rue du marché brioude bourquin sébastien réparations automobiles, garage le marcet salzuit hadjira moncef revêtement des sols et des murs 38, rue gravenot brioude martel michèle antoinette taxi autrac léotoing le bourg espalem coudert alain boucherie, charcuterie, traiteur 36, av. de la libération monistrol-sur-loire mazelerat michel chaudronnerie 233, rue de l ouest saint-ferréol-d auroure bovicelli émilie création, fabrication d objets décoratifs impasse des pierres-plates saint-didier-en-velay velay demo services démolition, déconstruction et travaux de maçonnerie montchouvet saint-romain-lachalm collange luminaires fabrication, conception, réalisation de luminaires, articles décoration za le betz saint-pal-en-chalencon moulin jean-marc fabrication d emballages en matière plastique rte de cublaise - le chomet les villettes kartal suleyman façades, peinture extérieure, petits travaux de maçonnerie 73, lotissement lachaud sainte-sigolène energeco installation, entretien, chauffage, climatisation, sanitaire, tuyauterie, plomberie, électricité, régulation, télésurveillance 292, lotissement le canal monistrol-sur-loire transfert d activité energeco le patural bas-en-basset energeco z.a les moletons monistrol-sur-loire garage des flachères mécanique, entretien et réparation de véhicules 27, rue de la flachère aurec-sur-loire farison christiane mécanique, usinage suivant plans tachon aurec-sur-loire maurin noël joseph menuiserie, charpente, fabricationconstruction de chalets les mazeaux riotord apport lelièvre mickaël nettoyage de tous types de bâtiments professionnels et particuliers pont-de-faurie dunières deloy cédric réparations automobiles 65, rue nationale saint-maurice-de-lignon apport société forez rhône de travaux publics travaux publics la chamarèche saint-just-malmont bernard paul ambulance place des sabots saint-paulien apport en pleine propriété vaille aurélie coiffure mixte 2, rue notre-dame-de-l oratoire allègre gontier-berger jean-françois création de mobilier et agencement le bourg malvières marnhac mçonnerie maçonnerie, béton armé, terrassement marnhac polignac avenir énergies plomberie, chauffage, installations en énergies renouvelables, climatisation, couverture, zinguerie, étanchéite le boissial berbezit séchaud daniel plomberie, sanitaire, géothermie, solaire et chauffage fonctionnant À tous types d énergie, zinguerie, couverture le bourg malrevers lhoste marc tailleur de pierre la bourgeade rosières bernard paul taxi darsac vernassal apport en pleine propriété sarl rhône-alpes-auvergne rénovation travaux de rénovation de bâtiments façades le bourg jullianges eurl gérenton laurent couvreur de chaume le fraisse laussonne belledent maxime maçonnerie 22, rue joseph-rumilhet vals-près-le-puy

15 CRMA Auvergne - Édition Haute-Loire - Juin 2013 N 2 Mouvements du répertoire des métiers 15 sarl lemos maçonnerie le boussillon saint-germain-laprade sarl lemos maçonnerie rue maurice-schuman saint-germain-laprade laurent robert maçonnerie, rénovation le bourg saint-privat-d allier venosino élisabeth nettoyage et entretien de tous locaux roe de fontannes sanssac-l église moto dyke réparation de motos zone industrielle de blavozy saint-germain-laprade issartel thierry bureau de dessin, travaux à façon divers 2, rue pierret le puy-en-velay madrigali laurent carrelage, faïence, mosaïque 2, avenue de mons le puy-en-velay madrigali laurent carrelage, faïence, mosaïque chemin du vallon le puy-en-velay el marouani abderrahmane construction et rénovation en MAÇONNERIE 28, bd gambetta le puy-en-velay bouachmir ali façades, rénovation, isolation 10, rue jean-mermoz le puy-en-velay venosino Élisabeth nettoyage et entretien de tous locaux 3, bd saint-louis le puy-en-velay moto dyke réparation de motos 133, avenue maréchal-foch le puy-en-velay allary jimmy salon de coiffure mixte 121, avenue maréchal-foch le puy-en-velay esquis henri tapissier-décorateur 24, rue de craponne le puy-en-velay teixeira delgado stéphanie maçonnerie reilhac mazeyrat-d allier gessant élisabeth coiffure mixte, styliste, visagiste 4, rue du docteur-tassy lapte riffard robert distillation eau-de-vie bel-air yssingeaux ambill ludivine fabrication de confitures et sirops la combe-les-hostes tence ponsard françoise fabrication de pizzas, crêpes, gaufres le garay-de-la-pra yssingeaux rousseau laurent menuiserie vaubarlet grazac borel joël petit bricolage chez les particuliers courenc beaux peyron rémi réparation et entretien automobile lardeyrol saint-pierre-eynac martel claude triperie route de villeneuve yssingeaux perbet pierre vidange, entretien, nettoyage des puisards et des fosses septiques les sagnes grazac > AVRIL 2013 brivad élices fabrication de pâtisseries, viennoiseries avenue d auvergne brioude pessemesse françoise plats cuisinés à emporter, pizzas, traiteur 6, place de la liberté vergongheon chauvet robert rép. de motoculture de plaisance rte de villeneuve vieille-brioude bernard jean-paul serrurerie 19, place étienne-pichat lempdes peltier patrick électricité générale lavaur saint-pal-en-chalencon cavallotto valérie esthétique, onglerie, modelages corporels, uv 1, rue du prieuré aurec-sur-loire histoire d eau fabrication de piscines, bassins tachon aurec-sur-loire galitech industries fabrication, pose, réparation de matériel de traitement de surface, cuverie, tuyauterie plastique et industrielle 29, rue flachère aurec-sur-loire Émilieux malvalette tissages r. rabérin et fils tissage et fabrication soieries 13, rue des flachères sainte-sigolène herek emballages toutes opérations de soudage matières plastiques 13, rue de la grand-croix les villettes blachier maçonnerie travaux de maçonnerie générale le mas malvalette blachier maçonnerie travaux de maçonnerie générale loriac beauzac histoire d eau za les terres-de-villeneuve saint-ferréol-d auroure triollier william boulangerie-pâtisserie le bourg saint-vincent chandes jean-claude électricité générale, industrielle, dépannage, maintenance, courant faible, éclairage public nolhac saint-paulien pacholarz miroslaw fabrication de jouets en bois ventressac chamalières-sur-loire fenoglio denis imprimerie, reprographie 1, rue sainte-marie craponne-sur-arzon transfert d activité fenoglio denis imprimerie, reprographie 11, boulevard du nord craponne-sur-arzon dubois serge installation et réparation d articles et matériels sportifs vialette saint-paulien apport à sarl brivadis rené plats préparés cuisines à emporter la penide la chaise-dieu enjolras dimitri travaux acrobatiques chassaure chaspinhac dessaint virginie coiffure à domicile 6, avenue paul-bérard espaly-saint-marcel bernard annie coiffure dames 63, avenue charles-dupuy brives-charensac garnier aurélie salon de coiffure mixte la croix-des-rameaux saint-germain-laprade chometon denis travaux publics travaux publics, terrassements tous travaux du bâtiment 4, rte de servissac saint-germain-laprade dessaint virginie coiffure 49, bd saint-louis le puy-en-velay faure audrey onglerie 13, rue grangevieille le puy-en-velay baret yann photographie portrait, reportages 4, place du theron le puy-en-velay fraize pascal préparation de plats à emporter 5, rue chaussade le puy-en-velay maçonnerie et travaux publics jarousse maçonnerie, travaux publics costaros soulier jean-pierre menuiserie charbonnier landos mullerke patrick petits travaux de terrassements 231 val de richet langeac court jean-françois boucherie-charcuterie 3, avenue de la marne yssingeaux idée gourmande boulangerie, pâtisserie, viennoiserie la guide yssingeaux suchail alain plats cuisinés à emporter 25, route de lambert le chambon-sur-lignon sarl simond lhoste pose de lauzes, couverture, zinguerie route de batailloux saint-hostien aubry anne-marie secrétariat belistard araules pralong davy taille de pierre 74, rue du colonel-de-turenne yssingeaux pralong davy taille de pierre le bourg chenereilles

16

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Auto Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi

L ARTISANAT 1 ère entreprise de France. L apprentissage : Passeport pour l emploi L ARTISANAT 1 ère entreprise de France L apprentissage : Passeport pour l emploi le cad de la chambre de Métiers et de l artisanat des conseillers spécialistes de l apprentissage et de l emploi l apprentissage

Plus en détail

L Artisanat rhônalpin

L Artisanat rhônalpin L Artisanat rhônalpin Enquête de conjoncture Édito du Président Fort de plus de 119 42 entreprises en Rhône- Alpes, l Artisanat représente 1 entreprise sur 4 de la Région. Présent dans les secteurs de

Plus en détail

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Action GPECT «Artisanat facteur d évolution du territoire» Juillet 2012 - CT, HL et GA 1 Introduction : Les premières mentions de la ville de Fécamp remontent

Plus en détail

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois

EDITO. Les chiffres clés. L artisanat gersois EDITO Les chiffres clés Niveau départemental (au 01.01.2012) : 11 273 entreprises* Alors que les indicateurs économiques se montrent toujours pessimistes, qu en est-il de la santé des entreprises artisanales?

Plus en détail

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers L artisanat : de quoi parle-t-on? 1,1 million d entreprises

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

L apprentissage, une chance pour l emploi

L apprentissage, une chance pour l emploi Dossier de presse L apprentissage, une chance pour l emploi Aujourd hui, les entreprises recherchent des jeunes bien formés, diplômés avec une expérience professionnelle C est exactement ce qu apporte

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

PRIX RÉUNIONNAIS DE LA MIXITÉ 2015

PRIX RÉUNIONNAIS DE LA MIXITÉ 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE PRIX RÉUNIONNAIS DE LA MIXITÉ 2015 ANNE BAC S Sciences de l Ingénieur ROMAIN CAP Petite Enfance VOCATION Le numérique VOCATION La puériculture VOUS ÊTES UNE FILLE... collégienne

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN

PANORAMA 2013. Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN PANORAMA Économie CONJONCTURE ET CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT RHÔNALPIN Édito du président LA DIVERSITÉ DES MÉTIERS EN RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES PAR SECTEUR + COMPARATIF AVEC LA FRANCE 3 31 % 42 % 41 %

Plus en détail

PROPOSITION ARTISANS TPE - DOMTOM MAXIMUM 10 PERSONNES (Hormis apprentis)

PROPOSITION ARTISANS TPE - DOMTOM MAXIMUM 10 PERSONNES (Hormis apprentis) PROPOSITION ARTISANS TPE - DOMTOM MAXIMUM 10 PERSONNES (Hormis apprentis) ARTISANS DU BÂTIMENT TPE (Hors Administratifs, apprentis comptés pour moitié) PROPOSANT Nom, prénom, raison sociale Voie (n, type,

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR?

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? Construire son projet de reprise -Devenir dirigeant -Concrétisation -Financer la reprise -réalisation du plan de reprise -Diagnostiquer & évaluer -Trouver l

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production

Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production Formation co-financée par le Fonds Social Européen Bac Professionnel PLP Pilote de Ligne de Production en apprentissage ou en contrat de professionnalisation en 12 ou 24 mois Diplôme de l Education Nationale

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.. Petites et

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Embaucher des salariés : mode d'emploi 1e partie

Embaucher des salariés : mode d'emploi 1e partie Embaucher des salariés : mode d'emploi 1e partie L entreprise employeur 1/ Ouverture d un compte employeur auprès des services de l URSSAF La 1 e embauche déclenchera automatiquement, via la DPAE, l ouverture

Plus en détail

Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE

Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE 2005 Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE 2005 Editions MCBG 2004-2005 ISBN 2-912929-03-2 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX

Plus en détail

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ N 19#0 PERSONNE PHYSIQUE ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère

Plus en détail

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris.

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. powered by 1984 _ www.1x9x8x4.com Une bonne idée est une idee qui voit le jour. édito Avec son

Plus en détail

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI L engagement du gouvernement est total en matière d amélioration de la compétitivité des entreprises et de l emploi. Le Pacte de croissance

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite.

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite. 1 Recherche d emploi ou d informations sur un métier Renseignements sur une formation interrogations sur son avenir professionnel Cette journée permet de : > Rencontrer des entreprises qui recrutent, >

Plus en détail

Dossier de presse. Poitiers, le mardi 10 juin 2014. www.vienne.gouv.fr 1

Dossier de presse. Poitiers, le mardi 10 juin 2014. www.vienne.gouv.fr 1 Dossier de presse Poitiers, le mardi 10 juin 2014 Contact presse BRIONNET Nathalie Service Régional de Communication Interministérielle Préfecture de région Poitou-Charentes et de la Vienne - nathalie.brionnet@vienne.gouv,fr

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Concours 2013 Dossier présenté par : Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet Réalisé

Plus en détail

Concours 2012. Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation :

Concours 2012. Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Concours 2012 Dossier présenté par : M Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet

Plus en détail

ORAC. Opération initiée, financée et pilotée par : En partenariat avec. Cofinancée par : Avec le concours technique de :

ORAC. Opération initiée, financée et pilotée par : En partenariat avec. Cofinancée par : Avec le concours technique de : Opération de Restructuration de l'artisanat et du Commerce du Pays du Bocage Vendéen ORAC - Aides individuelles - Opération initiée, financée et pilotée par : En partenariat avec Cofinancée par : Avec

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT Le POINT Alternance Apprentissage de la CCI de la NIEVRE vous propose un accompagnement personnalisé pour la sécurisation

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. Bilan d activité 2014

Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. Bilan d activité 2014 Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Bilan d activité 2014 L e Budget réalisé en 2014 Un budget de 2,250 millions d euros 29 collaborateurs 35 élus Répartition Charges de fonctionnement

Plus en détail

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles L apprentissage dans la fonction publique territoriale Fiche 1 : Exemples de métiers possibles Se reporter à la fiche 4 pour avoir le libellé des sigles. PILOTAGE MANAGEMENT ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir L apprentissage dans l enseignement supérieur une ressource pour votre avenir qu est-ce que L apprentissage? quels avantages? L apprentissage est un dispositif de formation en alternance qui associe l

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Qui sommes nous? Le CFA Régional des Métiers de l Environnement et du Développement

Plus en détail

Compte pénibilité et Prévention des risques, quelle articulation?

Compte pénibilité et Prévention des risques, quelle articulation? Compte pénibilité et Prévention des risques, quelle articulation? 21 octobre 2014 Colmar Ingénieur-conseil Carsat Alsace Moselle Sommaire 1. Actualisation réglementaire 2. Les entreprises et la pénibilité?

Plus en détail

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP.

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION L ANFA a créé ce mode d emploi pour vous accompagner et vous guider tout au long de votre CQP. Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Qu est-ce que le CQP? 3 Quels sont les objectifs

Plus en détail

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire

Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire Note de conjoncture de l Artisanat des Pays de la Loire 1er semestre 2014 - Edition juillet 2014 Ce semestre, que retenir dans l artisanat régional? Pour mémoire, le second semestre 2013 avait été marqué

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2014 Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 29/01/2014 mise à jour 14/01/2015 Introduction

Plus en détail

Installation des ambassadeurs des marchés publics. Limoges, le 19 février 2015. www.haute-vienne.gouv.fr. @prefet87

Installation des ambassadeurs des marchés publics. Limoges, le 19 février 2015. www.haute-vienne.gouv.fr. @prefet87 Installation des ambassadeurs des marchés publics Limoges, le 19 février 2015 www.haute-vienne.gouv.fr @prefet87 Paris, le 19 février 2015 Le Médiateur national des Marchés publics Chère Ambassadrice,

Plus en détail

Les obligations sociales des employeurs

Les obligations sociales des employeurs Animateur : Benoît BOUMARD Réunion information 28 Mars 2013 Les obligations sociales des employeurs Les formalités incontournables de l embauche Le formalisme des contrats particuliers Les obligations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 19 février 2014 / 10 h 00 Imprimerie Maugein / Z.I. de Mulatet / Tulle SOMMAIRE

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 19 février 2014 / 10 h 00 Imprimerie Maugein / Z.I. de Mulatet / Tulle SOMMAIRE Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, le 17 février 2014 DOSSIER DE PRESSE Développer les emplois d avenir dans les entreprises Mercredi 19 février 2014 / 10 h

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot - Vendredi 2014 - Merci Monsieur le Ministre, cher Martin, Monsieur le Sénateur, [Gérard Miquel], Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

CHIFFRES. Le marché de l emploi dans l Artisanat haut-normand SOMMAIRE. Edition 2015

CHIFFRES. Le marché de l emploi dans l Artisanat haut-normand SOMMAIRE. Edition 2015 Le marché de l emploi dans l Artisanat haut-normand Edition 2015 Alimentation Bâtiment Production SOMMAIRE ANALYSE GENERALE ALIMENTATION BATIMENT PRODUCTION SERVICES SOURCES ET METHODOLOGIE CONCLUSION

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014 Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014 Dossier présenté par : Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet Réalisé Date

Plus en détail

Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente

Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente Confiez vos travaux de bâtiment à une entreprise compétente Vous entreprenez la construction ou la rénovation de votre habitation? Vous devez changer votre toiture, votre parquet, votre chaudière A QUI

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie

Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Grenelle de l Environnement ; Êtes-vous prêts? Résultats de l étude menée par ARCENE et l Observatoire du BTP Basse-Normandie Octobre 0 Généralités Objectifs de l étude Les orientations du Grenelle de

Plus en détail

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation :

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation : COMMUNIQUE PRESSE Le 4 avril 2009, les centres de formation de la Chambre de Métiers et de l Artisanat et du Bâtiment ouvriront leurs portes aux jeunes et à leur famille. Coordonnées des centres de formation

Plus en détail

Questions générales sur le Pacte

Questions générales sur le Pacte QUESTIONS-RÉPONSES Questions/réponses sur le pacte de responsabilité et de solidarité Questions générales sur le Pacte QUAND CES MESURES SERONT-ELLES TRADUITES DANS LA LOI? Certaines mesures entrent en

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 16, 19 et 26 juin 2014 à Digne-les-Bains, Castellane, Barcelonnette et Forcalquier 1 2 INTERVENTION DE MONSIEUR MICHEL JOUVENOT DIRECTEUR DE LA BANQUE

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE DIRECTION DES POLITIQUES PUBLIQUES ET DE L ADMINISTRATION LOCALE BUREAU DES ELECTIONS ET DE L ADMINISTRATION GENERALE

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE DIRECTION DES POLITIQUES PUBLIQUES ET DE L ADMINISTRATION LOCALE BUREAU DES ELECTIONS ET DE L ADMINISTRATION GENERALE PREFET DE LA HAUTE-LOIRE DIRECTION DES POLITIQUES PUBLIQUES ET DE L ADMINISTRATION LOCALE BUREAU DES ELECTIONS ET DE L ADMINISTRATION GENERALE LISTE DES ENTREPRISES, DES ETABLISSEMENTS SECONDAIRES, DES

Plus en détail

LISTE DES BAC PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE

LISTE DES BAC PRO ET NIVEAU V EN COHÉRENCE Service Académique de l Inspection de l Apprentissage BAC PRO PRÉPARÉ BAC PRO Aéronautique - Option Mécanicien, Systèmes-Cellule BAC PRO Aéronautique - Option Mécanicien, Systèmes avionique BAC PRO Agroéquipement

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

EN ETAT D'IMMEUBLE (REVETEMENT SOL ET MUR) AUPRÈS DES PARTI MR BORAU JEAN-YVES VIC EN BIGORRE SALON DE COIFFURE MIXTE.

EN ETAT D'IMMEUBLE (REVETEMENT SOL ET MUR) AUPRÈS DES PARTI MR BORAU JEAN-YVES VIC EN BIGORRE SALON DE COIFFURE MIXTE. LISTES DES ENTREPRISES INSCRITES AU RM - OCTOBRE 2009 DIRIGEANTS VILLE ACTIVITE MR DEMPHLOUS JACQUES CAMALES CARRELAGE MR MELA SERGE BIZE TERRASSEMENT MR FERRANTI DIDIER ARRODETS-EZ-ANGLES PLOMBERIE BOUCHERIE

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015 Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015 Dossier présenté par Mme/M. :. Entreprise :.. Activité principale :.. Commune d implantation : Création Reprise Date de

Plus en détail

CATALOGUE DEPARTEMENTAL

CATALOGUE DEPARTEMENTAL CATALOGUE DEPARTEMENTAL DES ENTREPRISES A CEDER Chambre de Métiers et de l'artisanat du Lot - Rue Saint Ambroise - BP 99-46002 Cahors Cedex 9 Tel: 05 65 35 13 55 Télécopie: 05 65 30 17 64 Internet: www.cma-cahors.fr

Plus en détail

Catalogue formations

Catalogue formations Chambre de Métiers et de l Artisanat de Lot-et-Garonne Catalogue formations 2 nd semestre 2011! À LIRE attentivement Sommaire 1.INFORMATIQUE/INTERNET...p4-5 Word, Excel, power-point, ciel compta, création

Plus en détail

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1

Michaël VIDEMENT m.videment@cma84.fr Tél : 04 90 80 65 43 35 rue Joseph Vernet BP 40208-84009 Avignon Cedex 1 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Vaucluse (CMA 84) et le réseau des Chambres de Métiers de la Région Provence-Alpes-Côte d Azur se mobilisent en 2013. Afin de promouvoir, auprès des jeunes de

Plus en détail

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Je flashe sur les métiers du Tertiaire www.cifam.fr Sommaire Avec le CIFAM,

Plus en détail

DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS

DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS Guide d accompagnement DES ENTREPRISES RENCONTRANT DES DIFFICULTÉS www.strasbourg.cci.fr Vous recherchez une écoute et une information, vous ne savez pas vers qui vous tourner? Ne restez pas isolé! En

Plus en détail

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES UNITE DE FORMATION D APPRENTIS LYCEE PIERRE MENDES FRANCE 17, boulevard Arago - B.P. 815 85021 LA ROCHE SUR YON CEDEX 02.51.36.87.87-02.51.36.87.88 LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES FORMATION PAR

Plus en détail