49, avenue de l Opéra PARIS Cedex 02 Banque Solfea S.A. au capital de Euros Siren RCS PARIS AVRIL 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "49, avenue de l Opéra - 75083 PARIS Cedex 02 Banque Solfea S.A. au capital de 36.416.000 Euros Siren 562 059 832 RCS PARIS AVRIL 2008"

Transcription

1 49, avenue de l Opéra PARIS Cedex 02 Banque Solfea S.A. au capital de Euros Siren RCS PARIS AVRIL 2008

2 LE MOT DU PRÉSIDENT L année 2007 aura été particulièrement fertile en changements, voire en ruptures, dans de multiples domaines. Dans cet environnement stimulant, la capacité d adaptation des individus et des organisations devient essentielle. Elle requiert, entre autres, prudence, sens de l anticipation, réactivité et créativité, autant de qualités que la Banque Solfea s est appliquée à cultiver et à développer. La Banque Solfea a achevé la mise en œuvre des normes Bâle II et la politique financière rigoureuse qu elle applique, en particulier dans la gestion du risque de liquidité, l a protégée des turbulences que connaissent les marchés depuis le second semestre Structure légère et flexible, la Banque Solfea a su au cours de l année écoulée démontrer sa réactivité et sa capacité à s adapter à une nouvelle donne concurrentielle ainsi qu aux attentes de sa clientèle. Qu il s agisse de l élargissement de la gamme d offres, du déploiement de nouveaux canaux de distribution, de la conclusion de partenariats innovants ou de la refonte de l organisation commerciale, la Banque et ses équipes auront fait la preuve de leur réactivité et de leur créativité. L avenir du «partenaire financier du confort de vie» est, plus que jamais sans doute, en résonnance avec l évolution d une société française qui se veut responsable et respectueuse des exigences du développement durable. C est une chance pour la Banque Solfea ; c est aussi un défi qu elle a les moyens de relever. Philippe Jeunet Président du Conseil d Administration

3 Composition du Conseil d Administration Chiffres clés Philippe Jeunet Président Gaz de France Représenté par Stéphane Brimont Directeur Financier du Groupe Gaz de France Michel Philippin Vice-Président Directeur Général de LaSer Président Directeur Général de e-laser et Soficarte Société Foncière et Immobilière du Gaz Représentée par Henri Ducré Directeur de la Branche Énergie France du Groupe Gaz de France LaSer Cofinoga Représenté par Jean-Louis Camblin Directeur Général Adjoint de LaSer Cofinoga Dominique Perego Secrétaire Général de LaSer Cofinoga Direction Générale Dominique Lacourte Directeur Général Dominique-Geneviève Rougier Directeur Général Délégué PRODUCTION LOGEMENTS FINANCÉS CLIENTS ACTIFS RÉSULTAT NET en 2007 Principaux actionnaires et répartition du capital 52,93 % Société Foncière et Immobilière de Gaz de France 44,85 % LaSer Cofinoga 1,88 % Gaz de France 0,34 % Divers EFFECTIF en : 76 personnes 2006 : 71 personnes CAPITAUX PROPRES

4 2007, LE TOURNANT À de nombreux égards, l année 2007 est exceptionnelle pour la Banque Solfea, au sens où plusieurs évènements changent durablement l environnement dans lequel elle évolue. Explications par Dominique-Geneviève Rougier et Dominique Lacourte, Directeur général délégué et Directeur général de la Banque Solfea. Dominique-Geneviève Rougier et Dominique Lacourte, Directeur général délégué et Directeur général de la Banque Solfea. 6 Du point de vue de la Banque Solfea, en quoi l année 2007 est-elle spécifique? Dominique Lacourte - Un des traits les plus marquants de l année qui vient de s écouler réside dans la prise de conscience des problématiques environnementales. Certes, la montée en puissance des préoccupations écologiques n est pas récente, mais le Grenelle de l environnement a largement contribué à les faire entrer de plainpied dans le champ de l économie et de notre réalité quotidienne. Le défi est ambitieux mais la société semble aujourd hui prête à le relever. L émergence du concept de rénovation durable de l habitat est pour la Banque Solfea une formidable opportunité. L émergence du concept de rénovation durable de l habitat, dans la droite ligne des conclusions du Grenelle de l environnement sur les enjeux de maîtrise de l énergie dans le bâti existant, est pour la Banque Solfea une formidable opportunité assortie d un défi passionnant. En quoi cette prise de conscience constitue-t-elle une opportunité pour la Banque? serait de l ordre de à euros par logement. Et les particuliers qui entendent mettre leur logement aux normes annoncées commenceront d abord par traiter l enveloppe du bâti avant leur système de production de chauffage. C est considérable : aujourd hui, la dépense moyenne est quatre fois moins élevée, alors même qu un chantier engagé par des particuliers sur quatre est financé par un crédit. enfin : celui-ci comprendra de plus en plus de mesures d incitations, fiscales notamment, mais aussi de normes contraignantes, comme le bilan thermique. Reste qu il faudra assurer le financement de ces investissements. Notre expérience, nos savoirfaire, notre connaissance du milieu font de la Banque Solfea un des acteurs incontournables du secteur bancaire dans ce domaine où nous entendons jouer un rôle significatif. D. L. - Les propriétaires vont néanmoins engager ces travaux dans l avenir, car plusieurs facteurs Dominique-Geneviève Rougier - On sait que le vont contribuer à accélérer sensiblement leur logement représente 29 % des dépenses d énergie retour sur investissement. L augmentation des prix en France et 13 % des émissions de gaz à effet de l énergie d abord, qui devrait perdurer compte de serre. C est bien plus qu en Norvège ou aux tenu de l évolution de la demande mondiale. Pays-Bas par exemple. Or, sur les 31 millions Les progrès technologiques ensuite, qui rendent de logements existants, les deux tiers ont été accessibles des améliorations impressionnantes construits avant On voit bien le gisement des performances des systèmes de chauffage et considérable que représente la rénovation des matériaux d isolation. L adaptation du cadre thermique de ce parc, dont on estime que le coût législatif et réglementaire par les pouvoirs publics Suite page 8 l l l 7

5 l l l Suite de la page 7 Dans cette perspective, quel est l impact de l augmentation des prix de l énergie? D.-G. R. - L année 2007 a vu les prix de l énergie fossile, pétrole et gaz naturel, s envoler littéralement : dans les premières semaines de 2008, le baril de brut dépassait le seuil des cent dollars. On aurait pu penser que ce surenchérissement du coût du chauffage inciterait à investir dans des travaux d économies d énergie, et notamment d amélioration des systèmes de chauffage. En fait, la perception de l augmentation des prix de l énergie, bien que le phénomène ait été abondamment relayé dans les médias, est restée en deçà de la réalité : un hiver particulièrement L ouverture des marchés de l énergie à l échelle de l Union européenne relève plus du symbole que du basculement dans un monde nouveau. doux et la dépréciation du dollar par rapport à l euro ont atténué l impact de de la hausse du prix de l énergie sur le montant de la facture du consommateur français, qui est donc resté prudent et a eu tendance à remettre ses projets à plus tard. D. L. - À ces facteurs conjoncturels s ajoute un élément plus structurel : le progrès technologique. On est loin aujourd hui de la bonne vieille chaudière de notre enfance. Les progrès considérables réalisés par les industriels rendent le choix plus complexe entre les techniques proposées : condensation, basse température, chauffe-eau solaire, pompes à chaleur, matériaux isolants En outre, les prix des matériels proposés, même s ils tendent à décroître, restent élevés. Du coup, le consommateur s est révélé assez attentiste dans ses choix d équipement. Néanmoins, l activité de la Banque Solfea est restée globalement soutenue puisque la production de crédits s est élevée sur l ensemble de l exercice à 244,3 M, en progression de 5,1% par rapport à l année précédente. 2007, c est aussi l ouverture des marchés de l énergie. Est-ce une révolution pour vous? D.-G. R. - L ouverture des marchés de l énergie à l échelle de l Union européenne le 1er juillet 2007 relève plus du symbole que du basculement dans un monde nouveau. Annoncé de longue date, longuement préparé, cet événement n était plus une surprise pour personne et n a pas provoqué de bouleversement. Les opérateurs historiques ont démontré leur performance en proposant des offres attractives. Les clients ont quant à eux fait preuve d un attentisme prudent. De notre côté, nous avons commencé à proposer des contrats d énergie à la clientèle de la Banque et continuerons sur cette voie en Ces premières expériences nous confortent dans la conviction que le basculement des clients d un opérateur à un autre s opérera à partir de préoccupations tarifaires, mais aussi de considérations environnementales. Au sein du monde bancaire, êtes-vous armé pour faire face à de tels enjeux? D.-G. R. - La Banque Solfea peut se prévaloir d une expertise sectorielle unique dans le domaine bancaire : sa connaissance exceptionnelle des métiers liés à l amélioration de l habitat. Notre modèle économique repose depuis longtemps sur notre étroite collaboration avec les artisans du bâtiment. D abord concentrée sur les plombiers chauffagistes, cette relation s est développée, du fait de l évolution des techniques et de l élargissement de la vocation de la Banque Solfea, vers les couvreurs, les électriciens, les maçons, Aujourd hui, ce sont entreprises avec lesquelles nous sommes en contact régulier. Nous leur apportons les solutions de crédit qu attendent leurs clients ; nous leur donnons la possibilité de participer au financement de ceux-ci ; nous leur garantissons la bonne fin du règlement de leurs factures ; nous organisons pour eux des sessions de formation et préparons à leur attention des argumentaires. Bref, nous travaillons avec un réseau de prescripteurs unique par son maillage, sa qualité, et la confiance qu il nous témoigne. Sans ce socle solide, nous n aurions pas su acquérir et développer une compétence technique indispensable à l exercice de notre métier aujourd hui. Au prix d une formation approfondie de nos conseillers et d une mise à niveau de nos process informatiques, la Banque Solfea est capable de tracer les certificats d économies d énergie (CEE), condition d éligibilité de certains prêts. Nous sommes une des rares banques à savoir le faire. Plus des deux tiers des crédits que nous avons mis en place en 2007 sont des éco-financements qui concernent des projets de rénovation durable ou d économies d énergie. On nous reconnaît une expertise sectorielle unique dans le secteur bancaire : notre connaissance des métiers liés à l habitat. Vous élargissez encore en 2007 la gamme des prêts proposés, avec de notables succès sur le segment des prêts personnels. Est-ce cohérent au regard de votre vocation? D. L. - Sans être marginaux, les prêts personnels que nous proposons constituent pour la Banque Solfea une activité complémentaire qui pèse cette année 68,2 M de notre production de crédits, en très forte augmentation. Nous travaillons sur ce segment de marché sur notre base de clientèle et, plus récemment, sur celle de Gaz de France, en profitant de l expertise en matière de marketing direct de notre actionnaire LaSer Cofinoga. Suite page 10 l l l 8 9

6 l l l Suite de la page 9 Cette offre est tout à fait cohérente au regard de nos autres activités : elle vient compléter notre gamme de produits en direction d une clientèle de propriétaires solvables. La Banque Solfea va continuer d exprimer pleinement sa vocation d acteur du développement durable à partir de son modèle économique unique. Banque sans guichet, comment la relation client s établit-elle? D.-G. R. - Nous disposons de trois canaux de vente : les professionnels prescripteurs en accompagnement de leurs devis ; le marketing direct que nous utilisons plutôt pour les prêts personnels, en bénéficiant de l expertise de notre actionnaire LaSer Cofinoga ; plus récemment, notre site internet, restructuré cette année. Ce support est sans conteste en train de prendre une place essentielle dans notre dispositif de relation avec nos clients. De plus en plus de dossiers de demande de prêt proviennent de formulaires téléchargés sur notre site. En outre, le site se révèle être un instrument de conquête remarquable, dans la mesure où nous recevons la visite d internautes, propriétaires en quête de financement, qui nous découvrent et nous sollicitent. Ces contacts sont aussi l occasion de débuter une relation commerciale avec de nouveaux prescripteurs. Comment avez-vous adapté votre organisation et vos ressources aux nouveaux enjeux de marché? D. L. - Notre organisation est un point fort de différenciation. Contrairement à une banque de réseau, nous disposons d une structure légère, souple et centralisée qui nous permet d instruire une demande de prêt en quarante-huit heures ; alliée à une force commerciale de dix personnes en prise directe avec le terrain, il s agit d un atout considérable. Nous adaptons nos structures en permanence, avec le but de rester efficaces, productifs, souples et centralisés. Cette année, l effort a plus particulièrement porté sur l évolution de notre informatique et l adaptation de notre plate-forme des ventes. Il fallait prendre en compte les mutations et évolutions nécessaires de notre «business model» : nous avons engagé la refonte de notre système d information, dans le cadre d un schéma directeur baptisé «Evolution du système d information 2010». Les études permettant d aboutir aux modèles de transformation ont été réalisées : le scénario cible sera déterminé au premier trimestre Par ailleurs, il était devenu nécessaire de faire évoluer l organisation des fonctions commerciales, marketing et ventes pour faire face à l augmentation et au changement de nature des dossiers que nous traitons. Qu on en juge : de l ordre de dossiers de demande de prêts nous arrivent dans une année ; chaque dossier contient en moyenne quatorze pièces et a vocation à être manipulé quatre fois Deux objectifs ont donc guidé l adaptation de notre organisation : la qualité de l accueil et de la relation client, et le traitement qualitatif des demandes de prêts. Trois moyens ont été mis en œuvre pour les atteindre : l automatisation des étapes les plus répétitives de traitement des dossiers ; l externalisation de la gestion de certains dossiers ; un programme de formations très qualitatives à destination de nos gestionnaires, enfin, destiné à leur permettre d améliorer leur pratiques professionnelles tout en conservant entre leurs mains la part la plus valorisante du traitement des dossiers. Quel regard portez-vous sur l avenir? D.-G. R. - Une vision confiante dans les perspectives d évolution de notre métier, qui vont permettre à la Banque Solfea d exprimer pleinement sa vocation d acteur du développement durable à partir de son modèle économique unique. 10

7 H I V E R Nouvelle offre Otis Signé fin 2006, l accord de partenariat entre la Banque Solfea et le Groupe OTIS, leader mondial de la fabrication, l installation et la maintenance d ascenseurs, d escalators, de trottoirs roulants et de systèmes de transport horizontal, a été mis en œuvre dès le début de l année Le prêt GeN2 Mod, bonifié par OTIS, permet le financement sur des durées de deux à cinq ans de travaux d ascenseurs dans les immeubles d habitation. Ce produit répond à une forte demande liée notamment aux exigences réglementaires de mise aux normes des installations existantes. Il s adresse en priorité aux copropriétaires et à leurs syndics, avec lesquels la Banque Solfea entretient des relations étroites et suivies depuis plusieurs années. Ce nouveau partenariat vient compléter l éventail d offres de la Banque Solfea en direction du marché des copropriétés. Le prêt Picardie Avantage Isolation étend son champ d application La convention de partenariat entre la Région Picardie et la Banque Solfea permet à tous les habitants de cette région de bénéficier, sans conditions de ressources, d un prêt à 0 % pour les travaux d isolation de toitures, de combles habitables ou perdus et, en complément, de toitures terrasses, de murs et de planchers, mais aussi pour la pose de fenêtres, portesfenêtres et vitrages performants. En février, Picardie Avantage Isolation étend ces dispositions à tous les travaux d isolation quelle que soit leur nature, dans la limite d un plafond de dès lors que les travaux d isolation de toiture ont déjà été réalisés. Combiné aux dispositions fiscales permettant de bénéficier d un crédit d impôt pouvant aller jusqu à 40 % (sous conditions) sur le montant de ce type de travaux, le prêt La Banque Solfea au salon Rénover : une première! Les particuliers sont de plus en plus actifs dans la recherche de solutions adaptées à leurs projets. Dans leur quête d information, ils peuvent avoir recours aux moteurs de recherche sur internet, à la presse spécialisée mais aussi aux salons. En participant au salon «Picardie Avantage Isolation» est un instrument d incitation fort au service d une politique publique d économies d énergie. Co-bonifié par le conseil régional et Gaz de France, ce produit financier bénéficie du mode de gestion souple et rapide de la Banque Solfea : acceptation sous 48 heures, paiement direct aux professionnels dès réception des travaux,... grand public «Rénover» les 9, 10 et 11 février 2007, la Banque Solfea va pour la première fois au devant des particuliers, avec une approche pédagogique de ses offres et services. Le visiteur repart informé sur toutes les possibilités techniques et financières qui s offrent à lui pour faire réaliser les travaux qu il envisage. Provalys : l offre à destination des professionnels Lieu d accueil de la clientèle ou de mise en valeur de l activité, les locaux professionnels des artisans, des commerçants ou des professions libérales appellent des besoins en matière de chauffage qui allient performance et bonne gestion. La Banque Solfea et Gaz de France ont mis au point un produit spécifique, le prêt PRO Economies d Energie Provalys, conçu pour permettre à ces professionnels d installer ou de remplacer leur système de chauffage/eau chaude au gaz naturel par un équipement plus performant et économe en énergie : chaudière à condensation ou chaudière basse température par exemple. L hiver : le plus doux en France depuis plus de 50 ans Avec une température moyenne supérieure de 2,1 C à la normale saisonnière*, l hiver 2006/2007 (décembre 2006 à février 2007) est le plus chaud observé en France sur la période **. Il devance ainsi les hivers 1989/1990 et 1974/1975 pour lesquels les températures avaient dépassé de 2,0 C cette même normale. Si la température moyenne de décembre n a été finalement que légèrement supérieure à la normale (+0,4 C), celles des mois de janvier et février l ont chacune dépassé de 3.0 C. Les cumuls de précipitations de décembre 2006 à février 2007 sont assez proches de la normale sur la plus grande Prêts Personnels Classiques : premiers tests auprès de la clientèle de Gaz de France Depuis 2003, la Banque Solfea développe une politique de fidélisation et de gestion de la relation avec ses clients en utilisant les techniques du marketing direct. Ce canal de vente soutient en particulier la gamme de prêts personnels développés en cohérence avec son positionnement de partenaire financier du confort de vie. Gaz de France et la Banque Solfea partie du pays. Des excédents apparaissent de la Bretagne au Nord et aux Ardennes et les déficits les plus marqués se situent au pied de Pyrénées, du Languedoc au Var et sur l est de la Corse. Les cumuls des durées d insolation sont assez contrastés. Ils sont déficitaires à l ouest, notamment sur l Aquitaine et de la Normandie à la frontière belge ; ils sont proches de la normale sur l Est, et supérieurs à la normale sur l Alsace. *Normale établie pour la période ** 1950 est l année à partir de laquelle les données climatiques enregistrées par Météo-France dans les 22 grandes villes françaises de référence sont complètes et jugées fiables. ont voulu expérimenter, à partir de l expertise acquise, l élargissement de ce type d offre à la clientèle de Gaz de France. C est ainsi qu en février 2007, après avoir validé ce concept au moyen de nombreux tests et études, a été érigée une campagne test de prospection sur cette cible. Les bons résultats de ces tests ont démontré la forte adhésion des clients de Gaz de France à cette offre, qu ils perçoivent comme un service complémentaire à l offre DolceVita

8 H I V E R Un extranet pour les partenaires Le site internet de la Banque Solfea s enrichit en mars d une nouvelle zone extranet réservée exclusivement aux partenaires prescripteurs. Accessible au moyen d un mot de passe, cet espace leur permet de bénéficier de services privilégiés conçus pour leur simplifier la vie. Ils peuvent en particulier suivre en temps réel l état d avancement des demandes de prêt de leurs clients, commander gratuitement la documentation commerciale de la Banque, mais aussi effectuer des simulations sur tous les crédits mis à leur disposition. Une nouvelle organisation commerciale à la mesure des ambitions Ile de france Laurence GLACET NORD Maryse MARQ EST Didier POUSSET BOURGOGNE, FRANCHE-COMTÉ, ALSACE Recrutement en cours RHONE-ALPES Franck CHIGNEC PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Bernard GUSSY SUD OUEST Jean-Luc DURAND CENTRE Jean-Paul DRALLIOUC GRAND OUEST Didier DELAVAQUERIE NORMANDIE Lionel de CHRISTEN La combinaison d une organisation centralisée, réactive et souple, et d une force de vente en prise directe avec les marchés locaux est un des éléments forts de différenciation de la Banque Solfea au regard de ses concurrents. L équipe de la Direction des Ventes est experte dans l animation du réseau de prescripteurs, majoritairement composé de plombierschauffagistes et autres professionnels de la filière du bâtiment. Dans le cadre de leurs tournées hebdomadaires, les dix responsables commerciaux régionaux organisent des réunions d information et des formations individuelles et collectives, participent aux manifestations professionnelles locales, accompagnent le développement de l activité des prescripteurs. Pour répondre à sa stratégie de développement, la Banque Solfea a créé en 2007 sa Direction du Développement, qui a pour objectifs d enrichir son réseau de partenaires avec des industriels des filières actives dans les solutions d éco-efficacité pour l habitat (chauffage, solaire, ENR, maintenance, fenêtre, isolation, etc.) et dans le confort de vie (sanitaire, piscine, véranda, etc.), ainsi qu avec des conseils régionaux zoom sur Se faire plaisir : les prêts personnels La Banque Solfea propose à ses clients une offre de complément constituée d une gamme de prêts personnels qui connait une forte croissance. - Les prêts personnels classiques permettent d emprunter jusqu à pour financer tous les projets. - Le compte Côté Confort est une réserve financière renouvelable mise à la disposition du particulier, à laquelle peut s adosser une carte bancaire Mastercard internationale. - Enfin, la Banque Solfea propose également à ses clients des solutions de rachat de crédits leur permettant de restructurer leur trésorerie et d envisager de nouveaux projets. 14

9 P R I N T E M P S Grenelle de l Environnement : au printemps 2007 les groupes de travail se constituent et entament la phase de consultation qui durera tout l été. Une nouvelle architecture téléphonique L adaptation aux nouveaux enjeux nés de l évolution des métiers de la Banque Solfea et de l émergence des partenaires DolceVita animés par Gaz de France concerne aussi le téléphone. À cet égard, l optimisation de la qualité de la prise en charge des prescripteurs et des clients ainsi que l identification précise des flux téléphoniques entrants constituent deux enjeux majeurs. Pour y répondre, une nouvelle architecture téléphonique a vu le jour le 25 mai Huit niveaux de services différenciés, dont un dédié aux professionnels du réseau partenaires DolceVita ont été mis en place. Ces numéros distincts sont pris en charge par des collaborateurs spécifiquement formés aux problématiques propres à chaque numéro d appel. En parallèle, tous les outils de mesures statistiques ont été adaptés et enrichis. Une fenêtre s ouvre avec Grosfillex Chaque année, Grosfillex fabrique deux cent cinquante mille et pose trois millions de fenêtres dans le monde. En signant le 15 mai 2007 un accord de partenariat avec cet acteur de l industrie de la fenêtre, numéro trois en France, la Banque Solfea innove en instaurant un mode de financement jusqu alors inconnu sur ce type de marché. À travers cette convention de partenariat, les concessionnaires Grosfillex proposent à leurs clients un financement qui s appuie sur le prêt DolceVita Économies d Énergie, co-bonifié par l enseigne. Le potentiel de ce marché en plein essor et l avance prise en signant cet accord laissent entrevoir d importantes perspectives d avenir. Les Caves Harnois : vers une diversification des partenariats zoom sur Un réseau de prescripteurs La Banque Solfea travaille quotidiennement avec des entreprises et artisans du secteur du bâtiment qui interviennent dans la réalisation de travaux liés à l amélioration de l habitat. Ce réseau de prescripteurs constitue une des forces essentielles de la Banque Solfea. En contrepartie de l excellente référence qu il constitue, le prescripteur bénéficie de nombreux avantages : un véritable outil commercial permettant d accélérer la décision de son client en lui apportant une solution de crédit simple et immédiate pour concrétiser son projet : deux clients sur trois attendent une proposition de financement de la part du professionnel qu ils consultent! la possibilité de participer au financement s il le souhaite pour offrir une solution plus attractive à son client la garantie d être payé directement par la Banque Solfea à la fin des travaux une gestion des dossiers simplifiée l accès à des sessions de formation et à un accompagnement personnalisé par un responsable régional dédié le service d une plateforme téléphonique des outils d animation pour activer son portefeuille clients et développer son activité un espace extranet offrant des services spécifiques Les caves Harnois conçoivent et commercialisent des caves à vin enterrées haut de gamme qui permettent aux amateurs de conserver leurs meilleures bouteilles dans des conditions optimales de garde. L aménagement des combles est un autre de leurs savoir-faire. Grâce à un montage financier élaboré avec la Banque Solfea, les installateurs de Caves Harnois peuvent proposer à leurs clients un prêt bonifié et ainsi rendre leur rêve accessible. Avec ce partenariat d un nouveau genre, la Banque Solfea renforce son positionnement de partenaire financier du bien-être chez soi. 16

10 É T É Lancement des campagnes de marketing direct à destination de la clientèle de Gaz de France Forte des bons résultats du test effectué en février, la Banque Solfea déploie dès juin 2007 ses offres de prêt personnel auprès du fichier clients de Gaz de France Amélioré en 2006, le site internet de la Banque Solfea avait été conçu comme une vitrine permettant aux particuliers et aux professionnels d accéder à de nombreuses informations d ordre général susceptibles de leur être utiles. Cette fonction, essentielle, devait être complétée pour faire d internet un nouveau canal de vente des formules de prêts proposées par la Banque Solfea : le nouveau site, entièrement refondu, a ouvert son portail en août. Outre des fonctionnalités spécifiques destinées aux installateurs partenaires et accessibles via un extranet sécurisé, permet notamment au public d être orienté grâce à un didacticiel vers la formule de prêt la mieux adaptée à son projet, de simuler un emprunt et, enfin, de remplir en ligne un formulaire de contact redirigé vers le service apte à traiter sa demande. A la fin de l année 2007, le site enregistrait près de quinze mille visites par mois. De plus en plus de demandes de crédit adressées à la Banque s effectuent désormais au travers de ce canal, qui se révèle en outre être un formidable instrument de conquête de nouveaux clients et de prescripteurs. zoom sur Intérêt général, citoyenneté et développement durable Les pouvoirs publics se soucient de plus en plus de l amélioration de l isolation des habitations et plus spécifiquement des toitures, de façon à réduire de façon tangible les émissions de gaz à effet de serre et le montant de la facture énergétique. Deux régions, partenaires de la Banque, sont particulièrement en pointe sur ces sujets : Nord-Pas de Calais et Picardie. Après appel d offres public, la Banque Solfea a été retenue par ces deux conseils régionaux pour mettre en place les prêts «Isolto» (Nord-Pas de Calais) et «Picardie Avantage Isolation», qui ont en commun de permettre à tous de bénéficier d un prêt bonifié par la Région et par Gaz de France aux fins de la réalisation de travaux d isolation. Ce type de partenariat préfigure probablement une collaboration exemplaire entre les pouvoirs publics et le secteur privé au service d une politique de développement durable. 18

11 a u t o m n e Le salon de la copropriété tremplin d une nouvelle gamme ELM Leblanc et Geminox, marques partenaires de DolceVita Economies d Energie Grenelle de l Environnement : sur la base des travaux issus des groupes et après une phase de consultation de différents publics, la phase de négociation s est déroulée les 24, 25 et 26 octobre La Banque Solfea a profité de sa première participation au salon de la copropriété, les 24, 25 et 26 octobre à Paris Expo, pour présenter sa nouvelle gamme de prêts destinée à couvrir l ensemble des besoins des copropriétés. Cette initiative en direction des professionnels du secteur a été l occasion de souligner la présence de la Banque aux côtés des syndics et des copropriétaires pour les assister dans leurs besoins de financement de travaux. De nombreux contacts qualifiés ont été établis à cette occasion. zoom sur Les prêts copropriétés - Le prêt Cofigaz, bonifié par Gaz de France, permet de financer la conversion au gaz naturel des installations de chauffage collectif des immeubles à des taux allant de 0,50 % à 2,50 % sur une durée de 4 ans. Filiales du groupe Bosch, ELM Leblanc et Geminox sont deux acteurs phares du chauffage en France. Ils avaient vocation à devenir à leur tour partenaires de la Banque Solfea. Depuis l automne 2007, c est désormais chose faite : le financement des chaudières de ces deux marques est susceptible de faire l objet d une offre assise sur le prêt DolceVita Economies d Energie, dans la limite de dix mille euros pour ELM Leblanc et quinze mille euros pour Geminox, à un taux co-bonifié par les industriels à partir de 0,29 %. Les premiers succès enregistrés par ces deux nouvelles offres co-brandées confirment le fort engouement des installateurs et des particuliers pour ces produits. DolceVita Economies d Energie fait peau neuve Le prêt DolceVita Economies d Energie est une offre privilégiée pour les particuliers clients de Gaz de France. Bonifié par Gaz de France, il offre des conditions de financement extrêmement avantageuses pour améliorer non seulement une installation de chauffage, mais aussi l isolation thermique de son logement et l installation de fenêtres ou porte-fenêtres à double vitrage. Lancé en mai 2006, ce produit a été amélioré fin 2007 et permet désormais de financer jusqu à quinze mille euros de travaux à un taux à partir de 0,79 %. Le prêt DolceVita Economies d Energie s ouvre tout naturellement à des matériels innovants et performants. Il peut par exemple financer une solution DolceVita chauffage/eau chaude comprenant une chaudière à basse température ou à condensation au gaz naturel, le solaire combiné, le chauffe-eau solaire individuel, les émetteurs de chaleur associés à la chaudière au gaz naturel, une pompe à chaleur électrique et/ou les émetteurs de chaleur inté- grés, une chaudière bois labellisée «flamme verte», l installation d équipements de régulation et/ou de ventilation Une solution très avantageuse pour le particulier, qui peut même bénéficier de crédits d impôts relatifs aux travaux effectués. DolceVita Bâtir durable devient DolceVita Je Construis Pour les projets de construction d une maison neuve individuelle, la Banque Solfea et Gaz de France proposent un prêt pour financer une solution énergétique innovante et respectueuse de l environnement : le prêt DolceVita Je Construis, bonifié par Gaz de France. Ce prêt est conditionné à l investissement dans une solution DolceVita de Gaz de France garantissant une performance thermique supérieure à la réglementation en vigueur. Pour la première fois, il est aussi proposé en couplage avec des contrats d énergie Gaz de France. - Le prêt Rénovation des parties communes est destiné à financer des travaux de rénovation ou d embellissement (ravalement, toiture, rénovation chauffage, façade, menuiseries, ) à des taux compris entre 5,79 % et 5,99 % et sur des durées pouvant aller jusqu à quatre-vingt quatre mois. - Le prêt GeN2 Mod by OTIS est conçu pour permettre le financement de travaux de rénovation pour la mise en conformité des ascenseurs en partenariat avec OTIS. Premiers tests de vente des contrats d énergie En cohérence avec la démarche de vente de contrats d énergie Gaz de France, la Banque Solfea s est organisée dès le second semestre pour proposer à sa clientèle des contrats de fourniture d énergie de Gaz de France. Grâce à des outils de vente adaptés au contexte métier de la Banque et au terme d une première formation réalisée au mois d octobre, une démarche de proposition de contrats d énergie à la clientèle de la Banque a été lancée courant novembre. Fort des premiers retours constatés, une réflexion est en cours pour intensifier et élargir la démarche en

12 a u t o m n e nouveaux partenaires Plus et mieux : Nouveau Confort + La gamme de prêts Nouveau Confort + a été conçue pour accompagner le développement des professionnels du bâtiment en leur permettant de proposer une solution de financement compétitive quelle que soit la nature des travaux qu ils réalisent chez leurs clients. Le prêt Nouveau Confort + est une offre complète et élargie permettant de financer des travaux à concurrence d un montant de cinquante mille euros sur des durées allant jusqu à cent vingt mois, à un taux à partir de 4,35 %. Cette offre est proposée via le circuit traditionnel de la Banque, mais aussi à travers le canal internet et enfin par les partenaires ayant signé une convention d agrément avec la Banque. Un challenge intitulé «les Solféades» est organisé à destination de tous les partenaires prescripteurs du prêt Nouveau Confort +. L objectif : appuyer le lancement de cette nouvelle offre au moyen d un programme d incentive au terme duquel les cinquante meilleurs prescripteurs seront récompensés. Veka, une autre ouverture sur les métiers de la fenêtre Le 20 décembre 2007, la Banque Solfea a signé avec VEKA un accord de partenariat, le deuxième sur le marché de la fenêtre, après celui passé avec Grosfillex. Implantée en Alertes SMS : un nouveau service offert aux partenaires Jusqu en novembre 2007, le partenaire était informé de l acceptation par la Banque Solfea de la demande de prêt de son client par télécopie. Bien souvent, il n en avait donc connaissance que tardivement. Désormais, les installateurs qui le souhaitent peuvent recevoir cette information par SMS sur leur téléphone portable et, ainsi, être les premiers à avertir leur client. France depuis 1984, l entreprise VEKA compte un réseau de près d une centaine de «fenêtriers» couvrant principalement la moitié ouest de la France. ont rejoint en 2007 notre réseau de partenaires prestigieux : zoom sur Partenariats et développement La Banque Solfea développe une politique active de partenariats avec des industriels du bâtiment et de l énergie. Le principe de ces accords repose sur une idée centrale : l adaptation du modèle économique original et éprouvé de la Banque aux besoins de son partenaire. Implantée de longue date dans la filière chauffage, la Banque Solfea compte aujourd hui parmi ses partenaires la plupart des grands acteurs du secteur. Elle leur permet non seulement de disposer d un argument de vente moderne et dynamique en participant à la bonification du prêt souscrit par le client final, mais aussi de s inscrire dans des combinaisons d offres pouvant allier différents partenaires, au premier rang desquels figure naturellement Gaz de France. Désireuse de s investir toujours plus dans des problématiques de performance énergétique et de développement durable, la Banque Solfea étend son réseau de partenaires à de nouveaux marchés : la fenêtre et l isolation, comme en témoigne la signature d accords avec les marques Grosfillex et VEKA, mais aussi les énergies renouvelables, avec la préparation en 2007 d un accord avec un acteur majeur de l énergie solaire. Enfin, des accords ont vu le jour dans la copropriété, où la convergence des préoccupations des syndicats de copropriétaires, des syndics, de la Banque Solfea et de l industriel Otis a débouché sur un contrat de partenariat avec le constructeur d ascenseurs. 22

13 Pour retrouver toutes les offres de la Banque Solfea : Conception et maquette : Signes & Actions (www.signes-actions.com) Crédits photos : Gaël Kerbaol, Banque Solfea, Fotolia, Clipsol, Caves Harnois, ELM Leblanc, DR. Impression : DEJAGLMC Direction du Marketing et de la Communication 49, avenue de l Opéra PARIS Cedex 02

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION Guide de l HABITAT durable 2012 PRÉSENTATION Un habitat durable pour tous Promulguée le 12 juillet 2010, la loi portant «engagement national pour l environnement» dite Grenelle 2 a inscrit des objectifs

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

1. OBJECTIF DE L AIDE 2. BENEFICIAIRES 3. MONTANT DE L AIDE FINANCIERE

1. OBJECTIF DE L AIDE 2. BENEFICIAIRES 3. MONTANT DE L AIDE FINANCIERE Règlement d attribution de l aide «Eco-prime - chaudière fil gaz de plus de 15 ans» (Aide financière aux particuliers pr la substitution des installations de chauffage fortement émettrices de CO2 par un

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements 14 / 34 Comment fonctionne l éco-prêt à taux zéro? Le programme de réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

«Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi!

«Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi! «Efficacité Energétique» Agir maintenant, pourquoi! Vos enjeux Valoriser le patrimoine Rechercher un équilibre budgétaire Respecter le Grenelle Les obligations des copropriétés dans le cadre du Grenelle

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

DISPOSITIF REGIONAL ENERGIE - HABITAT + REGLEMENT D APPLICATION

DISPOSITIF REGIONAL ENERGIE - HABITAT + REGLEMENT D APPLICATION DISPOSITIF REGIONAL ENERGIE - HABITAT + REGLEMENT D APPLICATION L amélioration de l efficacité énergétique des logements privés et des logements sociaux, enjeu majeur identifié par le Schéma Régional Climat

Plus en détail

Le prêt travaux copropriétés

Le prêt travaux copropriétés Le prêt travaux copropriétés Banque SOLFEA Confidentiel 1 La BANQUE Solfea votre partenaire financier des travaux écoefficaces et de confort dans le logement Répartition du capital Une longue expérience

Plus en détail

PRÊT BONIFIÉ à partir de 1 %TEG. ANNUEL FIXE (a) de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel

PRÊT BONIFIÉ à partir de 1 %TEG. ANNUEL FIXE (a) de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel PRÊT BONIFIÉ 1 %TEG ANNUEL FIXE (a) CHAUDIERE GAZ NATUREL CHAUFFE-EAU SOLAIRE ISOLATION THERMIQUE de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel PRÊT BONIFIÉ 1 %TEG ANNUEL FIXE (a)

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

AIDES AUX INVESTISSEMENTS DES PARTICULIERS. Règlement des MODALITES D APPLICATION

AIDES AUX INVESTISSEMENTS DES PARTICULIERS. Règlement des MODALITES D APPLICATION ECONOMIES D'ENERGIE AIDES AUX INVESTISSEMENTS DES PARTICULIERS Règlement des MODALITES D APPLICATION Annexe à la délibération du Conseil Municipal du 2 mai 2011 Article 1 : Bénéficiaires Toute personne

Plus en détail

Dossier de presse 2012

Dossier de presse 2012 Dossier de presse 2012 Des professionnels qualifiés Des garanties pour le consommateur Contacts presse Qualit EnR Francky Boisseau / 01 48 78 70 74 / f.boisseau@qualit-enr.org Rumeur Publique Jérôme Broun

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Energie : enjeux, aides et marchés

Energie : enjeux, aides et marchés Energie : enjeux, aides et marchés Journée de l économie verte Rovaltain - novembre 2014 Philippe Bouchardeau - ADIL 26 Les enjeux de l énergie ENERGIE Petite histoire Consommation d énergie primaire Augmentation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2012

DOSSIER DE PRESSE 2012 DOSSIER DE PRESSE 2012 Pour trouver et choisir l artisan qu il vous faut! www.artisan-facile.fr Contact presse : 1 Agence Valeur D image - Mary GRAMMONT m.grammont@valeurdimage.com 04 76 70 93 63-06 15

Plus en détail

Dossier de presse - Salon de l habitat durable Familles Rurales de Saint-Avé 1

Dossier de presse - Salon de l habitat durable Familles Rurales de Saint-Avé 1 Familles Rurales de Saint-Avé 1 Introduction Après le succès de la première édition en 2008, Familles Rurales a décidé d organiser le deuxième salon de l habitat durable les 18 et 19 avril 2009 à Saint

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe Avant-propos Le Grenelle de l Environnement et la loi sur la Transition Energétique pour la croissance verte ont confirmé le caractère incontournable des réseaux de chaleur. Un objectif de quintuplement

Plus en détail

DGALN/Plan Urbanisme Construction Architecture

DGALN/Plan Urbanisme Construction Architecture L énergie de vos projets Monographie Maison de M. Le Pen à Echirolles (Isère) Version finale Marché à procédure adaptée n 1000219 du 25/11/10 28 septembre 2011 DGALN/Plan Urbanisme Construction Architecture

Plus en détail

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ Mieux maîtriser les enjeux de la construction et de la rénovation durables Engagé dans une démarche éco-volontaire depuis ses débuts, Raboni lance le programme R+. Son objectif

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

L ADEME FINANCE VOS PROJETS

L ADEME FINANCE VOS PROJETS L ADEME FINANCE VOS PROJETS POUR PROTÉGER L ENVIRONNEMENT ET MAÎTRISER L ÉNERGIE principaux dispositifs d aide principaux dispositifs d aide TABLEAU DE SYNTHÈSE Principaux bénéficiaires possibles Activités

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro

L éco-prêt à taux zéro L éco-prêt à taux zéro «L éco-prêt à taux zéro» est un prêt à taux d intérêt nul et accessible sans conditions de ressources, pour financer un ensemble cohérent de travaux d amélioration de la performance

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE

Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA éco-ptz CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ÉCO - RÉNOVATION RGE 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir...

Plus en détail

LABEL RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

LABEL RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE LABEL PROMOTELEC RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Retour d expérience LABEL RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE Édition 215 LOGEMENTS COLLECTIFS - MAISONS INDIVIDUELLES Sommaire Préambule 4 1 - ANALYSE DU MARCHÉ DE LA LABELLISATION

Plus en détail

La maison gaz naturel basse consommation

La maison gaz naturel basse consommation La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel? Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Rénovation énergétique

Rénovation énergétique Rénovation énergétique Vers des feuilles de route pragmatiques pour les logements équipés de chauffage collectif Une étude confiée par Fedene à Cardonnel Ingénierie Conférence de presse 2 avril 2014 Flora

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

RENOVATION ENERGETIQUE

RENOVATION ENERGETIQUE RENOVATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS DU TERTIAIRE : IL FAUT AGIR! Par le pôle Ecologie de Terra Nova Le 25 octobre 2013 La rénovation énergétique des bâtiments est une condition sine qua non de la réussite

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO individuel, en métropole. Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO individuel, en métropole. Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement Comprendre L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif qui vous permet de

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Le Conseil régional de Picardie crée le Service Public de l Efficacité Energétique et une régie dédiée : une initiative unique en France

Le Conseil régional de Picardie crée le Service Public de l Efficacité Energétique et une régie dédiée : une initiative unique en France Le Conseil régional de Picardie crée le Service Public de l Efficacité Energétique et une régie dédiée : une initiative unique en France Amiens, le 15 novembre 2013 Contacts Presse CONSEIL REGIONAL DE

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Energies renouvelables : je m équipe en 2015! Tout savoir pour réussir son projet : RGE, aides et qualifications Loi de transition énergétique, plan national de rénovation

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE

RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE heatingthroughinnovation. * 02 Sommaire Sommaire Introduction 03 Tous les avantages en un seul coup d œil 04 Rénovations et Constructions neuves 10 Design avant-gardiste 12

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

PRÊTS. Prêt COFIGAZ INSTALLATION CHAUFFAGE. Prêt RÉNOVATION PARTIES COMMUNES. Prêt TRAVAUX D ASCENSEUR. by OTIS

PRÊTS. Prêt COFIGAZ INSTALLATION CHAUFFAGE. Prêt RÉNOVATION PARTIES COMMUNES. Prêt TRAVAUX D ASCENSEUR. by OTIS PRÊTS COPROPRIETES ÉDITION DÉCEMBRE 2010 Prêt COFIGAZ INSTALLATION CHAUFFAGE Prêt RÉNOVATION PARTIES COMMUNES Prêt TRAVAUX D ASCENSEUR by OTIS LES ATOUTS DES PRÊTS COPROPRIÉTÉS PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE

Plus en détail

GUIDE DES PARTENAIRES DÉVELOPPEZ VOS VENTES AVEC LES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ! L énergie est notre avenir, économisons-la!

GUIDE DES PARTENAIRES DÉVELOPPEZ VOS VENTES AVEC LES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ! L énergie est notre avenir, économisons-la! GUIDE DES PARTENAIRES DÉVELOPPEZ VOS VENTES AVEC LES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ! L énergie est notre avenir, économisons-la! LA PERFORMANCE ÉNERGETIQUE : UN DÉFI AU QUOTIDIEN 2 Chers partenaires, La maîtrise

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Synthèse. Avril 2011

Synthèse. Avril 2011 De l analyse des marchés de la Construction Durable (performance énergétique et qualité environnementale) au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières àdisposition des ménages 20 millions de logements devront être rénovés d ici à2050 sur les 31 millions existants. Magazine des

Plus en détail

AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT

AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT COPROPRIETES AVEC LE PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES, PRÉSERVEZ VOTRE PATRIMOINE EN FINANÇANT VOS TRAVAUX IMPORTANTS DE RÉNOVATION OU D EMBELLISSEMENT LES ATOUTS DU PRÊT RÉNOVATION PARTIES COMMUNES n

Plus en détail

Le Crédit Agricole. s engage pour un monde plus vert. Une relation durable, ça change la vie.

Le Crédit Agricole. s engage pour un monde plus vert. Une relation durable, ça change la vie. Le Crédit s engage pour un monde plus vert Une relation durable, ça change la vie. ÉÉdito L Engagement en faveur des Economies d Energie Eco-Prêt à taux zéro, Prêt Économies d Énergies, Éco-enerJ+ ou

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE. Le crédit d impôt dédié au développement durable. Quelles sont les dépenses concernées par cette mesure?

DEVELOPPEMENT DURABLE. Le crédit d impôt dédié au développement durable. Quelles sont les dépenses concernées par cette mesure? CREDIT D IMPOT DEDIE AU DEVELOPPEMENT DURABLE Le crédit d impôt dédié au développement durable Avertissement : le document ci après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour une meilleure compréhension

Plus en détail

La performance Energétique des logements français

La performance Energétique des logements français La performance Energétique des logements français Etude statistique menée par EX IM sur la base de plus de 150000 Diagnostics de Performance Energétique La Performance Energétique des logements français

Plus en détail

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw

AQUACIAT2 HYBRID LA SOLUTION BI-ÉNERGIES COMPACTE PAC & CHAUDIÈRE GAZ. Puissances frigorifiques et calorifiques de 45 à 80 kw COMMERCIALISATION 2 ÈME TRIMESTRE 2014 C O N F O R T Q U A L I T É D A I R O P T I M I S A T I O N É N E R G É T I Q U E PAC & CHAUDIÈRE GAZ AQUACIAT2 HYBRID Puissances frigorifiques et calorifiques de

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES

CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES CATALOGUE FORMATIONS CLIENTS 2012 SPÉCIAL ÉNERGIES RENOUVELABLES FORMATIONS 100% PRO TOUTE L ANNÉE. TROUVEZ VOTRE FORMATION QUALIFIANTE. -10% SUR CERTAINES FORMATIONS DU CATALOGUE. î à Cher client, Le

Plus en détail

COMMENT REDUIRE VOS COUTS D ACHAT D ELECTRICITE?

COMMENT REDUIRE VOS COUTS D ACHAT D ELECTRICITE? Loi de transition énergétique et copropriétés Financer vos travaux de rénovation énergétique grâce aux certificats d économies d énergie FLEXIBILITE DES CONSOMMATIONS ELECTRIQUES COMMENT REDUIRE VOS Formation

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

Une maison BBC, Eco-construction... PAGE. Par Séverine Littière

Une maison BBC, Eco-construction... PAGE. Par Séverine Littière PAGE 20 Eco-construction... Par Séverine Littière La maison BBC relève le niveau A l heure des préoccupations environnementales, de nombreux efforts sont faits pour préserver notre planète. Nos chères

Plus en détail

PRÉSENTATION D EXTENDAM

PRÉSENTATION D EXTENDAM MANDAT DE GESTION ISF 2015 PRÉSENTATION D EXTENDAM Un métier : l investissement pour compte de tiers Extendam est une société de gestion indépendante qui réalise des investissements pour le compte de clients,

Plus en détail

Conférence de presse - 8 avril 2008 -

Conférence de presse - 8 avril 2008 - Conférence de presse - 8 avril 2008 - Les résultats du groupe GEOXIA en 2007 et perspectives Lancement de la gamme «La Maison du Bon Sens» GEOXIA et le dispositif gouvernemental «Propriétaire de ma maison

Plus en détail

Des pistes pour une maison. + éc n me

Des pistes pour une maison. + éc n me Des pistes pour une maison + éc n me Dans le cadre de l Agenda 21, la ville de Marcoussis souhaite développer et rénover le parc de logements vers un habitat plus durable et moins énergivore. Protection

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Le Prêt EnerGEDIA. Jusqu à 15 000 pour financer vos travaux d économies d énergie. TEG ANNUEL FIXE à partir de 0,79 % VOUS PROPOSE : bonifié par GEDIA

Le Prêt EnerGEDIA. Jusqu à 15 000 pour financer vos travaux d économies d énergie. TEG ANNUEL FIXE à partir de 0,79 % VOUS PROPOSE : bonifié par GEDIA CHAUFFAGE - EAU CHAUDE GAZ NATUREL OU PROPANE OU ÉLECTRICITÉ / SOLAIRE / CHAUDIÈRE BOIS VOUS PROPOSE : Le Prêt EnerGEDIA Jusqu à 15 000 pour financer vos travaux d économies d énergie TEG ANNUEL FIXE à

Plus en détail

L amélioration de la performance énergétique des logements dans le Tarn : quelle efficacité?

L amélioration de la performance énergétique des logements dans le Tarn : quelle efficacité? L amélioration de la performance énergétique des logements dans le Tarn : quelle efficacité? ADIL / L INFORMATION SUR L HABITAT une question d adresse... Résidence Leclerc - 3 Boulevard Lacombe - 81000

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 %

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 % Crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Congrès européen Eco-technologies pour le futur Lille 10&11 juin 2008 Atelier Eco-technologies

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012

Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012 Vert, l avenir! L économie passe au vert Synthèse des actes de la semaine des métiers de l économie verte en Nord Pas de Calais du 16 au 19 octobre 2012 Ce projet est cofinancé par l Union européenne.

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. www.enfi.fr

ECOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. www.enfi.fr ECOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER ENFI - siège social 19, rue des Capucines 75001 PARIS S.A.S au capital de 2.037.000-504 381 153 RCS Paris Déclaration d activité enregistrée sous le numéro

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE THEME : 3 EME «CLUB COPRO» 20 mai 2015 Salle des Mariages Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Mairie de Massy 1, av. du Général De Gaulle BP 20101-91305

Plus en détail

INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE principales modalités l ademe finance vos projets de maîtrise de l énergie PASSEZ À L ACTION : MANAGEZ L

Plus en détail

Qualité. xpertise Proximité. Innovation. L engagement au cœur

Qualité. xpertise Proximité. Innovation. L engagement au cœur Partenaire engagé xpertise Proximité L engagement au cœur Forte de ses 25 années d existence et de fidélité au monde des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants et des Courtiers spécialisés en

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES DEVIS» CADRE A Données relatives à la

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Ensemblier technique, financier

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro en Pays de la Loire

L éco-prêt à taux zéro en Pays de la Loire L éco-prêt à taux zéro en Pays de la Loire 9,5 % des prêts écologiques à taux zéro accordés en 21 l ont été en Pays de la Loire, soit 7 227 prêts service connaissance des territoires et évaluation avril

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

1,25 % JUSQU À 21 500 pour financer vos travaux d économies d énergie PRÊT BONIFIÉ MAISON OU APPARTEMENT PROPRIÉTAIRE OCCUPANT DANS L'EXISTANT

1,25 % JUSQU À 21 500 pour financer vos travaux d économies d énergie PRÊT BONIFIÉ MAISON OU APPARTEMENT PROPRIÉTAIRE OCCUPANT DANS L'EXISTANT MAISON OU APPARTEMENT DANS L'EXISTANT PROPRIÉTAIRE OCCUPANT CHAUFFAGE-EAU CHAUDE GAZ NATUREL OU ÉLECTRICITÉ / SOLAIRE / CHAUDIÈRE BOIS / ISOLATION / FENÊTRES JUSQU À 21 500 pour financer vos travaux d

Plus en détail

Rénovation énergétique de la résidence «Verrières Joli Mai» à Meudon-la-Forêt

Rénovation énergétique de la résidence «Verrières Joli Mai» à Meudon-la-Forêt Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique de la résidence «Verrières Joli Mai» à Meudon-la-Forêt B ÂTIMENTS Les instances de cette copropriété de plus de 900 logements ont réussi

Plus en détail