septembre 2011 n 21 Les économies d énergie récompensées Page 5 Assistance Page 10 Une rénovation coordonnée par l installateur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "septembre 2011 n 21 Les économies d énergie récompensées Page 5 Assistance Page 10 Une rénovation coordonnée par l installateur"

Transcription

1 septembre 2011 n 21 Les économies d énergie récompensées Page 5 Butagaz Assistance Page 10 Une rénovation coordonnée par l installateur

2 ACTUALITÉS SOMMAIRE ACTUALITÉS PAGE 02 BUTAGAZ & VOUS PAGE 05 Butagaz Assistance Votre partenaire sécurité et réglementation PAGE 06 Coup double sur les Butaprimes MÉTIERS BUTAGAZ PAGE 08 Je suis sur la route toute la sainte journée... UNE AMBIANCE DE BÊTE Après La Rochelle l année dernière, Lardier Gaz a organisé cette année la réunion de son Club Partenaires dans le cadre exceptionnel du ZooParc de Beauval dans le Loir-et-Cher, l un des 15 plus beaux zoos du monde. Les 30 juin et 1 er juillet, dépaysement garanti pour les prescripteurs partenaires et les équipes commerciales Butagaz qui ont commencé cette réunion par un déjeuner convivial, suivi de la visite du parc où se côtoient animaux. Le lendemain, une réunion de travail était l occasion d échanger sur l énergie propane et son utilisation avec les nouvelles technologies, ainsi que les solutions Butagaz pour accompagner les partenaires et toujours mieux satisfaire les clients. ÉNERGIE PAGE 09 Sécurite gaz à tous les étages grâce au système de tuyauterie BOAGAZ SUR LE TERRAIN PAGE 10 Coup de cœur et bonne fée au moulin d Abas DÉTENTE PAGE 12 Jeu Concours : 1 ipad à gagner! BUTAGAZ ÉTAIT LÀ Les Journées de la construction de la CAPEB, les 7, 8 et 9 avril 2011 à Lyon Les Journées techniques UNCP FFB de Rouen, les 31 mars et 1 er avril 2011 à Paris Publication Butagaz , rue Raspail Levallois-Perret Cedex. Directeur de la publication Anne Bouet. Coordination Julie Gineste. Avec la participation de Ronan Scavennec et l équipe LARDIER GAZ. Conception et réalisation Philéog 45, avenue Victor-Hugo - bât Aubervilliers cedex. Pour contacter Thermostat : Fax : Mail : Impression sur un papier provenant de forêts gérées selon des principes conformes aux normes environnementales Comme toujours, des occasions de rencontres appréciées par tous les acteurs de la filière. AGENDA SALONS Foire du Mans du 8 au 12 septembre Salon de l Habitat de Tours du 16 au 19 septembre 2011 Sur ces deux événements, Lardier Gaz fera stand commun avec son prescripteur TECHNI CHAUF 37 (coût d un appel local depuis un poste fixe, selon opérateur) 2

3 ACTUALITÉS COMPAREZ LE PRIX DU GAZ EN CITERNE Pour savoir quelle est la grande marque nationale qui défend le pouvoir d achat de ses clients, n hésitez pas à consulter le comparateur du prix du gaz avec vos clients sur butagaz.fr, rubrique «Economisez avec Butagaz». Barème clients particuliers de gaz propane en citerne relevé entre le 3 et le 11 juillet 2011 (hors prestations associées). Prix relevés 4 fois par an par l institut indépendant GFK, sur les barèmes aux particuliers du gaz propane en citerne de chaque marque représentée dans l outil. Pour plus d information sur la méthodologie, connectez-vous sur Butagaz.fr NE SORTEZ PLUS EN TERRASSE SANS VOTRE BOB! Toujours à la pointe, Butagaz est le premier propanier à lancer son application iphone. Disponible depuis le 21 juin sur l Apple Store, celle-ci est fidèle aux valeurs de service, chaleur et convivialité chères à Butagaz. Avec l application «Tous en terrasse» vous pourrez trouver une terrasse de café où que vous soyez pour savourer un moment de détente selon les critères qui vous intéressent : ensoleillée, chauffée, fumeur/non-fumeur Chaque utilisateur peut également noter et commenter la terrasse où il se trouve, en proposer une nouvelle et bien sûr la partager avec ses contacts sur Facebook et Twitter : de quoi organiser de bons moments entre amis! Découvrez également cette application sur la page Facebook «Tous en terrasse». 3

4 ACTUALITÉS UNE VALEUR SÛRE : LE SITE DU CFBP Le Comité du Butane et du Propane est bien sûr toujours en première ligne sur la réglementation et la sécurité. Son site internet est d ailleurs une véritable mine d informations sur le gaz en citerne comme sur le gaz en bouteille. cfbp.fr Dans la rubrique Combustible «les installations gaz en réservoir», vous trouverez des schémas et des recommandations d installation, ainsi que les règles de mise en œuvre. Pratique, dans la rubrique Combustible «sécurité», vous pourrez télécharger des modèles de certificats de sécurité. BUTAGAZ, PROPANIER PILOTE SUR L AFFICHAGE ENVIRONNEMENTAL Butagaz est le seul propanier à s être porté volontaire et à avoir été retenu pour participer à l expérimentation nationale sur l affichage des caractéristiques environnementales des produits, lancée le 1 er juillet. En s engageant aux côtés du ministère de l Écologie, du Développement durable, des transports et du Logement, Butagaz poursuit sa politique de transparence et d accompagnement des consommateurs vers des produits plus vertueux pour l environnement. Empreinte environnementale pour un an de gaz * Changement climatique 150 kg Eq. CO2/an soit 0,56 % de l impact d un ménage européen Epuisement des ressources non renouvelables 4,47 g/an soit 0,15 % 40 Bouteille ré-utilisable Rans amenez-moi de l impact d un ménage européen Pour plus d informations sur ces données et la méthodologie utilisée, rendez-vous sur expérimentation nationale l affichage environnemental : Le but de cette expérimentation, lancée pour au moins un an par le gouvernement, est de faire figurer les informations environnementales sur les produits ou les points de vente, en apportant un message clair aux consommateurs au moment de leur achat. Pour Butagaz, l affichage sera mis en place sur les présentoirs gaz en bouteille. Cette démarche s inscrit en cohérence avec la politique de développement durable de la marque et sa volonté d information de ses clients, avec notamment ses tarifs gaz en citerne disponibles sur internet depuis plusieurs années et le lancement du 1 er comparateur du prix du gaz butane et propane en UNE EXPÉRIMENTATION À GRANDE ÉCHELLE Plus de 230 entreprises se sont portées volontaires et 168 ont été retenues pour participer à cette phase d expérimentation. Les produits concernés couvrent un large spectre, de l alimentaire aux produits de construction et de bricolage, en passant par les soins à la personne. L énergie est notre avenir, économisons-la! * Pour 1 an de gaz en bouteille butane. 4

5 BUTAGAZ ET VOUS BUTAGAZ ASSISTANCE Votre partenaire sécurité et réglementation éservé aux installateurs, R architectes et constructeurs CMistes partenaires de Butagaz, Butagaz Assistance est un service technique et réglementaire accessible gratuitement par téléphone et par mail. Une question technique? Un doute sur un point réglementaire? Appelez Butagaz Assistance et un technicien spécialisé vous apporte une réponse immédiate par téléphone. Vous recevez une confirmation par fax dans les 48h, qui engage la responsabilité de Butagaz Assistance. Le service Butagaz Assistance est réservé aux membres du Club Partenaires Butagaz, rapprochez-vous de votre Conseiller Energie pour plus d informations sur le Club Partenaires. Si vous êtes déjà membre du Club Partenaires, votre conseiller pourra vous transmettre vos codes d accès. BUTAGAZ ASSISTANCE : LA QUESTION En tant que Professionnels du Gaz, sommes-nous responsables de la partie existante d une installation de gaz sur laquelle nous réalisons une intervention? Si oui, quelle est la procédure à suivre? LA RÉPONSE DE BUTAGAZ ASSISTANCE La Convention nationale PG du 22 novembre 2006, indique que les audits portent désormais sur les travaux réalisés par l entreprise, mais également sur l ensemble de l installation existante à laquelle l entreprise a normalement accès dans le cadre de son travail. Il est précisé que les défauts relevés sur la partie existante de l installation, à laquelle l entreprise a normalement eu accès dans le cadre de son travail, ne font l objet d aucune sanction envers celle-ci, si elle apporte porte la preuve qu elle a bien informé l utilisateur et/ou le propriétaire de l obligation qui leur incombe de faire réparer les anomalies en cause. Ceci implique que l entreprise prend la responsabilité de la partie existante d une installation de gaz (à laquelle elle a eu l accès) lors de toute intervention (dépannage, entretien, complément, modification ) et qu elle le est tenue de signaler chaque anomalie au client par écrit. Cet écrit devra être signé par le client ou lui être transmis par «recommandé». Il est à noter que ceci englobe le contrôle de fonctionnement t des appareils gaz installés (cuisinière, chaudière ). Il consiste notamment pour une cuisinière au contrôle de la qualité et de la tenue des flammes. mes. Pour un appareil raccordé, il sera nécessaire de contrôler le tirage et parfois la teneur en monoxyde de carbone des produits de combustion. 5

6 BUTAGAZ ET VOUS Coup double sur les Butaprimes Lancé en 2006, le programme Butaprimes (1) aide vos clients dans leurs projets de rénovation thermique. Après 5 ans d existence, quelque dossiers et l entrée en vigueur de la loi Grenelle II, le programme vient d être totalement revu, avec à la clé de nouveaux montants et de nouveaux équipements concernés. «Avec cette nouvelle version des Butaprimes, nous avons souhaité faire encore plus pour nos clients et pour les économies d énergie, annonce Sylvie Combastel, responsable marketing Gaz en Citerne de Butagaz. Nous avons donc plus que doublé le montant maximum de la prime.» Ainsi, c est désormais jusqu à (1) en avoir gaz que peuvent percevoir vos clients qui vous font réaliser des travaux visant à faire des économies d énergie, comme l installation d une chaudière à condensation ou de robinets thermostatiques. DES CALCULS SIMPLIFIÉS En élaborant ce nouveau programme, l équipe marketing de Butagaz a avant tout cherché à faciliter les démarches à ses clients, notamment en simplifiant les modes de calcul. Par exemple, le montant des Butaprimes pour l isolation se calcule désormais très simplement au m ². UN VÉRITABLE ACCOMPAGNEMENT «Nous avons également mené des actions pour spécialiser nos conseillers téléphoniques, précise Sylvie Combastel. Ils ont suivi des formations et sont maintenant de véritables conseillers en économies d énergie, capables d accompagner les clients pas à pas dans leurs démarches de rénovation thermique.» Ainsi, les conseillers du service Economies d Energie de Butagaz commencent par réaliser un mini-bilan thermique du logement afin d orienter les clients vers les bons travaux et aussi vers les bons professionnels, c est-à-dire en priorité les installateurs membres du Club Partenaires de Butagaz. Ils renseignent ensuite les clients sur toutes les aides et subventions existantes: crédit d impôt, éco-prêt à taux zéro, etc. Enfin, les conseillers Economies d Energie présentent le programme des Butaprimes et suivent le traitement du dossier. «Plus que jamais, renchérit Sylvie Combastel, nous souhaitons accompagner nos clients et leur simplifier la vie. C est ça, la proximité selon Butagaz!» Pour plus d informations : Toit : 25 à 30 % Isolation : poste n 1 des économies d énergie Air renouvelé et fuites : 20 à 25 % Dans une maison mal isolée une grande partie de la chaleur peut s échapper par le toit, les murs et les fenêtres. Murs : 20 à 25 % Fenêtres : 10 à 15 % Plancher bas : 7 à 10 % Ponts thermiques 6

7 Montant Butaprimes Combles ou toitures : Économie d énergie : 25 à 30 % (2) minimum de 30 m², isolant de coefficient R de résistance thermique 5 m²k/w et répondant à la norme ACERMI Planchers bas : Économie d énergie : 5 à 10 % (2) minimum de 30 m², isolant de coefficient R de résistance thermique 2,4 m²k/w et répondant à la norme ACERMI Murs intérieurs et extérieurs : Économie d énergie : 20 à 25 % (2) minimum de 30 m², isolant de coefficient R de résistance thermique 2,8 m²k/w et répondant à la norme ACERMI jusqu à 600 (6 /m²) jusqu à 600 (12 /m²) jusqu à 600 (10 /m²) Chaudière à condensation : Économie d énergie : 20 à 25 % (2) 500 Chaudière basse température : Économie d énergie : 17 à 20 % (2) 150 Régulation par sonde de température extérieure : Économie d énergie : 10 à 20 % (2) 30 Robinets thermostatiques (minimum de 6) : Économie d énergie : 3 à 5 % (2) 30 Radiateurs chaleur douce (minimum de 3) : Économie d énergie : 3 à 5 % (2) 30 Insert bois ou poêle à bois label Flamme Verte : Économie d énergie : 30 % (3) par rapport à un foyer ouvert rendement énergétique de l équipement 70 %, concentration en monoxyde de carbone 0,3 % 190 Chauffe-eau solaire : Économie d énergie : 50 à 70 % (2) sur les besoins annuels en eau chaude 100 Combiné chaudière à condensation / chauffe-eau solaire : Économie d énergie : 20 à 25% (2) et 50 à 70 % (2) sur les besoins annuels en eau chaude 700 Outre les Butaprimes de Butagaz, vos clients peuvent bénéficier de plusieurs aides pour réduire la facture de leur rénovation thermique. COMBIEN QUELS TRAVAUX? QUI CONTACTER? ECO PRET A TAUX ZERO Prêt jusqu à Economies d énergie Votre banque ECO-SUBVENTION DE L ANAH Aide fiscale jusqu à Tous travaux courants CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE AIDES DES COLLECTIVITES TERRITORIALES De 13 à 45% des travaux suivant leur nature Selon les régions Amélioration énergétique dans la résidence principale Amélioration de l habitat FACILIGAZ DE BUTAGAZ Prêt jusqu à Economies d énergie L ANAH par l intermédiaire du Conseil général ademe.fr Mairie, Conseil général, Conseil régional. Service clients Butagaz ou butagaz.fr (1) Offre réservée aux clients particuliers Gaz en citerne Butagaz ayant souscrit un contrat de fourniture de gaz Propane, non cumulable avec toute autre promotion, dans la limite de TTC de primes cumulées, versées sous forme d avoir-gaz, par logement sur présentation de la demande de Butaprimes contenant les attestations de fin de travaux dûment remplies et signées par le bénéficiaire et le professionnel ayant réalisé les travaux, complétée de la copie des factures des travaux effectués par le professionnel avant le 31/12/2011 dans un logement habitable depuis plus de deux ans et des justificatifs demandés. Le dossier de demande de Butaprimes devra nous parvenir avant le 31/12/2011. Les travaux doivent être conformes aux critères précisés dans les décrets d application de la loi d orientation de la politique énergétique du 13/07/2005. (2) Source ADEME 2008 : le guide Isolation et le guide Le chauffage, la régulation, l eau chaude. (3) Source : flammeverte.org (4) Les appareils doivent être certifiés CSTBat ou Solarkeymark et installés par un professionnel signataire de la Charte Qualisol. 7

8 LES METIERS DE BUTAGAZ Je suis sur la route toute la sainte journée... Philippe Henry livre du propane depuis plus de trente ans. Avec une moyenne de 200 km par jour, cela fait donc, au total, trois fois la distance de la Terre à la Lune! Mais, «dans la lune», il est bien payé pour savoir que ce n est pas vraiment permis quand on transporte du gaz! «On ne livre pas du propane comme on livre des pommes de terre», rappelle Philippe Henry avant de nous énoncer la longue liste des mesures de précaution qu il met un point d honneur à respecter scrupuleusement, au premier chef desquelles la vitesse bien sûr... «En plus de trente ans, je n ai pas eu le moindre accident», précise-il, avec un grand sourire... LA SÉCURITÉ AVANT TOUT Mais c est au moment de la livraison qu une vigilance totale est indispensable. «Le matériel a beaucoup évolué. Mais, si cela sécurise réellement le travail, le respect des procédures reste toujours essentiel. Le propane est un produit facilement inflammable. De plus, il Philippe Henry ne faut pas oublier qu il est à moins 40 degrés!» POUR LE CONTACT HUMAIN «J ai toujours aimé rouler mais si j ai choisi le transport du gaz, c est pour le contact humain. Je rencontre des gens très différents et, comme je viens finalement pour leur rendre service, je suis toujours très bien accueilli. Même si, nous confie Philippe Henry, les gens grognent de plus en plus face aux augmentations de prix... Mais ils savent bien que je n y suis pour rien et Butagaz non plus, puisqu ils ont choisi cette marque en particulier pour ses tarifs.» DE LA BOUTEILLE! Pendant de nombreuses années, il a transporté les bouteilles chez les dépositaires Butagaz, des grandes surfaces au petit épicier de village. «Je vous jure que cela me faisait des cours de gym gratuits. Chacun avait beau faire des efforts pour faciliter le travail, il y avait quand même six cents bouteilles sur le camion qu il fallait souvent porter à la main. Même si la distance était courte, je n avais pas besoin de faire des altères à la maison!». Bref, il est bien content d être passé au camion-citerne. D autant plus, rajoute-t-il «qu avec les particuliers, on rencontre plus de gens». Et la rencontre, à l évidence, c est son truc! UN CHAUFFEUR TRÈS COMMERCIAL Philippe Henry sait d ailleurs joindre le rentable à l agréable : derrière le chauffeur particulièrement avenant se dissimule à peine un redoutable commercial : à chaque livraison, il n hésite pas à s enquérir des problèmes des voisins de ses clients et à leur proposer les services de Butagaz. «Quand ils sont déjà chauffés au propane, je mets en avant les tarifs et la qualité des services Butagaz et, quand ils sont au fuel, je leur prouve, sur le terrain que, contrairement au fuel, le gaz est vraiment propre et sans odeur!» Ainsi, bon an mal an, il permet à son «camarade de toujours» de Butagaz, Zitony Harket, conseiller énergie chez Lardier Gaz, de placer quatre, cinq citernes par an et donc de gagner autant de nouveaux clients. 8

9 ENERGIE nouveau! Sécurité gaz à tous les étages grâce au système de tuyauterie BOAGAZ Vous pouvez désormais vous procurer chez votre grossiste habituel les kits de tuyaux onduleux pliables en acier inoxydable BOAGAZ. Ces éléments prêts à monter permettent de réaliser une installation gaz en aval de l organe de coupure générale, sans soudure! BOAGAZ peut être utilisé en conjonction avec d autres tuyauteries autorisées pour la distribution du gaz dans les bâtiments. Installation rapide Circuit d eau chaude Réseau Boagaz + FACILE Raccords mécaniques sans soudure Cintrage manuel Léger et peu encombrant Moins de raccords FICHE PROJET + RAPIDE Montage rapide de l installation Grandes longueurs d un seul tenant «Distribué par GAZINOX» Tel : Contact : Alain Thevenot 9

10 SUR LE TERRAIN Coup de cœur et bonne fée au moulin d Abas Nathalie et Michel Cornier ont eu le coup de cœur en découvrant le moulin d Abas baigné de la légendaire lumière de la Touraine. Mais c est peu dire que tout était à faire, hormis le gros-œuvre! Heureusement, grâce au bouche à oreille, ils ont eu la chance de rencontrer leur bonne fée : en la circonstance Patrick Poilvilain, à la tête de Techni Chauf 37 qui apporta non seulement son expertise de plombier-chauffagiste mais aussi son réseau d entreprises de maçonnerie, électricité, peinture, tout en assurant le suivi de l ensemble du chantier. Et, comme à son habitude, pour tout ce qui concerne le gaz, Patrick Poilvilain a fait appel au distributeur régional Butagaz, Lardier Gaz. histoire ne dit pas si les L lapins ont été étonnés comme dans Les Lettres de mon moulin d Alphonse Daudet. Mais la transformation du moulin, elle, est étonnante! Techni Chauf a donc pris en main l ensemble du chantier, un gage de tranquillité pour le couple qui n a pas eu à connaître les difficultés de la bonne coordination des différents intervenants. Pour chauffer les quelque 400 m 2 de la bâtisse, le choix s est porté sur des planchers chauffants au rez-de-chaussée et des radiateurs dans les deux étages avec une pompe à chaleur air/eau et une chaudière à gaz. Celle-ci vient en complément indispensable : en effet, dès que la température descend à 0, la pompe à chaleur n est vraiment plus rentable et c est donc automatiquement, grâce au thermostat extérieur, que la chaudière à gaz se met en route. Elle fournit bien sûr aussi l eau chaude Patrick Poilvilain sanitaire. «Il y a deux ans, dès notre premier hiver, particulièrement rude, nous avons pu constater que les bons 10 Une nouvelle vie pour le moulin d Abas

11 SUR LE TERRAIN Tradition et modernité choix avaient été faits. Malgré des températures vraiment basses à l extérieur et des volumes imposants à l intérieur, il a toujours fait bon dans le moulin et, ce, avec une consommation vraiment raisonnable : environ 600 kilos par hiver...», se félicite Nathalie Cornier qui ajoute : «En plus, la citerne (1,2 tonne) est enterrée, c est important quand on veut préserver la magie du lieu!» Des propos qui confirment les convictions de Patrick Poilvilain, «Le propane est vraiment la meilleure solution : indispensable à la campagne, le propane est de toute façon plus intéressant. La solution électrique n est pas compétitive et le fuel n est quasiment plus installé, il présente beaucoup trop d inconvénients, odeurs, problèmes d entretien, etc.» la citerne est gratuite et le client n a pas d abonnement à payer Plancher chauffant au rez-de-chaussée qui se nourrit aussi des réunions trimestrielles du Club Partenaires Butagaz. «Ces réunions sont d efficaces piqûres de rappel : par le contact entre collègues, elles nous poussent à rester toujours à la pointe des innovations, elles sont aussi précieuses pour glaner mille et une infos et, bien sûr, pour suivre les nouveautés Butagaz.» BUTAGAZ SAIT S ENTOURER DES MEILLEURS La réussite de Techni Chauf, dont les effectifs ont été multipliés par six en douze ans (de quatre à vingttrois!), s explique non seulement par le dynamisme commercial de son dirigeant, son constant souci d être à la pointe de l innovation La pompe à chaleur technologique mais tout autant par l importance qu il donne à l implication de chacun des membres de l équipe. Patrick Poilvilain accorde une attention particulière à la formation d apprentis. Il s est d ailleurs associé à un ancien apprenti pour monter une société spécialisée dans le photovoltaïque. Une corde de plus à son arc... On comprend donc aisément pourquoi l entreprise a été distinguée plusieurs fois. Lauréat du Top des entreprises de La Nouvelle République, du Trophée des Ressources Humaines qui lui a été aussi attribué par la Chambre des métiers pour ses actions en faveur du personnel. La Banque Populaire lui a décerné son deuxième prix, dans le cadre de «Stars et Métiers» pour la progression constante de son chiffre d affaires. Preuve, s il en était besoin, que Butagaz sait s entourer des meilleurs! MAIN DANS LA MAIN AVEC BUTAGAZ Et Patrick Poilvilain de rappeler : «Nous travaillons avec Lardier Gaz, distributeur régional de Butagaz, depuis seize ans dans un véritable partenariat. Tous les ans au Salon de l Habitat de Tours comme aux 4 jours du Mans, nous accueillons le public dans un stand commun Butagaz - Techni Chauf et, chaque année, nous faisons un mailing commun.» A l évidence, son étroite collaboration avec Bernard Bouhourdhin, conseiller Énergie chez Lardier, est fondée sur la confiance, le dynamisme et la compétence technique. Une complicité «La réussite de Techni Chauf, c est avant tout celle de son équipe» 11

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

Guide technique 10 e arrêté

Guide technique 10 e arrêté Guide technique 10 e arrêté Juillet 2013 Critères d éligibilité des prêts DolceVita et prêts fabricants Les prêts fabricants éligibles - préambule OBJET PRINCIPAL de financement : chaudière à condensation

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014 Économies d énergie et énergies renouvelables Le crédit d impôt en 2014 Limitons les effets du changement climatique! Le changement climatique est une réalité. Mais savez-vous que vous pouvez, vous aussi,

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

PRÊT BONIFIÉ à partir de 1 %TEG. ANNUEL FIXE (a) de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel

PRÊT BONIFIÉ à partir de 1 %TEG. ANNUEL FIXE (a) de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel PRÊT BONIFIÉ 1 %TEG ANNUEL FIXE (a) CHAUDIERE GAZ NATUREL CHAUFFE-EAU SOLAIRE ISOLATION THERMIQUE de 1500 à 21 500 pour une installation éco-efficace au gaz naturel PRÊT BONIFIÉ 1 %TEG ANNUEL FIXE (a)

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété :

Copropriété : Nom de la copropriété : Nombre total de bâtiments dans la copropriété : Nombre total de logements dans la copropriété : TRAVAUX D AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ELIGIBLES A L ECO-PRET A TAUX ZERO REALISATION D UN BOUQUET DE TRAVAUX, METROPOLE «FORMULAIRE TYPE COPROPRIETES DEVIS» CADRE A Données relatives à la

Plus en détail

Les chaudières au gaz naturel

Les chaudières au gaz naturel Les chaudières au gaz naturel Sommaire Les chaudières au gaz naturel avec Gaz de France DolceVita P.4 P.6 P.8 P.10 P.14 P.16 P.18 P.20 P.22 P.23 Comment ça fonctionne? Les chaudières à condensation Les

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

Les Certificats d Economies d Energie : Outil vertueux au service de la réhabilitation des copropriétés

Les Certificats d Economies d Energie : Outil vertueux au service de la réhabilitation des copropriétés Les Certificats d Economies d Energie : Outil vertueux au service de la réhabilitation des copropriétés Sommaire Les Certificats d Economies d Energie (C.E.E) Comment utiliser les CEE dans les projets

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT En 2008 Mise en place de l aide communale à l isolation pour les propriétaires En 2010, La mairie montre l exemple : rénovation complète du logement

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65 Préservez les ressources naturelles par des constructions écologiques n est qu une étape dans la protection de l environnement. Cela passe aussi par des gestes éco-citoyens au quotidien. Pour en savoir

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété 1 relais de la Poste à RANTIGNY 25/11/13 Récapitulatif du l audit énergétique de RANTIGNY 1 Sommaire I. Introduction... 3 II. Visite du site... 4

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 EAU CHAUDE SANITAIRE HABITAT CHAUFFAGE Espace INFO>ENERGIE 37 INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 L HABITAT L HABITAT DEPERDITION TOITURE: 30% Priorité

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

Fiches techniques : Le Crédit d'impôt

Fiches techniques : Le Crédit d'impôt Fiches techniques : Le Crédit d'impôt Quelles sont les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour vos travaux de rénovation? Pour vos travaux de rénovation, vous bénéficiez, sous certaines conditions*,

Plus en détail

LE GUIDE DES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ

LE GUIDE DES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ LE GUIDE DES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ LE CONFORT DU GAZ AU QUOTIDIEN, ACCESSIBLE PARTOUT, EN TOUTE SÉRÉNITÉ L énergie est notre avenir, économisons-la! MAITRISER SA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE : UN DÉFI

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase OrganisaBon : Amis de Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase, 19.01.2012 UNE HISTOIRE ORDINAIRE Il était une fois en 1970 ConstrucBon d une villa

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

Les clés d une rénovation de qualité

Les clés d une rénovation de qualité Rénover son habitation Amélioration énergétique AQC Pour une habitation économe en énergie : Les clés d une rénovation de qualité Cette plaquette vous guidera pendant les principales étapes concernant

Plus en détail

Système de chauffage central DDG

Système de chauffage central DDG Système de chauffage central DDG Geberit VOTRE FOYER OU VOTRE POÊLE RACCORDÉ AU CHAUFFAGE CENTRAL http://www.ddg.be Pourquoi le DDG? Nous rêvons tous de l ambiance intime et agréable, et de la douce chaleur

Plus en détail

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr

livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr www.hdgdev.com 1 PROVAIR POUR EN SAVOIR PLUS! CODEVair : Livret d éd épargne monétaire rémunr munéré. Fonctionnement identique à celui d un d livret d éd épargne bancaire. Taux de rémunr munération indexé

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

... au confort du gaz en réseau!

... au confort du gaz en réseau! ... au confort du gaz en réseau! OUI, le gaz en réseau arrive près de chez vous! Suite à un appel d offre public, votre commune a choisi de confier l installation du réseau local de gaz propane à TOTALGAZ,

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments climat d innovation Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières à disposition des ménages Edition 2012 Essayons d y voir plus clair 2/3 Les décisions du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ

ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ ÉCO-RÉNOVER EN TOUTE SIMPLICITÉ Mieux maîtriser les enjeux de la construction et de la rénovation durables Engagé dans une démarche éco-volontaire depuis ses débuts, Raboni lance le programme R+. Son objectif

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements environnement prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager RENOV LR, le prêt bonifié

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Tout savoir sur le. gaz naturel. www.grdf.fr. L énergie est notre avenir, économisons-la!

Tout savoir sur le. gaz naturel. www.grdf.fr. L énergie est notre avenir, économisons-la! Tout savoir sur le gaz naturel L énergie est notre avenir, économisons-la! www.grdf.fr Tout savoir sur le gaz naturel Découvrez GrDF p. 1 Une énergie performante p. 8 Le gaz naturel, une énergie d avenir

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Suivi-animation du PIG Intervention auprès des artisans 10 décembre 2013 SOMMAIRE 1. Qui est URBANiS et quel est son rôle? 2. Qu est-ce qu un PIG? 3. Les types

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs

fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs fioul domestique La rénovation thermique des immeubles collectifs Fiche conseil Édition décembre 212 Sommaire P 2 : Obligations P 3 : Démarches volontaires P 4 : Les points clés d une rénovation réussie

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

INFORMATIONS année 2012

INFORMATIONS année 2012 01/08/2012 Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Renouvellement urbain OPAH RU Programme national requalification des quartiers anciens dégradés PNRQAD Ville de Marignane / centre ancien INFORMATIONS

Plus en détail

Le changement de fournisseur ne nécessite pas d intervention technique sur le réseau, ni de modification de votre installation de gaz.

Le changement de fournisseur ne nécessite pas d intervention technique sur le réseau, ni de modification de votre installation de gaz. FAQ - Professionnels Thématiques Votre projet Equipements Le marché de l'énergie La société Votre projet Le gaz peut-il être coupé si je change de fournisseur? Non! Le gestionnaire de réseau assure la

Plus en détail

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY

Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique. Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY Mobiliser les copropriétés face au défi énergétique Yoann Girbeau, Chargé de mission Energie Climat, ALEC SQY c SQY Objectif : promouvoir les économies d énergies et les énergies renouvelables Publics:

Plus en détail

LIVRET DES SERVICES CLIENTS PARTICULIERS CONDITIONS ET TARIFS AU 1 ER JANVIER 2014. L énergie est notre avenir, économisons-la!

LIVRET DES SERVICES CLIENTS PARTICULIERS CONDITIONS ET TARIFS AU 1 ER JANVIER 2014. L énergie est notre avenir, économisons-la! LIVRET DES SERVICES CLIENTS PARTICULIERS CONDITIONS ET TARIFS AU 1 ER JANVIER 2014 L énergie est notre avenir, économisons-la! SERVICES D ACCÈS, D UTILISATION ET DE LIVRAISON DU GAZ La société Primagaz

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

erdf, Toute la lumière sur nos services

erdf, Toute la lumière sur nos services erdf, Toute la lumière sur nos services Région Ouest Et l électricité vient à vous Qui sommes - nous? Depuis le 1er juillet 2007, le marché de la production et de la fourniture d électricité est ouvert

Plus en détail

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w

Conseils techniques. L'isolant doit disposer de numéros de certification ACERMI et CE en cours de validité. R 5,5m²K/w Conseils techniques Pour bénéficier du «Micro crédit régional 0 % Energie verte en Poitou-Charentes», le programme impose l utilisation de matériaux répondant à des niveaux de performances minimales. Pour

Plus en détail

Isolation... d une maison ancienne

Isolation... d une maison ancienne Photo F.Chevallereau Isolation...... d une maison ancienne comment s y prendre? L État : RT 2012? mais on est en 2014? Mes amis : Y a qu à mettre de la laine de verre! Mon voisin : Le polystyrène c est

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : DPE01230-0002 Valable jusqu au : 27/12/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : 2002 Surface habitable : 50 m² Numéro appartement

Plus en détail

Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012

Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012 Aides financières pour travaux économiseurs d énergie Nouveautés 2012 Avec la mise en place de notre nouveau gouvernement, certains changements ont été effectués, notamment en ce qui concerne les aides

Plus en détail

Prêt EnerGEDIA BBC GAZ NATUREL

Prêt EnerGEDIA BBC GAZ NATUREL Prêt EnerGEDIA BBC GAZ NATUREL Prêt EnerGEDIA BBC GAZ NATUREL LE PRÊT EnerGEDIA BBC GAZ NATUREL est réservé aux particuliers pour financer une installation de chauffage au gaz naturel dans leur maison

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro, crédit d impôt et Ecosubvention Mode d'emploi

Eco-prêt à taux zéro, crédit d impôt et Ecosubvention Mode d'emploi GUIDE PRATIQUE MAI 2009 2 e édition Conçue à l aune du Grenelle de l Environnement, ECO Artisan, la marque de la CAPEB qui distingue et valorise les artisans du bâtiment engagés dans l amélioration des

Plus en détail

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets.

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets. Le Bois Énergie Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr Animation du sur les Pyrénées Orientales Animation, Information Conseils et accompagnement des projets Réalisation de pré-diagnostics tecnico-économiques

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr

Effilogis 2015. rénovation mode d emploi. www.effilogis.fr PARTICULIERS Un COLLECTIVITÉS investissement BAILLEURS SOCIAUX de bon sens Effilogis 2015 rénovation mode d emploi www.effilogis.fr Habitation BBC Bon à savoir Une habitation rénovée Bâtiment Basse Consommation

Plus en détail

Le confort toute l année

Le confort toute l année Le confort toute l année Altherma de Daikin, c est une solution performante pour le chauffage de votre maison, mais pas seulement! C est aussi votre source d eau chaude sanitaire, ainsi que votre système

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique.

ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. ROTEX E-SolarUnit : Accumulateur d eau chaude sanitaire avec option solaire et générateur de chaleur électrique. ROTEX E-SolarUnit - Chaleur du soleil et courant électrique. E-SolarUnit - Chaleur du soleil

Plus en détail

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire

aurocompact Chaudière murale gaz condensation mixte Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire Chaudière murale gaz condensation mixte aurocompact Pourquoi Vaillant? Pour une solution de chauffage compacte qui combine condensation et solaire aurocompact les avantages d une solution 2 en 1 Compacité

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : De très nombreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics, prestations de maîtrise d œuvre fourniture et pose

Plus en détail

Diagnostic de Performance énergétique

Diagnostic de Performance énergétique Diagnostic de Performance énergétique Le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et son

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X

>> Compacte et légère >> Installation rapide et simple >> Maintenance aisée. << project.dedietrich-thermique.fr >> Le Confort Durable PMC-X SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ PMC-X CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION MICRO-ACCUMULÉE PROJECT L essentiel de la condensation >> Compacte et légère >> Installation rapide et simple

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Chaudière gaz à basse température & à condensation

Chaudière gaz à basse température & à condensation Primes & Démarches Administratives Il est important de préciser que toutes les démarches administratives sont prises en charge par la SPRL Kreusch Frères (Bernard Kreusch) même que nous sommes là pour

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies Pompe à chaleur Air-Eau Confort et économies Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet

Plus en détail

Etat de l Installation Intérieure de GAZ

Etat de l Installation Intérieure de GAZ SCP Olivier CAZAUX Géomètre Expert Inscription au tableau de l'ordre sous le n 2007A10 0001 Lotissement VRD Projets d'urbanisme et d'aménagement de zone Copropriété Diagnostics immobiliers - Expertise

Plus en détail

PLAN DE RéNOVATION énergétique DE L HABITAT. Guide des aides financières. destinées aux propriétaires

PLAN DE RéNOVATION énergétique DE L HABITAT. Guide des aides financières. destinées aux propriétaires PLAN DE RéNOVATION énergétique DE L HABITAT Guide des aides financières destinées aux propriétaires PLAN DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT Guide des aides financières Introduction Le présent guide

Plus en détail

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts Réductions d'impôts http://mineco.fgov.be/energy/rational_energy_use/tax_reductions/home_fr.htm Les aides publiques pour améliorer la performance énergétique des logements Pascal Ons, Consultant pascal.ons@skynet.be

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE d isolation thermique la totalité la toiture d isolation thermique s murs donnant sur l extérieur (au moins la moitié la surface

Plus en détail

De tout temps le chauffage fit partie des préoccupations de

De tout temps le chauffage fit partie des préoccupations de C.I.02 Niv.2 ACTIVITÉ N 7 Choix de solution technique Chauffer son logement Quel solution de chauffage choisir? De tout temps le chauffage fit partie des préoccupations de l homme. En plus d être une façon

Plus en détail

LA PRIME ÉNERGIE. Votre arme de rénovation massive

LA PRIME ÉNERGIE. Votre arme de rénovation massive LA PRIME ÉNERGIE Votre arme de rénovation massive VOUS RECHERCHEZ DES REPÈRES FIABLES ET CONCRETS EN MATIÈRE DE CERTIFICAT D ÉCONOMIE D ÉNERGIE? VOUS ÊTES EXIGEANT EN MATIÈRE DE SERVICE ET D ACCOMPAGNEMENT?

Plus en détail

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL Ceelium 2014 CONFIDENTIEL Formation ARC 6 mai 2014 Copropriétés Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie Intervenant : Jérémy LAUER-STUMM, responsable marketing,

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013

CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013 CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013 Tout savoir sur le Crédit d Impôt 2013 Le livre blanc Crédit d Impôt Développement Durable 2013 présente tout ce que vous devez savoir sur cette aide de l Etat

Plus en détail