DU DOUBS. Prestations CMA Tarifs 2013 Métier Enseignes et stores. Diplômes & Médailles de l'artisanat. Assemblée Générale CMA25

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DU DOUBS. Prestations CMA Tarifs 2013 Métier Enseignes et stores. Diplômes & Médailles de l'artisanat. Assemblée Générale CMA25"

Transcription

1 70 ans au service des artisans DU DOUBS janvier/février 2013 N 87 Diplômes & Médailles de l'artisanat Assemblée Générale CMA25 Meilleu r s Vœux Cœur d'artisan 2013 Inscrivez-vous! Prestations CMA Tarifs 2013 Métier Enseignes et stores

2 Édito Toujours plus et après? Chers Collègues, Sommaire Médailles de l'artisanat... 4 AG CMA... 6 Barèmes et taux... 8 Brèves... 8 Cœur d'artisan Taxe apprentissage Formations Jeunes entreprises Développement durable Transmission / Reprise Alimentaire Répertoire des Métiers Questions d'artisan Organisations Prof Zoom Métiers Petites annonces Tarifs 2013 prestations CMA...29 Prochain numéro le 10 mars CMA du Doubs A VOTRE ÉCOUTE Tél. : Site internet : Mail : Siège 21 rue de la Préfecture BP BESANÇON Cedex Fax Horaires d'ouverture du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h-17h Directeur de la Publication : B. Barthod, Président CMA du Doubs Rédacteur en chef : A. Lipinski/CMA Petites annonces et abonnements : A. Schmit/CMA Publicités : A. Lipinski/CMA Dépôt légal : Janvier 2013 ISSN : Tirage : 7800 ex - 6 N /an Réalisation technique : C. Bongain/CMA Imprimerie : Simon à Ornans Illustrations : Cactus - CMA A. Sapolin Antenne 4 rue Jean Bauhin MONTBÉLIARD Fax Horaires d'ouverture du lundi au vendredi 8h30-12h et 13h30-17h Fermé le mercredi matin Crédit photos : CMA - UPA - ESBF - Mikaël Dejour Courvoisier Ont collaboré à ce numéro : C. Bongain - A. Lipinski - D. Lombardet C. Menigoz - JP. Mussot H. Resqui Houmour - A. Schmit C. Urbain - T. Vasselle M. Vautheny - I. Ziegler Annonceurs : BPBFC - CIC - CRÉDIT AGRICOLE IMPRIMERIE SIMON - MAAF - MUTI Nous savons que la conjoncture générale est délicate. Nous savons que la situation de notre pays exige des mesures drastiques. Mais, nous aurions souhaité qu elles ne pénalisent pas le travail, la production, ceux qui contribuent au mieux-être économique et social : en particulier l Artisanat et son MILLION d entreprises! Or, force est de constater que nous n avons pas réellement été entendus : Le toujours plus d impôts ne peut pas être une fin en soi ; Les mesures annoncées, à la suite du rapport Gallois, ne vont pas assez loin : la réforme du financement de la protection sociale n est pas engagée ; Les hausses prévues de TVA nous inquiètent aussi, en particulier dans la restauration et le bâtiment. Ces hausses perturberont les clients potentiels et ajouteront à l écart persistant avec les auto-entrepreneurs. De surcroît, ces derniers viennent de se voir accorder une année supplémentaire de franchise fiscale, aggravant encore le déséquilibre avec les entreprises du régime général! Tout cela n est pas réjouissant, je dirais même motivant! Il nous apparaît en effet dangereux de s en prendre toujours à celui qui fait, qui produit, qui paye déjà beaucoup L actualité locale nous a apporté, en plus, un coup de massue terrible fin 2012 : la cotisation foncière des entreprises (la fameuse C.F.E.). Et là, on ne peut que dénoncer certaines exagérations fiscales de communes ou communautés de communes, au mieux mal préparées et au pire sans considération de la situation des entreprises, notamment des plus petites d entre elles. C est pourquoi votre CMA s est rapidement mobilisée sur ces différents fronts. Et je reviendrai vers vous pour vous informer des suites. C est en effet notre responsabilité que de défendre nos collègues artisans. C est aussi le sens que l on veut donner à l année 2013 : 70 ans de services continus à l Artisanat du Doubs! Le Président, Bernard Barthod 3

3 Médailles de l'artisanat Diplômés et Médaillés 2012 de l Artisanat La Chambre de Métiers et de l Artisanat du Doubs a célébré les médaillés et diplômés de l année 2012 samedi 24 novembre dernier à Baume-les-Dames. Au total : 26 médaillés et 5 diplômées ont été récompensés. 130 personnes étaient présentes à cette soirée traditionnelle qui permet de récompenser et mettre à l honneur les artisans. 8 Médailles d honneur M. Dominique BOLARD Artisan Plâtrier Peintre à Amancey M. Georges BOILLON Plombier Chauffagiste à Epeugney M. Gilbert CUENOT Artisan Teinturier Pressing à Besançon 1 Brevet De Maîtrise (BM) Mme Elodie ROUSSEL-GALLE - coiffure 4 Assistantes de Dirigeant d Entreprise Artisanale (ADEA) Mme Elodie GRASS SARL OSTRYA menuiserie agencement à Nancray Mme Anita GROSJEAN SARL GROSJEAN Philippe boucherie charcuterie à Arbois M. Guy CHARPY Artisan Maçon à Epenoy M. Marcel GOUX Maître Artisan Menuisier Agenceur à Pelousey M. Léon LIEGEON Artisan Maçon à Trépot M. Claude LORNET Maître Artisan Ebéniste à Cléron M. René PAGNOT Maître Artisan Boucher Charcutier à Besançon Mme Florence NOTERMAN COLINE DESIGN ON- GLES styliste ongulaire à Baume-les-Dames Mme Claudia ROUDIER SEB CARREAUX carreleur à Ecot 4

4 Médailles de l'artisanat 7 Médailles de la formation professionnelle 11 Médailles de la reconnaissance artisanale Échelon OR M. Roland PFAADT Artisan Boulanger Pâtissier à Pontarlier Échelon Bronze M. Jean-Charles COTTIN Maître Artisan Charcutier-Traiteur à Emagny M. Daniel CRETIN Artisan Plombier-Chauffagiste à Thise M. Thierry HARNISCH Maître Artisan Menuisier à Hérimoncourt M. Frédéric VALTRE Artisan Boulanger Pâtissier à Besançon M. Agostino CORREIA PINTO Maçon et Travaux Publics à Besançon Échelon Argent M. Jacques BELIN Maître Artisan Chocolatier à Besançon Échelon Argent M. Guy BARBIER Maître Artisan Boucher à Pont-de-Roide M. Jean-Pierre DEBRIE Artisan Pâtissier Chocolatier à Montbéliard M. Daniel SAVIO Maître Artisan Boulanger Pâtissier à Villars-sous-Dampjoux Échelon Bronze M. Michel CUPILLARD Artisan Photographe à Besançon Mme Marie-Odile METIN Chauffage-Sanitaire à Lougres M. Christian RAYNAL Maître Artisan Carrossier à Besançon M. Jean-Christophe ROBELOT Artisan Coiffeur à Besançon M. Alain JEANNIN Maître Artisan Ebéniste Restaurateur à Ornans M. Dominique PETITPERRIN Fleuriste à L Isle sur le Doubs M. Jean-Michel RICHARD Artisan Boulanger Pâtissier à Montenois X 8 X 7 X 11 M. Gérard BOSSONNET Artisan Boulanger Pâtissier à Besançon 5

5 AG Un seul enjeu pour votre CMA : la Mobilis L Assemblée Générale d Automne, le 26 novembre dernier, a été placée, plus que jamais, sous le signe de la mobilisation de votre CMA. Les décisions politiques, la situation économique et les attentes des artisans l exigent. Les efforts pour redresser notre pays sont certes indispensables. Les mesures prises ou annoncées pèsent néanmoins beaucoup sur les petites entreprises, alors qu elles demandent écoute et équité. Votre CMA a ainsi insisté sur les risques encourus devant une telle situation, tant sur le plan national que local. Elle a aussi affirmé que l année 2013, 70 ème anniversaire de la CMA, serait bien tout entière tournée vers l accompagnement des artisans. Installation nouveau Membres Elus : Continuité À la suite de démissions d anciens Élus, pour cause de cessation d activité, deux nouveaux Membres ont été installés. Pleine réussite dans leurs nouvelles responsabilités a ainsi été souhaitée à Marc MALAFOSSE, Fabricant et poseur de volets et stores à BESANCON, ainsi qu à Philippe CHOUFFE, Bâtiment Travaux Publics à NANCRAY. Budget Primitif 2013 : vigilance et volontarisme Chaque année, la prévision budgétaire est difficile. L exercice 2013 n échappera pas à la règle. La contribution au projet de restructuration du pôle métiers de bouche du CFA du Pays de Montbéliard s avère nécessaire, mais devra rester conforme aux strictes responsabilités de la CMA. Sur un plan général, le budget 2013 traduit les orientations régionales, avec la perspective d engagement de programmes coordonnés structurants. Il se veut aussi volontariste pour assurer la 70 ème année de services aux artisans du Doubs. Le contexte de contraintes fortes oblige à redoubler de conviction auprès des partenaires et interlocuteurs de l Artisanat. Les redevances sur prestations directes sont, quant à elles, ajustées. En tout état de cause, les services aux entreprises sont toujours privilégiés. Sur ces bases, l Assemblée a unanimement adopté le budget primitif 2013 qui s élève à Affaires Générales : équité et pragmatisme Un travail de rapprochement fin est engagé avec les services des finances publiques pour que l équité fiscale prévale entre artisans du régime classique et autoentrepreneurs. Une mission patrimoniale régionale est, par ailleurs, en cours pour mesurer et planifier les besoins. Les CMA en Franche-Comté, c est en effet un patrimoine de m² sur 15 sites. Réflexion, vision et équilibre doivent ainsi animer solidairement les CMA avant toute décision. L évolution vers davantage de régionalisation devra en effet passer par une organisation bien pensée, des outils performants et une répartition territoriale efficiente pour un service rendu de qualité. Apprentissage et Formation : sécurisation et adaptation Les différents points de la Loi Cherpion, visant le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels, ont été analysés. Il en ressort que, même si l apprentissage présente encore de nombreuses opportunités, il doit obligatoirement passer par un engagement responsable de toutes les parties. Les CMA doivent également conserver un rôle majeur de conseil et de validation des procédures pour assurer la sécurité des contrats. Comme en 2011, contrats devraient être enregistrés en Levier de progrès, la formation demeure, par ailleurs, une priorité. Après un début d année timide, lié à la conjoncture, la deuxième partie de 2012 a enregistré des réalisations très satisfaisantes. L exercice 2013 affiche également des 6

6 70 ans au service des artisans CMA ation! ambitions importantes, tant en termes d offres qualitatives que de publics à fidéliser ou conquérir dans l Artisanat et son environnement. Développement économique et territorial : expertise et proximité Là encore, votre CMA veut poursuivre sa mission de proximité et être reconnue comme un interlocuteurressource de premier plan. Des progrès ont été enregistrés dans le domaine du traitement des déchets sur Besançon et les efforts seront poursuivis quant à l accompagnement des entreprises impactées par les travaux du tramway. L appui aux entreprises en difficultés reste une préoccupation importante ; c est ainsi que le comité spécifique de soutien des entreprises, expérimenté en 2012, sera maintenu, voire élargi à tous les opérateurs bancaires en La CMA sera également active en création/reprise d entreprise, environnementsécurité et accessibilité. Motion pour le maintien des lignes ferroviaires dans l Arc Jurassien et le Haut-Doubs Votre CMA a soutenu la motion visant à interpeler la SNCF quant au maintien de ces liaisons, indispensables à la vitalité économique et au développement de nos territoires concernés. Par ailleurs, des projets d accompagnement structurants, déclinés en lien avec les autres CMA de la région, devraient bientôt voir le jour : coopératives et mises en réseau, diagnostics stratégiques d entreprise, portails de promotion. Les partenariats conclus ou recherchés par la CMA devraient contribuer à la dynamique de service souhaitée : collectivités, Pôle Emploi, professions libérales, banques, Promotion du Secteur : savoirfaire et faire savoir Année d anniversaires, 2013 verra l organisation de la 20 ème édition d Artisans au Grand à Pontarlier en août prochain, avec un feu d artifices de savoir-faire et d animations originales. L emblématique opération Cœur d Artisan fêtera, elle, sa 4 ème édition en mars. Au programme, promotion des compétences, proximité et générosité de l Artisanat. Ces thématiques fortes parcourront la douzaine de regroupements annoncés, comme les initiatives individuelles. Des innovations aussi, grâce à des collaborations fortes avec les organisations professionnelles, collectivités et partenaires privés. Point d orgue : le Show des Créateurs, encore plus chaud, au Grand Kursaal de Besançon le 24 mars, toujours au profit de l Association SEMONS L ESPOIR. 70 ans au service de l Artisanat et toujours entreprenante Votre CMA entend faire de 2013 une année d action et pas seulement symbolique. L écoute et le service des entreprises resteront évidemment ses priorités. Votre CMA veut aussi être encore plus en lien avec les artisans. Elle ambitionne ainsi des contacts systématiques avec tous les porteurs de projets récemment installés. Elle projette aussi une visite des artisans du département d ici la fin L environnement des entreprises évolue, la CMA veut, elle aussi, évoluer et s adapter à leur service. Plus que jamais, la mission de votre CMA est d être à votre écoute et de répondre le plus utilement possible à la cause de l Artisanat. 7

7 Brèves CMA25 Mouvements du personnel en 2012 à Besançon Annie Annie de Chalus, comptable de la CMA, a quitté la CMA fin mars pour faire valoir ses droits à la retraite. Elle travaillait à la CMA depuis 41 ans. Hélène Varisco, qui occupait le poste d'assistante au service économique depuis 2000, a pris sa succession. Corinne Communod a pris la suite début juillet. Corinne Julien Colin voit prolongée sa mission de chargé de développement économique qu il occupe depuis mars Julien Amandine Schmit et Alexandra Sluzalek, assistantes, poursuivent leur mission partagée entre le service économique et le pôle accueil. EMPLOI Le coup de pouce média! Vous recrutez ou vous recherchez à vendre ou à acheter une entreprise artisanale? Confiez-nous vos offres. Nous les mettrons en ligne sur internet et nous les transmettrons aux médias partenaires : les radios France Bleu Besançon, RCF Besançon, Villages FM et les magazines la Terre de chez Nous, Le Mag Vallées et plateaux et TOPO. RETRAITÉS La FENARA se rebiffe La FENARA et ses associations dénoncent la volonté de supprimer les avantages sociaux et fiscaux des retraités pour financer la protection sociale. Elles dénoncent une stigmatisation des retraités dont la population est très hétérogène et dont une partie vit à un niveau proche du seuil de pauvreté. Elles appellent le million de retraités de l artisanat à défendre et améliorer leurs droits. Contact : FENARA 25 au SPORT Handball Partenaire des deux équipes bisontines, la CMA vous offre des entrées gratuites aux matches à domicile de l ESBM et l ESBF (dans la limite des places disponibles). Calendrier des prochains matches à domicile à 20h30 : ESBM contre DIJON vendredi 18/01 NANCY vendredi 8/02 GONFREVILLE vend. 22/02 ESBF contre NICE samedi 19/01 FLEURY samedi 25/01 ISSY PARIS samedi 9/02 Barèmes et taux Hélène Marie-Claude Garnier, assistante au service formation, a également fait valoir ses droits à la retraite fin octobre. Elle travaillait à la CMA depuis 23 ans. Marie-Claude Amandine Alexandra Indices SMIC brut au 01/01/13 (35h/semaine) 9,43 /h- soit 1.430,22 /mois minimum garanti : 3,44 Plafond de la Sécurité sociale pour 2013 : par mois Index national du bâtiment BT 01 (base 100 en janvier 1974) : Mai 2012 : 874,8 Juin 2012 : 874,0 Juillet 2012 : 875,1 Août : 877,2 du coût de la construction base 100 /4 ème trim 1953 de référence des loyers base 100 /4 ème trim 1998 des loyers commerciaux Loi 4/8/08 sur les ILC Pour les loyers professionnels d habitation commerciaux 4 ème trim / / / 3 ème trim / 123,55 / 2 ème trim ,96 107,65 1 er trim ,37 107,01 8

8 Les artisans à Paris Brèves Premier salon consacré au Made In France - MIF Du 9 au 11 novembre à Paris, Espace Champerret, s est déroulé le MIF, premier salon consacré aux produits Made In France. Huit artisans francs-comtois ont saisi l opportunité de présenter les savoirfaire de notre région : Altais Hébergement (cabane bois/toile), Atelier Marquis (ébéniste), Elixia (limonade), Jouets et Bois, Moncozet (Horloger), Mon petit polo Français, Vitabri (stand), Vuillemin (Horloger). Cette opération organisée par la Chambre régionale de Métiers et de l'artisanat, soutenue par le Conseil régional de Franche- Comté, a permis aux artisans de promouvoir leurs produits au-delà de la région et de faire connaître et reconnaître leur savoir-faire français. Les retours très positifs (médiatiques et collaborations entre artisans) de cette première expérience laissent imaginer une participation pour la prochaine édition pourquoi pas au Grand Palais à Paris. Un village franc-comtois au pied de la tour Montparnasse du 21 au 25 octobre 2012 Parisiens et visiteurs en transit ont découvert l art de vivre en Franche-Comté et l art du bien manger et bien boire. A l initiative du CPPR, Comité de Promotion des Produits Régionaux, rejoint par l Office du Tourisme du Jura, les Vins du Jura, la Chambre Régionale d Agriculture et les CMA, cet évènement avec fumage en direct sous tuyé, chevaux de trait, dégustation de vins et fromage, a ravi les milliers de visiteurs dans un passage permanent.trente trois artisans étaient représentés (chacun ayant confié pour exposition une ou plusieurs pièces tabletterie, marqueterie, broderie, fonderie, ébénisterie, horlogerie tous domaines qui ont suscité curiosité et intérêt pour notre Franche-Comté quelque peu méconnue. Catherine Nardin accompagnatrice (CMA70) Cette initiative en appellera d autres, mais la réunion à Paris de tous ces savoir-faire francs-comtois est une piste à suivre, comme la restauration ou la vente par les artisans eux-mêmes. Merci à eux pour leur contribution au succès de cette initiative. Stand aux mille et un objets artisanaux francs-comtois Yvan Perrin - Altais Hébergement (cabane bois/toile) 9

9 Cœur d'artisan Jouez votre atout Cœur d Artisan en mars! Des portes ouvertes mais aussi une dizaine de regroupements sont proposés sur tout le département. Pour figurer avec vos coordonnées complètes dans le programme à paraître en mars dans L EST Républicain, LE PAYS et LE MAG, inscrivez-vous avant le 15 janvier! L opération Cœur d Artisan est un produit 100% Doubs qui ne connaît pas encore d équivalent en France. Aussi, quel que soit votre métier (alimentation, bâtiment, services, production, mé-tiers d art), nous vous invitons à en profiter pour promouvoir votre entreprise localement à moindre coût. Les tarifs 2013 sont de 95 en portes ouvertes, 115 en regroupements et 180 en cas de participation double. Vous pouvez organiser des animations chez vous et/ ou exposer avec d autres artisans. Vous pouvez vous inscrire par Internet ou par courrier en retournant le bulletin joint au magazine. Les nouveautés 2013 Un prospectus distribué dans les boîtes aux lettres pour annoncer les regroupements et portes ouvertes du secteur Spécial boulanger-pâtissier En partenariat avec l Union Patronale de la Boulangerie et les minotiers, votre CMA propose à chaque professionnel de fabriquer la mini baguette fourrée au chocolat et/ou la baguette à 3 quignons. Les participants à Cœur d artisan 2013 disposeront de 50 kg de farine gratuite et de sacs à croissants. La mini baguette choco Ce produit original, à la fois traditionnel et diététique, rappelera les goûters d antan, dont les enfants raffoleront. Il sera proposé à la vente ou offert en récompense aux enfants ou scolaires. Un kit dessine moi ton artisan pour faire jouer et gagner les enfants de vos clients La mini baguette choco L accueil de scolaires Une journée de rêve à gagner dans plusieurs villes du Doubs Et toujours Une page de présentation de votre entreprise avec logo et 3 photos sur Une tombola clé en main sur demande Un panneau je participe à Cœur d Artisan Un encart publicitaire en page locale et une banderole pour chaque regroupement La baguette à 3 quignons La baguette à trois quignons Cette baguette, simple à réaliser, a été plébiscitée par les clients en Les professionnels pourront la refaire en 2013 s ils le souhaitent. 10

10 Cœur d'artisan 400 artisans sont attendus pour cette 4 ème édition du 15 au 24 mars Le jeu gagnez une journée de rêve Spécial public jeunes Le jeu Dessine moi ton artisan Les enfants de vos clients pourront dessiner sur le thème de votre métier. Les dessins seront ensuite affichés dans votre entreprise et les enfants récompensés. Des cadeaux (ballons, magnets ) seront fournis dans le kit gratuit Dessine moi ton artisan L accueil des écoles Une classe de l école primaire de votre quartier ou de votre village pourrait découvrir votre métier. Vous pourrez durant 1 ou 2 heures les initier à la fabrication d un produit. Pour les artisans de bouche, des équipements pour enfants (calots, tabliers ) seront fournis dans le kit école gratuit. Les artisans de centre-ville testeront en 2013 un jeu innovant grâce au soutien des mairies de Besançon, Pontarlier, Ornans et de Pays de Montbéliard Agglomération... Les participants organiseront des tombolas du 15 au 24 mars grâce au kit gratuit fourni (une urne aux couleurs de Cœur d Artisan avec ses bulletins et son règlement). Ils feront jouer leurs clients et l un d entre eux gagnera une journée de rêve. Un grand tirage au sort se déroulera après l opération Cœur d Artisan à la mairie des villes participantes. Le gagnant profitera alors d une journée avec de nombreuses prestations artisanales offertes (ex : viennoiseries, coiffure, soins esthétiques, traiteur à domicile, pâtisseries, compositions florales, bijoux, paire de lunettes solaires, restaurant ) Les artisans devront apposer le tampon de leur entreprise au dos des bulletins de tombola. L artisan, chez qui le gagnant aura joué, se verra également offrir un cadeau. Par ailleurs, les participants pourront, s'ils le souhaitent et avant le grand tirage de la journée de rêve, faire gagner leurs clients en proposant, chez eux, leurs propres lots (produits ou prestations qu'ils souhaitent faire découvrir). La journée Cœur d Artisan sur France Bleu Besançon Le vendredi 15 mars, premier jour de l opération Cœur d Artisan, sera une journée spéciale sur France Bleu Besançon. En effet, un cadeau Cœur d Artisan sera à gagner toutes les heures. La radio choisira plus beaux cadeaux d artisan pour cette journée spéciale. Un territoire bien couvert! Besançon Voujeaucourt Clerval Baume les Dames Besançon Kursaal Besançon Chateaufarine Ornans Arc et Senans Gilley Myon Levier Pontarlier Pontarlier Pays de Montbéliard Les regroupements : Les journées de rêve Vous souhaitez vous rapprocher de ces différents regroupements géographiques! Contactez-nous Marianne Vautheny Tél :

11 Taxe d'apprentissage A vous d agir! Avez-vous versé des salaires en 2012 (hors apprenti)? Avez-vous employé un apprenti en 2012? Avez-vous versé moins de de salaires (6 SMIC) en 2012? Avezvous employé un apprenti en 2005? Remplissez le formulaire que vous avez reçu de votre Chambre de Métiers et de l Artisanat et retournez le avant le 28 février 2013 Artisans, vous devez vous acquitter de la taxe d apprentissage avant le 28 février 2013 si vous avez eu des salariés en Comment la taxe d apprentissage est-elle redistribuée? La taxe est redistribuée comme suit: 52% pour le Quota et 48% pour le Hors Quota. Le Quota, exclusivement réservé à l apprentissage, se décompose ainsi : 30% réservés à l apprentissage 22% au FNDMA (Fonds National de Développement et de Modernisation de l Apprentissage Le Hors Quota est une affectation libre aux CFA et aux Ecoles. La somme perçue se décompose ainsi : 40% pour les établissements préparant des formations de niveau V et IV 40% pour les établissements préparant des formations de niveau II et III 20% pour les établissement préparant des formations de niveau I Organisme collecteur, par délégation de la CRMA, votre CMA peut reverser cette taxe au CFA de votre choix et vous décharger des formalités administratives. Elle propose à tous les artisans un service complet et gratuit. Pour tout renseignement ou aide pour établir votre bordereau de versement, contactez Hélène Varisco au

12 Formation Ils ont aimé en 2012! L année 2012 a été forte d expériences enrichissantes pour les stagiaires qui sont venus se former au service Formation. Voici un retour quantitatif et qualitatif de nos actions de formations Stagiaires, à vous la parole Apports de connaissances nouvelles : J ai participé à 4 formations bureautique et comptabilité sur le dernier trimestre 2012 et j ai été très satisfaite car toutes répondaient à mes attentes personnelles et professionnelles. Les intervenants sont de qualité et maîtrisent parfaitement leurs sujets. Je recommande!. Je suis artisan depuis 27 ans et j'ai déjà suivi des formations de gestion et de comptabilité, mais, il est nécessaire de reprendre des points et échanger pour pouvoir avoir une approche différente lors de la lecture de notre compte de résultat et bilan Adaptation aux contraintes de l entreprise artisanale : Je ne m occupe pas directement de la comptabilité dans mon activité, mais ce stage d'initiation m a permis de traiter des problèmes propres à notre entreprise, c est une formation indispensable. Cela me permet aujourd hui d avoir un regard sur ce qui est fait. Ce stage commercial a été très enrichissant et m a permis d apprendre de nouvelles choses. Cette formation permet d élargir mes compétences et de mettre les choses en place dans le travail rapidement. J ai acquis des connaissances personnelles et complémentaires : c est très motivant. J ai pu mettre en place certaines méthodes dans mon entreprise. Composition du groupe : Il y a une très bonne ambiance de groupe. Une belle rencontre entre les stagiaires et le formateur. Excellent état d esprit, de bons échanges. C est un stage très attrayant, motivant. Une bonne entente par rapport aux diverses expériences des uns et des autres. Animation de la formation : La formatrice connaissait très bien son sujet, je vais pouvoir utiliser ce que j ai appris dans l entreprise. L animatrice est très dynamique et agréable. Elle est très compétente et en phase avec les problèmes que nous pose la comptabilité au quotidien Ses explications sont très claires, elle prend le temps pour chacun. Chacun va à son rythme. Explication individuelle si besoin. La formatrice, malgré la complexité de certains sujets, sait rendre les sujets accessibles Toujours constructif, enrichissant. Beaucoup de détails, documentation complète, entraînement avec les sujets d examens bien conçus. Concret et très complet. Bonne méthode. Apports personnels : Si vous hésitez encore, lancez-vous, c est super! Vous apprendrez quelque chose de vous qui vous permettra de vous ouvrir aux autres et de faciliter votre communication. Au départ, je n avais aucune idée concrète de ce que j allais en retirer. En fin de stage, je me suis rendu compte que j avais appris plein de choses positives qui vont me servir à avancer. La formation est pour moi essentielle pour atteindre l accomplissement personnel. Merci pour cette formation très enrichissante!. Avoir le BM est essentiel et valorisant, pour pouvoir gérer une entreprise et tout ce qui tourne autour. J ai rencontré des gens très intéressants dans ce module et cela me motive vraiment pour la suite. Merci à toute l équipe. Très bon module, qui m a ouvert les yeux sur mon rôle de maître d apprentissage en entreprise. De bons conseils de l intervenant qui ont pu être appliqués. Bilan 2012 Compta = 34 stages Informatique = 30 stages Développement Perso. = 3 stages Langues = 6 stages Qualité et Sécurité = 8 stages Formation élus = 2 stages ADEA = 5 modules BM = 5 modules = 95 stages organisés 520 stagiaires accueillis heures de formation L équipe formation vous remercie pour votre confiance! Notre principale préoccupation est votre satisfaction. Leurs mots vous parlent? Alors n hésitez plus, faites comme eux, Contactez le Service Formation au et faites votre choix dans le nouveau CATALOGUE 2013 Consultez nos formations sur notre site : et inscrivez-vous en quelques clics! 13

13 Jeunes entreprises L électronique autrement! Située rue de Dole, NFelec est spécialisée dans le développement, la fabrication et la réparation de matériel électronique. Sa volonté : accompagner les clients dans la recherche et le développement de solutions adaptées. Yannick Faivre Après un BAC Electronique à Besançon, Yannick Faivre s exile en Alsace pour faire un BTS génie optique option photonique puis à Lyon pour compléter son bagage technique. Bisontin de naissance, il revient en Franche-Comté où il exerce différents postes pendant 15 ans en qualité de technicien et chargé de développement commercial. En 2009, il crée en quelques jours NFelec, une entreprise spécialisée dans le développement, la fabrication et la réparation de cartes et modules électroniques et électro mécaniques. Dès le démarrage de la structure, Yannick s est entouré de deux associés techniciens supérieurs aux compétences complémentaires : Stéphane Nicod et François Bouriot. Après seulement trois années d existence, NFelec compte parmi ses clients MERCURA, leader français des équipements de signalisation lumineuse et sonore pour véhicules prioritaires et de service, CAME France, spécialiste européen des automatismes de portes et portails, ILSA spécialisé dans les instruments de laboratoire du Diagnostic In Vitro, des Biotechnologies, de l'agroalimentaire et de l'environnement. L accompagnement au service du client NFelec réalise étude avec ou sans prototypage, fabrication, pré-séries, tests et mesures matériels, réparation, reprise par lot, revalorisation et recyclage des déchets. NFelec intègre la réparation dès la conception des produits. Elle privilégie l utilisation de nouveaux procédés ou produits biodégradables et prône la réparabilité plutôt que l'échange à neuf. Le stockage et l expédition sont réalisés en carton recyclé et les matériels repris sont revalorisés en partenariat avec la société Juratri à Lons le Saunier. L entreprise est engagée dans une démarche qualité avec une autocertification de ses produits et va s engager dans la norme ISO 14001, validant l intégration des préoccupations environnementales dans ses activités de l entreprise. NFelec va agrandir ses locaux afin d implanter de nouvelles machines et poursuivre son développement. Les trois associés disposeront d ateliers plus spacieux permettant de faire face au développement des demandes de pré-séries et fabrications. Ils pourront alors imaginer encore plus de procédés pour résoudre les interrogations techniques des clients. Stéphane Nicod François Bouriot 2 rue Albert Einstein Besançon Tel AGENDA 2013 Tous les 2 èmes lundis de chaque mois, le club des chefs d entreprises organise des réunions ouvertes à tous les Artisans franc-comtois. Ce lieu permet de bénéficier de l expérience d autres artisans, d échanger sur les bonnes pratiques économiques, sociales, fiscales en place dans les entreprises avec si nécessaire l appui d un intervenant spécialiste dans son domaine. Pour tout savoir, rendezvous sur le nouveau site dédié : + d'infos Delphine LOMBARDET Tél. : Rencontres janvier 11 février 11 mars 8 avril 13 mai 10 juin 8 juillet 9 septembre 14 octobre 18 novembre 9 décembre De 10 à 12h à la CMA Besançon, 21 rue de la préfecture 14

14 Développement durable Accessibilité : la CMA vous accompagne Au 1 er janvier 2015, les ERP (Etablissements Recevant du Public) seront soumis à l obligation d accessibilité aux personnes à mobilité réduite, quelle que soit leur capacité d accueil*. Le secteur artisanal est un maillon de l économie de proximité, alors à vous de jouer! Il ne s agit pas seulement de s adapter à la réglementation mais de prendre en compte une évolution de notre société qui nous concerne tous, notamment avec le vieillissement de la population et le maintien à domicile des personnes âgées. Pour vous aider à faire le point sur vos obligations vis-à-vis de la réglementation, votre CMA vous propose : Un accompagnement individuel - Vous souhaitez savoir si vous êtes concerné par la réglementation? - Vous souhaitez être accompagné pour savoir comment appliquer la réglementation? - Vous souhaitez savoir quels sont les travaux à envisager? - Vous avez un besoin de financement pour vos travaux de mise aux normes? Votre CMA vous accompagne au quotidien dans vos démarches de mise en conformité. Nous vous proposons un pré-diagnostic accessibilité pour mettre en évidence les conformités et non conformités de vos locaux vis-à-vis de la réglementation. Coût : 160. Une information collective Pour répondre à vos nombreuses questions, la CMA et la CCIT du Doubs co-organisent 4 réunions d informations à destination des commerçants et artisans recevant du public. La Direction Départementale des Territoires 25 ainsi que le service urbanisme de la commune d accueil seront présents pour vous exposer les principaux points de la réglementation ainsi que les modalités concernant les démarches administratives. Ce sera également l occasion pour vous de prendre connaissance des accompagnements financiers et techniques proposés par la CMA25 et ses partenaires et de poser vos questions aux interlocuteurs présents. Le saviez-vous? Les personnes à mobilité réduite représentent 26% de la population française : personnes handicapées, malvoyantes, personnes âgées ou blessées temporairement... Seuls 40% des usagers en fauteuil parviennent à acheter leur pain en boulangerie! Calendrier des séances d'information sur l'accessibilité Les lundis de 10h à 12h 21 janvier - Morteau salle des fêtes 28 janvier - Pontarlier - salle 4 du théâtre B.Blier, rue du Bastion 4 février - Montbéliard - l antenne interconsulaire, 4 rue Jean Bauhin 18 mars - Besançon - CCI du Doubs. Pour des raisons d organisation, nous vous demandons de bien vouloir vous inscrire en contactant le secrétariat du service économique au d informations auprès de Claire Menigoz Tél. : *Loi n du 11 février 2005 pour l égalité des doits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. 15

15 Transmission-Reprise Le Pacte Dutreil donation / succession Le Pacte Dutreil est une mesure destinée à préserver la pérennité des entreprises au moment de leur transmission familiale, qu'elle soit subie (décès) ou choisie (donation). Ce dispositif permet de transmettre en bénéficiant d un abattement de 75%. Conditions du Pacte Dutreil Toutes les sociétés ne sont pas éligibles au Pacte Dutreil. Seules les entreprises ayant une activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale sont concernées. Bien qu il soit possible de mettre en place un Pacte Dutreil au niveau de société holding, seuls les outils professionnels sont concernés. Les sociétés qui gèrent des patrimoines privés sont expressément exclues. Engagement Collectif de conservation des titres Le Pacte Dutreil est une mesure prise par le donateur ou le défunt propriétaire des titres de sociétés avec d autres associés (personnes morales ou physiques). Ces dispositions sont prises pour lui-même mais également pour ses ayants droits à titre gratuit. L engagement collectif de conservation des titres est de deux ans minimum et doit porter sur au moins 34% des titres pour les sociétés non cotées ou 20% si la société est cotée. Engagement Individuel de conservation des titres Au terme de l engagement collectif, qui peut être de 2 ans ou plus en fonction de la date de transmission (décès ou donation), les héritiers ou légataires doivent prendre un engagement individuel de conservation. L engagement individuel de conservation des titres est de 4 ans, il est pris par chacun des donataires ou héritiers pour son compte personnel. Exercice d une fonction de direction Le Pacte Dutreil Donation/ Succession impose l exercice, par un des signataires de l engagement collectif ou individuel, d une fonction de direction au sens de l art. 885 O bis du CGI* ou de son activité principale au sein de la société. Cette fonction de direction ou activité principale doit être exercée pendant toute la durée de l engagement collectif et pendant les trois années qui suivent la transmission. Depuis la réforme fiscale du patrimoine en 2011, deux mesures sont venues assouplir le Pacte Dutreil. Désormais il est possible : - De faire entrer de nouveaux associés dans un Pacte déjà existant sous conditions de reconduire le Pacte pour une durée minimale de 2 ans; - De céder des titres pendant la période d'engagement collectif sans remettre en cause l'exonération partielle de droits, sous réserves : * Que les autres signataires conservent leurs titres et que le seuil de 20% ou 34% soit toujours atteint; * Le cessionnaire s'associe à l'engagement collectif à hauteur des titres achetés Signature de l'engagement Collectif Schéma chronologique d'un Pacte Dutreil donation / succession Prise de l'eng. Indiv. Début de l'engagement Individuel Fin de l'engagement Individuel Engagement Collectif de 2 ans Engagement Individuel de 4 ans Fonction de direction pendant l'engagement Collectif + 3 ans à compter de la transmission 0 Décès ou 2 ans 4 ans 6 ans Donation 16 Éxonération des titres à hauteur de 75% au moment de la transmission Éxonération des titres à hauteur de 75% définitivement acquise * L art 885 O bis du CGI est l article qui pose les conditions d exonérations des biens professionnels à l ISF. Il énumère également les fonctions de direction éligibles.

16 Fonds Européen de Développement Régional Transmission-Reprise afin de conserver le seuil de 20% ou 34% avec une reconduction du Pacte pour une durée minimale de deux années. Lorsque les conditions cidessus sont remplies, les donataires ou héritiers bénéficient d'une exonération des droits de mutation à titre gratuit à hauteur de 75% des titres transmis. Remise en cause de l'exonération La remise en cause de l exonération liée au Pacte Dutreil donation/succession interviendra si la fonction de direction par l un des signataires cesse ou si l engagement collectif de conservation est rompu. Il y aura alors reprise de l intégralité des exonérations pour l ensemble des signataires. Cependant, lorsqu il y a rupture d un engagement individuel de conservation, seul le signataire concerné devra acquitter le complément de droit de mutation. En dépit de ces avantages fiscaux importants, peu de chefs d'entreprises ont adhéré à ce dispositif, exposant ainsi leur entreprise à des coûts fiscaux importants en cas de transmission. Vous avez un successeur potentiel dans la famille, consultez votre notaire! Concernant le Pacte Dutreil Entreprise Individuelle Pour les Entreprises Individuelles, l'exonération de 75 % de la base taxable aux droits de mutation à titre gratuit porte sur la totalité ou une quote-part indivise de l'ensemble des biens meubles et immeubles, corporels ou incorporels affectés à l'exploitation, sous conditions de délai de détention, d'engagement de conservation, de poursuite effective de l'exploitation. Les conseils de Marie-Odile Toux * Conseiller patrimonial au département Conseil à l entrepreneur de l Union Notariale Financière - Direction Régionale de Dijon. Votre entreprise est un élément comme les autres de votre patrimoine, mais il en représente souvent une partie significative. Aujourd hui, un dépôt de bilan sur dix provient d une transmission mal préparée (qu elle soit pour cause de départ à la retraite ou de décès accidentel)! Exemple comparatif de donation avec et sans Pacte Dutreil Transmission d une entreprise évaluée à Donation de 50% des titres en pleine propriété aux deux enfants avec Pacte Dutreil. Montant de la donation = Avec Pacte Sans Pacte Donation reçue par enfant Abattement Pacte Dutreil (75%) / Valeur retenue après abattement Abattement en ligne directe Valeur taxable Droits de donation exigibles Réduction de droits (50% si < 70 ans) * supprimée* Droits à payer par le donataire Taux moyen de l imposition 0,32 % 15,65 % Economie de droits par enfant / * La réduction de 50% des droits de donation a été maintenue uniquement pour la transmission de titres de société ou d entreprise individuelle qui remplissent les conditions du Pacte Dutreil. En cas de donation sans Pacte Dutreil, l abattement ne s applique plus depuis juillet Le premier conseil que je pourrais vous donner, c est de prendre le temps d y réfléchir et surtout d anticiper la transmission de votre patrimoine. Un certain nombre d outils sont à votre disposition pour la faciliter. Le pacte Dutreil est un de ces outils d optimisation juridique et fiscale, et je constate qu il est encore trop souvent méconnu des entrepreneurs. Ce peut être aussi un outil d anticipation d un décès prématuré, couplé à d autres dispositifs. Le second conseil que je peux vous donner, c est d avoir une approche globale de votre situation patrimoniale, c'est-à-dire de considérer votre entreprise associée à votre situation personnelle ; et surtout de ne pas hésiter à faire un point en cas de changement significatif. Mon troisième conseil est que vous devez déterminer vos objectifs à court et moyen terme en les hiérarchisant, et non en pensant au seul attrait fiscal. Pensez à anticiper la transmission de votre patrimoine dans son approche globale et concertée avec l ensemble de vos conseils, y compris votre notaire, pour la pérennité de votre entreprise et de la paix familiale. Agir avant, c est prévoir. Réagir après c est subir * Marie-Odile Toux est intervenue, fin 2012, pour la CMA25 sur ce thème lors de la semaine de la création reprise d'entreprise et lors d'une rencontre du Club des Chefs d'entreprise. 17

17 Alimentaire Restaurateur : formation hygiène obligatoire Depuis le 1 er Octobre 2012, la réglementation oblige les établissements de restauration à suivre un stage de 14h en hygiène alimentaire. Votre CMA est habilitée pour le dispenser. Profitez-en! Sakine Polat et son mari Hasan Gecici, les gérants du restaurant snack Paris-Istanbul à Maîche, ont été parmi les premiers à suivre ce stage. En novembre dernier, Isabelle Ziegler, conseillère en Alimentaire à la CMA, a dispensé la formation en complément d un diagnostic qualité-hygiène. Tout d abord, elle a observé leurs pratiques quotidiennes pendant une demi-journée (réception de livraisons, préparations des plats, service à la clientèle et nettoyage). Elle a réalisé la formation un jour de fermeture de l'entreprise. Enfin, elle a vérifié que les connaissances étaient bien intégrées au cours d une visite finale. Le contenu de la formation a été adapté pour tenir compte des conditions réelles de fonctionnement de l'entreprise, des types de produits utilisés ou des habitudes de travail avec les fournisseurs. La formation sur place nous a évité de devoir fermer et de nous déplacer à Montbéliard. Mme Ziegler nous a même trouvé des fiches techniques pour les Doner Kebabs en turque, notre langue natale confie Sakine Polat. La formation leur a permis de prendre conscience des impératifs de la législation. La volonté de bien faire était là, mais pas les moyens de contrôles écrits prescrits par la loi précise Isabelle Ziegler. La loi impose non seulement de suivre les recommandations du Guide de Bonnes Pratiques mais aussi d'assurer la traçabilité des produits ou de mettre en place un Plan de nettoyage écrit et détaillé. Ce couple de restaurateurs a pu mettre en place des fiches techniques et un agenda pour la traçabilité et le suivi du fonctionnement quotidien de leur entreprise. Formation hygiène Qui est concerné? Les établissements de restauration traditionnelle ou rapide dont le responsable n est pas titulaire d un diplôme ou d une expérience reconnue de plus de trois ans dans un métier de l'alimentaire. Ils doivent envoyer en formation hygiène (durée : 14 h) au moins une personne en charge de la cuisine. Qui peut dispenser ce stage? Un organisme agréé par l État comme votre CMA qui dispose de l agrément et qui peut vous proposer une formation adaptée à vos besoins. Quel est le but de ce stage? La mise en place concrète et rapide de bonnes pratiques adaptées à l entreprise Restaurant Paris-Istanbul 24, rue du Général de Gaulle MAICHE Tél Sakine POLAT et Hasan GECICI avec leur fils, apprenti Manageur Quel est le contenu? - les dangers microbiologiques dans l'alimentation et leurs moyens de maîtrise, - la législation en hygiène alimentaire, le fonctionnement des services de contrôle de l État et ce à quoi il faut s'attendre lors d'une visite de contrôle, - l'intégration du Guide de Bonnes Pratiques Hygiéniques Restaurateur dans l'entreprise, - la mise en place d un Plan de Maîtrise Sanitaire et d'outils de suivis et d'auto contrôle : traçabilité, plan de nettoyage, contrôle des températures... Quel est le coût? 400 comprenant la formation et le diagnostic sur place de l entreprise répartis en plusieurs demi-journées. Contacts : Secteur Besançon-Pontarlier : Patricia GIROUD Secteur Montbéliard-Maîche : Isabelle ZIEGLER

18 Organisations Professionnelles CNAMS Le contenu de cette page relève de la seule responsabilité de ses auteurs SALON SIRHA Le Salon international de la Restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation aura lieu du 26/01/2013 au 30/01/2013 à Eurexpo Lyon. Lieu de rencontre des grands noms de la cuisine, présentation de produits nouveaux, lieu de compétition très convoité des jeunes talents, ce salon international est LA référence mondiale de la restauration, de l'hôtellerie et de l alimentation. Site : CAPEB Nouvelle adresse CAPEB du Doubs Suite au sinistre survenu le au 6 rue du Muguet, nous avons dû trouver de nouveaux locaux. Depuis le 1 er octobre 2012 vous pouvez nous rendre visite au 8 chemin de Palente - Valparc - Bâtiment A BESANCON. UPA L UPA du Doubs se mobilise L UPA du Doubs a interpellé tous les Présidents de Communautés de communes du département en novembre dernier, concernant la CFE (Contribution Foncière des Entreprises), puisque certaines entreprises artisanales subissaient une forte augmentation, par rapport à l année dernière. En décembre dernier, l UPA du Doubs s est de nouveau mobilisée en direction des parlementaires du département, au sujet du Pacte de Compétitivité. En effet, le projet de loi de finances rectificative pour PLFR- et l amendement visant à créer le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi -CICE- étaient examiné par les parlementaires ; et contre toute attente et en dépit des déclarations du Premier ministre lui-même, les travailleurs indépendants risquent d être écartés du crédit d impôt. Difficile de comprendre la cause de cet ostracisme. La majorité parlementaire fait ainsi un affront à ceux qui ont créé leur propre emploi, qui embauchent et qui investissent. Prélevés d 1,1 milliard supplémentaire en octobre, assommés par la CFE en novembre, interdits de crédit d impôt en décembre, mais qu ont fait les travailleurs indépendants au gouvernement? Veut-on les voir adopter massivement le salariat et rejoindre les listes d attente de Pôle emploi? Le Président, les Membres du Conseil Départemental et le secrétariat de l UPA du Doubs vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2013 : que la santé, le bonheur, et la réussite vous accompagnent tout au long de cette nouvelle année. Le Guide Bâticomtois, construire et rénover dans le Doubs est disponible sur simple demande auprès de la CAPEB 25. Tél ou par mail Sous prétexte d une baisse de leurs ressources fiscales, les collectivités locales ont brutalement et unilatéralement décidé d augmenter la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) applicable aux seules entreprises. Or, les artisans confrontés à des difficultés économiques sans précédent et, forts du discours gouvernemental sur la compétitivité et l emploi, ne comprennent pas ce double langage. Comment peut-on prôner, d une part, une réduction des charges fiscales sur les plus petites entreprises et, d autre part, pratiquer un matraquage fiscal sur les impôts locaux? Par ailleurs, comment accepter encore une fois cette concurrence déloyale avec les auto-entrepreneurs qui viennent d obtenir une prolongation d un an de l exonération de CFE, ce qui porte leur exonération totale d impôt à quatre ans? ADNA a donc demandé d urgence au gouvernement que des mesures soient prises pour atténuer ce choc fiscal. ADNA a également saisi maires et les présidents des communautés d agglomération afin d obtenir un gel ou une modération de l augmentation de la CFE. Enfin, ADNA a interpellé les parlementaires pour leur demander d amender le code général des impôts via notamment le collectif budgétaire UPA Doubs (CAPEB, CGAD, CNAMS) - 10 bis av - Léo Lagrange - Besançon - Tél Fax ADNA - 4 rue de Franche-Comté - École Valentin Besançon cedex - Tél Fax

19 Zoom Métiers Personnalisez vos enseignes Installé à son compte depuis 1995, Géry Courvoisier poursuit son développement dans l univers de la publicité. Depuis 2000, il s est également diversifié dans le store intérieur et extérieur pour les professionnels et les particuliers. Quand on propose à un artisan de bénéficier d un article gratuit dans cette rubrique Zoom Métiers, on essuie rarement un refus (même si cela est déjà arrivé). Quand, de surcroît, on s adresse à un professionnel de la communication, on se doute que tout se passera bien, notamment avec les photos. Or, chaque rencontre avec un artisan révèle son lot de surprises Passé le moment de joie d avoir été choisi, Géry Courvoisier interroge : Vous allez vouloir me prendre en photo pour cet article? Et bien oui. Le but du magazine est de révéler les hommes et les femmes qui font l Artisanat dans le Doubs. Sauf que, stratégiquement, je suis toujours resté très discret sur mon identité!. Améliorer sa propre communication Si ce jeune quadra se dévoile dans l Artisan du Doubs, c est parce que, parmi ses objectifs, il veut améliorer sa propre communication. Nous disposons d un fichier clients de 2000 professionnels et de 400 particuliers. Nous réalisons de nombreuses enseignes lumineuses, nous avons l exclusivité des panneaux grand format pour un afficheur national, mais pas assez de gens le savent et pensent à nous pour leurs publicités! confie t-il. COURVOISIER PUBLICITÉ réalise depuis dix ans la signalétique du salon Les Mots Doubs. L entreprise est spécialisée dans les enseignes depuis A la différence d une une agence de publicité, elle ne monte pas de campagnes publicitaires. Toutefois, elle est capable de conseiller et d accompagner le client de la création à la mise en place de tous types de supports sauf Internet. En 2000, en complément des enseignes pour les professionnels, elle s est spécialisée dans la pose de stores extérieurs. Depuis, elle a élargi sa gamme aux particuliers avec également des stores intérieurs. Un show room a été installé à l étage dans l entreprise pour accueillir les clients et leur présenter les stores Marquises pour l extérieur et Luxaflex en intérieur. Un pur produit de l apprentissage Neuvième d une grande fratrie, Géry Courvoisier a toujours aimé le dessin et rêvait d en faire son métier. Mais, ce n était pas du goût de ses parents. Sa rencontre avec Richard Dupont, peintre en lettres à Montgesoye, va bouleverser sa carrière. Je lui dois beaucoup et je le remercie de m'avoir appris le métier. Je suis un pur produit de l apprentissage reconnait Géry. Il passe et réussit le CAP de peintre en lettres en candidat libre. Il poursuit en CAP d agent d exécution graphiste décorateur toujours en apprentissage chez Richard Dupont. Il enchaîne par un contrat de qualification de deux ans à l imprimerie Simon à Ornans puis huit mois chez Franche- Comté Signaux à Rurey. En 1995, il s installe à son compte dans des locaux à Montgesoye qu il loue à son ancien maître d apprentissage. D un commun accord et pour éviter toute concurrence, Géry développe la clientèle hors de la vallée de la Loue. En 1998, il décide de s installer dans un petit local à Mamirolle. Laurent Bouriot, son premier apprenti formé à Montgesoye, vient travailler à ses côtés. Laurence Courvoisier, son épouse, également formée au graphisme, le rejoint en En 2001, ils achètent le premier bâtiment. En 2005, ils font construire une extension et un atelier de métallerie. Avec le recul, je me dis que j ai vraiment bien fait de profiter d un prêt d honneur de pour financer cet investissement. En effet, la crise éclate en 2008, au pire moment pour l entreprise qui doit rembourser son emprunt bancaire pour l achat des bâtiments. En un an et demi, le chiffre d affaires est Laurent Bouriot et Pierre Pourcelot 26

20 Enseignes et stores divisé par deux tout comme l effectif salarié qui passe de 16 personnes en 2007 à 8 aujourd hui. En plus de la crise économique, j ai vécu un conseil des Prud hommes pour un litige avec un salarié. Avec le recul, c est ce qui a été le plus éprouvant. Nous avons dû licencier notre secrétaire et les métalliers. Heureusement, son épouse Laurence lui apporte la force et le soutien nécessaires à la poursuite de l entreprise. Je voulais tout arrêter, je n avais plus confiance en l homme se rappelle t-il. Maîtrise et anticipation Son rebond lui viendra de la compréhension de ses erreurs passées. On ne doit pas être l ami de ses salariés mais le coach! L artisan doit savoir communiquer son savoir-faire et ses valeurs aux salariés. Aujourd hui, il gère avec beaucoup plus de sérénité. Inspiré de méthodes américaines de management, il met en place des outils de planifications. Il se sert de cartes heuristiques (représentation arborescente de données) pour sa gestion et ses projets. Ses secrets : l analyse, la maîtrise et l anticipation. Des qualités essentielles qu il a su développer ces dernières années et qui portent leurs fruits. Nous avons connu une seule année de déficit. Pour continuer son développement, COURVOISIER PUBLICITÉ a besoin de personnel formé et compétent. Or, le métier de l enseigne fait appel à diverses compétences difficiles à dénicher. Du coup, il se résout à trouver des personnes motivées et prend le parti de les former. De la pâtisserie à la publicité Au printemps dernier, l entreprise transmet à la CMA deux offres d emploi, l une pour un électricien poseur d enseignes et l autre pour un apprenti en CAP signalétique. La chance est au rendez-vous. Yves Cana, ancien artisan, rejoint COURVOISIER PUBLICITÉ en juillet dernier. Après un contrat en Intérim, il signe un contrat Vision Pro et bénéficie de 400 h de formation financées en intra. Aujourd hui, il s apprête à seconder le chef d entreprise. Du coup, un autre recrutement d électricien poseur est en cours. Appel à candidatures! Et puis, il ne faut pas oublier le petit dernier, c est Pierre Pourcelot. Venu tout droit de Paris, après un CAP en pâtisserie, il vient de signer un contrat d apprentissage dans l enseigne. Il sera encadré par Laurent Bouriot, l un des autres piliers de l entreprise. C est incroyable l efficacité des annonces d emploi à la radio avoue Géry. C est la deuxième recrue cette année grâce à la CMA et à France Bleu Besançon. Pour la petite histoire, la grand-mère de Pierre habite Mamirolle. C est elle qui a appelé son petit-fils près de Paris. Le week-end suivant, nous avons reçu ce jeune de 17 ans avec ses parents. Son amour du dessin l a fait s orienter dans la pâtisserie pour la fabrication des décors. Là, je me suis dit qu il méritait comme moi sa chance de découvrir les métiers de l enseigne!. Ses autres projets? Innover dans le SAV des stores et mieux communiquer Une piste : Créer une association des d entreprises installées dans la ZI de Mamirolle permettrait de réaliser des portes-ouvertes les mêmes jours et de communiquer ensemble à moindre coût conclut Géry. Et pourquoi pas à l occasion de l opération Cœur d Artisan en mars prochain? ZI 42 Grande rue MAMIROLLE Tél

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

REPÈRES Tramway du Grand Besançon. Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans

REPÈRES Tramway du Grand Besançon. Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans REPÈRES Tramway du Grand Besançon Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans Février 2012 Mesdames et Messieurs les Chefs d entreprise, Chers Collègues, Les périodes de conjoncture économique

Plus en détail

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ

NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ P0 Auto-entrepreneur NOTICE DÉCLARATION DE DÉBUT D ACTIVITÉ N 19#0 PERSONNE PHYSIQUE ACTIVITÉ COMMERCIALE, ARTISANALE, LIBÉRALE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation :

COMMUNIQUE PRESSE. Coordonnées des centres de formation : COMMUNIQUE PRESSE Le 4 avril 2009, les centres de formation de la Chambre de Métiers et de l Artisanat et du Bâtiment ouvriront leurs portes aux jeunes et à leur famille. Coordonnées des centres de formation

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris.

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. powered by 1984 _ www.1x9x8x4.com Une bonne idée est une idee qui voit le jour. édito Avec son

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Le contrat d apprentissage mode d emploi

Le contrat d apprentissage mode d emploi Le contrat d apprentissage mode d emploi L alternance c est FORMATION INITIALE FORMATION CONTINUE Contrat d apprentissage Taxe d apprentissage Participation formation continue Apprentissage / Professionnalisation

Plus en détail

Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise!

Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise! Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise! Août 2005 Comité de la Transmission d entreprise du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Auto Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher La naissance de l idée Activité Bilan personnel Contraintes Etude de marché Le marché et la concurrence La politique commerciale Construire son projet Les moyens commerciaux Les moyens de production Les

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

Catalogue formations

Catalogue formations Chambre de Métiers et de l Artisanat de Lot-et-Garonne Catalogue formations 2 nd semestre 2011! À LIRE attentivement Sommaire 1.INFORMATIQUE/INTERNET...p4-5 Word, Excel, power-point, ciel compta, création

Plus en détail

Taxe d Apprentissage 2014

Taxe d Apprentissage 2014 Taxe d Apprentissage 2014 POUVEZ VOUS IMAGINER UN MONDE participez à la formation des apprentis, versez votre taxe d apprentissage dans l artisanat! CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DES LANDES 41 AVENUE

Plus en détail

Cabinet Baubet Expert-comptable d.p.l.e Commissaire aux comptes Expert près de la Cour d Appel de Riom

Cabinet Baubet Expert-comptable d.p.l.e Commissaire aux comptes Expert près de la Cour d Appel de Riom Cabinet Baubet Expert-comptable d.p.l.e Commissaire aux comptes Expert près de la Cour d Appel de Riom LETTRE MENSUELLE F IS C AL P R E S T AT I O N S D E S E R V I C E S E T C O N V E N T I O N S I N

Plus en détail

L apprentissage, une chance pour l emploi

L apprentissage, une chance pour l emploi Dossier de presse L apprentissage, une chance pour l emploi Aujourd hui, les entreprises recherchent des jeunes bien formés, diplômés avec une expérience professionnelle C est exactement ce qu apporte

Plus en détail

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Qui sommes nous? Le CFA Régional des Métiers de l Environnement et du Développement

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail

Fédération Nationale des Associations de Retraités de l Artisanat DOSSIER DE PRESSE. Contact

Fédération Nationale des Associations de Retraités de l Artisanat DOSSIER DE PRESSE. Contact Fédération Nationale des Associations de Retraités de l Artisanat DOSSIER DE PRESSE Contact FENARA 20, boulevard de Grenelle 75015 Tél. : 01 45 77 94 04 info@fenara.org www.fenara.org 1 PRÉSENTATION DE

Plus en détail

PACTE DUTREIL TRANSMISSION ET ISF

PACTE DUTREIL TRANSMISSION ET ISF PACTE DUTREIL TRANSMISSION ET ISF 1 1 PACTE DUTREIL TRANSMISSION 1. Le pacte Dutreil permet de transmettre une société en bénéficiant d une exonération de DMTG à concurrence de 75% sur la valeur des parts

Plus en détail

Atelier 2 Transmission familiale

Atelier 2 Transmission familiale Atelier 2 Transmission familiale A2 Transmission familiale PREAMBULE Lancement d une vidéo témoignage INTERVENANTS Jean Yves BRYON Conseiller en gestion de patrimoine indépendant 2 Sommaire I. PRÉAMBULE

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent :

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : - la simplification du régime des micro-entreprises, - les droits de mutation

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

REPÈRES Tramway du Grand Besançon. Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans

REPÈRES Tramway du Grand Besançon. Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans REPÈRES Tramway du Grand Besançon Mesures d accompagnement pour commerçants et artisans Février 2012 Mesdames et Messieurs les Chefs d entreprise, Chers Collègues, Les périodes de conjoncture économique

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité

Le Pacte de responsabilité et de solidarité Le Pacte de responsabilité et de solidarité La France est à un moment décisif. Depuis plus de dix ans, l appareil de production s est affaibli, la compétitivité s est détériorée et le niveau de chômage

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

LE PACTE DUTREIL : Formalités

LE PACTE DUTREIL : Formalités LE PACTE DUTREIL : Formalités Cette brochure réalisée par Christophe BONHOMME, BG2A Reims, et Dominique MATHELIE GUINLET, COJC Bordeaux Edition Juillet 2013 Le réseau JURIS DEFI c est : Des professionnels

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail

Fiscalité de la transmission d entreprise

Fiscalité de la transmission d entreprise Fiscalité de la transmission d entreprise Salon des entrepreneurs Février 2006 Fiscalité de la transmission d entreprise Introduction 1 Introduction Existe-t-il une fiscalité de la transmission d entreprise?

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CATALOGUE DE FORMATION 2015 ARTISANS CONJOINTS COLLABORATEURS SALARIÉS COMPTABILITÉ ET GESTION INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PUBLICITÉ ET TRAITEMENT DE L IMAGE INTERNET COMMUNICATION

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

Ce guide a pour objectif de vous

Ce guide a pour objectif de vous La défiscalisation des dons aux fondations et associations déclarées d utilité publique Ce guide a pour objectif de vous permettre de déterminer au mieux la répartition des imputations de vos dons sur

Plus en détail

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3 FISAC DE BEAUCAIRE Tranche 3 Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines Ce document est le cahier des charges relatif à la fiche Acton N 1 de la tranche 3 du FISAC. Son objectif est de répondre

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES

DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES Une démarche d intérêt général de toute une profession, organisée avec le soutien du réseau de l apprentissage BTP et portée par les entreprises formatrices,

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE 2015 TAXE D APPRENTISSAGE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE RÉGION PARIS ILE-DE-FRANCE Nouvelle réglementation À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent SÛR ET PRATIQUE Déclarez et réglez

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5 Mars 2015 Votre réussite, notre satisfaction Bureau de Belleville : Bureau de Vonnas Bureau de Trevoux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du clos 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

Tellus Avenir. Avec vous de A à Z. L assurance vie qui s adapte à tous mes besoins. www.allianz.fr. Placer mon épargne. Préparer mes projets

Tellus Avenir. Avec vous de A à Z. L assurance vie qui s adapte à tous mes besoins. www.allianz.fr. Placer mon épargne. Préparer mes projets Tellus Avenir L assurance vie qui s adapte à tous mes besoins. www.allianz.fr Placer mon épargne Préparer mes projets Anticiper ma retraite Transmettre mon capital Avec vous de A à Z Pourquoi privilégier

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION FORMATION METHODE HACCP TECHNIQUES DE BASE Uniformation Département Ressources

Plus en détail

Sumatra Patrimoine vous présente les dernières mesures fiscales 2011

Sumatra Patrimoine vous présente les dernières mesures fiscales 2011 Sumatra Patrimoine vous présente les dernières mesures fiscales 2011 - Mesures concernant le patrimoine - Mesures concernant l assurance vie - Zoom sur quelques dispositions du Projet de Loi de Finances

Plus en détail

Dossier de presse. Foire internationale de Rouen Du 1 er au 10 avril 2011 Parc Expo Rouen

Dossier de presse. Foire internationale de Rouen Du 1 er au 10 avril 2011 Parc Expo Rouen Dossier de presse Foire internationale de Rouen Du 1 er au 10 avril 2011 Parc Expo Rouen Village de l'artisanat Journée de l apprentissage Concours MAF Chambre de métiers et de l Artisanat de la Seine-Maritime

Plus en détail

Guide des aides à l apprentissage

Guide des aides à l apprentissage APPRENTISSAGE Guide des aides à l apprentissage 2015-2016 La Région Languedoc-Roussillon s est engagée à améliorer les conditions de vie des apprentis en participant aux frais liés à leur parcours de formation.

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

I Actions menées par la CRMA LR au titre du développement économique : DévEco Conseil

I Actions menées par la CRMA LR au titre du développement économique : DévEco Conseil Le rapport du Conseil régional a pour objet de présenter le programme d actions 2015 en faveur des entreprises artisanales, mené par : - la CRMA LR (Chambre régionale de Métiers et de l'artisanat) et développé

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER

ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER ASSEMBLEE GENERALE de PRINTEMPS Lundi 22 juin 2009 Rapport Moral du Président GAUTHIER Mesdames, Messieurs, Avant d introduire mon rapport moral, je tiens à renouveler mes remerciements à l ensemble des

Plus en détail

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Je flashe sur les métiers du Tertiaire www.cifam.fr Sommaire Avec le CIFAM,

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

AGEFICE 2011. L Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d Entreprise

AGEFICE 2011. L Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d Entreprise AGEFICE 2011 L Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d Entreprise Qu est-ce que l AGEFICE? L Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d Entreprise (AGEFICE)

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2014

Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Note d information du mois de Décembre 2014 Le cabinet sera fermé du 24/12/2014 au soir au 05/01/2015 au matin Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Le projet de deuxième loi de finances rectificative

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

Formations. septembre à décembre 2013. Chambre de Métiers et de l Artisanat 82

Formations. septembre à décembre 2013. Chambre de Métiers et de l Artisanat 82 Formations septembre à décembre 2013 Chambre de Métiers et de l Artisanat 82 Gestion comptabilité web informatique Développement STRATégie formation diplômante Pôle Formation - CMA 82 11 rue du Lycée 82000

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

LE CHOIX DE NOMBREUX INVESTISSEURS ET DE

LE CHOIX DE NOMBREUX INVESTISSEURS ET DE LE CHOIX DE NOMBREUX INVESTISSEURS ET DE S E R F I P at rimoine POUR UN PLACEMENT IMMOBILIER PLUS SIMPLE ET PLUS SÛR La Société Civile de Placements Immobilier Dans la perspective de votre future retraite,

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti?

Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? Quelles sont les conditions de travail de l apprenti? L apprenti est un salarié à part entière. À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective de la branche professionnelle ou de l entreprise

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace Avis 17 juin 2015 Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace 17 juin 2015 2 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEUR Pourquoi pas moi?

AUTO ENTREPRENEUR Pourquoi pas moi? AUTO ENTREPRENEUR Pourquoi pas moi? Pourquoi pas vous? Être auto entrepreneur c'est quoi? La règle est la suivante Les 10 pièges 2 AE, pourquoi pas moi? Être auto entrepreneur c'est quoi? Ce n'est pas

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 Mission Apprentissage Service Emploi - Concours Rapport annuel 2014 Mission Apprentissage P a g e 1 PREAMBULE En 2013, 31 contrats d apprentissage ont été signés, contre

Plus en détail

infos Patrimoine ORCOM Pour les revenus 2012 Coup de rabot supplémentaire des niches fiscales L équipe Patrimoine vous informe!

infos Patrimoine ORCOM Pour les revenus 2012 Coup de rabot supplémentaire des niches fiscales L équipe Patrimoine vous informe! Patrimoine SOMMAIRE Les nouvelles dispositions fiscales et patrimoniales 2012 infos Un critère de choix de la structure juridique : la protection du patrimoine du chef d entreprise? (EIRL, EURL,...) Tableau

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage

Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage Marne SEMAINE NATIONALE DE L ARTISANAT REIMS - EPERNAY - CHALONS Du 11 au 21 Mars 2009 Visites d entreprises Démonstrations Informations sur les métiers Inscriptions apprentissage NATURE DE L OPERATION

Plus en détail

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17. DOSSIER > PRESSE salon 15 e édition de l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 15 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE VENTE DIRECTE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.fr Conception & organisation

Plus en détail

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle.

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle. 2015-03 Séance du 14 janvier 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle. Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret n 2006-1267 du

Plus en détail

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet - Vous êtes demandeur d emploi et cherchez de nouvelles pistes. Vous avez déjà pensé créer votre propre emploi. - Vous exercez une activité professionnelle,

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Plus-values immobilières 2012 Une déclaration unique Un timbre de 35 euros

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Plus-values immobilières 2012 Une déclaration unique Un timbre de 35 euros EXTRAITS DU N 47 NOVEMBRE 2011 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 A apprécier Plus-values immobilières 2012 Une déclaration unique Un timbre de 35 euros Vers

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Employé de vente spécialisé (option produits alimentaires ) et après, je fais quoi?

NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King. Je suis en Terminale CAP Employé de vente spécialisé (option produits alimentaires ) et après, je fais quoi? 60, Rue Georges Corète Tel : 01.47.92.79.68 Je suis en Terminale CAP Employé de vente spécialisé (option produits alimentaires ) et après, je fais quoi? NOM : PRENOM : LEA Martin Luther King 1. Je souhaite

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail