Quelle pulsion de vie! Welch Drang nach neuem Leben!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelle pulsion de vie! Welch Drang nach neuem Leben!"

Transcription

1 N 66 Mars / März 2011 Edito BULLETIN D INFORMATIONS SOCIALES INFORMATIONSBERICHT ÜBER DIE SOZIALARBEIT Quelle pulsion de vie! Welch Drang nach neuem Leben! Un air de légèreté accompagne en général l'arrivée du printemps. Ces parfums de renaissance, d'ouverture et d'espoir, nous les respirons à pleins poumons. Ils poussent également les peuples et les nations, étouffés par de longues années de servitude, à la recherche d'un monde meilleur. Les pulsions de vie, de liberté, qui naissent ainsi, l'emportent maintenant, mais à quel prix, sur l'égoïsme, l'injustice et la tyrannie. C'est le printemps arabe qui avance en Egypte, en Lybie malgré les peurs et les incertitudes d'un avenir à reconstruire. Que pouvons-nous faire en faveur des personnes, des populations, victimes de l'oppression des hommes, mais aussi de catastrophes naturelles très souvent dévastatricescomme le vivent les Japonais? Rester devant nos différents médias en se contentant de sentiments d' impuissance et de crainte? Il est plus facile d'agir au niveau local. C'est ce que fait Caritas Valais depuis de nombreuses années, notamment en faveur de familles en difficultés de notre canton. Pour ce faire, votre appui, chères lectrices, chers lecteurs, nous est indispensable. Merci de nous la renouveler. Merci également, et de tout coeur, à la Loterie Romande pour son aide précieuse. Nous lui donnons la parole dans ce numéro. Les fêtes de Pâques approchent. Recueillons-nous. Tournons nos regards vers le Seigneur. Exprimons-lui notre confiance quand bien même nous ne comprenons pas toujours le sens des épreuves qui nous touchent et qui n'épargnent pas non plus, tant s'en faut, nos semblables d'ici et d'ailleurs. Apprenons la patience pour ce que nous ne pouvons changer ainsi que le discernement nécessaire au développement de nos stratégies d'action. Bonne fête de Pâque à toutes et à tous. Ein leiser Wind leitet den Frühling ein, begleitet von Düften, die neues Leben und Hoffnung ankünden und die wir in in vollen Zügen einatmen. Düfte, die in den in jahrelanger Unterdrückung lebenden Völkern Hoffnung auf eine bessere Welt wecken. Dieser Drang nach neuem Leben und nach Freiheit vermag es, über den Egoismus, die Ungerechtigkeit und Tyrannei auf dieser Welt zu siegen - doch zu welchem Preis! Es ist der arabische Frühling, der in Ägypten und Libyen voranschreitet, trotz aller Ängste und Ungewissheiten über eine neue Zukunft, die es nun aufzubauen gilt. Wie können wir den Menschen und Völkern helfen, die Opfer von Unterdrückung, aber auch von verheerenden Naturkatastrophen, wie in Japan, geworden sind? Ohnmächtig vor dem Fernseher oder dem Computer sitzen? Es ist zweifelsohne leichter, in der näheren Umgebung zu handeln. Die Caritas Wallis leistet seit vielen Jahren Hilfe in unserem Kanton, insbesondere steht sie Familien in Not bei. Dazu ist sie, liebe Leserinnen und Leser, auf Ihre Spenden angewiesen. Wir danken Ihnen dafür, der Caritas Wallis auch weiterhin Ihre Unterstützung zukommen zu lassen. Auch möchten wir uns von ganzem Herzen bei der Loterie Romande, die in dieser Ausgabe zu Wort kommt, für ihre wertvolle Hilfe bedanken. Ostern naht. Blicken wir auf zum Herrn, schenken wir ihm unser Vertrauen, auch wenn wir nicht immer verstehen, weshalb uns das Schicksal trifft und auch unsere Mitmenschen hier und andernorts nicht verschont. Lernen wir das, was wir nicht ändern können, mit Geduld zu tragen und das nötige Gespür für das richtige Handeln zu entwickeln. Ihnen allen wünsche ich ein frohes Osterfest. Alexandre Antonin Directeur

2 Les brèves - In Kürze Fabienne Theytaz Interview de notre nouvelle collaboratrice à 100% à Caritas Valais pour la boutique de seconde main et l'encadrement des personnes Sa recette, c'est... de l'enthousiasme, du dynamisme et de la volonté à revendre. Moral et humeur au zénith, elle véhicule au quotidien son message empreint de sérénité. Ennemie numéro un de la routine, elle n'a de cesse d'innover. Le caractère bien trempé et souple à la fois, elle prête une oreille attentive à autrui. Belle noiraude pétillante, elle a le sens de l'accueil dans la peau. Sa grande promptitude d'esprit reflète celle des doigts d'une pianiste. Côté musique, elle y a trempé très jeune et elle a de qui tenir. Son papa était directeur de plusieurs fanfares. Elle-même commence les cours de piano à neuf ans. Professeur de piano pendant plus de huit ans, elle est réglée comme du papier à musique. Proche de la nature et amie des bêtes, elle a deux chiens Wisky et Blacky. Entrée à Caritas Valais au début janvier de cette année, Fabienne nous a conquis par son chaleureux sourire et sa joie de vivre communicative. Fabienne, parlez-nous de votre enfance? Je suis née à Sierre dans une famille de musiciens. Mes deux frères et moi avons vécu au rythme des répétions, des concerts et des festivals de musique. Depuis plus de quarante ans, mes parents tiennent un commerce d'instruments de musique à Sierre. Parallèlement au magasin, mes parents géraient une école de musique comptant environ deux cents étudiants. C'est donc tout naturellement que dès mon plus jeune âge, j'ai pris des cours de piano. Afin de parfaire mes connaissances musicales, j'ai fréquenté plus tard également le Conservatoire de Sion pour suivre des cours de musique et de solfège. Quelle formation avez-vous suivie? C'est également tout naturellement que j'ai fait l'apprentissage de commerce chez mes parents au magasin de musique car c'était la meilleure manière de les aider dans leurs activités. Quelles ont été vos différentes expériences professionnelles? Après trois ans d'apprentissage, j'ai travaillé avec mes parents pendant cinq ans. Mon activité était proche de celle de ma mère. L'accueil des clients, la vente des instruments et tous les travaux courants du secrétariat faisaient partie de notre quotidien. Pendant toutes ces années, j'enseignais également la musique à une cinquante d'élèves. J'ai donné des cours de piano, d'orgue et de flûte à bec. Pour compléter l'offre de l'école, d'autres professeurs de musique donnaient des cours d'accordéon, de guitare etc. Après avoir travaillé pendant huit ans dans le commerce de mes parents, j'avais envie de sortir du cercle familial. J'ai été engagée à l'hôtel Crans Ambassador à Crans-Montana en qualité de programmatrice. Mon travail consistait à l'accueil de la clientèle huppée de cet établissement, à la gestion des programmes des curistes, au secrétariat des médecins et également à la vente des produits bien connus de la maison Mességué. A la fermeture du centre de cure, j'ai été engagée à la boutique de vêtements Benetton de Sierre. Le travail lié à la vente de vêtements féminins m'a beaucoup plu. Ma dernière expérience professionnelle avant de postuler à Caritas Valais a été la vente des produits Just. En quoi consistait exactement votre activité auprès de la maison Just? Les six premiers mois, j'ai expérimenté la vente à domicile de la gamme complète des produits Just. Rapidement, le directeur m'a proposé de prendre la responsabilité du coaching de huit personnes nouvellement engagées dans la maison. Mon travail consistait donc à accompagner ces personnes chez les clients, de les motiver, de contrôler le planning de leurs rendez-vous. Après trois ans de "balades" dans tout le secteur qui m'avait été attribué, ma santé exigeait un travail un peu moins stressant et un salaire moins variable. Convaincue que cette place de travail était pour moi, j'ai postulé à Caritas Valais en décembre Pourquoi Caritas Valais? Il faut que je précise que les personnes qui me connaissent bien m'appellent "mère Thérésa". Persuadée que ce poste de travail était fait pour moi, j'ai adressé ma candidature à Monsieur Antonin, directeur de Caritas Valais. Pendant toute la période de Noël, je n'ai cessé d'y penser. J'ai eu la chance d'être convoquée à un entretien et de pouvoir me vendre, si je peux m'exprimer ainsi, et d'expliquer mes motivations pour cette nouvelle orientation professionnelle. Après trois mois d'activité, je me sens vraiment bien dans ma peau et le travail soit dans la vente soit dans l'encadrement des personnes me correspond parfaitement. Je remercie Monsieur Antonin de m'avoir donné la chance de relever ce nouveau défi professionnel. Rédacteur responsable : Alexandre Antonin Rédactrice adjointe : Claudine Hofmann-Darioly Composition et impression: Imprimerie Schmid, Sion Adressage : Caritas Valais, Sion Parution : 4 fois l an, abonnement Fr. 10. Tirage : 6500 ex. Joyeuses Fêtes de Pâques Frohe Ostern 2 Les brèves In Kürze

3 Eglise La lumière de Pâques La fête de Pâques est un moment tout particulier dans l année liturgique. Car au moment où nous célébrons Pâques, nous avons comme ce sentiment de revivre, d un nouveau départ, d un renouveau. Cette impression peut venir du printemps qui redonne vie, mais aussi de l élan qui nous est communiqué durant la veillée pascale. Durant cette nuit de Pâques, nous faisons mémoire de cette attente et de cette espérance qui a habité tout un peuple. Un peuple qui marchait dans la nuit, nuit de la peur, de l angoisse, de l incertitude. C est justement au cœur de cette nuit qu une lumière a jailli. Cette lumière du Christ ressuscité continue de jaillir au cœur de ce qui est notre monde, au cœur de toutes ses injustices, de toutes ses souffrances, de toutes ses insécurités. Une lumière qui réchauffe, encourage, redonne confiance et espérance. A la nuit de Pâques, le signe de cette lumière, c est le cierge pascal, mais ce cierge prend tout son sens grâce aux baptisés qui accueilleront sa flamme. Car c est au cœur de cette nuit de Pâques que nous renouvelons nos promesses de notre baptême. Ensemble nous reprendrons conscience que Jésus nous appelle à être lumière pour le monde et sel de la terre. N est-ce pas un projet merveilleux que nous confie le Seigneur? Etre lumière de la terre et sel du monde! Jésus prend deux images que nous connaissons très bien, car nous savons tous la valeur et de la lumière et du sel. La lumière et le sel n existent pas pour eux-mêmes mais pour les services qu on leur demande. Ils sont donc au service. Est-ce cela que Jésus nous demande au matin de Pâques? Que nous soyons à l image de la lumière et du sel, au service de la clarté et de la saveur. C est un beau projet, mais je pense qu il faut aller un peu plus loin. Quand Jésus nous demande d être lumière du monde et sel de la terre, ce qui est important c est le monde et la terre. Notre présence de baptisés, de témoins de la résurrection est essentielle et indispensable pour le monde et pour la terre. Jésus compte sur nous pour que là où nous vivons, là où nous passons, nous soyons comme la lumière et le sel. Que nous soyons porteurs de son beau message d amour. C est grâce à Jésus que notre lumière et notre sel deviendront efficaces dans notre monde. Avec lui, nous pourrons apporter l essentiel pour le bonheur de tous les habitants de la terre en les aidant à découvrir la présence de Dieu dans tous les gestes et paroles et dans tous les évènements. Les inviter à l émerveillement de cet amour qui est source de vie, de joie et d espérance. Au matin de Pâques, Jésus nous invite à vivre pleinement notre baptême, à annoncer par toute notre vie sa Bonne Nouvelle. Mais pour cela il est nécessaire de prendre Jésus comme compagnon et ami. De vivre une belle relation avec lui, de prendre du temps pour lui parler, pour l écouter en vérité. Que cette fête de Pâques soit pour chacun et chacune d entre nous l occasion de prendre conscience de la belle mission que le Seigneur nous confie. Il nous envoie sur notre chemin de vie pour le rendre présent auprès de toutes les personnes que nous rencontrerons. Il nous envoie pour leur apporter la paix et la joie du matin qui est résumée en ces quelques mots: Christ est Ressuscité alléluia! Oui il est vraiment Ressuscité alléluia! Abbé Robert Zuber Curé de la Ville de Sierre Eglise 3

4 La Loterie Romande soutient des milliers d'associations Qu'est-ce que la Loterie Romande? Caritas Valais bénéfice depuis un quart de siècle du soutien important de la Loterie Romande. Nous avons voulu lui donner la parole afin que nos lectrices et lecteurs fassent mieux connaissance avec cette institution. Pour ce faire, nous avons pris contact avec le département de la communication de la Loterie Romande à Lausanne. Nous profitons de cet article pour remercier une nouvelle fois cette institution et plus particulièrement sa délégation valaisanne, par son président, Monsieur Jean-Maurice Favre. Comme des milliers d'associations, nous sommes très heureux de la décision du Tribunal fédéral qui vient de tomber et qui confirme la légalité des distributeurs Tactilo. «Pour que le jeu reste un jeu», la Loterie Romande au service de la communauté Par le biais de l'exploitation des jeux de loterie et de paris dans les six cantons romands, la Loterie Romande remplit une mission d'utilité publique sur la base d'un modèle unique au monde: en redistribuant l'intégralité de ses bénéfices, elle soutient des milliers d'associations œuvrant pour la communauté. Ce sont ainsi plus de 500'000 francs qui, chaque jour, sont distribués à l'action sociale, la culture, la santé, la recherche ou encore la protection du patrimoine. Sans le soutien de la Loterie Romande, de nombreux projets associatifs ne pourraient pas voir le jour. Découvrons plus en détail qui est le «premier mécène» romand. des exécutifs cantonaux. Depuis 2006, une convention intercantonale, élargie à toute la Suisse, réglemente la surveillance et l affectation des bénéfices à l utilité publique. Des organismes indépendants les «organes de répartition» (il y en a un pour chaque canton romand) sont chargés de reverser les bénéfices à la collectivité. Quelle est la répartition des bénéfices? Rappelons d abord ce fait mérite d être souligné que c est le 100% des bénéfices de la Loterie Romande qui est mis au service du bien commun. Chaque année, près de 200 millions de francs sont ainsi distribués à des milliers d institutions culturelles, caritatives ou sportives. Des règles bien précises dictent l attribution des fonds: si 1/6 va au sport, tout le reste soit 5/6 est remis aux associations de bienfaisance. Les domaines concernés sont nombreux: la culture, l action sociale et les personnes âgées, la santé et le handicap, la protection du patrimoine, le tourisme et le développement, la formation et la recherche ainsi que l environnement. Le montant alloué au sport, lui, est réparti entre différents acteurs, comme Swiss Olympic, l Association pour le développement de l élevage et des courses (ADEC) ou les commissions cantonales du sport ( qui soutiennent le sport amateur). Le bénéfice de la Loterie Romande est réparti comme suit : 5/6 aux Organes cantonaux de répartion et 1/6 au sport. Répartition par domaine (2009) En quelle année a été fondée la Loterie Romande? C est en 1937 que les cantons de Vaud, Fribourg, Valais, Neuchâtel et Genève fondent la Loterie Romande. Alors qu au début du siècle passé de nombreux cantons en Suisse possédaient leurs propres loteries, la récession économique dans les années trente favorisa l émergence de multiples loteries concurrentes. Aucune n étant suffisamment forte pour s imposer, ce fut le chaos et l effondrement du secteur. C est après avoir tiré les leçons de cette débâcle que les cantons romands décident de s unir et faire en sorte qu il n y ait qu une seule grande loterie sur leur territoire, en imposant en même temps l affectation intégrale des bénéfices à l utilité publique. A sa création en 1979, le Jura rejoint les autres cantons romands. Quel est le fonctionnement actuel de la Loterie Romande? Si la Loterie Romande a été créée pour subvenir aux besoins sociaux de la crise économique des années trente, elle est devenue au fil du temps une entreprise dynamique et moderne. Basée à Lausanne, elle emploie aujourd hui près de 300 personnes pour la production et l organisation des jeux de tirage et de grattage ainsi que des paris sportifs. Mais, elle s efforce toujours de maintenir l équilibre entre développement économique et responsabilité sociale, en menant toutes ses activités de manière mesurée et éthique. Celles-ci sont strictement encadrées et surveillées par les cantons, notamment par l intermédiaire de la Conférence romande de la loterie et des jeux, qui regroupe des membres 13% Action sociale / Personnes âgées 7% Jeunesse et Education 12% Santé et Handicap 42% Culture 6% Formation et Recherche 10% Conservation du Patrimoine 2% Environment 8% Promotion, tourisme et dévelopement Répartition dans le sport (2009) 19% Swiss Olympic ASF & LN 10% ADEC 71% Offices cantonaux du Sport 4 "L'intégralité du bénéfice mis au service du bien commun"

5 Heureuse décision du Tribunal fédéral Qui peut recevoir des dons? Les bénéfices de la Loterie Romande sont destinés à toutes sortes d associations et fondations à but non lucratif, quelles soient prestigieuses ou modestes. Les dons doivent permettre de réaliser un projet d utilité publique ne découlant pas des obligations légales des collectivités communales ou cantonales. Les bénéficiaires doivent avoir un statut juridique ( les personnes physiques sont exclues); ils sont tenus d utiliser l argent reçu pour leurs propres besoins et de ne pas le redistribuer à d autres organisations. Ce sont les organes de répartition cantonaux, qui en toute indépendance sélectionnent les associations à soutenir. Eux seuls sont habilités à distribuer les dons. La part de bénéfices confiée à chaque organe est calculée en fonction de la population et du chiffre d affaires réalisé dans le canton concerné. Chaque année, le Valais reçoit ainsi plus de 25 millions de francs, répartis dans diverses institutions, dont Caritas Valais, qui bénéficie d un soutien de longue date (voir encadré). Que fait la Loterie Romande pour prévenir l addiction au jeu? Consciente de sa responsabilité sociale, la Loterie Romande a pleinement intégré la prévention du jeu excessif dans sa stratégie d entreprise. Bien que seule une minorité de personnes souffre d addiction au jeu (entre 1 et 3% de la population selon la plupart des études), la Loterie Romande a, depuis plusieurs années déjà, mis en place un programme de «Jeu Responsable», initié de manière volontaire. Concrètement, cela signifie qu elle a instauré toute une série de mesures de modération de jeu et de vérification de l âge des joueurs (en particulier sur Internet). La Loterie Romande s engage également à faire de la prévention sur le terrain, en dispensant des formations adéquates à tous ses collaborateurs et dépositaires et en collaborant étroitement avec les centres spécialisés dans le traitement du jeu excessif. Pionnière en la matière, la Loterie Romande fait d ailleurs partie des premières à avoir été certifiée «Jeu Responsable» au niveau européen et mondial. Elle poursuit constamment ses efforts dans ce domaine. La mission d utilité publique de la Loterie Romande est-elle menacée? Si la Loterie Romande reste une entreprise prospère, plusieurs menaces pèsent sur elle et mettent en péril son rôle de mécène. Tout d abord, il faut rappeler que la pression est vive, en Suisse comme en Europe, pour casser le statut d exclusivité des loteries d utilité publique et permettre aux opérateurs commerciaux de prendre pied dans ce secteur, avec tous les risques qui en résultent en matière de dépendance et de criminalité (blanchiment d argent). Seule une forte régulation permet d éviter ces fléaux. Tel est le credo de la Loterie Romande, qui doit cependant affronter un autre type d adversaire encore: la Confédération, qui multiplie les décisions en faveur de l extension des casinos, dont une partie des bénéfices part à l étranger (voir encadré). «Pour que le jeu reste un jeu» Lancée en avril 2008, l initiative populaire fédérale «Pour des jeux d argent au service du bien commun» a rencontré un vif succès. Soutenue par des personnalités de tous les horizons politiques ainsi que par les milieux culturels et sportifs, elle a réuni en date du 6 octobre 2009 plus de 170'000 signatures valables. Elle vise essentiellement les objectifs suivants: - faire adopter le principe selon lequel tous les jeux d argent doivent être au service de l utilité publique; - inscrire dans la Constitution fédérale la compétence des cantons en matière de loteries et de paris professionnels. Dans un message du 20 octobre 2010, le Conseil fédéral a approuvé l axe central de l initiative, mais a recommandé son rejet pour des questions juridiques, lui préférant un contre-projet, élaboré par tous les acteurs concernés. Ce contre-projet c est à souligner fait l objet d un large consensus: il est aussi bien soutenu par la Loterie Romande, Swisslos et la Société du Sport-Toto que par la Fédération Suisse des Casinos. Tous quatre recommandent d accepter le contre-projet tel qu il est proposé, car 1) il pose une délimitation claire entre les compétences de la Confédération et celle des cantons, 2) garantit que les bénéfices des jeux de hasard seront toujours versés aux cantons à des fins d utilité publique ainsi qu à l AVS et 3) impose à toutes les instances concernées de tenir compte des dangers liés aux jeux d argent. La récente décision du Tribunal fédéral, qui a confirmé la légalité des distributeurs de loterie électronique Tactilo, est une étape réjouissante. Mais, seule la nouvelle législation sur les loteries, qui reste à élaborer, permettra de régler tous les problèmes en suspens. La Loterie Romande est souvent appelée à colmater des brèches en cette période où Confédération et cantons mettent un frein aux subventions. En 2010, l organe de répartition du Valais a distribué 27 millions de francs. Parmi les bénéficiaires figure Caritas Valais, qui est soutenue depuis 1986 au moins, aussi bien pour ses activités courantes que pour divers Jean-Maurice Favre, Président de la Délégation Valaisanne à la projets particuliers ( salon Loterie Romande lavoir, achat de bus, locaux d accueil, service de désendettement, etc.). Les montants octroyés sont de l ordre de 100'000 francs par an. De nombreuses autres institutions valaisannes sont soutenues, au rang desquelles figurent PROCAP (santé et handicap), la Fondation Pierre Gianadda (culture), l IRO (institut de recherche en ophtalmologie) ou encore la Fondation du Musée valaisan de la Vigne et du Vin (conservation du patrimoine). Pour sa part, la Commission cantonale du sport reçoit chaque année près de 4 millions de francs, qui sont mis au service du sport amateur. 27 millions distribués en Valais en

6 Die Loterie Romande unterstützt tausende von Vereinigungen Was ist die Loterie Romande? Seit 25 Jahren kommt Caritas Wallis in den Genuss der wertvollen Unterstützung der Loterie Romande. Ihr geben wir an dieser Stelle das Wort, damit unsere Leserinnen sich über diese Organisation ein besseres Bild machen können. Dazu haben wir mit deren Kommunikationsabteilung Verbindung aufgenommen. Die Gelegenheit nehmen wir wahr, um dieser Organisation und insbesondere der von Jean-Maurice Favre präsidierten Walliser Delegation neuerlich unseren Dank auszusprechen. Wie tausende anderer Vereinigungen sind wir über den neuesten Entscheid des Bundesgerichtes froh, das die Gesetzeskonformität der Tactilo-Automaten anerkennt. «Damit das Spiel ein Spiel bleibt», die Loterie Romande im Dienste des Gemeinwesens Durch den Betrieb von Lotteriespielen und Wetten in den sechs Westschweizer Kantonen erfüllt die Loterie Romande einen gemeinnützigen Auftrag, aufgrund eines Modells, das weltweit einzigartig ist: Indem sie ihren gesamten Gewinn verteilt, unterstützt sie Tausende von Vereinigungen, die im Dienste des Gemeinwesen tätig sind. Auf diese Weise werden jeden Tag mehr als 500'000 Franken für soziale Vorhaben, Kultur, Gesundheit, Forschung oder den Heimatschutz verteilt. Ohne die Unterstützung durch die Loterie Romande könnten zahlreiche Vereinsprojekte nicht verwirklicht werden. Deshalb wollen wir etwas genauer betrachten, wer die «erste Mäzenin» in der Westschweiz ist. In welchem Jahr wurde die Loterie Romande gegründet? 1937 gründeten die Kantone Waadt, Freiburg, Wallis, Neuenburg und Genf die Loterie Romande. Während zu Beginn des vergangenen Jahrhunderts viele Kantone in der Schweiz ihre eigenen Lotterien besassen, brachte die wirtschaftliche Rezession der dreissiger Jahre zahlreiche Lotterien hervor, die einander konkurrenzierten. Da keine von ihnen genügend stark war, um sich durchzusetzen, entstand allerlei Chaos und Zusammenbruch im Sektor. Nachdem sie die Lehren aus dem Debakel gezogen hatten, beschlossen die Westschweizer Kantone, sich zu einer grossen Lotterie auf ihrem Territorium zusammenzuschliessen und gleichzeitig vorzuschreiben, dass der gesamte Gewinn dem Gemeinwohl zufliessen solle. Nach seiner Gründung im Jahre 1979 schloss sich der Kanton Jura dieser Lotteriegemeinschaft an. Wie funktioniert die Loterie Romande heute? Obschon die Loterie Romande ursprünglich gegründet wurde, um die sozialen Bedürfnisse der Wirtschaftskrise der Dreissiger Jahre zu erfüllen, ist sie im Laufe der Zeit zu einem dynamischen und modernen Unternehmen herangewachsen. Sie hat ihren Geschäftssitz in Lausanne und beschäftigt heute fast 300 Personen für die Produktion und die Organisation der Ziehungs- und Rubbelspiele sowie der Sportwetten. Sie ist aber auch ständig darum bemüht, zwischen ihrer wirtschaftlichen Entwicklung und ihrer sozialen Verantwortung ein Gleichgewicht zu halten, indem sie alle ihre Aktivitäten auf massvolle und ethische Art durchführt. Diese werden von den Kantonen streng geregelt und beaufsichtigt, namentlich über die Conférence romande de la loterie et des jeux, in der die Mitglieder der kantonalen Regierungen vertreten sind. Seit 2006 regelt eine auf die gesamte Schweiz erweiterte interkantonale Vereinbarung die Aufsicht und die Verwendung der Gewinne zugunsten des Gemeinwohls. Unabhängige Organe die Verteilorgane (es gibt je eines für jeden Westschweizer Kanton) haben den Auftrag, die Gewinne an das Gemeinwesen zu verteilen. Wie gestaltet sich die Verteilung der Gewinne? Zunächst möchten wir darauf hinweisen es ist wirklich wert, dies zu betonen dass 100% der Gewinne der Loterie Romande in den Dienst des Gemeinwohls gestellt werden. Jedes Jahr werden auf diese Weise nahezu 200 Millionen Franken an Tausende von kulturellen, karitativen oder sportlichen Einrichtungen verteilt. Die Zuweisung der Mittel gehorcht präzisen Bestimmungen: 1/6 wird dem Sport zugewiesen. Der gesamte Rest nämlich 5/6 wird an gemeinnützige Einrichtungen verteilt. Sie umfassen zahlreiche Bereiche: Kultur, Soziales und betagte Personen, Gesundheit und Behinderung, Heimatschutz, Tourismus und Entwicklung, Bildung und Forschung sowie Umwelt. Der dem Sport zugewiesene Betrag verteilt sich auf verschiedene Akteure wie Swiss Olympic, die «Association pour le développement de l élevage et des courses» ( ADEC) oder die kantonalen Sportkommissionen ( die den Amateursport fördern). Wer kann Spenden erlangen? Die Gewinne der Loterie Romande gehen an nicht auf Gewinn ausgerichtete Vereine und Stiftungen, ob sie renommiert oder bescheiden seien. Die Spenden müssen die Verwirklichung eines gemeinnützigen Vorhabens ermöglichen, das nicht den gesetzlichen Verpflichtungen der kommunalen oder kantonalen Gemeinwesen unterstellt ist. Die Empfänger müssen den Status einer juristischen Person haben ( natürliche Personen sind ausgeschlossen); sie sind gehalten, das empfangene Geld für ihre eigenen Bedürfnisse zu verwenden und sie nicht an andere Organisationen weiter zu verteilen. Es sind die kantonalen Verteilorgane, die - absolut unabhängig die zu unterstützenden Vereinigungen auswählen. Sie allein sind befugt, die Spenden zu verteilen. Der jedem Organ zugesprochene Gewinn wird aufgrund der Bevölkerungszahl und des im betreffenden Kanton erzielten Umsatzes berechnet. So erhält der Kanton Wallis jedes Jahr mehr als 25 Millionen Franken, die sich auf verschiedene Einrichtungen verteilen, darunter auch Caritas, die seit langer Zeit unterstützt wird ( siehe Kästchen). 6 «Der gesamte Gewinn im Dienste des Gemeinwohls»

7 Vorteilhafter Entscheid des Bundesgerichtes Vorstellung Was unternimmt die Loterie Romande zur Verhütung der Spielsucht? Die Loterie Romande ist sich ihrer sozialen Verantwortung wohl bewusst und hat die Verhütung der Spielsucht als integrierenden Bestandteil in ihre Unternehmensstrategie aufgenommen. Obschon nur ein geringer Anteil der Menschen an Spielsucht leidet (gemäss den meisten Studien zwischen 1 und 3% der Bevölkerung), hat die Loterie Romande schon seit mehreren Jahren ein Programm für «Verantwortungsbewusstes Spiel» eingeführt, das sie freiwillig initiiert hatte. Konkret bedeutet dies, dass sie eine Reihe von Massnahmen einführte, die sich mässigend aufs Spiel auswirken, und dass sie das Alter der Spieler (besonders über Internet) überprüft. Die Loterie Romande engagiert sich auch für eine Prävention am Ort des Spiels, indem sie allen ihren Mitarbeitern und Ablagehaltern angemessene Schulungen anbietet und eng mit spezialisierten Zentren für die Behandlung der Spielsucht zusammenarbeitet. Als Vorläuferin auf diesem Gebiet gehört die Loterie Romande übrigens zu den ersten, die eine Zertifizierung für «Verantwortungsbewusstes Spiel» auf europäischer und weltweiter Ebene erhalten hat. Sie setzt ihre Anstrengungen auf diesem Gebiet auch unermüdlich fort. Ist der gemeinnützige Auftrag der Loterie Romande gefährdet? Obschon die Loterie Romande ein blühendes Unternehmen ist, lasten mehrere Gefahren auf ihr, die ihre Rolle als Mäzenin gefährden. Zunächst ist daran zu erinnern, dass in der Schweiz wie auch im übrigen Europa der Druck gross ist, den exklusiven Status der gemeinnützigen Lotterien aufzuheben und kommerziellen Betreibern zu erlauben, in diesem Sektor Fuss zu fassen, mit allen damit verbundenen Risiken in Bezug auf die Spielsucht und die Kriminalität ( Geldwäscherei). Nur eine starke gesetzliche Regelung kann solche Plagen fernhalten. Dies ist das Credo der Loterie Romande, die allerdings noch mit einer anderen Art von Widersacher zu kämpfen hat: Der Bund vervielfacht Entscheidungen zugunsten der Casinos, bei denen ein Teil der Gewinne ins Ausland abfliesst (siehe Kästchen). «Damit das Spiel ein Spiel bleibt» Die im April 2008 lancierte Volksinitiative «Für Geldspiele im Dienste des Gemeinwohls» hat grossen Anklang gefunden. Unterstützt von Persönlichkeiten aus allen politischen Milieus sowie kulturellen und sportlichen Kreisen, hat sie bis am 6. Oktober 2009 mehr als 170'000 gültige Unterschriften zusammengebracht. Sie strebt im Wesentlichen nachstehende Ziele an: - den Grundsatz durchzusetzen, wonach alle Geldspiele dem Gemeinwohl dienen müssen; - die Kompetenz der Kantone in Sachen Lotterien und gewerbsmässige Wetten in der Bundesverfassung zu verankern. In einer Botschaft vom 20. Oktober 2010 hat der Bundesrat die Initiative in ihrer zentralen Ausrichtung gutgeheissen, doch aus juristischen Gründen ihre Ablehnung empfohlen und ihr einen Gegenvorschlag vorgezogen, der von allen anderen betroffenen Akteuren ausgearbeitet wurde. Dieser Gegenvorschlag dies ist zu betonen findet breite Zustimmung: Er wird sowohl von der Loterie Romande, Swisslos und der Sport- Toto-Gesellschaft als auch vom Schweizer Casino Verband unterstützt. Alle vier empfehlen die Annahme des Gegenvorschlags, wie er vorgeschlagen wurde, denn 1) er setzt eine klare Grenze zwischen den Kompetenzen des Bundes und denen der Kantone, 2) stellt sicher, dass die Gewinne aus Glücksspielen immer zu gemeinnützigen Zwecken an die Kantone sowie an die AHV ausgerichtet werden, und 3) schreibt allen betroffenen Instanzen vor, den Risiken im Zusammenhang mit Geldspielen Rechnung zu tragen. Der jüngste Entscheid des Bundesgerichts, das die Legalität der elektronischen Tactilo-Lotterie-Automaten bestätigt hat, ist eine erfreuliche Etappe. Aber nur die neue Gesetzgebung auf den Lotterien, die auszuarbeiten bleibt, wird ermöglichen, alle unentschiedenen Probleme zu lösen. In der heutigen Zeit, wo der Bund und die Kantone Subventionen kürzen, ist die Loterie Romande oft aufgerufen, Lücken zu füllen hat das Walliser Verteilorgan 27 Millionen Franken verteilt. Zu den Spendenempfängern gehört auch Caritas Wallis, die seit mindestens 1986 unterstützt wird, sowohl für ihre laufende Tätigkeit als auch für verschiedene Sonderprojekte ( Waschsalon, Buskauf, Aufnahmelokale, Schuldenregelungsservice u.s.w.). Die gewährten Beträge liegen in der Grössenordnung von 100'000 Franken im Jahr. Daneben werden zahlreiche weitere Walliser Einrichtungen unterstützt; zu ihnen gehören PROCAP ( Gesundheit und Behinderung), die Fondation Pierre Gianadda ( Kultur), das IRO ( Forschungsinstitut für Ophtalmologie) oder auch die Fondation du Musée valaisan de la Vigne et du Vin (Heimatschutz). Die kantonale Sportkommission ihrerseits erhält jedes Jahr fast 4 Millionen Franken, die dem Amateursport zugute kommen. Verteilung von 27 Millionen im Kanton Wallis im Jahre

NewCity. Box Storage Container & Caddy

NewCity. Box Storage Container & Caddy NewCity NewCity NewCity überzeugt auf der ganzen Linie. Eine klare Organisation, ein optimales Preis-Leistungs- Verhältnis und viel Spielraum für Individualität zeichnen dieses Konzept aus. Bringen Sie

Plus en détail

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique Hauswartungen Service de conciergerie Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés Reinigung Nettoyage Shop Boutique Reinigung ist nicht gleich Reinigung! Jeder Kunde hat individuelle Wünsche & Ansprüche.

Plus en détail

Belinda Richle, Zürich

Belinda Richle, Zürich Chère Madame Märkli, J ai vraiment aimé apprendre à calculer grâce à vous. C était tellement bien que j aurais aimé rester un peu plus longtemps avec vous. Hannah Belinda Richle, Zürich Laura Richle, 3.

Plus en détail

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg http://www.benevolat-fr.ch Formation pour bénévoles ou salariés dans une association ou fondation Fort / Weiterbildung für

Plus en détail

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts DVSP Dachverband Schweizerischer Patientenstellen Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts Journée de travail de la Politique nationale de la santé, 17 novembre 2011,

Plus en détail

Médias NVS, documentation 2014

Médias NVS, documentation 2014 Médias NVS, documentation 2014 Association Suisse en Naturopathie Associazione Svizzera di Naturopatia NVS Schützenstrasse 42 CH-9100 Herisau T +41 71 352 58 50 F +41 71 352 58 81 nvs@naturaerzte.ch www.naturaerzte.ch

Plus en détail

Swiss Map Mobile. Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux. wissen wohin savoir où.

Swiss Map Mobile. Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux. wissen wohin savoir où. Swiss Map Mobile Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux wissen wohin savoir où swisstopo Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione

Plus en détail

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM Marie, 34 secrétaire utilise la BPM Parcel-Station de Howald. NEW BPM PARCEL STATION PLUSIEURES LOCATIONS À LUXEMBOURG Réceptionnez vos colis de tous services postaux et

Plus en détail

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus.

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus. Thème VI> : FETES, Séquence n 6.2. Geburtstag Objectifs : - savoir dire son âge, celui d un camarade - savoir inviter quelqu un (par téléphone ou carte d invitation) - savoir demander et dire l heure,

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Assemblée des délégués du PEV Delegiertenversammlung der EVP Neuchâtel - 5 avril 2008 Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Projekt: Article constitutionnel sur la santé Datum: 05.04.2008

Plus en détail

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden?

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Trotz der mittlerweile in Kraft getretenen europäischen Regelungen der beruflichen Anerkennung von Ausbildungen und Hochschuldiplomen, liegt

Plus en détail

Réponses aux questions

Réponses aux questions Concours de projets d aménagement urbain Place des Augustins à Genève Prix Evariste Mertens 2014 Réponses aux questions Les questions sont retranscrites ici telles qu elles ont été posées, c est à dire

Plus en détail

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite COMPTE RENDU D EXPERIMENTATION Domaine de travail : Entraînement à l expression écrite à la maison à partir de notes recueillies en classe. Révision et remédiation individualisée de chaque production écrite

Plus en détail

Sehr geehrter Herr alt Regierungsrat und neuer Bundesrat

Sehr geehrter Herr alt Regierungsrat und neuer Bundesrat B u n d e s v e r s a m m l u n g A s s e m b l é e f é d é r a l e A s s e m b l e a f e d e r a l e A s s a m b l e a f e d e r a l a Es gilt das gesprochene Wort Der Generalsekretär CH-3003 Bern Grussbotschaft

Plus en détail

Lösungen Bewertungen. printed by www.klv.ch. Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel

Lösungen Bewertungen. printed by www.klv.ch. Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 007 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

Faire une révision rapide des moyens de transport utilisables pour se rendre dans un pays étranger. a) Documents Fahrkarten

Faire une révision rapide des moyens de transport utilisables pour se rendre dans un pays étranger. a) Documents Fahrkarten L évaluation culturelle ne fait pas l objet de la mise en place d unités spécifiques. Elle s inscrit dans l acquisition linguistique et ne peut pas être dissociée de l évaluation linguistique (que ce soit

Plus en détail

FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013

FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013 FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013 Echauffement TE et déplacements (TA) courses et rythmes Aufwärmung (TE) Läufe und Tempo (TA) 1 Analytisch - 20 Minuten 2 Mannschaften

Plus en détail

B1 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Forum eventuell Anmeldung für DELF B1

B1 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Forum eventuell Anmeldung für DELF B1 B1 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Forum eventuell Anmeldung für DELF B1 Unsere Tests helfen Ihnen dabei, das Niveau Ihrer Sprachkenntnisse gemäss den Kriterien des Gemeinsamen Europäischen Referenzrahmens

Plus en détail

SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010. Exclusivement par Internet sur le site de Swiss Badminton

SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010. Exclusivement par Internet sur le site de Swiss Badminton -2- SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010 Organisateur Directeur du tournoi Badminton Club Yverdon-les-Bains, www.badmintonyverdon.ch Rosalba Dumartheray, 078 711 66 92,

Plus en détail

Französisch. Hörverstehen. Serie 2/3. Kandidatennummer: Name: Vorname: Datum der Prüfung: Die Experten:

Französisch. Hörverstehen. Serie 2/3. Kandidatennummer: Name: Vorname: Datum der Prüfung: Die Experten: Zentralprüfungskommission schulischer Teil Französisch Hörverstehen Lehrabschlussprüfungen 2008 für Kauffrau/Kaufmann Erweiterte Grundbildung (E-Profil) Serie 2/3 Lösungen Bewertungen Kandidatennummer:

Plus en détail

Modèle de formation aux compétences informationnelles. Document d accompagnement

Modèle de formation aux compétences informationnelles. Document d accompagnement Modèle de formation aux compétences informationnelles Document d accompagnement Sommaire 1 Zusammenfassung... 1 2 Introduction... 2 3 Méthodologie... 3 4 Utilisation du référentiel... 4 5 Répartition des

Plus en détail

TISSOT GRAND PRIX DE BERNE WELTCUPTURNIER DER DEGENFECHTER 23. / 24. / 25. OKTOBER 2015 IN DER SPORTHALLE WANKDORF WWW.GP-BERN.CH

TISSOT GRAND PRIX DE BERNE WELTCUPTURNIER DER DEGENFECHTER 23. / 24. / 25. OKTOBER 2015 IN DER SPORTHALLE WANKDORF WWW.GP-BERN.CH 52 TISSOT GRAND PRIX DE BERNE WELTCUPTURNIER DER DEGENFECHTER 23. / 24. / 25. OKTOBER 2015 IN DER SPORTHALLE WANKDORF WWW.GP-BERN.CH TISSOT PRC 200 FENCING TISSOT.CH 2 Programme Jeudi, 22 octobre 2015

Plus en détail

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013 Pädagogische Maturitätsschule Kreuzlingen Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013 Französisch Envol Unités 1 12 Nummer Name, Vorname: Sekundarschule: Französisch-Lehrbuch: Wir arbeiten

Plus en détail

1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit

1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit 1. Les must Das muss man wissen! 1. Si vous êtes prêts à partir, dites Oui. ja 2. Et après «oui», il faut parfois savoir dire «non» et que ce soit bien clair, «non», c est non! nein 3. Le «oui» et «non»

Plus en détail

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 30 Jan Becker

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 30 Jan Becker Episode 30 Becker Un jeune homme débarque soudain au café de Grünheide et propose d emmener à Möllensee, point d arrivée de la course. Que sait cet inconnu sur cette course inhabituelle et quel est son

Plus en détail

REVUE DE PRESSE MERCREDI 17 JUIN 2009. Actualité nationale initiative

REVUE DE PRESSE MERCREDI 17 JUIN 2009. Actualité nationale initiative REVUE DE PRESSE MERCREDI 17 JUIN 2009 Actualité nationale initiative 17.06.2009 24 Heures Lausanne Cap sur Berne pour la loterie d'utilité publique, p. 2 & 27 La Loterie Romande veut des jeux solidaires

Plus en détail

Centre de formation. Fribourg. Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66

Centre de formation. Fribourg. Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66 Centre de formation c o n t i n u e Fribourg Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66 Programme des cours d un jour 2011 Cuisine Cours N 111-01F Lieu Bulle rendez-vous Bulle date 25 juin 2011 horaire 9h30-15h30

Plus en détail

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse Keine Eine gesamtschweizerische Kampagne Hausarbeiterin für die Rechte von Hausarbeiterinnen, ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

Plus en détail

Schnittstelle A V2.4 für SOMED V2.4.1 Anhang für kantonale Daten. Interface A V2.4 pour SOMED V2.4.1 Annexe pour données cantonales

Schnittstelle A V2.4 für SOMED V2.4.1 Anhang für kantonale Daten. Interface A V2.4 pour SOMED V2.4.1 Annexe pour données cantonales Schnittstelle A V2.4 für SOMED V2.4.1 Anhang für kantonale Daten Interface A V2.4 pour SOMED V2.4.1 Annexe pour données cantonales V2.4 / 28.09.2015 A 1 / 7 Inhaltsverzeichnis / Table des matières Grundlegender

Plus en détail

Histoires de vie-généalogie Parcours 11. Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale.

Histoires de vie-généalogie Parcours 11. Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale. Histoires de vie-généalogie Parcours 11 Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale Moi,, - _ Document 1a. ADBR 100 J 270 Document 1b. ADBR 100 J 270 Transcription

Plus en détail

Principes et outils de communication II

Principes et outils de communication II Page 1 / 5 Titre Principes et outils de communication II Filière Domaine Année de validité Information documentaire Service et communication 2015-2016 N o Obligatoire Semestre de référence 733-1n S3 Prérequis

Plus en détail

Repartir à zéro ou presque et faire triompher la vie

Repartir à zéro ou presque et faire triompher la vie Repartir à zéro ou presque et faire triompher la vie www.cabinetdelavie.ch jm.reinert@cabinetdelavie.ch Organisation MEDNAT Expo, Lausanne 29 mars 2014, Salle Paracelse Jean-Michel Reinert Psychothérapeute

Plus en détail

Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald!

Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald! Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald! Simple, pratique et écologique, le centre de recyclage «Drive-in» du Cactus Howald est un nouveau service pour nos clients. Il a été mis en place par le Ministère

Plus en détail

Zusätzliche Krankenversicherung. Mutuelle d entreprise : les obligations de l employeur. Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber

Zusätzliche Krankenversicherung. Mutuelle d entreprise : les obligations de l employeur. Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber Zusätzliche Krankenversicherung Neue Verpflichtungen für den Arbeitgeber (Veröffentlichung der Abteilung für rechtliche und administrative Informationen der französischen Regierung vom 15.09.2015) Ab 1.

Plus en détail

Formation pour bénévoles Programme de cours 2ème semestre 2013

Formation pour bénévoles Programme de cours 2ème semestre 2013 Formation pour bénévoles Programme de cours 2ème semestre 2013 Inscriptions par e-mail : info@benevolat-fr.ch ou sur notre formulaire en ligne ou en téléchargeant le formulaire d inscription sur notre

Plus en détail

2. Quel est votre degré de satisfaction concernant le lieu et les horaires? Waren Sie mit dem Austragungsort und dem Zeitplan zufrieden?

2. Quel est votre degré de satisfaction concernant le lieu et les horaires? Waren Sie mit dem Austragungsort und dem Zeitplan zufrieden? Analyse des données du feedback général du Symposium 1. Qu'avez vous pensé de l'organisation en générale du symposium? Was haben Sie generell von der Organisation des Symposiums gehalten? Diversité Affichage

Plus en détail

Valais excellence Netzwerk

Valais excellence Netzwerk Valais excellence Netzwerk Ausbildungstage Einleitung 20 Introduction à Valais excellence 21 Valais excellence Einführung 23 Mit der Marke Wallis und dem Label 25 Valais excellence kommunizieren Communiquer

Plus en détail

592 B. CivürecMspflege.

592 B. CivürecMspflege. 592 B. CivürecMspflege. faltigen und umsichtigen U nternehm ers erfordert hätte, n u r genau geprüftes M aterial zu verwenden und jedenfalls nicht ohne vorherige genaue Untersuchung M a te ria l zu benutzen,

Plus en détail

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po 30jähriges Jubiläum deutsch-französischer Hochschulkooperation Sciences Po-Freie Universität Berlin Henry-Ford-Bau, Hörsaal A 17. Oktober 2014 Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po M. le

Plus en détail

VSS Online Shop. Kurze Gebrauchsanweisung

VSS Online Shop. Kurze Gebrauchsanweisung VSS Online Shop Kurze Gebrauchsanweisung Inhaltsverzeichnis 1. Die VSS Startseite... 3 1.1 Die Kundenanmeldung... 4 2. Das Benutzerkonto... 5 2.1 Allgemeine Einstellungen... 5 2.2 Adressbuch... 6 2.3 Einstellungen...

Plus en détail

du 9 décembre 2013 vom 9. Dezember 2013 ALLGEMEINE BESTIMMUNGEN

du 9 décembre 2013 vom 9. Dezember 2013 ALLGEMEINE BESTIMMUNGEN Recueil systématique..8 Règlement cadre Rahmenreglement du 9 décembre 0 vom 9. Dezember 0 sur l assurance qualité à l Université de Fribourg über die Qualitätssicherung an der Universität Freiburg Le Sénat

Plus en détail

Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee

Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee TAI CHI CHUAN Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee Stage d automne avec Maître Chu Du 5 au 9 août 2015 À Spiez au bord du Lac de Thoune Der alte authentische Yang Stil Style

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 2006 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

Mobilitätspreis für Unternehmen in der Westschweiz 2010: Eine Firma aus dem Kanton Neuenburg wird ausgezeichnet

Mobilitätspreis für Unternehmen in der Westschweiz 2010: Eine Firma aus dem Kanton Neuenburg wird ausgezeichnet «Prix de l entreprise écomobile» 2010: Une entreprise neuchâteloise récompensée Le «Prix de l entreprise écomobile» organisé par la CTSO (Conférence des transports de Suisse occidentale) a été attribué

Plus en détail

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES Fleuret/filles et Fleuret/garçons le 4 mai 2014 à Luxembourg Organisateur: Lieu de la compétition: Armes: Cercle Grand-Ducal d'escrime Luxembourg (CGDEL)

Plus en détail

Théories et pratiques dans les yogas de Suisse. Yogatheorien und Yogapraxis in der Schweiz

Théories et pratiques dans les yogas de Suisse. Yogatheorien und Yogapraxis in der Schweiz Avec le support du FNS, le Département interfacultaire d histoire et de sciences des religions (Université de Lausanne) et l Abteilung für Indologie (Université de Zürich) organisent un colloque sur :

Plus en détail

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau.

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau. Unternehmen L entreprise Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung in der Entwicklung und Herstellung von Reinigungsfahrzeugen im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik

Plus en détail

Berufs-/Fachmittelschulen Aufnahmeprüfung 2008. Bitte auf jedes Blatt die Prüfungsnummer schreiben!!! Punkte. Wortschatz (15 Punkte)

Berufs-/Fachmittelschulen Aufnahmeprüfung 2008. Bitte auf jedes Blatt die Prüfungsnummer schreiben!!! Punkte. Wortschatz (15 Punkte) Bitte auf jedes Blatt die Prüfungsnummer schreiben!!! Französisch A Wortschatz (15 Punkte) Punkte 1. Verben 2. Nomen 3. Weibliche Form 4. Gegenteil 5. Wohnbereich B Grammatik (45 Punkte) 6. Text ergänzen

Plus en détail

Die Magie der asiatischen Genüsse. La Magie des saveurs asiatiques

Die Magie der asiatischen Genüsse. La Magie des saveurs asiatiques Service Traiteur Catering Service La Magie des saveurs asiatiques Die Magie der asiatischen Genüsse Sushi Mania SA Sushi Mania AG Installée depuis 2002 à Vuadens, en plein cœur de la Gruyère, Sushi Mania

Plus en détail

Babylonia. No. 50. No. 1/2006. Lire des textes en langue étrangère à l école primaire. Auteure: Lucrezia Marti. Coup d oeil

Babylonia. No. 50. No. 1/2006. Lire des textes en langue étrangère à l école primaire. Auteure: Lucrezia Marti. Coup d oeil Babylonia No. 1/2006 No. 50 Auteure: Lucrezia Marti Lire des textes en langue étrangère à l école primaire Coup d oeil Langue: Objectif: Matériel: allemand encourager les enseignant-e-s à réfléchir sur

Plus en détail

Le PSN et la TIDN à l ASDD NCP und IDNT im SVDE

Le PSN et la TIDN à l ASDD NCP und IDNT im SVDE Nutridays 2014 Le PSN et la TIDN à l ASDD NCP und IDNT im SVDE Florine Riesen Membre du comité de l ASDD et membre du groupe de pilotage PSN/TIDN de l ASDD Vorstandsmitglied SVDE und Mitglied der Steuergruppe

Plus en détail

Voyage d études en Chine

Voyage d études en Chine Voyage d études en Chine Du mercredi 19 au samedi 29 mars 2014 Public cible / participant-e-s Rectrices et recteurs, membres de directions de gymnases et d écoles de culture générale (max. 15 personnes)

Plus en détail

GROUPE IDRAC Bachelor Alternance 3 ème Année Mai 2015

GROUPE IDRAC Bachelor Alternance 3 ème Année Mai 2015 GROUPE IDRAC Bachelor Alternance 3 ème Année Mai 2015 LV2 ALLEMAND CODE Semestre Nombre heures Nombre crédits Langue d enseignement LNGA602 6 20 2 ALLEMAND Département académique : Langues, Cultures &

Plus en détail

Recherche de personnel

Recherche de personnel Recherche de personnel Fertigkeit Testformat Relevante(r) GERS-Deskriptor(en) Task-relevante Voraussetzungen Schwierigkeitsgrad Themenbereich(e) Länge des Textes Zeitbedarf Besondere Bemerkungen und Hinweise

Plus en détail

Trame historique. But du jeu. Le plateau de jeu

Trame historique. But du jeu. Le plateau de jeu Trame historique L Espagne du 15e siècle est composée de 12 royaumes, d un duché, d une principauté et des provinces basques. Cinq peuplades occupent le territoire: les Espagnols, les Basques, les Galiciens,

Plus en détail

Verordnung über Sitzungsgelder und Honorare. Ordonnance concernant les indemnités et les honoraires. Ausgabe/Edition 04/07

Verordnung über Sitzungsgelder und Honorare. Ordonnance concernant les indemnités et les honoraires. Ausgabe/Edition 04/07 Verordnung über Sitzungsgelder und Honorare Ordonnance concernant les indemnités et les honoraires 2007 Ausgabe/Edition 04/07 I. Allgemeine Bestimmungen Art. 1 Geltungsbereich Diese Verordnung gilt für

Plus en détail

Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung

Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung Elektrischer Seifenspender Bedienungsanleitung Bitte lesen Sie diese Bedienungsanleitung vor dem ersten Einsatz des Geraetes! Bestandteile Anwendung Hinweise! Verwenden Sie keine Akkus! Beachten Sie beim

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE PASSEURS D HISTOIRES STUTTGART SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE

APPEL A CANDIDATURE PASSEURS D HISTOIRES STUTTGART SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE APPEL A CANDIDATURE STUTTGART PASSEURS D HISTOIRES SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE Du 9 au 14 novembre 2014 Financé par la DVA-Stiftung L organise du

Plus en détail

KVARTAL. Système de suspension pour rideaux et panneaux

KVARTAL. Système de suspension pour rideaux et panneaux Système de suspension pour rideaux et panneaux BON À SAVOIR Vérifie toujours que les vis et les fixations conviennent aux murs et aux plafonds auxquels elles doivent être fixées. Peut être fixé au moyen

Plus en détail

234 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. 1. Abschnitt. Bundesverfassung.

234 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. 1. Abschnitt. Bundesverfassung. 234 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. 1. Abschnitt. Bundesverfassung. und Gewerbe durch den bernischen R egierungsrat eine au sn ah m s weise Behandlung erfahren habe. D a nun die N orm en des kantonalen

Plus en détail

Le système de bracelets HIRSCH

Le système de bracelets HIRSCH Le système de bracelets HIRSCH La nécessité est mère d idées profitables LA QUALITÉ HIRSCH Certifié ISO 9001, HIRSCH met au point et fabrique les bracelets les plus perfectionnés, les plus soignés et les

Plus en détail

Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern

Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern Opendata.ch info@opendata.ch 8000 Zürich 7. Juni 2015 Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern Communiqué de presse à propos de la conférence Opendata.ch/2015

Plus en détail

11. November 2014, NH Hotel Freiburg

11. November 2014, NH Hotel Freiburg Info-Lunch ros Abschluss des Modellversuchs «Sanktionenvollzug» (ROS) Kurzpräsentation der Ergebnisse und erste Aussagen über die Bedeutung von ROS als ein mögliches Modell des Risikomanagements. 11. November

Plus en détail

catalogue 2015-2016 Cours pour adultes http://www.men.public.lu/fr/formation-adultes

catalogue 2015-2016 Cours pour adultes http://www.men.public.lu/fr/formation-adultes catalogue 2015-2016 Cours pour adultes http://www.men.public.lu/fr/formation-adultes COPYRIGHT : MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENFANCE ET DE LA JEUNESSE Service de la formation des adultes,

Plus en détail

IV. Obligationenrecht. Droit des obligations.

IV. Obligationenrecht. Droit des obligations. 408 A. Staatsrechtliche Entscheidungen. II. Abschnitt. Bundesgesetze. ist, ohne weiters als verspätet zurückzuweisen. Denn der letzte Tag der sechzigtägigen Frist war, da die angefochtene Entscheidung

Plus en détail

REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN MONTRÉAL

REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN MONTRÉAL REISE NACH QUÉBEC REISEBERICHT VON SIGRID, MICHAEL UND ANNE SUSSMANN VOYAGE AU QUÉBEC RÉCIT DE VOYAGE DE SIGRID, MICHAEL ET ANNE SUSSMANN Im Rahmen des Noël au Québec (Weihnachten in Québec) in den Galeries

Plus en détail

Betriebsausstattung / Werkzeug Blastrac BMG 580 Pro + Absaugung BLASTRAC BDC 3150

Betriebsausstattung / Werkzeug Blastrac BMG 580 Pro + Absaugung BLASTRAC BDC 3150 Betriebsausstattung / Werkzeug Blastrac BMG 580 Pro + Absaugung BLASTRAC BDC 3150 Seite 1 / 5 Rectifieuse ponceuse béton BLASTRAC BMG 580 PRO Surfaceuse à 3 têtes BLASTRAC BMG 580 PRO La surfaceuse Blastrac

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der NKG Lehrabschlussprüfungen 2006 für Kauffrau/Kaufmann Erweiterte Grundbildung (E-Profil) Französisch Leseverständnis Schriftliche Produktion Serie 1/3

Plus en détail

L anniversaire de Madame Rose

L anniversaire de Madame Rose Théâtre Anima Muriel Camus Vorbereitungsmaterial für L anniversaire de Madame Rose L'anniversaire de Madame Rose ist ein Szenenprogramm aus klassischen französischen Zählreimen, Liedern und Gedichten von

Plus en détail

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Stammdaten Übergangslösung für Produkte die kein GS1 GTIN zugeordnet haben Hintergrund Die Fachgruppe Beschaffung im Gesundheitswesen (BiG) setzt sich aus namhaften

Plus en détail

KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT

KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT ...... KMK-FREMDSPRACHENZERTIFIKAT Zertifikatsprüfung Französisch für Wirtschaft und Verwaltung KMK-Stufe II (Threshold) Schriftliche Prüfung Musterprüfung 2 Zeit: 90 Minuten Hilfsmittel: Allgemeines zweisprachiges

Plus en détail

Certificat énergétique cantonal des bâtiments

Certificat énergétique cantonal des bâtiments Certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB www.cecb.ch CECB Certificat énergétique cantonal des bâtiments Le HEV soutient le CECB «L association suisse des propriétaires fonciers (HEV Schweiz)

Plus en détail

Französisch-deutsche Vor- und Grundschule mit Hort. Staatlich genehmigte Ersatzschule

Französisch-deutsche Vor- und Grundschule mit Hort. Staatlich genehmigte Ersatzschule Französisch-deutsche Vor- und Grundschule mit Hort Staatlich genehmigte Ersatzschule Überblick Unterricht und Einrichtungen Ziele Finanzierung Zahlen zur Schule Trägerverein Kontakt École française Pierre

Plus en détail

Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement

Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement de l armée (DEVA) Saint-Gall, 23 septembre 2014 La Société Suisse des Officiers (SSO) est toujours convaincu que l armée suisse

Plus en détail

SB2T. Allgemeines. Généralités. Gestaltung. Configuration SB2T

SB2T. Allgemeines. Généralités. Gestaltung. Configuration SB2T Allgemeines SB2T Mit dem Gimatic Multi Sensor Prüfgerät können Analoge und Digitale Sensoren auf deren Funktion geprüft werden. Zudem bietet der integrierte Cronometer die Möglichkeiten, Verfahrzeiten

Plus en détail

Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof

Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof Französisch Zeit: 60 Minuten (nach dem Lesen des Textes) Schreiben Sie mit Tinte oder Kugelschreiber, Bleistift ist nicht

Plus en détail

Administration des abonnements...2. Outil de configuration...5. Installation Outlook 2003...7. Configuration Outlook 2003...10

Administration des abonnements...2. Outil de configuration...5. Installation Outlook 2003...7. Configuration Outlook 2003...10 Outlook 2003 INDEX Administration des abonnements...2 Outil de configuration...5 Installation Outlook 2003...7 Configuration Outlook 2003...10 Date de création 22.02.09 Version 1.0 Administration des abonnements

Plus en détail

www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465

www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465 carte d invalidité Type B / TYPe C Invalidenausweis www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465 Offre de transport pour personnes atteintes d une infirmité permamente et réduites dans leur

Plus en détail

Free Trading. Summer promotion 2013. Valable jusqu au 30 septembre 2013 Gültig bis 30. september 2013

Free Trading. Summer promotion 2013. Valable jusqu au 30 septembre 2013 Gültig bis 30. september 2013 Free Trading Summer promotion 2013 Valable jusqu au 30 septembre 2013 Gültig bis 30. september 2013 Avenue de Beauregard 11 CH-1700 Fribourg Tel: 026 304 13 40 Fax 026 304 13 49 Musée des grenouilles et

Plus en détail

MINERGIE une première dans le canton de Fribourg

MINERGIE une première dans le canton de Fribourg Conrad Lutz Architecte dipl. ETS cpg EPFL Architecte S.à.r.l., Fribourg MINERGIE une première dans le canton de Fribourg Exemple et synthèse d une construction à ossature bois respectant les critères du

Plus en détail

Schweizer Jugend forscht La Science appelle les jeunes

Schweizer Jugend forscht La Science appelle les jeunes Einladung Invitation Schweizer Jugend forscht La Science appelle les jeunes Schlusspräsentation Faszination Informatik Présentation finale Fascination informatique 29.08.2009 Universität Neuenburg/Université

Plus en détail

Newsletter 19-2013 EN 15085 Schweissen von Schienenfahrzeugen

Newsletter 19-2013 EN 15085 Schweissen von Schienenfahrzeugen Basel, Mai 2013/Ab Version française voyez ci-dessous English version see below Newsletter 19-2013 EN 15085 Schweissen von Schienenfahrzeugen Bitte leiten Sie diese Informationen in Ihrem Hause an die

Plus en détail

POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE

POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE 1 AU SERVICE DU SPORT SUISSE En sa qualité de promoteur n 1 du sport suisse, la Société du Sport-Toto (SST) assume une précieuse mission du point de vue économique et social

Plus en détail

566 B. Civilrechtspflege,

566 B. Civilrechtspflege, 566 B. Civilrechtspflege, in Rede stehenden Uebemnïommenâ nicht geschlossen werden könne. Besondere Thatsachen sodann, aus welchen eine Genehmigung des behaupteten Uebereinkommens durch die Wittwe Meili

Plus en détail

15. Forschungsforum Wallis. Gesellschaft, Territorium, Kulturerbe

15. Forschungsforum Wallis. Gesellschaft, Territorium, Kulturerbe Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Service de la culture Departement für Gesundheit, Soziales und Kultur Dienststelle für Kultur Aux personnes intéressées Sion, le 10 décembre

Plus en détail

SIX Pay, filiale de SIX Group, décroche une licence dans l'ue (dév.) 2. SIX-Group-Tochter SIX Pay erhält Lizenz für Dienstleistungen in der EU 3

SIX Pay, filiale de SIX Group, décroche une licence dans l'ue (dév.) 2. SIX-Group-Tochter SIX Pay erhält Lizenz für Dienstleistungen in der EU 3 SIX Pay, filiale de SIX Group, décroche une licence dans l'ue (dév.) 2 SIX-Group-Tochter SIX Pay erhält Lizenz für Dienstleistungen in der EU 3 Six Pay erhält Lizenz in Luxemburg - Expansion nach Osteuropa

Plus en détail

Contenu. L entreprise se présente/service 3-7. Boîtiers de dérivation DK 8-131 1,5 à 240 mm 2, IP 54-67

Contenu. L entreprise se présente/service 3-7. Boîtiers de dérivation DK 8-131 1,5 à 240 mm 2, IP 54-67 Contenu L entreprise se présente/service 3-7 Boîtiers de dérivation DK 8-131 1,5 à 240 mm 2, IP 54-67 Petits distributeurs KV 132-175 3 à 54 éléments de, IP 54-65 Système de boîtiers combinables, avec

Plus en détail

Base de données du radon en Suisse

Base de données du radon en Suisse Base de données du radon en Suisse 1 Stratégie du programme radon Locaux d habitation et de séjour Secteurs de travail Valeurs légales: Bâtiments existants: 1000 Bq/m 3 (valeur limite) Bâtiments neufs

Plus en détail

Mission d information sur les droits de l individu dans la révolution numérique. Enquete-Kommission Internet und digitale Gesellschaft

Mission d information sur les droits de l individu dans la révolution numérique. Enquete-Kommission Internet und digitale Gesellschaft Mission d information sur les droits de l individu dans la révolution numérique Enquete-Kommission Internet und digitale Gesellschaft Paris Berlin 19 janvier 2011 Déclaration commune Déclaration commune

Plus en détail

forfait avec transport des bagages Pauschale mit Gepäcktransport

forfait avec transport des bagages Pauschale mit Gepäcktransport forfait avec transport des bagages Pauschale mit Gepäcktransport Hiver C est un itinéraire qui prend son départ sur la crête du Mont-Soleil, non loin du Chasseral, pour ensuite plonger sur Les Franches-Montagnes.

Plus en détail

Abschlussprüfung 2004 LES VACANCES

Abschlussprüfung 2004 LES VACANCES Prüfungsdauer: 30 Minuten FRANZÖSISCH Abschlussprüfung 2004 an den Realschulen in Bayern (HAUPTTERMIN) HÖRVERSTEHEN Zu- und Vorname: Klasse: LES VACANCES Wichtige Hinweise: Sie hören jeden Text zweimal.

Plus en détail

MÉMORIAL. Verordnungs- und Verwaltungsblatt LÉGISLATIF ET ADMINISTRATIF. des Großherzogthums Luxemburg. Acte der Gesetzgebung.

MÉMORIAL. Verordnungs- und Verwaltungsblatt LÉGISLATIF ET ADMINISTRATIF. des Großherzogthums Luxemburg. Acte der Gesetzgebung. Nummer 15 97 Jahr 1853. Verordnungs- und Verwaltungsblatt des Großherzogthums Luxemburg. MÉMORIAL LÉGISLATIF ET ADMINISTRATIF DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG. Acte der Gesetzgebung. Actes législatifs. Generale-Administration

Plus en détail

Contrôleur d étanchéité VPS 504 S01-S02 Vanne VGG(F)/MBVEF Dichteprüfgerät VPS 504 S01-S02 Ventil VGG(F)/MBVEF

Contrôleur d étanchéité VPS 504 S01-S02 Vanne VGG(F)/MBVEF Dichteprüfgerät VPS 504 S01-S02 Ventil VGG(F)/MBVEF Notice d emploi Betriebsanleitung Contrôleur d étanchéité VPS 504 S01-S02 Vanne VGG(F)/MBVEF Dichteprüfgerät VPS 504 S01-S02 Ventil VGG(F)/MBVEF Informations générales Übersicht Description et fonctionnement

Plus en détail

Circulaire du directeur des contributions L.G.-Conv. D.I. n 56 du 26 mars 2012

Circulaire du directeur des contributions L.G.-Conv. D.I. n 56 du 26 mars 2012 Circulaire du directeur des contributions L.G.-Conv. D.I. n 56 du 26 mars 2012 L.G.-Conv. D.I. n 56 Objet: Convention germano-luxembourgeoise contre les doubles impositions du 23 août 1958 concernant l

Plus en détail

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise ARIEL RICHARD-ARLAUD INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise Ariel Richard-Arlaud I. Le Knowledge management L avènement de la technologie INTERNET bouleverse les habitudes et mentalités:

Plus en détail

Employés du secteur public Suisse

Employés du secteur public Suisse Employés du secteur public Suisse AZB CH-9001 St. Gallen P.P./Journal ZV Info / juin 2010 Personnel public suisse Nouvelle image et nouvelles prestations Urs Stauffer Président Employés du secteur public

Plus en détail

Lecteur de codes barres CS3000 Installation et utilisation. Table des matières. Raccorder le lecteur... 2. Lire le lecteur... 3. Lecteur CS3000...

Lecteur de codes barres CS3000 Installation et utilisation. Table des matières. Raccorder le lecteur... 2. Lire le lecteur... 3. Lecteur CS3000... 1 Lecteur de codes barres CS3000 Installation et utilisation Table des matières Raccorder le lecteur............... 2 Raccordement USB 2 Raccordement USB avec Dockingstation....... 2 Lire le lecteur...................

Plus en détail

Waren Sie für längere Zeit in einem französischsprachigen Land? In welchem?

Waren Sie für längere Zeit in einem französischsprachigen Land? In welchem? 1. Angaben zum Sprachkurs Ich interessiere mich für einen Sprachkurs am Sprachzentrum Süd eine Sprachreise ins Ausland Als Unterrichtsform wünsche ich mir Gruppenunterricht Einzelunterricht Intensivkurs

Plus en détail