Quelle pulsion de vie! Welch Drang nach neuem Leben!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelle pulsion de vie! Welch Drang nach neuem Leben!"

Transcription

1 N 66 Mars / März 2011 Edito BULLETIN D INFORMATIONS SOCIALES INFORMATIONSBERICHT ÜBER DIE SOZIALARBEIT Quelle pulsion de vie! Welch Drang nach neuem Leben! Un air de légèreté accompagne en général l'arrivée du printemps. Ces parfums de renaissance, d'ouverture et d'espoir, nous les respirons à pleins poumons. Ils poussent également les peuples et les nations, étouffés par de longues années de servitude, à la recherche d'un monde meilleur. Les pulsions de vie, de liberté, qui naissent ainsi, l'emportent maintenant, mais à quel prix, sur l'égoïsme, l'injustice et la tyrannie. C'est le printemps arabe qui avance en Egypte, en Lybie malgré les peurs et les incertitudes d'un avenir à reconstruire. Que pouvons-nous faire en faveur des personnes, des populations, victimes de l'oppression des hommes, mais aussi de catastrophes naturelles très souvent dévastatricescomme le vivent les Japonais? Rester devant nos différents médias en se contentant de sentiments d' impuissance et de crainte? Il est plus facile d'agir au niveau local. C'est ce que fait Caritas Valais depuis de nombreuses années, notamment en faveur de familles en difficultés de notre canton. Pour ce faire, votre appui, chères lectrices, chers lecteurs, nous est indispensable. Merci de nous la renouveler. Merci également, et de tout coeur, à la Loterie Romande pour son aide précieuse. Nous lui donnons la parole dans ce numéro. Les fêtes de Pâques approchent. Recueillons-nous. Tournons nos regards vers le Seigneur. Exprimons-lui notre confiance quand bien même nous ne comprenons pas toujours le sens des épreuves qui nous touchent et qui n'épargnent pas non plus, tant s'en faut, nos semblables d'ici et d'ailleurs. Apprenons la patience pour ce que nous ne pouvons changer ainsi que le discernement nécessaire au développement de nos stratégies d'action. Bonne fête de Pâque à toutes et à tous. Ein leiser Wind leitet den Frühling ein, begleitet von Düften, die neues Leben und Hoffnung ankünden und die wir in in vollen Zügen einatmen. Düfte, die in den in jahrelanger Unterdrückung lebenden Völkern Hoffnung auf eine bessere Welt wecken. Dieser Drang nach neuem Leben und nach Freiheit vermag es, über den Egoismus, die Ungerechtigkeit und Tyrannei auf dieser Welt zu siegen - doch zu welchem Preis! Es ist der arabische Frühling, der in Ägypten und Libyen voranschreitet, trotz aller Ängste und Ungewissheiten über eine neue Zukunft, die es nun aufzubauen gilt. Wie können wir den Menschen und Völkern helfen, die Opfer von Unterdrückung, aber auch von verheerenden Naturkatastrophen, wie in Japan, geworden sind? Ohnmächtig vor dem Fernseher oder dem Computer sitzen? Es ist zweifelsohne leichter, in der näheren Umgebung zu handeln. Die Caritas Wallis leistet seit vielen Jahren Hilfe in unserem Kanton, insbesondere steht sie Familien in Not bei. Dazu ist sie, liebe Leserinnen und Leser, auf Ihre Spenden angewiesen. Wir danken Ihnen dafür, der Caritas Wallis auch weiterhin Ihre Unterstützung zukommen zu lassen. Auch möchten wir uns von ganzem Herzen bei der Loterie Romande, die in dieser Ausgabe zu Wort kommt, für ihre wertvolle Hilfe bedanken. Ostern naht. Blicken wir auf zum Herrn, schenken wir ihm unser Vertrauen, auch wenn wir nicht immer verstehen, weshalb uns das Schicksal trifft und auch unsere Mitmenschen hier und andernorts nicht verschont. Lernen wir das, was wir nicht ändern können, mit Geduld zu tragen und das nötige Gespür für das richtige Handeln zu entwickeln. Ihnen allen wünsche ich ein frohes Osterfest. Alexandre Antonin Directeur

2 Les brèves - In Kürze Fabienne Theytaz Interview de notre nouvelle collaboratrice à 100% à Caritas Valais pour la boutique de seconde main et l'encadrement des personnes Sa recette, c'est... de l'enthousiasme, du dynamisme et de la volonté à revendre. Moral et humeur au zénith, elle véhicule au quotidien son message empreint de sérénité. Ennemie numéro un de la routine, elle n'a de cesse d'innover. Le caractère bien trempé et souple à la fois, elle prête une oreille attentive à autrui. Belle noiraude pétillante, elle a le sens de l'accueil dans la peau. Sa grande promptitude d'esprit reflète celle des doigts d'une pianiste. Côté musique, elle y a trempé très jeune et elle a de qui tenir. Son papa était directeur de plusieurs fanfares. Elle-même commence les cours de piano à neuf ans. Professeur de piano pendant plus de huit ans, elle est réglée comme du papier à musique. Proche de la nature et amie des bêtes, elle a deux chiens Wisky et Blacky. Entrée à Caritas Valais au début janvier de cette année, Fabienne nous a conquis par son chaleureux sourire et sa joie de vivre communicative. Fabienne, parlez-nous de votre enfance? Je suis née à Sierre dans une famille de musiciens. Mes deux frères et moi avons vécu au rythme des répétions, des concerts et des festivals de musique. Depuis plus de quarante ans, mes parents tiennent un commerce d'instruments de musique à Sierre. Parallèlement au magasin, mes parents géraient une école de musique comptant environ deux cents étudiants. C'est donc tout naturellement que dès mon plus jeune âge, j'ai pris des cours de piano. Afin de parfaire mes connaissances musicales, j'ai fréquenté plus tard également le Conservatoire de Sion pour suivre des cours de musique et de solfège. Quelle formation avez-vous suivie? C'est également tout naturellement que j'ai fait l'apprentissage de commerce chez mes parents au magasin de musique car c'était la meilleure manière de les aider dans leurs activités. Quelles ont été vos différentes expériences professionnelles? Après trois ans d'apprentissage, j'ai travaillé avec mes parents pendant cinq ans. Mon activité était proche de celle de ma mère. L'accueil des clients, la vente des instruments et tous les travaux courants du secrétariat faisaient partie de notre quotidien. Pendant toutes ces années, j'enseignais également la musique à une cinquante d'élèves. J'ai donné des cours de piano, d'orgue et de flûte à bec. Pour compléter l'offre de l'école, d'autres professeurs de musique donnaient des cours d'accordéon, de guitare etc. Après avoir travaillé pendant huit ans dans le commerce de mes parents, j'avais envie de sortir du cercle familial. J'ai été engagée à l'hôtel Crans Ambassador à Crans-Montana en qualité de programmatrice. Mon travail consistait à l'accueil de la clientèle huppée de cet établissement, à la gestion des programmes des curistes, au secrétariat des médecins et également à la vente des produits bien connus de la maison Mességué. A la fermeture du centre de cure, j'ai été engagée à la boutique de vêtements Benetton de Sierre. Le travail lié à la vente de vêtements féminins m'a beaucoup plu. Ma dernière expérience professionnelle avant de postuler à Caritas Valais a été la vente des produits Just. En quoi consistait exactement votre activité auprès de la maison Just? Les six premiers mois, j'ai expérimenté la vente à domicile de la gamme complète des produits Just. Rapidement, le directeur m'a proposé de prendre la responsabilité du coaching de huit personnes nouvellement engagées dans la maison. Mon travail consistait donc à accompagner ces personnes chez les clients, de les motiver, de contrôler le planning de leurs rendez-vous. Après trois ans de "balades" dans tout le secteur qui m'avait été attribué, ma santé exigeait un travail un peu moins stressant et un salaire moins variable. Convaincue que cette place de travail était pour moi, j'ai postulé à Caritas Valais en décembre Pourquoi Caritas Valais? Il faut que je précise que les personnes qui me connaissent bien m'appellent "mère Thérésa". Persuadée que ce poste de travail était fait pour moi, j'ai adressé ma candidature à Monsieur Antonin, directeur de Caritas Valais. Pendant toute la période de Noël, je n'ai cessé d'y penser. J'ai eu la chance d'être convoquée à un entretien et de pouvoir me vendre, si je peux m'exprimer ainsi, et d'expliquer mes motivations pour cette nouvelle orientation professionnelle. Après trois mois d'activité, je me sens vraiment bien dans ma peau et le travail soit dans la vente soit dans l'encadrement des personnes me correspond parfaitement. Je remercie Monsieur Antonin de m'avoir donné la chance de relever ce nouveau défi professionnel. Rédacteur responsable : Alexandre Antonin Rédactrice adjointe : Claudine Hofmann-Darioly Composition et impression: Imprimerie Schmid, Sion Adressage : Caritas Valais, Sion Parution : 4 fois l an, abonnement Fr. 10. Tirage : 6500 ex. Joyeuses Fêtes de Pâques Frohe Ostern 2 Les brèves In Kürze

3 Eglise La lumière de Pâques La fête de Pâques est un moment tout particulier dans l année liturgique. Car au moment où nous célébrons Pâques, nous avons comme ce sentiment de revivre, d un nouveau départ, d un renouveau. Cette impression peut venir du printemps qui redonne vie, mais aussi de l élan qui nous est communiqué durant la veillée pascale. Durant cette nuit de Pâques, nous faisons mémoire de cette attente et de cette espérance qui a habité tout un peuple. Un peuple qui marchait dans la nuit, nuit de la peur, de l angoisse, de l incertitude. C est justement au cœur de cette nuit qu une lumière a jailli. Cette lumière du Christ ressuscité continue de jaillir au cœur de ce qui est notre monde, au cœur de toutes ses injustices, de toutes ses souffrances, de toutes ses insécurités. Une lumière qui réchauffe, encourage, redonne confiance et espérance. A la nuit de Pâques, le signe de cette lumière, c est le cierge pascal, mais ce cierge prend tout son sens grâce aux baptisés qui accueilleront sa flamme. Car c est au cœur de cette nuit de Pâques que nous renouvelons nos promesses de notre baptême. Ensemble nous reprendrons conscience que Jésus nous appelle à être lumière pour le monde et sel de la terre. N est-ce pas un projet merveilleux que nous confie le Seigneur? Etre lumière de la terre et sel du monde! Jésus prend deux images que nous connaissons très bien, car nous savons tous la valeur et de la lumière et du sel. La lumière et le sel n existent pas pour eux-mêmes mais pour les services qu on leur demande. Ils sont donc au service. Est-ce cela que Jésus nous demande au matin de Pâques? Que nous soyons à l image de la lumière et du sel, au service de la clarté et de la saveur. C est un beau projet, mais je pense qu il faut aller un peu plus loin. Quand Jésus nous demande d être lumière du monde et sel de la terre, ce qui est important c est le monde et la terre. Notre présence de baptisés, de témoins de la résurrection est essentielle et indispensable pour le monde et pour la terre. Jésus compte sur nous pour que là où nous vivons, là où nous passons, nous soyons comme la lumière et le sel. Que nous soyons porteurs de son beau message d amour. C est grâce à Jésus que notre lumière et notre sel deviendront efficaces dans notre monde. Avec lui, nous pourrons apporter l essentiel pour le bonheur de tous les habitants de la terre en les aidant à découvrir la présence de Dieu dans tous les gestes et paroles et dans tous les évènements. Les inviter à l émerveillement de cet amour qui est source de vie, de joie et d espérance. Au matin de Pâques, Jésus nous invite à vivre pleinement notre baptême, à annoncer par toute notre vie sa Bonne Nouvelle. Mais pour cela il est nécessaire de prendre Jésus comme compagnon et ami. De vivre une belle relation avec lui, de prendre du temps pour lui parler, pour l écouter en vérité. Que cette fête de Pâques soit pour chacun et chacune d entre nous l occasion de prendre conscience de la belle mission que le Seigneur nous confie. Il nous envoie sur notre chemin de vie pour le rendre présent auprès de toutes les personnes que nous rencontrerons. Il nous envoie pour leur apporter la paix et la joie du matin qui est résumée en ces quelques mots: Christ est Ressuscité alléluia! Oui il est vraiment Ressuscité alléluia! Abbé Robert Zuber Curé de la Ville de Sierre Eglise 3

4 La Loterie Romande soutient des milliers d'associations Qu'est-ce que la Loterie Romande? Caritas Valais bénéfice depuis un quart de siècle du soutien important de la Loterie Romande. Nous avons voulu lui donner la parole afin que nos lectrices et lecteurs fassent mieux connaissance avec cette institution. Pour ce faire, nous avons pris contact avec le département de la communication de la Loterie Romande à Lausanne. Nous profitons de cet article pour remercier une nouvelle fois cette institution et plus particulièrement sa délégation valaisanne, par son président, Monsieur Jean-Maurice Favre. Comme des milliers d'associations, nous sommes très heureux de la décision du Tribunal fédéral qui vient de tomber et qui confirme la légalité des distributeurs Tactilo. «Pour que le jeu reste un jeu», la Loterie Romande au service de la communauté Par le biais de l'exploitation des jeux de loterie et de paris dans les six cantons romands, la Loterie Romande remplit une mission d'utilité publique sur la base d'un modèle unique au monde: en redistribuant l'intégralité de ses bénéfices, elle soutient des milliers d'associations œuvrant pour la communauté. Ce sont ainsi plus de 500'000 francs qui, chaque jour, sont distribués à l'action sociale, la culture, la santé, la recherche ou encore la protection du patrimoine. Sans le soutien de la Loterie Romande, de nombreux projets associatifs ne pourraient pas voir le jour. Découvrons plus en détail qui est le «premier mécène» romand. des exécutifs cantonaux. Depuis 2006, une convention intercantonale, élargie à toute la Suisse, réglemente la surveillance et l affectation des bénéfices à l utilité publique. Des organismes indépendants les «organes de répartition» (il y en a un pour chaque canton romand) sont chargés de reverser les bénéfices à la collectivité. Quelle est la répartition des bénéfices? Rappelons d abord ce fait mérite d être souligné que c est le 100% des bénéfices de la Loterie Romande qui est mis au service du bien commun. Chaque année, près de 200 millions de francs sont ainsi distribués à des milliers d institutions culturelles, caritatives ou sportives. Des règles bien précises dictent l attribution des fonds: si 1/6 va au sport, tout le reste soit 5/6 est remis aux associations de bienfaisance. Les domaines concernés sont nombreux: la culture, l action sociale et les personnes âgées, la santé et le handicap, la protection du patrimoine, le tourisme et le développement, la formation et la recherche ainsi que l environnement. Le montant alloué au sport, lui, est réparti entre différents acteurs, comme Swiss Olympic, l Association pour le développement de l élevage et des courses (ADEC) ou les commissions cantonales du sport ( qui soutiennent le sport amateur). Le bénéfice de la Loterie Romande est réparti comme suit : 5/6 aux Organes cantonaux de répartion et 1/6 au sport. Répartition par domaine (2009) En quelle année a été fondée la Loterie Romande? C est en 1937 que les cantons de Vaud, Fribourg, Valais, Neuchâtel et Genève fondent la Loterie Romande. Alors qu au début du siècle passé de nombreux cantons en Suisse possédaient leurs propres loteries, la récession économique dans les années trente favorisa l émergence de multiples loteries concurrentes. Aucune n étant suffisamment forte pour s imposer, ce fut le chaos et l effondrement du secteur. C est après avoir tiré les leçons de cette débâcle que les cantons romands décident de s unir et faire en sorte qu il n y ait qu une seule grande loterie sur leur territoire, en imposant en même temps l affectation intégrale des bénéfices à l utilité publique. A sa création en 1979, le Jura rejoint les autres cantons romands. Quel est le fonctionnement actuel de la Loterie Romande? Si la Loterie Romande a été créée pour subvenir aux besoins sociaux de la crise économique des années trente, elle est devenue au fil du temps une entreprise dynamique et moderne. Basée à Lausanne, elle emploie aujourd hui près de 300 personnes pour la production et l organisation des jeux de tirage et de grattage ainsi que des paris sportifs. Mais, elle s efforce toujours de maintenir l équilibre entre développement économique et responsabilité sociale, en menant toutes ses activités de manière mesurée et éthique. Celles-ci sont strictement encadrées et surveillées par les cantons, notamment par l intermédiaire de la Conférence romande de la loterie et des jeux, qui regroupe des membres 13% Action sociale / Personnes âgées 7% Jeunesse et Education 12% Santé et Handicap 42% Culture 6% Formation et Recherche 10% Conservation du Patrimoine 2% Environment 8% Promotion, tourisme et dévelopement Répartition dans le sport (2009) 19% Swiss Olympic ASF & LN 10% ADEC 71% Offices cantonaux du Sport 4 "L'intégralité du bénéfice mis au service du bien commun"

5 Heureuse décision du Tribunal fédéral Qui peut recevoir des dons? Les bénéfices de la Loterie Romande sont destinés à toutes sortes d associations et fondations à but non lucratif, quelles soient prestigieuses ou modestes. Les dons doivent permettre de réaliser un projet d utilité publique ne découlant pas des obligations légales des collectivités communales ou cantonales. Les bénéficiaires doivent avoir un statut juridique ( les personnes physiques sont exclues); ils sont tenus d utiliser l argent reçu pour leurs propres besoins et de ne pas le redistribuer à d autres organisations. Ce sont les organes de répartition cantonaux, qui en toute indépendance sélectionnent les associations à soutenir. Eux seuls sont habilités à distribuer les dons. La part de bénéfices confiée à chaque organe est calculée en fonction de la population et du chiffre d affaires réalisé dans le canton concerné. Chaque année, le Valais reçoit ainsi plus de 25 millions de francs, répartis dans diverses institutions, dont Caritas Valais, qui bénéficie d un soutien de longue date (voir encadré). Que fait la Loterie Romande pour prévenir l addiction au jeu? Consciente de sa responsabilité sociale, la Loterie Romande a pleinement intégré la prévention du jeu excessif dans sa stratégie d entreprise. Bien que seule une minorité de personnes souffre d addiction au jeu (entre 1 et 3% de la population selon la plupart des études), la Loterie Romande a, depuis plusieurs années déjà, mis en place un programme de «Jeu Responsable», initié de manière volontaire. Concrètement, cela signifie qu elle a instauré toute une série de mesures de modération de jeu et de vérification de l âge des joueurs (en particulier sur Internet). La Loterie Romande s engage également à faire de la prévention sur le terrain, en dispensant des formations adéquates à tous ses collaborateurs et dépositaires et en collaborant étroitement avec les centres spécialisés dans le traitement du jeu excessif. Pionnière en la matière, la Loterie Romande fait d ailleurs partie des premières à avoir été certifiée «Jeu Responsable» au niveau européen et mondial. Elle poursuit constamment ses efforts dans ce domaine. La mission d utilité publique de la Loterie Romande est-elle menacée? Si la Loterie Romande reste une entreprise prospère, plusieurs menaces pèsent sur elle et mettent en péril son rôle de mécène. Tout d abord, il faut rappeler que la pression est vive, en Suisse comme en Europe, pour casser le statut d exclusivité des loteries d utilité publique et permettre aux opérateurs commerciaux de prendre pied dans ce secteur, avec tous les risques qui en résultent en matière de dépendance et de criminalité (blanchiment d argent). Seule une forte régulation permet d éviter ces fléaux. Tel est le credo de la Loterie Romande, qui doit cependant affronter un autre type d adversaire encore: la Confédération, qui multiplie les décisions en faveur de l extension des casinos, dont une partie des bénéfices part à l étranger (voir encadré). «Pour que le jeu reste un jeu» Lancée en avril 2008, l initiative populaire fédérale «Pour des jeux d argent au service du bien commun» a rencontré un vif succès. Soutenue par des personnalités de tous les horizons politiques ainsi que par les milieux culturels et sportifs, elle a réuni en date du 6 octobre 2009 plus de 170'000 signatures valables. Elle vise essentiellement les objectifs suivants: - faire adopter le principe selon lequel tous les jeux d argent doivent être au service de l utilité publique; - inscrire dans la Constitution fédérale la compétence des cantons en matière de loteries et de paris professionnels. Dans un message du 20 octobre 2010, le Conseil fédéral a approuvé l axe central de l initiative, mais a recommandé son rejet pour des questions juridiques, lui préférant un contre-projet, élaboré par tous les acteurs concernés. Ce contre-projet c est à souligner fait l objet d un large consensus: il est aussi bien soutenu par la Loterie Romande, Swisslos et la Société du Sport-Toto que par la Fédération Suisse des Casinos. Tous quatre recommandent d accepter le contre-projet tel qu il est proposé, car 1) il pose une délimitation claire entre les compétences de la Confédération et celle des cantons, 2) garantit que les bénéfices des jeux de hasard seront toujours versés aux cantons à des fins d utilité publique ainsi qu à l AVS et 3) impose à toutes les instances concernées de tenir compte des dangers liés aux jeux d argent. La récente décision du Tribunal fédéral, qui a confirmé la légalité des distributeurs de loterie électronique Tactilo, est une étape réjouissante. Mais, seule la nouvelle législation sur les loteries, qui reste à élaborer, permettra de régler tous les problèmes en suspens. La Loterie Romande est souvent appelée à colmater des brèches en cette période où Confédération et cantons mettent un frein aux subventions. En 2010, l organe de répartition du Valais a distribué 27 millions de francs. Parmi les bénéficiaires figure Caritas Valais, qui est soutenue depuis 1986 au moins, aussi bien pour ses activités courantes que pour divers Jean-Maurice Favre, Président de la Délégation Valaisanne à la projets particuliers ( salon Loterie Romande lavoir, achat de bus, locaux d accueil, service de désendettement, etc.). Les montants octroyés sont de l ordre de 100'000 francs par an. De nombreuses autres institutions valaisannes sont soutenues, au rang desquelles figurent PROCAP (santé et handicap), la Fondation Pierre Gianadda (culture), l IRO (institut de recherche en ophtalmologie) ou encore la Fondation du Musée valaisan de la Vigne et du Vin (conservation du patrimoine). Pour sa part, la Commission cantonale du sport reçoit chaque année près de 4 millions de francs, qui sont mis au service du sport amateur. 27 millions distribués en Valais en

6 Die Loterie Romande unterstützt tausende von Vereinigungen Was ist die Loterie Romande? Seit 25 Jahren kommt Caritas Wallis in den Genuss der wertvollen Unterstützung der Loterie Romande. Ihr geben wir an dieser Stelle das Wort, damit unsere Leserinnen sich über diese Organisation ein besseres Bild machen können. Dazu haben wir mit deren Kommunikationsabteilung Verbindung aufgenommen. Die Gelegenheit nehmen wir wahr, um dieser Organisation und insbesondere der von Jean-Maurice Favre präsidierten Walliser Delegation neuerlich unseren Dank auszusprechen. Wie tausende anderer Vereinigungen sind wir über den neuesten Entscheid des Bundesgerichtes froh, das die Gesetzeskonformität der Tactilo-Automaten anerkennt. «Damit das Spiel ein Spiel bleibt», die Loterie Romande im Dienste des Gemeinwesens Durch den Betrieb von Lotteriespielen und Wetten in den sechs Westschweizer Kantonen erfüllt die Loterie Romande einen gemeinnützigen Auftrag, aufgrund eines Modells, das weltweit einzigartig ist: Indem sie ihren gesamten Gewinn verteilt, unterstützt sie Tausende von Vereinigungen, die im Dienste des Gemeinwesen tätig sind. Auf diese Weise werden jeden Tag mehr als 500'000 Franken für soziale Vorhaben, Kultur, Gesundheit, Forschung oder den Heimatschutz verteilt. Ohne die Unterstützung durch die Loterie Romande könnten zahlreiche Vereinsprojekte nicht verwirklicht werden. Deshalb wollen wir etwas genauer betrachten, wer die «erste Mäzenin» in der Westschweiz ist. In welchem Jahr wurde die Loterie Romande gegründet? 1937 gründeten die Kantone Waadt, Freiburg, Wallis, Neuenburg und Genf die Loterie Romande. Während zu Beginn des vergangenen Jahrhunderts viele Kantone in der Schweiz ihre eigenen Lotterien besassen, brachte die wirtschaftliche Rezession der dreissiger Jahre zahlreiche Lotterien hervor, die einander konkurrenzierten. Da keine von ihnen genügend stark war, um sich durchzusetzen, entstand allerlei Chaos und Zusammenbruch im Sektor. Nachdem sie die Lehren aus dem Debakel gezogen hatten, beschlossen die Westschweizer Kantone, sich zu einer grossen Lotterie auf ihrem Territorium zusammenzuschliessen und gleichzeitig vorzuschreiben, dass der gesamte Gewinn dem Gemeinwohl zufliessen solle. Nach seiner Gründung im Jahre 1979 schloss sich der Kanton Jura dieser Lotteriegemeinschaft an. Wie funktioniert die Loterie Romande heute? Obschon die Loterie Romande ursprünglich gegründet wurde, um die sozialen Bedürfnisse der Wirtschaftskrise der Dreissiger Jahre zu erfüllen, ist sie im Laufe der Zeit zu einem dynamischen und modernen Unternehmen herangewachsen. Sie hat ihren Geschäftssitz in Lausanne und beschäftigt heute fast 300 Personen für die Produktion und die Organisation der Ziehungs- und Rubbelspiele sowie der Sportwetten. Sie ist aber auch ständig darum bemüht, zwischen ihrer wirtschaftlichen Entwicklung und ihrer sozialen Verantwortung ein Gleichgewicht zu halten, indem sie alle ihre Aktivitäten auf massvolle und ethische Art durchführt. Diese werden von den Kantonen streng geregelt und beaufsichtigt, namentlich über die Conférence romande de la loterie et des jeux, in der die Mitglieder der kantonalen Regierungen vertreten sind. Seit 2006 regelt eine auf die gesamte Schweiz erweiterte interkantonale Vereinbarung die Aufsicht und die Verwendung der Gewinne zugunsten des Gemeinwohls. Unabhängige Organe die Verteilorgane (es gibt je eines für jeden Westschweizer Kanton) haben den Auftrag, die Gewinne an das Gemeinwesen zu verteilen. Wie gestaltet sich die Verteilung der Gewinne? Zunächst möchten wir darauf hinweisen es ist wirklich wert, dies zu betonen dass 100% der Gewinne der Loterie Romande in den Dienst des Gemeinwohls gestellt werden. Jedes Jahr werden auf diese Weise nahezu 200 Millionen Franken an Tausende von kulturellen, karitativen oder sportlichen Einrichtungen verteilt. Die Zuweisung der Mittel gehorcht präzisen Bestimmungen: 1/6 wird dem Sport zugewiesen. Der gesamte Rest nämlich 5/6 wird an gemeinnützige Einrichtungen verteilt. Sie umfassen zahlreiche Bereiche: Kultur, Soziales und betagte Personen, Gesundheit und Behinderung, Heimatschutz, Tourismus und Entwicklung, Bildung und Forschung sowie Umwelt. Der dem Sport zugewiesene Betrag verteilt sich auf verschiedene Akteure wie Swiss Olympic, die «Association pour le développement de l élevage et des courses» ( ADEC) oder die kantonalen Sportkommissionen ( die den Amateursport fördern). Wer kann Spenden erlangen? Die Gewinne der Loterie Romande gehen an nicht auf Gewinn ausgerichtete Vereine und Stiftungen, ob sie renommiert oder bescheiden seien. Die Spenden müssen die Verwirklichung eines gemeinnützigen Vorhabens ermöglichen, das nicht den gesetzlichen Verpflichtungen der kommunalen oder kantonalen Gemeinwesen unterstellt ist. Die Empfänger müssen den Status einer juristischen Person haben ( natürliche Personen sind ausgeschlossen); sie sind gehalten, das empfangene Geld für ihre eigenen Bedürfnisse zu verwenden und sie nicht an andere Organisationen weiter zu verteilen. Es sind die kantonalen Verteilorgane, die - absolut unabhängig die zu unterstützenden Vereinigungen auswählen. Sie allein sind befugt, die Spenden zu verteilen. Der jedem Organ zugesprochene Gewinn wird aufgrund der Bevölkerungszahl und des im betreffenden Kanton erzielten Umsatzes berechnet. So erhält der Kanton Wallis jedes Jahr mehr als 25 Millionen Franken, die sich auf verschiedene Einrichtungen verteilen, darunter auch Caritas, die seit langer Zeit unterstützt wird ( siehe Kästchen). 6 «Der gesamte Gewinn im Dienste des Gemeinwohls»

7 Vorteilhafter Entscheid des Bundesgerichtes Vorstellung Was unternimmt die Loterie Romande zur Verhütung der Spielsucht? Die Loterie Romande ist sich ihrer sozialen Verantwortung wohl bewusst und hat die Verhütung der Spielsucht als integrierenden Bestandteil in ihre Unternehmensstrategie aufgenommen. Obschon nur ein geringer Anteil der Menschen an Spielsucht leidet (gemäss den meisten Studien zwischen 1 und 3% der Bevölkerung), hat die Loterie Romande schon seit mehreren Jahren ein Programm für «Verantwortungsbewusstes Spiel» eingeführt, das sie freiwillig initiiert hatte. Konkret bedeutet dies, dass sie eine Reihe von Massnahmen einführte, die sich mässigend aufs Spiel auswirken, und dass sie das Alter der Spieler (besonders über Internet) überprüft. Die Loterie Romande engagiert sich auch für eine Prävention am Ort des Spiels, indem sie allen ihren Mitarbeitern und Ablagehaltern angemessene Schulungen anbietet und eng mit spezialisierten Zentren für die Behandlung der Spielsucht zusammenarbeitet. Als Vorläuferin auf diesem Gebiet gehört die Loterie Romande übrigens zu den ersten, die eine Zertifizierung für «Verantwortungsbewusstes Spiel» auf europäischer und weltweiter Ebene erhalten hat. Sie setzt ihre Anstrengungen auf diesem Gebiet auch unermüdlich fort. Ist der gemeinnützige Auftrag der Loterie Romande gefährdet? Obschon die Loterie Romande ein blühendes Unternehmen ist, lasten mehrere Gefahren auf ihr, die ihre Rolle als Mäzenin gefährden. Zunächst ist daran zu erinnern, dass in der Schweiz wie auch im übrigen Europa der Druck gross ist, den exklusiven Status der gemeinnützigen Lotterien aufzuheben und kommerziellen Betreibern zu erlauben, in diesem Sektor Fuss zu fassen, mit allen damit verbundenen Risiken in Bezug auf die Spielsucht und die Kriminalität ( Geldwäscherei). Nur eine starke gesetzliche Regelung kann solche Plagen fernhalten. Dies ist das Credo der Loterie Romande, die allerdings noch mit einer anderen Art von Widersacher zu kämpfen hat: Der Bund vervielfacht Entscheidungen zugunsten der Casinos, bei denen ein Teil der Gewinne ins Ausland abfliesst (siehe Kästchen). «Damit das Spiel ein Spiel bleibt» Die im April 2008 lancierte Volksinitiative «Für Geldspiele im Dienste des Gemeinwohls» hat grossen Anklang gefunden. Unterstützt von Persönlichkeiten aus allen politischen Milieus sowie kulturellen und sportlichen Kreisen, hat sie bis am 6. Oktober 2009 mehr als 170'000 gültige Unterschriften zusammengebracht. Sie strebt im Wesentlichen nachstehende Ziele an: - den Grundsatz durchzusetzen, wonach alle Geldspiele dem Gemeinwohl dienen müssen; - die Kompetenz der Kantone in Sachen Lotterien und gewerbsmässige Wetten in der Bundesverfassung zu verankern. In einer Botschaft vom 20. Oktober 2010 hat der Bundesrat die Initiative in ihrer zentralen Ausrichtung gutgeheissen, doch aus juristischen Gründen ihre Ablehnung empfohlen und ihr einen Gegenvorschlag vorgezogen, der von allen anderen betroffenen Akteuren ausgearbeitet wurde. Dieser Gegenvorschlag dies ist zu betonen findet breite Zustimmung: Er wird sowohl von der Loterie Romande, Swisslos und der Sport- Toto-Gesellschaft als auch vom Schweizer Casino Verband unterstützt. Alle vier empfehlen die Annahme des Gegenvorschlags, wie er vorgeschlagen wurde, denn 1) er setzt eine klare Grenze zwischen den Kompetenzen des Bundes und denen der Kantone, 2) stellt sicher, dass die Gewinne aus Glücksspielen immer zu gemeinnützigen Zwecken an die Kantone sowie an die AHV ausgerichtet werden, und 3) schreibt allen betroffenen Instanzen vor, den Risiken im Zusammenhang mit Geldspielen Rechnung zu tragen. Der jüngste Entscheid des Bundesgerichts, das die Legalität der elektronischen Tactilo-Lotterie-Automaten bestätigt hat, ist eine erfreuliche Etappe. Aber nur die neue Gesetzgebung auf den Lotterien, die auszuarbeiten bleibt, wird ermöglichen, alle unentschiedenen Probleme zu lösen. In der heutigen Zeit, wo der Bund und die Kantone Subventionen kürzen, ist die Loterie Romande oft aufgerufen, Lücken zu füllen hat das Walliser Verteilorgan 27 Millionen Franken verteilt. Zu den Spendenempfängern gehört auch Caritas Wallis, die seit mindestens 1986 unterstützt wird, sowohl für ihre laufende Tätigkeit als auch für verschiedene Sonderprojekte ( Waschsalon, Buskauf, Aufnahmelokale, Schuldenregelungsservice u.s.w.). Die gewährten Beträge liegen in der Grössenordnung von 100'000 Franken im Jahr. Daneben werden zahlreiche weitere Walliser Einrichtungen unterstützt; zu ihnen gehören PROCAP ( Gesundheit und Behinderung), die Fondation Pierre Gianadda ( Kultur), das IRO ( Forschungsinstitut für Ophtalmologie) oder auch die Fondation du Musée valaisan de la Vigne et du Vin (Heimatschutz). Die kantonale Sportkommission ihrerseits erhält jedes Jahr fast 4 Millionen Franken, die dem Amateursport zugute kommen. Verteilung von 27 Millionen im Kanton Wallis im Jahre

Dossier de presse. Initiative bourses d études CP 30 avril 2015. OUIà l initiative. sur les bourses d études

Dossier de presse. Initiative bourses d études CP 30 avril 2015. OUIà l initiative. sur les bourses d études Dossier de presse Initiative bourses d études CP 30 avril 2015 OUIà l initiative sur les bourses d études 3 raisons de voter OUI! Pour un accès équitable à la formation L initiative a été formulée il y

Plus en détail

Manuel KOLIBRI Résumé

Manuel KOLIBRI Résumé Projet KOLIBRI Modèle de comptabilité analytique harmonisé Manuel KOLIBRI Résumé Projet KOLIBRI Modèle de comptabilité analytique harmonisé pour les cantons de la Confédération 1 Plan et sommaire du manuel

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

NewCity. Box Storage Container & Caddy

NewCity. Box Storage Container & Caddy NewCity NewCity NewCity überzeugt auf der ganzen Linie. Eine klare Organisation, ein optimales Preis-Leistungs- Verhältnis und viel Spielraum für Individualität zeichnen dieses Konzept aus. Bringen Sie

Plus en détail

POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE

POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE 1 AU SERVICE DU SPORT SUISSE En sa qualité de promoteur n 1 du sport suisse, la Société du Sport-Toto (SST) assume une précieuse mission du point de vue économique et social

Plus en détail

«Ensemble construisons le Valais de demain»

«Ensemble construisons le Valais de demain» «Ensemble construisons le Valais de demain» «Business Valais, au service des entrepreneurs» Business Valais réunit dans une même entité tous les acteurs de la promotion économique valaisanne. Un seul interlocuteur

Plus en détail

Belinda Richle, Zürich

Belinda Richle, Zürich Chère Madame Märkli, J ai vraiment aimé apprendre à calculer grâce à vous. C était tellement bien que j aurais aimé rester un peu plus longtemps avec vous. Hannah Belinda Richle, Zürich Laura Richle, 3.

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Test d expression écrite

Test d expression écrite Name Klasse Schreiben F HT 2012/13 Schriftliche Reifeprüfung Haupttermin aus Französisch Haupttermin 08. Mai 2013 08. Mai 2013 Name Gesamtpunkte EXERCICE 1: Klasse von 40 Gesamtpunkte EXERCICE 2: von 40

Plus en détail

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard Aides aux personnes concernées et à leurs proches Pour une consultation professionnelle, veuillez vous adresser à un centre de consultation ou à un groupe de parole proche de chez vous. Avec un carnet

Plus en détail

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité

Nous sommes solidaires. Un témoignage de votre générosité Nous sommes solidaires Un témoignage de votre générosité aux côtés des pauvres Message du Président Chacun de nous s efforce, tout au long de son existence, de réussir sa vie, de lui donner un sens, d

Plus en détail

Votre artisan boulanger-pâtissier de qualité Spitzenqualität vom Bäcker-Konditormeister. w w w. l e p a i n. c h

Votre artisan boulanger-pâtissier de qualité Spitzenqualität vom Bäcker-Konditormeister. w w w. l e p a i n. c h Votre artisan boulanger-pâtissier de qualité Spitzenqualität vom Bäcker-Konditormeister w w w. l e p a i n. c h Les boulangeries-pâtisseries titulaires du Label Qualité sont fières de garantir un très

Plus en détail

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent:

Les cantons, vu les art. 15, 16 et 34 de la loi fédérale sur les loteries et les paris professionnels du 8 juin 1923 1, arrêtent: Convention intercantonale sur la surveillance, l autorisation et la répartition du bénéfice de loteries et paris exploités sur le plan intercantonal ou sur l ensemble de la Suisse adoptée par la Conférence

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa

Programme des Nations Unies pour le développement. Conférence-débat à l Université de Kinshasa Programme des Nations Unies pour le développement DISCOURS Conférence-débat à l Université de Kinshasa «L IMPACT DE L AUTONOMISATION DE LA FEMME SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA RDC» M me Priya Gajraj, Directeur

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE bloqué jusqu à l âge de 18 ans Bis zum 18. Lebensjahr gesperrtes SPARKONTO

COMPTE D ÉPARGNE bloqué jusqu à l âge de 18 ans Bis zum 18. Lebensjahr gesperrtes SPARKONTO COMPTE D ÉPARGNE bloqué jusqu à l âge de 18 ans Bis zum 18. Lebensjahr gesperrtes SPARKONTO Nombreuses sont les questions qui nous viennent à l esprit quand nous pensons à l avenir de nos enfants, petits-enfants,

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE SYNTHÈSE GÉNÉRALE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof

Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof Französisch Zeit: 60 Minuten (nach dem Lesen des Textes) Schreiben Sie mit Tinte oder Kugelschreiber, Bleistift ist nicht

Plus en détail

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés Fonds européen pour les Réfugiés 2008-2013 APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés 1 Introduction : La décision n 573/2007/CE du Parlement européen

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Centre de formation. Fribourg. Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66

Centre de formation. Fribourg. Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66 Centre de formation c o n t i n u e Fribourg Locarno 3 1700 Fribourg 026 322 65 66 Programme des cours d un jour 2011 Cuisine Cours N 111-01F Lieu Bulle rendez-vous Bulle date 25 juin 2011 horaire 9h30-15h30

Plus en détail

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique

Hauswartungen Service de conciergerie. Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés. Reinigung Nettoyage. Shop Boutique Hauswartungen Service de conciergerie Liegenschaftsunterhalt Entretien de propriétés Reinigung Nettoyage Shop Boutique Reinigung ist nicht gleich Reinigung! Jeder Kunde hat individuelle Wünsche & Ansprüche.

Plus en détail

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonne ton avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail. Un apprentissage professionnel te permet d accéder directement à la vie professionnelle en sortant

Plus en détail

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat

Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat Fondation Objectif Grandes Ecoles Proposition de Partenariat I Notre organisme a) Les Statuts juridiques La Fondation Objectif Grandes Ecoles ne dispose pas de statuts propres puisqu elle est sous égide

Plus en détail

Einstufungstest Französisch A1 bis C1

Einstufungstest Französisch A1 bis C1 1 Volkshochschule Neuss Brückstr. 1 41460 Neuss Telefon 02313-904154 info@vhs-neuss.de www.vhs-neuss.de Einstufungstest Französisch A1 bis C1 Wort kennen. Es reicht aus, wenn Sie den Satz sinngemäß verstehen.

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Nous cherchons des familles d accueil

Nous cherchons des familles d accueil Nous cherchons des familles d accueil Vous travaillez à temps partiel et cherchez un système de garde fiable et bon marché pour vos enfants? Vous ne travaillez pas et cherchez une aide pour le ménage et/ou

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS HABILLEMENT Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE RAPPEL

Plus en détail

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE ALLOCUTION DU DG DE LA POSTE DE COTE D IVOIRE Monsieur le 1 er Vice-Président, représentant Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie APPEL À PROJETS Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie en partenariat avec le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH)

Plus en détail

B1. Accueil extrascolaire au sein de l école

B1. Accueil extrascolaire au sein de l école ACCUEIL TEMPS LIBRE : ETAT DES LIEUX 2015 BESOINS ET ATTENTES DES FAMILLES CONCERNANT LES ACTIVITES EXTRASCOLAIRES. L Accueil Temps Libre (appelé plus couramment accueil extrascolaire) regroupe toutes

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts DVSP Dachverband Schweizerischer Patientenstellen Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts Journée de travail de la Politique nationale de la santé, 17 novembre 2011,

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

CEREMONIE DE LANCEMENT DU TOURNOI DE FOOTBALL DE L UEMOA

CEREMONIE DE LANCEMENT DU TOURNOI DE FOOTBALL DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------- La Commission CEREMONIE DE LANCEMENT DU TOURNOI DE FOOTBALL DE L UEMOA ALLOCUTION DE M. SOUMAÏLA CISSE PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA Mardi

Plus en détail

Directives pour les contributions à des. événements sportifs internationaux en Suisse

Directives pour les contributions à des. événements sportifs internationaux en Suisse Swiss Olympic Case postale 606 CH-3000 Berne 22 Tél +41 31 359 71 11 Fax +41 31 359 71 71 info@swissolympic.ch www.swissolympic.ch Siège Maison du Sport Talgutzentrum 27 CH-3063 Ittigen près de Berne 1.

Plus en détail

GAS Goal Attainment Scaling

GAS Goal Attainment Scaling GAS Goal Attainment Scaling ------------------------------------- Présentation d un outil Vorstellung eines tools FC - 17 janvier 2009 - GAS GAS comme outil GAS comme instrument utilisé dans la démarche

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Réponses aux questions

Réponses aux questions Concours de projets d aménagement urbain Place des Augustins à Genève Prix Evariste Mertens 2014 Réponses aux questions Les questions sont retranscrites ici telles qu elles ont été posées, c est à dire

Plus en détail

Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité. Statuts

Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité. Statuts Association Suisse romande de parents d enfants avec déficit d attention/hyperactivité I Nom, Siège, Buts et Tâches Statuts Article 1 Article 2 Article 3 Nom L Association se nomme ASPEDAH (Association

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009 Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement Samedi 14 novembre 2009 Congrès départemental du Comité du Rhône de la Fédération sportive et culturelle

Plus en détail

Mobilitätspreis 2010 für Unternehmen Förderung nachhaltiger Mobilitätslösungen in der Westschweiz

Mobilitätspreis 2010 für Unternehmen Förderung nachhaltiger Mobilitätslösungen in der Westschweiz Prix 2010 de l entreprise écomobile La mobilité durable en marche en Suisse occidentale Le thème de la mobilité préoccupe de plus en plus de nombreuses entreprises. Sont en cause : le manque de places

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault Préfecture de la région LR Direction Régionale des Affaires Culturelles Chambre de Commerce et d Industrie de Montpellier Chambre départementale des notaires de l Hérault Convention commune pour le développement

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

Gestion responsable des ressources. Liste de contrôle pour les personnes et les institutions

Gestion responsable des ressources. Liste de contrôle pour les personnes et les institutions Gestion responsable des ressources. Liste de contrôle pour les personnes et les institutions La liste de contrôle qui suit permet aux personnes et aux institutions de découvrir la multiplicité des ressources

Plus en détail

Charte éthique de la société ES TEAM Voyages. Familles et amis passent avant le handicap

Charte éthique de la société ES TEAM Voyages. Familles et amis passent avant le handicap Charte éthique de la société ES TEAM Voyages Familles et amis passent avant le handicap Agence de voyages spécialiste de vos séjours adaptés avec accompagnement La présente charte est le reflet de notre

Plus en détail

DataCard. Fondation suisse et philanthropie. Société Fiduciaire Suisse SA

DataCard. Fondation suisse et philanthropie. Société Fiduciaire Suisse SA DataCard Fondation suisse et philanthropie Société Fiduciaire Suisse SA Généralités concernant la fondation d utilité publique selon le droit suisse La fondation suisse reconnue comme étant d utilité publique

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

Séminaire international Dresde 23.10.2015

Séminaire international Dresde 23.10.2015 Séminaire international Dresde 23.10.2015 Procédures et expériences d audit dans le domaine de la culture pour des formes juridiques différentes Fanny Bourgeois Expert réviseur agréé Didier Cheseaux Expert

Plus en détail

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse

Assemblée des délégués du PEV. Delegiertenversammlung der EVP. Neuchâtel - 5 avril 2008. Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Assemblée des délégués du PEV Delegiertenversammlung der EVP Neuchâtel - 5 avril 2008 Nello Castelli Membre de la direction de santésuisse Projekt: Article constitutionnel sur la santé Datum: 05.04.2008

Plus en détail

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite COMPTE RENDU D EXPERIMENTATION Domaine de travail : Entraînement à l expression écrite à la maison à partir de notes recueillies en classe. Révision et remédiation individualisée de chaque production écrite

Plus en détail

HEC Paris : Programme FACT IMPACT d accompagnement d'entrepreneurs sociaux

HEC Paris : Programme FACT IMPACT d accompagnement d'entrepreneurs sociaux HEC Paris : Programme FACT IMPACT d accompagnement d'entrepreneurs sociaux 2015-2016 1 entrepreneur social ou entrepreneur des quartiers 2 ou 3 étudiants d HEC Paris 1 tuteur issu du monde professionnel

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h Président de la Communauté de communes du Pays de Livarot et Maire de la Commune de

Plus en détail

UNE ÉQUIPE À VOS CÔTÉS

UNE ÉQUIPE À VOS CÔTÉS UNE ÉQUIPE À VOS CÔTÉS François Rubio Directeur juridique, il est à votre disposition pour s'entretenir avec vous au sujet d'un legs, d'une donation ou d'une assurance-vie en faveur de Médecins du Monde.

Plus en détail

S engager comme Ange gardien de la planète

S engager comme Ange gardien de la planète S engager comme Ange gardien de la planète Une action pour répondre aux défis du 21 ème siècle Ange gardien de la planète est un projet construit dans l objectif d inciter le public à des changements de

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

PCUS : allégement administratif par la transmission électronique des données

PCUS : allégement administratif par la transmission électronique des données PCUS : allégement administratif par la transmission Les obligations administratives diverses représentent quelque 650 heures par an en moyenne pour les PME, dont 300 environ sont affectées aux décomptes

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule :

CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : CAHIER DES CHARGES DU/DE LA DIRECTEUR/TRICE DE CRÈCHE Préambule : La crèche de la Cigogne, en tant qu institution pour la petite enfance, poursuit les objectifs suivants : Participer, en partenariat avec

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg http://www.benevolat-fr.ch Formation pour bénévoles ou salariés dans une association ou fondation Fort / Weiterbildung für

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

FORMATION de «1 000 JEUNES BENEVOLES FUTURS DIRIGEANTS»

FORMATION de «1 000 JEUNES BENEVOLES FUTURS DIRIGEANTS» FORMATION de «1 000 JEUNES BENEVOLES FUTURS DIRIGEANTS» Principe: Le ministère des sports et le mouvement sportif lancent, en 2012, l opération «1000 jeunes bénévoles futurs dirigeants» pour - favoriser

Plus en détail

Tu as entre 16 et 25 ans? Bouge >> Propose >> Réalise

Tu as entre 16 et 25 ans? Bouge >> Propose >> Réalise Tu as entre 16 et 25 ans? Bouge >> Propose >> Réalise Réglement La Municipalité par l intermédiaire de la commission Jeunesse souhaite promouvoir les initiatives des jeunes, favoriser l émergence de projets

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

Barrierefreie Mobilität Mobilité pour tous

Barrierefreie Mobilität Mobilité pour tous Barrierefreie Mobilität Mobilité pour tous Behindertengerechte Fahrzeuge Véhicules adaptés au transport de personnes à mobilité réduite In Kooperation mit der Stiftung Cerebral En coopération avec la Fondation

Plus en détail

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial Check upon delivery Fonds pour l environnement mondial Discours prononcé par Monique Barbut, directrice générale et présidente Fonds pour l environnement mondial Conférence africaine des ministres de l

Plus en détail

Le mécénat d entreprise

Le mécénat d entreprise Le mécénat d entreprise Ubiqus Paris, le 1 er octobre ] Sommaire Ouverture... 3 Georges CHABIN, Directeur de la communication... Qu est-ce que le mécénat?... 3 Maxine HEBERT, Responsable du Mécénat, société

Plus en détail

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note :

Solution 6.02.07. BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007. Alle Abteilungen. Nom: Numéro : Points : Note : Solution 6.02.07 BMS Bern Aufnahmeprüfung 2007 Französisch Alle Abteilungen Zeit: 45 Minuten Nom: Numéro : Points : Note : Compréhension : 22 points Vocabulaire / Production écrite : 12 points Grammaire

Plus en détail

Crédit Agricole Assurances aide celles et ceux qui aident! Crédit Agricole Assurances soutient les aidants bénévoles et familiaux.

Crédit Agricole Assurances aide celles et ceux qui aident! Crédit Agricole Assurances soutient les aidants bénévoles et familiaux. C R É D I T A G R I C O L E A S S U R A N C E S Appel à projets 2014 Crédit Agricole Assurances aide celles et ceux qui aident! Crédit Agricole Assurances soutient les aidants bénévoles et familiaux. Dossier

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

LEGS > > > DONATIONS > > > ASSURANCE-VIE. Léguer, c est voir autrement, voir plus loin

LEGS > > > DONATIONS > > > ASSURANCE-VIE. Léguer, c est voir autrement, voir plus loin LEGS > > > DONATIONS > > > ASSURANCE-VIE Léguer, c est voir autrement, voir plus loin Une empreinte dans le monde de demain Prendre le temps de désigner un héritier dont on partage les valeurs, dont on

Plus en détail

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau.

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau. Unternehmen L entreprise Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung in der Entwicklung und Herstellung von Reinigungsfahrzeugen im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Quand les rêves deviennent réalité

Quand les rêves deviennent réalité Quand les rêves deviennent réalité Petit guide pratique pour grands gagnants. Vous avez gagné! Toutes nos félicitations Nous partageons votre joie et souhaitons que tous vos rêves deviennent réalité! Voici

Plus en détail

Beauté & Handicap - 4ème édition Exposition photographique «Ils sont d ici» Dossier de presse. du 2 au 13 décembre. Galerie Jules Salles à Nîmes

Beauté & Handicap - 4ème édition Exposition photographique «Ils sont d ici» Dossier de presse. du 2 au 13 décembre. Galerie Jules Salles à Nîmes Beauté & Handicap - 4ème édition Exposition photographique «Ils sont d ici» Dossier de presse du 2 au 13 décembre 2015 Galerie Jules Salles à Nîmes Sommaire Communiqué de presse Pierre Huber, photographe

Plus en détail

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus.

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus. Thème VI> : FETES, Séquence n 6.2. Geburtstag Objectifs : - savoir dire son âge, celui d un camarade - savoir inviter quelqu un (par téléphone ou carte d invitation) - savoir demander et dire l heure,

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

"How a regional network can foster open innovation"

How a regional network can foster open innovation "How a regional network can foster open innovation" Geneviève Morand, CEO rezonance.ch Swiss social business network of 30'000 members United Nations Economic Commission for Europe (UNECE) 29 juin 2009

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges)

LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges) LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges) Il détient une maîtrise en géographie (camionnage) de l Université Laval et obtient la

Plus en détail

Conférence d Oslo. Présentation générale des premières décisions à adopter. par le Comité de suivi de la convention. par Marie-Françoise Glatz

Conférence d Oslo. Présentation générale des premières décisions à adopter. par le Comité de suivi de la convention. par Marie-Françoise Glatz Conférence d Oslo Présentation générale des premières décisions à adopter par le Comité de suivi de la convention par Marie-Françoise Glatz Le Comité de suivi va devoir, dès sa première réunion, travailler

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014 Intervention de Thierry BRAILLARD Clôture du Forum sur l intégrité du sport Université de la Sorbonne Paris le 15 mai 2014 Mesdames, Messieurs, Chers amis du sport, Depuis que j'ai été nommé secrétaire

Plus en détail

Chaîne TV olympique Données massives sur l Olympisme Communautés Orienter l Olympisme en action pour un plus grand impact

Chaîne TV olympique Données massives sur l Olympisme Communautés Orienter l Olympisme en action pour un plus grand impact Agenda Le caractère unique des Jeux Olympiques Les athlètes au cœur du Mouvement olympique L Olympisme en action : faire vivre l Olympisme tout au long de l année Le rôle du CIO : l unité dans la diversité

Plus en détail

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring Dossier de Sponsoring En marge de la compétition de golf du 4 octobre, Les Amis de TPRF et Enfance & Partage organisent le Samedi 3 octobre Un DINER DE GALA au GOLF de MONTPELLIER MASSANE Réservez votre

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

Administration des abonnements...2. Outil de configuration...5. Installation Outlook 2003...7. Configuration Outlook 2003...10

Administration des abonnements...2. Outil de configuration...5. Installation Outlook 2003...7. Configuration Outlook 2003...10 Outlook 2003 INDEX Administration des abonnements...2 Outil de configuration...5 Installation Outlook 2003...7 Configuration Outlook 2003...10 Date de création 22.02.09 Version 1.0 Administration des abonnements

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail