COMMENT ATTEINDRE SES BUTS? POURQUOI AVOIR DES BUTS? Les croyances, les buts, les plans. Pour atteindre des objectifs valorisés ou désirés.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMENT ATTEINDRE SES BUTS? POURQUOI AVOIR DES BUTS? Les croyances, les buts, les plans. Pour atteindre des objectifs valorisés ou désirés."

Transcription

1 COMMENT ATTEINDRE SES BUTS? Les croyances, les buts, les plans 1 Frédérick L. Philippe, Cours 8 POURQUOI AVOIR DES BUTS? Pour atteindre des objectifs valorisés ou désirés. Satisfaire besoins psychologiques/ économiques À quel point croit-on qu'on peut l'atteindre? Comment veut-on l'atteindre? Et comment peut-on? 2

2 LES CROYANCES ET LES OBJECTIFS À quel point l objectif que l on a en tête est réalisable, possible à atteindre pour nous? Choix de carrière Études trop longues Je suis trop vieux Je serais pas capable de retourner à l école Ça prend des bonnes notes 3 LES CROYANCES ET LES OBJECTIFS La croyance... que les choses demandent un trop gros effort et que cet effort est au-delà de leurs capacités quant à la notion de faire des efforts L ignorance: Beaucoup de personnes ne savent pas ce que c est que de travailler fort et qu ils en sont capables. Alors ils ne le font pas... Pas de représentation mentale de la chose 4

3 L IGNORANCE Ignorance tant qu on ne nous donne pas accès à une réalité inconnue Modeling = Ceci existe dans la réalité La poupée bobo de Bandura 5 L IGNORANCE Ignorance tant qu on ne nous donne pas accès à une réalité inconnue 6

4 CROYANCE SUR SES CAPACITÉS Croyance sur ses capacités. Ce qu il m est possible de faire dans la réalité. Efficacité personnelle estime de soi = J ai une valeur comme personne. narcissisme = Je suis extraordinaire! 7 LA PERFORMANCE EN MATHS Le stéréotype du genre Spencer, Steele, & Quinn, 1999 Hommes Femmes Hommes Femmes Score corrigé Score corrigé Hommes meilleurs Égalitaire 8

5 LES THÉORIES DE L INTELLIGENCE Dweck, 1999 Théorie de l entité: L intelligence est fixe Vous avez un certain niveau d intelligence et il n y a pas grand chose que vous pouvez faire pour changer ça. Vous pouvez toujours changer significativement votre niveau d intelligence. Théorie incrémentielle: L intelligence est malléable 9 NOTES EN MATHÉMATIQUES Blackwell, Trzesniewski, & Dweck, 2007 Entité Incrémentielle Automne Sec 1 Printemps Sec1 Automne Sec II Printemps Sec II 10

6 LES CONSÉQUENCES SUR LES TYPES DE BUT Théories { L intelligence est fixe Recherche de feedbacks de compétence positifs Habiletés { Élevées Faibles Défis, persistance Évitement des défis, faible persistance L intelligence est malléable Recherche à apprendre, s améliorer Élevées ou faibles Défis, persistance 11 ENSEIGNER LA THÉORIE DE L INTELLIGENCE INCRÉMENTIELLE Blackwell, Trzesniewski, & Dweck, 2007 Expérimental Contrôle Fonctionnement du cerveau Comment augmenter son intelligence (création de nouvelles connections) Apprendre rend plus intelligent Fonctionnement du cerveau Focus sur les capacités mnésiques À quoi sert l intelligence 12

7 ENSEIGNER LA THÉORIE DE L INTELLIGENCE INCRÉMENTIELLE Blackwell, Trzesniewski, & Dweck, 2007 Expérimental Contrôle Intelligence incrémentielle Pré-intervention Post-intervention 13 EFFET DE CET ENSEIGNEMENT Blackwell, Trzesniewski, & Dweck, 2007 Contrôle Expérimental 3.0 Notes en maths Printemps 6e année Pré-intervention Post-intervention 14

8 LA PERFORMANCE ET LES BUTS La performance dépend de nos croyances et conséquemment des buts que l on se met. Qu est-ce qu on croit qu on est capable de faire Qu est-ce qu on croit que la réalité demande 15 DIFFICULTÉ DES BUTS Mento, Steel, & Karren, 1987 Performance Stress/Échec EF TF M TD ED 16

9 DIFFICULTÉ DES BUTS Earley, Wojnaroski, & Prest, 1987 Fais de ton mieux Produis 140 arguments Nbr d arguments total Planification VOS BUTS Quelle note visiez-vous pour l examen? B+? A+ Feedback (rétroaction) --> Information sur ce que la réalité demande 18

10 COMMENT ON VEUT L'ATTEINDRE? Elliot & Church, 1997 Les types de buts Buts de maîtrise: Vise à développer les compétences nécessaires pour réussir une tâche ou parvenir à maîtriser une tâche. S améliorer. Buts de performance: Prouver sa compétence, démontrer des habiletés élevées, battre les autres, réussir facilement. 19 LES TYPES DE BUTS Préférence pour les défis Travaille plus fort But de maîtrise vs. performance Stratégies d apprentissage profondes Motivation intrinsèque plutôt qu extrinsèque Plus enclin à demander info et aide Persiste plus longtemps Performe mieux 20

11 MANIFESTATIONS DES TYPES DE BUTS EN CLASSE Climat But de maîtrise But performance Succès définit comme amélioration, progrès Importance mise sur Effort, apprentissage Notes élevées, performance normative Habiletés élevées Raisons d être satisfait Les erreurs sont vues comme Raisons de l effort Travailler fort, se mettre au défi faisant partie du processus Apprendre qqc de nouveau 21 Faire mieux que les autres générant de l anxiété Notes élevées, battre les autres Tiré de Reeve, 2009 COMMENT ON VEUT L'ATTEINDRE? Les types de buts Elliot & Church, 1997 Buts de maîtrise: Vise à développer les compétences nécessaires pour réussir une tâche ou à parvenir à maîtriser une tâche. S améliorer. Buts de performance-approche: Vise à être aussi compétent ou plus compétent que les autres. Battre les autres Buts de performance-évitement: Vise à éviter l échec. Éviter d être moins bon que les autres. Se protéger. 22

12 ITEMS MESURANT LES TYPES DE BUT Buts de maîtrise: Je désire maîtriser complètement le matériel présenté en classe Buts de performance-approche: Mon but dans ce cours est d obtenir une meilleure note que la plupart des autres étudiants Buts de performance-évitement: Mon but est d éviter l échec Ma peur de mal performer dans ce cours est ce qui me motive 23 INDUIRE DES BUTS Elliot & Harackiewicz, 1996 Performance-approche: La plupart des étudiants sont assez comparables dans leur habileté à résoudre ce puzzle, mais certains étudiants se démarquent en faisant beaucoup mieux que les autres Vous allez maintenant pouvoir démontrer si vous êtes bon à cette tâche. Performance-évitant: La plupart des étudiants sont assez comparables dans leur habileté à résoudre ce puzzle, mais certains étudiants se démarquent en faisant beaucoup moins bien que les autres Vous allez maintenant pouvoir démontrer si vous n êtes pas mauvais à cette tâche. Performance-neutre: Quand vous aurez complété les Ninas, on vous indiquera votre rang comparativement aux autres étudiants. Maîtrise: Quand vous aurez complété les Ninas, on vous indiquera le nombre de Ninas que vous aurez trouvés. 24

13 INDUIRE DES BUTS Mesures Performanceapproche Performanceévitement Performanceneutre Maîtrise Temps Aimé Engagement CE QUI MÈNE À FORMULER CES TYPES DE BUTS Cury, Elliot, Da Fonseca, & Moller, 2006 Théorie incrémentielle + Buts de maîtrise Théorie de l entité + Buts de performanceapproche Perceptions de compétence Buts de performanceévitement 26

14 COMMENT ATTEINDRE SES BUTS Difficultés d atteindre ses buts Désir de les atteindre/ Désir de changer des habitudes La volonté - le contrôle personnel? Les variables communes (SMART) Spécifique Mesurable Atteignable (possible) Réaliste Temporel % D ÉCHEC AUX RÉSOLUTIONS DU JOUR DE L AN Norcross et al., 1990, semaine 23% 2 semaines 34% 3 semaines 40% 1 mois 55% 3 mois 60% 6 mois 81% 28

15 LES BUTS SONT SOUVENT IRRÉALISTES 29 EXEMPLES DE BUTS NON-SPÉCIFIQUES Faire du bénévolat Ne pas prendre de retard dans mes études Être une personne plus gentille Lire davantage de bons livres Vs Boire 1 litre d eau par jour Faire de l exercice 3 fois par semaine 30

16 PROBLÈME DANS LE BUT Lorsqu on n atteint pas un but, une partie du problème provient du but lui-même. SMART + Feedback (rétroaction) L autre partie du problème réside dans le processus de traduction du but en action Avoir une bonne intention ou sentir qu on peut atteindre ce but (efficacité personnelle) sont nécessaires, mais pas suffisants. 31 LE VRAI SECRET! Un plan! Un but sans plan n est qu un rêve Problème d échecs de contrôle personnel Interférence de d autres buts planifiés et nonplanifiés Obstacles et distractions non-anticipés Les implantations d intention 32

17 IMPLANTATIONS D INTENTION Quoi? Quand, où et comment? Souvent des plans si... alors Si la situation X se présente, je vais faire Y. À voix haute et de façon répétée. Ex. Si (dès que) je vois mon sac d entraînement en me levant, je vais m'entraîner au gymnase de l'uqam. Indices extérieurs 33 IMPLANTATIONS D INTENTION Utiliser l environnement extérieur comme méthode de rappel du but. L environnement devient une extension de notre cerveau. L environnement remplace le besoin d exercer son contrôle personnel à se rappeler le but au moment prévu. Organiser l environnement afin de faciliter la mise en action. 34

18 IMPLANTATIONS D INTENTION Identifier les obstacles et leur solution Si ma conjointe veut faire des crêpes ce matin-là, je vais lui dire non! Si mes cheveux sont horribles en me levant, je vais mettre une casquette. 35 EXEMPLE: FAIRE MON LUNCH! Mettre en place un plan: Je vais acheter des aliments pour faire mon lunch le dimanche soir. Après le souper, je pars à l épicerie. Je vais mettre ma boîte à lunch sur le comptoir de la cuisine bien en vue à tous les soirs. (indices externes). Spécifier quand (temps) et où (lieu) poursuivre le but: Je vais faire mon lunch dans la cuisine le matin en me levant. Si je vois ma boîte à lunch, je fais mon lunch immédiatement. (comment) 36

19 EXEMPLE: FAIRE MON LUNCH! Identifier un obstacle possible : Je vais dormir trop tard le matin et me lever en retard. et un moyen de le résoudre: Je vais mettre mon cadran à une heure précise pour me lever et ne plus appuyer sur snooze. 37 IMPLANTATIONS D INTENTION Armitage, 2004 Une étude dans le domaine du travail Essayez de manger moins de gras durant le prochain mois La moitié des participants prend 3 minutes pour formuler un plan. Quand, où, comment Ex. muffin 38

20 IMPLANTATIONS D INTENTION Armitage, 2004 Dimution de gras (g par jour) Implantation Réduction en gras Contrôle 39 IMPLANTATIONS D INTENTION Gollwitzer & Brandstatter (1997) Écrire un rapport sur la veille de Noël pas plus tard que 48 heures après. Groupes expérimentaux: Formation d une II (i.e., où, quand, comment) Aucune II VD: Retour des formulaires complétés à l intérieur du temps prescrit. 40

21 IMPLANTATIONS D INTENTION Gollwitzer & Brandstatter (1997) Implantation Contrôle nombre jours Écrire rapport Poster rapport Pourcentage (%) Écrit durant fêtes Fait le jour prévu 41 AVEC DES POPULATIONS SPÉCIFIQUES Gawrilow & Gollwitzer, 2008 Enfants avec déficit d attention et hyperactivité vs. enfants normaux. Tâche Go/No-Go (Animaux vs. Moyens de transport) + Son 150 ms 1000 ms 1500 ms 500 ms 42

22 AVEC DES POPULATIONS SPÉCIFIQUES Gawrilow & Gollwitzer, 2008 Contrôle: Formule l intention: Je ne vais pas appuyer sur une lettre pour les images avec un son. % de réponses inhibées Implantation: Intention + Et si j entends un son, je n'appuierai pas sur une lettre Contrôle Implantation Hyperactifs Temps de réponse Normaux Contrôle Implantation 43 EFFICACITÉ DES IMPLANTATIONS D INTENTION Plus de 100 études ont maintenant démontré l efficacité de tels plans. Étudiants universitaires Population générale Enfants Gens avec des problèmes physiques (traumatisme crânien, lobes frontaux atteints) Gens avec problèmes psychologiques (schizophrènes, toxicomanes) 44

23 RÉSOLUTIONS D ENFANTS EN 6E ANNÉE Faire mes devoirs à temps Ne plus achaler ma soeur Manger moins de bonbons Brosser mes dents Améliorer ma posture Être un bon citoyen Aider mon pays Zelig, CONCORDANCE DES BUTS Le but reflète-t-il mes intérêts personnels et mes valeurs profondes vs. Je me sens obligé de le poursuivre dû à des pressions externes ou internes Raisons autodéterminées: Sheldon & Elliot, 1998 Parce que je crois que c est un but important pour moi. parce que ce but est plaisant et agréable. Raisons non-audodéterminées: parce que quelqu un d autre veut que je le poursuive. parce que je me sentirais coupable de ne pas le faire. 46

24 CONCORDANCE DES BUTS Koestner, Lekes, Powers, Chicoine, 2002 Implantation Nommer 3 buts pour la fin de semaine Contrôle Deux groupes; Implantation vs. contrôle 80 Progression % Non auto-déterminé Auto-déterminé 47 COMMENT ATTEINDRE VOS BUTS? N importe quel but réaliste se réalise Croire en vos capacités (efficacité personnelle) Se donner des standards élevés Se donner les moyens pour les atteindre: Buts concordants au soi Buts de maîtrise plutôt que de performance Buts à court terme Spécifiques Feedback (rétroaction) Implantation d intention (Où, quand, comment) 48

25 SI VOUS NE RÉUSSISSEZ PAS? Mauvaise stratégie utilisée à quelque part? Réel désir d accomplir ce but? On ne peut pas tout faire dans la vie! Pas très autodéterminé dans le fond (introjection?) Trop d implantations d intention = sur-contrôle Pourquoi vous levez-vous le matin? Pour satisfaire ses besoins On apprend à le faire en réalisant des buts Urgence de se réaliser, urgence de vivre 49 VOTRE TO-DOLIST

COMMENT ATTEINDRE SES BUTS?

COMMENT ATTEINDRE SES BUTS? COMMENT ATTEINDRE SES BUTS? Les croyances, les buts, les plans 1 Frédérick L. Philippe, Cours 8 RETOUR SUR L EXAMEN QUESTION 47 (75%) Choisissez la meilleure réponse. De façon générale en science, une

Plus en détail

Comment engager une personne durablement dans une activité physique

Comment engager une personne durablement dans une activité physique Comment engager une personne durablement dans une activité physique Christine LE SCANFF «PSYCHOLOGIE DES PRATIQUES PHYSIQUES» Université Paris-Sud 11, UFR STAPS OBJECTIFS Quels sont les modèles théoriques

Plus en détail

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs

Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Semer, fertiliser et récolter vos objectifs Psychologue du travail, coach et conférencière Tél: 819 849-9016 Courriel: pierretted@lincsat.com Site internet: www.pierrettedesrosiers.com Plan: Atteindre

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Interventions favorisant la motivation des élèves du primaire et du secondaire

Interventions favorisant la motivation des élèves du primaire et du secondaire Interventions favorisant la motivation des élèves du primaire et du secondaire Frédéric Guay Titulaire de la chaire de recherche du Canada sur la motivation et la réussite scolaires Université Laval Véronique

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Comment bien gérer votre temps

Comment bien gérer votre temps Comment bien gérer votre temps Bonjour, je m appelle Marie-Ève. Au secondaire, vous aviez l habitude d être en classe 30 heures par semaine, alors qu à l université, vous pouvez avoir de 15 à 25 heures

Plus en détail

Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière. Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS)

Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière. Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS) Les sept péchés capitaux de la gestion de carrière Kathleen Grace, M.A, Ph.D. ABD Grace Consulting Services (GCS) À propos de GCS Cabinet de services-conseils en psychologie organisationnelle, spécialisé

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM

L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM L engagement et le désengagement des jeunes dans le sport. Le projet européen PAPA et l Empowering Coaching TM Tenero, 25-26.01.2013 Prof. Philippe Sarrazin Laboratoire Sport et Environnement Social Université

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon

Stage RésoLP 2012. Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Stage RésoLP 2012 Isabelle LYONNET LP L.LABE -Lyon Celui qui acquiert les compétences définies par le programme à chaque niveau du cursus et dans chaque APSA :la «C.A.» avec son versant «moteur» et son

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An 25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An Une nouvelle année apporte de nouvelles possibilités, de nouveaux choix et un nouvel espoir pour l'avenir. C'est pourquoi, chaque Nouvel

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

2.1. AVANT LA FORMATION 2.1.1. ANALYSER COLLECTIVEMENT LE BESOIN

2.1. AVANT LA FORMATION 2.1.1. ANALYSER COLLECTIVEMENT LE BESOIN AVANT LA FORMATION 2.1. AVANT LA FORMATION L avant-formation est l étape initiale du processus de formation et son importance est cruciale pour la réussite du programme. C est en effet lors de ce moment

Plus en détail

Appréhender l'évaluation dans la relation complexe "enseignement-motivationacquisition"

Appréhender l'évaluation dans la relation complexe enseignement-motivationacquisition Appréhender l'évaluation dans la relation complexe "enseignement-motivationacquisition" Pascal Bressoux Université Pierre-Mendès-France, Grenoble Laboratoire des Sciences de l Education Institut Universitaire

Plus en détail

SUPPORT AUX CONJOINTS(ES)

SUPPORT AUX CONJOINTS(ES) 1 SUPPORT AUX CONJOINTS(ES) EXPATRIÉS(ES) DÉVELOPPÉ EN PARTENARIAT AVEC Animation et présentation par : Céline Chabée, Formateur et coach certifiée RENCONTRE 2 Le point sur la rencontre 2: 3 SOMMAIRE 1.

Plus en détail

Avoir une vie de qualité

Avoir une vie de qualité Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle Cahier Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle AVERTISSEMENT La présente publication, préparée par

Plus en détail

Guylaine Bellerose, psychologue, GBellerose@cegep-fxg.qc.ca Frédérick Dionne, psychologue, FDionne@cegep-fxg.qc.ca

Guylaine Bellerose, psychologue, GBellerose@cegep-fxg.qc.ca Frédérick Dionne, psychologue, FDionne@cegep-fxg.qc.ca Guylaine Bellerose, psychologue, GBellerose@cegep-fxg.qc.ca Frédérick Dionne, psychologue, FDionne@cegep-fxg.qc.ca Remerciements Département de soins infirmiers - Guylaine Paquin et Francine Vincent Département

Plus en détail

EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE

EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE EXCLUSION ET PÉRIODE PROBATOIRE Vous venez de prendre connaissance de vos résultats de la session et on vous annonce que vous êtes exclue ou exclu de votre programme d études! Ceci indique que vous ne

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Guide des intelligences multiples

Guide des intelligences multiples Guide des intelligences multiples A n n e x e 1 2 Intelligences Verbale et linguistique Logicomathématique Spatiale et visuelle Musicale et rythmique Corporelle et kinesthésique Interpersonnelle Intrapersonnelle

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Soirée d information pour les parents

Soirée d information pour les parents Soirée d information pour les parents Secondaire 3 Dominique Demers C.O. École secondaire Grande-Rivière Déroulement Aperçu du système scolaire du Québec Les séquences mathématiques démystifiées L impact

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits J assume mes responsabilités Page 1 de 7 Le journal de bord et je journal personnel Types de textes prescrits Domaine Écriture Lecture Com. orale Participer à une discussion libre 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

LE LANGAGE DE L INCONSCIENT AVEC LES OUTILS DE LA PNL

LE LANGAGE DE L INCONSCIENT AVEC LES OUTILS DE LA PNL LE LANGAGE DE L INCONSCIENT AVEC LES OUTILS DE LA PNL PLAN 1. Définitions Coaching Développement personnel PNL 2. Mes premiers pas dans la Positivité 3. Le Cerveau Conscient VS le Cerveau Inconscient 4.

Plus en détail

Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013. Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice

Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013. Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013 2013 Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice Proposition d ordre du jour Temps Sujets Contexte, invité, but Préparation suggérée 30 60 15 75 45

Plus en détail

La Menace du Stéréotype

La Menace du Stéréotype La Menace du Stéréotype Fabrice GABARROT Bureau M6158 - Uni Mail Université de Genève 40, Bld du Pont d'arve CH-1205 Genève SUISSE Courriel : Fabrice.Gabarrot@pse.unige.ch Les stéréotypes sont, pour simplifier,

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction?

Le trouble oppositionnel avec. provocation ou par réaction? Le trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? Emmanuelle Pelletier, M.Ps., L.Psych. Psychologue scolaire Octobre 2004 Trouble oppositionnel avec provocation ou par réaction? La personne oppositionnelle

Plus en détail

La réputation d incompétence mathématique : quelle menace pour les femmes?

La réputation d incompétence mathématique : quelle menace pour les femmes? La réputation d incompétence mathématique : quelle menace pour les femmes? Virginie Bonnot Université Paris Descartes Laboratoire de Psychologie Sociale «Journée parité en mathématiques» Institut Henri

Plus en détail

Le comportement humain

Le comportement humain Le comportement humain " Qu'est-ce que le comportement? C'est une action visible ou invisible et qui se passe à un moment donné. Le comportement est la résultante de 3 éléments : - les besoins, - les caractéristiques

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS!

Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS! Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS! Le temps relatif Ma personnalité Mes compétences Mes valeurs Mes enjeux pro et perso Ma résistance au stress Ma capacité à négocier

Plus en détail

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif Application à l enseignement du jazz avec le jeu Pads n Swing guillaume.denis@ensmp.fr Centre de recherche en informatique Ecole des mines de Paris

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Service de soutien à l apprentissage. Gestion du temps. Services-conseils

Service de soutien à l apprentissage. Gestion du temps. Services-conseils Service de soutien à l apprentissage Gestion du temps Services-conseils Objectif de l atelier «Gestion du temps»: M outiller afin de gérer mon temps et mes priorités tout au long du trimestre. Services-conseils

Plus en détail

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve

Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Comment aider les enfants à gérer le stress en compétition Du rôle des parents, des entraineurs et du/de la jeune sportif/ve Virginie Nicaise Maître de Conférences Université de Lyon Préparatrice Physique

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Introduction Ce guide vous aidera à élaborer et à rédiger des objectifs d apprentissage «SMART». Un objectif d apprentissage énonce ce que vous souhaitez apprendre

Plus en détail

La solitude du Manager

La solitude du Manager La solitude du Manager Glen Mills, coach jamaïcain éprouvé est devenu l entraîneur du sprinter Usain Bolt après les Jeux olympiques d Athènes. Afin d améliorer son endurance, Mills a suggéré a son poulain

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

«Formation Management»

«Formation Management» «Formation Management» n Les fondements du management n Donner du sens n Bâtir la confiance n Prendre en compte les besoins individuels n Entretenir la motivation n Le management situationnel n Le management

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - Personnel de recherche

Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - Personnel de recherche Jennifer REGNIER Educatrice en Activité Physique Adaptée Service Education Diabétique - CHU Michallon de Grenoble - - Association ProxYDiab 38 Personnel de recherche - Laboratoire SENS - UFRAPS de Grenoble

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Soutenir la motivation des. Le rôle de l entraîneur

Soutenir la motivation des. Le rôle de l entraîneur Soutenir la motivation des (jeunes) sportifs Le rôle de l entraîneur Fabrice De Zanet Optimum Coaching Psychologie de la performance Développement à Long Terme des Athlètes 0-6 6-9 6-8 9-12 8-11 12-16

Plus en détail

ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE

ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE ECOLE SUPERIEURE DE L EDUCATION NATIONALE Formation des Chefs d Etablissement d Affectation Management adaptatif et délégations Support participants SOMMAIRE La formation dans son contexte p.3 Les facteurs

Plus en détail

Bien vivre. son année scolaire. Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école

Bien vivre. son année scolaire. Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école Bien vivre son année scolaire Guide pour les parents afin de favoriser le bien-être à l école La rentrée scolaire peut être une source de stress pour bien des enfants, des adolescents et leurs parents.

Plus en détail

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager!

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager! La gestion d une équipe vie scolaire Quelques petits conseils pour être un super manager! Les facteurs de stress Dans une équipe, on peut repérer différents facteurs de stress Une direction trop autoritaire

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer

MOTIV ACTION. Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer 5 MOTIV ACTION Pour passer du secondaire au collégial: des compétences à développer André Bélanger, psychologue au collège Bois-de-Boulogne Diane Da Sylva, psychologue au cégep de Saint-Laurent André Grégoire,

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Dans l attente de votre réponse, favorable je l espère, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes sentiments les meilleurs. Je suis actuellement en cinquième année d études universitaires pour la préparation d un Master 2 en Fiscalité et Droit des Affaires au Groupe Ecole des Hautes Etudes Commerciales à X. Je désire poursuivre

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Utiliser les outils de gestion du temps 1

Utiliser les outils de gestion du temps 1 Utiliser les outils de gestion du temps 1 «À force de remettre à plus tard, la vie nous dépasse», Lucius Sénèque Un horaire de travail hebdomadaire vous permettra de trouver le temps d étude nécessaire

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Préface de Germain Duclos

Préface de Germain Duclos je suis capable! i, Moi auss Marie-Francine Hébert Marie-Claude Favreau Préface de Germain Duclos Moi aussi je suis capable! Texte : Marie-Francine Hébert Illustrations : Marie-Claude Favreau Préface

Plus en détail

Affirmations de Louise HAY

Affirmations de Louise HAY Affirmations de Louise HAY C est par des affirmations positives quotidiennes que nous pouvons parvenir à transformer notre vie. Et pour cela, il est bon de répéter le plus souvent possible ces affirmations

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

Info AO 2011-2012. L info AO se veut un moyen de fournir. des outils pratiques en orientation. pour le quotidien des enseignants et. des élèves.

Info AO 2011-2012. L info AO se veut un moyen de fournir. des outils pratiques en orientation. pour le quotidien des enseignants et. des élèves. L info AO se veut un moyen de fournir des outils pratiques en orientation Aide financière aux études 2011-2012 Info AO Des réponses à vos question en orientation pour le quotidien des enseignants et des

Plus en détail

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie

Confiance en soi. 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi. www.osezvotrereussite.com. MOUNET Sylvie Confiance en soi 6 techniques infaillibles pour retrouver confiance en soi MOUNET Sylvie www.osezvotrereussite.com Page 1 sur 9 Technique 1 Voici 10 attitudes qui diminuent la confiance en soi. La technique

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

LES CROYANCES LIMITANTES

LES CROYANCES LIMITANTES 1998 Séminaire de Robert DILTS LES CROYANCES LIMITANTES Les 3 domaines les plus courants de croyances limitantes sont ceux qui concernent le manque d espoir (ce n est pas possible), le manque de confiance

Plus en détail

Techniques de questionnement axées sur les solutions

Techniques de questionnement axées sur les solutions Techniques de questionnement axées sur les solutions 1 Questions circulaires 1.1 Brève description de la méthode Les questions circulaires ont été développées dans les domaines du coaching et de la consultation

Plus en détail

Fondement 2 La création d un climat actualisant

Fondement 2 La création d un climat actualisant Fondement 2 La création d un climat actualisant La création d un climat actualisant se résume comme étant une atmosphère de confiance dans une salle de classe. Il s agit donc, à la base, de gérer un contexte

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Fidéliser les licenciés en développant une motivation de qualité : le rôle déterminant de l entraîneur

Fidéliser les licenciés en développant une motivation de qualité : le rôle déterminant de l entraîneur Colloque AFESA / FFS Attirer les pratiquants vers le ski fédéral et la compétition 5 OCTOBRE 2013 Fidéliser les licenciés en développant une motivation de qualité : le rôle déterminant de l entraîneur

Plus en détail

LP108 Le processus de fin de location. Manuel de cours. Mazda Canada Série de Présentations Sur la Location

LP108 Le processus de fin de location. Manuel de cours. Mazda Canada Série de Présentations Sur la Location Mazda Canada Série de Présentations Sur la Location Le processus de retour de location RÉVISION DES OPTIONS DE LOCATION Ouvrir la voie! N oubliez pas, c est un retour et non un échange Préparer à Réinspection

Plus en détail

Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non plus.

Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non plus. 1 Le questionnaire suivant n a pas été validé et n a jamais été utilisé non. Nous l introduisons dans l espoir qu il incite un chercheur à le perfectionner en vue de l administrer. Il a été conçu pour

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES

MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES Les élèves ayant des troubles d apprentissage ou un trouble du déficit de l attention avec hyperactivité (TDA/H) ont souvent de la difficulté

Plus en détail

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN»

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» ATELIER 1 FORMATION-ACTION «ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» 20-10 -2014 Formatrice : Myriam GAYOT myriam.gayot@mg-rh.fr MGRH - «être Manager au quotidien» 1 20/10/2014 Objectifs de l atelier 1 Visualiser le

Plus en détail

AUTO-ÉVALUATION. Le moment du repas et des collations. Fiche pédagogique numéro 4. Nom de l éducatrice : Date :

AUTO-ÉVALUATION. Le moment du repas et des collations. Fiche pédagogique numéro 4. Nom de l éducatrice : Date : AUTO-ÉVALUATION Le moment du repas et des collations Nom de l éducatrice : Date : Fiche pédagogique numéro 4 OBJECTIFS de l outil d auto-évaluation: Permettre à l éducatrice de réactiver ses connaissances

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

LA PENSÉE. À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1

LA PENSÉE. À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1 LA PENSÉE À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1 Il n y a rien de plus pratique qu une pensée saine. Peu importe les circonstances ou les buts, peu importe où vous vous trouvez ou les problèmes

Plus en détail

Je protège mon cerveau

Je protège mon cerveau Je protège mon cerveau en soignant mon hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle De très bonnes nouvelles L augmentation du nombre de patients traités

Plus en détail

LA GESTION DU TEMPS J-M R. D-BTP

LA GESTION DU TEMPS J-M R. D-BTP LA GESTION DU TEMPS J-M R. D-BTP 2006 1 Décomposition du temps Gestion de son temps Priorité dans l organisation Application Méthode NERAC 2 Décomposition du temps Notre temps se décompose par notre rythme

Plus en détail

ecrutement es bénévoles

ecrutement es bénévoles ecrutement es bénévoles Objectifs de l atelier Échanger sur les principaux constats de l étude en lien principalement avec les difficultés reliées au recrutement et la rétention des bénévoles. Réagir aux

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES. www.juliehabart.com - Julie Habart - 514-531-7487

OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES. www.juliehabart.com - Julie Habart - 514-531-7487 OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES En entreprise Optimiser la pensée, démultiplier les talents Activités axées entreprises En équipe et en individuel Chaque individu a en lui une immense

Plus en détail

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime L estime de soi La période des études universitaires coïncide souvent avec une période de changements et de remises en question très intenses où l estime de soi peut être particulièrement mise à l épreuve.

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

«La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être. C est ce que vous faites.»

«La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être. C est ce que vous faites.» «La différence entre ce que vous êtes et ce que vous voulez être C est ce que vous faites.» L autopsie d une résolution Le terme autopsie vient du grec «Le voir de vos propres yeux». L'objectif de l'autopsie

Plus en détail

Régime du verbe selon son sens : rédaction

Régime du verbe selon son sens : rédaction SELON SYNTAXE SON SENS : RÉDACTION 1 Régime des mots Régime du verbe selon son sens : rédaction En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter les

Plus en détail

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie

Questionnaire (Perception) Guide pratique. Section Technopédagogie Questionnaire (Perception) Guide pratique Section Technopédagogie 01/08/2007 1. QU EST CE QUE QUESTIONNAIRE? Il s agit une application web de création et de publication de questionnaires en ligne, également

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail