Edmond de Rothschild Tricolore Rendement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Edmond de Rothschild Tricolore Rendement"

Transcription

1 Edmond de Rothschild Tricolore Rendement

2 Introduction

3 Principales caractéristiques Fonds «Actions Françaises Grandes capitalisations» Un des premiers fonds français par sa taille (~ 2.5 Mds encours) Un style de gestion à vocation patrimoniale : 1. Génération d alpha (gestion de conviction «stock-picking») 2. Protection à la baisse (gestion «Rendement» / liquidités peuvent atteindre 25% de l actif) 3. Participation à la hausse (gestion «Value») 4. Faible volatilité (optimisation du couple rendement / risque) Un excellent track record : +10% par an en moyenne de fin 1998 (lancement du fonds) à fin 2010 (versus +1% pour le SBF 120) Captation de 80% de la hausse en phase haussière* Surperformance dans 87% des cas en phase baissière* Faible volatilité : 16.6% sur 3 ans** versus 23.1% pour le SBF 120 Une performance saluée par de multiples récompenses : Trophée d or «Fonds actions euro sur 10 ans» (Le Revenu) Meilleur fonds «Actions grandes capitalisations» (Victoire des Sicav 2009 France La Tribune & Morningstar) (*): Base mensuelle depuis la création (1998) au 31/12/2010 (**): de juin 2006 à juin 2009 (Source : Europerformance) EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 3

4 Equipe de gestion

5 Une équipe complémentaire Pierre NEBOUT Directeur Adjoint co-responsable de la gestion actions européennes Plus de 15 ans d expérience dans la gestion actions françaises Diplômé de l Institut d Etudes Politiques - Paris - et de l Ecole Supérieure d Electricité. Il débute sa carrière en 1992 en tant que chargé d études dans le lancement du programme de crédit à la micro entreprise au Banco del Desarrollo à Santiago du Chili De 1994 à 2004, au sein de la Direction des Fonds d Epargne (Livret A) de la Caisse des Dépôts et Consignations, il est co-gérant du portefeuille actions françaises de la DFE (10 Mds ). Il rejoint Edmond de Rothschild Asset Management en juillet 2004 en tant que responsable des fonds actions françaises. François BRETON Co-gérant Diplômé de l'essec Double expérience en M&A et LBO : François Breton débute sa carrière en banque d'investissement à partir de 2003, d'abord en "Fusions & Acquisitions" chez BNP Paribas, puis au sein du département "Leveraged Finance" de Bank of Scotland à Paris. Il rejoint Edmond de Rothschild Asset Management en 2008 EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 5

6 Objectifs et style de gestion du fonds

7 Un style de gestion particulièrement adapté au contexte actuel Gestion de conviction «Stock picking» GENERATION D ALPHA Pas de référence imposée aux indices Les 10 premières positions du fonds peuvent représenter 50% de l actif net Un portefeuille concentré : entre 30 et 50 titres Absence de positions spéculatives, faible rotation Gestion «Rendement» : Recherche de valeurs offrant des dividendes élevés et réguliers aux actionnaires Le rendement est un contributeur défensif et significatif à la performance globale du placement Action. PROTECTION A LA BAISSE Construction du portefeuille : 50% minimum en valeurs défensives 50% maximum en valeurs cycliques et financières Gestion active du Cash : Le cash peut représenter jusqu à 25% du portefeuille PARTICIPATION A LA HAUSSE FAIBLE VOLATILITE Gestion «Value» Sélection de titres qui présentent une décote par rapport à leur valeur intrinsèque, avec un potentiel de revalorisation Gestion à vocation patrimoniale Protection et appréciation du capital sur le long terme Optimisation du couple rendement / risque Durée de placement recommandée > 5 ans EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 7

8 Performance depuis le lancement (fin 1998) jusqu à fin 2010 GENERATION D ALPHA Captation de 80% de la hausse en phase haussière* Surperformance dans 87% des cas en phase baissière* % 50% 40% 30% 20% 10% 0% -10% -20% -30% -40% -50% SBF 120 Tricolore Rendement Surperformance cumulée - (axe droite) SBF 120 EdR Tricolore Rendement 250% + 213% 200% 150% 100% + 16% 50% % Performance moyenne annuelle de + 10% par an depuis le lancement (versus + 1% par an pour le SBF 120) (*): Base mensuelle depuis la création (1998) au 31/12/2010 Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Date de création : 04/12/1998 EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 8

9 Le dividende : un contributeur défensif, moins volatil que les bénéfices France Telecom Total Earnings Per Share Dividend Per Share 0.0 Les dividendes font preuve d une plus faible volatilité que les bénéfices et sont donc moins exposés aux cycles boursiers Earnings Per Share Dividend Per Share 2.5 Vivendi 3.0 GDF Suez Earnings Per Share Dividend Per Share Earnings Per Share Dividend Per Share EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 9

10 plus pertinent que les rachats d actions et dont l effet signal est important Rachat d actions : Nature discrétionnaire de cette forme de distribution de liquidités aux actionnaires Une vraie disparité entre les secteurs de l assurance et de la banque : Assurance : Rendement de 3.8% Banque : Rendement de 2.4% Paiement du dividende par les banques en actions afin de renforcer les fonds propres (risque réglementaire, ie. Bâle III) Préférence pour l Assurance 20,000 Rachat d actions sur le CAC 40 19,200 3,500 3,000 Distribution de dividendes en 2008, 2009 et 2010e 17,500 2,500 15,000 12,500 11,240 2, % 10,000 7,500 7,618 9,209 6,264 7,869 1,500 1, % 4.0% 5,000 2, , BNP Paribas Crédit Agricole Dexia 0% Dividende versé en Cash Société Générale 2.3% Axa 4.8% CNP Assurances Dividende versé en Actions Scor 6.1% EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 10

11 Performance en 2008 PROTECTION A LA BAISSE Classement de Edmond de Rothschild Tricolore Rendement en 2008 : 2 ème fonds sur 119 Un premier semestre 2008 abordé prudemment : % Un niveau de cash élevé en début d année pour aborder le premier décrochage de marché Une position importante en Gaz de France et Suez plutôt protectrice Une sous-exposition au secteur financier, structurelle depuis fin 2006 Un second semestre protégé par les valeurs de rendement : Telecoms : France Telecom, Mobistar, Vivendi, Bouygues Pharma : Sanofi-Aventis Prudence sur la «deep-value», malgré la tentation des valorisations Surperformance cumulée - (axe droite) SBF 120 EdR Tricolore Rendement 20 janv 08 févr 08 mars 08 avr 08 mai 08 juin 08 juil 08 août 08 sept 08 oct 08 déc 08 18% 16% 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% Surperformance de +15% versus SBF 120, grâce au Cash et aux valeurs «Rendement» Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 11

12 Performance en 2009 PARTICIPATION A LA HAUSSE Surperformance cumulée - (axe droite) SBF 120 EdR Tricolore Rendement 10% 9% 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% 0% -1% -2% -3% -4% 20 déc 08 févr 09 mars 09 avr 09 mai 09 juin 09 juil 09 août 09 sept 09 oct 09 déc 09-5% Participation à 86% de la hausse du marché en 2009 Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 12

13 Performance depuis 2008 PROTECTION A LA BAISSE PARTICIPATION A LA HAUSSE % % 90 16% 80 14% Surperformance cumulée - (axe droite) SBF 120 EdR Tricolore Rendement 12% 10% 8% 6% 4% 30 2% 20 déc 07 févr 08 avr 08 juin 08 août 08 oct 08 déc 08 févr 09 avr 09 juin 09 août 09 oct 09 nov 09 janv 10 mars 10 mai 10 juil 10 sept 10 nov 10 0% Les années 2008 à 2010 prouvent la capacité de Edmond de Rothschild Tricolore Rendement à capitaliser la performance sur la durée Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 13

14 Performance en PARTICIPATION A LA HAUSSE Surperformance cumulée - (axe droite) SBF 120 EdR Tricolore Rendement 48% 44% 40% 36% 32% 28% 24% 20% 16% 12% 8% 4% 50 déc 02 févr 03 mai 03 août 03 nov 03 févr 04 mai 04 août 04 nov 04 0% Surperformance lors de la phase de redémarrage des marchés, grâce au basculement progressif des valeurs «Rendement» vers les valeurs «Value» Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 14

15 Processus d investissement

16 Processus d investissement UNIVERS D INVESTISSEMENT : SBF 120 Nombreuses opportunités d investissement au sein du SBF 120 : Taille de capitalisation Exposition sectorielle Implantation géographique UNIVERS INVESTISSABLE Screening quantitatif Classement des valeurs de l indice en fonction d une série de critères (méthode de Scoring) : valorisation, rendement, endettement, etc Scenario macro-économique et allocation sectorielle Collaboration avec les équipes de gestion d EDRAM (gestion internationale, gestion sectorielle, gestion diversifiée) Utilisation de la recherche de stratégistes et économistes externes ANALYSE FONDAMENTALE Forte proximité avec les managements des sociétés et des analystes sell-side Due Diligence Valorisation Analyse activité, positionnement, stratégie de l entreprise, analyse financière, analyse du consensus de brokers, analyse de la performance boursière, etc 3 scenarios : Bear Case, Base Case et Bull Case Risk / reward attractif : s assurer que le potentiel de baisse est asymétrique par rapport à l upside PORTEFEUILLE Construction du portefeuille 50% minimum en valeurs défensives et financières 50% maximum en valeurs cycliques Suivi du portefeuille Suivi de risque Discipline de vente Discipline de vente stricte Allégement de la position dès qu une valeur ne remplit plus les critères d investissement Suivi du risque Rapport d analyse des risques de marché et contribution à la performance EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 16

17 Edmond de Rothschild Tricolore Rendement n a pas uniquement un biais français (1/2) UNIVERS D INVESTISSEMENT Exposition géographique du chiffre d affaires des entreprises de Edmond de Rothschild Tricolore Rendement, pondérée par leur poids dans le portefeuille Reste du Monde 24% France 45% Europe 31% EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 17

18 Edmond de Rothschild Tricolore Rendement n a pas uniquement un biais français (2/2) UNIVERS D INVESTISSEMENT Entreprises du CAC 40 Exposition du chiffre d affaires aux pays émergents 100% 90% 80% 70% 60% Exposition moyenne : 30% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Total Technip Lafarge Danone Vallourec Alcatel Lucent Alstom EADS Renault Pernod Ricard LVMH Schneider Accor L'Oréal Michelin Peugeot Arcelor Mittal Carrefour France Telcom Veolia Environnement Suez Environnement Essilor Air Liquide BNP Paribas Vivendi Saint Gobain Vinci Credit Agricole GDF Suez AXA Cap Gemini Source : Société Générale EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS

19 SANOFI-AVENTIS VIVENDI FRANCE TELECOM SA TOTAL SA SES SCOR SE NEOPOST SA UNIBAIL-RODAMCO SODEXO LAGARDERE S.C.A. M6-METROPOLE TELEVISION THALES SA ZODIAC AEROSPACE AIR LIQUIDE SA CARREFOUR SA GDF SUEZ PUBLICIS GROUPE CNP ASSURANCES DANONE BIC PAGESJAUNES GROUPE EDF TELEPERFORMANCE INGENICO ILIAD SA VINCI SA BOUYGUES SA IPSOS PERNOD-RICARD SA L'OREAL CREDIT AGRICOLE SA CASINO GUICHARD PERRACHON ESSILOR INTERNATIONAL SCHNEIDER ELECTRIC SA VALLOUREC SILIC AXA SA EUTELSAT COMMUNICATIONS ICADE ALSTOM GEMALTO DASSAULT SYSTEMES SA SECHILIENNE-SIDEC CAP GEMINI TECHNIP SA LVMH MOET HENNESSY LOUIS VUI HERMES INTERNATIONAL PPR COMPAGNIE DE SAINT-GOBAIN KLEPIERRE FONCIERE DES REGIONS APRIL GROUP IPSEN SUEZ ENVIRONNEMENT SA CIMENTS FRANCAIS BNP PARIBAS BUREAU VERITAS SA AVERAGE BONDUELLE S.C.A. STMICROELECTRONICS NV HAVAS SA UBISOFT ENTERTAINMENT LEGRAND SA SECHE ENVIRONNEMENT SEB SA ADP SOCIETE GENERALE STALLERGENES BOURBON SA VEOLIA ENVIRONNEMENT ACCOR SA SAFRAN SA ARCELORMITTAL ALTEN NEXITY MAUREL ET PROM LAFARGE SA EIFFAGE ORPEA SAFT GROUPE SA ATOS ORIGIN SA REMY COINTREAU VALEO SA AREVA - CI GROUPE STERIA SCA NATIXIS GROUPE EUROTUNNEL SA - REGR EADS NV GECINA SA TELEVISION FRANCAISE (T.F.1) EDF ENERGIES NOUVELLES SA CIE GENERALE DE GEOPHYSIQUE EURAZEO PEUGEOT SA DERICHEBOURG CLUB MEDITERRANEE SA FIMALAC ALCATEL-LUCENT CARBONE LORRAINE ALTRAN TECHNOLOGIES SA IMS INTL METAL SERVICE SPERIAN PROTECTION IMERYS SA WENDEL DEXIA SA THOMSON (EX-TMM) MICHELIN (CGDE)-B ERAMET EULER HERMES SA JC DECAUX SA AIR FRANCE-KLM RENAULT SA REXEL SA NEXANS SA ARKEMA HAULOTTE GROUP BENETEAU NICOX SA RHODIA SA S.O.I.T.E.C. THEOLIA Screening quantitatif UNIVERS INVESTISSABLE Extraits du Screening Méthode Ranking of SBF 120 INDEX components OVERALL RANKING 20/05/2009 Classement des valeurs du SBF 120 en fonction d une série de critères (méthode de Scoring) Identification des valeurs qui obtiennent le meilleur Scoring Sources : Bloomberg, Factest, Datastream Critères de sélection Valorisation Rendement Endettement Rentabilité Risque Taille de capitalisation Momentum Consensus de brokers EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 19

20 Forte proximité avec les managements des sociétés ANALYSE FONDAMENTALE Meetings «One to One» en 2010 DATE ENTREPRISE SECTEUR TITRE NOM 13/01/2010 ZODIAC Aerospace & Defence CEO Olivier Zarrouati 29/01/2010 INGENICO IT Hardware CEO Philippe Lazare 10/02/2010 ANF Real Estate Chairman Bruno Keller 10/02/2010 SCOR Insurance Executive CEO Victor Peignet 12/02/2010 REXEL Capital goods CEO Jean-Charles Pauze 15/02/2010 PEUGEOT Automotive CFO Frédéric Saint-Geours 15/02/2010 TOTAL Oil & Gas Head of strategy Jean-Jacques Mosconi 16/02/2010 IMERYS Building Materials CEO Gérard Buffière 17/02/2010 GDF SUEZ Utilities CFO Gérard Lamarche 19/02/2010 TECHNIP Oil & Gas CEO Thierry Pilenko 19/02/2010 THALES Aerospace & Defence CEO Luc Vigneron 19/02/2010 CAP GEMINI IT Services CEO Paul Hermelin 22/02/2010 CARREFOUR Food retailer CEO Lars Olofsson 23/02/2010 ADP Infrastructure / Transport COO François Rubichon 26/02/2010 ACCOR Leisure & Hotels CEO Gilles Pelisson 26/02/2010 PUBLICIS Media CEO Maurice Levy 03/03/2010 PPR Retail & Luxury CFO Jean-François Palus 04/03/2010 VINCI Construction CEO Xavier Huillard 05/03/2010 CASINO Food retailer CEO Jean-Charles Naouri 05/03/2010 GEMALTO IT Hardware CEO Olivier Piou 08/03/2010 VIVENDI Media CFO Philippe Capron 11/03/2010 LAGARDERE Media CFO Dominique d'hinnin 22/03/2010 BOUYGUES Construction / Telecom CEO Martin Bouygues 30/03/2010 CFAO Distribution CEO Richard BIELLE 07/04/2010 SAINT-GOBAIN Building Materials CEO Pierre-André de Chalendar 08/04/2010 NEOPOST Capital goods CFO Bertrand Dumazy 05/05/2010 ZODIAC Aerospace & Defence CEO Olivier Zarrouati 07/05/2010 PAGES JAUNES Media CEO Jean-Pierre Remy 20/05/2010 UBISOFT Media CFO Alain Martinez 26/05/2010 VICAT Building Materials CFO Jean-Pierre Souchet DATE ENTREPRISE SECTEUR TITRE NOM 27/05/2010 AIR France Transport CEO Pierre-Henri Gourgeon 01/06/2010 MOBISTAR Telecom CEO Benoit Scheen 17/06/2010 TELEPERFORMANCE CRM Chairman Christophe Allard 30/06/2010 THALES Aerospace & Defence Investor Relations Jean-Claude Climeau 23/07/2010 TECHNIP Oil & Gas CEO Thierry Pilenko 30/07/2010 PEUGEOT Automotive CFO Frédéric Saint-Geours 27/08/2010 GEMALTO IT Hardware CEO Olivier Piou 01/09/2010 SEB Consumer Goods Investor Relations Isabelle POSTH 01/09/2010 ILIAD Telecom CEO Maxime Lombardini 02/09/2010 VIVENDI Media CFO Philippe Capron 02/09/2010 LAGARDERE Media CFO Dominique d'hinnin 03/09/2010 VINCI Construction CFO Christian Labeyrie 06/09/2010 THALES Aerospace & Defence CEO Luc Vigneron 09/09/2010 CGG VERITAS Oil Services Executive Vice President Thierry Le Roux 10/09/2010 FRANCE TELECOM Telecom CEO Stéphane richard 10/09/2010 BULL Technolgy CEO Philippe Vannier 16/09/2010 NEXANS Capital goods CEO Frédéric Vincent 17/09/2010 CARREFOUR Food retailer CFO Pierre Bouchut 20/09/2010 TOTAL Oil & Gas Head of strategy Jean-Jacques Mosconi 29/09/2010 NEOPOST Capital goods CEO Denis Thiery 15/10/2010 PAGES JAUNES Media CEO Jean-Pierre Remy 21/10/2010 BIC Consumer Goods CEO Mario Guevara 22/10/2010 ZODIAC Aerospace & Defence CEO Olivier Zarrouati 04/11/2010 IMERYS Building Materials CFO Michel Delville 15/11/2010 VALLOUREC Steel CEO Philippe Crouzet 23/11/2010 AIR France Transport CEO Pierre-Henri Gourgeon 10/12/2010 PAGES JAUNES Media CEO Jean-Pierre Remy Près de 60 meetings «One to One» avec les top managements des sociétés en 2010 EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 20

21 Due diligence & valorisation ANALYSE FONDAMENTALE Due Diligence Valorisation ACTIVITE POSITIONNEMENT STRATEGIE ANALYSE FINANCIERE ANALYSE CONSENSUS BROKER ANALYSE PERFORMANCE BOURSIERE Activité de l entreprise (répartition du chiffre d affaires par activité, par zone géographique) Facteurs clés de succès Relations avec clients et fournisseurs Etude du marché : taille, croissance, rentabilité Position concurrentielle Barrières à l entrée Stratégie Analyse «SWOT» : Forces / Faiblesses / Opportunités / Analyse de la performance financière historique et des prévisions Top line (effets volume, prix, etc.) Evolution des marges Génération de cash flow Bilan Répartition du Target Price des brokers par intervalle Répartition par recommandation («Achat», «Vendre», «Conserver») Evolution du Target Price Révisions récentes («Upgrade», «Downgrade») Performance absolue (1 an, YTD, 3 mois, 1 mois, 1 semaine) Performance relative : versus SBF 120, versus indice sectoriel Performance relative versus sociétés comparables Multiples (P/E, Price to Book, EV / Sales, EV / EBITDA, EV / EBIT) versus sociétés comparables : prime? décote? juillet-08 août-08 octobre-08 décembre-08 février-09 avril-09 mai-09 juillet-09 septembre-09 BULL CASE 51,2 73% BASE CASE 36,5 23% CURRENT PRICE 29,6 BEAR CASE 24,8-16% LEVIERS DE REVALORISATION - Levier 1 - Levier 2 - Levier 3 etc RISQUES : - Risque 1 - Risque 2 - Risque 3 etc Risk / reward attractif : s assurer que le potentiel de baisse est asymétrique par rapport à l upside EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 21

22 Stratégie d investissement

23 Une sortie de crise d endettement 500 Dette publique et privée (en % du PIB, 2008) UK JAP UK adj.* ESP FRA ITA USA GER CHIN BRA IND RUS Government Non-Financials Households Financial Instit. * Adjusted to reflect London City s position as a financial hub. Source: McKinsey Institute Une croissance durablement faible dans les pays matures Un environnement de taux à long terme bas EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 23

24 Une croissance faible P/E ajusté du cycle (CAPE, x)* long-term mean USA * Current Price/10-yr average trailing EPS. Source: Datastream, Shilller, Exane BNP Paribas estimates USA Europe Une décote justifiée au regard de la croissance des 20 dernières années EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 24

25 Quelle utilisation de la trésorerie par les entreprises? En 2010 Reprise de la production (reconstitution des stocks) Remboursement de dette En 2011 Retour à l actionnaire (dividendes, rachats d actions) Fusions et acquisitions Reprise des investissements industriels? Des bilans configurés pour le retour à l actionnaire et pour la poursuite des fusions & acquisitions EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 25

26 Cycle économique et cycle boursier Economie pétrole et ralentissement conjoncturel passage au second plan de la problématique des dettes souveraines Marchés valorisation flux (Actions Vs Obligations et Monétaire, Emergents Vs US et Europe) M&A EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 26

27 Fonds Rendement & Value : 2 principaux leviers de rattrapage MSCI EUROPE GROWTH : % 1. VALUE versus CROISSANCE % MSCI EUROPE VALUE : + 0.6% déc.-09 janv.-10 févr.-10 mars-10 avr.-10 mai-10 juin-10 juil.-10 août-10 sept.-10 oct.-10 nov.-10 déc.-10 déc CAC MID & SMALL 190 : % 2. LARGE CAPS versus MID CAPS % CAC 40 : 3.3% déc.-09 janv.-10 févr.-10 mars-10 avr.-10 mai-10 juin-10 juil.-10 août-10 sept.-10 oct.-10 nov.-10 déc.-10 déc.-10 Données au 31/12/2010 EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 27

28 Edmond de Rothschild Tricolore Rendement : 1 levier de rattrapage supplémentaire STOXX EUROPE 600 : + 8.6% FRANCE versus EUROPE % CAC 40 : 3.3% déc.-09 janv.-10 févr.-10 mars-10 avr.-10 mai-10 juin-10 juil.-10 août-10 sept.-10 oct.-10 nov.-10 déc.-10 déc.-10 Exemple : écart de performance entre Royal Dutch Shell et Total en 2010 : 30% Données au 31/12/2010 EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 28

29 Le marché français : bon marché, peu détenu par les investisseurs + + Pays européens Valorisation & Détention dans les portefeuilles par rapport à l historique DETENTION DANS LES PORTEFEUILLES Pays Europe du Nord Pays périphériques + + VALORISATION Source: Morgan Stanley EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 29

30 La gestion value & yield : des outils de protection CASH Valorisation du marché Capacité à allouer jusqu à 25% du fonds en cash Objectif : une protection contre le risque de marché RENDEMENT Arbitrage revenu tangible contre plus-value aléatoire Soutenabilité du free cash flow yield dans la durée Objectif : une protection contre le risque de marché RESTRUCTURATION Des opportunités sur des valeurs acculées à se restructurer indépendamment du cycle Somme des parties, ANR plancher (immobilier, franchise, run-off activités historiques, ) Objectif : une protection contre le risque de marché VALUE Des anomalies de valorisation Recherche de valeurs décotées (P/B, EV/Sales, ) et patience pour attendre le catalyseur de leur changement de statut boursier Objectif : une marge de sécurité par rapport à la valeur intrinsèque nécessaire pour éviter le simple pari cyclique EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 30

31 Gestion active du cash Evolution de la position Cash au sein du portefeuille de Edmond de Rothschild Tricolore Rendement depuis ,500 6,000 5,500 5,000 4,500 4,000 3,500 3,000 2,500 Craintes surchauffe économique (inflation) 20% 15% 1ère alerte subprime 17% 11% Début crise financière 23% 23% Faillite Lehman Brothers Faillite Bear Stearns 20% Début crise économique 15% 11% Début Rally boursier Crise souveraine en Europe 8% Désordres géopolitiques Afrique & Moyen-Orient Accident nucléaire Japon 5% 3% 25% 20% 15% 10% 5% 2,000 0% mars 06 juin 06 oct 06 févr 07 juin 07 sept 07 janv 08 mai 08 sept 08 déc 08 avr 09 août 09 déc 09 mars 10 juil 10 nov 10 mars 11 % cash dans l'actif Net de Tricolore Rendement (axe droite) Indice CAC 40 (axe gauche) EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 31

32 Le dividende : un contributeur significatif à la performance globale du placement action Actions européennes : contribution de la plus value et du rendement à la performance globale du placement (annualisée sur 10 ans) 30% 50% 25% 40% 20% 30% 15% 10% 20% 5% 10% 0% 0% Plus-value (capital gain) - axe gauche Rendement (dividend yield) - axe gauche Contribution du rendement à la performance globale - axe droite EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 32

33 plus particulièrement dans ce contexte de marché la forte visibilité des free cash flows réduit le risque de révision en baisse, voire de suppression du versement des dividendes. C est notamment le cas du secteur des telecoms la faible valorisation des valeurs de rendement défensive et leur moindre vulnérabilité à tout retournement cyclique brutal garantit une moindre volatilité de ces valeurs Une construction de Edmond de Rothschild Tricolore Rendement concentrée sur le rendement Un rendement de 5% au titre de 2011 EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 33

34 Les valeurs de rendement n ont jamais été aussi attrayantes par rapport aux obligations d Entreprise et d Etat Rendement du dividende versus rendement des obligations d Entreprise et d Etat Dividend Rendement yield du dividende Rendement Obligations Rendement Obligations (12m fwd) Corporate BY (inv gr.) 10y Bund yield d Entreprise (Investment Grade) d Etat (Bund 10 ans) Source: Thomson Datastream, Factset EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 34

35 Les valeurs de rendement n ont jamais été aussi attrayantes par rapport aux obligations d Entreprise et d Etat Rendement du dividende et rendement obligataire pour différents secteurs en Europe Rendement du crédit Rendement du dividende Source : Morgan Stanley EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 35

36 Le cas France Telecom : Un cas d investissement rendement contrariant Entreprise Capitalisation boursière (M ) Statut Rendement net 2010 P/E 2010 Free cash flow yield FRANCE TELECOM 41,665 Valeur Rendement 9.0% 8.3 x 18.8% EURO DISNEY 160 Bilan stressé 0.0% N / A 21.4% NORBERT DENTRESSANGLE 599 Valeur cyclique (logistique) 1.7% 10.8 x 20.1% Une absence de «Equity story» Pas de restructuration Pas de perspectives de croissance ni d amélioration de marges Pas d histoires de fusion/acquisition Un Free cash flow yield suspect Risque de faillite? Risque cyclique Un FCF qui permet pour moitié de servir un rendement (9%) et pour moitié de se désendetter EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 36

37 Sanofi Aventis & Carrefour : la restructuration comme assurance contre le cycle SANOFI AVENTIS CARREFOUR Des défis majeurs Menace générique Inquiétudes sur le pipeline de produits Intransigeance de la FDA (Food and Drug Administration) Perte de vitesse du format «Hypermarchés» et du segment «non alimentaire» Perte de part de marché Mauvaise image prix Pression de l actionnaire L Oréal Total Groupe Arnault Colony Capital Nouveau management Nouveau CEO : Chris Viehbacher Nouveau CEO : Lars Olofsson Leviers de restructuration Réduction de coûts Amélioration de la productivité de la R&D Un produit prometteur : le MULTAQ Acquisitions Développement de la marque propre «Carrefour Discount» Développement des formats «Proximité»et «Hard Discount» Programme d efficience opérationnelle EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 37

38 Sanofi Aventis : vers un nouveau statut? ANNEE STATUT Croissance Rendement / Restructuration Moindre dépendance au risque générique Nouvelles plateformes de croissance P/E 45 x 8 x? 100% Produits génériqués 80% Nouveaux lancements Pays émergents EVOLUTION 60% 5 premiers produits = 38% du portefeuille Diabète OTC DU MIX PRODUITS 40% Vaccins Produits matures 20% Source : Raymond James 0% EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 38

39 PAGES JAUNES : Du Rendement à la Croissance Une valeur «Mid cap» (capitalisation boursière : 2 Mds ) Visibilité et Rendement Revenus récurrents (abonnements) Rendement > 9% Pages Jaunes Evolution de la part du chiffre d'affaires Internet dans le chiffre d'affaires total Value : valorisation attractive, pénalisée par : Expériences malheureuses des concurrents (Seat Pagine, Yell, Eniro) Bilan leveragé et échéance de refinancement en % 80% 60% 57% 33% Business «late cyclical» Incertitudes sur l atterrissage de la baisse des ventes des annuaires imprimés 40% 20% 43% 67% Restructuration Nouveau CEO : Jean-Pierre Remy Pression de l actionnaire majoritaire (KKR) 0% Internet Annuaires imprimés Croissance : CA de l activité Internet +50% entre 2009 et 2012 EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 39

40 EADS : une valeur cyclique attractive et value Une marge de sécurité confortable Valorisation attractive (ratio de valorisation Valeur d entreprise / Ventes à 0.45x versus moyenne de 0.7x et un pic à 1.0x depuis 2000) Beaucoup de mauvaises nouvelles sur certains programmes (A400M, A380, A350) sont désormais derrière nous EADS Evolution du ratio de valorisation Valeur d entreprise / Ventes depuis 2000 Les catalystes de la revalorisation Forte exposition à l international (80% des ventes hors Europe) EADS bénéficie fortement du repli de l par rapport au $ (100% des ventes libellées en $ et 50% des coûts en ) Amélioration du momentum au sein du cycle aéronautique civil (Airbus a récemment doublé son objectif de ventes sur l'a380 et vise désormais plus de 20 appareils en 2010) Pas de risque de value-trap La valorisation d EADS offre clairement une marge de sécurité Sources : Citi EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 40

41 Edmond de Rothschild Tricolore Rendement : Évolution du portefeuille 100% 2% 2% 5% 80% 60% 21% 14% 29% 21% 16% 17% 40% 46% 41% 52% 20% 0% 17% 12% 5% Début 2009 Mi avril-11 Cash Rendement Restructuration Cycliques Financières EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 41

42 Edmond de Rothschild Tricolore Rendement : Mouvements depuis le 01/01/2011 NOUVELLES POSITIONS POSITIONS RENFORCEES POSITIONS SOLDEES POSITIONS ALLEGEES RENDEMENT N/A SES Atos Origin Casino GDF Suez Bouygues VISIBILITE RESTRUCTURATION Ipsen PagesJaunes ANF Neopost Lagardère CYCLIQUES Cap Gemini Michelin Alstom Air France M6 Peugeot Peugeot EADS FINANCIERES BNP Paribas Natixis CNP Assurances Axa Scor EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 42

43 Edmond de Rothschild Tricolore Rendement : Principales positions (Avril 2011) Principales Positions Répartition par capitalisation (% AN) Entreprise % Actif net SANOFI-AVENTIS 9.4% TOTAL SA 9.3% VIVENDI 9.0% FRANCE TELECOM SA 7.2% de 1 à 5 Mds 20% moins de 1 Md 2% Liquidités 5% VINCI SA 5.1% THALES SA 4.0% PAGESJAUNES GROUPE 3.8% CASINO GUICHARD PERRA 3.5% CARREFOUR SA 3.3% SES 3.0% de 5 à 10 Mds 14% Plus de 10 Mds 59% TOTAL 57.6% EDMOND DE ROTHSCHILD ASSET MANAGEMENT GESTION ACTIONS 43

Tricolore Rendement. Janvier 2011

Tricolore Rendement. Janvier 2011 Tricolore Rendement Janvier 2011 Présentation générale du fonds Tricolore rendement Fonds «Actions Françaises Grandes capitalisations» Un des premiers fonds français par sa taille (~ 2,5 Mds encours) Un

Plus en détail

Liste des sociétés assujetties à la Taxe sur les Transactions Financières (TTF) pour l'année fiscale 2013. Multiple issuers

Liste des sociétés assujetties à la Taxe sur les Transactions Financières (TTF) pour l'année fiscale 2013. Multiple issuers CORPORATE EVENT NOTICE: Liste des sociétés assujetties à la Taxe sur les Transactions Financières (TTF) pour l'année fiscale 2013 Multiple issuers PLACE: Paris AVIS N : PAR_20121221_11152_EUR DATE: 21/12/2012

Plus en détail

CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES

CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES Emetteur : Calyon Financial Products (Guernsey) Limited Garant : Calyon

Plus en détail

FR0000031122 AIR FRANCE-KLM Action ordinaire FR0000031577 VIRBAC Action ordinaire FR0000031775 VICAT Action ordinaire FR0000033219 ALTAREA Action de

FR0000031122 AIR FRANCE-KLM Action ordinaire FR0000031577 VIRBAC Action ordinaire FR0000031775 VICAT Action ordinaire FR0000033219 ALTAREA Action de ISIN Nom Type FR0000031122 AIR FRANCE-KLM Action ordinaire FR0000031577 VIRBAC Action ordinaire FR0000031775 VICAT Action ordinaire FR0000033219 ALTAREA Action de SIIC et autres formes de sociétés foncières

Plus en détail

Profil Financier du CAC 40

Profil Financier du CAC 40 26 JUIN 2012 1 Profil Financier du CAC 40 Présentation du 26 juin 2012 Sommaire Présentation générale «Profil CAC 40» 4 Indicateurs clés 8 Structure financière 14 Valorisation boursière 17 Analyse des

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2009 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu - Etat des lieux de la féminisation de françaises - Trois facteurs explicatifs de la féminisation

Plus en détail

CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES

CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES OBSERVATOIRE SKEMA DE LA FEMINISATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES RESISTENT-ELLES MIEUX A LA CRISE BOURSIERE? Professeur Michel Ferrary SKEMA Business School 1 Michel

Plus en détail

Analyse des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles

Analyse des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles MàJ Février 2008 Analyse des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles 1. Obligation de négocier sur l égalité professionnelle (loi du 9 mai 2001 renforcée

Plus en détail

Deuxième baromètre Hopscotch de l e-réputation. Jérôme Lascombe / 01 58 65 00 00 / jlascombe@hopscotch.fr

Deuxième baromètre Hopscotch de l e-réputation. Jérôme Lascombe / 01 58 65 00 00 / jlascombe@hopscotch.fr Deuxième baromètre Hopscotch de l e-réputation Jérôme Lascombe / 01 58 65 00 00 / jlascombe@hopscotch.fr 19 octobre 2010 Jerome Lascombe Entrepreneur de la communication et du web: Hopscotch, Blogspirit,

Plus en détail

Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN

Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN - Octobre 2012 - Commanditaires et définitions Commanditaires de l enquête Cette enquête a été

Plus en détail

Tricolore Rendement : Fonds ISR d Engagement «ESGP»

Tricolore Rendement : Fonds ISR d Engagement «ESGP» Tricolore Rendement : Fonds ISR d Engagement «ESGP» Un levier au service d une triple Performance : Economique et Financière, Sociale, Environnementale Juin 2010 Table des matières Edmond de Rothschild

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL. ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013. Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009

RAPPORT SEMESTRIEL. ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013. Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009 RAPPORT SEMESTRIEL ACER ACTIONS S1 au 30.06.2013 Acer Finance Société de Gestion agrément AMF n GP-95009 8 rue Danielle Casanova 75002 Paris Tel: +33(0)1.44.55.02.10 / Fax: +33(0)1.44.55.02.20 acerfinance@acerfinance.com

Plus en détail

22 bonnes pratiques pour améliorer durablement votre rapport annuel

22 bonnes pratiques pour améliorer durablement votre rapport annuel SUSTAINABILITY SERVICES 22 bonnes pratiques pour améliorer durablement votre rapport annuel AUDIT & ADVISORY Avant-propos Témoignages de la prise de conscience et de l implication croissante des Groupes

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Présentation de la «Preuve d impôt» - IAS12 Quel est le format publié par les sociétés du CAC 40 dans leurs comptes consolidés en 2012?

Présentation de la «Preuve d impôt» - IAS12 Quel est le format publié par les sociétés du CAC 40 dans leurs comptes consolidés en 2012? 2012 Présentation de la «Preuve d impôt» - IAS12 Quel est le format publié par les sociétés du CAC 40 dans leurs comptes consolidés en 2012? INCLUT LA RECOMMANDATION AMF sur les comptes 2013 Pour tout

Plus en détail

LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS

LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS FORMATION DES JOURNALISTES Séminaire de Formation de la COSUMAF THÈME 4 : LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS Par les Services de la COSUMAF 1 SOMMAIRE DU THÈME 4 03 Cote Boursière

Plus en détail

EdR Selective World. Juillet 2011. Adeline Salat-Baroux Gérante actions internationales

EdR Selective World. Juillet 2011. Adeline Salat-Baroux Gérante actions internationales EdR Selective World Juillet 2011 Adeline Salat-Baroux Gérante actions internationales Objectif de gestion Sélectionner des sociétés dont le rendement et la revalorisation du titre offrent un potentiel

Plus en détail

L hebdo Finance de la MACS

L hebdo Finance de la MACS - DU 18 AU 25 JANVIER 2007 - Numéro 9 DÉFINITION DE LA SEMAINE : - Marché primaire/ marché secondaire - Marché gré à gré p1 ANALYSE DE PORTEFEUILLE p2 REPORTAGE DE LA SEMAINE : Bloomberg p4 NOUVELLE DE

Plus en détail

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant)

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Présentation Cogefi Gestion est la société de gestion, filiale à 100% de la maison mère Cogefi. Elle fait partie

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF

IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF IGEA Patrimoine FCP agréé par l AMF Présentation La Société de Gestion IGEA Finance La structure L approche originale Société de gestion agréée par l AMF Gestion diversifiée, patrimoniale Clients privés

Plus en détail

LA LETTRE VERNIMMEN.NET

LA LETTRE VERNIMMEN.NET ACTUALITE : La Bourse joue-t-elle son rôle de financier de l économie? GRAPHIQUE DU MOIS : Rachats d actions et dividendes en 2012 RECHERCHE : La création de valeur des LBOs secondaires QUESTION ET REPONSE

Plus en détail

LES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS RESTENT CONFIANTS EN 2012!

LES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS RESTENT CONFIANTS EN 2012! 7EME BAROMÈTRE ANNUEL CAPITALCOM DES ATTENTES DES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS DU CAC 40 A L APPROCHE DES ASSEMBLEES GENERALES 2012 LES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS RESTENT CONFIANTS EN 2012! La perception croissante

Plus en détail

Emerging Manager Day 18 décembre 2014

Emerging Manager Day 18 décembre 2014 Emerging Manager Day 18 décembre 2014 KARAKORAM Agrément AMF n 11000038 SAS au capital de 200 000 euros 112 Boulevard Haussmann 75008 Paris Tel : 01 82 83 47 30 2 1 La Société 3 1 Karakoram Une société

Plus en détail

TABLEAU N 11 - VALEURS EN PORTEFEUILLE. Etat détaillé des titres de participations détenus au 31 décembre

TABLEAU N 11 - VALEURS EN PORTEFEUILLE. Etat détaillé des titres de participations détenus au 31 décembre Etat détaillé des titres de participations détenus au 31 décembre I - TITRES DE PARTICIPATIONS COMPTE 261 (annexe 1) 5 100 321,08 II - CREANCES RATTACHEES A DES PARTICIPATIONS COMPTE 2671 (annexe 2) 3

Plus en détail

Processus et stratégie d investissement

Processus et stratégie d investissement FCP Bryan Garnier Long Short Equity Recherche de performance par le «stock picking» Processus et stratégie d investissement FCP Bryan Garnier Long Short Equity TABLE DES MATIERES Introduction 2 I Méthodologie

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIE. Expansia 3

PROSPECTUS SIMPLIFIE. Expansia 3 PROSPECTUS SIMPLIFIE Expansia 3 Conforme aux normes européennes EXPANSIA 3 est construit dans la perspective d un investissement pour toute la durée de vie de la formule. Il est donc fortement recommandé

Plus en détail

Moneta Long Short T2 2010

Moneta Long Short T2 2010 Moneta Long Short T2 2010 17 rue de la Paix 75002 PARIS Tél.: 01 58 62 53 30 Fax : 01 58 62 53 39 Email : contact@moneta.fr Site web : www.moneta.fr Société de Gestion Agréée par l AMF 9 Juillet 2010 Moneta

Plus en détail

Deloitte Acteur de référence des services professionnels. Août 2014

Deloitte Acteur de référence des services professionnels. Août 2014 Deloitte Acteur de référence des services professionnels Août 2014 Un réseau mondial de premier plan Une couverture géographique équilibrée Deloitte fournit des services d Audit, de Conseil, de Fiscalité,

Plus en détail

La situation financière des principaux groupes français au premier semestre 2014 : entre précaution et désendettement

La situation financière des principaux groupes français au premier semestre 2014 : entre précaution et désendettement La situation financière des principaux groupes français au premier 21 : entre précaution et désendettement Laurent CARLINO, Germain DAIRAY et François SERVANT Direction des Entreprises Observatoire des

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son

Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son patrimoine y investir? Choisir les types de support adaptés à

Plus en détail

Saint-Honoré Europe SRI*

Saint-Honoré Europe SRI* Saint-Honoré Europe SRI* Juin 2010 Manuel Domeon 01 40 17 22 73 E.mail : manuel.domeon@lcfr.fr Ariane Hayate, CFA 01 40 17 31 21 E.mail : ariane.hayate@lcfr.fr Camilla Nathhorst Odevall 01 40 17 89 15

Plus en détail

Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF

Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Cette information est établie à l'intention exclusive de son destinataire et est strictement confidentielle Cedrus AM est une Société de Gestion

Plus en détail

Evaluation financière et comptabilité

Evaluation financière et comptabilité Evaluation financière et comptabilité sont-elles enfin réconciliées? Le Baromètre IAS 36 Accuracy Paris-Dauphine ÉVALUATION FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ SONT-ELLES ENFIN RECONCILIÉES? Le monde de l évaluation

Plus en détail

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part B : FR0010789784 Part C : FR0010800300 Dénomination : AFIM EONOS 5 Forme juridique : FCP de droit français Compartiments/nourricier

Plus en détail

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014 La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014 Sommaire Le marché des actions Les styles de gestion et les outils Business case

Plus en détail

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

Liste des 43 trackers disponibles dans le contrat Patrimea Premium

Liste des 43 trackers disponibles dans le contrat Patrimea Premium CAC 40 Françaises FR0007052782 Le FCP CAC 40 a pour objectif de reproduire l'évolution de l'indice CAC 40 GROSS TR en minimisant au maximum l'écart de suivi («tracking error») entre les performances du

Plus en détail

Droit d un CEE à consultation et assistance d Experts FETBB

Droit d un CEE à consultation et assistance d Experts FETBB Bordeaux Lille Lyon Marseille Metz Nantes Paris Toulouse Société d expertise comptable inscrite au Tableau de l Ordre de Paris/Ile-de-France Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13 Tel

Plus en détail

Le Club des Trente attribue le «Grand Prix de l année 2007» à l opération Lafarge - Orascom

Le Club des Trente attribue le «Grand Prix de l année 2007» à l opération Lafarge - Orascom Communiqué de presse, Le 15 mai 2008 Le Club des Trente attribue le «Grand Prix de l année 2007» à l opération Lafarge - Orascom La cérémonie de remise du Prix du Club des Trente qui couronne les meilleures

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier 100% garanti en capital à l échéance Durée d investissement conseillée : 8 ans Moteur automobile à deux-temps 189 Karl

Plus en détail

OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012

OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012 OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012 DEGROOF GESTION 1 rond-point des Champs Elysées 75008 PARIS tél. 33 (0)1 45 61 55 55 - www.degroof.fr CARACTERISTIQUES DE L OPCVM Classification : Actions françaises

Plus en détail

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015

GENERALI INVESTMENTS EUROPE GF FIDELITE FR0010113894 15 juin 2015 Sur la période 11 mai 2015 au 10 juin 2015, la performance du fonds est en retrait de -1.04% par rapport à son indicateur de référence*. Néanmoins, depuis le début d année, GF Fidélité surperforme son

Plus en détail

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1 RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) Page 1 Avertissement L'accès à certains de ces produits et/ou services peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou dans certains

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM Centre Loire dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

Opérations de croissance externe des sociétés du CAC 40

Opérations de croissance externe des sociétés du CAC 40 Opérations de croissance externe des sociétés du CAC 40 Analyse de la communication financière relative à la comptabilisation (IFRS 3R et IAS 27R) et au suivi (IAS 36) des acquisitions Sociétés analysées

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM d Aquitaine dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

Allianz Immo. Aout 2011

Allianz Immo. Aout 2011 Allianz Immo Aout 2011 Sommaire 1. Allianz Global Investors Investments Europe (AllianzGI Investments Europe) 2. Pourquoi investir dans l immobilier coté? 3. Equipe et expérience 4. Philosophie 5. Processus

Plus en détail

Résultats. Semestriels 2012. Une stratégie en marche. Résultats. Semestriels 2012. Un 1 er semestre très actif. 26 juillet 2012.

Résultats. Semestriels 2012. Une stratégie en marche. Résultats. Semestriels 2012. Un 1 er semestre très actif. 26 juillet 2012. Résultats Semestriels 2012 Résultats Semestriels 2012 Une stratégie en marche 26 juillet 2012 Un 1 er semestre très actif 26 juillet 2012 1 Stratégie et réalisations 2- Performances opérationnelles 3-

Plus en détail

Fintro Emerging Invest

Fintro Emerging Invest Fintro Emerging Invest Émetteur : BNP Paribas Fortis Funding, filiale de Fortis Banque SA Garant : Fortis Banque SA (Moody s : A1 / S&P : AA / Fitch : A+) Générez du rendement potentiel tout en ayant droit

Plus en détail

Fipavie Premium. Assurance vie

Fipavie Premium. Assurance vie Assurance vie Fipavie Premium Le contrat haut de gamme : > souple et évolutif > transparent > avec plus d'avantages fiscaux > avec un accès à la multigestion Fipavie Premium Un contrat souple et évolutif

Plus en détail

A la recherche de rendement. Les obligations Haut Rendement. Animé par : Pierre WROBEL, Spécialiste Produit. Juin 2014

A la recherche de rendement. Les obligations Haut Rendement. Animé par : Pierre WROBEL, Spécialiste Produit. Juin 2014 A la recherche de rendement Les obligations Haut Rendement Animé par : Pierre WROBEL, Spécialiste Produit Juin 2014 Des taux historiquement bas Un taux allemand à 10 ans aujourd hui inférieur à 2 % < 2

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE DE LA GESTION PRIVÉE COMPTE RENDU DAVID DESOLNEUX DIRECTEUR DE LA GESTION SCÉNARIO ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS La croissance économique redémarre, portée par les pays développés. Aux Etats-Unis, après une croissance

Plus en détail

Assurance vie Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion

Assurance vie Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion Assurance vie Fipavie Premium Le contrat haut de gamme : souple et évolutif transparent avec plus d'avantages fiscaux avec un accès à la multigestion Fipavie Premium Un contrat souple et évolutif qui s

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

Synthèse des entretiens première partie : valorisation des titres et communication financière.

Synthèse des entretiens première partie : valorisation des titres et communication financière. Synthèse des entretiens première partie : valorisation des titres et communication financière. Gestionnaire de fonds Analyste financier 1 (secteur des télécommunications) Analyste financier 2 (secteur

Plus en détail

Orchidée I Long Short

Orchidée I Long Short Orchidée I Long Short Concilier performance, décorrélationet faible volatilité 1er trimestre 2015 Document d information non contractuel réservé à des investisseurs professionnels au sens du Règlement

Plus en détail

Perspectives 2015 Divergences

Perspectives 2015 Divergences NOVEMBRE 2014 Perspectives 2015 Divergences Jean-Sylvain Perrig, CIO Union Bancaire Privée, UBP SA Rue du Rhône 96-98 CP 1320 1211 Genève 1, Suisse Tél. +4158 819 21 11 Fax +4158 819 22 00 ubp@ubp.com

Plus en détail

2009, une année de croissance pour Edmond de Rothschild Asset Management

2009, une année de croissance pour Edmond de Rothschild Asset Management 2009, une année de croissance pour Edmond de Rothschild Asset Management Stratégie d Investissement 2010 Philippe Couvrecelle Président du Directoire Edmond de Rothschild Asset Management 2009 : le pire

Plus en détail

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS FINANCE FONDS DE FONDS A PLUS DYNAMIQUE A PLUS PATRIMOINE A PLUS TALENTS A PLUS OBLIGATIONS RAPPORT DE AU 30-06-2015 COMMENTAIRE DE 1 er SEMESTRE 2015 Le premier semestre 2015 a été caractérisé par le

Plus en détail

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012 Réunion SFAF Présentation des résultats annuels 2011/12 clos le 31 mars 2012 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité de l'exercice 2011/12 3. Résultats financiers 2011/12 4. Alturia

Plus en détail

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014 AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part A : FR0011619345 Part B : FR0011619352 Part C : FR0011619402 Dénomination : AFIM MELANION DIVIDENDES Forme juridique

Plus en détail

Bilan quantitatif et qualitatif des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles (mars 2009)

Bilan quantitatif et qualitatif des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles (mars 2009) Bilan quantitatif et qualitatif des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles (mars 2009) Introduction : Une obligation légale de négocier sur l égalité

Plus en détail

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE

PROSPECTUS COMPLET PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE PROSPECTUS COMPLET OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE A STATUTAIRE Présentation succincte : Dénomination : Forme juridique : Compartiments/nourricier : Société de gestion

Plus en détail

CAPIEUROPE PEA-PME Contrat de capitalisation

CAPIEUROPE PEA-PME Contrat de capitalisation CAPIEUROPE PEA-PME Contrat de capitalisation Cultivez le potentiel de performance des entreprises européennes et récoltez les atouts cumulés du PEA et du contrat de capitalisation. Un contrat de capitalisation

Plus en détail

Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en risque

Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en risque DOCUMENT RESERVE EXCLUSIVEMENT AUX CLIENTS PROFESSIONNELS AU SENS DE LA DIRECTIVE MIF Natixis Global Risk Parity un an après : une performance au rendez-vous dans le cadre d une approche équilibrée en

Plus en détail

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs LA FRANCAISE GLOBAL INVESTMENT SOLUTIONS La Française GIS est une des 3 entités du Groupe La Française et

Plus en détail

Investir avec Discernement : la gestion value. Isabel LEVY, directeur de la gestion. INVEST 10 le 15 septembre 2010

Investir avec Discernement : la gestion value. Isabel LEVY, directeur de la gestion. INVEST 10 le 15 septembre 2010 Investir avec Discernement : la gestion value GIMD Isabel LEVY, directeur de la gestion Ste XXXXXXX INVEST 10 le 15 septembre 2010 9, rue des Filles Saint-Thomas 75002 PARIS - Tél. : (33)1.58.71.17.00

Plus en détail

Donner du sens à votre investissement

Donner du sens à votre investissement Donner du sens à votre investissement Une offre de fonds Développement Durable pour une épargne socialement responsable Les fonds socialement responsables investissent dans les entreprises qui ont mis

Plus en détail

LES INTERVIEWS GERANTS de Philippe Maupas

LES INTERVIEWS GERANTS de Philippe Maupas LES INTERVIEWS GERANTS de Philippe Maupas Philippe Maupas est diplômé d HEC (1987), titulaire du CFA et du diplôme de Chartered Alternative Investment Analyst (Caia). Il est actuellement président de CFA

Plus en détail

GuIDE DES SuPPORTS BforBANK VIE ANNExE 1 Aux CONDITIONS GéNéRALES

GuIDE DES SuPPORTS BforBANK VIE ANNExE 1 Aux CONDITIONS GéNéRALES En vigueur au 1 er janvier 2014 c ACTIONS EUROPE Centifolia - C FR0007076930 EdR Europe Synergie - E FR0010594291 EdR Europe Value & Yield - C FR0010588681 EdR Tricolore Rendement - C FR0010588343 JPMorgan

Plus en détail

Universum French Student Survey 2008

Universum French Student Survey 2008 Universum French Student Survey 00 Édition Française Le classement Universum des employeurs les plus plébiscités par les étudiants français s étoffe en 00 afin d une part, de recueillir les avis des étudiants

Plus en détail

PALATINE IMMOBILIER PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE

PALATINE IMMOBILIER PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE PALATINE IMMOBILIER OPCVM conforme aux normes européennes PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN : FR0000437550 Dénomination : PALATINE IMMOBILIER Forme juridique

Plus en détail

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information

FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT. Notice d Information FCPE AG2R LA MONDIALE ES CARMIGNAC INVESTISSEMENT Fonds Commun de Placement d Entreprise (FCPE) - Code valeur : 990000097549 Compartiment oui non Nourricier oui non Notice d Information Un Fonds Commun

Plus en détail

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 Les intervenants : Florent Dimitriou ING Direct Responsable produit Bourse et Fonds Sébastien David Société Générale Responsable Relations Investisseurs

Plus en détail

Stratégie d entreprise, politique immobilière et création de valeur : les cas Casino, Carrefour et Accor en France

Stratégie d entreprise, politique immobilière et création de valeur : les cas Casino, Carrefour et Accor en France Les nouveaux enjeux et défis du marché immobilier Chaire Ivanhoé Cambridge ESG UQÀM Stratégie d entreprise, politique immobilière et création de valeur : les cas Casino, Carrefour et Accor en France 1

Plus en détail

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES GROUPE SOCIETE GENERALE STRATEGIE ET CHIFFRES CLES Frédéric OUDEA Directeur Financier du Groupe 2 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs

Plus en détail

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012

Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires 15 mai 2012 Assemblée générale des actionnaires Bruno Lafont - Président Directeur général Consultation préalable à l Assemblée Centres d intérêt des actionnaires Désendettement

Plus en détail

Emerging Manager Day 18 décembre 2013 1

Emerging Manager Day 18 décembre 2013 1 Emerging Manager Day 18 décembre 2013 1 FACTEURS DE RISQUES L Le FCP sera principalement investi dans des instruments financiers sélectionnés par la société de gestion. Ces instruments sont soumis aux

Plus en détail

thématique d'investissement

thématique d'investissement 6// thématique d'investissement PRéSERVER LE CAPITAL AVEC DU CRéDIT DE QUALITé Alors qu elles avaient bien résisté à la crise de la dette souveraine sur le premier semestre, les obligations d entreprise

Plus en détail

Pictet Total Return-Agora

Pictet Total Return-Agora Pictet Total Return-Agora Un abri contre les chutes de taux Frédéric Rollin Février 2015 Dans des marchés très volatils, le fonds Pictet Total Return-Agora (Agora) affiche une performance de 6.74% 1 depuis

Plus en détail

Rapports des présidents

Rapports des présidents Édition 2009 Rapports des présidents Quels nouveaux enjeux pour les dispositifs de contrôle interne et de gestion des risques? 2 Sommaire Sommaire... 3 Introduction... 5 Messages clés... 7 Périmètre de

Plus en détail

Assurance Vie SÉLECTION ORIENTATIONS. Quels que soient vos objectifs, AXA sera toujours à vos côtés pour vous aider à les atteindre.

Assurance Vie SÉLECTION ORIENTATIONS. Quels que soient vos objectifs, AXA sera toujours à vos côtés pour vous aider à les atteindre. Assurance Vie SÉLECTION ORIENTATIONS Quels que soient vos objectifs, AXA sera toujours à vos côtés pour vous aider à les atteindre. Et vous, comment voulez-vous vivre votre épargne? Vos projets et vos

Plus en détail

Lettre d information aux porteurs de parts du FCP INTRINSEQUE FLEXIBLE

Lettre d information aux porteurs de parts du FCP INTRINSEQUE FLEXIBLE 3, rue Boudreau 75009 PARIS Tél +33 (0)1 44 94 29 24 / Fax +33 (0)1 44 94 23 35 Paris, le 19/6/2013 Lettre d information aux porteurs de parts du FCP INTRINSEQUE FLEXIBLE Part I : FR0010758722 / Part P

Plus en détail

Neuflize USA Opportunités $

Neuflize USA Opportunités $ Conférence téléphonique Neuflize USA Opportunités $ Neuflize Ambition 4 mai 2011 1 Usage réservé aux investisseurs professionnels Neuflize Private Assets Organigramme simplifié du groupe Etat hollandais

Plus en détail

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS GARDER LE RYTHME DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS 5 500 CLIENTS PROFESSIONNELS 1 400 ENTREPRISES

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION AU 31 12 2009

RAPPORT DE GESTION AU 31 12 2009 Genève le 12 01 2010 RAPPORT DE GESTION AU 31 12 2009 Les principaux faits et tendance en 2009 ont été: Comme nous l avions prévu dès Janvier 2009 : La planète n a pas sombré dans la dépression. Le système

Plus en détail

Reporting ISR Situation au 30/06/2015 ALM ETHIS VALEURS

Reporting ISR Situation au 30/06/2015 ALM ETHIS VALEURS Reporting ISR Situation au /6/15 Code ISIN : FR1263764 Le fonds a obtenu le label Novethic 14. Le Label ISR Novethic est attribué aux fonds d Investissement Socialement Responsable (ISR) dont la gestion

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

BCGE. Profession de foi de la BCGE

BCGE. Profession de foi de la BCGE L investissement en entreprise Profession de foi de la BCGE Septembre 2012 Sommaire 1. La BCGE est bien placée pour connaître les entreprises 2. La performance est produite par l économie réelle et ses

Plus en détail

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas 28 mai 2015 Gestionnaire Activement Responsable Groupama AM Un acteur majeur de la gestion d actifs 2 Filiale à 100% de Groupama 96.7 Md d actifs

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

Conférence téléphonique. Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com

Conférence téléphonique. Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com Conférence téléphonique mercredi 6 octobre 2010 11 heures 223, rue Saint honoré 75001 PARIS Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com THEMES DE LA CONFERENCE TELEPHONIQUE 1 ère

Plus en détail

MULTISUPPORT 3 Aréas

MULTISUPPORT 3 Aréas Aréas PRÉMIUM q^r MULTISUPPORT 3 Aréas Avec les meilleurs experts, bénéficiez du potentiel de performance des marchés financiers MULTISUPPORT 3 Aréas q PLACÉ SOUS LE SIGNE DE L EXPERTISE Accompagné par

Plus en détail

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire

Fonds Assurance Retraite du contrat BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014. Communication à caractère publicitaire Fonds Assurance Retraite BNP Paribas Avenir Retraite Données au 31 décembre 2014 Communication à caractère publicitaire Le contrat BNP Paribas Avenir Retraite est géré par Cardif Assurance Vie avec un

Plus en détail

Les «Incontournables»

Les «Incontournables» LA SELECTION DES SUPPORTS «PATRIMONIAUX» DE SKANDIA QU EST CE QU UN «SUPPORT PATRIMONIAL»? Les supports dits «patrimoniaux» ne sont pas officiellement classés dans une catégorie (AMF, Morningstar ou autres).

Plus en détail

La réputation des entreprises se joue-t-elle sur les réseaux sociaux?

La réputation des entreprises se joue-t-elle sur les réseaux sociaux? La réputation des entreprises se joue-t-elle sur les réseaux sociaux? Principaux résultats de l étude TNS SOFRES Top Com muriel.humbertjean@tns-sofres.com Réseaux Sociaux vs. Real Life 3 sources La plus

Plus en détail

24 novembre 2010. Présentation des résultats semestriels au 30/09/10

24 novembre 2010. Présentation des résultats semestriels au 30/09/10 Présentation des résultats semestriels au 30/09/10 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité du 1 er semestre 2010/11 3. Résultats semestriels 2010/11 4. Les ressources humaines, un enjeu

Plus en détail