3. Network. of SPOCs. Lucerne, Printemps 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3. Network. of SPOCs. Lucerne, Printemps 2010"

Transcription

1 3. Network of SPOCs Lucerne, Printemps

2 Asset Management & Service Objectifs, priorités 2010 et structure Wolfgang Hechler Responsable Asset Management & Service Lucerne, le 27 avril

3 Direction du secteur Asset Management & Service Présentation de W.Hechler Depuis 03/ Responsable Asset Management and Service Responsable de la division Asset Management stratégique Responsable de la division Attribution des actifs Responsable d'équipe Planification financière / Controlling Responsable de projet Intégration groupe Responsable d'équipe Projets / Services techniques (MS/NS).. swissgrid SA Vattenfall Europe Distribution Hambourg Hamburgische Electricitäts-Werke AG 3

4 Définition de GO! Conformément à la loi sur l approvisionnement en électricité, la totalité du réseau 220/380 kv sera transférée à Swissgrid au plus tard le 1 er janvier La mise en œuvre de ce grand projet se fait dans le cadre d'un programme appelé GO! (GridOwnership!). En voici les principales activités: Mise en place du secteur Asset Management & Services Transaction du réseau de transport Intégration 4

5 Futures tâches du secteur Asset Management de Swissgrid Attributions Idée directrice et stratégie Vision et principes d'asset Management Planification à long terme du réseau de transport Budgets et activités Planification des moyens financiers nécessaires Développement des mesures et projets concrets CHF Directives et controlling Elaboration de directives et dispositions techniques Relevé et gestion des KPI et des risques.. Responsabilité Exploitation plus sûre, plus performante et plus efficace du réseau de transport Attribution et surveillance Attribution des paquets de prestations aux mandataires externes Gestion et contrôle des prestations attribuées Source: Programme GO! 5

6 Les responsabilités assumées par Swissgrid vont augmenter considérablement d ici 2012 Evolution Prise en charge du réseau de transport des propriétaires Exploitant du réseau de transport suisse Principale mission: exploitation du réseau env. 250 collaborateurs (état ) Immobilisations env. CHF 44 millions * Selon ElCom Exploitant et propriétaire du réseau de transport suisse Principales attributions: exploitation du réseau et Asset Management env. > 350 collaborateurs Immobilisations CHF 1,7 milliard * Source: Programm GO! 6

7 Détails Vue schématique Etape La mise en place de l Asset Management et la reprise du réseau auront lieu par étapes Grandes étapes Début Mars 2010 Préparation Janvier 2011 Signature des contrats Novembre 2011 Transfert des actifs (jour1) Janvier 2012 sg sg sg sg EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT EAE RT Elaboration du concept général d AM Début du développement des compétences en AM Définition de la stratégie de recrutement Séparation différenciée des sociétés pour l exploitation du réseau Mise sur pied de l Asset Management Reprise d une partie des effectifs Début de la Due Diligence et de l évaluation Définition des SLA Effectifs au complet et formés au sein de l AM Fin de la Due Diligence et de l évaluation Adaptation des sociétés pour l exploitation du réseau terminée Signature des contrats d acquisition Signature des SLA Transfert juridique terminé Migration des données des actifs des PRT vers Swissgrid Transfert comptable terminé Légende: Définition des SLA Signature des SLA entre sg et EAE Sociétés EAE-PRT Sociétés Swissgrid Source: Projekt Integration 7

8 Clients et relations publiques Objectifs, priorités 2010 et structure Bettina von Kupsch Responsable Clients et relations publiques Lucerne, le 27 avril

9 Un objectif général et deux tâches de Clients et relations publiques A. Gestion des relations clientèle B. Community Relations Propriétaires de réseau de transport Gestionn. de réseau de distribution (réseau de transport, régional) Exploitants de centrale Négociants d électricité Clients RPC Autres groupes de clients Politique Associations professionnelles/économiques Population Groupes d intérêts/ ONG Autres parties prenantes Régulateur / comités européens et GRT 1 Création d une image positive et d une perception cohérente de Swissgrid par ses clients et sur le marché 1) La responsabilité incombe au secteur Marché et régulation. CRL assure la coordination générale et met des méthodes à disposition. 9

10 Objectifs et mesures dans le secteur Relations clientèle Objectifs Suivi de la clientèle professionnel et proactif pour tous les groupes de clients Création d une valeur ajoutée pour la clientèle par un conseil actif et un soutien des clients Instauration d un climat de confiance comme base d une collaboration partenariale Processus clientèle simples et efficaces assortis de responsabilités claires au sein de Swissgrid Mesures dans le secteur Relations clientèle Planification, conception et réalisation de platesformes clients Suivi et conseil personnalisé des clients attribués (support actif) Enregistrement et résolution centralisés des requêtes et réclamations de clients (support réactif) Suivi actif des relations pour tous les groupes de clients Collecte, concentration et mise à disposition de connaissances de clients dans l organisation Swissgrid 10

11 Objectifs et mesures dans le secteur Community Relations Objectifs Perception cohérente et positive de Swissgrid par le public, les milieux politiques et les groupes d intérêts Amélioration de l image de Swissgrid en termes de professionnalisme, de crédibilité et de responsabilité envers la Suisse Réduction du nombre de réclamations et pétitions lors d opérations nécessaires de renouvellement et d extension du réseau Mesures dans le secteur Community Relations Visibilité des prestations et compétences de Swissgrid Relations publiques dans les régions et communes concernant l extension et le renouvellement du réseau Organisation de visites guidées et de cours pour les visiteurs Coordination et soutien des contacts des parties prenantes avec Swissgrid Réalisation d études de satisfaction clientèle et d enquêtes d image 11

12 Perspectives 2010 et priorités Mise en place d une gestion systématique des parties prenantes, avec les objectifs suivants Définition des responsabilités pour tous les groupes d intérêt Concentration et mise en œuvre des besoins des clients en ce qui concerne le portail clientèle Etablissement des priorités et instruments en matière de suivi, y compris les messages et objectifs de collaboration par groupe d intérêt Développement des bases (contacts/contenus) pour l acceptation par le public de la nécessité d une mise en œuvre du réseau stratégique 2020 Mise en place du réseau (national et régional) avec les organisations, milieux politiques et groupes importants Professionnalisation et standardisation des exposés pour les visiteurs et lors de séances d information Etablissement de positions quant aux sujets importants en matière d électricité tels que câblage en sous-sol, super-réseau / réseau intelligent, énergies renouvelables Extension et intensification de la collaboration client / Swissgrid existante Garantie d une mise en œuvre cohérente du modèle SPOC en vue d éviter les conflits, les malentendus et les processus fastidieux Instauration d un climat de confiance en vue d une collaboration respectant les délais, non discriminatoire et axée sur les solutions Traçage régulier des indices de performance (KPI) de clients et de la satisfaction clientèle 12

13 Exploitation sûre du réseau électrique Grâce aux services système de Swissgrid Markus Rappo Responsable du groupe Planification et acquisition SDL Lucerne, le 27 avril

14 Ordre du jour 1. Cadre juridique 2. Réglage du réseau 3. Marché et produits 4. Evolution et perspectives 15

15 Tâches de la société nationale du réseau de transport Exploitation non discriminatoire, fiable et performante du réseau de transport, afin de garantir un approvisionnement sûr en électricité Exploitation du réseau de transport suisse en tant que zone de réglage Fourniture des services système, y compris la mise à disposition des énergies de réglage Prescription de mesures lorsque la stabilité de l exploitation du réseau est menacée Gestion des congestions LApEl, art

16 Définition des services système Prestations nécessaires à l exploitation sûre du réseau. Elles comprennent notamment: la coordination du système la gestion du bilan d ajustement le réglage primaire l aptitude des producteurs au démarrage autonome et à la marche en îlotage le maintien de la tension (part d énergie réactive comprise) les mesures d exploitation et la compensation des pertes de transport LApEl, art. 4, al. 1 let. G. 17

17 Acquisition de services système La société nationale du réseau de transport se procure les services système au moyen d une procédure transparente et non discriminatoire Elle ordonne les mesures nécessaires si la stabilité de l exploitation du réseau est menacée LApEl, art. 20 al. 2 let. b et c Précision dans l OApEl: la procédure d acquisition doit en outre être axée sur le marché OApEl, art. 22 al. 1 18

18 Ordre du jour 1. Cadre juridique 2. Réglage du réseau 3. Marché et produits 4. Evolution et perspectives 19

19 Objectif du réglage de la puissance active Maintien de la fréquence de consigne (50 Hz) Maintien des importations/ exportations prévues Compensation des écarts des GB Fluctuations de charge, erreurs de prévision Fluctuation des injections Défaillances de centrales 20

20 Défaillance de centrale au sein de l UCTE 21

21 Autres services système Pertes de transport Compensation anticipée des pertes prévisibles dans le réseau Aptitude au démarrage autonome et à la marche en îlotage Rétablissement du réseau suite à une perturbation Maintien de la tension et énergie réactive Une tension d exploitation correcte est déterminante pour garantir un transport efficace et sûr de l énergie Coordination du système Coordination en Suisse et au sein du réseau d interconnexion (UCTE) Conduite et pilotage du réseau Gestion du programme prévisionnel et des congestions Mesure d exploitation Installation, exploitation et entretien des compteurs et appareils de mesure Installations et système de transfert de données 22

22 Ordre du jour 1. Cadre juridique 2. Réglage du réseau 3. Marché et produits 4. Evolution et perspectives 23

23 Marché suisse Swissix Plateformes de courtage Marché suisse de l énergie de réglage Marché OTC 24

24 Fournisseurs du marché SDL Négociants d électricité Centrales nucléaires Centrales à accumulation et pompes Industries pouvant être déconnectées du réseau Centrales électriques au fil de l eau 25

25 Produits du marché SDL Puissance de réglage primaire +/ 74 MW Puissance de réglage secondaire +/ 400 MW Puissance de réglage tertiaire positive MW Puissance de réglage tertiaire négative 460 MW Energie de compensation par an env. 860 GWh Energie réactive par an env. 6 Tvarh Centrales aptes au démarrage autonome raccordées au réseau de transport 9 26

26 Ordre du jour 1. Cadre juridique 2. Réglage du réseau 3. Marché et produits 4. Evolution et perspectives 27

27 Evolution du marché 1 er janvier 2009: Lancement des produits mensuels et hebdomadaires Mai 2009: 1 er juillet 2009: Explosion des prix Introduction de mesures visant à réduire les coûts 1 er janvier 2010: Adaptation du concept d urgence 1 er février 2010: Nouvelle gamme de produits produits hebdomadaires et journaliers; offres minimales réduites Propositions de solutions au problème des rampes dans le cadre des RPS Régulièrement: préqualification de nouveaux fournisseurs augmentation des liquidités, réduction des prix 28

28 Problème des rampes dans le cadre des RPS 29

29 Stratégie SDL de Swissgrid Objectif: Acquisition des SDL économiques et conformes au marché, avec un large éventail de produits et de fournisseurs Mesures dans le domaine du développement des produits et de l exécution: Optimisation des réserves de puissance grâce à une détermination dynamique Augmentation de l attrait des produits, par exemple par leur affinage Elargissement du cercle des fournisseurs potentiels, par ex. à des consommateurs avec contrôle de la charge (Smart Metering, Smart Grid) Collaboration avec des gestionnaires de réseau étrangers Internationalisation des marchés de l énergie de réglage, harmonisation transfrontalière du maintien de la tension Gestion des défaillances de nouvelles grandes centrales (1600 MW) Prévention de l utilisation du concept d urgence avec procédure d attribution! 30

30 Message Swissgrid privilégie indiscutablement une procédure axée sur le marché pour l acquisition des SDL et est confiante dans le fait que ce marché viendra. Swissgrid est par ailleurs convaincue qu une solution basée sur une procédure d attribution et des prix administrés ne répondra jamais aux possibilités individuelles des exploitants de centrales. 31

31 Contrats sur le marché libéralisé Etat et évolution Lukas Gürtler Responsable Droit & Compliance Lucerne, le 27 avril

32 Sommaire 1. Défis lancés au département Droit & Compliance (passage de l univers intégré à l univers dégroupé) 2. Etat actuel des contrats 3. Evolution des contrats 33

33 Relations juridiques dans le nouvel univers 34

34 Défis lancés au département Droit & Compliance Passage d un univers intégré à un univers dégroupé, avec séparation entre le marché et le secteur réglementé Terre inconnue pour l ensemble des acteurs De nouveaux défis sur le plan légal, par exemple l acquisition des services système axée sur le marché Protection des données: exigences plus élevées en raison du mandat légal ElCom, nouvelle autorité de régulation Exigences en termes d efficacité 35

35 Sommaire 1. Défis lancés au département Droit & Compliance (passage de l univers intégré à l univers dégroupé) 2. Etat actuel des contrats 3. Evolution des contrats 36

36 Etat actuel des contrats 1 / 4 Projet MUNCH Elaboration des principaux contrats en collaboration avec le secteur Raccordement et utilisation du réseau SDL Groupes-bilan Modèles de contrats pour l externalisation Questions de délimitation entre le monopole et le marché Evolution incertaine 37

37 Etat actuel des contrats 2 / 4 Premières expériences recueillies Remise en question des modèles élaborés dans le cadre du projet MUNCH Prise en compte et intégration des enseignements tirés de l ouverture du marché Signatures de contrats Disposition à signer variable selon le type de contrat Signature rapide des contrats nécessaires pour participer au marché Retards dans les négociations concernant les autres contrats 38

38 Etat actuel des contrats 3 / 4 Application sans incident des contrats de groupe-bilan signés Contrats d utilisation du réseau presque tous signés, la plupart du temps sans problèmes Conventions d exploitation presque toutes signées, quelques questions en suspens Contrats SDL signés, premières adaptations déjà effectuées (Price Cap) Contrat de mise à disposition du réseau encore en cours d élaboration SLA en cours d élaboration (entre autres amélioration de l optimisation des coûts) 39

39 Etat actuel des contrats 4 / 4 Etat des contrats d installation et des contrats de raccordement au réseau encore inconnu chez Swissgrid Préparation de la reprise du réseau de transport, conditionne également des contrats qui sont en cours d élaboration 40

40 Sommaire 1. Défis lancés au département Droit & Compliance (passage de l univers intégré à l univers dégroupé) 2. Etat actuel des contrats 3. Evolution des contrats 41

41 Evolution des contrats 1 / 4 Prise en compte de divers enseignements (contradictions, formulation inégale, évolutions du marché, etc.) Problématique liée à l intégration de possibilités de résiliation dans les contrats, même si les relations juridiques ne peuvent guère être résiliées Séparation de thèmes qui devraient être regroupés Un contrat par partie ou plusieurs contrats? 42

42 Evolution des contrats 2 / 4 Regroupement de contrats quand c est judicieux Contrat d utilisation du réseau et conventions d exploitation (sur le plan commercial et technique) Contrats-cadres avec les diverses parties Adaptation des contrats aux nouveaux développements Contrats SDL avec de nouveaux produits Contrats de service pour l exploitation du réseau (p. ex. données énergétiques, exploitation des installations) 43

43 Evolution des contrats 3 / 4 Harmonisation des contrats tant du point de vue de la forme (langue) que du fond Préparation de la reprise des contrats dans le cadre du programme GO! Contrats de raccordement au réseau Contrats d installations Contrats de servitude 44

44 Evolution des contrats 4 / 4 Fin mai: «Contrat de mise à disposition des réseaux avec les PRT» discuté et finalisé avec l ElCom par Envoi de la version finale adaptée de la convention d exploitation avec les EC concernant les «Mesures prises Swissgrid en cas de menace pour la stabilité de l exploitation du réseau» (annexe 1) Conclusion d une LOI avec les PRT concernant le transfert du réseau de transport Août: Projet de regroupement du contrat d utilisation du réseau et de convention d exploitation, puis consultation Septembre: Conclusion d un nouveau contrat «Maintien de la tension 2011» (annexe à la convention d exploitation) Conclusion d un accord de principe avec les PRT concernant le transfert du réseau de transport 45

45 Extension du réseau de transport en Suisse et en Europe Philippe Huber Asset Management Lucerne, le 27 avril

46 Ordre du jour 1. Extension prévue jusqu en 2020 en Suisse 2. Plan d extension du REGRT-E jusqu en Défis et rôle de Swissgrid 47

47 Situation typique Jour d été (situation d exportation): 1500 MW Legende: Leitung mit 380kV in Betrieb Leitung mit 220kV in Betrieb Schaltanlage Schaltanlage mit Transformatoren 4400 MW Export 2000 MW Forte production CH avec des congestions dans la région alpine 48

48 Situation typique Nuit d hiver (situation d importation): 3000 MW Legende: Leitung mit 380kV in Betrieb Leitung mit 220kV in Betrieb Schaltanlage Schaltanlage mit Transformatoren 2000 MW Import 4000 MW Faible production CH et transit nord-sud élevé 49

49 Moteurs de l extension du réseau Garantie de la sécurité (n-1) Garantie de l exploitation du réseau/de l approvisionnement en cas de défaillance de moyens d exploitation prévention des incidents en cascade Approvisionnement Adaptation à la progression constante de la consommation d énergie ou à la charge qui en résulte Garantie d un approvisionnement redondant Maintien de la tension / optimisation de l équilibre du bilan de puissance réactive Congestion de réseau Suppression des congestions existantes Délestage des éléments de réseau critiques Nouveaux raccordements (alimentation/production) Nouvelle construction, extension, augmentation de puissance des centrales Nouvelle transformation suite à l augmentation de puissance dans les réseaux d approvisionnement Réseau interconnecté européen Intégration des marchés européens Consolidation du rôle de plaque tournante de l électricité de la Suisse 50

50 Situation de congestion: 2015 sans extension de réseau Legend : Line with 400kV in operation Line with 220kV in operation Substation Substation with transformer Substation with PST device Bottleneck charge (n-1) > 120% 51

51 Extension stratégique du réseau de transport d électricité d ici 2015 Recommandation du groupe de travail «Lignes de transport et sécurité de l approvisionnement» (GT LVS) mis en place par le DETEC dans son rapport final du 20 mars 2007: Pour combler les lacunes et améliorer les structures du réseau, 67 projets au total doivent être réalisés d ici 2015 sur les réseaux à haute tension des entreprises suprarégionales et des CFF. Les projets d extension d ici 2015 des compagnies suprarégionales se rapportant au réseau stratégique représentent un volume d investissements de 1,2 à 1,4 milliards de francs suisses (extrait du rapport final). 52

52 Conséquences du retard pris dans la mise en œuvre du plan d extension 2015 L augmentation visée de la sécurité de l approvisionnement ne peut pas être atteinte L exploitation des centrales (production et pompage) en Suisse doit être réduite Les échanges d énergie avec l étranger doivent être limités (NTC) De nouvelles centrales ne peuvent pas être raccordées ou ne peuvent pas être exploitées commercialement de manière optimale par les investisseurs 53

53 Congestions liée à l extension du réseau Höchstspannungsnetz Schweiz Stand: bis 2018 Legende: D Jour d été Jour d été/d hiver Leitung mit 380kV in Betrieb Leitung mit 220kV in Betrieb Leitung mit 150kV in Betrieb Schaltanlage Schaltanlage mit Transformatoren Nuit d hiver geplante Ausbauvorhaben geplante Schaltanlage geplante Transformierung F A CH I 1 Réseau stratégique 2015 tel que défini par le Conseil fédéral le

54 Poursuite du développement du réseau stratégique 2015 Prise en compte des résultats des études menées dans la région du lac de Constance, l Oberhasli/le Tessin et le Valais des centrales à accumulation par pompage supplémentaires prévues d une augmentation supplémentaire de la charge de 1,5% d ici 2020 des scénarios maximaux concernant les importations, les exportations et le transit (nuit d hiver, jour d hiver, jour d été) Résultat Les régions du Valais, de l Oberhasli et de la Suisse orientale ont été renforcées par des lignes de 380 kv supplémentaires Dans le cadre de la planification continue, 11 projets supplémentaires sont venus s ajouter aux 39 projets concernant le réseau stratégique

55 Réseau cible en 2020 Höchstspannungsnetz Schweiz Stand: bis 2020 Legende: D Leitung mit 380kV in Betrieb Leitung mit 220kV in Betrieb Leitung mit 150kV in Betrieb Schaltanlage Schaltanlage mit Transformatoren geplante Ausbauvorhaben 43 geplante Schaltanlage geplante Transformierung F CH A I 56

56 Avantages du réseau cible en 2020 Les projets supplémentaires portent essentiellement sur l installation de nouvelles sous-stations ou des changements de tensions d exploitation Les projets proposés ont pour but d éliminer les congestions existantes du réseau de transport et celles auxquelles on peut s attendre suite à l extension planifiée des centrales (notamment les grandes centrales à accumulation par pompage) Ces projets d extension (centrales et réseau) accroissent la sécurité d approvisionnement en Suisse: grâce au resserrement du maillage du réseau 400 kv grâce à l augmentation de la puissance des centrales et des réserves de réglage Ces projets d extension augmentent simultanément les possibilités d échange d énergie avec les réseaux voisins (valeurs NTC) Sans extension du réseau de transport, il faut s attendre à de fortes limitations dans les centrales hydrauliques existantes et planifiées tant en mode turbinage qu en mode pompage 57

57 Ordre du jour 1. Extension prévue jusqu en 2020 en Suisse 2. Plan d extension du REGRT-E jusqu en Défis et rôle de Swissgrid 58

58 Structure d ENTSO-E ENTSO-E President: Daniel Dobbeni, BE ENTSO-E Vice-president: Jukka Ruusunen, FI Swissgrid P.A. Graf Assembly (all TSOs represented) Tasks Decisions concerning functioning of the Association Network codes Common Network operational tools and research plans Ten year network development plan Chairman: Graham Steele, UK Vice-Chairman: Malgorzata Klawe, PL Swissgrid pas représenter Board (12 members) Coordination and supervision of Committees and Groups Executing the decisions of the Assembly Creating and dissolving the Expert Groups Chairman: Klaus Kleinekorte, DE Swissgrid: R. Baumann Chairman: Jean Verseille, FR Swissgrid: W. Hechler Chairman: Juha Kekkonen, FI Swissgrid: Th. Tillwicks System Operations Committee System Development Committee Market Committee Supporting Secretariat (ca. 20 employees) Group of legal and regulatory affairs Data Expert Group Convenor: Olivier Feix, DE Swissgrid: A. Mondovic Other Expert Groups Secretary General: Konstantin Staschuss Chairman: Jacqueline Overbeek de Meyer, NL Swissgrid: L. Gürtler All TSOs in all Committees represented 59

59 Ca members in each Group Structure : System Development Committee Regional network development Each TSO represented in its corresponding Group Bottom-up approach Regional Groups (RGs) Pan European network development Pan European harmonization Top-down approach Functional Groups (WGs) European Planning Standards FI 10-year Network Development Plan NO SE EE LV System Adequacy & Market Modelling NI DK LT RoI UK FR NL BE LU CH DE IT CZ AT SI PL SK HU HR RS BA ME RO BG Network Modelling and Data Research & Development Asset Implementation & Management FYROM PT ES AL GR 2050/supergrid CY Ad-hoc: System extension, EWIS,... 60

60 Résultats du projet pilote «TYNDP» 1 : vue d ensemble des projets régionaux Regional Group Continental Central South Need for increased net and cross-border capacity through the Alps Region: Development of RES at the Northern and Southern borders of the CCS region Enhanced storage facilities in the Alps In the longer term, development of a Trans- Mediterranean HVDC Super grid Focus : Grid development in the Alps region on the Germany, Austria and Switzerland axis Presentation of the Savoie-Piemont HVDC project between France and Italy 1 TYNDP = Ten-Year Network Development Plan Map of Mind-Term Investment Needs in the Regional Group Continental Central South 6 61

61 Investissements prévus dans le réseau de transport par région 62

62 Ordre du jour 1. Extension prévue jusqu en 2020 en Suisse 2. Plan d extension du REGRT-E jusqu en Défis et rôle de Swissgrid 63

63 Dispositions de la LApEl Art. 8 Tâches des gestionnaires de réseau 2 Ils établissent des plans pluriannuels pour assurer la sécurité du réseau, sa performance et son efficacité Art. 20 Tâches de la société nationale du réseau de transport Elle exploite et surveille l ensemble du réseau de transport de la Suisse et le gère comme une seule zone de réglage. Elle est responsable de la planification et du contrôle de l ensemble du réseau de transport. Art. 33 Disposition transitoire sur la société nationale du réseau de transport 2 Les propriétaires d un réseau de transport assurent la capacité et l interopérabilité de leurs réseaux. S ils n assument pas leurs tâches, la société nationale peut proposer à l ElCom que les mesures nécessaires soient prises aux frais des propriétaires. 64

64 Organisation de la planification du réseau suisse (état ) swissasset Un groupe spécialisé de swisselectric Asset Management Project Management Procédure d approbation Coordination avec les gestionnaires de réseau de distribution et les exploitants de centrales Financement Groupe de travail Swissgrid Développement du réseau de transport Planification coordonnée du réseau suisse Documentation des projets d extension suisses Informations sur les congestions actuelles et futures Besoins de transport Coordination avec les GRT voisins Elaboration de scénarios et réalisation des calculs de flux de charge Représentation suisse au sein de REGRT-E 65

65 Défis Les lignes aériennes (solution la plus économique et la plus souple du point de vue de l exploitation pour le transport de puissances élevées) sont impopulaires Les procédures d approbations sont complexes et longues (PSE, procédure d approbation des plans, étude d impact environnemental...) Les oppositions locales allant jusqu au Tribunal fédéral retardent la réalisation Investissements élevés assortis d une durée d amortissement longue (les coûts du réseau doivent rester bas) 66

66 Nous n aurons jamais de plaque de cuivre, mais nous mettons tout en œuvre pour disposer d une infrastructure de réseau sûre, efficace et rentable! 67

67 Projet de centrale électrique Nant de Drance Jörg Aeberhard Responsable Hydro Power Generation, Alpiq Suisse SA Lucerne, le 27 avril

68 Perspectives pour les prochains mois Consultations et manifestations Walter Meyer Responsable du groupe Account Management Lucerne, le 27 avril

69 Consultations / perspectives 2010 Thème: «Contrat de mise à disposition des réseaux avec les PRT» 30 avril: fin de l évaluation de la consultation Thème: Directive «Comptage de l énergie sur le réseau de transport» Début de la consultation: 31 mars Fin: 12 mai Thème: «Mesures prises par Swissgrid en cas de menace pour la stabilité de l exploitation du réseau» (nouveau concept Redispatch) Début de la consultation: Début mai Fin mai: Envoie de l adaptation de la convention d exploitation avec les EC (annexe 1) et du manuel de gestion opérationnelle 70

70 Manifestations / perspectives Réunion d information «Concept de maintien de la tension 2011» Lieu de la manifestation: Olten Manifestation pour les centrales sous les thèmes «Coûts restants SDL» et «Mesures prises par Swissgrid en cas de menace pour la stabilité du réseau d exploitation» (nouveau concept Redispatch) Lieu de la manifestation: Olten En cours Informations périodiques sur le projet GO! - Plateforme d information basée sur le web - E-newsletter périodique - Réunions d information - Contacts personnels - Lettres personnelles - Travail avec les médias 71

71 Prochain Network of SPOCs: 19 novembre 2010 à Lausanne 72

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Aperçu des services système

Aperçu des services système Page 1 sur 6 Aperçu des services système Auteurs: Martin Beck, Marc Scherer Remaniements: Version Date Auteur / service Section 1.0 12.04.2010 Martin Beck / SF-SD Finalisation Tous droits réservés, en

Plus en détail

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008

Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité. Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Le rôle de swissgrid sur le marché ouvert de l électricité Hans-Peter Aebi CEO de swissgrid Zurich, 26 mars 2008 Ordre du jour 1. Opportunités pour les clients et les fournisseurs d électricité 2. Sécurité

Plus en détail

04.083 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification

04.083 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification e-parl..007 08:0 Conseil national Session d'hiver 007 0.08 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification Projet du Conseil fédéral Décision

Plus en détail

Sans données mesurées, rien n est possible!

Sans données mesurées, rien n est possible! Sans données mesurées, rien n est possible! Des exigences élevées sont posées aux gestionnaires de réseau de distribution en matière de gestion des données mesurées 2009 sera l année de la nouveauté pour

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien F i c h e d i n f o r m a t i o n 01.2008 1/8 Brevet fédéral: profil Développement Domaines de qualification Business Engineering Data Management

Plus en détail

«Quick-Check Asset Management»

«Quick-Check Asset Management» 1 «Quick-Check Asset Management» Audit sur le positionnement des gestionnaires de réseau de distribution en matière de gestion d actifs Septembre 2012 D un régime actuel «Cost +» La plupart des GRD se

Plus en détail

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Nouveaux horizons pour l industrie énergétique La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Industrie énergétique Les solutions logicielles SIG de Geocom : flexibles,

Plus en détail

Exigences relatives au comptage de l énergie dans le réseau de transport

Exigences relatives au comptage de l énergie dans le réseau de transport Page 1 sur 11 Directive Exigences relatives au comptage de l énergie dans le réseau de transport Version 1.6 Dernière actualisation: 01.09.2015 Auteur: Roland Bissig; spécialiste Données de compteur, swissgrid

Plus en détail

Séminaire EDORA La production éolienne et le mécanisme de balancing

Séminaire EDORA La production éolienne et le mécanisme de balancing Séminaire EDORA La production éolienne et le mécanisme de balancing Matthys-Donnadieu James, Elia SA Agenda Structure du réseau belge et partage des compétences Présentation et missions du GRT Equilibre

Plus en détail

OSTRAL Mandat et statut

OSTRAL Mandat et statut OSTRAL Mandat et statut Dieter Reichelt, responsable OSTRAL 12 décembre 2013 Programme 1. Situations de pénuries d électricité 2. Organisation d exécution AES/OSTRAL 3. Bases légales 4. Mandat d OSTRAL

Plus en détail

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009

SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 SEMINAIRE DE FORMATION LES BOURSES DE L ELECTRICITE ALGER 4 & 5 MAI 2009 Nous reprenons dans ce document les principaux messages délivrés lors du séminaire de formation sur les bourses de l électricité

Plus en détail

la séparation totale des activités des postes et télécommunications;

la séparation totale des activités des postes et télécommunications; LE CADRE GENERAL D ASSISTANCE PAR CONSULTANTS POUR L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN CADRE LEGAL APPROPRIE POUR LE SECTEUR DES TELECOMMUNICATIONS CONTEXTE GENERAL Le Gouvernement [PAYS] a adopté,

Plus en détail

Les chemins commerciaux de l Electricité

Les chemins commerciaux de l Electricité Les chemins commerciaux de l Electricité L Electricité est Un produit à la fois comme un autre Il fait l objet d une concurrence entre fournisseurs Il nécessite des moyens de productions et des réseaux

Plus en détail

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Jaafar DEHBI 2003 Acadys - all rights reserved Conception des services Buts et objectifs Concevoir les nouveaux

Plus en détail

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Entretiens Jacques Cartier: «Electricité intelligente: Vers des systèmes à valeur ajoutée»

Plus en détail

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe «Quelles perspectives pour l investissement de production» Assaad SAAB - EDF RESEAU Buenos-Aires MONDER 23-26 novembre

Plus en détail

Ordonnance sur la construction de la ligne ferroviaire suisse à travers les Alpes

Ordonnance sur la construction de la ligne ferroviaire suisse à travers les Alpes Ordonnance sur la construction de la ligne ferroviaire suisse à travers les Alpes (Ordonnance sur le transit alpin, Otransa) 742.104.1 du 28 février 2001 (Etat le 10 avril 2001) Le Conseil fédéral suisse,

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Livre vert sur les retraites. Le vieillissement démographique s accentue: 2008 et 2060. Jung Lichtenberger Unité Assurance et Pension

Livre vert sur les retraites. Le vieillissement démographique s accentue: 2008 et 2060. Jung Lichtenberger Unité Assurance et Pension Livre vert sur les retraites Colloque Assuralia, «L Europe et le vieillissement: l avenir de nos pensions» Bruxelles, le 26 octobre 2010 Jung Lichtenberger Unité Assurance et Pension Le vieillissement

Plus en détail

Tunis, le 3 Juin 2010

Tunis, le 3 Juin 2010 L expérience de RTE dans l ouverture des marchés de l électricité en Europe Tunis, le 3 Juin 2010 SOMMAIRE 1. Les fondements de RTE 2. Les outils mis en place: - le responsible d équilibre - le mécanisme

Plus en détail

Séminaire - Tarification des réseaux haute tension Tunis 4-5 nov. 2008 Cadres Réglementaires

Séminaire - Tarification des réseaux haute tension Tunis 4-5 nov. 2008 Cadres Réglementaires Intégration Progressive des Marchés de l'electricité de l'algérie, du Maroc et de la Tunisie dans le Marché intérieur de l'electricité de l'union Européenne Séminaire - Tarification des réseaux haute tension

Plus en détail

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht Le négoce d énergie du point de vue local Der Energiehandel aus lokaler Sicht 1 Thèmes 1 FMV mission/métiers 2 GeCom fonctionnement 4 3 Gestion des risques Moyens pour le négoce 6 5 Défis Optimisation

Plus en détail

WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX

WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX WP2.13.1-3.012 VALIDATION MEETING DATED XX XX XX TITRE Requérant Contribution au projet régional de facilitation des affaires dans l espace UEMOA «eregulations UEMOA» - Phase 2 Commission UEMOA Durée du

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

ET ORIENTATIONS. ***--- tariat d Etat ---*** à la Technologie. Secrétariat d. et de la Technologie. Infrastructures IT et approvisionnement

ET ORIENTATIONS. ***--- tariat d Etat ---*** à la Technologie. Secrétariat d. et de la Technologie. Infrastructures IT et approvisionnement Ministère de l Industrie l et de la Technologie ---*** ***--- tariat d Etat à la Technologie Secrétariat d LES SIC DANS LE SECTEUR PUBLIC : ETAT DES LIEUX, DÉFIS ET ORIENTATIONS Infrastructures IT et approvisionnement

Plus en détail

Deuxième rapport CESI. Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées.

Deuxième rapport CESI. Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées. Deuxième rapport CESI Comparaison au point de vue électrique des diverses solutions de passage de la chaîne des Pyrénées Synthèse La première étude effectuée par CESI a démontré que la structure actuelle

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse. Conférence de presse du 21 août 2009

L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse. Conférence de presse du 21 août 2009 L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse Conférence de presse du 21 août 2009 Interventions 1. La journée portes ouvertes à la Grande Dixence Pierre

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement»

Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Participation aux groupements de consommateurs SwissElectricity, ci-après «le groupe» ou «groupement» Résultat : 1. Obtenir les meilleures conditions d approvisionnement possibles, en termes de prix, de

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités?

Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités? Table Ronde «Industrie» Quels partenariats entre sociétés d ingénierie et industriels pour améliorer leurs compétitivités? Relations avec des Ingénieries pour mise en œuvre d une partie du plan de développement

Plus en détail

- B U S I N E S S E N E R G P O R T A I

- B U S I N E S S E N E R G P O R T A I Relevé mobile des données des compteurs Smart Metering Télélecture des compteurs Gestion des données énergétiques Décompte d énergie/crm Business Process Management BUSINESS PROCESS Management BPM Nous

Plus en détail

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux La question technique est fortement présente lorsqu'il s'agit par exemple d'assurer le transport d'une production aléatoire, tout en permettant une garantie d'approvisionnement aux consommateurs. Ainsi

Plus en détail

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation PLANON mobile field services Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation Un spécialiste innovant, avec trente ans d expérience dans le domaine IWMS Un partenaire

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

TEPZZ 94 676A_T EP 2 942 676 A1 (19) (11) EP 2 942 676 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G05B 15/02 (2006.01) G05B 19/042 (2006.

TEPZZ 94 676A_T EP 2 942 676 A1 (19) (11) EP 2 942 676 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G05B 15/02 (2006.01) G05B 19/042 (2006. (19) TEPZZ 94 676A_T (11) EP 2 942 676 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 11.11.1 Bulletin 1/46 (1) Int Cl.: G0B 1/02 (06.01) G0B 19/042 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 11609.7

Plus en détail

Les priorités de l ACPR L évolution des règles internationales

Les priorités de l ACPR L évolution des règles internationales EIFR Risques opérationnels Enjeux structurels et défis à venir Paris, 5 novembre 2014 Les priorités de l ACPR L évolution des règles internationales Philippe BILLARD Chef du service des affaires internationales

Plus en détail

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert

Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert Quelle règlementation pour valoriser le stockage? Michael Lippert 24 novembre 2015 Principales applications pour le stockage d énergie Black start Arbitrage Conventional Generation Renewable Distributed

Plus en détail

Loi sur l approvisionnement en électricité

Loi sur l approvisionnement en électricité Loi sur l approvisionnement en électricité (LApEl) 734.7 du 23 mars 2007 (Etat le 1 er juin 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 89, 91, al. 1, 96 et 97, al. 1, de la Constitution

Plus en détail

Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité

Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité Cahier des charges relatif aux droits et obligations du producteur d électricité Article 1 er. En application du décret exécutif n 06-429 du 5 Dhou El Kaada 1427 correspondant au 26 novembre 2006, le présent

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Information sur les tarifs d électricité

Information sur les tarifs d électricité Information sur les tarifs d électricité Valable à partir du 1 er janvier 2014 (sous réserve de modification des autorités) Selon les prix indiqués dans les ordonnances sur l énergie, le réseau et les

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie

sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie COMMUNE DE MONTHEY Annexe C Directive communale sur les tarifs d utilisation du réseau électrique et de vente d'énergie pour l année 2016 Tarification de l'utilisation du réseau électrique et fourniture

Plus en détail

Bienvenue. Partenaires commerciaux, fournisseurs en amont, autorités, actionnaires Collaborateurs/collaboratrices, invités

Bienvenue. Partenaires commerciaux, fournisseurs en amont, autorités, actionnaires Collaborateurs/collaboratrices, invités Bienvenue Partenaires commerciaux, fournisseurs en amont, autorités, actionnaires Collaborateurs/collaboratrices, invités Rapport d atelier CONVENTION DE BRANCHE SOCIÉTÉ DE RÉSEAU À HAUTE PRESSION NATIONALE

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

HERMES 5.1. Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER

HERMES 5.1. Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER HERMES 5.1 Méthode de gestion pour tous les projets MANUEL POUR MANAGER ManagerHERMES_FR.indd 1 20.05.15 12:05 ManagerHERMES_FR.indd 2 20.05.15 12:05 «Ce qui dure, c est le changement» (Michael Richter,

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

831.192.1. Ordonnance concernant l administration du Fonds de compensation de l assurance-vieillesse et survivants. du Conseil d administration.

831.192.1. Ordonnance concernant l administration du Fonds de compensation de l assurance-vieillesse et survivants. du Conseil d administration. Ordonnance concernant l administration du Fonds de compensation de l assurance-vieillesse et survivants 831.192.1 du 2 décembre 1996 (Etat le 26 juin 2001) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 109, al.

Plus en détail

L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité

L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité L intégration du marché européen de l énergie Le rôle de la Bourse européenne de l électricité Jean-François Conil-Lacoste, Président du Directoire Premier Cercle 2013 05 avril 2013, Paris Agenda 1. Fondamentaux

Plus en détail

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 NoventusCollect Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 Édition 2004 Placements en pool de type K Table des matières A Généralités 3 Art. 1 Objectifs de la politique de placement

Plus en détail

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani

BKW SA - Stratégie et recommandations. Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani BKW SA - Stratégie et recommandations Assemblée générale de ener-j / 30 avril 2014 Renato Sturani Agenda Jura et Jura Bernois Suisse Stratégie énergétique 2050 Marché de l'électricité: situation temporaire

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI)

Organisation de l aviation civile internationale RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL SP AFI/08-WP/45 17/10/08 RÉUNION RÉGIONALE SPÉCIALE DE NAVIGATION AÉRIENNE (RAN) AFRIQUE-OCÉAN INDIEN (AFI) Durban (Afrique du Sud), 24

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310)

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL DE FORMATION " MANAGER EN STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT " TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI)

COMMUNIQUÉ. Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) COMMUNIQUÉ 14-COM-002 14 juillet 2014 Lignes directrices relatives à la gouvernance des technologies de l information (TI) L Association des superviseurs prudentiels des caisses (ASPC) a créé un groupe

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

OBJECTIFS DE CERTIFICATION

OBJECTIFS DE CERTIFICATION OBJECTIFS DE CERTIFICATION DESCRIPTION DE LA REFERENCE PARTAGEE ASSISTANT COMMERCIAL IMPORT EXPORT EN TERMES D UNITES COMMUNES D ACQUIS D APPRENTISSAGE Tableau descriptif des unités d acquis d apprentissage

Plus en détail

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation Démarche diagnostic Planification et organisation Processus de planification et de gestion de la demande Approvisionnement Niveau d inventaire Visite Organisation du travail Analyse de la chaîne de valeur

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET. Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009 OMPI WO/PBC/IM/1/09/6 ORIGINAL : français DATE : 14 mai 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU PROGRAMME ET BUDGET Session informelle Genève, 20 22 juillet 2009 AUDIT

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

Gestion des données énergétiques GDE (EDM)

Gestion des données énergétiques GDE (EDM) Fiche produit Gestion des données énergétiques GDE (EDM) 1. Généralités Cette fiche produit fait partie intégrante du contrat. Les dispositifs de mesure utilisés pour la facturation de nos prestations

Plus en détail

L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS

L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS RELATIONS CLIENTÈLE L ACCÈS AUX INTERCONNEXIONS JANVIER 2011 Vous souhaitez accéder au marché européen de l énergie? En coordination avec les GRT voisins, RTE vous propose des services d accès aux interconnexions

Plus en détail

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2 Avertissement Ce document et les informations contenues sont la propriété d Accenture. Ce document en totalité ou en partie, ne peut être reproduit sous aucune forme ni par aucun moyen sans autorisation

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Loi sur les finances de la Confédération

Loi sur les finances de la Confédération Loi sur les finances de la Confédération (Loi sur les finances, LFC) (Optimisation du modèle comptable de la Confédération) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

Politique de sélection des intermédiaires financiers DE Hmg finance

Politique de sélection des intermédiaires financiers DE Hmg finance Politique de sélection des intermédiaires financiers DE Hmg finance (Articles L.533-18 du code monétaire et financier et 314-75 du règlement général de l Autorité des Marchés Financiers) I Présentation

Plus en détail

Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients

Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients Créé en 2008 par des financiers pour les investisseurs, Greensolver

Plus en détail

EP 2 298 963 A2 (19) (11) EP 2 298 963 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 23.03.2011 Bulletin 2011/12

EP 2 298 963 A2 (19) (11) EP 2 298 963 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 23.03.2011 Bulletin 2011/12 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 298 963 A2 (43) Date de publication: 23.03.2011 Bulletin 2011/12 (1) Int Cl.: C23F 13/06 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 1017913.2 (22) Date de dépôt: 09.09.2010

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015

I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015 I N S T I T U T QUELLES CONTRIBUTIONS AU SMART METERING? AFTERWORK ENERGY 21.05.2015 FIL CONDUCTEUR Le eenergy Center en quelques mots Le Smart Meter : contexte et définition L apport de l eenergy Center

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

ITIL et SLAs La qualité de service nous concerne tous!

ITIL et SLAs La qualité de service nous concerne tous! + Le 9 Avril 2013 ITIL et SLAs La qualité de service nous concerne tous! + Introduction Intervenants Yannick Goubet: Responsable Commercial GSX Solutions Yann Baudic: Technical Account Manager GSX Solutions

Plus en détail

Tournant énergétique indispensable, défis immenses

Tournant énergétique indispensable, défis immenses Communiqué de presse Position des Académies suisses à l approvisionnement suisse en électricité Tournant énergétique indispensable, défis immenses Berne/Zurich, 9 août 2012. La transition vers des énergies

Plus en détail

Transformez votre vision énergétique en économies d énergie

Transformez votre vision énergétique en économies d énergie Transformez votre vision énergétique en économies d énergie Les services de gestion énergétique de Schneider Electric augmentent la valeur commerciale de votre centre de données. Schneider Electric www.schneider-electric.com

Plus en détail

Avis de la Chambre des Métiers

Avis de la Chambre des Métiers CdM/09/12/11 87-11 Projet de loi modifiant la loi modifiée du 1er août 2007 relative à l organisation du marché de l électricité Avis de la Chambre des Métiers Par sa lettre du 29 juillet 2011, Monsieur

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés

Plan PME - ENVIRONNEMENT ACCES Rhône-Alpes- CAP ENERGIE. CONSULTATION EXPERTS en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés Consultation de sociétés d Expert en Efficacité énergétique des sites industriels et des procédés, pour la réalisation d interventions auprès des PME/PMI dans le cadre du programme CAP ENERGIE Contexte

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

«VOTRE SATISFACTION NOTRE MOTIVATION» www.baer-ing.ch

«VOTRE SATISFACTION NOTRE MOTIVATION» www.baer-ing.ch «VOTRE SATISFACTION NOTRE MOTIVATION» www.baer-ing.ch NOTRE ENTREPRISE «Faites confiance à notre expérience» UNE RENOMMÉE ACQUISE PAR NOTRE EXPÉRIENCE DEPUIS PLUS DE 25 ANS BÄR Bahnsicherung s appuie sur

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail