économie industrielle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "économie industrielle"

Transcription

1 18 économie industrielle Yann Menière L option Economie Industrielle est centrée sur l entreprise : ses conditions d émergence, son environnement concurrentiel, ses logiques de croissance. Mais aussi, ses grandes décisions : investissement en production, en distribution, en R&D, exploitation de la propriété intellectuelle, gamme des produits, tarification, relations verticales avec distributeurs et sous traitants, localisation géographique L étude de ces décisions et des enjeux de politique publique associés fait appel à des domaines variés de l analyse économique (contrats, innovation, différenciation, tarification), ainsi qu aux contributions de la théorie des jeux, de l histoire industrielle, de la finance d entreprise, de la régulation des marchés. Les concepts et outils d analyse développés par la micro-économie forment le socle théorique de l économie industrielle. Les raisonnements d économie industrielle tiennent aujourd hui une place centrale dans la formulation des stratégies d entreprises, leur communication financière, ainsi que dans les arbitrages juridiques impliquant les firmes (litiges commerciaux) et les Etats (réglementation). OlIvier Bomsel Yann Ménière

2 19 industrial economics Olivier Bomsel The Industrial Economics option is centered on the firm: its entry conditions, competitive environment, growth dynamics, etc. But also, its strategic decisions: investment in production, distribution, R&D, intellectual property exploitation, product range, pricing, vertical relations with retailers and subcontractors, geographic location, etc. The understanding of these decisions and of the associate public policy choices mobilizes various fields of economic analysis (contracts, innovation, differentiation, pricing) as well as contributions of game theory, of industrial history, of corporate finance or market regulation. The microeconomics concepts and tools form the core of industrial economics. The industrial economics reasoning shapes the wording of corporate strategies, of financial communication and of the judicial arbitrages involving the firms and the administrations. OlIvier Bomsel Yann Ménière

3 20 ECONOMIE INDUSTRIELLE INDUSTRIAL ECONOMICS Lundi 29 juin Monday 29 June L218 9h-10h Fondements économiques d un micro-système énergétique où se combine besoin d électricité, de chaleur et de flexibilité Economic groundwork of combined heating, power and flexibility Daphnée BALDASSARI Le développement de sources décentralisées de production d électricité, et plus particulièrement d énergies renouvelables intermittentes, pose des difficultés importantes en matière de gestion du réseau et d équilibre offre-demande. Dans ce contexte, la mise en place de micro-systèmes énergétiques alliant production et consommation d électricité et de chaleur au niveau local pourrait permettre de mieux intégrer l intermittence des énergies renouvelables et d éviter les pertes électriques conséquentes le long du réseau. Le stage a pour objectif de définir les conditions d optimalité d une fourniture d énergie et de chaleur d un micro-système énergétique, à partir du cas du quartier de la Défense. La méthodologie suivie consiste à déterminer le mix électrique optimal que le développeur du microsystème est amené à déployer en fonction des données de demande locale, des différents signaux prix et réglementaires, et des conditions de raccordement au réseau électrique principal. Une second étape de l analyse vise à étudier comment ces différents paramètres peuvent être réglés pour définir un modèle économique associant l ensemble des acteurs (fournisseurs d électricité, gestionnaires de réseaux de distribution, ) concernés par l amélioration de la fiabilité du réseau. The development of decentralized sources of electricity generation, especially of intermittent renewable energy, is a significant challenge for network management and supply-demand balance. In this context, the establishment of micro-energy systems combining production and consumption of electricity and heat at the local level could help to better integrate intermittent renewable energy and avoid substantial electrical losses along the network. The internship mission is to define the optimality conditions of supply of electricity and heat by a micro-system, based on the case of the La Defense district. The methodology is to determine the optimal power mix the microsystem developer is required to deploy given local demand parameters, price and regulatory signals, and connection conditions to the main power grid. A second step of the analysis is to study how these different parameters can be set to define a business model involving all the stakeholders (central and local suppliers of electricity, distribution system operators) that are concerned with improving the reliability network. EDF, Direction Stratégie et Prospective 10h-11h Étude du marché de l assemblage spécialisé de batteries lithium-ion Study of lithium-ion battery assembly economics Sacha BARRY Les batteries lithium-ion ont été lancés par Sony en 1991 pour l électronique grand public. Le développement de la chimie a généré des avancées significatives dans la taille, la densité, la sécurité et la vie des batteries. Le segment industriel, développé après le marché B2C, est témoin d une forte croissance. Des segments tels que la collection de données, l industrie médicale et Lithium-ion batteries were launched by Sony in 1991 for consumer electronics. The development of the chemistry has generated significant advances in the size, density, safety and life of batteries. The industrial lithium-ion segment, developed after the consumer market, is witnessing high growth. Segments such as the medical, data

4 21 les applications militaires adoptent et préfèrent le lithium-ion aux autres chimies. La technologie lithium-ion devrait continuer à générer une adoption croissante par l industrie. Le stage vise à analyser l organisation industrielle et la dynamique du marché de l assemblage de batteries pour les marchés finaux de croissance, aujourd hui divisé entre les acteurs aux larges volumes (ciblant des produits aux volumes de plus de 30 millions de dollars de revenus par an) et acteurs de petite ou moyenne taille (mettant l accent sur des volumes plus faibles et des produits spéciaux). L étude porte sur les dynamiques des prix, leur impact sur la chaîne de valeur, ainsi que l environnement concurrentiel du marché et le risque d intégration verticale par les fabricants de batteries et les équipementiers électroniques. server, data collection and military applications are adopting and preferring lithium-ion over other chemistries. The lithium-ion technology is expected to continue to drive further adoption in the industrythe aim of the internship is to analyse the industrial organization and the dynamics of the battery assembly market for growing endmarkets. This market is currently split between large-run size (targeting high volume products of over $30m revenue per year, due to greater scale and capex requirements) and small-medium run size players (focusing on lower volumes and engineered products). The study will focus on pricing dynamics, their impact on the value chain, as well as the market competitive environment and the vertical integration risk from cell manufacturers and electronic devices OEMs. ARDIAN Equipe co-investissement 11h-12h Faisabilité économique des projets d énergie solaire Feasibility studies on projects in solar energy En 2011, Total s est lancé dans l énergie solaire photovoltaïque en acquérant la start-up américaine Sunpower dont les panneaux solaires atteignent un rendement énergétique record de 25%. Depuis, Total investit dans la construction de centrales solaires et dans l installation de toitures solaires industrielles et résidentielles. Pour Total, investir dans un projet solaire revient, d une part, à devenir actionnaire d une filiale dédiée au projet et, d autre part, à fournir des panneaux solaires Sunpower. Le stage porte sur les modèles économiques des projets d énergie solaire photovoltaïque. Il vise à étudier la façon dont les modalités de financement des projets peuvent être adaptées à leur données économiques. Le travail consistera à définir des modèle économiques adaptés à différents types de projets, en vue d accompagner les négociations avec les partenaires impliqués (i.e. les autres actionnaires potentiels de la filiale) et éclairer la décision d investissement de Total. In 2011, Total entered into the photovoltaic solar energy business through the acquisition of Sunpower, an American start-up of which solar panels reach the highest efficiency rate nowadays, namely 25%. Since then, Total has been investing in power plants construction and solar roofs installation in both industrial and residential contexts. As far as Total is concerned, investing in a project in solar energy means becoming a shareholder of the subsidiary dedicated to the project and providing this subsidiary or its clients with solar panels made by Sunpower. The internship focuses on economic models for solar energy projects. It aims to study how appropriate funding arrangements can be defined in function of the economic characteristics of the solar project. The mission will consist in building economic models adapted to different types of project, appraising its financial profitability in order to help the negotiations with the involved partners (i.e. the other shareholders of the subsidiary) and enlighten Total s decision regarding the investment. Thibault BERLIZOT TOTAL Énergies nouvelles

5 22 François BERTIN André BORDJI 12h-13h Suivi bancaire d opérations de fusions-acquisitions en Oil&Gas Investment banking advisory in Oil&Gas mergers and acquisitions Le stage se déroule au sein de l Execution Group du M&A Oil&Gas, intégré au pôle Corporate Finance de BNP Paribas. L équipe assure une mission de conseil financier dans le cadre d opérations de rachats d entreprises, d acquisitions d actifs ou de désinvestissements dans l industrie du pétrole et du gaz. Le contexte d activité est caractérisé par une dynamique particulière du marché des fusions-acquisitions, influencée par la récente volatilité du cours des hydrocarbures (prix du baril de pétrole divisé par deux sur la seconde partie de 2014). Le stage implique l élaboration de présentations à destination des clients, l utilisation de modèles de valorisation ainsi qu une activité de veille économique au niveau des opérations en cours, avec pour trame l accompagnement d un processus de cession d actif upstream. Le travail d option est focalisé sur les spécificités du secteur Oil&Gas dans les opérations de fusions-acquisitions, tant sur le plan de la finalité des transactions que sur celui de leur déroulement. Seront analysées les principales forces motrices financières et stratégiques du marché des fusions-acquisitions en Oil&Gas, ainsi que la portée des techniques les plus courantes de valorisation de sociétés, propres au secteur Oil&Gas. Les opérations ciblant des activités d exploration/ production (upstream) feront l objet d une attention particulière, en lien avec la nature des deals traités durant le stage. CGI Business Consulting est l entité «conseil» de CGI France. Son cœur de métier est le conseil en systèmes d informations auprès d entreprises de tous secteurs. Le stage s effectue au sein de la «Practice CIO» dont la vocation est d effectuer des missions de conseil sur la modernisation, l architecture et la performance des systèmes SI. Le stage s effectue dans le cadre d une étude interne liée à l émergence des IoT (Internet of Things ou Internet des Objets désignant les objets connectés) et leur utilisation potentielle en tant qu outil de modernisation des infrastructures SI d une entreprise. Cette modernisation constitue un véritable levier stratégique pour les entreprises ; à ce titre, l objet du stage est de s intéresser au modèle économique relatif à l utilisation des IoT, notamment par une analyse de la chaîne de valeur et des coûts, et par une cartographie des parties prenantes. The internship is carried out in the Execution Group of the Oil&Gas team of the M&A Department, part of the Corporate Finance division of BNP Paribas. The team provides a broad range of financial advisory services in M&A operations such as company takeover, asset sale or purchase, specifically in the Oil&Gas sector. The current context is characterized by a dynamic M&A market driven by recent volatile movements of hydrocarbon prices (barrel price divided by two over the last six months of 2014). The internship implies producing presentations for customers, using valuation tools and models as well as carrying out an economic monitoring over specific geographical areas, within the framework of an upstream asset transaction mandate. The work is focused on the special features of the Oil&Gas sector in M&A operations, as regards the drivers of these transactions as well as their process. This requires analysing the main financial and strategic motivations for the deals, and studying the scope of most common valuation techniques. Special attention will be paid to upstream activities, given the nature of transactions dealt with during the internship. BNP Paribas 14h-15h Etude du modèle économique lié à l utilisation des objets connectés comme vecteur de modernisation des infrastructures SI des entreprises Analysis of the economic model related to the use of connected objects as a vector of infrastructure modernization for Information Systems businesses CGI Business Consulting is the consulting branch of CGI France. Its mission is to provide consulting services in Information Systems for companies from all sectors. The internship takes place in the «CIO practice» which purpose is to perform consulting on modernization, architecture and performance of IT systems. The internship takes place in the context of an internal study related to the emergence of IoT (Internet of Things, designating connected objects) and their potential use as IS infrastructure modernization tool for companies. Such modernization is a real strategic lever for business; as such, the aim of the internship is to focus on the economic model for the use of IoT, including an analysis of the value chain and costs, and a stakeholder mapping. CGI Business Consulting

6 23 15h-16h Étude de la relation bancaire de Sanofi Study of Sanofi s banking relationship Les entreprises ne peuvent pas se passer des banques. Dans le secteur pharmaceutique, les institutions financières interviennent dans une multitude d activités des entreprises comme le financement des filiales, la gestion des risques de change ou encore les fusions et acquisitions. La relation entre les trésoreries et les banques est critique car, d une part, les banques jouent un rôle stratégique important et, d autre part, elles engendrent des coûts élevés pour l entreprise. Depuis la crise financière de 2008, on assiste à un bouleversement de cette relation. Du point de vue du trésorier, aucune banque n est maintenant trop grande pour faire faillite, il faut revoir les relations de confiance. Il convient d avoir une approche plus quantitative et diversifier ses expositions. Du point de vue des banquiers, les réglementations de Bâle III imposent aux banques des contraintes de liquidité strictes qui modifient la rentabilité de leurs différentes activités. L objectif de ce stage est d établir une étude détaillée et chiffrée sur la relation bancaire du groupe Sanofi en recueillant toutes les données nécessaires, en les traitant afin de calculer les revenus des banques, estimer la quantité de capital alloué par les banques et ensuite estimer leur retours sur fonds propres. Cette étude permet à Sanofi de rationaliser ses frais financiers, d estimer les coûts supplémentaires qui pourraient être engendrés par des transactions futures, de négocier avec les banques et de distribuer efficacement les side-business entre elles. Companies cannot do without banks. In the pharmaceutical industry, financial institutions are involved in many aspects of the business such as deposits, subsidiaries financing, FX risks management or M&A advisory... Banks play a central role in firms core activities and generate substantial costs, hence the importance of the relationship between corporate treasurers and banks. The 2008 financial crisis reshaped this relationship. From the treasurer s point of view, no bank is now too big to fail now and he cannot only rely on trust to choose its financial partners. A more quantitative approach and more diversification is now required. From the banker s point of view, new capital requirements appeared through the Basel III regulatory framework and changed the levels of profitability of his different activities. The goal of the internship is to establish a detailed quantitative study of Sanofi s banking relationship by finding and consolidating all the available data, calculating the implied banking incomes, estimating the amount of capital allocated by the banks and then simulating their returns on equity. This study is a useful tool for Sanofi to rationalize its financial spending, estimate the financial cost of a future transaction, negotiate with banks and optimally distribute side-businesses between them. SANOFI Dmitri BORISSOV 16h-17h Analyses économiques de sociétés et d actifs pétroliers dans le secteur de l Exploration-Production Economic analysis of assets and companies in the Oil & Gas upstream sector Le département fusions-acquisitions de la branche Exploration et Production de Total a pour mission d assurer la croissance externe du groupe tout en garantissant un portefeuille diversifié et toujours renouvelé de ressources en pétrole et en gaz. L équipe analyse ainsi des actifs donnés (participations dans des champs, licences d exploration, etc.) ou plus largement des sociétés entières pour juger de la rentabilité économique d une acquisition qui, par ailleurs, dépend d un très grand nombre de facteurs : qualité des réserves en hydrocarbures de la cible, évolution de sa production dans le temps, situation financière, facteurs géographiques (fiscalité, transport) et bien plus. The Mergers and Acquisitions department of the Total s upstream branch aims at ensuring the external growth of the group and making sure it has access to a diversified and always renewed portfolio of oil and gas resources. The team thus analyse given assets (shares of participation in fields, exploration licenses, etc.) or even entire companies in order to deduce the economic impact it would have for Total to acquire such a business. The economic return of an acquisition depends on a large set of parameters: reserves type and quality, evolution of production over time, financials, geographic aspects (taxation, midstream infrastructures) and more. Charles FOUCAULT

7 24 Le stage consiste à réaliser des analyses économiques et financières au niveau d un pays, d une société ou d un simple actif, afin d éclairer les décisions d investissement du groupe. Ces analyses incluent des études approfondies de la stratégie des sociétés, de leur positionnement au sein de leur entourage compétitif ainsi que des valorisations financières. Plus largement, le stage contribue à la veille et à l étude des événements clés du secteur de l exploration-production afin d anticiper les positionnements des acteurs au sein de la période des prix bas du pétrole et du gaz. The assignment consists in carrying some economic and financial analysis at a country level, or focused on a company or an asset, in order to give some arguments to investment discussions. The analysis includes a deep focus on the strategies of the companies, their position compared to the comparable ones and some financial valuations. Moreover, the assignment contributes to the watch of key events in the industry in order to anticipate the positioning of strategic players: this is crucial in the period of low oil and gas prices. TOTAL Exploration & Production Thomas GALVAIN 17h-18h Revue de la stratégie Granulats dans le cadre de la fusion entre Lafarge et Holcim Review of Lafarge Aggregates strategy in the context of the merger with Holcim La branche Granulats correspond à l une des trois branches d activités de Lafarge, aux côtés du Ciment et du Béton. Elle représente environ 10% du chiffre d affaires du groupe. L objectif de la mission, dans le cadre de la fusion entre Lafarge et Holcim, est d effectuer une revue de la stratégie Granulats : Quelles sont les ambitions du groupe et sur quels leviers peut-il s appuyer? Quels sont les marchés de croissance et le potentiel de développement de la branche? De quelle manière la branche peut-elle servir les besoins du cœur de métier, à savoir la branche ciment? Quelles synergies peuvent être escomptées? Au contraire, de quelles zones géographiques faudrait-il se retirer, dans la mesure où l équilibre capacité de production/ demande y est peu avantageux, les perspectives moyennes et les synergies faibles? Le stage consiste, dans un premier temps, à recueillir les données de la branche granulats et à comparer la rentabilité et les perspectives de la branche à celles des concurrents. Dans un second temps, l objet de l étude est d établir une stratégie de développement pour les cinq années à venir en allouant une enveloppe de capitaux à certains développements particuliers. Les autres leviers de croissance seront également étudiés : Excellence opérationnelle, Evolution des prix, Evolution du volume du marché, Innovation et développements des services annexes. Aggregates is one of Lafarge three industry branches, alongside the Cement and Concrete. It represents about 10% of total Group sales. The objective of the study, in the context of the merger between Lafarge and Holcim, is to conduct a pre-merger review of Lafarge Aggregates Strategy: What are the Group ambitions and what levers can support them? What are the growth markets and the branch development potential? How can the Aggregates industry serve the needs of the core business, namely the cement industry branch? What synergies can be expected? On the contrary, what geographic areas should Lafarge withdraw from, insofar capacity / demand balance is unprofitable, prospects and expected synergies remain low? The assignment consists to collect data from the Aggregates branch and compare the profitability and prospects of the branch with those of competitors. In a second step, the object of the study is to establish a development strategy for the next five years by allocating CAPEX to specific developments. Other growth drivers will also be studied: Operational Excellence, price evolution, standalone evolution of market volume, innovation and development of related services. LAFARGE

8 25 18h-19h Études industrielle et financière d un cas de croissance externe Business case : external growth opportunity for a SME Argos Soditic, groupe de capital-investissement établi à Paris, Milan, Genève et Bruxelles, accompagne des dirigeants dans la transmission d entreprises de taille moyenne. Il apporte des solutions dans des opérations complexes (MBI, spin-off) privilégiant la transformation, une forte proximité avec les équipes dirigeantes et un esprit entrepreneurial. Dans le cadre du suivi d une participation, nous étudions les opportunités de croissance externe pour créer de la valeur grâce à d éventuelles synergies opérationnelles. La société atteindra-t-elle une taille critique après l acquisition de la cible? Comment financer l acquisition? N est-il pas plus intéressant de créer une filiale si l on veut entrer sur un marché étranger? Autant de questions auxquelles cherchent à répondre l équipe d Argos Soditic avec les équipes dirigeantes. Cette étude se basera sur une étude de cas concret à laquelle j ai participé durant ce stage. Argos Soditic, a private equity group based in Paris, Milan, Geneva and Brussels, supports management buyouts of medium sized companies. It provides solutions for complex transactions (MBI s, spin-offs) favouring business restructuring, a very close relationship with management teams and an entrepreneurial spirit. As part of the monitoring of participation, we study external growth opportunities to create value through potential operational synergies. Does the company reach a critical size after the acquisition of the target? How do we finance the acquisition? Would not it be better to create a subsidiary if we want to enter into a foreign market? These are the kind of questions that the Argos Soditic team and the management teams seek to answer. This study will be based on a real case study in which I participated during this internship. ARGOS SODITIC Mouad HADJI Mardi 30 juin Tuesday 30 th June L218 9h-10h Analyse stratégique et financière des acteurs du service à l énergie Strategic and financial analysis of the energy services players La branche Energie Service de GDF Suez qui compte environ collaborateurs est active sur de nombreux segments des services: efficacité énergétique, ingénierie, exploitation de réseaux de froid et de chaleur, installation et maintenance de systèmes énergétiques, Facility Management Ces activités de services ont la spécificité d avoir peu de barrières à l entrée et d être donc très concurrentiels. Par ailleurs, l obtention de contrats s effectue le plus souvent par appel d offres et une bonne connaissance de la concurrence est primordiale pour les forces commerciales de la branche. Dans ce contexte, la Direction de la Stratégie de GDF Suez Energie Services a décidé de mettre en place un outil diffusé à exemplaires et destiné aux cadres de la branche. Cet outil regroupe une analyse stratégique (nouveaux produits, nouveaux marchés, etc.) et financière de chacun des 40 concurrents de GDF Suez Energie Service ainsi que toutes les informations pouvant être utile aux opérationnels de la branche. The Energy Services division of GDF Suez employs about 100,000 people and has strong positions on diverse energy services segments: energy efficiency, engineering, district cooling & heating networks, installation & maintenance of energetic systems, facility management These markets have low barriers to entry and are consequently highly competitive. Besides, contracts are usually awarded via tenders and a strong knowledge of the competitors is an important asset for the division sales force. This is why the Strategy Department decided to biuld a tool for the GDF Suez Energy Services top executives. This tool will be composed of a strategic (new products, new markets) and financial analysis for each of the 40 competitors of the Energy Services Division as well as all the information that can be useful to the Group executives. GDF SUEZ Énergie Services Victor JOLLY

9 26 Magdalena KOCIOLEK 10h-11h L impact des bâtiments à énergie positive sur le développement du solaire photovoltaïque The impact of energy positive buildings on the photovoltaic development Le bâtiment représente près de 40% de l utilisation d énergie finale et 23% des émissions des CO2 en France. La directive européenne de 2010 sur les bâtiments et la loi Grenelle II imposent qu à partir de 2020, tous les nouveaux bâtiments soient respectivement des Nearly Zero Energy Buildings ou des Bâtiments à Energie POSitive (BEPOS). Actuellement, les constructions neuves sont soumises à la Réglementation Thermique 2012, limitant la consommation d énergie primaire. Le BEPOS repose sur le principe de construire des maisons qui consomment moins d énergie primaire que ce qu elles produisent. Bien qu il ne soit pas encore précisément défini, certains labels (ex : Effinergie) existent d ores et déjà pour le qualifier. Selon ces labels, les énergies renouvelables seront indispensables pour atteindre le critère BEPOS. Comment le solaire photovoltaïque (PV) pourrait profiter de cette évolution réglementaire? Est-il compétitif (techniquement et économiquement) par rapport aux autres énergies renouvelables décentralisées? Quel surcoût cela pourrait créer pour un bâtiment? Le BEPOS et la production renouvelable décentralisée pourraient modifier profondément certains modèles d affaires traditionnels : celui des distributeurs d électricité dont le modèle de revenu actuel est mis mal par la production autoconsommée, mais également celui des fournisseurs d électricité. Quels pourraient être les impacts sur les offres de ces derniers? Certains modèles d affaires pourraient-ils ou devraient-ils apparaître? L objectif du stage est d évaluer les conséquences du développement du BEPOS sur le PV, selon les définitions retenues, et sur les manières de commercialiser l électricité sur le marché de détail. Buildings account for circa 40% of primary energy use and 23% of carbon dioxide emissions in France. The 2010 European Directive and the Loi Grenelle II have set a target for all new buildings to be Nearly Zero Energy Buildings or BEPOS in French ( Positive Energy Buildings ) by Currently, all new buildings have to meet the requirements of the RT 2012, setting thresholds for the primary energy consumption. The BEPOS is a building that generates more primary energy than it consumes. Although it is not precisely defined yet, some labels (e.g. Effinergie) have been introduced to describe it. According to these labels, the renewable energy will be an essential component to meet the BEPOS requirements. How is the photovoltaic impacted by those regulatory changes? Is it competitive compared to other decentralised renewable energy sources (from technical and economic point of view)? May it generate additional costs for a building? The BEPOS and the decentralised renewable energy production could deeply change the classic business models: that of electricity distributors, disturbed by the self-consumption, but also that of electricity suppliers. How will it change their offers? Could or should some new models appear? The internship aims at estimating the consequences of the BEPOS development on the photovoltaic sector and ways of commercializing the electricity on the retail market. E-CUBE Strategy Consultants 11h-12h (PUBLIC RESTREINT/RESTRICTED AUDIENCE) Etude économique et financière d un projet d investissement industriel Economic and financial study of an industrial investment project Florent MELIS En 2007 Saint-Gobain a opéré un virage stratégique majeur en se recentrant sur la conception et fourniture de solutions innovantes et de haute performance qui améliorent notre habitat et notre vie quotidienne. La Direction du Plan, de la Straté- In 2007 Saint-Gobain made a major strategic shift when the Company decided to focus on creating and delivering innovative and high-performance solutions to enhance our habitat and our daily life. The Corporate Planning & Strategy Depart-

10 27 gie et des Etudes Economiques a pour mission de réaliser le Plan stratégique du Groupe à 3 ans ainsi que des analyses d approfondissement accompagnant la prise de décision de la direction générale. Dans ce cadre, le stage consiste en l étude microéconomique et financière d un projet de CAPEX sur un marché à fort potentiel, le Groupe cherchant à accélérer sa croissance, notamment dans les pays émergents, à travers des acquisitions et des investissements industriels. L étude se concentre autour de l analyse du projet industriel de l activité, du positionnement des concurrents, des contraintes de réglementation, du business plan, des modalités financières et des risques. ment s goal is to prepare the 3-year Strategic Plan of the Group and deep-dive on specific topics to assist the Top Management on strategic issues. Within this framework, the intern is in charge of a microeconomic and financial study of a CAPEX project in a high-potential growth market, as the Group wants to accelerate its growth, particularly in emerging countries, through acquisitions and industrial investments. The assignment consists in an analysis of the industrial project, of the competitors positioning, regulatory constraints, and of the business plan, financial conditions and risks of the project. Compagnie de Saint-Gobain 12h-13h Étude marketing d un nouveau produit Marketing study for a new product Depuis quelques années, les obligations de réduction des dépenses sociales poussent l Etat français à inciter à la diffusion de médicaments génériques, jusqu alors moins utilisé que chez nos voisins. Teva Laboratoires, acteur mondial de l industrie pharmaceutique, commercialise en France ce type de médicaments dont le brevet appartient au domaine public. Les marchés considérés sont extrêmement tributaires des décisions des autorités publiques et très concurrentiels. Etre en mesure de prévoir les ventes est une capacité clé pour les acteurs de ces marchés, elle permet de dimensionner la production de manière à minimiser la destruction de produits périmés et à éviter les ruptures, fatales à l image du laboratoire. Enfin, elle conditionne les choix d entrée sur de nouveaux marchés. Le travail consiste à dégager les caractéristiques des marchés pour être en mesure d anticiper les ventes et d être force de proposition pour les améliorer. Parmi mes objectifs figure la refonte de l outil de prévision. Quelles sont les variables, comment influent-elles sur la part de marché et la pénétration, sont les questionnements types qu il faut adresser. For a few years, French state has been obliged to reduce its social expenses and has fostered the penetration of generic drugs, less used than somewhere else. Teva is a global player in pharmaceutical industry. It commercializes in France medicine which patent is owned now by public sector. Those markets are submitted to public authorities decisions and show hard competition. Been able to forecast sells is a key ability for players, it enable to size the production in order to minimize the destruction of out of date products and to avoid shortage, which damage the firm s image. Beside, forecasts impact the decision to enter new markets. The work consists in finding out the features of the market in order to be able to forecast sells and to make propositions to improve its. Reshaping the forecast tool is one of the main aims of my internship. What are the variables, how do they influence Teva s market share, are the typical topics I have to deal with. TEVA Laboratoires Brice MOULY

11 28 14h-15h Étude de la rentabilité d u segment RMX (Ready-Mix) Study of the profitability of the RMX segment (Ready-Mix) Nassima RBII Le stage s effectue au sein de la direction «Stratégie» de Lafarge. La branche RMX (Lafarge béton) est une des trois branches d activités principales de Lafarge avec le ciment et les granulats. La marge réalisée sur ce segment s est dégradée entre 2005 et 2014 dans plusieurs pays du monde et le marché a été fortement affecté par les crises économiques de 2009 et Quelles sont les raisons derrière cette dégradation de l EBITDA? Existe-il des tendances globales communes à tous les pays? Quels sont les principaux leviers d action à court terme? L étude consiste, dans un premier temps, à étudier l évolution du marché du béton dans les principaux pays où Lafarge est implantée. Cela nous permettra d identifier les paramètres ayant directement affecté la marge du RMX (prix des matières premières, volumes, augmentation des coûts fixes ). On analysera, dans un second temps la stratégie d investissement menée par Lafarge sur les pays concernés, afin d évaluer sa cohérence avec les perspectives du marché. Enfin, on tentera d identifier les principaux leviers d action sur le court et moyen terme. The internship takes place in the «Strategy» department of Lafarge. The RMX branch (Lafarge concrete) is one of the three principal activities of Lafarge along with cement and aggregates. The margin on this segment deteriorated between 2005 and 2014 in several countries and the market has been strongly affected by the economic crises of 2009 and What are the reasons behind this decline in EBITDA? Are there common trends between the countries? What are the main short-term levers? The study consists, first, in studying the evolution of the concrete market in the major countries where Lafarge operates. This will allow us to identify the parameters which directly affect the RMX margin (commodity prices, volumes, increased fixed costs...). We will analyze then the investment strategy conducted by Lafarge on these countries, to assess its consistency with the market outlook. Finally, we will attempt to identify the key levers in the short and medium term to reverse this negative tendency. LAFARGE 15h-16h Planification et allocation des appareils de mesures pétrophysiques Planning and Sharing of petrophysical measurement devices Dorra SASSI Schlumberger est la plus grande entreprise de services pétroliers au monde avec une présence dans plus de 85 pays différents. Le stage s effectue dans le département de stratégie dans le groupe. L activité de mesures pétrophysiques est une activité cruciale pour le groupe. Mettre en place une stratégie d allocation des appareils de mesures pétrophysiques entre les différentes locations permettrait au groupe de mieux gérer les pics de demande et s adapter aux changements d activité. Aussi, la suppression des surplus d appareils et leur redéploiement aux endroits adéquats permettrait de capter de nouvelles opportunités et accompagner la croissance dans d autres régions. Une première partie du stage consiste à établir un état des lieux des statuts des appareils de mesure dans les différentes régions à partir d une base de données préconstruite par l équipe. L objectif est ensuite de définir des leviers d optimisation de l utilisation de ces appareils, afin d implémenter un processus de redéploiement des outils permettant au groupe de mieux répondre aux besoins de ses clients et de capter de nouvelles opportunités. Schlumberger is the largest oilfield services company in the world. It is present in more than 85 countries. The internship concerns the Business Consulting unit which is the management consulting arm for Schlumberger. Wireline services are crucial to Schlumberger. A better sharing of measurement materials between locations will allow the group to smooth peak demands and adapt to activity changes, either benefiting from unexpected growth or reducing exposure in case of activity drop. Also removing the surplus of measurement materials and redeploying them will help capture new business opportunities and support growth in other regions. As a first step, the internship aims to track assets and their status in every location using a Database that has been set by the team. As a second step, the purpose is to define levers to increase asset utilization in order to implement a comprehensive planning process to redeploy the right materials in the right places and strengthen reporting practices to improve accuracy and increase visibility on assets. SCHLUMBERGER

12 29 16h-17h Calcul économique sur des projets de centrales éoliennes et solaires et comparaison du système de financement des énergies renouvelables en France et en Suède Economic calculus on wind farm and PV plants and comparison of power purchase system in renewable energy in France and Sweden Mamoun TAHRI Mirova est une filiale dédiée à l investissement responsable de Natixis Asset Management. Elle propose une approche visant à relier création de valeur et développement durable sur le long terme. Elle englobe différents segments de l investissement responsable : actions cotées, taux, infrastructures, impact investing, conseil en vote et engagement. Eurofideme 3 est le troisième fonds d investissement de Mirova spécialisé dans les énergies renouvelables. Il investit dans des centrales photovoltaïques et éoliennes en Europe. Le stage vise à étudier l impact du cadre réglementaire d achat d électricité produite par des sources d énergies renouvelables sur les modalités de financement des centrales photovoltaïques et éoliennes. L étude porte sur des projets de centrales relevant des systèmes réglementaires français et suédois. Elle repose sur l utilisation d un modèle économique pour prévoir les coûts et revenus des centrales et en évaluer la viabilité financière, afin de déterminer les modalités de financement les plus adéquates. Mirova is the responsible investment subsidiary of Natixis Asset Management. It offers a global approach to investment that aims to reconcile value creation and sustainable development in the long term. It includes several types of responsible investing: listed equities, bonds, infrastructure funds and impact investing as well as engagement and voting consulting services. The aim of the internship is to study how the regulatory framework for renewable electricty sources influences the financing of photovoltaic and wind power facilities. The study focuses on renewable projects in France and Sweden. It makes use of an economic model to predict the costs and revenues of the facilities and to assess their financial viability, in order to eventually determine the most appropriate funding arrangements. MIROVA EUROFIDEME 3 17h-18h Création d une offre d équilibrage pour les Systèmes Électriques Insulaires Creation of a smart grid offer for island electric systems EDF SEI intervient en tant qu opérateur intégré de transport, distribution et commercialisation d électricité dans de nombreux DOM-TOM et territoires isolés. La petite taille des parcs de production et réseaux de transport ainsi que la volonté de faire des territoires d outre mer des espaces innovants en matière d énergies renouvelables sont autant de facteurs qui participent à l instabilité du réseau. Dans ce contexte d instabilité où l énergie produite et l investissement dans un moyen de production de pointe sont beaucoup plus coûteux qu en métropole, la gestion de la demande est un moyen efficace de participer à l équilibre entre production et consommation. Le stage a pour objectif d identifier la valeur des différentes actions d équilibrage de la demande, de rassembler les actions déjà menées dans ce sens à EDF SEI et de créer un format d offre flexible, adaptable à tous les territoires en fonction des besoin et des clients. As an integrated transport, distribution and commercialization operator, EDF SEI provides a public service to Insular and Isolated systems. The centralized production facilities along with the will to promote renewable energy sources in the overseas territories, the network is thus becoming more and more unstable. In this particular context where energy production and investment in peak-period production facilities are much more expensive than those of diffuse networks, Demand Side Management is a efficient way of dealing with the electricity supply-demand balance. The internship aims at identifying the value of different Demand Side Management actions in isolated territories, gathering the existing actions proposed by EDF SEI in isolated territories, and thus creating a Demand Side Management offer adjustable to customers and territories needs. EDF Systèmes Energétiques Insulaires (SEI) Equipe Smart grid Matthieu ULIVIERI

13 30 18h-19h Planification de projets photovoltaïques résidentiels Financing of residential photovoltaic projects Camille VANDENBEUCK Watt-Group, créée en 2007, est une entreprise spécialisée dans le développement de projets photovoltaïques et éoliens de grande échelle en France, en Inde et aux Etats-Unis. En partenariat avec C2NE, société française développant des centrales solaires de petite puissance sur toiture et des technologies d énergies propres pour la maison, WATT GROUP a créé en 2014 l entreprise GREENLOC. Celle-ci est le leader français de l installation et le développement de centrales solaires de capacité inférieure à 9 kwc sur toitures louées. L entreprise WATT GROUP peine aujourd hui à financer ses activités résidentielles. Dans un secteur très dépendant des politiques publiques, il est nécessaire, afin de trouver des financements et se développer, d établir de nouveaux modèles économiques. Ceux-ci peuvent être innovants par l offre proposée au client complémentarité d une installation photovoltaïque et de produits d efficacité énergétique, par exemple ou par la structure de financement. Le but de l étude est de définir les différentes offres et structures de financement possibles, de les modéliser financièrement et de les adapter aux besoins des investisseurs, pour une éventuelle levée de fond en dette et/ou en capital. Watt-Group, created in 2007, is a company specialized in the development of large-scale photovoltaic and wind turbines projects in France, India and the USA. In partnership with C2NE, a French company specialized in residential solar systems and renewable energies technologies for individual houses, WATT GROUP created GREENLOC in This company is the French leader of the installation and development of residential solar systems on leased rooftops. WATT GROUP is today facing the challenge of financing its residential activities. In a sector highly dependent on public policies, it is necessary, in order to finance its activities and therefore grow in size, to establish new business models. These ones can be innovative through a new offer to customers, such as a complementary offer of a photovoltaic systems and energy efficiency products, or through the structure of the financing. Therefore, the goal of this study is to define various offers and structures of financing, to model and adapt them to the investors needs, in order to raise debt or capital moneys. WATT GROUP

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

EBTC / Clean Tuesday A bridge between Europe and India

EBTC / Clean Tuesday A bridge between Europe and India EBTC / Clean Tuesday A bridge between Europe and India Thomas SAMUEL, Founder & CEO SUNNA DESIGN SA 2013 Toute SUNNA reproduction, DESIGN même SA 2013 partielle, - Document est subordonnée strictement

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning

Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Chauffage et Climatisation Heating and Air conditioning Le partenaire de vos exigences The partner of your requirements Spécialiste reconnu de la robinetterie industrielle, SLIMRED est devenu un partenaire

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

The French capacity market: on-going consultation on explicit XB participation. Chloé Latour Markets Department

The French capacity market: on-going consultation on explicit XB participation. Chloé Latour Markets Department The French capacity market: on-going consultation on explicit XB participation Chloé Latour Markets Department The French capacity market in a nutshell A market-based solution SUPPLIERS - Demand for Certificates

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT

ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT LEVÉES DE FONDS ACCESS CP SIGNE UN 1ER CLOSING A 56 M POUR CIBLER LA PRIVATE DEBT Par Xavier Demarle 08/10/2014 17:36 Le gérant veut porter à 150 M la collecte de son nouveau véhicule, dont la mission

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

The cost of non ETS scenario Or : the benefits or giving it a second life Christian de Perthuis Université Paris-Dauphine

The cost of non ETS scenario Or : the benefits or giving it a second life Christian de Perthuis Université Paris-Dauphine The cost of non ETS scenario Or : the benefits or giving it a second life Christian de Perthuis Université Paris-Dauphine CEPS Tuesday, 29 June How to asses the cost? The aim of ETS is to reach a certain

Plus en détail

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 How can you improve your co-op s bottom line? Comment pouvez-vous améliorer le revenu net de votre coopérative? How can you raise

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles

Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles RESUME Le projet MITECH propose une offre globale pour traiter l enveloppe des maisons construites entre 1949 et 1974 afin de

Plus en détail

Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit

Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit Les contraintes de financement des PME en Afrique : le rôle des registres de crédit Ondel ansek Kay Sommaire Il ressort du débat sur le développement économique de l Afrique subsaharienne (ASS) que les

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Action de veille au niveau européen Plan de relance de l Union Européenne (2009) Journée d information

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Un Groupe organisé autour d un concept «Full Service» A GROUP ORGANISED IN A FULL SERVICE CONCEPT

Un Groupe organisé autour d un concept «Full Service» A GROUP ORGANISED IN A FULL SERVICE CONCEPT Le groupe PARIS AXE COSMÉTIQUE PARISAXE COSMETIC GROUP Créé en 1999, PARIS AXE COSMÉTIQUE est aujourd hui un Groupe leader, acteur majeur du secteur de la Beauté. Il est composé de deux activités principales

Plus en détail

JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES

JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES JOURNÉE I-TÉSÉ 2010 EFFICACITÉ DES SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Les stratégies des entreprises face au changement climatique : le cas du CO2 A Managerial Perspective on the Porter Hypothesis: The Case of CO 2

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Cegedim. Half-year results

Cegedim. Half-year results Cegedim Half-year results September 24, 2010 Contents A strategy focused on healthcare Delivering strong results A strong financial structure Additional information 2 A strategy focused on healthcare 3

Plus en détail

1 ère mondiale. Carol PTAK "Roughly Right is better than precisely wrong"

1 ère mondiale. Carol PTAK Roughly Right is better than precisely wrong 1 ère mondiale Carol PTAK "Roughly Right is better than precisely wrong" All material and content copyright 2015 Institute. All rights reserved. 1 http://demanddriveninstitute.com/ Carol PTAK est actuellement

Plus en détail

Software Design Description

Software Design Description Software Design Description ABSTRACT: KEYWORDS: APPROVED: AUTHOR PROJECT MANAGER PRODUCT OWNER General information/recommendations A SDD provides a representation of a software system created to facilitate

Plus en détail

HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY. Alain Closier, Thierry Roehm

HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY. Alain Closier, Thierry Roehm HUBSYS GLOBAL BANKING SERVICES : CHALLENGES AND STRATEGY Alain Closier, Thierry Roehm CONTENT GLOBAL BANKING SERVICES HUBSYS : Global banking services: challenges and strategy Alain CLOSIER Head of Banking

Plus en détail

Performance et innovation, depuis 1986. Efficiency and innovation, since 1986

Performance et innovation, depuis 1986. Efficiency and innovation, since 1986 Efficiency and innovation, since 1986 Performance et innovation, depuis 1986 Abbatescianni Studio Legale e Tributario offers a full range of tailor-made, efficient and innovative solutions to the international

Plus en détail

Expertise. Fiabilité. Qualité globale. Garanties

Expertise. Fiabilité. Qualité globale. Garanties Expertise Fiabilité Qualité globale Garanties GenSun est un fournisseur de solutions photovoltaïques «sur mesure» et clefs en main pour les particuliers, les entreprises et les collectivités. Des experts

Plus en détail

Société en commandite Gaz Métro

Société en commandite Gaz Métro RÉPONSE DE SOCIÉTÉ EN COMMANDITE GAZ MÉTRO (GAZ MÉTRO) À LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 2 DE M. PAUL CHERNICK, EXPERT POUR LE REGROUPEMENT DES ORGANISMES ENVIRONNEMENTAUX EN ÉNERGIE (ROEÉ) ET L UNION

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Brief description of the paper/report. Identification

Brief description of the paper/report. Identification Brief description of the paper/report Argument The transition from synchronous supplies to synchronous production in the supply chain Le passage de l approvisionnement synchrone à la production synchrone

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stéphane MARCHINI Responsable Global des services DataCenters Espace Grande Arche Paris La Défense SG figures

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

La vérification des gaz à effet de serre

La vérification des gaz à effet de serre La vérification des gaz à effet de serre Anne Duprat Directrice principale Chris Ridley-Thomas Associé LE 26 OCTOBRE 2011 Introduction La vérification des gaz à effet de serre Une exigence pour certains

Plus en détail

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL With the support of: Flanders (Belgium), Italy, Slovenia Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie www.coe.int/ldpp

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

PRESENTATION MISSION DE LA SNI NOS MISSIONS Créée en 1964, La Société Nationale d Investissement du Cameroun (SNI) est une institution à capital public avec l Etat comme actionnaire unique. Elle a pour

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Un évènement décentralisé : NICE (La Gaude) BORDEAUX PARIS Session Multiplex NANTES LYON LILLE Agenda 15:30

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Practitioners Handbook and Toolbox Meeting of the CEM Multilateral Working Group on Solar and Wind Energy Technologies, London, 03.05.2012

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib European integration: conditions and challenges for libraries, 3 au 7 juillet 2007 36 e congrès LIBER Results from the Seminar on Measuring Quality in Libraries Bayir,

Plus en détail

Specialized Financing (Bank Holding Companies) Regulations. Règlement sur les activités de financement spécial (sociétés de portefeuille bancaires)

Specialized Financing (Bank Holding Companies) Regulations. Règlement sur les activités de financement spécial (sociétés de portefeuille bancaires) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Specialized Financing (Bank Holding Companies) Regulations Règlement sur les activités de financement spécial (sociétés de portefeuille bancaires) SOR/2001-477 DORS/2001-477

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA Renewable Energy For a Better World Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities COMPANY PROFILE Haiti's only designer and MANUFACTURER of solar panels and solar appliances

Plus en détail

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr 34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr des projets maîtrisés / the well-managed projects ANALYSER ORGANISER AGIR CONTROLER

Plus en détail

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods

BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 C-539 C-539 HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA. An Act to promote local foods C-539 C-539 First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C-539 PROJET DE LOI C-539 An Act to promote

Plus en détail

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Dauphine 24 janvier 2014 Agenda Transformations de la chaîne de valeur et conséquences Questions et barrières réglementaires

Plus en détail

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system:

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: 1.Which to choose: the cable or the mat? True Comfort offers two types of floor

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO Gérard Memmi, Chef du Département Informatique et Réseaux Télécom ParisTech Philippe Forestier, Chef de projet EDF R&D AGENDA 1. INTERNET OF THINGS

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

Sous-traitance et fournisseurs, comment anticiper et gérer les crises du type Bangladesh? 5 Juin 2014

Sous-traitance et fournisseurs, comment anticiper et gérer les crises du type Bangladesh? 5 Juin 2014 Sous-traitance et fournisseurs, comment anticiper et gérer les crises du type Bangladesh? 5 Juin 2014 BSR s Consumer Products Practice Our Consumer Products Practice focuses on building supply chains for

Plus en détail

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment TOC 1. Introduction 2. Quick win 3. External events not in the original design basis 3. Costs 4. Perspectives Excellence dedicated

Plus en détail

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ CORPORATE EVENT NOTICE: Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150603_04282_EUR DATE: 03/06/2015 MARCHE: EURONEXT PARIS GDF SUEZ (l' Initiateur de l'offre)

Plus en détail

LONDON NOTICE No. 3565

LONDON NOTICE No. 3565 EURONEXT DERIVATIVES MARKETS LONDON NOTICE No. 3565 ISSUE DATE: 15 February 2012 EFFECTIVE DATE: 12 March 2012 FTSE 100 INDEX FUTURES CONTRACT THREE MONTH EURO (EURIBOR) INTEREST RATE FUTURES CONTRACT

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Gestion de la configuration et contrôle du code source

Gestion de la configuration et contrôle du code source MGL7460 Automne 2015 Gestion de la configuration et contrôle du code source Guy Tremblay Professeur Département d informatique UQAM http://www.labunix.uqam.ca/~tremblay 10 septembre 2015 Parmi les premières

Plus en détail