Attention! Les indications en couleur ne sont qu une aide à la lecture et ne doivent pas figurer dans votre rédaction.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Attention! Les indications en couleur ne sont qu une aide à la lecture et ne doivent pas figurer dans votre rédaction."

Transcription

1 Attention! Les indications en couleur ne sont qu une aide à la lecture et ne doivent pas figurer dans votre rédaction. Introduction Curieusement, dans le théâtre grec, le mot qui désignait l action d une pièce : agôn signifiait aussi le «jeu», le «concours», la «lutte», le «combat» ; ce terme marquait clairement que le conflit, ainsi que sa

2 concrétisation l affrontement sont primordiaux au théâtre. Pascal, au XVII e siècle, va dans le même sens quand il affirme : «Les scènes contentes» (c est-à-dire les scènes où les personnages sont en harmonie) «ne valent rien». Le texte théâtral exploite une gamme de conflits et d affrontements très large par la diversité des forces en présence, des enjeux, des champs d action ou des issues. Mais c est à la représentation que ces antagonismes donnent toute leur mesure, parce qu elle permet de rendre ce type de situations concrètement visible, audible, et par là plus frappant que dans les autres genres littéraires, comme le roman. La représentation, création collective d un auteur, d une troupe, mais aussi de «techniciens», offre un large éventail de moyens pour mettre en valeur ces situations : dramaturgiques d abord, ressources de mise en scène, techniques enfin ou scénographiques. I. Les moyens dramaturgiques : à la base, est le texte. Les «ressources» de l auteur Le conflit est une «base» intéressante pour un dramaturge parce qu il présente des cas de figures multiples : parfois il oppose plusieurs individus, parfois il est intérieur et déchire un être ; parfois il dresse un être contre un groupe ou une société, ou encore contre une puissance mystérieuse. Par ailleurs, les sources du conflit offrent une variété presque inépuisable. 1. Le conflit entre individus : jouer sur le nombre de personnages Le corpus présente des conflits qui mettent face à face plusieurs personnages unis par des liens de différentes natures : lien familial (deux sœurs chez Anouilh, un frère et une sœur chez Koltès), lien social (un maître et son valet chez Marivaux), lien politique (un dirigeant politique et son secrétaire chez Sartre) Le choix des personnages théâtraux, mais aussi leur nombre, permettent à l auteur de mettre en relief les conflits et affrontements. Le dramaturge peut jouer, pour mettre en relief un conflit ou un affrontement, sur le nombre de personnages qui s opposent : à deux, à trois, en cascade ou seul. À deux : le cas du conflit amoureux, le potentiel dramatique du «couple» de personnages Le corpus ne présente aucun exemple du conflit le plus courant au théâtre : le conflit amoureux qui, en mettant en jeu deux amants, permet au dramaturge d explorer toute la gamme des sentiments et toutes les facettes du comportement humain : de la jalousie à l explosion de colère, de la duplicité à la noirceur (d un Néron, par exemple), de la ruse à l euphorie de la

3 victoire Dans Le Misanthrope de Molière, Alceste, pourtant amoureux de Célimène, se dresse contre elle, et sa jalousie le pousse à l affronter pour la quereller ; au cours de ces «scènes» (au sens sentimental du terme), Célimène arrive à maîtriser Alceste en le réduisant à l obéissance. Cette lutte d influence va d une tension extrême à un apaisement final et fait passer le spectateur par diverses émotions totalement opposées : qu on en juge en mettant en regard le début et la fin de la scène 3 de l acte IV : ALCESTE (à Célimène) : Que le sort, les démons et le Ciel en courroux N ont jamais produit de si méchant que vous [ ] [ ] Ah! rien n est comparable à mon amour extrême Le conflit amoureux peut aussi prendre la forme de la rivalité et dresser l un contre l autre deux prétendants à un même «objet» de leur amour. Beaumarchais construit son Mariage de Figaro sur ce schéma : le comte Almaviva a des visées sur la servante Suzanne, promise elle doit se marier quand le rideau s ouvre au valet Figaro qui se trouve obligé de défendre sa fiancée contre celui qui avait juré de la lui donner : «Non, Monsieur le Comte, vous ne l aurez pas!» L affrontement ne se fait alors pas directement mais par ruses de Figaro, de Suzanne et de la comtesse et aboutit, trois fois de suite, à la mise en échec du comte : cela permet à Beaumarchais de «jouer au yoyo» avec les nerfs du spectateur. Ce type de rivalité sert de ressort tant à la comédie qu à la tragédie et se double parfois d une lutte pour le pouvoir. Dans Britannicus de Racine, une double rivalité oppose Néron et Britannicus. Néron enlève à son demi-frère son amante Junie en même temps qu il lui ravit l empire, par usurpation ; Britannicus, entré au palais, se fait arrêter ; le conflit explose alors et se concrétise par un affrontement, masqué d abord, puis ouvert, à rebondissements. Le conflit se résout tragiquement par un meurtre. À trois : les ressources d une structure en chaîne Le conflit peut aussi se jouer à trois, voire plus, compliquant ainsi la structure dramaturgique, et par cette multiplication rendre plus intense la représentation de ce type de situations. Sartre, à propos de sa pièce Huis clos, explique que lui est venue «l idée de mettre (ses trois personnages) en enfer et de les faire chacun le bourreau des deux autres» (texte dit par l auteur en préambule à l enregistrement de la pièce en 1965). Garcin, le journaliste fusillé pour son pacifisme ; Inès, l employée des postes qui, sur terre, a brisé le couple de sa meilleure amie ; Estelle, qui a commis le meurtre d un enfant, sont au centre d un infernal nœud d intérêts qui rend toute combinaison unique entre deux «clans» définis (deux contre un) impossible : la pièce repose sur des affrontements successifs, sur un

4 schéma tournant sans fin «un contre deux» (Inès contre Garcin et Estelle, Estelle contre Garcin et Inès, etc.), concentré dans la réplique d Inès : «Le bourreau, c est chacun de nous pour les deux autres.» En cascade : les ressources d une intrigue compliquée, le «nœud» de l action La construction peut se complexifier et les conflits s enchaîner en cascade, créant ainsi un «nœud» (on parle bien du nœud dramatique) qui maintient l intérêt. La tragédie de Corneille Nicomède propose un modèle de lutte complexe, où trois personnages s affrontent : Nicomède, Prusias, Flaminius. Prusias, roi de Bithynie, a peur de Nicomède (son fils d un premier mariage) trop puissant, qu il a éloigné du trône ; il craint aussi Rome trop impérialiste, représentée par l ambassadeur Flaminius. Prusias a intérêt à susciter un affrontement entre ses deux «ennemis», ce qui se produit quand il les confronte : en effet tous deux sont venus chercher Laodice, la reine d Arménie, l un pour en faire sa femme, l autre pour la marier à Attale, élevé à Rome dans les principes romains ; Nicomède insulte Flaminius ; Flaminius sape l entente familiale jusqu au point de rupture. Un conflit en entraîne ainsi d autres qui s enchaînent. Ou à un : les ressources du monologue Le conflit notamment amoureux peut même être intérieur, vécu par un seul personnage, dans le secret, comme un déchirement, avant l aveu. Racine met en scène une femme, Phèdre, habitée de deux aspirations contraires : la passion pour son jeune beau-fils Hippolyte («Vénus tout entière à sa proie attachée») et la volonté de pureté et de fidélité à son époux Thésée. Le théâtre, avec sa convention du monologue très intense, offre à Racine l occasion d analyser dans ses mouvements les plus complexes ce déchirement intérieur et les ressorts de la passion ; les monologues de délibération, de torture intime, qui pourraient ennuyer le spectateur, en prennent une force et une intensité aussi poignantes qu un dialogue animé : «Le voici. Vers mon cœur tout mon sang se retire. J oublie en le voyant, ce que je viens lui dire» (II, 5). «Ô toi, qui vois la honte où je suis descendue, Implacable Vénus, suis-je assez confondue?» ( (III, 2) L affrontement prend alors une forme particulière, selon qu à différents moments l une ou l autre de ces aspirations opposées domine et que, l une prédominant, au moment de l aveu, l autre est écrasée, jusqu à une conclusion mortelle : le conflit a déchiré le personnage qui en est le champ de bataille. À l extrême, La Voix humaine de Jean Cocteau consiste en une longue conversation téléphonique d une jeune femme désespérée dont on n entend

5 qu une partie : les répliques de son interlocuteur ne sont pas retranscrites, mais suggérées par celles de la jeune femme. L affrontement n en devient que plus poignant. 2. Le conflit entre l individu et un groupe ou une société : le jeu des contrastes et les oppositions d identité Le dramaturge, pour représenter les conflits ou les débats de façon frappante, peut varier les cas de figures entre les personnages. Ainsi il peut jouer sur l opposition entre un individu et un groupe ou une société tout entière, opposition dont les formes sont très variées. Le conflit social, le conflit de classe : le jeu des contrastes Le personnage dramatique se «bat» souvent contre ceux qui le briment socialement. La rivalité amoureuse sur laquelle repose, comme nous l avons vu, Le Mariage de Figaro, s élargit et se double d un conflit de classe : c est à «Monsieur le Comte», au «grand seigneur» que s adresse le valet dans son long monologue, mais aussi, à travers lui, à «ces puissants [ ] si légers sur le mal qu ils ordonnent» et aux «gens en place». Sa harangue en solitaire à des ennemis qu il défie en leur absence (!) le dresse virtuellement seul face à ceux qui ne se sont donné que «la peine de naître et rien de plus» : «noblesse, fortune, un rang, des places, tout cela rend si fier!». Ce sont les valets contre les maîtres qui dynamisent l intrigue dramatique, depuis la comédie antique ou les farces de Molière jusqu aux compagnons d Arlequin les ex-esclaves contre ceux d Iphicrate les ex-maîtres, en passant par les nombreuses combinaisons maîtres-valets dans les comédies de Marivaux. C est surtout le théâtre de contestation du XVIII e siècle qui tire parti de ce cas de figure. Cependant le théâtre contemporain, par exemple Les Bonnes de Jean Genet, réactualise ce type de conflit : Solange et Claire se révoltent intérieurement contre Madame, au point de vouloir l empoisonner. Leur dialogue sur scène, mais aussi leurs apartés impossibles dans un roman par exemple rendent compte de cet antagonisme profond. Mais ce peut être aussi le groupe des femmes qui revendiquent leurs droits à participer à la vie sociale dans La Colonie de Marivaux : ARTHÉNICE (aux hommes). Nous voulons nous mêler de tout, être associées à tout, exercer avec vous tous les emplois, ceux de finance, de judicature et d épée. [ ] MADAME SORBIN. De même qu au palais à tenir l audience, à être présidente, conseillère, intendante, capitaine ou avocate. UN HOMME. Des femmes avocates? Ces affrontements, «joués» devant un large public, mettent sous les yeux de tous le débat d idées et invitent à la réflexion sur les inégalités criantes de la société.

6 Le conflit politique : seul contre le pouvoir ; l inégalité des forces, un jeu sur le déséquilibre Du débat social au débat politique il n y a qu un pas. Le modèle remonte à l Antiquité, notamment dans les grandes tragédies qui mettent en scène des mythes. L Antigone de Sophocle se dresse seule et soutient les valeurs familiales le devoir fraternel et la piété à l égard des dieux contre l exigence politique, incarnée par Créon. Deux fois, Antigone ensevelit son frère, deux fois, en conséquence, le conflit se concrétise dans un affrontement sur scène entre Antigone et le représentant de l ordre social. Anouilh, vingt-cinq siècles plus tard, exploite cela sous une autre forme, plus complexe et d autant plus intéressante que, tout en accomplissant son devoir de roi en lendemain de guerre, Créon veut sauver Antigone (le roi est alors aussi le siège d une lutte intérieure). Au XIX e siècle, Le «Bon appétit, Messieurs» de Ruy Blas qui fustige les «ministres intègres» qui déchirent l Espagne, sonne comme une déclaration de guerre entre le «laquais» en livrée et les puissants avides de pouvoir, dont le plus noir est Don Salluste. Ce type d affrontement sur scène permet à une société de se voir ellemême et sans doute de prendre du recul sur ce qui l agite. 3. Le conflit est entre la société ou l État et un groupe : le jeu du rapport de forces Plus largement, l auteur dramatique, parce qu il peut incarner en un ou plusieurs personnages emblématiques toute une société, ou l État, ou encore un groupe d individus qui les représentent, donne du relief aux affrontements qui agitent les rapports humains. Le conflit théâtral oppose parfois l État ou la société et un groupe qui leur offre une résistance. Dans Le Dialogue des carmélites de Bernanos, les religieuses et le droit de Dieu sont en butte à l autorité : celle des révolutionnaires qui finissent par les exterminer et celle de l État de Louis XVI qui veut les conduire à se renier. La particularité de ce conflit tient à ce que la violence de l État se heurte à des victimes innocentes, impuissantes, soumises en tout, sauf à ce qui est essentiel pour elles, leur croyance en Dieu. Cela donne lieu à des affrontements particulièrement poignants fouilles par les révolutionnaires, inquisition de l archevêque, très dramatiques, parce que la violence se donne libre cours, sans pour autant venir à bout d une résistance passive, qui se terminent souvent par la liquidation du parti le plus faible : les religieuses sont exécutées et gardent leur dignité jusque sur l échafaud. Dans toutes ces situations, le dramaturge joue sur l identité des personnages pour faire apparaître de façon claire les oppositions.

7 4. Le conflit fondamental : l homme contre la fatalité, un affrontement existentiel incarné Enfin, l adversaire du personnage de théâtre notamment de tragédie ou de drame peut être plus redoutable : force supérieure contre laquelle se débat le héros, on l appelle le destin, la fatalité Et le plus souvent, les conflits «terrestres» que met en scène le théâtre ne sont que la concrétisation, la manifestation tangible de cette lutte supérieure qui dépasse l homme : tous les combats que mène Phèdre sur terre ne sont l œuvre que de «Vénus tout entière à sa proie attachée» ; le véritable adversaire de Dom Juan qui causera sa perte n est pas la femme, la famille ou la société, mais le «Ciel» contre lequel il ne pourra rien. Et cela est vrai jusque dans la comédie du XVIII e siècle : Figaro est victime de «sa naissance» quel hasard l a fait naître valet?, ou encore du XX e siècle : le roi de Ionesco se bat burlesquement contre la mort L intérêt théâtral de ce conflit fondamental est de donner une traduction visible des grands problèmes existentiels qui préoccupent l homme, devenu au théâtre spectateur de sa propre destinée : il comprend alors que ses affrontements les plus minimes ne sont que les émanations d un conflit universel inévitable et latent qui ne demande qu à se concrétiser. Ces conflits, ces affrontements, quelle qu en soit la nature, présentent tous un intérêt dramatique qui maintient l attention du spectateur, soucieux de savoir comment ils se dénoueront et qui des hommes, des «camps», ou des valeurs, l emportera. Ionesco, dans une boutade provocatrice, compare la pièce de théâtre à un match : ces deux «spectacles» ont en effet en commun d être fondés et construits sur un antagonisme ou une rivalité, élément primordial pour capter l intérêt du public qui voit de ses propres yeux ce qui le déchire dans la vraie vie. Tous ces conflits sont aussi mis en relief par le fait que l œuvre théâtrale est relativement courte par comparaison avec le roman, par exemple, donc plus condensée : l intensité du débat n en prend que plus de force. II. Les moyens scéniques et techniques : puis vient la représentation Comment la représentation théâtrale peut-elle mettre en valeur le conflit? Mais l effet de ces ressources qui sont à la disposition de l auteur dramatique est démultiplié par la représentation. Car «toutes les comédies (les pièces) ne sont faites que pour être jouées», comme le rappelle Molière Et la représentation donne plus d intensité au conflit, le rend plus dramatique, parce qu elle le concrétise ; le spectateur l appréhende directement, avec ses sens, il voit et il entend : l homme «ne sachant de rien comment

8 cela commence ou finit, c est pour cela qu il va au théâtre.[ ] Et ils regardent et écoutent comme s ils dormaient. [ ] Et c est pourquoi l homme veut voir des yeux et connaître des oreilles ce qu il porte dans l esprit [ ] Et quand je crie, j entends toute la salle gémir», explique Lechy Elbernon, l actrice que Claudel met en scène dans L Échange. Pour mettre le conflit en valeur, la mise en scène doit, sous différentes formes et par des moyens divers, rendre sensibles la différence et la contradiction des intérêts, souligner le choc qui fait l affrontement en le rendant concret et prenant. Les choix de mise en scène font qu une même scène, un même affrontement prend plus ou moins d intensité. 1. Jouer sur les sens et les contrastes : du côté du metteur en scène Le spectacle théâtral est avant tout visuel et c est de cette caractéristique que le metteur en scène peut tirer parti. L occupation du plateau et la distribution de l espace scénique : une représentation concrète de l affrontement Ainsi, par des artifices, le metteur en scène peut accentuer les contrastes. Il peut, par exemple, utiliser la présence de figurants pour mieux marquer l affrontement entre les personnages : dans la dernière scène des Mouches de Sartre, le plateau est envahi par «la foule» hurlante devant laquelle «s est dressé» Oreste, seul contre cette horde ; l affrontement est intense et sa résolution d autant plus frappante : ««Vous ne criez plus? (La foule se tait.) Je sais : je vous fais peur.» Il y a là un effet que seule la mise en scène peut rendre, par son aspect visuel. De la même façon, pour mieux marquer l affrontement entre le Commandeur (messager du Ciel) et Dom Juan au cours de la scène finale de la pièce de Molière, dans la mise en scène de Daniel Mesguich, en 2003 au Théâtre de l Athénée, le Commandeur est représenté par une dizaine de statues de femmes nues en marbre blanc, images et souvenirs de ses conquêtes passées, qui le hantent sans cesse par leur présence, comme mortes, «chosifiées», mais prêtes à se réveiller et à demander réparation Ce qui ne manque pas d arriver, à la fin, quand ces statues s animent et, redevenues vivantes, investissent la couche de Dom Juan et «brûlent» littéralement leur bourreau dans les draps mêmes où il les a déshonorées : Dom Juan meurt par ce qu il a offensé, par les «feux de l amour» concrétisés sur scène. À l inverse, la disparition progressive des personnages à la fin du Roi se meurt de Ionesco souligne la solitude du roi, seul face au monde qui l a abandonné : Le Garde disparaît subitement ; [ ] Juliette disparaît subitement ; [ ] Le Médecin se retire ; [ ] Juliette avant de partir

9 Le jeu des contrastes dans la présentation des personnages Au-delà de l agencement même et de la structure du texte théâtral, l accentuation des contrastes peut se faire par des choix qui frappent d emblée les sens du spectateur dans la manière de présenter sur scène les personnages. L opposition entre Lucky et Pozzo dans l étrange couple maître-valet de En attendant Godot se marque par le contraste de leur chevelure, pour l un «une abondante chevelure blanche», l autre «complètement chauve». Hugo a exploité dans ses drames romantiques ce procédé de l antithèse incarnée : l âge et la mise matérialisent la lutte entre Hernani et Don Ruy Gomez : le brigand contre l aristocrate, le jeune contre le vieillard Dans Le Dialogue des carmélites, la religion est représentée par des femmes, l autorité par des hommes ; les laïcs en uniformes ont une attitude agressive, les carmélites en tenues de religieuses ont un comportement digne et noble. Ce faisceau de contrastes crée une impression poignante. De la même façon, la robe noire d Antigone voulue par Anouilh contraste avec les costumes des autres personnages, notamment avec les couleurs que porte Ismène. Le débat entre les deux sœurs n en est que plus frappant. Inventer des «signes distinctifs» pour marquer les conflits et les affrontements Le metteur en scène peut aussi aller au-delà du texte même et des indications de l auteur dans cette matérialisation des contrastes. Ainsi, on a vu un Hamlet joué par un acteur noir dans la mise en scène de Peter Brook : ce choix renforce par un aspect visuel la marginalité du personnage, seul et isolé dans une société à laquelle il est en butte. 2. Jouer sur le symbolisme des objets et accessoires : les ressources du décor Au théâtre, comme le dit Ionesco, il faut aussi «faire jouer les accessoires, faire vivre les objets, animer les décors». C est en effet une des ressources de la mise en scène pour mettre en valeur les conflits que de tirer parti des objets qui symbolisent le conflit ou autour duquel se cristallisent les affrontements. Dans cet univers de signes qu est l espace scénique, le décor peut contribuer à faire ressortir l intensité de l affrontement : dans la mise en scène de En attendant Godot au Théâtre de France en 1961, les branches d un arbre squelettique soulignent par leur contraste avec un fond de scène d un noir intense véritable mur l opacité terrible, sans la moindre issue, de ce monde nu et implacable. L objet, parfois un simple accessoire, cristallise sur lui la tension conflictuelle d une situation dramatique : la corde par laquelle Pozzo tient Lucky en

10 laisse fascine et repousse à la fois le regard du spectateur. La «tasse de tilleul» que Solange et Claire veulent faire boire à Madame dans Les Bonnes, tasse autour de laquelle tournent tous leurs mouvements et leur manège, tous les jeux de regards, concrétise le désir de vengeance des bonnes : elle focalise sur elle toute l attention du public tout au long du déroulement de la cérémonie macabre et promet une issue mortelle à l affrontement social entre des domestiques et une maîtresse détestée. Version moderne de la coupe de poison que la reine Cléopâtre apporte perfidement, à l acte V de Rodogune, pour assassiner son propre fils et celle qu il aime, Rodogune. La coupe passe de mains en mains, sous les yeux du spectateur. Les didascalies scandent toute la scène et rendent compte de son funeste «trajet» : «rendant la coupe à Laonice», «l empêchant de prendre la coupe», «prenant la coupe», «prenant la coupe des mains de Cléopâtre après qu elle a bu», «rendant la coupe à Laonice ou à quelque autre». L épée d Iphicrate, dans L Île aux esclaves de Marivaux, symbolise la supériorité du seigneur sur le valet et son transfert dans les mains d Arlequin marque le renversement de situation dans le conflit qui oppose le maître et l esclave. L objet peut aussi rendre sensible le conflit intérieur, qui n est pas incarné par la présence de deux personnages et que ne véhiculent que les mots. Ainsi, dans sa mise en scène du Cid, Francis Huster joue les Stances avec dans une main l épée (symbolisant son père et l honneur familial), dans l autre le gant du Comte (symbolisant Chimène et la passion amoureuse), ce qui concrétise le dilemme. Enfin, l objet domine parfois toute une pièce et matérialise l opposition qui est le fondement de l action : dans Rhinocéros, les têtes des personnages masqués symbolisent l opposition, la lutte des hommes contre la «rhinocérite», image du totalitarisme, et sa progressive victoire. Le conflit, au lieu d être cérébral et véhiculé par l abstraction des mots, devient ici palpable et d autant plus angoissant. 3. Le rythme pour donner du relief aux affrontements : jeux de scènes, didascalies et interprétation des acteurs Mais, dans un spectacle, un affrontement continu ennuie et perd de sa vigueur. Il ne prend sa valeur que s il est mis en relief par des effets de contraste. Les dramaturges recourent à plusieurs moyens pour soutenir l intérêt du public. Ainsi, dans ses vaudevilles, presque systématiquement, Feydeau fait intervenir juste au moment où il ne le faudrait pas le personnage le plus inopportun. L effet de surprise renforce l affrontement, en général entre un mari et sa femme, qui oblige les personnages à improviser des réponses à l événement inattendu et crée un effet comique ; c est le

11 fameux «Ciel, mon mari!» d Un fil à la patte ou de La Dame de chez Maxim s. Aux acteurs de savoir jouer sur le rythme et l enchaînement des scènes lors de la représentation pour mettre en valeur le conflit et éviter qu il ne s émousse. Le théâtre est aussi mouvements et gestes. Le corps, sa mobilité et ses déplacements dans l espace scénique planté par le décor mettent en valeur l affrontement : «Iphicrate, au désespoir, courant après lui (son valet) l épée à la main» qui tente de pourfendre Arlequin, la gesticulation incohérente de Pozzo qui s effondre devant le spectateur précisée dans les didascalies indiquent le paroxysme du conflit : «il arrive quelque chose sur la scène comme si c était vrai» (L Échange de Claudel). C est dans ce type de situation que l on comprend le mieux que le créateur d une pièce n est pas seulement l auteur qui, une fois qu il l a écrite, s en trouve comme dépossédé : ceux qui interprètent, qui incarnent la pièce, les acteurs, dirigés par le metteur en scène, ont une part essentielle à la «vie» d une pièce. Et il revient à l acteur de faire sentir toute la force du conflit. La tâche est parfois difficile : Lucky, dans la scène de Beckett, ne prononce pas une parole ; il ne peut exprimer sa souffrance intérieure que par son corps et son visage. Le texte ne porte qu une didascalie insuffisante pour rendre compte de cette douleur profonde : «Lucky tressaille». L acteur qui joue Pozzo, quant à lui, doit passer rapidement du ton autoritaire et ferme du début de la scène à des mimiques et des intonations qui traduisent l effondrement du personnage, conséquence de la tension conflictuelle avec son serviteur. La mise en valeur du conflit repose avant tout sur la qualité du jeu des acteurs. 4. Du côté des techniciens : sons et lumières Enfin, les techniciens, trop souvent oubliés dans leur rôle de créateurs à part entière d une pièce (sans eux, il n y aurait pas de spectacle ) disposent de ressources efficaces pour représenter conflits, débats et affrontements. Celui qui n a jamais «fait de théâtre» ignore le plus souvent ces aspects techniques qui, par nature, ont pour vocation de se faire oublier comme tels et ne sont sensibles que par l effet produit sur le spectateur. Ainsi, les jeux d éclairages qui sont multiples ont une efficacité d autant plus grande qu ils sont aussi appréhendés par les sens. La technique de la «douche», qui consiste à faire pleuvoir du plafond un rond de lumière dirigé sur les personnages, peut matérialiser l opposition entre eux. Il en va de même d un effet de clair-obscur : l un des personnages reste dans l ombre, l autre est inondé de lumière. Ce type d éclairage conviendrait parfaitement pour illustrer l antithèse manichéenne entre les personnages du drame

12 romantique : La Reine, claire et innocente, face au diable, Don Salluste dans Ruy Blas. Dans une récente mise en scène de Phèdre, lors de la confrontation tendue entre Thésée et son fils Hippolyte, au dernier acte, l éclairagiste avait fait en sorte que l ombre portée du père sur le mur soit démesurée, comme pour montrer qu il «écrasait» son fils de son mépris et de sa stature de héros, face à un Hippolyte aux dimensions humaines : l effet de contraste était saisissant. Jouer sur la bande sonore est aussi très efficace pour rendre compte des antagonismes. Ainsi, dans Rhinocéros, comment marquer la tension entre les rhinocéros envahisseurs et les habitants qui tentent de résister à la rhinocérite? Il est bien difficile de faire passer sur scène un vrai rhinocéros Avoir recours à des acteurs grimés ou déguisés en rhinocéros n est pas très convaincant Dans une mise en scène récente, c était la bande sonore qui représentait, par une bruit formidable de tempête accompagnée de tremblements du plateau les pachydermes et c est à elle que revenait le rôle de marquer cet affrontement avec la «bête». Là encore, l effet était réussi. Les effets de voix peuvent souligner les affrontements : dans la mise en scène de Dom Juan par Bluwal, le metteur en scène a recours à une voix off pour la statue de pierre du Commandeur : cette voix qui semble venue d ailleurs ou de nulle part (du Ciel peut-être) contraste avec celle, très humaine, de Dom Juan et met en relief le contraste entre les deux partis qui se livrent bataille : le libertin et le ciel La liste des ressources serait longue et ne saurait être exhaustive, tant l inventivité du metteur en scène doit être constamment en éveil. N a-t-on pas vu récemment le Nada Théâtre jouer un Ubu Roi où certains personnages étaient représentés par des légumes des vrais! qui parlaient en voix off face à un couple Père Ubu-Mère Ubu terrifiant, prêt, dans un gigantesque banquet, à les engloutir : le roi Wenceslas est une grappe de raisin, un conspirateur un chou rouge, un noble un poireau, marionnettes manipulées grotesquement devant le couple royal, image des dictateurs face à leurs victimes. La portée politique de la pièce se trouve étrangement soulignée par cet antagonisme, à mi-chemin entre farce et tragédie, comme le voulait Jarry Conclusion Au théâtre, le conflit et l affrontement sont donc bien primordiaux et la mise en scène leur donne de l intensité grâce aux diverses ressources du spectacle.

13 Mais il serait excessif d affirmer que conflits et affrontements sont absolument nécessaires ou indispensables. En tout cas, il arrive qu ils ne constituent pas le moteur de la pièce : En attendant Godot ne repose pas en fait sur un conflit qui ferait avancer l action les deux apparitions de Pozzo et de Lucky ne sont que des intermèdes. Mieux encore, il existe des pièces sans conflit : La Cantatrice chauve de Ionesco ne présente aucune action, aucun affrontement : la pièce repose précisément sur l idée qu il n y a pas assez de communication, d intérêts communs entre les personnages pour qu il y ait matière à conflit. Dans Oh! les beaux jours de Beckett, Winnie parle, farfouille dans son sac, chante parfois, accomplit ses petits gestes dérisoires selon un rite sans heurts Mais l absence de conflit est peut-être la nouvelle forme d un conflit fondamental nouveau, né avec le théâtre de l absurde : celui, désespérant, de l être humain face à la stagnation (personne ne résiste, personne ne répond), face au néant.

Correction sujet type bac p224

Correction sujet type bac p224 Correction sujet type bac p224 Tragique : ne peut pas échapper à son destin. Pathétique : inspire la compassion, la pitié du lecteur envers le personnage. Poignant. Méthode : Pour la question, être synthétique,

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir l univers d un dramaturge ; sensibiliser les apprenants à l univers du spectacle vivant.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir l univers d un dramaturge ; sensibiliser les apprenants à l univers du spectacle vivant. Scènes de théâtre Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre Concept Dans cette fiche, vous trouvez des activités autour d une ou plusieurs scènes de théâtre choisies, des pistes d exploitations pédagogiques

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco L Association Nous Jouons pour les arts Présente Li fhamator (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco Une Production «Nous Jouons pour les arts» Mise en scène et dramaturgie : Adil

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

SÉQUENCE 5 : Contre toute attente : «Roméo et Juliette» de William Shakespeare

SÉQUENCE 5 : Contre toute attente : «Roméo et Juliette» de William Shakespeare SÉQUENCE 5 : Contre toute attente : «Roméo et Juliette» de William Shakespeare Un prologue vient du théâtre antique = première partie d une œuvre littéraire ou dramatique servant à situer les personnages

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Occupe-toi d Amélie! Comédie en 3 actes de Georges Feydeau Mis en scène par Olivier Albasini

Occupe-toi d Amélie! Comédie en 3 actes de Georges Feydeau Mis en scène par Olivier Albasini Occupe-toi d Amélie! Comédie en 3 actes de Georges Feydeau Mis en scène par Olivier Albasini Par Troupe de théâtre de Grimisuat, membre de l ASTAV et de la FSSTA Contexte de création Après 26 ans d existence

Plus en détail

La liberté guidant le peuple sur les barricades

La liberté guidant le peuple sur les barricades La liberté guidant le peuple sur les barricades Eugène DELACROIX 1830 Une étrange lumière Le soleil brille à travers la fumée de la poudre. Les écrits nous disent que nous sommes en début de matinée et

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Livret pour les élémentaires à partir du CE2 et les collèges jusqu à la classe de 5ème

Livret pour les élémentaires à partir du CE2 et les collèges jusqu à la classe de 5ème PRENDRE LE CHEMIN DU THEATRE Livret pour les élémentaires à partir du CE2 et les collèges jusqu à la classe de 5ème 1 SOMMAIRE I - LA CHARTE DU JEUNE SPECTATEUR...3 1. Dix conseils pour mieux profiter

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

La Bonne Âme de Se-Tchouan

La Bonne Âme de Se-Tchouan Saison 2014-2015 Dossier pédagogique La Bonne Âme de Se-Tchouan Bertolt Brecht Mise en scène de Jean Bellorini Compagnie Air de Lune Polo Garat Odessa Dates de représentation : 10 mars 2015 à 20h30 11

Plus en détail

Le prince Olivier ne veut pas se laver

Le prince Olivier ne veut pas se laver Le prince Olivier ne veut pas se laver Il était une fois un roi, une reine et leurs deux enfants. Les habitants du pays étaient très fiers du roi Hubert, de la reine Isabelle et de la princesse Marinette,

Plus en détail

EXPOSITION: VIVRE ET HABITER

EXPOSITION: VIVRE ET HABITER Décoration Défiscalisation Conception et réalisation Michel SAEZ EXPOSITION: VIVRE ET HABITER 2013, espace «L atelier UNIK» Saint MALO Stand 47-8, 9, 10 mars 2013. DEFISCALISER Acheter une œuvre d art

Plus en détail

LE JEU DE L AMOUR ET DU HASARD Une comédie en trois actes de Marivaux, adaptée en bande dessinée.

LE JEU DE L AMOUR ET DU HASARD Une comédie en trois actes de Marivaux, adaptée en bande dessinée. LE JEU DE L AMOUR ET DU HASARD Une comédie en trois actes de Marivaux, adaptée en bande dessinée. Scénario, dessin et couleur Florent Humbert Collection Ex-Libris - Éditions Delcourt, disponible en février

Plus en détail

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX

CLASSE : : : ; : : : : LA LIBERTE GUIDANT LE PEUPLE EUGENE DELACROIX HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 4 ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : le retour à la monarchie ; les Trois Glorieuses Thématique : Arts, Etats et pouvoir (œuvre engagée) Sujet : Comment un

Plus en détail

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement.

DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. DIU Soins Palliatifs et d Accompagnement. Centre - Pays de Loire CHRU Tours COMMUNICATION «Conflits internes et Cohérence personnelle» SOMMAIRE Introduction page 3 Communication Page 4 Les paramètres d

Plus en détail

Table des matières. Préface de Frédéric Chauvaud et Michel Porret. «Béni soit celui qui a inventé le sommeil»...13

Table des matières. Préface de Frédéric Chauvaud et Michel Porret. «Béni soit celui qui a inventé le sommeil»...13 Table des matières Préface de Frédéric Chauvaud et Michel Porret Avant-propos «Béni soit celui qui a inventé le sommeil»...13 Première partie «SOMMEIL, REPOS DES ÊTRES, SOMMEIL, TOI LE PLUS DOUX DES DIEUX»

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps Introduction Y A-T-IL COUPLE? Au fil des siècles et au fil des années, la société se transforme et avec elle, la valeur accordée à la réussite sociale, à la famille mais surtout à l amour. Dans le monde

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

La danse contemporaine à la maternelle

La danse contemporaine à la maternelle La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style Séance 1 - Classe de 1 ère Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style I) Rappel définition d une figure de style A) Définition d une figure de style. - Le langage

Plus en détail

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Danses pour des jeunes par des jeunes Processus de création Nous nous exprimons par la danse La danse qui sera créée devra refléter une préoccupation sociale qui est importante et signifiante à ta génération.

Plus en détail

- Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur. Biographe

- Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur. Biographe - Je m appelle le Docteur - Docteur qui? - Juste le Docteur Biographe Le Docteur une personne énigmatique à bien des égards. Peu de personne ont pu le voir, l approcher ou même voyager avec lui. Et s il

Plus en détail

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe Po/Gi Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe 1. Trahison Cesser d être fidèle à quelqu un ou à une cause ; livrer quelqu un. 2. Réveil de la blessure Entre

Plus en détail

C est du 36, mais ça chausse grand

C est du 36, mais ça chausse grand C est du 36, mais ça chausse grand Nouveau Clown-théâtre Public familial à partir de 8 ans Par la compagnie du BP 7 85 390 MOUILLERON EN PAREDS 02 51 87 56 42 / 06 85 42 99 79 francois.tcv@orange.fr Contact

Plus en détail

DIVORCE l intérêt du consentement amiable

DIVORCE l intérêt du consentement amiable Conférence-débat du jeudi 2 octobre 2014 DIVORCE l intérêt du consentement amiable Depuis le 1 er janvier 2005 (date d entrée en vigueur de la loi sur le divorce du 26 mai 2004), les époux ont le choix

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion...

Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion... Table des matières Avant-propos Le problème de la spécificité du texte dramatique... 7 Genres du dramatique et descriptions linguistiques... 12 Conclusion... 41 PREMIÈRE PARTIE Aspects sémio-linguistiques

Plus en détail

L ouverture du mariage et de l adoption aux couples composés de personnes de même sexe n est pas un choix sans conséquences

L ouverture du mariage et de l adoption aux couples composés de personnes de même sexe n est pas un choix sans conséquences L ouverture du mariage et de l adoption aux couples composés de personnes de même sexe n est pas un choix sans conséquences En présentant son projet de loi «ouvrant, selon ses propres termes, le mariage

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU?

I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU? I. FAIR-PLAY, D OÙ VIENS-TU? QUI ES-TU? Le fair-play est une notion bien souvent employée à tort et à travers. Associée surtout au vocabulaire sportif, elle s applique aujourd hui à de multiples situations,

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale Série littéraire (L) Travaux Personnels Encadrés Thème spécifique Représentations et réalités Ces

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente LA FEUILLE DE CHÊNE Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente la force et la solidité. Sa feuille matérialise la vitalité qu elle

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 c.sanfacon@videotron.ca

5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 c.sanfacon@videotron.ca 5172, des Ramiers Québec QC G1G 1L3 (418) 622-1593 LES TECHNIQUES D INTERVENTION Accepter mes propres émotions, éviter l affrontement, respecter l image du jeune. Ce n est pas toujours évident d intervenir

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Histoires de pauv filles et drôles de dames

Histoires de pauv filles et drôles de dames Histoires de pauv filles et drôles de dames Les Dieselles Comédie LES DIESELLES Né en 2006 de la rencontre de deux comédiennes autour de la découverte de textes d auteurs contemporains, le duo professionnel

Plus en détail

Le casse du siècle La Riche Héritière

Le casse du siècle La Riche Héritière Le casse du siècle La Riche Héritière Jeu énigme Dans le cadre du projet d énigmes, nous détaillons ci dessous le scénario La Riche Héritière et changeons légèrement sa structure. Quelques mots sur Freddy

Plus en détail

LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE. LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort

LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE. LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort relation SRLF Paris, 11-12-13 mai C.LE BRIS BENAHIM Psychothérapeute - Formatrice Quimper CHIC Comment le vécu

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

«La famille, c est la première des sociétés humaines.»

«La famille, c est la première des sociétés humaines.» «La famille, c est la première des sociétés humaines.» La famille sera toujours la base des sociétés. Honoré de Balzac La famille est-elle la première des sociétés humaines? C est l hypothèse la plus souvent

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

A propos du spectacle

A propos du spectacle A propos du spectacle En 2002, j ai découvert les masques balinais lors d un stage d acteurs avec la compagnie l Entreprise. Fascinée par la force de ce langage, j ai voulu remonter à la source En mars

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

BACCALAUREAT Séries générales Epreuve Anticipée de Français Ecrit

BACCALAUREAT Séries générales Epreuve Anticipée de Français Ecrit BACCALAUREAT Séries générales Epreuve Anticipée de Français Ecrit Le corpus de textes ci-après peut compléter utilement la séquence didactique sur Juste la fin du monde, proposée dans Lire un classique

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS :

VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : VISITE DE L EXPOSITION AU THÉÂTRE DE PRIVAS : Tania Mouraud : Glamour-ing, 2000 C est un film vidéo qui montre un acteur de théâtre qui se maquille avant d aller sur scène. Ça se passe en Inde. L acteur

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Variante pour Anima. Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames

Variante pour Anima. Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames Variante pour Anima Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames Août 2009 1 Introduction Ceci est une variante pour le jeu de cartes Anima (http://www.edgeent.com/v2_fr/edge_tienda_ lista.asp?etid=6430)

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

Un combat "Biccyu K Agura"

Un combat Biccyu K Agura Un combat "Biccyu K Agura" Résumé "BICC y u Kagura" est une danse de Nô joué dans un village agricole du district de Bicchu d'okayama. "Biccyu Kagura"est la foi primitive. Il est Koujin festival comme

Plus en détail

Annie Claude Sortant-Delanoë. L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir

Annie Claude Sortant-Delanoë. L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir Annie Claude Sortant-Delanoë L angoisse, nécessité logique entre jouissance et désir À sa naissance, l enfant est un organisme dont le cri exprime un besoin. Ce cri n a aucune intention de signification.

Plus en détail

Le Grand Troupeau de De Jean Giono.

Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Cornus Louis 1èreS 3 Lycée Paul Cézanne Le Grand Troupeau de De Jean Giono. Le Grand Troupeau est roman écrit de l année 1929 jusqu à l année 1931 par l auteur pacifiste Jean Giono. Il a été publié en

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale

L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale Ceci est un résumé. Pour le détail des règles, reportez vous au document complet. NOTA : Nous avons souhaité une simplification radicale des règles

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Commentaire par Gabriela LEGORRETA * du film

Commentaire par Gabriela LEGORRETA * du film Commentaire par Gabriela LEGORRETA * du film Il y a longtemps que je t aime France (2008) réal. et écrit par Philippe Claudel, avec Kristin Scott Thomas, Elsa Zylberstein, Serge Hazanavicious.117 min.

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

Emmanuel, Dieu avec nous

Emmanuel, Dieu avec nous Emmanuel, Dieu avec nous Jésus, un homme comme nous, dans une chair de péché Texte : Matthieu 1:18-23 (Ce que croit les Ad7J, p. 103, 55) Connaissez-vous la généalogie de Jésus? Luc 3:31 - Fils de David

Plus en détail

2 e cycle du secondaire. Théâtre de Quat S6ou9 s, saison 1968-19. pièces détachées

2 e cycle du secondaire. Théâtre de Quat S6ou9 s, saison 1968-19. pièces détachées 2 e cycle du secondaire Théâtre de Quat S6ou9 s, saison 1968-19 pièces détachées pièces détachées michel tremblay, 1969 nombre de personnages dans la pièce 25 (18 femmes et 7 hommes) extraits proposés

Plus en détail