Document d accompagnement à l intention des enseignants et des enfants spectateurs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Document d accompagnement à l intention des enseignants et des enfants spectateurs"

Transcription

1 Texte Suzanne Lebeau Mise en scène Gervais Gaugreault Document d accompagnement à l intention des enseignants et des enfants spectateurs Contes d enfants réels est un spectacle pour tout public dès 8 ans

2 document d accompagnement 2 TABLE DES MATIÈRES Présentation p Préparer la sortie au théâtre p. 3 Quelques consignes de base p. 3 Résumé de la pièce p Prolonger la rencontre p. 4 Suzanne Lebeau, conteuse p. 4 Le Monstre p. 5 Album de famille p. 5 Se que je ne feut pas vair : laferselle p. 6 Les chapeaux de Camomille p. 6 Celui qui aimait trop la science p. 7 Conteurs d hier et d aujourd hui p. 7 Le Goûter p. 8 L enfant blond qui ne voulait pas jouer du violon p. 8 L équipe p. 9 Le Carrousel p. 9 CONCEPTION : GABRIEL LEMELIN, AVEC LA COLLABORATION DE SUZANNE LEBEAU RECHERCHE ET RÉDACTION : GABRIEL LEMELIN, MARIE-EVE HUOT POUR LES CHAPEAUX DE CAMOMILLE INFOGRAPHIE : GABRIEL LEMELIN, D APRÈS UN CONCEPT DE MANON ANDRÉ Le Carrousel. Toute reproduction interdite sans autorisation de la compagnie. PRÉSENTATION Dans ce document d accompagnement, nous proposons un ensemble d activités, de pistes de réflexion et de sujets de discussion permettant aux enseignants et à leurs élèves : de préparer leur sortie au théâtre; d en apprendre davantage sur le processus de création des Contes d enfants réels; d explorer les thématiques qu ils abordent et les enjeux qu ils soulèvent. Le tout dans le but d enrichir la rencontre avec le spectacle. Nous encourageons les enseignants à adapter les activités en fonction de l âge, des connaissances et des intérêts de leur groupe.

3 document d accompagnement 3 avant le spectacle 1. Préparer la sortie au théâtre QUELQUES CONSIGNES DE BASE Aller au théâtre, ce n est pas aller à l école Il importe d associer cette sortie toute spéciale à un moment de découverte et de plaisir, à une rencontre privilégiée avec une œuvre et des artistes. Nous suggérons donc, en guise de préparation au spectacle, une simple discussion autour des points de vue suivants : Le langage théâtral dépasse le texte et le jeu des acteurs : il s inscrit aussi dans le décor, la vidéo, les costumes, l organisation de l espace, bref dans toutes les composantes de la mise en scène, afin de faire surgir le sens. De la même manière, la lumière ne sert pas qu à éclairer et la bande sonore, qu à peupler les silences et les transitions entre les scènes; lumière et bande sonore ont leur langage propre, porteur de sens et d émotion. Il est permis de ne pas tout comprendre : un spectacle est souvent plus intéressant par les questions qu il soulève que par les réponses qu il donne. Un spectacle est un voyage dans l univers d un auteur et une rencontre en direct entre des artistes et un public : les spectateurs font partie du spectacle parce que leur écoute et leurs réactions influencent le jeu des acteurs. Pendant une représentation théâtrale, tous les spectateurs, enfants et adultes, sont égaux : chacun vit ce moment précieux de manière intime et personnelle, avec son propre bagage, et partage ses opinions d égal à égal car il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de sentir et de comprendre un spectacle. Résumé L'enfant qu'on a, qu'on a été, qu'on est encore. L'enfance, l'âge tendre de la vie traversé par des adultes qui s'opposent, cèdent, s'objectent, absolvent. Être adulte et avoir des enfants, être enfant et avoir des adultes, c'est connaître la joie, la peine, la tendresse, la colère, le compromis... Suzanne Lebeau et Gervais Gaudreault Contes d'enfants réels, ce sont des enfants et des adultes, face à face, dos à dos, dans des situations qui oscillent entre le ludique et le dramatique, l'insolite et le quotidien, le rêve et la réalité, la poésie et le théâtre... Pour en savoir plus sur le spectacle, son histoire, ses artistes, consultez la section qui lui est consacrée sur le site du Carrousel (http://www.lecarrousel.net). Benoît Vermeulen et Sophie Vajda, acteurs-conteurs

4 document d accompagnement 4 après le spectacle 2. Prolonger la rencontre Dans un premier temps, il importe que les enfants puissent partager en toute liberté leurs commentaires, exprimer spontanément après la représentation ce qu ils ont senti, compris, aimé, moins aimé. Pour leur permettre de réfléchir plus longuement sur les questions soulevées par le spectacle et les thématiques qu il aborde, d en parler avec leurs collègues de classe, leurs amis ou leurs parents, il est souhaitable de prévoir une deuxième discussion un peu plus tard. Les enseignants qui le désirent trouveront dans les pages qui suivent un ensemble de textes, de pistes de réflexion et de recherche, d activités qui leur permettront de pousser plus loin l exploration de l univers des Contes d enfants réels. SUZANNE LEBEAU, CONTEUSE Contes d enfants réels est un texte charnière dans l œuvre de Suzanne Lebeau. L auteure avait entrepris un cycle d exploration du conte traditionnel avec Comment vivre avec les hommes quand on est un géant (1989) et sa version pour les tout-petits, Conte du jour et de la nuit (1991). Dans ces deux textes, elle exploitait avec son style bien personnel plusieurs procédés propres au conte (personnages de légendes, fable où surgit le merveilleux, le fantastique); pas de morale soulignée à gros traits toutefois, ni de happy end Elle aborde de nouveau ce genre littéraire, mais d une manière beaucoup plus libre et moderne, avec les Contes d enfants réels (1993). Pourtant, son approche, et elle a été endossée en tout point par le metteur en scène, colle encore plus à la définition originale du conte : un récit de faits vécus, livré oralement par un conteur. Car les six contes qui composent le spectacle sont tous inspirés d histoires ou de personnes bien réelles, enfants et adultes de la famille et de l entourage de l auteure : «Ces situations ont toutes été vécues avant d'être contées et s'il y a parfois une légère caricature, elle n'est imputable qu'au plaisir du conteur qui se laisse emporter. Grossir les traits, allonger les nez, froncer d'épais sourcils, avoir un quadruple menton et manger la chenille, c'est le moteur du conte.» (Suzanne Lebeau) Au-delà de la dimension quasi biographique, le lien entre ces contes, c est la vie, la vie jamais sans heurts entre le monde des enfants et celui des adultes. Et en cela, ils sont universels. Le spectacle connaît d ailleurs un extraordinaire parcours international. Autre point commun entre les contes, autre dimension centrale du spectacle, le jeu : le jeu de l'enfant pour découvrir et apprendre, le jeu de mots qui donne la saveur et le rythme, le jeu de rôles que nous jouons tous dans nos vies d'enfants et d'adultes. Après les Contes d enfants réels, Suzanne Lebeau écrira trois textes qu on pourrait presque qualifier de contes-fleuves : Salvador (1994), où un écrivain sud-américain raconte son enfance, L Ogrelet (1997), où l auteure revisite le mythe de l ogre, et Petit Pierre (2002), où deux actrices narrent l histoire bien réelle de Pierre Avezard, un artiste affligé d un grave handicap. Avant même d être dramaturge, Suzanne Lebeau serait-elle conteuse?

5 document d accompagnement 5 Les années passent et il porte fièrement maintenant l'automne l'hiver et le printemps ses oreilles d'âne fièrement dressées sur sa tête de cochon par-dessus son front de bœuf entre sa crinière de lion comme un trophée. Le Monstre À travers l histoire de ce «petit homme» aux «oreilles d âne» et au «front de bœuf», l auteure semble s émerveiller devant l enfance en mouvement, devant l énergie neuve des enfants, qui met parfois à rude épreuve la patience des adultes. Le conte évoque aussi le mouvement de la vie, les premières grandes étapes de l existence humaine. Le texte déboule littéralement, épousant le rythme des courses folles de l enfance, avec leurs chutes, leurs arrêts brusques entre deux souffles, leurs points dans les côtés L enfant de ce conte traverse les premiers âges, les premières périodes de la vie : petite enfance, enfance, pré-adolescence et adolescence. Demander aux enfants d identifier tous les âges de la vie, de la naissance à la mort; leur demander ensuite à quel âge de la vie ils pensent être arrivés; terminer l activité en les invitant à se projeter dans l avenir. Inviter les enfants à écrire un court texte au «je» relatant leur naissance et comprenant deux souvenirs personnels, dont un pourrait être une épreuve, une mésaventure; on peut suggérer aux élèves plus âgés d ajouter à leur récit une autre dimension appartenant à l univers du conte, par exemple un élément de merveilleux, de mystère; chacun se fait ensuite conteur ALBUM DE FAMILLE Pour le metteur en scène, Gervais Gaudreault, les contes, considérés collectivement, formaient en quelque sorte un album de famille : des petits morceaux de vie fixés dans le temps par des photographies polaroïdes. De là l idée du dispositif scénique : un grand cadre où sont incrustés des visages, qui devient lieu de l action, espace commun à tous les contes, écran ou accessoire banc, balançoire, fenêtre ouverte sur l imaginaire ou le souvenir. Conçu par le scénographe Richard Morin, ce dispositif en apparence fort simple, qui tourne sur lui-même verticalement et horizontalement, est un petit bijou d ingéniosité. De leur côté, les acteurs doivent faire vivre sur scène la pléiade de personnages qui composent cet album de famille. Tantôt conteurs, tantôt acteurs, tantôt enfants, tantôt adultes, passant en un tourne-main de la narration à l action, ils font preuve d une virtuosité peu commune, verbalement comme physiquement... tout en manipulant avec agilité le dispositif scénique!

6 document d accompagnement 6 Mais comme on lui dit chaque jour Plusieurs fois par jour A tort et à travers Envers et contre tout : Toi et ton petit caractère! Avec ton petit caractère! Celui-là a tout un petit caractère! Quel petit caractère! Lolo est bien convaincu qu'il a un petit caractère. Se que je ne feut pas vair : laferselle Les métaphores et les expressions imagées peuvent parfois être prises au pied de la lettre Surtout quand on a 8 ans, qu on débute à peine à explorer le langage et qu on a une imagination débordante. Lolo s invente un double encore plus résolu que lui à ne pas faire la vaisselle, la plus banale des occupations. Bonne idée, non? Ode à l imaginaire comme antidote à la plate réalité, ode au caractère et à ceux qui en ont, petits et grands. On sent dans ce conte le plaisir évident de l auteure à jouer avec les mots, avec le langage, comme si elle les découvrait Ce plaisir est aussi palpable dans la mise en scène et le jeu des acteurs. Avoir du caractère, ça veut dire quoi au juste? L homme de théâtre Jean-Pierre Ronfard a déjà dit : «Quand on a du caractère, on l a souvent mauvais». Qu en pensez-vous? Est-ce qu avoir du caractère est une qualité ou un défaut? Les enfants sont-ils tous des anges? Les chapeaux de Camomille D un seul coup toute seule et tête nue Camomille découvre la beauté du matin un matin de printemps au printemps de la vie. Qui prend les décisions, à la maison? Qui fixe les limites? Les interdits? Les parents? Les enfants? À deux ans, Camomille détourne l ordre familial établi et découvre le printemps, armée de son envie de vivre sa vie. Et tant pis pour le chapeau qu elle aurait dû porter «pour couper le vent et le froid et tenir compagnie à ses oreilles»! Ode à la liberté, ce conte interroge les mœurs parentales et les contraintes imposées aux enfants Il salue surtout la persévérance de l enfance à s inscrire réellement dans le monde, dans le monde réel! La déclaration des droits des enfants, ça existe vraiment? Le philosophe humaniste Michel de Montaigne a écrit : «Un enfant n est pas un vase qu on remplit, mais un feu qu on allume». Qu en pensez-vous? Que voulait-il dire? Les règles et les règlements, ça sert à quoi?

7 document d accompagnement 7 A six ans j'ai décidé de prendre tous les moyens pour comprendre où commence et où finit la souffrance. Celui qui aimait trop la science Jusqu où peut-on aller pour arriver à comprendre, à savoir, à agir sur la nature? Voilà la question fondamentale que pose ce conte. Paradoxalement, alors que la plupart des enfants apprécient qu on les croit capables de saisir les enjeux qu il soulève quant à l éthique scientifique, plusieurs adultes trouvent son propos un peu dur pour les enfants Pourtant, les expériences de ce jeune surdoué passionné des sciences nous paraissent bien inoffensives lorsqu on les compare à celles qui sont menées quotidiennement dans les laboratoires des quatre coins du monde. DÉBAT : pour ou contre les expériences scientifiques sur des animaux. L enseignant nomme un animateur (il peut choisir de jouer ce rôle), sépare la classe arbitrairement en trois groupes, les «pour», les «contre» et les observateurs. Après concertation, les «pour» font valoir leur point de vue, puis c est au tour des «contre»; une discussion libre suit. Les observateurs peuvent ensuite poser des questions avant de se concerter pour déterminer les vainqueurs du débat. CONTEURS D HIER ET D AUJOURD HUI Les contes sont profondément ancrés dans la culture québécoise d hier et d aujourd hui : sorcières, fées, lutins, feux-follets, luneux, quêteux, Bonhommes 7 heures (du terme anglais bone setter, c est-à-dire le ramancheux, sorte de guérisseur de campagne dont la spécialité était de replacer les os disloqués) et autres personnages ou récits plus grands que nature font le bonheur des jeunes et moins jeunes depuis la nuit des temps. Issus de la tradition orale, pendant longtemps colportés de cuisine en cuisine et de camp de bûcherons en camp de bûcherons, les contes ont peu à peu quitté l espace intime et rural pour investir l espace collectif et urbain, délaissant le champ de la légende au profit de celui du réel et s inscrivant ainsi dans la modernité. Les petits Poucet d aujourd hui ne sont plus abandonnés en forêt Et quand ils ont grandi, la ville est leur terrain de jeu. Depuis une douzaine d années, au Québec, les conteurs (Michel Faubert, Fred Pellerin, Renée Robitaille) jouissent d une nouvelle popularité, tout comme les spectacles de contes : Contes urbains du Théâtre Urbi et Orbi (20 e édition en 2014), soirées de contes du bar Le Sergent recruteur (depuis 1998), Contes pour tous du cinéaste et producteur Rock Demers (plus de 20 films depuis 1980), festivals de contes, etc. En 1998, le Théâtre le Clou, qui travaille en direction du public adolescent, a repris la formule des contes urbains (un texte, un acteur-conteur) et l a assortie d un concours d écriture lancé dans les écoles secondaires du Québec. Les auteurs en herbe qui y participent courent la chance de voir leur conte présenté sur scène par des professionnels et d être associés de près au processus de création. On trouvera toute l information au sujet du concours sur le site du Théâtre le Clou (http://www.leclou.qc.ca/).

8 document d accompagnement 8 Tu n'aurais pas dû la manger. Tu dis qu'il faut respecter les petites bêtes que tout le monde a sa place sur la terre que même les maringouins sont utiles Le Goûter Dans toute famille, il y a des anecdotes cocasses, inusitées, qu on se raconte mille et une fois avec bonheur ou nostalgie. Ce conte est d abord et avant tout une délicieuse tranche de vie, tout de même un peu difficile à avaler pour papa; pas de drame, pas de tragédie, une méprise loufoque qui le livre pieds et poings liés aux caprices de sa petite Pourquoi l'adulte aime-t-il tant la solitude et le silence alors que l'enfant préfère la compagnie? Adultes et enfants s écoutent-ils suffisamment? Inviter les enfants à raconter une anecdote cocasse vécue ou entendue. Le petit prince blond joue... Joue le concerto de Vivaldi? Non! Joue à celui qui pisse le plus loin le plus longtemps. Pisse pisse si bien si haut si loin si dru L enfant blond qui ne voulait pas jouer du violon Le poète français Jacques Prévert a lui aussi écrit des contes pour la jeunesse. Réunis sous le titre Contes pour enfants pas sages, ils sont plus proches du conte traditionnel que ceux de Suzanne Lebeau : chez Prévert, tout comme chez Andersen et Perrault, les animaux sont humanisés et le fantastique est davantage présent. Les deux œuvres ont quand même de nombreux points en commun, tant au niveau de la forme (jeux de mots, recherche de musicalité et de rythme, rimes) que du propos. Le jeune dromadaire qui s ennuie à une conférence sur la différence entre les dromadaires et les chameaux (Le Dromadaire mécontent), par exemple, n est pas sans nous rappeler l enfant blond qui ne voulait pas jouer du violon : Et puis le conférencier recommençait: «Ce qui différencie les deux animaux c'est que le dromadaire n a qu'une bosse, tandis que, chose étrange et utile à savoir, le chameau en a deux». A la fin le jeune dromadaire en eut assez et, se précipitant sur l'estrade, il mordit le conférencier : «Chameau!» dit le conférencier furieux. Et tout le monde dans la salle criait : «Chameau, sale chameau, sale chameau!» Pourtant c était un dromadaire, et il était très propre. Dans les contes de Prévert et de Suzanne Lebeau, les enfants ne sont vraiment pas sages et s ils ne sont pas toujours réels, ils ont des réactions qui le sont Pour lire Le Dromadaire mécontent et d autres Contes pour enfants pas sages : Une nouvelle édition de l œuvre, illustrée par Elsa Henriquez, a été publiée chez Gallimard Jeunesse en 2002.

9 document d accompagnement 9 L équipe Texte Suzanne Lebeau Mise en scène Gervais Gaudreault Assistance à la mise en scène Marie-Eve Huot Distribution Sophie Vajda et Benoît Vermeulen Scénographie Richard Morin Lumière Dominique Gagnon Costumes Lise Bédard Accessoires Richard Morin et Francine Martin Environnement sonore Diane Leboeuf Assistée de Chantal Benoît Maquillage Pierre Lafontaine Direction de production Dominique Gagnon Revendiquant la nécessité d une véritable rencontre artistique, le Carrousel met au cœur de sa démarche de création la question du «Quoi dire aux enfants?» et poursuit une profonde réflexion sur l autocensure de l artiste face au jeune public. Soutenus par un travail de recherche qui repousse les limites et les frontières, les directeurs artistiques Suzanne Lebeau et Gervais Gaudreault déploient leur passion à la mise en place d un répertoire d œuvres originales, considérées, au Québec et à l étranger, comme des repères majeurs dans l histoire du théâtre jeune public. Cette vision singulière de l enfance et de l art, portée par la charge émotive et l acuité des textes de Suzanne Lebeau et par la sensibilité des mises en scène inventives de Gervais Gaudreault, fait la renommée de la compagnie sur les scènes nationales et internationales. Depuis 40 ans, le Carrousel cherche à décloisonner les publics et les pratiques, avec la conviction qu un théâtre qui s adresse aux enfants se doit d interpeller et d ébranler aussi les adultes.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses!

LE SPECTACLE. Cosas ricas Des choses délicieuses! LE SPECTACLE Dolores Dulce, une vieille dame venue d'un pays lointain d'amérique latine, Cuba, parcourt le monde avec son chariot porteur de friandises et d'histoires. Au passage, elle partage son univers

Plus en détail

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef

Il n'y a rien de plus beau qu'une clef Il n'y a rien de plus beau qu'une clef (tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre) Spectacle de contes, à partir de 12 ans. Durée 1h Synopsis Deux conteuses Une panne de voiture Un petit village vendéen

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

En cliquant sur les liens, vous aurez accès aux informations pertinentes en liens avec l ouvrage en questions : résumé, prix, etc.

En cliquant sur les liens, vous aurez accès aux informations pertinentes en liens avec l ouvrage en questions : résumé, prix, etc. Les bibliothèques de la CSRS Le coin des enseignants Ces ressources, particulièrement intéressantes à exploiter en classe, vous permettront d intégrer quotidiennement la lecture et la bibliothèque dans

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES

u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES a up lture ccessible ar u t t o SAISON CULTURELLE accessible à tous FONDETTES 2014 Parce que le spectacle est vivant et que le public doit l être aussi! Couv. Confitures et Cie-- Conception graphique Lemon

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco

L Association Nous Jouons pour les arts. Présente. Li fhamator. (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco L Association Nous Jouons pour les arts Présente Li fhamator (Création 2009) Adaptation de «scène à Quatre» de Eugène Ionesco Une Production «Nous Jouons pour les arts» Mise en scène et dramaturgie : Adil

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Festival de littérature genèse 2007/2008 Fiche d aide à l usage des enseignants

Festival de littérature genèse 2007/2008 Fiche d aide à l usage des enseignants Festival de littérature genèse 2007/2008 Fiche d aide à l usage des enseignants OULIPO Présentation, Définition: L'Ouvroir de Littérature Potentielle (OuLiPo) a été fondé, le 24 novembre 1960, par François

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES

Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES Fiche d appréciation littéraire LE CHEVALIER QUI CHERCHAIT SES CHAUSSETTES AUTEUR : CHRISTIAN OSTER Christian Oster est né en 1949. Il publie des romans aux éditions de Minuit (dont Mon grand appartement,

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

Histoires de pauv filles et drôles de dames

Histoires de pauv filles et drôles de dames Histoires de pauv filles et drôles de dames Les Dieselles Comédie LES DIESELLES Né en 2006 de la rencontre de deux comédiennes autour de la découverte de textes d auteurs contemporains, le duo professionnel

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/

Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Fiche pédagogique Document : Extrait du livre «Ensemble c est tout» de Anna Gavalda accessible sur le site http://www.ifmadrid.com/gourmands/ Le public : Adultes Niveaux intermédiaires avancés (B1 et +)

Plus en détail

Le jogging d écriture

Le jogging d écriture Le jogging d écriture Ce projet, intitulé «jogging d écriture» d après une pratique québécoise s inscrit dans une pratique d ateliers d écriture. La pratique d ateliers d écriture doit se concevoir à partir

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

Ariane Moffatt : Je veux tout

Ariane Moffatt : Je veux tout Ariane Moffatt : Je veux tout Paroles et musique : Ariane Moffatt Sony Music France Thèmes La relation amoureuse, les enfants gâtés. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer un sentiment. Exprimer

Plus en détail

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi NOUVEAUTÉ Entretien Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi Younil, L œil du chacal. Alger : Éditions Barzakh, 2000. Nous avons rencontré à Alger, où elle est née en 1965, où elle est allée à l

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

Là où vont nos pères1

Là où vont nos pères1 Là où vont nos pères1 Ces pages ne cherchent pas à servir de guide d interprétation pour cet album sans paroles. Chacun y cherchera et y trouvera des significations personnelles, des situations familières

Plus en détail

Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de

Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de Organisme indépendant dont la mission consiste à mieux sensibiliser la population à l'histoire et à la citoyenneté canadiennes. Chaque année, plus de huit millions de Canadiens accèdent à nos programmes,

Plus en détail

Contact : Claudia B. - 514 521 8606 - claudia@bijoutia.com www.bijoutia.com

Contact : Claudia B. - 514 521 8606 - claudia@bijoutia.com www.bijoutia.com COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bijoutia, des bijoux geek, chics et raffinés! Montréal, 23 octobre 2012 Engagée, extravagante et créative, l artiste éco-designer Claudia B. lance une nouvelle collection intensément

Plus en détail

NOUVEAUTÉS JEUNESSE. Juin Juillet Août 2015

NOUVEAUTÉS JEUNESSE. Juin Juillet Août 2015 NOUVEAUTÉS JEUNESSE Juin Juillet Août 2015 Contacts : Responsable des relations presse : Thérèse Leridon 01 44 39 43 92 tleridon@larousse.fr Attachée de presse Jeunesse : Maryline Crocq 01 44 39 44 41

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy XTRA LARGE Junior! COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 27 ancienne Route de Malmedy - 4700

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

6 cours en ligne. pour explorer et approfondir la méditation

6 cours en ligne. pour explorer et approfondir la méditation 6 cours en ligne pour explorer et approfondir la méditation 6 cycles réservés aux membres amis de l École en 2015 2016 : Les 7 voies Pratique de la bienveillance aimante Le cœur de la méditation Entrer

Plus en détail

Maquette générale (prof) : Le racisme

Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale 1 Niveau : C2 Public : Élèves du secondaire Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE. Possibilité de travail en interdisciplinarité,

Plus en détail

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo

Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Fiche d exploitation andragogique La maison de Marjo Résumé du livre Marjo a toujours rêvé d avoir une grande maison avec des animaux. Après avoir épousé Daniel, elle réalise son rêve et devient fermière.

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

www.gitesdetape.be stages@gitesdetape.be 02 209 03 03

www.gitesdetape.be stages@gitesdetape.be 02 209 03 03 www.gitesdetape.be stages@gitesdetape.be 02 209 03 03 Stages été 2015 # 2 Les Gîtes d Étape c est 50 000 jeunes par an qui viennent s amuser, se dépayser et découvrir l environnement et les atouts géographiques

Plus en détail

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS Le volet Concrétisation et Action développé par Vision Diversité parallèlement à la démarche d écoute et de concertation de l INM a permis d apporter à l approche éducative d

Plus en détail

Le cabaret mobile eauzone

Le cabaret mobile eauzone le théâtre cabines présente Le cabaret mobile eauzone Fable théâtrale tout public A partir de 8 ans SYNOPSIS Le cabaret mobile eauzone est une fable onirique et sensible qui nous entraîne dans un univers

Plus en détail

texte Suzanne Lebeau Gervais Gaudreau

texte Suzanne Lebeau Gervais Gaudreau Direction artistique GERVAIS GAUDREAULT, SUZANNE LEBEAU Direction générale ODETTE LAVOIE Direction administrative NATHALIE MÉNARD Direction technique DOMINIQUE GAGNON Coordonnatrice des tournées et adjointe

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1

Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Comment le Chat et la Souris sont venus au monde Conte populaire du Vietnam Partie 1 Ngoc-hoang, l empereur de Jade, le dieu suprême des cieux, vivait dans son royaume céleste où il possédait un palais

Plus en détail

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36)

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36) (3 36) PAROLES {Refrain :} On n est pas à une bêtise près Faisons-la et voyons après Tu verras qu un saut dans une flaque Ça vaut bien toutes les paires de claques On n est pas à une bêtise près Faisons-la

Plus en détail

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré.

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Il faudrait que tu fasses ce voyage. Tout d'abord, tu ne travailleras pas et tu verras tes copains à longueur de journée. Puis, tu n'auras

Plus en détail

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com

CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com présente CorVest Mise en scène : Tayeb Hassini et Gilles Richard www.lezartikal.com Le spectacle CorVest est un personnage nature. Plein de bonne volonté, il doit tout gérer, seul, et tente de s en accommoder.

Plus en détail

Rendez-vous avec un nez!

Rendez-vous avec un nez! Rendez-vous avec un nez! Dans de nombreux esprits, le monde du parfum est une spécialité française. Mais qui sont donc les magiciens qui créent ces élixirs qui nous enivrent? Cette fiche dresse le portrait

Plus en détail

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG Séance 1 LES SONS ET LES TONS DU CHINOIS Je vais travailler sur les finales AN-ANG, EN-ENG, IN-ING et ONG. Si tu as déjà travaillé le cours de niveau 1, cette révision te sera utile et importante. AN-ANG,

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Dossier de presse. Les Créatures

Dossier de presse. Les Créatures Dossier de presse Les Créatures Spectacle hommage à Félix Leclerc Par Hélène MAURICE, Isabelle BAZIN et Marie MAZILLE www.facebook.com/mauricehelenemusic MAJ Mars 2012 1 Une œuvre qui résiste à l épreuve

Plus en détail

wearethewords Content. Marketing. Performance. hello@wearethewords.com

wearethewords Content. Marketing. Performance. hello@wearethewords.com hello@.com Nous? Des scénaristes, plutôt... Voire des équilibristes. hello@.com Qui sommes-nous? hello@.com Notre méthode hello@.com Ils nous font confiance hello@.com LES DEUX, MON GÉNÉRAL! hello@.com

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant

Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette. Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant. Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Les musiciens : Frédérique REZZE Clarinette Véronique SOUBRE-LANABERE Violon et chant Pascale PAULY Accordéon, piano et chant Bruno PAULY Guitare et piano Spectacle «traces» Myspace yiddishka.htm Création

Plus en détail

Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier. Photo de Jérémy Paulin

Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier. Photo de Jérémy Paulin Patrick c est fini! Le Cabaret de l Agonie du Palmier Photo de Jérémy Paulin Le sommaire L équipe Conditions techniques Un cabaret pluridisciplinaire Une construction collective L Agonie du Palmier, c

Plus en détail

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1)

Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Je vous mets au défi de réaliser un jardin sensoriel facilement transportable (Cycle 1) Réponse apportée par une classe de PS-MS de l école maternelle du Gué d Alleré, à travers un projet mené au cours

Plus en détail

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE 2 TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE Application Icône Catégorie Compétence Description Prix Les jeux de puzzles pour les enfants Jeux Apprendre des mots en faisant des cassetête Le jeu de puzzle est unique

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Tâches d écriture 5f. Ces ressources peuvent servir de déclencheur, de modèle ou tout simplement d inspiration. La recette.

Tâches d écriture 5f. Ces ressources peuvent servir de déclencheur, de modèle ou tout simplement d inspiration. La recette. Tâches d écriture 5f Il est souvent difficile de motiver les élèves à écrire. TFO vous propose d utiliser des émissions, des sites Web et des documents imprimés pour donner un peu de piquant aux activités

Plus en détail

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson Syllabus du cours de musique Maternelle enseigné par Joël Chiasson DESCRIPTION DU COURS Le programme de musique permet aux élèves d explorer leurs idées, leurs expériences et leurs émotions et de développer

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Des disques réalisés avec les artistes de la scène actuelle Chaque album est l adaptation de la version scénique d un projet.

Des disques réalisés avec les artistes de la scène actuelle Chaque album est l adaptation de la version scénique d un projet. Tout ce qu il faut savoir sur oui dire éditions Une maison dédiée à l art du conte et aux conteurs «On appelle conteur ou conteuse, celui ou celle qui raconte oralement une histoire sans support autre

Plus en détail

SEUL EN SCENE. Créé au Théâtre du Chêne noir au festival d Avignon 2013 En 2014 au théâtre des Béliers à Avignon. En tournée dans toute la France

SEUL EN SCENE. Créé au Théâtre du Chêne noir au festival d Avignon 2013 En 2014 au théâtre des Béliers à Avignon. En tournée dans toute la France SEUL EN SCENE Créé au Théâtre du Chêne noir au festival d Avignon 2013 En 2014 au théâtre des Béliers à Avignon En tournée dans toute la France écrit et interprété par ALI BOUGHERABA Création 2013 Télérama

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE Andrée-Caroline Boucher, service national du RÉCIT, domaine des arts RÉSUMÉ DE LA SITUATION Secondaire : facile à adapter au 3e cycle du primaire Il s agit d une

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Culture Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Thomas Sorin

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

Des sites pour développer le goût de la lecture et plus...

Des sites pour développer le goût de la lecture et plus... Des sites pour développer le goût de la lecture et plus... Préscolaire et 1er cycle Site Cyber enfant : http://kids.biblioottawalibrary.ca/garden/index-fr.htmlplusieurs livres animés en français. Choisir

Plus en détail

Cahier du participant. 3 e édition. Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion

Cahier du participant. 3 e édition. Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion Cahier du participant 3 e édition Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion 23 Juin 2013 RÉSUMÉ DU PROJET Le défilé c est.. Avant tout, une création collective des citoyens de Vaudreuil-Dorion en

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

ATELIERS D ARTS à Paris

ATELIERS D ARTS à Paris ATELIERS D ARTS à Paris cours et stages pour adultes enfants ados privatisation de l espace les ateliers d arts Rrose Sélavy Marie-Lorraine Benzacar > Créatrice du concept Au cœur du 9ème arrondissement

Plus en détail

Livret-jeu à partir de 11 ans

Livret-jeu à partir de 11 ans Livret-jeu à partir de 11 ans Cliché Liberté Beau Surprise En plein air Famille Mignon Voyage Tendresse Rêverie Poésie Posé Amateur Studio Sauvage Quotidien Bonheur Spontané Professionnel Sage Méchant

Plus en détail

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

Utilisez les mots-ressources pour identifier les parties de la tête selon les numéros.

Utilisez les mots-ressources pour identifier les parties de la tête selon les numéros. Ex e r c i c e n o 1 C e s t t o u t u n v i s a g e! Utilisez les mots-ressources pour identifier les parties de la tête selon les numéros. Mots-ressources les cheveux les cils les dents la fossette le

Plus en détail