Coproduction : Théâtre du Menteur, Centre culturel de l Orangerie à Roissy-en-France, C ie Beaudrain de Paroi, Théâtre du Rollmops à Boulogne-sur-mer

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Coproduction : Théâtre du Menteur, Centre culturel de l Orangerie à Roissy-en-France, C ie Beaudrain de Paroi, Théâtre du Rollmops à Boulogne-sur-mer"

Transcription

1 Texte et mise en scène : François Chaffin Assistantes : Capucine Seys et Céline Guyot Jeu : Jean-Pierre Beauredon (Simon), Laurent Cappe (16 k), Emilie Perrin (Une-des-Plus-Hautes) Scénographie, costumes, accessoires : Dominique Dauchez et Murielle Perrin Réalisation des costumes : Bruno Jouvet et Paco Galan Construction : Pascal Quintard Création Sonore : Marc Em Dispositifs techniques : Bernard Garabedian Complicité atemporelle : Valérie Dassonville Coproduction : Théâtre du Menteur, Centre culturel de l Orangerie à Roissy-en-France, C ie Beaudrain de Paroi, Théâtre du Rollmops à Boulogne-sur-mer Avec le soutien du Conseil Général de l Essonne, d Acte 91, des villes de Palaiseau, Etampes, Chilly-Mazarin, Morsang-sur-Orge et Sin-le-Noble, du Théâtre des Trois- Vallées à Palaiseau, de la MJC de Chilly-Mazarin, du Théâtre du Pavé à Toulouse Le Théâtre du Menteur est subventionné par la DRAC Ile-de-France, le Conseil Général de l Essonne et les partenaires du Théâtre de Bligny Graphisme

2 Un Indien dans le système dossier de presse UN INDIEN DANS LE SYSTeME DE FRANÇOIS CHAFFIN trois PROPOSITIONS POUR UN PROJET A POLYMORPHISME REQUIS DES ATELIERS D ÉCRITURE DES RENCONTRES SENSIBLES UNE CRÉATION Compagnie Théâtre du Menteur, la Manufacture (Ile-de-France) Compagnie Beaudrain de paroi (Midi-Pyrénées) Le théâtre du Rollmops (Nord-Pas-de-Calais) Contact projet : François Chaffin - C/O Théâtre du Menteur BP Longjumeau cedex Tel : / fax : Mel :

3 GENÈSE DU PROJET... Un auteur, quatre compagnies, trois régions, et du désir Depuis longtemps que nos compagnies se croisaient, et s étaient reconnues, en pratique comme au sensible... Depuis ce temps que chacun d entre nous avait appris ce à quoi porter un projet de compagnie engage, surtout quand il s articule autour de l écriture contemporaine ; depuis ce temps là nous voulions nous retrouver sur un même plateau, et partager plus encore. Mettre en commun nos ressources, nos liens, nos expériences, et notre envie multipliée d inscrire notre travail dans une complicité critique. Jean-Pierre Beauredon (Cie Beaudrain de Paroi à Cintegabelle, il joue Simon ), Laurent Cappe (cie Rollmops théâtre à Boulogne sur mer, il joue 16K ) et François Chaffin (Cie Théâtre du Menteur à Longjumeau, il écrit et met en scène) sont les trois responsables artistiques associés à la création de Un Indien dans le système, trois foulées en chemin sur une langue, trois nécessités d aller plus ensemble dans nos vies d artistes, y frotter nos différences. Et je n'oublie pas Christine Champneuf, bientôt l'interprète de Une des plus hautes, avec qui je chemine de spectacles en projets, et qui vient de créer sa compagnie (fille de l'air), implantée à Rabastens, proche Albi.

4 ORGANISATION DU PROJET... Notre proposition est née du penchant que nous avons à vivre et produire nos créations dans un esprit de rencontre et de partage, en amont comme en aval de la représentation. Nous voulions nous inscrire dans une relation plus militante avec les spectateurs, avec ceux qui déjà ont réservé leurs places, comme avec ceux qui ne savent pas encore qu'ils passeront, peut-être pour la première fois, le seuil de la porte d un théâtre. Cette proposition ne tient que dans la mesure où elle est anticipée, mise en place et suivie par les artistes associés à l'équipe de diffusion, dans une synergie des moyens et des possibles, des ambitions et du territoire. Il faut donc ensemble construire un projet en équilibre sur le tangible des représentations et l'inconnu d'un travail de rencontre, de sensibilisation et de prosélytisme jovial à l'endroit de ceux qui n'ont pas un accès tranquille au temple des velours. Une sorte d'aventure, peuplée de doutes et de faux pas, de réussites microscopiques et d'utopie à quatre roues motrices... Trois temps marquent l'implantation de ce projet, dont il faut consciemment doser les ingrédients : - Des ateliers d écriture sur la thématique des systèmes (l administration, le règlement, la hiérarchie, tout ce qui fonde le collectif à assujettir l individu ). - Des rencontres sensibles avec les spectateurs (lecture du texte, restitution des ateliers d écriture, présentation d étapes de travail, rencontres critiques avec le public). - Le spectacle : Un Indien dans le système, texte de François Chaffin écrit en résidence à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon en avril et mai Création prévue pour l automne 2003, co-produit par 3 compagnies : Compagnie Beaudrain de Paroi (Midi-Pyrénées), le Rollmops théâtre (Nord-Pas-de-Calais), le Théâtre du Menteur (Ile-de-France)

5 LES ATELIERS D ECRITURE... Mais que foutait Dieu, avant la création? Samuel Beckett Tous les systèmes sont opérationnels. Implantés au plus profond de nos habitudes, ils se révèlent nos chiens de vivre, et nous cadencent entre l un et le zéro. Et l humain, qu est-ce qu on va faire de l humain? Avec sa grosse tête pleine de rêves, son corps tout en viscosité, sa grande bouche qui déraille et son geste tordu Mais nous avançons sous la pression du grand cerbère informatique, enfichés de statistiques, alimentés par les quota, aux petits pas droits des administrations. Nom de Dieu, où allons-nous à ces allures-là, que devenons-nous et comment l écrire? Comment se fait-ce, et se pratique, et quoi ce qui en résulte... L idée est de produire au coeur d un groupe une somme de stimulations individuelles, par de courtes consignes d écriture, qui, frottées les unes aux autres, laisseront passer non pas une écriture collective, encore moins un texte achevé, mais une broussaille textuelle, où se logerait l embryon partagé d une prise de conscience de ce qu écrire peut signifier, en termes d engagement de la personne et de correspondance avec l infini. Il faudra en passer par le blocage, le doute et le déni, la crainte du ridicule autant que la déception, pour approcher, ne serait-ce que de quelques mots millimétrés, la difficulté et la joie profonde de l auteur quand, par une grâce affranchie de toute méthode, il parvient à saisir et formaliser ce qui, à proximité de son intimité, équivaut à l expression juste et personnelle de son ressenti. Les ateliers tourneront autour de cette idée de l oppression de l individu que la règle collective tend à formater, au sein de systèmes aussi divers que la scolarité, l entreprise ou l administration, les clubs de vacances, les sports d équipe ou le conseil municipal... Adressés à tous types de population (scolaires, volontaires, élus, entreprises, administrations, usagers...), ils seront animés par François Chaffin, par session de 4 heures, réparties en fonction des impératifs de la structure d accueil et des apprentis-écrivains (ateliers de 4, 12, ou 20 heures en fonction des objectifs fixés) La restitution de ces travaux d écriture se fera sous forme de micro-édition, de captation radiophonique, ou de mise en voix (oralisée, par exemple, juste avant la représentation de Un Indien dans le système. Les comédiens du projet pourront être associés pour la mise en oeuvre de cette dernière forme de restitution.

6 LES RENCONTRES SENSIBLES... Que nous dit le théâtre des auteurs vivants, et qui n est pas dit par le répertoire? Quels sont ses modes d expression, ses voix, ses inventions, ses métissages avec les autres arts de la scène et de l audiovisuel? En quoi est-ce important de prendre le risque d aller à la rencontre d une langue d aujourd hui, et ne pas se satisfaire de la lecture de notre vie faite au travers des oeuvres du répertoire? Pourquoi si peu de spectateurs au théâtre et pourquoi moins encore dans les salles qui programment des auteurs contemporains? Que peut changer à terme l attitude des spectateurs dans cette rareté de l expression des écritures d aujourd hui? Anos yeux, le désir de rencontre avec les spectateurs ne se suffit pas du cadre éphémère et convenu de la représentation. Les gens existent ; presque tous ne vont pas au théâtre, par ignorance ou dépit, manque de moyens ou désintêret. Peu à peu, l idée de la représentation théâtrale s est cristallisée dans une appréhension intellectuelle, vidée de son potentiel sensible, privée du partage et de sa convivialité, de son énergie capable d embrasser le monde... Il faut s en soucier, s en occuper, s investir. Il faut remettre le spectateur dans le parcours critique de la création. Il faut boire avec le public. Et si, simplement, sans protocole ni didactisme, nous organisions des rencontres avec des spectateurs, sur la base des propositions suivantes : - Le groupe serait constitué de dix à trente personnes (adolescents et/ou adultes, scolaires), curieuses, issues de milieux sociaux hétérogènes (enseignants, artisans, décideurs culturels, commerçants, élèves des ateliers de pratiques artistiques, responsables associatifs, élus, abonnés du théâtre etc...) - Nous fixerons à ce groupe plusieurs rendez-vous correspondant à différentes thématiques liées soit au montage de la pièce (lecture publique, répétition, filage, avant-première, création) ; soit aux problématiques de la création théâtrale, de l approche de l artiste dans sa relecture du monde, de son travail au sein d une équipe ou de son lien avec l oeuvre et les spectateurs - Il s agira de produire des idées, de la parole, et de permettre au groupe d interroger les artistes sur leur art et les pratiques résultantes, mais aussi de s exercer mutuellement à une critique positive, bijective, et qui viserait à désacraliser le rapport spectateurs-artistes, pour une approche plus conviviale du spectacle vivant

7 L AUTEUR, SES MOTS... Semblant de biographie... Auteur en scène... Une sorte d écrivain avec un dico main gauche et de quoi l éclairer dans l autre, pour le son et l image que ça donne, metis une fois dans la bouche du gros parleur, face plateau. A trente huit ans écrire se passe entre mes illusions et la torsion de raconter à voix haute, toujours en proie aux enragements, ces histoires de corps échappés du mou quotidien. Tout me porte à cette dilatation là : une langue vivante dans une bouche remuée, qui métamorphose la poésie en patois, le sabir en cri, ou silence. "Moeurs d'une guerre" (1988), "Les cafards"(1990), "La petite Figaro"(1991), "Diabolo et Camélia"(1993), "Plus tendre est la baleine"(1994, aide à la création de la DTS, sélection catalogue entr acte sacd), "La morsure du citron"(1994, édité par Brocéliande, collection petits plis, sélection catalogue entr acte sacd), "Ma Norvégienne, soluble dans l'eau"(1996, sélection catalogue entr acte sacd), Minus, sept fois le ciel (1997, bourse de Beaumarchais, bourse d encouragement de la DTS), Les fourmis d Abondance (1998, commande du conseil général du Pas-de- Calais), Parabellum tombe à l eau (1999), Fric is money (1999, commande du Ministère de la Culture - Cie Interlude), Tribord sans rire (1999, commande de la Cie Ramdam théâtre), Train de vie (2000, commande de la Cie l atelier de la Maloterie), Minimum cosmos (2000, jeune public), Le miroir aux éléphants et Un Indien dans le système (2001, textes écrits à la Chartreuse de Villeuneuve lez Avignon, aide à la création de la DMDTS)... Des textes pour le théâtre, autant d'aventures, de rencontres, de kilomètres, passions, sutures : aller droit, s'y tenir, lâcher un mot, tourner autour, faire un geste, faire un cri. Quelqu'un est là pour le voir, l'entendre ; recommencer... FRANçOIS CHAFFIN THÉÂTRE DU MENTEUR LONGJUMEAU Auteur en scène Dans la centaine d'autres salles, les auteurs d'aujourd'hui sont sans doute ceux qui ont le plus de peine à s'imposer. Difficile de lutter contre Hugo, Brecht ou Marivaux! Il y en a un qui nous plaît particulièrement : François Chaffin qui, au Bourg-Neuf, présente deux pièces, La Morsure du citron et Plus tendre est la baleine. Sensible, caustique, déchirant, neuf, il écrit dans une grande joie du langage. S'il y avait entre le in et le off, une observation réciproque, Chaffin serait de ceux auxquels on commanderait une nouvelle pièce d'urgence. Mais il demeure dans sa solitude, repéré par quelques-uns, et un petit public impressionné. Nommons François Chaffin pape théâtral d'avignon. Gilles Costaz

8 DE L HISTOIRE ET DES MOTS... Simon est l homme déclaré mort par une administration crispée sur sa rectitude omnivore. Il aimerait retrouver une place entre les vivants. 16 K est chef classeur principal des usagers ; ses doigts sont ampoulés de sang à force de frapper dans les bleus cathodiques d une règle inaltérable. Une-des-plus-hautes est reine mère d une organisation insectueuse où se compilent les uns et les zéros, apparus et disparus au fond du système. Qui oserait contredire la sentence des statistiques? Qui braverait la règle au bénéfice de sa misérable humanité et quoi serions-nous, sinon productif ou obsolète... Comment pourrions-nous penser, exister en dehors de cette clarté binôme? Mais voilà Simon-l Indien venu arguer bien à la face du système sa libre existence, lui que la règle a classé dans l alignement des disparus, et voilà qu un homme se fait le contradicteur du grand Tout... Cette histoire m a été donné par un témoignage radio, ou l on entendait un type de 70 ans réclamer à l administration, qui l avait déclaré mort, sa réintégration dans le monde des vivants, ses droits civiques et sa retraite. Il mit trois ans avant de convaincre le système de sa bonne santé, celui-ci n ayant aucune option dans ses programmes l autorisant à ressusciter un usager. Du système... Nous sommes l aliment et le géniteur du système. Nous avançons masqués par des règles établies sur quelques moyennes comportementales, des consensus mollement adoptés par les collectifs. Que représente un homme en face de l humanité? Combien sont-ils, ceux qui n ont pas décidé de vivre ce à quoi les obligent l existance et l ordinaire? L administration ne fonctionne-t-elle que dans la réciprocité artificielle d une relation basée sur la raison d un plus grand nombre réglant le désir d un seul? Dominants anonymes et dominés identifiés, normalité. Des uns et des zéros, pour tracer par le chiffre la complexité d une chair. Farce malaisée, tragédie risible, Un Indien dans le système cherche son chemin entre l oppression débusquée et la nécessité d en rire. Les murs du bureau sont clos, le système acquis, productif, validé. Simon, à trop vouloir être homme, finit par torturer, assouvir ce que la règle régule. Le chaos est son chaos, même avec des airs de liberté. Tout ici appartient à cette ambivalence, cette difficulté à être dans le Grand Tout sans se nier soi-même, sans renoncer à l exercice de son intimité.

9 LES ARTISTES ASSOCIÉS... J ai toujours eu soif de rencontre et que mon métier me rapproche des hommes et des femmes de la vie. Beauredon, Cappe ou la Champneuf, c est du costaud, du qui m inspire, et le mot et la confiance, parce qu avant tout, ces gens parlent de théâtre les mains dans la lumière, les yeux au lointain, la bouche détendue. J ai été de toutes leurs dernières aventures artistiques, je suis allé où ils rêvaient, j ai planté des clous semblables sur des planches partagées : ils m ont donné envie d écrire pour eux, de penser à eux, d être avec et pour eux ; de les aimer et nous faire des histoires... Un jour il chantait Bukowsky, derrière un micro tête de mort. Je suis revenu cinq fois ;je lui ai demandé du feu,et son adresse... Acteur, metteur en scène, directeur de compagnie, son voyage au théâtre croise des auteurs aussi contondants que Kroetz,Minyana, Mammet,Azama, Koltes, Shepard, Cousse, Bukowski,Weingarten,etc... Une cinquantaine de rôles depuis 1973, au théâtre comme au cinéma, sous la direction entre autres metteurs en scène de Maurice Sarrazin, Jacques Rosner, Bruno Bayen, Jean-Pierre Bisson et pour les JEAN-PIERRE BEAUREDON CIE BEAUDRAIN DE PAROI CINTEGABELLE Joue Simon réalisateurs les plus lisibles : Louis Malle, Jean Yanne, Jean-Pierre Bisson... Pour sa Cie, hors la diffusion de ses créations, il développe aux environs de Cintegabelle un projet de résidence d artistes et de spectacles en milieu rural... Ce type est comme une pile, sauf que la tension débite des deux cotés... LAURENT CAPPE THÉÂTRE DU ROLLMOPS BOULOGNE SUR MER joue 16K Et il en faut des watts pour que l acteur, metteur en scène, directeur de compagnie et animateur d un théâtre à Boulogne puisse, depuis bientôt 15 ans, brasser des univers aussi sensibles que ceux de Brecht, Beckett, Horovitz, Rimbaud, Chaffin, Marie, Molière, Vian ; alternant spectacles musicaux, solos, théâtre épique ou intimiste, toujours en quête d une relation sincère et aventureuse avec les spectateurs de son quartier, de sa ville, de sa région et au-delà... Et que dire de son travail d implantation et d action culturelle, de l accueil qu il réserve aux artistes qu il invite en résidence, sinon qu il semble inspiré par le souffle de Jean Vilar.

10 LES ARTISTES ASSOCIÉS... Metteur en scène, comédienne, co-directrice artistique de la Cie fille de l Air, elle croise dans ses apprentissages et ses réalisations des personnalités aussi diverses que Philippe Minyana, Robert Cantarella, Moni Grégo, Ivan Morane, Armande Altaï ou Georges Apperghis. Au théâtre, elle plonge dans les univers de Chédid, Tardieu, Aragon, Chaffin, Reynaud, Molière, Tchekhov, Ponge, etc... Depuis la naissance de sa compagnie, en dehors des créations qu elle produit, elle s est investie dans un travail d action culturelle, distillée où sa passion était possible, à travers des ateliers, des rencontres, des projets au service d un théâtre exigeant, joyeux et CHRISTINE CHAMPNEUF CIE FILLE DE L AIR partagé... RABASTENS joue Une des plus Hautes Xtine, c est un peu une Jaguar avec un coeur dedans, des griffes et une bombe sous le capot... Et il faudra compter sur... Valérie Dassonville, co-directrice du théâtre du Menteur, compagne en vie comme au plateau, mon oeil et mon coeur critique autant que complice... Murielle Perrin et Dominique Dauchez, plasticiennes, peintres : ce sont elles qui vont tracer tout l univers pigmenté de la représentation, costumes et accessoires, le toutim de ce qu on éclaire, ce qu on voit, et ce qui est derrière... Marc Em, musicien, metteur en onde : c est lui qui se prépare à nous produire et le son et la musique, tout climat audible et de nature à épaissir l ambiance...

11 VISIONS, PERSPECTIVES... CONSTRUCTION : PASCAL QUINTARD GRAPHISME, FORMES, ACCESSOIRES: MURIELLE PERRIN ET DOMINIQUE DAUCHEZ Le lieu: Un bureau, coincé, larvé dans le ventre nourricier d une administration. Aux murs, les traces des suites numériques crevant les parois, bourdonnant autour de visages enfouis dans la texture. Jeu des perspectives, hautes et de guingois : les murs semblent éternellement s étriquer sur eux-mêmes, enfermer l occupant et ses taches. Au fond une porte, par où passe et nous dépasse Une des plus haute, un accès aux immensités interdites. Pas de mobilier, ici on ne reçoit pas, 16 K on classe, on classe, on classe... Et le bureau? C est le costume de 16K, personnage salarié de l histoire, qui fait office de bureau, appareillé comme un alien cathodique. 16 K : - Mais j ai du boulot jusque ras les yeux, une saisie qui me prend tout entier, me saigne les doigts, l heure qui tourne comme un bolide que je dois rattraper! J ai mal au crâne ma climatisation est foutue, l écran me fait la peau bleue et j oublie de fermer la porte! Mais toi tu entres par les interdits et tu racontes des salades que je ne peux pas cocher dans les cases de mon formulaire! Tu parles dans le tort et le travers, tu gaspilles l horloge et te coltines le personnel, tu concupisces et malrespectes la chef! Alors là c est trop Monsieur le Simon-sans-numéro : il faut que vous partiez, je verrouillerai la porte sur votre disparition!

12 DES PERSONNAGES... UNE DES PLUS HAUTES SIMON SIMON : - J explique une dernière fois. Je suis vivant mais la bécane elle dit que non elle ment c est évident puisque je chante et je ne crois pas qu un mort en fasse autant un mort ça ne chante pas c est ça qui ne serait pas normal. Mais vous vous obstinez quand même à me faire le mort d après ce qu il dit le système et qu on n y peut rien et même chanter vous vous dites ça ne prouve rien qu est-ce qu il nous chante de toute façon sa fiche elle est dans le programme avec sa tête d Indien 0 disparu Voilà c est juste là qu il y a un souci et nous ne faisons pas que chanter nous cherchons une solution à mon problème UNE DES PLUS HAUTES : - Même les rois, les généraux, les dictateurs ont abdiqué sous la pression de l administration. Nos systèmes sont opérationnels depuis la nuit des hommes et jamais plus un quidam, un parti ou une révolution, ne s est affranchi de la règle, propagée comme un napalm d un continent l autre, d une génération l autre Vous n êtes que le bouffon d une courte nuit, Monsieur Simon-l Indien, et quoique se désespèrent vos lazzis, nous sommes les développeurs de l usager auto reverse, coincé dans le sandow des illusions et qui s en retourne comme il est venu, yo-yo et poussière

13 D E S E U R O S... ATELIERS D CRITURE Atelier de 4 heures (mise en place et préparation comprise) : Une seule séance : accueil des participants, mise en commun des objectifs et des consignes d écriture, temps d écriture, restitution orale Coûts ht (tva 5,5%) : 250 Euros Atelier de 12 heures (mise en place et préparation comprise) : Trois séances sur deux ou trois jours : accueil des participants, mise en commun des objectifs et des consignes d écriture, temps d écriture, saisie, mise en voix Coûts ht (tva 5,5%) : 700 Euros Atelier de 20 heures (mise en place et préparation comprise) : Cinq séances sur trois ou cinq jours : accueil des participants, mise en commun des objectifs et des consignes d écriture, temps d écriture, saisie, mise en voix, possibilité d une captation de type radiophonique Coûts ht (tva 5,5%) : 1100 Euros RENCONTRES SENSIBLES Sur la base de trois rencontres de trois heures avec l auteur-metteur en scène et un(e) comédien(e): (lecture d extraits du texte, débat sur le théâtre contemporain, la mise en oeuvre d une production, les métiers du spectacle vivant...) Coûts ht (tva 5,5%) : 200 Euros Sur la base de trois présentations d étapes de travail (lecture, répétition publique, filage) avec les comédiens de Un Indien dans le système, suivies de débats sur la création contemporaine, le fonctionnement d une compagnie (ile-de-france et région), l action culturelle... Coûts ht (tva 5,5%) : 1200 Euros (plus transport) REPR SENTATIONS Contrat de cession de droits - Préachat avant la création 1 représentation Coûts ht (tva 5,5%) : 2200 Euros à partir de la deuxième représentation (jours consécutifs, même lieu), une dégressivité de 20% sera appliquée aux montants dûs - Contrats signés après la création 1 représentation Coûts ht (tva 5,5%) : 2590 Euros à partir de la deuxième représentation (jours consécutifs, même lieu), une dégressivité de 20% sera appliquée aux montants dûs Prévoir le transport des comédiens et du fret (hors Ile-de-France) Hébergement et repas pour 5 ou 6 personnes

14 THEATRE DU MENTEUR, LA MANUFACTURE Valérie Dassonville - François Chaffin BP Longjumeau cedex Tel : Fax : LE ROLLMOPS THEATRE Laurence Hibon - Laurent Cappe 58/60 Avenue John Kennedy Boulogne sur mer Tel / Fax : Cie BEAUDRAIN DE PAROI LE TRACTEUR Jean-Pierre Beauredon Le Peyral Cintegabelle Tel/Fax :

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

«L Atelier Gildas BOURDET»

«L Atelier Gildas BOURDET» < «L Atelier Gildas BOURDET» Art Dramatique - Mise en Scène MORET SUR LOING GILDAS BOURDET Metteur en scène Direction Artistique et Pédagogique «J ai passé le plus clair de ma vie dans des salles de répétition,

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation. Comédiens, metteur en scène, vidéaste. Photos. La compagnie. Presse. Conditions de vente et d accueil CONTACT :

SOMMAIRE. Présentation. Comédiens, metteur en scène, vidéaste. Photos. La compagnie. Presse. Conditions de vente et d accueil CONTACT : SOMMAIRE Présentation Comédiens, metteur en scène, vidéaste Photos La compagnie Presse Conditions de vente et d accueil CONTACT : Cie Création Ephémère LA FABRICK 9, rue de la saunerie 12100 Millau Tél.

Plus en détail

La Caravane 2014-2015, c est :

La Caravane 2014-2015, c est : BILAN CARAVANE 2014-2015 La Caravane 2014-2015, c est : 2 compagnies impliquées 3 structures partenaires 104h d ateliers 41 participants 3 restitutions réussies 200 personnes touchées par un parcours de

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

LA COMPAGNIE INTENTION

LA COMPAGNIE INTENTION Création Août 2013 Mise en scène : Cédric Le Stunff Comédiens marionnettistes : Ludovic Harel et Jérôme Guillot Création musicale : Stéphane Babiaud Création lumière : Cyril Lepage Costumes : Eva Malmasson

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

Dans le cadre d une représentation d un spectacle de la Cie. Accueillir un témoin A l issue de la représentation du spectacle

Dans le cadre d une représentation d un spectacle de la Cie. Accueillir un témoin A l issue de la représentation du spectacle Actions culturelles Le coeur de métier de la Cie est la création et la diffusion de spectacles de marionnettes dont le contenu sociètal touche tous les publics. Par des actions culturelles ponctuelles,

Plus en détail

sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies

sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies sous l œil du cinéaste tendre l œil exposition de photographies sous l œil du cinéaste Comment a été constituée l exposition «Sous l œil du cinéaste»? Quel(s) rôle(s) tient le réalisateur lors du tournage

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE INTERET PEDAGOGIQUE «Bien à vous» est une lecture-spectacle de lettres écrites par des femmes durant la guerre

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

NOTE D INTENTION : Parler des abeilles autrement, les faire connaître, les faire aimer, d une façon originale.

NOTE D INTENTION : Parler des abeilles autrement, les faire connaître, les faire aimer, d une façon originale. COMMENT EST NE Josette etc. Spécialiste du monde des abeilles car apiculteur professionnel en Auvergne, Vincent Péricard aime partager ses connaissances. A La Miellerie, il a depuis longtemps imaginé et

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et

Plus en détail

Conférence de presse après la résurrection Marie de Magdala

Conférence de presse après la résurrection Marie de Magdala Conférence de presse après la résurrection Marie de Magdala (Mary Magdalene Refutes Resurrection Myths) Bob Snook Durée : environ 10 minutes Personnages Marie de Magdala Plusieurs journalistes Costumes

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

de et avec Emilie Trasente,

de et avec Emilie Trasente, de et avec Emilie Trasente, Aide à la mise en scène : Laure Meurisse Création sonore et musicale : Massimo Trasente Spectacle de clown et marionnette A partir de 4 ans / Durée 40 minutes Production Contact

Plus en détail

Ceux qui nous nourrissent

Ceux qui nous nourrissent Ceux qui nous nourrissent Exposition photographique et sonore Depuis 2009 Marc Bernard, Céline Delestré photographes et Romain Brunel journaliste radio consacrent leur travail à la petite paysannerie,

Plus en détail

La princesse Qui n aimait pas les princes

La princesse Qui n aimait pas les princes La princesse Qui n aimait pas les princes D Alice Brière-Haquet Edition Actes Sud Junior/benjamin. Lecture en mouvement par la cie Méli-Mélo Petite Forme tout terrain et tout public à partir de 5 ans Avec

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse.

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. L'école buissonnière Hors les murs Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. Nous avons passé la semaine à découvrir

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële

ON VOUS RAPPELERA. de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële ON VOUS RAPPELERA de Anne-Sophie Nédélec et Philippe Vandaële 1 Synopsis Trois comédiens se retrouvent dans un casting un peu particulier. Les demandes très spéciales du directeur de casting sont pour

Plus en détail

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS création janvier 2016 SAISON 2015 2016 texte Magali Mougel / mise en scène Johanny Bert Vee Speers THÉÂTRE POUR FILLES, GARÇONS, FEMMES ET HOMMES DÈS 7 ANS DURÉE 1 HEURE

Plus en détail

Résidences d auteur e n S e i n e - e t - M a r n e

Résidences d auteur e n S e i n e - e t - M a r n e Résidences d auteur en Seine-et-Mar ne Les résidences d auteur e n S e i n e - e t - M a r n e Afin de favoriser la présence artistique sur le territoire seine-et-marnais, le Conseil général de Seine-et-Marne

Plus en détail

Spectacle jeune public A partir de 3 ans

Spectacle jeune public A partir de 3 ans Présente Spectacle jeune public A partir de 3 ans CREATION 2011 www.creaspectacle.com Présentation du spectacle MIAM, c est une invitation à l aventure gustative et à la bonne humeur. Sur la planète CUBE,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. On vous rappellera de Anne-Sophie Nédélec

AVERTISSEMENT. On vous rappellera de Anne-Sophie Nédélec AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Un dossier réalisé par le Relais Culturel de Wissembourg pour préparer la venue au spectacle des jeunes spectateurs «Le théâtre pour enfants,

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

DADA BLUES. Récit et musique au cœur du peuple noir. Création 2013. Cie Mélocotòn MELOCOTON

DADA BLUES. Récit et musique au cœur du peuple noir. Création 2013. Cie Mélocotòn MELOCOTON Cie Mélocotòn DADA BLUES Récit et musique au cœur du peuple noir Création 2013 MELOCOTON 49 rue Charles Dusaulx 54000 Nancy Code APE : 9001 Z Licences : 2-1064961 et 3-1064962 Mèl : melocoton54@free.fr

Plus en détail

Avignon Off 2011. Théâtre La Manufacture collectif contemporain 2 rue des Ecoles 84 000 Avignon www.lamanufacture.org. La Compagnie.

Avignon Off 2011. Théâtre La Manufacture collectif contemporain 2 rue des Ecoles 84 000 Avignon www.lamanufacture.org. La Compagnie. Avignon Off 2011 La Compagnie Point de Rupture présente Théâtre La Manufacture collectif contemporain 2 rue des Ecoles 84 000 Avignon www.lamanufacture.org Spectacle à la patinoire Navette prévue depuis

Plus en détail

Sommaire. Les métiers de la scène

Sommaire. Les métiers de la scène Sommaire Les métiers de la scène Comédien... 3 Matthieu... 3 Comédienne... 4 Manon... 4 Comédien / danseur... 4 Julien... 4 Metteur en scène... 5 Catherine... 5 Administratrice... 6 Marie... 6 Chargée

Plus en détail

chaque moment de l année un nouveau répertoire en lien avec la saison en cours.

chaque moment de l année un nouveau répertoire en lien avec la saison en cours. PROJET BULLE est un spectacle musical qui emmène les enfants dans un voyage poétique et sensible. En se glissant dans le monde coloré de ce duo tendre et complice, le public découvre au fil des notes jazzy

Plus en détail

Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont. Cie DARUMA

Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont. Cie DARUMA Projets de résidence à Chatel Guyon dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand Clermont Cie DARUMA, La Les différents projets dans le cadre des résidences d'artistes sur le Pays du Grand

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison

Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison du lundi 4 au dimanche 10 janvier 2016 n 372 > vers le baptême du Seigneur Évangile Lu Ma Me Je Ve Sa Di Édito, Manière de..., Au coeur du monde, A la maison vers Dimanche n 372 www.versdimanche.com page

Plus en détail

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse

Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Conception Annie LeBel agente de soutien pédagogique et technique Pour le centre de la petite enfance Magimuse Papa, maman, Voici un petit survol de ce que j ai vécu cette année au centre de la petite

Plus en détail

TARIFS : PLEIN 10 / RÉDUIT 5 CONTACT PRESSE : THÉO SCHMITT COMMUNICATION@ARTUSASSO.FR

TARIFS : PLEIN 10 / RÉDUIT 5 CONTACT PRESSE : THÉO SCHMITT COMMUNICATION@ARTUSASSO.FR TARIFS : PLEIN 10 / RÉDUIT 5 CONTACT PRESSE : THÉO SCHMITT COMMUNICATION@ARTUSASSO.FR 2 Résumé Années 40 aux États-Unis, dans une petite ville du Sud, deux hommes noirs sont accusés à tort du viol d une

Plus en détail

METHODOLOGIE DE PROJET

METHODOLOGIE DE PROJET Séquence METHODOLOGIE DE PROJET Objectifs: Préparer et mettre en œuvre un projet d action, d activités Identifier la demande analy ser le besoin, le contexte établir un diagnostic concev oir réaliser évaluer

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants

Jade est une initiative portée par le réseau SPES et l Association Française des Aidants Tu as entre 8 et 22 ans? Tu t occupes d un parent, grand-parent, d un frère ou d une sœur malade ou handicapé? Tu veux prendre un peu de temps pour toi? Viens participer à un séjour cinéma-répit où tu

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Ecole du spectateur : des pistes pour accompagner le jeune public

Ecole du spectateur : des pistes pour accompagner le jeune public Depuis 7 ans, la ville de St-Julien-en Genevois met en place un parcours culturel à destination des écoles primaires de la ville. Le service culturel développe des outils à destination des enseignants

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Un accueil personnalisé. Des rencontres avec Des séances les cinéastes réservées. et les professionnels. Du 7 au 15 avril 2015 au Cinéma Luminor-Hôtel

Plus en détail

Que savons-nous de la Bible?

Que savons-nous de la Bible? [ Cours téléchargé depuis www.croire-en-dieu.net ] Introduction Leçon 1 Que savons-nous de la Bible Introduction Parmi les questions importantes que les êtres humains se posent en ce qui concerne leur

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE

LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE LE FULGURANT PASSAGE DE LA PRESENCE «et en plus, il faut faire un tableau.» Alberto Giacometti Ecrire sur la peinture pourrait signifier écrire «par-dessus», recouvrir des signes arbitraires de l écriture

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans

COMÉDIE. Cie MaMuse présente. «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans Cie MaMuse présente COMÉDIE «Cabaret du couple» Durée : 1h05 Accessible à partir de 14 ans CONTACT DIFFUSION CIE MAMUSE MARIE BRIEN 06 16 42 30 72 / ma.muse.cie@gmail.com L HISTOIRE «- Comment ça se fait

Plus en détail

Son concept & son réseau

Son concept & son réseau Le spécialiste des fêtes enfantines présente Son concept & son réseau contact@ribambelle.fr www.franchise-ribambelle.fr 01 41 93 10 00 8 rue Robert Giraudineau 94300 Vincennes Document non contractuel

Plus en détail

QUESTIONS DE GENRES? Une expérience de l interculturalité en acro-danse

QUESTIONS DE GENRES? Une expérience de l interculturalité en acro-danse «Plus on partage, plus on possède. Voilà le miracle.» Léonard Nimoy QUESTIONS DE GENRES? Avant propos La persistance de stéréotypes liés à la place des femmes et des hommes dans la société se concrétise

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1

Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1 Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1 Tout au long de ce récit, je vais essayer de vous faire part de quelques réflexions émanant de ma

Plus en détail

I/ Compréhension orale Feuille du professeur. Ma nouvelle mamie

I/ Compréhension orale Feuille du professeur. Ma nouvelle mamie I/ Compréhension orale Feuille du professeur Ma nouvelle mamie Pierre avait beaucoup de chagrin après la mort de sa grand-mère. Un jour, son papi est venu à la maison avec une femme. Il a dit : - Pierre,

Plus en détail

> Tutorat jeunes administrateurs (trices) de compagnies chorégraphiques

> Tutorat jeunes administrateurs (trices) de compagnies chorégraphiques > Tutorat jeunes administrateurs (trices) de compagnies chorégraphiques APPEL À CANDIDATURES Le tutorat jeunes administrateurs de compagnies chorégraphiques proposé par Arcadi et le Centre national de

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

petites comédies rurales

petites comédies rurales petites comédies rurales Du même auteur aux éditions theâtrales de la paille pour memoire, 1985 le lit, 1985 plage de la liberation, 1988 terres promises, 1989 la chute de l ange rebelle, 1990 suzanne,

Plus en détail

Compagnie. Loba. sergent. Annabelle sergent DOSSIER DE PRESSE

Compagnie. Loba. sergent. Annabelle sergent DOSSIER DE PRESSE Compagnie Loba Annabelle sergent sergent DOSSIER DE PRESSE La Cie LOBA en quelques mots La Compagnie Loba est créée en septembre 2001, à l initiative d Annabelle Sergent. Annabelle Sergent est auteure

Plus en détail

le premier duo de danseurs sourds c h o r é g r a p h i e a v e c l a c o m p l i c i t é d e C é c i l e N i c o l e t N i c o l a s C h e u c l e

le premier duo de danseurs sourds c h o r é g r a p h i e a v e c l a c o m p l i c i t é d e C é c i l e N i c o l e t N i c o l a s C h e u c l e les ateliers desmaé présentent t r a c e s le premier duo de danseurs sourds c h o r é g r a p h i e Kilina Crémona a v e c l a c o m p l i c i t é d e C é c i l e N i c o l e t N i c o l a s C h e u c

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles.

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. UN Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. Mais j en sais plusieurs, par exemple : sordide, néfaste,

Plus en détail

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION PROPOSITION D UN PREMIER CYCLE AUTOUR DES PARAMETRES DU MOUVEMENT 1 Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 LE TEMPS OBJECTIF : Utiliser la notion de temps dans un souci de composition Etre capable de se repérer

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

L empereur, c est moi

L empereur, c est moi HUGO HORIOT L empereur, c est moi Postface de Françoise Lefèvre L ICONOCLASTE I BIG BANG Des chiffres et des lettres dans les étoiles Je m appelle Julien. Julien Hugo Sylvestre Horiot, mais on m appelle

Plus en détail

DEUXIÈME GROUPE D INTERVENTION

DEUXIÈME GROUPE D INTERVENTION DEUXIÈME GROUPE D INTERVENTION S i t u a t i o n s a r t i s t i q u e s et théâtre contemporain de proximités Co n t e m p o r a r y c l o s e - c o n t a c t t h e a t r e À QUOI RÊVE PETER? Un essai

Plus en détail

Petit recueil de prières solaires

Petit recueil de prières solaires Petit recueil de prières solaires Un petit mot... d introduction. Ces quelques prières ne sont rien d autre qu un «prêt»... Oui, un prêt. Elles vous sont prêtées... en attendant que vous deveniez capable

Plus en détail

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre Gare au Théâtre Adresse : 13 rue Pierre Sémard - 94400 VITRY SUR SEINE SIRET : 312 910 391 000 35- APE : 9001 Z LICENCES n T1 n 1044750, T2 n 2-1035963, T3 n 1044749 Tel. : 01 55 53 22 22 DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com 1 AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Scènes du Répertoire

Scènes du Répertoire Ateliers artistiques de la Francophonie 2015 - Dinard du 24 au 29 août 2015 au Château Hébert Comédienne intervenante : Marie Frémont productions du dauphin Scènes du répertoire Ce stage sera l occasion

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

«Garros ParadiZe» Résidence artistique de quartier Grand Garros Auch 2014/2015

«Garros ParadiZe» Résidence artistique de quartier Grand Garros Auch 2014/2015 «Garros ParadiZe» Résidence artistique de quartier Grand Garros Auch 2014/2015 Projet culturel participatif réalisé en collaboration avec les habitants du quartier du Garros à Auch CiRCa. Auch. Gers. Midi-Pyrénées

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Proposition artistique : Cie T. Public, association d idées.

Proposition artistique : Cie T. Public, association d idées. Proposition artistique : Cie T. Public, association d idées. Projet culturel de création en quatre phases, et quatre actes en accompagnement du programme de requalification urbaine de la ville de Saint-Quentin,

Plus en détail

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15

Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776 N SIRET 453 709 768 000 15 Les Minuits Théâtre des Minuits 153, la Grande rue 45390 La Neuville-sur-Essonne +33(0)2 38 39 18 11 lesminuits@theatredesminuits.com Licences d entrepreneur de spectacles n 1-1029401 n 2-136722 n 3-1007776

Plus en détail

Ma banque Ninon Jonville

Ma banque Ninon Jonville Ma banque Ninon Jonville Scène 1 La dame de l accueil L accueil de la banque. arrive dans la banque et commence à tourner en rond comme si elle cherchait quelque chose. Dame de l accueil (étonnée) Vous

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2008. L Institut de Beauté à Domicile Imaginé il y a 40 ans et toujours dans l air du temps!

DOSSIER DE PRESSE 2008. L Institut de Beauté à Domicile Imaginé il y a 40 ans et toujours dans l air du temps! L Institut de Beauté à Domicile Imaginé il y a 40 ans et toujours dans l air du temps! DOSSIER DE PRESSE 2008 Contact Presse 3d Communication Adélaïde Mulot +33 (0) 1 46 05 87 87 amulot@3dcommunication.fr

Plus en détail

Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia

Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia Parcours Pédagogique Fiche élaborée par Gabriel Picard Titre : «Une histoire de l outre mer : l héritage colonial français» Thèmes : Colonialisme,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail