institut de recherche et coordination acoustique / musique Rapport d activité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "institut de recherche et coordination acoustique / musique Rapport d activité"

Transcription

1 institut de recherche et coordination acoustique / musique Rapport d activité 2008

2 Mise en page : Olivia Despointes Reprographie : Jean-Paul Rodrigues

3 SOMMAIRE INTRODUCTION... 7 SYNTHÈSE L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT CRÉATION ET DIFFUSION MUSICALES PÉDAGOGIE ET ACTION CULTURELLE...33 DÉTAILLÉ RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT ACOUSTIQUE INSTRUMENTALE Influence des paramètres gestuels sur l'oscillation des instruments de musique : cordes frottées et vents Étude et modélisation du geste du violoniste Application à la synthèse par modélisation physique Captation du geste pour les instruments à vent : le cas du trompettiste Projet Consonnes Synthèse sonore par modèles physiques Communications et publications ACOUSTIQUE DES SALLES Reproduction des champs sonores Intégration visuo-auditive Interaction corps/audition/espace Applications : importance du rendu spatial sonore pour les stratégies thérapeutiques Publications et communications PERCEPTION ET DESIGN SONORES Projet Closed Projets SID et Minet Projet Sample Orchestrator Projets industriels Activité de développement et recherche propre à l'équipe Organisation de Congrès / Workshop Pédagogie ANALYSE ET SYNTHÈSE DES SONS Modèles d analyse et de synthèse des signaux sonores Traitement et synthèse de la voix Traitement par le contenu et nouveaux outils pour la musique Modélisation physique de résonateurs : simulation en temps-réel et problèmes inverses Développements Publications et communications REPRÉSENTATIONS MUSICALES Musicologies computationnelles, formalisation IRCAM 3

4 SOMMAIRE Interactions Signal/Symbolique Développements Publications Diffusion des savoirs Activités éditoriales ANALYSE DES PRATIQUES MUSICALES Suivi de processus créateurs Analyser la composition Outils & matériaux pour la publication en ligne Animation scientifique, édition, dissémination Publications et communications INTERACTIONS MUSICALES TEMPS RÉEL Interactivité musicale Géométrie d'information musicale Analyse et représentations multimodales son/geste Techniques de synthèse sonore interactive Captation de gestes et interfaces Projet i-maestro Développement d outils logiciels Organisation de colloques Publications et comunications SERVICES EN LIGNE Axe de recherche «Bases de données patrimoniales : préservation et valorisation» La préservation : une problématique organisationnelle Le projet Caspar Services pour la préservation des objets numériques - MustiCaspar Outils spécifiques Ecoute Axe de recherche «Ingénierie des connaissances» Montage de projets Publications et communications SERVICES LOGISTIQUES Service informatique Atelier mécanique ANNEXES Matinées de la prospective de la recherche musicale Séminaires invités Recherche et technologie : Séminaires internes Recherche et technologie Soutenances de thèses et habilitations à dirriger des recherches CRÉATION ET DIFFUSION MUSICALES CRÉATION MUSICALE Sélection des compositeurs Œuvres préparées à l Ircam Compositeurs du Cursus de composition et d informatique musicale 1 et IRCAM RAPPORT D'ACTIVITÉ 2008

5 SOMMAIRE Partenariat avec le CENTQUATRE DIFFUSION DE LA CRÉATION MUSICALE Saison musicale parisienne Festival Agora : 5 au 20 JUIN Tournées Réseau Varèse Les enregistrements discographiques PÉDAGOGIE ET ACTION CULTURELLE FORMATIONS SUPÉRIEURES Formation à la composition et à l'informatique musicale Master Atiam FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stages logiciels et thématiques Formations hors les murs formateurs en CDI et 1 CDD rattachés à la PAC, 32 formateurs occasionnels invités FORMATIONS SPÉCIALISÉES Parcours musique mixte ACTION CULTURELLE Pour le grand public Action scolaire et culturelle MÉDIATIONS RECHERCHE/CRÉATION LA RECHERCHEMUSICALE LE FORUM La structure de l offre Les ateliers du Forum Documentation des logiciels LE PROJET DOCUMENTAIRE Brahms Réalisés : Mustica/Sidney Répertoire Ircam LA PROGRAMMATION DES ÉVÉNEMENTS Salons Séminaires Colloques Stages LES PROJETS AVEC DES PARTENAIRES EXTÉRIEURS Collaboration avec la société Cycling Le projet Européen CO-ME-DI-A Le projet Musique Lab ADMINISTRATION DES VENTES COMMUNICATION ET ÉDITIONS RÉALISATION ET DIFFUSION DES SUPPORTS DE COMMUNICATION Base de contact 4D IRCAM 5

6 SOMMAIRE Création musicale Recherche et développement Internet La Lettre Centre Pompidou RELATIONS AVEC LA PRESSE Bilan de l agence Opus Bilan de l agence Eracom ACCUEIL DU PUBLIC Affiches Signalétique Visites DÉVELOPPEMENT DES PUBLICS Partenaires culturels RATP/ Carte Intégrale Partenaires médias Relations publiques Cocktails et réceptions d artistes COMMUNICATION INTERNE Infokom Réunions du groupe de travail Communication Communication graphique MÉDIATHÈQUE ET BUREAU ÉTUDES ET MÉTHODES LA MÉDIATHÈQUE Publics Acquisitions, catalogage, mise en ligne Évolution du catalogue et du site de la médiathèque Bases de données externes BUREAU ÉTUDES ET MÉTHODES Le projet de portail de la musique contemporaine Systèmes d information et infrastructure INFORMATIQUE Relations extérieures Publications et communications publiques L'ÉQUIPE IRCAM IRCAM RAPPORT D'ACTIVITÉ 2008

7 INTRODUCTION Frank Madlener, directeur de l Ircam L année 2008 apparaît comme un moment crucial pour mesurer l impact de l ensemble des réformes initiées en 2006, en faveur de la création, de la pédagogie, de la transmission, de l action culturelle, toutes réformes articulées avec les priorités de la Recherche. L Ircam a ainsi connu une puissante et visible convergence artistique et scientifique au printemps Simultanément l élargissement du champ artistique pluridisciplinaire, la diffusion hors les murs, notre soutien à la jeune création en France, la pérennisation d un répertoire Ircam documenté, la démocratisation des outils de l Ircam, correspondent pleinement à la nouvelle stratégie du Centre Pompidou. En 2008, cet esprit doublement fédérateur, interne et externe, a pu s incarner tout à la fois dans l exposition Traces du Sacré à laquelle l Ircam participait et lors du festival Agora éclairant les acquis dans le domaine de l expressivité vocale. Le contexte de 2008 est marqué par un très net accroissement de la fréquentation de tous les rendez-vous de l Ircam, concerts, spectacles vivants, tournées, présentations technologiques en particulier lors de l inauguration du système de diffusion WFS. La lisibilité de ces rendezvous, l engagement acharné de toutes les équipes, celles de la recherche, de la production et de la pédagogie, la diversité des nouvelles médiations vers les publics, ont certainement contribué à la réussite publique et médiatique des événements de Tout au long de la saison, l intensité de l activité scientifique et artistique s est traduite par de nouveaux accords institutionnels avec des partenaires, ou par le renfort des accords existants. Le rayonnement de l Ircam s est ainsi accru, conformément aux deux priorités de son action : la singularité et la démocratisaion, singularité de la création et du projet de recherche, démocratisation des pratiques et des outils. Grands rendez-vous scientifiques et artistiques en 2008 Comment rendre perceptibles les résultats d une recherche continue et les avancées du développement technologique au même titre que les événements artistiques? Comment «éditorialiser» ce qui constitue l excellence de la prospective à l Ircam? Cette préoccupation a inspiré les grands rendez-vous de la saison, au premier rang desquels, le festival Agora. Sous l intitulé L Icône-la voix, Agora 2008 réunissait en deux semaines les avancées les plus décisives de l Ircam touchant l expressivité de la parole et de la musique. Organisé par les Médiations Recherche et Création, un colloque scientifique sur cette thématique aura bénéficié de l impact des concerts et spectacles comme le Fado inédit de Stefano Gervasoni, la reprise des Machinations visuelles et théâtrales de Georges Aperghis ou la toute première création de Beat Furrer projetant voix et électronique dans un espace élargi. Le festival de l Ircam interrogeait simultanément l héritage de Gérard Grisey, disparu il y a dix ans, l une des figures décisives pour la jeune génération des compositeurs qui fréquentent aujourd hui le Cursus de l Ircam. L auteur de l icône paradoxale et des Quatre Chants pour franchir le seuil, était par ailleurs la clé de voûte de l articulation avec l exposition Traces du Sacré. Enfin Agora présentait le premier croisement entre Le Fresnoy et le Cursus 2 de l Ircam. Cette édition du festival a connu un retentissement sans précédent par son impact médiatique dépassant le seul cadre musical, et par sa fréquentation (88 % de taux de remplissage). Rythmés en cycles bien identifiés (La poursuite, Tremplin, Cycle de Quatuor ), les rendez-vous artistiques de la saison en 2008 alternaient la présence de compositeurs familiers de l Ircam (Philippe Manoury, Emmanuel Nunes, Georges Aperghis), la venue de nouvelles personnalités jusqu ici éloignées de l électronique (Beat Furrer, Philipp Maintz, Stefano Gervasoni) et les figures de référence (Karlheinz Stockhausen, Pierre Boulez et Elliott Carter). Mais c est IRCAM 7

8 INTRODUCTION l intégration des jeunes compositeurs du Cursus au plus proche des enjeux de la recherche qui constitue le fait le plus singulier de la saison. Dorénavant, l effervescence intellectuelle et sensible de l Ircam tirera le meilleur parti de leur présence et de la diversité de leurs horizons. En retour, l Ircam assure la production de projets ambitieux et offre de nouvelles perspectives pour ces jeunes compositeurs (ex : reprise de Yann Robin à Helsinki et Strasbourg, création en 2009 de Raphaël Cendo à Donaueschingen et en 2010 de Roque Rivas au Grame à Lyon, trois compositeurs issus du Cursus 2 de 2008). Dans la saison scientifique et technologique, le démarrage en 2008 du projet européen Quaero apporte à la Recherche des moyens importants et prendra le relais de la fin des programmes Ecoute, Crossmod et Vivos. Les domaines du suivi de partition et du suivi de geste, l intérêt pour l orchestration et l enthousiasme pour les avancées de l analyse-synthèse notamment dans le champ vocal, s incarneront dans de futurs développements technologiques. Politique des publics, transmission des savoirs et des pratiques Plusieurs dispositifs assurent de nouvelles médiations vers les publics, professionnels ou non. Les avant-premières en image, coproduites pour partie avec le Centre Pompidou, sont la trace visuelle de la genèse d une œuvre et de la résidence longue d un artiste. Ces films courts peuvent ensuite accompagner la présentation de l œuvre en tournée, comme ce fut le cas à Salzbourg pour la reprise de Dans le mur de Georges Aperghis. Les parcours «découverte» sont destinés aux collèges et lycées tandis que les parcours «musique mixte» sollicitent des jeunes instrumentistes (près de 70 interprètes en 2008) issus des conservatoires qui rencontrent les spécificités du jeu avec l électronique. Les Ateliers de la création se situent quant à eux à la croisée des arts visuels, des arts du son et des technologies. Ce projet mobilisait trois classes de lycées professionnels. Au choc esthétique d une œuvre plastique découverte au Centre Pompidou a répondu l'élaboration d'une «scène sonore», conçue par les élèves avec des outils mis à disposition par l'ircam. Transmission des savoirs toujours, la refonte de la base Brahms est accessible depuis 2008 dans sa version 2, dotée de nouvelles fonctionnalités pratiques très utiles pour les professionnels. Parallèlement, le nouveau Portail de la musique contemporaine, qui fédère les efforts et les ressources de nombreux partenaires en France, a connu sa première version accessible en ligne au début de l année Enfin, pour mieux faire connaître les processus concrets de l activité de l Ircam, la communication de l Ircam a travaillé sur plusieurs fronts. La réorganisation du site institutionnel, structuré autour des trois grandes fonctions de l Ircam (Recherhe-Création- Transmission) ; la promotion des manifestations scientifiques ; l organisation de visites de presse, dépassant le cadre strictement musical et dépassant le moment purement événementiel. Ce dernier point aura contribué à une couverture médiatique plus substantielle du festival Agora. Liens institutionnels nouveaux ou renforcés: Centre Pompidou, DMDTS, Ministère de l Education Nationale, CNRS, Paris VI, Centquatre, Le Fresnoy, Fondation Lagardère, CNSM de Paris, Sacem, Réseau Varèse L articulation renforcée avec le Centre Pompidou a déjà été éclairée. Outre notre participation aux expositions Traces du Sacré et Jacques Villeglé, outre les collaborations avec les Spectacles Vivants et les conférences dans la série Un dimanche, une œuvre, la tenue des premiers Ateliers de la Création marque bien la volonté partagée de réussir une action culturelle originale destinée aux élèves très éloignés de la création contemporaine. 8 IRCAM RAPPORT D'ACTIVITÉ 2008

9 INTRODUCTION Ce geste de démocratisation de la création et de l'innovation technologique se retrouve dans le projet Musique Lab 2 de l'ircam. La nouvelle convention signée par le Ministre de l Éducation Nationale en 2008 permettra à l Ircam de consolider et diffuser sur une échelle large, ce module de logiciels d'aide à l'éducation musicale, destiné aux collèges et lycées. Du côté de la Recherche, les liens excellents avec le CNRS ont renforcé l équipe Acoustique des salles et nous font bénéficier de l affectation de deux nouveaux chercheurs. Il est à noter que le CNRS participe également au projet d équipement de l Espace de projection en WFS, comme l a souligné son directeur général, M. Arnold Mingus, présent lors de l inauguration de la première partie du dispositif. Parallèlement, les échanges avec le président de l université Pierre et Marie Curie (Paris 6), Jean-Charles Pomerol, laissent envisager une extension des liens avec l Ircam, au-delà du parcours du Master Atiam. Le contexte de l année 2008, enrichi par un grand nombre de soutenances de thèses de haute qualité, se prête particulièrement à ce repositionnement de l Ircam du côté universitaire. La DMDTS soutient depuis sa création le Pôle spectacle pour l expérimentation de technologies destinées au spectacle vivant. Pour passer du laboratoire au plateau, ce pôle nécessitait un espace dédié à l expérimentation en grandeur réelle. L accord signé par l Ircam avec le nouvel établissement culturel de la Ville de Paris, le CENTQUATRE, a permis d équiper l un des Ateliers pour l investir dès 2009 près de six mois par an. Plusieurs productions, en particulier chorégraphiques, seront élaborées dans cet espace de travail. La convention établie avec Le Fresnoy participe de la présence de l Ircam sur le terrain pluridisciplinaire. Il s agit d offrir à des artistes du Cursus 2 et du Studio Le Fresnoy, les moyens d une production intégrant l image. Les fruits de cette première collaboration ont été présentés lors d Agora et repris ensuite dans l exposition anniversaire du Fresnoy au Grand Palais. Les autres partenariats du Cursus concernent son inscription dans la réforme LMD : Un accord signé avec la Haute École de Genève, permet aux étudiants de cet établissement de suivre le Cursus 1 dans le cadre de leur Master. Une convention identique avec le CNSM de Paris sera signée en juin Pour rappel, la Sacem soutient fidèlement la création artistique à l Ircam depuis trois ans par le biais de bourses accordées aux compositeurs du Cursus 2 et par un apport direct à la production des concerts de saison. En 2008, la Fondation Lagardère devenait le mécène principal pour l innovation à l Ircam par son soutien à un thésard, au programme des Cursus 2 et aux Ateliers de la Création. Enfin, le Réseau européen Varèse a permis en 2008 la production et l itinérance d un projet ambitieux, celui de Stefano Gervasoni autour du Fado. Présenté à Porto, Berlin, Francfort, Paris, Bruxelles, Strasbourg, symbolisant la diversité esthétique pratiquée à l Ircam, Com que Voz traduit la préoccupation vocale dans la recherche et l imaginaire artistique. IRCAM 9

10 INTRODUCTION De la recherche musicale à la valorisation industrielle, un Ircam multiple et convergent En 2008, l Ircam a objectivé les convergences de son action avec des moyens budgétaires étales, moyens que chaque département s applique à consolider et accroître sous la forme de ressources propres. C est dans ce contexte que la valorisation industrielle a pris son essor sous la forme de licences de technologies auprès d acteurs industriels dont on percevra les effets principaux en Cette action sur la convergence des forces nécessitait la réévaluation de la notion même de recherche musicale qui fonde la mission de l Ircam. Deux nouvelles instances ont été créées à cet effet, le comité de programmation artistique/scientifique, et les matinées prospectives. De cette réflexion stratégique sur la recherche musicale synthétisée par la Médiation recherche/création et la direction de la Recherche s induit la nécessité d une amélioration de la coordination entre les artistes en recherche, la prospective scientifique et les développements technologiques. À partir des demandes des multiples utilisateurs de l Ircam, hiérarchisées et ordonnées dans le temps, il s agit à présent de réorganiser les méthodologies et les objectifs du développement. Cette réforme est un enjeu essentiel pour l Ircam : pas de perspectives lointaines sans réactivité accrue en direction des utilisateurs avec des applications réalisées à plus court terme. Cette dialectique entre le prototype et le générique concernera pleinement l année IRCAM RAPPORT D'ACTIVITÉ 2008

11 Synthèse

12

13 SYNTHÈSE L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES 0. L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES Direction générale : Déploiement des réformes prioritaires : 1) Nouvelles présences, multiplicité des paradigmes et des esthétiques : relation CGP, partenariats démultipliés. 2) Politique pour la jeune création : aboutissement réforme Cursus 2 et inscription dans le paysage international (LMD). 3) Originalité et lisibilité de la saison parisienne et du festival Agora : spectateurs, festival Agora thématisé l Icône et la voix. 4) Itinérance répertoire Ircam : spectateurs. 5) Transmission des savoirs (Forum, Base Brahms, Portail), adresses aux publics (l Étincelle, Sirènes), action culturelle : internautes par jour. 6) Valorisation de l Ircam: Forum, mise en place d une valorisation industrielle, soutiens privés. 7) Convergence Recherche et création: comité de programmation, matinées prospectives, développement logiciels avec échéances fixées. Effectifs employés 2008 (Équivalent Temps plein) Départements Salariés Non salariés Total CDI CDD Stagiaires Doctorants Chercheurs Salariés invités détachés R&D Création Direction artistique Pédagogie Médiathèque Services généraux Médiations Comm/Éditions TOTAL IRCAM 13

14 L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES SYNTHÈSE La Recherche Contrats de collaboration et de valorisation de la Recherche Programmes Nationaux Programmes Européens Contrats industriels Licences et internationaux Corsaire i-maestro France Telécom R&D (Orange Labs) Vivos Crossmod PSA Peugeot Citroën Reva Caspar Piles Consonnes Closed ECE/Prepatech Ecoute CoMeDia Renault VoxStruments Same Orosys EarToy React Make Music (L) Rhapsodie Minet Univers Sons (L) Affective Avatars Xtranoral (L) Sample Orchestrator Neocraft (L) Quaero Voxler (L) Disco Arturia (L) 2PIM/MI 3 Vie scientifique 8 soutenances de thèses : - N. Rasamimanana «Geste instrumental du violoniste en situation de jeu : analyse et modélisation» ; - C. Yeh «Estimation de fréquences fondamentales multiples dans des enregistrements polyphoniques» ; - A. Cont «Modeling Musical Anticipation : From the Time of Music to the Music of Time» ; - G. Nouno «Suivi de Tempo appliqué aux musiques improvisées» ; - M. Demoucron «On the Control of Virtual Violins Physical Modelling and Control of Bowed String Instruments» ; - C. Alzina «Influence de la structure formelle sur la sémantique musicale et perception subjective du temps» ; - D. Tardieu «Modèles d instruments pour l aide à l orchestration» ; - G. Carpentier «Approche computationnelle de l orchestration musicale». 24 séminaires recherche et technologie dont 5 d orateurs invités ; 5 journées prospectives recherche musicale ; production scientifique : - 26 articles dans des revus à comité de lecture ; - 9 livres ou chapitres parus dans des ouvrages collectifs ; - 22 conférences invitées ; - 68 actes de congrès / conférences avec comité de lecture ; - 13 travaux universitaires. Développement logiciels Audiosculpt V2.9 et évolutions correspondantes de SuperVP ; Bibliothèques Voice Forger, ircamdescriptor, ircamclassifier et ircambeat disponibles pour intégration ; Modalys V2.9 ; Spat : report du développement de la V4.0 à 2009 ; OpenMusic V6 : aboutissement d une version stabilisée Mac Intel ; 14 IRCAM

15 SYNTHÈSE L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES FTM &co : Version alpha de FTM &Co pour Max 5 ; renouveau de la collaboration avec Cycling 74 pour améliorer le logiciel Max/Msp et l intégration des recherches de l Ircam vers la production. 6 Compositeurs en Recherche 2008 Florence Baschet (suivi et captation de geste) Luis Naon (synthèse par modèles physiques) Hans-Peter Stubbe (synthèse par modèles physiques) Vassos Nicolaou (suivi de partition) Giorgia Spiropoulos (analyse et synthèse de la voix) Marco Stroppa (synthèse sonore) Événements publics de la recherche Inauguration WFS : 280 personnes ; Colloque «expressivité dans la musique et dans la parole» : 360 personnes ; 14 e édition du colloque ICAD (international conférence on Auditory Display) : 140 personnes/jour (520 personnes) ; Mirex 08 : 1 e à l Estimation des fréquences fondamentales multiples et Genre musical. IRCAM 15

16 L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES SYNTHÈSE Création et Diffusion musicales 32 Compositeurs en Résidence 2008 Georges Aperghis Jean-Luc Hervé Brice Pauset Gérard Buquet Pierre Jodlowski Alberto Posadas Florence Baschet Panayiotis Kokoras Louis Fernando Rizo-Salom Andrea Cera Mauro Lanza Hector Parra Raphaël Cendo Jacques Lenot Marco Stroppa Denis Cohen Michaël Lévinas Philippe Schoeller Frédéric Durieux Philipp Maintz Grand Magasin Luca Francesconi Bruno Mantovani Andrea Vigani Dai Fujikura Luis Naon Beat Furrer Vassos Nicolaou Stefano Gervasoni Emmanuel Nunes Georg Friedrich Haas Jonathan Harvey Soit 34 œuvres préparées en 2008 Coproductions 10 co-commandes d œuvres : BBC Glasgow Orchestre de Paris Radio France Casa da Musica (Porto) Ensemble Modern Radio Classique Klangforum Wien Festival d Automne Musée du louvre Musé d Orsay 15 coproductions/co-accueil de spectacles : Centre Pompidou Ictus Radio France Ensemble TM+ EIC Festival d'automne Opéra Comique Cité de la Musique Musée d'orsay LE CENTQUATRE Nombre de commandes : 26 Nombre de créations : 19, dont 5 créations Cursus 2 Concerts et spectacles à Paris 27 concerts, spectacles et Ateliers à Paris (dont 16 à l Ircam/CGP, 7 en grande salle) : 12 concerts et spectacles Saison ; 12 concerts et spectacles Agora ; tickets d entrées émis pour une jauge totale offerte de places, soit un taux de fréquentation de 83 %. Détail saison Dates lieu Spectacles Spectateurs 12-jan-08 CGP Mots-reflets fév-08 Bouffes du Nord Poursuite I mars-08 Musée d'orsay Contre-histoire avr-08 Bouffes du Nord Poursuite II mai-08 CGP Mot(et)s Cachés oct-08 CGP oct-08 CGP oct-08 Collège de France Ircam au Collège de France IRCAM

17 SYNTHÈSE L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES 22-oct-08 Ircam Carnets d'étude nov-08 Ircam Quatuor I nov-08 Ircam Inauguration WFS nov-08 Louvre Fragment - Boulez déc-08 Amphi Bastille Exercices du silence déc-08 Ircam Double Entente 157 Total Agora Dates Lieux Spectacles Spectateurs 4-juin-08 Église St Eustache Le Noir de l'étoile juin-08 Cité de la Musique le Seuil du Verbe juin-08 Ircam ESPRO Limelight juin-08 CGP Franchir juin-08 Ircam ESPRO De Front juin-08 Théâtre du Chatelet Com Que Voz juin-08 Ircam ESPRO Dialogue de l'ombre VIP juin-08 Ircam ESPRO Dialogue de l'ombre juin-08 Cité de la musique Happy End juin-08 Opéra Garnier Mélancholia juin-08 Bouffes du Nord In Vain juin-08 CGP Machinations juin-08 CGP Machinations juin-08 Ircam ESPRO Le Tourbillon du Temps 295 Total Tournées spectateurs touchés par des productions de l Ircam en France et à l Etranger Dates Lieux Spectacles Spectateurs 12-jan Walt Disney Concert Hall Los Concert Boulez Angeles 13-jan Walt Disney Concert Hall Los Concert Boulez Angeles 25, 27, 29 janv Teatro Nacional de Sao Carlos Das Marchen, Nunes fév Casa da musica Com que Voz, Stefano 671 Gervasoni 20-fév Alte Oper Com que Voz, Stefano 586 Gervasoni 10-mars Maezmusik,konzerthaus Com que Voz, Stefano 594 Gervasoni 23, 28 fév + 1, 4, 6, Fiinish National Opera Adriana Mater, Kaija , 14, 26, 28 mars Saariaho 8-mars Maezmusik Paris qui dort, Yan 196 Maresz 11-avr Salzburg-Dialoge festival Dans le mur, Aperghis avr Salzburg - Dialoge festival Machinations, 180 Aperghis 22-avr Kaaitheater, Ars Musica Machinations, 194 IRCAM 17

18 L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES SYNTHÈSE Aperghis 28, 29 avril + 2, 5 Opéra comique Romeo et Juliette, P mai Dusapin 8-juin Rome - Artescienza Machinations, 330 Aperghis 19 aout Proms, Royal Albert Hall Speakings, Jonathan Harvey 30-sep Cité de la musique et de la Com que Voz, Stefano 511 danse, festival Musica Gervasoni 5-oct Philharmonie Cologne Cassandre, M. Jarrell nov Arena festival, Riga 4e quatuor à cordes, 374 Jonathan Harvey 16-nov Festival Manca, Nice Florence Baschet nov Conservatoire de Perpignan Concert Boulez 272 Total IRCAM

19 SYNTHÈSE L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES Transmission : Pédagogie et action culturelle Formations supérieures et professionnelles : La mise en œuvre de la réforme du Cursus de composition : Cursus 1 : 15 étudiants promotion 2008/2009, soit 7 000h de formation/individus ; Cursus 2 : 6 étudiants promotion 2008/2009, soit 2 500h de formation/individus et suivi artistique ; signature du partenariat avec la Haute École de Musique de Genève, qui permet l intégration du Cursus 1 dans le cadre du Master 1 de cette école. Signature à venir avec le CNSMD (Paris) ; renforcement du lien entre Cursus 2 et équipes de recherche ; partenariat avec Le Fresnoy et le Centre National de la Danse (CND). Le Master 2 Atiam Paris 6/Ircam : 22 étudiants promotion 2008/2009. Projet de Master en Design sonore : aboutissement des discussions avec l Esbam (Le Mans). La formation professionnelle continue : 75 % de taux de remplissage ; 269 stagiaires ; heures stagiaires de formation dispensées. La formation hors les murs : une académie à Glasgow qui a touché 34 personnes lors d un atelier formation de 35 heures, 70 spectateurs à l atelier concert et spectateurs à des concerts de musique électronique d œuvres réalisées à l Ircam. Les actions vers le milieu scolaire et l enseignement spécialisé: signature d une convention triennale avec le ministère de l Éducation nationale le 15 septembre 2008 pour le soutien des logiciels Musique Lab ; 269 élèves de collège et de lycée ont suivi les parcours «découverte» ; 3 classes d élèves de lycées professionnels ont suivi les parcours croisés «les ateliers de la création» ; 65 élèves de conservatoires ont suivi les parcours «musique mixte» pour jeunes musiciens, renforcé par la création des pièces de Cursus 1 par les élèves du CNSMDP. Les adresses au grand public: 255 personnes ont suivi les conférences «Un dimanche une œuvre» en partenariat avec le CGP ; 135 personnes ont assisté à la projection de films de la nouvelle série «images d une œuvre» à l Ircam, auxquelles s ajoutent 325 personnes lors de projections en tournées : - Océan de Philippe Mainz ; - Dans le mur de George Aperghis ; - Deux caprices pour percussion de Luis Naon. 70 personnes ont assisté à la table ronde «Les écrits de Gérard Grisey» ; 168 personnes ont assisté à la rencontre autour de l expressivité vocale pendant Agora L ensemble de ces propositions est désormais disponible en ligne, soit sur le site de la Web Radio de France Culture («Les sentiers de la création», pour les conférences et colloques), soit sur le site de l Ircam (pour les films). IRCAM 19

20 L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES SYNTHÈSE Projets documentaires Refonte de la base Brahms développement technique d un nouveau moteur d administration V2 ; mise à jour cumulée depuis juillet 2007 de 102 dossiers compositeurs représentant œuvres et 41 parcours de l œuvre. Projet Sidney : redéfinition du projet de documentation technique des œuvres créées à l Ircam. Projet répertoire : suspendu en Le Portail de la musique contemporaine : projet interinstitutionnel consacré à la musique contemporaine en collaboration avec le CDMC ; permet à l Ircam de mettre en ligne 5659 archives sonores de concerts de l Ircam accessibles en extrait sur internet ; permet de signaler les contenus accessibles à la Médiathèque. Impact sociétal: site Visiteurs annualisés page rank* n de pages indexées* Brahms.ircam.fr / mediatheque.ircam.fr / / Les bases de données : outils de référence systématiquement valorisés, visiteurs dans nos bases principales, soit 2351 visiteurs jour entrées physiques en 2008 à la Médiathèque, soit 10,5 personnes par jour. Forum 503 Inscrits au 31/12/2008, répartis en 338 individuels et 165 organismes. Répartition géographique France 36% Europe 44% USA Canada 11% Asie 7% Amérique du Sud, Afrique 1% 100% Répartition des membres par pack logiciel Individus Organismes Forum Studio 26% 7% Forum Recherche 13% 3% Pass Forum 61% 90% 100% 100% 101 participants aux ateliers de juin 2008; 86 participants aux ateliers de novembre IRCAM

L Ircam, institution du dialogue art-science

L Ircam, institution du dialogue art-science L Ircam, institution du dialogue art-science Hugues Vinet 1 1. STMS, IRCAM-CNRS-UPMC IRCAM, 1 place Igor Stravinsky, 75004 Paris, France hugues.vinet@ircam.fr 1. Jalons historiques et liens institutionnels

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Master Théorie et pratiques des arts interactifs

Master Théorie et pratiques des arts interactifs Master Théorie et pratiques des arts interactifs Co-directeurs du Master Université de Poitiers Bertrand Augereau augerau@sic.univ-poitiers.fr École Européenne Supérieure de l Image Sabrina GRASSI-FOSSIER

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail,

plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail, plus de 150 ans après Hector BERLIOZ, plus de 50 ans après Charles KOECHLIN ou Nikolaï RIMSKI-KORSAKOV, et quelques années après un long travail, Les éditions ont le plaisir de vous présenter, enfin en

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS 1 PANTHÉON-SORBONNE CENTRE SAINT-CHARLES MASTER MULTIMÉDIA INTERACTIF 47, RUE DES BERGERS 75015 PARIS

UNIVERSITÉ PARIS 1 PANTHÉON-SORBONNE CENTRE SAINT-CHARLES MASTER MULTIMÉDIA INTERACTIF 47, RUE DES BERGERS 75015 PARIS UNIVERSITÉ PARIS 1 PANTHÉON-SORBONNE CENTRE SAINT-CHARLES MASTER MULTIMÉDIA INTERACTIF 47, RUE DES BERGERS 75015 PARIS 1 SOMMAIRE FORMATION 03 presentation 04 programme 05 enseignants 08 ÉTUDIANTS 10 les

Plus en détail

écriture composition, arrangement, orchestration

écriture composition, arrangement, orchestration écriture composition, arrangement, orchestration objectifs Le CNSMD de Lyon est un lieu de formation pour les jeunes artistes se destinant aux métiers référencés de la musique et de la danse. En ce qui

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 pour l École nationale supérieure des Arts Décoratifs Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) est ouvert à tous

Plus en détail

Introduction à l enquête 2012 «Organisation fonctionnelle des équipes». ADBU

Introduction à l enquête 2012 «Organisation fonctionnelle des équipes». ADBU Introduction à l enquête 2012 «Organisation fonctionnelle des équipes». ADBU NB : les notes font référence au diaporama de synthèse de l enquête en ligne sur le site de l'adbu Comment les SCD tentent-ils

Plus en détail

MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES)

MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES) MASTER ARTS DU SPECTACLE, COMMUNICATION ET MÉDIAS (ETUDES THÉÂTRALES) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation Structure de la formation : * 4

Plus en détail

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé Petite forme avec une Viole de Gambe Jeune Public Pièces musicales contées La Bataille Le roi Louis XIV Sainte colombe Viole : Bruno Angé Contact CADENZA Bruno Angé 09 54 73 86 66 / 06 33 17 71 64 Adresse

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL QUALIFIANT. Métiers de la production, de la diffusion et du développement de projets (Danse, Théâtre, Arts de la rue)

PROGRAMME REGIONAL QUALIFIANT. Métiers de la production, de la diffusion et du développement de projets (Danse, Théâtre, Arts de la rue) PROGRAMME REGIONAL QUALIFIANT Métiers de la production, de la diffusion et du développement de projets Session 2015 PRESENTATION 1. L ARDEC LR Depuis 1996, l'ardec LR, Association Régionale pour le Développement

Plus en détail

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants Paris, le 28 novembre 20 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Programme

Plus en détail

Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives

Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives Environnement logiciel open source pour la création d œuvres artistiques interactives Stéphane Donikian IRISA/CNRS Campus de Beaulieu 35042, Rennes Cedex, France donikian@irisa.fr La création artistique

Plus en détail

Christelle MAZIERE (30 ans)

Christelle MAZIERE (30 ans) Christelle MAZIERE (30 ans) Villa Orcéa, Lieu-dit Pertérato 20212 Favalello di Boziu 06.35.58.13.21 maziere@univ-corse.fr COMPÉTENCES PARTICULIÈRES Enseignement Gestion de corpus de données : recueil,

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance

ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance ISTEX, vers des services innovants d accès à la connaissance Synthèse rédigée par Raymond Bérard, directeur de l ABES, à partir du dossier de candidature d ISTEX aux Initiatives d excellence et des réunions

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Paris, le 11 juin 2014 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Appel à

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» L édition de CD/DVD Rapport rédigé par Peter Stockinger

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

PrÉsentation du Master 2 professionnel

PrÉsentation du Master 2 professionnel PrÉsentation du Master 2 professionnel Musiques AppliquÉes Aux Arts Visuels Bertrand Merlier, Jean-Marc Serre Université Lumière Lyon 2 Département Musique & Musicologie / Faculté LESLA 18, quai Claude

Plus en détail

MASTER M1/M2 BAC + 1 2 3 4 5

MASTER M1/M2 BAC + 1 2 3 4 5 MASTER M1/M2 2013-2014 Mention Musique et Arts du Spectacle Spécialités Administration de la Musique et du Spectacle Vivant - Ingénierie Artistique 1. Editorial du responsable Le Master «Musique et Arts

Plus en détail

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau

Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau Mastère spécialisé MS : «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» 1- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS :

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

TABLE RONDE #1 TABLE RONDE

TABLE RONDE #1 TABLE RONDE TABLE RONDE #1 TABLE RONDE «Retour sur 7 ans de R&D depuis la création de Cap Digital» Animée par Philippe Roy, Délégué adjoint de Cap Digital en charge des projets R&D. RETOUR SUR 7 ANS DE R&D Charles

Plus en détail

JEAN-CHRISTOPHE DESNOUX

JEAN-CHRISTOPHE DESNOUX Site de POITIERS DESCRIPTIF DES ENSEIGNEMENTS PAR ENSEIGNANT SELON UNE CLASSIFICATION EN DEUX GRANDS DOMAINES : - THÉORIES - PRATIQUES & MÉTHODOLOGIE JEAN-CHRISTOPHE DESNOUX IMAGES SONORES ANIMÉES Contenu

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Arts du spectacle - Cinéma de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d'évaluation. Unité de recherche : Patrimoines et Langage Musicaux (PLM) EA 4087. de l'université Paris 4

Section des Unités de recherche. Rapport d'évaluation. Unité de recherche : Patrimoines et Langage Musicaux (PLM) EA 4087. de l'université Paris 4 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Patrimoines et Langage Musicaux (PLM) EA 4087 de l'université Paris 4 Avril 2008 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation

Plus en détail

Bilan de thèse à mi-parcours

Bilan de thèse à mi-parcours Bilan de thèse à mi-parcours Benjamin Lévy 26 mars 2012 Introduction La thèse de doctorat d informatique (école doctorale 130, EDITE) dont le titre officiel est le suivant : Avatars capables d écoute,

Plus en détail

Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique)

Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique) Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique) Ipmc Institut de pédagogie musicale et chorégraphique Avril 1993 1 Avant-propos 1. Ce texte a été rédigé tout d abord

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLOME

SUPPLEMENT AU DIPLOME SUPPLEMENT AU DIPLOME Préambule : «Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l Europe et l UNESCO/CEPES. Le supplément vise à fournir des données

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION

BULLETIN D INSCRIPTION BULLETIN D INSCRIPTION À découper et à retourner à Domaine Musiques, 105 Avenue de la République 59110 La Madeleine Courriel formations@domaine-musiques.com www.domaine-musiques.com NOM FORMATIONS ART

Plus en détail

Rousseau Nadia. Abécédaire

Rousseau Nadia. Abécédaire Rousseau Nadia Projet DataPolis Abécédaire janvier Avril 2014 Master 1 Création Management Multimédia Laboratoire Arts Plastiques Encadrement : Pierre Braun & Nicolas Thély Universite Rennes 2 Analyse

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

MASTER ENSEIGNEMENT Musique et Musicologie LETTRES ET SCIENCES HUMAINES. Une formation à votre rythme

MASTER ENSEIGNEMENT Musique et Musicologie LETTRES ET SCIENCES HUMAINES. Une formation à votre rythme MASTER ENSEIGNEMENT Musique et Musicologie LETTRES ET SCIENCES HUMAINES Une formation à votre rythme DE QUOI S AGIT-IL? Ce master, mis en place par l Université de Rouen, s adresse aussi aux professionnels

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail

Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail Un nouvel espace de travail atypique aux portes de Paris - Un lieu de création de la ville durable et des arts médiatiques - Un cadre de travail convivial adapté aux besoins des petites entreprises Un

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

J'aime pas du tout comment tu chantes

J'aime pas du tout comment tu chantes Lulu Berlue Duo J'aime pas du tout comment tu chantes Contact pour ce spectacle Lucie Prod'homme luluberlueduo@yahoo.fr http://www.luluberlue.eu/ L'équipe artistique Lucie Prod'homme : Paroles, textes

Plus en détail

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Partitions de la collection Ruggiero Gerlin, Bibliothèque universitaire de Paris 8 La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Bibliothèque Université Paris 8 Vincennes > Saint - Denis Depuis

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant Fiche Mémo Ressources juridiques dans Ressources le spectacle vivant Vous travaillez dans le spectacle vivant et vous avez besoin d une information juridique? Voici une liste de ressources disponibles

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

CONTENU DES U.E MASTER JMIN. Expression écrite, orale

CONTENU DES U.E MASTER JMIN. Expression écrite, orale CONTENU DES U.E MASTER JMIN Contenu des U.E UE 101 Communication, culture et expression (anglais, expression écrite et orale) UE 102 Conception et développement informatique UE 103 Conception sonore Expression

Plus en détail

FLAINE. Haute-Savoie / France STAGE JAZZ. 1 au 15 Aout 2015 Dans le cadre de l Académie Internationale de Musique de Flaine

FLAINE. Haute-Savoie / France STAGE JAZZ. 1 au 15 Aout 2015 Dans le cadre de l Académie Internationale de Musique de Flaine FLAINE Haute-Savoie / France STAGE JAZZ 1 au 15 Aout 2015 Dans le cadre de l Académie Internationale de Musique de Flaine Avec Benjamin MOUSSAY, piano / Claudia SOLAL, chant Sébastien JARROUSSE, saxophone

Plus en détail

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon

La politique éducative et culturelle de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon de l académie Dispositifs domaine musique Actions 2014-2015 Opéra Grand Avignon Dispositifs d actions proposés en 2014-2015 L action choisie dans les dispositifs d actions proposés par l opéra, est développée

Plus en détail

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels du 23 novembre 2005 La commission d examens de musique d Eglise et la direction de l Ecole

Plus en détail

Plateforme IST Agropolis

Plateforme IST Agropolis Plateforme IST Agropolis Etude préalable à la mise en œuvre d un projet collectif Présentation au Bureau d Agropolis 4 mai 2005 D. Fournier, L. Grasset et M.A. Mannucci Historique du projet Février 2004

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE 2014

TAXE D APPRENTISSAGE 2014 TAXE D APPRENTISSAGE 2014 3 ÉCOLES POUR ACCOMPAGNER Investissez dans les cursus de nos trois écoles et apportez ainsi votre d un vivier de 2 700 étudiants à fort potentiel." En alliant formation opérationnelle,

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Kalyzée enrichie l expérience vidéo interactive et fait parler les images

Kalyzée enrichie l expérience vidéo interactive et fait parler les images FICHE DE CANDIDATURE Porteur de projet Nom : Barbati Prénom : Stéphane Titre/fonction : Président Adresse : Marseille Innovation - Pôle Média 37 rue Guibal Code postal : 13003 Marseille Téléphone : 06

Plus en détail

Comité du service public de la diffusion du droit par l internet. Rapport d activité 2007

Comité du service public de la diffusion du droit par l internet. Rapport d activité 2007 Comité du service public de la diffusion du droit par l internet Rapport d activité 2007 FEVRIER 2008 1 Rapport annuel d activité du comité du service public de la diffusion du droit par l internet 2007

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas Création 2014 PARABOLE Solo de danse jeune public et tout public Accompagnement de la création : École de Cirque de Lyon Scène découvertes La compagnie est soutenue

Plus en détail

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Le langage commun de la Performance Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Christian MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Merci aux sponsors du colloque! 2 Plan Un rendez-vous

Plus en détail

événementiel communication web vidéo

événementiel communication web vidéo www.cottaz.com événementiel communication web vidéo ÉVÉNEMENTIEL résolument haut de gamme organisation d événements production & diffusion de spectacles conception de stands innovants V.I.P. à la carte

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT

EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT La Philharmonie de Paris vue du parc de la Villette Philharmonie de Paris - Ateliers Jean Nouvel - Jean Nouvel LA PHILHARMONIE DE PARIS UN PROJET FÉDÉRATEUR L année 2015 sera

Plus en détail

Les écrits du numérique # 2

Les écrits du numérique # 2 Alphabetville Les écrits du numérique # 2 Alphabetville 41 rue Jobin 13003 Marseille 0495049623 alphabetville@orange.fr / www.orange.fr Les écrits du numérique #2 Création, écriture, édition numériques

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

Rappel des grande lignes de l Initiative Créative valley. CREATIV Labs

Rappel des grande lignes de l Initiative Créative valley. CREATIV Labs Rappel des grande lignes de l Initiative Créative valley CREATIV Labs Atelier 2 du 12 décembre 2013 À l Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower 1 Le Territoire de l Initiative Créative Valley

Plus en détail

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature

Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation. Appel à candidature Résidence d écriture à vocation territoriale et de médiation Appel à candidature Au printemps 2016, le département de la Sarthe et la Direction Régionale des Affaires culturelles des Pays de la Loire,

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie Historique de la compagnie Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown se sont réunis en 2008 autour d un projet commun l Ubicoptilux apportant chacun leurs savoir-faire spécifiques en mise en scène,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS

Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS Le programme du C.E.P.I. piano et guitare comporte trois modules de formation : le module principal dans la discipline dominante (piano ou guitare), un module associé

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

MATA GANGA ORCHESTRA. Conférence de presse. lundi 18 février à 11h

MATA GANGA ORCHESTRA. Conférence de presse. lundi 18 février à 11h Conférence de presse lundi 18 février à 11h Grand Cahors - 72, rue Wilson, 46000 Cahors - www.grandcahors.fr Service Communication - tel : + 33 (0)5 65 20 89 45 - fax : +33 (0)5 65 20 89 01 - acastelgay@grandcahors.fr

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Master Information et communication spécialité Produits et services multimédia

Master Information et communication spécialité Produits et services multimédia 18/09/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Information et communication spécialité Produits et services multimédia UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination

Plus en détail

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3 Didier Louchet CPEM Les textes officiels L éducation musicale s appuie sur des pratiques concernant la voix et l écoute : jeux vocaux,

Plus en détail

Economie des chœurs. Année civile 2006 Année scolaire 2006-2007 Autre : Précisez combien de formations sont rassemblées au sein de la structure :

Economie des chœurs. Année civile 2006 Année scolaire 2006-2007 Autre : Précisez combien de formations sont rassemblées au sein de la structure : Economie des chœurs Cette enquête a pour but de recueillir des données qui viendront étayer une étude du fonctionnement économique des chœurs. Nous vous rappelons que ce questionnaire est totalement anonyme.

Plus en détail

Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012

Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012 COMMISSION REGIONALE DES PROFESSIONS DU SPECTACLE VIVANT ET ENREGISTRE Données chiffrées Afdas / Pôle emploi 2011-2012 STATISTIQUES POLE EMPLOI SPECTACLE POUR LA BASSE-NORMANDIE Actualisation mai 2012

Plus en détail

Consultation portant sur la fourniture de prestations de communication : conseil et développement d outils print et digital. Cahier des charges

Consultation portant sur la fourniture de prestations de communication : conseil et développement d outils print et digital. Cahier des charges Orchestre de chambre de Paris 218, avenue Jean Jaurès 75019 Paris www.orchestredechambredeparis.com Consultation portant sur la fourniture de prestations de communication : conseil et développement d outils

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée.

QUI SOMMES-NOUS? Cette solution s adresse aussi bien aux PME/PMI qu aux grands groupes, disposant ou non d une structure de veille dédiée. PRESENTATION QUI SOMMES-NOUS? La société VIEDOC, formée d ingénieurs expérimentés, conseille depuis 2004 les entreprises dans les domaines de la veille, de l intelligence économique et de l innovation.

Plus en détail

o Sensibiliser les jeunes et les familles à l'utilisation des TIC, o Permettre le développement de nouveaux usages au sein des établissements.

o Sensibiliser les jeunes et les familles à l'utilisation des TIC, o Permettre le développement de nouveaux usages au sein des établissements. CONTRIBUTIONS ATELIER N 4 EVALUATION DU PRAI (Plan Régional d Actions Innovatrices) de la Région Réunion Plan d action en deux volet un premier volet sur la formation et un second (qui sera l objet de

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

Fiche de poste : PAST Tourisme Culturel & Territoires. Publication du poste : 7 avril 2015

Fiche de poste : PAST Tourisme Culturel & Territoires. Publication du poste : 7 avril 2015 UFR Langues et Études Internationales (LEI) Fiche de poste : PAST Tourisme Culturel & Territoires Publication du poste : 7 avril 2015 Date- limite d envoi des dossiers de candidature : 26 mai 2015 (le

Plus en détail

L association Artd école

L association Artd école L association Artd école Une association loi 1901, créée dans les années 1980, pour promouvoir les disciplines artistiques dans et autour de l école. A l origine, elle a proposé de nombreuses animations

Plus en détail