institut de recherche et coordination acoustique / musique Rapport d activité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "institut de recherche et coordination acoustique / musique Rapport d activité"

Transcription

1 institut de recherche et coordination acoustique / musique Rapport d activité 2008

2 Mise en page : Olivia Despointes Reprographie : Jean-Paul Rodrigues

3 SOMMAIRE INTRODUCTION... 7 SYNTHÈSE L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT CRÉATION ET DIFFUSION MUSICALES PÉDAGOGIE ET ACTION CULTURELLE...33 DÉTAILLÉ RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT ACOUSTIQUE INSTRUMENTALE Influence des paramètres gestuels sur l'oscillation des instruments de musique : cordes frottées et vents Étude et modélisation du geste du violoniste Application à la synthèse par modélisation physique Captation du geste pour les instruments à vent : le cas du trompettiste Projet Consonnes Synthèse sonore par modèles physiques Communications et publications ACOUSTIQUE DES SALLES Reproduction des champs sonores Intégration visuo-auditive Interaction corps/audition/espace Applications : importance du rendu spatial sonore pour les stratégies thérapeutiques Publications et communications PERCEPTION ET DESIGN SONORES Projet Closed Projets SID et Minet Projet Sample Orchestrator Projets industriels Activité de développement et recherche propre à l'équipe Organisation de Congrès / Workshop Pédagogie ANALYSE ET SYNTHÈSE DES SONS Modèles d analyse et de synthèse des signaux sonores Traitement et synthèse de la voix Traitement par le contenu et nouveaux outils pour la musique Modélisation physique de résonateurs : simulation en temps-réel et problèmes inverses Développements Publications et communications REPRÉSENTATIONS MUSICALES Musicologies computationnelles, formalisation IRCAM 3

4 SOMMAIRE Interactions Signal/Symbolique Développements Publications Diffusion des savoirs Activités éditoriales ANALYSE DES PRATIQUES MUSICALES Suivi de processus créateurs Analyser la composition Outils & matériaux pour la publication en ligne Animation scientifique, édition, dissémination Publications et communications INTERACTIONS MUSICALES TEMPS RÉEL Interactivité musicale Géométrie d'information musicale Analyse et représentations multimodales son/geste Techniques de synthèse sonore interactive Captation de gestes et interfaces Projet i-maestro Développement d outils logiciels Organisation de colloques Publications et comunications SERVICES EN LIGNE Axe de recherche «Bases de données patrimoniales : préservation et valorisation» La préservation : une problématique organisationnelle Le projet Caspar Services pour la préservation des objets numériques - MustiCaspar Outils spécifiques Ecoute Axe de recherche «Ingénierie des connaissances» Montage de projets Publications et communications SERVICES LOGISTIQUES Service informatique Atelier mécanique ANNEXES Matinées de la prospective de la recherche musicale Séminaires invités Recherche et technologie : Séminaires internes Recherche et technologie Soutenances de thèses et habilitations à dirriger des recherches CRÉATION ET DIFFUSION MUSICALES CRÉATION MUSICALE Sélection des compositeurs Œuvres préparées à l Ircam Compositeurs du Cursus de composition et d informatique musicale 1 et IRCAM RAPPORT D'ACTIVITÉ 2008

5 SOMMAIRE Partenariat avec le CENTQUATRE DIFFUSION DE LA CRÉATION MUSICALE Saison musicale parisienne Festival Agora : 5 au 20 JUIN Tournées Réseau Varèse Les enregistrements discographiques PÉDAGOGIE ET ACTION CULTURELLE FORMATIONS SUPÉRIEURES Formation à la composition et à l'informatique musicale Master Atiam FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stages logiciels et thématiques Formations hors les murs formateurs en CDI et 1 CDD rattachés à la PAC, 32 formateurs occasionnels invités FORMATIONS SPÉCIALISÉES Parcours musique mixte ACTION CULTURELLE Pour le grand public Action scolaire et culturelle MÉDIATIONS RECHERCHE/CRÉATION LA RECHERCHEMUSICALE LE FORUM La structure de l offre Les ateliers du Forum Documentation des logiciels LE PROJET DOCUMENTAIRE Brahms Réalisés : Mustica/Sidney Répertoire Ircam LA PROGRAMMATION DES ÉVÉNEMENTS Salons Séminaires Colloques Stages LES PROJETS AVEC DES PARTENAIRES EXTÉRIEURS Collaboration avec la société Cycling Le projet Européen CO-ME-DI-A Le projet Musique Lab ADMINISTRATION DES VENTES COMMUNICATION ET ÉDITIONS RÉALISATION ET DIFFUSION DES SUPPORTS DE COMMUNICATION Base de contact 4D IRCAM 5

6 SOMMAIRE Création musicale Recherche et développement Internet La Lettre Centre Pompidou RELATIONS AVEC LA PRESSE Bilan de l agence Opus Bilan de l agence Eracom ACCUEIL DU PUBLIC Affiches Signalétique Visites DÉVELOPPEMENT DES PUBLICS Partenaires culturels RATP/ Carte Intégrale Partenaires médias Relations publiques Cocktails et réceptions d artistes COMMUNICATION INTERNE Infokom Réunions du groupe de travail Communication Communication graphique MÉDIATHÈQUE ET BUREAU ÉTUDES ET MÉTHODES LA MÉDIATHÈQUE Publics Acquisitions, catalogage, mise en ligne Évolution du catalogue et du site de la médiathèque Bases de données externes BUREAU ÉTUDES ET MÉTHODES Le projet de portail de la musique contemporaine Systèmes d information et infrastructure INFORMATIQUE Relations extérieures Publications et communications publiques L'ÉQUIPE IRCAM IRCAM RAPPORT D'ACTIVITÉ 2008

7 INTRODUCTION Frank Madlener, directeur de l Ircam L année 2008 apparaît comme un moment crucial pour mesurer l impact de l ensemble des réformes initiées en 2006, en faveur de la création, de la pédagogie, de la transmission, de l action culturelle, toutes réformes articulées avec les priorités de la Recherche. L Ircam a ainsi connu une puissante et visible convergence artistique et scientifique au printemps Simultanément l élargissement du champ artistique pluridisciplinaire, la diffusion hors les murs, notre soutien à la jeune création en France, la pérennisation d un répertoire Ircam documenté, la démocratisation des outils de l Ircam, correspondent pleinement à la nouvelle stratégie du Centre Pompidou. En 2008, cet esprit doublement fédérateur, interne et externe, a pu s incarner tout à la fois dans l exposition Traces du Sacré à laquelle l Ircam participait et lors du festival Agora éclairant les acquis dans le domaine de l expressivité vocale. Le contexte de 2008 est marqué par un très net accroissement de la fréquentation de tous les rendez-vous de l Ircam, concerts, spectacles vivants, tournées, présentations technologiques en particulier lors de l inauguration du système de diffusion WFS. La lisibilité de ces rendezvous, l engagement acharné de toutes les équipes, celles de la recherche, de la production et de la pédagogie, la diversité des nouvelles médiations vers les publics, ont certainement contribué à la réussite publique et médiatique des événements de Tout au long de la saison, l intensité de l activité scientifique et artistique s est traduite par de nouveaux accords institutionnels avec des partenaires, ou par le renfort des accords existants. Le rayonnement de l Ircam s est ainsi accru, conformément aux deux priorités de son action : la singularité et la démocratisaion, singularité de la création et du projet de recherche, démocratisation des pratiques et des outils. Grands rendez-vous scientifiques et artistiques en 2008 Comment rendre perceptibles les résultats d une recherche continue et les avancées du développement technologique au même titre que les événements artistiques? Comment «éditorialiser» ce qui constitue l excellence de la prospective à l Ircam? Cette préoccupation a inspiré les grands rendez-vous de la saison, au premier rang desquels, le festival Agora. Sous l intitulé L Icône-la voix, Agora 2008 réunissait en deux semaines les avancées les plus décisives de l Ircam touchant l expressivité de la parole et de la musique. Organisé par les Médiations Recherche et Création, un colloque scientifique sur cette thématique aura bénéficié de l impact des concerts et spectacles comme le Fado inédit de Stefano Gervasoni, la reprise des Machinations visuelles et théâtrales de Georges Aperghis ou la toute première création de Beat Furrer projetant voix et électronique dans un espace élargi. Le festival de l Ircam interrogeait simultanément l héritage de Gérard Grisey, disparu il y a dix ans, l une des figures décisives pour la jeune génération des compositeurs qui fréquentent aujourd hui le Cursus de l Ircam. L auteur de l icône paradoxale et des Quatre Chants pour franchir le seuil, était par ailleurs la clé de voûte de l articulation avec l exposition Traces du Sacré. Enfin Agora présentait le premier croisement entre Le Fresnoy et le Cursus 2 de l Ircam. Cette édition du festival a connu un retentissement sans précédent par son impact médiatique dépassant le seul cadre musical, et par sa fréquentation (88 % de taux de remplissage). Rythmés en cycles bien identifiés (La poursuite, Tremplin, Cycle de Quatuor ), les rendez-vous artistiques de la saison en 2008 alternaient la présence de compositeurs familiers de l Ircam (Philippe Manoury, Emmanuel Nunes, Georges Aperghis), la venue de nouvelles personnalités jusqu ici éloignées de l électronique (Beat Furrer, Philipp Maintz, Stefano Gervasoni) et les figures de référence (Karlheinz Stockhausen, Pierre Boulez et Elliott Carter). Mais c est IRCAM 7

8 INTRODUCTION l intégration des jeunes compositeurs du Cursus au plus proche des enjeux de la recherche qui constitue le fait le plus singulier de la saison. Dorénavant, l effervescence intellectuelle et sensible de l Ircam tirera le meilleur parti de leur présence et de la diversité de leurs horizons. En retour, l Ircam assure la production de projets ambitieux et offre de nouvelles perspectives pour ces jeunes compositeurs (ex : reprise de Yann Robin à Helsinki et Strasbourg, création en 2009 de Raphaël Cendo à Donaueschingen et en 2010 de Roque Rivas au Grame à Lyon, trois compositeurs issus du Cursus 2 de 2008). Dans la saison scientifique et technologique, le démarrage en 2008 du projet européen Quaero apporte à la Recherche des moyens importants et prendra le relais de la fin des programmes Ecoute, Crossmod et Vivos. Les domaines du suivi de partition et du suivi de geste, l intérêt pour l orchestration et l enthousiasme pour les avancées de l analyse-synthèse notamment dans le champ vocal, s incarneront dans de futurs développements technologiques. Politique des publics, transmission des savoirs et des pratiques Plusieurs dispositifs assurent de nouvelles médiations vers les publics, professionnels ou non. Les avant-premières en image, coproduites pour partie avec le Centre Pompidou, sont la trace visuelle de la genèse d une œuvre et de la résidence longue d un artiste. Ces films courts peuvent ensuite accompagner la présentation de l œuvre en tournée, comme ce fut le cas à Salzbourg pour la reprise de Dans le mur de Georges Aperghis. Les parcours «découverte» sont destinés aux collèges et lycées tandis que les parcours «musique mixte» sollicitent des jeunes instrumentistes (près de 70 interprètes en 2008) issus des conservatoires qui rencontrent les spécificités du jeu avec l électronique. Les Ateliers de la création se situent quant à eux à la croisée des arts visuels, des arts du son et des technologies. Ce projet mobilisait trois classes de lycées professionnels. Au choc esthétique d une œuvre plastique découverte au Centre Pompidou a répondu l'élaboration d'une «scène sonore», conçue par les élèves avec des outils mis à disposition par l'ircam. Transmission des savoirs toujours, la refonte de la base Brahms est accessible depuis 2008 dans sa version 2, dotée de nouvelles fonctionnalités pratiques très utiles pour les professionnels. Parallèlement, le nouveau Portail de la musique contemporaine, qui fédère les efforts et les ressources de nombreux partenaires en France, a connu sa première version accessible en ligne au début de l année Enfin, pour mieux faire connaître les processus concrets de l activité de l Ircam, la communication de l Ircam a travaillé sur plusieurs fronts. La réorganisation du site institutionnel, structuré autour des trois grandes fonctions de l Ircam (Recherhe-Création- Transmission) ; la promotion des manifestations scientifiques ; l organisation de visites de presse, dépassant le cadre strictement musical et dépassant le moment purement événementiel. Ce dernier point aura contribué à une couverture médiatique plus substantielle du festival Agora. Liens institutionnels nouveaux ou renforcés: Centre Pompidou, DMDTS, Ministère de l Education Nationale, CNRS, Paris VI, Centquatre, Le Fresnoy, Fondation Lagardère, CNSM de Paris, Sacem, Réseau Varèse L articulation renforcée avec le Centre Pompidou a déjà été éclairée. Outre notre participation aux expositions Traces du Sacré et Jacques Villeglé, outre les collaborations avec les Spectacles Vivants et les conférences dans la série Un dimanche, une œuvre, la tenue des premiers Ateliers de la Création marque bien la volonté partagée de réussir une action culturelle originale destinée aux élèves très éloignés de la création contemporaine. 8 IRCAM RAPPORT D'ACTIVITÉ 2008

9 INTRODUCTION Ce geste de démocratisation de la création et de l'innovation technologique se retrouve dans le projet Musique Lab 2 de l'ircam. La nouvelle convention signée par le Ministre de l Éducation Nationale en 2008 permettra à l Ircam de consolider et diffuser sur une échelle large, ce module de logiciels d'aide à l'éducation musicale, destiné aux collèges et lycées. Du côté de la Recherche, les liens excellents avec le CNRS ont renforcé l équipe Acoustique des salles et nous font bénéficier de l affectation de deux nouveaux chercheurs. Il est à noter que le CNRS participe également au projet d équipement de l Espace de projection en WFS, comme l a souligné son directeur général, M. Arnold Mingus, présent lors de l inauguration de la première partie du dispositif. Parallèlement, les échanges avec le président de l université Pierre et Marie Curie (Paris 6), Jean-Charles Pomerol, laissent envisager une extension des liens avec l Ircam, au-delà du parcours du Master Atiam. Le contexte de l année 2008, enrichi par un grand nombre de soutenances de thèses de haute qualité, se prête particulièrement à ce repositionnement de l Ircam du côté universitaire. La DMDTS soutient depuis sa création le Pôle spectacle pour l expérimentation de technologies destinées au spectacle vivant. Pour passer du laboratoire au plateau, ce pôle nécessitait un espace dédié à l expérimentation en grandeur réelle. L accord signé par l Ircam avec le nouvel établissement culturel de la Ville de Paris, le CENTQUATRE, a permis d équiper l un des Ateliers pour l investir dès 2009 près de six mois par an. Plusieurs productions, en particulier chorégraphiques, seront élaborées dans cet espace de travail. La convention établie avec Le Fresnoy participe de la présence de l Ircam sur le terrain pluridisciplinaire. Il s agit d offrir à des artistes du Cursus 2 et du Studio Le Fresnoy, les moyens d une production intégrant l image. Les fruits de cette première collaboration ont été présentés lors d Agora et repris ensuite dans l exposition anniversaire du Fresnoy au Grand Palais. Les autres partenariats du Cursus concernent son inscription dans la réforme LMD : Un accord signé avec la Haute École de Genève, permet aux étudiants de cet établissement de suivre le Cursus 1 dans le cadre de leur Master. Une convention identique avec le CNSM de Paris sera signée en juin Pour rappel, la Sacem soutient fidèlement la création artistique à l Ircam depuis trois ans par le biais de bourses accordées aux compositeurs du Cursus 2 et par un apport direct à la production des concerts de saison. En 2008, la Fondation Lagardère devenait le mécène principal pour l innovation à l Ircam par son soutien à un thésard, au programme des Cursus 2 et aux Ateliers de la Création. Enfin, le Réseau européen Varèse a permis en 2008 la production et l itinérance d un projet ambitieux, celui de Stefano Gervasoni autour du Fado. Présenté à Porto, Berlin, Francfort, Paris, Bruxelles, Strasbourg, symbolisant la diversité esthétique pratiquée à l Ircam, Com que Voz traduit la préoccupation vocale dans la recherche et l imaginaire artistique. IRCAM 9

10 INTRODUCTION De la recherche musicale à la valorisation industrielle, un Ircam multiple et convergent En 2008, l Ircam a objectivé les convergences de son action avec des moyens budgétaires étales, moyens que chaque département s applique à consolider et accroître sous la forme de ressources propres. C est dans ce contexte que la valorisation industrielle a pris son essor sous la forme de licences de technologies auprès d acteurs industriels dont on percevra les effets principaux en Cette action sur la convergence des forces nécessitait la réévaluation de la notion même de recherche musicale qui fonde la mission de l Ircam. Deux nouvelles instances ont été créées à cet effet, le comité de programmation artistique/scientifique, et les matinées prospectives. De cette réflexion stratégique sur la recherche musicale synthétisée par la Médiation recherche/création et la direction de la Recherche s induit la nécessité d une amélioration de la coordination entre les artistes en recherche, la prospective scientifique et les développements technologiques. À partir des demandes des multiples utilisateurs de l Ircam, hiérarchisées et ordonnées dans le temps, il s agit à présent de réorganiser les méthodologies et les objectifs du développement. Cette réforme est un enjeu essentiel pour l Ircam : pas de perspectives lointaines sans réactivité accrue en direction des utilisateurs avec des applications réalisées à plus court terme. Cette dialectique entre le prototype et le générique concernera pleinement l année IRCAM RAPPORT D'ACTIVITÉ 2008

11 Synthèse

12

13 SYNTHÈSE L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES 0. L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES Direction générale : Déploiement des réformes prioritaires : 1) Nouvelles présences, multiplicité des paradigmes et des esthétiques : relation CGP, partenariats démultipliés. 2) Politique pour la jeune création : aboutissement réforme Cursus 2 et inscription dans le paysage international (LMD). 3) Originalité et lisibilité de la saison parisienne et du festival Agora : spectateurs, festival Agora thématisé l Icône et la voix. 4) Itinérance répertoire Ircam : spectateurs. 5) Transmission des savoirs (Forum, Base Brahms, Portail), adresses aux publics (l Étincelle, Sirènes), action culturelle : internautes par jour. 6) Valorisation de l Ircam: Forum, mise en place d une valorisation industrielle, soutiens privés. 7) Convergence Recherche et création: comité de programmation, matinées prospectives, développement logiciels avec échéances fixées. Effectifs employés 2008 (Équivalent Temps plein) Départements Salariés Non salariés Total CDI CDD Stagiaires Doctorants Chercheurs Salariés invités détachés R&D Création Direction artistique Pédagogie Médiathèque Services généraux Médiations Comm/Éditions TOTAL IRCAM 13

14 L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES SYNTHÈSE La Recherche Contrats de collaboration et de valorisation de la Recherche Programmes Nationaux Programmes Européens Contrats industriels Licences et internationaux Corsaire i-maestro France Telécom R&D (Orange Labs) Vivos Crossmod PSA Peugeot Citroën Reva Caspar Piles Consonnes Closed ECE/Prepatech Ecoute CoMeDia Renault VoxStruments Same Orosys EarToy React Make Music (L) Rhapsodie Minet Univers Sons (L) Affective Avatars Xtranoral (L) Sample Orchestrator Neocraft (L) Quaero Voxler (L) Disco Arturia (L) 2PIM/MI 3 Vie scientifique 8 soutenances de thèses : - N. Rasamimanana «Geste instrumental du violoniste en situation de jeu : analyse et modélisation» ; - C. Yeh «Estimation de fréquences fondamentales multiples dans des enregistrements polyphoniques» ; - A. Cont «Modeling Musical Anticipation : From the Time of Music to the Music of Time» ; - G. Nouno «Suivi de Tempo appliqué aux musiques improvisées» ; - M. Demoucron «On the Control of Virtual Violins Physical Modelling and Control of Bowed String Instruments» ; - C. Alzina «Influence de la structure formelle sur la sémantique musicale et perception subjective du temps» ; - D. Tardieu «Modèles d instruments pour l aide à l orchestration» ; - G. Carpentier «Approche computationnelle de l orchestration musicale». 24 séminaires recherche et technologie dont 5 d orateurs invités ; 5 journées prospectives recherche musicale ; production scientifique : - 26 articles dans des revus à comité de lecture ; - 9 livres ou chapitres parus dans des ouvrages collectifs ; - 22 conférences invitées ; - 68 actes de congrès / conférences avec comité de lecture ; - 13 travaux universitaires. Développement logiciels Audiosculpt V2.9 et évolutions correspondantes de SuperVP ; Bibliothèques Voice Forger, ircamdescriptor, ircamclassifier et ircambeat disponibles pour intégration ; Modalys V2.9 ; Spat : report du développement de la V4.0 à 2009 ; OpenMusic V6 : aboutissement d une version stabilisée Mac Intel ; 14 IRCAM

15 SYNTHÈSE L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES FTM &co : Version alpha de FTM &Co pour Max 5 ; renouveau de la collaboration avec Cycling 74 pour améliorer le logiciel Max/Msp et l intégration des recherches de l Ircam vers la production. 6 Compositeurs en Recherche 2008 Florence Baschet (suivi et captation de geste) Luis Naon (synthèse par modèles physiques) Hans-Peter Stubbe (synthèse par modèles physiques) Vassos Nicolaou (suivi de partition) Giorgia Spiropoulos (analyse et synthèse de la voix) Marco Stroppa (synthèse sonore) Événements publics de la recherche Inauguration WFS : 280 personnes ; Colloque «expressivité dans la musique et dans la parole» : 360 personnes ; 14 e édition du colloque ICAD (international conférence on Auditory Display) : 140 personnes/jour (520 personnes) ; Mirex 08 : 1 e à l Estimation des fréquences fondamentales multiples et Genre musical. IRCAM 15

16 L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES SYNTHÈSE Création et Diffusion musicales 32 Compositeurs en Résidence 2008 Georges Aperghis Jean-Luc Hervé Brice Pauset Gérard Buquet Pierre Jodlowski Alberto Posadas Florence Baschet Panayiotis Kokoras Louis Fernando Rizo-Salom Andrea Cera Mauro Lanza Hector Parra Raphaël Cendo Jacques Lenot Marco Stroppa Denis Cohen Michaël Lévinas Philippe Schoeller Frédéric Durieux Philipp Maintz Grand Magasin Luca Francesconi Bruno Mantovani Andrea Vigani Dai Fujikura Luis Naon Beat Furrer Vassos Nicolaou Stefano Gervasoni Emmanuel Nunes Georg Friedrich Haas Jonathan Harvey Soit 34 œuvres préparées en 2008 Coproductions 10 co-commandes d œuvres : BBC Glasgow Orchestre de Paris Radio France Casa da Musica (Porto) Ensemble Modern Radio Classique Klangforum Wien Festival d Automne Musée du louvre Musé d Orsay 15 coproductions/co-accueil de spectacles : Centre Pompidou Ictus Radio France Ensemble TM+ EIC Festival d'automne Opéra Comique Cité de la Musique Musée d'orsay LE CENTQUATRE Nombre de commandes : 26 Nombre de créations : 19, dont 5 créations Cursus 2 Concerts et spectacles à Paris 27 concerts, spectacles et Ateliers à Paris (dont 16 à l Ircam/CGP, 7 en grande salle) : 12 concerts et spectacles Saison ; 12 concerts et spectacles Agora ; tickets d entrées émis pour une jauge totale offerte de places, soit un taux de fréquentation de 83 %. Détail saison Dates lieu Spectacles Spectateurs 12-jan-08 CGP Mots-reflets fév-08 Bouffes du Nord Poursuite I mars-08 Musée d'orsay Contre-histoire avr-08 Bouffes du Nord Poursuite II mai-08 CGP Mot(et)s Cachés oct-08 CGP oct-08 CGP oct-08 Collège de France Ircam au Collège de France IRCAM

17 SYNTHÈSE L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES 22-oct-08 Ircam Carnets d'étude nov-08 Ircam Quatuor I nov-08 Ircam Inauguration WFS nov-08 Louvre Fragment - Boulez déc-08 Amphi Bastille Exercices du silence déc-08 Ircam Double Entente 157 Total Agora Dates Lieux Spectacles Spectateurs 4-juin-08 Église St Eustache Le Noir de l'étoile juin-08 Cité de la Musique le Seuil du Verbe juin-08 Ircam ESPRO Limelight juin-08 CGP Franchir juin-08 Ircam ESPRO De Front juin-08 Théâtre du Chatelet Com Que Voz juin-08 Ircam ESPRO Dialogue de l'ombre VIP juin-08 Ircam ESPRO Dialogue de l'ombre juin-08 Cité de la musique Happy End juin-08 Opéra Garnier Mélancholia juin-08 Bouffes du Nord In Vain juin-08 CGP Machinations juin-08 CGP Machinations juin-08 Ircam ESPRO Le Tourbillon du Temps 295 Total Tournées spectateurs touchés par des productions de l Ircam en France et à l Etranger Dates Lieux Spectacles Spectateurs 12-jan Walt Disney Concert Hall Los Concert Boulez Angeles 13-jan Walt Disney Concert Hall Los Concert Boulez Angeles 25, 27, 29 janv Teatro Nacional de Sao Carlos Das Marchen, Nunes fév Casa da musica Com que Voz, Stefano 671 Gervasoni 20-fév Alte Oper Com que Voz, Stefano 586 Gervasoni 10-mars Maezmusik,konzerthaus Com que Voz, Stefano 594 Gervasoni 23, 28 fév + 1, 4, 6, Fiinish National Opera Adriana Mater, Kaija , 14, 26, 28 mars Saariaho 8-mars Maezmusik Paris qui dort, Yan 196 Maresz 11-avr Salzburg-Dialoge festival Dans le mur, Aperghis avr Salzburg - Dialoge festival Machinations, 180 Aperghis 22-avr Kaaitheater, Ars Musica Machinations, 194 IRCAM 17

18 L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES SYNTHÈSE Aperghis 28, 29 avril + 2, 5 Opéra comique Romeo et Juliette, P mai Dusapin 8-juin Rome - Artescienza Machinations, 330 Aperghis 19 aout Proms, Royal Albert Hall Speakings, Jonathan Harvey 30-sep Cité de la musique et de la Com que Voz, Stefano 511 danse, festival Musica Gervasoni 5-oct Philharmonie Cologne Cassandre, M. Jarrell nov Arena festival, Riga 4e quatuor à cordes, 374 Jonathan Harvey 16-nov Festival Manca, Nice Florence Baschet nov Conservatoire de Perpignan Concert Boulez 272 Total IRCAM

19 SYNTHÈSE L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES Transmission : Pédagogie et action culturelle Formations supérieures et professionnelles : La mise en œuvre de la réforme du Cursus de composition : Cursus 1 : 15 étudiants promotion 2008/2009, soit 7 000h de formation/individus ; Cursus 2 : 6 étudiants promotion 2008/2009, soit 2 500h de formation/individus et suivi artistique ; signature du partenariat avec la Haute École de Musique de Genève, qui permet l intégration du Cursus 1 dans le cadre du Master 1 de cette école. Signature à venir avec le CNSMD (Paris) ; renforcement du lien entre Cursus 2 et équipes de recherche ; partenariat avec Le Fresnoy et le Centre National de la Danse (CND). Le Master 2 Atiam Paris 6/Ircam : 22 étudiants promotion 2008/2009. Projet de Master en Design sonore : aboutissement des discussions avec l Esbam (Le Mans). La formation professionnelle continue : 75 % de taux de remplissage ; 269 stagiaires ; heures stagiaires de formation dispensées. La formation hors les murs : une académie à Glasgow qui a touché 34 personnes lors d un atelier formation de 35 heures, 70 spectateurs à l atelier concert et spectateurs à des concerts de musique électronique d œuvres réalisées à l Ircam. Les actions vers le milieu scolaire et l enseignement spécialisé: signature d une convention triennale avec le ministère de l Éducation nationale le 15 septembre 2008 pour le soutien des logiciels Musique Lab ; 269 élèves de collège et de lycée ont suivi les parcours «découverte» ; 3 classes d élèves de lycées professionnels ont suivi les parcours croisés «les ateliers de la création» ; 65 élèves de conservatoires ont suivi les parcours «musique mixte» pour jeunes musiciens, renforcé par la création des pièces de Cursus 1 par les élèves du CNSMDP. Les adresses au grand public: 255 personnes ont suivi les conférences «Un dimanche une œuvre» en partenariat avec le CGP ; 135 personnes ont assisté à la projection de films de la nouvelle série «images d une œuvre» à l Ircam, auxquelles s ajoutent 325 personnes lors de projections en tournées : - Océan de Philippe Mainz ; - Dans le mur de George Aperghis ; - Deux caprices pour percussion de Luis Naon. 70 personnes ont assisté à la table ronde «Les écrits de Gérard Grisey» ; 168 personnes ont assisté à la rencontre autour de l expressivité vocale pendant Agora L ensemble de ces propositions est désormais disponible en ligne, soit sur le site de la Web Radio de France Culture («Les sentiers de la création», pour les conférences et colloques), soit sur le site de l Ircam (pour les films). IRCAM 19

20 L IRCAM EN BREF ET EN NOMBRES SYNTHÈSE Projets documentaires Refonte de la base Brahms développement technique d un nouveau moteur d administration V2 ; mise à jour cumulée depuis juillet 2007 de 102 dossiers compositeurs représentant œuvres et 41 parcours de l œuvre. Projet Sidney : redéfinition du projet de documentation technique des œuvres créées à l Ircam. Projet répertoire : suspendu en Le Portail de la musique contemporaine : projet interinstitutionnel consacré à la musique contemporaine en collaboration avec le CDMC ; permet à l Ircam de mettre en ligne 5659 archives sonores de concerts de l Ircam accessibles en extrait sur internet ; permet de signaler les contenus accessibles à la Médiathèque. Impact sociétal: site Visiteurs annualisés page rank* n de pages indexées* Brahms.ircam.fr / mediatheque.ircam.fr / / Les bases de données : outils de référence systématiquement valorisés, visiteurs dans nos bases principales, soit 2351 visiteurs jour entrées physiques en 2008 à la Médiathèque, soit 10,5 personnes par jour. Forum 503 Inscrits au 31/12/2008, répartis en 338 individuels et 165 organismes. Répartition géographique France 36% Europe 44% USA Canada 11% Asie 7% Amérique du Sud, Afrique 1% 100% Répartition des membres par pack logiciel Individus Organismes Forum Studio 26% 7% Forum Recherche 13% 3% Pass Forum 61% 90% 100% 100% 101 participants aux ateliers de juin 2008; 86 participants aux ateliers de novembre IRCAM

Recherches en création et pédagogie musicales assistées par la technologie

Recherches en création et pédagogie musicales assistées par la technologie Recherches en création et pédagogie musicales assistées par la technologie Hugues Vinet Directeur scientifique Présentation de l Ircam Institut de recherche et de coordination acoustique/ musique Tutelle

Plus en détail

Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique

Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique Master 2 Professionnel «Production et diffusion musicale» Nouvelle formation 2013/2014 Le master 2 production et diffusion musicale est une

Plus en détail

L Ircam, institution du dialogue art-science

L Ircam, institution du dialogue art-science L Ircam, institution du dialogue art-science Hugues Vinet 1 1. STMS, IRCAM-CNRS-UPMC IRCAM, 1 place Igor Stravinsky, 75004 Paris, France hugues.vinet@ircam.fr 1. Jalons historiques et liens institutionnels

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

institut de recherche et coordination acoustique / musique Rapport d activité

institut de recherche et coordination acoustique / musique Rapport d activité institut de recherche et coordination acoustique / musique Rapport d activité 2006 Mise en page : Olivia Despointes, Ghislaine Montagne. Reprographie : Jean-Paul Rodrigues. SOMMAIRE SOMMAIRE... 3 INTRODUCTION...

Plus en détail

La professionnalisation du musicien

La professionnalisation du musicien La professionnalisation du musicien Formation Orientation Accompagnement Cité de la musique Métiers de la musique 2013 2014 formation orientation accompagnement S engager dans une activité de musicien,

Plus en détail

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1 www.inmediats.fr 2 VERS DES AGORAS DE L innovation Partie 1 VERS DES AGORAS DE L innovation Inmédiats est un projet imaginé et construit par six centres de culture scientifique, technique et industrielle

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

Projet culturel et artistique de l Adem Florida

Projet culturel et artistique de l Adem Florida Projet culturel et artistique de l Adem Florida L Adem/ Florida a défendu et mis en œuvre depuis 1999, un projet culturel et artistique validé par l assemblée générale extraordinaire de l Adem du 05 février

Plus en détail

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot

Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012. Arts et territoires numériques. Baptiste Brentot Clémentine Crochet PARTENARIATS 2011/2012 Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Baptiste Brentot Arts et territoires numériques Acteur des arts et cultures numériques en France, Seconde Nature

Plus en détail

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire

Formation continue des personnels URCA. Offre de la Bibliothèque Universitaire Formation continue des personnels URCA Offre de la Bibliothèque Universitaire Année 2012-2013 Bibliothèque Universitaire Formation continue pour le personnel de l URCA Modalités o Public : personnels de

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 pour l École nationale supérieure des Arts Décoratifs Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) est ouvert à tous

Plus en détail

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation Cinéma LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence Études cinématographiques et audiovisuelles est organisée afin de répondre à quatre objectifs : développer le lien entre théorie et pratique, favoriser

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

PROPOSE Un séminaire. de réflexion sur le thème. Jeudi 8 novembre de 9h à 13h à rodez

PROPOSE Un séminaire. de réflexion sur le thème. Jeudi 8 novembre de 9h à 13h à rodez LA mission départementale de la culture DE l AVEYRON en partenariat avec l OBSERVATOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES PROPOSE Un séminaire de réflexion sur le thème LA PARTICIPATION À LA VIE ARTISTIQUE ET

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015

SACRe Appel à candidatures 2015. Appel à candidature. Admission au programme doctoral SACRe 2015 Appel à candidature Admission au programme doctoral SACRe 2015 Le programme doctoral Sciences, Arts, Création, Recherche (SACRe) conduisant au doctorat d art et de création Sacre est ouvert à tous les

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française.

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. Dossier de presse rédigé par : Françoise de Viron, Présidente de la Commission Education tout au Long de la Vie (ETALV) du CIUF,

Plus en détail

MASTER M1/M2 BAC + 1 2 3 4 5

MASTER M1/M2 BAC + 1 2 3 4 5 MASTER M1/M2 2013-2014 Mention Musique et Arts du Spectacle Spécialités Administration de la Musique et du Spectacle Vivant - Ingénierie Artistique 1. Editorial du responsable Le Master «Musique et Arts

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail

- DOSSIER RESSOURCE -

- DOSSIER RESSOURCE - COREPS - Groupe de travail n 1 CRÉATION / PRODUCTION / DIFFUSION Réunion n 1-16 décembre 2011 - DRAC de Basse-Normandie - DOSSIER RESSOURCE - Documents en lien avec la réflexion sur la thématique Charte

Plus en détail

3ème Cycle Musique. Le doctorat de musique Recherche et pratique

3ème Cycle Musique. Le doctorat de musique Recherche et pratique 3ème Cycle Musique Le doctorat de musique Recherche et pratique Ce cycle est ouvert sur concours aux candidats, titulaires d un diplôme national de Master ou d un des diplômes du CNSMDP ou du CNSMDL conférant

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES

Entreprises. Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES Entreprises Mécénat LOCATION D ESPACES SOIRÉES ÉVÉNEMENTIELLES chiffres clés 1 1 er millions 110 employeur du spectacle vivant opéra en Limousin budget annuel et 1 orchestre EMPLOIS en limousin équivalents

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

Licence Arts du spectacle

Licence Arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Arts du spectacle Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Bibliothèque 2015. Perspectives stratégiques

Bibliothèque 2015. Perspectives stratégiques 7 octobre 2010 Bibliothèque 2015 Perspectives stratégiques Ce document a pour but de servir à tracer les perspectives d évolution de la bibliothèque pour les cinq années à venir à partir des objectifs

Plus en détail

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Mai 2014 Introduction Contexte L auto-évaluation d Unicom entre en résonance avec deux autres projets: Le concept de communication qui fixe la stratégie

Plus en détail

Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire

Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire Sunny Side of the doc, La Rochelle, 22 juin 2015 1 Au programme Les chiffres-clés de la production

Plus en détail

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités CERC Ile de France 22 novembre 2011 Jérôme Gatier, Directeur Plan Bâtiment Grenelle 1 Le Plan Bâtiment Grenelle : un pilotage inédit Mission d animation

Plus en détail

Orientation et Insertion Professionnelle

Orientation et Insertion Professionnelle Orientation et Insertion Professionnelle A L ISSUE DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE Enquête réalisée en 2011-2012 par Stéphane BOULAY pour le SUIO-IP - Avril 2012 Des métiers exercés - Assistant(e) de production

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Réflexion sur la prise de son et la post-production en multicanal 5.1

Réflexion sur la prise de son et la post-production en multicanal 5.1 Réflexion sur la prise de son et la post-production en multicanal 5.1 Jean-Marc Lyzwa Service audiovisuel du CNSMDP En 1995 à l occasion du bicentenaire du Conservatoire national supérieur de Paris, le

Plus en détail

BOUILLANTS# ART NUMERIQUE & CITOYENNETE

BOUILLANTS# ART NUMERIQUE & CITOYENNETE BOUILLANTS# ART NUMERIQUE & CITOYENNETE La manifestation Bouillants# Depuis 2009, Bouillants est un espace citoyen dédié aux arts numériques. L'association Le Milieu en partenariat avec la S.A.R.L. SAGA

Plus en détail

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch

Option Arts du Cirque Bac L. Lycée Le Garros Auch Option Arts du Cirque Bac L Lycée Le Garros Auch «Le cirque n est pas un spectacle, c est une expérience de vie, c est une façon de voyager dans notre propre vie.» Federico Fellini 2011, Lycée Le Garros

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ 1- PRESENTATION DE L INSTITUTION Inauguré le 10 mai 2010, le Centre Pompidou-Metz, première décentralisation d un établissement

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE

PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE La mobilité constitue une des priorités de l Europe que nous construisons : - elle contribue, pour toute personne en mobilité, à un sentiment d appartenance à l Europe, à

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A)

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A) 13 Communication Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de renforcer la notoriété de l entreprise, de mettre en valeur ses produits, d améliorer la qualité de ses échanges d informations

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre LE DOCUMENTAIRE : ÉCRITURES DES MONDES CONTEMPORAINS Master 2 Professionnel DEMC (2013-2014) PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Bloc 1 : Culture du documentaire, connaissance du milieu,

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

Offre de services spéciale bureaux d études

Offre de services spéciale bureaux d études Offre de services spéciale bureaux d études Analyses et diagnostics multirisques Gestion de crise Cartographie SIG Outils de communication Information préventive Réseau de spécialistes pluridisciplinaires

Plus en détail

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE Ecole reconnue par l Etat Choisissez l ISTEC L ISTEC en chiffres 930 étudiants 50 ans d expérience 3 000

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche»

Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» 1 Maison des Sciences de l Homme (MSH) Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) Le Programme «Archives Audiovisuelles de la Recherche» L édition de CD/DVD Rapport rédigé par Peter Stockinger

Plus en détail

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 MISE A JOUR LE 27 JUIN 2012 CHARTE DES BOURSES DE LA FONDATION PALLADIO Le programme de bourses de la Fondation Palladio, sous l égide de la Fondation de France, vise

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Une résidence d artiste à l UPMC

Une résidence d artiste à l UPMC Une résidence d artiste à l UPMC À l université L université, qui a pour vocation de rester ouverte sur la cité, soutient et met en œuvre des projets artistiques et des actions culturelles à destination

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

Eléments pour l animation l réunion du 16 Septembre 2010. http://www.plmlab.fr. v0.4 du 13 Septembre 2010

Eléments pour l animation l réunion du 16 Septembre 2010. http://www.plmlab.fr. v0.4 du 13 Septembre 2010 Eléments pour l animation l de la réunion du 16 Septembre 2010 http://www.plmlab.fr v0.4 du 13 Septembre 2010 1 Ordre du jour de la réunion 14h00 15h15 Présentation de la démarche et du projet d association

Plus en détail

Appel à candidatures «Dispositifs à distance à destination des adultes en reprise d études»

Appel à candidatures «Dispositifs à distance à destination des adultes en reprise d études» Appel à candidatures «Dispositifs à distance à destination des adultes en reprise d études» Cadre d intervention du présent appel à candidature A. Contexte : L appel à candidature «Dispositifs à distance

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Les sections 6 et 7. du ComitéNational de la RechercheScientifique

Les sections 6 et 7. du ComitéNational de la RechercheScientifique Les sections 6 et 7 du ComitéNational de la RechercheScientifique (CoNRS) Frédérique Bassino et Michèle Basseville Plan Le comité national Les missions des sections Les sections 6 et 7 Le comiténational

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

Kalyzée enrichie l expérience vidéo interactive et fait parler les images

Kalyzée enrichie l expérience vidéo interactive et fait parler les images FICHE DE CANDIDATURE Porteur de projet Nom : Barbati Prénom : Stéphane Titre/fonction : Président Adresse : Marseille Innovation - Pôle Média 37 rue Guibal Code postal : 13003 Marseille Téléphone : 06

Plus en détail

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs

Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Formation Informations pédagogiques Modalités diverses Objectifs Inscrit dans le champ scientifique des SIC- 71e section, le Master mention Information Communication est une formation interdisciplinaire

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Travaux publics et environnement de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

PRINTEMPS AGILE 2016 DOSSIER DE PARTENARIAT

PRINTEMPS AGILE 2016 DOSSIER DE PARTENARIAT Club Agile Caen PRINTEMPS AGILE 2016 DOSSIER DE PARTENARIAT Club Agile Caen EN BREF ÊTRE AGILE C est maitriser les outils qui permettent de : - Lever les freins qui ralentissent les projets - Réagir rapidement

Plus en détail

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe Mobilités : connaître pour mieux agir Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe 1 A propos mobi-lise est un projet de recherche qui vise à : Accroître la compréhension des pratiques

Plus en détail

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017 Service des bibliothèques et archives Plan stratégique 2015-2017 Horizon 2017 Mise en contexte L environnement dans lequel évoluent les bibliothèques universitaires est en mutation depuis plusieurs années.

Plus en détail

Objectifs de la formation

Objectifs de la formation Formation - Planning de la formation - Organisation des enseignements Modalités diverses - Contacts Objectifs de la formation Le Master 2 Ingénierie des Médias en alternance de l UFR Ingémédia a ouvert

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations Une formation en communication spécialisée sur les publics Le master Communication et générations propose une spécialisation originale

Plus en détail

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème STAGE - Chargé(e) de communication junior Au sein du service Communication Groupe, vous aurez essentiellement en charge les missions suivantes : > Participer aux missions de communication interne et externe,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art.

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. APPEL A CANDIDATURE L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. La communauté d agglomération Cap Calaisis, en charge de la gestion

Plus en détail

Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience. Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN

Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience. Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN Sommaire 1. LE CONTEXTE Rappel : la mission archivage du CINES Intérêt d

Plus en détail

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court DUO Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court En partenariat avec le CNC, la SACEM, et les écoles de Cinéma et de composition de musique de film. Depuis

Plus en détail

Appel à projets 2013

Appel à projets 2013 IdEx Bordeaux Université de Bordeaux Campus d excellence Appel à projets 2013 Axe 2. Innover en matière de formation Objectif 2.1 Développer et promouvoir, sur la base de l excellence de la recherche scientifique

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES ENTREPRISES DU MEDICAMENT ET L UNIVERSITE VICTOR SEGALEN BORDEAUX 2 DOSSIER DE PRESSE 17 NOVEMBRE 2008 CONTACTS PRESSE Les Entreprises du Médicament Stéphanie Bou-Fleurot

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015

DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE. Octobre 2015 CPNE EDITION DU LIVRE CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE A JOUR DE LA CARTOGRAPHIE DES METIERS DE L EDITION DU LIVRE Octobre 2015 OBJET DE L APPEL D OFFRE Le présent appel d offre est lancé par l Afdas pour

Plus en détail

Dossier de presse. Fondation Swiss Life

Dossier de presse. Fondation Swiss Life Dossier de presse Fondation Swiss Life Sommaire La Fondation Swiss Life Son histoire et ses missions 3 Ses actions 4 Les grands projets en 2014 et 2015 5-6 Les partenaires de la Fondation Swiss Life en

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS

1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS 1. Présentation générale du volet «Recherche» du projet PASS Parallèlement aux activités d échange et d organisation des rencontres et du séminaire thématique, nous avons réalisé durant les premières phases

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010).

CAHIER DES CHARGES. FORMATIONS BUREAUTIQUE «OUTLOOK, WORD, EXCEL, ACCESS, et POWERPOINT» (versions 2010). Service de la Formation Permanente Locale du Centre siège de l INRA CAHIER DES CHARGES Formations collectives et individuelles en bureautique, à l attention des agents du Centre siège de l INRA : FORMATIONS

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques - Economie de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail