Ville de Sainte-Foy : des métiers à votre service

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ville de Sainte-Foy : des métiers à votre service"

Transcription

1 janvier 2015 n 120 le magazine de la ville de Sainte-Foy-lès-Lyon Ville de Sainte-Foy : des métiers à votre service ACTUALITÉS Dématérialisation : la Ville vous simplifie la vie DOSSIER Ville : des métiers à votre service EN ACTION Grand succès pour la soirée des entrepreneurs

2

3 sommaire 4 Actualités Dématérialisation : la Ville vous simplifie la vie Les bonnes résolutions du CME Passerelle pour l'emploi à votre rencontre Enquête publique : exprimez-vous! Recensement 2.0 éditorial Véronique SARSELLI Maire de Sainte-Foy-lès-Lyon le magazine de la ville de Sainte-Foy-lès-Lyon 8 Dossier Ville de Sainte-Foy : des métiers à votre service 11 Sainte-Foy en action Grand succès pour la soirée des entrepreneurs! Rythmes scolaires : un premier trimestre riche en activités La CRS 46 au service du maintien de l'ordre Le basket au féminin 15 Vie publique Éditeur : Mairie de Sainte-Foy-lès-Lyon, Directeur de la publication : Véronique Sarselli Rédactrice en chef : Pascale Bazaille Mise en page : Pagina Communication Rédaction : Service Communication, Pagina Communication Crédit photo : Lionel Gathion, B. Gaudillère/Collectif Item, Phovoir, A. Vermorel/ Trenta, Balloïd, JB. Laissard, F. Buffière, P. Arnaud, M. Caminale, E. Bouvarel, Passerelle pour l'emploi, SGOSFF. Régie publicitaire : Micro 5 - Impression : Imprimerie Delta, Chassieu, imprimé sur papier 100 % recyclé Dépôt légal : n ISSN / Distribution : Publi-Services Nous étions nombreux le vendredi 16 janvier, à l'occasion de la cérémonie d'échanges de vœux, à être rassemblés pour partager ensemble ce moment de convivialité. Il m'a également permis de vous présenter les premières orientations de cette nouvelle mandature : le développement équilibré de Sainte-Foy, socle de l'attractivité de notre territoire ; la culture, facteur d'intégration et de cohésion sociale ; le développement économique, créateur d'emplois et de richesses. Celles-ci se dessinent dans un environnement financier et institutionnel contraint et incertain : contexte de baisse massive et drastique des dotations de l État aux collectivités, transfert des charges aux communes sans compensation financière... La création au 1 er janvier 2015 de la Métropole de Lyon nous amènera dans les semaines et les mois à venir, à suivre avec attention la mise en place de cette collectivité et veiller à ce que l'expertise communale soit prise en compte dans cette nouvelle organisation territoriale. Trouver les moyens de répondre à ces évolutions en repensant notre façon de travailler. Dans ce contexte de mutation profonde, nous sommes aujourd hui pleinement conscients que toutes les organisations doivent évoluer : c'est notre façon de penser, de mettre en œuvre l'action publique locale qui devra s'adapter. Nous aurons aussi à repenser nos interventions et les moyens dédiés : rationaliser, mutualiser, moderniser l'administration, en seront les maîtres-mots. Il nous faut aujourd'hui trouver les moyens de répondre à ces évolutions en repensant notre façon de travailler, pour gagner en efficacité et valoriser les compétences de chacun. Parce que le volontarisme politique ne peut se concrétiser sans les agents communaux pour partager et accompagner la mise en œuvre des projets, Mosaïque met à l'honneur la diversité, la valeur et la technicité des métiers des agents municipaux. Ils tendent à montrer que chacun d'entre nous, dans son rôle, sa fonction, contribue au même objectif : la satisfaction des Fidésiens. Je vous souhaite à toutes et tous, une très belle et heureuse année 2015! Le Maire Véronique SARSELLI 3

4 Actualités À L'AFFICHE Dématérialisation : la Ville vous simplifie la vie Initiée il y a plusieurs années pour les actes d'état civil et les affaires générales, la dématérialisation des documents est désormais bien intégrée dans le fonctionnement des services municipaux et largement utilisée par les usagers. L'heure est venue d'amplifier la démarche. La municipalité vient de franchir un nouveau cap dans la dématérialisation au service des usagers en adhérant au dispositif COMEDEC. Institué par l'état, il permet l'échange entre administrations des copies intégrales d'actes de naissance : un échange dématérialisé et sécurisé, pour simplifier vos démarches administratives et limiter la fraude documentaire. À partir de ce début d'année, les usagers nés à Sainte-Foy-lès-Lyon n'ont plus l'obligation de fournir eux-mêmes un acte d'état civil lors de leurs demandes de passeport et carte d'identité. Ceci s'entend pour les communes de naissance raccordées au dispositif, soit à ce jour une soixantaine en France*. À la pointe des questions de dématérialisation, Sainte-Foy-lès-Lyon est la deuxième commune du Rhône, après Villeurbanne, à disposer de COMEDEC. retour en images Dématérialisations actuelles et à venir Avec le Portail Famille, les Fidésiens profitent déjà du paiement en ligne pour les crèches ou la restauration scolaire. Prochainement, le service s'étendra à l'accueil périscolaire puis à la réservation des activités. Le portail de la bibliothèque permet quant à lui de vérifier la disponibilité d'un ouvrage et de le réserver. Les développements de l'eadministration concernent également la dématérialisation comptable entre les services financiers de la Ville et le Trésor Public. En la matière, Sainte-Foy-lès-Lyon a déjà pris de l'avance en passant par anticipation au protocole d'échange unique PESV2**. De quoi gagner du temps! n * Pour voir si votre commune de naissance est raccordée à COMEDEC : https://ants.gouv.fr/les-solutions/comedec/ Villes-adherentes-a-la-dematerialisation ** Protocole d'échange Standard - Version 2. + d'infos : État civil - Affaires générales : décembre Sainte-Foy illuminée Distribution de papillotes, dégustation d'huîtres, grand spectacle dans le Centre ; vin chaud et marrons grillés à la Plaine ; statues de glace et sphère de lumière accueillant les lampions achetés au profit d'associations caritatives aux Provinces ; parcours lumineux entre l'école du Centre et le Centre Social du Neyrard... Les acteurs locaux se sont mobilisés pour illuminer Sainte-Foy! CITOYENNETÉ Les bonnes résolutions du CME En 2015, le Conseil Municipal d'enfants (CME) ne lésine pas sur les projets! C'est en effet un programme chargé que ces jeunes conseillers municipaux dévoilent en ce début d'année. L 'année 2015 sera bien remplie pour le CME! Au programme : des projets forts, des actions pérennes et des activités variées. Citons par exemple : le rappel des règles de prudence à vélo, la réalisation de panneaux d'information sur les monuments de la ville, l'organisation d'un concours de cuisine, la mise en place d'une correspondance avec un pays d'afrique et l'organisation d'une collecte de fournitures scolaires... Mais aussi : échanger avec les personnes âgées, découvrir les abeilles, apprendre les gestes de premiers secours... Enfin, des événements déjà connus des Fidésiens vont être reconduits : l'aprèsmidi «Cap sur Handisport», la «Soirée des Talents» ou encore l'après-midi jeux vont à nouveau avoir lieu cette année. n + d'infos : Pauline Arnaud, coordinatrice du CME / 17 décembre L'art à l'hôpital L'hôpital a célébré l'arrivée d'un nouveau pensionnaire dans ses locaux : un lion en résine, orné de formes géométriques. Placée à l'entrée de l'établissement, cette œuvre d'art de Romain Lardanchet a été réalisée en 2012 lors de la Biennale du Lion, en lien avec l'anniversaire de l'indépendance de l'algérie. Hommage à l'histoire et sciences dans le monde arabe, ce lion symbolise désormais le lien entre la commune de Sainte-Foy et la Ville de Lyon, tout en rendant plus humain un lieu souvent impersonnel et impressionnant. 4

5 ASSOCIATIONS Passerelle pour l'emploi à votre rencontre Pour mieux faire connaître l'association PASSERELLE pour l'emploi, ses bénévoles sont allés à la rencontre des commerçants et des consommateurs, sur les marchés de La Gravière le vendredi aprèsmidi et de la place Soubeyrat le samedi matin. Sur chacun des marchés, comme auprès des Comités de Quartier, les membres de l'association ont été très bien accueillis. Les personnes rencontrées ont manifesté leur intérêt pour cette démarche et les services d'accompagnement que l'association propose aux demandeurs d'emploi. Les équipes de bénévoles et de salariés présents sur 7 communes de l'ouest lyonnais, remplissent deux missions principales : apporter aide et conseil aux demandeurs d'emploi (écoute et conseils personnalisés pour la recherche d emploi, communication d offres d emploi locales, mise à disposition d ordinateurs et d'imprimantes en libre service) ; et fournir un service aux entreprises locales pour leur besoin de recrutement (diffusion de leurs offres d emploi sur le site de l'association, affichage dans plusieurs lieux publics du sud-ouest lyonnais et réception des candidatures...). Enfin, pour aider toujours plus de demandeurs d'emploi dans leurs recherches, l'association qui reçoit tous les mardis matins à la Maison Communale des Bruyères (bd des Provinces), propose également depuis septembre dernier, une nouvelle permanence sur rendezvous, le jeudi matin. n + d'infos : Maison communale des Bruyères / Actualités à vos agendas 24 janvier Scène [OFF]erte, «Chanson rock» : soirée organisée par le Conservatoire de Musique & Danse (CMD). + d'infos : h - Espace Culturel Jean Salles. Loto de l'amicale laïque Chanteplaine (écoles de Chantegrillet et la Plaine). 19h (ouverture des portes à 18h15) / Ellipse. 25 janvier Thé dansant du Comité des Fêtes + d'infos : / h30 / Ellipse. 28 janvier-11 février «Qu'y avait-il sous l'hôtel Dieu?» exposition du Service archéologique de la Ville de Lyon. Rens Les mercredis : 10h-12h30 14h-18h / Maison de l'aqueduc (69, route de la Libération). 30 janvier «C'est dans l'ombre que le crocodile grossit le mieux» : pièce de théâtre par la Cie "Le Bleu d'armand". Tout public. Tarif : 7 / 9 / d'infos : / 20h30 / MJC Marcel Achard. 31 janvier Théâtre d'improvisation avec le Collectif BIS : ateliers ouverts au public, dans le cadre de la préparation du prochain spectacle. Inscription et renseignements : h-17h / Chapelle Sainte-Marguerite. 6 février Soirée jeux avec la Ludothèque KidiJeux : rencontre et partage autour des jeux de règles. Gratuit pour les adhérents, 1 pour les nonadhérents. Rens / 20h-00h / MJC Marcel Achard (112, av. Maréchal Foch). 8 février Repas de l'amitié de l'ofta : Inscription obligatoire avant le 5 février. Rens h / OFTA (3, Grande Rue). 15 février «Après-midi jeu avec la ludothèque KidiJeux. Tarifs : 1,50 / 2,50. + d'infos : h-18h / Maison Communale des Bruyères. 21 février Soirée années 80 : soirée dansante au profit de l'association «Vaincre la Mucoviscidose». Tarif : 25 (boisson comprise). + d'infos : h / Ellipse. 18 décembre Un Noël spectaculaire! Pour ce 41 e Noël de l'ofta, l'association et la Ville ont reçu 507 convives au gymnase Barlet, pour une fête populaire dont les invités se rappelleront! Papillotes et goûter de fête ont ensuite laissé place à un spectacle haut en couleurs. En effet, la troupe de danseurs professionnels Paris Spectacles a présenté sur scène, en costumes dignes du Lido, différents tableaux plus surprenants les uns que les autres : inspiration orientale, asiatique, mais aussi flamenco, country... Il y en avait pour tous les goûts! 19 décembre Sport en fête Pour sa grande fête annuelle au gymnase Barlet, l'oms a reçu 420 invités. Après les discours et remerciements à la Ville pour le soutien apporté depuis plus de 40 ans, 3 sportifs ont été salués pour leurs performances : Maxime Thomas (club Charcot Tennis de Table Handisport), Killian Bonnet (Taekwondo Club Fidésien) et Richard Gury (Académie fidésienne de boxes). Et, surprise de taille : Pascal Gentil, champion olympique et mondial de taekwondo, a fait une entrée largement applaudie! 5

6 Actualités en bref Vacances vitamines Votre plaquette évolue Pour améliorer l'accès de toutes les familles fidésiennes aux activités de loisirs pendant les vacances scolaires, la plaquette Vacances Vitamines évolue. Le choix d'un support dématérialisé permet une meilleure réactivité et des délais de parution adaptés aux périodes d'inscriptions des structures, tout en s'inscrivant dans l'axe 5.3 de l'agenda 21 de la Ville : "Optimiser l'utilisation du papier". + d'infos : URBANISME Enquête publique : exprimez-vous! Une enquête publique relative, au projet de modification du Plan Local d'urbanisme (PLU) de la Communauté urbaine de Lyon et de modification de périmètres de protection des monuments historiques (PPMH), se déroulera du 19 janvier au 24 février 2015 inclus. Une commission d'enquête a été désignée, présidée par Monsieur Régis Maire. Un registre d'enquête est à votre disposition aux Services techniques de la Ville (11, rue Deshay). Il s'accompagne du dossier des projets de modification du PLU et de PPMH, consultables aux jours et heures habituels d'ouverture au public*, durant toute la période de l'enquête. La commission d'enquête se tiendra à la disposition du public pour recevoir ses observations lors de permanences ; notamment lors de celle organisée en Mairie le 4 février de 14h à 17h (ancienne salle du Conseil municipal). n + d'infos : Service Urbanisme / * Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. CITOYENNETÉ Recensement 2.0 En 2015, la campagne annuelle de recensement se déroule du 15 janvier au 21 février, avec une nouveauté notable cette année : la possibilité d'opter pour le recensement en ligne! Nous sommes Charlie Près de personnes se sont mobilisées dans les rues de Lyon pour la grande marche républicaine du dimanche 11 janvier dernier, afin de rendre encore hommage aux 17 victimes des attentats parisiens. Emmené par des journalistes, des policiers et des anonymes, ce cortège long de 7 km, s'inscrit dans la mobilisation historique à laquelle plus de 3,7 millions de français ont participé. Annick BECKER Catherine JOUNIN Fatiha CHOUIREF Marcelle SALZA Cette nouvelle campagne porte sur 834 logements, sondés parmi un échantillon de 178 adresses. Quatre agents recenseurs se partagent cette mission (photos ci-dessus). La nouveauté cette année : vous pouvez répondre par internet. Pour cela, l'agent recenseur remet à chaque foyer sondé une notice d'informations comprenant un code d'accès et un mot de passe. Bien entendu, le recensement en ligne se déroule selon des procédures approuvées par la Commission nationale de l informatique et des libertés (Cnil). La Ville vous remercie de votre collaboration à cette opération essentielle, car le recensement est un outil d'aide à la décision. Il fournit des informations indispensables au développement d'une politique adaptée aux caractéristiques de la commune et donc à vos besoins. n + d'infos : Service État civil - Affaires générales : / retour en images 31 décembre Réveillon des Classes Plus de 130 convives étaient au rendez-vous pour le 7 e réveillon de la Saint-Sylvestre de l'association des Classes. Ils se sont réunis à l'ellipse, pour partager un dîner de fête dont le chapon aux morilles, qui a fait l unanimité! et bien sûr échanger leurs bons vœux. Au rythme de l'orchestre Blue Note, l'atmosphère était festive : belle participation, décoration remarquable et ambiance chaleureuse, permettant ainsi aux organisateurs de se réjouir pour cette fête réussie. 8 et 10 janvier Un ballet au cinéma Le dernier ballet du Royal Opera House de Londres, "Alice au pays des merveilles" de Christopher Wheeldon, a été projeté en différé au Ciné Mourguet le jeudi 8 janvier à 19h et le samedi 10 à 15h. La centaine de spectateurs reçue sur les 2 projections dont des familles entières (grand-mère, mère et petite fille!) a été conquise : plaisir des nombreux décors flamboyants, maestria de la danseuse principale... Un bel exemple de la culture pour tous grâce au cinéma! 6

7 Dossier VILLE DE SAINTE-FOY-LÈS-LYON : des métiers à votre service Plus de 400 agents exercent leurs savoir-faire au service de l'action locale, dans un contexte global en pleine mutation. Ils mobilisent donc toute leur réactivité et capacité d'adaptation. En ce début d'année, nous avons souhaité les mettre à l'honneur à travers leurs métiers. Le saviez-vous? Il existe en France 3 types de fonctions publiques : la fonction publique d État : services centraux des ministères (Education nationale, Défense...), préfectures, rectorats, etc. ; la fonction publique territoriale : emplois des communes, départements, régions... ; la fonction publique hospitalière : hôpitaux, maisons de retraites, Centres d'hébergement et de Réinsertion Sociale..., à caractère public. Sainte-Foy-lès-Lyon, 40 métiers sont À recensés dans les services de la commune : des métiers tournés vers la population : écoles, petite enfance, culture, sports, loisirs, action sociale ; des métiers tournés vers l'aménagement du territoire : urbanisme, voirie, espaces verts..., qui participent au cadre de vie, en lien avec le Grand Lyon La Métropole ; des métiers pour l'entretien et le patrimoine communal : peintre, électricien, plombier, serrurier... ; des fonctions exercées pour le compte de l État : organisation des élections, du recensement, état-civil ; mais aussi la sécurité, tranquillité publique et la prévention de la délinquance ; et les fonctions supports : finances, ressources humaines, informatique, chargés d'accueil... Notre société évolue profondément et rapidement : toutes les organisations doivent s'adapter. Les collectivités territoriales sont elles-aussi concernées, témoignant de la vitalité et de l adaptation de l'action locale au service du public. Le service public est partie intégrante d'une société en mouvement. «Le service public fait partie intégrante d'une société en perpétuelle évolution. Dans un contexte financier contraint (crise, baisse des dotations de l État...) et de réforme territoriale (création de la Métropole, révision du périmètre des régions...), les collectivités sont des acteurs économiques de premier plan, qui spécialisent leurs missions (ingénierie, urbanisme, Développement durable, contexte juridique complexe...) et adaptent leurs services en fonction de vos besoins (révision des horaires, transition numérique...). L'action publique territoriale ne cesse de tendre vers toujours plus d'efficacité», souligne Béatrice Imhoff, Directrice Générale des Services. À titre d'exemple, l'enjeu central de l'e-administration, avec les procédures dématérialisées pour faciliter vos démarches : simplification des procédures, meilleure réactivité, transformation de la relation à l'usager, modernisation de l'action publique... L'organisation des services municipaux évolue également, en lien avec les projets de la nouvelle mandature. Les projets impulsés nécessitent une nouvelle posture, notamment avec le développement de l attractivité territoriale par l'accueil de nouveaux habitants et entreprises. 7

8 Dossier VILLE DE SAINTE-FOY-LÈS-LYON : DES MÉTIERS À VOTRE SERVICE Portraits d'agents territoriaux : des savoir-faire à la disposition du service public Les agents territoriaux portent avec fierté et responsabilité leurs missions au service des Fidésiens. Parmi les nombreux métiers exercés dans les services municipaux, il y en a que vous connaissez bien (état civil, espaces verts, voirie, Police municipale...), d'autres dont la technicité ne fait que s'accroître (finances, juridique, informatique, services techniques...). Enfin, de nombreux métiers plus méconnus, méritent d'être présentés. En voici quelques-uns. Anne Dupond Gestionnaire de salles Marianne L'Hôte Bibliothécaire Aurélie Alphonse Archiviste Au sein du secrétariat général, elle gère la mise à disposition des 8 salles municipales*, en parallèle de ses missions administratives et d'accueil. En contact direct avec les Fidésiens et les associations, elle accueille, présente les salles, accompagne sur site et gère, en lien avec les services techniques et les gardiens, le planning d'occupation, l'organisation matérielle et technique et l'entretien de ces salles. Cette fonction «s'exerce directement au service du public, ce qui la rend riche et variée au quotidien». * Ellipse, Espace culturel Jean Salles, Salle communale M. Barlet, Salle L. Paul, Salle L. Terray, Maison Nature, Maison Aqueducs, Chapelle Ste Marguerite "La bibliothèque étant un lieu public ouvert à tous, l essentiel de mon métier est l accueil du lecteur, qu il ait 4 ou 80 ans ; qu il soit demandeur d emploi ou chef d entreprise. Ma mission : lui proposer des collections variées, actualisées et représentatives de livres, bandes dessinées et DVD qui lui permettront de s informer, se former et se divertir. Parmi les tâches quotidiennes, il y a le prêt, mais aussi les acquisitions (quel bonheur d ouvrir un carton plein de nouveautés!) et la préparation des nombreuses animations (rencontres avec des auteurs, débats autour de livres, lectures spectacle ). Bref, bibliothécaire est un métier de contact, de passion et de partage! " "Cadastre, arrêtés de voirie, registres d'état civil, recueil des délibérations du Conseil municipal... sont régulièrement versés aux archives et consultables par tous. C'est un métier passionnant au contact direct du public et de mes collègues. J'ai conscience de l'importance de ma fonction, car c'est une partie de l'histoire et du patrimoine de Sainte-Foy qui est conservée ici. L'année 2015 sera consacrée à l aménagement des nouveaux locaux au Méridien. Parallèlement, je poursuis ma mission d'accompagnement auprès des Fidésiens, pour les conseiller et les orienter dans leurs recherches" Nadia Ouaabi, Sylvie Sanchez et Virginie Fournié Assistantes sociales "Certains s'étonnent que nous exercions à Sainte-Foy-lès-Lyon! Pourtant, il y a aussi sur la commune de la précarité, des problèmes sociaux, des personnes seules qui ont besoin d'être soutenues dans leurs difficultés. Il paraît qu'on ne choisit pas le métier d'assistante sociale par hasard... En effet, nous sommes portées par des valeurs humaines très fortes qui poussent à se mettre au service des autres, pour aider les personnes à se relever, à retrouver leur autonomie. Tout le travail d'écoute, d'accompagnement, de soutien, d'information, de conseil, de lien social, est essentiel pour répondre au mieux aux besoins des usagers en difficulté." 8

9 Dossier Sigfrid Saffrey, Technicien travaux et fluides "Mon métier consiste à suivre les consommations des fluides (eau, gaz, électricité, carburant) de la ville, à repérer les dérives de consommations et à prendre les mesures pour les réduire. Le prix de tous les fluides a plutôt tendance à augmenter : il nous faut éviter tout gaspillage et consommer au plus juste, pour la planète comme pour les deniers de la Ville. Je gère également les travaux généraux des bâtiments et plus particulièrement ceux portant sur l'amélioration énergétique. En étroite collaboration avec les agents du Centre Technique Municipal, nous décidons des mesures qui tendent vers ces objectifs. L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas!" Grégory Hakon, Responsable du service Informatique "Mon service assure le bon fonctionnement de l'informatique de la commune. De l'entretien du matériel à l'interconnection réseau des services et bâtiments municipaux, je veille aussi à la mise en place de logiciels professionnels pour le travail quotidien des agents. Et pour encore améliorer la relation à l'usager, priorité à la dématérialisation! Vous pouvez déjà consulter les ouvrages, suivre vos prêts... sur le portail de la bibliothèque ; payer en ligne vos factures de restauration scolaire, temps périscolaires... via le Portail Famille. Cette démarche se poursuit en 2015 avec de nombreux projets : dématérialisation de la gestion des courriers, mise en place du WiFi dans certains lieux publics, etc" Jocelyne LUCET Directrice des Ressources Humaines >>>Mosaïque : Quelles sont vos principales missions? Jocelyne Lucet : Les missions d'un DRH d'une commune de notre taille rejoignent celles d'un DRH du secteur privé. D'une façon générale, je suis chargée de concevoir et mettre en œuvre la politique des ressources humaines définie par l'autorité territoriale. J'interviens à différents moments de la vie professionnelle des agents. Je pilote les recrutements, les carrières et paies, la formation, les relations sociales et syndicales, les conditions de travail... Je suis enfin le garant de la bonne gestion de la masse salariale. >>>Mosaïque : Qu'implique cette fonction RH et quel sens lui donnez-vous? J.L. : Elle exige une bonne maîtrise des nombreux métiers exercés dans les services, de leur réglementation et conditions d'exercice. Elle implique aussi une bonne connaissance du marché de l'emploi, car certains profils de poste (bâtiment, informatique...), sont difficiles à pourvoir. La DRH a la responsabilité de mettre à la disposition de la collectivité le personnel qui s'adaptera et répondra au mieux aux besoins des usagers. La DRH trouve ainsi son sens par le biais des agents qu'elle gère et qui la représente auprès des Fidésiens. ÉCLAIRAGE Isabelle Chabert Cuisinière à la crèche des Bambous Spécificité fidésienne, les crèches ont leur propre cuisinière, qui concocte chaque jour déjeuner et goûter à base de produits frais. Depuis 7 ans, Isabelle Chabert cuisine avec bonheur pour ses petits gloutons. «Une fois la diversification opérée, les enfants mangent comme les adultes, ils se régalent de l'entrée au dessert! Précise-t-elle. Par exemple, un récent menu proposait salade verte, blanquette de veau (sans vin blanc bien sûr! Et hachée pour les bébés) et poire.» Ces menus variés aux normes HACCP*, changent tous les jours et tous les mois, pour favoriser la découverte. * système qui identifie, évalue et maîtrise les dangers significatifs au regard de la sécurité des aliments. Des fonctions support de haute technicité : quelques exemples Le service juridique et marchés publics exerce dans un cadre réglementaire toujours plus complexe. Il fait face à un processus de «judiciarisation» des rapports économiques et sociaux (multiplication des attaques au plan juridique de leurs actes et de leurs personnels par des acteurs de la société civile...). Le directeur financier et son équipe de 4 personnes, agissent comme des "garde-fous" : dans un contexte financier contraint, ils veillent à la dépense et invitent les services à toujours plus de créativité, pour innover à moindre coût. Ils projettent aussi la collectivité dans l'avenir, grâce à des outils comme la prospective et les dialogues de gestion. Les services techniques englobent de nombreux métiers, qui évoluent au rythme des innovations techniques. Des exigences du Développement durable à l'entretien d'un patrimoine complexe et dense, ces professionnels allient réactivité et technicité au quotidien. 9

10 Dossier VILLE DE SAINTE-FOY-LÈS-LYON : DES MÉTIERS À VOTRE SERVICE Béatrice IMHOFF Directrice Générale des Services ÉCLAIRAGE >>> Mosaïque : Pourquoi une évolution de l'organisation des services est-elle en cours? Béatrice IMHOFF : Les nouveaux projets et orientations impulsés par l'équipe municipale imposent d engager une réflexion globale tendant vers une plus grande efficacité du service public, tout en tenant compte des particularités et des compétences de chacun. Plus généralement, toute organisation quelle qu'elle soit doit régulièrement procéder à un bilan d'étape qui lui permet de réfléchir à ce qu'elle est, à ce qu'elle doit devenir (ses missions, ses objectifs), compte tenu de l'évolution de son environnement. Joëlle ASTRE Conseillère municipale déléguée aux Ressources Humaines >>>Mosaïque : Vous recrutez régulièrement. Comment sont intégrés les nouveaux agents? Joëlle ASTRE : Nous devons trouver les bons profils : des professionnels force de proposition et capables de s'adapter au changement, dont les spécificités s'inscrivent aussi dans une certaine transversalité et dont la curiosité intellectuelle nourrisse notre action. L'humain donne du sens à l'action publique par ce qu'il apporte à la collectivité sur le plan professionnel et personnel. Son intégration est essentielle : la création d'un climat de confiance entre le nouvel agent, son service et son employeur est source d'harmonie dans le travail, mais aussi d'un sentiment d'appartenance à la Ville, gage d'une volonté de participation à son bon fonctionnement. >>>Mosaïque : Sur cette question RH, quelle place occupent les élus? J.A. : Ils travaillent en lien étroit avec les services. Une relation de confiance doit se construire jour après jour, car si les élus impulsent les projets, les agents les développent. Ces derniers détiennent l'historique, la mémoire, le savoir-faire et les compétences, ce qui les rend légitimes dans leur rôle de soutien et de conseil aux élus. À Sainte-Foy, le sens de l'intérêt général, du service public et de la qualité du service rendu des agents, facilite cette relation de confiance et de complémentarité. 10 La mairie, un employeur qui compte sur le territoire Plus de 300 agents territoriaux exercent leurs compétences au sein des services de la Ville : agents d'accueil, jardiniers, juriste, comptables, ingénieurs, coordinateur culturel, infographiste, assistantes sociales, personnel des écoles, agents de service... Ils sont recrutés sur concours, organisés : selon 3 catégories : A pour les fonctions de conception et d'encadrement ; B pour les fonctions d'application et C pour les fonctions dites d'exécution. répartis en 8 filières : technique, administrative, sanitaire et sociale, animation, culturelle et artistique, sécurité et sapeurs-pompiers, sportive. À Sainte-Foy, toutes les filières sont présentes. La filière technique est la plus importante dans les services de >>> M. : Les agents territoriaux participent-ils à cette réflexion? B.I. : Pour que ces projets deviennent opérationnels et dans une démarche de proximité, Madame le Maire va à la rencontre des services pour un temps d'échanges sur les objectifs, les activités, les moyens. Ces points d'étape réguliers permettront d'affiner la feuille de route avec les agents municipaux, qui accompagnent, secondent et conseillent les élus dans la mise en œuvre des projets qu'ils impulsent. Aujourd'hui, nous en sommes encore à l'avant projet, mais cette démarche s'appuiera bien évidemment sur leurs compétences et leurs talents. Écouter les préoccupations, valoriser les métiers et partager les valeurs et le sens du service public local sont les objectifs que nous nous sommes fixés. la Ville : 46,9%. Au Centre Communal d'action Social (CCAS), c'est la filière médico-sociale qui est la plus représentée : 48,5 %. 70 % des agents relèvent de la catégorie C. Le taux de féminisation est important : 72 % pour la Ville, 94 % pour le CCAS. Au CCAS, 88 agents assurent leurs missions de proximité et de solidarité : assistantes sociales, petite enfance, résidence pour personnes âgées Le Clos Beausoleil, animations jeunesse et soutien aux associations avec la Maison Communale des Bruyères... En effet, le saviez-vous? Le CCAS est un établissement public, indépendant juridiquement de la mairie, qui recrute directement son personnel. Pour plus d'efficacité, ses fonctions supports sont mutualisées avec les services municipaux. n

11 En action ÉVÉNEMENT Grand succès pour la soirée des entrepreneurs! Surpris, ravis, conquis... Tels étaient les sentiments exprimés par les participants de la première soirée des entrepreneurs fidésiens qui s'est déroulée le 4 décembre. Une soirée volontairement placée sous le signe de l'échange et de l'interaction pour impulser un nouvel élan dans le développement économique de la ville. Sainte Foy attractive L'équipe municipale inscrit le développement économique parmi les priorités de son mandat avec la volonté de laisser un véritable espace de parole et d'action aux entrepreneurs fidésiens. À leur demande, la Ville met tous les moyens en œuvre pour les aider à créer un réseau d'entrepreneurs locaux. Un déroulé très apprécié La priorité de la soirée était claire : favoriser les échanges et laisser libre cours à l'expression des entrepreneurs. Après le discours d'ouverture de Madame le Maire, Pascale Bazaille, première adjointe déléguée au Développement économique, à la Communication et à la Vie associative, a donc rappelé la volonté de la municipalité d'organiser et développer sur le territoire fidésien, un environnement ouvert sur l'extérieur et favorable à tous les projets. Des entrepreneurs fidésiens, comme Donna Philip, directrice de l'international School of Lyon, Alexandre Carre de la société Very Cook et Géraldine Ricard de Bleank Informatique, se sont ensuite succédés pour témoigner de leurs parcours, avant que ne commencent les ateliers au cours desquels deux questions étaient posées : Qu'attendez-vous de la municipalité pour développer et pérenniser votre activité? Créer un réseau d'entrepreneurs à Sainte-Foy-lès-Lyon, pour quoi faire? Deux questions qui ont suscité des débats passionnés dans les groupes et des restitutions de qualité. Une organisation originale Cette soirée a marqué le début d'une démarche pérenne de partenariat avec les entrepreneurs. C est ainsi que la municipalité a souhaité associer six d'entre eux à son organisation, dont Pierre Boulesteix des Établissements Boulesteix, Jean-Michel Carre de la société Synkro et Hugo Excoffier Conseil. Ils ont donc participé à la construction de l'événement en partenariat avec Madame Delseyries de la Chambre de Commerce et d'industrie de Lyon et d'aymeric de Molleyrat pour l'aderly. Rendez-vous l'été prochain Dès ce mois de février, le groupe de travail s'étoffera pour préparer la prochaine édition des Rencontres des entrepreneurs, qui aura lieu le 4 juin prochain. n + d'infos : Sylvie Gautier Responsable Service Économie

12 Rythmes scolaires SCOLARITÉ Rythmes scolaires : Un premier trimestre riche en activités Après un trimestre de fonctionnement, les Temps d'activités Périscolaires (TAP) proposés aux enfants ont trouvé leur son rythme de croisière. Ils sont bien en place et s'inscrivent résolument dans le Projet Éducatif de Territoire (PEDT) validé par tous les acteurs concernés. Offrir à chaque enfant un parcours éducatif favorisant son épanouissement, son intégration sociale et sa réussite scolaire, tels sont les objectifs du PEDT. Ainsi, de septembre à octobre, un parcours de découverte a été présenté aux élèves des écoles municipales. Art et culture, sport, citoyenneté, développement durable, science et numérique ou santé sont les 6 thèmes dans lesquels les enfants ont choisi leur activité. Chaque trimestre, ils changeront de thématique. Un partenariat avec les associations fidésiennes Les lundis et vendredis, de 15h15 à 16h45, les parcours thématiques prennent le relais de l'école. En complément de l'équipe d'animation, la municipalité s'appuie sur les associations fidésiennes volontairement engagées. Sainte-Foy Échecs, Oullins Sainte-Foy Basket, le CS Charcot, le FC Sainte-Foy, Ste Foy Rugby League, l'association de secouristes Français Croix Blanche, Au creux de l'oreille, la ludothèque Kidijeux, le point lecture associatif Elles ne sont pas moins de 15 à initier les enfants à leurs activités. Chaque mardi et jeudi, de 16h à 16h45, les enfants peuvent choisir entre plusieurs activités calmes, dynamiques, individuelles ou collectives. Ils peuvent changer d'activité chaque mardi et chaque jeudi en fonction de leur envie ou besoin du moment permettant aux équipes d'animation de s'adapter au rythme de vie de vos enfants. Changement de mission pour les ATSEM L'équipe d'animation est composée d'environ 60 animateurs et 6 référents de site. Pour les enfants de maternelles, cette équipe intègre les 24 ATSEM de la commune. Auparavant, les missions des ATSEM se concentraient sur l'aide aux enseignants et l'entretien des locaux et des matériels dédiés aux enfants. Depuis la rentrée, elles interviennent également comme animatrices 3h00 par semaine. Elles sont un repère affectif pour les enfants des écoles pré-élémentaires et un lien entre l'école et les Temps d'activités Périscolaires. n Sainte Foy solidaire Différentes instances ont été instaurées afin de piloter la mise en oeuvre de ce projet. Outre le comité de pilotage* qui coordonne la mise en œuvre de la réforme sur les rythmes scolaires, une instance de suivi et d'évaluation composée de Conseillers Municipaux de la majorité et de l'opposition, des agents municipaux concernés, des représentants de l'éducation Nationale, des partenaires associatifs et des parents d'élèves sera mise en place prochainement. Ce comité évaluera annuellement le PEDT pour en déduire un diagnostic de l'organisation éducative des 3-12 ans. Le but? Améliorer continuellement le projet qui pourra être modifié par l'apport des intervenants. Enfin, pour traiter au mieux les problématiques liées à chaque site, des conseils de vie périscolaires seront prochainement mis en place. * Présidé par Madame le Maire, Véronique SARSELLI; Catherine MOUSSA, Maire-Adjointe déléguée à la Vie scolaire, l'enfance et la Jeunesse; Mme Imhoff, Directrice Générale des Services et l'équipe projet transversale créée au sein des services. 12

13 PORTRAIT La CRS 46 au service du maintien de l'ordre En action Derrière ses hauts murs fortifiés, le Fort de Sainte-Foy-lès-Lyon abrite la résidence administrative de la CRS 46 depuis À l'occasion du 70 e anniversaire de la création des Compagnies Républicaines de Sécurité, le Commandant Pierre Norbert a ouvert les portes de la CRS 46 pour une visite guidée. "Il faut d'abord savoir que les CRS représentent une réserve générale de la Police nationale", explique le Commandant Pierre Norbert. À ce titre, nous intervenons régulièrement en renfort des commissariats de la sécurité publique, dans les aéroports aux côtés de la Police aux frontières ou dans certaines opérations conduites par la Police judiciaire". D'ailleurs, loin de mener leurs interventions uniquement dans la région lyonnaise, les policiers de la compagnie se déplacent de 170 à 200 jours par an dans toute la France pour des missions de maintien ou de rétablissement de l'ordre public, qui peuvent s'étendre de deux à quatre semaines. Côté services 137 policiers au total, un centre national de formation des CRS, un détachement de motards de l'unité motocycliste des CRS de Lyon, des personnels civils pour le mess* et le foyer Au total, ce ne sont pas moins de 170 personnes qui travaillent chaque jour dans le Fort. "Un fort chargé d'histoire et aujourd'hui propriété du Ministère de l'intérieur", rappelle le Commandant Norbert. n + d'infos : CRS 46 - Rue Georges Clémenceau Tél : * Lieu où les officiers et les sous-officiers prennent leurs repas (anglicisme). PORTRAIT Le basket au féminin À Sainte-Foy-lès-Lyon, le basket féminin a toute sa place : Saint-Genis Oullins Sainte-Foy Féminin (SGOSFF) est un club formateur reconnu au niveau régional, voire national. Une consécration marquée par l'obtention cette année du label Élite Formation Féminine*. Depuis mai 2005, le SGOSFF regroupe toutes les catégories de jeunes filles et jeunes femmes existant en basket-ball (de Département à Élite France). Plus de 180 licenciées évoluent au sein de cette association, reconnue au niveau départemental, régional, voire national, grâce à son travail de formation. «La création du SGOSFF, soutenue par les communes dont le club dépend et l'aide qu'apportent différents partenaires, prouvent que le sport féminin a de beaux jours devant lui», se réjouit Sylviane Joly, présidente du club. «Un développement à entretenir, via les partenariats et les résultats sportifs, tout en conservant l'ambiance conviviale et familiale qui nous est propre et chère!». Ainsi, une trentaine de commerçants et entreprises partenaires font confiance au club, lui offrant les moyens de ses ambitions. Une organisation spécifique pendant les vacances scolaires permet de proposer des «stages multi activités» aux licenciées et non-licenciées. Par exemple, grâce à une collaboration avec le club de Pierre Bénite, le SGOSFF organise des stages de vacances sportives et ludiques en février et au printemps, lors desquels il est possible de progresser en anglais, grâce à la présence de joueurs bilingues! Enfin, la participation du club à la coopération Confluence Loire Sud Lyon basket féminin prouve la confiance que lui témoignent les clubs voisins et les instances professionnelles. D'ailleurs, la Fédération Française de Basketball a confié au SGOSFF l'organisation les 30 et 31 mai prochains, des phases finales de championnat U17 (Cadettes), qui se tiendront au gymnase Sainte-Barbe. Une belle fête du basket en perspective! n * Label décerné par le Fédération Française de Basket-ball, selon des critères précis. + d'infos : les-labels-federaux 13

14 Tribune libre L article L du Code des collectivités territoriales prévoit un espace d expression des groupes politiques n appartenant pas à la majorité. Agir avec vous ÉTHIQUE ET POLITIQUE : ACTE 2 Le mois dernier, un journal lyonnais titrait : «A Sainte-Foy, la maire perd la boule» Ainsi s agissait-il d attirer l attention des lecteurs sur une soirée «Casino» à destination des 13/18 ans organisée par la municipalité de Sainte-Foy, via son Conseil de la Jeunesse. Soirée à vocation ludique, où il était question d initier les jeunes adolescents à des jeux tels que le Poker, les machines à sous, le Black Jack ou encore la roulette Bien que Madame le Maire, lors du Conseil municipal du 20 Novembre, ait été interpellée par le groupe «Agir avec vous» sur les risques avérés et encourus, elle a délibérément choisi de maintenir cette soirée. Aussi, quand on connaît l origine des conduites addictives et les pathologies liées aux jeux d'argent et de hasard, quand on sait que l'exposition précoce à ces jeux favorise ces pathologies, quand on sait qu'à titre préventif la Loi interdit non seulement ces jeux, mais aussi l'accès des salles de jeux aux mineurs, même comme simples spectateurs, que penser d'une commune qui parraine une soirée découverte des jeux d'argent et de hasard destinée aux jeunes adolescents? Est-ce la conception que Madame le Maire a de l'apprentissage de la citoyenneté? Car c est là, en principe, la vocation d'un Conseil de la Jeunesse, placé sous la responsabilité d une Municipalité. La réponse nous a été donnée par l adjointe aux Affaires scolaires, qui a publiquement expliqué que les jeunes membres de ce Conseil étaient décisionnaires Et que, devant la pénurie de volontaires pour participer aux activités dudit conseil, il s agissait de trouver un moyen pour en attirer le plus grand nombre! Les Fidésiens apprécieront Initier les plus jeunes au fonctionnement des collectivités locales, les sensibiliser à la démocratie et à l'intérêt général, former de futurs citoyens responsables en s appuyant sur des projets éducatifs, telle est notre responsabilité d élu. C est en tout cas la vision défendue par le groupe «Agir avec vous». n Groupe AGIR AVEC VOUS Sainte-Foy ÀVENIR SOLIDARITÉ EN 2015 ET POUR LES ANNÉES À VENIR Notre groupe Sainte Foy A VENIR a approuvé la délibération présentée au Conseil municipal, qui propose le renforcement des «secteurs de mixité sociale» sur l ensemble de la commune. Un pourcentage de 30 % de Logements Sociaux (LS), au lieu de 25% précédemment, pourra dorénavant s appliquer dans les programmes immobiliers qui seront réalisés sur la commune. Cette mesure permettra de continuer à répondre aux besoins de logements accessibles pour tous les ménages, en fonction de leurs revenus. Il permettra également de compenser en partie le déficit de LS de la commune. C est la loi Duflot 1, du 18 janvier 2013, qui fait passer l obligation de 20 % de logements sociaux à 25 % d ici Elle renforce les obligations de construction de logement social, notamment pour les ménages aux plus faibles revenus. Elle augmente progressivement le prélèvement sur le budget des communes, dont le pourcentage de LS reste inférieur à 25 %. C est le cas Sainte-Foy Bleu Marine LORSQUE LA MUNICIPALITÉ CÈDE AU COMMUNAUTARISME RELIGIEUX Sainte-Foy-lès-Lyon n échappe pas à la tendance nationale. Les cantines scolaires se mettent à l heure du halal. En début d année, on demande aux parents s ils souhaitent pour leur(s) enfant(s) un régime avec ou sans porc. La démarche est simple Il suffit de cocher. Puis, en cours d année, on répartit les enfants par régime alimentaire. La démarche est simple Il suffit de réserver une ou deux tables aux enfants musulmans qui seront ainsi isolés des autres enfants. Et quand, en cours d année, on souhaite faire découvrir notre gastronomie française à tous les enfants, dans un esprit de partage et de mieux vivre ensemble, la démarche est simple Il suffit de remplacer le porc par de la dinde. Raclette à la dinde, choucroute à la dinde, cassoulet à la dinde, Flammekueche aux lardons de de Sainte-Foy, avec 12,27 % de LS (1 172 logements). Pour la période , l objectif est la construction de 304 LS. Les secteurs de mixité sociale à 30 % c est une décision positive, une décision d accueil de toutes et tous sur la commune, mais cela ne suffira pas pour répondre aux besoins de logements accessibles. Sainte-Foy-lès-Lyon doit être dynamique sur ce sujet. Nous l avons proposé lors de la campagne municipale, nous l avons repris en Conseil municipal : - en proposant des logements sociaux sur des terrains, des espaces communaux, le foncier étant toujours très cher ; - en repérant les logements vides et en engageant un travail avec les propriétaires et des associations d insertion garantes, pour reloger des ménages qui en ont cruellement besoin ; - en préemptant des terrains en vente dans les secteurs denses de la commune et bien desservis par les dinde, crêpes picardes au jambon de dinde Et tout cela pour servir quel but? Aucun dans l intérêt des enfants. Le temps du repas est traditionnellement celui du partage. Comment partager avec certains enfants que l on met dès leur plus jeune âge à l écart, leur enlevant ainsi toute chance d intégration possible? On enlève progressivement dans les cantines le poisson le vendredi au nom de la laïcité, mais on supprime dans le même temps le porc des assiettes par respect pour la diversité! Et, par là même, au nom de la liberté de culte, certes on bafoue la notion de laïcité, mais en plus on dénature complètement notre héritage culturel et gastronomique. transports publics ; - en travaillant sur le logement inter-générations, qui favorise le logement des jeunes et évite l isolement de personnes âgées. Un travail avec les associations de quartier, d aide au logement, d aide sociale seraient un complément indispensable pour repérer les besoins, les possibilités, créer un réseau actif et solidaire sur la commune. Pour notre groupe, tous les quartiers sont concernés et doivent pouvoir accueillir du logement pour tous. Nous serons attentifs à l engagement communal, pour répondre à ce droit fondamental qu est le droit au logement. n Monique COSSON, Isabelle PIOT et André VALENTINO / La cantine est un service public soumis aux règles de services publics. Les maires ne sont en aucun cas tenus de proposer des menus en fonction des convictions religieuses des parents. En proposant un aménagement des repas et en dénaturant les plats traditionnels de notre pays, la municipalité de Sainte-Foy-lès-Lyon contrevient gravement et volontairement au principe de laïcité, qui doit gouverner les établissements scolaires publics. n Muriel COATIVY

15 Vie publique Compte-rendu du Conseil municipal Dans le cadre de la création de la Métropole de Lyon, le Conseil municipal a approuvé le principe d'instruction, de préparation et de suivi d exécution des arrêtés de police de la circulation par les services de la commune pour le compte de la Métropole de Lyon. Il a également approuvé la convention relative aux modalités d'exercice de la police de la circulation. Le Conseil municipal a rendu un avis favorable pour l'attribution d'une subvention de 390 à l'association Crapahut, pour l'élaboration d'une carte d'orientation du secteur Beausite. P our l'exploitation des installations thermiques des bâtiments communaux, le Conseil municipal s'est prononcé en faveur du marché avec la société COFELY, pour une durée de 5 ans, pour un montant total de (sur 5 ans), entérinant ainsi la décision de la Commission d'appel d'offres. Le Conseil municipal s'est prononcé en faveur de l'adhésion de la Ville au groupement de commande du SIGERLY (Syndicat Intercommunal de Gestion des Energies de la Région Lyonnaise), pour la fourniture d'électricité, permettant ainsi à la Ville de bénéficier de l'expertise du SIGERLY dans ce secteur complexe et en profonde mutation. Cette adhésion permet également de mutualiser les moyens et de dégager des économies financières, tout en conservant la gestion et la maîtrise des contrats. Le Conseil municipal a débattu des orientations budgétaires pour Dans un contexte financier et institutionnel inédit mettant à mal les conditions traditionnelles d'exercices des politiques publiques, façonner un équilibre entre le niveau de services, l'effort d'investissement, la fiscalité et le niveau de la dette de la Ville, constitue un véritable défi. Les orientations budgétaires pour 2015 sont caractérisées par la nécessaire adaptation de l'action municipale au contexte de diminution massive des dotations qui lui sont attribuées (dotation de péréquation, de solidarité urbaine...) et d'augmentation des dépenses obligatoires (réforme des rythmes scolaires...). Les dépenses de fonctionnement seraient en augmentation de 3 % (0,8 % en neutralisant les effets de la réforme des rythmes scolaires) et intégreraient le fonctionnement en année pleine du Méridien et de la nouvelle piscine. Concernant l'investissement, 2015 verrait notamment le démarrage des travaux d'accessibilité générale, de restrucuration-accessibilité de l'hôtel de Ville et de rénovation énergétique des bâtiments. Le Conseil municipal a approuvé la revalorisation de 1 % des tarifs municipaux pour (droits de voirie, droits de place pour les vogues et fêtes, salles municipales...). n PRATIQUE >Mairie 10, rue Deshay Sainte Foy-lès-Lyon Tél Fax Horaires d ouverture : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h à 17h / le samedi matin de 9h à 11h50 (service État civil uniquement) Pour contacter un élu, s adresser au chef de service ou au cabinet du Maire. Tél >Service Vie scolaire : Tél / >CCAS : Tél / >Services Techniques : Tél / >Service Sports et Jeunesse : 50, rue Châtelain Tél / >Police municipale : 24, Grande Rue / Tél >Bibliothèques municipales : 20, rue Châtelain Tél / 18, avenue de Limburg / Tél >Maison Communale des Bruyères : 55, boulevard des Provinces / Tél >Conservatoire de Musique & de Danse : 92, chemin des Fonts / Tél >Conciliateur de Justice : Jacques RILLIOT, permanence le 2 e et 4 e mercredi du mois de 14h à 17h. état civil > DÉCÈS Novembre 2014 NUGUE Robert, le 23/11/2014 DEGOUVE de NUNCQUES Nicole, le 25/11/2014 PHILIPPE Lucien, le 27/11/2014 CHATELARD Marguerite, le 28/11/2014 Décembre 2014 GUEDJ Berthe, le 01/12/2014 BÉAL Jeanine, épouse MOUSSET, le 01/12/2014 DELÉTRAZ Irène, le 03/12/2014 COTTIER Colette, épouse CARUEL, le 04/12/2014 BELLATON Josiane, veuve BUISSON, le 05/12/2014 NUGUE Nicole, épouse COUTAZ, le 06/12/2014 COMEAU Félicie, épouse LAFONT, le 07/12/2014 BERNARD René, le 08/12/2014 BONNEFOY Dominique, le 13/12/2014 RADISSON Nicole, épouse LÉPINE, le 14/12/2014 DESALEUX Françoise, épouse LAURENT, le 17/12/2014 MARGUIN Maurice, le 20/12/2014 > MARIAGES Décembre 2014 CHARBONNIER Sylvain et GUILLEMIN Pauline, le 13/12/2014 HERMELINE Jean-Michel et PAGET Pascale, le 31/12/2014 > NAISSANCES (*HORS COMMUNE) Novembre 2014 KARDA Pauline, le 30/11/2014 Décembre 2014 ELGARNI Adem, le 04/12/2014 BERGER Louise, le 02/12/2014* MALGRAS Soline, le 03/12/2014* TRUSCELLO Gabin, le 08/12/2014* GRAIDIA Rayane, le 10/12/2014* CIARLITTI DEPROST Thomas, le 12/12/2014* ZAGRANI Alyah, le 15/12/2014* GRENIER Noah, le 17/12/2014 POUZET Alix, le 19/12/2014 ROCHON du VERDIER Balthazar, le 24/12/2014* PELLEGRIN Victoire, le 25/12/2014 FERAH Imran, le 26/12/2014* 15

16

COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014

COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014 1 VILLE DE SAINTE FOY-LÈS-LYON ---------- Secrétariat Général ---------- BI/NC COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014 Le conseil municipal, sous la présidence du Maire,

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014

CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 CCAS Compte rendu Conseil d'administration du mardi 09 septembre2014 L an deux mil quatorze le mardi 09 septembre à 20h30, le Centre Communal d Action Social de la commune d Esnandes, dûment convoqué,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition)

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition) VIVRE ENSEMBLE Mutuelle d Aide aux Personnes Handicapées Mentales Siège Social : 5 rue de Breuvery 78100 St Germain en Laye Tél. : 01 34 51 38 80 - Fax : 01 39 73 75 72 e-mail : direction@vivre-ensemble.fr

Plus en détail

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES SERVICES (PERI)-SCOLAIRES 5 juin 2012 Catherine BODIN - Séverine GAUBERT DÉROULEMENT DE L'INTERVENTION I. Les caractéristiques de la gestion du personnel scolaire

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Écoles maternelles et élémentaires

Écoles maternelles et élémentaires Écoles maternelles et élémentaires Instruction pour la promotion de la généralisation des projets éducatifs territoriaux sur l'ensemble du territoire NOR : MENE1430176C circulaire n 2014-184 du 19-12-2014

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

TEMPS D'ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR COMMUNE DE NOAILLAN

TEMPS D'ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR COMMUNE DE NOAILLAN TEMPS D'ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR COMMUNE DE NOAILLAN ANNÉE 2014 2015 A. DISPOSITION GÉNÉRALES Article 1 objet du règlement A compter de la rentrée 2014, les TAP (temps d activités

Plus en détail

PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL. 1) Historique

PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL. 1) Historique PROJET PEDAGOGIQUE ANNUEL 2014 C.L.J. police nationale BEZIERS du 01/01/2014 au 31/12/2014 PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL 1) Historique En 2012 les policiers formateurs, moniteurs en activités physiques

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 septembre 2013 Ordre du Jour 1 - Conseil du 24 juin 2013 - Procès-verbal - Approbation I- ECOLOGIE URBAINE A- URBANISME

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie)

VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) VILLE DE CRUSEILLES (Haute-Savoie) CONSEIL MUNICIPAL DU 03 SEPTEMBRE 2015 NOTE DE SYNTHESE PERSONNEL 1- Personnel du service Animation : Augmentation du temps de travail 2- Suppression et création d un

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S P r é a m b u l e Proximité Singularité de la personne Universalité du service De nombreux territoires ruraux et urbains se situent en

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

DÉPARTEMENT DU RHÔNE --------------- Arrondissement de Lyon ---------- Canton de Sainte Foy-lès-Lyon

DÉPARTEMENT DU RHÔNE --------------- Arrondissement de Lyon ---------- Canton de Sainte Foy-lès-Lyon DÉPARTEMENT DU RHÔNE --------------- Arrondissement de Lyon ---------- Canton de Sainte Foy-lès-Lyon Accusé de réception en préfecture 069-216902023-20150702-DCM-201507-23- République Française DE ----------------------------

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT ----- PROJET PÉDAGOGIQUE

CENTRE DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT ----- PROJET PÉDAGOGIQUE CENTRE DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT ----- PROJET PÉDAGOGIQUE SOMMAIRE INTRODUCTION.. page 3 I. LE CONTEXTE...4 II. LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES...5 III. L'ORGANISATION DU CENTRE DE LOISIRS..7 IV. LE RÔLE

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 Etaient présents : Mrs BLEVIN Pierre ; BONNET Claude ; GODERE Yannick ; MOUE Philippe ; MORICEAU Bertrand ; QUELVEN Jacques ; SEITZ Alfred ; SUISSE Michel

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Bibliothèque hors les murs et partenariat

Bibliothèque hors les murs et partenariat Bibliothèque hors les murs et partenariat Ce support est en Creativ Commons : CC-BY-NC Formation ABF 2014-2015 Stéphanie Fohanno 25/11/14 I. Le développement des actions hors les murs dans les bibliothèques

Plus en détail

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS

COMMUNE DE PORT-SAINTE-FOY-et-PONCHAPT DELIBERATIONS DELIBERATIONS L'an deux mil quatorze, le cinq août à dix huit heures trente, le Conseil municipal de la Commune de PORT- SAINTE-FOY-et-PONCHAPT, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute 1 sur 10 31/07/2015 13:57 Vous recevez cette Newsletter suite à votre inscription sur notre site acegaa.org, ou une publication au Journal Officiel. Plus intéressé? Désinscription instantanée. Dans cette

Plus en détail

CONDITIONS D'ACCES. 10h - 13h / 14h - 17h

CONDITIONS D'ACCES. 10h - 13h / 14h - 17h SAISON 2014 / 2015 ACTIVITES TOUT PUBLIC Présentation du CyberEspace Le CyberEspace est un Espace Public Numérique (EPN) municipal qui propose de nombreux services d'accès, de formations et d'animations

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REPUBLIQUE FRANÇAISE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de Cagnes-sur-Mer LOGEMENT-FOYER «LA FRATERNELLE» Livret d accueil Vous avez choisi le Logement Foyer «La Fraternelle». Nous vous remercions

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Une étude exclusive de l AMF Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Près de 4 000 communes, soit 17% des municipalités scolarisant 22% des élèves du public,

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H Direction de la Coordination Administrative PG/MC CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H ORDRE DU JOUR 2011-10 1 - DECISION MODIFICATIVE N 1 EXERCICE 2011 BUDG ET PRINCIPAL 2 - ADHESION DE

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE ANIMATEUR JEUNESSE Missions du poste : Accueillir et accompagner les jeunes de 11 à 17 ans dans leurs projets. Proposer et conduire des activités dans le cadre du projet pédagogique de la collectivité.

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Discours d Anne Hidalgo, Maire de Paris

Discours d Anne Hidalgo, Maire de Paris Discours d Anne Hidalgo, Maire de Paris Seul le prononcé fait foi Mes cher(e)s collègues, Dimanche, les Parisiens m ont fait confiance pour être la première femme maire de Paris. Ce choix m'honore et m'oblige.

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DU GROUPE INGENIEUR JEAN BERTIN

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DU GROUPE INGENIEUR JEAN BERTIN REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DU GROUPE INGENIEUR JEAN BERTIN L'admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE DE L'ACCUEIL JEUNES 11/17 ANS

PROJET PEDAGOGIQUE DE L'ACCUEIL JEUNES 11/17 ANS PROJET PEDAGOGIQUE DE L'ACCUEIL JEUNES 11/17 ANS Le projet pédagogique met en œuvre le projet éducatif de l'organisateur, il en précise les conditions de réalisation dans un document élaboré en concertation

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR portail-animation.ufcv.fr Plaine des Tilles portail-animation.ufcv.fr Ufcv Délégation régionale de Bourgogne 29 rue Jean-Baptiste BAUDIN 21000 Dijon Mis à jour le

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 ANNEE 2014 CHARTE DE PARRAINAGE CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Le Groupe EDF, en France comme à l'international, soutient

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE PLOUGUIEL

REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE PLOUGUIEL REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE PLOUGUIEL PREAMBULE La commune de Plouguiel a mis en place un service de restauration scolaire en 1976. Ce service fonctionne pour l'école publique

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur o - bilan de l'année : évolution du projet d école, actions spécifiques. o - renseignements sur le fonctionnement de l'école, sur les modalités d'évaluation (Livrets...- 4è année de cycle - Enfants en

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Projet Pédagogique. Accueil Périscolaire. Service Enfance et Jeunesse. Mairie de Varces Allières et Risset. Décembre 2013

Projet Pédagogique. Accueil Périscolaire. Service Enfance et Jeunesse. Mairie de Varces Allières et Risset. Décembre 2013 Projet Pédagogique - Accueil Périscolaire Service Enfance et Jeunesse Mairie de Varces Allières et Risset - Décembre 2013 Page 1 SOMMAIRE 1. Le contexte varçois... 3 2. Des intentions pédagogiques portées

Plus en détail

Rapport d'activités 2011

Rapport d'activités 2011 Rapport d'activités 2011 SOMMAIRE 1 - Animation éditoriale du site www.alpesolidaires.org 1.1 : Animer la participation des acteurs ESS et politique de la ville Des contributions en hausse Une fréquentation

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE HAUTE-SAÔNE PROMOTION INTERNE

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE HAUTE-SAÔNE PROMOTION INTERNE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE HAUTE-SAÔNE PROMOTION INTERNE ANNEE 2014 1 Pôle statutaire : 03 84 97 02 44 E-mail : carassus.carrieres@cdg70.fr assistant.carrieres@cdg70.fr cattey.carrieres@cdg70.fr

Plus en détail

Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.)

Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.) Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.) TITRE I OBJET ET COMPOSITION Article 1 : OBJET Il est formé, conformément aux présents statuts, une Fédération, régie par la loi du premier juillet 1901 et le

Plus en détail

Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté?

Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté? Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté? Introduction Dans un monde où chacun perçoit l autre comme une menace dès lors qu il transgresse les codes et rites sociaux, où il est difficile

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail