AgriProFocus Mali. Plan Annuel 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AgriProFocus Mali. Plan Annuel 2015"

Transcription

1 AgriProFocus Mali Plan Annuel 2015

2 Colophon Rapport composé par: Idrissa Ba Annette van Andel Information de contacts AgriProFocus Mali Idrissa BA Coordonnatuer du Pays Adresse visiteurs ICCO- Coopération Mali Hamdalaye Aci 2000, en face Mali créances Bureau jegeni-jaba, 1er Etage Adresse Postale 03 BP 250 Bamako 03 Mali Bamako Mali T : M: E : S : idibah7 Website AgriProFocus Pays-Bas Annette Van Andel Facilitatrice du réseau Adresse visiteurs AgriProFocus Jansbuitensingel 7 Arnhem Adresse postale Jansbuitensingel AA Arnhem Les Pays Bas T: +31 (0) M: +31 (0) E: S: annettevanandelapf Website 2

3 TABLE DES MATIERES Acronymes Introduction Résultats clés Développement du réseau et coordinnation Courtage d affaires et de partenariats Communautés d Innovations Plateforme de débat et d apprentissage Activités prioritaires en Développement du réseau et coordination Mise en relation Communautés d Innovation Plateforme de débat et d apprentissage Gestion et gouvernance Budget Annexe 1 Tableau Plan d Action

4 Acronymes ADAF Gale AJA Mali AOPP APECAM BNDA B2B CLCOP CNJ CRCR FASKO FENAFER FIPAO FINAGRI FSAS GIZ GIYN Mal G4AW HETECH IAM ICCO Jegeni Jaba IFDC JCI LOA LUXDEV NEF NSO OP ONG PDA PME SENEKELA SNV Association pour le Développement et l Appui aux Femmes Association Jeunesse en Action du Mali Association des Organisations de Producteurs du Mali Assemblée Permanente des Chambres d Agriculture du Mali Banque Nationale de Développement Agricole du Mali Business to Business Comité Local de Concertations des Organisations Paysannes Conseil National des Jeunes du Mali Comité Régional de Concertation des Ruraux Foire Agricole et Commerciale de Sikasso Fédération Nationale des Femmes Rurales Foire de l Innovation Paysanne de l Afrique de l Ouest Salon du Financement de l Agriculture Fair&Sustainable Adsvisory Services Die Deutsche Gesellschaft fur Internationale Zuzammenarbeit Réseau Mondial des Jeunes Innovateurs Geodata for Agriculture and Water Haute Etude Technique et Commerciale Institut Africain du Management ONG Néerlandaise de Coopération Programme Chaîne de valeurs Oignon et Poisson développé par ICCO et SNC International Fetilizer Development Center Jeune Chambre Internationale du Mali Loi d Orientation Agricole Coopération Luxembourgeoise au Développement Near-East Foundation Netherlands Space Office Organisation(s) des Producteur(s) Organisation(s) Non-Gouvernementale(s) Politique de Développement Agricole Petites et Moyennes Entreprises Produit d Information sur les marchés développés par Orange Mali Organisation Néerlandaise de Développement 4

5 1. Introduction AgriProFocus Mali fait partie du réseau social AgriProFocus basé aux Pays-Bas et actif dans 13 pays. Le réseau AgriProFocus a pour vocation de soutenir l entreprenariat paysan, d où l accent sur les organisations de producteurs à la base pour le développement de systèmes agro-alimentaires durables. Convaincus que les organisations de producteurs partagent ce système avec d autres acteurs au nombre desquels il y a, entre autres, les acteurs du secteur privé, du secteur public, des intituts de recherche, des ONG et des acteurs d accompagnement, AgriProFocus s emploie à créer les conditions de synergies, de coopération et de co-création pour développer l entreprenariat paysan. Cette ambition explique le profil des membres au niveau d AgriProFocus en général et du réseau AgriProFocus Mali en particulier. Nos résultats, appelés déclencheurs de marchés ont effectivement pour but l amélioration du système d appui à l entreprenariat agricole. Ces améliorations sont appelées adoption par le marché. En d autres termes, elles permettent de répondre aux questions de savoir comment réagit le marché des parties prenantes et si les résultats des réseaux sont effectivement utilisés à bon escient? Cela est mesuré en termes de contrats d affaires, de partenariats, d adoption d innovations et de changements politiques. De plus, le système d appui amélioré devrait produire des entrepreneurs assez solides et capables de faire de meilleurs choix éclairés dans l intérêt de leurs entreprises. Cette mission d AgriProFocus de faciliter les conditions du rendez-vous du donner et du recevoir se traduit par la création d un espace de rencontres hors ligne et en ligne à travers une plateforme de débats, d apprentissage et d opportunités d affaires pour ses membres. La stratégie est ainsi basée sur le partage de connaissance et la co-création en vue d inciter les éléments déclencheurs du marché orientés exclusivement vers l amélioration de systèmes durables d appui à l entreprenariat agricole. Ainsi, l adoption et l internalisation des innovations comme résultantes de cet effet déclencheur induit une valeur ajoutée pour les différentes parties prenantes. Cette valeur ajoutée, in fine, constitue un effet levier qui permet aux agriculteurs et entrepreneurs capacités et renforcés de faire leurs choix d affaires car étant mieux informés des différentes alternatives qui s offrent à eux. 5

6 En se basant sur la Théorie du Changement d AgriProFocus Pays-Bas, le réseau au Mali a défini quatre types de résultats qui sont la résultante des activités planifiées à travers le plan annuel. Ces résultats sont répartis sur quatre «axes de services» : 1. Développement et Coordination du réseau 2. Courtage d affaires et de partenariats 3. Communautés d innovation 4. Plate-forme de débat et d apprentissage Quels sont les avantages pour les partenaires? AgriProFocus Mali, dans son approche au niveau du réseau, offre aux partenaires et aux membres l opportunité et la possibilité de faire le choix de s engager dans l exécution de l agenda annuel sur les parties qui présentent pour eux plus de valeur ajoutée. En outre, en raison du caractère dynamique du plan d actions annuel, les nouvelles opportunités se présentant sont intégrées. Ce plan annuel est flexible, et pour tout membre, nouveau membre ou partenaire ayant un sujet d intérêt en rapport avec notre ambition, et qui n a pas été pris en compte, il est possible de prendre contact avec AgriProFocus afin de voir comment et où se connecter, pour contribuer et trouver ses avantages. 6

7 2. Résultats clés Développement du réseau et coordinnation Développement du réseau AgriProFocus Mali a, au cours de l année 2014, densifié le réseau avec une extension au niveau de Ségou, Kayes et Bamako. Ainsi, on peut noter: De 300 membres, le réseau est passé en fin novembre à près de 500 membres (en ligne). Une formation sur la plateforme a été organisée à Kayes avec plus de 50 participants. La diversification de la collaboration avec plusieurs structures comme membres potentiels telles la GIZ, Swisscontact, Helvetas, AJA Mali, Wari Incubation, GIYN Mali, CNJ et JCI, APECAM L adhésion de plus de 10 centres de formations agricoles et pastorales, et deux instituts supérieurs de commerce (IAM et HETECH) Coordination Au vu de l augmentation du nombre des membres, des partenaires, des activités et de l extension du réseau au niveau de Ségou, Kayes et Bamako, l équipe du réseau AgriProFocus Mali a été renforcée. Cette équipe est composée du coordinateur pays, un assistant chargé du développemnt du réseau, une stagiaire pour l organisation des événements et de la plateforme et un point focal à Sikasso chargé aussi des formations sur la plateforme. 2.2 Courtage d affaires et de partenariats Au terme de l année 2014, les résultats clés pour le courtage et les partenaraits entre autres: Le fiancement de plus de 50 plans d affaires sur les 150 présentés lors de la FINAGRI et l octroi par la BNDA d un financement de plus de de FCFA 1 de crédit aux producteurs de Sikasso, sur la base de son nouveau produit présenté lors de la FINAGRI. Il faut souligner la participation de plus de 1000 personnes et le financement de 75% de la FINAGRI par les acteurs locaux. La facilitation de la mission de NSO pour le G4AW et de l étude NPM sur la microfinance au Mali, ainsi que l appui à Vencomatic pour l élaboration de son plan d affaires pour la future installation de son entreprise de production de volaille industrielle au Mali. L organisation de rencontres B2B entre acteurs de la filière Karité notamment les producteurs et exportateurs, qui a eu comme résultat la signature de 10 conventions de partenariat. La prise en charge par les acteurs locaux de l organisation de la Foire Agricole de Sikasso en Euro 7

8 2.3 Communautés d Innovations Sur les 5 communautés d innovations, 4 ont été actives: notamment les communautés d innovations relatives à l accès au foncier (CRCR), à la gestion professionnelle et à l amélioration de la gouvernance des OP (SNV), à l accès aux finances (Oiko Credit et IFDC), et à la commercialisation (ICCO). La communauté d innovation accès aux intrants et équipements de qualité (IFDC) n a pas été efficace comparée à Cependant, l IFDC a montré un intérêt de faire plus d efforts en Une activité transversale a intéressé 100 jeunes à travers la caravane de l entreprenariat jeunes qui a été organisée sur l axe Bamako-Sikasso. 2.4 Plateforme de débat et d apprentissage Les débats et l apprentissage se ont déroulés aussi bien en ligne que offline pour mieux assurer la visibilité d APF et favoriser les échnages: Hors ligne (offline), 12 émissions radio ont été organisées. Il y a eu une moyenne d appels de 21 auditeurs par emissions, par quatre radios implantées à sikasso et en moyenne 300 auditeurs pendant les émissions. La co-création avec l agence Groupe Next Media d une émission télevisée qui s intitule SENE YELEEN, où la Lumière sur l Agriculture diffusée sur l ORTM. Cette émission a déjà connu deux enregistrements sur les thèmes du financement de l agriculture et sur l insertion des jeunes à travers l entreprenarait agricole. 3 autres emissions vont suivre d ici la fin de l année L idée est de faire en sorte que l emission soit sponsorisée en La FASKO 2014 est en pleine préparation, sous le leadership du Conseil regional de Sikasso. 8

9 3. Activités prioritaires en 2015 Le plan d action 2015 s inscrit dans une dynamique de consolidation, d extension au niveau du Mali et d ouverture régionale envers les autres AgriProFocus de la région de l Afrique de l Ouest, notamment avec le Bénin et le Niger ainsi que la mise en place d un point focal au Burkina Faso. Cette approche a été adoptée à la suite d une rencontre de partage avec l équipe de coordination et la facilitatrice du réseau d une part, et d autre part avec les membres lead des commaunautés d innovations sur la base des résultats acquis et des ambitions. 3.1 Développement du réseau et coordination Développement du réseau Objectif Devenir la porte d entrée de l entreprenariat agricole au Mali. Pour avoir beaucoup plus d impact sur l entreprenariat agricole, le réseau au Mali a besoin d être plus visible et faire en sorte que les services offerts soient reconnus et appréciés comme utiles pour la promotion de l entreprenariat agricole. Il y a eu une augmentation des membres en AgriProFocus Mali desire non seulement poursuivre cette croissance en 2015 avec la diversification des partenaires, mais aussi promouvoir l organisation de rencontres entre pays pour échanger. A cet effet, il développera des supports de communications à l intention des partenaires potentiels, la connexion avec les Instituts de recherche et les autres acteurs. Priorités: 1. Développer une stratégie à long terme ( ) pour le développement du réseau: faire une analyse des principaux acteurs dans le secteur Agricole au Mali, définir la relation désirée avec chacun d eux et les approcher afin d explorer des pistes de participation au réseau AgriProFocus Mali. 2. Etre bien structuré et fonctionnel dans plusieurs regions du Mali. 3. Coopération avec les conseils regionaux pour l ancrage des activités du réseau dans les politiques régionales de développement. 4. Organisation d une route regionale d apprentissage sur la finance et le foncier entre le Benin, le Niger et le Mali Coordination Objectif Renforcer l équipe d AgriProFocus Mali afin de la rendre dynamique, autonome et orientée vers l animation du réseau au profit des partenaires pour le développement de l entreprenariat paysan, avec l appui du comité de reflexion et de la facilitatrice réseau. Ainsi en 2015, AgriProFocus Mali va disposer d un staff de 4 membres comme indiqué dans le tableau qui suit: 9

10 Prévision en matière de personnel d Agriprofocus Mali en 2015 Personnel FTE Coordinateur pays: management, administration, RH (à Bamako) Assistant coordinateur: chargé de développement du réseau, courtage d affaires et partenariats (à Bamako) Point focal: apprentissage de la plateforme en ligne, et chargé de la plateforme en ligne (à Sikasso) Assistant communication et événements (à Bamako) 0.8 Facilitatrice du réseau (basée aux Pays-Bas) 0,2 0,4 0, Mise en relation En 2014, AgriProFocus a facilité la mise en relation entre les entrepreneurs agricoles et les banques à travers la FINAGRI, les séances B2B et à travers les rencontres commerciales au niveau de l interprofession karité, entre commercants exportateurs et producteurs, la facilitation des missions de NSO, etc. Objectif Créer un environnement d échanges et de connexions pour mieux accompagner des relations d affaires à travers les foires agricoles, les cocktails avec les interprofessions agricoles, le patronat, les séances B2B durant la FINAGRI et faciliter l accès aux systèmes d information par rapport au marché. Priorités: 1. Facilitation de relations d affaires par l organisation de cocktails avec le secteur privé, l APECAM et l organisation patronale du Mali, les interprofessions des chaînes de valeurs karité, sésame, mangues, pomme de terres et oignons. 2. Relations d affaires au niveau des réseaux regionaux de Sikasso, Ségou et Kayes avec les conseils régionaux, les chambres d agricultures et les agro-industries, des instituts de recherche. 3. Organisation de la Foire Agricole et Commerciale à Kayes. 4. Organisation de la 2eme FINAGRI à Segou. 3.3 Communautés d Innovation En 2014, AgriProFocus Mali a appuyé quatre communautés d innovation (CI) qui ont atteint des résultats importants (ch 2). Quatre CI sont toujours actives et leurs activités ont une grande valeur ajoutée. En plus, differents membres ont demandé de l appui dans la recherche d opportunités en ce qui concerne les intrants, la commercialisation et l accès aux marchés, particulièrement dans les chaînes de valeurs karité, sésame, pomme de terre et le maraîchage. Parmi les communautés d innovation, notons: 1. Accès équitable et sécurisation du foncier: Cette communauté d innovation dont le lead est assuré par CRCR travaille dans la région de Sikasso pour renforcer les capacités des commissions foncières locales, prévenir les conflits et assurer aux 10

11 exploitants une meilleure sécurisation foncière. Cette approche va se renforcer avec l expérience en cours d enregistrement des exploitations paysannes Priorités: - Capitaliser l expérience de formation des commissions foncières pour la disséminer dans les autres régions du Mali. - Appuyer et soutenir l expérience d enregistrement des exploitations agricoles dans les régions de Sikasso et Kayes, en collaboration avec l APECAM. 2. Accès aux finances: Cette communauté d innovation qui est co-animée par Oiko Crédit et l IFDC impulse la facilitation de l accès au financement à travers le salon de la FINAGRI, le renforcement des capacités des prestataires de services dans l élaboration de plans d affaires et l organisation de séances B2B. Priorités: - Organisation de la Foire au Financement de l Agriculture à Kayes et Ségou. - Appuyer les prestataires dans l élaboration de plans d affaires suivant le modèle développé par AgriProFocus Mali en Organiser les séances B2B entre banques et porteurs de plans d affaires. 3. Gestion et Gouvernance des exploitations Agricoles: Ce comité d innovation animé par la SNV entreprend des activités de renforcement des capacités des exploitations familiales agricoles en planification, gestion financière et organisationnelle des activités de production au niveau de la région de Sikasso. Priorités: - Formation en planification des exploitations familiales. - Formation des leaders sur la nouvelle loi coopérative. - Elaboration d un guide de formation des exploitations familiales agricoles. 4. Accès aux Intrants: Cette communauté d Innovation animée par l IFDC n a pas été performante cette année, en partie à cause du déficit de personnel de l IFDC et de ressources à allouer. Cependant, en 2015, l IFDC aura un nouveau programme sur les intrants et a montré un intérêt à développer des activités avec les membres de la communauté pour faciliter l accès à des intrants de qualité. Priorités: Ateliers de mise en relation des principaux acteurs (fournisseurs d intrants, producteurs, recherche, etc ) dans les quatre régions de Sikasso, Ségou, Bamako et Kayes). 5. Commercialisation et accès aux marchés: En 2014, ICCO a redynamisé cette communauté d innovation à travers l organisation de rencontres avec l interprofession karité au Mali. Ainsi, deux séries de rencontres entre les différentes familles d acteurs ont permis aux producteurs de nouer des contrats (une dizaine). Cette dynamique va se renforcer avec les autres interprofessions et associations de producteurs notamment le sésame, la mangue, la viande et le maraîchage autour de Bamako. En plus de cela, la FASKO (Foire Agricole et Commerciale de Sikasso) sera, en décembre de cette année, une importante occasion pour les producteurs de commercialiser leurs produits et de nouer des relations d affaires. Priorités: Organisation de rencontres d affaires au niveau des chaînes de valeur karité, sésame, les filières viande de mouton, karité, sésame et la filière maraîchère aux alentours de Bamako. En plus de ces Communautés d Innovation, AgriProFocus Mali envisage de donner plus de dynamisme à deux thèmes transversaux: 11

12 Jeunesse et entreprenariat agricole Le reseau AgriProFocus au Mali entend impulser les activités sur la jeunesse et l entreprenariat agricole avec les associations de jeunes comme le Conseil National de la Jeunesse, AJA Mali, Swiss Contact et Spark et développer la trajectoire genre notamment avec ADAF Galle/ FENAFER (Fédération Nationale des Femmes Rurales) et les structures développant des programme sur les chaînes de valeurs comme CVC de ACDI VOCA (ONG Américaine), 2SCALL IFDC, ICCO-SNC Lavalin, LUXDEV et GIZ, etc. Priorités: - Organisation de la caravane des jeunes sur l entreprenariat au niveau national - Concours de développement de plans d affaires avec les écoles et Instituts de formations. Leadership feminin La prise en compte du genre dans le développement des chaînes de valeurs constitue une question qui intéresse de plus en plus les partenaires ayant des programmes de développement des chaînes de valeurs tels que l IFDC avec 2SCALL, ACDI VOCA avec le programme Chaîne de Valeur Céréales (CVC), ICCO avec Jegeni-Jaba, et GIZ, etc.. En 2015, il s agira de proposer à ces partenaires de former leurs spécialistes en genre et chaînes de valeurs sur la trajectoire genre développée par AgriProFocus. Priorités: Formation et coaching genre et chaînes de valeur sur la trajectoire genre et chaînes de valeurs d AgriProFocus. 3.4 Plateforme de débat et d apprentissage Objectif Améliorer la visibilité d AgriProFocus, promouvoir les échanges et débats qui contribuent à influencer les mesures politiques pour le développement de l entreprenariat paysan et promouvoir un espace pour les instituts de connaissances afin de capter les bonnes pratiques et expériences. Priorités: 1. Collaboration avec les instituts de recherche et les écoles agricoles pour développer des programmes de formation adaptés à la nouvelle demande. 2. Organsiation de sessions de formations sur la nouvelle plateforme en ligne. 3. Emissions télévisées SENEYELEN. 4. Utiliser la nouvelle plateforme en ligne pour partager les informations, avoir des debats/discussions. 12

13 4. Gestion et gouvernance AgriProFocus Mali est hébergé par le bureau Afrique de Ouest d ICCO depuis son installation en ICCO a reconfirmé sa volonté d héberger le réseau Mali en 2015 et de doter AgriProFocus de nouveaux locaux dans les bureaux du Projet de Renforcement de la Sécurité Alimentaire des Pays-Bas (PRACAS) sur les chaînes de valeurs oignon, échalote et pêche. Le rôle de Coordinateur pays est assuré par M. Idrissa Ba, qui est bien au courant du concept de l AgriProFocus, car c est également lui qui a appuyé les membres avec le démarrage de l AgriProFocus au Mali. Il est assisté par une équipe composée de deux assistants: M. Georges Akibodé chargé du Développement de réseau, Mme Daoulatta Maiga chargée de l organisation des foires et de la plateforme, ainsi que M. Oudou Bengaly chargé du développement de la plateforme en ligne et point focal à Sikasso. Cette équipe s appuie sur le comité de réflexion mis en place en 2014 pour développer le plan d action. 13

14 5. Budget En 2015, le reseau AgriProFocus Mali dispose d un budget total de Les ambitions sont grandes au Mali, surtout au niveau des Communautés d Innovation qui prennent a peu près un tiers du budget. Ce sont surtout les membres Néerlandais qui contribuent aux activités et l hebergement. En 2015, il y aura des efforts additionnels pour augmenter les contributions des autres (nouveaux) partenaires au Mali. Le succès de la Foire Financière en 2014 assurera déjà des contributions plus élevées en Le montant sur le budget de plus de (planification en cours) sera gardé pour les activités additionelles en 2015 et années ultérieures. Country: Mali Estimated receipts A) Dutch members B) Service delivery programmes C) Local stakeholders / other partners D) Total Matcheable income* E) DGIS matching fund F) Public partners G) Other income - H) Estimated balance I) Total estimated receipts Estimated costs J) Coordination K) Network development L) Business & partnership brokering M) Innovation communities N) Platform for debate and learning O) Planning in progress P) Total estimated cost

15 Annexe 1 Tableau Plan d Action Résultats Activités à réaliser et résultats attendus Partenaires clés 1. Coordination & développement du réseau AgriProFocus Mali est visible, mieux structuré, fonctionnel et ses services sont reconnus et appréciés comme utiles pour la promotion de l entreprenariat agricole Coordination: 1. Renforcement du Comité de réflexion dans son rôle de conseil et d orientation: - Au moins 2 réunions ont eu lieu : en juin (état d avancement) et novembre (bilan 2015 et plan annuel 2016). - Evaluation participative avec le conseil des foires et caravanes organisées par AgriProFocus Mali. 2. Renforcement du personnel d AgriProFocus Mali par deux membres juniors pour que l équipe soit fonctionnelle et autonome. - Une fiche d évaluation du personnel est conçue pour prendre en compte les objectifs assignés, et un plan de coaching et de développement est élaboré. - Entretiens de performance par le coordinateur pays avec le personnel en juillet et entretiens d appréciation 2 mois avant la fin d un contrat pour décider sur la continuation. - Organisation d un team building pour renforcer l équipe. Développement de réseau Activités : 1. Développer un plan d actions sur la communication de la plateforme en ligne et communication hors ligne d AgriProFocus Mali avec des éléments ci-dessous : 2. Développer une stratégie à long terme ( ) pour le développement du réseau. 3. Supporter les chefs de file qui jouent un rôle comme ambassadeurs du réseau AgriProFocus Mali. 4. Organiser une réunion AgriProFocus inter-pays Mali, Benin, Niger pour consolider les échanges sous forme de collaboration dans la sous-région et d apprentissage sur les thématiques Finance et Foncier. 5. L issue de l atelier régional : Identifier un point focal pour explorer des opportunités et ICCO Coopération: Organisation hôte 15

16 Un environnement favorable, propice au développement de relations d affaires entre entrepreneurs agricoles et autres maillons des chaînes de valeurs est mis en place. utilités des services AgriProFocus au Burkina Faso en s appuyant sur la plateforme et sur les partenaires ICCO, SNV et IFDC présents au Burkina. 6. Développer des matériaux de promotion : brochures / dépliants / fiches de réseau actualisées, etc. 7. Consolider les activités d AgriProFocus au niveau des Régions de Kayes, Ségou, Sikasso et Koulikoro (alentours de Bamako). 8. Organiser un gala annuel 2015 pour récompenser les meilleures entreprises agricoles ou offrant des services pour le développement de l entreprenariat paysan. Résultats attendus: 1. Plan d actions en communication disponible et activités menées. 2. Stratégie à long terme ( ) pour le développement du réseau est disponible nouvelles entreprises ou sociétés privées sont membres du réseau AgriProFocus Mali instituts de recherche sont membres du réseau centres de formations agricoles ont adhéré au réseau associations représentantes des jeunes ont adhéré au réseau nouvelles ONG sont inscrites conseils régionaux de Ségou, Kayes et Sikasso sont pleinement impliqués pour l ancrage du réseau dans ces régions. 9. Un plan d actions - y compris des activités - de la collaboration régionale des réseaux AgriProFocus en 2015 est disponible et des activités sont menées. 2. Mise en relation Information de marché de l Agrobusiness Activités: 1. Développer avec Orange Mali, à travers SENEKELA, d un partenariat pour le partage d informations. 2. Organiser avec le centre du secteur privé du Mali des cocktails dans les différentes régions de Koulikoro, Kayes, Sikasso et Ségou. Résultats attendus: producteurs informés sur les services offerts par Orange sur le prix des marchés agricoles au niveau de Sikasso. ICCO Centre du Secteur Privé du Mali 16

17 2. 4 cocktails ont eu lieu avec le secteur privé dont 1 par trimestre dans les différentes régions. La mobilisation des ressources conjointes a eu comme résultat les contributions financières des membres aux activités du réseau. CI Accès équitable et sécurisation du foncier Mise en relation avec le secteur privé Activités: 1. Organiser des rencontres thématiques sur la commercialisation des produits au niveau transfrontalier (Ouest Africain) avec l implication de partenaires d AgriProFocus du Benin et du Niger 2. Co-organiser avec le secteur privé de la FASKO à Kayes. 3. Impliquer des sociétés minières au niveau de Kayes dans le soutien au développement de l entreprenariat paysan (développement du Business Human rights concept). Résultats attendus: relations d affaires sont nouées suite à l organisation de la FASKO à Kayes relations d affaires sont promues entre des organisations locales guide de business et human rights est disponible, élaboré par AgriProFocus. Mise en relation des partenaires Activités: 1. Informer les partenaires sur les possibilités d inclure les services du réseau AgriProFocus dans les propositions et appels d offres notamment sur les services de trajectoire genre et foires. 2. Partager avec les partenaires sur les services que le réseau peut offrir, notamment : la trajectoire genre, les foires et la gestion des connaissances. Résultats attendus : 1. Les services de réseau AgriProFocus sont inclus dans au moins 2 projets multi-annuels. 2. Au moins 3 demandes pour les services spécifiques : trajectoire genre, les foires et la gestion des connaissances. 3. Communautés d Innovations Activités: 1. Préparer un document de capitalisation sur les activités liées au foncier. AOPP CRCR, APECAM 17

18 Les communautés locales, à travers les commissions foncières, sont capacités pour une gestion efficiente des ressources foncières permettant aux entreprises paysannes de développer leurs affaires dans un environnement sécurisé 2. Former des commissions foncières au niveau de la région de Sikasso et extension de cette activité au niveau de Kayes. 3. Soutenir la campagne d enregistrement des exploitations agricoles familiales au niveau de Sikasso. 4. Organiser avec les membres un atelier national sur la gestion foncière avec comme thématique : Comment concilier le développement de l Agro-Business/ agro-industrie et le développement de l exploitation agricole familiale dans un contexte de sécurité alimentaire? Résultats attendus: 1. Un document de capitalisation est disponible et est disséminé sur la plateforme en ligne commissions foncières sont formées dans la région de Sikasso commissions foncières sont formées dans la région de Kayes. 4. Un atelier national a eu lieu sur la gestion foncière. 18

19 CI Accès aux finances Des produits financiers adaptés sont offerts aux acteurs de l agroindustrie permettant de générer de la richesse et de contribuer à la sécurité alimentaire CI Gestion et Gouvernance des exploitations Agricoles Les exploitations agricoles et les entreprises paysannes Activités: 1. Organiser la Foire Agricole sur le Financement (FINAGRI) à Ségou, y compris un espace salon, des conférences-débats et des activités de mise en relations B2B dans différentes régions du Mali. 2. Suivi du nombre de plans d affaires financés. 3. Mener une étude sur l impact de la FINAGRI de Sikasso sur le développement des portefeuilles des banques en direction de l entreprenariat paysan. 4. Former 20 prestataires sur le guide d élaboration de plans d affaire au niveau de chacune des quatre régions (Sikasso, Ségou, Kayes et Bamako). 5. Organiser une conférence annuelle sur: - les modèles de financement inclusif des chaînes de valeurs notamment (céréales, karité, sésame). - l assurance agricole comme alternative à la gestion des risques. - l introduction de l outil scope insight pour faciliter le dialogue entre institutions de financement et coopératives agricoles. 6. Former des prestataires sur l outil scope insight. Résultats attendus: 1. La Finagri est tenu e avec au moins 1000 participants business plans sont sélectionnés B2B sont organisés entre les porteurs d affaires et les banques % des porteurs d affaires ont l assentiment des banques prestataires sont outillés pour élaborer des BP sur le modèle d AgriProFocus conférences sont tenues sur les modèles de financement avec au moins 300 participants. Activités: 1. Former des exploitations agricoles et familiales de Sikasso et Kayes à la planification et à la gestion des exploitations agricoles et familiales. 2. Faciliter la mise en conformité des exploitations agricoles et des coopératives à la nouvelle loi coopérative (à travers des séries de formations). Résultats attendus: exploitations agricoles familiales sont outillées sur la planification de leurs business. Oikocrédit et IFDC AOPP et SNV 19

20 sont mieux gérées CI Accès aux Intrants Les producteurs ont accès à l information et aux innovations sur les intrants et les équipements pour augmenter la productivité des entreprises agricoles CI Commercialisation et accès aux marchés Un environnement de relations commerciales équitable et propauvres qui positionnent les produits des entreprises agricoles, est promu. Débat et plaidoyer La visibilité leaders sont outillés sur la nouvelle loi coopérative à travers 8 sériés de formations à Kayes, Sikasso, Bamako et Ségou. Activités : 1. Organiser un atelier de mise en relation entre les fournisseurs d intrants, les institutions financières, les leaders des boutiques d intrants agricoles, avec des entreprises (néerlandaises et autres). 2. Organiser un atelier de partage d expérience afin de renforcer la coopération avec 2SCALE d IFDC. 3. Faire le réseautage, la sensibilisation et la préparation de plaidoyer sur les intrants homologués, en coopération avec des leaders de magasins d intrants et le secteur privé. Résultats attendus : 1. 4 ateliers de mise en relation sont tenus dans chacune des quatre régions : Sikasso, Kayes, Ségou et Bamako. Activités : 1. Organiser un atelier de mise en relation des acheteurs et des producteurs des filières Karité, sésame, céréales, pomme de terre et oignons aux niveaux de Sikasso, Ségou et Kayes 2. Organiser un concours de petits ruminants à Bamako et alentours pour faciliter le développement de la filière viande Résultats attendus : relations d affaires sont nouées au niveau de chaque chaîne de valeurs. 2. Un concours de béliers les plus performants est organisé pour promouvoir la filière viande de mouton. 4. Une plateforme d apprentissage et de débat Activités : 1. Renforcer l émission télévisée SENEYELE : la lumière sur l agriculture pour débattre sur les IFDC ICCO AOPP 20

PLANIFICATION REGIONALE DE AProCA 2007-2011

PLANIFICATION REGIONALE DE AProCA 2007-2011 ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE COTON AFRICAINS BP 1799 Bamako / Mali Tel: + (223) 222 63 67 Quartier Sema 1, rue 50, Porte 1107 Email: communication@aproca.net, sp@aproca.net Site: www.aproca.net PLANIFICATION

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AUX ORGANISATIONS PAYSANNES AFRICAINES (PAOPA) PHASE PRINCIPALE DOCUMENT DE PROGRAMME REGIONAL

PROGRAMME D APPUI AUX ORGANISATIONS PAYSANNES AFRICAINES (PAOPA) PHASE PRINCIPALE DOCUMENT DE PROGRAMME REGIONAL PROGRAMME D APPUI AUX ORGANISATIONS PAYSANNES AFRICAINES (PAOPA) PHASE PRINCIPALE DOCUMENT DE PROGRAMME REGIONAL 2 SFOAP Main Phase Regional Programme Documents - PAFO Table des matières I. Et si nous

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

Cas de la Plateforme du Niger

Cas de la Plateforme du Niger Plateformes Nationales de Dialogue entre Acteurs pour l Adaptation de l Agriculture au Changement Climatique Cas de la Plateforme du Niger M me HIMA Fatimatou, Plateforme Paysanne/Niger avril 2013 UNE

Plus en détail

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE

PLAN R E V A RETOUR VERS L AGRICULTURE REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------ MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L HYDRAULIQUE RURALE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE ------------ NOUVELLE ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE

Plus en détail

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO

EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO INADES-Formation Togo B.P. 12 472 Lomé TEL. (228) 225-92-16 FAX : (228) 225-92-17 inadesformation@if-togo.net EXPERIENCE DE WARRANTAGE DU PODV ET DE LA CPC TOGO Présentée par N Key Kwami AMONA Directeur

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base

EVALUATION FINALE MLI/016. Programme d Appui à la Santé de Base EVALUATION FINALE MLI/016 Programme d Appui à la Santé de Base FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Mali Programme d Appui à la Santé de Base PASAB MLI/016 Version

Plus en détail

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel INFORMATIONS GÉNÉRALES Sources d information Rapport final sur les Micro doses d engrais pour la prospérité

Plus en détail

La veille commerciale à la portée des acteurs des chaînes de valeurs agricoles pour accéder aux informations du marché

La veille commerciale à la portée des acteurs des chaînes de valeurs agricoles pour accéder aux informations du marché La veille commerciale à la portée des acteurs des chaînes de valeurs agricoles pour accéder aux informations du marché Sigles et Abréviations APCAM CCIM CPS CPVA CRA-K DEBPEA DERK DIVC IFDC MSDAP OER OMA

Plus en détail

En collaboration avec

En collaboration avec En collaboration avec Termes de Référence de l atelier National de partage et d élaboration du cadre stratégique de l Observatoire de la société civile sur la Gouvernance des Terres et des Ressources Naturelles.

Plus en détail

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 2 Du 13 au 14 Mars 2007 a eu lieu au Palais des Congrès de Cotonou,

Plus en détail

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV)

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE RENFORCEMENT DES Services Publiques Agricoles II (RESEPAG II) Opération P126744 DONS

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES. Novembre 2012

LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES. Novembre 2012 LA FAMILLE «D IMPACT INVESTMENT» INVESTISSEURS & PARTENAIRES Novembre 2012 QUI SOMMES-NOUS? Une famille de véhicules financiers appartenant à l impact investment Nous attachons une importance particulière

Plus en détail

Transformation agraire sous le radar : Acquisitions foncières par investisseurs nationaux en Afrique de l Ouest

Transformation agraire sous le radar : Acquisitions foncières par investisseurs nationaux en Afrique de l Ouest Transformation agraire sous le radar : Acquisitions foncières par investisseurs nationaux en Afrique de l Ouest Etude au Bénin, Burkina, Mali et Niger Avril 2011 Présentation à Nyeleni, Mali, novembre

Plus en détail

Stations de radios locales (communautaires, associatives, confessionnelles, éducatives)

Stations de radios locales (communautaires, associatives, confessionnelles, éducatives) APPEL A CANDIDATURES POUR UNE FORMATION A LA CONCEPTION ET LA MISE EN ŒUVRE DE «PROGRAMMES INTEGRES DE COMMUNICATION POUR LE CHANGEMENT SOCIAL» (PICCS). Durée de formation: 12 semaines sur 8 mois Date

Plus en détail

Contenu de la présentation

Contenu de la présentation Contenu de la présentation Le Mouvement Desjardins Développement international Desjardins (DID) Le modèle coopératif Le financement agricole Le Centre financier aux entrepreneurs/centre financier agricole

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

Le salon de la PME au service de l entreprise!

Le salon de la PME au service de l entreprise! Le salon de la PME au service de l entreprise! Un salon avec conférences et ateliers destinés aux fournisseurs et prestataires de services et de biens d équipement pour les PME Expo Beaulieu Lausanne Palexpo

Plus en détail

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013 Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun Le 5 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Contexte du Programme 2. Objectifs et méthode du Programme 3. Activités prévues dans

Plus en détail

TERANGA CAPITAL. Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal. Présentation à l Atelier FIDA. 5 Décembre 2014.

TERANGA CAPITAL. Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal. Présentation à l Atelier FIDA. 5 Décembre 2014. TERANGA CAPITAL Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal Présentation à l Atelier FIDA 5 Décembre 2014 Olivier Furdelle VISION, MISSION ET OBJECTIFS La vision de TERANGA CAPITAL est de soutenir

Plus en détail

Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges

Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges Réalisé conjointement avec le PROMISAM MSU - USAID Bulletin d analyse prospective du marché agricole et des échanges Septembre 2012 Importations nettes de céréales au Mali malgré les excédents annoncés

Plus en détail

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export ACTION : - Nature (nationale/régionale) ; - Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases

Plus en détail

PLAN D ACTION 2015-2016 (Version préliminaire) Présenté lors de l Assemblée générale annuelle Juin 2015

PLAN D ACTION 2015-2016 (Version préliminaire) Présenté lors de l Assemblée générale annuelle Juin 2015 PLAN D ACTION 2015-2016 (Version préliminaire) Présenté lors de l Assemblée générale annuelle Juin 2015 Notre Mission Valoriser et faire connaître les entreprises régionales manufacturières et de services.

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

Initiative allemande BACKUP pour l éducation en Afrique

Initiative allemande BACKUP pour l éducation en Afrique Initiative allemande BACKUP pour l éducation en Afrique Un partenaire pour assurer une éducation de qualité pour tous en Afrique «Je n ai jamais encore rencontré de donateur comme celui-ci : il écoute

Plus en détail

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization)

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization) DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio IV Cadre Pays Stream 2013-2015 BURKINA FASO 1. Contexte et finalités de la présence de la coopération italienne Le Burkina Faso est l'un des

Plus en détail

demain Aujourd hui ACDIC A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS

demain Aujourd hui ACDIC A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS ACDIC Aujourd hui & demain A. PRESENTATION DE L ACDIC B. 10 ANS D ACTIONS. Des actes concrets, des effets, des impacts C. DES ACQUIS ET ATOUTS CERTAINS D. QUATRE THEMES D ACTIONS PRIORITAIRES E. NOS AMBITIONS

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES LEADERS DE PLATEFORMES D INNOVATION DONATA

ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES LEADERS DE PLATEFORMES D INNOVATION DONATA DONATA CAMEROUN PLATEFORMES D INNOVATION A CHAINE DE VALEUR SUR LA PRODUCTION DE MANIOC ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES LEADERS DE PLATEFORMES D INNOVATION DONATA Yaoundé, le 03 Octobre 2013

Plus en détail

Agence Béninoise de Promotion des Echanges Commerciaux (ABePEC) ----------------------------

Agence Béninoise de Promotion des Echanges Commerciaux (ABePEC) ---------------------------- REPUBLIQUE DU BENIN ------------ MINISTERE DU COMMERCE ---------------- Agence Béninoise de Promotion des Echanges Commerciaux (ABePEC) ---------------------------- BILAN DES ACTIVITES DE L AGENCE BENINOISE

Plus en détail

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité.

Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Projet de création d un site internet en appui à la vente de produits locaux de qualité. Septembre 2011 Contact : Muriel LESAINT, chef de projet. muriel.lesaint@educagri.fr Tel : 03 84 87 21 06 Contenu

Plus en détail

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA)

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 251 11 5517700 Fax: 251 11 5 517844 website: www.africa-union.org DEPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE LA

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

OFFRE DE COOPÉRATION 2015/2016

OFFRE DE COOPÉRATION 2015/2016 OFFRE DE COOPÉRATION 2015/2016 PRINCIPAUX OBJECTIFS DE LA CCIFP. CONNECTER SOUTENIR REPRÉSENTER INSPIRER 2 TOUS NOS SERVICES 1 CONNECTER grâce à plus de 100 rencontres par an 2 4 3 REPRÉSENTER vos intérêts

Plus en détail

Protocole d Accord de Coopération. Entre. Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS)

Protocole d Accord de Coopération. Entre. Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE Protocole d Accord de Coopération Entre Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA. Plan

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA. Plan LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DES FILIÈRES AGRICOLES: L EXPERIENCE DU PROJET MISTOWA Plan Le Projet MISTOWA Activités et Outils Quelques résultats Leçons et recommandations MISTOWA En Bref

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

AFRIK-ESTHETICS. Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine. 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan

AFRIK-ESTHETICS. Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine. 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan AFRIK-ESTHETICS Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan «L ESTHETIQUE : Facteur de croissance et de création d emploi» Côte d Ivoire : +

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF 7 JUILLET 2015 Pascal COSTE Président du Conseil Départemental Programme cadre : "Pour une économie porteuse d'emplois" Volonté d'associer

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE

PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE 1 PLAN D'ACTION POUR UNE GESTION APAISEE DE LA TRANSHUMANCE TRANSFRONTALIERE ENTRE LE SAHEL ET LA COTE 1. LE RENFORCEMENT DE LA COMPLEMENTARITE DES ACTIVITES AGRICOLES ET D'ELEVAGE, UN LEVIER VITAL POUR

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

Atelier de Validation de la mise à jour de l EDIC du Mali

Atelier de Validation de la mise à jour de l EDIC du Mali Conférence des nations unies sur le commerce et le développement Division de l'afrique, des Pays les Moins Avancés et des programmes spéciaux Atelier de Validation de la mise à jour de l EDIC du Mali Principales

Plus en détail

Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plan d action national en faveur du commerce équitable préparé sous la coordination des MINISTRE DELEGUE CHARGE DU DEVELOPPEMENT MINISTRE DELEGUE CHARGE DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET DE LA CONSOMMATION Plan d action national en faveur du commerce équitable

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques «Les changements climatiques se constatent jour après jour partout dans le

Plus en détail

La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement

La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement Capitalisation des bonnes pratiques en appui à la production agricole et à la sécurité alimentaire Fiche de bonne pratique Niger Juillet 2012 La commande groupée d intrants agricoles : un mécanisme d approvisionnement

Plus en détail

L ASSOCIATION NATIONALE DES AVICULTEURS DU BENIN (ANAB)

L ASSOCIATION NATIONALE DES AVICULTEURS DU BENIN (ANAB) NOTE DE SYNTHESE N 7 Diversification Filière Mécanisation Politique agricole Organisation Euloge Agoli-Agbo 1, Pierril Lacroix 2, François Geay 3 et Lionel Guézodjé 4 L ASSOCIATION NATIONALE DES AVICULTEURS

Plus en détail

Micro-irrigation à Madagascar

Micro-irrigation à Madagascar P R AVSF - J. Mas A X IS LES EXPÉRIENCES I N N O VA N T E S D AV S F PAYS Madagascar TITRE DU PROJET SCAMPIS Développement des Systèmes de Micro-irrigation BÉNÉFICIAIRES DIRECTS Plus de 10 000 familles

Plus en détail

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade 1 Contexte et justification: La Loi sur le Domaine Nationale aura exactement 51 ans jour pour

Plus en détail

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan SADC de la Vallée de la Batiscan Plan d action de développement durable 2014-2015 4 engagements 13 objectifs Rédigé par le comité de développement durable de la SADC de la Vallée de la Batiscan Adopté

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Mali. étude sur le financement. de l agriculture. et du monde rural

Mali. étude sur le financement. de l agriculture. et du monde rural étude sur le financement de l agriculture et du monde rural Rapport complémentaire - Analyse de l offre et de la demande en financement agricole Mali Étude sur le financement de l agriculture et du monde

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

Élaboration de la planification stratégique 2010-2015 du secteur agroalimentaire de la Gaspésie

Élaboration de la planification stratégique 2010-2015 du secteur agroalimentaire de la Gaspésie Titre du rapport (PRÉLIMINAIRE) Élaboration de la planification stratégique 2010-2015 du secteur agroalimentaire de la Gaspésie Rapport final Table de concertation agrobioalimentaire de la Gaspésie Janvier

Plus en détail

PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT

PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT Lors de la réunion des Experts sur

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit)

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit) 2015 Dans le cadre du renouvellement pour l'année 2015, La Miel lance des appels d'offres pour l'animation des ateliers de formation sur les thématiques suivantes: DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE...

Plus en détail

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Atelier sur les systèmes d information et de communication dans le secteur public: Etat des lieux, défis et orientations

Plus en détail

Les activités du Ministère

Les activités du Ministère MINISTERRE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DE LA PROMOTION DES PME ---------------- Le Ministre Le Cabinet ---------------- REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ---------------- Union-Discipline-Travail Les activités

Plus en détail

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet www.unidroit.org PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT Le Guide UNIDROIT/FAO sur l agriculture sous contrat Note de projet SOMMAIRE Qu est-ce que l agriculture

Plus en détail

OFFRE DE COOPÉRATION 2015/2016

OFFRE DE COOPÉRATION 2015/2016 OFFRE DE COOPÉRATION 2015/2016 . PRINCIPAUX OBJECTIFS DE LA CCIFP REPRÉSENTER LES INTÉRÊTS DE NOS SOCIÉTÉS MEMBRES RENFORCER LES RELATIONS ÉCONOMIQUES FRANCO- POLONAISES PROMOUVOIR L IMAGE DE LA FRANCE

Plus en détail

BRICKS. Synthèse des travaux. De la cérémonie d ouverture

BRICKS. Synthèse des travaux. De la cérémonie d ouverture & SAWAP Programme Sahel et Afrique de BRICKS SAWAP BRICKS Synthèse des travaux SAWAP 1 12 3 La conférence du Programme Sahel et Afrique de l Ouest en appui à la Grande muraille verte (SAWAP) et le lancement

Plus en détail

MATRICE ACTUALISÉE DE LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS, DES MÉTIERS ET DE L ENTREPRISE

MATRICE ACTUALISÉE DE LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS, DES MÉTIERS ET DE L ENTREPRISE MATRICE ACTUALISÉE DE LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS, DES MÉTIERS ET DE L ENTREPRISE Axes Gran linges Actions stratégiques Actions détaillées A. Valorisation arts, métiers et professions selon

Plus en détail

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Numéro WHH du projet: AF 1519 / COD 1063-07 Numéro KfW du projet : KfW 2007 65 537

Plus en détail

Programme de Pays NICHE (PPN) Programme néerlandais de Développement des Capacités dans l'enseignement postsecondaire (NICHE) au Burundi

Programme de Pays NICHE (PPN) Programme néerlandais de Développement des Capacités dans l'enseignement postsecondaire (NICHE) au Burundi Programme de Pays NICHE (PPN) Programme néerlandais de Développement des Capacités dans l'enseignement postsecondaire (NICHE) au Burundi 1. Introduction Ce document expose les objectifs et le propos du

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT «Adresse du bureau» «Nom du Département ou Unité de la Banque» E-mail : Téléphone : +216 71 10 20 86 Fax : + 216 71 253 167 Expression

Plus en détail

Présentation du média salon

Présentation du média salon Présentation du média salon ll existe plusieurs type de salons : les salons professionnels, les salons grand public, les salons mixtes et les foires commerciales. Les salons professionnels sont des événements

Plus en détail

Revue des expériences Nigériennes. Présentée par Mr SANI Mahamadou Economiste Consultant Indépendant en Microfinance au Niger

Revue des expériences Nigériennes. Présentée par Mr SANI Mahamadou Economiste Consultant Indépendant en Microfinance au Niger Revue des expériences Nigériennes Présentée par Mr SANI Mahamadou Economiste Consultant Indépendant en Microfinance au Niger Plan de présentation Définition du warrantage Pourquoi le warrantage? Le cercle

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Mauvaise informa.on agricole = Cycle de pauvreté Producteurs. Commerçants. Gouvernements. Transformateurs

Mauvaise informa.on agricole = Cycle de pauvreté Producteurs. Commerçants. Gouvernements. Transformateurs Mauvaise informa.on agricole = Cycle de pauvreté Producteurs Ne savent pas : Que planter? Où bien vendre? Comment vendre? Transformateurs Ne peuvent pas bien : Prévoir leurs appro. (stocks?) Planifier

Plus en détail

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT)

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Bamako Mali, 28 Octobre au 1 er Novembre 2015 TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement

Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement PRESIDENCE DU FASO BURKINA FASO = = = = = = = Unité Progrès Justice Première Session du Conseil Présidentiel pour l Investissement Recommandations de la Première Session du CPI 5 6 Novembre 2009 0 SYNTHESE

Plus en détail

Universita Degli Studi di Milano. Facoltà di Agraria. Dipartimento di Economia e Politica Agraria Agro-alimentare e Ambientale

Universita Degli Studi di Milano. Facoltà di Agraria. Dipartimento di Economia e Politica Agraria Agro-alimentare e Ambientale Universita Degli Studi di Milano Facoltà di Agraria Dipartimento di Economia e Politica Agraria Agro-alimentare e Ambientale Seminari del CICSAA Centro Interuniversitario per la Cooperazione allo Sviluppo

Plus en détail

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet

COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet COOPERATION BELGIQUE - BURUNDI Programme 2012 de bourses d études et de stage hors-projet Les bourses d études ou de stages sont financées par la coopération belge dans le cadre d un accord de coopération

Plus en détail

PASOC. Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités

PASOC. Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités PASOC Formulaire d identification des besoins en renforcement des capacités L offre de renforcement des capacités du PASOC consiste d une part à mettre à la disposition des organisations qui en expriment

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon

L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon L écosystème de l ESS en Languedoc-Roussillon Debate 7. Muriel Nivert-Boudou DG Cress LR www.cresslr.org www.coventis.org Bref historique de l ESS en France L Economie sociale est née et a pris son essor

Plus en détail

LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S

LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S LES PLATEFORMES MULTI-ACTEURS, UNE ALTERNATIVE POUR L ACCES DES FEMMES AUX PARCS A KARITE : CAS D E L U N I O N D E S G R O U P E M E N T S D E P R O D U C T R I C E S D E S P R O D U I T S D U K A R I

Plus en détail

"LE PARCOURS" L EXPERIENCE DE LA FONGS EN MATIERE DE FORMATION :

LE PARCOURS L EXPERIENCE DE LA FONGS EN MATIERE DE FORMATION : République du Sénégal Fédération des Organisations Non Gouvernementales du Sénégal FONGS - ACTION PAYSANNE B.P. 269 THIES, Tél. 939 58 58 Fax : 951.20.59/@ : fongs@orange.sn Web : www.fongs.sn L EXPERIENCE

Plus en détail

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF)

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Charte constitutive de la Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Le 26 novembre 2014 PREAMBULE - Considérant l ampleur et la place prépondérante qu occupent les jeunes dans

Plus en détail

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar

Recrutement d un consultant. Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina. PlaNet Finance Madagascar Termes de références Recrutement d un consultant Appui à la mutuelle Harena et à la plateforme Zina Version finale 15 janvier 2015 1 / 8 Sommaire I. Contexte 3 I.1. Au niveau international 3 I.2. Au niveau

Plus en détail

Les Initiatives du Gouvernement en faveur de l Investissement des Migrants. Alassane DIALLO 1 er Conseiller Consulat Général du Sénégal à Marseille

Les Initiatives du Gouvernement en faveur de l Investissement des Migrants. Alassane DIALLO 1 er Conseiller Consulat Général du Sénégal à Marseille Les Initiatives du Gouvernement en faveur de l Investissement des Migrants Alassane DIALLO 1 er Conseiller Consulat Général du Sénégal à Marseille Introduction Sommaire Le Sénégal dispose aujourd'hui d

Plus en détail