ATELIER REGIONAL DEVELOPPEMENT DURABLE EN AFRIQUE CENTRALE. Yaoundé - CAMEROUN Juillet 2014!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER REGIONAL DEVELOPPEMENT DURABLE EN AFRIQUE CENTRALE. Yaoundé - CAMEROUN 22-24 Juillet 2014!"

Transcription

1 ATELIER REGIONAL DEVELOPPEMENT DURABLE EN AFRIQUE CENTRALE Yaoundé - CAMEROUN Juillet 2014

2 Session 3.2 : Les financements CLIMATIQUES Lier l atténuation des effets des Changements Climatiques à la sécurité énergétique en Afrique Centrale reeeinvest Afrique Une Proposition Hervé AZEMTSA Managing Director S2 Services Sarl Douala, Cameroun 2

3 OÙ EST L ARGENT? OÙ SONT LES PROJETS? DEVELOPPEMENT O.M.Ds DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVÉ INDUSTRIALISATION TOUS LES SECTEURS BESOINS ENERGETIQUES MANQUE DE FINANCEMENTS OU FINANCEMENTS TROP COUTEUX ProjectLAND MoneyLAND BANQUES COMMERCIALES DIFFERENTS FONDS VERTS FONDS SOUVERAINS FINANCEMENTS CLIMATIQUES Etc ETAT GLOBAL DE SUR-LIQUIDITÉ

4 Le problème c est l autre Ce que les porteurs de projets disent des banques Taux d intérêts élevés Procédures longues Garanties impossibles Prêts à trop court terme LA RÉALITÉ Tout le monde a RAISON Une ADAPTATION est indispensable: PASSER DE BANQUE COMMERCIALE A BANQUE D INVESTISSEMENT DEMANDE BEAUCOUP DE CHOSES Ce que les banques disent des porteurs de projets Garanties insuffisantes Projets non bancables Système judiciaire Complexe ProjectLAND reeeinvest MoneyLAND UNE PROPOSITION DE SOLUTION avec un rôle clé pour les institutions financières privées et autres acteurs

5 reeeinvest (Afrique Cameroun,?) Secteur: Energies Renouvelables et Efficacité Energétique (1) Bénéficiaires Entreprises et Particuliers (Applications Commerciales, Industrielles, Résidentielles) Technologies Celles qui sont prioritaires dans le pays d implémentation (1) Ceci peut être applicable à d autres secteurs, agriculture, eau, éco-tourisme par exemple COMPOSANTES Ligne de Financement Organisme de financement du DD Crédit Banque Locale ou Micro-Finances (hôte) Ingénierie Bureau d études / Consultants Disponibilités des fonds pour la ligne de credit avec des faibles taux d intérêts et le support de l assistance technique Administration de la ligne de financement et métier crédit classique (Analyse des risques financiers etc) Peuvent être externes pour un début, et internes plus tard. Ils sont chargés de l assistance technique en général, de l evaluation et validation des besoins techniques des clients, d audit techniques des fournisseurs, de quantifier les réductions d emissions de GES, conseils, etc. Fournisseurs Porteurs de technologie, représentants Vendeurs de systèmes, prestataires de services (installation, maintenance etc) Ils seront sélectionnés et recevront des agréments, à renouveler annuellement, ceci pour garantir la qualité des équipements et des services. Assurance Partenaire des fournisseurs Fonds de Garantie Banque Nationale, Régionale, Fonds verts etc Fonds de garantie pour minimiser les risques des banques commerciales locales ou des IMF

6 reeeinvest, le SET-UP Financement GARANTIE INSTITUTIONNELLE Fonds (Pour la ligne de finance ment) kfw, AFD, Fonds Verts, Fondatio ns. BANQUE / IMF (Ecobank / EB- ACCION?) PAIEMENT A.T. EQUIPE TECHNI- QUE ESTIMATION C O N T R O L E ASSUR- ANCE Qualité FOURNIS SEURS (Technologies / Techniciens) Assistance Technique (A.T.) REMBOURSEMENT DU CRÉDIT Equipements + Installation = CREDIT Porteur de Projet FONDS DE GARANTIE (Fonds Verts, Fondations, BAD, BDEAC, BOAD, etc) VERs

7 reeeinvest, le SET-UP: Les éléments clés UNE ÉQUIPE TECHNIQUE PLURI- DISCIPLINAIRE AU COEUR DU SYSTEME QUALITÉ DES ÉQUIPEMENTS ET DES SERVICES (Installation / Maintenance) UN CADRE REGLEMENTAIRE SOLIDE ET DES MESURES INCITATIVES POUR TOUS UNE PHASE PILOTE - Taille des investissements limitée - Technologies différentes - Zone géographique de test CREDIT SOUS FORME D ÉQUIPEMENT ET INSTALLATION NO CASH Pourquoi Commencer par les ER et l EE - Ce sont des facteurs de couts - Ce sont des facteurs de productivité - La rentabilité Certaine - Secteurs prioritaires dans plusieurs fonds -

8 reeeinvest, JUSTE UNE PROPOSITION À VOTRE ATTENTION QU EN DITES-VOUS? DISCUTONS-EN SI VOUS ÊTES INTERESSÉS Hervé AZEMTSA, S2 Services Sarl Douala, Cameroun Tel / MERCI

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC)

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) Banque de Développement des Etats de l Afrqiue Centrale 9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) «Mise en place d un Fonds pour l Economie Verte

Plus en détail

Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039)

Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039) Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039) OBJECTIF GENERAL DU PROJET Canaliser les remises de fonds des migrants au service du développement économique

Plus en détail

Djimadoum MANDEKOR Directeur du Crédit, des Marchés de Capitaux et du Contrôle Bancaire-BEAC

Djimadoum MANDEKOR Directeur du Crédit, des Marchés de Capitaux et du Contrôle Bancaire-BEAC REGULER L ECONOMIE SOUS-REGIONALE : QUELS PRODUITS FINANCIERS ADAPTES POUR REDUIRE LA SITUATION DE SURLIQUIDITE ET DRAINER L EPARGNE INTERIEURE? FONDS SOUVERAINS, OPCVM,. Djimadoum MANDEKOR Directeur du

Plus en détail

Heure Jour 1 : Mardi 22 Juillet 2014

Heure Jour 1 : Mardi 22 Juillet 2014 Atelier Régional «Développement Durable en Afrique Centrale: Lier l atténuation des changements climatiques et la sécurité énergétique» Palais des Congrès Yaoundé, Cameroun 22 au 24 Juillet 2014 Heure

Plus en détail

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Réguler l économie régionale: Quels produits financiers adaptés pour réduire la situation de surliquidité bancaire et drainer l Epargne

Plus en détail

Les mécanismes de projet

Les mécanismes de projet Les mécanismes de projet Changement climatique du protocole de Kyoto Franck Jésus Conseiller Environment du Directeur des Relations Internationales DGTPE MINEFI 04 juillet 2005 Le protocole de Kyoto: limiter

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

Objet : Séminaire de formation sur «LA GESTION DES RISQUES EN MICROFINANCE»

Objet : Séminaire de formation sur «LA GESTION DES RISQUES EN MICROFINANCE» Formation, organisation, appui-conseil, évaluation, diagnostic, facilitations diverses en microfinance Partenaire agréé du CGAP pour le renforcement des capacités en Afrique francophone Yaoundé, le 06

Plus en détail

Cabinet Mandessi Bell

Cabinet Mandessi Bell Droit des Affaires des Pays d Afrique f r a n c o ph o n e Cabinet Mandessi Bell Ohada Legis www.ohadalegis.com Aujourd hui plus que jamais, un franc investi doit l être dans la sécurité Le Cabinet Mandessi

Plus en détail

Energies renouvelables et développement durable

Energies renouvelables et développement durable Energies renouvelables et développement durable Christian de Gromard AFD/TED, Transport et Energie Durable «Les Energies Renouvelables au service de l humanité» 40 ème anniversaire du congrès international

Plus en détail

4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM

4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM 4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM Excellence, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Plus en détail

POLITIQUE D EFFICACITE ENERGETIQUE CAS DE LA TUNISIE

POLITIQUE D EFFICACITE ENERGETIQUE CAS DE LA TUNISIE POLITIQUE D EFFICACITE ENERGETIQUE CAS DE LA TUNISIE Geneva, 18-21 th April 2011 1 Sommaire I- Situation énergétique de la Tunisie II- Stratégie Nationale de la Maîtrise de l Energie 2-1 Présentation 2-2

Plus en détail

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien.

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien. Mesdames et Messieurs, Le P total) afin de relever le défi de la compétitivité et de faire émerger un nouveau modèle de croissance, en finançant des projets innovants et exemplaires, rigoureusement sélectionnés.

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique La démarche de l AFD Positionnement AFD et Proparco Rôle moteur des politiques publiques Sensibilisation + R&D Démonstration Industrialisation

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

PRESENTATION DE L ECAM4

PRESENTATION DE L ECAM4 ATELIER DE RESTITUTION DES RESULTATS DE L APPROCHE MODELISATION POUR INFORMER SUR L ETABLISSEMENT DES STRATEGIES ET POLITIQUES REDD+ AU CAMEROUN Yaoundé, Falaise Hôtel 21 et 22 mai 2015 PRESENTATION DE

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique

Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Rôle et stratégie de la Banque Africaine de Développement dans la promotion de l intégration financière régionale en Afrique Gabriel Mougani Economiste financier

Plus en détail

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Conférences sur l Investissement Services Publics (eau et énergie)

Plus en détail

DÉPARTEMENT CARTES PRÉPAYÉES FORMATION-RECRUTEMENT. HOBUX Consulting SARL

DÉPARTEMENT CARTES PRÉPAYÉES FORMATION-RECRUTEMENT. HOBUX Consulting SARL HOBUX Consulting SARL INFORMATIQUE-MONÉTIQUE Audit-Conseil-Assistance-Sécurité-Intégration Ingénierie logicielle-formation-recrutement DÉPARTEMENT FORMATION-RECRUTEMENT CARTES PRÉPAYÉES Version 1,0 - Novembre

Plus en détail

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE

Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement. Colloque CEE Direction Générale des Services Techniques et de l'environnement 27 Septembre 2011 Colloque CEE Colloque CEE du 27 septembre 2011 Présentation de la structure/organisation Politique et actions en matière

Plus en détail

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion?

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? Mercredi 27 mars 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur,

Plus en détail

UN INSTRUMENT FINANCIER POUR L AGRICULTURE EN. Wilfredo Necochea Président FOGAL sosf@amauta.rcp.net.pe

UN INSTRUMENT FINANCIER POUR L AGRICULTURE EN. Wilfredo Necochea Président FOGAL sosf@amauta.rcp.net.pe FONDS DE GARANTIE: UN INSTRUMENT FINANCIER POUR L AGRICULTURE EN AMÉRIQUE LATINE Wilfredo Necochea Président FOGAL sosf@amauta.rcp.net.pe FONDS DE GARANTIE Encourager les banques et/ou entités de financement

Plus en détail

Cycle «Betriber an Ëmwelt»

Cycle «Betriber an Ëmwelt» Cycle «Betriber an Ëmwelt» «Réduction des déchets par l utilisation de concepts vecteurs d innovation» Centre de Ressources des Technologies pour l Environnement (CRTE) Aya Takagi, Mélanie Guiton, Alex

Plus en détail

REFERENCES PROFESSIONNELLES

REFERENCES PROFESSIONNELLES Expertise Microfinance LOUGA/MONTAGNE NORD, IMMMEUBLE IBRA NDIAYE TEL: 77 569 39 09/77 560 29 54 Mail : ascodevlg@gmail.com /ascodev@orange.sn REFERENCES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES SERVICES DE LA

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

Banque de Détail à l International - BHFM. Zoom sur la microfinance à la Société Générale

Banque de Détail à l International - BHFM. Zoom sur la microfinance à la Société Générale Banque de Détail à l International - BHFM Zoom sur la microfinance à la Société Générale JUIN 2007 LA SOCIETE GENERALE Un Groupe solide et performant Chiffres clés fin 2006 : Notations : 59 milliards EUR

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Thème : la régulation des Marchés

Thème : la régulation des Marchés FORUM DES MARCHÉS 2014 Thème : la régulation des Marchés Introduction par Monsieur Protais AYANGMA, Directeur Général, Saham Assurance Cameroun Président du Panel Libreville, le 31 Octobre 2014 1 Les Panélistes

Plus en détail

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC ATELIER DE REFLEXION SUR LE PROGRAMME ECONOMIQUE REGIONAL DE LA CEMAC (2010-2025) Douala 7-9 Août 2013 CRISE EUROPEENNE QUEL IMPACT SUR LE

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG)

CHARTE D ENGAGEMENT. Conclue le: Entre: SIG. et: date. Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) CHARTE D ENGAGEMENT Conclue le: date Entre: SIG Services Industriels de Genève Ch. Château-Bloch 2 1219 Le Lignon (ci-après, SIG) et: Logo de votre entreprise Nom du client Entreprise Rue NPA/Localité

Plus en détail

Quelle microfinance pour l agriculture des pays en développement Réflexion de l Arménie

Quelle microfinance pour l agriculture des pays en développement Réflexion de l Arménie 2007 Ensemble Vers laprospérité Ensemble Vers la Prospérité Quelle microfinance pour l agriculture des L Arménie, ancienne république socialiste soviétique, a accédé à l indépendance en 1990. Dès 1991,

Plus en détail

«INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ»

«INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ» «INTÉGRER NOTRE RÉSEAU, C EST DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ» Présentation d ODE DIAGNOSTIC 3 De solides références qui nous font confiance 5 Une equipe de professionnels à votre service

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

Incitatif écoénergie Rénovation pour les bâtiments

Incitatif écoénergie Rénovation pour les bâtiments Incitatif écoénergie Rénovation pour les bâtiments Division des bâtiments Office de l efficacité énergétique (OEE) Ressources naturelles Canada (RNCan) http://oee.nrcan.gc.ca/commerciaux/appuifinancier/existant/ameliorations/index.cfm?attr=20

Plus en détail

Fonds Forestier du Bassin du Congo (FFBC) et la mise en œuvre du Plan De Convergence, COMIFAC

Fonds Forestier du Bassin du Congo (FFBC) et la mise en œuvre du Plan De Convergence, COMIFAC Fonds Forestier du Bassin du Congo (FFBC) et la mise en œuvre du Plan De Convergence, COMIFAC 6ème Réunion du PFBC Yaoundé: 11 au 12 Novembre 2009 1 Présentation par Bamba Diop BAD But et Objectif Stratégique

Plus en détail

Garanties ARIZ. La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME. Février 2010

Garanties ARIZ. La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME. Février 2010 Garanties ARIZ La sécurisation du crédit au cœur du développement des PME Février 2010 Obstacles au crédit aux PME dans les pays en développement Le prêt aux PME est une activité émergente que les banques

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

EUROPEAID/ 119860/C/SV - REQUEST N TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES (TdR) LOT 11

EUROPEAID/ 119860/C/SV - REQUEST N TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES (TdR) LOT 11 EUROPEAID/ 119860/C/SV - REQUEST N TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES (TdR) LOT 11 Conception d un mécanisme incitatif facilitant l accès au financement des très petites entreprises, petites entreprises et

Plus en détail

En collaboration avec :

En collaboration avec : 2 ème Edition des Journées Comment Entreprendre au Cameroun? Organisée par : & Strategie de financement des PME par le Capital Investissement Aurore Bahounoui Vice president - ECP Bureau de Douala En collaboration

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST

LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST LA BEI EN AFRIQUE DE L OUEST APPUI AU DEVELOPPEMENT DU SECTEUR PRIVE BEI Bureau Régional Afrique de l Ouest Cotonou, 16 décembre 2014 1 1 La BEI Instruments et Conditions 2 Activité et portefeuille 3 Stratégie

Plus en détail

Assurance Récolte Sahel

Assurance Récolte Sahel Assurance Récolte Sahel L ASSURANCE INDICIELLE EN AFRIQUE DE L OUEST EXPÉRIENCE DU BURKINA Conference FARM - Pluriagri 18 décembre 2012 Contents I. Contexte II. Eléments clés d ARS III. L Expérience au

Plus en détail

REDD-plus. Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques.

REDD-plus. Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques. REDD-plus Champ d application et des options pour le rôle des forêts dans les stratégies d atténuation des changements climatiques novembre 2009 Programme de Conservation des Forêts Le mécanisme REDD-plus

Plus en détail

ZOGO EMMANUEL ADMINISTRATEUR D'ENTREPRISE, EXPERT JUDICIAIRE / EXPERT TECHNIQUE. CONSULTANT / ENSEIGNANT.

ZOGO EMMANUEL ADMINISTRATEUR D'ENTREPRISE, EXPERT JUDICIAIRE / EXPERT TECHNIQUE. CONSULTANT / ENSEIGNANT. ZOGO EMMANUEL INFORMATIONS PERSONNELLES PROFESSION BP: 13192 DOUALA CAMEROUN 00237 33 16 21 96 00237 99 70 77 55 / 76 76 05 80 zogoemma@hotmail.com ou zogoemma@yahoo.fr Sexe Masculin Age : 46 ans Nationalité:

Plus en détail

SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA

SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA SITUATION DES SERVICES FINANCIERS VIA LA TELEPHONIE MOBILE DANS L UEMOA Année 2014 DIRECTION GENERALE DES OPERATIONS ET DES ACTIVITES FIDUCIAIRES Direction des Systèmes et Moyens de Paiement SITUATION

Plus en détail

E/CN.6/2010/CRP.9. Compte-rendu de l animateur de la réunion. Distr. limitée 11 mars 2010 Français Original : anglais

E/CN.6/2010/CRP.9. Compte-rendu de l animateur de la réunion. Distr. limitée 11 mars 2010 Français Original : anglais Distr. limitée 11 mars 2010 Français Original : anglais Commission de la condition de la femme Cinquante-quatrième session 1 er -12 mars 2010 Point 3 a) de l ordre du jour Suivi de la quatrième Conférence

Plus en détail

FORUM INTERNATIONAL DE L ELECTRICITE (FINELEC) DU 29 MARS AU 1 er AVRIL 2011. PALAIS DES CONGRES DE YAOUNDE, CAMEROUN.

FORUM INTERNATIONAL DE L ELECTRICITE (FINELEC) DU 29 MARS AU 1 er AVRIL 2011. PALAIS DES CONGRES DE YAOUNDE, CAMEROUN. FORUM INTERNATIONAL DE L ELECTRICITE (FINELEC) DU 29 MARS AU 1 er AVRIL 2011. PALAIS DES CONGRES DE YAOUNDE, CAMEROUN. LES RECOMMANDATIONS ISSUES DES ATELIERS Ateliers 1.1 Création d un cadre incitatif

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION

RÉUNION D INFORMATION RÉUNION D INFORMATION LES CERTIFICATS D'ECONOMIE D'ENERGIE : UNE AIDE POUR FAIRE BAISSER LES COÛTS DES PROJETS DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 25 septembre 2012 Financement de travaux d économies d énergie par

Plus en détail

DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS

DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS Les enjeux pour la transition énergétique Didier Lebout, Strategy and Development Director Gazprom Marketing and Trading France Deauville, 28 juin 2013 Dans

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA)

INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA) INITIATIVE ALLIANCE MONDIALE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE (AMCC/GCCA) TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION DE TROIS (3) SITES PILOTES POUR LA QUANTIFICATION DU STOCK DE CARBONE ET DU SUIVI DE SA DYNAMIQUE

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013 Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun Le 5 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Contexte du Programme 2. Objectifs et méthode du Programme 3. Activités prévues dans

Plus en détail

Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels. Journées Annuelles du Pétrole. Christiane Muller, Air Liquide. Les Hydrocarbures de l extrême

Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels. Journées Annuelles du Pétrole. Christiane Muller, Air Liquide. Les Hydrocarbures de l extrême Journées Annuelles du Pétrole Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels Christiane Muller, Air Liquide Air Liquide en bref Fournisseur de gaz industriels & médicaux et de services associés

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles

Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles Transition énergétique en Méditerranée: outils et actions possibles 3ème conférence internationale MEDENER 10 avril 2015 2ème table ronde Les synergies et projets pour accélérer la transition énergétique

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DES FORETS ------------- STRATEGIE NATIONALE DU MECANISME DE DEVELOPPEMENT PROPRE A MADAGASCAR 1 Acronymes AND MDP CBD CCNUCC CLD GES MDP PK SN MDP : Autorité Nationale

Plus en détail

Wilson Carlos MAIA FILHO

Wilson Carlos MAIA FILHO LES FAIBLESSES STRUCTURELLES DE L ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE AU BRESIL Wilson Carlos MAIA FILHO www.apebfr.org Avant Propos Cette étude ne consiste pas en un travail de recherche Intérêt personnel à la

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Appels à Investissement:

Appels à Investissement: Africa Label Group S.A Faire mieux. Donner plus. Appels à Investissement: ALG Academy (E-learning): $ 150,000 ImaginAfrica (Solutions TIC): $ 50, 000 Investir dans un groupe en pleine expansion. Des secteurs

Plus en détail

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD)

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) RAPPORT DE SYNTHESE DE L ATELIER REGIONAL DE VALIDATION DES RESULTATS DE LA PREMIERE PHASE DE L ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE D UN MECANISME

Plus en détail

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Sommaire 1. Définition des «fonds solidaires» et des entreprises solidaires

Plus en détail

Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+

Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+ Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+ Yaoundé 22 juillet 2014 Département des forêts FAO Aperçu Introduction: CCNUCC & REDD+ Surveillance MNV Mesure Notification

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel Claire BRECQ GrDF - Délégation Stratégie- Régulation 10 ème Conférence sur le biogaz et le biométhane Montréal, le 24 mai 2012 Présentation de GrDF

Plus en détail

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE:

PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: PROGRAMME WOP AFRICA ATELIER DE PRESENTATION DES RESULTATS DU PROJET FAE/BAD-AAE: apprentissage par paire et évaluation des performances des opérateurs d eau en Afrique Présenté par SYLLA Soualiho, Maire

Plus en détail

Conférence du 14 juin 2012

Conférence du 14 juin 2012 Soutenu par : Conférence du 14 juin 2012 «Mobile banking : les premiers succès et les défis du futur» Présentation Le mobile banking est un formidable vecteur d inclusion financière. Des offres de mobile

Plus en détail

InfoMaison No.19 11 POINTS À VÉRIFIER AVANT L INSPECTION EN BÂTIMENT

InfoMaison No.19 11 POINTS À VÉRIFIER AVANT L INSPECTION EN BÂTIMENT InfoMaison No.19 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Financement Feuille de Route Efficacité Energétique Bâtiment. Vincent Legrand - Institut négawatt 21 mai 2014

Financement Feuille de Route Efficacité Energétique Bâtiment. Vincent Legrand - Institut négawatt 21 mai 2014 Financement Feuille de Route Efficacité Energétique Bâtiment Vincent Legrand - Institut négawatt 21 mai 2014 Financement Feuille de Route Efficacité Energétique Bâtiment Partie I : Introduction pour le

Plus en détail

INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU

INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU Forum de l eau de Kyoto Contribution à la session du RIOB «Les progrès réalisés dans le monde dans la gestion intégrée des ressources en eau par bassin» GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU Par M. Jean-Michel

Plus en détail

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes Solaire investissement local Pourquoi? Face aux menaces sur la planète : bouleversements climatiques, tensions autour des ressources, fin programmée des énergies fossiles, accroissement des risques nucléaires...

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

Pays Vallée de la Sarthe

Pays Vallée de la Sarthe PLAN D ACTIONS POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGÉTIQUE Contact Adeline Charré - 0 43 94 80 80 energie@vallee-de-la-sarthe.com Pourquoi se mobiliser contre le changement climatique? Une charte : pourquoi?

Plus en détail

Les acteurs & la réglementation

Les acteurs & la réglementation Certification énergétique des bâtiments résidentiels existants Les acteurs & la réglementation Liège, 29 avril 2010 Frédéric DOZOT Attaché Juriste Département de l Énergie et du Bâtiment durable Sommaire

Plus en détail

ARIZ : LE DISPOSITIF DE PARTAGE DE RISQUE DE L AFD

ARIZ : LE DISPOSITIF DE PARTAGE DE RISQUE DE L AFD ARIZ : LE DISPOSITIF DE PARTAGE DE RISQUE DE L AFD Chargement de coton AFD Mélanie Canet Ciment du Sahel, Sénégal AFD Éric Bureau E. Binson-Socas Pour faciliter le financement des PME ARIZ est un dispositif

Plus en détail

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter

Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter Environment and more GTZ Conference Funding and Financing Issues Casablanca, May 18th, 2010 Dr. Joachim Richter 28.04.2010 0 Profile de l entreprise Project Finance International Entreprise de conseil

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT GUIDE PRATIQUE des opérateurs privés Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD - Guide pratique GUIDE PRATIQUE DESTINE AUX OPERATEURS ECONOMIQUES PRIVES 1. PRESENTATION La Banque Ouest

Plus en détail

MEMBER OF GOPA CONSULTING GROUP

MEMBER OF GOPA CONSULTING GROUP MEMBER OF GOPA CONSULTING GROUP 2 Un bureau d ingénieursconseils privé indépendant Leader allemand du conseil en développement GOPA est un bureau d ingénieursconseils privé indépendant. En tant que prestataire

Plus en détail

www.iavs-energie.org

www.iavs-energie.org Notes de recherche de l IAVS www.iavs-energie.org ---------------- administration@iavs-energie.org iavsmail@gmail.com ---------------- Cadre de référence indicatif pour la promotion de l efficacité énergétique

Plus en détail

LA CROISSANCE VERTE : QUELS DEFIS POUR LES PAYS DE L UEMOA? par Ayité-Lô N. AJAVON Consultant International North-South Environment (NSE)

LA CROISSANCE VERTE : QUELS DEFIS POUR LES PAYS DE L UEMOA? par Ayité-Lô N. AJAVON Consultant International North-South Environment (NSE) LA CROISSANCE VERTE : QUELS DEFIS POUR LES PAYS DE L UEMOA? par Ayité-Lô N. AJAVON Consultant International North-South Environment (NSE) 1 INTRODUCTION Une bonne lecture et une bonne mise en œuvre des

Plus en détail

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale

Épargne solidaire. Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) Épargne bancaire. Épargne salariale Les relations de la finance solidaire (En millions d euros au 31/12/2012) RESSOURCES Épargne bancaire 4 690 Épargne solidaire 1 718 675 1 042 Livrets, OPCVM, Contrats d assurance-vie, 2 577 Épargne salariale

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance

Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance Proposition visant à définir une stratégie pour le renforcement du rôle de la Banque dans le secteur de la microfinance Le document de politique en objet définit une stratégie renforcée pour la Banque

Plus en détail

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre?

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Les trois dernières décennies ont été marquées par des progrès impressionnants

Plus en détail

Missions connexes du Commissaires aux comptes

Missions connexes du Commissaires aux comptes Missions connexes du Commissaires aux comptes Le commissaire aux comptes Le commissaire aux comptes intervient sur des missions d audit légal pour certifier les comptes des entreprises et garantir la fiabilité

Plus en détail

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud L AFD et la mésofinance AFD Danielle Segui Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud Besoins de financements 100 000 Grandes PME Banque traditionnelle TPE/PE {Chaînon manquant Les

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE

LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE Contexte et objectifs Principes de fonctionnement Exemples 1 Association Loi 1901 - à but non lucratif Indépendante Créée en 1978 1600 adhérents 14 groupes régionaux

Plus en détail

Forum régional pour les END de l'afrique francophone.

Forum régional pour les END de l'afrique francophone. Forum régional pour les END de l'afrique francophone. 24-26 Juin 2015- Saly, Sénégal Siré A. Diallo Program Coordinator West African Clean Cooking Alliance (WACCA), WWW.ECRE ECREEE EE.ORG WWW.ECREEE.ORG

Plus en détail

FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO

FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO ANNEE UNIVERSITAIRE 2005-2006 FORMATION D EXPERTS REGIONAUX POUR UNE GESTION DURABLE DES FORETS DU BASSIN DU CONGO Informations générales, conditions d admission, frais de participation et dossier de candidature.

Plus en détail

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009

Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA. DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 EXPERIENCE SENEGALAISE DE LA MICROASSURANCE: DEFIS ET OPPORTUNITES Présenté par OUEDRAOGO Adolphe Chef de Brigade de la CIMA DAKAR, les 3-4 et 5 novembre 2009 2 INTRODUCTION Le thème sera abordé en cinq

Plus en détail

Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton

Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton Michaela Dodini, Délégation UE Plan de la Présentation I. Brefs rappels sur

Plus en détail