Liste Focus du programme d engagement des entreprises 2015 :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liste Focus du programme d engagement des entreprises 2015 :"

Transcription

1 Chef de file canadien de l investissement socialment responsable Chaque année, au nom des investisseurs des Fonds Éthiques, l équipe du Service ESG de Placements NEI, établit la Liste Focus qui énumère les entreprises que nous ciblons en vue de les inciter à adopter des pratiques environnementales, sociales et de gouvernance responsables et positives. Les entreprises mentionnées dans le rapport sur notre programme d engagement peuvent être détenues ou non par les Fonds Éthiques. Nous vous invitons à communiquer avec votre représentant des ventes pour savoir si une entreprise mentionnée est actuellement détenue dans des Fonds Éthiques. Énergie Chinook Energy Chinook Energy inc. est une entreprise d exploitation pétrolière et gazière du secteur amont établie à Calgary et dont les activités d exploration et de production sont basées dans l ouest canadien. et Ce dialogue a été instauré en Nous nous sommes abstenus de voter sur comité de nomination du conseil de Chinook Energy lors de l assemblée annuelle de 2014, en raison d une absence de diversité parmi les candidats. Nous avons écrit au président du comité de nomination en février 2015 afin de l interroger sur le développement et la publication d une politique de diversité visant le conseil de la société. Nous avons noté qu une femme avait récemment rejoint le conseil au poste d administratrice, mais l entreprise n a pas exprimé une réelle volonté de mettre en place une stratégie pour la diversité. Nous avons également attiré son attention sur les résultats de recherches démontrant une corrélation entre la diversité au sein du conseil et la performance de l entreprise. L entreprise nous a répondu en mars 2015 et a indiqué que bien qu elle valorise la diversité, elle n a pas établi d objectif stratégique en matière de diversité. CNRL Canadian Natural Resources Limited (CNRL) est une société de production, de développement et d exploration de gaz et de pétrole dont le siège social est à Calgary, en Alberta. Sables bitumineux et Carbone non brûlé et actifs délaissés

2 Encana Encana produit, transporte et commercialise du gaz naturel, du pétrole et du gaz naturel liquéfié (GNL) en Amérique du Nord Fracturation hydraulique Exploitation gazière dans le nord de la Colombie- Britannique et Au mois de février 2015, nous avons rencontré Encana, à la demande de l entreprise, afin d exprimer nos commentaires sur son évaluation stratégique de ses priorités en matière de développement durable. Nous avons mis en avant l importance des problèmes hydriques et climatiques, ainsi que d un dialogue avec les peuples autochtones. Notre point de vue sera utilisé pour établir la stratégie de développement durable à court terme de l entreprise. mondiales Éthique Carbone non brûlé et actifs délaissés Gibson Energy Gibson est une société du secteur intermédiaire du pétrole et du gaz qui offre des services de stockage et de transport en Amérique du Nord. et Culture de la sécurité En janvier 2015, nous avons rencontré le chef de la direction et le chef de l exploitation de Gibson Energy pour débattre du système de gestion de la santé, de la sécurité et de l environnement (SSE), du plan de divulgation ESG, de l évaluation des risques liés aux émissions de carbone et des possibilités d expansion et de diversification de la division des services de propreté environnementale. Gibson Energy a reconnu que les performances SSE représentaient un problème substantiel pour lequel le suivi et la divulgation pourraient être améliorés, notant que les performances dans ce secteur constituaient une véritable aide pour la signature de contrats avec d importants producteurs d énergie. L entreprise a exprimé son intérêt pour continuer à débattre de ces enjeux plus en détail. Groupe Mullen Le groupe Mullen propose des solutions spécialisées pour le transport et les services pétroliers et gaziers dans l Ouest canadien. Culture de la sécurité En janvier 2015, nous avons rencontré la haute direction, notamment le chef des finances, au sujet de la gestion et des performances ESG du groupe. L entreprise a décrit en détail la façon dont elle gérait les problèmes de sécurité au sein de ses 27 divisions et a déclaré que la sécurité représentait son plus grand risque ESG substantiel. Le groupe a reconnu qu il pouvait en faire davantage afin d informer les investisseurs sur la pertinence de son système de gestion de sécurité et a exprimé son intérêt de poursuivre le dialogue à ce sujet. Nous avons aussi abordé l importance de la diversité, notamment face aux enjeux du vieillissement de la population active. Nous nous sommes abstenus de voter sur le comité de nomination du conseil lors de l assemblée annuelle de 2014, en raison d une absence de diversité parmi les candidats. Nous avons écrit au président du comité de nomination en février 2015 afin de l interroger sur le développement et la publication d une politique de diversité visant le conseil de la société. Nous avons également attiré son attention sur les résultats de recherches démontrant une corrélation entre la diversité au sein du conseil et la performance de l entreprise.

3 Parkland Fuel Parkland Fuel Corporation fournit des produits pétroliers raffinés partout en Amérique du Nord. Culture de la sécurité En janvier 2015, nous avons rencontré le chef de la direction et les membres de la haute direction de Parkland Fuel pour débattre de la gestion des enjeux ESG de l entreprise. Nous avons plus précisément évoqué les moyens dont l entreprise dispose pour maintenir et développer une solide culture de la sécurité et pour gérer les risques liés aux émissions de carbone. Nous avons également mis en avant l importance de la diversité et exploré les mesures que l entreprise peut mettre en place pour améliorer la diversité au niveau du conseil. Nous avons convenu avec l entreprise d effectuer un suivi de l amélioration de sa divulgation ESG. Systèmes Pason Pason est un fournisseur mondial de systèmes de gestion de données spécialisé dans les appareils de forage. Nous nous sommes abstenus de voter sur le comité de nomination du conseil de l entreprise lors de l assemblée annuelle de 2014, en raison d une absence de diversité parmi les candidats. Au mois de février 2015, nous avons écrit au comité de gouvernance et de nomination afin de l interroger sur le développement et la publication d une politique de diversité visant le conseil de la société. Nous avons noté que la politique axée sur la diversité des Systèmes Pason pourrait avoir un impact sur la volonté clairement affichée de l entreprise d attirer et de recruter les meilleurs talents. Nous avons également attiré son attention sur les résultats de recherches démontrant une corrélation entre la diversité au sein du conseil et la performance de l entreprise. Au cours du mois de février 2015, Pason a annoncé qu une femme allait rejoindre le conseil. Dans sa circulaire de vote par procuration, les Systèmes Pason ont indiqué travailler à l amélioration de la diversité au sein de sa direction, bien qu aucune politique ou cible officielle n ait été fixée. Secure Energy Secure Energy Services inc. fournit des solutions liquides et solides pour l industrie du pétrole et du gaz. Culture de la sécurité En janvier 2015, nous avons rencontré le chef de la direction et le chef des finances de Secure Energy pour débattre de la stratégie de l entreprise afin de mettre l accent sur les possibilités croissantes de services de gestion de l eau. Nous avons aussi abordé les moyens dont l entreprise disposait pour développer une solide culture de la sécurité et pour renforcer ses efforts en matière de divulgation ESG. De plus, nous avons discuté de l importance de la diversité au sein du conseil et des projets de mise en place d une politique de diversité dans l entreprise.

4 Suncor Suncor Energy inc. est la plus importante société canadienne intégrée du secteur de l énergie. Elle se concentre sur l exploitation des sables bitumineux de l Athabasca. Sables bitumineux et Carbone non brûlé et actifs délaissés En janvier 2015, nous avons rencontré le chef des finances de Suncor pour aborder la politique de l entreprise axée sur l innovation et le risque que représente le récent repli du secteur pour ses investissements. Nous avons notamment abordé la stratégie de l entreprise pour sa diversification dans des opportunités à faible émission de carbone. Suncor a indiqué qu elle ne prévoyait pas de répercussion due au repli, puisque par définition l innovation et l avancée technologique demandent des perspectives à long terme et que les efforts réalisés dans ce domaine ne pouvaient être interrompus puis relancés sans conséquence néfaste. Nous avons également discuté de l appui de l entreprise auprès de la commission canadienne de l écofiscalité, qui cherche à identifier les mesures fondées sur le marché pour encourager les activités économiques à développement durable et pour réduire la pollution. Matériaux Goldcorp Goldcorp est un producteur d or, dont le siège social est à Vancouver, qui extrait le minerai et effectue un certain nombre d autres activités telles que l exploration, le traitement et la restauration de sites. Utilisation responsable de l eau Respect des droits de la personne En février 2015, nous avons rencontré des représentants de Goldcorp pour discuter des priorités en matière de responsabilité sociale pour l année. L entreprise a récemment revu l organisation de son équipe de développement durable. Le vice-président directeur est maintenant responsable du développement durable. Nous avons notamment demandé à Goldcorp de développer une approche plus systématique pour mettre en place leur engagement auprès du Conseil International des Mines et Métaux (ICMM) envers un consentement libre préalable éclairé (CLPE). L entreprise a pris en compte notre commentaire et envisagera la création d un CLPE pour ses nouveaux sites miniers. Nous avons de nouveau demandé à Goldcorp de divulguer publiquement les résultats du suivi sur l évaluation de l impact sur les droits de la personne (EIDP) de la mine Marlin. Teck Teck est la plus grande entreprise d exploitation de ressources naturelles diversifiée. Elle extrait du charbon métallurgique, du cuivre, du zinc et des ressources énergétiques. Utilisation responsable de l eau Respect des droits de la personne En mars 2015, nous avons participé au Comité consultatif des communautés d intérêts afin de donner notre avis sur la stratégie et le compte-rendu de Teck en matière de développement durable. Nous avons exprimé notre point de vue sur l importance de la gestion et de l impact de l utilisation de l eau, la performance du dialogue avec les peuples autochtones, l importance croissante de la stratégie de lutte contre le changement climatique et la responsabilité de l entreprise à l égard du respect des droits de la personne en conformité avec les principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l homme des Nations Unies.

5 Winpak Winpak fabrique et distribue des matériaux et des équipements d emballage. Winpak est membre d un groupe mondial d emballage qui exploite 10 centres de production au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Nous avons refusé de voter aux élections des membres du comité de nomination du conseil de Winpak à l assemblée annuelle de 2014 en raison du manque de diversité au sein des candidats au poste d administrateur. En janvier 2015, nous avons écrit au président du comité de rémunération, gouvernance et de nomination afin de l interroger sur le développement et la publication d une politique de diversité visant le conseil de la société. Nous avons également souligné les résultats d une recherche établissant une corrélation entre des performances supérieures à la moyenne et la diversité au sein des conseils. Winpak nous a répondu en indiquant que l entreprise avait pris toutes les dispositions nécessaires afin d identifier des candidates qualifiées pour siéger au conseil et envisageait également de mettre à l ordre du jour pour l année 2015 la création d une politique et d objectifs en matière de diversité. Winpak a par la suite annoncé la nomination d une femme au conseil, jusqu alors uniquement constitué d hommes. Secteur des soins de santé Baxter International Baxter International inc. est une entreprise américaine de soins de santé qui produit des instruments médicaux, des produits pharmaceutiques et biotechnologiques. Rémunération liée à la performance ESG Transparence dans les essais cliniques Baxter International a dû faire face à des problèmes de conformité à la réglementation et de sécurité de ses produits engendrant des rappels, des amendes et des poursuites judiciaires lancées par les agences du gouvernement, les consommateurs et les investisseurs. En mars 2015, nous avons écrit au conseil de Baxter pour faire part de nos inquiétudes, demandant à l entreprise d intégrer des paramètres de sécurité des produits et de conformité à son régime de rémunération. Nous avons également encouragé l entreprise à appliquer une politique plus proactive en ce qui concerne la transparence des essais cliniques afin de promouvoir un développement et une utilisation plus sûrs et plus efficaces des médicaments et d améliorer la confiance et la coopération des volontaires. Baxter a indiqué que nos commentaires seraient pris en compte. Fonds de dividendes mondiaux Éthique Technologies de l information CGI CGI Inc. est une multinationale basée à Montréal, au Canada, spécialisée dans la consultation en technologie de l information, intégration de systèmes, sous-traitance et solutions. Respect des droits de la personne et de la confidentialité En février 2015, nous avons fourni des commentaires sur le dernier rapport de responsabilité sociale communiqué par CGI. À la fin février 2015, nous avons rencontré les représentants de l entreprise pour discuter plus en détail de nos perspectives. CGI nous a indiqué que la plupart des points que nous avons soulevés étaient déjà au programme des discussions. Nous avons demandé à l entreprise de divulguer dans son rapport les objectifs de performance en matière de développement durable déjà en place.

6 Nous avons abordé le rôle prépondérant de l innovation dans le secteur de la TIC notamment pour que le programme ICE (Innovation, créativité et expérimentation) de CGI puisse évaluer et financer des idées. Nous avons félicité l entreprise pour l amélioration de son classement en matière de recherche et développement au Canada. Nous avons également soulevé le problème de développement durable dans la chaîne d approvisionnement et avons encouragé CGI à accroître sa participation dans des initiatives et coalitions visant à créer des opportunités de collaboration et à anticiper les nouveaux problèmes. Nous avons noté que l entreprise avait clarifié sa position sur les droits du travail fondamentaux depuis 2014, mentionnant son engagement à respecter ou à dépasser les principes du Pacte mondial des Nations Unies. Auparavant, nous avions fourni à CGI un éventail de ressources concernant la mise en œuvre par les entreprises de TIC de mesures visant le respect des droits de la personne décrites dans les principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l homme des Nations Unies. Nous avons expliqué aux investisseurs l importance de comprendre l exposition des entreprises de TIC aux questions des droits de la personne dans les pays où elles ont des activités ou des sous-traitants. CGI a élaboré son approche de sorte à minimiser son risque d implication dans un scandale des droits de la personne. Nous avons encouragé l entreprise à envisager une divulgation adéquate de son évaluation et son approche d atténuation des problèmes liés aux droits de la personne. Compte tenu des importants risques de corruption auxquels le secteur est exposé, nous avons abordé la façon dont CGI pourrait divulguer davantage de précisions sur la mise en œuvre et l application de son nouveau programme de lutte en la matière. EMC EMC est une société de technologie de l information spécialisée dans l informatique en nuage. Respect des droits de la personne et de la confidentialité Prévention de l érosion de l assiette fiscale Dans le cadre de notre engagement élargi avec les entreprises de l économie numérique sur l érosion de l assiette fiscale, nous avons dirigé des réunions avec EMC en janvier et mars 2015 en compagnie de Domini Social Investments pour souligner nos préoccupations et fournir une perspective d investisseurs sur la fiscalité responsable. Fonds multistratégique américain Éthique mondiales Éthique Selon ses propres déclarations, le taux international d imposition résulte des gains des filiales irlandaises. Bien que EMC développe clairement d importantes opérations de recherche et de fabrication en Irlande, les stratégies d optimisation fiscale et d évasion des profits mises en place par d autres sociétés numériques établies en Irlande pourraient nuire à la société et l assujettir à une vérification réglementaire. Dans ce contexte, nous avons demandé à l entreprise de donner des précisions concernant son taux d imposition effectif étranger.

7 Nous avons également encouragé EMC à publier ses principes de fiscalité et à améliorer ses divulgations mentionnant les profits réalisés et les impôts payés. Nous lui avons présenté des exemples de divulgations sur la fiscalité responsable d autres sociétés. EMC a montré de l ascendant en intégrant le développement durable dans sa stratégie commerciale. Par ailleurs, nous lui avons suggéré d envisager la fiscalité sous l angle de la finance et de la citoyenneté d entreprise, et d améliorer la présentation de ses données tant dans les rapports financiers que dans les rapports de responsabilité sociale. Mitel Mitel est une firme internationale spécialisée dans les technologies de communication en entreprise, notamment les systèmes téléphoniques, applications de collaboration sur site et à distance et solutions pour centres de contacts. Le siège social de Mitel se trouve à Ottawa au Canada. Respect de la confidentialité des droits de la personne Télécommunications Manitoba Telecom Manitoba Telecom Services, ou MTS, est le principal opérateur au Manitoba et le quatrième à l échelle du Canada. Respect des droits de la personne et de la confidentialité

8 Rogers Rogers Communications est une société canadienne diversifiée de communication et de médias exploitant des activités de téléphonie mobile et filaire, de télévision câblée et d accès à Internet. Respect des droits de la personne et de la confidentialité Dans le cadre d un suivi sur des discussions précédentes au cours desquelles l entreprise avait montré de l ascendant sur les risques climatiques, nous avons contacté Rogers en mars 2015 pour l encourager à prendre publiquement position cette année en faveur de la lutte contre les et de la tarification du carbone. TELUS Telus est une entreprise canadienne de télécommunication qui offre une large gamme de produits et de services dans le domaine de l accès à Internet, de la voix, du divertissement, des soins de santé, de la vidéo et de la télévision par satellite. Respect des droits de la personne et de la confidentialité Dans le cadre d un suivi sur des discussions précédentes au cours desquelles l entreprise avait montré de l ascendant sur les risques climatiques, nous avons contacté Telus en mars 2015 pour l encourager à prendre publiquement position cette année en faveur de la lutte contre les et de la tarification du carbone. Consommation Canadian Tire Canadian Tire est un détaillant généraliste offrant des produits et des services de la vie de tous les jours grâce un réseau de plus de 1700 magasins et stations-service au Canada. Développement durable de la chaîne d approvisionnement textile Dans le cadre d un suivi sur des discussions précédentes au cours desquelles l entreprise avait montré de l ascendant sur les risques climatiques, nous avons contacté Canadian Tire en mars 2015 pour l encourager à prendre publiquement position cette année en faveur de la lutte contre les et de la tarification du carbone.

9 Coca Cola Coca-Cola est une société multinationale fondée aux États-Unis qui produit, distribue et commercialise des boissons, des concentrés et des sirops sans alcool. Accès à la nutrition Équité de la rémunération et lien à la performance ESG En février et en mars 2015, nous avons dirigé deux réunions d engagement collaboratif de l ICCR avec Coca-Cola sur les questions alimentaires. Nous avons considéré l intérêt des investisseurs en nous interrogeant sur la stratégie de l entreprise à faire face au déclin des ventes de sodas, aux préférences des consommateurs pour les boissons plus saines et à la progression dramatique de l obésité. Nous en savons davantage sur la façon dont la question de la nutrition est traitée au sein de la structure de gouvernance de l entreprise et sur le processus de stratégie commerciale, notamment au niveau du conseil. Fonds multistratégique américain Éthique mondiales Éthique Nous avons abordé la commercialisation des produits pour les populations vulnérables. La politique marketing responsable de Coca-Cola interdit la publicité destinée aux enfants de moins de 12 ans, mais nous avons encouragé l entreprise à étudier les nouvelles recherches traitant de l impact du marketing sur les jeunes adolescents. Nous avons commencé à explorer des avenues afin que l entreprise réévalue son marketing, d une part, auprès des communautés qui connaissent des niveaux disproportionnés de maladies liées à la nutrition et, d autre part, auprès des marchés développés où Coca-Cola doit fournir des produits plus sains. Nous sommes investisseurs et soutenons l indice d accès à la nourriture, qui évalue les entreprises de boissons et de produits alimentaires sur leurs engagements en nutrition et rendements. Nous avons soulevé la question du rang relativement faible de Coca-Cola sur le profil nutritionnel de ses produits. La société a indiqué qu elle souhaité améliorer son classement dans l édition 2015 de l indice. En mars 2015, Coca-Cola a publié deux études sur les diligences raisonnables appliquées aux droits de la personne en Colombie et au Guatemala, deux pays entrant dans sa chaîne d approvisionnement en sucre. L entreprise entreprend actuellement des études similaires au Brésil, au Salvador et en Honduras. Dollarama Dollarama est le chef de file des magasins à un dollar au Canada À la suite d un dialogue amorcé antérieurement, nous avons rencontré Dollarama en janvier 2015 afin d évoquer les projets de l entreprise pour améliorer la diversité à son conseil. Celle-ci nous a assuré que la diversité était une priorité, au conseil comme ailleurs, nous évitant ainsi de devoir déposer une proposition d actionnaire sur ce sujet. En février 2015, Dollarama a annoncé la nomination d une femme au poste d administratrice. Nous avons eu ensuite une autre rencontre avec Dollarama en février 2015 pour aborder ses priorités en matière de. La société a travaillé sur les enjeux liés au développement durable et a indiqué qu elle rendrait l information plus accessible. Nous avons encouragé l entreprise à remettre ses divulgations au sujet du CDP.

10 Lors d un dialogue amorcé en 2012, nous avons souligné que la chaîne d approvisionnement et la sécurité des produits constituaient les principaux risques ESG. Nous avons donc salué la décision de Dollarama de considérer la gestion de la chaîne d approvisionnement comme l un des principaux enjeux de développement durable. L entreprise a publié son Code déontologique pour fournisseurs en mars Empire Empire est un conglomérat canadien ayant des activités principalement dans le commerce de détail alimentaire et dans des activités immobilières connexes. Son siège social est à Stellarton, en Nouvelle-Écosse. Empire possède la chaîne de supermarchés Sobeys. Développement alimentaire durable et accès à la nourriture Loblaw Au premier rang des détaillants alimentaires canadiens, Les Compagnies Loblaw Limitée est également positionnée au premier plan pour les services et les produits financiers, les articles de consommation courante et les pharmacies. Développement alimentaire durable et accès à la nourriture Développement durable de la chaîne d approvisionnement textile Dans le cadre d un suivi sur des discussions précédentes au cours desquelles l entreprise avait montré de l ascendant sur les risques climatiques, nous l avons contactée en mars 2015 pour favoriser une prise de position publique cette année en faveur de la lutte contre les et pour la tarification du carbone. Lululemon Athletica Lululemon Athletica Inc. est un fabricant de vêtements de sport inspirés de la pratique du yoga, qui exploite également des magasins de mode dans le monde depuis son siège de Vancouver. Développement durable de la chaîne d approvisionnement textile mondiales Éthique

11 Metro Metro et un détaillant alimentaire établi à Montréal qui a des activités au Québec et en Ontario. Développement alimentaire durable et accès à la nourriture Nous avons codirigé une réunion avec Metro en février 2015 et Batirente pour fournir aux parties prenantes notre avis sur la nouvelle stratégie de responsabilité sociale de Metro et sur le développement des. À la demande de Metro, nous avons aussi rempli un questionnaire sur les priorités en matière de responsabilité sociale. Nous avons demandé à l entreprise de renforcer les lignes directrices imposées à ses fournisseurs pour aborder les risques sociaux au sein de sa chaîne d approvisionnement, incluant les normes de travail et les droits de la personne, ainsi que les questions environnementales. Nous avons également encouragé l entreprise à multiplier les initiatives marketing portant sur la nutrition auprès des bannières à bas prix et à porter une attention particulière aux emballages pour qu ils soient respectueux de l environnement et à la réduction du gaspillage alimentaire. Nous avons encouragé la société à exploiter la possibilité de protection des animaux d élevage comme une référence commerciale. De plus, nous avons incité l entreprise à formuler une réponse publique au sujet du CDP, en mettant l accent sur l intérêt croissant des investisseurs pour les portefeuilles à faibles émissions de carbone. Yum Brands Yum Brands est une des plus importantes chaînes de restauration, détenant notamment KFC, Pizza Hut et Taco Bell. Développement alimentaire durable et accès à la nourriture Nous nous sommes joints à un engagement collaboratif de l ICCR en mars 2015, rencontrant Yum Brands pour évoquer l alimentation, la stratégie marketing et l utilisation durable de l eau. Fonds multistratégique américain Éthique Fons d actions mondiales Éthique Produits industriels Black Diamond Group Black Diamond Group offre des bâtiments et des solutions d hébergement modulaires ainsi que des services énergétiques. com Nous nous sommes abstenus de voter sur le comité de nomination du conseil de Black Diamond Group lors de l assemblée annuelle de 2014, en raison d une absence de diversité parmi les candidats. Nous avons écrit au président du comité de nomination en mars 2015 afin de l interroger sur le développement et la publication d une politique de diversité visant le conseil de la société. Nous avons également attiré son attention sur les résultats de recherches démontrant une corrélation entre la diversité au sein du conseil et la performance de l entreprise.

12 Boyd Group Boyd Group est le plus important opérateur de centres non franchisés de réparation de véhicules accidentés en Amérique du Nord. Nous nous sommes abstenus de voter sur le comité de nomination du conseil de Boyd Group lors de l assemblée annuelle de 2014, en raison d une absence de diversité parmi les candidats pour les postes de fiduciaire. Nous avons écrit au président du comité de nomination en mars 2015 afin de l interroger sur le développement et la publication d une politique de diversité visant le conseil de la société. Nous avons également attiré son attention sur les résultats de recherches démontrant une corrélation entre la diversité au sein du conseil et la performance de l entreprise. Caterpillar Caterpillar est un fabricant d équipements pour les secteurs de de la construction et des mines, de moteurs diesel et à gaz naturel, de turbines à gaz industrielles et de locomotive électriques et diesel. Émissions de gaz carbonique Respect des droits de la personne Prévention de l érosion de l assiette fiscale Fonds de dividendes mondiaux Éthique CN Rail Basée à Montréal, la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada dessert les provinces canadiennes et les États américains du Sud et du Midwest. Sécurité du transport de pétrole par le rail Plusieurs accidents impliquant des wagons transportant du pétrole ont interpellé les investisseurs à propos des risques liés à ce mode de transport. Étant donné la nature internationale et intersectorielle de la question, nous avons entrepris de coordonner une collaboration entre investisseurs sur le transport du pétrole par train par l entremise de l ICCR; à ce titre, nous avons dirigé une réunion avec les membres de l ICCR et CN Rail en février Les expéditions de pétrole brut, principalement le bitume en provenance de l Ouest canadien, représentent une faible, mais croissante, de l activité de CN. Nous avons obtenu des informations sur le système de gestion de la sécurité de l entreprise, notamment l évaluation des risques liés aux corridors, les audits sur la sécurité, la préparation des urgences, les plans de modernisation des wagons-citernes, les formations pour les employés, les programmes d approche communautaire et ententes d entraide avec d autres entreprises de chemins de fer, gazières et pétrolières. CN a aussi exposé ses initiatives pour renforcer sa culture de sécurité. Compte tenu de la croissance dramatique du transport du pétrole brut par train, de l attention accrue en matière de réglementation et des inquiétudes grandissantes des parties prenantes, nous avons vivement invité l entreprise à consentir à des efforts supplémentaires pour atténuer les risques, améliorer les divulgations de son exposition à cette activité et encourager la collaboration avec les entreprises pétrolières et gazières afin de trouver des solutions.

13 Au cours des semaines qui ont suivi la rencontre, plusieurs trains transportant du pétrole brut exploités par CN et autres entreprises de chemins de fer ont été impliqués dans de sérieux accidents, soulignant les risques posés par la croissance dramatique du volume de pétrole transporté par train. CN a assuré un suivi en fournissant à l ICCR des mises à jour sur les enquêtes liées aux accidents. Dans le cadre d un suivi sur des discussions précédentes au cours desquelles l entreprise a fait preuve d ascendant sur les, en mars 2015, nous avons contacté CN pour l encourager à prendre publiquement position cette année en faveur de la lutte contre les et pour la tarification du carbone. Intertape Polymer Group Intertape Polymer Group est un chef de file dans la fabrication de cassettes, de films, de tissus enduits, de conteneurs et de systèmes d emballage à usage des entreprises industrielles et de détail. Nous nous sommes abstenus de voter sur le comité de nomination du conseil d Intertape Polymer Group lors de l assemblée annuelle de 2014, en raison d une absence de diversité parmi les candidats. Nous avons écrit au président du comité de nomination en mars 2015 afin de l interroger sur le développement et la publication d une politique de diversité visant le conseil de la société. Nous avons également attiré son attention sur les résultats de recherches démontrant une corrélation entre la diversité au sein du conseil et la performance de l entreprise. Ce dialogue a été interrompu en raison des changements survenus au sein du portefeuille. Lumenpulse Lumenpulse Lighting Inc. fabrique des solutions d éclairage LED durables à haute performance. Ryanair Ryanair est un transporteur aérien à bas prix, originaire de l Irlande, qui offre plus de 1600 vols quotidiens dans 29 pays. Émissions de gaz carbonique mondiales Éthique

14 Finance Allianz Allianz est une entreprise de services financiers internationaux, offrant des produits d assurance et de gestion d actifs. Élimination des munitions à fragmentation Les munitions à fragmentation sont interdites par le droit international humanitaire, étant des armes d emploi aveugle faisant des victimes majoritairement civiles et noncombattantes, particulièrement des enfants. Bien que nous n investissions dans les fabricants de munitions à fragmentation, nous avons publié une politique contre les investissements dans ce secteur et nous sommes engagés à traiter ce problème en 2015, afin de démontrer notre volonté de conformité à la Loi sur l interdiction des munitions à fragmentation de internationales Éthique En donnant suite à un rapport émanant de militants internationaux de la société civile qui examinait les placements et les relations entre institutions financières et fabricants de munitions à fragmentation, nous avons communiqué à Allianz notre politique de lutte contre les munitions à fragmentation en mars 2015 pour l encourager à revoir sa propre politique et interpeller les sociétés financières qu elle détient sur le sujet. Banque de Montréal BMO Groupe financier offre des services financiers à plus de 12 millions de clients particuliers, commerciaux, institutionnels ainsi qu à des entreprises en Amérique du Nord et à l étranger. Équité de la rémunération Lors de l assemblée générale annuelle, en mars 2015, nous avons poursuivi notre dialogue avec l entreprise sur la rémunération équitable. Nous avons salué l adoption par la banque de comparaisons verticales dans l établissement du montant salarial de ses dirigeants. Néanmoins, nous avons encouragé la BMO à améliorer ses divulgations sur les paramètres verticaux utilisés et à préciser les tendances qu ils révèlent ainsi que leurs incidences sur la rémunération des dirigeants. Banque Scotia Banque Scotia est un fournisseur de services financiers de premier plan ayant une présence dans 55 pays, soit la plus importante exposition internationale de toutes les banques canadiennes. et Élimination des munitions à fragmentation Prévention de l érosion de l assiette fiscale Équité de la rémunération Dans le cadre d un suivi sur des discussions précédentes en janvier 2015, nous avons écrit à la Banque Scotia afin de l encourager à améliorer les divulgations sur les pratiques de rémunération équitable. Nous avons aussi partagé notre nouvelle ligne directrice de vote par procuration ciblant la rémunération exagérée. Si un mode de calcul s avère conforme aux autres analyses de rémunération, la ligne directrice compare la rémunération d un chef de direction au revenu moyen des ménages canadiens pour identifier un niveau de rémunération excessif déclenchant un votre contre. En mars 2015, Banque Scotia a publié sa circulaire de sollicitation de procuration, qui inclut une comparaison entre la rémunération globale des dirigeants et le revenu moyen des ménages canadiens. Banque Scotia a été la première entreprise que nous avons incitée à dévoiler un de ses paramètres de comparaison verticale.

15 Canadian Western Bank Canadian Western Bank et ces sociétés liées en exploitation offrent une gamme diversifiée de services financiers. et Élimination des munitions à fragmentation Équité de la rémunération Banque Laurentienne La Banque Laurentienne du Canada est une institution d envergure nationale dont le siège social est au Québec et qui offre une panoplie complète de produits financiers. et Élimination des munitions à fragmentation Banque Nationale La Banque Nationale, dont le siège social est à Montréal, est une banque commerciale canadienne offrant une gamme complète de services. et Élimination des munitions à fragmentation Équité de la rémunération À la suite d un dialogue amorcé antérieurement, en janvier 2015, nous avons écrit à la Banque Nationale afin de l encourager à progresser sur les divulgations de ses pratiques de rémunération équitable. Nous avons aussi partagé notre nouvelle ligne directrice de vote par procuration ciblant la rémunération exagérée. Si un mode de calcul s avère conforme aux autres analyses de rémunération, la ligne directrice compare la rémunération d un chef de direction au revenu moyen des ménages canadiens pour identifier un niveau de rémunération excessif déclenchant un votre contre. En février 2015, nous avons rencontré la banque pour discuter de ses projets de divulgations sur les pratiques d une rémunération équitable et pour l encourager à intégrer davantage la rémunération liée au rendement dans son régime de prime à long terme. Nous avons également communiqué notre politique de lutte contre les munitions à fragmentation dans le cadre de notre dialogue avec les sociétés de services financiers sur le sujet en En mars 2015, la banque a publié une circulaire de sollicitation de procuration comprenant un article précisant l engagement du conseil à pratiquer une rémunération équitable et qui répertorie dix exemples de pratiques de rémunération équitable. Le recours à une rémunération liée à la performance a été étendu afin de réduire les options d achat d actions et favoriser la de participation aux bénéfices en fonction du rendement.

16 Prudential Prudential plc est un groupe financier international offrant des services d assurance et de gestion d actifs. Élimination des munitions à fragmentation Les munitions à fragmentation sont interdites par le droit international humanitaire, étant des armes d emploi aveugle faisant des victimes majoritairement civiles et noncombattantes, particulièrement des enfants. Bien que nous n investissions dans les fabricants de munitions à fragmentation, nous avons publié une politique contre les investissements dans ce secteur et nous sommes engagés à traiter ce problème en 2015, afin de démontrer notre volonté de conformité à la Loi sur l interdiction des munitions à fragmentation de internationales Éthique En donnant suite à un rapport émanant de militants internationaux de la société civile qui examinait les placements et les relations entre institutions financières et fabricants de munitions à fragmentation, nous avons communiqué à Prudential notre politique de lutte contre les munitions à fragmentation en mars 2015 pour l encourager à revoir sa propre politique et interpeller les sociétés financières qu elle détient sur le sujet. Banque Royale du Canada La Banque Royale du Canada, première banque canadienne en termes de capitalisation boursière, offre des services bancaires pour les particuliers et les entreprises, des activités de gestion privée, des assurances, des conseils aux investisseurs et des transactions sur les marchés de capitaux à l échelle mondiale. et Élimination des munitions à fragmentation Prévention de l érosion de l assiette fiscale Équité de la rémunération Banque TD La Banque TD offre une panoplie complète de services et de produits financiers. La banque, dont le siège social est à Toronto, possède des bureaux dans le monde entier. et Élimination des munitions à fragmentation Prévention de l érosion de l assiette fiscale Équité de la rémunération Lors de l assemblée générale annuelle, en mars 2015, nous avons poursuivi notre dialogue avec l entreprise sur la rémunération équitable. Nous avons salué l adoption par la banque de comparaisons verticales dans l établissement du montant salarial de ses dirigeants. Néanmoins, nous avons encouragé la Banque TD à améliorer ses divulgations sur les paramètres verticaux utilisés et à préciser les tendances qu ils révèlent ainsi que leurs incidences sur la rémunération des dirigeants.

17 Normes et politiques publiques Début 2015, le Canada a ratifié la Convention sur les armes à sous-munitions. Afin de sensibiliser l opinion aux besoins d agir pour éliminer le financement des fabricants d armes interdites par le droit humanitaire international, en février 2015 nous avons communiqué à d autres parties prenantes notre politique interne visant les armes à sous-munitions. Nous poursuivons nos efforts pour assurer que le respect des droits de la personne devienne partie intégrante des pratiques d affaires, particulièrement dans le secteur minier : En janvier 2015, nous avons signé un énoncé d investisseur dont nous étions un des principaux promoteurs, afin d encourager le cadre de travail des principes directeurs des Nations unies en matière de rapports et plus particulièrement de responsabilité des sociétés à l égard du respect des droits de la personne. En février 2015, nous avons signé une requête dont nous avions codirigé la rédaction en réponse aux propositions de changements au cadre de la Banque mondiale en termes de supervision environnementale et sociale, lequel influe sur les critères d attribution de prêts aux grands projets miniers. Nous avons souligné que le cadre de travail proposé ne considérait pas explicitement la responsabilité à l égard des droits de la personne comme un objectif principal, tout en affaiblissant potentiellement les dispositions antérieures concernant la protection des droits des autochtones. En mars 2015, nous avons soumis des propositions au Conseil International des Mines et Métaux (ICMM) en réponse à son projet de guide sur les bonnes pratiques minières et les peuples autochtones. Nous avons souligné la nécessité que le document soit rédigé dans un langage basé sur les droits de la personne et que celui-ci fournisse davantage de précisions sur le principe de consentement libre préalable et éclairé. En janvier 2015, nous avons participé à une table ronde visant à donner une perspective d investisseur sur une réglementation efficace du commerce de minéraux issus des zones de conflits. Détenteurs d obligations de l Ontario, nous avons soumis en mars 2015 des commentaires au gouvernement de la province au sujet de sa stratégie de lutte contre les. Nous avons souligné l importance d une tarification crédible du carbone, de la stimulation de l innovation et de la préservation de la forêt boréale en tant que réserve mondiale de carbone. Nous avons également évoqué le fait que l Ontario pouvait encourager les investisseurs à devenir des acteurs essentiels à la stratégie de la province à l égard des. * Les dialogues avec les sociétés visent les participations de Fonds Éthiques. Les dialogues peuvent commencer, s arrêter ou reprendre en fonction de l achat et de la vente des titres. Les positions évoluent en permanence et il est nullement garanti qu une société mentionnée dans cette mise à jour demeure une participation de Fonds Éthiques au moment où vous lisez ce document. Des commissions, commissions de suivi, frais de gestion et dépenses peuvent être associés à des investissements dans des fonds communs de placement. Avant d investir, veuillez lire le prospectus. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur change fréquemment et le rendement antérieur peut ne pas être reproduit. Fonds Éthiques et Placements NEI sont des marques de commerce et des marques déposées qui appartiennent à Placements NordOuest & Éthiques S.E.C.

COMMENT FAISONS-NOUS DES GAINS ET UNE DIFFÉRENCE. Chef de file canadien de l investissement socialement responsable.

COMMENT FAISONS-NOUS DES GAINS ET UNE DIFFÉRENCE. Chef de file canadien de l investissement socialement responsable. COMMENT FAISONS-NOUS DES GAINS ET UNE DIFFÉRENCE. Chef de file canadien de l investissement socialement responsable. FAIRE DES GAINS. FAIRE DE LA SÉCURITÉ UNE PRIORITÉ DU CN À la suite de déraillements

Plus en détail

DiaLoGUer avec LeS GraNDeS BaNQUeS

DiaLoGUer avec LeS GraNDeS BaNQUeS Sommaire PLUS DE 50 000 MEMBRES DE DESJARDINS OPTENT POUR L ISR... p. 1 DIALOGUER AVEC LES GRANDES BANQUES... p. 2 LE GROUPE CONSULTATIF DU FONDS DESJARDINS ENVIRONNEMENT... p. 2 AJOUTS A LA LISTE FOCUS

Plus en détail

Liste Focus du programme d engagement des entreprises 2014 :

Liste Focus du programme d engagement des entreprises 2014 : Chef de file canadien de l investissement socialment responsable Chaque année, au nom des investisseurs des Fonds Éthiques, l équipe du Service ESG de Placements NEI, établit la Liste Focus qui énumère

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

Un engagement envers la gestion exceptionnelle de nos portefeuilles

Un engagement envers la gestion exceptionnelle de nos portefeuilles Les processus de sélection et de surveillance des gestionnaires des portefeuilles de NEI : Un engagement envers la gestion exceptionnelle de nos portefeuilles LES FONDS COMMUNS VUS DIFFÉREMMENT..888.809.

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

Des solutions de placement À L ŒUVRE POUR VOUS ET VOS CLIENTS

Des solutions de placement À L ŒUVRE POUR VOUS ET VOS CLIENTS Des solutions de placement À L ŒUVRE POUR VOUS ET VOS CLIENTS Parce que des besoins différents nécessitent des approches différentes Nous voyons les placements de façon différente, c est-à-dire comme

Plus en détail

DIALOGUE AVEC LES ENTREPRISES

DIALOGUE AVEC LES ENTREPRISES SOMMAIRE DIALOGUE AVEC LES ENTREPRISES Portrait de la situation 2011... p. 1 Le Fonds Desjardins Environnement dévoile ses cibles 2012... p. 6 De l importance des droits de vote... p. 7 DIALOGUE AVEC LES

Plus en détail

Politique en matière d investissement responsable

Politique en matière d investissement responsable Politique en matière d investissement responsable Le 12 février 2009 1. Notre mandat... 1 2. Nos principes... 1 3. Stratégie de placement...2 4. Engagement des actionnaires...3 5. Processus d engagement...4

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale www.inspection.gc.ca/alimentssalubres Balayer le code de réponse

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS Pour conjuguer rendement et environnement COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2014 1. Introduction La présente vise à renouveler l engagement de National Écocrédit envers les dix principes établis dans le Pacte

Plus en détail

L approvisionnement responsable chez Bell Canada

L approvisionnement responsable chez Bell Canada L approvisionnement responsable chez Bell Canada francois.dalpe@bell.ca Chef divisionnaire adjoint - Responsabilité d entreprise et environnement, Bell Canada Réseau environnement, Sherbrooke le 21 octobre

Plus en détail

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE

Groupe SNC-Lavalin inc. Rév. 6 août 2015 Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Page 1 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE ET D ÉTHIQUE Le comité de gouvernance et d éthique («comité») est un comité du conseil d administration de Groupe SNC-Lavalin inc. («Société») qui aide le conseil

Plus en détail

DES SOLUTIONS DE PLACEMENT. Portefeuilles NEI Sélect

DES SOLUTIONS DE PLACEMENT. Portefeuilles NEI Sélect DES SOLUTIONS DE PLACEMENT Portefeuilles NEI Sélect Des solutions de placement sophistiquées. Une décision de placement simple. CHEZ PLACEMENTS NEI, NOUS VIVONS DANS LE MONDE RÉEL Nous définissons le

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

Mandats Patrimoine privé

Mandats Patrimoine privé GUIDE À L'INTENTION DU CLIENT Mandats Patrimoine privé Tarification préférentielle Mandats Patrimoine privé Mackenzie Conçus pour la gestion et la préservation du patrimoine Conseils Patrimoine privé En

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Enquête sur les allégations visant l Association des

Enquête sur les allégations visant l Association des Enquête sur les allégations visant l Association des pompiers autochtones du Manitoba 2014 Contexte La Direction générale des services d examen et d enquête du Ministère a reçu des allégations de détournement

Plus en détail

Politique. de vote par procuration

Politique. de vote par procuration de vote par procuration Date de création : décembre 2009 Dernière mise à jour : avril 2014 Politique Exercer son droit de vote est l un des droits les plus précieux de l actionnaire, et avec ce droit vient

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Politique d investissement responsable SOCIÉTÉ DE GESTION D INVESTISSEMENT I.G. LTÉE

Politique d investissement responsable SOCIÉTÉ DE GESTION D INVESTISSEMENT I.G. LTÉE SOCIÉTÉ DE GESTION D INVESTISSEMENT I.G. LTÉE 23 avril 2014 1.0 OBJECTIFS ET PORTÉE DE LA POLITIQUE La Politique d investissement responsable (la «Politique») vise à officialiser notre pratique de longue

Plus en détail

Plus responsables, plus performants

Plus responsables, plus performants ISR Plus responsables, plus performants x4 progression des encours ISR en 4 ans (Source Novethic à fin 2011) L ISR, pourquoi? Une finance qui s engage Changer les règles du jeu Mettre les entreprises face

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

DES SOLUTIONS DE PLACEMENT

DES SOLUTIONS DE PLACEMENT DES SOLUTIONS DE PLACEMENT Des solutions de placement sophistiquées. Une décision de placement simple. CHEZ PLACEMENTS NEI, NOUS VIVONS DANS LE MONDE RÉEL Nous définissons le risque comme toute perte

Plus en détail

un choix rentable! Sommaire L investissement socialement responsable, Volume 3, Numéro 3 Septembre 2012

un choix rentable! Sommaire L investissement socialement responsable, Volume 3, Numéro 3 Septembre 2012 Sommaire L investissement socialement responsable, un choix rentable!... p. 1 DIALOGUE AVEC LES ENTREPRISES Portrait de la situation 2012... p. 3 L investissement socialement responsable, un choix rentable!

Plus en détail

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE

FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE POLITIQUE : PLACEMENT La Fondation communautaire d Ottawa (FCO) est une fondation publique établie dans le but de subventionner un vaste éventail d activités

Plus en détail

Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie

Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie Développement durable des ressouces naturelles et de l énergie Les Premières Nations font partie intégrante de l avenir des ressources naturelles

Plus en détail

Établissement de normes de déclaration obligatoire pour le secteur extractif Document de consultation : Printemps 2014

Établissement de normes de déclaration obligatoire pour le secteur extractif Document de consultation : Printemps 2014 Établissement de normes de déclaration obligatoire pour le secteur extractif Document de consultation : Printemps 2014 Enjeu Le gouvernement du Canada s est engagé à établir des normes de déclaration obligatoire

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Objet Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Le comité de rémunération est créé par le Conseil

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Distribution : Générale C/08-00/BACK/03 ORIGINAL : ANGLAIS Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Le Conseil de la Commission de coopération environnementale renouvelle aujourd

Plus en détail

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements

Fonds Jantzi RBC. Investissement. Des choix socialement responsables pour votre portefeuille de placements Investissement Pour plus de renseignements sur les fonds Jantzi RBC, veuillez vous adresser à votre conseiller ou visiter www.rbc.com/jantzifonds Fonds Jantzi RBC Des choix socialement responsables pour

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. RAISON D ÊTRE La présente charte décrit le rôle du conseil d administration (le «conseil») d Aimia Inc. (la «Société»). La présente charte est assujettie aux dispositions

Plus en détail

La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions

La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions Octobre 2015 La société de placement étrangère passive («PFIC») Foire aux questions Le présent document vous fournit de l information sur le traitement des sociétés de placement étrangères passives. De

Plus en détail

Politique de placement de la FCO

Politique de placement de la FCO Politique de placement de la FCO FONDATION COMMUNAUTAIRE D OTTAWA POLITIQUE POLITIQUE DE PLACEMENT La Fondation communautaire d Ottawa (FCO) est une fondation publique ayant pour mandat de subventionner

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE»)

EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE») EXFO INC. (l «Entreprise») CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES (LA «CHARTE») La présente Charte du Comité des ressources humaines incorpore la Charte du comité de rémunération et la Charte du comité

Plus en détail

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund

Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund Statuts du Comité d audit A. Mandat La fonction principale du Comité d audit (le «Comité») est d aider le Fonds des médias du Canada/Canada Media Fund (la «Société»)

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE PRÉAMBULE Engagés depuis 2002 dans une première réflexion sur le Capital Investissement Socialement Responsable (C-ISR), nous sommes convaincus de la nécessité

Plus en détail

En vrac : le point sur certaines propositions réglementaires récentes. Par Jean-Pierre Chamberland et Marie-Josée Neveu Le 6 février 2014

En vrac : le point sur certaines propositions réglementaires récentes. Par Jean-Pierre Chamberland et Marie-Josée Neveu Le 6 février 2014 En vrac : le point sur certaines propositions réglementaires récentes Par Jean-Pierre Chamberland et Marie-Josée Neveu Le 6 février 2014 Les sujets 1. Modifications au système d alerte 2. Cadre de gouvernance

Plus en détail

Programme des Sociétés de capital de démarrage

Programme des Sociétés de capital de démarrage Programme des Sociétés de capital de démarrage Bourse de croissance TSX Programme des Sociétés de capital de démarrage Êtes-vous prêt pour l inscription en Bourse? L entrepreneuriat est en pleine effervescence

Plus en détail

LE FONDS DE SOLIDARITÉ FTQ PRÉSENTATION À LA CEIC. Version 7 octobre 2013

LE FONDS DE SOLIDARITÉ FTQ PRÉSENTATION À LA CEIC. Version 7 octobre 2013 LE FONDS DE SOLIDARITÉ FTQ PRÉSENTATION À LA CEIC Version 7 octobre 2013 1 L HISTORIQUE DU FONDS DE SOLIDARITÉ FTQ 2 UN FONDS NÉ D UNE CRISE ÉCONOMIQUE Début des années 80 : Un taux de chômage à 14 % et

Plus en détail

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES

EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES EXAMEN DU CHAPITRE CINQ RAPPORT À LA TNMP GT n o 7 APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES Compte rendu des décisions de la réunion de la TNMP à Québec (les 20 et 21 novembre 2003) : Les Parties ont présenté un

Plus en détail

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE En vigueur en date du 1er avril 2014 1. Objet Le comité des ressources

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvée par le Conseil d administration le 28 août 2012 CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité est chargé d aider le Conseil à s acquitter de ses responsabilités

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active FÉVRIER 2015 La chute des prix du pétrole entraîne la plus importante variation des rendements des gestionnaires depuis 2008 : au Canada 65 % des gestionnaires canadiens à grande capitalisation ont devancé

Plus en détail

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012

La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & Analyse comparée. Octobre 2012 La Charte de Responsabilité sociale de la CGEM & la Norme ISO 26000 Analyse comparée Octobre 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Détails de notre performance environnementale

Détails de notre performance environnementale Détails de notre performance environnementale Émissions de gaz à effet de serre Émissions totales de gaz à effet de serre (en tonnes d équivalent CO) 03 03 0 00 009 008 Activités au Canada 07 69 7 73 9

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées

Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Indications relatives aux normes de la Banque du Canada en matière de gestion des risques pour les infrastructures de marchés financiers désignées Norme 16 : Risques de garde et d investissement Objectif

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014

ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014 ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. SENSIBILISATION AUX CONFLITS... 1 3. CONFLITS ENTRE MERCER ET SES CLIENTS...

Plus en détail

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

Plan stratégique 2014-2017 Page 1

Plan stratégique 2014-2017 Page 1 Plan stratégique 2014-2017 Plan stratégique 2014-2017 Page 1 Avant-propos Au nom de tous les membres du Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance (CCRRA), j ai le plaisir de présenter

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

TECSYS INC. ÉNONCÉ DES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE

TECSYS INC. ÉNONCÉ DES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE TECSYS INC. ÉNONCÉ DES PRATIQUES EN MATIÈRE DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE En date du 30 juin 2005, les autorités canadiennes en valeurs mobilières ont adopté le Règlement 58-101 et l Instruction générale

Plus en détail

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 Associer le financement et les poliaques pour medre en œuvre un programme de développement post- 2015 porteur de changement 22 juin 2015, Ministère des Affaires

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget (2015)

Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Préparé pour : le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Préparé par : La Canadian Independent Petroleum Marketers Association Sommaire

Plus en détail

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Avril 2011 Introduction Étape préalable à la demande Phases de l'évaluation environnementale et de l'examen des permis

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

Billets de dépôt BNC Blue Chip Canadien III MC

Billets de dépôt BNC Blue Chip Canadien III MC Billets de dépôt BNC Billets de dépôt BNC Blue Chip Canadien III MC série 58 EN VENTE : Du 16 décembre 2014 au 13 janvier 2015, 16 h date d émission : Le ou vers le 20 janvier 2015 Rachat anticipé par

Plus en détail

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne?

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Les récentes inondations au Pakistan illustrent les effets dévastateurs que les événements naturels peuvent avoir sur

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

La démarche d approvisionnement responsable de Gaz Métro

La démarche d approvisionnement responsable de Gaz Métro La démarche d approvisionnement responsable de Gaz Métro Décembre 2014 Par les services Développement durable et Approvisionnement biens et services Plan de la présentation 1- Mise en contexte 2- Le développement

Plus en détail

Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable

Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable Vérification interne et externe : exemples et bénéfices 25 novembre 2009 Institut de la Gestion Financière du Canada:

Plus en détail

Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs.

Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs. Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs. Les portefeuilles choix sélect RBC se conforment en tout temps à la tolérance au risque et aux objectifs de placement

Plus en détail

Nikolaos Karavasilis 23 février 2015

Nikolaos Karavasilis 23 février 2015 Nikolaos Karavasilis 23 février 2015 Résumé du projet de Guide de l OCDE pour des chaînes d'approvisionnement agricoles responsables, qui était soumis a consultation en janvier-février 2015 Dans les années

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie les fonctions

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES

LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES SUR MOBILE AU MOYEN D UNE RÉGLEMENTATION CIBLÉE Organisé

Plus en détail

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations prébudgétaires provinciales 2008-2009 Conseil du patronat

Plus en détail