o s s i e r Le droit de grève Le droit de grève Au fil du temps... d ossier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "o s s i e r Le droit de grève Le droit de grève Au fil du temps... d ossier"

Transcription

1 L t gèv Pnant écnn, mll uv, l yncat, ctan hmm pltqu nt lutté pu l acqutn t fnamntaux lé au taval (t acatn, lbté yncal, t gèv ) Nu avn m u tmp à cé nt émcat. Auju hu, l fall nt nmbu. L attaqu fat au t gèv n t un xpn cant. Dan c, nu avn tnu à tu l t gèv an l ht n ht. Un vyag à tav l tmp t v l futu, puqu l guvnmnt vnt ép un pjt l à c ujt. L ht cal a nc u chmn à pacu... Au fl u tmp... L t gèv n xt tuju pa cmm tl an la Cnttutn blg. Malgé tut, l ébat autu c t nt pnctué l ht cal nt pay. Vc un vyag an l paé avant ntam l ébat pént t l njux à vn!

2 Un attnt au t gèv : l atnt L atnt t un amn mpé aux tavallu pu fat gèv, c qu a pu fft qua-mméat paaly la gèv SABENA. L un gèv cnt l lcncmnt 251 tavallu, un nnanc t nu l 27 ctb pa l tbunal pmè ntanc. Cll-c cnamn l gévt à pay un atnt FB pa gévt t aut la SABENA à l ntvntn un hu jutc t néca à fa appl à la fc publqu afn élgn l gévt qu fuant ncln vant ctt njnctn VOLKSWAGEN. L 29 ptmb, ut à un quêt ntut pa l cmté ctn, l tbunal pmè ntanc Buxll aêt l pncp l mptn un atnt FB pa pnn mpêché tavall u fat u pqut gèv. Ma juqu là, c atnt n étant pa éclamé. Il agat ulmnt un mnac. Cla a bn changé pu qulqu m... ELECTRABEL. L 13 jun 2001, au èg Mncauu-Samb, atnt pu fat gèv nt été gnfé à quat élégué yncaux. L atnt nt été applqué puqu l 15 jun, hu jutc nt éclamé FB à chaqu élégué. Et n attnant l pamnt, lu mubl nt été «maqué» (v ntvw pag 8). SABENA. L 7 ptmb 2001, l tbunal pmè ntanc Buxll n un nnanc ntant aux plt tut actn gèv u pn un atnt EUR ( FB) pa ju t pa pnn. GLAVERBEL. L 3 écmb 2001, l tbunal pmè ntanc Chal n un nnanc mpant un atnt FB pa ju t pa tavallu fmant l pqut gèv. n pnt m L c pénal naplénn, aapté pa la Blgqu, pévt pn évè pu tut caltn tant patnal qu uvè. La gèv, au ga la l, t un élt L élt caltn t abl MAIS l t mplacé pa l atcl 310. Ct atcl l pévt pn pu tut élt «attnt à la lbté taval» (x : pn mpnnmnt u amn n ca amblmnt pè établmnt ù xc l taval) Sut aux émut anglant 1886, la épn u t gèv uct. L atcl 310 t vu. L pn pévu nt plu évè L muvmnt yncaux, lngu at n «campagn» cnt l atcl 310, publnt égulèmnt cnamnatn pu fat gèv t énncnt lu patalté. En 1903, l yncat va n appl cncnant un c jugmnt. La cu appl Gan vt l jugmnt n favu uv Céatn l Oganatn ntnatnal u taval (OIT) qu nct la lbté yncal cmm un uz pnt ntl à gaant Suppn l atcl 310 t, u l ntanc émcat chétn, vt la l u la lbté acatn. A la mêm épqu, l pmè cnvntn cllctv nt gné. C t la naanc la «pax cal». C nuvau m gtn v à lmt l tnn nt captal t taval, à pévn l uag la gèv pa l évlppmnt la négcatn La Fanc cnnaît l t gèv an a Cnttutn La Blgqu n cnnaît pa t gèv ma ulmnt un égm lbté gèv La Chat cal upénn cnnaît l t gèv t l lckut. Tutf, la Blgqu n atf pa nc c txt Vt la l u mantn l. C t un pa n aè! Ctt l nfc l amn n ca élt u la v publqu ut aux émut Vt la l u l cnvntn cllctv t l cmmn pata, c qu pmt évlpp avantag l pblté négcatn nt péntant yncaux t péntant patnaux. L chapt u l gèv t abannné. L yncat n uhatnt pa un cfcatn u t gèv puqu pu l abltn l atcl 310, l t gèv t mplctmnt cnnu La Blgqu appuv t atf la Chat cal upénn l 11 jullt Pa l ba ctt gnatu, l t gèv nt nfn an la léglatn natnal. uc : Ouvag cllctf u CARHOP, «Qutn ht cal», 5 èm pat : La gèv, un t? Un lbté?

3 Quan la jutc n mêl... Cmmnt xplqu l cu n jutc plu n plu féqunt u patnat pu gé cnflt cllctf? Au fl u tmp, l t t gané. L tbunaux nt pu mn gé cnflt INDIVIDUEL. L tbunal u taval nté aux cnttatn lé à l applcatn cnvntn cllctv taval. L cnflt cllctf pu lu pat n nt actullmnt pa u t tbunaux ma bn Cmmn pata (péntant mplyu t ganatn yncal) t/u négcatn cal. L cnflt cllctf taval, tl qu la gèv, nt nc lu pp m abtag t l tbunaux n n fnt nmalmnt pa pat. La Fééatn ntp Blgqu (FEB) affm qu «v fat ptant attnt aux t fnamntaux nt cmm, l ntp t p myn nmaux pu fa val t» 1. En fft, la FEB appll qu l t gèv t un t cmm l aut, ucptbl abu. Vlà l ébat uvt! Ctan mplyu tmnt vv un attnt à lu t fnamntaux (t ppété pvé, t u taval ) t vnt fapp à la pt magtat. Cux-c ublnt l xtnc pcéu na (négcatn cal) t applqunt un pcéu ugnc. Ntn tutf qu ctan magtat funt ntam tll émach. Pm accc : l cu n jutc pu égl cnflt cllctf appaaît cmm «ant émcatqu». La pcéu applqué p nmbu qutn. Dan l ca un pcéu ugnc, l magtat p tè pu tmp. Il ncnt nc unqumnt la pat plagnant, c t à l mplyu t n un jugmnt à pat c ul témgnag. Il agt un pcéu unlatéal qu t pu l mn cuu, v abta. Bn ntnu, l t pbl pu l tavallu (ma pa pu l yncat qu, lu, n p pa la pnnalté juqu) all n cu cnt ctt nnanc. pa la «tc pptn». Sut à ctt ncnt cntact, l magtat put v n jugmnt. Duxèm accc : un jug «n ét» pa au faclmnt qu l n cnfm. L chanc «nv» l nnanc nt az fabl. Tèm accc : ququ l n t, l pptn n tc pnn applqu è qu l nnanc t nu unlatéalmnt. Pu mpt l avn la gèv t caé t l taval a p! Cmm n l vt, n nant l pcéu na (négcatn cal) t n faant appl aux tbunaux, l mplyu nt tuvé un am tfant qu nn ulmnt ca la gèv ma va plu ln n attaquant à t fnamntaux nt émcat (t gèv, t à la éfn...). Cmmnt abt cnflt ntéêt nt t nvul (t au taval, à la ppété pvé) vnqué pa l mplyu t t cllctf (t gèv, t à la éfn) cnnu aux tavallu? Vlà qu èm l ut u la «pax cal» (1) L t gèv m n cau pa «év pcéuè»? Ech, Manftatn ut aux atnt nflgé à quat élégué la cntal Mncau. Cnflt à Elctabl : «On cul 50 an» Mchl Hautm t Jacqu Wubat nt élégué CNE à la cntal Elctabl Mncau /Samb. A la ut un cnflt an l ntp, l nt vu l hu ébaqu chz ux Dan qul cntxt c cnflt cal a-t-l éclaté? Dan nt ctu, la Cnvntn cllctv taval écla qu l hu upplémnta nt ntt. O, n cntnu à nu n fa pt.

4 V un tu à la cnclatn? L guvnmnt vnt ép un pjt l pu mtt fn au flu juqu qu ntu l t gèv. Il va an l n un tu à la négcatn ma n uppm pa l atnt. Tut l mn mbl ntn pu qu l faut mtt fn à c é émcatqu t juqu. L atnt n élvnt pa l cnflt, ll èmnt l tubl an l cul la jutc, ll pvqunt la clè tavallu. S tu nt acc pu tuv un u à ctt «attnt au t gèv», tu n ppnt pa l mêm pt élutn u cnflt. Côté guvnmnt : Lautt Onklnx (PS) a épé un pjt l u ctt qutn l 13 écmb n. Il cnt pncpalmnt n 3 pnt : 1. Intctn all au tbunal an cu péalabl à un cnclatu cal. 2. Suppn quêt unlatéal. Su c pnt, l VLD t la FEB nt cptqu. Il pnt la qutn «qu t la pat av?», l yncat n ayant pa pnnalté juqu. 3. S un cu aux tbunaux avè tuju néca, c t l tbunal u taval t nn plu l tbunal cvl qu a cmpétnt. La mnt vut nc fav l tu à la négcatn. L pént u tbunal u taval at chagé fav un ébat cntact t uct l nté n pt un cnclatu. C pjt n ntt nullmnt l atnt. Ma l pévt nn un cmpétnc xcluv au tbunal u ta- L 16 ma 2001, nu avn céé un pm ncnt. En fnt cmmun Gazlc/CNE, nu avn tppé tavallu qu ptant hu upplémnta. L 17 ma 2001, uxèm actn, à 15h45 (n h hu ptatn) nu nu mm m n pqut à l'nté l'un. Nu nu ppn aux ptatn 'hu upplémnta. Ma pnant l hu vc, nu n'avn jama ntt aux gn tavall. L u pqut u 17, la ctn, ca t la plc nt ébaqué t un hu a m aux 5 élégué yncaux pént un agnatn à pay un atnt. Enut, qu 't-l paé? L 13 jun, nu avn u la vt "n gan pmp" hu à n mcl. Jacqu Wubat : J'éta à la man, ca j'éta mala. Dux gnam, 2 hu t un u nt avé chz m. Il nt nté t n maqué l mubl. O, j'habt un man ù j n u pa ppéta, j n pè aucun mubl pac qu j'a été p an un fallt. J lu a gnalé, ma l n'n nt n u à c. Mchl Hautm : Jacqu m'avat pévnu. Cmm j'éta au Cnl 'ntp, j'ava pévnu ma fmm qu gn allant av. Ma fll t m ptt-nfant étant pént au. Il nt ébaqué avc lu mntt t lu vlv. Il n'nt mêm pa fat attntn à la pénc nfant, l nt maqué l mubl Bn-papa Pu l nfant, c't ptubant. Tè apmnt, n a u ambl l'agnt, t, l lnman, nu étn là Jacqu t m, pu pay. A cmbn 'élvat l'atnt? Fb pa élégué. Vu avz fat pptn? Ou. L tbunal a nu un jugmnt n nt favu au ébut u m ptmb. Ma Elctabl a fat appl. Du cup, nu n mm tuju pa mbué Fb. Pu n cllègu Thang, c't pal. Il nt été cnamné à atnt Fb. Putant Ann-Ma Lzn, lu bugmt état là. Ell a mêm mané à cv un agnatn au. En plu, là-ba, l pqut gèv état u la u. Sut au jugmnt u tbunal Lèg, la u appatnt énavant à Elctabl u 200m. L gévt n puvnt nc plu 'ntall u la natnal qu n't plu un v publqu. Dan vt ca, y avat-l u négcatn péalabl? Ou. Il y avat u l cmmn pata. Ma la tuatn état blqué. Il y avat un mt ' natnal n fnt cmmun. C n'état nc pa un gèv auvag. C n'état mêm pa un gèv, là. Pa cnt, l'mplyu n'a pa fat appl à un négcatu cal. Putant l avat qu'l y allat av ncnt. Qu't-c qu tut cc vu np? J c qu nu culn 50 an. N pltcn vnt u côté u fc. Il n'y a n à fa. C't vamnt l cal qu'n zgull! Vu magnz l'mag an l quat, quan plc ébaqunt chz vu, al qu'n fat jutmnt pct la l! L gan pltcn fnt u cnéma. On nu pmt u cal, ma c n nt qu pm. L fat, c't aut ch.

5 val pu l gèv t l lck-ut. Actullmnt cmpétnt pu l ul cnttatn nvull, n t u taval t n matè écuté cal, l tbunal u taval vat a phè élag à tut l latn cllctv taval. Tut aut jug vat écla ncmpétnt. L pjt Onklnx v à fav la pcéu cntact (tut l pat nt ntnu), cntamnt à c qu c fat actullmnt puqu ul l plagnant t ntnu. Il fat au l pa un pcéu ap (l y a tuju un jug pfnnl ga). Ma l jug n ubttu pa au méatu cal. Il vat, au cnta, accît n ôl. S aucun cnclatn n a été tnté an l ntp, l magtat la pp t mêm l gan. En ca échc, l pént u tbunal pua nc at a écn un atnt aêtant l v fat. Qu t-c qu un v fat? Un équtatn, un ccupatn, un btuctn la v publqu, un mpl pqut gèv? L ntpétatn va. La jupunc évqu «c qu n t pa l xcc nmal u t gèv». L tbunaux u taval nt nc applé à cnfnt l t gèv à aut t, cmm clu éplac. C ébat puant ébuch u l ntauatn un vc mnmum, n ca gèv tanpt, pa xmpl. Lautt Onklnx ulgn qu tut abu t cntnua à puv êt anctnné t qu chaqu vctm un mmag cnva la pblté a à un tbunal pu btn épaatn. 1 C pjt l pté pa l ac-n-cl paa an l Pqut gèv à la cntal nucléa Thang. man à vn au Cnl natnal u taval (gan cnctatn yncatmplyu). La FEB a éjà annncé qu ll fa baag à c pjt l. Côté juqu : M Cal, avcat cmptant pluu ntp pam clnt, tm qu : «la jutc écébl. On n put pa accpt qu la jupunc cntnu à t an tu l n. Cla cé fnalmnt un nécuté juqu». Sln ct avcat, l t néca églmnt l t gèv. L mn magtat pp qu c t la Cu caatn t nn pa un txt l qu fa la claté u ctt tuatn. La Cu caatn puat n un aêt u l xcc u t gèv, u ctan pnt plu péc cmm l v fat u l pqut gèv. 2 Côté patnal : La FEB n éfn pa nn plu un appch palmnta. Pu ll, c t aux patna caux à ébatt c ujt. Un xamn appfn u t gèv t allu pévu pa l n acc ntpfnnl. La FEB affm n pa vul mtt n cau l t gèv. Ell nt u la nécté éfn un jut équlb nt l t gèv un pat t l t légtm au taval aut pat. 3 Côté yncal : La CSC vnqu l ntctn atnt. «Il t nc tmp qu cla c t à l évnc, l faut pu cla un ntatv légal. Cla n auat n mpbl : l atnt a éjà été ntt u évèmnt églmnté, an ctan man ù écn mnaçant la bnn mach nt cété».4 Côté Ecl : Zé Gnt t Paul Tmmman, éputé Ecl, nt épé avc lu cllègu Agalv J Waut, un pptn l nttmnt plu mpl qu l pjt u guvnmnt. Ell t u un taval cllabatn avc l yncat. Ell t cut, cla t ct. Ctt pptn v à nt l mptn atnt à tut pnn qu, an l ca un cnflt cllctf taval, n nnat pa ut aux mu écé pa un jug cvl a pa quêt unlatéal. Ecl va nc plu ln qu l ac-n-cl qu lu, n mt pa n qutn l atnt ma la pcéu péalabl. Au là pt ppé pa l un t l aut t qu vnt êt cuté an l pchan man, un qutn p : puqu un cau t-ll écmmnt péé an la cnnaanc u t gèv? Puqu n t-n auju hu avé à l applcatn atnt? Al qu pnant écnn l tavallu nt battu pu la cnnaanc lu t t qu cux-c nt été cnnu, puqu ctt mach aè? N pun-nu pa émtt l hypthè qu l lbéalm «cal» fat maqu an nt cété? Ctt attnt au t gèv t un nc gnfcatf tanfmatn qu nt n cu t qu nu upnnt nc n y t pa az attntf D éalé pa Valé Albtucc Suc : 1. Bénéct Va, L S u 13/12/01 2. Launc Van Ruymbk «La gèv h la l» an l Vf l Exp u 21/09/01 3. Fabnn Clla, «L applcatn atnt v-t-ll l t gèv tut ubtanc?», an l Ech u 08/08/01 4. Ncla Gugna, «L atnt cnt la émcat», an l t l mplyé, ptmb 01.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4 LIT TT TU, HVT, LUTH, / LNT AIN TU 1/11 1/11 1/11 F TU (fonction choix k7) /1 /1 /1 GIT TU /1 /1 /1 TN TU 6/16 6/16 6/16 VNTIL PTIQU 7/17 7/17 7/17 ANNING TU ALL TU LN TU 1 1 1 II TU UNT TU TU PLATAU L

Plus en détail

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1.

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1. Ctt wtt 24 t u u é, t uét vu vz u t t KGS t ux u uu. t été éé Du Hutu (7 yu) ét u u v. S u vu éutt ux : 3 uu u t ué u 2 tu v uu 2 yu à 2. Pu u L : xv F (3 yu). Pu u A : - Bu (7yu). Et u u V : u Hutu (7

Plus en détail

Auris Hybride Dynamic

Auris Hybride Dynamic Sé pécal Au Hybd Dynac SE - 350 D cnd d éd lu p u van l h n Saln a pnnll c x n uc. v u b. v n 0 P28, 29 danch 3. l C an chz a ja u na n ya uvz v Pndan l Juné P Ouv chz ya, vu bénéfcz d cndn nc plu f qu

Plus en détail

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand»

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand» c g è c f c é v é m v c l l q u C l l q u u m é m a S m a Clma vll cgè «la lbé d v gad» V évèm pfl u lbé l f p V évém u lbé Du u mu au clé ma, Clma Cgè vu accmpag da l gaa d v évém : xp) Cgè (avc u a Séma

Plus en détail

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens )

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens ) Itêt Ifmt à t Ttmt d d b L dmd L'ff Dtt: td du tu L'vut du m t pptv vut d mptmt d't b d mmtu Cît tt mt tu du m dt d'è à 'tvt - Opptut vut d tu du m Sv à qu b pd pdut pu vd ffmt Cît 'ff xtt t df u d'mptt

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Foire aux Questions 2

FOIRE AUX QUESTIONS. Foire aux Questions 2 FOIRE AUX QUESTIONS Q pt ncrr à CIH ON LINE? Cmmnt ncrr à CIH ON LINE? Ql t l cût d l ncrptn à CIH ON LINE? Ql cd nt nécar pr accédr à CIH ON LINE? Cmmnt j px accédr à mn cmpt CIH ON LINE? Q far n ca d

Plus en détail

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin ................................................... Chapitr 7. La cnduit du diagntic CORRIGÉ 07-01 1. Bilan fnctinnl par grand ma Bilan fnctinnl d la ciété Batin Empli tabl 3 900 Rurc prpr 3 870 Actif

Plus en détail

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr unicipl jun n du vic m info t d nimtio L mg d d Allonn oti l joun oi Thm tli / jou n 5 2 / 2 1 d ACTIVITE PROGRAMME il 2014 Du 3 m u 23 v www.llonn.f L t infom u l mobilité intntionl Tu ouhit viv un xpéinc

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

Usage pédagogique de la tablette Tactile

Usage pédagogique de la tablette Tactile U péqu tbtt Tt ém Crét JLfbr 2014 r L, u z? C rô rré été té 1994 pr u trpr Jp, prmt tkr frmt t put êtr u pr u D équpé u Cmér C t brét pur uk p, fftmt u f «fhé» é tu ffht ttémt. I put yr rtmt r u t wb,

Plus en détail

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex Av, L Fy l l f L Fy C x b 8 L - BP 1 51 051 x l : 03 26 84 35 65 G g HX555. @fy-.f LE LOGEME À EIMS A I D É L -ê lg J y q Sl 7 % E, y, è v b l bg lg... v l q vbl -ê... L v bg l. Av v l COS v v, l l v v

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

HALO. Les aides auditives conçues pour l iphone

HALO. Les aides auditives conçues pour l iphone HAL Les aides auditives conçues pour l iphone (U DNNANC V LIB) PÉ U audition influe directement ÉPUÉ Votre surc'--di votre état dencif santé général.. De nos jours, il est communément admis que pour être

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

!"# $! " # $ % & % ' % ( % " ) % * %&" %,-.!! /$ 0 '$ '1 2,3 "

!# $!  # $ % & % ' % ( %  ) % * %& %,-.!! /$ 0 '$ '1 2,3 ! "## $! " # $ % & % ' % ( % " ) % * &+ %&" %,-.!! /$ 0 '$ '1 2,3 "!"# $!" %#& ' & % & ( )* / +&,"" -. " -!* " / % +&# 0 *& -. )" /( )* 1%2 32 / ' * & * &*456$ $% *2$% 7 "$%# # 7 * $%*6$ $%*8!+9: $%*8!+9:

Plus en détail

FIXATIONS NORMALISEES

FIXATIONS NORMALISEES FIXATIONS NORMALISEES pour vérins types PEC conformes ISO 21287 Série 434 FIXATIONS NORMALISEES ISO 21287 - ISO 15552 - A Applications service Pattes d'équerre sur extrémité (2) MS1 Patte d'équerre haute

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE HAITRE 4 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE... 2 INTRODUTION... 22 RAELS... 22 alcul de la valeur ntale de la répone à un échelon... 22 alcul du gan tatque... 22

Plus en détail

L'UFR de Mathématiques de l'université Lille1. Mathématiques. athématiques. Métiers. étiers

L'UFR de Mathématiques de l'université Lille1. Mathématiques. athématiques. Métiers. étiers L'UFR d Mhémqu d l'uvé Lll1 hémqu Mhémqu & é Mé Jul VALEIN, M d Mhémqu Pu Pm 2005 Mî d cféc Pcu uv J' bu m m 2 d mhémqu pu 2005. J'v éu l'é pécéd (jull 2004) l'gég. J' l cmmcé u hè d mhémqu pplqué à l'uvé

Plus en détail

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Le diagnostic : méthode et contenu Diagnostic partagé réalisé annuellement depuis 8 ans par un groupe technique composé d une douzaine de structures

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com t L C c c v d bgg l Pép pu d i Dg Véifi p u j é b d l m i Imp mil Kp th go D d l D C l d P Suêli Dmi d l Dgiè - RD612-34450 Vi u M 04 67 01 03 10 - ctct@dgi.cm www.dgi.cm [ Rmi d clé gti u plu td à 17h

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU OCTOBE DELIBEATION N C-6. DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL Shma gal vlppm s s pfsslls - Sag gal s js s mas 'mpl - Pgamm 'as vlls à la - èm valsa - Mfas alas LE CONSEIL EGIONAL LANGUEDOC-OUSSILLON,

Plus en détail

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM OT @ PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE VERSION 72

NOTICE DE MONTAGE VERSION 72 L â pour port oulnt motl NOTIE E MONTGE VERSION â pour port oulnt motl NOMENLTURE: â, rl t qunllr m l Montnt vrtux ntérur Entrto ( u) Fullr (0 u) l n polytyrèn ( u) Montnt vrtl potérur Smll Prt or upérur

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres

Arbres CSI2510 1. Arbres. Terminologie Arbre. Arbres rrs rrs rrs nrs Proprétés s rrs nrs rvrsés rrs Struturs onnés pour rrs rrs Un rp = (V,) onsst n un sér V SOMMS t un sér lns, v = {(u,v): u,v V, u v} Un rr st un rp onnté ylqu (sns yls) un mn ntr qu pr

Plus en détail

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées Opcalia / UNEA - Décembre 2014 tr ep ri se s Ad ap té es In 2 for Un filiè ma e re tiq de s p u m ou e, V an r ie Po de de d p rt e de no es b & rs rai u â va v ti év pe t le ea m ol ct ur ux en ut iv

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement. Page 2

Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement Ingénierie du Déménagement. Page 2 Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Méhdm Ingén du déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn Ingén du Déméngmn

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

CENTRE NAUTIQUE PLÉNEUF-VAL-ANDRÉ 16/11/2014 RÉGATE DÉPARTEMENTALE OPTIMIST. La régate départementale Optimist

CENTRE NAUTIQUE PLÉNEUF-VAL-ANDRÉ 16/11/2014 RÉGATE DÉPARTEMENTALE OPTIMIST. La régate départementale Optimist Insciption n lign ACTUALITÉS CENTRE NAUTIQUE TOUTE L ANNÉE STAGES À LA CARTE SÉJOURS CONTACT utiqu a N t n au C Binvnu é! d n A l a V d Plénuf ag t a p t i couv é d y z n V, m a l u o p ion vot pass ivs,

Plus en détail

INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION

INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION INSTALLATION DE FORCE DE VENTE POUR EVALUATION 1) Prncps d fonctonnmnt Forc d Vnt st n ogc d CRM/SFA tsab sr PC n mod cnt/srvr t sr appar Androd (Smartphon o tabtt vrson Androd mnmm 3.2 t écran mnmm 480

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

TARIF JAUNE - OPTION BASE. en métropole continentale. Prix de l'énergie (c /kwh) TARIF JAUNE - OPTION EJP. en métropole continentale

TARIF JAUNE - OPTION BASE. en métropole continentale. Prix de l'énergie (c /kwh) TARIF JAUNE - OPTION EJP. en métropole continentale TARIF JAUNE - OPTION BASE en métropole continentale Version ( /kva) HPH HCH HPE HCE JAUNE UL 43,44 9,164 9,164 6,542 4,259 3,017 OPTION BASE UM 30,72 10,628 7,434 4,296 3,061 UL 1,00 0,77 0,77 0,77 0,77

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA D UNE INTERNET SUR PUBLIÉ PAR

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA D UNE INTERNET SUR PUBLIÉ PAR L OBSERVATOIRE DES E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES A LA D UNE INTERNET ASSURANCE SANTÉ SUR PUBLIÉ PAR QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier, filiale d Alptis Assurances.

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT MM1(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT EXCLUSIVEMENT DE L ARRANGEMENT DE MADRID (Règle 9 du règlement

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

Jacques SOYER Fonction formation

Jacques SOYER Fonction formation Jacques Y Fonction formation Troisième édition Éditions d rganisation, 1998, 1999, 2003 IBN : 2-7081-2886-8 Chapitre 1 Préparer la construction vant toute construction du système formation, il est souhaitable

Plus en détail

Monitoring socio-économique

Monitoring socio-économique Monitoring socio-économique Participation des personnes d origine étrangère au marché du travail 28 janvier 2014 LE MONITORING SOCIO-ECONOMIQUE? C est quoi? : Un outil qui permet de mesurer la participation

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Chap 1 L Amortissement des immobilisations

Chap 1 L Amortissement des immobilisations Chap 1 L Amortissement des immobilisations Objectifs : Etre capable de 171 préparer les travaux de fin d'exercice collecter les informations d'inventaire établir les plans d'amortissement des immobilisations

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail

Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable.

Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable. Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable. www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Le téléphone satellitaire ayant l'un des meilleurs rapports qualité-prix au monde Il n'a jamais

Plus en détail

A FER ET ALLIAGES FERREUX (CRM-RM) A3-1 Aciers non alliés MASSIF IRSID -1- C S i M n P S Cr M o N i

A FER ET ALLIAGES FERREUX (CRM-RM) A3-1 Aciers non alliés MASSIF IRSID -1- C S i M n P S Cr M o N i A FER ET ALLIAGES FERREUX (CRM-RM) A3-1 Aciers non alliés MASSIF IRSID -1- C S i M n P S Cr M o N i Massifs divers Epaisseur mini 30 IRS1636 0,47 0,40 0,78 0,029 0,037 (0,060)... 0,092 Acier non allié

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti

Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti 1 1 Contenu et déroulement 2 Plan Partie 1: survol vision Corba mise en oeuvre de Corba liaison et transport dans Corba services «communs»

Plus en détail

a g c d n d e s e s m b

a g c d n d e s e s m b PPrrooppoossiittiioo 22001111JJPP 22770055 000011 uu 0088 fféévvrriirr 22001111 VVlliiiittéé jjuussqquu uu 3300//0044//22001111 tim c ir tv é p g c h u i rè s G A Z iv lu s IC.G R é c lo y m ip s 9 r7

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

des glyphes des caractères «latins» de

des glyphes des caractères «latins» de C O D A G E en LATEX/T1 des glyphes des caractères «latins» de U N I C O D E Ce document montre comment utiliser L A TEX pour imprimer presque tous les glyphes d Unicode dits «latins» (de U+0000 à U+017F])

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

L'important C'est la rose

L'important C'est la rose L'important 'est la rose Gilbert ecaud rr: M. de Leon opista: Felix Vela 200 Xiulit c / m F m m 7 9. /. m...... J 1 F m.... m7 ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - oi qui oi

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

Séance 2.3 Partie 2 Étude de cas #2. Présentation: 2.3b (#2) SUPPORTS DE FORMATION EN MATIÈRE DE TRANSPORT RURAL

Séance 2.3 Partie 2 Étude de cas #2. Présentation: 2.3b (#2) SUPPORTS DE FORMATION EN MATIÈRE DE TRANSPORT RURAL SUPPORTS DE FORMATION EN MATIÈRE DE TRANSPORT RURAL Module 2: Planification, conception, évaluation et mise en œuvre Analyse économique d'un projet routier d'accès de base en milieu rural: Andhra Pradesh,

Plus en détail

JEU-QUESTIONNAIRE CONNAIS-TU LE CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE?

JEU-QUESTIONNAIRE CONNAIS-TU LE CODE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE? R E L L L A TOUR RE ME VOLU 0 RO É M NU S 0 P M TE PRIN LE PRINTEMPS, C EST LE TEMPS DU GRAND MÉNAGE La ng fond, l hvr n va. On ouvr l fnêtr, on lav l vtr, on aèr, on époutt. Enfn, la maon t propr! C t

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Le 13 janvier 2015 L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Ouv e rture d un é ta blis s e me nt re c e v a nt du public ( ERP) Les établissements recevant du public (ERP) sont soumis

Plus en détail

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11

Correction : E = Soit E = -1,6. F = 12 Soit F = -6 3 + 45. y = 11. et G = -2z + 4y G = 2 6 = 3 G = G = -2 5 + 4 11 Correction : EXERCICE : Calculer en indiquant les étapes: (-6 +9) ( ) ( ) B = -4 (-) (-8) B = - 8 (+ 6) B = - 8 6 B = - 44 EXERCICE : La visite médicale Calcul de la part des élèves rencontrés lundi et

Plus en détail

La santé bucco-dentaire en 4 points. 4 - Le fluor : quoi de neuf? 3 - Une bonne technique de brossage. collection

La santé bucco-dentaire en 4 points. 4 - Le fluor : quoi de neuf? 3 - Une bonne technique de brossage. collection 22/09/09 14:20 Pge 1 4 - Le flu : qu de euf? 3 - Ue be techque de bge D e étude t démté que le flu efce l éml de det et ptège de ce. M que fut-l fe u e p fe? L plque dete, l fut l élme! Ece fut-l le b

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU 3 JUILLET DELIBEATION N C-6.5 DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL Shma gal vlppm s s pfsslls - Sag gal s js s mas 'mpl - Pgamm 'As Ivlls à la Fma - 6èm valsa - Mfas alas LE CONSEIL EGIONAL LANGUEDOC-OUSSILLON,

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

TEPZZ 6Z786 A_T EP 2 607 862 A1 (19) (11) EP 2 607 862 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 1/56 (2006.01) F23N 5/18 (2006.

TEPZZ 6Z786 A_T EP 2 607 862 A1 (19) (11) EP 2 607 862 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 1/56 (2006.01) F23N 5/18 (2006. (19) TEPZZ 6Z786 A_T (11) EP 2 607 862 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 26.06.13 Bulletin 13/26 (1) Int Cl.: G01F 1/6 (06.01) F23N /18 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 114470.

Plus en détail

! "#$#%&'()*+#!,-$#%.%&$/&0#!12/%-&'!! 32'/*#!4!+!5&6!7889!!!!!!!!!

! #$#%&'()*+#!,-$#%.%&$/&0#!12/%-&'!! 32'/*#!4!+!5&6!7889!!!!!!!!! "#$#%&'()*+#,-$#%.%&$/&0#12/%-&' 32'/*#4+5&67889 :/##-),-(;#%)(06=-0#%.2;#%-*#-0&'?#'&0(2-)?26&'5('(0&%6@2''#.#2>@&-&$&C2'(0(D&'ED(#-D#&-$FD2-2*(D) 2 F$(02%(-@G(#>HI%#.2%6C2)B2$(-()?26&'5('(0&%6@2''#.#2>@&-&$&

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

projets Management Communication Efficacité professionnelle Organisation Qualité Santé Sécurité au travail auservice devos NSEIL COACHING o r e s ie l

projets Management Communication Efficacité professionnelle Organisation Qualité Santé Sécurité au travail auservice devos NSEIL COACHING o r e s ie l i l : Pg L ' t Atil FORM NSEIL COACHING ATION CO g l:p ti L' til A ON MATI FOR CONSEIL auvi dv pjt COACHING g :P til L' OR F CO NS EIL 2015 FORMATION CONSEIL COACHING Maagmt Cmmuiati Effiaité pfill Ogaiati

Plus en détail

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95)

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95) Art t modrnité au cœur d un nouvl spac urbain SO C ERGY VAL D OISE (95) CERGY, plusiurs nuancs d vi... À la fois pôl économiqu t cité d art t d détnt, Crgy st un vill aux multipls factts. Situé sur la

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

d assurance camionnage en 2011

d assurance camionnage en 2011 3014-001_ed02F Parlons-en le calcul des primes d assurance camionnage en 2011 MC MC Marques de commerce utilisées sous licence de la Corporation financière Northbridge. Tous droits réservés. La reproduction,

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

Lois de probabilité à densité Loi normale

Lois de probabilité à densité Loi normale DERNIÈRE IMPRESSIN LE 31 mars 2015 à 14:11 Lois de probabilité à densité Loi normale Table des matières 1 Lois à densité 2 1.1 Introduction................................ 2 1.2 Densité de probabilité

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012 REUNION PUBLIQUE COLLEGE DE MONTREUIL LE 9/3/ PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 9 MARS PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE LUNDI 9 MARS PARTENARIAT

Plus en détail