o s s i e r Le droit de grève Le droit de grève Au fil du temps... d ossier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "o s s i e r Le droit de grève Le droit de grève Au fil du temps... d ossier"

Transcription

1 L t gèv Pnant écnn, mll uv, l yncat, ctan hmm pltqu nt lutté pu l acqutn t fnamntaux lé au taval (t acatn, lbté yncal, t gèv ) Nu avn m u tmp à cé nt émcat. Auju hu, l fall nt nmbu. L attaqu fat au t gèv n t un xpn cant. Dan c, nu avn tnu à tu l t gèv an l ht n ht. Un vyag à tav l tmp t v l futu, puqu l guvnmnt vnt ép un pjt l à c ujt. L ht cal a nc u chmn à pacu... Au fl u tmp... L t gèv n xt tuju pa cmm tl an la Cnttutn blg. Malgé tut, l ébat autu c t nt pnctué l ht cal nt pay. Vc un vyag an l paé avant ntam l ébat pént t l njux à vn!

2 Un attnt au t gèv : l atnt L atnt t un amn mpé aux tavallu pu fat gèv, c qu a pu fft qua-mméat paaly la gèv SABENA. L un gèv cnt l lcncmnt 251 tavallu, un nnanc t nu l 27 ctb pa l tbunal pmè ntanc. Cll-c cnamn l gévt à pay un atnt FB pa gévt t aut la SABENA à l ntvntn un hu jutc t néca à fa appl à la fc publqu afn élgn l gévt qu fuant ncln vant ctt njnctn VOLKSWAGEN. L 29 ptmb, ut à un quêt ntut pa l cmté ctn, l tbunal pmè ntanc Buxll aêt l pncp l mptn un atnt FB pa pnn mpêché tavall u fat u pqut gèv. Ma juqu là, c atnt n étant pa éclamé. Il agat ulmnt un mnac. Cla a bn changé pu qulqu m... ELECTRABEL. L 13 jun 2001, au èg Mncauu-Samb, atnt pu fat gèv nt été gnfé à quat élégué yncaux. L atnt nt été applqué puqu l 15 jun, hu jutc nt éclamé FB à chaqu élégué. Et n attnant l pamnt, lu mubl nt été «maqué» (v ntvw pag 8). SABENA. L 7 ptmb 2001, l tbunal pmè ntanc Buxll n un nnanc ntant aux plt tut actn gèv u pn un atnt EUR ( FB) pa ju t pa pnn. GLAVERBEL. L 3 écmb 2001, l tbunal pmè ntanc Chal n un nnanc mpant un atnt FB pa ju t pa tavallu fmant l pqut gèv. n pnt m L c pénal naplénn, aapté pa la Blgqu, pévt pn évè pu tut caltn tant patnal qu uvè. La gèv, au ga la l, t un élt L élt caltn t abl MAIS l t mplacé pa l atcl 310. Ct atcl l pévt pn pu tut élt «attnt à la lbté taval» (x : pn mpnnmnt u amn n ca amblmnt pè établmnt ù xc l taval) Sut aux émut anglant 1886, la épn u t gèv uct. L atcl 310 t vu. L pn pévu nt plu évè L muvmnt yncaux, lngu at n «campagn» cnt l atcl 310, publnt égulèmnt cnamnatn pu fat gèv t énncnt lu patalté. En 1903, l yncat va n appl cncnant un c jugmnt. La cu appl Gan vt l jugmnt n favu uv Céatn l Oganatn ntnatnal u taval (OIT) qu nct la lbté yncal cmm un uz pnt ntl à gaant Suppn l atcl 310 t, u l ntanc émcat chétn, vt la l u la lbté acatn. A la mêm épqu, l pmè cnvntn cllctv nt gné. C t la naanc la «pax cal». C nuvau m gtn v à lmt l tnn nt captal t taval, à pévn l uag la gèv pa l évlppmnt la négcatn La Fanc cnnaît l t gèv an a Cnttutn La Blgqu n cnnaît pa t gèv ma ulmnt un égm lbté gèv La Chat cal upénn cnnaît l t gèv t l lckut. Tutf, la Blgqu n atf pa nc c txt Vt la l u mantn l. C t un pa n aè! Ctt l nfc l amn n ca élt u la v publqu ut aux émut Vt la l u l cnvntn cllctv t l cmmn pata, c qu pmt évlpp avantag l pblté négcatn nt péntant yncaux t péntant patnaux. L chapt u l gèv t abannné. L yncat n uhatnt pa un cfcatn u t gèv puqu pu l abltn l atcl 310, l t gèv t mplctmnt cnnu La Blgqu appuv t atf la Chat cal upénn l 11 jullt Pa l ba ctt gnatu, l t gèv nt nfn an la léglatn natnal. uc : Ouvag cllctf u CARHOP, «Qutn ht cal», 5 èm pat : La gèv, un t? Un lbté?

3 Quan la jutc n mêl... Cmmnt xplqu l cu n jutc plu n plu féqunt u patnat pu gé cnflt cllctf? Au fl u tmp, l t t gané. L tbunaux nt pu mn gé cnflt INDIVIDUEL. L tbunal u taval nté aux cnttatn lé à l applcatn cnvntn cllctv taval. L cnflt cllctf pu lu pat n nt actullmnt pa u t tbunaux ma bn Cmmn pata (péntant mplyu t ganatn yncal) t/u négcatn cal. L cnflt cllctf taval, tl qu la gèv, nt nc lu pp m abtag t l tbunaux n n fnt nmalmnt pa pat. La Fééatn ntp Blgqu (FEB) affm qu «v fat ptant attnt aux t fnamntaux nt cmm, l ntp t p myn nmaux pu fa val t» 1. En fft, la FEB appll qu l t gèv t un t cmm l aut, ucptbl abu. Vlà l ébat uvt! Ctan mplyu tmnt vv un attnt à lu t fnamntaux (t ppété pvé, t u taval ) t vnt fapp à la pt magtat. Cux-c ublnt l xtnc pcéu na (négcatn cal) t applqunt un pcéu ugnc. Ntn tutf qu ctan magtat funt ntam tll émach. Pm accc : l cu n jutc pu égl cnflt cllctf appaaît cmm «ant émcatqu». La pcéu applqué p nmbu qutn. Dan l ca un pcéu ugnc, l magtat p tè pu tmp. Il ncnt nc unqumnt la pat plagnant, c t à l mplyu t n un jugmnt à pat c ul témgnag. Il agt un pcéu unlatéal qu t pu l mn cuu, v abta. Bn ntnu, l t pbl pu l tavallu (ma pa pu l yncat qu, lu, n p pa la pnnalté juqu) all n cu cnt ctt nnanc. pa la «tc pptn». Sut à ctt ncnt cntact, l magtat put v n jugmnt. Duxèm accc : un jug «n ét» pa au faclmnt qu l n cnfm. L chanc «nv» l nnanc nt az fabl. Tèm accc : ququ l n t, l pptn n tc pnn applqu è qu l nnanc t nu unlatéalmnt. Pu mpt l avn la gèv t caé t l taval a p! Cmm n l vt, n nant l pcéu na (négcatn cal) t n faant appl aux tbunaux, l mplyu nt tuvé un am tfant qu nn ulmnt ca la gèv ma va plu ln n attaquant à t fnamntaux nt émcat (t gèv, t à la éfn...). Cmmnt abt cnflt ntéêt nt t nvul (t au taval, à la ppété pvé) vnqué pa l mplyu t t cllctf (t gèv, t à la éfn) cnnu aux tavallu? Vlà qu èm l ut u la «pax cal» (1) L t gèv m n cau pa «év pcéuè»? Ech, Manftatn ut aux atnt nflgé à quat élégué la cntal Mncau. Cnflt à Elctabl : «On cul 50 an» Mchl Hautm t Jacqu Wubat nt élégué CNE à la cntal Elctabl Mncau /Samb. A la ut un cnflt an l ntp, l nt vu l hu ébaqu chz ux Dan qul cntxt c cnflt cal a-t-l éclaté? Dan nt ctu, la Cnvntn cllctv taval écla qu l hu upplémnta nt ntt. O, n cntnu à nu n fa pt.

4 V un tu à la cnclatn? L guvnmnt vnt ép un pjt l pu mtt fn au flu juqu qu ntu l t gèv. Il va an l n un tu à la négcatn ma n uppm pa l atnt. Tut l mn mbl ntn pu qu l faut mtt fn à c é émcatqu t juqu. L atnt n élvnt pa l cnflt, ll èmnt l tubl an l cul la jutc, ll pvqunt la clè tavallu. S tu nt acc pu tuv un u à ctt «attnt au t gèv», tu n ppnt pa l mêm pt élutn u cnflt. Côté guvnmnt : Lautt Onklnx (PS) a épé un pjt l u ctt qutn l 13 écmb n. Il cnt pncpalmnt n 3 pnt : 1. Intctn all au tbunal an cu péalabl à un cnclatu cal. 2. Suppn quêt unlatéal. Su c pnt, l VLD t la FEB nt cptqu. Il pnt la qutn «qu t la pat av?», l yncat n ayant pa pnnalté juqu. 3. S un cu aux tbunaux avè tuju néca, c t l tbunal u taval t nn plu l tbunal cvl qu a cmpétnt. La mnt vut nc fav l tu à la négcatn. L pént u tbunal u taval at chagé fav un ébat cntact t uct l nté n pt un cnclatu. C pjt n ntt nullmnt l atnt. Ma l pévt nn un cmpétnc xcluv au tbunal u ta- L 16 ma 2001, nu avn céé un pm ncnt. En fnt cmmun Gazlc/CNE, nu avn tppé tavallu qu ptant hu upplémnta. L 17 ma 2001, uxèm actn, à 15h45 (n h hu ptatn) nu nu mm m n pqut à l'nté l'un. Nu nu ppn aux ptatn 'hu upplémnta. Ma pnant l hu vc, nu n'avn jama ntt aux gn tavall. L u pqut u 17, la ctn, ca t la plc nt ébaqué t un hu a m aux 5 élégué yncaux pént un agnatn à pay un atnt. Enut, qu 't-l paé? L 13 jun, nu avn u la vt "n gan pmp" hu à n mcl. Jacqu Wubat : J'éta à la man, ca j'éta mala. Dux gnam, 2 hu t un u nt avé chz m. Il nt nté t n maqué l mubl. O, j'habt un man ù j n u pa ppéta, j n pè aucun mubl pac qu j'a été p an un fallt. J lu a gnalé, ma l n'n nt n u à c. Mchl Hautm : Jacqu m'avat pévnu. Cmm j'éta au Cnl 'ntp, j'ava pévnu ma fmm qu gn allant av. Ma fll t m ptt-nfant étant pént au. Il nt ébaqué avc lu mntt t lu vlv. Il n'nt mêm pa fat attntn à la pénc nfant, l nt maqué l mubl Bn-papa Pu l nfant, c't ptubant. Tè apmnt, n a u ambl l'agnt, t, l lnman, nu étn là Jacqu t m, pu pay. A cmbn 'élvat l'atnt? Fb pa élégué. Vu avz fat pptn? Ou. L tbunal a nu un jugmnt n nt favu au ébut u m ptmb. Ma Elctabl a fat appl. Du cup, nu n mm tuju pa mbué Fb. Pu n cllègu Thang, c't pal. Il nt été cnamné à atnt Fb. Putant Ann-Ma Lzn, lu bugmt état là. Ell a mêm mané à cv un agnatn au. En plu, là-ba, l pqut gèv état u la u. Sut au jugmnt u tbunal Lèg, la u appatnt énavant à Elctabl u 200m. L gévt n puvnt nc plu 'ntall u la natnal qu n't plu un v publqu. Dan vt ca, y avat-l u négcatn péalabl? Ou. Il y avat u l cmmn pata. Ma la tuatn état blqué. Il y avat un mt ' natnal n fnt cmmun. C n'état nc pa un gèv auvag. C n'état mêm pa un gèv, là. Pa cnt, l'mplyu n'a pa fat appl à un négcatu cal. Putant l avat qu'l y allat av ncnt. Qu't-c qu tut cc vu np? J c qu nu culn 50 an. N pltcn vnt u côté u fc. Il n'y a n à fa. C't vamnt l cal qu'n zgull! Vu magnz l'mag an l quat, quan plc ébaqunt chz vu, al qu'n fat jutmnt pct la l! L gan pltcn fnt u cnéma. On nu pmt u cal, ma c n nt qu pm. L fat, c't aut ch.

5 val pu l gèv t l lck-ut. Actullmnt cmpétnt pu l ul cnttatn nvull, n t u taval t n matè écuté cal, l tbunal u taval vat a phè élag à tut l latn cllctv taval. Tut aut jug vat écla ncmpétnt. L pjt Onklnx v à fav la pcéu cntact (tut l pat nt ntnu), cntamnt à c qu c fat actullmnt puqu ul l plagnant t ntnu. Il fat au l pa un pcéu ap (l y a tuju un jug pfnnl ga). Ma l jug n ubttu pa au méatu cal. Il vat, au cnta, accît n ôl. S aucun cnclatn n a été tnté an l ntp, l magtat la pp t mêm l gan. En ca échc, l pént u tbunal pua nc at a écn un atnt aêtant l v fat. Qu t-c qu un v fat? Un équtatn, un ccupatn, un btuctn la v publqu, un mpl pqut gèv? L ntpétatn va. La jupunc évqu «c qu n t pa l xcc nmal u t gèv». L tbunaux u taval nt nc applé à cnfnt l t gèv à aut t, cmm clu éplac. C ébat puant ébuch u l ntauatn un vc mnmum, n ca gèv tanpt, pa xmpl. Lautt Onklnx ulgn qu tut abu t cntnua à puv êt anctnné t qu chaqu vctm un mmag cnva la pblté a à un tbunal pu btn épaatn. 1 C pjt l pté pa l ac-n-cl paa an l Pqut gèv à la cntal nucléa Thang. man à vn au Cnl natnal u taval (gan cnctatn yncatmplyu). La FEB a éjà annncé qu ll fa baag à c pjt l. Côté juqu : M Cal, avcat cmptant pluu ntp pam clnt, tm qu : «la jutc écébl. On n put pa accpt qu la jupunc cntnu à t an tu l n. Cla cé fnalmnt un nécuté juqu». Sln ct avcat, l t néca églmnt l t gèv. L mn magtat pp qu c t la Cu caatn t nn pa un txt l qu fa la claté u ctt tuatn. La Cu caatn puat n un aêt u l xcc u t gèv, u ctan pnt plu péc cmm l v fat u l pqut gèv. 2 Côté patnal : La FEB n éfn pa nn plu un appch palmnta. Pu ll, c t aux patna caux à ébatt c ujt. Un xamn appfn u t gèv t allu pévu pa l n acc ntpfnnl. La FEB affm n pa vul mtt n cau l t gèv. Ell nt u la nécté éfn un jut équlb nt l t gèv un pat t l t légtm au taval aut pat. 3 Côté yncal : La CSC vnqu l ntctn atnt. «Il t nc tmp qu cla c t à l évnc, l faut pu cla un ntatv légal. Cla n auat n mpbl : l atnt a éjà été ntt u évèmnt églmnté, an ctan man ù écn mnaçant la bnn mach nt cété».4 Côté Ecl : Zé Gnt t Paul Tmmman, éputé Ecl, nt épé avc lu cllègu Agalv J Waut, un pptn l nttmnt plu mpl qu l pjt u guvnmnt. Ell t u un taval cllabatn avc l yncat. Ell t cut, cla t ct. Ctt pptn v à nt l mptn atnt à tut pnn qu, an l ca un cnflt cllctf taval, n nnat pa ut aux mu écé pa un jug cvl a pa quêt unlatéal. Ecl va nc plu ln qu l ac-n-cl qu lu, n mt pa n qutn l atnt ma la pcéu péalabl. Au là pt ppé pa l un t l aut t qu vnt êt cuté an l pchan man, un qutn p : puqu un cau t-ll écmmnt péé an la cnnaanc u t gèv? Puqu n t-n auju hu avé à l applcatn atnt? Al qu pnant écnn l tavallu nt battu pu la cnnaanc lu t t qu cux-c nt été cnnu, puqu ctt mach aè? N pun-nu pa émtt l hypthè qu l lbéalm «cal» fat maqu an nt cété? Ctt attnt au t gèv t un nc gnfcatf tanfmatn qu nt n cu t qu nu upnnt nc n y t pa az attntf D éalé pa Valé Albtucc Suc : 1. Bénéct Va, L S u 13/12/01 2. Launc Van Ruymbk «La gèv h la l» an l Vf l Exp u 21/09/01 3. Fabnn Clla, «L applcatn atnt v-t-ll l t gèv tut ubtanc?», an l Ech u 08/08/01 4. Ncla Gugna, «L atnt cnt la émcat», an l t l mplyé, ptmb 01.

d o s s i e r LA GRANDE (DÉS)ILLUSION Du crédit au surendettement : dossier ... Quand le crédit se paie cash

d o s s i e r LA GRANDE (DÉS)ILLUSION Du crédit au surendettement : dossier ... Quand le crédit se paie cash 22.000. C t l nmb f qu la Cntal cét t llcté chaqu ju pa l banqu t aut ganm cét. Dan l ca la pchan juné an achat, l Equp Ppula nt ymblqumnt écété l 27 nvmb juné an cét. Pac qu an un cété ù la ucnmmatn vnt

Plus en détail

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1 Uttn Stét Rn n étu ttn Dn Nuv, PGP Dnqu Lny, Unvté Lyn 1 Pn xé 1 L Stét Rn 2 Cttn étéèn: Détntn t n én 3 Cttn èn x tu: Détntn én 4 Cttn èn n tu: Etu nétqu 5 Déxtn n tu D Nuv / D Lny 2/34 1 Stét Rn - Déuvt

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Aussi dans ce journal... e ér. n o. î n. m c. d l. u e2. es 6

Aussi dans ce journal... e ér. n o. î n. m c. d l. u e2. es 6 LE JOURNAL SPORTIF ' M R! p u q é ' d L' p DE L ÉCOLE ARIE IVIER Au da c jual... b c d' m d' b c u î a v d 5 pé Pag é m 3 m u 2 c 4 u a d 'u ag 6 Pag è d Pag d d l u P q ag a hl é a P a L' h L H P C b

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

Leçon. Cette leçon aborde le sujet des stéréotypes dans notre société. 2. Documentaire MATÉRIEL FACULTATIF

Leçon. Cette leçon aborde le sujet des stéréotypes dans notre société. 2. Documentaire MATÉRIEL FACULTATIF 1 l g C g ç L m G A M (I ) SO P U S U Ç CO É P S àl C lç bd l uj d d c. c à u cu cv, l lèv v d cm à qul l d lu ug d qull ç d mbu l u d lu ublc. L cl l lumè u l m qu cch dè c qu cmmcl u d dvg u u mdèl l

Plus en détail

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS S : C éé é, ù u. S j 2 C évé ju 3 S u 4 Ex éu u éu 5 S vé éuè 6. é. u é L x é éé 7 M u ju uxu é 8 M v éu ju u é 9 L é ù vu 10 L vé éuv 11

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Auris Hybride Dynamic

Auris Hybride Dynamic Sé pécal Au Hybd Dynac SE - 350 D cnd d éd lu p u van l h n Saln a pnnll c x n uc. v u b. v n 0 P28, 29 danch 3. l C an chz a ja u na n ya uvz v Pndan l Juné P Ouv chz ya, vu bénéfcz d cndn nc plu f qu

Plus en détail

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4 LIT TT TU, HVT, LUTH, / LNT AIN TU 1/11 1/11 1/11 F TU (fonction choix k7) /1 /1 /1 GIT TU /1 /1 /1 TN TU 6/16 6/16 6/16 VNTIL PTIQU 7/17 7/17 7/17 ANNING TU ALL TU LN TU 1 1 1 II TU UNT TU TU PLATAU L

Plus en détail

Mon volet ne ferme plus!

Mon volet ne ferme plus! Inn n 1 Mn v n! A q q? [ _[ b ][ c[ n n P n n à v [" byw_ W_ Dcn nn cnc ARRA-USH-2010 Cncn én : W «b v» - 03 20 78 18 71 Ié écq vc nc véé Un nv cé, bqé, n v bé, L én n à v ch. N hé à cnc v b. Inn n 2 L

Plus en détail

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1.

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1. Ctt wtt 24 t u u é, t uét vu vz u t t KGS t ux u uu. t été éé Du Hutu (7 yu) ét u u v. S u vu éutt ux : 3 uu u t ué u 2 tu v uu 2 yu à 2. Pu u L : xv F (3 yu). Pu u A : - Bu (7yu). Et u u V : u Hutu (7

Plus en détail

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand»

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand» c g è c f c é v é m v c l l q u C l l q u u m é m a S m a Clma vll cgè «la lbé d v gad» V évèm pfl u lbé l f p V évém u lbé Du u mu au clé ma, Clma Cgè vu accmpag da l gaa d v évém : xp) Cgè (avc u a Séma

Plus en détail

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée

envirobat Opération «Petite Pointe» Le Port 26 LLTS, prix Ademe Réunion Retour d expérience FICHE D IDENTITE L OPERATION u un Entrée Opéatio «Ptit Poit» L Pot 26 LLTS, pix Adm Rtou d xpéic viobat Réuio Eté FICHE D IDENTITE Maît d ouvag : Maît d ouv : BET Stuctu / VRD : Fluid : Thmiqu/Egi : Ba Tio : SHLMR Ag Nab RTI It Sud Imag Cocpt

Plus en détail

DEA de physique subatomique Corrigé de l examen d analyse statistique des données et de modélisation session de février - année 2002-2003

DEA de physique subatomique Corrigé de l examen d analyse statistique des données et de modélisation session de février - année 2002-2003 DEA d physqu subatomqu Corrgé d l xamn d analys statstqu ds donnés t d modélsaton ssson d févrr - anné 22-23 Jérôm Baudot sur 45 ponts I- Errur sur la msur d un asymétr avant-arrèr ponts I-a La formul

Plus en détail

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État»

Nomenclature d exécution 2006. Programme 721. «Gestion du patrimoine immobilier de l État» d exécution 2006 721 «du patrimoine immobilier de l État» Mission ministérielle : YB «du patrimoine immobilier de l État» Ministère : 07 «Économie, finances et industrie» (Version du 23/01/2007 à 05:34:43

Plus en détail

Journée de la restauration. de la continuité écologique des cours d'eau. en Adour Garonne. Recenser les ouvrages

Journée de la restauration. de la continuité écologique des cours d'eau. en Adour Garonne. Recenser les ouvrages Mélani Tal Rcns ls vags L Réféntil s Obstacls à l Eclmnt Jné infmatin p la staatin la cntinité éclgiq s cs a 20/06/13 la cntinité éclgiq s cs 'a 1. L élabatin éféntil 2. La iffsin s nnés 3. L état avancmnt

Plus en détail

été t a u e l q SAUVEGARDE DE SYSTEME SAUVEGARDE DE SYSTEME IDENTITE Numéro d'intervention TYPE DISQUE DUR Etat de la sauvegarde *

été t a u e l q SAUVEGARDE DE SYSTEME SAUVEGARDE DE SYSTEME IDENTITE Numéro d'intervention TYPE DISQUE DUR Etat de la sauvegarde * SAUVEGARDE DE SYSTEME SAUVEGARDE DE SYSTEME N 'nvnn n n n (aaaa//jj/n 'nvnn) N :... an n v Pn :... nv w A :... a Da L 3.. q gn W a n) ' T :... A 'v q a CP :... q (n a fp p ppaag TYPE f Dv :. IDENTITE Maq

Plus en détail

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig

technologique que fonctionnel. d une fenêtre de La première désig L ho fê o cocé vc u ouvu l o ll ouuv u fl u. Aujou hu, l ou obu u ouvll fo ov focoll ou u o ulo ou écué. Af éo ux bo cl, l ch vo élg. L éloo fê o FAKRO b u l cl, f u hbo lu lu cofobl écué. L ho fê o cocé

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

NOS ATTACHÉS DE PRESSE EN BELGIQUE

NOS ATTACHÉS DE PRESSE EN BELGIQUE , i T ll x Wllni-B! b dvnz i T ll x B i n ll W? n Qi Un éqip d h t d f dipnibl, plyvlnt, dté d n xpéinc t d n xpti intntinl vic d l ptin d ti wlln t bxlli dpi 30 n. Gâc à pénttin à l étng t n Blgiq, Wllni-Bxll

Plus en détail

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens )

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens ) Itêt Ifmt à t Ttmt d d b L dmd L'ff Dtt: td du tu L'vut du m t pptv vut d mptmt d't b d mmtu Cît tt mt tu du m dt d'è à 'tvt - Opptut vut d tu du m Sv à qu b pd pdut pu vd ffmt Cît 'ff xtt t df u d'mptt

Plus en détail

ANNEXE A : MATRICES DE MAC

ANNEXE A : MATRICES DE MAC Annx ANNEXE A : MARICES DE MAC La matrc d MAC (Modal Auranc Crtron) au applé matrc d corrélaton modal t ouvnt utlé pour la comparaon ntr dux nmbl d mod propr [Y ] t [Y ]. Sont : [{ } { k} { N } ] { } {

Plus en détail

GUIDE DE L ENSEIGNANT

GUIDE DE L ENSEIGNANT té l d t x E d L lning g GUIDE DE L ENSEIGNANT LE JEU QUI TRANSFORME LES CONNAISSANCES EN COMPÉTENCES LE JEU Micb CLn t un diitif lud-édggiqu gtuit dtiné ux cl d SEGPA HAS. Il été iginé u fcilit l tvil

Plus en détail

En créant la société GRAIN D IMAGE sarl, Martine FAYE responsable commerciale et Marc ROUSSET graphiste depuis

En créant la société GRAIN D IMAGE sarl, Martine FAYE responsable commerciale et Marc ROUSSET graphiste depuis taf 2015 l m p o n c é a t v V D NL Vo d l'altnanc En céant la océté GRAIN D IMAGE al, Matn FAYE ponabl commcal t Mac ROUSSET gapht dpu plu d 20 an, mttnt à vot vc tout lu céatvté t lu talnt pou la éalaton

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas unidimensionnels et stationnaires)

3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas unidimensionnels et stationnaires) Phénomèns d tansft 3. Alcatons d l équaton d Fou 3. APPLICATIONS DE L EQUATION DE FOURIER (cas undmnsonnls t statonnas) Avc l équaton. nous somms caabls d calcul la dstbuton d la tméatu n foncton d l ndot

Plus en détail

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3.

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3. é g ' à I v 0.6 û 2013 Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ Ag Puqu? Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ 64% d fé dévppé PAS ué u m... h p dh gup 2001 Pb P 2013

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Foire aux Questions 2

FOIRE AUX QUESTIONS. Foire aux Questions 2 FOIRE AUX QUESTIONS Q pt ncrr à CIH ON LINE? Cmmnt ncrr à CIH ON LINE? Ql t l cût d l ncrptn à CIH ON LINE? Ql cd nt nécar pr accédr à CIH ON LINE? Cmmnt j px accédr à mn cmpt CIH ON LINE? Q far n ca d

Plus en détail

Les marchés de l avenir

Les marchés de l avenir 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 G N p L mé v Av F mm py p Cè péé 24 25 vm 2009 C Cè Bêm Om p Bv D xp S F H Bêm 02 03 1600-1800 P S K CCB 8 èm Jé Cmm xé Am 2009 M 24 vm 2009 S p à vx é P m à é v émq mè pmè évppm

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin ................................................... Chapitr 7. La cnduit du diagntic CORRIGÉ 07-01 1. Bilan fnctinnl par grand ma Bilan fnctinnl d la ciété Batin Empli tabl 3 900 Rurc prpr 3 870 Actif

Plus en détail

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets SEM Px D?h C-1209-3767:M pg 1 6/05/10 11:59 Pg 1 p, 220 000 h g p hg 133 000 u gè, g pp pu p g S-E Mp v p qup pu h 380 000 h vv u 43 u u u gg M S R Jz Dg S M S Jph pl F S Ch Jz Vfuy TARTARAS G Chg Rv G

Plus en détail

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr unicipl jun n du vic m info t d nimtio L mg d d Allonn oti l joun oi Thm tli / jou n 5 2 / 2 1 d ACTIVITE PROGRAMME il 2014 Du 3 m u 23 v www.llonn.f L t infom u l mobilité intntionl Tu ouhit viv un xpéinc

Plus en détail

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010

IntervIEw avec la bobeuse Tamaris allemann. gagnez des bonnets cool. Avec photoroman. Numéro 20 Décembre 2010 N 20 Dc 2010 L g Exc -f www.xc-f.ch Avc h Cc: gg c A g cg! IvIEw vc T LLENN h v D Chè ch èv 3000 f c. C v v! V v c 8 h! N v c -f v êv x E g c v c f, g, c v v v, g, XY! C v O c, gè v g C j v v g v v v f

Plus en détail

jeu n l n e r o o c Grand goûter D É PA R T Parcours Nord Parcours Sud d d Angle rue Émile Drubigny/ rue de lʼorangerie G Parcours Centre

jeu n l n e r o o c Grand goûter D É PA R T Parcours Nord Parcours Sud d d Angle rue Émile Drubigny/ rue de lʼorangerie G Parcours Centre D É PA R T Pacous Nod?A d d a lv bou Angl u Émil Dubigny/ u d lʼoangi lsa c -Lo ain d o N s u o c! a P jouant n l il ot v Décou vz v av n u du Passll d By n a l d Gali du Pac 71, 75 avnu Ldu-Rollin G D

Plus en détail

Vers un capitalisme casino?

Vers un capitalisme casino? Dossier du service d études 5 Chaussée de Haecht 579 1031 Bruxelles Dossier du service d études Vers un capitalisme casino? Introduction à un nouveau défi syndical ! " %&' (&&)!" % & '()* +,. '/& 0 1 233

Plus en détail

Dispositifs Habitat en faveur des ménages

Dispositifs Habitat en faveur des ménages Dpf Hb fv mg (Sbv) D Hb T. : 0262 23 56 00 Dpf Hb Fh N 1 : A Dpm à Am Hb Fh N 2 : A Dpm à Rg S Op (S v) Fh N 3 : A M : Chèq E Fh N 4 : F S p Lgm (F.S.L.) Fh N 5 : A Dpm à A à Pp L P Lf S Fh 1 A Dpm à Am

Plus en détail

63Congrès UNE FILIÈRE EN HARMONIE! ème. Palais des Congrès d Arles

63Congrès UNE FILIÈRE EN HARMONIE! ème. Palais des Congrès d Arles aiqu p n i ma d Inf 63Cngè èm in u j u n alai d Cngè d Al A R T E N A IR E S S O N E D U T IE N AVEC LE SO B I L UM d Avnu d la 1è Diviin anc Lib - Ga SNC I la d l lâ i d u Mé U n i n d i n 015 b 3 c ARLES

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

www.fesnamur.be le site officiel de la LFFS-Namur '() * ($)**$+,$ -. /$0)+ $ 20 4+0. )*0 50)0$ $7+3)2 +6 $8)9 20 )* -$+ $):::45 4-4

www.fesnamur.be le site officiel de la LFFS-Namur '() * ($)**$+,$ -. /$0)+ $ 20 4+0. )*0 50)0$ $7+3)2 +6 $8)9 20 )* -$+ $):::45 4-4 ($)**$+,$ -. /$0)+ 0*)-$,1$)2 3 $ 20 4+0. )*0 50)0$ /66) $ $7+3)2 +6 $8)9 20 )* -$+ $):::45 4-4 2. Modifications à l annuaire provincial Procès-verbaux des réunions du CEP du 12/10/2010 et de la CSP du

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Le Fanzine Pour Les filles Algériennes entre elles

Le Fanzine Pour Les filles Algériennes entre elles Epac Pb: V vlz fa d la pb p v, magazn... Cnacz n a : lx.fanzn@hmal.f Fanzn P fll Algénn n ll Unv- n nèmn lbn q ff d nmb cq d flm, é élévé, dcmna, c-méag, lv mêm chann. Il a d la vblé lbnn dan l méda ad

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs

Les Ce2 de l'école du Moulin à Gouesnou vous présentent... Expédition Bicose. Le carnet de voyage de Victor 6000, robot explorateur des profondeurs Ls C2 d l'écol du Moulin à Gousnou vous pésntnt... Expédition Bicos L cant d voyag d Victo 6000, obot xploatu ds pofondus En dict ds fonds sousmains avc Victo 6000 L «Pouquoi Pas?» C'st un navi scintifiqu.

Plus en détail

04 > Évaluation du personnel

04 > Évaluation du personnel 04vlut prl 10/12/08 16:54 Pg 1 04 l t u l r v É > du p 04 > Évlut du prl E plu du rpct d l blgt légl d vr u m u trt ul vc lré, l trt put êtr, l t b ft t prépré, urc d mtvt t d prfrmc tt pur l lré qu pur

Plus en détail

ÉCOUTER CONSEILLER AGIR SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

ÉCOUTER CONSEILLER AGIR SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉCOUTER CONSEILLER R G E É É R R C E R R E T N INVE METTR E EN SC ÈNE AGIR SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Cvy L'p f d fm d vg d péfé (, fm d m, v ). E q'p f d è mp q f d é. S 'p ' p à 'é d p p v q' v vm

Plus en détail

www.amd-incontinence.com

www.amd-incontinence.com www.amd-nnnn.m www.mgqudam. - Céd ph : Fa > Fu una Bugz, pégz v bé! Dmandz n à v pn d ané www.amd-nnnn.m Un gamm éudé. Un un mué N az pu u vu gâh Aujud hu n, pu d gn n évqu uvmn ; Puan, n pu d 4 mn d ança

Plus en détail

Usage pédagogique de la tablette Tactile

Usage pédagogique de la tablette Tactile U péqu tbtt Tt ém Crét JLfbr 2014 r L, u z? C rô rré été té 1994 pr u trpr Jp, prmt tkr frmt t put êtr u pr u D équpé u Cmér C t brét pur uk p, fftmt u f «fhé» é tu ffht ttémt. I put yr rtmt r u t wb,

Plus en détail

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex Av, L Fy l l f L Fy C x b 8 L - BP 1 51 051 x l : 03 26 84 35 65 G g HX555. @fy-.f LE LOGEME À EIMS A I D É L -ê lg J y q Sl 7 % E, y, è v b l bg lg... v l q vbl -ê... L v bg l. Av v l COS v v, l l v v

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

T I E D D E S O M R E

T I E D D E S O M R E É V B BÉÉZ É V V Q J G G JQ G ) ( éq bl (cc É ll lè f l f ch q c 4 9 % ch f l l b l) é é l c è é é b c b f fç ch l bl âg ff y 1 2 é è é q - ch l l 55 yé l é cqé âg l g f é é l g é éc c é q 4 c 6 j h l

Plus en détail

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009)

Observatoire départemental de l accueil des jeunes enfants en Vienne -Edition 2010 (données 2008/2009) Ob dépm d cc d j f V Ed 2010 (dé 2008/2009) 2 Smm déq d ff d dmd c dmcé 6 f d m d 6..8 ff d cc d c...9 ép d cc d f d m d 3 d V. 15 ccbé d c fm d.18 f p d hdcp d md chq.. 19 mpc fc fc d chx d md d cc....21

Plus en détail

La classification périodique

La classification périodique Chapitre 3 : UE1 : Chimie Chimie physique La classification périodique Pierre-Alexis GAUCHARD Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble -

Plus en détail

Niveau cinquième : Ouvrage & Habitat. V I O I P A. e P. e 2. s n t

Niveau cinquième : Ouvrage & Habitat. V I O I P A. e P. e 2. s n t N è : O & H.» E V I T I» S O E V P I «T I N S O I O T P A «LL'H'HAABBIITTATION U Rl M L G 10 0-2 9 0 0 2 A l! è l l l lè L' P 2» «' L P 3 l L P 5 S P 6 -j ' L 7 P? D - -L 9 P -L 11 P l -L P 13 l 'l -L

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU 8 DECEMBE DELIBEATION N C-.5 DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL SCHEMA EGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FOMATIONS POFESSIONNELLES Sag gal fma s js s mas 'mpl Pgamm s As vlls à la Fma èm valsa LE CONSEIL

Plus en détail

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie?

THENetworker UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! Interview d une sexperte : Maïa Mazaurette. Débat : La nudité faitelle. démocratie? THENwk #12 - J 2013 Ejx méq Nmé pé x UN ÉTÉ SEA, SEX AND APPS! 14 Ivw d xp : Mï M 11 Déb : L dé v dém? L AGENCE E-REPUTATION www.pqd.m Th Nwk mg bm édé p éé Rp Sqd. P v b gm, d-v hp://www.h-wk. «T pd pé

Plus en détail

Rapport de la JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA. Bilan d activités

Rapport de la JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA. Bilan d activités REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Mè d lamégm du T, d LEvm du Tum Rpp d l JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA BIODIVERSITÉ Bl dvé 22 m 2008 «BIODIVERSITE ET AGRICULTURE» 1 D l d d l éléb d l Jué

Plus en détail

Gros Electro-ménager (GEM)

Gros Electro-ménager (GEM) G -még (GM) Cég C épp Bèm u TSS u F Cfp G M F > 40 Kg Cv à v Réfgéu Cgéu F à u Cmu Pmp à hu < 40 Kg Cv à v Réfgéu Cgéu F à u Cmu Pmp à hu 1.10 1.11 1.20 1.21 1500 700 G M H F Lv-g Sèh-g u à g Lv-v Cuè

Plus en détail

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre

Références : des informations techniques pour agir. Violences à l école. Prévenir, agir contre Références : des informations techniques pour agir Violences à l école Prévenir, agir contre Juin 2008 $ % $ '( ) ) % *'++, - #. / +0 1 *23 4. )( % ) * -!""5. % ( + + 6 ( % 7 % 7 ) + *8 #-. ) + *8!""5.

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU FEVIE DELIBEATION N C-6. DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL Shma gal vlppm s fmas pfsslls - Sag gal fma s js s mas 'mpl - Pgamm Epmal hh Iva - Fam s Uvss - Ava N à la v 'bjfs plall la g ls Uvss 7-

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015

LE PRoGRAMME octobre décembre 2015 PoGMM ocb déceb 2015 xi li hé Mf um Mf v l Habi Dévee Dab a e diff if o a. ot JONÉ D ÉOONTTION Vddi 9 ocb 9h 18h (ofel lcivi ) aedi 10 ocb 9h 18h ( public) Jo o Qu vioe e lib V h déi oj d éo d ég? V olu

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Pougues Casino <> Banlay

Pougues Casino <> Banlay L Chat Pé atg d Ct d At Cotmpoa d pat Jaco t c St lég Ac Etablmt Thmal Cot a o t G vé Lot. L Ecl d o gy l Vx Gé gy POUGUESLESEAUX Pdox La Bgtt ch a Fa Ecol d PogLEx oct Bllv Ac Cmtè Ct d Géat Gavè A t

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Chaud! le climat. *carburants d origine végétale. Scientifiques et passionnés de l expédition Tara page 2. Gla gla par ici...

Chaud! le climat. *carburants d origine végétale. Scientifiques et passionnés de l expédition Tara page 2. Gla gla par ici... Jv 2008 20 M é Scfqu pé d l xpéd T pg 2 N u Gl gl p c... uf uf p là pg 3 D Tu dux... l clm! pg 4 5 E c - é g m Ié ml pg 6 G d J u A gg : 30 bm à Img Dc pg 7 B D 2030 l fuu écl pg 8 Dpu 1992 Ec-Embllg pu

Plus en détail

Atelier PARI/GP. Laboratoire de Mathématiques de Besançon, January 6th to 10th, 2014. Trimestre Méthodes arithmétiques et applications.

Atelier PARI/GP. Laboratoire de Mathématiques de Besançon, January 6th to 10th, 2014. Trimestre Méthodes arithmétiques et applications. A AI/ b émq ç, Jy 6 10, 014 Tm é méq ppc H pcp y f fw : Hô (8 cy, ç, p: +33 (0)3 81 81 34 6) Hô v (13 éé cb, ç, p: +33 (0)3 81 81 33 9) T ç c V T c by cy c T w y v p, f y cm by c Fc mé TV (FTV) F f y w

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

T Loisirs en Gavot!!!

T Loisirs en Gavot!!! T Loisis n Gvo!!! Ls mcdis : du 02/09 u 16/12/2015 Ls vcncs d uomn : du 19/10 u 30/10/2015 A l Sll ds fês d Vinzi Appl ux bénévols L dimnch 27 Spmb, d gâux à l foi d l l Associion ind un snd d vn bsoin

Plus en détail

27 au 30 juin. A r t. s t i n g

27 au 30 juin. A r t. s t i n g A 27 au 30 juin 2 13 f Hélïe, Nancy, Anne-Maie, Helga, Gianni e Maie- Laue vu invien à décuvi e e-décuvi le paique phae de l'a f Hing. Venez expéimene de paique cllabaive e vive i ju inpian avec nu H i

Plus en détail

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä

Plus en détail

Diversité des espèces

Diversité des espèces L bé "T " plè V bé? Dp pp l é l y pè 38 ll é l D pè p ll! L H H p T ll pè 18 ll pè éé é à j. S PEQENIVITEVXMIHIWZIVXqFVqWIXHIWTPERXIWk¾IVW E qxq MHIRXM½qI GIVXEMRW KVSTIW FEGXqVMIW EPKIW...) p. D pl l

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MRCHE PLIC DE ECHNIQE DE L INFORMION E DE L COMMNICION ICOM PEZEN-GDE - v F M Pl 27 v Pz P 112 34120 NEZIGNN L EVÊQE : 04 67 98 58 05 MRCHE DE MIE EN ERVICE DE REE N, OIP, CCE INERNE C Cl q Plè M q l è

Plus en détail

Downloaded from www.vandenborre.be

Downloaded from www.vandenborre.be Downloadd from www.vandnborr.b C u i s i n i è r C S M 6 9 3 0 0 G Downloadd from www.vandnborr.b A v a n t d c o m m n c r, b i n v o u l o i r l i r c m a n u l d ' u t i l i s a t i o n! C h è r c l

Plus en détail

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social.

Les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire s inscrivent dans les 3 axes du développement durable : environnemental, économique, social. a qi tt ct gaiag aimtai LE EJEX L jx d a tt ct gaiag aimtai icivt da 3 ax d dévmt dab : vimta, écmiq, cia. Ltt ct gaiag aimtai, c t : RÉERVER L EVREME évitat d dé itimt d ac ctivab, d a, d égi t évitat

Plus en détail

HALO. Les aides auditives conçues pour l iphone

HALO. Les aides auditives conçues pour l iphone HAL Les aides auditives conçues pour l iphone (U DNNANC V LIB) PÉ U audition influe directement ÉPUÉ Votre surc'--di votre état dencif santé général.. De nos jours, il est communément admis que pour être

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Travail, handicap, entreprises : prospective 2020 Sortir des logiques habituelles pour anticiper les solutions de demain

Travail, handicap, entreprises : prospective 2020 Sortir des logiques habituelles pour anticiper les solutions de demain Trvl, hdp, trprss : prsptv 2020 Srtr ds lgqus hbtulls pur tpr ls sluts d dm Prstt d l dmrh Jur tl du CCAH 04/12/2014 Ph. Dur L dmrh Prmèr tud prsptv d tt mplur rls Fr sur tt thmtqu, ll prps u vs prtg ds

Plus en détail

FIXATIONS NORMALISEES

FIXATIONS NORMALISEES FIXATIONS NORMALISEES pour vérins types PEC conformes ISO 21287 Série 434 FIXATIONS NORMALISEES ISO 21287 - ISO 15552 - A Applications service Pattes d'équerre sur extrémité (2) MS1 Patte d'équerre haute

Plus en détail

Suivi de la dynamique des populations de loutre

Suivi de la dynamique des populations de loutre Prjt LIFE «Rstauratin ds Habitats d la Lutr» (LIFE 05/NAT/B/0000 85) M é t h d Suivi d la dynamiqu ds ppulatins d lutr d p r s p c t i n Christin Lclrcq : Svn Platts : Hélèn Ghyslinck : Parc Naturl Haut-Sûr

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À rmttr à l'hôtss, à l'accuil d l'offic d tourism Grâc à vous, notr offic d tourism s'amélior. Souciux d l amélioration continu d nos prstations, t afin d répondr au miux

Plus en détail

ou 8 à vélo Métro Maison M-M OUchy Plus d info sur www.liguesdelasante.ch

ou 8 à vélo Métro Maison M-M OUchy Plus d info sur www.liguesdelasante.ch t Métr M p J c ll n n trl Cn bèr - Lnn-fl t Lnn-gr. l. Pc Bllr JrlS R n nc DélcS Cr p. L Hr 12. D l. 'O 15 p él Pc/ptr Mtc. 1 ll é Mé lelé 12 Mé Olmpq 9 OUc Q 30 mt pr jr Ptt grn, l t rcmmné prtqr cq jr

Plus en détail

cl in Dossier de Sponsoring Bol d'or 2015 Championnat du monde d'endurance

cl in Dossier de Sponsoring Bol d'or 2015 Championnat du monde d'endurance m c. c b t c v. w ww Dssr Spsrg B 'Or 2015 Champat m 'rac M A E T L U v avtr m'att pr ctt sas 2015! E fft, j prra épart prcha B 'Or a Castt, sr mythq crct Pa Rcar, a s Tam Zff Racg. Pr c far, j'a éjà ffcté

Plus en détail

Méthodologie Causal de modélisation et de commande : application aux machines électriques

Méthodologie Causal de modélisation et de commande : application aux machines électriques Méthodolog aual d modélaton t d command : applcaton aux machn élctqu K. Hatan, Y. Mloud, A. Mloud Unté Taha Moulay d Sada, ALGERIE Kada_hatan@yahoo.f, Yahamlouddz@yahoo.f, amlouddz@yahoo.f Réumé : La command

Plus en détail

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des

Voiron. 18, 19et 20. à o. octobre 2013 TOURNEE AUTEURS. des à 18, 19 20 2013 UN UU l C Cèl C Cl â-d P Pl P-l-Pl P-- é - -l-- -C ---C ---l --- -Nl-- ll l. 5 é à lé é l'é 3 l : Cl Zl, l',, l' l, Cl q, l' éâ. l, l lé é à, l ' l. l : ll l q l é ll l q l l. U ll q è

Plus en détail

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire A Nous avons dmandé à ds millirs d élèvs canadins comm toi d répondr à ctt important nquêt, qui prmttra à Santé Canada d miux comprndr la consommation d tabac chz ls juns. Nous t rmrcions d nous aidr dans

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

www.nicoandry.com Portfolio

www.nicoandry.com Portfolio dy Ptfl CTU INTNT & UTIDIA Dy INTACTIV / Ntd - F Kd N gz - NCF AGNC D COUNICATION & INTITUTION -YON - d y - P ATION - 1PB - ITBON & AOCIé T COPAGNI - COB PUBICIT - AXIdU - AD TUDIO t dl & COTIQU BYON COTIC

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES A. NAAMANE La Mécatroniqu Ls bond graphs Pourquoi? Outil d modélisation prformant ; Prmt d bin comprndr ls transfrts d puissanc ; Put

Plus en détail