La guerre de la cloche et de la marmite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La guerre de la cloche et de la marmite"

Transcription

1 Encore une bataille oubliée à Waterloo La guerre de la cloche et de la marmite Même si cela fait plaisir à certains, davantage tentés par le folklore local que par l'histoire, il n'y eut pas vraiment trois batailles à Waterloo. Pour celle du 17 août 1705, le duc de Marlborough lui-même cite bien the chapel of Waterloo, mais il est aussi indiqué que his Grace forced the post of Waterloo, in the forest of Soignes1 et le reste se passe quelque part entre Groenendael et Over Issche near Neer Issche. Ce ne fut probablement qu'une escarmouche. Quant à la deuxième, oui, le général Jourdan s'en vient après Fleurus, le 7 juillet 1794, taquiner très sérieusement le prince d'orange sur le plateau de Mont-Saint-Jean, mais de là à parler de bataille2 de ou à Waterloo, de surcroît, non. Waterloo et ses environs immédiats, vers 1720, sur la carte des frères Naudin3. Cette carte répond à des objectifs purement militaires : son format, sa topographie et sa conception générale n en font plus une carte de cabinet à lire sur une table (comme celle de Cassini, par exemple) mais une carte de terrain. La ferme de Mont-St-Jean est encore à l'est de la route et la forêt se prolonge au-delà de la route de Louvain. 1 John, Booth, The battle of Waterloo from a variety of authentic sources, by a near observer, Booth, Duke Street, Portland place, London, 1816, page Jomini dit que l'ennemi fut "reconduit" jusqu'à Waterloo. Un front mouvant, des armées morcelées qui n'arrêtent pas de se regrouper, une succession d'accrochages plus ou moins violents, voilà à quoi ressemblent les journées des 5 au 10 juillet Mais la colonne de Lefebvre étant arrivée sur ces entrefaites, les républicains redoublèrent d'efforts, chassèrent l'ennemi de sa position, et le reconduisirent jusqu'à Waterloo, où il arriva à la chute du jour. Jomini, Antoine Henri, baron de, Histoire critique et militaire des guerres de la révolution, Campagnes de 1794,1795 et 1796, J.B. Petit, Bruxelles, 1840, page Ils sont deux, Jean-Baptiste Naudin, dit l'aîné (? 2 avril 1743) et Jacques Naudin dit le Jeune, mais il y a aussi Naudin Cadet et enfin Naudin Père (circa er juin 1744). Carte n 10, Echelle 1/ (2 lignes pour 100 toises), dimensions de 145 x 62 cm, collections de l Institut géographique national, à Saint-Mandé (Val-de-Marne). 1

2 Celle de 1815 est indiscutable et l'une de ses conséquences réside dans l'intérêt qui s'est porté depuis lors sur d'autres multiples faits de son histoire qui, sinon, n'intéresserait pas grand monde. C'est d'ailleurs la première qui soit aussi documentée. C'est ainsi que quelques lettres conservées aux Archives épiscopales de Malines4 nous apprennent cette longue lutte que quelques habitants surtout des forestiers, bûcherons, scieurs de long puis, plus tard, des paveurs disséminés aux alentours d'une chapelle royale fraîchement construite menèrent pendant près d'un siècle pour obtenir le statut de paroissiens C'est un peu la fourche contre le goupillon et ce fut en tout cas un jour la marmite contre la cloche, guéguerre qui n'occasionne heureusement que des blessures d'amour-propre. L'enclos au centre duquel la Chapelle royale a été construite reste exempt de toute construction et ce de 1690 à la période française. A remarquer, sur l'extrait de la carte de Ferraris : le gros trait noir qui délimite la paroisse de Rhode-St-Genèse (n 90) de celle de Braine-l'Alleud (n 8). 4 Archives épiscopales de Malines-Bruxelles, Fonds Parochialia Ancien Régime, paroisse de Rhode-Saint-Genèse et de Waterloo, paroisse de Waterloo après

3 La première pierre étant à peine posée, le 22 juin 1687, que l'agitation provoquée par le service religieux de cette chapelle commence. Ainsi, c'est le 7 septembre 1687 déjà que le curé de Braine-l'Alleud, Louis Flemalle 5, par ailleurs licencié en théologie, doyen du district de Genappe et fondateur des célèbres Pauvres Marolles qui soignèrent tant de blessés en 1815, sollicite l'archevêque pour qu'il lui confie la charge de ses paroissiens. Il est horrifié de constater que nombreuses sont ses ouailles qui profiteront de la messe dite en cette chapelle plus proche et qu'ainsi ils demeureront dans l'ignorance des choses nécessaires au salut, ils ne connaîtront point leur Pasteur et leur Pasteur n'aura point la connaissance qui est si nécessaire pour bien les conduire. Il faut préciser que, très "rigoriste" (opposé au culte marial, par exemple), Louis Flemalle est connu pour son intransigeante lutte contre la danse et la boisson. Il se flatte d'avoir communiants dans sa paroisse dont il risque de perdre la troisième ou au moins la quatrième partie causé par la fréquentation de ladite chapelle. Comme il a appris que les Pères Capucins avaient déjà demandé de pouvoir la régir, il explique qu'ainsi les paroisses voisines qui sont déjà si épuisées et remplies de familles si pauvres qu'elles auront besoin qu'on leur fit l'aumône, seront surchargées d'une quatrième quête, étant déjà chargées de celles des Pères Récollets de Nivelles, de RP Dominicains de Bruxelles et des PP Carmes de Wavre C'est vrai qu'une paroisse, cela rapporte, même si Louis Flemalle propose habilement que cette charge lui soit donnée, présentant de s'en acquitter avec une moindre rétribution qu'aucun autre. Cette chapelle, dont notre propos n'est pas de faire ici tout l'historique, fut consacrée le 19 février Mais, non, ce n'est pas une église : c'est une chapelle dite royale placée sous l'autorité civile, celle du gouverneur (d'abord espagnol jusqu'en 1713, puis autrichien à partir de 1716), et non celle de l'eglise. Les autorités ecclésiastiques nomment un recteur 6, lequel n'est donc pas un curé, et ce recteur n'est pas autorisé à exercer une charge pastorale complète : cela va du catéchisme au prêche en chaire de vérité jusqu'à l'administration des sacrements. Il doit y avoir une trentaine de maisons à proximité de cette chapelle au début de ce 18 e siècle, masures éparses aux environs de cet édifice hautain et un peu incongru dans ce qui n'est encore qu'une clairière : la forêt se prolonge vers Ohain jusqu'au Vert-Coucou, l'actuelle chaussée de Louvain. Naître ici, au "Petit Waterloo", c'est devoir se faire baptiser à Rhode-Saint-Genèse et il en est de même pour tous les autres événements qui impliquent une inscription au registre paroissial. Ce Petit Waterloo est limité au sud par l'actuelle rue du Couvent (c'est la ruelle tracée en oblique entre l'église et la rue Théophile Delbar). Les quelques maisons alignées sur la chaussée d'en face en font partie de même que celles construites plus au nord, à l'entrée de la forêt comme, par exemple, le relais de poste qui accueillera un jour Wellington ou l'auberge de Jean de Nivelles qui deviendra la gendarmerie (au coin de l'actuelle avenue Reine Astrid et qui fut rasée en mars 2011). Un peu plus loin, la maison construite en 1719 pour assurer le logement du recteur, à savoir le célèbre restaurant L'Amusoir 7. Bien plus tard, à force de se plaindre, le curé de Waterloo finira 5 Il a 51 ans à ce moment et il décède à Braine-l'Alleud le 30 octobre Ses nombreux contacts avec Antoine Arnaud, le Grand Arnaud, janséniste réfugié dans nos contrées, font peser quelques soupçons sur lui, même s'il fut avant tout un rigoriste acharné. Voir Jean Bosse, Louis Flemalle, prêtre janséniste?, Association du Musée de Brainel'Alleud, Glanures n 20, 1988, pages 5 à Le site du doyenné de Waterloo nous donne le nom des recteurs successifs, à savoir l'abbé Guillaume-Albert Leroy, le premier recteur de 1693 à 1705 (il décède le 9 avril), l'abbé Brion [une lettre du curé de Braine datée du 8 mars 1710 précise qu'il était recteur depuis trois ou quatre ans], l'abbé Wirix [en fait Wirick], l'abbé Ghignet (l'ancien clerc du recteur Wirix) et, enfin, l'abbé Leroy (du même nom que le premier recteur - coïncidence fortuite qui sera désigné comme curé de Couture-Saint-Germain lors du concordat). A propos de Wirick, le Conseil privé du Brabant est saisi le 28 avril 1751 d'une Requête du prêtre Philippe François Delsaux suppliant le Gouverneur général de confirmer la résignation [abandon, cession en faveur de quelqu'un d'un office ou d'une charge, démission au profit de quelqu'un] que le prêtre Henri Wirick a faite en sa faveur de la place de Recteur de la Chapelle Royale de Waterloo (J. Proost, A. Goovaerts, E. De Breyne, M. Soenen, Analyses des Consultes du Conseil privé sous le régime autrichien (II) , folio 92, 28 avril 1751, Archives générales du Royaume). 7 Lucien Gerke, Miscellanées, 2001, page

4 par obtenir une nouvelle cure, à la droite de l'église, en 1827, laquelle sera abandonnée en 1966 et finira par accueillir l'office du tourisme et le Musée de Waterloo après Waterloo conveying the French Cannon from the Field of Battle on the 24 th July Aquatint from a drawing made on the spot, July 24 th 1815 by R. Bowyer 8. A l'avant-plan, à droite : une très rare représentation de l'un de ces chariots spéciaux dans lesquels était transporté le charbon destiné à Bruxelles. A gauche, l'auberge de la Poste; quartier général de Wellington. Tous les autres hameaux ou lieux-dits, tels le Petit Paris, le Roussart, Joli-Bois, Chenois, Vert-Coucou, Mont-Saint-Jean, etc., dépendent de Braine-l'Alleud. Non seulement cette paroisse de Rhode est flamande, mais elle relève de l'évêché de Malines alors que Braine-l'Alleud où l'on parle français et qui est plus proche (ce qui reste relatif) est sous la tutelle du diocèse de Namur! L'église de Braine-l'Alleud est à plus d'une lieue, et par ces mauvais chemins, cela fait sans doute plus d'une heure de marche. Celle de Rhode est encore un peu plus éloignée, avec bien davantage de bois à traverser et elle est, de surcroît, desservie en thiois. La situation est donc grave. Toutefois, si le curé de Braine fait ce qu'il peut, même s'il en fait parfois un peu trop, la chapelle royale ne peut être fréquentée que pour y entendre la messe. Pourtant, ces ouailles en quête d'une paroisse cherchent à améliorer leur vie spirituelle. Antoine Parmentier 9, encore un théologien!, est curé de Braine-l'Alleud lorsqu'il écrit à l'archevêque de Malines en 1701 pour parler du pasteur de Rhode fort éloigné de ces quatre ou cinq maisons et propose qu'on rattache ces dernières le temps qu'il lui plaira à la paroisse de Braine-l'Alleud. Malines consulte le curé de Rhode et décide : Nous soumettons les habitants cy 8 The Campaign of Waterloo, illustrated with engravings of les Quatre bras, la Belle-Alliance... London, Printed by T. Bensley and Son, for Robert Bowyer, Nivelles, 29 avril 1668 Namur, 12 mai Curé de 1700 à Il est docteur en théologie (à Louvain) le 21 août 1703 et devient président du Grand Collège des théologiens de Namur le 23 juin 1705, poste qu'il conserve jusqu'à son décès (Jean Orcibal, Correspondance de François de Salignac de la Mothe-Fénelon, T. XV , Droz, Genève, 1992, page 106). 4

5 mentionnés à la juridiction spirituelle du remontrant pour aussi longtemps qu'il sera pasteur à Braine-l'Alleud et ce à la date du 21 novembre 1701, mais cela ne concerne que les maisons éparses dans la forêt et non celles des abords de la dite Chapelle! Dans le bas de la lettre, sous ce premier accord, une autre mention proroge cette apostille pour le curé Charles d'auxbrebis10 en date du 21 août Ce dernier a donc remplacé le curé Parmentier, nommé à Namur. Un autre courrier signé de sa main, daté du 8 mars 1710, cite le recteur Brion qu'il loue pour son dévouement, bien qu'il ne soit pas autorisé à exercer une charge pastorale complète. Les archives ultérieures restent muettes à propos de cette dérogation : quoi qu'il en soit, la Chapelle et ses proches voisins restent sous la juridiction du curé de Rhode lequel, pour encore compliquer la situation, ne dépend pas de l'évêché mais de l'abbesse de Forest qui, de plus, cumule l'autorité ecclésiastique et seigneuriale! L'ancienne nef sans sa tour : cette carte postale affranchie en 1902 reproduit une extraordinaire lithographie d'époque une où l'on voit des maçons sont en train de construire le presbytère11. C'est ainsi qu'un premier courrier12 est envoyé à l'archevêque à l'initiative de la prestigieuse Cour des comptes du Brabant intercédant sans doute pour l'une ou l'autre autorité religieuse : le recteur de la chapelle lui-même, le doyen, voire l'archevêque Le signataire permettra d'ailleurs de confirmer l'époque de la rédaction de cette missive. 10 Onhaye, 23 août 1674 Givet, 10 juillet 1710 (Marc d'aubreby, Essai sur la descendance des "a Brebis" de Dinant, Internet) et Les Glanures n 5 (1980) de l'association du Musée de Braine-l'Alleud, Braine-l'Alleud et son histoire, Dénombrement de la population de Braine-l Alleud en 1709, nous apprennent que le presbytère de Braineabritait six personnes : le sieur Charles Auxbrebis, pasteur, Nicolas Lambert et Philippe Gorlier, ses vicaires, Michel Auxbrebis et Jeanne Arnould, ses père et mère, Jeanne Arnould, sa servante. 11 Litho de Jobard, dessin de Pingret. Collection de l'auteur. 12 Par commodité, les citations de lettres qui suivent ont été retranscrites en français moderne. Les archaïsmes du "vieux françois", principalement dans la lettre suivante, ont été remplacés tels, par exemple, Brain La Loeud, Roÿ et Roÿale, l'usage et la répétition de termes tels le dit, du dit" (transcrit dudt), estoient, mesfe pour messe, esloigné, maifon pour maison, recognoisfance, pour reconnaissance, battÿ a grans fraiz, etc. Le style et l'orthographe des courriers ultérieurs seront nettement plus familiers à notre entendement. 5

6 Il en ressort que le chapelain, ou recteur, nommé par "sa Majesté" (et non par l'autorité ecclésiastique), reçoit 240 florins payables en deux tranches à valoir sur les recettes du domaine royal, qu'il reçoit du bois de chauffage et qu'il dispose d'une maison et ce pour dire quotidiennement une messe à laquelle peuvent assister les villageois (30 à 40 maisons). Toutefois, il n'est pas permis pour ce chapelain d'administrer les St Sacrements, par exemple. Comme ils sont au nombre de sept et concernent toute l'existence d'un chrétien, du baptême à l'extrême-onction en passant par le mariage, la confession et l'eucharistie, les en priver, c'est automatiquement les envoyer en enfer! Vers 1712 : un vrai curé est demandé pour 30 à 40 maisons Quod erectionem capella in curatum in Waterloo Monseigneur Il y a quelques années que par ordre et de la part de sa Majesté on a bâti à grand frais au lieu nommé Waterloo sur le fonds de la forêt de Soignes une chapelle dédiée à St Joseph et Ste Anne et a depuis bénéficié par Sa Sainteté Innocent XII 13 de quelques indulgences particulières par où la dévotion du peuple et de ceux des lieux d'alentours étant augmentée, sa Majesté a trouvé bon d'y établir un chapelain pour avoir la direction de la dite chapelle avec obligation d'y célébrer journellement la messe pour la plus grande commodité des ceux du hameau de Waterloo, des marchands hantant et trafiquant sur la dite forêt, et les autre passagers lesquels autrement étaient obligés d'entendre la messe et le service divin au village de Braine-l'Alleud éloigné plus d'une lieue du dit Waterloo ayant assigné audit chapelain la somme de deux cent quarante florins par an payables de demi en demi an par la recette du Domaine Royal de la forêt de Soignes, pardessus encore quelques bois pour son chauffage outre une maison que l'on lui accorde pour sa demeure laquelle pourrait être de la valeur de 40 florins par an, ce qui pourrait en tout monter par ensemble aux environs de 300 florins par an. La commodité de cette chapelle a attiré plusieurs personnes qui sont venues demander des places aux environs d'icelle pour y bâtir des maisons sur le fond du Roi, que l'on a accordé moyennant une reconnaissance annuelle et sont au nombre de 20 à 30 ménages, et comme ils sont si éloignés de l'église du dit Braine-l'Alleud, et ensuite en danger quelques fois de mourir sans administration des St Sacrements, nous avons jugé devoir requérir Votre Excellence pour que son bon plaisir soit de permettre que ledit chapelain établi de la part de Sa Majesté y puisse exercer la fonction pastorale au regard des habitants des maisons et des autres qu'elle trouveront à propos de joindre, soit hors des ceux de Waterloo les plus proches à la dite chapelle ou autres à l'avenir, priant Votre Excellence d'autoriser à cet effet ledit chapelain indépendamment de quelque autre paroisse pour être la chapelle et les maisons séparées de toute autre judicature nous sommes, Monseigneur, vos très Humbles et très obéissants serviteurs Les Président et Gens de la Chambre des Comptes du Roi en Brabant étant signé Henri Van Eÿck. Cette lettre n'est pas datée et le destinataire (Monseigneur) n'est pas nommé. Toutefois, elle commence par faire référence à la construction à grands frais de cette chapelle par ordre et de la part de sa Majesté, laquelle n'est autre que Charles II décédé le 1 er novembre L'auteur de ce courrier, Henri Van Eyck, se considère donc encore comme sujet du roi d'espagne et il signe cette missive au nom du président et des membres de la Chambre des comptes du Roy en Brabant, cette appellation officielle avant remplacé celle de Chambre des comptes du Brabant le 24 novembre 1681 et Henri Van Eyck en fut auditeur du 1 er octobre 1683 au 31 mars Elle est supprimée le 21 juillet 1702 par Philippe V (d'espagne) et rétablie le 1 er septembre 1706 (à la suite de la bataille 13 Innocent XII, né près de Bari, en Italie, le 13 mars 1615, est élu pape le 12 juillet 1691, donc peu de temps après la consécration de la Chapelle royale, le 12 février Il décède, à Rome le 27 septembre

7 de Ramillies, le 23 mai 1706) lorsque les vainqueurs anglais et hollandais se partageaient une sorte de contre-pouvoir sous Philippe V, petit-fils de Louis XIV qui, dans les faits, agissait à sa guise. L'acte de rétablissement de cette nouvelle Chambre des comptes du Brabant du 1 er septembre 1706 cite à nouveau Henri Van Eyck en tant qu'auditeur et ce sous la présidence de Philippe Arrazola de Oňate 14, vieille connaissance de nos lecteurs puisque propriétaire du Goumont par testament de sa mère daté de Ainsi, Van Eyck, auditeur jusqu'en mars 1689, ne peut signer cette lettre alors que la chapelle n'est pas encore inaugurée. Il reprend ses fonctions en septembre 1706 : cette lettre a donc été écrite entre cette date de 1706 et , au moment de la signature des traités d'utrecht et de Rastadt, nos provinces passant sous le giron autrichien. Quoi qu'il en soit, le curé de Rhode semble avoir reçu un extrait de cette lettre pour l'en aviser et ce feuillet est daté du 22 juin La réponse à cette lettre n'est pas connue, mais c'est bien la paroisse de Rhode-Saint- Genèse qui continue d'enregistrer les naissances, les mariages et les décès et cela perdurera jusqu'à la création de la commune de Waterloo 16, le 2 avril Du moins en théorie, puisque la paroisse de Rhode enregistrera encore sporadiquement des naissances, la paroisse de Waterloo n'étant créée que le 24 juin Toutefois, les enterrements se faisaient toujours dans le cimetière le plus proche, celui de Braine-l'Alleud jusqu'à la création de celui de Waterloo, le 22 avril Il n'empêche qu'à ce moment-là, la paroisse n'avait toujours pas d'église Prés de 70 ans après la première lettre réclamant une activité pastorale plus proche, le curé de Rhode, patelin, se manifeste pour se plaindre d'un certain Malicet qui détourne l'interdiction de sonner la cloche pour annoncer sa messe en la faisant sonner sur un poêlon ou marmite! 23 juin 1776 : à l'mes au son de la marmite des irréductibles ou à celui de la cloche du Recteur? Votre Eminence, Je prends la liberté de faire connaître à votre Eminence qu'il se trouve un prêtre français qui se dit curé dans la France, nommé Malicet domicilié à Waterloo, qui dit la messe fêtes et dimanches à une heure fixée dans la chapelle de Waterloo sous la juridiction de Monseigneur. Voyant que le chapelle est sous la paroisse de Rhodes St Genèse, privant par là les paroissiens des instructions si nécessaires qui se font les dimanches et fêtes par le Recteur de la dite chapelle et nonobstant que je lui ai fait intimer vos lois du 13 juin 1728 par le Recteur de Waterloo qui défendent de tenir une heure fixée et de sonner la messe fêtes et dimanches à la campagne ; il ne laisse pas de poursuivre scandaleusement, disant que c'est une chapelle royale ; et le Recteur lui ayant défendu de sonner la messe de ma part, on y sonne présentement les dimanches sur un poêlon ou marmite à une heure fixée. C'est pourquoi que le suppliant voulant ôter entièrement le scandale, supplie votre Eminence de vouloir faire écrire une lettre au Recteur de la dite chapelle qui pourrait se lire aux prônes samedi prochain dans la chapelle pour éviter tous les inconvénients mais je crains qu'on en viendra pas à bout sinon qu'il fut suspendu de dire la messe fêtes et dimanches. Le 23 qui fut dimanche 17 dernier je fus informé qu'il attira plus de monde à la messe au son de la marmite que le Recteur au son de la cloche. Monseigneur, en attendant vos ordres, je suis votre très humble et obéissant serviteur 14 Bruxelles, le 4 février décembre 1729, enterré à Saint-Gudule (Bruxelles). 15 Le président en était, Jacques-Ferdinand de Villegas; les conseillers et maîtres, Jean d'eliano et Velasco, Guillaume- Gillis Hujoel, Philippe Arrazola de Oňate et François-Corneille vanden Berghe; les auditeurs, Nicolas de Grootendael, Philippe-Balthasard Richard, Henri van Eyck et Jean Remi, et le greffier Jean-François Overdaet, y sont confirmés dans ces fonctions (Gachard, M., Inventaire des Archives de la Chambre des comptes, tome premier, Bruxelles, 1837, Imprimerie Hayez, page 37 et Pirenne, Histoire de la Belgique, tome V, livre II. 16 Elle comprend alors le Petit et le Grand Waterloo (Fond Van den Bosch, Joli-Bois), le Roussart, Mont-St-Jean et quelques maisons à la Marache, dont la ferme de la Papelotte. 17 Le 23 juin est effectivement un dimanche en cette année 1766 comme il le fut en 1765, 1771, 1782, 1793, etc. Voir sorte de calendrier perpétuel. 7

8 Dom [illisible] curé de Rhodes le 29 juin. Post script L'adresse du Recteur qui se met à la poste Monsieur LeRoÿ Recteur De la Chapelle Royale De Waterloo à Waterloo Sur la route de Namur Ce post scriptum du curé de Rhode nous livre une très précieuse information : ainsi, Waterloo est desservie par la poste! C'est en effet le cas puisque le 21 août 1776, le Conseil privé (l'un des trois Conseils chargé plus spécialement de l'administration, de la justice, de l'instruction et de l'organisation générale) décide de l'installation à Waterloo (tout comme à Cortenberg et à Asse, ce marquisat dont le palais bruxellois deviendra le Conseil d'etat ) d'une station de poste faisant déjà fonction depuis le mois de mars 18. A la différence d'un relais de poste où l'on ne fait que changer de chevaux voire de voiture, une station de poste accueille les voyageurs, ce qui signifie que l'hébergement est possible, en plus du fourrage, du changement de chevaux, etc. C'est plausible puisque la carte de Ferraris (1777) montre bien le groupe de maisons situées dans la rangée en face de l'église, dont celle d'hubert Olivet 19, "l'entrepreneur en chaussées forestières" construite en 1705, célèbre depuis que Wellington s'y installa le 17 juin Ainsi, la maison de ce prospère paveur et faiseur de routes accueille officiellement un relais de poste à partir de 1776 : il est évident qu'un tel relais avec au moins 8 chambres 20 devient un noyau de fixation urbanistique et qu'ainsi de plus en plus de constructions vont venir s'y 18 J. Proost, A. Goovaerts, E. De Breyne, M. Soenen, Analyses des Consultes du Conseil privé sous le régime autrichien (II) , folio 220, 21 août 1776, Archives générales du Royaume. 19 Connu à Braine-l'Alleud en tant qu'humbert, marié le 10 octobre 1701 avec Catherine Françoise De Cuyper, qui y était née le 16 janvier Humbert décède à Rhode le 23 mars Ils ont (au moins) une fille, Pétronille, née à Rhode elle aussi, en 1713, qui épouse Alexandre Théodore Clément de Cléty, "chef officier de la ville de Genappe pendant 47 ans, anobli le 8 octobre 1758", né à Ottignies, le 7 mars 1740 et décédé à Forest, le 19 octobre Quand Josse Bodenghien (Rhode? 4 février 1800 à Waterloo, époux à Rhode le 14 mars 1752 de Catherine Ghignet, 1730 Waterloo, 1800) qui est le père d'antoine, dit Pantin, l'époux de Marie Catherine Wilmet, future Veuve Bodenghien (Baisy-Thy, 9 septembre 1758 Waterloo, 29 février 1832), achète la maison de poste le 29 juillet 1782, elle compte 12 chambres. En 1822, le Registre des patentables, le relevé des impôts, signale que la dite Veuve est aubergiste pour 8 chambres (dont coût 4,5 florins), brasseur (4 florins), et "loueur de brasserie ayant employé 300 barriques" (12,73 florins). Il y a donc bien huit chambres exploitées commercialement. 8

9 agglomérer. Historiquement, les environs de Mont-Saint-Jean et de son imposante ferme templière toute proche sont bien plus urbanisés. A cet important carrefour se croisent deux routes pavées, l'une apportant le charbon vers Bruxelles, l'autre, allant de Nivelles à Louvain, avec sa barrière et son octroi (depuis 1654). La pression des paroissiens du Petit Waterloo, de plus en plus nombreux, n'en sera que plus importante. Quant au recteur LeRoÿ, il semble bien qu'il soit le dernier en poste avant la domination française, à partir de : plaidoyer pour une seconde messe A Son Eminence Le Cardinal de Franckenberg et de Schellendorf, Archevêque de Malines 21, Etc. Etc. Etc. 21 Johann Heinrich Graf von Franckenberg (comte), Freiherr von Schellendorf (baron), né à Gross Glogau (l'actuelle Głogów, en Pologne, le 18 septembre 1726) fut l'archevêque de Malines du 28 mai 1759 jusqu'au 20 novembre

10 Représente très respectueusement le soussigné que les habitants de Waterloo désirant d'avoir leur Seconde Messe les Dimanches de Fêtes à cause de leur grand éloignement de leur respectives Paroisses de Rhode et de Braine l'alleud surtout en hiver, comme aussi de l'influence des Etrangers y passant en tout temps, s'étant adressés à moi à cet égard en m'offrant une rétribution annuelle ; je me suis rendu d'abord chez Mr le R nd Curé de Rhode (La Chapelle de Waterloo étant placée sur la juridiction) pour en avoir la préalable permission d'y célébrer la Messe parmi y faisant une instruction, qui selon qu'il me dit ne peut se faire sans en avoir été autorisé de votre Eminence et que si ma requête venait à son avis il m'en communiquerait d'abord le résultat sujet de mon recours vers votre Eminence afin qu'elle l'accorde. C'est la Grâce. Et il signe JJ Gerardi Trinitaire supprimé du ci devant couvent d'orival en ajoutant plus bas cette précision : de Villers la Ville près de Genappe le premier juin Fondé en 1198, cet ordre des Trinitaires de Saint-Augustin a effectivement été supprimé par Joseph II le 17 mars 1783 et leur prieuré, dont il ne reste à présent qu'une ferme, se trouvait à Grambois, à côté de Nivelles, là où leur magnifique refuge sur la Grand-Place (1764) abrite à présent le Musée communal d'archéologie, d'art et d'histoire. Futés, les habitants du hameau de Waterloo, essayent d'engager eux-mêmes un religieux en rupture de couvent depuis que Joseph II en avait décidé de la fermeture (en même temps que Groenendael, d'ailleurs) : enfin un sermon! Une lettre antérieure au 10 octobre 1793 nous apprend que les paroissiens insistent pour avoir une seconde messe les dimanches et jours fériés mais, cette fois, ce sont les habitants de Waterloo comportant une communauté d'environ 400 maisons éloignées des paroisses de Braine Lalleud et de Rode Ste Genèse 22 qui prennent eux-mêmes la plume pour plaider leur cause : ne jouissant que d'une seule messe, la moitié des habitants ne peuvent y assister à cause que la Chapelle est trop petite et ne peuvent tous ensemble quitter leur demeure, comme étant situé sur un passage de plus en plus fréquenté tant par les voyageurs que par les troupes qui y passent journellement. Une autre mention, dans le haut de la page, accorde la permission demandée : Vu cette requête et le témoignage du Révérendissime Archevêque de Reims ainsi que l'avis de notre Archiprêtre du District de Leeuw St Pierre Son Eminence accorde au Sr Jean-Baptiste Coutin, curé de Ville-en-Tardenois Diocèse de Reims la permission de célébrer Fêtes et Dimanches dans la chapelle de Waterloo la S te Messe (Bien entendu avec sermon ou autre convenable instruction, chrétienne) et ce pendant les six premiers mois à dater de ce 16 juillet Par ordre de Son Eminence C. Van Beughem dixit 23 L'archevêque de Reims auquel il est fait allusion n'est autre qu'alexandre Angélique de Talleyrand-Périgord 24, l'oncle du diplomate au pied-bot, et c'est sans doute in extremis qu'il et nommé cardinal par Pie VI en Il refusa de prêter le serment révolutionnaire mais fut néanmoins actif pour l'établissement du Concordat. Il décède à Breda le 11 juin L'Almanach de la Dyle de 1804 mentionne qu'il y a habitants à Waterloo en 1786 et en 1799 : il est toutefois impossible de déterminer à quel territoire correspond exactement le "Waterloo" de Le coefficient de 4,6 étant généralement admis pour déterminer le nombre d'habitants par feu (par maison), les 400 maisons citées devraient représenter personnes, enfants compris. Toutefois, et ce n'est qu'un seul exemple, Lucien Gerke (Miscellanées, 2001, page 99) cite le chiffre de 209 habitants pour 56 foyer au Roussart et 195 pour 48 foyers au Chenois, soit entre 3,7 et 4 âmes par feu (d'où entre et pour les 400 maisons citées dans la lettre). 23 Charles-Antoine-François de Paule Van Beughem est le secrétaire de l'archevêque de Malines, le cardinal de Franckenberg à partir de Né à Bruxelles (N.D. de la Chapelle) le 10 octobre 1744, il y décède le 21 décembre Il fut emprisonné à Versailles de 1803 à 1812, ayant refusé de prêter le serment révolutionnaire. 24 Paris, 18 octobre 1736 y, 20 octobre Il est archevêque de Reims depuis le 27 octobre 1777 et l'est jusqu'en 1790 lorsqu'il refuse de démissionner. Il émigre alors en Allemagne et refuse encore le Concordat en Revenu en 10

11 témoigne en faveur du curé Coutin. En effet quelques mois plus tard, le 2 octobre de cette même année 1793, la Sainte-Ampoule est brisée sur le socle démoli de la statue de Louis XV sur la place Royale de Reims. Elle contenait de l'huile qui aurait servi au sacre de Clovis et qui, depuis, avait servi pour l'onction de tous les rois de France. Ainsi, les paroissiens de Waterloo ont leur seconde messe, avec un sermon en prime, mais pour une durée de six mois. Toutefois, une deuxième note dans la marge de cette même lettre est rédigée en latin (Vidi hoc 10 8 bris 1793 ) signale simplement que l'archiprêtre Taymans a vu cette lettre le 10 octobre 1793 et qu'il la "distribuera" et, plus bas, cette dernière mention : Cette permission est continuée sous les mêmes conditions pour les six mois suivants à dater de 17 janvier Par ordre de son Eminence C. Van Beughem dixit. Quant au curé de Ville-en-Tardenois qui est nommé, Jean-Baptiste Coutin, il a effectivement fuit sa paroisse sous la pression révolutionnaire et s'est réfugié en Belgique 25 : âgé de 64 ans, il n'a quitté sa fonction de curé que pour avoir été fidèle à sa religion et au Roy. Il ne sait pas encore que la Révolution ne va pas tarder à le rattraper : du pain, du vin et Décidément, drôles de paroissiens! A présent qu'ils ont leur deuxième messe avec, comme espéré depuis longtemps, une instruction chrétienne, voilà qu'ils se rendent compte finalement que, pour célébrer une messe, il faut du pain, du vin et de la cire! Le Cardinal et Archevêque de Malines, Etc. Etc. Etc. Remontrent très respectueusement les habitants de Waterloo qu'ayant obtenu de Votre Eminence la permission d'avoir une seconde Messe à la chapelle Royale vu le grand éloignement de Braine-l'Alleud et de Rhode Ste Genèse et le passage continuel de troupes surtout en cette année Votre Eminence permet à Jean-Baptiste Coutin, de Ville-en-Tardenois, Diocèse de Reims, de célébrer une seconde Messe dans la dite Chapelle les fêtes et Dimanches à laquelle doit être jointe une instruction chrétienne, fonction correctement remplie par ledit Coutin. L'heure de cette Messe a été fixée à dix heures du matin, en accord avec Monsieur Le Roy, Recteur de la Chapelle, heure qui a régulièrement été respectée jusqu'à Pâques, temps où le dit Le Roy voulait que l'heure de cette Messe fut à neuf heures, qu'il a annoncé en prône de sa Messe le 3 e Dimanche de l'après- Pâques. Malgré les représentations et les réquisitions pressantes qu'on a faites à ce sujet, Monsieur Le Roy refuse au dit Coutin, les Dimanches et exceptés, le pain, le vin et la cire qui lui ont été fournis pour les Messes qu'il dit pendant la semaine et même de faire blanchir le linge selon l'usage. Les habitants de Waterloo ont l'honneur de représenter à Votre Eminence qu'à chaque Messe des Dimanches et fêtes, on fait une quête pour les dépenses de la dite Chapelle qui jouit de plus du droit des billets d'affiche qui se posent à la dite Chapelle, et même des bancs et des chaises, les offrandes n'étant pas en ce cas suffisantes, il vous plaira, Monseigneur, d'ordonner que le pain, le vin et la cire soient livrés aux dépens de la Chapelle au dit Coutin, prêtre français, France en 1814, il accompagne Louis XVI à Gand lors des Cent-Jours. Il sera archevêque de Paris de 1817 à sa mort en Le 24 janvier 1789, le roi convoque les Etats-Généraux, à Versailles, pour le 27 avril. Sur ce, les différents baillages du royaume doivent convoquer des assembles générales pour désigner les représentants des Trois Ordres. Il en est ainsi pour Reims qui, le 16 mars 1789 convoque cette assemblée en citant les membres du clergé qui devront désigner ceux qui seront envoyés en tant que députés à Versailles (page 279). Parmi eux, J.B. Coutin, curé à Ville-en- Tardenois (page 298 in Travaux de l'académie impériale de Reims 43 e Vol., Année , Dubois et Giret, Reims, 1868, page 298). D'autre part, Emile Bouchez (Le clergé du pays rémois pendant la Révolution et la suppression de l'archevêché de Reims ( ), L. Monce, Paris, page 336) signale sans plus que J.-B. Coutin, curé de la paroisse à la Révolution, était né à Branscourt vers 1729 ; il avait été ordonné en 1751 et possédait ses grades en théologie. Successivement vicaire à Rilly-la-Montagne, à Romain, à Fismes et à Suippes (toutes localités proches de Reims, dans la Marne). 11

12 qui peut à peine payer sa pension, et l'entretenir. Il joindra ses vœux aux nôtres pour la conservation des précieux jours de Votre Eminence. Et, cette fois, c'est quasi une pétition puisque cette lettre est signée par 34 paroissiens dont certains sont bien connus comme Antoine Bodenghien dont la veuve continuera d'exploiter l'auberge de la Poste, Jean-Baptiste Mouchet, futur bourgmestre ( ), "l'homme le plus riche du village" 26, fils de François Emmanuel, l'imposant fermier de la cense de Waterloo et dont la sœur sera une généreuse donatrice de l'église (à voir, leur très grande stèle funéraire à la droite de la nef de l'église), Pierre Joseph Gérard 27, qui sera le premier bourgmestre de Waterloo de 1803 à 1817, auquel, on doit le rachat de la chapelle royale vendue comme bien national. Il est aussi, vétérinaire, négociant et le père d'eugénie Gérard 28, l'épouse du vicomte Marcel le Hardÿ de Beaulieu, le châtelain de Fichermont. Saluons encore au passage l'incontournable Pierre Joseph Tellier qui habitait au coin de la ruelle à côté de l'église et chez lequel le baron Charles de Villers, major du 8 e Hussards, blessé à mort le 18 juin, fut passé sur une porte à travers la fenêtre pour y mourir le lendemain 29. Cet instituteur qui fut aussi échevin, payait (en 1822) plus de 12 florins de patentes pour ses activités de maître d'école, de boutiquier, de cirier, de fabricant de tabac, de tonnelier et de cabaretier. Et puis, il y a les Theys, omniprésents, et les Mathieu, ces prospères censiers qui, plus tard, vers , verront Melchior devenir propriétaire de la Papelotte et, accessoirement, l'assassin (en 1832) de Léopold Polchet, le précepteur des enfants du vicomte Marcel le Hardÿ de Beaulieu, et Guillaume, qui s'installera, lui, à la ferme de La Haie. Les voilà tous le premier étant Laurent Coenen, l'épicier qui habitait la première maison située à la droite de la chaussée au débouché de la forêt, un peu avant la chapelle, et qui deviendra célèbre en tant que "Maison Paris", ou Château tremblant, choisie par Lord Uxbridge comme logement à la veille de la bataille et où il laissera sa jambe. Observons, et c'est relativement peu usuel, qu'ils sont trois à faire suivre leur nom de la date : La date exacte n'est toutefois pas connue. Le 11 juin 1794, le recteur LeRoÿ s'adresse à son doyen pour présenter ses problèmes financiers : la Chapelle n'a pas un denier de revenus sinon les offrandes qui à peine suffisent pour un prêtre. Vous devez savoir que lorsque je suis entré à Waterloo, la chapelle était redevable de 79 florins de chandelles à Mr Hazard demeurant présentement à Nivelles et de 39 florins de vin à Mr Mathieu, demeurant au château de Waterloo 30. Puis, il signale que le prêtre Coutin lui coûte aussi de l'argent en cire et en vin et qu'il a eu l'ingratitude de changer l'heure de sa messe à 9 heure le dimanche, ce qui lui cause beaucoup de tort. 26 Lucien Gerke, Miscellanées, page Né à Braine-l Alleud le 10 mai 1752 où il décède 29 mai 1817, il est le fils de Jean-Baptiste Gérard et de Marie Josèphe Florent. Il épouse Marie-Catherine Lambotte le 20 juin 1785, à Braine-l Alleud. 28 Waterloo, 17 mai 1794 Fichermont, 4 novembre Voir aussi Claude Van Hoorebeeck, Les deux seuls enterrements dans le cimetière de Waterloo d'officiers tués lors des combats du 18 juin 1815 : le major baron Charles de Villers et le lieutenant colonel Richard FitzGerald, bulletin de la Société belge d'études napoléoniennes, n 51, décembre 2007, pages 43 à Intéressante information (confirmée par Lucien Gerke Miscellanées, page 220)! Ce château, qui fut connu comme étant celui de Jacques Pastur et bien plus tard château Damiens fut rasé en 1984 faute de soins par l'administration communale qui en était devenue propriétaire. Quant à ce "Mathieu", il s'agit bien de Guillaume Mathieu, le propriétaire à ce moment (par acquisition en 1772 à la marquise de Valanglart, Marie-Anne Le Roy, baronne de Kieseghem). Il est surtout marchand de fer comme signalé, dans l'acte de mariage, le 4 février 1798, à Bruxelles, de sa fille Marie Amélie (née le 31 mai 1776, à Rhode-Saint-Genèse) avec Charles Joseph Hancart (Lodelinsart, 12 juin 1770). L'épouse de Mathieu est Marie Anne Boucqueau (ou Boucquiau) (née au Caillou, le 8 juin 1744)(AGR). C'est elle qui, veuve le 4 juillet 1798, revendra le château vers 1817 à Pierre Joseph Hallez. A cette époque, le marchand de fer est un personnage considérable. C'est lui qui fournit les fers et aciers aux charrons, forgerons, serruriers et autres cloutiers pour la fabrication de fers à cheval, de socs de charrue, de clous et autres chaînes et tisons Guillaume Mathieu (fils de Thomas et d'anne Gorlier), né à Waterloo mais baptisé à Rhode-Saint-Genèse le 31 janvier 1733 décède à Waterloo le 4 juillet Il fut échevin de Braine-l'Alleud du 12 octobre 1781 au 7 octobre

13 Le lendemain, le 12 juin 1794, le recteur Le Roÿ écrit à un correspondant inconnu auquel il annonce d'emblée : Nous apprenons que les Français sont aujourd'hui encore repassés par la Sambre et qu'ils sont à Gilly, Gosselies, et partout où ils ont été auparavant. On dit qu'ils se battent du côté de Charleroi, ce qui nous cause beaucoup d'inquiétudes mais des personnes bien sensées croient que nos troupes ayant manqué leur coup la fois passée ne manqueront point ci. Nous avons vu passer aujourd'hui à Waterloo quelques bagages qui allaient sur Bruxelles mais environs les 5 heures après midi, il passa une estafette qui leur ordonna de ne plus poursuivre. Il enchaîne en parlant encore de ses déboires financiers, ce qui permet de découvrir un détail : s'il a accepté le curé Coutin, c'est à la condition que, si les offrandes n'étaient pas suffisantes, c'était à la paroisse de contribuer mais, surtout : notez que mes patentes m'obligent de rendre compte des offrandes qui se font pendant les messes et comme il n'a plus que la moitié de ses paroissiens à sa messe, ses revenus diminuent d'autant, tout en devant supporter les fournitures du curé Coutin. Et il termine sa missive en transmettant ses respects à madame votre épouse ainsi qu'à votre petite famille. Ce sont les derniers mots que nous connaissons ce dernier recteur : c'est effectivement le 12 juin que Jourdan parvenait enfin à franchir la Sambre et assiégeait Charleroi. Quelques jours plus tard, le 26 juin, Jourdan faisait de Fleurus le premier repère de la fin de l'ancien régime. La dernière lettre de ce dossier nous transporte d'ailleurs dans un autre monde. 25 messidor an 5 : mais donnez-nous donc une paroisse! Waterloo est une commune depuis le 27 frimaire an IV, à savoir le 18 décembre Et la jeune commune s'organise tout en laissant passer l'orage. La chapelle ci-devant royale est vendue au sieur Gillet31 le 19 octobre 1798 qui commence rapidement à démonter la toiture de la coupole. Résignés, les paroissiens s'organisent et, faute de mieux, assistent à leur messe dans la 31 Thomas Vincent Gillet fit aussi l'acquisition des bâtiments de l'abbaye d'aywiers mais, bien qu'habitant rue des Sables, à Bruxelles, il résida souvent au château, dont ses trois enfants, Théodore, Caroline et Stéphanie, héritèrent (Désiré Denuit, Blanches Dames d'aywiers, Louis Musin, Bruxelles, 1976, pages 198 et 199). Déjà veuf de son épouse Marie Monestier, née à Toulouse, il décède à Bruxelles, à l'âge de 67 ans, le 16 octobre Le fils ayant renoncé à l'héritage, ce sont les deux sœurs qui vendent finalement le 20 octobre 1837 le château et ses 6 ha au vicomte Louis Barthold le Hardÿ de Beaulieu (le frère de Marcel, le propriétaire de Fichermont), ancien aide de camp du Prince d'orange lors de la bataille de Waterloo. Stéphanie Gillet (2 juillet juin 1841) avait épousé à Bruxelles le 2 avril 1828 Pierre Louis Pascal de Jullian (né Montpellier en 1775), fécond écrivain auteur entre autres de la volumineuse Galerie historique des contemporains parue à Bruxelles en huit tomes en 1822 (près de pages) ainsi que d'une histoire de la révolution espagnole en

14 grande de la Veuve Pasteur, à savoir Marie Bernardine Lejuste 32. Le Concordat de 1801 ranime les espoirs mais ses 39 articles, encore un peu vagues, devront être complétés par les 77 "Articles organiques" du 18 germinal an 10 (8 avril 1802) ratifiés par les Chambres ce jour-là et publiés deux jours plus tard, le jour de Pâques. Les habitants de Waterloo ont très certainement eu connaissance de ces décisions. Pourtant, l'article LXII de ces nouvelles dispositions précise que "Aucune partie du territoire français ne pourra être érigée en cure ou en succursale, sans l'autorisation expresse du Gouvernement". Ils s'adressent néanmoins le 12 juillet 1802 à l'archevêque de Malines, "Monsieur" 33 de Roquelaure 34, ce qui n'empêche que le mot archevêque, répété cinq fois, ait été soigneusement calligraphié en rouge Il vient d'être nommé, six mois après le départ du cardinal von Franckenberg, le 14 avril 1802, et il est supplié par les habitants de la nouvelle commune de satisfaire à leur demande, l'argumentation restant la même (accroissement du nombre de fidèles, passage de voyageurs et de marchands, distance de Braine et de Rhode, etc.), l'envoi final de cette missive, la dernière du dossier, espérant qu'en voilà assez pour émouvoir les entrailles paternelle 32 Née à Lillois-Witterzée, et décédée à Waterloo, le 24 août 1810 à l'âge de 73 ans. 33 L'article XII stipule qu'il sera libre aux archevêques et évêques d'ajouter à leur nom le titre de Citoyen ou celui de Monsieur. Toutes autres qualifications sont interdites. Il n'y a donc plus de Monseigneur ni d'excellence! 34 Jean-Armand de Bessuéjouls Roquelaure (Lassouts, Aveyron, 24 février 1721 Paris, 23 avril 1818) : il fut aumônier de Louis XV et de Louis XVI, dernier archevêque de Senlis, de 1754 à 1801, ce siège ayant été supprimé par le Concordat), membre de l'académie française depuis 1771 (siège n 35 qui sera ensuite occupé par Cuvier) et archevêque de Malines du 14 avril 1802 au 25 mars 1808 lorsqu'il démissionne pour raison d'âge et se retire comme chanoine au chapitre de la basilique Saint-Denis. 14

15 d'un Pasteur dont la renommée l'a fait reconnaître digne à tant de titres d'un emploi aussi distingué que celui dont il vient d'être décoré par le plus éclairé des gouvernements et qu'en conséquence Il daignera prendre en considération notre humble pétition. Ils sont 51 à mentionner leur nom parmi lesquels l'on retrouve les Theys, Bodenghien, Allard, Delpierre, Gérard, Mouchet, Tellier, Boucquéau et autres Brassinne qui firent l'histoire du village. Il y a même Louis Richel, le garde-chasse, dont le fils fera payer les voituriers qui empruntaient le raccourci entre la fin du Roussart et le plateau du Coucou, à la chaussée de Louvain. Les bouleversements révolutionnaires ont ainsi dilués toutes les anciennes autorités dans l'histoire et tous ces paroissiens frustrés depuis près d'un siècle sont à présent citoyens d'une commune et bientôt les ouailles d'une vraie paroisse le 24 juin 1803 ayant enfin son propre cimetière depuis le 22 avril Il ne leur manque qu'une église 35, mais ils pourront bientôt acquérir cette chapelle royale : tout cela, en moins de 10 ans, de 1797 à 1806 Et, peu de temps après ces grands changements, le destin de cette ci-devant Chapelle devient cette fois universel. Depuis, la messe est dite Claude Van Hoorebeeck Décembre Jusqu'au rachat de l'église, la messe a été dite dans une grange appartenant à Philippe Pastur et il est patent "que sa veuve permit que l'on y dise la messe". Philippe Pastur qui a d'ailleurs lui aussi signé la lettre de 1794 était l'époux de Marie Bernardine Lejuste qui est donc cette veuve courageuse, née à Lillois-Witterzee le 15 décembre 1738, paroisse où ils s'étaient mariés le 29 juin 1770 (AGR). Fille de Pierre Joseph Lejuste et de Marie Françoise Glibert, Marie Bernardine décède, à Waterloo, le 24 août 1810 (Jacques Philippe). Une de leurs filles, Pétronille (Rhode-Saint- Genèse, 1 er avril 1775 Braine-l'Alleud, 24 janvier 1847) épousera le 19 août 1810 Philippe Derbaix (Nivelles, 4 septembre 1783 Braine-l'Alleud, 14 février 1867) qui fut brasseur et distillateur à Braine. Il fut conseiller communal et échevin pendant de nombreuses années et enfin bourgmestre de Braine-l'Alleud de novembre 1856 à la fin de

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE

L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE L ÉGLISE AU MOYEN ÂGE Compétence Comprendre l importance de l Église dans la vie des hommes au Moyen Âge. Quelle impression te donne l église dans cette photographie, par rapport aux autres constructions?

Plus en détail

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise.

«AVANCER EN AGE» Pour chacun, ce temps donné peut être un temps reçu de Dieu qui édifie son Eglise. «AVANCER EN AGE» «C est pourquoi nous ne perdons pas courage, et même si en nous l homme extérieur va vers sa ruine, l homme intérieur se renouvelle de jour en jour.» (2 Corinthiens 4, 16) 1. Prêtres en

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

Notes de travail - Agenda Octobre 2014

Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Notes de travail - Agenda Octobre 2014 Voici l'agenda des activités intéressantes, organisées par l'aci ou par d'autres associations. Cet agenda paraît tous les deux mois, en alternance avec des Notes

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

STATUT FINANCIER DES PRÊTRES DIOCÉSAINS

STATUT FINANCIER DES PRÊTRES DIOCÉSAINS STATUT FINANCIER DES PRÊTRES DIOCÉSAINS Ce texte actualise celui qui a été promulgué en septembre 2000 et mis à jour en 2009. C est un document permettant une référence commune pour les prêtres et les

Plus en détail

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu)

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu) Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de (nom de la paroisse + lieu) Toute désignation de personne ou de fonction dans les présents statuts vise indifféremment un homme ou une femme.

Plus en détail

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre et Ozanne sont à l origine de tous les Tremblay d Amérique du Nord. Il est percheron, elle est aunisienne : ils sont le symbole de ces deux petites provinces françaises

Plus en détail

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 6 octobre 2010. Rejet. MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 6 octobre 2010. Rejet. MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION Audience publique du 6 octobre 2010 MmeMAZARS,conseiller doyen faisant fonction de président Pourvoi n V 09-68.962 Rejet Arrêt n 1881 F-D LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE

Plus en détail

I ) ENTRE : appelant aux termes d'un exploit de l'huissier de justice Georges NICKTS de Luxembourg en date du 30 octobre 2000,

I ) ENTRE : appelant aux termes d'un exploit de l'huissier de justice Georges NICKTS de Luxembourg en date du 30 octobre 2000, Exempt - appel en matière de travail Audience publique du jeudi seize mai deux mille deux. Numéros 25136 + 25142 du rôle. Composition: Marie-Jeanne HAVE, président de chambre ; Romain LUDOVICY, premier

Plus en détail

Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR

Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR Karine POTHIN-CORNU AVOCAT A LA COUR 10, rue des 3 frères Bernadac 64000 PAU TEL : 05.59.98.51.30 FAX : 05.59.83.81.26 LA SEPARATION DE CORPS La séparation de corps ne doit pas être confondue avec le divorce

Plus en détail

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE DOC. VI. MARIAGE Date du mariage, En l église paroissiale: A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE (Nom et prénoms du fiancé) (Nom et prénoms de la fiancée) Adresse actuelle: (localité et

Plus en détail

Diocèse de Sault-Ste-Marie

Diocèse de Sault-Ste-Marie Paroisse Code paroissial: Ville: Code postal: Curé: Vicaire: Conseil paroissial des finances Diocèse de Sault-Ste-Marie Centre diocésain 30, chemin Ste-Anne Sudbury, Ontario P3C 5E1 Tel: (705) 674-2727

Plus en détail

Comment remplir le formulaire demande de rectification

Comment remplir le formulaire demande de rectification Comment remplir le formulaire demande de rectification N AVS 13 Indiquer votre N AVS13. Pour la Suisse, le N AVS13 comporte 13 chiffres et se présente sous la forme 756.9999.9999.99 En effet, depuis le

Plus en détail

Demande de pension À LA SUITE DU DÉCÈS D'UN FONCTIONNAIRE DE L'ÉTAT, D'UN MAGISTRAT OU D'UN MILITAIRE EN ACTIVITÉ

Demande de pension À LA SUITE DU DÉCÈS D'UN FONCTIONNAIRE DE L'ÉTAT, D'UN MAGISTRAT OU D'UN MILITAIRE EN ACTIVITÉ cerfa N 12231*03 À LA SUITE DU DÉCÈS D'UN FONCTIONNAIRE DE L'ÉTAT, D'UN MAGISTRAT OU D'UN MILITAIRE EN ACTIVITÉ Pour remplir ce formulaire, consultez la notice jointe Envoyez ce formulaire et les documents

Plus en détail

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802)

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) La loi du 11 floréal an X spécifie que l'enseignement comporte trois degrés : primaire, secondaire, spécial et qu'il est dispensé dans quatre catégories d'établissements

Plus en détail

de l'organisation des Nations Unies

de l'organisation des Nations Unies TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 735 Affaire No 790 : GOMEZ Contre : Le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DES NATIONS UNIES, Composé comme suit : M. Luis

Plus en détail

Les 10 étapes vers un patrimoine en toute sérénité

Les 10 étapes vers un patrimoine en toute sérénité Les 10 étapes vers un patrimoine en toute sérénité Présentation d'optima Fondée en 1991 Indépendante 13.160 clients au 01/09/2010 316 collaborateurs Leader sur le marché belge Bureaux à Gand et à Braine-l

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire N 41 GRATUIT Pâques 2007 TRAIT D UNION Édito : Sommaire Temps de Pâques, temps de Renouveau Dessin : J. Véron-Durand Le Mot du Conseil Pastoral Horaires et Communications Paroisse Ste Marie de Batbielle

Plus en détail

Art. I. Les articles 275 à 294 du code civil sont abrogés et remplacés par les dispositions suivantes: -

Art. I. Les articles 275 à 294 du code civil sont abrogés et remplacés par les dispositions suivantes: - Loi du 6 février 1975 relative au divorce par consentement mutuel et aux seconds mariages et portant modification de certaines dispositions en matière de divorce pour cause déterminée et de séparation

Plus en détail

Pièces à fournir pour chacun des époux

Pièces à fournir pour chacun des époux Pièces à fournir pour chacun des époux Une copie intégrale d acte de naissance, Pour les personnes de nationalité française Une copie intégrale d acte de naissance de moins de 3 mois. À demander à la mairie

Plus en détail

D'UN THÉORÈME NOUVEAU

D'UN THÉORÈME NOUVEAU DÉMONSTRATION D'UN THÉORÈME NOUVEAU CONCERNANT LES NOMBRES PREMIERS 1. (Nouveaux Mémoires de l'académie royale des Sciences et Belles-Lettres de Berlin, année 1771.) 1. Je viens de trouver, dans un excellent

Plus en détail

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Campagne DENIER 2015 Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Edition janvier 2015 Sommaire Page 3 - Denier de l Eglise Bilan 2014/Campagne 2015 Page 4 - Evolutions de la collecte du Denier

Plus en détail

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation.

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation. ORDONNANCE 41-48 DU 12 FEVRIER 1953 SUR LES ETABLISSEMENTS DANGEREUX, INSALUBRES OU INCOMMODES. Article 1 er Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés en deux classes

Plus en détail

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE 1 ER MAI 1802 (FLOREAL AN X) TITRE I DIVISION DE L'INSTRUCTION Art.1. L'instruction sera donnée : 1 Dans les Écoles primaires établies par les commu nes ; 2 Dans

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC 1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC HOMMAGE AU COUPLE BOLDUC-ROUETTE Mariette Bolduc Rouette. Mariette est aussi issue d une vieille famille

Plus en détail

NON-RESIDENTS : PRECISIONS SUR LA NOTION DE DOMICILE FISCAL. Dernières analyses jurisprudentielles

NON-RESIDENTS : PRECISIONS SUR LA NOTION DE DOMICILE FISCAL. Dernières analyses jurisprudentielles NON-RESIDENTS : PRECISIONS SUR LA NOTION DE DOMICILE FISCAL Dernières analyses jurisprudentielles NEWSLETTER 14 259 du 3 FEVRIER 2015 ANALYSE PAR JACQUES DUHEM ET PASCAL JULIEN SAINT AMAND* *Notaire à

Plus en détail

Des mérovingiens aux carolingiens. Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien

Des mérovingiens aux carolingiens. Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien Des mérovingiens aux carolingiens Clovis, roi des Francs La dynastie carolingienne La fin de l'empire carolingien 1 Introduction L Empire Carolingien a marqué l histoire de la France. Succédant aux Francs,

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS

UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS 1) Les coopératives et les foyers ne sont pas des moyens de pallier certaines insuffisances financières ou matérielles : Ce

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE

CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE ROYAUME DU MAROC RELATIVE AU STATUT DES PERSONNES ET DE LA FAMILLE ET A LA COOPERATION JUDICIAIRE Décret n 83-435 DU 27 mai 1983 (publié au J.O du1er juin

Plus en détail

Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé

Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé Acte de décès François Moreau, 19 décembre 1838 à Placé L an mil huit cent trente huit, le dix neuf décembre, par devant nous, Jean-Baptiste François Erault, maire officier de l état civil de la commune

Plus en détail

COLOC' JP (25-35 ANS)

COLOC' JP (25-35 ANS) COLOC' JP (25-35 ANS) CHARTE 228 rue Nicolas Parent 73000 CHAMBERY JUILLET 2015 1 Sommaire I. Présentation de la colocation... 3 Naissance d'un projet... 3 Pourquoi? Comment? Avec Qui?... 3 II. CHARTE...

Plus en détail

Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution

Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution Le 8 décembre NAISSANCE 116 Rue de la Pinterie A Jour de l Immaculée Conception Le 9 décembre BAPTÊME Eglise Saint Sulpice Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution Un prêtre de chez

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Tous liés à l Eglise!

Tous liés à l Eglise! Tous liés à l Eglise! Campagne 2014 du Denier de l Eglise Province Ecclésiastique de Reims Diocèses de Beauvais, Amiens, Châlons-en-Champagne, Langres, Reims, Soissons et Troyes Dossier de presse Janvier

Plus en détail

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442).

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). 28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). Article: 1 Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

Quand α rencontre π...

Quand α rencontre π... Quand α rencontre π... Namur - jeudi 11 décembre 2014 Frédéric Maes Collectif Alpha Quand α rencontre π... Avant d'être un «briscard»... Je ne suis pas tombé dans la marmite quand j'étais petit. Comment

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

En avril 2006, un citoyen produit sa déclaration de revenus 2005. En septembre de la même année, il constate une erreur dans sa déclaration initiale et produit une déclaration amendée à laquelle il joint

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

1 planche Cour du Roi, pour poser les cartes Audience. 5 pions Château, pour indiquer votre emplacement autour de la Cour

1 planche Cour du Roi, pour poser les cartes Audience. 5 pions Château, pour indiquer votre emplacement autour de la Cour Honneurs de la Cour Un jeu créé par Damien NICOLAS De 2 à 5 joueurs - A partir de 10 ans 10min/joueurs But du jeu Vous incarnez une des plus prestigieuses familles de la Cour du Roi de France et rêvez

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON

Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON Quand on pense aux femmes de la Nouvelle-France, on songe à Marie de l incarnation, à Marguerite Bourgeoys, aux

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Convention sur la réduction des cas d apatridie

Convention sur la réduction des cas d apatridie Convention sur la réduction des cas d apatridie 1961 Faite à New York le 30 août 1961. Entrée en vigueur le 13 décembre 1975. Nations Unies, Recueil des Traités, vol. 989, p. 175. Copyright Nations Unies

Plus en détail

LISTE DES ODONYMES A MODIFIER. soumis à la participation citoyenne

LISTE DES ODONYMES A MODIFIER. soumis à la participation citoyenne 12.Doublons odonymiques Question du Conseiller Monsieur Luc Parmentier Le collège Communal a décidé de modifier la liste des homonymes à renommer dans le cadre du changement des noms de rue. Madame l Echevine

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'ISERE SOUS-SERIE 4 E (dépôts des communes) 4 E 3 LA FERRIERE-d ALLEVARD Aurélie BOUILLOC, attachée de conservation du patrimoine 1990 SOMMAIRE ARCHIVES ANCIENNES ET REVOLUTIONNAIRES

Plus en détail

Les églises et chapelles anciennes en voiture

Les églises et chapelles anciennes en voiture I D E E D E V I S I T E VILLE ET CULTURE Les églises et chapelles anciennes en voiture Niederbronn les Bains Reichshoffen Uttenhoffen avec la plus petite église à colombages d Alsace Pfaffenhoffen Bouxwiller

Plus en détail

Monsieur le Directeur,

Monsieur le Directeur, Monsieur le Directeur, Par envoi en date du 13 mai 2004, la Chambre a porté à votre connaissance son rapport d'observations définitives concernant la gestion de la régie municipale des sports et loisirs

Plus en détail

LA LETTRE FORMELLE PROFESSIONNELLE COMMERCIALE ADMINISTRATIVE LA LETTRE DE RÉCLAMATION MODÈLES

LA LETTRE FORMELLE PROFESSIONNELLE COMMERCIALE ADMINISTRATIVE LA LETTRE DE RÉCLAMATION MODÈLES LA LETTRE FORMELLE PROFESSIONNELLE COMMERCIALE ADMINISTRATIVE LA LETTRE DE RÉCLAMATION MODÈLES Présentation d'une lettre Le courrier professionnel utilise classiquement deux présentations : "à la française"

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

Loi organique relative à la Haute Cour

Loi organique relative à la Haute Cour Loi organique relative à la Haute Cour Dahir portant loi organique n 1-77-278 du 24 chaoual 1397 (8 octobre 1977) relative à la Haute Cour (1) Louange à Dieu Seul! (Grand Sceau de Sa Majesté Hassan II)

Plus en détail

Matériel. . 9 cartes Personnage

Matériel. . 9 cartes Personnage Avec cette extension, les règles de base peuvent être modifiées de cinq façons différentes et combinables comme bon vous semble Les dames de Troyes font leur apparition sous la forme de trois nouvelles

Plus en détail

Nous devons faire face au décès d'un proche

Nous devons faire face au décès d'un proche Nous devons faire face au décès d'un proche Mise à jour le 07.11.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Devoirs et obligations : Lors du décès d'un proche, des démarches

Plus en détail

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte Exposé sur les successions du 26 février 2015 Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte «Les formalités bancaires formalités diverses et déclaration fiscale de succession»

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE N 0904782-0904783. Mme Dejana R M. Dzibrail R RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE N 0904782-0904783. Mme Dejana R M. Dzibrail R RÉPUBLIQUE FRANÇAISE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE N 0904782-0904783 Mme Dejana R M. Dzibrail R Mme Frackowiak Rapporteur public M. Lavail Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Audience du 8 mars

Plus en détail

4.04 Etat au 1 er janvier 2013

4.04 Etat au 1 er janvier 2013 4.04 Etat au 1 er janvier 2013 Rentes d invalidité de l'ai Généralités 1 Les personnes assurées qui, du fait d une atteinte à la santé, sont totalement ou partiellement empêchées de travailler ou d accomplir

Plus en détail

RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE DÉTAILLÉ DU FONDS N O 145 MANUSCRITS

RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE DÉTAILLÉ DU FONDS N O 145 MANUSCRITS RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE DÉTAILLÉ DU FONDS N O 145 MANUSCRITS 145.01 SPICILÈGE (SCRAP BOOK) 1873-1950 1 pièce - Il se trouve des coupures de journaux et aussi des lettres circulaires de Mgr Marcel-François

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003)

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Article 1 er.- La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la Constitution. Chapitre I er.- Champ d'application,

Plus en détail

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée

LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée LOI N 61-10 DU 7 MARS 1961 déterminant la nationalité sénégalaise, modifiée (JO n 4984 p. 13) L assemblée nationale à délibéré et adopté, Le président de la république promulgue la loi dont la teneur suit

Plus en détail

«Féérie de Noël à Prague»

«Féérie de Noël à Prague» «Féérie de Noël à Prague» du 11 au 14 décembre 2015 Si vous demandez à un Pragois de raconter sa ville, il répondra immanquablement : "Il était une fois..." Il était une fois, donc, une princesse pleine

Plus en détail

LA LISTE D'ATTENTE COMMUNALE (art. L. 3121-5 du code des transports)

LA LISTE D'ATTENTE COMMUNALE (art. L. 3121-5 du code des transports) LA LISTE D'ATTENTE COMMUNALE (art. L. 3121-5 du code des transports) MODIFICATIONS INTRODUITES PAR LA LOI N 2014-1104 DU 1 er OCTOBRE 2014 RELATIVE AUX TAXIS ET AUX VOITURES DE TRANSPORT AVEC CHAUFFEUR

Plus en détail

Article 1. a) fausse monnaie;

Article 1. a) fausse monnaie; Arrêté royal n 22 du 24 OCTOBRE 1934 relatif à l'i nterdiction judiciaire faite à certains condamnés et aux faillis d'exercer certaines fonctions, professions ou activités Article 1. Sans préjudice des

Plus en détail

Catherine Olivier Divorcer sans casse

Catherine Olivier Divorcer sans casse Catherine Olivier Divorcer sans casse Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3511-2 Chapitre 2 Le divorce accepté Cette procédure concerne actuellement environ 15 % des divorces. Le divorce accepté, autrefois

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil IUE 393-A

Secrétariat du Grand Conseil IUE 393-A Secrétariat du Grand Conseil IUE 393-A Date de dépôt: 22 mars 2007 Messagerie Réponse du Conseil d Etat à l'interpellation urgente écrite de M. Claude Jeanneret : Commerces ouverts le dimanche 24 décembre

Plus en détail

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vous êtes condamné VOUS ÊTES CONDAMNÉ PÉNALEMENT Le juge a statué sur votre cas et vous a condamné. Que vous reste-il

Plus en détail

CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL

CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL CLAIMS RESOLUTION TRIBUNAL [Seule la version originale en langue anglaise fait foi] dans le cadre du Holocaust Victim Assets Litigation Affaire Numéro CV96-4849 Décision d attribution certifiée en faveur

Plus en détail

Primes énergie 2010 - Formulaire 15

Primes énergie 2010 - Formulaire 15 du 07/01/2010 Primes énergie 2010 - Formulaire 15 Renvoyez l'original de ce formulaire (pas de copie) complété et signé dans les 4 mois prenant cours à la date de la facture à l'adresse indiquée ci-contre

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Numéro du rôle : 286. Arrêt n 41/91. du 19 décembre 1991 A R R E T

Numéro du rôle : 286. Arrêt n 41/91. du 19 décembre 1991 A R R E T Numéro du rôle : 286 Arrêt n 41/91 du 19 décembre 1991 A R R E T En cause : la question préjudicielle posée par le bureau d'assistance judiciaire du tribunal de première instance de Mons par décision du

Plus en détail

ASSOCIATION "AERONAUTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE EN AQUITAINE" STATUTS. Article 1 : FORME ET DENOMINATION.

ASSOCIATION AERONAUTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE EN AQUITAINE STATUTS. Article 1 : FORME ET DENOMINATION. ASSOCIATION "AERONAUTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE EN AQUITAINE" Titre I Formation et objet de l'association : STATUTS Article 1 : FORME ET DENOMINATION. 1.1 - Il est créé une association dénommée "Aéronautique

Plus en détail

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011

30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) - coordination officieuse au 1 er juillet 2011 30 AVRIL 1999 - Loi relative à l'occupation des travailleurs étrangers (M.B. 21 mai 1999) (coordination officieuse au 1 er juillet 2011 ; modifié par l arrêté royal du 20 juillet 2000 introduction de l

Plus en détail

LA COOPERATION RENFORCEE EN MATIERE DE DROIT DE LA FAMILLE DANS L UNION EUROPEENNE

LA COOPERATION RENFORCEE EN MATIERE DE DROIT DE LA FAMILLE DANS L UNION EUROPEENNE NOTE D INFORMATION : Joëlle Garriaud-Maylam Sénateur représentant les Français établis hors de France LA COOPERATION RENFORCEE EN MATIERE DE DROIT DE LA FAMILLE DANS L UNION EUROPEENNE A un mois et demi

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Association. Principes généraux.

Association. Principes généraux. Page 1 Association. Le 1er juillet 1901, Pierre WALDECK-ROUSSEAU fait adopter, au terme d'une longue bataille parlementaire, une loi d'une portée considérable : relative au contrat d'association qui garantit

Plus en détail

L UNAF LA DEMI-PART FISCALE

L UNAF LA DEMI-PART FISCALE L UNAF et LA DEMI-PART FISCALE Union nationale des associations familiales 28 place Saint-Georges 75009 PARIS Tél : 01 49 95 36 00 Fax : 01 40 16 12 76 www.unaf.fr 1/11 L'UNAF et la suppression de la demi-part

Plus en détail

Traité sur le droit des marques

Traité sur le droit des marques Base de données de l sur les textes législatifs Traité sur le droit des marques faits à Genève le 27 octobre 1994 LISTE DES ARTICLES Article premier : Expressions abrégées Article 2 : Marques auxquelles

Plus en détail

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger

Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Un lieu de culte à conserver Une mémoire à perpétuer Un patrimoine à protéger Dossier d appel aux dons et au mécénat présenté par le Centre Hospitalier de Bayeux et l Association pour la Sauvegarde de

Plus en détail

Allocations de déménagement et de loyer (ADEL)

Allocations de déménagement et de loyer (ADEL) Allocations de déménagement et de loyer (ADEL) INFORMATIONS GÉNÉRALES Statistiques voisines Périodicité Ponctualité Propriété Les allocations de déménagement et de loyer sont octroyées aux personnes quittant

Plus en détail

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit)

église paroissiale ; cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) Ancienne église paroissiale et cimetière Saint-Pierre de Poulainville, devenus cimetière communal (détruit) place de l' Eglise Poulainville Dossier IA80003711 réalisé en 2002 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

Nature. Gestion et précautions indispensables. Précautions indispensables

Nature. Gestion et précautions indispensables. Précautions indispensables Nature «La fabrique d église et la mense curiale sont deux établissements ecclésiastiques distincts, ayant chacun la personnalité juridique en tant qu établissement public du culte» (guide administratif

Plus en détail

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10011107 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Choplin Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10011107 M. M. Choplin Président de section Audience du 24 novembre 2010 Lecture du 15 décembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale du

Plus en détail

Rapport sur la situation de l'afpp

Rapport sur la situation de l'afpp Rapport sur la situation de l'afpp Ce rapport est établi dans le cadre de la prise de fonction du nouveau bureau national et en cohérence avec la résolution prise lors de l'assemblée Générale du 21 octobre

Plus en détail

Exemple 1.2.3.4. Les deux types de protection au dernier décès Le coût de protection libéré au premier décès

Exemple 1.2.3.4. Les deux types de protection au dernier décès Le coût de protection libéré au premier décès 10 Assurance vie Exemple Guylaine et Yves sont mariés depuis 30 ans. Ils ont eu quatre enfants et sont sept fois grands-parents. Ils aimeraient laisser une certaine somme à leur décès pour leurs descendants.

Plus en détail

FCPR FONDS ENTREPRENEURIAL 06 Agrément AMF N FCR20120009 du 23 11 2012

FCPR FONDS ENTREPRENEURIAL 06 Agrément AMF N FCR20120009 du 23 11 2012 SOCIETE DE GESTION EQUITIS GESTION SAS 6, place de la République Dominicaine 75017 PARIS Numéro d agrément AMF : GP02023 FCPR FONDS ENTREPRENEURIAL 06 Agrément AMF N FCR20120009 du 23 11 2012 DEPOSITAIRE

Plus en détail

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus,

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus, nous avons, depuis peu, quelque espoir. Pour cela, il nous faut impérativement faire des travaux afin que notre maison soit juridiquement accessible. Très chers amis, Nous sommes très heureuses de vous

Plus en détail