Priscilla Ananian BRUXELLES RÉGION DE L INNOVATION. Référentiels de développement et d aménagement des centralités bruxelloises

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Priscilla Ananian BRUXELLES RÉGION DE L INNOVATION. Référentiels de développement et d aménagement des centralités bruxelloises"

Transcription

1 BRUXELLES RÉGION DE L INNOVATION Priscilla Ananian Professeure École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Référentiels de développement et d aménagement des centralités bruxelloises Midis du développement urbain 3 mars Bruxelles

2 Plan de l exposé Le processus d intégration de l économie de la connaissance dans la planification urbaine Volet 1 Les dynamiques urbaines et métropolitaines de la force de travail créative bruxelloise Volet 2 Les modalités d intégration urbanistique des entreprises des secteurs innovants Volet 3 Référentiels d aménagement et de développement pour les axes et pôles en projet

3 Le processus d intégration de l économie de la connaissance dans la planification urbaine

4 L économie de la connaissance et les référentiels de développement urbain

5 Nouvelles configurations en réseau, nouvelles structures territoriales Le projet GIANT - Grenoble Ile de Nantes Poblenou à Barcelone

6

7

8

9 La «région de l innovation bruxelloise» et les territoires métropolitains La zone RER BMR 2018 CMB

10 Villes universitaires et localisation des spin-offs en 2012 Spin off UCL Spin off KUL Spin off ULB Spin off VUB Concentration population universitaire Concentration des institutions d enseignement secondaire et universitaire

11 Projet de PRDD Densifier et faire évoluer le système de centralités Densification résidentielle (Volet 1: dynamiques résidentielles de la force de travail créative) Intégration urbaine de l économie de la connaissance (Volet 2: localisation et modalités d intégration urbanistiques des entreprises des SI) Dimension métropolitaine

12 L inscription de l économie de la connaissance dans les plans de développement bruxellois 1989 Plan Régional de Développement I 1995 Plan Régional de Développement II 2002 Projet de PRDD Plan de Secteur 2001 Plan Régional d Affectation du Sol 2012 «PRAS démographique»

13 Mobilité Proximité cognitive Projet économique Projet de développement urbain Proximité géographique Clusters Projets urbains Ancrage

14 Volet 1. Les dynamiques urbaines et métropolitaines de la force de travail créative bruxelloise

15 Secteurs innovants et secteurs prioritaires d investissement en Région de Bruxelles-Capitale Il n y a pas de définition précise pour les secteurs innovants à Bruxelles. Sont considérées comme entreprises des secteurs innovants, celles dont les investissements dans le RDI sont déjà importants et celles qui pourraient développer potentiellement du RDI. Secteurs prioritaires (PRI ) Sciences de la vie ICT Eco construction Technologies vertes Secteurs prioritaires (PRI ) Technologies de l information et de la communication Le secteur de la santé Environnement Industrie créative Sécurité civile Seuls 42% des entreprises qui ont bénéficié des programmes Innoviris se trouvent également dans les pôles animés par Impulse.Brussels

16 Répartition des salariés des secteurs innovants BXL selon la commune de travail et de résidence

17 Échantillon de travailleurs des secteurs innovants bruxellois œuvrant sur le territoire CMB Repérage des codes Nace -3positions de toutes les entreprises faisant partie des clusters bruxellois Banque Carrefour de la sécurité sociale (BCSS) Datawarehouse marché du travail et protection sociale Échantillonnage de individus occupés dans les secteurs Nace (3 positions) représentés par les entreprises des clusters bruxellois + travailleurs de l enseignement supérieur et les indépendants exerçant des activités intellectuelles, artistiques et artisanales dont le lieu de travail se trouve sur le territoire de la CMB. Échantillon stratifié (codes NACE, taille de l entreprise) année 2009 (31 décembre) suivi longitudinal jusqu en 2005

18 Nombre de travailleurs représentés par secteur d activité à partir des codes NACE des entreprises BXL Secteur G: commerce de gros et détail Secteur M: Activités spécialisées, techniques ou scientifiques Secteur P: enseignement (postsecondaire et universitaire) Secteur J: information et communication entreprises 83 codes Nace trois positions Source: calculé à partir des statistiques globales du Datawarehouse marché du travail

19 personnes dans les secteurs d investissements prioritaires sur personnes actives occupées, soit 12,52%. (Données 2009, BCSS-KSZ) Secteur C D E F G J M N P Q R S Intitulé Industrie manufacturière Production et distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné Production et distribution d'eau; assainissement, gestion des déchets et dépollution Construction Commerce; réparation de véhicules automobiles et de motocycles Information et communication Activités spécialisées, scientifiques et techniques Activités de services administratifs et de soutien Enseignement Santé humaine et action sociale Arts, spectacles et activités récréatives Autres activités de services CODNAC 2008 Secteur Intitulé Occupés 211 C Fabrication de produits pharmaceutiques de base C Fabrication de préparations pharmaceutiques C Fabrication d'ordinateurs et d'équipements périphériques C Fabrication d'équipements de communication C Fabrication de produits électroniques grand public 1 Fabrication d'instruments et d'appareils de mesure, d'essai et de navigation; C horlogerie 279 C Fabrication d'autres matériels électriques C Fabrication d'autres machines d'usage spécifique C Fabrication d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire D Production, transport et distribution d'électricité E Récupération F Construction de bâtiments résidentiels et non résidentiels G Commerce de gros d'autres biens domestiques G Commerce de gros d'équipements de l'information et de la communication G Commerce de gros d'autres équipements industriels G Autres commerces de gros spécialisés G Commerce de gros non spécialisé G Autres commerces de détail en magasin spécialisé J Édition de logiciels J Enregistrement sonore et édition musicale J Programmation, conseil et autres activités informatiques J Traitement de données, hébergement et activités connexes; portails Internet M Activités juridiques M Activités comptables M Activités des sièges sociaux M Conseil de gestion M Activités d'architecture et d'ingénierie M Activités de contrôle et analyses techniques M Recherche-développement en sciences physiques et naturelles M Recherche-développement en sciences humaines et sociales M Publicité M Études de marché et sondages d'opinion M Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques n.c.a N Organisation de salons professionnels et de congrès N Activités de soutien aux entreprises n.c.a P Enseignement secondaire P Enseignement supérieur et post-secondaire non supérieur P Autres activités d'enseignement Q Autres activités pour la santé humaine R Bibliothèques, archives, musées et autres activités culturelles S Activités des organisations économiques, patronales et professionnelles 2895

20 Les activités «créatives» couvertes par les indépendants Code de travail Description code de travail Industrie du bâtiment: maçonnerie, sculpture et taille de la pierre, marbrerie, plomberie, peinture, jointoiement, installations électriques, travaux publics, dragage, Industrie d art et de précision: clivage et taille du diamant, électrotechniciens, horlogers, serruriers, photographes, bijoutiers, graveurs, outilleurs, mécaniciens, dentistes, informatique (matériel), Enseignement privé: professeurs répétiteurs précepteurs etc. 507 Sciences: géologues chimistes physiciens préparateurs etc. 508 Lettres: gens de lettres journalistes interprètes bibliothécaires particuliers etc. 509 Arts: décorateurs accordeurs d'instruments de musique cinéastes artistes etc. 510 Arts: la fourniture de prestations artistiques et/ou la production d'oeuvres artistiques dans le secteur de l'audiovisuel 514 Avocats 517 Géomètres ingénieurs comptables experts (fiscaux-immobiliers) etc. 518 Architectes 519 Professions diverses à caractère intellectuel: conseillers bureaux de service etc personnes dans les secteurs créatifs sur personnes actives occupées, soit 7%. (Données 2009, BCSS- KSZ)

21 Les «créatifs salariés» au quartier de résidence Répartition des salariés au sein de la population active selon le quartier de résidence Répartition des créatifs salariés au sein de l échantillon selon le quartier de résidence

22 Les «créatifs indépendants» au quartier de résidence Répartition des indépendants au sein de la population active selon le quartier de résidence Répartition des créatifs indépendants au sein de l échantillon selon le quartier de résidence

23 Les «créatifs très jeunes» au quartier de résidence Répartition des travailleurs âgés de 18 à 24 ans au sein de la population active selon le quartier de résidence Répartition des créatifs âgés de 18 à 25 ans au sein de l échantillon selon le quartier de résidence

24 Les «créatifs jeunes» au quartier de résidence Répartition des travailleurs âgés de 26 à 35 ans au sein de la population active selon le quartier de résidence Répartition des créatifs âgés de 26 à 35 ans au sein de l échantillon selon le quartier de résidence

25 Les quartiers de résidence des créatifs selon le secteur d activité Créatifs Lieu de résidence salariés œuvrant des professeurs dans les activités et des chercheurs spécialisées de Créatifs salariés œuvrant dans l enseignement supérieur scientifiques l UCL et de la et KUL techniques

26 Distance médiane des navettes travail-domicile des créatifs salariés en fonction du lieu de résidence dans la CMB en créatifs salariés sur 5 quittent leur commune de résidence pour aller travailler ailleurs dans la métropole

27 Nombre et part des créatifs qui, en 2009, ne résidaient pas dans le même quartier cinq ans plus tôt Parmi les créatifs bruxellois (échantillon), 35% ont changé de quartier de résidence au moins une fois entre 2005 et 2009.

28 Mobilités résidentielles des créatifs par rapport à la RBC 79% de la mobilité des créatifs est infrarégionale 20% de la mobilité est infrabruxelloise 60% des déménagements (infra et interrégionaux) se font dans les limites de la CMB

29 Facteurs et enjeux de la mobilité résidentielle des créatifs bruxellois 1. Les créatifs mieux rémunérés restent à Bruxelles Salaire > (plutôt déménagement dans Bruxelles) Salaire < (déménagement vers Bruxelles), en plus forte proportion des jeunes entre 18 et 35 ans 2. Les créatifs avec enfants restent à Bruxelles 81% des déménagements vers Bruxelles sont associés à un changement de position dans le ménage Pour ceux qui déménagent dans Bruxelles: travailleurs cohabitants sans enfants cohabitants ou mariés avec enfants isolés cohabitants avec enfants cohabitants avec enfants chef de famille monoparental

30 Volet 2. Les modalités d intégration urbanistique des entreprises des secteurs innovants

31 Typologies urbanistiques des entreprises des clusters bruxellois

32 Chaussée de la Hulpe - UCL

33 Boulevard Léopold III

34 Boulevards militaires zone Reyers

35 Petite ceinture quartier européen

36 Zone du Canal - Nord

37 Zone du Canal - Centre

38 Zone du Canal - Sud

39 Gare de l Ouest Place Émile Bockstael

40 Volet 3. Référentiels d aménagement et de développement pour les axes et pôles en projet

41 Répartition des universités et entreprises des clusters des secteurs innovants en Région de Bruxelles-Capitale

42 Densification d une armature radioconcentrique X multipolaire

43 La production résidentielle et les axes et pôles de développement en projet JARDINS DE LA COURONNE JARDIN DES FONDERIES RESIDENCE NOVALIS REMPARTS DE DINANT JARDINS DE JETTE

44 Contribution potentielles des entreprises aux axes et pôles de développement en projet Potentiel de densification du site Potentiel de densification et de mixité Création ou valorisation de lieux de socialisation intérieurs Création d espaces partagés extérieurs Potentiel désenclavement du site

45 L évolution de l armature multipolaire de la ville-région Spécialisation intelligente Spatialisation intelligente Vers Louvain Vers Louvainla-Neuve «Vallée numérique de la Senne» «Triangle de la connaissance»

46 Référentiels de développement et d aménagement métropolitains

47 Bruxelles région de l innovation Mobilité 3. Attirer des entreprises de la même chaîne de valeurs (stimuler l économie exogène) 1. Construire une vision d aménagement avec les entreprises pionnières et les Universités Proximité cognitive Projet économique Clusters Projet de développement urbain Projets urbains Proximité géographique 2. Mobiliser les entreprises pionnières et les Universités comme acteurs locaux de développement (stimuler l économie endogène) Ancrage 4. Utiliser la fabrication des pôles comme outil d expérimentation sociale, d innovation technologique et de transformation urbanistique

48 Montréal et Bruxelles en projet Densification et projet urbain Plateforme de recherche-action Processus de design urbain et de mise en œuvre des institutions publiques afin d'orienter le développement immobilier et la transformation des quartiers stratégiques en pôles de développement.

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

Milieu innovateur et développement économique : le rôle des acteurs créatifs?

Milieu innovateur et développement économique : le rôle des acteurs créatifs? Quoi de neuf, Docteur? Milieu innovateur et développement économique : le rôle des acteurs créatifs? Zineb AOUNI, ULg - LEPUR Avec le soutien de : ! Milieu innovateur et développement économique : le rôle

Plus en détail

Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9

Un canton en action CHAMPS-SUR- MARNE M i s e à j o u r 2 0 0 9 Un canton en action CHAMPS-SUR- Mise à jour 2009 SOMMAIRE PRESENTATION 1. La population et son évolution 2. La population selon la catégorie socioprofessionnelle 3. Les ménages et leur équipement LES ENTREPRISES

Plus en détail

Leviers d action publics pour le projet Hefbomen van de overheid bij stedelijke projecten

Leviers d action publics pour le projet Hefbomen van de overheid bij stedelijke projecten Leviers d action publics pour le projet Hefbomen van de overheid bij stedelijke projecten TABLE RONDE / RONDE TAFEL Colloque PRDD/ Colloquium GPDO Flagey > 10.02.2013 4 objectifs prioritaires applicables

Plus en détail

LISTE DES CODES NACE - version 2012 Code Description

LISTE DES CODES NACE - version 2012 Code Description LISTE DES CODES NACE - version 2012 Code Description 011 Cultures non permanentes 012 Cultures permanentes 013 Reproduction de plantes 014 Production animale 015 Culture et élevage associés 016 Activités

Plus en détail

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps. Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.be Des informations communales sont également disponibles sur le

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE Page 1 ACT.EXTRACTIVES,MATERIAUX CONST.,ENERGIE,EAU,RECUP 0811Z EXTRACTION DE PIERRES ORNEMENTALES ET DE CONSTRUCTION, DE CALCAIRE INDUSTRIEL, DE GYPSE, DE CRAIE 1ET D'ARDOISE 0 2363Z FABRICATION DE BÉTON

Plus en détail

Notes méthodologiques

Notes méthodologiques Notes méthodologiques SUPERFICIE Service Public Fédéral Economie, PME, Classes moyennes et Energie, Direction générale Statistique et Information économique (SPF Economie / DGSIE), Statistiques Utilisation

Plus en détail

Définitions et méthode

Définitions et méthode Définitions et méthode C ontour des activités métropolitaines supérieures (AMS) Le périmètre des activités métropolitaines supérieures s appuie sur une nomenclature des secteurs d activités en treize regroupements

Plus en détail

Profil au 31 décembre 2012 des bénéficiaires de la retraite au titre. de la pénibilité créée par la loi du 9 novembre 2010

Profil au 31 décembre 2012 des bénéficiaires de la retraite au titre. de la pénibilité créée par la loi du 9 novembre 2010 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 14 Document de travail, n engage pas le Conseil Profil

Plus en détail

Les Services en Midi-Pyrénées

Les Services en Midi-Pyrénées Emploi et établissements des Services Départements : Nombre d'établissements RCS et effectif salarié au 1er trimestre 2015 : Nombre d'établissements Effectif salarié (par rapport à 2014) (par rapport à

Plus en détail

Les Services en Midi-Pyrénées

Les Services en Midi-Pyrénées Emploi et établissements des Services Départements : Nombre d'établissements RCS et effectif salarié au 2ème trimestre 2014 : Nombre d'établissements Effectif salarié (par rapport à 2013) (par rapport

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles 10 décembre 2012 Quel salaire pour quel travail? Les facteurs qui déterminent le salaire Combien gagne le Belge moyen? Quelles sont les professions les plus intéressantes

Plus en détail

M2 Métiers des langues : traduction et documentation scientifiques et techniques, FLE - Promotion 2 007

M2 Métiers des langues : traduction et documentation scientifiques et techniques, FLE - Promotion 2 007 M2 Métiers des langues : traduction et documentation scientifiques et techniques, FL - Promotion 2 006 Source : nquête décembre 2008-2009-2010 auprès des diplômés de M2 promo N-2 - Contact : Observatoire

Plus en détail

Niveaux Fabrication TIC Activité Détail Fabrication de composantes électroniques, d'ordinateurs, d'équipements de communication et d'aide à la navigation, supports magnétiques et optiques Cœur de filière

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Ce dossier a été réalisé par la sous-direction

Plus en détail

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES

ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES Synthèse régionale sur l année 2013 pour la Martinique Echantillon

Plus en détail

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel

1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel 2 Services l Autres services partie 21 Autres services A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs dans lesquels

Plus en détail

M2 Droit de la consommation - Promotion 2 006

M2 Droit de la consommation - Promotion 2 006 M2 Droit de la consommation - Promotion 2 006 10 En emploi 8 Recherche d'emploi 2 Total 10 - - Inter. Cdi, fonctionnaire 31 Entreprise - Activités financières - Banques, assurances Agence entreprises Assistante

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 10 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 2013 STABILITÉ DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2013, les créations pures d entreprises dans les

Plus en détail

Classification des entreprises

Classification des entreprises Classification des entreprises Sommaire Typologie et statuts juridiques... 1 Classification par secteur économique (déterminé par leur activité principale)... 1 Classification par taille et impact économique...

Plus en détail

Recherche et technologie - Méthodologie

Recherche et technologie - Méthodologie Recherche et technologie - Méthodologie 1. Recherche et Développement... 2 1.1. Dépenses en Recherche et Développement... 2 1.2. Emplois en Recherche et développement... 5 2. Technologies de l'information

Plus en détail

de l artisanat Tableau économique ÉTUDES et Recherches Cahier I : Les entreprises artisanales dans le tissu économique marchand

de l artisanat Tableau économique ÉTUDES et Recherches Cahier I : Les entreprises artisanales dans le tissu économique marchand ÉTUDES et Recherches de l Institut Supérieur des Métiers Tableau économique de l artisanat MAI 2014 Cahier I : Les entreprises artisanales dans le tissu économique marchand Tableau économique de l artisanat

Plus en détail

L innovation en Guyane. Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012

L innovation en Guyane. Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012 L innovation en Guyane Six entreprises de 10 salariés et plus sur dix ont innové entre 2010 et 2012 Sommaire 1ère Partie Présentation de l enquête Community Innovation Survey (CIS) 2012 2ème Partie Les

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM)

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Promotion / Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Objectif de cette licence professionnelle : Le but de la formation est de fournir

Plus en détail

Taxes environnementales par activité économique

Taxes environnementales par activité économique Bureau fédéral du Plan Analyses et prévisions économiques Institut des comptes nationaux Taxes environnementales par activité économique 2008-2011 Septembre 2013 Avenue des Arts 47-49 1000 Bruxelles E-mail:

Plus en détail

L AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL

L AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL AGENCE DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL AGENTSCHAP VOOR TERRITORIALE ONTWIKKELING L AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL POUR LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE Préface Le développement d une Région, ainsi que

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Transformation industrielle / Ecologie industrielle Sciences Nombre de diplômés : / Nombre de répondants : 9 Taux de réponse : 82% Origine des étudiants Série de bac Situation à l'entrée en Licence

Plus en détail

Bulletin du STATEC N 1-2009

Bulletin du STATEC N 1-2009 Bulletin du STATEC N 1-2009 Sommaire La structure des salaires en 2006 Remerciements 4 Introduction 5 1. Résultats 2006 7 1.1. Distribution des salaires 7 1.2 Salaires selon les caractéristiques socio-économiques

Plus en détail

Net.Doc. L emploi saisonnier dans l hôtellerie-restauration . 129. Données DADS 2010-2011. Mickaële Molinari-Perrier. Céreq

Net.Doc. L emploi saisonnier dans l hôtellerie-restauration . 129. Données DADS 2010-2011. Mickaële Molinari-Perrier. Céreq Net.Doc. 129 L emploi saisonnier dans l hôtellerie-restauration Données DADS 2010-2011 Mickaële Molinari-Perrier Département Travail, emploi et professionnalisation (DTEP), Céreq Céreq 10 place de la Joliette

Plus en détail

Tableau de bord du marché de l'emploi

Tableau de bord du marché de l'emploi Tableau de bord du marché de l'emploi Période de référence : 3 juin 2 3 juin 2 n 1 octobre 2 1. Les flux de main-d'œuvre salariée : nombre de et de fins de contrat Flux et création nette d'emplois + 118

Plus en détail

Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise. Notre offre de services

Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise. Notre offre de services Le Cluster du Quartier de la création vous accompagne dans le lancement et le développement de votre entreprise Notre offre de services 2 Genèse 3 Le Quartier de la Création Genèse du projet urbain Située

Plus en détail

Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC

Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC Objet A la demande de l agencentic Bourgogne, l Observatoire BASECO Bourgogne a été sollicité pour réaliser une étude sur l état des lieux de la

Plus en détail

ENQUÊTE ANNUELLE SUR LE TRANSPORT ET LA DISTRIBUTION D'ÉLECTRICITÉ - ANNÉE 2014 -

ENQUÊTE ANNUELLE SUR LE TRANSPORT ET LA DISTRIBUTION D'ÉLECTRICITÉ - ANNÉE 2014 - ENQUÊTE ANNUELLE SUR LE TRANSPORT ET LA DISTRIBUTION D'ÉLECTRICITÉ - ANNÉE 2014 - Vu l'avis favorable du Conseil national de l'information statistique, cette enquête, reconnue d'intérêt général et de qualité

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de technologie supérieure Octobre 2013 Cas d études de l École de technologie supérieure & du Quartier de l Innovation (QI) Novembre 2013 Mission de l ÉTS L École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise

Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise CONSEIL CENTRAL DE L ECONOMIE 18 décembre 2008 Etat des lieux des «emplois verts» en Région Bruxelloise Etienne Aulotte Bruxelles Environnement Service Economie, Emploi et Environnement eal@ibgebim.be

Plus en détail

Tableau de Bord. L'observatoir. du Pévèle Mélantois Carembault. Le mot du Directeur de la Maison De l'emploi Pévèle Mélantois Carembault.

Tableau de Bord. L'observatoir. du Pévèle Mélantois Carembault. Le mot du Directeur de la Maison De l'emploi Pévèle Mélantois Carembault. Tableau de Bord Avril du Pévèle Mélantois Carembault 29 Données du 4ème trimestre Le mot du Directeur de la Maison De l'emploi Pévèle Mélantois Carembault L axe anticipation/observation est un des axes

Plus en détail

Résultats d'ensemble des licences professionnelles

Résultats d'ensemble des licences professionnelles Université d'auvergne 009/00 Résultats d'ensemble des licences professionnelles Références de l'enquête : 9 diplômés issus de la promotion 009/00 de l'ensemble des licences professionnelles de l'université

Plus en détail

15 Tourisme, culture et sport

15 Tourisme, culture et sport Services l Tourisme, culture et sport partie 15 Tourisme, culture et sport A Aperçu général du secteur 1 Description des activités du secteur à partir de la nomenclature Nace-Bel Il s agit des sous-secteurs

Plus en détail

M2 Management public - Promotion 2 007

M2 Management public - Promotion 2 007 M2 Management public - Promotion 2 007 6 6 En emploi 6 Total 6 Activités financières et d'assurance Activités des services financiers, hors assurance et caisses de retraite - assurance - activités auxiliaires

Plus en détail

Quoi? Comment? Quelques chiffres clés pour redécouvrir son quartier

Quoi? Comment? Quelques chiffres clés pour redécouvrir son quartier 1 Quoi? Comment? Où? Quelques chiffres clés pour redécouvrir son quartier secteur 1 DE 61 Action sociale sans hébergement Autres représentations d intérêts et associations Commerce de détail de biens d

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 mars 2008 Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées

Plus en détail

TRANSPORT AU SERVICE DE LA MUTATION D UNE METROPOLE EMERGENTE

TRANSPORT AU SERVICE DE LA MUTATION D UNE METROPOLE EMERGENTE CASABLANCA LE DEVELOPPEMENT D UNE OFFRE DE TRANSPORT AU SERVICE DE LA MUTATION D UNE METROPOLE EMERGENTE Mots clés : Gouvernance urbaine ; Planification ; Projets de transports publics ; Systèmes de transports

Plus en détail

Sommaire. Introduction P 4

Sommaire. Introduction P 4 1 2 Sommaire Introduction P 4 1. Les seniors en emploi : leurs caractéristiques P 5 1.1 Les seniors par zone d emploi P 5 1.2 La pyramide des âges des actifs occupés P 6 1.3 Le taux d activité P 7 1.4

Plus en détail

Dares Indicateurs. L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014

Dares Indicateurs. L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014 Dares Indicateurs JANVIER 2015 N 002 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi intérimaire baisse au 3 e trimestre 2014 À la fin du 3 e trimestre

Plus en détail

Centre ville. Chiffres clés. Bretagne Decré - Cathédrale. Guist'hau. Graslin - Commerce. Dobrée - Bon Port. Madeleine - Champ de Mars

Centre ville. Chiffres clés. Bretagne Decré - Cathédrale. Guist'hau. Graslin - Commerce. Dobrée - Bon Port. Madeleine - Champ de Mars Bretagne Decré - Cathédrale Guist'hau Graslin - Commerce Dobrée - Bon Port Maleine - Champ Mars Gloriette - Feyau C OMPOSÉ DE SEPT micro-quartiers, le Centre ville allie vieux quartiers populaires, constructions

Plus en détail

PHOtO sectorielle 2012 autres services

PHOtO sectorielle 2012 autres services autres services Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 55 Hébergement 56 Restauration 63 Services d'information 63.9 Autres services d'information 72 Recherche-développement scientifique

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

M2 Management international - Promotion 2 006

M2 Management international - Promotion 2 006 M2 Management international - Promotion 2 006 Source : nquête décembre 2008-2009-2010 auprès des diplômés de M2 promo N-2 - Contact : Observatoire Des tudiants (Agnès Binet) / ode@univ-pau.fr / 05.59.40.70.53

Plus en détail

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire Population totale du territoire 430 808 NOGENT-SUR-MARNE Présentation du territoire Poids dans le département 32,3% Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Nombre de communes 16 Evolution de l'emploi

Plus en détail

Equipements scolaires faciliter la création de places dans les écoles bruxelloises

Equipements scolaires faciliter la création de places dans les écoles bruxelloises Equipements scolaires faciliter la création de places dans les écoles bruxelloises Le monitoring de l offre scolaire Le Gouvernement régional a chargé l ADT, dans le cadre du projet de PRDD, d établir

Plus en détail

Les salaires belges dans le peloton de tête européen

Les salaires belges dans le peloton de tête européen electriceye 1 Les salaires belges dans le peloton de tête européen Les salaires belges dans le peloton de tête européen 1. En moyenne, le Belge gagne entre 2.000 et 3.000 euros brut par mois En 2011, un

Plus en détail

Au service de l innovation et de l industrie Petit Déjeuner des PME et des Start-up - 23 mai 2014 - Yves Cretegny

Au service de l innovation et de l industrie Petit Déjeuner des PME et des Start-up - 23 mai 2014 - Yves Cretegny Au service de l innovation et de l industrie Petit Déjeuner des PME et des Start-up - 23 mai 2014 - Yves Cretegny Mission stratégique Le 28.06.1958, création de la FTI par le Grand Conseil dans le but

Plus en détail

Chapitre 1 Les différents aspects du

Chapitre 1 Les différents aspects du Chapitre 1 Les différents aspects du marketing des services Mieux comprendre les services d un point de vue économique et marketing Notre recours aux services est si fréquent, diversifié et quotidien que

Plus en détail

EN ROUTE VERS UN BRUXELLES PLUS MOBILE DÉCOUVREZ ICI LE RÉSEAU DE BUS DE DEMAIN NORD-EST. Ville de Bruxelles, Evere, Saint-Josse-ten-Noode, Schaerbeek

EN ROUTE VERS UN BRUXELLES PLUS MOBILE DÉCOUVREZ ICI LE RÉSEAU DE BUS DE DEMAIN NORD-EST. Ville de Bruxelles, Evere, Saint-Josse-ten-Noode, Schaerbeek EN ROUTE VERS UN FR BRUXELLES PLUS MOBILE DÉCOUVREZ ICI LE RÉSEAU DE BUS DE DEMAIN NORD-EST Ville de Bruxelles, Evere, Saint-Josse-ten-Noode, Schaerbeek Version 11.2015 1 SOMMAIRE UN NOUVEAU RéSEAU DE

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Comptes régionaux

Institut des comptes nationaux. Comptes régionaux Institut des comptes nationaux Comptes régionaux 2003-2011 Contenu de la publication Cette publication présente les données concernant les agrégats par branche d activité et les comptes des revenus des

Plus en détail

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Figure 1 Figure 2 3 PORTRAIT DE LA POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Direction de la planification et de l information sur le marché du travail

Plus en détail

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Chercheur d emploi Personnes au chômage dont sont exclues les personnes mises à pied temporairement ainsi que celles qui occuperont un emploi prochainement. Chômage de longue

Plus en détail

Les masters concernés :

Les masters concernés : Les masters concernés : Master Biotechnologies et droit Master Commerce et finance Master Droit Master Droit des affaires internationales Master Droit de la santé Master Juristes européens Master Relations

Plus en détail

Découvrir des métiers en distinguant production de biens et de services

Découvrir des métiers en distinguant production de biens et de services Fiche d animation Compétence A3 Découvrir des métiers en distinguant production de biens et de services Objectif Amener les élèves à identifier des critères de regroupement des métiers. Faire découvrir

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Maillage Vert PRDD Région de Bruxelles-Capitale Phase 2 : Volet Opérationnel Etude de conception

Maillage Vert PRDD Région de Bruxelles-Capitale Phase 2 : Volet Opérationnel Etude de conception Maillage Vert PRDD Région de Bruxelles-Capitale Phase 2 : Volet Opérationnel Etude de conception PARTIE 2 : Esquisses d intention Continuité Fleuriste Connexion Bockstael Parc de la Senne Jardins du Fleuriste

Plus en détail

DOSSIER CLIENT PERSONNE PHYSIQUE

DOSSIER CLIENT PERSONNE PHYSIQUE DOSSIER CLIENT PERSONNE PHYSIQUE POURQUOI CE DOCUMENT? Ce document de recueil d informations a pour but de permettre à votre interlocuteur commercial et à votre assureur de se conformer à la réglementation

Plus en détail

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris CAMPUS GALLIENI HAUTS-DE-SEINE Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris RÉSIDENCE POUR ÉTUDIANTS LOI SCELLIER PARIS - ILE DE FRANCE 1 ère région économique française Située au carrefour des échanges européens

Plus en détail

DOSSIER CLIENT PERSONNE PHYSIQUE

DOSSIER CLIENT PERSONNE PHYSIQUE DOSSIER CLIENT PERSONNE PHYSIQUE POURQUOI CE DOCUMENT? Ce document de recueil d informations a pour but de permettre à votre interlocuteur commercial et à votre assureur de se conformer à la réglementation

Plus en détail

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008

Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Constat sur la mobilité des personnes dans la grande région de Montréal : Faits saillants révélés par l'enquête Origine-Destination 2008 Hubert Verreault, Agence métropolitaine de transport Daniel Bergeron,

Plus en détail

Commerce Services Recherche et développement Bureaux

Commerce Services Recherche et développement Bureaux Commerce Services Recherche et développement Bureaux L e secteur tertiaire recouvre un vaste champ d activités qui va du commerce, aux services, en passant par la recherche et développement. Au 31 décembre

Plus en détail

Pé Présentation. Réunion Forcalquier Jeudi 11 septembre 2014

Pé Présentation. Réunion Forcalquier Jeudi 11 septembre 2014 Pé Présentation ti des outils financiers régionaux Réunion Forcalquier Jeudi 11 septembre 2014 Evolution des aides régionales en faveur des PME Schéma Régional du Développement Economique adopté en 2006

Plus en détail

La Centrale des bilans du Luxembourg les premiers pas. 03 décembre 2012

La Centrale des bilans du Luxembourg les premiers pas. 03 décembre 2012 La Centrale des bilans du Luxembourg les premiers pas 03 décembre 2012 Le déroulement de la présentation 1. Le dépôt des comptes annuels et la Centrale des bilans 2. Les premières statistiques sur les

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE D UNE RELATION BANCAIRE

DEMANDE D OUVERTURE D UNE RELATION BANCAIRE DEMANDE D OUVERTURE D UNE RELATION BANCAIRE Chez Keytrade Bank, vous bénéficiez de 3 comptes gratuits : un compte à vue, un compte épargne et un compte-titres qui peuvent être ouverts pour maximum trois

Plus en détail

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL Portrait statistique présente un bref aperçu socio-économique de chacun des territoires de la. Il expose, à l aide de graphiques et de tableaux, les principales

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

PROFIL SOCIO- ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE THETFORD

PROFIL SOCIO- ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE THETFORD PROFIL SOCIO- ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE THETFORD Municipalités de la MRC de L Amiante Source : Portail gouvernementale / Région de la Chaudière-Appalaches, 2003 http://www.chaudiere-appalaches.gouv.qc.ca

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Réseaux et télécommunications / Administration et sécurité des réseaux Sciences Nombre de diplômés : 32 / Nombre de répondants : 30 Taux de réponse : 94% Origine des étudiants Série de bac Situation

Plus en détail

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 www.certu.fr Séminaire de l'observation Urbaine. 15 novembre 2011. Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 Nicolas GILLIO et Geneviève ROCHE Ministère de l'écologie, de

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable : aperçu Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable : aperçu Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Rénovation durable : aperçu Bruxelles Environnement EN RÉNOVATION, CONCEVOIR UN BÂTIMENT FAVORABLE AU DÉVELOPPEMENT DES RELATIONS HUMAINES Frederic LUYCKX cera a asbl Objectif

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant ressources humaines

Licence professionnelle Assistant ressources humaines Promotion 3/4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Objectif de cette licence professionnelle : Le titulaire du diplôme doit être capable : - De comprendre le rôle et les enjeux de

Plus en détail

Négociations APE sur les services entre l AC et l UE Revue des engagements de l UE dans l APE CARIFOROM 25-29 Avril 2011, Douala, Cameroun

Négociations APE sur les services entre l AC et l UE Revue des engagements de l UE dans l APE CARIFOROM 25-29 Avril 2011, Douala, Cameroun Négociations APE sur les services entre l AC et l UE Revue des engagements de l UE dans l APE CARIFOROM 25-29 Avril 2011, Douala, Cameroun Sékou F. Doumbouya Programme Officer, JEICP s.doumbouya@ileap-jeicp.org

Plus en détail

Supérieur non universitaire

Supérieur non universitaire Lois 32146 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant la liste de correspondance entre les anciens grades et les nouveaux grades académiques délivrés par les établissements d'enseignement

Plus en détail

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité

Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners. Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Equipe Rogers Stirk Harbour + Partners Séminaire sur l accessibilité et la mobilité Conseil Scientifique AIGPPAU Luzarches 09/09/10 Mobilité métropolitaine Objectifs : Accessible Equitable Equilibré Durable

Plus en détail

La situation géographique

La situation géographique vous présente La situation géographique BRUXELLES Venir à Douai Une situation stratégique au carrefour des grandes voies de communication : Autoroutes Gares TGV Aéroports Ports PARIS DOUAI LILLE Aéroport

Plus en détail

Diplômés Bac+4 et plus en 2009, sortants d'université, toutes disciplines Le salaire net mensuel 30 mois après la sortie

Diplômés Bac+4 et plus en 2009, sortants d'université, toutes disciplines Le salaire net mensuel 30 mois après la sortie 68 étudiants se déclarent en emploi au 01/12/2011 ETUDIANTS ISSUS DU MASTER 2 GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET LOGISTIQUE DES ECHANGES EN 2009 : LEUR SITUATION EN 2011 Mode d'accès à l'emploi

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

EN ROUTE VERS UN BRUXELLES PLUS MOBILE DÉCOUVREZ ICI LE RÉSEAU DE BUS DE DEMAIN NORD-OUEST

EN ROUTE VERS UN BRUXELLES PLUS MOBILE DÉCOUVREZ ICI LE RÉSEAU DE BUS DE DEMAIN NORD-OUEST EN ROUTE VERS UN FR BRUXELLES PLUS MOBILE DÉCOUVREZ ICI LE RÉSEAU DE BUS DE DEMAIN NORD-OUEST Anderlecht, Berchem-Sainte-Agathe, Ville de Bruxelles, Ganshoren, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean Version

Plus en détail

CONTEXTE STRATÉGIQUE

CONTEXTE STRATÉGIQUE CONTEXTE STRATÉGIQUE Plan Régional de Développement (PRD) : 14 zones-leviers : zones d intervention prioritaire pour des initiatives coordonnées par la Région de Bruxelles-Capitale Zone-levier 12 = RTBF

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM)

Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Promotion 1/13 Situation au 1er mars 14 Site : Clermont-Ferrand / Aubière Licence professionnelle Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) Objectif de cette licence professionnelle : Le but

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 74

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section M Division 74 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section M Division 74 74 AUTRES ACTIVITÉS SPÉCIALISÉES, SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES Cette division comprend la prestation de services spécialisés, scientifiques

Plus en détail

INVENTAIRE DES SITES A VOCATION ECONOMIQUE EN VUE DE LA PROGRAMMATION FEDER 2007-2013. Fonds structurels 2007-2013

INVENTAIRE DES SITES A VOCATION ECONOMIQUE EN VUE DE LA PROGRAMMATION FEDER 2007-2013. Fonds structurels 2007-2013 INVENTAIRE DES SITES A VOCATION ECONOMIQUE EN VUE DE LA PROGRAMMATION FEDER 2007-2013 Fonds structurels 2007-2013 SRDU - Annabelle Guérin Juin 2006 SRDU - Annabelle Guérin Juin 2006 Table des matières

Plus en détail

Transition Énergétique pour la croissance verte : quelques éléments pour MidiPyrénées

Transition Énergétique pour la croissance verte : quelques éléments pour MidiPyrénées Transition Énergétique pour la croissance verte : quelques éléments pour MidiPyrénées Yann DEFFIN : chargé de mission économie verte DREAL www.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE SRCAE Économie verte

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT

LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT LES GRANDS ENJEUX DES POLITIQUES DE L HABITAT ET DU LOGEMENT Séminaire PLH Caen la mer 07/11/2014 1 I. La place du logement et de l habitat dans le quotidien de nos concitoyens 2 LA PLACE DU LOGEMENT ET

Plus en détail

SEMESTRE 3 (ANNEE 1) OPTION CADRES CULTURELS TERRITORIAUX (30 CREDITS 210 H D ENSEIGNEMENTS)

SEMESTRE 3 (ANNEE 1) OPTION CADRES CULTURELS TERRITORIAUX (30 CREDITS 210 H D ENSEIGNEMENTS) .. Diplôme de l Institut d Études Politiques de Grenoble valant grade de master Spécialité : «Direction de projets culturels» Option : «Cadres culturels territoriaux».. Responsable de la spécialité : Philippe

Plus en détail