Une dépendance relativement forte à l égard des principaux employeurs. Thème n 7 Les vingt principaux établissements. Observer Anticiper Adapter

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une dépendance relativement forte à l égard des principaux employeurs. Thème n 7 Les vingt principaux établissements. Observer Anticiper Adapter"

Transcription

1 Observer, Anticiper, Adapter Observer Anticiper Adapter Informer Accompagner Orienter Créer Développer Innover Thème n 7 Les vingt principaux établissements Une dépendance relativement forte à l égard des principaux employeurs i n d i c a t e u r s Juillet 2009

2 Observer Anticiper Adapter L analyse des vingt principaux employeurs du Pays de la région mulhousienne se fait en deux parties : Sont présentés les vingt principaux employeurs publics, associatifs et marchands du territoire. Est ensuite analysée la dépendance du territoire vis-à-vis des principaux employeurs du secteur marchand non agricole. Les vingt principaux employeurs de la Région Mulhousienne Les principaux employeurs sont majoritairement situés au coeur du territoire. Plus de la moitié des emplois qu ils représentent relève du secteur privé marchand. Carte n 1 : Localisation des 20 principaux employeurs de la Région Mulhousienne 1 PSA Peugeot Citroën 2 entres hospitaliers 3 Mairie de Mulhouse 4 Association pour accompagner le maintien à domicile 5 SNCF (direction RH) 6 CAMSA 7 Clemessy SA 8 Rhodia P.I. 9 APALIB 10 Systeme U - Centrale Régional Est 11 Université de Haute Alsace 12 Région Alsace 13 Maison du Diaconat 14 Cora Wittenheim 15 Solinest 16 Carrefour 17 Association les papillons blancs (CAT) 18 CPAM 19 Centre A. CAMUS 20 Soléa

3 La plupart des principaux employeurs sont localisés au coeur de la Région Mulhousienne, autour de la Ville Centre. Les autres établissements se localisent essentiellement près des infrastructures routières, ferroviaires ou maritimes. Par exemple, Cora Wittenheim est implanté près de la RD430 et Rhodia, à Chalampé, près de la voie ferrée et du Rhin. En juin 2009, l effectif approché des vingt principaux employeurs s établit à emplois (cf. annexe 1 : Liste des vingt principaux employeurs de la région mulhousienne), en baisse de 3,3% par rapport à l année précédente. La majorité des emplois est concentrée dans le secteur privé (52%). Le secteur public représente 38% de l effectif des vingt principaux employeurs et le secteur associatif 10%. Sur un an, le poids du secteur associatif dans les vingt principaux employeurs s est renforcé (+ 5 points) au détriment du secteur marchand (- 5 points). En effet, le secteur marchand est le principal secteur touché par la crise économique et financière survenue durant l automne Usine Rhodia, Chalampé Source : AURM 1. Présentation des principaux employeurs publics et associatifs 1.1. Les principaux employeurs publics de la Région Mulhousienne Gare SNCF, Mulhouse Source : AURM Avec une Ville Centre sous-préfecture et la présence d un centre hospitalier, la fonction publique occupe une place relativement importante dans l effectif des vingt principaux employeurs de la Région Mulhousienne. En juin 2009, le secteur public représente 38% des emplois des vingt principaux établissements de la Région Mulhousienne. Le poids de ce secteur est stable par rapport à juin Cependant, l effectif public a diminué de 3% durant la période. Il est passé de emplois en juin 2008 à en juin Cette baisse est due à la diminution des effectifs des centres hospitaliers (- 200 emplois en un an) et de la SNCF (- 100). La fonction publique du Pays de la région mulhousienne est dominée par la fonction publique hospitalière. Les deux établissements hospitaliers du territoire représentent 41% des emplois répertoriés dans les principaux établissements publics du territoire. Vient ensuite la fonction publique territoriale qui représente 34% des emplois. Parmi les emplois de la fonction publique territoriale, près de 60% sont générés par la Mairie de Mulhouse, y compris les centres communaux d action sociale. Centre Hospitalier, Mulhouse Source : Enfin, la fonction publique d Etat représente un quart des emplois publics présents sur le territoire. Cette proportion relativement faible s explique en grande partie par le fait que Mulhouse, la Ville Centre, n est pas Préfecture. A titre de comparaison, la fonction publique d Etat représentait 49% des emplois publics au niveau national en 2006, la fonction publique territoriale 32% et la fonction publique hospitalière 19%. Graphique n 1 : Répartition des 3 fonctions publiques parmi les 20 principaux employeurs Fonction Fonction Fonction Fonction Fonction Fonction publique hospitalière 41% Source : INSEE, SIRENE juin 2009 Fonction Fonction Fonction Fonction Fonction Fonction Fonction publique d'etat d'etat d'etat d'etat d'etat d'etat 25% Fonction Fonction Fonction publique territoriale 34%

4 Observer Anticiper Adapter 1.2. Les principaux employeurs associatifs de la Région Mulhousienne Quatre associations se trouvent parmi les vingt principaux employeurs. Il s agit de : l association pour l accompagnement et le maintien à domicile, localisée à Mulhouse. Avec salariés, elle est le 4 ème plus gros employeur privé du territoire. APALIB (nouvelle appellation de l APA), association d aide à domicile localisée à Mulhouse. Avec 600 salariés, elle se situe au 9 ème rang. L association des Papillons Blancs est localisée à Mulhouse. Elle a pour vocation de porter assistance et soutien aux personnes handicapées mentales. Avec 400 salariés, elle est au 17 ème rang. L association de réadaptation et formation professionnelle ayant vocation de permettre l insertion des personnes en difficultés et / ou handicapées dans le monde du travail. Elle compte 400 salariés. L emploi associatif généré par les vingt principaux employeurs du territoire a doublé en un an. Il passe d un effectif approximatif de personnes en juin 2008 à en juin Les vingt principaux employeurs marchands de la Région Mulhousienne La liste des principaux établissements marchands a été élargie aux vingt premiers établissements pour avoir une plus grande représentation des divers secteurs. L industrie est fortement représentée parmi les vingt principaux employeurs privés du territoire. L industrie est le secteur le plus présent parmi les principaux employeurs marchands du territoire, notamment du fait de la présence de PSA qui représente près de 57% de l emploi généré par les vingt plus gros employeurs privés. La présence de Rhodia (700 emplois), de Sielest (400 emplois) ou encore de Dollfus Mieg et Compagnie (400 emplois) contribue également au poids de l industrie. Ces établissements représentent plus de 9% de l emploi des vingt plus gros employeurs et 13% de l emploi industriel total. Cora, Wittenheim Source : Vient ensuite le commerce qui représente 15% de l emploi généré par les principaux employeurs privés. Il s agit de la grande distribution : Système U à Mulhouse, Cora à Wittenheim et Dornach, Carrefour à Illzach... Le secteur de la construction n est que très peu représenté : seule Clemessy fait partie des vingt plus gros employeurs, sachant qu il ne s agit pas de son unique activité. Graphique n 2 : Répartition des 20 principaux employeurs privés selon leur activité Services % Commerce % Construction 900 5% Industrie % Source : INSEE, SIRENE juin 2009 L impact de la crise financière débutée en automne 2008 s est fait ressentir dans le secteur privé marchand. L emploi généré par les vingt principaux employeurs marchands de la Région Mulhousienne a fortement diminué en un an. En juin 2008, il représentait emplois et en juin 2009, soit une baisse de 9,3% sur un an (cf. annexe 2 : Liste des vingt principaux employeurs privés de la Région Mulhousienne). Siège de Système U, Mulhouse Source : Les plus fortes baisses enregistrées concernent le site PSA à Sausheim- Rixheim qui perd 800 emplois (passant d un effectif approximatif de en juin 2008 à en juin 2009) ; le site de Rhodia à Chalampé qui perd 500 emplois (passant de en juin 2008 à 700 en juin 2009) et Clemessy à Mulhouse qui en perd 300 (passant de à 900).

5 Les établissements se localisent près des infrastructures routières, ferroviaires ou maritimes. La carte de localisation des vingt principaux employeurs privés du Pays de la région mulhousienne reflète la stratégie d implantation des entreprises et le rôle des infrastructures dans leur choix de localisation. Les besoins de mobilité de l économie et de la société augmentent. De ce fait, les acteurs économiques privilégient les lieux dotés d infrastructures satisfaisantes en matière de transport. A titre d exemple, la centrale d achat alimentaire du Grand Est de Super U (qui approvisionne 26 Départements) est localisée dans la zone d activités de la «Mer Rouge». Il s agit d un centre logistique raccordé au rail grâce à un embranchement privé, qui sera maintenu avec l arrivée du tram-train. Elle est également facilement accessible depuis l autoroute A 36. Elle se classe au dixième rang des employeurs du territoire et au quatrième rang des employeurs privés. Carte n 2 : Localisation des 20 principaux employeurs marchands de la Région Mulhousienne 1 PSA Peugeot Citroën 3 Clemessy SA 2 Rhodia P.I. 4 Systeme U - Centrale Régionale Est 5 Maison du Diaconat 6 Cora Wittenheim 7 Solinest 8 Carrefour 9 Sielest 10 Dollfus Mieg et Cie 11 Cora Dornach 12 Société alsacienne de publications 13 Société d environnement et de services de l Est 14 Auchan 15 Media Portage 16 Wartsila 17 Produits et engrais chimiques du Rhin 18 Inergy Automotive Systems France 19 HEMMERLIN 20 SAMSIC II

6 Observer Anticiper Adapter 3. L indice de dépendance aux principaux employeurs et son évolution Le degré de dépendance du territoire vis-à-vis des plus gros employeurs est stable ces dernières années. Il reste relativement élevé, en raison notamment de la présence de PSA. Cependant, cette dépendance est moindre en comparaison de l unité urbaine de Montbéliard Le Pays de la région mulhousienne Graphique n 3 : Poids des vingt principaux établissements dans l économie de la Région Mulhousienne. Année % 74% % 27% 27% 75% 73% 73% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Effectif des 20 principaux établissements Effectifs des autres établissements Source : INSEE, Démographie d établissements au 1 er janvier de l année - champ marchand non agricole / Calcul : AURM 2.2. Comparaison spatiale Graphique n 4 : Poids des vingt principaux établissements dans l économie : comparaison spatiale. Année UU Montbéliard UU Saint- Etienne UU Valenciennes Pays de la région mulhousienne 13,6% 13,9% 25,8% 59,1% 40,9% 86,4% 86,1% 74,2% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Effectif des 20 principaux établissements Effectifs des autres établissements Source : INSEE, Démographie d établissements au 1 er janvier de l année - champ marchand non agricole / Calcul : AURM Le degré de dépendance aux principaux donneurs d ordre de la Région Mulhousienne est stable sur les 4 dernières années. Un quart des emplois présents sur sur le territoire dépend des vingt plus gros employeurs. Le taux de dépendance aux vingt plus gros employeurs est donc relativement important. Mais il convient de rappeler que le tissu économique local est divers et varié, avec de nombreuses PME et PMI. Parmi les établissements de moins de 500 salariés en 2008, près de 70% ont 2 salariés ou moins. La question qui mériterait d être posée est celle de la dépendance de ce tissu de petites et moyennes entreprises vis-à-vis des donneurs d ordres. Avec 59,1% de l emploi privé total concentré dans les 20 principaux établissements employeurs, Montbéliard se démarque. La situation de l unité urbaine de Montbéliard se caractérise par une très forte dépendance, à l égard notamment des usines PSA. Elles emploient plus de salariés. Pour comprendre cette situation, il faut prendre en considération le fait que l unité urbaine de Montbéliard ne totalise que habitants en En comparaison, à Mulhouse, les effectifs des usines PSA sont deux fois moins importants pour un territoire deux fois plus peuplé. La région mulhousienne est moins dépendante par rapport aux 20 principaux employeurs.

7 Saint-Étienne et Valenciennes présentent une concentration beaucoup moins forte de l emploi. Dans l unité urbaine de Saint-Etienne, les 20 principaux employeurs représentent 13,6% des emplois (+ 0,7 point en un an). Le siège mondial du groupe Casino, localisé à Saint-Étienne, est le premier employeur de l agglomération. Dans l unité urbaine de Valenciennes, où Toyota s est installé il y a une dizaine d années, les 20 principaux employeurs représentent 13,9% de l emploi privé total (+ 0,7 point en un an). Ces constats sont bien évidemment à relativiser du fait de la taille des unités urbaines : logiquement, moins on a d établissements sur le territoire et plus le poids des 20 premiers est important. Cependant, Mulhouse a un degré de dépendance vis-à-vis des principaux donneurs d ordres plus fort que Va- Siège de Casino, Saint-Etienne Source : wikijoe, lenciennes qui a à peu près le même nombre d établissements. L indice de concentration de l emploi est de 13,9% pour Valenciennes et 25,8% pour Mulhouse. Usine Toyota, Valenciennes Source : Hormis pour l unité urbaine de Montbéliard, un léger renforcement de la dépendance vis-à-vis des gros donneurs d ordre est constaté sur tous les territoires d observation. Stock d établissements Pays de la région mulhousienne : Unité urbaine de Montbéliard : Unité Urbaine de Saint-Etienne : Unité Urbaine de Valenciennes : Source : INSEE, Démographie d établissements au 1 er janvier 2008 Site PSA, Sochaux Source : Quelques évènements récents concernant les 20 plus gros employeurs : PSA a enregistré départs volontaires sur les prévus dans le cadre de son plan de départs volontaires lancé en janvier Le groupe prévoit en 2010 le recrutement de jeunes en insertion professionnelle : en alternance, en contrat de professionnalisation, en stage et 200 volontaires internationaux en entreprise. En juin 2009, la mise en place d une demie équipe de nuit a entraîné l embauche de 480 personnes, essentiellement en intérim. Fin 2008, Eiffage, grand groupe du bâtiment et des travaux publics, a racheté Clemessy. Un accord, portant notamment sur la préservation des emplois du groupe Clemessy, a été signé. En raison de la baisse de la demande de ses clients de l industrie automobile, Rhodia a réduit sa production fin emplois ont été supprimés à Chalampé sur un total de 843. Système U Est instaure une nouvelle marque de produits locaux : Saveurs U d Alsace. En septembre 2009, une charte avec les PME locales devrait être signée. En 2009, DMC SA a confirmé la suppression de 137 emplois sur les sites de Mulhouse et d Illzach.

8 Observer Anticiper Adapter Diagnostic PSA est, pour le secteur privé marchand, le principal employeur. La santé économique de cette entreprise a donc des répercussions importantes sur l emploi du territoire. Non seulement par la variation de ses effectifs propres, mais aussi par les effets induits sur l emploi dans les entreprises sous traitantes du secteur et, plus largement, dans la filière automobile. L emploi marchand n est pas uniquement le fait de l industrie. Le commerce, plus précisément la grande distribution, est également bien représenté. Répondant à des besoins locaux en partie incompressibles, les emplois du secteur sont sans doute un peu plus stables. C est l une des caractéristiques de l économie résidentielle : les emplois suivent la population et non l inverse. Le secteur public constitue également un important secteur pourvoyeur d emploi. A priori, il est plus stable que dans le secteur marchand, mais les réductions d effectifs touchent également ce secteur. Dans la Région Mulhousienne, la fonction publique hospitalière a été particulièrement concernée en Le secteur associatif a une dynamique d emploi particulière. Alors que l emploi public et l emploi marchand ont reculé, l emploi du secteur associatif a doublé entre 2007 et 2008! La Région Mulhousienne se situe entre Saint-Etienne et Montbéliard en terme de dépendance aux principaux employeurs. Un quart des emplois présents sur le territoire dépend des 20 plus grands employeurs. Prospective La concentration des emplois reflète une certaine fragilité de l économie du territoire. Les variations du niveau des ventes des voitures se répercutent rapidement et directement sur les effectifs, et plus uniquement sur les intérimaires et les contrats à durée déterminée. Ainsi, après avoir mis fin aux contrats d intérim et à durée déterminée, les salariés du groupe ont été mis au chômage technique du fait de l arrêt de l usine de Mulhouse. Mais, début 2009, le schéma s inverse. La production de la 206+ requiert la constitution de nouvelles équipes. Mais rien ne garantit que ces embauches soient de longue durée. Autrement dit, variabilité de l emploi pourrait être forte pour l année 2009 au moins. Par ailleurs, l évolution du marché de l automobile est, à court terme, suspendu au maintien ou non de la prime à la casse. Un arrêt brutal signifierait sans doute d une forte baisse des vente et donc des réductions d effectif pour éviter le sur-stockage qui a un impact très important sur la trésorerie de l entreprise. A plus long terme, se pose la question de la capacité du groupe PSA et plus largement des entreprises du secteur automobile, à s adapter à une production renouvelée : voitures hybrides, électriques etc. Cela pose également la question de l adaptation des compétences des salariés à de nouvelles technologies. La grande distribution est entrée dans des turbulences fortes. Le modèle de consommation évolue fortement au point, par exemple, que s est ouvert un premier supermarché sans produits alimentaires. Certains prédisent une réduction des surfaces de vente, au profit de galeries davantage spécialisées ou thématiques. Les évolutions sont pour l heure encore floues, mais il est probable que les compétences des personnels devront là aussi évoluer. Dans le secteur public, le non renouvellement d une partie des départs en retraite devrait entraîner une poursuite du mouvement constaté entre 2007 et 2008, de réduction des effectifs de la fonction publique. La création d une «Grande Agglomération» au début de l année 2010, pourrait toutefois constituer un contre-feu momentané à cette baisse. Enfin, dans le secteur associatif, les effectifs devraient se stabiliser voire croître encore. Plusieurs facteurs y concourent. D une part, la population alsacienne vieillit, ce qui induit des besoins en matière de services à la personne, besoins solvabilisés en partie par l APA. D autre part, existe un besoin de prise en charge des personnes exclues momentanément ou durablement de l emploi, qui devrait se traduire par une croissance des actions de formation et d insertion.

9 Annexe 1 : Liste des 20 principaux établissements employeurs de la Région Mulhousienne Etablissement Nature de l'activité Commune Tranche Effectif d'effectif approché 1 PSA Peugeot Citroën Construction de véhicules automobiles SAUSHEIM 5000 et Centres hospitaliers Activités hospitalières MULHOUSE 2000 à Mairie de Mulhouse Administration publique générale MULHOUSE 1000 à Association pour accompagner le maintien à domicile Aide à domicile MULHOUSE 1000 à SNCF (direction ent., dir. RH) Transport ferroviaire interurbain de voyageurs MULHOUSE 1000 à CAMSA Administration publique générale MULHOUSE 500 à Clemessy SA Travaux d'installation électrique dans tous locaux MULHOUSE 500 à Rhodia P.I. Fabrication d'autres produits chimiques organiques de base CHALAMPE 500 à APALIB' Aide à domicile MULHOUSE 500 à Systeme U - Centrale Regionale Est Centrales d'achat alimentaires MULHOUSE 500 à Universite de Haute Alsace Enseignement supérieur MULHOUSE 500 à Région Alsace Administration publique générale MULHOUSE 500 à Maison du Diaconat Activités hospitalières MULHOUSE 500 à Cora Wittenheim Hypermarchés WITTENHEIM 500 à Solinest Commerce de gros (commerce interentreprises) de sucre, chocolat et confiserie BRUNSTATT 250 à Carrefour Hypermarchés ILLZACH 250 à Association les papillons blancs (CAT) Hébergement social pour handicapés mentaux et malades mentaux MULHOUSE 250 à CPAM Activités générales de sécurité sociale MULHOUSE 250 à Association de réadaptation, formation professionnelle (centre A. CAMUS) Aide par le travail MULHOUSE 250 à Soléa Transports urbains et suburbains de voyageurs MULHOUSE 250 à TOTAL N.B. La CAMSA apparaît en effectif inconnu donc le chiffre reporté est celui de décembre Etablissements privés Associations Etablissements relevant du secteur public Annexe 2 : Liste des 20 principaux établissements employeurs marchands de la Région Mulhousienne Etablissement Nature de l'activité Commune Tranche Effectif d'effectif approché 1 PSA Peugeot Citroën Construction de véhicules automobiles SAUSHEIM 5000 et Clemessy SA Travaux d'installation électrique dans tous locaux MULHOUSE 500 à Rhodia P.I. Fabrication d'autres produits chimiques organiques de base CHALAMPE 500 à Systeme U - Centrale Regionale Est Centrales d'achat alimentaires MULHOUSE 500 à Maison du Diaconat Activités hospitalières MULHOUSE 500 à Cora Wittenheim Hypermarchés WITTENHEIM 500 à Solinest Commerce de gros (commerce interentreprises) de sucre, chocolat et confiserie BRUNSTATT 250 à Carrefour Hypermarchés ILLZACH 250 à Sielest Fabrication d'autres équipements automobiles PULVERSHEIM 250 à Dollfus Mieg et Cie Préparation de fibres textiles et filature MULHOUSE 250 à Cora Dornach Hypermarchés MULHOUSE 250 à Societe alsacienne de publications Édition de journaux MULHOUSE 250 à Société d'environnement et de Sce de l'est Autres activités de soutien aux entreprises n.c.a. SAUSHEIM 250 à Auchan Hypermarchés MULHOUSE 200 à Media Portage Photocopie, préparation de documents et autres activités spécialisées de soutien de bureau MULHOUSE 200 à Wartsila Réparation de machines et équipements mécaniques MULHOUSE 200 à Produits et engrais chimiques du Rhin Fabrication de produits azotés et d'engrais OTTMARSHEIM 200 à Inergy Automotive Systems France Fabrication de pièces techniques à base de matières plastiques PFASTATT 200 à HEMMERLIN Transports routiers de fret interurbains SAUSHEIM 200 à SAMSIC II Nettoyage courant des bâtiments SAUSHEIM 200 à TOTAL

10 Okus Pokus

Pays de la région mulhousienne. Etude emploi transport / logistique AGENCE D URBANISME DE LA REGION MULHOUSIENNE

Pays de la région mulhousienne. Etude emploi transport / logistique AGENCE D URBANISME DE LA REGION MULHOUSIENNE Pays de la région mulhousienne Etude emploi transport / logistique AGENCE D URBANISME DE LA REGION MULHOUSIENNE Janvier 2008 Etude emploi transport / logistique 2 Etude emploi transport / logistique SOMMAIRE

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

Mobilisation du Fonds social européen sur le territoire du pays de la région mulhousienne

Mobilisation du Fonds social européen sur le territoire du pays de la région mulhousienne UNION EUROPEENNE Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Emploi et Inclusion» 2014-2020 Mobilisation du Fonds social européen sur le territoire

Plus en détail

Nord Franche-Comté et Sud Alsace Premier pôle de production automobile français

Nord Franche-Comté et Sud Alsace Premier pôle de production automobile français Nord Franche-Comté et Sud Alsace Premier pôle de production automobile français 1 septembre 2013 L automobile est une des principales industries en France, et notamment dans le quart nord-est. Au niveau

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle S'étendant sur la majeure partie de la commune de La Sentinelle mais également à la marge sur les communes de Valenciennes et Trith-Saint- Léger, ce pôle regroupe plus

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Etat du tissu associatif et bilan de l emploi du secteur non lucratif en 2013 En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon. Période sous revue 2005-2009

Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon. Période sous revue 2005-2009 Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon Période sous revue 25-29 18 Mars 211 PANORAMA DE LA FILIERE La filière «Transport-Logistique» définie par le Conseil Régional = Entreprises relevant

Plus en détail

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Réunion du Service Public de l Emploi Départemental (SPED) Séminaire de travail thématique Préfecture de la région d Île-de-France Préfecture

Plus en détail

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES Mise à jour 2014 ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES L ACCOS a recensé 30 463 établissements employant 343 976 salariés en Seine-et-Marne fin 2013, soit sur un an, une légère hausse de + 0.12 % du nombre

Plus en détail

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*?

Le Bas-Rhin, locomotive de la région ALCA*? Le, locomotive de la région ALCA*? * Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine Sources : Insee Pôle emploi-dares (STMT) Urssaf-Acoss A l échelle de la France métropolitaine, la region ALCA représente : 10,6

Plus en détail

Démographie des personnels infirmiers en santé au travail

Démographie des personnels infirmiers en santé au travail Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle du Centre Démographie des personnels infirmiers en santé au travail Résultats nationaux juin 2008 DIRECTION RÉGIONALE DU TRAVAIL,

Plus en détail

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine.

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine. FICHE DE PRESSE 6 décembre 2013 Déployer les contrats de génération, c est maintenir les seniors dans leur emploi et favoriser l insertion durable des jeunes sur le marché du travail. En Lot-et-Garonne,

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés La communauté d agglomération de Marne et Chantereine regroupe 4 communes : Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry

Plus en détail

APPUI TECHNIQUE : Rapport final

APPUI TECHNIQUE : Rapport final 2014 APPUI TECHNIQUE : ATTENTES «FORMATION» DES ENTREPRISES DE MOINS DE 300 SALARIES DU SECTEUR DE L HOTELLERIE, LA RESTAURATION ET LES ACTIVITES DE LOISIRS Rapport final Sommaire Objectifs et méthode

Plus en détail

Appel à projets Télécentres et téléactivités

Appel à projets Télécentres et téléactivités Appel à projets Télécentres et téléactivités Ouvert en continu sur la période 2005-2007 1 janvier 2006 En croissance régulière, le télétravail concerne déjà 7% des salariés en France, contre 25 % dans

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

SYNTHESE : LES LEVIERS DE LA REDISTRIBUTION JACQUES FONTANILLE

SYNTHESE : LES LEVIERS DE LA REDISTRIBUTION JACQUES FONTANILLE 29 janvier 212 EFFETS REDISTRIBUTIFS DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Résultats actualisés et simulations de l INSEE 1 SYNTHESE : LES LEVIERS DE LA REDISTRIBUTION JACQUES FONTANILLE 1 INTRODUCTION 1) Motivations

Plus en détail

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié

Le tableau de bord trimestriel. de l emploi salarié Le tableau de bord trimestriel de l emploi salarié septembre 2012 oc Direction éditoriale : François Magnien Auteur : Patrick Salvatori Conception : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis, Clément

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE

APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH SUR LE TERRITOIRE DE LA PORTE DE VANVES PARIS 14 EME POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE DEDIEE A L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-11 MARS 2014 Situation professionnelle des femmes et des hommes cadres selon la génération Opinion des femmes

Plus en détail

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution par Didier Robert et Laurent Pianese Étude géomarketing des évolutions de la population au sein des grands réseaux de la distribution

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

Évolution du tissu artisanal en Bretagne

Évolution du tissu artisanal en Bretagne du tissu artisanal en Bretagne Alors que le nombre d entreprises artisanales bretonnes a baissé depuis 1990, 28 000 emplois salariés supplémentaires ont été créés dans le secteur en 14 ans. La taille des

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises

Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Plus en détail

PANORAMA. Economie sociale et solidaire dans l'entente. Décembre 2013. Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS

PANORAMA. Economie sociale et solidaire dans l'entente. Décembre 2013. Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS Economie sociale et solidaire dans l'entente PANORAMA Décembre 2013 Chiffres-clés des entreprises et des emplois de l ESS L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail

La région Nord-Pas-de-Calais

La région Nord-Pas-de-Calais La région Nord-Pas-de-Calais A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La région Nord-Pas-de-Calais en France 1 2 Les chiffres-clés de la région Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013

BILAN SOCIAL 2013 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013 BILAN SOCIAL 2013 COLLECTIVITÉS LOCALES DES PYRÉNÉES-ATLANTIQUES Collection "Diagnostics et prospectives RH" N 10 Janvier 2015 SYNTHÈSE DÉPARTEMENTALE DES RAPPORTS SUR L ÉTAT DE LA COLLECTIVITÉ 2013 COLLECTIVITÉS

Plus en détail

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Arnaud Montebourg. Michel Sapin. Mercredi 25 juillet 2012. Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Arnaud Montebourg Ministre du Redressement productif Michel Sapin Ministre du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social Mercredi 25 juillet 2012 MINISTÈRE DU REDRESSEMENT

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire

Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire Directeur général adjoint en charge des finances et services généraux du conseil régional des Pays de la Loire Contexte La région des Pays de

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

Différents types d organisation et de centres de décision

Différents types d organisation et de centres de décision Les groupes régionaux occupent une place importante dans l emploi du Nord-Pas-de-Calais et contrôlent de nombreux salariés dans les autres régions françaises. Ce fort rayonnement se concentre essentiellement

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-68 septembre 2015 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

Transports sanitaires

Transports sanitaires Observatoire régional de la santé des Pays de la Loire Juillet 2015 www.santepaysdelaloire.com La santé observée dans les Pays de la Loire Transports sanitaires L'essentiel En 2014, 5,6 millions de patients

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

- Document d analyse - MARS 2012 OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE DES CHIFFRES-CLÉS SUR L EMPLOI ET LA FORMATION

- Document d analyse - MARS 2012 OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE DES CHIFFRES-CLÉS SUR L EMPLOI ET LA FORMATION - Document d analyse - MARS 2012 OBSERVATOIRE DES SERVICES À LA PERSONNE DES CHIFFRES-CLÉS SUR L EMPLOI ET LA FORMATION PRÉAMBULE Le secteur des services à la personne a connu une croissance très rapide

Plus en détail

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014

BaroJOB. Une priorité : Donner Envie aux Jeunes. Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / Mars-Avril 2014 BaroJOB Une priorité : Donner Envie aux Jeunes Le Baromètre des Compétences Informatique/TIC en Pays de Loire Edition #5 / MarsAvril 2014 Filière IT : Confirmations et paradoxes 2 Filière IT : Confirmations

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE 5 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ATOUTS Une situation géographique centrale dans l Est parisien en plein essor Un taux d emploi relativement important FAIBLESSES Une inadéquation entre les emplois et la population

Plus en détail

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Montpellier. Dynamiques socio-démographiques

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Montpellier. Dynamiques socio-démographiques Edition juillet 2014 Synthèse territoriale Emploi Formation Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les unes

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

«Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions»

«Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions» «Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions» L exemple Sem Charles DESCOURS Président d honneur délégué aux transports, sénateur

Plus en détail

Transport et Logistique face à la mondialisation

Transport et Logistique face à la mondialisation Commission Mobilité et Transport Transport et Logistique face à la mondialisation Cas des Produits Industrialisés CNISF le 13 janvier 2010 JC Raoul 1 Pourquoi les produits industrialisés? Une croissance

Plus en détail

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi Thème : Société de la connaissance et développement socio-économique Orientation : S adapter aux changements structurels de l économie et répondre aux défis de la mondialisation Le taux de création et

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

ACCORD «NOUVEAU CONTRAT SOCIAL» PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILES

ACCORD «NOUVEAU CONTRAT SOCIAL» PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILES ACCORD «NOUVEAU CONTRAT SOCIAL» DE PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILES PEUGEOT CITROEN AUTOMOBILES S.A. OCTOBRE 2013 1 PREAMBULE... 5 CHAPITRE I : CHAMP D APPLICATION... 9 CHAPITRE II : LE RENFORCEMENT DU DIALOGUE

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

La filière automobile dans la zone d emploi de strasbourg

La filière automobile dans la zone d emploi de strasbourg DE L ADEUS La filière automobile dans la zone d emploi de strasbourg 109 DÉCEMBRE 2013 économie La filière automobile française est le 3 e producteur européen derrière l Allemagne et l Espagne. Elle fournit

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES

ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ET CONVENTIONS COLLECTIVES Fiche technique à destination des SIAE Août 2013 SOMMAIRE 1 2 3 4 5 Introduction Éclairages sur les conventions collectives Panorama des conventions

Plus en détail

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2 1 - Objectifs de la formation La formation MOSSS vise à former les cadres managers, au sein d établissements privés ou publics des secteurs sanitaires, sociaux, médico-sociaux ou d organismes d insertion

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi 5 décembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de la présenta-on I. Les formes d emploi: un paysage en évolution et de plus en plus complexe II. Les causes de

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

La loi sur la mobilité des fonctionnaires

La loi sur la mobilité des fonctionnaires MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME DE L ÉTAT La loi sur la mobilité des fonctionnaires De nouveaux outils au service d une vraie carrière collection Ressources

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

RESUMÉ NON TECHNIQUE ELABORATION DES CARTES DE BRUIT COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU HAUT VAL DE MARNE

RESUMÉ NON TECHNIQUE ELABORATION DES CARTES DE BRUIT COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU HAUT VAL DE MARNE DIRECTION GENERALE ADJOINTE CHARGEE DE L AMENAGEMENT ET DU DEVELOPPEMENT Service études et prospective RESUMÉ NON TECHNIQUE ELABORATION DES CARTES DE BRUIT COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU HAUT VAL DE MARNE

Plus en détail

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 L UCM a créé un indicateur de conjoncture pour les PME wallonnes et bruxelloises. Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 LOCATION DE VOITURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA LOCATION DE VOITURES... 4 L'ACTIVITÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA LOCATION

Plus en détail

Lyon 2. 3,4 km². 30 103habitants. 30 511 emplois totaux. 227 emplois pour 100 actifs ayant un emploi. 28 200 emplois salariés privés

Lyon 2. 3,4 km². 30 103habitants. 30 511 emplois totaux. 227 emplois pour 100 actifs ayant un emploi. 28 200 emplois salariés privés Portrait économique de territoire - juillet 2014 Lyon 2 Tissu économique et emploi... p. 2 Emplois par fonction et CSP... 6 Déplacements domicile-travail... 7 Création d entreprise - Etablissements par

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014

Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014 Insertion des jeunes diplômés promotion 2013 Enquête CGE 2014 P a g e 1 INTRODUCTION Dans le cadre de l enquête sur l insertion des jeunes diplômés diligentée par la Conférence des Grandes Ecoles et réalisée

Plus en détail

La Bassée-Montois. 42 communes 23 988 habitants 2 169 établissements 2 308 emplois. Mise à jour 2015

La Bassée-Montois. 42 communes 23 988 habitants 2 169 établissements 2 308 emplois. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 42 communes 23 988 habitants 2 169 établissements 2 308 emplois La communauté de communes de la Bassée-Montois regroupe 42 communes : Baby, Balloy, Bazoches-lès-Bray, Bray-sur-Seine, Cessoy-en-

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

en Mauricie Transport et entreposage Répartition des établissements du secteur du transport et de l entreposage (LIC 2005)

en Mauricie Transport et entreposage Répartition des établissements du secteur du transport et de l entreposage (LIC 2005) Ce secteur comprend les établissements dont l activité principale consiste à fournir des services de transport de personnes et de marchandises, des services d entreposage des marchandises et des services

Plus en détail

UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES

UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES Des formes sociétaires globalement en progression En 2010, le statut individuel d exploitant agricole demeure la forme juridique choisie par 70 % des exploitations.

Plus en détail