Une dépendance relativement forte à l égard des principaux employeurs. Thème n 7 Les vingt principaux établissements. Observer Anticiper Adapter

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une dépendance relativement forte à l égard des principaux employeurs. Thème n 7 Les vingt principaux établissements. Observer Anticiper Adapter"

Transcription

1 Observer, Anticiper, Adapter Observer Anticiper Adapter Informer Accompagner Orienter Créer Développer Innover Thème n 7 Les vingt principaux établissements Une dépendance relativement forte à l égard des principaux employeurs i n d i c a t e u r s Juillet 2009

2 Observer Anticiper Adapter L analyse des vingt principaux employeurs du Pays de la région mulhousienne se fait en deux parties : Sont présentés les vingt principaux employeurs publics, associatifs et marchands du territoire. Est ensuite analysée la dépendance du territoire vis-à-vis des principaux employeurs du secteur marchand non agricole. Les vingt principaux employeurs de la Région Mulhousienne Les principaux employeurs sont majoritairement situés au coeur du territoire. Plus de la moitié des emplois qu ils représentent relève du secteur privé marchand. Carte n 1 : Localisation des 20 principaux employeurs de la Région Mulhousienne 1 PSA Peugeot Citroën 2 entres hospitaliers 3 Mairie de Mulhouse 4 Association pour accompagner le maintien à domicile 5 SNCF (direction RH) 6 CAMSA 7 Clemessy SA 8 Rhodia P.I. 9 APALIB 10 Systeme U - Centrale Régional Est 11 Université de Haute Alsace 12 Région Alsace 13 Maison du Diaconat 14 Cora Wittenheim 15 Solinest 16 Carrefour 17 Association les papillons blancs (CAT) 18 CPAM 19 Centre A. CAMUS 20 Soléa

3 La plupart des principaux employeurs sont localisés au coeur de la Région Mulhousienne, autour de la Ville Centre. Les autres établissements se localisent essentiellement près des infrastructures routières, ferroviaires ou maritimes. Par exemple, Cora Wittenheim est implanté près de la RD430 et Rhodia, à Chalampé, près de la voie ferrée et du Rhin. En juin 2009, l effectif approché des vingt principaux employeurs s établit à emplois (cf. annexe 1 : Liste des vingt principaux employeurs de la région mulhousienne), en baisse de 3,3% par rapport à l année précédente. La majorité des emplois est concentrée dans le secteur privé (52%). Le secteur public représente 38% de l effectif des vingt principaux employeurs et le secteur associatif 10%. Sur un an, le poids du secteur associatif dans les vingt principaux employeurs s est renforcé (+ 5 points) au détriment du secteur marchand (- 5 points). En effet, le secteur marchand est le principal secteur touché par la crise économique et financière survenue durant l automne Usine Rhodia, Chalampé Source : AURM 1. Présentation des principaux employeurs publics et associatifs 1.1. Les principaux employeurs publics de la Région Mulhousienne Gare SNCF, Mulhouse Source : AURM Avec une Ville Centre sous-préfecture et la présence d un centre hospitalier, la fonction publique occupe une place relativement importante dans l effectif des vingt principaux employeurs de la Région Mulhousienne. En juin 2009, le secteur public représente 38% des emplois des vingt principaux établissements de la Région Mulhousienne. Le poids de ce secteur est stable par rapport à juin Cependant, l effectif public a diminué de 3% durant la période. Il est passé de emplois en juin 2008 à en juin Cette baisse est due à la diminution des effectifs des centres hospitaliers (- 200 emplois en un an) et de la SNCF (- 100). La fonction publique du Pays de la région mulhousienne est dominée par la fonction publique hospitalière. Les deux établissements hospitaliers du territoire représentent 41% des emplois répertoriés dans les principaux établissements publics du territoire. Vient ensuite la fonction publique territoriale qui représente 34% des emplois. Parmi les emplois de la fonction publique territoriale, près de 60% sont générés par la Mairie de Mulhouse, y compris les centres communaux d action sociale. Centre Hospitalier, Mulhouse Source : Enfin, la fonction publique d Etat représente un quart des emplois publics présents sur le territoire. Cette proportion relativement faible s explique en grande partie par le fait que Mulhouse, la Ville Centre, n est pas Préfecture. A titre de comparaison, la fonction publique d Etat représentait 49% des emplois publics au niveau national en 2006, la fonction publique territoriale 32% et la fonction publique hospitalière 19%. Graphique n 1 : Répartition des 3 fonctions publiques parmi les 20 principaux employeurs Fonction Fonction Fonction Fonction Fonction Fonction publique hospitalière 41% Source : INSEE, SIRENE juin 2009 Fonction Fonction Fonction Fonction Fonction Fonction Fonction publique d'etat d'etat d'etat d'etat d'etat d'etat 25% Fonction Fonction Fonction publique territoriale 34%

4 Observer Anticiper Adapter 1.2. Les principaux employeurs associatifs de la Région Mulhousienne Quatre associations se trouvent parmi les vingt principaux employeurs. Il s agit de : l association pour l accompagnement et le maintien à domicile, localisée à Mulhouse. Avec salariés, elle est le 4 ème plus gros employeur privé du territoire. APALIB (nouvelle appellation de l APA), association d aide à domicile localisée à Mulhouse. Avec 600 salariés, elle se situe au 9 ème rang. L association des Papillons Blancs est localisée à Mulhouse. Elle a pour vocation de porter assistance et soutien aux personnes handicapées mentales. Avec 400 salariés, elle est au 17 ème rang. L association de réadaptation et formation professionnelle ayant vocation de permettre l insertion des personnes en difficultés et / ou handicapées dans le monde du travail. Elle compte 400 salariés. L emploi associatif généré par les vingt principaux employeurs du territoire a doublé en un an. Il passe d un effectif approximatif de personnes en juin 2008 à en juin Les vingt principaux employeurs marchands de la Région Mulhousienne La liste des principaux établissements marchands a été élargie aux vingt premiers établissements pour avoir une plus grande représentation des divers secteurs. L industrie est fortement représentée parmi les vingt principaux employeurs privés du territoire. L industrie est le secteur le plus présent parmi les principaux employeurs marchands du territoire, notamment du fait de la présence de PSA qui représente près de 57% de l emploi généré par les vingt plus gros employeurs privés. La présence de Rhodia (700 emplois), de Sielest (400 emplois) ou encore de Dollfus Mieg et Compagnie (400 emplois) contribue également au poids de l industrie. Ces établissements représentent plus de 9% de l emploi des vingt plus gros employeurs et 13% de l emploi industriel total. Cora, Wittenheim Source : Vient ensuite le commerce qui représente 15% de l emploi généré par les principaux employeurs privés. Il s agit de la grande distribution : Système U à Mulhouse, Cora à Wittenheim et Dornach, Carrefour à Illzach... Le secteur de la construction n est que très peu représenté : seule Clemessy fait partie des vingt plus gros employeurs, sachant qu il ne s agit pas de son unique activité. Graphique n 2 : Répartition des 20 principaux employeurs privés selon leur activité Services % Commerce % Construction 900 5% Industrie % Source : INSEE, SIRENE juin 2009 L impact de la crise financière débutée en automne 2008 s est fait ressentir dans le secteur privé marchand. L emploi généré par les vingt principaux employeurs marchands de la Région Mulhousienne a fortement diminué en un an. En juin 2008, il représentait emplois et en juin 2009, soit une baisse de 9,3% sur un an (cf. annexe 2 : Liste des vingt principaux employeurs privés de la Région Mulhousienne). Siège de Système U, Mulhouse Source : Les plus fortes baisses enregistrées concernent le site PSA à Sausheim- Rixheim qui perd 800 emplois (passant d un effectif approximatif de en juin 2008 à en juin 2009) ; le site de Rhodia à Chalampé qui perd 500 emplois (passant de en juin 2008 à 700 en juin 2009) et Clemessy à Mulhouse qui en perd 300 (passant de à 900).

5 Les établissements se localisent près des infrastructures routières, ferroviaires ou maritimes. La carte de localisation des vingt principaux employeurs privés du Pays de la région mulhousienne reflète la stratégie d implantation des entreprises et le rôle des infrastructures dans leur choix de localisation. Les besoins de mobilité de l économie et de la société augmentent. De ce fait, les acteurs économiques privilégient les lieux dotés d infrastructures satisfaisantes en matière de transport. A titre d exemple, la centrale d achat alimentaire du Grand Est de Super U (qui approvisionne 26 Départements) est localisée dans la zone d activités de la «Mer Rouge». Il s agit d un centre logistique raccordé au rail grâce à un embranchement privé, qui sera maintenu avec l arrivée du tram-train. Elle est également facilement accessible depuis l autoroute A 36. Elle se classe au dixième rang des employeurs du territoire et au quatrième rang des employeurs privés. Carte n 2 : Localisation des 20 principaux employeurs marchands de la Région Mulhousienne 1 PSA Peugeot Citroën 3 Clemessy SA 2 Rhodia P.I. 4 Systeme U - Centrale Régionale Est 5 Maison du Diaconat 6 Cora Wittenheim 7 Solinest 8 Carrefour 9 Sielest 10 Dollfus Mieg et Cie 11 Cora Dornach 12 Société alsacienne de publications 13 Société d environnement et de services de l Est 14 Auchan 15 Media Portage 16 Wartsila 17 Produits et engrais chimiques du Rhin 18 Inergy Automotive Systems France 19 HEMMERLIN 20 SAMSIC II

6 Observer Anticiper Adapter 3. L indice de dépendance aux principaux employeurs et son évolution Le degré de dépendance du territoire vis-à-vis des plus gros employeurs est stable ces dernières années. Il reste relativement élevé, en raison notamment de la présence de PSA. Cependant, cette dépendance est moindre en comparaison de l unité urbaine de Montbéliard Le Pays de la région mulhousienne Graphique n 3 : Poids des vingt principaux établissements dans l économie de la Région Mulhousienne. Année % 74% % 27% 27% 75% 73% 73% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Effectif des 20 principaux établissements Effectifs des autres établissements Source : INSEE, Démographie d établissements au 1 er janvier de l année - champ marchand non agricole / Calcul : AURM 2.2. Comparaison spatiale Graphique n 4 : Poids des vingt principaux établissements dans l économie : comparaison spatiale. Année UU Montbéliard UU Saint- Etienne UU Valenciennes Pays de la région mulhousienne 13,6% 13,9% 25,8% 59,1% 40,9% 86,4% 86,1% 74,2% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Effectif des 20 principaux établissements Effectifs des autres établissements Source : INSEE, Démographie d établissements au 1 er janvier de l année - champ marchand non agricole / Calcul : AURM Le degré de dépendance aux principaux donneurs d ordre de la Région Mulhousienne est stable sur les 4 dernières années. Un quart des emplois présents sur sur le territoire dépend des vingt plus gros employeurs. Le taux de dépendance aux vingt plus gros employeurs est donc relativement important. Mais il convient de rappeler que le tissu économique local est divers et varié, avec de nombreuses PME et PMI. Parmi les établissements de moins de 500 salariés en 2008, près de 70% ont 2 salariés ou moins. La question qui mériterait d être posée est celle de la dépendance de ce tissu de petites et moyennes entreprises vis-à-vis des donneurs d ordres. Avec 59,1% de l emploi privé total concentré dans les 20 principaux établissements employeurs, Montbéliard se démarque. La situation de l unité urbaine de Montbéliard se caractérise par une très forte dépendance, à l égard notamment des usines PSA. Elles emploient plus de salariés. Pour comprendre cette situation, il faut prendre en considération le fait que l unité urbaine de Montbéliard ne totalise que habitants en En comparaison, à Mulhouse, les effectifs des usines PSA sont deux fois moins importants pour un territoire deux fois plus peuplé. La région mulhousienne est moins dépendante par rapport aux 20 principaux employeurs.

7 Saint-Étienne et Valenciennes présentent une concentration beaucoup moins forte de l emploi. Dans l unité urbaine de Saint-Etienne, les 20 principaux employeurs représentent 13,6% des emplois (+ 0,7 point en un an). Le siège mondial du groupe Casino, localisé à Saint-Étienne, est le premier employeur de l agglomération. Dans l unité urbaine de Valenciennes, où Toyota s est installé il y a une dizaine d années, les 20 principaux employeurs représentent 13,9% de l emploi privé total (+ 0,7 point en un an). Ces constats sont bien évidemment à relativiser du fait de la taille des unités urbaines : logiquement, moins on a d établissements sur le territoire et plus le poids des 20 premiers est important. Cependant, Mulhouse a un degré de dépendance vis-à-vis des principaux donneurs d ordres plus fort que Va- Siège de Casino, Saint-Etienne Source : wikijoe, lenciennes qui a à peu près le même nombre d établissements. L indice de concentration de l emploi est de 13,9% pour Valenciennes et 25,8% pour Mulhouse. Usine Toyota, Valenciennes Source : Hormis pour l unité urbaine de Montbéliard, un léger renforcement de la dépendance vis-à-vis des gros donneurs d ordre est constaté sur tous les territoires d observation. Stock d établissements Pays de la région mulhousienne : Unité urbaine de Montbéliard : Unité Urbaine de Saint-Etienne : Unité Urbaine de Valenciennes : Source : INSEE, Démographie d établissements au 1 er janvier 2008 Site PSA, Sochaux Source : Quelques évènements récents concernant les 20 plus gros employeurs : PSA a enregistré départs volontaires sur les prévus dans le cadre de son plan de départs volontaires lancé en janvier Le groupe prévoit en 2010 le recrutement de jeunes en insertion professionnelle : en alternance, en contrat de professionnalisation, en stage et 200 volontaires internationaux en entreprise. En juin 2009, la mise en place d une demie équipe de nuit a entraîné l embauche de 480 personnes, essentiellement en intérim. Fin 2008, Eiffage, grand groupe du bâtiment et des travaux publics, a racheté Clemessy. Un accord, portant notamment sur la préservation des emplois du groupe Clemessy, a été signé. En raison de la baisse de la demande de ses clients de l industrie automobile, Rhodia a réduit sa production fin emplois ont été supprimés à Chalampé sur un total de 843. Système U Est instaure une nouvelle marque de produits locaux : Saveurs U d Alsace. En septembre 2009, une charte avec les PME locales devrait être signée. En 2009, DMC SA a confirmé la suppression de 137 emplois sur les sites de Mulhouse et d Illzach.

8 Observer Anticiper Adapter Diagnostic PSA est, pour le secteur privé marchand, le principal employeur. La santé économique de cette entreprise a donc des répercussions importantes sur l emploi du territoire. Non seulement par la variation de ses effectifs propres, mais aussi par les effets induits sur l emploi dans les entreprises sous traitantes du secteur et, plus largement, dans la filière automobile. L emploi marchand n est pas uniquement le fait de l industrie. Le commerce, plus précisément la grande distribution, est également bien représenté. Répondant à des besoins locaux en partie incompressibles, les emplois du secteur sont sans doute un peu plus stables. C est l une des caractéristiques de l économie résidentielle : les emplois suivent la population et non l inverse. Le secteur public constitue également un important secteur pourvoyeur d emploi. A priori, il est plus stable que dans le secteur marchand, mais les réductions d effectifs touchent également ce secteur. Dans la Région Mulhousienne, la fonction publique hospitalière a été particulièrement concernée en Le secteur associatif a une dynamique d emploi particulière. Alors que l emploi public et l emploi marchand ont reculé, l emploi du secteur associatif a doublé entre 2007 et 2008! La Région Mulhousienne se situe entre Saint-Etienne et Montbéliard en terme de dépendance aux principaux employeurs. Un quart des emplois présents sur le territoire dépend des 20 plus grands employeurs. Prospective La concentration des emplois reflète une certaine fragilité de l économie du territoire. Les variations du niveau des ventes des voitures se répercutent rapidement et directement sur les effectifs, et plus uniquement sur les intérimaires et les contrats à durée déterminée. Ainsi, après avoir mis fin aux contrats d intérim et à durée déterminée, les salariés du groupe ont été mis au chômage technique du fait de l arrêt de l usine de Mulhouse. Mais, début 2009, le schéma s inverse. La production de la 206+ requiert la constitution de nouvelles équipes. Mais rien ne garantit que ces embauches soient de longue durée. Autrement dit, variabilité de l emploi pourrait être forte pour l année 2009 au moins. Par ailleurs, l évolution du marché de l automobile est, à court terme, suspendu au maintien ou non de la prime à la casse. Un arrêt brutal signifierait sans doute d une forte baisse des vente et donc des réductions d effectif pour éviter le sur-stockage qui a un impact très important sur la trésorerie de l entreprise. A plus long terme, se pose la question de la capacité du groupe PSA et plus largement des entreprises du secteur automobile, à s adapter à une production renouvelée : voitures hybrides, électriques etc. Cela pose également la question de l adaptation des compétences des salariés à de nouvelles technologies. La grande distribution est entrée dans des turbulences fortes. Le modèle de consommation évolue fortement au point, par exemple, que s est ouvert un premier supermarché sans produits alimentaires. Certains prédisent une réduction des surfaces de vente, au profit de galeries davantage spécialisées ou thématiques. Les évolutions sont pour l heure encore floues, mais il est probable que les compétences des personnels devront là aussi évoluer. Dans le secteur public, le non renouvellement d une partie des départs en retraite devrait entraîner une poursuite du mouvement constaté entre 2007 et 2008, de réduction des effectifs de la fonction publique. La création d une «Grande Agglomération» au début de l année 2010, pourrait toutefois constituer un contre-feu momentané à cette baisse. Enfin, dans le secteur associatif, les effectifs devraient se stabiliser voire croître encore. Plusieurs facteurs y concourent. D une part, la population alsacienne vieillit, ce qui induit des besoins en matière de services à la personne, besoins solvabilisés en partie par l APA. D autre part, existe un besoin de prise en charge des personnes exclues momentanément ou durablement de l emploi, qui devrait se traduire par une croissance des actions de formation et d insertion.

9 Annexe 1 : Liste des 20 principaux établissements employeurs de la Région Mulhousienne Etablissement Nature de l'activité Commune Tranche Effectif d'effectif approché 1 PSA Peugeot Citroën Construction de véhicules automobiles SAUSHEIM 5000 et Centres hospitaliers Activités hospitalières MULHOUSE 2000 à Mairie de Mulhouse Administration publique générale MULHOUSE 1000 à Association pour accompagner le maintien à domicile Aide à domicile MULHOUSE 1000 à SNCF (direction ent., dir. RH) Transport ferroviaire interurbain de voyageurs MULHOUSE 1000 à CAMSA Administration publique générale MULHOUSE 500 à Clemessy SA Travaux d'installation électrique dans tous locaux MULHOUSE 500 à Rhodia P.I. Fabrication d'autres produits chimiques organiques de base CHALAMPE 500 à APALIB' Aide à domicile MULHOUSE 500 à Systeme U - Centrale Regionale Est Centrales d'achat alimentaires MULHOUSE 500 à Universite de Haute Alsace Enseignement supérieur MULHOUSE 500 à Région Alsace Administration publique générale MULHOUSE 500 à Maison du Diaconat Activités hospitalières MULHOUSE 500 à Cora Wittenheim Hypermarchés WITTENHEIM 500 à Solinest Commerce de gros (commerce interentreprises) de sucre, chocolat et confiserie BRUNSTATT 250 à Carrefour Hypermarchés ILLZACH 250 à Association les papillons blancs (CAT) Hébergement social pour handicapés mentaux et malades mentaux MULHOUSE 250 à CPAM Activités générales de sécurité sociale MULHOUSE 250 à Association de réadaptation, formation professionnelle (centre A. CAMUS) Aide par le travail MULHOUSE 250 à Soléa Transports urbains et suburbains de voyageurs MULHOUSE 250 à TOTAL N.B. La CAMSA apparaît en effectif inconnu donc le chiffre reporté est celui de décembre Etablissements privés Associations Etablissements relevant du secteur public Annexe 2 : Liste des 20 principaux établissements employeurs marchands de la Région Mulhousienne Etablissement Nature de l'activité Commune Tranche Effectif d'effectif approché 1 PSA Peugeot Citroën Construction de véhicules automobiles SAUSHEIM 5000 et Clemessy SA Travaux d'installation électrique dans tous locaux MULHOUSE 500 à Rhodia P.I. Fabrication d'autres produits chimiques organiques de base CHALAMPE 500 à Systeme U - Centrale Regionale Est Centrales d'achat alimentaires MULHOUSE 500 à Maison du Diaconat Activités hospitalières MULHOUSE 500 à Cora Wittenheim Hypermarchés WITTENHEIM 500 à Solinest Commerce de gros (commerce interentreprises) de sucre, chocolat et confiserie BRUNSTATT 250 à Carrefour Hypermarchés ILLZACH 250 à Sielest Fabrication d'autres équipements automobiles PULVERSHEIM 250 à Dollfus Mieg et Cie Préparation de fibres textiles et filature MULHOUSE 250 à Cora Dornach Hypermarchés MULHOUSE 250 à Societe alsacienne de publications Édition de journaux MULHOUSE 250 à Société d'environnement et de Sce de l'est Autres activités de soutien aux entreprises n.c.a. SAUSHEIM 250 à Auchan Hypermarchés MULHOUSE 200 à Media Portage Photocopie, préparation de documents et autres activités spécialisées de soutien de bureau MULHOUSE 200 à Wartsila Réparation de machines et équipements mécaniques MULHOUSE 200 à Produits et engrais chimiques du Rhin Fabrication de produits azotés et d'engrais OTTMARSHEIM 200 à Inergy Automotive Systems France Fabrication de pièces techniques à base de matières plastiques PFASTATT 200 à HEMMERLIN Transports routiers de fret interurbains SAUSHEIM 200 à SAMSIC II Nettoyage courant des bâtiments SAUSHEIM 200 à TOTAL

10 Okus Pokus

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique

Appareil productif. Spécialisations. Un noyau urbain dynamique Social Ménages-logements Démographie Infrastructures-déplacements Morphologie Spécialisations Si le secteur tertiaire, commerces et services, regroupe plus de 70% des emplois du département 31,la tradition

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Principaux secteurs d activité haut-marnais Bilan Les principaux secteurs d activité haut-marnais BILAN édition 2011 Document réalisé en partenariat avec Observatoire Economique de la Haute-Marne Principaux

Plus en détail

édition 2015 Population Entreprises Emploi-Formation économie

édition 2015 Population Entreprises Emploi-Formation économie Chiffres-clés SUD ALSAce édition 2015 Population Entreprises Emploi-Formation économie Population Sainte-Marie-aux-Mines Population totale : 472 522 habitants Les 12 principales villes du Sud Alsace Ribeauvillé

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels

EMPLOI. Un recul toujours fort des effectifs industriels EMPLOI 39 L emploi salarié franc-comtois recule de 0,2% en 2006. La hausse des effectifs dans les services et la construction ne suffit pas à compenser la baisse dans l industrie. Le nombre de salariés

Plus en détail

Les principaux secteurs d activité haut-marnais

Les principaux secteurs d activité haut-marnais Les principaux secteurs d activité haut-marnais Situation 2011 Document réalisé en mars 2012 à partir des données : Contact : CCIT - Observatoire économique 9, rue de la Maladière 52 000 - CHAUMONT Tél.

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national

A. Les déplacements. 1. La mobilité. Partie 3 Infrastructures et déplacements. A - Contexte national A. Les déplacements 1. La mobilité A - Contexte national Avec les enjeux liés à l'environnement et au changement climatique, les déplacements sont au cœur des préoccupations : indispensable à nos modes

Plus en détail

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle S'étendant sur la majeure partie de la commune de La Sentinelle mais également à la marge sur les communes de Valenciennes et Trith-Saint- Léger, ce pôle regroupe plus

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008

Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 www.certu.fr Séminaire de l'observation Urbaine. 15 novembre 2011. Le desserrement des emplois dans neuf aires urbaines entre 1997 et 2008 Nicolas GILLIO et Geneviève ROCHE Ministère de l'écologie, de

Plus en détail

Des inégalités face au chômage. Thème n 10 Demande d emploi. Observer Anticiper Adapter. Créer Développer Innover. Informer Accompagner Orienter

Des inégalités face au chômage. Thème n 10 Demande d emploi. Observer Anticiper Adapter. Créer Développer Innover. Informer Accompagner Orienter Observer, Anticiper, Adapter Observer Anticiper Adapter Informer Accompagner Orienter Créer Développer Innover Thème n 10 Demande d emploi Des inégalités face au chômage i n d i c a t e u r s Avril 2009

Plus en détail

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises

Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Achats publics dans les services : les PME font jeu égal avec les grandes entreprises Yohan Baillieul* Lorsqu elles achètent des prestations de services, les administrations s adressent autant à des petites

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

La région Nord-Pas-de-Calais

La région Nord-Pas-de-Calais La région Nord-Pas-de-Calais A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La région Nord-Pas-de-Calais en France 1 2 Les chiffres-clés de la région Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015

L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015 L'emploi, l Intérim et les métiers à l'horizon 2015 Principaux résultats de l'étude OTT- CRÉDOC - GESTE 25 janvier 2011 Le marché du travail à l'horizon 2015 Le marché du travail en 2015 Aujourd'hui 24

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine

CHIFFRES CLÉS. Région Lorraine Entreprises de PropretÉ ET SERVICES ASSOCIÉS CHIFFRES CLÉS Région Lorraine Édition 2010 LA PROPRETÉ EN LORRAINE données économiques générales de la région Lorraine France métropolitaine Part de la région

Plus en détail

[L INDUSTRIE AUTOMOBILE

[L INDUSTRIE AUTOMOBILE CCIR 2011 Fotolia.com LA CCIR VOUS INFORME SYNTHÈSE [L INDUSTRIE AUTOMOBILE EN HAUTE-NORMANDIE Contexte économique mondial, comparaison nationale et pistes de développement ] Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

Le transport routier de personnes à la Réunion

Le transport routier de personnes à la Réunion Le transport routier de personnes à la Réunion Sous l effet de la croissance démographique et de l étalement urbain, les déplacements à la Réunion ne cessent de croître au regard des besoins d accès aux

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Diagnostic stratégique des sites ATP Rencontre avec l Association Nancy Porte Sud

Diagnostic stratégique des sites ATP Rencontre avec l Association Nancy Porte Sud Diagnostic stratégique des sites ATP Rencontre avec l Association Nancy Porte Sud AGEPERS Jeudi 19 septembre 2013 Objectifs du diagnostic stratégique des sites ATP Observer entre 2007 et 2013 les évolutions

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais

Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais Novembre 2010 Déroulement de la rencontre Un temps d information pour

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015

Marne et Chantereine. 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés. Mise à jour 2015 Mise à jour 2015 4 communes 77 316 habitants 5 830 établissements 11 948 emplois salariés La communauté d agglomération de Marne et Chantereine regroupe 4 communes : Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry

Plus en détail

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques

Portrait sectoriel. Le Numérique en Languedoc-Roussillon. Edition 2014 Mars 2014. Service Etudes et Statistiques Edition 204 Mars 204 Portrait sectoriel Direction régionale Languedoc-Roussillon Le Numérique en Languedoc-Roussillon Sommaire Emploi salarié page 2 DPAE page 6 Offres d emploi page 7 Demandeurs d emploi

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Secteur «transports et entreposage»

Secteur «transports et entreposage» 2011 Secteur «transports et entreposage» Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 27/10/2011 M a i s o n d e l E mp l o

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés n 58 novembre 2010 ISSN 1967-6158 Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi Données 2008 emploi formation insertion Franche-Comté La loi du 10 juillet 1987 relative à l obligation

Plus en détail

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités DE L ADEUS mobilité et accessibilité dans les zones d'activités 83 NOVEMBRE 2012 DéPLACEMENT De par leurs aménagements initiaux, les zones d activités restent souvent mal desservies en transport en commun

Plus en détail

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN

BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN Points 10 forts BILAN LES CRÉATIONS D ENTREPRISES EN 2013 STABILITÉ DES CRÉATIONS D ENTREPRISES INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE En 2013, les créations pures d entreprises dans les

Plus en détail

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 1 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE Information presse + de 130 exposants 1 11 ème édition des Rendez-vous de l Emploi, de la formation et de la création d entreprise RENDEZ-VOUS A MÂCON vendredi edi 17 octobre 2014 de 9h à 17h PARC DES

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile FICHES THÉMATIQUES Le commerce et la réparation automobile 2.1 Commerce, entretien et réparation automobile Le commerce de véhicules automobiles compte près de 24 entreprises en 4. Plus de 68 % des entreprises

Plus en détail

DEMOGRAPHIE DES ENTREPRISES

DEMOGRAPHIE DES ENTREPRISES Mise à jour 2015 DEMOGRAPHIE DES ENTREPRISES Dénombrement des établissements seine-et-marnais par activités de 2012 à 2014 En Seine-et-Marne, c est dans les secteurs des services à la personne et des transports

Plus en détail

Données au 1 er janvier 2015

Données au 1 er janvier 2015 2015 Données au 1 er janvier 2015 Sommaire Chapitres ELEMENTS DE CADRAGE ALSACE - TOUS SECTEURS Etablissements et effectifs en 2015 pp. 3 à 7 pp. 5 à 6 Etablissements par tranche d effectifs salariés en

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon. Période sous revue 2005-2009

Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon. Période sous revue 2005-2009 Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon Période sous revue 25-29 18 Mars 211 PANORAMA DE LA FILIERE La filière «Transport-Logistique» définie par le Conseil Régional = Entreprises relevant

Plus en détail

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Synthèse - Septembre 2012 Une étude pour anticiper les besoins en compétences à horizon 2015-2020 Contexte économique et opportunités

Plus en détail

19,3% DES ETABLISSEMENTS ENVISAGENT AU MOINS UN RECRUTEMENT ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015

19,3% DES ETABLISSEMENTS ENVISAGENT AU MOINS UN RECRUTEMENT ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 ECLAIRAGES & SYNTHESES 1 AVRIL 2015 N 16 ENQUETE «BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE» UNE AMELIORATION DES PERSPECTIVES D EMBAUCHE POUR 2015 La quatorzième vague de l enquête BMO en Alsace met en évidence une croissance

Plus en détail

NOM : PRENOM : CLASSE :

NOM : PRENOM : CLASSE : 3ENT1 S1C I - DEFINITION Une entreprise est un ensemble de moyens (personnel et capital) réunis et organisés destinés à produire des biens et/ou des services qui seront vendus pour réaliser des bénéfices.

Plus en détail

Bilan de la mise en œuvre de l obligation de négocier sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Bilan de la mise en œuvre de l obligation de négocier sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Bilan de la mise en œuvre de l obligation de négocier sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Bilan de l année 2008 -- Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle

Plus en détail

Zones Franches Urbaines

Zones Franches Urbaines Zones Franches Urbaines mode d emploi Les éditions de la DIV Exonérations en zones franches urbaines (ZFU) Synthèse Exonération de taxe professionnelle (TP) Entreprises employant au plus 50 salariés à

Plus en détail

L industrie en Poitou-Charentes. Industrie chimique

L industrie en Poitou-Charentes. Industrie chimique Chiffres clés Établissements 86 1,0 % des établissements industriels en Emploi 2 292 2,6 % des emplois industriels en 4,5 % des emplois salairés industriels en France 12 e région française pour l'emploi

Plus en détail

L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007

L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007 L emploi salarié associatif dans l arrondissement de Lille en 2007 SOMMAIRE Introduction... 5 Méthodologie... 6 Le paysage associatif dans l arrondissement de Lille... 7 Le secteur «Santé et action sociale»...

Plus en détail

Mobilisation du Fonds social européen sur le territoire du pays de la région mulhousienne

Mobilisation du Fonds social européen sur le territoire du pays de la région mulhousienne UNION EUROPEENNE Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Emploi et Inclusion» 2014-2020 Mobilisation du Fonds social européen sur le territoire

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC

Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC Etude des principales caractéristiques de la filière NTIC Objet A la demande de l agencentic Bourgogne, l Observatoire BASECO Bourgogne a été sollicité pour réaliser une étude sur l état des lieux de la

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH VERS UNE GESTION PREVISIONNELLE TERRITORIALE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES Evolution de l emploi et pratiques RH Cellule de veille Aire Urbaine ORDRE DU JOUR Ordre du jour Ouverture par Gérard BAILLY

Plus en détail

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS SCHEMA DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL 2006-2012 RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS Le Roannais apparaît comme un territoire homogène constitué autour d un pôle d attraction central : l agglomération de Roanne.

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

Industrie - Construction

Industrie - Construction 17.1 - Établissements industriels 17.2 - Indicateurs industriels 17.3 - Construction L'industrie occupe, depuis longtemps, une place importante en Alsace. C est toujours le cas aujourd hui, même si son

Plus en détail

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE. Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ÉTUDES ÉCONOMIQUES CONJONCTURE Tableau de bord trimestriel de l emploi salarié - Juin 2015 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Ce dossier a été réalisé par la sous-direction

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Alsace 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques géographiques

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE AOÛT 9 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 1 sur 8 Vue d

Plus en détail

La situation économique des Hautes-Pyrénées

La situation économique des Hautes-Pyrénées La situation économique des Hautes-Pyrénées Juillet 2009 CONTEXTE GENERAL Morosité ambiante des chefs d entreprises déjà constatée lors de l enquête de conjoncture en octobre 2008. Hautes-Pyrénées initialement

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1

ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer. 29 septembre 2011 1 ETUDE Portrait statistique de la Filière Mer 2011 29 septembre 2011 1 1. Démarche méthodologique 2. Portrait synthétique de la Filière Mer 3. Quelques constats sur la formation professionnelle 4. Quelques

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE L analyse statistique qui suit a été réalisée par Séverine Penaud-Roux à partir des données brutes issues de la base CLAP

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

Observatoire des SARL à libre capital à Paris

Observatoire des SARL à libre capital à Paris Observatoire des SARL à libre capital à Paris Bilan de juin 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire, créé au lendemain de la

Plus en détail

L emploi dans l Yonne

L emploi dans l Yonne L emploi dans l Yonne 3 ème trimestre 211 : Maintien du niveau de l emploi dans l Yonne. % L emploi icaunais n arrive toujours pas à progresser sur ce 3 ème trimestre. Tout comme la Côte d Or, l Yonne

Plus en détail

Dares Indicateurs. Les mouvements de main-d œuvre au 3 e trimestre 2012 : nouvelle hausse du taux d embauche en CDD

Dares Indicateurs. Les mouvements de main-d œuvre au 3 e trimestre 2012 : nouvelle hausse du taux d embauche en CDD Dares Indicateurs MARS N 7 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les mouvements de main-d œuvre au e trimestre : nouvelle hausse du taux d embauche

Plus en détail

salariés liés à l activité touristique. À titre de comparaison, ce volume d emplois représente deux-tiers des effectifs de l industrie automobile

salariés liés à l activité touristique. À titre de comparaison, ce volume d emplois représente deux-tiers des effectifs de l industrie automobile www.insee.fr/fc insee-contact@insee.fr 09 72 72 4000 (tarif appel local) nº 139 août 2012 53 % DES EMPLOIS LIÉS AU TOURISME EN FRANCHE-COMTÉ SE SITUENT DANS L ESPACE URBAIN En Franche-Comté, les activités

Plus en détail

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr.

Transports urbains. Bilan Social 2013. (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) www.utp.fr. Transports urbains Bilan Social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports urbains de voyageurs) Édition 2014 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

Le déclin de l industrie en France

Le déclin de l industrie en France Le déclin de l industrie en France Le but de ce dossier pédagogique est de comprendre les causes de la désindustrialisation en France. Il faut distinguer quatre phénomènes : i) les gains de productivité,

Plus en détail

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE 1. Spécificité des Industries de la Métallurgie d Aquitaine Avec 57 000 salariés, les Industries de la Métallurgie d Aquitaine représentent 10%

Plus en détail

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS)

22,7 % Industrie. Production passée et prévisions (en solde d opinions CVS) 22,7 % Poids des effectifs de l industrie par rapport à la totalité des effectifs (source : ACOSS-URSSAF-31/12/214)) Industrie La production industrielle a légèrement baissé au mois de septembre. La demande

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

Étude sur le développement des. activités logistiques en Alsace. Observatoire régional des transports et de la logistique d Alsace

Étude sur le développement des. activités logistiques en Alsace. Observatoire régional des transports et de la logistique d Alsace Observatoire régional des transports et de la logistique d Alsace Étude sur le développement des activités logistiques en Alsace 1. Diagnostic et enjeux de la logistique en Alsace Séminaire «Economie et

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Fonctionnement/déroulé de l atelier : D abord poser le cadre/le contexte dans le quel s inscrit la révision du SCoT Puis sur la base d éléments de

Fonctionnement/déroulé de l atelier : D abord poser le cadre/le contexte dans le quel s inscrit la révision du SCoT Puis sur la base d éléments de Fonctionnement/déroulé de l atelier : D abord poser le cadre/le contexte dans le quel s inscrit la révision du SCoT Puis sur la base d éléments de constat tirés du diagnostic, des questions essentielles

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin HABITAT Obore er su RAPPORT D ETUDE 12/08 en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin Loyers de mise en location dans le parc privé de la région Mulhousienne en 2008 Ce document constitue

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Un volume d emploi en croissance Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit Un volume d emploi en croissance fectifs ariés NAF 6920Z Eff Évolution du nombre de ariés du secteur (NAF 6920Z) au total de 1993 à 2008 135 000 130 000 125 000 120 000 115 000 110 000 105 000 100 000

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Etude préalable à la mise en œuvre du Plan Climat-Energie Territorial de la Communauté d Agglomération de Castres Mazamet LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Castres, jeudi 29 mars 2012 Obligation

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail