Assemblée générale annuelle de Pro Litteris Lausanne, Casino de Montbenon, 7 septembre Faire lire et circuler la littérature romande

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assemblée générale annuelle de Pro Litteris Lausanne, Casino de Montbenon, 7 septembre 2013. Faire lire et circuler la littérature romande"

Transcription

1 Assemblée générale annuelle de Pro Litteris Lausanne, Casino de Montbenon, 7 septembre 2013 Faire lire et circuler la littérature romande Enseigner l histoire suisse constitue une mission de l école, dans tous les cantons. Dans les universités suisses, les départements d histoire dispensent tous des cours obligatoires d histoire nationale. Il n en va pas de même pour la littérature suisse, qu elle soit alémanique, romande ou tessinoise : des instructions officielles imposent aux cantons, notamment au niveau de l enseignement secondaire supérieur, la lecture d œuvres d auteurs romands, mais ces instructions sont relativement peu contraignantes, et appliquées de manière très variable. Dans les universités, la liberté académique dans ce domaine est totale : il existe des structures institutionnelles charges de cours régulières, enseignements obligatoires ou centre de recherche consacrés à la littérature romande mais c est toujours suite à une initiative individuelle (celle d un professeur ou chercheur concerné) qu elles ont été créées, et cette initiative est relayée plus ou moins efficacement et plus ou moins durablement par les autorités académiques. Le tableau n est pas noir cependant : les universités sont loin d être inactives, notamment dans la recherche : mémoires, thèses, projets de recherche et d édition en littérature romande sont nombreux et ambitieux; l école secondaire joue son rôle aussi. Mais si l on estime le nombre d exemplaires d œuvres romandes qui pourraient être distribuées et lues si elles figuraient dans tous les programmes de français, du secondaire à l université, il faut admettre que l enseignement joue un rôle discret dans la diffusion de la littérature produite en Suisse romande. La comparaison avec d autres pays ou régions francophones permet à ce sujet des réflexions intéressantes : je m arrêterai au cas de la littérature québécoise, que j ai côtoyée récemment lors d un séjour de recherche que j ai fait ce printemps à Montréal. La littérature québécoise, on le sait, est fortement «appareillée», c est à dire soutenue par un système institutionnel d aide et de soutien à la création et à la diffusion. Elle est très présente à l école et à l université, depuis le XIXe siècle, et des analyses et statistiques rendent compte périodiquement de l évolution des pratiques d enseignement dans ce domaine. Si cet appareillage s est révélé très efficace entre les années 60 et 90, le constat s impose 1

2 aujourd hui d une certaine marginalisation de la littérature québécoise au plan international. Les medias relaient ce constat : lors de la Fête nationale du Québec, à la Saint Jean, le 24 juin, un chroniqueur du journal Le Devoir faisait la proposition suivante (dias 2 3) : «notre patrimoine poétique est en panne de transmission. Le constat, et c est bien dommage, s applique aussi à nos patrimoines littéraire, artistique, chansonnier et cinématographique. Nos grandes œuvres, dans tous ces domaines, sont méconnues. [En comparaison de ce qui se passait dans les années 60 70]. Or, une société sans repères culturels communs ne peut être qu une société fragmentée, dans laquelle la vie de l esprit et la délibération démocratique sont étriquées. A peu de frais, l école pourrait s attacher à corriger cette situation et contribuer à la constitution de raisons communes. Il suffirait, pour ce faire, de mettre en place un programme éducatif national qui ferait de la culture québécoise un événement. Le ministère de l Education, à la suite d une délibération nationale, devrait établir, pour chaque niveau scolaire [ ] un corpus culturel obligatoire. [ ] Il s agirait [ ], pour chaque niveau, d identifier une chanson, un poème, un livre, une œuvre d art et un film que tous les élèves de ce niveau, partout au Québec, le même jour, découvriraient.» Une proposition de ce genre serait elle envisageable dans Le Temps, 24 heures ou la Tribune de Genève? J en doute un peu, mais elle m a fait rêver. Daniel Maggetti (dia 4) a conçu une anthologie de textes romands, Lectures conseillées, sur le principe d une lecture par mois; j ai imaginé pour ma part qu on pourrait faire lire en classe les Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau en avril, Bois mort de Monique Saint Hélier en novembre, Le Poisson scorpion de Nicolas Bouvier en mars, Pour un moissonneur de Gustave Roud en août, etc. Le risque, ce serait d établir un palmarès rigide, alors que l idée du chroniqueur québécois, c est de faire événement. Les universités au Québec ont réussi ce pari, au moins une fois, par un effet d annonce assez extraordinaire : plusieurs mois avant la parution, en septembre 1970, du roman d Anne Hébert, Kamouraska (dia 5), elles ont inscrit cette œuvre au programme des cours de l année académique suivante. Les diverses littératures francophones ont des systèmes de promotion de leur littérature très différents les uns des autres. Leurs stratégies diffèrent selon la manière 2

3 dont on les fait exister dans l imaginaire collectif selon le récit, ou les récits successifs qui les prennent en charge. Je reprends à mon compte ce terme (un peu galvaudé aujourd hui) de récit, pour souligner le fait que l histoire d une littérature repose, tout autant que sur un ensemble de faits et de circonstances socio historiques, sur une histoire qu on raconte, avec sa part de mythe, d imaginaire, voire de fiction. Les littératures francophones les plus anciennes (Belgique, Suisse romande, Québec) se constituent en littératures nationales en se racontant dans des histoires littéraires qui datent de la même époque : les années environ. Le modèle de fondation dont elles s inspirent est français et romantique : Mme de Staël (dia 6) et Sainte Beuve en sont les pionniers. Selon ce récit, l histoire des œuvres est pensée comme une aventure collective : elle met au jour un passé collectif, des ancêtres communs, des mythes et des symboles identitaires renvoyant à l esprit de la nation. Ce récit informe encore, à la fin du XIXe siècle, la discipline reine des études littéraires en France : promue par le critique et professeur Gustave Lanson, l histoire littéraire met en lumière les coïncidences identitaires entre une langue (le français), une histoire, une communauté, un esprit collectif et une nation. L étude, à l école et à l université, d un corpus choisi d œuvres, situées dans une chronologie, illustre ces coïncidences. La lecture des classiques repose sur le principe de l exemplarité civique des grandes œuvres, considérées comme des biens communs qui garantissent la cohésion de la communauté. On retrouve cette idée dans la proposition de Louis Cornellier (dia 2). Ce modèle d histoire littéraire n est donc pas totalement caduc aujourd hui, cependant l histoire de la littérature se raconte autrement, depuis la fin des années 80. Cet autre récit prend naissance à la parution en 1989 (dia 7) du livre collectif patronné par Denis Hollier, A New History of French Literature, traduit en français sous le titre De la littérature française. Hollier met en cause le mode d intelligibilité historique et national de l histoire littéraire traditionnelle, nourrie selon lui d une «volonté de naturaliser les œuvres en les restituant à leur paysage d origine.» [C est à dire que la particularité d une littérature nationale est expliquée par une essence, liée à un événement collectif originaire]. D autres ouvrages, manifestes et prises de position poursuivent sur cette lancée, depuis une vingtaine d années (dias 8 9): leurs titres jouent sur les mots frontière, global, monde, mondialisé ; ils développent, pour rendre compte de la littérature, des logiques spatiales (et non plus historiques) qui sont propres aux phénomènes contemporains de migrations, de relations entre centre et périphérie, 3

4 entre diversité et unité (Dia 10 : cf. métaphores : graphes, cartes, Moretti), rhizome (G. Deleuze, L. Gauvin), circulation (M. Cambron)). arbres (Franco La position et le statut des littératures francophones doivent être repensés aujourd hui dans le cadre de ce débat. Longtemps elles ont été considérées dans leur rapport nécessaire à la France : elles étaient toujours exotiques, parque qu écrites ailleurs; en retard et épigonales, parce qu écrites après. Cette dépendance au francocentrisme les distinguait des littératures anglo saxonnes et hispanophones, qui elles sont polycentrées, et disposent d un système éditorial multipolaire. En faisant bouger le modèle romantique de l histoire littéraire nationale, le débat sur l histoire littéraire permet par exemple d observer que le Québec a mis en cause, de manière de plus en plus radicale à partir des années 60, ses relations de dépendance avec la littérature française. En 40 ans (dia 11) : 3 grands projets collectifs, 3 récits distincts d histoire littéraire québécoise; le dessin général fait apparaître un éloignement progressif de la littérature de France et un rapprochement avec ce qui se fait sur le continent américain. La littérature québécoise constitue aujourd hui un pôle, un centre, un système autonome, fonctionnant grâce à de solides institutions. A titre d exemples, je mentionnerai quatre mesures de soutien (dont la Suisse pourrait s inspirer) : des instructions officielles imposent que les programmes de l enseignement du français au secondaire comprennent 50% d œuvres québécoises; Pour accompagner la lecture des œuvres au secondaire et au Cégep (Collège d enseignement général et professionnel, formation préuniversitaire de 2 ans), des manuels et des anthologies de littérature québécoise sont proposés, outre les histoires littéraires : la production de ce type d ouvrages est stimulée et de nouveaux manuels et anthologies arrivent constamment sur le marché, proposant des modèles souvent inédits et audacieux de co présence de textes québécois, francophones et issus du canon français. (En Suisse romande, s est développée à l école, depuis les années 70, une aversion farouche à l égard des manuels et des anthologies. Cette aversion, à mon 4

5 sens, a assez duré! Elle est très dommageable à la diffusion des œuvres romandes.) Les photocopies d extraits d œuvres sont assorties de redevances qui retournent aux écrivains (système géré par l UNEQ, Union des écrivaines et écrivains québécois). Le gouvernement fédéral du Canada détient des «droits de prêt public», dont il verse un certain montant aux auteurs des œuvres les plus présentes dans les bibliothèques publiques. Le Québec a réussi le pari d une littérature très «appareillée», au prix d une certaine marginalisation au plan international, constatée par les Québécois eux mêmes, Michel Biron, Lise Gauvin, Louis Cornellier. Cependant ce n est pas la seule stratégie possible. La littérature belge, en particulier, s est illustrée en se «dénationalisant» : des grands noms se sont imposés, des trajectoires singulières qui représentent brillamment l art et la littérature, mais pas la Belgique : Verhaeren et Rodenbach au XIXe s., Maeterlinck, Simenon, Henri Michaux ou Marguerite Yourcenar au XXe siècle. Cette stratégie individualiste a également été adoptée par de nombreux auteurs romands au XXe siècle : c est l «option d indifférenciation» (dia 12), par laquelle les auteurs cherchent «à se fondre dans la République des lettres pour percer éventuellement à titre individuel, sachant bien que la nationalité suisse n est pas une caution dans ce domaine» (Monique Moser Verrey). On peut penser à Jacques Mercanton, à Monique Saint Hélier, mais aussi à des auteurs qui de fait ne sont le plus souvent pas identifiés comme Suisses à l étranger : D. de Rougemont, Ch. A. Cingria, Nicolas Bouvier. Le cliché de la Suisse comme pays dépourvu de culture date du XVIIe siècle; malgré l écrasant démenti que constituent plusieurs siècles d expression artistique et culturelle, on se plaît à le faire revivre sans cesse : au début du mois d août de cette année, lors du Festival de Locarno, le conseiller fédéral Alain Berset (dia 13) a repris cette antienne, dans son discours : «la Suisse ne diffuse pas dans le monde l image d un pays de culture. Pis, nous ne nous concevons pas nous mêmes comme un pays de culture» (24 heures, 9 août 2013, François Barras, «Alain Berset réclame une politique culturelle nationale» on voit bien l intention honorable de cette remarque du conseiller fédéral : soutenir une politique plus active d aide à la reconnaissance internationale du cinéma suisse; cependant le rappel du cliché, en public, contribue à l entretenir). 5

6 Comme pour la littérature romande, Alain Berset déplore un «appareillage» relativement faible du cinéma suisse. Les deux voies l appareillage institutionnel et la stratégie des grands noms ne devraient pas à mon sens être opposées, mais également reconnues et défendues : la stratégie institutionnelle est collective, elle promeut un patrimoine littéraire, avec ses spécificités historiques et culturelles; la stratégie des parcours individuels permet à certaines œuvres de prendre place dans un contexte «sans frontières» (D. Hollier). Pour faire lire la littérature romande, la circulation internationale des œuvres et la promotion de quelques noms sont d aussi bons moyens que l ancrage et la reconnaissance nationale. Il convient à mon sens et ce sera ma conclusion de jouer sur les deux tableaux (sachant que la 2 e voie est plus aléatoire et moins maîtrisable que la première, qui est d une certaine manière privilégiée par notre époque de valorisation du patrimoine et de la mémoire nationale) : dia 14. Claire Jaquier 6

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION 500.AG PROFIL CINÉMA 500.AJ PROFIL COMMUNICATION ET MÉDIAS 500.AF PROFIL ARTS VISUELS ET PHOTOGRAPHIE 500.AH PROFIL LITTÉRATURE ET CULTURE 500.AL PROFIL LANGUES MODERNES

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Rapport d évaluation. de l'université Paris 1. Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100

Rapport d évaluation. de l'université Paris 1. Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100 de l'université Paris 1 Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Le Collège de France ouvre les trésors de ses archives aux Internautes. Sauver et valoriser un patrimoine

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Le Collège de France ouvre les trésors de ses archives aux Internautes. Sauver et valoriser un patrimoine COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Collège de France ouvre les trésors de ses archives aux Internautes Plus de 30 000 pages de documents numérisés, 2 000 plaques de verres photographiques d Etienne-Jules Marey, pionnier

Plus en détail

Francophonie(s): un état des lieux Véronique Simon Fortbildningsavdelningen för skolans internationalisering, Uppsala universitet

Francophonie(s): un état des lieux Véronique Simon Fortbildningsavdelningen för skolans internationalisering, Uppsala universitet Francophonie(s): un état des lieux Véronique Simon Fortbildningsavdelningen för skolans internationalisering, Uppsala universitet Språk Bron som förenar Språklärarnas riksförbunds språkdag Malmö 29 mars

Plus en détail

Lectures et lecteurs en 2015

Lectures et lecteurs en 2015 Lectures et lecteurs en 2015 Permanences et mutations Montréal, 11 mars 2015 Christophe Evans Bibliothèque publique d information Service Études et recherche evans@bpi.fr Lire? «La plus polymorphe des

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Ressources pédagogiques

Ressources pédagogiques Centre d apprentissage Ressources pédagogiques www.collectionscanada.gc.ca/education/ Primaire Intermédiaire Secondaire Primaire (de 4 à 11 ans) PIKA : base de données sur la littérature canadienne pour

Plus en détail

Faculté des lettres. Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d'études détaillé en FRANÇAIS MODERNE. Discipline de base

Faculté des lettres. Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d'études détaillé en FRANÇAIS MODERNE. Discipline de base Faculté des lettres Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d'études détaillé en FRANÇAI MODERNE Discipline de base Version du 14 août 2013 (entrée en vigueur le 17 septembre 2013) Le programme

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels

FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI. Conseillère pédagogique départementale Arts Visuels FICHES CONNAISSANCES POUR L ENSEIGNANT LE PATRIMOINE BATI LE PATRIMOINE CONTENU ET ENJEUX Quelques éléments de réflexion... Sur la notion de patrimoine elle même Qu est ce que le patrimoine? Patrimoine

Plus en détail

Mot d ouverture du président du comité d orientation du congrès 2014 de la Fédération des cégeps Monsieur Hervé Pilon

Mot d ouverture du président du comité d orientation du congrès 2014 de la Fédération des cégeps Monsieur Hervé Pilon Montréal, le 22 octobre 2014 à 10h15 Mot d ouverture du président du comité d orientation du congrès 2014 de la Fédération des cégeps Monsieur Hervé Pilon No. Texte Illustration 1-2 Les voyages! La découverte,

Plus en détail

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation

IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation IL ETAIT UN TRUC... L association qui grimpe, qui grimpe...... et amène la création artistique par tous, pour tous, partout... Dossier de Présentation 1 OBJECTIFS "A l'usage, l association IL ETAIT UN

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine

UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine [...][...][...][...][...][...][...][...][...][...] (N d enregistrement attribué par la bibliothèque) THESE pour obtenir

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5

POLITIQUE SRE-POL-09. 1. Énoncé... 2. 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5. 3. Personnes et entités visées... 5 POLITIQUE Service des ressources éducatives aux jeunes SRE-POL-09 POLITIQUE LINGUISTIQUE 1. Énoncé... 2 2. Fondements et cadre légal d application... 2 à 5 3. Personnes et entités visées... 5 4. Principes

Plus en détail

Chambon-sur-Lignon. Transmettre le message des Justes Pour une éducation citoyenne. Appel à Projets

Chambon-sur-Lignon. Transmettre le message des Justes Pour une éducation citoyenne. Appel à Projets Chambon-sur-Lignon Transmettre le message des Justes Pour une éducation citoyenne Appel à Projets 2013-2014 Un pays d humanité «Le Chambon-sur-Lignon, paradis des enfants» Depuis la fin du XIXe siècle,

Plus en détail

Curriculum vitae - Clémence Andréys ETUDES ET DIPLOMES

Curriculum vitae - Clémence Andréys ETUDES ET DIPLOMES Curriculum vitae - Clémence Andréys ETUDES ET DIPLOMES 2005-2011 : doctorat d études germaniques Intitulé de la thèse : «Qingdao dans l imaginaire colonial allemand du premier vingtième siècle» Mention

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

COMPTE RENDU COLLOQUE «LA CRÉATION, ACTEURS, OBJETS, CONTEXTES»

COMPTE RENDU COLLOQUE «LA CRÉATION, ACTEURS, OBJETS, CONTEXTES» COMPTE RENDU COLLOQUE «LA CRÉATION, ACTEURS, OBJETS, CONTEXTES» Organisé par l Agence Nationale de la Recherche en partenariat avec l Institut National de l Art et le ministère de la Culture et de la Communication,

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

cathédrale intellectuelle!

cathédrale intellectuelle! http://classiques.uqac.ca/ Les Classiques des sciences sociales Par Jean-Marie Tremblay, sociologue fondateur et président directeur-général 23 mai 2011. On m a demandé de vous écrire un petit mot sur

Plus en détail

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine

PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine PROGRAMME INTERNATIONAL DE DOCTORAT Muséologie, Médiation, Patrimoine Doctorat conjoint de l université d Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) France et de l université du Québec à Montréal (UQAM) Québec,

Plus en détail

Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal «Enjeux de l internationalisation de l enseignement supérieur» Les soirées regards croisés

Plus en détail

Grenoble 2009, un double événement

Grenoble 2009, un double événement COMMUNIQUE DE PRESSE Grenoble, le 3 septembre 2009 Grenoble 2009, un double événement Congrès du 60ème anniversaire de l AFSP et 3ème édition du Congrès international des associations francophones de la

Plus en détail

Les chaires de recherche du Canada

Les chaires de recherche du Canada Les chaires de recherche du Canada La recherche à son meilleur Le Programme des chaires de recherche du Canada Afin d aider les chercheurs à relever les défis de demain, le gouvernement du Canada a élaboré

Plus en détail

Statistique suisse du film et du cinéma La production de films suisses (cinéma et télévision), 1913 2007

Statistique suisse du film et du cinéma La production de films suisses (cinéma et télévision), 1913 2007 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS 16 Culture et médias Juin 28 Statistique suisse du film et du cinéma La production de films suisses (cinéma et télévision), 1913

Plus en détail

Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu

Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu Comment présenter une candidature pour devenir membre de la Fédération? Contenu Extraits des Statuts relatifs à la présentation d une candidature....p.2 Formulaire de Présentation d une candidature p.3

Plus en détail

Livret scolaire. Cours moyen 2

Livret scolaire. Cours moyen 2 Inspection de l Éducation nationale 21 ème circonscription 24 avenue Jeanne d'arc 92160 Antony Livret scolaire Cours moyen 2 Prénom : Nom : Date de naissance : Année scolaire Classe Enseignant(s) Ce livret

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DU FRANçAIS AU COLLÈGE ET AU LYCÉE

L ENSEIGNEMENT DU FRANçAIS AU COLLÈGE ET AU LYCÉE L ENSEIGNEMENT DU FRANçAIS AU COLLÈGE ET AU LYCÉE Les tableaux ci-dessous ont été élaborés en regroupant dans un cadre commun de présentation les éléments constitutifs des programmes des lycées et des

Plus en détail

Périodisation ou chronologie du développement de la littérature française. Tendances générales - époques. I. LE MOYEN AGE

Périodisation ou chronologie du développement de la littérature française. Tendances générales - époques. I. LE MOYEN AGE Tendances générales - époques. I. LE MOYEN AGE a) 476 1450 Evénements politiques et sociaux limitant l époque du Moyen Age: chute de l Empire Romain de l Occident ; invention de l imprimerie; b) 476 1494

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise

Bibliothèque nationale de France L Oréal Fondation d entreprise L Oréal Fondation d entreprise Bourse de recherche sur l art de l être et du paraître 2011-2012 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2011 Pour toutes informations complémentaires

Plus en détail

Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation

Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation une publication de l Alliance internationale des éditeurs indépendants, en partenariat avec Double ponctuation ( ::?!! ;; ) D O U

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

MASTER MENTION Lettres : master recherche et professionnel

MASTER MENTION Lettres : master recherche et professionnel DOMAINE ARTS, LETTRES ET LANGUES MASTER MENTION Lettres : master recherche et professionnel Année universitaire 2014/2015 Informations pratiques Site de l UFR : http://www.univ-metz.fr/ufr/ll/ Contacter

Plus en détail

Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance

Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance INTRODUCTION À L HISTOIRE POLITIQUE DU QUÉBEC (PROFESSEUR

Plus en détail

Le long métrage documentaire canadien

Le long métrage documentaire canadien Le long métrage documentaire canadien Comparution au Comité permanent du patrimoine canadien de la Chambre des communes Examen de l industrie canadienne du long métrage Présenté par M. Claude Joli-Coeur

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

Québec, le 5 juillet 2008. ALLOCUTION : ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DES SOCIÉTÉS Tel que prononcée par la sénatrice Andrée Champagne

Québec, le 5 juillet 2008. ALLOCUTION : ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DES SOCIÉTÉS Tel que prononcée par la sénatrice Andrée Champagne SECTION CANADIENNE Québec, le 5 juillet 2008 ALLOCUTION : ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DES SOCIÉTÉS Tel que prononcée par la sénatrice Andrée Champagne En tant que présidente de la section canadienne

Plus en détail

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel 1 HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel Documents d aide pour débuter Synthèse de la réflexion du groupe d experts -----------------oooooooooooooooooo----------------- Emmanuelle Kalonji professeure

Plus en détail

Les formations à l université Stendhal

Les formations à l université Stendhal Les formations à l université Stendhal Une palette innovante et diversifiée L université Stendhal propose une palette diversifiée de formations à travers ses 5 Unités de formation et de recherche (UFR)

Plus en détail

Editions Mamamélis. c/o EFI 2, rue de la Tannerie - 1227 Carouge-Genève / Suisse Tél. 022 300 26 27 www.mamamélis.com

Editions Mamamélis. c/o EFI 2, rue de la Tannerie - 1227 Carouge-Genève / Suisse Tél. 022 300 26 27 www.mamamélis.com Catalogue Editions Mamamélis c/o EFI 2, rue de la Tannerie - 1227 Carouge-Genève / Suisse Tél. 022 300 26 27 www.mamamélis.com Les éditions Mamamélis ont vu le jour avec et pour des livres sur la santé

Plus en détail

Discours de M. Pascal Couchepin Président de la Confédération. Salon international du Livre

Discours de M. Pascal Couchepin Président de la Confédération. Salon international du Livre B EIDGENÖSSISCHES DEPARTEMENT DES INNERN DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DE L'INTÉRIEUR DIPARTIMENTO FEDERALE DELL'INTERNO DEPARTAMENT FEDERAL DA L'INTERN Discours de M. Pascal Couchepin Président de la Confédération

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

Annexe : les orientations proposées

Annexe : les orientations proposées Annexe : les orientations proposées Les propositions 10 à 13 créent des champs d action et proposent les orientations qui doivent baliser l action de la Fédération dans ces champs. Au congrès, les champs

Plus en détail

Les Gares au Miroir de l'urbain. Individus et expériences de l urbanité

Les Gares au Miroir de l'urbain. Individus et expériences de l urbanité Séminaire Doctoral, Ecole des Ponts ParisTech, 2013-2014 Organisé par Nacima Baron-Yellès (LVMT) et Nathalie Roseau (LATTS) Les Gares au Miroir de l'urbain Individus et expériences de l urbanité Séance

Plus en détail

Master Etudes françaises et francophones

Master Etudes françaises et francophones Master Etudes françaises et francophones 1. modèle scientifique et profilage des contenus de la filière / Présentation et spécificités de la filière Les études romanes à Leipzig sont considérées comme

Plus en détail

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance

P RO - enfance. Plateforme Romande pour l accueil de l enfance P RO - enfance Plateforme Romande pour l accueil de l enfance Rapport de la phase d analyse 1. Résumé Le présent document contient la description du déroulement et des résultats de la phase d analyse des

Plus en détail

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE Une présentation au Comité permanent des finances de Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG) Octobre

Plus en détail

17 > 30 nov 2014 UN FESTIVAL DES IDÉES. Appel à projet pour les Lycéens et les Apprentis de la Région Rhône-Alpes

17 > 30 nov 2014 UN FESTIVAL DES IDÉES. Appel à projet pour les Lycéens et les Apprentis de la Région Rhône-Alpes 17 > 30 nov 2014 UN FESTIVAL DES IDÉES Appel à projet pour les Lycéens et les Apprentis de la Région Rhône-Alpes La Villa Gillet Une approche culturelle des savoirs Créée en 1987, la Villa Gillet s intéresse

Plus en détail

Introduction. Orientations stratégiques de la recherche et de la création de l'uqam 2014-2019 Résumé

Introduction. Orientations stratégiques de la recherche et de la création de l'uqam 2014-2019 Résumé Introduction «La recherche et la création constituent le cœur de l activité universitaire, contribuant à donner à cette institution ses lettres de noblesse sur les plans de l avancement des connaissances,

Plus en détail

Analyse des discours et de la communication publics

Analyse des discours et de la communication publics Faculté des lettres Programme de spécialisation à 30 crédits ECTS en Analyse des discours et de la communication publics dans le cadre de la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120

Plus en détail

11 FEVRIER 2014. Conférence conjointe des Maires sur l impact de la mobilité intraeuropéenne des citoyens européens au niveau local

11 FEVRIER 2014. Conférence conjointe des Maires sur l impact de la mobilité intraeuropéenne des citoyens européens au niveau local 11 FEVRIER 2014 Conférence conjointe des Maires sur l impact de la mobilité intraeuropéenne des citoyens européens au niveau local Co-organisée par la Commission européenne et le Comité des régions Mardi

Plus en détail

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE Domaine ministériel : Arts, Ltres, Langues Présentation Présentation Dès la rentrée d octobre

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX

AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX BACCALAUREAT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE - SESSION 2015 Epreuve facultative d ARTS cinéma-audiovisuel Nature

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs Prénom : MARIE

Notice biographique Repères biographiques communs Prénom : MARIE Nom : VRINAT- NIKOLOV Corps : Professeur des universités Equipe de recherche Notice biographique Repères biographiques communs Prénom : MARIE Grade : PU 2e classe Section : 13 CREE (Centre de recherches

Plus en détail

Boîte à idées. Enrichir les gens d'affaires grâce à la culture. Enrichir la culture grâce aux gens d'affaires. Partenaire majeur

Boîte à idées. Enrichir les gens d'affaires grâce à la culture. Enrichir la culture grâce aux gens d'affaires. Partenaire majeur Enrichir les gens d'affaires grâce à la culture Enrichir la culture grâce aux gens d'affaires Partenaire majeur Boîte à idées La culture, qu est-ce que ça Le Québec offre les avantages fiscaux les plus

Plus en détail

BEAU LIVRE. Deux voyageurs partis à la recherche du Vietnam d autrefois ont rencontré en chemin celui d aujourd hui

BEAU LIVRE. Deux voyageurs partis à la recherche du Vietnam d autrefois ont rencontré en chemin celui d aujourd hui DOSSIER DE PRESSE BEAU LIVRE Deux voyageurs partis à la recherche du Vietnam d autrefois ont rencontré en chemin celui d aujourd hui Présentation de l ouvrage «Lieux et visages. Tradition et XXI e siècle,

Plus en détail

école de français langue étrangère

école de français langue étrangère école de français langue étrangère 93 (94) école de Français langue étrangère (95) école de Français langue étrangère école de Français langue étrangère www.unil.ch /fle L Ecole de français langue étrangère

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Léonard Gianadda, «D une image à l autre» Exposition du 15 mai au 11 juillet

DOSSIER DE PRESSE. Léonard Gianadda, «D une image à l autre» Exposition du 15 mai au 11 juillet DOSSIER DE PRESSE Léonard Gianadda, «D une image à l autre» Exposition du 15 mai au 11 juillet Jardins du Palais de la Berbie Accès libre de 8h00 à 19h00 Communiqué de presse Léonard Gianadda, «D une image

Plus en détail

Volume horaire enseigné : 48h Nombre de crédits ECTS : 6

Volume horaire enseigné : 48h Nombre de crédits ECTS : 6 Numéro de l UE UFD11 Nom complet de l UE Espagnol Langue S1 Nom du responsable de l UE et adresse électronique Pierre Labertit, pierre.labertit@univ-nancy2.fr; Stéphane Oury, oury@univ-metz.fr Semestre

Plus en détail

1 Congrès des Sections Internationales 18 septembre 2008

1 Congrès des Sections Internationales 18 septembre 2008 1 Congrès des Sections Internationales 18 septembre 2008 Discours de Monsieur François Perret, Doyen de l Inspection Générale de l Education nationale Bonjour. Je ne suis pas venu vous faire un discours

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

Exposition «Silences urbains» Clôture de la Résidence mission d artiste (A.R.T.S) de Fausto URRU

Exposition «Silences urbains» Clôture de la Résidence mission d artiste (A.R.T.S) de Fausto URRU Communiqué de presse A La Gorgue, le 11 mai 2012 Exposition «Silences urbains» Clôture de la Résidence mission d artiste (A.R.T.S) de Fausto URRU Les 12 et 13 mai 2012 au siège de la Communauté de communes

Plus en détail

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1

CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 CYCLE DES APPRENTISSAGES FONDAMENTAUX : CP, CE1 Compétences attendues à la fin du CE1 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture 3- Vocabulaire 4- Grammaire 5- Orthographe Compétence 1 : La maîtrise

Plus en détail

Message concernant l encouragement de la culture pour la période 2012 à 2015 (message culture) : ouverture de l audition

Message concernant l encouragement de la culture pour la période 2012 à 2015 (message culture) : ouverture de l audition Monsieur Didier Burkhalter Conseiller fédéral Chef du Département fédéral de l intérieur (DFI) Schwanengasse 2 3003 Berne Claudia Schwalfenberg Culture du bâti claudia.schwalfenberg@sia.ch t 044 283 15

Plus en détail

PARTENARIAT AVEC DES ECRIVAINS, DES ILLUSTRATEURS ET DES DESSINATEURS RHÔNALPINS

PARTENARIAT AVEC DES ECRIVAINS, DES ILLUSTRATEURS ET DES DESSINATEURS RHÔNALPINS PARTENARIAT AVEC DES ECRIVAINS, DES ILLUSTRATEURS ET DES DESSINATEURS RHÔNALPINS ANNEXE 1 La Région attache beaucoup d importance à la découverte de la littérature contemporaine et à l accompagnement pédagogique

Plus en détail

Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle

Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle Sciences et technologies, œuvres de culture Mémoire présenté par Septembre 2006 Sciences et technologies, œuvres de culture Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle

Plus en détail

Numériser des collections protégées par le droit d auteur

Numériser des collections protégées par le droit d auteur Numériser des collections protégées par le droit d auteur Expériences de la Bibliothèque nationale suisse (BN) Liliane Regamey Table des matières I. Introduction 71 A. Problématique 71 B. Stratégie de

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 143 Mai-Juin 2012 RUBRIQUE - Les genres musicaux DOMAINES D ACTIVITÉS - Éducation musicale et histoire des arts OBJECTIFS ET COMPÉTENCES Objectifs : En privilégiant le recours

Plus en détail

La tertiarisation de la formation une ambition et un moyen et non une fin

La tertiarisation de la formation une ambition et un moyen et non une fin La tertiarisation de la formation une ambition et un moyen et non une fin Nicole Nadot Ghanem Professeur HEdS-Fribourg Haute Ecole de Santé Vaud : 7ème Journée scientifique 6 novembre 2012 10 ans de formation

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais

www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais www.u-bordeaux3.fr Licence Anglais Objectifs de la formation Perspectives professionnelles La licence d anglais LLCE de l université Michel de Montaigne Bordeaux 3 se caractérise par la grande pluridisciplinarité,

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

CV EN SUISSE LES 5 ERREURS À ÉVITER. A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché suisse

CV EN SUISSE LES 5 ERREURS À ÉVITER. A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché suisse Travailler- en- Suisse.ch CV EN SUISSE LES 5 ERREURS À ÉVITER A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché suisse CV en Suisse Les 5 erreurs à éviter A lire absolument

Plus en détail

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister»

«Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» «Lire, c est aller à la rencontre d une chose qui va exister» Italo Calvino Table des matières Ribambelle Virus Lecture Exposition Lectures d enfances Exposition Entre les pages Exposition Lectures des

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 3. Pierre Magnan, auteur à succès Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2011-2012

RAPPORT ANNUEL 2011-2012 RAPPORT ANNUEL 2011-2012 2011-2012 en quelques chiffres 112 conférences dans 11 régions du canton, totalisant 9050 entrées 17 visites culturelles 30 cours ou séminaires à Lausanne et à Yverdon 97 bénévoles

Plus en détail

Les enjeux de la diffusion de l EM en langue française. Philippe Michaud

Les enjeux de la diffusion de l EM en langue française. Philippe Michaud Les enjeux de la diffusion de l EM en langue française Philippe Michaud Un petit détour historique sur la sémantique Motivationnel : dans le Grand Robert, attesté en 1959, mot inventé par un économiste,

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Résumé. Financée par la

COMMISSION EUROPÉENNE. Résumé. Financée par la Etude de faisabilité explorant différents modes opératoires pour la mise à disposition d un package de films européens Résumé Financée par la 1 Résumé Pour la mise en œuvre du programme FILM FEST Favoriser

Plus en détail

Présentation de la rubrique «RESSOURCES POUR ENSEIGNER» de la clé Français - Langues anciennes

Présentation de la rubrique «RESSOURCES POUR ENSEIGNER» de la clé Français - Langues anciennes Présentation de la rubrique «RESSOURCES POUR ENSEIGNER» de la clé Français - Langues anciennes La rubrique «Ressources pour enseigner» reflète les choix qui ont été ceux de la discipline dans la conception

Plus en détail

Bienvenue. au programme Arts et Lettres du Cégep de l Abitibi- Témiscamingue

Bienvenue. au programme Arts et Lettres du Cégep de l Abitibi- Témiscamingue Bienvenue au programme Arts et Lettres du Cégep de l Abitibi- Témiscamingue Si vous aimez Vous exprimer Créer Analyser Produire Communiquer Réfléchir Un programme pré-universitaire existe! Oui! Belgique

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS)

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) École secondaire Armand-Corbeil Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) Janvier 2013 PRÉAMBULE Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux commissions

Plus en détail

En 1959, au terme de quatre années de reconstruction, l institution réintégra son site d origine. En 1961, elle passa sous la tutelle du ministère de

En 1959, au terme de quatre années de reconstruction, l institution réintégra son site d origine. En 1961, elle passa sous la tutelle du ministère de L institution Inaugurée en 1928 sur un terrain cédé par l Etat espagnol à la France, sur le futur campus de l Université Complutense, la Casa de Velázquez est une institution publique qui a accueilli depuis

Plus en détail

Domaines professionnels

Domaines professionnels Anglais LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence d anglais LLCE de l université Bordeaux Montaigne se caractérise par la grande pluridisciplinarité, la richesse et la variété de ses contenus, ainsi

Plus en détail

Journées de commémoration Mary Widmer-Curtat

Journées de commémoration Mary Widmer-Curtat Société Royale Union Belge Koninklijke Vereniging Belgische Unie projet 16.04.2014 Lausanne Journées de commémoration Mary Widmer-Curtat Mercredi 1 er octobre - samedi 4 octobre 2014 Lausanne Sous le patronage

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015 1 CRI 6906 : Séminaire d intégration I Automne 2015 Prof. David Décary-Hétu, Ph.D. Bureau : C-4071 (Pavillon Lionel-Groulx) 514.343.6111 #3664 david.decary-hetu@umontreal.ca HORAIRE ET SALLE Les cours

Plus en détail

Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue!

Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale. Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue! Enjeux jeunesse présentés dans le cadre de la campagne électorale fédérale Pour que la voix des jeunes montréalaises et montréalais soit entendue! Les décisions prises au niveau fédéral peuvent sembler

Plus en détail

ACTUALITÉ. Le handicap comme source d inspiration. Le Fonds Boissonnas accessible au public

ACTUALITÉ. Le handicap comme source d inspiration. Le Fonds Boissonnas accessible au public Si les images ne s'affichent pas correctement, consulter la version en ligne ACTUALITÉ Le handicap comme source d inspiration Réfléchir «out of the box» - selon une perspective nouvelle est ce que propose

Plus en détail

design un anniversaire BIC Cristal, le célèbre stylo de la marque BIC fête ses 60 ans en mode «design». Édito

design un anniversaire BIC Cristal, le célèbre stylo de la marque BIC fête ses 60 ans en mode «design». Édito Édito, le célèbre stylo de la marque BIC fête ses 60 ans en mode. Dossier de presse / OCTOBRE 2011 C est en décembre 1950 qu est lancé le premier stylo à bille, né de l imagination du baron Marcel Bich

Plus en détail

MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015

MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015 MÉMOIRES DU XXe SIÈCLE EN RÉGION RHÔNE-ALPES APPEL À PROJETS 2015 ATTENTION : UNE SEULE SESSION EN 2015 La Région Rhône-Alpes et l État, DRAC Rhône-Alpes, ont souhaité mettre conjointement en place le

Plus en détail