COMMUNIQUE DE PRESSE. Remise de 6 ambulances et de matériel pour la lutte contre l épidémie Ebola

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNIQUE DE PRESSE. Remise de 6 ambulances et de matériel pour la lutte contre l épidémie Ebola"

Transcription

1 AMBASSADE DU JAPON Conakry, le 9 mars 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Remise de 6 ambulances et de matériel pour la lutte contre l épidémie Ebola Le 9 mars 2015, Son Excellence Monsieur Naotsugu Nakano, Ambassadeur du Japon en République de Guinée, Son Excellence Monsieur Koutoub Moustapha Sano, Monsieur Boubacar Diallo, Secrétaire Général du Ministère des Affaires Etrangères, le Docteur Sakoba Keita, Coordonnateur National de la lutte contre Ebola ont participé à la remise de 6 ambulances et de matériel pour la lutte contre l épidémie Ebola, dans les locaux de la Pharmacie Centrale de Guinée. Le projet de fourniture d ambulances, d un montant d environ trois cent quatre-vingt cinq mille dollars américains ( $), a permis d octroyer six ambulances, équipées pour participer aux efforts de lutte contre l épidémie Ebola que connait la Guinée depuis près d un an. Ces ambulances étaient en service dans des communes japonaises, qui étaient désireuses d aider les pays qui en ont besoin. Le Gouvernement du Japon a apporté son aide financière dans la mise aux normes, l équipement et le transport. Ces ambulances seront déployées dans les structures sanitaires de Conakry, Fria et Coyah, afin d assurer un transport de qualité et sécurisé des malades.

2 Le matériel fourni comprend deux lots : un lot de pièces d équipement de protection personnelle (les combinaisons utilisés par les agents en contact avec les malades), et un lot de produits pharmaceutiques destinés au traitement des malades atteints par le virus Ebola dans les centres spécialisés. Cette aide d urgence, d un montant de quatre millions vingt mille dollars ( $), avait été octroyée en novembre 2014 au Gouvernement Guinéen. Un premier lot d équipements de protection personnelle avait déjà été réceptionné en décembre dernier. Par ces deux nouveaux dons, le Japon continue à accompagner la Guinée dans la lutte contre l épidémie Ebola.

3 Aide du Japon pour riposter à l épidémie Ebola Au 9 mars 2015 Contribution financière - Le 3 février 2015, le Parlement japonais a formellement approuvé le paquet additionnel de 100 millions de dollars qui avait été promis le 7 novembre 2014, en vue de reconstruire le système de santé des pays affectés et de stabiliser les sociétés de ces pays, en plus de traiter les patients infectés et de stopper l épidémie actuelle d Ebola. L allocation de ce paquet se décompose ainsi : - 9,5 millions de dollars pour le PAM ; - 6,75 millions de dollars pour l UNICEF ; - 8,67 millions de dollars pour l OMS ; - Approximativement 10 millions de dollars pour le PNUD ;

4 - 4,1 millions de dollars pour le HCR ; - Approximativement 2,62 millions de dollars pour le FNUAP ; - 2,5 millions de dollars pour l OIM (Organisation Internationale des Migrations) ; - 11 millions de dollars pour la FICR (Fédération internationale des Sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge) ; - 20 millions de dollars pour la Banque Mondiale (Fond de reconstruction et de recouvrement d Ebola) - Approximativement 17,37 millions de dollars pour l Alliance du Vaccin GAVI ; - 2 millions de dollars MSF (Médecins Sans Frontières) ; - 3 millions de dollars pour l UA (Appui de l Union Africaine pour l épidémie Ebola en Afrique de l ouest : ASEOWA) ; - 1 million de dollars pour l AIEA (Agence internationale de l énergie atomique) ; - Approximativement 1,5 millions de dollars pour le CGIAR (Groupe consultatif sur la recherche agricole internationale). - Le 20 janvier 2015, le Gouvernement du Japon et le Gouvernement Guinéen ont signé une ordonnance de financement de 8 milliards de Francs Guinéens, sur fonds de contrepartie, pour financer l achat de thermo flashs destinés à aider à la réouverture scolaires en Guinée. - Le 9 décembre, le Gouvernement du Japon a annoncé fournir un don d aide d urgence de 8,5 millions de dollars à l OMS et au PAM afin de transporter et distribuer approximativement jeux d équipements de protection individuelle (EPI) aux pays affectés, ainsi que de fournir un appui technique sur la prévention et le contrôle de l infection aux personnels médicaux. - Le 7 novembre, le Gouvernement du Japon a annoncé fournir une aide supplémentaire s élevant à 100 millions de dollars, d une manière continue et en temps opportun, pour répondre plus efficacement à l épidémie Ebola, en vue de reconstruire le système de santé des pays affectés et de stabiliser les sociétés de ces pays, en plus de traiter les patients infectés et de stopper l épidémie Ebola actuelle. - Le 25 septembre, le Premier ministre, Monsieur Abé, a annoncé une aide additionnelle de 40 millions de dollars. - Le 3 octobre, le Gouvernement du Japon a décidé d allouer 22 millions de dollars de ce montant comme aide d urgence à l OMS (6 millions de dollars), au PAM (6 millions de dollars), à l UNICEF (6 millions de dollars), à la FICR (3millions de dollars), à ONU Femme (500 milles dollars) et à OCHA (500 milles dollars). A cette date, 21,5 millions de dollars ont déjà été déboursés. - Le 7 novembre, le Gouvernement du Japon a décidé de fournir de l équipement médical et de prévention des épidémies à la Guinée, au Libéria et à la Sierra Leone (4,02 millions de dollars pour chaque gouvernement, pour un total de 12,06 millions de dollars), et de faire une contribution s élevant à 5,94 millions de dollars au Fonds d affection spécial multipartenaires des Nations Unies de réponse à Ebola afin d appuyer secteurs de la logistique et des institutions médicales, en vue d appuyer les activités de la Mission des Nations Unies pour la Réponse d Urgence à Ebola (UNMEER). Cette nouvelle contribution de 18 millions de dollars au total marque l achèvement de l allocation de 40 millions de dollars, qui avait été annoncée par le Premier ministre Abé le 25 septembre. - En septembre, le Japon a décidé d allouer une partie de sa contribution au PAM pour les activités liées à Ebola (1,1 million de dollars pour la Guinée. - En août, le Japon a annoncé une aide d urgence d environ 1,5 million de dollars à l OMS, à l UNICEF et à la FICR (Fédération internationale des sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge). - En mai, 300 mille dollars ont été assignés pour les mesures de riposte contre l épidémie Ebola dans la contribution du Japon à l OMS.

5 - En avril, le Japon a annoncé un don d urgence d environ 520 mille dollars à la Guinée, via l UNICEF. Contribution en moyens - Le 16 février 2015, 6 ambulances, qui ont été données par 3 municipalités japonaises (Kyoto, Gifu et Hakoné), sont programmées pour être envoyées en Guinée. - En août-septembre, le Japon a annoncé fournir du matériel d urgence (tentes, couvertures, etc.) d une valeur de 920 mille dollars (300 mille dollars pour la Sierra-Leone, 310 mille dollars pour la Libéria et 310 mille dollars pour la Guinée). - Le Gouvernement du Japon s est engagé à fournir aux pays affectés (Guinée, Libéria, Sierra Leone et Mali) jeux d EPI, donné par le Gouvernement Métropolitain de Tokyo. Une partie d entre eux a déjà été livrée. Le premier lot de jeux a été envoyé par vols commerciaux en octobre. Le deuxième lot de jeux a été livré le 8 décembre, par un avion des Forces d Autodéfense au Ghana, d où l UNMEER les distribuera dans les pays affectés. Le reste de jeux est en route vers les pays affectés. - A la requête de l OMS, le Japon, en coopération avec Toyama Chemical Co. Ltd (une filiale de Fujifilm Holdings Corporation), fournira du T-705 ou Favipiravir, un médicament qui n a pas encore été approuvé comme traitement de la maladie à virus Ebola. En cas d urgence, même en l absence de requête de l OMS, le Japon répondra aux requêtes particulières au cas par cas, sous certaines conditions. Fujifilm Corporation a annoncé le 20 octobre que les essais cliniques du médicament démarreront en Guinée à la mi-novembre et que, en préparation d un usage clinique à grande échelle en cas de résultat positif des essais, elle a décidé de préparer un inventaire plus large s ajoutant au stock actuel de tablettes, ainsi que les composants pharmaceutiques actifs pour environ traitements. - Le 10 novembre, Toyota Motor Corporation a décidé de donner 17 véhicules (pour environ 500 mille dollars) via l OMS pour les zones affectées. Contributions en personnels - Un fonctionnaire du Ministère de la Défense a été envoyé le 21 octobre au quartier général de l US Africa Command (AFRICOM) en Allemagne, pour travailler en tant qu officier de liaison. Un second officier de liaison a été envoyé le 30 octobre. - Un fonctionnaire du Ministère des Affaires Etrangères (qui détient une licence médicale) a été détaché à l UNMEER pour travailler comme conseiller principal auprès du Secrétaire Général des Nations Unies depuis le 10 décembre jusqu à début mars Décembre 2014 Fourniture d ambulances à UNICEF Janvier 2015 Formation FICR à l enterrement digne et sécurisé

PROGRAMME DES ACTIVITES DURANT LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA LUTTE DE L AFRIQUE CONTRE EBOLA MALABO, GUINEE EQUATORIALE 20-21 JUILLET 2015

PROGRAMME DES ACTIVITES DURANT LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA LUTTE DE L AFRIQUE CONTRE EBOLA MALABO, GUINEE EQUATORIALE 20-21 JUILLET 2015 Version du 06 juillet 2015 REUNIONS ET ACTIVITES PARALELLES Du 17 juillet au 21 juillet 2015 A. REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL DES MINISTRES DE LA SANTE DU CTS-SPCD- 1- EXPERTS : 17-18 juillet 2015 B. REUNION

Plus en détail

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009

Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 Résumé du Président de la deuxième Assemblée générale de la CARD Tokyo, 4 juin 2009 La deuxième Assemblée générale de la «Coalition pour le développement du riz en Afrique» (CARD) s est tenue à Tokyo du

Plus en détail

Plan de réponse à l'épidémie de fièvre hémorragique Virale Ebola en Guinée Mars 2014

Plan de réponse à l'épidémie de fièvre hémorragique Virale Ebola en Guinée Mars 2014 1. Introduction Plan de réponse à l'épidémie de fièvre hémorragique Virale Ebola en Guinée Mars 2014 La Guinée a enregistré du mois de janvier au 23 mars 2014, un nombre total de 86 cas suspects de fièvre

Plus en détail

Stratégie pour une riposte accélérée à l épidémie de maladie à virus Ébola en Afrique de l Ouest. Juillet-Décembre 2014

Stratégie pour une riposte accélérée à l épidémie de maladie à virus Ébola en Afrique de l Ouest. Juillet-Décembre 2014 Stratégie pour une riposte accélérée à l épidémie de maladie à virus Ébola en Afrique de l Ouest Juillet-Décembre 2014 1 1. Introduction Le 21 mars 2014, le ministère de la Santé de la République de Guinée

Plus en détail

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE "Ebola constitue une menace pour toutes les entreprises: il nous faut donc soutenir la lutte contre le virus Ebola" N 241/2014 Abuja, le 12 Decembre 2014 OUVERTURE A

Plus en détail

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Distribution des cas confirmés, probables et suspect par préfecture, Epidémie d Ebola, Guinée, 2014

Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Distribution des cas confirmés, probables et suspect par préfecture, Epidémie d Ebola, Guinée, 2014 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 2 juin 24 8: h Points saillants : Télimélé : Pas de nouveau cas notifié ; un () cas décédé en hospitalisation.

Plus en détail

& Melinda Gates et Gavi, qui permettra d améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale.

& Melinda Gates et Gavi, qui permettra d améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale. Communiqué Santé au Sahel : l AFD, la Fondation Bill & Melinda Gates et Gavi s engagent ensemble pour renforcer la vaccination dans six pays de la région du Sahel Paris, le 26 juin 2015 - L Agence Française

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DEPARTEMENT DES URGENCES SANITAIRES DATE : 06/08/2014 REFERENCE : MARS 06.08.14-1 OBJET : ACTUALISATION DES INFORMATIONS SUR

Plus en détail

MALADIE à virus EBOLA. LE DISPOSITIF PARTICULIER DES AÉROPORTS DE PARIS (ADP).

MALADIE à virus EBOLA. LE DISPOSITIF PARTICULIER DES AÉROPORTS DE PARIS (ADP). MALADIE à virus EBOLA. LE DISPOSITIF PARTICULIER par le Docteur Philippe BARGAIN chef du Service Médical d Urgence & Soins d ADP-CDG. «Le docteur Philippe Bargain, chef du Service Médical d Urgence & Soins

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA 1 P a g e Organisation mondiale de la Santé 2014 Tous droits réservés. Les publications de l Organisation mondiale de la Santé sont disponibles sur le site

Plus en détail

CURRICULUM VITAE DU Professeur MASHAKO MAMBA N. LEONARD

CURRICULUM VITAE DU Professeur MASHAKO MAMBA N. LEONARD CURRICULUM VITAE DU Professeur MASHAKO MAMBA N. LEONARD II. IDENTITE Nom : MASHAKO Postnoms : MAMBA NYENYA Prénom : LEONARD Lieu et Date de naissance : JOMBA, le 15/03/1951 Etat civil : Marié Adresse :

Plus en détail

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 14 Avril 14

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 14 Avril 14 REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 14 Avril 14 Ordre du jour 1- Revue des Recommandations 5 mn 2- Niveau de mise en œuvre du Plan de réponse 35 mn 3. Situation Epidémiologique 10 mn 4- Autres Interventions

Plus en détail

COMPTE RENDU REUNION GROUPE REGIONAL SANTE CR Nr 8 du 26 Août 2014

COMPTE RENDU REUNION GROUPE REGIONAL SANTE CR Nr 8 du 26 Août 2014 COMPTE RENDU REUNION GROUPE REGIONAL SANTE CR Nr 8 du 26 Août 2014 Une réunion de coordination du groupe régional Santé a eu lieu ce Mardi 26 Août, au bureau régional ROWCA. Les points suivants étaient

Plus en détail

50 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL

50 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL ORGANISATION PANAMÉRICAINE DE LA SANTÉ ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ 5 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL Washington, D.C., É-U, du 27 septembre au 1 er octobre 21 Point 5.3 de l ordre

Plus en détail

--------------- Unité Progrès Justice. Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso

--------------- Unité Progrès Justice. Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO --------------- Unité Progrès Justice Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso La situation épidémiologique

Plus en détail

Le Projet Vaccins Méningite (MVP) est un partenariat entre PATH et l OMS COMMUNIQUE DE PRESSE SOUS EMBARGO JUSQU A 19H00 GMT, 14 NOVEMBRE 2012

Le Projet Vaccins Méningite (MVP) est un partenariat entre PATH et l OMS COMMUNIQUE DE PRESSE SOUS EMBARGO JUSQU A 19H00 GMT, 14 NOVEMBRE 2012 Le Projet Vaccins Méningite (MVP) est un partenariat entre PATH et l OMS COMMUNIQUE DE PRESSE SOUS EMBARGO JUSQU A 19H00 GMT, 14 NOVEMBRE 2012 Note : Des documents de référence, y compris photographies,

Plus en détail

GUINEE CONAKRY Responsable Logistique Site H/F - Projet PREVAC

GUINEE CONAKRY Responsable Logistique Site H/F - Projet PREVAC GUINEE CONAKRY Responsable Logistique Site H/F - Projet PREVAC L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES

REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES REPUBLIQUE DU CONGO Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille CHARTE DES DONS DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES Septembre 2007 La présente publication a été élaborée avec l appui financier

Plus en détail

Epidémie de la Maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest : Leçons apprises et perspectives

Epidémie de la Maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest : Leçons apprises et perspectives Epidémie de la Maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest : Leçons apprises et perspectives Training on the prevention and management of public health events in the aviation sector (Dakar, Senegal, 9-13

Plus en détail

Dossier de presse Comité de Pilotage International RESAOLAB

Dossier de presse Comité de Pilotage International RESAOLAB Dossier de presse Comité de Pilotage International RESAOLAB 18-20 NOVEMBRE HOTEL EDA OBA LOME, TOGO L EVENEMENT Près de 70 participants, comprenant les principaux acteurs de la biologie médicale du Bénin,

Plus en détail

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la

PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la PRESENTATION DU CREDIT RURAL DE GUINEE à la CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA FINANCE SOCIALE & SOLIDAIRE LIMA 13 & 14 MAI 2015 BREVE PRESENTATION DE LA GUINEE Contexte Socio-économique de la Guinée: La

Plus en détail

S.A.E.I.F - Bureau d Études

S.A.E.I.F - Bureau d Études La société Africaine d Études & d Ingénierie Financière est un bureau d Études multidisciplinaire qui travaille depuis 1997 dans le domaine de l appui au développement en Afrique. La SAEIF Bureau d Études

Plus en détail

Préparé par Valeria Puig Chargée de Reporting et Marketing à niveau Régional pour l Afrique de l Ouest et l Afrique Centrale IEDA Relief Burkina Faso

Préparé par Valeria Puig Chargée de Reporting et Marketing à niveau Régional pour l Afrique de l Ouest et l Afrique Centrale IEDA Relief Burkina Faso IEDA Relief Burkina Faso CADRI : Capacitation pour les Initiatives autour de la Réduction de Risques de Catastrophe Ouagadougou, Burkina Faso 3 au 4 et 12 au 13 Mars 2015 Préparé par Valeria Puig Chargée

Plus en détail

La Réforme Humanitaire

La Réforme Humanitaire La Réforme Humanitaire Edifier un système de réponse humanitaire plus efficace et prévisible é Lancée en 2005 par le Coordonnateur des Secours d Urgence ERC, USG Affaires Humanitaires. La réforme cherche

Plus en détail

Coopération multilatérale: un instrument indispensable à la coopération suisse au développement

Coopération multilatérale: un instrument indispensable à la coopération suisse au développement Coopération multilatérale: un instrument indispensable à la coopération suisse au développement Qu entend-on par Coopération multilatérale? La coopération multilatérale est, au même titre que la coopération

Plus en détail

Médecin Référent - NGOURI - TCHAD

Médecin Référent - NGOURI - TCHAD Médecin Référent - NGOURI - TCHAD L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif de produire

Plus en détail

52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL

52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL ORGANISATION PANAMÉRICAINE DE LA SANTÉ ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ 52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL Washington, D.C., ÉUA, du 30 septembre au 4 octobre 2013 Point 5.4 de l ordre

Plus en détail

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/1270 (1999) 22 octobre 1999 RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/AC.51/2007/4 Conseil économique et social Distr. générale 30 mars 2007 Français Original : anglais Comité du programme et de la coordination Quarante-septième session 11 juin-6 juillet

Plus en détail

Cent trente-sixième session 4 mars 2015. Liste des documents. Proposition d inscription d un point supplémentaire à l ordre du jour

Cent trente-sixième session 4 mars 2015. Liste des documents. Proposition d inscription d un point supplémentaire à l ordre du jour CONSEIL EXÉCUTIF EB136/DIV./4 Cent trente-sixième session 4 mars 2015 Liste des documents EB136/1 Rev.1 EB136/1(annoté) EB136/1 Add.1 EB136/2 EB136/3 EB136/4 EB136/5 EB136/6 EB136/7 EB136/8 EB136/9 EB136/10

Plus en détail

Lutte contre les épidémies : premières leçons tirées d Ebola

Lutte contre les épidémies : premières leçons tirées d Ebola Lutte contre les épidémies : premières leçons tirées d Ebola Organisé par le Global Health Programme de l Institut de hautes études internationales et du développement Biographies des intervenants 10 novembre

Plus en détail

Projet de Renforcement de Performance du Système de Santé (PRPSS)

Projet de Renforcement de Performance du Système de Santé (PRPSS) 1 Le Financement Basé sur les Résultats, une perspective pour l obtention des soins de qualité au Bénin! Projet de Renforcement de Performance du Système de Santé (PRPSS) Ensemble, œuvrons pour la qualité

Plus en détail

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL Une large palette de compétences au service de la santé publique vétérinaire Protection animale Formation Elevage, Médecine vétérinaire, Santé Publique Vétérinaire en régions

Plus en détail

Ordre du jour provisoire

Ordre du jour provisoire CONSEIL EXÉCUTIF EB138/1 Cent trente-huitième session 16 octobre 2015 Genève, 25-30 janvier 2016 Ordre du jour provisoire 1. Ouverture de la session et adoption de l ordre du jour Documents EB138/1 et

Plus en détail

06 /CM/2013 COMMUNIQUE N

06 /CM/2013 COMMUNIQUE N + PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ------------------------- PREMIER MINISTRE --------------------- SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT -------------------------- DIRECTION DE LA LEGISLATION REPUBLIQUE DU NIGER

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION POUR LES PARTICIPANTS À LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA LUTTE DE L AFRIQUE CONTRE L ÉBOLA, DU 20 AU 21 JULLET 2015 À MALABO.

GUIDE D INFORMATION POUR LES PARTICIPANTS À LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA LUTTE DE L AFRIQUE CONTRE L ÉBOLA, DU 20 AU 21 JULLET 2015 À MALABO. ~ 1 ~ REPUBLIQUE DE GUINÉE ÉQUATORIALE Comité National d Organisation et de Direction des Conférences GUIDE D INFORMATION POUR LES PARTICIPANTS À LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LA LUTTE DE L AFRIQUE

Plus en détail

PROJET DE PROGRAMME DE TRAVAIL

PROJET DE PROGRAMME DE TRAVAIL Commission de l Union Africaine République de Côte d Ivoire Troisième Conférence des ministres africains chargés de l enregistrement des faits d état civil AUC//CRMC3/2015/5 Yamoussoukro (Côte d Ivoire)

Plus en détail

Bienvenue chez votre pharmacien

Bienvenue chez votre pharmacien Bienvenue chez votre pharmacien En première ligne Le pharmacien Prestataire de soins à part entière, le pharmacien occupe aujourd hui une place centrale au cœur de notre système de santé. Disponible sans

Plus en détail

Compte Rendu Réunion EHP

Compte Rendu Réunion EHP Compte Rendu Réunion EHP 16 juin 2015 Compte Rendu Réunion EHP 1 Points inscrits à l ordre du jour : 1. Approbation de la Note sur Diffa 2. Gestion Inter Agences / organisations de l'information Humanitaire

Plus en détail

Votre Revue de Presse Edition Spéciale Journées de Partenariat Tuniso- Sénégalaises N 5. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Edition Spéciale Journées de Partenariat Tuniso- Sénégalaises N 5. www.conect.org.tn conect 2014 Votre Revue de Presse Edition Spéciale Journées de Partenariat Tuniso- Sénégalaises By N 5 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel

Plus en détail

TALKING POINTS THE CREATION OF THOUSANDS OF NEW JOBS IN THE SHEA INDUSTRY.

TALKING POINTS THE CREATION OF THOUSANDS OF NEW JOBS IN THE SHEA INDUSTRY. TALKING POINTS OPENING OF SHEA 2012: SHARED VALUE (INDUSTRY CONFERENCE) MARINA HOTEL, COTONOU, BENIN MERCREDI 25 AVRIL 2012 SINCE 2005, WEST AFRICA HAS SEEN TENS OF MILLIONS OF DOLLARS OF INVESTMENT AND

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

FORMATION EN PHARMACIE DANS L ESPACE CEDEAO

FORMATION EN PHARMACIE DANS L ESPACE CEDEAO FORMATION EN PHARMACIE DANS L ESPACE CEDEAO PRESENTATION DU CURRICULUM HARMONISE PAR DR LAOPAN JEAN PARE PRESIDENT DE L ONPBF PRESIDENT DE L IOPA Plan de Présentation Contexte et justification I. CEDEAO

Plus en détail

ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE

ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE ATELIER ET REUNION DE COORDINATION DES FREQUENCES SUR LA TRANSITION VERS LA TELEVISION NUMERIQUE ET SUR LA DIVIDENDE NUMERIQUE Bamako, Mali du 12 au 15 mars 2012 1. Introduction Français L atelier et la

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 12 SEPTEMBRE 2012

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 12 SEPTEMBRE 2012 République de Côte d Ivoire Union - Discipline Travail Le Porte-parole du Gouvernement COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 12 SEPTEMBRE 2012 Le mercredi 12 septembre 2012, un Conseil des Ministres

Plus en détail

Note de recherche du ROP. LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO *

Note de recherche du ROP. LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO * Note de recherche du ROP LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO * L Union africaine (UA) a élaboré une architecture continentale de paix et

Plus en détail

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission Informations préliminaires sur le poste PROFIL DE POSTE Intitulé du poste Pays & base d affectation Rattachement hiérarchique Création / Remplacement (+ nom) Durée de passation Durée de la mission COORDINATEUR

Plus en détail

Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après la cessation de service

Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après la cessation de service Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 48 e réunion Distr. Restreinte 4 juin 2010 Français Original: anglais Rapport intérimaire sur le financement des prestations à et après

Plus en détail

JAPON. Guide pratique pour le recouvrement d avoirs. -Comment retourner les avoirs concernés-

JAPON. Guide pratique pour le recouvrement d avoirs. -Comment retourner les avoirs concernés- JAPON Guide pratique pour le recouvrement d avoirs -Comment retourner les avoirs concernés- Septembre 2012 1/ Vue d ensemble Le Japon peut assister d autres pays ayant fait une demande de retour d avoirs

Plus en détail

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission

Informations préliminaires sur le poste. Informations générales sur la mission : PROFIL DE POSTE Informations préliminaires sur le poste Intitulé du poste ADMINISTRATEUR BASE Pays & base d affectation GUINEE, COYAH Rattachement hiérarchique COORDINATEUR COYAH Création / Remplacement

Plus en détail

LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL. Présentation : Capitaine TINE DPC

LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL. Présentation : Capitaine TINE DPC République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi *********** Ministère de l Intérieur *********** DIRECTION DE LA PROTECTION CIVILE LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL Présentation : Capitaine

Plus en détail

Examen de l accréditation des organisations non gouvernementales dotées du statut d observateur auprès de la Conférence des Parties à la

Examen de l accréditation des organisations non gouvernementales dotées du statut d observateur auprès de la Conférence des Parties à la Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Quatrième session Punta del Este (Uruguay), 15-20 novembre 2010 Point 7.4 de l ordre du jour provisoire FCTC/COP/4/22 Rev.1

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/76/13 19 avril 2016 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Allocution de SEM Jean Ping

Allocution de SEM Jean Ping AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Allocution de SEM Jean Ping Président de la Commission de l Union africaine à l occasion de La 26 ème Réunion du Comité des Chefs d Etat et de Gouvernement

Plus en détail

Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4168e séance, le 5 juillet 2000

Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4168e séance, le 5 juillet 2000 Nations Unies S/RES/1306 (2000) Conseil de sécurité Distr. générale 5 juillet 2000 Résolution 1306 (2000) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4168e séance, le 5 juillet 2000 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017

Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017 CONSEIL EXÉCUTIF EB138/44 Cent trente-huitième session 4 décembre 2015 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Évaluation : point de la situation et proposition de plan de travail pour 2016-2017 1. Le

Plus en détail

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

1/ Objectifs du congrès:

1/ Objectifs du congrès: 1/ Objectifs du congrès: - Mettre en évidence les mécanismes de partenariat et de la coopération technologiques entre les deux secteurs : privé et public sur les niveaux national, arabe et international

Plus en détail

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire

Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire CONSEIL EXÉCUTIF EB138/28 Cent trente-huitième session 20 novembre 2015 Point 9.1 de l ordre du jour provisoire Options pour renforcer le partage d informations sur les produits diagnostiques, préventifs

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

(Genève, 16 20 septembre 2002) INTERVENTION

(Genève, 16 20 septembre 2002) INTERVENTION MISSION PERMANENTE DE TUNISIE GENEVE QUATRIEME CONFERENCE DES ETATS PARTIES A LA CONVENTION SUR L INTERDICTION DE L EMPLOI, DU STOCKAGE, DE LA PRODUCTION ET DU TRANSFERT DES MINES ANTIPERSONNEL ET SUR

Plus en détail

Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9

Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9 Info grippe Information1 8/08/2 0 0 9 < retour à la liste Ce que doivent savoir les parents, les professionnels de l éducation et les élèves en fonction de l évolution de la grippe : les sites de référence

Plus en détail

P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI ------------ UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ---------------- GOUVERNEMENT ------------

P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI ------------ UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ---------------- GOUVERNEMENT ------------ P R I M A T U R E REPUBLIQUE DU MALI ------------ UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI SECRETARIAT GENERAL DU ---------------- GOUVERNEMENT ------------ Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 17 septembre

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE: PLANIFICATEUR SANITAIRE

AVIS DE VACANCE DE POSTE: PLANIFICATEUR SANITAIRE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5517700 Fax: (251-11) 5517844 www.au.int AVIS DE VACANCE DE POSTE: PLANIFICATEUR SANITAIRE 1. POSTE: Intitulé

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Newsletter. Au jour le jour

Newsletter. Au jour le jour CENTRE D INFORMATION ET DE COMMUNICATION GOUVERNEMENTALE N 06 - du 24 Décembre 2014 Au jour le jour 20 Décembre 2014 TOURNÉE DE SENSIBILISATION DU Dr RAYMONDE GOUDOU aux frontieres nord A la fin d une

Plus en détail

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT ALLOCUTION DE M. BOUBACAR-SID BARRY SYMPOSIUM AFRICAIN SUR LA FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT ROUTIER CASABLANCA, LE 5 MAI 2012 Excellence Monsieur

Plus en détail

Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant Réunion Réunion des acteurs de protection de l enfant a Forécariah.

Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant Réunion Réunion des acteurs de protection de l enfant a Forécariah. Date Chair/Présidence Organisations participantes Agenda Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant des acteurs de protection de l enfant a Forécariah. 23 juillet 2015 Mr le Chargé de l enfance, avec appui

Plus en détail

EBOLA - STRATÉGIE DE RIPOSTE AUX FLAMBÉE S ÉPIDÉMIQUES

EBOLA - STRATÉGIE DE RIPOSTE AUX FLAMBÉE S ÉPIDÉMIQUES EBOLA - STRATÉGIE DE RIPOSTE AUX FLAMBÉE S ÉPIDÉMIQUES DR SYLVIE BRIAND, DIRECTRICE DU DEPARTMENT DE LUTTE CONTRE LES ÉPIDÉMIES ET PANDÉMIES, ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ, GENÈVE. 1. EBOLA, UNE MALADIE

Plus en détail

Au cours de sa récente mission en République de Guinée, l Administrateur du PNUD, Mme Helen Clark, a visité une ferme avicole cofinancée par le PNUD

Au cours de sa récente mission en République de Guinée, l Administrateur du PNUD, Mme Helen Clark, a visité une ferme avicole cofinancée par le PNUD Au cours de sa récente mission en République de Guinée, l Administrateur du PNUD, Mme Helen Clark, a visité une ferme avicole cofinancée par le PNUD Conakry, le 31 janvier 2012 : Mme Fatimatou Saidou DIALLO,

Plus en détail

Discours de Monsieur le Président de la BOAD. - Excellence, Monsieur le Ministre de l Economie et des. Finances, Excellences, Messieurs les Ministres,

Discours de Monsieur le Président de la BOAD. - Excellence, Monsieur le Ministre de l Economie et des. Finances, Excellences, Messieurs les Ministres, Signature de l accord de prêt relatif au financement partiel du projet de securite alimentaire par l aménagement des bas fonds et le renforcement des capacités de stockage au Bénin Discours de Monsieur

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES Avril 2014 TDR pour le renforcement du Service Juridique de la BIDC Page - 1 - I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie d intervention dans le secteur

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité MINISTERE D ETAT CHARGE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES GUINEENS DE L ETRANGER ====== MINISTERE DELEGUE DES GUINEENS DE L ETRANGER INTERVENTION DE MADAME

Plus en détail

SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL

SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL N 20 le 09 mai 2012 SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL L e Ministre de la Santé SEM Ba

Plus en détail

Le point sur la couverture du risque maladie au Niger

Le point sur la couverture du risque maladie au Niger REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA LUTTE CONTRE LES ENDEMIES Le point sur la couverture du risque maladie au Niger I PLACE ACTUELLE DE L ASSURANCE MALADIE 1. Recensement des dispositions

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA Nombre total de cas confirmés (par semaine, 2015) GUINÉE 11 NOVEMBRE 2015 RESUME

Plus en détail

Notre candidature. Les Pays-Bas, un candidat. engagé pour le Conseil. des droits de l homme

Notre candidature. Les Pays-Bas, un candidat. engagé pour le Conseil. des droits de l homme Les Pays-Bas, un candidat engagé pour le Conseil des droits de l homme Notre candidature Les Pays-Bas ont chaleureusement accueilli la création du Conseil des droits de l homme. Membre actuel du Conseil

Plus en détail

Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde

Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde Résumé d orientation La tuberculose reste l une des maladies transmissibles causant le plus de décès dans le monde. En 2013, selon les estimations,

Plus en détail

Azzouz Kerdoun. Inventaire des institutions nationales et internationales opérant dans le domaine des migrations internationales en Algérie

Azzouz Kerdoun. Inventaire des institutions nationales et internationales opérant dans le domaine des migrations internationales en Algérie Institut universitaire européen Commission européenne EuropeAid Cooperation Office Financé par la Commission européenne - Programme MEDA Projet de coopération sur les questions liées à l intégration sociale

Plus en détail

Chers confrères, mesdames, messieurs, Du 14 novembre 2014 au 10 janvier 2015, un détachement de l Unité d Instruction et d Intervention de la

Chers confrères, mesdames, messieurs, Du 14 novembre 2014 au 10 janvier 2015, un détachement de l Unité d Instruction et d Intervention de la 1 Chers confrères, mesdames, messieurs, Du 14 novembre 2014 au 10 janvier 2015, un détachement de l Unité d Instruction et d Intervention de la Sécurité Civile N 7 de Brignoles a rempli une mission inhabituelle

Plus en détail

des outils et une méthode m pédagogiquep les activités s pharmaceutiques des Carinne Bruneton

des outils et une méthode m pédagogiquep les activités s pharmaceutiques des Carinne Bruneton ien développer d les activités s pharmaceutiques des centres de santé et des hôpitaux h : des outils et une méthode m pédagogiquep Séminaire pour les Consultants Francophones dans la Gestion des Achats

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique

Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique 66 Tableau récapitulatif 1. Projet de budget programme par objectif stratégique US $ millions Afrique Amériques Asie du Sud-Est aux maladies transmissibles 624,9 37,2 212,4 2. Combattre le VIH/sida, la

Plus en détail

24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009

24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009 1 avril 2009 24 ème réunion du Conseil de Coordination du Programme de l ONUSIDA Genève, Suisse 22-24 juin 2009 Déclaration de l Association du Personnel du Secrétariat de l ONUSIDA Document préparé par

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE

Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE COMMUNICATION Mot de bienvenue et d ouverture Normand Lauzon, Directeur Club du Sahel et de l Afrique de l Ouest / OCDE Réunion restreinte du Réseau de prévention des crises alimentaires au Sahel et en

Plus en détail

Séminaire de concertation Canal 2. Paris, 27-28 février 2012

Séminaire de concertation Canal 2. Paris, 27-28 février 2012 Séminaire de concertation Canal 2 Paris, 27-28 février 2012 Séminaire de concertation Présentation de l Initiative 5% Gustavo GONZALEZ-CANALI, MAEE (DGM/SDH) Canal 1 : mobilisation d expertise Audrey GIRET,

Plus en détail

Communiqué du Conseil des Ministres du 08 novembre 2013

Communiqué du Conseil des Ministres du 08 novembre 2013 Communiqué du Conseil des Ministres du 08 novembre 2013 Le Conseil des Ministres s est réuni en session ordinaire, le vendredi 8 novembre 2013 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous

Plus en détail

Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un

Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un projet à construire. Coopération de défense. Agence

Plus en détail

Côte d Ivoire. Personnes relevant de la compétence du HCR

Côte d Ivoire. Personnes relevant de la compétence du HCR À la fin de l année 2010, la Côte d Ivoire abritait près de 565 000 personnes relevant de la compétence du HCR, dont quelque 25 600 réfugiés libériens. Plus de 1 100 certificats de naissance ont été distribués

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2006 PFA POUR DÉCISION. Les normes comptables internationales pour le secteur public

Conseil d administration Genève, novembre 2006 PFA POUR DÉCISION. Les normes comptables internationales pour le secteur public BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.297/PFA/6 297 e session Conseil d administration Genève, novembre 2006 Commission du programme, du budget et de l administration PFA POUR DÉCISION SIXIÈME QUESTION À

Plus en détail