Blogue PL en toute liberté!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Blogue PL en toute liberté!"

Transcription

1 Blogue PL en toute liberté! Version chronologique Septembre 2004 à septembre 2007 «Pour que mes enfants puissent mieux connaître la facette virtuelle de leur père.» Copyright (c) 2007 Pierre Lachance. La permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document est accordée en vertu de la version «GNU Free Documentation License», version 1.2 ou ultérieure publiée par la «Free Software Foundation». Consulter la licence:

2 DOTCLEAR, POURQUOI? le 29/09/2004. Catégorie: Webisteries Il exsiste beaucoup de moteur de blog, j'en ai choisi un pour faire comme Ben et Gilles ;o) et aussi parce qu'en effet il s'installe facilement et possède des thèmes intéressants (facile à installer aussi). Sous licence GPL, DotClear est simple de prise en main. De plus le code php semble clair (est-ce que c'est pourquoi il se nomme DotCLear??), donc si on a à modifier des choses on est pas trop perdu. L'interface admin est aussi fort réussie. On peut même modifier l'heure du serveur, ce qui est utilise lorsqu'on est hébergé en France ;-) De plus, on peut choisir le format de rédaction des billets, en HTML ou en code Wiki. Pour quelqu'un qui aime les wikis, c'est très cool! Fonction «Blog this», wow! Cool! On automatise ici la création d'un billet sur un site quelqconque. En insérant un lien dans nos favoris (lien disponible dans l'interface admin), on peut ainsi faciliter la prise de note directement dans notre blog. Impressionnant. Le thème utilisé ici est : GrimOWeb V2, sobre, sans image allourdissant les pages, il focalise sur le contenu. J'aime bien aussi le fond fixe, c'est un petit style fort agréable. En utilisant ce moteur de blog, je continuerai à explorer les forces et faiblesse. J'en ferai part par la suite. Sur ce, bonne suite... Un commentaire pour tester la modificaitons de dc_time_delta = -6. Merci Ben. Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ton heure du carnet VS l'heure du serveur est-elle vraiment modifiée? Les commentaires se placent à l'heure du serveur on dirait, et non pas à l'heure que tu as déterminé... Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Avec un peu de doigté et quelques recherches, il semble que ça soit corrigé depuis le 29août (dev.dotclear.net/trac/cha... donc inclus dans la version 1.2x Dans l'interface web d'administration, il n'y a pas de place pour changer ça, c'est la directive dc_time_delta dans le fichier conf/dotclear.ini Suffit de la mettre (dans notre cas, québécois sur un serveur français) à dc_time_delta = -6 Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Effectivement très simple à installer DotClear. Il vaut aussi la peine de jeter un oeil sur PLUME CMS (pxsystem.sourceforge.net/... qui est un genre de SPIP allégé. En fait, son système d'administration des articles est très très très semblable à celui de Dotclear. DES DEVOIRS À 6.5 ANS? le 29/09/2004. Catégorie: Le papa en moi... Mon aînée est en première année et elle a des devoirs à faire à chaque soir (enfin presque). Je ne sais pas quoi penser des devoirs pour un enfant si jeune. Je ne me rappelle pas si j'avais des devoirs au primaire, mais une chose est certaine, je ne faisais pas mes devoirs au secondaire :-) Par contre, je suis conscient qu'il est nécessaire de mettre en place une routine de travail le soir afin de faciliter l'apprentissage. Ma fille aime faire des devoirs en plus, donc mon coeur de papa me dit: OK, on fait des devoirs et on essai de rendre la chose amusante. Est-ce qu'il y a des devoirs et leçons dans toutes les écoles primaire du Québec? Je crois que non, faudrait valider... Mario Asselin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Nous avons eu beaucoup de discussions voilà quelques années sur la pertinence du travail après l'école et nous avons senti le besoin de se doter d'une politique (www.st-joseph.qc.ca/guide... ) sur le sujet. Ce document semble avoir rallié tout notre monde (parents, enseignants, élèves et le directeur, bien-entendu). Ça ne te donne qu'un point de vue, mais c'est le fruit de la réflexion de beaucoup de personnes... Merci beaucoup! Mais comment avez-vous trouvé mon blog? Il est sur le web que depuis 2h! Vous êtes un internaute fort habile ;-) Mario Asselin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: C'est la "magie" des fils XML qui opère! Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 1 sur 195

3 Très intéressant que cette politique... En fait, le mot "devoirs" est assez lourd de signification. Pour moi, il signifie "listes interminables,dictées trouées, par coeur,...". Un peu grâce à la rentrée, parler des devoirs est redevenu à la mode pour quelques semaines, et je me suis rendu compte que beaucoup d'élèves au primaire ont des devoirs différents de cela: des projets à développer, à compléter. De la lecture, ou de la recherche. Du travail de finition sur un projet. Le genre de chose qui pouvait se retrouver "en travail à la maison" lorsque j'enseignais au secondaire. Il y a encore beaucoup de devoir du premier type (listes interminables d'exercices répétitifs), mais je pense que ceux du deuxième type deviennent plus fréquent (au grand désarroi de beaucoup de parents qui ne savent pas comment aider leurs enfants avec ça). J'aime bien les [distinctions entre les types de devoirs institutdev.ixmedia.com/g... sur le site de l'institut st-joseph. Je pense que c'est le mot "devoir" lui-même qui me donne des boutons. Il va falloir que le futur papa que je suis se fasse à l'idée je pense. Me reste encore 6 ans pour m'y habituer... :-) Mario Asselin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Juste un mote pour te dire que le lien ne fonctionne pas bien parce qu'il y a une "accolade" (]) qui fait partie de l'adresse inutilement... Si tu corriges le problème, tu peux effacer ce message. Merci des bonnes paroles à l'endroit de notre document! Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Effectivement, je viens de voir (méchant moi, y'a pourtant un bouton "prévisualiser") que les commentaires n'acceptent pas la syntaxe wiki comme lorsqu'on édite un billet... Donc, pour le lien sur les types de devoirs, c'est plutôt ça institutdev.ixmedia.com/g... Voir le site du petitmonde.com/, il y a une question sur le sujet. J'ai trouvé: Ouais, rien pour m'aider à mieux saisir les buts des devoirs si jeune, même s'il tente une explicaiton, mais bon... On fait des devoirs le soir, c'est un (le meilleur possible) moment à passer avec notre fille. Je vais voir à ce que les devoirs ne deviennent pas source de conflits. POLITIQUE CONCERNANT LE TRAVAIL SCOLAIRE APRÈS L'ÉCOLE, INSTITUT SAINT-JOSEPH le 29/09/2004. Catégorie: Le papa en moi... Suite à mon billet «Des devoirs à 6.5 ans!» M. Mario Asselin est venu me donner ce lien: Institut Saint-Joseph J'ai lu le rôle du parent, wow! Merci, cela m'aidera beaucoup dans ma tâche de papa. Vous avez fait une très bon travail, merci à vous. PREMIER BILLET DE MON BLOG le 29/09/2004. Catégorie: Général Ho! Ha! Et oui! J'ai suivi mes deux comparses, Benoit et Gilles, et je suis maintenant heureux propriétaire d'un carnet. Qu'allez-vous retrouver ici? Mes opinions sur divers sujets, des réflexions, des... Rien de trop sérieux, pas de texte comme ceux que je place sur mon site (pierrelachance.net) ou encore sur LinuxÉdu-Québec.org. Donc un site pour échanger et apprendre avec vous. Peut être même une trace de ce que je suis maintenant pour mes filles qui grandissent. Bonne visite. Libre cours... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: De retour dans la blogosphère Après un court passage dans la blogosphère qui fut décevant, je suis de retour, toujours avec DotClear. Cependant, cette fois, c'est un peu plus à mon goût... il semble que d'ouvrir ça aujourd'hui en a inspiré un autre Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ravi de te voir débarquer dans la carnetosphère! À bientôt! LE MODEM DE LA FAMILLE (JOBINERIES) le 30/09/2004. Catégorie: Général 2 sur 195

4 Ho! Le téléphone, cet objet qui permet à deux humains d'entrer en contact en mode synchrone. Oui, je connais et j'aime de moins en moins cet outil de communication. Une chose que j'aime dire, à la blague autour d'un verre de jus de pomme, quand quelqu'un appelle et me demande :«Est-ce que je te dérange?» Ben non de lui répondre, j'attendais justement ton appelle près du téléphone ;-) Ce qui me questionne donc sur le côté asynchrone de la majorité de mes communications avec les gens. Le courriel, le wiki, SPIP, maintenant les carnets, me sont beaucoup plus supportables que de passer de longues minutes au téléphone pour dire quelque chose qui aurait pris une ligne de courriel. Le clavardage et la vidéo-conférence alors? Hum... Bon, OK, tous les modes de communications ont leurs intérêts, il faut juste savoir utiliser le bon outil dans la bonne circonstance. Ho! C'est pas un peu ça la compétence TIC? Car après tout, quel est l'intérêt d'appeler Gilles pour lui dire que son image m'a fait sourire? Il me reste encore quelques années avant que ma fille passe des heures à parler au téléphone, par contre, comme j'ai un modem cable, je pourrai continuer à communiquer asynchronnement avec mes web-amis :-) Jobineries, Vieille joke L'ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE, UN DÉFI! le 30/09/2004. Catégorie: Le prof en moi... Question: comment évaluer (lire presque quantifier) l'impact d'un geste pédagogique? Je m'explique, on demande aux insitutions éducatives de mettre en place des plans éducatifs avec des indicateurs x, des cibles y, et toutiquanti... Nous sommes sur le point de le demander aux conseillers pédagogiques et les profs suivront (si ce n'est pas déjà fait). Mais comment mesurer l'effet de la petite tappe dans le dos qui veut encourager la personne? Quel impact a eu la présentation d'un outil TIC dans un groupe de personnes ressources? Est-ce que le site web et la documentation présente a fait changer des pratiques? Ouf! Des questions difficiles pour moi aujourd'hui (peut être que demain j'aurai tout compris ;-) ) car mes actions dans le quotidien ne peuvent pas être mesurer comme pour un briqueleur qui a fait 12 rangées de briques dans sa journée de travail. J'aurai à cibler et évaluer certaines de mes actions (dans mon travail), ce qui est très bien en passant. Mais la pédagogie (acte pédagogique), selon moi, ne peut s'évaluer de la même façon qu'un bilan financier d'une PME. J'ai peur du transfert ici. Le transfert des pratiques de l'entreprise au monde de l'éducation. À suivre... LA FIERTÉ D'UN PAPA le 30/09/2004. Catégorie: Le papa en moi... Le temps, un concept intéressant qui fait beaucoup jaser. Le temps passe vite! Très vite! Trop vite! Plus ou moins d'accord avec ces énoncés, je suis obliger de dire qu'il y a des étapes dans une vie qui frappent. Comme celle où son enfant commence sa première année du primaire. «Mais elle est encore mon bébé!» me dis-je, à moi, en privé... bon... Une introduction qui n'as pas rapport avec le but du billet qui est de dire au monde entier que je suis fier de mes filles, elles dépassent mes espoirs les plus fous. Si le temps passe vite, les enfants réussissent à faire avancer les parents. Voici une photo de ma fille ainée marchant sur son chemin avec détermination. 3 sur 195

5 YTSEJAMER: LÉGISLATION SUR LE DROIT D'AUTEUR le 30/09/2004. Catégorie: Général Les droits d'auteurs est un sujet complexe. Le web d'autant plus! Un site est né pour répondre aux questions de bases: Pour ma part, ce que je place sur le web est sous une licence libre (GPL ou autre). De cette façon je suis l'auteur (et je garde mes droits) mais la licence permet de me protéger (je ne veux pas retrouver mes textes dans un livre à vendre où on accole un copyright différent de la licence libre utilisée!) tout en offrant une liberté de modifications, etc. Voir: Ytsejamer: Législation sur le droit d'auteur Mario tout de go... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Sujet à explorer Ce billet de Patrick Moisan nous interpelle, à raison. Le problème est que je ne connais pas bien le sujet... Faudra que je me renseigne comme il faut. "Dis Clément, tu comptes en glisser un mot sur ton carnet pour le bénéfice des gens comme moi qui ne... LINUXÉDU-QUÉBEC: AIDEZ À LA TRADUCTION DE FREEMIND le 02/10/2004. Catégorie: Webisteries Suite à ce billet j'ai eu la «chienne», mais je me suis calmé par la suite. En fait, comme l'évolution du web est plus rapide que l'évolution des compétences des internautes, il est normal que les «auteurs» déposant leur matériel sur le web ne ce soient pas trop préoccupé de leurs droits et responsabilités. Nouveau média, très ouvert, non réglementé, il est maintenant possible de faire ce qu'on veut se disent les gens. Et voilà que les sociétés commencent à vouloir mettre des balises. Ce qui est normal. Les auteurs (ce qui inclus les élèves, les profs, le père de famille qui se fait un site web personnel, etc) devraient donc penser à se protéger et les «consommateurs» (ceux qui utilisent la fonction copier/coller allègrement) également. Les licences libres sont, à mon avis, une des solutions. Si on est ce ceux (j'inclus ici les élèves qui déposent des travaux scolaires sur internet) qui veulent offrir au monde du contenu pouvant être réutilisé, on devrait utiliser une telle licence. On participe donc à la communauté du libre (un dada) et en même temps on garantit que ce contenu sera disponible pour tous gratuitement (et ce sans que l'auteur ne perde ses droits). Un exemple où une licence protège les auteurs et permet à quiconque d'utiliser/modifier/améliorer le contenu est dans cet article: LinuxÉdu-Québec-Aidez la traduction de Freemind Donc, comme auteur, j'applique le principe de mettre sous licence libre mes textes et photos (voir au bas de cette page). Donc, vous pouvez utiliser mes mots sous des conditions qui me protège. Réflexion à poursuivre car comme j'ai déjà écrit, c'est un sujet complexe. Question: pourquoi un projet comme Wikipedia fonctionne tellement bien? UNE NOUVELLE SUR RADIO-CANADA.CA le 02/10/2004. Catégorie: Webisteries Un problème de santé est décrit ici. Radio-Canada.ca Ce qui me rappelle avoir vu un prof d'université pédaler pour avoir du courant pour son ordinateur :-) Je me rappelle aussi ce billet de Gilles. Serait-ce le secret d'une société «webisée», instruite et en santé? Hum... je devrais m'y mettre. Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pour le prof d'université en question: wiki.levinux.org/index.ph... LE WIKI: ON PEUT APPORTER SON CONTENU. - TICEBLOG le 03/10/2004. Catégorie: Webisteries Gilles a trouvé ce blog. J'ai lu rapidement quelques-uns de ces textes et j'y ai trouvé de belles réflexions. Donc je vais suivre moi aussi ce blog. Là -> Le wiki: on peut apporter son contenu. - TICEblog - blog sur les TICE (b2i, c2i, tout ça quoi...) on parle du wiki, un outil en évolution sur le web. Comme j'ai dit ici le web évolue plus vite que nous, internautes. C'est le même problème pour le wiki (et tous les projets wiki comme Wikipedia), nous devons apprendre à gérer les interactions entre les 4 sur 195

6 internautes. Souvenons-nous de l'époque où personne ne pouvait modifier (sauf en copiant/collant et en plaçant ailleurs sur le web) nos pages web. On n'avait pas alors le désagrément matinal de voir son travail détruit par un intrus. Mais avec le wiki, c'est différent. On doit donc être conscient que ça peut arriver. Mon expérience personnel est que oui ça arrive, mais pas si souvent que ça. En fait, pas assez souvent pour faire oublier les avantages d'un tel outil. Je suivrai donc l'évolution des wikis et des projets-wikis. Je crois que les wikis auront eux aussi une période noire comme le courriel avec le spam. Mais le côté obscure de la force ne vainquera pas! LES MATHS SELON M. DENIS GUEDJ le 07/10/2004. Catégorie: Webisteries Un article dans le quotidien «Le Soleil» du 5 octobre 2004 cahier B intitulé: «L'équation repensée» m'a encore fait réfléchir sur la place des maths dans l'apprentissage. Il fait une différence entre «appliquer les maths» et les «impliquer» dans la vie quotidienne. Hum, pas pire pas pire. Ma réflexion fait suite au bille de Gilles: Blogomath - Jobineries À suivre... car je lis présentement «Le théorème du perroquet» de cet auteur. Jobineries le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: L'équation repensée Comme pour mon ami Pierre, cet article de Richard Boisvert dans Le Soleil du 5 octobre, avait aussi attiré mon attention. Les citations ci-dessous sont toutes de Denis Guedj : «Les maths [...] ça donne des outils, ça permet de... ivan tafur le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: pour moi c'est une question d'actitud. des pays en développement montrent un mépris par les mathématiques et une grande avidité par la technologie. d'une manière égale il veut être profité toujours des fruits du travail sans faire aucun effort. Servez cette note à lui proposer la discussion il est possible créer un langage pour synthétiser et en même temps pour faciliter la compréhension de la Physique? LES RECHERCHES UNIVERSITAIRES ET LE MILIEU DE L'ÉDUCATION le 07/10/2004. Catégorie: Le prof en moi... Il est toujours intéressant de discuter avec des gens qui ont suivi l'évolution de recherches (sur les TIC) universitaires dans nos écoles. Car on a une autre vision de ce que présentent les rapports officiels. Ne pouvant vous en dire plus, mon questionnement est le suivant: À qui profitent ces recherches en fin de compte? Je ne prétend pas qu'il ne faut pas faire de la recherche, mais on devrait peut être tenir compte davantage du milieu et des gens sur le terrain. Il y a des compétences aussi dans nos écoles, même si ce ne sont pas des universités. Quelqu'un peut me donner un ou des exemples de cas où la recherche a eu des répercussions dans le milieu scolaire (écoles primaires et secondaires)? Car présentement je suis un peu perplexe, désolé même. Mon espoir: que les recherches servent autant aux chercheurs qu'aux cobayes! Car il est intéressant de participer à des recherches à conditions que ça fasse avancer des choses dans le monde «réel», nos écoles. Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai assisté cette semaine à une présentation du résultat d'une recherche universitaire. Vous savez, ce type de recherche où en envoie à x personnes un questionnaire, puis qu'on compile par la suite les résultats pour donner plein de statistiques et de beaux tableaux? J'avoue m'être quasi-endormi... Comme toi, je ne sais trop s'il y a des recherches ayant des retombées «utiles» en éducation. Pourtant faire de la recherche est extrêmement important car ça démontre la santé intellectuelle d'un peuple. Cependant, le type de recherche "questionnaire/analyse" me semble souvent une grande perte d'énergie faisant peu appel à la créativité du chercheur. Tout le monde sait bien (en tout cas, ceux qui ne se prennent pas trop au sérieux) qu'on peut faire dire à peu près n'importe quoi aux stats. Et puis, qu'en a-t-on à foutre? C'est un peu comme lorsqu'on fait «l'analyse» des résultats des examens du Meq et qu'on met ça dans l'actualité : ça fait parler quelques jours et puis tout l'monde l'oublie, sauf les premiers dans la liste, et les derniers. Pour moi, la recherche de type questions/réponses/analyses n'est bonne que le temps que dure la subvention qui permet au chercheur d'en vivre. Ytsejamer le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Retombées de la recherche Pierre Lachance s'interroge sur les retombées de la recherche faite en éducation. "Je ne prétends pas qu'il ne faut pas faire de la recherche, mais on devrait peut être tenir compte davantage du milieu et des gens sur le terrain... Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 5 sur 195

7 Commentaire tout à fait gratuit, mais qu'on entend souvent lorsqu'on parle des recherches et des chercheurs: Les chercheurs ne sont pas payés pour trouver mais pour chercher, sinon, on ne les nommerait pas ainsi. Je pense que c'est particulièrement un sujet sensible, surtout pour des gens qui ont eu des formations en sciences "dures" en comparaison des sciences sociales ("science" de l'éducation par exemple). Étudier les comportements humains en cours d'apprentissage ne suit pas la même logique que d'étudier un phénomène physique et ça, c'est un peu déroutant pour moi. Sauf qu'on dirait que les chercheurs en sciences de l'éducation extrapolent parfois les méthodes applicables à des phénomènes physiques vers des comportements pour faire certaines conclusions. À moins que ça ne soit les "formateurs" et les administrateurs qui interprètent les résultats de ces recherches tout croche? Marie le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pierre, connaissant ton style actif, l'on comprend que la recherche traditionnelle ne t'intéresse pas. Ton style de recherche serait plutôt la recherche-action. Ce type de recherche vise le développement des connaissances mais aussi la formation professionnelle et surtout l'implantation d'un changement dans un milieu réel. L'exemple le plus cité dans le monde de l'éducation est le Ford Teaching Project (UK), fer de lance dans le "teacher research movement", c'est à dire la recherche par les enseignants impliqués et désireux de "changer le monde" un peu. J'ai ici un tableau très sommaire et sûrement incomplet pour comparer la recherche positiviste ou quantitative (traditionnelle), la recherche interprétative ou qualitative et enfin la recherche-action : Sur la portée de la recherche-action dans le milieu scolaire : GÉONEXT ET LIMAÇON DE PASCAL - JOBINERIES le 10/10/2004. Catégorie: Webisteries Gilles frappe encore ici: Géonext et limaçon de Pascal - Jobineries Il est toujours surprenant pour moi de voir quelqu'un mettre en pratique ce qu'il a vu lors d'un atelier (dans un colloque ou une formation...). Gilles, étant un prof de math, a immédiatement essayé/aimé l'application GéoNext. Mais ce qui est toujours plus surprenant, c'est que la personne publie ses efforts sur le web. Merci Gilles et un jour, je te demanderai si ce logiciel a un avenir en éducation (pédagogiquement, TICquement, mathématiquement parlant). Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Avenir en éducation? En fait, l'avenir c'est trop loin, trop tard. C'est aujourd'hui même que ces outils doivent entrer à l'école : de la maternelle à l'université. Un logiciel comme geonext est une véritable mine à valider/produire de la pensée. Il permet d'explorer/créer un monde à l'aide de règles fixes (faire des parallèles, de perpendiculaire, des cercles, segments, etc). Imaginez un petit de maternelle qui trace deux lignes perpendiculaires. Imaginez-le bouger le point d'une des deux perpendiculaires. Imaginez-le alors qu'il garde une trace visible d'une des droites pendant le déplacement. Que diable se passera-t-il dans sa tête? Quelle idée suprenante en surgira? Que VOUDRA-T-IL inventer à partir de cette nouvelle «connaissance»? Les logiciels de géométries dynamiques sont une immense machine virtuelle à bâtir le monde. REMOLINO: REGARDER PAR LA FENÊTRE... le 10/10/2004. Catégorie: Webisteries Voici le texte de Remolino: Remolino: Regarder par la fenêtre... Oui, je crois moi aussi qu'il y a un potentiel pédagogique. On pourrait poser la question: Est-ce que quelqu'un a pensé aux humains qui sont en dangers en voyant la photos? Je sais, c'est mon côté «téteux» qui sort, mais en regardant le monde avec une webcam on peut oublier certains aspects de l'image. De belles discussions à avoir avec nos élèves. Merci Remolino pour la découverte. Remolino le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Carnets et sites Web de classe ou d'école... Réflexion intéressante initiée par Pierre Lachance au sujet de DotClear, SPIP, et autres outils de «carnets» pour créer des sites Web de classes. Invitation: La discussion mériterait que bien des gens s'en mêlent! On a un bout de chemin à faire... DOTCLEAR ET SITE WEB D'ÉCOLE? le 10/10/2004. Catégorie: Webisteries Voici ma réponse à une question pourtant fort simple:... croyez-vous que dotclear peut servir de site Web école? 6 sur 195

8 En fait, je crois qu'il ne faut pas trop «coller» à un outil, même si celui-ci est un outil top! Par contre, les besoins doivent toujours être considérés pour le choix de l'outil. SPIP, tu connais. Il est vrai que les squelette ne répondent pas aux standards du web, mais il est toujours possible de le faire. C'est le temps et l'expertise qui manque peut être ;o) DotClear, je connais un peu. Assez pour m'en servir (expérimentalement) comme blog. Mon opinion sur l'outil en tant que site web d'école = moins bon que SPIP. Pourquoi? 1) On ne peut pas (en tout cas je n'ai pas trouvé) retirer la possibilité de faire des commentaires sur un billet. 2) Oui les thème sont assez beau, mais pas très nombreux. Donc pour personnaliser un DotClear on doit apprendre un autre type de code (comparativement aux squelettes de SPIP). 3) Les liens, pas faciles à gérer (monter un nouveau lien dans la bonne catégorie = pénible) 4) La gestion des images n'est pas encore au point. 5) Un document joint = impossible 6) Pas de statistiques de visites. 7) Pas d'outil de recherche aussi performant (peut rechercher dans les sites référencés). 8) Gestion du fil RSS plus simple (les modifications au fichier backend.html sont relativement simple). On peut filer ;o) par mot-clé si on veut. 9) Gestion par mot-clé non disponible. 10) La communication avec des outils internes entre utilisateurs (message, clendrier...) n'est pas présente dans DotClear. Bon assez ;) En fait, DotClear, selon les auteurs, c'est un blog. Pas un CMS. Donc un outil très bien pour discuter/backtracker/commenter des textes, mais pas pour autre chose? Sur ce, bonne réflexion. Qu'en est-il avec d'autres applications de blog? Merci de m'aider à avancer. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: C'est une question que je me fais aussi poser à l'occasion. Par rapport à DotClear, MovableType, Spip ou autres. Sans même faire de tableaux comparatifs des différentes solutions/options, j'en suis venu à me dire qu'en fait, tous ces outils peuvent servir à faire un site Web de classe ou d'école. Même FrontPage (c'est dire...). En fait, la première question à se poser, avant même de regarder les options techniques, c'est «quelle est la dynamique que je veux créer autour du site Web de la classe ou de l'école?». Et j'entends par là autant autour de la LECTURE du site Web, que de son ÉCRITURE. Selon que mon intention est plus axée sur l'écriture (le site devient un prétexte à des situations d'apprentissage) ou plutôt sur le marketing ou les relations publiques... ce ne sera pas le même outil qui sera le mieux adapté. Est-ce que je vise avec ce site, par exemple, donner une occasion d'écrire aux enfants, mieux communiquer avec les parents, ou bâtir une vitrine pour faire connaître mon école à de futurs élèves? Selon que je veux en faire un lieu pour faire «entrer des infos, des événements, des feedbacks» dans la classes (et donc possiblement du «dérangement», mais aussi du sens pour des activités d'apprentissage), ou surtout un lieu pour entreposer des productions d'élèves faites en dehors de la culture des réseaux, je ne ferai sans doute pas le même choix non plus. Et encore, selon que je suis dans une école dont la culture organisationnelle est «control freak» ou dans un contexte où l'erreur, l'audace et la prise de risque sont valorisées, je prendrai des décisions bien différentes. Je carricature un peu... mais pas tant que ça! Le choix d'un outil doit suivre une réflexion sur les intentions et sur la culture dans laquelle le site Web devra s'intégrer. C'est seulement après qu'il convient de procéder à des analyses techniques pour départager «les solutions qui restent». Vouloir départager les solutions sur des critères strictement techniques, en faisant abstraction du fait qu'elles sont pour la plupart bâties autour de paradigmes communicationnels profondément différents serait une bien mauvaise piste à suivre à mon avis. Remolino le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Carnets et sites Web de classe ou d'école... Réflexion intéressante initiée par Pierre Lachance au sujet de DotClear, SPIP, et autres outils de «carnets» pour créer des sites Web de classes. Invitation: La discussion mériterait que bien des gens s'en mêlent! On a un bout de chemin à faire... Yves le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour, Pour les commentaires désactivable par billet, il faut cliquer sur "Plus d'options" (dans le version 1.2RC2 et 1.2) et tu peux désactiver commentaire et/ou trackbacks (rétroliens). Tu peux désactiver aussi pour tous les billets dans les options générales. Pour le reste, tu as raison, l'important c'est l'usage. SPIP est un outil de publication collaboratif, avec forum interne et système de modération. DC est un blog qui peut gérer plusieurs rédacteurs, mais chacun est responsable de ses oeuvres (sans modération me semble-t-il!). Les deux peuvent être utilisés à l'école, mais pas de la même façon. SPIP est beaucoup plus riche, mais il est plus aussi complexe. Pour ce qui est des thèmes dotclear, le css n'est pas compliqué. Prends le magnifique kimono de kozlika comme base de travail pour l'adapter, par exemple. Par ailleurs, lodel est une alternative qui peut être intéressante, dans la mesure ou l'acte d'écriture utilise le traitement de texte habituel (en utilisant le structure "feuille de styles"). Il est analogue à SPIP dans son principe, et tout ce qui manque, c'est un servoo (autre que celui de revues.org) qui puisse être mis à disposition des écoles pour ça. Pour moi lodel/servoo est un projet à suivre de près. Il y a une histoire de squelettes SPIP plus ou moins réutilisables dedans. Et j'ai fait avaler à peu près bien sans trop de peine le thème dotclear à celui que je teste (fynl.free.fr/lodel/ ). Got le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pour compléter les informations sur lodel donné par Yves, je voudrais juste signaler le site banyulsecole.ouvaton.org. Ce site est un blog de l'école primaire de Banyuls fait sous lodel. Vous pouvez voir ainsi que lodel peut être adapté dans le milieu scolaire. cornette le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 7 sur 195

9 Je me sers d'un blog dotclear avec ma classe depuis peu et j'en suis très contente. L'objectif n 1 est atteint, écrire. Et aucun problème du côté des commentaires, entièrement sélectionner, gestion des image OK Je donne l'adresse pour que vous voyez ce que ça donne. ec-42-madame.scola.ac-par... fabeps le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'utilise dotclear (chez tooblog), et je nesuis pas entièrement satisfait par rapport à la hierarchisation des droits; mes rédacteurs ont le droit de publier, ce qui en terme de responsabilité ne me plaît pas. Même si il faut apprendre aux élèves à être autonome et responsable. Je connaissais Spip depuis longtemps mais j'avais fait un choix plus pratique (pour l'installation). De plus, ce site va devenir payant, et en plus a de la pub ciblée (google). UNE BELLE JOURNÉE EN FAMILLE le 10/10/2004. Catégorie: Général Samedi 9 octobre 2004 fut une journée extraordinaire. Que ce soit au niveau de la température ou de l'ambiance de fête. L'automne réserve de belles journées. Voici deux photos pour me souvenir... OÙ EST CANTIN DE MONTARGIS? le 10/10/2004. Catégorie: Le cinéphile en moi... Vous aimez rire? Voyez le film français: Tais-toi! Et en passant, est-ce que vous êtes capable de trouver le personnage Cantin de Montargis? Gilles Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 8 sur 195

10 Je viens juste de voir le film. J'ai bien ri. Et j'en retiens une petite réplique : «Faudrait construire des asiles de cons, mais... vous imaginez la taille des bâtiments...» LE DÉCROCHAGE EST EN HAUSSE AU QUÉBEC (LA PRESSE) le 10/10/2004. Catégorie: Le prof en moi... Suite à la lecture de ceci:le décrochage est en hausse au Québec et surtout de cette phrase: «Le Québec est actuellement en train de revoir son système d'éducation. Le gouvernement s'est engagé à fournir 45 millions $ supplémentaires pour des mesures antidécrochage, notamment avec des programmes d'aide aux devoirs. L'Ontario déboursera aussi 39 millions $ de plus cette année dans le même sens.» je me suis posé cette question: Est-ce de l'aide pour les devoirs que les jeunes décrocheurs ont besoin ou d'un autre type de devoirs? Étienne Roy le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Malgré tout ce qui est investi dans les mesures contre le décrochage. Il semble que le problème persiste et qu'il est difficile d'en venir à bout. Je réfléchis et je lance une idée folle et qui sera probablement très controversée: Lorsqu'un élève manifeste une volonté sérieuse de quitter l'école, accompagnons-le dans cette démarche......qualifions-le pour qu'il soit prêt à affronter la vie et oublions nos superficielles préoccupations académiques et notre vision scolaire de la réussite. La mission de qualifier est trop souvent négligée. On oublie souvent le manque de congruence entre "réussir sa vie" et "réussir à l'école". Certaines personnes ont très bien réussi leur vie (plusieurs ont un compte bancaire mieux garni que le mien) et on lamentablement échoué leurs études secondaires. Je ne veux pas dire que l'école n'est pas la voie à suivre. Il faut cependant convenir qu'elle ne convient pas à tous...et ce, peu importe les programmes qui seront déployés. Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Au contraire, je ne trouve pas que c'est une idée folle du tout. J'ai toujours trouvé que les gens du milieu de l'éducation (en faisant moi-même partie) prenaient l'école beaucoup trop au sérieux. J'ai souvent dit comme conseiller pédagogique à des enseignants: "quand même, il faut pas oublier que ce n'est QUE l'école, c'est pas la fin du monde". L'école est une création humaine, la vie existe sans l'école, on semble souvent l'oublier. D'où le manque de congruence qu'étienne souligne. «On oublie souvent le manque de congruence entre "réussir sa vie" et "réussir à l'école".» Hum...ouais... faut y réfléchir, car l'école doit aider à réussir sa vie, non pas donner l'impression qu'on l'échoue si on ne réussi pas à l'école. «Certaines personnes ont très bien réussi leur vie (plusieurs ont un compte bancaire mieux garni que le mien)[...]» Je crois qu'on doit aussi définir la réussite comme autre chose (je sais Étienne que ce n'était pas le seul aspect de ta pensée) que le salaire d'une personne. Dans une société où un chauffeur d'autobus (bientôt en grève à Québec) gagne plus qu'une éducatrice en garderie, on devrait aussi mettre l'accent, entre autre, sur la culture générale (ce concept a évolué en passant -> écrire un billet la-dessus), l'entraide, le partage, la joie de vivre... Ça aussi ça fait partie d'une réussite. érica le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour Je suis étudiante en maitrise de sciences de l'éducation ( donc une vocation pour l'enseignement et surtout pour la formation professionnelle enfin bref ) et effectivement, je pense que votre idée n'est pas folle du tout dans le sens où les jeunes ont besoin de guides quoi qu'ils décident de faire c'est-a-dire continuer l'école ou non. L'école n'est pas une fin en soi, le monde du travail via la formation professionnelle est une solution adéquate je pense. A ce propos, j'ai un exemple: ma soeur de 20 ans ( elle est en France ) n'a pas obtenu son baccalauréat, ce qui l'a un peu ( je cite ) "dégoutée de l'école" et donc elle a commencé à travailler en CDD (=Contrat à Durée Déterminé) pendant 2 mois environ ensuite elle s'est tourner les pousses un mois et, sur les recommandations d'un conseiller en orientation, a décidé de rejoindre une MGI (= Mission Générale d'insertion) qui lui offre des cours théorico-pratiques ( économie, français,bien rédiger un CV, etc... ) accompagnés de nombreux stages en entreprise. Une initiative interessante pour pallier au décrochage scolaire ou encourager le raccrochage je pense. Je vous laisse voir par vous meme: eduscol.education.fr/inde... Tout ça pour dire que, bien sùr certains réussissent sans diplomes, mais ce sont des exceptions quand meme; n'est-il pas, statistiquement, plus profitable et plus facile pour le jeune qui souhaite travailler, d'avoir une qualification théorique en plus du peu d'expérience qu'il peut ( ou non souvent ) avoir? "Réussir sa vie" se dissocie de "réussir à l'école" mais pourquoi ne pas saisir la chance que propose l'école de réussir encore mieux sa vie en réussissant ( au maximum de ses possibilités ) à l'école??? Se donner la possibilité de réussir, se motiver, persévérer,... ça aussi c'est une forme de réussite, au meme titre que, comme vous le soulignez les relations sociales via le partage et la communication. Comme le disait Montaigne: "la vraie liberté c'est de pouvoir toute chose sur soi" (j'ai fait de cette maxime ma devise ;-) ) érica le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: désolée j'ai écrit "pouces" avec 2 s j'ai honte :-( 9 sur 195

11 karim karim le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Moi, je suggère dans tout les cas ma conception personnelle, c'est à dire une représentation qui est encré dans ma propre histoire dans mon propre itinéraire. Et je me rend compte que ayant dés l'enfance une très forte motivation pour faire quelque chose dans sa vie et faire quelque chose de sa vie. On peut ébranler tout les schémas prédestiné qui sont là pour nous empêcher de mener l existence que l on souhaite. Et bien quand on a cette motivation, quand on a cette émulation on peut traverser toutes les frontières. On peut réussir tout ce qui est impossible. C est à dire quand je suis en France et que je reviens dans mon quartier de banlieue après ma journée de travail et de cours et que je vois ces jeunes qui sont réfractaires à l'idée de la lecture qui n'aiment pas planter, qui n'aiment pas suer parce que c'est trop difficile. Oui je leur dit, mais rappeler vous de nos parents d'où ils viennent. Tous ces paysans comme ma mère et mon père qui ont du quitter leur terre et qui eux ont du bosser comme des fous pour planter, semer et attendre la récolte. Toutes ces valeurs naturelles de ces paysans vous devez, vous à nouveau les retrouver et les faire mûrir et c'est petit à petit qu'avec l'école avec la lecture avec tout ce qui nous entoure ; ramasser les fruits que nous proposes les arbres tout autour de nous ; pour arriver à trouver un métier, un savoir faire qui nous plaise et qui donne du sens à la vie que nous menons. WIDE OPEN SPACES: WIKIS, READY OR NOT le 12/10/2004. Catégorie: Webisteries Voici un excellent texte sur les Wikis et leur philosophie: EDUCAUSE REVIEW COMPLEXITÉ - JOBINERIES le 17/10/2004. Catégorie: Le prof en moi... Wow! Complexité - Jobineries Un jour un didacticien des sciences m'a dit: «Les mathématiciens ont réussi un coup de force en faisant croire au monde entier que la mathématique formait la pensée en plus d'être un outil. Que la mathématique formait l'intelligence d'une personne.» À l'époque où ce sage m'a dit cette phrase, je ne la comprenais pas vraiment. Mais, après quelques années d'expriences en plus, je dois dire qu'il n'avait pas tort. Je comprends mieux aussi pourquoi il est difficile de faire des choses (dans le milieu scolaire) avec les «matheux» (dit en toute amitié pour ces personnes). Certains se croient dans un monde à part, ce qui leur donne l'impression d'être autonomes. Quelqu'un peut m'aider à mieux comprendre leur philosophie? HO! LE FORMAT FLAC! le 19/10/2004. Catégorie: Webisteries Le groupe de musique m'ayant donné beaucoup de plaisir dans ma très tendre jeunesse, Metallica, est venu se produire au Colisée Pepsi les 14 et 15 octobre dernier. Jusque là, pas beaucoup de nouveau sous le soleil pour moi. Mais j'entends qu'il est possible de télécharger les deux spectacles sur leur site!!!!??!?!?!?! Je me rends sur je trouve comment me procurer les cd (pour un prix raisonnable pour le nombre de pièces) et me voilà face à un choix de format, mp3 ou FLAC? Le mp3, OK je connais. Mais FLAC? Après un peu de lectures et une question à mon ami Ben, j'apprends que c'est un format libre qui ne perd pas de qualité! WOW! Question: puis-je graver ça avec mon Mandrake Linux? Essayons. Téléchargement, glisser-déposer dans K3B (logiciel de gravure) et BURN. On teste, ça marche! Hum...cool...et le son est très très bon...j'aime le FLAC! Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pour une explication synthèse sur FLAC: fr.wikipedia.org/wiki/fla... BURN, c'est tu un logiciel de gravure ça? ;-) LA VIE EN QUARANTE-CINQ HEURES - JOBINERIES le 26/10/2004. Catégorie: Général En lisant ici: La vie en quarante-cinq heures - Jobineries je me suis souvenue des paroles de mon prof de physique mécanique au CÉGEP: «Le temps est relatif! Pour moi qui a 40 ans, 3 heures ça me semble très court. Alors que pour vous, à 18, ça semble très long.» En effet, du haut de mes 35 années, je peux dire moi aussi que le temps est relatif. Car les 45 heures pour apprendre la vie est un excellent investissement. C'est décidé, je commence une maîtrise à l'automne prochain. Sur quoi? LL et éducation bien sûr :o) Seb le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 10 sur 195

12 Où? Hum... pas encore certain, mais c'est dans la région de Québec. Possiblement UQAR campus de Lévis (Jacques Daigneaut). Pourquoi cette question? Vous avez un endroit à me suggérer? Seb, qui êtes-vous? [NEWS] ECLIPSE TOTALE DE LUNE JEUDI MATIN le 26/10/2004. Catégorie: À propos de la Techo-science Un phénomène astronomique qui sera (si le ciel est dégagé) très intéressant. Lire : Eclipse totale de Lune jeudi matin Hum... un téléscope... quelle bonne idée de cadeau «de moi à moi» pour noël 2004! SOCIÉTÉ QUAND TU NOUS CONSOMMES... le 26/10/2004. Catégorie: Société et moi Le nouveau site (je n'ose pas dire carnet, car il manque la possibilité de commenter les billets sur le site) d'andré Roux me plait bien. Ce billet m'amène à croire qu'entre génération il y a des visions fort différentes. Ici: Société quand tu NOUS consommes..., André nous dit que la télé est une affaire de jeunes! Ho! Sacrilège! Pour ma part je la trouve très vieillotte. Je ne réussi plus à trouver une émission qui me rejoint dans la tivi générale. Je dois me tourner vers des canaux spécialisés (comme ZTélé par exemple). Par contre, je suis d'accord à dire que la tivi tente «de faire croire» qu'elle est pour les jeunes. En mettant de jolies et jeunes demoiselles (et quelques garçons), trop souvent camisollement vêtues, en avant plan et les frisés aux cheveux blancs loin derrière ;o) on veut nous leurer (et les commenditaires aussi). On nous a même fait croire que la chanson québécoise d'il y a 30 ans revenait à la mode (je pense à l'école des étoiles) :( Carnet :: PL en toute liberté! le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: La télé sur Internet! Après la lecture de cet article: La télé sur Internet agite Yahoo, j'ai eu un flash -> je n'écoute presque plus la télé! Peut être à cause de ce dont je parle ici ou encore parce que je suis un internaute mordu de la liberté qu'offre le web... INTÉGRATION DE TIC EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE le 30/10/2004. Catégorie: À propos de la Techo-science Étienne se pose quelques questions ici: Intégration de TIC en science et technologie Voici quelques réponses brèves: 1) Intégrer les TIC «impose» un choix par l'apprenant, non une obligation à utiliser un outil. 2) Il y a déjà une prescription dans le programme de formation, la compétence transversale «Exploiter les technologies de l'information et de la communication». 3) La calculatrice graphique est-elle utilisée ailleur que dans nos écoles québécoises (lire sur le marché du travail)? DE LA FORME, MAIS SURTOUT DU FOND - LIBRE COURS... le 05/11/2004. Catégorie: Webisteries Ho! Benoit me fais réaliser ici que la «grande» majorité des gens ne font pas la séparation forme/contenu du texte. J'ai vu cette semaine (les gens se reconnaîtront s'ils me lisent) des personnes (qui «font» beaucoup de TIC) vouloir prendre les défauts du WYSIWYG et les insérer dans SPIP. N.B.: Pour ma part, je n'utilise presque plus de «traitement de texte» pour communiquer. Mes écrits sont sur le web et n'ont pas pour but d'être imprimés. J'utilise donc davantage des outils comme SPIP, DotCLear, WikiNi, FreeMind... Donc, je ne suis pas certain que mon opinion à propos des outils de traitement de texte soit solide. Mais je me lance quand même. Dans le billet de Benoit je retiens ces propos:...je pense qu'on approche lentement de l'ère où le fond aura lentement plus d'importance que la forme. Ceci est à la fin de son billet mais pour moi c'est le but que nous devons poursuivre avec les «auteurs» (profs, élèves...). On doit leur faire comprendre que de perdre du temps à faire la mise en page pendant la construction du texte n'est pas très utile. Un 11 sur 195

13 exemple: l'élève qui cherche une image de fond pendant 1 heure, quel est l'intérêt pédagogique de cet acte? On voit encore trop souvent des élèves (et profs aussi) faire beau avant de faire bon. François Guité écrit sur le lien entre forme et contenu: La communication consiste en l'accord du fond et de la forme. Bien d'accord, mais il faut, selon moi, commencer par le fond afin de pouvoir utiliser la forme pour accentuer des parties du fond (ouf!! ;o)) La forme ne devrait pas être utiliser pour faire beau sans but. Benoit écrit également: C'est assez long avant d'arriver à être capable de mettre une bonne quantité de texte efficacement sur le web avec de tels outils. C'est là qu'on aura de la difficulté, car dans nos écoles, on n'écrit pas beaucoup de texte long! Au primaire, on parle de quoi? Une page? Deux peut être? Il sera donc difficile de faire comprendre notre point de vue. Je crois que notre ami (que je n'ai pas encore rencontré malheureusement) Patrice Levesque pose ici une très bonne question: Comment expliquer à un débutant qu'il ne doit pas surligner individuellement ses titres pour les mettre en gras? Le mot-clé de la phrase est débutant, car pour ma part, cela a pris plusieurs années de travail avec les TIC, plusieurs discussions avec les autres, pour en arriver à extraire le contenu de la forme (ce sera sûrement plus rapide pour nos élèves par contre). Les personnes dont je parle plus haut (qui veulent rendre WYSIWYG l'utilisation de SPIP) ont un bon bout de chemin en TIC de fait aussi mais ils travaillent très fort pour rendre«plus simple» l'utilisation de SPIP. Car pour eux, pas question de faire travailler des jeunes avec du code! Ha! Ha! F... Le fameux code. Cacher ce code SVP! Se disent plusieurs intervenants en TIC. Car voir le code est retourner en arrière. C'est trop compliqué pour les jeunes. Voilà contre quoi on doit se battre. Et c'est aussi pour cette raison, selon moi toujours, que Lyx (LATEX) aura beaucoup de difficulté à prendre une place en apprentissage. Imaginez, les feuilles de style (CSS) ne sont pas utilisées par ceux (intervenants scolaires) qui codent en HTML leurs pages web! Bon, assez... mais je reviendrai sûrement sur ça, car c'est un autre défi que nous avons à relever si on veut que nos élèves développent leur compétence TIC d'une façon toujours plus complète. Voici un outil libre (pas un traitement de texte mais l'esprit m'intéresse) qui mérite que l'on suive son évolution: Osmose Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Attention! Lyx EST un logiciel WYSIWYM, ça veut dire qu'on édite pas le "code" latex à la main. What you SEE is what you mean, donc on voit "ce que ça donne". Plusieurs établissements scolaires français et américains utilisent Lyx dans l'apprentissage déjà. CONTENU/CONTENANT -> CSS le 07/11/2004. Catégorie: Webisteries Je viens de créer un squelette SPIP respectant les norme du W3C en ce qui concerne les CSS et le html Compte tenu de mon dernier billet, j'ai voulu essayer d'aller un peu plus loin avec les squelette SPIP, c'est à dire mieux séparer le contenu du contenant. J'ai donc homogénéisé les 3 outils que j'utilise à mon adresse pierrelachance.net : Mon site :: Mon carnet :: Mon wiki Le respect des normes W3C par le carnet et SPIP est un aspect que j'apprécie beaucoup. Je me suis donc trouvé un style virtuel ;o) Martin Bérubé le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut, C'est vrai que ça donne du style à tes outils de télécollaboration. Bravo! Martin P.S.: Je me demande pourquoi j'ai complété les champs précédents? Allo, merci bien de me visiter même dans mon espace perso ;o) Les champs, c'est pour mieux te connaître mon enfant ;o) Tes infos apparaissent en haut de ton commentaire. Merci, à+ LINUXÉDU-QUÉBEC-LA SCIENCE À L'ÉCOLE - LOGICIEL LIBRE À RADIO-CANADA le 08/11/2004. Catégorie: Société et moi Dans cette émission de radio, Benoit St-André a été questionné à propos des logiciels libres en éducation. Très bonnes réponses 12 sur 195

14 en passant ;o) De plus en plus de média parlent du libre. De plus en plus de personnes veulent en savoir plus. Des entreprises font le pas et entrent dans la philosophie. Ma question: À quand un choix de gouvernement pour le libre? Et ici je ne dis même pas obligation de prendre le libre, mais de seulement s'afficher comme étant favorable à ce mouvement social (car c'est bien un mouvement). Si on veut suivre les pays qui ont déjà fait ce pas, nous devons nous donner un plan pour les prochaines années. Un plan pour comprendre ce qu'est le logiciel libre, pour organiser une migration, pour favoriser l'émergence d'entreprises de support, etc. M. Richard Marceau (U.de.S.) parle d'une société (économie) du savoir, on doit entreprendre le changement de paradigme de façon plus structurée que présentement si on veut être de la partie. Remolino le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Économie du savoir? Vraiment? En voulant commenter ce texte de Pierre Lachance, je réalise que le texte que j'ai écris l'hiver dernier pour Parole citoyenne, de l'onf, n'est apparamment plus accessible. Je le reproduits donc ici, un peu plus bas, au moins temporairement. Cela dit,... LA TÉLÉ SUR INTERNET! le 08/11/2004. Catégorie: Webisteries Après la lecture de cet article: La télé sur Internet agite Yahoo, j'ai eu un flash -> je n'écoute presque plus la télé! Peut être à cause de ce dont je parle ici ou encore parce que je suis un internaute mordu de la liberté qu'offre le web. Liberté de choisir ce que je lis, regarde, écoute... quand je le veux en plus (c'est dans cet aspect qu'il y a réellement un plus value). Un défi à moi de moi: trouver le plus de sites possibles où on m'offre des émissions que je peux regarder lorsque je le veux. Dans un proche avenir (je crois) on pourra peut être, avec notre téléviseur (qui a quand même un plus grand écran que mon portable ;o)), faire ce genre de sélection. STRATÉGIES POUR SUIVRE LE FIL! le 09/11/2004. Catégorie: Webisteries Depuis quelque semaines je «blogue», de ce fait je suis d'autres carnetiers qui me suivent à leur tour... Enfin un cercle vicieux positif ;o) Bien que je doive continuer à explorer les avantages/inconvénients des carnets, je me permet ici d'identifier quelques éléments importants: 1. Le carnet permet une co-construction de mes idées en les mettant en contact avec celles des autres. Mais le wiki offre un avantage pour la co-construction d'un texte commun. Comme par exemple : Symposium science-techno au primaire, où on a vu après quelques commentaires à ce billet de Mario tout de go qu'on peut perdre le fil assez facilement (en tout cas moi). Un wiki, peut être, aidera à mieux cerner les objectifs/buts du symposium, car le texte évoluera au lieu de s'allonger (vous me suivez?). 2. Un carnet offre (sinon, il manque quelque chose d'important) un fil RSS (ou atom ou...) des billets. Certains moteurs de carnet (dont DotClear que j'utilise et Movable Type qui est également populaire) offrent en plus un fil RSS des commentaires laissés aux billets. Ce dernier fil est très important pour faciliter le suivi de l'évolution de mon «réseau carnetier». Car sinon, je dois faire le tour des carnets et chercher les nouveaux commentaires, ce qui peut être une tâche longue et pénible. Mais avec un fil des commentaires directement envoyé dans mon courrier, là on suit le fil ;o) 3. Se permettre d'émettre une idée/opinion, c'est rafraîchissant pour le cerveau. Car en société, il y a des hiérarchies que l'on ne retrouvent pas nécessairement sur le web. Oui oui, il y a des règles d'éthiques, mais, selon moi (je sais, je suis encore idéaliste), dans la «carnetosphère-des-internautes-apprenants» nous formons un réseau, pas une pyramide (hiérarchie). 4. Un carnet est personnel. À l'adresse de mon carnet il n'y a que moi qui écrit des billets. C'est très différent comme approche si on compare à un wiki ou à un site commun (ex.: LinuxÉdu-Québec). Mes billets n'ont pas à être approuvés par d'autres personnes (ce qui est normal soit dit en passant en ce qui concerne un site commun ou un wiki). Je peux donc parler de tout et de rien, cela n'implique que moi. Et les visiteurs commentent ou non les billets, cela n'implique qu'eux. Oui GIlles, c'est un peu du nombrilisme. Mais comment permettre notre identité personnelle de grandir si on ne l'explore pas? 5. Un carnet, un wiki, un site commun, est un élément public. On doit donc être conscient que ce qui y est écrit peut être lu par les autres. Mais encore pire, on peut être critiqué. Je dis «pire», mais je sais essentiel, et pas seulement par ceux qui pensent comme moi. Ce qui implique que le carnet n'est pas ouvert qu'à mes amis, mais à tous. Les intranet enferment les gens alors que le but est de s'ouvrir (en tout cas pour moi). Ce qui se rapproche de ce que Ben disait ici. Bon assez, je reviendrai sur le sujet car il me reste des choses à apprendre. Youppi! ;o) SPECTACLES TIC le 11/11/2004. Catégorie: Général Bonjour, merci pour vos textes qui nous ont permis de suivre à distance (à travers vos yeux) la journée. Après la lecture de ce billet de Mario voici ma réaction. Vous venez de vivre ce que je vois de plus en plus, des gens regardant un «show» mais qui ne sont pas là! Et quand j'ai posé cette 13 sur 195

15 question :«est-ce que le symposium veut présenter du contenu ou une stratégie pour trouver et s'approprier/exploiter du contenu en réseau?» sur ce billet c'est ce que j'avais en tête. Il y a eu beaucoup de «spectacles TIC» présentés à plein de monde (profs, conseillers pédagogiques, directeurs...), alors pourquoi le nombre de personne ayant passé à l'acte (exploiter les TIC pour apprendre et les intégrer dans l'apprentissage des élèves) n'est pas plus élevé? Je crois que ces spectacles n'avaient pas pour but de mettre en action les gens mais de présenter des produits finis. Je crois que si je veux mettre en action quelqu'un, si je lui présente où je suis rendu (en toute modestie), je lui ferai peur! Pas tout à fait la bonne stratégie. Il est sûrement intéressant de se faire expliquer qu'on peut mettre les gens en réseau autour d'un jeu vidéo, mais si on est débutant, on voit que la tâche à réaliser (avant de réussir ce qui est présenté) est trop lourde pour une personne seule (on doit donc se réseauté). À mon humble avis, il faudrait donc passer de «voici quelque chose que je trouve intéressant» à «dites nous* ce que vous trouvez intéressant et pourquoi» (j'aurais aimé une phrase plus percutante mais vous comprenez?). Les gens sont habitués de se faire donner de l'information, mais il ne savent pas quoi en faire (ils ne prenaient même pas de notes!). On doit donc les mettre en processus de traitement de cette information en leur donnant des stratégies et des outils. Il faut vraiment réfléchir (objectiver) sur cet aspect des colloques, des journées de formation, des symposiums... Préparer/mettre en place ce genre d'événements est trop exigeant pour que les impacts soient minimes. Merci encore Mario et Clément. Nous = un groupe de personnes ayant les même intérêts que le participant et qui peut l'aider dans sa formation continue. Mise à jour du 12/11/2004: Merci aussi à Jean-Sébastien pour sa participation au carnet. C'est mon erreur, j'ai lu trop rapidement le carnet de Clément :o( Mario Asselin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Dans cet esprit, tu me donnes encore davantage le goût de travailler sur le symposium. Je crois que nous sommes sur la même longueur d'onde... "... j'aurais aimé une phrase plus percutante mais vous comprenez?" Que dirais-tu de «en quoi je pourrais vous être utile pour le prochain pas à faire, le prochain geste à poser?» Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Y'avait aussi Jean-Sébastien dans le trio. Le plus discret et le plus efficace du groupe! ;-) M. Mario, nos ondes sont en phases? Tant mieux ;o) On approche de quelque chose quand tu dis «en quoi je pourrais vous être utile pour le prochain pas à faire, le prochain geste à poser?» au lieu de faire un spectacle. Je continue ma méditation. Merci Clément pour la correction. TOUTATIS ET LES AUTRES le 14/11/2004. Catégorie: Le cinéphile en moi... Ayant participé moi aussi au congrès de l'apsq (Benoit en a parlé ici), j'ai connu madame Fol, Catherine de son prénom. Je me suis donc procuré sa trilogie pour la regarder mais surtout pour la faire regarder par ma fille Magalie. D'abord, l'achat par le web est devenu un mode de consommation que j'apprécie de plus en plus. Ensuite, le coffret de trois DVD est fort sympathique. Finalement, après une première écoute de «Toutatis» (un astéroïde qui frôlera la terre) et de «Le lien cosmique» (l'arbre de la vie) avec Magalie, j'ai réalisé que le discours utilisé n'est pas de niveau primaire mais qu'on peut se servir du contenu pour amener des discussions autour de la vie. Il faudra donc que Magalie réécoute à plusieurs reprises les films pour bien saisir les subtilités apportées. Les très belles images de l'espace et de la terre (des fonds marins jusqu'au désert) peuvent éveiller la curiosité des enfants (et des grands aussi). De plus, l'idée de la science véhiculée dans ces films est très proche de la mienne (qui est encore en construction). C'est-à-dire qu'on utilise des mots comme : rigueur, une théorie n'est pas la réalité, en science on ne peut être certain, la science est liée à son époque, la philosophie est importante, l'imagination est essentielle... On réussi aussi à nous faire sentir très petit, car on présente l'immensité de l'univers de façon très convaincante. Plusieurs «types» de scientifiques nous sont présentés: biologiste, géologue, astronome, mathématicien... On peut donc utiliser ces films pour valoriser les emplois en science et technologie. Il me reste à faire visionner le dernier film (peut être le plus beau esthétiquent parlant) de la trilogie «Ceci n'est pas Einstein» à Magalie. Mais déjà l'achat en vaut la chandelle même si je devrai revoir les films avec ma fille afin que le message porte, mais déjà, elle en comprend un partie. Merci Mme Fol. DEUX BILLETS, DEUX VISIONS le 15/11/2004. Catégorie: Le prof en moi sur 195

16 En élargissant ma carnetosphère (ajout d'andré Cotte), il y a déjà eu une bonne discussion autour des petits pas. Le billet d'andré, que j'ai commenté, m'a beaucoup fait réfléchir. Puis il y a eu la réponse d'andré. Encore ici on identifie deux visions de l'apprentissage assez marquées. Ce qui est très bien en passant. Et là, je reçois dans mes fil RSS le billet de Gilles sur les petits pas. Hum... très bien expliqué, avec des exemples en sciences en plus ;o) Paradigme est le mot-clé de mon opinion. L'apprentissage (sur le libre ou autre) c'est de l'apprentissage. Et en ce moment, il y a deux visions de la chose. Qui a raison? Ce sont des théories, donc... À suivre... Mise à jour du 17 novembre 2004: Un commentaire de Gilles au billet d'andré vient ajouter des éléments de réflexions. Je relirai (car il est dense) le commentaire et tenterai une suite à ces propos. Pistes: ordinateur pas comme cellulaire / lien humain-techno / différence entre utilisateur-exploiteur /...rend l'homme passif, bête et stupide.-> est-ce que c'est ce type de personnes qu'on veut développer en éducation? PARTICIPATION AU COLLOQUE DE LA SOCIÉTÉ GRICS le 19/11/2004. Catégorie: Général Comme je le fais presqu'à chaque année, j'ai participé au colloque annuel de la GRICS. 2.5 jours d'ateliers, conférences, salon d'exposants plus tard, voici quelques commentaires: 1. J'ai longuement discuté avec André Cotte sur plusieurs sujets. 2. J'ai finalement rencontré Mme Audrey Miller, journaliste pour l'infobourg. 3. Novell nous propose une distribution «Desktop» que j'essaierai sûrement. 4. M. Jacques Daigneaut nous a présenté sa vision philosophique du logiciel libre. Trop complexe à résumer en quelques minutes, mais j'essaierai de le faire plus tard. 5. Ma page de classe, une nouvelle application web (développée par Station 05) est un outil que je regarderai avec attention. Ha oui! La position de la GRICS à propos du logiciel libre. J'attends encore les actions avant de me prononcer. Mais je n'avais jamais autant entendu le mot Linux dans ce colloque que cette année. J'ai également discuté de ma recette de biscuits avec Pierre, Benoit, Patrice et Jacques ;o) Stéphane Allaire (Ytsejamer) le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'avais vu votre nom dans la liste des participants à l'atelier sur l'école éloignée en réseau. Étiez-vous dans la salle finalement? Pierre lachance le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour, ho! Vous étiez là? J'aurais aimé vous rencontrer :o( J'ai été attrapé par le bras pour une discussion (qui fut intéressante malgré tout) entre les deux ateliers (juste avant celui de l'école éloignée en réseau) et quand la discussion fut terminée il était bien trop tard pour me rendre à l'atelier. Les colloques permettent de rencontrer des gens, mais il est difficile de tout faire: voir les ateliers, visiter les kiosques, discuter avec les gens dans le couloir, etc. Et là j'ai manqué quelque chose qui m'aurait sûrement permis de mieux comprendre cette recherche. Désolé, je me reprendrai, promis. Stéphane Allaire (Ytsejamer) le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'aurais bien aimé vous rencontrer aussi, de même que le sympathique (en tout cas, sur ivisit ;-)) Pierre Couillard. Il y aura d'autres occasions, je ne suis pas inquiet... DES STATS QUI DOIVENT NOUS RÉVEILLER le 20/11/2004. Catégorie: Le prof en moi sur 195

17 Suite à la lecture de ce résumé (sur le site du CRDI) j'ai réalisé que l'exploitation des TIC suit l'évolution de l'application de la réforme. On est encore au niveau du «jeu» alors qu'on doit aller vers la «création avec les TIC». Des outils comme WikiNiMST, SPIP, DotClear, GéoNext..., qui incitent fortement à la création de contenu, devraient être présentés aux enseignants. Je donne ici en exemple (il existe d'autres exemples, mais ce sont les derniers que j'ai vu) les pages de classe de la Station 05 que j'ai vu lors du colloque de la GRICS. Les profs, à l'aide d'un outil simple de publication web, laissent leurs élèves créer et publier. Non les TIC ne sont pas seulement un moyen «d'attacher» les élèves sur une chaise le vendredi PM! On doit dépasser le côté ludique des TIC si on veut préparer nos élèves à vivre dans notre société qui est de plus en plus «colorée» TIC. RÉFLEXION DU DIMANCHE MATIN le 21/11/2004. Catégorie: Webisteries Dans ma lecture du dimanche matin, Ytsejamer m'amène un peu plus loin avec ce billet :Blogue, wiki, forum: quelle place pour l'individu?. Voici quelques commentaires/questions: 1) Est-ce que je dois répondre avec les commentaires ou «trackbacker» le billet? En fait, je n'ai pas encore réfléchi longuement à cette pratique, mais j'ai décidé de faire un trackback. Pourquoi? Personnellement j'aime bien suivre ce que les membres (X, Y, Z...) de ma carnetosphère écrivent ici et là (pour ce faire, je visite leur blog et je vais chercher le fil RSS). Si X laisse un commentaire sur un blog que je ne visite pas, je ne serai jamais au courant de ces propos (ce que je considère comme une perte pour moi). De plus, si je laisse des commentaires ici et là, et que je ne garde pas en note les endroits où j'ai laissé ces commentaires, comment pouvoir revenir sur mes apprentissages (objectivation)? Voilà pourquoi j'utilise le plus souvent un trackback, qui laisse de toute façon une trace sur le blog trackbacké. En passant, faudrait que je trouve le terme français pour ça? Pister ou autre? 2) Les trois outils discutés par Ytsejamer (blog, wiki, forum) ont des points en commun mais voici les différences (ce qui est plus significatif lors d'un choix de la part de l'apprenant dans le cadre du développement de la «compétence TIC»). Je me permet donc d'ajouter au billet de Ytsejamer ces quelques points: Blog: Outil personnel, un carnet de note qui s'adresse à l'auteur pour sa propre utilisation. Je le compare un peu comme un journal intime web de ses apprentissages. En le publiant sur le web, on s'ouvre aux autres afin qu'ils alimentent nos réflexions. J'ai déjà donné des stratégies de son utilisation ici. Le blog favorise un allongement du texte grâce aux commentaires. Je suis d'accord avec Ystejamer quand il écrit à ce propos :... la disposition des commentaires encourage davantage l'envoi de commentaires aux billets plutôt qu'aux commentaires que les billets ont reçus. Wiki: Outil de «groupe existant dans le réel». Exemples : équipe d'élèves, équipe école, service éducatif, groupe régional d'animateurs du RÉCIT, etc. Le wiki offre un moyen à ces personnes, qui ont un but commun, de partager entre les rencontres réelles. De construire des textes communs (ordre du jour, lettre, didacticiel, situation d'apprentissage...). Le wiki favorise une évolution du texte. De plus, grâce à l'historique des pages, on peut analyser la stratégie d'écriture derrière le texte. Ici le mot commun prend son sens quand YStejamer écrit: Un espace si commun qu'on ne sait plus très bien qui écrit quoi. Forum: Outil de groupe autour d'intérêts communs. Exemple : Forum de LinuxÉdu-Québec: intérêt = logiciels libres en éducation. Le groupe se construit sur une période de temps assez long car les utilisateurs ne se rencontrent pas dans le monde réel. De plus, si la personne n'obtient pas de réponse à sa question, il ne revient plus ;-( Un forum favorise la multiplication des textes. Tellement qu'il peut devenir complexe de se retrouver dans un forum si on est internaute débutant. Ystejamer nous dit: Ceci étant dit, il ne faut pas se leurrer, les forums ne sont pas des plus populaires en éducation. Mon hypothèse: Le groupe «virtuel» ne se forme pas. Il y a un masse critique à avoir pour qu'un forum soit intéressant, et en éducation le nombre de personnes osant participer à ce type de projet ne sont pas légion. C'est une vision simplifiée des outils, mais pour aider des enseignants débutants en TIC à cerner leurs besoins, je dois essayer d'avoir des explications claires pour les orienter dans leur choix d'outil. Merci Ystejamer pour cette réflexion qui m'aidera dans mon travail. Mario Asselin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai essayé de "pingner" ton billet (à la suite de l'écriture de cyberportfolio.st-joseph... mais j'ai obtenu cet erreur : "Ping 'pierrelachance.net/blog/t... failed: HTTP error: 500 Can't connect to pierrelachance.net:80 (Bad hostname 'pierrelachance.net). Tu sais comment interpréter cela? Pierre lachance le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Réessayez SVP, j'ai eu un problème de base de données ce matin. Merci du message. Mario Asselin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: La deuxième tentative a bien fonctionné. Dans un autre ordre d'idée, j'aime bien le terme "pister" pour parler des "trackback". De fait, en cette matière, je me réfère à cet ouvrage, "Glossaire subjectif du jargon carnetier" ( ). Merci pour tes réflexions de ce dimanche; elles me paraissent éclairantes! 16 sur 195

18 Mario tout de go... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Analyse de pratique dans l'utilisation de certains outils de publication Web Quelques bons billets traitent (et traiteront qui sait?) de l'utilisation de certains outils de publication Web pour des fins d'apprentissage. Je voudrais ici garder la trace de ces billets au fur et à mesure qu'ils paraîtront : Blogue, wiki,... ZERO SECONDE - Carnet de note de Martin Lessard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Negocier le sens sur un wiki? L'idée que le sens puisse être "co-construit" m'intrigue. Le Wiki permet de co-constuire une page. Est-ce suffisant pour dire que le wiki puisse co-construire le sens? UN DIMANCHE GRIS MAIS PAS ENNUYANT le 21/11/2004. Catégorie: Général J'ai survolé mon magazine L'actualité du mois de décembre 2004 en cette journée grise. Voici quelque points qui m'ont fait sourire (ou non). On nous informe (p.120) que près de 4.1 millions de robots tondront notre gazon, passeront l'aspirateur d'ici quelques années. Bon, un peu moins d'activité physique me fera du bien ;o) J'y découvre (p.116) aussi que le boulevard Lacroix à St-Georges porte (probablement) ce nom en l'honneur d'un beauceron nommé M. Edward Lacroix, grand-père de M. Marcel Dutil (Canam Manac). Un livre sur cet homme vient de paraitre (pas de î ;o) ). Selon un publireportage (p.104), le thé vert et le chocolat noir auraient des vertus anticancéreux. La prévention, je crois qu'il faudrait y penser. Je cherche des études sur le sujets. Une publicité (p.89) m'annonce qu'un refroidisseur à vin pour 7 bouteilles est maintenant disponible. Idée cadeau. Luc Chartand (p. 86) nous parle de «L'âge de l'exagération» où les mots super...hyper...extrêmes... sont utilisés partout, même en météo. On y dit que le facteur éolien n'a rien de scientifique. Je sais, ptaff m'a déjà expliqué. On nous parle également de tempête dès qu'on prévoit 10cm de neige. Ce qui m'a fait frémir (p.73) le plus c,est de me faire décrire qu'on a implanté une puce dans le cerveau d'un handicapé pour qu'il puisse faire quelques actions (ouvrir la lumière, naviguer sur le web...). Où cela s'arrêtera-t-il? Hum... un clone de moi avec un microprocesseur qui peut contrôler son environnement électronique? J'ai également réalisé à quel point M$ est devenu un standard de fait. Dans la page 73, pour nous faire comprendre que l'handicapé navigue sur le web, on place le logo de IE! L'auteur aurait pu prendre un autre icône pour faire comprendre la chose. Il ne sait peut être même pas qu'il y a des alternatives à IE. Ha...la culture générale a bien changé. Je réalise que je lis cette revue en commençant pas la fin ;o) Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: C'est la seule revue que je lis par la fin moi aussi! Clément SAUVEGARDER SES DONNÉES le 22/11/2004. Catégorie: Webisteries Après une aventure haute en émotion (je suis même surpris du stress que j'ai vécu), j'ai écrit ceci sur le site de LinuxÉdu-Québec. Comme j'ai aussi perdu (j'espère que mes docteurs seront capable de récupérer un peu de données) l'accès au disque dur de mon ordinateur personnel, il faut que j'avoue que le numérique a ses exigences que le papier n'a pas. Les sauvegardes J'ai écrit, entre 1989 et 2001, des textes dans des cahiers. Des textes qui ressemblent à un carnet personnel. Jamais je n'ai fait de photocopies de ces cahiers, bien qu'ils soient très importants pour moi. Mais voici l'ère du numérique... ça change beaucoup de choses, comme par exemple, que maintenant je partage mes idées/opinions/apprentissages avec le monde. En ce dimanche 21 novembre 2004, j'ai eu le message d'erreur suivant: Can't open file : 'dc_post.myi'. (errno : 145) en voulant consulter mon carnet. J'ai alors eu une bouffé de chaleur et beaucoup de questions se sont défilées dans ma tête: Que ce passe-t-il? M... j'ai perdu mes données! Tous mes billets se sont évaporés. Ho! J'y porte une importance. Les commentaires eux? Tous ces gens qui m'ont aidé. Ha non...m... Bon, ok, réfléchi... base de données = phpmyadmin... ouvre ça...regarde...fouille... je ne peux pas lire la table de là non plus... M... Bon, respire... Google... on te parle de réparation en ligne de commande... M... je n'ai pas accès aux lignes de commande chez mon hébergeur... Fouille encore dans phpmyadmin, il y a peut être une option réparation... OUI OUI il y a la fonction... essayons-la... ÇA MARCHE!!!!! Ouf! Je n'ai perdu que mes dernières modification à mon billet. Tout ceci pour réaliser que même si je ne bloguait que pour le plaisir (enfin je crois), je porte une importance très élevée au contenu de mon carnet. Il y a une histoire à ce carnet (même si mon carnet n'est âgé que de 2 mois), des liens qui ce sont formés., des idées y ont évoluées... Sauvegarde sauvegarde. Je crois que j'imprimerai le contenu de mon carnet (de mon site aussi) en plus de garder sur un CD les BDD de mes outils de communication. 17 sur 195

19 Beaucoup d'informations se retrouvent sous forme numérique, que restera-t-il de notre époque si on perdrait ces données? Les historiens/archéologues du futur ne retrouveraient que des disques durs vides :-( Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: "Beaucoup d'informations se retrouvent sous forme numérique, que restera-t-il de notre époque si on perdrait ces données? Les historiens/archéologues du futur ne retrouveraient que des disques durs vides :-(" La même question se pose pour le papier. Si le feu prenait chez vous, penses-tu que tes papiers seraient sains et sauf? Bon, moins dramatique, parlons d'un dégât d'eau important. Penses-tu que tes cahiers seraient lisibles encore? Sans blague, peu importe le média (hébergeur perso, données locales ou etc), il faut TOUJOURS prévoir des copies de sauvegarde des données auxquelles on tient. Toute la subtilité réside dans les 3 derniers mots => auxquelles on tient. Ce qu'on ne tient pas, on s'en occupe pas. Le reste, on essaie de prendre la peine de s'organiser avec des amis :-) pour en faire des copies de sauvegarde. PS: Je ne suis pas un modèle de vertu sur cela non plus, mais les applications rsync et draksync me donnent l'occasion de faire des synchronisations régulière sans trop d'efforts. LAMP, UN BON CHOIX? le 03/12/2004. Catégorie: Webisteries En lisant ceci j'ai souris en passant aux paroles de Jacques :-) Il semble donc que Linux, Apache, MySQL et PHP soient un choix judicieux. Pas une nouvelle en soit mais que des joueurs majeurs utilisent LAMP, là on fait un autre grand pas (et non pas un petit pas ;-)). Les «thread» qu'il disait... où comment passer par Chicoutimi pour se rendre à Montréal en partant de la Beauce. GOOGLE NEWS CANADA le 08/12/2004. Catégorie: Webisteries J'aimais bien le service de Google qui, sur une page, va chercher pour moi des nouvelles et les classe. Voilà donc le service en français pour le Canada (sources de nouvelles canadiennes francophones): Google News Canada Une page pour avoir un bon survol de ce qui se passe dans le monde et ici. grinette le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: bonjour, je suis française et je cherche des infos pour travailler au canada comme pisteuse secouriste, auriez vous quelques infos HUMAIN VS TIC le 09/12/2004. Catégorie: Webisteries Je remarque dans mes lectures (carnets, wiki, site web...) qu'il y a une tendance à ne pas séparer l'humain des TIC. Comme par exemple on cherche d'autres but aux wikis, carnets... que celui de publier du contenu sur le web selon les besoins de l'humain (ou des humains) qui les exploite. Je crois qu'il y a un là danger. L'outil, quel qu'il soit, ne peut être garant de sens, de rigueur, d'éthique, de professionalisme, de compétence... Ce sont les utilisateurs qui permettent de véhiculer ces valeurs, pas l'outil. Quel est le meilleur outil? Grosse question qui ne peut être répondue que par ceux qui utiliseront l'outil. On ne peut pas faire de classement hiérarchique des outils mais seulement les connaître suffisamment pour cerner à quels besoins ils répondent. Ce qui m'amène sur le terrain de la simplicité, car on entend aussi: On veut un outil simple qui fait tout! Ho! Comme l'a écrit André Cotte, est-ce compatible? Il faut savoir que si une personne se met en démarche pour s'approprier une technologie (carnet, wiki, forum, SPIP...), au début elle veut que ce soit simple, en effet, mais pour combien de temps? Car après avoir fait le tour de la «simplicité», elle veut aller plus loin. Ho et Ho! Dans mon rôle d'accompaganteur TIC je doit tenir compte de l'évolution possible (souhaitable dans un contexte de développement de compétences) de la personne (prof, élève, CP...) accompagnée. Donc je ne peux pas présenter un outil (système d'exploitation, logiciel,...) sur le seul critère de la simplicité. Souplesse serait peut être une meilleur approche? Simplicité, oui l'humain en veut, mais comme il apprend, on ne peut pas en rester là. CHANGER LE MONDE le 17/12/2004. Catégorie: Le prof en moi sur 195

20 Un jour, j'ai eu une discussion (lors d'un repas fort agréable) avec deux personnes que je respectent énormément autour de ce concept. J'ai donc appris à mieux connaître l'une d'entre elle. J'ai alors compris ce qui m'avait pousser à me rapprocher d'elle. Cette personne à écrit ceci, voici donc un complément: Changer le monde, quelle beau projet de vie. Car c'est un projet de vie, une manière de vivre. Voici ce que m'inspire ce projet: Changer le monde c'est innover, ne pas avoir peur de lever la tête au dessus de la mêlée. Et ce même si on risque de recevoir une balle de neige derrière la tête ;o) Changer le monde c'est de sensibiliser des gens à nos valeurs. Car si on réussi à convaincre ne serait-ce qu'une personne qu'il est important de changer le monde, on vient de doubler nos chances de réussir. Changer le monde c'est se tenir debout fasse aux autres. Ne pas plier contre ses principes pour faire seulement plaisir ou pour garder son emploi. Changer le monde c'est aussi dire non. Car, par exemple, pour dire oui à un enfant, il faut l'aimer. Pour lui dire non, il faut l'aimer bien davantage. Changer le monde c'est aussi d'utiliser un modèle qu'on nomme le logiciel libre. La connaissance appartient à tous. Changer le monde c'est de croire qu'on peut le faire. Est-ce que je réussirai à le changer? Bien sûr! Mise à jour le 18/12/04 Changer le monde c'est de ne pas laisser une personne en état d'ébriété partir avec son auto. Changer le monde c'est de tout faire pour aider quelqu'un qu'on aime à arrêter de fumer. Expérience perso: le tabac tue et laisse des orphelins derrière. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Quelle discussion inspirante nous avons en cette fin d'année! Fantastique manière de tourner progressivement la page sur 2004! Merci de ta contribution... pour le changement du monde! ;-) Carnet :: PL en toute liberté! le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Les TIC, qui a dit que c'est froid comme média? Je suis un peu comme Mario en ce mercredi matin, si l'année scolaire est aussi riche en textes/actions que ce début d'année, ce sera épuisant ;o) J'ai lu les questions de Christine hier soir et ce matin je commence à chercher des réponses. Je dois... BIENVENUE 2005 le 11/01/2005. Catégorie: Général Après une longue et reposante/réénergisante/relaxante/vivifiante/stimulante totale absence du web (18 jours, un record pour moi), me revoilà, submergé par les nouveaux billets, courriels, etc. Une vie virtuelle est intéressante, mais lorsque les choses s'empilent (il y a même une une naissance que j'ai manqué de 12 jours!), c'est questionnant. J'y reviendrai. Quelques réactions (brèves) à des billets: Ce billet de Gilles, celui-ci de Benoit confirme qu'on doit parler de culture générale. La revue Vie pédagogique prépare un dossier sur la mathématique, science et technologie, et lors d'une rencontre nous avons discuté de ce sujet. Être cultivé, ça veut dire quoi en 2005? Ce billet de Gilles m'amène à poser cette question: qu'est-ce qui nous pousse à encore essayer de nouveaux logiciels ou systèmes d'exploitation? Ne sommes nous donc jamais satisfait? Ou est-ce notre curiosité qui nous tire vers l'inconnu? Mario nous souhaite de belles choses ici. Hum... des voeux sur un carnet... cool. De plus, que Mario prenne le temps de le faire pour chaque membre de sa carnetosphère, ouf! Très cool. Merci Mario de ton souhait. Pour ma part je te souhaite d'avoir encore cette passion pour les prochaines années. Beaucoup d'autres billets mériteraient de se faire commenter, mais le temps... déjà 5 ans depuis Le Bogue! Bonne année à vous. J'AIME IBM le 12/01/2005. Catégorie: Société et moi 19 sur 195

21 En lisant ceci j'ai eu un frisson dans le dos ;o) Cette compagnie a adopté un modèle d'affaire qui me rejoint. J'ai un portable IBM (en fait, le RÉCIT MST a un portable IBM) et je suis fier d'avoir encouragé cette compagnie qui fait des efforts considérables pour le libre. Comme quoi on est pas obliger de se refermer sur soi pour faire des sous. Reste à voir l'avenir d'ibm mais je suis confiant. Merci IBM. André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tu as raison, Pierre, d'avoir froid dans le dos. Je lis beaucoup sur le droit d'auteur, tu le sais. Ceci m'a amené tout naturelllement à m'intéresser à la question des brevets logiciels. Il y a là une menace réelle pour le Libre. Espérons que les grands comme IBM, Sun, Novell, et les autres qui disent adopter Linux et le libre ne sortiront pas les milliers de brevets qu'ils détiennent contre le Libre, un de ces jours. Si le sujet t'intéresse, il faut lire Du bon usage de la piraterie de Florent Latrive. André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pour continuer des lectures sur le cas des brevets pris par IBM. LINUX, DIFFICILE? le 15/01/2005. Catégorie: Webisteries André Cotte est un personnage en soi que j'aime bien ;o). Il écrit ici que Linux n'est pas prêt pour le Desktop. Peut être, mais les arguments de son billet sont quelque peu erronés. Installer OpenOffice.org sous Linux se fait exactement de la même façon que sous Windows, décompressez l'archive et cliquez sur l'installeur (Setup). Installer Firefox 1.0 sous Linux, on décompresse l'archive et c'est prêt. Difficile? Non. Besoin d'être «technique»? Je ne crois pas. Linux peut faire plus de choses (simplement) qu'on le croit. Reste des préjugés/peurs à surmonter. Mais on avance. Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pour illustrer le propos d'andré, prenons un exemple concret : Mysqlcc (en passant, excellent!!!) est la page qui indique comment l'installer. Le paragraphe 1 de l'installation Linux = le paragraphe 1 de l'installation windows. Les étapes 2 et 3 de Windows sont à peu près évidentes. Les autres étapes de l'installation Linux peut, sans doute, paraître un peu ésotérique à un novice. Et c'est cela, je pense, qu'andré veut dire : pour installer, pourquoi ne pas seulement télécharger le logiciel, cliquer sur install et sur "suivant", "suivant", "suivant". Mais je ne sais si la chose est possible, voire souhaitable, sous Linux. Il ne faut pas oublier que Linux fait de l'ordinateur un véritable serveur. Si n'importe qui peut installer n'importe quoi, ce n'est plus un Linux, c'est un Windows ou un Mac. En effet, ce ne sont pas toutes les applications qui sont simples d'installation. Certaines sont impossibles pour moi. Je crois qu'on revient aux besoins de l'utilisateurs. Besoins qui sont souvent fort compliqués à expliciter pour certines personnes car ce qu'ils connaissent des TIC sont les dires de ses amis. Je retiens cette phrase: «Si n'importe qui peut installer n'importe quoi, ce n'est plus un Linux, c'est un Windows ou un Mac.» car c'est vrai. Si Linux est plus stable, sécuritaire que les autres, il y a des raisons. Merci Gilles. Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Attention. Il ne faut pas mélanger les affaires. Si on devait compiler un logiciel pour l'installer sous Windows, ça ne serait pas du tout simple, tout comme ce l'est plus ou moins sur Linux (lorsqu'on compile un logiciel). Lorsqu'on se fie aux paquetages préparés pour la distribution que l'on utilise, c'est très rare que l'on a des problèmes. La plupart des cas dont André parle (j'aurais bien commenté sur son site, mais j'ai fait face à des impossibilités d'ajouter des commentaires à plusieurs reprises), on parle de logiciels extrêmement récents, qui ne sont pas ceux qui sont déjà compilés pour la distribution qu'il utilise. Patrice Levesque le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Dans la même veine que Benoit, il faut cesser de voir GNU/Linux comme une plateforme devant absolument se comporter comme Windows: il existe d'autres manières d'obtenir un environnement «user-friendly». Ainsi, à tous les vocaliseurs du «Windows: plus simple pour l'utilisateur moyen», je vous invite à compléter une installation neuve de Windows. On doit aller se promener sur le site de HP pour son imprimante, sur le site de NVidia pour sa carte vidéo, site de Creative pour sa carte de son, choisir le bon pilote, redémarrer, recommencer au besoin. Besoin d'une application? trouver un catalogue... puis aller sur le site web de l'application, télécharger, ouvrir le ZIP, démarrer l'exécutable. «User-friendly»? non. On a pris l'habitude de travailler ainsi, simplement. 20 sur 195

22 Sur la plupart des distributions GNU/Linux populaires récentes, un outil est fourni pour toutes ces tâches: un simple logiciel listant les applications disponibles, installables en un seul clic. [Sous Mandrake on parle de rpmdrake par exemple]. Applications testées, optimisées pour fonctionner avec l'environnement dans lequel on travaille. Ah, on y trouve peut-être pas la dernière version de développement semi-stable de chacun des programmes, mais l'utilisateur moyen veut _quelque_chose_qui_marche_. Les versions de développement: pour les développeurs! Il faut s'enlever de la tête que si ça ne fonctionne pas comme sous Windows, on arrivera à rien en facilité d'utilisation. Relire la comparaison entre les deux méthodes d'installation et comparer le niveau de difficulté pour tante Tillie. Beaucoup de critiques de gens du monde Windows proviennent non pas d'utilisateurs novices mais bien d'utilisateurs avancés qui ne peuvent concevoir qu'un système d'exploitation fonctionne autrement que de la manière Windows. La bonne façon d'installer OpenOffice sous GNU/Linux ne passe _pas_ par une visite sur le site web d'openoffice, il existe un moyen plus «User-friendly», GNU/Linux n'est _pas_ Windows, réveillez-vous! André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Mon cher Patrice, je crois être tout à fait réveillé et je ne crois pas soulever un faux problème. Imagines-toi que j'ai installé au moins 4 ou 5 distributions Linux différentes sur au moins trois ordis différents et j'ai aussi installé, à froid, Windows sur des appareils à quelques reprises. Je suis tout à fait d'accord que c'est pas si simple quand on part avec un Windows générique sur un ordi. La question c'est que d'habitude on n'a que très rarement à installer Windows à froid. Normalement l'ordi est arrivé avec Windows pré-installé et avec les bons drivers. Et d'habitude chez les compagnies sérieuses, on vous fournit un cd de réinstallation auto-bootable qui contient tous les drivers nécessaires pour son ordi. Et quand j'achète un nouveau périphérique, si j'ai pris soin de vérifier sur la boîte qu'il est compatible avec ma version de Windows, il vient avec un programme d'installation facile qui place tout à la bonne place du premier coup. Je sais très bien, on n'a pas à me le répéter, je ne suis pas un demeuré, que Linux n'arrive jamais (ou presque) pré-installé sur un ordi. Encore moins avec un cd de réinstallation taillé sur mesure pour son ordi. C'est justement cette situation que je déplore. Si comme d'autres l'ont écrit avant toi, Linux c'est pour en faire un serveur qu'on cesse de nous dire qu'on devrait tous l'adopter. Je ne tiens ABSOLUMENT PAS à opérer un serveur, et encore moins à devenir programmeur. Je cherche simplement à utiliser mon ordi avec du logiciel libre si possible. Ce que je dis c'est que pour l'instant pour faire cela, c'est plus simple sous Mac ou sous Windows, je ne dis rien de plus... et rien de moins. Malgré tout, je continuerai à m'amuser à installer, désinstaller, sacrer un peu avec Linux. Pour le reste, je continuerai à utiliser tous mes logiciels libres sous Windows, et si je trouve un peu de fric sous Mac. Ce que j'essaie d'éclaircir c'est de voir ce qui manque à Linux pour remplacer Windows ou Mac OSX sur les ordis du monde ordinaire. J'aimerais qu'on réfléchissse avec moi sur cette question plutôt que de faire semblant que c'est parce que je suiis têtu ou pas brillant que cela ne marche pas à mon goût. Les commentaires fonctionnent maintenant sur mon carnet, je vous invite à venir continuer cette discussion. On y parlera de la seule distribution, à ma connaissance, qui se rapproche de la facilité d'utilisation que je recherche, LINSPIRE. Je sais, elle n'a pas bonne presse, chez les purs. Mais à ce jour, c'est la plus simple que j'ai utilisé. Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: "Et quand j'achète un nouveau périphérique, si j'ai pris soin de vérifier sur la boîte qu'il est compatible avec ma version de Windows, il vient avec un programme d'installation facile qui place tout à la bonne place du premier coup." André, en passant, si tu fais la même chose pour Linux, tout va bien. Ça m'est arrivé très souvent de faire cela, la différence, c'est qu'il faut souvent chercher avant d'acheter parce que les fabricants n'inscrivent pas sur la boîte que c'est compatible. Mais j'ai un excellent exemple, j'ai acheté en fin de semaine une carte réseau, sur la boîte c'était écrit "compatible windows-mac os-unix-linux". Branché dans mon ordinateur. Bip. Le programme d'installation le plus facile qui soit, j'ai rien eu à faire, ça fonctionnait. Le carnet d'andré Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Linux pour tous! Pas pour tout de suite... (3) J'avais annoncé une suite d'articles portant ce titre, voici le troisième. Yann le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjours alors voila je suis actuellement sous windows et je souhaite par curiosité esseiller une des nombreuses versions linux donc pour commencer après metre tapé une bonne cinquentaine de site je ne ces toujours pas qu'elle version choisir, donc si une personne serai prétte à "m'apprendre à me servire de linux" ce serai formidable merci d'avance je m'appelle yann et j'ai 18ans. Bonjour Yann. Hum... te montrer à utiliser linux. Je ne peux pas faire ça à moi seul, mais si tu installes Ubuntu ( ), il y a une communauté qui pourra répondre à tes questions (non sans voir lu un peu avant par contre). Forum: forum.ubuntu-fr.org/ Bonne chance. Yann le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Oui merci j'avais deja trouvé ce site mais j"avous que j'ai quand même du mal bon je debute tout juste et rien que d'esseiller de me faire un bureau en 3d ces pour moi une mission ^^ FILMS EN VRAC le 15/01/2005. Catégorie: Le cinéphile en moi sur 195

23 Voici quelques commentaires sur mes derniers visionnement. :o) = À voir. Les autres, à vos risques. Troie: Encore un film sur le fameux cheval, mais cette fois, c'est le talon d'achille qui est au centre de l'histoire. RRRrrrr!!! Un film du même réalisateur que le dernier Astérix mais pas mal moins intéressant. Le village. Suspence, pas vraiment :o( Monica la mitraille. Un film historique québecois intéressant. Interprétation et décors fameux. Le projet d'alexandra. Des inconnues mais que ça fait du bien. :o) Candidat Mandchou. Un peu lent, mais l'idée est bonne. Roi Arthur, au temps des romains. Spécial. Collatéral. Un petit tour de taxi jaune peut donner de bons résultats. Robots, de la bonne science fiction. :o) Océan noir ou comment perdre 1h30. Elektra, trop court mais comme il y aura une suite, patience. :o) DA VINCI CODE, DE DAN BROWN le 18/01/2005. Catégorie: Général Je sais, je suis un peu en retard, mais ce roman, que j'ai lu en trois jours, fut un délice pour moi. Car, étant athé, tout ce qui touche à l'histoire de la religion catholique m'intrigue. Et à ce livre, après 20 pages, j'y étais «collé». Gilles, je sais, c'est un «best-seller», donc tu ne le liras pas, mais tu pourrais faire une exception? En passant par le nombre PHI, par des codes secrets, des oeuvres d'art, ce livre m'a donné le goût d'en savoir beaucoup plus sur l'histoire de Leonardo da Vinci. Sur les groupes secrets comme le Prieuré de Sion. Très bon livre qui donnera, selon mes sources ;o), un film avec Tom Hank comme acteur principal. À suivre. Des images de quelques lieux du roman. Merci Jean Nadeau pour ton conseil de lire au plus tôt ce roman. Martin Bérubé le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Totalement en accord! J'ai profité du fait que je veillais ma fille à l'hôpital (la semaine avant Noël) pour lire ce roman en trois jours; j'ai même feinté l'insomnie pour lire durant la nuit ;o))))) Un très bon thriller! Un pur délice. J'ai hâte à la parution du livre précédent qui devrait sortir sous peu en français. C'est le genre de livre qui te rend momentanément associal pour la famille; tu passes ton temps à lire! Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai aussi beaucoup aimé. Trois jours aussi. Jobineries le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Les meilleurs vendeurs Mon copain Pierre estime que je devrais lire le Da Vinci Code? A-t-il raison? A-t-il tort? La réponse est simple : Oui, je devrais le lire car je pense qu'un auteur qui prend la peine d'écrire mérite au moins un lecteur... Yannick le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai aussi adoré le livre, mais en fouillant davantage sur les sujets traités, j'ai découvert que Dan Brown faisait un peu pas mal de "propagande" et les "faits" qu'il mentionne sont souvent faux ou du moins embellis.. Prieuré de Sion (une simple farce)? conspirations? Vatican? N'importe quoi. La lecture de la véritable histoire du concile de Nicée vs le récit de qu'en fait Brown, en est un bon exemple. Ca fait de bons sujets de romans, mais il ne faut pas croire que ca a quelque chose a voir de près ou de loin à la réalité. Finalement, en y pensant bien, les personnages étaient plutôt clichés, peu élaborés. On voyait à 100 km que le gentil professeur étaient en fait un méchant. Le policier francais? Jean Reno saura personnifier ce cliché sans aucun problème. Et la fille dans tout ca? elle passe d'héroine à simple rôle de parure en quelques chapitres. Il y a aussi le vieux truc de terminer tous les chapitres par une phrase du genre: "c'est à ce moment que la ligne téléphonique fut coupée" ou encore "un spectacle effroyable l'attendait de l'autre côté de la porte". En gros je dirais que c'est de pa petite littérature de gare à bon marché, mais je n'ai pas pu m'empêcher de lire ca en moins d'une semaine. L'équivalent en livre d'un bon blockbuster popcorn américain. (ca fait du bien de temps en temps) lily le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai presque terminé la lecture de Da Vinci code...et pour l'instant j'en retire un mélange de délice et de nausée...je m'explique; ce n'est pas de la grande littérature, des phrases courtes simples pas de descriptions complexes et encore moins de figures de style, donc je suis d'accord 22 sur 195

24 pour la littéraure de gare, mais Dan Brown va chercher en nous la curisioté attachée aux croyances, aux religions, en particulier les dogmes de l'église catholique, et surtout le mystère, la révélation que l'on attend de se faire expliquer si scientifiquement Jésus a réellement existé. Et je me dis que si le Vatican l'a mis à l'index, c'est surement que Dan Brown approche quelques vérités, peut-être pas toutes ça on le sait,mais certainement quelques particules... Bonjour Lily, totalement en accord avec vous. Merci de votre commentaire. Loupiat le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut En tous cas,moi j'ai lu avec plaisir les commentaires de Lily et Yannick,ca change des gens qui repetent avec des airs de decouvreurs ce qu'ils ont entendu a la tele...je pense qu'a leurs yeux le vrai talent de Dan Brown est d'etre americain,une fois de plus...des tas de romanciers francais ont deja ecrit sur ce theme avec en plus 'l'elegance a faire passer l'invraisemblable...'comme disaient Boileau et Narcejac Ce roman a certainement ete ecrit par D.Brown mais c'est le marketing d'hollywood qui l'a fabrique,on sent bien que le film etait deja en preparation sitot le derniere ligne ecrite. On est en presence d'un roman de commande ecrit par un auteur americain feru de culture francaise, qui caresse le public francais dans le sens du poil.c'est un roman tres moyen qui se lit facilement, un jour ou on a rien d'autre a faire,et qui n'a rien "d'excellent " ni dans son style ni dans son ecriture,ni dans son theme.d'ailleurs la plupart des lecteurs l'ont lu en 48 ou 72 H...De plus la polemique autours de ses pretendues hypotheses a vraisemblablement ete orchestrees par le meme marketing,il s'est contente de repeter des histoires archi connues qui reviennent regulierement chez les libraires depuis 1960 (au moins )...et qui ne derangent plus le Vatican depuis bien longtemps. Si vous le permettez je vous citerai le roman de JEAN RASPAIL " L'ANNEAU DU PECHEUR "chez ALBIN MICHEL qui me semble bien mieux ecrit,beaucoup mieux documente, sur un theme voisin ( et qu'il est le seul a aborder a ma connaissance ) vous y trouverez tous les ingredients que vous aimez avec en plus le sentiment que ca doit reellement deranger le Vatican,qui est directement mis en cause dans le livre,et enfin les renseignements historiques sont averes... Pardon si je suis pas original comme tout le monde... Amities... Merci merci de vos commentaires et de votre suggestion de livre. Je sais ce que je m'achèterai pour noël ;o) Ne vous en faites pas pour l'originalité, vous savez il y a plusieurs styles de lecteurs, et heureusement il y a plusieurs styles de lectures aussi. Comme pour le cinoche. Au plaisir. UN ÉCHANGE SUR LE LIBRE DANS LE CARNET DU DEVOIR le 27/01/2005. Catégorie: Webisteries Science et techno: Bill Gates et la stratégie de Microsoft est un billet qui a retenu mon attention. Des commentaires très intéressants aussi. Comme quoi il n'y a pas que sur les forum Linux qu'on discute LL! Je vais fouiller ce carnet encore un peu... André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai beau cliquer, je n'arrive pas à obtenir le billet du Devoir? Allo André, reclique, ça devrait fonctionner ;o) RADIO MST! le 01/02/2005. Catégorie: Webisteries Comment retomber en enfance? S'installer une radio web voyons! Et faire des émissions. Pour écouter notre radio web: (un logiciel comme WinAmp fonctionnera très bien). La musique qui y joue est sous Creative Common. Donc il est légal de la diffuser sur le web! Dans les prochaines semaines, nous enrichirons notre programmation avec différentes émissions à contenu MST-TIC. Vous avez des idées à me suggérer? Stéphane Allaire (Ytsejamer) le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 23 sur 195

25 Ça fait longtemps que je me demande pourquoi il n'y a pas plus d'écoles et de classes qui exploitent cet outil. Pour l'expression orale, il me semble que ce pourrait être agréablement formateur. En effet. Il y a beaucoup de potentiel à un tel outil. Nous en ferons la promotion au cours des prochains mois et nous tenterons de créer un petit réseau pédagogique de radio web. À suivre donc. ON NE COMPREND PAS VITE! le 09/03/2005. Catégorie: Webisteries Je lis ce titre: Quand maman fume... et je me questionne sur la capacité d'autodestruction de l'être humain. A-t-on encore besoin d'études/recherches pour démontrer que fumer c'est dangeruex? Est-ce qu'il y a déjà eu des études pour démontrer que jouer à la roulette russe peut causer des dommages? Oui, je deviens impatient face aux fumeurs de ce monde. GOOGLE! le 11/03/2005. Catégorie: Webisteries Je visite régulièrement cette page pour m'informer: Google News Canada Mais depuis peu, on peut personnaliser la page! Oui oui! On peut déplacer les sections dans l'ordre que l'on veut. Mais le plus beau est qu'on peut s'ajouter une section personnelle. J'ai ajouté une section Linux et j'ai maintenant les dernières nouvelles (des sites proposés par Google) avec le mot-clé Linux. Wow! Think big! Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Il faudra absolument regarder le code source de la page : Je crois que c'est la première fois que je vois du drag and drop qui semble être en javascript. MA RADIO PRÉFÉRÉE :O( le 15/03/2005. Catégorie: Société et moi Ceux et celles qui me connaissent savent que lorsque j'écoute la radio c'est CHOI radio X que je syntonise. Ils savent aussi que je peux devenir émotif lorsqu'il se dit n'importe quoi à propos de la station. Beaucoup de gens qui parlent contre cette station ne l'ont jamais (ou très peu) écouté. Ce qu'ils en savent est ce que les autres médias d'informations en on dit/écrit. Donc leur jugement ne peut qu'être que biaisé car avouons-le les médias (tous) ne sont pas objectifs. Encore moins lorsqu'il est question de la Radio X qui se fait un malin plaisir à critiquer négativement (pas très constructivement non plus) presque tous les autres médias. Attention, je ne dis pas que les médias ne méritent pas de se faire critiquer sur plusieurs points. Voilà donc un procès au civil contre la station. Médiatisé à souhait, on lit/écoute/voit beaucoup d'éléments sur ce spectacle pas toujours très cool. Que ce passe-t-il donc à la station? Vent de panique? On n'est pas aussi X que l'on veut le faire croire? Ma déception débute. Voici quelques points qui explique ma «nouvelle» vision de la station. 1) On a la critique facile (le plan de match est basé sur ça) envers beaucoup de personnes/organisations, mais si ces personnes viennent en studio, les animateurs deviennent plutôt miellllleux (lire ici que les phrases chocs ne sont dites qu'après le départ de la personne). Je donne en exemple ici la responsable des relations publiques de WoodStock en Beauce qui a fait reculer notre animateur préféré sur des propos très clairs/durs. Ou encore le nouveau chef d'un parti politique de la ville de Québec, écorché pendant des mois par l'animateur, qui se voit ici aussi accueilli par du miel pur. Hum... qui a peur d'aller s'asseoir avec lui? Plus personne je crois. 2) Critiquer/questionner le pouvoir politique en place, vouloir améliorer/dynamiser l'économie de la ville de Québec, insister sur les vertus du sport et les affres de la drogue/cigarette, s'excuser pour des propos déplacés, dénonciation de la prostitution juvénile, sont des raisons pourquoi j'écoute cette station. Mais continuer à s'attaquer aux personnes (avec des jeux de mots enfantins parfois, à propos de leur apprence physique,etc) au lieu d'aller sur le fond des choses, c'est un manque de jugement de la part de l'animateur. Comme quoi le talent n'est pas toujours suffisant. 3) C'est quoi être un X? Il parait que c'est être différent, de réfléchir par soit même, de tenir à ses principes, de vouloir améliorer les choses, etc. OK, c'est bien. Mais quand l'animateur dit d'un auditeur que ce n'était pas un vrai X parce qu'il n'est plus d'accord avec ses propos et ses attitudes, là c'est ordinaire. M. l'animateur, vos auditeurs que vous dites si compétent à distinguer le bon du pourri dans les autres médias le sont aussi pour votre station. Il vous arrive d'être mauvais vous aussi vous savez? 4) L'animateur s'envole! Hum... pour combien de temps dit-il? Peut importe, il s'envole. Plusieurs auditeurs critiquent ce départ mais l'animateur dit qu'ils ne comprennent pas! Facile hein! Non, on ne comprend pas car vous dites que vos paroles/actions sont légitimes, que la liberté d'expression vous le permet. Alors pourquoi déjà partez-vous? Parce que les média vous font une salle tête? Mon pepa me dit encore aujourd'hui que lorsqu'on crache en l'air... De plus, être un X s'est assumer ses propos cher monsieur. 24 sur 195

26 Vais-je continuer à écouter cette station de radio? Bien sûr quu oui! J'aime la différence, j'aime beaucoup des valeurs véhiculées, j'aime l'ouverture d'esprit, j'aime le style musical. Par contre, je ne défendrai plus cette station, car même l'animateur cesse de le faire. Et ne me dites pas que c'est pour le bien de la station SVP qu'il part. Que le propriétaire le renvoie si la station veut qu'il parte. Le mot parallèle du titre de l'émission du matin prend aujourd'hui un autre sens pour moi. Car quelque chose de parallèle va dans la même direction que l'autre monde (tant décrié par l'animateur). Ceci est mon bout de mathématique élémentaire ;o) L'animateur, s'il lisait mon texte, dirait probablement de moi que je ne suis pas un vrai X. Ce qu'il pense m'a déjà quelque peu influencé, mais plus maintenant. PS: L'animateur se nomme M. Jean-François Fillion. L'animateur a pris le temps de répondre à mon texte (par courriel). Je crois qu'il est serein dans sa démarche. Et comme je suis d'accors avec ce qu'il a dit aujourd'hui «la famille est ce qui est le plus important», je lui souhaite donc un bon break. Merci M. Fillion pour votre réponse. Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: "Beaucoup de gens qui parlent contre cette station ne l'ont jamais (ou très peu) écouté. Ce qu'ils en savent est ce que les autres médias d'informations en on dit/écrit. Donc leur jugement ne peut qu'être que biaisé car avouons-le les médias (tous) ne sont pas objectifs." Cette frustration que tu exprimes Pierre, n'est-elle pas la même que celle ressentie par ceux et celles (ou même les institutions) qui ont été attaquées en onde par Jeff et cie? Les jugements lapidaires et peu documentés, émis par qui que ce soit, sont toujours très frustrants pour ceux qui sont de l'autre côté de la clotûre. Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: "Mais quand l'animateur dit d'un auditeur que ce n'était pas un vrai X parce qu'il n'est plus d'accord avec ses propos et ses attitudes, là c'est ordinaire." Je suis d'accord avec toi. J'ai toujours trouvé cette idée de "t'en est un ou t'es pas un vrai" extrêmement intolérante. On a fait les pires bassesses sur cette terre au nom de cette conception des choses. À mon humble avis, Jeff Fillion ne pense pas comme ça profondément dans sa tête (ou s'il pense comme ça, ça va changer à mesure que son enfant va grandir, et être "différent", d'une façon ou d'une autre. Ça fait partie de l'animation du "Club des X", du marketing (une radio est une entreprise commerciale, ne l'oublions pas. Bonjour Louis, quand vous dites: «Cette frustration que tu exprimes Pierre, n'est-elle pas la même que celle ressentie par ceux et celles (ou même les institutions) qui ont été attaquées en onde par Jeff et cie?» je réponds: absolument! Jeff s'est attaqué à des institutions/personnes plus souvent que la plupart des animateurs radio/télé. Bien qu'en général, selon moi, les critiques faites étaient assez bien (ceci est très subjectif par contre) documentées/appuyées lorsque possible (une opinion reste une opinion, pas une thèse), il est arrivé que des «niaiseries/faussetés» se disent. Ma position est qu'au Québec, et c'est ma perception, on n'ose plus discuter/argumenter sur rien. Tous les artistes/animateurs/films/musique/parti politique sont bons! Est-ce possible? Donc, oui Jeff a sûrement créé des frustations équivalentes à ce que j'ai exprimé. Merci. JULIE le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Enfin merci, un blog intelligent sur la Radio X! Je suis une auditrice de CHOI à Montréal et je suis assoiffée de propos intelligents sur le phénomène CHOI FM! Merci pour les bons mots. Malheureusement je n'écoute plus beaucoup CHOI, ça manque de quelque chose... de coeur... en fait j'ai hâte que Jeff soit remplacé par un animateur. À suivre. CODE DA VINCI le 15/03/2005. Catégorie: Le cinéphile en moi... Ici et ici on se sent obligé de dire que ce roman est de la fiction! Le film «Le jour de l'indépendance» aussi vous savez! L'auteur doit être très heureux de cette publicité $$ RÉFORME NE RIME PAS AVEC REPORT! le 16/03/2005. Catégorie: Le prof en moi... Suite à des lectures (Benoit (et les autres cités par Benoit), Remolino et Mario (et les nombreux commentaires) un sourire est né sur mon visage fatigué. 25 sur 195

27 Un sourire!?! Oui, voici pourquoi: 1) Pensée magique! En effet, avec des $$ on serait dont compétent. 2) La réponse de mes anciens professeurs est d'une rigueur que j'aimerais retrouver plus souvent lorsqu'on écrit sur la réforme. 3) Tout le monde veut plus de temps pour faire plus de choses. Mais peu de gens exploitent leur temps efficacement. Je vais plus loin que Benoit, ça fait 5 ans qu'on sait qu'il y aura une réforme au secondaire (même si certains croient qu'elle n'arrivera pas). En 2000 je (et d'autres) faisais déjà des expériences (non parfaites) en classe de sciences 4e secondaire. Ce qui m'a permis de me former et de mieux comprendre les nouvelles approches (qui n'ont plus grand chose de nouveau d'ailleurs). 4) Tous les enseignants qui ont fait le saut (je ne parle pas de petits pas ici) ne reviendraient pas en arrière. Ils s'amusent et leurs élèves aussi. Ceux qui attendent (et qui veulent repousser encore) perdent du bon temps ;o) 5) Prouver que les approches (qui sont multiples) pédagogiques encouragées par le programme sont bonnes n'a pas déjà été fait? Je ne suis pas un expert des sources, mais plusieurs recherches nous donnent des réponses fort positives. On apprend mieux les connaissances (plus durables et réinvestissables) dans une approche socioconstructiviste qu'avec une approche béhavioriste (j'exagère peut être un peu ;o) ). En fin de compte, ça ma fait du bien de sourir. Je vais donc continuer à penser qu'il y a plus de gens qui sont prêt à faire l'effort de sauter que de gens qui sont à deux pieds sur le freins (et les deux mains sur le frein à mains). Mario tout de go... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: "La réforme pour les nuls" : le "making of" Depuis hier midi, je crois qu'on peut dire que le document "La réforme pour les nuls" (.pdf) est arrivé à une première étape de maturité... en quelque sorte! Je me dois de récapituler le modus operandi de cette construction puisque cette expérience... Carnet :: PL en toute liberté! le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ça m'dérange Comme Gilles l'écrit, ça m'dérange que les fumeurs se sentent agressés par des lois qui permettent à mes enfants de mieux vivre. Comme j'ai déjà écrit ici et Benoit ici, ça m'dérange quand des gens veulent retarder la réfome parce qu'ils ne se EINSTEIN, ALBERT EINSTEIN le 19/03/2005. Catégorie: À propos de la Techo-science Je suis un peu en retard, mais avec le plaisir (et les maux de tête) que j'ai eu à l'université à travailler sur la relativité (restreinte et générale), j'ai lu ces quelques textes. L'Express Radio-Canada Radio-Canada Cyberpresse Tribune de Genève Et j'ai trouvé aussi ces sites sympatiques: Merci à ce génie qui a changé la face du monde. AQUOPS 2005 le 23/03/2005. Catégorie: Webisteries Je suis présentement au 23e colloque de l'aquops. Voici quelques commentaires sans importances ;o) Le lien internet n'a pas fonctionné hier lors de la journée thématique (et il y a encore des problèmes aujourd'hui). On offrait une journée en mathématique, science et technologie et je peux dire qu'on s'est planté. Non, on n'avait pas mis sur CD nos documents/sites/outils web. On croyait qu'en 2005 un réseau était assez simple à mettre en place. On parle beaucoup du logiciel libre. Une présentation de M. Richard Marceau sur les bases du logiciel libre en conférence d'ouverture juste après une présentation des Services éducatifs de Télé-Québec. Fort intéressant. Plusieurs ateliers aussi portant sur mon sujet préféré. De belles rencontres dont celle de M. Michel Dumais et plusieurs profs que j'ai rencontrés au cours des dernières années. Des discussions autour de recettes de biscuits libres ont fait émerger de belles idées/stratégies. À suivre... Michel Dumais le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Petit commentaire Pierre. "Môssieur", c'est un titre réservé à mon père. ;-) PODCASTEZ DONC! DISAIT-IL. le 30/03/2005. Catégorie: Webisteries 26 sur 195

28 Benoit m'a écrit un courriel plein d'émotion à propos du podcasting hier après midi. Comme je suis un être sensible, j'ai foncé tête baissée dans une recherche pour podcaster la Radio MST. Hum... pas si simple le RSS 2.0 et surtout que je n'ai aucune idée au départ de ce fait le podcast... mais ma sensibilité m'amène parfois à ne pas lâcher... Google me donne des pistes...ok il y a un peu de documentation sur le podacasting et SPIP... on essaie... youppi! Je crois que ça marche... enfin mon fil RSS est valide selon eux. Croire c'est bien, savoir c'est mieux, alors je cherche/installe un logiciel de podcasting, ipodder. J'entre l'adresse puis attends... marche pas du premier coup! Arrrgggg! Sur le point de me mettre à brailler comme un veau, je me reprends et va voir les logs (ces petits messages d'une importance insoupsonnée). OK, il y a un problème de caractères... je répare le squelette... ÇA MARCHE! Ouf! La dépression peut attendre. Voici donc l'adresse de podcasting de la Radio MST: J'ai laissé des traces de la démarche dans ces deux textes: SPIP et le podcasting et Radio MST + podcasting À suivre (le podcasting) car j'aime bien la radio. UN PETIT DÉFOULEMENT... le 31/03/2005. Catégorie: Le prof en moi... Je viens de publier sur le site du RÉCIT MST un texte à propos de l'absence de TIC dans le programme de science et technologie. Je sais que ce n'est pas mon meilleur texte, mais ça vient de mon fond ;o) Commentaires? Étienne Roy le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: C'est l'argent qui mène le monde... Étienne Roy le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Il me semble aussi que tu m'as déjà écrit que les TIC étaient déjà dans le programme en transverale... <a href="recit.csbe.qc.ca/etienne/... ici </a> J'ai écrit (dans ton billet qui disait qu'il était bien d'obliger les élèves à utiliser la calculatrice graphique): «Intégrer les TIC impose un choix par l apprenant, non une obligation à utiliser un outil.». Je persite à croire qu'on ne doit pas obliger les élèves à utiliser une technologie pour réaliser leur tâche (c'est pourqoi je donne plusieurs exemples pour le même but dans le texte), mais se fermer les yeux (pour une raison d'argent ou autre) sur ce qui est possible de faire avec les TIC dans le développement des compétences en science et technologie est inacceptable. Compétence transversale TIC ou non. Étienne Roy le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tu le sais bien, je suis d'accord avec toi. Je le cris haut et fort aux tables ou je le peux. Cependant, la réponse que j'ai est celle que j'ai mis comme premier commentaire... Carnet :: PL en toute liberté! le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ça m'dérange Comme Gilles l'écrit, ça m'dérange que les fumeurs se sentent agressés par des lois qui permettent à mes enfants de mieux vivre. Comme j'ai déjà écrit ici et Benoit ici, ça m'dérange quand des gens veulent retarder la réfome parce qu'ils ne se UNE FAQ À PROPOS DE LA RÉFORME le 01/04/2005. Catégorie: Webisteries Mario dévoile en ce premier avril 2005 la première version du document «La réforme pour les nuls». Un travail collaboratif (exploitant un wiki) qui résulte en un très bon document. Félicitations aux auteurs. Pour ma part j'aurais mis une licence sur le document (CC?) ;o) À lire, à distribuer, à commenter, à continuer... Mise à jour: La licence du document est inscrite: Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 27 sur 195

29 Il y a ÉVIDEMMENT une licence Creative commons sur le document. Lis bien. ET sur le site Et sur le document. Milles excuses... j'avais vu sur le site mais sur le document je suis passé vite sur le bas de page :o( Merci. Le bric-ã -brac d'un CP en Beauce... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Questions et rã ponses sur la Rà forme... Mario nous livre, aujourd'hui, premier avril 2005 (ce n'est pas un poisson) la premiã re version du document «La rã forme pour les nulsâ». Il s'agitd'une conconstruction, utilisant les possibilitã s d'un wiki. Le rã sultat est de grande qualitã.... DES LUNETTES POUR LIRE LE PROGRAMME le 04/04/2005. Catégorie: Webisteries Dans mon dernier billet j'annonce la sortie de ce document. Ceci avait été fait ici et ici. J'ai aussi publié l'annonce sur le site du RÉCIT MST et envoyé un courriel à la liste du RÉCIT. Ici, on discute du document, du processus et d'un article ici. Voici quelques commentaires: Un document qui me sera utile dans mon travail car mon but est de donner des lunettes pour lire/interpréter le programme de formation. Car on doit avoir une intention de lecture (savoir un peu pourquoi il est ainsi écrit) pour bien comprendre ce qui y est proposé/demandé/exigé pour ne pas sombrer dans un malaise. Le document est un bon outil de plus pour aider à la création de ces lunettes-réformes. Un site qui permettra d'échanger. Je crois aussi qu'il doit y avoir une confrontation de la perception de notre lecture de ce programme avec d'autres afin de créer une vision/action commune. Et ce dans chaque école du Québec. Très belle initiative que celle de ce carnet réforme qui devrait être utiliser pour la formation aux enseignants(es). Le document et le site sont-ils parfaits? Bien sûr que non, comme tout ce qui est sur le web et qui utilisent la force du réseau. On construit, jamais rien n'est définitif dans ce monde, même la version papier du PDFEQ (même si c'est plus difficile) peut être amendée (il suffit peut être qu'on aide les gens du MEQ à cibler ce qui doit être modifié). Donc il y aura des critiques négatives du document/site, mais grâce à ces critiques, nous (je m'inclus ici car je participerai à la suite de ce document/site) pourrons corriger le tire au besoin. Ma participation commence donc ici, il manque de TIC dans tout ça (le programme et le document). J'ai écrit ceci pour faire connaître mon point de vue et donner des pistes de réflexions. Ça pourrait être utilisé comme départ pour ajouter une question dans le site? Il faudra remanier pour généraliser le tout (car là c'est pas mal spécifique aux MST) cependant, mais c'est un déut... Je me répète, ce document/site est une initiative que je qualifie d'extraordinaire. À nous de faire grandir le bébé :o) LA BEAUCE LE PRINTEMPS le 05/04/2005. Catégorie: Général Je ne suis pas beauceron car je suis né à Sainte-Germaine-Station (Bellechasse). Depuis que je suis résident à Beauceville, j'ai compris une chose, comme va la rivière, va la vie. Après 3 jours de pluie + fonte de neige = problèmes de débordement en vue. J'ai pris quelques photos pour me souvenir de ne pas acheter de maison près de la rivière ;o) Il y a une île sous le pont de Beauceville! LOGICIEL LIBRE ET RESPONSABILITÉS le 05/04/2005. Catégorie: Société et moi Michel Dumais a écrit ce texte et nous demande de commenter. J'ai hésité (et j'hésite encore) à répondre/commenter. Je ne crois pas que ce soit uniquement le texte qui a retardé ma réponse (qui ne peut pas se terminer ici) mais bien les commentaires déjà présents. Pourquoi? 1) Je constate qu'il y a peu de gens qui utilisent des logiciels libres et qui comprennent ce qu'est un logiciel libre (je continue à apprendre sur le sujet malgré des années à les utiliser presqu'à 100%, système d'exploitation compris). 2) Lorsqu'on regarde un logiciel libre avec des «lunettes» propriétaires (c'est-à-dire comme un objet mercantile), il est certain qu'on peut voir dans l'erreur de jugement du cas Wordpress un genre de début de la fin du logiciel libre. 3) Le mot responsabilité me semble lourd, car je n'ai jamais eu une poussée de fièvre ;o) à donner un don à un scientifique qui a eu l'amabilité de livrer ses découvertes à l'humanité. Je caricaturise, mais à peine car le monde du logiciel libre ce n'est pas seulement le produit final qu'est le logiciel (comme Firefox ou autre), mais de la documentation libre/disponible/utilisable/modifiable/redistribuable, une communauté qui aide dans des forums/liste de diffusions/siteweb, une 28 sur 195

30 philosophie bien différente que celle véhiculée par le logiciel propriétaire, etc. 4) Liberté, voilà ce que je respecte. La liberté de contribuer en documentant (ce que je fais à travers, entre autre, LinuxÉduQuébec). La liberté d'aider les utilisateurs via le courriel/liste/forum. La liberté de modifier/redistribuer une application comme par exemple WikiNiMST. La liberté de m'inscrire au MandrakeClub ou de faire un don à Wikipedia. Mais je ne considère pas ces gestes comme une responsabilité car je n'y suis pas obligé, c'est là la différence avec le monde du logiciel propriétaire. 5) Je me demande... avez-vous des exemples de développeurs de logiciels libres qui ont fait faillite (pour payer la bande passante ou autre)? Il y a une foule de moyen de vivre du logiciel libre, différents que ceux du monde propriétaire mais il y en a. Je ne connais pas Wordpress suffisamment pour savoir si l'équipe de développeurs a eu des subventions ou encore été payé pour le produit (ce qui est possible), mais le logiciel semble trop bien implanté pour mourir. Le logiciel libre n'est pas sur le point de s'éteindre, au contraire il est florissant. Depuis les débuts de cette aventure, il y a eu des problèmes de toutes sortes (et il y en aura encore et encore) mais pourtant le libre est encore là et prend de l'expansion (imaginez, un journaliste du Devoir en parle régulièrement ;o) ). Oui, pour moi un logiciel libre est plus qu'un exécutable (outil) sur mon poste. C'est de la connaissance. Et pour moi la connaissance appartient à tous. Oui je contribue de différentes façons au logiciel libre. Oui j'utilise les logiciels libres. Et non ce n'est pas parce qu'ils sont gratuits. Mise à jour 12 avril 2005 Un article dans le Devoir résume les réponses que M. Dumais a eu pour son texte. ÇA M'DÉRANGE le 06/04/2005. Catégorie: Société et moi Comme Gilles l'écrit, ça m'dérange que les fumeurs se sentent agressés par des lois qui permettent à mes enfants de mieux vivre. Comme j'ai déjà écrit ici et Benoit ici, ça m'dérange quand des gens veulent retarder la réfome parce qu'ils ne se sont pas donnés la peine de l'essayé. Encore ici mes enfants paieraient le prix. Ça m'dérange de voir ce qu'on fait avec la mort du pape dans les médias. Bien que je soit non croyant, pour moi un deuil n'est pas un objet mercantile. Gilles m'a fait réaliser que ça m'dérange quand on veut appliquer de vieux principes à un nouveau (qui n'est quand même pas si nouveau) média comme l'internet. Ça m'dérange de voir toutes les grèves (mon syndicat a rejeté la grève) qui me (mes taxes et impôts) demandent encore plus d'argent alors qu'on en manque pour créer un programme de formation digne de ce nom. Ouf! Ça m'fait du bien :o) PLAN DE MATCH BETA 1 le 13/04/2005. Catégorie: Webisteries Jacques Daigneaut nous propose une bel article ici. On y comprend bien la différence entre «un monde à partager» et «un monde à se partager». Oui les TIC sont plus que de simples logiciels. Puis vient une publication d'un rapport là.. Rapport qui s'adresse, entre autre, aux services informatiques de nos commissions scolaire qui n'ont malheureusement pas toujours une vision pédagogique/éducative des TIC. Donc ils leur est difficile de comprendre ce que Benoit écrit ici. Ques seraient donc les prochaines actions à poser pour que le logiciel libre (et GNU/Linux aussi) puisse continuer à percer le milieu? Peut être que cette page initiée par André Cotte est une piste? Peut être faut-il insister davantage auprès des vendeurs/commerces pour qu'il y ait plus d'ordinateurs préinstallés/supportés avec une distribution GNU/Linux? Peut être que les acteurs québécois dans le logiciel libre en éducation devraient coordonner davantage leurs actions sans tomber dans une bureaucratie infertile? Peut être faut-il davantage parler/installer/supporter des terminaux X qui sont une solution efficace au maintien d'un parc informatique? Plus forte que jamais est ma conviction que le milieu de l'éducation doit prendre position en faveur du logiciel libre. Et non ce n'est pas parce que c'est gratuit! Le matheu curieux le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Rapport MILLE/GRICS J'ai appris aujourd'hui, sur la liste de plan-ecole, que l'étude comparative du HEC entre le Bureau virtuel proposé par le projet MILLE (solution libre) et Édugroupe proposé par la GRICS (solution propriétaire) venait d'être rendu publique. Elle peut... MANDRAKE, OUP! MANDRIVA LE 2005 EST PRÊT le 14/04/2005. Catégorie: Webisteries 29 sur 195

31 J'ai téléchargé la dernière (première ;o) ) version de Mandriva Limited Edition 2005 hier. J'installe aujourd'hui et je ferai un article sur cette nouvelle mouture. Le nom Mandriva, on s'habituera. Mais c'est pas très sexy. J'ai essayé Kubuntu, c'est un bébé distribution. Non conseillé au débutant en linux. J'ai réessayé Fedora, pas mal mais c'est une coche en dessous de Mandr... À suivre... Mise à jour 15 avril 2005 L'article est ici. TEXTE INTÉRESSANT le 15/04/2005. Catégorie: Webisteries Dans ce texte je retient ceci: «les logiciels libres se distinguent des autres sur le terrain juridique : ils sont protégés contre l appropriation par une licence. Un logiciel libre est gratuit quand il a été payé. Mais il n est payé qu une fois, et en amont. Exactement comme pour les mathématiques. Il faut financer la recherche, mais les théorèmes appartiennent à tous.» Oui le logiciel libre se développe aussi avec de l'argent! Ce ne sont pas seulement des «bénévoles» qui programment du libre. La différence c'est qu'après le développement (payé) on ne vend pas le logiciel. C'est un modèle économique différent que je respecte davantage et qui colle aux valeurs de l'éducation. Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ouais... faut faire attention quand même. Il y a aussi une certaine proportion de développeurs qui vont te dire qu'ils n'ont jamais été payés même en amont pour développer leur logiciel libre. C'est pour ça que j'ai utilisé les mots «pas seulement» ;o) TABOUS 2005 le 19/04/2005. Catégorie: Société et moi Écrire dans un carnet peut être libérateur/formateur, mais il y a des tabous. Oui oui, des tabous. En voici quelques-uns. 1. Se prononcer contre la grève. Autant étudiante qu'enseignante. 2. Dire que tout ce qui entoure le vatican est ridicule. 3. Dire qu'on s'ennuie énormément de Jeff Fillion. 4. Dire que Tout le monde en parle est une émmission insignifiante. 5. Dire qu'on devrait couper des subventions à la culture pour les transférer au sport et à la santé. 6. Dire que non, les fumeurs, vous n'avez pas votre place dans la même pièce que moi. 7. Dire que les enseignants ne sont pas suffisamment débordés pour cesser d'apprendre. Et j'en passe. Être politiquement incorrect est difficile, même sur un carnet. À suivre... Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Et tu ne parles de la Grics??? :-) En fait, est-ce un tabou? La G est devenue une source incroyable de blagues, donc pas vraiment un tabou pour moi ;o) Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tabou. Car si on contredit la G. c'est comme si on contredisait ses patrons, les DG des CS. Et c'est alors vu comme si on manquait de loyauté envers notre cs. Donc, on se tait. On n'ouvre pas publiquement le sujet. Juste à voir comment personne (à ce que je sache) ne commente vraiment le rapport du HEC. On mentionne partout qu'il est disponible, MAIS on ne le commente pas. Pour moi, la G. n'est pas une farce, c'est vraiment tabou. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Sont-ce des tabous? Je ne sais pas... sources de réactions et de polémique, sans doute... mais tabous? Mon avis... pour le plaisir (et montrer 30 sur 195

32 que ce ne sont pas tant que ça des tabous!) ;-) 1. Se prononcer contre la grêve. Autant étudiante qu'enseignante....j'ai lu avec intérêt, j'ai commenté ici et là... mais sans passion. Je ne sentais pas le besoin de débattre. Simplement. 2. Dire que tout ce qui entoure le vatican est ridicule. bof. 3. Dire qu'on s'ennuie énormément de Jeff Fillion. Alors là, je suis prêt à tout entendre... mais moi, je ne m'en ennuie pas du tout. Vraiment pas du tout! Mais j'apprécierais une radio publique plus musclée toutefois, moins complaisante... ça c'est vrai. 4. Dire que Tout le monde en parle est une émmission insignifiante. Au contraire du tabou, je trouve plutôt que c'est en train de devenir de bon ton! ;-) 5. Dire qu'on devrait couper des subventions à la culture pour les transférer au sport et à la santé. Tu peux expliquer? J'ai manqué un texte? Tu m'intéresses. 6. Dire que non, les fumeurs, vous n'avez pas votre place dans la même pièce que moi. Tabou? pourquoi? On en parle à pleine page dans les journaux? 7. Dire que les enseignants ne sont pas suffisamment débordés pour cesser d'apprendre. Ça, c'est un sujet chatouilleux, délicat... mais que je t'engage à poursuivre... je pense que nous serons plusieurs à entrer dans la danse! *et sur la GRICS*... là, là... pour ma part, les commentaires s'en viennent. J'attendais voir si l'entreprise réagirait officiellement au rapport des HÉC... elle ne semble pas vouloir le faire... alors il faudra bien l'inviter gentillement à le faire. Badiner au sujet de la GRICS, c'est de plus en plus être complice il me semble... D'accors avec toi Clément, ce ne sont pas vraiment des tabous, seulement des opinions qui ne sont pas populaires. Jeff, c'était le coeur de CHOI. Plus rien ne bat maintenant. Moi aussi j'aimerais une radio publique plus mordante, un peu comme Laflaque! Pour la culture au Québec, on applique aux artistes la même stratégie qu'avec la Grics, on subventionne pour qu'ils nous vendent. Si un artiste n'est pas suffisamment bon pour vivre de ses oeuvres dans notre marché, je ne suis pas certain que je veuille lui donner de mon argent! Investissons dans la prévention (sport) pour améliorer la santé. Il y a bien d'autre besoin que celui d'avoir des diques (par exemple) de québécois qui amassent la poussière sur les tablettes des magasins. Et ne me sortez pas la chanson: protéger notre identité! La cigarette, ok nous sommes (les nons-fumeurs) majoritaire, mais les fumeurs se sentent attaqués dès que la société (nous) veut s'améliorer. Et là, nous devenons des boucanistes (~ racistes) qui ne comprennent rien. En bout de ligne, qui va gagner? Pour l'apprentissage des enseignants, il faut vraiment qu'on revoit notre (je suis prof) discours car là il manque de rigueur. On veut être considéré comme des professionnels mais on sort à tout vent la fameuse phrase: quand est-ce qu'on peut apprendre ça? J'ai pas le temps. Pourquoi pas durant nos cours? On a un terrain fertile, la classe, et en plus on est payé pour le faire. Malheureusement, la culture de l'apprentissage n'est pas encore populaire chez les enseignants on dirait. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Merci de tes rapides compléments d'information. Sur les enseignants je suis d'accord avec toi. C'est un grand chantier. Sur l'importance du sport aussi. Mais pas au détriment de la culture. Ça non. Mais je vais devoir articuler un peu ma pensée avant de te répondre. IL Y A DE CES LUNDIS MATINS... le 25/04/2005. Catégorie: Société et moi 31 sur 195

33 Ce sera un lundi matin que je me souviendrai longtemps ;o) Michel Dumais est un journaliste qui ne mâche pas ses mots. Il a sont blog, il commente, entre autre, l'actualité TIC avec une vision que j'aime bien. Aujourd'hui, j'ai eu le plaisir de lire ce billet. Voici quelques commentaires: Je suis d'accord à dire que ce rapport aide à démontrer que le logiciel libre a sa place en éducation. Cette fois on parle, entre autre, de chiffres. Je me répète, mais l'utilisation du libre n'est pas seulement une question de gratuité, mais principalement de philosophie. Et le rapport en fait mention lorsqu'on entre dans le sujet de l'impact sur la société. Merci. Depuis quelques années je fais ce que je peux pour stimuler l'utilisation du libre en classe, mais les obstacles sont nombreux. David contre G... ;o) disait mon pepa. Mais avec un article comme le vôtre j'espère que la population comprendra qu'il est possible de faire mieux en éducation et ce sans demander plus d'argent. Il faut seulement investir autrement. Investir dans l'humain au lieu des licences. Vos questions sont claires, j'aimerais pouvoir lire des réponses d'une clareté semblable sous peu. Oui on doit comme société se poser des questions sur où on place notre argent, mon argent. Merci M. Dumais. PS: Imaginez l'économie que le Québec pourrait faire si on appliquait la même formule à tous les ministères, organismes...! Plusieurs villes et pays ont déjà fait le saut. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je partage ton point de vue sur le texte de Dumais. Tel que promis (!) la semaine dernière, j'ai ajouté quelques questions aux siennes ici: carnets.ixmedia.com/remol... Belle semaine d'actualité éducative en perspective... LE RAPPORT WYBO DISCRÉDITÉ le 30/04/2005. Catégorie: Société et moi Il fallait s'en attendre, au lieu de répondre aux questions de fond sur le logiciel libre, on s'attaque à l'exactitude du rapport et on se demande ce que la GRICS peut bien faire de mal! Comme le dit Clément: «C'est la réponse d'un fournisseur. C'est correct. C'est son rôle.» Mais il parait que la GRICS c'est nous! Comment se fait-il qu'un peu partout au Québec les pédagogues se plaignent sur la structure de décisions autour des TIC? Gilles exprime ce que nous dénonçons depuis des lustres, ce n'est pas à un fournisseur de décider ce qui est bon ou pas pour la pédagogie! Et ça c'est un reproche qui n'a rien avoir avec le fait que la GRICS vend ses produits mais avec son attitude. Une réaction de L'AQUOPS démontre encore une fois qu'il y a un mouvement solide pour le logiciel libre en éducation au Québec. Dommage que notre fournisseur officiel n'embarque pas dans la danse. Et ce même s'il évalue des logiciels pour dicter au CS de les prendre ou non, formera sur ceux-ci, etc. C'est pas ça faire partie de la communauté du libre. Et je ne suis pas surpris non plus qu'on sorte la subvention de 1.1 millions de dollars que MILLE a obtenu pour ses travaux. Et ce pour dénigrer le mouvement du libre. Jamais personnes n'a dit que le logiciel libre se cré avec la pluie! Oui ça prend de l'argent! La différence est que le groupe MILLE ne vendra pas ses produits et ils sont en GPL. Savez-vous ou plutôt comprenez-vous ce que ça implique? On dirait qu'il y a de la mauvaise foi. Enfin j'espère que ce n'est pas de l'ignorance. Car dans le milieu de l'éducation, l'ignorance est notre ennemi, non? Pour ma part il est l'heure. Mario tout de go... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: La GRICS commente Wybo Je commenterai ce soir, mais en attendant, il vaut la peine de prendre connaissance de la réaction de la GRICS qui affirme «vouloir présenter des commentaires sur le rapport Wybo (.pdf) et rappeler les objectifs de l implication de la Société dans le... LE RAPPORT WYBO DISCRÉDITÉ le 30/04/2005. Catégorie: Webisteries 32 sur 195

34 Il fallait s'en attendre, au lieu de répondre aux questions de fond sur le logiciel libre, on s'attaque à l'exactitude du rapport et on se demande ce que la GRICS peut bien faire de mal! Comme le dit Clément: «C'est la réponse d'un fournisseur. C'est correct. C'est son rôle.» Mais il parait que la GRICS c'est nous! Comment se fait-il qu'un peu partout au Québec les pédagogues se plaignent sur la structure de décisions autour des TIC? Gilles exprime ce que nous dénonçons depuis des lustres, ce n'est pas à un fournisseur de décider ce qui est bon ou pas pour la pédagogie! Et ça c'est un reproche qui n'a rien avoir avec le fait que la GRICS vend ses produits mais avec son attitude. Une réaction de L'AQUOPS démontre encore une fois qu'il y a un mouvement solide pour le logiciel libre en éducation au Québec. Dommage que notre fournisseur officiel n'embarque pas dans la danse. Et ce même s'il évalue des logiciels pour dicter au CS de les prendre ou non, formera sur ceux-ci, etc. C'est pas ça faire partie de la communauté du libre. Et je ne suis pas surpris non plus qu'on sorte la subvention de 1.1 millions de dollars que MILLE a obtenu pour ses travaux. Et ce pour dénigrer le mouvement du libre. Jamais personnes n'a dit que le logiciel libre se cré avec la pluie! Oui ça prend de l'argent! La différence est que le groupe MILLE ne vendra pas ses produits et ils sont en GPL. Savez-vous ou plutôt comprenez-vous ce que ça implique? On dirait qu'il y a de la mauvaise foi. Enfin j'espère que ce n'est pas de l'ignorance. Car dans le milieu de l'éducation, l'ignorance est notre ennemi, non? Pour ma part il est l'heure. CLARIFICATION IMPORTANTE le 30/04/2005. Catégorie: Société et moi Comme tout écrit est interprété par le lecteur, voici une mise au point: Le débât autour du logiciel libre en éducation au Québec a lieu depuis plusieurs mois (années) mais il a pris une tangente un peu différente depuis quelques jours. En fait depuis la parution de l'article de Michel Dumais. Maintenant on questionne nos dirigeants politiques sur ses choix dans le domaine des TIC, ce qui dérange on dirait. Faits: Émotif, oui je le suis. Impliqué dans le libre, oui je le suis. Employé d'une commission scolaire, oui je le suis. Défenseur de la réforme de l'éducation, oui je le suis. Anti-compagnie qui vendent des logiciels propriétaires, non je ne le suis pas. Anti-GRICS, non je ne le suis pas non plus. Gérant d'estrades, non je ne le suis pas. Moi: Ma position est que les valeurs véhicuées par le logiciel libre sont plus près de l'éducation que les valeurs du logiciel propriétaire. En tant que pédagogue, les valeurs ont de l'importance pour moi. Ça c'est pas nouveau. Par contre, rencontrer des centaines d'enseignantes et d'enseignants à chaque années qui me disent qu'on leur interdit d'utiliser le logiciel qu'ils ont besoin, ça c'est loin de mes valeurs. Et c'est ça que je reproche à la présente structure décisionnelle des commissions scolaires du Québec. Des choix se font au mauvais étage. Questions: Est-ce qu'un enseignant est capable de décider par lui-même ce qu'il a besoin comme outils dans son enseignement? Je sais que oui. Alors pourquoi on dépense des sous (peut importe le montant, en % ou en $) pour réfléchir à sa place? On ne lui fait pas confiance ou on a peur qu'il se réveille et prenne des décisions qui feront mal à la structure? La réforme de l'éducation est plus qu'un nouveau programme de formation, c'est une autre façon de faire en éducation, autant au niveau pédagogique qu'organisationnel. Qu'on se le dise. Pourquoi on ne répond pas réellement aux questions de fond (d'abord ici, puis ici, encore ici, et là) au lieu de dire que mon nez est gros? Car jusqu'à présent les réponses sont de ce types, vides. Mauvaise volonté ou ignorance? Je crains qu'il y ait un peu des deux :o( Mais une chose est certaine, il ne suffira pas de désinformer pour arrêter ce qui est en marche. LIBERTÉ DE CHOISIR le 02/05/2005. Catégorie: Société et moi Dans le fond, c'est une de mes revendications. Laisser les utilisateurs choisir! Je donne en exemple le cheminement qui a eu lieu à ma commission scolaire en ce qui concerne le portail pédagogique. D'abord, examiner ce qui existe puis faire un choix démocratique. Simple non! Qui a choisi dans ma CS? Des pédagogues (profs, conseillers pédagogiques, animateurs RÉCIT), des technologues (techniciens, analystes) et des cadres (pédagogique et technologique) ont examinés deux solutions retenues, ÉduGroupe et le portail de MILLE. Comment? Par vote. Tout le monde a pu faire valoir son point de vue et on a voté sur l'outil que l'on considérait comme étant le meilleur pour répondre à nos besoins. Voilà le type de processus que j'aimerais être possible partout. Malheureusement la solution libre (il y en a plus d'une en passant) 33 sur 195

35 n'est pas proposée partout. Notre service informatique l'a fait, et je les en remercie. En lisant le texte de Michel Dumais, lorsqu'il nous dit que MILLE a eu de la difficulté à rencontrer les DG des CS, je me sens mal à l'aise pour ma CS. Comme si notre choix n'était pas politiquement correct. Défenseur de la liberté, oui je le suis. André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tu ne nous dis pas comment s'est terminé le vote. Ta CS a opté pour lequel des deux? MILLE of course! UN AUTRE DÉPART le 06/05/2005. Catégorie: Société et moi Après Jean-François Fillion, voici que Benoit Dutrizac est congédié! Je devrais peut être faire attention ;o) Dire ce qu'on pense ne semble pas être possible dans les médias québécois. Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je reprends ce que j'ai dit chez Michel, d'un commentaire du blogue de Richard Martineau (www.voir.ca/martineau/def..., son coanimateur Extrait Comme c est souvent le cas avec ce genre de controverses, beaucoup parlent, mais peu savent. Tout ce que je peux vous dire, c est que ce n est pas un cas de censure. Désolé pour les amateurs de complots. Pourraient-ils avouer que s'en est un (cas de censure)? Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tu fais comme celle qui interviewe au Point à Radio-Canada. Interviewé: "Non, il ne s'agit pas de censure". Journaliste: "Avouez-le, c'est de la censure". Interviewé: "Non, il s'agit de dissention internes qui ont lieu depuis longtemps" Journaliste: "Il y a donc un peu de censure là-dedans, non?" Interviewé: "Je vous répète qu'il ne s'agit pas de censure"... Jusqu'à ce qu'on change de poste... UN RENDEZ-VOUS C'EST IMPORTANT! le 06/05/2005. Catégorie: Société et moi Lorsque je donne un rendez-vous à 15h à une personne, je serai disponible pour elle à 15h, pas 15h30 ou plus tard. Pourquoi il n'est pas de même partout? Médecin, coiffeur, dentiste, mécanicien... Je déteste ce manque de respect. De plus, SVP si vous vous occupez de moi (de mes dents, de ma voiture, de mon gros nez...) donnez au moins l'impression que vous faites bien et vite votre travail. Merci. sam le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Est-ce que tu crois que ton dentiste, garagiste ou ton futur rhinoplasticien lisent ton blog? S'il y a un prochain rendez-vous avec toi, je serai assurement* a l'heure. -samuel *sauf cas de force majeur 34 sur 195

36 RENCONTRE RÉCIT MAI 2005 le 11/05/2005. Catégorie: Société et moi Les animateurs du RÉCIT de la province sont présentement en rencontre à la station éco-touristique Duchesnay dans la région de Portneuf. Premièrement, le lieu est fantastique! Il a fait beau lundi et mardi (aujourd'hui c'est nuageux pour l'instant), la bouffe est très bonne (bien que j'aurais aimé avoir au moins deux choix comme menu), la musique fut très entrainante hier soir. Donc un endroit parfait pour ce type de rencontre. Le contenu maintenant... ouais...ok...que dire... il y a de bonnes choses et des moins bonnes. Les bonnes, on sent que le RÉCIT est rendu à sa phase d'adolescence, c'est-à-dire qu'il veut se donner une personnalité propre. On se pose de bonnes questions qui devront être répondues. Plusieurs animateurs défrichent les TIC et nous partagent leurs découvertes avec passion. Les moins bonnes, comme nous sommes une bonne centaine de personnes qui veulent se donner une vision commune, il n'est pas simple de discuter/produire de façon efficace. Les tâches à réaliser (pour émettre notre point de vue sur la vision) n'ont malheureusement pas données les résultats attendus (selon moi). Ça prendra encore d'autres rencontres/ateliers pour réaliser un produit qui se tient. Comme dans toutes rencontres de ce type, les discussions informelles sont souvent très profitables. On confronte nos opinions sur les mêmes sujets de la journée mais en plus petits groupes, donc on accouche de conclusions plus claires. Aussi nous partageons des informations fort utiles pour notre travail, comme par exemple qu'une nouvelle application (dont j'ai oublié le nom Clément) de carnet (sous licence GPL) multi-utilisateurs et multi-carnets fut récemment publiée. J'ai bien hâte de lire les textes des journalistes présents lors de la rencontre car un oeil externe peut nous aider à se réguler. Sur ce je vous laisse, c'est la pause ;o) Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je suis aussi à cette rencontre. Pour moi, les RECIT ne sont pas en phase d'adolescence, mais plutôt en phase jeune adulte. Une valeur importante à ce niveau est l'autonomie. Or, l'autonomie, c'est choisir ses dépendances et, donc, ses indépendances. Ce qui m'amène au questionnement du partenariat RECIT - GRICS. Ne serait-il pas temps de réaliser un divorce heureux entre ces deux organismes? Sommes-nous prêts à laisser tomber cette dépendance? Je le répète souvent, ce qui compte c'est la possibilité du choix. Et je crois qu'on devrait réévaluer ce choix de partenariat et décider consciemment de le maintenir ou non. Je sens beaucoup de maturité dans notre groupe, et je crois que nous sommes maintenant capables d'assumer, sans lien avec cet organisme privé, notre rôle. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Il s'agit de Pivot. Voir ce que Michel Dumais en disait: Ça reste à tester... et peut-être à traduire... ishhh... Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Les textes que je rédigerai à la suite de mon passage à la rencontre nationale hier seront sans doute prêts la semaine prochaine. J'ai vraiment beaucoup de matériel. Pierre, dans les suites de nos discussions sur les licenses (et de l'atelier que tu donnais avec Pierre Couillard), voici une réflexion sur CreativeCommons vs GPL: J'ai pas fini d'y réfléchir... faudra en reparler. Gilles, bien qu'il soit difficile d'évaluer l'âge mental d'un groupe de personnes ;o) je suis quand même d'accord avec la question que tu soulèves. Donc en plus de la position du RÉCIT autour du logiciel libre, on doit demander si on reste marié. Que de beaux débâts en perspective. Clément, je fouillerai Pivot sous peu et je reviendrai sur le sujet. Merci. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je viens d'essayer Pivot... C'est pas ce que je cherche... En gros: - multiutilisateurs, c'est vrai. - multicarnets, c'est à peu près vrai... - banque centrale de catégories, gérée par l'admin. (bof!) MAIS - surtout: - les carnets sont vus comme des pages Web qui présentent les entrées d'une ou plusieurs des catégories... (merde!) Alors je détermine des catégories, et si je veux que chacun puisse publier son propre carnet, il faut que j'associe une catégorie à chaque carnet et que j'autorise chaque utilisateur à ne publier que dans cette catégorie... Ingérable dans un cas d'utilisation massive (chaque élève dans une classe, ou dans une école, par exemple). De même, si j'associe une catégorie à deux carnets, chaque entrée dans cette catégorie apparaîtra dans chacun des carnets, quel qu'en soit l'auteur. Rien à faire pour choisir les «destinations de publication». 35 sur 195

37 Ça peut sans doute servir dans plusieurs contextes... mais pas dans ceux que j'imagine... Dommage, parce que sinon, ça m'a semblé plutôt bien fait. Blog du RÉCIT le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: RÉCIT, l'ado! J'ai déjà écrit ailleur que le RÉCIT est un adolescent, il est rendu à une étape de sa vie où il doit prendre des décisions sur son avenir. Hier, les Services nationaux se sont rencontrés pour faire le point et regarder vers l'avant. Nous avons ré... CE N'EST PAS QU'UNE QUESTION DE COÛT! le 14/05/2005. Catégorie: Webisteries Benoit avait déjà dit cette phrase et ce matin je lis cette nouvelle qui me confirme que nous ne sommes pas seuls à le penser. Même avec un système propriétaire très peu coûteux, leur choix s'est tourné vers le libre. L'idée fait du chemin. Un jour peut être qu'au Québec on pourra adopter ce genre de vision. Vision ne veut pas dire obligation, car les brésiliens qui veulent W$ pourront eux aussi avoir une subvention. Voici un autre exemple de ce qui devrait être vécu dans les commissions scolaires, un choix! D'ailleurs, selon moi, le RÉCIT a déjà adopté cette vision (tenir compte du libre quand vient le temps de choisir) sans pour autant l'avoir officialisé (ce qui pourrait se faire dans les prochains mois, qui sait). Mais la tendance peut être qualifiée de lourde ;o) (et je ne parle pas de mon poids). André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'avais évoqué la possibilité que le Brésil cède à Microsoft pour son PC à bas prix (www.opossum.ca/cotte/arch... Je suis heureux d'apprendre que non. Mais je trouve le prix un peu cher... cela revient en dollar canadien à plus de 700 $. CLLAP 2005 le 17/05/2005. Catégorie: Société et moi Conférence du les logiciels libres et les administrations publiques (CLLAP) 16 et 17 mai 2005 J'ai assisté à la première journée de cet événement qui avait lieu à Québec. Voici quelques-une de mes notes (non un résumé des conférences). Le site officiel du CLLAP: Des notes (plus complètes) de Sylvain Carle sont disponibles ici: Une citation: «There are risks and costs to a program of actions. But they are far less than the long-range risks and costs of comfortable inaction.» John F. Kennedy Surprise! Je suis d'accord ;o) On apprend qu'un comité interministériel a été créé autour du logiciel libre. À suivre... Le site du gouvernement sur le logiciel libre: Un site qui suit assez bien l'actualité du libre. Félicitations au(x) webmestre(s). M. Daniel Pascot a insisté sur le fait que le logiciel libre est de la connaissance, non pas seulement un produit. Il nous fait comprendre également que le poème peut être «copyrighté» mais pas l'amour (le sujet). Une autre de ses phrases m'a fait sourire: «Participer à la communauté du libre n'est pas du bénévolat, mais de la collaboration!» J'ai eu un autre frisson lorsqu'il a dit que 70 à 80% du coût de production d'un logiciel va en marketing (et autres trucs du genre). Ouf! Ce qui confirme ce que Benoit nous disait: Nos cultures organisationelles ne sont pas prêtes pour le logiciel libre dans le sens où il n'y a pas de catalogues (et de numéro jetrouvelelogiciel) où chercher le logiciel que j'ai besoin. Le réflexe de fouiller sur le web n'est pas encore développé. Une piste intéressante pour les gouvernements est l'adoption de standards ouverts pour l'échange de documents. De cette façon, la captivité dans un logiciel est inexistante. Logiciel libre = davantage un processus qu'un produit. Yannick Boehmann, directeur de L'organisation et des sytème d'informations, Ville de Sélestat, France, nous explique que migrer postes sous OpenOffice pose un certain nombre de problèmes. On doit prévoir de la formation aux utilisateurs (une formaiton à la carte, pas une formation de masse), on doit aussi faire du ménage dans les documents (plusieurs ne sont plus utilisés, donc on peut les mettre de côté), etc. Une migration, ça se planifie. Un site web à consulter: René Rancourt nous a présenté MILLE. Une question a soulevé quelques murmures dans la salle: «Comment la GRICS vit-elle avec le projet MILLE et le logiciel libre en général?» M. Rancourt s'en est bien sortie car il n'avait pas à répondre à cette question puisque de toute façon nous ne pouvons que faire des interprétations des positions de la société. Donc il faut demander à la GRICS sa position pour la connaître. Robert Charpentier: Gouvernement canadien, Ministère de la défense, nous a fait connaître ce rapport: 36 sur 195

38 Je lirai ce rapport afin de me faire une tête. Sylvain Carl nous présente le projet Memento, ou comment échanger des informations sur un livre grâce au XML (norme ouverte). On voit ici la puissance du XML. Benoit St-André nous présente une conférence sur le Comportement d'une organisation quand on s'implique dans le logiciel libre. Ou quelles sont les implications/éléments à mettre en place pour vivre un projet libre. J'ai bien aimé cette phrase: Il doit y avoir une saine «dictature» des développeurs du projet. Donc une journée très intéressante, mais j'espère qu'il y aura des suites. Car selon certaines questions du type«si je rend disponible mon code source, les gens seront capable de me cracker plus facilement.» il y a encore des apprentissages à réaliser. Il faudra donc une suite pour continuer à avancer. Belle initiative! Mise à jour du 17 mai PM: Pierre Couillard explique ici une des conclusion de beaucoup de conférences de cette journée, la culture organisationelle est une gros problème pour le libre. HA! LES POLITICIENS le 21/05/2005. Catégorie: Société et moi Belinda, un prénom qui confirme qu'en politique il n'y a pas d'idéologie, mais que des opportunités. Dommage :o( L'ÉVALUATION, UN QUESTIONNEMENT le 27/05/2005. Catégorie: À propos de l'évaluation Suite au billet de Gilles et à des discussions avec des collègues de travail (on a également travaillé sur l'évaluation de la compétence TIC lors de la rencontre du RÉCIT de mai 2005), le besoin de me faire une tête sur l'évaluation en générale ( pas seulement sur les TIC) m'a sauté en pleine face! Donc, j'ai créé une section «À propos de l'évaluation» sur mon carnet personnel (c'est moi et non le RÉCIT MST qui veut apprendre). Dans cette section je poserai des questions (une par billet) sur l'évaluation et j'inviterai les gens qui lisent mon carnet à répondre ce qu'ils en pensent (avec des références si possible/pertinent). Certaines questions seront de moi, d'autres me seront soufflées ;o) L'important est l'échange qui en suivra (enfin j'espère qu'il y aura échange). Je m'engage à reprendre les écrits (c'est la première fois que je fais ce genre de truc avec un carnet au lieu d'un wiki) sur le sujet et d'en faire un document qui se tient (pas un livre mais un texte un peu plus structuré). Donc, j'ai besoin de votre aide pour avancer sur ce sujet. Mais attention, je ne veux pas refaire ce qui se fait ailleurs (le document du MELS sur les TIC par exemple), seulement voir si on peut faire autrement dans le cadre du PDFEQ. Voici la première question/thème (proposé par Gilles Jobin): «Supposons un élève qui fréquente une école où l'évaluation ne serait pas institutionnalisée...» Comment ça se passerait? Avantages? Inconvénients?... À vos touches! Eric Noel le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour, l'idée de se questionner vis-à-vis l'évaluation est excellente. J'ai le goût d'y participer car je me questionne également sur l'évaluation depuis un atelier de l'aquops donné par monsieur Jobin sur l'utilisation d'un bulletin. Comme je suis néophyte dans mon questionnement, la question de ce billet m'amène à me poser d'autres questions. Lorsque l'on parle d'une école ou l'évaluation serait institutionaliser, parles-t-on d'une école ou il y aurait une évaluation uniforme à tous les cycles. Ou bien d'une évaluation uniforme par cycle ou encore d'une évaluation uniforme par matière? Et à l'opposé, une école ou l'évaluation ne serait pas institutionaliser, parle-t-on de procecus d'évaluation qui changerait selon les personnes et les équipes en place? Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Dans mon esprit, j'entendais par une évaluation institutionalisée toute évaluation qui n'est pas d'abord orientée comme une aide à l'apprentissage, i.e. une évaluation comme celle que passent actuellement de milliers d'élèves de la province : ces examens de fin de cycle qui ne sont que des "checks" pour voir si les profs font "bien" le travail. L'évaluation institutionalisée est aussi l'évaluation-sanction. Celle qui dit si un élève peut ou non passer à l'étape suivante. C'est "l'évalution tri social". L'évaluation qui me pue au nez. Évaluer comme si tout le monde était pareil n'est pas évaluer, c'est mesurer. Je viens d'ailleurs de jeter un coup d'oeil aux situations qu'on fera passer aux élèves de 3e cycle en maths. J'analyserai tout cela plus en profondeur sur mon blogue, mais ma première impression n'est pas bonne, car je ne vois à peu près aucun changement (dans l'esprit) avec ce qu'on faisait auparavant. Pour répondre à Pierre, je crois qu'une école où on n'aurait plus à se préoccuper de l'évaluation tri-social serait une école où les élèves seraient heureux d'apprendre, car ils ne seraient pas les sujets (les objets?) d'une évaluation servant de discrimination et de jugement social. C'est pourquoi je crois sincèrement qu'il faut éliminer le plus rapidement possible toute évaluation non-aide à l'apprentissage et toute évaluation ne servant qu'à produire de jolies statistiques pour les fonctionnaires des CS, des régions ou du MELS. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je crois aussi qu'il serait important de bien préciser la signification de «évaluation instutitionnalisé». 37 sur 195

39 Mario apporte un terme intéressant: bachoteurs! C'est l'idée (en tout cas selon moi) que Gilles a de l'évaluation institutionalisée, une shop à classer. Je crois qu'on enseigne un peu trop pour l'examen, non pas pour faire progresser l'élève. :o( Donc on touche aux impacts négatifs de ce type d'évaluaiton. Est-ce qu'il y a des avantages? Ou on le fait que pour classer? Ce classement, si l'école ne le fait pas, qui le fera? Doit-il avoir quelqu'un qui le fait? Merci, la discusison est intéressante. Mario tout de go... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tout en écrivant... J'écris actuellement un article pour le Café Pédagogique. En l'écrivant, il me vient l'idée de le faire précéder d'une citation "typiquement Française" pour compenser un peu le fait que ma vision "toute Québécoise" risque de me faire passer pour «celui... Les carnets Dédalus le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Au sujet de l'évaluation La question de l évaluation est une question qui me touche tout particulièrement. Comme je l ai déjà mentionné, j ai toujours craint l évaluation en raison de la relation de pouvoir qu elle implique nécessairement. Je vais... Eric Noel le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je me demande si cette évaluation institutionnelle,qui semble se définir comme étant celle qui a comme but ultime de classer, autant socialement qu'académiquement, n'est pas qu'une simple réponse aux demandes sociales de régulation. Une suite d'enclenchement domino en est l'origine, les pré-requis demandés au secondaire par le collège, les pré-requis demandés au collège par l'université et l'employeur demandant le diplôme universitaire. Je suis pourtant persuader que l'évaluation que l'on doit préconiser, du point de vue de la polarisation, du sens que l'on doit donner autant aux apprentissages ainsi qu'aux évaluations, est aux antipodes de l'évaluation institutionnalisée. Martin Bérubé le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: C'est écrit où qu'il y a des demandes sociales de régulation? À ce que je sache, j'ai rien lu "d'officiel" à ce sujet! Est-ce que vous faites référence aux missions du programme de formation de l'école québécoise qui sont d'instruire, de socialiser et de qualifier? Si l'on se réfère à la mission de qualification, faut-il pour autant réguler à outrance quitte à ce que 40% des élèves québécois (surtout des garçons) décrochent avant la fin d'un cinquième secondaire? Et si effectivement il faut réguler, est-ce qu'il ne faudrait pas revoir les impacts à long terme de cette régulation? Il me semble (à ce que je peux observer présentement) que la majorité des garçons se dirigent vers la voie professionnelle, tandis que les filles se destinent beaucoup plus vers le collégial et l'université. Est-ce que la fameuse régulation préconisée ne favorise-t-elle pas des caractéristiques beaucoup plus féminine (la mémorisation entre autre chose)? Il ne faut pas lire ici que je suis mysogyne! Mais, je me questionne vraiment sur la fameuse régulation et ses impacts à long terme sur notre société. Louis Longchamps le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ouffff!!! Ouin, mon Pierre. Y'en aura pas de facile! Bon, je vais commencé par essayer de voir clair dans le concept d'évaluation institutionnelle. Au fil de ma lecture je me suis perdu dans la terminologie. L'évalution institutionnelle ou institutionnalisée veut dire qui est relatif à une institution (institutional evaluation). C'est-à-dire à l'ensemble des formes ou structures sociales établies par la loi ou la coutume (Legendre). Autrement dit, on évalue la structure. Ne serait-il pas question ici d'évaluation sanctionnelle? Ce type d'évaluation n'a que pour seul but de connaître le degré d'acquisition des connaissances, habiletés ou compétences pour prendre une décision, entre autres, la décision de passer à un autre niveau. Est-ce que c'est de ce que nous parlons??? Martin, il n'y a pas beaucoup de choses dans nos beaux documents officiels du MELS au sujet du rôle social de l'évaluation. C'est plutôt l'histoire qui nous permet de comprendre d'où vient le tri social. Ce sont les Jésuites qui ont inventé le tri social dans nos écoles. A lire... Vie Pédagogique 120, un article par Violaine Lemay: "L avènement du tri social en milieu scolaire: un impact douloureux pour l enseignant contemporain". M. Dédalus je retiens vos questions dans votre billet, elles seront sûrement abordées dans les prochaines questions que je poserai ici. Mais quand vous dites: «D abord, il m apparaît évident que l évaluation n a jamais été créée (sinon celle qui est spontanée et continue) dans le but d aider l apprenant.» vous faites probablement allusion à l'évaluaiton sommative (celle qui sera utilisé pour sanctionner). Car pour ma part, quand on observe un élève en action et qu'on détecte qu'il a un problème (il ne sait pas diluer un soluté dans une solvant par exemple) et que je me permets de l'aider, je viens d'évaluer (la définition d'évaluation n'est pas uniquement lié à l'épreuve sommative) l'élève. Mais ce n'est en aucun cas pour le sanctionner. C'est mon humble avis... M. Longchamps, vos connaissances, oups compétences en évaluation me seront précieuses je crois. Le terme institutionalisée est-il vraiment synonyme d'institutionnelle? Je comprends ce qu'est une évaluation institutionnelle, mais je fais quand même une différence d'avec institutionalisée. Non? Mais je crois qu'il faudrait peut être utiliser le terme sanctionnelle (selon la tournure des discussions). Ce serait peut être plus clair? Des points à retenir: -Définir le terme évaluation (ce qui ne sera pas simple mais essentielle). -Discuter des effets (décrochage, démotivation...) pervers de l'évaluation institutionalisée (sanctionnelle). -Historiquement, ce type d'évaluation (Jésuites) voulait répondre à quoi? Aujourd'hui, est-ce encore nécessaire que ce soit l'école qui fasse ce classement? -Comment utiliser l'évaluation pour aider l'apprenant? Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 38 sur 195

40 Autres petites réflexions Traditionnellement, c'est l'enseignant qui sait ce que sait l'élève car il doit en rendre compte à "quelqu'un" ; mais l'élève, sait-il ce qu'il sait et est-ce important qu'il le sache? Et ne pourrait-il, lui-même, en faire rapport à ce "quelqu'un"? Je sais, beaucoup de verbe savoir... je ne passerais pas mon évaluation en écriture en français : trop de répétitions... :-) Que voulez-vous? mon idole est Thomas Bernhard. 2. Pourquoi est-ce le rôle du secondaire de fournir des notes au CEGEP, notes sur lesquelles ils trieront les élèves? Le prof devient alors "celui à cause de qui l'élève n'est pas accepté". Pourquoi le CEGEP ne ferait-il pas ses propres critères d'entrées SANS tenir compte du secondaire? Un peu comme plusieurs ordres qui exigent une certaine performance à leurs propres examens pour y être admis. Dans le même ordre d'idée, pourquoi exiger une note minimum en maths de sec.iii pour être admis en math 436??? Pourquoi, par exemple, ne pas donner DEUX ans aux élèves qui veulent obtenir un 436 mais qui ont de la difficulté à le faire en un an? Sans notes, sur quel(s) critère(s) pourrait-on accepter un élève en MATH 436??? (Je mentionne les maths, car il me semble que c'est là qu'on "mesure" le plus les élèves dans la perspective d'un triage : les maths servent souvent à "chopper" des têtes...) Donc, comment favoriser le processus où l'élève pourrait lui-même présenter ses connaissances/compétences aux autres (profs, école, MELS, institutions...)? Le portfolio est sûrement un moyen. Si on demandait aux élèves de passer un entrevue où ils auraient à présenter ce qu'ils savent? On touche ici à d'autres moyens que le traditionnel test écrit-standardisé... afin de «savoir» ce que sait l'élève. À développer. J'aime bien le terme choppeur de tête! Et en effet, la mathématique sert (je ne suis pas certain que ce soit bien) à classer (ex.: sciences physiques 436 exigent bien souvent des maths fortes)? Pourtant le lien entre la math et la science en 4e secondaire n'est pas si évident (il faut toujours quesitonner l'évidence). L'intérêt de l'élève pour la science est davantage important à mon avis. Par contre, je ne suis pas certain que les élèves comprennent bien ce qu'est la science, donc ont-ils développé de l'intérêt pour elle? Mais ça c'est un autre débât. Quelqu'un a t-il un scoop en ce qui concerne la forme des épreuves que le MELS construira pour «sanctionner»? Louis Longchamps le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pierre, Pour répondre à ta question. Non, je ne crois pas que les deux mots ont le même sens. Par contre, dans notre conversation, ce n'était pas clair. Je n'ai pas rencontré souvent la formulation d'évaluation institutionnalisée. Je comprends (je l'espère) le sens que l'on veut y donner. Une évaluation standardisée de système (petit/école ou gros/cs ou province) est le sens que je crois que l'on veut y donner. D'ailleurs, le problème d'évaluation que le secondaire vivra avec la réforme est étroitement lié à ce concept. Tant et aussi longtemps que les enseignants ne feront pas la distinction entre évaluation et sanction l'aide à l'apprentissage n'aura pas sa place. D'ailleurs qu'est-ce qu'apprendre? Posez la question autour de vous. Je vous garantis que ceux qui vous donneront une réponse claire à cette question n'ont pas ou peu de problèmes d'évaluation. Ces gens comprennent les processus liés à l'apprentissage et n'ont pas de difficulté à évaluer ce processus dans différents types de tâches. Il en va de même pour les compétences. Ceux qui sont à l'aise avec "ce qu'est apprendre" ne sont pas perdus quand vient le temps d'évaluer des compétences. Malgré le fait que le terme est défini dans la programme de formation, la notion de compétence ne fait pas partie des moeurs. Vous voulez vous amuser? Testez les trois questions suivantes et compilez vos réponses. La première question est pour partir la conversation, mais elle aidera mon point. 1) Qu'est-ce qu'une calorie 2) Apprendre, c'est quoi? 3) Une compétence c'est quoi au juste? Vous aurez droit à autant de réponses qu'il y aura de personnes. Comment peut-on penser évaluer, si on ne peut définir avec exactitude et précision ce que nous devons évaluer? Maintenant, remplacez le mot calorie par évaluation et vous serez étonnés de constater que certaines des réponses données font du sens? N'est-ce pas inquiétant? Pour ce qui est du choppage du tête, vous pouvez regarder du côté du français aussi. Les têtes tombent et roulent pour reprendre l'expression d'un groupe heavy métal des années 80. Pour ce qui est du scoop de la sanction, j'y reviendrai, mais j'ai une petite idée la dessus. Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Louis : (Je vais dévier du propos sur l'évaluation) À mon avis, le choppage se fait à partir des maths, pas du français. Parce que pour être accepté au CEGEP, par exemple, ça prend un diplôme. C'est ce diplôme qui fait déjà un premier triage. Mais pour aller en Sc. de la nature, par exemple, il faut EN PLUS, des maths dites fortes! Je me demande bien POURQUOI un diplôme d'études secondaires ne permet pas à un élève de faire une éventuelle carrière en sciences (ou en tout autre domaine demandant des maths 536)??? Ce sont les maths AU SECONDAIRE qui décident de la chose. Pourquoi ce ne serait pas au CEGEP d'offrir à l'élève la mise à niveau qu'on y juge nécessaire pour leurs différents domaines d'études? Pourquoi ce triage sur les maths? Car cela veut dire qu'avec un MÊME diplôme d'étude secondaire, certains peuvent penser devenir ingénieur, mais d'autres non... Je ne sais si cela existe encore, mais certaines universités exigeaient la passation de leur propre test de français à l'entrée d'un étudiant. Si ce dernier échouait, on le forçait à suivre un cours de rattrapage. Donc, au lieu de le refuser, on fait du cash (Allez! Paye un cours supplémentaire si tu veux vraiment venir chez nous.) tout en amenant l'étudiant au niveau jugé acceptable par l'institution. Pourquoi on fait pas la même chose en maths? À mon avis, le niveau secondaire n'est pas fait pour des apprentissages "pointus" et si on y enlevait toute l'évaluation/triage, on pourrait enfin parler pédagogie, i.e. se centrer sur l'élève et non sur sa "performance sociale". Louis Longchamps le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Gilles, le prof de maths est toujours très présent en toi...hihihihi!!! Je dois dire, par contre, que tu as raison. On se sert de quelques matières (de l'évaluation et des résultats) pour sanctionner et par le fait même "orienter" les élèves. Ce n'est pas de faire dévier le débat, c'est plutôt démontré à quel point l'évaluation sert à d'autres fins que d'aider l'apprentissage des élèves. Je vais lancer une grosse maudite roche dans le marais vaseux des autres ordres d'enseignement. Je vais me faire de nouveaux tits n'amis. Pourquoi offrir la possibilité d'avoir une cheminement différencié (le mot est à la sauce du jour) quand on peut avoir un cheminement uniforme que l'on gère par la peur. "SI TU N'AS PAS LES BONS RÉSULTATS (NOTES) EN SCIENCES ET EN MATHS, TU TE FERMES DES PORTES MON JEUNE!" Si le CEGEP et les programmes de DEP offrent la possibilité de se ratrapper en maths et en sciences, quel message est envoyé aux élèves? Le secondaire n'est pas important, vous aurez la possibilité de vous reprendre plus tard. C'est ca, le message qu'on y verra. Un des messages que l'on retrouvait à la base du discours de la survie des CEGEP il y a quelques mois, c'est une bonne place pour expérimenter. Ben non!!! Pourquoi le secondaire ne pourrait-il pas être un endroit où on peut se chercher et se découvrir un peu. Mais non, il faut mettre en boite tout le monde et le plus rapidement possible. J'avais espoir que la réfome nous permettrait de faire un pas dans la bonne direction. On se fait dire qu'il faut s'adapter. S'ADAPTER pour qui et pourquoi? Si nous sommes les seuls à changer, why the HELL!!! Quand j'ai parlé de l'évaluation comme tri-social, c'est exactement cela. 39 sur 195

41 École et société le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: De l évaluation. Un billet de M. Lachance invitait ses lecteurs à une discussion autour des pratiques d évalution Mario tout de go le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tout en écrivant... J'écris actuellement un article pour le Café Pédagogique. En l'écrivant, il me vient l'idée de le faire précéder d'une citation "typiquement Française" pour compenser un peu le fait que ma vision "toute Québécoise" risque de me faire passer pour «celui... NOUVEAUX BLOGGEURS le 30/05/2005. Catégorie: Webisteries Avoir un blog: c'est un moyen de réfléchir avec l'aide des autres; c'est un outil de formation continue; c'est avoir une identité virtuelle et de l'enrichir, la faire évoluer; c'est un moyen de communication avec les gens qu'on apprécie; c'est entretenir un carnet de notes personnelles qui nous permet de se souvenir; etc (c'est quoi pour vous le etc?). Donc, Pierre Couillard et Louis Longchamps se lancent dans l'aventure. Je vous suivrai les garçons. Malheureusement, Martin Bérubé (http://www.cskr.qc.ca/reflexions/) a perdu son blog :o( (et plus encore). Mais comme je le connais, il s'ouvrira un autre carnet sous peu. Il continue d'ailleurs à commenter ici et là. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pourquoi Martin a-t-il perdu son carnet? Je suis curieux! Un accident! Dramatique! On a tout perdu ses données sur son serveur (et sur son backup également). Donc, avoir plus d'un backup et vérifier et contre-vérifier l'intégrité de ces backups. // En attendant le père Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pourquoi un blog? Je me suis lancé dernièrement, en hésitant...mais je me rend bien compte que le blog peut être plus qu'entretenir un carnet de notes personnelles. Je commence à croire que la sommes est plus grande que l'addition des membres. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Merde de merde! Martin a toute ma compassion (après s'être investi autant, dans des textes aussi personnellement engageant...). Faudrait au moins que ça ne serve pas à rien et que ça sonne un rappel pour tous les carnetiers. D'autant plus que tous ces textes (et les commentaires qui s'y ajoutent) sont un peu aussi un patrimoine collectif! Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'oubliais... Y'a aussi Éric Noël qui s'est ajouté à la carnetosphère et qui démontre déjà des habiletés remarquables dans ce type de communication! Bienvenue! QU'EST-CE QUE L'ÉVALUATION PÉDAGOGIQUE? le 01/06/2005. Catégorie: À propos de l'évaluation Louis Longchamps pose plusieurs questions ici et nous demande de tenter d'y répondre. Alors à vos touches! Pas simple, hein? 40 sur 195

42 Je débute: -Observer un apprenant avec comme intention de l'aider à avancer dans une tâche. Comme enseignant on doit savoir dans quelle direction (jusqu'où) on doit guider l'apprenant. -On peut garder des traces de nos évaluations (plus formels, avec des outils?) ou non (informels). -Avec les traces, on devrait pouvoir porter un jugement sur les apprentissages de l'apprenant. Bon assez de niaiseries, je vais réfléchir et je reviens... Eric Noel le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Cela commence à devenir intéressant... Puisque le titre concerne l'interrogation : "Qu'est-ce que l'évaluation pédagogique? ", j'imagine que Pierre Lachance nous propose de reprendre une par une les interrogations de Louis Lonchamps (interrogations que je partage entièrement...merci Louis de les avoir couchées sur papier). Bon, qu'est-ce que l'évaluation pédagogique? Je me risque par une réponse courte, peut-être animera-t-elle la suite. Je crois que l'évaluation pédagogique est un mode opératifs permettant, à l'aide d'objectifs clairs, de recueillir et de vérifier le degré d'intégration des connaissances et des compétences de l'apprenant. Louis Longchamps le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Oui, je crois qu'on peut les prendre une par une...on devrait passer un bon moment la dessus. Il me reste quelques bonnes questions. // En attendant le père Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Dix questions! Dix questions que je partage et pour lesquelles je n'ai que des brides d'éléments brumeux de réponses. Louis Longchamps le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Il s'agit pour moi d'un processus au cours duquel l'enseignant(e) placera ses élèves dans une situation lui permettant d'amasser des informations sur le niveau d'apprentissage de chacun de ces élèves dans le but de lui permettre de continuer ses apprentissages. L'évaluation pédagogique à mes yeux doit avoir deux finalités: 1) permettre à l'élève de s'améliorer en étant: a) ouverte, c'est-à-dire, basée sur une tâche signifiante avec des critères connus des élèves et de l'enseignant; b) basée sur des données (notes ou cotes) qui sont claires, stables et valides; c) étalée sur une longue période, permettant aux élèves de voir leur amélioration et de voir aussi que les buts (objectifs) sont atteignables. 2) donner du feedback (rétroaction) significatif à l'élève. a) ce feedback doit être riche, clair et directe. Il doit donner une idée à l'élève et à l'enseignant sur le niveau des apprentissages et sur ce qui doit être corrigé. Le feedback ne doit pas reposer sur le blâme et la culpabilité. b) On doit donner la possibilité de se reprendre. En quoi le feedback peut-il être pédagogique et permettre l'apprentissage si l'élève ne peut pas appliquer ce feedback? Chew on this one guys... Est-ce qu'il y a de meilleurs feedback que d'autres? Louis nous donne quelques éléments, mais en existe-t-il d'autres? Comme par exemple, les fameuses copies avec du rouge partout qui se retrouvent dans la poubelle à la fin du cours? Un feedback ne doit-il pas être le plus rapide possible, car après 1 mois, l'élève peut-il vraiment comprendre ce que l'enseignant tente de lui dire sur son travail? Est-ce qu'on doit toujours donner du feedback à tous les élèves en même temps sur la même tâche? J'Imagine un feedback via un outil comme un portfolio ou autre où l'enseignant prend quelques minutes par jour pour interagir avec certains de ses élèves, est-ce viable comme évaluation/feedback? asmae le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: L'évaluation est un traitement d'informations qualitatives et quantatives ayant pour but d'apprécier le niveau d'apprentissage atteint par rapport à des objectifs en vue de juger un cheminement antérieur et de prendre les meilleures décisions. momo le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: A mon avis l'évaluation est un outil de mesure qui permet d'apprécier ou d'estimer la vleur des savoirs,savoir-faire et savoir-etre des apprenants et qui aide ce dernier à rendre compte de ces capacités et de ces reussites ou en cas d'échec essayer de s'améiorer. Hassan le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je surfais sur le net au sujet de l'évaluation et justement ce billet a attiré mon attention. En voici donc une petite reflexion à ce sujet: - Évaluer en cours d'apprentissage en faisant appel à l'évaluation formative pour développer l'autoconstruction des savoirs de nos élèves. - Varier les outils d'évaluation et les stratégies d'apprentissage pour pouvoir rejoindre les différents profils de nos élèves (pensons aux intelligences multiples de Gardner) - Feedback? oui, primordiale est la rétroaction dans la construction des savoir d'un élève. Mais, en parlant du stylo rouge, il n'est pas nécessaire de souligner toutes les erreurs dans tous les paragraphes d'une même production, car il y a de fortes chances que les mêmes erreurs puissent se répeter dans les autres paragraphes: attention à l'estime de soi de nos élèves!. Pour finir, entièrement d'accord avec le fait que l'activité doit être significative. En effet, si tel n'est pas le cas, il n'y aura pas de transfert et 41 sur 195

43 ainsi les élèves t'inonderont par la fameuse question: "Mais, à quoi ça serre tout ça?!". Hassan le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je surfais sur le net au sujet de l'évaluation et justement ce billet a attiré mon attention. En voici donc une petite reflexion à ce sujet: - Évaluer en cours d'apprentissage en faisant appel à l'évaluation formative pour développer l'autoconstruction des savoirs de nos élèves. - Varier les outils d'évaluation et les stratégies d'apprentissage pour pouvoir rejoindre les différents profils de nos élèves (pensons aux intelligences multiples de Gardner) - Feedback? oui, primordiale est la rétroaction dans la construction des savoirs d'un élève. Mais, en parlant du stylo rouge, il n'est pas nécessaire de souligner toutes les erreurs dans tous les paragraphes d'une même production, car il y a de fortes chances que les mêmes erreurs puissent se répeter dans les autres paragraphes: attention à l'estime de soi de nos élèves!. Pour finir, entièrement d'accord avec le fait que l'activité doit être significative. En effet, si tel n'est pas le cas, il n'y aura pas de transfert et ainsi les élèves t'inonderont par la fameuse question: "Mais, à quoi ça serre tout ça?!". SIMULATION D'IMPLANTATION DU PDFEQ le 14/06/2005. Catégorie: Le prof en moi... Je viens de lire dans le dernier Spectre (Volume 34, numéro 4, avril-mai 2005) un article de Patrice Potvin et Éric Dionne, deux personnes que je respecte beaucoup. Le titre: Résultats préliminaires d'une simulation d'implantation du nouveau programme de science et technologie (premier cycle) dans une école secondaire. Ouf! ;o) Je ne fais pas ici un résumé mais des commentaires sur certains éléments de l'article. 1) Dans la méthode utilisée pour la recherche (car c'est une recherche universitaire) on propose «une formule d'implantation basée sur un renouvellement progressif des partiques.» Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas particulièrement chaud à la démarche des petits pas. Donc, ne pas faire sauter les profs (qui semblent avoir une belle liberté d'action) à deux pieds dans les nouvelles pratiques peut occasionner certains problèmes. 2) Les auteurs constatent qu'à «l'amorce de cette année d'implantation il n'y a pas consensus sur les fondements et la nature de la réforme...». Est-ce qu'il n'y a pas eu de formations sur le sujet dans leur CS? Les «trois premiers chapitres» n'ont-ils pas été présentés aux équipes écoles? On doit absolument (les auteurs le notent aussi) avoir une vision commune de la réforme et de la façon dont on va aborder les changements. 3) Les auteurs observent «qu'aucun contenu habituel n'a été abandonné» pour faire place aux nouvelles situations d'apprentissage! Ceci est peut être un effet du point 1. Il aurait peut être été payant de construire des SAO autour du contenu que les profs voulaient «voir». Bien que je trouve un peu bizarre que des profs de permier cycle soit autant collés sur ce contenu. Que reste-t-il après les vacances du contenu que le prof a vu l'année précédente dans sa classe? 4) Les auteurs constatent que le travail d'équipe entre profs n'est pas une chose simple. Serait-ce une compétence à développer par les profs en premier lieu? Je me pose la question à propos de toutes les compétences. Puis-je évaluer (lire aider) le développement d'une compétence X chez l'apprenant si je ne suis pas minimalement compétent (dans cette compétence) moi-même? 5) À propos des SA construites, les auteurs nous signalent que «les premiers essais en classe ont donnée lieu à des situations d'enseignement assez pénibles qui révèlent, aux dires des enseignants, des lacunes décourageantes chez les élèves.» Ceci est tout à fait normal car les élèves doivent avoir du temps pour s'adapter aux nouvelles approches/exigences. Ça ne se fait pas en disant pomme! Je crois que c'est un autre effet du point 1. On doit compter au moins 1 mois (à ne vivre que des SAO) pour les éléments de bases comme la gestion du temps et du travail d'équipe. Et au moins 2-3 mois pour devenir efficace dans les tâches. Un très bon texte qui m'a aider à comprendre bien des détails. Merci Patrice et Éric. // Cybercarnet du ProfNoël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Implantation Ce que je retiens de l'article est que la façon dont nous vivrons cette réforme est intimement liée à notre capacité de travail en équipe. // Cybercarnet du ProfNoël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Implantation Ce que je retiens de l'article est que la façon dont nous vivrons cette réforme est intimement liée à notre capacité de travailer en équipe. Patrice Potvin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: D'abord, je souhaite remercier Pierre pour ses commentaires sur l'article du SPECTRE. Les questions qu'il soulève sont extrêmement pertinentes et méritent une certaine attention. D'abord, il est clair que Pierre pose la question de la méthode d'implantation: Faut-il privilégier l'électrochoc ou la manière douce? La "réforme" au sens strict ou l'approche progressive? Cette question me hante depuis très longtemps et je crois partager cette hantise avec mon collègue Éric Dionne. D'abord, si on envisage le changement radical, cela présente l'avantage de permettre de définir clairement les concepts et les objectifs par opposition à ce qu'on faisait avant. Ainsi, quand on plonge dans l'eau froide, on peut sentir la différence. Cependant, le danger est l'usure prématurée du prof et son surmenage. Dans tous les cas, il faut que l'enseignant soit tolérant à sa propre incompétence temporaire, car une réforme, comme disait Clermont Gauthier, génère tout-à-fait normalement de l'incompétence. Or, je ne suis pas certain que les profs au secondaire présentent ce niveau de tolérance. Ils sont plutôt avides de solutions et de trucs, bien plus que d'idéologies et de compromis. Ensuite, si on envisage une implantation progressive, on génère la situation inverse. Le travail devient plus gérable et l'épuisement moins probable. Par contre, si, par exemple, on encourage l'enseignant à "partir de ce qu'il fait déjà bien" ou à "commencer tranquillement", on s'expose à le mettre en situation de confort excessif qui n'est pas propre à le faire "bouger" ou peut-être susceptible de le faire "retomber" après une certaine période d'enthousiasme. 42 sur 195

44 On est, à mon avis, en pleine tension et il peut sembler que le choix est difficile à faire. Or, je participais hier à une rencontre à l'uqam et ce problème a été soulevé. Il s'est avéré que la plupart des participants s'entendaient pour dire qu'on devait vivre les deux, mais dans des sphères distinctes: un choc au niveau idéologique et un implantation de nature progressive. L'idée est intéressante, mais je m'interroge sur le résultat. En cherchant le meilleur des deux mondes, on peut peut-être avoir le pire des deux... Je continue donc ma réflexion. En ce qui concerne la formation préalable de nos profs, il est clair qu'elle fut insuffisante. Tous se sont dits très déçus de ce qu'ils ont recu dans les CS. La divergence observée sur les causes et les fondements de la réforme résulte d'après moi de la déresponsabilisation du MEQ (MELS) dans la formation. En effet, saupoudrer de l'argent dans les écoles ne suffit pas pour véhiculer le message qui devrait venir avec... On dit aussi dans l'article que les enseignants n'ont pas abandonné les contenus actuels et qu'ils ont continué de les enseigner en parallèle avec les SA vécues. Je suis d'avis ici que la méthode de recherche privilégiée doit être au moins partiellement imputable de ce résultat. (ainsi, ce n'était pas une véritable implantation, donc, moins de pression; moratoire sur l'évaluation, oui, mais reste la pression des parents, etc...). Donc, sur ce point, seul septembre nous renseignera correctement. Dans tous les cas cependant, on peut dire que nous avons tenté de favoriser les innovations mais que les enseignants ne semblent pas avoir fait leur deuil de quoi que ce soit... Bonne réflexion et bonne implantation à tous! Patrice Potvin Eric Noel le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tout d'abord je vous remercie monsieur Potvin de vos précisions. Je reste pourtant convaincu qu'une application "brute" de la réforme peut rapidement crée une impression d'épuisement combiné au défaitisme des " je-vous-l-avais-bien-dit". Tout simplement parceque selon moi, comme acteur de la réforme, je trouve qu'il y a encore beaucoup trop de variables inconnues, auxquels s'ajoutent les variables de mise à niveau, qui sont dans plusieurs cas déficients, comme vous le signalez avec la déception des enseignants de l'expérimentation concernant l'information promulguée par la CS. Mais là ou je trouve vos propos extremement intéressant c'est votre visualition en deux axes de l'implémentation, effectivement je ne crois pas que l'implantation doit être un bloc monolythique. L'idée d'un choc au niveau idéologique et une implantation de nature progressive mérite d'être réfléchie, peut-être y trouverons-nous une sécurisation. Bonjour, Quand j'ose dire qu'il faut sauter dans la réforme (au lieu d'y aller par petits pas) ça ne veut pas dire que tout doit être fait parfaitement tout de suite. On peut laisser un peu de côté l'évaluation de compétences par exemple lors des premiers mois de SAO. On peut se permettre de seulement «évaluer» les productions des élèves, les rapports, les synthèses... On peut intervenir (donc observer et agir = forme d'évaluation) pour améliorer le travail d'équipe ou encore la gestion du temps des élèves. Ces deux points (qui sont problématiques) peuvent être fait par la plupart des profs sans formation. L'évaluation de compétences, le prof pourra en faire après une période de rodage de sa classe (et de ses pratiques). Pour ma part, cela a pris au moins 2 mois avant que mes élèves soient à l'aise avec les SAO et le type de travail que cela exigait. De cette façon, en 2 mois j'ai a eu le temps de «contrôler» mes émotions/peurs/incertitudes/stress... et j'ai par la suite pû pousser un peu plus loin mes folies ;o). Je sais je sais, on doit avoir à l'esprit la partie évaluation lorsqu'on cré une SA réforme. Mais, je crois que c'est une stratégie qui n'aurait pas les défauts des petits pas. À mon humble avis toujours. Donc je dis oui à une implantation progressive, mais ce qui est progressif ce n'est pas le type (traditionnelle vs réforme) de SA qu'on vit en classe mais la chaire (évaluation compétences, documentations explicitant la SA, communication aux parents, complexité du matériel utilisé, l'intégration des TIC, etc) autour de la SAO qui progresse au fil du temps. Et non, je ne suis pas d'accord que ce type d'implantation est plus lourde pour le prof que de faire une ou deux SA «réforme» ici et là. Car en ne vivant pas «toujours» dans la réforme les élèves n'ont pas la possibilité de s'adapter vraiment aux changements car le traditionnel est encore présent la plupart du temps. Je poursuis ma réflexion... TEST le 17/06/2005. Catégorie: Général Allo toi, LE BLOG DU RÉCIT le 21/06/2005. Catégorie: Webisteries 43 sur 195

45 C'est parti!, voilà le titre d'un billet qui annonce la mise en ligne d'un blog pour le RÉCIT. Le site peut héberger des blogs d'animateurs du RÉCIT ou encore des projets particuliers. Par la même occasion, nous avons mis le blog du RÉCIT MST à cette même adresse: Comme les vancances sont proches, ce blog ne devrait pas être très actif avant la fin août, mais je vous l'annonce quand même. En fait, ce qui est le plus intéressant c'est surtout l'application (GPL) derrière le blog: b2evolution. Un outil multi-blogs, multi-utilisateurs assez performant. J'écrirai sûrement quelques textes sur cette application (que je ne maîtrise pas encore parfaitement) dans les prochains jours. À suivre... DÉBRANCHEMENT TOTAL le 08/08/2005. Catégorie: Général Les TIC c'est très cool, mais il peut être intéressant, voir vivifiant de se débrancher durant un certain temps. Ce que j'ai fait, à ma grande surprise durant 1 mois complet! Je m'assagis. C'est ma maman qui sera contente ;o) Donc je suis de retour dans la virtualité. Encore une foule de projets à continuer/commencer/terminer. Un automne prometteur qui me permettra sûrement d'avoir beaucoup de plaisir. Beaucoup de lecture/rattrapage à faire, donc donnez-moi quelques jours avant de commenter vos billets ou d'en écrire de profonds ;o) Une autre belle année scolaire débute donc. À suivre... Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bon retour! QUELQUES PHOTOS DE VACANCES le 08/08/2005. Catégorie: Général J'ai fait, entre autre, le tour de la gaspésie en camping avec ma petite famille cet été. Voici quelques photos pour me souvenir. Voir la première série de photos La suite viendra... et peut être une description. DISCOVERY, UN PEU STRESSANT QUAND MÊME, NON? le 09/08/2005. Catégorie: À propos de la Techo-science Louis dit bienvenue à Discovery, mais moi j'ai dit ouf! Non mais avec ce que la NASA a dû faire pour s'assurer que le bouclier thermique fontionne bien, on se fait des idées. Pas vous? Est-ce que le rythme cardiaque des astronautes a augmenté pendant cet atterrissage? UNE TASSE, ÇA MESURE COMMENT? le 09/08/2005. Catégorie: À propos de la Techo-science J'ai encore l'habitude d'utiliser l'unitée de mesure «tasse» lorsque je cuisine. Mais si je voulais être à jour, j'utiliserais le ml. Au fait, combien de ml contient une tasse? Attention, j'ai besoin de références SVP ;o) Eric Robert le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour, Une tasse contient 240 ml. Vous trouverez un tableau de référence assez utile sur ce site: charlevoix.net/~gv/recett... Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 44 sur 195

46 Un site personnel, sans autres références, ce n'est pas une référence très fiable... Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Selon: Site référé par le National Institute of Standards and Technology(NIST) ts.nist.gov/ts/htdocs/ oz (impérial) == ml 8 oz (us) == ml Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Dans mon Agenda 2005 (Le Dirigeant, éd. Udutilis) 1 oz = 28,3495 g. Il suffit de multiplier par 8. :-) LA CHUTE le 10/08/2005. Catégorie: Le cinéphile en moi... J'ai eu le plaisir d'écouter/voir ce film hier. Que de plaisir et de malaise. Il est rare qu'un film de guerre nous place du côté des perdants. Ça m'aide à me rappeler qu'il y a pire que des chicanes pour une convention collective ;o) Je vous recommande ce film. Vous m'en donnerez des nouvelles. Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Quelle horreur! Quelle lâcheté de la part des officiers de la Wehrmacht de laisser cet homme gouverner! Aucune considération pour les populations civiles. Et puis tout ce monde plongé dans une folie meurtrière et suicidaire qui ne me semble trouver de point de comparaison que dans l obnubilation des victimes des sectes (les épouses du tueur Charles Manson, par exemple) Merci de m avoir convaincu de m y mettre, mais quelle épreuve! EXPLOITER UN BLOGUE POUR ÉVALUER UNE FORMATION le 12/08/2005. Catégorie: À propos de l'évaluation Voici la dernière idée que j'ai eu pour le Camp TIC qui aura lieu la semaine prochaine. L'idée de démarrer un blogue pour le camp vient de commentaires de blogueurs bien connus, Gilles et Clément. Voici quelques objectifs que je poursuis avec ce blogue: 1. Faire connaître ce que sont les blogues en général. 2. Explorer avec les participants/animateurs du camp les possibilité pédagogiques. 3. Utiliser les billets pour évaluer la formation. 4. Garder des traces plus «vivantes» de la semaine de camp que les produits finaux des équipes. Questions: 1. Est-ce que les enseignants sont prêts à écrire sur le web avec ce que ça implique? 2. Les animateurs de la formation sont-ils prêts (prendront-ils le temps) à écrire/commenter sur le blogue? 3. Aurons-nous des traces de qualité suffisante pour en ressortir une évaluation plus significative de la semaine? Vous ne connaissez pas ce camp? Ce sera une bonne occasion de suivre ce blogue durant la semaine et de poser des questions aux animateurs et aux participants. Je ferai connaître aussi ce wiki qui a des buts intéressants. Pas simple de réalisation (j'y reviendrai plus tard) mais intéressants. Je participerai probablement à son évolution dans les prochaines semaines. Merci à André Cotte pour m'avoir fait connaître le tout. Donc plus que trois dodos avant une des formations que j'apprécient le plus dans mon année. En cinq jours les participants ont vraiment le temps d'être baignés dans les TIC pédagogiques et de construire. Ce qui n'est pas possible en 1 ou 2 journées. À suivre... Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: excellente initiative. j'ai hâte de voir les résultats. je suivrai attentivement. 45 sur 195

47 LE BLOGUE DU CAMP TIC le 22/08/2005. Catégorie: À propos de l'évaluation Il m'est difficile en ce moment de faire une évaluation sérieuse du blogue du camp, car l'outil ayant été mis en place juste avant le camp, les animateurs n'ont pas eu le temps de s'approprier l'outil ni les buts. Donc seulement quelques animateurs ont écrit (jusqu'à présent) sur le blogue. Pour ce qui est des participants, ils n'ont pas eu de temps de planifié pour aller écrire. Donc dans ces conditions, les autres TIC ont pris tout le temps disponible. Peu de publicité avait été faite pour signaler que le blogue existait, donc les visiteurs ont probablement été peu nombreux. Malgré ça je suis fier du résultat, on a quelques traces intéressantes dans les billets et commentaires. Je crois que l'expérience devra être reconduite, mais avec des ajustements. Comme j'ai écrit: un blogue n'est pas sans phaulte, mais foisonne d'idées. Il faut donc insister sur ça pour que les enseignants laissent leurs élèves publier sans tout corriger. Merci à celles et ceux qui ont écrit/commenté sur le blogue. Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Félicitations pour l'initiative. Pour une première, ce fut superbe. Et peut-être somme-nous maintenant tous un peu jaloux des participants à ce camp! Pierre Lacahnce le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Et j'expère qu'il y aura d'autres animateurs/participants qui blogueront dans les prochains jours. Pour participer l'an prochain, veuillez en parler à votre animateur RÉCIT de votre CS. Il aura probablement une invitation après les fêtes pour participer au camp Au plaisir. LA FAMEUSE TROISIÈME CHAISE le 22/08/2005. Catégorie: Webisteries Comme l'écrit André ici, une belle discussion a débutée pendant mes vacances. Voici quelques endroits où on a discuté du sujet: Voici le wiki qui sert à organiser le projet. Après lecture de ces textes/commentaires, j'ai quelques questions/commentaires/idées sur le sujet. M. Cotte le mentionne, ce type de projet attire toujours les mêmes personnes. Il faudrait trouver un moyen de recruter des nouveaux joueurs. M. Laberge nous dit que même s'ils ne sont pas rendu là, qu'on pourrait au moins intéresser les enseignants au projet. On verra à les faire jouer après. Il nous signale aussi qu'un tel projet demandera à moyen terme des ressources techniques et financières. Offrir de tels services à quelques personnes ce n'est pas un problème, mais à quelques centaines! Il faudra donc utiliser les forces/disponibilités de chacun afin que ce ne soit pas toujours le même qui investit de son temps. À noter que la toile des blogueurs pédagogues se tisse lentement mais sûrement depuis quelques mois, et ce sans aucune structure officielle (qui peut devenir lourde). Il ne manque peut être qu'un endroit où héberger des blogues gratuitement et sans publicité pour ceux qui ne peuvent se payer un hébergement? Et peut être aussi un petit site web qui référence le tout. Je m'avance un peu, mais pas au nom du RÉCIT! Plusieurs organismes ont été nommés. Dans la liste ne manque-t-il pas le RÉCIT? Je prêche pour ma paroisse me direz-vous, mais présentement le RÉCIT est un réseau déjà en place partout au Québec, avec des fonds publics pour réaliser des projets d'intégration des TIC, avec de l'expertise sur le sujet, etc. Le RÉCIT peut donc atteindre/supporter les profs du Québec dans leur projets de blogues. Il serait parfaitement possible d'héberger/gérer ce type de projet avec un nom de domaine comme edublogue.qc.ca sur un des serveurs du RÉCIT. Donc il serait possible (même essentiel selon moi) de garder une liberté pour le projet (on pourrait déménager le tout ailleurs advenant la disparition du RÉCIT). Le site n'aurait pas de main mise sur le projet sauf pour l'hébergement (pas sur le contenu). Si cette possibilité vous semble intéressante, je pourrai apporter/défendre le projet à la coordonatrice du RÉCIT pour valider s'il serait possible de supporter un tel projet. Si l'idée n'est pas dans le sens de votre projet, nous resterons des amis blogueurs ;o) Bon, voilà pour ma participation au début de ce projet très intéressant. Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 46 sur 195

48 Wow! Très bon billet! J'ai bien hâte de voir ce que pensent les autres de cette idée de faire entre le RECIT dans le bal. Pour ma part, si vous croyez la chose possible, je suis des plus enthousiastes à l'idée! Je suis en effet convaincu que, si edubloque.qc.ca voit le jour, il ne faudra pas attendre bien longtemps avant que la nouvelle fasse son bout de chemin et que l on voit cette petite communauté s élargir des plus riches collaborateurs. Je suis sûr qu'il existe des dizaines d'enseignants qui jugeront rapidement de l'intérêt de tels outils et d'une telle communauté. Il suffit peut-être de leur faire goûter... le plus simplement possible. Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Effectivement le RÉCIT est le grand oublié. Probable que nous avions trop en tête les consultations sur l'avenir de l'aquops. L'important c'est le leadership, je trouve votre proposition extrême intéressante. La chaise est libre... Voici ce qui pourrait très simplement être réalisé (assez rapidement): 1) Achat du nom de domaine edublogue.qc.ca ou edublog.qc.ca (perso comme blogue est pas mal accepté, je préfère le premier, mais on est est démocratie ;o)). 2) Mise en ligne d'un outil de blogue (b2evolution fait le travail et est libre) comme pour le où on peut créer plusieurs blogues personnel/de classe/d'école avec plusieurs utilisateurs. L'adresse des blogues est du type: 3) Création d'un site web (le wiki déjà existant peut très bien faire l'affaire) pour la présentation/définition du projet, pour la liste des blogueurs pédagogues. etc. 4) Trouver quelques personnes qui auront les droits de créer les blogues/utilisateurs afin de répartir un peu la tâche. 5) Faire connaître le service d'hébergement de blogues aux enseignants. 6) Observer les résultats et s'ajuster en cours de route. 7) Faire un «backup» du site (c'est un répertoire et une base de données) et le diffuser (sans les mots de passe) pour assurer la pérénité du site advenant un problème avec le RÉCIT. Qu'en dites-vous? Est-ce que ça pourrait être un début pour la 3e chaise? Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Il me semblait aussi que la chose pouvait se réaliser plus ou moins rapidement et simplement (du moins dans ses premiers pas)! Et si les serveurs existent et ont de l'espace de libre... Je suis convaincu que, si une troisième chaise est appelée à voir le jour, les services que peut fournir un site comme edublogue.qc.ca ne pourra qu'en être un volet important (le volet enseignants carnetiers). Quel meilleur moyen d'initier des discussions entre enseignants à l'échelle de la province? Et si la troisième chaise ne voit jamais le jour, il existera au moins cette communauté. Il faudrait voir quels outils seront les plus utiles pour «propager la bonne nouvelle». En laissant planer l idée que l outil existe et que tous les enseignants qui le veulent bien peuvent y créer, le plus simplement du monde, un cybercarnet, je crois que cela fera tranquillement naître l intérêt. En terminant, Édublogue avec un s ou non? Encore une fois, j'ai bien hâte de voir ce que pensent les autres de cette idée de passer par le RÉCIT... Peut-être pourrions-nous aussi profiter de l'intérêt démontré par M. Patrick Giroux... Cybercarnets, adresses courriels, wikis, (je dois néanmoins avouer que je n ai aucune idée de ce qu est un espace WebCT), tout cela est fort intéressant! Je me permets toutefois la remarque qu'il me semble important de faire la différence entre le projet edublogue.qc.ca et une éventuelle troisième chaise. Il serait dommage que de facto la troisième ne devienne le lieu de rendez-vous que des enseignants carnetiers. Voilà pourquoi, edublogue.qc.ca me semble une particulièrement bonne première étape, mais que, s'il est question de créer des services de courriels, des wikis, des fils d'actualités, des bibliographies et des forums, je n'aimerais pas que la chose soit chapeautée par un site dont le premier mandat serait d'héberger un communauté de carnetiers. Surtout eu égard à l aspect du «réseautage» et des tables de discussions régionales et nationale qui peuvent en naître. Mais bon, peut-être que je me mets le doigt dans l œil Vous voyez ce que je veux dire? Salutations! Je suis d'accord avec le fait que le site edublogues.qc.ca (avec un s c'est plus logique) ne sera pas la 3e chaise. Juste un service offert aux éducateurs. Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Et sans doute une joyeuse de première étape!!! J'insiste. Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Propos technique. Monsieur Lachance, j'ai une version de b2evolution (je voulais la tester avec mes élèves) qui permet l'ajout de nouveaux blogues automatiquement. Si vous êtes intéressé... p.s. edublogues.qc.ca c'est nettement mieux. Ho! Si ma proposition (de faire des démarches pour héberger ce projet sur le serveur du MST) passe au conseil ;o) je vous demanderai cette version, ce serait plus intéressant que de le faire à la mitaine. En effet, edublogues.qc.ca est très bien comme nom de domaine! Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je trouve *très* intéressante cette discussion. 47 sur 195

49 Je plaide à mon tour pour la distinction entre edublogues.qc.ca et «la troisième chaise». Mais, surtout, je nous mets en garde contre l'illusion de la facilité. Vu le succès qu'on peu prévoir à une initiative qui permettrait à n'importe quel prof de se créer un blogue gratuitement, il faut vraiment planifier nos affaires comme il faut. Sans vouloir être démobilisant (tout au contraire) j'ai l'impression qu'on sous-estime le niveau de difficulté que comporte un projet comme celui-là. Pas techniquement, bien sûr (et encore, que, pour gérer des centaines de carnets aisément, faut voir...), mais surtout en terme de ressources nécessaires: maintenance, urgences, soutien technique, aide, surveillance, bande passante, gestions diverses, etc. Vraiment, et sur cela j'insiste, il faut qu'on planifie rigoureusement l'aventure avant de se lancer! Si les RÉCIT peuvent donner un coup de main tant mieux, idem pour l'aquops, l'uqac, Opossum et d'autres. On aura besoin de bien des gens et de toutes les ressources disponibles. Mais il faudra aupréalable anayser tous les enjeux comme il faut. Notre (Opossum) petite expérience de la gestion de parc de carnets nous a enseigné que c'est toujours pas mal plus compliqué que ça en a l'air à première vue. Mais encore une fois: faut le faire! Je suis partant. Et Opossum aussi si on peut donner un coup de main, sous une forme ou sous une autre. Sans doute que la première étape serait une rencontre, en personne, pour analyser tout ça, faire un plan, évaluer différents scénario, diviser des tâches, etc. Je suis convaincu qu'on ne se rendra pas service en voulant aller trop vite. Rappelons-nous seulement la difficulté que nous avions eu à cerner le sujet, à s'entendre sur les qualités nécessaires d'un carnet, sur la flexibilité souhaitable, etc. À titre de souvenir: wiki.st-joseph.qc.ca/mini... Cela dit, et si la première contribution d'opossum était de «caller la shot» pour une rencontre de travail sur le sujet, quelque part fin septembre, début octobre? Il y aurait des partant? Une rencontre «en personne», qui pourrait évidemment être précédée et suivie de travail en ligne. Mario tout de go le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Mon agrégateur me dérange! Vraiment aujourd hui, je n avais pas le temps de reluquer mon agrégateur. J avais des animations à préparer, du travail de recherche à faire, des réunions de coordination à animer et surtout,... Stéphane Allaire (Ytsejamer) le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ça m'intéresse! J'y reviens plus tard avec plus de consistance... Francois Guité le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je suis ravi de voir que les deux projets (la Troisième chaise et edublogue) commencent à se concrétiser. Et vous pouvez compter sur ma participation. Comme d'autres l'ont indiqué avant moi, notamment Sacco et Clément, il faut distinguer les deux projets, quoique je crois important de lancer les deux projets de front. Les deux projets s'intègrent fort bien, et aussi bien profiter de la mobilisation des gens pendant qu'on y est. En ce qui me concerne, la 3eC (Troisième chaise) constitue la finalité du projet, tandis que EB (edublogues) s'avère un moyen important de réseauter les participants (mais non le seul) et de stimuler la discussion. EB m'apparaît beaucoup plus réalisable, à court terme, que la 3eC. Les difficultés du premier sont surtout techniques, alors que le second risque de se heurter à une certaine résistance du milieu. On n'a qu'à penser à l'idée d'un Collège des enseignants. J'ai l'impression que le syndicat n'aimera pas trop cette idée d'une 3eC. Et les commissions scolaires non plus. Ça ne doit pas nous arrêter, évidemment ; je ne fais qu'exprimer une idée. J'aime bien l'idée de Clément de se rencontrer pour coordonner le tout. C'est une façon de donner le ton à la dynamique de la 3eC, qu'éric entrevoyait d'abord comme un lieu de discussion réel, mais qui, dans les faits, ne pourra pas se passer des TIC. Le problème, bien sûr, est de trouver un lieu qui convienne à tous. Montréal ou Québec? C'est pas évident quand on est éparpillé de Hull au Lac St-Jean. Stéphane Allaire (Ytsejamer) le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je pense que Québec demeure le point le plus central. PROJET EDUBLOGUES.QC.CA, ON DISCUTE le 24/08/2005. Catégorie: Webisteries Ce billet fait suite à la discussion ici. Mon commentaire à celui de Clément devenait trop long ;o) Je suis partant pour une rencontre, la dernière semaine de septembre serait parfaite pour moi. Maintenant, je suis conscient et d'accord avec les éléments que tu mentionnes Clément. Il est vrai qu'en voulant aller trop vite qu'on peut rencontrer des problèmes. Qu'il faut planifier. Mais voici ma vision de la chose si tu permets: Je serais pour un départ de ce service en toute simplicité, pour tâter le terrain. Étant moins expérimenté dans le monde des blogues que toi, je serais plus à l'aise si on se donnait une période d'expérimentation au service. Cette période permettrait entre autre de peut être trouver d'autres partenaires, des sous, d'autres outils de blogues plus performants, de etc. De plus, j'ai des doutes sur la trop grande popularité d'un tel service, au début (1 an) en tout cas. Beaucoup de profs au Québec ont présentement la possibilité d'avoir un (ou des) site web de classe gratuitement (par leur CS), et personne pour l'instant ne semble avoir une trop grande demande (à ma connaissance toujours). Comme le dit Christine, ce sont toujours les mêmes! Mon hypothèse est que ce n'est pas le coût (ou l'absence de service) qui est le plus grand frein à la publication web par les profs. Quel est ce frein? Il est multiple, on pourrait tenter une réponse plus tard ;o) Je ne crois pas non plus que je sois en mesure de trouver des $$ pour ce projet (qui a un gros potentiel mais qui n'a pas encore vraiment fait ses preuves auprès des profs sur une grande échelle). Par contre, si quelque'un d'autre peut en trouver, on pourra partir ça plus solidement. 48 sur 195

50 Ben oui, je suis peut être impulsif, mais j'ai vu trop de projets très bien planifiés ne jamais se réaliser :o( C'est pour ça que j'essaie de plus en plus dans ma vie de prendre la vague ;o) et de voir/m'ajuster par la suite. Mais comme ce projet n'est pas le mien (je m'y suis attaché que tardivement) je suis ouvert aux besoins du groupe. Je ne fais donc pas de démarche officielle (auprès du RÉCIT) avant la rencontre (si elle a lieu) ou que le groupe ne prenne une décision. Au plaisir de continuer la réflexion avec vous. Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'y pense, pourquoi ne pas en parler avec le mec responsable de edublogs.org. Il nous y invite : «***How do I set up this kind of thing for my school, organisation, community group etc.? This is basically an implementation of WordPress MultiUser (WPMU) so you use that. If you d like advice, assistance, training, support or a blog expert to help out then please don t hesitate to approach me for consultancy at Blogsavvy.net.» Peut-être a-t-il des suggestions... peut-être pourrions coopérer? Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je propose également Québec comme lieu de rencontre. Gilles G.Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Il y a une rencontre des RÉCIT dans la région de Québec (Duchesnay) à la première semaine d'octobre. Peut-être y aurait-il moyen de coordonner une rencontre à ce moment-là? Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Parlons-nous d'une rencontre en semaine? En journée ou en soirée? Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je trouve très bonne l'idée de profiter de la rencontre du début d'octobre à Duchesnay. Quand sera connu l'horaire de cette rencontre? Pour qu'on puisse s'y adapter. Sacco, est-ce que tu souhaites prendre les devants pour communiquer avec les gens d'edublog ou si on demande à quelqu'un d'autre de le faire? Clément Cette rencontre a lieu du 3 au 5 oct (inclusivement). On commence à 13h lundi pour se terminer vers les 16h mercredi. Il y a donc lundi AM, et les soirées du lundi et mardi pour se rencontrer. La station Duchesnay offre un lien internet. Les personnes qui ne peuvent pas se joindre à nous lors de cette rencontre pourront donc nous suivre sur le web (clavardage ou autre). Au plaisir de vous rencontrer. Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Oh! Excuse-moi, Clément, je dormais au gaz! Oui, oui, je peux bien communiquer avec le bonhomme de edublogs. Je suis convaincu en fait que, même s'il est consultant, il voudra bien au moins nous parler des embûches et nous donner quelques conseils. Je fais ça le plutôt possible et vous en reparle... où? Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Quant à la rencontre de Québec, je suis partant. Je ne sais dans quelle mesure je pourrai être utile cependant. Par ailleurs, si quelqu'un cherche un lift de Gatineau, je suis partant aussi. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Sacco: reparle-nous en sur ton blogue! On ramassera tout ça sur ton wiki ensuite! ;-) Pierre: j'ai noté pour réserver ces plages dans mon horaire. Pour les gens de l'extérieur, qu'est-ce qui est le plus simple? Lundi matin ou un soir? Je peux héberger une ou deux personnes à la maison le dimanche soir, par exemple. 49 sur 195

51 Ouais, j'ai le regret de vous annoncer que la session du RÉCIT d'octobre sera trop remplie pour qu'on puisse se rencontrer sur le sujet edublogues.qc.ca à ce moment :o( D'autres dates à proposer? Désolé. PAtrick Giroux le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'aimerais proposé une alternative... Pourquoi ne pas se rencontrer en vidéocommunication. L'Université du Québec a des salles dans plusieurs région du Québec. Ça permettrait à ceux du Saguenay (moi, Éric Noël, Stéphane Allaire, etc.) d'y participer. La rencontre pourrait avoir lieu un jeudi soir et réunir les salles de Chicoutimi et Québec par exemple... Si l'idée vous plaît, proposez une semaine et je m'occupe des salles de vidéocommunication. Si d'autres régions désirent participer, je peux aussi regarder pour une conférence à trois ou quatre points dans la mesure où il y a des bureaux de l'université du Québec dans votre région... Pour ma part je trouve l'idée intéressante. On permettrait aux gens de faire le moins de km possible. La semaine du 10 octobre serait parfaire pour moi. Et vous? Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Donc nous parlons du jeudi 13 octobre... Personnellement cela me va. LES TIC, QUI A DIT QUE C'EST FROID COMME MÉDIA? le 24/08/2005. Catégorie: Webisteries 50 sur 195

52 Je suis un peu comme Mario en ce mercredi matin, si l'année scolaire est aussi riche en textes/actions que ce début d'année, ce sera épuisant ;o) J'ai lu les questions de Christine hier soir et ce matin je commence à chercher des réponses. Je dois savoir ce qui peut pousser les profs (tous) à intégrer les TIC dans l'apprentissage des élèves. J'ai quelques pistes de réponses ici, mais je pousserai plus loin ma recherche. Et là ce matin je découvre un autre billet de Gilles. Mais là attaché votre tuque! D'abord ce texte donne une preuve de plus à Mario que les textes (sur les TIC) web sont meilleurs que ceux papiers. Ensuite Gilles a réussi à me faire vibrer pédagogiquement parlant. De là le titre de mon billet. Ton billet me rend fier d'être un prof Gilles. Car je te le rappelle, je suis en éducation pour changer le monde. Ce que j'apprécie en toi (entre autre), c'est que tu ne te limites pas à la critique, tu nous donnes des pistes de solution. Ces pistes, je dois les citées ici: 1- Appuyer uniquement les enseignants qui sont déjà très en avance. Ces derniers créeront des modèles que d'autres pourront éventuellement adapter. Au lieu de s'arrêter à la première difficulté rencontrée, ils sauront analyser la situation et trouver les solutions. 2- Aux enseignants déjà en avance, fournir rapidement tout ce dont ils ont besoin. 3- Ne pas alourdir la tâche de ces enseignants en leur demandant, par exemple, de pondre des projets sur papier pour les administrateurs frileux. Diable! QU'ON LEUR FASSE CONFIANCE. 4- Rechercher de bons éléments parmi les innovateurs du terrain pour qu'ils enseignent aux futurs enseignants. Autrement dit, que les universités commencent par reconnaître qu'elles n'ont pas l'expertise pour faire avancer les choses, et qu'elles puissent embaucher des enseignants compétents/experts même s'ils n'ont pas les diplômes que leurs nobles institutions délivrent et exigent. 5- Que tous les services informatiques des CS soient d'abord au service de la pédagogie. 6- Que le Ministère de l'éducation mette quelques millions sur la production de matériel pédagogique libre. Les enseignants auraient ainsi du matériel électronique modifiable selon leur propre jugement. 7- Que le Ministère de l'éducation offre un service de prêts sans intérêt (ou un crédit d'impôt) aux enseignants qui désirent acquérir un ordinateur portable. 8- Que le Ministère de l'éducation ait un service d'abonnement gratuit à l'internet pour les éducateurs de la province. Les profs avancés c'est mon histoire de noyau. On doit, je crois moi aussi, créer ce noyau de profs qui aura par la suite des effets sur les autres. On doit atteindre/développer une masse critique de «profs compétents en TIC» pour tirer la masse (inertie) vers notre but. J'aimerais également qu'on (les formateurs/accompagnateurs/administrateurs...) arrête de prendre les profs par la main comme les enfants dans une garderie. On mâche tellement la gomme à leur place qu'elle n'a plus de gôut pour le prof! On veut tout sabler pour retirer les échardes (mon pepa est menuisier ;o)), on veut leur éviter des problèmes, on veut que tout soit parfait avant de foncer. Donc on leur prépare des formations/documents/projets clé en main où il n'y a aucun questionnement, aucun défi pour le prof. Donc sans saveur. Après ça on se demande pourquoi ils n'embarquent pas! Attention! J'ai déjà moi aussi donné ce type de formation. Mais j'essaie maintenant de faire jouer les profs dans la boue. Ils doivent se salir non de non! Et sur ce point, le camp TIC est un bel exemple de salissage. On fait bouger le plancher sous les pieds des profs et ils doivent rétablir leur équilibre. Le truc ici c'est qu'il sont le temps (5 jours) de se rétablir. Non les profs ne sont pas des nuls! Mais on doit les intéresser nous aussi. JE SUIS HEUREUX le 25/08/2005. Catégorie: Le papa en moi... Mots-clé: Humeur,Parent,Photo, Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 51 sur 195

53 Il n'y a vraiment pas grand chose à dire...tout se lit. Martin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Quand on dit qu'une image vaut milles mots! Merci de m'avoir fait sourire ce matin! Martin UN PEU D'HUMOUR SUR LE DOS DE BILL le 31/08/2005. Catégorie: Général Le titre : 5 raisons de ne pas passer à Linux m'a évidemment attiré. «C'est quoi encore ces niaiseries» me dis-je avec une montée de pression ;o) Tant qu'à dire des niaiseries, j'aime ça d'même! ANIMATION FLASH, EURK! le 31/08/2005. Catégorie: Webisteries Ouais, eurk! j'aime pas ça et depuis longtemps. Oui oui j'ai déjà fait du flash, je m'en confesse. Mais j'ai jamais pris le temps d'expliciter pourquoi je n'en fais plus. En tout cas pour faire des site web (ou juste pour la page d'accueil). Voici quelques points intéressants que je donnerai en référence à ceux qui veulent à tout prix faire de beaux sites avec ça. Eric Robert le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Excellent article. Depuis le temps que je désirais un document qui dressait la liste des inconvénients d'utiliser prinpalement le flash pour construire un site web, mon désir est maintenant comblé. La référence est très pertinente et me sera très utile. Merci! Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ouf! Je ne me rendais pas compte. Grand merci pour cette référence! Pascal Lapalme le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'avoue n'avoir jamais penser me servir de Flash pour concevoir un site entier et jamais je penserais à la faire. Par contre, pour démontrer des trucs, ça peut être utile. J'ai créé des animations pour illustrer les transformations géométriques dans le plan. Au lieu de les faire au tableau, je les ai flashisé... Après le cours, les élèves peuvent les revoir encore et encore. Voilà ce que j'appelle savoir utiliser la bonne technologie pour le besoin. En effet, pour ton besoin, c'est possiblement un très bon outil. Ça me rappelle que plusieurs personnes utilisaient «Word» :o( pour faire des pages web! RÉFÉRENCEMENT DES FILS RSS PÉDAGOGIQUES le 31/08/2005. Catégorie: Webisteries 52 sur 195

54 Clément m'en a déjà parlé (avoir en un endroit les fils RSS pédagogiques au Québec). Maintenant je me pose ces questions: Où doit-on placer cet outil de référencement? RÉCIT.org ou ailleurs? Quel outil devrait-on utiliser? En existe-t-il un outil libre présentement qui ferait l'affaire? Sinon, en construisons-nous un de base (accoler un ou des mots-clés au fil) qui permettrait d'aider à la recherche? Ajouté le 31/08/2005 à 14:23: L'outil derrière (que l'on pourrait installer quelque part) ne pourrait-il pas être utilisé pour lier nos fils RSS et autres projets? Mise à jour du 02/09/05: Version de test prête: À suivre... Mise à jour du 04/09/05: Sources de Sedna Fichiers que j'ai ajoutés/modifiés ici. Pascal L le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai trouvé ça chez spip-contrib -> SpipFeeder : un agrégateur rss. Adresse de l'article : Amicalement! Eric Robert le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour, Voici un outil opensource qui correspond peut-être à ce que vous cherchez: gregarius.net/ Une description sommaire de l'outil: " Gregarius is a web-based RSS/RDF/ATOM feed aggregator, designed to run on your web server, allowing you to access your news sources from wherever you want." Et pour une démonstration en ligne: rss.gregarius.net/ Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour, Il y a mieux que Spipfeeder si on parle d'ajout à Spip. Il y a Sedna mais j'ignore s'il est déjà en ligne. Pedagoblog ( pedago.ouvaton.org ) roule avec Sedna. Et je ne parle pas à travers mon chapeau, puisque c'est moi qui ai construit Spipfeeder :) Wow! Sedna semble extra! Sous SPIP en plus! Cool! J'ai trouvé ça: zone.spip.org/trac/spip-z... Je teste le tout dans les prochaines heures. Voilà! recit.org/signets/ Je n'ai mis que quelques fils pour voir ce que ça donne. Le squelette est très très bien. On pourrait voir si on doit ajouter des mots-clés à la patente? Est-ce nécessaire? Il peut être difficile de classer un blogue selon quelques mots-clés? À suivre... Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je crois que les mots-clefs sont dans la todo liste, pour une version future. Clément Laberg le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: C'est fantastique de pouvoir assembler tout ça aussi rapidement. Mais je m'interroge sur la fonctionnalité. Je fais l'hypothèse que: - Les plus branchés d'entre nous avons tous déjà des aggrégateurs; 53 sur 195

55 - Les moins branchés ne peuvent tout simplement pas digérés tout ce qui passera dans une seule journée sur une page comme celle-là. C'est pourquoi l'idée qui m'intéressait le plus dans le projet (en partie réalisée) de Stefen Downes, c'est la possibilité de crééer une base de données qui rassemble toutes les entrées des fils RSS éducatifs québécois (par exemple) un super-aggrégateur et qui pourrait les reformater pour les retourner sous formes de fils RSS thématiques, en fonction de différents critères (thèmes, mots-clés, auteurs, etc.). Ces derniers fils RSS pourraient faire l'objet de présentations Web, évidemment. Le nombre d'entrées étant plus limité, ça offrirait aux nouveaux un premier contact un peu moins vertigineux. Ça je pense que ça pourrait être un levier intéressant pour progressivement amener de nouveaux membres dans la confrèrie! ;-) Parce que tout le monde n'a sans doute pas le goût de digérer des centaines de nouveaux textes par semaines... C'est vrai Clément, ça deviendra rapidement complexe de s'y retrouver pour un débutant! Où puis-je trouver ce super-aggrégateur qui reformaterait le tout? Je garderai quand même Sedna pour: -Ceux qui n'ont pas la chance d'avoir leur poste à eux, donc pas d'aggrégateur perso. -Centraliser les adresses de sites pédagogiques qui offrent un fil RSS -> devient un outil de recherche plutôt qu'un outil de consultation quotidien. -Donner un moyen de montrer aux débutants que ça bouge en pédagogie sur le web (voir plusieurs billets publiés et classés). Mon aggrégateur ne me permet pas ça. -Ceux qui, bien qu'il aient la compétence TIC assez développée, n'ont pas installé d'aggrégateur pour toutes sortes de raisons. Je vais essayer, pendant quelques minutes, de voir si je peux ajouter un classement par mot-clé dans Sedna. Ce qui aidera encore plus à la recherche/classement. Donc, ma proposition est de garder Sedna (pour les raisons ci-haut, en fait j'en aurai beson dans mon travail ;o) ) et d'essayer de mettre en place un truc comme Clément nous propose pour améliorer les fils RSS pédagogiques. Bon, j'ai essayé des choses: recit.org/signets/ Il y a maintenant un classement possible par mot-clé. Mais j'ai des bogues, exemple: recit.org/signets/?id_mot... Les sites ayant le mot-clé #4 sont bien là, mais la mise en page ne fonctionne pas bien. Il manque entre autre la date du premier billet du carnet de la CSCV. Quelqu'un saurait comment on pourrait entremêler les différents billets (de plusieurs sites) pour qu'à une date précise il y ait tous les billets? Pas claire comme question ;o) Ensuite, il faudrait essayer les fils rss (en bas à gauche). recit.org/signets/sedna/?... Êtes-vous capable de récupérer ce fil? Moi oui mais avec un autre SPIP seulement. Mon agrégateur ne vas pas chercher tous les billets???? Help! Les fichiers modifiés sont là: recit.org/signets/sedna_m... C'est pas chic mais c'est un début. Clément Laberg le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: On dirait que ça marche ici (le rss). Un beau progrès. André Chartrand le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Le rss fonctionne très bien dans mon aggrégateur (RSS OWL). La case de recherche fonctionne pour ce que j'ai essayé. J'ai noté que la recherche ne prend en considération que le nombre de jours choisis dans le haut de la colonne de gauche. Ce qui me semble une bonne chose. Bon assez joué dans le code. Voici donc une version presque OK: recit.org/signets/ J'ai fait une page d'accueil pour les nouveaux utilisateurs des fils RSS. J'ai aussi ajouté quelques sites que je connaissais, si vous en avez d'autres, contactez-moi. Il y a une page qui énumère tous les fils RSS du site: recit.org/signets/tousfil... Il ne reste (pour que ce soit à mon goût) que la mise en page de la page lorsqu'on navigue par mot-clé. J'ai été obligé d'afficher la date à chaque textes (par manque de connaissances de la fonction afficher_lien de Sedna). Mais le reste est pas mal. Reste à voir l'outil avec le temps... Merci à vous de votre précieuse aide. PS: Le fil RSS par mot-clé a passé le test de ce validateur: rss.scripting.com/ Francois Guité le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Superbe solution, beaucoup plus intelligente que celle d'énumérer les blogues éducationnels, comme j'avais commencé à le faire sur le wiki Troisième chaise ( dedalus.freezee.org/wiki/... ). Toujours est-il qu'on pourra y trouver quelques blogues additionnels. Éventuellement, j'espère remplacer une tapée de RSS par un seul. Mais il y a toujours la question des RSS commentaires qui, à mon avis, sont aussi riches d'information (sinon davantage) que les billets eux-mêmes. Ho! Les commentaires! 54 sur 195

56 C'est certain qu'ils sont importants. J'ai donc ajouté une section pour les syndiquer. Je n'ai pas accolé de mot-clé pour l'instant. Je ne sais pas si c'est important de le faire pour les commentaires? Merci de la suggestion. Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'adore! Joli travail! Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: De plus à l,aide d'un petit javascript il est possible d'ajouter une liste des derniers billets dans une page web. J'en parlais ici à propos de pedagoblog et de la troisième chaise. J'avais omis de mettre le critère «inverse» dans ma boucle pour les fils RSS. Donc les nouveauté n'apparaissaient pas :o( C'est réparé et les fils RSS semblent fonctionner correctement. Merci à tous pour vos idées/trucs. L'outil sera donc en test pour les prochaines semaines pour voir sa fiabilité/ergonomie. Je ferai un annonce officielle au RÉCIT de l'existence de l'outil dans les prochaines heures. J'ai mis un lien vers les sources modifiées dans mon billet ci-haut. Clément Laberg le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je ne peux pas te dire pourquoi, mais ça ne rend toujours pas compte des dernières mises à jour de mon carnet. Compare par toi-même (carnets.opossum.ca/remoli... Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: La manière de fonctionner de Sedna est simple, il y a une mise à jour de syndication à chaque visite/reload. Pas toujours dans le même ordre, mais toujours en commençant par le site ayant subi une syndication il y a le plus longtemps. Dans le bas de la page, il y a toujours une indication permettant de savoir quand a eu lieu la dernière syndication. De plus, les utilisateurs enregistrés dans Spip, peuvent, en s'identifiant, forcer une syndication d'un site précis. UN PEU DE CHANGEMENT le 02/09/2005. Catégorie: Général Je suis passé à la version de Dotclear et j'utilise maintenant le thème XolSon version 1.0 trafiqué un peu. Merci à pour l'image de mon ami le pingouin. Ça fait du bien ;o) Quand même pas mal le web dynamique. On peut changer l'allure d'un site en un rien de temps! Martin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tout un lifting! Il me semble que c'est plus à ton image ;o) En effet, l'autre style était un exercice de CSS de ma part, j'avais fait mes 3 outils avec le même look (Site, Wiki, Carnet). Mais là c'est un choix de clareté que j'ai fait. Fond blanc le plus possible (pour faciliter la lecture), pas trop de flafla (pour ne pas perdre de vue que c'est le contenu qui compte. Et un brin de couleur avec mon ami ci-contre. Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Très très joli... Est-ce que je dois conclure que tu n'aimes pas mon look vert? Snif Snif!!! Louis, le vert te va à merveille ;o) Et je dois avouer que la lecture se fait bien sur cette couleur. De plus, les petites bibites/fleurs présentes sur ton blogue nous montrent un petit côté de ta personnalité que j'apprécie ;o) Les chroniques du Temps Perdu le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Un blogue aux couleurs de sa palette Pierre Lachance a installé la nouvelle version de dotclear pour son blogue. La feuille de style qu'il utilisait avant été très belle, mais j'aime bien le nouveau look de son carnet. Je me suis posé une drôle de question en lisant le billet lié sur 195

57 BLOGUE VS PERSONNALITÉ le 03/09/2005. Catégorie: Société et moi Gilles a encore frappé en nous disant: Bien évidemment, plusieurs moyens autres que ce blogue peuvent servir la communication, mais alors comment se fait-il que ces autres moyens restent tout aussi silencieux... Et François donne sa réponse ici. Après une nuit à y rêver, voici une autre des mes hypothèses pour mieux comprendre (et ensuite agir): ça dépend plus de la personnalité des personnes que du moyen de communication. Prenons l'exemple d'une classe d'élèves (j'étais au secondaire). Sur 30 élèves (plutôt 34) combien ont le courage de lever la main pour poser une question qui peut leur sembler bête? Combien d'entre eux auront des interactions riches avec le prof? Combien s'impliqueront à fond dans les divers projets de la classe? Combien oseront dire au prof qu'il vient de faire une erreur ou dire une «grossièreté» ;o)? Combien aideront leurs pairs (pas leurs amis) sans qu'on leur demande? Combien garderont les traces de leurs apprentissages (on retrouve souvent à la poubelle les travaux des élèves après la correction)? Combien... Réponse: Toujours les mêmes et ils ne sont pas beaucoup! À mon avis (je ne suis pas sociologue) c'est le même principe avec les blogues/sites/courriel/fax/cellulaire/radio/téléphone à cannes de conserve/signaux de fumée... Ça n'a pas grand chose à voir avec la technologie utilisée et encore moins avec les difficultés de son utilisation. Je suis peut être dans le pré, mais je crois qu'il faut arrêter de mettre la faute sur l'outil et plutôt regarder l'humain. PS: Vous pouvez remplacer mon exemple de groupe d'élève par une équipe école. Ça marche aussi! Martin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Parfaitement en accord avec toi! Comme je le dis souvent, c'est pas la quincaillerie qui constitue le réseau, mais les gens qui l'utilise! La force d'un réseau réside dans les contributions de ses membres. Il semble qu'il y ait toutes sortes de contributions, mais à ce que je peux constater depuis au moins cinq ans, la majorité utilise la contribution passive... Malgré tout, je demeure optimiste! Comme je l'ai constaté depuis le mois d'août, la communauté devient de plus en plus active. Je vais m'empresser de lire le billet de Gilles. Clément Laberg le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tout en étant d'accord sur le fond, je pense qu'il faut quand même nuancer un peu. Parce que tous les outils ne sont quand même pas équivalents quand il est tant de favoriser la participation des gens dans une discussion, par exemple. On ne peut quand même pas nier que chaque outil a ses forces et ses faiblesses. Même si, ultimement, ils ne peuvent pas «jaser à la place du monde» et que quelqu'un qui ne sait pas ou ne veut pas s'exprimer ne le fera pas quel que soit l'outil qu'on met à sa disposition. Ce serait intéressant que Mario raconte un peu ses observations sur l'expérience des carnets à l'institut St-Joseph et comment des élèves qui ne parlaient que très peu dans le contexte de la classe se sont mis à s'exprimer beaucoup plus à travers les carnets Web. Mario? Mario Asselin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je crois que je sais à quoi tu fais référence Clément. Ce passage de l'article de Stephen Downes publié dans "Educause" à la rentrée 2004 ( ) en est l'illustration : «Mireille Guay, an instructor at St-Joseph, notes: "The conversation possible on the weblog is also an amazing tool to develop our community of learners. The students get to know each other better by visiting and reading blogs from other students. They discover, in a non-threatening way, their similarities and differences. The student who usually talks very loud in the classroom and the student who is very timid have the same writing space to voice their opinion. It puts students in a situation of equity."» Ce que nous avons observé lors des deux dernières années d'expérimentation des cyberportfolios (depuis octobre 2003, 330 auteurs ont publié près de documents générant plus de commentaires) va dans le sens que le choix de l'outil de communication proposé ne soit pas si neutre. Je m'explique... Les enseignants ont l'habitude du phénomène "toujours les mêmes" avec les élèves. Ils en parlent dans les réunions, au café et avec les parents. Dès l'instant où nous avons mis à leur disposition un espace de publication où ils pouvaient "penser tout haut" et rapporter leurs trouvailles, la donne a changé. «Quand j'écris dans mon cyberportfolio, il n'y a personne pour m'interrompre» avait dit un jeune (approuvé par ses amis) en guise d'explication au fait que nous étions surpris de certaines contributions très volumineuses d'élèves assez discret à l'oral. Je crois que les extravertis ne peuvent occuper tout le territoire avec les blogues comme il le font souvent en classe. Par contre, le contexte de la communauté d'apprentissage de la classe CARRIERE est peut-être un facteur précipitant qui explique que les discrets ne se sont pas sentis inhibés par le médium. Au départ, je me souviens de comportements d'élèves (plutôt forts "en gueule") qui tentaient de discréditer certains élèves pas reconnus pour avoir des opinions et qui, tout à coup, devenaient "des stars du jour" par la beauté de leurs écrits! Si les mécanismes réguliers de la classe centrés sur le paradigme de l'enseignement avait été en vigueur, je ne suis pas sûr que nous aurions observé la même chose. Dans la classe "communauté d'apprentissage" les hierarchies ne sont pas les mêmes et tant aux réunions du conseil de coopération qu'en récrétation, j'ai vu les habilités sociales de chacun évoluer différemment. Voici quelques points à surveiller selon mon observation, quand on fourni à une personne un espace Web pour s'exprimer. 1- S'assurer qu'existent des espaces collectifs et des espaces individuels. 2- Donner à chacun les mêmes informations au même moment pour tenter de faire en sorte que tous partent égaux, qu'il n'y ait pas de lièvres qui "volent le départ" (ou le show). Sur ces deux points, j'aurais quelques remarques. Les capacités d'expression ne s'exercent pas de la même façon dans ces différents types d'espace. Les profs, par exemple, ont peu écrit sur des espaces individuels, mais ont beaucoup participé par les commentaires et les espaces collectifs. Je crois qu'un des marqueurs était qu'ils avaient "la permission" du groupe (des collègues) de s'essayer dans les commentaires et les espaces de classes alors que s'aurait pu être interprété comme "tient voilà l'autre qui se pense bon" s'ils avaient écrit dans leur cyberportfolio individuel. Deux ans plus tard, je crois que cette barrière est tombé et quelques-uns se sentent maintenant prêts à s'afficher... sans représailles sociales. Ils ne vous diront pas cela, mais je sais que ça existe! Vous savez, c'est dur sortir "des rangs", même pour des adultes. S'affirmer contre ce qu'on perçoit comme étant la règle non-écrite est le lot de la minorité... Je soupçonne d'ailleurs que ceux d'entre-vous qui 56 sur 195

58 écrivez à l'heure où on se parle ne sont pas trop pris par ce "blocage" de ce que vont pensez les autres, mais vous êtes dans la minorité... Ce qui vous empêche de voir que ça peut exister chez les autres... si vous brusquez sans comprendre pourquoi ils ne s'essaient pas???, vous allez peut-être briser le lien et là, pas obtenir ce que vous souhaitez... créer des liens! Alors qu'au niveau des jeunes, ce genre de règles non écrites n'est pas encore structuré clairement et peut être "attaqué de front" pour permettre l'épanouissement de chacun! 3- Intervenir très rapidement lorsque survient un commentaire qui "gèle", qui inhibe, qui peut bloquer le désir de vouloir faire la conversation. Comme animateur (ou jardinier) d'un espace comme les blogues, les premières tentatives de qui que ce soit sont lues par plus de monde qu'on peut imaginer (le bouche à oreille, c'est fort!) et si les premiers billets montrent une empoignade épique, vous imaginez déjà ce que les futurs contributeurs vont se dire : «Hiiiii, ils s'est fait répondre lui! Moi j'aurais pas aimé ça me faire répondre de même» ou «Tu l'as vu le ti-jo connaissant qui est venu tout de suite contredire un tel; moi j'embarque pas là-dedans... j'ai pas le goût des "ostinations"!» C'est le genre de chose que les adultes (davantage que les jeunes) risquent de se dire... Alors, l'attitude du jardinier est très important pour parler (écrire, téléphoner, rencontrer) à celui/ceux qui risquent de faire déraper le début de l'aventure ou encore faire ventiler celui qui essuit ce qu'il interprête être une rebuffade alors que ce n'est qu'un échange sans conséquence négative. Tout ça pour dire donc, que tenir pignon sur Web peut (je dis bien PEUT) changer la donne de ceux qui vont oser alors qu'en général, il font partie de la majorité silencieuse. Verbalement, je capte le langage corporel de l'autre et je m'ajuste... Je crois que sur un blogue, le fait de ne pas avoir cette information (même si parfois on l'imagine dans sa tête) peut favoriser des gens plus timides que d'habitude. En tout cas, avec nos jeunes de l'institut, c'est incroyable comment chacun prend son espace dans la conversation. Certains plus que d'autres; mais ceux qui sont très verbaux-moteur dans le face-à-face ne sont pas nécessairement les plus productifs sur les cyberportfolios et vice-versa au départ! Je dis au départ parce que j'ai aussi observé que des jeunes discrets en groupe au départ se mettent à prendre leur place dans les débats parce qu'à l'écrit ils semblaient avoir expérimenté que "leur parole" (à partir de la publication dans les cyberportfolios) n'était pas si bête et avait été assez bien reçu des autres. Intéressant n'est-ce pas? À noter que j'ai observé la même chose avec le groupe de profs que je regroupais. D'où l'idée également que certains aient à "perdre socialement" que l'expérience de la publication Web marche... S'il fallait que tout chacun commence à s'affirmer... qu'est-ce que ça va devenir??? On a été capable de passer à travers ça je crois et après bien des émotions fortes, je peux dire maintenant que la pratique fait maintenant partie des moeurs... Ça a pris plusieurs ANNÉES et beaucoup de petits gestes qui n'ont peut-être pas paru... Il faut être très patient, mais aussi, DÉTERMINÉ et convaincu de l'à-propos de faire tomber les murs qui nous enferment! ******************** Alors Clément... tu ne pensais pas déclencher un si long commentaire, non? Remarque que moi non-plus au départ, je n'avais pas envisagé une si longue envolée... Désolé! Toi pis tes questions... Clément Laberg le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ouf. Je n'en demandais vraiment pas tant... Quelle générosité! En effet! C'est très généreux/gentil de ta part Mario de nous partager ton vécu. Tu nous donnes de très bonnes règles pour qu'une communauté puisse vivre/évoluer grâce aux blogues. Clément je suis d'accord avec toi: «Parce que tous les outils ne sont quand même pas équivalents quand il est tant de favoriser la participation des gens dans une discussion, par exemple.» Ma petite sortie tentait de mettre au premier plan le côté humain (comme Mario nous l'explique dasn son long commentaire également) de la communication/prendre sa place dans une communauté. Merci à vous de m'aider ;o) J'apprécie grandement. Gilles en vrac... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: la minoritã parlante C est un constat qu ont sans doute fait tous les promoteurs de bulletins communautaires ou professionnels, de mã dias se voulant participatifs : le nombre des rã pondants à l appel est minime Et quand on pense que dans la... Opossum le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Beaucoup d'action autour des portfolios électroniques Une annonce en provenance de Phoenix «to make eportfolios available to all K-12 students of the State of Rhode Island by 2008» L université européenne d été «Poitiers U2E 2005»... BESOINS ET ADAPTATIONS le 03/09/2005. Catégorie: Logiciel libre Après avoir commenté ce billet de Ytsejamer, je me suis rendu compte que je devais mieux expliquer ma dernière phrase:... le besoin doit être créé pour adapter l'outil! Le monde du logiciel libre (auquel j'adhère parfaitement) est différent de notre monde de consommation. Comment se fait-il que le présent logiciel (Dotclear) offre maintenent un «glisser-déposer» dans sa partie administration (pour gérer les liens et catégories)? Il ne l'offrait pourtant pas il y a quelques mois! Adaptation suite à un besoin. Mais l'équipe de Dotclear a dû créer le besoin (mettre en ligne une version, même incomplète) avant de savoir que les utilisateurs trouvaient inéfficace la gestion des liens et catégories. Par contre, quand je magasine une auto, je ne peux pas avoir ce type de comportement. Là le produit doit répondre à des critères que je connais: avancer, reculer, tourner à droite, tourner à gauche, freiner, essuyer le pare-brise, etc. Si on garde un comportement de consommateur quand on met en place des projets pédagogiques, ne risquons-nous pas de passer à côté des vrais besoins. AMHA* *: À mon humble avis. Clément Laberg le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 57 sur 195

59 Je ne pense pas qu'on créé un besoin. On le constate. Mais il est vrai que, souvent, pour constater un besoin, il faut d'abord mettre en place un contexte qui agira comme «révélateur». Clément Laberg le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je serais même tenté d'ajouter que le logique de «création de besoin» est plutôt caractéristique du monde commercial traditionnel que de l'approche «ouverte/libre». Je continue ma réflexion... et j'essai de clarifier mes propos. Je viens de voir avec ton exemple Clément que lorsque j'utilise ces termes (créations de besoins) on peut interpréter qu'on force des gens à utiliser/acheter un produit. Mes propos portent plutôt sur le volet pédagogique/philosophique que commercial. C'est un peu comme le problème de la «poule ou l'oeuf».un prof peut-il constater «qu'il a besoin» d'un outil de site web dynamique si on ne lui en a jamais montré/offert? Est-ce ton contexte révélateur? Dans mon travail j'essai de cré des besoins. Si par exemple SPIP est devenu aussi populaire dans certaines CS c'est parce qu'on l'a montré/expliqué/documenté/expérimenté. J'espére faire pareil avec les blogues/wiki/fils RSS, etc. Je faisais pareil comme prof, je créais (tant bien que mal) le besoin d'apprendre/s'approprier des concepts/démarches/techniques... chez mes élèves à travers des SA. Pour le monde du libre, ok, il y a une partie constatation de besoins. Je propose donc ceci pour mieux expliciter ma pensée (qui n'est pas claire encore ;o) ): Le monde du libre constate des besoins -> Cré des outils pour les combler. ->Ces outils font naitre des besoins d'améliorations/modifications/traductions/documentations/... -> Le monde du libre réagit. C'est pas simple... Ho, je vais défénir ce que je veux dire par: Si on garde un comportement de consommateur quand on met en place des projets pédagogiques, ne risquons-nous pas de passer à côté des vrais besoins. Si comme animateur RÉCIT j'attend d'avoir LA situation d'apprentissage clé-en-main à offrir aux profs, je passe au côté de belles choses/apprentissages. Même chose si j'attends aussi d'offrir des outils parfaits. J'offre donc un début de quelque chose, pour qu'à l'usage je puisse améliorer le tout. C'est ma stratégie d'accompagnement. Clément Laberg le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je te suis beaucoup mieux après tes deux dernières interventions! Et sur ça, j'achète: «Le monde du libre constate des besoins -> Cré des outils pour les combler. ->Ces outils font naitre des besoins d'améliorations/modifications/traductions/documentations/... -> Le monde du libre réagit.» C'est un cercle vertueux. ;-) Ytsejamer le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Adaptation aux besoins Pierre s'interroge à propos du «monde du logiciel libre [...] [qui] est différent de notre monde de consommation. Comment se fait-il que le présent logiciel (Dotclear) offre maintenent un «glisser-déposer» dans sa partie administration (pour gérer les... NOTE OU COTE? le 04/09/2005. Catégorie: À propos de l'évaluation Ouf! Grosse question/patate chaude que Louis nous amène. Je crois donc que je vais réactiver ma section sur l'évaluation ;o) D'abord je dois dire que lors de ma première lecture je me suis senti un peu mal à l'aise pour la personne qui a posé la question sur notre liste interne. Si elle lit le billet elle pourrait peut être se sentir pointé du doigt comme étant la cause de cette sortie de Louis. Ce qui n'est pas le cas. Louis et moi avons déjà eu ce genre de discusisons à propos de l'évaluation. Et je dois vous avouer que Louis a un vision très claire de ce que devrait être l'évaluation en éducation. Je retiens donc deux mot (je sais c'est pas beaucoup compte tenu de la longueur du billet ;o)): standard et traces. Grâce à un standard on garantie (dans un monde idéal) une pérénité/qualité de l'évaluation de l'élève. Avec des traces, on tient enfin compte du processus. Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai lu le commentaire juste avant d'aller faire un petit dodo du dimanche après-midi et je n'ai pas été capable de réussir à fermer l'oeil. 58 sur 195

60 Le blogue du RECIT est une vitrine pédagogique exceptionnel. Je ne crois pas qu'il existe encore un seul blogue provincial pour une matière. L'évaluation est un sujet chaud et l'évaluation au secondaire est un véritable volcan qui pourrait entrer en éruption à tout moment. Donc, je croyais que c'était une belle place pour parler de ca. J'ai été honnête dans ma réflexion, peut-être trop. J'ai seulement expliqué le contexte de comment m'était venu cette idée. Je voulais simplement citer la personne qui m'a inspiré l'idée à l'intérieur de son contexte. C'était un billet au même titre qu'un autre. Jamais au grand JAMAIS je n'aurais voulu que ce billet blesse qui que se soit. J'étais même content qu'une question comme celle là nous arrive via la liste. J'aurais pu répondre via cette dernière, mais l'an passé si ma mémoire est correcte le blogue du RECIT avait été créé pour ne pas perdre ces discussions pédagogiques (de la liste). Ce n'était pas une sortie...j'ai juste mis le bout du nez dehors et peut-être que je vais me faire dire de fermer ma gueule en ce qui a trait à l'évaluation. :-) Ce ne serait pas la première fois et certainement pas la dernière. On verra... J'ai été témoin de discussion pas mal plus vexantes sur la liste l'an passé que ma petite réflexion en évaluation...ai-je besoin de vous ramener en mémoire celle de l'aquops. :-p J'espère n'avoir vexé personne, mais si tel est le cas, je m'en excuse bien bas. Désolé d'être la cause d'un non dodo du dimanche PM :o( En fait, ce sont mes bibites à moi qui m'ont porté à avoir ce commentaire. Je ne sais pas si l'auteur(e) du mail aura la même réaction que moi? En fait mon commentaire a un lien avec celui de Mario pierrelachance.net/blog/i... On doit, quand on est jardinier, faire attention à tout le jardin, pas seulement aux pousses plus fortes ;o) Je ne crois pas que tu te fasses fermer la gueule sur le fond de ton message. Si c'est le cas, les gens devraont avoir d'aussi bons arguments que les tiens. Je crois plutôt qu'ils passeront leur tour :o( PETITE LECTURE SUR LE TRAVAIL le 05/09/2005. Catégorie: Le prof en moi... Tout en buvant mon thé d'après souper, je suis tombé sur ce petit dossier tout simple. Mais qui m'a réconforté sur plusieurs points. Voici quelques phrases qui me plaisent un peu plus que les autres ;o) : Il faut aussi cultiver une certaine authenticité dans ses rapports aux autres. Cela signifie dire ce que l'on pense et savoir s'affirmer un minimum. Remettez en cause vos idées reçues Pariez sur l'optimisme, la confiance et le "fun" Décidez qu'un autre monde est possible Passez à l'action! Enfin, accordez-vous des petits plaisirs quotidiens, y compris au bureau. L'individu ne peut pas apprendre si cela ne s'intègre pas dans un projet personnel. Ceux qui assistent passivement à l'apprentissage d'un nouveau logiciel, par exemple, n'apprennent rien. Le dossier est axé sur l'entreprise, mais je m'en servirai sûrement en pédagogie. VOILÀ, C'EST PARTI le 06/09/2005. Catégorie: Webisteries L'annonce officielle de la mise en place des Signets pédagogiques (RSS) a été faite en ce mardi matin. Seulement 2 minutes après l'envoie de mon courriel au RÉCIT j'ai reçu une nouvelle adresse de fil RSS! Pas pire. À suivre... PédagoTIC... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Signets pédagogiques (RSS) Signets pédagogiques (RSS) Un grand nombre de fils RSS rassemblés au même endroit. Facile à consulter. Idéal lorsqu'on est loin de notre ordinateur (en voyage, etc.), que l'on ne connaît pas beaucoup de carnetiers, que l'on désire en connaître de... Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour Pierre, Tu sais si la panne actuelle du Signets RSS est temporaire ou permanente? J'aimais beaucoup cet outil pour faire visiter la petite communauté des enseignants blogueurs aux personnes intéressées... Sacco. 59 sur 195

61 Ouais, c'était temporaire. En fait c'est un problème de réseautique de nos installations réseaux. C'est de retour. Merci d'utiliser cet outil ;o) LIBRE OU PAS? le 13/09/2005. Catégorie: Logiciel libre Pascal a écrit ceci dans ce commentaire: «Cependant, philosophiquement, je me refuse à utiliser un outil qui ne soit pas libre s'il existe des alternative libre.» Le billet original traite de la mise en place d'un journal de bord ou d'un blogue. Si vous avez lu ne serait-ce que 10% de mes écrits des dernières années, vous savez qu'en lisant cette phrase j'ai eu DES FRISSONS dans le dos ;o) J'aimerais que le monde de l'éducation fasse de plus en plus ce type de raisonnement. Car il devient de plus en plus difficile de prouver qu'on doit dépenser un seul dollar en licence pour favoriser le développement de la compétence TIC par les élèves. Relisez ma dernière phrase SVP. On est rendu à un stade où le fardeau de la preuve n'est plus du côté du libre mais bien du propriétaire. Si on me dit que je dois payer un logiciel parce qu'il a une fonction de plus que celui libre, mille excuses mais je débarque! Ce ne sont pas des fonctions qu'on apprend, mais des compétences qu'on développe. De plus, si le logiciel libre serait gagnant de l'ajout de cette fameuse fonction, on peut contacter les développeurs et leur faire la démonstration que leur logiciel serait bien meilleur avec le petit truc. Il sera possible, si vous n'êtes pas le seul à croire en cette fontion, que la version subséquente du logiciel réponde davantage à vos «besoins». Mais était-ce vraiment un besoin? Donc M. Lapalme je vous félicite pour votre phrase choc. Ça fait du bien ;o) Mise à jour du 14/09/05: M. Couillard nous fait réfléchir ici sur le fameux traitement de texte et les $$ nécessaires pour se procurer la dernière version. Alors que l'utilisation qui est faite du TdT n'a pas besoin d'une grosse application. Une application libre ferait très bien l'affaire. À propos du TdT, je fais aussi un rappel de ce billet de Gilles. Pascal Lapalme le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'irai plus loin que ça en te disant que je saute 10 pieds dans les aires quand on paie 100$ pour un logiciel X quant on peut, pour la même somme, avoir un ordinateur complet à l'opeq. Parce que j'utilise que des logiciels libres (à part win98se qui va bientôt prendre le bord au profit de Mandriva) j'ai pu doter ma classe de 4 ordinateurs répondant parfaitement à mes besoins du moment. J'ajoute que c'est dû à la communauté du libre (québécoise et mondiale) que j'ai pu découvrir tout plein d'alternatives libres aux logiciels propriétaires que j'utilisais avant. De plus, il est vrai q'il est possible de contacter le développeur d'un logiciel libre et de lui faire part de nos suggestions. Je l'ai fais par le passé et mes suggestions ont été prises en compte dans les versions subséquentes. Le logiciel en question est GéoGebra e tmême si le concepteur est allemand, nous avons réussit à nous comprendre. Je terminerais en disant : «Vive le logiciel, vive le logiciel LIBRE!» ;-) Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Il y a cependant une différence importante entre le logiciel à 100$ et l'ordi à 100$ : l'ordi fait que la gestion du parc informatique augmente et comme on n'augmente généralement pas les techniciens qui s'en occupent, cela leur crée un surcroît de travail. C'est, en tout cas, l'argument qu'on me sert ici : "si tu entres 1 machine dans l'école, tu DOIS en sortir 1 autre!" Tristesse! ;-( Clément Laberg le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'avais amorcé un commentaire ici qui s'est transformé en plus long texte... que j'ai plutôt choisi de publier sur mon blogue. C'est là: carnets.opossum.ca/remoli... UBUNTU, TEST #1 le 14/09/2005. Catégorie: Logiciel libre 60 sur 195

62 Vous connaissez ma distribution préférée, Mandriva. J'ai essayé quelques distributions (Suse, Red Hat, Fedora, Knoppix et Mandriva) mais je suis toujours (jusqu'à présent) revenu sur Mandriva. La version actuelle est 10.2 LE Ubuntu est une «nouvelle» distribution dite pour les débutants. Elle est même classée #1 sur le site Distrowatch! Ma curiosité m'a amené à télécharger le CD d'installation et essayer d'installer la distribution sur mon poste personnel. Ho! Stop! J'ai des données importantes sur mon poste et lorsque je suis rendu à la partie «Partitionnement» ça devient compliqué. Très! La peur m'a donc fait arrêter l'installation. Pas de chance à prendre. Je vais donc essayer de trouver un ordinateur où je peux perdre ce qu'il y a dessus et je ferai un installation par défaut (prendre tout le disque, partitionnement automatique). Juste pour voir si cette distribution en a (autant qu'on le dit) dans le ventre. Mais une chose est certaine pour l'instant, pour l'outil de partitionnement n'est pas suffisamment clair pour avoir confiance en ce que je fais avec :o( À suivre... Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je l'ai installé sur un ordinateur sur lequel j'avais rien à perdre. Une fois installé, c'est pas si mal, mais en termes d'installation, c'est très très très loin d'être intéressant comme système, encore moins pour un débutant. C'est pour ça que je continue avec Mandriva. Ouais, et avec ce que je viens de lire sur une liste de discussion il peut y avoir des problèmes avec le clavier canadien français et avec les polices de caractères dans X. De plus on dit qu'il faut installer (après le système) des applications en français (ce sont celles anglophones qui sont installé par défaut). Bon, ok, Ubuntu vient sur un seul CD, donc pas de place pour toute l'internationalistion, mais pour un débutant québécois... Je suis toujours à la recherche d'un ordinateur que je pourrai effacer pour «ouaire» ça de mes yeux. À suivre... Robin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Petite note en passant, le top 100 de distrowatch, il mesure les hits sur ses propres pages. Ce n'est donc pas super représentatif. Deuxième chose, les logiciels sont généralement multilingues. En fait, les éléments textuels se trouvent dans des fichiers séparés, pas tellement gros, qu'il est assez facile de mettre à jour ou compléter si jamais c'est nécessaire. Il ne s'agit pas d'installer un logiciel en français, puis une autre version en anglais, etc. J'utilise Debian, et tout est disponible en français, ou presque. Quand je dis tout, je parle de 7000 applications, ce n'est pas peu dire. Le clavier français, utf-8, la joie, quoi :) DURÉE DE VIE D'UN BILLET? le 15/09/2005. Catégorie: Webisteries Je me pose une question en ce jeudi matin, quelle est la durée de vie d'un billet sur un blogue? La vie d'un billet étant défini ici comme étant le moment où il y a des gens qui le commentent/pistent. Est-ce que le nombre de billets sur la page d'accueil du billet a un rapport? Est-ce que le nombre de billet publiés par semaine influence la durée de vie d'un billet? Est-ce que la qualité... le sujet... le nombre de commentaires... influence? Car il y a des perles de billets de perdus sur le web selon moi :o( Peut être que augmentera cette durée de vie? Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 1 semaine. Je pense que la plupart du temps, après une semaine, un billet est "mort", en ce sens qu'il n'évolue plus. Probablement parce qu'il est remplacé par d'autres qui sont un peu plus d'actualité. Mais on voit aussi des billets "ressusciter" lorsque des gens tombent dessus autrement que par le suivi des fils RSS. Je pense que c'est la syndication par RSS qui est à l'origine de cette durée de vie. Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je ne comprends pas très bien pourquoi il faudrait assimiler la durée de vie d'un billet à la période où les commentaires s'y ajoutent? Personnellement, je n'écris pas seulement pour recevoir des commentaires. Aussi pour pouvoir y référer plus tard. Pour pouvoir y faire éventuellement référence pour élaborer mes idées et constater leur évolution. La question en titre suggère une conception des blogues à laquelle j'ai peine à adhérer... et que je trouve un peu risquée d'un point de vue éducatif. Parce que si on laisse entendre aux gens qu'un blogue est en vie dans la mesure où il suscite des commentaires, on risque de faire bien des malheureux... même s'ils auraient pu y trouver bien d'autres sources de plaisir. 61 sur 195

63 Ça me fait d'ailleurs penser à ce texte de François Guité: Clément, quand tu écris: «La question en titre suggère une conception des blogues à laquelle j'ai peine à adhérer...» C'est vrai que ça fait bizarre, mais je remarque quand même que les billets «meurent» alors qu'il y aurait encore des choses à dire. Les sujets ne se vident pas vraiment (je ne veux pas généraliser cependant). Je me demande si les gens laisse un commentaire sur un billet datté d'un an par exemple? Où les discussions sont terminées depuis longtemps aussi? C'est certain que le blogue a une utilité personnelle, mais si on se sert également de notre blogue pour faire avancer nos idées (formation continue) et que le billet «meurt» avant que le tour du sujet a été fait, il y a perte. Non? C'est peut être un désavantage du dynamisme des blogues? Je ne sais pas, à suivre... Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pierre, il est indéniable que les commentaires sont plus rares sur les textes plus anciens (même s'il y en a parfois). Je ne pense toutefois pas qu'on puisse dire que les billets sont morts pour autant. Je partage toutefois tout à fait ton point de vue sur le fait qu'à lui seul, le blogue ne facilite pas nécessairement le «brassage des textes» qui nous permettrait de faire appel périodiquement à nos écrits antérieurs. Il y aurait sans doute des efforts à consacrer dans ce sens. Cela dit, je ne sais pas si on peut parler de désavantage... ce serait un désavantage par rapport à quoi? C'est peut-être une limite, une contrainte, mais un désavantage? Je suis peut-être dans la sémantique... Quoi qu'il en soit, je pense que l'essentiel est de ne pas alimenter l'idée que l'exercice de l'écriture carnetière n'est valable que lorsqu'on a des commentaires. Dans un contexte éducatif, je pense qu'il vaut mieux oprivilégier l'idée qu'on écrit d'abord et avant tout pour soi-même. Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: «Dans un contexte éducatif, je pense qu'il vaut mieux oprivilégier l'idée qu'on écrit d'abord et avant tout pour soi-même.» Très intéressant. Quand je manifeste à mes copains toute la joie qu'il y a à écrire, on me lance souvent "Ben, pourquoi le faire publiquement? Un journal intime serait suffisant non?" Comme Clément, je crois qu'on écrit d'abord pour soi-même. En fait je crois qu'on fait TOUT d'abord pour soi-même. Cependant, écrire pour laisser tout ça dans le fond d'un tiroir, pour moi, ce n'est pas écrire. Il faut que quelqu'un d'autre le lise pour accomplir l'écriture. Quant aux commentaires des billets, c'est un cadeau lorsqu'il y en a. Mais ils ne sont absolument pas nécessaires. Savoir qu'on est lu est amplement suffisant. Clément et GIlles, je suis d'accord à 100% avec vous à propos de l'écriture, de la non nécessité du commentaire... Mon questionnement ne porte pas sur le zéro commentaire, mais sur le fait qu'un billet devient caché (ok je ne dirai plus mort ;o)) assez rapidement et perd ainsi sa chance de continuer d'évoluer. Donc dans le cas où le blogue sert s'outil de coconstruction (d'idées, d'opinions, de connaissances...), je crois que la structure d'un blogue n'est pas aidante. Par contre pour un journal de bord qui garde des traces, ça fait la job comme on dit. Je suis désolé de donner une impression négative à propos des blogues, mais comme n'importe quel outil, ils ont leurs faibless, limites, désavantages... Et selon moi, et en toute humilité, un désavantage est quelque chose de relatif. Relatif aux buts poursuivis par le blogue (qui peuvent être multiples selon ce que j'en comprend). Donc le blogue n'est peut être pas le meilleur outil quand un a un but de faire évoluer plusieurs idées sur un long laps de temps???? Merci de vos commentaires. Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Il y a quelques jours, Stéphane faisait remarquer que de plus en plus, il arrivait de tomber sur des blogues lors d'une recherche dans Internet. Je crois que même cachés les billets demeurent dans la sphère publique. Les moteurs de recherches actuels permettent à celui ou celle qui cherche des informations sur un sujet de tomber sur des billets (des réflexions donc) écrits il y a quelque temps. carnets.ixmedia.com/steph... Robin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Y'a un peu de "long tail" là-dessous, voir entre autre [fr] et [en]. Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Il est vrai qu'il y a un manque de visibilité de l'ensemble du blogue. Je pense que la case "recherche" est insuffisante. On devrait pouvoir avoir une espèce de FAQ (ou une certaine "organisation" des billets) qui permettrait au visiteur de voir en un "clin d'oeil" le contenu du site. Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je me posais la question au départ de mon blogue: est-ce que ca en vaut la peine? La réponse est venue rapidement. J'ai toujours aimé écrire et le blogue me permet de me discipliner pour le faire. Les billets que je diffuse le sont car je veux bien le faire. Il y a un plaisir à écrire, mais également à savoir que nous sommes lus. Il y a des choses que j'écris qui sont extrêmement personnelles et que je ne veux pas partager. Donc, il y a un élément de partage et je ne crois pas que ce soit illimité. Oui, un billet peut avoir des stades de vitalité. Par contre, dire qu'un vieux billet n'a pas d'utilisé parce qu'il n'est plus (sic) d'actualité. Je trouve ca un peu gros. A ce compte là, brûlons nos encyclopédies car elles ne sont plus d'actualité. Comme vous voyez, ca n'a pas vraiment de sens. Il y a un aspect de traces qui est important. 62 sur 195

64 Francois Guité le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Un billet intéressant de Dave Pollard aborde la question : blogs.salon.com/ /2... "We do need to invent a more durable form of publication, where the content is frequently reviewed and updated. For now, blogs are the best model we have -- when an update occurs, you blog it and link back to your archive where the original post resides." Martin Lessard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'apporterais une précision: ne serait-ce pas la 'conversation' autour d'un billet qui s'éteint rapidement? Il est vrai que le billet, lui-même, en soi, ne 'meurt' jamais. Mais la conversation a en général très peu de chance de survivre au delà de la semaine ou du mois. J'en ai pour preuve que seul l'auteur du présent billet sera au courant de ma contribution, car la 'masse' des lecteurs assidus sont déjà passé ici la semaine dernière et ne reviendront pas pour suivre nécessairement la conversation. Bien sûr, quelqu'un pourra ajouter un commentaire éventuellement (mon expérience me démontre que plus le billet est éloigné dans le temps, plusles chances de le voir commenté diminue) Je préciserais même que c'est la conversation 'active' qui s'arrête après un court laps de temps. Il est clair que le billet sera lu et provoquera des réactions - mais on dirait que les blogs nécessitent une participation à chaud... Les 'retardataires' comme moi ne provoqueront pas de retour de conversation aussi fertile que ce que la publication originale du billet a provoqué ici. Alors en résumé, oui, il y a des 'perles de conversations' qui sont perdues, mais pas des 'perles de billets'... Belle précision! La conversation, oui c'est ça que j'avais en tête. Car il m'arrive d'écrire un billet qui a pour but premier d'aller chercher les opinions des autres (au lieu d'une note personnelle). Une réflexion pour ce type de billet (conversation plus longue qu'une semaine ou mois) est en cours et j'y reviendrai. Merci M. Lessard de votre aide. Et soyez certain que votre contribution sera connue par d'autres que moi ;o) Patrick Moisan le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Il ne faut pas sous-estimer la puissance des fils RSS :-) Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'allais justement dire... On juge bien là de l'importance de l'existence de fils RSS pour les commentaires. Ce qui n'est cependant pas le lot de tous les blogues... Ouais, les fameux fils RSS! Et je crois aussi que les fils sur les commentaires sont aussi importants. J'ai une question: peut-on bloguer sans utiliser un agrégateur pour suivre le fil? Selon moi non, mais on m'a déjà répondu que ça fait 2 (oui oui 2) outils à apprendre et que ça rend alors moins accessible cette technologie! UNE EXPRESSION INCORRECTE le 16/09/2005. Catégorie: Logiciel libre On lit souvent l'expression «logiciel/image/texte libre de droits». En fait (les plus callés en la matière que moi pourront compléter) même la GPL, la plus pure des licences libres, laisse des droits à l'auteur, aux utilisateurs, etc. Donc un texte sous GPL n'est pas libre de droits! Il est publié sous la licence GPL. Robin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Juste pour contredire l'expression, je replace les choses en utilisant "de droits libres". Ce n'est pas une réponse complète, mais elle est beaucoup plus proche de la réalité, au moins. André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: C'est avec beaucoup de retard que je viens réagir à ce billet. Je crois que l'expression «libre de droits», est une formule, probablement incorrecte, pour dire «libérés de certains droits». Dans le cas des ressources scolaires, on devrait peut-être utiliser l'expression «libérés de droits pour usage scolaire». En fait, quand on réclame le droit d'auteur sur une oeuvre (c'est le cas aussi de ceux qui utilisent la GPL), on dit que nous sommes les seuls à pouvoir autoriser les autres à utiliser notre oeuvre. En utilisant la GPL, on donne les conditions auxquelles doit se plier celui qui utilisera notre oeuvre. Ces licences sont là pour nous éviter de contacter l'auteur à chaque fois qu'on veut utiliser son oeuvre. Le texte de la licence nous dit, à l'avance, ce à quoi il consentira, et ce à quoi il ne consentira pas. S'il y a trop de licence, comme certains le disent, c'est que les auteurs ne sont pas prêt à consentir la même chose pour l'usage de leurs oeuvres. L'avantage de la CC dans ce cas, est de permettre par le même mécanisme d'accomoder plusieurs cas de figure. Chacun, en fait, choisit la licence qui confère aux usagers les droits qu'il est prêt à consentir. MANIFESTE DU PREMIER DEGRÉ 63 sur 195

65 le 25/09/2005. Catégorie: Webisteries J'ai enfin signé ce manifeste (le logo en haut à droite sert de rappel) en ce dimanche 25 septembre Donc cher(s) lecteur(s), mes prochains billets respecteront ce manifeste. Je vous demande d'en faire autant ;o) C'est-à-dire que si vous n'êtes pas certain de ce que je veux dire, poser moi la question, ne laisser pas vos doutes vous ronger SVP. Je m'engage donc à faire de même avec Louis (entre autre) que j'ai essayé de comprendre sans lui poser de questions. Le site offre plusieurs petits trucs très intéressants. Visitez-le, ça vaut la peine. J'ai également modifié la licence appliquée sur mon blogue. J'utilise maintenant la licence du projet GNU: GNU Free Documentation License. Pourquoi passer de la CC à cette licence? Suite à cette discussion sur le blogue du RÉCIT je préfère donc être 100% libre et utiliser une licence du projet GNU qui a pour effet de ne pas encourager la multiplication des licences libres. Donc, j'utiliserai la GPL et la FDL selon la nature de mes projets. Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ahhhh Man!!! Il va falloir que tu me donnes un cours sur les licences. Je commence à en perdre mon latin, qui n'était pas très fort d'avance... ;-b Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: La lecture de ton billet m'a fait réfléchir: carnets.opossum.ca/remoli... Ouais, les fameuses licences! Je vais faire une petite recherche sur des textes qui vulgarisent la chose et je vais écrire un billet pour essayer de démêler le tout. Ce qui ne sera pas simple car c'est quand même du droit. Dans un premier temps, ma principale source d'inspiration. Je me qualifie de «puriste» en ce qui concerne le libre, c'est pourquoi j'utilise désormais ces deux licences. J'y reviendrai... Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: «La liberté d'améliorer le programme et de publier vos améliorations» Ce bout de la licence GNU me dérange un peu... Pour un logiciel, la chose me paraît tout à fait adéquate, mais dans le cas d'un texte (ou d'un blogue), il me semble que c'est un peu dangereux... Est-ce à dire que je pourrais prendre un texte paru sous cette licence, le transformer (changer des phrases complètes) et le publier comme mien ou (pis encore?) comme celui de l'auteur initial? Je ne suis pas bien sûr de suivre... Il me semble cependant que la chose devrait être plus simple pour un texte. À des fins autres que commerciales, reproduis-le aussi souvent que tu veux (en tout ou en partie) à condition d'en indiquer la provenance... Mais que le quidam puisse transformer mon texte, je dois avouer que ça me dérange (peut-être suis-je finalement réac?)... Mais bon, je tente de suivre... Très bonne question! Je tente une réponse. Je peux faire erreur cependant :o( Point 1) Je ne veux pas appliquer le copyright sur mes textes. Qu'ils soient d'opinions ou de documentations. Conséquence du point 1) Je dois appliquer une licence copyleft. Votre question: «Est-ce à dire que je pourrais prendre un texte paru sous cette licence, le transformer (changer des phrases complètes) et le publier comme mien ou (pis encore?) comme celui de l'auteur initial?» Si le modifieur respecte la licence originale, qui protège les droits de l'auteur initial, on peut faire ces modifications. On ne peut pas par contre, s'attribuer un texte d'un autre (même chose pour un logiciel). Voici une phrase importante (inclus dans la FDL) à propos du document modifié: «The author(s) and publisher(s) of the Document do not by this License give permission to use their names for publicity for or to assert or imply endorsement of any Modified Version.» On peut se demander aussi ce qui advient des images, de la musique... sous copyleft. Celui qui modifie n'a pas tous les droits. Heureusement me direz-vous ;o) Vous dites: «Pour un logiciel, la chose me paraît tout à fait adéquate...» Quelle dfférence faites-vous entre un logiciel et un texte? Selon moi, un logiciel est un texte. OK, il est peut être écrit dans un drôle de langage (langage quand même), il doit être interprété par un ordinateur, mais c'est du texte. Écrit par une personne qui veut «exprimer» une idée (un TdT, un logiciel de dessin,etc). L'auteur du logiciel peut ne pas vouloir qu'il soit copier, modifier (dans votre cas M. Sacco, ça vous dérange que quelqu'un reprenne vos textes, et c'est ok)... Il le place donc sous le copyright classic. Ce qui donne un logiciel propriétaire. Gratuit ou non. Ou encore il veut partager son travail et permettre à d'autres d'utiliser son «texte» pour leurs propres besoins. Il le place donc sous une licence libre (qui lui garantit des droits). Le texte d'un blogue (ou autre) est un moyen d'exprimer une idée, émettre une opinion, aider des gens à mieux saisir un concept (les licences par exemple ;o)), etc. L'interprétation (au lieu de se faire dans l'ordinateur) se fait dans le cerveau du lecteur. J'ai (comme auteur) donc décidé de partager mes lignes de codes avec les autres (en me gardant des droits). Que ceux qui sont plus compétents que moi en licences libres corrigent mes niaiseries SVP. 64 sur 195

66 En fin de compte, c'est moi le réac ;o) Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: «or to assert or imply endorsement of any Modified Version»... Je ne l'avais pas vu celle-là. Je crois que c'est très important que justement cela soit clair qu'il s'agit d'une modification et que l'auteur initial n'a pas à être considéré de facto comme étant en accord avec celle-ci... Je continue cependant à craindre pour les écrits... Pour les images, je conçois très bien que quelqu'un puisse prendre une toile et en créer une nouvelle oeuvre, de même qu'il est tout à fait possible d'imaginer que quelqu'un prenne une mélodie, y ajoute une portée et en fasse une nouvelle oeuvre... Pour l'écrit, ça me dérange un peu plus. Quoique, à bien y penser, il est tout aussi possible d'imaginer une nouvelle littéraire adaptée en pièce de théâtre par un autre auteur, pour que, partant, qu'il en naisse une oeuvre nouvelle! Je crois que je comprends mieux. Merci! Je suis heureux de vous avoir aidé. Mais un élément reste immuable, c'est à chaque auteur (ou groupe) de décider sous quelle licence sera publier l'oeuvre (texte, images, logiciel...). Je respecte votre malaise face aux licences libres pour les textes. À la prochaine! Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Un dernier mot, parce que je n'avais pas vu votre réponse avant de poster mon dernier commentaire... La différence que je voyais entre un texte et un logiciel résidait dans le fait qu'un logiciel, le but de sa création est de répondre le mieux à un besoin quelconque alors que le texte implique l'auteur, le rend responsable devant un public... L'auteur assume cette responsabilité. Or, si un quidam vient modifier un texte de mon cru, je crains que celui-ci ne respecte plus ce que je voulais initialement exprimer et, partant, être ultimement tenu responsable de propos que je ne tenais pas. Il convient de comprendre que je vois un texte comme un tout, le modifier vient changer mes propos et il n'a, dès lors, plus rien à voir avec le message initial. Mais bon, si, du fait de cette modification, il est entendu qu'il devient l'oeuvre d'un autre, le texte d'un autre, une nouvelle oeuvre, la chose me paraît tout à fait sensée. Que l'on reprenne de mes textes ne m'interpelle aucunement (quoique je doute fort de l'intérêt de ceux-ci pour d'autres que moi), ce qui me dérange, c'est que les modifie et que l'on m'attribue un de ces textes modifiés. Que l'on améliore une ligne de code (dans l'espoir de la rendre plus efficace) me semble en rien comparable à modifier une phrase dans un texte (même dans l'espoir de le rendre plus clair)... Mais bon, comme je le disais plus haut de prendre une nouvelle et d'en faire une pièce de théâtre (donc une nouvelle oeuvre) me semble une possibilité des plus intéressantes! Pour un texte d'opinion çe demeure plus complexe... ce me semble... Ceci étant, le plus grands des mercis à vous et bonne soirée! Ce dernier commentaire (sur ce sujet) de ma part est pour expliquer ce que je comprends de ce manifeste (les auteurs pourront le confirmer ou infirmer la chose). «a;akdjf;lkdjf a;lkdjf a;dlkfj dlkfj dlkfj;ladskfj ;ldkfj l;dkjf l;kdjf lkdjf l;kdasjf l;kdj flkdjf lkdjf lkdjf ldkjf. uah oiqweuqfdn qpoij^0cij wpkoefm poicj oijè qeflpkm pjoi cp-èmo pèo. 0asoifj end udnso8 GYfrepfij» Les phrases ci-haut (poème ou roman ou essai ou science fiction ou style plate...) veut dire : Je t'aime papa. Maintenant si ma mère lit ce texte, elle se demadera sûrement : Et moi, tu ne m'aimes pas? Ma soeur fera sûrement de même. Et ma conjointe. Mes filles... Le manifeste insiste (quel que soit le style littéraire ou les mots utilisés) sur ce qui est écrit. Ne faites pas d'extrapolation de ce genre. Ne cherchez pas de poux sur la tête d'un chauve ou sur mon casque de bain. Vous pouvez faire autant d'interprétation que vous voulez (si ça vous fait plaisir), mais le texte ne veux rien dire d'autre que : je t'aime papa. Déception! PédagoTIC... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Manifeste du 1er degré Manifeste du 1er degré J'ai pris connaissance du manifeste du premier degré ce week-end suite à la consultation du carnet web de Pierre Lachance (ce billet!). Après quelques heures de réflexion, j'ai décidé de le signer... J'ai évidemment lu SALUT GUY le 26/09/2005. Catégorie: Le prof en moi... M. Guy Gobeil a été mon premier prof de physique. C'est grâce à lui si j'ai fait mon bac dans ce domaine. M. Guy Gobeil a été mon prof associé lors de mon stage en enseignement. C'est grâce à lui si j'ai eu de l'intérêt pour les TIC en science. M. Guy Gobeil a été mon premier ami de plus de 50 ans ;o). Merci Guy pour les conseils remplis de sagesse. Guy a eu le cancer, un long, très long cancer. Guy est décédé la semaine dernière. Guy, un simple mot: salut. 65 sur 195

67 LA CULTURE LIBRE EN ÉBULLITION! le 26/09/2005. Catégorie: Logiciel libre. Mots-clé: Culture libre, Ma très intéressante discussion autour des licences libres avec M. Sacco m'amène à vous donner quelques liens intéressants sur la culture libre. Si vous aimez la musique, je vous conseil ce site: où vous pourrez trouver de la musique sous Creative Commons pour les projets éducatifs. Il y a même des sites de ce nom: et Un article sur l'art libre (Framasoft): Un autre site intéressant nous donne d'autres références: Un article en construction sur Wikipédia: Une recherche sur Google vous donnera bien d'autres liens. Comme quoi la philosophie du logiciel libre s'étend ;o) Clément Laberge le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Une bière avec ça? liberation.fr/page.php?ar... ;-) André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ne pas oublier ces URL pour de la musique ou de la vidéo libérés de droits pour usage scolaire ou privé. carrefour-education.teleq... carrefour-education.teleq... carrefour-education.teleq... TRAVAILLER EN ÉQUIPE le 07/10/2005. Catégorie: Général Personnellement je n'ai jamais trouvé facile de travailler en équipe. Travailler réellement je veux dire, donc que chaque membre de l'équipe participe à la tâche en apportant ses expertises/connaissances... Je suis membre de plusieurs équipes, mais dernièrement celle qui m'a donné quelques maux de têtes est l'équipe des animateurs du RÉCIT. En fait, peut-on parler «d'équipe»? À 100 personnes, hum... Maux de têtes: oui, j'ai entendu et lu des choses qui me grattent (c'est un peu plus que chatoullier ;o)). Quand on fait référence à l'image (je ne fais pas seulement référence ici aux commentaires sur le blogue du RÉCIT) de mon groupe (à mon image), mes oreilles s'ouvrent et mon cerveau se met à ON. Est-ce qu'on peut se faire une image d'un groupe de 100 personnes à la seule lecture d'un billet? Ou encore à la seule consultation d'un site web? Ou à la seule écoute d'un discours? Ou encore à la seule participation à une formation? Etc. Il faut être prudent, car si je me fais une image négative/positive d'un parti politique à la seule lecture d'un blogue d'un de ses membres, à la seule écoute d'un commentaire à la TiVi, il me manque certaines informations. À 100 personnes, jamais nous pourrons avoir une seule voix ou encore une seule façon de travailler ou encore avoir tous les mêmes intérêts... C'est impossible selon moi. Malgré ça, ne pourrait-on pas respecter tout le monde dans le réseau? Tout le monde ça inclus les nouveaux qui doivent souvent faire de grands pas pour s'approprier la structure. Ça inclus ceux qui n'ont pas le temps de participer aux diverses discussions sur la liste du RÉCIT ou encore sur le blogue. Ça inclus aussi ceux qui dérangent de par leurs actions, leurs écrits, leurs opinions, leur «vitesse» de croisière. Au fait, ma vitesse, lorsque je suis en accompagnement d'éducateurs, est en phase (est-ce que je réussi toujours) avec ceux-ci. Ma vitesse quand j'apprend de nouvelles choses, quand j'essaie de suivre l'évolution des TIC, quand je cherche et développe, a-t-elle une influence négative sur l'image du RÉCIT? Attention! Je ne suis pas en train de me plaindre après avoir reçu une balle de neige derrière la tête lorsque je me suis levé au dessus du rempart pendant une guerre des tuques ;o) Car quand on prend des risques, on peut faire des erreurs. Je veux simplement mettre certaines choses au points. Sans une diversité, le RÉCIT ne réussira pas sa mission. André Chartrand le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Désolé de vous avoir causé ces irritations. Il semble que mes gants blancs n aient pas été à la hauteur de leur tâche. Je vous remercie d avoir pris la peine de réagir sur le blogue du Récit au commentaire j y avais laissé. À lecture de ce billet, j apprécie davantage le tact avec lequel vous l avez fait. Quant à moi, je vais réfléchir à la pertinence de laisser des commentaires dont le contenu sera, de toute évidence, difficile à recevoir, voire inutilement blessant ou source de tracas dont le destinataire pourrait se passer. M. Chartrand, votre commentaire était très pertinent et il n'est pas la source du présent billet. Disons que votre commentaire a été lu au mauvais moment :o( Il a été inclus par la bande dans un ensemble d'éléments qui ont enclenché ma réflexion. 66 sur 195

68 SVP, continuez à commenter librement mes billets (et ceux des autres qui osent en écrire). C'est très important pour moi. Sur ce, merci de votre sollicitude, mais ne vous en faites pas trop pour moi, je vais très bien dormir ce soir ;o) Au plaisir de vous relire. Carnet :: PL en toute liberté! le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Réflexion sous les nuages Je suis inquiet. Très inquiet. D'abord j'ai lu ceci avec en tête le fait que Martin vivait des choses pas vraiment constructives. Puis je peux moi même appliquer cette parabole à ce qui se trame derrière. Puis j'ai eu quelques discussions Mario tout de go le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai dû manquer quelque chose... Effet du décalage ou de l absence, je n arrive pas à décoder ce qui s est passé à la Rencontre nationale des animateurs de RECIT. Il s est passé quelque chose d intéressant... RÉFLEXION SOUS LES NUAGES le 10/10/2005. Catégorie: Réflexion Je suis inquiet. Très inquiet. D'abord j'ai lu ceci avec en tête le fait que Martin vivait des choses pas vraiment constructives. Puis je peux moi même appliquer cette parabole à ce qui se trame derrière. Puis j'ai eu quelques discussions sources de ce billet. Et là je lis ce cri du coeur et cette image de Louis, un professionnel de l'éducation que je respecte. Ouf! Pas simple de vouloir garder le cap lorsqu'il y a de la vague. Mais, faut-il continuer? Là est la question. Ma réponse est oui, mais pas à n'importe quel prix. Voici quelques principes sur lesquels je ne plierai pas: À mon avis le partage (des documents, des expertises, des idées, des opinions,...) n'est pas un élément négociable. Une équipe a plus à perdre en étant silencieuse qu'en s'ouvrant sur le monde. Une équipe a besoin d'une vision, imposée ou socio-construite. Un blogue N'EST PAS un site web «ordinaire» (comme peut l'être). Une équipe est hétérogène, donc le respect des différences est essentiel. Donc, jamais je ne serai d'accord avec un éventuel site inodore, incolore et sans savor. Jamais je laisserai des gens éteindre la flamme qu'anime plusieurs (et je crois que l'hypothèse de Martin est juste, il y a plus de 10 personnes à s'alimenter sur recit,org) animateurs du RÉCIT. Car c'est cette flamme qui depuis les débuts du réseau a allumé des feux ici et là dans nos écoles. Cette flamme a également permis au réseau de suivre (de loin quand même) l'évolution des TIC et ainsi permettre d'offrir des outils mieux adaptés aux éducateurs et aux élèves. Louis, je respecterais ta décision de ne plus continuer sur recit.org, mais il ne faut pas que l'inaction gagne sur l'action. Nos élèves, mes filles, ont besoins de professionnels comme toi. Je crois encore qu'un blogue d'équipe a sa place (même si j'écris présentement sur mon blogue) mais j'invite les personnes qui ne comprennent pas ce qu'on veut faire avec recit.org de poser des questions constructives au lieu de vous imaginez que nous tirons sur tout ce qui bouge. Vous allez voir, nous ne sommes pas si méchant ;o) Finalement, Martin a pris l'initiative de poser une question simple à nos lecteurs. Bravo Martin. De là on pourra réagir. Je garde espoir, mais l'inquiétude me gagne. Et pas juste pour le site «underground» qu'est recit.org, mais pour notre réseau tout court! Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ouin, j'en ai éveillé des choses en toi mon Pierre. :-)) En effet, et je te dirais que je me suis retenu ;o) Je profite du pr.ésent commentaire pour préciser une petite chose. Quand j'écris: «...mais il ne faut pas que l'inaction gagne sur l'action.» Je veux dire l'action publiée/diffusée sur le web ou ailleurs. On doit vraiment se faire connaître davantage au RÉCIT. Et ce malgré les risques de jugement que cela comporte. Selon moi, le blogue du RÉCIT est le premier outil qu'on se dote qui réussi à nous allumer autant et à nous faire sentir comme membre d'une équipe, d'un groupe. Et être membre d'une équipe ça veut dire mettre de l'eau dans son vin quelques fois. Mais un sage m'a déjà dit: Pour pouvoir mettre de l'eau dans du vin, il faut d'abord avoir du vin ;o) Mario tout de go le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai dû manquer quelque chose... Effet du décalage ou de l absence, je n arrive pas à décoder ce qui s est passé à la Rencontre nationale des animateurs de RECIT. Il s est passé quelque chose d intéressant sur 195

69 TROUBLANT le 12/10/2005. Catégorie: Société et moi Ça me fait tout drôle de lire/entendre de la pub contre les enseignants qui demandent trop (selon le gouvernement)! Pub payée avec mes taxes et impôts. De l'autre côté, mes cotisations syndicales en paient également. Merdouille, je me tire dans les deux pieds en même temps. Comme je disais... SCIENCE! ON BLOGUE le 12/10/2005. Catégorie: Le prof en moi... M. André Cotte m'a poussé à aller voir ce nouveau projet de l'agence Science-Presse. J'y ai même laissé un petit commentaire constructif (sur le blogue de physique). L'initiative est excellente. Bravo aux scientifiques qui osent se lancer dasn cette aventure. J'ai vraiment hâte de lire les prochains billets. J'espère que ces blogues offriront un peu de vécu (journal de bord d'un scientifique) afin que la population (et nos élèves) puissent davantage connaître ces métiers. J'ai aussi hâte de pouvoir m'abonner à leur fils RSS et de pouvoir faire des trackbacks sur leurs billets ;o) Un projet que je suivrai de près. Voilà, le blogue environnement est démarré. blogue.sciencepresse.qc.c... J'ai l'impression que le thème de l'environnement sera très populaire (bien que les 3 autres thèmes soient très pertinent aussi). Avec les Katrina, Wilma, sécheresses... on peut maintenant voir à la tivi qu'il y a des événements qui sortent de l'ordinaire. Est-ce dû au réchauffement de la planète??? Les fils RSS sont maintenant disponibles, mais on peut constater quand même que le moteur de ces blogues n'est pas encore terminé. Pas de trackback, la zone commentaires n'a pas de fil RSS, quand on commente on est sortie de la page du billet-> il est donc difficile de citer des passages pour les commenter... Mais ça avance. À suivre... MA SAISON PRÉFÉRÉE le 15/10/2005. Catégorie: Général Louis, vous savez celui qui n'aime pas les palmarès en éducation ;o), a marché sous la pluie et s'est finalement rendu compte que nous étions en automne :-D J'aime l'automne. Pourquoi? Parce que j'aime les températures fraiches, les couleurs orangées, le son des feuilles mortes (en se laissant trainer les pieds) en prenant une marche, le son de la pluie un samedi/dimanche en faisant son petit dodo de l'après-midi, la lumière moins intense qui nous oblige à prendre ça plus molo, l'espoir de revoir un bel été, et surtout que le père noël prépare Rudolph à une belle ballade ;o) PREMIER FILM SUR MON PORTABLE le 16/10/2005. Catégorie: Le cinéphile en moi... Mots-clé: Amusement,Culture libre, Bien que j'aime beaucoup le cinéma, je ne suis pas vraiment un adepte du visionnement de film sur un portable. Mais après avoir trouvé ce film (sous licence Creative Commons!), je l'ai visionné sur mon écran de 15". Le site officiel nous signal que: Star Wreck - In the Pirkinning is a parody made by fans of Star Trek and Babylon 5. Star Trek and Babylon 5 are the trademarks of their respectful owners. Star Wreck -In the Pirkinning- is an independent parody and is not endorsed by trademark owners mentioned above. Assez original pour m'y intéresser et y trouver là un film à très petit budget fort agréable. Pas un grand film, on s'entend, mais j'ai déjà écouté des films beaucoup moins intéressants. En Finlandais, sous-titré en anglais, l'histoire se comprend bien. Les effets spéciaux sont très bien. Le scénario pas mal (avec quelques clin d'oeil intéressants). Les acteurs, bon OK ce sont des amateurs. 68 sur 195

70 Une page Wikipedia sur le sujet et une autre sur le film en question. Avez-vous déjà écouté un film de la sorte (gratuit, petit budget...)? Lequel? Mister Bark le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: très bien! :) ca donne envie de le voir ce ptit film! :D (sous linux évidemment :-p GNIAK) MALAISE le 17/10/2005. Catégorie: Société et moi Je consulte régulièrement cette page de nouvelles générée par Google. Depuis quelques temps on y lit que des pays en voie de développement font tout ce qu'ils peuvent pour équiper leurs élèves d'ordinateurs. Tout! Même mettre leurs enfants en contact avec Linux, imagnez! Exemple «Un portable à 100$ US». Et nous? Dans la belle province, on fait quoi? On a eu le plan Marois. OK. On a le RÉCIT. OK. Mais où sont les machines? En plus on doit se battre pour faire ouvrir un port torpinouche. Je crois avoir deviné la stratégie du gouvernement: attendre 10 ans avant de bouger (ça fait déjà quelques années qu'on attend le plan), comme ça on deviendra en «voie de développement» et on pourra profiter des offres internationales. MERCI! le 18/10/2005. Catégorie: Réflexion Je lis beaucoup de choses sur les blogues et ne commente pas toujours :o( Je crois que c'est normal. Mais je veux remercier les blogueurs (que je lis et les autres) pour leurs textes. Vous me faites rire, réfléchir, avancer, apprendre... et pour cela un grand merci! Je crois par contre que je vais me mettre à vous remercier lorsque le billet viendra me chercher davantage (il faut prioriser sinon ça deviendrait du SPAM). Un petit merci de temps à autre, ça fait du bien, non? Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Est-ce que tu veux d'autres suggestions de choses qui font plaisir...pour ne pas dire du plaisir. M'enfin, je crois que l'on manque tout simplement de plaisir. Regardez autour de vous et dites moi que je me trompe. Je crois que c'est une question d'honnêteté. Il y a des gens qui vont le faire du fond de leur coeur. De l'autre côté, je veux pas te faire de peine mon Pierre, mais un crosseur dans la vie ou sur un blogue, ca demeure un crosseur. Il y a des personnes à qui l'on doit tout. Ces personnes ne diront pas merci. Mais je peux te le dire, quand ca sera le temps de te chier dessus, ils seront les premiers dans la file d'attente. Sad But True...J'écoute trop de musique. Plaisir... moi j'en ai beaucoup dans mon travail et à la maison. Je suis chanceux! Pour ce qui est des crosseurs, et bien on peut pas faire grand chose sauf de les éviter une fois identifiés. Et comme mon réseau de connaissances est pas mal étendu, je peux en apprendre des belles sur les personnes ;o) Finalement, il est très rare que le crosseur me défeque en pleine face. Ce genre de personne le fait habituellement dans notre dos. Et comme ce qu'on ne sait pas ne fait pas mal... je laisse faire. Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je vais encore jouer à l'avocat du diable, avec un petit exemple. Je me rappelle d'un de mes superviseurs en stage qui semblait prendre un malin plaisir à nous démolir par ses commentaires. Un moment donné, on l'a apostrophé collectivement pour lui dire qu'il était vraiment vraiment désagréable, et qu'il était vraiment décourageant. Sa réponse, de mémoire, était "Ouais, mais j'ai pas besoin de vous donner de points positifs, vous les connaissez déjà. Mon rôle, c'est de vous dire sur quoi travailler". Sans dire que tout le monde qui ne dit pas merci entre là-dedans, ça peut être aussi ça. Mais bon, dès fois, on ouvre la porte à quelqu'un, et il entre sans dire merci. Ça arrive aussi. Je ne veux pas qu'on se mette à dire merci à tout vent. Et je ne veux en avoir non plus (des merci, pas du vent). Juste qu'un blogue c'est plus «humain» comme site, il faudrait peut être alors penser qu'un mot d'encouragement à celles et ceux qui écrivent ne peut qu'être positif. 69 sur 195

71 LE SOLEIL M'INFLUENCE le 19/10/2005. Catégorie: Réflexion. Mots-clé: Humeur, Non non, ce n'est pas le quotidien de Québec dont je parle mais bien de notre étoile qui nous permet d'exister. Est-ce l'âge? Est-ce la fatigue? Est-ce les blogues? Est-ce les négos? Est-ce les courses au leadership? Est-ce... Je me sens nébuleux. Pas là. Sans vie. J'ai une présentation à faire en PM à l'uqam et jusqu'à ce matin elle ne m'inspirait pas :o( Voilà le soleil, un peu timide, mais il est là. La lumière est plus intense que les derniers jours. Et la nébulosité disparait. Le soleil a un effet sur moi. Ou est-ce la pression (atmosphérique ou du travail)? À suivre... Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Et alors, comment est allée cette présentation à l'uqam? Très bien (en tout cas pour moi). recit.org/index.php/2005/... À LIRE ET COMMENTER le 20/10/2005. Catégorie: Société et moi Voici une petite lecture de fin de semaine mon Pierre: À voir les réactions dans les médias, ce sera sûrement intéressant. Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: C'est quoi déjà le néolibéralisme, papa? Violente illustration de ce qui me pousse hors du PQ (loin hors du PQ). Si seulement Mme Marois pouvait exploiter cette sortie pour montrer que quel bois se chauffent les Boisclair et cie. Mais bon... elle veut rester au sein du PQ, alors... Problème avec le site... j'aurais dû copier le texte quand j'en ai eu l'occasion... à suivre... Bogue avec le site... suis-je le seul à être bloqué ;o) -> Conspiration! André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai fait ma petite montée de lait face à ce texte sur mon carnet : LES RENCONTRES RÉELLES le 21/10/2005. Catégorie: Général Dans mon métier je rencontre beaucoup plus de gens virtuellement que réellement. Non pas que je suis dans une cave noire avec pour seule compagnie un ami imaginaire du nom de Trudu. Mais le courriel, clavardage, videoconférence... me font interagir avec plus de gens que dans le monde réel. Aujourd'hui j'ai fait un saut au congrès de l'apsq à Thetford-Mines. Un petit atelier sur MSTux a été le coeur de ma visite. Mais je crois que le plus profitable a été la rencontre/discussion (merci M. Cotte) avec la directrice des communications de l'agence Science-Presse, Mme Josée Nadia Drouin. Cette rencontre fort agréable résultera probablement en une collaboration entre cette agence et le RÉCIT MST. À suivre... J'ai eu le plaisir de revoir d'autres personnes très respectables: Benoit St-André (et son nouveau livre), Patrice Potvin (qui a découvert le livre de Benoit), André Cotte (avec son nouvel...), Éric Dionne (avec sa nouvelle coupe de cheveux), Diane Rochon (qui semble toujours aussi occupé), Daniel Blais (on se voit une fois l'an lors de ce congrès), Laurent Talbot (toujours aussi décoiffé), Martine Hart (avec son beau sourire). Donc, du réel ça renforce le virtuel. J'ai bien hâte de participer au prochain congrès qui aura lieu dans des nouveaux locaux de l'uqam. Autre sujet, qu'elles sont jolies les photos de Mme Besnard. 1, 2, 3, 4, 5 et 6 André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 70 sur 195

72 C'est officiel, tu peux écrire «André Cotte et son nouvel emploi» ;-) Mario Asselin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tu peux sûrement nous en dire un peu plus André... Chacun n'a pas eu la chance de Pierre de te croiser dernièrement. À moins que ça paraisse sur ton carnet bientôt? AUTOMNE, JE T'AIME le 22/10/2005. Catégorie: Général. Mots-clé: Humeur,Photo, Comme je l'ai déjà écrit, j'aime la saison de l'automne. Aujourd'hui est une très belle journée d'automne: soleil et air frais. J'ai même quelques feuilles à ramasser ;o) J'ai un problème par contre, il en reste encore pas mal dans les arbres :o( 71 sur 195

73 Pas grave... les feuilles sont maintenant ramassées, le 7 de patio est rangé, le bois de chauffage est entré, aloutette. sarah-cady207 le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'aime la saison d'automne je trouve la couleur manifique. calme... ey differente des autres saison c'est qu'ils sont tous differentes...je sais!!! J'AIME ENCORE LE WIKI le 23/10/2005. Catégorie: Réflexion. Mots-clé: TIC, Les blogues sont hot, très hot en ce moment. Je blogue avec plaisir ici depuis 1 an, je suis assez content de ce que j'y ai écrit. Ce sont de bonne notes/commentaires sur certains sujets qui me tiennent à coeur. Et ça m'a permis de connaître d'autres blogueurs qui m'enrichissent (ce qui n'est pas négligeable). Mes anciennes amours elles, que sont-elles devenues? Principalement les Wikis et le gestionnaire de contenu SPIP. Pour ce dernier, je continue de croire que c'est le meilleur outil pour publier un site web (perso, de classe...) sur le web. Très souple et très puissant grâce à ses squelettes. De plus, SPIP est très bien supporté par l'équipe de développeurs et par la communauté. Le fait de bloguer m'a fait apprécier davantage les wikis, étrange non? Le blogue d'équipe du RÉCIT est sûrement la raison principale. Un billet c'est la vision d'une personne, alors qu'un texte coconstruit sur un wiki représente plusieurs personnes. Et ça c'est compris dès le départ par l'internaute qui consulte un wiki. Le problème avec le blogue d'équipe c'est que «je+je+je!= nous». Un billet sur un blogue d'équipe ne représente que le signataire, et non l'ensemble des blogueurs du site. Et ça ce n'est pas immédiatement compris par les internautes :o( Attention, je ne dis pas que les blogues ne sont pas bons ou que je n'aime plus ça. Mais pour du travail d'équipe j'y vois présentement des limites par rapport au wiki. Peut être que je changerai d'idée après 1 an de blogue en équipe sur mais il faudra pour ça que le nombre de contributeurs continue d'augmenter. On pourrait également écrire des billets à plusieurs, mais là il faudra bien indiquer que c'est un billet à plusieurs signataires. Il faudrait également qu'on revoit la structure/présentation/classement... des blogues car je crois encore qu'on perd des billets très intéressants au fond des blogues. Les nouveaux arrivants sur un blogue doivent lire beaucoup pour trouver les perles. Peut être qu'une étiquette «À lire» pourrait être accolée aux meilleurs billets? À suivre... Mise à jour du 24/10/05: Billet coécrit grâce à un wiki. Gary Kenny le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Très intéressant comme réflexion! Je suis assez nouveau dans le monde du blogging et du WIKI mais je connais un peu depuis l'an passé. Je m'intéresse aussi au WIKI car je crois que c'est l'outil idéal de collaboration et de partage. Malheureusement, peu d'enseignants l'utilisent... Du moins ici au N.-B. Je mentor dans une école et nous pilotons un projet de recherche (ministère/université). Nous avons présentement 100 élèves (7e et 8e année) et 13 enseignants qui ont chacun leur ordinateur portable à longueur de journée tous brancher "sans fil". Un vrai plaisir! J'essai d'inciter les enseignants à des projets de ce type mais pas évident... Pour ma part je lis beaucoup de blog de gens qui travail avec le RÉCIT et cela me fascine. J'essaie de comprendre le SPIP mais je n'ai malheureusement pas de serveur PHP... Pour le WIKI nous en commençons un bientôt avec XWIKI...Est-ce un WIKI ok? Je vous tiens au courant... Bonjour. Les enseignants ne l'utilisent (le wiki) pas beaucoup ici non plus. Mais on remarque quand même une croissance. XWiki, jen e connais pas :o( C'est en Java et je n'utilise pas beaucoup cette technologie. En passant, un serveur php/mysql se monte en un rien de temps avec un peu d'aide. La machine n'a pas besoin d'être une bombe pour pouvoir exploiter les applications php/mysql. Bonne chance. Patrick Giroux le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai utilisé un wiki dans le cadre de mon enseignement pour la première fois le mois dernier. C'était pour supporter des travaux d'équipes. Je crois qu'il s'agissait vraiment de l'outil idéal car les équipes étaient composées d'étudiants qui travaillent souvent le jour ou ne peuvent pas nécessairement se déplacer pour aller faire un travail d'équipe (le Saguenay-Lac-St-Jean, c'est grand!). Je suis pas mal satisfait du résultat. J'ai écrit un billet à ce sujet qui présente sommairement le scénario. C'est ici: sunensa.uqac.ca/~pgiroux/... On trouve le wiki en question ici: sunensa.uqac.ca/~pgiroux/... J'ai utilisé le moteur de wikipédia, mais j'ai rencontré quelques difficultés. Par exemple: l'aide est en anglais et mes étudiants la consulte donc très peu; il semble y avoir peu de modèles et de feuilles de style de disponibles; il faut souvent manipuler et modifier des fichiers PHP (exemple: pour gérer les droits d'accès, permettre l'ajout d'images,...). Comme j'ai peu de compétence en programmation, j'ai trouvé ça difficile. SPIP est-il plus facile à gérer? Patrick Moisan le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 72 sur 195

74 SPIP n'est pas un wiki, mais plutôt un gestionnaire de contenu. Côté wiki, wikinimst (une adaptation de wikini reposant sur une équipe française pour son développement) fait «une très bonne job». J'ai l'impression que le propriétaire de ce blogue sera en accord avec cette affirmation ;-). M. Giroux j'avais vu votre projet. Je vous félicite pour sa qualité. Selon moi SPIP ne vous offrirait pas les avantages d'un wiki pour faire ce type de projet. Moi j'utilise WikiNiMST (recitmst.qc.ca/wikinimst/... comme wiki. On peut modifier le style grâce à une feuille de style CSS (j'en ai fait quelques-unes). La gestion des droits sur les pages est simple. On peut joindre des fichiers à une page. Pour en savoir plus: recitmst.qc.ca/wikinimst/... Pour voir les différences avec WikiNi: recitmst.qc.ca/wikinimst/... Mon dernier ajout à l'application: recitmst.qc.ca/wikinimst/... Si vous voulez faire des tests, n'hésitez pas à utiliser notre wiki: recitmst.qc.ca/wikinimst/ Au plaisir. héhéhéhé! M. Moisan vous avez raison (1 minute avant moi), je suis d'accord avec vous ;o) Gary Kenny le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Comme je l'ai dit précedemment, je suis un peu nouveau dans le monde du blogging et des Wikis, mais très désireux d'apprendre car je vois le potentiel des ces outils en salles de classes. En essayant des choses ici et là, conseillées par plusieurs d'entre vous, je me heurte toujours à des fichier PHP, MYSQL, SPIP... Pour dire vrai... je ne connais pas ces types de fichiers ou langage. Je n'ai pas de serveur PHP à l'école. Mais je suis comblé car au niveau technologie, l'école ici est super bien équipé... J'ai un serveur réseau évidemment mais aussi un deuxième serveur que nous n'utilisons pas présentement. Est-il possible de "modifier" ce serveur pour en faire l'utilisation pour nos Wiki ou bloggue avec les applications mentionné ci-dessus? Je ne m'y connais pas beaucoup mais nous avons un technicien à temps plein et avec quelques indications, si cela est possible, nous devrions y arriver. Faut-il un serveur Web pour pouvoir y arriver. Beaucoup de questions qui me trottent dans la tête! «Est-il possible de "modifier" ce serveur pour en faire l'utilisation pour nos Wiki ou bloggue...» Oui, avec un Linux Mandriva installé sur la machine il est possible (non sans effort si vous ne connaissez pas Linux) d'avoir un environnement pour les applications php/mysql. linuxeduquebec.org est un site où vous pourrez trouver un peu de documentation pour vous aider à démarrer. Si votre serveur est sous Windows, il existe qui peut aussi vous permettre d'installer des applications php/mysql. Au plaisir. ON EN PARLE BEAUCOUP le 24/10/2005. Catégorie: Société et moi Pas une journée depuis les dernières semaines se passe sans se faire montrer du poulet. Et comme je n'aime pas voir à quoi ressemble une grosse gang de poulets se faire élever vers ma bouche, je suis un peu, comment dire, echhhheuré ( beauceron) de la chose. Grippe aviaire, est-ce si important comme nouvelle pour qu'on en parle 2 à 3 fois par jour, à tous les jours? Petite recherche non-exhaustive[1]: Grippe aviaire (santé canada) Influenza aviaire (Agence canadienne d'inspection des aliments) Grippe aviaire (Wikipedia) Bon assez. Le but n'est pas d'en savoir trop ;o) Je comprend maintenent mieux pourquoi on en entend parler partout. La présence de mots comme pandémie et 50 millions de morts sont «vendeurs». L'absence de mot «aucune chance de transmission de l'animal à l'humain» (on écrit rare, propage pas facilement et pas rapidement chez l'humain) est aussi un autre facteur introduisant un doute dans l'esprit de la population «informée». Car à la rôtisserie du coin (où on a demandé aux clients s'ils étaient inquiets) personne ne se pose la question. Pour ma part, je ne jouerai plus avec le caca de poule ou de canard et je ferai cuire maintenant mon poulet avant de le manger. Attention! On doit comme pays se préparer à ce genre d'événement possible, mais je ne crois pas que d'affoler les gens en soit un moyen. Notes [1] Google donne beaucoup de sources provenant de média d'informations! LOIN DE MA FAMILLE le 24/10/2005. Catégorie: Le papa en moi... Mots-clé: Humeur,Sur la route, 73 sur 195

75 Être loin de ma famille est sans doute le plus grand désavantage de mon métier d'animateur RÉCIT. Radisson est une très belle petite ville et les gens y sont très accueillants, mais je suis loin de mes poules et de ma douce. Je sais, il y a des cas pire que moi. N'empêche que je m'ennuie :o( Je ne me rappelle pas (je ne bloguais pas à ce moment ;o)) quel a été ma première longue absence se la maison pour une raison professionelle. Mais je sais que je n'ai jamais trouvé ça facile et que je ne me suis pas habitué. ÇA Y EST, J'Y SUIS À RADISSON le 24/10/2005. Catégorie: Général. Mots-clé: Sur la route, Me voici donc en direct de Radisson. Je suis parti hier (lundi 24 oct) de Beauceville, j'ai couché à Montréal et pris l'avion ce matin pour cette petite ville. Ce qui m'a frappé le plus... Le voyage d'avion a été comment? EN DIRECT DE RADISSON le 27/10/2005. Catégorie: Général C'est fait, j'y suis et on (Lyna, Mélanie, Daniel et Pierre) a travaillé deux jours sur un beau projet à vivre avec des élèves. Il a neigé en Beauce (pas partout mais quand même). Ici à Radisson il fait soleil et un beau 8 degré Celcius. Donc je suis chanceux ;o) Je reprend l'avion demain pour retourner chez moi. J'ai hâte de serrer mes filles et ma douce. Pas eu le temps de bloguer comme je voulais sur mon expérience ici, mais j'ai pris des notes et je vais écrire un compte-rendu de mon périple nordique. À+ UN PEU DE TOUT le 31/10/2005. Catégorie: Général Dotclear passe en version J'ai fait la mise à jour. Le matheu curieux a trouvé que la version 2 serait multi-blogues! À suivre... M. Guité nous donne ce lien où on peut s'identifier comme EduBlogueur. C'est fait (tout comme Gilles, Benoit, Martin...). J'ai aussi ajouté le logo en bas de mon menu de droite. Une définition de la Culture de réseau très intéressante/enrichissante/éclairante que Martin partage ici. Comme c'est dans le mandat du RÉCIT, on devrait en faire une analyse. J'ai écrit un premier billet sur un projet énergie. D'autres suivront où j'expliciterai le projet mais aussi je dois écrire sur l'intégration (les stratégies) des outils TIC. On peut presqu'attrapper la maladie de Louis en lisant ses billets ;o) Et Benoit qui nous présente son garçon et son livre. C'est drôle, il y a en un des deux que je trouve plus intéressant ;o) C'est une blague Ben! LA TAXE M$ le 01/11/2005. Catégorie: Général. Mots-clé: Actualité,Bizzz, Je viens de recevoir un courriel de la liste TamTam où me me fait part de ce texte qui me fait rêver. On peut dire qu'on est en retard par rapport à l'argentine sur la taxe M$! Tritesse :o( POURQUOI RÉINVENTER LA ROUE? le 08/11/2005. Catégorie: Logiciel libre 74 sur 195

76 Mettons un exemple qui n'existe pas ;o) Une personne X a des $$ pour se monter un site web dynamique. Il paie une cie Y pour le développement d'une application réseau. Jusque là rien de bien grave ou sérieux me direz-vous. HOLA vous répondrai-je. Est-ce que la cie a pensé aux petits détails qui ne se découvre qu'à l'utilisation de l'application par plein de petites personnes toutes désireuses de bien faire? NON! Exemple de petit détail: la suppression de d'éléments de la base de données. Si on permet cette suppression à tout le monde, il risque d'avoir des problèmes. C'est pour ça que dans SPIP par exemple, tout ce qui est supprimé reste dans une poubelle, d'où on peut récupérer ce qui a été «flushé» par accident. Mettons que M. X aurait payé le même montant pour rendre une application libre existante/testée/mature à son goût, ce type de problèmes seraient évités. En voulant réinventer/refaire la roue on oublie la force du nombre. Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pourrais-tu mettre des noms à la place des X et des Y. Je suis tout mêlé moi là!!! Excusez-moi M. ayant une intelligence linguistique plus développée que l'intelligence logico-mathématique, voici donc des noms: X=Bob et Y=Trudu. ;o) Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Et ce genre de détails s'appèllent des "extras", et c'est payant... EN DIRECT DE RIMOUSKI, HÔTEL LE NAVIGATEUR le 09/11/2005. Catégorie: Général. Mots-clé: Humeur,Sur la route, Il y a de ces journées qui marquent un homme. Je suis loin de chez moi (encore) et je dois me farcir les discours de M. C. Mais en jasant avec M. B du plaisir nous avons. Merci à vous messieurs, vous me faites rire et je profite du moment. Musique des années 80 et discours des années wow! Méchant mixte. SPIP demain avec une belle gang. J'aime mon métier. Les TIC sont extra. Mais les humains sont encore mieux! ESSAYEZ DONC ÇA le 09/11/2005. Catégorie: Webisteries Si vous utilisez le meilleur navigateur, tappez des mots dans la barre d'adresse. Exemple votre nom. J'ai essayé quelques termes: wikinimst, mstux, geonext mst, etc. On diait que ça cherche le nom de domaine direct (avec les.org,.com,.net,.qc.ca...) ensuite ça fait une recherche sur google et ça affiche le premier lien trouvé (J'ai de la chance). Pas pire! Je ne savais pas ça :o( ANNÉES 80 le 09/11/2005. Catégorie: Réflexion. Mots-clé: Humeur,Sur la route, Pourquoi la musique des années 80 nous semble si cool? Nostalgie? Sais pas. Mais ça éveille des choses enfouies. Très creux :o) Plaisir plaisir... jaser de choses et d'autre... changer le monde... c'est le fun... mais demain rique d'être difficile...mais bon... on s'en sortira... comme toujours... à demain... Glenfiddich de St-Martin... UN BILLET POUR LOUIS le 09/11/2005. Catégorie: Général. Mots-clé: Humeur,Sur la route, Le GF fait en sorte que l'engourdissement s'empare de nous ;o) El Pete le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Le GF a fait en sorte qu'on a couché Mr. B. The BLT (Beauce Linux Team) strikes again dans le Bas du Fleuve... Un homme normal s'rait mort!... Mais Mr. B. était quand même capable de marcher... mais sa logique totalement incohérente! L'algoryhtme 75 sur 195

77 n'est pas éprouvé... on est en bêtà pas en prod... Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Câlisssse... De quoi vous parlez les mecs? El Pete le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: GF means Glen Fiddith (if you don't remember what it is, put your RAM back on man)... Mr B. means Mr. Bérubé...anything else... NERDZ -1 le 10/11/2005. Catégorie: Société et moi Ouais, j'ai écouté mon dernier reportage de l'émission «la revanche des Nerdz» dernièrement. Pourquoi le dernier? Ils ont essayé de présenter OpenOffice.org 2.0. Oui oui essayé. On a donc appris dans ce reportage que ceux et celles qui utilisent OOo sont «cheap» et qu'ils ne peuvent pas créer des.doc qui peuvent être ouverts par Word! Quand on ne sait pas de quoi on parle on se tait. Merci. Donc si cette émission avait 700 téléspectateurs, ils sont maintenant 699. André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: C'est incroyable toute la désinformation qui circule sur le libre. Les rumeurs se promènent un peu partout. La sécurité en est une autre. On dirait que tout ce qui n'est pas comme avant devient suspect aux yeux de plusieurs. En tout cas, je n'irai pas prendre ta place parmi les fans de l'émission. André Chartrand le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je ne connais pas cette émission, je n'écoute pas la télé. Jamais. Aussi, ma suggestion est-elle peut-être totalement farfelu, mais je la fais tout de même. Au lieu d'abandonner l'écoute, pourquoi ne contacteriez-vous pas les gens de cette émission et pour leur demander de remettre la question à l'ordre du jour d'une émission ultérieure dans laquelle vous pourriez intervenir? Si vous réussisiez cela, vous auriez fait davantage pour le libre qu'en abandonnant l'écoute de cette émission. Je répète, je ne connais pas cette émission, donc je ne connais pas son format et je ne sais absolument pas si une telle démarche aurait la moindre chance de succès. André Chartrand le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je crois que je vais me montrer opportuniste et profiter du fait qu'il est question de OpenOffice 2.0. J'ai installé la chose sur mon portable il y a quelques jours afin de me familiariser avec l'outil et j'aurais deux questions. 1- Est-ce que le correcteur orthographique de Writer se limite à l'orthographe d'usage ou y a-t-il un moyen de lui faire corriger les fautes d'orthographe grammaticales. 2- Writer s'entête à vouloir écrire la fin de certains mots à ma place, y a-t-il un moyen de désactiver cette fonction? Cela dit, jusqu'à maintenant, je suis très impressionné par la qualité du produit. M. Chartrand, merci de la suggestion constructive. Malheureusement j'ai déjà essayé sans succès. L'émission est très très très axée sur les produits M$. Quand ils osent parler des autres, ils le font sur le bout de la langue. Il faut dire aussi que je ne suis personne, et inviter personne pour parler à la tivi, personne ne le fait ;o) Par contre avec ses nouvelles fonctions, M. Cotte pourrait... Pour ce qui est de vos questions sur OOo, je ne crois pas qu'il y ait un correcteur grammatical. Et pour la désactiviation (qui est possible) de l'autocomplétion, M. Cotte connais davantage l'outil que moi (je n'utilise plus le TdT :o( ). GLENMORANGIE le 10/11/2005. Catégorie: Général. Mots-clé: Amusement,Humeur,Sur la route, 76 sur 195

78 Rimouski Rimouski, belle ville. Accueillante, et on peut s'y procurer du bon scotch. Et une boisson d'une grande qualité savourée en bonne compagnie donne de bons résultats sur mon cerveau fatigué. Grosse journée sur le gestionnaire de contenu SPIP. Bien que ce soit un outil qui simplifie la publication web, pour le gestionnaire du SPIP il y a beaucoup de détails à penser avant de se lancer dans de la grosse production (50 SPIP avec 1000 élèves...). Je crois que les participants furent satisfaits de leur journée chargée. De mon côté ce fut assez exigeant car voir SPIP de A à X (je ne me suis pas rendu à Z) c'est du «stock» comme on dit en beauce ;o) Mme B fut très gentille de venir prendre une petite bière avec nous, un peu de féminin ça change de nos discussions de gars (recettes de biscuits, enfants, magasinage, teinture à cheveux...). À + LUNDI MATIN SOUS LE SOLEIL le 14/11/2005. Catégorie: Général. Mots-clé: Bizzz,Humeur,RECIT,TIC, Vient de se terminer une très belle fin de semaine. Encore des feuilles j'ai ramassées. Star War III j'ai visionné. Bien le film j'ai trouvé. Bouclée est l'histoire de cette saga. Ma plus petite a une infection des bronches :o( Ma blonde se sort à peine d'une grosse grippe. Arrrrrrrrrrrggggggggggg! L'hiver s'annonce long! Je reviens d'une formation de 2 jours aux animateurs RÉCIT du Bas-du-Fleuve-Gaspésie. Nous avons fait un très bon tour du gestionnaire de contenu SPIP. Nous avons trouvé quelques squelettes intéressants, mais on se rend compte qu'il y a toujours du travail à faire pour mettre un squelette à sa main. Les «kits clé en main» qui fonctionnent dès l'installation sont très rares. Du jus de bras doit être pressé pour ajuster le tout. Une bonne idée est ressortie de cette formation, créé une liste de diffusion pour les utilisateurs/gestionnaires de SPIP. Nous en ferons l'annonce la semaine prochaine. (pour ceux qui veulent s'abonner avant l'annonce ;o) ) Un autre élément assez intéressant j'ai vécu lors de cette formation, presque tous les participants ont eu des problèmes majeurs avec leur portable. En fait, le portable n'est pas en cause vous l'avez compris ;o) Quand dans une journée on attend 50% du temps que son ordinateur nous fasse l'honneur de répondre, c'est pas payant! Si au moins le OS installé était lui gratuit! Je viens de terminer mes baggages. On s'en va sur la Côte-Nord pour la semaine. Baie-Comeau, Sept-Iles et Havre St-Pierre. 4 semaines /4 parti sur la route. Il est temps que ça ralentisse, car la fatigue physique (et mentale) s'empare de moi. Mais je promets que ce sera quand même très profitable comme semaine. Je me répète, une sauvegarde de base de données n'est pas faite pour réparer des erreurs! MY NAME IS SUSE le 16/11/2005. Catégorie: Général. Mots-clé: Linux,Serveur, Afin de combler les désirs d'un technicien j'ai installé la distribution Suse sur un ordinateur qui servira de serveur web. Comme vous le savez probablement moi j'aime beaucoup (je fais tout ce que j'ai besoin avec) Mandriva. Installation, gestion, stabilité... sont des qualités de Mandriva. Et bien après avoir taponner des heures pour faire fonctionner apache/php/mysql sur Suse, je peux vous confirmer que je ne changerai pas de distribution aujourd'hui! Surtout pas pour Suse! Niet! Mandriva powered! CÔTE-NORD le 17/11/2005. Catégorie: Bouffe Mon voyage sur la Côte-Nord m'a fait goûter au meilleur gâteau au chocolat depuis quelques années (Hôtel Le Manoir de Baie-Comeau) et à la meilleur pizza au fruits de mer de ma VIE (Ristorante Pasta de Sept-Iles). À défauit de ne pas avoir mangé de rotie de chevreuil à Dick (la route était glacée), j'aurai au moins eu un plaisir gustatif quand même ;o) Les TIC c'est bien, mais la vie c'est mieux. T MORT SINON JE JOUE PU le 18/11/2005. Catégorie: Société et moi. Mots-clé: Actualité,Bizzz, 77 sur 195

79 Mon père est plus fort que le tient. C toi qui a commencé. T'as 5 minutes pour t'excuser sinon je le dis à ma maman. Merde, écouter les syndicats et le gouvernement se parler via les média me rappele ma jeunesse :o( Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ahhhhhhh le syndicat... On vas se faire crisser une loi spéciale dans la face et nous trouverons le moyen de leur donner des mandats de grève la prochaine fois, lors de la prochaine négo. Quelle belle gang de losers. Oups, le Pierre Petitgrew en moi s'est échappé...euh, c'est pas ca que j'ai dit. J'ai été mal cité... Maudit média!!! PS...C'est quoi tout le SPAM dans tes commentaires??? Mon agrégateur ne se peut plus!!! SPAM= Merde! Je vais voir ce qui se passera dans les prochaines semaines et je verrai si je migre mon blogue vers une autre application. Dotclear semble être simple à spammer en grande quantité de billet :o( Et je suis avec la dernière version en plus :o(((((((( Pierre C aussi a été spammé. À suivre... MILLES EXCUSES le 20/11/2005. Catégorie: Général. Mots-clé: Dotclear,Fil RSS,Spam, Je tiens à m'excusez auprès ce ceux qui suivent mon fil RSS de commentaires. Il y a eu une attaque de spam intensive et je n'étais pas en ligne pour la contrer rapidement. Cette attaque m'a fait installer un plugins antispam pour Dotclear. J'espère qu'il sera efficace car il est assez déplaisant de se faire spammer de la sorte (près de 75 commentaires). Pour installer le plugins, on dépose le contenu de l'archive dans /ecrire/tools/ puis on se rend dans la zone Outils puis Spamplemousse. La suite de l'installation vous sera expliquée. Selon le peu de doc que j'ai lu sur ce plugin, il filtre les commentaires, les trackbaks et le fil rss. Donc ça améliorerait de beaucoup Dotclear pour le spam. À suivre... Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'me demande s'il n'existe pas un greffon qui utilise GD pour l'image d'un mot ou d'un nombre qu'on doit entrer si on veut valider le commentaire... J'ai cherché mais n'ai rien trouvé pour DC... :-( Je teste présentement une autre solution que j'ai touvé ici: Je comparerai donc ces 2 trucs et choisirai celui qui répond le meiux à mes besoins. Bon, j'ai testé un peu le script de fgranger, ça fonctionne pas pire. J'ai donc ajouté à sa liste les adresses qui m'ont spammé dernièrement. Voici ma liste: pierrelachance.net/wikipl... Quelqu'un saurait comment centraliser une telle liste? J'ai joué dans la liste des mots à ne pas laisser passer (pour faire des tests) et le spammeur a eu le temps de faire 5 commentaires spam! Donc je laisse le script de en production. Ça semble fonctionner. Mais il est moins facile d'ajouter des mots que dans b2evolution. À suivre... J'ai fait une petite recherche moi aussi et je n'ai rien trouvé de semblable. Je vais donc continuer à tester Spamplemousse et je reviendrai sur les résultats. Goudie le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Dernier petit commentaire puis je file :) J'suis parti en vacances 1 semaine, aujourd'hui je rentre et... cadeau! 314 commentaires! Yeah... une petite centaines dans le lot bloqués par Spamplemousse quand même héhé... Allez, a+! 78 sur 195

80 JUS DE BRAS SUR MON BLOGUE le 21/11/2005. Catégorie: Webisteries. Mots-clé: Dotclear,Plugin,Script,Spam, Suite à une attaque de spammeurs sur mon blogue, j'ai installé un «antispam» afin de m'éviter d'autres problèmes comme ceux d'hier. Après avoir testé Spamplemousse, j'ai plutôt opté pour ce hack. Il est moins puissant mais il fonctionne mieux (pour moi) que Spamplemousse qui envoie un message à chaque (j'ai pas réussi à poster un commentaire sans que je doive le filtrer) commentaire/trackback pour être validé ou non par le gestionnaire du blogue. Je ne veux pas filtrer à la main les commentaires/trackbacks. Donc l'antispam en production sur mon blogue vérifie avant de poster un commentaire s'il ne contient pas d'adresses/mots non désirés. Ma liste des adresses/mots est ici. Cette aventure m'a fait apprendre sur les antispam (il y a des bons côtés à tout) pour les blogues. Je crois que b2evolution a une longueur d'avance sur Dotclear à ce sujet. B2 va chercher sa liste de mots/adresses sur un serveur central et ainsi possède des centaines de sites (qui ont probablement essayé de spammer une installation de b2evolution quelque part). Ensemble on est plus puissant que seul. J'ai aussi installé ce plugin sur Dotclear, il permet de supprimer des commentaires en lot. Bon, après avoir visité cette page ( ) j'ai installé quelques autres plugins: Mots-clés, Derniers commentaires, Table des matières, Au hasard. Je ne sais pas s'ils resteront tous installé longtemps, mais pour l'instant je crois que ça répond à certains de mes besoins pour les blogues. Bon, encore une attaque de SPAM. Mon anti-spam par mot-clé fonctionne à 75%. J'ai donc ajouté ce plugin: Une question simple est posée pour pouvoir commenter. Donc en test pour les prochaines semaines. Désolé pour le fil rss :o( ARRRRRRRGGGGGGGG!!!!!!!!! Ça marche pas bien ce truc de question, car il y a des gens qui savent compter qui viennent spammer! Spampelmousse est installé, mais tous les commentaires seront filtrés. Il semble que le filtre ne fontionne pas bien sur chez mon hébergeur :o( Comme je change d'hébergeur en janvier... Louis le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pauvre toi...beaucoup de sympathie de ma part. Goudie le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Moi je prefere m'en tenir au Spamplemousse tant que c'est encore à peu pres supportable, pour l'instant je ne veux pas étouffer mon DotClear de plein de Plugins! J'éspere dans une future version de DotClear, le même systeme que b2evolution, ça serait vraiment pratique! Bonne continuation ;) BILLET POUR MAGALIE le 22/11/2005. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Magalie,Parent,Photo, 18 nov 1997, une des dates qui a changé ma vie. Magalie vient au monde. Cette photo a été prise 5 minutes après sa naissance. 79 sur 195

81 Je me rappele les craintes que j'avais (ma blonde itou) avant la naissance. Est-ce que le bébé sera en santé? Est-ce que nous réussirons à dormir un peu pour ne pas être trop fatigué pour être de bons parents? Serons-nous de bons parents? Après l'accouchement, que j'ai passé assis sur un petit banc dur ;o), je me souviens que Charlie, mon beau-père, m'a invité au resto pour diner. J'étais papa! Fatigué mais comme j'avais tellement hâte (en fait j'étais très impatient lors du dernier mois) à l'accouchement que j'étais heureux d'avoir passé la nuit à accompagner Julie. J'ai donc eu la tâche de préparer la maison pour l'arrivée de Magalie. Lorsqu'elle est arrivé tout a changé dans la maison. Tous les objets sont devenu dangereux en une seule seconde! La température ambiante devenait un élément primordial à gérer. Le plancher devait être imppecable afin que la petite poulette ne mange pas de petites poussières indésirables. Nous voilà donc parents. Viennent alors les otites (ça semble héréditaire car j'ai eu ce problème moi aussi) et l'inquiétude de voir son enfant souffrir et avoir de la fièvre. C'est ce que je trouve le plus difficile car on est impuissant face à la douleur :o( Puis sans trop s'en rendre compte, les années passent, chaque nouveau geste/mot est une fête et un moment où on se dit qu'elle est si extraordinaire cette petite. Mais le parent en nous se demande si on en donne (attention, temps, amour...) suffisamment à notre enfant pour lui assurer un avenir intéressant. L'arrivée de Marianne, sa soeur, était préoccupante pour nous. Comment réagira-t-elle face à ce nouveau membre dans la famille? Mais comme toutes les inquiétudes que nous avions, Magalie a passé à travers sans problème. Magalie est une excellente grande soeur. Ce fut le temps d'aller à l'école! Étape qui s'est déroulée plus en douceur que je ne l'aurais prévu. Peut être parce qu'elle était dans un CPE (Centre de la Petite Enfance) depuis plusieurs années et qu'elle était habitué à ce modèle? Le plus déroutant pour moi fut ses premiers devoirs. Vient ensuite le premier bulletin. Ouf! Ça va bien. En plus elle est super gentille avec les gens. Comme sa maman. Le premier «chum»! Que dire de plus. On l'espère à la hauteur. Aujourd'hui elle a 8 ans, elle est en 2e année du primaire, sa santé et ses apprentisages vont très bien. Ses valeurs humaines, sa curiosité, sa gentillesse, son dynamisme, son intelligence, ne sont que quelques-unes de ses qualités. Magalie je suis fier de toi et je t'aime pour la vie, I love you. Francois Guité le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Félicitations à l'heureux Papa et Maman! J'ai une vive impression que Magalie a bien de la chance d'avoir des parents aussi attentionnés. Côté éducation, elle ne pouvait pas mieux tomber :-) Merci beaucoup du compliment cher M. Guité. Au plaisir. CE BILLET N'EST VRAIMENT PAS OBJECTIF le 23/11/2005. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Humeur,Parent,Politique, 80 sur 195

82 En lisant ceci et en regardant les nouvelles sur le projet de loi pour reviser (tuer) la structure actuelle des CPE, je me suis rendu compte que j'étais très satisfait du CPE où j'envoie ma plus jeune (et où Magalie a été). Dans mon dernier billet, j'ai écrit ceci: Ce fut le temps d'aller à l'école! Étape qui s'est déroulée plus en douceur que je ne l'aurais prévu. Peut être parce qu'elle était dans un CPE (Centre de la Petite Enfance) depuis plusieurs années et qu'elle était habitué à ce modèle? Après réflexion et discussion avec ma douce (qui est conseillère dans le CPE, de là ma subjectivité) je peux dire que c'est CERTAIN que le CPE a bien préparé Magalie pour l'école. En fait, elle a appris des choses en CPE que je ne pouvais pas lui apprendre comme parent (Ex.: vivre en groupe, respecter les autres adultes que ses parents, respecter les autres enfants, développer sa motricité fine et globale, etc.). Je n'ai pas les connaissances d'une éducatrice (formée) pour ces choses et plus encore. Le projet de loi veut, entre autre, permettre à des personnes non formées de «garder» mes enfants! Nous avons choisi d'envoyer nos filles en CPE justement pour qu'elles puissent être «éduquer» par des personnes qualifiées. Regarder la tivi toute la journée n'est pas le genre d'activité que je veux pour mes filles. Les parents (du milieu familiale) qui peuvent actuellement siéger sur le CA des CPE ne le pourront plus dans la nouvelle structure du gars frisé. Niet. On va vous organiser la gang. Ne vous inquiétez de rien. En plus, on va vous faire croire qu'en coupant des millions de $ que les services ne diminueront pas. Je ne suis pas prêt à vous croire cacaouette. La nouvelle structure gardera-t-elle les conseillères pédagogiques qui sont en place (je n'ai pas peur pour ma blonde, elle se trouverait une autre job sans problème)? Hum... pas certain car il semble que certaines/quelques garderies en milieu familial veulent l'argent au lieu des services. Si la logique (on ne veut pas que les $ soient donnés au CPE mais à nous directement) actuelle de l'association des garderies en milieu familial est respectée, il y aura beaucoup moins de CP qu'actuellement. Et moins de CP, je peux vous dire que ce n'est pas signe d'augmentation de la qualité pour les enfants. Les éducatrices ont besoin d'une personne qui a le temps d'aller chercher de nouvelles idées/stratégies/outils et de les apporter dans le CPE et le milieu familiale. En passant, l'association des GEMF s'est constituée en faisant croire bien de belles choses aux «gardiennes». D'environ 800 CPE gestionnaires des MF on passerait à environ 100 «bureaux» gestionnaires. Donc plus de MF par gestionnaire. Moi, si j'ai 40 élèves dans ma classe j'ai moin de temps/service à donner à chacun que si j'en avais 15. De plus, étant moi même en région, je sais très bien que d'un village à l'autre les mentalités ne sont pas les mêmes. Donc être géré par un bureau situé très loin du MF c'est rien de rassurant. Parfaite la structure actuelle? Bien sûr que non! Mais la nouvelle à mon avis est pire pour les enfants, notre richesse. Daniel Ricard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Objectif ou non, ton billet reflète bien mon opinion sur la question. Depuis trois ans, dont la dernière à titre de présidente du C.A., ma conjointe s'implique dans le CPE de nos garçons. Nous utilisons présentement les services d'une super RSG en milieu familial. La dernière année fut très mouvementée pour le CA, ma conjointe a grandement contribué à remettre le CPE sur la bonne route en remerciant la directrice générale et en participant à la restructuration pour allouer plus de support aux éducatrices autant en installation qu'en milieu familial. Elle a du passé plus de 10 heures par semaine à certains moments donnés et tout ça bénévolement. Maintenant que tout va bien et qu'on peut enfin reconstruire l'ironie veut qu'elle doit laisser sa place comme présidente puisque les milieux familiaux ne relèveront plus du CPE!! Comment penser que nous allons améliorer le service en éloignant les centres de services des principaux utilisateurs? Il me semble évident qu'il faut conserver l'aspect commaunautaire de cet excellent service qui ne peut que s'améliorer avec le temps. Sauvons nos CPE Continuons de réagir! Merci Daniel de ces éléments! Très cool ce qu'a fait ta douce :o) Voici donc un autre article qui amène encore de l'eau au moulin: radio-canada.ca/nouvelles... Les libéraux sont dans le champ avec ce projet de loi, mais je crains qu'ils ne soient trop «politiciens» pour l'admettre. Ils vont même prendre de mon argent pour «vendre» leur produit! Ciboulette que je suis tanné de ces gens. ARRRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGG!!!!!!!!!!! STAR WRECK SOUS-TITRÉ EN FRANÇAIS le 23/11/2005. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Culture libre,linux, Je vous parlais de ce film disponible sur le web de façon légale étant sous licence Creative Commons. Et bien Elpete m'a fait découvir par ce lien que la version sous-titrée en français était disponible. Cool! On peut donc avoir le film sous-titré en plusieurs langues. Il suffit d'avoir le fichier.srt portant le même nom que le.avi (le film) et le tour est joué! Pas mal pour du Linux! Je vais donc regarder une autre fois ce film! hoax le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: un petit mot po_r vous dire que votre blog est tres plaiasnt :) NEIGE ET FROID-> COOL! 81 sur 195

83 le 25/11/2005. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Photo, Mon ami Louis nous signale qu'il y a beaucoup de neige chez lui. Pour ma part je ne peux pas être malheureux ce matin avec ce paysage dans ma fenêtre de salon. Malheureusement les prévisions sont au réchauffement pour le début de la semaine prochaine :o( Moi qui aime les -30 degré C :o( LA CLÉ DES SECRETS le 25/11/2005. Catégorie:. Mots-clé: Surprise, Voilà un film qui est passé inaperçu (en tout cas pour moi) et qui m'a donné beaucoup de plaisir. Un film où on ne sait trop ce qui va arriver, et quand on y est, hum... c'était pas vraiment prévisible mais tout à fait logique. Ça j'aime ça me faire surprendre ;o) Pour ma part ce film est dans la ligné du 6e sens, contrairement aux autres films de M. Night Shyamalan. Bon cinéma. CHANGEMENT CLIMATIQUE le 29/11/2005. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,RECIT,TIC, Je me suis amusé ce matin à écrire ce billet sur le blogue du RÉCIT MST ;o) Jouer avec des archives météorologiques et avec OpenOffice.org Calc fut fort agréable. En fait, je trouve intéressant de voir les scientifiques débattre (un exemple) à savoir si oui ou non l'activité humaine a une si grande influence sur les changements climatiques. Je lisais ce billet (la partie où on dit que l'éruption de volcans peut faire diminuer le niveau des océans (la température) et je me disais que le climat c'est très BIG comme sujet et on ne peut pas conclure trop rapidement. En tout cas, selon ma petite recherche/analyse, la température moyenne du mois de novembre dans la ville de Québec aurait augmenté au cours des 120 dernières années. BILLET DU SAMEDI MATIN le 03/12/2005. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Humeur,Politique, Après la pluie voici un peu de neige. J'aime bien le blanc quand les feuilles ne sont plus dans les arbres. Le bruit du vent dans les arbres (il y en a quelques-uns autour de ma maison) + la chaleur de mon poêle à bois + un bon espresso + les filles qui jouent + ma blonde qui lit son journal = petit bonheur du samedi matin. CPE: Depuis quelques jours on sent que le nombre CXXIV fond comme la neige sous la pluie. Élections: En votant pour le B on permettra la réélection des scandalisés qu'on déteste! Drôle quand même qu'on vote B qui ne pourra JAMAIS gagner. Changement d'hébergeur: Trop lent en accès à la base de données, Sivit (mon hébergeur actuel) perdra un autre client sous peu. Changement climatique: Je viens de lire que le Québec pollue (gaz à effet de serre) moins que les autres province du Canada! Seul problème = cette pub a été achetée par le gouvernement du Québec :o( Comme nous sommes bons (à se flatter) nous les québécois. 82 sur 195

84 Hockey: Le CH joue maintenant à la hauteur de son talent. Les séries... un espoir... peut être. En passant, le hockey est revenu et les films sur le sujet aussi. Viande: Vais-je devenir végétarien pour sauver les animaux qui ont peur lorsqu'on les abat? Quand ça va trop bien dans une société c'est ce genre de question qu'on se pose! ben le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: a propos de bidoche je ne saurais trop vous recommander le site "VEGAN",cher PL la société que vous semblez si bien connaitre ne se portera jamais aussi bien que vous le dites tant que sa nourriture sera traitée comme de la merde! Hum... je ne comprends pas très bien votre commentaire :o( De quelle société parlez-vous? ben le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: pardonnez-moi mais c'est vous qui prétendez que la société se porte tellement bien qu'elle se complait dans des questions sans importance comme le végétarisme am I right to interpret your reflexion like this? Ha, ok. Je crois bien humblement qu'il y a des problèmes plus importants à régler pour notre société que le traitement qu'on fait des animaux qu'on mange. Mais je respecte votre point de vue. BLOGUE D'ÉQUIPE, PAS SIMPLE le 06/12/2005. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,RECIT,TIC, Dans le cadre de mes mandats d'animateur au RÉCIT MST je me suis lancé dans un petite (très petite) étude de l'utilisation des blogues dans l'apprentissage. Quelques blogues d'élèves ont vu le jour depuis septembre dernier (une liste exhaustive de ces blogues/carnets sera créée pour mon rapport de mi-année), on aura donc la possibilité d'appuyer nos observations/conclusions avec des exemples concrets. Le présent billet porte cependant sur le Blogue du RÉCIT. Un blogue qui a été mis en place initialement pour les divers projets du RÉCIT, comme par exemple le Camp TIC de la région Par la suite, des auteurs se sont ajoutés un à un (je trouve difficile de vendre l'idée de l'écriture bloguesque aux animateurs du RÉCIT, c'est peut être mes stratégies de vente qui ne sont pas adéquates), ce qui a amené de très bons billets au cours des mois d'août à novembre. Depuis quelques semaines l'équipe (c'est un blogue d'équipe) publie moins. Même que je me sens seul au monde ;o) Tellement que j'y pense à deux fois avant d'écrire un billet. Encore lui! Dirons les lecteurs. Pourquoi cette baisse de publication? Le mois de novembre est-il trop chargé pour les membres du blogue pour écrire un petit billet ou deux? N'est-ce pas la meilleur occasion d'écrire quand on est dans le jus? Ça permet de ralentir et de réfléchir sur nos actions. Est-ce que les TIC perdent en intérêt? Pourtant... Écrire, je me rends bien compte, n'est pas dans les habitudes/routines des gens. Pourtant je crois fermement que laisser une trace de ses actions/apprentissages (et de se les faire commenter) aide à avancer et permet un développement de certaines compétences professionnelles. De plus, le Blogue du RÉCIT est une fenêtre intéressante pour faire connaître notre réseau par une clientèle que nous ne n'atteingnons pas autrement. J'ai un autre projet de blogue qui est mis sur la glace pour l'instant. J'attends de voir si les blogues continuerons d'augmenter en popularité avant de le lancer. Car pour l'instant je trouve que notre (ma) bloguosphère éducative québecoise n'augmente pas vraiment. Mais c'est peut être moi qui n'a pas fouillé suffisamment pour trouver de nouveaux blogueurs? Je donne ici en exemple les blogues de l'agence Science-Presse qui ne semblent pas vouloir attirer beaucoup de commentateurs (mea-culpa, moi non plus je ni suis pas allé régulièrement)? C'est peut être dû au fait que le moteur de blogue n'est pas encore au point en ce qui concerne les fils RSS et quelques autres petits détails. Comment agrandir notre groupe? Il y a cet outil qui a été démarré il y a quelques semaines. Puis cet autre outil qui syndique les fils RSS. Afin d'augmenter notre visibilité et les liens entre les blogueurs nous devrions «vendre» ces listes afin que d'autres personnes/groupes s'y joignent? Il y a aussi ce Carnaval. que je vais regarder de près dans les prochains jours. Malgré ces dernières semaines moins intenses sur le Blogue du RÉCIT, je crois encore pertinent de maintenir ce projet en vie (en ligne). Mais si je continue encore à être aussi seul dans les prochains mois, je vais me concentrer sur mon blogue perso. Qui est peut être la vrai façon de bloguer? Chacun chez soi. Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: La blogosphère éducative québécoise est, somme toute, assez réduite. Et ce n'est pas bien grave. Je crois la principale difficulté est dans le médium : c'est de l'écriture et force est de constater que peu, fort peu de gens écrivent. Cette peur du jugement nous hante et cela nous vient principalement de l'école. Un jour, je devrais refaire un billet sur la chose. Quant au recit.org, je crois qu'on fait notre gros possible, mais encore là, on a beau montrer l'exemple, il est certain que les animateurs ne désirent pas y écrire. Quant à moi, j'aurais eu quelques idées de billets pour recit.org (les difficultés d'implantation d'un blogue, notre plan triennal, etc.) mais je pense qu'il faut parfois laisser la voix à d'autres. Si rien ne se fait d'ici un mois, j'écrirai un billet mais en attendant, je préfère laisser l'initiative à d'autres. On dit que le RÉCIT, c'est la force du réseau. Pour moi, c'est un gros BOF. Je me rappelle, lors d'une réunion du comité de liaison, dans le temps de Paul, je lui avais dit que le RECIT, j'en avais pas besoin... Il avait sursauté. Mon explication est simple : avec le web, je peux trouver toutes les relations/filiations qui m'aident à avancer. Le RECIT, c'est bien du monde, mais comme on ne construit rien PROVINCIALEMENT, au bout du compte, ce ne sont que des CP qui parlent TIC. Il nous manque un leadership pédagogique important, il nous manque cette voix qui pourrait changer les choses à Québec. Nous sommes bien gentils, on aide comme on peut, mais on ne change pas grand-chose au sort des ces 83 sur 195

85 pauvres enseignants pognés avec du matériel désuet, des locaux qui font pitié, sans caméra numérique, sans canon projecteur, des administrateurs qui sont loin de comprendre leurs préoccupations. Si j'étais prof, je prendrais ma bonne vieille craie et je balancerais tout ça là... Je suis tanné des beaux discours. Les RÉCIT, c'est du politicaly-correct. Mais il faut ABSOLUMENT que ça change, et vite. On est en train de rater le bateau. Encore cette semaine, j'étais dans un labo informatique dans une poly. C'était dégueulasse. Les machines étaient en démanches, j'ai été obligé de jouer au tech pour remplacer des souris, des claviers. Tout ça, pour que des élèves puissent écrire un billet sur leur projet. Merde, on est en Et on se croirait au Moyen-Âge. Les élèves rient de nous. On a beau croire à l'importance des TIC (c'est ce que les politiques nous disent), mais dans l'fond, tout l'monde s'en fiche. M'enfin, j'suis peut-être juste dû pour des vacances... En attendant, je publie des trucs que j'aime écrire sur mon propre blogue... Peur du jugement, j'achète Gilles. Je me suis fait dire ça hier par une personne qui pourtant devrait être un leader dans le domaine de la communication. Désolant. Le RÉCIT=je+je+je!= nous. Un réseau c'est plus qu'une gang qui se rencontre 2 fois l'an et qui se demande sur une liste quel logiciel utiliser pour tel tâche. Des projet nationaux ne lèveront jamais (une autre chose que j'ai compris hier). On a essayé d'exploiter des outils virtuels: une liste de diffusion, un forum, un wiki, un SPIP, un blogue. On a essayé de travailler sur la compétence TIC. On a essayé de centraliser les ressources (robotique, SPIP, images libres...) du réseau. On a essayé. RIen n'a levé. Pourquoi? Personne dans le réseau ne voit l'avantage de mettre du temps pour le réseau. Et on ne met pas de temps pour le réseau parce que personne n'en met. Merde, le mur approche. Je dis régulièrement qu'on ne connait pas le RÉCIT. Cacaouette, même le RÉCIT ne se connait pas! Qui dans le réseau peut énumérer 1 projet par domaine (je ne dirai pas par nationaux) qui se travaille/vit depuis le début de l'année? PERSONNE! Moi itou! On ne communique pas entre nous. On reste dans ses pantoufles confortables et on espère garder sa job encore quelques temps. Le mur est de plus en plus proche. Qui dans le réseau ait où on va dans les prochaines année? Est-ce qu'on favorise les applications réseaux par rapport aux logiciels sur un poste? Est-ce qu'on aborde l'évaluation de la compétence TIC comme un morceau indépendant (avec ses propres outils d'évaluation) ou comme une partie d'un tout (avec un outil comme un portfolio)? Fait-on de la recherche et du développement chacun dans son coin ou on essai d'organiser nos efforts pour ne pas réinventer la roue? Est-ce qu'on favorise le logiciel libre (culture libre) dans un esprit d'accessibilité au TIC? Est-ce qu'on se dote d'un protocole pour faire savoir à tous ce qu'on fait dans son coin de pays pour favoriser l'intégration des TIC? HHIIIIIIIIIIIII!!!!!! Le mur. Le Blogue du RÉCIT, en effet on a essayé, on a donné l'exemple. Je suis par contre pexplexe pour laisser la place à d'autres. Qui d'autre Gilles. On le sait très bien (et en toute humilité) que les autres c'est nous. Notre petite gang. J'ai besoin de vacances, c'est une évidence pour moi, mais je ne suis pas prêt à laisser ce blogue mourir. Je ne sais pas pourquoi encore, mais je trouverai ;o) BLOGUES SCOLAIRES le 08/12/2005. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,Surprise,TIC, J'ai été visiter rapidement les 4 blogues scolaires que Gilles a mis en place dans sa CS. J'y ai trouvé 4 billets (il y en a sûrement plus, je vais fouiller davantage sous peu) qui m'ont fait sourire: Un billet sur un blogue d'histoire sur les changements climatiques. Un peu de philosophie: Un chien n'existe pas sans l'humain. Un peu comme moi dernièrement, l'enseignante qui se demande pourquoi les élèves n'écrivent pas. Grosse question: L'histoire est-elle une science? Voici les 4 blogues en question: J'ai oublié de féliciter Gilles pour ces projets. Bravo Gilles. Ces profs sont chanceux d'avoir quelqu'un comme toi dans leur entourage. JE NE SUIS PAS LE SEUL À NE PAS ÊTRE OBJECTIF le 08/12/2005. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Parent,Politique, J'ai écrit ce billet il y a quelques jours. Je viens d'écouter LCN (TVA) nous parler de ce cette nouvelle. Merde, l'animateur utilise des phrases hors contexte pour planter les CPE (je reste non oblectif). Parce que quelques personnes en milieu familiale ont eu de mauvaises expériences (et elles ont crié fort-> les médias les écoutent davantage en proportion) avec leur CPE, tous les CPE sont des mafieux à mettre au pas! Est-ce que Québecor veut se lancer dans une chaine de garderies? Chaine...tv... la poignez-vous? ;o) UN AUTRE BLOGUE D'ÉQUIPE le 09/12/2005. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,Éducation,RECIT,TIC, 84 sur 195

86 J'écrivais ici que: Car pour l'instant je trouve que notre (ma) bloguosphère éducative québecoise n'augmente pas vraiment. et voilà que je tombe sur ce blogue. Un blogue d'équipe «indépendant» d'une institution. Cool! Je ne veux pas trop m'avancer (mais le nom de domaine me donne un indice) mais je crois que c'est Daniel Ricard (animateur RÉCIT) qui a mis en place le projet. Bravo Daniel pour l'initiative. J'ai déjà hâte de voir si ce groupe (plus petit que le RÉCIT) arrivera à maintenir un rythme intéressant (contrairement au Blogue du RÉCIT). Je contacterai sûrement Daniel pour une mise en commun des stratégies/résultats de nos expériences. CINDERELLA MAN le 10/12/2005. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Histoire,Parent,Surprise, Il y a des films que j'ai trouvé difficile à regarder. Un de ceux-ci «Histoire de pen», un film québécois qui nous amène dans l'univers d'une prison. Très dur! Je viens d'écouter Cinderella Man avec Russell Crowe qui nous présente la descente aux enfers d'un boxeur (un irlandais vivant au US) lors de la grande crise de 29. D'abord, lorsqu'il y a des enfants dans un film, on vient chercher le pepa en moi. Ici 3 enfants qui mangent peu, où la maladie est proche, qui ont peur d'être envoyé chez de la famille car leurs parents ne peuvent pas les nourir/chauffer convenablement. Ce film a réussi à me faire plisser des yeux tellement il est poignant. On voudrait utiliser la touche avance rapide pour voir la remonter des enfers. Ensuite vient le retour de James Braddock (il a existé) à la boxe, lui qui a été mis sur la touche pour une main cassée se voit donner une 2e chance. Le retour est très intéressant, mais la suite du film a réussi à me mettre dans un étât de stress que j'aime bien quand je regarde un film. Pour ce qui est de la fin... ;o) Donc le film réussi, bien que je n'ai pas vécu à cette époque, a dépeindre une misère poignante des années 30. De plus, c'est un très bon film de boxe. Rocky passe pour un film de Disney ;o) À voir pour les amateurs de cinéma. DES CADEAUX DE NOËL ET LA SÉCURITÉ le 11/12/2005. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Sécurité,TIC, Savez-vous que (selon une enquête du magazine «Protégez-vous»): 80% des anti-virus et OS ne sont pas à jour; 70 % des ordinateurs contiennent des espiogiciels; 50% des ordinateurs n'ont pas de pare-feu. donc si vous faites parti de ces gens et que vous achetez via Internet, vous êtes en danger! Pour ma part, vous êtes en danger peu importe que vous achetiez sur le web ou non. Est-ce que vous rouleriez avec une voiture sans frein? Les TIC nous oblignent à mettre en pratique des réflexes de sécurité qu'on applique ailleur depuis très longtemps. Mais il semble que nous ne le faisons pas :o( Pourquoi? Mal informé? Insouciant? Trop d'éléments à surveiller (virus, espiogiciels, attaque de l'externe...)? Votre système n'est pas légalement installé sur votre poste, donc pas accès aux mises à jour? De mon côté j'ai fait un choix il y a des années pour m'aider à régler ces problèmes. Ce qui me fait redire que la sécurité n'est pas un étât mais bien une procédure. Et vous, votre ordinateur est-il sécuritaire? À vos mises à jour! Richard A le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: bien le bonsoir M Lachance! petit commentaire rapide concernant les bons conseils. J'ai 2 ados qui monopolisent pas mal l'ordi et qui semblent "attirer" les bizarres de fenêtres ainsi que toutes les autres morpions virtuels (heureusement pour mon coeur de père j'ai bien dit seulement virtuels...) mais bon ce qui m'agace le plus c'est que même en ayant d'installé des anti-spyware (ad aware et cie) et Norton Antivirus (je sais je sais pas de commentaires SVP) et bien j'ai tout le temps de l'indésirable. À croire qu'ils font la job...j'en doute. Je songe sérieuseemnt à mette la photo de ma belle mère en fonc d'écran ça devrait éloigner tuote forme M. A, vous me faites réaliser que pour un utilisateur de Win$ il y a beaucoup d'efforts à faire pour être minimalement sécuritaire. Ces efforts en valent-ils la peine car à vous lire on ne semble jamais sûr que ça marche? Je suis heureux de na pas avoir ce temps à investir pour mes systèmes ;o) ENCORE SUBJECTIF 85 sur 195

87 le 14/12/2005. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Parent,Politique, Il y a eu un référendum avec une question claire ;o) sur le projet de loi 124. Ici 80% des installations en milieu familiale ont été votées. 95% de ceux-ci ont réjeté le projet de loi. 100% des installations ont été informées du référendum. 0% ont voté deux fois. Bon, on apprend donc qu'il y a déblocage. En fait, la ministre ne fait que s'asseoir pour écouter, ce qu'elle ne voulait pas faire. Une rumeur de mini-remaniement ministériel avec ça! DIRE N'IMPORTE QUOI ET REPORTER le 14/12/2005. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Bizzz,Parent,Politique, Après avoir dit et redit que le projet de loi 124 se voterait avant les fêtes, voilà donc qu'on reporte les travaux après les fêtes!?!?!?!? Pourquoi les politiciens disent n'importe quoi? Et après ils ne comprennent pas pourquoi on les trouve bizzzzzzz! MIse à jour(14h00): Une loi spéciale est encore possible cependant. Mais ça coûterais assez cher aux libéraux de faire cette manoeuvre plutôt croche. Pour les négos avec l'éducation, on a un ultimatum! 18h00 est une heure à surveiller. Dans ce cas, je crains le pire. Selon la source d'information (lire réseau de tivi) qu'on consulte, la loi spéciale qui serait votée demain (jeudi) incluerait ou non la loi 124. Bon, ok, qui dit vrai bordel? Quand la main droite ne sait pas ce que fait la main gauche, le cerveau a des problèmes sérieux! C'EST À MON TOUR DE PARLER DE WIKIPEDIA le 15/12/2005. Catégorie:. Mots-clé: Éducation,TIC, Ce billet de Mario est la goutte (constructive ;o) ) qui me fait parler à mon tour de Wikipedia. Un des projets les plus populaires du libre. Si vous voulez lire quelques billets sur le sujet, voici une liste. De plus, M. Patrice Létourneau en discute régulièrement. Il a même écrit ceci: Quoi qu'il en soit, «L affaire Seigenthaler» aura sans doute eu au moins ce bénéfice collatéral de rappeler aux personnes moins familières avec Wikipédia qu il s agit d une œuvre en perpétuel chantier et que la vigilance demeure de mise. Notre compétence «Exercer sa pensée critique» nous demande de considérer toutes les sources d'informations de cette façon. Prendre quelque chose pour du «cash» ne fait avancer personne. Qui d'entre vous croit que l'encyclopédie Britannica ne contient pas d'erreurs? Grâce à Linuxfr j'ai trouvé ce texte intéressant à ce sujet. Pour ma part je fais passer le processus derrière Wikipedia bien devant le produit. Exactement comme dans l'apprentissage.. <- C'est un POINT. Tout comme Mario (et M. Guédon) je crois qu'il est important de passer de consommateur à citoyen actif (ou auteur). Le web (que j'aime de plus en plus) nous oblige à porter un regard différent sur la connaissance, et c'est tant mieux. Il y aura encore et encore des événements comme «L'affaire Seigenthaler», mais ça ne fait qu'augmenter ma conviction que le processus vainquera ;o) BILAN BLOGUAL DE MI-ANNÉE SCOLAIRE le 12/01/2006. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,RECIT, 86 sur 195

88 Le début janvier est un temps propice pour regarder en arrière et dessiner demain. Donc le présent billet est un pré-pré-rapport sur mes expérimentations avec les blogues en éducation. Le tout ne se tient pas vraiment (c'est pour cette raison que je le publie sur mon bloguer perso), ce sont davantage des notes pour plus tard. Caractéristiques des blogues Débutons avec la page de Wikipédia sur le blogue. On y retouve des l'information mais aussi des questionnements très intéressants. J'y reviendrai sûrement. Des petits textes (et capsule audio) personnels pour tenter de donner des caractéristiques des blogues: Stratégies et capsule audio. Le blogue est un outil très intéressant pour l'écriture et l'objectivation des apprentissages ou d'une formation. Mais encore faut-il trouver que c'est important d'écrire ou non. Puis il y a des billets (blogues) à caractères scientifiques ou historiques qui peuvent être une piste à valider pour le développement des compétences disciplinaires (pas seulement lecture/écriture/évaluation): Changement climatique, Invention de l'écriture, Histoire du CO2, Mathématiqueries, Gestation des mammifères, Blogue de math. Problèmes à bloguer Bloguer n'est pas aussi simple que d'écouter la télé. Il y a des efforts à faire car on passe de consommateur à auteur. Ce qui est un changement plutôt complexe. D'abord je crois que la personnalité a un rôle à jouer dans le nombre de blogueurs potentiel. Ce qui expliquerait que dans un groupe donné, ce sont toujours les mêmes qui écrivent. Écrire sur un blogue exige du temps et une certaine discipline, ce qui demande également un effort. On doit alors trouver un ou des avantages à bloguer afin de se convaincre que le temps/énergie investit sera rentable. Un autre frein aux blogueurs est la multitude d'endroit où on peut écrire, ce qui amène donc une réflexion de l'outil à utiliser. Le blogue n'est pas toujours le meilleur outil pour communiquer. Le côté technique (SPAM, sauvegarde des données...) est aussi un problème qui peut ralentir les ardeurs des auteurs. Bloguer en équipe (à la même adresse) peut poser d'autres problèmes non liés au blogue comme tel mais bien au fait qu'en bloguant on met nos trippes sur la table (lire net) et ceci peut dégoûter le voisin (membre de l'équipe). Finalement, le concept même de blogue a ses faiblesses (Durée de vie d'un billet, classement du blogue par date, manque de lien entre les billets...) qui peuvent sûrement être corrigées (selon les besoins de l'auteur). Mais je suis de ceux qui ne veulent pas tout faire avec un seul outil. Un choix d'outil éclairé est mon but. Où sont les blogues? Le nombre de blogues éducatifs (du moins écrit par des éducateurs) québécois n'est pas très élevé pour l'instant. Et ce malgré une augmentation du nombre d'auteurs dans la dernière année. Voici quelques billets qui annoncent la naissance ou l'existence de blogues à caractère éducatif. Blogues d'équipe: Blogue d'équipe CP Blogues scolaires Blogue de science Blogue du Camp TIC Blogue d'un service éducatif Les blogues personnels sont listés dans un outil qui regroupe plusieurs fils RSS (en passant, si vous en connaissez qui ne sont pas listés là, faites-moi le savoir SVP). On a déjà discuté de la possibilité de créer un endroit où les éducateurs pourraient avoir un blogue gratuitement. Ceci pourrait-il augmenter significativement (ce mot est très important) le nombre de blogueurs de notre communauté? Une initiative comme celle de l'infobourg (Coups de coeur) peut-elle faire connaître/naître les blogues? À suivre Dans les prochains mois je devrai analyser les conditions gagnantes de la mise en place d'un blogue et également de faire des liens avec les fameuses communautés de pratique. Je consulterai également davantage les blogues d'élèves afin d'en faire ressortir là aussi les avantages et inconvénients (une entrevue avec les profs serait constructifs aussi). Un bon tour des écrits (ex.: Opossum) sur le sujet devra aussi être fait afin d'avoir le plus d'informations possible. Je devrai de plus voir avec l'agence Science-Presse pour de la collaboration. Richard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut Pierre! pas beaucoup à dire sur ce billet autre que je ne sais pas comment tu fais pour "aiguiller" et garder des traces et des liens de tous ces billets (plus de 30 dans ce billet) c'est un aspect de mon type de lecteur qui toutefois, persiste à freiner mes lectures de blogues. mais je ne te blâme pas au contraire; Alors pourquoi je dis cela? parce que mon "style" de lecto-blogueur m'amène à apprécier voire même rechercher les billets plus court autrement je me dé.courage et je perd le fil. Un peu comme le billet : recit.org/index.php/2006/..., j'en suis à ma troisième reprise pour le lire en entier (6 sections) et chaque fois je dois reprendre du début...je croyais important de tenir compte de cet aspect car je ne dois pas être le seul dans ce cas là. Surtout que personnellement tel que déj;à mentionné, je reprend goût àla lecture et à l'écriture mais je suis encore fragile! ben voilà! Allo Richard. 87 sur 195

89 Je comprends très bien ton point et je suis conscient que les blogues peuvent devenir relativement compliqué à suivre. Un billet court est plus simple à suivre, mais il reste alors au nivau de l'information. Ce qui n'est pas mauvais. Mais quand on veut analyser un concept, je crois que ça prend plus de lignes. Je prend bonne note de tes propos. Bye et merci. RETOUR DANS LE TEMPS le 13/01/2006. Catégorie:. Mots-clé: Éducation,Humeur,Politique, Lors de mes études je travaillais dans des usines (shops) durant l'été. Ce qui m'a marqué le plus de ces jobs est le type de discussions qu'on pouvait entendre aux pauses. Beaucoup de phrases contenant le mot «char», sexe, brosse de fin de semaine, et j'en passe. Un autre type de discussion était aussi pénible à entendre: les boss ne travaillent pas. Qu'ils viennent (les boss) faire une journée à ma place, il vont savoir ce que c'est travailler. Je vais y aller la faire sa job moé, vous aller wouair. C'est drôle à dire mais ça m'a motivé à continuer mes études ;o) Mon problème ce matin est que j'ai entendu ça dans une école (enseignante et conseiller pédagogique) :o( Est-ce déjà l'effet Charest qui se fait sentir? Quand on traite l'éducation comme une shop, il ne faudrait pas se surprendre si elle en devient une. LA CULTURE LIBRE, UNE EXPLICATION INTÉRESSANTE le 17/01/2006. Catégorie:. Mots-clé: Culture libre,surprise, J'ai déjà écrit sur la culture libre, mais là cette émission de radio (Indicatif présent) réussi, selon moi, à très bien expliquer le phénomène. On peut même faire un lien avec ce billet d'andré Cotte. Culture libre vs droits d'auteur. Non, je n'ai pas pris la nouvelle chez mon ami Ben: benoitst-andre.net/blog/i... Ça prouve qu'on a des intérêts en communs ;o) et/ou qu'on consulte les mêmes sites. Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Y'en a qui auraient tout de suite sauté aux conclusions des coîncidences, c'est notre journée chanceuse, j'aurais dû sortir m'acheter un billet de loto. ;-) Mais effectivement, Radio-Canada est une bonne source de contenus intéressants pour tout le monde. P?goTIC... le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: La culture libre... J'ai peu de temps libre cette semaine. Je d?uvre avec plaisir que mon agr?teur me permet tout de m? de suivre un peu l'actualit?n me mettant rapidement au fait de ce que d'autres ont trouv?nt?ssant, scandalisant ou simplement digne de... BILLET TROP LONG le 19/01/2006. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,Éducation,TIC, 88 sur 195

90 J'aime les blogues. J'aime lire ce que d'autres écrivent, pensent. J'aime mettre en doute mes connaissances, croyances. J'aime me faire dire que je suis dans le champs. Richard, avec ce commentaire, m'a fait réfléchir à deux éléments d'un blogue: long billet et s'y retrouver dans les dédales des blogues. Long billet Ce billet, qui est une réponse à un texte de plusieurs pages de M. Robert Bibeau (novembre 2005), est considéré comme trop long par Richard. Je dois avouer que moi aussi je le trouve long (c'est pour cette raison que j'ai séparé en 6 pages le billet). Mais, pour ma défense, je ne peux pas répondre à un auteur d'un texte rigoureux et complet en quelques lignes seulement. On peut par contre se demander si cette réponse est au bon endroit sur un blogue? Ce texte représente mon opinion, je n'ai pas fait de recherche (d'autre lecture) pour étayer mes dires, je me suis gardé des notes pour un futur travail à réaliser dans mon travail d'animateur RÉCIT. Ces caractéristiques me font penser que c'est un billet. Long oui, mais un texte à publier dans un blogue quand même. Billets courts, billets longs, je crois que le lecteur peut faire le choix de les lire ou non. Par contre, il faudra voir si la longueur a une importance pour l'intégration/insertion des blogues en éducation. Dédales bloguales J'ai plusieurs dizaines de fils RSS dans mon agrégateur. Je visite quotidiennement ce site qui m'offre encore d'autres fils RSS. Est-ce que je lis tout? Non! Je lis ce qui vient me chercher. Malgré ça, il peut devenir compliqué de suivre le fil. Ce billet, qui contient plusieurs liens vers d'autres billets, est un exemple parfait de «notes à moi». Qui peut intéresser d'autre lecteurs, mais qui a pour but premier de garder une trace des billets en liens avec un sujet (ici les blogues) et ce en contextualisant (un peu de chair autour de l'os, essayant d'organiser l'information en un tout plus logique qu'une liste de billets) le tout. Ce type de billet (un peu comme une synthèse) est important à écrire je crois, car on pourrait perdre (dans le fond d'un blogue) de bons textes (et ce malgré des mots-clés ou un classement par catégories). En tout cas, ce billet me sera utile pour écrire le document sur mes observations des blogues en éducation. Richard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut Beauceron! bien présenté ce billet et en relisant mon commentaire, je me rend compte qu'il aurait peut être dû lui aussi être plus long...;o) En fait comme je suis un débutant au niveau de "l'acte de bloguer" je pense que mes références personnelles, mes antécédents ainsi que intérêts vont dans le sens d'efficacité. Mais encore une fois je comprends très bien que certains billets en réponse ou réflexion doivent être articulés et forcément plus explicite. De mon côté, je poursuis également mes réflexions sur l'utilité ou la nécessité (???) du blogue dans un cadre scolaire. Présentement j'utilise, je lis, je commente mais je me sens encore comme quelqu'un qui aurait un 6e doigt mais qui ne sais pas si il devrait se le faire couper par conformité ou le garder sans trop savoir quoi en faire,... merci de nous tracer une partie de la route! Allo Richard. Pour ce qui est de la «nécessité» en éducation, je suis plutôt pour une nécessaire connaissance du blogue (et bien d'autres TIC) par les élèves, mais pas d'une nécessaire utilisation. Je serais davantage en faveur d'une saine différenciation (ce ne sont pas tous les élèves qui seront heureux de bloguer). Je continue ma quête ;o) Bye et merci. MON DEVOIR le 23/01/2006. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Politique, Non je n'ai pas tout lu sur les partis politiques. Non je n'ai pas été voir les assemblés politiques dans ma région. Non je n'ai pas écouté les débats télévisés (officiels ou non). Malgré ça, je viens d'aller faire mon devoir de citoyen, voter. J'ai bien aimé une action de Jean-Michel Deault qui a vérifié si les partis utilisaient des technologies libres pour leur serveur web. J'ai bien aimé ce petit test que Louis m'a fait connaître et qui a été repris cette fin de semaine par un quotidien de la région de Québec. J'ai bien aimé cette liste de citations que Gilles a placée sur son blogue. J'ai bien aimé ce billet de Sacco où il fait ses prévisions. J'ai moins aimé me faire traiter de «moron» par un humoriste en manque d'amour à la radio de Radio-Canada en fin de semaine. Je serais un «moron» parce que je vie dans une région qui élira (selon les sondages) des députés conservateurs et indépendants. Quand on n'est pas capable d'analyser une situatiion avec rigueur, on la ridiculise. Oui je suis moron, mais pas pour cette raison ;o) Qui gagnera le Super Bowl? Steelers de Pittsburgh ou Seahawks de Seattle? -> Mon vote: Steelers. Gary le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 89 sur 195

91 Ma prédiction est Seattle... Pour le Superbowl. Pour ce qui est de l'élection, et bien je dois être moron aussi car ma circonscription est resté NPD 9pas que mon vote fut pour ce parti) pour un quatrième mandat (Acadie-Bathusrt, N.-B.)). Je trouve dommage de voir sur les chaînes du Québec une genre de campagne de honte si vous ne votez pas pour le Bloc... Personnellement, je ne comprends pas ce parti... Mais je ne suis pas québecois et ne vis pas dans ce contrexte... Bonne chance pour le Super Bowl ;o) M. Gary. Il est devenu honteux en effet de ne pas voter pour le Bloque (oups Bloc ;o)). Faut avouer que ce parti a très bien travailler pour réussir ça. De plus, si on ne vote pas bloc, on dirait qu'on ne colle pas avec les valeurs DES québéois. Comme si les québécois formait un tout homogène. Ceci dit j'ai déjà été membre de ce parti, jadis naguère. Un gars peut changer, non? Je suis donc un moron et aussi un extraterrestre (selon un sondage -vox pop- à TQS). J'ai monté en grade. Martin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Désolé de te décevoir garçon, mais Seahawks vont l'emporter par dix points! TYPE NUAGE OU TYPE RÉSEAU? le 24/01/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Blogue,TIC, Gilles, que j'aime beaucoup, nous faisais connaître Le nébuloscope, un truc qui construit un nuage de mots-clés autour d'une recherche. Voici mon nuage (Pierre Lachance). alain amerique andre beauce belanger benoit canada carnet caron centre claude club conseiller couillard daniel denis developpement directeur ecran equipe eric ethnographe famille fonds france francois gagnon general gilles gratuitement guy inc jacques jean journal laberge lachance louis louise luc marc marcel marie mario martin michel montreal mst musique national offre olivier personnelles personnes philippe photographe photos pierre presente president professeur quebec quebecois recit region regional richard robert roy science sciences service societe stephane sylvain telephone tremblay universite veille yves Me promenant sur des sentiers nouveaux pour moi, j'ai trouvé ici qu'il y a un autre moyen de représenter notre «entourage web», un réseau. Voici une partie du mien (étant un applet java on ne peut pas enregistrer tout le résultat). 90 sur 195

92 Un double-clique sur un des noeuds de votre réseau aura comme effet de complexifier le réseau en allant chercher l'entourage du noeud cliqué. C'est amusant de voir bouger le réseau :o) Bien que je ne suis pas d'un type particulier (nuage ou réseau), l'outil TGGoogleBrowser semble plus fiable pour trouver l'entourage web. Bon test! UN NOUVEAU BLOGUE SUR LA TECHNO le 27/01/2006. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Blogue,TIC, Grâce à ce carnet j'ai trouvé celui-ci. On dirait que ce dernier utilise b2evolution! Sans le dire par contre :o( OUTIL ET CONTENU le 20/02/2006. Catégorie:. Mots-clé: Éducation,RECIT,Script,TIC, Deux projets ont pris beaucoup de mon temps depuis le début février: WikiNiMST et Doc MST. J'espère que ça pourra aider d'autres personnes. Outil J'ai réalisé que WikiNiMST a beaucoup de potentiel pour pouvoir créer un site qui offre une souplesse suffisante pour répondre à une multitude de besoins (pas tous quand même). J'ai utilisé la modularité de WikiNi (la base de WikiNiMST) dans le but de transformer le wiki en «environnement de co-construction et de partage». Voir cette nouvelle pour consulter les modifications réalisées. Contenu Un outil en soi n'est rien. Seules ses utilisations dans un contexte d'apprentissage donne du sens à l'application. Une équipe d'éducateurs a donné du sens à l'outil en créant Doc MST, une communauté virtuelle d'intérêt et de partage dans le Domaine de la Mathématique, de la Science et Technologie. Dans ce projet l'outil (WikiNiMST) sert à soutenir des personnes désirant intégrer les TIC dans l'apprentissage des élèves. Pour en savoir plus sur le projet. Vous êtes intéressé par le domaine de la MST? Vous avez de la documentation à partager/valider/construire? Inscrivez-vous dans Doc MST. MÉNAGE DU PRINTEMPS le 26/03/2006. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Humeur,Un peu de tout, 91 sur 195

93 Ouais, ça fait longtemps que je n'ai pas écrit sur mon blogue perso. Pourtant j'en aurais eu à dire sur plein de sujets: la liste edu-ressources, des formations en robot-tic, l'apprentissage du montage vidéo en Gnu/Linux, le démarrage d'un nouveau projet DocMST, des soupers animés autour de la philosophie du logiciel libre, de l'accompagnement vs donner LA recette, de mes filles qui courent autour de la table de la cuisine, du RÉCIT en tant que lobby, des problèmes de plugins de Firefox, de l'importance de se faire de bonnes sauvegardes de ses données, le retour de Jeff à la radio internet, de mes filles qui jouent à l'ordinateur, l'arrivée du 31 mai où les fumeurs se feront montrer la porte des lieux publics, la retraite politique de Mme Marois, le Canadien de Montréal fera-t-il les séries, les Olympiques, le réchauffement de la planète, les blogues de l'agence Science-Presse, les problèmes du parti libéral fédéral et provincial, la loi 142, de situations d'évaluation dans le cadre du renouveau pédagogique, de mes filles qui dansent dans le salon... sans passer à côté de ma douce que j'aime de plus en plus. Tous ces sujets auraient mérité quelques lignes de ma part mais je me suis laissé distraire par... en fait... je ne sais pas :o( Bon, il faudra que je m'y remette afin de garder des traces et de garder la forme aussi. Ha oui je dois manger plus de fuits et légumes et bouger plus. Sinon... Et l'aquops qui arrive, pour la première fois la journée thématique que j'animerai avec Jacques G. sera technique, sans trop de pédagogique. J'ai hâte de voir si j'aimerai autant ça. Une chose est certaine, les soirées seront sûrement intéressantes encore ;o) Et la rencontre du RÉCIT de mai qui sera, je l'espère, un peu moins émotive pour ma part que celle de l'automne. J'ai des doutes... Donc la routine quoi... j'ai hâte de revoir mes amis de l'outaouais, de Montréal, du Lac-Mégantic, de la Gaspésie, du Bas-du-Fleuve, de Québec, de Portneuf, du Saguenay Lac-St-Jean... bon ok de partout au Québec. Sur ce A + PS: Le titre de mon billet est en lien avec mon portable sur lequel j'ai tout nettoyé, l'extérieur et l'intérieur. Ne fantasmez pas, je n'ai pas mis de M$ ;o) GROSSE SEMAINE le 10/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Éducation,Humeur,Linux,Sur la route,tic, Ouf! On y est. l'aquops débute demain matin. Tout comme Gilles, j'ai une journée complète sur les aspects techniques (oui oui 100% technique) derrière un serveur pédagogique. Pourquoi aller cette année vers la technique plutôt que vers la pédagogie? L'AQUOPS veut rejoindre une autre clientèle que sont les techniciens (et les bizounneux ;o)). J'ai accepté avec plaisir d'animer une telle journée car travaillant avec un serveur depuis près de 5 ans, je ne m'en passerais plus. C'est un complément à mon portable. Avec un serveur on a un outil puissant pour communiquer et intégrer les TIC. Et je rêve du jour où les élèves puissent eux aussi profiter d'un tel outil. Ce qui est possible grâce aux Vservers. Oui oui, les élèves pourraient avoir leur propre serveur! Mais ça aussi ça ne se fera pas en disant pingouin. C'est un peu comme ce commentaire où je rêvais ;o) Je crois de plus en plus que pour favoriser l'intégration des TIC, et aussi le développement d'une culture TIC suffisante pour les futurs citoyens, on doit mettre en place une infrastructure ouvertes sur la pédagogie. Contrairement à ce qu'on fait présentement c'est-à-dire de se refermer sur soi (ex.: portail fermé, fermeture des ports pour la vidéoconférence, utilisation de technologies gelantes comme DeepFriiiiiize...). En passant, une culture TIC ça veut aussi dire qu'on comprenne ce qu'un organisme comme le W3C veut faire: permettre aux plus de gens possibles (comme les aveugles) de consulter le web et ainsi accéder (aujourd'hui et demain) au contenu que vous (qu'on) produit. Revenons à nos moutons, j'anime la journée avec Jacques Gélinas, l'inventeur de cette technologie. Mon défi pour la journée, ne pas laisser Jacques partir sur une dérappe verbale ;o) Sans blague, ce sera sûrement une très belle journée. J'ai plusieurs (peut être trop) ateliers et personnes à voir durant ce colloque. J'espère avoir le temps de tout faire. Mais une chose que je veux faire est de venir écrire ici des résumés de mes rencontres/ateliers. Des traces qui sont importantes. À écrire également un texte sur la philosophie du logiciel libre car je me rend compte, en lisant entre autre de belles discussions autour de ce sujet sur des listes de discussions, que peu de gens sont conscient des implications du choix des outils pour réaliser une tâche. On regarde encore le produit final (ex.: le texte) produit par les apprenants et on se flatte la bedaine d'avoir intégrer les TIC. Aie! Intégrer!= ajouter. Et le produit final n'est rien sans la démarche qui contient un élément essentiel, le choix de l'outil. Bon, j'arrête ici pour écrire un texte qui se tient. À+ PRÉPARATION AQUOPS le 10/04/2006. Catégorie: Ça y est, on est sur place. Notre salle est pas mal mais les chaises sont placées comme si on faisait une spectacle à l'avant. OK, les bénévoles (qui font un excellent travail) n'ont pas encore eu le temps de passer pour placer le tout comme désiré. On organise la salle pour travailler pour vrai ;o) et on va prendre un jus de pomme pour discuter de... TIC bien sûr! J'ai eu un grand plaisir de revoir M. Mario Morin et à rencontrer M. Louis Desjardins et Robert Gaudet (co-animateur avec Judith Beaudoin). Déjà de belles rencontres ;o) Ça faisait longtemps que je n'avais pas vu M. Jobin et comme toujours j'ai eu beaucoup de plaisir à jaser avec cet homme d'une sagesse infinie. À + 92 sur 195

94 UNE JOURNÉE HOT le 12/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Sur la route, Ouais, une journée de formation sur les vservers avec 20 personnes ça donne chaud en petit péché. Surtout quand mailman s'en mêle. Malgré la chaleur, je crois que ce fut une journée profitable pour les participants. Merci à eux d'ailleurs pour les bons mots. Trop fatigué pour faire du PR, je me suis retiré au calme pour la soirée. En fait calme est un grand mot de 5 lettres ;o) Heureux de revoir M. Dault et de jaser de wi... oups Linux et de ses projets. Il semble que le libre avance bien dans certaines commissions scolaires. Cool! Je vais assister à l'atelier de Gilles sur les blogues scolaires. J'espère qu'il sera bon ;o) Bon je vais aller faire un peu de PR, qui sera sûrement profitable. À+ // Cybercarnet du ProfNoël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Ma première journée Aujourd'hui fut une journée intéressante au colloque avec l'atelier 109, Monter et gérer son serveur pédagogique. Un atelier qui a duré toute la journée. Nous avons eu la chance d'avoir chacun un ordinateur afin d'expérimenter dans la matinée... ATELIER DE GILLES le 12/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,Éducation,Sur la route, Ça commence bien, Gilles signale qu'il est subjectif à propos des blogues! Yes, j'aime déjà son atelier ;o) Il écrit un billet, Live à l'aquops. Entre temps il explique qu'avoir un blogue c'est très nombriliste. On doit s'aimer beaucoup pour bloguer. Problème fondamental des blogues à l'école= tout le monde peut faire ça! On doit donc s'intérroger sur ce qu'on veut faire avec un blogue scolaire. Question: quelle est la différence entre un blogue, un wiki, un SPIP, un site internet? Blogue = journal personnel sur le web. Wiki = outil de coconstruction de textes. SPIP = gestionnaire de contenu, outil pour gérer un site web dynamique. Site web = Ensemble de pages web qui tente de former un tout. Bloguer n'est pas nouveau, ce qui est nouveau c'est la simplicité de le faire avec de nouveaux outils (Dotclear, b2evolution, SPIP). Pour bloguer il faut avoir quelque chose à dire. Pleurer sur le web parce qu'on n'a pas trouvé la bonne couleur de robe, ce n'est pas très «scolaire» pour certains. Publier sur le web, c'est dangereux. Ho! Bloguer c'est implicant. On doit accepter de se faire critiquer ou encore de se faire «rentrer» dedans de façon cavalière. Gilles nous dit: «Si une application n'est pas simple pour le prof, ce n'est pas une bonne application!» Ho! Ça c'est implicant, car certains trouve le Cyberfolio compliqué! ;o) Gilles, je ne suis pas beauceron, mais j'accepte le qualificatif «d'un peu bizarre». Gilles discute de la liberté qu'offre le logiciel libre en donnant l'exemple de l'adaptation à nos besoins de b2evolution (la francisation et les listes de blogues dans les thèmes). Blogue du PEI, Philoblogue, Classe de Jean Raymond. Un prof qui n'a pas vraiment d'habiletés en TIC mais qui veut que ses élèves les exploitent = cool! Gilles nous «poétise» son expérience de blogue dans une école secondaire où le lab informatique ne fonctionne pas! C'est la vie. Le pire ennemi d'un prof de français = les fautes. On fait quoi avec les fautes des élèves sur le blogue? Bonne question. Les élèves du Philoblogue ont fait vibrer Gilles en démontrant qu'on peut argumenter en tout respect. La fin est proche, Gilles nous donne l'adresse de Blogger et explique qu'il est possible de se créer un blogue gratuitement. Par contre, ce n'est pas vraiment à suggérer pour le milieu scolaire. Faites plutôt la demande à votre service de l'informatique de votre CS. Bravo Gilles, tu as encore enthousiasmé la salle. SUITE AQUOPS 2006 le 13/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Sur la route,tic, 93 sur 195

95 Encore un belle soirée hier, avec des tizamis qui sont plus fous que fou ;o) Ce matin, après un réveil cool (une surprise pour moi), j'ai eu le plaisir de rencontrer M. Ronald Canuel, DG de la CS Eastern-Townships, (j'ai travaillé avec lui à la Commission de l'enseignement secondaire, Conseil supérieur de l'éducation). Il est venu à l'aquops pour présenter son projet «1 portable pour 1 élève». Pascal Lapalme donne un atelier sur Geogebra et donne DocMST comme site à visiter. Merci Pascal ;o) À suivre... Mise à jour: 10h19 L'atelier de Pascal fut très profitable, il a eu l'idée de créer un CD où les applications, la documentation, des exemples sont présents. Ça me donne une idée, publier un tel CD (image iso) sur DocMST. Avoir un kit sur une application qui se trouve sur un CD, bonne idée selon moi pour en simplifier l'apprentissage/utilisation. Pierre Drouin m'a parlé d'une de ses besoins, trouver une façon de simplifier l'installation/gestion de plusieurs SPIP sur un serveur. Voir SPIP-Clone sur SPIP-contrib. Il m'a aussi signaler que Knowledge-Forum est maintenant en java, donc installable sur un serveur Linux et ne pas avoir à installer un client (qui n'existe pas en LInux :o( ). À voir... J'ai également réalisé que plusieurs congessistes sont «très débutants». Ça prendrait des ateliers pour eux du genre: qu'est-ce que le web et comment l'exploiter? Différences entre des applications locales et réseaux. Les formats de fichiers, c'est quoi au juste? Différences entre un site web, une page web, HTML, CSS, SPIP, wiki, blogue, portail, fil RSS, podcasting... Le vocabulaire utilisé par les animateurs n'est pas encore compris par ces débutants. ipod en classe, j'ai hâte de voir ce que Renaud Boisjoly va nous présenter. À suivre... Mise à jour: 11h20 L'atelier porte sur les outils Mac (c'est normal, c'est un atelir Apple), on peut facilement imaginer un atelier du même type mais pour Win et Linux mais ne ajoutant la possibilité de s'héberger nous même (SPIP ou autre) sur les serveurs de sa CS au lieu de pousser ça sur mac.com tout en profitant du podcasting. Intéressant aussi la présentation du prof qui a vécu des projets en classe. Mise à jour: 14h05 Un très bon diner fut précédé par la rencontre d'andré Roux, que je n'avais pas encore vu depuis lundi. Encore une joie de lui parler. Atelier Radio web de Sylvie Richard et Martin Bérubé. On retrouve leur projet ici. Après Pascal, Martin utilise la fonction prez pour sa présentation. Cool de voir que notre travail est utilisé par d'autres personnes. Martin nous présente les fondements de leur projet. Intéressant mais faut pas que ce soit trop long ;o) Ouais, les profs et leur compétence TIC, comment se porte-t-elle? Selon mes observations durant l'aquops, je peux dire qu'il y a encore du travail à faire. J'ai été mettre les permissions en lecture pour tous dans la page wiki de la présentation (le mot de passe de Martin est... ;o) ). Sylvie, enfin! nous présente les liens avec le programme de formation. Elle nous signale qu'il y aura une publication d'une version revue de leur projet. Sylvie et Martin nous expliquent que ce projet est une belle occasion pour sensibiliser sur les droits d'auteurs. Martin, il faudra modifier votre squelette afin que le menu de gauche s'allonge automatiquement. Des capsules audio très cool créées par les élèves. Bravo à vous! André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Tout le plaisir a été pour moi! On n'a pas eu le temps de jaser autant que j'aurais aimé, on se reprend mon André. Bye. AQUOPS, FIN le 14/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Culture libre,humeur,sur la route,tic, Toutes bonnes ch... cliché mais vrai. Encore un colloque riche en nouvelles rencontres et en idées de projets pour les prochains mois. La robotique semble intéresser plusieurs personnes d'un peu partout au Québec, faudra continuer de documenter la chose et d'essayer de former une communauté autour de cette technologie. SPIP devient un nom très connu, mais des gens m'ont présenté d'autres outils qui pourraient être utiles dans certains contextes, à fouiller. La radio web (incluant le podcasting) commence à prendre son envol. 94 sur 195

96 Pourquoi maintenant? Hypothèse: comme on peut publier simplement nos capsules audio sur le web (avec SPIP ou autre), on a un auditoire. C'est alors plus motivant pour les apprenants. Les terminaux X ne sont pas morts, plusieurs terminaux seront (ou sont) utilisés dans quelques CS grâce à Revolution Linux, bravo les graçons. Créer son DVD semble de plus en pls simple avec de bons outils, le Service national du développement personnel on un très bon projet autour de cette technologie, cool! Etc, etc. Le colloque s'est terminé sur une note agréable en remettant un prix CHAPO à Gilles qui publiera le texte que j'ai composé (et que Ben a enrichi) sur son blogue. Je crois qu'il a apprécié le geste. Félicitation encore Gilles. En passant on lui a remis un livre libre (il existe 28 exemplaires de ce livre). Un texte du domaine public, un police libre, monté avec Scribus, sur papier recyclé à l'énergie verte... Un livre... hum... idée... À l'an prochain pour un autre colloque de l'aquops. Mise à jour du 14 avril 06: Pour une liste de textes à propos du colloque. INNONDATION ET GUERRE? le 14/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Bizzz, Il est très bizzzz que dans un pays où la guerre fait partie du quotidien qu'après une catastrophe naturelle on demande un cesser le feu. On peut tuer des gens au sec et en santé, mais s'ils ont perdu leur maison et qu'ils ont faim, on a soudainement un peu d'humanisme??!?!?!? UN PEU DE POSITIF le 19/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Linux,RECIT,TIC, J'ai joué au gars positif ici. Mais le printemps m'est plus gris qu'à l'habitude :o( On dirait qu'il faut réexpliquer encore et encore ce que veux dire intégrer les TIC. On dirait que les débutants sont plus débutants qu'avant. L'écart entre ceux qui intègrent les TIC et les analphabétic se creuse de jour en jour. Arrrrrrrggggggg!!!!!!! Et en plus, je ne peux pas dire que cet écart ne se vit pas à l'intérieur du RÉCIT :o( Je réalise que la motivation est quelque chose de très fragile. Bon ok, bonne nouvelle mon ami, que je nommerai quand ce sera officiel ou qu'il le fasse lui même, s'est touvé un nouveau job très cool. Je suis très heureux pour lui, il pourra, selon ses premières impressions, travailler selon ses valeurs. Cool! Autre bonne nouvelle, Gilles a apprécié le geste du prix CHAPO. Une rencontre avec l'agence Science-Presse sur les blogues aura lieu la semaine prochaine. J'ai hâte de voir si on pourra avoir des projets communs. Il semblerait (selon le temps de chacun) que LinuxÉdu-Québec.org se refasse une beauté dans les prochaines semaines et que les buts du site (de la communauté) soient revus. Louis a trouvé une technologie full hot y parait. Reste à voir c'est quoi. J'attends Louis ;o) La robotique semble continuer à prendre de l'ampleur dans la CS des Phares. Julie s'est trouvé de beaux défis. À suivre... Le CampTIC de la région aura lieu (enfin je crois) encore cet été à Duchesnay. Ce sera encore une très bonne semaine pour les TIC. Je suis, malgré ces quelques points positifs, en *&?%*$?&!!%$ (c'est pour les enfants qui lisent ;o) ) Pascal L le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je suis d'accord avec le fait que le site LinuxÉdu-Québec doit se refaire une beauté. C'est drôle je pensais justement à cela pas plus tard qu'hier. UN VENDREDI INTÉRESSANT le 21/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Sur la route, 95 sur 195

97 Ouais, une journée des plus intéressante pour moi et pour plusieurs raisons. 1) Louis semble avoir passé une belle soirée ;o) Faut dire que son billet est plus structuré que son mail qu'il en envoyé pendant la soirée :-D 2) J'ai participé à la rencontre de travail des animateurs RÉCIT de la région La première de l'année :o( pour moi. Mais ce fut une journée profitable à plusieurs niveaux car on a discuté de notre futur document d'orientations du RÉCIT. Se parler de comment on voit notre travail, nos responabilités, nos stratégies, les TIC... c'est formateur pas possible. J'ai hâte de voir ce qui en sortira en mai à Duchesnay. 3) Un déjeuner au Cosmos de Québec où nous avons été accueilli par un rayon de soleil. 4) Ma petite famille est toute souriante à mon arrivée à la maison. En santé et heureuses. Cool! 5) Un nouveau projet MST est né dans l'auto. Je m'arrête là, je n'ai que 5 doigts ;o) TIC ET SIMPLICITÉ, EST-CE POSSIBLE? le 21/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: TIC, De très profitables discussions m'ont fait réaliser que les TIC ne peuvent pas être considérées comme simple. Autant par les débutants que par les «dits avancés». Je m'explique car j'entend déjà plusieurs personnes crier que ce n'est pas un message très positif à passer. Qu'est-ce qui est simple en TIC? Créer un texte dans un TdT? Publier une image sur le web? Enregistrer notre voix sur un ordinateur? Faire un réseau de concepts avec un idéateur? Naviguer sur le web? Toutes ses actions peuvent vous semblez simple, mais pour une autre personne ce sont des tâches avancées! Car pour plusieurs le seul fait de coordonner leur main avec le curseur de la souris = difficile. Ces tâches sont simples pour vous? Si on analyse de plus près votre texte (disons de 20 pages) dans le TdT et qu'on vous demande de mettre tous les titres de votre texte en bleu, police Verdana, taille 16, combien de temps ça prendra? Avez-vous utilisé les styles? Votre image publiée sur le web est-elle optimisée? Les sons que vous avez enregistrés sont en quel format? Est-ce le plus efficace pour ce que vous désirez faire (publier sur le web, faire un CD...)? Votre réseau de concepts est-il partageable avec une autre personne? Pourra-t-il être édité par quelqu'un sur une autre technologie? Quand vous naviguez sur le web, êtes-vous efficace? Si le menu du site n'est pas «parfait», êtes-vous capable de vous retrouver dans le site? Êtes-vous compétents pour trouver l'information que vous cherchez si vous n'utilisez pas une liste de site créé par quelqu'un d'autre? Toutes actions considérées comme simples peuvent facilement devenir plus compliquées si on est dans un processus de développement de compétences car il n'y a pas de fin à ce développement. Et c'est ça qui fait peur aux non-utilisateurs je crois. Il y a toujours quelque chose à apprendre. S'inscrire dans une démarche où on veut intégrer les TIC dans l'apprentissage des élèves (ou de notre apprentissage) signifie qu'il aura des problèmes à résoudre (qu'on veuille rester simple ou non). Ça ne peut pas se faire simplement, tout seul. Et de donner l'impression que c'est simple n'est pas toujours payant. Il y a du temps, de l'énergie à mettre si on veut développer notre compétence à devenir compétent. Ouf! Avec 7 fois le mot simple dans ces 5 paragraphes j'espère que ça ne rend pas mon messsage trop simpl...iste ;o) Mario Asselin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pourquoi faudrait-il que ce soit simple? Il me semble que le défi soit bien plus intéressant parce que difficile à relever. Je crois que c'est le délai qui fait peur. Nous évoluons dans un contexte où il faut rapprocher le moment où un besoin soit satisfait. Pourtant, nous savons tous que le vrai plaisir est dans le chemin à parcourir. Nous avons un peu perdu de vue la valeur de l'attente active avant de se satisfaire parce que les moyens de contourner la difficulté nous sont offerts. J'aime bien que l'utilisation des technologies soit transparente, qu'on ne voie plus la complexité des actes qu'on pose. Mais je sais que je peux davantage l'apprécier quand j'en ai bûché un bon coup avant d'y arriver. «À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire». Voilà ton RÉCIT mon cher... Je ne suis pas inquiet pour toi! André Chartrand le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Si je peux me permettre, je crois que vous tenez quelque chose là. Pour plusieurs personnes, il est insécurisant de s'inscrire dans une démarche où il y toujours quelque chose à apprendre, où l'on ne peut pas contrôler parfaitement l'ensemble des composantes d'une situation. Je ne me souviens plus où j'ai lu que ce ne sont pas le enseignants les plus jeunes qui utilisent le plus l'ordinateur avec leurs élèves (j'omet délibérément d'utiliser ici l'expression intégration des TIC), mais des enseignants plus expérimentés. Justement parce que leur expérience leur a permis d'acquérir une assurance suffisante sur d'autres composantes de leur tâche, ce qui leur permet de s'exposer plus aisément dans une pratique qui se révèle souvent difficile, avec beaucoup de problème à résoudre et une certaine incertitude, sans compter la nécessité d'apprendre constamment. Bonjour, 96 sur 195

98 M. Asselin, à votre question: Pourquoi faudrait-il que ce soit simple? je répond comme vous: il ne le faut justement pas. Mais ce n'est pas l'opinion de tous, et c'est là le problème. Je subis régulièrement les foudres des disciples de la simplicité c'est bon pour vous. Car la peur de cette démarche d'apprentissage sans fin n'est pas présente que chez les enseignants (pas tous, il y en a qui fonce, j'écrirai un texte sur le sujet sous peu) mais aussi chez plusieurs «professionnels TIC». M. Chartrand, selon ma courte expérience d'accompagnement de profs en «intégration» des TIC, je peux moi aussi confirmer que ce ne sont pas les jeunes profs qui en font le plus. Quand on peut voir des dames tout près de la retraite faire de la robotique assises par terre durant 2 jours, je peux vous dire que ça fait réfléchir. recitmst.qc.ca/article.ph... Merci messieurs, c'est toujours réconfortant d'avoir l'opionion de gens qu'on respecte. Pascal L le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: <b>simple? Je ne sais pas.<b> Si je compare à il y a 10 ans, oui, je crois que c'est plus simple. <b>complexe? Surement.<b> Ce qui est complexe, c'est l'énorme quantité de choix qui s'offre aux enseignants. Mais n'est-ce pas là le but de la démarche? Choisir le bon outil au bon moment? Si nous voulons pouvoir choisir le bon outil, je dois les connaître, pas les maitriser. De toute façon, qui peu prétendre maitriser toutes les fonctionnalité d'un logiciel x? Je crois que lorsqu'on décide d'embarquer dans cette aventure, on accepte de changer de chapeau. Vulnérable? Non. Humain! Les élèves aiment ça de voir que l'on apprend. Ils aiment nous montrer des choses ;-) On accepte aussi de «perdre un peu de temps», car quand on «bizoune», on en perd toujours un peu... On doit avoir à l'esprit que nous allons nous améliorer. Et ce qui est le plus valorisant, c'est de voir le bout de chemin que nous avons parcouru après quelques années. On entend des phrases du genre : «c'était pas pire, mais aujourd'hui c'est mieux!» J'ai 30 ans et ne cesse d'apprendre...j'espère apprendre encore même à ma retraite! COMMENT SE PORTE NOTRE PROFESSION? le 22/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Éducation,Inquiétude, Dans le quotidien Le Soleil d'ajourd'hui, 22 avril 2006, en page A29 on peut lire un article sombre: «La violence pousse des enseignants à l'abandon». Une question: combien d'enseignants ont abandonné sans démissionner? Je ne le cacherai pas, je crois qu'il est de plus en plus difficile d'enseigner, et pas seulement à cause de la violence, de la démotivation des élèves, des problèmes d'apprentissage, de la démotivation des collègues, du manque de ressources, du surnombre d'élèves par classe, de l'incompréhension du renouveau pédgogique... mais aussi parce qu'il faut continuellement se mettre à jour. Fini les carrières de 35 ans sans formation continue. Je sais, cette phrase est une peu violente, mais j'ai bien peur que ce soit vrai. Je n'arrive pas encore à saisir pourquoi certains (je n'ose pas mettre de % ici) enseignants ne veulent pas apprendre? Et ne me chantez pas la pomme en me disant que c'est parce qu'on ne leur donne pas les moyens de le faire. Si un prof attend que son employeur lui paie des journées de suppléances, lui donne une augmentation de salaire, ou tout autre privilège par ce qu'il va se former «sérieurement», il va attendre longtemps. M. Charest y voit. Il faudrait donc le faire pour soi, pour s'améliorer, pour être plus en mesure d'allumer la petite lumière dans les yeux de ses élèves, pour augmenter le nombre de stratégies/techniques utiles pour la gestion de classe, etc. Pour soi c'est bien meilleur. Malheureusement on dirait que ça doit venir de l'extérieur, des autres. Ça ne vous fait pas penser à ces élèves qu'on considèrent comme difficiles? De plus, se mettre à jour implique d'avoir une bonne idée de ses forces et défis (c'est plus positif défis que faiblesses ;o)). Ho! Vous me voyez venir? On parle donc d'évaluation. Gros mot n'est-ce pas? S'il y a un tabou dans ma profession c'est bien celui d'évaluer des profs. À cette seule idée, les frissons parcours le dos de plusieurs d'entre nous, n'est-ce pas? Bon... ok... où m'en vais-je? Vers une petite question: remarquez-vous aussi qu'un écart se creuse entre les profs? Ceux qui avancent et ceux qui sont arrêtés? // Cybercarnet du ProfNo? le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Formation vs b?volat Deux textes retiennent mon attention depuis plusieurs jours. Tout d'abord celui de Gilles : "Existe-t-il une solution? ". Ainsi que celui de Pierre : "Comment se porte notre profession? " BONNE QUESTION M. ASSELIN! le 23/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Éducation,Renouveau pédagogique, M. Mario Asselin a écrit un billet très intéressant ici. Les commentaires sont également à lire. J'aime beaucoup la question de M. Asselin: «À qui profite le désordre que plusieurs entretiennent au sujet du renouveau pédagogique?» Les lignes qui suivent ne sont pas le fruit d'une recherche scientifique, mais seulement d'observations personnelles dans le cadre de mon travail (et de mes années d'enseignement). Est-ce que le désorde profite: À l'enseignant qui depuis plusieurs années faisait autrement (que ce qu'il a toujours vu faire) dans sa classe, qui donnait un peu de place aux élèves pour découvrir leurs forces et défis OU au prof qui reprend année aprés année ses mêmes notes de 97 sur 195

99 cours avec les mêmes exercices photocopiés un an à l'avance? À l'«universitaire» défenseur du socio-constructivisme, qui publie des travaux en lien avec cette théorie OU à celui qui n'a pas été retenu (ni ses travaux) par l'équipe de rédacteur du programme de formation? À l'élève qui veut sortir de l'école avec suffisamment de connaissances/habilités/compétences/savoirs... afin de se trouver/choisir un job à la hauteur de ses attentes OU à celui qui veut trouver, par tous les moyens possibles, comment se glisser tel un serpent entre les mailles du système et sortir avec son diplôme sans effort. Au CP qui aime travailler avec les profs et les élèves dans la classe sur des projets déstabilisants pour tous dans un but d'apprentissages (pour tous) OU celui qui veut lire et citer tous les auteurs qui pensent comme lui? À l'animateur RÉCIT qui est prêt à mettre du temps pour s'approprier des dizaines de logiciels ou technologies afin de pouvoir mieux orienter les profs dans leurs choix de TIC (selon leurs besoins) OU celui qui veut tout faire avec les 3 mêmes outils qu'il connait parfaitement? À la direction d'école qui veut jouer son rôle de leader pédagogique et prendre en main la période de transition entre l'ancien programme et le nouveau, qui soutien/motive ses profs en leur donnant les moyens (pas juste financier) de réaliser leurs projets OU celui qui veut continuer comme il faisait avant sans trop causer de remous dans son école? Aux médias qui veulent faire un portrait fidèle de ce qui devrait se passer dans une clase qui prépare adéquatement ses élèves OU aux médias qui veulent vendre de la détresse? Aux parents qui, en s'informant avec d'autres sources que les médias, ont réussi à se faire une tête sur le renouveau pédagogique et comprendre que ce que veut faire l'école d'aujourd'hui est pour le bien de leur enfant OU celui qui ne voit l'école comme un endroit qu'il déteste depuis l'âge de 6 ans? Notre société, depuis près de 10 ans, veut mettre à jour l'éducation afin de mieux répondre aux exigences de demain (en fait ce sont des besoins d'aujourd'hui). Est-ce qu'on a la meilleur façon d'y parvenir? Non, car il n'y a pas de méthodes parfaites quand il s'agit de changements de société, mais ce n'est pas en monopolisant les médias, listes de diffusions, blogues, avec du désordre que ça va améliorer les choses. J'ai hâte de voir si mon billet sera attaqué par le désordre? J'ai hâte de mettre des noms sur ce désordre ;o) Luc Papineau le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bien le bonjour, M. Lachance, Quand M. Asselin a posé cette question, il m'est venu en tête que le MELSQ lui-même a peut-être intérêt à ce que le désordre règne un peu dans l'enseignement. Comme il n'a pas donné les moyens à sa réforme d'être implantée correctement, quoi de mieux qu'on bon bouc émissaire pour justifier les dérapages de celle-ci, comme dirait Pennac? Si on analyse la façon dont le MESLQ a géré le renouveau pédagogique, on remarque qu'on va d'erreur en erreur, de délai en délai et de manque de ressource en manque de ressource. Faire la liste des gaffes serait un peu longue, je vous l'avoue, mais si certains y tiennent, on pourrait se livrer à cet exercice une prochaine fois en autant que partisans comme opposants à la réforme soient de bonne foi. Par contre, si j'étais un ardent partisan de la réforme, je serais outré de la façon dont le ministère tente de l'implanter dans les écoles. Pour ma part, en tant que professeur de cinquième secondaire, ancien journaliste et ancien stagiaire à l'assemblée nationale, je regarde tout ce débat de loin et je souris. Pour l'instant, on ne m'a pas convaincu des bienfaits du Renouveau à la fois sur un plan théorique et sur un plan pratique. Sur le terrain, certains échos sont loin de me rassurer. Un exemple parmi tant d'autres: mon école école secondaire accueillera un groupe de moins en première secondaire parce que le nombre d'élèves en difficulté a dépassé les estimations prévues. La réussite prévue par la réforme est encore attendue. Soit, on pourrait me répondre que des années de transition sont à prévoir, mais je trouve incroyable que, comme éducateurs et comme parents, certains enseignants estiment normal que la réforme fasse des victimes. Il me semble qu'une telle attitude serait vertement dénoncée si on était dans le réseau hospitalier. Pour en revenir à votre propos, M. Lachance, il est un peu binaire: un OU l'autre. Pourquoi pas pas un peu l'un et beaucoup l'autre? Pourquoi pas un troisième? Il est évident que le désordre profite à ceux qui sont déstabilisés par la réforme. Comme on a bouleversé leur quotidien, ceux-ci sont inévitablement en réaction et il n'y a rien de plus conservateur, pour ne pas dire monolithique, que le système de l'éducation. C'est un peu dans sa nature propre, d'ailleurs. Cependant, ce que je trouve regrettable, c'est l'inaction du MELSQ dans tout ce débat. Est-ce normal que la défense de la réforme soit uniquement dans les mains de «croisés du renouveau pédagogique»? Ou est notre ministre? Est-ce normal qu'on ne tente pas d'informer ceux qui ne croient pas en la réforme avec des arguments autrement plus solides que le fameux «crois ou meurs» inquisiteur? Tout le débat entourant la réforme en est un qui est rabaissé au niveau des émotions et des convictions, pas des faits ou des analyses poussées. Il fait la preuve que les sciences de l'éducation ont parfois une côte à remonter, quant à moi. Par ailleurs, j,aimerais que vous éclairiez ma lanterne. Moi qui es un néophyte d'internet, je ne suis tombé, au gré de mon vagabondage, sur des sites pro-réformes. je cherche encore ces sites anti-réformes remplis de méchants dissidents arriérés et passéistes. Bonne soirée à vous! Bonjour M. Papineau. Le problème avec le MELS est que ce n'est pas lui qui implante le programme, mais bien les commissions scolaires. Le MELS écrit les programmes, et les CS s'occupent de les implanter. Le MELS n'a aucun pouvoir de faire avancer les choses dans les CS, aucun. Les CS veulent de l'autonomie et elles en ont. Analyse binaire de ma part, c'est voulu. C'est une image qui démontre les deux côtés d'une médaille. Désolé si ça vous ne plait pas. Victimes de la réforme???? Où ça? Trouvez moi une école qui applique le programme de formation à 100%. Moi j'en ai pas encore trouvé. Il y a des enseignants qui sont en démarche, oui. Mais une institution qui peut affirmer que ses élèves ont vécu la réforme avec ses forces et faiblesse, faut voir. Des sites anti-réforme, il semble que les pro-désordre préfèrent «troller» les blogues, forums, listes, que de s'afficher sur un site. En passant le MELS a toujours eu la vision suivante: prenez-vous en main, avec les ressources (il y en a, peut être pas suffisamment par contre) disponibles, pour vous approprier le programme. Et c'est peut être ça qui blesse, on veut être pris en main. Comme nos élèves. Luc Papineau le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour M. Lachance, C'est principalement avec la vision du MELSQ que j'éprouve des difficultés : on vous écrit des programmes et débrouillez-vous avec ces derniers, même si vous avez 32 élèves de première secondaire par classe, que le quart ont reçu un jugement de maîtrise et que certains d'entre eux ont des difficultés d'apprentissage non dépistées. Si le MELSQ n'a aucun pouvoir dans les CS, je me demande bien à quoi il sert. Si je comprends bien votre raisonnement, le Ministère fournit peu de financement pour appuyer sa réforme et il laisse les CS faire ce qu'elles 98 sur 195

100 veulent. Il est difficile de se prendre en main quand on est débordés et qu'on a déjà les mains pleines... Quant aux victimesde la réforme (ou de son implantation désorganisée), je vous invite à relire mon courriel. On remarque que le nombre d'élèves en difficulté est à la hausse chez nous et les profs de première année du premier cycle ont constaté, chez nous, une baisse de la qualité du français de ces derniers. merci de votre réponse et de cet échange! Du budget, des ressources, le gouvernement (MELS) en donne aux CS. Peu? Pas vraiment. Assez? Je ne sais pas. Tout dépend de comment on dépense ces sommes. C'est une question de priorité dans les CS. Est-ce que les profs se rendent compte de ces sommes/ressources? Pas toujours. La communication n'est pas parfaite dans nos institutions. Ce n'est pas le MELS qui veut ne pas avoir de pouvoir, ce sont les CS qui sont légalement autonomes. Oui on a à se débrouiller avec le programme en exploitant les ressources (monétaire, services, formations...) disponibles. LA recette n'existe pas. On doit la construire, donc se mettre en démarche et non en attente. Est-ce que la procédure pour implanter le renouveau pédagogique est parfaite? Peut-elle l'être? Il y aura toujours des gens insatisfaits de la manière dont un changement s'effectue, surtout si ce changement vient toucher à notre quotidien. Je vous invite à relire aussi ceci: «Trouvez moi une école qui applique le programme de formation à 100%.» Selon vos affirmations, les profs de votre école appliquent le programme de formation de A à Z et la démarche d'application est régulée? Une observation/conclusion de la diminution de la qualité du français ou autre dans un contexte où il y a beaucoup plus de variables que le nouveau programme est dangeureuse selon moi. Au plaisir. Luc Papineau le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Rebonjour M. Lachance, Mon école ne peut appliquer à 100% la réforme parce que les profs en ont été informés vraiment qu'en cours d'annnée. On ignorait carrément quoi mette dans le sommaire de cours. Alors, on n'a tout simplement pas remis de sommaire de cours aux parents, par exemple. De même, on a su deux semaines avant la remise des bulletins comment les enfants allaient être évalués. Ça ne fait pas très sérieux, quant à moi. Et tout cela donne des munitions à ceux qui veulent attaquer le renouveau pédagogique. Je crois que le MELSq n'a pas donné à la réforme les moyens de se réaliser, que les CS ne sont pas toujours très cohérente dans leur façon de gérer l'argent qu'elles reçoivent et qu'on compte toujours sur le bénévolat et la débrouillardise des ensiegnants pour sauver la mise. C'est à eux de se mettre en marche alors qu'ils n'ont pas tous voulu être dans cette quête. Voilà une partie du problème. Enfin, je ne crois pas que le renouveau explique à lui seul la baisse de qualité du français (et des maths et des sciences en passant). Il est par exemple un magnifique accélérant. Là ou je veux en venir en conclusion, aurait-on expérimenté une réforme aussi improvisée dans les hôpitaux? Je ne crois pas. Bonne journée à vous! Je crois bien humblement que des ressources pour s'approprier la réforme il y en a suffisamment pour faire un très bon bout de chemin. Faut les utiliser par contre. Il y a des profs qui ont choisi de suivre des formations en RCR au lieu de celles sur le programme de formation. Aujourd'hui, que l'on peut considérer comme un peu tard sachant que la réforme arrive depuis quelques années, on est surpris qu'il n'y ait plus de prériode d'examens à la fin de la première année du cycle secondaire! Juste un petit clein d'oeil pour continuer votre analogie M. Papineau: dans les hôpitaux, il n'y pas pas nécessité de faire une réforme comme la nôtre car il est très rare de voir des médecins pratiquer comme dans les années 70. La profession d'enseignant doit absolument s'auto-évaluer et réagir, car on s'en va vers une catastrophe. Et non ce n'est pas la faute du ministère (dont je ne fais pas parti en passant). À vouloir travailler comme des techniciens, nous seront (sommes) considéré comme tel. Ce qui m'attriste profondément. SA AVEC MA FILLE le 24/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Environnement,Magalie,TIC, Je vivrai dans les prochains mois une situation d'apprentissage avec ma fille Magalie (2e année). Nous serons deux apprenants (j'ai beaucoup à apprendre sur le sujet) dans cette aventure ayant pour but de diminuer notre quantité de déchets à la maison. Et oui, j'ai entendu dire que M. David Suzuki a réussi à diminuer à 1 sac par mois ses déchets (pour une famille de 4 personnes). Première étape: faire l'analyse de ce qu'on jète à la poubelle et chercher là où il serait possible de couper. Nous avons déjà le bac à recyclage, mais est-il exploité à 100%? Voir ce qu'il est possible de diminuer comme consommation (ex.: sac de plastique ou papier). Ensuite, installer un bac à compostage, étudier comment ça se passe et trouver comment améliorer l'efficacité du compostage. Je tenterai également (bien sûr) de voir comment on peut intégrer les TIC dans cette SA. Pistes: tableur ou BDD pour compiler les résultats, recherche internet pour la documentation, sonde de température et microscope numérique pour suivre l'évolution du composte, page wiki et blogue perso pour garder des traces de nos travaux, caméra numérique pour les photos de nos installations... Mise à jour: voici la page wiki utilisée par ma fille et moi pour le projet. Si vous avez des idées pour nous aider dans notre démarche, n'hésitez pas à laisser des commentaires ici ou sur la page wiki. Stéphane Allaire (Ytsejamer) le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 99 sur 195

101 Vraiment trippant comme projet familial! Et quel bonhomme n'est-ce pas ce Suzuki! J'avais lu des trucs à son sujet mais je ne l'avais encore jamais entendu s'exprimer. Quelle limpidité dans le discours et quelle conviction sans pour autant être arrogant. Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Suberbe idée Pierre, l'idée du wiki est superbe, je vais en parler à ma fille, nous allons sans doute vous "suivre" dans vos démarches. Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pour ceux qui aiment Suzuki, il existe une belle entrevue sur ce nouveau site états-unien : Guitef le 09/09/2007 a laissé ce commentaire:?re un utilisateur TIC vert Notre surconsommation d?uit la plan?. Pour vous en convaincre, prenez quelques minutes pour r?ndre?a quinzaine de questions du?ological Footprint Quiz (offert?lement en fran?s) pour d?rminer votre ratio de consommation en fonction de... DIMINUONS NOS DÉCHETS le 25/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Environnement,Magalie, C'est parti. Magalie a accepté de participer au projet avec son papa. Ouf! Hier, j'ai amené (durant le souper) Magalie à comprendre comment on peut mesurer la masse d'un sac de poubelle avec notre balance domestique. J'ai fait une petite capsule audio afin d'avoir un moyen d'améliorer la communication orale de Magalie (et de son papa ;o) ). En ce qui concerne les TIC, j'ai choisi le wiki comme outil principal de notre projet. Pourquoi? Pour la souplesse qu'offre l'outil pour la présentation d'informations (tableau csv, image, vidéo, son, texte...). Aussi pour que ma fille puisse écrire sur le wiki simplement (avec sa classe, qui sait?). Je ferai un suivi ici sur mon blogue pour garder des traces du papa/pédagogue cherchant à créer/vivre/valider/analyser une SA. Il est possible que d'autres outils seront utilisés selon les besoins. Pour les prochaines semaines nous sommes en mode observations/prises de mesure. Comment jetons-nous de sacs par semaine? Quelle masse de déchets envoyons-nous au site d'enfouissement en un an? Quel est le volume de notre bac à déchets? Que jetons-nous? Comment faire du compost? À suivre... Marie-Élaine le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Magalie a vraiment un super Papa. J'ai bien hate de lire la suite! Merci bien du compliment. En fait j'essai de combiner plusieurs aspects de ma vie en un projet qui les regroupe: motivation/apprentissage de Magalie pour les MST et les TIC, création d'une SAO en MST-TIC, mes valeurs environnementales, m'approprier des nouveaux logiciels... J'espère que la suite sera intéressante pour vous. Au plaisir et merci encore. VOLUME DE NOTRE POUBELLE le 29/04/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Environnement,Linux,Magalie,TIC, Samedi, une belle journée ensoleillée. Magalie est dehors, je lui demande si on continue notre projet. Le sourire aux lèvres, elle me répond «bien sûr papa!». Nous voilà donc à prendre des mesures à l'extérieur. Minute papillon, et si on se filmait pour garder une trace? Alors voici notre réalisation. Nous avons donc calculé le volume de notre poubelle et appris comment on crée un vidéo et l'importe sur un wiki. Pas mal pour 30 minutes de travail ;o) SPAM, ATTAQUÉ DE TOUS LES CÔTÉS le 01/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,Dotclear,Fil RSS,Plugin,Spam, Est-ce que le côté obscur de la force vainquera sur le web? Je suis spammé quotidiennement (50 spam) depuis 1 mois. Et je dois 100 sur 195

102 dire que ça me fais réfléchir sur les outils de collaboration sur le web, sur Dotclear en particulier. Dotclear est une excellent outil pour blogguer. Mais quand on est victime de spam sans arrêt, la patience est mise à l'épreuve. Voulant garder cet outil, je cherche des moyens de diminuer le spam qui réussi à passer dans mes commentaires/pisteurs. OK, lâches pas mon Pierre, on essaie de bloquer ces méchants garnements. J'ai installé Spamplemousse il y a quelque temps, il réussi à bloquer 95% des spam (on doit ajouter des mots spam de temps à autre) tout en laissant passer (depuis ma mise à jour de Spamplemousse) les vrais commentaires. Pour essayer de bloquer le 5% qui restent, j'ai installé ce matin un autre filtre (Spam Clear) à l'aide de cet article. Reste à l'entraîner. J'utilise aussi un.htaccess dans la racine de mon blogue pour bloquer les IP les plus tenaces. Voici le contenu de mon fichier: Deny from Deny from Deny from Deny from Deny from Deny from Deny from Deny from Deny from Deny from Deny from Apache, le serveur web où est installé mon Dotclear, bloque donc l'accès à mon site aux robots/humains provenant de ces adresses IP. Le nombre de spam a diminué de 80%. Je vais donc faire des tests sur ces commentaires ci-dessous pour valider le tout. À suivre... Il est dommage que l'on doive mettre du temps pour bloquer des gens qui ne veulent que se faire de la pub! On doit donc entraîner le Spam Clear (filtre bayésien) pour qu'il reconnaisse les vrais commentaires et les spam. Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je vais quand même installer la liste de ip sur mon serveur. merci pour celle-ci Hum... intéressant. J'ai reçu poar courriel un message m'indiquant que ton commentaire Éric avait un score spam = 6% et non spam = 99%. Donc le commentaire a été publié. À noter que chaque commentaire/pisteur passe maintenant par 2 filtres: spamplemousse (qui utilise une liste de mot interdits) et spamclear, qui utilise les probabilités. Je vais voir l'efficacité au cours de prochains jours. Eric Robert le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour, Cette solution de wordpress qui s'adapte à n'importe quel script php (Il suffit de faire un include) contrôle le spam en utilisant les référants et la fréquence de ceux-ci. Très bonne solution qui a éliminé complètement le spam de mes sites. unknowngenius.com/blog/wo... Il y a aussi la méthode mod_access d'apache qui fait un peu la même chose mais avant la lecture du script. (Aussi utile cette méthode pour bloquer les nombreux robots indésirables). Bonne chance. André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je suis hébergé, grâce à Clément, chez IXmedia, sur un logiciel non-libre (Movable type) :-( Mais ce dernier semble avoir un truc efficace contre les spams. Il n'y a pas moyen de poster un commentaire sans décrypter une chaîne de caractères en mode graphique contenant des lettres et des chiffres avec une allure bizarre. Faut un oeil humain pour savoir ce qu'il y a comme caractères. Jusqu'ici près de 18 mois, j'ai jamais vu l'ombre d'un spam. Faudrait mettre cela dans la liste des améliorations à Dotclear. Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je n'en reviens pas du temps que ja passe à la gestion de ce spam. à la question de Mario la semaine dernière: Après le buzz du blogue... Et bien il y aura du spam, du spam et encore du spam! Je commence quasiment à craindre... Merci M. Robert pour la suggestion. Je vais sûrement y jeter un oeil. 101 sur 195

103 André, en fait les spam proviennent surtout des trackbacks. Le truc de l'image à décrypter n'est utile que pour les commentaires (contre les robots). Comme on ne peut pas faire de trackback sur ton blogue, tu es OK. Éric, je crois que pour des blogues d'élèves on devrait fermer les trackbacks et ajouter le captcha suivant: À suivre... Patrick Giroux le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Moi aussi je croule sous les spams... Je jongle depuis plusieurs jours avec l'idée d'interdir les trackbacks... D'un autre coté, j'aime bien être informé lorsque d'autres auteurs font des liens avec mes billets, critiquent mes idées ou lorsque mes idées les lancent sur d'autres pistes. C'est un des avantages des blogues qu'il ne faut pas perdre. Ça permet la création d'une communauté en facilitant la mise en relation des idées. Spamplemousse fait bien sont travail mais les spammeurs utilisent toujours des nouveaux mots... :-( Mcomment me permet ensuite d'effacer rapidement les commentaires et trackback indésirables... Mais ce matin, j'ai effacé un commentaire légitime... Tout ça pour dire que je vais essayer Spam Clear moi aussi... Pour le fichier.htaccess, je ne sais pas trop comment faire mais je trouverai un technicien pour m'aider à l'université... Je vais aussi commencer à prendre en note les adresses IP des spammeurs qui m'attaquent et les publier. Vous pourrez donc les ajouter à vos filtres... Goudie le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut! En tout cas, pour te consoler dis toi que t'es pas le seul :'( moi aussi j'suis attaqué de tous les cotés, c'est vraiment énervant, surtout avec un bel outil tel que DotClear, j'ai vraiment pas l'intention de changer! Bonne chance à toi et bonne continuation, bonne chance aussi à tous ceux qui passent içi et qui ont le même probleme! Bye ;) Patrick Giroux le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai installé SpamClear et il a déjà intercepté quelques spams que Spamplemousse avait laissé passé. :-) J'en suis rendu au fichier htaccess. Voici deux adresses IP qui m'ont attaqué à plusieurs reprises depuis 24 heures... Deny from Deny from Marc André Bélanger le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Pour ma part, j'ai opté pour les solutions maisons: une question simple pour les commentaires («Voulez-vous publier ce commentaire?») et une liste de mots interdits pour le trackback, que j'ai inclus dans le fichier même (du genre, si le texte ou l'adresse comprend «Texas Hold'em», flush). Je garde quand même le fil des visites au fichier de trackback et j'ai pu constaté, par exemple, qu'un serveur avait tenté 2000 fois en une nuit de m'envoyer du spam! Moi aussi Spam Clear travaille pas mal jusqu'à présent. À suivre... J'ai créé une page wiki pour les adresses IP à bloquer par htaccess: pierrelachance.net/wikipl... Vous pouvez ajouter ceux qui vous attaquent. Merci à tous de votre aide. lyonelk le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bonjour, Je compatis. Personnellement, il y a un, deux ans j'avais renoncé à mon blog sous wordpress 1.2 parce que justement ces spams me prenait trop d'énergie, même si je pouvais les modérer a priori. Depuis la fin de l'année dernière, après divers autres solutions, je suis revenu à une plate-forme open source notamment en raison des améliorations du filtrage des spams. Mais c'est pas DotClear, c'est sous WordPress 2.0. L'installation du plugin Askimet est un vrai bonheur auquel s'ajoute d'autres avantages comme l'approbation des commentaires (et des trackback) avant publication. L'essentiel du travail relativement au spam est directement fait par le plugin (et il est bien fait). Bon courage pour la suite pour que j'ai toujours le plaisir de vous lire. Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Le problème de spam peut se régler assez rapidement et efficacement pour les commentaires. mais le problème demeure, comme le mentionne Patrick, la conservation de l'option des trackbacks. En passant Pierre j'ai installé Captcha, et je crois que cela réglera définitivement (et sans effort de filtration et d'entraînement) le problème du spam de commentaires. Éric, je te souhaite bonne chance avec le captcha, mais j'ai déjà essayé et je n'avais pas eu grand succès. Il y a des spammeurs qui ne sont pas des robots. À suivre... Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Dans mon cas, Spamclear fonctionne plutôt bien (et ce, même pour les trackbacks!). 102 sur 195

104 Est-ce que vous avez bien inséré la ligne «dirname(file).'/'.dc_ecrire.'/tools/spamclear/inc/tb.php';» au fichier tb.php? J'avais oublié cette manipulation lors de ma première installation de Spamclear, mais depuis, tout semble bien fonctionner. Bien à vous, Sacco. Patrick Giroux le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Le fichier htaccess ne semble pas fonctionner... Où doit-on le mettre lorsque l'on utilise Dotclear? À la racine du blog. Le nom du fichier doit être.htaccess (il y a un point devant afin qu'il soit caché). Bonne chance. Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Effectivement, du spam réussi à passé à travers captcha...spamplemousse a intercepter toutefois ceux-ci. Éric NOël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Est-ce un moyen détourné de me dire que je suis trop intervenu dans ce billet?? :P Ouf, tu es signataire du manifeste du premier degré...ça me rassure :) Présentement Spam Clear intercepte les spams que Spamplemousse laisse passer. Il y a encore de l'entrainement à faire pour Spam Clear car ton commentaire a été calculé comme du spam ;o) Jerome le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Peut-être une solution ici : conseil-recherche-innovat... Si vous testez, je suis intéressé pour avoir des retours (commentaires sur le blog). Jerome Bonjour Jerome, j'ai appliqué la recette. Reste à voir si ça marche. Je ferai un billet sur le sujet. Merci. UN SYSTÈME LINUX PARFAIT? le 03/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Linux, Titre provocateur ;o) Mais cette semaine j'ai travaillé fort pour trouver un système (lire distribution Linux) qui fonctionne sur mon nouveau portable (HP Compaq nx9420). Je ne peux pas chiâler sur la machine, très hot! Écran 17", clavier complet, plein de connecteurs, processeur Centrino duo (linux voit deux processeur de 1.83 GHz), 1 Go de RAM, 100 Go de DD, plus mince et léger que mon ancien, un charme quoi. Seul problème, il est très récent et les drivers pour la carte de son ne sont pas encore dans la Mandriva (même la Cooker). Donc sans le son il n'y a point de plaisir, j'ai testé la dernière de Ubuntu (oui oui Ubuntu, la distrib qui se prétend pour les débutants et que je considère personnellement pour les utilisateurs intermédiares), la 6.06 beta. Pourquoi? C'est elle qui a le noyau le plus récent, donc plus de chance de bien travailler avec mon matériel. Après quelques heures de recherches/actions j'ai réussi à faire fonctionner presque tout mon matériel, il manque la carte sans-fil intégrée. Donc je suis en Ubuntu Dapper beta. Serai-je suffisammemnt accro pour ne pas revenir à Mandriva (car cette distrib fonctionnera d'ici peu sur mon portable) dans les prochains mois? À suivre... Est-ce que tout marche en Ubuntu? Non. Kino plante dès que je veux importer des séquences vidéos de ma caméra numérique. La carte PCMCIA n'est pas levé en l'insérant apr le boot. Il y a des parties de KDE qui ne sont pas traduites. Videolan Client ne peut pas lire des flv. Donc du nouveau matériel, bien que très performant, fait développer la patience quand on veut le faire tourner en Linux. Mise à jour du 4 mai 06: Kino ne plante pas si on utilise GDM au lieu de XVideo pour l'affichage. Donc le serveur X (version 7.0.0) pose un problème ici. Au moins, Kino est utilisable. Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Et tu fais quoi en attendant? 103 sur 195

105 Je suis en Ubuntu, j'utilise une carte PCMCIA sans-fil au lieu de celle intégrée, j'ai trouvé comment ne pas faire planter Kino, et j'exploite mes compétences en anglais pour utiliser les outils KDE non traduits ;o) Sans blague, j'ai un système qui fonctionne très bien pour ce que je demande à mon portable. TRISTE JOURNÉE le 04/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Inquiétude, Très triste, je suis tout croche, vraiment ébranlé en ce jeudi matin. Un ami a des problèmes et je ne peux rien faire. Je n'ai pas toute l'information mais je crois que la liberté d'expression est en cause. Écrire ce qu'on pense peut nous faire du tort, qu'on se le dise. Permanence ou non. Cher ami, saches que je serai là pour t'aider quand tu veux. Dans n'importe quoi. Tu sais où me trouver. Quand on se sort la tête au-dessus du troupeau, on risque d'avoir une balle de m... dans face. Triste journée :o( Lamisansnom le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Yo, Oui, j'ai effectivement perdu mon emploi à cause de mes opinions. Il y avait autres choses, mais comme je disais à quelqu'un ce matin, c'est le genre de choses que l'on peut trouver chez n'importe qui. Quand on veut faire chier...on peut toujours trouver. Je me fais un honneur de ce qui vient de se passer. Certaines langues sales diront que ca coute cher l'honneur. Je vous dis ceci bande de sans colone: Go fuck yourselves!!! La liberté d'expression dans notre société est une illusion. Elle existe tant et aussi longtemps qu'elle ne dérange personne. Du moment ou cette dernière vient chatouiller nos décideurs, vous vous faites ramasser. J'ai passé près d'une heure à ma faire lire des extraits de mon blogue par une ostie de mal baisée. La seule réflexion intelligente que j'avais dans ma tête à ce moment...criss que j'écris bien. En terminant, il y a une chose qu'il faut que je vous dises. Les gens qui étaient de l'autre côté de cette table, savent très bien que j'ai de l'information que je ne devrais pas avoir. Une jour les menottes n'y seront plus et je dirai librement ce que je pense. En attendant, j'ouvre un dossier, je dépose et je m'amuse... Merci Lamisansnom de ton commentaire (si c'est bien toi qui a écrit ce commentaire), il m'a fait du bien ;o) J'ose espérer que tes futurs défis soient à la hauteur de tes capacités. Bye. Richard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je ne sais pas quoi dire, sauf que c'est plus fort que moi il fallait que je signifie AUX AMIS qui sont aussi les lecteurs de ce blogue et de plusieurs autres blogues que je suis sous le choc. Rien de très brillant car je ne trouve pas les mots mais je tiens à faire savoir que ça m'agace, me peine et m'enrage. Je ne connais bien sur pas tous les détails pas plus que l'identité officielle de la personne mais il me semble que la liberté d'expression a fait des pas considérables depuis plusieurs années et que ce genre de situation nous fait reculer à l'époque où voter sur le mauvais bord garantissait les chemins de garnotte... Est-il possible qu'en Europe la société soit plus ouverte que la nôtre comme en fait foi ce document: "La liberté d'expression est reconnue aux fonctionnaires La Cour européenne des droits de l'homme a affirmé explicitement que la liberté d'expression s'appliquait aux fonctionnaires. Dans cette décision datant de septembre 1995, une enseignante allemande avait été révoquée du fait de son appartenance au parti communiste (Vogt c/allemagne, 28 septembre, 1995). En vertu du principe de non-discrimination, la cour précise que " les fonctionnaires ne sortent pas du champ d'application de cet instrument ". La liberté d'expression s'applique donc à l'égard des fonctionnaires, comme à tout individu. Par conséquent, l'obligation de réserve est considérée comme une " ingérence " qui entrave le libre exercice de ce droit. Celle-ci peut cependant être justifiée lorsque l'autorité publique respecte des conditions strictes et précises." source: Non ce n'est pas un beau dimanche et puis si quelqu'un n'est pas daccord avec mon opinion et bien c'est son droit...d'aller se faire foutre. Lamisansnom salut et au plaisir! Allo Richard, après le billet de Gilles sur l'article 19 (www.gilles-jobin.org/jobi... tu amènes un autre point important, nous (les fonctionnaires) sommes des personnes qui ont droits à leur liberté de pensée. J'étais peut être naïf mais je croyais que le milieu de l'éducation était un lieu où cette valeur pouvait se vivre. Je me suis trompé (dans certains lieux en tout cas). Mon buzz pour les blogues en a eu pour son rhume. Le temps va sûrement me guérir de cette morosité, mais pour l'instant je réfléchi. Richard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Re Pierre 104 sur 195

106 j'ai lu le billet de Gilles et ça va dans le même sens que l'article de la loi européenne sur les droits des fonctionnaires. Si on ne peut plus s'exprimer sans craintes de représailles alors pourquoi tenter de faire avancer les choses. Je sens que c'est comme si quelqu'un quelque part se serait levé un bon matin se disant: "bon là c'est assez, je dois casser ça les blogues et les commentaires et mieux contrôler..." malheureusement cette personne n'a peut être pas remarqué combien utile et réflexif ces espaces peuvent être. Moi aussi je me questionne... je me demande même si pour un projet donné je crée un blogue scolaire, est-ce que je risque d'être réprimandé ou pire congédié? advenant le cas, par manque de rigueur ou d'information j'enfreins le code de déontologie en matière d'information personnelle que m'arrivera-t-il? bien des choses me chicottent en ce merveilleux mais tout de même sombre dimanche salut mon chum! Très bonne question Richard. En effet, on peut avoir de très bonne intention dans nos projets TIC, mais est-ce que si on perd un peu le contrôle de ce que les élèves diront nous seront les grands méchants de l'histoire? Je crois par contre qu'il ne faut pas transférer ce qui arrive à Lamisansnom vers les blogues scolaires. Lamisansnom avait un blogue personnel (il était chez lui et utilisant le langage et la couleur qu'il voulait), ce qui est différent d'un blogue scolaire (selon moi). Si on prend les précautions d'usage on devrait ne pas avoir peur d'être pointé du doigt en cas de problèmes. Mais bon, qui connait l'avenir? J'ai hâte de te voir Richard. On se prend un jus de pomme. Bye. Daniel Ricard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Troublé... Voilà le mot qui décrit mon émotion lorsque j'ai découvert ce billet en faisant le tour de ma blogosphère. Je ne sais pas tout, mais ce triste événement me fait réfléchir sur l'allégeance organisationnelle. Après avoir dit ce que l'on pense en passant pas les fillières habituelles, il est nomal de valider nos pensées via un outil télécollaboratif. Encore plus si on ne se sent pas écouté... À Lamisansnom: Si t'as besoin quoi que ce soit de la région de Lanaudière, tu sais où nous trouver! Richard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut collègue(s) j'ajoute ma contribution en mentionnant également à l'ami sansnom que nous sommes là aussi. Ça ne se peut pas qu'un autre organisme laisse passer la chance de te repêcher...comme au hockey la game est pas facile mais la beauté c'est que maintenant lamisansnom est maintenant un agent LIBRE et sûrement que plusieurs équipes vont s'arracher ses services! mdb le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Richard évoque la liberté d'expression en Europe, apparemment plus grande qu'ici. Je ne suis pas au fait de cette question de manière exhaustive, mais j'ai entendu parler de deux cas qui ne vont pas dans ce sens : celui de Garffield et celui de Jean-Michel Maulpoix. Ils ont fait grand bruit, sur la toile mais, semble-t-il, pas suffisamment dans le cas de Maulpoix où l'invraisemblable l'a emporté en le trouvant coupable en justice d'une retransmission d'un billet dont l'auteur lui-même fut mis en accusation mais fut absous! Richard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut mdb je ne connais pas cette cause mais je vais essayer de me documenter sur ce sujet car ce qui semble intéressant la dedans c'est le cas de Maulpoix jugé coupable d'une retransmission d'un billet alors que l'auteur n'a pas été condamné...??? Michel Julien le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Journal de Montréal du 15 janvier 2007 Enquête ou confirmation d un fait? Il y a le racisme économique, le racisme ethnique, le racisme religieux, le racisme linguistique, le racisme basé sur la couleur de la peau etc. Notre perception Il ne faut pas se fier aux apparences. Par exemple, la France qui est le berceau des droits de l homme est dans les faits l une des plus intolérantes de l Europe! Mais si vous demandez au gouvernement ou à un simple citoyen de souche s il est raciste il y a de grandes chances qu ils disent non. Ils ne se perçoivent pas ainsi, mais leurs actions les trahissent. C est de même chez-nous. Dû sans doute à l ignorance mais aussi peut-être à notre histoire qui l hors de la grande noirceur la société canadienne française catholique de l époque sous la domination du clergé, s était repliée sur elle-même et prêchait avec insistance la méfiance contre juifs, protestants, témoins de Jéova et autres. Même qu elle ne cachait pas à l époque (selon un documentaire à la télé) ses sympathies pour le fascisme ainsi que des organisations proches telles que la Société Saint-Jean Batiste par exemple. Afin de garder la main mise sur le peuple peu éduqué de l époque. Depuis la révolution tranquille des années 60, avons-nous vraiment changé? Encore il y a quelque semaines le cardinal Turcotte critiquait les accommodements raisonnables alors que l Église du Québec profita d un accommodement déraisonnable qui, grâce au gouvernement du Québec, le soustrairait à toutes procédures judiciaire par les Enfants de Duplessis! Alors que partout ailleurs aux Canada et aux USA, les victimes ont reçu compensation et excuses de la part de l Église catholique, ici elle jouit d un traitement de faveur! Les médias du Québec n ont pas crié à l injustice, la majorité on choisi de banaliser ou pire d ignorer ces faits. Ici ont pratiquent le favoritisme envers les citoyens francophones de souche de confession catholique et leurs institutions au détriment des autres. L expression québécois pure l aine véhiculé partout en est la preuve. Maurice Duplessis parlait de la pureté de la race de son côté, l Église qui cherche tous les moyens de se maintenir à flot, parle de patrimoine comme si une idéologie religieuse est dans le domaine du patrimoine. Si c est le cas, alors rétablissons les cultes celtiques pratiqués par nos ancêtres français! Le sondage dans le Journal de Montréal prouve que nous somme une société raciste à 59%!!!. Mais entre nous, si on est le moindrement honnête, on le savait déjà. Même si je suis aussi au québécois dit de souche, on ne choisit pas où l on né n est-ce pas? Ça ne devrait pas nous donner la fausse illusion que nous somme une race et avons une religion supérieur aux autres citoyens. Et cela ne devrait pas nous empêcher de voir les injustices là où elles se trouvent! Oui il y a chez nous du racisme économique, du racisme ethnique, du racisme religieux, du racisme linguistique, du racisme basé sur la couleur de la peau. Avant de juger les autres, on devrait se regarder tous le nombril, 59% d entre nous ont un nombril qui a besoin d être lavé Ceci s'applique à la liberté d'expression, dans nos médias, les minorités ethniques et religieuses prifitent elles des mêmes moyens que l'église catholuques par exemple pour faire valoir leur point de vues? 105 sur 195

107 Si non, dans les faits, nous ne pouvons pas dire qu'elles ont la même liberté d'expression. Car quand ont parle d'elles c'est presque toujours à travers les yeux d'un journaliste francophone catholique donc il y a 59% de chance qu'il soit raciste. Pire qu'il est des liens avec l'opus Dei. Cette dernière s'infiltre dans les agences de Presse et médias dans le monde entier et est très active au Québec. DOIS-JE L'ÉCRIRE? le 06/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,Humeur,TIC, J'ai assisté à l'atelier de Gilles sur les blogue et je me souviens d'une de ses mises en garde: avant de cliquer sur «Envoyer» on doit être conscient que ça peut poser problème. Les écrits restent... et peuvent être exploités contre nous :o( Il existe un écart grandissant entre ceux qui exploitent/intègrent les TIC et les autres. Alors l'incompréhension entre ces deux solitudes (trop facile) est de plus en plus profonde. Les TIC permettent de diffuser son opinion, ses idées à un large public. Et ça fait peur aux autres. L'information par la masse dérange car elle provient de partout (pas de n'importe qui). Les autres en ragent. Avoir ses opinions et les défendre (sa vision du monde) est un concept à développer en éducation, mais peut être que son application n'est pas souhaitée tant que ça. J'en suis à me poser des questions: comment diminuer cet écart? Formation, certainement. Mais comment? Sur quoi? On prend beaucoup de temps pour former sur des logiciels, est-ce la bonne chose à faire? Quelles sont les différences entre ceux nous (oui je m'inclus dans ceux qui intègrent) et les autres? Pourquoi j'accepte qu'on remette mes idées/opinions en question? Qu'on me critique ouvertement (même si ça me fait quelque chose)? La perfection n'existe pas, mais peut-on se mettre en mode apprentissage? Oui je suis encore ébranlé par ce qui s'est passé cette semaine à un de mes amis. Non je ne suis pas prêt de le digérer (malgré le fait que mon ami soit serein avec ce qui se passe). Mes valeurs ont été chiffonnées. Gilles G. Jobin le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je suis en train de lire l'exellent (mais vraiment E X C E L L E N T) essai de Thierry Crouzet (blog.tcrouzet.com/) : Le peuple des connecteurs. Je te le conseille VIVEMENT. On n'y trouve une belle explication sur la puissance de ce peuple des connecteurs (dont nous sommes) et du pourquoi nous paraissons si "menaçants". Nous sommes dans deux univers différents : celui du centralisme (la hierarchie) et celui du connectivisme. C'est deux mondes sont inconciliables. Et ce n'est pas en "formant" les centralistes qu'ils changeront. Il faut juste continuer nos "connexions". Les hors-connectés éventuellement disparaîtront... Ouais, j'ai aussi lu un peu sur le sujet (merci à M. Roux). En effet, nos connexions sont précieuses, ils faut les entretenir. À suivre... Francois Guité le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Excellent billet, Pierre. Tu touches une corde sensible, mais combien réelle, que bien peu ont osé avouer avant toi. Cela m'ouvre les yeux. À dire vrai, ça me trotte dans la tête depuis quelques jours, comme un air qu'on fredonne sans savoir pourquoi. Merci beaucoup François. En effet, je réalise qu'il y a une grande différence entre écrire une information (comme je fais régulièrement sur le site web du RÉCIT MST par exemple: recitmst.qc.ca) et une opinion publiée sur un blogue ou sur une liste de diffusion. MARIANNE DANS LE BOIS le 06/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Marianne,Nature,Parent,Photo, Marianne, ma petite dernière, aime beaucoup la nature. Aller prendre une marche avec son papa la rend très heureuse. Voici quelques traces de notre marche de ce matin. 106 sur 195

108 107 sur 195

109 108 sur 195

110 LaFouine le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Vous avez un très beau boisé dans votre coin! J'imagine que si on prenait le temps de s'arreter et d'observer plus, on trouverait d'aussi belles découvertes que vous. Bravo pour ces belles photos! Ouais, faut avouer que j'ai foulllé pas mal pour trouver ces fleurs ;o) Sans blague, je crois qu'avec le temps on ne voit plus le beau qui nous entoure, on s'y habitue :o( Il y a là une petite leçon de vie en ce dimanche. Au plaisir LaFouine. MA VIE EN UBUNTU DAPPER BETA le 08/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Linux, Ouais, moi, un des utilisateurs/défenseurs de la Mandriva, je suis présentement en Ubuntu pour des raisons de matériel très récent. Comment ça se passe? Installation: Installation en mode texte. L'outil de partitionnement moins ergonomique (ça peut faire peur même). Carte graphique ATI non reconnue directement, je dois installer des drivers fglrx en mode texte après l'installation du système. Gestion de l'interface graphique: Je suis en Gnome, très beau/performant d'ailleurs. J'apprends à apprécier nautilus. Logiciels: L'installeur de logiciels travaille bien, on peut ajouter des sources en mode GUI plus facilement que sous Mandriva. Plusieurs mises à jour par jour, la Beta avance bien. Tous mes besoins sont comblés en logiciels pour l'instant. Ce qui marche et qui me surprend: Mes boutons HP (Aide, volume, muet, calculatrice). L'hibernation dans la swap. L'accélération 3D qui donne une fluidité intéressante aux animation utilisant OpenGL. Ce qui ne marche pas ou mal: Ma carte interne WiFi, il semble qu'elle n'est pas PCI mais PCI-E et ça pose problème Elle fonctionne maintenant. Le niveau de la batterie est lu au démarrage seulement, pas de rafraîchissement. Mais ceci est peut être dû à un problème matériel, on cherche. Les applications KDE ne sont pas traduites à 100%. Tous traduits OK depuis le 22 mai 06. Donc pour l'instant Mandriva ne me manque pas. J'ai un système qui fonctionne bien et qui fait ce que je faisais avec Mandriva sur mon Thinkpad G40. Reste à voir la suite... PS: Un écran de 17" (1680x1050) pour quelqu'un qui travaille plusieurs heures par jour sur son portable, c'est essentiel! 109 sur 195

111 Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut Pierre, L'application ndiswrapper ne te permet pas d'utiliser ta carte wifi interne? Et non! Il y a quelque chose de différent dans la communication de ma carte wifi et la carte mère (PCI-E). Mais bon, j'ai du sans fil quand même. Bye. André Cotte le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Bienvenue dans Ubuntu Merci bien André. As-tu des parts dans la compagnie? ;o) J'aime de plus en plus Ubuntu car aujourd'hui, après des mises à jour, ma carte sans fil intégrée fonctionne!!!! Oui oui, comme une neuve. En fait elle est neuve. Éric NOël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je viens d'installer Ubuntu (en espérant régler mon problème de ventilo) et j'avoue bien aimer Nautilus. Le problème de ventilo n'est pas résolu, mais je vais garder quand meme cette distribution. Pour ce qui est de l'installation, j'ai procédé à deux installations. Via le Livecd et via le CD d'installation. Serait-il possible qu'ubuntu privilégie l'installation par le Livecd? Parce que c'est beaucoup, mais alors là beaucoup plus convivial via le Livecd (interface graphique). Remarque que c'est pas bête, voire avant d'"acheter"! Ubuntu Dapper est une beta, ce qui implique un grand nombre de mises à jour quotidiennes. Il est arrivé qu'après une mise à jour du noyau, que la carte sans fil interne ne soit plus reconnue :o( Mais le lendemain arrivaient les modules restricted et le tout est redevenue OK. Même chose avec Thunderbird qui avait perdue son français durant quelques jours. Mais pour une beta, ça fontionne très bien. En date du 22 mai 2006, il ne manque que la gestion parfaite du nivau de charge de la batterie et la configuration de mon 2e écran (pour la connexion de mon canon) dans la config de ma carte ATI. J'aime bien le thème de Gnome que Ubuntu a créé pour sa distrib. Éric NOël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Et moi de repasser à la Badger... l'imprimante de fonctionnait plus depuis 1 semaine. Mais dans une bêta, je suis d'accord avec toi, il faut s'y attendre un peu. LE CHIFFRE 7 DÉCRYPTÉ le 09/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement, J'ai reçu de Éric Dionne cette note aujourd'hui et comme je veux la garder, la voici: Origine de la barre du chiffre sept! 7 Encore aujourd'hui, de nombreuses personnes, en écrivant le chiffre 7 utilisent une barre supplémentaire horizontale au milieu du chiffre. La plupart des typographies l'ont fait disparaître aujourd'hui Mais savez-vous pourquoi cette barre a survécu jusqu'à nos jours? Il faut remonter bien loin, aux temps bibliques : Lorsque Moïse eut gravi le mont Sinaï, et que les 10 commandements lui furent dictés, il redescendit vers son peuple et leur lut, à haute et forte voix, chaque commandement. Arrivé au septième commandement, il annonça : «Tu ne commettras point d'adultère. Tu ne désireras pas la femme de ton prochain» Et là... de nombreuses voix s'élevèrent parmi le peuple lui criant : "Barre le sept, barre le sept, barre le sept!!!" Et voilà l'origine de la barre du sept! Ne connaissant pas l'auteur :o( si vous le/la connaissez, n'hésitez pas à me le faire savoir. RECENSEMENT 2006 le 09/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Société, Je viens de terminer de répondre au questionnaire du recensement 2006 sur le web. Vous pourrez accéder à mes réponses dans 92 ans ;o) Première surprise, j'ai gagné le gros formulaire. 110 sur 195

112 Deuxième surprise: Pas moyen de compléter le formulaire web avec Firefox sous Linux ni Mac :o( Safari a été nécessaire pour ce faire. Ils me disent que je n'ai pas un navigateur complatible 128 bits de chiffrement. Étrange. C'était mon premier recensement. Toute une première ;o) À la prochaine fois. Mise à jour, 20h20: Miguel en avait parlé du non accès en Linux au recensement. Mise à jour du 10 mai: Avec Konqueror on peut, en modifiant l'identité (IE 6.0 Win XP) du navigateur (konq-plugins), accéder au formulaire. Merci à Pete ;o) Éric Noël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Si seulement firefox n'était pas compatible quand c'est le temps de payer nos impôts :P Essaie la prochaine fois de changer l'identité de Konqueror, ça pourrait marcher aussi. Benoit St-André le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Face aux pressions et aux nombreux commentaires qu'ils ont reçus, le recensement est maintenant accessible sous Linux. www22.statcan.ca/ccr02/cc... Hum... il y a des webmestres qui ont découvert qu'il existe des linuxiens au Canada ;o) Un pas de plus... Recensement en ligne le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Avant de visiter vous devriez vider le cache de votre navigateur ou fermer votre navigateur et le relancer. La liste initiale des combinaisons qui semblent fonctionner sont : Fedora core 5 avec Firefox ou plus récente Suse Linux 10 avec Firefox ou plus récente Kubuntu 5.10 avec Firefox ou plus récente Mandriva 2006 and Firefox or more recent D autres navigateurs qui semblent fonctionner sont fondés sur Gecko incluant: Firefox, Mozilla, Galeon et Epiphany (testé dans Ubuntu Dapper). Les navigateurs qui ne fonctionnent pas sont les moins récents (tel que Amaya, Chimera and Dillo) de même que Konqueror et Opera. Pour qu Opera fonctionne, modifier la configuration pour qu il soit interpreté comme n importe quell autre navigateur ci-dessour. La seule version de JVM qui fonctionne est celle de Sun. (e.g. [java.com]) Blackdown Java ne fonctionne pas. Un pas dans la bonne direction. Daniel Ricard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: J'ai bien fait d'attendre à la limite (16 mai au soir!) pour faire le travail. Je n'ai pas eu de problème avec Firefox sous Windows. DUCHESNAY SOUS LA PLUIE le 17/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Humeur,RECIT,Sur la route, 111 sur 195

113 Il fallait s'y attendre, il pleut à Duchesnay pour une des rares fois lors de notre passage. On a quand même beaucoup de plaisir, comme toujours. À se souvenir: tracteur et pas de casque (podcast). Je donne un atelier avec mon ami Gilles dans quelques minutes sur les blogues. Voici la présentation. J'ai appris qu'il y a un outil en ligne qui peut faire du traitement sonore. Je dois communiquer avec Pierre Drouin pour en savoir plus. Un site national sera créé sous peu sur le sujet du multimédia (audio, vidéo, image, texte) avec comme but d'aider le RÉCIT à démarrer des projets avec des élèves. Le site test est ici. En fait SPIP a été choisi pour l'instant (ça peut changer) car plusieurs personnes ont déjà travaillé à l'intégration du multimédia (son et vidéo). On peut donc facilement intégrer un mp3 (ou ogg) dans un article et un lecteur permet d'écouter en ligne le fichier. Même chose avec les vidéos en flv. Je dois recommuniquer avec Pierre Drouin pour avoir ses notes sur l'atelier qu'on a donné sur le sujet car plusieurs bonnes idées on été discutées. À suivre... Mise à jour 9h37: Notre atelier commencera en retard. Et je viens de commander le livre dont parle Gilles. OUF, FATIGUE le 18/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,RECIT,Sur la route,tic, Une rencontre nationale du RÉCIT c'est toujours intéressant. Mais celle-ci a été spéciale pour moi. D'abord j'ai eu le plaisir de coanimer un atelier avec Pierre Drouin (CS Baie-James) sur le multimédia dans SPIP. Pierre est une personne très rigoureuse et j'ai appris beaucoup en sa compagnie. Puis un autre atelier avec Gilles, sur les blogues. C'est toujours fascinant de voir l'énergie de Gilles quand il anime un atelier. Gilles, tu es mon idole. On a eu une bonne question durant l'atelier: «Est-ce que le spam sur les blogues peuvent décourager des profs à bloguer?» Ma réponse fut: possiblement, mais quand on s'installe un outil dynamique sur le web, on doit mettre du temps pour sa gestion (mise à jour, spam, publier...). Et de plus, comme j'ai écrit ici, les TIC c'est pas simple! Enfin, Jean Nadeau m'accompagnait pour animer un atelier de travail sur le mandat du RÉCIT. Merci Jean, ce fut encore une très belle complicité. Afin d'aider un animateur dans le besoin, nous avons (enfin surtout Pierre C) monté un serveur pédagogique. Non sans problème! Mais PC a dompté le PC. Je suis toujours surpris de me faire dire des compliments par mes collègues. Merci à M. Roux (le jeune homme) et à Claude Lamb (l'autre jeune homme) de leur bons mots à mon endroit. C'est apprécié à sa juste valeur. Et les soirées! Ho! Ce fut encore une fois très stimulant et relaxant de prendre du temps pour jaser avec des amis. Merci les mauvais garnements. Finalement, en écrivant ceci je me suis rendu compte que ce fut une session de travail profitable à tous les points de vue. J'ai besoin d'un peu de repos avant le CLLAP de la semaine prochaine. RETOUR SUR LE SPAM BLOGUAL le 20/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,Connecteur,Dotclear,Plugin,Script,Spam,TIC, J'ai écrit ceci il y a trois semaines à propos du spam sur mon blogue. Depuis j'ai donc installé SpamClear et un fichier.htaccess contenant une liste d'ip spammeuses (j'ai ajouté cette adresse dans mon menu de droite de mon blogue). Cette page est éditable par tous, donc si vous avez des IP spammeuses qui ne sont pas dans la liste, vous pouvez les ajouter. Ensemble nous vainquerons les spammeurs. Donc avec Spamplemousse, Spamclear et ce fichier.htaccess il ne passe presque (il y en a eu 1 qui n'était pas bien méchant par contre) plus de spam sur mon blogue. J'espère que ça va continuer dans ce sens. Je développe/supporte l'application WikiNiMST dans le cadre de mes fonctions d'animateur RÉCIT. Cette application est de plus en plus utilisée, donc les spammeurs s'y attaquent depuis peu. J'ai donc inséré un captcha (une question à répondre avant de pouvoir poster son commentaire) qui ralenti l'ardeur des robots spammeurs. Mais comme ce ne sont pas tous des robots qui spamment, je teste en ce moment un anti-spam par mots interdits (la liste de b2evolution, près de 4500 mots/adresses). Si ça fonctionne bien je publierai cette option dans la version 6.06 de WikiNiMST. Pour ma part je ne veux pas laisser gagner les spammeurs, c'est-à-dire fermer mes commentaires/trackbacks car ces fonctions sont pour moi le coeur de nos connections. Alors si nous, les connecteurs, mettons un peu de temps pour «combattre», la somme de nos combats fera la différence et on pourra continuer nos connections. LaFouine le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Moi j'ai pris la solution facile, couper les trackback... temporairement. Ce n'est pas la solution idéale, mais étant donné que je ne publie pas beaucoup ces temps-ci, ça m'arrange. Mais c'est temporaire ;) 112 sur 195

114 Ho! J'avais pas vu que tu avais fermer la chose :o( J'espère que tu n'as pas mal pris mon message. Si tu as besoin d'aide pour installer des outils contre le spam, fais-moi signe. Au plaisir LaFouine. Éric NOël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: De toute façon, rien n'empêche d'ajouter les ip spameuses au.htacces de notre wikinimst. En effet, mais je n'ai qu'une dizaine d'ip spammeuses alors que dans la liste noire de b2 j'ai 4500 adresses/mots. Je crois que cette liste ajoute un bon outil en plus du.htaccess. Éric NOël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Oui, bien sur, mais pour "en attendant"... Lafouine, espérons-le, il ne faut pas laisser le spam vaincre! LaFouine le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je note les gars, je note :) Dès que je me reconcentre sur mon blog, je vais tenter de combattre avec vous :) LECTURE ESTIVALE le 20/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Connecteur,Lecture,TIC, Gilles a présenté deux livres qui semblent être des plus intéressants:«le peuple des connecteurs» et «A new kind of science». Gilles m'a tordu un bras à Duchesnay pour que je commande immédiatement le premier (que je n'aurai que dans 3-4 semaines) et je viens de commander le second (qui part de loin). Ce sera donc ma lecture estival. Que de bonheur que de se débrancher de l'ordinateur mais de lire sur le sujet ;o) en camping avec ma petite famille. À suivre... et à commenter. Mise à jour Voici quelques citations du billet de Gilles qui me font réfléchir. Plutôt que de se plaindre et de revendiquer, plutôt que d'exiger que les instances centrales règlent leurs problèmes, ils agissent par eux-mêmes. En agissant sur leur environnement local, ils changent le monde globalement. Hum... je crois que je suis de ceux qui appliquent cette philosophie. «Le monde est un programme» nous lance ce dernier et, ainsi, ébranle toutes nos conceptions scientifiques. Par exemple, pour lui, un programme informatique peut se substituer aux équations de la physique. Terminé le calcul différentiel et intégral pour expliquer le monde car il suffit de trouver les bonnes lignes de codes qui le simulent! J'ai hâte mois aussi de lire ce livre, l'informatique à la place de la mathématique complexe, idée porteuse. «...Nous appliquons le principe de délocalisation en travaillant où nous avons choisi de vivre et non l'inverse.» p. 199 Ho! Ça c'est moi. Jamais la ville ;o) «Les informaticiens doivent «penser réseau» dès le plus bas niveau, exactement comme le fait l'évolution. Ils doivent imiter les artistes, qui pensent leur oeuvre et la réalisent eux-mêmes.». (p. 236) J'ai bien hâte de voir ce qui ressortira de notre projet sur des langages comme Squeak ou Logo. Valerie Dagrain le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut Pierre Lachance, Je suis la coordinatrice de la CLLAP 2006 et en recensant les sites qui citent la CLLAP je suis tombée sur ton blog :-) Ceci pour te dire que mon conjoint a lu et digéré le Wolfram "a new kind of science" il y a 2 ans maintenant et que si tu veux lui poser des questions tu peux le joindre ici: nicolas dot brou at free dot fr A+ QUELQUES VIDÉOS le 20/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement, Sur voici quelques vidéos (et oui les samedis pluvieux m'inspirent) que j'ai bien aimés: 113 sur 195

115 Le 11 septembre 2001, un vidéo pour me rappeler. Il n'y a pas que des succès dans la vie. MIR Comment réparer à l'aide la gravité un ordinateur sous Windows (car il a sûrement des problèmes) :o) J'aime bien leur chapeau! MISE À JOUR DOTCLEAR le 22/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,Dotclear,Plugin, Comme Gilles j'ai mis à jour mon Dotclear. Je n'ai pas modifié mon thème par contre. J'aime bien celui-ci. J'avais déjà le plugin TOC (table des matières) mais je n'avais pas configuré pour avoir deux styles différents (par catégorie et par mois). Quand j'ai vu que Gilles l'avait fait, je me suis dit GO! J'ai eu des petits problèmes par contre, mon hébergeur est pointilleux sur les droits sur les répertoires (tant mieux, c'est plus sécuritaire, mais un peu plus gossant pour l'installation/gestion de Dotclear). Après avoir compris que les toc.ini utilisé par le plugin étaient dans le répertoire /share/toc au lieu de /ecrire/tools/toc j'ai pû me créer deux fichier.ini différents. Ce billet m'a également bien aidé. Le reste des plugins que j'utilise ont bien passé la mise à jour. Reste à voir SpamClear et Spamplemousse en action. J'ai également ajouté un plugin pour insérer des mp3 et flv dans les billets. Je testerai sous peu. Bon Dotclear! Éric NOël le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je suis sous la depuis l'aquops et SpamClear et Spamplemousse fonctionne très bien ensemble, c'est patcha qui, je ne m'en suis appercu que récament, ne fonctionne pas. CLLAP 2006 le 23/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Linux,Société,Sur la route, Aujourd'hui et demain nous (PC et moi) sommes au CLLAP 2006 à l'université Laval. Bon, la journée commence bien avec un déjeuner en compagnie de Benoit et Benoit. On donne même une mauvaise information sur le lieu exacte de la conférence :o( à un des collègues de Benoit. Les deux conférences d'ouvertures sont intéresantes. On nous présente d'abord où en est le gouvernement du Québec en ce qui concerne le LL: ça avance mais je trouve ça plutôt timide comme approche. Mais bon, au moins ça avance diront certains. Ensuite M. Jean-Marie Lapeyre, Directeur technique du système d'information fiscal français, est venu nous présenter leur modèle d'implantation du libre chez-eux. Plus dans mon optique :o) Ils ont fait un appel d'offre et ils ont eu des offres! Ils n'ont pas attendu de penser que peut être ils étaient prêts à penser de passer au libre... Je l'aime déjà beaucoup et je ne connais rien de lui ;o) J'aime bien sa vision aussi, il ne fait pas du Apache mais du http 1.1 rfc quelque chose. Il a aussi comparé le modèle propriétaire (basé sur l'offre) au modèle libre (basé sur la demande). Grosse différence qui amène une baisse d'un facteur 10 de sa partie de budget reliée au logiciel (matériel et assistance/support ne bougeant pas). J'ai assisté par la suite à une conférence d'une personne d'environnement Canada qui expliquait comment ils sont passé au libre et de quelle façon ils ont amélioré leur système de communication des données métérologiques. Un peu complexe comme présentation mais encore intéressant de voir qu'il y a plein de projets libres un peu partout dans les gouvernements et qu'il faut assister à ce type de colloque pour les connaître. Une autre conférence portait sur l'outil de formation en ligne Sakai. Un gros projet qui semble intéressant. On a appris comment leur fondation fonctionnait pour offrir cette application et le support. Grosse machine. En passant, selon le présentateur, la fondation Apache ne dispose que d'un budget de $ US pour fonctionner. Apache est présentement, encore selon le présentateur, sur 70% des serveurs web de la planètes. Quand même pas mal! Puis une conférence de la CS des Grandes-Seigneuries qui ont passé leur infrastructure de réseau en libre. Je crois qu'on va entendre parler de plus en plus de cette CS dans notre petit monde libre. Conclusions de la journée: beaucoup de migrations (grosses migrations) sans tappage. Le nombre d'organismes/entreprises s'intéressant/utilisant le libre augmente. Les solutions libres sortent de l'ombre pour les infrastuctures critiques (alertes météo pour les aéroports, défense nationale, réseau complet d'une CS...). Des entreprises vivant du libre prennent de l'expansion. Des gouvernements (des parties en fait) passent au libre non pas seulement pour des économies mais pour l'utilisation de normes et standards (plus près des valeurs d'ouverture des institutions publiques). À retenir: Quand on veut, on peut. Pascal L le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut Pierre, merci pour ce résumé de cette journée. Au fait, je suis un enseignant de la commission scolaire des Grandes-Seigneuries ;-) Pour ce qui est de l'infrastructure, je dois admettre que je suis impressionné. En ce moment, pour monsieurs et madames tout le monde, il n'est pas évident de voir l'énorme travail que les gens des STIC ont accomplie. Le meilleur est à venir. 114 sur 195

116 Prochainement, je vais tester les terminaux X dans ma classe. Cela fonctionne, mais ils sont encore basé sur une vielle version d'édulinux... J'ai hâte de voir le tout rouler sur mille-xterm 1.0! À suivre... Je sais je sais que tu es dans cette CS ;o) Je suis d'accord avec toi, ce qu'il y a derrière peu de gens s'en rendent compte. Mais avec une base solide en LL, le devant devrait venir. Je vais d'ailleurs écrire un bilelt sur le sujet: à qui ça ferait le plus mal d'avoir des postes (pas tous) en Linux (terminaux ou autonomes) dans une école? J'aurai besoin de trouver les stats du CEFRIO sur l'utilisation des TIC en classe pour ce faire. Pour MILLE-Xterme 1.0 il semble que c'est très bien et que ta CS a déjà testé un peu la chose. J'ai eu ce matin (dans les conférences) de bonnes (je crois qu'elles sont bonens) idées pour de futurs projets en MST. J'y reviendrai. Bye. CLLAP 2006 JOUR 2 le 24/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Connecteur,Culture libre,éducation,sur la route,tic, Journée riche en idées de toutes sortes. Voici en vrac certaines d'entre elles. Les TIC sont porteuses de nouvelles exclusions. C'est à dire qu'il se creuse (l'élastique s'étire) un écart entre ces personnes de notre société: entre les utilisateurs/intégrateurs des TIC et les analphabétic. L'élastique s'allonge au rythme de l'arrivée de nouveaux utilisateurs/connecteurs car plus on est de fous plus on fait avancer notre groupe. Quand se brisera-t-il cet élastique? «L'expression numérique» du plus grand nombre (pas tous, il reste les appareils et la bande passante à acheter) est possible grâce aux logiciels libres. Un de ces 4, organiser une formation où on va se ballader dans le ville/village/parc... pour prendre des photos, les retravailler avec des logiciels de traitement d'images puis les publier su BIL par exemple. On formerait ainsi sur plusieurs TIC tout en ajoutant des photos libres à une banque et en formant sur les droits d'auteurs/licences/philosophie de partage... L'idée est transposable pour des vidéos, des entrevues dans le milieu de personnes ayant des souvenirs d'une autre époque, des recettes du «terroire», etc. Mettre en action des élèves pour qu'ils publient sur Wikipedia (ou ailleurs) des «mémoires» recueillies chez des personnes agées de leur milieu, des entrevues de scientifiques/artistes/journalistes/épiciers/brigadiers/... qui font connaître leur passions... serait un beau projet (enfin selon moi) Une citation de Confucius (-551: -479): «Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu auras contre toi, ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui voudraient le contraire, et l'immense majorité de ceux qui voulaient ne rien faire.» Puissant! M. Benoit (ci-dessous) qui nous a présenté (en tant que cofondateur/cowebmestre/coauteur de LinuxÉdu-Québec.org) encore une fois un très bon atelier sur le libre en éducation avec une vision que j'oserais qualifier de systémique. Bravo Ben. Mise à jour: Une conférence de M. Michel Briand, adjoint au maire de Brest (France), nous a fait connaître de très beaux projets communautaires dans la ville de Brest. Voir le site principal et les wikis (colonne de droite au bas). Grâce à ses écrits j'ai trouvé ce blogue québécois sur le libre: LA BÊTE le 24/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Connecteur,Lecture,TIC, J'ai reçu la bête, et croyez-moi s'en est toute une! 115 sur 195

117 Je crois que la stratégie de Gilles, 1 chapitre par mois, est plus réaliste que de lire ça cet été ;o) Ça me rappelle mon bacc en physique, une brique en anglais. À suivre... LE PODCAST D'UN DE MES AMIS le 29/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Podcast, J'aime de plus en plus la radio web (podcast). Contrairement à la radio traditionnelle je peux écouter ce que je veux quand je veux. Je me suis installé dernièrement Streamtuner qui m'offre des centaines de stations d'un peu partout dans le monde. De la musique pour tous les goûts et certaines en qualité CD. Mais j'aime bien aussi écouter un animateur qui veut nous faire réfléchir. Louis Longchamps est ce type d'animateur. On peut depuis quelques semaines suivre ses émissions grâce à son podcast ici. Louis place également dans ces articles un lecteur MP3 pour permettre d'écouter ses émissions sans autre application que notre navigateur. Quel beau squelette en passant :o) Lâches pas Louis. PROJET MUEQ le 31/05/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Connecteur,Éducation, Hier fut une très bonne journée pour moi. J'ai travaillé avec Benoit sur un projet qui me tient à coeur et discuté/travaillé à distance avec Gilles de ce projet. Le projet: LinuxÉduQuébec. Tout en travaillant, Gilles me donne une adresse à aller voir. Il rit! Est-ce une blague? Non non, va voir ordonne-t-il. Bon c'est quoi ça? Un manuel scolaire! Hum... Gilles rit de plus en plus. Pourquoi tu ris?... Je n'ai pas trop compris pourquoi ces rires (ou peut être que oui ;o) ), mais après avoir lu son billet, je crois que Gilles s'est enfin pris au sérieux. Même Mario l'a pris au sérieux, c'est tout dire ;o) Donc un manuel pour les élèves (Gilles arrêtes de rire) à coécrire, cool! J'y mettrai sûrement mon nez sous peu. Je crois même que ça mériterait un thème (feuille CSS) spécial. Je vais voir ce que je peux faire. SAMEDI MATIN PLUVIEUX le 03/06/2006. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Script,Un peu de tout, Je ne dois pas écouter/lire les bons météorologues car ils annonçaient du beau temps pour la fin de semaine :o( Je dois être sur des listes de spammeurs professionnels car je suis attaqué de toutes part: courriel et blogue. Je n'abandonnerai pas ma gang de fatiquant. Un autre utilisateur pense comme moi: Ubuntu n'est pas pour les débutants. Le quotidien «Le Soleil» a changé de format il y a quelques temps. Suis-je le seul à le trouver plus vide que jamais? Il faut que je lise ce petit livre au plus vite. Je dois participer au projet de Gilles. Pour des raisons de mise à jour, j'ai découvert cet outil de forum: FUDforum. La migration de phpbb vers FUDforum s'effectue grâce à un script. Pas aussi simple qu'on pourrait le croire mais ça marche. Donc le TROU phpbb sera mis à la poubelle sous peu. Il y a un projet très intéressant et stimulant dans l'air. S'il se concrétise (ce qui devrait se faire dans les prochaines semaines) mon but, changer le monde, avancera encore un peu plus. SPIP est un outil que j'apprends à aimer de plus en plus. Sa souplesse et sa puissance en font un atout quand on fait mon travail. Les mises à jour se passe toujours très bien (dans mon cas), et ce même si la version à mettre à jour est très ancienne. On peut 116 sur 195

118 assez facilement créer de nouveau petits outils pour répondre à ses besoins. Comme par exemple un script pour forcer la mise à jour des sites syndiqués que je publierai sous peu sur SPIP-RÉCIT. À plus... UN SOURIRE EN COIN le 05/06/2006. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Éducation,Humeur,Renouveau pédagogique,société, Il ne se passe pas une semaine sans que quelqu'un de mon entourage (ou les médias) écorche la réfor... oups... le renouveau pédagogique. Pour de multiples raisons on veut croire que ces changements n'étaient pas nécessaires, que tout allait bien. Plus encore, que nous allons SACRIFIER toute une génération! Fort en ti-péché. Voilà que ce matin je reçois un mail de Gilles avec un lien vers un article qui a mis un sourire en coin dans mon visage. GROS COMME ÇA :od Le plus cool est que c'est un prof qui l'a écrit, pas un CP (ou pire un animateur RÉCIT) ni une direction d'école, ces méchants vendeurs de réforme, non non un prof! M. Nicolas Faucher merci pour ce texte. Mise à jour: LaFouine et Patrick Giroux en ont fait mention avant moi. Richard le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut Pierre! merci d'avoir partagé ce texte de M. Faucher, j'ai adoré et j'ai partagé avec mes collègues qui eux aussi ont adoré. Je pense qu'il y a là en matière d'évaluation et de mise au point en lien avec le renouveau pédagogique, des éléments clés de réflexions. Je suggère même à certaines écoles de s'en servir comme déclencheur en fin d'année lors de rencontre en vue rapprocher les gens et de les sécuriser au niveau du renouveau. Merci encore TRÈS BONNE IDÉE! Utiliser ce texte pour démarrer une formation ou une année scolaire! Merci de l'idée, je la garde dans ma petite poche arrière. Bye. TRUCS UBUNTU le 05/06/2006. Catégorie:. Mots-clé: Linux, Voici quelques pages intéressantes pour prendre en main Ubuntu: Installation: 1. installation-de-ubuntu-606-dapper-drake-01-le-cd 2. installation-de-ubuntu installation 3. installation-de-ubuntu reseau-et-depots 28 trucs: Des thèmes pour Firefox: theme-firefox-ubuntu Les formats propriétaires: https://wiki.ubuntu.com/restrictedformats Faire ouvrir Firefox depuis Thunderbird et vice-versa: Plusieurs des liens trouvés ici: Mise à jour 8 juin 2006: Pour que la commande «ll» en console Gnome donne «ls -l» et autre petits trucs de ce type, éditer le fichier ~/.bashrc et ajouter (ou décommenter) des ligne de ce type: alias ll='ls -l' alias la='ls -al' alias l='ls -CF' alias cd..='cd..' MISE À JOUR DOTCLEAR le 06/06/2006. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,Dotclear, Une mise à jour de sécurité de mon outil de blogue Dotclear est publiée sur le site officiel. Selon le forum, on peut ne modifier 117 sur 195

119 qu'un seul fichier (inc/magic_strip.php) pour bénéficier de la correction. Mais si vous désirez faire une mise à jour plus complète voici (toujours selon le forum) les fichiers à changer: /CHANGELOG /inc/libs/lib.util.php /inc/magic_strip.php /layout/prepend.php /LISEZMOI.txt /VERSION. De plus, Gilles nous présente comment imprimer un billet sans les bidules de présentation du blogue. AUTRE OUTIL ANTISPAM le 06/06/2006. Catégorie:. Mots-clé: Blogue,Dotclear, Ouais... encore beaucoup de spam sur mon blogue... mes outils (Spamplemousse, SpamClear et un.htaccess) bloquent 98% des spam... mais le 2 % est encore trop! De plus bien que les spams ne passent pas je dois les effacer. Un autre outil, Spamtimeout, est maintenant installé. Ce que fait cet outil: il renomme les adresses de trackbacks à toutes les 30 minutes. Donc mes vieux billets connus par les spambots n'acceptent plus les requêtes car l'adresse n'existe plus :od J'ai hâte de voir si tout fonctionne OK. Patrick Giroux le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: est-ce compliqué à installer et est-ce que ça semble fonctionner? si oui, je l'installe dans la minute! Non non, c'est assez simple en suivant les consignes de l'auteur. Mais il faut jouer un peu dans le code de Dotclear. Est-ce que ça marche? Je ne crois pas que la fonction d'autodétection de l'url de trackback fonctionne :o( Les spams ont diminués de 90% depuis l'installation. Est-ce l'outil ou j'ai été moins attaqué? En tout cas, moins de spam à effacer pour l'instant. À suivre... PAtrick Giroux le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: WOW! C'est super. Tout au plus 30 trackbacks en plus de 24 heures... Dans mon cas, SPAMTIMEOUT semble très bien fonctionner! Les autres tracbacks ont été interceptés par SPAMPLEMOUSSE. À titre d'info: SPAMPLEMOUSSE ET SPAMCLEAR interceptaient jusqu'à hier plus de 100 trackbacks par jour... Diminution appréciable! En effet, moi aussi le nombre de trackbacks a diminué de beaucoup après l'installation de spamtimeout, estimation: 90%. On parle ici d'une très belle diminution de travail pour effacer les spams. Le reste est intercepté par spamclear, qui travaille de mieux en mieux après quelques petits entrainements sur les mp3 et dringgring à vendre ;o) Spamplemousse ne semble plus beaucoup travailler??? À suivre... Y EN AURA PAS DE FACILE le 10/06/2006. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Éducation,Inquiétude,Lecture,Renouveau pédagogique, Lors de ma petite lecture de quotidiens de ce matin j'ai eu un brin de tristesse (oui oui, tristesse) en lisant l'article «Le PQ veut écarter la réforme scolaire» de la page A11 de «La Presse». Bon, pas de panique, mais la tristesse est encore présente, ce n'est qu'en discussion au conseil national du parti. Voici mon interprétation de l'article: Retour à la bonne vieille mémorisation des connaissances, c'est important de savoir la date de la Saint-Jean. Retour au bon vieux % sur les bulletins, ça en dit tellement plus sur les forces de nos enfants. Ajout d'heures de présence à l'école, empilons plus et plus longtemps. Faisons un palmarès des écoles, ça va les motiver à en faire plus (de tricheries peut être). Augmentons la difficulté des examens de fin d'année, ça va motiver les élèves. Ça sent les élections à plein nez. On veut aller chercher les profs qui ont subit (comme moi) la loi 142 et qui ne veulent pas de changement. Si au moins on voulait retourner en arrière pour aider les élèves à mieux préparer leur avenir. Mais non, on le ferait pour huiler la roue qui grince. Pas grave, j'ai encore de beaux projets en devenir dont un qui s'enrichira lundi AM: météo. Francois Guité le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: 118 sur 195

120 J'ai ressenti le même abattement. Merci de l'avoir exprimé, Pierre. On dirait que tout le monde veut se mêler d'éducation, sans trop savoir de quoi il en retourne. Mais au moins, on parle d'éducation. C'est déjà bien. SACRIFIER DES ÉLÈVES le 20/06/2006. Catégorie:. Mots-clé: Éducation,Renouveau pédagogique,société, Dans ce billet que je trouvais fort en ti-péché le fait qu'on puisse affirmer que la réforme était en train de SACRIFIER des élèves. Et bien, je l'ai encore lu dans une de mes rares lectures des mails sur une liste de diffusion quelconque. 1) Je cherche encore cette fameuse école qui applique le programme de formation à 100% depuis assez longtemps pour pouvoir affirmer que ce programme neutralise nos élèves. 2) Avec un peu de mauvaise volonté ne pourrait-on pas affirmer que l'ancien programme sacrifiait 50% des garçons? et un bon % de filles. 3) Est-ce que l'école est LA source de toutes les réussites de nos élèves? Pour moi, le milieu familiale est majoritaire la-dessus. Et sur les échecs aussi. Mais ça, c'est pas sexy à planter des familles. 4) Quelle sera la réponse de ces «trolls» lorsqu'un article affirmera que grâce à la réforme on a réussi à améliorer quelque chose? Qu'il est trop tôt pour faire une telle évaluation? Que les profs de ces élèves n'appliquaient pas le programme? Que c'est pas vrai pour tous les milieux? Blablabla... Je me répète: la réforme n'est pas parfaite. Le programme de formation n'est pas parfait. Le processus d'implantation/formation n'est pas parfait. Mais on est ailleurs que de ce que j'ai décrit ici. Et comme le programme de formation est très ouvert, travaillions ensemble à l'appliquer comme des professionnels plutôt que de tout décrier. Étienne Roy le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Salut Pierre, Je suis tout à fait d'accord avec toi. Avant d'évaluer les «effets» de la «Réforme», il faudrait peut-être en évaluer «l'implantation». De ce que je vois, dans plusieurs milieux, le vocabulaire a changé mais les pratiques demeurent les mêmes: il est difficile de bien faire performer des élèves dans des situations problèmes quant ils en ont réalisé une seule durant le cycle. Cela n'a rien de scientifique, mais ma très humble petite expérience m'a permis de voir que les enseignants qui ont vraiment changé pour le développement de compétences vivent beaucoup de succès! Question de déprimer un peu plus, voici une présentation de Perrenoud : Six façons éprouvées de faire échouer une réforme scolaire Si on s appuie sur lui on est mal barré! hahahh Bonne lecture et souriez! Merci Étienne de ce texte. Une discussion à son propos a lieu sur le carnet de Sacco: dedalus.freezee.org/carne... Vive les vancances ;o) ÇA SENT LA FIN D'ANNÉE le 22/06/2006. Catégorie:. Mots-clé: Éducation,Humeur,Renouveau pédagogique, Une autre fin d'année scolaire pour moi. Je suis chanceux, je n'ai pas hâte à mes vacances (sauf pour passer plus de temps avec ma famille) car, bien que fatigué, j'ai plein de projets en tête. Ce qui marque la présente fin d'année est peut être tout ce qui se dit/écrit à propos de la réforme, vous savez cette bibitte que «personne» n'a choisie, qui a été construite par les personnages incompétents, qui sacrifiera des milliers d'enfants, qui nous oblige à enseigner avec une seule approche pédagogique, qui élimine la nécessité des connaissances, qui marche pas quoi... Je dois avouer que si je compare tout ce qui a été écrit/dit sur le sujet avec ce qui a été réalisé (enfin de ce que j'ai vu) en classe cette année, je préfère ll'action à la parole. Non pas que je ne veux pas débattre sur la réforme, mais rien de vaut de travailler avec des gens à s'approprier le programme et à le vivre en classe d'une façon qui leur convienne (avec leur valeurs, leurs forces, leurs compétences...). Et c'est dans ce contact avec le milieu actif que je puise ma motivation à continuer. Car à lire des textes de trolls et à s'imaginer qu'ils sont nombreux ça pourrait décourager son homme. Ceci dit, je suis parfaitement conscient que tout changement ne peut avoir bonne presse. Ce qui me fait peur par contre ce sont les politiciens qui eux n'aime pas la mauvaise presse :o( Note à moi: relire ces textes pour me remettre dans le bain après 5 belles semaines de vacances déconnectées (je l'espère): Deux textes positifs sur la réforme, ça change: sur 195

121 Billets, plutôt ciniques, où j'exprime mon incrompréhension de certains points de vue: Un projet auquel je participerai dès le début de la prochaine année scolaire. Un projet 100% réforme: Des billets à traiter: Un sourire: Un rappel: Critiques et solutions: Il est important de se poser la question: PRÉPARATION DE MON BLOGUE POUR LES VACANCES le 26/06/2006. Catégorie:. Mots-clé: Dotclear,Plugin,Script,Spam, Mon blogue (Dotclear) ne laisse plus passer de spam (ou presque) depuis quelques semaines grâce à Spamplemousse (qui ne travaille presque plus), SpamClear (qui est franchement puissant), Spamtimeout (qui n'est pas aussi efficace que prévu) et un fichier.htaccess quio bloque quelqeus IP spammeuses (ce fichier n'est pas très efficace car les spammeurs changent d'ip régulièrement). Un internaute m'a laissé ici une adresse où trouver une autre solution (3 en fait pour les commentaires) anti-spam: Lien. J'ai appliqué ces méthodes aujourd'hui, reste à voir les résultats. Les forums de ce lien m'ont fait découvrir une autre solution pour les pisteurs. Ça semble assez intéressant pour que je l'ajoute à mes armes. Me voilà donc avec 5 outils (je ne compte pas le fichier htaccess car je ne le tiens plus à jour) pour diminuer le temps de gestion des spams. Le temps d'installation de ces 5 outils peut prendre environ 30 min. Mais le temps de suppression des spams peut être de plusieurs minutes par semaine. Donc je crois que ça vaut la peine. De plus, je ne veux pas que les spammeurs gagnent. À suivre... Bon, après une journée, plus qu'un seul commentaire (au lieu d'une vingtaine la veille) de spam s'est rendu à Spamclear et arrêté par celui-ci. Pas mal. Je surveille ça de près. Sacco le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Perso, je suis rendu à quelque 120 spams par jour... J'ai bien hâte à la nouvelle version de spamclear qui devrait nous permettre d'effacer tous les spams d'un seul clic. En effet, c'est assez pénible cette histoire de supprimer manuellement les spams interceptés. Ce qui me dérange le plus, c'est que, depuis quelques jours, il n'est presque plus question de rétroliens, mais beaucoup plus de commentaires... Mais bon... Je vais surveiller la prochaine version de Spamclear moi aussi. Mais là je dois dire que ça va très bien, 2 spam (non publiés) seulement ont passés depuis lundi. C'est une amélioration notable dans mon cas. Je ne crie pas victoire pour autant, connaissant les spammeurs, ils reviendront sûrement à la charge. À suivre... Eric Robert le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Je crois qu'un excellent outil qui permet de se débarrasser de cette couche de scripts de lutte contre le spam est d'utiliser le module security d'apache (si vous avez accès à la configuration de votre serveur). Il permet de bloquer directement à l'entrée du serveur les mots à bannir dans les référents utilisés par les spammeurs. Plus besoin d'adresses à mettre à jour à toutes les semaines. Seulement inscrire "poker" dans la condition et tous les référents mentionnant ce mot sont rejetés selon votre choix: erreur 501, erreur 404 ou error sur 195

122 De plus, il autorise des règles de vérification avant d'accepter la connexion comme par exemple, les entêtes HTTP vides, les moteurs de recherche indésirables siphoneur de ressources en bande passante, les robots spammeur, les sniffeurs de photos, etc. L'avantage utilme de cette solution, plus besoin de configurer les fichiers htaccess pour chaque site hébergé. Bien sûr, certains peuvent argumenter que la mise du filtre au niveau du serveur ralentit celui-ci en augmentation sa charge de travail. Toutefois, si on compte le temps d'exécution et les ressources utilisées des scripts supplémentaires pour proscrire le spam, la perte de performance est très négligeable, mais en retour la sécurité de l'esprit, l'élimination fastidieuce des spams à la main et les mises à jours continuelles des scripts, ça n'a pas de prix! Pour une petite vérification du système, essayer de lancer un wget sur une page d'un de nos sites. Par exemple, essayer ceci: wget et observez le résultat. Ou encore pour faire comprendre à certains types de personnes, le message: wget Site de mod-security: Bonjour, merci pour les infos. Dans mon cas je n'ai pas accès au serveur apache de mon hébergeur personnel. Donc ce type de solution n'est pas applicable ici. Je vais sûrement regarder de près cette solution pour mon serveur au travail. Au plaisir. WIKINIMST, UN PROJET QUI M'ALLUME le 28/06/2006. Catégorie:. Mots-clé: Script,TIC,Wiki, La version 6.06 du WikiNiMST est publiée depuis quelques jours. Je maintien de projet depuis quelques années mais la présente année fut très fertile en nouveautés dans notre outil de wiki. Les ajouts réalisés font en sorte que le WikiNiMST reste un wiki mais boosté. À la base un wiki est un outil de contruction de texte. Mais là le WikiNiMST est devenu un outil de partage et de coconstruction très intéressant (enfin je crois). Nous l'utilisons pour DocMST, un environnement de partage en MST. Un des éléments qui me motivent est l'interaction avec des utilisateurs du WikiNiMST. Certains d'entre eux viennent sur notre installation et laissent des questions, commentaires, suggestions, etc. Certaines suggestions furent implantées très rapidement dans l'outil, et ce dans le but de répondre davantage aux besoins en éducation. Le wiki reste par contre l'enfant pauvre des gestionnaires de contenu en éducation (selon mes observations). J'ai émis une hypothèse sur le pourquoi en répondant au billet de Françaois Guité ici. Je devrai valider le tout en discutant avec des collègues l'année prochaine par contre. 5 SEMAINES SANS ME BRANCHER! le 11/08/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Humeur,Sécurité, Oui oui je suis encore vivant. J'ai seulement pris des vacances en famille. Et ce sans ordinateur ;o) Et je dois avouer que ça m'a fait du bien. Camping = activité principale cet été. La météo a été pas mal du tout, moins belle que l'an dernier mais quand même bien. Vélo = activité secondaire mais pas suffisante. Après 4 crevaisons (roue défectueuse) j'ai réussi à faire un peu de vélo sur des pistes cyclables de la Beauce. Quell est belle la Chaudière! Je devrai prendre des photos cet automne. Lecture = ce que je n'ai pas fait ou presque :o( Je n'ai pas encore reçu le livre «Le peuple des connecteurs» et j'ai joué avec mes filles, donc la lecture s'est fait un peu tasser dans le coin. Un retour de vacances plutôt mouvementé. Notre serveur (RÉCIT MST) a été débranché tout l'été :o( Ce qui n'est pas un drame mais le rebranchement a été toute une aventure. Raison du débranchement = hack de l'application WebCalendar (un agenda partagé non à jour :o(). Notre hébergeur a donc coupé le fil ne pouvant nous contacter mails dans ma boite de pierrelachance.net! 12 heures pour les récupérer. J'ai sûrement effacer des bons mails dans le tas :o( On a une nouvelle (enfin pas si nouvelle que ça ;o) ) collègue au RÉCIT, Mme St-André. Bienvenue à vous chère dame. Je suis presque prêt pour le Camp TIC 2006 de la région Duchesnay me revoilà! Le Faucon sera encore un lieu où de produira de belles choses ;o) À faire: publier le Cyberfolio version améliorée, lire les blogues de mes tizamis et mettre à jour toutes les applications php sur nos serveurs ;o) M. DES LIGNERIS À LA TÉLÉ le 22/08/2006. Catégorie:. Mots-clé: Actualité,Société,Surprise,Wiki, 121 sur 195

123 Si vous faites partie de la communauté du logiciel libre vous connaissez sûrement Benoit Des Ligneris de Revolution Linux. Benoit vient de passer à la tivi pour parler de Wikipedia et part le biais du logiciel libre. J'ai bien aimé la façon dont il a présenté l'encyclopédie et les deux types de contenu présents: encyclopédique et actualité. Le vandlisme, dont l'animateur semble vouloir insister, se fait principalement sur les pages d'actualités. J'ai aussi apprécié son discours lorsqu'il a abordé la qualité du contenu en faisant référence à la recherche (par la revue Nature) entre Wikipedia et Britanica. Car certains universitaires n'autorisent pas leurs étudiants à utiliser Wikipedia comme source documentaire. Ma réponse: aucune source n'est bonne si unique. Bravo Benoit pour l'entrevue, c'est un pas de plus pour le libre. Le blogue de Révolution Linux le 09/09/2007 a laissé ce commentaire: Benoit des Ligneris à la Revanche des Nerdz sur Wikipédia Si vous êtes abonnés à Ztélé, vous aurez peut-être eu l'occasion de voir Benoit des Ligneris, de Révolution Linux, vous entretenir de l'encyclopédie Wikipédia à l'émission La revanche des Nerdz. Cette émission a été diffusée mardi dernier, DANS MON TEMPS IL Y AVAIT 9 PLANÈTES! le 24/08/2006. Catégorie:. Mots-clé: Actualité, Voilà une phrase que je peux dire à mes filles car l'union astronomique internationale vient de voter pour une résolution afin que Pluton ne soit plus considérée comme une planète. J'ai lu la nouvelle ici. Wikipedia a ajusté rapidement la page sur Pluton (celle en anglais également). Qand même cool non? Donc 8 planètes dans notre système solaire: Mercure, Venus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Donc la petite phrase: «Ma Vieille Tante Me Jetait Souvent Un Noyau de Prune» (ou tout autre phrase de ce type) ne fonctionne plus :o( Une idée pour la remplacer? Mise à jour du 1er sept 2006: Deux billets sur le sujet: et UN EXCELLENT BILLET le 29/08/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Éducation,Société,TIC, M'intéressant au vidéo en apprentissage depuis quelques mois, voici que M. Guité vient me chercher avec ce billet à lire ABSOLUMENT. Merci M. Guité. AMOUR FOIS 4 le 01/09/2006. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Magalie,Marianne,Parent, Ces 4 yeux me rappellent que j'ai vraiment tout pour être heureux. 122 sur 195

124 VOULOIR RATRAPPER L'AIR ET COMPRENDRE LA CRITIQUE le 09/09/2006. Catégorie:. Mots-clé: Humeur,Questionnement,RECIT, Nous voilà déjà le 9 septembre... ça va vite... très vite. On dirait qu'à chaque année cette période de l'année m'échappe. On voit arriver l'automne/hiver et il faut préparer l'extérieure de la maison, entrer le bois de chauffage, planifier/démarrer les projets de l'année dans mon travail, évaluer/continuer ceux de l'an passé, vivre les hauts et les bas de nos filles qui débutent une nouvelle année... Je cours après quoi? Gilles m'a écrit qu'il est bien sans rien faire. Je crois que j'aimerais ça moi aussi ;o) Y parait que tu es trop comme ça et comme ceci Être critiqué ce n'est jamais facile, et encore plus en cette prériode on dirait. Comme on met tellement d'énergie dans ce qu'on fait et on y croit à la puisance 10, se retrouver avec une petite roche dans son soulier est suffisant pour faire monter la pression. Une chose positive dans ça est qu'on se rend compte que l'image que l'on projette n'est jamais la réalité. Surtout quand la majeure partie de cette image est virtuelle. Virtuelle? Je m'explique. Quand j'enseignais les élèves pouvaient se faire une très bonne idée de ce que j'étais comme prof. Ils étaient là, avec moi dans la classe, ils voyaient et comprenaient mon non-verbal, ils pouvaient me demander de clarifier mes paroles, ils pouvaient comprendre mes petites blagues faisant références à des événements passées... en fait ils avaient d'autres éléments que le livre de cours, que mes notes de cours, que ce que les autres élèves disaient de moi pour se faire une idée du bonhomme. Mais aujourd'hui, qu'ont les gens du milieu pour se faire une idée de qui je suis professionnellement? Ne travaillant régulièrement en réel qu'avec Pierre C, les autres personnes n'ont majoritairement que de l'informations trouvées sur le web (site web, blogue, courriel...) et peut être un peu des impressions de d'autres personnes m'ayant croisé (formation, colloque, réunion...). De là la création d'une image qui peut être difforme de la réalité car l'interprétation du lecteur est très présente. Et je crois qu'on ne peut y échapper (lire ceci). Comment éviter cette déformation? Je ne sais pas. Mais je porterai davantage d'attention à ma communication dans les prochains mois. Peut être que le pourquoi de nos actions n'est pas clair? Peut être même que nos actions ne sont pas bien comprises? En passant, les critiques auxquelles je fait référence ne sont pas bien méchantes. Mais comme je veux bien faire mon travail, je crois important de mettre en place un protocole de «critique constructive» qui me permettrait de m'améliorer. Comme quoi avoir une vie virtuelle a ses désavantages ;o) mais cette vie est tellement intéressante/stimulante/enrichissante que je ne suis pas prêt de l'abondonner. Je suis désolé pour ceux que ça chatouille ;o) Mais vous pouvez toujours changer de canal comme on dit. ACHETER UN ORDI SOUS UBUNTU LINUX le 14/09/2006. Catégorie:. Mots-clé: Linux,Matériel,Ubuntu, J'ai trouvé ce site: Systeme76 qui vend ses ordinateurs avec Ubuntu 6.06 pré-installé. L'entreprise exploite très bien la philosophie Ubuntu en donnant des nom d'animaux de la jungle à ses produits. Même un wiki est disponible. Il contient, entre autre, de l'aide pour le débutant sous Linux. Ce type d'initiative verra-t-elle le jour dans notre beau pays un de ces 4? Je l'espère car il y a trop d'avantages à utiliser Linux pour ne pas offrir ce choix aux consommateurs. À suivre... PS: Très sexy! DU CODE À NETTOYER le 14/09/2006. Catégorie:. Mots-clé: Amusement,Script, Dans le but de faire un fil RSS des situations d'apprentissage et d'évaluation dans le Cyberfolio, j'ai dû trouver un moyen (merci de ton aide Ben) de retirer un caractère Windows que le web n'aime pas. Le «'» (\x92) à la win. Non il n'est pas aimé du web ce fameux petit symbole qui semble sans danger. Et pourtant... Nous avons alors trouvé sur le site de php (http://ca.php.net/) une fonction portant un mom très intéressant ;o) function demicrosoftize($str) { 123 sur 195

125 return strtr($str, "\x82\x83\x84\x85\x86\x87\x89\x8a". "\x8b\x8c\x8e\x91\x92\x93\x94\x95". "\x96\x97\x98\x99\x9a\x9b\x9c\x9e\x9f", "'f\".**^\xa6<\xbc\xb4''". "\"\"---~ \xa8>\xbd\xb8\xbe"); } Rien de personnel Bill ;o) UN PEU DE POSITIF EN CE DIMANCHE MATIN le 17/09/2006. Catégorie:. Mots-clé: Éducation,Questionnement,Renouveau pédagogique,société, Après la lecture de ce billet de M. Roux j'ai voulu lui répondre dans les commentaires. Mais comme la réponse est un peu longue j'en ai fait un billet. Bonjour M. Roux. Merci de ce billet très intéresant. Je dois dire qu'il m'a fait un grand bien en ce dimanche matin ;o) Or, il n est écrit nulle part dans le Programme de formation de l École québécoise que les intervenants en éducation doivent s en tenir à une forme unique d enseignement, pas plus qu il n est écrit qu une de ces formes est supérieure à une autre. Voilà un aspect qui a été très mal compris (peut être mal expliqué aussi) je crois. Le programme de formation offre la possibilité d'ouvrir sa pédagogie sur plusieurs approches selon les besoins/contraintes. Je crois que chaque enseignant peut choisir le «comment» il abordera tel sujet. Ce n'est pas le programme qui le détermine. Ce qui change par rapport à l'ancien programme est que l'on pouvait atteindre les «objectifs et sous-objectifs et sous-sous-objectifs» en utilisant que l'enseignement explicite. Ce qui n'est plus possible dans un contexte de compétences. Ceci ne veut pas dire par contre que l'enseignement explicite est évacué. Seulement qu'on doit varier nos stratégies pour parvenir à l'atteinte des buts du programme de formation d'aujourd'hui (il faut noter que la société et ses exigences ont bien changé depuis 30 ans). Pour ce qui est de l'importance que j'accorde aux diverses critiques du renouveau pédagogique, j'accorde beaucoup de valeur aux paroles de profs qui disent ne plus vouloir revenir en arrière après avoir «goûté» à cette souplesse pédagogique. Est-ce que les dénigreurs féroces ont essayé d'enseigner différemment où ils se basent uniquement sur des études choisies? Question: est-ce que les effets à long terme de l'ancien programme ont été documentés? Est-ce que dans notre société d'aujourd'hui la seule connaissance du tableau périodique des éléments (par exemple) est suffisant pour devenir un citoyen pouvant prendre des décisions éclairées dans des sujets scientifiques comme l'énergie nucléaire? Ma réponse est non. Selon moi, l'îlot de rationalité (Gérard Fourez) s'approche plus de ce qui faut développer chez les élèves. Et cet îlot est très difficilement atteignable avec une seule approche pédagogique (enseignement explicite ou pédagogie du projet). Bon assez... je te remercie encore de ce billet André. RANDONNÉE EN PHOTOS le 18/09/2006. Catégorie:. Mots-clé:,Amusement,Magalie,Marianne,Parent,Plein air, L'automne est ma saison préférée pour plusieurs raisons. L'une d'elles est de marcher dans des sentiers avec des couleurs et des odeurs particulières. Je vous présente donc en mots et images une randonnée au Parc des 7-chutes, Saint-Georges de Beauce. Est-ce qu'on va marcher dans le bois? demande Julie aux filles. OoooooooouuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiI!!!!!!!!! répondent-elles en choeur. On se met donc en route pour Saint-Georges. Sur place, on a le choix de commencer notre randonnée en traversant la rivière Pozer sur 195

126 Ou encore de demeurer de ce côté-ci. On décide de suivre le bébé mouche qui aime bien les escaliers ;o) 125 sur 195

127 On peut déjà voir de belles couleurs, bien qu'il soit un peu tôt dans la saison. «Pas trop vite Marianne, tu vas tomber.» Et des odeurs extraordinaires. Ces fleurs y sont pour quelque chose. «Marianne, prends ton temps.» 126 sur 195

128 Papa prend une photo de champignon en se disant qu'un jour il devrait apprendre à les reconnaître. «Papa, prends nous en photo devant la grosse roche» demande Marianne qui aime les roches. Le parc porte le nom des 7-chutes parce qu'il y a des mini-chutes comme celle-ci. 127 sur 195

129 Tu es fatigué mon bébé? Non non papa. Ça va pas assez vite. Encore des photos de champignon. Avance papa, on t'attend! Oui oui, j'arrive. «Ayoye!!!!!» fit Marianne qui a manqué une marche en voulant aller trop vite. 128 sur 195

130 «On va passer sur ce pont?» demande Magalie. Oui oui. En plus il bouge quand on marche dessus. Mamie ne pourrait pas le traverser, vertiges obligent ;o) «C'est quoi ça?» Euh... un Inuksuk beauceron ;o) «C'est quoi papa un Inuksuk?» Questionne Magalie. «Euh... ben... ça indique qu'il y a quelque chose à voir. Y en a pas à Sainte-Sabine, des choses à voir. Sauf ta maman bien sûr ;o)» lui répondis-je en faisant un clin d'oeil à Julie. 129 sur 195

131 «As-tu vu Pierre, les fleurs peuvent pousser même dans des endroits arides.» me signale Julie en me pointant ces fleurs. Une sculpture intéressante de M. Maurice Harvey pour terminer notre randonnée. 130 sur 195

Désolée, c'est un peu tardive de poser une question si fondamentale: droit de l'auteur dans les cours que l'on est en train de créer:

Désolée, c'est un peu tardive de poser une question si fondamentale: droit de l'auteur dans les cours que l'on est en train de créer: Mais il n'y pas que la légalité et le degré de risque de se faire prendre en délit, il la question de moralité. Personnellement, ça me met Apprendre Moodle Aller à... UEPD Apprendre Moodle Forums Forum

Plus en détail

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET)

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET) ELMO DES ENFANTS... EN PARLENT Nous incitons de mille manières nos enfants à lire. Nous tentons de nous montrer psychologues en tenant compte de leurs manières de choisir, de leur goût, des aides dont

Plus en détail

Tarentur, le livre prochainement édité

Tarentur, le livre prochainement édité Netophonix» Forum Wiki Chat Déconnexion [ Kradukman ] message 0 nouveau SmartFeed Liste des sagas mp3 Charte du forum FAQ Rechercher Membres Panneau de contrôle Dernière visite : Jeu 16 Jan 2014, 20:13

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Guide : Comment utiliser le pack 2 Discussions Authentiques Cher(e) ami(e), Merci d avoir acheté le pack 2 Discussions Authentiques. C est une bonne décision et vous ne le regretterez pas. Je mets à votre

Plus en détail

Déroulement de l activité

Déroulement de l activité Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 42 : Accepter des conséquences Chantal Thivierge Fiche de planification Habileté sociale : ACCEPTER

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école Est-ce que je suis prêt ou prête? C est sûrement une des questions que tu te poses! Voici une activité qui te permettra de savoir où tu en es dans ton cheminement. Ma future école Je connais le nom de

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre?

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? 6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? Avoir une bonne méthode de travail nécessite plusieurs étapes qu il ne faut pas négliger : - D abord, pendant le

Plus en détail

Plateforme pédagogique Moodle - Guide de l'étudiant. Accompagnement des étudiants dans la prise en main de la plateforme pédagogique Moodle

Plateforme pédagogique Moodle - Guide de l'étudiant. Accompagnement des étudiants dans la prise en main de la plateforme pédagogique Moodle Plateforme pédagogique Moodle - Guide de l'étudiant Accompagnement des étudiants dans la prise en main de la plateforme pédagogique Moodle Version 1.0.2 Da te Décembre 2010 Février 2012 Rédacteur Scherer

Plus en détail

Les CMSs, comment ça marche et comment choisir le bon CMS? (mon site, pas à pas)

Les CMSs, comment ça marche et comment choisir le bon CMS? (mon site, pas à pas) Les CMSs, comment ça marche et comment choisir le bon CMS? (mon site, pas à pas) Author : soufiane Bonjour, J'ai parlé dans les tutoriels précédents de la série "mon site, pas à pas" sur les divers langages

Plus en détail

Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015

Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015 Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015 17 élèves sur 28 (dont 8 filles et 20 garçons) au total ont répondu au questionnaire à la fin du stage MathC2+ dont : - 2 élèves en 2 nde - 22 élèves

Plus en détail

Rechercher. dimanche 15 novembre 2009

Rechercher. dimanche 15 novembre 2009 Rechercher Bernard Vuilleumier ebetez dimanche 15 novembre 2009 ebetez [00:55]: Bonjour Bernard, Comment créer pour les membres d'un cours (enseignant et élèves) dans Moodle, une zone dans laquelle ceux-ci

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

Je veux des visites. 1 : Résumé de l'épisode précédent. 29/03/07 Formation Internet Fred Reillier

Je veux des visites. 1 : Résumé de l'épisode précédent. 29/03/07 Formation Internet Fred Reillier Je veux des visites 1 : Résumé de l'épisode précédent Je cherche une maison (1) Je voudrais une maison à Lubersac Je cherche une maison (2) DNS J'achèterais bien une maison www.immonot.com/requête compliquée

Plus en détail

Classe ipad. Recommandations suite à l an 1 du projet

Classe ipad. Recommandations suite à l an 1 du projet Classe ipad Recommandations suite à l an 1 du projet ]É{tÇÇx UxtâÄ xâ Conseillère pédagogique en intégration des TIC Secteurs primaire et secondaire Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Iles

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail

Cela fait vingt ans que je travaille dans le Marketing, le commerce, bref : la vente.

Cela fait vingt ans que je travaille dans le Marketing, le commerce, bref : la vente. BUSINESS ATTRACTIF. Cela fait vingt ans que je travaille dans le Marketing, le commerce, bref : la vente. Depuis tout ce temps j'ai vu l'évolution considérable des concepts, des méthodologies, de la formation.

Plus en détail

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE La rentrée des classes est faite, elle s'est bien déroulée et chaque matin les Mamans viennent confier leurs enfants à la Maîtresse pour les reprendre le soir. Chaque

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Document d appui en littératie septembre 2015 Dans ce document, le genre masculin est utilisé

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr.

PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr. PERSILLETTE D après «les contes populaires italiens», présentés par Italo Calvino Adaptation de Sarah Pèpe www.compagnie-adae.fr.st Nous vous présentons ici à peu près la moitié de la pièce. Si vous êtes

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet - épisode 1

LBE Ordinateurs et Internet - épisode 1 LBE Ordinateurs et Internet - épisode 1 Auteur: Rédaction: Thomas Mösch / Katrin Ogunsade Traduction: Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur)

Plus en détail

STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS. 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage

STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS. 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage STAGE2 STAGIAIRE / NIKOLAOS TSOLAKIS 16/02/2015 : choix des outils nécessités pour l application : Didier Kolb, le maitre de stage m invite à faire une étude sur les outils qui seraient utilisés. Sites

Plus en détail

Questions des lecteurs Réponses de l'auteur

Questions des lecteurs Réponses de l'auteur Questions des lecteurs Réponses de l'auteur Voici un petit florilège des questions qui m'ont été posées depuis que j'ai annoncé la sortie du livre autour de moi. J'espère penser au plus grand nombre, si

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

E Projet d écriture FLA 20-2. Texte analytique : Mon robot a des puces. Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE E Projet d écriture Texte analytique : Mon robot a des puces FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : D Mon robot favori Lecture E Mon robot a des

Plus en détail

Les traitements de texte : open office writer

Les traitements de texte : open office writer Les traitements de texte : open office writer Qu'est ce qu'un traitement de texte? Peut être le paragraphe qui passionnera le moins, il apparaît néanmoins nécessaire de savoir ce qu'est (de manière grossière)

Plus en détail

Imprimer les fiches navettes «Décision» déjà remplies à partir de Base Élèves premier degré

Imprimer les fiches navettes «Décision» déjà remplies à partir de Base Élèves premier degré Imprimer les fiches navettes «Décision» déjà remplies à partir de Base Élèves premier degré C'est possible, ce n'est pas trop difficile, mais on ne le fait pas (pas encore) directement. Il faut passer

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Comment se passe le transfert de courrier postal

Comment se passe le transfert de courrier postal Comment se passe le transfert de courrier postal Le principe du courrier électronique sur Internet est semblable au principe du courrier postal classique. Celui-ci se déroule en trois étapes. Pour envoyer

Plus en détail

Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer.

Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer. Manuel v. 6sV Simplement surfer. Simplement cliquer. Simplement bloguer. Sommaire 1. Se loguer 2. Ta place de travail (Tableau de bord) 3. Créer ton article 3.1«Ajouter» un article 3.2 Ta feuille de papier

Plus en détail

Avez-vous de la difficulté à garder un emploi et vivre sans inquiétude?

Avez-vous de la difficulté à garder un emploi et vivre sans inquiétude? Avez-vous de la difficulté à garder un emploi et vivre sans inquiétude? Sommaire Avant-propos Les opportunités de la vie se présentent de façon étrange et sans avertissement! Est-ce que l'éducation tue

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

PERMIS DE BONNE CONDUITE SUR INTERNET SITE/BLOG

PERMIS DE BONNE CONDUITE SUR INTERNET SITE/BLOG PERMIS DE BONNE CONDUITE SUR INTERNET SITE/BLOG 1. Mon professeur m a demandé de préparer pour demain un exposé sur Mozart. Je vais m aider d Internet pour aller plus vite car je n ai encore rien fait

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

La tablette tactile à l éducation préscolaire

La tablette tactile à l éducation préscolaire La tablette tactile à l éducation préscolaire Formation ipad au préscolaire Avril 2013 Claudine Perreault, conseillère pédagogique Trucs et astuces pour intégrer la tablette tactile en classe 1. Toujours

Plus en détail

Intention pédagogique : Développer les stratégies cognitives et métacognitives des élèves en lecture.

Intention pédagogique : Développer les stratégies cognitives et métacognitives des élèves en lecture. SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION Titre : Club de lecture à l écran Contexte : Les classes ciblées vivront une aventure virtuelle à l aide du Club de lecture à l écran de la Commission scolaire

Plus en détail

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03 Learning by Ear Travail et éducation Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03 Auteur : Njoki C. Muhoho Rédaction : Maja Dreyer Traduction : Julien Méchaussie Adaptation : Sandrine Blanchard

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Métier d élève Apprendre à s organiser au collège

Métier d élève Apprendre à s organiser au collège Champ Compétence Métier d élève Apprendre à s organiser au collège Séance 0 : Entretien individuel avec l élève Séance 1 : Se repérer dans l établissement Objectifs : - Mettre en confiance l'élève. - Mise

Plus en détail

Qu'est-ce qu'on gagne?

Qu'est-ce qu'on gagne? Qu'est-ce qu'on gagne? Un couple au train de vie aisé rencontre un homme travailleur précaire et une femme plombier qui vie en marge et travaille seulement quand elle a besoin d'un peu d'argent. Durée

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

Créer des pages WEB à l aide de KompoZer.

Créer des pages WEB à l aide de KompoZer. Document élève 1/14 Créer des pages WEB à l aide de KompoZer. Document élève 2/14 INTERNET : CREATION D UN SITE PRESENTATION Un site web (aussi appelé site internet par abus de langage) est un ensemble

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S 2010-11-22 Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S Case postale 1202 Lévis (Québec) G6V 6R8 Téléphone : 418 833-5607 Télécopieur : 418 833-9723 www.envolee.com / info@envolee.com LES RÉBUS Nom 1 Écris le

Plus en détail

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet Protéger sa vie privée Date : 16 avril au 4 juin 2012 Lieu : INDSé 1 er degré Bastogne Public : les étudiants de 1 er et 2 e secondaire Durée

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Monsieur Lessig fait une partie de golf avec 3 autres directeurs d'entreprise. Il est très fier de partager son nouveau savoir à base de libertés. Mais

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Introduction Bienvenue et merci d'avoir pris le temps de télécharger ce rapport gratuit. Voici l'affaire. Après la lecture

Plus en détail

réseaux sociaux agir en citoyen informé fichage hadopi agir

réseaux sociaux agir en citoyen informé fichage hadopi agir Questions/Réponses sur... Internet réseaux sociaux agir en citoyen informé fichage hadopi agir de manière responsable oeuvre numérique messenger e-citoyen blog e-mail connaître ses droits peer to peer

Plus en détail

Faites attention Sur le «Chat» vous trouverez plusieurs genres de personnes. Le «Chat» est le repère des séducteurs et des "crack" de l informatique.

Faites attention Sur le «Chat» vous trouverez plusieurs genres de personnes. Le «Chat» est le repère des séducteurs et des crack de l informatique. Un des services qu'offre Internet et qui est très populaire est le «Chat» ou si vous préférez, la communication en direct. Il existe plusieurs formes de «Chat». Une des plus répandue et surtout des plus

Plus en détail

Nano est un éditeur de texte, pas un traitement de texte!

Nano est un éditeur de texte, pas un traitement de texte! Nano est un éditeur de texte, pas un traitement de texte! En sciences, le terme «nano» représente une toute petite unité. Par exemple, un atome a une taille d'environ 0,1 nanomètre. Si l'éditeur de texte

Plus en détail

Bien débuter avec le CMS libre Wordpress

Bien débuter avec le CMS libre Wordpress Bien débuter avec le CMS libre Wordpress 1 / 17 Sommaire. Présentation Préparation Installation Configuration de base Quelques plugins utiles Wordpress et référencement La sécurité Pour finir Bibliographie

Plus en détail

Créer du contenu en ligne avec WordPress

Créer du contenu en ligne avec WordPress Créer du contenu en ligne avec WordPress La création d un blog ne demande pas de compétences particulières en informatique ou en développement. Wordpress vous permet de créer un blog via un compte en ligne

Plus en détail

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo VIDEO, autres modules, ressources et questions à poser sur http://vivredesonblog.com/formation par Ling-en Hsia Dans cette toute première partie,

Plus en détail

Facebook, c'est quoi?

Facebook, c'est quoi? Facebook, c'est quoi? Doc réalisé par : Delphine BERTRAND Service AVAMN Octobre 2013 Version Facebook ça veut dire quoi? Facebook : du nom de ces albums photos d'étudiants, (les trombinoscopes, ou facebook

Plus en détail

Réaliser un clip vidéo à partir de vos photos

Réaliser un clip vidéo à partir de vos photos PHOTORECIT Vous rentrez de vacances et vous voulez créer un diaporama de vos meilleures photos. Seulement voilà, vous n y connaissez rien et la suite Office n est pas installée sur votre ordinateur. N

Plus en détail

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de Seconde Professionnelle

Enseignement à l'initiative de l'établissement. Classe de Seconde Professionnelle Enseignement à l'initiative de l'établissement Classe de Seconde Professionnelle ----------------------------------------------------------------------- Sensibilisation à l'usage Citoyen des Nouvelles

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

EXTRANET STUDENT. Qu'est ce que Claroline?

EXTRANET STUDENT. Qu'est ce que Claroline? EXTRANET STUDENT http://extranet.arts2.be http://extranet.artsaucarre.be Les bases de l'utilisation de la plateforme Claroline, l'extranet d'arts² Qu'est ce que Claroline?... 1 Débuter... 2 Créer un compte...

Plus en détail

ou presque TOUT Sommaire TOUT sur le traitement de textes

ou presque TOUT Sommaire TOUT sur le traitement de textes Pour réussir mon B2I Sommaire TOUT ou presque TOUT sur le traitement de textes Version 1.7 Christophe GILGER Animateur TICE Circonscription de PASSY christophe.gilger@ac-grenoble.fr 1 Connaître mon ordinateur

Plus en détail

Faire des élèves des blogueurs avertis

Faire des élèves des blogueurs avertis Faire des élèves des blogueurs avertis J-L Kpodar Professeur de français (collège Émile Zola, Toulouse) jean-luc.kpodar@ac-toulouse.fr Je voudrais montrer dans cet article l'intérêt d'utiliser des sites

Plus en détail

Guide du Rédacteur Pour SPIP Avec EVA WEB 3 S P I P V A - W E B 3. Version Elève

Guide du Rédacteur Pour SPIP Avec EVA WEB 3 S P I P V A - W E B 3. Version Elève S P I P Guide du Rédacteur Pour SPIP Avec E EVA WEB 3 V A - W E B 3 Version Elève JMS Samuel Bocharel Le B.A.Ba du rédacteur pour Eva-web 3 version 1.4 Page n 1/1 Sommaire Licence d utilisation de ce document...

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE EN LEGISTIQUE (CEFOLEG)

RAPPORT DE STAGE CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE EN LEGISTIQUE (CEFOLEG) FACULTE DE PSYCHOLOGIE ET DES SCIENCES DE L'EDUCATION TECFA Technologies de Formation et Apprentissage RAPPORT DE STAGE CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE EN LEGISTIQUE (CEFOLEG) René Glaus rglaus@mail.com

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Comment référencer votre site web avec des astuces inédits!

Comment référencer votre site web avec des astuces inédits! Comment référencer votre site web avec des astuces inédits! Author : soufiane Bonjour, Savez-vous comment faire pour positionner votre site web dans la première page de Google? Savez-vous qu'avec un référencement

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC Horodateur Note générale relative à l'enseignement de Pierre Vélon Supports de cours et travaux dirigés Correction des exercices et des projets personnels Disponibilité de Pierre Vélon en dehors des heures

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Églantine, 24 ans, est informaticienne. Elle a grandi dans un monde de libertés informatiques. Elle survit dans notre société propriétaire en faisant du

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

Guide d'utilisation des blogs du CCFD-Terre Solidaire

Guide d'utilisation des blogs du CCFD-Terre Solidaire Guide d'utilisation des blogs du CCFD-Terre Solidaire Qu'est-ce qu'un blog? (texte emprunté à la plateforme de blogs Over-Blog) Le terme «Blog» est une abréviation de weblog, qui peut se traduire par «journal

Plus en détail

CaroleBlancot: Le tchat sur la paie avec Pierre-Jean Fabas, auteur de "l'abécédaire social et Paye 2008" débutera à 16h

CaroleBlancot: Le tchat sur la paie avec Pierre-Jean Fabas, auteur de l'abécédaire social et Paye 2008 débutera à 16h CR de tchat sur la paie avec Pierre-Jean FABAS Auteur de "l'abécédaire social et Paye 2008" le 24/10/09 sur http://gestionpaieetgrhquichoisir.blogspot.com/ CaroleBlancot: Le tchat sur la paie avec Pierre-Jean

Plus en détail

10, rue Préfontaine Saint-Basile-le-Grand. Code de conduite (permis de se conduire) ANNÉE SCOLAIRE 2010 2011. Nom de l'élève : Groupe repère :

10, rue Préfontaine Saint-Basile-le-Grand. Code de conduite (permis de se conduire) ANNÉE SCOLAIRE 2010 2011. Nom de l'élève : Groupe repère : 10, rue Préfontaine Saint-Basile-le-Grand ANNÉE SCOLAIRE 2010 2011 Code de conduite (permis de se conduire) Nom de l'élève : Groupe repère : Nom de l'enseignant : Résolution des conflits Je me calme...

Plus en détail

Créer un site Internet dynamique

Créer un site Internet dynamique Créer un site Internet dynamique avec SPIP (version 3) Document de référence Denise St-Pierre animatrice au service local du Récit 1. Qu est-ce que SPIP?... 3 2. Caractéristiques de SPIP... 3 3. Quelques

Plus en détail

PLAN. Qui peut faire quoi? Présentation. L'internaute Consulte le site public

PLAN. Qui peut faire quoi? Présentation. L'internaute Consulte le site public SPIP est une interface en ligne gratuite permettant de créer des sites collaboratifs de façon suffisament simple pour que les élèves puissent publier leur propres articles. Il permet aussi d'héberger son

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant.

1. L écran d accueil. 2. Importer des images. Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 1. L écran d accueil Utiliser Photorecit (ou Photostory) Sélectionnez cette option pour créer un nouveau document puis cliquer sur Suivant. 2. Importer des images Cliquez sur ce bouton pour importer des

Plus en détail

3 e année (approximativement)

3 e année (approximativement) 3 e année (approximativement) 1. L élève s approprie les technologies de l information et de la communication en utilisant efficacement les outils informatiques 1.1 Avec aide, l élève manipule adéquatement

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (OpenOffice.org Writer 2)

Mon aide mémoire traitement de texte (OpenOffice.org Writer 2) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (OpenOffice.org Writer 2) Département Ressources, Technologies et Communication décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Les voyages de Balthazar

Les voyages de Balthazar Le caméléon Objectifs : Nommer et décrire des animaux. Utiliser «pourquoi» et «parce que». Age : 6-8 ans Niveau : A1 Avant la vidéo lancement Salutations - Se saluer. - Faire un jeu de mime avec le nom

Plus en détail

3- Utiliser un exerciseur : Netquizz

3- Utiliser un exerciseur : Netquizz 3- Utiliser un exerciseur : Netquizz Un exerciseur permet de créer des exercices très facilement puis de les mettre en ligne sous forme HTML. Il en existe plusieurs : - Hotpotatoes est le plus célèbre,

Plus en détail

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance Domaine B7 B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance KARINE SILINI UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE SUPPORT DE COURS EN LIBRE DIFFUSION Version du 4 décembre 2009 Table des matières

Plus en détail

Enseignement des habiletés sociales au secondaire

Enseignement des habiletés sociales au secondaire 1 Enseignement des habiletés sociales au secondaire Groupe 1 : Habiletés sociales de base Habileté 1 : Se présenter Par Sandra Beaulac Fiche de planification Habileté sociale : SE PRÉSENTER Type d atelier

Plus en détail

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières

Le père de Stephen Bon!Nous allons ouvrir les cadeaux! François Et les packs de bières S1 Voix OFF Moi, c'est *, née le 26 décembre 1972, à Saint-Caly- En-Saonois**, dans une famille composé d'astro physiciens, professeur de mathématiques, de physique chimie et même des boulanger ***(je

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Refondation de l'école primaire : prenez la parole

Refondation de l'école primaire : prenez la parole Refondation de l'école primaire : prenez la parole Depuis cet été des concertations pour refonder l'école ont été engagées. Vous qui en serez au quotidien les premiers acteurs, qu'en pensez-vous? À travers

Plus en détail

Le Blog du Net. Animez vos photos avec Microsoft PhotoRécit 3. jmp@blog-du-net.net

Le Blog du Net. Animez vos photos avec Microsoft PhotoRécit 3. jmp@blog-du-net.net V ous avez toujours rêvé de créer facilement et rapidement une vidéo aux effets professionnels avec vos photos numériques pour la partager avec vos amis ou votre famille. Et bien, Microsoft Photo Récit

Plus en détail

Clientèle visée et mission. Rédiger un article pour un blogue. Choisir un sujet

Clientèle visée et mission. Rédiger un article pour un blogue. Choisir un sujet 1 Rédiger un article pour un blogue Choisir un sujet Pour vous aider à vaincre le syndrome de la page blanche et vous guider dans la rédaction d un article de blogue, nous vous proposons un ensemble de

Plus en détail

Travail collaboratif à distance

Travail collaboratif à distance UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI FACULTE POLYDISCIPLINAIRE LARACHE 2012-2013 Travail collaboratif à distance P r o f e sse u r A z iz M A B ROU K P r. a z i z. m a b r o u k. f p l @ g m a i l. c o m S.E.G

Plus en détail

http://www.cyberquetes.ca

http://www.cyberquetes.ca G U I D E D U T I L I S A T I O N P O U R L E P E R S O N N E L E N S E I G N A N T http://www.cyberquetes.ca Martin Girard Conseiller pédagogique en technologies éducatives Services pédagogiques Conseil

Plus en détail