AMÉNAGER AVEC LE CLIMAT POUR MAITRISER L'ÉNERGIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AMÉNAGER AVEC LE CLIMAT POUR MAITRISER L'ÉNERGIE"

Transcription

1 AMÉNAGER AVEC LE CLIMAT POUR MAITRISER L'ÉNERGIE pour un aménagement DURABLE Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée Avril I 2009

2 HABITAT ET CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Le contexte La fragilité de notre environnement est un fait désormais reconnu par tous. Parmi les menaces qui impactent durablement les grands équilibres de la planète, la consommation énergétique est en première ligne. En France, le secteur du logement et du tertiaire représente près de la moitié de la consommation nationale, et participe au quart des émissions de gaz à effet de serre. Il est donc urgent de lutter contre le gaspillage de ressources énergétiques de plus en plus rares, et de permettre à l aménagement urbain de répondre à ce formidable défi du 21 e siècle. Ce défi est à relever par tous : de l Etat jusqu aux Collectivités locales ; et aucun élu ne peut plus ignorer désormais l influence d une construction ou d un aménagement sur l environnement, ni les exigences à imposer aux projets. En construisant local, il nous faut désormais penser global. Consommation d'énergie moyenne dans les bâtiments en France (chauffage et eau chaude sanitaire) en énergie primaire kwh/m 2 /an Parc aujourd'hui Bâtiment neuf aujourd'hui Résidentiel Tertiaire Valeur cibles pour le neuf (2012) Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 01/15

3 ACTEUR DE L AMÉNAGEMENT Notamment sur deux niveaux d action : la maîtrise de la demande en énergie le développement des énergies renouvelables il est désormais un acteur engagé dans la réduction et la maîtrise des besoins énergétiques locaux, auprès des communes, qu il s agisse des équipements publics, de l éclairage, des aménagements urbains ou des outils de planification. Nos missions Le SyDEV est l autorité compétente pour la distribution de l énergie électricité et gazen Vendée. Acteur du développement économique et de l aménagement du territoire, le SyDEV a élargi ses missions pour apporter des réponses concrètes aux pressantes questions environnementales. Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 02/15

4 LA DÉMARCHE NÉGAWATT Un principe d action Pour atteindre les nouvelles réglementations énergétiques, avec l objectif des 50 Kw/m 2 /an à atteindre pour les constructions neuves en 2012, le SyDEV s appuie sur la démarche Négawatt. Une méthodologie d action en trois étapes comprenant : une étape de questionnement sur l évaluation réelle des besoins avec un objectif de sobriété énergétique une étape de réflexion pour trouver un haut rendement énergétique (consommation moindre pour un même service rendu) pour viser un objectif d efficacité énergétique une étape de décision pour investir dans des équipements propres (alimentés avec une source énergétique renouvelable) pour développer ces nouvelles sources d énergie. Tendance Négawatt Sobriété Efficacité Énergies renouvelables Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 03/15

5 LE BESOIN D HABITAT DES COMMUNES La proposition Face à ces nouveaux objectifs réglementaires sur les bâtiments, le SyDEV propose aux communes une démarche d accompagnement de projet en matière d urbanisme. Seul un urbanisme réfléchi et cohérent permet la maîtrise énergétique des bâtiments. Aussi, seules les actions concrètes du SyDEV peuvent apporter à chaque maître d ouvrage la possibilité d optimiser la qualité environnementale de son projet urbain. Cet accompagnement, basé sur une étude climatologique et de desserte énergétique du site, permet aux communes de mieux définir les objectifs prioritaires dans leur projet d aménagement, et d envisager un ensemble de pistes d actions à mettre en œuvre pour maîtriser l énergie des équipements publics et des futurs logements. Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 04/15

6 LES RÉSULTATS À ATTEINDRE Les résultats Il s agit de traiter globalement la zone d habitat, en insistant sur son approche bioclimatique. La topographie du site et son orientation, le paysage, les futures formes urbaines, etc. sont autant de paramètres pour concevoir l aménagement des parcelles et l implantation générale des futures habitations. Favoriser la diversité des modes d habitat Economiser l espace foncier et optimiser les réseaux de desserte Implanter le bâti de façon à minorer les déperditions énergétiques, et favoriser au maximum les apports solaires Optimiser le confort climatique des espaces extérieurs et collectifs Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 05/15

7 La démarche CINQ PHASES D ÉTUDES La réalisation d un état des lieux > diagnostic du site (topographie, trame bocagère, etc.) > études de l offre énergétique (réseaux de chaleur, énergies renouvelables, etc.) > études climatologiques (orientation des vents, insolation, etc.) La réalisation d un plan masse bioclimatique > optimisation de l orientation des parcelles > prise en compte du terrain naturel > étude solaire avec calcul des ombres portées La transcription des préconisations dans les documents d urbanisme > réglement du lotissement > cahier des charges de cession. La sensibilisation des futurs acquéreurs Le suivi des solutions mises en oeuvre Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 06/15

8 1 La démarche LE DIAGNOSTIC SUR L'ESPACE Mener des études spécifiques À AMÉNAGER pour connaître le site Étude de la topographie Étude de la trame bocagère Étude climatologique Impact des haies sur le confort climatique Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 07/15

9 2 La démarche LA SUPERPOSITION DES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES La superposition des contraintes environnementales mises en avant dans le diagnostic va structurer l espace à aménager et donner la trame naturelle de la future urbanisation du site. Prise en compte de tous les facteurs naturels déterminants Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 08/15

10 3 La démarche LES ESPACES BÂTIS ET LES TYPES D'IMPLANTATION Les différents types d'architecture et de schémas d'implantation favorisent la diversité et la richesse urbaine, tout en contribuant à la recherche d'économies d'énergie. Un quartier, c est donc la combinaison de différentes formes urbaines avec les éléments climatiques. Les différentes formes urbaines : Rue Pavillonnaire Hameau Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 09/15

11 4 La démarche COMPOSER AVEC LES TERRAINS NATURELS La prise en compte des caractéristiques naturelles du site apporte une diversité d implantation des constructions et une harmonie avec l'environnement. Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 10/15

12 5 La démarche LE SCÉNARIO DE COMPOSITION Il synthétise l'ensemble des paramètres et études précédents et débouche sur un plan masse opérationnel : c est le «Plan Masse Bioclimatique» Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 11/15

13 6 La démarche L'ÉTUDE SOLAIRE L'étude solaire calcule les ombres portées des constructions et des masques végétaux. Elle permet l'optimisation de l'apport solaire dans les maisons et sur les toitures pour les panneaux solaires. Elle détermine la meilleure implantation des constructions sur les parcelles. > 8h-16h Le 21 mars, septembre > 7h-17h Le 21 juin > 6h-19h Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 12/15

14 7 La démarche LE PLAN RÈGLEMENTAIRE Au final, un ensemble de règles de construction applicables à tous les futurs acquéreurs est établi (orientation du bâtiment, type de maison, végétalisation, axes de faitage, droit au soleil, suggestions d'équipement, énergies propres). Elles s inscrivent dans le règlement du lotissement et le cahier des charges de cession. Ces contraintes sont inhérentes à la nouvelle génération de lotissements, plus favorable à l'habitant en consommation d'énergie et en bien-être, plus avantageux pour la commune en maîtrise énergétique globale tout en favorisant une mixité sociale et générationnelle. Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 13/15

15 SENSIBILISER LES FUTURS ACQUÉREURS Accompagnement Acheter dans un quartier durable doit faire l objet pour les futurs acquéreurs d un véritable questionnement autour de leur projet de construction. Afin de guider leur choix et de contribuer à la réussite de leur projet, une communication entre eux et le maître d ouvrage est nécessaire (réunion publique, document de sensibilisation, permanence, etc.). Cet accompagnement doit sensibiliser les futurs acquéreurs à la conception bioclimatique de l habitat, à la sobriété énergétique, à l utilisation des énergies renouvelables. Trois thèmes sont abordés : «bien construire sur ma parcelle» le respect des prescription du plan réglementaire «bien concevoir ma maison» pour réaliser des économies d énergie et bénéficier d un meilleur confort OUEST Atelier Bureau Cuisine NORD Espace tampon, buanderie, garage, couloirs... WC bains Garage Chambre EST «bien équiper ma maison» chauffage / eau chaude / éclairage, etc. Salon séjour Chambre SUD Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 14/15

16 DES OUTILS DE COMMUNICATION Communication Avec le SyDEV, le maître d ouvrage devient conseiller auprès de ses futurs habitants. Du conseil personnalisé aux fiches techniques, ceux-ci seront accompagnés dans leurs choix pour réussir un habitat économe, favorisant les énergies propres et la maîtrise énergétique à tous les stades de la construction et de l équipement de leur maison. CONTACT : SyDEV > Olivier LOIZEAU : SOURCE : ATELIER ESPACE TEMPS - SyDEV Syndicat Départemental d'energie et d'equipement de la Vendée 15/15

L Approche Environnementale de l Urbanisme

L Approche Environnementale de l Urbanisme L Approche Environnementale de l Urbanisme Un outil d aide à la décision pour les collectivités locales L environnement comme élément fondateur du projet d urbanisme Un appui à une démarche participative

Plus en détail

LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX DE L URBANISME

LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX DE L URBANISME LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX DE L URBANISME 4500 4000 Besoin de chauffage pour un logement de 70 m² 3500 3000 individuel isolé individuel/bande collectif 2500 1990 2000 2000 1500 1000 0 2000 4000 6000 8000

Plus en détail

CLUSTER ECO-HABITAT. Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES

CLUSTER ECO-HABITAT. Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES CLUSTER ECO-HABITAT Le Réseau des acteurs de l'éco-construction en POITOU-CHARENTES Bernard BRETAUDEAU Président du CLUSTER ECO-HABITAT Directeur général de SIPEA 2 ième rencontre de la gestion publique

Plus en détail

L Urbanisme Durable en Pays de Grandlieu, Machecoul, Logne

L Urbanisme Durable en Pays de Grandlieu, Machecoul, Logne L Urbanisme Durable en Pays de Grandlieu, Machecoul, Logne I. Contexte et mise en œuvre de la Charte Qualité Nouveaux Quartiers et diffusion II. L expérimentation de cette Charte par les communes (Ex de

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-URBAIN Charte De Développement Durable

COMMUNE DE SAINT-URBAIN Charte De Développement Durable COMMUNE DE SAINT-URBAIN Charte De Développement Durable Changements climatiques, qualité de l'environnement, inégalités sociales, en ce début de 21 ème siècle, l'humanité est confrontée à des défis majeurs

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 Votre Empreinte Carbone Energétique

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation SON EAU CHAUFFER ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation 1/ Répartition des consommations

Plus en détail

Comment réussir une urbanisation de qualité dans une petite commune rurale?

Comment réussir une urbanisation de qualité dans une petite commune rurale? Comment réussir une urbanisation de qualité dans une petite commune rurale? Marcel AUDIAU 22/09/2009 commune de forges 1 FORGES 22/09/2009 commune de forges 2 Carte de localisation 22/09/2009 commune de

Plus en détail

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie 1/ Répartition des consommations d énergie dans un habitat moyennement isolé (années

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur Aussi, afin de réduire durablement les dépenses énergétiques, le Grenelle Environnement a prévu la mise en oeuvre d un programme de réduction des consommations

Plus en détail

Réduire l empreinte énergétique et réaliser des économies

Réduire l empreinte énergétique et réaliser des économies Réduire l empreinte énergétique et réaliser des économies La mise en place d un management environnemental On distingue trois types d énergies, à savoir les énergies fossiles, atomiques et renouvelables.

Plus en détail

10 mai COPIL de l Appel à projet «Appui à l émergence de SCOT ruraux» La prise en compte du développement durable dans les SCOT

10 mai COPIL de l Appel à projet «Appui à l émergence de SCOT ruraux» La prise en compte du développement durable dans les SCOT COPIL de l Appel à projet «Appui à l émergence de SCOT ruraux» La prise en compte du développement durable dans les SCOT L'énergie et le climat 10 mai 2012 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Atelier Énergie : Comment améliorer l efficacité énergétique du parc bâti en ville dans le cadre de la transition énergétique?

Atelier Énergie : Comment améliorer l efficacité énergétique du parc bâti en ville dans le cadre de la transition énergétique? Ambassade de France aux États-Unis FOCUS 2015 Forum franco-américain Atelier Énergie : Comment améliorer l efficacité énergétique du parc bâti en ville dans le cadre de la transition énergétique? Intervention

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Orientations d aménagement et de programmation p 1 / 6 Commune de Wisques

Plan Local d Urbanisme Orientations d aménagement et de programmation p 1 / 6 Commune de Wisques Plan Local d Urbanisme Orientations d aménagement et de programmation p 1 / 6 Le bilan des potentialités du territoire ainsi que les attentes exprimées par les acteurs locaux (élus, population ) ont nourri

Plus en détail

SAINT HILAIRE SOUS CHARLIEU (Département de la Loire)

SAINT HILAIRE SOUS CHARLIEU (Département de la Loire) Commune de SAINT HILAIRE SOUS CHARLIEU (Département de la Loire) PLAN LOCAL D URBANISME 3. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT Arrêté le 26 janvier 2012 Approuvé le APTITUDES AMENAGEMENT Siège social : 11 rue Eucher

Plus en détail

Contexte et démarche négawatt

Contexte et démarche négawatt Contexte et démarche négawatt Assises nationales de l aménagement et de l économie durable en montagne 28 avril 2011 - Chambéry http://www.negawatt.org - contact@negawatt.org Anne Rialhe 1 L énergie, demain?

Plus en détail

Les piscines dans le grand bain de la HQE. Les rencontres territoriales des architectes et des maîtres d ouvrage 24/09/2014

Les piscines dans le grand bain de la HQE. Les rencontres territoriales des architectes et des maîtres d ouvrage 24/09/2014 Les rencontres territoriales des architectes et des maîtres d ouvrage 23 septembre 2014 - Montpellier Les piscines dans le grand bain de la HQE Eric Delhaye, DGST Communauté du Soissonnais Les Rencontres

Plus en détail

ECOHAMEAU Chaumont sur Loire

ECOHAMEAU Chaumont sur Loire POURQUOI UN ÉCOHAMEAU? La planète s épuise Tout le monde est conscient, grâce aux publications sur la dégradation de l environnement planétaire de l urgente nécessité de rationaliser ses consommations

Plus en détail

Formation des. Elus. Agents territoriaux. et des CATALOGUE. Société Enviro Conseil. Tél :

Formation des. Elus. Agents territoriaux. et des CATALOGUE. Société Enviro Conseil. Tél : Formation des et des Elus Agents territoriaux CATALOGUE Société Enviro Conseil Pour tout renseignement Zone Industrielle : Rocade D60 contact@enviro-conseil.fr 62217 ou 03 BEAURAINS 21 71 53 14 Tél : 03

Plus en détail

VERS UNE PLANIFICATION ENERGETIQUE D INTERET COMMUNAUTAIRE

VERS UNE PLANIFICATION ENERGETIQUE D INTERET COMMUNAUTAIRE VERS UNE PLANIFICATION ENERGETIQUE D INTERET COMMUNAUTAIRE CIVISOL COMMUNAUTE SOLAIRE 1 Rôle et positionnement des partenaires de l énergie 2 Le PRERURE, GERRI, Le PRME, la CIVIS Communauté Solaire, Les

Plus en détail

Maison à énergie positive et. chauffage électrique. Jacques Ortolas

Maison à énergie positive et. chauffage électrique. Jacques Ortolas Maison à énergie positive et chauffage électrique Jacques Ortolas 2013 Aujourd hui une maison à énergie positive peut utiliser l'électricité pour couvrir ses besoins de confort. En application de la loi

Plus en détail

Maîtrise de l'énergie dans le bâti ancien. Les actions du PNR du Vexin français

Maîtrise de l'énergie dans le bâti ancien. Les actions du PNR du Vexin français Maîtrise de l'énergie dans le bâti ancien Les actions du PNR du Vexin français XXVIIème RENCONTRE DU SAUSSERON 14 novembre 2009 Contexte A l'échelle nationale : Des constats : 43% des consommations énergétiques

Plus en détail

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE Dans les bâtiments performants, la quantité d énergie utilisée pour la production de l eau chaude représente une part importante des besoins d énergie et, si

Plus en détail

BEPAS, BEPOS, LES SOLUTIONS SOLAIRES APPLICABLES DES AUJOURD HUI RÉPONDANT DORÉNAVANT AUX ENJEUX GRENELLE 2020.

BEPAS, BEPOS, LES SOLUTIONS SOLAIRES APPLICABLES DES AUJOURD HUI RÉPONDANT DORÉNAVANT AUX ENJEUX GRENELLE 2020. BEPAS, BEPOS, LES SOLUTIONS SOLAIRES APPLICABLES DES AUJOURD HUI RÉPONDANT DORÉNAVANT AUX ENJEUX GRENELLE 2020. Les mercredi de l info, CD2E, le 18 Mai 2011 LE CONTEXTE. Synthèse de l évolution réglementaire

Plus en détail

SYLLABUS Présentation par Unités d Enseignement. Licence Professionnelle MAITRISE DE L ENERGIE, ELECTRICITE, DEVELOPPEMENT DURABLE MEEDD

SYLLABUS Présentation par Unités d Enseignement. Licence Professionnelle MAITRISE DE L ENERGIE, ELECTRICITE, DEVELOPPEMENT DURABLE MEEDD SYLLABUS Présentation par Unités d Enseignement Licence Professionnelle MAITRISE DE L ENERGIE, ELECTRICITE, DEVELOPPEMENT DURABLE MEEDD DOMAINE SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE PARCOURS-TYPE : GESTION DE

Plus en détail

Les enjeux du BEPOS dans la transition énergétique. Céline Mouvet Chef de projet réglementation bâtiments neufs DGALN / DHUP

Les enjeux du BEPOS dans la transition énergétique. Céline Mouvet Chef de projet réglementation bâtiments neufs DGALN / DHUP Les enjeux du BEPOS dans la transition énergétique Céline Mouvet Chef de projet réglementation bâtiments neufs DGALN / DHUP 1 1/ Quels éléments de cadrage pour le BEPOS à l issue de la loi TPCV? 2/ Les

Plus en détail

Mise en œuvre du SCOT et assistance technique de Métropole Savoie par :

Mise en œuvre du SCOT et assistance technique de Métropole Savoie par : Mise en œuvre du SCOT et assistance technique de Métropole Savoie par : - l urbanisme pré opérationnel - les PLU Thierry REPENTIN Président de Métropole Savoie Pierre-Yves GRILLET Directeur de Métropole

Plus en détail

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres)

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Projet conduit selon la Démarche Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM)

Plus en détail

La Charte Qualité Habitat du Sicoval

La Charte Qualité Habitat du Sicoval Préserver l environnement et le cadre de vie Garantir l équité sociale Assurer l équilibre financier des opérations La Charte Qualité Habitat du Sicoval Février 2006 Le Sicoval, petit historique 1975 1983

Plus en détail

PROJET. sarl l'avis du menuisier Richard TESSIER 8 impasse du petit bois ST LOUP CAMMAS. Mr M. - Page 1/ TOULOUSE

PROJET. sarl l'avis du menuisier Richard TESSIER 8 impasse du petit bois ST LOUP CAMMAS. Mr M. - Page 1/ TOULOUSE Evaluation thermique réalisée avec PROJET Mr M 31000 TOULOUSE Date de l'étude : ENTREPRISE 25.02.2013 CLIENT sarl l'avis du menuisier Mr MULLER Richard TESSIER 8 impasse du petit bois 31140 ST LOUP CAMMAS

Plus en détail

srcae Le SRCAE et le SCoT de l aire métropolitaine bordelaise Les obligations du SCoT actualités En bref Les cahiers de mise en œuvre du

srcae Le SRCAE et le SCoT de l aire métropolitaine bordelaise Les obligations du SCoT actualités En bref Les cahiers de mise en œuvre du Les cahiers de mise en œuvre du actualités le srcae Le SRCAE et le SCoT de l aire métropolitaine bordelaise Le SCoT doit fixer des orientations et des objectifs permettant de répondre aux enjeux de lutte

Plus en détail

Axe 1 : Construire une "ville centre" au cadre de vie préservé et favorisant le lien social

Axe 1 : Construire une ville centre au cadre de vie préservé et favorisant le lien social Fiche actions n 1 : Vers un urbanisme durable -cohésion sociale et solidarité l'ensemble des objectifs de l'axe1. Fiche 20: soutien du commerce local Fiche 28: gestion écologique des espaces publics Fiche

Plus en détail

Atelier participatif. Habitat, Urbanisme et énergies. Retour des fiches-actions Jeudi 3 février

Atelier participatif. Habitat, Urbanisme et énergies. Retour des fiches-actions Jeudi 3 février Atelier participatif Habitat, Urbanisme et énergies Retour des fiches-actions Jeudi 3 février Habitat, urbanisme et énergies Actions municipales et actions pilotes: Rationalisation de l éclairage public

Plus en détail

La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat. de la Région Languedoc-Roussillon

La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat. de la Région Languedoc-Roussillon La maîtrise de l énergie dans le secteur du bâtiment : une action prioritaire du Plan climat de la Région Languedoc-Roussillon Le Languedoc-Roussillon est la région française démographiquement la plus

Plus en détail

ELABORATION DU PLU. Les enjeux de l urbanisme durable

ELABORATION DU PLU. Les enjeux de l urbanisme durable ELABORATION DU PLU Les enjeux de l urbanisme durable Les fondamentaux de l urbanisme durable Optimisation foncière Renouvellement rural Mixité générationnelle, sociale et fonctionnelle Valorisation des

Plus en détail

Les principes généraux du Droit de l Urbanisme suite à la Loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Les principes généraux du Droit de l Urbanisme suite à la Loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement Les principes généraux du Droit de l Urbanisme suite à la Loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement Art. L. 110 du Code de l Urbanisme (extrait) Le territoire français ais

Plus en détail

Politique de rénovation énergétique en France

Politique de rénovation énergétique en France Politique de rénovation énergétique en France Sofia ECOOBCHTINA 2017 Le secteur du bâtiment, enjeu central de la transition énergétique et environnementale - 2 - Chiffres clés : Les grands chiffres 28.8

Plus en détail

Levier du Développement Durable au Maroc. EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE dans le bâtiment..

Levier du Développement Durable au Maroc. EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE dans le bâtiment.. Levier du Développement Durable au Maroc EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE dans le bâtiment.. Opération OUROUD 2 au Pôle Urbain Arrouit.. Par: Reda MAHMAJ Chef de Projets Al Omrane Oujda Un projet PILOTE, pour assurer

Plus en détail

Plan Local Urbanisme APREMONT. Service planification et aménagement du territoire / atelier d urbanisme / JP HATIER

Plan Local Urbanisme APREMONT. Service planification et aménagement du territoire / atelier d urbanisme / JP HATIER APREMONT Plan Local Urbanisme Service planification et aménagement du territoire / atelier d urbanisme / JP HATIER Réglemente l utilisation du sol Qu est ce qu un PLU? document d urbanisme à l échelle

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Programme : Connaître son patrimoine : suivi des consommations,

Plus en détail

Vivre ensemble Durablement

Vivre ensemble Durablement Illustration non contractuelle à ARTIGUES Prés Bordeaux, A 800m du centre, des écoles, commerces et services de proximité Bâtiment Basse Consommation Label BBC effinergie en cours de certification Le pôle

Plus en détail

www.ecoquartiers-geneve.ch Enjeu local crise du logement, mais projets d urbanisation contestés Habiter, c est bien plus que se loger! aménager autrement, proposer des projets innovants et exemplaires

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme

Plan Local d'urbanisme Plan Local d'urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du Le Maire, Bureau d'études : CREHAM Atelier BKM 202

Plus en détail

3èmes Rencontres. du Plan Climat Air Énergie Territoire. 23 juin 2017

3èmes Rencontres. du Plan Climat Air Énergie Territoire. 23 juin 2017 3èmes Rencontres du 23 juin 2017 Ordre du jour : 1. Accueil et introduction 2. Le Plan Climat, où en est-on? Diagnostic et stratégie d'actions Les Nouvelles du climat et les évolutions de la réglementation

Plus en détail

CI 4 : DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES ET CHOIX DES MATÉRIAUX Comportement énergétique QUESTIONNAIRE: «RT2012»

CI 4 : DIMENSIONNEMENT DES STRUCTURES ET CHOIX DES MATÉRIAUX Comportement énergétique QUESTIONNAIRE: «RT2012» QUESTIONNAIRE: «RT2012» http://www.rt-batiment.fr/batiments-neufs/reglementation-thermique-2012/presentation.html 1. QUE SIGNIFIE «RT»? Résistance Thermique Règlementation Thermique Régulation Thermique

Plus en détail

La maison B C D E F. Une construction respectueuse de notre environnement. Une facture énergétique allégée. Basse Consommation

La maison B C D E F. Une construction respectueuse de notre environnement. Une facture énergétique allégée. Basse Consommation LE BON SENS ÉCONOMIQUE ET ÉCOLOGIQUE La maison Pourquoi construire une maison BBC aujourd hui? Le bon sens c est de construire aujourd hui une maison répondant aux objectifs du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide!

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Performance environnementale Comment concilier confort et respect de l environnement? Nouvelles

Plus en détail

Urbanisme communal en 2016

Urbanisme communal en 2016 Urbanisme communal en 2016 Le PLU traduction du projet local : un document fortement encadré Le PLU, traduction du projet local Evolution de la planification La planification en 2016 enjeux et cadrage

Plus en détail

PRESENTATION DE FONCIER CONSEIL

PRESENTATION DE FONCIER CONSEIL PRESENTATION DE FONCIER CONSEIL Un aménageur au sein d un groupe d envergure nationale Foncier Conseil est filiale du groupe NEXITY, premier opérateur immobilier français dont l actionnaire principal est

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET, territoire d excellence environnementale COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND GUERET 1. PRESENTATION GENERALE 2. LES ACTIONS EN MATIERE D ECONOMIES D ENERGIES

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (2 H) Ressources matérielles Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction de

Plus en détail

Département de la Haute-Vienne. Commune d ISLE. Projet d Aménagement et de Développement Durable

Département de la Haute-Vienne. Commune d ISLE. Projet d Aménagement et de Développement Durable Département de la Haute-Vienne Commune d ISLE Projet d Aménagement et de Développement Durable Janvier 2011 Préambule Le PADD du Plan Local d Urbanisme La loi Solidarité et Renouvellement Urbains (S.R.U.)

Plus en détail

Prise en compte de la thématique Climat Energie dans le Projet de SCoT Grand Rovaltain Ardèche-Drôme. GTLU Valence 29 janvier 2005

Prise en compte de la thématique Climat Energie dans le Projet de SCoT Grand Rovaltain Ardèche-Drôme. GTLU Valence 29 janvier 2005 Prise en compte de la thématique Climat Energie dans le Projet de SCoT Grand Rovaltain Ardèche-Drôme GTLU Valence 29 janvier 2005 1 Le SCoT et les documents d urbanisme Le SCoT est l outil de conception

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2005

La Réglementation Thermique 2005 La Réglementation R Thermique 2005 Le contexte et les enjeux Le contexte et les enjeux Les ressources naturelles s épuisent. Les prix s envolent. Le climat se dérègle. Le bâtiment consomme beaucoup trop

Plus en détail

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance énergétique

Plus en détail

DEveloppement durable

DEveloppement durable R APPORT A NNUEL 2O15 DEveloppement durable 2 RAPPORT ANNUEL DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 Introduction La Ville de Saint-Nazaire s est dotée lors du Conseil municipal du 18 décembre 2015 d un plan stratégique

Plus en détail

Projet Ville Durable. Construisons l énergie des villes et territoires Carrefour des maires et des élus locaux de Franche-Comté 19 octobre 2012

Projet Ville Durable. Construisons l énergie des villes et territoires Carrefour des maires et des élus locaux de Franche-Comté 19 octobre 2012 Projet Ville Durable Construisons l énergie des villes et territoires Carrefour des maires et des élus locaux de Franche-Comté 19 octobre 2012 Enjeux de la ville durable Population mondiale en croissance

Plus en détail

Schéma territorial de l habitat et du paysage : La mobilisation de l habitat existant les problématiques énergétiques et patrimoniales

Schéma territorial de l habitat et du paysage : La mobilisation de l habitat existant les problématiques énergétiques et patrimoniales Schéma territorial de l habitat et du paysage : La mobilisation de l habitat existant les problématiques énergétiques et patrimoniales Atelier de travail n 3 26 octobre 2010 - Saint Jean Lasseille - Poursuite

Plus en détail

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION?

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 1 SOMMAIRE 1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 4. QUELQUES SOLUTIONS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS

Plus en détail

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme

Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Aménagement de l espace rural et urbanisme durable Intervention du 23 avril 2008 Sylvain AVRIL - Aduhme Sommaire Pollution Economie et écologie Habitat et Environnement Urbanisme Durable s 1 Pollution

Plus en détail

Quel développement énergétique territorial pour atteindre la société à 2000 watt?

Quel développement énergétique territorial pour atteindre la société à 2000 watt? Quel développement énergétique territorial pour atteindre la société à 2000 watt? 12 décembre 2013 Dr Jean-Albert Ferrez Directeur général, énergies sion région Chef Service Eau Energies, Ville de Sion

Plus en détail

1.5 LUSSAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de. ORIENTATION d AMENAGEMENT et de PROGRAMMATION DEPARTEMENT DU PUY DE DOME

1.5 LUSSAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de. ORIENTATION d AMENAGEMENT et de PROGRAMMATION DEPARTEMENT DU PUY DE DOME DEPARTEMENT DU PUY DE DOME 1.5 Commune de LUSSAT SCP DESCOEUR F et C ARCHITECTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE 49 rue des Salins 63000 Clermont Ferrand Tel : 04.73.35.16.26. Fax : 04.73.34.26.65. Mail

Plus en détail

Zac de Rivalou. Fiches d aménagement des lots. Lot n 5b Habitats individuels

Zac de Rivalou. Fiches d aménagement des lots. Lot n 5b Habitats individuels Zac de Rivalou Fiches d aménagement des lots Lot n 5b Habitats individuels Janvier 2011 SOMMAIRE 1. Programme des constructions... 3 2. Composition urbaine du lot... 4 3. Prescriptions d aménagement...

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal Communauté de communes de La Haye du Puits

Plan Local d Urbanisme Intercommunal Communauté de communes de La Haye du Puits Plan Local d Urbanisme Intercommunal Communauté de communes de La Haye du Puits R É U N I O N P U B L I Q U E N 1 24 juin 2 0 1 3 La H a y e du P u i t s 25 juin 2 0 1 3 V a r e n g u e b e c 26 j u i

Plus en détail

DOTATION D'EQUIPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX GRILLE DEVELOPPEMENT DURABLE D'ANALYSE DES PROJETS

DOTATION D'EQUIPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX GRILLE DEVELOPPEMENT DURABLE D'ANALYSE DES PROJETS DIRECTION DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES LOCALES BUREAU DES INTERVENTIONS DE L'ETAT DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES (liste des correspondants ci-jointe) DOTATION D'EQUIPEMENT DES TERRITOIRES

Plus en détail

Concertation pour la mise en œuvre d un Plan Climat Energie Territorial

Concertation pour la mise en œuvre d un Plan Climat Energie Territorial Concertation pour la mise en œuvre d un Plan Climat Energie Territorial Groupe de travail n 1 : Préparer l énergie de demain 1 ère session - Réunion du 03/12/2013 SOMMAIRE 1 LES OBJECTIFS DU GROUPE DE

Plus en détail

LES RUCHES DE SAINT JEAN PROJET

LES RUCHES DE SAINT JEAN PROJET 1 er APPEL À PROJETS D HABITAT PARTICIPATIF DE LA VILLE D AVIGNON LES RUCHES DE SAINT JEAN PROJET le terrain est situé2 Rue Combe Secteur St Jean/St Véran Parcelle cadastrale : IP 187 1 2-LE PROGRAMME

Plus en détail

Développements récents en matière d énergies renouvelables

Développements récents en matière d énergies renouvelables Développements récents en matière d énergies renouvelables Une approche proactive dans l intérêt d un développement durable Conférence de presse du 28 juin 2011 Énergies renouvelables et développement

Plus en détail

Nouveau quartier Ravel-Massenet à Outreau Notice de présentation juin 2016 Procédure de ZAC

Nouveau quartier Ravel-Massenet à Outreau Notice de présentation juin 2016 Procédure de ZAC Nouveau quartier Ravel-Massenet à Outreau Notice de présentation juin 2016 Procédure de ZAC Nouveau quartier Ravel-Massenet à Outreau La position de la ville d'outreau au cœur du tissu urbain central,

Plus en détail

Pompe à chaleur pour logements collectifs

Pompe à chaleur pour logements collectifs SAVOIR FAIRE Vu sur: http://conseils.xpair.com/ Pompe à chaleur pour logements collectifs XPair.com - Page 1 / 14 SOMMAIRE 1 - APPROCHE TECHNIQUE... 3 1. Pourquoi Pour des logements collectifs BBC... 3

Plus en détail

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011

SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 SECURISATION ELECTRIQUE GRENELLE INTERDEPARTEMENTAL 21 JANVIER 2011 CONTEXTE : Évolution des consommations et objectifs attendus A partir de la consommation électrique globale du département prévue en

Plus en détail

Performance énergétique : quels outils pour intégrer les énergies renouvelables aux bâtiments neufs et rénovés?

Performance énergétique : quels outils pour intégrer les énergies renouvelables aux bâtiments neufs et rénovés? Performance énergétique : quels outils pour intégrer les énergies renouvelables aux bâtiments neufs et rénovés? Rencontres nationales des énergies renouvelables 14 décembre 2016 Consommation finale d'énergie

Plus en détail

Plan Climat -Energie du Vexin français

Plan Climat -Energie du Vexin français Plan Climat -Energie du Vexin français La démarche Plan Climat PCET : Projet territorial de développement durable dont la finalité première est la lutte contre le changement climatique Deux finalités L

Plus en détail

Plan Local Urbanisme LA ROCHETTE. Service planification et aménagement du territoire / atelier d urbanisme / JP HATIER

Plan Local Urbanisme LA ROCHETTE. Service planification et aménagement du territoire / atelier d urbanisme / JP HATIER LA ROCHETTE Plan Local Urbanisme Service planification et aménagement du territoire / atelier d urbanisme / JP HATIER CODE DE L URBANISME Le territoire français est le patrimoine commun de la nation. Chaque

Plus en détail

Atelier Transversal des Zones Pilotes Habitat. Intervention sur la ZPH des Bouquets commune de Volvic

Atelier Transversal des Zones Pilotes Habitat. Intervention sur la ZPH des Bouquets commune de Volvic 3bis rue des remises 94100 SAINT MAUR DES FOSSES Tel: 01 45 11 24 30 fax : 01 45 11 24 37 émail: ecosphere@ecosphere.fr 2 ème Atelier Transversal des Zones Pilotes Habitat Intervention sur la ZPH des Bouquets

Plus en détail

Réglementation thermique 2012

Réglementation thermique 2012 Réglementation thermique 2012 Présentation générale Janvier 2011 Evolution des réglementations thermiques Les objectifs affichés de la RT2012 o Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012

Plus en détail

Bâtiment et ville durables

Bâtiment et ville durables Le bâtiment en chiffres Bâtiment et ville durables Vers une règlementation environnementale Les principes méthodologiques Les niveaux de performance L expérimentation Vers des bâtiments neufs à énergie

Plus en détail

Planification et stratégie opérationnelle pour des parcs bâtis performants. Mise en réseau et outil numérique dédié pour les collectivités

Planification et stratégie opérationnelle pour des parcs bâtis performants. Mise en réseau et outil numérique dédié pour les collectivités Planification et stratégie opérationnelle pour des parcs bâtis performants Mise en réseau et outil numérique dédié pour les collectivités Planification et stratégie opérationnelle pour des parcs bâtis

Plus en détail

Urbanisme, aménagement et énergie... l exemple du SM SCoT Grand Douaisis. 3 Rencontres nationales Energie et territoires ruraux Cluny, le 6 juin 2013

Urbanisme, aménagement et énergie... l exemple du SM SCoT Grand Douaisis. 3 Rencontres nationales Energie et territoires ruraux Cluny, le 6 juin 2013 Urbanisme, aménagement et énergie... l exemple du SM SCoT Grand Douaisis 3 Rencontres nationales Energie et territoires ruraux Cluny, le 6 juin 2013 Le territoire du SCOT 65 communes 248 500 habitants

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SALLEBOEUF PLAN LOCAL D URBANISME 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (P.A.D.D.) prescrit par délibération du Conseil Municipal du 3/11/2008 arrêté par délibération du Conseil

Plus en détail

Prés entation d E njeux et référentiel. Mars 2007

Prés entation d E njeux et référentiel. Mars 2007 Prés entation d E njeux et référentiel Mars 2007 Un double enjeu environnemental et énergétique Bouleversements climatiques // émissions de gaz à effet de serre Épuisement et coût des ressources pétrolières

Plus en détail

les épinettes...un quartier durable à andelot

les épinettes...un quartier durable à andelot ANDELOT EN MONTAGNE Aménagement du Quartier des Epinettes Présentation du Projet - 15 juin 2011 les épinettes......un quartier durable à andelot Commune d Andelot-en-Montagne SIDEC du Jura, Mandataire

Plus en détail

Articulation dans l élaboration des PCET

Articulation dans l élaboration des PCET Articulation dans l élaboration des PCET ou Articulation des enjeux énergétiques et climatiques dans les politiques publiques Comité technique décisionnel 2 ème temps de partage entre référents Définition

Plus en détail

Guide pour une planification énergétique territoriale. Partie 1: Département du territoire et de l environnement Direction de l énergie

Guide pour une planification énergétique territoriale. Partie 1: Département du territoire et de l environnement Direction de l énergie Département du territoire et de l environnement Direction de l énergie 1 Guide pour une planification énergétique territoriale Partie 1: Informations générales Juin 2016 2 3 Mot d introduction de la cheffe

Plus en détail

Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2. Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012

Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2. Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012 Les enjeux du transport de marchandises La Charte Objectif CO2 Lamballe Coopérative Le Gouessant. 03 avril 2012 L ADEME Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie Etablissement public à caractère

Plus en détail

APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique»

APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique» APPEL A PROJETS «Rénovation énergétique du parc immobilier de Martinique» 2017 L impact environnemental des bâtiments se traduit à différentes échelles. Il y a les émissions de gaz à effet de serre dues

Plus en détail

Eco Quartiers et environnement sonore, Mardi 3 avril 2012 Benoît LEMOZIT Service Organisations Urbaines

Eco Quartiers et environnement sonore, Mardi 3 avril 2012 Benoît LEMOZIT Service Organisations Urbaines l AEU (Approche Environnementale de l Urbanisme) Eco Quartiers et environnement sonore, Mardi 3 avril 2012 Benoît LEMOZIT Service Organisations Urbaines Comment poser dans le contexte actuel les questions

Plus en détail

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007 La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL Pascal LOCOGE - Décembre 2007 Qui sommes-nous? Un organisme précurseur de la certification, créé en 1974 Reconnu et indépendant,

Plus en détail

PROSPER outil de prospective stratégique territoriale de transition énergétique

PROSPER outil de prospective stratégique territoriale de transition énergétique PROSPER outil de prospective stratégique territoriale de transition énergétique 8 juin 2016 Atelier TEPOS ------------------ Rencontres annuelles du CLER 8-9-10 juin 2016 - La Rochelle Sommaire 1. Principes

Plus en détail

Le développement coordonné de ses réseaux par la Ville de Metz

Le développement coordonné de ses réseaux par la Ville de Metz Distribution d énergie dans les territoires : quels leviers, quelle gouvernance pour atteindre les 3x20? Le développement coordonné de ses réseaux par la Ville de Metz Didier DUC Colloque AMORCE Paris

Plus en détail

Les communes vendéennes Approches Environnementales de l Urbanisme

Les communes vendéennes Approches Environnementales de l Urbanisme BONNES PRATIQUES > APPROCHE GLOBALE DE L ENVIRONNEMENT Les communes vendéennes Approches Environnementales de l Urbanisme Des enjeux de consommation d espace et d énergie Le département de la Vendée se

Plus en détail

Le référentiel «Un aménagement durable pour Paris» Un outil pour le suivi et l évaluation des opérations d aménagement

Le référentiel «Un aménagement durable pour Paris» Un outil pour le suivi et l évaluation des opérations d aménagement Direction de l Urbanisme Sous-direction des Etudes et Règlements d Urbanisme Le référentiel «Un aménagement durable pour Paris» Un outil pour le suivi et l évaluation des opérations d aménagement Cédissia

Plus en détail

La Fleuriaye à Carquefou : concilier qualité du cadre de vie, santé, confort et transition énergétique. Loire Atlantique Développement - SELA

La Fleuriaye à Carquefou : concilier qualité du cadre de vie, santé, confort et transition énergétique. Loire Atlantique Développement - SELA La Fleuriaye à Carquefou : concilier qualité du cadre de vie, santé, confort et transition énergétique Loire Atlantique Développement - SELA Date d envoi : 10 mars 2017 Question 1 Quels modes de vie? -

Plus en détail

VITRY HABITAT WASSY LES ROQUELLES (52) Charge

VITRY HABITAT WASSY LES ROQUELLES (52) Charge VITRY HABITAT WASSY LES ROQUELLES (52) PARAMETRES SIGNIFICATIFS Date obtention PC 01/12/2003 Date livraison fin 2005 Distribution des logements 10 log. ind. PLUS SH : 1021 m² SU : 1116 m² Label ou certification

Plus en détail

Écohabitat : des guides pour rendre sa maison écolo!

Écohabitat : des guides pour rendre sa maison écolo! Le 06/11/2011 à 08:33 Écohabitat : des guides pour rendre sa maison écolo! L'automne est bien là et l'hiver arrive à grands pas... Pour occuper vos weekends pluvieux et froids, les éditions Dunod proposent

Plus en détail

Commune de CHANTESSE. Réunion Publique du 4 février 2017 L ELABORATION DE LA CARTE COMMUNALE : Contenu et modalités de mise en oeuvre

Commune de CHANTESSE. Réunion Publique du 4 février 2017 L ELABORATION DE LA CARTE COMMUNALE : Contenu et modalités de mise en oeuvre Commune de CHANTESSE Réunion Publique du 4 février 2017 L ELABORATION DE LA CARTE COMMUNALE : Contenu et modalités de mise en oeuvre Historique du document d urbanisme de CHANTESSE 2 1990 : Approbation

Plus en détail

Les AGENDA 21 locaux en Charente-Maritime

Les AGENDA 21 locaux en Charente-Maritime Les AGENDA 21 locaux en Charente-Maritime Appel à projets 2016 DDTM 17 1 L agenda 21 local, un cadre stratégique pour le développement territorial Agenda 21 : * un projet de territoire contribuant au Développement

Plus en détail

Le Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE) Nord-Pas-de-Calais et sa mise en œuvre

Le Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE) Nord-Pas-de-Calais et sa mise en œuvre Le Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE) Nord-Pas-de-Calais et sa mise en œuvre A.Dozières DREAL NPDC Rendez-vous du CETE Changement climatique : territorialiser les enjeux et les objectifs 26 mars

Plus en détail

La loi de transition énergétique pour la croissance verte. Les apports de la loi en matière de constructions neuves

La loi de transition énergétique pour la croissance verte. Les apports de la loi en matière de constructions neuves La loi de transition énergétique pour la croissance verte Les apports de la loi en matière de constructions neuves L exemplarité des bâtiments publics Décret en cours de travail au conseil d Etat Les constructions

Plus en détail