Quelques références. Ecodisk. Ecodisk Filter. Ecodisk M. Près de réalisations, dont plus de 500 construites en France depuis plus de 16 ans

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelques références. Ecodisk. Ecodisk Filter. Ecodisk M. Près de 1 000 réalisations, dont plus de 500 construites en France depuis plus de 16 ans"

Transcription

1 Quelques références Ecodisk Près de réalisations, dont plus de 500 construites en France depuis plus de 16 ans Pic du Midi (65) EH Château de Chambord (41) EH Pouzay (37) EH Saint-Maur (39) EH Chaillac (36) - Ø 3,0 m EH Hôtel Le Morne (Ile Maurice) EH Pizay (01) EH Croixdalle (76) EH Cravant les Coteaux (37) EH Bourg et Comin (02) EH Parigné l'évèque (27) EH Plateau Tiberge (Martinique) EH Breil-sur-Roya (06) - Ø 3,6 m EH Condeau (61) EH Chédigny (37) EH Bosc Hetrel (27) EH Ceillac (05) - Ø 3,6 m EH La Giettaz (73) - Ø 3,9 m EH Atelemo (Nouvelle Calédonie) EH Bekkerzeel Asse (Belgique) EH Duffel (Belgique) - Ø 3,0 m EH Bellecin (39) EH Mortrée (61) EH Brusque (12) EH Chastreix (63) EH Chaussy (95) EH Sainte Marie Kerque (62) EH Hanwarde (Allemagne) - Ø 2,7 m EH Brécey (50) - Ø 2,7 m EH Le Gué de la chaîne (61) EH Saint Cyr Le Chatoux (69) EH Wissant (62) - Ø 3,8 m EH Chamarande (91) - Ø 2,7 m EH Sainte Marie Kerque (62), 800 EH Pizay (01), EH Ecodisk Filter Seuilly (37) EH Samonac (33) EH Beaumarchés (32) EH Moyon (50) EH Laigné (53) EH Wilton Parklands (Australie) EH Bertholène (12) EH Plougasnou-Terenez (29) EH Buros (64) EH Montbrun Lauragais (31) EH Selommes (41) EH Dragey-Ronthon (50) EH La Courtine (23) EH Bogny sur Meuse (08) EH Chalets d'iraty (64) EH Eloise (74) EH Avène les Bains (34) - Ø 2,7 m EH Ecodisk M Roinville sous Auneau (28) EH Monségur sur Lauzon (26) EH Fonjoncouse (11) EH Chasteuil (04) EH Poule les Echarmeaux (69) EH Saints (77) EH Chambois Fel (61) EH Berchères sur Vesgre (28) EH

2 APPLICATIONS Petites et moyennes collectivités Campings Hôtels Refuges Bases de vie Restaurants mais aussi, Rénovation et/ou Extension de stations existantes Depuis 1998, vous trouverez plus de réalisations PMT dans les pays suivants : Allemagne Arabie Saoudite Belgique Bolivie Bulgarie Chili Côte d'ivoire Espagne Estonie France Ghana Guadeloupe Hongrie Ile Maurice Ile de la Réunion Iles Fidji Inde Israël Jordanie Lettonie Liban Luxembourg Lybie Macédoine Maldives Maroc Martinique Mayotte Nouvelle Calédonie Nouvelle Zélande Polynésie Française Portugal Qatar Roumanie Saint Martin Serbie Singapour Sri Lanka Suisse Traversée vers Taha a (au large de Bora-Bora, Polynésie française) PMT France SAS au capital de e Savoie Hexapôle 211 rue Maurice Herzog F Viviers du lac - FRANCE Tél.: +33 / (0) Fax: +33 / (0) PMT Plastik-Metall-Technologie GmbH SARL au capital de Am Löwengang Crailsheim - ALLEMAGNE Tél.: +49 / (0) Fax: +49 / (0) PMT France Photos : OTV/Didier HuLIN - Conception : ID & Com - Réalisation : LE 188

3 Gamme Ecodisk : des stations d épuration écologiques de 100 à habitants

4 Ecodisk Ecodisk est un équipement de traitement pour les eaux usées domestiques, fabriqué dans notre usine PMT de Savoie (France). Ecodisk est adapté pour les petites et moyennes collectivités, rurales et semi-urbaines, entre 100 et équivalent-habitants* (EH) y compris : les campings, hôtels, restaurants, refuges, bases vie... l extension et la réhabilitation de stations existantes. Simple de fonctionnement, très fiable, et d une implantation naturelle dans des sites protégés, Ecodisk répond aux exigences européennes de traitement - possibilité de traitement de l azote et du phosphore - et correspond parfaitement aux demandes actuelles de nombreux organismes ou collectivités. Breil sur Roya (06), EH Intérieur et extérieur de l usine le long d une route escarpée en montagne Son principe de fonctionnement Ecodisk est un traitement biologique des effluents avec adaptation automatique aux variations de charge et aux variations hydrauliques. Sur les biodisques, mis en rotation, se développent naturellement des bactéries qui forment un gazon biologique. Lors de leur émersion, ces bactéries se saturent en oxygène et lors de leur immersion, elles se nourrissent des matières organiques dissoutes. Rohrbach (Allemagne), 75 EH Ecodisk à proximité immédiate des habitations Ecodisk existe en différentes versions Version semi-enterrée : pour une parfaite intégration sur site (Ø 2 m ou Ø 2,7 m). Version bâtiment : installée dans un local existant ou réalisé sur mesure. Rathewalde (Allemagne), EH Rénovation disques Ø 3.9 m Version cuve béton : solution disques jusqu à Ø 4,0 m sur mesure. * EH : Equivalent Habitant : Unité de mesure en assainissement, exprimant la quantité de pollution produite par une personne utilisant entre 150 et 200 litres d eau par jour.

5 Différents types d Ecodisk Exemples d'application Ecodisk Filter Tamisage Biodisque Filtre à tambour rotatif Ecodisk Décanteur Digesteur Décanteur lamellaire Ecodisk M Fosse Filtration secondaire Risophyte (roseaux) Ecodisk propose un traitement complet, en fonction : du prétraitement utilisé (décanteur-digesteur, tambour filtrant rotatif, etc.), du traitement secondaire (filtre à tambour, décanteur lamellaire, roseaux, etc.). Points forts de l Ecodisk Grischow (Allemagne), 275 EH Dragey-Ronthon (50), EH Réhabilitation du lagunage et extension de la station par le procédé Ecodisk Roncey (50), 800 EH Traitement complet de l eau, Solution haut de gamme, d un excellent rapport qualité/prix, Procédé fiable et pérenne, Fiabilité de la culture fixée, procédé adapté aux variations de charge et aux variations hydrauliques, Aucun risque de colmatage, Matériaux robustes de grande qualité garantissant une longue durée de vie : inox et polypropylène, Faible consommation énergétique, Exploitation simple et minimale (quelques heures/ semaine), Absence de nuisances : sonores, visuelles, olfactives, Procédé modulaire, évolutif et intégré à l environnement en terme de développement durable.

6 Ecodisk Filter Une qualité d eau exceptionnelle Dernière génération, le procédé Ecodisk Filter répond à des exigences de qualité d effluent plus poussées encore, grâce à un traitement secondaire par filtration mécanique. La combinaison du procédé Ecodisk et d un filtre à tambour permet la séparation des eaux traitées et des boues. L obtention d une eau de très grande qualité, au-delà des garanties européennes demandées aujourd hui, permet sa réutilisation pour la préservation de la ressource en eau par une réinjection dans le sol, l arrosage d espace vert, l irrigation en agriculture ou par simple traitement bactériologique à prévoir en aval. Remda (Allemagne), 800 EH Heyda (Allemagne), 45 EH Système de lavage Ecodisk M La solution Ecodisk M est la réponse écologique pour les communes souhaitant un stockage des boues de longue durée. Elle est constituée de : un Ecodisk pour le traitement biologique des eaux de lits plantés de roseaux pour la filière boues. Station d épuration complète, l Ecodisk M permet à des petites collectivités d assurer à la fois un traitement des eaux de haute qualité et de leur garantir un stockage des boues produites pendant au minimum 5 ans. Castelnau Magnoac (65), EH

Gamme Ecodisk : des stations d épuration écologiques de 100 à 10 000 habitants

Gamme Ecodisk : des stations d épuration écologiques de 100 à 10 000 habitants Gamme Ecodisk : des stations d épuration écologiques de 100 à 10 000 habitants Ecodisk Ecodisk est un équipement de traitement pour les eaux usées domestiques, fabriqué dans notre usine PMT/MSE de Savoie

Plus en détail

Une épuration choisie

Une épuration choisie ETAT DES LIEUX EN LOIR ET CHER Dans l état actuel des choses, le département dispose de 216 unités d épuration qui assurent le traitement total ou partiel de 212 communes sur les 290 que comporte le département.

Plus en détail

TEXTES. diffusant la convention fiscale. Décret n 2005-1293 du 13 octobre 2005. Décret n 2002-1501 du 20 décembre 2002

TEXTES. diffusant la convention fiscale. Décret n 2005-1293 du 13 octobre 2005. Décret n 2002-1501 du 20 décembre 2002 C.N.A.V. LISTE DES AYANT PASSE DES CONVENTIONS FISCALES DESTINEES A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET VISANT LES PENSIONS VERSEES PAR LES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE ALBANIE Décret n 2005-93 du 13 octobre

Plus en détail

TECHNIQUES ADAPTEES AU PETIT COLLECTIF

TECHNIQUES ADAPTEES AU PETIT COLLECTIF LES TECHNIQUES ADAPTEES AU PETIT COLLECTIF Les prétraitements Les stations compactes type boues activées Les filtres plantés de roseaux Les filtres à sable Les disques biologiques Les filtres à tourbe

Plus en détail

DELPHIN container. Installations mobiles de traitement des eaux. Fabriqué en Allemagne

DELPHIN container. Installations mobiles de traitement des eaux. Fabriqué en Allemagne DELPHIN container Installations mobiles de traitement des eaux DELPHIN Water Systems GmbH & Co. KG Les experts d épuration sur lit fixe Fabriqué en Allemagne Installations mobiles de traitement des eaux

Plus en détail

BIOROCK. La solution d Assainissement Non Collectif

BIOROCK. La solution d Assainissement Non Collectif BIOROCK La solution d Assainissement Non Collectif Programme 1. 2. 3. 4. 5. 6. Introduction BIOROCK Système d épuration de BIOROCK Capacité des unités BIOROCK Avantages des unités BIOROCK Certifications

Plus en détail

Mini stations d épuration selon EN 12566-3

Mini stations d épuration selon EN 12566-3 Mini stations d épuration selon EN 12566-3 Vous n êtes pas raccordé à la canalisation? Alors vous n êtes pas le seul, car un citoyen sur cinq est dans le même cas en Europe. Rien qu en France, il y aura

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

Différentes techniques d épuration

Différentes techniques d épuration Différentes techniques d épuration Le lagunage naturel Les caractéristiques de cette technique sont tirées du document technique FNDAE n 22, Filières d épuration adaptées aux petites collectivités, Ministère

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Sauvons notre planète

Sauvons notre planète présente Economisez l eau Dans des conditions de fosses septiques normales, toute l eau utilisée dans votre maison est alimentée par le biais de trappes àgraisse, de gravières et ensuite gaspillée. Avec

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF BIOROCK La filière d assainissement compacte

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF BIOROCK La filière d assainissement compacte BIOROCK Documentation technique FOURNISSEUR DE SOLUTIONS POUR A.N.C. DESCRIPTION DE LA FILIERE COMPACTE Une filière compacte est conçue pour traiter les effluents domestiques (les eaux ménagères et les

Plus en détail

only ORANGE SRR non bloqué (mode libre)

only ORANGE SRR non bloqué (mode libre) Tableau de synthèse Comparatif Roaming Réunion 214 pays pour les forfaits non bloqués et 158 pays (voix et SMS) pour les forfaits bloqués. Offres soumises à conditions au 15/10/2012. Nécessite un mobile

Plus en détail

Mini-station d épuration individuelle KLARO

Mini-station d épuration individuelle KLARO CANPLAST SA est spécialisé dans la fourniture de canalisations, pièces, chambres de visite et autres ouvrages spéciaux en matière d assainissement et d'évacuation des eaux. Depuis 1992, son département

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne

Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne Liste des pays soumis ou non à l obligation de visa pour entrer en République fédérale d Allemagne États Afghanistan Afrique du Sud Albanie (5) Algérie Andorre (4) Angola Antigua-et-Barbuda Arabie saoudite

Plus en détail

Produits des privatisations (Millions de dollars de 1995) Dépenses de l'administration centrale (% du PIB)

Produits des privatisations (Millions de dollars de 1995) Dépenses de l'administration centrale (% du PIB) Dépenses de l'administration centrale Part du PIB (%) Entreprises d'état Part de intérieur brut (%) Produits des privatisations ( de 1995) Dépenses militaires Commerce (% du PIB à la PPA) Flux nets de

Plus en détail

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES

MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES MODALITES D APPLICATION DES CONVENTIONS FISCALES INTERNATIONALES La reconnaissance de la qualité de «résident étranger» conditionne l application des conventions fiscales internationales. QU EST CE QU

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125

PARTIE 5 DÉTACHEMENT LE DÉTACHEMENT ÉTRANGER-FRANCE FINANCIERS FLUX MOUVEMENTS. page 125 PARTIE 5 LE LE FLUX FINANCIERS ÉTRANGERFRANCE page 125 MOUVEMENTS MIGRATOIRES LE AVANT PROPOS 127 à 131 SYNTHÈSE 132 à 133 RÈGLEMENTS EUROPÉENS > Détachements et pluriactivités. 134 à 136 > Le détachement

Plus en détail

FÊTES NATIONALES Janvier Février Mars

FÊTES NATIONALES Janvier Février Mars FÊTES NATIONALES Janvier 1 er Andorre Fête de l'indépendance 1 er Cuba Fête de la libération 1 er Haïti Fête de l'indépendance (1804) 1 er Soudan Fête nationale 4 Myanmar Fête de l'indépendance (1948)

Plus en détail

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif sommaire 1) Pourquoi assainir? 2) Les lois et les obligations. 3) Technique de l ANC. 4) Déroulement de la visite. 1) Pourquoi assainir? Pour restituer

Plus en détail

AUTOEPURE ssainissement Non Collectif (ANC) par filtres plantés de roseaux. La meilleure solution en filière traditionnelle!

AUTOEPURE ssainissement Non Collectif (ANC) par filtres plantés de roseaux. La meilleure solution en filière traditionnelle! Solution olution d Assainissement Non Collectif (ANC) : AUTOEPURE COMMUNICATION TECHNIQUE AUTOEPURE Solution d épuration d Assainissement ssainissement Non Collectif (ANC) (A par filtres plantés de roseaux.

Plus en détail

L assainissement par phytoépuration

L assainissement par phytoépuration Les Jardins d'assainissement Système agréé L assainissement par phytoépuration Sans fosse septique Présentation Aquatiris 3 fondateurs Martin WERCKMANN Création de la SARL : 02/07/2007 Référent technique,

Plus en détail

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DIVERS MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Avis relatif à l agrément de dispositifs de traitement des eaux usées domestiques et fiches techniques correspondantes

Plus en détail

LA MICRO-STATION NOUVEAU! SENSATIONNEL!!! MICRO-STATION SSB AQUATO STABI-KOM. Traitement biologique des. eaux usées pour le neuf et.

LA MICRO-STATION NOUVEAU! SENSATIONNEL!!! MICRO-STATION SSB AQUATO STABI-KOM. Traitement biologique des. eaux usées pour le neuf et. LA MICRO-STATION NOUVEAU! SENSATIONNEL!!! Traitement biologique des eaux usées pour le neuf et la réhabilitation MICRO-STATION SSB AQUATO STABI-KOM AQUATO STABI-KOM LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE MICRO-STATION!

Plus en détail

Contrôleur ph / Conductivité

Contrôleur ph / Conductivité Contrôleur ph / Conductivité Le contrôleur ph / Conductivité participe à l analyse des paramètres de l eau pour la rendre potable. Qu est ce qu une eau potable? Une eau potable est une eau que l on peut

Plus en détail

Bioréacteur à membrane HUBER VRM Ultrafiltration sur membrane rotative

Bioréacteur à membrane HUBER VRM Ultrafiltration sur membrane rotative Bioréacteur à membrane HUBER VRM Ultrafiltration sur membrane rotative VRM Membrane rotative d ultrafiltration Membranes plaques pour le traitement des eaux La solution du futur conçue pour répondre aux

Plus en détail

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application Tarifs Conditions générales et tarifs des paiements internationaux et encaissement de chèques étrangers et de chèques en devises. Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Remarque: une T.V.A. (au taux de 21%) est

Plus en détail

la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural

la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural Le système à lit bactérien Le système SBR la solution à vos problèmes d évacuation des eaux usées en milieu rural Petites stations d épuration pour une population de 4 à 400 habitants Fonctionnement simple,

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement. Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture

Programme des Nations Unies pour l environnement. Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture NATIONS UNIES UNEP/FAO/RC/COP.4/22 RC Distr. : Générale 22 mai 2008 Programme des Nations Unies pour l environnement Français Original : Anglais Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l

Plus en détail

Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966

Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966 Convention internationale sur lʼélimination de toutes les formes de discrimination raciale (CIEDR), 1966 (voir significations des couleurs et des dates en fin de tableau) CIEDR Afghanistan 6 juillet 1983

Plus en détail

Assainissement des eaux usées

Assainissement des eaux usées Assainissement des eaux usées Secteurs municipal, commercial, communautaire, institutionnel et industriel Solutions adaptées, économiques et durables offrant des performances incomparables L Avantage Premier

Plus en détail

Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir»

Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir» Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir» La gestion future : dispositifs en expérimentation Plateforme technologique PFT GH 2 0 4 ème Semaine de l eau - Journée Technique

Plus en détail

Agenda. Synthèse de la législation sur l assainissement non collectif. Détails sur les stations d épuration compactes Oxyfix

Agenda. Synthèse de la législation sur l assainissement non collectif. Détails sur les stations d épuration compactes Oxyfix water Agenda water Présentation du groupe Eloy Présentation Eloy Water Gamme de produits disponibles Synthèse de la législation sur l assainissement non collectif Détails sur les stations d épuration compactes

Plus en détail

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale Nations Unies A/63/473 Assemblée générale Distr. générale 8 octobre 2008 Français Original : anglais Soixante-troisième session Point 62 a) de l ordre du jour Élimination du racisme et de la discrimination

Plus en détail

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone

Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone Texte original Amendement au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d ozone 0.814.021.3 Conclu à Montréal le 17 septembre 1997 Approuvé par l Assemblée fédérale le 6

Plus en détail

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels Réunion Information- Formation À l attention des professionnels A.N.C. Assainissement Non Collectif Par >, on désigne: tout système d'assainissement effectuant la collecte,

Plus en détail

Les dégrilleurs automatiques Xylem INSTALLATION ET MAINTENANCE AISÉES POUR LA GESTION DES EAUX BRUTES ET USÉES

Les dégrilleurs automatiques Xylem INSTALLATION ET MAINTENANCE AISÉES POUR LA GESTION DES EAUX BRUTES ET USÉES Les dégrilleurs automatiques Xylem INSTALLATION ET MAINTENANCE AISÉES POUR LA GESTION DES EAUX BRUTES ET USÉES Une large gamme s adaptant à tous vos besoins et applications Tout type de prise d eau brute

Plus en détail

Installation septique

Installation septique Installation septique Guide de référence Le gouvernement du Québec a adopté en 1981 une réglementation s appliquant à l ensemble du territoire québécois concernant la construction des installations septiques

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif séminaire assainissement des eaux usées domestiques Assainissement Non Collectif Jacques LESAVRE lesavre.jacques@aesn..fr L assainissement non collectif (ANC): pourquoi? Directive européenne (91/271) du

Plus en détail

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques Visite de la Cité de l Eau et de l Assainissement Avenue Kléber 92700 Colombes SIAAP Syndicat interdépartemental pour l assainissement de l agglomération parisienne L assainissement en région parisienne

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011)

CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011) CONVENTION RELATIVE À L'AVIATION CIVILE INTERNATIONALE SIGNÉE À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 (Mise à jour au 11 octobre 2011) Entrée en vigueur : La Convention est entrée en vigueur le 4 avril 1947. Situation

Plus en détail

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009)

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009) PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS non soumis au régime général de l'obligation de visa Franchise 3 mois Franchise 1 mois ALLEMAGNE *** ANDORRE ARGENTINE AUSTRALIE AUTRICHE *** BELGIQUE *** BRESIL BRUNEI BOLIVIE

Plus en détail

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012

Offre Entreprises. Colissimo. Solution d affranchissement en ligne. Tarifs applicables au 1 er mars 2012 Offre Entreprises Colissimo Solution d affranchissement en ligne s applicables au 1 er mars 2012 OFFRE Nationale Colissimo Access F Livraison en boîte à lettres* Colissimo Expert F Colissimo Services F

Plus en détail

La Société d Ingénierie NATURE & TECHNIQUE (S.I.N.T.) est spécialisée dans l'ingénierie de l environnement et de l assainissement.

La Société d Ingénierie NATURE & TECHNIQUE (S.I.N.T.) est spécialisée dans l'ingénierie de l environnement et de l assainissement. La Société d Ingénierie NATURE & TECHNIQUE (S.I.N.T.) est spécialisée dans l'ingénierie de l environnement et de l assainissement. Traitement des boues par filtres plantés de roseaux Depuis la création

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

Etude lixiviats AEAG (enquête pour l'étude des rejets) Questionnaire ISDND (installation de stockage de déchets non dangereux)

Etude lixiviats AEAG (enquête pour l'étude des rejets) Questionnaire ISDND (installation de stockage de déchets non dangereux) Etude lixiviats AEAG (enquête pour l'étude des rejets) Questionnaire ISDND (installation de stockage de déchets non dangereux) Ce document a été établi à l attention des exploitants faisant l objet de

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

FICHE TARIFAIRE Novembre 2015

FICHE TARIFAIRE Novembre 2015 FICHE TARIFAIRE Novembre 2015 Offre réservée aux particuliers exclusivement ZEOP SAS 39 rue Pierre Brossolette 97420 LE PORT - capital de 500 000 - RCS SAINT DENIS 531 379 295 Les prix sont exprimés en

Plus en détail

Microstation AQUAMÉRIS

Microstation AQUAMÉRIS Microstation AQUAMÉRIS à culture fixée gamme de 5 à 21 Équivalents Habitants AGRÉMENT MINISTÉRIEL 2012-030 Modèles 5, 8 et 10 Équivalents Habitants Les microstations sont conformes à la norme CE 12566-3

Plus en détail

Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du 4 janvier 2016

Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du 4 janvier 2016 Nouveaux tarifs FedEx Effectifs à partir du janvier 0 Qu il s agisse d un envoi lourd ou léger, urgent ou moins urgent, FedEx vous apporte la solution. Bénéficiez de prix compétitifs pour un service d

Plus en détail

Bonn, Allemagne, 14-15 octobre 2015 EXÉCUTION DU BUDGET DE LA CMS AU COURS DE LA PÉRIODE DE JANVIER À AOÛT 2015

Bonn, Allemagne, 14-15 octobre 2015 EXÉCUTION DU BUDGET DE LA CMS AU COURS DE LA PÉRIODE DE JANVIER À AOÛT 2015 Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage Secrétariat assuré par le Programme des Nations Unies pour l Environnement 44 ème Réunion du Comité Permanent Bonn,

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTS

LES DIFFERENTS TYPES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTS LES DIFFERENTS TYPES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTS Fosse + épandage souterrain dans le sol en place Cette installation nécessite un sol adapté au traitement et à l évacuation des eaux usées

Plus en détail

Caractéristiques du projet Installateur (si connu)

Caractéristiques du projet Installateur (si connu) Communauté de Communes de la Côte des Isles Service Public d Assainissement Non Collectif 15 rue de Becqueret 50270 BARNEVILLE CARTERET Tél : 02 33 95 96 70 ; Fax : 02 33 95 96 71 site internet : www.cotedesisles.com

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME

DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) COLLECTIVITE DE SAINT-MARTIN DOSSIER N... Mme / Mr : DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME (Document à joindre au permis de

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC. COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BERNAY ET DES ENVIRONS 299,

Plus en détail

PLV RFID HMY, PRESENTOIRS PARFAITS DÉDIÉS AUX BESOINS DES MARQUES

PLV RFID HMY, PRESENTOIRS PARFAITS DÉDIÉS AUX BESOINS DES MARQUES PLV RFID HMY, PRESENTOIRS PARFAITS DÉDIÉS AUX BESOINS DES MARQUES HMY, TOUJOURS À VOS CÔTÉS, VOUS ACCOMPAGNE DANS LE MONDE Algérie, Andorre, Antilles, Arabie Saoudite, Argentine, Azerbaïdjan, Belgique,

Plus en détail

Dyrup SAS Mathias Boutin Chargé d affaire Termites control 215, Av. Georges Clémenceau 92000 Nanterre

Dyrup SAS Mathias Boutin Chargé d affaire Termites control 215, Av. Georges Clémenceau 92000 Nanterre Dyrup SAS Mathias Boutin Chargé d affaire Termites control 215, Av. Georges Clémenceau 92000 Nanterre + 33(0)6.19.60.14.20 Qui sommes nous? Dyrup en bref 0 Filiales: Autriche, Danemark, France, Allemagne,

Plus en détail

solutions globales de traitement des eaux usées Quelques références

solutions globales de traitement des eaux usées Quelques références solutions globales de traitement des eaux usées Quelques références Société des EAUX DE VOLVIC (63) job N 5-01-16 job N 5-08-11 Procédé biologique BOMS Biomass On Mobile Support* Type d ef nt : les eaux

Plus en détail

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME DEPARTEMENT DU PUY DE DOME 1.7 Commune de AUBIAT SCP DESCOEUR F et C ARCHITECTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE 49 rue des Salins 63000 Clermont Ferrand Tel : 04.73.35.16.26. Fax : 04.73.34.26.65. Mail

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013 L atome pour la paix Conférence générale GC(56)/12 25 juillet 2012 Distribution générale Français Original : Anglais Cinquante-cinquième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(56)/1

Plus en détail

(Station de traitement d Egaules)

(Station de traitement d Egaules) (Station de traitement d Egaules) SOMMAIRE I - DESCRIPTIF 3 1) assainissement syndical 3 2) assainissement collectif communal 4 a) station d épuration et réseau d Egaules 4 b) station d épuration de Viallard

Plus en détail

TARIFS VOIP A LA MINUTES

TARIFS VOIP A LA MINUTES TARIFS VOIP A LA MINUTES Tarif vers mobiles France : 0,14 HT/min vers tous les Gsm en France 24h/24 & 7j/7. Afghanistan Afrique du Sud Albanie Algérie Allemagne Andorre Angola Anguilla Antarctique Antigua

Plus en détail

Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente.

Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente. Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente. L eau se fera-t-elle rare? L EAU sur TERRE en 2025 L eau est aujourd hui considérée

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir

Plus en détail

DISPENSE DE VISA EN MOIS Franchise 3 mois par période de 6 mois PAYS

DISPENSE DE VISA EN MOIS Franchise 3 mois par période de 6 mois PAYS AFRIQUE DU SUD ALBANIE ALGERIE ALLEMAGNE *** ANDORRE ANTIGUA-et-BARBUDA ARABIE SAOUDITE ARGENTINE ARMENIE AUSTRALIE AUTRICHE *** BAHAMAS BAHREIN BARBADE BELGIQUE *** BOLIVIE BOSNIE - HERZEGOVINE BRESIL

Plus en détail

GAMBIE. Modalités d obtention d un visa

GAMBIE. Modalités d obtention d un visa Consulat de Gambie 117, rue Saint Lazare 75008 Paris Tel : 01.72.74.82.61 / 01 42 94 09 30 Fax : 01.53.04.05.99 / 01 42 94 11 91 GAMBIE Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française

Plus en détail

Aquameris AQ2. Microstation MONOCUVE 3 EN 1. Robustesse Simplicité Efficacité. à culture fixée. agrément ministériel 2014-020

Aquameris AQ2. Microstation MONOCUVE 3 EN 1. Robustesse Simplicité Efficacité. à culture fixée. agrément ministériel 2014-020 Microstation à culture fixée Aquameris AQ2 MONOCUVE 3 EN 1 agrément ministériel 2014-020 Conforme à l arrêté ANC du 7 septembre 2009 modifié Robustesse Simplicité Efficacité CARACTÉRISTIQUES Performances

Plus en détail

Tricel Novo. Simple Robuste Fiable. Pour un environnement serein. Microstations d épuration à culture fixée

Tricel Novo. Simple Robuste Fiable. Pour un environnement serein. Microstations d épuration à culture fixée Tricel Novo Microstations d épuration à culture fixée Pour un environnement serein Simple Robuste Fiable Le Processus d Epuration des Eaux Usées Le dispositif de traitement des eaux usées domestiques Tricel

Plus en détail

FICHE TARIFAIRE JUIN 2013

FICHE TARIFAIRE JUIN 2013 FICHE TARIFAIRE JUIN 2013 Internet Très Haut Débit Télévision Numérique HD Téléphonie Fixe ZEOP SAS 39 rue Pierre Brossolette 97420 LE PORT - capital de 500 000 - RCS SAINT DENIS 531 379 295 Les prix sont

Plus en détail

Tableau de comparaison des filières agréées en assainissement non collectif (informations indicatives et non contractuelles)

Tableau de comparaison des filières agréées en assainissement non collectif (informations indicatives et non contractuelles) Tableau de comparaison des filières agréées en assainissement collectif (informations indicatives contractuelles) A B C D E F G H I J K 3 4 5 Titulaire de l'agrément NEVE SOTRALENTZ SOTRALENTZ SOTRALENTZ

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DES SYSTÈMES D ÉPURATION INDIVIDUELLE EN RÉGION WALLONNE

DIMENSIONNEMENT DES SYSTÈMES D ÉPURATION INDIVIDUELLE EN RÉGION WALLONNE DIMENSIONNEMENT DES SYSTÈMES D ÉPURATION INDIVIDUELLE EN RÉGION WALLONNE Michel LEJEUNE Président Comité d experts chargés de l examen des demandes d agrément de SEI Agrément wallon depuis 2001 du système

Plus en détail

Schéma Général d Assainissement Phase 3 Page 1 sur 9 Commune de CREYSSEILLES ASSAINISSEMENT COLLECTIF

Schéma Général d Assainissement Phase 3 Page 1 sur 9 Commune de CREYSSEILLES ASSAINISSEMENT COLLECTIF Schéma Général d Assainissement Phase 3 Page 1 sur 9 PHASE 3 : ASSAINISSEMENT COLLECTIF Version : Date : Etablie par : Vérifiée par : 1 02/2005 Y.B S.M 2 08/2005 Y.B S.M Schéma Général d Assainissement

Plus en détail

PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE»

PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE» PRESENTATION SOMMAIRE DE NOTRE PROJET «VILLE VERTE» FINAXO ENVIRONNEMENT est une société impliquée dans la recherche et le développement de nouvelles technologies pour répondre aux problèmes actuels concernant

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 26 mars 2015 fixant par pays et par groupe les taux de l indemnité d expatriation,

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Maintien de la pression dans les systèmes change-over

Maintien de la pression dans les systèmes change-over Maintien de la pression dans les systèmes change-over Livre blanc Flamco B.V. octobre 2013 MC00540/06-2013/ENG Maintien de la pression dans les systèmes change-over Au cours de ces dernières années, les

Plus en détail

w w w. a i l e s. c h

w w w. a i l e s. c h Croisière The Oberoi Vrinda L'Oberoi Motor Vessel Vrinda vous emporte dans un merveilleux voyage le long des eaux tranquilles du «God s Own country». Laissez-vous bercer au fil de l eau à mesure que le

Plus en détail

GRILLE TARIFAIRE. Offre THD Particuliers Ste Anne. Tarif en vigueur au15 octobre 2015

GRILLE TARIFAIRE. Offre THD Particuliers Ste Anne. Tarif en vigueur au15 octobre 2015 GRILLE TARIFAIRE Offre THD Particuliers Ste Anne Tarif en vigueur au15 octobre 2015 Offre internet et fixe Offre réservée aux particuliers pour toute installation créée sur la commune de Sainte Anne (Guadeloupe)

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME

DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) COMMUNE de : DOSSIER de Mme / Mr : DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME (Document à joindre au permis de construire s il y

Plus en détail

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire!

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! N OUBLIEZ PAS! L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! En entretenant régulièrement votre assainissement, vous participez

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D'AUTORISATION D INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D'AUTORISATION D INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le contrôle de la conception et de la réalisation de toute nouvelle installation d assainissement non collectif effectué

Plus en détail

1 Indicateur du développement humain

1 Indicateur du développement humain 1 Indicateur du développement humain MESURER LE DÉVELOPPEMENT HUMAIN : ACCROÎTRE LES CHOIX... Taux Taux brut de Différence de d alpha- scolarisation Valeur de classement Espérance bétisation combiné (du

Plus en détail

1.0 SYSTÈME BIONEST MD. 1.1 Description et fonctionnement du système

1.0 SYSTÈME BIONEST MD. 1.1 Description et fonctionnement du système 1.0 SYSTÈME BIONEST MD 1.1 Description et fonctionnement du système Le système de traitement BIONEST utilise un procédé biologique au moyen d'une culture microbienne fixée sur un support synthétique appelé

Plus en détail

1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP :

1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP : Réhabilitation du Site Grande Paroisse Toulouse Traitements mis en œuvre par Lot 1/ Traitement des terres et bétons pollués par HCT, HAP : Par désorption thermique : 50 000 tonnes environ Par traitement

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 104 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi du 31 décembre 1990 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques a suscité un besoin croissant d informations

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

La vidange de votre installation septique

La vidange de votre installation septique La vidange de votre installation septique Guide du Propriétaire SAISON 2012-2013 «La vidange de votre installation septique un geste important pour l environnement» NOUVEAU SERVICE La municipalité de Saint-Aubert

Plus en détail

à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. s impose afin d adapter le système retenu

à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. s impose afin d adapter le système retenu Dans tous les cas, une étude préalable s impose afin d adapter le système retenu à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. FICHE N 1 Pour les effluents avec une réelle

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

Nouveaux regards sur la ville : Solutions techniques innovantes. Les filières compactes de l assainissement autonome

Nouveaux regards sur la ville : Solutions techniques innovantes. Les filières compactes de l assainissement autonome Nouveaux regards sur la ville : Solutions techniques innovantes Les filières compactes de l assainissement autonome 1. Contexte réglementaire Arrêté du 7 septembre 2009 fixant les prescriptions techniques

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

Groupe de travail «options techniques», réunion 2, 20 mai 2013

Groupe de travail «options techniques», réunion 2, 20 mai 2013 Groupe de travail «options techniques», réunion 2, 20 mai 2013 Phase 1 État des lieux Octobre 2012 Phase 2 Options stratégiques Février 2013 Phase 3 Formulation Mai 2013 Phase 4 Mesures d accompagnement

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : EAU

Formation Bâtiment Durable : EAU Formation Bâtiment Durable : EAU Bruxelles Environnement L épuration des eaux usées par «LAGUNAGE» Par Christian HEYDEN : Biochimiste et auteur de projets Objectif(s) de la présentation Sur base de mon

Plus en détail

CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS

CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS Tarifs applicables à compter du 1er Janvier 2014 SOMMAIRE LA LETTRE 3 LA LETTRE PRIORITAIRE ET VERTE... 3 LA LETTRE PRIORITAIRE GRAND COMPTE ET TEM POST

Plus en détail

S YSTEMES DE R ECYCLAGE

S YSTEMES DE R ECYCLAGE S YSTEMES DE R ECYCLAGE Systèmes de recyclage pour l industrie du béton Industrie du béton prêt à l emploi 1 Photo 1 Fabrication et Contrôle qualité Photo Les produits Bibko sont livrés dans le monde entier

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL Bureau d Etudes TEST INGENIERIE 14, rue Gambetta 77 400 THORIGNY Tél. : 01.60 07 07 07 www.testingenierie.fr

Plus en détail

ACCORDS MULTILATÉRAUX

ACCORDS MULTILATÉRAUX ACCORDS MULTILATÉRAUX Accord relatif à l échange d informations sur la surveillance radiologique en Europe du Nord (2001) Cet Accord a été conclu par l Allemagne, le Danemark, l Estonie, la Finlande, l

Plus en détail