Outils pour un. partenariat. renouvelé. entre propriétaires et gestionnaires. résidences sociales et logements-foyers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Outils pour un. partenariat. renouvelé. entre propriétaires et gestionnaires. résidences sociales et logements-foyers"

Transcription

1 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers éition septemre 2011

2

3 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Sommire L hrte Unfo / Aorif pge 3 Convention type : Contrt e lotion, une résiene soile pge 5 Reommntions pour l, utilistion e l onvention type pge 13 Annexes Réprtition es oligtions e réprtion et, entre propriétire et gestionnire pge 15 Grille n 1 Artile 606 u Coe ivil...pges 17 à 22 Grille n 2 Artiles 606, 1719, 1720, 1721 u Coe ivil...pges 23 à 28 Unfo / Aorif - éition septemre pge 1 / 28

4

5 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Le ontexte L hrte Unfo / Aorif Depuis 2003 et l signture e l première hrte Unfo / Aorif, les textes enrnt les prtiques es propriétires et es gestionnires e logements-foyers, notmment e résienes soiles, ont onnu es évolutions signifitives. Les plus notles onernent l pplition e l réforme e l règlementtion omptle et le remplement es provisions pour grosses réprtions (1) pr une prtiiption pour ouverture u renouvellement es omposnts et l réente refonte e l onvention APL résiene soile (2). Au-elà e l intégrtion e es nouveux éléments réglementires, l Unfo et l Aorif ont estimé inispensle e proposer ux gestionnires et propriétires un re e prtenrit renouvelé, nré ns le prtge ojetifs et e prinipes ommuns. En effet, l prt rue prise pr le logement ompgné ns une offre tennt à se iversifier est un onstt ujour hui prtgé pr les propriétires, les gestionnires et les prtenires pulis, tout omme l néessire émergene, en réponse à es esoins spéifiques, une offre nouvelle hitt pté omme les pensions e fmille ou les résienes jeunes tifs. Ainsi, le seteur u logement ompgné est pleinement reonnu ns ses fontions insertion pr l olletivité pulique, qui le moilise ns l mise en œuvre u roit u logement opposle. Des ojetifs et es prinipes ffirmés l hrte Unfo / Aorif L Unfo et l Aorif ffirment leur enggement onjoint à l poursuite ojetifs prtgés : réponre ux esoins e logements ompgnés, grntir e onnes onitions e vie et e logement ux résints, ssurer l qulité u servie renu et l pérennité es étlissements, fvoriser l fluiité es prours résientiels et l mise en œuvre u roit u logement. Atteinre es ojetifs repose sur l promotion e prinipes forts, éfenus pr les prtenires moilisés, propriétires et gestionnires : l ientifition nette es onitions éonomiques e rélistion es opértions, à trvers l fixtion, en toute trnsprene, un montnt e reevne sé sur l prise en hrge pr le gestionnire es oûts éfinis e mise à isposition e l étlissement, l régulrité et l réiproité es éhnges informtion, l permnene es reltions propriétire / gestionnire, e l éfinition u projet à l gestion quotiienne e l struture, l reonnissne mutuelle et le respet es responsilités et es oligtions e hun, l onnissne prtgée e l évolution es ttentes e l olletivité et es esoins es pulis visés. Un outil entrl u prtenrit : l onvention type gestionnire / propriétire Comme veteur fort u prtenrit, l Unfo et l Aorif entenent promouvoir un re e référene ommun. L onvention type gestionnire / propriétire, qui fit ses preuves epuis 2004, été oprouite ns une logique e ohérene ve les utres enggements es signtires, notmment eux e l onvention triprtite APL. Il s git, ns un esprit prgmtique lissnt toutes les mrges e mnœuvre utiles à l pttion es enggements u ontexte e hque résiene, e se oter un référentiel ont propriétires et gestionnires peuvent se sisir omme support e négoition. Il onrétise l leture onjointe es règles et oligtions et es reommntions usge vliées pr les eux prties. Enggés ns une oopértion tive et volontire, l Unfo et l Aorif se renontreront régulièrement pour étlir un iln u prtenrit et orgniser les éventuels trvux à mener en ommun. Le 28 septemre 2011, L Union professionnelle u logement ompgné (Unfo) Jques DUPOYET, Présient L Union soile pour l hitt Ile-e-Frne (Aorif) Pierre CARLI, Présient (1) Nouvelles normes omptles interntionles ites IFRS ( interntionl finnil reporting stnrs ) oligtoires à prtir e (2) Cf. Déret n u 30 mrs 2011 reltif ux onventions onlues en pplition e l rtile L u oe e l onstrution et e l hittion pour les logements-foyers. Unfo / Aorif - éition septemre pge 3 / 28

6

7 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers onvention type Contrt e lotion, une résiene soile Entre les soussignés : ésigné i-essous omme le gestionnire, une prt, et ésigné i-essous omme le propriétire, utre prt, Il est onvenu e qui suit : Prémule Exposé es onitions e rélistion e l opértion rppelnt notmment le projet poursuivi pr le progrmme : Artile 1 - les lieux loués 1.1 Desription es lieux loués Le propriétire onne en lotion u gestionnire qui epte, à ompter u un ensemle sis à sur un terrin e m 2 environ, et omprennt l ensemle es âtiments et nnexes immoilières tels qu ils sont érits à l nnexe I e l onvention triprtite APL. L résiene entre ns le hmp pplition es rtiles L à L u CCH sous réserve es ispositions es rtiles R à R u CCH, reltifs ux logements-foyers énommés résienes soiles. 1.2 Destintion e l étlissement Le progrmme, ojet e l présente onvention est estiné à être géré en tnt que (ryer l mention inutile) : résiene soile ont résiene soile énommée pension e fmille ou résiene ueil, résiene soile ex nihilo, résiene soile issue e foyer e trvilleurs migrnts foyer e jeunes trvilleurs onventionné en résiene soile. Pennt toute l urée e l onvention, l estintion initile e l résiene ne peut être moifiée suf en s e moifition e l onvention APL triprtite et pr un ommun or es prties, ns le re e l réglementtion en vigueur. Unfo / Aorif - éition septemre pge 5 / 28

8 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers 1.3 Évolution e l estintion et /ou e l ouption es logements onvention type Les logements loués pr le gestionnire sont estinés à es personnes physiques réponnt ux onitions préisées ns l onvention triprtite reltive à l APL, signée ve le représentnt e l Ett. Toute évolution e l estintion e l étlissement et / ou e son ouption est soumise à l or prélle u propriétire et e l utorité ministrtive ns le re e l réglementtion en vigueur. Le gestionnire et le propriétire s enggent à se onformer à toutes leurs oligtions respetives, règlementires et onventionnelles liées ux finnements et à l nture e l opértion. 1.4 Oligtions liées u onventionnement triprtite APL S gissnt es reltions ve l Ett, le gestionnire et le propriétire rempliront leurs oligtions fixées pr l onvention triprtite. Pour permettre u propriétire e respeter ses oligtions réglementires, le gestionnire réponr en temps utile à toute enquête ou questionnire portnt sur s qulité ou elles e ses résints. Il est rppelé que sont en prtiulier ppliles à l présente onvention les ispositions es rtiles : R à R sur l prt e reevne mensuelle prise en ompte pour le lul e l APL et sur son moe e lul ; R sur les plfons e ressoures à respeter pour les nouveux entrnts ns l résiene soile ; R sur l possiilité pour le préfet e réserver une prtie, pour une proportion éfinie ns l onvention APL, e l résiene soile. Artile 2 - urée e l lotion, molités e renouvellement et e ongés L présente lotion est onlue à ompter e l remise es lés, à une te fixée pr vennt et pour une urée : vrinte 1 - ientique à elle e l onvention triprtite (Ett/ Propriétire / Gestionnire) signée le, soit jusqu u. vrinte 2 - pour une urée e nnées (ve pulition u ureu es hypothèques pour une urée e plus e 12 ns (Cf. reommntions nnexes)). A l issue e l périoe initile, à éfut e ongé onné pr l une es prties ns les onitions i-près, l présente onvention ser renouvelée pr périoes minimles e trois ns, fixée à nnées, sous réserve e énonition expresse pr l une ou l utre prtie, onnée pr lettre reommnée ve vis e réeption u moins un n / eux ns (ryer l mention inutile) vnt l te prévue pour son renouvellement. Les molités e restitution es lieux, e liértion es lieux et / ou e trnsfert e gestion le s éhént, seront préisées lors u ongé onné. Artile 3 - loyer L présente lotion est onsentie moyennnt un loyer lulé, pour hque périoe llnt u 1 er jnvier u 31 éemre suivnt, sur l se es ifférents éléments u prix e revient éfinitif et u finnement éfinitif e l opértion, vlié pr les pouvoirs pulis. Pour l première nnée e gestion, le loyer ser lulé pour les éléments onernés u prort u nomre e mois restnt à ouvrir vnt l périoe suivnte. Il ser provisoire ns l ttente u lul u loyer éfinitif. Unfo / Aorif - éition septemre pge 6 / 28

9 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Ce loyer ompren : 1. Le montnt es hrges emprunts u propriétire (e l exerie ou e l nnée n+1 selon les ispositions e l onvention initile) liées u finnement e l ensemle es épenses reltives à l rélistion u progrmme et ux trvux méliortion (en ehors es trvux pris en hrge pr l PCRC), y inlunt les réhilittions et éventuelles mises ux normes (mortissement, intérêts, reevnes, et.). 2. Le montnt e l rémunértion et e l reonstitution es fons propres éventuellement moilisés pr le propriétire pour le finnement e l opértion. 3. Le montnt forfitire nnuel ouvrnt les fris générux u propriétire à huteur e % u prix e revient éfinitif e l opértion réjusté tous les ns sur l se es vritions e l Inie u Coût e l Constrution (ICC). Le trimestre e référene initilement retenu est elui u ernier inie onnu à l te e l mise à isposition e l ensemle immoilier ; le tux retenu est elui orresponnt à l vrition nnuelle e l moyenne es qutre erniers trimestres e l ICC, à prtir u trimestre e référene. Ce montnt forfitire est notmment estiné à ouvrir les oûts e fontionnement u propriétire et e mise en œuvre es ispositions prévues à l rtile 14 e l présente onvention. En s e moifition ou e remplement e l inie hoisi, le nouvel inie ser e plein roit sustitué à l nien ns les onitions et selon les molités e rorement puliées pr l INSEE. En s e suppression pure et simple e l inie hoisi, il ser remplé pr un nouvel inie équivlent, fixé un ommun or entre les prties ontrtntes. Un vennt onsrer ette moifition. 4. Le montnt forfitire nnuel e l prtiiption pour ouverture es trvux e renouvellement es omposnts (PCRC) et u gros à l hrge u propriétire, y inlus les honorires et fris étues orresponnts, fixé à % u prix e revient éfinitif e l opértion moins le oût u fonier (Cf. reommntions nnexe). Le périmètre e es trvux mis à l hrge u propriétire, pour lesquels une prtiiption forfitire est emnée u gestionnire, est étillé en nnexe. Le propriétire s engge à effetuer un suivi extr-omptle u montnt e l prtiiption pour ouverture es trvux e renouvellement es omposnts et u gros à l hrge u propriétire, u regr e l vleur rute es trvux rélisés. Le montnt reltif à e poste ser révisé : - tous les 5 ns, suf événement exeptionnel, ompte tenu e l étt e l immeule onstté onjointement pr le propriétire et le gestionnire, e l étermintion et e l justement périoique et ontritoire es plns e trvux et e l prtiiption isponile telle que éterminée prééemment, - tous les ns en fontion e l vrition nnuelle e l moyenne es qutre erniers trimestres e l ICC. Le trimestre e référene initilement retenu est elui u ernier inie onnu à l te e mise à isposition e l ensemle immoilier. Le reours à un emprunt ou ux fons propres u propriétire pour réliser es trvux relevnt u renouvellement es omposnts, mis non ouverts pr l prtiiption isponile, peut être envisgé un ommun or entre les prties et, ns e s, l hrge finnière orresponnte (mortissement u pitl et intérêts) ser intégrée ns le loyer u titre u point 1 u présent rtile. Dns le s une réhilittion, l ssiette onsiérée ser l vleur initile inexée e l immeule, éution fite es omposnts remplés lors e l réhilittion et ugmentée u montnt e l tif nouvellement immoilisé. Le montnt e ette prtiiption et les oligtions fférentes sont tthés à l immeule. 5. Le montnt es primes ssurnes oligtoires e l immeule que oit supporter le propriétire. onvention type 6. Les impôts et txes non réupérles u sens e l rtile 4 i-près, ont notmment l txe fonière sur les propriétés âties et non âties, les fris enregistrement. Unfo / Aorif - éition septemre pge 7 / 28

10 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers onvention type 7. Les loyers es ux emphytéotiques u terrin et / ou es immeules (le s éhént). A l issue e l première nnée e gestion, ns le s où le montnt e loyer éfinitif est inférieur ou supérieur à % u loyer prévisionnel (seuil à éterminer entre les prties), les prties s enggent à se rpproher pour étlir un vennt à l présente onvention. Au plus tr 6 mois vnt l ernière éhéne e remoursement es emprunts u finnement prinipl, les prties se renontreront et l présente onvention fer l ojet un vennt pour éterminer les nouvelles molités e lul u loyer. Artile 4 - hrges Le gestionnire régler u propriétire, en sus u loyer, toutes les hrges réupérles fférentes à l immeule loué, insi que toutes les utres txes et impôts réupérles. Artile 5 - éfut e piement Le loyer est pyle mensuellement / trimestriellement (ryer l mention inutile) à terme éhu vnt le 5 u mois. À éfut e piement ns le éli prévu u ouzième u loyer nnuel, le gestionnire ser mis en emeure, pr lettre reommnée ve usé e réeption, e se mettre à jour ns un éli un mois. Cette mise en emeure ser églement notifiée à l utorité ministrtive signtire e l onvention triprtite APL. À éfut e piement ns leit éli, l présente lotion ser résiliée e plein roit et l résilition ser onsttée pr simple oronnne e référé, si on semle u propriétire, nonostnt toutes offres ou onsigntions ultérieures. Le gestionnire ur lors un mois pour remettre les lieux à l isposition u propriétire. Artile 6 - reouvrement es ettes En s e résilition, le propriétire poursuit le reouvrement e l ette sur le gestionnire : s il s git un offie puli e l Hitt, onformément ux ispositions e l rtile R u CCH ; ns tous les utres s (ESH), onformément u roit ommun. Le moilier et les équipements ivers instllés pr le gestionnire ns les lieux loués onstituent l grntie e ses enggements résultnt e l présente lotion. Artile 7 - intér ts mortoires Toute somme non pyée à son éhéne porter e plein roit intérêt u profit u propriétire à ompter e l te e son exigiilité, u tux légl. Tous les fris que le propriétire ser mené à engger à l suite e l non-exéution pr le gestionnire e l une e es oligtions (fris e poursuites, honorires et.) seront à l hrge u gestionnire. Artile 8 - étt es lieux, entrée Lors e l livrison, le propriétire s engge, à e que le âtiment livré respete l ensemle es règles e séurité lui inomnt et permettnt l mise en exploittion e l résiene. Unfo / Aorif - éition septemre pge 8 / 28

11 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers onvention type L étt es lieux, rélisé u plus tr u moment e l remise es lefs, onsigne l étt es loux et e ses équipements et préise les imperfetions onsttées, notmment sur les prties immoilières et sur les instlltions et équipements nnexes (életriité, plomerie, ppreillges snitires et utres mtériels ou moiliers équipement). Les nomlies hées et les nomlies e fontionnement, qui n urient pu être éelées lors e l étlissement e l étt es lieux, evront être signlées pr le gestionnire ns un éli e 20 jours. Pour les progrmmes neufs et les restruturtions loures, urnt l nnée e grntie e prfit hèvement, le propriétire prenr en ompte les ysfontionnements relevnt u mrhé e trvux relevés pr le gestionnire. Artile 9 - ouption es lieux Le gestionnire s engge ns le re e ses oligtions à mettre en œuvre tous les moyens permettnt e mintenir une ouption es loux onforme à l estintion e l résiene (rtile 1-2 e l présente onvention), en sorte que le propriétire ne puisse uunement être inquiété u hef es onséquenes une ouption non onforme. Le gestionnire evr fire son ffire e l ssurne e son moilier, es risques lotifs et es reours es voisins. En s e sinistre, le gestionnire ne pourr rélmer u propriétire uune inemnité pour privtion e jouissne pennt le temps néessire à l reonstrution. Il pourr seulement suspenre le versement e l reevne, mis un mois près l hèvement es trvux, elui-i reprenr son ours. Le gestionnire ommuniquer u propriétire le ontrt ssurne. Artile 10 - méngement es lieux Le gestionnire s engge à ne ps pporter e moifition à l onfigurtion et à l utilistion initile es loux suseptiles e moifier leur onformité à l réglementtion inenie. En prtiulier, s gissnt es âtiments ou prtie e âtiment relevnt e l réglementtion sur les Etlissements Reevnt u Puli (ERP), tous trvux, moifitions et méngements ne relevnt ps e l réglementtion sur le permis e onstruire seront soumis à l inititive u gestionnire qui en informe le propriétire, ux ispositions e l rtile R u CCH (vérifition pr un orgnisme gréé e l onformité ux règles e séurité). Artile 11 - trvux et réprtions 11-1 Grosses réprtions et trvux e l immeule : le propriétire oit proéer ux grosses réprtions et ux trvux e l immeule tels que éfinis pr l rtile 606 u Coe Civil : les oligtions légles issues es rtiles 1719,1720 et 1721 u Coe Civil, sont à l hrge : vrinte 1 - u propriétire, tel que éfini ns l grille n 1 figurnt en nnexe à l présente onvention. Le propriétire effetuer les trvux en onerttion ve le gestionnire. vrinte 2 - u gestionnire, tel que éfini ns l grille n 2 figurnt en nnexe. Le gestionnire evr mintenir les loux en on étt e fontionnement u moyen une politique e provisionnement pour gros et un progrmme plurinnuel e trvux Le gestionnire ne pourr fire uun hngement, émolition, onstrution ou perement ns les lieux, sns le onsentement prélle, exprès et pr érit, u propriétire. Dns le s ontrire, le gestionnire ser tenu e proéer à ses fris, à l remise en étt initil es lieux nonostnt, pour le propriétire, l fulté e résilier l onvention. Le gestionnire evr jouir es lieux en on père e fmille et ser tenu e lisser visiter eux-i pr le propriétire ou son représentnt ûment hilité. Le propriétire ser tenu e respeter un éli e prévenne suffisnt. Unfo / Aorif - éition septemre pge 9 / 28

12 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers onvention type : onformément ux ispositions e l rtile 3 e l onvention triprtite APL, un rnet et e grosses réprtions ser tenu pr le propriétire et le gestionnire, hun ynt l hrge y fire figurer les renseignements sur les interventions, e réprtion ou méliortion fites ou à fire sur l immeule, interventions relevnt e leurs oligtions éfinies pr les rtiles et e l présente onvention. Ce oument fer l ojet une mise à jour nnuelle (f. rtile 14-2 e l présente onvention) lors une réunion éhnge informtions tehniques : l utilistion e l prtiiption pour l ouverture es trvux e renouvellement es omposnts et es gros trvux à l hrge u propriétire exlut l prise en ompte ns le lul u loyer e l mortissement tehnique es tifs orresponnts ux omposnts générés pr es gros trvux. Au s où l réglementtion reltive ux orgnismes HLM vienrit à hnger en e qui onerne ette prt u loyer, les prties onviennent expressément qu elles se renontreront pour éterminer à nouveu ette prt ns le re un vennt à l présente onvention Mise ux normes Le propriétire s olige à réliser les trvux e mise ux normes relevnt e s responsilité. Le gestionnire s olige à réliser les trvux e mise ux normes relevnt e s responsilité. Les prties se référeront à l grille e réprtition nnexée à l présente onvention pour éterminer les oligtions e hun. Dns le s oligtions nouvelles ou non prévues ns l grille, les prties se renontreront pour éfinir ette réprtition. Les mises ux normes, lorsqu elles relèvent u propriétire, onstituent un investissement supplémentire, e e fit, le loyer intégrer les hrges finnières s y fférnt ns les onitions éfinies à l rtile Grosses réprtions ou trvux onfiés pr le gestionnire u propriétire Dns le s où les grosses réprtions ou les trvux à l hrge u preneur serient onfiés pr elui-i u propriétire, ette mission fer l ojet une onvention prtiulière. Artile 12 - ontrts, oligtoires Les ontrts oligtoires sont à l hrge u gestionnire notmment pour les équipements et instlltions e séurité. Nénmoins, sur emne u gestionnire, le propriétire pourr epter l prise en hrge et l gestion e tout ou prtie e es ontrts. Dns e s, un vennt à l présente onvention éfinir : les ontrts onernés, les molités e remoursement u oût e es ontrts u propriétire pr le gestionnire, l rémunértion u propriétire pour ette presttion. Artile 13 - gestion es servies Le gestionnire signtire u présent ontrt e lotion ur l responsilité entière et exlusive e tous les servies (hmre, servies olletifs ) fontionnnt ns les lieux loués insi que e l exéution es stipultions mises à s hrge pr l onvention triprtite APL. En outre, onformément à l rtile 15 e l onvention triprtite APL, le gestionnire resser hque nnée u 15 novemre, u propriétire, le oule es ouments qu il est tenu e trnsmettre u préfet à l même te. Unfo / Aorif - éition septemre pge 10 / 28

13 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Artile 14 - prtge, informtions onvention type Afin e mieux ooronner les interventions ministrtives et tehniques, les prties s enggent à éhnger tous les ns les informtions suivntes, sns que ette trnsmission n engge l responsilité e l une ou l utre es prties : 14-1 Informtions e nture ministrtive Le gestionnire s engge à trnsmettre u propriétire les informtions suivntes : l rrêté grément e l ssoition, le projet soil e l résiene, et plus générlement toutes les informtions permettnt u propriétire e réponre à ses oligtions réglementires. Le propriétire s engge à trnsmettre u gestionnire les informtions suivntes : les éhéniers e remoursement es prêts fférnt à l résiene et leurs révisions jusqu à extintion es prêts, les prévisions et l vis e piement e l TFPB Informtions e nture tehnique Le gestionnire s engge à trnsmettre u propriétire les informtions suivntes : le pln, le pln e gros. Le propriétire s engge à trnsmettre u gestionnire les informtions suivntes : le pln plurinnuel e trvux ont les progrmmtions e trvux u titre e l PCRC, le montnt u loyer nnuel û pr le gestionnire et s éomposition selon les ifférents éléments (f. rtile 3 e l présente onvention). A l emne u gestionnire et sur un rythme nnuel, le propriétire l informe : es résultts u 31 éemre e l nnée N-1 u ompte e suivi extromptle e l prtiiption pour ouverture es trvux e renouvellement es omposnts et u gros à l hrge u propriétire, es prévisions pour l nnée N, es éléments tehniques prévisionnels (progrmme e trvux lié à l urée e vie es omposnts, pln ). D un ommun or, le propriétire et le gestionnire éhngent en tnt que e esoin es informtions reltives ux éléments finniers et à leurs strtégies onernnt le progrmme onsiéré. Artile 15 - ispositions prtiulières en s e ession Il est préisé qu en s e ession, les loyers versés restent quis u propriétire. En s e ession ou e trnsfert e propriété, le propriétire informer l quéreur u montnt isponile e PCRC estiné à ouvrir les trvux ne onnnt ps lieu à une ugmenttion e loyer. L quéreur prévoir ns son suivi extr omptle le montnt e l PCRC. Aquéreur et ént tienront ompte u montnt e l PCRC ns l étermintion u prix e ession. Unfo / Aorif - éition septemre pge 11 / 28

14 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Artile 16 - résilition e l onvention onvention type L onvention pourr être résiliée e plein roit : ) en s e mnquement grve, éfut exéution, violtion pr l une ou l utre es prties es luses et onitions e l présente onvention ns un éli un mois près une mise en emeure voir à exéuter les oligtions restées infrutueuses, ) en s e retrit pr le préfet e l grément tel que prévu pr l rtile R u CCH ns un éli un mois à ompter e l notifition e elui-i. Tous les fris, que le propriétire ser mené à engger à l suite e l non-exéution pr le gestionnire e l une quelonque e ses oligtions, seront à l hrge u gestionnire. Tous les fris, que le gestionnire ser mené à engger à l suite e l non-exéution pr le propriétire e l une quelonque e ses oligtions, seront à l hrge u propriétire. Artile 17 - étt es lieux e sortie Le gestionnire s olige vis-à-vis u propriétire à lui remettre en fin e ontrt l immeule en l étt initil hors usure normle et vétusté. Lorsque le gestionnire quitte les lieux à l issue e son ouption, un étt es lieux ontritoire ser étli entre les prties. Les réprtions sont effetuées pr le gestionnire lorsqu elles relèvent e s responsilité. Une liste es réprtions lotives à effetuer ser étlie pr omprison entre l étt es lieux entrée et l étt es lieux e sortie. L ensemle es réprtions relevnt es oligtions u gestionnire fer l ojet e evis entreprises, qui permettront e hiffrer le oût es trvux à réliser et ont l hrge ser supportée pr le gestionnire. A éfut or, les prties pourront s en remettre à l éision un expert ésigné à l mile à titre ritre, et ont le oût intervention ser supporté pr moitié pr hune es prties. Cet expert éterminer l nture es trvux à réliser et fixer le oût restnt à l hrge u gestionnire. Artile 18 - fris, enregistrement Tous les fris enregistrement ou e timre reltifs u présent ontrt sont à l hrge u gestionnire. Conition suspensive L prise e possession est soumise à l onition suspensive suivnte : ttriution u propriétire es prêts ont épen l onstrution e l résiene soile. Fit à, le, en triple exemplire. Pour le gestionnire, Pour le propriétire, Unfo / Aorif - éition septemre pge 12 / 28

15 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers reommntions, utilistion Reommntions reltives à l, utilistion e l onvention type gestionnires / propriétires : ommentires et préonistions L onvention type proposée pr l Unfo et l Aorif onstitue un re générl qui peut être méngé pr les ifférentes prties fin pter les ispositions u ontexte spéifique e l opértion. L ensemle es préonistions est soumis à l ppréition es prties. Artile 2 - urée e l lotion Il est rppelé que s il est onlu pour une urée supérieure ou égle à 12 ns, le ontrt e lotion oit fire l ojet une pulition u ureu es hypothèques. Artile 3 - loyer Reonstitution es fons propres Il pprtient u propriétire e éterminer l urée e reonstitution et le moe e rémunértion es fons propres. Ils peuvent pr exemple être rémunérés sur l se u tux u livret A. Fris générux D un ommun or, propriétire et gestionnire peuvent retenir omme inie e référene l IRL (Inie e Référene es Loyers). Provisions pour trvux > Propriétire et gestionnire peuvent retenir omme inie e référene l inie IRL. Nénmoins, il onvient e souligner que, s gissnt e l inextion e l PCRC, l Inie u Coût e l Constrution (ICC) emeure l inie le plus représenttif e l évolution es oûts. > Conernnt l éfinition es tux e PCRC, eux méthoes peuvent être ppliquées. L plus nienne revient à ppliquer 0,6 % sur toute l urée u il. L méthoe reommnée plus réemment onsiste à ppliquer es tux e PCRC progressifs, e 0,3 % l première nnée, ugmentnt jusqu à 1 % sur les 8 premières nnées, puis se mintennt ensuite à 1 % u prix e revient tulisé. En tout étt e use, fin e ne ps onuire à un éfiit ou à un exéent exessifs e trésorerie pour le propriétire, il est onseillé e prenre en onsiértion, pour l étermintion u tux, l nture et les rtéristiques e l étlissement et l réprtition es oligtions en termes e trvux. > Il est préonisé e préiser l réprtition es trvux entre propriétire et gestionnire ns une grille figurnt en nnexe u ontrt. Deux types e grilles (selon que l on se situe sous le régime e l rtile 606 ou ien es qutre rtiles u oe ivil) sont proposées en nnexe e l onvention-type. Ces listes sont stritement initives ; l grille retenue peut être omplétée et méngée un ommun or entre les prties. Progrmmes quisition réhilittion ou quisition méliortion Conernnt es progrmmes, l ssiette e lul u loyer ser le prix e revient glol e l opértion (quisition + réhilittion) uquel il onvient e éuire l évlution e l hrge fonière inluse ns le prix e l quisition. Clul u loyer à l issue u remoursement es prêts prinipux Au plus tr 6 mois vnt l ernière éhéne e remoursement es emprunts u finnement prinipl, il est fortement reommné ux prties e se renontrer fin étlir un vennt à l onvention initile pour éterminer les nouvelles molités e lul u loyer. Pr illeurs, il est souhitle e fire oïnier l éhéne e l onvention ve elle u finnement prinipl. Unfo / Aorif - éition septemre pge 13 / 28

16 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Artile 15 - ispositions prtiulières en s e ession u ien reommntions, utilistion L onvention type inique les onnes prtiques à tenir en s e ession e l étlissement, que l vente s effetue u profit u gestionnire ou un utre heteur. Il est en effet préonisé opter une émrhe e trnsprene vis-à-vis u futur quéreur onernnt le montnt e prtiiption pour ouverture es trvux e renouvellement es omposnts. Si ette ernière, onstituée u trvers u piement u loyer, reste quise u propriétire en s e ession, il prît inispensle que l quéreur puisse l évluer et ntiiper les hrges relevnt u poste e trvux et e gros rtthé à l étlissement. L onvention type invite on à e que le montnt e PCRC soit pris en ompte ns l négoition u prix e ession, fin e onuire l quéreur à reporter un montnt équivlent ns son suivi extr omptle, et e lui permettre e moiliser, ès quisition, les fons néessires u gros et ux trvux. Unfo / Aorif - éition septemre pge 14 / 28

17 Annexes Réprtition es oligtions e réprtion et, entre propriétire et gestionnire : Grille n 1- Artile 606 u Coe ivil...pges 17 à 22 Grille n 2 - Artiles 606, 1719, 1720, 1721 u Coe ivil...pges 23 à 28

18

19 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Grille n 1- Artile 606 u Coe ivil Réprtition es oligtions e réprtion et, entre propriétire et gestionnire Réf. Nture es ouvrges Type intervention Réprtition IFRS Affettion RC (1) GE (2) EC (3) Propr. Gest. 1 / CLOS, COUVERT et DISTRIBUTION 01-A Gros-œuvre et struture Fontions Vie-snitire Murs porteurs Génie ivil loux tehniques Fçes (y ompris neux et rotères ) Plnhers (lles, et ) Esliers (y ompris esliers e seours ) 01-B Mçonnerie intérieure Cloisons Isoltion pr l intérieur 01-C Couverture - étnhéité Chrpente Couverture Toiture terrsse - étnhéité Toiture terrsse : isoltion Arotères, pénétrtions, et Joints e ilttion (étnhéité) Desentes EP, Cheneux Eiules tehniques Protetions séurité (rinolines) 01-D Fçes (hors strutures) Revêtements + isoltions extérieures Revêtement fçe sns isoltion extérieure struture ès (trppe, porte ) vie-snitire (irultions) struture struture struture struture struture restruturtion, moifition ou mise ux normes réfetion rétion moifition réfetion réfetion omplète réfetion prtielle réprtion ou réfetion omplète réfetion prtielle réprtion ou réfetion omplète réfetion prtielle ou réprtion pontuelle pose ou mise ux normes réfetion omplète réfetion prtielle ou réprtion pontuelle réfetion réfetion réfetion ou remplement réfetion mise en ple ou mise ux normes remplement pose remplement ou réfetion omplète réprtion pontuelle + lvge réfetion / rvlement omplet réprtion pontuelle + lvge (1) Renouvellement es omposnts - (2) Gros - (3) Entretien ournt Unfo / Aorif - éition septemre pge 17 / 28

20 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Réprtition es oligtions e réprtion et, entre propriétire et gestionnire - Grille n 1 Réf. Nture es ouvrges Type intervention Réprtition IFRS Affettion RC GE EC Propr. Gest. 01- E Menuiseries extérieures Menuiseries extérieures : fenêtres Protetions (volets, et ), oulttions Joints, quinillerie Fermetures à rez e hussée 01 - F Menuiseries intérieures Prties ommunes Loux tehniques et utres gines tehniques Prties privtives remplement générlisé remplement pontuel réprtion et remplement générlisé remplement pontuel réprtion et remplement réprtion et instlltion remplement réprtion et remplement réprtion remplement réprtion remplement réprtion 01 - G Serrurerie (métllerie, séurité) Prties ommunes et privtives Loux tehniques et utres Cs spéfiiques (ex : gre-orps) remplement réprtion et remplement réprtion et remplement réprtion et 2 / équipements TECHNIQUES 02 - A Proution huffge - ECS Energie (gz, fuel ) Chngement énergie Proution huffge P3 - Gestionnire Distriution huffge Riteurs (ou réseu sols) Proution ECS Distriution ECS réfetion omplète réfetion prtielle réprtion et instlltion remplement totl réfetion prtielle réprtion et instlltion remplement réfetion prtielle réprtion et instlltion remplement totl réfetion prtielle réprtion et instlltion mise ux normes remplement totl réfetion prtielle e réprtion et instlltion mise ux normes remplement totl réfetion prtielle e réprtion et Unfo / Aorif - éition septemre pge 18 / 28

Adiameris. Stratégie d investissement

Adiameris. Stratégie d investissement Aimeris Strtégie investissement B Aimeris Formulire e sousription n Strtégie investissement (à ompléter pr Privte Estte Life) Nom u gestionnire 1. Profil investisseur Les informtions i-essous permettront

Plus en détail

Convention-cadre du Conseil de l'europe sur la valeur du patrimoine culturel pour la société

Convention-cadre du Conseil de l'europe sur la valeur du patrimoine culturel pour la société 200 er Beilgen XXV. GP - Sttsvertrg - Rhmenüereinkommen in frnzösisher Sprhfssung (Normtiver Teil) 1 von 10 Prémule Convention-re u Conseil e l'europe sur l vleur u ptrimoine ulturel pour l soiété Les

Plus en détail

Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012

Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012 Wieln-Werke AG, 89070 Ulm, Allemgne Février 2012 Conitions générles e livrison 1. Conitions ontrtuelles, roit pplile Nous livrons et fournissons es presttions onformément à notre onfirmtion e ommne érite

Plus en détail

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE Règlement d ttriution de ourses et de prêts d études et de formtion du déemre 006 Artile premier Ojet et hmp d pplition Le présent règlement est étli en pplition

Plus en détail

Exemples de questions HERMES 5.1 Advanced

Exemples de questions HERMES 5.1 Advanced Exemples e questions HERMES 5.1 Avne Tle es mtières 2 Introution 3 Exmen HERMES est un stnr ouvert e l ministrtion féérle suisse. L Conféértion suisse, représentée pr l unité e pilotge informtique e l

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Assocition Demnde de subvention n 12156*01 Loi du 1 er juillet 1901 reltive u contrt d ssocition Dossier de demnde de subvention Vous trouverez dns ce dossier tout ce dont vous vez besoin pour étblir votre

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

La plateforme Next Generation Mini guide

La plateforme Next Generation Mini guide L plteforme Next Genertion Mini guie Ce guie onis été réé pour vous permettre e vous fmiliriser rpiement ve les nomreuses fontionnlités et outils isponiles sur l plteforme Next Genertion. Apprenez où trouver

Plus en détail

DÉCLARATION CE DE CONFORMITÉ PRÉCAUTIONS POUR L INSTALLATEUR

DÉCLARATION CE DE CONFORMITÉ PRÉCAUTIONS POUR L INSTALLATEUR DÉCLRTION CE DE CONFORMITÉ Frint: resse: Délre que: FC S.p.. Vi Benini, 1-40069 Zol Preos BOLOGN - ITLIE L opérteur mo. TM 58 M est onforme ux exigenes essentielles es iretives CEE suivntes: - 73/23/CEE

Plus en détail

NCCI : Conception et calcul initial de poutres mixtes

NCCI : Conception et calcul initial de poutres mixtes NCCI : Coneption et lul initil e poutres mixtes SN022-FR-EU NCCI : Coneption et lul initil e poutres mixtes Ce oument fournit es reommntions reltives à l séletion e poutres mixtes priniples et seonires

Plus en détail

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Série des trités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Strsourg, 28.I.1981 STE 108 Tritement utomtisé des données

Plus en détail

au plus tard le 3 avril 2015

au plus tard le 3 avril 2015 Serétrit générl u gouvernement Diretion e l formtion professionnelle ontinue Servie ertifition, uit et ontrôle Setion ontrôle et uit 19, venue u Mréhl FOCH B.P. 110-98845 NOUMEA CEDEX Courriel : e.fp@gouv.n

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / associations Loi du 1 er juillet 1901, relative au contrat d association DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 / ssocitions Loi du 1 er juillet 1901, reltive u contrt d ssocition Nom de l ssocition : Dte limite de retour des dossiers / 31 jnvier 2016 Pr courrier : Mirie de

Plus en détail

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY)

Strasbourg, 12 novembre 2013 (projet) T-CY (2013) 26. Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY) www.coe.int/tcy Strsourg, 12 novemre 2013 (projet) T-CY (2013) 26 Comité de l Convention Cyercriminlité (T-CY) Note d orienttion n 8 du T-CY Otention, dns le cdre d une enquête pénle, de données reltives

Plus en détail

COMMUNE D YVONAND Règlement communal sur l'épuration et l'évacuation des eaux usées et claires

COMMUNE D YVONAND Règlement communal sur l'épuration et l'évacuation des eaux usées et claires COMMUNE D YVONAND Règlement ommunl sur l'épurtion et l'évution des eux usées et lires I. DISPOSITION GENERALE Artile 1 Artile 2 Artile 3 II. Artile 4 Bse juridique L ollete, l'épurtion des eux pluviles

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.1 Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise Control Center. 1

Plus en détail

ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION

ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION Série des Trités européens - n 34 ARRANGEMENT EUROPÉEN POUR LA PROTECTION DES ÉMISSIONS DE TÉLÉVISION Strsourg, 22.VI.1960 Texte révisé conformément ux dispositions du Protocole (STE n 54), entré en vigueur

Plus en détail

Conditions Générales d Assurances Edition 2012.10

Conditions Générales d Assurances Edition 2012.10 Assurne ménge Etudints Conditions Générles d Assurnes Edition 2012.10 Index Pge Art. A Couverture de se...... 2 Choses ssurées, risques ssurles... 2 Presttions et sommes d ssurne....... 4 Art. B Couverture

Plus en détail

Zelio Logic 2 Interface de communication SR2COM01 Aide à l'utilisation du Dossier d'exploitation 11/2005

Zelio Logic 2 Interface de communication SR2COM01 Aide à l'utilisation du Dossier d'exploitation 11/2005 Zelio Logi 2 Interfe de ommunition SR2COM01 Aide à l'utilistion du Dossier d'exploittion 11/2005 1606327 Aide à l'utilistion du Dossier d'exploittion Aperçu Introdution Le Dossier d'exploittion est un

Plus en détail

Warmup Snowcable Solution déneigment. sol SOLUTION POUR APPLICATION EXTERIEURE. Plancher chauffant électrique simple et confortable

Warmup Snowcable Solution déneigment. sol SOLUTION POUR APPLICATION EXTERIEURE. Plancher chauffant électrique simple et confortable Plnher huffnt életrique simple et onfortle Wrmup Snowle Solution éneigment SOLUTION POUR sol APPLICATION EXTERIEURE www.wrmupfrne.fr Câle huffnt pour solution e éneigement Les pplitions sol En hiver, l

Plus en détail

Une gamme de formes et de coloris

Une gamme de formes et de coloris Une gmme de formes et de oloris 8 oloris Brun Flmmé Rouge Flmmé Vert Flmmé Rouge Noir Ardoisé Gris Lihen Terre Cuite MASTER 4 oloris Gris Pierre Brun Noyer Ardoisé Brun Liège QUEUE DE CASTOR 4 oloris Ardoisé

Plus en détail

TD CHAPITRE 5 : STEREOCHIMIE DES MOLECULES ORGANIQUES

TD CHAPITRE 5 : STEREOCHIMIE DES MOLECULES ORGANIQUES Lefèvre 0-05 CAPITRE 5 : STERECIMIE DES MLECULES RGANIQUES PARTIE / DESCRIPTEURS STERECIMIQUES Ce qu il fut svoir : Notion e hirlité Stéréoisomérie e onfigurtion : énntiomérie et istéréoisomérie Ce qu

Plus en détail

le spécialiste cheminée

le spécialiste cheminée le spéiliste DES CHAPEAUX de 2 BASTEN LE SPÉCIALISTE DES CHAPEAUX DE CHEMINÉE Cel fit mintennt 70 ns que les produits BASTEN protègent des s en Suisse et dns toute l Europe. Le hpeu de BASTEN reveté doit

Plus en détail

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.)

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.) TD : Arres Binires de eherhe (A.B..) Olivier ynud rynud@isim.fr http ://www.isim.fr/rynud ésumé Dns e Td nous proposons trois exeries. Le premier est onsré à l implémenttion du T.D.A. Ensemles dynmiques

Plus en détail

Commencer. Guide d'installation rapide HL-4570CDW HL-4570CDWT. l appareil et vérifiez les composants AVERTISSEMENT ATTENTION.

Commencer. Guide d'installation rapide HL-4570CDW HL-4570CDWT. l appareil et vérifiez les composants AVERTISSEMENT ATTENTION. Guie instlltion rpie Commener (UE uniquement) HL-4570CDW HL-4570CDWT Avnt utiliser et ppreil pour l première fois, lisez le présent Guie 'instlltion rpie fin e le onfigurer et e l instller. Pour onsulter

Plus en détail

Aspect comptable de l affectation du résultat d une société en non collectif :

Aspect comptable de l affectation du résultat d une société en non collectif : Aspet omptle de l ffettion du résultt d une soiété en non olletif : Pour ppréhender l spet omptle de l ffettion du résultt d une soiété en non olletif, on v proéder à détérminer les éritures omptles de

Plus en détail

3.2 Succession d intégrales simples - Théorème de Fubini

3.2 Succession d intégrales simples - Théorème de Fubini 8 Intégrle oule. Suession intégrles simples - Théorème e Fuini Soit R = [, [, (

Plus en détail

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013

uanacia pour le trimestre terminé le 31 décembre 2013 * I1 # Office ntionl Ntionl Energy Bord Rpport finncier trimestriel Compte rendu soulignnt les résultts, les risques et les chngements importnts qunt u fonctionnement, u personnel et ux progrmmes Introduction

Plus en détail

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency XA0101357 IC/IR/2001/8 INTERNAL REPORT (Limite Distriution) Unite Ntions Eutionl Sientifi n Culturl Orgniztion n Interntionl Atomi Energy Ageny THE ABDUS SALAM INTERNATIONAL CENTRE FOR THEORETICAL PHYSICS

Plus en détail

Chapitre 3 Intégrale double

Chapitre 3 Intégrale double Chpitre 3 Intégrle oule Nous llons supposer le pln usuel muni un repère orthonormé (O,i,j). 3. Aperçu e l éfinition formelle e l intégrle oule Soit =[, [, (

Plus en détail

Commencer. Guide d'installation rapide DCP-9055CDN. l appareil et vérifier les composants AVERTISSEMENT ATTENTION

Commencer. Guide d'installation rapide DCP-9055CDN. l appareil et vérifier les composants AVERTISSEMENT ATTENTION Guie instlltion rpie Commener DCP-9055CDN Avnt utiliser l ppreil pour l première fois, lisez le présent Guie 'instlltion rpie fin e le onfigurer et e l instller. Pour ffiher le Guie 'instlltion rpie ns

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise, Multi Firewall Edition

McAfee Firewall Enterprise, Multi Firewall Edition Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise, Multi Firewll Eition version 8.3.x Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise, Multi Firewll

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.x Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions e hut niveu pour l onfigurtion e MAfeeMAfee Firewll Enterprise Control Center

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine Cours de «onepts vnés de ompiltion» Trvux prtiques Auteur : F. Védrine Les utomtes et les expressions régulières Les utomtes sont onstitués d étts et de trnsitions. Un étt définit l vnée dns l reonnissne

Plus en détail

Mathématiques discrètes Chapitre 4 : relations binaires

Mathématiques discrètes Chapitre 4 : relations binaires U.P.S. I.U.T. A, Déprtement Informtique Année 2009-2010 Mthémtiques isrètes Chpitre 4 : reltions inires 1. Générlités Définition Soient E 1, E 2,...E n es ensemles. Une reltion n-ire est l onnée un sous-ensemle

Plus en détail

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle Clsseur courtier d ssurnce Comment orgniser son ctivité et se préprer à un contrôle 67, venue Pierre Grenier 92517 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél : 01.46.10.43.80 Fx : 01.47.61.14.85 www.streevocts.com

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

Commencer MFC-J6910DW

Commencer MFC-J6910DW Guie instlltion rpie Commener MFC-J6910DW Veuillez lire le livret Séurité et réglementtion vnt 'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion

Plus en détail

1. Contribution au raccordement

1. Contribution au raccordement TARIFS 215 CHAUFFAGE A DISTANCE CONTRIBUTIONS AU RACCORDEMENT 1. Contribution u rccordement 1.1 L contribution u rccordement est clculée en fonction des kw th souscrits dns le cdre des puissnces normlisées.

Plus en détail

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous :

PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS. Pour souscrire un contrat d assurance vie SPIRICA Alpha Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : PROCEDURE DE SOUSCRIPTION SPIRICA ALPHA SOLIS Pour souscrire un contrt d ssurnce vie SPIRICA Alph Solis, suivez le mode d'emploi ci dessous : Le dossier de souscription Complétez et signez le bulletin

Plus en détail

CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA RÉPRESSION DES INFRACTIONS ROUTIÈRES

CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA RÉPRESSION DES INFRACTIONS ROUTIÈRES Série des Trités européens - n 52 CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA RÉPRESSION DES INFRACTIONS ROUTIÈRES Strsourg, 30.XI.1964 STE 52 Répression des infrctions routières, 30.XI.1964 2 Prémule Les Etts memres

Plus en détail

Automates finis. porte

Automates finis. porte utomtes finis Il s git d un modèle très souple, qui s dpte à des domines très différents en informtique. D une fçon générle, il sert à représenter les divers étts d un système (mécnique, électronique ou

Plus en détail

Questionnaire de législation Permis d animer

Questionnaire de législation Permis d animer Questionnire de législtion Permis d nimer Un jeu réé pr l équipe du entre de loisirs de Lnnilis Vous trouverez dns ette fihe : - L règle du jeu - Les questions et les réponses (ve explitions) - Le ontenu

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE POUR LES SERRURES D ENTRÉE À CLÉ EXTÉRIEURES VERROUILLABLES, À POIGNÉE DE BRINKS HOME SECURITY. POUR LES PORTES DE

Plus en détail

Restauration active d une forêt sèche : Pointe Maa. Analyse statistique des données collectées de 2006 à 2008.

Restauration active d une forêt sèche : Pointe Maa. Analyse statistique des données collectées de 2006 à 2008. Resturtion tive d une forêt sèhe : Pointe M. Anlyse sttistique des données olletées de 2006 à 2008. Rpport n 1/2009 Resturtion tive d une forêt sèhe : Pointe M. Anlyse sttistique des données olletées de

Plus en détail

Pondération : 1 2 3 4 5 6 7 Total 30 10 30 30 10 10 10 130

Pondération : 1 2 3 4 5 6 7 Total 30 10 30 30 10 10 10 130 Université e Sherrooe, Déprtement inormtique IGL50 : Méthoes ormelles en génie logiiel, Exmen inl Proesseur : Mr Frppier, Luni 6 éemre 0, 9h00 à h00, lol D-0 Doumenttion permise. Appreil életronique interit.

Plus en détail

Eléments pour transporteurs à chaînes

Eléments pour transporteurs à chaînes Eléments pour trnsporteurs à hînes HEKO Ketten GmH Sommire pge 1.0 Orienttion et générlités 3 2.0 Chînes mrines 4 2.1 Tritement thermique 4 2.2 Informtions tehniques sur les hînes mrines 5 2.3 Dimensions

Plus en détail

Les langages de programmations.

Les langages de programmations. Communiction technique: L utomte progrmmle industriel (les lngges) Leçon Les lngges de progrmmtions. Introduction : L écriture d un progrmme consiste à créer une liste d instructions permettnt l exécution

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

PATRICK BONNEL LET UNIVERSITÉ DE LYON, ENTPE, CNRS

PATRICK BONNEL LET UNIVERSITÉ DE LYON, ENTPE, CNRS les Chiers Sientifiques du Trnsport N 55/009 - Pges 97-5 Mr Joly Ctherine Moreny Ptrik Bonnel Motoristion et lolistion : quels effets sur le hoix modl? JEL : C0 O R4 MOTORISATION ET LOCALISATION : QUELS

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 110 22 mai 2009. A N 157 12 août 2014. S o m m a i r e CYBERCRIMINALITÉ LOI; CONVENTION ET PROTOCOLE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 110 22 mai 2009. A N 157 12 août 2014. S o m m a i r e CYBERCRIMINALITÉ LOI; CONVENTION ET PROTOCOLE MEMORIAL Journl Officiel du Grnd-Duché de Luxemourg 2405 1623 MEMORIAL Amtsltt des Großherzogtums Luxemurg RECUEIL DE LEGISLATION A N 110 22 mi 2009 A N 157 12 oût 2014 S o m m i r e CYBERCRIMINALITÉ LOI;

Plus en détail

L élia 40% 13% Chaudière gaz à condensation. Son secret : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Murale ou sol Cheminée ou ventouse

L élia 40% 13% Chaudière gaz à condensation. Son secret : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Murale ou sol Cheminée ou ventouse Chudière gz à ondenstion L éli Jusq 40% u à d éo no r hu ppor mie tàu dière pr trd ne ition nelle Chuffge et Eu Chude Snitire Murle ou sol Cheminée ou ventouse Instlltion simple dns le neuf omme dns l

Plus en détail

Commencer MFC-J6920DW

Commencer MFC-J6920DW Guie instlltion rpie Commener MFC-J6920DW Veuillez lire le Guie e séurité u prouit vnt 'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion ppropriée.

Plus en détail

Solutions électriques VELUX

Solutions électriques VELUX Solutions életriques VELUX Les produits életriques VELUX utilisent l tehnologie io-homeontrol, protoole de ommunition sns fil séurisé, prtgé ve de grnds frints dns l univers du Bâtiment. Les téléommndes

Plus en détail

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant.

S il ne peut être déterminé en raison d'excavations et de remblais antérieurs, la référence est le terrain naturel environnant. Annexe A MESSAGE TYPE 8. COMMENTAIRES DES DEFINITIONS DE L ANNEXE NOTIONS ET METHODES DE MESURE 1. TERRAIN DE RÉFÉRENCE 1.1 Terrin de référence Le terrin de référence équivut u terrin nturel. S il ne peut

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 Métiers de la séurité by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

4. Logique séquentielle asynchrone

4. Logique séquentielle asynchrone Liene d Informtique MARSEILLELUMINY. Logique séquentielle synhrone. Introdution.. Représenttion de fontionnement : les étts.. Équivlene et pseudoéquivlene d étts.. Rédution du système.. Attriution de vriles

Plus en détail

Mesure de résistances

Mesure de résistances GEL 1002 Trvux prtiques Lortoire 2 1 Trvux prtiques Lortoire 2 (1 sénce) Mesure de résistnces Ojectifs Les ojectifs de cette phse des trvux prtiques sont : ) d utiliser déqutement l plquette de montge

Plus en détail

l'appareil et vérifiez les composants Cartouches d'encre de démarrage Cordon d'alimentation Les câbles peuvent varier d'un pays à l'autre.

l'appareil et vérifiez les composants Cartouches d'encre de démarrage Cordon d'alimentation Les câbles peuvent varier d'un pays à l'autre. Guie instlltion rpie Commener MFC-J825DW Veuillez lire le Guie e Séurité u Prouit vnt 'instller l'ppreil. Veuillez ensuite lire e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion

Plus en détail

4. PROTECTION À L OUVERTURE

4. PROTECTION À L OUVERTURE 42 4. PROTECTION À L OUVERTURE 4.1. Générlités Afin de lever l miguïté de l norme NF EN 16005 sur l exigence des prgrphes 4.6.2.1 et 4.6.3.1 (4) qunt à l définition de «lrge proportion», suf nlyse de risque

Plus en détail

Lisez attentivement ce Guide d'installation rapide pour connaître la procédure de configuration et d'installation avant d'utiliser l'appareil.

Lisez attentivement ce Guide d'installation rapide pour connaître la procédure de configuration et d'installation avant d'utiliser l'appareil. Guie instlltion rpie Commener MFC-790CW MFC-990CW Lisez ttentivement e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion vnt 'utiliser l'ppreil. AVERTISSEMENT Les vertissements

Plus en détail

Sociétés scientifiques de soins (AFG)

Sociétés scientifiques de soins (AFG) Schweizerischer Verein für Pflegewissenschft Assocition Suisse pour les sciences infirmières Swiss Assocition for Nursing Science Sociétés scientifiques de soins (AFG) REGLEMENT DES SOCIETES SCIENTIFIQUES

Plus en détail

Commencer MFC-J6520DW

Commencer MFC-J6520DW Guie instlltion rpie Commener MFC-J6520DW MFC-J6720DW Veuillez lire le Guie e séurité u prouit vnt 'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion

Plus en détail

spécialistes de L enveloppe des bâtiments

spécialistes de L enveloppe des bâtiments spécilistes de L enveloppe des bâtiments Le concept d enveloppe de bâtiments Spécialiste reconnu de la façade et de l évaluation énergétique, IFF développe des projets avec une conception globale pour

Plus en détail

Série TL83* numérique

Série TL83* numérique Série TL83* numérique Frnçis Sommire INSTALLATION DU TÉLÉVISEUR Consignes e séurité... 4 Instlltion et informtions importntes... 5 Téléommne... 8 Insertion es piles et portée... 8 CONNEXION DE VOTRE TÉLÉVISEUR

Plus en détail

INFLUENCE DU MODE DE PLANTATION DE CÈDRES 1 + O G (SACS DE POLYÉTHYLÈNE) SUR LEUR REPRISE ET LEUR CROISSANCE INITIALE ÉTUDE MENÉE EN PÉPINIÈRE (1)

INFLUENCE DU MODE DE PLANTATION DE CÈDRES 1 + O G (SACS DE POLYÉTHYLÈNE) SUR LEUR REPRISE ET LEUR CROISSANCE INITIALE ÉTUDE MENÉE EN PÉPINIÈRE (1) INFLUENCE DU MODE DE PLANTATION DE CÈDRES 1 + O G (SACS DE POLYÉTHYLÈNE) SUR LEUR REPRISE ET LEUR CROISSANCE INITIALE ÉTUDE MENÉE EN PÉPINIÈRE (1) J.-Ch VALETTE Les reoisements en région méiterrnéenne

Plus en détail

Exercices Mathématiques Discrètes : Relations

Exercices Mathématiques Discrètes : Relations Exeries Mthémtiques Disrètes : Reltions Reltions inires R1 Soient A = {0, 1, 2, 3, 4} et B = {0, 1, 2, 3} deux ensemles. Erire expliitement les ouples (, ) R où (, ) R si et seulement si : =, + = 4,

Plus en détail

remboursements factures prêts chômage dettes Le surendettement

remboursements factures prêts chômage dettes Le surendettement les hiers de l tion soile remoursements ftures prêts hômge dettes Le surendettement Repères Selon l Assoition frnçise des soiétés finnières (ASF), reprennt les sttistiques présentées pr l Bnque de Frne

Plus en détail

PROTEKTOR PROFILÉS POUR LES SYSTÈMES COMPOSÉS D'ISOLATION THERMIQUE

PROTEKTOR PROFILÉS POUR LES SYSTÈMES COMPOSÉS D'ISOLATION THERMIQUE PROTEKTOR PROFILÉS POUR LES SYSTÈMES COMPOSÉS D'ISOLATION THERMIQUE PROFILÉS POUR LA CONSTRUCTION MODERNE 1 1 11 11 11 11 11 10 1 1 11 1 1 1 1 1 1 1 1 1 11 1 1 1 0 0 0 0 0 11 11 1 1 1 1 1 11 11 11 1 1

Plus en détail

Commencer MFC-J4410DW

Commencer MFC-J4410DW Guie instlltion rpie Commener MFC-J440DW MFC-J460DW Veuillez lire le Guie e séurité u prouit vnt 'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion

Plus en détail

SOMMAIRE. Objectifs de la séance :

SOMMAIRE. Objectifs de la séance : Ojetifs de l séne : d'nlyser le fontionnement d'un système simple de définir le onept de logique progrmmée de iter les rtéristiques fontionnelles d'un système séquentiel de déoder le shém de rordement

Plus en détail

Industrie, Agriculture, Habitat, Tertiaire

Industrie, Agriculture, Habitat, Tertiaire Méthodologie pour les projets réduisnt l consommtion de combustibles fossiles dns une instlltion préexistnte de production d énergie thermique pour chuffge, pr optimistion de l gestion de l production.

Plus en détail

GUIDEDES NORMES DE CHARGES ET DIMENSIONS DES VÉHICULES. Ministère des Transports

GUIDEDES NORMES DE CHARGES ET DIMENSIONS DES VÉHICULES. Ministère des Transports É D I T I O N 2 0 0 0 GUIDEDES NORMES DE CHARGES ET DIMENSIONS DES VÉHICULES Ministère es Trnsports Cette publiction été rélisée pr le Service e l sécurité en trnsport routier et erroviire e l Direction

Plus en détail

NE connectez PAS le câble USB à ce stade (si vous utilisez un câble USB). de l'appareil et vérification des composants. Noir Jaune Cyan Magenta

NE connectez PAS le câble USB à ce stade (si vous utilisez un câble USB). de l'appareil et vérification des composants. Noir Jaune Cyan Magenta Guie instlltion rpie Commener MFC-495CW Avnt 'utiliser l'ppreil, veuillez lire e Guie 'instlltion rpie pour otenir les instrutions sur les proéures 'instlltion et e onfigurtion équtes. AVERTISSEMENT ATTENTION

Plus en détail

SQUARE VERTICAL NOUVELLE VERSION Radiateur entièrement réalisé en aluminium

SQUARE VERTICAL NOUVELLE VERSION Radiateur entièrement réalisé en aluminium SQUARE VERTICA NOUVEE VERSION Rditeur entièrement rélisé en luminium W EXEMPE DE COMMANDE Pour psser orretement l ommnde de e modèle suivre l exemple i-dessous : PRODUIT SQV2#IDR200056 9010 R12 SQV2#IDR200056

Plus en détail

Notice d instructions originales 11/2010. à conserver pour une utilisation ultérieure. Bac de rangement. Réf. 583010000. Les techniciens du coffrage

Notice d instructions originales 11/2010. à conserver pour une utilisation ultérieure. Bac de rangement. Réf. 583010000. Les techniciens du coffrage 11/2010 Notice d instructions originles 999281403 fr à conserver pour une utilistion ultérieure c de rngement Réf. 583010000 escription du produit escription e c de rngement ok est un ccessoire de levge

Plus en détail

BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE

BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE COURS DE BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE Seteur es sienes soiles et humines Division e l éthique es sienes et es tehnologies Design & Proution: Juli Cheftel SHS/EST/EEP/2008/PI/1

Plus en détail

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises

Cf. Document : Les différents modes de financement des entreprises / 7 3 e rtie : Les modes de finncement (à moyen et long terme) Cf. Document : Les différents modes de finncement des entrerises Cf. Fiche conseil.37 : Les modes de finncement des investissements - L utofinncement

Plus en détail

Automates temporisés

Automates temporisés Automtes temporisés introdution pr un néophyte Prtie I / II Mots et utomtes temporisés Merredi 30 otore 20002 ÉNS Lyon Jérôme DURAND-LOSE jerome.durnd-lose@ens-lyon.fr MC2 LIP - ÉNS Lyon Automtes temporisés

Plus en détail

l appareil et vérifier les composants Module tambour-cartouche de toner (pré-installé)

l appareil et vérifier les composants Module tambour-cartouche de toner (pré-installé) Guide d instlltion rpide Commener MFC-8510DN MFC-8520DN Commenez pr lire le Guide de séurité du produit, puis suivez ttentivement l proédure d instlltion et de onfigurtion dérite dns e Guide d'instlltion

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE F L O I R AC

REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE F L O I R AC DEPARTEMENT DE LA GIRONDE ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX CANTON DE FLOIRAC COMMUNE DE FLOIRAC Objet : Gestion de l dette délégtion de pouvoirs du conseil municipl u Mire REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE

Plus en détail

RadioCommunications CDMA

RadioCommunications CDMA Conservtoire tionl es Arts et Métiers Cours u Conservtoire tionl es Arts et Métiers RioCommunitions CDMA (Version 7) Mihel Terré terre@nmfr Eletronique C4 / Conservtoire tionl es Arts et Métiers Les performnes

Plus en détail

Link Quality Access Point Wireless Power WPS. Guide d installation. Wi-Fi Bridge

Link Quality Access Point Wireless Power WPS. Guide d installation. Wi-Fi Bridge Link Qulity Aess Point Wireless Power WPS Guide d instlltion Le vous permet de onneter sns fil votre modem u déodeur Proximus TV L instlltion dépend du modèle de votre modem. Si vous vez : un modem -ox

Plus en détail

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1 Lngges Automtes Non-déterminisme Grmmires Attiuées et Génértives Expressions régulières Correction Prtielle de Progrmmes Ceci n'est ps un cours de Lngge C++ 2.1 Comment implnter en C un reconnisseur de

Plus en détail

Offre Spéciale Fonds en uro

Offre Spéciale Fonds en uro Offre Spécile Fonds en uro, 37% net minimum grnti* en 2012 et 2013 Pour tout versement comprennt u minimum 25% d unités de compte Dte limite de souscription/versement : 31/10/2012 * Conditions de l'offre

Plus en détail

Système de gestion des décisions des instances RECOMMANDATION

Système de gestion des décisions des instances RECOMMANDATION Système de gestion des décisions des instnces RECOMMANDATION CG : 41.01 2014/11/27 14:00 (1) Dossier # : 1146812002 Unité dministrtive responsle : Niveu décisionnel proposé : Service des finnces, Direction

Plus en détail

Demande de prêt à l'amélioration. de l'habitat 14073*01. Assistant(e) Maternel(le)

Demande de prêt à l'amélioration. de l'habitat 14073*01. Assistant(e) Maternel(le) snté Demnde de prêt à l'méliortion fmille de l'hbitt 14073*01 retrite services Assistnt(e) Mternel(le) Merci de compléter églement un formulire de déclrtion de sitution Article L.542-9 du code de de l

Plus en détail

Personnel Pour chaque diagnostiqueur, veuillez fournir les informations suivantes : Date de la formation. Formation (durée)

Personnel Pour chaque diagnostiqueur, veuillez fournir les informations suivantes : Date de la formation. Formation (durée) 1 Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Date de réation : Possédez-vous

Plus en détail

SOLUTIONS POUR L EXTéRIEUR FAÇADES. Pensez Trespa

SOLUTIONS POUR L EXTéRIEUR FAÇADES. Pensez Trespa SOLUTIONS POUR L EXTéRIEUR FAÇADES Pensez Tresp 1 Arh. Mosiro, Espgne Sommire Tresp Meteon : un pnneu unique et spéil 5 Crteristiques tehniques de Tresp Meteon 9 L fçde ventilée : une solution qui fit

Plus en détail

Expérience de programmation générique sur des structures non-séquentielles : les automates p.1/40

Expérience de programmation générique sur des structures non-séquentielles : les automates p.1/40 Expériene de progrmmtion générique sur des strutures non-séquentielles : les utomtes IGM - Université de Mrne L Vllée Vinent Le Mout Expériene de progrmmtion générique sur des strutures non-séquentielles

Plus en détail

Mon. Coordinomètre. a Nom... a Régionale... ...

Mon. Coordinomètre. a Nom... a Régionale... ... Mon Coordinomètre Nom.................................................................................................................................................... Régionle..........................................................................

Plus en détail

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet.

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet. Sttistique mensuelle tourisme et hôtellerie Introduction edatenq est une ppliction qui permet ux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclrtions sttistiques pr internet. Il s'git d'une ppliction

Plus en détail

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété

Plus en détail

Vérin électrique ETH. Parker High Force Electro Thrust Cylinder

Vérin électrique ETH. Parker High Force Electro Thrust Cylinder Vérin életrique ETH Prker High Fore Eletro Thrust Cyliner AVERTISSEMENT RESPONSABILITE DE L UTILISATEUR LA DÉFECTUOSITÉ OU LA SÉLECTION OU L USAGE ABUSIF DES PRODUITS DÉCRITS DANS LE PRÉSENT DOCUMENT OU

Plus en détail

Une marque de commerce enregistrée utilisée sous licence par Groupe restaurants Imvescor Inc.

Une marque de commerce enregistrée utilisée sous licence par Groupe restaurants Imvescor Inc. Normes grphiques Pour récupérer les logos officiels et utres documents pertinents, prière de vous référer u site sécurisé destiné ux frnchisés, www.mikes.c/extrnetmikes. Renseignements Dnielle Myrnd Déprtement

Plus en détail

Cellule exploitation et gestion du domaine public

Cellule exploitation et gestion du domaine public RÈGLEMENT DÉPARTEMENTAL DE VOIRIE Direction des routes Service Exploittion Mintennce Cellule exploittion et gestion du domine pulic SOMMAIRE TITRE I - DOMANIALITÉ PRINCIPES... Article - Pouvoirs du Président

Plus en détail

DOSSIER DE RÉFÉRENCES

DOSSIER DE RÉFÉRENCES DOSSIER DE RÉFÉRENCES 2015 PAYSAGISTES DPLG PRÉSENTATION STRUCTURE l telier omnius deux pysgistes Omnius est un telier de pysge omposé de Letiti Lsnté et Anne-Céile Jquot, deux pysgistes DPLG formées à

Plus en détail

clés de Les l'apprentissage

clés de Les l'apprentissage Réseu des centres publics de formtion professionnelle et pr pprentissge du Ministère de l Agriculture en Midi-Pyrénées clés de l'apprentissge Les c+5 B u du CAP L'Employeur L pprentissge constitue un excellent

Plus en détail