Outils pour un. partenariat. renouvelé. entre propriétaires et gestionnaires. résidences sociales et logements-foyers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Outils pour un. partenariat. renouvelé. entre propriétaires et gestionnaires. résidences sociales et logements-foyers"

Transcription

1 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers éition septemre 2011

2

3 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Sommire L hrte Unfo / Aorif pge 3 Convention type : Contrt e lotion, une résiene soile pge 5 Reommntions pour l, utilistion e l onvention type pge 13 Annexes Réprtition es oligtions e réprtion et, entre propriétire et gestionnire pge 15 Grille n 1 Artile 606 u Coe ivil...pges 17 à 22 Grille n 2 Artiles 606, 1719, 1720, 1721 u Coe ivil...pges 23 à 28 Unfo / Aorif - éition septemre pge 1 / 28

4

5 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Le ontexte L hrte Unfo / Aorif Depuis 2003 et l signture e l première hrte Unfo / Aorif, les textes enrnt les prtiques es propriétires et es gestionnires e logements-foyers, notmment e résienes soiles, ont onnu es évolutions signifitives. Les plus notles onernent l pplition e l réforme e l règlementtion omptle et le remplement es provisions pour grosses réprtions (1) pr une prtiiption pour ouverture u renouvellement es omposnts et l réente refonte e l onvention APL résiene soile (2). Au-elà e l intégrtion e es nouveux éléments réglementires, l Unfo et l Aorif ont estimé inispensle e proposer ux gestionnires et propriétires un re e prtenrit renouvelé, nré ns le prtge ojetifs et e prinipes ommuns. En effet, l prt rue prise pr le logement ompgné ns une offre tennt à se iversifier est un onstt ujour hui prtgé pr les propriétires, les gestionnires et les prtenires pulis, tout omme l néessire émergene, en réponse à es esoins spéifiques, une offre nouvelle hitt pté omme les pensions e fmille ou les résienes jeunes tifs. Ainsi, le seteur u logement ompgné est pleinement reonnu ns ses fontions insertion pr l olletivité pulique, qui le moilise ns l mise en œuvre u roit u logement opposle. Des ojetifs et es prinipes ffirmés l hrte Unfo / Aorif L Unfo et l Aorif ffirment leur enggement onjoint à l poursuite ojetifs prtgés : réponre ux esoins e logements ompgnés, grntir e onnes onitions e vie et e logement ux résints, ssurer l qulité u servie renu et l pérennité es étlissements, fvoriser l fluiité es prours résientiels et l mise en œuvre u roit u logement. Atteinre es ojetifs repose sur l promotion e prinipes forts, éfenus pr les prtenires moilisés, propriétires et gestionnires : l ientifition nette es onitions éonomiques e rélistion es opértions, à trvers l fixtion, en toute trnsprene, un montnt e reevne sé sur l prise en hrge pr le gestionnire es oûts éfinis e mise à isposition e l étlissement, l régulrité et l réiproité es éhnges informtion, l permnene es reltions propriétire / gestionnire, e l éfinition u projet à l gestion quotiienne e l struture, l reonnissne mutuelle et le respet es responsilités et es oligtions e hun, l onnissne prtgée e l évolution es ttentes e l olletivité et es esoins es pulis visés. Un outil entrl u prtenrit : l onvention type gestionnire / propriétire Comme veteur fort u prtenrit, l Unfo et l Aorif entenent promouvoir un re e référene ommun. L onvention type gestionnire / propriétire, qui fit ses preuves epuis 2004, été oprouite ns une logique e ohérene ve les utres enggements es signtires, notmment eux e l onvention triprtite APL. Il s git, ns un esprit prgmtique lissnt toutes les mrges e mnœuvre utiles à l pttion es enggements u ontexte e hque résiene, e se oter un référentiel ont propriétires et gestionnires peuvent se sisir omme support e négoition. Il onrétise l leture onjointe es règles et oligtions et es reommntions usge vliées pr les eux prties. Enggés ns une oopértion tive et volontire, l Unfo et l Aorif se renontreront régulièrement pour étlir un iln u prtenrit et orgniser les éventuels trvux à mener en ommun. Le 28 septemre 2011, L Union professionnelle u logement ompgné (Unfo) Jques DUPOYET, Présient L Union soile pour l hitt Ile-e-Frne (Aorif) Pierre CARLI, Présient (1) Nouvelles normes omptles interntionles ites IFRS ( interntionl finnil reporting stnrs ) oligtoires à prtir e (2) Cf. Déret n u 30 mrs 2011 reltif ux onventions onlues en pplition e l rtile L u oe e l onstrution et e l hittion pour les logements-foyers. Unfo / Aorif - éition septemre pge 3 / 28

6

7 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers onvention type Contrt e lotion, une résiene soile Entre les soussignés : ésigné i-essous omme le gestionnire, une prt, et ésigné i-essous omme le propriétire, utre prt, Il est onvenu e qui suit : Prémule Exposé es onitions e rélistion e l opértion rppelnt notmment le projet poursuivi pr le progrmme : Artile 1 - les lieux loués 1.1 Desription es lieux loués Le propriétire onne en lotion u gestionnire qui epte, à ompter u un ensemle sis à sur un terrin e m 2 environ, et omprennt l ensemle es âtiments et nnexes immoilières tels qu ils sont érits à l nnexe I e l onvention triprtite APL. L résiene entre ns le hmp pplition es rtiles L à L u CCH sous réserve es ispositions es rtiles R à R u CCH, reltifs ux logements-foyers énommés résienes soiles. 1.2 Destintion e l étlissement Le progrmme, ojet e l présente onvention est estiné à être géré en tnt que (ryer l mention inutile) : résiene soile ont résiene soile énommée pension e fmille ou résiene ueil, résiene soile ex nihilo, résiene soile issue e foyer e trvilleurs migrnts foyer e jeunes trvilleurs onventionné en résiene soile. Pennt toute l urée e l onvention, l estintion initile e l résiene ne peut être moifiée suf en s e moifition e l onvention APL triprtite et pr un ommun or es prties, ns le re e l réglementtion en vigueur. Unfo / Aorif - éition septemre pge 5 / 28

8 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers 1.3 Évolution e l estintion et /ou e l ouption es logements onvention type Les logements loués pr le gestionnire sont estinés à es personnes physiques réponnt ux onitions préisées ns l onvention triprtite reltive à l APL, signée ve le représentnt e l Ett. Toute évolution e l estintion e l étlissement et / ou e son ouption est soumise à l or prélle u propriétire et e l utorité ministrtive ns le re e l réglementtion en vigueur. Le gestionnire et le propriétire s enggent à se onformer à toutes leurs oligtions respetives, règlementires et onventionnelles liées ux finnements et à l nture e l opértion. 1.4 Oligtions liées u onventionnement triprtite APL S gissnt es reltions ve l Ett, le gestionnire et le propriétire rempliront leurs oligtions fixées pr l onvention triprtite. Pour permettre u propriétire e respeter ses oligtions réglementires, le gestionnire réponr en temps utile à toute enquête ou questionnire portnt sur s qulité ou elles e ses résints. Il est rppelé que sont en prtiulier ppliles à l présente onvention les ispositions es rtiles : R à R sur l prt e reevne mensuelle prise en ompte pour le lul e l APL et sur son moe e lul ; R sur les plfons e ressoures à respeter pour les nouveux entrnts ns l résiene soile ; R sur l possiilité pour le préfet e réserver une prtie, pour une proportion éfinie ns l onvention APL, e l résiene soile. Artile 2 - urée e l lotion, molités e renouvellement et e ongés L présente lotion est onlue à ompter e l remise es lés, à une te fixée pr vennt et pour une urée : vrinte 1 - ientique à elle e l onvention triprtite (Ett/ Propriétire / Gestionnire) signée le, soit jusqu u. vrinte 2 - pour une urée e nnées (ve pulition u ureu es hypothèques pour une urée e plus e 12 ns (Cf. reommntions nnexes)). A l issue e l périoe initile, à éfut e ongé onné pr l une es prties ns les onitions i-près, l présente onvention ser renouvelée pr périoes minimles e trois ns, fixée à nnées, sous réserve e énonition expresse pr l une ou l utre prtie, onnée pr lettre reommnée ve vis e réeption u moins un n / eux ns (ryer l mention inutile) vnt l te prévue pour son renouvellement. Les molités e restitution es lieux, e liértion es lieux et / ou e trnsfert e gestion le s éhént, seront préisées lors u ongé onné. Artile 3 - loyer L présente lotion est onsentie moyennnt un loyer lulé, pour hque périoe llnt u 1 er jnvier u 31 éemre suivnt, sur l se es ifférents éléments u prix e revient éfinitif et u finnement éfinitif e l opértion, vlié pr les pouvoirs pulis. Pour l première nnée e gestion, le loyer ser lulé pour les éléments onernés u prort u nomre e mois restnt à ouvrir vnt l périoe suivnte. Il ser provisoire ns l ttente u lul u loyer éfinitif. Unfo / Aorif - éition septemre pge 6 / 28

9 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Ce loyer ompren : 1. Le montnt es hrges emprunts u propriétire (e l exerie ou e l nnée n+1 selon les ispositions e l onvention initile) liées u finnement e l ensemle es épenses reltives à l rélistion u progrmme et ux trvux méliortion (en ehors es trvux pris en hrge pr l PCRC), y inlunt les réhilittions et éventuelles mises ux normes (mortissement, intérêts, reevnes, et.). 2. Le montnt e l rémunértion et e l reonstitution es fons propres éventuellement moilisés pr le propriétire pour le finnement e l opértion. 3. Le montnt forfitire nnuel ouvrnt les fris générux u propriétire à huteur e % u prix e revient éfinitif e l opértion réjusté tous les ns sur l se es vritions e l Inie u Coût e l Constrution (ICC). Le trimestre e référene initilement retenu est elui u ernier inie onnu à l te e l mise à isposition e l ensemle immoilier ; le tux retenu est elui orresponnt à l vrition nnuelle e l moyenne es qutre erniers trimestres e l ICC, à prtir u trimestre e référene. Ce montnt forfitire est notmment estiné à ouvrir les oûts e fontionnement u propriétire et e mise en œuvre es ispositions prévues à l rtile 14 e l présente onvention. En s e moifition ou e remplement e l inie hoisi, le nouvel inie ser e plein roit sustitué à l nien ns les onitions et selon les molités e rorement puliées pr l INSEE. En s e suppression pure et simple e l inie hoisi, il ser remplé pr un nouvel inie équivlent, fixé un ommun or entre les prties ontrtntes. Un vennt onsrer ette moifition. 4. Le montnt forfitire nnuel e l prtiiption pour ouverture es trvux e renouvellement es omposnts (PCRC) et u gros à l hrge u propriétire, y inlus les honorires et fris étues orresponnts, fixé à % u prix e revient éfinitif e l opértion moins le oût u fonier (Cf. reommntions nnexe). Le périmètre e es trvux mis à l hrge u propriétire, pour lesquels une prtiiption forfitire est emnée u gestionnire, est étillé en nnexe. Le propriétire s engge à effetuer un suivi extr-omptle u montnt e l prtiiption pour ouverture es trvux e renouvellement es omposnts et u gros à l hrge u propriétire, u regr e l vleur rute es trvux rélisés. Le montnt reltif à e poste ser révisé : - tous les 5 ns, suf événement exeptionnel, ompte tenu e l étt e l immeule onstté onjointement pr le propriétire et le gestionnire, e l étermintion et e l justement périoique et ontritoire es plns e trvux et e l prtiiption isponile telle que éterminée prééemment, - tous les ns en fontion e l vrition nnuelle e l moyenne es qutre erniers trimestres e l ICC. Le trimestre e référene initilement retenu est elui u ernier inie onnu à l te e mise à isposition e l ensemle immoilier. Le reours à un emprunt ou ux fons propres u propriétire pour réliser es trvux relevnt u renouvellement es omposnts, mis non ouverts pr l prtiiption isponile, peut être envisgé un ommun or entre les prties et, ns e s, l hrge finnière orresponnte (mortissement u pitl et intérêts) ser intégrée ns le loyer u titre u point 1 u présent rtile. Dns le s une réhilittion, l ssiette onsiérée ser l vleur initile inexée e l immeule, éution fite es omposnts remplés lors e l réhilittion et ugmentée u montnt e l tif nouvellement immoilisé. Le montnt e ette prtiiption et les oligtions fférentes sont tthés à l immeule. 5. Le montnt es primes ssurnes oligtoires e l immeule que oit supporter le propriétire. onvention type 6. Les impôts et txes non réupérles u sens e l rtile 4 i-près, ont notmment l txe fonière sur les propriétés âties et non âties, les fris enregistrement. Unfo / Aorif - éition septemre pge 7 / 28

10 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers onvention type 7. Les loyers es ux emphytéotiques u terrin et / ou es immeules (le s éhént). A l issue e l première nnée e gestion, ns le s où le montnt e loyer éfinitif est inférieur ou supérieur à % u loyer prévisionnel (seuil à éterminer entre les prties), les prties s enggent à se rpproher pour étlir un vennt à l présente onvention. Au plus tr 6 mois vnt l ernière éhéne e remoursement es emprunts u finnement prinipl, les prties se renontreront et l présente onvention fer l ojet un vennt pour éterminer les nouvelles molités e lul u loyer. Artile 4 - hrges Le gestionnire régler u propriétire, en sus u loyer, toutes les hrges réupérles fférentes à l immeule loué, insi que toutes les utres txes et impôts réupérles. Artile 5 - éfut e piement Le loyer est pyle mensuellement / trimestriellement (ryer l mention inutile) à terme éhu vnt le 5 u mois. À éfut e piement ns le éli prévu u ouzième u loyer nnuel, le gestionnire ser mis en emeure, pr lettre reommnée ve usé e réeption, e se mettre à jour ns un éli un mois. Cette mise en emeure ser églement notifiée à l utorité ministrtive signtire e l onvention triprtite APL. À éfut e piement ns leit éli, l présente lotion ser résiliée e plein roit et l résilition ser onsttée pr simple oronnne e référé, si on semle u propriétire, nonostnt toutes offres ou onsigntions ultérieures. Le gestionnire ur lors un mois pour remettre les lieux à l isposition u propriétire. Artile 6 - reouvrement es ettes En s e résilition, le propriétire poursuit le reouvrement e l ette sur le gestionnire : s il s git un offie puli e l Hitt, onformément ux ispositions e l rtile R u CCH ; ns tous les utres s (ESH), onformément u roit ommun. Le moilier et les équipements ivers instllés pr le gestionnire ns les lieux loués onstituent l grntie e ses enggements résultnt e l présente lotion. Artile 7 - intér ts mortoires Toute somme non pyée à son éhéne porter e plein roit intérêt u profit u propriétire à ompter e l te e son exigiilité, u tux légl. Tous les fris que le propriétire ser mené à engger à l suite e l non-exéution pr le gestionnire e l une e es oligtions (fris e poursuites, honorires et.) seront à l hrge u gestionnire. Artile 8 - étt es lieux, entrée Lors e l livrison, le propriétire s engge, à e que le âtiment livré respete l ensemle es règles e séurité lui inomnt et permettnt l mise en exploittion e l résiene. Unfo / Aorif - éition septemre pge 8 / 28

11 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers onvention type L étt es lieux, rélisé u plus tr u moment e l remise es lefs, onsigne l étt es loux et e ses équipements et préise les imperfetions onsttées, notmment sur les prties immoilières et sur les instlltions et équipements nnexes (életriité, plomerie, ppreillges snitires et utres mtériels ou moiliers équipement). Les nomlies hées et les nomlies e fontionnement, qui n urient pu être éelées lors e l étlissement e l étt es lieux, evront être signlées pr le gestionnire ns un éli e 20 jours. Pour les progrmmes neufs et les restruturtions loures, urnt l nnée e grntie e prfit hèvement, le propriétire prenr en ompte les ysfontionnements relevnt u mrhé e trvux relevés pr le gestionnire. Artile 9 - ouption es lieux Le gestionnire s engge ns le re e ses oligtions à mettre en œuvre tous les moyens permettnt e mintenir une ouption es loux onforme à l estintion e l résiene (rtile 1-2 e l présente onvention), en sorte que le propriétire ne puisse uunement être inquiété u hef es onséquenes une ouption non onforme. Le gestionnire evr fire son ffire e l ssurne e son moilier, es risques lotifs et es reours es voisins. En s e sinistre, le gestionnire ne pourr rélmer u propriétire uune inemnité pour privtion e jouissne pennt le temps néessire à l reonstrution. Il pourr seulement suspenre le versement e l reevne, mis un mois près l hèvement es trvux, elui-i reprenr son ours. Le gestionnire ommuniquer u propriétire le ontrt ssurne. Artile 10 - méngement es lieux Le gestionnire s engge à ne ps pporter e moifition à l onfigurtion et à l utilistion initile es loux suseptiles e moifier leur onformité à l réglementtion inenie. En prtiulier, s gissnt es âtiments ou prtie e âtiment relevnt e l réglementtion sur les Etlissements Reevnt u Puli (ERP), tous trvux, moifitions et méngements ne relevnt ps e l réglementtion sur le permis e onstruire seront soumis à l inititive u gestionnire qui en informe le propriétire, ux ispositions e l rtile R u CCH (vérifition pr un orgnisme gréé e l onformité ux règles e séurité). Artile 11 - trvux et réprtions 11-1 Grosses réprtions et trvux e l immeule : le propriétire oit proéer ux grosses réprtions et ux trvux e l immeule tels que éfinis pr l rtile 606 u Coe Civil : les oligtions légles issues es rtiles 1719,1720 et 1721 u Coe Civil, sont à l hrge : vrinte 1 - u propriétire, tel que éfini ns l grille n 1 figurnt en nnexe à l présente onvention. Le propriétire effetuer les trvux en onerttion ve le gestionnire. vrinte 2 - u gestionnire, tel que éfini ns l grille n 2 figurnt en nnexe. Le gestionnire evr mintenir les loux en on étt e fontionnement u moyen une politique e provisionnement pour gros et un progrmme plurinnuel e trvux Le gestionnire ne pourr fire uun hngement, émolition, onstrution ou perement ns les lieux, sns le onsentement prélle, exprès et pr érit, u propriétire. Dns le s ontrire, le gestionnire ser tenu e proéer à ses fris, à l remise en étt initil es lieux nonostnt, pour le propriétire, l fulté e résilier l onvention. Le gestionnire evr jouir es lieux en on père e fmille et ser tenu e lisser visiter eux-i pr le propriétire ou son représentnt ûment hilité. Le propriétire ser tenu e respeter un éli e prévenne suffisnt. Unfo / Aorif - éition septemre pge 9 / 28

12 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers onvention type : onformément ux ispositions e l rtile 3 e l onvention triprtite APL, un rnet et e grosses réprtions ser tenu pr le propriétire et le gestionnire, hun ynt l hrge y fire figurer les renseignements sur les interventions, e réprtion ou méliortion fites ou à fire sur l immeule, interventions relevnt e leurs oligtions éfinies pr les rtiles et e l présente onvention. Ce oument fer l ojet une mise à jour nnuelle (f. rtile 14-2 e l présente onvention) lors une réunion éhnge informtions tehniques : l utilistion e l prtiiption pour l ouverture es trvux e renouvellement es omposnts et es gros trvux à l hrge u propriétire exlut l prise en ompte ns le lul u loyer e l mortissement tehnique es tifs orresponnts ux omposnts générés pr es gros trvux. Au s où l réglementtion reltive ux orgnismes HLM vienrit à hnger en e qui onerne ette prt u loyer, les prties onviennent expressément qu elles se renontreront pour éterminer à nouveu ette prt ns le re un vennt à l présente onvention Mise ux normes Le propriétire s olige à réliser les trvux e mise ux normes relevnt e s responsilité. Le gestionnire s olige à réliser les trvux e mise ux normes relevnt e s responsilité. Les prties se référeront à l grille e réprtition nnexée à l présente onvention pour éterminer les oligtions e hun. Dns le s oligtions nouvelles ou non prévues ns l grille, les prties se renontreront pour éfinir ette réprtition. Les mises ux normes, lorsqu elles relèvent u propriétire, onstituent un investissement supplémentire, e e fit, le loyer intégrer les hrges finnières s y fférnt ns les onitions éfinies à l rtile Grosses réprtions ou trvux onfiés pr le gestionnire u propriétire Dns le s où les grosses réprtions ou les trvux à l hrge u preneur serient onfiés pr elui-i u propriétire, ette mission fer l ojet une onvention prtiulière. Artile 12 - ontrts, oligtoires Les ontrts oligtoires sont à l hrge u gestionnire notmment pour les équipements et instlltions e séurité. Nénmoins, sur emne u gestionnire, le propriétire pourr epter l prise en hrge et l gestion e tout ou prtie e es ontrts. Dns e s, un vennt à l présente onvention éfinir : les ontrts onernés, les molités e remoursement u oût e es ontrts u propriétire pr le gestionnire, l rémunértion u propriétire pour ette presttion. Artile 13 - gestion es servies Le gestionnire signtire u présent ontrt e lotion ur l responsilité entière et exlusive e tous les servies (hmre, servies olletifs ) fontionnnt ns les lieux loués insi que e l exéution es stipultions mises à s hrge pr l onvention triprtite APL. En outre, onformément à l rtile 15 e l onvention triprtite APL, le gestionnire resser hque nnée u 15 novemre, u propriétire, le oule es ouments qu il est tenu e trnsmettre u préfet à l même te. Unfo / Aorif - éition septemre pge 10 / 28

13 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Artile 14 - prtge, informtions onvention type Afin e mieux ooronner les interventions ministrtives et tehniques, les prties s enggent à éhnger tous les ns les informtions suivntes, sns que ette trnsmission n engge l responsilité e l une ou l utre es prties : 14-1 Informtions e nture ministrtive Le gestionnire s engge à trnsmettre u propriétire les informtions suivntes : l rrêté grément e l ssoition, le projet soil e l résiene, et plus générlement toutes les informtions permettnt u propriétire e réponre à ses oligtions réglementires. Le propriétire s engge à trnsmettre u gestionnire les informtions suivntes : les éhéniers e remoursement es prêts fférnt à l résiene et leurs révisions jusqu à extintion es prêts, les prévisions et l vis e piement e l TFPB Informtions e nture tehnique Le gestionnire s engge à trnsmettre u propriétire les informtions suivntes : le pln, le pln e gros. Le propriétire s engge à trnsmettre u gestionnire les informtions suivntes : le pln plurinnuel e trvux ont les progrmmtions e trvux u titre e l PCRC, le montnt u loyer nnuel û pr le gestionnire et s éomposition selon les ifférents éléments (f. rtile 3 e l présente onvention). A l emne u gestionnire et sur un rythme nnuel, le propriétire l informe : es résultts u 31 éemre e l nnée N-1 u ompte e suivi extromptle e l prtiiption pour ouverture es trvux e renouvellement es omposnts et u gros à l hrge u propriétire, es prévisions pour l nnée N, es éléments tehniques prévisionnels (progrmme e trvux lié à l urée e vie es omposnts, pln ). D un ommun or, le propriétire et le gestionnire éhngent en tnt que e esoin es informtions reltives ux éléments finniers et à leurs strtégies onernnt le progrmme onsiéré. Artile 15 - ispositions prtiulières en s e ession Il est préisé qu en s e ession, les loyers versés restent quis u propriétire. En s e ession ou e trnsfert e propriété, le propriétire informer l quéreur u montnt isponile e PCRC estiné à ouvrir les trvux ne onnnt ps lieu à une ugmenttion e loyer. L quéreur prévoir ns son suivi extr omptle le montnt e l PCRC. Aquéreur et ént tienront ompte u montnt e l PCRC ns l étermintion u prix e ession. Unfo / Aorif - éition septemre pge 11 / 28

14 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Artile 16 - résilition e l onvention onvention type L onvention pourr être résiliée e plein roit : ) en s e mnquement grve, éfut exéution, violtion pr l une ou l utre es prties es luses et onitions e l présente onvention ns un éli un mois près une mise en emeure voir à exéuter les oligtions restées infrutueuses, ) en s e retrit pr le préfet e l grément tel que prévu pr l rtile R u CCH ns un éli un mois à ompter e l notifition e elui-i. Tous les fris, que le propriétire ser mené à engger à l suite e l non-exéution pr le gestionnire e l une quelonque e ses oligtions, seront à l hrge u gestionnire. Tous les fris, que le gestionnire ser mené à engger à l suite e l non-exéution pr le propriétire e l une quelonque e ses oligtions, seront à l hrge u propriétire. Artile 17 - étt es lieux e sortie Le gestionnire s olige vis-à-vis u propriétire à lui remettre en fin e ontrt l immeule en l étt initil hors usure normle et vétusté. Lorsque le gestionnire quitte les lieux à l issue e son ouption, un étt es lieux ontritoire ser étli entre les prties. Les réprtions sont effetuées pr le gestionnire lorsqu elles relèvent e s responsilité. Une liste es réprtions lotives à effetuer ser étlie pr omprison entre l étt es lieux entrée et l étt es lieux e sortie. L ensemle es réprtions relevnt es oligtions u gestionnire fer l ojet e evis entreprises, qui permettront e hiffrer le oût es trvux à réliser et ont l hrge ser supportée pr le gestionnire. A éfut or, les prties pourront s en remettre à l éision un expert ésigné à l mile à titre ritre, et ont le oût intervention ser supporté pr moitié pr hune es prties. Cet expert éterminer l nture es trvux à réliser et fixer le oût restnt à l hrge u gestionnire. Artile 18 - fris, enregistrement Tous les fris enregistrement ou e timre reltifs u présent ontrt sont à l hrge u gestionnire. Conition suspensive L prise e possession est soumise à l onition suspensive suivnte : ttriution u propriétire es prêts ont épen l onstrution e l résiene soile. Fit à, le, en triple exemplire. Pour le gestionnire, Pour le propriétire, Unfo / Aorif - éition septemre pge 12 / 28

15 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers reommntions, utilistion Reommntions reltives à l, utilistion e l onvention type gestionnires / propriétires : ommentires et préonistions L onvention type proposée pr l Unfo et l Aorif onstitue un re générl qui peut être méngé pr les ifférentes prties fin pter les ispositions u ontexte spéifique e l opértion. L ensemle es préonistions est soumis à l ppréition es prties. Artile 2 - urée e l lotion Il est rppelé que s il est onlu pour une urée supérieure ou égle à 12 ns, le ontrt e lotion oit fire l ojet une pulition u ureu es hypothèques. Artile 3 - loyer Reonstitution es fons propres Il pprtient u propriétire e éterminer l urée e reonstitution et le moe e rémunértion es fons propres. Ils peuvent pr exemple être rémunérés sur l se u tux u livret A. Fris générux D un ommun or, propriétire et gestionnire peuvent retenir omme inie e référene l IRL (Inie e Référene es Loyers). Provisions pour trvux > Propriétire et gestionnire peuvent retenir omme inie e référene l inie IRL. Nénmoins, il onvient e souligner que, s gissnt e l inextion e l PCRC, l Inie u Coût e l Constrution (ICC) emeure l inie le plus représenttif e l évolution es oûts. > Conernnt l éfinition es tux e PCRC, eux méthoes peuvent être ppliquées. L plus nienne revient à ppliquer 0,6 % sur toute l urée u il. L méthoe reommnée plus réemment onsiste à ppliquer es tux e PCRC progressifs, e 0,3 % l première nnée, ugmentnt jusqu à 1 % sur les 8 premières nnées, puis se mintennt ensuite à 1 % u prix e revient tulisé. En tout étt e use, fin e ne ps onuire à un éfiit ou à un exéent exessifs e trésorerie pour le propriétire, il est onseillé e prenre en onsiértion, pour l étermintion u tux, l nture et les rtéristiques e l étlissement et l réprtition es oligtions en termes e trvux. > Il est préonisé e préiser l réprtition es trvux entre propriétire et gestionnire ns une grille figurnt en nnexe u ontrt. Deux types e grilles (selon que l on se situe sous le régime e l rtile 606 ou ien es qutre rtiles u oe ivil) sont proposées en nnexe e l onvention-type. Ces listes sont stritement initives ; l grille retenue peut être omplétée et méngée un ommun or entre les prties. Progrmmes quisition réhilittion ou quisition méliortion Conernnt es progrmmes, l ssiette e lul u loyer ser le prix e revient glol e l opértion (quisition + réhilittion) uquel il onvient e éuire l évlution e l hrge fonière inluse ns le prix e l quisition. Clul u loyer à l issue u remoursement es prêts prinipux Au plus tr 6 mois vnt l ernière éhéne e remoursement es emprunts u finnement prinipl, il est fortement reommné ux prties e se renontrer fin étlir un vennt à l onvention initile pour éterminer les nouvelles molités e lul u loyer. Pr illeurs, il est souhitle e fire oïnier l éhéne e l onvention ve elle u finnement prinipl. Unfo / Aorif - éition septemre pge 13 / 28

16 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Artile 15 - ispositions prtiulières en s e ession u ien reommntions, utilistion L onvention type inique les onnes prtiques à tenir en s e ession e l étlissement, que l vente s effetue u profit u gestionnire ou un utre heteur. Il est en effet préonisé opter une émrhe e trnsprene vis-à-vis u futur quéreur onernnt le montnt e prtiiption pour ouverture es trvux e renouvellement es omposnts. Si ette ernière, onstituée u trvers u piement u loyer, reste quise u propriétire en s e ession, il prît inispensle que l quéreur puisse l évluer et ntiiper les hrges relevnt u poste e trvux et e gros rtthé à l étlissement. L onvention type invite on à e que le montnt e PCRC soit pris en ompte ns l négoition u prix e ession, fin e onuire l quéreur à reporter un montnt équivlent ns son suivi extr omptle, et e lui permettre e moiliser, ès quisition, les fons néessires u gros et ux trvux. Unfo / Aorif - éition septemre pge 14 / 28

17 Annexes Réprtition es oligtions e réprtion et, entre propriétire et gestionnire : Grille n 1- Artile 606 u Coe ivil...pges 17 à 22 Grille n 2 - Artiles 606, 1719, 1720, 1721 u Coe ivil...pges 23 à 28

18

19 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Grille n 1- Artile 606 u Coe ivil Réprtition es oligtions e réprtion et, entre propriétire et gestionnire Réf. Nture es ouvrges Type intervention Réprtition IFRS Affettion RC (1) GE (2) EC (3) Propr. Gest. 1 / CLOS, COUVERT et DISTRIBUTION 01-A Gros-œuvre et struture Fontions Vie-snitire Murs porteurs Génie ivil loux tehniques Fçes (y ompris neux et rotères ) Plnhers (lles, et ) Esliers (y ompris esliers e seours ) 01-B Mçonnerie intérieure Cloisons Isoltion pr l intérieur 01-C Couverture - étnhéité Chrpente Couverture Toiture terrsse - étnhéité Toiture terrsse : isoltion Arotères, pénétrtions, et Joints e ilttion (étnhéité) Desentes EP, Cheneux Eiules tehniques Protetions séurité (rinolines) 01-D Fçes (hors strutures) Revêtements + isoltions extérieures Revêtement fçe sns isoltion extérieure struture ès (trppe, porte ) vie-snitire (irultions) struture struture struture struture struture restruturtion, moifition ou mise ux normes réfetion rétion moifition réfetion réfetion omplète réfetion prtielle réprtion ou réfetion omplète réfetion prtielle réprtion ou réfetion omplète réfetion prtielle ou réprtion pontuelle pose ou mise ux normes réfetion omplète réfetion prtielle ou réprtion pontuelle réfetion réfetion réfetion ou remplement réfetion mise en ple ou mise ux normes remplement pose remplement ou réfetion omplète réprtion pontuelle + lvge réfetion / rvlement omplet réprtion pontuelle + lvge (1) Renouvellement es omposnts - (2) Gros - (3) Entretien ournt Unfo / Aorif - éition septemre pge 17 / 28

20 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers Réprtition es oligtions e réprtion et, entre propriétire et gestionnire - Grille n 1 Réf. Nture es ouvrges Type intervention Réprtition IFRS Affettion RC GE EC Propr. Gest. 01- E Menuiseries extérieures Menuiseries extérieures : fenêtres Protetions (volets, et ), oulttions Joints, quinillerie Fermetures à rez e hussée 01 - F Menuiseries intérieures Prties ommunes Loux tehniques et utres gines tehniques Prties privtives remplement générlisé remplement pontuel réprtion et remplement générlisé remplement pontuel réprtion et remplement réprtion et instlltion remplement réprtion et remplement réprtion remplement réprtion remplement réprtion 01 - G Serrurerie (métllerie, séurité) Prties ommunes et privtives Loux tehniques et utres Cs spéfiiques (ex : gre-orps) remplement réprtion et remplement réprtion et remplement réprtion et 2 / équipements TECHNIQUES 02 - A Proution huffge - ECS Energie (gz, fuel ) Chngement énergie Proution huffge P3 - Gestionnire Distriution huffge Riteurs (ou réseu sols) Proution ECS Distriution ECS réfetion omplète réfetion prtielle réprtion et instlltion remplement totl réfetion prtielle réprtion et instlltion remplement réfetion prtielle réprtion et instlltion remplement totl réfetion prtielle réprtion et instlltion mise ux normes remplement totl réfetion prtielle e réprtion et instlltion mise ux normes remplement totl réfetion prtielle e réprtion et Unfo / Aorif - éition septemre pge 18 / 28

Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012

Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012 Wieln-Werke AG, 89070 Ulm, Allemgne Février 2012 Conitions générles e livrison 1. Conitions ontrtuelles, roit pplile Nous livrons et fournissons es presttions onformément à notre onfirmtion e ommne érite

Plus en détail

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE Règlement d ttriution de ourses et de prêts d études et de formtion du déemre 006 Artile premier Ojet et hmp d pplition Le présent règlement est étli en pplition

Plus en détail

La plateforme Next Generation Mini guide

La plateforme Next Generation Mini guide L plteforme Next Genertion Mini guie Ce guie onis été réé pour vous permettre e vous fmiliriser rpiement ve les nomreuses fontionnlités et outils isponiles sur l plteforme Next Genertion. Apprenez où trouver

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Série des trités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Strsourg, 28.I.1981 STE 108 Tritement utomtisé des données

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.1 Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise Control Center. 1

Plus en détail

Conditions Générales d Assurances Edition 2012.10

Conditions Générales d Assurances Edition 2012.10 Assurne ménge Etudints Conditions Générles d Assurnes Edition 2012.10 Index Pge Art. A Couverture de se...... 2 Choses ssurées, risques ssurles... 2 Presttions et sommes d ssurne....... 4 Art. B Couverture

Plus en détail

Commencer. Guide d'installation rapide HL-4570CDW HL-4570CDWT. l appareil et vérifiez les composants AVERTISSEMENT ATTENTION.

Commencer. Guide d'installation rapide HL-4570CDW HL-4570CDWT. l appareil et vérifiez les composants AVERTISSEMENT ATTENTION. Guie instlltion rpie Commener (UE uniquement) HL-4570CDW HL-4570CDWT Avnt utiliser et ppreil pour l première fois, lisez le présent Guie 'instlltion rpie fin e le onfigurer et e l instller. Pour onsulter

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise, Multi Firewall Edition

McAfee Firewall Enterprise, Multi Firewall Edition Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise, Multi Firewll Eition version 8.3.x Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise, Multi Firewll

Plus en détail

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency XA0101357 IC/IR/2001/8 INTERNAL REPORT (Limite Distriution) Unite Ntions Eutionl Sientifi n Culturl Orgniztion n Interntionl Atomi Energy Ageny THE ABDUS SALAM INTERNATIONAL CENTRE FOR THEORETICAL PHYSICS

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine Cours de «onepts vnés de ompiltion» Trvux prtiques Auteur : F. Védrine Les utomtes et les expressions régulières Les utomtes sont onstitués d étts et de trnsitions. Un étt définit l vnée dns l reonnissne

Plus en détail

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle Clsseur courtier d ssurnce Comment orgniser son ctivité et se préprer à un contrôle 67, venue Pierre Grenier 92517 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél : 01.46.10.43.80 Fx : 01.47.61.14.85 www.streevocts.com

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE POUR LES SERRURES D ENTRÉE À CLÉ EXTÉRIEURES VERROUILLABLES, À POIGNÉE DE BRINKS HOME SECURITY. POUR LES PORTES DE

Plus en détail

remboursements factures prêts chômage dettes Le surendettement

remboursements factures prêts chômage dettes Le surendettement les hiers de l tion soile remoursements ftures prêts hômge dettes Le surendettement Repères Selon l Assoition frnçise des soiétés finnières (ASF), reprennt les sttistiques présentées pr l Bnque de Frne

Plus en détail

Commencer MFC-J6920DW

Commencer MFC-J6920DW Guie instlltion rpie Commener MFC-J6920DW Veuillez lire le Guie e séurité u prouit vnt 'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion ppropriée.

Plus en détail

L élia 40% 13% Chaudière gaz à condensation. Son secret : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Murale ou sol Cheminée ou ventouse

L élia 40% 13% Chaudière gaz à condensation. Son secret : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Murale ou sol Cheminée ou ventouse Chudière gz à ondenstion L éli Jusq 40% u à d éo no r hu ppor mie tàu dière pr trd ne ition nelle Chuffge et Eu Chude Snitire Murle ou sol Cheminée ou ventouse Instlltion simple dns le neuf omme dns l

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

Commencer MFC-J6520DW

Commencer MFC-J6520DW Guie instlltion rpie Commener MFC-J6520DW MFC-J6720DW Veuillez lire le Guie e séurité u prouit vnt 'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion

Plus en détail

Solutions électriques VELUX

Solutions électriques VELUX Solutions életriques VELUX Les produits életriques VELUX utilisent l tehnologie io-homeontrol, protoole de ommunition sns fil séurisé, prtgé ve de grnds frints dns l univers du Bâtiment. Les téléommndes

Plus en détail

4. PROTECTION À L OUVERTURE

4. PROTECTION À L OUVERTURE 42 4. PROTECTION À L OUVERTURE 4.1. Générlités Afin de lever l miguïté de l norme NF EN 16005 sur l exigence des prgrphes 4.6.2.1 et 4.6.3.1 (4) qunt à l définition de «lrge proportion», suf nlyse de risque

Plus en détail

Commencer MFC-J4410DW

Commencer MFC-J4410DW Guie instlltion rpie Commener MFC-J440DW MFC-J460DW Veuillez lire le Guie e séurité u prouit vnt 'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion

Plus en détail

NE connectez PAS le câble USB à ce stade (si vous utilisez un câble USB). de l'appareil et vérification des composants. Noir Jaune Cyan Magenta

NE connectez PAS le câble USB à ce stade (si vous utilisez un câble USB). de l'appareil et vérification des composants. Noir Jaune Cyan Magenta Guie instlltion rpie Commener MFC-495CW Avnt 'utiliser l'ppreil, veuillez lire e Guie 'instlltion rpie pour otenir les instrutions sur les proéures 'instlltion et e onfigurtion équtes. AVERTISSEMENT ATTENTION

Plus en détail

l appareil et vérifier les composants Module tambour-cartouche de toner (pré-installé)

l appareil et vérifier les composants Module tambour-cartouche de toner (pré-installé) Guide d instlltion rpide Commener MFC-8510DN MFC-8520DN Commenez pr lire le Guide de séurité du produit, puis suivez ttentivement l proédure d instlltion et de onfigurtion dérite dns e Guide d'instlltion

Plus en détail

BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE

BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE COURS DE BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE Seteur es sienes soiles et humines Division e l éthique es sienes et es tehnologies Design & Proution: Juli Cheftel SHS/EST/EEP/2008/PI/1

Plus en détail

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1 Lngges Automtes Non-déterminisme Grmmires Attiuées et Génértives Expressions régulières Correction Prtielle de Progrmmes Ceci n'est ps un cours de Lngge C++ 2.1 Comment implnter en C un reconnisseur de

Plus en détail

RadioCommunications CDMA

RadioCommunications CDMA Conservtoire tionl es Arts et Métiers Cours u Conservtoire tionl es Arts et Métiers RioCommunitions CDMA (Version 7) Mihel Terré terre@nmfr Eletronique C4 / Conservtoire tionl es Arts et Métiers Les performnes

Plus en détail

Personnel Pour chaque diagnostiqueur, veuillez fournir les informations suivantes : Date de la formation. Formation (durée)

Personnel Pour chaque diagnostiqueur, veuillez fournir les informations suivantes : Date de la formation. Formation (durée) 1 Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Date de réation : Possédez-vous

Plus en détail

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet.

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet. Sttistique mensuelle tourisme et hôtellerie Introduction edatenq est une ppliction qui permet ux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclrtions sttistiques pr internet. Il s'git d'une ppliction

Plus en détail

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER 1. Vous en êtes cpble. 2. C est efficce et vous llez ggner du temps chque jour. 3. Cel fit vendre : vlorisez votre entreprise pr vos documents. 4. C est profitble :

Plus en détail

Intégrale et primitives

Intégrale et primitives Chpitre 5 Intégrle et primitives 5. Ojetif On herhe dns e hpitre à onstruire l opérteur réiproue de l opérteur de dérivtion. Les deux uestions suivntes sont lors nturelles. Question : Soit f une pplition

Plus en détail

MANUEL DE L UTILISATEUR. Série numérique L73** Série numérique M83**

MANUEL DE L UTILISATEUR. Série numérique L73** Série numérique M83** MANUEL DE L UTILISATEUR Série numérique L73** Série numérique M83** Frnçis Contenu INSTALLATION DU TÉLÉVISEUR Consignes e séurité...4 Instlltion et informtions importntes...5 Téléommne...7 Insertion es

Plus en détail

Transfert. Logistique. Stockage. Archivage

Transfert. Logistique. Stockage. Archivage Trnsfert Logistique Stockge Archivge Trnsfert, logistique, stockge Pour fire fce ux nouveux enjeux, il est importnt de pouvoir compter sur l'expertise d'un spéciliste impliqué à vos côtés, en toute confince.

Plus en détail

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique LITE-FLOOR Dlles de sol et mrches d esclier Informtion technique Recommndtions pour le clcul et l pose de LITE-FLOOR Générlités Cette rochure reprend les règles de se à respecter pour grntir l rélistion

Plus en détail

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement.

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement. Rélistion de sites Internet PME & Grndes entreprises Offre Premium Etude du projet Réunions de trvil et étude personnlisée de votre projet Définition d une strtégie de pré-référencement Webdesign Définition

Plus en détail

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

L éditorial. rapport d activité 2010-2012. Francis Daumas. décembre 2014 éditorial

L éditorial. rapport d activité 2010-2012. Francis Daumas. décembre 2014 éditorial déemre 2014 éditoril L éditoril Frnis Dums Direteur Conernnt l onservtion à long terme des Un premier oup d œil dns le rétroviseur nous L onstrution du nouveu «pôle énergie» données numériques, à ôté des

Plus en détail

1ère partie «COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE DEFINITIONS ET TRAITEMENTS DES FONCTIONS BINAIRES. René-Louis VALLEE

1ère partie «COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE DEFINITIONS ET TRAITEMENTS DES FONCTIONS BINAIRES. René-Louis VALLEE O '.v.v.v.v..v.v.v.v. «' V.V.V.V _ _ - -' """ ^ " " REMIER MINISTRE «OMMISSRIT L'ENERGIE TOMIQUE IU (J E -R. 3534 (I) 9. NLYSE INIRE ère prtie EINITIONS ET TRITEMENTS ES ONTIONS INIRES pr René-Louis VLLEE

Plus en détail

COMPARAISON MULTIPLICATIVE DE GRANDEURS. schéma CE2 CM1 CM2

COMPARAISON MULTIPLICATIVE DE GRANDEURS. schéma CE2 CM1 CM2 référé ou orne supérieure référent ou orne inférieure COMPARAISON MULTIPLICATIVE DE GRANDEURS shém CE2 CM1 CM2 x : x : Il y 5 fois plus e hises à l ntine que ns l lsse. Il y en 25 ns l lsse. Comien y -t-il

Plus en détail

Créer des jeux avec GLUP

Créer des jeux avec GLUP Créer des jeux vec GLUP GLUP (générteur ludopédgogique) est un service en ligne du CRDP de l cdémie de Versilles. Il permet de trnsformer des exercices à se de texte en mini-jeux téléchrgeles. Les jeux

Plus en détail

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Compt Avec EBP Compt, vous ssurez le suivi de l ensemble de vos opértions et exploitez les données les plus complexes en toute sécurité. Toutes les fonctionnlités essentielles

Plus en détail

Métiers de la sécurité Questionnaire préalable d assurance

Métiers de la sécurité Questionnaire préalable d assurance Métiers de la séurité Questionnaire préalable d assurane Métiers de la séurité Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN

Plus en détail

Diagnostic Immobilier by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Diagnostic Immobilier by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Nom ou raison soiale Adresse Code postal Ville

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juillet 2015] Ce mois-ci on vous parle de. L arrêté est applicable à compter du 1er Juillet 2015.

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juillet 2015] Ce mois-ci on vous parle de. L arrêté est applicable à compter du 1er Juillet 2015. Ce mois-ci on vous prle de i Rpport de repérge minte : Trnsmission u Préfet obligtoire à compter du 1 er juillet 2015 Simplifiction des formlités : De bonnes nouvelles pour les entreprises de dignostic

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION

ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION - Février 2003 - ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION Centre d Information du Cuivre 30, avenue Messine 75008 Paris HOLISUD Ingénierie 21,

Plus en détail

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution Toyot Assurnces Toujours l meilleure solution De quelle ssurnce vez-vous besoin? Vous roulez déjà en Toyot ou vous ttendez s livrison. Votre voiture est neuve ou d occsion. Vous vlez les kilomètres ou

Plus en détail

GABARIT À PÊNE DORMANT ÉLECTRONIQUE

GABARIT À PÊNE DORMANT ÉLECTRONIQUE Trez un erle de 1 po (25,4 mm) de dimètre u entre du ord de l porte. 2" 1 3/4" 1 9/16" 1 3/8" 51 45 40 35 POUR DISTANCE D'ENTRÉE de 2 3/8 po (60 mm) Pliez e grit sur l ligne pointillée et plez elle-i sur

Plus en détail

638604 CTC Generic 815446 LITHO FLEXO. PANTONE 000 05a mm/dd/yy xxxxxx. PANTONE 000 06a mm/dd/yy xxxxxx PANTONE 000. 07a mm/dd/yy xxxxxx.

638604 CTC Generic 815446 LITHO FLEXO. PANTONE 000 05a mm/dd/yy xxxxxx. PANTONE 000 06a mm/dd/yy xxxxxx PANTONE 000. 07a mm/dd/yy xxxxxx. Trez un erle de po (5, mm) de dimètre u entre du ord de l porte. " /" 9/6" /8" 5 5 0 5 POUR DISTANCE D ENTRÉE de /8 po (60 mm) Pliez e grit sur l ligne pointillée et plez elle-i sur l ngle de l porte POUR

Plus en détail

Votre dossier d adhésion

Votre dossier d adhésion MSH INTERNATIONAL pour le ompte Votre dossier d adhésion Vous avez besoin d aide pour ompléter votre dossier d adhésion? Contatez-nous au +33 (0)1 44 20 48 77. Adhérent Bulletin d adhésion Titre : Mademoiselle

Plus en détail

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE 1GEN ciences et Techniques Industrielles Pge 1 sur 7 Automtique et Informtiques Appliquées Génie Énergétique Première 1 - LA VARIABLE BINAIRE L électrotechnique, l électronique et l mécnique étudient et

Plus en détail

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Gestion Commercile Gérez le cycle complet des chts (demnde de prix, fcture fournisseur), des stocks (entrée, sortie mouvement, suivi) et des ventes (devis, fcture, règlement,

Plus en détail

Les Dossiers Du Mois. 006 Janvier 2013

Les Dossiers Du Mois. 006 Janvier 2013 Les Dossiers Du Mois No. 006 Jnvier 2013 DÉVELOPPEMENT DE LA POLICE NATIONALE D'HAÏTI: cp sur 2016 Le Gouvernement hïtien doté s police ntionle d'un pln quinquennl de développement pour l période 2012-2016.

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 RC Professionnelle by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR CAP PRO E SCHEMA : E MOTEUR folio folio folio folio folio folio folio 7 folio 8 folio 9 plque signlétique d un moteur puissnce sorée pr un moteur plque à ornes d un moteur triphsé e couplge étoile e couplge

Plus en détail

gfaubert septembre 2010 1

gfaubert septembre 2010 1 Notes de cours Pour l e secondire Compiltion et/ou crétion Guyline Fuert Septemre 00 gfuert septemre 00 Géométrie------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

essais dossier Oser s équi Prothèses auditives

essais dossier Oser s équi Prothèses auditives essis dossier u LES AUDIOPROTHÉSISTES AU BANC D ESSAI p. 46 u UN APPAREIL ADAPTÉ À VOS BESOINS p. 50 u FAIRE BAISSER LA FACTURE? PAS SI SIMPLE p. 52 Prothèses uditives Oser s équi AUDIOPROTHÉSISTES Fe

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

AUDIT CHAUFFERIE / AUDIT MAINTENANCE. Pourquoi et comment réaliser un Audit Chaufferie, couplé à un Audit Maintenance?

AUDIT CHAUFFERIE / AUDIT MAINTENANCE. Pourquoi et comment réaliser un Audit Chaufferie, couplé à un Audit Maintenance? UIT HUFFRI / UIT MINTNN Pourquoi et comment réaliser un udit haufferie, couplé à un udit Maintenance? L'TIVITÉ «UIT HUFFRI» ST UN MISSION OMPLÈT QUI OUVR L'NSML L'INSTLLTION HUFFG 'UN ÂTIMNT. tat des lieux

Plus en détail

Microéconomie de l Incertitude M1 Banque et Marchés Financiers

Microéconomie de l Incertitude M1 Banque et Marchés Financiers Microéconomie de l Incertitude M1 Bnque et Mrchés Finnciers Emmnuel DUGUET Notes de Cours, V1 2 1 Concepts de bse 5 1.1 Les loteries................................ 6 1.2 Le critère d espérnce mthémtique..................

Plus en détail

Chapitre VI Contraintes holonomiques

Chapitre VI Contraintes holonomiques 55 Chpitre VI Contrintes holonomiques Les contrintes isopérimétriques vues u chpitre précéent ne sont qu un eemple prticulier e contrintes sur les fonctions y e notre espce e fonctions missibles. Dns ce

Plus en détail

l'appareil et vérifiez les composants Cartouches d'encre incluses [x4] CD-ROM d'installation CD-ROM de documentation

l'appareil et vérifiez les composants Cartouches d'encre incluses [x4] CD-ROM d'installation CD-ROM de documentation Guide d instlltion rpide Commener DCP-J35W Veuillez lire ttentivement e Guide d'instlltion rpide pour onnître l proédure de onfigurtion et d'instlltion vnt d'utiliser l'ppreil. AVERTISSEMENT ATTENTION

Plus en détail

Menu outils de navigation mennavi.htm

Menu outils de navigation mennavi.htm Pge de lncement index.htm Voici l représenttion schémtique de l structure du site Wllonie, toutes les crtes en mins... Pge d ccueil win.htm nevs générl menwin.htm À propos de l structure des données :

Plus en détail

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann Chpitre 11 Théorème de Poincré - Formule de Green-Riemnn Ce chpitre s inscrit dns l continuité du précédent. On vu à l proposition 1.16 que les formes différentielles sont bien plus grébles à mnipuler

Plus en détail

Caisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN. Mode d emploi. Eu Di U.K.

Caisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN. Mode d emploi. Eu Di U.K. Cisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN Eu Di U.K. Mode d emploi Introduction et tle des mtières Introduction Toutes nos félicittions pour l cht de cette

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 Portage Salarial pour les métiers du Conseil by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms

Plus en détail

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels

Direction des Études et Synthèses Économiques Département des Comptes Nationaux Division des Comptes Trimestriels Etb=MK2, Timbre=G430, TimbreDnsAdresse=Vri, Version=W2000/Chrte7, VersionTrvil=W2000/Chrte7 Direction des Études et Synthèses Économiques Déprtement des Comptes Ntionux Division des Comptes Trimestriels

Plus en détail

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013 Wechter Loïc Mturité 2013 Mthémtiques Cours de M. Flcoz 2013 Préprtion à l'exmen écrit de mturité Mthémtiques 2013 1.Primitives et intégrles 1.1Primitives (CRM pp.77-80) Une primitive pourrit se définir

Plus en détail

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE FORMULAIRE À RENVOYER PAR RECOMMANDÉ À : ACERTA CAS, BP 24000, 1000 Bruxelles (Centre de Monnie) Cse destinée à Acert Dte de

Plus en détail

Multi cotations, information et concurrence entre marchés boursiers. Sarah Draus *

Multi cotations, information et concurrence entre marchés boursiers. Sarah Draus * ulti otations information et onurrene entre marhés boursiers Sarah Draus Septembre 007 Première version RESUE Ce papier présente un moèle où eu marhés boursiers ayant ifférents aès à l information otent

Plus en détail

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes coupe feu élégntes Portes coupe feu EI 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes métlliques NovoPort Premio devient l référence dns l protection incendie

Plus en détail

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus Nations Unies Conseil éonomique et soial Distr. générale 31 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/26 Commission éonomique pour l Europe Conférene des statistiiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

3- Les taux d'intérêt

3- Les taux d'intérêt 3- Les tux d'intérêt Mishkin (2007), Monnie, Bnque et mrchés finnciers, Person Eduction, ch. 4 et 6 Vernimmen (2005), Finnce d'entreprise, Dlloz, ch. 20 à 22 1- Mesurer les tux d'intérêt comprer les différents

Plus en détail

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états.

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états. ciences Industrielles ystèmes comintoires Ppnicol Roert Lycée Jcques Amyot I - YTEME COMBINATOIRE A. Algère de Boole. Vriles logiques: Un signl réel est une grndeur physique en générl continue, on ssocie

Plus en détail

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch MnSfe pour les Utilitiés L Protection ntichute pour les Industries de l'energie Frnçis TowerLtch LdderLtch Les questions de protection nti-chute Les chutes de huteur sont l cuse de mortlité l plus importnte

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques

Guide des bonnes pratiques Livret 3 MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 3 Guide des bonnes prtiques OUTILS DE LA GRH Guide des bonnes prtiques Tble des mtières 1. Introduction p.

Plus en détail

3. Veuillez indiquer votre effectif total :

3. Veuillez indiquer votre effectif total : 1 Métiers du marketing et de la ommuniation Questionnaire préalable d assurane Préambule Le présent questionnaire préalable d assurane Marketing et Communiation a pour objet de réunir des informations

Plus en détail

Rapport. sur la situation en matière de développement durable du Conseil général de l Isère

Rapport. sur la situation en matière de développement durable du Conseil général de l Isère Rpport sur l sitution en mtière de développement durble du Conseil générl de l Isère 2013 Sommire > Edito...3 > Les politiques développées pr le Conseil générl de l Isère... 4 > L gestion durble des finnces

Plus en détail

SYSTEMES LOGIQUES LOGIQUE COMBINATOIRE

SYSTEMES LOGIQUES LOGIQUE COMBINATOIRE Ch.I Commnde des systèmes logiques ogique comintoire - p1 SYSTEMES OGIQUES OGIQUE COMBINATOIRE I Commnde des systèmes logiques 1. Structure des systèmes utomtisés Reprenons l structure étlie dns le cours

Plus en détail

1. 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5. 1.6. 2. 2.1.

1. 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5. 1.6. 2. 2.1. T/TR 01-01 Pge 3 r+ 1. EQUIPMENT CONCERNE L interconnexion numerique interntionl pour le service visiophonique et de visioconf&ence necessite l stndrdistion des principux prmttres num&iques tels que d~it,

Plus en détail

PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS

PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS GUIDE PRATIQUE RÉGIONAL À L'ATTENTION DES PARTICULIERS ET ÉLUS POITOU-CHARENTES PRÉCONISATIONS D'UTILISATION DES EAUX DE PLUIE, PUITS ET FORAGES PRIVÉS DANS LES HABITATIONS J'économise m snté et celle

Plus en détail

Causes techniques des désordres Fondation superficielle. LE TABLEAU DE BORD SYCODÉS est téléchargeable gratuitement sur

Causes techniques des désordres Fondation superficielle. LE TABLEAU DE BORD SYCODÉS est téléchargeable gratuitement sur TBLEU Pathologie DE : BORD zoom auses techniques des désordres Fondation superficielle Sycodés extrait LES INDITEURS D ÉVOLUTION DE L ULITÉ DES ONSTRUTIONS LE TBLEU DE BORD SYODÉS est téléchargeable gratuitement

Plus en détail

Professionnels de l art by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Professionnels de l art by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Professionnels de l art by Hisox Questionnaire préalable d assurane Votre interlouteur: Buzz Assurane Servie lients - BP 105 83061 Toulon Cedex prodution@buzzassurane.om La ommunauté des olletionneurs

Plus en détail

INFORMATION DE NATURE PRÉVISIONNELLE

INFORMATION DE NATURE PRÉVISIONNELLE RÉSULTTS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE L EXERCICE 2014 LES REVENUS UGMENTENT DE 7 % ET LE ÉNÉFICE PR CTION DOULE PR RPPORT U MÊME TRIMESTRE DE L EXERCICE PRÉCÉDENT Le 30 avril 2014 INFORMTION DE NTURE PRÉVISIONNELLE

Plus en détail

l'appareil et vérifiez les composants Cartouches d'encre de démarrage

l'appareil et vérifiez les composants Cartouches d'encre de démarrage Guide d instlltion rpide Commener DCP-J132W Veuillez lire le Guide de séurité du produit vnt d'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guide d'instlltion rpide pour onnître l proédure de onfigurtion et d'instlltion

Plus en détail

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas!

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas! X-infos L ATUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014 Édito Tous a vos agendas! La soiété SPL-Xdemat s apprête à vivre pour la première fois de sa jeune existene, les életions muniipales. Et ompte tenu du

Plus en détail

Réseaux secs Réseaux secs

Réseaux secs Réseaux secs p7 l Nos solutions hmres télécom p76 l Guides de choix - hmres télécom p78 l Stndrds p80 l Morphée p8 l Spécifiques pour réseux divers p8 l ccessoires oîtes pvillonnires p86 l Boîtes 5 x 5 et 0 x 0 p88

Plus en détail

SYSTEME DE TELEPHONIE

SYSTEME DE TELEPHONIE YTEME DE TELEPHOIE LE OUVEUTE PTIE MOITEU COULEU Le système de téléphonie comporte un moniteur vec un écrn couleurs de intégré u téléphone. Cette prtie est disponile en lnc, nthrcite et Tech. TLE DE MTIEE

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS. DE LA PREFECTURE DE LA REGION D ILE DE FRANCE, PREFECTURE DE PARIS NUMERO REG-6-bis DU 11/01/2011 SOMMAIRE

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS. DE LA PREFECTURE DE LA REGION D ILE DE FRANCE, PREFECTURE DE PARIS NUMERO REG-6-bis DU 11/01/2011 SOMMAIRE REUEIL DES TES DMINISTRTIFS DE L PREFETURE DE L REGION D ILE DE FRNE, PREFETURE DE PRIS NUMERO REG-6-bis DU 11/01/2011 SOMMIRE PREFETURE DE L REGION D ILE-DE-FRNE, PREFETURE DE PRIS SERÉTRIT GÉNÉRL POUR

Plus en détail

LES CONDITIONS D EMBAUCHE DE L ARTISTE DANS LE CHAMP DE L ACTION CULTURELLE. mardi 15 septembre 2009 La Passerelle Saint-Brieuc

LES CONDITIONS D EMBAUCHE DE L ARTISTE DANS LE CHAMP DE L ACTION CULTURELLE. mardi 15 septembre 2009 La Passerelle Saint-Brieuc LES CONDITIONS D EMBAUCHE DE L ARTISTE DANS LE CHAMP DE L ACTION CULTURELLE mardi 15 septembre 2009 La Passerelle Saint-Brieu Sommaire LE CONTRAT DE TRAVAIL...3 LA REMUNERATION : PAIEMENT AU CACHET, PAIEMENT

Plus en détail

Guide d'utilisation Easy Interactive Tools Ver. 2

Guide d'utilisation Easy Interactive Tools Ver. 2 Guide d'utilistion Esy Interctive Tools Ver. 2 Guide d'utilistion Esy Interctive Tools Ver.2 Présenttion de Esy Interctive Tools 3 Crctéristiques Fonction de dessin Vous pouvez utiliser Esy Interctive

Plus en détail

Format UNIMARC Bibliographique abrégé

Format UNIMARC Bibliographique abrégé Formt UNIMARC Biliogrphiqe régé Ce doment donne l étt d formt près l dexième mise à jor de 1998. Il ontient en pls qelqes modifitions eptées pr le Comité permnent UNIMARC lors de s dernière rénion nnelle

Plus en détail

AVENTICUM. Petit guide actif pour découvrir l ancienne capitale de l Helvétie romaine cycle 2 degré 5-6 PER. Un jour à. Moi c est Camillus, et toi?

AVENTICUM. Petit guide actif pour découvrir l ancienne capitale de l Helvétie romaine cycle 2 degré 5-6 PER. Un jour à. Moi c est Camillus, et toi? Petit guide tif pour déouvrir l nienne pitle de l Helvétie romine yle 2 degré 5-6 PER Moi est Cmillus, et toi? Dniel Stevn 2011 1 Mode d emploi Je suis un Romin d Aventium, une ville que j ime utnt que

Plus en détail

Le compte satellite des institutions sans but lucratif

Le compte satellite des institutions sans but lucratif Institut des omptes nationaux Le ompte satellite des institutions sans ut luratif 2000-2001 Contenu de la puliation Le ompte satellite des institutions sans ut luratif (ISBL) est élaoré d après les définitions

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral Synthèse de cours (Terminle S) Clcul intégrl Intégrle d une onction continue positive sur un intervlle [;] Dns cette première prtie, on considère une onction continue positive sur un intervlle [ ; ] (

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir en math

Tout ce qu il faut savoir en math Tout ce qu il fut svoir en mth 1 Pourcentge Prendre un pourcentge t % d un quntité : t Clculer le pourcentge d une quntité pr rpport à une quntité b : Le coefficient multiplicteur CM pour une ugmenttion

Plus en détail

ASSURANCE MULTIRISQUE ARTISAN DU BATIMENT

ASSURANCE MULTIRISQUE ARTISAN DU BATIMENT SSURNE MULTIRISQUE RTISN DU TIMENT Formulaire de déclaration du risque Toutes les questions doivent recevoir une réponse, Toutes les cases à cocher doivent être renseignées, Le document doit être daté

Plus en détail

Sommaire. 6. Tableau récapitulatif... 10. Sophos NAC intégré Vs. NAC Advanced - 17 Février 2009 2

Sommaire. 6. Tableau récapitulatif... 10. Sophos NAC intégré Vs. NAC Advanced - 17 Février 2009 2 Sommire 1. A propos de Sophos... 3 2. Comprtif des solutions Sophos NAC... 4 3. Sophos NAC pour Endpoint Security nd Control 8.0... 4 3.1. Administrtion et déploiement... 4 3.2. Gestion des politiques

Plus en détail

EnsEignEmEnt supérieur PRÉPAS / BTS 2015

EnsEignEmEnt supérieur PRÉPAS / BTS 2015 Enseignement supérieur PRÉPAS / BTS 2015 Stnisls pour mbition de former les étudints à l réussite d exmens et de concours des grndes écoles de mngement ou d ingénieurs. Notre objectif est d ccompgner chque

Plus en détail

Santé et sécurité psychologiques en milieu de travail

Santé et sécurité psychologiques en milieu de travail CAN/CSA-Z1003-13/BNQ 9700-803/2013 Norme ntionle du Cnd Snté et sécurité psychologiques en milieu de trvil Prévention, promotion et lignes directrices pour une mise en œuvre pr étpes Avilble in English

Plus en détail