rtisans Quand les métiers d art et le chocolat nous font craquer! P. 4 et 10 Nord Pas-de-Calais tenté par l export?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "rtisans Quand les métiers d art et le chocolat nous font craquer! P. 4 et 10 Nord Pas-de-Calais tenté par l export?"

Transcription

1 Le monde DES Retrouvez dans ce numéro toute l'information de votre CMA rtisans édition Nord Pas-de-Calais Bimestriel n 81 mars-avril Quand les métiers d art et le chocolat nous font craquer! P. 4 et 10 faites connaissance avec le nouveau Bureau de la CMA de région p. 6 tenté par l export? p. 11 L offre globale de services

2 SÉRIE SPÉCIALE Équipée pour répondre à toutes vos exigences BIPPER PACK CD CLIM PLUS D AVANTAGE CLIENT (1) Sous condition de reprise* HT PARTNER PACK CD CLIM PLUS HT D AVANTAGE CLIENT (2) Sous condition de reprise* EXPERT PACK CD CLIM PLUS HT D AVANTAGE CLIENT (3) Sous condition de reprise* BOXER PACK CD CLIM PLUS HT D AVANTAGE CLIENT (4) Sous condition de reprise* Modèles présentés : Bipper Pack CD Clim Plus avec option peinture métallisée, Partner Pack CD Clim Plus avec options porte latérale coulissante et peinture métallisée, Expert Pack CD Clim Plus L1H1 avec option peinture métallisée, Boxer Pack CD Clim Plus L2H2 avec option peinture métallisée. (1)(2)(3)(4) Avantage client composé d une remise de (1) HT, (2) HT, (3) HT, (4) HT sur le tarif Peugeot 11C du 04/04/2011, de (1)(2)(3)(4) HT de prime verte Peugeot* et d un avantage d équipements de (1) 510 HT par rapport à un Bipper Pack CD Clim neuf de motorisation et dimensions équivalentes avec options aide au stationnement arrière, projecteurs antibrouillard, kit mains libre Bluetooth, surmonte MP3+Prise USB et Pack Confort (2) 560 HT par rapport à un Partner Pack CD Clim neuf de motorisation et dimensions équivalentes avec options aide au stationnement arrière, projecteurs antibrouillard, régulateur/limiteur de vitesse et WIP Bluetooth, (3) 730 HT par rapport à un Expert Pack CD Clim neuf de motorisation et dimensions équivalentes avec options aide au stationnement arrière + rétroviseurs rabattables, projecteurs antibrouillard, régulateur/limiteur de vitesse, WIP Bluetooth, (4) 730 HT par rapport à un Boxer Pack CD Clim neuf de motorisation et dimensions équivalentes avec options radar de recul, projecteurs antibrouillard, kit téléphone Bluetooth. Offres non cumulables, réservées aux professionnels pour un usage professionnel, hors loueurs et flottes, valables du 04/04/11 au 31/07/11, dans le réseau Peugeot participant pour tout achat d un (1) Bipper Pack CD Clim Plus, (2) Partner Pack CD Clim Plus, (3) Expert Pack CD Clim Plus, (4) Boxer Pack CD Clim Plus, neufs. * Prime verte Peugeot de HT pour la reprise d un véhicule de plus de 10 ans destiné à la casse.

3 P anorama Joli succès pour les Journées des métiers d art avec 172 artisans participants et six manifestations d envergure régionale. P 4 événement 4 journées des métiers d art carton plein ACTUALITÉS 6 bureau de la cmar faisons connaissance 7 protocole cmar/communautés d agglomération de l artois des actions pour développer l artisanat 8 inauguration du cfa de Béthune des locaux rénovés pour des résultats positifs 9 cérémonies des vœux : longue vie à la CMAR 10 salon du chocolat : une vitrine mondiale pour des artisans en or 11 artisans, soyez vigilants des sociétés envoient des courriers à l en-tête du RSI 12 coopération inter entreprises le club des imprimeurs artisans soutenu par la Datar 13 stage «comment promouvoir ses produits à la clientèle à travers un discours nutrition?» S tratégies entreprise 16 ressources humaines bonne santé, Maître Georges! éclairage 17 la fidélisation clientèle une stratégie payante 19 communiquer pour mieux fidéliser 22 s assurer de la satisfaction de son client 1 jour avec 24 garagiste à votre service pourvu que ça roule Réussite 28 l atelier du décorateur dans l intimité d un intérieur D ossier Pensez formation et gestion des compétences Les entreprises sont aujourd hui confrontées à des défis importants en matière de ressources humaines. Elles doivent former pour préserver et développer les compétences de leurs collaborateurs. P. 29 P ratique Marie Darul et Alain Lucas présentent quelques éco-matériaux recyclé par l association Le Relais. P 36 pratique 34 concours un des MAF la reconnaissance de l excellence professionnelle des apprentis 36 se lancer dans le business vert oui, mais pas n importe comment 37 prévenir le risque routier en entreprise 38 orientation faire le plein de confiance en soi pour trouver un emploi forum 40 semaine nationale de l artisanat entrez dans la Première entreprise de France 41 réaction à la publication du publi-reportage fotolia du Monde des Artisans n 80 R egards prestige 42 Marianne chopin restauratrice conservatrice de tableaux initiatives 44 dispositif «dev com +» progresser, encore et toujours 45 handball : la fête des Bleus opinion 46 Artisanat de sous-traitance industrielle : trop petit pour se faire entendre? Ce numéro comprend des pages spécifiques entre les pages 1 à 16 et 33 à 48 pour les abonnés du Nord Pas-de-Calais. Ce numéro contient un encart DELL pour tous les abonnés. é dito Alain Griset Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de-Calais Avec le nécessaire recul que demandent des changements importants, la nouvelle Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de- Calais a pris son élan dans de très bonnes conditions. Les commissions mises en place sont toutes au travail et vos élus proposeront à l assemblée générale du mois de juin un plan stratégique qui sera notre guide d actions pour les cinq années du mandat que vous nous avez confié. Ce magazine s en fera l écho. Quel que soit le critère retenu, la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de-Calais est la plus importante de France : nombre d entreprises, taille du centre de formation, budget, nombre de collaborateurs Avec nos projets d investissements dans de nouveaux bâtiments, nous aurons quasiment rénové l ensemble de notre outil de formation. Notre futur siège, situé à Lille, traduira visuellement notre nouvelle dimension régionale ; il abritera aussi l URMA Université régionale des métiers et sera un centre de ressources au service des artisans. Les réformes décidées et lancées lors du précédent mandat trouveront leur concrétisation d ici à Ces investissements, ces réformes et ces projets n ont qu un seul objectif : permettre aux entreprises artisanales de se développer dans notre région. En tant que chef d entreprise artisanale, quels que soient votre métier, votre ville d implantation, votre taille, votre statut vous devez avoir la certitude que la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de-Calais est votre «maison», qu elle n existe que par les services qu elle vous rend. Les services de la Chambre se sont réorganisés pour relever ces défis et pour répondre à vos attentes. N hésitez pas à en profiter. Le Monde des artisans n 80 Mars-avril 2011 Édition de région Nord Pas-de-Calais Président du comité de rédaction des pages locales : Alain Griset Avec le concours rédactionnel de la chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de-Calais, Éric Deschamps et Philippe Deconinck. Crédits photo : CMA Région Nord Pas-de-Calais Éditeur délégué : Stéphane Schmitt Rédaction : ATC, rédactrice en chef : Charlotte de Saintignon, Tél , port , Ont collaboré à ce numéro : Fleur Cattin- Masson, Emmanuel Daniel, Guillaume Geneste, Sandrine Tournigand Secrétariat de rédaction : M. Anthony, J. Clessienne, J. Neisse Publicité : ATC, 137 quai de Valmy, Paris Chef de publicité : Philippe Saint Etienne, Tél , Publicité nationale : Directeur commercial Mathieu Tournier, Tél , fax , Publicités départementales sud-ouest : Thierry (Tél ) et Cédric Jonquières (Tél ), fax , wanadoo.fr Publicités départementales nord et est : François Bederstorfer, Tél , fax , Photographies : Laurent Theeten, responsable image Promotion diffusion : Shirley Elter, Tél. : Tarif d abonnement 1 an. France : 6 euros. Tarif au numéro : 1 euro. à l étranger : nous consulter Conception éditoriale et graphique : TEMA presse, Tél Fabrication : Pixel image, I. Marlin, J.-M. Tappert, Tél Éditeur : ATC, 23 rue Dupont des Loges, METZ, Tél , fax Directeur de la publication : François Grandidier N commission paritaire : 0311 T ISSN : Dépôt légal : février 2011 Impression : Groupe Socosprint imprimeurs / Épinal - Certifiée PEFC CTP/ Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. Le monde des artisans mars-avril

4 vénement Nord Pas-de-Calais Joli succès pour les Journées des métiers d art avec 172 artisans participants et six manifestations d envergure régionale. Éclairages sur ce rendez-vous désormais annuel le premier week-end d avril avec un reportage chez un participant et dans l une des manifestations. Journées des métiers d art Carton plein! Jean-Michel Defraiteur, ferronnier-métallier, participant «Faire en sorte de se forger une clientèle» Doté d un savoir-faire incontestable mais licencié après 20 années d expérience professionnelle au sein de PMI dans la métallurgie, Jean- Michel Defraiteur a rebondi en reprenant, en 2006, une entreprise de ferronnerie-métallerie au sein de laquelle il a diversifié la gamme. Et pour se faire davantage connaître, il a exposé à Desvres, au «Village des métiers d art» en avril dernier, lors des «Journées des métiers d art» Portail ou rampe d escalier, mobilier, sculpture décorative ou «marquise» agrémentée de deux lampadaires qui rehaussent le prestige d une demeure, les réalisations de Jean-Michel Defraiteur ne souffrent d aucune contestation. Qualité, authenticité, souci du détail, ces pièces, souvent uniques, sont le fruit de patience, de réflexion : deux phases qui débutent le plus souvent crayon à la main, après une visite chez le client, essentiellement des particuliers situés au nord de Paris. Cela lui permet d évaluer les éventuelles contraintes, d orienter son travail avant de le personnaliser sur croquis, une étape parfois plus longue que la réalisation proprement Dans son atelier ou dans son bureau, Jean-Michel Defraiteur est à la recherche de l excellence. Photos : CMAR 4 Le monde des artisans mars-avril 2011

5 Des moments forts Vendredi 1 er avril, 19 heures : les Artisans effervescents inaugurent leur exposition dans la magnifique salle du Conclave, Palais Rihour à Lille. C est l aboutissement d une démarche initiée en septembre Dans le cadre d une action de formation et d accompagnement commercial et marketing, un groupe de huit artisans et de dix participants invités ont construit ce projet de A à Z. La mise en commun de compétences, l esprit d entraide et la volonté d avancer ensemble ont abouti à une exposition remarquable. Au-delà de cette réalisation, les Artisans effervescents continueront à se rencontrer une fois par mois pour continuer à progresser ensemble. L exposition «D un art à l autre» à Lille, a constitué l un des six temps forts des JMA, en plus des 172 ateliers ouverts partout dans le Nord - Pas-de-Calais. dite de ces pièces qui, au départ, ne ressemblent à rien d autre que des barres d acier, un acier doux de préférence, qu il faut ensuite mettre en forme, forger, fixer et assembler. Non sans leur avoir fait subir, au préalable, une cuisson inférieure à degrés, la température de fusion, sur un simple foyer avec une soufflerie d air qui fonctionne au bon vieux charbon Vieux comme les traditions ancestrales de cet art, de son marteau et de son enclume. C est après avoir décroché son brevet de maîtrise en ferronnerie d art, au terme d une année chez les Compagnons du Devoir, que ce Tourquennois d origine trouve sur la BNOA (Bourse nationale des opportunités d affaires) une entreprise qu il reprend à M. Nicolet : l entreprise ACSA dans la Cité des Six Bourgeois qu il rebaptise «Atelier calaisien de serrurerie artisanale». «Mon optique à l époque est de faire évoluer le niveau des prestations vers le fer forgé haut de gamme», explique-t-il. Pour ce faire, l un des maîtres-mots du couple - Béatrice, son épouse et conjointe-collaboratrice a notamment en charge la comptabilité et la partie administrative - se nomme communication. Par le biais des Salons et autres manifestations tout d abord. Avant de prendre part à l édition 2011 des «Journées des métiers d art», Jean-Michel Defraiteur a exposé au Salon de l habitat à Dunkerque, au Touquet, a effectué des démonstrations lors des Journées du Patrimoine. À ce sujet, il envisage de développer Village des métiers d art de Desvres, exposition «Rétrospectives» le créneau de la restauration des monuments historiques, comme avec le chantier de l église Notre- Dame, à Calais. Par l intermédiaire du web ensuite Avec la collaboration de Laurent Dumur, chargé des TIC à la CMAR, l entreprise ACSA dispose désormais d un site qui lui permet de se faire connaître, donc de développer un marché potentiel, et cela avant de concrétiser un projet d ecommerce. Dans le même temps, ce maîtreartisan d art ne perd évidemment pas de vue qu il est indispensable de dégager de la marge, option qui a permis au couple d acquérir les locaux, après le fonds de commerce. C est pour cela qu il ne ferme pas la porte, ou plutôt le portail, à quelques travaux de sous-traitance ou de dépannage industriel et qu il explore sans cesse de nouveaux créneaux comme les portails en aluminium. C est aussi dans cette optique qu il a intégré la démarche Dev Com+. Aux côtés d Emmanuel Belo, chargé de cette opération à la CMAR, un travail a été effectué sur les coûts généraux (études, croquis, prestations, déplacements) ainsi que sur l étude d une démarche commerciale spécifique par rapport à la clientèle. En attendant, les clients potentiels auront eu le loisir d admirer le savoir et les réalisations de Jean-Michel Defraiteur au «Village des métiers d art» Les partenaires financiers des Journées des métiers d art ont contribué à leur succès. Le monde des artisans mars-avril

6 ctualités Nord Pas-de-Calais Bureau de la CMAR Faisons connaissance! La CMAR - Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord-Pas-de-Calais - a été créée le 1 er janvier dernier. De nouvelles structures de réflexion, de concertation et de décision ont vu le jour. Faisons connaissance avec elles, en commençant par le Bureau. Le Bureau compte 24 membres, 12 du Nord et 12 du Pas-de-Calais. Il est composé du président, de trois vice-présidents, d un trésorier et d un trésorier adjoint, d un secrétaire et de 17 secrétaires adjoints. Il se réunit une fois par mois, prépare les délibérations à présenter à l assemblée générale et fait exécuter les décisions de celles-ci par les services. Il coordonne le travail des commissions thématiques et territoriales ; au sein de ces commissions se préparent les futures actions de la CMA. Les grandes missions du Bureau préparer le budget ; coordonner et suivre les travaux des commissions ; faire exécuter les décisions de l assemblée générale ; établir la grille des emplois de la chambre ; préparer le règlement intérieur pour approbation par l assemblée générale ; étudier les propositions de collaboration avec les territoires et les partenaires ; approuver ou faire évoluer les actions correspondant aux besoins des artisans. Photos : CMAR Président Alain Griset Taxi 1 er vice-président Gabriel Hollander Boucher-charcutier à Choques (62) 2 e vice-président Jean-Luc Marcotte Garagiste à Desvres (62) 3 e vice-président Alain Bontemps Fabricant de cierges à Boulogne-sur-Mer (62) Trésorier Henry-Luc Sprimont Menuisier à Guesnain (59) Trésorier adjoint David Zecchinel Carreleur à Montreuil-sur-Mer (62) Secrétaire Laurent Rigaud Boucher charcutier à Leers (59) Ghislaine Roger-Villedieu Esthéticienne à Arras (62) Max Vandermarlière Marbrier à Comines (59) Alain Leleu Menuisier à Sachin (62) Édith Yvorra Esthéticienne à Merville (59) Gérard Marmin Électronicien à Saint-Léonard (62) Bernard Legarand Entrepreneur de bâtiment à Wasquehal (59) Jean-Claude Levis Électricien à Neuville Vitasse (62) Luc Vanpoperinghe Charcutier à La Madeleine (59) Serge Genet Plombier chauffagiste à Givenchy en Gohelle (62) Patricia Fournier Pâtissière boulangère à Marly (59) Alain De Carrion Coiffeur à Vermelles (62) Secrétaires adjoints Antonio Lopes Da Silva Métallier à Roncq (59) Olivier Fransois Boulanger pâtissier à Béthune (62) Bernard Blas Imprimeur à Lille (59) Enguerrand de Bournonville Couvreur à Hesmond (62) Philippe Bazin Boulanger pâtissier à Roost Warendin (59) Serge Pouille Taxi à Dunkerque (59) 6 Le monde des artisans mars-avril 2011

7 Protocole CMAR/communautés d agglomération de l Artois Des actions pour développer l artisanat Dans la politique de proximité qu entend renforcer la nouvelle Chambre de métiers et de l artisanat de région, un acte fort a été concrétisé en fin d année 2010 avec la signature d un protocole d accord avec les trois communautés d agglomération de l ancien bassin minier : la CALL (communauté d agglomération de Lens-Liévin), la CAHC (communauté d agglomération Hénin-Carvin) et Artois Comm (Béthune-Bruay). Il s agit de mettre en œuvre les conditions de maintien, de développement et de renforcement des activités artisanales mais également d accroître la création d entreprises. En compagnie des trois présidents respectifs, Jean-Pierre Kucheida, Jean-Pierre Corbisez et Alain Wacheux, Gabriel Hollander, 1 er vice-président de la CMAR et président de la section du Pas-de-Calais, a manifesté sa volonté de consolider l action territoriale des élus. Pour ce faire, plusieurs actions complémentaires vont être poursuivies sur ces trois territoires avec en ligne de mire prioritaire la sauvegarde des emplois, une préoccupation majeure qui concerne un bassin de population de quelque habitants. Sur le territoire de la CALL, un programme d actions a été mis en place pour favoriser la création, le développement et la reprise d entreprises. Un dispositif d aide directe aux artisans a été installé en complément. Sa voisine, la CAHC a, elle, réalisé des bâtiments relais. Elle a également lancé une étude de programmation sur la création d une pépinière d entreprises. De son côté, Artois Comm a lancé un dispositif d aide à l investissement et à l emploi en milieu rural. Il s agit d une aide accordée aux entreprises de moins de cinq salariés avec un projet d investissement et qui s engagent dans le cadre d un volet «création d emplois». La communauté d agglomération a également instauré une politique d accueil et d implantation des entreprises artisanales (pépinières d entreprises, pôles artisanaux et bâtiments-relais). Gabriel Hollander paraphe la convention entouré des présidents des communautés d agglomération, Alain Wacheux, Jean-Pierre Kucheida et Jean-Pierre Corbisez. Pour le 1 er vice-président de la CMAR, Gabriel Hollander, les mesures contenues dans ce protocole d accord «doivent compléter celles mises en place par le Conseil régional et qui se traduisent dans le SRDE (Schéma régional de développement économique), par le biais du PRDA (Programme régional de développement de l artisanat) et du PRCTE (Programme régional de création et de transmission d entreprise)». Des premières pistes ont déjà été établies comme la mise en place d une «Route du savoir-faire» en matière alimentaire dans le cadre du projet du Louvre-Lens. CMAR Le Gouvernement reconduit le dispositif «zéro charge» pour l embauche d un apprenti supplémentaire La décision de Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l Emploi et de la Santé, et de Nadine Morano, secrétaire d État à l Apprentissage, de reconduire le dispositif «zéro charge» pendant un an pour les entreprises artisanales embauchant un apprenti supplémentaire, était attendue par les CMA. Le décret «zéro charge» sera rétroactif au 1 er mars 2011, date de l annonce par le président de la République, à Bobigny, de mesures concrètes pour que l apprentissage devienne définitivement une valeur nationale. Le prolongement de la mesure «zéro charge» constitue un argument supplémentaire pour embaucher des apprentis et donne tout son sens au dispositif «développeurs de l apprentissage» mis en place en 2009, par les chambres de métiers et de l artisanat, en partenariat avec les pouvoirs publics. Cette action vise essentiellement les entreprises artisanales qui n ont jamais formé d apprentis pour les inciter à le faire et les informer sur les dispositifs mis en place. Pour autant, la reconduite de la mesure «zéro charge» doit faire partie d un dispositif plus vaste comprenant la réforme de l orientation des jeunes, la mise en harmonie de cette politique avec celle des régions qui ont en charge le financement l apprentissage, la réforme de la taxe d apprentissage. Le monde des artisans mars-avril

8 ctualités Nord Pas-de-Calais Artisanales de Chartres Coup de pouce aux jeunes entreprises Le Salon des «Artisanales de Chartres» et la mutuelle MNRA organisent l opération «Tremplin» à l occasion du Salon qui se tiendra du 7 au 10 octobre 2011 à Chartres. Cette opération consiste en une aide de destinée à couvrir une partie des frais d exposition. Au cours du Salon, un jury rendra visite aux bénéficiaires des Tremplins et attribuera une bourse professionnelle de à l entreprise qui présentera le projet professionnel le plus convainquant. Contact : Pour retirer Run dossier, poser une question : Kelly Ferras au ou par mail : cm-28.fr Inauguration du CFA de Béthune le 17 mars dernier Des locaux rénovés pour des résultats positifs Philippe Kemel, vice-président du Conseil régional en charge de l apprentissage, accompagné d Alain Griset et Gabriel Hollander, respectivement président et 1 er vice-président de la CMA de région (CMAR), ont coupé le 17 mars dernier à Béthune le ruban inaugural de l antenne du CFA. Il s agit d une rénovation des locaux dont la Région a financé 80 % par l octroi d une subvention de euros. Toutes ces installations et aménagements ont notamment été rendus possibles par l acquisition d un immeuble attenant au CFA. L antenne de Béthune du centre de formation de la Chambre de métiers et de l artisanat de région forme actuellement près de 320 apprentis et stagiaires dans les métiers de la coiffure (styliste, visagiste, permanentiste), esthétique, communication graphique (la sérigraphie industrielle, la signalétique enseigne et décor) et, depuis la rentrée 2010, la vente, «secteur dans lequel il existe une forte demande des entreprises artisanales», selon G. Hollander. Les diplômes préparés vont du CAP au Brevet Professionnel, en passant par la mention complémentaire (en alternance ou en formation continue) pour ceux qui préparent le Brevet de Maîtrise de coiffure au CFA d Arras. «Des apprentis mais pas seulement», insista cependant Alain Griset, président de la CMAR, pour qui il est important que ces établissements profitent aussi à des Les locaux, où est enseignée l esthétique, ainsi que le centre de ressources «multimédia», ont séduit les élus lors de la visite. adultes en reconversion. Il a ainsi eu connaissance du cas d une personne licenciée après 17 ans dans la grande distribution et qui a ensuite rebondi en esthétique. Les apprentis bénéficient désormais de dix salles de cours dont cinq salles d enseignement général et une salle de sciences. Ils peuvent également profiter d un centre de ressources multimédia qui met à leur disposition de la documentation professionnelle et générale pour la préparation des examens, des vidéos, des CD-Rom, un accès Internet grâce à 20 ordinateurs. L enseignement pratique n a évidemment pas été oublié. Un premier atelier dédié à la coiffure/esthétique propose 26 postes de travail avec 7 bacs à shampoing. Le second atelier est, quant à lui, exclusivement réservé à la coiffure ; il est équipé de 21 postes et 5 bacs, chaque poste est équipé d une tablette de travail, d un miroir, d un fauteuil et de tous les accessoires utiles (séchoir, casques, têtes malléables). Des équipements qui ont fait dire au «local» Gabriel Hollander, boucher-charcutier à Chocques et 1 er viceprésident de la CMAR, que cela allait nous «encourager à persévérer dans cette voie d excellence que constitue la formation en alternance». Coordonnées : Centre de formation Rantenne de Béthune 223 boulevard Vauban Béthune Tél. : Fax : Mail : Site : CMAR 8 Le monde des artisans mars-avril 2011

9 Cérémonie des vœux Un vœu : longue vie à la CMAR! Les 14 cérémonies de vœux ont attiré près de artisans sur la région. Quel meilleur baptême que celui qui a consacré la naissance de la toute jeune CMAR (Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais)! Ce sont en effet pas moins de 14 cérémonies de vœux organisées sur l ensemble de la région qui ont permis de présenter cette nouvelle structure aux élus, aux partenaires et aux entreprises artisanales des arrondissements concernés. Ce qui était une tradition dans le Nord s est en effet transformé en nouveauté dans le Pas-de-Calais, pour un résultat global très satisfaisant avec quelque artisans ayant répondu présent sur l ensemble des 14 cérémonies de vœux, qui ont débuté le 11 janvier à Lille pour se clore le 26 à Montreuil-sur-Mer. Mais, au-delà des chiffres, du plaisir pour ceux qui œuvrent en faveur de la «Première Entreprise de France» de se rencontrer et d échanger autour de produits artisanaux, ces cérémonies ont aussi permis d aborder de nombreux points, notamment au travers de témoignages de chefs d entreprises, près d une centaine au total. Bilan/conseil, Gestion +, Dev Com +, Ressources Humaines +, environnement, exportation, évaluation des risques professionnels, accueil, accompagnement et suivi des porteurs de projet, sans oublier l apprentissage, c est toute l offre de services de la CMAR qui a été présentée de façon concrète au public pour l inciter à solliciter sans hésiter les services des 700 collaborateurs répartis sur 27 sites! Les membres des commissions territoriales ont été présentés au nombreux public (ici à Arras en présence du président de la CMAR, Alain Griset). Et parce que la création d une nouvelle structure s accompagne de nouveautés, les chefs d entreprises ont pu découvrir le visage de ceux qui les représenteront au sein des huit commissions territoriales (quatre dans chaque département) et écouter le président de chacune des commissions dresser un bilan des actions de l année écoulée. Enfin, Gabriel Hollander, 1 er Vice-président, et Alain Griset, Président de la CMAR, ont conclu sur les grands thèmes qui feront l actualité de l artisanat dans la région, en insistant particulièrement sur le statut de l EIRL en vigueur depuis le 1 er janvier dernier. Photos : CMAR Défi Relance de la «pierre bleue» en Avesnois Après la valorisation de la filière bois à partir de ressources locales, c est encore à un beau défi que s attache l Avesnois avec la filière «pierre bleue». La pierre bleue est un peu tombée en désuétude et l acharnement de Bernard Navarre, maire de Wallers-en-Fagne, «capitale de la pierre bleue», a conduit à la mobilisation de toute une filière jusqu à devenir pôle d excellence rurale pour en relancer l exploitation, au lieu de l importer d Asie, comme c est le cas actuellement. La Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais porte une grande attention au Pôle d excellence rurale «Bois Pierre Matériaux naturels du territoire de Fourmies-Trélon». Les carrières, l unité d extraction et de production de produits de pierre bleue, le centre artisanal dédié, sont autant de spécificités de la Sambre- Avesnois que les acteurs locaux souhaitent mettre en valeur. La mise en place d une filière économique courte est bien dans l esprit du Gabriel Hollander, 1 er vice-président de la CMAR, et Patricia Fournier, présidente de la commission territoriale Valenciennes Avesnes, ont participé aux débats. développement durable et du Grenelle de l environnement. La relance passant, entre autres, par la sensibilisation des artisans du bâtiment en construction neuve et en rénovation, la Chambre de métiers et de l artisanat souhaite Photos : CMAR L exploitation de la pierre bleue nécessite d imposantes scies circulaires et des moyens de manutention de blocs de plusieurs tonnes. les informer pour qu ils utilisent prioritairement cette ressource naturelle de notre territoire, la valoriser, la transformer et la commercialiser sur le marché régional. Une société a été créée pour exploiter cette ressource locale. La SAS «Pierre de Fagnes» a démarré la production en octobre Contact : CMA de région Nord Pas-de-Calais RAntenne de Feignies : Catherine Penaud au ou Le monde des artisans mars-avril

10 ctualités Nord Pas-de-Calais Concours Participez au Prix Goût et Santé de MAAF Assurances Pour la 9 e édition du Prix Goût et Santé, les responsables de MAAF Assurances ont apporté des modifications au règlement. Les catégories «Salé» et «Sucré» sont supprimées, il n y a plus de classement séparé. En contrepartie, les prix attribués ont été revalorisés à , et et les finalistes non primés recevront chacun 500. Le jury mettra particulièrement l accent sur les recettes qui privilégieront l équilibre alimentaire et les qualités nutritionnelles et gustatives. Les dossiers de candidature doivent être adressés avant le 31 mai à MAAF Assurances. Contact : règlement, dos- Rsier de participation et questions : concours.prix_ fr ou Salon du Chocolat, Lille du 4 au 6 mars Une vitrine mondiale pour des Artisans en Or! Les artisans chocolatiers ont intégré la démarche de certification «Artisan en Or» en début d année Très vite, ils se sont retrouvés en pleine lumière à l occasion du Salon du Chocolat, première déclinaison lilloise de cette manifestation qui a accueilli à New York ou Shangaï, des dizaines de milliers de visiteurs. Des gourmets, des gourmands, des acheteurs mais pas seulement. On comptait aussi dans les allées des visiteurs venus découvrir l envers du décor, et certainement pas le moins passionnant : la fabrication du chocolat. Artisans, formateurs du CFA de la CMAR, maîtres d apprentissage et apprentis, chacun a montré sa manière d appréhender le métier, suscitant envie, admiration et vocation. Sans parler d évasion, en énumérant la liste des pays exportateurs de cacao : Côte d Ivoire, Pérou, Bolivie ou Venezuela Mais parce que le chocolat est aussi une mine d or, quoi de plus naturel, et logique, de convier les artisans du même métal! Après les pâtissiers en Les artisans chocolatiers se sont surpassés pour créer d authentiques robes en chocolat. Le stand «Artisan en or» a mis à l honneur les chocolatiers qui rejoignent la démarche cette année. Alain Griset, président de la CMAR, a inauguré le Salon en présence de nombreux invités. Plus de gourmands ont assisté à cet événement unique! 2010, le tour est venu pour leurs frères de saveurs chocolatiers d intégrer la démarche Artisan en Or en début d année Créée en 2009 à l initiative de la CGAD, portée depuis par la Chambre de métiers et de l artisanat de région (CMAR), et financée par le Conseil régional et l Europe (fonds FEDER), cette démarche de certification a été mise en valeur à l occasion de ce prestigieux rendez-vous. D abord lors de la soirée inaugurale et du défilé qui l a animée au cours de laquelle les artisans en or ont célébré le mariage de la robe et du chocolat en participant à la confection de pièces uniques, en l occurrence des robes, comme cette robecage réalisée par Jean-Claude Jeanson, artisan à Lens, qui a nécessité une centaine d heures de travail (cf photo ci-contre)! C est ensuite un après-midi spécial Artisan en or qui a rythmé la journée du samedi 5 mars avec la présentation de la démarche, des recettes au chocolat spécialement élaborées pour l occasion, un concours de logos, ceux des sept partenaires de la démarche et qui fut réalisé par les apprentis du CFA de Tourcoing, avant qu Alain Griset, président de la CMAR, ne conclue une journée aussi enrichissante que délicieuse Photos : CMAR 10 Le monde des artisans mars-avril 2011

11 Artisans, soyez vigilants! Des sociétés envoient des courriers à l en-tête du RSI Depuis de nombreuses semaines, des sociétés privées, parmi lesquelles des annuaires en ligne, démarchent les créateurs d entreprise par l intermédiaire de courriers afin de leur réclamer des cotisations qui pourraient sembler obligatoires, créant une confusion dans l esprit du public. En effet, elles font croire que l expéditeur de ces courriers est un organisme public et que le paiement est obligatoire, même si l inverse est indiqué en petit caractère au dos du document. Pour ce faire, ces sociétés jouent sur leur identité car leur nom, proche des administrations et notamment des régimes obligatoires, peut tromper les destinataires peu avertis. Parmi les organismes publics visés récemment, le RSI, le Régime social des indépendants, dont le logo est le suivant : : mais qui est dénommé dans ces courriers trompeurs «Répertoire des sociétés et des indépendants». Cela s ajoute à la pratique peu scrupuleuse de certains commerciaux qui, volontairement, font croire qu ils sont des agents de registres légaux et en profitent pour vendre des espaces publicitaires. Par ailleurs, les CMA sont également victimes de cette confusion. Elles proposent pourtant un site de formalités dont l accès est totalement gratuit, accessible à l adresse suivante : com, mais un autre site Internet propose de remplir des formalités à partir de l adresse suivante : pour un montant compris entre 89 et 180! Il est impératif de savoir que Prenez bien garde aux courriers frauduleux qui tentent de se faire passer pour le RSI. Les seuls logos et dénominations valables sont ceux-ci : le second site n appartient pas aux Chambres de métiers et de l artisanat et que cellesci ne pourront être tenues pour responsables pour les dommages causés. Chaque chef d entreprise est donc tenu de lire attentivement chaque document qu il reçoit avant de le signer, en particulier lorsque le document demande un paiement. Le RSI est le seul organisme habilité à gérer la protection sociale obligatoire des travailleurs indépendants! Dernière précaution à prendre : quel que soit l organisme public qui émet un document, un numéro de téléphone est toujours indiqué sur ledit document, ce qui n est pas forcément le cas des documents émis par les autres structures. Contact : CMAR Centre de formalités Rdes entreprises Nord : Pas-de-Calais : Export Les bonnes questions à se poser pour exporter : les bonnes réponses avec I Week L exportation n est pas réservée aux grandes entreprises et aux multinationales. De nombreuses entreprises artisanales sont exportatrices et s en sortent très bien. Alors, si vous voulez tester vos capacités à exporter ou si vous êtes déjà exportateur, les «Rendez-vous experts» vous attendent à Lille le 15 juin et à Arras le 16 juin Ces Rendez-vous experts sont organisés dans le cadre de la Semaine internationale I Week dans le but de promouvoir la vocation internationale du Nord - Pas-de- Calais. Quel que soit votre niveau d expérience, prenez rendez-vous avec les experts du commerce extérieur dont la mission est d accompagner les entreprises à l exportation. L accompagnement avec Ubifrance, l assurance avec la Coface seront abordés, les douanes et les représentants du commerce extérieur en poste dans plus de 40 pays répondront à toutes vos questions au cours de ces deux jours. Pour une efficacité maximale de votre rendez-vous, un créneau horaire vous sera attribué et il vous sera demandé de présenter votre projet sur une petite note de synthèse afin que le conseiller travaille sur votre dossier avant même de vous avoir rencontré. Chaque rendez-vous est programmé pour une durée de 45 minutes au maximum et vous pourrez prendre jusqu à cinq rendez-vous dans la journée. Les rencontres sont gratuites et sont une occasion unique de dialoguer avec autant de spécialistes en un même lieu et au même moment. Surtout, n hésitez pas à vous inscrire. François Tourment est chargé de développement économique export et coordonne ces rencontres pour les entreprises artisanales. Contactez-le pour une première information sur votre projet et prendre vos rendez-vous. Contact : françois Tourment au Rou Pour vous inscrire aux Rendez-vous expert : Le monde des artisans mars-avril

12 ctualités Nord Pas-de-Calais Coopération inter entreprises Le Club des imprimeurs artisans soutenu par la Datar Le Club des imprimeurs artisans a reçu une bonne nouvelle récemment : son projet de développement a reçu l accord de la Datar (Délégation à l aménagement du territoire) et il recevra des subventions pour le mener à bien. «N ous y travaillions depuis deux ans», précise Bruno Caloone, le président du Club, «et lorsque l appel à projets a été publié, nous avons constaté que nous étions en plein dans les critères. Il a suffi de formaliser nos réflexions, cela a quand même pris quatre mois. Cette aide va nous faire gagner un temps considérable. Nous en sommes très fiers car seuls 84 dossiers ont été retenus en France.» En quoi consiste ce projet? Il recouvre trois aspects : technologie, environnement et développement commercial. Côté technologie, le club s intéresse au papier «intelligent» et explore des solutions à base de puces électroniques RFID pour simplifier la gestion des stocks ou bien renforcer la traçabilité de certains documents. L environnement est la deuxième priorité. «Quasiment tous nos adhérents sont certifiés Imprim vert», commente Bruno Caloone, «nous allons donc aider ceux qui ne sont pas encore certifiés à atteindre ce but puis inciter chacun à calculer son bilan carbone. Nos clients y attachent de l importance et cela devient un critère de choix lorsqu il s agit de départager deux fournisseurs équivalents.» Enfin, la collaboration commerciale va connaître un nouvel élan. Les membres du club partent du constat qu ils connaissent très bien les petites et moyennes entreprises et leurs besoins spécifiques en communication imprimée. Ils vont donc lancer à leur attention une offre dédiée qui sera commercialisée via un site Internet. Chaque membre du club en profitera. L appui de la Datar vient à point nommé pour embaucher une personne chargée de concrétiser le projet d un point de vue informatique et marketing. Une commission au sein du club est dédiée au suivi du projet. Contact : Rwanadoo.fr Retour sur un succès Le Club des imprimeurs artisans réunit 16 imprimeurs de taille et d activité comparables et représente 100 salariés. Il a été créé en septembre 2002 par Bernard Blas, Benoît Briqueteur et Bernard Hessel, trois imprimeurs de la région lilloise. Son principe est de privilégier la complémentarité et la coopération entre professionnels afin que chacun en tire profit : aider à la pérennisation et au développement économique des entreprises membres, partager des expériences et rechercher des solutions innovantes, être force de proposition au sein des organisations professionnelles et participer à la réflexion sur l évolution du secteur. Il est possible de rejoindre le club, à condition de partager sans réserve des valeurs de respect et de solidarité, ce qu ont parfaitement réussi les fondateurs en dépassant leurs premières appréhensions car les ex-concurrents sont bien souvent devenus des amis. Le Club des imprimeurs artisans cultive la complémentarité et la coopération entre professionnels. CMAR 12 Le monde des artisans mars-avril 2011

13 Stage «Comment promouvoir ses produits à la clientèle à travers un discours nutrition?» Le thème a été abordé lors d un stage animé par l Inracq* à l antenne de CFA d Arras pour les artisans des métiers de bouche. Les consommateurs sont de plus en plus sensibles au discours sur la nutrition, que ce soit par l intermédiaire des médias ou par les recommandations nutritionnelles de leur médecin traitant. Un stage destiné aux artisans des métiers de bouche a donc abordé le Plan national nutrition santé (PNNS) afin d essayer de répondre à cette attente réelle d une partie de la clientèle. L enquête quantitative effectuée en amont sur un panel de 400 personnes a notamment montré que la tranche ans (avec 32 %) tout comme les retraités (avec 36 %) étaient intéressés par des produits adaptés à leur régime alimentaire comme les «produits pour senior». Cette piste a donc été exploitée par l Inracq et l a mené à étudier les substituts du sucre par exemple (maltitol, sucraolose et extrait de stevia). Parmi les conseils et recommandations, deux ont plus particulièrement retenu l attention. Le premier consiste à proposer des produits répondant aux tendances de consommation. La santé est un thème d actualité : on trouve des produits enrichis, des produits allégés, des produits anti-allergènes. Il ne faut donc pas laisser les consommateurs soucieux de leur santé de côté et proposer une gamme de produits pour cette cible. De nombreux produits existent déjà sur le marché comme le pain aux graines de lin riches en oméga 3. Il est ainsi facile de conjuguer tendances et produits artisanaux comme proposer des viandes parfumées avec des marinades originales (exemples : curry, piment, noix de coco). Quant au second, il s agissait de proposer une gamme de produits qui cible chaque catégorie de consommateurs. Les personnes âgées souhaitent des produits adaptés à leur régime alimentaire (plat avec moins de sel, plat traditionnel) mais les jeunes souhaitent des produits adaptés à leurs envies (plat atypique, plat sucré/salé). Chaque classe d âge, chaque profession a donc des envies différentes. Dans le détail de l étude, il est apparu que la tranche ans (32 %) ainsi que les retraités (36 %) étaient intéressés par des produits adaptés à leur régime alimentaire avec des produits pour senior c est-à-dire les produits allégés en sucres, enrichis en oméga 3, sans cholestérol * Institut de recherche appliqué au contrôle de la qualité CONTACT : inracq - 7 rue Eiffel - BP Arras cedex RTél. : Fax : * Prix d un appel local sauf surcoût imposé par votre opérateur de téléphonie. EDF SA au capital de RCS PARIS Siège social : 22-30, avenue de Wagram Paris Photo : G. de Boismenu Catherine et Damien veulent plus de performancedans leur activité. Nous les accompagnons dans leurs choix énergétiques. Pour tous les professionnels, comme pour Catherine et Damien restaurateurs à Paris 18 e, la recherche d efficacité est une préoccupation quotidienne. EDF Pro les accompagne dans cette démarche en les conseillant sur des solutions économes en énergie (en matière d éclairage, de climatisation réversible, de chauffage...) qui les aident à gagner en performance et à développer leur activité. Contactez EDF Pro au * ou rendez-vous sur edfpro.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

14 E ntreprise Nord Pas-de-Calais Monique et Vincent Leblon représentent la quatrième génération aux commandes de l entreprise Maître Georges, située à Lille. Baptiste, le fils, s attache à développer de nouvelles activités Ressources humaines Bonne santé, Maître Georges! L activité d origine de l entreprise était la mise en bouteilles de vin. Aujourd hui, elle commercialise en demi-gros et en détail toutes sortes de boissons. Ses clients sont des particuliers, des restaurateurs, des collectivités et des petites et moyennes surfaces alimentaires. Outre les livraisons et la vente à emporter, Maître Georges fonde de gros espoirs sur le site de vente par Internet mis en ligne il y a six mois. Déjà, le volume des commandes nécessite un départ trois fois par jour. L entreprise a de nombreux projets de développement commercial : vente de produits du terroir, nouvelles références, coopérative de vente de vin de vignerons indépendants. Ces projets devraient amener à l embauche de cinq nouveaux collaborateurs. Le contact a été établi avec la Chambre de métiers et de l artisanat par un simple coup de fil. «Au début, j étais fort consommateur de formations», se souvient Vincent RH+ pour booster votre politique de ressources humaines La famille Leblon consomme sans modération la vente sur Internet. L entreprise a de nombreux projets de développement commercial, qui devraient amener à l embauche de cinq nouveaux collaborateurs. Leblon, «puis, le temps passant, les contacts se sont espacés, jusqu à ce que David Coasne m appelle pour La Chambre de métiers et de l artisanat a proposé à Maître Georges de participer au programme RH+, qui a pour but de réaliser un état des lieux des ressources humaines dans l entreprise et de proposer des pistes d amélioration : inventaire des compétences, plan de formation, risques professionnels, etc. Ce programme est financé par le Conseil régional Nord - Pas-de-Calais. Les + pour Maître Georges : aides financières à l embauche de deux salariés ; information sur la discrimination à l embauche ; mise en conformité d un appareil de levage. me proposer de faire un point sur la gestion de mes salariés». Ce rendez-vous est arrivé à point nommé car Vincent Leblon était en cours d embauche de deux salariés et il a obtenu des aides financières à l emploi qu il ne connaissait pas. Toujours ce besoin d informations et de conseils! Dans le même temps, il a pu faire le point en matière de sécurité avec François Tourment et entreprendre des travaux de mise aux normes sur un monte-charge. Au vu des projets de l entreprise, les ressources humaines resteront un sujet d actualité! CMAR 16 Le monde des artisans mars-avril 2011

15 P ratique Nord Pas-de-Calais Environnement Se lancer dans le business vert? Oui, mais pas n importe comment Vous entendez souvent parler d environnement, de développement durable, d écologie. Passé le stade de la sensibilisation, comment faire pour vous positionner sur le marché, comment être considéré comme «éco entreprise», comment valoriser vos sous-produits? Pour répondre à vos questions et vous informer sur ces sujets, le CD2E Création et développement des éco-entreprises et la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais vous proposent une aide technique personnalisée. Le CD2E met à votre disposition son expertise dans trois domaines : la valorisation des déchets, la mise en œuvre des ressources et des énergies renouvelables (eau, biomasse, solaire), l éco-construction pour réduire l empreinte écologique dans l acte de construction. À ces trois missions d origine sont venus s ajouter d autres champs d actions : le développement à l international, la recherche et développement et la veille technologique et l appui à la création d entreprises dans le domaine de l environnement. Alain Lucas est consultant en éco-construction et intervient régulièrement auprès des entreprises artisanales : «En ce moment, je suis en train d aider une entreprise de charpente métallique qui souhaite se diversifier dans la construction en bois, et j aurais bien d autres exemples à citer! Pour intervenir auprès d une entreprise, je regarde trois aspects en même temps : est-ce qu elle maîtrise la technique? Est-ce qu elle connaît la réglementation? Existe-t-il un marché pour ses produits et services? Dans les trois cas, nous pouvons l accompagner.» L expérience acquise est mise à disposition des chefs d entreprises qui peuvent participer à des réunions techniques fréquentes dont le programme est annoncé sur la page d accueil du site (voir l encadré «Contact»). Les récents thèmes traités ont porté sur la réglementation technique 2012 et l énergie éolienne, par exemple. Le site Internet est une mine d informations sur les matériaux et les déchets. Ainsi une base de données décrit plus de 150 éco-matériaux accompagnés d un avis technique, les conditions de mise en œuvre et la façon de se les procurer. «Le CD2E propose aussi des formations assez pointues, poursuit Alain Lucas, elles sont essentielles pour les entreprises si elles souhaitent certifier des constructions comme «Maison passive» ou Minergie. Par ailleurs, nous collaborons avec les organisations professionnelles du bâtiment (CAPEB et FFB) pour promouvoir la question de l étanchéité à l air de l enveloppe par la mise en place d une formation spécifique.» Des guides de choix sont téléchargeables sur le site afin d outiller les professionnels face à leurs choix techniques. Marie Darul et Alain Lucas présentent quelques éco-matériaux : brique de terre crue du Nord, isolants en chanvre et fibre de bois, en cellulose à base de papier recyclé et en textile, recyclé par l association Le Relais. Il est également possible de téléphoner pour obtenir des informations de premier niveau avant d aller éventuellement plus loin. Parfois, les demandes sont particulières, ainsi, un constructeur de maisons était à la recherche de ballots de paille pour ériger des murs «en traditionnel», ou la demande s effectue sur la question des matériaux, voire des systèmes constructifs. Le CD2E est financé par le Conseil régional Nord - Pas de Calais, la DREAL, l ADEME et l Union européenne. Contact : CD2E Alain Lucas au Rou site web : Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de-Calais Céline Morel, conseillère spécialiste de l environnement, au ou Bastien Régnier, conseiller spécialiste de l environnement, au ou CMAR 36 Le monde des artisans mars-avril 2011

16 P ratique Nord Pas-de-Calais Prévenir le risque routier en entreprise La route est la première cause des accidents mortels au travail et les véhicules utilitaires légers sont impliqués dans un accident sur deux. 463 décès dus au risque routier, accidents de la route entraînant une incapacité permanente, arrêts de travail et plus de 5,3 millions de journées de travail perdues*. Devant ce constat très sombre, le CNPA (Conseil national des professions automobiles) propose un plan d action pour lutter contre ce fléau. Le rendez-vous se prend en une minute au moyen d un site internet : L analyse des accidents montre que trois causes majeures en sont souvent à l origine : l éclairage, les pneumatiques et la visibilité au volant. L opération consiste donc à proposer des rendez-vous gratuits de contrôle de ces trois fonctions. À l issue du contrôle, le garagiste proposera un devis de remise en conformité et une série de conseils et de propositions d aménagement du véhicule afin d en améliorer la sécurité (régulateur de vitesse, caméra et radar de recul, etc.). Un carnet de suivi permettra d assurer la traçabilité des contrôles effectués. * Chiffres 2008 R Contact : site internet pour s inscrire : Pour un conseil en matière de sécurité au travail : Samuel Lefetz au ou (CMA de région Nord Pas-de-Calais) «Boutic», à travers champs Les territoires concernés Pays du Ternois, Pays de la Lys Romane, Pays des 7 Vallées, Pays de Saint-Omer, Pays des Moulins de Flandre, Pays du Cambrésis. Véritable enjeu pour le développement économique des territoires, Internet est devenu un outil incontournable de promotion et donc de vente. C est dans ce cadre qu a été lancé le dispositif «Boutic», qui bénéficie du soutien financier du Conseil régional et d un partenariat entre les chambres consulaires. Boutic est un dispositif qui vise à développer, en zone rurale, la vente de produits et de services grâce à Internet. Il a pour objectif de développer le commerce électronique. Il implique découverte, sensibilisation et appropriation des outils du web marchand. Il s adresse à tous les acteurs économiques des zones rurales : les artisans, les commerçants, les agriculteurs et les TPE qui ne connaissent pas encore les possibilités offertes par les TIC. La vente en ligne constitue en effet pour les entreprises un formidable moyen de développement commercial. Le dispositif «Boutic» propose aux acteurs économiques locaux des actions collectives d information et de sensibilisation aux enjeux et outils du commerce De g. à d. : Myriam Brion, Carsat Nord-Picardie ; Dominique Brenne, Direction du territoire ; Philippe Lemaire, Directeur adjoint de la Direccte Nord - Pas-de-Calais ; André Dubois, Président du CNPA Nord - Pas-de-Calais ; Francis Davoust, vice-président national et président de la section artisanale du CNPA. Une prime pour rajeunir votre parc de véhicules La Carsat va lancer, à compter du 28 avril, une prime ponctuelle de 3 000, versée pour l achat d un véhicule utilitaire léger à condition que celui-ci soit équipé de sept systèmes de sécurité au minimum : freinage ABS, airbags, antienrayage, par exemple. L autre condition sera que le chauffeur suive une formation à la «conduite responsable». Toute entreprise de moins de 50 salariés peut prétendre à cette prime, à condition de se dépêcher car cela ne concernera que véhicules en France. À saisir! Pour développer la vente de produits et services grâce à Internet en zone rurale électronique. C est Laurent Dumur, chargé des TIC, qui intervient pour la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de-Calais dans des ateliers d initiation à la pratique d internet et à la vente en ligne, des réunions de sensibilisation, des séminaires de perfectionnement pour y apprendre de nouvelles techniques de fidélisation de la clientèle. Contact : Laurent Dumur au Rou Jean-Michel Fertein au ou CMAR Le monde des artisans mars-avril

17 P ratique Nord Pas-de-Calais Apprentissage : des spécialistes à disposition près de chez vous Vous souhaitez recruter un jeune en contrat d apprentissage ou vous l avez déjà fait. Vous vous posez peut-être des questions sur le parcours du jeune, sur son intégration, sur votre rôle de maître d apprentissage? Des animateurs territoriaux de l apprentissage sont à votre disposition partout dans le Nord - Pas-de-Calais pour vous informer et vous accompagner. Leurs missions s intègrent dans le cadre du contrat d objectifs et de moyens signé entre l État et la Région qui financent le dispositif. Elles sont au nombre de trois : informer et sensibiliser l entreprise et le maître d apprentissage au démarrage du contrat ; sensibiliser et accompagner pendant le contrat ; aider et conseiller après une rupture de contrat. Dans la carte ci-contre, vous trouverez les coordonnées de l animateur de l apprentissage de votre territoire. Quelle que soit votre question, appelez-le : il a la réponse! Prolongation de deux ans de la médiation du crédit aux entreprises Dans une période où la conjoncture demeure encore incertaine, marquée par des problèmes de trésorerie pour les entreprises artisanales et l inquiétude face à l accroissement du coût de l énergie, l Assemblée permanente des chambres de métiers et de l artisanat avait demandé avec insistance la reconduction de ce dispositif efficace de recours pour les entreprises en difficulté. Christine Lagarde, ministre de l Économie, des Finances et de l Industrie et Frédéric Lefebvre, secrétaire d État chargé de l Artisanat viennent de signer une charte qui prolonge ce dispositif jusqu en Au niveau national, en 2010, DR les Tiers de confiance des Chambres de métiers et de l artisanat ont été saisis de 250 dossiers qui ont révélé des problèmes de trésorerie dans 53 % des cas. Les artisans éventuellement concernés peuvent se rapprocher de leur antenne habituelle. Outre le recours à la médiation du crédit, la Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord Pas-de-Calais vous propose un diagnostic complet de votre entreprise avec le dispositif «Gestion +», qui peut être prolongé par une intervention d appui en développement commercial (programme DEV Com +) et par un programme adapté de formation continue. 38 Le monde des artisans mars-avril 2011

18 Conception Atelier PAO - Document non contractuel - Crédit photo : Thinkstock - 03/11 Au crédit mutuel, je bénéficie des conseils d une équipe de professionnels. une banque qui s engage dans une relation privilégiée Avec ses professionnels, ça change tout! pour en savoir plus : ou connectez-vous sur : Caisse Fédérale du Crédit Mutuel Nord Europe, SA coopérative de crédit à capital variable - 4, Place Richebé Lille - RCS Lille x130-Pro.indd 1 3/03/11 9:05:23 Pour passer votre publicité dans Le monde DES artisans, contactez : LE monde des rtisans EIRL Votre patrimoine personnel protégé P e Créer, entreprendre et réussir dans les métiers 165 e e Thierry jonquières Directeur de publicité Té l. : La gestion prévisionnelle des EmpLoIs Et des compétences P. 29 LMA79_NL_01a02.indd 1 29/10/10 16:12:55 Bimestriel n 81 mars-avril e LMA80_NL_01.indd 1 25/11/10 14:57:16 nouveau Le monde des artisans web tv : lemondedesartisanstv concours un des meilleurs apprentis de FRancE P. 34 LMA81_NL.indb 1 21/02/11 11:20:36 cédric jonquières chef de publicité Té l. :

19 I nitiatives Nord Pas-de-Calais Sébastien Bailleul, boulanger-pâtissier à Audruicq Dispositif «Dev Com +» : progresser, encore et toujours Une progression régulière, dans son parcours professionnel comme dans l évolution de son entreprise, voilà en quelque sorte la marque de fabrique de Sébastien Bailleul, boulanger-pâtissier à Audruicq, qui n hésite pas à se remettre en question et à solliciter les services de la Chambre de métiers et de l artisanat de région (CMAR). Sébastien Bailleul, boulanger-pâtissier et utilisateur tous azimuts de l offre de services de la CMAR. L homme aime les défis. Après être sorti avec succès de sa formation à Bruxelles en boulangerie, pâtisserie et chocolaterie, Sébastien Bailleul, aujourd hui âgé de 38 ans, est tout de suite parti travailler comme saisonnier à Aixen-Provence, a été salarié, chef d équipe et a contribué par deux fois au redressement de la même boutique. Des expériences concluantes mais qui lui laissent comme un arrière-goût de frustration, celui de ne pas mettre ses compétences à son propre service ; celui, aussi, «de ne croiser son épouse que dans l escalier». Il passe alors son Brevet de Maîtrise pour devenir formateur ou bien intégrer la «Première Entreprise de France». Finalement, il, ou plutôt le couple, opte pour la seconde solution car Sidonie (aujourd hui conjointe salariée) quitte en effet son métier d institutrice en même temps que l Éducation nationale À l été 2003, il reprend alors un établissement tenu par Laurent Duquesne pour ouvrir, le 1 er janvier de l année suivante, «la boulangerie-pâtisserie Sébastien». Du matériel compétitif, des mises aux normes en matière de sécurité, d hygiène et de productivité avant la rénovation complète du magasin en 2009, la «petite entreprise» de Sébastien ne connaît pas la crise et embauche progressivement : en plus du chef d entreprise, quatre salariés en fabrication et quatre à la vente (dont son épouse) œuvrent pour le plaisir de leur clientèle, celui des papilles mais aussi des yeux! Le tout en formant des apprentis, avec succès, puisque sur les derniers passés en formation, deux ont été embauchés en interne et deux autres à l extérieur, tandis qu un cinquième fait encore ses gammes au sein de l entreprise. Mais Sébastien n est pas totalement satisfait. Il fait confiance à son personnel, le CMAR motive, lui confie des responsabilités, délègue mais peut aussi être contrarié par des grains de sable, ou plutôt de farine. Alors, comme il n a pas «la science infuse» selon ses propres termes, celui qui siège également au sein de la commission territoriale de Calais/Saint-Omer n hésite pas à solliciter le dispositif mis en place par la CMAR. Dans un premier temps, il intègre «RH +» pour comprendre et apprendre à (mieux) gérer son personnel avant de se lancer dans «Dev Com +» pour gagner en ri gueur et optimiser les compétences. «Il faut détecter les points noirs et les améliorer», estime Sébastien Bailleul qui entend en effet voir le potentiel, tant celui de la boulangerie que de l équipe, se concrétiser sur le plan de la rentabilité. Pour ce faire, plusieurs pistes ont déjà été étudiées comme la mise en place d un fichier clients, le désormais incontournable site Internet ou la mise en avant des produits à l image d une de ses récentes créations, «le biscuit à la chicorée», ce dernier ingrédient étant fourni par Hervé Lutun, artisan à Oye-Plage (par ailleurs lauréat du concours «Stars & Métiers» en 2008). Le développement des activités sandwicherie et traiteurs est également à l étude pour cet «Artisan en Or» qui, outre ses responsabilités à la Fédération départementale des boulangers-pâtissiers, a encore trouvé le temps de prendre la présidence du GCA (Groupement des commerçants d Audruicq)! Un bel exemple d engagement Contact Dev Com + : direction du Développement RÉconomique Nord : Pas-de-Calais : Le monde des artisans mars-avril 2011

20 I nitiatives Nord Pas-de-Calais Handball : la fête des Bleus Lorsque les Champions du monde de handball viennent étrenner leur nouvelle étoile dans le Nord - Pasde-Calais, l artisanat est aussi à la fête. Le match France-Serbie du 10 mars s est joué au stade couvert de Liévin à guichets fermés. Match amical mais disputé quand même car les handballeurs français n ont arraché la victoire (29 à 28) que dans les dernières secondes tant il est vrai maintenant que toutes les équipes rêvent de battre les quadruples champions du monde. L artisanat, partenaire historique des équipes masculine et féminine, s est montré à la hauteur de l événement pour assurer sa promotion : rond central, pavoisement, Artimobiles sur le parvis, stand dans le hall d accueil, supplément dans La Voix des sports, écharpes aux couleurs de l artisanat, sans compter le ballon d engagement du match lancé par le président Alain Griset, parrain du match. On retiendra surtout la très grande Photos : DR Les couleurs de l artisanat réussissent bien à Nicolas Karabatic, et vice-versa! L équipe de France pose avec les apprentis du centre de formation, un moment inoubliable aux côtés d authentiques champions. disponibilité des joueurs et leur gentillesse. En effet, dès le coup de sifflet final, ils se sont regroupés afin de faire une photo avec l ensemble des apprentis qui ont pu assister au match. Chapeau messieurs! Le restaurant «Le Champlain» distingué par le Bib gourmand Sylvie et Denis Gaboriau ont été récompensés de leurs efforts après avoir investi dans des chambres d hôtes et la réimplantation de leur restaurant. CMAR Attention les papilles! Le Bib gourmand n a pas fait (quatre fois!) le déplacement pour rien au restaurant Le Champlain. Jugez plutôt : tatin d échalotes, croûton de saumon, émulsion de lard ; filet de cabillaud, risotto de pain d épices, crème glacée à la bière et, en dessert, bonbon craquant pomme et poire, parfait vanille au beurre salé. Le tout pour 29 en semaine, vin, café et sourire compris, car Sylvie Gaboriau reçoit ses clients «comme des invités». Le Champlain vient d être récompensé par le fameux Bibendum qui a créé un second guide aux côtés du célèbre Guide rouge. Le Guide des Bib gourmands recense des tables et des maisons d hôtes remarquables pour leur rapport qualité/prix. Ainsi, le prix du menu en semaine ne doit pas dépasser une certaine somme, parmi les critères retenus. Sylvie et Denis Gaboriau ont repris Le Champlain en 1984 et ont créé des chambres d hôtes en 2010, à la même adresse, le restaurant déménageant de quelques mètres dans la rue Nicolas Leblanc à Lille. Leur établissement est déjà distingué par deux fourchettes au Michelin. Comment figurer dans le guide? «Cela ne se demande pas, je ne sais pas ce qui attire l attention. Nous avons reçu la visite de critiques culinaires qui se sont présentés comme des clients. Ils ont commandé, réglé leur addition, pris leur vestiaire et sont sortis. Ils ont fait quelques pas à l extérieur et sont revenus pour se présenter. Il faut croire que nous avons été à la hauteur! Je change la carte tous les quinze jours et je ne cuisine que des produits que j aime», précise Denis Gaboriau. Félicitations à toute l équipe du Champlain qui est le seul restaurant du Nord - Pas-de- Calais à se voir attribuer cette distinction cette année parmi les 117 petits nouveaux distingués en France. Le monde des artisans mars-avril

DUNKERQUE CAPPELLE-LA-GRANDE HAZEBROUCK BÉTHUNE CALAIS TOURCOING LENS LILLE SAINT-OMER WATTIGNIES BOULOGNE-SUR-MER ARRAS

DUNKERQUE CAPPELLE-LA-GRANDE HAZEBROUCK BÉTHUNE CALAIS TOURCOING LENS LILLE SAINT-OMER WATTIGNIES BOULOGNE-SUR-MER ARRAS DUNKERQUE CAPPELLE-LA-GRANDE HAZEBROUCK BÉTHUNE CALAIS TOURCOING LENS LILLE SAINT-OMER WATTIGNIES BOULOGNE-SUR-MER ARRAS DOUAI SAINT-POL/TERNOISE VALENCIENNES PROUVY-ROUVIGNIES CAMBRAI FEIGNIES AVESNES-SUR-HELPE

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais. L artisanat de la région. Nord - Pas de Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas de Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais Éditorial...5 I. État et évolution de l artisanat du Nord-Pas de Calais... 7 1. 46 341

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Crédit photo : Troyes Expo Cube

Crédit photo : Troyes Expo Cube DOSSIER DE PRESSE Crédit photo : Troyes Expo Cube Le Salon DES ARTISANS D ART vous ouvre ses portes du 22 au 25 janvier 2015 pour sa 30 ème édition Pour la 30ème année consécutive, le salon des ARTISANS

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA FORMATION Prospecter et fidéliser grâce aux réseaux sociaux- Facebook 29 et 30 juin 2015 Aujourd hui, les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour un usage privé ou professionnel.

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS ensemble EN 2008, LA MAT vous OFFRE toujours PLUS de SERVICES! Du NOUVEAU côté PROVINCE! sommaire edito Marcel SOUFFLET, Président de La MAT 4_ 5_ 6_ 7_ TOUJOURS PLUS d avantages DÉCOUVREZ nos partenaires!

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA. Statuts

FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA. Statuts AGE du 23 janvier 2014 FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA Statuts Titre 1 : dénomination, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution Il est fondé entre les organisations professionnelles

Plus en détail

Aux côtés des salariés et des entreprises, tout au long de l activité professionnelle et à l heure de la retraite

Aux côtés des salariés et des entreprises, tout au long de l activité professionnelle et à l heure de la retraite accompagnement social compte individuel - données sociales prévention des accidents du travail Accompagnement de la retraite dématérialisation - efficacité prévention de la dépendance des seniors accessibilité

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution.

ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. Titre 1 Constitution. ASSOCIATION DES JURISTES DU MASTER ENVIRONNEMENT DE L UNIVERSITE PARIS SUD XI - A.J.M.E. STATUTS DE L ASSOCIATION Titre 1 Constitution. ARTICLE PREMIER : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Descriptif : Mise en place d une campagne de communication visant à promouvoir

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H

DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H DOSSIER PRESSE JOURNÈE PORTES OUVERTES DES CENTRES DE FORMATION SAMEDI 26 MARS 2011 9H - 17H Coordonnées des centres de formation : Centre de Formation Chambre de Métiers et de l Artisanat impasse Morère

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS VILLE DATE FORMATIONS CFA DINAH DERYCKE 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE D ASCQ Tél : 03 20 19 66 81 22 mars 2013 23 mars 2013 CAP employé de vente

Plus en détail

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015

LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 LE DISPOSITIF ENVOL AIDE A LA CREATION OU REPRISE D ENTREPRISES 2014-2015 OBJET Le dispositif ENVOL est destiné aux personnes résidant en Champagne-Ardenne, désireuses de créer leur propre emploi par la

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 03 DÉCEMBRE 2009 LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS

CONSEIL MUNICIPAL DU 03 DÉCEMBRE 2009 LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS CONSEIL MUNICIPAL DU 03 DÉCEMBRE 2009 LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS L'an deux mil neuf, le trois décembre à 20 heures 30, les Membres du Conseil Municipal de la Commune de Le Vieil-Baugé, se sont réunis dans

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CFA du BTP. Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France APPRENTIS. www.apprentissage-btp.com JE FORME. des.

DOSSIER DE PRESSE. CFA du BTP. Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France APPRENTIS. www.apprentissage-btp.com JE FORME. des. DOSSIER DE PRESSE Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France Les centres de formation d apprentis du bâtiment et des travaux publics poursuivent en 2012 leur mobilisation auprès des entreprises

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes

Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Insertion des personnes handicapées : La réponse novatrice et responsable des assureurs mutualistes Une approche volontariste et ambitieuse Favoriser l intégration des personnes handicapées demandeuses

Plus en détail

PORTES OUVERTES DES CFA

PORTES OUVERTES DES CFA PORTES OUVERTES DES CFA NOMS DES ETABLISSEMENTS CFA DINAH DERYCKE VILLE DATE FORMATIONS 365 rue Jules Guesde 59650 VILLENEUVE Tél : 03 20 19 66 62 / 03 20 19 66 61 / 03 20 19 66 67 ufa.derycke@ac-lille.fr

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

anj u PRODUITen dossier de candidature

anj u PRODUITen dossier de candidature dossier de candidature Le dossier de candidature dûment rempli et signé, incluant les pièces demandées, doit être adressé à : GIP Produit en Anjou Département de Maine-et-Loire CS 94104 49941 Angers cedex

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi?

ÊTRE ARTISAN. Pourquoi pas Moi? ÊTRE ARTISAN Pourquoi pas Moi? l rtisanat, c est quoi? Des Métiers créatifs qui permettent de s exprimer et d évoluer Des Métiers ouverts qui concernent les secteurs les plus divers Des Métiers porteurs

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2011 L ACCUEIL AUX ATELIERS DE PARIS Les Ateliers de Paris, un service de la ville de Paris dédié aux porteurs de projet

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail

Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider la démarche de tourisme durable au travers d'un réseau d'ambassadeurs

Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider la démarche de tourisme durable au travers d'un réseau d'ambassadeurs CAHIER DES CHARGES ANNEE 2014 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES Pays Adour Landes Océanes Axe 1 : Le Tourisme Durable positionnement marketing du territoire Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE 2015

DEVENEZ PARTENAIRE 2015 DEVENEZ PARTENAIRE 2015 Forum Destination International 2015 Midi-Pyrénées, Exportons nos savoir-faire forumdestinationinternational.fr ÉDITO Pour permettre aux entreprises de Midi-Pyrénées d accéder au

Plus en détail

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE Bureaux 11-13 avenue de la Division Leclerc 94234 Cachan Cedex 01 49 84 85 85 contact@lafabrique-valdebievre.fr www.lafabrique-valdebievre.fr

Plus en détail

En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir

En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir www.iledefrance.fr En Île-de-France, les jeunes ont de l avenir 600 000 étudiants, 480 000 lycéens et plus de 100 000 apprentis : les jeunes ont de l avenir

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE : TROPHÉES DE L ARTISANAT Jeudi 24 Juin 2010 à 19H30 La Coursive A La Rochelle

DOSSIER DE PRESSE : TROPHÉES DE L ARTISANAT Jeudi 24 Juin 2010 à 19H30 La Coursive A La Rochelle DOSSIER DE PRESSE : TROPHÉES DE L ARTISANAT Jeudi 24 Juin 2010 à 19H30 La Coursive A La Rochelle La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Charente-Maritime déroule le tapis rouge aux artisans pour une

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Modifié et voté en CA le 21/11/2013 Article 1er : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur Le présent règlement intérieur entrera

Plus en détail

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015 cm- digne.fr REPRENEURS CATALOGUE FORMATIONS 2015 CHEFS D ENTREPRISE, ET EURS A SALARIÉS D EMPLOI CRÉAT ET DEMANDEURS CONJOINTS Édito Le contexte économique actuel a fait évoluer les modes de gestion de

Plus en détail

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Service Communication Samedi 24 novembre 2012 ! AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L action en faveur du développement économique

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

Mardi 05 septembre 2006 à 11h45 A Plaine Commune (salle annexe du conseil au 4 ème étage)

Mardi 05 septembre 2006 à 11h45 A Plaine Commune (salle annexe du conseil au 4 ème étage) LH n 05/30 Saint-Denis, le 28 juin 2006 Compte-rendu du «2 ème déjeuner du Club RH des entreprises signataires de la charte Entreprise-Territoire» de Plaine Commune Promotion du mardi 30 mai 2006 Lieu

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE LES MAGASINS DE SPORT en montagne RECRUTENT À partir de 10h St-Pierre-en-Faucigny 05 OCTOBRE Grenoble 07 OCTOBRE Alpes Nouveau Moûtiers 09 OCTOBRE Tarbes 06 OCTOBRE Pyrénées L ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

L Environnement dans l rtisanat

L Environnement dans l rtisanat L Environnement dans l rtisanat n 10 / septembre 2014 DANS CE NUMERO : LE MOT DU PRÉSIDENT 2 «Valoriser votre engagement» AU SERVICE DES ARTISANS 3 Colorado Imprimerie ZOOM SUR... 4 Les labels environnement

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

de CANdidATURE TRoPHéEs CREER 2015

de CANdidATURE TRoPHéEs CREER 2015 dossier de CANdidATURE TRoPHéEs CREER 2015 Pour sa 9 ème édition, le Salon Créer met à l honneur les chefs d entreprise du Nord Pas de Calais en les invitant à participer aux Trophées Créer 2015. Ce trophée

Plus en détail

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES Pour tous les Espaces Publics Numériques de la Loire Règlement de l appel à projets Tous les documents relatifs à

Plus en détail

OFFRE GLOBALE DE SERVICES CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN

OFFRE GLOBALE DE SERVICES CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN OFFRE GLOBALE DE SERVICES CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN Document présenté à l Assemblée Générale du lundi 10 décembre 2012 Formation Initiale par Apprentissage Parcours de Formation Préparer

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche

DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS. Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche DOSSIER DE PRESSE LA PRE-GARANTIE SIAGI & LA GARANTIE RELAIS Dispositifs d aide au financement pour les artisans de la Manche Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche Avenue Général Patton 50201

Plus en détail

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation.

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. L énergie de créer EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. Votre projet grandit avec notre énergie EDF Entreprises vous accompagne

Plus en détail

BTS - Assistant de gestion PME-PMI

BTS - Assistant de gestion PME-PMI Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/10/2015. Fiche formation BTS - Assistant de gestion PME-PMI - N : 15854 - Mise à jour : 24/07/2015 BTS - Assistant de gestion PME-PMI

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE

PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE COMMUNIQUE DE PRESSE PRIMAGAZ SOUTIENT LES CHOMEURS CREATEURS D ENTREPRISES AUX COTES DE L ADIE A l occasion de l année internationale du microcrédit, Primagaz déploie une nouvelle action dans le contexte

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr DOSSIER DE PRESSE 28 avril 2011 * Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Marie-Eva PLANCHARD 01 72 60 22 88 marie-eva.planchard@cnamts.fr

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Vous êtes consommateur et étudiant? Vous consommez des produits emballés, et certains des emballages vous ont interpellés ou inspirés.

Vous êtes consommateur et étudiant? Vous consommez des produits emballés, et certains des emballages vous ont interpellés ou inspirés. Concours «Emballé 3.0» du Conseil National de l Emballage 2016 Conseil National de l Emballage est une association qui a pour objet de favoriser le meilleur usage de l emballage des biens de consommation,

Plus en détail

Association Bou de nature Statuts association loi 1901

Association Bou de nature Statuts association loi 1901 Association Bou de nature Statuts association loi 1901 1. Constitution-objet-siège social-durée de l association Art 1 : Forme Il est créé sous la forme d une association, régie par les principes généraux

Plus en détail

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT PREMIER MINISTRE CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT conclue entre l'état, la Caisse Nationale d'assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail