Attestation de l expert agréé en matière de prévoyance professionnelle pour le bilan de clôture au

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Attestation de l expert agréé en matière de prévoyance professionnelle pour le bilan de clôture au"

Transcription

1 Attestation de l expert agréé en matière de prévoyance professionnelle pour le bilan de clôture au CAISSE DE PREVOYANCE DU PERSONNEL DES ETABLISSEMEMTS PUBLICS MEDICAUX DU CANTON DE GENEVE Mai 2014 EXPERTISE ET ENGAGEMENT POUR LA PREVOYANCE

2 TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction 3 2. Informations générales 3 3. Conformité des dispositions réglementaires 4 4. Provisions techniques 5 5. Réserve de fluctuation de valeurs 5 6. Bases actuarielles Tables actuarielles Taux d intérêt technique 7 7. Equilibre financier Bilan technique selon le système financier de la capitalisation Bilan technique selon le système financier statutaire de la Appréciation de la situation financière à fin Attestation 10 Pittet Associés Page 2

3 1. Introduction En notre qualité d expert agréé en matière de prévoyance professionnelle au sens de l article 52e LPP (ci-après : l expert agréé), nous avons procédé, pour le compte de la Caisse de prévoyance du personnel des établissements publics médicaux du Canton de Genève, (ci-après : la Caisse ou la ), à l établissement d un rapport sur le bilan de clôture au 31 décembre Pour cela, nous avons mis en œuvre les opérations suivantes : la vérification de la conformité des dispositions réglementaires de nature actuarielle relatives aux prestations et au financement ; la vérification de l adéquation des bases actuarielles (tables actuarielles et taux d intérêt technique) appliquées ; le contrôle ou la détermination des capitaux de prévoyance des assurés actifs et ceux des bénéficiaires de pensions 1 ; la vérification de la concordance du niveau des provisions techniques avec la directive sur les passifs de nature actuarielle ; l établissement du bilan technique de clôture et le calcul du degré de couverture selon l annexe à l article 44 OPP2. La présente attestation, qui a pour but de présenter les résultats des opérations précédentes et de nos contrôles, est établie conformément à l article 62 de la Loi sur la Caisse de prévoyance de l Etat de Genève. Elle est transmise au Comité de la Caisse de prévoyance de l Etat de Genève, au Conseil d'etat, au Grand Conseil et à l autorité de surveillance. 2. Informations générales Pour mettre en œuvre les travaux en rapport avec notre mission d expert agréé, la Caisse a mis à notre disposition les données individuelles des assurés actifs et celles des bénéficiaires de pensions au 31 décembre 2013, ainsi que les comptes audités relatifs à l exercice La Caisse appliquant la primauté des prestations sur le dernier traitement assuré déterminant, les capitaux de prévoyance des assurés actifs se 1 S agissant des capitaux de prévoyance des assurés actifs dans les institutions de prévoyance en primauté des prestations et des capitaux de prévoyance des bénéficiaires de pensions, ils sont soit calculés par l institution et contrôlés par l expert, soit directement déterminés par l expert et transmis à l institution de prévoyance. Pittet Associés Page 3

4 déterminent selon un barème actuariel. Les capitaux de prévoyance des bénéficiaires de pensions se confondent quant à eux avec les réserves mathématiques des pensions en cours et des expectatives de pensions de survivants. C est la raison pour laquelle nous avons vérifié intégralement les capitaux précités à l aide de nos propres programmes de calcul. En revanche, l intégralité des données individuelles qui nous ont été transmises n a pas été contrôlée par nos soins. Cette démarche est du ressort de l administration de la Caisse. Quant à l exactitude des données individuelles transmises, elle est de la compétence de l administration de la Caisse, voire de l organe de révision. A noter que nous avons effectué, en notre qualité d expert agréé et sur demande de la direction de la Caisse, des vérifications sur la tenue des dossiers des membres au cours de l exercice 2013, ainsi que sur les opérations de nature actuarielle et technique pratiquées sur les situations individuelles des assurés et des bénéficiaires de pensions au cours de l exercice sous revue. A la suite de ces contrôles, effectués par sondages, nous avons attesté que, les corrections nécessaires étant négligeables en termes d engagements ou ayant été traitées, les engagements actuariels de la envers les membres salariés et envers les pensionnés ont été déterminés correctement à la fin Conformité des dispositions réglementaires Les statuts ont été adaptés aux dispositions légales relatives à la 1 ère révision LPP et à l introduction de la loi fédérale sur le partenariat enregistré (LPart) entrée en vigueur au 1 er janvier Les modifications apportées ont été acceptées par l'assemblée générale de juin 2006, et avalisées par la Commission des finances du Grand Conseil en juin Les statuts ont été modifiés avec effet au 6 novembre 2007 selon la loi du 30 août 2007 et avec effet au 1 er janvier 2010 selon la loi du 18 septembre Les dispositions statutaires de nature actuarielle relatives aux prestations et au financement sont ainsi conformes aux prescriptions légales. Le règlement sur la liquidation partielle, dans sa dernière version, a été adopté par le Comité de la Caisse le 26 novembre 2012 et approuvé par décision de l autorité de surveillance le 18 janvier 2013, avec effet rétroactif, au 26 novembre Il est entré en vigueur le jour de son adoption par le Comité et l est resté jusqu au 31 décembre La directive sur les passifs de nature actuarielle a également été mise à jour avec une nouvelle entrée en vigueur au 1 er janvier Pittet Associés Page 4

5 4. Provisions techniques Selon la directive sur les passifs de nature actuarielle, la Caisse doit constituer quatre provisions techniques, à savoir une provision de longévité pour les assurés actifs, une provision de longévité pour les bénéficiaires de pensions, le cas échéant, des provisions techniques complémentaires, et une provision pour risques de pertes techniques. Dans les comptes 2013 et dans le bilan technique de l annexe 1, les provisions techniques sont mentionnées pour un montant total de CHF (2012 : CHF ). La provision de longévité pour les assurés actifs correspond à 0,25 % des capitaux de prévoyance des assurés actifs par année depuis 2000, et représente CHF à fin La provision de longévité pour les bénéficiaires de pensions correspond à 0,5 % des capitaux de prévoyance des bénéficiaires de pensions par année depuis 2000, sans les pensions d'enfants, et représente CHF à fin La provision de longévité complémentaire des bénéficiaires de pensions a quant à elle été maintenue à CHF 68'100' Ce montant découle des recommandations faites dans l étude d octobre 2012 sur la longévité des pensionnés en relation avec les bases techniques utilisées ou disponibles. Les provisions de longévité sont conformes à la directive sur les passifs de nature actuarielle. La provision pour risques de pertes techniques a été renforcée pour couvrir le coût issu de la variation du taux d intérêt technique d évaluation à 3,0 % (3,5 % à fin 2012) par rapport au taux d intérêt technique de 4,5 %. Cette provision s élève à CHF à fin Le taux d intérêt technique appliqué ainsi par la Caisse pour l évaluation des engagements de prévoyance est conforme à la directive DTA 4 de la Chambre suisse des experts en caisses de pensions (CSEP) et à la directive sur les passifs de nature actuarielle. Les règles de constitution et de dissolution de ces provisions, précisées dans la directive sur les passifs de nature actuarielle, ont été appliquées correctement pour l établissement des comptes Réserve de fluctuation de valeurs Au 31 décembre 2012, la RFV figurait pour un montant de CHF '113.-, représentant la différence entre la fortune nette de prévoyance et le total des Pittet Associés Page 5

6 capitaux de prévoyance et provisions techniques définis selon le système financier statutaire de la (cf. annexe 2). L exercice 2013 s est soldé par une perte de CHF '646.- avant dissolution de la RFV de CHF '113.- (cf. annexe 2), la bonne performance n ayant pas suffi à couvrir le coût induit par la forte augmentation du nombre de retraités d une part, et par le renforcement de la provision pour risques de pertes techniques d autre part. Au 31 décembre 2013, la RFV a donc été totalement dissoute et figure pour un montant nul. 6. Bases actuarielles 6.1 Tables actuarielles Selon l étude sur la longévité des pensionnés en relation avec les bases techniques utilisées ou disponibles établie par nos soins et datée d octobre 2012, la méthode de la projection des tables VZ 2010 à l année 2015 selon le modèle de Menthonnex était la solution la mieux adaptée pour modéliser la mortalité effective de la Caisse. Nous recommandions dans cette étude : De continuer d utiliser les bases VZ 2000 pour le calcul des capitaux de prévoyance jusqu à la fusion avec la CIA. De continuer à constituer les provisions de longévité pour les assurés actifs et pour les bénéficiaires de pensions selon la directive du Comité sur les passifs de nature actuarielle. De continuer à alimenter la provision de longévité complémentaire pour les bénéficiaires de pensions, et éventuellement de commencer à alimenter la provision de longévité complémentaire pour les assurés actifs, en leur attribuant le solde de l'écart entre les capitaux de prévoyance déterminés avec les bases techniques actuelles VZ 2000 et les bases VZ 2010 projetées en 2015 selon le modèle de Menthonnex. Cette démarche a pour but de permettre à la Caisse de provisionner les capitaux de prévoyance selon sa mortalité réelle. Notre recommandation de maintenir la provision de longévité complémentaire pour les bénéficiaires de pensions à son niveau effectif de 68,1 millions pour le bouclement des comptes 2012 (et de maintenir à 0 la provision de Pittet Associés Page 6

7 longévité complémentaire pour les assurés actifs) a été suivie pour le bouclement des comptes Etant donné l ampleur des travaux que la fusion avec la CIA a demandé à la Caisse durant l exercice 2013, la n a pas actualisé en 2013 l analyse du risque de longévité selon les observations de l année 2012, afin d évaluer la nécessité de renforcer les provisions de longévité complémentaires constituées. Notons que l étude de la longévité des pensionnés de la CIA et de la sera actualisée dans le cadre la Caisse de prévoyance de l Etat de Genève (ci-après CPEG) courant Taux d intérêt technique Le taux d intérêt technique est de 4.5 % selon les statuts de la Caisse. C'est ce taux que l'actuaire utilise pour certains calculs d'actualisation, notamment pour la détermination du montant des réserves mathématiques des bénéficiaires de pensions et du barème des prestations de sortie. La différence entre le taux de rentabilité effectif et le taux d'intérêt technique représente, si elle est positive, un bénéfice d'intérêts qui contribue à renforcer la santé financière de la Caisse, et, si elle est négative, une perte technique sur intérêts qui vient diminuer le niveau de couverture. Il convient d indiquer que la Chambre suisse des experts en caisses de pensions (CSEP) a édicté, en octobre 2010, une directive technique sur le taux d intérêt technique qui est entrée en vigueur au 1 er janvier Cette directive détermine un taux d intérêt technique de référence qui se base sur l'indice LPP 2005 de Pictet LPP-25 plus ainsi que sur le rendement des obligations à 10 ans de la Confédération. Le taux d intérêt technique de référence est fixé, pour le bouclement de l année 2013, à 3,0 %, soit un point et demi de moins que le taux d intérêt technique actuellement appliqué par la Caisse. Le Comité a décidé, dans sa séance du 9 décembre 2013, sur notre recommandation, d abaisser le taux d intérêt technique d évaluation des capitaux de prévoyance des assurés actifs et des bénéficiaires de pensions. Il a décidé de diminuer ce taux à 3,0 %, pour le bouclement de l exercice 2013, par le biais du renforcement de la provision pour risques de pertes techniques. Le taux d intérêt technique appliqué ainsi par la Caisse pour l évaluation des engagements de prévoyance est conforme à la directive Pittet Associés Page 7

8 DTA 4 de la Chambre suisse des experts en caisse de pensions (CSEP) et à la directive sur les passifs de nature actuarielle. 7. Equilibre financier 7.1 Bilan technique selon le système financier de la capitalisation Le bilan technique au 31 décembre 2013 établi selon le système financier de la capitalisation est présenté à l annexe 1. Au bas de cette annexe, nous indiquons également le degré de couverture de la Caisse en situation d exploitation, c est-à-dire en maintenant dans les passifs la réserve de fluctuation de valeurs (notée RFV ci-après), et le degré de couverture selon l annexe à l article 44 OPP2, lequel se détermine en mettant à zéro la réserve précitée. Les deux degrés de couverture susmentionnés s élèvent à 61,9 % à fin 2013, la RFV étant nulle. A fin 2012, ces deux degrés de couverture étaient égaux à respectivement 62,7 % et 63,0 %. Cette très légère dégradation s explique par le fait que la bonne performance réalisée au cours de l exercice 2013, qui s est traduite par un résultat net des placements positif de CHF 295' , soit un taux de rentabilité moyen sur la fortune de prévoyance de 10,2 %, n a pas suffi à couvrir le coût induit par la forte augmentation du nombre de retraités d une part, et par le renforcement de la provision pour risques de pertes techniques d autre part. Le bilan technique de l annexe 1 présente, dans un tableau synoptique, les résultats à fin 2013 et ceux à fin 2012, en se référant à la terminologie et aux exigences de la norme comptable RPC 26. La fortune nette de prévoyance (FP) est assimilable à l actif du bilan technique. Elle prend en considération, dans le total de l actif comptable, les placements de la Caisse évalués à leur valeur de marché. Les capitaux de prévoyance correspondent, pour les assurés actifs, aux prestations de sortie, à savoir le montant le plus élevé entre la prestation de sortie statutaire et le minimum légal selon les articles 17 et 18 de la LFLP 2, et, pour les bénéficiaires de pensions, aux réserves mathématiques des pensions et des expectatives de pensions de survivants à la charge de la Caisse, compte tenu des avances et remboursements AVS. Les réserves 2 Loi fédérale sur le libre passage. Pittet Associés Page 8

9 mathématiques précitées ont été calculées avec les tables actuarielles VZ 2000, au taux d intérêt technique de 4,5 %. Quant aux prestations de sortie, elles ont été déterminées en considérant le barème statutaire qui a été construit également à partir des bases actuarielles susmentionnées. 7.2 Bilan technique selon le système financier statutaire de la Le bilan technique au 31 décembre 2013 établi selon le système financier statutaire est présenté à l annexe 2. Selon l article 7 de l annexe aux statuts, l équilibre financier de la Caisse est jugé satisfaisant lorsque la fortune nette de prévoyance est au moins égale à la somme des capitaux de prévoyance des bénéficiaires de pensions (et des provisions techniques y relatives) et d une partie, fixée à 30% au moins, des capitaux de prévoyance des assurés actifs (et des provisions techniques y relatives). Compte tenu du système financier mixte statutaire, le fonds de réserves actuarielles qui doit être pris en considération représente donc un montant de MCHF 3 267,2 au 31 décembre Au bas du tableau de l annexe 2, nous indiquons le degré d équilibre de la Caisse à la date précitée. Il s agit du rapport entre la fortune nette de prévoyance et le fonds de réserves actuarielles propre au système financier mixte appliqué. Le degré d équilibre calculé ne tient pas compte de la réserve de fluctuation de valeurs. Le degré d équilibre s élève à 96,7 %, ce qui n est pas jugé satisfaisant compte tenu du système financier mixte appliqué et de la garantie accordée à la Caisse par l Etat de Genève, selon l article 3 des statuts. Le découvert, selon le système financier statutaire, peut toutefois être qualifié de faible. A la fin 2013, la garantie maximale de l Etat de Genève porte sur un montant de MCHF 1 942,8, représentant l équivalent du déficit technique en capitalisation (cf. annexe 1). Ce montant correspond à la somme nécessaire, en cas de liquidation de la Caisse à la date considérée, pour que les droits acquis des assurés et des bénéficiaires soient entièrement couverts par un capital. 7.3 Appréciation de la situation financière à fin 2013 Le bilan technique en caisse fermée à la fin 2013 montre donc une situation financière de faible découvert (degré d équilibre de 96,7 %) par rapport à Pittet Associés Page 9

10 l objectif de couverture statutaire. Le degré de couverture selon l article 44, alinéa 1, OPP2 de 61,9 %. Nous ne présentons pas de rapport actuariel selon l article 41a OPP2, ni de bilan technique en caisse fermée à la fin 2013 établi selon les dispositions fédérales relatives au financement des institutions de prévoyance de droit public (notées DF IPDP), entrées en vigueur au 1 er janvier 2012, le respect de celles-ci et l équilibre financier à long terme, ayant été étudiés dans le cadre de la CPEG. Le bilan technique selon les DF IPDP est présenté dans le bilan d entrée de la CPEG au 1 er janvier 2014, faisant l objet d un rapport séparé. Précisons encore que nous concluions, dans notre rapport sur le plan de financement de la CPEG daté de juin 2013, que nous pouvions «attester que le scénario COMFIN 27/800 adapté » (correspondant au plan défini selon la Loi et le Règlement général de la CPEG) «respecte les dispositions fédérales relatives au financement des institutions de prévoyance de droit public dans le cadre des hypothèses projectives retenues». 8. Attestation Compte tenu de ce qui précède, nous pouvons attester, en notre qualité d expert agréé, que : Le degré d'équilibre de la Caisse à fin 2013, selon le bilan technique de l annexe 2 (96,7 %), présente un léger découvert selon les exigences légales en vigueur à la date de la clôture de l exercice Nous ne présentons pas de rapport actuariel selon l article 41a OPP2, l équilibre financier à long terme étant étudié dans le cadre de la CPEG, dont le plan de prévoyance est appliqué depuis le 1 er janvier Les provisions techniques constituées à la fin 2013 sont conformes aux exigences de la directive sur les passifs de nature actuarielle à fin Le niveau de la réserve de fluctuation de valeurs est nul. Les dispositions réglementaires de nature actuarielle, relatives aux prestations et au financement, sont conformes aux prescriptions légales. La Caisse respecte les principes de prévoyance au sens des articles 1 et suivants de l OPP2. Nous ne présentons pas de bilan technique en caisse fermée à la fin 2013 établi selon les dispositions fédérales relatives au financement des Pittet Associés Page 10

11 institutions de prévoyance de droit public (notées DF IPDP), entrées en vigueur au 1 er janvier 2012, le respect de celles-ci ayant été étudiées dans le cadre de la CPEG. Le bilan technique selon les DF IPDP est présenté dans le bilan d entrée de la CPEG au 1 er janvier 2014, faisant l objet d un rapport séparé. Précisons encore que nous concluions, dans notre rapport sur le plan de financement de la CPEG daté de juin 2013, que nous pouvions «attester que le scénario COMFIN 27/800 adapté » (correspondant au plan défini selon la Loi et le Règlement général de la CPEG) «respecte les dispositions fédérales relatives au financement des institutions de prévoyance de droit public dans le cadre des hypothèses projectives retenues». Nous faisons les réserves d usage au cas où des éléments n auraient pas été portés à notre connaissance. En conclusion de cette attestation, nous voudrions remercier les instances de la pour la confiance qu elles nous ont témoignée dans l exercice de notre mission et les personnes chargées de l administration de la Caisse pour leur collaboration et leur disponibilité. STEPHANE RIESEN Directeur Expert agréé LPP BERNARD ROMANENS Sous-directeur Expert agréé LPP Genève, le 1 er mai 2014 Pittet Associés Page 11

12 Annexe 1 Bilan technique - Caisse de prévoyance en CHF Total de l'actif 3'210'908'368 2'913'551'869 Dettes - 39'451'967-37'477'972 Compte de régularisation du passif - 2'945'352-2'897'612 Provisions non techniques - 8'789'966-10'110'007 FORTUNE NETTE DE PREVOYANCE (FP) 3'159'721'083 2'863'066'278 Capital de prévoyance des assurés actifs 1'982'792'676 2'035'621'703 Capital de prévoyance des bénéficiaires de rentes/pensions 1'975'837'780 1'761'689'799 Capitaux de prévoyance 1 3'958'630'456 3'797'311'502 Provision de longévité pour les assurés actifs 2 64'440'762 61'068'651 Provision de longévité pour les bénéficiaires de pensions 3 126'798' '256'194 Provision de longévité complémentaire pour les bénéficiaires de pensions 68'100'000 68'100'000 Provision pour risques de pertes techniques 884'520' '449' Provisions techniques 1'143'860' '873'928 CAPITAUX DE PREVOYANCE ET PROVISIONS TECHNIQUES (CP) 5'102'490'975 4'545'185'430 RESERVE DE FLUCTUATION DE VALEURS (RFV) 0 21'775'113 EXCEDENT TECHNIQUE 4-1'942'769'892-1'703'894'265 DEGRE DE COUVERTURE % 62.7 % DEGRE DE COUVERTURE LEGAL (Article 44 alinéa 1 OPP2) % 63.0 % Remarques : 1) Bases techniques: VZ 2000 à 4.5% 2) 0.25 % des capitaux de prévoyance des assurés actifs par année depuis l'année ) 0.5 % des capitaux de prévoyance des bénéficiaires de pensions (déduction faite des capitaux de prévoyance des orphelins, des enfants d'invalide et des enfants de retraités) par année depuis l'année ) = FP - CP - RFV. 5) = FP / [CP + RFV]. 6) = FP / CP.

13 Annexe 2 Bilan technique selon le système financier statutaire 1 - Caisse de prévoyance en CHF Total de l'actif 3'210'908'368 2'913'551'869 Dettes - 39'451'967-37'477'972 Compte de régularisation du passif - 2'945'352-2'897'612 Provisions non techniques - 8'789'966-10'110'007 FORTUNE NETTE DE PREVOYANCE (FP) 3'159'721'083 2'863'066'278 Capital de prévoyance des assurés actifs 594'837' '686'511 Capital de prévoyance des bénéficiaires de rentes/pensions 1'975'837'780 1'761'689'799 Capitaux de prévoyance 2 2'570'675'583 2'372'376'310 Provision de longévité pour les assurés actifs 19'332'229 18'320'595 Provision de longévité pour les bénéficiaires de pensions 126'798' '256'194 Provision de longévité complémentaire pour les bénéficiaires de pensions 68'100'000 68'100'000 Provision pour risques de pertes techniques 482'246' '238' Provisions techniques 2 696'478' '914'855 CAPITAUX DE PREVOYANCE ET PROVISIONS TECHNIQUES (CP) 3'267'153'616 2'841'291'165 RESERVE DE FLUCTUATION DE VALEURS (RFV) 0 21'775'113 EXCEDENT TECHNIQUE 3-107'432'533 0 DEGRE D'EQUILIBRE (sans prise en compte de la RFV) % % Remarques : 1) Le système financier statutaire correspond à la garantie de l'intégralité du capital de prévoyance des bénéficiaires de pensions et des 30% du capital de prévoyance des assurés actifs. 2) Selon le système financier appliqué. 3) = FP - CP - RFV. 4) = FP / CP.

Attestation de l expert agréé en matière de prévoyance professionnelle pour le bilan d entrée au

Attestation de l expert agréé en matière de prévoyance professionnelle pour le bilan d entrée au Attestation de l expert agréé en matière de prévoyance professionnelle pour le bilan d entrée au 01.01.2014 CAISSE DE PREVOYANCE DE L'ETAT DE GENEVE () Mai 2014 EXPERTISE ET ENGAGEMENT POUR LA PREVOYANCE

Plus en détail

Règlement sur les passifs de nature actuarielle Entrée en vigueur le 1 er janvier 2014

Règlement sur les passifs de nature actuarielle Entrée en vigueur le 1 er janvier 2014 1/6 1. But Le présent règlement élaboré en application des articles 65b LPP et 48e OPP 2, a pour but de définir les principes appliqués par la CPEG applicables à la détermination des passifs de nature

Plus en détail

Règlement concernant les passifs de nature actuarielle

Règlement concernant les passifs de nature actuarielle Règlement concernant les passifs de nature actuarielle du 9 juillet 04 Le Conseil d administration de la Caisse de pensions République et Canton du Jura (ci-après : la Caisse), vu l article 65b de la loi

Plus en détail

règlement pour les passifs de nature actuarielle

règlement pour les passifs de nature actuarielle règlement pour les passifs de nature actuarielle en vigueur dès le 31 décembre 2015 table des matières article 1 - but 2 article 2 - définitions et principes 2 article 3 - bases techniques 3 article 4

Plus en détail

DTA 5 Exigences minimales lors de l examen de l institution de prévoyance conformément à l art. 52e al. 1 LPP

DTA 5 Exigences minimales lors de l examen de l institution de prévoyance conformément à l art. 52e al. 1 LPP DTA 5 Exigences minimales lors de l examen de l institution de prévoyance conformément à l art. 52e al. 1 LPP Version du 21.04.2016 adaptée lors de l assemblée générale www.skpe.ch Sekretariat, c/o Prevanto

Plus en détail

Règlement pour la liquidation partielle

Règlement pour la liquidation partielle Règlement pour la liquidation partielle FONDATION DE PREVOYANCE EN FAVEUR DU PERSONNEL DES TRANSPORTS PUBLICS GENEVOIS GENEVE Janvier 2007 TABLE DES MATIÈRES Article 1 Article 2 Article 3 Article 4 But...3

Plus en détail

Adopté par le Conseil de Fondation 5 décembre Entré en vigueur le 1 er janvier 2014.

Adopté par le Conseil de Fondation 5 décembre Entré en vigueur le 1 er janvier 2014. Règlement pour les passifs de nature actuarielle au bilan de la CAP - Fondation de prévoyance intercommunale de droit public de la Ville de Genève, des Services Industriels de Genève et des communes genevoises

Plus en détail

Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (OPP 2) Modification du 27 octobre 2004 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 18 avril 1984 sur la prévoyance

Plus en détail

CIRCULAIRE. à toutes les institutions de prévoyance ainsi qu à leurs organes de révision et à leurs experts LPP

CIRCULAIRE. à toutes les institutions de prévoyance ainsi qu à leurs organes de révision et à leurs experts LPP CIRCULAIRE à toutes les institutions de prévoyance ainsi qu à leurs organes de révision et à leurs experts LPP IP 2017-01 Valable dès le 1 er janvier 2017 (dès l exercice 2016) ASFIP Circulaire IP 2017-01

Plus en détail

Circulaire d information à toutes les institutions de prévoyance soumises LFLP

Circulaire d information à toutes les institutions de prévoyance soumises LFLP Autorité de surveillance LPP et des fondations de Suisse occidentale Avenue de Tivoli 2 Case postale 5047 1002 Lausanne Lausanne, janvier 2017 Circulaire d information à toutes les institutions de prévoyance

Plus en détail

FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE

FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur : S. BASAGLIA Matière : La prévoyance professionnelle suisse Session : Automne 2013 CORRIGE 1/9 Question 1 (6 points) Un homme,

Plus en détail

Règlement sur la liquidation partielle

Règlement sur la liquidation partielle Personalvorsorgestiftung der Ärzte und Tierärzte Fondation de prévoyance pour le personnel des médecins et vétérinaires Fondazione di previdenza per il personale dei medici e veterinari Règlement sur la

Plus en détail

Règlement sur la constitution de réserves etde provisions de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle

Règlement sur la constitution de réserves etde provisions de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Règlement sur la constitution de réserves etde provisions de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle (Édition de juillet 2015) 2 Règlement sur la constitution de réserves et

Plus en détail

Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Règlement relatif aux provisions Janvier 2018

Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Règlement relatif aux provisions Janvier 2018 Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Règlement relatif aux provisions Janvier 2018 Sommaire I Organisation 3 1.1 Compétence 4 II Comptabilisation des engagements (passif) 5 2.1 Principes et

Plus en détail

Règlement de liquidation partielle

Règlement de liquidation partielle Règlement de liquidation partielle valable dès 1.1.2018 Table des matières 1 Conditions 2 2 Détermination des fonds libres, des réserves de fluctuation et des provisions 3 3 Sortie individuelle et collective

Plus en détail

Règlement sur la liquidation partielle FONDATION DE PREVOYANCE MUSIQUES-ARTS

Règlement sur la liquidation partielle FONDATION DE PREVOYANCE MUSIQUES-ARTS Règlement sur la liquidation partielle FONDATION DE PREVOYANCE MUSIQUES-ARTS TABLE DES MATIÈRES Article 1 But et champ d'application... 3 Article 2 Conditions de la liquidation partielle... 3 Article 3

Plus en détail

Route du Lac Paudex. RAPPORT de GESTION

Route du Lac Paudex. RAPPORT de GESTION Route du Lac 2 1094 Paudex RAPPORT de GESTION 2011 TABLE DES MATIERES Pages Chiffres clés 1 Editorial 2 Rapport annuel 3 Bilan 9 Compte d exploitation 10 Rapport de vérification de l organe de révision

Plus en détail

Règlement pour les passifs de nature actuarielle

Règlement pour les passifs de nature actuarielle Règlement pour les passifs de nature actuarielle Version validée par Hewitt le 17 novembre 2010 et adoptée par le Conseil d administration le 23 novembre 2010 CHAPITRE PREMIER Généralités But Article premier

Plus en détail

DTA 6 Découvert / mesures d assainissement

DTA 6 Découvert / mesures d assainissement DTA 6 Découvert / mesures d assainissement Version 2014 Bases légales LPP: Art. 52e al. 2, 65c, 65d, 65e OPP 2: 41a, 44, 44a Swiss GAAP RPC 26, dans la version applicable selon l'article 47 OPP2 Autres

Plus en détail

La prévoyance professionnelle suisse

La prévoyance professionnelle suisse FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur : S. BASAGLIA Matière : La prévoyance professionnelle suisse Session : Eté 2012 Instructions à suivre: Toute documentation

Plus en détail

Adopté par le Conseil de Fondation le 5 décembre 2013 (état au 24 juin 2016) Entré en vigueur le 1 er janvier 2014.

Adopté par le Conseil de Fondation le 5 décembre 2013 (état au 24 juin 2016) Entré en vigueur le 1 er janvier 2014. Règlement de liquidation partielle de la CAP - Fondation de prévoyance intercommunale de droit public de la Ville de Genève, des Services Industriels de Genève et des communes genevoises affiliées, ainsi

Plus en détail

FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE. La prévoyance professionnelle suisse

FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE. La prévoyance professionnelle suisse FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur : S. BASAGLIA Matière : La prévoyance professionnelle suisse Session : Eté 2015 PROBLEME 1 (4 points) Les recettes et dépenses

Plus en détail

La prévoyance professionnelle suisse CORRIGE

La prévoyance professionnelle suisse CORRIGE FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur : S. BASAGLIA Matière : La prévoyance professionnelle suisse Session : Automne 2014 CORRIGE 1/10 Question 1 (8 points) Le règlement

Plus en détail

Règlement sur les passifs de nature actuarielle. Caisse de Prévoyance de l'etat du Valais CPVal. Adopté le 17 décembre 2014

Règlement sur les passifs de nature actuarielle. Caisse de Prévoyance de l'etat du Valais CPVal. Adopté le 17 décembre 2014 Règlement sur les passifs de nature actuarielle Caisse de Prévoyance de l'etat du Valais CPVal Adopté le 7 décembre 204 Edition 204 . BUT ET CONTENU.. Dispositions générales Bases But 2 Se basant sur l'article

Plus en détail

Caisse de prévoyance de l Etat du Valais. Règlement sur les passifs de nature actuarielle

Caisse de prévoyance de l Etat du Valais. Règlement sur les passifs de nature actuarielle Règlement sur les passifs de nature actuarielle Edition 05 Art. et contenu - 3 Art.. Dispositions générales - 3 - Art. Constitution - 3 - Art.. Notions et dispositions générales - 3 - Art. 3 Capitaux de

Plus en détail

Règlement relatif aux conditions d une liquidation partielle. Etat: Für Ihre soziale Sicherheit

Règlement relatif aux conditions d une liquidation partielle. Etat: Für Ihre soziale Sicherheit Règlement relatif aux conditions d une liquidation partielle Etat: 23.06.2015 Für Ihre soziale Sicherheit Institution de prévoyance Sulzer Règlement relatif aux conditions et à la procédure d une liquidation

Plus en détail

Vérification du niveau cible de la Réserve de Fluctuation de Valeurs

Vérification du niveau cible de la Réserve de Fluctuation de Valeurs Aon Hewitt Investment Consulting Droits réservés et confidentiel Vérification du niveau cible de la Réserve de Fluctuation de Valeurs Caisse de pensions XY, janvier 2015 Risk. Reinsurance. Human Resources.

Plus en détail

Caisse de pensions de Tamedia SA. Règlement sur la fixation du taux d intérêt et les provisions

Caisse de pensions de Tamedia SA. Règlement sur la fixation du taux d intérêt et les provisions Caisse de pensions de Tamedia SA Règlement sur la fixation du taux d intérêt et les provisions Zurich, le 24 octobre 2014 Table des matières 1. Principes et objectifs 1 2. Taux d intérêt 1 3. Provisions

Plus en détail

Ordonnance sur le «fonds de garantie LPP» (OFG) du 22 juin 1998 (Etat le 1 er janvier 2012)

Ordonnance sur le «fonds de garantie LPP» (OFG) du 22 juin 1998 (Etat le 1 er janvier 2012) Ordonnance sur le «fonds de garantie LPP» (OFG) 831.432.1 du 22 juin 1998 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 56, al. 3 et 4, 59, al. 2, et 97, al. 1, de la loi fédérale

Plus en détail

Enjeux et défis de la CPEG Présentation à l UCA le 13 octobre 2016

Enjeux et défis de la CPEG Présentation à l UCA le 13 octobre 2016 COM 349 v2 Enjeux et défis de la CPEG Présentation à l UCA le 13 octobre 2016 13.10.2016 Points abordés dans cette présentation 1. Point de situation actuelle 2. Prestations de libre passage 3. Changement

Plus en détail

Règlement de liquidation partielle de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA concernant la caisse de prévoyance de la Confédération

Règlement de liquidation partielle de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA concernant la caisse de prévoyance de la Confédération Règlement de liquidation partielle de la Caisse fédérale de pensions PUBLICA concernant la caisse de prévoyance de la Confédération Annexe IV Section 1 Objet Art. 1 But 1 Le présent règlement régit les

Plus en détail

CORRIGE. Matière : Professeur : Session : La prévoyance professionnelle suisse. Eté 2013 S. BASAGLIA

CORRIGE. Matière : Professeur : Session : La prévoyance professionnelle suisse. Eté 2013 S. BASAGLIA FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur : S. BASAGLIA Matière : La prévoyance professionnelle suisse CORRIGE Session : Eté 2013 Question 1 (3 points). Au 31.12.2011,

Plus en détail

Règlement sur la constitution de capitaux de prévoyance, de provisions et de réserves de fluctuations

Règlement sur la constitution de capitaux de prévoyance, de provisions et de réserves de fluctuations Règlement sur la constitution de capitaux de prévoyance, de provisions et de réserves de fluctuations Etat: 1 er juillet 2016 Table des matières 1 Principes et buts... 3 2 Bases techniques... 3 3 Capitaux

Plus en détail

HOTELA Fonds de prévoyance. Annexe Plan de prévoyance «Standard»

HOTELA Fonds de prévoyance. Annexe Plan de prévoyance «Standard» 01.2016 HOTELA Fonds de prévoyance Annexe Plan de prévoyance «Standard» Valable dès le 1 er janvier 2016 Page 1 1. Base Le plan de prévoyance répond aux exigences de la Loi sur la Prévoyance Professionnelle.

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 Art. 1 Dispositions générales... 2 Art. 2 Vue d ensemble... 2

INTRODUCTION... 2 Art. 1 Dispositions générales... 2 Art. 2 Vue d ensemble... 2 Règlement concernant la liquidation partielle de la fondation et la liquidation partielle ou totale d une caisse de pensions («Règlement de liquidation partielle») (conformément aux décisions du Conseil

Plus en détail

Contrat d affiliation (État au 1 er janvier 2016)

Contrat d affiliation (État au 1 er janvier 2016) Contrat d affiliation (État au er janvier 06) de la Caisse de prévoyance des organisations affiliées (CP OA) du 5 juin 05 En vertu de l art. de la loi du 0 décembre 006 relative à PUBLICA (LPUBLICA) [Nom

Plus en détail

PRINCIPES ET DIRECTIVES 2000 POUR LES EXPERTS EN ASSURANCES DE PENSION

PRINCIPES ET DIRECTIVES 2000 POUR LES EXPERTS EN ASSURANCES DE PENSION PRINCIPES ET 2000 POUR LES EXPERTS EN ASSURANCES DE PENSION Association suisse des actuaires Chambre suisse des Actuaires-conseils DIR 2000 Version définitive en date du 28.08.2000 Page 1 Dans un souci

Plus en détail

Règlement de placement Du 5 décembre 2013 (état au 13 janvier 2017)

Règlement de placement Du 5 décembre 2013 (état au 13 janvier 2017) Du 5 décembre 2013 (état au 13 janvier 2017) TABLE DES MATIERES 1. OBJET 4 2. ORGANISATION ET PROCESSUS DE L ADMINISTRATION DE LA FORTUNE 4 3. ALLOCATION STRATEGIQUE DES ACTIFS 6 4. RESERVE DE FLUCTUATION

Plus en détail

Cours universitaire sur la prévoyance professionnelle

Cours universitaire sur la prévoyance professionnelle Cours universitaire sur la prévoyance professionnelle Chapitre 10: Placements Silvia Basaglia Docteur en sciences actuarielles Chargée de cours Toute reproduction, même partielle, du présent document n'est

Plus en détail

Proposition de motion CPEG : les actifs actuels n ont pas à payer indéfiniment les erreurs du passé

Proposition de motion CPEG : les actifs actuels n ont pas à payer indéfiniment les erreurs du passé Secrétariat du Grand Conseil M 2361 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Emilie Flamand-Lew, Sarah Klopmann, Frédérique Perler, Jean Rossiaud, Boris Calame, Sophie Forster Carbonnier, François

Plus en détail

SKMU Fondation collective LPP des PME

SKMU Fondation collective LPP des PME Règlement de liquidation partielle au niveau de l'institution de prévoyance Sommaire Art. 1 : Conditions Art. 2 : Détermination des fonds libres, des réserves de fluctuation et des provisions / du jour

Plus en détail

Rapport de l OFAP concernant la séparation du fonds de sûreté

Rapport de l OFAP concernant la séparation du fonds de sûreté Conseil National Commission de gestion (CdG) Séance du 23 août 2005 Rapport de l OFAP concernant la séparation du fonds de sûreté I. Situation initiale En octobre 2003, le Parlement a adopté la 1ère révision

Plus en détail

Règlement relatif à la liquidation partielle de la Caisse de pensions de la fonction publique du canton de Neuchâtel (RLPart)

Règlement relatif à la liquidation partielle de la Caisse de pensions de la fonction publique du canton de Neuchâtel (RLPart) Etat au 16.12.2013 Règlement relatif à la liquidation partielle de la Caisse de pensions de la fonction publique du canton de Neuchâtel (RLPart) Version validée par l expert le 13 août 2013, par la Commission

Plus en détail

Règlement d organisation

Règlement d organisation Règlement d organisation En cas de doute, la version allemande fait foi. Valable à partir du 25 mars 2015 Le 8 septembre 2015 page 1 / 10 Table des matières page A PRINCIPES... 3 Art. 1 Bases...3 Art.

Plus en détail

Directives de la CHS PP D 03/2016. L assurance qualité dans la révision selon la LPP

Directives de la CHS PP D 03/2016. L assurance qualité dans la révision selon la LPP Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Directives de la CHS PP D 03/2016 français L assurance qualité dans la révision selon la LPP Edition du: 20 octobre 2016 Dernière

Plus en détail

Barème 2016 des émoluments de l Autorité de surveillance LPP et des fondations de Suisse occidentale

Barème 2016 des émoluments de l Autorité de surveillance LPP et des fondations de Suisse occidentale Barème 2016 des émoluments de l Autorité de surveillance LPP et des fondations de Suisse occidentale I. Pour toutes les fondations a) Frais de rappel Le premier rappel concernant les états financiers annuels,

Plus en détail

FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE

FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE FACULTE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES DE L'UNIVERSITE DE LAUSANNE Professeur : S. BASAGLIA Matière : La prévoyance professionnelle suisse Session : Automne 2012 1/8 Question 1 (4 points) Sur la base:

Plus en détail

Règlement de liquidation partielle 2014

Règlement de liquidation partielle 2014 Règlement de liquidation partielle 2014 Valable à compter du 1 er janvier 2015 Règlement de liquidation partielle 2 TABLE DES MATIÈRES Art. 1 Principes... 3 Art. 2 Organisation de la Fondation... 3 Art.

Plus en détail

ROUTE DU LAC 2 1094 PAUDEX. RAPPORT de GESTION

ROUTE DU LAC 2 1094 PAUDEX. RAPPORT de GESTION ROUTE DU LAC 2 1094 PAUDEX RAPPORT de GESTION 2012 TABLE DES MATIERES Pages Chiffres clés 1 Editorial 2 Rapport annuel 3 Bilan 9 Compte d exploitation 10 Rapport de vérification de l organe de révision

Plus en détail

Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP) (Financement des institutions de prévoyance de droit public) Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Cours universitaire sur la prévoyance professionnelle

Cours universitaire sur la prévoyance professionnelle Cours universitaire sur la prévoyance professionnelle Chapitre 8: Financement Silvia Basaglia Docteur en sciences actuarielles Chargée de cours Toute reproduction, même partielle, du présent document n'est

Plus en détail

Chapitre 1: Le système des trois piliers

Chapitre 1: Le système des trois piliers Cours universitaire sur la prévoyance professionnelle Chapitre 1: Le système des trois piliers Silvia Basaglia Docteur en sciences actuarielles Chargée de cours Toute reproduction, même partielle, du présent

Plus en détail

sur la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (LCP)

sur la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (LCP) Loi du 12 mai 2011 Entrée en vigueur :... sur la Caisse de prévoyance du personnel de l Etat (LCP) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 25 juin 1982 sur la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Comptes et annexe aux comptes 2013 CEH

Comptes et annexe aux comptes 2013 CEH 3 Comptes et annexe aux comptes 2013 CEH 1 Table des matières Comptes annuels 3 Préambule 4 Annexe aux comptes annuels 8 1. Bases et organisation 9 2. Assurés actifs et bénéficiaires de pension 13 3. Nature

Plus en détail

Route du Lac Paudex. RAPPORT de GESTION

Route du Lac Paudex. RAPPORT de GESTION Route du Lac 2 1094 Paudex RAPPORT de GESTION 2010 TABLE DES MATIERES Pages Chiffres clés 1 Editorial 2 Rapport annuel 3 Bilan 9 Compte d exploitation 10 Rapport de vérification de l organe de contrôle

Plus en détail

Prévoyance professionnelle: aide à la mise en œuvre de la réforme structurelle

Prévoyance professionnelle: aide à la mise en œuvre de la réforme structurelle Check-list pour les Conseils de fondation Prévoyance professionnelle: aide à la mise en œuvre de la réforme structurelle Chaque révision législative accroît la complexité de la tâche des organes responsables

Plus en détail

Caisse Inter-Entreprises de Prévoyance Professionnelle ÉDITORIAL CHANGEMENT D INSTITUTION DE PRÉVOYANCE: LES CHAÎNES NE SONT PAS PRÈS DE TOMBER

Caisse Inter-Entreprises de Prévoyance Professionnelle ÉDITORIAL CHANGEMENT D INSTITUTION DE PRÉVOYANCE: LES CHAÎNES NE SONT PAS PRÈS DE TOMBER BULLETIN CIEPP Caisse Inter-Entreprises de Prévoyance Professionnelle ÉDITORIAL 1 Administration de la caisse 67, rue de Saint-Jean - 1211 Genève 11 - Tél. 022 715 31 11 Agences: Bulle - Fribourg - Neuchâtel

Plus en détail

SUIVRE PARAMÈTRES TECHNIQUES ET DROIT DU DIVORCE : POINT DE SITUATION. Editorial. Sommaire

SUIVRE PARAMÈTRES TECHNIQUES ET DROIT DU DIVORCE : POINT DE SITUATION. Editorial. Sommaire SUIVRE LA LETTRE D'INFORMATION DE CAP PRÉVOYANCE 06 / NOVEMBRE 2016 Editorial PARAMÈTRES TECHNIQUES ET DROIT DU DIVORCE : POINT DE SITUATION Dans notre rapport d activité 2014, nous vous annoncions les

Plus en détail

Loi fédérale régissant la Caisse fédérale de pensions

Loi fédérale régissant la Caisse fédérale de pensions Loi fédérale régissant la Caisse fédérale de pensions (Loi relative à PUBLICA, LPUBLICA) 172.222.1 du 20 décembre 2006 (Etat le 1 er janvier 2012) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les

Plus en détail

Contrat d affiliation

Contrat d affiliation Contrat d affiliation Prévoyance du personnel avec placements en pool Entre la société MODÈLE SA (ci après «employeur») Unabhängige Gemeinschaftsstiftung Zürich UGZ (ci après «fondation») et Contrat d

Plus en détail

Chapitre 7: Bases techniques, taux technique, tarif actuariel et taux de conversion

Chapitre 7: Bases techniques, taux technique, tarif actuariel et taux de conversion Cours universitaire sur la prévoyance professionnelle Chapitre 7: Bases techniques, taux technique, tarif actuariel et taux de conversion Silvia Basaglia Docteur en sciences actuarielles Chargée de cours

Plus en détail

institutions de prévoyance professionnelle Christophe Normand

institutions de prévoyance professionnelle Christophe Normand Le découvert et son suivi dans les institutions de prévoyance professionnelle Christophe Normand Plan de la présentation Le découvert Principe Définition Calcul Légalité Suivi du découvert Acteurs Information

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION e exercice

RAPPORT DE GESTION e exercice RAPPORT DE GESTION 2013 41 e exercice TABLE DES MATIERES Pages Chiffres clefs 1 Editorial 2 Rapport annuel 3 Bilan 10 Compte d exploitation 11 Rapport de vérification de l organe de révision 12 Modalités

Plus en détail

Comment fonctionne une caisse de pensions? Les principaux paramètres chez PUBLICA

Comment fonctionne une caisse de pensions? Les principaux paramètres chez PUBLICA Comment fonctionne une caisse de pensions? Les principaux paramètres chez PUBLICA Assemblée des délégués de PUBLICA Berne, le 9 mai 2017 Dieter Stohler, directeur de PUBLICA Sommaire 1. Le système des

Plus en détail

Prestations et financement du plan selon proposition de la DCERH Projections effectuées par AON Hewitt

Prestations et financement du plan selon proposition de la DCERH Projections effectuées par AON Hewitt Prestations et financement du plan selon proposition de la DCERH Projections effectuées par AON Hewitt CPEV / Séance de négociation du 28 janvier 2013 1 Modalités du plan proposé par la DCERH / Prestations

Plus en détail

Règlement relatif à la liquidation partielle Fondation 2 ème pilier swissstaffing. Adopté le 10 juin 2010

Règlement relatif à la liquidation partielle Fondation 2 ème pilier swissstaffing. Adopté le 10 juin 2010 Règlement relatif à la liquidation partielle Fondation 2 ème pilier swissstaffing Adopté le 10 juin 2010 En vigueur dès le 1 er juin 2009 Table des matières Préambule 1 Dispositions réglementaires 2 Art.

Plus en détail

CAISSE DE PENSION BERNOISE Version abrégée du rapport annuel 2012

CAISSE DE PENSION BERNOISE Version abrégée du rapport annuel 2012 CAISSE DE PENSION BERNOISE Version abrégée du rapport annuel 2012 2012 Rapport annuel 2012 Avec le projet FUTURA et l abaissement des perspectives de rendement, l activité de la commission administrative

Plus en détail

Le rôle du politique dans le 2 ème pilier. Geneviève BRUNET, correspondante en Suisse romande des Editions EPAS

Le rôle du politique dans le 2 ème pilier. Geneviève BRUNET, correspondante en Suisse romande des Editions EPAS Le rôle du politique dans le 2 ème pilier Geneviève BRUNET, correspondante en Suisse romande des Editions EPAS 1 Les débuts de la prévoyance en Suisse ( «Ouvrage consulté : «La prévoyance professionnelle

Plus en détail

previva fonds de prévoyance des professionnels du travail social

previva fonds de prévoyance des professionnels du travail social Route du Lac 094 Paudex Case postale 5 00 Lausanne Tél. 0 796 33 00 Fax 0 796 33 info@previva.ch CCP 0-680-8 N direct 0 796 34 64 CCP 0-680-8 previva fonds de prévoyance des professionnels du travail social

Plus en détail

Liquidation partielle d institutions de prévoyance accordant des prestations réglementaires

Liquidation partielle d institutions de prévoyance accordant des prestations réglementaires Liquidation partielle d institutions de prévoyance accordant des prestations réglementaires 1. Champ d application et but du présent mémento Du point de vue pratique, il apparaît judicieux d opérer une

Plus en détail

Règlement sur la surveillance LPP et des fondations (RLPPF)

Règlement sur la surveillance LPP et des fondations (RLPPF) Règlement sur la surveillance LPP et des fondations (RLPPF) LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AUTORITÉ DE SURVEILLANCE LPP ET DES FONDATIONS vu les articles 80 et suivants du Code civil suisse du 10 décembre

Plus en détail

P R O C E S - V E R B A L. de la séance du Conseil de fondation tenue le 2 février Président : M. Pierre CHALUT

P R O C E S - V E R B A L. de la séance du Conseil de fondation tenue le 2 février Président : M. Pierre CHALUT P R O C E S - V E R B A L de la séance du Conseil de fondation tenue le 2 février 2012 Président : M. Pierre CHALUT Présents : Directeur : Procès-verbal : Selon liste de présence Mme Sylvie FORESTIER Mme

Plus en détail

La part obligatoire et surobligatoire dans la prévoyance professionnelle : Explications

La part obligatoire et surobligatoire dans la prévoyance professionnelle : Explications La part obligatoire et surobligatoire dans la prévoyance professionnelle : Explications Cette présentation répond à la question de savoir pourquoi la Caisse de pensions Poste applique un taux de conversion

Plus en détail

Quelques informations 2010 sur CPVAL. Changement de primauté Où en est-on? Questions

Quelques informations 2010 sur CPVAL. Changement de primauté Où en est-on? Questions APEVAL 24 Mars 2011 Quelques informations 2010 sur CPVAL Changement de primauté Où en est-on? Questions (10) 10 PERSONNES Forme: Institution de droit public Assurés actifs: 10 437 Pensionnés: 4 062 Rapport

Plus en détail

Tour d horizon de la prévoyance professionnelle en Suisse et de la Caisse de pensions du CSEM en particulier

Tour d horizon de la prévoyance professionnelle en Suisse et de la Caisse de pensions du CSEM en particulier Tour d horizon de la prévoyance professionnelle en Suisse et de la Caisse de pensions du CSEM en particulier par Gabrielle Desaules Présidente de la Caisse Neuchâtel, octobre 2012 Système des 3 piliers

Plus en détail

Caisse de pensions de Tamedia SA. Règlement d organisation

Caisse de pensions de Tamedia SA. Règlement d organisation Caisse de pensions de Tamedia SA Règlement d organisation Zurich, le 24 octobre 2014 En vertu des art. 2 al. 2 et Art. 4 de l acte de fondation de la «Caisse de pensions de Tamedia SA», le Conseil de fondation

Plus en détail

Mesures visant à la stabilisation financière de complan

Mesures visant à la stabilisation financière de complan Mesures visant à la stabilisation financière de complan Le 18 octobre 2016 Lettre d information Primauté mixte A L essentiel en bref L espérance de vie augmente et en même temps les taux d intérêt du marché

Plus en détail

Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (OPP 2) Modification du 10 juin 2016 Le Conseil fédéral suisse, arrête: I L ordonnance du 18 avril 1984 sur la prévoyance

Plus en détail

Caisse de pension de la Société suisse de Pharmacie

Caisse de pension de la Société suisse de Pharmacie Caisse de pension de la Société suisse de Pharmacie Avenant n 1 au Règlement de prévoyance 2015 En vigueur dès le 01.01.2016 Rue Pedro-Meylan 7 - Case postale 260-1211 Genève 17 Tél. 022 718 99 88 - Fax

Plus en détail

Prévoyance vieillesse 2020

Prévoyance vieillesse 2020 Prévoyance vieillesse 2020 Actualité de la prévoyance Cédric Regad 26 mars 2014 Sommaire 1. Législation au 1 er janvier 2014 3 2. Prévoyance vieillesse 2020 : cadre général 7 3. Prévoyance vieillesse 2020

Plus en détail

Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (OPP 2) Modification du 10 juin 2005 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 18 avril 1984 sur la prévoyance

Plus en détail

Complément à la recommandation N 09 : Provisions et engagements conditionnels

Complément à la recommandation N 09 : Provisions et engagements conditionnels Complément à la recommandation N 09 : Provisions et engagements conditionnels Le Conseil suisse de présentation des comptes publics SRS-CSPCP a élaboré les informations supplémentaires et les exemples

Plus en détail

MODULES DE FORMATION EN PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE. Lausanne avril, 2-4 et 9-10 mai Nouveau module en gestion de fortune

MODULES DE FORMATION EN PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE. Lausanne avril, 2-4 et 9-10 mai Nouveau module en gestion de fortune MODULES DE FORMATION EN PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE Lausanne 25-27 avril, 2-4 et 9-10 mai 2017 Nouveau module en gestion de fortune MODULES DE FORMATION EN PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE Lausanne 25-27 avril,

Plus en détail

Circulaire 2008/12 Porte à tambour prévoyance professionnelle

Circulaire 2008/12 Porte à tambour prévoyance professionnelle Banques Groupes et congl. financiers Autres intermédiaires Assureurs Groupes. et congl. d assur. Intermédiaires d assur. Bourses et participants Négociants en valeurs mob. Directions de fonds SICAV Sociétés

Plus en détail

3. Indépendance de l'expert en matière de prévoyance professionnelle

3. Indépendance de l'expert en matière de prévoyance professionnelle A l'attention de nos institutions de prévoyance organes de révision experts en matière de prévoyance professionnelle Janvier 2016 Circulaire 1/2016 - informations destinées aux institutions de prévoyance

Plus en détail

Règlement régissant les mesures d'assainissement

Règlement régissant les mesures d'assainissement Règlement régissant les mesures d'assainissement Entrée en vigueur: 1 er janvier 2013 Adopté par: le Conseil de fondation, le 5 septembre 2012 TABLE DES MATIERES Page 1. CONDITIONS REQUISES... 3 2. COMPÉTENCE...

Plus en détail

Chapitre 3: La structure du deuxième pilier

Chapitre 3: La structure du deuxième pilier Cours universitaire sur la prévoyance professionnelle Chapitre 3: La structure du deuxième pilier Silvia Basaglia Docteur en sciences actuarielles Chargée de cours Toute reproduction, même partielle, du

Plus en détail

Ordonnance sur le libre passage dans la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité

Ordonnance sur le libre passage dans la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Ordonnance sur le libre passage dans la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (Ordonnance sur le libre passage, OLP) 831.425 du 3 octobre 1994 (Etat le 1 er janvier 2008) Le Conseil

Plus en détail

ACTE DE FONDATION En cas de doute, la version allemande fait foi.

ACTE DE FONDATION En cas de doute, la version allemande fait foi. En cas de doute, la version allemande fait foi. page 1 / 9 Table des matières page A DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 3 Art. 1 Dénomination et siège... 3 Art. 2 But... 3 Art. 3 Fortune... 3 Art. 4 Organes...

Plus en détail

Statistique des caisses de pensions 2016

Statistique des caisses de pensions 2016 P. P. CH-2010 Neuchâtel, OFS / BEVO Prévoyance professionnelle Statistique des caisses de pensions 2016 Enquête portant sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité Partie obligatoire

Plus en détail

Accord de niveau de service Prestations générales (SLA P) (Etat au 1 er janvier 2016)

Accord de niveau de service Prestations générales (SLA P) (Etat au 1 er janvier 2016) Accord de niveau de service Prestations générales (SLA P) (Etat au er janvier 06) afférent au contrat d affiliation de la Caisse de prévoyance des organisations affiliées (CP Oa) du 5 juin 05 Objet Le

Plus en détail

«Rapport accompagnant les comptes communaux 2008»

«Rapport accompagnant les comptes communaux 2008» RAPPORT DE LA COMMISSION DES FINANCES AU SUJET DU PREAVIS MUNICIPAL 08/09 «Rapport accompagnant les comptes communaux 2008» Au conseil communal d Aubonne Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité

sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité 84.3. Loi du 6 novembre 965 sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 9 mars 965 sur les prestations

Plus en détail

Atelier II Calcul du partage de la LPP Neuchâtel, 4 novembre Guy Longchamp Avocat, chargé d enseignement à l Université de Neuchâtel

Atelier II Calcul du partage de la LPP Neuchâtel, 4 novembre Guy Longchamp Avocat, chargé d enseignement à l Université de Neuchâtel Atelier II Calcul du partage de la LPP Neuchâtel, 4 novembre 2016 Guy Longchamp Avocat, chargé d enseignement à l Université de Neuchâtel Plan de l exposé 1. Introduction 2. Compensation avant la réalisation

Plus en détail

sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité

sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité 84.. Loi du 6 novembre 965 sur les prestations complémentaires à l assurance-vieillesse, survivants et invalidité Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 9 mars 965 sur les prestations

Plus en détail

La Fondation en un coup d oeil 4. Décisions du Conseil de fondation 6. Orientation commerciale 7. Evolution économique en

La Fondation en un coup d oeil 4. Décisions du Conseil de fondation 6. Orientation commerciale 7. Evolution économique en Rapport annuel de gestion Exercice 2014 2 Rapport annuel de gestion 2014 Table des matières La Fondation en un coup d oeil 4 Structure et organisation au 1 er janvier 2014 4 Décisions du Conseil de fondation

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de juillet 2015)

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de juillet 2015) Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle (Édition de juillet 2015) 2 Règlement de placement Sommaire 1. Bases 3 2. Gestion de la fortune 3 3. Objectifs

Plus en détail

Loi fédérale régissant la Caisse fédérale de pensions

Loi fédérale régissant la Caisse fédérale de pensions Loi fédérale régissant la Caisse fédérale de pensions (Loi sur la CFP) Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 34 quater et 85, ch. 1 et 3, de la constitution; vu le message

Plus en détail

Caisse de pension de la Société suisse de Pharmacie

Caisse de pension de la Société suisse de Pharmacie Caisse de pension de la Société suisse de Pharmacie Extrait des comptes annuels 2015 Bilan Compte d exploitation (chiffres clés) Extraits de l Annexe Rue Pedro-Meylan 7 - Case postale 6124-1211 Genève

Plus en détail

Rachat dans la caisse de retraite Quels sont les aspects à prendre en considération?

Rachat dans la caisse de retraite Quels sont les aspects à prendre en considération? Rachat dans la caisse de retraite Quels sont les aspects à prendre en considération? Le présent mémento vous donnera un aperçu général des éléments auxquels il faut prêter attention dans le cadre d un

Plus en détail