LETTRE DE VEILLE #26. Cartographie des déplacements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LETTRE DE VEILLE #26. Cartographie des déplacements"

Transcription

1 LETTRE DE VEILLE #26 Cartographie des déplacements

2 SOMMAIRE 3 Editorial 4 Enjeux LA VILLE CONNECTÉE Cadrage 6 La ville connectée Grand Paris - Jérôme Coutant, Société du Grand Paris 12 «Le métro doit devenir une plateforme numérique ouverte et mutualisée» Responsive locomotion - Bertrand BIlloud, Canal TP 14 «Nous pensons que les réseaux de transport doivent s adapter aux attentes et au contexte de chaque voyageur» Télécommunications - Albert Slzuman, Be-bound 18 «La capacité à rester connecté devient essentielle» MOBILITÉS INNOVANTES Nouvelles mobilités - Vincent Pilloy, Inov «La voiture servicielle ouvre un champ de transformations et d innovations numériques très dynamique» Ecosystème - Marie Eldin, Mov eo 22 «L éco-mobilité doit être appréhendée de façon réaliste» Jeunes pousses - Nicolas Bellego, Paris Region Lab 26 «Renault et Paris&Co travaillent ensemble pour aider les startups à construire des offres pertinentes» Voiture - Christophe Meunier-Jacob, SaveCode 27 «eiver est un assistant intelligent à la conduite» Ferroviaire - Dominique Laousse, SNCF/Mines ParisTech 30 «L innovation sera tirée par des ruptures dans l expérience de la mobilité» Vélo - Benoît Grunberg, La compagnie des mobilités 33 «La maîtrise de la donnée cartographique est un enjeu majeur pour les calculateurs d itinéraires» LE VOYAGEUR ACTIF Géolocalisation temps réel - Olivier Deschaseaux, Joul 36 «La donnée géolocalisée temps réel est un carburant essentiel de la ville de demain» Open Data - Christian Quest, OpenStreetMap 38 «L opendata dans le domaine des transports est encore trop souvent l exception» Information géographique - David Jonglez, ESRI 39 «Avec l essor des objets connectés, données géographiques et temps réel se croisent pour donner naissance à de nouveaux services» Billettique - Thierry Elkaim et Frédéric Linossier, Transdev 42 «On observe une transformation du marché de la billettique» Recommandation - Thomas Houriez, Sépage 44 «Notre algorithme est en mesure de faire des recommandations qui s affichent différemment selon le parcours de l utilisateur» Crédit photo couverture : Matthias Ripp, Mobility 2

3 Editorial Cap Digital A l occasion de l exposition «Revoir Paris» qui se tient actuellement à la Cité de l architecture et du patrimoine à Paris, François Schuiten et Benoît Peeters ont présenté une bande dessinée prospective esquissant un nouveau «Pârhy» au XXIIe siècle. Albert Robida, en 1890, livrait déjà sa vision urbaine dans son ouvrage Le vingtième siècle et décrivait un système de transport complet : «l aérocab fila en droite ligne par-dessus les ponts superposés de la Seine, les viaducs doubles et triples, construits pour les différents tubes, ces artères qui mènent et promènent sans cesse, du cœur aux extrémités de la France, des flots mouvants de voyageurs». L un des points communs des utopies et projets urbains présentés dans le parcours d exposition est l intégration du mouvement, de la circulation et des déplacements dès l étape de conception. Il y a bien entendu les infrastructures, qu elles soient terrestres ou aériennes, les mobilités horizontales et verticales, tels les projets de tours les plus visionnaires et les plus fous (comme par exemple «les tours maisons» d Auguste Perret pour Paris en 1922). Mais elles supposent également la prise en compte d aspects économiques et sociologiques, ce qui renvoie à la typologie de ces déplacements. Les migrations pendulaires (domicile - travail) prennent de l ampleur avec la périurbanisation et l étalement urbain, mais les déplacements pour les loisirs, le tourisme, les services occupent également une place de plus en plus importante de notre temps de transport. La capacité des individus à se déplacer devient une condition de réussite personnelle, l accès à la mobilité un enjeu pour l intégration sociale des individus et l égalité des territoires. On peut décider d effacer sa mobilité notamment avec le report modal - ou bien de l articuler de façon de plus en plus fine et transparente. Le passage d un mode de transport à un autre, l intermodalité, se veut plus souple. Peut-on ainsi dire qu il y a autant de mobilités que de voyageurs? Comment prendre en compte cette granularité dans un contexte de transport de masse? Les symboles de la mobilité individuelle que sont la marche, le vélo et la voiture connaissent des transformations avec le numérique. La voiture devient connectée, servicielle, sans chauffeur. Les systèmes de transport sont un des rouages de la ville intelligente, écosystème intégrant l énergie, l environnement, le bâtiment La mobilité touche cependant plus largement : bailleurs, opérateurs et promoteurs immobiliers, aménageurs, constructeurs automobiles, sociétés du bâtiment et des travaux publics «Les symboles de la mobilité individuelle que sont le vélo et la voiture connaissent des transformations avec le numérique» Ces acteurs traditionnels voient le paysage des transports publics bouleversé par l arrivée de petits acteurs plus agiles et disruptifs. La gestion de la mobilité, qu elle soit urbaine ou interurbaine, s en trouve fortement impactée. Les services de transport sont ainsi remodelés avec la donnée, qui façonne de nouveaux services et rend le transport intelligent, qu il soit individuel ou collectif, par la connexion des objets... Le temps réel, la simplification de l information voyageurs, la recommandation, la géolocalisation et la connaissance des flux de déplacements, la billettique et les places de marché, la maîtrise énergétique, de la congestion urbaine, la couverture numérique d une zone donnée ou la transformation des gares et lieux d attente sont autant de leviers qui dessinent de nouvelles mobilités. L ambition, pour beaucoup des acteurs de la filière, est d être la plateforme multimodale de référence et ce à différentes échelles. L équipe de veille de Cap Digital Face à ces enjeux, les pouvoirs publics élaborent des plans de déplacement urbains et des schémas de mobilité afin d organiser les transports de personnes, de marchandises et développer des modes de transports alternatifs à la voiture particulière. En Île-de-France, le schéma d organisation est spécifique, l organisation des transports de voyageurs est confiée au Syndicat des transports d IDF qui agit comme l autorité organisatrice des transports et coordonne les actions de la RATP, de la SNCF, ainsi que d autres sociétés privées agissant comme opérateurs de transport. Leur exploitation peut être, hors Île-de-France, confiée à des autorités exploitantes, tel que les communes, les groupements de communes et les départements. 3

4 ENJEUX Observatoire de la mobilité 50% des Français utilisent les transports publics : bus, métro, tramway, RER, TER 75% des Français ont une voiture ; 43% l utilisent tous les jours ou presque Premiers critères essentiels d un service de qualité : ponctualité et fréquence Quelques défis Interopérabilité Le transport urbain représente 7,2 milliards d euros de chiffre d affaires (dépenses d exploitation) Source : 4e édition de l observatoire de la mobilité de l Union des transports publics et ferroviaires (UTP), Sept ,9% - C est le poids du secteur transport dans les ventes par Internet La politique européenne des transports, France Stratégie Infrastructures Source : UTP, 2014 Source : Observatoire du numérique, 2014 Quelques enjeux - Monde R&D En 2050, 80% de la population mondiale sera urbaine 95 jeux de données ouvertes à Paris en à Helsinki Source : La Fabrique de la Cité, 2014 Opendata Quelques références : Actes des journées du PREDIM Publications du PREDIT Publications de l IFFSTAR La Tribune du Grand Paris #3 - Mobilités Vademecum Innovation et Villes Durables, CMI, Seban & Associés et IFFSTAR pour Advancity Chiffres clés du transport, édition 2014, Commissariat général au développement durable Temps réel 4

5 1Source: Matthias Ripp, Urban Traffic La ville connectée Le maillage du réseau de transports français est l un des plus denses d Europe, avec ses nombreuses voies ferrées, routes, voies aériennes et fluviales. Il existe plus d une dizaine de modes de transports, qu ils soient individuels ou collectifs, à horaire fixe, éphémère ou à la demande. L un des enjeux majeurs d une offre de transport intelligente est de rendre le passage d un mode à un autre transparent et de gérer intelligemment les flux pour éviter la congestion urbaine et articuler les différentes temporalités de la ville.

6 La ville connectée Cadrage - Tour d horizon Mobilité et transports «La ville connectée» La mobilité concerne l ensemble des pratiques de déplacement, qu elles soient quotidiennes (principalement domicile-travail) ou plus ponctuelles (tourisme, loisirs) ainsi que les phénomènes sociaux (intégration/enclavement) qu elles impliquent : quels sont les impacts du numérique sur celles-ci? De nombreuses études ont observé l accroissement des distances parcourues. On se déplacerait plus, mais pas forcément plus longtemps. Quels sont donc les principaux changements dans la façon dont nous envisageons nos déplacements? Qui sont les acteurs de cette transformation? Mobilité, mobilités La mobilité, communément définie comme la capacité à se mouvoir et à se déplacer, de manière individuelle ou collective, concerne les biens et les personnes. Elle est encore «un concept englobant dont il importe de décliner toutes les notions qui en découlent (déplacement, transport, migration, etc.), et que trop souvent on confond avec lui», dans le Dictionnaire de la Géographie et de l espace des sociétés dirigé par Jacques Lévy et Michel Lussault. La mobilité concerne l ensemble des pratiques de déplacement, qu elles soient quotidiennes (principalement domicile-travail) ou plus ponctuelles (tourisme, loisirs) et les phénomènes sociaux (intégration/enclavement) qu elles impliquent. Quels sont les impacts du numérique sur ces mobilités? La mobilité et les transports impliquent la puissance publique avec l Etat, les collectivités territoriales dont les régions qui possèdent la compétence principale (remodelée avec la réforme territoriale en cours), les syndicats de transports ou autorités organisatrices de transport public (AOT) tel que le STIF en Ile-de-France, les opérateurs de transports et de plus en plus les startups, qui apportent une disruption sur ce marché réglementé. Nous faisons référence ici à Uber, particulièrement axé sur la relation et le retour client, ou ses concurrents français SnapCar ou Cinq-S mais cette disruption touche des aspects très divers. De nouveaux outils permettent l information en temps réel des voyageurs, la modélisation et la simulation urbaine, la mesure d indicateurs précis, qui induisent ou accompagnent de nouveaux comportements de conception et d organisation de son déplacement. Le citoyen prend une part de plus en plus importante dans la conception de la mobilité, avec les outils de cartographie collaborative, l optimisation de ses déplacements avec l auto-partage, le signalement de dysfonctionnements avec des applications qui permettent de recueillir des informations sur des déformations de chaussées, des goulets d étranglement ponctuels (Waze) Le recueil et le traitement de la donnée territoriale est un enjeu majeur dont se saisissent de nombreux acteurs : agrégation de données de sources multiples, visualisation... L ouverture des données publiques de transport est un défi de taille, défi dont on peut saisir toute la mesure avec l ouverture d un débat confié à Francis Jutand, de l Institut Mines-Télécom. Mais tout d abord, quelles sont ces données de transport? Le Harvard Business Review en distingue quatre : les données descriptives (tarifs, produits) ; les données géographiques (rues, arrêts ) ; les données statistiques (fréquentations moyennes, ) et les données temps réel. Tour d horizon d initiatives en matière de mobilité. Ville et mobilité La mobilité ne saurait être étudiée sans prendre en compte l objet global qu est la ville, ses défis, notamment démographiques et environnementaux. La ville durable sera d abord intégrée. Cette intégration implique l ensemble des services urbains dès leur phase de conception. C est sur ce constat que s est ouvert le 3 février dernier un événement inter-pôles de compétitivité sur la ville et le numérique. Cap Digital, Systematic et Advancity ont réuni pour une matinée les acteurs de la ville intelligente afin de discuter de ses principaux enjeux et de faire émerger des projets innovants. Le premier de ces enjeux est la transformation dans la manière de faire la ville, pour la rendre plus efficace, plus résiliente, plus participative. Les citoyens sont de plus en plus invités à prendre part à cette transformation. Des démarches d empowerment sont aujourd hui initiées dans les métropoles européennes avec des budgets et des appels à projet participatifs pour inventer la ville de demain («Reinventer Paris», «The Next Helsinki»). Les logiques de partenariats et de plateformes se répandent, comme à Londres avec le programme «Linked London» qui prévoit la mise en commun de moyens digitaux. La mise à l échelle et la scalabilité sont au centre des processus d optimisation des ressources, ce que l approche des démonstrateurs tend à valider. Issy-les-Moulineaux, dans une approche tournée vers l usager, a développé une politique d ouverture des données dans le cadre du programme Smart City+. Un projet qui vise à définir et à mettre en œuvre une plateforme numérique d agrégation et de distribution de contenus et de services de proximité dématérialisés pour les citoyens, pour les collectivités, ainsi que pour l ensemble des acteurs économiques, sociaux et culturels du territoire. Une expérimentation est ainsi en cours sur la mobilité intelligente et notamment sur la gestion de parkings, dans le cadre de la stratégie de smart mobilité de la communauté d agglomération du Grand Paris Seine Ouest. Des applications de stationnement, de covoiturage ou de 6

7 La ville connectée suivi de bus en temps réel ont été expérimentées dans le but d améliorer les déplacements en milieu urbain. Des acteurs publics et privés tentent de fédérer leurs actions dans le domaine de la mobilité et de la ville durable. La marque ombrelle et son concept «Vivapolis» cherche à promouvoir l expertise urbaine française à l export en travaillant sur les transports urbains, les véhicules électriques, les modes doux, les infrastructures partagées et la multi-modalité, le téléguidage et les systèmes d information, la logistique urbaine. De nouveaux acteurs apparaissent avec les tiers lieux, les «bazars urbains» ou les lieux sociaux informels afin de concevoir et d initier la smart city. Des outils tels que les contrats de partenariat permettent de développer des expérimentations. Enfin les Semop (société d économie mixte à opération unique), nouveaux types de SEM pouvant être à capital privé majoritaire offrent la garantie de porter un projet expérimental jusqu au bout. Pour autant, si le numérique est une composante essentielle des infrastructures urbaines, dans le cadre d expérimentations, comment passer à l échelle supérieure? Enfin, la mobilité durable est de plus en plus au coeur de la ville. Avec les outils de simulation et de modélisation intégrés aux systèmes de transport intelligents, la généralisation des capteurs de pollution ou de mesure de la congestion urbaine, permettent, grâce à une puissance de calcul toujours plus importante, d agir de manière coordonnée sur la ville. La mobilité durable s inscrit aussi de plus en plus dans des dynamiques d économie sociale et solidaire. Il y a bien entendu la voiture électrique mais surtout les outils de mesure de sa consommation et d accompagnement à une meilleure conduite, de contribution à la préservation des ressources. C est surtout, pour les opérateurs et acteurs publics, une façon différente d envisager la sensibilisation aux enjeux, en impliquant plus de gamification, plus d implication de la part des conducteurs ou des usagers des transports publics. A ce propos : Appel à candidatures de L ADEME Ilede-France, accompagnée par Auxilia et Chronos L ADEME lance un appel à candidatures afin de soutenir plusieurs expérimentations d incitations innovantes pour des changements de comportements de mobilité. L appel est ouvert jusqu au 18 mai 2015 et un Forum d échange sur ce projet est prévu le 24 mars au matin. Pour en savoir plus ou proposer votre candidature, cliquez ici ou écrivez directement à l ADEME. Information géographique et cartographies La cartographie est un outil puissant de représentation des territoires, réseaux de transports et autres points d intérêts. Ces cartes peuvent être conçues et diffusées par l Institut National de l information géographique et forestière (IGN), l établissement public en charge de décrire la surface du territoire national et l occupation de son sol, de produire, diffuser et archiver les représentations de ces données, ou bien par tout autre acteur pouvant utiliser une base cartographique, qu elle soit propriétaire ou ouverte. Avec la numérisation de ce levier, on observe une mutation des usages de l information géographique sur le terrain avec la généralisation des systèmes de positionnement (GPS) et des supports mobiles. L IGN propose ainsi un service d information géographique sur internet, le Geoportail et développe une démarche d ouverture avec la mise en place récente de l IGNfab, un accélérateur de projets de géoservices mis en place en partenariat avec Cap Digital. Sur le thème de l urbanisme et de l aménagement du territoire, les sociétés actuellement incubées sont : DSI- EA pour son projet GEO-CAL («co-développement d une solution innovante de recalage de fonds de plan et réseaux, dans le cadre de la directive Inspire et de la loi anti-endommagement») ; Isogeo («co-développement d un processus de reconnaissance automatique des données IGN afin d améliorer les performances du SCAN Isogeo, inspiré de l application Shazam») ; Catopsys avec le projet NSEO3 («développement d un prototype de navigation et d interaction immersive avec des données géographiques IGN pour pouvoir explorer avec IGN, ses clients et ses partenaires les nouveaux usages rendus ainsi possibles») ; Spallian pour le projet Tell My City («Application qui permet de signaler un dysfonctionnement, suggérer une idée ou encore féliciter une initiative de la ville. Co-développement d une nouvelle fonctionnalité destinée à constituer un outil de concertation publique pour la ville s appuyant sur des données cartographiques IGN») ; La compagnie des mobilités avec Géovélo («Le projet proposé à IGNfab consiste à consolider le prototype «itowns-géovélo» développé avec l IGN pour Futur en Seine. Il s agit d une scénarisation d itinéraires à vélo dans le logiciel IGN itowns de navigation immersive»). La cartographie revêt des enjeux divers, bien décrits lors d une journée qui s est tenue récemment au PREDIM et dont les actes sont disponibles en ligne. De plus en plus d acteurs développent des cartes qu ils considèrent comme des leviers d action, comme la SNCF avec le service de carte géolocalisée SNCF Maps ; un outil de développement économique et de promotion territoriale, comme Paris Region Map, de l Institut d aménagement et d urbanisme d IDF (IAU) et Paris Region Entreprises, etc ; un outil pour favoriser l accessibilité, des trottoirs notamment (voir en cela le projet Terra Mobilita labélisé par Cap Digital en 2011 dont l objectif était de «mettre au point de nouveaux processus automatisés de création et de mise à jour de cartes 3D de voirie urbaine, en utilisant des méthodes de relevé laser mobile, et de développer de nouveaux services et applications pour les collectivités locales utilisant ces modèles 3D de l espace public») ; la localisation de services et magasins (service locator), basées sur le redressement de données téléphoniques d opérateurs et guidant l utilisateur jusqu au service souhaité (proposé par exemple par Woosmap et Google Maps for Work) 7

8 La ville connectée Il n y a pas une mais bien plusieurs façons d envisager la cartographie, impliquant de plus en plus les utilisateurs et donc une participation accrue de designers d interaction, designers UX et UI dans la construction de cartes comme le cabinet Attoma Design qui a eu pour mission notamment de redessiner les systèmes d information voyageurs à Montpellier, Lyon ou Dijon, selon le principe d une mobilité personnalisée - la carte pouvant adopter un prisme différent selon l endroit où l on se trouve, comme les «spidermaps» développées à Londres par exemple, contrairement aux cartes standardisées à l échelle d un réseau de transport - et de concevoir le service web Via Navigo. Enfin, l un des enjeux majeurs des cartographies de la mobilité est d intégrer la globalité des offres de transport, dans une logique prégnante d intermodalité. Nous citons ici quelques initiatives sur ces thématiques. - Problématiques du dernier kilomètre et analyse des flux de déplacements : Smartflows (solution innovante d analyse des parcours clients via les téléphones portables. Leur solution permet d évaluer et d analyser les comportements des voyageurs), Fidzup (technologie innovante et légère de détection de présence en magasin fonctionnant grâce au son - analyse des flux), Orange avec Flux Vision qui permet de convertir en temps réel des millions d informations techniques provenant du réseau mobile en indicateurs statistiques - Maquette numérique - Navidis : plateforme numérique intégrant les services d hyperproximité de la smart city, développé en partenariat avec Grand Paris Seine Ouest. C est une plateforme ouverte possédant un «city application store». Ce service ne développe pas toutes les applications qu il propose mais un jeu d API qui facilite la tâche des développeurs souhaitant créer des services connexes. Les modes de transport ont bien entendu été intégrés à la plateforme. - Cartographies connectées - Je suis ici, développé par Ubimix, est un outil d aide à la navigation dans l espace urbain avec des données ouvertes. Le service part du principe qu il est coûteux de développer et de maintenir les cartes imprimées du territoire. C est aussi un véritable travail d illustrateur. Or, dans une logique de multimodalité, il est important d avoir une information dynamique. Le service s adresse aux «citoyens touristes» qui ont des difficultés d accès à l information (et ne sont pas toujours connectés à un service Wifi, par exemple). Le service propose, selon le principe de la ville «as a map», une plateforme de génération de cartes à moindre coût. S appuyant sur des données participatives, les cartes sont multilingues et multicanal (aussi bien print que mobile). La structure a développé un prototype avec Pirate Box : un boitier placé dans le mobilier urbain avec accès au réseau permettant de donner, à un point précis, accès à une carte. - Ludification : On joue de plus en plus en situation de mobilité. Que ce soit dans des situations d attente (files d attente, transports en commun), de pause ou même de mobilité comme pour le jeu Battle Paris dans une ville divisée en territoires à conquérir en «checkant» lieux et points d intérêt cartographiques et qui rassemble une communauté de joueurs - constituée depuis la création du jeu par le studio PixCook en et se déplaçant avec pour but de se géolocaliser en territoire ami ou ennemi pour gagner des points ; on peut écouter et mettre en mouvement les publicités dans le métro avec la nouvelle offre d Aerys, Tycho. - Explorations urbaines : La Révolution de Paris, Enlarge your Paris, sont des initiatives permettant de découvrir le Grand Paris. S appuyant sur des points d intérêt cartographiques et le traçage d itinéraires à partir de ce premier travail de repérage, la Révolution de Paris entraîne le marcheur sur 6 jours tout autour du Grand Paris. - Services cartographiques intègrant informations de mobilité mais aussi plus largement points d intérêt touristiques ou bien applications globales pour salariés pour se familiariser avec l environnement extérieur et faciliter la vie quotidienne, intégration de services de covoiturage, de conciergerie d entreprise, etc «L ouverture des données progresse» Open data et tranport L ouverture des données par l Etat, les collectivités territoriales et les autorités organisatrices des transports progresse, tout autant que celles d acteurs comme La Poste ou l IGN. Plusieurs villes françaises se sont lancées et ouvrent leurs données, première étape avant l organisation de conditions favorables à la réutilisation de ces données, notamment par le biais de concours ou de programmes d accompagnement. Lyon, Bordeaux, Nantes, Rennes ou Paris, avec ParisData, sont régulièrement citées comme particulièrement actives et ont déjà mis à disposition entre 60 et 500 jeux de données environ. A une échelle plus fine, l atelier parisien d urbanisme (APUR) a récemment ouvert certains jeux de données comme les limites administratives des quartiers et arrondissements parisiens ou le dessin du réseau ferré à l échelle régionale. La Société du Grand Paris vient également d annoncer une initiative d ouverture. Des sociétés spécialisées dans le traitement de données tierces, comme Opendatasoft, se développent autour de cette volonté d ouverture. OpenDatasoft permet ainsi de d accéder aux données via API et propose une data management platform selon un modèle à l usage. Ses services sont déjà utilisés dans le domaine des transports par Keolis et la SNCF par exemple. Partant du principe que 8

9 La ville connectée certaines données sont déjà librement utilisables, dans le transport notamment, mais qu il faut aussi les mélanger, la société propose de mixer les données de transport et de réseaux locaux et de les visualiser. Avec Citilox, la société exploite le système de mesure urbain et permet de communiquer les données de trafic en temps réel. L intelligence se trouve en effet dans le croisement de données (météo, etc ) pour optimiser les déplacements. Plusieurs projets de R&D concernant l ouverture des données, comme XData ou Datact, sont en cours. Le premier programme Datact a vu le jour il y a quatre ans. Depuis, et au fil des étapes de ce programme mené par Le Hub et le Groupe Chronos - DatAct entame sa 4eme saison en près de 40 acteurs ont été et sont impliqués sur la conception d un modèle de partage des données pour la co-production de services. De ce projet a émergé la notion de «régie de données», en test actuellement sur le territoire de Plaine Commune, visant à «l élaboration d une économie des dataservices viable pour toutes les parties prenantes de la production de services territoriaux» et agissant comme «tiers de confiance». La régie est envisagée comme une plateforme technique de partage, de traitement et de croisement des données, mises à disposition via des API. Le projet Xdata, dans lequel sont impliqués plusieurs membres de Cap Digital (INRIA, Orange, La Poste, ESRI ) est un programme de R&D sélectionné dans le cadre de l appel à projets Big Data du Programme d Investissements d Avenir, financé par la Caisse des Dépôts et lancé en avril Piloté par la start-up Data Publica, il regroupe trois start-ups spécialisées dans le Big Data, cinq grands groupes et deux instituts de recherche. D une durée prévue de deux ans, XData comporte plusieurs phases : d abord le partage des données par les participants, ensuite l ajout de données disponibles en open data et sur les réseaux sociaux, enfin le développement de nouveaux services issus du croisement de ces données. Cinq projets d applications sont en cours. Plusieurs modèles d ouverture des données ont été expérimentés. Aujourd hui, on se dirige vers une plus grande transparence dans la réutilisation des jeux de données, vers la possibilité d encourager le signalement de la bonne ou mauvaise qualité des données. Il reste cependant encore difficile de croiser des données provenant de sources diverses : comment inclure des données liées aux véhicules, comment et sous quel format récupérer ces données? Il subsiste encore des problèmes d interopérabilité et d accessibilité aux données. De même, la notion de donnée publique a été élargie à celle de donnée d intérêt général bien que la classification de ces données soit difficile. Dans l autopartage par exemple, les données récoltées n entrent plus uniquement dans le strict champ des données publiques. Il est important de considérer ces questions à l échelle européenne et de les inscrire dans le cadre de la directive sur les systèmes de transport. Ce qui renvoit aux débats sur les aspects juridiques de ces questions. La propriété se voit notamment confrontée à la notion émergente de communs collaboratifs. Qui doit gouverner la mise en commun des données? Sur initiative de l ADEME, une Fabrique des mobilités est en train de se constituer pour travailler à un socle de communs entre territoires, grands groupes et startups et constituer une base de données communes de bonnes pratiques utilisateurs. Modes de transport Il existe autant de modes de transport que de déplacements et encore beaucoup de modes à inventer. Il est souvent acquis, pour une ville, qu elle devient métropole dès lors qu elle possède son métro. Les phénomènes de surface sur rail, tout autant que l anticipation de la saturation des déplacements, ou la relation du bâti et du transport, sont des questions majeures pour ces grandes villes. Dès le début du XXe siècle, des problèmes de congestion apparaissent et accélèrent en réponse le développement des voies souterraines et aériennes, ainsi que le déploiement de villes verticales, pour désengorger les rues. Le transport individuel connait une transformation importante. Certains projets, comme le projet de pistes cyclables aériennes à Londres (Sky Cycle), préfigurent déjà de ce que pourrait être ce transport individuel de demain. Enfin, à l heure où le télé-travail et les tiers lieux se généralisent, le développement de ces nouveaux modes de transport devra surtout prendre en compte les changements de comportements en termes de déplacement. Toutes les pistes évoquées ci-dessus concernent le transport de personnes, mais il existe aussi des enjeux majeurs concernant la logistique, qui peut représenter aujourd hui jusqu à20% du prix d une marchandise. Focus sur la voiture La voiture, symbole de la mobilité individuelle, connait d importantes mutations. Elle devient intelligente, connectée, partagée. Les logiques d économie collaborative s appliquent à cet objet, dont les principaux acteurs du covoiturage ont compris qu il y avait beaucoup de trajets effectués «à vide» qui pouvaient être rentabilisés en ouvrant son véhicule au partage. Si ce n est pas une idée nouvelle, les outils numériques ont considérablement élargi le périmètre de cette pratique qui s appuie sur une implication forte de l usager dans la conception de sa mobilité. Plusieurs startups développent des offres de covoiturage, dont certaines sont très ciblées, sur les trajets domicile travail pour WayzUp par exemple. BlablaCar reste le leader européen avec plus de 10 millions de membres enregistrés en septembre La SNCF, avec IdVroom lancé en décembre 2014, propose aux usagers du transilien et du RER C qui voient leur trafic réduit prendre en charge les frais de covoiturage (pour les abonnés Navigo). Cette offre complète celle déjà lancée d IdCab à Paris. 9

10 La ville connectée Sharette se positionne comme un acteur de l économie collaborative. Spécialisée dans le covoiturage courte distance, dispositif expérimenté sur le territoire de Saclay, la startup vise à intégrer le co-voiturage courte distance dans les processus de déplacements en transports en commun et favoriser l intermodalité. Location de voitures : Tripndrive propose des services de location de voiture avec la particularité d être uniquement présents aux abords des gares et aéroports. Drivy et Ouicar sont aussi spécialisées dans la location de voiture entre particuliers. Pour illustrer les mutations en cours dans le champ de recherche de la voiture et l implication croissante de structures qui ne viennent pas forcément de l industrie automobile - ce que l on voit émerger notamment avec Google ou Apple - nous souhaitions apporter un focus sur l institut Vedecom. Vedecom est un institut de recherche mixte public-privé créé en février Son principal champ de recherche est le véhicule décarboné, communicant : électrification des véhicules, délégation de conduite et mobilité en sont les différents axes. Parmi les acteurs de cet institut ancré territorialement à Versailles sur le plateau de Saclay (Satory) : PSA, Renault, Transdev, Atos, aménageurs Cet institut travaille sur les systèmes de transports, qui ont un fort besoin de données et pour qui la disponibilité et la normalisation des données ajoutée à la complexité de l organisation territoriale sont un défi. Vedecom travaille directement avec l aménageur sur ces données, afin de mettre en place des démonstrateurs à l échelle du territoire et faire émerger de nouveaux services sur des réseaux structurants existants. L institut est également à l origine d un projet visant à faire remonter les données individuelles et normaliser les données multisources afin de les agréger. Le projet de recherche industrielle NORM-ATIS (Nouveaux Standards pour développer des services de mobilité intelligents) consiste à collecter des données multi-sources issues de l usage de téléphones mobiles, de capteurs intégrés aux véhicules, des institutions publiques et d outils collaboratifs (comme la cartographie collaborative du plateau de Saclay développée dans le cadre du projet de recherche «Co-opérer et informer la marche métropolitaine»). Les objectifs principaux, définis par les partenaires du projet (Chronos, Vedecom, OpenDatasoft, Telecom Paristech, Université technologique de Belfort-Montbelliard, Transamo, WebGeoServices ; Orange ; Mediamobile) sont de comprendre les mobilités en fonction des usages, travailler sur de nouvelles méthodologies de mesure et d analyse des flux de mobilités et d assurer leur déploiement. La voiture connectée devient donc une réalité. Au CES 2015, plusieurs constructeurs automobiles ont présenté leur dernières innovations : systèmes embarqués, communication du véhicule avec l extérieur (réception de données trafic, etc ), objets connectés à la voiture (clés virtuelles de Valeo notamment). La commande par la voix ou le toucher,sont également en plein essor. Cette connexion et cette intelligence, qui préfigurent déjà la voiture sans conducteur, comprennent l intégration d écrans communicants, de systèmes de capteurs et de mesure permettant d améliorer sa conduite ou de faciliter la maintenance du véhicule, ou plus globalement la conception de véritables «care car». Il reste cependant des questions concernant les OS (Android ou Carplay) ainsi que des verrous, plus legislatifs que technologiques, pour que la voiture connectée puisse définitivement se conduire sans chauffeur. Parmi quelques services à noter : - Entretien de la voiture connectée : La société DRUST a développé Akolyt, un boitier permettant de connecter sa voiture à son smartphone, récupérer les données mécaniques liées au moteur et ainsi de délivrer des conseils de conduite individualisés (économies d essence, entretien, surveillance panne.) - Comportements de conduite : DrivePad est un carnet d entretien auto virtuel. Le site permet de planifier, de recevoir des alertes pour ne pas oublier une intervention, de gérer et suivre l entretien de son véhicule grâce à un carnet d entretien en ligne sécurisé, de disposer d informations, de conseils et de fiches pratiques pour comprendre facilement les interventions à réaliser et d accéder à un annuaire des professionnels et de multiples services ; Smart me Up, startup spécialisée dans la reconnaissance d image, travaille à des applications dans le domaine de la conduite, notamment pour détecter la fatigue au volant. - Ecrans communicants : Orbit, développée par la société Aerys, est une technologie permettant de créer des environnements numériques connectés en temps réel. Elle permet de faire communiquer entre eux des ordinateurs, des téléphones, des tablettes, des sites web, des robots et des voitures. La société est en partenariat avec Renault sur le thème de la voiture connectée et a à ce titre été incubée à l incubateur de la mobilité connectée. Enfin, on ne peut envisager la voiture sans l inclure plus globalement dans la ville et les réseaux de transports urbains, interurbains ou ruraux. La création de services très personnalisés et permettant conversations et échanges est un enjeu majeur et la question centrale reste celle de l articulation de ces services avec les prérogatives de la puissance publique. L intermodalité restant l objectif clé à atteindre. «La voiture connectée devient une réalité» 10

11 La ville connectée Quelques autres tendances à noter - Billettique : La mise en place d une carte de transport universelle est un objectif que poursuivent nombre de collectivités et d autorités organisatrices des transports. Technologies NFC, cartes à puces et puces sans contact, de nombreux acteurs se positionnent sur ce créneau. Répondant à ce constat, une Agence Française pour l information multimodale et la billettique a été mise en place en 2011, avec pour missions, entre autres, de promouvoir l interopérabilité des systèmes (avec notamment la mise en place prochaine d un référentiel technique commun ou d une application billettique commune). C est d ailleurs l un des objectifs de l alliance Smart Ticketing dans laquelle l agence est impliquée. Concernant la billettique, on observe aussi le renforcement de plateformes de vente comme Capitaine Train ou la montée en puissance des comparatifs de prix qui se parent de nouvelles fonctions. - Statistiques de consommation les nouvelles enquêtes d usage des services publics de transport Les Enquêtes ménages déplacements du Cerema (centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement nouvel établissement public pour le réseau scientifique et technique créé en janvier 2014) ou à une échelle plus large l enquête nationale Transports et déplacements de l INSEE sont des outils clés pour la conception de politiques publiques d urbanisme, d aménagement du territoire et de transport, mais dont le déploiement nécessite des moyens conséquents et dont la fréquence est faible. Ces outils, issus de sources institutionnelles, sont complétés par de nouveaux moyens de mesurer les flux de déplacement. Capteurs, données anonymisées issues de réseaux de télécommunications complètent ce paysage. Capter les trajectoires des individus à travers l utilisation de leur téléphone est d ailleurs l objet d un projet de R&D, en test sur le territoire de la Champagne Ardenne, le projet Mobilise. A noter également, l émergence d acteurs comme Fanvoice, créateur d un service d analyse des feedbacks qui se lance sur le domaine de la ville intelligente pour analyser les retours d usagers de services publics afin d en dégager des conclusions tangibles et ainsi envisager autrement la conception de ces services. - La livraison «le jour même» prend de l ampleur. De nouveaux types de coursiers bouleversent les méthodes en place. Deliver.ee est l un eux. Cette start-up spécialisée dans la livraison le jour même vient de signer avec la Fnac pour opérer son offre de livraison à domicile «3 heures chrono». Le service, pour l instant disponible à Paris, Neuilly-sur-Seine, Clichy et Levallois sera proposé au prix de 9,99 euros. Tok Tok Tok est un autre service de livraison porte-à-porte à la demande. Enfin, les utilisateurs sont de plus en plus impliqués dans une filière auparavant trustée par des sociétés professionnelles, la logistique (par exemple, le service proposé par la jeune startup Globshop). -Les mécanismes classiques d assurance évoluent avec les nouveaux usages. Fluo est par exemple un service qui permet d indiquer si l utilisateur a besoin d une assurance lors d un voyage, location de voiture, ski... Le service est proposé en version mobile (ios et Android) site internet et avec API pour des partenaires voyagistes, banques... Avec la mobilité et les nouvelles façons de la concevoir, cela se traduit par une façon différente d envisager l assurance. La finalité de la solution est d être mieux assuré et d avoir les meilleures garanties aux meilleurs prix tout en évitant les doublons d assurance. - La mobilité est de plus en plus utilisée comme un levier de transformation et un outil d aide à la vente. Les statistiques de déplacements dans des centres commerciaux ou dans des parkings permettent de plus en plus d orienter les flux de déplacements à des fins d acquisition client. Smartgrains propose la conception et déploiement de solutions d optimisation du stationnement automobile, à base de réseaux de capteurs autonomes sans fil. Avec son service Parksense, il permet de mettre à jour en temps réel les places disponibles. Quant à Dejamobile, avec sa solution Tap&Display, il propose une solution de gestion de contenus dynamiques publiés sur l internet mobile et accessibles à travers des tags 2D ou NFC disséminés dans un espace physique. Sur la gestion de la file d attente, NagaConcept développe des logiciels de supervision afin d améliorer la gestion de flux des individus et met en place des solutions de comptage, de mesure de fréquentation, de fluidité et d optimisation de files d attente. -Hyperspécialisation des services : on observe le déploiement d offres dédiées à des segments très particuliers de population. La mobilité se conçoit de manière très «granulaire» avec le développement de services destinés à une catégorie précise, c est le cas de l offre Global Biker, finaliste du concours DataConnexions en Février Réalité virtuelle et formation : ce sujet a fait l objet de deux projets de recherche labélisés par Cap Digital. Le Bus Training Game, piloté par Thales et démarré en 2009 (28 mois) avec la RATP, le CNAM, Wizarbox, Spirops, Archividéo et Kylotonn, proposait d immerger les conducteurs de bus en formation dans une représentation virtuelle réaliste et interactive de Paris. ; SIMVIR, une solution d intégration de modèles numériques 3D territoriaux réalistes. La simulation est le terrain de jeu de plus en plus de startups, comme Suricog (capteurs intelligents). Elle est de plus en plus utilisée à des fins de formation (aéronautique, etc...) 11

12 La ville connectée Grand Paris - Jérôme Coutant, Société du Grand Paris «Le métro doit devenir une plateforme numérique ouverte et mutualisée» Le projet d aménagement du Grand Paris a vocation à «améliorer le cadre de vie des habitants, à corriger les inégalités territoriales et à construire une ville durable». Dans le cadre de ce projet sera mis en œuvre le Grand Paris Express, réseau de transport public du Grand Paris. La société du Grand Paris a l ambition de concevoir le métro «le plus numérique du monde». 115, c est le nombre de contributions reçues dans le cadre de l appel à manifestations d intérêt sur la dimension numérique du Grand Paris Express, dont les résultats ont été présentés à l édition 2014 de Futur en Seine. Jérôme Coutant, responsable numérique de la société du Grand Paris, fait le point sur les dernières actualités du projet. bien entendu, en particulier la 4G et le Wifi, mais aussi déploiement d espaces d accueil de datacenters, insertion de tiers-lieux pour faciliter le co-working et l innovation, ou encore mise en place d outils de recueil et de valorisation des données d usage numérique des voyageurs. Nous avons restitué les enseignements de l AMI en juin 2014 dans le cadre de Futur en Seine Ce que nous avons fait depuis, c est approfondir toutes ces pistes avec les 170 contributeurs dans le cadre de groupes de travail, certains très techniques, d autres plus sratégiques. C est une façon de prolonger la méthode du co-design que nous avons affichée dès le début pour ce projet numérique. A notre façon, nous appliquons la formule «made with» de Futur en Seine Ces travaux nous ont permis en particulier de définir des spécifications techniques très précises du réseau de fibre optique et de les intégrer dans les études de réalisation du réseau de transport. L enjeu était considérable pour le projet. La Société du Grand Paris est un établissement public créé pour concevoir et réaliser le futur métro du Grand Paris, le «Grand Paris Express», dans des délais et avec des moyens financiers très contraints. Pour autant, avec ses 200km de tunnels à grande profondeur et ses 69 gares en milieu urbain dense, ce projet est sans équivalent dans le monde. C est une vraie performance technologique et opérationnelle, et donc une vitrine du savoir-faire français. Au-delà de cet aspect, ce projet va restructurer le territoire, en reliant les banlieues entre elles, en les désenclavant, en plaçant chacune d elle en position de devenir un nouveau centre de vie et d innovation, de rayonner en Ile-de-France et dans le monde. Du point de vue transport, ce projet va désenclaver, rééquilibrer et fluidifier la mobilité de banlieue à banlieue, mieux relier les compétences avec ceux qui en ont besoin. En 2013, la SGP a imaginé un projet numérique et l AMI a très largement confirmé les pistes d action envisagées : déploiement des réseaux ultra haut débit «Ces réseaux doivent être à la fois évolutifs et très résilients car ils vont répondre à des besoins exponentiels d échanges de données» Le métro le plus numérique du monde Pour que ce métro soit adapté à la société en 2020, et a fortiori en 2030 ou 2040, il faut bien entendu l équiper de réseaux, c est fondamental. Ces réseaux doivent être à la fois évolutifs et très résilients car ils vont répondre à des besoins exponentiels d échanges de données. Cette infrastructure numérique va être une sorte de moelle épinière pour la métropole du Grand Paris, mais aussi un accélérateur de particules. Mais ce n est pas suffisant pour faire le métro le 12

13 La ville connectée plus digital du monde! Notre vision, c est que ce métro doit devenir une plateforme numérique ouverte et mutualisée, recueillant et produisant des données et des services. Ou plutôt procurant aux designers de services l environnement idéal pour qu ils développent des services et des contenus liés à la mobilité et à la vie quotidienne. Pour imaginer cet environnement idéal, nous allons donc faire le tour des territoires et rencontrer les designers et les innovateurs, afin de bien comprendre leurs besoins et leurs attentes pour que cet écosystème d innovation ouverte puisse s installer dans la durée. Nous lançons cette démarche ces jours-ci avec l aide de NUMA et du cabinet Spring Lab. Dans le monde du transport, c est une démarche inédite. Nous ouvrons le jeu : toutes les start-up et d une façon plus générale tous ceux, petits ou grands, qui s intéressent à la mobilité et à la ville ont leur place. Notre ambition, c est de faire du Grand Paris Express le terrain de jeu de tous les innovateurs. «Nous ouvrons les premiers jeux de données de conception du Grand Paris Express» Opendata Nous ouvrons les premiers jeux de données de conception du Grand Paris Express ces jours-ci car nous avons voulu attendre la déclaration d utilité publique de la ligne 15 Sud et en tirer les enseignements, tester le modèle. Nous avons la volonté d être totalement transparents, même s il y a quelques questions de sécurité. Pour la suite, nous allons publier en open data des données liées aux travaux qui démarrent, à tout le contenu des enquêtes publiques, à la concertation et dès que possible à la configuration interne des gares, en 3D. Ces données devraient permettre d amorcer le processus de design de services. Quant au laboratoire d expérimentation digitale, il est en travaux et nous allons travailler bientôt sur sa programmation, pour en faire un lieu idéal pour les start-up souhaitant prototyper. Tendances et impacts des outils numériques d aide à la mobilité Ce sujet est en pleine ébullition, comme le montre le succès des services de covoiturage. Les 12 millions de franciliens vont-ils se déplacer tous différemment? c est peu probable à moyen terme. Le Grand Paris Express va répondre à un besoin réel. Au fond, un métro est une forme ultime de covoiturage. Ce qu il faut, c est que ce métro soit attractif, qu il porte des valeurs fortes de notre siècle : collaboration, participation, interdépendance ; qu il soit un lieu de découverte et d innovation, qu il procure des services personnalisés, qu il facilite la vie quotidienne et l accessibilité de tous, qu il crée des opportunités, qu il permette à chacun de révéler son potentiel et ses talents. «Un métro Enabler». Ce métro-là devient un véritable réseau social. Le Grand Paris Express et sa dimension numérique vont contribuer à tout ceci. 13

14 La ville connectée Responsive locomotion - Bertrand Billoud, Canal TP «Nous pensons que les réseaux de transport doivent s adapter aux attentes et au contexte de chaque voyageur» CanalTP, filiale du groupe Keolis, se positionne comme le leader de la responsive locomotion. Très engagé dans les processus d innovation ouverte, il a ouvert Navitia, son calculateur d itinéraires et s implique dans l organisation de rencontres Open Transport. L information voyageurs connait d importantes mutations avec le numérique et inclut de plus en plus l usager et les autorités organisatrices de transport, comme nous l explique Bertrand Billoud, Responsable Marketing et Communication de Canal TP. Nos produits s adressent à la fois aux voyageurs (site internet ou application mobile) et aux transporteurs (outil d édition de fiches horaires aux arrêts par exemple). Canal TP s est lancé depuis deux petites années dans une démarche d ouverture autour de l open data, de l open source, de l open service et de l open innovation. Cette ouverture est portée par notre API navitia.io (open service + open data) et notre logiciel Navitia (open source). Grâce à l open source, n importe quelle entreprise, n importe quel développeur peut réutiliser Navitia, l améliorer, contribuer à son développement. Canal TP est la filiale numérique du Groupe Keolis. La particularité du Groupe Keolis est d être un opérateur de transports du quotidien : métro automatique, bus, car, tramway, train, bateau, transport à la demande, autopartage, sans oublier les mobilités douces comme le vélo en libre-service et le stationnement avec sa filiale EFFIA. Canal TP travaille principalement avec les Autorités organisatrices de transport (par exemple le Stif en Ile-de-France avec Vianavigo) et certains réseaux de transport public (la SNCF ou Keolis Lyon avec le réseau TCL). Nous couvrons une grande partie du territoire en France, avec 12 régions sur 16 équipées d un système d information-voyageurs (site internet ou application mobile regroupant l ensemble de l offre de transport multimodale sur un territoire), ainsi qu une quarantaine de réseaux de transports urbains et interurbains. Nous avons aussi l ambition de nous développer à l étranger, en suivant la voie ouverte par Keolis ces dernières années (46% du chiffre d affaires à l international en 2013 avec notamment des implantations à Boston, Las Vegas, Londres, Stockholm, Melbourne ou Hyderabad en Inde). Nous proposons des solutions modulaires pour valoriser l offre de transport, dont du calcul d itinéraire multimodal et de l information-voyageurs d une façon plus générale, à travers notre logiciel open source Navitia. Parallèlement à nos clients historiques, issus du secteur du transport public (95% de notre chiffre d affaires aujourd hui), nous développons de nouvelles activités via notre API (application programing interface) navitia.io, du même nom que notre logiciel open source Navitia. L API navitia.io reprend les mêmes fonctionnalités que notre logiciel Navitia (calcul d itinéraire, recherche à proximité d un point géographique, consultation de fiches horaires, prochains départs, calcul d isochrones). C est aussi un hub de données de réseaux de transport en open data (San Francisco, New York, Paris, Nantes, Barcelone, Helsinki, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et beaucoup d autres villes). «Avec la fonction isochrone, on comprend que la distance n est pas toujours corrélée au temps de transport» Nous avons par exemple beaucoup travaillé sur la fonction isochrone et développé deux POC (proof of concept) que nous avons intitulé «Bisous» et «Lieu idéal». Bisous permet à des amis de se retrouver à un point de rendez-vous qui arrange tout le monde, en prenant en compte les temps de transport de chacun. «Lieu idéal» permet quant à lui de connaître les lieux les plus accessibles en transports en commun et d aider à la recherche d un logement le mieux placé par rapport à ses lieux de vie (son lieu de travail, 14

15 La ville connectée l école de ses enfants, son club de sport ). Avec cette fonction isochrone, on comprend bien que la distance n est pas toujours corrélée au temps de transport. Open data, open API et mobilités plus ouvertes Nous portons une grande attention aux données et notamment aux données ouvertes. Nous avons commencé à tester notre API avec les données open data de San Francisco et de New York. Nous organisons régulièrement des meetups Open transport à la Fondation Mozilla, avec la SNCF et Conveyal, tous deux engagés dans l open data et l open source. Notre idée est d animer la communauté Open transport en y intégrant de plus en plus de monde et en valorisant les initiatives ouvertes dans le domaine de la mobilité, d y faire venir des startups, des chercheurs, des grandes entreprises, des passionnés pour parler mobilité au sens large, voiture, vélo, sécurité dans les transports, data visualisation Les API sont un levier clé car il y a beaucoup de matière avec l ouverture des données de multiples réseaux de transport. Nous aimerions aussi voir d autres données s ouvrir, comme Autolib par exemple, même si il y a déjà beaucoup à faire avec les données existantes! Nous avons déjà une couverture géographique et modale importante, mais plus il y a de modes et mieux c est! Les API sont un enjeu clé car elles permettent de toucher et de nous connecter à d autres secteurs que le transport. Nous comptons actuellement 600 inscrits sur notre API navitia.io : nous l avons voulu totalement ouverte, avec une approche empirique. Nous sommes rendu compte qu il y avait effectivement un certain nombre de réutilisation de navitia.io car cette API facilitait grandement la vie des réutilisateurs. Nous en avons fait une REST (Representational State Transfer type d architecture utilisant le protocole HTTP) API, c est-à-dire une API qui repose sur une architecture simple et facile d accès, pouvant être intégrée dans plusieurs services et supports par n importe quel développeur. Nous avons décidé dans la foulée d ouvrir le code source et de passer notre logiciel Navitia en open source, sous licence Affero-GPL. Nous avons décliné autour de Navitia, différentes gammes de produits et une offre de services associés, comme Navitia Mobility Planner, qui se décline sous forme de site web, d application mobile ou de plug and play (module que l on peut intégrer sur son site web développé en région Centre avec jvmalin, en région Pays-dela-Loire avec Destineo). Navitia Mobility Planner s adresse aux voyageurs et intègre le calcul d itinéraire multimodal et d autres fonctionnalités comme la recherche à proximité de point d intérêts reposant sur la géolocalisation du voyageur, les fiches horaires sur une ligne ou à un arrêt permettant de connaitre les prochains passages. Nous avons pour but de connecter des points d intérêt : on se déplace toujours pour faire quelque chose! Nous avons également développé une gamme de produit «back office» avec Navitia Mobility Manager pour permettre aux transporteurs et aux Autorités organisatrices de transports de mieux gérer leurs outils d information-voyageur. Nous avons aussi récemment lancé notre nouveau produit TimeTable pour éditer les fiches horaires à chaque arrêt de bus. Ce produit est également en open source, car nous y voyons un grand intérêt pour nous comme pour nos clients. Par exemple, les développeurs du réseau de transports en commun de Toulouse (Tisseo) sont en train de travailler sur TimeTable. Ils sont en train d ajouter une nouvelle fonctionnalité, qui pourra bénéficier à terme à l ensemble de nos clients. Nous nous étions arrêtés sur des fonctionnalités de fiche horaire par arrêt. Tisseo va l intégrer par ligne. Il y a une vraie mutualisation des développements avec l open source. Depuis que nous avons adopté cette démarche, après douze ans de modèle propriétaire, cela nous a ouvert beaucoup de portes et nous recevons beaucoup de feedback qui permettent à nos équipes d améliorer nos logiciels. Cette année, nous prévoyons de renforcer notre focus sur le temps réel. C est un sujet de discussion récurrent avec d autres acteurs de l open source. A ce sujet nous avons notamment organisé un workshop sur l open routing (calculateurs d itinéraire open source) pour discuter de la façon de contribuer à ce sujet commun du temps réel mais aussi sur l enjeu du partage des roadmaps de chacun. Nous allons dans le sens d un partage accru et insistons sur la nécessité de mutualiser les ressources. Parmi les systèmes existants, il y a Open Trip Planner, un système anglo-saxon bien implanté, RRRR (développé aux Pays-Bas) et Synthese qui est utilisé par le réseau de transports en commun de Toulouse (Tisseo). Notre but est de travailler en synergie avec l ensemble de ces acteurs et la communauté open source. «Il y a beaucoup à faire autour de l accessibilité des moyens de transport et points d intérêt» La mobilité présente des intérêts dans de nombreux secteurs d activité Je l indiquais, nous avons vu des secteurs que l on n adressait pas se saisir de ces outils car ayant un intérêt pour l ajout d une brique mobilité (données + services) à leur offre. C est le cas notamment de l immobilier. Ce secteur est intéressé par la valorisation de biens situés sur un territoire donné. Nous avons créé un POC intitulé «Le lieu idéal» permettant d identifier sur une carte les zones les plus accessibles en transports publics à partir de ses lieux de vie et destinations favorites. Nous avons été contactés par Flat Turtle, une startup belge qui développe des écrans pour des halls de bureaux. Dans ces halls, Flat Turtle souhaitait proposer des informations sur l accessibilité en transports à proximité d un bureau, indiquer le nombre de Velibs disponibles, les prochains passages de bus ou de RER, proposer des informations en temps réel sur la circulation automobile, etc. Notre offre est l une des briques des services qu ils proposent. L immobilier est ainsi un secteur auquel nous croyons car il connait une réelle disruption dans son modèle traditionnel. 15

16 La ville connectée Un autre secteur intéressant est celui du tourisme et des loisirs. Nous travaillons avec Urban Pulse, une startup qui édite un service de city guide. Cette société propose des bons plans, référence des événements et activités que l on peut faire autour de soi. Une fois que l on a accès à ces informations, l idée est de savoir comment s y rendre. Nous apportons la brique mobilité à ce service. C est un enjeu important pour le tourisme, car nous faisons le constat que l offre est morcelée. Aujourd hui, il n existe pas de plateforme qui regroupe tous les modes de transport. Si l on veut prendre l avion, on doit aller sur un site spécifique. L information sur les Velib ne se retrouve pas sur le site de la RATP. C est un fonctionnement encore majoritairement organisé en silos. On voit néanmoins émerger de plus en plus de startups, comme City Mapper, qui sont sur le point d intègrer des acteurs comme Uber dans leur application, en plus du Velib et transports publics, etc Il y a beaucoup à faire autour de l accessibilité des moyens de transports et points d intérêt. Pour donner un autre exemple, le Palais Omnisport Bercy, qui gère d importants flux de personnes lors d événements, serait intéressé pour développer un service spécifique, via leur application, pour pouvoir mieux communiquer et éviter que ces personnes ne doivent aller à la chasse aux informations sur d autres sites. Nous devrions aussi développer notre offre dans les parkings EFFIA, filiale de Keolis, car nous partons du principe que lorsque l on va garer sa voiture au parking, celui-ci n est pas toujours au pied de l immeuble où l on doit se rendre pour une réunion par exemple. Il faut donc accompagner le voyageur sur les derniers et les premiers kilomètres. C est le principe du porte-à-porte. Le stationnement, tout comme pour les gares, est un hub important pour l intermodalité, l information-voyageur et l offre de services numériques prennent de plus en plus d importance. Enfin, nous souhaiterions parler d HomeNow, une application développée lors du Datashaker qui a eu lieu l an passé au Numa, dans le cadre du programme open data de la SNCF. HomeNow est une application qui s adresse aux noctambules. On entre la destination du bar où l on souhaite passer la soirée et celle-ci nous propose des trajets pour rentrer chez vous sans rater les derniers transports, surtout quand on doit gérer des correspondances. Elle permet de sélectionner le trajet, de connaitre son prix (notamment en taxi), le temps de trajet (notamment en vélo), de le mettre en mémoire et de prévenir 15 minutes avant le dernier départ en transports en commun. Ce type de services est très intéressant car il s adresse à des catégories de voyageurs pour lesquelles la RATP ou la SNCF n ont pas normalement vocation à créer ce genre d applications. HomeNow améliore le service d information-voyageur et permet de valoriser l offre de transports publics aux heures tardives. Responsive locomotion Le voyageur qui souhaite se déplacer pour aller d un point A à un point B ne se préoccupe pas des différents opérateurs de transport qui permettent ce voyage. Il est aussi intéressant de constater que l offre tarifaire est aussi morcelée, contrairement à d autres pays. En Suisse par exemple, où l on peut avoir une carte de transport multimodale et unique pour voyager dans tout le pays. La billettique est un aspect important, il faut créer de la facilité pour le voyageur, faire en sorte que les réseaux s adaptent mieux à chaque voyageur. On parle de plus en plus du «plan/book ticket» : je planifie mon déplacement, j achète mon titre de transport, je le valide, dans la même application smartphone. Aujourd hui, ce qui intéresse les voyageurs est aussi la question du WIFI qui sera bientôt dans les trains et certaines lignes RATP. Si l on est capable de proposer ce service sur une ligne, inévitablement les voyageurs seront plus enclins à prendre certaines lignes plus que d autres. «Il faut créer de la facilité pour le voyageur» Nous pensons que les réseaux de transport doivent s adapter aux attentes et au contexte de chaque voyageur. On parle de «responsive locomotion», par analogie au responsive web design, où le contenu s adapte aux différentes tailles d écran. La responsive locomotion, pour nous, c est avant tout un but à atteindre. Il reste encore pas mal de chemin pour y arriver. Aujourd hui, et je parle en tant que voyageur, je ne vis pas encore la responsive locomotion. C est ce vers quoi on veut tendre. C est pourtant encore au voyageur de s adapter au réseau de transport. Souvent, c est compliqué d obtenir l information en temps réel et de connaitre les voies de contournement quand il y a un problème sur une ligne. Nous avons envie de développer cette idée que ce sont les réseaux qui doivent s adapter au voyageur, au contexte, aux attentes qui sont différentes. Si vous portez des valises, avez un pied dans le plâtre ou êtes touristes, vous ne voyagez pas de la même façon et nous devons nous adapter à ces différentes attentes pour mieux y répondre. Nous avons vocation à y répondre grâce aux logiciels et aux données. Dans le transport on parle souvent de hardware, de l hyperloop, des moteurs Tesla, du TGV ou de la Google Car, on est ici sur des infrastructures lourdes... Nous nous positionnons comme un acteur du software et des données de mobilité. Nous sommes plutôt adeptes du «soft power» que sont les algorithmes, les logiciels, les API et les données qui vont nous permettre d améliorer les services et les déplacements de chacun. Ce soft power s étend déjà dans plusieurs domaines : Airbnb par exemple n a pas construit un seul hôtel mais a basé son modèle sur la mise en relation d une offre et d une demande via le numérique. C est aussi le même principe pour BlablaCar dans le domaine du transport. C est notamment dans cette mise en relation que repose la valeur. Si l on parle beaucoup de villes intelligentes et des infrastructures qui les composent, il est tout aussi important de se pencher sur la façon de mieux utiliser les ressources 16

17 La ville connectée existantes. En France, il existe déjà un maillage de transports très développé mais pas toujours bien utilisé. Grâce au soft, il est possible de l optimiser, tout d abord en permettant de mieux connaitre la demande. Le big data va en effet nous permettre de mieux comprendre ce que font les personnes dans leur quotidien. Dans la mobilité, il y a des pics, ce que l on appelle les déplacements pendulaires. Mais il existe des possibilités de réguler ce trafic, avec par exemple des applications comme Tranquilien, développé par Snips qui utilise des données issues du crowdsourcing pour indiquer aux voyageurs les rames et trains les moins remplis (et leur permettre de moduler leurs déplacements et horaires en fonction pour être sûr de trouver une place assise). La ville intelligente est surtout intelligente quand les voyageurs en sont les acteurs, même parfois de façon passive, à travers la géolocalisation (supposant bien évidemment leur accord et l anonymisation des données en respect de la privée de chacun). Orange travaille par exemple sur ces dispositifs et est en mesure de déterminer, à travers les données collectées sur leur réseau, le nombre de personnes qui prennent telle ligne et à quelle heure. Ces informations intéressent bien entendu les transporteurs, mais la mobilité ce n est pas uniquement des transporteurs, tout le monde s y intéresse! Services à explorer tendances Nous sommes au croisement entre le digital et la mobilité et sommes de plus en plus sollicités depuis deux ans, via des événements autour du numérique, de la mobilité ou de la ville intelligente, pour accompagner des startups, développer des projets autour de l attente, des gares, des services numériques pour les voyageurs. Nous sommes intégrés à ces projets en tant que mentors. Nous voyons beaucoup de projets se monter, nous participons aussi à des hackathons sur les objets connectés car ce sont des thématiques que l on regarde de près. Nous pensons que l internet des objets va apporter de nouveaux usages, avec le développement par exemple de «coachs virtuels» qui vont nous prévenir dix minutes avant de partir s il y un problème sur la ligne, un peu sur le modèle de ce que fait Google Now. Nous pensons que l intelligence artificielle et les coachs virtuels vont ainsi se développer et contribuer à faire évoluer la façon dont on se déplace. Nous regardons aussi de près les Beacons. Il y a encore beaucoup de services innovants et de nouvelles applications à imaginer. Il y a un important travail à faire notamment sur l accessibilité et le multilinguisme qui reste encore compliqué. Ce serait par exemple intéressant de développer un service multilingue qui prendrait en compte des langues comme le turc, le chinois, pour des populations qui ne parlent pas forcément le français. Ces questions d accessibilité concernent aussi le support. On ne peut pas tout baser sur des applications, car tout le monde n est pas détenteur de smartphone! On pourrait par exemple développer quelque chose sous forme de SMS, ce qui nous permettrait de couvrir une population plus large. Pour l instant, personne ne prend vraiment les choses en main. Il y a néanmoins déjà eu quelques initiatives comme des hackathons sur la thématique de l accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. L information-voyageur est aujourd hui majoritairement visuelle, cartographique. Je suis le premier demandeur de la vocalisation de l information voyageur! Nous nous étions penchés sur cette question à l occasion du hackathon Hackcess, même s il existe déjà des services spécialisés pour les aveugles et malvoyants. Cela resterait intéressant de le développer pour un public plus large. «L enjeu clé est de développer la microcartographie» Concernant la communauté open source, avec des acteurs comme OpenStreetMap, Mozilla Firefox c est un mouvement qui prend de l ampleur et fédère l une des communautés les plus importantes en France. Notre API est d ailleurs basée sur OpenStreetMap et nous sommes partenaires de l association. Nous observons un intérêt de plus en plus fort des acteurs publics et notamment des collectivités pour la cartographie ouverte et collaborative. C est notamment le cas du réseau de transports de Lyon (TCL), qui est passé récemment sur OpenStreetMap. L enjeu clé est de développer la micro-cartographie, grâce à la communauté de contributeurs, pour avoir une granularité plus fine d informations et de meilleurs services pour les voyageurs. Des événements comme des mapping parties pour micro-cartographier les gares SNCF Transilien en Ile-de-France et les supports permettant à l utilisateur de contribuer à signaler des points d intérêt y contribuent. Plus on a de détails et de données, plus on pourra proposer des services pertinents et adaptés à chaque contexte, à chaque type de voyageur. Même si on observe parfois un frein à la libération des données de transport en open data, pour diverses raisons, les choses sont en train de changer peu à peu. Sur la tendance du crowdsourcing, on est au début de tout ça. Nous lançons d ailleurs en interne un projet d innovation sur le crowdsourcing intitulé Give me Data. L idée est d encourager les voyageurs à crowdsourcer les données et de créer à terme un service intégré dans une application mobile. Ce projet est en cohérence avec notre démarche d ouverture et devrait contribuer à enrichir la base de données OpenStreetMap. Pour conclure, il y avait dernièrement la restitution de l atelier pour l exposition universelle On a beaucoup parlé de mobilité, un axe fort de cette rencontre. Le rapport au temps et la flânerie, la mobilité nocturne, le porte-àporte ont également été parmi les sujets évoqués. Ces discussions font l objet d un rapport dédié, intitulé Mobilité 2025 et d un livre à paraître bientôt. La France va proposer une exposition multi sites, pas uniquement parisienne mais décentralisée et reliée à d autres villes comme Lyon, Bordeaux, Lille, Strasbourg ou Nantes, toutes reliées par TGV. La mobilité prend ici tout son sens. 17

18 La ville connectée Télécommunications - Albert Szluman, Be-bound «La capacité à rester connecté devient essentielle» Avoir accès à internet partout et tout le temps. C est un souhait de beaucoup de voyageurs qui attendent avec impatience la couverture des lieux de transports. Bien que de grands projets d infrastructure soient engagés dans la plupart des pays du monde, il reste des zones difficiles d accès. Dans les pays en développement, l usage du téléphone mobile est largement répandu et permet d avoir accès à des services bancaires, de santé...à des services divers pour des populations souvent enclavées. C est sur ce créneau que s est lancé Be-bound, promettant la connectivité même dans les endroits à faible couverture. Be-Bound a développé une technologie basée sur le cloud et utilisant très peu de bande passante qui livre la meilleure expérience utilisateur même avec une connexion réseau faible. Quand il n y a ni réseau Wifi, Edge ou 3G, Be-Bound utilise le réseau cellulaire comme couche de transport pour échanger des informations entre le web et votre smartphone, augmentant radicalement la couverture internet. La solution fonctionne sans aucun investissement d infrastructure et sans opérateur de télécommunications dans le monde. Aujourd hui il y a de plus en plus de sociétés majeures qui se positionnent sur les «other three billions», que ce soit Facebook, Microsoft, Google Toutes ces sociétés sont américaines, sauf nous! Notre parti-pris est de faire de l innovation frugale, d utiliser ce qui existe déjà pour l optimiser. Notre stratégie est de bâtir des partenariats avec des opérateurs de téléphonie mobile dans les pays émergents, pour leur permettre de développer une offre qui leur est propre et qui optimise leurs réseaux tout en leur permettant de donner accès à la data en mobilité à l ensemble de leurs abonnés. En effet, Be-Bound étant la première solution vraiment hybride, nous fonctionnons sur du multi-réseau. Sur les réseaux data (4G, 3G, EDGE, GPRS) nous utilisons les standards de communication (html, ) en réduisant le besoin en bande passante. Lorsque seule la 2G est disponible (voix+sms), nous utilisons alors les SMS comme véhicule de transport. Tout se fait automatiquement, avec une interface utilisateur unique, qui permet à l utilisateur de rester connecté quel que soit le réseau disponible. Pour y parvenir, nous avons développé une technologie propriétaire qui combine entre-autres des technologies telles que l optimisation des routes de transmission, la compression, le cashing, etc. Nous accélérons notre développement technologique en nouant des partenariats avec des acteurs de référence comme Mines Paris Tech et le Palo Alto Research Center (PARC - qui appartient au groupe Xerox) où nous sommes hébergés. En Silicon Valley, le PARC a une approche intéressante qui consiste à ne jamais dissocier le business de la technologie : autour du laboratoire, industriels et potentiels partenaires interviennent ensemble aux réunions auxquelles nous participons. Au plan stratégique, nous avons fait le choix de nous concentrer sur les pays émergents et sommes en plein déploiement avec Djezzy (offre Be-Djezzy), le premier opérateur mobile algérien. Nous venons en outre de signer un contrat avec quatre opérateurs au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est. Connexion en mobilité Comme nous sommes sur une technologie hybride, nous sommes moins consommateur de bande passante, ce qui est un enjeu majeur dans les endroits publics qui rassemblent un nombre conséquent de personnes comme le métro ou un stade par exemple. Les réseaux peuvent vite être saturés. Les principaux usages d internet en mobilité sont les mêmes partout : Facebook, et météo. Avec ces trois principaux accès, il y a aussi plein d usages à envisager pour les zones qui ont une faible couverture, comme la santé mobile par exemple (communication d informations importantes sur Ebola), etc. Parmi les tendances que nous avons identifiées dans la mobilité, on observe un vrai besoin concernant les véhicules connectés. Avec des fonctionnalités diverses : pour la logistique notamment, pour avoir la certitude que les marchandises sont toujours en bon état ; sur le transport de personnes, pour avoir des informations de sécurité en temps réel. Nous devons être en capacité de qualifier, quel que soit l état du réseau, n importe quel événement. Toutes les solutions de sécurité aujourd hui supposent néanmoins que les réseaux marchent, ce qui n est pas toujours le cas Nous sommes en mesure, avec Be-Bound, de gérer le temps réel car nous ne dépendons pas des réseaux. Enfin, nous répondons à une évolution majeure, qui touche le monde entier. La capacité à rester connecté devient essentielle, elle prend une importance sociale et économique grandissante. 18

19 2Source : Matthias Ripp, Into the tunnel Mobilités innovantes L expression «nouvelles mobilités» revient très souvent lorsque l on évoque l innovation dans les transports. Or, elle recouvre des réalités très diverses et l on observe que ce sont surtout les comportements de déplacements qui changent, plus que l on ne voit émerger de nouveaux modes de transport. Quelles sont les grandes tendances en matière de mobilité et comment appréhender les mutations dans la façon dont on pense ses déplacements? Quels sont les nouveaux services de la mobilité? Voiture Servicielle, modélisation des comportements à bord d une automobile, information géographique et navigation immersive 3D pour créer des promenades enrichies sont quelques unes des possibilités abordées dans cette lettre de veille.

20 Mobilités innovantes Nouvelles mobilités - Vincent Pilloy, Inov360 «La voiture servicielle ouvre un champ de transformations et d innovations numériques très dynamique» INOV360 est un cabinet de conseil qui intervient comme un accélérateur d innovation et de transformation numérique, sur des sujets émergents comme la «Smart City», les nouvelles mobilités, les véhicules connectés, l internet des objets et les transformations des modèles économiques associées. Vincent Pilloy a occupé pendant 20 ans de nombreux postes opérationnels, il a notamment été à l origine de la création fin 2000, de ViaMichelin, la filiale Internet de Michelin. Il a lancé INOV360 en 2008, avec deux autres associés, pour apporter cette expérience stratégique et opérationnelle à ses clients, entreprises et collectivités. développer pour répondre à des usages et des attentes de plus en plus importants et sophistiqués, particulièrement dans les grandes villes. Nous travaillons sur le sujet des «nouvelles mobilités», depuis notre création en 2008, et plus spécifiquement avons été impliqués dans des projets d «autopartage» avec des loueurs de voitures, des constructeurs automobiles, des fournisseurs de solutions technologiques, et bien sûr de nouveaux opérateurs d autopartage, en Europe ainsi qu aux Etats-Unis. Nous avons participé aux déploiements des services d autopartage de Hertz à New York, Londres et Paris en , au projet Moebius d expérimentation d un service d autopartage électrique en «free floating» à Rueil- Malmaison en avec la société VULog, ou encore au lancement de la première offre combinée d autopartage en «free floating» et «en boucle» à Montréal, en 2013, avec Communauto, un des pionniers de ce marché. Nouvelles mobilités et voiture servicielle Nos travaux sur les nouvelles mobilités concernent les nouveaux services qui viennent enrichir l offre de mobilité entre les transports en commun (Train, Métro, Bus, Tram...) d un côté, et la voiture individuelle, de l autre. Entre ces deux modes dont on peut dire de façon simplifiée qu ils maximisent l efficacité pour le premier et la flexibilité (et la liberté) pour le second, de nombreux modes et services de mobilité se sont développés et continuent à se De façon plus spécifique, il nous paraît évident que la voiture individuelle, qui a constitué le mode de déplacement dominant et le plus plébiscité ces cinquante dernières années, connaît et va connaître une profonde mutation dans les prochaines années. Il devrait ainsi laisser une place très importante à la «voiture servicielle» ou encore ce que l on appelle «Car as a Service» pour reprendre une appellation bien connue dans le monde digital, regroupant une multitude de nouveaux modes de consommation de la voiture, pouvant remettre en cause à moyen terme le modèle dominant de la voiture individuelle en propriété. «La voiture individuelle va connaître une profonde mutation dans les prochaines années» Une explosion de services innovants pour de nouveaux usages de la voiture La voiture servicielle se décline, depuis quelques années, en une multitude de services permettant de profiter des bénéfices de la voiture sans en subir les contraintes. Ces nouveaux services viennent étendre les services traditionnels et bien connus que sont la location courte durée et le taxi, en apportant des réponses à des besoins plus exigeants en termes de proximité, de flexibilité, de coût, de rapidité, de facilité, ou encore d empreinte environnementale. Ces nouveaux services rassemblent l autopartage et toutes ses déclinaisons : en boucle, one way, free floating, entre particuliers, en entreprise, 20

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile. Position du problème Un axe très important dans les transports individuels est celui des nouveaux usages

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

INVENTER LA MOBILITÉ DE DEMAIN

INVENTER LA MOBILITÉ DE DEMAIN INVENTER LA MOBILITÉ DE DEMAIN La part des transports atteint aujourd hui 0 % de l énergie finale consommée. Avec plus d un Français sur deux vivant en dehors des centres villes et des besoins de mobilité

Plus en détail

Déploiement du Big Data et du Public Data à SNCF

Déploiement du Big Data et du Public Data à SNCF Déploiement du Big Data et du Public Data à SNCF Chiffres, Conviction, Ambition Patrice Aknin Directeur Scientifique, Innovation & Recherche - SNCF 1 Cercle des Directeurs de l Innovation 15/01/2015 LE

Plus en détail

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Engagés, à vos côtés, pour créer des solutions de mobilité sur mesure, inventives et performantes Le groupe

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

Discours d ouverture du Ministre

Discours d ouverture du Ministre Discours d ouverture du Ministre Monsieur le Commissaire général à l investissement, Madame la Directrice générale de l agence nationale de la recherche, Monsieur le Président de l Institut Vedecom, Monsieur

Plus en détail

i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes

i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes i-viatic : Plate-forme collaborative pour les mobilités innovantes Guillaume Uster Ifsttar- PRES Nord de France et Quentin Valcke i-trans Résumé Pour répondre aux problématiques d une mobilité plus durable,

Plus en détail

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe

Mobilités : connaître pour mieux agir. Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe Mobilités : connaître pour mieux agir Présentation du projet Octobre 2014 Projet co-financé par l Ademe 1 A propos mobi-lise est un projet de recherche qui vise à : Accroître la compréhension des pratiques

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014

Accélérer les projets de géoservices des PME. Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Réunion d information Paris, le 17 juillet 2014 Nicolas Lambert (IGN) Eric Dubois (Cap Digital) LE PROGRAMME

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

pour Des MoBILItés socialement responsables anticiper, rechercher, élaborer, agir

pour Des MoBILItés socialement responsables anticiper, rechercher, élaborer, agir pour Des MoBILItés socialement responsables anticiper, rechercher, élaborer, agir anticiper les enjeux stratégiques anticiper l évolution de la société, de son économie, de sa culture et de son environnement.

Plus en détail

Cette mobilité connectée, sur-mesure et pour tous, vise à transformer le temps de voyage subien untemps de voyage choisi.

Cette mobilité connectée, sur-mesure et pour tous, vise à transformer le temps de voyage subien untemps de voyage choisi. Leader du transport urbain en France, le Groupe Keolis souhaite devenir l opérateur de référence de la mobilité connectée en proposant à ses voyageurs un véritable «parcours digital». Cette mobilité connectée,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

" Défis environnementaux, le retour de la voiture par la révolution numérique "

 Défis environnementaux, le retour de la voiture par la révolution numérique " Défis environnementaux, le retour de la voiture par la révolution numérique " Joseph Beretta Président Automobile technologies & Mobilité Expertise 2015 Les défis environnementaux Les challenges de l

Plus en détail

Contribution Thales au réseau de transport public du Grand Paris

Contribution Thales au réseau de transport public du Grand Paris > Contribution Thales au réseau de transport public du Grand Paris www.thalesgroup.com >> Thales Security Solutions & Services Améliorer la vie des habitants de la Région Capitale, tout en favorisant sa

Plus en détail

Présentation COTITA Méditerranée Mardi 10 décembre 2013

Présentation COTITA Méditerranée Mardi 10 décembre 2013 PACA MOBILITE Présentation COTITA Méditerranée Mardi 10 décembre 2013 Objectifs du SIM PACA: Créer des calculs d itinéraires multimodaux (tous les transports collectifs de la Région) en l étendant à l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement Car2go. Lyon - 1 ère ville française à accueillir ce nouveau service d autopartage

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement Car2go. Lyon - 1 ère ville française à accueillir ce nouveau service d autopartage DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement Car2go Lyon - 1 ère ville française à accueillir ce nouveau service d autopartage 1 er février 2012 Contact presse : Julie GAUDE Service presse Grand

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Fiche. Presse. Les données de la Cité intelligente ouvertes aux entreprises innovantes APPEL À IDÉES NATIONAL MERCREDI 7 JANVIER 2015

Fiche. Presse. Les données de la Cité intelligente ouvertes aux entreprises innovantes APPEL À IDÉES NATIONAL MERCREDI 7 JANVIER 2015 Fiche de Presse CABINET DU PRÉSIDENT SERVICE PRESSE MERCREDI 7 JANVIER 2015 FRENCH TECH MONTPELLIER LA SUNNY FRENCH TECH ATTITUDE APPEL À IDÉES NATIONAL Les données de la Cité intelligente ouvertes aux

Plus en détail

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT

AVEC LES. de votre. Pour vous. pitché. ENGIE, Hugues. Philippe. e, ORANGE, Nathalie. Fréderic GENERALE. SOCIETE. Aymeril PHILIPPE PALAT LES THEMATIQUES, LES PISTES DE COOPERATION AVEC LES STARTUPS ILS ONT PITCHES POUR VOUS Alain Jourdan, Directeur général adjoint de CREDIT AGRICOLE Technologies, Pascal Rioual, Délégué Innovation Groupe,

Plus en détail

Open data et mobilité

Open data et mobilité Open data et mobilité Panorama et analyse Laurent CHEVEREAU (Cerema) congrès ATEC ITS France 2014 : Les Rencont Débat national sur l offre de transport 1ère réunion res de la Mobilité Intelligentedu comité

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

Fiche d identité. Origine. Concept. Vision

Fiche d identité. Origine. Concept. Vision Ecomobilité partagée La 1 ère plateforme d'autopartage et covoiturage intégrée pour l entreprise. Origine MOPeasy a été créée en janvier 2010 par Bruno FLINOIS,, un entrepreneur expérimenté (création,

Plus en détail

Mobilités 2.0 : connaître pour mieux agir

Mobilités 2.0 : connaître pour mieux agir Mobilités 2.0 : connaître pour mieux agir (objet, partenaires, cheminement et concept, architecture du projet, vues d aide à la décision, et prochaine étape 21 janvier!) denys.alapetite @smartengy.com

Plus en détail

the world s leading congress on technologies for connected cities and territories PARIS 2015 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS

the world s leading congress on technologies for connected cities and territories PARIS 2015 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS PARIS 2015 1 2 3 S E P T E M B R E PALAIS DES CONGRèS Sous le haut patronnage de : Monsieur le ministre des affaires étrangères Laurent FABIUS Madame la secrétaire d'état au numérique Axelle LEMAIRE the

Plus en détail

La mobilité urbaine: Historique

La mobilité urbaine: Historique MOBILITE La mobilité urbaine: Historique En France, l évolution de la mobilité est due notamment à l essor r de la maison individuelle et au développement de la consommation: La vague de l exode rural

Plus en détail

PARIS EXPO 2025 ET TIC

PARIS EXPO 2025 ET TIC PARIS EXPO 2025 ET TIC Les technologies de l information et de la communication sont aujourd hui omniprésentes dans nos quotidiens. Tout développement de projet, quelque soit le domaine dans lequel il

Plus en détail

Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée Data

Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée Data Futuring Cities Villes et territoires intelligents et durables Journée Data Institut Mines-Télécom Recherche & Innovation Francis Jutand Directeur Scientifique Institut Mines-Télécom 2 Modèle de présentation

Plus en détail

SOLUTIONS DE VALIDATION

SOLUTIONS DE VALIDATION SOLUTIONS DE VALIDATION Systèmes billettiques intelligents pour renforcer la compétitivité Amélioration de la mobilité urbaine Réduction de la pollution Augmentation de l'efficacité www.parkeon.com QUALITÉ

Plus en détail

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine

MODULE 6 : Mobilité. Inciter les collectivités à mettre en accessibilité aux personnes à mobilité réduite leur patrimoine MODULE 6 : Mobilité Quelques éléments de contexte Se déplacer, un «droit» fondamental pour accéder aux besoins essentiels : s éduquer, se soigner, travailler, consommer, se divertir... Désormais, la mobilité

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables

Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Pour des quartiers mixtes, intelligents et durables Une méthodologie innovante et élaborée au cas par cas pour créer votre quartier mixte, intelligent et durable. Concevoir votre projet sur-mesure Fédérer

Plus en détail

Optymod et itinisère, Une nouvelle approche de la mobilité

Optymod et itinisère, Une nouvelle approche de la mobilité Mobilité intelligente : le savoir-faire français Smart Mobility: French know-how OPTIMISATION DES SERVICES AUX VOYAGEURS TRAVELLER SERVICE OPTIMISATION Optymod et itinisère, Une nouvelle approche de la

Plus en détail

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Restitution synthétique "La France, face aux mutations de son temps, doit définir son propre modèle numérique, fondé sur

Plus en détail

La mobilité électrique en toute liberté

La mobilité électrique en toute liberté La mobilité électrique en toute liberté Des solutions d autopartage en véhicules électriques Proxiway est la filiale de Transdev spécialisée dans l étude et la mise en œuvre de services d autopartage en

Plus en détail

Les Franciliens changent, le Crédit Agricole d Ile-de-France aussi

Les Franciliens changent, le Crédit Agricole d Ile-de-France aussi Les Franciliens changent, le Crédit Agricole d Ile-de-France aussi Dossier de presse Novembre 2014 Contacts presse : Profile PR Olivia Chabbert - ochabbert@profilepr.fr Claudia Roux - croux@profilepr.fr

Plus en détail

Détours prospectifs 2014

Détours prospectifs 2014 Détours prospectifs 2014 Pratiques collaboratives dans les mobilités : enjeux, risques et opportunités pour les collectivités Présentation de Chronos pour l Agence d urbanisme et d aménagement de Toulouse

Plus en détail

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] [Notre mission] Développer la compétitivité des entreprises par le biais de l innovation :

Plus en détail

Session Usager, Infrastructures, Réseaux sociaux et Transports intelligents

Session Usager, Infrastructures, Réseaux sociaux et Transports intelligents Session Usager, Infrastructures, Réseaux sociaux et Transports intelligents Président : Benoît CLOCHERET Artelia Modérateur : Christophe DESNOUAILLES Cerema Données mobiles : De la mobilité 2.0 au PDU

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble Plan de Déplacements Inter-Entreprises IT COVO E URAG se mobiliser, tous ensemble Contexte Depuis un demi-siècle, l extension spatiale des villes en France s est effectuée principalement dans les couronnes

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

Le nouveau paradigme de la mobilité

Le nouveau paradigme de la mobilité Georges Amar Janvier 2013. Le nouveau paradigme de la mobilité face aux défis du développement durable Une vision prospective Prospective? - Par temps d incertitude & d innovation intensive. Prospective

Plus en détail

Formulation des enjeux du SRIT

Formulation des enjeux du SRIT Formulation des enjeux du SRIT Pour le transport de voyageurs Le SRIT : une contribution au SRADT dans le domaine des transports Le schéma doit répondre à des enjeux de désenclavement intra et inter régional.

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Pierre-Yves Senghor, Directeur Marketing m2ocity 6 mars 2012 1. La société m2ocity : 1 er opérateur

Plus en détail

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Frédéric Léonhardt Les travaux du Grand Paris Express s annoncent coûteux et décalés par rapport aux problèmes réels. Pour Frédéric Léonhardt,

Plus en détail

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1

VERS DES AGORAS DE L innovation. Partie 1 www.inmediats.fr 2 VERS DES AGORAS DE L innovation Partie 1 VERS DES AGORAS DE L innovation Inmédiats est un projet imaginé et construit par six centres de culture scientifique, technique et industrielle

Plus en détail

Mobilité et temporalités

Mobilité et temporalités Mobilité et temporalités L origine et la diffusion politiques temporelles Les origines en Italie 1990 : la loi de réforme de l administration italienne permet aux maires d harmoniser les horaires services

Plus en détail

Le stationnement dynamique pour une mobilité urbaine intelligente

Le stationnement dynamique pour une mobilité urbaine intelligente Le stationnement dynamique pour une mobilité urbaine intelligente Moov&Park En moyenne, un automobiliste passe 5 à 10% de son temps à chercher une place de stationnement, ce qui augmente la congestion

Plus en détail

Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne

Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne Avec plus de 250 000 cartes émises à ce jour, la carte multimodale KorriGo - lancée en 2006 - est entrée dans le quotidien des utilisateurs

Plus en détail

NOUVELLE VISION NOUVELLE STRATÉGIE NOUVELLES OPPORTUNITÉS

NOUVELLE VISION NOUVELLE STRATÉGIE NOUVELLES OPPORTUNITÉS NOUVELLE VISION NOUVELLE STRATÉGIE NOUVELLES OPPORTUNITÉS PARIS LA DÉFENSE, DURABLEMENT ATTRACTIF VERS UN ESPACE DURABLEMENT ATTRACTIF Paris La Défense est aujourd hui le plus grand pôle tertiaire d Europe.

Plus en détail

LES TRAJECTOIRES DIGITALES

LES TRAJECTOIRES DIGITALES LES TRAJECTOIRES DIGITALES DE @CROISSANCEPLUS TRAJECTOIRE #3 STRATEGIE DE SERVICES ET OBJETS CONNECTÉS CE QUI A CHANGÉ : Les objets connectés et intelligents sont l industrie de demain, et un levier de

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

CarPostal France. Toute notre énergie dans l innovation! France DOSSIER DE PRESSE

CarPostal France. Toute notre énergie dans l innovation! France DOSSIER DE PRESSE H 2 DOSSIER DE PRESSE CarPostal France Toute notre énergie dans l innovation! France 12.10.15 Belfort 13.10.15 Dole 14.10.15 Bourg-en-Bresse 15.10.15 Grenoble 16.10.15 Salon-de-Provence Contact presse

Plus en détail

digital customer experience

digital customer experience digital customer experience améliorons ensemble votre expérience numérique au service de vos usages digital customer experience enrichir l expérience utilisateur grâce à des usages novateurs et fédérateurs

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Repères chiffrés et tendances

Repères chiffrés et tendances Repères chiffrés et tendances Quelques chiffres clés nationaux sur la mobilité 56 mn, le temps moyen passé chaque jour par personne dans les transports en France : les 2/3 en voiture (source Insee - novembre

Plus en détail

Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste. Atteindre le facteur 4 en 2050 est un objectif ambitieux

Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste. Atteindre le facteur 4 en 2050 est un objectif ambitieux Certu M o b i l i t é s e t t r a n s p o r t s Le point sur 17 Réduction des gaz à effet de serre liés aux transports: viser juste La prise en compte des émissions de gaz à effet de serre dans les politiques

Plus en détail

RE[FLUX] VILLES NUMÉRIQUES

RE[FLUX] VILLES NUMÉRIQUES VILLES NUMÉRIQUES RE[FLUX] HALLIER Charline c.hallier@hotmail.fr - 06.42.62.00.93 Monteur POUGEARD Pierre ppougeard@gmail.com - 06.77.72.08.88 - Chef opérateur image VALLEZ Sophie sophie@vallez.me - 06.37.72.77.16

Plus en détail

L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients. L autopartage : un potentiel sous-exploité. ena.6t.fr

L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients. L autopartage : un potentiel sous-exploité. ena.6t.fr L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients Cette étude a été réalisée par 6T-Bureau de recherche en partenariat avec France Autopartage et avec le soutien de l Agence de l

Plus en détail

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

Flux réels et flux virtuels

Flux réels et flux virtuels Flux réels et flux virtuels Maurice Bernadet - LET 10 avril 2015 Le champ ouvert par les banques de données regroupant des informations géolocalisées relatives aux infrastructures de transport et aux déplacements

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020. Repères #1

Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020. Repères #1 Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020 Repères #1 Février 2015 A - L état des lieux Des systèmes d information, levier de modernisation de l administration Grâce aux investissements réalisés

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Mai 2015 SCHEMA DEPARTEMENTAL DES INFRASTRUCTURES PUBLIQUES DE CHARGE POUR VEHICULES ELECTRIQUES OU HYBRIDES RECHARGEABLES Contexte L Etat s est positionné en faveur du véhicule électrique suite notamment

Plus en détail

Journée Secteur Public CXP

Journée Secteur Public CXP Journée Secteur Public CXP Jeudi 6 novembre 2014 - Paris UNE JOURNÉE CONSACRÉE À LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DU SECTEUR PUBLIC Journée Secteur Public CXP Jeudi 6 novembre 2014 à Paris Vous faites partie

Plus en détail

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France Connexion sans fil dans des autocars : une première en France A l occasion de ses 100 ans, la Régie Départementale des Transports des Bouches-du-Rhône (RDT13) fait figure de précurseur en équipant la ligne

Plus en détail

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS

LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS LES HABITUDES DE DEPLACEMENTS DES HABITANTS Principaux résultats de l enquête ménages déplacements de la Communauté urbaine d Arras - 2014 Introduction Cette enquête a été réalisée de janvier à février

Plus en détail

Les nouvelles organisations du travail

Les nouvelles organisations du travail Les nouvelles organisations du travail Flexineo Travail 2.0, e-travail et solutions d éco-mobilité : Flexineo aide les entreprises et les collectivités à optimiser l organisation du travail et les déplacements,

Plus en détail

Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités

Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités Démarche innovante mobilité Malika DATI Vice-présidente du Grand Nancy en charge de la participation et des mobilités Frédéric CHASTANIER Responsable «ingénierie Ville Durable» Grand Nancy Laurent DUPONT

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE

COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE 12 nov. 2014 COMMISSION DÉPLACEMENT DU SCOT DE LA RÉGION GRENOBLOISE Elu référent : Luc Rémond Le 12 novembre 2014 Voreppe Hôtel de ville Sommaire de l intervention 1. Chiffres-clé sur les déplacements

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

INVENTONS LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE

INVENTONS LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE EN SEM BLE... NOTRE VISION_ LES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE. Les équipes de La SARA connaissent parfaitement le territoire de l agglomération angevine... par définition. En effet, nous intervenons sur les opérations

Plus en détail

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation

La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Crédit photo : Hlp - DISSAUX La filière de l informatique : synthèse de l étude des besoins de professionnalisation Mars 2014 (à partir de l étude validée en juin 2013) CONTEXTE Dans un marché mondial

Plus en détail

L expérience citoyenne numérique. Solutions et expertises pour répondre aux enjeux des territoires

L expérience citoyenne numérique. Solutions et expertises pour répondre aux enjeux des territoires L expérience citoyenne numérique Solutions et expertises pour répondre aux enjeux des territoires La Carte de Vie Quotidienne Une carte unique pour des usages multiples pour accéder aux différents Collectivités

Plus en détail

IGNfab - Accélérer les projets de géoservices des PME

IGNfab - Accélérer les projets de géoservices des PME IGNfab - Accélérer les projets de géoservices des PME 18/01/2016 Appel à projets SOMMAIRE 1) Présentation du programme IGNfab 2) Présentation des thématiques du 3ème appel à projets et des enjeux associés

Plus en détail

Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité

Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité Modèles économiques pour les nouveaux services à la mobilité Quels enseignements tirer de l appel à manifestation d'intérêt (AMI) «mobilité quotidienne et acheminement final des marchandises»? Mathieu.chassignet@ademe.fr

Plus en détail

COVOITURAGE EN ILE DE FRANCE

COVOITURAGE EN ILE DE FRANCE TRANSILIEN PARIS, LE 9 DECEMBRE 2014 COVOITURAGE EN ILE DE FRANCE TRANSILIEN FAIT LE PARI DE LA COURTE DISTANCE, AVEC IDVROOM.COM Le 9 décembre, Barbara Dalibard, directrice générale de SNCF Voyageurs,

Plus en détail

Les pratiques de stationnement automobile des habitants de la grande agglomération toulousaine

Les pratiques de stationnement automobile des habitants de la grande agglomération toulousaine Enquête Ménages Déplacements 213 Les pratiques de stationnement automobile des habitants de la grande agglomération toulousaine Le poids de l histoire L avènement de la voiture s est accompagné d une offre

Plus en détail

Schéma Régional des Services de Transport

Schéma Régional des Services de Transport Schéma Régional des Services de Transport pour des transports durables Synthèse Lundi 7 avril 2008 Présentation des rapports à l assemblée plénière du Conseil régional du 10 avril 2008 Les grands enjeux,

Plus en détail

TaaS. Cahier des charges application mobile Master MDSI. Transport as a Service. Business Process Reengineering

TaaS. Cahier des charges application mobile Master MDSI. Transport as a Service. Business Process Reengineering Business Process Reengineering Cahier des charges application mobile Master MDSI TaaS Transport as a Service Peter Hartlieb François-Xavier Verriest Table des matières Business Model... 4 Cible... 4 Partenaires...

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

L Etablissement public Paris-Saclay (EPPS) lance le challenge étudiant «Nouvelles Mobilités» sur la plateforme Studyka

L Etablissement public Paris-Saclay (EPPS) lance le challenge étudiant «Nouvelles Mobilités» sur la plateforme Studyka COMMUNIQUE DE PRESSE Orsay, le 25 novembre 2013 L Etablissement public Paris-Saclay (EPPS) lance le challenge étudiant «Nouvelles Mobilités» sur la plateforme Studyka L EPPS souhaite ainsi mobiliser, aux

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Jean-Christophe NGUYEN VAN SANG FIRIP

Jean-Christophe NGUYEN VAN SANG FIRIP Jean-Christophe NGUYEN VAN SANG FIRIP R.I.P 3.O La Convergence Energie/Télécoms Smart City, Smart Grid Jean Christophe NGUYEN VAN SANG Délégué Général de la Fédération des Réseaux d initiative Publique

Plus en détail

Mutualisation, normalisation et interopérabilité

Mutualisation, normalisation et interopérabilité Mutualisation, normalisation et interopérabilité Régis CASTERAN, Président STRUCT-IT, animateur BNEVT-CN03 J ai créé ma propre entreprise pour conseiller les institutionnels et les industriels sur l interopérabilité

Plus en détail

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS.

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 1 er décembre 2014 INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. Le 27 novembre 2014, Renault, la Fondation Renault

Plus en détail