La Lettre Innovation, Nouveautés, Evènements, et Pratiques des TI N 08/50

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Lettre Innovation, Nouveautés, Evènements, et Pratiques des TI N 08/50"

Transcription

1 Polaris, le Deep Blue du Poker La Lettre Innovation, Nouveautés, Evènements, et Pratiques des TI N 08/50 15 Décembre 2008 La pensée de la semaine «Quand on court après l'esprit, on attrape la sottise.» Charles de Secondat Montesquieu Une nouvelle avancée logicielle en matière d'intelligence artificielle vient d'être présentée à l'exposition de Las Vegas consacrée aux jeux, mieux connue sous le nom de "Gaming Life Expo". Polaris, le programme informatique en question, est le premier programme réussissant à battre une équipe de joueurs de poker renommés dont chacun des membres avait remporté au moins 1 million de dollars de gains. Cette victoire de Polaris ne signifie pour autant pas que le logiciel est un joueur imbattable de poker. Le programme ne se montre actuellement performant qu'en un contre un et en Texas hold'em à pot limite. Mais les développeurs espèrent pouvoir rapidement mettre au point un programme capable de remporter des tournois de Texas hold'em no limit au plus haut niveau. En 1997, le Deep Blue d'ibm était devenu le premier ordinateur à battre un champion du monde d'échecs et l'an dernier une équipe de chercheurs a présenté un programme capable de ne jamais perdre une partie de dames. Ces jeux étaient jusque là dominés par les humains mais étaient modélisables informatiquement et les avancées en intelligence artificielle étaient ainsi attendues. Le poker en revanche met en jeu des paramètres de bluff, de ruse et de tromperie qui ne sont pas traditionnellement associés avec les cartes mères, portes logiques et circuits intégrés. Si aux échecs ou aux dames l'ordinateur connait toutes les positions des pièces sur le plateau, il n'en va pas de même au poker où les décisions doivent être prises sans connaître le jeu de l'adversaire. Les ordinateurs ne tiennent pas encore toutes les ficelles des décisions complexes des joueurs mais Polaris réussi remarquablement dans les variantes du jeu pour lesquelles les incertitudes sont moins nombreuses. Lorsque la puissance de calcul disponible sera capable de créer, comme pour les échecs et les dames, des arbres de décision déterminant l'action permettant la plus grande probabilité de gain les futures versions de Polaris pourront alors rivaliser avec les humains et s'asseoir aux tables des plus grands champions. Un problème fondamental risque cependant d'occuper les chercheurs pour de nombreuses années encore, à savoir le fait que pour un joueur de poker, la meilleure stratégie dépend du style de jeu l'adversaire et l'analyse informatique des comportements risque de se heurter aux tromperies délibérées des joueurs qui eux ne choisissent pas toujours des voies rationnelles. Microsoft trying to blow the roof off datacenter design Microsoft's Generation 4 Modular Data Center for its cloud computing infrastructure calls for containerized servers inside a secure perimeter with no roof Microsoft has seen the future of the datacenter, and oddly enough it's missing a roof. The company's future datacenter design, which will be its de facto standard in five years, is a cross between an electrical switching station, an RV-park and the closing "warehouse" scene from the 1981 film Raiders of the Lost Ark. The company envisions a set of prefabricated containers the size of a semi-trailer filled with as many as 2,000 preconfigured servers. The containers can be parked next to and plugged into pre-built mechanical, electrical, cooling and security components. In essence, it is a giant collection of boxes and pluggable components that can grow and shrink based on need. The container portion of the idea is nothing revolutionary. Microsoft is installing them in its Chicago datacenter. Sun introduced a server container called Project Blackbox in 2006 and Google received a patent in 2007 on its "mobile datacenter" stored in a standard shipping container, which unlike Sun's Blackbox, could be clustered in the same modular fashion that Microsoft is proposing. The container idea also has its critics who say they are rife with electrical and mechanical concerns, have power management and cooling issues, present a single point of failure, and are susceptible to damage during shipping. Microsoft, however, is not just talking about containers, but the configuration of the entire datacenter. The company this week unveiled what it is calling its "Generation 4 Modular Data Center" plan, a blueprint that will define its cloud datacenter infrastructure in the next five years. The datacenters have four walls and a sophisticated perimeter security system, but are open to the elements as they lack a roof. Trucks wheel the boxes into the enclosure where they are connected to power/cooling stations before being brought online. It's a bold plan to drive industry thinking about how to construct and operate datacenters in a world of capacity spikes, real-time needs for computing power and expanding green initiatives. "We believe it is one of the most revolutionary changes to happen to datacenters in the last 30 years," said Michael Manos, general manager of global foundation services for Microsoft, in his blog introducing Microsoft's Generation 4 plan. BusinessWeek reported last month that Microsoft said it was going to "reinvent the infrastructure of our industry" by building some 20 datacenters that can carry a price tag as much as $1 billion apiece. "In short, we are striving to bring Henry Ford's Model T factory to the datacenter," Manos said. "In our design process, we questioned everything. You may notice there is no roof and some might be uncomfortable with this. We explored the need of one and throughout our research we got some surprising (positive) results that showed one wasn't needed." Microsoft says all the pieces needed to construct the datacenter would be built off-site and assembled once they arrived at the datacenter location, much the way planes, cars, and computers are built today. The company says the process would mean less time and money to erect a new datacenter. And Microsoft expects efficiencies in power usage that blow away even the best-rated facilities today based on PUE (power usage effectiveness), a metric developed by The Green Grid and used to determine the energy efficiency of a datacenter. "A key driver is our goal to achieve an average PUE at or below by 2012 across our datacenters," Manos said on his blog. Achieving such a low PUE average would be a breakthrough given that the typical datacenter has an average PUE of 2.5, according to the Uptime Institute. The Institute says that a best-case scenario today could produce a 1.6 PUE average if the datacenter is using the most efficient equipment and best practices. Manos added: "More than that, we are on a mission to reduce the overall amount of copper and water used in these facilities." Operationally, the datacenter would offer different classes of service defined to meet the needs of applications and services deployed and to create cost efficiencies. The classes include à la carte options, such as uninterruptible power supplies and backup generators, temperature controls, and redundancy.

2 Microsoft says the varying configurations will drive engineering innovations that will lower operational costs for applications. And to show that Microsoft is aiming toward industry interoperability the datacenter's containers would have common interfaces so others can plug their wares into them including computer vendors, UPS vendors, and generator vendors. Manos admits that a 2005 memo written to Microsoft employees by now chief software architect Ray Ozzie was the trigger for thinking about how Microsoft would evolve deeper into an operations company rather than a provider of packaged software. What grew out of that were Generation 2 facilities, now operating in Quincy, Wash., and San Antonio, Texas, which took into account sustainability, energy efficiency, and total cost of operations. Generation 3 facilities, which are represented by Microsoft's mammoth datacenter in Chicago, feature containers and a modular design. Microsoft has posted a short video to show how its Generation 4 datacenters would be constructed and how they would operate. La souris, 40 ans de clics Animal de laboratoire s il en est, la souris informatique est sortie de celui du Stanford Research Institute il y a quarante ans. C est le 9 décembre 1968 que le premier cyber-rongeur fut présenté par Douglas Engelbart. Il faudra attendre 1974 pour que cette souris parallélépipédique et munie de deux roues crantées, se dote, sous l impulsion du suisse Jean-Daniel Nicoud, d une boule et d un second bouton. Rapidement, ces souris préhistoriques s arrondissent. Et leurs formes s approchent de celle de nos espèces contemporaines. En 1984, l une d entre elles parvient à communiquer avec le PC par infrarouge, sans le fil. Ses descendants, via la technologie radio, accroissent leur territoire sur le bureau tout en faisant fi des obstacles qui brouilleraient le signal avec le PC. La surface du meuble devient alors le lieu d une impitoyable sélection naturelle. Les espèces à boule, véritables ramasse-poussière, sont détrônées dès les années 2000, par d autres, à capteur optique plus précis. Arrive 2004, et la concurrence des modèles armés de lasers capables, d après leurs géniteurs, d opérer sur un plus grand nombre de surfaces. Le mois dernier, une nouvelle espèce invasive signée Microsoft, promettait, grâce à son laser Blue Track, un fonctionnement sur tout support, sauf miroirs et verre. Pendant ce temps, la forme des souris a évolué. Dans le but d endiguer, chez l utilisateur, une affection caractérisée par la compression d un nerf dans le poignet : le syndrome du canal carpien. Et aussi sous l impulsion de designers fous qui trouvent en la souris un exutoire à la générale morosité du monde informatique. Habillées de couleurs chatoyantes, caparaçonnées, recouvertes de diamants ou épurées, ces bêtes sont une source inépuisable d inspiration. Souris gonflables, souris objets, souris animaux (bien sûr), souris fantasmes (avec une nette préférence des modélistes pour l anatomie féminine) Au plus fort de leurs délires, les designers les ont même dotées d improbables fonctions : aspirateurs, étiqueteuses, chauffe-mains, rafraîchisseurs de paumes, téléphones, diffuseurs d odeurs, ou cardiomètre. D autres se sont vus greffer un lecteur des veines de la main pour authentifier l utilisateur ou encore, et c est un comble pour une souris, la possibilité de faire du «chat» grâce à un micro et un haut-parleur. Pourtant, malgré leur incroyable diversité, le cabinet d analyse Gartner ne prédit pas un avenir radieux aux souris. D ici cinq ans, elles pourraient être supplantées par les interfaces tactiles et les systèmes de reconnaissance de formes par webcams. «Les souris sont mal adaptées aux nouveaux usages de loisirs numériques pour lesquels le PC s invite dans le salon (télévision, films, diaporamas )». Quoi!? Notre syndrome carpien deviendrait un screen elbow? Pas sûr. Car le marché de la souris ne cesse de croître (10 % à 15 % depuis 2005). e mois-ci, Logitech commercialise son milliardième mulot. Signe de la vitalité de l espèce, les souris continuent de muter. Les derniers modèles s équipent de gyroscopes et s utilisent sur une surface ou dans la main. L extinction n est pas pour demain. IBM, Ubuntu Unveil Microsoft-Free 'PC' The first offering from Big Blue's anti-microsoft push relies on a virtual desktop and a mix of open and closed source. IBM is taking another step forward in its bid to undercut Microsoft's dominance on the PC. Together with Ubuntu Linux backer Canonical, Big Blue is now rolling out a virtual desktop solution that delivers IBM Lotus software to users. The new solution includes a Ubuntu desktop with IBM Lotus applications, delivered via a Linux virtual desktop infrastructure from vendor Virtual Bridges. The applications come by way of the Open Collaboration Client Solution software (OCCS) and include IBM Lotus Symphony, Lotus Notes and other Lotus applications. The Linux-based virtual desktop marks the first product announcement from the IBM-led Microsoft-Free PC effort that it announced at LinuxWorld in October. IBM argues that in today's economy, the desire for enterprises to have full functionality and lower cost is driving the move to PCs free of Microsoft software. Les tarifs des actes médicaux consultables sur le Net en Depuis juillet, le prix moyen de la consultation d'un praticien est disponible sur internet grâce à l'annuaire des professionnels de santé du site de la Sécurité sociale, Ameli.fr. Un service qui a reçu plus de visites depuis son lancement. Dès janvier 2009, ce sont les tarifs pratiqués par chaque praticien pour les actes médicaux dits «techniques» qui seront mis en ligne. Seuls les actes réalisés en cabinet de ville, en clinique privée et en secteur privé à l'hôpital sont concernés, soit 110 millions d'actes par an. La majorité d'entre eux relève de l'imagerie (radio, échographie, IRM...), suivis par les examens de diagnostic (électrocardiogramme, test d'allergie...) et les actes de chirurgie. Seuls les types d'actes les plus fréquents - une centaine - seront référencés. Le taux de remboursement sera aussi disponible. Les tarifs seront accessibles depuis la fiche de chaque médecin. Pour les praticiens de secteur 1, il s'agira des tarifs fixes imposés par la Sécurité sociale dans le cadre et en dehors du parcours de soins (sans passer par le médecin traitant). Pour les médecins de secteur 2, à honoraires libres, c'est une fourchette de tarifs qui sera indiquée, ainsi que le coût que ces praticiens facturent le plus fréquemment à leurs patients. Pour connaître ce coût, la Sécurité sociale analyse les données de remboursement liées à chaque médecin sur six mois et réactualise cette moyenne tous les trimestres. Smartphones : Apple et RIM grands vainqueurs du 3e trimestre apple_et_rim_grands_vainqueurs_du_3e_trimestre Le ralentissement économique pèse-t-il sur le marché des smartphones? Difficile à dire mais avec une progression globale de 11,5% au troisième trimestre, la croissance du marché est la plus faible jamais enregistrée par le Gartner depuis la création de son baromètre.

3 "Bien que les opérateurs mobiles subventionnent plus de smartphones, pour abaisser le coût des terminaux, ils lient la vente du produit à des forfaits sur deux ans et des tarifs mensuels qui restent encore trop élevés pour le consommateur moyen", explique le Gartner. Sur la période, il s'est donc vendu 36,5 millions de smartphones dans le monde. Nokia conserve la tête du classement avec 15,5 millions de combinés écoulés soit une part de marché de 42,4%. Néanmoins le géant finlandais voit ses ventes se replier de 3,1%. La concurrence devient acharnée, notamment du côté d'apple et de RIM. Mais le premier fabricant mondial n'a pas dit son dernier mot, notamment avec le nouveau terminal haut de gamme N97. RIM, le fabricant du BlackBerry affiche une croissance de 81,7% avec 5,8 millions de combinés vendus. Le canadien profite toujours de la multiplication de ses références et de son positionnement pro et grand public. Le lancement du très attendu Storm à écran tactile pourrait confirmer cette tendance même si le 4e trimestre ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices. Sa part de marché s'établit aujourd'hui à 15,9% selon le Gartner contre 9,7% il y a un an. Mais RIM est désormais talonné par Apple qui affiche la plus belle croissance du marché (+327,5%!) grâce au succès planétaire de l'iphone 3G. La pomme a en vendu sur la période 4,7 millions pour une part de 12,9%. Elle était seulement de 3,4% il y a un an... Malgré une hausse de ses ventes de 26% (à 1,7 million), HTC perd la 3e place mondiale. Avec une part de marché de 4,5%, le taiwanais voit s'éloigner le podium alors que le groupe affichait de hautes ambitions avec ses nouveaux modèles Touch. Sharp ferme la marche avec des ventes en recul de 19,3% à 1,2 million d'unités. Sa part n'est plus que de 3,4%. Du côté des systèmes d'exploitation, Symbian (Nokia) reste logiquement bien accroché à la première place avec une part de 49,8% mais perd 13 points sur un an! Mécaniquement, RIM OS flambe avec une part qui passe de 9,7% à 15,9%. MacOS pour iphone prend la 3e place avec une part de 12,9% contre 3,4% il y a un an! Windows Mobile est le grand perdant de ce classement, sa part de marché passe de 12,8% au 3e trimestre 2007 à 11,1% cette année. Enfin, et c'est une surprise, malgré l'apparition d'android et la multiplication des initiatives open-source, la part de Linux dans les smartphones s'effrite. Elle est de 7,2% contre 8,8% il y a un an. Dassault Systèmes et Chanel réfléchissent ensemble sur la lumière L'éditeur de Product lifecycle management (PLM) Dassault Systèmes signe un accord de recherche avec Chanel dans le domaine de la cosmétique. Pour les deux partenaires de cette étonnante association, il s'agit d'étudier dans un monde 3D virtuel le rendu de la lumière sur la peau en général (en fonction du type de peau, de l'âge, des conditions atmosphériques, etc.) mais aussi en fonction de l'application de certains produits. Chanel apportera bien entendu ses connaissances en cosmétique et Dassault Systèmes son savoir-faire dans les technologies 3D et la modélisation du virtuel. Avec cet accord, l'éditeur français sort de ses activités habituelles de CAO et de PLM. Mais Dassault Systèmes touche aussi un secteur nouveau pour lui, celui de la cosmétique. Et ce, même s'il avait déjà travaillé à la modélisation du follicule de cheveu en CAO avec L'Oréal en Le partenariat annoncé aujourd'hui s'appuie une équipe mixte de chercheurs de Chanel et de Dassault Systèmes. Mais il exploitera aussi le potentiel de la nouvelle entité Design Studio annoncé fin novembre dont il constitue le premier projet d'envergure. Dirigé par Anne Asensio, il réunit les designers et les ingénieurs de la R&D de Dassault Systèmes pour développer de nouvelles offres spécifiquement destinées aux designers. Les deux partenaires ne donnent que peu de précisions puisque le projet ne devrait pas aboutir avant Mais on sait néanmoins que, dans ce cadre, l'éditeur exploitera sa CAO 3D Catia, bien sûr, et ses applications de rendu réaliste, en particulier pour la lumière. Celle-ci est un domaine de recherche important de l'éditeur. Les algorithmes reproduisant les caractéristiques de la lumière qu'il a élaborés sont déjà utilisés dans l'industrie automobile par exemple, pour rendre le monde virtuel le plus ressemblant possible. Ces outils virtualisent la lumière et son comportement. Chanel, de son côté, a développé par exemple de nouveaux pigments pour les fonds de teint ou les rouges à lèvres qui réfléchissent la lumière en fonction des éclairages. Plus de 98% des PC sous Windows ne sont pas à jour, selon Secunia Menée sur utilisateurs volontaires, une étude de l'éditeur Secunia montre que 98,1% des machines sous Windows ont un ou plusieurs logiciels installés présentant des défauts de sécurité. La faute principalement à des absences de mise à jour. Éditeur du logiciel de vérification Personal Software Inspector, la firme danoise de sécurité Secunia a mené, sur 7 jours, une étude sur des utilisateurs de son logiciel, pour connaître le niveau de sécurité de leurs machines tournant sous Windows. Et les conclusions sont effarantes : 98,1 % de ces PC disposent d'une ou plusieurs applications non mises à jour et, pour certaines, présentant des failles de sécurité. Sur cette masse, Secunia a identifié 30,27 % d'utilisateurs possédant entre 1 et 5 applications non patchées ; 25,07 % disposant de 6 à 10 logiciels non mis à jour ; et 45,76 % d'utilisateurs avec plus de 11 programmes dans ce cas. Ces chiffres sont d'ailleurs plus mauvais que lors du dernier audit réalisé par Secunia en janvier dernier : à l'époque, seuls 4,54 % des PC scannés s'avéraient à jour, alors que 27,83 % hébergeaient entre 1 et 5 applications non mises à jour ; 25,69 % de 6 à 10 logiciels nécessitant un ou plusieurs patchs ; et 41,94 % plus de 11 applications concernées. D'après Secunia, la situation serait pire encore sur la totalité du parc de PC sous Windows, car les utilisateurs qui se sont pliés à son audit étaient volontaires et soucieux de connaître l'état de mise à jour de leur machine, ce qui n'est pas franchement le cas de la majorité des utilisateurs de PC sous Windows. Personal Software Inspector est un logiciel qui épluche le contenu d'un PC sous Windows pour vérifier les versions des logiciels installés et conseiller, le cas échéant, de les mettre à jour. Cet outil est gratuit et disponible en téléchargement sur ZDNet.fr. Oracle veut rendre Linux plus sûr Oracle et Emulex s attaquent à l intégrité des données sur les systèmes d exploitation Linux. Les deux compagnies ont ainsi développé un support pour le Protection Information Model du comité technique T10. Cette technologie permet de s assurer que les données sont correctement écrites sur des systèmes SCSI. Elle s applique de façon plus générique aux transferts de données effectués entre les applications et les bases de données. Cet apport sera intégré à la branche du noyau Linux. «Depuis plus de dix ans, Oracle a été un membre à part entière de la communauté Linux. Ce projet, créé en partenariat avec Emulex, apporte des fonctions d intégrité des données de classe professionnelle à Linux. C est un nouvel exemple de l engagement d Oracle en faveur de l amélioration de Linux pour tous les utilisateurs», a déclaré Andrew Morton, mainteneur du noyau Linux 2.6.

4 Oracle continue donc à participer au renforcement des fondations Linux, un mouvement qui a débuté avec son offre Unbreakable Linux (basée sur une Red Hat). Depuis, la compagnie a lancé d autres projets, comme le système de fichiers à tolérance de panne Btrfs. Il propose des fonctions de réparation et une administration simplifiée. Btrfs est encore en cours de développement, mais il adressera la problématique des systèmes de stockage massifs, courants dans les centres informatiques. Google et Salesforces interfacent leurs environnements de cloud computing Les deux éditeurs ont développé des passerelles entre Force.com et Google App Engine, leurs plates-formes de développement en ligne. Le géant des moteurs de recherche, Google, et l'éditeur de logiciels en ligne pour les entreprises Salesforces.com, viennent d'annoncer aujourd'hui leur troisième partenariat : son objectif est de permettre l'interconnexion, entre Force.com, la plate-forme de développement de l'éditeur de CRM en ligne et Google App Engine, l'environnement de développement en ligne «made in Google». Grâce à ce partenariat, les développeurs utilisant App Engine pourront exploiter des données d'entreprise en provenance de la plate-forme Force.com. Inversement, les développeurs Force.com pourront appeler des applications développées sur la plate-forme App Engine. Cela ne veut pas dire que les applications développées sur l'une des deux plates-formes pourront s'exécuter sur l'autre. Il s'agit juste d'un pont jeté entre les deux permettant de créer des applications plus riches exploitant les deux moteurs, et surtout plus rapidement sans avoir besoin de réinventer la roue sur chaque plate-forme. Saleforces a fait le premier pas en distribuant sur son site un kit baptisé Force.com for Google App Engine. Celui-ci est en réalité une librairie Python (le langage de Google App), que les développeurs pourront installer dans leur environnement App Engine et qui leur permettra d'appeler les API de la plate-forme Web Force.com. Signalons que le mois dernier Salesforce a annoncé le même type de partenariat avec Amazon et le même type de kit d'intégration pour les services Amazon S3 et Amazon EC2. Quant à Google, l'histoire d'amour continue entre les deux éditeurs en mode SaaS : Salesforce a, rappelons-le, intégré successivement, les campagnes Google AdWords, et la suite bureautique Google Apps dans sa solution Salesforce.com. Si bien qu'outre-atlantique les rumeurs de rapprochement vont bon train : le géant va-t-il mettre la main sur l'éditeur de CRM en ligne? Affaire à suivre... L'IEEE lance un programme pour créer un "brevet commun" Plutôt que de payer des royalties à chacun des ayants droit d'un brevet, l IEEE propose de régler un forfait pour s acquitter une fois pour toute de toutes les licences nécessaires auprès des différents ayants droit. L'Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE) et la société Via Licensing, une filiale des laboratoires Dolby spécialisée dans la propriété intellectuelle, vont lancer un programme pilote sur deux ans pour favoriser l'émergence de «brevets communs», en vue d'accélérer l'adoption rapide de standards. Cela signifie que l'ieee va encourager ses membres travaillant sur un même projet à proposer un brevet global pour la vente de la propriété intellectuelle à des industriels souhaitant l'intégrer. Objectif : éviter à ces derniers de négocier au coup par coup avec chacun des participants à la création du standard. La société Via Licensing se chargera ensuite de gérer ces brevets communs et de redistribuer les royalties récoltées à chacun des ayants droit. Outre l'adoption rapide de nouveaux standards, le but de l'ieee et de ses membres est aussi de réduire les procédures en justice pour violation de brevet ; ce type de brevet commun assurant aux industriels achetant une licence que tous les participants à l'élaboration du brevet seront reconnus et rétribués. Les membres de l'ieee sont à l'origine de nombreux standards technologiques comme les ports Firewire (IEEE 1394), les réseaux sans fil Wi-Fi (IEEE ) ou plus récemment le WiMax (IEEE ). L'IEEE compte membres dans 160 pays et a participé à l'élaboration de 900 standards techniques et industriels. Are Social Networks Sinking? The economic downturn and uncertain business plans could result in an industry-wide shakeout. Dire market conditions have forced virtually all social-networking firms to scale back. In October, the third most popular social-networking site, Hi5, announced that it would cut between 10 and 15 percent of its staff. And in November, the business-focused networking sites LinkedIn and Jive said that they would slash their workforces by 10 and 40 percent, respectively. The dominant social-networking sites are certainly better equipped to weather the storm: MySpace and Facebook have estimated revenues of $750 million and $300 million, respectively, while LinkedIn is expected to pull in between $75 million and $100 million this year. However, the overall value of these companies is still largely based on growth potential, which now seems shaky. Microsoft's investment in Facebook valued the company at a massive $15 billion. But in November, Twitter refused to be bought by Facebook for a reported $500 million of its stocks plus some cash. The past week has also seen the demise of two prominent (and promising) Web startups: Pownce and Values of n. Pownce, which offered a microblogging and file-sharing platform, was acquired by the blog software company Six Apart, while Values of n, which produces organizational and social-networking tools including Stikkit and I Want Sandy, was sold to Twitter. Both new owners promptly announced that they would shut the original services down, suggesting that their acquisitions were more about acquiring talent and technology than about investing in viable new businesses. Google planche sur un concurrent de Java, Flash et Silverlight La firme de Mountain View développe actuellement le projet «Native Client» : une plate-fome logicielle capable de faire tourner des applications quel que soit l'os ou le navigateur installé sur un PC. Comme Java, Flash ou Silverlight... Plutôt que d'attaquer frontalement Microsoft sur le terrain des systèmes d'exploitation, Google travaille sur une alternative visant à concurrencer Flash, Silverlight ou encore Java. Nommé «Native Client», son projet vise à produire un cadre de développement et des fondations logicielles pour faire tourner des applications (notamment audio et vidéo), quel que soit le système d'exploitation, le navigateur ou les logiciels installés sur une machine. Google en a publié une première version lundi 8 décembre ; les développeurs de la firme de Mountain View tiennent à préciser qu'ils l'ont publiée «à un stade de développement très précoce, expérimental, afin d'obtenir des retours des communautés de la sécurité et, plus

5 généralement, de l'open source». Car Native Client est un projet open source et les développeurs intéressés par ce projet pourront programmer leurs applications en langage C à l'aide d'un compilateur C sous licence GNU. Pour le moment, Native Client fonctionne sous la forme d'une extension pour navigateur sous Windows, Mac OS et Linux. Si Chrome, Firefox, Safari ou encore Opéra sont parfaitement capables de faire fonctionner cette extension et les quelques démonstrations d'applications que Google a mises en ligne, ce n'est pas encore le cas d'internet Explorer. Pour sécuriser son système et éviter qu'il soit perméable à des logiciels malveillants, Google a placé un module nommé «inner-sandbox» dans Native Client, capable d'examiner le code des applications et de définir si elles présentent d'éventuelles failles de sécurité. Barack Obama invité à envisager le risque de cyberguerre Un comité d'experts rend un rapport accablant sur la vulnérabilité des systèmes informatiques américains et préconise la création d'un cabinet dédié à la Maison blanche. George W. Bush n'était pas, de son propre aveu, «préparé à la guerre». Son successeur, Barack Obama, sera-t-il prêt à affronter une cyber guerre quand il prendra ses fonctions le 20 janvier prochain? Car le nouveau président a beau être l'un des plus technophiles que l'amérique ait jamais connu (en témoignent son Blackberry, son utilisation intensive de YouTube, etc.) cela ne fait pas tout. Et en la matière, la situation des Etats-Unis serait pour le moins inquiétante. C'est la conclusion d'un groupe d'experts américains du CSIS (Centre d'études stratégiques et internationales) dans un rapport rendu public, intitulé «Securing Cyberspace for the 44th Presidency». En 96 pages, ils dressent un tableau alarmant et recommandent la création d'un très officiel Bureau national du cyberespace, dans la future administration Obama. Depuis plusieurs années, l'ensemble des points les plus emblématiques du pouvoir américain a fait l'objet d'attaques informatiques récurrentes. Qu'il s'agisse de la Nasa, des ministères de l'intérieur, des Affaires étrangères (département d'etat), du Commerce, ou de la Défense, tous les systèmes informatiques en place ont apporté la preuve de leur... vulnérabilité. En mars dernier, les Etats-Unis avaient simulé une grande cyberattaque, baptisée «Cyberstorm II». Pendant la campagne présidentielle, Barack Obama s'était engagé à nommer, s'il était élu, un «Conseiller national pour le cybermonde». Mais cela ne devrait pas suffire, souligne le comité d'experts. Le chantier est bien plus vaste, il faut tout d'abord considérer les systèmes informatiques, et la «cyber-infrastructure» comme l'un des points névralgiques indispensables à la bonne marche du pays. De plus, selon les experts, la législation en la matière, c'est-à-dire tous les textes qui régissent la vie dans le cyberespace (contrôle, surveillance, etc.) est déjà dépassée, et devrait être revue intégralement, insistent les experts. Les enjeux sont donc vitaux pour les Etats-Unis, surtout face à la menace grandissante de pays comme la Chine. Dans un récent rapport, cité par l'afp, la US-China Economic and Security Review Commission estimait que la Chine dispose de techniques d'espionnage capables de pénétrer les réseaux américains les plus sensibles pour y dérober des informations confidentielles. Un comble quand on sait que ce sont des entreprises américaines, à commencer par Cisco, qui ont formé les autorités chinoises à la sécurité des réseaux... Fuite de données : les premières solutions globales 3_/15/89/1/Fuite_de_donnees les_premieres_solutions_globales.htm Eviter la divulgation d'informations sensibles, tel est l'objectif de la DLP, ou Data Loss Prevention. Une problématique ancienne mais dont l'amplification récente justifie l'émergence d'approches et d'outils spécifiques. 1. Une problématique amplifiée par des facteurs aggravants 2. Des fuites multiples et variées 3. Un marché français en pleine prise de conscience 4. Identifier les données sensibles et contrôler les fuites 5. Des offres en quête d'exhaustivité Terminologie : Dans le sigle DLP, seul le «D» signifie toujours la même chose (Data). Le «L» correspond tantôt à Loss (perte), tantôt à Leakage ou Leak (fuite), tandis que le «P» désigne Protection chez les uns et Prevention chez les autres. Microsoft ouvre une plate-forme de blog open source Microsoft définitivement converti à l'open source? Pas vraiment, même si la firme de Redmond s'y intéresse de plus en plus, en témoigne sa plate-forme Oxite lancée en catimini le 5 décembre. Encore au stade de développement Alpha, Oxite est une plate-forme de gestion de contenus pour blog et site web, composée en open source à partir de l'environnement ASP.NET MVC de Microsoft. C'est d'ailleurs l'objectif premier d'oxite : montrer par l'exemple le type d'application que l'on peut créer à partir de ce cadre de programmation. L'autre but avoué de Microsoft est de proposer des bouts de codes réutilisables dans d'autres applications de gestion de contenus pour implanter facilement des fonctions typiques de ces outils, comme des commentaires anonymes ou via authentification, la modération des propos, des flux RSS, des trackbacks... bref, toutes les fonctionnalités que l'on trouve sur les plates-formes concurrentes comme TypePad de Six Apart ou Blogger de Google. Pour le moment, un seul site exploite cette plate-forme, Mix Online, blog de développeurs pour la «création de sites web innovants». Au cours des derniers mois, Microsoft a multiplié les appels du pied vers la communauté open source, en se convertissant par exemple à l'identifiant unique OpenID, ou en permettant d'installer des logiciels open source avec son outil d'installation pour applications Web. Orange travaille sur un moteur de recherche vidéo de nouvelle génération Dans une interview au magazine L'Express, le PDG de France Telecom a indiqué que ses services de R&D planchaient actuellement sur un nouveau moteur de recherche vidéo utilisant des techniques de reconnaissance vocale et de reconnaissance de formes. Selon Didier Lombard, les équipes d'orange "mettent au point une solution qui retrouve des vidéos en fonction des sous-titres, d'une voix, ou même de la forme du visage. En tapant "Nicolas Sarkozy", on trouvera les images du président, mais aussi celles de sa marionnette aux Guignols, car le moteur sera aussi sensible aux intonations. Nous possédons ce service à l'état de prototype pour 100 personnes. Quand je l'ai vu, j'ai dit aux équipes d'accélérer! Ils ont commis une grossière imprudence : celle de me le montrer! Ce prototype est encore en cours de développement et, a priori aucune date de sortie n'a encore été annoncée.

Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0

Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0 Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0 2006 IBM Corporation Didier ROCHE Directeur BT&IT France, NWA 07 Février 2008 La feuille de route de la Business Transformation chez IBM Supporter la

Plus en détail

Microsoft Lync 6/5/2013

Microsoft Lync 6/5/2013 1 Microsoft travaille depuis plus de 20 ans sur l amélioration de la productivité individuelle (Word à 25 ans) Plus de 10 sur la productivité collaborative (sharepoint fête ses 10 ans) et les Communications

Plus en détail

Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager.

Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager. IBM Tivoli Key Lifecycle Manager Version 2.0.1 Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager. National Language Version: To obtain the Quick

Plus en détail

Sun ONE Application Server Platform Summary

Sun ONE Application Server Platform Summary Sun ONE Application Server Platform Summary Version 7, Update 3 Part Number 817-5602-10 February 2004 This document provides the specifics on supported platform components for the Sun Open Net Environment

Plus en détail

AVOB sélectionné par Ovum

AVOB sélectionné par Ovum AVOB sélectionné par Ovum Sources : Ovum ovum.com «Selecting a PC Power Management Solution Vendor» L essentiel sur l étude Ovum AVOB sélectionné par Ovum 1 L entreprise britannique OVUM est un cabinet

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

CEISAR Survey on IT education

CEISAR Survey on IT education CEISAR Survey on IT education Objectives In June 2007, the CEISAR conducted a survey to understand what company needs are in terms of training on Computer Science and Management of IS. Our objective was

Plus en détail

XSORIES WEYE FEYE FAQ

XSORIES WEYE FEYE FAQ XSORIES WEYE FEYE FAQ ENGLISH FRANCAIS WEYE FEYE FAQ ENGLISH 1. COMPATIBILITY Weye Feye is compatible with the following cameras: CANON EOS 5DmII EOS 5DmIII EOS 6D EOS 7D EOS 40D EOS 50D EOS 60D EOS 70D

Plus en détail

Logiciels & systèmes d'exploitation

Logiciels & systèmes d'exploitation Logiciels & systèmes d'exploitation Dominique Lachiver Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/fr/ Juillet 2015 Table des matières

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012. Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies?

Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012. Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies? Cycle Innovation & Connaissance 12 petit déjeuner Mardi 15 mai 2012 Cloud Computing & Green IT : nuages ou éclaircies? Christophe CORNE, CEO de Systancia et dotgreen Marchés, technologies Une promesse

Plus en détail

Veille technologique - (Windows 8)

Veille technologique - (Windows 8) Veille technologique - (Windows 8) Résumé : Cette veille recense les principales informations concernant ce nouveau système d'exploitation, de façon simpliste. Le but n'étant pas de détailler chaque nouvelle

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Lotus Connections 2.5

Lotus Connections 2.5 Lotus Connections 2.5 Donner sens au Web 2.0 Mash-ups Facebook bookmarking del.icio.us RSS Wiki LinkedIn REST AJAX ATOM Web 2.0 Digg Blogs Tags Social Networks Consumerization folksonomy Video Sharing

Plus en détail

Web 2.0 : Premiers pas vers... Une Industrie informatique

Web 2.0 : Premiers pas vers... Une Industrie informatique Web 2.0 : Premiers pas vers... Une Industrie informatique Paris, 26 novembre 2008 Louis Naugès Président - Revevol www.revevol.eu louis.nauges@revevol.eu Blog : http//:nauges.typepad.com 1 Plan 1 - Digital

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing

VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing Tunis, le 12 Décembre 2012 Jamal Belhachemi BDM South EMEA 2010 VMware, Inc. Tous droits réservés. 2010 #1 dans les priorités des Directeurs Informatiques

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Transformations technologiques et nouvelles compétences IT

Transformations technologiques et nouvelles compétences IT Transformations technologiques et nouvelles compétences IT brunosch@microsoft.com Bruno Schröder National Technology Officer Microsoft Belux Prévisions: La disponibilité généralisée de capacités massives

Plus en détail

SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices

SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices SCC / QUANTUM Kickoff 2015 Data Protection Best Practices Stéphane Estevez QUANTUM Senior Product Marketing Manager EMEA Luc Vandergooten SCC Responsable Technique Data Protection Vers de nouveaux horizons

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Comprendre le marché des éditeurs de logiciels

Comprendre le marché des éditeurs de logiciels Comprendre le marché des éditeurs de logiciels Lorraine Il existe des logiciels ou des applications pour presque tous les besoins d une entreprise : progiciels, applications pour terminaux mobiles, petit

Plus en détail

Développeur front-end UI & Data visualization

Développeur front-end UI & Data visualization CAREERS SMART ADSERVER Développeur front-end UI & Data visualization H/F FULL TIME Smart AdServer Paris Posted 2 weeks ago Share Job Posting Share 0 Tweet 1 Share 31 Partager 0 Company Details Twitter

Plus en détail

Télécharger et installer un antivirus gratuit. Aujourd'hui, aucun ordinateur n'est à l'abri du risque d'infection lié aux virus informatiques.

Télécharger et installer un antivirus gratuit. Aujourd'hui, aucun ordinateur n'est à l'abri du risque d'infection lié aux virus informatiques. Aujourd'hui, aucun ordinateur n'est à l'abri du risque d'infection lié aux virus informatiques. A moins, bien sûr, de ne pas être connecté à Internet et de ne pas utiliser de fichiers venant de l'extérieur

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE...

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... Article rédigé pour les Etats généraux 2008 du MICADO, par Yannick BOUDIER. Résumé : L ingénierie collaborative est souvent prise pour un système d

Plus en détail

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0 Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 STARXPERT VERSION 1.0 StarXpert 2011 STARXPERT Siège social : 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel 01 75 57 84 80 info@starxpert.fr

Plus en détail

Glossaire informatique

Glossaire informatique Glossaire informatique DSDEN du Rhône 1. Adresse IP Une adresse IP (IP correspondant à Internet Protocol) est un numéro permettant d identifier une machine sur un réseau informatique. 2. Authentification

Plus en détail

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Les 24èmes journées de l UR-SETIT 22 Février 2015 Cette oeuvre, création, site ou texte est sous licence Creative Commons Attribution - Pas d Utilisation

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

Les cinq grandes vérités sur l économie des applications

Les cinq grandes vérités sur l économie des applications Les cinq grandes vérités sur l économie des applications Bienvenue dans l économie des applications. Une révolution est en marche. Désormais, les clients interagissent avec les entreprises par l intermédiaire

Plus en détail

Presented Présenté par by SÉMINAIRES RÉGIONAUX 2015

Presented Présenté par by SÉMINAIRES RÉGIONAUX 2015 Presented Présenté par by On prévoit que le marché global du DCIM passera de 300 millions de dollars en 2011 à environ 1,7 milliards de dollars en 2018. Source : 451 Research. Date publication : juillet

Plus en détail

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager IBM Workplace : permettre aux personnes de communiquer, de partager l information, quel que soit le terminal

Plus en détail

Chrome for Work. CRESTEL - 4 décembre 2014

Chrome for Work. CRESTEL - 4 décembre 2014 Chrome for Work CRESTEL - 4 décembre 2014 Connect Visualize Build Find Access 10 applications Web 3 appareils moyenne par employé Source : Forrester & Cisco. Accès sécurisé aux outils et aux données de

Plus en détail

video La bataille du logiciel libre pour HTML5

video La bataille du logiciel libre pour HTML5 video La bataille du logiciel libre pour HTML5 Sources: Cisco estimates based on CAIDA publications, Andrew Odlyzko http://www.wired.com/magazine/2010/08/ff_webrip/all/1 mercredi 13 juillet 2011

Plus en détail

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15

Cloud Computing Concepts de base Année académique 2014/15 Concepts de base Année académique 2014/15 Qu'est que le? online 2 Qu'est que le? Cela s'est-il produit auparavant? Innovation Produit Service 3 Qu'est que le? Considérons-le comme-ça... Crée ta propre

Plus en détail

IUT de Bobigny Paris XIII Pierre 2010-2011 SRC2. Analyse marketing : BlackBerry Torch

IUT de Bobigny Paris XIII Pierre 2010-2011 SRC2. Analyse marketing : BlackBerry Torch DOMINIQUE IUT de Bobigny Paris XIII Pierre 2010-2011 SRC2 Analyse marketing : BlackBerry Torch 1 Introduction Le marché des téléphones portables est en pleine restructuration depuis l'arrivée de l'iphone

Plus en détail

Le monde des logiciels libres Un aperçu du libre, de ses points faibles, de ses points forts et de ses enjeux

Le monde des logiciels libres Un aperçu du libre, de ses points faibles, de ses points forts et de ses enjeux Le monde des logiciels libres Un aperçu du libre, de ses points faibles, de ses points forts et de ses enjeux Adrien Destugues Forum ENSSAT 2010 "This resembles the relationship between Newtonian and Einsteinian

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO Gérard Memmi, Chef du Département Informatique et Réseaux Télécom ParisTech Philippe Forestier, Chef de projet EDF R&D AGENDA 1. INTERNET OF THINGS

Plus en détail

Louis Naugès 2013. Paris, 17 juin 2013 Louis Naugès - Chief Cloud Evangelist Revevol

Louis Naugès 2013. Paris, 17 juin 2013 Louis Naugès - Chief Cloud Evangelist Revevol Paris, 17 juin 2013 Louis Naugès - Chief Cloud Evangelist Revevol 1 2013 = aube de la R2I : Révolution Industrielle Informatique 1 Google I/O 2013 2 - louis.nauges@revevol.eu - IAE de Paris - 17 juin 2013

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

2010-2020 : La décennie Cloud :

2010-2020 : La décennie Cloud : 2010-2020 : La décennie Cloud : Concepts, potentiels, opportunités Lorient, 20 mai 2010 Louis Naugès - Revevol 1 1990 1 2000 2 - Lorient - 20 mai 2010 - louis.nauges@revevol.eu - Page : 1 2010? 3 Cloud

Plus en détail

Oracle Solaris Studio 12.4 : Guide de sécurité

Oracle Solaris Studio 12.4 : Guide de sécurité Oracle Solaris Studio 12.4 : Guide de sécurité Référence: E60512 Octobre 2014 Copyright 2013, 2014, Oracle et/ou ses affiliés. Tous droits réservés. Ce logiciel et la documentation qui l'accompagne sont

Plus en détail

Data Carrier System (code 5641090)

Data Carrier System (code 5641090) Instructions for Use Instructions d utilisation 2 5 Data Carrier System (code 5641090) 5009756-E 05/2011 2 ENGLISH PARTS OF THE DATA CARRIER READ/WRITE HARDWARE The Data Carrier consists of three parts:

Plus en détail

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015 Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux Regards Croisés sur L entreprise 2015 The collaborative economy is defined as initiatives based on horizontal networks and participation

Plus en détail

Quick start. Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200. Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200

Quick start. Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200. Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200 Quick start Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200 Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200 Using the additional functions available on your Pulsar ellipse Utilisation des fonctions additionnelles de votre

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

Application Web Cloud computing

Application Web Cloud computing Application Web Cloud computing Hubert Segond Orange Labs ENSI 2015-16 Plan du cours Introduction Caractéristiques essentielles Modèles de service SaaS PaaS IaaS Le Cloud et l entreprise Le Cloud en résumé

Plus en détail

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions 2 Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions

Plus en détail

Phone Manager Soutien de l'application OCTOBER 2014 DOCUMENT RELEASE 4.1 SOUTIEN DE L'APPLICATION

Phone Manager Soutien de l'application OCTOBER 2014 DOCUMENT RELEASE 4.1 SOUTIEN DE L'APPLICATION Phone Manager Soutien de l'application OCTOBER 2014 DOCUMENT RELEASE 4.1 SOUTIEN DE L'APPLICATION Salesforce NOTICE The information contained in this document is believed to be accurate in all respects

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud Computing

Veille Technologique. Cloud Computing Veille Technologique Cloud Computing INTRODUCTION La veille technologique ou veille numérique consiste à s'informer de façon systématique sur les techniques les plus récentes et surtout sur leur mise à

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 POINTS ABORDÉS Introduction Evolution de la téléphonie mobile Mobilité Appareils Technologies Smartphones et «feature» phones Connexions

Plus en détail

Résumé. Création d un fichier d aide pour Système de supervision automatisé

Résumé. Création d un fichier d aide pour Système de supervision automatisé Résumé Création d un fichier d aide pour Système de supervision automatisé Tuteur entreprise Rosaire LAVOIE Tuteur École Bertrand BOYER Nicolas FYOT Spécialité Génie électrique Résumé Summary Soprema est

Plus en détail

L expertise des hommes au coeur de la sécurité des réseaux et du Big Data

L expertise des hommes au coeur de la sécurité des réseaux et du Big Data Philippe Saadé Président Picviz Labs psaade@picviz.com L expertise des hommes au coeur de la sécurité des réseaux et du Big Data 1. UN CAS PARTICULIER Le talon d Achille de la sécurité des réseaux, aujourd

Plus en détail

Big Data -Comment exploiter les données et les transformer en prise de décisions?

Big Data -Comment exploiter les données et les transformer en prise de décisions? IBM Global Industry Solution Center Nice-Paris Big Data -Comment exploiter les données et les transformer en prise de décisions? Apollonie Sbragia Architecte Senior & Responsable Centre D Excellence Assurance

Plus en détail

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation

Tivoli Endpoint Manager Introduction. 2011 IBM Corporation Tivoli Endpoint Manager Introduction Enjeux pour les départements IT Comment gérer : l inventaire la mise à jour la sécurité la conformité Sur des environnements hétérogènes OS : Windows, Mac, UNIX, Linux,

Plus en détail

PC industriels et disques associés

PC industriels et disques associés Technical Service Bulletin PRODUIT DATE CREATION DATE MODIFICATION FICHIER PC INDUSTRIEL 23/03/2010 201005 REV A PC industriels et disques associés English version follows. SF01 (du 4 au 8 janvier 2010)

Plus en détail

Campagne Kickstarter pour le Gablys Locker : Verrouillez et déverrouillez votre ordinateur automatiquement dès que vous vous en éloignez

Campagne Kickstarter pour le Gablys Locker : Verrouillez et déverrouillez votre ordinateur automatiquement dès que vous vous en éloignez Communiqué de presse Paris, Juin 2015 Campagne Kickstarter pour le Gablys Locker : Verrouillez et déverrouillez votre ordinateur automatiquement dès que vous vous en éloignez Vidéo de la Campagne Après

Plus en détail

Veille technologique - BYOD

Veille technologique - BYOD Veille technologique - BYOD Présentation : L acronyme BYOD signifie Bring Your Own Device. En fait, ce principe récent est de partager vie privée et professionnelle sur un même appareil mobile (Smartphone,

Plus en détail

Application Web le Web Mobile

Application Web le Web Mobile Application Web le Web Mobile Hubert Segond Orange Labs ENSI 2015-16 Plan du cours Introduction Web mobile OS mobile Application native WebApp Développement applications mobiles Application mobile hybride

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation

Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation 1. Bien protéger tous ses comptes Facebook, Google, LinkeIdn... Optez pour la double validation Voilà quelques mois que le phénomène prend de l ampleur, et à juste raison. Car sur le net, on n'est jamais

Plus en détail

Présentation De Janua

Présentation De Janua Présentation De Janua Société de services (SS2L)/éditeur fondée en 2004 à Sophia Antipolis Notre métier : l'expertise Notre crédo : l'open Source Nos prestations : consulting, assistance ponctuelle et

Plus en détail

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal IBM 2015 App Days Amphithéatre Blaise Pascal Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal Appli Single Page : le concept du «Single Page App» Qu

Plus en détail

Centre d excellence GIS Intégrer la dimension géographique au cœur de votre SI

Centre d excellence GIS Intégrer la dimension géographique au cœur de votre SI Centre d excellence GIS Intégrer la dimension géographique au cœur de votre SI Cantine Numérique, Open coffee Brest le 6 novembre 2013 David Talabardon david.talabardon@capgemini.com 06 83 58 05 51 Les

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Présentation KASPERSKY ENDPOINT SECURITY FOR BUSINESS

Présentation KASPERSKY ENDPOINT SECURITY FOR BUSINESS Présentation KASPERSKY ENDPOINT SECURITY FOR BUSINESS 1 Les tendances du marché et leurs impacts sur l IT SOUPLESSE EFFICACITÉ PRODUCTIVITÉ Aller vite, être agile et flexible Réduire les coûts Consolider

Plus en détail

Ateliers du mercredi 9 février 2011

Ateliers du mercredi 9 février 2011 Ateliers du mercredi 9 février 2011 Barcamp Webmaster Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien ou rédacteur,

Plus en détail

Iphone vs. Android. Mardi 17 Novembre 2009 Paris, la Défense. Xavier PARADON, Directeur Technique Valtech Training xavier.paradon@valtech-training.

Iphone vs. Android. Mardi 17 Novembre 2009 Paris, la Défense. Xavier PARADON, Directeur Technique Valtech Training xavier.paradon@valtech-training. Mardi 17 Novembre 2009 Paris, la Défense Iphone vs. Android Xavier PARADON, Directeur Technique Valtech Training xavier.paradon@valtech-training.fr Anthony DAHANNE, Consultant Valtech Technology Consulting

Plus en détail

Extension fonctionnelle d un CRM. CRM étendu >> Conférence-débat 15 April 2015. Club Management des Systèmes d Information de l'iae de Paris Alumni

Extension fonctionnelle d un CRM. CRM étendu >> Conférence-débat 15 April 2015. Club Management des Systèmes d Information de l'iae de Paris Alumni Extension fonctionnelle d un CRM Conférence-débat 15 April 2015 Club Management des Systèmes d Information de l'iae de Paris Alumni CRM étendu >> Programme // CRM étendu Vision 360 et Plateforme Cloud

Plus en détail

Les nouveautés de la suite Windows Live Essentials 2011 (màj)

Les nouveautés de la suite Windows Live Essentials 2011 (màj) Les nouveautés de la suite Windows Live Essentials 2011 (màj) Mise à jour : nos confrères de MessLive.net ont publié un dossier consacré aux nouveautés de la suite Live. Les intéressés pourront notamment

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet

www.machpro.fr : Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr : www.machpro.fr Machines Production a créé dès 1995, le site internet www.machpro.fr destiné à fournir aux lecteurs de la revue et aux mécanautes un complément d'information utile et régulièrement

Plus en détail

DEVELOPPEMENT CLOUD COMPUTING

DEVELOPPEMENT CLOUD COMPUTING DEVELOPPEMENT DE SERVICES CLOUD COMPUTING 24/03/2016 - Clear-cloud-services.docx SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 4 1.1 Synthese des services... 4 1.2 Objectifs... 4 1.3 Le cloud = energie numerique, espace

Plus en détail

Snapchat propose d envoyer des photos qui s autodétruisent, à vos risques et périls

Snapchat propose d envoyer des photos qui s autodétruisent, à vos risques et périls Recherchez sur ZDNet FR Sujets Se connecter Sujet: Réseau social Suivre via: Snapchat propose d envoyer des photos qui s autodétruisent, à vos risques et périls Réseaux : Snapchat est une application à

Plus en détail

Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes

Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes 20 mars 2014 Bull Data Infrastructure Fabien Palange Product Manager x86 Bull, 2012 1 Agenda Présentation Bull Introduction

Plus en détail

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011

Les services d externalisation des données et des services. Bruno PIQUERAS 24/02/2011 Les services d externalisation des données et des services Bruno PIQUERAS 24/02/2011 1 1 Introduction Différents types d externalisation de données : Les données sauvegardées Les données bureautiques Les

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

RYANAIR. Ryanair pilote plus efficacement la performance de son site et améliore sa rentabilité grâce aux Web Analytics. Online Intelligence Solutions

RYANAIR. Ryanair pilote plus efficacement la performance de son site et améliore sa rentabilité grâce aux Web Analytics. Online Intelligence Solutions Online Intelligence Solutions RYANAIR Ryanair pilote plus efficacement la performance de son site et améliore sa rentabilité grâce aux Web Analytics CASE STUDY CASE STUDY LE CONTEXTE Client Ryanair Industrie

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

Installation FollowMe Q server

Installation FollowMe Q server Installation FollowMe Q server FollowMe Rev 1.00 30 nov 2007 Pré requis FollowMe v5 est un service de Windows et s'installe sur tout poste fonctionnant sous XP Pro, 2000 server, 2003 server. Il utilise

Plus en détail

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 How can you improve your co-op s bottom line? Comment pouvez-vous améliorer le revenu net de votre coopérative? How can you raise

Plus en détail

Les Métiers de l'informatique Sun Microsystems

Les Métiers de l'informatique Sun Microsystems Les Métiers de l'informatique Sun Microsystems Ludovic Poitou Senior Staff Engineer OpenDS Community Manager 1 Guided By A Singular Vision The Network Is The Computer. Copyright 2009 Sun Microsystems,

Plus en détail

Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation

Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation Logitech Tablet Keyboard for Windows 8, Windows RT and Android 3.0+ Setup Guide Guide d installation English.......................................... 3 Français.........................................

Plus en détail

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system:

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: 1.Which to choose: the cable or the mat? True Comfort offers two types of floor

Plus en détail

Une nouvelle référence dans cette année de jubilé

Une nouvelle référence dans cette année de jubilé 64 Pages romandes Une nouvelle référence dans cette année de jubilé Pour ce 25 ème anniversaire, les développeurs ont entièrement reprogrammé le logiciel de gestion ABACUS. Le résultat: une solution de

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus Bien choisir son smartphone avec Les prix bas, la confiance en plus BIEN CHOISIR SON SMARTPHONE Comment bien choisir un Smartphone? Les systèmes d exploitation et les critères techniques à la loupe pour

Plus en détail

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova I. Introduction Dans une période où la plasticité peut aider à réduire les coûts de développement de projets comme des applications mobile,

Plus en détail

SQL Server Management Studio Express

SQL Server Management Studio Express SQL Server Management Studio Express L'outil de gestion gratuit des bases Microsoft SQL Suite à mon précédent article, Microsoft a mis à disposition du public d'un outil gratuit de gestion des bases de

Plus en détail

3615 SELFIE. http://graffitiresearchlab.fr HOW-TO / GUIDE D'UTILISATION

3615 SELFIE. http://graffitiresearchlab.fr HOW-TO / GUIDE D'UTILISATION 3615 SELFIE http://graffitiresearchlab.fr HOW-TO / GUIDE D'UTILISATION Hardware : Minitel Computer DIN FM545 45 connector (http://www.gotronic.fr/art-fiche-din-fm545-4747.htm) Cable Arduino compatible

Plus en détail

Initiation à la Prog. Sous Android (Session 1) med.hossam@gmail.com

Initiation à la Prog. Sous Android (Session 1) med.hossam@gmail.com Initiation à la Prog. Sous Android (Session 1) med.hossam@gmail.com Plan Statistiques Différences entre Mobile App, Mobile Site et Web App Développement pour terminaux mobiles Outils de développement pour

Plus en détail

Vidéo haute définition sur votre Mac. schweizerm@me.com

Vidéo haute définition sur votre Mac. schweizerm@me.com Vidéo haute définition sur votre Mac schweizerm@me.com De quoi parlerons-nous? Norme Matériels Logiciels Que faire de son film? Norme 1 920 x 1 080 = 2 073 600 pixels soit près de 5 fois le nombre de pixels

Plus en détail