MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE Gaid Salah et Mohamed Médiène, décorés de la médaille de Bravoure. _x wüé à wx átäé Ü? Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE Gaid Salah et Mohamed Médiène, décorés de la médaille de Bravoure. _x wüé à wx átäé Ü? Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ"

Transcription

1 MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE Gaid Salah et Mohamed Médiène, décorés de la médaille de Bravoure _x wüé à wx átäé Ü? Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Ouest info Quotidien National D information Premier quotidien indépendant de l Algérie profonde N PRIX : ALGERIE : 15 DA - FRANCE : 1 EURO DJAMEL BOURAS,VICE-PRÉSIDENT DE L ASSEMBLÉE NATIONALE POPULAIRE, DÉPUTÉ FLN POUR LA CIRCONSCRIPTION DU NORD DE LA FRANCE A OUEST INFO : «Le bien-être de nos compatriotes, la priorité des priorités!» DAHO OULD KABLIA «Il est temps d ouvrir les archives de la Révolution» P.24 P.04 MOSTAGANEM DÉNONÇANT LA PRESSION QU'ILS SUBISSENT Les médecins spécialistes attendent P toujours leurs logements P.07

2 02 Mazel y amnou bel ghoula! Bila Houdoud Ça dérange le wali, Sahbi! Apparemment certains journalistes ne sont pas en odeur de sainteté à la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki de Mostaganem, plus particulièrement ceux qui ne caressent pas dans le sens du poil. Une scène que nous considérons insolite a eu pour théâtre la maison de la culture la veille de la célébration du 53ème anniversaire de l indépendance nationale et de la jeunesse. Pensant faire son travail, un de nos journalistes présent à la soirée du 4 juillet muni de son badge officiel et sa carte de journaliste, a été, à sa grande surprise, sommé par le directeur de la maison de la culture de s asseoir omettant qu il s agit d une mission et non d une simple invitation. Confus, le journaliste, n a eu d autre réponse que de refuser de s engouffrer dans un siège alors qu il est en mission de couverture médiatique. Ne l entendant pas de cette oreille et comme pour intimider le journaliste, le responsable de la maison de la culture revient à la charge et lança envers son interlocuteur : Ceci dérange le wali et on ne veut pas de ça ici. Rien que ça! Le journaliste a-t-il bien entendu? Oui sans aucun doute! Il parait que les journalistes dérangent le wali à la maison de la culture. Aussi, au même moment, l accès a été refusé à une jeune fille venue dans l espoir de lire son poème louant le président Abdelaziz Bouteflika! Certains responsables veulent faire payer aux journalistes non pas la virulence de leurs écrits mais tout simplement leur objectivité et leur honnêteté à vouloir alerter l opinion publique sur les dessous des carences de certains secteurs dont celui de la culture. Nous y reviendrons sur le secteur de la culture dans nos prochaines éditions o lila mabrouka El-Djawal _x wüé à wx átäé Ü? Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Ouest info Quotidien National D information Premier quotidien indépendant de l Algérie profonde Les agents de terrain de SETRAM en grève pour le troisième jour consécutif La grève des agents de terrain (conducteurs, agents de contrôle et agents de guichets) de la Société d'exploitation de tramways (SETRAM) est entrée lundi dans son troisième jour, sans qu'une solution ne soit dégagée pour mettre fin à ce mouvement de grève. "Nous ne disposons pas d'une grille de salaire, nous sommes payés pour notre travail de façon forfaitaire et nous revendiquons la mise sur pied d'une grille de salaire", ont indiqué à l'aps plusieurs agents de terrain de SE- TRAM, rencontrés dans les différentes stations du tramway d'alger. Les huit (8) tramways qui assurent le service minimum ne sont pas conduits par des conducteurs mais par des agents de maîtrise, ontils précisé. Nos délégués vont rencontrer les responsables de SE- TRAM ce lundi au niveau de la direction de la wilaya d'alger et on espère "un bon dénouement", ont souhaité des travailleurs de SE- TRAM. Malgré la disponibilité d'un service minimum reliant les Fusillés (Hussein Dey) à Dergana, les usagers du tram ont exprimé "leur mécontentement" à cause des longues attentes qu'ils "endurent" pour voir arriver un tramway bandé. "Je suis habituée à prendre le tramway chaque jour à partir de la station de la Mosquée d'husseindey pour rejoindre mon lieu de travail mais avec cette grève, j'arrive toujours en retard à mon travail", a indiqué Salima qui a souhaité que ce mouvement prenne fin rapidement. "Y'en a marre des longues attentes, il faut que cette grève prenne fin", a martelé Habib. Quant à Fazia, elle est obligée à cause de cette grève, de prendre des taxis chaque jour pour arriver à l'heure à son travail. "Ma bourse crie à l'agonie car les taxis coûtent cher", a-t-elle relevé. Tous les guichets se trouvant dans les stations du tramway d'alger étaient clos ce lundi, a-t-on constaté ce matin. Lors du premier jour de la grève, SETRAM a annoncé dans un communiqué que "le tramway d'alger connaît une perturbation du trafic suite à un arrêt de travail collectif et concerté observé illicitement par une partie du personnel". Edité par la SARL AMIN PRESS FONDATEUR Abdelaziz HOUMAD DIRECTEUR DE PUBLICATION Abdelaziz HOUMAD Rédaction Administration Publicité Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay El-Badr Sidi-Bel-Abbès B.P n 164 /08 Sidi Yassine- Sidi Bel Abbes Tél : Fax : Site Web : ouest-info.org Publicité 25, rue Commandant FERRADJ Sidi Bel Abbès Tel/Fax: Bureau d Oran Cité des 90/60 logements Bloc B Ilot C Bir El Djir Millénium Panorama Oran Téléphone/Fax : Heures Le wali de Sidi Bel Abbès en visite inopinée à la cité C I A Alerté par Ouest info sur la situaton lamentable dans laquelle se débat la cité CIA à ADIM FATIHA une cité «oubliée», restée à l écart des nombreuses opérations d aménagement et d amélioration du cadre de vie des citoyens, engagées par les pouvoirs publics, le wali de Sidi Bel Abbès M. Hattab Mohamed, a fait, jeudi dernier en milieu de journée et en pleine canicule, une visite inopinée à la cité. Ce déplacement a suscité le soulagement et la satisfaction des habitants de la cité quant à la prise en charge des difficultés quotidiennes résultant de l état vétuste de l ensemble immobilier datant de l époque coloniale... Photo du jour Ils ont dit... «Le Prix du 1er Novembre est un concours national qui s'inscrit dans le cadre de la préservation de la mémoire». Abdelmalek Boudiaf Ministre de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière Bureau de Mostaganem Cité 5 Juillet, Bt 68-3 étage, n 16-Face OPOW- Mostaganem Tél /Fax : Mail : br.mosta. Bureau de Chlef centre commercial Tel: Tel/ Fax : Ala balek, Sahbi? NO COMMENT! ANEP 1 Avenue Pasteur- ALGER Tel: / Fax : / ANEP ORAN TEL: Fax: Tayeb Zitouni Ministre des Moudjahidine «Sur le total des patients qui se présentent aux services des urgences des hôpitaux, à Alger ou ailleurs, il y a entre 15 et 20% qui peuvent être pris en charge correctement au niveau des polycliniques. Pourquoi alors aller à l hôpital? Il faut sensibiliser les gens sur cette question». IMPRESSION SIO-Zone Industrielle Es Sénia-Oran DIFFUSION S.D.P.O Tél : Adresse : 22,Rue Lebesse Houari L'hippodrome.Oran Les manuscrits, lettres et tous documents remis à la Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l objet d une quelconque réclamation.

3 Par B.Samir ACTUALITÉS ÉCHANGE DE VOEUX À L OCCASION DU 05 JUILLET 03 Le Vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d'etat-major de l'armée Nationale Populaire, le Général de Corps d'armée Ahmed Gaid Salah a présidé dimanche soir au Cercle National de l'armée à Béni Messous une cérémonie d'échange de voeux en l'honneur des hauts cadres de l'armée Nationale Populaire en activité ou à la retraite et de certains hauts responsables de l'etat, à l'occasion du 53ème anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale. Etaient présent à cette cérémonie, le Président du Conseil de la Nation Abdelkader Ben Salah, Le Président de l'assemblée Populaire Nationale Mohamed Ould Khlifa, le Président du Conseil Constitutionnel Mourad Medelci le Premier Ministre Abdelmalek Sellal Ahmed Gaid Salah préside une cérémonie au cercle national de l Armée et le Secrétaire Général de l'organisation Nationale des Moudjahidines Said Abadou. Cette cérémonie qui s'inscrit dans le cadre des grandes traditions de l'armée Nationale Populaire visant à valoriser les grandes dates de notre glorieuse histoire, a connu également la présence de plusieurs membres du Gouvernement, de personnalités nationales, de Moudjahidines et de hauts responsables de l'etat. A cette occasion, une exposition photographique retraçant les différentes étapes de la Révolution a été organisée dés son déclenchement le 1er Novembre 1954 jusqu'au jour de recouvrement de la souveraineté nationale le 5 juillet L Algérie qualifie le rapport US sur les droits de l homme de «conclusions simplistes» Le document intitulé «Rapport sur la situation des droits de l Homme dans le monde en 2014, diffusé par le Département d Etat américain ne fait que prolonger, concernant l Algérie, «une inclination bureaucratique portée sur la reproduction mécanique de stéréotypes», «d appréciations partiales», et «conclusions simplistes», indique lundi un communiqué du ministère des Affaires étrangères. «Le document intitulé +Rapport sur la situation des droits de l Homme dans le monde en que le Département d Etat américain vient de diffuser ne fait que prolonger, voire même accentuer, en ce qui concerne l Algérie une inclination bureaucratique portée sur la reproduction mécanique de stéréotypes ainsi que de références désuètes, d appréciations partiales et de conclusions simplistes», a précisé le communiqué. Le communiqué ajoute que «s il fallait une seule preuve des erreurs de jugement et des outrances qui disqualifient irrémédiablement ledit +rapport+, elle se trouve dans l esquisse d une équation d égalité entre l action légitime de l Etat national et la folie meurtrière de groupes terroristes, ainsi que dans la monstrueuse allégation que comporte le fait de rendre compte des résultats remarquables des opérations contre-terroristes courageuses menées en toute transparence par l Armée nationale populaire sous le titre mystificateur de +privation arbitraire et illégale du droit à la vie+. «L esprit négatif de critique qui ôte toute crédibilité à la quasi-totalité de la teneur de ce +rapport+ en ce qui concerne l Algérie contraste si manifestement avec l équilibrisme qui caractérise les parties relatives à la Palestine et au Sahara occidental, alors même que s agissant de deux situations d occupation illégale et de violation du droit fondamental des deux peuples à l autodétermination, les responsabilités d Etat membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies auraient dû se traduire par un engagement ferme et actif en faveur d une protection et d une promotion plus effectives des droits de l Homme au bénéfice des deux peuples», ajoute la même source. «D évidence, la cause des droits de l Homme ne peut pas relever d un exercice saisonnier. Il s agit d une oeuvre de longue haleine qui consolide des acquis et s ouvre sans cesse de nouvelles perspectives. C est cette approche que l Algérie s emploie à développer dans ses interactions avec ses partenaires internationaux, y compris dans le cadre du dialogue stratégique qu elle entretient avec les Etats- Unis d Amérique autour de valeurs référentielles et de principes ancrés dans le respect mutuel et l équilibre des intérêts», souligne le communiqué du MAE. L Algérie et de nombreux autres pays, ajoute le communiqué, «ont toujours considéré, à bon droit, que les documents qu un partenaire international pourrait produire, dans le cadre de sa législation nationale, pour exprimer ses propres perceptions quant aux situations relevant de la souveraineté d autres Etats, n engage que ledit partenaire auquel la communauté internationale est, en l occurrence, loin de reconnaître une quelconque mission de juge universel des droits de l Homme». CH.Sofiane Programme commun entre les SMA et la Sûreté nationale pour consacrer l éducation sécuritaire Un programme consacrant l éducation sécuritaire en milieu de jeunes est en phase d'élaboration commune avec les Scouts musulmans algériens et la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), a annoncé dimanche à Oran le commandant général des SMA, Mohamed Boualeug. Dans une déclaration à la presse, en marge du deuxième colloque sur le volontariat, M. Boualeug a souligné qu une commission conjointe entre les SMA et la DGSN se réunira la fin de la semaine pour l'élaboration finale du projet et son lancement. Ce programme à caractère pédagogique de sensibilisation et de prévention s articule autour de deux axes. Le premier concerne l enseignement au respect de l ordre public et son impact sur le citoyen et l économie nationale. Le deuxième axe est consacré aux conférences, rencontres, journées d étude et caravanes de sensibilisation des jeunes non adhérents aux SMA. M. Boualeug a affirmé, dans une allocution qu'il a prononcée à l ouverture du colloque organisé par le commissariat de wilaya des SMA, que son organisation s'est engagée à travailler avec des institutions officielles et la société civile afin d'inculquer l esprit d appartenance chez les générations montantes et préserver la sécurité et la stabilité de l'algérie. Concernant les autres activités, le commandant général des SMA a annoncé la participation de son organisation au jamboree mondial, prévu du 28 juillet au 8 août au Japon, avec une délégation composée de 133 membres. A.Adel

4 SITE Web // 04 ACTUALITÉS CONCOURS DU 1ER NOVEMBRE Distinction des lauréats pour les oeuvres innovantes en histoire et littérature Les lauréats du concours du Prix du 1er Novembre 1954 pour les oeuvres innovantes dans les domaines de l'histoire, du conte, du roman, du théâtre et de l'audiovisuel, ont été honorés samedi Par A.Adel Neuf jeunes créateurs dont deux filles ont remporté les prix de ce concours sur un total de 50 participants dans cette édition, selon les organisateurs. Le deuxième prix de la recherche en histoire a été décroché par Djamel Benyahia (Jijel), le premier prix n'étant pas été attribué. Le premier prix du conte a été remporté par Imene Sebkhaoui (Djelfa) et celui du roman à Mahmoud Benhamouda (Jijel). Le prix de la meilleure oeuvre théâtrale est revenu au directeur de la station de Bechar de la télévision algérienne, Mustapha Bendehina et celle de la poésie au poète, Lakhdar Fellous (Msila). Dans son intervention à cette occasion, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a indiqué que "le Prix du 1er Novembre est un concours national qui s'inscrit dans le cadre SANTÉ ET TRANSPORT Plusieurs infrastructures inaugurées à Alger Plusieurs réalisations dans les secteurs des transports et de la santé ont été inaugurées, dimanche à Alger, à l occasion de la commémoration du 53e anniversaire de l indépendance nationale. Ces infrastructures ont été inaugurées par le ministre de la Santé, de la Population et de la réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf et le ministre des Transports, Boudjamaa Talai et le wali d Alger Abdelkader Zoukh. Après avoir déposé une gerbe de fleur à la «Place de la Résistance» à Sidi M hamed, inaugurée samedi par le premier ministre Abdelmalek Sellal, la délégation a procédé à l inauguration de ces réalisations relevant des secteurs des transports et de la santé. Pour désengorger la commune de Belouizdad et la place du 1er Mai de Sidi M hamed, un parking à étages de 600 places a été ouvert à la rue Gao, juste à l entrée du port d Alger, à proximité de la passerelle donnant sur le quartier des Halls de Belcourt. Ce parking a été rétrocédé à la wilaya pour un usage public parce que le port ne l utilise plus depuis le transfert du trafic de véhicules vers d autres terminaux, selon le directeur de wilaya des transports, Rachid Ouezzane. MM. Talai, Boudiaf et Zoukh ont assisté à l acquisition officielle par l Etusa (Entreprise de transport urbain et suburbain d Alger) de 50 nouveaux autobus, renforçant un parc de 700 bus, dont 300 affectés au transport des étudiants, 200 à celui des voyageurs et 120 au transport de personnels, a expliqué son DG Karim Yacine. M. Talai a exigé de l Etusa d améliorer ses prestations en se conformant aux standards internationaux en matière de la qualité de service. Deux polycliniques à Hai El Badr (Bachdjarrah) et Haouch Mihoub (Baraki), un service hépato-gastro-entérologie au CHU Issad Hassani de Beni Messous et un bloc de consultations spécialisées au CHU de Bab El Oued, ont été également inaugurés. Dans ses discussions avec les personnels de ces structures, M. Boudiaf a insisté sur la qualité de service, invitant les praticiens et les autorités locales à s impliquer dans une campagne de sensibilisation pour alléger la pression qui s exerce sur les hôpitaux. «Sur le total des patients qui se présentent aux services des urgences des hôpitaux, à Alger ou ailleurs, il y a entre 15 et 20% qui peuvent être pris en charge correctement au niveau des polycliniques. Pourquoi alors aller à l hôpital? Il faut sensibiliser les gens sur cette question», a indiqué le ministre. H.Wahid soir à Alger à l'occasion de la célébration du 53ème anniversaire de l'indépendance,. de la préservation de la mémoire". Par ailleurs, le ministre a estimé que "le message adressé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika à l'occasion du 53e anniversaire de l'indépendance constitue une référence pour les jeunes afin qu'ils soient à la hauteur des sacrifices des chouhadas". Plusieurs membres du Gouvernement et des moudjahidine ont pris part à cette manifestation. DAHO OULD KABLIA «Il est temps d ouvrir les archives de la Révolution» Le Centre de repos familial de la Sûreté nationale, sis à Aïn Tagouraït (Tipaza), a abrité une importante conférencedébat sur la glorieuse Révolution de Novembre, samedi soir, animée par le président de l Association des anciens du MALG, le moudjahid Daho Ould Kablia, en présence du DG de la Sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel. Plusieurs ministres, moudjahidine, parlementaires, personnalités nationales et cadres de la Sûreté nationale ont assisté à cette grande manifestation, au cours de laquelle l accent a été particulièrement mis par le conférencier sur l écriture de l histoire de la glorieuse Révolution de Novembre. Dans ce contexte, il a déploré l inutilité de nombreux ouvrages qu il a lus sur le thème, la faiblesse des sources de référence utilisées, estimant que beaucoup de choses restent à faire dans ce domaine, en termes d études et recherches, d explications claires et précises des faits et événements qui se sont produits tout au long des 7 ans et demi de la lutte de libération et dont certains n ont jamais été abordés depuis l indépendance nationale. «Il est temps d ouvrir les archives et de dévoiler les faits historiques durant la Révolution de Novembre», a déclaré M. Daho Ould Kablia, en saluant au passage la précieuse contribution des anciens cadres du MALG (Ministère de l armement et des liaisons générales) dans ce domaine, à travers les 27 ouvrages, objectifs et référencés, qu ils ont consacrés à plusieurs aspects de l histoire de la Révolution. Il a ensuite fait part de son intention de participer pleinement à cet important effort par de précieux témoignages, avec preuves à l appui, sur nombre de faits historiques, sans manquer de déplorer que nombre de personnalités de premier plan de la Révolution, telles que Abdelhafid Boussouf, M hamed Yazid, Mohamed Seddik Benyahia, Ahmed Francis, Abdelhamid Mehri et autres, soient décédées sans laisser de livres, de témoignages sur leur participation à la libération du pays, notamment pour l histoire, pour les nouvelles générations. Dans ce cadre, la grande contribution des moudjahidine du MALG à la libération du pays du joug colonial a été particulièrement soulignée par le conférencier, en rappelant nombre de faits historiques, comme c est le cas de l acheminement des armes à travers les frontières, un effort qui a permis de faire entrer plus de tonnes d armes légères et de munitions par la frontière Ouest et t par celle de l est du pays. Pour préserver la qualité des relations de la Révolution de Novembre avec les gouvernements des pays voisins, le MALG a préféré ne pas faire entrer quantité d armes lourdes pour la mener la lutte, a- t-il encore ajouté. Le conférencier a saisi cette occasion pour s élever contre certaines allégations mensongères et affirmer, sur la base de ces enregistrements et aussi, en tant que membre de la délégation du GPRA à Évian, que les négociateurs algériens ont fait preuve d une grande fermeté dans leurs positions, concernant les questions de l indépendance, la souveraineté et l unité nationales. Au cours du débat riche et ouvert qui s est instauré dans la salle, M. Daho Ould Kablia a répondu aux diverses questions qui lui ont été posées sur les archives de manière générale, ainsi que sur celles concernant la radio, en revenant notamment sur l histoire de la création de la radio algérienne dans le maquis, le 16 décembre 1956, et rappeler, à cet égard, l aide des radios arabes en matière de diffusion des programmes radio de la Révolution de Novembre. Concernant la question cruciale des archives de la Révolution, le moudjahid a déploré l existence à ce jour d archives et documents de la Révolution dans plusieurs pays arabes avant d ajouter que le MALG a livré quelque 50 tonnes d archives de la Révolution aux états majors des wilayas, comprenant des rapports d activité sur le GPRA, des documents divers et même des enregistrements des accords d Évian. B.Kader

5 CONTRIBUTION 05 La zone d influence de Daech est comme par hasard celle qui prévalait lorsque les britanniques présidaient au destin de la région en privilégiant les options confessionnelle et ethnique, sur la conception de nation adoptée par les pays arabes du Levant. C est le retour de l histoire consacrée par le fameux accord secret Sykes -Picot dont la logique religieuse autant que sociale remonte à la la fin du XIX ème siècle, suite au dépeçage de l empire ottoman. Tous les états de la région sont des créations d états artificiels concoctés par la Grande Bretagne et la France avec le consentement du chérif Hussein du Hedjaz qui n était pas encore l Arabie Saoudite, la correspondance Hussein -Mac-Mahon en explique les modalités qui ne font que perpétuer les troubles pour permettre à l Occident de s accaparer des richesses énergétiques de la région, ce qui reste étonnamment d actualité à ce jour. Les guerres Iran-Irak, la conquête du Koweït par l Irak encouragée par les USA et les deux guerres américaines contre Saddam qui s ensuivirent ne sont qu un même et unique scénario auquel un acteur puissant est venu s y mêler puisque dans la grande guerre, les USA n était qu un participant résiduel. Les minorités arabes sunnites présidaient au destin de régions à majorité chiite depuis le traité de San Rémo en 1925, l épisode de Nouri-Said Le premier ministre de Fayçal le Hachémite est le commencement d une tyrannie mise en place par les pays mandataires(grand e-bretagne et France). En Syrie c est une minorité Oncle Sam! Pour qui sonne le glas? «Il faut parler de ce que tout le monde sait, mais personne n ose parler». Citation de Léon Tolstoï alaouite ( 12 % de la population ) qui a bénéficié du pouvoir parce qu elle a eu les faveurs d être admise dans les académies militaires aussi bien des pays mandataires que de la république turque. Il n y a qu à voir le positionnement actuel de ces pays pour constater que leur politique ne diffère en rien de ce qu elle était naguère, préserver leur zone d influence, alors Daesh ou pas, les arabes ne les intéressent que divisés, sunnites contre chiites, oppositions confessionnelles entretenues,aux fins de maintenir une instabilité chronique. Pour preuve, voilà un pays comme l Irak qui a été créé sciemment pour contenter Hussein le Hachémite qui s est engagé lui même à combattre les ottomans sortis affaiblis de la grande guerre. Tout ceci pour dire que ce qui valait.en 1916 et même bien avant, vaut pour aujourd hui, Daesch veut effacer les frontières artificielles et l insistance pour occuper Yaaroubia est le symbole de l unité arabe sunnite retrouvée. La question légitime qu on est en droit de se poser est : QUI A PERMIS LA CRÉA- TION DE DAESCH, c est les mêmes qui ont fragilisés l Irak en optant pour une démarche à la fois confessionnelle et ethnique et comme s ils souhaitaient une revanche d une histoire d un scénario revu et corrigé. Avec l installation au pouvoir d un chiite Nouri al Maliki le schéma irakien de l Etat en guerre contre sa société se reproduit, mais cette fois au service de factions communautaires chiites marquées par la corruption et un clientélisme sans limite. Les exclus de l ancien système, les Chiites et les Kurdes se sont vus octroyer le pouvoir détenu par les sunnites depuis l avènement de l Islam dans la région, comme si les majorités démograp h i q u e s aboutissent fatalement à des majorités démocratiques. Qui peut croire que les américains sont assez crédules pour commettre une erreur aussi grossière? Un événement majeur de cette importance ne peut être que le fruit d une analyse historique profonde, exploité volontairement et d une manière anticipée. Cela signifie du reste que ses alliés de la région, que sont l Arabie Saoudite, le Qatar, les Emirates, le Koweït, le Bahrein, la Jordanie sont purement et simplement ignorés eux qui sont gouvernés sans partage par des sunnites. Où est la cohérence et la solidarité américaine avec ces privilégiés quasi institutionnels en installant un pouvoir pire que celui de Saddam Hussein dont ils souhaitaient se débarrasser coûte que coûte. Ces monarchies du golfe, ainsi que la république islamique d Iran ne tolèrent pas la présence de partis politiques mais imposent des partis religieux et ethniques, je pense que Daech est dans la même logique sauf qu elle échappe, en ce moment, à leur pouvoir unilatéral et l occident leur suggère avec force de constituer une coalition comme celle que les britanniques ont inspirée au chérif Hussein du Hedjaz bien avant Sykes -Picot. Pourquoi ne pas émettre l hypothèse que Daesch est une création de la CIA au mettre titre que BEN- LADEN qui à l origine était un serviteur zélé de ladite officine, cela n est pas du tout absurde, si l on se posait la question à qui profite cette instabilité dans la région, pas seulement aujourd hui, mais depuis les lendemains de la guerre de Crimée qui signait déjà une revanche des croisées sur les terres d Islam, la correspondance Hussein -Mahon et l accord secret Sykes -Picot sont venus y ajouter une dimension géostratégique et économique pour faire main basse sur la région. Abdelhamid Abdedaim

6 06 SIDI BEL ABBÈS Ben Badis en tête avec 95% de réussite A Sidi Bel Abbès, on annonce 4851 dont 2863 filles sur les 8504 candidats qui ont décroché leur BEM pour cette année scolaire , sur l ensemble de la wilaya, s il est relevé une légère amélioration du taux de réussite (57,64 %) par rapport à l année 2014, il n en demeure qu un grand nombre de parents d élèves s inquiètent sur le sort de ceux qui n auront pas bouclé l année avec une bonne moyenne leur permettant de se rattraper car faut-il le rappeler, la moyenne annuelle est prise en compte avec celle obtenue au BEM pour compenser l échec à cet examen qui demeure un indicatif du niveau de l éducation dans ce palier. D autres parts, on signale que 52 élèves ont obtenu la mention «excellent», avec une moyenne égale ou supérieure à 18/20. Et parmi ces heureux lauréats, trois candidates ont obtenu plus de 19/20. Comme à l accoutumé, les filles dominent les Des chauffeurs de taxi extra muros en grève! Il est 11h sous un soleil de plomb, la température frôle les 40 c et les citoyens qui voulaient se déplacer vers les wilaya de Mascara, Saida et Tlemcen, ce matin du 06 juillet 2015 correspondant au 19ème jour de Ramadhan 1436, n arrivent pas à comprendre l absence des taxis dans les stations et pour cause,une centaine de chauffeurs de taxi desservant ces lignes, se sont donnés rendezvous encore une fois, devant la direction de transport pour protester contre ce qu ils appellent SELON LE VICE-PRÉSIDENT DU SNAPO La note sur les bandelettes réactives de la glycémie gelée La note adressée par la CNAS aux pharmacies d officines conventionnées relative à la réduction de la consommation des bandelettes réactives pour l auto surveillance de la glycémie a été finalement gelée par le nouveau directeur général de l organisme d assurance, a signalé le vice président BEM garçons puisque Mlle Benkhelfallah Marwa du CEM Chibani Yahia à Sfisef est la première au niveau Wilaya avec 19.14/20, quant à Mlle Boussehla Meriem Ilhem du CEM Belbachir Cheikh de Sidi Bel Abbès 2ème, a obtenu 19,12/20 et Mlle Bahri Amina du CEM Ben Zeidoun s est classée 3ème avec 19.04/20. Il est utile de signaler que c est à grâce au CEM des Frères Heddak de Ben Badisavec le taux de 95,12 % de réussite de ses élèves qui a, en quelques sortes rehausser la moyenne de ce taux de la wilaya au niveau national et dont son directeur mérite tout le mérite pour son abnégation et sérieux pour cette réussite, il est suivi par les CEM Houari Kaddour de Ain El Berd et BelBachir Cheikh de Sidi Bel Abbes par contre le CEM de Tafessour a obtenu la mauvaise moyenne au niveau wilaya, ce qui pousse à de nombreuses interrogations que seule la direction de les deux poids, deux mesures. Ils sont venus en masse, ils étaient plus d une centaine, 130 selon les organisateurs, qui observent ce piquet de grève pour dénoncer «des promesses non tenues et le laxisme de la direction qui dure depuis plus de 7 ans sans qu une solution du juste milieu ne soit appliquée à l ensemble de la corporation des taxieurs». Une revendication qui se résume en un seul point à savoir un partage équitable des grandes lignes entre tous les chauffeurs de taxis. Le du SNAPO, M. Sfisef Abdelhak. Ce dernier indique que cette décision a été prise suite à une réunion tenue récemment entre les responsables du SNAPO et la direction générale de la CNAS. Alors que la note prévoyait une seule boite de bandelettes par mois, le nouveau directeur général qui semble l éducation connait les tenants et aboutissants. Le taux national de réussite au Brevet de l enseignement moyen (BEM) est annoncé autour de 53,97 % sur le site Web du ministère, une nette régression par rapport à l année 2014 où il a été enregistré 59 % et beaucoup plus grande que 2012 qui a battu le record de 72,10 %. D aucuns s interrogent sur ces résultats qui demeurent en deçà des prévisions malgré une année plus ou moins stable par rapport au cycle du secondaire qui a subi d inn o m b r a b l e s perturbations. Aussi, l on relèvera que le taux atteint cette année par la wilaya, la place dans la moyenne des wilaya puisque Tizi Ouzou garde toujours sa première place au niveau national avec 67 % de réussite suivie immédiatement par Tipaza, au 2e rang et la Wilaya d Alger, puis Boumerdes signale une source. Sétif a enregistré 66,39 % de réussite. RN groupe de taxis qui dessert les lignes de Mascara, Saida et Tlemcen veut l alternance entre toutes les lignes à savoir celles d Oran, Mostaganem, Chlef et Alger. Une revendication en somme légitime mais dont la solution traine depuis plusieurs années à cause «d une complicité ou d un laxisme qui ne dit pas son nom et surtout du manque de dialogue entre partenaires sociaux», ne cessaient de répéter les chauffeurs de taxis, rencontrés ce matin devant la direction de tutelle. R.R avoir été sensibilisé autour des problèmes des diabétiques, a fait sauter la limitation à une boite tout en insistant sur la prescription médicale. Cette décision a été admise comme un lever de bouclier pour les diabétiques qui s inquiétaient à ce sujet du fait que ces bandelettes sont une nécéssité. D.Missoum ENGOUEMENT POUR L APICULTURE Fruit des mesures incitatives Depuis quelque temps à travers le territoire de la wilaya de Sidi Bel Abbès, l apiculture suscite un certain engouement auprès d un grand nombre de fellahs alors que cette activité n était jusque la, que peu ancrée dans les traditions de la région. Ainsi, avec le rétablissement de la situation sécuritaire et les nouvelles mesures incitatives du ministère de l agriculture à la production agricole mises en œuvre dans le cadre du PNDRA, les conditions d une véritable relance dans la filière sont, d ores et déjà, réunies. Notons dans cette optique que l intérêt porté à l apiculture s explique par les rentrées appréciables que procure actuellement la vente du miel et la cire d abeille et entre autres le caractère très motivant des soutiens accordés par l Etat depuis 2001 aux fellahs. Dans cet ordre d idées assimilée pendant longtemps à une activité très marginale, l apiculture tend aussi a s imposer localement comme une filière à part entière. Aussi, les spécialistes estiment même que la wilaya de Sidi Bel Abbès est en mesure théoriquement de mettre en place des colonies d abeilles de à ruches. A ce sujet, cet avantage est caractérisé par la diversité florale, à savoir, l arboriculture, les forêts, les zones maraîchères et autres plantés dans les différentes régions de Sidi Bel Abbés. Dans ce cas-là, les responsables concernés en la matière doivent prévoir un encadrement qualifié appelé à prendre en charge des colonies aussi importantes d abeilles afin de concrétiser les objectifs arrêtés. A cet effet, pour assurer une implantation réelle de la filière et passer véritablement d une apiculture à cueillette à celle moderne, il est impérativement nécessaire aujourd hui d impliquer l ensemble des structures agricoles à cette œuvre de grande haleine. Ainsi, à la lumière des postulants à ce créneau, il ressort que des fellahs paraissent décidés et intéressés par l introduction progressive de l élevage des abeilles dans leur programme au même titre que les autres productions végétales ou animales. Et déjà les demandes exprimées s élèvent à plus de 7000 ruches, hissant dans cette vision une augmentation spectaculaire du peuplement à travers la région de Sidi Bel Abbés. Enfin, il y a lieu de relever la présence d un grand nombre de ruches côtoyant les parcelles des produits maraîchers dans beau coup d exploitations agricoles, signe évident d un certain engouement pour cette activité rentable où le miel est vendu à 1600 dinars le kilogramme. Mehdi Kada

7 Par M-H Si Afif MOSTAGANEM 53EME ANNIVERSAIRE DE LA FÊTE DE INDÉPENDANCE ET DE LA JEUNESSE Dans la ferveur et le souvenir 07 La victoire de l indépendance c est certes un moment de liesse populaire, mais c est aussi et hélas l heure des bilans souvent morbides, l heure d une macabre comptabilité. La lutte armée a eu raison de la longue nuit coloniale, le soleil de la liberté a fini par se lever au prix d inestimables sacrifices pour la reconquête d une indépendance longtemps confisquée (132ans). Dans le cadre de la célébration du 53eme anniversaire de ce grand jour qu aura été l indépendance nationale, le chef de l exécutif accompagné des autorités locales civiles, militaires et religieuses, a assisté sur l esplanade de la mairie à la levée des couleurs sous les airs de la fanfare municipale et les honneurs rendus par un escadron de l ANP. Invité à prendre la parole, Si El-hadj Kadour Boubekeur, président du conseil islamique fera la genèse de la glorieuse épopée de Novembre, des lourds sacrifices consentis par le peuple algérien, couronnés de victoires grâce à une symbiose et une solidarité sans failles, et de souhaiter paix et prospérité à notre nation, celle des dix millions de victimes (1830/1962). Cette assistance se déplacera à la cité des Castors pour l inauguration de la maison de jeunes «Djeldjeli Ahmed» et du centre de soins «Safi Djilali» à la cité du Belvédère. Les responsables concernés auraient dû prévoir l apposition d une plaque biographique des martyrs dans les halls d accueil de ces structures réhabilitées, pour les DÉNONÇANT LA PRESSION QU'ILS SUBISSENT Les médecins spécialistes attendent toujours leurs logements Lors de la dernière visite du premier ministre, Abdelmalek Sellal, une promesse avait été faite aux médecins spécialistes concernant 40 logements de fonction comme le prouve la pièce jointe. Or, depuis ce jour, rien n'a été fait en ce sens et les revendications des toubibs sont restées sans suite. Certains d'eux comptent saisir le premier responsable de la wilaya afin de mettre fin à leur calvaire. Certains sont dans l'obligation de louer au prix cher ou de faire la navette quotidiennement. Le syndicat national des médecins spécialistes de la wilaya de Mostaganem dénonce cette situation et l'absence de dialogue avec les responsables concernés. Aussi, ce même syndicat dénonce les mauvaises conditions de travail au sein de certaines structures. Le manque de matériel et de personnel engendre de multiples problèmes. Cette situation provoque des tensions et cela dégénère souvent en dispute. Le personnel médical et paramédical est souvent agressé. Le plus grave comme rapporté par un communiqué c'est bien «l'agression» d'un médecin par un chauffeur exerçant à la direction de la santé! Ils espèrent l'intervention du premier responsable du secteur. Mihoub DES SOIRÉES À L'ASSOCIATION EL MOUDJA Un espace de détente pour les familles En ce mois sacré, beaucoup de familles préfèrent sortir le soir pour respirer un peu d'air, se distraire et se détendre. A la Salamandre, le siège de l'association théâtrale "El Moudja" est pris d'assaut chaque soir après les tarawihs, depuis le 27 juin passé. En effet, en collaboration avec la direction de la culture, chaque soir sont organisés des soirées. Ce jeudi 2 juillet, s'est produit le duo humoristique "Lazreug Gosto et Sid-Ahmed Meddah". Les nombreuses familles ont eu droit à un beau spectacle qui traite du sujet du mariage. Les deux comédiens ont fait étalage de tout leur talent en décortiquant les divers problèmes liés au mariage. Les jeunes comédiens de l'association sont mobilisés chaque soir pour assurer l'organisation et répondre aux désirs des hôtes. Il faut que depuis que la débandade règne au niveau du front de mer, les familles n'ont plus où aller à la Salamandre. Les soirées "kechfa" organisés chaque soir en face des habitations laissent penser que ceux qui ont pris cette décision n'ont aucun respect pour le citoyen. D ailleurs une pétition a été signée et sera transmise aux responsables concernés pour stopper la mascarade. Mihoub faire connaitre, ou tout au moins en faire lecture aux présents. Entrant dans le cadre de l écriture de l histoire prônée par les pouvoirs publics cette sérieuse et délicate mission relève des autorités compétentes. La maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki a abrité la traditionnelle cérémonie des hommages et gratifications rendus en la circonstance aux moudjahidine, veuves de chouhada et victimes du devoir (18 bénéficiaires), de même qu à deux walis en retraite. Il s agit de MM Henni Baghdad et El Andaloussi Mohamed. Auparavant avait été projeté un film documentaire réalisé par le cinéaste Abderrahmene Mostefa. Cette œuvre traite des conditions inhumaines d internement des militants de la cause nationale dans le camp de concentration de Cassaigne, actuellement Sidi Ali. Edifié en 1956 au lendemain de la célèbre bataille de Sidi Zagaï qu avait dirigé l héroïque Djebli Mohamed, ce bagne sera le deuxième camp de la mort, du temps de l empire français après celui de Ouagadougou au Burkina Faso algériens y transiteront, 3500 y laisseront leur vie sous les innommables tortures subies. Outre la présentation du camp, les témoignages poignants des survivants, ont plongé la salle dans l émoi d autant que bien d entre ceux-là sont encore en vie. De nombreux présents n ont pu cacher leur émotion et bien des larmes ont dégouliné sur leurs joues. Reconverti en musée en 1983, ce haut site historique mérite d être mieux connu et visité par le large public. SOIRÉES MUSICALES INCONVENANTES Une pétition pour stopper le tapage nocturne à la Salamandre Ce qui est en train de se passer à Mostaganem dépasse tout entendement. Des soirées musicales en face des habitations et pas n'importe quelles soirées! Du rai aux paroles indécentes! Cette mascarade culturelle est autorisée et malgré qu'elle ait été signalée, aucune mesure n'a été prise en ce sens. Les riverains ont décidé de réagir à travers une pétition qui sera transmise aux responsables concernés dans les jours à venir. Les citoyens s'indignent et se demandent si ceux qui ont décidé d'une telle "kechfa" accepteront cela en face de chez eux. Pauvre Mostaganem, nous lança un citoyen de la Salamandre, qui rappelle que la cité était un endroit de repos. Les gens venaient pour y déguster les chips de "Ammi Boudjemaa", en face de la mer. Enfin, des commerçants se disent lésés par la fermeture du front de mer car l'activité commerciale se concentre que du GRÂCE À LA VIGILANCE D'UN POLICIER côté où il y a la scène. Les cafeterias et crémeries se trouvant aux extrémités ont vu le nombre de leurs clients baisser car la plupart sont des automobilistes de passage qui ne trouvent plus où stationner. Sur place, on a pu constater que le stationnement pose problème et engendre beaucoup de tension. C est bien beau l ouverture d une promenade, masi il fallait songer aussi aux voitures, car les familles qui y viennent sont véhiculées. Chanez Deux enfants sauvés d'une mort certaine! En cette fin du week-end, juste sur le parking jouxtant le marché des fruits et légumes, en plein centreville de Mostaganem, des citoyens étaient regroupés. De loin, certains pensaient qu'il s'agissait d'une bagarre, mais en se rapprochant, deux enfants étaient assis sur le sol adossés au mur du marché. Ils devaient avoir 10 et 3 ans. Le plus jeune avait le visage tout rouge et avait plein de sueur. Les deux enfants ont été extraits d'une voiture stationnée sur le parking sous une chaleur qui frôlait les 40 degrés. L automobiliste, qui devrait être le père, a laissé ses deux enfants en bas âge dans le véhicule sous un soleil de plomb, vitres fermées, pour faire certainement des achats mais a oublié que les bambins couraient un véritable danger. En effet, d'après des témoins sur les lieux, après plus d'une demi-heure, la voiture est devenue un véritable four, c'est là que les enfants ont commencé à taper sur les vitres pour alerter les passants. Un policier en faction a été attiré par les appels de détresse. Il s'est précipité et a réussi à extraire les deux gamins de la voiture. Il les a "arroser" avec une bouteille d'eau avant d'aller leur chercher quelques fruits à manger. Ils ont été sauvés d une mort certaine! Mihoub

8 08 RÉGIONS-INFO Par Abed Zeggai RELIZANE CÉLÉBRATION DU 53EME ANNIVERSAIRE DE L INDÉPENDANCE NATIONALE Des festivités et des projets inaugurés ou lancés Les festivités marquant la célébration du 53ème anniversaire de l indépendance nationale qui coïncide avec le 5 juillet, ont été marquées dans la wilaya de Relizane ce dimanche par des inaugurations et des lancements de nouveaux projets. Ainsi, après le regroupement des autorités civiles et militaires de la wilaya et à leur tête M. Belkacem Silimi, wali de Relizane au siège de la villa d hôtes en présence de membres de la famille révolutionnaire et des directeurs de l exécutif la délégation officielle s est dirigée tout d abord vers le cimetière des Chouhada où comme il est de tradition, une gerbe de fleurs fut déposée sur la stèle commémorative après la lecture de la Fatiha à la mémoire de nos martyrs. Le représentant de la famille révolutionnaire a prononcé une allocution dans laquelle il a rappelé les sacrifices consentis pour le recouvrement de l indépendance nationale comme il a rappelé les différentes batailles qu a connues la région de Relizane pendant la guerre de libération. Par la suite, les officiels se sont rendus dans la commune de Bendaoud, une localité située à quelques encablures du chef-lieu de wilaya où le wali a présidé la cérémonie de remise de 120 clefs aux bénéficiaires de logements promotionnels. A Yellel, les officiels ont ouvert un stade gazonné au douar «Awdj» comme ils ont posé la première pierre de réalisation d une polyclinique. Dans la même daïra et plus précisément à Sidi-Sadda centre, le chef de l exécutif a posé également la première pierre et baptisé un lycée au nom de Cheikh Abdelhamid Ben-Badis, avant d inaugurer aussi un stade doté de gazon synthétique. Cette réalisation a suscité beaucoup de satisfaction dans le milieu sportif de la localité de Sidi-Sadda. A El-Matmar, les travaux d un autre lycée de 800 places ont été lancés et l établissement baptisé du nom de Krirat Ahmed ainsi que la réouverture de la polyclinique de la ville qui a subi de gros travaux d aménagement et baptisée au nom du Chahid Fatmi Menouer. Toujours dans la commune d El-Matmar, les 40 familles du douar Morsli ont bénéficié du raccordement en électricité après plusieurs années d attente.1036 familles de la ville de Sidi M Hamed Benaouda ont bénéficié eux-aussi de gaz de ville, 4EME SÛRETÉ URBAINE Arrestation des deux voleurs des 890 millions de centimes Suite à une plainte déposée par un propriétaire de véhicule qui a HAI EL-INTISSAR Une cité envahie par les moustiques, une situation insupportable Pratiquement tous les habitants de la ville de Relizane se plaignent de la présence des moustiques au niveau de tous les quartiers de la ville, particulièrement pendant les nuits de chaleur. Mais il n y a malheureusement pas moyen pour s en défaire. Les cités de Hai El Intissar, le centreville et plusieurs autres quartiers de la ville, sont envahis, pour ne pas dire submergés de moustiques. Les citoyens, forcés qu ils sont de protéger leur progéniture, se munissent de prises et de pastilles qui agissent contre les moustiques, ainsi que de différents insecticides, mais ces produits ont également leur méfaits, par les odeurs qu ils dégagent et leur nocivité à la santé, surtout des nourrissons. Les habitants de la ville de Relizane ne comprennent pas pourquoi dans les temps passés, les fait l objet de vol de la somme de 890 millions de centimes de l intérieur de la voiture en stationnement. Les éléments de la 4ième sûreté urbaine ont tout d abord identifié les auteurs et les arrêtés à 1h du matin, il s agit de deux individus. Les mis en cause ont été présentés devant le magistrat instructeur et écroués pour association de malfaiteurs et vol par effraction, conclut le communiqué de la sûreté de wilaya. Abed Zeggai services concernés, et à chaque approche de la saison d été, lançaient des campagnes de démoustication à travers tous les quartiers de la ville, pour permettre aux citoyens de passer une saison estivale des plus sereines. Malheureusement, au grand désarroi des citoyens, ces campagnes, très utiles pour la salubrité publique, ne se font plus de nos jours. A.Wassim devenu opérationnel à partir de dimanche). La veille, le wali de Relizane, accompagné des responsables locaux, a présidé au siège de la nouvelle maison de la culture à la gratification des lauréats aux olympiades organisées sous l égide du Ministère de la jeunesse et des sports, où des artistes dans différents arts ont étés honorés. Les personnes présentes ont suivi également la projection du film consacré à Krim Belkacem. Plusieurs autres activités officielles, culturelles et sportives ont caractérisées cette célébration historique. Par ailleurs, la sûreté de wilaya de Relizane organise depuis lundi les festivités du 5 juillet à son niveau par la concrétisation d un programme riche en activités. EN CETTE PÉRIODE DE CANICULE Les Relizanais préfèrent l eau de source à l eau minérale Avec la hausse des températures persistante depuis le début du mois de Ramadhan et les prix de l eau minérale qui ont augmenté sans raison, il a été constaté ces deux dernières semaines notamment l après-midi, un ballet incessant de voitures qui font la navette entre des sources d eau naturelle et la ville. En effet, la décision de certains commerçants d augmenter les prix de l eau minérale sans aucune autorisation, a incité les citoyens à aller SAIDA COLLISION ENTRE DEUX VOITURES SUR LA RN 92 Un mort et un blessé grave La route continue à imposer sa loi en endeuillant des dizaines de familles quotidiennement. Un ramadhan qui s avère à sa première quinzaine, sanglant. En effet, la première victime durant ce mois sacré fut un adolescent âgé de 18 ans, ce dernier qui se trouvait à bord d une moto pilotée par son ami fut écrasé par un véhicule de type fourgon s approvisionner en eau de source qui est agréable et de meilleure qualité pour ses nombreuses vertus. De la sorte, les populations, du moins celles qui disposent d un véhicule, se lancent chaque jour que Dieu fait à l assaut des sources environnantes. Parmi les sources et fontaines les plus fréquentées, celle d El-Ain qui se trouve à Ain Rahma et celle d Ain- Brahim. Il paraît que cette eau est d une qualité miraculeuse pour ceux ou celles qui ont l habitude de Master conduit par un jeune homme. Cet accident s est produit il y a 5 jours au niveau de la cité El Feth. Un autre accident a été signalé dans la nuit de samedi à dimanche où un jeune à bord d un véhicule a tenté dépasser un autre mais un véhicule venant de l autre sens sur la RN 92 reliant la wilaya de Saida à celle de Sidi Bel Abbes le percuta de plein la consommer. Il y a aussi la célèbre source El Matmar (la source noire) qui se trouve dans la commune susmentionnée, tout à fait à l est, à une dizaine de kilomètres de la ville de Relizane. Cette source fait le bonheur des habitants de la localité qui puisent de son eau pure à satiété. En témoignent les innombrables citoyens qui ne cessent de tirer avantage de ce don du ciel qui est cette eau délicieuse et de louer ses vertus thérapeutiques. A.Wassim fouet. Une collision frontale qui a fait un mort sur les lieux et un autre dans un état jugé très grave. Ce dernier a été illico presto évacué vers le bloc des urgences de l hôpital de la ville où il est en train de recevoir des soins intensifs. Les services de la gendarmerie nationaleont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de ce drame. A Lotfi

9 Par Hamzaoui Benchohra TIARET GHARDAÏA Des témoignages poignants de Moudjahidine! ORAN CÉLÉBRATION DU 53EME ANNIVERSAIRE DE L INDÉPENDANCE NATIONALE 09 Pour marquer le 53ème Anniversaire de la fête de l indépendance nationale, une date symbolique pour revisiter l histoire et les monuments de la guerre de libération à l image de Gehouli Nefissa surnommée la perle de Djebel Ghzoul, une bibliothèque ambulante. En 1957, elle décida de ranger son cartable et sa trousse et de quitter les bancs de l école pour rejoindre le maquis où elle fit la connaissance de feu Boumediene et plus tard Abdelaziz Bouteflika. Aujourd hui Nefissa apporte des témoignages poignants sur son parcours et celui de ses frères de combats tout au long de la guerre de libération nationale. Ce pur produit de l ancienne Tihert rejoint donc le maquis à l âge de la fleur (17 ans) avant d être arrêtée par la soldatesque coloniale. Que d émotions dans son témoignage et ses récits. La jeune révolutionnaire a rencontré dans la région d Oran Abdelkader El- Mali et Houari Boumediene à El-Kassla plus précisément. Dans l une de ses campagnes électorales, Abdelaziz Bouteflika a demandé à son entourage de lui fournir des nouvelles de la moudjahida Nefissa Bent Belhamissi, elle est vivante Ya Sahbi et à Tiaret. Ainsi en cette célébration du 53ème anniversaire de l indépendance nationale, une délégation des cadres (Mouhafed, P/APW, P/APC) et députés du FLN ainsi que une poignée de figures de la famille révolutionnaire, est venue décorer la Moudjahida à l occasion du 5 Juillet. Cette rencontre a permis les grandes retrouvailles de la vieille garde toujours vigilante et présente et qui essaie autant que peut se faire de remettre le flambeau à la jeune génération et d être un repère pour les jeunes a estimé Nefissa avant de RÉGIONS-INFO raconter les années de braise avec son compagnon Moussaoui Miloud devant les membres de la délégation. Nafissa parle et garde ses secrets toujours souriante les principes de l'intégrité du territoire algérien, son indépendance totale et l'unité de son peuple, sont les mêmes principes énoncés dans la déclaration du 1er Novembre 1954 a-telle rappelée. La seconde étape nous a conduit au capitaine Rabah, l ennemi numéro de l autorité coloniale, que la soldatesque coloniale redoutait le plus, surnommé Hanchi Alias Boucher. Celui-ci nous raconte les jours d enfer durant cette période. Il a rejoint le maquis à l âge de 20 ans CÉLÉBRATION DU 53EME ANNIVERSAIRE DE L INDEPENDANCE NATIONALE entre rues, cités et édifices publics seront baptisés Les festivités marquant le 53ème anniversaire de l indépendance du pays ont été marquées dimanche dans l Ouest du pays par le lancement de projets sociaux, inauguration de structures administratives et baptisation de rues, cités et édifices publics dans différentes wilayas. A Oran, la célébration de cette fête a donné lieu au lancement des travaux d aménagement de la LE THÉOLOGIEN ÉGYPTIEN OUSSAMA ESSAID La morale Mohamedienne a donné une civilisation musulmane rayonnante Le théologien égyptien Oussama Essaid a mis en exergue, à Oran, les effets de la morale mohamedienne dans la formation d une civilisation musulmane puissante ayant rayonné sur le monde. Animant une conférence dans le cadre des rencontres "Dourouss Mohammedia" sur "le rôle de la morale dans la formation de la civilisation musulmane", il a souligné que cette morale est puisée de la sunna et a permis l'émergence d une civilisation musul- voierie urbaine à El Hassi à haï (quartier) Bouamama, secteur urbain situé à l Ouest de la ville d Oran. Outre cette opération qui entre dans le cadre de la mise à niveau de cette agglomération de plus de habitants ayant connu une excroissance urbaine, les autorités locales ont procédé, en présence de membres de la famille révolutionnaire, à l inauguration mane considérée comme une référence pour de nombreuses nations en termes de progrès scientifiques et social, et de productions intellectuelles. Le conférencier a expliqué que les musulmans ont pris exemple des qualités et des principes du prophète Mohamed (QSSL) pour fonder une civilisation qui a rayonné sur le monde contribuant au développement de nombreux secteurs comme les sciences, l enseignement, d une antenne administrative d état-civil, ainsi qu'à la baptisation des cités des amandiers et haï Bouamama respectivement aux noms El Feth et du chahid Azouz Abdelkader. L opération de baptisation, dont la clôture est annoncée pour la fin de l été, touchera entre rues, cités et édifices publics, selon le secrétaire général de la wilaya, Filali Abdelghani. R.R la médecine, l art architectural et les mathématiques. Les membres de la communauté musulmane ont également mis en place des institutions basées sur la justice, l équité, la solidarité et la rahma (miséricorde). Le théologien égyptien Oussama Essaid est conseiller auprès de la présidence de la République d Egypte et conseiller au Muphti Eddiyar d Egypte. Maitre de conférences à la mosquée d El Azhar, il est l auteur de plusieurs ouvrages. R.R et s engage corps et âme au milieu des déserteurs français sous la houlette de Raid Zoubir. Aujourd hui, il habite l un des quartiers de l ancienne Tihert Louz devant son petit écran et conserve toujours les secrets bien rangés dans une sacoche et d un parcours dont des documents en témoignent, il était considéré dans les prisons françaises comme élément virulent de catégorie A. Parmi les commissaires politiques figurent aussi le nom de M hamed Dahmani, l un des fils de Meghila avec un âge avancé de 96 ans garde toujours les cicatrices sur son corps, il a rejoint les rangs en 1956 avant d être arrêté en compagnie de plusieurs moudjahidine et sera transféré à la prison d Oran. Derrière les barreaux, il partage les cellules avec les condamnés à mort des différentes régions et ceux de Tiaret. BERRIANE Une dizaine de blessés dans de nouvelles échauffourées Une Dizaine de personnes ont été blessées dont deux grièvement, dans la nuit de samedi à dimanche à Ghardaia, dans de nouveaux heurts entre des jeunes des quartiers de Kef Hamouda et Baba Saad à Berriane, a-t-on appris dimanche auprès d une source hospitalière locale. Ces incidents ont éclaté dans la soirée de samedi et se sont poursuivis au petit matin, suite à des jets de pierres et de cocktails molotov sur des passants, et au caillassement de véhicules par des jeunes non identifiés, selon un élu local. Ces derniers s'en sont, par la suite, pris aux forces de maintien de l ordre, déployées à titre préventif dans les quartiers de Berriane, en lançant dans leur direction des projectiles dont des cocktails Molotov, a indiqué la même source. Durant toute la nuit, les quartiers de Kef Hamouda et Baba Saad ont été le théâtre de jets de pierre, contraignant les forces de l'ordre à riposter en usant de gaz lacrymogènes. Les heurts ont eu lieu entre jeunes, mais également avec les forces anti-émeutes qui ont recouru au gaz lacrymogène pour disperser les jeunes et contrôler la situation, a affirmé le même élu, faisant part d'un retour d'un calme "précaire" dans la région, dimanche. Des heurts ont été aussi enregistrés dans des quartiers de la vallée du M Zab (Ghardaïa) où des groupes de jeunes non identifiés, munis de pierres et de cocktails Molotov, ont "réanimé" les hostilités par des jets de projectiles notamment dans les quartiers de Melika et Sidi Abaz, a-t-on constaté. Déployées en grand nombre, les forces de l ordre, appuyées par des unités de la Gendarmerie nationale, ont été mobilisées pour faire cesser ces incidents et sécuriser les habitants dans ces quartiers et mettre fin aux affrontements, marqués aussi par le caillassage de véhicules et de bus traversant les tronçons de route proches de ces quartiers. Des notables locaux de différentes composantes de la société ghardaouie ont exhorté les pouvoirs publics à mettre un terme à cette situation, appelant les habitants à la "vigilance et à la sagesse" pour éviter ces affrontements qui, selon eux, nuisent à la réputation de la région et ternissent son image. Une commission interministérielle chargée de l'examen des voies et moyens pour consolider la maitrise de la situation dans la région de Ghardaïa a été installée jeudi dernier par le ministre de l'intérieur et des collectivités locales. Devant un parterre composé notamment, de membres de la société civile, d'élus et de notables de la wilaya de Ghardaïa, le ministre a affirmé que l'etat veillerait à l'application "rigoureuse" de la loi contre tous ceux qui "s'avisent de porter atteinte à l'ordre public ou de compromettre l'avenir de cette wilaya". R.R

10 10 INTERNATIONAL NUCLÉAIRE IRANIEN Un accord " proche" Un accord sur le dossier du nucléaire iranien est "très proche", a déclaré Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne Par R.I Le moment est venu (...) nous sommes très proche" d'un accord, a déclaré Mme Moghreini avant d'entrer au palais Cobourg où se déroulent les négociations sur le nucléaire iranien depuis neuf jours. Les puissances occidentales ont augmenté dimanche la pression sur l'iran, soulignant qu'il était "temps de conclure" l'interminable négociation sur le nucléaire iranien, entamée il LONDRES à son arrivée à Vienne dimanche après-midi. Le gouvernement britannique sera traduit en justice pour importations illégales du Sahara occidental YÉMEN y a près de deux ans. Le secrétaire d'etat américain John Kerry a clairement martelé dimanche que l'heure de vérité avait sonné. "Il est maintenant temps de voir si nous pouvons ou pas conclure un accord", a-t-il dit devant les journalistes, ajoutant qu'à ce jour l'issue des pourparlers était toujours ouverte. "Toutes les cartes sont sur la table. La question principale est de savoir si les Iraniens vont accepter de prendre des engagements clairs", a abondé le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, de retour dans la capitale autrichienne dimanche soir. Engagées il y a des années, mais réellement lancées en septembre 2013, les négociations destinées à garantir la nature pacifique du programme nucléaire iranien en échange d'une levée des sanctions internationales devaient initialement se conclure pour la date butoir du 30 juin. L'émissaire spécial de l'onu à Sanaa en quête d'une nouvelle trêve humanitaire L'émissaire spécial de l'onu pour le Yémen est arrivé dimanche à Sanaa pour relancer son initiative de trêve humanitaire dans le pays où les bombardements de la coalition arabe continuent de faire rage depuis plusieurs jours contre des positions de rebelles Houthis. Le représentant onusien Ismaïl Ould cheikh Ahmed arrivé dans la matinée à Sanaa, va tenter dans de nouvelles consultations d'obtenir un arrêt des combats au cours des deux semaines restantes du ramadan, ce qui permettrait d'acheminer de l'aide à la L'ONG "Western Sahara Campaign" (WSC) a décidé de traduire le gouvernement britannique en justice pour mettre en cause le commerce illégal de produits en provenance du Sahara occidental, a indiqué l'ong dans son magazine mensuel "Sahara Analysis". WSC a prévu une date pour l'audience le 14 et 15 juillet dans laquelle "la Cour examinera les revenus et le traitement des Douanes de Sa Majesté réservé aux produits originaires du Sahara occidental importés dans le Royaume-Uni comme marocains en vertu de l'accord d'association entre l'ue et le Maroc ainsi que le Ministère de l'alimentation et les Affaires Rurales qui accorde des licences pour pêcher dans les territoires du Sahara Occidental dans le cadre de l'accord de partenariat de pêche entre l'union européenne et le Maroc ", a indiqué samedi l'ong dans son magazine mensuel "Sahara Analysis". "En tant qu'association petite et bénévole, la décision de WSC de traduire le gouvernement britannique en justice n'a pas été une décision prise à la légère. ais près de 40 ans se sont écoulés depuis que le Maroc occupe le Sahara occidental", poursuit Sahara Analysis. Le magazine a en outre indiqué que la cause des Sahraouis "n'a jamais été bien connue au Royaume-Uni, mais depuis les années 1970 WSC a effectué des précieuses recherches, partagé de l'information, médiatisé leur cause et coordonné l'action politique dans les couloirs du pouvoir". "Cela n'a pas été suffisant et plus l'occupation du Sahara occidental continue plus elle devient enracinée", a relevé la même source. "La communauté internationale et l'onu ont systématiquement manqué à leur obligation légale de veiller à ce que les Sahraouis puissent exprimer leur droit inaliénable à l'autodétermination. Nous avons décidé de faire quelque chose d'extraordinaire pour aider les Sahraouis à récupérer leur pays", conclut WSC.Le Front Polisario avait auparavant souligné que le Maroc est considéré comme "occupant" au sens des Conventions de Genève, rappelant que la Cour internationale de justice insiste sur le fait que le Maroc "ne pouvait revendiquer aucune souveraineté" sur le Sahara Occidental. R.I population. Le diplomate mauritanien, a répété qu'il cherchait à obtenir "rapidement une trêve humanitaire", puis parvenir à "un règlement pacifique de la crise, qui a tourné à la catastrophe", affirmant qu'il multipliait les efforts en vue d'"un règlement qui soit durable et qui permettra un retour à la table du dialogue" de tous les protagonistes de la crise. Mercredi, à l'issue d'une réunion à Ryadh entre le patron des opérations humanitaires de l'onu Stephen O'Brien et les directeurs des agences humanitaires, l'onu a décrété le niveau 3 d'urgence humanitaire (le plus élevé pour le Yémen) pour une période de 6 mois. Il s'agit d'une "obligation morale", a souligné l'émissaire mauritanien, souhaitant que cette trêve humanitaire intervienne avant la fin du Ramadhan. Le cessez-le-feu devra s'accompagner d'un retrait des milices des villes qu'elles ont conquises. "Nous devons trouver le moyen de soulager les souffrances de la population". R.I RÉFÉRENDUM GREC Le non l'emporte avec 61,31% Le non aux propositions des créanciers de la Grèce sur de nouvelles mesures de rigueur l'a emporté avec 61,31% contre 38,69%, selon les résultats quasi-définitifs publiés lundi par le ministère de l'intérieur. Avec une participation de 62,5%, les électeurs grecs se sont prononcés pour le non au référendum organisé par le gouvernement de la gauche radicale d'alexis Tsipras, qui a soutenu le non en vue pour "renforcer son pouvoir de négociation avec l'europe" et conclure un accord sur l'avenir financier de la Grèce.Le Premier ministre Alexis Tsipras a souligné que le message du non n'était pas "une rupture" avec l'union européenne et a assuré qu'il allait oeuvrait pour conclure un accord le plus tôt possible et rétablir le système bancaire grec. Alexis Tsipras avait créé la surprise le 25 juin en annonçant ce référendum après l'échec des discussions entre Athènes et ses créanciers sur un nouveau plan de redressement de l'avenir du pays comprenant de nouvelles mesures d'austérité que la Grèce rejette. L'approche du référendum a entraîné la semaine dernière la fermeture des banques en Grèce et un contrôle des capitaux après des retraits massifs le weekend dernier par les épargnants. L'UE a annoncé la tenue d'un sommet mardi pour discuter des conséquences du résultat du référendum. Tsipras veut chercher un accord avec l'europe, appelle à l'unité des Grecs Le non au référendum en Grèce ne signifie pas "une rupture avec l'europe mais "le renforcement de notre pouvoir de négociation" avec les créanciers, UE et FMI, a affirmé dimanche soir le Premier ministre grec Alexis Tsipras. Dans une allocution télévisée, le Premier ministre a également a assuré que son gouvernement était "prêt à reprendre la négociation avec un plan de réformes crédibles et socialement justes" et que "cette fois la question de la dette (publique) sera sur la table". Il a également lancé un message d'unité: "indépendamment de ce que nous avons voté, nous ne faisons qu'un" après le référendum de dimanche. "Le référendum n'a pas des vainqueurs et des battus, c'est une victoire en lui même", a estimé le Premier ministre, appelant les Grecs à continuer dès lundi l'effort national pour trouver un accord". Il a estimé que les électeurs en Grèce avaient exprimé leur choix pour "une Europe de solidarité et de démocratie". Lundi, Alexis Tsipras va s'entretenir avec le président de la République hellénique Prokopis Pavlopoulos pour lui demander la convocation du conseil des dirigeants de partis politiques du pays pour discuter de la question de l'accord avec les créanciers. R.I

11 ÉCONOMIE 11 Une collecte de près de 11 millions de litres de lait de vache cru a été réalisée, à Boumerdès, à fin mai dernier, a-t-on appris, jeudi, du directeur des services agricoles de la wilaya (DSA).Une collecte de près de 11 millions de litres de lait de vache cru a été réalisée, à Boumerdès, à fin mai dernier, a-t-on appris, jeudi, du directeur UN MONTANT GLOBAL DE 363,5 MILLIARDS DE DA Les ménages algériens consacrent 8% de leur budget aux achats de vêtements La famille algérienne consacre annuellement une moyenne de 8% de son budget en matière d habillement et de chaussure pour un montant moyen de plus de DA par an, selon des chiffres de l Office national des statistiques (ONS). En 2011, les dépenses des ménages en matière d habillement et chaussure ont atteint un montant global de 363,5 milliards de DA, indiquent les résultats d une récente enquête de cet office sur les dépenses de consommation et le niveau de vie des ménages.»la part des dépenses en habillement et chaussures aurait été plus importante sans le phénomène de la fripe», souligne à l APS le directeur chargé des statistiques sociales et des revenus à l ONS, M.Youcef Bazizi. La dépense annuelle moyenne par ménage en matière d habillement-chaussure a atteint DA, soit une dépense mensuelle moyenne par famille de DA, alors que la dépense moyenne par tête était de DA, précisent les résultats ce cette enquête. Les sousgroupes d habillement homme et femme représentent chacun une part de 26,64% du montant global de la dépense moyenne annuelle par tête, suivis par celui d habillement enfant pour 13%, la chaussure homme pour près de 10%, chaussure femme pour 6,9% (683 DA) et chaussure enfant et bébé pour 5,48%. En milieu urbain, la dépense annuelle globale en matière d habillement et chaussures s est établie à 261,87 milliards DA (72%), contre 101,63 milliards DA des services agricoles de la wilaya (DSA). Ce volume de collecte est en «légère hausse» comparativement à celui réalisé à la même période de l année dernière, (28%) en milieu rural. «La dépense annuelle globale en matière d habillement et chaussures est plus importante en zone urbaine car le taux d urbanisation est plus important», explique M. Bazizi qui est également superviseur de cette enquête. Les deux postes les plus importants des dépenses en habillement et chaussures sont ceux concernant les vêtements homme et femme avec 53% du budget, le reste (47%) concerne les enfants et bébés. Selon l enquête, la part allouée aux vêtements est plus importante chez les femmes urbaines que ce soit par rapport aux hommes urbains ou aux femmes rurales. Par ailleurs, l étude indique que pour la chaussure, la globalité des dépenses de la gent masculine a été de 36,2 milliards DA (10%), les femmes 25 milliards DA (6,9%) et près de 20 milliards DA (5,5%) pour les enfants et bébés. Habillement: la dépense a presque triplé sur la dernière décennie La dépense globale des familles algériennes en habillement a presque triplé durant la dernière décennie ( ) au niveau national, passant de 132 milliards DA en 2000 à 363,5 milliards DA en En milieu urbain, la dépense des ménages en habillement est passée de 88,2 milliards DA à 261,8 milliards DA, tandis que dans le milieu rural, elle est passée de 43,7 milliards LAIT CRU DE VACHE À BOUMERDÈS Collecte de 11 millions de litres estimé à un peu plus de 9 millions de litres, a indiqué à l APS Mohamed Kherroubi, soulignant que si ce rythme est maintenu, la wilaya dépassera les prévisions du contrat de performance, qui a fixé pour la filière un objectif de collecte de plus de 22 millions de litres de lait. Une amélioration similaire, comparativement aux années précédentes, a été également constatée dans la production de lait cru de vache qui a dépassé les 26 millions de litres, à la période indiquée (entre janvier et mai 2015), a ajouté la même source. Selon lui, cette «légère amélioration» de la production et de la collecte de lait de vache est due, entre autres, aux mesures de soutien financier engagées par l État en faveur des éleveurs, auxquelles s ajoutent des facteurs climatiques jugés favorables. L allègement des démarches administratives pour les producteurs et les collecteurs de lait de vache a, également, eu un impact positif sur le développement de cette filière, qui a vu le nombre des éleveurs passer de 2.500, avant 2013, à environ présentement, outre la sensibilisation des concernés à l exploitation de méthodes modernes dans la collecte de lait notamment. Sur le terrain, ces mesures se sont traduites par une augmentation du DA à 101,6 milliards DA. La dépense mensuelle moyenne par ménage a, quant à elle, doublé pour atteindre DA en 2011 contre DA en Les ménages qui habitent dans des villas ou immeubles dépensent en moyenne DA et DA/mois respectivement, soit une dépense supérieure à la moyenne nationale qui est de DA. Par contre, l enquête relève que les ménages qui habitent dans des constructions précaires dépensent le moins au niveau national avec DA/mois. Mais la dépense la plus faible, qui est de DA/mois, elle est enregistrée dans le milieu rural chez les ménages qui vivent dans des chalets, tentes et autres types de construction. La dépense mensuelle moyenne des ménages augmente avec le nombre d occupés (personnes qui travaillent), passant de DA dans une famille sans aucun occupé à DA dans un ménage avec 3 occupés et plus. L enquête nationale sur les dépenses de la consommation et le niveau de vie des ménages réalisée en 2011, qui a duré une année sur le terrain afin de prendre en charge les effets de saisonnalité de la consommation, a concerné 900 produits et a porté sur un échantillon de ménages ordinaires. RE nombre de vaches laitières. Le cheptel, estimé à en 2008, a atteint têtes actuellement, dont têtes à haut rendement lactaire. La collecte de lait de vache se fait, actuellement, par une cinquantaine de collecteurs agréés, contre 40 avant 2013, et ce au profit de 17 unités de transformation publiques et privées, dont 5 sises à Boumerdès, et prenant en charge un taux de 30% du lait collecté. Le reste de la collecte est reparti entre les unités de Tizi Ouzou (60%), Alger, Blida et Béjaïa, alors que le lait non collecté est destiné à la consommation individuelle et à des restaurants, a observé la même source.re

12 12 INTERVIEW EXCLUSIVE DE M. DJAMEL BOURAS 13 Vice-président de l Assemblée nationale populaire, député FLN pour la circonscription du Nord de la France «Le bien-être de nos compatriotes, la priorité des priorités!» Propos recueillis par Y. Houmad de notre bureau de Paris : Ouest info: Nos compatriotes de la communauté établie à l étranger continuent de se plaindre à propos de la délivrance du passeport biométrique? M. Djamel Bouras: Il faut honnêtement souligner les améliorations survenues depuis mars dernier après l intervention du Premier ministre que j ai sollicité personnellement sur des aberrations intervenues en janvier. Nous avons gagné sur deux sujets importants : Réduction des délais de délivrance de 4 mois en moyenne à 15 jours et gratuité de la prorogation des passeports ordinaires. Mais pour être honnête, nos compatriotes continuent à se plaindre, et ils ont raison, des conditions d accueil dans les consulats. Bien qu on a enregistré des améliorations dans certains consulats, notamment en France, les prestations consulaires sont toujours en deçà de nos attentes. O. I: Et pourquoi? D.B : Locaux non adaptés, manque de personnel, manque de formation, retard dans la modernisation, manque d anticipation,de communication, de moyens, procédures archaïques, absence de médiation, incivilité de certains de nos compatriotes autant de causes à l origine de la situation que nous subissons aujourd hui. O-I : N y at-il pas de solution? D. B: Bien sûr que si! Il faut un préalable : Que le bien-être de nos compatriotes soit la priorité des priorités et que l Administration travaille avec les élus du peuple et le mouvement associatif. Nous sommes disposés à apporter notre aide et expertise du terrain pourvu qu on nous écoute. Il reste beaucoup de retards à rattraper : fichier du S12 pour les Algériens nés à l étranger, l immatriculation, la transcription O.I: La prise en charge du rapatriement des corps, pourtant adoptée par le Parlement n est toujours pas appliquée. Pourquoi? D. B: Le Parlement a adopté un amendement dans la loi de finances 2015 pour que l État prenne en charge, dans le cadre du Fond de solidarité le rapatriement des corps des compatriotes démunis ou indigents et éviter ainsi les images négatives au pays. Malheureusement, les textes d application n ont pas encore vu le jour. O.I: Pourquoi? D.B: Posez la question au gouvernement O.I:Nous sommes en plein saison estivale, les billets d avion sont toujours aussi chers D. B: Hélas oui! Bien que nous avons enregistré une détente voir même une baisse significative durant 8 à 9 mois de l année, les compagnies se rattrapent pendant les grandes vacances. Tant que nous n introduisons pas le lowcost à partir de l Algérie, il n y aura pas de baisse importante en haute saison. Prenez à titre d exemple la liaison la plus fréquentée ; Paris/Alger, aujourd hui il y a 5 compagnies qui la desservent (Air Algérie, Air France, Aigle Azur, Air Méditerranée et bientôt Tassili Airlines) ça n empêche pas que les prix durant cet été dépassent les 600 euros! Il est malheureux de constater que la concurrence des compagnies régulières n a pas profité aux usagers. Pis, les compagnies françaises, en plus des recettes qu ils engrangent en France, ont transféré en 2014 près de 100 millions de dollars! Vous voyez : Le gouvernement autorise de nouvelles compagnies étrangères à opérer de France vers l Algérie sans que soit enregistré de baisse réelle et constante des prix des billets. Et en plus le pays creuse sa balance commerciale avec la France! O. I:La solution? Une véritable poli tique globale et cohérente basée sur la performance du pavillon national, à ne pas confondre avec le pavillon public. L autorisation de compagnies privées type low-cost, seule modèle capable de rivaliser avec l agressivité commerciale des compagnies modernes et performantes. O. I:Passons à un autre dossier très attendu : le logement. Le Président de la république a promis des formules pour les émigrés. Plus d un an après les présidentielles, nous ne voyons toujours rien à l horizon D. B:L accès au logement promotionnel public pour les non-résidents est effectivement inscrit dans le programme du président de la République. Je précise que la promesse concerne des logements promotionnels et non les formules LSP/ AADL. Malgré nos multiples rappels, le gouvernement n a pas encore pris en charge ce dossier. O. I:C est peut-être une question de priorité? D. B: Oui et c est ce qui nous désole! Encore une fois, il ne s agit pas d enlever des logements sociaux aux résidents et de les donner aux non-résidents. Nous attendons que le gouvernement désigne un interlocuteur valable qui croit en l apport de la diaspora dans le développement du pays et je vous promets une formule juste et réaliste en moins de six mois. O. I: A vous écouter la diaspora algérienne est toujours tenue à l écart? D. B: Notre diaspora qui compte des centaines de milliers de compétences bien formées dans de grandes écoles en Europe et ailleurs peut faire beaucoup pour le pays Nous souhaitons que le gouvernement puisse intégrer nos compétences (expatriées), comme il l a fait pour les footballeurs professionnels, dans l effort d édification d une économie forte. Plusieurs secteurs comme la santé, la recherche, la finance, l industrie, le BTP peuvent profiter de l apport du savoir-faire de nos compétences établies à l étranger. Même nos retraités contribuent directement dans le développement du pays. Sachez qu en 2014, la Banque d Algérie a enregistré un apport, par le circuit bancaire officiel, de près de 2 milliards de dollars en pensions de retraite. O.I:La demande d ouverture d'écoles algériennes ainsi que l'apprentissage de la langue arabe est très forte, comment la satisfaire? D.B: Je vous confirme l intérêt de la majorité de notre communauté pour que les enfants apprennent la culture et la langue du pays d origine. L Etat ne peut, honnêtement répondre à toutes les demandes. A mon avis, la solution réside dans l encouragement des entrepreneurs qui se lancent dans ce créneau à travers un partenariat gagnant-gagnant. O. I:Et la langue Tamazig?... D B:Tamazigh fait partie de notre riche patrimoine culturel. J'encourage toutes les actions afin qu elle occupe la place qu elle mérite. O. I:Quels sont vos projets â court et long terme? DB : Mon unique objectif est celui pour lequel j'ai été élu. Je souhaiterai continuer à mener à bien mon mandat et à faire valoir les droits de nos ressortissants. O. I: Quel bilan feriez-vous depuis votre élection? DB : Tout d'abord, permettez-moi de remercier tous mes chers compatriotes qui ont cru en moi et qui continuent à me faire confiance. J'ai été élu pour défendre leurs intérêts et leur apporter des solutions adaptées dans les différents secteurs tels que le logement ou la garantie obsèques. Je tiens à rappeler que nos compatriotes sont algériens à part entière et je veillerai à ce qu'ils puissent jouir des mêmes droits que nos frères du pays tout en respectant les mesures prises par notre chef de gouvernement.en revanche, attendons la fin de mon mandant avant de me prononcer. O.I: M le député, Je vous laisse le soin de conclure... DB : Je remercie Ouest-Info pour cette invitation et reste à votre disposition...

13 14 JA-2015 DE BRAZZAVILLE SPORT "La sélection national de natation La sélection de natation devant représenter l'algérie aux 11ès Jeux Africains de Brazzaville au Congo (4-23 septembre), ne sera pas connue avant le Championnat National d'eté "Open", prévu du 26 au 31 juillet à la piscine du Complexe "Mohamed Boudiaf" à Alger, a-t-on appris lundi auprès de la direction technique nationale de la fédération algérienne de natation (FAN)."Je vous confirme que la liste finale de la sélection na- La sélection nationale olympique de football entame ce samedi un stage de préparation au Centre Technique National de la FAF en prévision des éliminatoires du championnat d'afrique de la catégorie, qualificatif aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016.Ce regroupement sera ponctué par deux matches amicaux face à son homologue sénégalaise, le 7 et le 11 juillet 2015 à 22h30 au stade Mustapha Tchaker de Blida.L'équipe nationale dirigée par le Suisse André Pierre Shurmann, avait effectué la semaine dernière un stage sans les joueurs de l'es Sétif et de l'usm Alger retenus pour le match entre les deux équipes samedi passé à Sétif (1-2) pour désignée après l'open" CHAMPIONNAT D'AFRIQUE U23 Les Olympiques en stage à Sidi Moussa le compte de la première journée de la phase de poules de la Ligue des c h a m p i o n s d'afrique.exemptée des deux premiers tours des éliminatoires du championnat d Afrique 2015 des U-23, l équipe nationale olympique affrontera la Sierra Leone au 3e et dernier tour.le match aller aura lieu le 19 juillet à 20h00 au stade Mustapha Tchaker de Blida, tandis que la rencontre retour est prévue le 25 juillet 2015 à 20h00, également au stade Tchaker de Blida en raison du virus Ebola qui frappe la Sierra Leone.La phase finale du championnat tionale qui prendra part aux prochains Jeux Africains ne sera arrêtée qu'après les résultats du National "Open" qui sera déterminant pour les athlètes", a déclaré à l'aps, le DTN, M. Tahar Beggar, exprimant son souhait d'engager un nombre important de nageurs pour le rendezvous continental.par ailleurs, les athlètes actuels de l'équipe nationale de natation bénéficieront d'un stage de huit à dix jours, à partir de mardi au centre de préparation de Tikjda ou celui de Souidania."Il faut que les athlètes sachent que le critère d'excellence est exigé pour la participation de la natation, au même titre que toutes les disciplines sportives aux Jeux Africains de Brazzaville. Donc, les athlètes susceptibles de remporter des médailles seront les seuls retenus, selon les exigences de la tutelle et ce pour tous les sports", a tenu à préciser le directeur technique.une fois la liste nominative des nageurs et nageuses retenus pour les Jeux Africains connue, la fédération prévoit un stage à l'étranger, et une participation, probable à une compétition internationale. "On va donner les moyens aux athlètes et les mettre dans les meilleures conditions. Le circuit de la coupe de Paris Chartres août est au programme si tout va comme on le souhaite", a souligné M. Beggar. Outre les Jeux africains de Brazzaville, la natation algérienne sera également présente, entre autres, aux premiers Jeux Méditerranéens de plage à Pescara en Italie (28 août-6 septembre), au 16ème Championnat du Monde "seniors" de Kazan en Russie (24 juillet-09 août) et au championnat d'afrique "juniors", prévu en Egypte en décembre d Afrique des Nations des U-23 se déroulera du 5 au 19 décembre prochain au Sénégal. Les trois premiers représenteront le continent aux Jeux Olympiques JO-2016 de Rio de Janeiro, alors que le quatrième jouera les barrages contre le représentant asiatique. GRAND PRIX MONDIAL DE VOL- LEY-BALL (DAMES) L Algérie s'incline au tie-break face au Kenya La sélection féminine algérienne de volley-ball a concédé dimanche soir une deuxième défaite lors de la 2e étape du tour préliminaire du Grand Prix mondial 2015 (groupe 3, poule Q) qui s'est déroulée du 3 au 5 juillet à la salle Chahid Tahar-Belakhdar de Chéraga (Alger), en s'inclinant au bout du tie-break face au Kenya (25-20, 15-25, 25-23, 13-25, 13-15).Après cette nouvelle défaite, la sélection algérienne termine le tour préliminaire du Grand Prix mondial avec sept points au compteur et ne disputera pas la phase finale du groupe 3 qui se déroulera du 10 au 12 juillet en Australie, alors que le Kenya quatrième au classement avec 10 points s'est qualifié en compagnie du Pérou, de la Colombie et de Cuba.Dans un rématch de la finale du championnat d'afrique des nations, disputé en juin dernier à Nairobi, les Kényanes ont confirmé leur statut de championnes d'afrique en s'imposant une nouvelle fois face aux Algériennes qui sont passées tout prêt de l'exploit pour prendre leur revanche.dans un match disputé de bout en bout, à l'inverse de la finale remportée largement par les Kényanes (3-0), les Algériennes ont été les premières à prendre l'avantage au score en remportant le premier set sur le score de 25 à 20.Surpris par le bon début de match de l équipe algérienne, les Kényanes ont accéléré dans le deuxième set en prenant rapidement l'avantage au score (8-2), puis (9-16) avant de conclure avec 10 points d écarts (25-15).Le même scénario se profile dans le troisième set qui voit les championnes d'afrique se détacher au score (5-8) au premier temps mort technique, avant un énième retournement de situation aux profits des Algériennes qui repassent devant au tableau d'affichage (11-10). Sous l'impulsion de son duo d'attaque Mazari-Boukhima l'algérie s adjuge cette manche au bout du suspense (25-23).Marquée par trois jours de compétition et deux matchs joués en cinq sets, la sélection algérienne a accusé le coup physiquement dans le quatrième set remporté largement par l équipe kényane (25-13) qui obtient le droit de jouer un set décisif (tie-break).dans le tie-break, les deux équipes n arrivent pas à se départager et s'est les Algériennes qui sont devant d un point (8-7) avant le temps mort technique.a la reprise les Kényanes repassent devant et se procurent trois balles de match (14-11). Les Algériennes en sauvent deux avant de s'incliner sur le score de 15 à 13.Dans l'autre match de la journée la sélection mexicaine s'est imposée face son homologue australienne sur le score de trois sets à un (25-18, 22-25, 25-19, 25-22).Pour sa deuxième participation au Grand Prix mondial, la sélection algérienne termine la compétition avec deux victoires face l Australie (3-0) et (3-2), et quatre défaites respectivement devant le Kazakhstan (3-0), Cuba (3-0), le Mexique (3-2) et le Kenya (3-2).L'entraineur de la sélection Algérienne, l'italien François Salvagny, s'est montré satisfait du parcours de son équipe lors des deux étapes du Grand Prix mondial, estimant que ses joueuses sont en constante progression."pour notre deuxième participation au Grand Prix nous avons réalisé une très belle performance en comparaison avec celle réalisée la saison dernière où nous avions récolté zéro points. Cette année nous avons gagné deux matchs et disputé 3 tie-break c'est une grande progression en ajoutant la finale du championnat d'afrique et la qualification au Mondial", a déclaré le coach italien."notre équipe est en constante progression, maintenant il faut continuer à travailler pour atteindre un niveau supérieur et jouer les premiers rôles au niveau international. Je suis extrêmes fière de mes joueuses que je tiens les féliciter ainsi que les membres du staff et la Fédération algérienne de volley-ball", a ajouté Salvagny.De son coté, l'entraineur de la sélection kényane David Lungaho a salué la performance de son équipe qui a remporté ses trois matchs au tournoi d Alger et a décroché son billet pour la phase finale du groupe 3."Nous nous attendions à un match difficile face à l'équipe algérienne qui joue à domicile. Je pense que nous avons assisté à un beau match de volley avec beaucoup de retournement de situations. Je suis fière de mon équipe qui a su gérer ses nerfs notamment dans le tie-break pour obtenir les points de la victoire face à une très bonne équipe algérienne", a déclaré le coach kenyan.le Grand Prix féminin de volley-ball regroupe 28 sélections nationales scindées en trois groupes. Les Etats-Unis avaient remporté l'édition 2014 devant le Brésil et le Japon. La sélection algérienne évolue dans le groupe 3 qui est composé de huit équipes à savoir le Mexique, le Kenya, l'australie, le Kazakhstan, Cuba, la Colombie et le Pérou.

14 SPORT PORATO, ROMA, LLORIS, CARRASSO Le top 6 des gardiens les plus chers de ligue 1 française Depuis 2000, Stéphane Porato reste le gardien le plus cher de la Ligue 1. Ni le transfert de Lloris, ne celui de Carrasso n'a couté plus cher. 6. Salvatore Sirigu Nouveau propriétaire, nouvelles ambitions, en 2011 le PSG recrute beaucoup et recrute un gardien. Il jette son dévolu sur Salvatore Sirigu, international italien qui évolue à Palerme. Quatre ans plus tard, il n a pas passé le cap que le PSG espérait le voir franchir. 5. Petr Cech En 2002, le Stade Rennais fait une petite folie en signant le tout frais vainqueur de l Euro Espoirs. Impressionnant dans ses cages et grand artisan du titre remporté par la République tchèque face aux Bleuets, Petr Cech n a que 20 ans mais s impose dans le but breton. Deux ans après, Rennes réalise une belle plus-value en vendant son joueur à Chelsea pour 14 millions. 4. Schneiderlin préfère Arsenal à Man U, City tente le tout pour le tout pour Pogba, l'inter veut Moutinho. Schneiderlin a choisi Arsenal Selon le Sunday Times, Morgan Schneiderlin aurait donné sa préférence à Arsenal plutôt qu'à Manchester United alors que MU a fait une offre de 35 millions d'euros à Southampton pour son milieu de terrain. City essaie encore pour Pogba The Mirror affirme que les Citizens vont faire une offre pour Paul Pogba. Manchester City s'apprêterait à poser 99 millions d'euros sur la table pour convaincre la Juventus de lui céder son joueur, soit 19 millions d'euros de plus que l'offre barcelonaise. Libéré des sanctions du fair-play financier, City espère arracher la mise avant Cédric Carrasso Parti à Toulouse après son aventure marseillaise stoppée par les blessures et Steve Mandanda, Carrasso réalise une superbe saison. Le TFC termine 4e du championnat et meilleure défense de Ligue 1 (27 buts). Le champion de France en titre, Bordeaux, décide alors de le recruter pour préparer l après Ulrich Ramé. son stage en Australie la semaine prochaine. Crystal Palace veut Cabaye Steve Parish, le président de Crystal Palace, a confirmé l'intérêt de son club pour Yohan Cabaye dans les médias anglais. "C'est un transfert que nous aimerions réaliser. Ce serait une très bonne nouvelle pour le club," a-t-il expliqué à Talksport. L'Inter ne lâche pas Moutinho Le JDD annonce que l'inter Milan est prête à faire "une offre concrète" à l'as Monaco concernant son milieu de terrain Joao Moutinho. L'ASM cherche une porte de sortie pour son Portugais dont le contrat expire en City met le paquet sur Sterling Selon le Daily Star, Raheem Sterling sera la première grosse signature de Manchester City cet été. Les Citizens sont prêts à mettre 63 millions d'euros pour attirer l'attaquant de Liverpool. Après Sterling, City s'attaquera à Pogba, Delph et Sterling selon le journal britannique. Le PSG pense à Trémoulinas Le PSG s'est positionné sur Benoit Tremoulinas pour remplacer Lucas 3. Hugo Lloris Formé à Nice, Hugo Lloris s impose à seulement 20 ans dans les cages. Il relègue sur le banc Lionel Letizi, revenu sur la terre de ses débuts. Les prestations de Lloris lui ouvrent grand les portes des cadors de la Ligue 1 et c est finalement Lyon qui recrute la pépite en Quelques mois plus tard, il est international. 2. Flavio Roma SCHNEIDERLIN, POGBA, CABAYE Les 12 infos mercato du jour Digne, décevant depuis son arrivée à Paris. Le club est en contact avec l'agent du joueur rappelle Le Parisien mais pourrait se heurter au refus de Séville de céder son arrière gauche. Le club espagnol ne serait pas très chaud pour vendre son joueur. Ben Yedder se rapproche de Séville Selon l'estadio Deportivo, Wissem Ben Yedder pourrait rejoindre Gameiro à Séville. Le club voudrait recruter le joueur que Toulouse espère vendre pour 10 millions d'euros. L'Atlético prêt à se montrer moins gourmand pour Turan Le Barça et l'atlético Madrid seraient en pleine négociation pour Arda Turan. Selon Mundo Deportivo, les Madrilènes seraient prêts à baisser la clause libératoire du Turc fixée à 41millions d'euros. Turan pourrait partir contre un chèque de 34 millions d'euros.de Gea retourne à ManchesterInterrogé par la Cuatro, David De Gea, qui a passé ses vacances à Madrid, a indiqué qu'il serait bien à Manchester pour la reprise de l'entraînement et la présaison. Le portier des Venu de Serie B, c est le gardien de l épopée en Ligue des champions. Sa grave blessure à l été 2005 l éloigne des terrains pendant une bonne partie de la saison suivante. Pour sa huitième année sous le maillot de la Principauté, il est doublé par Stéphane Ruffier, issu du centre de formation. 1. Stéphane Porato Le plus gros transfert de l histoire de la Ligue 1 chez les gardiens est aussi un énorme fiasco. Parti de Marseille par la petite porte, il passe du statut de numéro 1 à celui de numéro 3 dans la Principauté en deux saisons. Avant d être prêté à Créteil en 2002/2003. Il part pour Ajaccio en 2004 après seulement 53 matches joués sur le Rocher. E.S Red Devils est la cible numéro 1 du Real Madrid cet été. Kane ne bougera pas Selon Sky, Tottenham ne compte pas vendre son avant-centre, Harry Kane. Alors qu'une offre de 56 millions d'euros de Manchester United a été évoquée ce dimanche, les sources de Sky démentent formellement.caïazzo dément pour Konaté Le Matin annonçait ce dimanche que l'asse avait fait une offre de 7 millions d'euros pour Moussa Konaté, l'attaquant du FC Sion. Bernard Caïazzo, président du comité de surveillance de l'as Saint- Etienne, nous a indiqué que cette information était totalement fausse. Selon nos informations, Sion réclame 10 millions d'euros pour son avant-centre. E.S Mardi 07 juillet 2015 OLYMPIQUE DE MARSEILLE Bielsa de retour 15 Marcelo Bielsa, qui avait décalé ses vacances, est de retour sur les bords de la Canebière, lundi. Le club l'a dévoilé à l'afp. Il doit rencontrer la direction de L'OM dans la journée. L'entraîneur de l'olympique de Marseille, Marcelo Bielsa, rentre lundi de ses vacances en Argentine pour reprendre la direction de l'équipe, a-t-on appris auprès de la direction du club. Bielsa n'a pas dirigé l'entraînement de lundi matin au centre Robert Louis-Dreyfus mais doit rencontrer ses dirigeants dans l'après-midi. Le groupe était sous la direction de ses adjoints Franck Passi et Jan Van Winckel, comme lors du stage de reprise en Espagne. L'effectif s'est entraîné en public lundi matin devant environ 400 supporters et une vingtaine de journalistes, a constaté l'afp. Les internationaux Steve Mandanda (France) et Nicolas Nkoulou (Cameroun) ont rejoint le groupe, ainsi que les premières recrues. Parmi les arrivées estivales, le Néerlandais Karim Rekik, cédé parmanchester City après deux saisons en prêt au PSV Eindhoven, Georges-Kévin Nkoudou (Nantes) et Yohann Pelé ont participé à l'entraînement, comme Lucas Ocampos, définitivement transféré de Monaco. Bouna Sarr (FC Metz) est seulement venu signer son contrat avant de repartir du centre en voiture. E.S DÉSABUSÉ Messi aurait refusé le titre le meilleur joueur de la Copa America Toutes les récompenses individuelles et collectives de l'épreuve ont été décernées, sauf celle du meilleur joueur. Lionel Messi l'aurait refusé selon un média argentin, tandis que les organisateurs de l'épreuve se sont gardés de communiquer sur le sujet. Elle a son prix du meilleur gardien, Claudio Bravo, du meilleur jeune, Jeison Murillo, du meilleur buteur, partagé par Eduardo Vargas et Paolo Guerrero, et de l'équipe la plus fair-play, décerné au Pérou. Mais la Copa America n'a pas décerné son prix du meilleur joueur de la compétition. Impossible d'en trouver la trace sur le site officiel, même dans l'article qui relate l'ensemble des prix décernés à l'issue du tournoi. Luis Suarez, qui l'avait remporté en 2011, n'aurait donc pas de successeur? Pas sûr. Pour le portail argentin Minutouno, ce trophée devait être décerné à Lionel Messi qui l'aurait refusé. Le média montre ainsi une vidéo de BeIN Sports où l'on voit l'une des récompenses retirée du podium juste avant la remise des trophées. Les organisateurs de la Copa America n'ont pas communiqué sur ce sujet. L'édition 2015 n'a donc pas son meilleur joueur. Il y a un an, Messi avait reçu le trophée de meilleur joueur de la Coupe du monde après la défaite de l'argentine en finale face à l'allemagne (1-0 a.p.). Aux côtés de Manuel Neuer, nommé meilleur gardien, l'attaquant argentin n'avait pas masqué sa déception malgré cette récompense individuelle. Ce souvenir alimente peut-être les rumeurs d'un éventuel refus de Messi de recevoir le trophée de meilleur joueur de cette Copa America. Mais ça reste à prouver. E.S

15 16 CULTURE JIJEL La toponymie algérienne, thème d un prochain colloque scientifique Un colloque scientifique intitulé "la toponymie algérienne: du local au national" sera organisé à Jijel du 25 au 27 juillet prochains, a-t-on appris, dimanche, auprès du secrétaire général du Haut-commissariat à l Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad. Organisée par le HCA en partenariat avec le ministère de la Culture et la wilaya de Jijel, ce colloque dont les travaux auront lieu à la cité administrative de la wilaya, réunira une trentaine de conférenciers de différentes universités et centres de recherches spécialisés du pays, a ajouté M. Assad dans une déclaration à l APS. L objectif recherché à travers ce forum scientifique consiste à "se questionner sur la place Le chanteur et compositeur algérien emblématique des années 1980 et 1990, Hamid Baroudi a marqué, dimanche soir à Alger, son retour sur la scène artistique nationale, par un concert lors duquel il a revisité son répertoire, qui n a pas pris une ride, avec de jeunes musiciens algériens. Après une absence de près de dix ans, Hamid Baroudi a renoué avec ses nombreux fans qui se sont déplacés en nombre au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria pour replonger dans l univers musical particulier de l artiste. Accompagné de jeunes musiciens et choristes Hamid Baroudi a revisité sur la modeste scène du patio du palais de la Culture ses succès qui restent toujours d actualité vu son génie musical, "Hakmet Lekdar", "Caravan to Baghdad", "Sidi" ou encore "Djouala" son autant de morceaux qui ont déjà fait le tour du monde plus de trente ans auparavant. Même si la prestation de l artiste et de son riche orchestre et l enthousiasme du public, qui se rappelait encore des succès e Hamid Baroudi, augurait un spectacle d exception, le volet son et lumière du palais de la Culture était loin d être à la hauteur produisant un son inaudible et saturé. Connaissant le potentiel artistique et technique de l artiste, plusieurs spectateurs réservée à l amazighité dans l élaboration des toponymies" et sur "l orientation des pouvoirs publics en matière de politique toponymique". M. Assad a également situé la place, le rôle et la contribution des spécialistes-chercheurs dans le domaine de la toponymie, dans l élaboration d une politique toponymique spécifiquement amazighe et les voies pour transcender le phénomène de la diversité culturelle du vaste territoire que représente le pays, ainsi que son Hamid Baroudi revient sur la scène nationale ont regretté de voir "le volet technique, sensé être maîtrisé, gâche le retour tant attendu d un artiste de renommée mondiale". En 1981, Hamid Baroudi fonde le groupe "Dissidenten" en Allemagne, où il étudie le cinéma, et devient le soliste du groupe qui ira tourner aux Etats-Unis, au Canada, en Amérique latine, en Finlande et partout en Europe avant de signé avec un grand label américain et de se produire en 1988 au Central Park à New York. Au début des années 1990, une fois l aventure "Dissidenten" terminée, Hamid Baroudi perfectionne un style propre à lui, un ethno-pop trempé dans le raï, le châabi et le hawzi avant d ouvrir son propre studio dans sa ville natale de Tiaret qui deviendra un tremplin pour les jeunes artistes. Ayant suivi une formation de cinéaste, Hamid Baroudi a annoncé qu il devrait bientôt "entamer son premier long métrage" qui sera tourné entre l Algérie, l Allemagne, la France et l Espagne pour montrer "l influence de la musique algérienne au-delà de ses frontières", a-t-il expliqué. Selon lui un nouvel album "vient aussi d être achevé" et est aujourd hui en mixage, ce dernier opus de Hamid Baroudi devrait être "commercialisé au mois de septembre". R.C plurilinguisme. L idéal serait pour qu à partir des particularismes toponymiques régionaux ou locaux puisse se dégager un fichier - ou base de données - toponymique national, représentatif de l Algérie. Les communications seront présentées selon sept (7) grands axes thématiques à la fois distincts et complémentaires, dont "la situation toponymique en Algérie d hier à aujourd hui", "implications de la politique toponymique face à la revendication identitaire amazighe" et "place et importance de la toponymie amazighe dans l environnement algérien comme vecteur du processus identitaire".r.c ALGER Farid Khodja orne le silence sacral de la Basilique Notre Dame d Afrique Un concert de musique andalouse a été animé dimanche soir à Alger par le chanteur Farid Khodja dans une ambiance solennelle où la pureté des sonorités de la musique classique algérienne a orné pour la première fois, le silence sacral d un lieu de culte religieux. Durant une heure de temps, Farid Khodja et son orchestre, sublimant l Amour et embellissant l atmosphère solennelle de la Basilique Notre Dame d Afrique, ont gratifié le public venu en nombre d un florilège de pièces du terroir algérien dans leurs variétés modales et leurs richesses mélodiques et rythmiques. L orchestration, au ton relevé des instruments à cordes caractérisant les sonorités andalouses, donnée par : deux violonistes, dont le chef d orchestre El Hadi Boukoura, un luthiste, un flutiste (au Nay), un pianiste, un musicien au qanun, un banjoïste et deux percussionnistes (à la derbouka et au tar) a soutenu Farid Khodja au R beb et au commandes d un programme prolifique. Deux Inqilebs dans le mode Mezmoum Dakhaltou Er Riadh et Dja Aka El Gheiyth, Derdj Li Allahi Ma Asâaba Er Rahil, Zennouba dans le mode Zidène (interprété dans le genre Moghrabi), Nar Hwakoum Lahhab dans la tonalité Sehli, Enness Rahoum Tahmouni, Selli Houmoumek et Chems El achiya dans le mode Qorb El Maya, ont constitué l essentiel du programme présenté. Ecrits par les plus grands poètes du patrimoine andalou, les textes des pièces figurant au programme évoquent entre autres, la convivialité, l'amour, l'adoration de Dieu, la nature et la pureté de l'âme alternant lyrisme romantique et soufisme. L espace imposant des lieux à l acoustique naturelle servant de grande caisse de résonance a permis au ténor de promener sa voix limpide dans le calme et la sérénité du moment, emportant l assistance dans un voyage onirique inédit au fond de soi.. Dans des mouvements variés alliant lenteur et vivacité, les différentes pièces exécutées ont brillé de douceur et de pureté, donnant un sentiment de plénitude aux mélomanes qui savouraient intérieurement chaque moment du récital dans l allégresse et la volupté. Le public plongé dans un silence religieux a pu apprécier chacune des pièces proposées s abstenant de multiplier les déplacements, respectant ainsi la solennité du moment et du lieu. "Quelle belle expérience, voir la musique andalouse s inviter dans un lieu de culte ne pouvait donner lieu qu à un bel échange culturel!", s est exclamée une dame à l issue du récital. Le récital andalou de Farid Khodja entre dans le cadre d un programme régulier initié par la Basilique Notre Dame d Afrique dans le but de "renforcer les échanges inter culturels et religieux", a expliqué le Recteur de la Basilique Notre Dame d Afrique Marcello Aldo Giannasi. Inconditionnel de la musique andalouse, Farid Khodja fut bercé dès son jeune âge par les sons voluptueux du R bâb de son oncle Mohamed Khodja dit Dziri. En 1975, il est inscrit à l école Nedjma après avoir longtemps fréquenté l Association blidéénne El Widadia et continue son apprentissage de la musique et sa maîtrise de l instrument en intégrant l Association El Andaloussia à Alger. Sa rencontre avec les maîtres, le regretté Mustapha Boutriche, Mohamed Khaznadji, Nourredine Saoudi et Mustapha Benguergoura qu il retrouve à nouveau à l Association El Widadia parfait son éducation musicale et sa connaissance des Noubates. En 1996, il enregistre 3 CD : Noubet Mezmoum, un florilège de chants Hawzi et noubet Rasd Eddil. Farid Khodja se produira le 13 juillet à Alger, à la salle El Mouggar. R.C

16 PUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE TLEMCEN DAIRA DE REMCHI COMMUNE DE SEBAA CHIOUKH NIF: L INSTITUT FRANÇAIS D ORAN CINÉMA SOUS LES ÉTOILES AVIS D'ANFRACTUOSITE En application des articles 44 et 114 du décret présidentiel N du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complète, la commission communale d'évaluation des offres réuni le 18/06/2015, informe l'ensemble des soumissionnaires ayant participé à l'appel d'offres restreint N 02/2015 Publié dans les quotidiens suivants : et OUEST INFO du : 09/05/2015, et après examen et évaluation des offres que l'appel d'offre cité ci-dessus relatif aux opérations : Rénovation du réseau d'aep à SEBAA CHIOUKH. Réalisation d'un réservoir de 500M3 à SEBAA CHIOUKH Est déclaré infructueux. LE P/APC ANEP Ouest-Info Le 07/07/2015 DU MARDI 07 JUILLET AU JEUDI 09 JUILLET Pour son 7ème anniversaire, Cinéma sous les Etoiles revient dans format resserré avec une direction artistique des plus sérieuses : Le rire. Des films, uniquement des films : Certains très connus, d autres un peu oubliés, à revoir et à faire découvrir aux plus jeunes _x wüé à wx átäé Ü Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Ouest PUBLICITE info Pour toutes vos annonces contactez nous à l adresse suivante : Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay El-Badr Sidi-Bel-Abbès Tél /Fax :

17 18 FEMME MOUSSE DE YAOURT ET ANANAS Ingredients crème chantilly monté et bien ferme ( 200 gr de poudre de chantilly + 1 verre et demi de lait) 2 pots de yaourt aromatisés goût au choix. environ 12 biscuits boudoirs. 1 boîte d'ananas avec son sirop Préparation dans un récipient, mélangez la crème chantilly avec les 2 pots de yaourt. coupez les ananas en petits morceaux (laissez quelques unes pour le décor) trempez les boudoirs dans le sirop des ananas. mettre les biscuits dans le fond des verrines ajoutez par dessus les petits morceaux d'ananas decorez de mousse de yaourt Continuez l'opération du montage jusqu'à remplir les verinnes. décorer avec les ananas laissés de côté et mettre au frais 2h avant de consommer «Bon Appétit» Quiche aux poireaux et saumon fumé Ingrédients 1 pâte brisée maison ou du commerce 2 beaux poireaux 4 tranches de saumon fumé 2 oeufs 80 g de gruyère râpé 4 cuillères à soupe de crème fraiche 6 cuillères à soupe de lait sel, poivre, muscade 1 noisette de beurre Préparation Préchauffez le four th.7 ( 200 C) lavez et coupez les poireaux (sans les feuilles), faites les fondre dans un peu de beurre; et ajoutez deux bonnes cuillères à soupe de crème, salez, poivrez, et parfumez avec la muscade, selon votre goût. Etalez cette préparation sur le fond de pâte, recouvrir entièrement de saumon fumé (en tranches entières ou en lanières). Mélangez dans un gros bol deux oeufs entiers, deux généreuses cuillères de crème, les six cuillères de lait (vous pouvez mettre plus selon la consistance désirée), le fromage râpé, le sel, le poivre et un peu de muscade. Versez sur la quiche cette préparation et mettez à cuire environ 30 minutes. SPECIALE RAMADAN Les bienfaits de la badiane La badiane, fruit de cet arbre à feuilles persistantes, est un polyfollicule en forme d'étoile, d'un diamètre de 1 à 2 cm, à huit branches (les carpelles). La récolte se fait habituellement deux fois par an, au printemps et en automne. C'est ce fruit, cueilli vert, qui est séché après maturation pour être utilisé moulu, broyé ou en huiles essentielles, selon l'usage. En outre, la badiane exhale une odeur poivrée et possède une puissante saveur anisée. A noter qu'il existe une variété japonaise interdite à la consommation. La badiane s'utilisera principalement sous forme de décoction, pour traiter les pathologies du système digestif, de l'appareil urinaire, du système cardiovasculaire et les troubles liés à l'état général. Précautions d'emploi de la badiane Il n'y a pas de précautions particulières aux doses thérapeutiques indiquées. Il ne faut pas, néanmoins, mettre l'huile essentielle de badiane en contact direct avec la peau ou les yeux. CONTRE-INDICATIONS La badiane est contre-indiquée chez les femmes enceintes ou atteintes de mastose mammaire et d'un cancer du sein. On recommandera la badiane en pédiatrie, pour les problèmes intestinaux de l'enfant et sur avis médical. Ne pas utiliser chez les nouveau-nés. Mchaoucha ( omelette kabyle sucrée ) Ingrédients 150 g de semoule fine 100 g de lait 4 oeufs 2 c à s d huile 1 paquet de levure en poudre 1 pincée de sel de l huile en plus Pour le sirop : 1 verre de sucre en poudre 1 verre d eau 2 c à s d eau de fleur d oranger Si non pour pouvez prendre du miel que vous allez diluer avec un peu de fleur d oranger Préparation: Mélangez la semoule avec les 2 c d huile.ajoutez les oeufs un par un, le lait froid, le sel et la levure. Travaillez la pâte pendant 5 minutes. Faites chauffer l huile dans une poêle qui n est pas trop large pour avoir une omelette épaisse, et y verser la pâte. Durant la cuisson mettez un peu d huile sur la surface du gâteau, quand l omelette est cuite en dessous et qu elle a pris au dessus, retournez-la à l aide d une assiette. Égouttez l huile et retournez le gâteau sur l autre fasse. Arrosez avec un peu d huile Une fois l omelette cuite, découpez le gâteau en 6 triangles réguliers. Dorez-les de chaque côté et retirez les arrosez de miel fondu et dilué avec un peu de fleur d oranger ou du sirop cuit parfumé pareillement à la fleur d oranger. Boukalate algérienne Nemt ou lamnem ro2ya, men 3and Rebi, 7mama bida djet 7atet 3liya

18 RAMADANIETTES Mardi 07 juillet Le respect en islam «Quiconque obéit à Dieu et à Son messager, craint Dieu et remplit ses devoirs (envers Lui), celui-là récoltera le succès.» (Coran 24:52) Être honoré, estimé et hautement considéré, telle est la définition du respect la plus courante. En fait, des dictionnaires décrivent le respect comme un égard courtois à l endroit des sentiments des gens et lient le respect à l honneur, à la gentillesse, à l obéissance et à la tolérance. Alors qu en est-il du respect, en islam? L islam affirme qu il revient à chaque individu de traiter la création avec respect, honneur et dignité, et que Celui qui mérite le plus d être respecté est le Créateur. Le respect commence d abord et avant tout avec le fait d aimer les commandements de Dieu et d y obéir, et de ce respect découlent les bonnes manières et le sens moral et éthique inhérents à l islam.afin que nous fassions partie de ceux qui connaissent le succès, l islam exige de nous que nous apprenions à obéir à notre Créateur et à traiter les gens, l environnement, les croyants et nousmêmes avec respect. Si l on garde à l esprit que les croyants forment une seule nation et que si une partie de la nation souffre, c est toute la nation qui souffre avec elle, on comprend que le respect des uns envers les autres est essentiel. L islam nous enseigne que nous devrons rendre compte non seulement de nos actions, mais aussi de l influence que nous aurons eue sur les autres et sur la création en général. L islam nous ordonne d enjoindre le bien et de condamner le mal, et même de l empêcher lorsque c est possible. L islam établit un lien entre le respect et la paix, l amour et la compassion, qui sont aussi des attributs de Dieu; par conséquent, pour remplir notre obligation d honorer Dieu et de Lui obéir, nous devons d abord respecter l honneur, la réputation et la vie privée des autres. Le respect implique également de rester à l écart des péchés majeurs comme la médisance, le mensonge, la calomnie et le commérage. Le respect pour l humanité se traduit, entre autres, par le fait de se tenir éloigné des péchés qui sèment la discorde parmi les gens et qui mènent à la destruction. Le respect inclut le fait d aimer, pour nos frères et sœurs en islam, ce que nous aimons pour nous-mêmes. Cela implique également de traiter les autres comme nous souhaiterions être traités et comme nous espérons que Dieu nous traitera : avec compassion, amour et miséricorde. Les péchés majeurs jettent une barrière entre les hommes et la miséricorde de Dieu, en plus d être la cause de nombreux tourments, de détresse et de maux divers, tant en ce monde que dans l au-delà. Dieu nous ordonne de rester éloignés du péché et de lutter contre les traits destructifs de notre propre caractère. Il nous apprend également que la suspicion, la médisance et le commérage ne nous apportent rien d autre que de la honte et du déshonneur. «Ô vous qui croyez! Évitez le plus possible de soupçonner (les autres), car la suspicion, dans certains cas, est un péché. Ne vous espionnez pas les uns les autres et ne médisez pas les uns des autres. L un de vous aimerait-il manger la chair du cadavre de son frère? Non, vous en auriez horreur! (Ainsi en est-il de la médisance.) Et observez vos devoirs envers Dieu. Certes, Il est Pardonneur et Miséricordieux.» (Coran 49:12) Ibn Abbas, un des compagnons du prophète Mohammed et commentateur du Coran a dit que Dieu a interdit la médisance de la même façon qu Il a interdit de manger la chair d une personne morte. Manger la chair d une personne morte est un acte que les gens ont naturellement en aversion; ils devraient donc ressentir la même aversion envers la médisance. Le respect implique de se soucier du bienêtre des autres et nul ne devrait déchiqueter la réputation des autres de la même façon que les charognards déchiquettent la chair des animaux morts. La médisance Certaines personnes croient que la médisance ne se résume qu à des paroles et se demandent quel tort cela peut bien causer. Mais les paroles sont en fait très puissantes et ont parfois une portée considérable. En plus du manque flagrant de respect envers la personne que visent nos propos, il faut comprendre que ces «simples» paroles peuvent causer beaucoup de peine à la personne visée, en plus de nous assurer une place en Enfer. Le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) nous a mis en garde contre le sort qui attend ceux qui manquent totalement de respect aux autres. Il a dit : «Il se peut qu un homme profère une parole sans penser aux possible implications; mais à cause de cette parole, il sera plongé dans l Enfer aussi profondément que la distance séparant l Est de l Ouest.» Une fois, un compagnon du Prophète lui demanda de quelle façon il pouvait être admis au Paradis et éloigné de l Enfer. Le Prophète mentionna les vertus des bonnes actions et demanda à son compagnon s il souhaitait connaître les fondements des bonnes actions. À sa réponse affirmative, le Prophète lui montra sa langue en la tenant entre ses doigts, puis lui dit : «retiens-la [i.e. ta langue].» Son compagnon lui demanda, incrédule : «Devrons-nous rendre compte de nos paroles?» Le Prophète lui répondit que rien n envoyait les gens plus rapidement en Enfer que ce qui sortait de leur bouche. Maintenant que nous savons que la médisance ne se résume pas qu à de simples paroles inoffensives, comment pouvons-nous la définir, exactement? Médire équivaut à parler d une personne de manière désobligeante ou d une manière qui déplairait à la personne visée (car, bien sûr, c est toujours fait dans le dos de la personne et non devant elle). Le prophète Mohammed a défini la médisance comme le fait de «dire, de votre frère, quelque chose qu il n aimerait pas entendre à son sujet».l imam an-nawawi a dit que la médisance envers autrui «inclut les remarques sur son corps, sa pratique religieuse, sa situation sociale, son apparence physique, son caractère, ses richesses, ses parents, ses enfants, son époux(se), ses serviteurs, ses vêtements, ses activités, ses sourires ou ses airs renfrognés, et tout ce qui se rattache à lui. Que la chose soit exprimée en paroles ou, implicitement, par gestes, cela revient au même...» Quelqu un interrogea le Prophète sur le fait de parler dans le dos d une personne en disant la vérité à son sujet. Il répondit en rappelant la gravité de la médisance et expliqua ainsi la différence entre médire et calomnier : «Si ce que vous dites, au sujet de votre frère, est vrai, c est de la médisance. Mais si ce que vous dites, à son sujet, est faux, alors c est de la calomnie.» La calomnie, c est proférer des mensonges au sujet d une personne; il s agit d un péché majeur, susceptible d être sévèrement châtié. Dieu dit, dans le Coran : «Ceux qui calomnient Dieu et Son messager, Dieu les a maudits en ce monde comme dans l au-delà, et Il leur a préparé un châtiment humiliant.» (Coran, 33:58) Dans une autre narration du Prophète, son épouse Aisha fit une fois un commentaire sur l une de ses co-épouses en la décrivant comme petite de taille. Le Prophète lui fit comprendre la gravité de ses paroles. Il lui dit : «Tu as dit une parole qui, si elle était mélangée à l eau de la mer, la contaminerait.» La médisance est devenue si répandue, de nos jours, que les gens l utilisent couramment pour exprimer de la colère ou de la jalousie. Ceux qui s en rendent coupables manquent de respect envers Dieu en Lui désobéissant, tout en causant du tort aux autres. Des magazines et des émissions de télévision sont entièrement consacrés à rapporter toutes sortes de potins sur les autres et à fouiller dans leur vie privée. La personne qui passe son temps à parler des autres dans leur dos et qui se plaît à faire circuler toutes sortes de potins, si elle ne prend pas conscience de son problème, qu elle ne s efforce pas de combattre ce mauvais trait en elle et qu elle n implore pas le pardon de Dieu, cette personne manque totalement de respect envers elle-même, car elle ne craint plus le feu de l Enfer. Ce péché est grave et son châtiment est sévère; mais Dieu est miséricordieux et accepte toujours le repentir sincère :«Et quiconque d entre vous fait un mal par ignorance, se repent par la suite et s amende Alors Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.» (Coran 6:54)

19 Site web//www. ouest-info.org 20 PUBLICITÉ REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS DE LA WILAYA DE SIDI BEL ABBES N 67/DEP/SBA/2015 AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DU MARCHE NIF : Conformément aux dispositions de l'article 49 du décret présidentiel N 10/236 du 07/10/2010 portante réglementation des marchés publics modifié, complété par le Décret Présidentiel 12/23 du 18/01/2012), la Direction des Equipements Publics de la Wilaya de Sidi Bel Abbés, porte à la connaissance des soumissionnaires ayant participé à ravis d'appel d'offre lancée le 27/04/2015 relatif à la Construction d'un collège type base 06/200R à la zhun Sfisef en lots séparés : Lot 01 : Bloc pédagogique Lot 03 : Chauffage central Qu'à l'issue d'évaluation des offres en date du 18/06/2015, Il a été décidé ce qui suit : REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l éducation nationale Direction d éducation de la wilaya de Sidi Bel Abbes Service programmation et suivi Rue Menad Boulanouar Sidi Bel Abbés NUMERO D IDENTIFICATION FISCAL / Avis d'attribution provisoire Conformément aux dispositions de l'article 49 alinéa 2 du décret présidentiel N 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics. Il est porté à la connaissance des entreprises ayant soumissionné à l avis d appel d offres national restreint n 05/15 relatif au projet : «EQUIPEMENT DE: 01 LYCEE 800/200R A AMARNAS EN MOBILIER SCOLAIRE ET DE BUREAU, MATERIEL INFORMATIQUE ET REPRO- GRAPHIE, MATERIEL DE MEDIATHEQUE, MATERIEL D'INCENDIE ET CLIMATISATION, MATERIEL DIDACTIQUE, MATERIEL SPORTIF, MOBILIER DE REFECTOIRE, PETIT MATERIEL DE CUISINE qu'à l'issue du jugement des offres, il a été décidé ce qui suit : Tout soumissionnaire contestant le choix opéré par le service contractant peut introduire un recours dans les (10) jours qui suivent la date de signature de l'avis d'attribution auprès de l'autorité compétente conformément à l'article 114 du décret N 10/236 du 07/ portante réglementation des marchés publics modifié, complété par le Décret Présidentiel 12/23 du 18/01/2012. Tout soumissionnaire intéressé peut se rapprocher du service contractant au plus tard 03 Jours à compter du 01 jour de la signature de l avis d attribution provisoire du contrat à prendre connaissance des résultats détaillés de l évaluation de leur offre technique et financière conformément à l'article 125 du décret N 10/236 de la 07/10/2010 portante réglementation des marchés publics modifié, complété parle Décret Présidentiel 12/23 du 18/01/2012. La Directrice ANEP Ouest-Info Le 07/07/2015 ANEP Ouest-Info Le 07/07/2015 _x wüé à wx átäé Ü Ät Ä uxüà wë ÇyÉÜÅxÜ Ouestinfo PUBLICITE NB : Tout soumissionnaire contestant le choix peut introduire un recours dans un délai de dix (10) jours à compter de la première parution du présent avis. LA DIRECTRICE DE L EDUCATION REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRTIQUE ET POPULAIRE Ministère de l éducation nationale Direction d éducation nationale de la wilaya de Sidi Bel Abbes Service programmation et suivi Rue Menad Boulanouar Sidi Bel Abbes NUMERO D IDENTIFICATION FISCALE / Avis d ATTRIBUTION PROVISOIRE Conformément aux dispositions de l article 49 alinéa 2 du décret présidentiel n 10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics Il est porté à la connaissance des entreprises ayant soumissionné à l avis d appel d offres national restreint n 06/15 relatif au projet : EQUIPEMENT DE 01 LYCEE 800/200R A TEGHALIMET EN MOBILER SCO- LAIRE ET DE BUREAU, MATERIEL INFORMATIQUE ET REPROGRAPHIE, MATERIEL DE MEDIATHEQUE MATERIEL D INCENDIE ET CLIMATISATION, MATERIEL DIDACTIQUE MATERIEL SPORTIF, MOBILIER DE REFECTOIRE, PETIT MATERIEL DE CUISINE Qu à l issue du jugement des offres, il a été décidé ce qui suit : Pour toutes vos annonces contactez nous à l adresse suivante : Villa sis à 15, rue Sahel Ibn-Khalifa, Hay El-Badr Sidi-Bel-Abbès NB : Tout soumissionnaire contestant le choix peut introduire un recours dans un délai de dix (10) jours à compter de la première pa- Tél /Fax : rution du présent avis. LA DIRECTRICE DE L EDUCATION ANEP Ouest-Info Le 07/07/2015

20 PROGRAMME TV 23:00 22:40 21 safar fi el khayal Vol MH 370 : que s'est-il vraiment passé? 09h00 : bonjour d'algérie 11h00 : studio 27 (04) 11h15 : caméra cachée 11h30 : boudhou 3 (19) 12h25 : chitaa bared (19) 13h10 : bouyout el rahmane (15) 13h35 : mon beau pays (rediff) 15h00 : el tawre el khariq (20) 17h50 : maximes juridiques (20) 18h25 : el ghira (11) 19h30 : le ramadhan et le rire 4 (20) 21h30 : dalti (20) 22h15 : chitaa bared (20) 23h00 : safar fi el khayal (20) 23h15 : lemmet lahbab (10) 0h00 : noudjoum khalida 23:30 22:55 Paris-Manhattan 08:55 : Glee 08:45 : Météo 08:50 : M6 boutique 10:00 : En détresse 11:45 : Super Hero Family 12:45 : Le :05 : Scènes de ménages 13:45 : Les rêves de Lindsay 17:30 : Les reines du shopping 18:40 : Chasseurs d'appart' 20:10 : Scènes de ménages 22:40 : Vol MH 370 : que s'est-il vraiment passé? Le 9 mars 2014, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines, qui devait relier Kuala Lumpur à Pékin, disparaissait mystérieusement avec à son bord 239 personnes. Les anges gardiens de la Corse 09:36 : Dans quelle éta-gère 09:40 : Des jours et des vies 10:00 : Amour, gloire et beauté 10:25 : L'amour à 200 mètres 11:00 : Motus 12:00 : Tout le monde veut prendre sa place 13:00 : Journal 13:45 : Consomag 13:50 : Toute une histoire 14:50 : Tour de France à la voile 15:00 : Cyclisme 17:35 Sport : Vélo club 19:25 : N'oubliez pas les paroles 20:00 : Journal 20:40 : Parents mode d'emploi 20:48 : Alcaline l'instant 20:50 : Image du Tour 20:56 : Qui sera le prochain grand pâtissier? 23:30 : Paris-Manhattan A Paris, Alice travaille dans la pharmacie familiale. Des années plus tôt, alors qu'elle s'apprêtait à sortir avec Pierre, sa sœur Hélène lui a pris sa place. 10:21 : Zip Zip 10:40 : Consomag 10:45 : Pétanque 12:55 : Village départ 13:50 : Cyclisme 15:05 : Un cas pour deux 16:05 : Un livre, un jour 16:15 : Des chiffres et des lettres 16:55 : Harry 17:30 : Slam 18:10 : Questions pour un champion 18:50 : Le Tour de France à la voile 19:58 : Météo 20:00 : Tout le sport 20:10 : Le film du Tour 20:12 : Beau travail 20:20 : Plus belle la vie 20:50 : Brokenwood 22:25 : Météo 22:30 : Soir 3 22:55 : Les anges gardiens de la Corse Créée en 1991, la Sécurité civile de Bastia est l'une des bases les plus actives de France, notamment pendant la période estivale. 21:30 Les routes de l'impossible 22:50 New York Unité Spéciale 09:09 : Mily Miss Questions 09:40 : Consomag 10:50 : Cuba, paradis caché 11:45 : La quotidienne 13:00 : Les escapades de Petitrenaud 14:40 : Des trains pas comme les autres 15:10 : Je serai un homme 16:00 : Les dessous de 16:50 : Festivals du monde 17:45 : C dans l'air 19:00 : Silence, ça pousse! 20:10 : Des trains pas comme les autres 21:30 : Les routes de l'impossible 23:35 : Les carnets de route de François Busnel Une camionnette doit livrer une cargaison de fruits précieux aux habitants des hauts plateaux kirghizes. Car ici, pour les fêtes de fin d'année, les enfants reçoivent un seul cadeau, des clémentines, du père Noël. 09:25 : Petits secrets entre voisins 10:20 : Au nom de la vérité 13:35 : Petits plats en équilibre été 13:40 : Au coeur des Restos du coeur 13:45 : Histoire d'un rêve 13:47 : Météo 13:55 : Les feux de l'amour 15:10 : Camping Paradis 17:00 : L'addition, s'il vous plaît 18:00 : Bienvenue à l'hôtel 19:00 : Wish List, la liste de vos envies 20:30 : My Million 20:45 : Pep's 20:55 : Camping Paradis 22:45 : Tirage de l'euro Millions 22:50 : New York Unité Spéciale Deux petites filles et un garçon sont tués de manière similaire à quelques semaines d'invervalle. Ils avaient comme point commun d'être tous issus de l'immigration.

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement»

Journal : Nass Bladi Titre : L heureuse grande gagnante de Ram TV à Nass Bladi : «Je veux acheter un appartement» Journal : Liberté Titre : Hassi R Mel, La téléphonie arrive à Bellil Page : 09 Organe : Commission technique daïra de Hassi R Mel La commission technique de la daïra de Hassi R mel s'est déplacée dernièrement

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE

POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE VIvRe ensemble BULLETIN DE LIAISON EN PASTORALE INTERCULTURELLE CENTRE JUSTICE ET FOI VOLUME 13, N 46 Hiver 2006 POUR UNE PLEINE PARTICIPATION DES COMMUNAUTÉS NOIRES À LA SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE par Jean-Claude

Plus en détail

Un nouveau départ pour servir l économie nationale

Un nouveau départ pour servir l économie nationale LA PROFESSION COMPTABLE ALGERIENNE : LA LOI 10/01 DU 29 JUIN 2010 Un nouveau départ pour servir l économie nationale Ali MAZOUZ, Expert Comptable et Commissaire aux Comptes. La loi sur la profession comptable

Plus en détail

Les femmes, un moteur de la révolution arabe

Les femmes, un moteur de la révolution arabe Les femmes, un moteur de la révolution arabe Si l'on s'en tient aux images de télévisions, on pourrait croire que la Syrie est peuplée exclusivement d'hommes. Pourtant ce sont les femmes qui ont bravées

Plus en détail

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que :

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que : LE DEPOT LEGAL ANNUEL DES COMPTES SOCIAUX AU CENTRE NATIONAL DU REGISTRE DU COMMERCE 0. PRESENTATION : Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article

Plus en détail

Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l Homme الرابطة الجزائرية للدفاع عن حقوق السنسان. Le calvaire sans fin des malades du cancer

Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l Homme الرابطة الجزائرية للدفاع عن حقوق السنسان. Le calvaire sans fin des malades du cancer Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l Homme الرابطة الجزائرية للدفاع عن حقوق السنسان http://droitdelhomme.over-blog.com laddhchlef@yahoo.fr laddhchlef@gmail.com http://facebook.com/laddhchlef

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie

Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie Discours de Madame Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l étranger, devant la communauté française de Tunisie Monsieur l Ambassadeur, Mesdames les élues, Chers compatriotes,

Plus en détail

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis

compl mentaire des dossiers réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance notamment de ceux réalis Introduction L ensemble ensemble documentaire qui suit est complémentaire compl mentaire des dossiers réalisés r dans le cadre du Concours national de la Résistance R sistance et de la Déportation, D notamment

Plus en détail

Prépa Sciences Po : Les frontières - Le Proche-Orient

Prépa Sciences Po : Les frontières - Le Proche-Orient Prépa Sciences Po : Les frontières - Le Proche-Orient par webmaster - Jeudi, janvier 27, 2011 http://ses-noailles.fr/2011/01/prepa-sciences-po-les-frontieres-le-proche-orient/ Dans le cadre de la préparation

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

E.P.E. / S.P.A. au Capital Social de 14.800.000.000 DA FLASH INFO. 30 Juin 2013

E.P.E. / S.P.A. au Capital Social de 14.800.000.000 DA FLASH INFO. 30 Juin 2013 Entreprise Nationale de Forae 30 Juin 2013 343 Extension de la connexion par fibre optique au niveau des sites de l Entreprise Technoloies de la Communication et de l Information Dans le cadre de l amélioration

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 14 Rajab 1436H correspondant au 03 mai 2015 relative à la préinscription

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

On aurait pu penser que le

On aurait pu penser que le Chrétiens d Orient Un pape inquiet, un Occident muet Le sort des chrétiens d Orient ne mobilise guère la communauté internationale, tout au moins jusque récemment. C est pourquoi François n a pas attendu

Plus en détail

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945 Exposé des motifs Il est peu de problèmes aussi graves que ceux qui concernent la protection de l enfance, et parmi eux, ceux qui ont trait au sort de l enfance traduite

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

STRATEGIE DE COMMUNICATION ELEMENTS D APPROCHE DE L ASSEMBLEE NATIONALE DU BURKINA FASO

STRATEGIE DE COMMUNICATION ELEMENTS D APPROCHE DE L ASSEMBLEE NATIONALE DU BURKINA FASO STRATEGIE DE COMMUNICATION ELEMENTS D APPROCHE DE L ASSEMBLEE NATIONALE DU BURKINA FASO LE PROBLEME La communication apparaît de nos jours comme le principal moyen pour les parlements de reconquérir leur

Plus en détail

Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre

Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre Allocution du Président de la République à l occasion du lancement du livre «Ile Maurice, 500 cartes postales anciennes» d André de Kervern et d Yvan Martial le vendredi 7 décembre 2012 à 17h00 Blue Penny

Plus en détail

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE MÉMOIRE DU FORUM JEUNESSE DE L ÎLE DE MONTRÉAL POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE PRÉSENTÉ AU MAIRE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA DÉMARCHE DE CONSULTATION SAINTE-CATHERINE OUEST S

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Intelligence and Terrorism Information Center at the Israel Intelligence Heritage & Commemoration Center (IICC)

Intelligence and Terrorism Information Center at the Israel Intelligence Heritage & Commemoration Center (IICC) 18 novembre 2008 Intelligence and Terrorism Information Center at the Israel Intelligence Heritage & Commemoration Center (IICC) Al-Quds, la seconde chaîne de télévision par satellite du Hamas, a commencé

Plus en détail

Politique de communication citoyenne

Politique de communication citoyenne Politique de communication citoyenne Service des relations avec le milieu Décembre 2011 Table des matières Préambule... 3 Définitions... 3 1. Raisons d être de la politique... 4 2. Définition de la communication

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE --00-- MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES --ooo--

REPUBLIQUE TUNISIENNE --00-- MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES --ooo-- REPUBLIQUE TUNISIENNE --00-- MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES --ooo-- REPONSE DU GOUVERNEMENT TUNISIEN AU QUESTIONNAIRE ELABORE PAR LE HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L HOMME EN VUE

Plus en détail

Le Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre 1, place Vimy Ottawa (Ontario) K1R 1C2 www.museedelaguerre.ca Le Musée canadien de la guerre Instruire. Préserver. Commémorer. Voilà le mandat du Musée canadien de la guerre (MCG), le musée national canadien

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe

En 2005, Nancy fête ses noces d or avec la ville de Karlsruhe Introduction Les liens entre les villes de Nancy et Karlsruhe, qui comptent parmi les premiers tissés entre l Allemagne et la France, datent de 1955. A cette date, le Conseil de l Europe instituait le

Plus en détail

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat Source El Moudjahid 31-05-2012 Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat 1 Le Chef de l état souligne l importance du rapprochement et du partenariat

Plus en détail

Allocution introductive de M. El-Haoués RIACHE, Ambassadeur d'algérie en Suisse CEREMONIE DE CELEBRATION DE LA JOURNEE NATIONALE DE L ETUDIANT

Allocution introductive de M. El-Haoués RIACHE, Ambassadeur d'algérie en Suisse CEREMONIE DE CELEBRATION DE LA JOURNEE NATIONALE DE L ETUDIANT Allocution introductive de M. El-Haoués RIACHE, Ambassadeur d'algérie en Suisse CEREMONIE DE CELEBRATION DE LA JOURNEE NATIONALE DE L ETUDIANT Consulat Général d Algérie a Genève Genève, samedi 21 mai

Plus en détail

L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION AU DIABETE. Etudiée et lancée par Mme B.TAZAÏRT Octobre Novembre 2013

L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION AU DIABETE. Etudiée et lancée par Mme B.TAZAÏRT Octobre Novembre 2013 L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION AU DIABETE Etudiée et lancée par Mme B.TAZAÏRT Octobre Novembre 2013 I/ INTRODUCTION «Partageons l exploit inédit d une diabétique»

Plus en détail

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني A L L O C U T I O N de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l Emploi, et de la Sécurité Sociale Allocution de Monsieur Mohamed EL GHAZI Ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale

Plus en détail

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015

Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Comprendre les attentats du 13 novembre 2015 Les faits, les enjeux des lieux visés, le contexte international, la réponse de l Etat français, le rôle des médias. Que s est-il passé? (Les faits) Le bilan

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé.

Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé. Se présenter 1 Les objectifs de la rencontre sont les suivants : Vous informer concernant l équité et les relativités salariales; Vous parler de la prime accordée aux psychologues du secteur de la santé.

Plus en détail

HOTEL KING FAHD PALACE - DAKAR, LE 2-4 JUIN 2015

HOTEL KING FAHD PALACE - DAKAR, LE 2-4 JUIN 2015 REPUBLIC OF SENEGAL HOTEL KING FAHD PALACE - DAKAR, LE 2-4 JUIN 2015 ALLOCUTION DE M ABDOULAYE MAR DIEYE, ADMINISTRATEUR ASSISTANT & DIRECTEUR BUREAU REGIONAL PNUD POUR L AFRIQUE Excellence, Monsieur le

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon DISCOURS Prononcé par son Excellence Monsieur Jean Claude BOUYOBART Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROMOTEURS D ÉVÉNEMENTS ORGANISER UN ÉVÉNEMENT sur le territoire de la Ville de Terrebonne PAGE Préface La communauté terrebonnienne étant très dynamique, la sollicitation

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT 3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT Nations Unies, Genève, 19-21 juillet 2010 SP-CONF/2010/1-Inf.3 10 juillet 2010 INFORMATION A L INTENTION DES DELEGUES ET DES MISSIONS PERMANENTES A

Plus en détail

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE "Ebola constitue une menace pour toutes les entreprises: il nous faut donc soutenir la lutte contre le virus Ebola" N 241/2014 Abuja, le 12 Decembre 2014 OUVERTURE A

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

22eme Conférence Régionale Afrique

22eme Conférence Régionale Afrique Discours d ouverture Par Mme. Mireille BALLESTRAZZI Présidente d INTERPOL 22eme Conférence Régionale Afrique 10 septembre 2013 Oran, Algerie Monsieur le Général-Major, Directeur général de la Sureté Nationale

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau»

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau» LE TELEPHONE Répondre au téléphone réunit plusieurs paramètres: Un contexte Un message Une relation 1 Le contexte Pouvoir entendre son interlocuteur endroit calme, silencieux. Le téléphone sonne alors

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC

L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC L EXPÉRIENCE DE L INSTANCE ÉQUITÉ ET RÉCONCILIATION AU MAROC ENTRETIEN AVEC NAIMA BENWAKRIM * Les Marocains sont en train de vivre une période charnière de leur histoire. En effet, le travail mené dans

Plus en détail

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX

DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX DISPOSITIONS LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES DANS LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION ET DE LA GESTION DES CENTRES COMMERCIAUX Monsieur AIT ABDERRAHMANE Abdelaziz Directeur Général de la Régulation et de l Organisation

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Service Communication Hôtel de Matignon, le 21 octobre 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT Visite en République française de Son Excellence le Premier ministre de l Etat du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak

Plus en détail

STRASBOURG et la RUSSIE : des liens privilégiés

STRASBOURG et la RUSSIE : des liens privilégiés STRASBOURG et la RUSSIE : des liens privilégiés Strasbourg attache une importance toute particulière aux relations de coopération avec la Russie, qui se traduisent au quotidien et depuis de nombreuses

Plus en détail

REPRESENTATION PERMANENTE AUPRES DE LA COMMISSION DE L UNION AFRICAINE ET DE LA COMMISSION ECONOMIQUE DES NATIONS UNIES POUR L AFRIQUE ALLOCUTION INTRODUCTIVE DE S. E. M. L AMBASSADEUR LIBERE BARARUNYERETSE,

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

Communauté française d Abu Dhabi

Communauté française d Abu Dhabi Communauté française d Abu Dhabi Prononcé Mesdames, Monsieur les élus, Monsieur l ambassadeur, Mesdames, Messieurs les officiers, Mesdames, Messieurs, Chers amis, C est un grand plaisir d être parmi vous

Plus en détail

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France Lyon, le 20/06/2014 Madame la Ministre, Monsieur le Sénateur Maire, Mesdames, Messieurs les Elus, Chers Congressistes,

Plus en détail

6 4 scénarios à jouer. Attribuer un scénario par groupe. ider les enfants à préparer leur scénario (recherches, écritures de dialogue, costumes ).

6 4 scénarios à jouer. Attribuer un scénario par groupe. ider les enfants à préparer leur scénario (recherches, écritures de dialogue, costumes ). La voiture, au fil du temps A 6 4 scénarios à jouer vit cti é consignes Répartir les enfants en 4 groupes. o u til 1 Attribuer un scénario par groupe. A ider les enfants à préparer leur scénario (recherches,

Plus en détail

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission.

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission. Fiche n 68 164 Parfois les sapeurs-pompiers, sont amenés pour porter secours à entrer par effraction soit par la fenêtre ou par la porte. Cette action est appelée «ouverture de porte». Textes de référence

Plus en détail

Votre partenaire Bancaire Pour vous équiper

Votre partenaire Bancaire Pour vous équiper Votre partenaire Bancaire Pour vous équiper Quoi? Une offre née du partenariat exclusif entre Natixis Algérie la banque universelle et la SARIM (Société Algérienne de Radiologie et Imagerie Médicale) et

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

Protocole et organisation des cérémonies commémoratives

Protocole et organisation des cérémonies commémoratives Protocole et organisation des cérémonies commémoratives Organisation et déroulement actualisé en 2014 Les cérémonies publiques sont organisées sur ordre du gouvernement. Le maire est responsable du déroulement

Plus en détail

1/ L équipe d animation :

1/ L équipe d animation : PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DE LA GARDERIE PERISCOLAIRE DE CRUSEILLES I/ PRESENTATION : PROJET EDUCATIF La Garderie Périscolaire de Cruseilles a été crée par la Commune de Cruseilles dans le but de

Plus en détail

SOIXANTE DIXIEME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES ****

SOIXANTE DIXIEME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES **** République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une Foi SOIXANTE DIXIEME SESSION ORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES **** DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR MACKY SALL, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Plus en détail

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir.

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. La solidarité : UNE RICHESSE POUR LE QUÉBEC Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. Depuis la Révolution tranquille, l État québécois a grandement contribué à bâtir une

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE 1 AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA EN FRANCE Allocution prononcée par S.E.M. Jacques KABALE, Ambassadeur de la République du Rwanda en France à l occasion de la 21 ème Célébration de la Journée de

Plus en détail

Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique

Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique Présentation de la stratégie nationale pour la sécurité du numérique Maison de la chimie Paris 16 octobre 2015 Allocution de Manuel VALLS, Premier ministre Seul le prononcé fait foi Madame la ministre,

Plus en détail

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille!

La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale obligatoire et complémentaire au cœur de notre bataille! La protection sociale est un terme générique qui recouvre, la Sécurité Sociale (régime général obligatoire solidaire, géré

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Compréhension orale - 40 minutes

Compréhension orale - 40 minutes Compréhension orale - 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions. SECTION A 8 questions Associer des illustrations à des messages oraux. SECTION B 26 questions

Plus en détail

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes.

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes. Étude de cas : Hydro-Québec et la tempête de verglas par Steve Flanagan Présenté au colloque «Les communications en temps de crise» Organisé par l Université du Québec à Montréal janvier 1999 L analyse

Plus en détail

Peut-on naturellement mesurer toute la richesse de la citoyenneté lorsqu on ignore à quel point elle a pu être rare à certaines époques?

Peut-on naturellement mesurer toute la richesse de la citoyenneté lorsqu on ignore à quel point elle a pu être rare à certaines époques? I/ Monter un projet autour du travail de mémoire et de la citoyenneté Se sentir citoyen est-il inné? Peut-on naturellement mesurer toute la richesse de la citoyenneté lorsqu on ignore à quel point elle

Plus en détail

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule.

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. ANNEXE FICHE 10 : NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. I. MESURES PRISES AU NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE 1.

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : PRIORITÉ JEUNESSE

RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : PRIORITÉ JEUNESSE RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE : PRIORITÉ JEUNESSE Vendredi 13 juin 2014 Le permis de conduire est un élément essentiel de l insertion sociale et professionnelle, en particulier pour les jeunes. Pour beaucoup

Plus en détail

Le droit à se nourrir

Le droit à se nourrir Le droit à se nourrir La faim : plus absurde qu il n y paraît 2 Paradoxe n 1 Aujourd hui, 852 millions de personnes au monde - soit près d un être humain sur sept - souffrent régulièrement de la faim alors

Plus en détail

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés h fiche pratique des repères pour agir #10 Préparer un accord GPEC dans les entreprises de plus de 50 salariés Octobre 2008 Le souci de se mettre en conformité avec la loi pousse un certain nombre d entreprises

Plus en détail

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn

Votre Revue de Presse Du 22 / 12 /2014 N 301. www.conect.org.tn conect Votre Revue de Presse Du 22 / 12 / By N 301 Suivez nos actualités www.conect.org.tn technique.conect@hexabyte.tn // technique@conect.org.tn tel : +216 71231 402 // Fax : +216 71231059 Marché financier

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité MINISTERE D ETAT CHARGE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES GUINEENS DE L ETRANGER ====== MINISTERE DELEGUE DES GUINEENS DE L ETRANGER INTERVENTION DE MADAME

Plus en détail

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER Romain Girard Vice-président exécutif Congrès Camping Québec 14 avril 2007 10 ans à la direction d une entreprise de transport par autobus 11 ans

Plus en détail

DISCOURS YVES NICOLAS Journée PE PME Mardi 8 juillet 2014

DISCOURS YVES NICOLAS Journée PE PME Mardi 8 juillet 2014 DISCOURS YVES NICOLAS Journée PE PME Mardi 8 juillet 2014 Mesdames et Messieurs les Présidents, Mesdames et Messieurs les Animateurs, Chères consœurs, chers confrères, Chers amis, C est avec grand plaisir

Plus en détail

LE PRIX ALGERIEN DE LA QUALITE

LE PRIX ALGERIEN DE LA QUALITE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L INDUSTRIE, DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE ET DE LA PROMOTION DE L INVESTISSEMENT DIRECTION GENERALE DE LA COMPETITIVITE INDUSTRIELLE LE

Plus en détail

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE Servir et protéger En bref Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011 SÛRETÉ DU QUÉBEC MRC DES MASKOUTAINS Saviez-vous que? Mercredi le 15 juin, des policiers de la MRC des Maskoutains se sont présentés au parc des Pins, situé sur la rue Viger à Saint-Hyacinthe sur l heure

Plus en détail

N = 5514 Le 16/01/2013

N = 5514 Le 16/01/2013 Press book 2013 N = 5514 Le 16/01/2013 press book 2013 N = 5543 Le 19/02/2013 press book 2013 Nº= 5555 Le 05/03/2013 press book 2013 press book 2013 Nº= 6881 Le 30/05/2013 N = 5630 Le 02/06/2013 N

Plus en détail

DECISION DCC 09-099 DU 27 AOÛT 2009

DECISION DCC 09-099 DU 27 AOÛT 2009 DECISION DCC 09-099 DU 27 AOÛT 2009 Date : 27 Aout 2009 Requérant : Sègla DEGBEGNI Contrôle de conformité Atteinte à l intégrité physique et morale Garde à vue Traitements cruels inhumains et dégradants

Plus en détail

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes 56, place du Coudert 63116 BEAUREGARD L EVEQUE Tel : 04-73-68-02-83 Fax : 04-73-68-00-30 Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Site internet : www.ehpad-gautier.com 1 PRESENTATION

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Rabat Jeudi 4 avril 2013

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Rabat Jeudi 4 avril 2013 PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Rabat Jeudi 4 avril 2013 LE PRESIDENT : «Ce voyage et cette visite arrivent au terme de tous leurs moments

Plus en détail

Les leçons et les devoirs : rôle des parents

Les leçons et les devoirs : rôle des parents Les leçons et les devoirs : rôle des parents Les leçons et les devoirs sont donnés au collège Par les professeurs mais ils sont à faire à la maison par Les enfants sous la responsabilité des parents. Les

Plus en détail

De l ensemble de ces besoins découlent pour la drh du Groupe sept missions prioritaires qui valent la peine d être détaillées :

De l ensemble de ces besoins découlent pour la drh du Groupe sept missions prioritaires qui valent la peine d être détaillées : Chapitre 10 LA FONCTION RESSOURCES HUMAINES La majorité des effectifs du Groupe est localisée hors de France (60 % de l effectif total) et est en cdi (79 % de l effectif total). Le groupe Altrad fait principalement

Plus en détail