LE CHOIX DU CHAUFFAGE BIOMASSE EN 2002 ET 2013 GABRIEL BEAUREGARD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE CHOIX DU CHAUFFAGE BIOMASSE EN 2002 ET 2013 GABRIEL BEAUREGARD"

Transcription

1 LE CHOIX DU CHAUFFAGE BIOMASSE - EN 2002 ET 2013 GABRIEL BEAUREGARD

2 CULTURE DE TOMATES DE SERRES Début de la Production Partenariat avec mon épouse Nicole et mon fils Louis David Etat des lieux : 30 ans de Production Chauffage Huile No2 Air Chaud Crises pétrolières à répétition

3 CULTURE DE TOMATES DE SERRES

4 CULTURE DE TOMATES DE SERRES

5 A n n é e s CULTURE DE TOMATES DE SERRES Questionnement: Comment faire évoluer mon exploitation? Quelle direction lui faire prendre et comment? AU QUEBEC : Absence d expertise au chauffage Biomasse

6 EVOLUTION DE L ENTREPRISE DOUBLE EXPANSION ET MISE À NIVEAU DES ÉQUIPEMENTS -Total de 0.4 ha (ou pi²) -Production à l année de type hollandaise = Optimisation de la main d œuvre & de la qualité

7 J u i n - O c t PREMIÈRE CONVERSION À LA BIOMASSE 2002 CHOIX ET INSTALLATION DE LA CHAUDIÈRE BIOMASSE DEFI : = > Peu de ressources disponibles sur le sujet = > Peu d accompagnement et de référence scientifique IMPORTANTES MISES A JOUR NECESSAIRES

8 2010 TRANSFERT D ENTREPRISE BILAN DE LA SITUATION CHAUFFAGE À LA BIOMASSE DEPUIS 2002 NOUVELLE CHAUDIÈRE EN 2012/2013 MAIS OBLIGATION DE REMPLACER LE SYSTÈME EXPÉRIENCE DIFFICILE LES 10 DERNIÈRES ANNÉES BONNES RETOMBÉES SUR LA PRODUCTION RENTABILITÉ

9 TRANSFERT D ENTREPRISE IDENTIFICATION DES BESOINS : SÉCURITÉ - PÉRENNITÉ - ACCOMPAGNEMENT PROFESSIONNEL

10 S e p t TRANSFERT D ENTREPRISE DIAGNOSTIC & INSPECTIONS Signes évidents d usure avancée Composants de base touchés Décision pour une nouvelle chaudière

11 F i n H i v e r F i n P r i n t e m p s P r i n t e m p s E t é A u t o m n e TRANSFERT D ENTREPRISE Prospection disponibilité du gaz naturelle Prospection Nouvelle Chaudière Choix Nouvelle Chaudière Installation & Mise en Opération

12 REMPLACEMENT DE LA CHAUDIÈRE Nouvelle Chaudière Biomasse Production nette : 100 BHP (3,5 MMBTU/h) Efficace Compact Complètement automatisée Ramonage automatique Ancienne Chaudière Biomasse Puissance de sortie: Entre 60 et 80 BHP Ajustement manuel Alarmes & Réparations

13 OPTIMISATION DU RÉSERVOIR D AUTO-ACCUMULATION 195 F 140 F Réservoir d'eau chaude gallons US Aucune stratification Aucune instrumentation

14 AVA P R N E S T DÉFIS : TEMPS ET BUDGET

15 RÉSULTATS ÉCONOMIES ANNUELLES o o o Propane : $ / GJ Gaz naturel : 9-11 $ / GJ Copeaux de bois (45% M.C.) o o o 60 CAD $ / tonne métrique 50 $ / tonne 7 $ / GJ COÛT DU PROJET = $ RETOUR SUR INVESTISSEMENT : 3 ans

16 RÉSULTATS

17 2016 EXCEL SERRES DANS L AVENIR -Mon choix stratégique de la Biomasse - Mes projets Plus grande superficie, nouveau réservoir d hydro-accumulation et nouvelle chaudière biomasse BILAN Bon choix d aller au chauffage à la biomasse en 2002 Excel-Serres ne serait pas où elle est aujourd hui Poursuite du développement par les nouveaux propriétaires grâce à ces choix judicieux.

18 2016 EXCEL SERRES DANS L AVENIR

19 8 JUIN 2016 Facteurs clés de succès : Conseils scientifiques Accompagnement professionnel Relation d affaires de confiance Remerciements à l équipe de

20 Merci de votre attention Bonne journée!

UN RÉSEAU DE CHALEUR À LA BIOMASSE: ÉVITER LES EMBÛCHES POUR UNE CHALEUR RENOUVELABLE

UN RÉSEAU DE CHALEUR À LA BIOMASSE: ÉVITER LES EMBÛCHES POUR UNE CHALEUR RENOUVELABLE Le 1 er Novembre2016 UN RÉSEAU DE CHALEUR À LA BIOMASSE: ÉVITER LES EMBÛCHES POUR UNE CHALEUR RENOUVELABLE PLAN DE LA PRÉSENTATION QU EST-CE QU UN RÉSEAU DE CHALEUR À LA BIOMASSE UNE DÉMARCHE POUR ÉVITER

Plus en détail

Chauffage à distance par copeaux de bois Une décision pour l avenir

Chauffage à distance par copeaux de bois Une décision pour l avenir Chauffage à distance par copeaux de bois Une décision pour l avenir Sources : Allotherm SA et Viret Architectes SA Présentation des enjeux Critères de choix de la source d énergie Avantages du bois Potentiel

Plus en détail

SURVOL DE L UTILISATION DE LA BIOMASSE POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE

SURVOL DE L UTILISATION DE LA BIOMASSE POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE SURVOL DE L UTILISATION DE LA BIOMASSE POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE Gilles Cadotte agr. Répartition de l'énergie utilisée pour la chauffe en serres selon la source (2010) 1 Attribution de la biomasse utilisée

Plus en détail

L ÉNERGIE SOLAIRE C EST MAINTENANT QUE ÇA SE PASSE! Présentation AQPER 11 février 2016

L ÉNERGIE SOLAIRE C EST MAINTENANT QUE ÇA SE PASSE! Présentation AQPER 11 février 2016 L ÉNERGIE SOLAIRE C EST MAINTENANT QUE ÇA SE PASSE! Présentation AQPER 11 février 2016 01 POUR DÉBUTER UNE CITATION «une économie qui considère la lutte contre les changements climatiques comme pôle incontournable

Plus en détail

Système de chauffage énergie verte. 14 octobre 2016

Système de chauffage énergie verte. 14 octobre 2016 Système de chauffage énergie verte 14 octobre 2016 Incorporé depuis 2011pour répondre à un appel d offre (AO) du gouvernement du NB. Raison AO: Demander aux secteurs privés de répondre à une proposition

Plus en détail

Chauffage d un poulailler: conversion du propane à la biomasse: étude d un cas dans Bellechasse

Chauffage d un poulailler: conversion du propane à la biomasse: étude d un cas dans Bellechasse Chauffage d un poulailler: conversion du propane à la biomasse: étude d un cas dans Bellechasse André Vézina, ing. for., M.Sc. Hervé Bernier, ing. M. Sc. 15 mars 2012 Plan de l exposé Mise en contexte

Plus en détail

CHAUDIERE MOBILE SMART 100 à 500 kw. Se chauffer au vert grâce à notre solution compacte en container! CHAUFFERIE BIOMASSE COMPACTE EN CONTAINER

CHAUDIERE MOBILE SMART 100 à 500 kw. Se chauffer au vert grâce à notre solution compacte en container! CHAUFFERIE BIOMASSE COMPACTE EN CONTAINER Se chauffer au vert grâce à notre solution compacte en container! CHAUDIERE MOBILE SMART 100 à 00 kw CHAUFFERIE BIOMASSE COMPACTE EN CONTAINER Installation hydraulique complète pré-montée d usine Possibilité

Plus en détail

Le bilan écoénergétique de mon école

Le bilan écoénergétique de mon école Le bilan écoénergétique de mon école http://www.flickr.com/photos/mr_t_in_dc/ 45479697/ Nom : Coéquipières : Coéquipiers Groupe : En 28, l Agence internationale de l énergie (AIE) remettait en question

Plus en détail

Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi? CONNAISSEZ VOUS LA DE VOS SERRES? Parce que les frais de chauffage sont. Il faut comparer des pommes avec

Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi? CONNAISSEZ VOUS LA DE VOS SERRES? Parce que les frais de chauffage sont. Il faut comparer des pommes avec CONNAISSEZ VOUS LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DE VOS SERRES? Parce que les frais de chauffage sont élevés 7 à 15 % de l ensemble l des coûts de production pour des annuelles au printemps Gilbert Bilodeau,

Plus en détail

L optimisation du. une stratégie payante

L optimisation du. une stratégie payante L optimisation du mix énergétique : une stratégie payante Colloque multi énergies de l AGPI - Avril 2013 1 Plan de présentation 1. L énergie au Québec 2. Des choix importants 3. Pistes de solution 4. Cas

Plus en détail

CHAUFFER LES POULAILLERS À LA BIOMASSE : UN ATOUT POUR LA PRODUCTION. PRÉSENTÉ PAR : LOUIS BEAUCHEMIN agr. COORDONNATEUR FILIÈRE BIOMASSE JUIN 2016

CHAUFFER LES POULAILLERS À LA BIOMASSE : UN ATOUT POUR LA PRODUCTION. PRÉSENTÉ PAR : LOUIS BEAUCHEMIN agr. COORDONNATEUR FILIÈRE BIOMASSE JUIN 2016 CHAUFFER LES POULAILLERS À LA BIOMASSE : UN ATOUT POUR LA PRODUCTION PRÉSENTÉ PAR : LOUIS BEAUCHEMIN agr. COORDONNATEUR FILIÈRE BIOMASSE JUIN 2016 PLAN DE PRÉSENTATION La Coop fédérée et le secteur des

Plus en détail

Profil de l organisation

Profil de l organisation Profil de l organisation Nom : Les Serres du Saint-Laurent (Savoura) ADRESSE : 700, rue Lucien-Thibodeau, Portneuf (Québec) SECTEUR D ACTIVITÉ : Culture en serre PRODUITS : Légumes produits en serre Nombre

Plus en détail

Par: Michel Gagnon, ing. Directeur du service des ressources matérielles et du transport scolaire & Catherine-Anne Renaud, ing. CEM Vice-présidente,

Par: Michel Gagnon, ing. Directeur du service des ressources matérielles et du transport scolaire & Catherine-Anne Renaud, ing. CEM Vice-présidente, Par: Michel Gagnon, ing. Directeur du service des ressources matérielles et du transport scolaire & Catherine-Anne Renaud, ing. CEM Vice-présidente, R+O Énergie 1 Plan de présentation 1. Contexte de la

Plus en détail

Défis des maillons de la chaîne d approvisionnement et d innovation en biomasse

Défis des maillons de la chaîne d approvisionnement et d innovation en biomasse FORUM VISANT LA STRUCTURATION DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT ET D INNOVATION POUR LE CHAUFFAGE EN AGRICULTURE PAR JEAN-FRANÇOIS LALIBERTÉ, ING. JR, CHARGÉ DE PROJETS ET D INFORMATION VOLET ÉNERGIE POUR

Plus en détail

Évaluation économique de la filière de la biomasse forestière destinée aux projets de chaufferies. Dany Lemieux 25 octobre 2012

Évaluation économique de la filière de la biomasse forestière destinée aux projets de chaufferies. Dany Lemieux 25 octobre 2012 Évaluation économique de la filière de la biomasse forestière destinée aux projets de chaufferies Dany Lemieux 25 octobre 2012 Ordre de la présentation Brève présentation de ÉcoRessources Consultants et

Plus en détail

SECTEUR IMMOBILIER ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

SECTEUR IMMOBILIER ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES. SECTEUR IMMOBILIER ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES. Pourquoi il est plus que temps de prendre les devants. Normand Mousseau Département de physique, Université de Montréal Institut de l énergie Trottier, Polytechnique

Plus en détail

CONTRACTING Un partenariat efficace?

CONTRACTING Un partenariat efficace? CONTRACTING Un partenariat efficace? 4 décembre 2013 de 18h00 à 19h30 HEIG-VD Yverdon 1/19 Sommaire Présentation CROIXCAD Historique Avantages Inconvénients Avenir Conclusion Questions 2/19 CROIXCAD de

Plus en détail

Énergie : consommez moins, consommez mieux!

Énergie : consommez moins, consommez mieux! Énergie : consommez moins, consommez mieux! 2 ème partie : actions de formation - Daniel KUBICKI 14h30-15h30 PREDiagnostic FORMATION Collective et Individuelle DIAGNOSTIC COMPLET AVANT ET APRES TRAVAUX

Plus en détail

LA BIOMASSE FORESTIÈRE UNE SOURCE D ÉNERGIE EN PLEIN DÉVELOPPEMENT

LA BIOMASSE FORESTIÈRE UNE SOURCE D ÉNERGIE EN PLEIN DÉVELOPPEMENT Installation pour le séchage maïs grains à l aide de la biomasse forestière, Autriche 2012 LA BIOMASSE FORESTIÈRE UNE SOURCE D ÉNERGIE EN PLEIN DÉVELOPPEMENT PRÉSENTÉ AU MERCREDI 21 NOVEMBRE 2012 PAR CHRISTIAN

Plus en détail

Développement de la biomasse énergie dans les serres Sylvain BORDEBEURE ADEME

Développement de la biomasse énergie dans les serres Sylvain BORDEBEURE ADEME Développement de la biomasse énergie dans les serres Sylvain BORDEBEURE ADEME Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Un contexte favorable aux énergies renouvelables La Loi

Plus en détail

État de la filière biomasse forestière

État de la filière biomasse forestière État de la filière biomasse forestière Jean-Pierre Bourque, ing., M.Sc. Conseiller en développement industriel biomasse et bioénergie Direction du développement de l industrie des produits du bois MFFP

Plus en détail

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec

Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Consultation pour le plan stratégique de réduction de la dépendance au pétrole Centre-du-Québec Plan de la rencontre 1. Portrait sectoriel de la dépendance au pétrole 2. Atelier 1: Diagnostic sectoriel

Plus en détail

Formulaire d inspection - Site exploitation agricole

Formulaire d inspection - Site exploitation agricole Formulaire d inspection - Site exploitation agricole 1.1 Renseignements généraux No dossier : Adresse : Date de la visite : Ville : Nom de l inspecteur : Raison sociale : N o matricule : 1.2 Répondants

Plus en détail

PROGRAMME Bois énergie en Pays de la Loire une énergie disponible, rentable et

PROGRAMME Bois énergie en Pays de la Loire une énergie disponible, rentable et BOIS ENERGIE BÂTIMENTS COLLECTIFS PROGRAMME Bois énergie en Pays de la Loire une énergie disponible, rentable et L É N E R G I E B O I S, U N E L O G I Q U E D AVA N C E Le bois-énergie pour vos bâtiments

Plus en détail

La récolte mécanisée des taillis à courte rotation (TCR)

La récolte mécanisée des taillis à courte rotation (TCR) La récolte mécanisée des taillis à courte rotation (TCR) Colloque sur la culture des saules et des peupliers hybrides à des fins énergétiques, Wendake, QC, 14-15 mars 2012 Philippe Savoie, ing., agr. Ph.D.,

Plus en détail

Évaluation environnementale des programmes d efficacité énergétique de Gaz Métro

Évaluation environnementale des programmes d efficacité énergétique de Gaz Métro Évaluation environnementale des programmes d efficacité énergétique de Gaz Métro Par Alexandre Faucher Directeur Patrick González Plan de la présentation Introduction Analyse chronologique Programme d

Plus en détail

Chaudières à biomasse

Chaudières à biomasse Chaudières à biomasse Pour Espaces industriels Télé-chauffage Chauffage à Granulés de bois Copeaux de bois énergies renouvelables L entreprise Leader de l industrie dans la technologie de chauffage, la

Plus en détail

Bilan énergétique du réseau des commissions scolaires

Bilan énergétique du réseau des commissions scolaires Bilan énergétique 2001-2002 du réseau des commissions scolaires Bilan énergétique 2001-2002 du réseau des commissions scolaires Ministère de l Éducation Direction générale du financement et de l équipement

Plus en détail

Dossier SÉEÉ-GM (2011) Grille de suivi des recommandations par Gaz Métro

Dossier SÉEÉ-GM (2011) Grille de suivi des recommandations par Gaz Métro Programmes du PGEÉ Programme de thermostat électronique programmable (PE103) 1 Cibler et intensifier les efforts de promotion dans le but d encourager les clients qui installent un thermostat à le programmer.

Plus en détail

MODÈLE D APPLICATION OPTIMISATION DES RESSOURCES

MODÈLE D APPLICATION OPTIMISATION DES RESSOURCES RESSOURCES DE LA FONCTION FINANCE GÉNÉRALE Introduction et objectifs PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES Module 1 Module 2 Module 3 Module 4 Module 5 Module 6 Les constats et priorités de la fonction finance Les

Plus en détail

Plomberie et Chauffage. Exercices de mathématiques en Plomberie et Chauffage

Plomberie et Chauffage. Exercices de mathématiques en Plomberie et Chauffage DEP 5333 Plomberie et Chauffage Exercices de mathématiques en Plomberie et Chauffage Nom de l élève : Centre : Date de passation : Date de révision : Mars 2017 Exercices de mathématiques en Plomberie et

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE UN ATOUT ÉCONOMIQUE DE TAILLE

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE UN ATOUT ÉCONOMIQUE DE TAILLE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE UN ATOUT ÉCONOMIQUE DE TAILLE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION CAPACITÉ DE MAXIMISER UN RENDEMENT TOUT EN UTILISANT UN MINIMUM D ÉNERGIE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : UN DÉFI,

Plus en détail

Bilan énergétique du réseau des commissions scolaires

Bilan énergétique du réseau des commissions scolaires Bilan énergétique du réseau des commissions scolaires Bilan énergétique 25-26 du réseau des commissions scolaires Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Direction générale du financement et de

Plus en détail

Efficacité énergétique dans le séchage des fourrages

Efficacité énergétique dans le séchage des fourrages Efficacité énergétique dans le séchage des fourrages Colloque Agri-Énergie 25 octobre 2012, Shawinigan René Morissette Centre de recherche et de développement sur les sols et les grandes cultures Agriculture

Plus en détail

COMMERCIAL ÉNERGIE CONCENTRÉE CHAUDIÈRE ÉLECTRIQUE 22,5 KW À 180 KW

COMMERCIAL ÉNERGIE CONCENTRÉE CHAUDIÈRE ÉLECTRIQUE 22,5 KW À 180 KW CHAUDIÈRE ÉLECTRIQUE 22,5 KW À 80 KW COMMERCIAL ÉNERGIE CONCENTRÉE La gamme de chaudières électriques VOLTMAX a été développée pour alimenter efficacement les systèmes de chauffage hydroniques en applications

Plus en détail

VALORISATION DU BOIS DE RECYCLAGE PAR PROCÉDÉ DE TORRÉFACTION CARBONFX TM. Conférence CEVMR

VALORISATION DU BOIS DE RECYCLAGE PAR PROCÉDÉ DE TORRÉFACTION CARBONFX TM. Conférence CEVMR VALORISATION DU BOIS DE RECYCLAGE PAR PROCÉDÉ DE TORRÉFACTION CARBONFX TM 27 octobre 2016 Qui sommes-nous? Airex Énergie est un leader mondial dans la conception et la vente d équipements de production

Plus en détail

FORMATION BÂTIMENT DURABLE

FORMATION BÂTIMENT DURABLE FORMATION BÂTIMENT DURABLE GESTION DE L ÉNERGIE (RESPONSABLE ÉNERGIE) AUTOMNE 2017 Comptabilité Energétique Pascal ONS E²=MC 2 OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION N N N Démontrer l utilité de la comptabilité

Plus en détail

Bilan énergétique du réseau des commissions scolaires

Bilan énergétique du réseau des commissions scolaires Bilan énergétique du réseau des commissions scolaires Bilan énergétique 26-27 du réseau des commissions scolaires Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Direction générale du financement et de

Plus en détail

Les procédés de pyrolyse et de torréfaction : DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES

Les procédés de pyrolyse et de torréfaction : DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES Colloque sur l industrie forestière gaspésienne New Richmond, le 6 décembre 2017 Les procédés de pyrolyse et de torréfaction : DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES Denis Pineault Coordonnateur des services à l

Plus en détail

La maîtrise de l énergie en culture sous serre. Ariane GRISEY (Ctifl) Eric BRAJEUL (Ctifl)

La maîtrise de l énergie en culture sous serre. Ariane GRISEY (Ctifl) Eric BRAJEUL (Ctifl) La maîtrise de l énergie en culture sous serre Ariane GRISEY (Ctifl) Eric BRAJEUL (Ctifl) Etat des lieux 1265 ha de serres chauffées Production de tomate et concombre (10/12 mois) 594 ha Exclus : production

Plus en détail

Le bois-énergie, une ressource d avenir

Le bois-énergie, une ressource d avenir Le bois-énergie, une ressource d avenir Pierre Gilbert Forum régional sur l énergie - vision 2025 1 Le déclin des ressources non renouvelables 2 La fin du pétrole? 3 La fin du pétrole? La fin des énergies

Plus en détail

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

Dossier: Traitement des déchets et chauffage

Dossier: Traitement des déchets et chauffage Dossier: Traitement des déchets et chauffage Dans une entreprise du secteur à bois, on est toujours confronté aux déchets. Heureusement, des systèmes d optimisation et de l efficacité les réduisent au

Plus en détail

Optimisation énergétique du procédé de peinture de l usine TERMACO de Saint-Jean-sur-Richelieu

Optimisation énergétique du procédé de peinture de l usine TERMACO de Saint-Jean-sur-Richelieu Procédés thermiques et génie énergétique Optimisation énergétique du procédé de peinture de l usine TERMACO de Saint-Jean-sur-Richelieu Usine 325, boulevard Industriel Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec)

Plus en détail

ACCURACY BY DESIGN. Moniteurs d AGD en ligne Calisto pour les transformateurs de puissance et autres actifs électriques remplis d huile

ACCURACY BY DESIGN. Moniteurs d AGD en ligne Calisto pour les transformateurs de puissance et autres actifs électriques remplis d huile ACCURACY BY DESIGN Moniteurs d AGD en ligne Calisto pour les transformateurs de puissance et autres actifs électriques remplis d huile L exactitude est importante Les moniteurs d AGD en ligne Calisto livrent

Plus en détail

Le diagnostic énergie. Gaz à effet de Serre. Nom de l exploitation

Le diagnostic énergie. Gaz à effet de Serre. Nom de l exploitation Le diagnostic énergie Gaz à effet de Serre Nom de l exploitation Objectif général Introduction Le diagnostic Energie et Gaz a Effet de Serre (GES) de votre exploitation doit permettre de connaître les

Plus en détail

ENERGIE A PARTIR DE CHALEUR

ENERGIE A PARTIR DE CHALEUR ENERGIE A PARTIR DE CHALEUR PRODUCTION D ENERGIE LOCALE AVEC LA TECHNOLOGIE ORC + Augmentation de la production du moteur de 10% + Compatibles avec les unités locales de Cogénération AVANTAGES Fiabilité

Plus en détail

Développer une activité économique autour d une source d énergie renouvelable : Les serres de LAPOUYADE

Développer une activité économique autour d une source d énergie renouvelable : Les serres de LAPOUYADE Développer une activité économique autour d une source d énergie renouvelable : Les serres de LAPOUYADE Les paysans de Rougeline : Veolia Propreté : implantations et chiffres-clé C est l histoire de Paysans

Plus en détail

ACCURACY BY DESIGN. Moniteurs d AGD en ligne Calisto pour les transformateurs de puissance et autres actifs électriques remplis d huile

ACCURACY BY DESIGN. Moniteurs d AGD en ligne Calisto pour les transformateurs de puissance et autres actifs électriques remplis d huile ACCURACY BY DESIGN Moniteurs d AGD en ligne Calisto pour les transformateurs de puissance et autres actifs électriques remplis d huile L exactitude est importante Les moniteurs d AGD en ligne Calisto livrent

Plus en détail

VOS MODES ET HABITUDES DE CHAUFFAGE

VOS MODES ET HABITUDES DE CHAUFFAGE VOS MODES ET HABITUDES DE CHAUFFAGE 1. Quel est l équipement de chauffage principal de votre logement? Convecteurs électriques Cheminée (foyer ouvert) Chaudière Insert / foyer fermé Poêle Cuisinière (fourneau

Plus en détail

Système Chauffe eau solaire pour piscine Calcul des grandeurs et dimension

Système Chauffe eau solaire pour piscine Calcul des grandeurs et dimension C A T A L O G U E Système Chauffe eau solaire pour piscine Calcul des grandeurs et dimension ECOSOURCE HK Room 1002, #1 Dapu Rd, ECOSOURCE CANADA INC 4484 Boul de la Grande Allée Mail: contact@ecosource.hk

Plus en détail

Formation des chauffagistes, développement de la filière bois énergie

Formation des chauffagistes, développement de la filière bois énergie Formation des chauffagistes, développement de la filière bois énergie Programme de développement des chaudières automatiques au bois dans l'habitat individuel et petit collectif 1996/1997 : mise au point

Plus en détail

Outil d évaluation des coûts de la REDD+ Introduction détaillée. Kinshasa,

Outil d évaluation des coûts de la REDD+ Introduction détaillée. Kinshasa, Outil d évaluation des coûts de la REDD+ Introduction détaillée. Kinshasa, 23.04.2013 Programme 23.04.2013 09:00 10:30 Introduction détaillée à l outil Échanges 10:30 10:45 Pause café 10:45 11:00 Sélection

Plus en détail

Développement durable. Gestion durable de l hôpital

Développement durable. Gestion durable de l hôpital Développement durable Gestion durable de l hôpital Gestion - Durable Action de gérer - Administrer pour son propre compte ou le compte d un autre - Gouverner Pour l hôpital : - Assurer la pérénité de son

Plus en détail

Projet de sensibilisation à l efficacité énergétique et aux énergies renouvelables auprès des entreprises agricoles de la Mauricie RAPPORT FINAL

Projet de sensibilisation à l efficacité énergétique et aux énergies renouvelables auprès des entreprises agricoles de la Mauricie RAPPORT FINAL PROGRAMME PRIME-VERT SOUS-VOLET 8.4 Évaluation, information et sensibilisation en matière de technologies et de pratiques agricoles de réduction des émissions de gaz à effet de serre Projet de sensibilisation

Plus en détail

La chaufferie collective à la biomasse forestière résiduelle de Saint-Gilbert

La chaufferie collective à la biomasse forestière résiduelle de Saint-Gilbert La chaufferie collective à la biomasse forestière résiduelle de Saint-Gilbert La chaufferie collective à la biomasse forestière résiduelle de Saint-Gilbert Plan de la présentation La chaufferie collective

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL : Le CO 2 en serre (troisième partie) Le CO 2 pur

DOSSIER SPÉCIAL : Le CO 2 en serre (troisième partie) Le CO 2 pur Tom Pousse SSeemaai innee 1144 maarrss 22000099 Bulletti in no 03 Contenu : Dossier spécial : Le CO 2 en serre (troisième partie). DOSSIER SPÉCIAL : Le CO 2 en serre (troisième partie) Comme vues précédemment,

Plus en détail

Antonine Rodrigue Conseillère en transfert d entreprise CRÉA Bas-Saint-Laurent Février 2015

Antonine Rodrigue Conseillère en transfert d entreprise CRÉA Bas-Saint-Laurent Février 2015 SERVICES TRANSFERT ENTREPRISE Un service multidisciplinaire Pour des solutions concrètes Antonine Rodrigue Conseillère en transfert d entreprise CRÉA Bas-Saint-Laurent Février 2015 But; Quelques constats;

Plus en détail

GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman

GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman GeniLac Réseau thermique du centre ville de Genève par l eau du Léman Jean-Louis CHAMOSSET Directeur Commercial Présentation de la société Agences Siège social: 14, chemin du Foron, C.P.216 CH-1226 Thônex-Genève

Plus en détail

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 45 Section 5

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 45 Section 5 Section 5 5 Le réglage Le réglage en 10 étapes 1 Vérifier l uniformité de la pression 2 Choisir et mesurer la vitesse d avancement 3 Choisir le taux d application 4 Calculer le débit souhaité par buse

Plus en détail

Voyage d étude au Luxembourg

Voyage d étude au Luxembourg Voyage d étude Allemagne/Luxembourg Octobre 2015 Voyage d étude au Luxembourg Qui : 3 élus communautaires, un administratif et deux techniciens de la Chambre d Agriculture. Le voyage d étude a été à l

Plus en détail

INVENTAIRE DE GES DE L ENTREPRISE

INVENTAIRE DE GES DE L ENTREPRISE INVENTAIRE DE GES DE L ENTREPRISE 2011 cvo-belgium.be CONTENU DE L INVENTAIRE Description de l organisme Période de déclaration et année de référence Responsables de l inventaire Objectifs de l inventaire

Plus en détail

Les Vendredis de l énergie. Bienvenue chez

Les Vendredis de l énergie. Bienvenue chez Les Vendredis de l énergie Bienvenue chez Que choisir? Bois-bûches, granulés, solaire thermique, géothermie, aérothermie, énergies traditionnelles Comment s y retrouver dans la large palette des énergies?

Plus en détail

LA FAISABILITÉ ÉNERGÉTIQUE

LA FAISABILITÉ ÉNERGÉTIQUE Roger Cadiergues MémoCad nb12.a LA FAISABILITÉ ÉNERGÉTIQUE SOMMAIRE nb12.1. L étude de faisabilité énergétique nb12.2. Les éléments du choix nb12.3. Textes officiels (code de la Construction) nb12.4. Textes

Plus en détail

Efficacité énergétique en industrie

Efficacité énergétique en industrie Efficacité énergétique en industrie Comment tirer le maximum des aides financières disponibles? Présenté à Plan de la présentation Profil de l entreprise Pourquoi l efficacité énergétique? Programmes d

Plus en détail

Olsberg Hermann Everken GmbH Postfach 1362 Allemagne Olsberg Telefax +49(0)2962 /

Olsberg Hermann Everken GmbH Postfach 1362 Allemagne Olsberg Telefax +49(0)2962 / Olsberg Hermann Everken GmbH Postfach 1362 Allemagne 59932 Olsberg Telefax +49(0)2962 / 805-177 www.olsberg.com 2/0310/SDK Poêles à Pellets De bonnes raisons pour choisir Olsberg La synthèse d une longue

Plus en détail

Chaudières à biomasse

Chaudières à biomasse Chaudières à biomasse Pour Environnements domestiques Grandes espaces Chauffage à Granulés de bois Copeaux de bois énergies renouvelables L entreprise Leader de l industrie dans la technologie de chauffage,

Plus en détail

Y a-t-il une place pour le chauffage au bois au Québec? jeudi 9 juillet 2009 Foyers Feu vert 1 of 22

Y a-t-il une place pour le chauffage au bois au Québec? jeudi 9 juillet 2009 Foyers Feu vert 1 of 22 Y a-t-il une place pour le chauffage au bois au Québec? jeudi 9 juillet 2009 Foyers Feu vert 1 of 22 Consommation d énergie primaire au Québec par source 2005 Charbon 0,89 % Hydroélectricité 38,16 % Pétrole

Plus en détail

Environnement pour le confort et la performance du veau de grain. Suzelle Barrington, ing., agr., Ph.D., FIC

Environnement pour le confort et la performance du veau de grain. Suzelle Barrington, ing., agr., Ph.D., FIC Environnement pour le confort et la performance du veau de grain Suzelle Barrington, ing., agr., Ph.D., FIC Environnement pour le confort du veau Investissements et décisions financières 1. Logement; 2.

Plus en détail

Scénarios à mettre en œuvre pour valoriser l'eau de forages géothermiques sur le littoral neuchâtelois et dans l arc Jurassien. L exemple de GeoNE.

Scénarios à mettre en œuvre pour valoriser l'eau de forages géothermiques sur le littoral neuchâtelois et dans l arc Jurassien. L exemple de GeoNE. Société Suisse pour la Géothermie 25 ème journée technique et d information Géothermie et réseaux de chaleur Scénarios à mettre en œuvre pour valoriser l'eau de forages géothermiques sur le littoral neuchâtelois

Plus en détail

IMPLANTATION DE CULTURE SOUS SERRES SUR LES BERGES DE SAMBRE. Étude d optimisation énergétique

IMPLANTATION DE CULTURE SOUS SERRES SUR LES BERGES DE SAMBRE. Étude d optimisation énergétique IMPLANTATION DE CULTURE SOUS SERRES SUR LES BERGES DE SAMBRE Étude d optimisation énergétique Sommaire 2 Contexte et objectif de l étude : Réinvestir les bords de Sambre par l implantation d une nouvelle

Plus en détail

5½ À partir de 1475$ /MOIS

5½ À partir de 1475$ /MOIS 5½ 1475$ TYPE A : 1500 pi 2 TYPE B : 1250 pi 2 4½ 1350$ TYPE C : 1230 pi 2 4½ 1350$ TYPE D : 1200 pi 2 4½ 1350$ TYPE E : 1500 pi 2 5½ 1475$ 3½ 1100$ TYPE F : 800 pi 2 3½ 1100$ TYPE G : 850 pi 2 TYPE H

Plus en détail

Vision réseau stratégique modèle de référence en production urbaine de légumes biologiques Mission

Vision réseau stratégique modèle de référence en production urbaine de légumes biologiques Mission Colloque Agriculture Urbaine 17 mai 2012 CONTEXTE Vision Intégrer en réseau stratégique, tous les acteurs de création de valeur, de la semence à la bouche. Devenir un modèle de référence en production

Plus en détail

Le «Smart Gaz» Enjeux de la transition énergétique

Le «Smart Gaz» Enjeux de la transition énergétique Le «Smart Gaz» Enjeux de la transition énergétique 25.09.2017 Carmen Popescu Resp. d Activité Distribution Gaz 1 Les Services Industriels de Genève 2 Au service de 225 000 clients 1 675 collaborateurs,

Plus en détail

Transformation déterminante

Transformation déterminante Transformation déterminante Innovation technologique des camion au gaz naturel comprimé. Problématiques globales Objectifs de C.A.T. Inc Principaux défis Partenariat Qu est ce que le GNC? Pourquoi le GNC?

Plus en détail

Bassins à flot de Bordeaux, de l étude stratégique énergétique à l ingénierie des ouvrages et systèmes en énergie.

Bassins à flot de Bordeaux, de l étude stratégique énergétique à l ingénierie des ouvrages et systèmes en énergie. Bassins à flot de Bordeaux, de l étude stratégique énergétique à l ingénierie des ouvrages et systèmes en énergie. Production & Réseau de chaleur urbain ANMA La Communauté Urbaine de Bordeaux est maître

Plus en détail

Les enjeux environnementaux: normes, émissions de particules et carboneutralité

Les enjeux environnementaux: normes, émissions de particules et carboneutralité Les enjeux environnementaux: normes, émissions de particules et carboneutralité David Paré Service canadien des forêts, Ressources naturelles Canada Joey Villeneuve Centre de recherche de Québec, Agriculture

Plus en détail

Enjeux pour le développement du bois énergie en Savoie. dans la perspective de la transition énergétique à Base scénario NégaWatt

Enjeux pour le développement du bois énergie en Savoie. dans la perspective de la transition énergétique à Base scénario NégaWatt Enjeux pour le développement du bois énergie en Savoie dans la perspective de la transition énergétique à 2050 Base scénario NégaWatt 2010-2050 Patrimoine forestier en Savoie 202 000 ha boisés Les secteurs

Plus en détail

Constructeur d énergie verte. La production d énergie propre à partir de biomasse. Montage d un projet. biogaz

Constructeur d énergie verte. La production d énergie propre à partir de biomasse. Montage d un projet. biogaz La production d énergie propre à partir de biomasse Montage d un projet biogaz Constructeur d énergie verte Qui sommes nous? - Nos activités ETHADEV est une entreprise spécialisée en création, éveloppement

Plus en détail

PANFLET EN RANCAIS WOODMASTER SÉRIE BIOMAX MAXIMISEZ VOTRE EFFICACITÉ DE CHAUFFAGE

PANFLET EN RANCAIS WOODMASTER SÉRIE BIOMAX MAXIMISEZ VOTRE EFFICACITÉ DE CHAUFFAGE PANFLET EN RANCAIS WOODMASTER SÉRIE BIOMAX MAXIMISEZ VOTRE EFFICACITÉ DE CHAUFFAGE IL EST PLUS FACILE QUE JAMAIS POUR LES INTEREST COMMERCIAUX ET LES ORGANISMES GOUVERNEMENTAUX DE SE CONVERTIR FACILEMENT

Plus en détail

La cogénération. Production simultanée de chaleur et d électricité. Cogénération à partir du bois : comment et à quel coût? Biomasse Normandie

La cogénération. Production simultanée de chaleur et d électricité. Cogénération à partir du bois : comment et à quel coût? Biomasse Normandie La cogénération Production simultanée de chaleur et d électricité La cogénération COMBUSTIBLE ELECTRICITE 15 à 30 Autoconsommée Générateur 80 Vendue réseau 100 client éligible CHALEUR 50 à 65 Autoconsommée

Plus en détail

Au service de l énergie dans le respect de l environnement

Au service de l énergie dans le respect de l environnement Au service de l énergie dans le respect de l environnement Services Gestion Installation La maîtrise de l énergie et des fluides Notre force Optimiser votre efficacité énergétique À travers une expertise

Plus en détail

OSEZ défier votre consommation énergétique

OSEZ défier votre consommation énergétique L ÉNERGIE Un enjeu de taille pour les entreprises Québécoises OSEZ défier votre consommation énergétique Fréderic Potvin, ing Only5 Table des matières 1. Morin Enertech Inc. 2. Aperçu de l état de la situation

Plus en détail

Gaz de schiste Analyse avantages - coûts

Gaz de schiste Analyse avantages - coûts Gaz de schiste Analyse avantages - coûts Présentation du rapport préliminaire 17 octobre 2013 1 Présentation 1. Revue des scénarios analysés 2. Identification des variables retenues dans l analyse avantages-coûts

Plus en détail

Le reste du temps c est la RT élément par élément

Le reste du temps c est la RT élément par élément Le reste du temps c est la RT élément par élément RT Elément par Elément Les bâtiments existants résidentiels et non-résidentiels sont concernés par ces dispositions, à l'exception de ceux soumis aux mesures

Plus en détail

Brûleur biomasse à gazéification GASCLEAN

Brûleur biomasse à gazéification GASCLEAN CHALEUR ET ELECTRICITE BIOMASSE Brûleur biomasse à gazéification GASCLEAN Mars 2014 Présentation de la société Création : Janvier 2009 Siège : Lyon Effectifs : 10 Activité : Conception, fabrication et

Plus en détail

Investir en acériculture : oui, mais à quel prix?

Investir en acériculture : oui, mais à quel prix? Investir en acériculture : oui, mais à quel prix? Plan de la présentation Méthode d évaluation d une érablière Évaluation municipale Valeur marchande Méthode des comparables Méthode du coût Méthode du

Plus en détail

La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif

La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif La biomasse pour la production de chaleur dans le logement collectif Narbonne, le 07 avril 2009 V. Decalonne Contexte du Projet Réseau de Chaleur crée en 1973 sur le périmètre de Délégation de Service

Plus en détail

Chauffage céréales:grains et paille combustibles

Chauffage céréales:grains et paille combustibles Chauffage céréales:grains et paille combustibles Gaëlle Warnant Tournai, 16 décembre 2005 1 VALBIOM asbl valorisation de la biomasse Regroupe les filières des matières premières renouvelables et de la

Plus en détail

L application de chaudières à condensation

L application de chaudières à condensation La conversion au gaz naturel d une chaufferie collective au mazout L application de chaudières à condensation KVBG ARGB Optimiser la performance énergétique avec chaudière à condensation au gaz naturel.

Plus en détail

Filière biomasse : l énergie du futur

Filière biomasse : l énergie du futur Filière biomasse : l énergie du futur Cyrille Néron, B.Sc., agronome Directeur Service innovation et croissance La Coop fédérée Plan de la présentation Portrait de la filière Réalité du Québec Opportunités

Plus en détail

Les chaufferies bois : atouts, accompagnement et outils financiers

Les chaufferies bois : atouts, accompagnement et outils financiers Les chaufferies bois : atouts, accompagnement et outils financiers Rencontres du 22 novembre 2016 Aurélie LEPLUS Animatrice Plan Bois Energie Bretagne Le bois déchiqueté, pour quels usages? Quels intérêts

Plus en détail

hiver Programme Conversion à l électricité

hiver Programme Conversion à l électricité Programme Gestion de la demande de puissance hiver 2017-2018 Programme Conversion à l électricité Direction - Services et Ventes Clientèles d affaires - DSVCA Hydro-Québec Distribution AGPI - Avril 2017

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Zena

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Zena SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Zena CHAUDIÈRE MURALE GAZ BASSE TEMPÉRATURE EASYLIFE Le confort à budget mini! >> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Eau chaude sanitaire

Plus en détail

Éléments contributifs a la re duction de l empreinte e cologique au se chage du bois.

Éléments contributifs a la re duction de l empreinte e cologique au se chage du bois. Éléments contributifs a la re duction de l empreinte e cologique au se chage du bois. Présenté aux Ateliers-conférences sur le séchage du bois du CIFQ 2017 Par Benoit Yockell, Directeur des ventes, CATHILD

Plus en détail

Français. La gamme des produits de chauffage à

Français. La gamme des produits de chauffage à Français La gamme des produits de chauffage à biomasse GUNTAMATIC 1 Quelle est votre stratégie pour CHaUFFer? Recherchez-vous une chaudière d appoint de qualité pour compléter en toute flexibilité votre

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

Surveillance en continu des ouvrages de retenue avec le PI System

Surveillance en continu des ouvrages de retenue avec le PI System Surveillance en continu des ouvrages de retenue avec le PI System Joël Bourbonnais, ing. 12 octobre 2016 Ordre du jour À propos d Hydro-Québec Production et de la surveillance des barrages Contexte du

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail