Revue de Presse 1 Réseau DUCRETET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revue de Presse 1 Réseau DUCRETET"

Transcription

1

2 SOMMAIRE ARTISAN ELECTRICIEN ELECTRONICIEN (AVRIL/MAI 12) LA RENCONTRE PROFESSEURS-PROFESSION 3 CONFORTIQUE MAGAZINE (AVRIL/MAI 12) FORMATION 4 OUEST FRANCE (18 AVR 12) AVEC ENVIE 44, UNE FORMATION VERS L EMPLOI 5 PRESSE OCEAN (14 AVR 12) FORMÉ AUX MACHINES 6 MARKET EDITION BLEU (AVRIL 12) ORGANISE UNE RENCONTRE PROFESSEURS-PROFESSION 7 LE DAUPHINE LIBERE (18 MARS 12) L ORIENTATION PASSÉE AU CRIBLE 8 (16 MARS 2012) SONDAGE : RÉSEAU À LA RENCONTRE DES ENSEIGNANTS 9 VENDEUR (FEV 12) LES ACCESSOIRES EXTRA 10 VENDEUR (FEV 12) LE RÉSEAU A BESOIN DE VOTRE TAXE D APPRENTISSAGE! 11 BBM NEWS (16 FEV 12) PROFIL BBM NEWS (16 FEV 12) TAXE D APPRENTISSAGE : SOUTENEZ NOS CFA! 14 QUALIPROTV (FEV 12) AMEGA RÉUNIT SES TROUPES EN SLOVÉNIE POUR LES MOBILISER SUR LES NOUVEAUX MÉTIERS 15 MARKET EDITION BLEU (FEV 12) REMISE DES DIPLÔMES DU RÉSEAU 17 MARKET EDITION BLEU (FEV 12) LE FINANCEMENT DE L APPRENTISSAGE EN CRISE 18 ARTISAN ELECTRICIEN ELECTRONICIEN (DEC 11/JAN 12) L APPRENTISSAGE... UN FINANCEMENT EN CRISE! 19 CONFORTIQUE MAGAZINE (DEC 11/JAN 12) TAXE D APPRENTISSAGE : UN FINANCEMENT EN CRISE 20 CONFORTIQUE MAGAZINE (DEC 11/JAN 12) NOUVEAU CRU CONFORTIQUE MAGAZINE (DEC 11/JAN 12) LE SAV DE DEMAIN 23 LE PROGRES (03 FEV 12) L APPRENTISSAGE, UNE VOIE PAS SI ROYALE POUR LES JEUNES 25 QUALIPROTV (JAN 12) DEVENEZ UN SPÉCIALISTE CONNECTIVITÉ 27 (20 JANVIER 2012) APPRENTISSAGE : SOS FINANCEMENT 28 METIERS 35 (NOV/DEC 11) FILIÈRE ÉLECTRONIQUE ET ÉLECTRODOMESTIQUE 30 HIFIVIDEO HOME CINEMA (JAN/FEV 12) UNE «MAISON NUMÉRIQUE» POUR LE CFA DANS LE PAS-DE-CALAIS 31 Revue de Presse 1 Réseau

3 AVRIL/MAI 12 Bimestriel 1 PLACE URANIE JOINVILLE LE PONT CEDEX Surface approx. (cm²) : 316 Page 1/1 C'est à l'initiative de l'association Fodipeg, gestionnaire du réseau Ducretet, et du lycée professionnel Arago de Nantes, que près de 50 professeurs des lycées préparant le BAC PRO SEN (systèmes électroniques numériques) des Académies de Caen, Nantes et Rennes, ont été réunis dans le cadre d'un séminaire d'information sur les évolutions économiques et technologiques, leurs impacts sur les métiers et la formation professionnelle initiale des jeunes. La rencontre professeurs-profession Cette manifestation de la région 'Grand Ouest" s'est déroulée au sem de la faculté des metiers de la chambre de métiers et de l'artisanat situe à Bruz Cet etablissement partenaire du réseau Ducretet depuis 1994, forme les apprentis vendeurs et techniciens en électrodomestique et multimédia issus de la filière BAC PRO SEN La participation de représentants du Gifam 1 et des constructeurs comme Fagorbrandt, Miele et Samsung a permis aux enseignants de decouvrir les nouvelles technologies mises en œuvre dans les produits et les systèmes blanc et brun-gris La convergence numérique et la mise en réseau des produits ont été illustrées par les industriels qui animaient des ateliers de formation portant sur. les 'Smart TV" et les produits connectés au sem de la 'Maison Numérique' ; le système qui permet de connecter les produits électroménagers grâce au procédé CPL (Courant Porteur en Ligne), la technologie d'induction totale utilisée sur la table "Ma tm" de De Dietnch Par ailleurs, l'accent a été mis sur l'importance de la maîtrise technique des réseaux domestiques (Ethernet, Wi-Fi, CPL, ) et l'utilisation des outils informatiques de diagnostic et de maintenance comme l'ordinateur portable ainsi que les dispositifs de mesure spécifiques aux constructeurs Ainsi, les professeurs ont été sensibilisés sur l'importance de former les jeunes, via le BAC PRO SEN aux techniques transversales qui constituent le socle des compétences indispensables aux techniciens qui doivent intervenir sur l'ensemble des produits électrodomestiques et multimédia À cet endroit, il a été constaté que les SAV de la dis- 1 Gifam Groupement Interprofess onnel des Fabricants d Appareils à equipement Menager tnbution ont, de plus en plus, besoin de cette polycompétence', tant au niveau du filtrage" des demandes des clients, c'est-à-dire du métier de conseiller services (assistance, diagnostic, maintenance de 1 er niveau, ) qu au niveau de la maintenance effectuée par les techniciens Ces derniers doivent intervenir sur les réseaux domestiques et les produits "réparables' au domicile du consommateur, en l'occurrence, l'électroménager et le téléviseur. Les échanges entre les représentants de l'education nationale et les professionnels, particulièrement positifs et constructifs, ont conduit à des décisions favorisant l'information et l'orientation des jeunes de BAC PRO SEN vers les CFA du réseau qui proposent des cursus de formation en apprentissage préparant aux metiers de vendeurs, conseillers services et techniciens dans l'industrie et la distribution, l'accueil des élèves BAC PRO SEN en stages dans les entreprises, I information et la formation des professeurs Sur ce dernier point les constructeurs ont rappelé que I accès à tous leurs stages était ouvert et gratuit pour tous les professeurs de sections BAC PRO SEN Par ailleurs le délégué général de Fodipeg, Pascal Carcaillon, a confirmé que la plate-forme pédagogique du réseau était disponible aux enseignants qui peuvent bénéficier d'une importante base d'informations économiques et techniques de supports de cours et de modules de formation à distance Enfin, il a été décidé de renouveler régulièrement ce type de rencontre 'lycées-entreprises" aux autres grandes régions en s appuyant sur les CFA du réseau Ducretet comme ceux de Bordeaux, Clichy et Lyon pour couvrir au mieux le territoire et renforcer le lien indispensable entre I Éducation nationale et la profession de I électrodomestique et du multimédia. Q /GFD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 3 Réseau

4 AVRIL/MAI 12 Mensuel 8 QUAI BIR HAKEIM SAINT MAURICE Surface approx. (cm²) : 163 Page 1/1 Formation RÉSEAU Rencontre professeurs/profession C 'est à l'initiative de l'association FODIPEG, gestionnaire du Réseau Ducretet et du lycée professionnel Arago de Nantes, que près de 50 professeurs des lycées préparant le BAC PRO SEN (systèmes électroniques numériques) des Académies de Caen, Nantes et Rennes, ont été réunis dans le cadre d'un séminaire d'information sur les évolutions économiques et technologiques, leurs impacts sur les métiers et la formation professionnelle initiale des jeunes La participation de représentants du GIFAM et des constructeurs comme FagorBrandt, Miele et Samsung a permis aux enseignants de découvrir les nouvelles technologies. L'accent a été mis sur l'importance de la maîtrise technique des réseaux domestiques (Ethernet, WIFI, CPL,...) et l'utilisation des outils informatiques de diagnostic et de maintenance. D'où l'importance de former les jeunes, aux techniques transversales qui constituent le socle des compétences indispensables aux techniciens qui doivent intervenir sur l'ensemble des produits électrodomestiques et multimédia. Les échanges entre les représentants de l'education Nationale et les professionnels ont conduit à des décisions favorisant : l'information et l'orientation des jeunes de BAC PRO SEN vers les CFA du Réseau Ducretet, l'accueil des élèves BAC PRO SEN en stages dans les entreprises, l'information et la formation des professeurs. Il a été décidé de renouveler régulièrement ce type de rencontre «Lycées/Entreprises» aux autres grandes regions en s'appuyant sur les CFA du Réseau Ducretet de Bordeaux, Clichy et Lyon pour couvrir au mieux le territoire et renforcer le lien indispensable entre l'education Nationale et la profession de l'électrodomestique et du multimédia /GPP/MSK/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 4 Réseau

5 18 AVR 12 Quotidien Prov. avec dim. OJD : RUE DU BREIL RENNES CEDEX Surface approx. (cm²) : 100 N de page : 176 Page 1/1 Nantes Nord-Loire Avec Envie 44, une formation vers l'emploi Romain Goapper reçoit la première attestation professionnelle acquise au sein de l'entreprise d'économie sociale. Romain Goapper, 24 ans, est l'heureux lauréat de la premiere attestation professionnelle remise a l'issue de sa formation de vendeur electromenager multimedia au sein d'envie 44 Cette entreprise de l'économie sociale et solidaire collecte, recycle et rénove des appareils électroménagers, tout en permettant la reinsertion de ses employes «L'objectif de cette action qualifiante est de structurer le parcours d'insertion des vendeurs d'envie à partir d'une progression des apprentissages et de valoriser les compétences, la connaissance des produits et les techniques de vente acquises. Cela en certifiant ces compétences par un organisme reconnu, permettant de les légitimer. Cela constitue pour le bénéficiaire un véritable bagage professionnel favorisant l'accès à l'emploi»,argumente Pascal Rapaud, delegue du groupe Ducretet C'est ce centre de formation de la branche des producteurs et distributeurs électroménagers qui a mis en place cette procedure d'attestation professionnelle Pour Romain Goapper, titulaire d'un BEP d'action marchande, «cette distinction est une véritable aubaine». Il travaille depuis un an et demi chez Envie 44 et adore la vente, le contact avec la clientèle.» II en est sûr,«cette formation, ponctuée par cette attestation valorisante, va [lui] ouvrir des perspectives dans [sa] recherche d'emploi au sein de grands distributeurs de la profession.» Par ailleurs,!! a particulièrement apprécie* l'ambiance et les relations nouées chez Envie 44» dans le cadre de son apprentissage Contact.Envie 44, 18, rue Bobby-Sands, a Saint-Herblam, tel /XCB/FBM/2 Revue de Presse 5 Réseau CA78F54A59002B0142E04D540D01E5B21E204692F10B2AD6E1C5FB3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA :

6 PRESSE OCEAN ET DE LA PRESSE DE L'OUEST NANTES CEDEX AVR 12 Quotidien Prov. avec dim. OJD : Surface approx. (cm²) : 112 Page 1/1 Nantes Saint-Herblain. L'entreprise d'insertion Envie lance une nouvelle formation Formé aux machines Envie 44 récupère, repare et revend de l'électroménager et prépare ses salaries au monde du travail Avant d'arriver a Envie 44, Romain Goapper ne connaissait pas grandchose en electromenager «Mon bac pro commerce en poche, j'avais fait pas mal de courts remplacements Principalement dans la vente de jouets et textile Maîs j'étais bien incapable de parler machines a laver»en revanche, il cherchait, comme beaucoup de jeunes, un emploi plus stable Et puis il a trappe au 18, rue Bobbv Sands «C'est moins l'électroménager que l'idée d'une entreprise d'insertion qui m'a motive Car ici, nous ne sommes pas dans une enseigne classique» «On s'adapte aux besoins du client et on ottre un veritable conseil» Tous les jours, sur le site herblinois, 65 personnes collectent, entreposent, tnent, reparent, revendent et livrent des appareils electriques d'occasion Les trois quarts des salanes sont en parcours d'insertion «Une fois les machines réparées, nous nous chargeons de les vendre au magasin Maîs ici, nous ne cherchons pas a pousser le client a acheter plus cher Pas de prime a la vente ni d'extension de garantie a refourguer On s'adapte aux besoins du client et on offre un veritable conseil» Et pour conseiller, jusqu'à present, les jeunes vendeurs étaient tonnes par leur tuteur «Seulement, nous ne sommes pas professeurs», explique Jeanphilippe Sellier, 27 ans, responsable des ventes «D'où l'idée de creer un outil informatique de formation adapte» Du surmesure imagine avec le reseau Ducretet, l'organisme de formation de reterence pour l'électroménager «Tous les matins, pendant une heure, j'ai revise mes fiches techniques et repondu a des questionnaires en ligne» Apres un an d'autotormation, Romain a obtenu jeudi la toute premiere attestation protessionnelle de vendeur electromenager multimedia en e-leaming Sophie Trebem Envie 44 Tel /CND/FAG/2 Revue de Presse 6 Réseau D97C756254E0DE0662B B E2F987D784D6 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA :

7 AVRIL 12 Mensuel 90 RUE ANATOLE FRANCE LEVALLOIS PERRET Surface approx. (cm²) : 306 Ducretet organise une rencontre professeurs-profession Page 1/1 À l'initiative de l'association FODIPEG, gestionnaire du réseau Ducretet, et du lycée professionnel Arago de Nantes, près de 50 professeurs des lycées préparant le Bac Pro SEN (Systèmes électroniques numériques) des académies de Caen, Nantes et Rennes, se sont réunis dans le cadre d'un séminaire d'information sur les évolutions économiques et technologiques, leurs impacts sur les métiers et la formation professionnelle initiale des jeunes. La participation de représentants du GIFAM (Groupement interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager) et des fabricants comme FagorBrandt, Miele et Samsung, a permis aux enseignants de découvrir les nouvelles technologies mises en œuvre dans les produits et les systèmes blanc et brun-gris. La convergence numérique et la mise en réseau des produits ont été illustrées par les industriels qui animaient des ateliers de formation portant sur les Smart TV et les produits connectés au sein de la "Maison Numérique" ; sur le système qui permet de connecter les produits électroménagers grâce au procédé CPL (courant porteur en ligne) ; et sur la technologie d'induction totale utilisée sur la table "Matrix" de De Dietrich. Par ailleurs, l'accent a été mis sur l'importance de la maîtrise technique des réseaux domestiques (Ethernet, WIFI, CPL...) et l'utilisation des outils informatiques de diagnostic et de maintenance, comme l'ordinateur portable ainsi que les dispositifs de mesure spécifiques aux constructeurs. Les professeurs ont ainsi été sensibilisés sur l'importance de former les jeunes aux techniques transversales qui constituent le socle des compétences indispensables aux techniciens qui doivent intervenir sur l'ensemble des produits électrodomestiques et multimédia. Les constructeurs ont rappelé que l'accès à tous leurs stages était ouvert et gratuit pour tous les professeurs de sections Bac Pro SEN, tandis que Pascal Carcaillon, le délégué général de FODIPEG, confirmait que la plateforme pédagogique du réseau Ducretet était disponible aux enseignants qui peuvent ainsi bénéficier d'une base d'informations économiques et techniques, de supports de cours et de modules de formation à distance /XSB/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 7 Réseau

8 LES ISLES CORDEES VEUREY CEDEX MARS 12 Quotidien Prov. avec dim. OJD : Surface approx. (cm²) : 104 Page 1/1 LE PONT-DE-BEAUVOISIN L'orientation passée au crible Mercredi s'achevait au lycee Pravaz, 3 journees d'information sur la connaissance des metiers, l'orientation scolaire, et a l'emploi Des filieres décortiquées «Depuis plusieurs annees, le lycee Pravaz est a l'initiative de rencontres centrées autour de thèmes relatifs a la connaissance des metiers, a l'orientation scolaire et a l'emploi», indique Enc Philippe, conseiller pnncipal d'éducation Ces journees sur la connaissance des metiers précèdent le forum «metiers, orientation et emploi», qui se déroulera jeudi ll mars, a la salle polyvalente La presentation des BTS electrotechmque et domotique a ete faite par 2 intervenants du lycee Galilée, de Vienne N'ont plus de secrets pour les étudiants les filieres et programmes des BTS assistant technique d'ingénieur, maintenance industrielle, electrotechmque, fluide energie environnement, conception et réalisation de systemes automatiques Les jours précédents, des intervenants du lycee Ferdinand Buisson (Voiron) étaient venus developper le thème des classes préparatoires aux grandes ecoles Pareillement pour le lycee Monge (Chambery) Des representants de l'union regionale des ingénieurs et des scientifiques Dauphine/Savoie (URIS) ont fait la promotion de ces metiers Le lycee «La Pléiade» de Pont-de-Cheruy (Isere) a presente son BTS techmco commercial et commerce international Le lycee pnve du Guiers Val d'aman a presente le bac professionnel «conseil/vente» Le bureau des étudiants de l'université de Grenoble a presente la Ire annee commune des etudes de sante de l'université de Grenoble, le CFA Ducretet (Venissieux) ses activites, alternance, bac pro (electro menager, multimedia, audiovisuel) Le Centre de formation d'apprentis de l'industrie (CFAI) a presente ses formations en alternance (bac pro/bts) dans les domaines notamment de la mecanique generale DAL BELLO YVES /GLB/FNG/2 Revue de Presse 8 Réseau A276957F5E10FF00627C4AA4C90B65390B072A8851B026D1DB0AECC Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA :

9 Date : 16/03/12 Sondage : Réseau Ducretet à la rencontre des enseignants Pour 2012, quelle famille de produits peut faire les meilleurs scores dans votre magasin? C est à l initiative de l association FODIPEG, gestionnaire du Réseau, et du lycée professionnel ARAGO de Nantes, que près de 50 professeurs des lycées préparant le BAC PRO SEN (systèmes électroniques numériques) des Académies de Caen, Nantes et Rennes, ont été réunis dans le cadre d un séminaire d information sur les évolutions économiques et technologiques, leurs impacts sur les métiers et la formation professionnelle initiale des jeunes. Cette manifestation de la région «Grand Ouest» s est déroulée au sein de la Faculté des Métiers de la Chambre de Métiers et de l Artisanat situé à Bruz. Cet établissement, partenaire du Réseau depuis 1994, forment les apprentis vendeurs et techniciens en électrodomestique et multimédia issus de la filière BAC PRO SEN. La participation de représentants du GIFAM et des constructeurs comme FAGORBRANDT, MIELE et SAMSUNG a permis aux enseignants de découvrir les nouvelles technologies mises en oeuvre dans les produits et les systèmes blanc et brun-gris. La convergence numérique et la mise en réseau des produits ont été illustrées par les industriels qui animaient des ateliers de formation portant sur : Par ailleurs, l accent a été mis sur l importance de la maîtrise technique des réseaux domestiques (Ethernet, WIFI, CPL, ) et l utilisation des outils informatiques de diagnostic et de maintenance comme l ordinateur portable ainsi que les dispositifs de mesure spécifiques aux constructeurs. Ainsi, les professeurs ont été sensibilisés sur l importance de former les jeunes, via le BAC PRO SEN, aux techniques transversales qui constituent le socle des compétences indispensables aux techniciens qui doivent intervenir sur l ensemble des produits électrodomestiques et multimédia. Les échanges entre les représentants de l Education Nationale et les professionnels, particulièrement positifs et constructifs, ont conduits à des décisions favorisant : - L information et l orientation des jeunes de BAC PRO SEN vers les CFA du Réseau qui proposent des cursus de formation en apprentissage préparant aux métiers de vendeurs, conseillers services et techniciens dans l industrie et la distribution, - L accueil Évaluation des élèves BAC du PRO SEN site en stages dans les entreprises, - L information et la formation des professeurs. Ce site diffuse quelques articles concernant l'actualité du secteur de l'électroménager et de ce qui Sur ce dernier point, les constructeurs ont rappelé que l accès à tous leurs stages était ouvert et peut s'y rapporter, comme l'agenda des salons et foires, notamment. gratuit pour tous les professeurs de sections BAC PRO SEN. Par ailleurs, le Délégué Général de FODIPEG, Pascal Carcaillon a confirmé que la plate-forme pédagogique du Réseau était disponible aux enseignants qui peuvent bénéficier d une importante base d informations économiques et techniques, de supports de cours et de modules de formation Cible à distance. Professionnelle Dynamisme* : 2 Enfin, il a été décidé de renouveler régulièrement * pages nouvelles ce type en de moyenne rencontre sur «une Lycées-Entreprises semaine» aux autres grandes régions en s appuyant sur les CFA du Réseau comme ceux de Bordeaux, Clichy et Lyon pour couvrir au mieux le territoire et renforcer le lien indispensable entre l Education Nationale et la profession de l électrodomestique et du multimédia. / copyright 2011, Argus de la presse Tous droits réservés Revue de Presse 9 Réseau

10 VENDEUR 50 AVENUE DU PRESIDENT WILSON LA PLEINE ST DENIS CEDEX FEV 12 Mensuel Surface approx. (cm²) : 500 N de page : 46 Page 1/1 itr i I i é\ Nous partons aujourd'hui dans l'ain pour découvrir l'histoire de Christelle Gallego. Une fois arrivés à Saint-Just-Ceyzeriat, nous n< i- dirigeons vers la ZAC de la Teppe à la sortie, n< découvrons les 250 m 2 de bâtiments neufs l'eurl Christel GT sous l'enseigne Extra. Cette entreprise, à l'origine basée à Saint-Just et gérée à l'époque par Gérard Giroud, ne faisait que de la réparation d'audiovisuel et de la pose d'antennes. Elle comprend aujourd'hui 75m 2 de magasin d'exposition et de vente de produits bruns et blancs, un atelier, un garage et un entrepôt. Elle est gérée par Chistelle Gallego et emploie deux salariés : Miguel (le mari de Christelle) qui failles livraisons, le dépannage électroménager et la pose d'antennes individuelles et collectives avec sa femme. Valérie, au magasin, s'occupe de la vente, de la gestion et du standard. La zone de chalandise s'étend sur 20 km et la concurrence se trouve à Bourg-en- Bresse à 30 km. La clientèle est relativement âgée, mais depuis l'ouverture du magasin et l'arrivée de l'électroménager, les jeunes se font plus nombreux. Par Gilbert Raignault Vendeur : Quel parcours avezvous suivi avant la création de cette entreprise? Christelle Api es un bac pro mavelec a Buury-en-Bresse, j'ai effectue une année déformation de technicienne (TSEGP) au CFA Ducretet de Lyon Mon stage pratique s'est déroule chez M Giroud a Samt-just, qui m a embauchée comme technicienne a I issue de ma formation et formée a la pose d'antennes J ysuis restée plus de huit ans, jusqu'à ce qu'il me propose de repi endreson activité V. : Quels éléments vous ont poussée à tenter cette aventure? C Deux ans avant de prendre sa retraite, M Giroud m'a demande si sa succession m'intéresserait II était prêt a me former et a me conseiller pour une transition harmonieuse ]e me suis mise a réfléchir sérieusement et je suis vite arrivée a la conclusion que j'avais l'expérience technique suffisante, que les clients me connaissaient déjà et que j'en avais furieusement envie Durant ma formation au CFA Ducretet, on m'a donne des bases de gestion de comptabilité, de relations clientèle et des notions pour créer J'avais envie de devenir patronne un jour J'avais l'assurance d'être accompagnée par M Giroud pour le passage de témoin Restait a convaincre Miguel mon mari Enthousiasme par le projet de travailler ensemble, il a accepte de me suivre et aujourd'hui, après une formation a la pose d'antennes, il travaille avec moi Une autre de mes idées était d'élargir le panel des activités car le seul dépannage et la pose d'antennes étaient un peu restrictifs et ne permettaient pas un chiffre d'affaires suffisant Autant M Giroud pouvait travailler dans le sous-sol de son pavillon, autant pour moi, il fallait de grands bâtiments, donc un terrain et faire construire Ce fut le début de l'aventure /GTA/AHR/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 10 Réseau

11 VENDEUR 50 AVENUE DU PRESIDENT WILSON LA PLEINE ST DENIS CEDEX FEV 12 Mensuel Surface approx. (cm²) : 76 N de page : 9 Page 1/1 Le réseau Ducretet a besoin de votre taxe d'apprentissage! qroupe ducretret- DEVELOPPCUR DE COMPÉTENCES Les responsables des fédérations de l'industrie et de la distribution appellent tous les chefs d'entreprises à se mobiliser pour affecter leur taxe d'apprentissage aux CFA du réseau Ducretet Ce dispositif, créé il y a 20ans par l'association FODIPEG (gestionnaire du réseau Ducretet), constitue la seule pépinière de jeunes professionnels formés aux métiers de la vente, du conseil et de la maintenance de l'électrodomestique et du multimédia. Les FEDELEC et FENACEREM ont mis à disposition des responsables des formulaires de versement de la taxe d'apprentissage et tous les éléments associés sur leurs sites etsurwww.ducretet. net «Le coût moyen de la formation d'un apprenti est de Sachant qu'une TPE/PME verse environ 300 de taxe d'apprentissage et que la subvention des conseils régionaux se situe aux alentours de 2 500, les CFA doivent collecter par apprenti auprès des autres entreprises de la filière pour équilibrer leur budget», explique Pascal Carcaillon, délégué général du réseau. Les chefs d'entreprise peuvent choisir le(s) CFA bénéficiaire(s) de leur taxe d'apprentissage, dont le versement doit être effectué au plus tard le 29 févi 1er «Attention de prévenir vos comptables qui, à défaut d'instructions, pourraientl'affecterà un CFA d'une autre branche», précise Pascal Carcaillon /GTA/AHR/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 11 Réseau

12 16 FEV 12 bimensuel Surface approx. (cm²) : RUE CHAPTAL LEVALLOIS PERRET Page 1/2 Hervé Toscano, Président de la Compagnie du SAV BBM : Vous venez de créer avec BUT la Compagnie du SAV. Comment est née l'idée de ce partenariat? HT : Depuis quelques mois je réfléchissais a la création d'une entreprise de SAV et il m'était apparu indispensable de m'orienter au départ vers une entreprise qui avait déjà son propre reseau avec des volumes significatifs J'ai rencontré Régis Schultz au mois de mars Il réfléchissait à la manière d'améliorer son SAV, convaincu qu'il fallait investir de manière significative, mais dans le même temps sa priorité était de consacrer ses investissements au commerce. Nous avons donc travaillé ensemble pour mettre en place un projet et de là est née la Compagnie du SAV. BBM : Cet accord est-il d'ordre capitalistique? HT Non, car j'ai l'ambition de devenir le premier acteur privé avec une couverture nationale En effet, il existe aujourd'hui des entreprises structurées en terme de SAV mais qui ne peuvent pas transmette leur savoir souvent pour des raisons de concurrence. Il était donc essentiel d'être totalement autonome pour pouvoir ouvrir l'entreprise a d'autres distributeurs. BBM : Quel investissement la Compagnie du SAV représente-t-elle? HT : Les moyens que nous allons mettre en place représentent un investissement de l'ordre de 2,7 millions d'euros. BBM : Dans la conjoncture actuelle, c'est plutôt courageux! Non? HT La création d'une entreprise est toujours périlleuse i Mais la conjoncture est favorable d'une part parce que réparer est aujourd'hui considéré comme un geste éco-citoyen, et d'autre part si la réparation n'excède pas 30 % du prix du produit, le client préfère réparer surtout dans le contexte économique BBM : Quel est le principal poste d'investissement? HT II y en a deux qui font partie de l'adn de l'entreprise le réseau et l'outil informatique Schematiquement nous avons travaillé sur l'architecture du réseau pour devenir national et sur la mise en place d'un ERP qui va être déployé dans les prochains mois. L'élément le plus important du projet est la remontée d'informations en temps réel pour l'ensemble des donneurs d'ordre afin d'assurer la traçabihté. Cet ERP va fédérer l'ensemble des tâches car nous voulons offrir à nos clients un service homogène sur l'ensemble du territoire. BBM : Quelle est votre expérience du SAV? HT J'ai surtout une expertise en logistique dans un environnement GEM et Meuble et en transport du dernier km (organisation de prise de rendez vous, optimisation des tournées, retour d'informations) Je suis un homme de réseau avec une réelle expertise en organisation réseau, la gestion des plateformes Dans l'aventure de la Compagnie du SAV, je me suis entouré de professionnels hautement spécialisés dans le SAV. C'est sur cette alchimie que repose le projet. Nous allons tout mettre en oeuvre pour être en mesure de réparer au premier passage. Pour cela il faut un call center de qualité, des techniciens très bien formés. Tous nos techniciens seront par exemple formés sur le froid, pour vider et recharger le liquide frigorifique sur place, et disposeront donc, tous d'outils homologués. Nous affichons cette volonté avec un engagement commercial si on ne répare pas au premier passage, la Compagnie du SAV s'engage à prêter gratuitement un produit sur les quatre familles de produits essentiels : froid, cuisson, lave-linge et TV. Et ce lors du premier passage. BBM : Cela veut-il dire que les techniciens auront des produits dans leur véhicule tous les jours? HT. Oui, en fonction des interventions les techniciens partiront le matin avec des produits, ce qui va changer la typologie des véhicules et demande une réorganisation complète des moyens. En effet, les produits prêtes sont la pro priete de la Compagnie du SAV et sont d'ailleurs estampilles Compagnie du SAV Nous allons acheter 4000 produits et à chaque retour client, ils seront désinfectés et reconditionnés a neuf C'est un investissement important mais qui témoigne de notre volonté de nous s'inscrire dans une qualité remarquable BBM : Ce service ne va-t-il pas peser sur votre rentabilité et quelle est votre politique de prix? HT : Non puisque nous visons un taux de réussite de réparation au premier passage de 80 % minimum Aujourd'hui, dans les SAV organisés, un technicien fait entre 9 et 10 interventions par jour avec un taux de réussite de 55 à 60 %. Nous voulons réduire le nombre d'interventions mais considérablement augmenter le taux de réussite C'est le taux de réussite /GJD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 12 Réseau

13 16 FEV 12 bimensuel Surface approx. (cm²) : RUE CHAPTAL LEVALLOIS PERRET /2012 DdJe de aedtion de millions d euros Montant de l'investissement < Effectifs prévus d hr 2012 Norrbre ce sites en France Page 2/2 K previ! là 13 ou 14 Millions d euros Chiffre c'affaues prévisionnel pour Nombre d'nte mentions prévues sur jne année pleine Reims Liej de local sat on du Call Center qui génère la marge. Quant à notre politique de prix, nous aurons un barème affiché, clair sur lequel nous distinguerons le forfait déplacement/main d'oeuvre et le prix de la pièce détachée. Le forfait est tourné exclusivement vers la réalisation. Si on se déplace deux fois, le forfait sera unique II y a un coût incompressible des interventions. Si pour reparer une machine il faut deux passages, l'intervention peut revenir deux fois plus chère, si vous réparez au premier passage, i y a une économie due exclusivement a une bonne organisation et a une bonne compétence. BBM : Quel est votre avantage concurrentiel par rapport à un label de qualité, le réseau STAR par exemple? HT STAR est un label lancé à l'initiative du Gifam je croîs, qui fédère quelques 150 petites entreprises indépendantes, sélectionnées pour leurs compétences qui ont un objectif commun la qualité Mais même si nous avons en commun cet objectif de qualité, on ne peut pas comparer une structure comme STAR et la Compagnie du SAV qui a son personnel en propre et qui est soumise à une organisation générée par l'erp Tous nos techniciens seront équipés d"l Tablet PC qui acceptera le paiement par CB, recueillera la signature électronique du client et permettra une remontée d'informations instantanée avec mécanique de gestion (gestion des prêts, des retours.) BBM : La Compagnie du SAV concerne-t-elle exclusivement l'électroménager et pourquoi? HT : C'est le premier axe car l'électroménager est un produit de première nécessité, incontournable. Il y a un parc actif de 165 millions de produits en France ce qui justifie pleinement un service dédié. BBM : Le SAV est souvent un facteur de fidélisation pour les spécialistes de proximité. Pourquoi vouloir créer une entreprise nationale? HT La Compagnie du SAV n'est pas un prestataire avide de volume. Nous voulons nous positionner comme un acteur sérieux, rigoureux sur la qualité de service, avantgardiste sur l'approche technologique et le retour d'infos qui, enfin, propose le juste prix et ce sur tout le territoire. BBM : La formation du personnel dans votre domaine est déterminante. Comment allez-vous recruter? HT : C'est un axe majeur de la réussite de notre projet. Nous sommes prêts à investir beaucoup d'argent dans la formation. Nous travaillons avec le CFA Ducretet pour amener le personnel a un bon niveau de compétence. L'objectif est toujours le même : éviter de passer deux fois chez un client. D'autre part, et surtout, nous allons créer une école au premier semestre 2013 pour former les jeunes. Une concertation sera de mise avec le CFA Ducretet C'est un projet qui me tient particulièrement à coeur. BBM : Quel maillage du territoire prévoyez-vous? HT : Nous aurons quatorze agences réparties sur tout le territoire. Nous récupérons l'ensemble du personnel SAV.BUT, nous serons plus de 200 en octobre. BBM : Avez-vous un stock de pièces détachées et où est-il localisé? HT : Nous n'avons pas de stock de pièces détachées Nous comptons nous appuyer sur un partenaire grossiste mais avec une vraie qualité de commande et d'échange de pièces grâce à notre système d'informations. BBM : Dans un premier temps But va être votre seul client. Quand allez-vous ouvrir ce service à d'autres enseignes y compris, et surtout peut-être, aux pureplayers et pourquoi pas aux fabricants? HT. Le service va ouvrir le 2 avril et BUT sera effectivement au départ notre seul client. Nous allons nous ouvrir à d'autres prospects en octobre car d'ici là nous aurons finalisé la couverture nationale ainsi que celui de la formation. Les distributeurs, les pure-players mais aussi les fabricants seront bien sûr naturellement concernés, si l'un deux a une faiblesse dans une ville, un département une région par exemple. BBM : Quels sont vos atouts? HT : la couverture nationale, la traçabilité (retour d'informations en temps réel) enfin, une grande détermination à produire de la qualité et un prix «marché» BBM : Quels sont vos objectifs à fin 2012 et à trois ans? HT : A fin 2012 nous serons sur une année de 9 mois Notre objectif est de réaliser interventions pour un chiffre d'affaires compris entre 14 et 15 millions d'euros. En 2015 nous visons 450 à interventions par an. jës Monique Caralli-Lefèvre /GJD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 13 Réseau

14 16 FEV 12 bimensuel Surface approx. (cm²) : RUE CHAPTAL LEVALLOIS PERRET Taxe d'apprentissage : soutenez nos CFA! Page 1/1 «La profession a besoin de vous ' La taxe d apprentissage est le seul impôt dont le chef d entreprise peut choisir le bénéficiaire rappelle Frédéric Loqum président de FODIPEG, association gestionnaire du réseau Ducretet Alors a quelques jours du paiement de cette taxe, pensez a faire le bon choix et soutenez le CFA Ducretet qui forme des jeunes a notre métier depuis plus de 20 ans i» Une sollicitation d autant plus urgente qu après l'abandon par I éducation nationale des bacs Pro MAVELEC et MAEM et la fermeture progressive des centres AFPA le CFA Ducretet est aujourd'hui la seule et unique pépinière de jeunes professionnels spécialistes en electrodomestique et multimédia en matière de vente et de maintenance (SAV) Ceci alors que la formation s'affirme de plus en plus comme un rouage essentiel de la distribution spécialisée Notamment celle des jeunes, garants de la pérennité de nos professions et de nos entreprises Une situation contradictoire En 20 ans le reseau Ducretet a œuvre en ce sens avec plus de 6000 apprentis vendeurs et techniciens formes et insères avec succès dans la vie professionnelle dont plus de 50 % dans lestpe/pme Aujourd'hui, le reseau accueille un peu plus de 500 jeunes par an, dispatches en 8 CFA et gere 41 sections d'apprentis vendeurs et techniciens Mais en 20 ans la situation de I apprentissage s est compliquée, notamment en matière fman ciere Dans ce domaine aussi il faut parler de crise, voire d une certaine incohérence dans les disposi lions législatives et réglementaires D'un cote, I Etat incite a développer la formule de I alternance et prône jusqu'à 60 % d effectifs supplémentaires d ici 2015 (L'objectif étant de juguler le chômage record des jeunes qui avec 25 % est l'un des plus élevés d Europe) De l'autre cote, les ressources des CFA sont a la baisse ou au mieux étales faute de subventions adaptées des conseils régionaux, faute aussi d'une régression de la collecte des taxes d'apprentissage «La réglementation actuelle renforce ce paradoxe puisqu'elle permet aux entreprises d accueil des apprentis de s'exonérer du versement de tout ou partie de leur taxe d'apprentissage Ainsi, mécaniquement plus les CFA forment d apprentis, moins ils sont fman ces!» Souligne Frédéric Loqum Cette situation est aggravée par la ponction de I Etat de 10% des fonds dédies aux actions de Professionnahsation qui engendre une perte de financement qui représente, a ce jour 20 % du budget du Reseau Ducretet La filière appelée à se mobiliser Rappelons que le coût moyen de la formation d un apprenti est de euros Sachant qu'une TPE/ PME verse environ 300 euros de taxe d apprentis sage et que la subvention des conseils régionaux se situe aux alentours de euros, les CFA du Reseau Ducretet doivent collecter euros par apprenti auprès des autres entreprises de la filière pour équilibrer leur budget Cette mutualisation est essentielle pour assurer le financement des apprentis embauches par les TPE/ PME qui représentent 50% des effectifs du reseau, soit 250 jeunes «En 2012 la collecte auprès destpe/pme devrait donc atteindre euros pour assurer le financement de la formation des apprentis L'implication des chefs d entreprises dans la défense de leur outil de formation initiale s avère, plus que jamais vitale Seuls l'engagement et la solidarite de I ensemble des chefs d'entreprises peuvent permettre de garantir la pérennité du Reseau», insiste Frédéric Loqum Face a cette situation les responsables des fédérations représentatives de l'industrie et de la distribution appellent tous les chefs d entreprises a se mobiliser pour affecter leur taxe d apprentis sage aux CFA du reseau Ducretet lassociation FODIPEG attire l'attention des professionnels de la filière, constructeurs ope râleurs et distributeurs, pour qu ils donnent les ordres indispensables a leurs services comptables, internes ou externes, en charge des questions administratives et financières A cette fin les fédérations FEDELEC et FENACEREM ont effectue un mailing d information auprès des entreprises de leur branche en insistant sur leurs obligations Les formulaires de versement de la taxe d'appren tissage et tous les éléments associes sont égale ment disponibles sur le site du Reseau Ducretet wwwducretet net es Geneviève Beauvarlet 39 février 3013 : date limite pour la Taxe d'apprentissage Pour effectuer son versement, le chef d'en treprise doit adresser un ordre a son comptable ou a bon cabi net qui devra réaliser la démarche réglementaire auprès de son OCTA (Organisme Collecteur de Taxe d'apprentissage) Afin de soutenir les CFA du reseau, II faut préciser au comp table qu'ils sont habilites à percevoir le Quota et le Hors Quota (Barem.es AetB) II existe un organisme partenaire de notre branche qui permet d'assurer une prise en charge simplifiée de toutes les formalités «AGIRES». Plus d'infos sur le site www Ducretet.net /GJD/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 14 Réseau

15 FEV 12 Mensuel 4 RUE DES BEAUMONTS FONTENAY SOUS BOIS Surface approx. (cm²) : 828 LES GROUPEMENTS FACE A L'APRES SWITCH OFF Amega réunit ses troupes en Slovénie pour les mobiliser sur les nouveaux métiers Le mois dernier, un peu plus de 100 professionnels adhérents d'amega ont séjourné durant 4 jours en Slovénie dans une station de ski très dépaysante, et dans un hôtel 5 étoiles avec un centre spa et de soins. Au programme : Trois modules de travail d'une demi journée sur l'après Swrtch off avec l'équipe Amega et des partenaires industriels (Televés, Fracarrb, Johansson, Erard, Wisi, Visiosat et Servimat), couples avec des activités loisirs le reste la journée : ski, raquettes, découvertes de la Région... Page 1/2 Lors de la premiere matinée de travail, il a ete demande aux adhérents d'exprimer leur avis au sujet de l'évolution de leur metier Cinq questions leur avaient ete posées «Quels sont fes metiers pour demain pour les antennistes apres ie Switch off? Ce vers quoi il fallait aller? Comment diversifier sa clientele? Qu'attendez-vous des fournisseurs partenaires? Qu'attendez-vous de votre enseigne en tant que groupement», indique Olivier Rondeau, directeur delegue d'amega Tous les adhérents par groupe de 10 ou de 15, se sont mis au travail a l'issue duquel ils ont donne leurs idees et leurs points de vue Deux grands thèmes sont fortement ressortis Tout d'abord le monde de la connectivité, TIP, le triple play, et tout ce qui se range dans la convergence connectique «C'est un revirement dans la mesure ou beaucoup d'installateurs hésitaient a se mettre a faire du reseau Et il y en a toujours de tres frileux aux changements, alors que d'autres sont portes sur l'avenir et se disent que s'ils ne bougent pas, ils seront réduits a peau de chagrin '» Ambiance de travail et aussi loisirs au programme du séjour. Ensuite, la securite avec le portiercontrôle videosurveillance, domaine dans lesquels ils étaient déjà inter venus avant l'arrivée de la TNT «Pour certains le passage au tout numerique a cree une activite comme jamais ils n'ont connu auparavant, leur valant de s'être desengage sur des dossiers plus techniques et plus compliques pour se consacrer a l'installation d'antennes, la vente et la livraison de téléviseurs Depuis le Swich off, la plupart n'ont pas connu une chute brutale de leurs activites qui est revenue a un niveau presque normal ll n'y a pas eu d'écroulement», a-t il constate «En tant que groupement, nous voulons préparer et accompagner nos adhérents présents et futurs dans le changement de leur metier Change ment qui va se situer pour nous comme peureux, pour nos plateformes et nos industriels qui sont sur la même ligne, sur la connectivité et la securite Sans négliger les marches alimentaires avec les antennes, les téléviseurs, les terminaux, etc» Des attentes Les responsables d Amega sont conscients que des installateurs ont des approches assez verticales avec des professionnels tres orientes collectif ou individuel, d'autres ou les mêmes sur la partie Videosurveillance ou alors sur le haut de gamme de l'egp avec le home cinema, les ecrans plats, les systemes de sonorisation, avec une approche tres différente de la Grande /GPP/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 15 Réseau

16 FEV 12 Mensuel 4 RUE DES BEAUMONTS FONTENAY SOUS BOIS Surface approx. (cm²) : 828 AN DO M Des formations également mises en place pour acquérir dè nouvelles compétences et savoir les vendre Page 2/2 Surface en ayant des offres plus qualitatives «Maîs la nous sommes moins dans la logique de groupe que de la singularité de chacun Et nous n'avons pas vocation a creer des elites spécifiques avec une approche horizontale» déclare Olivier Rondeau qui revient sur le bilan des reponses a pportees par ses ad herents «Ils ont la volonté d utiliser des outils qu ils maîtrisent peu pour le moment comme les campagnes e mailings et un s/te web pour assurer leur presence sur Internet, assurant le developpement de la notoriété de I enseigne auprès du grand public et la promotion des offres de solutions nouvelles» Ses adhérents attendent des parte naires, des gammes de produits et des solutions adaptées aux nouveaux metiers, un effort sur les formations produits les services et developper la personnalisation du SAV (servces de dépannages et retours de produits) Ils attendent d Amega de developper la formation de tenir son rôle de veille technologquesurles marches et les produits, et developper son image et communication externe et interne «En tous les cas, ils ne ressentent pas une inquiétude particulièrement forte maîs présentent plutôt des signes d'intérêt pour tous ces nou ve/les technologies et ses nouveaux services Nous avons ete positivement surpris par la prise de conscience de la nécessite d'évoluer vers des solu tions plus novatrices '» Formation et label de certification La seconde matinée fut consacrée a la mise en place d un label de formation et de certification Amega avec Formacem I objectif étant, dans un parcoursde5a6journeessurune annee de former ses adhérents Antennistes aux metiers de dema n et a certaines singularités comme TIP et la Videosurveillance comprenant la formation commerciale pour la vente des solutions techniques «Lobjectif de ses formations est un cursus large et complet qui leur permettra de gagner de nouvelles competences et leur donnera derrière une certifi cation et une labe/lisation Amega» explique Olivier Rondeau «A travers des JAM (Journees Amega) que nous organiserons dans chacu ne des plateformes (Lille, L/evin, Pans etc ), nous allons relancer notre cycle de formation», annonce-t-il Elles seront constituées d un cursus de formation sur une thématique don nee - la connectivité, la voix sur IP (VoIP) la vente de decodeurs HD la VDI et fibre optique, la Videosurveillance suivi de manipulations et de démonstrations avec les partenaires industriels d'amega pendant une ou deux journées Ces formations seront prises quasi ment a 100% en charge Estannon ce le prix de «145 pour le cycle complet de formations» sachant qu'elles seront ouvertes aux non ad herents nous précise t on «Beau coup se rendent compte qu'ils doi vent savoir vendre leur savoir-faire maintenant C est pour cela que dans cette evolution, la partie de la formation autour de leur propre valeur a/ou tee, a un sens ll faut les aider a mieux la mettre en avant parce que nous avons une population d'origine technique qui a fait son activite sur la competence, maîs pas trop sur du service sauf celui vehicule par la competence technique ll faut qu'ils apprennent a se mettre en valeur C est pourquoi nos formations seront technico commerciales» Le troisieme module de travail a ete anime par les partenaires «a qui, il avait ete demande de présenter leur Le groupement Andom a fait le même constat qu Amega tant sur le Switch off que sur le post-passage «Le basculement leur a apporté un surcroît d'activité avec de nouvelles installations et mise au; normes de la plupart des installations avec ventes de centrales, de filtres d antennes et de decodeurs La repercussion a ete tres bonne au début des passages durant l'année 2010 et moins importante pour ceux de l'année 201! Maîs dans l'ensemble les entreprises ont bien travaillé avec une hausse importante du chiffre daffaires avant' et pendant le passage qui leur a permis de se constituer un nouveau' fichier clients et creer une bonne dynamique au sem de l'entreprise»}, indique Pierre Bouzonie directeur d'andom ll reconnaît que les installateurs «sont un peu déprimes apres tant: d'événements qu'ils ont connus avec la TNT depuis 2005, avec lé telephone qui sonne beaucoup moins aujourd'hui, les magasins moins fréquentes, et une activite qui revient au niveau initial en conséquence de quoi, ils se reinvestissent dans l'alarme, lcf videosurveillance et le contrôle dacces qu ils avaient laisses de coté 1 a cause la forte activité antenne» Andom a mis en place des formations techniques et commerciales (de ventes) sur ces nouvelles activites grâce un plan d action réalisé avec ses partenaires fabricants et des organismes de formation' comme Formacem et Ducretet dans chaque region Ce sera le cas par; exemple avec une formation ' Connectivité ' sur deux jours avec ces! deux organismes ou sur " Lalarme " avec Delta Dore Outre la formation, Andom va les aider en leur fabricant de la PLV pour la promotion de ces produits dans les magasins et en réalisant des< routages auprès de leur fichier clients «Jusqu'à maintenant ils'i répondaient a une demande a partir de maintenant il faut qu'ils aient une demarche de vente et donc qu ils communiquent (catalogue radio locale, presse régionale ) pour se faire connaître et identifier', sur ces nouveaux metiers Maîs le metier d'antenmste va rester fort avec l'arrivée des 6 nouvelles chaines HD en prevision desquelles il faut une forte action de vente pour mettre en avant les decodeurs HD aussi bien terrestre que satellite sur cette annee 2012 en effectuant de belles installations chez les consommateurs ll faut faire rêver ce consommateur et lui donner envie de recevoir ces chaines» produit phare pour 2012 et leurs orientations stratégiques» «Chacun a joue le jeu et on s'est aperçu durant ce sejour que chacun avait la même analyse la même onen tation, que ce soit du côte des adhe rente que des industriels» rn /GPP/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 16 Réseau

17 FEV 12 Mensuel 90 RUE ANATOLE FRANCE LEVALLOIS PERRET Surface approx. (cm²) : 229 Page 1/1 Remise des diplômes du Réseau Ducretet Le 28 novembre 2011, le réseau Ducretet remettait leurs diplômes aux majors de la promotion , dans la Salle des congrès du Simavelec (Syndicat des industries de matériels audiovisuels électroniques), Paris 16" /GNK/AJR/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 17 Réseau

18 FEV 12 Mensuel 90 RUE ANATOLE FRANCE LEVALLOIS PERRET Surface approx. (cm²) : 214 Page 1/1 Le financement de l'apprentissage en crise Face à la crise de financement de l'apprentissage (subventions inadaptées des conseils régionaux, collecte de la taxe d'apprentissage en régression, exonération du versement de tout ou partie de la taxe d'apprentissage des entreprises accueillant des apprentis, ponction de l'état de 10% des fonds alloués dédiés aux actions de professionnalisation...), les responsables des fédérations représentatives de ('industrie et de la distribution appellent tous les chefs d'entreprise à se mobiliser pour affecter leur taxe d'apprentissage aux CFA du réseau Ducretet. La Fédération nationale des professionnels indépendants de l'électricité et de l'électronique (Fedelec) et la Fédération professionnelle des entreprises du commerce et des services de l'électrodomestique et du multimédia (Fenacerem) ont envoyé un mailing d'information auprès des entreprises de leur branche «en insistant sur leurs obligations». Frédéric Loquin, président de l'association Fodipeg (gestionnaire du réseau Ducretet) rappelle que «seuls l'engagement et la solidarité de l'enfodipeq réseau ducretret: semble des chefs d'entreprises permettraient d'assurer la pérennité du Réseau Ducretet». Le coût moyen de la formation d'un apprenti est de 8000 euros. Sachant que 300 euros de taxe d'apprentissage sont versés par une TPE/PME et 2500 euros sont subventionnés par les conseils régionaux, il reste 5200 euros par apprenti à collecter par les CFA du réseau Ducretet auprès des autres entreprises de la filière. «Cette mutualisation est essentielle pour assurer le financement des apprentis embauchés par les TPE/PME qui représentent 50% des effectifs du réseau Ducretet, soit 250 jeunes, précise l'association Fodipeg. En 2012, la collecte auprès des TPE/PME devrait donc atteindre euros pour assurer le financement de la formation des apprentis». La taxe d'apprentissage est le seul impôt dont le chef d'entreprise peut choisir le(s) CFA bénéficiaire^). Son versement doit être effectué au plus tard le 29 février /GNK/ABA/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 18 Réseau

19 DEC 11/JAN 12 Bimestriel 1 PLACE URANIE JOINVILLE LE PONT CEDEX Surface approx. (cm²) : 466 Vapprentie&age... un financement en criée! Page 1/1 D'un côté, les incantations de l'etat qui vise 1 million de jeunes en alternance, soit plus de 60 % d'effectifs supplémentaires d'ici 2015 dans les centres de formation, pour juguler le chômage record des jeunes qui frôle les 25 % (parmi les plus élevés en Europe), de l'autre coté, les CFA dont les ressources sont à la baisse, au mieux étalées, faute de subventions adaptées des conseils régionaux et d'une collecte de taxe d'apprentissage en régression. A cet endroit, la réglementation actuelle renforce ce paradoxe puisqu elle permet aux entreprises d'accueil des apprentis de s'exonérer du versement de tout ou partie de leur taxe d'apprentissage Mécaniquement, plus les CFA forment d'apprentis, moins ils sont financés i Cette situation est fortement aggravée par la ponction de l'etat de 10 % des fonds dédiés aux actions de prcfessionnalisation qui engendre une perte de financement qui représente, à ce jour, 20 % du budget du réseau Ducretet Face à cette situation très préoccupante, les responsables des fédérations représentatives de I industrie et de la distribution appellent tous les chefs d'entreprises à se mobiliser pour affecter leur taxe d'apprentissage aux CFA du réseau Ducretet Ce dispositif, créé il y a 20 ans par l'association FODIPEG, constitue aujourd'hui la seule et unique pépinière déjeunes professionnels spécialistes du domaine de l'électrodomestique et du multimédia formés aux met ers de la vente, du conseil et de la maintenance Apres 'abandon des BAC PRO MAVELEC et MAEMC dans les lycées de l'education nationale et la fermeture de plusieurs centres AFPA, l'association FODIPEG attire donc toute l'attention des professionnels de la filière, constructeurs, opérateurs et distributeurs, pour qu'ils donnent les ordres indispensables à leurs services comptables, internes ou externes, en charge des questions administratives et financières À cette fin, les fédérations dont FEDELEC ont effectué un mailing d'information (voir dans ce même numéro) auprès des entreprises de leur branche en insistant sur leurs obligations Les formulaires de versement de la taxe d'apprentissage et tous les éléments associés sont également disponibles sur le site du réseau wwwducretet net Le Président de FODIPEG, Frédéric Loqum, a rappelé que seuls 'engagement et la solidarité de l'ensemble des chefs d'entrepr ses permettraient d'assurer la pérennité du réseau dernier dispos tif national de formation initiale des jeunes dédié aux professionnels À cette occasion, il a rappelé que le coût moyen de la formation d'un apprenti est de ô 000 Sachant qu'une TPE/PME verse envron 500 de taxe d'apprentissage et que la subvention des conseils régionaux se situe aux alentours de 2 500, les CFA du réseau doivent collecter /apprenti auprès des autres entreprses de la filière pour équil brer leur budget Cette mutualisation est essentielle pour assurer le financement des apprentis embauchés par les TPE/PME qui représentent 50 % des effectifs du réseau, soit 250 jeunes En 2012, la collecte auprès des TPE/PME devrait donc atteindre pour assurer le financement de la formation des apprentis L'implicat on des chefs d'entreprises dans la défense de leur out I de formation initiale s'avère plus que jamais, vitale Le versement de la taxe d'apprentissage, étant le seul impôt dont le chef d'entreprise peut chois r le(s CFA benéficiaire(s), doit être effectue au plus tara le 29 février 2012 Aussi, il est demandé aux chefs d'entreprises de commun quer leurs instructions préc ses Le 20 novembre aernier le reoeau Duoi, «t le ravail As ses d'affectation au comptable chargé de les transmettre apprentie vendeurs cousei ers servces «ista latsurs et techniciens lors aux OCTA (organismes Collecteurs agréés) Q de a remise des d plîme* aux Majors du reseau 1 L association FODIPEG gestonna re au réseau Ducretet réunit les fédérations de I ndu&trip slâe a à stnbution /GMA/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 19 Réseau

20 DEC 11/JAN 12 Mensuel 8 QUAI BIR HAKEIM SAINT MAURICE Surface approx. (cm²) : 490 Taxe d'apprentissage : un financement en crise Si d'un côte, l'etat vise 1 million de jeunes en alternance, soit plus de 60 % d'effectifs supplémentaires d'ici 2015 dans les centres de formation, pour juguler le chômage record des jeunes qui frôle les 25 % (parmi les plus élevés en Europe), de l'autre côte les ressources allouées aux CFA sont a la baisse, au mieux étales, faute de subventions adaptées des Conseils Regionaux et d'une collecte de taxe d'apprentissage en régression A cet endroit, la reglementation actuelle renforce ce paradoxe puisqu'elle permet aux entreprises d'accueil des apprentis de s'exonérer du versement de tout ou partie de leur taxe d'apprentissage Mécaniquement, plus les CFA forment d'apprentis, moins ils sont finances ' Cette situation est fortement aggravée par la ponction de l'etat de 10 % des fonds dédies aux actions de Professionnalisation qui engendre une perte de financement qui représente, a ce jour, 20 % du budget du Reseau Ducretet. Face a cette situation tres préoccupante, les responsables des fédérations représentatives de l'industrie et de la distribution appellent tous les chefs d'entreprises a se mobiliser pour affecter leur taxe d'apprentissage aux CFA du Reseau Ducretet Ce dispositif, cree il y a 20 ans par l'association FODIPEG, constitue aujourd'hui la seule et unique pépinière de jeunes professionnels spécialistes du domaine de l'electrodomestique et du multimedia formes aux metiers de la vente, du conseil et de la maintenance Apres l'abandon des Bac Pro Mavelec et MAEMC dans les lycees de l'education Nationale et la fermeture de plusieurs centres Afpa, l'association Fodipeg attire donc toute l'attention des professionnels de la filiere, constructeurs, operateurs et distributeurs pour qu'ils donnent les ordres indispensables a leurs services comptables, internes ou externes, en charge des questions administratives et financieres. A cette fin, les fédérations Fedelec et Fenacerem ont effectue un mailing d'information auprès des entreprises de leur branche en insistant sur leurs obligations. Les formulaires de versement de la taxe d'apprentssage et tous les elements associes sont également disponibles sur le site du Reseau Ducretet net Le President de Fodipeg, Frederic Loqum, a rappelé que «seuls l'engagement et la solidarite de l'ensemble des chefs d'entreprises permettraient d'assurer la pérennité du Reseau Ducretet, dernier dispositif national de formation initiale des jeunes dedie aux professionnels» Le coût moyen de la formation d'un apprenti est de 8 DOO euros. Sachant qu'une TPE/PME verse environ 300 euros de taxe d'apprentissage et que la subvention des conseils regionaux se situe aux alentours de euros, les CFA du Reseau Ducretet doivent collecter euros par apprenti auprès des autres entreprises de la filiere pour équilibrer leur budget Et d'ajouter «Cette mutualisation est essentielle pour assurer le financement des apprentis embauches parles TPE/PME qui représentent 50 % des effectifs du reseau Ducretet soit 250 jeunes En 2012, la collecte auprès des TPE/PME devrait donc atteindre mm ET CELUI DE VOTRE euros pour assurer le financement de la formation des apprentis L'implication des chefs d'entreprises dans la defense de leur outil de formation initiale s'avère, plus que jamais, vitale» Le versement de la taxe d'apprentissage, étant le seul impôt dont le chef d'entreprise peut choisir le(s) CFA beneficiaire(s), doit être effectue au plus tard le 29 fevrier Aussi, il est demande aux chefs d'entreprises de communiquer leurs instructions précises d'affectation au comptable charge de les transmettre aux OCTA (organisme collecteur agree) JOB, obuomon CONVENTIONNEUEDE VERSEMENT Page 1/ /GLB/ALZ/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 20 Réseau

21 DEC 11/JAN 12 Mensuel 8 QUAI BIR HAKEIM SAINT MAURICE Surface approx. (cm²) : 847 A LA DECOUVERTE Page 1/2 Nouveau cru 2011 C'est sous I égide des deux orga nismes Affem et Fodipcg re piesentes par leurs Présidents respectifs Christophe Basquin et Frédéric Loqum que s est déroulée la cérémonie de remise des prix des di plômes du Reseau Ducretet dirige par Pascal Carcaillon Chaque anncc Rcseau Ducretet forme aux métiers de I electrodomestique (métiers de la \ ente et techniciens) des apprentis dcdics a la profession de I electrodomestique En 2012 sur la continuité de 2011, une part plus im portante aux nouvelles technologies est accordée aux formations afin d être en adéquation avec un secteur en per petucllc mutation En effet Fodipeg envisage poui 2012 d étudier de nou velles formations initiales en appren tissage (rcscaux domestiques FFTH, énergies renouv elables ) et de conso hderles imestissements pédagogiques notamment en électroménager et \ la les maisons numériques La remise des diplômes est I occasion de dresser le bilan de la promotion des apprentis du reseau qui comptait 511 eunes admis dans les cursus prepaiant aux titres certifies 6l o apprentis étaient repartis dans les légions Ile-dé France et Rhône Alpes, 43 % dans les métiers service et 5 7 % dans les métiers du commerce Lors de la 19 e cérémonie de remise de diplômes de fin de cycle de la promotion 2010/2011, Réseau Ducretet a remis ses prix aux Majors de promotion et fait le bilan de Au total, ce sont près de 500 apprentis qui sont accueillis chaque année. En 2012, l'accent sera mis sur la formation aux nouvelles technologies ou de nouvelles formations initiales comme les réseaux domestiques, les énergies renouvelables... Parmi les 323 élevés qui se sont présentes aux examens (+32 % par rapport a I année précédente) 28 7 ap prentis formes sont diplômes (+55 %) soit un taux de réussite de 83 % Frédéric I oqum a enfin communique le taux moyen d embauches directes des apprentis a I issue de leur forma tion qui est de 7 6 % Compte tenu de ce très bon résultat il a confirme que l'objectif des 90 % seiait certainement dépasse lors de la mesure officielle du taux de I insertion réalisée comme la réglementation I impose 6 mois après la fin des cursus de formation I e président de Fodipeg a adresse ses plus vives félicitations aux équipes pédagogiques des CFA du Reseau Du cretet et dresse un bilan du Reseau Ducretet en rappelant la qualité et I efficacité de I union de tous les ac teurs de la filière professionnelle qui fut le socle de la réussite de ce dispositif unique en France Aujourd'hui 1ère seau est reconnu comme étant un \ i- vier de ]eunes professionnels dédie aux métiers de I electrodomestique et du multimédia II permet de for mer près de 500 apprentis/an avec un haut nrveau d exigence garantissant I excellence de ses résultats de puis 19 ans Le taux moyen de réussite aux examens est de 83 7 % Le taux moyen d insertion profession nelle est supérieur a 91 % Le taux de fidelisation des anciens apprentis au sein de la filière est proche de 86 Q/ o I accent a également été mis sur la nécessite de soutenir le de\ eloppemcnt de I apprentissage grâce au reseau pour favoriser I entrée des jeunes dans la profession Frédéric Loqum a précise le dimen sionncment du reseau Ducretet et lance un appel a la mutualisation de /GLB/OTO/3 Eléments de recherche : PASCAL CARCAILLON : directeur Général du Groupe Ducretet, toutes citations Revue de Presse 21 Réseau

22 DEC 11/JAN 12 Mensuel 8 QUAI BIR HAKEIM SAINT MAURICE Surface approx. (cm²) : 847 Page 2/2 Les majors du réseau Ducretet, Promotion 2010/2011. la taxe d'apprentissage qui permet à toutes les entreprises, de la plus petite à la plus grande, d'accueillir des apprentis. Il a rappelé la mission à la fois sociétale et économique du Réseau Ducretet qui œuvre pour l'insertion durable des jeunes et leur évolution vers des responsabilités, des postes d'encadrement voire des reprises de TPE/PME En 2011, l'affem a développé un outil en ligne de détermination des besoins de formation. Les objectifs étant d'aider le chef d'entreprise et son collaborateur dans le choix de stage et/ou de parcours de formation, d'adapter les contenus de formation en fonction des objectifs opérationnels. Il a également pour mission d'améliorer le retour d'investissement en développant les compétences et les performances des collaborateurs Les projets 2012 portent sur le déploiement d'un plan de formation ADSL et FTTH, le développement de tutoriels d'installation et de configuration de produits connectés et la création d'un tutoriel de dépannage Envie. Enfin, les efforts porteront sur le développement du module «Ecovendeur» en partenariat avec le Gifam. Et de nouveaux projets AFFEM comme la mise à jour du site connectivité du Simavelec ou la création d'un centre de ressources métiers sont également à l'ordre du jour. Et Frédéric Loquin, Président de Fodipeg, de conclure : «Alors que notre profession traverse une période de mutation particulièrement profonde, bousculant tous nos repères et nos modèles, je me permets de souligner que ces jeunes représentent l'avenir de notre profession. A ce titre, je formule le vœu le plus cher que les responsables de nos régions de tutelle continuent à apprécier nos résultais et à nous soutenir. Ceci afin d'assurer la pérennité de nos CFA et du Réseau Ducretet Avec eux, nous trouverons les solutions de cofinancement pour mener à bien notre mission commune de formation professionnelle et d'insertion des jeunes». Christine Duptiis /GLB/OTO/3 Eléments de recherche : PASCAL CARCAILLON : directeur Général du Groupe Ducretet, toutes citations Revue de Presse 22 Réseau

23 DEC 11/JAN 12 Mensuel 8 QUAI BIR HAKEIM SAINT MAURICE Surface approx. (cm²) : 797 Page 1/2 UNISAV Le SAV de demain L'Unisav, Union des Services Après Vente de la distribution, mobilise la profession autour d'un projet fédérateur ; la mise en place d'un standard commun de normalisation des échanges d'informations. Objectifs visés : optimiser la réparation, améliorer l'image de la chaîne de valeur du SAV et in fine la satisfaction des clients. Lors de sa première réunion filière en décembre 2011, l'unisav a dévoilé à ses partenaires fournisseurs et sous-traitants un projet de normalisation des échanges d'informations. Ils étaient plus de 75 décideurs du monde du service, fabricants des marchés blanc, brun et gris, distributeurs, prestataires de service, stations techniques.., à avoir manifesté leur intérêt à la manifestation. L'Unisav, créée en 1987 a pour mission de promouvoir et défendre les activités de service de ses membres, la qualité des produits et des services. Elle rassemble aujourd'hui sous un mode associatif, 20 enseignes d'électrodomestique, de bricolage et de centres auto, et représente professionnels du service par lesquels transitent 10 millions de produits en panne par an. Ses actions sont multiples : normalisation et certification du SAV, formation professionnelle en partenariat avec le Réseau Ducretet. veille normative, légale et réglementaire (garantie des appareils, DEEE, < réparabilité» des produits en partenariat avec l'ademe), accompagnement en tant que membre permanent de la commission du CSA sur le passage au tout numérique. Le thème de la réunion portait sur l'amélioration de la chaîne de valeur du SAV, sur l'organisation d'une meilleure communication entre tous les maillons de la chaîne grâce à l'adoption d'un langage commun. Thierry Broutm, Secrétaire général Unisav et Directeur Après-Vente et Support Norauto souligne que «le métier génère un nombre trop important de ruptures deflux et d'informations Dès lors, l'acquisition des données et la transmission s'avèrent difficiles Et le premier qui en pâtit c'est le client EN PHOTO 1 L» RANG DE GAUCHE À DROITE Bertrand Chalandon/ Co/iforsma, Gérard SerylAuchan, Antoine Buffeteau/fnac, Pierre Lemaire/leroyMertm, Marjorie Durand/fîrosM, Alain Davesne/Maison de Valérie, Thierry Broutin/MOTuto, Bruno t/lesmacquel Boulanger, François Maraud/Cdiscount, Samuel Saintenoy/f/ec/ro Depot, Nicolas Roux/C&p Boulanger, Jérërny Brun-Picard/C//cte/. 2 E RANG DE GAUCHE A DROITE Philippe Olijnik/Sc/7/srer Frédéric Gueho/HWom, Eric Capitaine/Serca-Groupe Casino, William Lauzzana/SHL', Adrien CetonlPixmanra, Stéphane Delzenne/Si/rcouf /GLB/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 23 Réseau

24 DEC 11/JAN 12 Mensuel 8 QUAI BIR HAKEIM SAINT MAURICE Surface approx. (cm²) : 797 Nous avons besoin d'effectifs pour collecter l'information relative à la réparation des produits, pour la traiter et la diffuser dam de bonnes conditions. Trop souvent, nous constatons une double saisie de la part du distributeur et du sous-traitant En l'absence d'échanges, les flux d'informations sont bi-latéraux. D'où la nécessité d'établir une meilleure communication, un langage commun entre tous les prestataires». Projet d'interfaces L'objectif du projet est d'améliorer la satisfaction du client. Et Thierry Broutin d'ajouter «les clients ont besoin d'informations et de réassurance. Car l'absence d'information génère l'insatisfaction des clienls. Dès lors, nous devons anticiper et mieux informer les clients pour éviter et désamorcer les litiges» Dans le métier du SAV, il est devenu impératif de créer des interfaces pour que tous les maillons de la chaîne accèdent à la même information dans le même langage et sous le même format. Ainsi, 21 interfaces ont été identifiées sur 4 thématiques clé du service : l'envoi en réparation, l'intervention à domicile, la commande de pièces atelier et la gestion du retour fournisseur. Quatre interfaces ont fait l'objet d'un pilote : envoi en réparation, saisie du devis, réponse au devis et bilan de réparation. La démarche de PUnisav est basée sur la mise en place de la phase pilote pour éprouver le concept. Initiée dès 2010, elle s'est terminée fin décembre 2011 (avec pour chef de file la Fnac) et a commencé à se déployer début Les enjeux sont importants du côté des sous-traitants : partage de l'information sans aucune sollicitation des sous-traitants grâce à la diminution du nombre de contacts, suppression des multiples L'Unisav en chiffres Association créée en ans d'échanges et de projets menés en commun 20 enseignes de distribution Electrodomestique, Bricolage, Centres Auto professionnels des services appareils entretenus et suivis Un savoir-faire depuis plus de 50 ans 3 suisses saisies grâce à l'amélioration de la productivité des équipes administratives et de la qualité des données partagées par tous. Enfin, l'objectif est d'obtenir une meilleure traçabilité des flux, une visibilité accrue sur les en-cours de réception sur les plateformes de réparation. En amont, PUnisav a réalisé un standard de normalisation de l'information qui devrait être révisé deux fois par an selon les besoins. Afin de garantir l'unicité, un comité d'analyse a été nommé qui se réunira deux fois par an et une norme Unisav destinée à tous les utilisateurs recensés a été définie. Celle-ci est exhaustive puisqu'elle s'applique à toutes les familles de produits blanc, brun et gris. La réussite d'un tel projet doit réunir plusieurs facteurs, il est indispensable que la démarche parte des besoins d'un utilisateur et des besoins du marché, que la profession s'engage et que tout le monde adhère au projet. Pour cela, il faut utiliser des technologies communes et reconnues sur le marché offrant des possibilités d'extension pour le futur.., La démarche se veut fédératrice. Optimisation de la réparabilité Face à un marché de plus en plus mature, à l'érosion de la valeur des produits, «les efforts doivent porter sur la qualité de services, reconnaît Antoine Buffeteau, Directeur des opérations SAV de la Fnac. D'où notre volonté de donner plus de visibilité pour améliorer le taux de satisfaction de notre clientèle et le taux defidélisation. L'expérience pilote qui a été menée à la Fnac et les échanges que nous avons eus par la suite avec les différents opérateurs ont démontré l'efficacité du projet. Nous avons amélioré de 30 % la productivité administrative, diminué les flux administratifs et les litiges avec nos clients». Autre point abordé et non des moindres, la préoccupation environnementale, et en particulier l'optimisation de la «réparabilité». Le nombre croissant de produits en panne non réparés et mis au rebut, faute de solutions économiquement viables, est devenu un problème environnemental. "Dans de nombreux cas défigure, la réparation n 'est même pas envisagée. Sont mis en cause la charge administrative, le manque de communication avec le client, les risques d'erreur, le doute sur la disponibilité d'une pièce, la crainte de perdre un client insatisfait d'une réponse différée... Autant de facteurs qui favorisent la solution du remplacement ou de l'échange du produit, commente Nicolas Roux. Délégué général de PUnisav. Une décision qui va à l'encontre de ['amélioration de la» réparabilité», et entretient le mythe du produit jetable et de l'obsolescence programmée». Le projet d'interfaces de PUnisav dont l'objectif premier est de contribuer à réduire les ruptures de flux d'informations, devrait améliorer l'image de la chaîne de valeur du SAV et la satisfaction client. Sans omettre sa contribution à h protection de l'environnement. Christine Dupuis Page 2/ /GLB/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 24 Réseau

25 93 AVENUE DU PROGRES CHASSIEU CEDEX FEV 12 Quotidien Prov. avec dim. OJD : Surface approx. (cm²) : 290 Lyon et sa région Page 1/2 L'apprentissage, une voie pas si royale pour les jeunes Lyon. Au Mondial des métiers, grand salon dédié à la connaissance des professions, beaucoup de jeunes sont intéressés par les formationspar apprentissage. Bien notée en terme d'insertion professionnelle, cette filière est plus ou moins accessible selon les besoins et les contraintes des secteurs. «En apprentissage je serais payée Et je pense que je verrais mieux comment cela se passe dans le monde du travail» Tansu, 18 ans, s'est rendue hier au Mondial des métiers pour se renseigner sur les formations sous contrat d'apprentissage A l'heure actuelle, la jeune fille est inscrite en bac professionnel métiers de l'accueil, mais pas vraiment motivée «Apres la troisième, je voulais faire coiffure, mais je n'ai pas trouve de patron» Tansu n'est pas une exception Même en hôtellerie-restauration, secteur en tension, il n'est plus si facile de devenir apprenti (e) «Depuis 2009, on galère un peu» indique Catherine Vallegeas, enseignante dans un CFA a Pont-de-Claix (Isère) Dans le commerce, même topo Ainsi, au CFA Ducretet, a Vemssieux, la formation en un an après le bac pour une spécialité vente électroménager, audiovisuel, multimédia, reçoit environ 400 candidatures par an, selon Delphine Froget, chargée du recrutement et de la relation avec les entrepnses «Mais on a 120 places, parce qu'on a environ 120 contrats», resume-t-elle Comme Tansu, les jeunes qui ne trouvent pas de patron se dirigent vers la voie classique Damien Coursodon, proviseur adjoint du lycée des métiers du bois Lamarque, a Rilheux-la-Pape observe que ce sont souvent ceux dont «les familles sont le plus éloignées de l'emploi» «C'est souvent le reseau qui compte pour trouver un contrat», explique-t-il Même s'il n'existe pas de statistique précise sur ce paradoxe - ces jeunes sont aussi plus souvent que les autres en échec scolaire - Philippe Meirieu, vice-président aux formations initiales de la Région Rhône-Alpes, évoque clairement le problème «La discrimination a l'embauche fonctionne aussi pour l'apprentissage On voit que c'est plus difficile pour les jeunes des zones urbaines sensibles» Choisir et accéder a une formation par apprentissage n'est donc pas si simple En la matière, la loi de l'offre et de la demande domine encore plus qu'ailleurset de plus en plus lorsque les entreprises subissent des difficultés économiques Dans certaines filières, elles sont de plus en plus réticentes, ou bien sélectionnent des profils Dans d'autres, elles courent après les jeunes apprentis Par exemple, pour servir en salle en hôtellerie, pour manier des fraiseuses, pour travailler en service après-vente sur des produits techniques Quand elles ne préfèrent pas faire appel a des stagiaires moins onéreux Ainsi, si le CFA de Pont-de-Claix «galère un peu» pour trouver des contrats a ses jeunes, le lycée du premier film, qui propose aussi un CAP agent de restauration collective croule sous les offres de maîtres de stages, selon une enseignante -Muriel Florin J'avais envie d'être dans le monde de l'entreprise Maud Royer en formation ingénieur en apprentissage J'ai d'abord fait deux années a l'université en chimiej'etais intéressée par cette science, sans savoir davantage ce que je voulais faire A la fac, je ne me sentais pas assez encadrée J'avais un peu l'impression d'être un pion parmi d'autres J'ai alors cherche ma voie en allant sur des salons, et éventuellement faire des stages J'ai choisi de continuer ma formation en apprentissage a ITtech parce que j'avais envie d'être dans le monde de l'entreprise Ça permet de se rendre compte que ce qu'on apprend a l'école est utile [] La, je suis payée 78 % du SMIC comme apprentie chez Porcher industrie textile Je travaille sur un projet au sein du département recherche L'apprentissage demande davantage d'investissement On a moins de vacances, davantage de travail personnel Moi je suis contente d'avoir trouve cela, sinon, je croîs que j'aurais arrête les études /XHD/OTO/2 Revue de Presse 25 Réseau 4F71D D0192A348F A C2DC2AAC969C Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA :

26 93 AVENUE DU PROGRES CHASSIEU CEDEX FEV 12 Quotidien Prov. avec dim. OJD : Surface approx. (cm²) : 290 Page 2/2 En Rhône-Alpes Environ apprentis en 2010 dont au niveau avant bac ou bac 82 % sont employés dans le département ou ils habitent 73 % des contrats sont signes avec des entreprises de moins de 20 salaries Presque la moitié concernent la construction, le commerce, la réparation de véhicules 3 % dans des activités de services administratifs et de soutien Les freins à l'apprentissage En 2006, Rhône-Alpes comptait un peu plus de apprentis et en espérait a l'horizon 2010 Depuis 2008, le nombre de contrats signes progresse très peu (41000) Le nouvel objectif est de apprentis d'ici 5 ans La frilosité des entreprises, notamment les plus grosses est l'une des raisons Hier, en visite sur le Mondial, le ministre Xavier Bertrand a regrette que la moitié des entreprises de plus de 50 salanes n'atteigne pas le I % de contrats en alternance, maigre les mesures de soutien Dans la région, celles de 100 salaries et plus n'accueillent que 13 % des apprentis alors qu'elles emploient 33 % des salanes Les employeurs potentiels signalent de leur côte des obstacles juridiques, notamment lorsqu'il faut travailler sur des machines Ils évoquent aussi surtout la faible mobilite des jeunes S'il n'est pas facile de signer un contrat, le signer près de son CFA ou son domicile est encore plus périlleux Or, sans permis et avec un petit salaire, difficile de bouger /XHD/OTO/2 Revue de Presse 26 Réseau 4F71D D0192A348F A C2DC2AAC969C Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA :

27 JAN 12 Mensuel 4 RUE DES BEAUMONTS FONTENAY SOUS BOIS Surface approx. (cm²) : 104 Page 1/1 FORMATION Devenez un spécialiste Connectivité Fort du succes des précédentes journees ou 320 distributeurs/installateurs s'étaient déplaces FORmncEm Formacem propose de nouveau une formation sur 2 jours adaptée aux besoins des vendeurs et des techniciens visant a satisfaire une clientele en quête de conseils et de solutions adaptées aux nouveaux usages lies aux produits communicants et a la connectivité des téléviseurs En collaboration avec la FENACEREM, le SIMAVELEC et le Reseau, la formation se déroulera le mois prochain a Paris, puis en avril a Rennes Bordeaux, Marseille et Lyon Pour les revendeurs, les manipulations des produits des cinq marques leaders (LG, Panasonic, Philips, Samsung et Sony) représenteront pres de 80% du cursus S ajouteront des ateliers de competences axes sur la synthèse des elements découverts durant les manipulations, la creation d'argumentaires de vente, la methode de vente appliquée aux nouveaux usages sous formes d'exercices et d'études de cas a l'oral, le traitement des objections liées a la connectivité sous forme de jeux et d'échanges, sans oublier le trucs et astuces pour vendre plus et mieux (services, prestations accessoires ), informe l'organisme de formation Pour les techniciens, les objectifs de la formation sur 2 jours se résument a la maîtrise d'installation des systemes audiovisuels communicants equipes de la technologie DLNA (TV, chaîne Hifi, Smartphone, cadre photo, etc }, ainsi qu'a la mise en place d'un mini reseau de videosurveillance consultable du domicile ou de l'extérieur, et au diagnostique et a la reparation des systemes audiovisuels et communicants pt") ISA r l wwwformacem fr \ \ PAR IS les 28 et 29 mars, RENNES les 4 et 5 avril, BORDEAUX les ll et 12avril, SPECIALISTE MARSEILLE /es 18 et 19 avril, CONNECTIVITE LYON /es 25 et26 avril /GBV/OTO/3 Eléments de recherche : Toutes citations : - GROUPE : réseau d'écoles de l'électrodomestique et du multimédia - CFA : Revue de Presse 27 Réseau

28 Date : 20/01/12 Apprentissage : SOS financement L'apprentissage dans notre profession doit faire face à une véritable crise de son financement. Dans un communiqué, Reseau Ducretet dénonce la schizophrénie des pouvoirs publics, qui attendent beaucoup de l'apprentissage dans la lutte contre le chômage mais diminuent les subventions accordées. Une autre source de financements est en baisse, celle de la collecte des taxes dédiées et versées par l'entreprise. Et dans ce domaine, les CFA Ducretet attendent de nos lecteurs qu'ils se mobilisent et leur affectent ce versement, dont les entreprises peuvent choisir l'affectation. Comment verser sa taxe d'apprentissage au Réseau Ducretet D un côté les incantations de l Etat qui vise 1 million de jeunes en alternance, soit plus de 60% d effectifs supplémentaires d ici 2015 dans les centres de formation, pour juguler le chômage record des jeunes qui frôle les 25% (parmi les plus élevé en Europe), de l autre côté les CFA dont les ressources sont à la baisse, au mieux étales, faute de subventions adaptées des Conseils Régionaux et d une collecte de taxe d apprentissage en régression. A cet endroit, la réglementation actuelle renforce ce paradoxe puisqu elle permet aux entreprises d accueil des apprentis de s exonérer du versement de tout ou partie de leur taxe d apprentissage. Mécaniquement, plus les CFA forment d apprentis, moins ils sont financés! Cette situation est fortement aggravée par la ponction de l Etat de 10% des fonds dédiés aux actions de Professionnalisation qui engendre une perte de financement qui représente, à ce jour, 20% du budget du Réseau. Évaluation du site Ce site diffuse quelques articles concernant l'actualité du secteur de l'électroménager et de ce qui peut s'y rapporter, comme l'agenda des salons et foires, notamment. Cible Professionnelle Dynamisme* : 1 * pages nouvelles en moyenne sur une semaine / copyright 2011, Argus de la presse Tous droits réservés Revue de Presse 28 Réseau

Technicien(ne) multi-produits

Technicien(ne) multi-produits Technicien(ne) multi-produits Installation / Maintenance / SAV Famille professionnelle: Installation / Maintenance / SAV Contexte d'exercice : Le métier de technicien multi produits existe au sein de tous

Plus en détail

La Taxe d apprentissage

La Taxe d apprentissage La Taxe d apprentissage Sommaire Qu'est-ce que la taxe d'apprentissage?... 2 Choisir son OCTA... 2 A qui peut-on verser?... 3 Comment optimiser son versement?... 3 Les modalités de versements aux établissements...

Plus en détail

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région École - Entreprise Entre l Académie d Orléans-Tours représentée par Paul Canioni Recteur, Chancelier des Universités et La Fédération Française

Plus en détail

La Formation. Champ Professionnel : Alarme Sécurité Incendie. Télécom & Réseaux

La Formation. Champ Professionnel : Alarme Sécurité Incendie. Télécom & Réseaux A partir de la rentrée scolaire 2009, le Baccalauréat Professionnel SEN (Systèmes Electronique Numériques) sera préparé en 3 ans dans tous les s de la filière Electronique professionnelle de l Académie

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE DISPOSITIF GLOBAL DE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE. Cahier des charges. Développeurs sectoriels

APPEL À CANDIDATURE DISPOSITIF GLOBAL DE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE. Cahier des charges. Développeurs sectoriels APPEL À CANDIDATURE DISPOSITIF GLOBAL DE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE Cahier des charges Développeurs sectoriels l'union Européenne avec le Fonds Social Européen Page 1 SOMMAIRE I. Principes et objectifs

Plus en détail

REVUE DE PRESSE. (Extraits) RESEAU DUCRETET 2012. ile L'ILE. france. réseau ducret"et" DÉVELOPPEUR DE COMPÉTENCES

REVUE DE PRESSE. (Extraits) RESEAU DUCRETET 2012. ile L'ILE. france. réseau ducretet DÉVELOPPEUR DE COMPÉTENCES REVUE DE PRESSE (Extraits) RESEAU 2012 ile L'ILE o france réseau ducret"et" DÉVELOPPEUR DE COMPÉTENCES - SOMMAIRE - ACTUALITÉS DU RÉSEAU Le Réseau Ducretet a 20 ans : des Le succès confirmé des apprentis

Plus en détail

Les Métiers du Secrétariat et de la Bureautique

Les Métiers du Secrétariat et de la Bureautique Les Métiers du Secrétariat et de la Bureautique Mondial des Métiers 2008 Présentation des métiers Alors que l'on avait annoncé la quasi-disparition des secrétaires, supplantées par les ordinateurs, elles

Plus en détail

DUT GENIE CIVIL PAR ALTERNANCE

DUT GENIE CIVIL PAR ALTERNANCE DUT GENIE CIVIL PAR ALTERNANCE Année Universitaire 2013/2014 BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS ET AMENAGEMENTS CONTRAT A DUREE DETERMINEE DE 1 AN COMPRENANT FORMATION ACADEMIQUE (IUT) - 707 HEURES + EXPERIENCE

Plus en détail

Technicien(ne) réseaux domestiques

Technicien(ne) réseaux domestiques Technicien(ne) réseaux domestiques Installation / Maintenance / SAV Technicien software Technicien SAV systèmes / réseaux Technicien réseaux domestiques Famille professionnelle: Installation / Maintenance

Plus en détail

Synthèse 12 mars 2015 VOTRE CONTACT. Delphine MIRANDE Directrice adjointe +33 (0) 1 40 53 47 09 delphine.mirande@infraforces.com

Synthèse 12 mars 2015 VOTRE CONTACT. Delphine MIRANDE Directrice adjointe +33 (0) 1 40 53 47 09 delphine.mirande@infraforces.com BRANCHE PROFESSIONNELLE DES COMMERCES ET SERVICES DE L'AUDIOVISUEL, DE L'ÉLECTRONIQUE ET DE L'ÉQUIPEMENT MÉNAGER - ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN COMPÉTENCES DES SALARIÉS DES ENTREPRISES DE MOINS DE 10 SALARIÉS

Plus en détail

En PrI SES. plus loin? Guide. Envie d aller ENTREPRISES DES SOLUTIONS CCI BÉZIERS

En PrI SES. plus loin? Guide. Envie d aller ENTREPRISES DES SOLUTIONS CCI BÉZIERS Envie d aller plus loin? Formalités, développement, formation, réseaux La CCI est le partenaire privilégié de la performance de votre entreprise. Elle met à disposition des dirigeants des outils propres

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur du courtage en assurances Action collective au profit des entreprises rattachées

Plus en détail

Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques

Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques Bien plus qu'un simple changement d'appellation, le nouveau BTS Transport et Prestations Logistiques, qui entre en vigueur à partir de septembre

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

Recrutez de nouveaux talents par l apprentissage! 9 formations à vos métiers

Recrutez de nouveaux talents par l apprentissage! 9 formations à vos métiers Professionnels du Foyer Connecté, Réseaux, multimédia et électrodomotique Recrutez de nouveaux talents par l apprentissage! 9 formations à vos métiers www.ducretet.net RÉVÉLATEUR DE TALENTS SAV Installateur

Plus en détail

La formation: un atout majeur pour le froid de demain. C.Marvillet, directeur de l IFFI, Professeur du Cnam

La formation: un atout majeur pour le froid de demain. C.Marvillet, directeur de l IFFI, Professeur du Cnam La formation: un atout majeur pour le froid de demain C.Marvillet, directeur de l IFFI, Professeur du Cnam Faire face à : LES ENJEUX - Evolutions des entreprises et du tissu professionnel - Evolution des

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales IUP Management et Gestion des Entreprises Licence professionnelle Management des relations commerciales / Lieux Lieux de formation de formation : Aurillac, : Clermont-Ferrand et et Brioude Vichy Objectifs

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS 2014

CATALOGUE FORMATIONS 2014 CATALOGUE FORMATIONS 2014 Notre savoir-faire : - Analyse de marché et plan d actions - Clients mystères - Audit force de vente - Veille concurrentielle - Formation, accompagnement commercial - Préparation

Plus en détail

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage Cadres dirigeants d entreprise de production agricole Présentation à l'attention des futures entreprises employeurs potentielles Promotion 2016-2018

Plus en détail

P R O C O M. Dossier Le secteur de l'industrie graphique

P R O C O M. Dossier Le secteur de l'industrie graphique P R O C O M E T U D E S S O N D A G E S Dossier Le secteur de l'industrie graphique Novembre 2000 PROCOM, 1, place des Cordeliers 69002 LYON Tel.:04.78.38.27.25 Fax. 04.72.41.86.01 Email : procom@wanadoo.fr

Plus en détail

Communiqué de presse Clichy, le 10 septembre 2014

Communiqué de presse Clichy, le 10 septembre 2014 Communiqué de presse Clichy, le 10 septembre 2014 L Etat et les Régions se mobilisent! 2.600 à 5.600 d aides financières à l embauche d un apprenti Face à la montée du chômage des jeunes, l Etat et les

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective Préqualification au métier de conseiller relation client à distance destinée aux publics

Plus en détail

Projet Européen Build Up Skills

Projet Européen Build Up Skills Une initiative de la Commission européenne: Le Consortium Build Up Skills France: Projet Européen Build Up Skills Une initiative de la Commission européenne portée par l'agence européenne EACI. Avec pour

Plus en détail

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES UNITE DE FORMATION D APPRENTIS LYCEE PIERRE MENDES FRANCE 17, boulevard Arago - B.P. 815 85021 LA ROCHE SUR YON CEDEX 02.51.36.87.87-02.51.36.87.88 LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES FORMATION PAR

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail

Taxe d'apprentissage 2014

Taxe d'apprentissage 2014 1 Taxe d'apprentissage 2014 Collecte de la taxe d'apprentissage 2014 - Taux applicables Seuil d'exonération : 102 976,00 (si masse salariale 102 976 et que l entreprise a formé au moins un apprenti dans

Plus en détail

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010 áå ΩINSTITUT SUPERIEUR DU MANAGEMENT Supply chain management NESTLE Les Rois de la Supply Chain 2010 Cabinet ISM Abidjan, Cocody,Bvd F. Mitterand, Riviera Bonoumin, Immeuble La Paix 22 BP 876 Abidjan 22

Plus en détail

Hervé, électricien électronicien

Hervé, électricien électronicien Devenir électricien J ai la chance d exercer un métier qui offre désormais une grande diversité d interventions. En plus du câblage électrique, j installe de plus en plus de systèmes domotiques, je fais

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur de la comptabilité - paie Métier ciblé : gestionnaire de paie Action collective

Plus en détail

Bilan qualitatif. du 01/01/2009 au 30/04/2010

Bilan qualitatif. du 01/01/2009 au 30/04/2010 Opération de Restructuration de l'artisanat et du Commerce (ORAC) Bilan qualitatif de la 1 ère tranche du 01/01/2009 au 30/04/2010 Bilan 1 ère tranche ORAC Pays de La Châtre en Berry 1 AXE I : INVESTISSEMENTS

Plus en détail

3PFP 3ème Préparatoire aux Formations Professionnelles

3PFP 3ème Préparatoire aux Formations Professionnelles 3PFP 3ème Préparatoire aux Formations Professionnelles Cette formation s adresse aux élèves volontaires de 3ème ou de 4ème prêts à se remobiliser autour d un projet de formation dans les voies professionnelles.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle. NOR: MENS9902515A Version consolidée au 25 mai 2013

ARRETE Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle. NOR: MENS9902515A Version consolidée au 25 mai 2013 ARRETE Arrêté du 17 novembre 1999 relatif à la licence professionnelle NOR: MENS9902515A Version consolidée au 25 mai 2013 Le ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie, Vu

Plus en détail

Fiche métier. conducteur(trice) de travaux. http://www.onisep.fr/ressources/univers-metier/metiers/conducteur-trice-de-travaux/

Fiche métier. conducteur(trice) de travaux. http://www.onisep.fr/ressources/univers-metier/metiers/conducteur-trice-de-travaux/ Page 1 of 5 Onisep.fr. L'info nationale et régionale sur les métiers et les formations. Ministère de l'éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Ministère de l'enseignement supérieur

Plus en détail

BAC PROfessionnel. Systèmes Electroniques. Numériques

BAC PROfessionnel. Systèmes Electroniques. Numériques BAC PROfessionnel Systèmes Electroniques et Numériques 1 - Présentation Exemple de système communicant :vidéosurveillance Réseaux utilisés : RJ45, WIFI, Internet Le BAC PRO SEN a pour finalité de former

Plus en détail

CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (CPRDFP) POITOU-CHARENTES

CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (CPRDFP) POITOU-CHARENTES CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (CPRDFP) POITOU-CHARENTES ACTUALISATION DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES PAR GROUPE FORMATION EMPLOI GFE 14 : TERTIAIRE DE BUREAU

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective aux métiers de la Relation Client à Distance Date de lancement de l appel d'offres : 31/08/2012

Plus en détail

ACCORD CADRE ENTRE LE MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE, LE GROUPE ACCOR

ACCORD CADRE ENTRE LE MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE, LE GROUPE ACCOR ACCORD CADRE ENTRE LE MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE, et LE GROUPE ACCOR Le Ministre de la Jeunesse, de l Education Nationale et de la Recherche, d'une part, Le Président

Plus en détail

PME et contrat de professionnalisation

PME et contrat de professionnalisation Résultats d une enquête menée auprès de 504 dirigeants ou directeurs des ressources humaines de PME PME et contrat de professionnalisation Quelle perception? Quelle appropriation? Quelles intentions? Septembre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CERFRANCE. La meilleure façon de prévoir l avenir... c'est de l inventer! Janvier 2015

DOSSIER DE PRESSE CERFRANCE. La meilleure façon de prévoir l avenir... c'est de l inventer! Janvier 2015 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2015 CERFRANCE La meilleure façon de prévoir l avenir... c'est de l inventer! CERFRANCE Mayenne-Sarthe Rue Albert Einstein Parc Technopole de Changé BP 26116-53061 LAVAL Cedex

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) DUT Gestion administrative et commerciale (GACO) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ministère de

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

Formation en alternance

Formation en alternance Formation en alternance EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EN CONTRAT D APPRENTISSAGE En raison des coûts et de l impact environnemental de l énergie, les secteurs utilisateurs d énergie (industrie, agriculture,

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

POUR 2010, cap sur les compétences. L info du mois. Editorial. LETTRE MENSUELLE N 75 Novembre - Décembre 2009

POUR 2010, cap sur les compétences. L info du mois. Editorial. LETTRE MENSUELLE N 75 Novembre - Décembre 2009 ZITOUN LETTRE MENSUELLE N 75 Novembre - Décembre 2009 L info du mois > EDITORIAL Pour 2010, Cap sur les compétences > Loi sur la formation professionnelle > La portabilité du DIF > L emploi des seniors

Plus en détail

- 1 - Association COMPRENDRE

- 1 - Association COMPRENDRE - 1 - Association COMPRENDRE 15 E Avenue Saint Jean de Beauregard 91400 Orsay tél.: 06 88 18 09 05 michel.mosse@wanadoo.fr www.comprendre.orsay.free.fr Compte rendu de la rencontre-débat du 27 mai 2008

Plus en détail

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE...

Plus en détail

Guide de rédaction du plan d affaires

Guide de rédaction du plan d affaires Guide de rédaction du plan d affaires Raison sociale ou nom du projet En date du mois année Raison sociale de l entreprise ou nom du projet page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION DU PROJET... 2 1.1

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Master Droit Economie Gestion, mention Economie-Finance, spécialité Banque Autorité responsable de la certification

Plus en détail

LES MODALITÉS DE CALCUL ET DE COLLECTE DE LA TAXE D APPRENTISSAGE

LES MODALITÉS DE CALCUL ET DE COLLECTE DE LA TAXE D APPRENTISSAGE LES MODALITÉS DE CALCUL ET DE COLLECTE DE LA TAXE D APPRENTISSAGE Les objectifs de la réforme Faire progresser le nombre d apprentis de 435 000 à 500 000, Développer, en priorité, l apprentissage aux premiers

Plus en détail

AIDES à l APPRENTISSAGE. 1 /Aide à l'accueil des jeunes mineurs en apprentissage pour les entreprises de moins de 11 salariés

AIDES à l APPRENTISSAGE. 1 /Aide à l'accueil des jeunes mineurs en apprentissage pour les entreprises de moins de 11 salariés AIDES à l APPRENTISSAGE 1 /Aide à l'accueil des jeunes mineurs en apprentissage pour les entreprises de moins de 11 salariés Cette aide permet de prendre en compte l'investissement de l'entreprise sur

Plus en détail

Les entreprises et leurs organigrammes

Les entreprises et leurs organigrammes Les entreprises et leurs organigrammes quelque soit l'établissement, il y a nécessairement une personne qui s'occupe du commercial, des ventes, même si c'est très réduit. Selon la taille de l'entreprise,

Plus en détail

PROGRAMME BACHELOR 2

PROGRAMME BACHELOR 2 PROGRAMME BACHELOR 2 Le programme Bachelor propose un cursus en 3 ans pour bien choisir son orientation et intégrer le domaine ou le secteur d activité qui convient le mieux à l étudiant. Le niveau Bac

Plus en détail

L alternance : y avez-vous pensé pour recruter un jeune dans le cinéma et l audiovisuel?

L alternance : y avez-vous pensé pour recruter un jeune dans le cinéma et l audiovisuel? L alternance : y avez-vous pensé pour recruter un jeune dans le cinéma et l audiovisuel? 3iS vous propose en contrat de professionnalisation ou en stage alterné sur une période de 1 an, un collaborateur

Plus en détail

CONVENTION DE COOPERATION

CONVENTION DE COOPERATION CONVENTION DE COOPERATION ENTRE LE MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET L ASSOCIATION DES SYNDICATS DE LA DISTRIBUTION ET DE LA MAINTENANCE DES MATÉRIELS Le ministre de l Éducation nationale d'une part,

Plus en détail

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE :

Actualités de l orientation AEFE Zone Asie. Visite de Henri FICHTER, Directeur de CIO chargé de mission à l AEFE : Novembre 2009 Orient Asie N 14 Editorial Chers lecteurs, Pour ce numéro 14 d Orient Asie, nous commencerons à nous pencher sur les licences sélectives qu elle préparent ou non à un double diplôme. Ces

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

ICN BUSINESS SCHOOL. Programme ICN Grande Ecole EN APPRENTISSAGE - 2011/2013 -

ICN BUSINESS SCHOOL. Programme ICN Grande Ecole EN APPRENTISSAGE - 2011/2013 - ICN BUSINESS SCHOOL Programme ICN Grande Ecole EN APPRENTISSAGE - 2011/2013 - I. CADRE GENERAL Depuis Septembre 2007, ICN Business School propose le dispositif de l apprentissage aux élèves ayant choisi

Plus en détail

Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage. Cette enquête a été conduite avec la collaboration de

Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage. Cette enquête a été conduite avec la collaboration de Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage Cette enquête a été conduite avec la collaboration de SOMMAIRE Méthodologie......3 I. Profil des apprentis et

Plus en détail

l'apprentissage Devenir ingénieur des bénéfices partagés par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire

l'apprentissage Devenir ingénieur des bénéfices partagés par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire l'apprentissage des bénéfices partagés ÉDITION 2015 www.agrocampus-ouest.fr/apprentissage Devenir ingénieur par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire Institut supérieur des sciences

Plus en détail

Présentation du média salon

Présentation du média salon Présentation du média salon ll existe plusieurs type de salons : les salons professionnels, les salons grand public, les salons mixtes et les foires commerciales. Les salons professionnels sont des événements

Plus en détail

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin

Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Fiche technique : Le Contrat d'apprentissage pour les personnes handicapées dans le secteur privé en Limousin Il permet aux personnes handicapées d'acquérir une qualification professionnelle sanctionnée

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS REGIONAL POUR LE DEVELPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE AGRO-ALIMENTAIRE ILE DE LA REUNION

CONTRAT D OBJECTIFS REGIONAL POUR LE DEVELPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE AGRO-ALIMENTAIRE ILE DE LA REUNION CONTRAT D OBJECTIFS REGIONAL POUR LE DEVELPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE AGRO-ALIMENTAIRE ILE DE LA REUNION Conclu entre, D une part, Monsieur Le Préfet de la Réunion, Monsieur

Plus en détail

Classe 2SEN1 Bac Pro Systèmes Electroniques Numériques. Lycée Christophe Colomb Sucy-en-Brie

Classe 2SEN1 Bac Pro Systèmes Electroniques Numériques. Lycée Christophe Colomb Sucy-en-Brie Classe 2SEN1 Bac Pro Systèmes Electroniques Numériques Lycée Christophe Colomb Sucy-en-Brie 1 - Présentation Le Bac Pro SEN a pour finalité de former des techniciens capables d exercer des activités professionnelles

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE)

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Domaine : Droit, Économie, Gestion Licence professionnelle : Dénomination Nationale «Assurance, banque, finance» Spécialité :

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Pour une insertion professionnelle qualifiée

Pour une insertion professionnelle qualifiée Pour une insertion professionnelle qualifiée Partenaires Licence Professionnelle Réseaux & Télécoms IUT DE CACHAN Centre de Formation des Apprentis Pole universitaire d Ingénierie d Orsay Bat 640 9 avenue

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 100 sur 129

BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 100 sur 129 (établissements publics ou privés sous contrat) (CFA ou sections d'apprentissage habilités) (établissements privés hors contrat), (CFA ou sections d'apprentissage non (établissements publics habilités

Plus en détail

Jeudi 24 mai 2007, à Fayet (Saint-Quentin), Boulanger ouvre un magasin "nouvelle génération" Boulanger à Fayet

Jeudi 24 mai 2007, à Fayet (Saint-Quentin), Boulanger ouvre un magasin nouvelle génération Boulanger à Fayet Communiqué de Presse - Mai 2007 Commerce/Économie/Emploi Jeudi 24 mai 2007, à Fayet (Saint-Quentin), Boulanger ouvre un magasin "nouvelle génération" Boulanger à Fayet Aux couleurs du nouveau logo de Boulanger,

Plus en détail

- La contribution supplémentaire à l'apprentissage (CSA)

- La contribution supplémentaire à l'apprentissage (CSA) Définition La Taxe d'apprentissage est un impôt dont les entreprises employant des salariés doivent s acquitter avant le 1 er mars, auprès d un Organisme Collecteur agréé (OCTA) pour lequel elles ont l

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

Les métiers de la comptabilité

Les métiers de la comptabilité Les métiers de la comptabilité Présentation des métiers Les entreprises ne peuvent se passer de comptables. On trouve ces derniers partout ; ils travaillent soit dans des petites et moyennes entreprises

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION

ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION ACCOMPAGNEMENT ET FORMATION AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION Ensemble gagnons l avenir GERER LES COMPETENCES QUALIFIER - CERTIFIER ACCOMPAGNER - FORMER Réseaulument Formation «AGROALIMENTAIRE-TRANSFORMATION-ALIMENTATION»

Plus en détail

Ingénieur de l ENISE. Spécialité : Génie Mécanique En partenariat avec l ITII Loire

Ingénieur de l ENISE. Spécialité : Génie Mécanique En partenariat avec l ITII Loire Choisissez la voie de l excellence, Soyez Acteur de votre Formation Devenez Ingénieur de l ENISE Spécialité : Génie Mécanique En partenariat avec l ITII Loire Formation en apprentissage Par alternance,

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques. Annexe 1

Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques. Annexe 1 Annexe 1 RÉFÉRENTIELS DU DIPLOME 4 Annexe 1a RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 5 1. APPELLATION DU DIPLÔME BAC PROFESSIONNEL : Systèmes Electroniques Numériques (SEN) Alarme Sécurité Incendie Audiovisuel

Plus en détail

Interface Entreprises. Rapport d'activité 2008. www.ge.ch/interface-entreprises

Interface Entreprises. Rapport d'activité 2008. www.ge.ch/interface-entreprises Interface Entreprises Rapport d'activité 2008 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l emploi Département de l instruction publique Interface Entreprises www.ge.ch/interface-entreprises

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 04/09/1985 Origine : ASS Réf. : ASS n 95/85 n / n / n / - des Caisses Régionales d'assurance Maladie (pour attribution)

Plus en détail

Spécialité Agroalimentaire

Spécialité Agroalimentaire Retour vers la page d'accueil Spécialité Agroalimentaire Contacts Directeur des études Secrétariat pédagogique Françoise CORBINEAU Martine FRAISSE Université Pierre et Marie Curie EPUPMC, Agroalimentaire

Plus en détail

Technicien(ne) spécialisé(e) Bruns

Technicien(ne) spécialisé(e) Bruns Technicien(ne) spécialisé(e) Bruns Installation / Maintenance / SAV Technicien d atelier spécialisé produits bruns Spécialités : Définition du métier : Réparer des équipements complexes concernant les

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers de l'immobilier de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

Les Métiers de la Comptabilité et de la Gestion

Les Métiers de la Comptabilité et de la Gestion Les Métiers de la Comptabilité et de la Gestion Mondial des Métiers 2009 Présentation des Métiers Les entreprises ne peuvent se passer de comptables. On trouve ces derniers partout ; ils travaillent soit

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC)

APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) APPEL A PROPOSITIONS ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Métier de Conseiller Relation Clients à Distance Rennes Date 9/07/2014 Appel à propositions

Plus en détail

Quels chemins pour les diplômes du Jeu d'échecs?

Quels chemins pour les diplômes du Jeu d'échecs? Quels chemins pour les diplômes du Jeu d'échecs? Définitions : CQP, BPJEPS, DEUST et formation par alternance (Sources Wikipedia) Le CQP Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) est une certification

Plus en détail

Les métiers du secrétariat et de la bureautique

Les métiers du secrétariat et de la bureautique Les métiers du secrétariat et de la bureautique Présentation des métiers Alors que l'on avait annoncé la quasi-disparition des secrétaires, supplantées par les ordinateurs, elles bénéficient aujourd'hui

Plus en détail

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS Quelle peut être la durée du contrat? La durée du contrat d apprentissage est au moins égale à celle du cycle de formation qui fait l objet du contrat et

Plus en détail

TAXE D APPRENTISSAGE

TAXE D APPRENTISSAGE 2015 TAXE D APPRENTISSAGE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE RÉGION PARIS ILE-DE-FRANCE Nouvelle réglementation À L ÉCOUTE AU QUOTIDIEN Nos conseillers vous renseignent SÛR ET PRATIQUE Déclarez et réglez

Plus en détail

Les Métiers de la Comptabilité et de la Gestion

Les Métiers de la Comptabilité et de la Gestion Les Métiers de la Comptabilité et de la Gestion Mondial des Métiers 2008 Présentation des métiers Les entreprises ne peuvent se passer de comptables. On trouve ces derniers partout ; ils travaillent soit

Plus en détail

ANNEXES. - Annexe 1 - Fiche technique récapitulative de l enquête Artisanat... 38

ANNEXES. - Annexe 1 - Fiche technique récapitulative de l enquête Artisanat... 38 ANNEXES - Annexe 1 - Fiche technique récapitulative de l enquête Artisanat... 38 - Annexe 2 - Les principales questions conjoncturelles posées à l enquête Artisanat... 40 - Annexe 3 - Modèle de questionnaires

Plus en détail

Enquête exclusive objets connectés 2014 La domotique synonyme de confort

Enquête exclusive objets connectés 2014 La domotique synonyme de confort 2015 Enquête exclusive objets connectés 2014 La domotique synonyme de confort Photo d'illustration Flying Colours Ltd - Thinkstock www.maisonapart.com en partenariat avec www.xpair.com Edition 2015 Préface

Plus en détail

Rapport d'activité -Année2011 -

Rapport d'activité -Année2011 - METZ TECHNOPOLE Société Anonyme d'economie Mixte Locale Au capital de 266 785,78 4 Rue Marconi 57070 METZ RCSMetz TIB 391 705 787 Rapport d'activité -Année2011 - A - ACTIVITE OE LA SOCIETE 1-LA SECTION

Plus en détail

STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE III b STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 122 sur 129 1. OBJECTIFS : Le stage en milieu professionnel permet au futur technicien supérieur de prendre la mesure

Plus en détail

Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015

Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015 Evaluation du Stage MathC2+ - Vendredi 15 mai 2015 17 élèves sur 28 (dont 8 filles et 20 garçons) au total ont répondu au questionnaire à la fin du stage MathC2+ dont : - 2 élèves en 2 nde - 22 élèves

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute

GUIDE PRATIQUE TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 SERVITAXE. Réforme de la Taxe d Apprentissage. servitaxe@compagnons-du-devoir.com. Des experts à votre écoute TAXE D'APPRENTISSAGE 2015 2015 Réforme de la Taxe d Apprentissage SERVITAXE Des experts à votre écoute SERVITAXE TAXE 0800 94 66 99 contact@servitaxe,org servitaxe@compagnons-du-devoir.com GUIDE PRATIQUE

Plus en détail