Rapport d études. Le numérique pour plus de mobilité dans les territoires. Panorama et perspectives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d études. Le numérique pour plus de mobilité dans les territoires. Panorama et perspectives"

Transcription

1 Rapport d études Le numérique pour plus de mobilité dans les territoires Panorama et perspectives

2 Sommaire Préambule Quand l innovation numérique gagne les transports De nouveaux supports et usages... p 2 La technologie NFC... p 3 De nouveaux objectifs pour les opérateurs de transport... p 4 De nouvelles opportunités pour les collectivités locales... p 4 > L ère de la mobilité assistée par réseau... p 4 L interopérabilité des titres de transport : un nouveau défi? L intérêt des technologies sans contact... p 5 Les initiatives menées sur le territoire... p 5 Caen et Strasbourg... p 6 Grenoble... p 7 Rennes... p 7 En Ile-de-France... p 7 Dans les Bouches-du-Rhône... p 8 L écosystème mis en place... p 9 Une chaîne de valeur en cours d élaboration... p 9 Les acteurs de la dématérialisation NFC et leurs visions... p 10 Les opérateurs de téléphonie... p 11 Les opérateurs de transport... p 11 Les autorités organisatrices de transport... p 11 Les industriels de la billettique (fournisseurs de terminaux, intégrateurs)... p 11 > Une implémentation en France encore à mi-parcours... p 12 Une réalité qui fonctionne déjà à l étranger Le focus retenu pour la réalisation de cet état des lieux planétaire... p 13 Les éléments d analyse et de mise en perspective... p 13 Aperçu des solutions implémentées à travers le monde... p 14 Le Japon : un modèle pionnier... p 14 La Corée du Sud : un laboratoire qui personnalise la technologie... p 18 Singapour : une inscription du quotidien dans l avenir... p 20 New York : l externalisation de la fonction paiement... p 23 Londres : un exemple de partenariat public-privé... p 26 > Premiers constats au vu de ce panorama planétaire... p 29 Quels enseignements pour les collectivités territoriales? Les enjeux de la dématérialisation... p 31 La primauté de la technologie NFC... p 31 La valorisation financière du support du titre de transport... p 32 Une nécessaire période de transition... p 32 > Une évolution de l écosystème et du modèle économique constatée dans chacune des expérimentations.... p 33 Les points de vigilance à considérer et à dépasser Interopérabilité et disparités des contextes régionaux... p 34 Une chaîne de valeur encore instable pour l émergence du NFC... p 34 La sécurisation de l ensemble du dispositif NFC... p 35 L évolution du cadre juridique... p 36 > Un chaînon manquant au centre de l écosystème... p 36 Conclusion... p 37 Glossaire... p 38

3 Rapport d études Mai Préambule Culture, travail, loisirs, éducation Aujourd hui, le numérique occupe une place sans cesse croissante dans nos vies et fait apparaître chaque jour de nouveaux usages et services, de nouveaux enjeux et mutations pour les entreprises et les collectivités. Le domaine des transports n échappe pas à cette tendance, avec de profonds bouleversements, liés notamment à la dématérialisation des titres de transport, qui va faciliter et personnaliser plus encore notre manière de nous déplacer. La Caisse des Dépôts, mobilisée depuis les années 2000 par l ampleur des mutations de l économie numérique, a souhaité proposer des éléments d analyse et des repères aux collectivités désireuses d offrir à leurs usagers des infrastructures de transport à la hauteur de leurs attentes et résolument tournées vers l innovation. Ainsi, pour accompagner le développement de l attractivité et de la compétitivité économique de leurs territoires, la Caisse des Dépôts a réalisé une étude mi-2008 sur la dématérialisation des titres de transport, en interrogeant, en France et à l étranger, les principaux acteurs de cette dématérialisation. Ces interviews mises en perspective permettent de faire un rapide tour d horizon des solutions mises en œuvre à travers le monde et dans l Hexagone, pour mieux en saisir les contours, les points forts, les faiblesses et les évolutions. Quelles formes cette dématérialisation va-t-elle prendre? Quels impacts aura-t-elle sur notre mobilité et les infrastructures existantes? Quels enjeux recouvre-t-elle? Quelles perspectives, enfin, ouvre-t-elle en France pour les usagers, les territoires et les principaux acteurs économiques? Qu ont fait en la matière nos voisins européens et les autres pays étrangers? Quels enseignements en tirer? La première partie de cette étude recense ces innovations numériques qui préfigurent dans les transports une nouvelle ère de la mobilité, avec de nouveaux usages, de nouveaux services et de nouvelles opportunités. La deuxième partie dresse un état des lieux des premières initiatives françaises engagées sur les territoires avec les principaux acteurs concernés et leurs visions face au défi de l interopérabilité dans les transports. La troisième partie présente un panorama des réalisations les plus pertinentes et les plus innovantes mises en œuvre à travers le monde avec leurs principales évolutions in situ. La quatrième partie révèle, à la lumière de ces expériences étrangères, les enjeux de la dématérialisation pour les collectivités locales et les facteurs clés qui induisent le changement, les opportunités et les perspectives qui leur sont liées. La cinquième partie souligne les points de vigilance à dépasser et les priorités à régler aujourd hui pour garantir la pérennité d un dispositif de mobilité viable, profitable et équitable pour tous.

4 2 Quand l innovation numérique gagne les transports Quand l innovation numérique gagne les transports Puces, marqueurs, étiquettes intelligentes Du ticket papier au ticket magnétique et au support électronique, des capteurs en tout genre envahissent, accompagnent et balisent désormais tous nos déplacements. Ils favorisent, fluidifient, personnalisent et dématérialisent plus encore notre mobilité. De nouveaux supports et usages Les innovations se succèdent, s entremêlent, coexistent. Elles deviennent de plus en plus complexes à concevoir et, en même temps, de plus en plus simples à utiliser. Ainsi est-on passé du ticket papier sur lequel les valideurs imprimaient les informations (date, heure, station ) au ticket à piste magnétique sur lequel les informations étaient retranscrites sur une piste magnétique pour arriver aujourd hui au support sans contact, authentifiable, personnalisable, rechargeable et dématérialisé, qui offre tout à la fois une vitesse de transaction quasi instantanée, de multiples services avec une ergonomie privilégiée et une évolutivité du titre pour l utilisateur. Supports sans contact Il existe différents supports avec différentes fonctionnalités et niveaux d interactivité fonctionnant à la même fréquence. Les cartes à puce sans contact Elles fonctionnent par radiofréquence à courte ou moyenne portée, via une antenne interne dont les spires sont moulées dans l épaisseur du support. Elles peuvent prendre des formes diverses et devenir des objets tendance à accrocher au mobile ou à utiliser en porte-clés. Les étiquettes tags RFID* Les radioétiquettes comprennent une antenne associée à une puce électronique qui leur permet de recevoir les requêtes radio émises depuis l émetteur-récepteur et d y répondre. Ces puces électroniques contiennent un identifiant et éventuellement des données complémentaires, comme dans les passeports. Les clés USB RFID Elles offrent des solutions complémentaires grâce à l intégration du module RFID à la clé et facilitent ainsi la mise à jour des données. Ce sont de vrais produits de convergence, reliant le monde du Web et celui des transactions sécurisées. Le téléphone mobile NFC* Il combine les fonctionnalités du téléphone et celles du sans contact. De nouveaux usages sont désormais facilités, grâce à l essor de la billettique et de la télébillettique. L intermodalité, qui permet de passer d un mode de transport à un autre (bus, métro, tramway, TER ), est simplifiée avec un seul ticket ou un passe unique, tout en bénéficiant d une tarification plus attractive. Autre nouveauté, la possibilité d effectuer ses transactions à distance, via son ordinateur ou son mobile, avec un accès sécurisé à des informations personnalisées, sans délai ni attente au guichet, et quelle que soit l heure. Ainsi, avec la profusion de services et d aides à la mobilité qui se profilent et se diffusent et avec l arrivée prochaine des téléphones NFC, les NTIC 1 vont faciliter l utilisation des transports et leur accessibilité. Le développement des transports publics passe par un renforcement de leur attractivité pour les usagers et par la mise en place de supports interopérables. 1. NTIC : nouvelles technologies de l information et de la communication. *. Voir glossaire.

5 3 La technologie NFC (Near Field Communication) La communication «en champ proche» est une technologie d échanges de données par radioidentification (haute fréquence), à une distance de quelques centimètres entre un lecteur et un terminal mobile. Elle nécessite toujours une démarche volontaire de la part de l utilisateur. L arrivée du téléphone NFC : les avantages combinés du téléphone mobile et du sans contact Dans un futur proche 2, pour acheter un titre de transport ou obtenir des informations, il ne sera plus nécessaire de se rendre à un guichet et d y faire la queue. Il suffira tout simplement de se connecter via son mobile NFC pour effectuer instantanément et du lieu de son choix une réservation, une transaction, un échange d information ou une consultation. Un simple exemple de paiement : il suffit de passer le téléphone NFC à quelques centimètres de la borne pour déclencher le paiement. Pratique, sûr et très rapide, le paiement sans contact est destiné aux petits règlements, aux transports et aux commerces de proximité. Les trois modes du NFC A Le mode émulation de carte Le NFC permet de faire fonctionner un terminal mobile comme une carte à puce sans contact. Dans le cas où le terminal mobile est un téléphone mobile compatible GSM ou UMTS, la carte SIM est utilisée comme élément de sécurité ou secure element*. Les usages sont multiples et forment un surensemble des usages de type carte sans contact : paiement, billettique* (ex. : Navigo), couponing, contrôle d accès. Le mobile, par ses fonctionnalités étendues (interface écran de qualité, connexion réseau, capacité de traitement), enrichit considérablement les services qui ont recours aux cartes. Par exemple, le mobile permet de payer et de recharger ses titres de transport à tout instant ou de recevoir l ensemble de ses points de fidélité. B Le mode lecteur Avec ce mode, le terminal mobile devient un lecteur de cartes sans contact ou de tags passifs (étiquettes électroniques). Ainsi, un usager peut lire des informations en approchant son mobile d étiquettes électroniques disposées dans la rue, sur des affiches, sur des colis, dans des abribus, sur sa carte de visite (vcard) C Le mode peer to peer Ce mode permet à deux usagers de terminaux mobiles d échanger des informations (photos, vidéos, etc.), mais il peut être obtenu avec d autres technologies aux performances meilleures. 2. Premiers services vers 2011, avec un taux de pénétration significatif (au moins 1/3 du parc des mobiles) vers *. Voir glossaire.

6 4 Quand l innovation numérique gagne les transports Chiffres clés 58,2 millions d abonnés à un mobile en France 90,7 % taux d équipement de la population 10 millions environ de cartes sans contact renouvelées par an en France Arcep, mars 2009 De nouveaux objectifs pour les opérateurs de transports Même si la solution magnétique, encore utilisée aujourd hui pour les usagers occasionnels (titres à l unité), coexiste avec les nouveaux supports billettiques conçus pour les voyageurs réguliers (abonnements), la technologie sans contact offre indéniablement aux exploitants de nouvelles perspectives, en particulier de nouveaux outils pour améliorer et mutualiser plus encore leurs coûts de maintenance, réduire leurs coûts de distribution, lutter contre la fraude et faire disparaître la contrefaçon. Elle met aussi à leur disposition de nouveaux outils marketing pour favoriser la convergence des systèmes de tarification et développer des politiques tarifaires plus souples et plus attractives. Elle leur offre enfin de nouvelles opportunités pour faciliter une meilleure connaissance de l utilisation du réseau par les clients et mettre en place des programmes de fidélisation adaptés à chacun des profils de leurs usagers. De nouvelles opportunités pour les collectivités locales Quand l innovation numérique se diffuse à travers les réseaux de transport et dans leurs bassins, tout le monde y gagne, les usagers, les opérateurs mais aussi les collectivités locales et les autorités organisatrices. Car c est une occasion pour elles, comme l enseigne l étude, de dynamiser l attractivité et l image de leurs territoires auprès des entreprises et des usagers, ou de continuer à la développer. Elles se projettent ainsi dans l avenir, en choisissant l innovation et la modernisation de leurs infrastructures, pour améliorer les outils de l intermodalité, garants d une plus grande fluidité des transports, en veillant à mettre en place des systèmes de billetterie plus élaborés et plus fiables, et en cherchant à se doter d outils de gestion intégrant le partage des coûts, de manière à constituer un dispositif de mobilité efficace, pérenne, ouvert à de nouveaux services et conforme aux normes européennes et internationales. Les atouts de la billettique sans contact sont nombreux. En effet, celle-ci ne favorise pas seulement une meilleure connaissance de la consommation et une optimisation des coûts, mais elle encourage aussi l usage des transports collectifs, par la commodité et la souplesse tarifaire qu elle offre. L ère de la mobilité assistée par réseau Avec l essor des NTIC, qui se généralisent dans les transports, notre relation à la mobilité dépend chaque jour un peu plus du numérique. Des puces intelligentes, communicantes et reliées entre elles ou avec des centres de décision rendent ainsi toujours plus sophistiqué notre usage des transports en même temps que ceux-ci deviennent plus accessibles. Elles préfigurent l «omniconnexion» des systèmes et des réseaux, qui vont être toujours plus connectés, pour nous offrir une mobilité sans cesse améliorée.

7 5 L interopérabilité des titres de transport : un nouveau défi? Parce que l ère numérique va tout couvrir, tout connecter, comment les systèmes de tarification des différents opérateurs de transport français vont-ils parvenir à s agréger? Quelles solutions et quels modèles économiques sont-ils aujourd hui en train d émerger? Qu est-ce qui fédère ou distingue les principaux acteurs de ce nouvel écosystème? L intérêt des technologies sans contact Apparues depuis une dizaine d années dans les transports publics, les solutions sans contact ont connu un bel essor, à travers, notamment, le succès des cartes sans contact comme Navigo en région parisienne, KorriGo à Rennes, OùRA! en Région Rhône-Alpes Leur commodité a fait d elles des titres de transport incontournables en France, en même temps qu elles favorisaient les gains de productivité et la prévention de la fraude. Mais le déploiement de la téléphonie mobile NFC devrait, dans les prochaines années, les dépasser. Plus souple, plus rapide, plus pratique, grâce à ses multiples fonctionnalités et à sa connectivité réseau quasi permanente, le téléphone portable NFC offre aux voyageurs une réelle interactivité. Il se révèle être l outil idéal pour consulter, choisir, acheter des titres de transport ou régler tout autre achat et bénéficier d informations, en tout lieu, à tout instant et sur un seul support. La généralisation prochaine des mobiles NFC et l attachement que les utilisateurs éprouvent pour leur mobile confortent l intérêt que leur porte le monde des transports. Les initiatives menées sur le territoire La disponibilité des mobiles NFC sur le marché est prévue à partir de La technologie NFC offre un nouveau moyen de dématérialisation du titre et un nouveau moyen de paiement. C est pourquoi de multiples expérimentations ont été mises en place dans différents bassins de transport à travers l Hexagone. Cela a permis d en analyser la faisabilité (technique et opérationnelle), d en valider l intérêt auprès des usagers, avec des bouquets de services différents, et d en mesurer l impact sur les systèmes, en particulier les systèmes de billettique. Certains tests n ont concerné que la dématérialisation du titre, d autres ont impliqué des transactions bancaires. Ces tests ont mis en évidence certains modes de collaboration, de partenariat entre les différents acteurs. La technologie NFC est très vite apparue, lors de plusieurs expérimentations, comme l outil privilégié de mise en place de l interopérabilité, qui accroît l attractivité des modes de transport auxquels elle donne droit et accès, tout en favorisant simultanément l accès à une profusion de services et la définition de nouveaux modes tarifaires plus adaptés aux usages. Parallèlement à ces premières expérimentations hexagonales, un certain nombre de groupes 3 de travail (Pegasus, Ulysse, Ergosum ), d associations (AEPM 4, AFSCM 5 ) et un forum des services mobiles sans contact ont été créés pour donner une impulsion à ce nouveau marché et favoriser son développement. 3. Les projets du pôle TES e-secure transactions (transactions électroniques sécurisées) de Caen : Ulysse : billettique transport sur mobile sans contact. Pegasus : paiement sur mobile NFC SIM centric. Ergosum (ergonomie des services sur mobile) : définir le fonctionnement des services mobiles sans contact dans le point de vente. 4. AEPM : Association européenne Payez mobile, fondée en octobre 2008 afin de favoriser et d accélérer le déploiement du paiement mobile sans contact en Europe : 5. AFSCM : Association française du sans contact mobile, créée en avril 2008 par les opérateurs de téléphonie mobile pour définir le socle technique et fonctionnel nécessaire à la coexistence des différents services du bouquet client :

8 6 L interopérabilité des titres de transport : un nouveau défi? La Caisse des Dépôts a souhaité dresser un premier état des lieux des principales initiatives engagées sur les territoires. Rennes : 2007, SNCF, Keolis, Orange. Services : carte de paiement, ticket de parking et titre de transport mais aussi informations sur les horaires. Caen et Strasbourg : Payez mobile Pôle TES, 7 banques, collaboration Visa Europe et MasterCard, 4 opérateurs mobiles, 3 équipementiers. Vérification de l interopérabilité de la solution entre les différents acteurs. Rennes Caen Paris Strasbourg Ile-de-France : entre 2006 et 2007, la RATP a testé l intégration du passe Navigo sur le téléphone NFC dans les réseaux de bus et de métro, avec chacun des trois opérateurs mobiles. Grenoble Grenoble : 2007, Transdev, Bouygues Télécom Titres de transport dématérialisés dans le mobile et informations concernant l état du trafic, ou plan de quartier. Marseille : 2007, Veolia Titres de transport dans le mobile, achat des titres ou du passe mensuel par l intermédiaire des réseaux mobiles. Marseille PAYEZ MOBILE À CAEN ET À STRASBOURG : EXPÉRIMENTATION DE PAIEMENT SANS CONTACT PAR MOBILE NFC L expérimentation Payez mobile lancée à Strasbourg et à Caen en 2007 se poursuit aujourd hui avec la participation de plus de 500 commerçants et de plus de clients porteurs de téléphones NFC ; elle s est étendue avec l arrivée d une nouvelle banque et d acteurs de la grande distribution. Cette expérimentation permet d effectuer des achats unitaires pouvant aller jusqu à 250 euros. Elle prouve par la diversité de ses acteurs que le paiement sans contact par mobile fonctionne avec plusieurs banques, plusieurs opérateurs mobiles, plusieurs terminaux de paiement chez les commerçants. Les membres ont créé l Association européenne Payez mobile (AEPM) afin de favoriser et d accélérer le déploiement du paiement mobile sans contact en Europe. Les membres du projet : Payez mobile aujourd hui : 7 banques (BNP Paribas, Crédit agricole-lcl, Crédit mutuel- CIC, La Banque postale, Groupe Caisse d épargne, Société générale, Groupe Banque populaire) et 4 opérateurs mobiles (Bouygues Télécom, Orange, SFR, NRJ Mobile), en collaboration avec Visa Europe et MasterCard. Nouveaux membres : Groupe Banque populaire Décathlon, Intermarché et Leroy Merlin.

9 7 GRENOBLE : EXPÉRIMENTATION DE DÉMATÉRIALISATION DES TITRES DE TRANSPORT PAR MOBILE NFC L expérience a eu lieu au printemps 2007, pendant deux mois, auprès de 200 clients équipés d un téléphone NFC, sur l ensemble du réseau de transport en commun de l agglomération grenobloise. Les usagers pouvaient acheter des titres de transport en ligne et les télécharger sur leur téléphone mobile. En passant leur mobile sur les composteurs électroniques existants, et ce même s il était éteint ou à court de batterie, ils pouvaient valider leur titre de transport comme ils le font aujourd hui avec leur carte sans contact. Ils pouvaient également recevoir directement sur leur mobile des informations concernant l état du trafic et les perturbations éventuelles, et des itinéraires ou encore télécharger un plan de quartier en présentant leur mobile devant un «plan intelligent» équipé d une puce sans contact capable de communiquer avec leur mobile. Les membres du projet : Bouygues Télécom, Transdev avec Sagem Communication, Gemalto, Inside Contactless, Mobivillage, Parkeon, Aquitaine Valley. L expérience de Grenoble prouve que, techniquement, le système fonctionne et que les clients sont satisfaits. Mais l avenir laisse imaginer que l intelligence développée et portée par les cartes pourra être recentrée sur les serveurs. Jean TERRIER, directeur département Innovation métiers produits, Trandev RENNES : EXPÉRIMENTATION DE DÉMATÉRIALISATION DES TITRES DE TRANSPORT PAR MOBILE NFC Cette expérimentation combinait paiement avec confirmation par ou SMS et stockage de titres de transport ou de parking sur téléphone NFC. Elle a été menée à partir d octobre 2007 et pendant deux mois sur un échantillonnage ouvert à tous les publics avec cependant une surreprésentation de clients multimodaux possesseurs de la carte KorriGo. Cette expérimentation, qui a concerné une cinquantaine d usagers, offrait également un accès à des informations proposées par tags RFID. Initiée et menée par les transporteurs et un opérateur de téléphonie, elle a engendré une bonne appropriation de l ergonomie de l application et elle a été très favorablement accueillie par les clients. Les membres du projet : SNCF, Keolis, Orange. EN ILE-DE-FRANCE : EXPÉRIMENTATION DE DÉMATÉRIALISATION DES TITRES DE TRANSPORT SUR CLÉ USB SANS CONTACT La SNCF prépare le titre de transport sur clé USB. Le passe Navigo, depuis déjà dix ans, a inauguré une nouvelle manière de voyager en Ile-de-France, en remplaçant les traditionnels coupons de transport magnétiques par une carte à puce sans contact. Et le STIF (codéveloppeur du système), devant l engouement du public, ne compte pas s arrêter là. Il veut que ses usagers puissent acheter leurs billets ou leurs abonnements par Internet et éviter ainsi les files d attente qui encombrent les gares le premier de chaque mois. Pour y parvenir, le STIF envisage plusieurs solutions. La première consiste à fournir aux titulaires de cartes sans contact existantes un lecteur de cartes à puce pouvant être raccordé USB à un PC. Une fois le lecteur connecté, l usager peut se rendre sur le site Web du transporteur, choisir son titre, effectuer le paiement en toute sécurité et charger en retour son titre électronique sur la carte. Plus originale, la seconde méthode semble de surcroît

10 8 L interopérabilité des titres de transport : un nouveau défi? NAVIGO 10 ans d existence 6 millions de cartes passe Navigo actuellement en circulation dans une dizaine de régions, sous différents noms Dont 4,6 millions de cartes passe Navigo en Ile-de-France Le support Navigo va s étendre à une plus large gamme de services accessibles par clé USB et Internet, qui ne seront plus seulement des services de transport. plus légère et plus ergonomique pour les utilisateurs. Fini la carte à puce, l usager disposerait à la place d une clé USB RFID, également compatible avec la technologie sans contact déployée sur les réseaux de la SNCF, de la RATP et des autres transporteurs. Plus besoin de lecteur, il suffirait de brancher la clé sur n importe quel PC connecté à Internet pour accéder au site du transporteur et s acquitter de son titre. La clé USB RFID ferait ensuite office de titre de transport et serait reconnue comme tel par les portillons sans contact. La dernière solution envisagée est l usage NFC sur téléphone mobile. Les clés USB RFID viennent compléter la gamme de supports disponibles avec une facilité de connexion à Internet. Dans un proche avenir, elles seront complémentaires de la carte à puce sans contact pour s inscrire dans les systèmes billettiques actuels sans bouleversement de l organisation ni du modèle économique. DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE : EXPÉRIMENTATION DE DÉMATÉRIALISATION DES TITRES DE TRANSPORT PAR MOBILE NFC, INDÉPENDANTE DE TOUT OPÉRATEUR DE TÉLÉPHONIE Le coût, pour un réseau, de la billettique sur téléphone mobile NFC, qui s ajoute et ne se substitue pas aux canaux existants (qui se traduit donc par un surcoût), ne devrait pas dépasser les 4 à 5 % du coût de distribution pour garder une attractivité. Dominique DESCOLAS, chargé de mission, Veolia Transport Le conseil général des Bouches-du-Rhône et la communauté d agglomération du pays d Aubagne et de l Etoile ont lancé Treizen à partir d avril 2007, une expérimentation de six mois sur l urbain et l interurbain. Cette expérimentation a concerné 150 personnes environ, qui se sont vu délivrer un téléphone mobile NFC qu elles pouvaient utiliser avec leur propre abonnement téléphonique GPRS (Internet sur téléphone mobile) quel que soit leur opérateur de téléphonie. Treizen permettait à ces usagers-testeurs d acheter leur titre de transport depuis leur mobile et de se servir de ce même mobile comme support de leur titre de transport. Le but de cette expérience était de montrer qu il était possible de déployer une solution simple pour l utilisateur et indépendante de tout opérateur de téléphonie, consistant à recharger et à payer son titre de transport via son téléphone. Ce système a été très bien accepté (des psychosociologues ont suivi les testeurs), quel que soit le segment de clientèle considéré (toutes catégories socioprofessionnelles, tous âges, tous profils d usage). Cette expérience a concerné en grande partie des femmes de ans, disposant pour la plupart d une voiture et n utilisant les transports publics qu occasionnellement. On a observé que l introduction du NFC s'est traduite par une augmentation de l'utilisation des transports par ces personnes, car elle simplifiait le parcours client. Les membres du projet : conseil général des Bouches-du-Rhône, communauté d agglomération du Pays d Aubagne et de l Etoile, Veolia Transport, Venyon (fournisseur de services NFC), ERG (fournisseur du système billettique départemental), Crandy (fournisseur du service de paiement par mobile), Cityway.

11 9 L écosystème mis en place Durant ces dix dernières années, le panorama des acteurs de la dématérialisation des titres de transport en France, malgré ces premières innovations et solutions billettiques mises en place, est resté inchangé. D un côté, les autorités organisatrices de transport (AOT) finançaient les équipements, de l autre, les opérateurs de transport commercialisaient (et entretenaient) ces concessions auprès des usagers. Tels étaient les principaux acteurs. Aujourd hui, l introduction du téléphone mobile NFC dans la billettique transport bouleverse cette donne initiale. Un nouvel acteur fait son apparition, l opérateur de téléphonie. Et, avec lui, de nouvelles interactions se profilent et se mettent en place. De nouvelles interrogations se posent aussi, quant au problème de la relation contractuelle pour les équipements. Avec qui, notamment, l opérateur de téléphonie passera-t-il un contrat de prestation de services : l opérateur de transport ou l AOT? De même, la question se pose pour la gestion de la relation client, avec le transfert éventuel d une partie de la relation client-opérateur de transport vers une relation client-opérateur de téléphonie. Une chaîne de valeur en cours d élaboration Écosystème actuel de la billettique en France Bien que les réflexions sur les écosystèmes n en soient qu à leurs débuts, les opérateurs de téléphonie mobile s impliquent activement en France, en portant des groupes de travail sectoriels «transport» (Ulysse) et «paiement» (Pegasus, Payez mobile) et en adoptant des positions communes (AFSCM). Et leur volonté de mettre en place des solutions NFC standard, interopérables, basées sur une architecture SIM centric* a pour effet l ajout d une nouvelle chaîne de valeur avec deux nouveaux entrants : le fabricant du secure element et le gestionnaire du secure element. Contrôle Usager Source : MT3 / 4iCOM Transporte, commercialise et perçoit les recettes Délègue la fonction transport Fait les investissements Régulateur AOT Opérateur de transport Utilise le matériel Remonte les éléments de suivi du réseau Accord de maintenance Fournisseur billetique Les deux nouveaux entrants de la billettique sans contact par mobile NFC Deux nouveaux entrants, liés à l introduction de la téléphonie mobile NFC, font leur apparition sur la chaîne de valeur : le fabricant du secure element (fabricants de téléphones, fabricants de cartes SIM) et le gestionnaire du secure element. A Le fabricant du secure element produit des puces sécurisées certifiées pour héberger et exécuter les applications de transport. B Le gestionnaire du secure element assure la distribution, la gestion et la maintenance des puces sécurisées dont il reste généralement le propriétaire. Il propose d héberger et de gérer à distance les applications billettiques au sein de domaines sécurisés privatifs présents dans le secure element. Mais il n a pas accès aux applications ni aux données contenues dans les domaines sécurisés. *. Voir glossaire.

12 10 L interopérabilité des titres de transport : un nouveau défi? Les acteurs de la dématérialisation NFC et leurs visions Afin de mieux comprendre leurs points de vue et leurs intérêts face à cette nouvelle dématérialisation qui gagne les transports de l Hexagone, des interviews organisées auprès des différents acteurs concernés (autorités organisatrices des transports, opérateurs de transports, opérateurs télécoms, banques, fournisseurs de technologie) ont permis d expliciter les points positifs, les freins et le positionnement des uns par rapport aux autres. Autorités organisatrices et collectivités STIF, Rennes Métropole, la CUB, Sytral, GART Exploitants RATP, Transdev, Veolia Transports Opérateurs de téléphonie Bouygues Télécom, Orange Industriels de la billettique ACS, Parkeon, Neowave Tous confirment l intérêt et l opportunité que présente le NFC, comme évolution de la dématérialisation du titre de transport en France. Et cela même en dépit des freins, en particulier celui de la diffusion des terminaux. Ainsi, l étude menée par la Caisse des Dépôts permet de dégager quelques constats de principe uniformément partagés : la nécessité de définir un modèle économique viable ; le besoin de choisir une solution ouverte aux standards internationaux ; l exigence de portage des projets par les opérateurs majeurs de téléphonie. Si les opérateurs de téléphonie et certains opérateurs de transport sont très volontaristes, la prudence est de mise chez les autorités organisatrices et certains transporteurs. L étude révèle aussi un réel manque de convergence d intérêts et de très grandes disparités dans la façon dont les acteurs perçoivent cette dématérialisation. Une première explication tient à la méconnaissance réciproque des «univers métiers» de chacun d eux, elle-même amplifiée par l arrivée des opérateurs de téléphonie dans le monde du transport. Ainsi, les divergences enregistrées entre les positions respectives de chacun ne permettent pas aujourd hui, sur de nombreux points, de dégager un consensus : sur les dates de la généralisation de la dématérialisation, sur le modèle économique, sur le rôle des différents intervenants, ni même sur l organisation par rapport à la billettique existante. Les démarches actuelles des acteurs les plus engagés semblent correspondre à une prise de position stratégique.

13 11 Les opérateurs de téléphonie Pour eux, le NFC ne se conçoit que s il y a une création de valeur, grâce à un bouquet riche de services (transport, paiement, fidélité et services commerciaux, carte ville, identification, etc.), permettant de donner une nouvelle valeur à leurs offres commerciales et/ou d accroître l utilisation de leurs réseaux. Ils se positionnent en prestataires de supports (la carte SIM) pour les prestataires de services. Mais il est impératif pour eux de garder la maîtrise de leurs supports et de gérer le téléchargement des d applications. Sur le modèle économique et, notamment, sur la facturation des services, leurs visions diffèrent. Deux scénarios sont possibles : le modèle B to B to C, pour avoir une relation financière avec le fournisseur de services et non pas avec le client final, le modèle B to C pour créer des forfaits spéciaux pour les utilisateurs du NFC (bouquet de services). La billettique NFC s inscrit dans une gamme de services larges. C est cette gamme de services qui crée la valeur. Suzanne MOLKENTIN, chargée des projets sans contact transport, Bouygues Télécom Les opérateurs de transport Les visions des opérateurs de transport divergent fortement. Ils admettent tous que la dématérialisation sera généralement bénéfique pour le client en termes d usage et qu elle devrait aussi l être pour eux en termes de coûts de distribution et d amélioration de l interopérabilité. Elle sera l occasion pour eux de se recentrer sur leur métier de base : le transport de personnes. C est un secteur à forte concurrence avec des caractéristiques très disparates selon les bassins de mobilité et les modes de pilotage (durée longue des DSP ), dont le modèle économique ne pourra pas être le même en Ile-de-France et ailleurs dans les régions. Il ne faut pas chercher de solution universelle. La solution globale passe par un panel de solutions ponctuelles. Michel BARJANSKY, chargé de prospective, RATP Mais ils envisagent de façon très différente le déploiement de la billettique NFC : le calendrier d adoption du NFC diffère d un opérateur à l autre et, de ce fait, leur implication varie. Les visions des opérateurs de transport divergent aussi sur le positionnement dans l écosystème. Certains se déclarent prestataires de services liés au transport public, d autres «intégrateurs» de services pour les réseaux. Les autorités organisatrices de transport La prudence est de mise chez les autorités organisatrices de transport. Elles n ont été à l initiative d aucun des projets NFC et sont en attente de : la clarification du modèle économique ; la définition de standards industriels stables et ouverts ; l implication équivalente des différents opérateurs de téléphonie. La dématérialisation est attendue en particulier pour traiter les visiteurs occasionnels et étrangers avec la possibilité d achat en ligne. Elle est aussi attendue pour favoriser l interopérabilité des réseaux et pour faciliter l intermodalité. Les AOT semblent aussi attendre la fin de l amortissement des solutions déjà mises en œuvre et l émergence d un intervenant de référence qui garantisse le bon fonctionnement de l ensemble. Le NFC devrait être l occasion d offrir des services plus pertinents aux utilisateurs, par exemple le choix d un titre sur une carte Navigo. Stéphane ZAFFINO, chargé de mission billettique, STIF (Ile-de-France) Les industriels de la billettique (fournisseurs de terminaux, intégrateurs) Les fournisseurs de terminaux ont une vision prudente de la dématérialisation même si elle peut être une chance pour eux. La dématérialisation ferait abaisser le coût de maintenance des infrastructures. À terme, les fournisseurs de terminaux craignent une baisse de leur activité. Chez les intégrateurs de solutions ou les nouveaux fournisseurs de supports, la dématérialisation est perçue au contraire comme une opportunité de marché.

14 12 L interopérabilité des titres de transport : un nouveau défi? Une implémentation en France encore à mi-parcours Comme en témoignent les différentes expérimentations mises en œuvre sur l ensemble du territoire et rapportées dans notre étude, les premiers usagerstesteurs ont tous validé l intérêt et la commodité de la billettique sans contact par mobile NFC. Sa fiabilité et le panel de services qu elle promet, ainsi que les différents supports qu elle propose semblent désormais démontrer sa pérennité. Mais, du côté des acteurs de son écosystème, si la convergence des complémentarités, des intérêts et des responsabilités semble être recherchée, elle n est toujours pas encore à ce jour d actualité. Or le développement des transports publics passe par un renforcement de leur attractivité pour les usagers et par la mise en place de l interopérabilité via les supports de technologie NFC. Un consensus sur les dates de cette généralisation, sur un modèle économique, sur le rôle des différents intervenants et sur l organisation par rapport à la billettique existante n arrive toujours pas à se dégager. La lenteur des structures de pilotage semble rester un handicap pour le déploiement à moyen terme de la télébillettique NFC, alors que l opportunité d ancrer le standard français sur des standards internationaux devient une nécessité.

15 13 Une réalité qui fonctionne déjà à l étranger La dématérialisation des titres de transport mise en place à travers le monde a fait émerger de multiples modèles autour de multiples supports dématérialisés du titre de transport. Autant d approches que la Caisse des Dépôts a voulu recenser dans un état des lieux des solutions les plus innovantes et les plus pertinentes, implémentées en Asie, en Amérique du Nord et en Europe. Le focus retenu pour la réalisation de cet état des lieux planétaire La première étape de ce benchmark international mené par la Caisse des Dépôts a consisté d abord à identifier les solutions de dématérialisation des titres de transport aux caractéristiques innovantes et matures, à travers le monde. Une collecte d informations pertinentes par le biais d entretiens et grâce aux documents disponibles, et un classement des solutions en fonction d une typologie des supports de dématérialisation existants ou en développement ont permis de réaliser cette première phase de recensement. Ensuite, la Caisse des Dépôts a sélectionné sept réalisations complémentaires à étudier précisément dont cinq font l objet d une présentation dans ce rapport, les autres étant disponibles en ligne 6 comme le benchmark dans son intégralité. Les critères de choix qui ont prévalu : les solutions techniques de dématérialisation ; la mise en place opérationnelle via un pilote ou une commercialisation ; les déclinaisons de services offerts aux usagers et leurs modes de gestion ; la disponibilité de l information sur le contexte d implémentation ; la description de la solution et son mode de fonctionnement. Les éléments d analyse et de mise en perspective Les différents points susceptibles d éclairer la pertinence de chacune des solutions recensées ont par la suite été approfondis afin de présenter les principaux enseignements de ces expériences et d étudier les liens possibles avec le contexte français. La problématique Les opportunités et les contraintes sur les services proposés. La mise en œuvre L impact sur l infrastructure existante. L évolution de l approche tarifaire et juridique. L écosystème Les acteurs Les fondements du modèle économique Les facteurs clés Les perspectives L adaptation des usages et l évolution des solutions. 6.

16 MetroCard PATH Master Card MTA Smart Link PATH Pilote NFC MTA NJ Transit Londres 14 Une réalité qui fonctionne déjà à l étranger Oyster 1 Oyster 2 Aperçu des solutions implémentées à travers le monde 1 Pulse Pilote NFC O2 Wallet Tokyo 128 millions d habitants (2007), 105 millions Le Japon en chiffres cartes d abonnés à un mobile (2007), soit 82 % de taux de pénétration. Le Japon : un modèle pionnier 35 millions de trajets effectués chaque jour dans l agglomération de Tokyo dont Seoul 33,5 millions dans le Grand Tokyo (2008) 1995 Premières Singapour Tokyo Metropolitan Government, Japan Statistics Bureau, MIC of Japan LA 2001 PROBLÉMATIQUE Tokyo possède le réseau ferré urbain le plus dense au monde, le train étant le premier moyen de transport de la population. Lancée en 2001 par JR East, l opérateur + de transport NFC de Tokyo le plus important, la carte Suica sans 1 contact pme Suica crédit (Super Mobile Urban Intelligent Pasmo Card) visait à Suica 2 View Suica Suica fluidifier le système de tarification mais également à diversifier ses sources de revenus en donnant une valeur financière au support du titre de transport. 2004/ 2009/ Depuis 2001, la carte 2004 Suica 2006a évolué 2006 de la manière suivante : d abord 2010 augmenter l acceptation de la carte Suica par les usagers, puis assurer l interopérabilité de sa solution Application avec les Mobile autres opérateurs de transport, Pilote et enfin diversifier T-Money ses supports, par l introduction T-Money du téléphone mobile NFC et de ses services Progressivement, l hébergement des applications prépayéesur un même support s est imposé Deux pilotes comme une évidence, pour offrir aux EZ-Link usagers 1 EZ-Link de multiples 2 services. NFC LA MISE EN ŒUVRE Le développement de Suica a été progressif. Il est intervenu dix ans après le lancement du ticket magnétique (1990), c est-à-dire au moment d un nécessaire renouvellement de l infrastructure. Il a fait suite à de nombreux pilotes qui ont été menés de 1992 à 1998, et s est finalement porté sur le protocole sans contact FeliCa* de Sony. En 2001, deux cartes Suica de technologie FeliCa ont été lancées, une carte prépayée et une carte d abonnement. Acceptées par les trois principaux opérateurs de transport de la région de Tokyo, elles ont été adoptées rapidement par les usagers. Elles ont permis la structuration d un système billettique commun aux trois opérateurs. La carte Suica en chiffres (avril 2008) 20 millions de cartes en circulation (dont 2 millions ont la fonctionnalité porte-monnaie électronique) sachant qu il y a 1 million de Mobile Suica points de vente lecteurs (8 000 dans les bus, 275 en stations) 10 millions de transactions par jour, dont 1 million de transactions de type porte-monnaie électronique 28 millions de téléphones compatibles FeliCa en circulation au Japon en 2007, tous opérateurs confondus 46 milliards de yens : coût total de mise en place du système Suica JR East, avril 2008, Introduction and Future Development of Suica Non-Contact IC Card Ticketing System, Akio Shiibashi, Japan Railways & Transport Review, septembre *. Voir glossaire. En 2003, la fonction porte-monnaie électronique s est élargie au paiement de petits achats dans les réseaux marchands partenaires de JR East, à proximité des stations, notamment. Ce souci de valoriser financièrement le support Suica a mené JR East à conclure des partenariats pour implanter l application Suica sur des cartes de crédit et pour accroître le nombre de cartes en circulation.

17 15 En 2006, est lancé Mobile Suica, application Suica pour téléphone mobile utilisant la technologie Mobile FeliCa. Devant le succès rencontré par les cartes sans contact, FeliCa de Sony et le premier opérateur de téléphonie mobile au Japon, NTT DoCoMo, saisissent l occasion pour développer des applications de paiement sur mobile. FeliCa lance la technologie Mobile FeliCa (très proche de la technologie NFC) et la plate-forme de gestion des applications FeliCa Network (transports, paiement, fidélité). L objectif est la recherche d un seul support via la convergence avec le téléphone portable et la création d une plate-forme pour permettre aux émetteurs de disposer d une application personnalisée, en échange du paiement de la licence FeliCa. La plate-forme FeliCa comme standard inclut : une plate-forme adaptable à chaque type de service ; la tarification de la licence étudiée au cas par cas ; des possibilités de collaboration entre les acteurs de l Alliance Mobile Wallet. Pour faciliter l extension de la carte Suica, 2004 verra la création de FeliCa Network et du consortium Pasmo. Le consortium Pasmo Co, ltd. Issu de l investissement conjoint d une centaine d opérateurs de bus, de métro et de train, il a pour objectif la création et la mise en place d un programme d interopérabilité de leurs titres de transport respectifs. Le premier chantier est la construction d un système de traitement centralisé pour le calcul du montant des trajets revenant à chaque opérateur. Les autres chantiers du programme sont la production des lecteurs de cartes et la mise en place de l infrastructure nécessaire au fonctionnement du système Pasmo, et, enfin, l émission et la distribution des cartes. La mise en place de l infrastructure est cofinancée par le consortium de sociétés au sein de Pasmo Co et de JR East. En mars 2007, les autorités de Tokyo étendent l interopérabilité et l intermodalité de la carte Suica comme titre de transport à plus d une centaine d opérateurs différents, en lançant la carte Pasmo. Cette carte est compatible avec le système Suica. L usager peut la recharger depuis une carte de crédit via Internet ou Internet mobile. Différentes cartes Pasmo sont disponibles : la carte personnelle pour adultes ou pour enfants, le passe à la semaine, au mois ou à l année. Dès les premières semaines de lancement, la carte Pasmo a été un réel succès avec 3 millions de cartes vendues le premier mois. Toujours en 2007, JR East explore la fidélisation et introduit de nouveaux services comme le service Suica Points, qui offre la possibilité aux détenteurs de la carte Suica de transformer leurs points de fidélité en monnaie. JR East lance aussi le système SuiPo (Suica Poster), qui donne accès aux usagers de cartes Suica et d Internet mobile à des offres spéciales via des tags.

18 16 Une réalité qui fonctionne déjà à l étranger L ÉCOSYSTÈME Avec une intégration verticale des fonctions, JR East a finalement créé autant d écosystèmes que de supports mis en circulation. L approche globale, dès la phase de réflexion, pour répondre à des impératifs de croissance, a permis à JR East de s assurer d un contrôle des fonctions principales du «système Suica» en particulier de la fonction paiement. Néanmoins l écosystème mis en place pour Mobile Suica est un écosystème ouvert à de nombreux partenaires. L écosystème pour la carte Pasmo L écosystème pour le Mobile Suica 10 millions de transactions par jour Régulateur Ministère des Finances 10 millions de transactions par jour Régulateur Ministère des Télécoms et Ministère des Finances Groupe NTT - DJB partenaire financier Paiement de commission par les opérateurs Transmission des paiements usager par les opérateurs Pasmo ltd. Consortium Pasmo Rôle de chambre de compensation Financement de l'infrastructure Émission et gestion des cartes et des flux financiers Redistribution des revenus aux opérateurs à la fin de l'usage Opérateur télécoms Paiement licence FeliCa Location d'emplacement pour leur application sur le secure element Participation au déploiement du réseau FeliCa Network Société créée par NTT DoComo Sony JR East pour gestion plate-forme de convergence sans contact Paiement licence FeliCa Opérateurs de transport Opérateurs de transport Opérateurs de transport Opérateur de transport JR East Commerçant Transfert d'une commission sur les achats usagers réalisés par Suica Opérateur de transport JR East Rechargement de sa carte par l'usager Usager Rechargement de sa carte par l'usager Utilisation et paiement d'un abonnement Usager Source : MT3 / 4iCOM Source : MT3 / 4iCOM LES ACTEURS Acteurs technologiques FeliCa Mobile : puce FeliCa pour les téléphones portables. Hitachi : mise en place du système de traitement des transactions liées à la carte Suica. OMRON : fournisseur des lecteurs. Constructeurs de terminaux : intègrent la puce FeliCa à leur mobile. Régulateurs Ministère des Télécommunications et ministère des Finances Opérateurs de transports JR East Opérateurs du groupe JR East Consortium Pasmo : créé par l investissement conjoint d une centaine d opérateurs de transport pour améliorer l interopérabilité. Opérateurs télécoms NTT DoCoMo, KDDI, Softbank : fournissent les téléphones compatibles FeliCa et l accès au réseau pour toutes les opérations nécessitant l utilisation d Internet mobile.

19 17 Partenaire financier Groupe NTT (NTT DoCoMo et NTT Data) : finance en partenariat avec JR East le développement de l infras-tructure lecteurs chez les commerçants. Autres acteurs FeliCa Network : fournisseur de la licence et de la plate-forme de gestion des services FeliCa. Autres émetteurs-accepteurs d application Mobile FeliCa. Commerçants : permettent l utilisation de Suica comme porte-monnaie électronique. Bitwallet : a réalisé le premier porte-monnaie électronique EDY (Euro Dollar Yen) en À la mi-2006, leur nombre atteint 20 millions et ils sont acceptés par boutiques. ID : service créé par NTT DoCoMo permettant de disposer de l application carte de crédit sur son mobile compatible FeliCa. LES FONDEMENTS DU MODÈLE ÉCONOMIQUE Ils reposent sur trois éléments. L augmentation des transactions : augmentation de la vitesse, de la satisfaction des usagers, diminution des fraudes ; augmentation du nombre de transactions par la superposition d un réseau marchand. Le partage des revenus avec les acteurs partenaires selon l utilisation du réseau : opérateurs de transport ; acteurs financiers (cartes de crédit avec application Suica) ; commerçants ; FeliCa Network (selon utilisation de FeliCa Mobile) ; Groupe NTT (déploiement des lecteurs chez les commerçants). Le contrôle de différentes fonctions de la chaîne de valeur FeliCa Mobile : prise de parts dans FeliCa Network : licence pour utilisation du standard et de la plate-forme ; prise de parts dans Bitwallet, société propriétaire du porte-monnaie électronique sur mobile. LES FACTEURS CLÉS La création de sources nouvelles de revenus. Le développement d une vision prospective : une solution standardisée qui a permis à terme l interopérabilité avec d autres solutions existantes et ainsi l extension du réseau Suica ; exploration très tôt des opportunités offertes par le marché des moyens de paiement au Japon. La mise en place d un système ouvert avec contrôle des rôles stratégiques. LES PERSPECTIVES Mobile Suica n est pas encore un succès. Deux ans après son lancement, seulement 1 million d usagers avaient souscrit un abonnement contre 20 millions de cartes Suica en circulation. L usage du téléphone portable pour les paiements de proximité n est pas encore ancré dans les comportements.

20 Oyster 1 Oyster 2 1 Pulse Pilote NFC O2 Wallet Tokyo Seoul 49 millions 18 Une réalité qui fonctionne déjà à l étranger 1995 Le Corée du Sud en chiffres Premières cartes d habitants (2007), Singapour 23 millions dans le Grand Séoul (2008) 40 millions d abonnés à un mobile (2007), soit 81,2 % de taux de pénétration. La Corée du Sud : un laboratoire qui personnalise la technologie 13,7 millions de trajets effectués chaque jour dans l agglomération de Séoul IT for Seoul Public Transpor Reform, Young Wook Park, Korea Smart Card Corp, 2006 Korea : South Korea National Statistical Office, MOCT 2001 Suica pme Suica 2 LA PROBLÉMATIQUE crédit View Suica 2004/ NFC Mobile Suica / 2010 Séoul, la troisième ville la plus peuplée au monde, un embouteillage à ciel ouvert, a lancé en 2002 un projet de réforme globale des transports publics (Seoul Transport System Reform) pour dissuader les Application Mobile Pilote T-Money T-Money NFC gens d utiliser leur propre véhicule, en améliorant la régulation et en favorisant l utilisation des transports collectifs. Une nouvelle tarification basée sur la distance parcourue a été mise en place et on a procédé à une refonte des systèmes de billettique En 2004, la municipalité de Séoul a lancé la carte sans contact T-Money, qui a unifié le système de tarification des transports en commun et prépayée Deux pilotes réalisé EZ-Link 1l interopérabilité EZ-Link 2 des titres de transport NFCpour les systèmes de transports publics, bus et métro, de la capitale et de ses environs. L intermodalité est devenue alors plus simple pour des milliers d usagers, qui avec le même titre de transport ont pu accéder désormais aux différents moyens de transports publics et aussi payer les parkings et les taxis Pasmo 2007 LA MISE EN ŒUVRE Séoul a été la première ville au monde, en 1995, à expérimenter la carte sans contact comme titre de transport. Celle-ci a rapidement été adoptée par les usagers (14,2 millions de cartes de transport en 2001). Chaque opérateur de transport a développé sa propre carte, et l usager devait avoir plusieurs cartes pour effectuer ses trajets de bout en bout. Pour développer la carte unique T-Money, une joint-venture, KSCC (Korean Smart Card Corp.) 7, a été créée pour s occuper de son émission et gérer les applications et le traitement des transactions. T-Money en millions de cartes en circulation points de vente lecteurs 22 millions de transactions par jour Deux versions de T-Money ont été développées : une version respectant les standards de la carte Mifare 8 pour assurer l interopérabilité de la nouvelle solution T-Money avec les lecteurs déjà en place dans le métro et les bus ; une version améliorée pour les combi-cards ou cartes multi-applicatives, qui disposent des standards 9 de communication et de sécurité avec une interface de communication Mifare pour l interopérabilité de l application transport. Séoul 11 lignes de métro (+ 2 en construction), 287 km de ligne et 391 stations 764 lignes de bus (soit km) régies par 67 opérateurs privés Le développement de la carte T-Money a été guidé par la volonté d en faire un outil de la vie quotidienne et d offrir de nouveaux services et des applications complémentaires tels que : le porte-monnaie électronique permettant de payer taxis et parkings ; le titre d admission dans des parcs d attractions ou des musées. T-Money est également une application portée sur d autres supports : les cartes de fidélité ; les cartes de crédit. 7. KSCC (Korean Smart Card Corp.) : joint-venture de plusieurs entreprises privées (LG + CNS) et du Seoul Metropolitan Government (35 %), créé pour développer et gérer la nouvelle carte sans contact T-Money. 8. Mifare : protocole sans contact développé par Philips. 9. Standards de communication et de sécurité : type B selon les normes de standardisation des cartes sans contact (voir glossaire).

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC

NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC NOVEMBRE 2009 DOCUMENT FONCTIONNEL COMMUN (DOFOCO) DES APPLICATIONS BILLETTIQUES SUR MOBILE NFC Introduction Les problématiques relatives aux applications billettiques sans contact (dites NFC : Near Field

Plus en détail

Nouveaux supports et nouveaux canaux de distribution au sein de SNCF ProximitéS

Nouveaux supports et nouveaux canaux de distribution au sein de SNCF ProximitéS Nouveaux supports et nouveaux canaux de distribution au sein de SNCF ProximitéS Département DSI - PIT 209/211 rue de Bercy 75585 Paris Cedex 12 Journée technique «Coordination des réseaux de transport

Plus en détail

Le projet d application billettique commune «ABC»

Le projet d application billettique commune «ABC» Le projet d application billettique commune «ABC» Présentation du 29 mai 2013 Grande Arche de la Défense Auditorium de la Paroi Nord Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Energie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne

Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne Carte bretonne des déplacements KorriGo s étend à toute la Bretagne Avec plus de 250 000 cartes émises à ce jour, la carte multimodale KorriGo - lancée en 2006 - est entrée dans le quotidien des utilisateurs

Plus en détail

ANNEXE 6 SCENARIO SYSTEME TELE-BILLETTIQUE DE LMCU

ANNEXE 6 SCENARIO SYSTEME TELE-BILLETTIQUE DE LMCU ANNEXE 6 SCENARIO SYSTEME TELE-BILLETTIQUE DE LMCU LE SCENARIO BILLETTI QUE DE BASE ET SA VA RIANTE Les grands principes fonctionnels et techniques retenus sont les suivants en termes de : > Supports retenus

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

Les principaux acteurs du marché, banques et opérateurs, lancent une expérimentation commune

Les principaux acteurs du marché, banques et opérateurs, lancent une expérimentation commune www.payezmobile.com Dossier de presse paiement sans contact par téléphone mobile Les principaux acteurs du marché, banques et opérateurs, lancent une expérimentation commune (Paris, 9 novembre 2007) -

Plus en détail

Les Services Mobiles NFC et les territoires

Les Services Mobiles NFC et les territoires Les Services Mobiles NFC et les territoires Atelier «Services Mobiles Territoriaux» 29 Avril 2010 Vaison La Romaine C Tournier-Lasserve - Resp. TIC et Services Mobiles Une nouvelle étape pour le développement

Plus en détail

Apparues au cours des 10 dernières

Apparues au cours des 10 dernières Quand le mobile devient titre de transport... Par Olivier Delclos (03) Fantasme d ingénieur, mythe journalistique ou simple anticipation marketing, le mobile NFC (Near Field Communication) fait partie

Plus en détail

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs «SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs Gadget technologique ou un outil de la mobilité durable? www.gart.org Plaq_GART.indd 1 18/11/09 11:20:42 Logica, partenaire du GART dans la conduite

Plus en détail

COTITA Journée technique 27 janvier 2009. La démarche billettique interopérable en Bourgogne

COTITA Journée technique 27 janvier 2009. La démarche billettique interopérable en Bourgogne COTITA Journée technique 27 janvier 2009 La démarche billettique interopérable en Bourgogne w w w.c r-b o u rg o g n e.fr I Eléments de contexte LES FLUX TER EN BOURGOGNE Le trafic ferré* de voyageurs

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

SOLUTIONS DE VALIDATION

SOLUTIONS DE VALIDATION SOLUTIONS DE VALIDATION Systèmes billettiques intelligents pour renforcer la compétitivité Amélioration de la mobilité urbaine Réduction de la pollution Augmentation de l'efficacité www.parkeon.com QUALITÉ

Plus en détail

Les services mobiles sans contact

Les services mobiles sans contact 22 février 2010 Les services mobiles sans contact Etude relative à l émergence des services mobiles sans contact et leur impact potentiel sur le marché des télécommunications mobiles Les services mobiles

Plus en détail

Les services mobiles sans contact

Les services mobiles sans contact 22 février 2010 Les services mobiles sans contact Etude relative à l émergence des services mobiles sans contact et leur impact potentiel sur le marché des télécommunications mobiles Autorité de régulation

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

T-Smart : une billettique connectée

T-Smart : une billettique connectée T-Smart : une billettique connectée 1 Table des matières Contexte... 3 La complexité de l écosystème NFC... 3 Les objectifs de T-Smart... 4 Principes de Fonctionnement de T-Smart... 4 L innovation selon

Plus en détail

Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport

Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport Michel Leduc VP Marketing Neowave 28 Mars 2013 XIXème Forum Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le Transport Explosion des services sur le Web Absence d infrastructure Lecteur de carte à puce Déploiement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. TCL SYTRAL lance la première agence en ligne. Janvier 2013

DOSSIER DE PRESSE. TCL SYTRAL lance la première agence en ligne. Janvier 2013 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 TCL SYTRAL lance la première agence en ligne SOMMAIRE PREAMBULE 1. e-tecely : UN SYSTEME INNOVANT ET PERFORMANT 2. LES FONCTIONNALITES ESSENTIELLES D e-tecely 3. L AGENCE

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Dématérialisation : «L arlésienne» du Mobile NFC vs les déploiements du Smart Object NFC

Dématérialisation : «L arlésienne» du Mobile NFC vs les déploiements du Smart Object NFC Dématérialisation : «L arlésienne» du Mobile NFC vs les déploiements du Smart Object NFC Michel Leduc Juin 2010 Neowave 1 Neowave Pourquoi la dématérialisation? Pour l Usager Commodité Accessibilité Autonomie

Plus en détail

Compagnie des Transports Strasbourgeois. Innovation à Strasbourg : le ticket de transport devient numérique

Compagnie des Transports Strasbourgeois. Innovation à Strasbourg : le ticket de transport devient numérique Compagnie des Transports Strasbourgeois Innovation à Strasbourg : le ticket de transport devient numérique Mardi 11 juin 2013 Sénat La CTS (Compagnie des Transports Strasbourgeois) lance U GO, son application

Plus en détail

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif

Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Juin 2010 D O S S I E R D E P R E S S E Le vélo chez Keolis : une offre sur mesure intégrée au réseau de transport collectif Contacts Presse Direction de la Communication Lucile Chevallard, 01 71 18 00

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

MARSEILLE MÉTROPOLE N.F.C* Near Field Communication

MARSEILLE MÉTROPOLE N.F.C* Near Field Communication MARSEILLE MÉTROPOLE N.F.C* Near Field Communication Le sans contact C est quoi? C'est une technologie permettant une communication en champ proche, sans contact, avec un mobile ou une carte bancaire. Plus

Plus en détail

Gestion de l Identité Numérique

Gestion de l Identité Numérique Gestion de l Identité Numérique La France veut accélérer et consolider le développement de l Economie numérique, instaurer la confiance numérique et lutter contre la fraude et l usurpation d identité,

Plus en détail

Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques

Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques Préambule Les pratiques culturelles des Français connaissent depuis plusieurs années déjà de profondes mutations 1.

Plus en détail

PAYBILL : faire de la carte bancaire un sésame pour la Mobilité

PAYBILL : faire de la carte bancaire un sésame pour la Mobilité PAYBILL : faire de la carte bancaire un sésame pour la Mobilité 1 Table des matières CONTEXTE... 3 Le parcours client en question, freins rencontrés par le voyageur... 3 La vague du paiement sans contact...

Plus en détail

La biométrie au cœur des solutions globales

La biométrie au cœur des solutions globales www.thalesgroup.com GESTION D IDENTITÉ SÉCURISÉE La biométrie au cœur des solutions globales Risques et solutions Explosion de la mobilité des personnes et des échanges de données, croissance des flux

Plus en détail

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France Connexion sans fil dans des autocars : une première en France A l occasion de ses 100 ans, la Régie Départementale des Transports des Bouches-du-Rhône (RDT13) fait figure de précurseur en équipant la ligne

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Séminaire ACSEL / Baker & McKenzie Les Objets Connectés : enjeux et confiance. L environnement réglementaire des objets connectés

Séminaire ACSEL / Baker & McKenzie Les Objets Connectés : enjeux et confiance. L environnement réglementaire des objets connectés Séminaire ACSEL / Baker & McKenzie Les Objets Connectés : enjeux et confiance L environnement réglementaire des objets connectés 19 mai 2015 Christian Blomet Avocat Groupe ITC Baker & McKenzie SCP est

Plus en détail

Périmètre des activités et des acteurs

Périmètre des activités et des acteurs Périmètre des activités et des acteurs ETUDES CONSEILS PRODUCTION AUDIOVISUELLE NUMERIQUE IMPRIMERIE & INDUSTRIES GRAPHIQUES TRANSPORTS ROUTAGE LOGISTIQUE INFORMATIQUE CREDIT CONSOMMAT. PUBLICITE CENTR

Plus en détail

BPCE et Visa Europe proposent la «Technologie micro SD», pour un paiement sans contact accessible aux smartphones

BPCE et Visa Europe proposent la «Technologie micro SD», pour un paiement sans contact accessible aux smartphones Paris, le 23 juin 2011 BPCE et Visa Europe proposent la «Technologie micro SD», pour un paiement sans contact accessible aux smartphones Le Groupe BPCE et Visa Europe lancent une nouvelle solution de paiement

Plus en détail

PROJET PAIEMENT EXPRESS

PROJET PAIEMENT EXPRESS PROJET PAIEMENT EXPRESS CONTEXTE DU PROJET POUR LE CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE : - La suite de Projets Collaboratifs (Payer Mobile) - Donner l impulsion sur le Territoire - Volonté d associer le NLL Philippe

Plus en détail

PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise

PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise PubliBike: un système clés en main pour votre ville ou votre entreprise Une prestation de «Le dernier kilomètre à vélo» Proposer et gérer un réseau national de vélos en libre-service relié aux transports

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

Consultation du SEPA Cards Standardisation Volume V5.5 Chapitre 5 : «Exigences sécuritaires»

Consultation du SEPA Cards Standardisation Volume V5.5 Chapitre 5 : «Exigences sécuritaires» Consultation du SEPA Cards Standardisation Volume V5.5 Chapitre 5 : «Exigences sécuritaires» Contribution du Commerce PCI-DSS et protection des données cartes de paiement : évolution vers le «chiffrement

Plus en détail

Compagnie des Transports Strasbourgeois. Innovation : Achat et validation des titres de transport avec un téléphone NFC

Compagnie des Transports Strasbourgeois. Innovation : Achat et validation des titres de transport avec un téléphone NFC Compagnie des Transports Strasbourgeois Innovation : Achat et validation des titres de transport avec un téléphone NFC 5 avril 2013 Contact presse : Camille JANTON 03.88.77.70.24 / 06.03.78.12.59 STRASBOURG

Plus en détail

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie

Solutions de paiement embarquées. 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Solutions de paiement embarquées 21 Octobre 2011 Matthieu Bontrond Expert Cryptographie Agenda 1. Introduction à la monétique 2. Présentation de la société 3. Normes et Standards 4. Enjeux techniques 5.

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE Marie-Claire Capobianco, Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Directeur des Réseaux France Bernard Roy, Directeur de la Stratégie de La Banque Postale Laurent Goutard, Directeur

Plus en détail

Forum International de l Assurance

Forum International de l Assurance Forum International de l Assurance La dématérialisation des échanges en assurance santé Enjeux Retours d expériences Perspectives Antoine AIZPURU Président Cegedim Assurances 19 Avril 2013 Introduction

Plus en détail

Le financement de l ESS par la BPI en France

Le financement de l ESS par la BPI en France 1 Le financement de l ESS par la BPI en France Encourager un moteur du développement urbain local Cette fiche utile se propose de revenir sur l importance de l Economie Sociale et Solidaire pour les territoires

Plus en détail

LES CARTES DE PAIEMENT DANS UN NOUVEL ENVIRONNEMENT MULTICANAL ET CONCURRENTIEL :

LES CARTES DE PAIEMENT DANS UN NOUVEL ENVIRONNEMENT MULTICANAL ET CONCURRENTIEL : LES CARTES DE PAIEMENT DANS UN NOUVEL ENVIRONNEMENT MULTICANAL ET CONCURRENTIEL : Comment adapter les processus de distribution et de services en France? Étude GM Consultants & Associés Document de Présentation

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

TRIANGLE 2 L INTEROPERABILITE AU NIVEAU NATIONAL ET INTERNATIONAL SNCF 19 MARS 2015

TRIANGLE 2 L INTEROPERABILITE AU NIVEAU NATIONAL ET INTERNATIONAL SNCF 19 MARS 2015 TRIANGLE L INTEROPERABILITE AU NIVEAU NATIONAL ET INTERNATIONAL SNCF L idée de Calypso Networks Association (CNA) : Origines Permettre aux clients «billettisés» au moyen de la technologie Calypso d utiliser

Plus en détail

GdFA. Votre outil de Gestion des Files d Attente en boutique

GdFA. Votre outil de Gestion des Files d Attente en boutique GdFA Votre outil de Gestion des Files d Attente en boutique Année 2012 Gérez vos files d attente en boutique La solution idéale pour gérer et optimiser votre accueil en boutique, à partir de seulement

Plus en détail

Des solutions évoluées destinées aux entreprises

Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M En tant qu opérateur de solutions de télécommunications pour les entreprises, notre gamme Hub One Telecom repose sur des expertises

Plus en détail

Perspectives et enjeux du m-tourisme. M-Tourism Day Telecom Valley - 22 novembre 2011

Perspectives et enjeux du m-tourisme. M-Tourism Day Telecom Valley - 22 novembre 2011 Perspectives et enjeux du m-tourisme M-Tourism Day Telecom Valley - 22 novembre 2011 La DGCIS et le m-tourisme Réalisation d une étude «Prospective du m-tourisme», réalisée par IDATE (V. Bonneau) et Horwath-Kanopée

Plus en détail

Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile

Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile Les Nouveaux Moyens de Paiement Mobile Paiement de proximité & Paiement sans contact Conférence Acsel 04/12/09 1 Charles Morane & Dominique Esprit Quelques chiffres sur le marché du téléphone mobile Etude

Plus en détail

ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l

ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Contexte de la mobilité urbaine Besoins Population

Plus en détail

Mission CDC Numérique. Etude sur les solutions de dématérialisation des titres de transports

Mission CDC Numérique. Etude sur les solutions de dématérialisation des titres de transports Mission CDC Numérique Etude sur les solutions de dématérialisation des titres de transports Juillet 2008 1 Benchmark International Introduction... 3 Etat des lieux et sélection des sujets d étude... 3

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires

Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires Le spécialiste du crédit à la consommation au service des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Le spécialiste du crédit à la consommation

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement de l application NFC sur le réseau

Dossier de presse. Lancement de l application NFC sur le réseau Dossier de presse Lancement de l application NFC sur le réseau Le lundi 17 juin 2013, à Caen Contacts presse : Marc Thébault, Directeur de la communication, Caen la mer, 06 84 71 10 80, m.thebault@agglo-caen.fr.

Plus en détail

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

Conférence de Presse Groupama Banque

Conférence de Presse Groupama Banque Conférence de Presse Groupama Banque 22 mai 2014 Intervenants 2 Michel Lungart, Directeur Assurances, Banque et Services de Groupama Bernard Pouy, Directeur général de Groupama Banque Sommaire 3 Introduction

Plus en détail

contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets

contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets contactless & payment certification et tests de bout en bout pour des dispositifs de paiement sans contact Conseil indépendant

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet Pour un Futur [simple] Téléchargez le rapport complet Entreprise, collectivité : vous souhaitez en savoir plus et rentrer dans la dynamique du véhicule électrique? Retrouvez dans le rapport complet du

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Les Services Financiers Mobiles Et Paiement Mobile

Les Services Financiers Mobiles Et Paiement Mobile Les Services Financiers Mobiles Et Paiement Mobile Adel AMRI Chief Technology Officer - CTO 2011 1 Sommaire La caractérisation des services financiers mobiles La plate-forme technologique qui sous-tend

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE ADITU, un outil de la compétitivité économique et numérique des territoires Les premiers retours positifs d un projet innovant Inauguration 28 Novembre 2007

Plus en détail

La Qualité de SFR Business Team

La Qualité de SFR Business Team La Qualité de SFR Business Team au service de ses clients Faire équipe avec vous est la promesse de SFR Business Team faite à son marché. Présent et performant sur l ensemble des segments, de la TPE au

Plus en détail

L intermodalitédans et entre les réseaux du Grand Besançon

L intermodalitédans et entre les réseaux du Grand Besançon L intermodalitédans et entre les réseaux du Grand Besançon CEREMA 20/11/2014 1 Une agglomération de «taille moyenne» La Communauté d Agglomération du Grand Besançon, - AOT sur un PTU de 59 communes, soit

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST

CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST CONFÉRENCE DE PRESSE TERRITOIRE DE LA CÔTE OUEST Jeudi 28 mai 2015 PRÉSENTATION DES NOUVEAUX BUS DU RÉSEAU KAR'OUEST PRÉSENTATION DE LA CARTE DE VIE QUOTIDIENNE Sommaire Communiqué de presse..page 3 11

Plus en détail

SFR Business Global Access

SFR Business Global Access SFR Business Global Access Travaillez partout comme si vous étiez au bureau! sfrbusinessteam.fr En déplacement, restez connecté à votre entreprise en toute circonstance Avec, accédez partout et en toute

Plus en détail

LE HAUT DEBIT A CHAMPS SUR TARENTAINE

LE HAUT DEBIT A CHAMPS SUR TARENTAINE DOSSIER DE PRESSE LE HAUT DEBIT A CHAMPS SUR TARENTAINE PRESENTATION DE LA BORNE CYBERCANTAL TERRITOIRES Jeudi 8 décembre 2005 à 16 heures 1 Le haut débit dans le Cantal Le Conseil Général du Cantal et

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients 1. Introduction ERDF est à la recherche de solutions innovantes

Plus en détail

QLIKVIEW POUR SALESFORCE

QLIKVIEW POUR SALESFORCE QLIKVIEW POUR SALESFORCE Exploiter rapidement et facilement les données issues de votre CRM QlikView simplifie l intégration de la Business Discovery à une Plate-forme PaaS (Platform as a Service) éprouvée

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE METZ 16 NOVEMBRE 2010 Paiement de Stationnement par Téléphone Portable

CONFERENCE DE PRESSE METZ 16 NOVEMBRE 2010 Paiement de Stationnement par Téléphone Portable Contact Presse : Nathalie SCHAUBER nschauber@mairie-metz.fr +33(0)6 17 64 21 59 Page 1 sur 9 Pas de monnaie? Pas de problème! Régler son stationnement par téléphone portable La Ville de Metz propose un

Plus en détail

L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT

L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT L INNOVATION AU POINT D ENCAISSEMENT Une vision avant-gardiste Depuis trois décennies, VeriFone est le leader mondial en matière de technologies de paiement. Précurseur et chef de file du secteur, VeriFone

Plus en détail

11 juillet 2014. 1. La capacité pour les collectivités de recouvrer les coûts d investissements ;

11 juillet 2014. 1. La capacité pour les collectivités de recouvrer les coûts d investissements ; Contribution de la Caisse des Dépôts à la consultation publique de l ARCEP sur le modèle générique de tarification de l accès aux réseaux en fibre optique jusqu à l abonné en dehors des zones très denses

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008

UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008 22 & 23 janvier 2008, Skhirat, Maroc UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008 Marc le Tourneur, Directeur Général SOMMAIRE 1. L ORGANISATION DES DEPLACEMENTS

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse Dossier de Presse 2011 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contact Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Sommaire

Plus en détail

Transformation digitale

Transformation digitale La plateforme bancaire internationale. Pour chaque métier. décembre 2015 Transformation digitale Les défis de la distribution bancaire Par Olivier Cruanès, Responsable Marketing SOMMAIRE 1 La révolution

Plus en détail

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins Sage CRM et Sage CRM.com Sage CRM, le CRM * à votre mesure LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L EFFICACITÉ Sage CRM dispose d une architecture technique

Plus en détail

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée 20 octobre 2006 révolution dans les moyens de paiement Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée C est une véritable révolution qui se prépare : dès

Plus en détail

Enjoy work, enjoy life.

Enjoy work, enjoy life. Enjoy work, enjoy life. Enjoy sharing [Enjoy sharing] Arkadin s impose comme le fournisseur de services de collaboration à plus forte croissance du marché. Nous proposons une gamme complète de solutions

Plus en détail

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Introduction et cadrage Jean Pierre Buthion, Pdt de la Commission Identités Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Analyse et synthèse

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

Sage CRM Sage CRM.com

Sage CRM Sage CRM.com Sage CRM Solutions Sage CRM Sage CRM.com Parce que vous souhaitez > Développer votre portefeuille de prospects > Entretenir une relation régulière avec vos clients > Disposer d outils pour vous organiser

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

Compréhension des besoins et des exigences des entreprises quant au déploiement des infrastructures très haut débit en région Pays de la Loire

Compréhension des besoins et des exigences des entreprises quant au déploiement des infrastructures très haut débit en région Pays de la Loire Compréhension des besoins et des exigences des entreprises quant au déploiement des infrastructures très haut débit en région Pays de la Loire 1 SOMMAIRE La démarche mise en œuvre Notre analyse Identification

Plus en détail