le règne de la beauté LE CINÉMA DENYS ARCAND CINÉ-PSY VU PAR... CINÉMA VALEUR SÛRE LA PETITE REINE UN ÉTÉ EN PROVENCE LE TEMPS DE L AVENTURE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le règne de la beauté LE CINÉMA DENYS ARCAND CINÉ-PSY VU PAR... CINÉMA VALEUR SÛRE LA PETITE REINE UN ÉTÉ EN PROVENCE LE TEMPS DE L AVENTURE"

Transcription

1 magazine n 9 mai et juin 2014 GRATUIT & n 9 le règne de la beauté un film de CINÉ-PSY JEUNE ET JOLIE VALEUR SÛRE JEUNE ET JOLIE DENYS ARCAND CINÉMA GASTRONOMIQUE LECTEURS, LECTRICES GOURMANDS, GOURMANDES LE CINÉMA VU PAR... DENYS ARCAND ENTREVUE EXCLUSIVE! 24 nouveautés à l affiche LA PETITE REINE UN ÉTÉ EN PROVENCE LE TEMPS DE L AVENTURE

2

3 Mot de la rédaction LA DERNIÈRE FOIS, C ÉTAIT IL Y A VINGT ANS! L e Festival de Cannes est la plus grande manifestation cinématographique au monde. Beaucoup de personnes se retrouvent sur la Croisette et tentent de découvrir «le» film dont tout le monde parlera dans les prochains mois. Mais comme on n est pas tout seul, il faut jouer du coude pour faire sa place aux visionnements. Jusqu à maintenant, le besoin ne s était pas fait sentir pour justifier ma présence dans ce cirque. Les échos qui nous arrivaient nous informaient suffisamment. Or, depuis peu, le Cinéma Beaubien a obtenu de la Régie du cinéma du Québec une permission spéciale qui lui permet de présenter des films qui autrement n auraient pas la chance d être montrés aux cinéphiles d ici. Bien entendu, les prochains films de Xavier Dolan, des frères Dardenne, de Stéphane Lafleur et plusieurs autres sont déjà assurés de trouver leur place sur nos écrans. Ce sera donc ma mission de découvrir ces autres trésors que vous voudrez voir dans les prochains mois. Et comme vous le lirez en page 20, l équipe du Cinéma Beaubien collabore aussi depuis un an avec celle du Cinéma du Parc. Une autre bonne raison d aller à la recherche de ces trésors! N 9 Pendant ce temps, sur nos écrans, vous pourrez découvrir plus d une vingtaine de films parmi lesquels, LE RÈGNE DE LA BEAUTÉ, un long métrage qui présente des histoires d amours comme seul Denys Arcand peut le faire. Toujours du côté des films québécois, LA PETITE REINE raconte une lente «déchéance sportive». Soulignons que le scénario est de Sophie Lorain et Catherine Léger et qu elles ont fait un travail remarquable. Dans POUR QUE PLUS JAMAIS, le réel et la fiction se côtoient également avec brutalité. La scénariste et réalisatrice Marie Ange Barbancourt s est inspirée de faits réels pour nous parler de ces événements tragiques. PRÉSENTATION SPÉCIALE Pour la cinquième année, nous présenterons, en collaboration avec l Académie des arts et techniques du cinéma, «LES NUITS EN OR 2014», les meilleurs courts métrages mondiaux de l année, gagnants de César, d Oscar, de BAFTA, de Magritte La crème de la crème. Et c est un soir seulement, le 5 juin. À ne pas manquer! (M.F.) cinemabeaubien.com 3 Magazine Beaubien n 9 mai et juin 2014

4 Sommaire n 9 Chroniques LE CINÉMA VU PAR... Denys Arcand 16 JEUNE ET JOLIE «Formidable actrice dont on n a pas fi ni d entendre parler [...] La maîtrise d un réalisateur parvenu au sommet de son métier [...] Ce n est pas de l art ostentatoire, la mise en scène est discrète mais, pour qui y est sensible, de cette précision qui conditionne l effi cacité.» (J. Roy, L Humanité) Dans ce numéro VALEUR SÛRE 05 En couverture Le Règne de la beauté 12 Info-ciné 12 L Opéra au cinéma 12 Les Nuits en or 14 Films pour enfants 22 Index 06 CINÉMA GASTRONOMIQUE 18 LE CINÉMA DU PARC 20 Magazine Beaubien n 9 mai et juin cinemabeaubien.com

5 LE RÈGNE DE LA BEAUTÉ Un film de Denys Arcand Du même réalisateur : Les Invasions barbares Québec «Arcand s interroge à nouveau sur la nature des rapports amoureux» dans une œuvre qui pourrait être son testament filmique. (Le Clap) GÉNÉRIQUE : Québec (V.O.F.). Drame sentimental écrit et réalisé par Denys Arcand. Mus. orig. : Pierre-Philippe Côté. Int. : Éric Bruneau, Mélanie Thierry, Marie-Josée Croze. Bande-annonce SYNOPSIS : Jeune architecte doué, Luc mène une vie stable et confortable dans Charlevoix en compagnie de sa femme Stéphanie, une monitrice de sport. Sa carrière prend son envol, sa vie sociale est riche en activités de plein air et en amitiés : en somme, il savoure le bonheur au quotidien. Mais un jour, invité à Toronto dans le cadre d un colloque sur l architecture, il rencontre une femme intrigante et tentatrice, Lindsay, dont il s entiche et qui, en l espace de deux nuits, bouleversera sa vie. Luc doit alors faire face à cette passion qui le dévore de l intérieur, sachant qu elle risque de détruire le couple qu il forme avec Stéphanie. NOTES : Denys Arcand a choisi le centre-ville de Toronto pour décor à son nouveau long métrage qui, selon ses dires, pourrait également être son dernier. S intitulant au départ Deux Nuits, LE RÈGNE DE LA BEAUTÉ a aussi été tourné à Montréal et à Paris, et, pour de nombreuses scènes extérieures, dans la région de Charlevoix et au cap Tourmente. On reconnaîtra aussi dans une séquence le Musée de la civilisation, à Québec. Même si on retrouve des habitués comme Yves Jacques et Marie-Josée Croze au générique, LE RÈGNE DE LA BEAUTÉ donne l occasion à Denys Arcand de diriger une nouvelle génération d actrices de talent : Mélanie Thierry (Ombline), fragile en conjointe trompée, Melanie Merkosky, vue à la télé canadienne-anglaise en maîtresse voluptueuse, ainsi que Magalie Lépine-Blondeau (19-2) et Geneviève Boivin-Roussy (Sarah préfère la course). Dans son premier grand rôle au cinéma, on retiendra évidemment le charme et la fougue d Éric Bruneau (Musée Éden), irrésistible dans la peau de Luc, don Juan écartelé dans un triangle amoureux inévitablement périlleux et périssable. Avec ce seizième long métrage, Arcand s attarde encore une fois à la trahison amoureuse sur fond d élan passionnel, thématique qui sert de carburant pour faire avancer le récit, mais aussi pour le distordre, l obsession de Luc pour Lindsay se révélant aussi vivifiante que destructrice. Cette nouvelle offrande du réalisateur âgé de 72 ans prouve qu il n a pas perdu la main, que son regard sur l amour est toujours incisif. Et malgré la noirceur de sa trame narrative, le film sait demeurer lumineux et sensuel grâce aux images à saveur urbaine et moderne d un côté, et bucolique et charlevoisienne de l autre. (P.B.) Magazine Beaubien n 9 mai et juin 2014 cinemabeaubien.com 5

6 LE CINÉMA VU PAR par Serge Pallascio DENYS «MES FILMS, ARCAND C EST MA VIE» Montréal Denys Arcand a dix-huit ans. En compagnie de son cousin Stéphane Venne, qui deviendra un célèbre compositeur de chansons dans les années , il emprunte la caméra 16 mm du père de celui-ci et tourne un court métrage muet de dix minutes qu ils intituleront À l est d Eaton. Si la référence à l institution commerciale, incontournable en son époque, est évidente, Arcand fait aussi un immense clin d œil au film À l est d Éden, tourné en 1955, par le réalisateur américain Elia Kazan. Humour, ironie, intelligence, culture. Tout Arcand s y retrouve déjà. Alors qu il vient de terminer son vingt-cinquième film, LE RÈGNE DE LA BEAUTÉ, le cinéaste a généreusement accepté de nous accorder un long entretien exclusif. Itinéraire d un créateur d imagesmouvement dont l œuvre est une radiographie décapante de la société québécoise. PHOTO : Jan Thijs 6 cinemabeaubien.com

7 Chronique Le cinéma vu par Éditions Le Clap : Vous faites du cinéma depuis 55 ans. Qu est-ce qui vous motive à en faire encore aujourd hui? Denys Arcand : Faire du cinéma, c est ma façon d être au monde, de vivre et de réfléchir. Je n`ai plus la même résistance physique et je suis plus angoissé que lorsque j étais jeune, mais le travail sur le plateau est toujours aussi gratifiant et j ai le même enthousiasme qu à mes vingt ans. J adore ça. E.L.C. : À quel moment avez-vous eu la certitude que le cinéma allait devenir le centre de votre vie? D.A. : En 1961, j ai fait Seul ou avec d autres. Par la suite, j ai rencontré Michel Brault, Gilles Groulx et Claude Jutra. Je suis tombé éperdument amoureux de leur façon de s habiller, de réfléchir, de vivre. Tout était éblouissant. Peu de temps après, j ai été engagé à l Office national du film. Je savais que j étais à ma place. E.L.C. : Quel est votre premier souvenir cinématographique? D.A. : Nous demeurions à Deschambault. J avais six ou sept ans et j ai vu, au couvent du village, un film sur les Incas dont je n ai jamais pu retrouver le titre. Sinon, il y a eu mon oncle qui était agronome et qui avait un projecteur 16 mm pour montrer des films aux agriculteurs. Les soirs d été, il en ramenait de Québec et les projetait sur un drap fixé sur le mur extérieur du garage de mon grand-père. C est ainsi qu à neuf ou dix ans j ai vu les premiers films d animation de Norman McLaren comme Le Merle. E.L.C. : Comment s est développé votre lien avec le cinéma? D.A. : Nous sommes ensuite déménagés à Montréal, près du parc Lafontaine. Il y avait des cinémas partout. J ai commencé à tricher sur mon âge et, dès quatorze ans, j allais régulièrement au cinéma, mais je choisissais mes films au hasard. Je me souviens que le cinéma Amherst présentait trois films pour 0,35. J ai vu plusieurs chefs-d œuvre, comme les westerns de John Ford, mais je ne le savais pas. Je le comprendrai plus tard quand je lirai les Cahiers du cinéma. E.L.C. : Si on faisait votre arbre généalogique en tant que cinéaste, qui retrouverait-on? D.A. : Luis Buñuel, Ingmar Bergman et le cinéaste américain John Ford. Voilà un réalisateur d une simplicité fondamentale. Pas d esbroufes ni d effets de caméra. J aime les films classiques où on raconte une histoire avec des personnages et de la profondeur. Chez Ford, il n y a que cela. E.L.C. : Toutes époques confondues, quel est le film que vous auriez aimé réaliser? D.A. : Il n y en a pas. C est pour cela que je fais du cinéma. Un cinéaste a toujours la prétention d apporter quelque chose de nouveau. C est quelqu un d extrêmement prétentieux avec un ego gigantesque qui dit : «Je vais apporter ma brique à l édifice et ma brique sera unique». E.L.C. : Quel acteur aimeriez-vous diriger? D.A. : Là encore, aucun. Et d abord, je ne dirige pas les acteurs, je les accompagne. Ils sont en partie libres et font parfois des choses que je ne contrôle pas. E.L.C. : Quelles sont la force et la faiblesse du cinéma actuel? D.A. : La force du cinéma actuel, c est notre extraordinaire liberté d expression. On peut tout dire dans un film maintenant. La faiblesse, c est que chaque film est devenu une aventure économique unique, donc fragile et difficile. Les Américains disent : «You re only as good as your last movie». E.L.C. : Louis Lumière aurait dit : «Une journée où je n apprends rien est une journée perdue». Qu en dites-vous vous-même? D.A. : J ai beaucoup de facilité à vivre sans travailler. C est sans doute pour cela que j ai fait moins de films que d autres. Peut-être ai-je perdu du temps dans ma vie, mais j ai simplement vécu facilement. E.L.C. : Si le cinéma n existait pas E.L.C. : Quel film scelle définitivement votre relation avec le cinéma? D.A. : Hamlet (1948) de Laurence Olivier même si ce n est pas un très bon film. À ce moment-là, je découvrais Shakespeare. Je croyais que c était un film de cape et d épée. Mais là, je me suis rendu compte que le cinéma pouvait être très sérieux et véhiculer des idées. E.L.C. : Que demandez-vous à un film? D.A. : Je veux entendre la voix d un homme qui me parle à travers un film. Ce peut être une histoire drôle comme souvent dans les films de Woody Allen ou une histoire dramatique de divorce comme chez Ingmar Bergman. Mais il y a un individu qui me parle à moi, un seul. E.L.C. : Quels sont les trois films que l on devrait regarder en priorité pour comprendre une partie de votre géographie intérieure? D.A. : Le Charme discret de la bourgeoisie (1972) de Luis Buñuel pour son humour. Scènes de la vie conjugale (1974) d Ingmar Bergman pour la profondeur des sentiments et le courage de se mettre à nu dans ses relations avec les femmes. Les Sept Samouraïs (1954) d Akira Kurosawa pour la puissance de la poésie épique japonaise. D.A. : J aurais probablement fait du théâtre, en tant qu auteur ou metteur en scène. C est de cela dont je me sens le plus proche. La conversation s étiole dans quelques dernières confidences. «Un film est quelque chose de tout à fait étrange», avoue-t-il. Bien que chacun ait la même importance à ses yeux, il reconnaît avoir eu sa part de succès, mais aussi d insuccès. «Le succès, c est quand on fait un film sur quelque chose dont les gens veulent entendre parler exactement à ce moment-là». Et de citer Le Déclin de l empire américain et Les Invasions barbares. Il n empêche que le cinéaste a la conviction qu un créateur va chercher son inspiration à l intérieur de lui-même. Tel l écrivain français Gustave Flaubert qui n avait pas hésité à affirmer «Madame Bovary, c est moi», Denys Arcand persiste et signe. «Je suis toujours le premier sujet de mes films. Mes films, c est ma vie». LE MUSÉE IMAGINAIRE de Denys Arcand Un auteur : Marcel Proust. Une œuvre littéraire : À la recherche du temps perdu de Proust et toute l œuvre théâtrale de William Shakespeare. Un musicien : Mozart. Une œuvre musicale : Les Variations Goldberg de Bach, interprétées par Glenn Gould. Un artiste visuel : Le peintre hollandais Vermeer. Une œuvre visuelle : L Assomption de la Vierge du Titien. Un lieu géographique : Le fleuve Saint-Laurent vu du cap de Deschambault. cinemabeaubien.com Erratum (Magazine n 183) 8) Dans le musée imaginaire du Cinéma vu par André Sauvé, vous auriez dû lire : Une œuvre musicale : Une aria d opéra interprétée par Maria Callas. Un artiste visuel : Le peintre américain Jackson Pollock. 7

8 LA PETITE REINE Un film de Alexis Durand Brault Du même réalisateur : Everywhere Québec inc. GÉNÉRIQUE : Québec (V.O.F.). Drame réalisé par Alexis Duran Brault. Scén. : Sophie Lorain et Catherine Léger. Mus. : Dazmo. Int. : Laurence Lebœuf, Patrice Robitaille, Denis Bouchard. Magazine Beaubien n 9 mai et juin 2014 «Cette plongée dans l univers du cyclisme et du dopage sportif profite pleinement de l immense» charisme de la comédienne Laurence Lebœuf. (Le Clap) «Un très joli conte filmique à l humour tordu,» mettant de l avant la force de la communauté. (M. Bartyzel, The Week) 8 SYNOPSIS : Jeune et ambitieuse, Julie est l une des favorites pour gagner la prochaine Coupe du monde de vélo sur route féminin. Sous les projecteurs depuis des années, elle se maintient parmi les meilleures grâce aux produits dopants recommandés par son entraîneur et son médecin. Dénoncée par ce dernier, Julie plonge alors dans une spirale infernale de mensonges et de trahisons afin de poursuivre son rêve de réussite sportive. NOTES : Inspiré librement de la vie professionnelle de la cycliste Geneviève Jeanson, LA PETITE REINE offre à Laurence Lebœuf son plus beau rôle au grand écran. Pertinente en athlète déterminée et fonceuse, elle porte ce drame à bout de bras. Les prises de vue saisissantes des courses filmées à l international ajoutent au réalisme du drame. Le film aborde avec justesse et à hauteur de femme la crise du dopage qui secoue encore le monde du cyclisme professionnel. (P.B.) LA GRANDE SÉDUCTION À L ANGLAISE Un film de Don McKellar Du même réalisateur : Childstar Québec Canada GÉNÉRIQUE : Québec Canada min (V.F. de The Grand Seduction). Comédie réalisée par Don McKellar. Scén. : Ken Scott et Michael Dowse. Mus. : Maxime Barzel, Paul-Étienne Côté, François-Pierre Lue. Int. : Brendan Gleeson, Taylor Kitsch, Gordon Pinsent. SYNOPSIS : À Terre-Neuve, les résidants d un petit village côtier monte une opération séduction. Ils utilisent le mensonge et la supercherie pour attirer un jeune médecin qui voudra bien s établir chez eux. La venue de celui-ci leur vaudrait l obtention d un contrat faramineux de développement pétrolifère, créant richesse et emplois pour la communauté locale. NOTES : Remake de La Grande Séduction, succès inespéré du cinéma québécois sorti en 2003, cette relecture à l anglaise reprend avec bonheur la même trame narrative que l original. Tablant sur la personnalité débordante du comédien irlandais Brendan Gleeson (The General) et sur le charme de Taylor Kitsch (Friday Night Lights), le film de McKellar fait preuve d un humour ironique ainsi que d une morale bon enfant, tout en profitant de la grande beauté des côtes terre-neuviennes. (P.B.) Une publication DES ÉDITIONS Éditeurs Les Éditions Le Clap Mario Fortin Coordonnateur du contenu Simon Leclerc Directrice artistique Martine Lapointe Infographiste Catherine Ducharme Responsable de la programmation Mario Fortin Réviseure Marie Chabot Chroniqueurs Jessyka Beauregard-Blouin, Christian Bégin Pierre Blais, André Caron, Marcel Gaumond Sami Gnaba, Nicolas Lacroix Patrick Lonergan, Pier-Hugues Madore Serge Pallascio Publicité Vincent Labrecque : Richard Harvey : Sans frais : , poste 132 Sabrina Castonguay : Sans frais : , poste 128 Horaire des films Courriel Site Internet cinemabeaubien.com Plus de 300 points de distribution Le Magazine Beaubien est publié 6 fois par année par les Éditions Le Clap inc. Distribution Publicité Sauvage Distributeur officiel du magazine Beaubien LES ÉDITIONS LE CLAP 2327, boul. du Versant-Nord, bureau 290 Québec (Québec) G1N 4C2 cinemabeaubien.com

9

10 POUR QUE PLUS JAMAIS Un film de Marie Ange Barbancourt Québec GÉNÉRIQUE : Québec min (V.O.F.). Drame écrit et réalisé par Marie-Ange Barbancourt. Mus. : Boris Petrowski. Int. : Marie Ange Barbancourt, Bruny Surin, Jacquy Bidjeck. SYNOPSIS : Mia La Groue est une comédienne qui retourne dans son pays d origine, Haïti, pour sauver l héritage de sa mère, récemment assassinée, dont l argent et l entreprise familiale sont convoités par l une de ses sœurs et ses complices crapuleux. Détenue et soumise à la torture, Mia trouvera une aide inattendue et tentera de fuir ce pays au bord de la débâcle sociale. NOTES : Ce premier long métrage de l actrice québécoise d origine haïtienne Marie Ange Barbancourt s attarde à la déconfiture politique et sociale d Haïti à la veille du terrible tremblement de terre, survenu en janvier La réalisatrice pose un regard brutal sur la corruption qui gangrène son pays depuis de trop nombreuses années. Avec un souci de réalisme, ce drame démontre les méfaits de la violence et de la pauvreté, et donne l occasion à l athlète olympique Bruny Surin de faire ses premiers pas au grand écran. (P.B.) UN ÉTÉ EN PROVENCE Un film de Rose Bosch France GÉNÉRIQUE : France min (V.O.F.). Comédie dramatique écrite et réalisée par Rose Bosch. Int. : Jean Reno, Anna Galiena, Chloé Jouannet, Hugo Dessioux, Lukas Pelssier. SYNOPSIS : Léa, Adrien et leur frère Théo, sourd de naissance, sont emmenés malgré eux en Provence pour les vacances d été, leur père venant de quitter la maison à la suite d une querelle familiale. Ils seront donc laissés chez Paul, le grand-père qu ils n ont jamais connu. Jugeant Paul trop rigide, des affrontements éclatent et tous seront transformés par ces retrouvailles mouvementées. Magazine Beaubien n 9 mai et juin 2014 NOTES : Après un saut dans le drame avec son dernier film, La R a fl e, Rose Bosch change de direction et se gâte avec un long métrage lumineux tourné dans le sud de la France, dans les Alpilles, là où elle a grandi. Le récit propose une exploration générationnelle entre les Y, consuméristes, et les boomers, ces «hippies devenus papis», comme la cinéaste aime les surnommer. Utilisé à contre-emploi, Jean Reno se débrouille fort bien en grand-père désillusionné et rattrapé par le passé. (P.L.) 10 cinemabeaubien.com

11

12 Info-ciné LÉGENDES V.F. V.O.A. V.O.S.-T.F. V.O.S.-T.A. Version française Version originale anglaise Version originale avec sous-titres français Version originale avec sous-titres anglais CLASSEMENT DES FILMS En attente de classement. Peut être vu par des personnes de tous âges. Ne peut être vu que par des personnes âgées de 13 ans et plus ou accompagnées d une personne majeure. Ne peut être vu que par des personnes âgées de 16 ans et plus. Ne peut être vu que par des personnes âgées de 18 ans et plus. POUR NOUS JOINDRE 2396, rue Beaubien Est, Montréal (Québec) H2G 1N2 Téléphone : Courriel : Site Internet : cinemabeaubien.com BILLETTERIE EN LIGNE Vous pouvez acheter vos billets à notre billetterie en ligne 24 heures sur 24, sept jours sur sept. CINÉMA FAMILLE L environnement du Cinéma Beaubien est idéal pour les représentations «jeune famille». L entrée est gratuite (programmation courante seulement) pour les enfants de trois ans et moins. CINÉMA POUR GROUPE Réservez au plus tôt une salle du Cinéma Beaubien et profitez de nos tarifs avantageux. Réservations : , poste 18 ou CARTE ACCÈS MONTRÉAL La carte Accès Montréal donne droit à un billet gratuit à l achat d un billet à prix courant, le lundi après 18 h (selon la disponibilité des places). CARTE-CADEAU Les cartes-cadeaux, parfaites en toute occasion! En vente au guichet et au comptoir du cinéma. CARTE CINÉMA TAXES INCLUSES 6 FILMS Général 54,00$ Des frais de 2 $ par film s appliquent pour les représentations en 3D. ADMISSION TAXES INCLUSES RÉGULIER 3D Générale 12 $ 14 $ Tous les jours avant midi 9 $ 11 $ Lundi au vendredi avant 17 h (sauf les jours fériés) 10,50 $ 12,50 $ Dernier jour (admission générale) 5 $ 7 $ Étudiants (du dimanche au jeudi après 21 h) 10 $ 12 $ Âge d or (65 ans et plus) 10 $ 12 $ Jeune (14 à 17 ans) 10 $ 12 $ Enfant (13 ans et moins) 8,50 $ 10,50 $ Enfant (moins de 2 ans) GRATUIT Une preuve d âge sera exigée pour bénéficier des tarifs spéciaux. Prix sujets à changement sans préavis Espace publicitaire Faites connaître votre entreprise et vos services Réservez votre espace publicitaire dès maintenant en communiquant avec l un de nos représentants! Vincent Labrecque, Richard Harvey, , poste 132 Sabrina Castonguay, , poste cinemabeaubien.com

13 AMAZONIA Un film de Thierry Ragobert Du même réalisateur : La Planète blanche France Brésil GÉNÉRIQUE : France Brésil min (V.O.F.). Documentaire d aventures réalisé par Thierry Ragobert. Scén. : Thierry Ragobert, Johanne Bernard, Luiz Bolognesi, Louis-Paul Desanges et Luc Marescot. Mus. : Bruno Coulais. SYNOPSIS : Un petit singe capucin se retrouve au milieu de la jungle amazonienne à la suite de l écrasement de l avion qui le transportait. Il doit alors faire face à une flore luxuriante et mystérieuse et se méfier d une faune aussi diversifiée qu hostile. Heureusement, sa rencontre avec d autres singes lui permettra d apprendre à survivre au cœur de la forêt tropicale. «Avec la 3D, on plonge dans un spectacle grandiose fait de jeux de lumière et on se laisse emporter par la musique de Bruno Coulais comme un papillon dans le courant du vent. (J. Pouget, Elle)» NOTES : Aucun film ne s était autant attardé à nous faire découvrir la flore et la faune de la forêt amazonienne. Tourné en 3D, ce long métrage conçu pour plaire aux 7 à 77 ans vaut le détour pour son approche documentaire, ses images saisissantes et l attendrissant naturel du petit singe dans toutes les scènes, des plus comiques aux plus dangereuses. Réalisateur de La Planète blanche, Thierry Ragobert réussit son pari de nous émerveiller en filmant de main de maître ces lieux paradisiaques en voie de disparition. (P.B.) cinemabeaubien.com 13 Magazine Beaubien n 9 mai et juin 2014

14 «UVANGA est le premier film contemporain entièrement tourné à Igloolik sur l île de Baffin,» lieu de tournage d Atanarjuat, la légende de l homme rapide et du Journal de Knud Rasmussen. (Le Clap) Yellowknife International Film Festival Prix du meilleur film UVANGA Un film de Marie-Hélène Cousineau et Madeline Piujuq Ivalu Québec Canada GÉNÉRIQUE : Québec Canada min (V.O.A. et inuktitute avec sous-titres français). Drame réalisé par Marie-Hélène Cousineau et Madeline Piujuq Ivalu. Int. : Marianne Farley, Lukasi Forrest, Travis Kunnuk, Peter-Henry Arnatsiaq. SYNOPSIS : Anna retourne pour la première fois à Igloolik, un village où elle a enseigné quinze ans plus tôt. Elle fait le voyage avec son fils Tomas, né d une idylle avec l un des villageois. Alors qu elle est heureuse de faire découvrir à son fils ses origines, leur séjour est assombri par les souvenirs entourant la mort de son ancien amant. NOTES : Le collectif Arnait Video revient avec une œuvre originale et intéressante après de longues années d absence. Les réalisatrices Marie-Hélène Cousineau et Madeline Piujuq Ivalu signent leur second long métrage, UVANGA, le premier film contemporain entièrement tourné à Igloolik, sur l île de Baffin, lieu de tournage d Atanarjuat, la légende de l homme rapide et du Journal de Knud Rasmussen. (P.-H.M.) 14 cinemabeaubien.com

15 LES PROFS Un film de Pierre François Martin-Laval France Festival du film de Cabourg - Journées romantiques 2013 Swann d or de la meilleure actrice - Emmanuelle Devos Les Magritte du cinéma 2014 Meilleur acteur dans un second rôle Laurent Capulleto GÉNÉRIQUE : France min (V.O.F.). Comédie réalisée par Pierre François Martin-Laval. Scén. : Pierre François Martin-Laval et Mathias Gavarry, d après la bande dessinée de Pica et Erroc. Mus. orig. : Matthieu Gonet. Int. : Christian Clavier, Isabelle Nanty, Raymond Bouchard. SYNOPSIS : Le lycée Jules Ferry possède l une des pires réputations de la France entière. Seulement 12 % de ses élèves passent leur bac. Afin de contrer ce phénomène, la direction décide d engager une équipe de professeurs aux méthodes peu orthodoxes pour secouer cette bande de «sous-doués» et amener ceux-ci vers l excellence. la télé au sein de la troupe humoristique des Robins des bois. Pour ce nouveau projet, le cinéaste et comédien adapte avec désinvolture l univers de la série de bandes dessinées Les Profs de Pica et Erroc (plus de seize albums publiés). Le film rend un hommage certain aux deux films des Sous-doués avec Daniel Auteuil et démontre une volonté de donner une importance égale aux nombreux personnages qui colorent cette comédie. (P.B.) «LE TEMPS DE L AVENTURE est un saisissant portrait de femme rythmé par les mouvements du cœur d Alix, interprétée par une Emmanuelle Devos tout bonnement prodigieuse. (N. Schaller, Le Nouvel Observateur) LA VIE DOMESTIQUE Un film de Isabelle Czajka France GÉNÉRIQUE : France min» LE TEMPS DE L AVENTURE Un film de Jérôme Bonnell Du même réalisateur : J attends quelqu un France Belgique Irlande (V.O.F.). Drame réalisé par Isabelle Czajka. Scén. : Isabelle Czajka, d après l œuvre de Rachel Cusk. Mus. orig. : Éric Neveux. Int. : Emmanuelle Devos, Julie Ferrier, Natacha Régnier. GÉNÉRIQUE : France Belgique Irlande min (V.O.F.). Drame romantique écrit et réalisé par Jérôme Bonnell. Mus. orig. : Raf Keunen. Int. : Emmanuelle Devos, Gabriel Byrne, Gilles Privat. SYNOPSIS : Son mari ayant obtenu un poste en banlieue, Juliette décide de le suivre même si elle-même attend une réponse pour un emploi à Paris, dans le milieu de l édition. Rapidement, elle entre en contact avec ses voisines et s aperçoit que le quotidien en périphérie de la ville, où les femmes élèvent les enfants pendant que les maris travaillent, n est pas du tout fait pour elle. SYNOPSIS : Alix, comédienne en dilettante dans la quarantaine, tombe sous le charme d un Britannique d âge mûr, rencontré dans un train. Elle le retrouve par hasard à des funérailles et, troublée, croit être amoureuse. Cet incident va jusqu à remettre en question sa relation avec son copain actuel, Antoine, et bouleverse ses rapports avec ses proches alors qu elle hésite entre ses pulsions et sa raison. NOTES : Pour incarner Juliette, Isabelle Czajka a misé avec raison NOTES : Jérôme Bonnell réalise une œuvre tout en finesse sur les sur Emmanuelle Devos, l une des comédiennes les plus vues en France. L actrice déploie avec subtilité son talent pour décliner son exaspération et sa résistance face aux habitudes routinières et normatives de banlieusardes au mode de vie stéréotypé de l Amérique des années 50. Réflexion acerbe sur la carrière, la vie de famille et la monotonie abyssale d un quotidien où le shopping est roi, LA VIE DOMESTIQUE est un drame au charme corrosif. (P.B.) aventures amoureuses sans lendemain, celles qui surviennent sans prévenir et déstabilisent notre plan de vie. Une aventure qui existe ici surtout par la volonté d Alix, jouée en demi-teintes par Emmanuelle Devos, sûre d elle ou à fleur de peau, selon la scène. Au rythme d une valse-hésitation, ce beau récit dépeint les effets d une douce idylle clandestine dans le clair-obscur d une chambre d hôtel. (P.B.) cinemabeaubien.com 15 Magazine Beaubien n 9 mai et juin 2014 NOTES : Pierre François Martin-Laval s est illustré au théâtre et à

16 «Bien plus que la prostitution, c est l adolescence, avec sa mélancolie,» ses désillusions, sa clandestinité, qui est au cœur de ce beau film. (T. Mahler, Le Point) ATTILA MARCEL Un film de Sylvain Chomet France GÉNÉRIQUE : France min (V.O.F.). Comédie écrite et réalisée par Sylvain Chomet. Mus. orig. : Franck Monbaylet, Sylvain Chomet. Int. : Guillaume Gouix, Anne Le Ny, Bernadette Lafont. SYNOPSIS : Paul est un grand enfant trentenaire qui vit à Paris en compagnie de ses deux vieilles tantes. Passionné de piano, il est hélas muet comme une carpe et n a aucun souvenir de sa jeunesse. Sa routine sera bouleversée par sa rencontre avec madame Proust, une voisine qui, à l aide d une tisane, se révèle capable de faire ressurgir ce qui était profondément enfoui dans sa mémoire. JEUNE ET JOLIE Un film de François Ozon Du même réalisateur : Dans la maison France VALEUR SÛRE NOTES : Voilà plus de dix ans, Les Triplettes de Belleville nous avait littéralement charmés. Son réalisateur, Sylvain Chomet, délaisse cette fois le dessin animé et pénètre dans l imaginaire de l enfance où se côtoient un adulescent et des personnages féminins colorés, incarnés par Anne Le Ny, Hélène Vincent et l inoubliable Bernadette Lafont dans son dernier rôle au grand écran. Le cinéaste crée avec ATTILA MARCEL un univers foisonnant qui rappelle ceux de Jacques Demy, Boris Vian et même celui, candide, d Amélie Poulain. (P.B.) VOYEZ AUSSI SUR NOS ÉCRANS POUR UNE FEMME (V.O.F.) GÉNÉRIQUE : France min (V.O.F.). Drame écrit et réalisé par François Ozon. Mus. : Philippe Rombi. Int. : Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot. SYNOPSIS : Isabelle a dix-sept ans et évolue dans un milieu familial serein, entourée de son jeune frère, de sa mère et de son beau-père. Pourtant, à la suite de son dépucelage, elle s aventure dans une vie clandestine de prostituée. Recherchant des clients tous plus différents les uns des autres, elle camoufle ses nombreux contrats sexuels sous ses allures de lycéenne modèle. LE MONDE NOUS APPARTIENT (V.O.F.) Magazine Beaubien n 9 mai et juin 2014 NOTES : François Ozon nous arrive à nouveau avec un film déconcertant, sur une adolescente sans vertu, portée vers une certaine transgression sans réelle motivation. Cette ambiguïté troublante fonctionne d autant plus que la jeune Marine Vacth est d une froideur et d une opacité qui siéent parfaitement à son rôle de jeune nymphe subversive et autonome. S éloignant de toute érotisation superflue, Ozon tisse sa toile filmique avec tact et livre une œuvre réflexive plutôt que moralisatrice. (P.B.) 16 cinemabeaubien.com

17

18 CINÉMA GASTRONOMIQUE par Christian Bégin PHOTO : TÉLÉ-QUÉBEC LECTEURS, LECTRICES, GOURMANDS, GOURMANDES, Pour cette édition, nous allons si vous le voulez bien Bien que je ne vous laisse pas vraiment le choix! nous allons donc, aller ailleurs Sur deux planètes TOTALEMENT différentes Cinématographiquement, j entends Mais en même temps, pas seulement Ô suspense, quand tu nous tiens! Vous savez comme moi et j y ai déjà fait référence, il suffit de taper «bouffe et cinéma» sur un moteur de recherche quelconque OK disons simplement qu il suffit de «googler» ces deux mots! pour que des centaines de sites et de références apparaissent miraculeusement! De Cuisine et dépendances (Philippe Muyl, 1992) à Delicatessen (Jean-Pierre Jeunet, Marc Caro, 1991), en passant par Vattel (Roland Joffé, 1999) et le mémorable pour sa sulfureuse (?) scène du sexy food fight! Neuf semaines 1/2 (Adrian Lyne qui s est fait du gros plaisir, mais un plaisir qui ne résiste pas vraiment au passage du temps, 1986), le choix est vaste dans le domaine de la fiction! Pour l heure, je vous entraîne du côté du documentaire. C est du sérieux! On va se parler des vraies affaires (Ouan ) Deux approches diamétralement opposées, mais d abord deux portraits qui, pour des raisons tout aussi opposées, font du bien, exsudent, distillent le bonheur. Et la passion du métier! Un premier film, d une beauté transcendante et tout en nuances, en pudeur, en contemplation Un film rigoureux aussi, exigeant comme ceux qui l animent : Entre les bras (Paul Lacoste, 2012). Par où commencer pour vous communiquer tout le bien que je pense de ce film et tout le bien qu il fait à le recevoir? Michel Bras est l âme d un grand restaurant, un des grands restaurants de la planète. Trois étoiles Michelin et blablabla et tout ce cirque qui, au fond, n arrive même pas à témoigner de ce qui se passe vraiment là-bas, à cette grande table du plateau de l Aubrac, à Laguiole. Pour lui, le moment est venu de passer les rênes à son fils Sébastien. Un film non pas seulement sur la restauration, mais surtout sur la transmission du savoir, l exigence de la tradition, la nécessaire mutation du savoir transmis, sa réappropriation... D une beauté renversante, d une élégance et d une délicatesse qui font du bien en ces temps un peu rustres, mais qui, en même temps, nous dépeint un homme intransigeant, parfois dur, presque despotique sans jamais pourtant élever le ton. Michel Bras sait ce qu il fait, ce qu il faut faire, ce qu il a construit. Il en connaît la valeur, le sens, la nécessité même dans ce monde où tout semble vouloir se standardiser, s édulcorer jusqu à une insipidité triste et désolante Le fils, bien que porteur du savoir du père, formé avec amour et rigueur par lui, appréhende quand même le monde, son monde, leur monde, différemment. Comment se faire un prénom quand on succède à Michel Bras? Comment assurer «la continuité dans le changement»? Comment changer sans changer pour le seul plaisir de changer? Des questions intéressantes, non? Voire d actualité Au-delà de toutes ces considérations, de tout ce que j en pense moi, Entre les bras est un film à voir absolument! Particulièrement en ce moment où la mémoire est mise à mal et la pérennité des choses une quantité négligeable Bon, c était ma minute éditoriale et ces propos n engagent que moi et ceux et celles qui les partageront! Maintenant, on «vire sur un dix cennes», on fait un 180 degrés, un burn sur la Grande Allée On s en va du côté des Durs à cuire (Guillaume Sylvestre, 2007). Là, oui d accord, une même passion mais, vécue complètement d une autre façon! Ici ça «rocke», ça se bouscule, ça rue dans les brancards et ça ne s enfarge pas dans les fleurs du tapis! Un road movie culinaire, une bande-son à l avenant et des lendemains de veille mémorables et éthyliques. IMAGE TIRÉE DU FILM ENTRE LES BRAS Martin Picard, Normand Laprise, deux icônes de la restauration québécoise, le deuxième ayant même été le mentor de l autre, deux fous furieux chacun à leur façon, nous font entrer dans leur trip, dans leur univers à la fois déjanté et organisé. Et, avec respect et complicité, Guillaume Sylvestre nous les livre avec 18 cinemabeaubien.com

19 Chronique Cinéma gastronomique une authenticité, une impudeur jouissive et bousculante! Des images, une photo excessives, sales, mais pas méchantes, jamais! Ces deux-là ont trop de plaisir à faire ce qu ils font! Bien sûr, ils sont sur la planète «démesure», mais jamais ils ne manquent de rigueur et sont viscéralement à l affût du meilleur produit, du producteur vrai qui fait du vrai! Ici aussi, pas de standardisation, mais des standards de qualité irréprochables! Deux approches, deux voyages, mais une seule et même quête! Ils sont magnifiques! Mais ô combien dangereux Et, sans doute, comme moi, vous rêverai d avoir fait le voyage avec eux tout en sachant que jamais vous n auriez pu les suivre! Ça ride all right! Deux films donc et deux décollages vers des galaxies, des territoires inexplorés ou jamais de cette inspirante et déconcertante façon! Et deux types d atterrissages Un plus doux, l autre plus «parc Belmont» pour ceux et celles qui comprendront la référence, qui saisiront l allusion au vol, allusion qui, soit dit en passant, trahit mon âge discrètement Mais pas tant finalement! Pas tant discrètement, j entends! Voilà donc ce à quoi je vous invite pour l heure! Moi, si j étais vous, je les écouterais en rafales, back à back, avec un compagnon ou une compagne de voyage, une bonne bouteille, un petit quelque chose à se partager j ai une idée pour vous! et un bon plan de fin de soirée! Parce que je vous assure que ces durs à cuire vont donneront envie de vous croquer tout rond et de vous endormir entre les bras de l aimé(ée), après des agapes gargantuesques, lovés sous les draps du plaisir partagé! Je vous envie! Une recette avec ça? Après avoir vu ces géants, ces artistes, ces créateurs de génie qui font de ce métier une vocation, un engagement, une promesse de lendemains qui chantent? Ça serait prétentieux et risqué Mais qui ne risque rien, engraisse anyway! Alors, ça suit plus bas! TOMATES D AMOUR (ou explosives! On jase là!) LES INGRÉDIENTS 12 tomates cerises 1/2 tasse (125 ml) de sucre 2 c. à soupe (30 ml) de sirop de maïs blanc* 2 c. à soupe (30 ml) d eau 1/2 c. à thé (3 ml) d un mélange de poivre de Sichuan et de cumin, moulu (dans une portion de moitié moitié) 1/2 tasse (125 ml) de graines de sésame, grillées 2 c. à soupe (30 ml) de gingembre, haché finement (facultatif) MÉTHODE Dans une petite casserole à fond épais, faire chauffer le sucre, le sirop de maïs et l eau. Bien mélanger et amener à ébullition. Laisser bouillir le sirop jusqu au grand cassé, soit 300 F (149 C). Sans brasser. Retirer la casserole du feu et refroidir aussitôt en la plongeant dans un bac d eau froide. Ajouter le poivre de Sichuan et le cumin. Réserver. Mélanger les graines de sésame et le gingembre haché, et étendre le tout dans une petite assiette de service. Piquer chaque tomate avec un cure-dent en bois ou une petite brochette. Au moment de dresser, remettre la casserole sur feu doux, jusqu à ce que le sirop redevienne fluide. Ne pas bouillir à nouveau. Tremper rapidement chaque tomate dans le caramel et les déposer aussitôt, la tête en bas, dans le mélange sésame-gingembre. Servir dès que le caramel est refroidi. BULLE D INFO * On utilise du sirop de maïs blanc, qui remplace parfaitement le glucose dont se servent les confi seurs, pour éviter la cristallisation des sirops et des caramels. Il est par contre important de ne plus brasser le caramel, dès que le stade d ébullition est atteint, ce qui aurait comme effet de le rendre opaque et friable. cinemabeaubien.com PHOTO : FLICKR.COM/ YANNICK Magazine Beaubien n 9 mai et juin 2014

20 Last year, Roland Smith decided to step down as manager of Cinéma du Parc. To make sure continuity was guaranteed, he decided to ask the management team of Cinéma Beaubien to take over. Of course, he would not stop abruptly; one does not stop such a hard worker like that. We could count on him to guarantee a successful transition. Frequent moviegoers at Cinéma du Parc have already noticed some changes. The most important one was the upgrade of our technical equipment, starting with digital projection and the addition of a main server. In two auditoriums, screens were replaced and the surface area was increased by more than 25%. The sound system was completely updated with state-of-the-art equipment. All auditoriums are now equipped with Dolby 7.1 sound technology. A new ticketing system, giving access to secure online transaction, is now available. And we accept major credit cards! The lobby was refreshed and the ticket office was relocated. Many other upgrades are scheduled for the upcoming months. The owners of the Galeries du Parc are also remodelling the shopping mall. And parking is still only 2$ for 3 hours, a great bargain in the downtown area! Cinéma du Parc is a not-for-profit organisation and the administrative team of Cinéma Beaubien and Cinéma du Parc is working hard to promote social economy values. Yes, some changes are only cosmetic but others will provide a stronger influence on the values we support. What about the films? With all those improvements, we are making sure to pursue our main goal at Cinéma du Parc: offer Montreal moviegoers a place where they can see movies they would not be able to see elsewhere. And now that our new environment meets higher quality standards, we will gain access to more quality films. Il y a maintenant un an, Roland Smith cédait la direction du Cinéma du Parc. Et pour être certain que la pérennité de son œuvre soit assurée, il confiait la tâche à l équipe de direction du Cinéma Beaubien. Bien entendu qu il ne cesserait pas d un seul coup! Nous pouvions donc compter sur lui pour assurer une transition efficace. Ceux qui fréquentent le Cinéma du Parc régulièrement ont déjà pu apprécier quelques changements. Le plus important parmi ceux-ci réside dans la mise à niveau de tous nos équipements liés à la technique. Cela commençait, bien entendu, par l installation de projecteurs et de serveurs numériques. Les écrans ont été remplacés et agrandis de plus de 25 % en superficie dans deux des salles. La chaîne son a aussi été améliorée. Toutes les salles peuvent maintenant diffuser en Dolby 7.1. Un nouveau système permettant l achat de billets en ligne de manière très sécuritaire a été mis en place. Et sans compter que dorénavant les cartes de crédit seront acceptées. Le hall d entrée a été rafraîchi et la billetterie déplacée. D autres travaux sont également prévus au cours des prochains mois. Notons d ailleurs que les propriétaires de l immeuble effectuent aussi une rénovation de la section commerciale des Galeries du Parc. Et il n en coûte toujours que 2 $ pour 3 heures de stationnement. Une aubaine si près du centre-ville! Le Cinéma du Parc est aussi un organisme à but non lucratif et l équipe administrative du Cinéma Beaubien et du Cinéma du Parc travaille pour y mettre de l avant les principes de l économie sociale. Oui, certains changements sont cosmétiques, mais d autres renforciront les valeurs différentes que nous soutenons. Et les films? Avec toutes ces améliorations, nous pourrons consolider ce qui définit la force du Cinéma du Parc depuis longtemps : offrir aux cinéphiles montréalais des films qu ils ne verraient pas ailleurs. Et maintenant que notre environnement est à la hauteur, nous pourrons avoir accès à un plus grand nombre de films de qualité. Obtenez 3 heures de stationnement pour seulement 2 $ Demandez votre coupon à la billetterie à l achat de votre billet de cinéma. Nous acceptons VOYEZ AUSSI SUR NOS ÉCRANS CINÉMA DU PARC 3575, av. du Parc, Montréal (Québec) H2X 3P cinemaduparc.com CONSULTEZ NOTRE HORAIRE EN TOUT TEMPS AU CINEMADUPARC.COM Suivez-nous sur facebook! Abonnez-vous à notre bulletin électronique! 20 cinemaduparc.com

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Rencontres Regards Neufs

Rencontres Regards Neufs 3e Rencontres Regards Neufs 4 6 septembre 2015 Cinéma Pathé Flon Lausanne Trois jours de cinéma pour les personnes à handicap visuel et auditif www.regards-neufs.ch Qu est-ce que : L de films? L est un

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Gabor Szilasi. Gabor Szilasi Clip 1

Gabor Szilasi. Gabor Szilasi Clip 1 Gabor Szilasi Gabor Szilasi Clip 1 Comment je suis devenu photographe C est, c est pas ce que je voulais devenir, photographe, mais j ai commencé à étudier en médecine et je voulais me sauver en 49 de

Plus en détail

COUP DE POKER COMPAGNIE. Un spectacle d une richesse foisonnante. Le Dauphiné Vaucluse. Drôle, émouvant. Les comédiens sont remarquables.

COUP DE POKER COMPAGNIE. Un spectacle d une richesse foisonnante. Le Dauphiné Vaucluse. Drôle, émouvant. Les comédiens sont remarquables. Un spectacle d une richesse foisonnante. Le Dauphiné Vaucluse Drôle, émouvant. Les comédiens sont remarquables. Avignews Une mise en scène délicieusement fantastique et pleine d invention. Les Trois Coups

Plus en détail

Diffusé le 21 septembre à 20h35 sur France 2 à l occasion de la Journée mondiale Alzheimer

Diffusé le 21 septembre à 20h35 sur France 2 à l occasion de la Journée mondiale Alzheimer Diffusé le 21 septembre à 20h35 sur France 2 à l occasion de la Journée mondiale Alzheimer «J AI PEUR D OUBLIER» Pitch : Fabienne (Clémentine Celarié), une belle femme de 45 ans, mère de famille et chef

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

S activer en famille, c est super!

S activer en famille, c est super! S activer en famille, c est super! * : tous niveaux ** : cycle 2 *** : cycle 3 Objectifs pédagogiques : t t t Comprendre que les activités physiques et le sport se pratiquent à tout âge et qu ils sont

Plus en détail

CAMPAGNE DE LANCEMENT INTERNATIONAL 2012

CAMPAGNE DE LANCEMENT INTERNATIONAL 2012 CAMPAGNE DE LANCEMENT INTERNATIONAL 2012 Tout a commencé par une lettre. À l attention des messieurs de «trip advisor», Je m appelle Juan, John ou Jungen, selon l adresse IP que j ai au bureau. Si je m

Plus en détail

2 Chère famille A B C D. 22 vingt-deux. Regarde. Choisis la bonne réponse.

2 Chère famille A B C D. 22 vingt-deux. Regarde. Choisis la bonne réponse. 2 Chère famille 1 Regarde. Choisis la bonne réponse. photos de famille photos de l école A B C D Qui est-ce? C est le père de ma mère. Oui, c est mon grand-père! Il s appelle François, il est peintre et

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING

Fiche d appréciation littéraire LES FÉES DU CAMPING Fiche d appréciation littéraire AUTEUR: SUSIE MORGENSTERN Tout le monde le dit, écouter parler Susie Morgenstern est un vrai bonheur tant son verbe est chaleureux et sa joie de vivre communicative. S ils

Plus en détail

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS

ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS ELLE PAS PRINCESSE, LUI PAS HÉROS création janvier 2016 SAISON 2015 2016 texte Magali Mougel / mise en scène Johanny Bert Vee Speers THÉÂTRE POUR FILLES, GARÇONS, FEMMES ET HOMMES DÈS 7 ANS DURÉE 1 HEURE

Plus en détail

Placement test for French III. Bienvenue! Please indicate the following: Your name: Name of school you come from:

Placement test for French III. Bienvenue! Please indicate the following: Your name: Name of school you come from: Placement test for French III Bienvenue! Please indicate the following: Your name: Name of school you come from: Read the following paragraphs and, for each fill-in, select the French word(s) that will

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

Dessins : Nicolas J. 1

Dessins : Nicolas J. 1 Dessins : Nicolas J. 1 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction

Plus en détail

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S Q ui était... Textes : Élise Bouthillier et Sylvain Croteau Illustrations : Gabrielle Pleau Gilles Villeneuve CHAPITRE 1 L ENFANCE

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

THE FOOD GUIDE TO LOVE

THE FOOD GUIDE TO LOVE Avant-première nationale FRANCK Comédie dramatique 1h35 Une comédie sur un jeune musicien aspirant, Jon, qui se joint à un groupe de pop excentrique mené par le mystérieux et énigmatique Frank. Le scénario

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12. UN FILM DE CAThERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE

K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12. UN FILM DE CAThERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12 UN FILM DE CAThERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER!

Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Il n y a pas de personne sur cette terre qui n ait été un jour percutée de plein fouet par cette phrase terrible : ARRÊTE DE RÊVER! Cette phrase est assassine parce qu elle tue le meilleur de nous-même

Plus en détail

IDENTIFIER UNE OEUVRE

IDENTIFIER UNE OEUVRE 1 IDENTIFIER UNE OEUVRE Pour présenter une œuvre, il faut d abord l identifier, c est-à-dire trouver les éléments qui permettront à d autres personnes de trouver l ouvrage dont il est question. Pour cela,

Plus en détail

de et avec Emilie Trasente,

de et avec Emilie Trasente, de et avec Emilie Trasente, Aide à la mise en scène : Laure Meurisse Création sonore et musicale : Massimo Trasente Spectacle de clown et marionnette A partir de 4 ans / Durée 40 minutes Production Contact

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. THEATRE Conçu à partir des documents fournis par la compagnie www.tres-tot-theatre.com TRES ARTISTIQUE TOT DOSSIER

DOSSIER ARTISTIQUE. THEATRE Conçu à partir des documents fournis par la compagnie www.tres-tot-theatre.com TRES ARTISTIQUE TOT DOSSIER Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes et suggestions sur

Plus en détail

UN FILM DE JULIE HIVON

UN FILM DE JULIE HIVON UN FILM DE JULIE HIVON FUNFILM DISTRIBUTION PRÉSENTE UNE PRODUCTION FILMS 53/12 QU EST-CE QU ON FAIT ICI? UN FILM ÉCRIT ET RÉALISÉ PAR JULIE HIVON AVEC SOPHIE DESMARAIS MAXIME DUMONTIER CHARLES-ALEXANDRE

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

ix questions à Gilles Provost Comédien et directeur artistique du Théâtre de l Île de Gatineau de 1976 à 2008

ix questions à Gilles Provost Comédien et directeur artistique du Théâtre de l Île de Gatineau de 1976 à 2008 D ix questions à Gilles Provost Comédien et directeur artistique du Théâtre de l Île de Gatineau de 1976 à 2008 Gilles Provost a été directeur artistique du Théâtre de l Île de Gatineau pendant 33 ans.

Plus en détail

Communiqué de presse FESTIVAL CHASSEPIERRE. Les 22 & 23 août 2015

Communiqué de presse FESTIVAL CHASSEPIERRE. Les 22 & 23 août 2015 Communiqué de presse 42 ème Festival International des Arts de la Rue FESTIVAL CHASSEPIERRE Les 22 & 23 août 2015 «Rêves d été Rouages d antan» 50 compagnies professionnelles 200 artistes & Marché artisanal

Plus en détail

ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue

ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers des images télévisuelles. Objectif spécifique Prendre conscience du comportement de téléspectateur

Plus en détail

Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous!

Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous! Parisafari Cher Léo, Nous aussi on t aime beaucoup, Mais on en a marre d être ici On part visiter Paris Allez rejoins-nous! Magali Truel pour les textes et le chant des animaux Francesco Acerbis pour le

Plus en détail

Maxime Loupiot. Cycle 3 CE2 et CM1. Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!»

Maxime Loupiot. Cycle 3 CE2 et CM1. Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!» Maxime Loupiot Cycle 3 CE2 et CM1 Activité 5 Réflexion en groupe et mise en scène de sketchs sur le thème «Chacun ses choix!» 5 min d introduction de l activité 35 min de travail en groupe 20 min de sketch

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image construit la peinture? C est-à-dire que devant une

Plus en détail

FAIRE UNE LISTE DE CADEAUX

FAIRE UNE LISTE DE CADEAUX Activités éducatives pour les 6 à 7 ans FAIRE UNE LISTE DE CADEAUX HABILETÉS FINANCIÈRES À EXPLORER COMPRENDRE LES ÉTAPES DE PLANIFICATION D UN ACHAT PRIORISER LES BESOINS ET LES DÉSIRS COMPARER LES PRIX

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

14 e Salon du Livre de Toulouse PROGRAMMATION

14 e Salon du Livre de Toulouse PROGRAMMATION 14 e Salon du Livre de Toulouse PROGRAMMATION Jour 1 "La troisième Francophonie dans la mondialisation: antidote à la confrontation des cultures" par Philippe Claudel, Philip Roth Mercredi 5 mai 10 à 12h

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Raymond Cloutier : Raymond Cloutier «Vous m en lirez tant» Émission du dimanche 30 mars 2008 Première Chaîne de la radio de Radio Canada,

Raymond Cloutier : Raymond Cloutier «Vous m en lirez tant» Émission du dimanche 30 mars 2008 Première Chaîne de la radio de Radio Canada, Raymond Cloutier : Un livre fascinant, émouvant, intrigant qui tente, pour la première fois, de refaire le pont entre les Premières Nations et les Blancs. Aimititau! Parlons-nous! On sent ici que ce projet

Plus en détail

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION

ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION ARTS, LETTRES ET COMMUNICATION 500.AG PROFIL CINÉMA 500.AJ PROFIL COMMUNICATION ET MÉDIAS 500.AF PROFIL ARTS VISUELS ET PHOTOGRAPHIE 500.AH PROFIL LITTÉRATURE ET CULTURE 500.AL PROFIL LANGUES MODERNES

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

LES 9 MEILLEURS TRUCS

LES 9 MEILLEURS TRUCS POUR APPRENDRE OU AMÉLIORER MON ANGLAIS DÈS MAINTENANT 6 RAISONS pour lesquelles je devrais parler anglais LA MÉTHODE Par Bob McDuff Le prof d anglais www.bobmcduff.com À PROPOS DE BOB MCDUFF - INTRODUCTION

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

Commentaire [1]: Commentaire [2]:

Commentaire [1]: Commentaire [2]: LE RÊVE Commentaire [1]: Cartier, marque de luxe, n abandonne pas la stratégie du rêve même en période de Crise, au contraire. Dans la vidéo, son emblème, une panthère des neiges, fait un tour du monde

Plus en détail

M entends-tu? Qui me parle?

M entends-tu? Qui me parle? M entends-tu? Qui me parle? 3 :20 à 5 :56 M entends-tu? Qui me parle? A. La voix là : 4 :41 Procédé narratif consistant à faire commenter l'action d'un film par un narrateur, qui peut être ou non l'un

Plus en détail

Illustration L Assistance publique par Noël DORVILLE L Assiette au Beurre, N 32, 1931 Coll. Musée des Beaux-arts de Beaune Atelier Photo Muzard

Illustration L Assistance publique par Noël DORVILLE L Assiette au Beurre, N 32, 1931 Coll. Musée des Beaux-arts de Beaune Atelier Photo Muzard Archives municipales BEAUNE Musée des Beaux-arts Dossier de presse Exposition au musée des Beaux-arts Porte Marie de Bourgogne 6 Bd Perpreuil / 19 Rue Poterne 21200 BEAUNE 03.80.24.56.92 / 03.80.24.98.70

Plus en détail

INTERVIEW DU RÉALISATEUR

INTERVIEW DU RÉALISATEUR SYNOPSIS Raquel, une femme ombrageuse, travaille depuis vingt trois ans comme domestique chez les Valdes, une famille de la bonne société de Santiago du Chili. Lorsque sa patronne embauche une autre domestique

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012

Des rencontres. Paris, le 6 décembre 2012 M me Marie Desplechin et le Comité de pilotage de la consultation pour un accès de tous les jeunes à l'art et à la culture Ministère de la Culture et de la Communication 182, rue Saint-Honoré 75033 Paris

Plus en détail

2015 Une référence mondiale

2015 Une référence mondiale Le meilleur du 2015 Une référence mondiale Dimanche 13 septembre 2015, 14 h Théâtre Lionel-Groulx Programme 13 ANS + Projection gratuite MESSAGE DE LA MAIRESSE C est avec un plaisir renouvelé que nous

Plus en détail

27, 28 et 29 SEPT. 2013

27, 28 et 29 SEPT. 2013 27, 28 et 29 PLAZA STHUBERT, MONTRÉAL INTERSECTION STHUBERT ET BELLECHASSE WWW.DCLIC.CA 3 JOURS DE S ET D ATELIERS PHOTO ET VIDÉO GRATUITS EN PLEIN AIR Présenté par : HORAIRE VENDREDI 27 PORTRAIT FRANÇOIS

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Une idée originale de Studio 89 Productions

Une idée originale de Studio 89 Productions Une idée originale de Studio 89 Productions 6 anciens candidats de «La Belle et ses Princes Presque Charmants», toujours à la recherche de l amour, vont à nouveau tenter leur chance et essayer de trouver

Plus en détail

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui.

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui. Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*La consommation au Québec au 20 e siècle» disponible dans les

Plus en détail

dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e

dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e Le Rêve de Madoff dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e 2013 Éditions Allia, Paris, 2013. i je suis assis sur un banc en pierre, en plein soleil. Un beau jour

Plus en détail

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37 es Les jeunes, leurs proches et leurs reproches page 37 1 Je sais communiquer! Écoutez le dialogue suivant, entre Christophe, un copain de Lucas et son père. Cochez les bonnes cases dans le tableau suivant.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais

Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais Etudiante en L3 psychologie à l UPMF de Grenoble Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais Introduction : Je suis étudiante en L3

Plus en détail

Je lis. La famille : identifier des personnes. J écoute. Écouter et dessiner des visages. Écouter une description et retrouver un personnage.

Je lis. La famille : identifier des personnes. J écoute. Écouter et dessiner des visages. Écouter une description et retrouver un personnage. Mon dictionnaire illustré La famille. Adjectifs pour décrire des personnes. 14 La grammaire? Facile! Être / C est. Les adjectifs possessifs : mon, ma, mes. Les adjectifs : le masculin et le féminin. 15

Plus en détail

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath

Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath Une trilogie drôle et originale d Éléonore Cannone illustrée par Sinath 12 octobre 2011 Vol. 1 Dans ma bulle 3 Octobre 2012 Vol. 2 Chacun son style Service de Presse RAGEOT Morgane Roudot / Tél. : 01 45

Plus en détail

D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons

D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons D IRQUE ET FIEN Carrousel des moutons Jonglage, acrobatie, piano tournant. Un spectacle sans mots... Vendredi 6 janvier 14h30 (représentation scolaire) & 20H La Luna MAUBEUGE Durée : 1h Le Manège Rue de

Plus en détail

Passages de Paris 8 (2013) 13-19 UN ARTISTE AU PAYS DE L INTERCOMPRÉHENSION

Passages de Paris 8 (2013) 13-19 UN ARTISTE AU PAYS DE L INTERCOMPRÉHENSION Passages de Paris 8 (2013) 13-19 www.apebfr.org/passagesdeparis UN ARTISTE AU PAYS DE L INTERCOMPRÉHENSION Entretien avec Nino MONTALTO Nino Montalto est né en Sicile. Très jeune, il travaille dans un

Plus en détail

LES COURS ET LES PROFS. 1 Flore et Catherine Complete the story about the girls in the illustration.

LES COURS ET LES PROFS. 1 Flore et Catherine Complete the story about the girls in the illustration. NOM DATE 1 LES COURS ET LES PROFS Vocabulaire 1 Flore et Catherine Complete the story about the girls in the illustration. Flore et Catherine ne sont pas américaines. Les deux filles sont françaises. Elles

Plus en détail

# DOSSIER DE PRESSE #

# DOSSIER DE PRESSE # La troupe de théâtre engagé du CAC SUD 22, Les poules qui lèvent la tête Présente # DOSSIER DE PRESSE # Cette pièce mérite d être vue par un maximum de gens, elle est même d utilité publique Guy, un spectateur

Plus en détail

Spectacle jeune public A partir de 3 ans

Spectacle jeune public A partir de 3 ans Présente Spectacle jeune public A partir de 3 ans CREATION 2011 www.creaspectacle.com Présentation du spectacle MIAM, c est une invitation à l aventure gustative et à la bonne humeur. Sur la planète CUBE,

Plus en détail

SYNOPSIS CRÉDITS ACTEURS

SYNOPSIS CRÉDITS ACTEURS SYNOPSIS Un garçon de 17 ans. Tout ce qu il veut, c est ressentir quelque chose. N importe quoi. Un jour, il pousse son désir à l extrême. CRÉDITS Réalisateur & scénariste: Producteur & co-scénariste:

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO

PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO PLAN DU FUTUR COLLÈGE D ENZO 92* LA CLASSE N 259 05/2015 Oriente-toi dans le futur collège d Enzo! 1) Colorie en vert le BVS et en bleu le bureau du Principal. 2) La salle 05 est une salle multimédia,

Plus en détail

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique enregistré et retranscrit par Barbara Clerc www.ecoledutarot.com Depuis 1982, Barbara Clerc enregistre et retranscrit des lectures de Tarot et des Paroles de sagesse

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Dans le rôle de Mike

Dans le rôle de Mike L auteur Né à Bruxelles, Alil VARDAR, dès son plus jeune âge, est attiré par le théâtre et tout ce qui concerne l humour plutôt que les études. Malgré des études médiocres, il remporte le Prix Follon,

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona

Guide de lecture. Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry. Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona Guide de lecture Le Petit Prince Antoine de Saint-Exupéry Grupo de trabajo PLEI CPEB Cerredo Aida Barriada Cardona 1 1. Introduction et contextualisation. 2. Pourquoi lire ce livre? 3. Questions et activités

Plus en détail

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding

Académie du Personal Branding Mercredi 4 juin 2014. Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Réussir sa carrière grâce au Personal Branding Par Olivier Zara Consultant en management et médias sociaux Olivier Zara Consultant en management & médias sociaux Intelligence collective comme outil de

Plus en détail

Décembre, le mois du cinéma à l Atelier Numérique

Décembre, le mois du cinéma à l Atelier Numérique CONF ÉRENCES Décembre, le mois du cinéma à «Comment réaliser un court métrage», par Ari pictures Vendredi 13/12-19h30 Arthur Choupin, réalisateur, et Sébastien Baudier, producteur, proposent de partager

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Bach et Bottine. Distribution : Le Parc Distribution - Rue Sœurs de Hasque 9-4000 Liège Photos disponibles via : www.leparcdistribution.

Bach et Bottine. Distribution : Le Parc Distribution - Rue Sœurs de Hasque 9-4000 Liège Photos disponibles via : www.leparcdistribution. Bach et Bottine Dans la Collection Les Contes pour tous Un film de André Mélançon Avec Mahée Paiement, Raymon Legault, Harry Marciano, Andrée Pelletier 1 h 35 - Québec - 1987 Idée originale et scénario

Plus en détail

Octobre Franco! Plein d activités Passeport

Octobre Franco! Plein d activités Passeport Octobre Franco! Plein d activités Passeport 8 octobre : Alliance française Mme Françoise Enguehard, écrivaine canadienne francophone Célébrations 2016 entourant le bicentenaire de la rétrocession des îles

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

Dossier de presse. Les Créatures

Dossier de presse. Les Créatures Dossier de presse Les Créatures Spectacle hommage à Félix Leclerc Par Hélène MAURICE, Isabelle BAZIN et Marie MAZILLE www.facebook.com/mauricehelenemusic MAJ Mars 2012 1 Une œuvre qui résiste à l épreuve

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

Tes amis sont mes amis

Tes amis sont mes amis Tes amis sont mes amis 4 OBJECTIFS DE L UNITÉ TÂCHE La première partie de l évaluation comprend une tâche, RECHERCHE D UN COLOCATAIRE, divisée en quatre parties. Dans la première partie, l apprenant écoute

Plus en détail

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca

Art et culture. hiver / printemps 2015. brossard.ca Art et culture hiver / printemps 2015 Les séries du dimanche 18 janvier à 11 h De Paris à Broadway La soprano Julie Goupil et le ténor Daniel Biron offrent un amalgame des plus beaux duos tirés d illustres

Plus en détail

extreme! L ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE GATINEAU : L expérience osgatineau.ca SAISON 9

extreme! L ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE GATINEAU : L expérience osgatineau.ca SAISON 9 Une présentation de la Ville de Gatineau, en collaboration avec Hydro-Québec et Desjardins SAISON 9 L ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE GATINEAU : L expérience extreme! osgatineau.ca UN CONCERT SUBLIME POUR CHANTAL

Plus en détail