Cinéma d ailleurs à l Écran

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cinéma d ailleurs à l Écran"

Transcription

1 Mémoires en partage «Pour une vraie citoyenneté, décolonisons les esprits» Le thème choisi cette année pour la Journée de partage des mémoires, le 20 avril, fait aussi la part belle à la jeunesse. p.3 N 954 1,00 Du 17 au 23 avril 2013 Cinéma d ailleurs à l Écran Du 17 au 21 avril, le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient s installe à l Écran pour la huitième année. 22 films sont au programme dont des inédits et des avant-premières. À noter aussi un concert en plein air de Djamel Allam, samedi à 18 h. p Le sommeil se marchande aussi en HLM Une locataire en titre qui sous-loue à quatre personnes en laissant une ardoise au bailleur. L exploitation du mal logement à des fins lucratives existe aussi dans le patrimoine social. p.5 Au coin de la Une Échoué sur le sable Ce n est plus en basses eaux que se trouve le chef de l État. François Hollande est maintenant échoué sur le sable. Les (trop?) nombreuses études en disent long sur les raisons de son état de disgrâce. Comme celle réalisée juste avant le scandale Cahuzac par BVA pour Le Parisien magazine. Les sondés le notent très en dessous de la moyenne (7/20) et même les sympathisants PS sont sévères (12/20). Pour améliorer le bulletin de notes, il faudrait viser dans le mille des préoccupations des Français (emploi, pouvoir d achat ) et pas à côté de la cible. Les chiffres affichés par les testeurs d opinion sont têtus : dès que les mesures économiques et sociales sont un peu fortes, comme le retour à la retraite à 60 ans pour les carrières longues, les Français acquiescent. Quand c est à côté des sujets majeurs comme l emploi et le pouvoir d achat, les citoyens désavouent.«faudrait pas oublier d être de gauche», a lancé un jeune corrézien lors d une récente visite du président à Tulle. Il n est visiblement pas seul à le penser. Peu de tulipes, mais que de monde! p.7 Le pacte avec l État p.4 Les maires des neuf villes de Plaine commune, le président de l agglo et le préfet de Région ont validé le document (CDT) qui engage État et collectivités jusqu en David Derival judoka confirmé p.10

2 2 ACTUALITÉS La semaine du 17 avril 2013 ACTUALITÉS 3 Chroniques dionysiennes Café associatif Samedi 20 avril, à 17 h, le café associatif de Sans crier gare est inauguré. «Chez wam café», c est son nom tout droit tiré du verlan, veut être au numéro 16 de la rue Dezobry «un carrefour d échanges et de convivialité pour améliorer la vie de quartier et le cadre de vie des habitants». D.Sz Fin de tutelle au PS La section socialiste de Saint-Denis sort de sa période de mise sous tutelle. Le 26 avril, un nouveau secrétaire de section sera élu. Sauf surprise, les adhérents devraient choisir Adrien Delacroix, attaché parlementaire du député Mathieu Hanotin. Frédéric Kouloufoua, également candidat au poste, dénonce déjà «la collusion d intérêt avec son mentor».» Pour M. Koloufoua, M. Delacroix est «un professionnel de la politique dont la rémunération dépend directement du député».» Il cible également le «verrouillage politique» de la fédération PS 93. Un climat interne apaisé au PS local, ce n est pas encore pour maintenant D.Sz Hanotin et l ANI Mathieu Hanotin s est abstenu lors du vote scellant en loi l Accord national interprofessionnel (ANI). Comme 41 autres collègues du PS, explique-t-il, le texte ne lui «a pas semblé assez protecteur pour les salariés». D.Sz 1000 ils Premiers cheminots Dès juillet, les mille premiers cheminots de la direction générale de la SNCF s installeront quartier du Landy à la Plaine de plus arriveront au printemps suivant et d ici cinq ans seront Coopération décentralisée. Avec des jeunes de Tiznit Les liens entre Tiznit (Maroc) et Saint-Denis se tissent depuis 2005, date de la signature de la première convention de coopération décentralisée entre les deux villes. La jeunesse est le principal vecteur de cet échange. Neuf jeunes tiznitis, six filles et trois garçons du lycée Almassira, encadrés par deux professeurs et deux maires adjoints (dont l un également proviseur adjoint de l établissement), viennent de séjourner du 8 au 15avril à Saint-Denis. Une partie hébergée dans des familles membres d Aleca (Association de langue et de culture arabes), l autre dans deux des trois résidences de personnes âgées dionysiennes. Leurs journées ont été partagées entre des visites touristiques, à Paris ou sur place, et des rencontres avec des Dionysiens. La Fête des tulipes fut l occasion pour les jeunes marocaines de proposer des tatouages au henné samedi après-midi dans le stand «Keskispass». Les participants garderont en mémoire la soirée du vendredi 12avril à la Ligne 13 et la pièce (en trois langues, arabe, français et berbère) produite par les lycéens de Tiznit, tous membres du club théâtre de leur établissement. Parmi le public douze jeunes Dionysiens (six de l association Aleca, six de l antenne jeunesse Delaunay-Belleville) qui iront à Tiznit au mois de mai. V.L.C. Les parents en action Mardi 16 avril, le Collectif des parents d élèves du 93 a occupé simultanément, de 8 h 30 à 9 h 30, plus d une centaine d écoles du département. À Saint-Denis, ce sont 21 établissements, comme ici à La Source. Vendredi 19, une délégation de parents du 93 sera reçue au ministère de l Éducation le matin et à l Assemblée l après-midi. S.B. Nouveau collège. Première pierre à Pleyel Un pont entre Saint-Denis et Saint-Ouen C est ainsi que les communicants du conseil général qualifient ce que sera le collège intercommunal de Pleyel dont la première pierre a été posée lundi 15avril, juste en face la Cité du cinéma. Dans une ambiance bon enfant, le président du conseil général, Stéphane Troussel, ses viceprésidents Mathieu Hanotin et Bally Bagayoko, le président des députés PS, Bruno Le Roux, les maires Didier Paillard et Jacqueline Rouillon ont ajusté les casques de chantier pour frapper les trois coups du chantier. Le collège de 700 places doit ouvrir ses portes en septembre2014. Son coût est estimé à 22millions d euros, financé en partenariat public privé avec Eiffage. Conçu par le cabinet d architectes Platane et Ilic, il sera à dominante bois. Un moyen, explique le premier nommé, de «donner à l enseignement un côté doux et de ne pas vivre l institution comme quelque chose de trop rigide». Quelques parents porteurs de pancartes sont venus réclamer un peu de douceur pour leurs enfants C est-à-dire un maître devant chaque classe. D.Sz Internautes et lecteurs du Journal de Saint-Denis, réagissez aux articles sur JSD 59 rue de la République, Saint-Denis ; Tél. : ; Fax : ; Mail : Directeur de la publication Gilles Henique, Directeur, directeur de la rédaction Dominique Sanchez : ; Rédacteur en chef adjoint Gérald Rossi : , lejsd.com Secrétaire de rédaction Patricia Da Silva Castro : , Maquettiste Véronique Le Coustumer : , Rédacteurs Benoît Lagarrigue : , ; Marylène Lenfant : , ; Sébastien Banse : , ; Aurélien Soucheyre : , Photographe Yann Mambert : , édition, impression PSDDiffusionÉtablissement Petit, PublicitéMartine De Sax, Tirage ex. (sur papier recyclé). N de commission paritaire en cours. Abonnement annuel : 70 ; chèque à l ordre de Communiquer à Saint-Denis. DOMINIQUE SANCHEZ BOU BOU SOUMARÉ Foyer de revendications Engagement. Ce Mauritanien vit au foyer du Bailly et préside la coordination des résidences de travailleurs émigrés de Plaine commune. Et œuvre pour l amélioration des conditions de vie de ses semblables. PORTRAIT Par Sébastien Banse Photo Yann Mambert Il voit le jour en 1976, en Mauritanie, à Hassi-Chaggar, un village de la région de Guidimakha, à l extrême-sud du territoire. C est la vallée du fleuve Sénégal et les rares terres fertiles d un pays de plaines arides. Non loin, au sud-est, la frontière avec le Mali. De l autre côté, le Sénégal. Bou Bou Soumaré étudie jusqu au lycée, apprend le français et l anglais, prend le chemin de la capitale Nouakchott, sur la côte atlantique, pour se former à la comptabilité et à la gestion. Puis, comme pour beaucoup de jeunes gens confrontés à la pauvreté et au chômage, l avenir prend la forme de l émigration. Il arrive en France en 2003, à Conflans-Sainte-Honorine. Il découvre ensuite la Haute-Savoie, avant de revenir en Île-de-France, en 2006, à Saint-Denis, au foyer du Bailly, à la Plaine, où il réside encore aujourd hui. Depuis un an et demi, il est devenu le président de la coordination de l ensemble des foyers de Plaine commune. «L idée, c est d agir ensemble. On retrouve les mêmes problèmes d un foyer à l autre, quel que soit le gestionnaire : Adef, Adoma ou Aftam. On n est pas contre eux, mais pour l amélioration des conditions de vie des résidents et de leurs relations avec les gestionnaires.» Tous les mois, à la bourse du travail, les délégués de chaque foyer se réunissent pour porter leurs revendications : réhabilitation des locaux ; lutte contre la sur-occupation ; respect de la vie privée des résidents «Il y a des efforts à faire aussi sur les tarifs. On n a pas des salaires de cadres», sourit-il. Lui travaille comme opérateur, en intérim, à l usine Peugeot de Poissy, où les cadences augmentent depuis que le site d Aulnay, promis à la fermeture, est en grève. Son temps libre, il le consacre principalement à l organisation de la coordination, et notamment des élections dans les foyers au mois de juin. «C est un travail énorme», reconnaît-il. Éviter les représentants auto-déclarés, les accords signés sans que les résidents soient informés Et, parallèlement, œuvrer à l intégration de ces travailleurs. «Les foyers se transforment en résidences sociales. Les gestionnaires veulent supprimer les espaces collectifs : «L idée, c est d agir ensemble.» cuisine collective, salle de réunion Or, on en a besoin pour faire des cours d alphabétisation, d informatique, mais aussi pour organiser la collecte des sommes que l on envoie en Afrique, dans nos familles Là-bas, l État délaisse complètement les villages, les gens dépendent beaucoup des immigrés. Ça met en péril certains projets là-bas si on ne peut pas se réunir ici.» La Mauritanie reste dans un coin de sa tête. Monter une entreprise, retourner au pays pour participer à son développement économique Mais pour l instant, il est ici. Il a été reçu au ministère du Logement au nom de la coordination en novembre 2012, à l Assemblée en février 2013, guette le projet de loi sur le logement. Espère que le gouvernement tiendra sa promesse d accorder le droit de vote aux étrangers. «Ça me touche. Aujourd hui, je me sens citoyen français, même si je n ai pas la nationalité. C est un sujet dont on discute depuis très longtemps. On se disait que l arrivée au pouvoir des socialistes serait l occasion. On compte sur les élus locaux pour nous soutenir. Saint-Denis est une ville métissée, qui a beaucoup de choses à dire sur ce sujet-là.» l Grande distribution. Apprendre à s en passer C est dedans et dehors. À l intérieur de la bourse du travail (9, rue Génin) et à l extérieur, sur son parvis. Samedi 20 avril, de 10 h à 21 h non-stop, l AMAP court-circuit, la Dionyversité et l université populaire se donnent la main une journée placée au service d un thème unique : «Apprendre à se passer de la grande distribution». Vaste programme qui ne manquera pas de nourriture intellectuelle avec sept projections de documentaires (salle Louise-Michel) suivies de débat, dont notammentnos enfants nous accuserontde Jean-Paul Jaud à 11 h ; Les moissons du futur de Marie-Monique Robin à 14 h 30 ou encore Court-circuit d Elisa Petit à 13 h 30. Toujours pour la nourriture des neurones et l échange des idées, quatre débatsen extérieur, sous une tente, sont organisés sur «Les AMAP en région parisienne» (12 h), «Les coopératives de consommation» (13 h 30), «Les jardins partagés» (15 h), «La révolte des moutons : les consommateurs au pouvoir»(16 h 30). Des animations musicales ponctueront ces rencontres et pour ne finir ni assoiffé ni l estomac dans les talons, des stands proposant boissons et repas à prix libres seront installés. Pour plus de détails et renseignements complémentaires : D.Sz Côté association La Palpe Comment occuper les enfants tout en leur proposant un plus en terme d épanouissement et une ouverture à différentes cultures? Une préoccupation qui a conduit quelques parents dionysiens, parmi lesquels Marie Leroy et Fiona Meadows, à créer en 2010 la Palpe (Pratiques artistiques et linguistiques pour enfants). Il en résulte un «cours» d anglais (méthodes actives et ludiques) animé par Annick Falconer pour enfants à partir de 3 ans avec une représentation de fin d année et, pour la deuxième année, un voyage à la ferme en Angleterre (en photo, l édition 2011). Des ateliers philo ont aussi vu le jour avec Anne- Laure Benharrosh pour les 4-6 et 7-11 ans autour d expositions de la médiathèque ou du musée, de films de l Écran ou de pièces du TGP. Ou sur Rousseau au cours de promenades. Le prochain atelier a lieu mercredi 17avril à 16 h 30, médiathèque du centre-ville, en présence d Anas Khalaf, réalisateur syrien de Jour sourd, dans le cadre du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen Orient (lire p.14 et 15). Et comme plus on est de fous, plus on rit, à la Palpe les spectacles se voient en groupe ou plus exactement en famille. Une programmation est établie et pour , 9 spectacles ont été retenus. L occasion d échanger entre parents, notamment sur l éducation des enfants. Le tout proposé à des tarifs accessibles au plus grand nombre. V.L.C. La palpe Maison de la vie associative (19, rue de la Boulangerie) ; site : venue.a ; mail : lapalpe-commu Habitat Le Laboratoire international pour l habitat populaire ouvre ses portes au public samedi 20avril de 16 h à 22 h pour présenter (autour d un verre) les actions qu il mène et celles à venir. Au 25 A, rue Jean- Jaurès (Tél ). Énergie «La transition énergétique à Plaine Commune : pourquoi, pour qui, comment?». Réponse lors de deux moments forts jeudi 18avril : débat à 18 h 30, salle de la Légion d honneur et, juste avant, inauguration de l Agence locale de l énergie et du climat de Plaine commune (8, rue des Boucheries), à 17 h. Plaine Le Point Information Jeunesse du quartier propose une rencontre avec des professionnels qualifiés : paramédical, artisanat, journalisme, armée de l air, marine nationale Jeudi 25avril de 16 h à 18 h, 5 rue Saint- Just. Entrée gratuite. Palestine Le Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens organise une rencontre débat mercredi 17avril à 19 h à la bourse du travail (9-11, rue Génin). Sera notamment présent Salah Hamouri. Césaire Musiciens, comédiens, ils sont une vingtaine réunis pour un «Chemin de nuit» à la mémoire d Aimé Césaire. Mise en espace par Kriss Remion Granel, avec percussions, piano, violon,etc., cette veillée est organisée par les associations Tempoc et, CM98, avec le concours de la Ville, pour le 5 e anniversaire de la mort du poète, dont on célébrera aussi cette année le centenaire de la naissance. Le mercredi 17avril, de 19 h à 22 h, salle de la Légion d honneur (6, rue de la Légion-d honneur). Handicapés Pour faciliter leurs démarches, la Maison départementale des personnes handicapées a été instaurée pour chaque département par la loi du 11février Ouverte aux particuliers, aux professionnels comme aux associations, cette structure sera présentée dans le détail de ses missions auprès des adultes, lors du prochain Midi-Santé. Le mardi 23avril de 12 h à 14 h, Maison de la santé (47, rue Jean-Jaurès). Réservation indispensable au Ou par mail : maisondelasante.secre Montage du film réalisé pour la Journée de Partage des mémoires par l Unité audiovisuelle de la Ville. Génération identité plurielle Journée de Partage des mémoires. Ils sont issus de parents étrangers, ont une double nationalité, connaissent plusieurs cultures L édition 2013 s attache aux jeunes et à leur connaissance de la colonisation. Algériens, Portugais, Maliens, Tunisiens, Ivoiriens, Sri Lankais D après la dernière estimation des services de la Ville, 130 nationalités se côtoieraient à Saint-Denis. Territoire d immigrés depuis l industrialisation de la Plaine il y a 150 ans, Saint-Denis compterait-elle aujourd hui «beaucoup trop d étrangers»? «Il faut sortir de l entre soi, partager», répond Jaklin Pavilla, maire adjointe à la vie associative et à la mémoire. C est au titre de cette délégation que depuis 2009 elle organise la Journée de Partage des mémoires avec l appui d une commission de sociologues, historiens et responsables associatifs. Pour cette édition plus encore que pour les précédentes, «je voulais que l on entende notre jeunesse sur ce qu elle sait de la colonisation. Il y a beaucoup de souffrance et d incompréhension à ce sujet entre les parents et les jeunes». «Les Occidentaux sont allés en Afrique pour y profiter des gens, se servir d eux», déclare Mariam, une Franco-ivoirienne de 22 ans qui se plaint elle-même du racisme, produit de cette prédation coloniale toujours à l œuvre. «C est un avantage d avoir deux cultures», ajoute-elle néanmoins. Dans un petit film réalisé pour cette journée par l Unité audiovisuelle de la Ville, ils sont sept, âgés de 15 à 29 ans, à s exprimer ainsi, non pas tant sur la colonisation, vécue par leurs grands-parents, que sur ce qu ils en récoltent : quel sentiment d appartenance, quelle identité? «Je me définis comme Panafricain», insiste Luc, de père capverdien. «On est universel», estime Arlindo, lui aussi d origine capverdienne. Avoir sa carte d identité française, «c est la liberté», considère Alaya, de parents tuniso-marocains, qui parle de Saint-Denis comme d une «annexe du monde», une ville à son image. «Leur pays, c est la France» «Ils revendiquent une identité plurielle», confirme Évelyne Ribert. Sociologue associée au Partage des mémoires dionysiennes, elle avait enquêté sur le sentiment d appartenance des J. Pavilla : «Si on ne s en donne pas les moyens, il y a dans cette ville un risque de communautarisme. Il faut permettre aux gens de se voir autrement, que les histoires particulières s entremêlent.» jeunes issus de l immigration. C était peu avant le match de foot en 2001 au Stade de France où des jeunes banlieusards, supporters de l équipe d Algérie, avaient sifflé La Marseillaise. «Je ne pense pas que ces jeunes aient des revendications ethniques. Mais pour eux, être Français, ça ne se dit pas, parce qu ils ont besoin de retourner le stigmate dont ils sont l objet, observe-t-elle. Quand ils décrivent le pays de leurs parents, ils s expriment avec des valeurs françaises. Leur pays, c est la France.» L histoire de la migration familiale, poursuit-elle, «ils s y intéressent en prenant de l âge, quand ils fondent une famille.» Fondatrice et animatrice de l association Voix d elles rebelles, Sarah Oussekine témoigne combien cette histoire parentale peut être douloureuse. Comme une plaie ouverte que l on se garde bien de raviver. «L histoire de la colonisation a été longtemps occultée. ll y a eu transmission du traumatisme. Pour me construire, malgré le malaise ressenti à cause de ce non-dit, j ai dû moi-même faire un travail d introspection. C est comme un travail de reconstitution de sa propre histoire pour l intégrer dans une histoire plus collective. Ça me brise le cœur, surtout dans les quartiers, tous ces gens en perte de repères, d identité!» Pour ce partage des mémoires, reprend Sarah Oussekine, «il faudrait bien plus qu une journée parce qu on touche là à un sujet fondamental!» l Marylène Lenfant «Pour une vraie citoyenneté, décolonisons les esprits» le samedi 20 avril, à partir 9 h 30, films, repas (5 ), débats Salle de la Légion d honneur (6, rue de la Légion-d honneur). Programme sur :

3 4 ACTUALITÉS À noter cette semaine Le maire D. Paillard indique à la sous-préfète Ch. Wils-Morel l emplacement de la future gare pont. Le territoire passe un contrat CDT. Les maires des neuf villes de Plaine commune, le président de l agglomération et le préfet de Région ont validé le document qui engage État et collectivités jusqu en 2030 pour les transports, le logement, le développement économique. Tour Pleyel, 40 e étage, terrasse. Jeudi 11 avril, les élus des neuf villes de Plaine commune, le président Patrick Braouezec et le préfet de la Région Jean Daubigny ont fait l ascension. Pour une visite guidée depuis le point culminant du nord parisien. À l horizon, le Grand Paris. Et ce qui en fait d ores et déjà la substance, les secteurs en mutation, les réseaux de transport, les constructions à vocation artistique comme les studios télé du quartier du Landy, la Cité du cinéma Pour autant, l heure n était pas au tourisme. Il s agissait de valider très officiellement le «projet de Contrat de développement territorial (CDT ) du territoire de la culture et de la création». L avis a été unanime. «Un grand pas a été franchi, a souligné Patrick Braouezec, c est le résultat de vingtcinq ans de travail». «Nous sommes en présence d un véritable projet de territoire, a souligné le maire Didier Paillard. Mettre en commun l intelligence que l on produit ainsi est une bonne chose, qui nécessite des financements nécessaires pour nos populations, et nous serons très vigilants sur cet accompagnement des collectivités.» «C est une belle aventure qui va nous permettre de tourner ensemble une page vers l avenir», a résumé le maire de La Courneuve Gilles Poux. Pour Michel Fourcade (Pierrefitte), «sur le papier les choses avancent, le rééquilibrage doit se faire vers le nord». «La gare pont jouera un rôle majeur» Jean Daubigny, préfet de la Région IDF : «Une voie est tracée, c est le Grand Paris en marche et le résultat d un long travail de co-élaboration qui montre combien il est profitable de s écouter.» Franc-Moisin/Bel-Air (1) Avec l atelier ciné-philo et dans le cadre du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen Orient, projection du film franco-syrien Jour sourd suivi d une rencontre avec Anas Khalaf mercredi 17avril à 16 h. Départ de la maison de quartier (75, rue Danielle- Casanova). Infos/inscription : Le CDT qui trace la route de la coopération État, villes et agglomération pour la période acte entre autres choses la réalisation de la «gare pont» qui rejoindra deux secteurs de Saint-Denis au-dessus des voies ferrées du réseau nord, en gros dans le prolongement de l avenue Mitterrand vers la tour Pleyel. Cette gare qui sera un des plus importants pôles de correspondance régionale (métros, trains, RER, TGV) «jouera un rôle majeur», a confirmé Jean Daubigny. En revanche, le sort des bretelles autoroutières de la Porte de Paris n est pas encore définitivement tranché en raison de la grande complexité technique et de l impact sur le trafic routier. C est en décembre que sera définitivement signé le CDT «conformément aux prévisions» et d ici-là sera menée une enquête publique officielle, divers organismes comme le Conseil régional, le Département, Paris métropole seront légalement consultés, et des réunions publiques seront aussi organisées. «Nous avons dépassé le cadre du territoire de la culture», ont aussi souligné dans un bel ensemble les participants. C est ainsi qu a été rappelée la mise en service des nouveaux réseaux de transports ; l occasion pour les élus de demander que la ligne 14 arrive plus vite à Pleyel, dans la foulée de Saint-Ouen (en 2017), et que la 15 (Pleyel, Stade de France, Aubervilliers ex ligne orange) soit aussi un peu anticipée. L objectif du CDT est également de construire logements par an sur le territoire avec les équipements publics nécessaires, de favoriser localement les projets de développement économique notamment pour les créateurs de sociétés, de favoriser les projets universitaires, sans oublier «un soutien au développement de l économie sociale et solidaire». C est ambitieux. l Gérald Rossi La semaine du 17 avril 2013 Franc-Moisin/Bel-Air (2) Atelier jardinage et création : conseils et mise en pratique jeudi 18avril de 14 h à 16 h, maison de quartier (75, rue D.-Casanova). Infos/inscription : Sémard/Delaune/Guynemer Démarche-quartier mardi 23avril à 18 h 30 à l école Vide grenier (1) Un vide grenier aura lieu le samedi 20avril quartier Pleyel (allée de Seine), de 7 h à 18 h avec snack et buvette. Il est organisé par la FCPE école Anatole- France et le Café des habitants de Pleyel. Réservations pour les emplacements et renseignements au Vide grenier (2) Quartier Stade-de-France, organisé par l association des riverains, un vide grenier se déroulera le dimanche 28avril rue Jesse- Owens. Inscriptions avant le 23 du lundi au vendredi de 18 h à 19 h, au local rue Micheline-Ostermeyer. Contact : ou Aucun stand «de bouche» ; 2m linéaires, 10 (20 pour les professionnels). RATP recrute Le Groupe RATP prévoit en Île-de-France le recrutement de plus de 2000 nouveaux salariés en 2013 et dans le même temps développe contrats de professionnalisation, CAE et emplois d avenir. Pour tout savoir : ratp.fr/fr/ratp/c_20808/ nous-rejoindre/ CHAM à Fabien Le collège Fabien, en partenariat avec le conservatoire de musique et de danse, propose une CHAM (classe à horaire aménagé musique) vocale ou instrumentale pour laquelle il reste encore quelques places. Les parents des élèves qui entrent en 6 e à la rentrée 2013 intéressés peuvent contacter le conservatoire au , avant le 22avril. Français La maison de quartier (75, rue D.-Casanova) organise des cours de français pour adultes (niveau alphabétisation, français langue étrangère, et français à visée professionnelle). Les habitants du quartier sont prioritaires. Cours en journée, en soirée et le samedi matin. Tarif 10 le semestre. Contact Magdalena Desclaux : Foot Les locataires de Double-Couronne, avec leur amicale, font signer une pétition adressée au conseil général pour la création d un terrain de football en synthétique. 110 signatures étaient déjà collectées à la mi-avril. Conseil Séance publique du conseil municipal jeudi 25avril à 19 h en mairie place Victor- Hugo. En direct sur : élémentaire Roger-Sémat (4, villa des Joncherolles) sur les cités Guynemer et Double-Couronne. Dionys Sel Permanence d information jeudi 18 avril, de 18h à 20h à la Maison de la vie associative (19, rue de la Boulangerie). Mail: Les stagiaires de 3 e passent un oral Collège de-geyter. Jeudi 11 avril, les jeunes ont exposé leur expérience du monde du travail devant un jury. Chaque année, les élèves de 3 e partent en stage professionnel. Une semaine d immersion dans le monde du travail. Pour ceux du collège Pierre-de-Geyter, comme dans d autres établissements, l expérience est prolongée par une présentation de leur rapport devant un jury composé de professeurs, de membres de l administration mais aussi d une personne extérieure à l établissement. «C est une volonté du principal, depuis plusieurs années, d inclure des personnes du monde du travail, pour rendre l exercice plus solennel et apporter un autre regard», explique Bertrand Boulbar, assistant chargé de prévention et de sécurité au collège. Jeudi 11 avril, ce sont 113 élèves qui rendent leur cahier de stage, présentent pendant dix minutes leur expérience, puis se soumettent au feu des questions. Il y a toujours le touriste, qui n a pas pris l exercice au sérieux. Il entre fanfaron dans la salle, en ressort un peu moins fier quelques minutes plus tard. Mais celui-là est rare. La plupart des collégiens ont pris leur tâche au sérieux. Celui-ci a découvert la routine, celui-là la pénibilité. Il y a celui qui a eu la confirmation de sa vocation, et celui qui a connu, au contraire, une déception qui aura le mérite de lui en éviter d autres plus tard. Il y a celle qui a fait son stage à la RATP et dont la voix s étrangle en évoquant le suicide d un homme sur une ligne de métro. Celle-là aussi, au bord du décrochage scolaire, qui, pourtant, le temps de l exercice, tremble d avoir raté. Adrien, professeur de physique-chimie, la rassure. «Stresser, c est déjà montrer qu on est attaché à réussir. Cet exercice, ça permet de raccrocher certains élèves démobilisés.» l S.B. Le guichet est démoli Au bout du boulevard Sembat, en face de la gare SNCF, le petit bâtiment de la RATP qui abritait notamment un point d information au terminus de la ligne de bus 170 est rasé, en raison de la construction de la ligne du tram T8. Et le 170 a désormais sa station de l autre côté du canal, contre le mur de la gare. G.R. Chantiers Confluence. Le canal pour évacuer les déchets de chantier Dans le quartier de la Gare, sur l ancien site Alstom, où se construit un ensemble d immeubles (ZAC Néaucité réalisée par le groupe Brémond, dont la première tranche de 220 logements sera livrée fin 2014), décision a été prise de privilégier le canal pour transporter les déchets des terrassements. Dès 2013, cette solution permettra d éviter «dans le secteur la présence de 250 semi-remorques de 25 tonnes», explique Luc Probert, de Plaine commune. En 2014 et 2015 ce sont 350 camions qui seront aussi évités. Les démolitions menées à l été 2012 ont produit tonnes de matériaux qui une fois concassés seront employés pour le remblai des futures rues. Le surplus, soit tonnes, est acheminé par des barges via le canal. Entre et tonnes seront ensuite évacuées vers des sites de stockage. G.R. FOCUS Sur la boîte aux lettres du F5, les noms des sous-locataires ont été ajoutés au feutre autour du patronyme de la locataire en titre. Avenue de Stalingrad Locataire en HLM, elle sous-louait son F5 Escroquerie. Quatre personnes versaient à la contrevenante 350 euros chacune pour occuper une chambre de l appartement. Impayés. La locataire en titre a quitté Saint-Denis en laissant une ardoise de quelque euros de loyers non versés à PCH. En mai 2012, Hadjer Smida, qui réside à Romainville, est à la recherche d un nouveau logement. Sur le site Leboncoin.fr, elle découvre une annonce pour une colocation à Saint-Denis. Elle contacte l auteur de l annonce, Madame Françoise Bourguignon, qui lui fait visiter le logement. Le 28mai 2012, M me Bourguignon signe un formulaire d attestation d hébergement indiquant que, à partir du 1 e r juin, Hadjer Smida, J. Touche et R. Lafon sont logés chez elle, dans son F5 du 30, avenue de Stalingrad, à Saint-Denis. À la question «À titre gracieux», la titulaire du bail coche la case «Non». Au contraire, une «participation financière» est mentionnée, sans montant. Selon M m e Smida, l ensemble des locataires a versé à M m e Bourguignon un premier loyer de 850 euros, ainsi qu une caution du même montant. Il est alors convenu que l accord portera sur une durée de six mois. Le 5 octobre 2012, M me Bourguignon dresse, sur papier libre cette fois, une nouvelle déclaration d hébergement pour 6 mois «renouvelables». Elle concerne quatre personnes, M. Hamdaoui venant se rajouter à la liste des sous-locataires. À côté de chaque nom, l inscription manuscrite «chèque» ou «espèces». Et, en dessous, un montant, qui a évolué à la hausse : «pour la somme de 350 euros par personne». Ce qui fait donc euros perçus par mois par M me Bourguignon. Le loyer que cette dernière acquitte auprès de Plaine comm u n e h a b i t a t ( P C H ) n e s t pourtant que de 644 euros. Son appartement fait partie du parc de logements sociaux de l office public de la communauté d agglomération. «Je ne savais pas que c était du HLM. Je l ai appris plus tard», affirme Hadjer Smida. Notamment quand M me Bourguignon, qui ne réside plus dans son appartement, demande à ses souslocataires de lui faire suivre les quittances, dressées par PCH, à sa nouvelle adresse dans l Aude (11). Mais à la mi-octobre, inquiétée par la multiplication des courriers, Hadjer Smida ouvre un de ces plis : c est une mise en demeure de payer adressée à M me Bourguignon, qui ne règle plus son loyer depuis le mois de juin. La dette s élève à ce moment-là à euros (aujourd hui, elle atteint ). Hadjer Smida contacte alors l agence Nord-Est de PCH. Appartement sousloué au mépris de la loi Du côté du bailleur, on a entamé une procédure de recouvrement pour impayés, mais on découvre alors que l appartement est sous-loué au mépris de la loi. S il existe bien la possibilité juridique de le faire, la souslocation est encadrée. L article 61 de la loi du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l exclusion (loi Molle) autorise les locataires HLM à louer après en avoir informé l organisme bailleur à des catégories précises de population : adultes en situation de handicap ou bien moins de 30 ans. De plus, le texte précise que le coût devra être calculé au prorata du loyer et des charges rapporté à la surface habitable. Dans ce cas précis, il semblerait que les conditions n aient pas été respectées, à commencer par l information de l office public d habitat, qui n a jamais été saisi d une demande. En janvier 2013, M me Bourguignon revient à Saint-Denis pour essayer de récupérer son Hadjer Smida pensait partager en toute légalité une colocation : la titulaire du bail lui avait fait signer un formulaire d attestation d hébergement contre une participation financière. logement. Accompagnée d un serrurier, elle veut déloger les occupants, qui appellent la police. Devant les pièces attestant qu elle a consenti à les héberger contre rémunération, les policiers autorisent les souslocataires à rester dans les lieux. Depuis, M m e Bourguignon est injoignable, témoigne Hadjer Smida. Les tentatives du JSD pour la joindre n ont pas re n c o n t r é p l u s d e s u c c è s. M me Smida et une autre de ses colocataires ont porté plainte pour escroquerie au logement, de même que Plaine commune habitat, qui demande l application ferme de la loi (perte du logement HLM et euros d amende) ainsi que des dommages et intérêts. l Sébastien Banse 5 Réactions Cas isolé ou partie cachée de l iceberg? «Monétiser son appartement, c est un dévoiement du rôle fondamental du HLM, qui doit être de favoriser l accès au logement», rappelle Sébastien Longin, directeur général de Plaine commune habitat, qui a porté l affaire devant les tribunaux, «sans état d âme». Néanmoins, selon lui, le cas de souslocation du 30, avenue de Stalingrad reste exceptionnel : «Habituellement, on trouve plutôt que quelqu un est resté dans l appartement après que le locataire a rendu son bail. Il est rare de tomber sur une sous-location en cours.» PCH aurait connu six cas de sous-locations non autorisées, qui n ont pas donné lieu à des poursuites, puisque la personne avait déjà quitté son logement. Sur un parc qui compte environ logements, le phénomène demeure «très marginal». Difficultés d accès au logement Pour Christian Trigory et Jacques Caro, de l association Vivre mieux à Saint-Denis, il est toutefois probable que ce ne soit que la partie visible de l iceberg. «Sur les sites qui proposent des annonces, on en trouve beaucoup avec le code postal Et à Saint-Denis, dans les immeubles, il n est pas rare de voir des boîtes aux lettres s u rc h a r g é e s d e p l u s i e u r s noms» Pour ces derniers comme pour M. Longin, on trouve derrière tout cela l exploitation des difficultés généralisées d accès au logement. Le phénomène de la sous-location illégale n est pas neuf. Il s étend du logement insalubre aux pavillons redécoupés hâtivement en habitat collectif et, désormais, au logement social. Dans ce dernier cas, il pose un autre problème au bailleur : que faire des sous-locataires floués? Le relogement ne peut se faire au détriment des demandeurs en attente d attribut i o n d e p u i s l o n g t e m p s. Jacques Caro espère tout de même «qu on ne mettra pas à la rue» ces «victimes» d une escroquerie. l S.B Le montant de l amende qui peut être infligée au locataire qui sous-loue son HLM en dehors des conditions prévues par la loi C est environ le nombre de dossiers en attente d attribution de logement social sur l ensemble de la ville de Saint-Denis.

4 La semaine du 17 avril 2013 Le rendez-vous des retraités Toiles à fond! du 19 au 26 avril. L atelier peinture/dessin du service animation et vie sociale expose ses travaux, résidence Basilique (4, rue du Pont-Godet). Vernissage vendredi 19 avril à partir de 15 h avec participation de l association musicale Le Balafond. Loto vendredi 17 mai résidence Dionysia (2, rue Eugène-Fournière) à 14 h 30 ; inscriptions à la résidence le 18 avril de 14 h à 16 h ; participation 4,50, 6,10 pour les non Dionysiens. Conférence «Les piétons seniors» mercredi 24 avril avec projection d un court-métrage de ACTUALITÉS 7 la Prévention routière et débat ; salle du conseil municipal à l hôtel de ville. Inscription au ou Présentation du séjour à Montrem (du 2 au 23 septembre) mardi 23 avril à 14 h 30, résidence Basilique (4, rue du Pont-Godet). 1 La Fête des tulipes a fait le printemps Cela avait commencé timidement le samedi, par un temps mitigé. Et, bien sûr, les tulipes sont restées obstinément fermées après des jours, ou plutôt des semaines de froidure. Mais alors le dimanche, quel festival! Il y avait la foule des grandes fêtes, des restaurants et buvettes autour du bassin aux stands des associations, des produits régionaux et des institutions aux animations, des spectacles de rue aux jeux pour enfants. Partout l affluence des grands crus festifs, jusque sur les chaises longues de la psychanalyse urbaine ou autour des cubes de l expo photo de Gérard Monico qui seront bientôt installés dans leur totalité en centre-ville. Et en tous lieux, un leitmotiv revenait en boucle : la joie du retour, tardif mais bien réel, du printemps. Quel meilleur endroit que la Fête des tulipes pour profiter de ce plaisir et prendre du bon temps? D autant que, le lundi matin, quelques gouttes de bruine nous ramenaient à la réalité l B.L. et D.Sz / Au spectacle, les enfants sont toujours aux premières loges. 2/ Se restaurer et se désaltérer sous les arbres fleuris. 3/ L association Le Vélo à Saint-Denis animait un atelier d autoréparation de cycles. 4/ L espace ludique proposé par la compagnie Katakrak. 5/ Numéro de voltige du Circo Pitanga. 6/ Les chaises longues de la psychanalyse urbaine où les habitants étaient invités à livrer leur vision de la ville. Plus d images sur

5 10 SPORTS Tous les résultats sur SPORTS 11 Calendrier Athlétisme Saint-Denis Émotion Samedi 20avril, championnats IDF individuels FFA vétérans à Saint-Ouen. Championnats départementaux individuels FFA benjamins et minimes à Bondy. Basket-ball Union Sdus-BC Courneuvien Nationale 2 Samedi 20avril, 20 h à Antonin Magne (La Courneuve), Union Sdus- BCC/Kaysersberg Ammerschwihr. Cyclotourisme Tous les mercredis, sortie du temps libre, 8 h 30 à Delaune. Les samedis, école cyclo-dionysienne, 14 h 30. Dimanche21, route, randonnée des lacs, 115 et 95km à 6 h 30, 75 et 50km à 8 h. Informations au Football Seniors DHR Dimanche 21avril, 15 h 30, Moissy-Cramayel/. Cosmos FC Seniors Excellence Dimanche 21avril, 15 h 30 à Delaune, Cosmos FC/Bondy AS. Racing Saint-Denis DH féminines Samedi 20avril, 15 h 30 à Delaune, Racing Saint-Denis/Domont FC. Handball La Dionysienne Pré-nationale Dimanche 21avril, 16 h, Blanc-Mesnil/La Dionysienne. Football américain Les Monarques - Sdus Division 3 Dimanche 21avril, 14 h, à Delaune, Monarques de Saint-Denis/Léopards de Rouen. Volley-ball Avant-Garde Saint-Denis Nationale 3 Dimanche 21avril, 15 h à l Abbé- Joly, AGSD/CPB Rennes. Résultats Athlétisme Saint-Denis Émotion Championnats d Europe IAAF vétérans individuels en salle à Saint-Sébastien (ESP) Du 20 au 24mars, A. Dorina (VEF) 1 re et championne d Europe au triple saut(8m73), 3 e et médaille de bronze au saut en longueur(4m05) et 4 e en finale du 60 men Semi-marathon de St-Witz Le 23mars, D. Chege (SEM) 1 er du 21km (1h10 28 ). Challenge Facoetti à Montreuil Samedi 23mars, F. Courage (VEM) 24 e du20km marchesur route (1h55 59 ). 10km du 94 à Nogent/Marne Le 24mars, B. Omarat (SEM) 14 e (32 23 ). S. Bouhemad (SEF) 324 e (44 24 ). N. Berdal (VEF) 611 e (53 40 ). K. Ikene (SEF) 618 e (53 47 ). 23 e Foulées de Fondette Le 24mars, P. Martin (VEM) 182 e du 10km(48 30 ). La Ronde d Enghien Le 31mars, K. Ikene (SEF) 30 e du 6km(35 32 ). S. Bouhemad (SEF) 105 e du10km(42 38 ). Meeting de l Haÿ-les-Roses Le 1 er avril, S. Bouhemad (SEF) 11 e en finale du 800 m ( ). B. Omarat (SEM) 1 er en finale du5000 m ( ). 10km de la CU de Cherbourg Le 1 er avril, D. Chege (SEM) 8 e du 10km(31 49 ). Championnats universitaires à Auburn (USA) Le 5avril, F. Makabu (SEF) 1 re en longueur(4m88) et 3 e dutriple saut (12m58). David Derival est le seul judoka de la Ligue 93 à être monté sur les podiums aux France FFJDA du 7 avril. Judo Le réveil du gentil. David Derival a obtenu le bronze lors des championnats de France juniors FFJDA du 7 avril, dévoilant la pleine mesure de son potentiel. Cela faisait des années qu il échouait au pied du podium. Toujours bien placé, jamais médaillé. Dimanche 7 avril, le judoka dionysien David Derival s est révélé au plus haut niveau. À 18 ans, il a décroché le bronze aux championnats de France juniors FFJDA à l INJ de Paris. «C est la plus belle performance de ma carrière, affirme-t-il. Quand j ai entendu l arbitre crier matte! pour la fin du combat, j étais très heureux.» Une rencontre haletante, dont l issue est restée incertaine jusque dans les dernières secondes. «J ai inscrit un yuko au début. Soit 5 points, ce qui est minuscule à cet instant. Mais je connaissais le judo de mon adversaire. Je me suis dit qu il fallait tenir et garder cet avantage. Il m a poussé à la faute et j ai encaissé trois pénalités idiotes. Une de plus et je perdais. Il restait quinze secondes. Je me suis battu, j ai placé mes mains, ÉCLAIRAGE j ai attaqué, j ai tout donné et ça a marché», apprécie-t-il. Il avait auparavant remporté trois confrontations, toutes sur ippon, avant de s incliner en demi-finale face au futur champion, un cran audessus. Restait donc le match pour la troisième place, qu il a souvent laissé filer à ce niveau. «Tout le monde le connaît pour sa technique. Mais il est trop gentil. Il lui manque la bonne agressivité qu il faut avoir dans les sports de combat. Cette foisci il a eu la niaque. Il a tenu lors d une vraie bagarre. Il a franchi un cap. Il y a quelques mois encore il n en aurait pas été capable», précise Marino Andreazzoli, son coach au Sdus. Fidèle au club Des intervenants prestigieux Formé à Saint-Denis depuis ses 6 ans, David est présent tous les vendredis au club. «J y suis très fidèle. C est une famille. Je n ai jamais voulu partir», confie-t-il. Le reste de la semaine, il évolue au Pôle espoir d Orléans où il s entraîne avec le groupe France. «C est très physique, on fait beaucoup de combat. Au Sdus je travaille plus la technique et la tactique, Très à l aise en compétition cette année, les judokas du Sdus bénéficient d intervenants réguliers et renommés en plus des maîtres habituels. Après le 7 e dan et double champion olympique Waldemar Legien pour le combat debout, la séance du vendredi 12 avril était donnée par Olivier Michailesco, spécialiste du combat au sol, du jujitsu brésilien et 3 e aux championnats d Europe «Ça faisait partie de l essence du judo. On avait des acquisitions que l on a mises de côté. On cherche à les retrouver et à les remettre au goût du jour. Vu qu il est possible de gagner des matches au sol, il serait dommage de s en priver», indique-t-il.«ces séances multiplient les points de vue, dynamisent la technique du club et évitent de s installer dans une routine en travaillant uniquement sur nos points forts», apprécie la coach Catherine Pierre-Andreazzoli, qui s occupe des jeunes pousses. A.S. je préfère. Mais il faut vraiment que je m améliore en muscu et en cardio.» L objectif est d intégrer un jour l équipe de France, dont il commence à frapper aux portes. «Il faudra qu il confirme. Soit il continue à approcher les podiums sans y monter, soit il fait ses preuves en tournois internationaux», lance Marino. David le sait, et se sent prêt à en découdre lors du Tournoi de France en mai, avec l idée de participer aux championnats d Europe à la rentrée. Sur le point de s imposer en junior, il lui faudra un jour faire de même en senior. La concurrence sera rude, d autant plus en judo, art martial le plus pratiqué et le plus compétitif de l Hexagone. Mais qui sait? «Mon rêve absolu serait d aller aux Jeux Olympiques. La qualification sera vraiment très dure, d autant que dans ma catégorie des plus de 100 kg il faudra battre un certain Teddy Riner.» Le meilleur du monde en somme, mais peut-on rêver meilleur rival? l Aurélien Soucheyre Pratique le club compte 320 adhérents. Entraînements tous les jours du lundi au vendredi en fonction des tranches d âge. Plus d images du Sdus judo sur AURÉLIEN SOUCHEYRE Semi-marathon des 5 Moulins à Ste-Gemme-Moronval Le 7avril, D. Chege (SEM) 7 e du 21km(1h08 40 ). B. Omarat (SEM) 2 e du10km (31 59 ). Meeting de Saran Le 10avril, J. Jeannet (CAM) 3 e du 100 m(12 88). Championnats départementaux individuels FFA à Gagny Le 13avril, triathlon : M. Bamba (MIF) 18 e (30pts), N. Doumbia (MIF) 17 e (31pts), N. Ventura (MIF) 13 e (47pts), A. Oeslick (BEM) 19 e (38pts), J. Bagea (MIM) 11 e (60pts), J. Gaud (MIM) 3 e (74pts), V. Vincent de L Estrade (MIM) 23 e (40pts). F. Le Bos (BEM) 1 er et champion départemental du 2000 marche( ). J. Nsilulu (BEM) 1 er dulancer du disque(17m41), 3 e autriple saut (9m14) et 3 e dutriathlon(78pts). Critériums nationaux de Printemps FFA à Saint-Renan Le 13avril, M. Grand (CAF) 11 e du 5 000m marche( ). Championnats de France du 10km à Cabriès-lès-Avignon Le 13avril, A. Joye (VEF) 251 e en 46 08, N. Briot (VEF) 281 e en 47 01, D. Chege (SEM) 33 e en 31 39, A.El Aarfaoui (SEM) 39 e en Basket-ball Union Sdus-BC Courneuvien Noisy/seniors filles : Sg2/ Athis Mons : Stains/Sg3 : Pavillonais/Sg4 : Ménilmontant/U20u : Fontenay-aux-Roses/U17b : U15b/Alsace Bagnolet : U15filles/ Rueil : victoire par forfait. Charenton/U13a : Aulnay/ U13b : U13filles/Pavillonnais : Alsace Bagnolet/U11 : U11u/Tremblay : U11e/ Drancy : Red Star/U9 : Football Seniors DHR /Livry-Gargan : 2-2. Le classement de la poule A 1/ Montrouge FC 92 (53) 2/ Bry FC (51) 3/ (46) 4/ Dammarie-les-Lys FC (45) 5/ Évry FC (41) 6/ Livry-Gargan FC (41) 7/ Lilas FC (40)8/Choisy-le-Roi AS (38) 9/ Morangis-Chilly (37) 10/ UJA Maccabi Paris (30) 11/ Moissy- Cramayel US (26) 12/ Noisiel FC (23) Cosmos FC Seniors Excellence Aulnay CSL/Cosmos FC : 3-2. Le Cosmos est 12 e avec 26 pts. Racing Saint-Denis Féminines DH Montigny-le-Bretonneux AS/Racing Saint-Denis : 3-3. Le Racing est 4 e avec 34 pts. Football américain Les Monarques - Sdus Division 3 Lycans/Monarques : Le classement de la poule nord C 1/ Conquérants (7/0/2) 2/ Molosses (5/2/3)3/Salamandres (5/1/3) 4/ Léopards (5/0/4) 5/ Monarques (2/1/6) 6/ Lycans (2/0/8) Handball La Dionysienne Pré-nationale US Vaires/La Dionysienne : La Dionysienne est 9 e avec 43 pts. Judo Coupe nationale individuelle des entreprises à Drancy Le 14avril, J. Mohamed Ali (-81kg) 3 e. 2 e passage de grade à Drancy A. Bouraba 50 pts et passe ceinture noire, comme K. Zeller. Tennis Les raquettes féminines Les Lilas/ : 3-0. /Aubervilliers : 3-0. Tennis de table Pro B Messieurs /Fontenay : 3-3. Le classement 1/Villeneuve (39) 2/Caen (37) 3/ Rouen (34) 3/ Nice (34) 5/ Morez Haut Jura (32) 6/ (28)7/Fontenay (25) 8/Metz (24) 8/ Bruille (24) 10/ Grand Quevilly (23) Pro B dames /Mulhouse : 1-4. Le classement 1/Quimper (42) 2/Serris (38) 3/ Beauchamp (33) 4/ Mulhouse (31) 5/ Élancourt (30) 6/ Etival-Raon (29) 7/Mayenne (27) 8/Échirolles (26) 9/ (25) 10/ Jouéles-Tours (19) Tir à l arc Concours FITA à Pantin Le 14avril, en 50m : M.-F. Leroy Giroux(vétérane) : S1 = 162 pts, S2 = 160 pts, total = 322 pts. J.-P. Barbare : S1 = 249 pts, S2 = 237 pts, total = 486 pts. T. Lafaye= S1 = 224, S2 = 221, total = m : J. Léopold(minime) : S1 = 246 pts, S2 = 234 pts, total = 480 pts. Trampoline La Dionysienne 1/2 finale nord des France à Amnéville-les-Thermes Les 6 et 7avril, en Fédérale individuelle : benjamin : A. Buernortey 11 e.junior : L. Morville 11 e, B. Morante 14 e (les deux sont 17 e en fédérale synchronisée). Nationale individuelle : senior : A. Morante 2 e (1 er et qualifié pour les France en synchronisé avec R.Messatfa du Levallois SC). Volley-ball Avant-Garde Saint-Denis Nationale 3 Canteleu Maromme/AGSD : 1-3. Le classement de la poule E 1/ Asnières Volley 92 (50) 2/ Saint- Cloud (36) 3/ LeHavre (35) 4/ Agglo Sud 76 (30) 5/ Canteleu Maromme (29)6/Rouen UGS MSA (21) 7/ Gagny Raincy USM (21) 8/ Rennes CPB (12) 9/ Avant-Garde Saint- Denis(10) 10/ Clamart CSM (8) Départementale féminine Noisy-le-Grand/AGSD : 0-3. Le classement 1/ Avant-Garde Saint-Denis (35) 2/ CSM Épinay (34) 3/ Villemomble SVB (29) 4/ Noisy-le-Grand VB (24) 5/ CSM Épinay 2 (8) 6/ Tremblay AC (7) 7/ Pantin (6) 8/ CSL Aulnay (1). Demi-finale nord Réhabilitation de 272 logements - Draveil et Vigneux-sur-Seine (91) Réhabilitation et extension de l école maternelle Victor Hugo - Colombes (92) D&B Bâtiment Ile de France 50, avenue de la République Chevilly-Larue Cedex Tél. : Fax : Football américain Les Monarques maintenus Division 3 Samedi soir, c était le match de l année pour les seniors. Les Monarques de Saint-Denis se déplaçaient chez les Lycans des Mureaux. L enjeu était le même pour les deux équipes : la victoire et le maintien en Division 3, ou la défaite et la descente en Régionale. Sous une pluie battante, les Dionysiens ont de suite pris le jeu à leur avantage. La défense ne laissait passer ni les hommes, ni les lancés du quarterback adverse. L attaque en profitait pour assommer les Lycans d un superbe touchdown à la course avant la pause. La 2 e période, elle, fut un véritable récital, les Monarques enfonçant le clou sur une belle interception. Score final : 12 à 0. Mission accomplie. Jérôme Calvet (correspondant) et A.S. Trampoline La Dionysienne au complet Les trampolinistes présentaient pour la 1 re fois une équipe complète (4 garçons) en compétition nationale lors des demi-finales nord des France du 6 au 7 avril à Amnéville. Le matériel très performant utilisé lors des JO de Londres a légèrement déstabilisé les jeunes pousses : Axel Buernortey arrive 11 e, Laurent Morville 11 e et Brian Morante 14 e (les deux sont 17 e en synchronisé). Le champion Allan Morante termine 2 e en senior individuel (il bat son record de pts) et 1 er en synchronisé avec Redha Messatfa du Levallois SC. La paire se qualifie pour les France. A.S. AURÉLIEN SOUCHEYRE/ARCHIVES Tennis de table Le maintien se jouera à la fin Mardi 9 avril, c était soirée Pro B à La Raquette. Les garçons ont signé leur 7 e match nul de la saison face à Fontenay. Installés en milieu de tableau, ils possèdent 4 points d avance sur le premier relégable et devront rester prudents. Les trois matches restants, du 21 au 4 juin, seront encore plus capitaux pour les filles, défaites 1 à 4 par Mulhouse à domicile. Avant dernières, elles comptent six matches nuls et ne devraient se sauver qu en fin de championnat. A.S. Restructuration et extension du lycée Fustel de Coulanges - Massy (91) YANN MAMBER/ARCHIVES Football À un pas des finales IDF Challenge H.-Guérin Samedi 6 avril, c était la finale départementale du challenge Henri-Guérin, sur les terrains synthétiques de Tremblay. Parmi les 16 équipes qualifiées, les U13 du Sdus. Les garçons de Mammadou Cissé ont commencé par une courte défaite, 1-0 contre Bobigny, avant d aligner deux succès de rang : 2-0 contre Rosny Volley-ball Week-end vital Nationale 3 Les deux matches les plus importants de la saison de l Avant-Garde volley se jouent le week-end prochain au gymnase de l Abbé-Joly. Samedi 20 avril, seule la victoire permettra aux filles de finir championnes et de monter en Régionale 3. Elles devront pour cela battre l équipe B d Épinay, sur le papier largement à leur portée. Les garçons, eux, joueront pour leur survie le lendemain à 15 h. Ils affronteront Rennes lors d une véritable finale pour le maintien : des deux équipes, une seule restera en Nationale 3 l an prochain. Les Dionysiens, victorieux 3 sets à 0 à et contre Drancy. Hélas, dans un match couperet face au Blanc- Mesnil, les jeunes se sont inclinés 1 à 0 : ils ne verront pas la finale régionale, le 27 avril à Saint- Germain. «On a été loin de notre performance collective habituelle», regrette le coach, qui se satisfait tout de même de l expérience pour ses jeunes joueurs, dont beaucoup découvraient la compétition. Sébastien Banse l aller, ne comptent aucun succès à la maison cette année. Ils devront inverser la tendance, avec la manière, puisque deux sets seulement suffiraient au bonheur des Rennais. Reste donc à reproduire la très belle victoire, pleine d envie, d espoir et de volonté, signée le week-end dernier chez Canteleu Maromme (3 sets à 1) lors d un match déjà couperet. A.S. /ARCHIVES

6 12 SERVICES Plus de services sur Cultures La semaine du 17 au 23 avril NUMÉROS UTILES : MAIRIE place Victor-Hugo, , ; PLAINE COMMUNE 21, avenue Jules-Rimet, , ; HÔPITAL ; SAMU 15 ; COMMISSARIAT 17 ou ; POLICE MUNICIPALE , 28 bd Jules-Guesde (lundi au vendredi 9 h/12 h et 13 h/17 h) ; POMPIERS 18 ou ; CENTRE ANTIPOISON ; SIDA INFO SERVICE (24 h/24 h) : ; DROGUES ALCOOL TABAC INFO SERVICE (24 h/24 h) ; ALCOOLIQUES ANONYMES (24 h/24 h) ; MAISON DE LA JUSTICE ET DU DROIT ; ALLO AGGLO! (propreté, voirie, éclairage public, circulation, espaces verts, assainissement) (appel gratuit) ; OFFICE DE TOURISME 1, rue de la République, ; TAXISÉglise neuve : Porte de Paris ; DÉPANNAGE SOIR ET WEEK-END EDF GDF EAU ; LA POSTE 3631 ; MÉDECINS DE GARDE SUR, Tél. : 15. PHARMACIES DE GARDE dimanche 21 avril : Pharmacie moderne - Benhamou, 39, boulevard Jules-Guesde, SAINT-DENIS, ; Grande pharmacie -Mestri, centre commercial, 42, avenue Paul-Vaillant- Couturier, STAINS, Renseignements sur les gardes des médecins et pharmaciens : appelez le commissariat au Menus écoles et centres de loisirs MERCREDI 17 AVRIL betteraves râpées vinaigrette, steak haché, brisures de chou-fleur, édam, tarte bourdaloue. JEUDI 18 AVRIL mixte maïs/cœur de palmier, filet de hoki sauce matelote, pommes de terre persillées, mimolette, fruit. VENDREDI 19 AVRIL carottes râpées à l orange, blanquette de veau, macaroni, tomme blanche, compote. LUNDI 22 AVRIL salade mexicaine, saumon à l oseille, carottes Vichy, saint-paulin, fruit. MARDI 23 AVRIL salade iceberg, boulettes de bœuf sauce provençale, coquillettes, yaourt nature bio, poire au sirop. MERCREDI 24 AVRIL œuf dur mayonnaise, sauté de veau aux olives, poêlé bretonne, Babybel, fruit. JEUDI 25 AVRIL salade de tomates aux dés brebis, poulet aux épices, semoule à l orientale, camembert, compote. La viande de bœuf proposée dans les plats est d origine française, animaux nés, élevés et abattus en France. La direction de la restauration se réserve le droit de modifier le menu à tout moment en raison des fluctuations des marchés et des effectifs. Demandes d emploi Hommerecherche emploi dans domaine travaux de rénovations et petits dépannages(peinture, électricité, plomberie ), étudie toutes propositions Jeune femme très expérimentée cherche quelques heures de ménage(de 8 h à 11 h) et gardes de personnes âgées Jeune femme très sérieuse cherche heures de ménageou de repassage Jeune femme cherche à travailler chez des personnes âgées, heures ménage (après 20 h) ou Femme, 50 ans, sérieuse, cherche heures de ménage, gardes d enfants (aussi au domicile des parents), services soigné, disponible 7 / Nounou expérimentée cherche bébé à garderà son domicile proche Barrage de Saint-Denis Jeune femme très sérieuse, avec beaucoup d expérience, cherche à garder des enfantsau domicile de leurs parents +petits ménages Nounou sérieuse cherche à garder des enfants Étudiante propose soutien et encadrement personnalisés en mathématiques et anglaisdu CM1 à la terminale même en période de vacances, également préparation aux examens de brevet, bac, concours d infirmier (exercices et problèmes de maths) ou mail : Étudiant titulaire d un bac +5 ans en mathématiques propose du soutien de la 4 e à la licence de maths ou Nounourecherche à garder enfants a son domicilebons soins assurés, près du Théâtre Gérard-Philipe et la Gare de Saint- Denis ou Vous souhaitez louer votre bien en toute sécurité, bénéficier d avantages fiscaux et valoriser votre patrimoine? Optez pour l habitat solidaire! Tél. : Assistante maternelle agrééecherche bout chou à accueilliren contrat enseignant uniquement Jeune femme sérieuse et motivée cherche heures de ménage et de repassage Cherche quelques heures de ménage et de repassage ; garde d enfants Ventes achats Vds table rectangulaire en merisier (120 x 82cm), 50 ; canapé convertible en tissu, de bonne qualité, 120 ; téléviseur, 82cm, Toshiba, ancienneté 1 an, 300 ;sommierde marque (190 x 160cm), 75 ; bibliothèqueen chêne foncé (175 x 69 x 24cm) Vds meuble salle à mangersalon buffet bas table 4 chaises, canapé convertible en lit, 2 fauteuils,1 meuble de rangement, 1 petit réfrigérateur, 1 micro-ondes Vdsen excellent état, en merisier : 1 grande table, 6 chaises, 200 ; 1 buffet, Vds vêtements fille 8/10 ans10 pièces, 10 ;chaussurespointure 37 et 38, la paire Vds tableaux réalisés avec des puzzles : une superbe princesse indienne accompagnée d une lionne et deux lionceaux, 30 ; 8 chevaux sauvages en liberté, Courants faibles, Vds lampe avec sa colonne couleur sable et ampoule halogène fournie, valeur 80, vendue 30, photo dispo. Vds réfrigérateur, grand bahut inox, Indésit, fonctionne très bien Vds, cause départ, cuisinière Far, achetée 550, vendue 200 à débattre ; table bassede salon vitrée Ikea, 160 à débattre ; télé plasmaavec 2 enceintes Toshiba, achetée 1 600, vendue 300 (en panne manque 1 pièce) ; magnétoscope, (à partir de 17 h). Vds salon de cuir(pleine fleur) 3 places, couleur fauve +2 fauteuils, 300 ; table basseen bois massif, couleur chêne foncé, 80 ; meuble TVBerlioz, couleur noir sur roulette, 2 portes vitrées, 60 ; donne tapis et lampe halogène pour l achat du salon (le soir). Vds, à petits prix, tout pour le bébé : couverture, stérilisateur à biberons électrique, inhalateur, peluches, vêtements, 3, 4, 5 ans, chaussures pointures 26 à 29 ; lot de 20 cassettes vidéo (dessins animés), nombreux jouets enfants, état neuf (ballon sauteur, jeu électronique pour apprendre l anglais) Divers Si vous aimez la poésie, le texte, le mot, la littérature(genet, Shakespeare, Hugo,etc.), je viens vers vous etpropose des lectures. Contactez-moi : PROFESSIONNELS POUR VOS ANNONCES PUBLICITAIRES Contactez : Martine DESAX LD Petites annonces GRATUITES : recherche d emploi, offre de services, achat et vente d objets divers Les déposer ou les envoyer sur papier libre au Journal de Saint-Denis, 59 rue de la République, Saint-Denis, ou par mail : PAYANTES :véhicules et immobilier (vente, achat, location). S adresser à PSD, 121, rue Gabriel-Péri à Saint- Denis. Tél. : Les annonces sont publiées sous l entière responsabilité de leurs auteurs. Le JSD rappelle à ses lecteurs l obligation qui leur est faite de respecter la légalité en matière d emploi, notamment celle d employer ou de travailler en étant déclaré. Agenda TGP 59, boulevard Jules-Guesde Tél. : J ai couru comme dans un rêve Le même jour, un homme apprend qu il va mourir et qu il va être père. Mis en scène par Igor Mendjisky, ce spectacle est intelligent et subtil, drôle et tragique, émouvant et bluffant. L énergie vitale des comédiens, tous excellents, et la justesse audacieuse des situations font de ce spectacle un coup de théâtre permanent. ujusqu au 27avril, lundi, mercredi, jeudi, vendredi à 19 h 30, samedi à 18 h, dimanche à 16 h. Relâche mardi. Tarifs : de 22 à 6. Académie Fratellini Rue des Cheminots Tél. : Apéro Cirque L Apéro cirque mensuel propose dans le petit chapiteau plusieurs numéros réalisés par les apprentis et des artistes invités. Avec Dario Cerrato (fil souple), David Welser (cowboy), Elie Rauzier et Max Morallès (petit volant), Jean-Baptiste Diot (jonglage), Jeanne Eden (sangles). ujeudi 18 avril à 18 h. Tarif : 2. Médiathèque du centre-ville 4, place de la Légiond honneur Tél. : La médiathèque présente les toiles de Guiseppe de Candia, artiste peintre d origine italienne et résidant à Saint-Denis. ujusqu au 5mai. Littérature et cinéma Dans le cadre du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen Orient, rencontre animée par Sadia Saïghi avec Boudjemaâ Kareche (ancien directeur de la cinémathèque algérienne), Mohamed Bouamari (réalisateur) et Sonia Chamkhi (auteure, réalisatrice et enseignante à l École des arts et du cinéma de Tunis). usamedi 20 avril à 10 h 30. Rencontre La médiathèque propose une rencontre avec Gisèle Sapiro, directrice de recherche au CNRS, sur le thème de la traduction. usamedi 20 avril à 15 h. Médiathèque Don Quichotte 120, avenue Wilson Tél. : Contes Dans le cadre du festival de Plaine commune, Histoires communes, Ralph Nataf propose La peur et après?, des histoires qui parlent de la peur pour mieux en rire pour un public familial à partir de 6 ans. umercredi 24 avril à 15 h. Folies d encre 14, place du Caquet Tél. : Rencontre Dans le cadre du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen Orient, la librairie propose un brunch littéraire animé par Sadia Saïghi avec Aram Karabet, auteur de Treize ans dans les prisons syriennes(acte Sud, 2013), et sa traductrice, la Dionysienne Nathalie Bontemps. Lecture d extraits par Laure-Marie Legay. udimanche 21 avril à 11 h. Studio HCE 7, rue Gibault Danse Le studio HCE et la compagnie Agora présentent Lacrimosa, création work Lecture de Daniel Picouly Basilique Après le succès de son conte déambulatoire début janvier (notre photo), l écrivain Daniel Picouly revient à la basilique pour dire des extraits de son livre Le Général et moi (Hachette, 2010, auparavant édité sous le titre 68 mon amour). L action de celui-ci se déroule le 29 mai 1968, lorsque le général De Gaulle part à Baden-Baden au plus fort des événements. «Je lirai le début du texte, lorsque De Gaulle se recueille dans la chapelle de l Elysée», explique l auteur. Daniel Picouly sera accompagné par la violoncelliste Anne Copéry, membre du quatuor Ludwig, qui interprètera, entre autres, des pièces de Bach et Saint-Saëns. Une séance de signature est prévue à la fin de la lecture. B.L. Jeudi 25 avril à 18 h 30. Tarif : prix de la visite, 7,50 et 4,50. in progress de Cécile Berrebi de Noailles sur lerequiemde Mozart. udimanche 21 avril à 20 h. Tarif : 7. studiohce Poésie et peinture Le studio HCE propose une lecture et présentation du poète allemand Thomas Bernhard, avec Suzanne Hommel, traductrice et contemporaine de l auteur. Des tableaux du peintre Fred Hommel seront également présentés. udimanche 21 avril à 18 h. Ouverture de 15 h à 22 h. Université Paris 8 2, rue de la Liberté Concert L ensemble instrumental Densités dirigé par Zahia Ziouani, l ensemble vocal Soli-Tutti et le Petit chœur de Saint-Denis dirigés par Denis Gautheyrie avec le chœur vocal du conservatoire de Saint-Ouen et le chœur Arpeggione de Montfermeil proposent un concert en hommage au compositeur Maurice Ohana. umercredi 17 avril à 19 h. Dans le cadre de l expositionparis en guerre d Algérie, organisée par le Comité d histoire de la Ville de Paris en partenariat avec l université, la commissaire de l exposition Sylvie Thénault propose une visite guidée gratuite. ujeudi 25 avril à 13 h 30. Inscription obligatoire (places limitées) à univ-paris8.fr Office de tourisme 1, rue de la République Tél. : L office de tourisme de Saint-Denis Plaine commune présente une expo de Marcelle Depauly, Encres et pastels. ujusqu au 12mai. Visite L office de tourisme organise une visite de la nef de la basilique et de l ancienne abbaye royale ; usamedi 20avril à 14 h 30. Tarif : 6 et 4. Inscription indispensable. Résidence Basilique 2/4, rue du Pont-Godet Tél. : L atelier dessin peinture de la résidence expose ses travaux. udu 19 au 26avril. Vernissage vendredi19 à partir de 15 h avec le concours de l association musicale dionysienne Le Balafond. Conservatoire 15, rue Catulienne Tél. : Concert Concert de musique afro cubaine. umardi 23 avril à 18 h 30, salle Bizet. Salle Moulin-Choisel 16, rue de Strasbourg Tél. : Contes L association Mots et Regards propose des contes, comptines et jeux de doigts. usamedi 20 avril de 9 h 15 à 10 h pour les enfants de 16 mois à 3 ans, mercredi24 aux mêmes horaires pour les enfants jusqu à 15 mois. Stains Théâtre Le STS (Studio Théâtre de Stains) présente sa nouvelle création, Elle(s), adaptation et mise en scène de Marjorie Nakache à partir de textes de Molière, Obaldia, Marivaux, Racine, Gozzi, Musset, Feydeau et Guitry. uvendredi 19, samedi20 et vendredi 26avril à 20 h , rue Carnot. Tél. : Interphonie Antenne TV Sonorisation Sécurité Vidéo-protection Interphonie Cinéma Gaumont 8 rue du Mondial Tarif plein 9,30 (adulte) ; Tarifs réduits* : 6,70 (- de 12 ans) ; 7,50 (- de 18 ans et étudiants) ; 7,60 (+de 60 ans) ; +2 pour les séances en 3D et +1 pour l achat des lunettes 3D.Tarif Imagin R du lundi au jeudi : 5,90, Imagin R du vendredi au dimanche : 6,90. Les séances du matin sont à 6,30. Carte 37,50, 5 places valables 2 mois dans toutes les salles Gaumont Pathé d Ile-de-France (maximum 3 places par séance). Info : code #193/0,34 /mn. * Sur présentation d un justificatif. Les Âmes vagabondes VF, 2 h 04 mer, jeu, ven, sam, lun, mar : 14 h 10, 17 h, 19 h 45, 22 h 10 +dim : 10 h 45, 13 h 30, 17 h, 19 h 35, 22 h 05. Iron Man VF, 2 h 10 lun, mar : 19 h 45, 22 h. Iron Man 2 VF, 2 h 04 lun, mar : 19 h 45, 22 h. La Cité rose VF, 1 h 39 TLJ : 13 h 45, 15 h 55, 18 h 05, 20 h 15, 22 h 20 +dim : 11 h. Les Profs VF, 1 h 28 TLJ : 13 h 45, 15 h 45, 17 h 45, 20 h 15, 22 h 20 +dim : 11 h 15. Parker VF, 1 h 59 TLJ : 14 h 15, 17 h, 19 h 45, 22 h 10 +dim : 11 h 15. Les Gamins VF, 1 h 40 mer, ven, lun, mar : 13 h 40, 15 h 40, 17 h 45, 20 h 15, 22 h 20 ; jeu : 13 h 40, 15 h 40, 20 h 15, 22 h 20 ; sam : 13 h 40, 15 h 40, 17 h 45, 20 h 15, 22 h 20 ; dim : 11 h, 13 h 10, 15 h 20, 17 h 30, 20 h 15, 22 h 20. VFST (pour malentendants) :jeu : 17 h 45 ; sam : 15 h 40. Oblivion VF, 2 h 06 TLJ : 14 h, 16 h 45, 19 h 20, 22 h 05 (sauf dim) +dim : 11 h, 21 h 30. Tad VF, 1 h 31 TLJ : 15 h 45 +dim : 11 h. En relief (3D) : TLJ : 13 h 45, 17 h 45. Les Croods VF, 1 h 39 mer, jeu, ven, sam, lun, mar : 13 h 40, 17 h 45, 22 h ; dim : 12 h 50, 17 h 10, 22 h. En relief (3D) : mer, jeu, ven, sam, lun, mar : 15 h 45, 20 h 05 ; dim : 10 h 45, 15h, 19 h 20. G.I. Joe : Conspiration VF, 1 h 50, en relief (3 D) TLJ : 14 h 10, 16 h 30, 19 h 30 (sauf lun et mar), 22 h 20 (sauf lun et mar) +dim : 11 h. La Chute de la Maison blanche VF, 1 h 59, int. 12 ans mer, jeu, ven, sam, dim : 19 h 45, 22 h 10. Ciné-club Paris 8 Université Paris 8, 2, rue de la Liberté, salle de projection bleue nuit tropicale, bâtiment A. 1,50. Les profanateurs de sépultures de Don Siegel, 1956, 80 mn mer 24avril :12 h 45. L Écran Place du Caquet. Répondeurprogramme : Site : Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient Programme sur : Lire pages 14 et 15. Wadjda de Haifaa Al-Mansour, 2012, Arabie Saoudite, 1 h 37, VOSTF mer : 16 h 15 ; lun : 14 h, 16 h 45, 20 h 30 ; mar : 18 h 30. La Maison de la radio de Nicolas Philibert, 2013, France, 1 h 43 mer : 16 h, 18 h ; jeu : 18 h ; lun : 14 h 15, 16 h 30, 18 h 45, 20 h 45 ; mar : 18 h 45, 20 h 45. Syngué Sabour de Atiq Rahimi, 2012, France/Afghanistan/Allemagne, 1 h 42, VOSTF mer : 14 h 15, 18 h 15 ; lun : 18 h 30 ; mar : 20 h RUE VICTOR BEAUSSE MONTREUIL Sonorisation Antenne collectives Tél. : Fax : toute l info locale tous les jours en un clic!

7 RAPHAEL ARNAUD Pierre Vincent en fait une fable ô combien actuelle et une belle leçon de tolérance. On pouvait dire au XVIIe siècle, avec plusieurs allusions osées pour l époque et avec le sourire, que l amour est un droit pour tous, que ce droit est le même pour tous, sans exception, et on ne le pourrait pas au XXIe? Cherchez l erreur B.L. L Écran. Le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen Orient s installe dans la salle dionysienne du 17 au 21 avril. Iphis et Iante jusqu au 6 mai au TGP (59, bd Jules-Guesde), salle Roger-Blin, lundi, mardi, jeudi, vendredi à 20 h, samedi à 18 h 30, dimanche à 16 h 30. Relâche le mercredi. Durée : 1 h 45. Tarifs : de 22 à 6. Réservations au ou Du 17 au 21 avril, le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen Orient (PCMMO) prend ses quartiers à l Écran. Là où il est né, il y a déjà! sept ans. Créé en 2006 et consacré dans un premier temps au Maroc, puis au Maghreb et enfin, depuis l an dernier, étendu au Moyen Orient, ce rendez-vous annuel et attendu permet de découvrir des cinémas en plein essor, la plupart du temps invisibles dans les circuits de distribution traditionnels. Or- Kamal El Mahouti, auteur et réalisateur de Mon frère, et Simon Desjobert, documentariste de Le printemps d Hana. Panorama (1) Cinéastes et Dionysiens Hana, 18 ans et cairote La démarche de Simon Desjobert et de Sophie Zarifian est différente mais non moins passionnante. Tous deux sont partis en 2011 au Caire, soit juste après la chute de Moubarak. «Nous suivions les événements d Égypte, à la télé et sur Internet, et nous sommes un peu partis à l aventure, avec simplement l i d é e d e f a i re u n f i l m», e x plique-t-il. Ils rencontrent Hana, jeune égyptienne de 18 ans qui a participé à la révolution dès les premiers jours. Simon et Sophie décident d en faire leur fil rouge et l accompagnent. On la voit distribuant un journal, discutant avec des inconnus, des chauffeurs de taxi, d autres jeunes, participant «Mon frère» primé à Dubaï et à Tanger La quête de Mo déroule son fil sinueux entre personnages et lieux, ici et là-bas, passé et présent. Déjà primé, à Dubaï et à Ta n g e r n o t a m m e n t, Mo n Frère poursuit sa route à travers «Il y a ici une esthétique particulière, une magie en terme d images que l on ne retrouve pas ailleurs», explique K. El Mahouti, qui a tourné en partie son film «Mon frère» à Saint-Denis. Métis itinérant Benoît Lagarrigue Mon frère de Kamal El Mahouti le jeudi 18 avril à 20 h ; Le printemps d Hana de Simon Desjobert le vendredi 19 avril à 19 h 15. À l Écran (place du Caquet). Après une ouverture réussie aux Archives nationales, le festival Métis a poursuivi sa route au lycée Suger avec un concert autour du compositeur et écrivain Paul Bowles par des musiciens de l Orchestre national de France (photo), puis à la Cité du cinéma. Cette semaine, Métis visitera Saint-Ouen, Stains, La Courneuve, Villetaneuse B.L. Des visages, des figures selon Kito et Adler Jazz avec Elise Caron et Edward Perraud TGP C est un duo original qui est à l affiche du prochain Jazz club de Saint-Denis, lundi 22 avril. Chanteuse, flûtiste, mais aussi comédienne de théâtre et de cinéma, Elise Caron a notamment remporté une Victoire du jazz dans la catégorie artiste vocal en Elle sera associée pour ce concert au batteur et percussionniste Edward Perraud, qui joue depuis le milieu des années 1990 avec des musi- Couscous des dunes sous la tente Le PCMMO ne pouvait bien évidemment ignorer ce qui se passe actuellement en Syrie. D abord avec la projection, samedi 20 à 17 h 30, de Voyage dans la mémoire, de Hala Mohammad. Le film suit trois amis, ayant passé de longues années en prison à cause de leurs opinions, qui reviennent vers leur lieu de détention, la En marge du PCMMO, Djamel Allam donnera un concert gratuit, parvis de la basilique, samedi 20 avril à 18 h. sinistre prison de Palmyre. Un témoignage bouleversant. Le lendemain, dimanche 21 à 11 h, la librairie Folies d encre accueille l écrivain Aram Karabet, auteur du très beau Treize ans dans les prisons syriennes (Acte Sud, 2013), en présence de sa traductrice, la Dionysienne Nathalie Bontemps. À noter également deux programmes de courts métrages avec vote du public et jury de lycéens jeudi 18 et vendredi 19 à 18 h. Enfin, du vendredi 19 au dimanche 21 avril, une tente place du Caquet offrira des spécialités orientales du Couscous des dunes et une sélection de vins par Argile & Vin. De quoi parler des films vus, à voir, du cinéma en général, de la vie C est cela aussi le Panorama : des rencontres et des découvertes. l Benoît Lagarrigue PCMMO à l Écran (place du Caquet). Pass festival : 4 séances au choix, 14. Programmation complète sur 6b MÉTIS aux manifs Émergent alors des paroles qui se libèrent, tour à tour enthousiastes, sceptiques, inquiètes, résolues. La caméra suit Hana au gré de ses actions, des rencontres qu elle fait et que, souvent, elle provoque. «Hana nous a séduits par son personnage, son regard neuf, sa conviction et son envie d aller vers les autres pour changer les choses dans son pays», raconte Simon Desjobert. De ces trois tournages d un mois chacun (mars, juin et décembre 2011), le duo de réalisateurs a rapporté un film foisonnant, terriblement attachant, ancré dans une histoire qui se fabrique au jour le jour et dont l issue est loin d être connue. Simon est particulièrement heureux de présenter Le printemps d Hana en avant-première à Saint-Denis, ville où il vit depuis deux ans et demi. «J aimerais maintenant travailler en France, et questionner le territoire de la Seine-SaintDenis.» En attendant, ce premier film est une vraie réussite, aussi bien formelle que par sa m a n i è re d e t r a i t e r a v e c u n grand respect un sujet d une actualité brûlante. l sique et de danse de Saint-Denis ont formé une chorale sous l égide du chanteur, musicien et chef de chœur Rabah Ticilia et interpréteront des chants kabyles qu ils ont travaillés avec lui. L usure des murs Plaine commune JEAN-BAPTISTE MILLOT le monde : après Saint-Denis, il sera présenté prochainement à Los Angeles, en Jordanie, en Australie. Et il mériterait largement une sortie nationale. Parmi les nombreux films à l affiche du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen Orient (lire p. 15), deux sont l œuvre de cinéastes dionysiens. Kamal El Mahouti, fondateur du festival avec Indigènes Films, présentera jeudi 18 avril à 20 h son premier long métrage de fiction, Mon frère ; et Simon Desjobert dévoilera vendredi 19 à 19 h 15 le documentaire qu il a tourné avec Sophie Zarifian, Le printemps d Hana. Mon frère est d abord un très beau film d auteur, à la fois par sa forme et sa manière de parler de cet état mouvant qui est ce sentiment de ne plus appartenir à rien. Le personnage principal, Mo Bensalah, est un artiste peintre solitaire, écartelé entre deux cultures, amoureux mais incapable de vivre sa paternité et qui tente, à la manière d un naufragé, de sortir la tête de l eau. «Il vit une histoire d amour qui fait tout exploser autour de lui», indique Kamal E l Ma h o u t i. D e t r è s n o m breuses scènes du film sont tournées à Saint-Denis et avec des habitants comme interprètes, dont la comédienne E m m a Ra g u i n. D e p l u s, l e s toiles de Mo Bensalah sont en réalité celles d Yves Adler, autre artiste dionysien. Mais la ville, si elle est parfaitement reconnaissable, n est jamais nommée. «Si j ai tourné là où je vis, ces lieux évoquent pour moi un imaginaire qui va au-delà du territoire. Il y a ici une esthétique p a r t i c u l i è re, u n e m a g i e e n terme d images que l on ne retrouve pas ailleurs», explique le réalisateur. ganisé par l association Indigènes Films, cette huitième édition du Panorama présente pas moins de vingt-deux films en cinq jours à Saint-Denis, dont plusieurs inédits et avant-premières. «Ce que nous souhaitons c est partager ces films avec les spectateurs et partager les valeurs d échanges qu ils portent. Bref, aller à la rencontre des peuples», souligne Kamal El Mahouti, fondateur de l événement et luimême réalisateur (lire p. 14). Parmi les initiatives qui accompagnent le festival, le concert gratuit en plein air de Djamel Allam sur le parvis de la basilique n est pas le moindre (samedi 20 avril à 18 h). En première partie de ce concert, des élèves du conservatoire de mu- ciens de jazz comme Louis Sclavis, Yves Robert, Bernard Lubat, Michel Portal ou d autres musiciens de la scène rock alternative. Avec ce duo, basé sur la voix, la flûte et les percussions, ils promettent un voyage sans but, sinon le voyage lui-même. B.L. Jazz club de Saint-Denis lundi 22 avril à 20 h 30. Au TGP (59, boulevard Jules-Guesde). Tarif : 8 et 5 (réduit), abonnement pour la saison : 40 qui donne droit à l entrée à tous les concerts. Réservation au Soixante Adada La prochaine expo présentée au Soixante Adada scelle la rencontre entre deux artistes qui, chacun à leur manière, interrogent le visage. Le travail de Claire Kito et celui d Yves Adler sont évidemment très différents mais apparaissent naturellement complémentaires. Les encres de chine sur papier oriental de Claire Kito sont en fait des structures de visages élaborées par le trait. «J ai toujours peint des corps,des visages, des foules, dit-elle. Pour moi, ces visages sont des paysages humains que j ai réalisés à partir de croquis rapides effectués dans le métro. Et, parmi cette foule qui nous éloigne des visages, j ai eu envie de revenir à eux.» Claire Kito présente une vingtaine d encres, petits et grands formats, alors qu Yves Adler travaille l huile et le pastel sur un grand triptyque et des formats plus petits. «Plus que des visages, je parlerais de têtes, de figures avec une dimension de profondeur, précise-t-il. Pour moi, l essentiel n est pas là. On peut trouver le visage mais je ne recherche pas. La base de mon travail, c est le minéral, l aérien, le liquide qui le constituent. En fait,le visage,c est l humain avec sa multiplicité.» Tous deux empruntant des chemins parfois éloignés, se rejoignent et se complètent : si l une crée le vide à partir du trait et définit ainsi des contours épurés, l autre emplit ses visages d un monde de matière à la densité profonde. B.L. Visages, Kito & Adler du 19 avril au 1er mai, mercredi, jeudi, vendredi de 16 h 30 à 19 h, samedi de 15 h à 19 h, dimanche et 1er mai de 11 h à 16 h. Au Soixante Adada (60, rue Gabriel-Péri). Vernissage samedi 20 à 19 h. Résident au 6b, Joachim Romain réalise une exposition intitulée À l origine du 19 au 26 avril. Photographe mais aussi graphiste, il a grandi au Havre et se dit fasciné par l usure. «Cela vient du port, de la rouille, de la corrosion», explique-t-il. À travers une série de photos, Les hommes lacérés, il recherche «les images de cette usure sur les murs». Son expo au 6b reprend ces clichés en les fusionnant avec un support affiche. «Un mur n est jamais totalement plat. Ses aspérités déforment l image et cette déchirure lui donne un nouveau mouvement.» Et c est cela qu il présente : une trentaine d affiches déformées, parfois par accident, parfois par sa propre main, comme un témoignage des outrages du temps. B.L. À l origine du 19 au 26 avril. Au 6b (6/10, quai de Seine). Vernissage vendredi 19 avril de 18 h à 22 h. MÉTIS Quel imbroglio! Iphis, fille que tout le monde croit garçon, aime une belle, Iante, mais est aimée par Ergaste, jeune homme qui sait qu elle est fille malgré son apparence, alors que lui-même est aimé de Mérinte, la sœur de son ami Nise Vous suivez? Iphis et Iante, monté par Jean-Pierre Vincent, est une pièce écrite en 1634 par un jeune auteur de 22 ans, Isaac de Benserade, dont le fond est résolument moderne. Tombée dans l oubli, (sa langue parfois empruntée en est peut-être la raison), elle réapparaît en ces jours troublés autour du mariage pour tous et pose avec hardiesse la question du genre, de l identité, du désir qu il soit hétéro ou homosexuel. Dans un décor de bande dessinée, la mise en scène amusée de Jean- Panorama (2) Toujours vigoureux, le cinéma oriental Surprenant soundpainting Lycée Paul-Éluard JOACHIM ROMAIN TGP 15 Leçon de tolérance du XVIIe L Écran. Kamal El Mahouti et Simon Desjobert présenteront au festival leur création : le long métrage «Mon frère» pour le premier, le documentaire «Le printemps d Hana» pour le second. CULTURES Plus d images sur CULTURES BENOÎT LAGARRIGUE 14 Vendredi 12 avril, une petite dizaine d élèves de l atelier musique du lycée PaulÉluard a participé à un concert performance de soundpainting à l intérieur de l établissement programmé par le festival Métis. Et cela avec l ensemble Amalgammes devenu, sous la direction de Christophe Mangou, maître du genre. Le soundpainting est une technique de direction qui permet à un chef de donner ses indications en temps réel à des musiciens, chanteurs, comédiens, danseurs (JSD n 953 du 10 avr il). Christophe Mangou et Julie Martigny, comédienne qui a mis en espace le spectacle, avaient choisi de travailler autour des Tableaux d une exposition, de Moussorgski. Cela a commencé dans la cour du lycée, au sein même du public. Un geste soudain de Christophe Mangou vers un élève déclencha aussitôt un cri, puis un texte, puis des mouvements. Un peu plus loin, sous le bâtiment du réfectoire, un orchestre avec guitare, batterie, clarinette et contrebasse improvisait sous les gestes du m êm e ch ef a lor s qu e les élèves, conduits et accompagnés par Julie Martigny, entamaient une danse étrange en écho à la musique. À moins que ce ne soit le contraire. Le spectacle se poursuivit dans u ne gra nde sa lle a vec les membres d Amalgammes seuls, puis dans le tout nouvel auditorium du lycée au sein duquel élèves, danseurs et musiciens se sont retrouvés pour un beau final. L ensemble a conquis les spectateurs dont beaucoup ignoraient ce qu ils étaient venus voir. Une bonne surprise pour tout le monde. B.L.

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT

CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT REGLEMENT Article 1 : Titre et Challenge La Ligue de Paris Ile-de-France de Football organise annuellement sur son territoire une épreuve intitulée «Critérium

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

dossier presse Montpellier Beach Masters 2015

dossier presse Montpellier Beach Masters 2015 dossier de presse Montpellier Beach Masters 2015 édito Le Montpellier Beach Masters fête cette année ses 10 ans, et sa 2ème édition au Théâtre Hélios d Odysseum! Plus de 500 tonnes de sable vont donc à

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Information et orientation

Information et orientation Information et orientation Des services sociaux peuvent vous informer et vous accompagner Proxim Social Service d accueil, d information et d orientation physique et téléphonique. 0805.01.2530 appel gratuit

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY Comité de quartier «Les Sarments, Vaucelles, Jean-Bouin» Relevé de décisions Réunion du 17/06/09 1 Hôtel de Ville 2 place Charles de Gaulle - 95155 TAVERNY Tel : 01.30.40.27.25

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL DESTINE AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2012-2013

GUIDE D ACCUEIL DESTINE AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2012-2013 GUIDE D ACCUEIL DESTINE AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2012-2013 LOGEMENT Une fois accepté en échange par notre université pour venir étudier dans le cadre

Plus en détail

EN FRANÇAIS FACILE! #18. - page 2 - - page 4 - - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» wax, bazin et cours de français. septembre / octobre 2013

EN FRANÇAIS FACILE! #18. - page 2 - - page 4 - - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» wax, bazin et cours de français. septembre / octobre 2013 EN FRANÇAIS FACILE! - page 2 - fréquence ftm - page 4 - L autogestion : un horizon? - page 6 - «ouvrir l espace par des actes» - PAGE 8 - wax, bazin et cours de français septembre / octobre 2013 #18 supplément

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 Dossier à retourner complet au Point Information Jeunesse ou au Service Engagement Citoyen Avant le 24 juin 2015 COORDONNÉES PHOTO OBLIGATOIRE Sexe : F M

Plus en détail

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer.

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer. 1 Introduction Le Paintball de compétition est un Paintball pratiqué par un grand nombre de joueurs qui ont commencé à jouer seul ou en groupe, dans les bois ou sur un Speedball, et qui un jour ont voulu

Plus en détail

7ieme édition des 10km de la ville de Saint Denis Du 17 juin 2012. Règlement de la course 17 juin 2012.

7ieme édition des 10km de la ville de Saint Denis Du 17 juin 2012. Règlement de la course 17 juin 2012. 7ieme édition des 10km de la ville de Saint Denis Du 17 juin 2012. Règlement de la course 17 juin 2012. Article 1 Organisateur Association Atlét Club Loisirs (ACL) en partenariat avec la ligue Réunionnaise

Plus en détail

4 édition / 2014-2015

4 édition / 2014-2015 Infos STO XV 4 édition / 2014-2015 DIM 22.12 Réception de FOIX. Suite à la petite défaite chez le leader Leguevin, l accent a été mis sur l importance du résultat du prochain match contre Foix à St Orens.

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme M.R., sa fille, Mme M.K., ainsi que MM. S.A., capitaine de police, et S.C., brigadier-chef.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. La Commission a entendu Mme M.R., sa fille, Mme M.K., ainsi que MM. S.A., capitaine de police, et S.C., brigadier-chef. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2010-109 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

MAISONS-LAFFITTE FOOTBALL CLUB INSCRIPTIONS 2010/2011 DEMARCHE UNIQUE ET OBLIGATOIRE POUR OBTENIR UNE LICENCE

MAISONS-LAFFITTE FOOTBALL CLUB INSCRIPTIONS 2010/2011 DEMARCHE UNIQUE ET OBLIGATOIRE POUR OBTENIR UNE LICENCE DEMARCHE UNIQUE ET OBLIGATOIRE POUR OBTENIR UNE LICENCE La procédure mise en place par la FFF, cette saison possède des avantages administratifs et de légalité de très haut niveau. CETTE PROCEDURE EST

Plus en détail

TITRE DE VOTRE PROJET :...

TITRE DE VOTRE PROJET :... PREFET DE L AIN Nous vous invitons à prendre contact avec l un des référents mentionnés à l annexe 7 pour l accompagnement et le suivi de votre projet. Nous vous invitons à prendre connaissance avec attention

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Art. 18 Championnat de Belgique par équipes Messieurs, Dames et Vétérans

Art. 18 Championnat de Belgique par équipes Messieurs, Dames et Vétérans Fédération de Squash belge asbl Vorselaarsebaan 64 2200 Herentals Tel. +32 (0)14 85 96 00 tine@vsf.be www.belgiansquash.be BTW BE 0414.528.807 Banque : BE16 3101 1516 6974 Art. 18 Championnat de Belgique

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Numéros utiles. Transport. Pratique. Information. Jeunesse. Ile-de-France. PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70. www.ville-palaiseau.

Numéros utiles. Transport. Pratique. Information. Jeunesse. Ile-de-France. PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70. www.ville-palaiseau. Numéros utiles Transport Pratique Information Jeunesse Ile-de-France PIJ - 31 rue de Paris > 01 69 31 59 70 www.ville-palaiseau.fr Urgences Pompiers > 18 Samu > 15 Appel d urgence européen > 112 Police

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil d Administration 14 juillet 2012 à Belmont-sur-Rance

Compte-rendu du Conseil d Administration 14 juillet 2012 à Belmont-sur-Rance Compte-rendu du Conseil d Administration 14 juillet 2012 à Belmont-sur-Rance Rédacteur : Paul Drouot Le 14 juillet 2012, les membres du conseil d Administration de la Fédération Française de go se sont

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL DESTINE EXCLUSIVEMENT AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

GUIDE D ACCUEIL DESTINE EXCLUSIVEMENT AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 GUIDE D ACCUEIL DESTINE EXCLUSIVEMENT AUX ETUDIANTS ETRANGERS ACCUEILLIS EN PROGRAMME D ECHANGE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 LOGEMENT Une fois accepté en échange par notre université pour venir étudier

Plus en détail

PRATIQUE SPORTIVE. En cas d absence le licencié doit toujours prévenir son responsable d équipe et son entraîneur principal.

PRATIQUE SPORTIVE. En cas d absence le licencié doit toujours prévenir son responsable d équipe et son entraîneur principal. PRATIQUE SPORTIVE 7. La participation à la vie sportive Tout licencié s engage à participer régulièrement au sein de son équipe : - aux entraînements, - aux matches amicaux, - aux tournois de l équipe,

Plus en détail

LOGO MINI VOLLEYADES. ICI!!! Votre Logo sur les autres plaquettes (dossier et revue de presse, dossier d organisation pour les délégations )!!!

LOGO MINI VOLLEYADES. ICI!!! Votre Logo sur les autres plaquettes (dossier et revue de presse, dossier d organisation pour les délégations )!!! LOGO MINI VOLLEYADES ORGANISE PAR LE COMITE DEPARTEMENTAL 35 DE VOLLEY BALL ICI!!! Votre Logo sur les autres plaquettes (dossier et revue de presse, dossier d organisation pour les délégations )!!! LE

Plus en détail

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé La Maison mars-juin 2014 des familles Enfants, familles et célibataires bienvenus! L inscription pour participer aux activités est gratuite mais nécessaire. La Maison des familles a déménagé au 18/18bis,

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques Projet Sportif de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques 2 Projet Sportif Pourquoi un projet sportif? Don Bosco est devenu, depuis l ouverture de la nouvelle salle en 2007, l

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012

LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012 Complexe Sportif Andromède Chemin du Ferradou 31700 Blagnac Tel : 05 61 71 60 03 E-mail :secretariat.bsca@gmail.com Site : www.bsc-athle.com LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012 Bienvenue au Blagnac Sporting

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27

Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27 Kit d accueil des organisations d Alternatiba Paris Le Village des Alternatives Organisations présentes samedi 26 et dimanche 27 Quartiers Climat, Culture et médias, Agriculture et alimentation, Habitat

Plus en détail

VACANCES DE PRINTEMPS 2011

VACANCES DE PRINTEMPS 2011 VACANCES DE PRINTEMPS 2011 DU LUNDI 18 AU VENDREDI 29 AVRIL Service Jeunesse Municipal 11/19 ANS 3, rue de l Espace - 21800 Quetigny Tél. 03 80 48 29 96-06 73 68 48 09 semaine 1 PLANNING DES ACTIVITES

Plus en détail

La Colocation mode d emploi

La Colocation mode d emploi 04-236 MCE 8 pages colocation V 26/04/06 10:42 Page 2 Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : www.hautsdevilaine.com g La Colocation mode d emploi

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Le Flash Infos de la FNHPA

Le Flash Infos de la FNHPA Le Flash Infos de la FNHPA 31 décembre 2013 numéro 19 En bref 1/ Bonnes Fêtes - Les prochaines Journées Nationales TOU- RISME et HANDICAP auront lieu les samedi 5 et dimanche 6 avril 2014 - Camping, un

Plus en détail

M A R O C AGADIR. En formule ALL INCLUSIVE. Départs (de Paris) du 16 au 23 janvier et (de Toulouse, Lyon et Nantes)du 17 au 24 janvier

M A R O C AGADIR. En formule ALL INCLUSIVE. Départs (de Paris) du 16 au 23 janvier et (de Toulouse, Lyon et Nantes)du 17 au 24 janvier M A R O C AGADIR Séjour 8 jours / 7 nuits dont 5 jours de stage de golf coaching performance avec Stéphane BOUTIN, Olivier DAVID et Olivier MILA En formule ALL INCLUSIVE Départs (de Paris) du 16 au 23

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

- L arrivée, des deux épreuves se fera place du Chardonnet à Saumur.

- L arrivée, des deux épreuves se fera place du Chardonnet à Saumur. Règlement : 1- Généralités : Le Saumurban Trail est une épreuve pédestre organisée par le Club d Athlétisme du Pays Saumurois (CAPS), répondant à la réglementation des courses hors stade. 2- Lieux et horaires

Plus en détail

Règlement Officiel EA SPORTS FC. Saison 2015-2016. Organisation : Uniteamsport Siège social : 201 rue de Vaugirard 75015 Paris

Règlement Officiel EA SPORTS FC. Saison 2015-2016. Organisation : Uniteamsport Siège social : 201 rue de Vaugirard 75015 Paris Règlement Officiel EA SPORTS FC Saison 2015-2016 Sommaire 1. Introduction/Présentation du concept EA SPORTS FC 1.1 Principe général 1.2 Configuration de jeu Paramètres de jeu Choix des équipes 1.3 Règles

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

Faciliter la vie quotidienne

Faciliter la vie quotidienne Le guide desseniors Faciliter la vie quotidienne Pour se restaurer Le restaurant Cazalis propose un repas complet fait maison, comprenant entrée, plat, dessert et café servi à table par le personnel de

Plus en détail

LE BUREAU DIRECTEUR. TRESORIER M. Stéphane KRASNOPOLSKI Ingénieur Informatique stephane78@gmail.com

LE BUREAU DIRECTEUR. TRESORIER M. Stéphane KRASNOPOLSKI Ingénieur Informatique stephane78@gmail.com CE QU IL FAUT SAVOIR SAISON 2014/2015 LE PAC Création de l association PAC en septembre 1998 Le siège social : Avenue des Myosotis 94 370 Sucy en Brie tél. : 06 12 33 16 07 www.pac-paintball.com SOMMAIRE

Plus en détail

Saison 2015-2016 : Bulletin n 1, septembre 2015

Saison 2015-2016 : Bulletin n 1, septembre 2015 www.palaiseau4807.fr Saison 2015-2016 : Bulletin n 1, septembre 2015 Sommaire Programme des activités hebdomadaires Randonnées page 2 Marche nordique page 2 Activités Raquettes Séjour raquettes itinérant

Plus en détail

un droit à défendre Service municipal de l Enfance

un droit à défendre Service municipal de l Enfance Service municipal de l Enfance 4/6 ans 6/1 0 ans 10/14 ans 12/14 ans Vacances pour tous : un droit à défendre Réservations jusqu au 18 Février 2012 au service municipal de l Enfance 10, av. Auguste-Gross

Plus en détail

Dossier de partenariat. Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball

Dossier de partenariat. Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball Dossier de partenariat Association sportive de l Avenir de Survilliers Handball 2014-2015 SOMMAIRE I. HISTORIQUE DE L ASSOCIATION II. III. IV. MEMBRES DU BUREAU LES ÉQUIPES PRÉSENTATION DU PROJET DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32 SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES DOSSIER DE PRESSE Mercredi 15 février de 13 h à 17 h Ancienne caserne des pompiers rue Carreterie Avignon Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON

Plus en détail

PAVILLON DE L'ARSENAL

PAVILLON DE L'ARSENAL PAVILLON DE L'ARSENAL COMMUNIQUÉ DE PRESSE Exposition créée par le Pavillon de l Arsenal Présentée du 23 novembre 2006 au 7 janvier 2007 Cette consultation, lancée par la SODEARIF et menée en étroite collaboration

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Direction de l Exploitation Offre Ferroviaire 10-01-2014 Thomas WEHRLE COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Présidé par M. Pierre SERNE, Vice-président du conseil régional

Plus en détail

Quatre lycées pour réussir

Quatre lycées pour réussir SPÉCIAL ENSEIGNEMENT Quatre lycées pour réussir De la classe préparatoire aux grandes écoles, aux options scientifiques pointues, les quatre lycées de Créteil offrent aux élèves des formations générales,

Plus en détail

FORUM. Vie Étudiante. Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante. de 10h à 16h. 2 jours d animations!

FORUM. Vie Étudiante. Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante. de 10h à 16h. 2 jours d animations! FORUM de la Vie Étudiante Associations étudiantes, Services de l université et partenaires de la vie étudiante s Activités culturelle et artistiques Activités sportives Etudes et accompagnement Qualité

Plus en détail

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES.

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES. 0 80 800 01 11 1 06 06 9 95 5 Appel Ap el gra grat gratuit it à ppartir tir d dd un u poste post fixe du d lundi lund au samedi samedi sans sa s interruption inte uption uptio de 9 h à 21 h. h À BORDEAUX

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A.

Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A. A ssociation Sportive de la Police d Angers Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A. au profit de Association de loi 1901 au profit des enfants

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Newsletter n 4 Avril 2015

Newsletter n 4 Avril 2015 Newsletter n 4 Avril 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous allez toutes et tous bien et que vous trouverez du temps entre les chasses aux œufs pour les activités que nous vous proposons

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Guide pratique pour les étudiants étrangers souhaitant s'inscrire à l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble, dans le cadre

Plus en détail

LES HABITANTS DE LA RUE VILLA HERMOSA VOUDRAIENT DORMIR TRANQUILLES

LES HABITANTS DE LA RUE VILLA HERMOSA VOUDRAIENT DORMIR TRANQUILLES !"#$%%$ Communiqué de presse du mercredi 21 décembre 2005 LES HABITANTS DE LA RUE VILLA HERMOSA VOUDRAIENT DORMIR TRANQUILLES LA RÉGION DOIT DEMANDER UN PERMIS D URBANISME POUR LES TRAVAUX EN COURS SUR

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

TRELAZE BASKET DOSSIER DE CREATION DE LICENCE

TRELAZE BASKET DOSSIER DE CREATION DE LICENCE DOSSIER DE CREATION DE LICENCE Ce dossier contient toutes les informations nécessaires à la création de votre licence ou de celle de votre enfant. Il est important que vous le lisiez attentivement. CONTENU

Plus en détail

Joueurs Montant Saison Montant ½ saison. Adultes 120 85. Jeunes 100 60. 2 jeunes 180 110. 1 adulte + 1 jeune 200 135.

Joueurs Montant Saison Montant ½ saison. Adultes 120 85. Jeunes 100 60. 2 jeunes 180 110. 1 adulte + 1 jeune 200 135. DEMANDE DE LICENCE Démarches à suivre pour sa demande de licence 2014-2015 - Bordereau de licence : Certificat Médical à faire signer par son médecin (attention : Si vous souhaitez jouer en compétition,

Plus en détail

NOTE D ORGANISATION DU CHAMPIONNAT DE TIR A L ARC. Le samedi 21 mai 2011 à CADILLAC

NOTE D ORGANISATION DU CHAMPIONNAT DE TIR A L ARC. Le samedi 21 mai 2011 à CADILLAC Bordeaux, le 08 février 2011 N 8 FCSAD/LSO/SPORTS LIGUE DU SUDOUEST NOTE D ORGANISATION DU CHAMPIONNAT DE TIR A L ARC de la Ligue du Sudouest de la FCSAD Le samedi 21 mai 2011 à CADILLAC P.J. : Annexe

Plus en détail

RELEVE DE CONCLUSION

RELEVE DE CONCLUSION Direction Vie Citoyenne Service Vie Participative CONSEIL DE QUARTIER Tour-Chabot / Gavacherie Du 2 mars 2006 RELEVE DE CONCLUSION PRESENTS : Elus municipaux : Alain BAUDIN, Maire de Niort, Rodolphe CHALLET,

Plus en détail

DÉCOUVREZ DE L INTÉRIEUR LA PASSION QUI ANIME CLAIREFONTAINE

DÉCOUVREZ DE L INTÉRIEUR LA PASSION QUI ANIME CLAIREFONTAINE DÉCOUVREZ DE L INTÉRIEUR LA PASSION QUI ANIME CLAIREFONTAINE UN SITE D EXCELLENCE DANS LEQUEL LES PLUS GRANDS SE SONT RÉVÉLÉS Siège historique de l Équipe de France, le Centre National du Football est

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Haute-Garonne Arrondissement de MURET REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE - EGALITE - FRATERNITE COMMUNE DE ROQUES-SUR-GARONNE PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 22 MAI 2014 A 19 HEURES

Plus en détail

CALENDRIER DES RENCONTRES SPORTIVES DU 13 MARS au 19 Septembre FAIR-PLAY 2010

CALENDRIER DES RENCONTRES SPORTIVES DU 13 MARS au 19 Septembre FAIR-PLAY 2010 CALENDRIER DES RENCONTRES SPORTIVES DU 13 MARS au 19 Septembre FAIR-PLAY 2010 Jeudi 11 MARS 2010 BORDEAUX Présentation des Actions. Maison des sports de la Gironde à 19h SAMEDI 3 AVRIL 2010 : FOOTBALL

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

"ICI LONDRES, LES ARBITRES PARLENT AUX ARBITRES" / NUMERO 13

ICI LONDRES, LES ARBITRES PARLENT AUX ARBITRES / NUMERO 13 "ICI LONDRES, LES ARBITRES PARLENT AUX ARBITRES" / NUMERO 13 CATHY MOUETTE A ARBITRE 4 FINALES Cathy MOUETTE, l arbitre internationale de judo, est de retour à Paris, avant de partir aujourd hui, pour

Plus en détail

Tel : 06 25 22 83 10 - e-mail : jujit.co@free.fr web : http://jujit.co.free.fr

Tel : 06 25 22 83 10 - e-mail : jujit.co@free.fr web : http://jujit.co.free.fr 3 ème OPEN de FRANCE Par EQUIPES de JU-JITSU COMBAT à BRY SUR MARNE (94) Samedi 30 MARS 2013 Gymnase Félix Faure (derrière la mairie) 11 rue Félix Faure 94360 BRY-SUR-MARNE Monsieur le Président, Monsieur

Plus en détail

La résidence Anne de Bretagne

La résidence Anne de Bretagne v o u s a c c u e i l l e ASSOCIATION RÉSIDENCES ET FOYERS Résidence Anne de Bretagne 1, allée de Bretagne 78130 Les Mureaux Téléphone : 01 30 22 80 00 Fax : 01 30 22 80 10 annedebretagne@arefo.com www.arefo-arpad.com

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

SAISON 2014 / 2015 CALENDRIER PRÉVISIONNEL. Edition du 07 Janvier 2015. Horaire d Ouverture. Modifications apportées à l édition du 24/09/2014

SAISON 2014 / 2015 CALENDRIER PRÉVISIONNEL. Edition du 07 Janvier 2015. Horaire d Ouverture. Modifications apportées à l édition du 24/09/2014 SAISON 2014 / 2015 CALENDRIER PRÉVISIONNEL Edition du 07 Janvier 2015 Modifications apportées à l édition du 24/09/2014 La Mairie de Paris se réserve le droit de modifier ou de changer l attribution des

Plus en détail