MINISTERE DE LA JUSTICE SERVICE DES AFFAIRES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES PARIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MINISTERE DE LA JUSTICE SERVICE DES AFFAIRES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES PARIS"

Transcription

1 MINISTERE DE LA JUSTICE SERVICE DES AFFAIRES EUROPEENNES ET INTERNATIONALES PARIS GESTION DES ACCIDENTS COLLECTIFS EN COOPERATION INTERNATIONALE. COOPERATION AVEC LA FRANCE LE CAS DE L ALLEMAGNE Novembre 2006

2 GESTION DES ACCIDENTS COLLECTIFS EN COOPERATION INTERNATIONALE. COOPERATION AVEC LA FRANCE Les modalités d intervention et de coopération avec la France à l occasion d un accident collectif, depuis l information de la victime et jusqu au procès RAPPORT DE DROIT ALLEMAND 2

3 INTRODUCTION. PROCEDURES D INDEMNISATION DE DROIT COMMUN PRINCIPES GENERAUX PREMIERE PARTIE. AMENAGEMENTS CONVENTIONNELS ET JUDICIAIRES DU SYSTEME D INDEMNISATION DES DOMMAGES DE MASSE (MASSENSCHÄDEN) SECTION I. APPORTS DE LA JURISPRUDENCE - AMENAGEMENTS DU SYSTEME DE RESPONSABILITE POUR FAUTE SECTION II. ACCORDS ENTRE ASSUREURS SECTION III. ACCORDS ENTRE VICTIMES ET RESPONSABLES. LE PROCES TEMOIN SECTION IV. LES STRUCTURES PARTIE II. LES MESURES DE COOPERATION INTERNATIONALE ACCIDENT COLLECTIF A CARACTERE TRANSFRONTALIER. A. LES DOMMAGES DE MASSE SUITE A DES ACCIDENTS DE LA ROUTE B. LES DOMMAGES DE MASSE SUITE A LA MISE EN CIRCULATION DE PRODUITS DEFECTUEUX 3

4 Textes législatifs de référence BGB (Code civil) StVG (loi relative au transport routier) LuftVG (loi relative au transport aérien) HPflG (loi sur la responsabilité civile) A-tomG (loi relative au nucléaire) ProdHG (loi relative à la responsabilité pour les produits) AMG (loi relative aux médicaments) GenTG (loi relative à la génétique) PflVG (loi relative à l assurance obligatoire) Ouvrages et articles BAR, Empfehlen sich gesetzgeberische Maßnahmen zur rechtlichen Bewältigung der Haftung für Massenschäden?, Gutachten (Les recommandations des mesures législatives concernant la responsabilité juridique des dommages de masse répondentelles aux nécessités pratiques? Évaluations) A 62. Colloque sur les Journées juridiques allemandes 1998, A 77. CLAUS, Die vertragliche Erstreckung der Rechtskraft, Cologne, 1973, P. 96 ff. HASS, Die Gruppenklage: Wege zur prozessualen Bewältigung von Massenschäden, München (L action de groupe : la maîtrise de la procédure des dommages de masse), Munich, 1996 HOCHLOCH, in ERMANN, Bürgerliches Gesetzbuch (Le code civil), Köln KOCH, in JAYME, German national reports in civil law matters for the XIVth Congress of Comparative Law in Athens (Le rapport national allemand concernant le droit civil, XIV ème Congrès de Droit comparé, Athènes) 1994, Heidelberg 1994, 67, 77 ff. PRÖLSS/MARTIN, Versicherungsvertragsgesetz (Loi du contrat d assurance), 27, 2004 SIEBERT, Die verfahrensrechtliche Problematik des Musterprozesses (Les problèmes de la procédure du processus témoin), Cologne, 1973, p. 98 ff. STEIN, Haftungsrechtliche Folgen von Zuschauerausschreitungen bei Massenveranstaltungen (Conséquences Juridiques suite aux excès des spectateurs lors des manifestations de masse), Köln, 1992, S. 128 ff. THOMAS/PUTZO, Zivilprozessordnung, München, 2005, 60 WAGNER : in MünchKomm, 2004, 823 WAGNER, Prozessverträge, (Les décisions de justice), Tübingen, 1998, P. 720 ff., 727 ; OLG Duesseldorf, VersR 1980, 1147 OLG Celle, VersR 1982, 598 Jurisprudence citée 4

5 INTRODUCTION. PROCEDURES D INDEMNISATION DE DROIT COMMUN PRINCIPES GENERAUX Les accidents collectifs sont pris en considération par le droit allemand sous l appellation d accidents de masse. Parmi les accidents de ce type, on peut citer : - la catastrophe du Contergan (médicament contenant de la thalidomide, substance ayant entraîné des malformations foetales) suite à la quelle l entreprise impliquée, Chemie Grunenthal, avait versé, au début des années 1970 et après des années de procédure, 100 millions de marks aux victimes ; - la catastrophe ferroviaire d Eschede (déraillement d un train de grande vitesse qui avait fait 102 morts en 1998 et avait entraîné le retrait provisoire des 60 trains à grande vitesse circulant à l époque en Allemagne) ; - les victimes de l amiante ou encore celles du sang contaminé. Le droit allemand connaît deux systèmes de responsabilité civile : la responsabilité fondée sur la faute et la responsabilité pour certains «dommages de masse» qui est une responsabilité objective. La responsabilité fondée sur la faute est régie par l article 823 du Code civil allemand (BGB), alors que la responsabilité objective est réglementée dans des lois spéciales : - la responsabilité du propriétaire d un véhicule à moteur, dans la loi relative au transport routier ( 7 al. 1, StVG) ; - la responsabilité du propriétaire d'un avion, dans la loi relative au transport aérien ( 44, LuftVG) ; - la responsabilité de l entreprise exploitant un réseau de tramways ou un réseau ferroviaire, dans la loi sur la responsabilité civile ( 1 al. 1, HPflG) ; - la responsabilité du propriétaire d'une installation de production d'énergie pour les risques technologiques engendrés, dans la loi relative à la responsabilité civile ( 2, HPflG) ; - la responsabilité du propriétaire d'un site de production d énergie nucléaire, dans la loi relative au nucléaire ( 25, A-tomG) ; - la responsabilité du fabricant de produits défectueux pour les risques industriels, dans la loi relative à la responsabilité pour les produits ( 1er, al. 1, ProdHG) ; 5

6 - la responsabilité du fabricant de médicaments défectueux, dans la loi relative aux médicaments ( 84, AMG) ; - la responsabilité de l auteur de travaux génétiques, dans la loi relative à la génétique ( 32, GenTG). A. Action des victimes contre l auteur de l accident et son assureur de responsabilité civile L assurance de responsabilité civile (assurance aux tiers) est volontaire. Les risques typiques du quotidien peuvent être couverts par une assurance de responsabilité civile privée. Cette assurance privée couvre généralement l assuré, sa famille et, le cas échéant, les employés de maison. La seule exception à la règle est l assurance de responsabilité civile du conducteur automobile. Les propriétaires d automobiles sont obligés de s assurer ; l assurance obligatoire couvre le propriétaire ou le conducteur pour tous les dommages corporels et matériels ainsi que pour tout autre préjudice pécuniaire causé par l'utilisation du véhicule conformément à la loi relative à l assurance obligatoire ( 1, PflVG). Lors de la survenance d un dommage, la victime (ou son assureur) prend contact dans un premier temps avec l'auteur du dommage qui appelle alors en garantie son assureur de responsabilité civile ( 158b, VVG). En cas d'accident de la route (donc dans l hypothèse de l assurance obligatoire), la victime peut s'adresser directement à l'assureur pour demander réparation ( 3, n 1, PflVG). B. Action des victimes contre leur propre assureur de dommages aux biens et aux personnes La personne ayant subi un préjudice s en réfère d abord à son assurance. Il faut établir une distinction entre dommages matériels et dommages corporels. 1. Les dommages corporels En Allemagne, le système de l assurance sociale comporte deux branches : l assurance-maladie et l assurance accident. Ces assurances sont obligatoires pour les employés dont le salaire annuel régulier ne dépasse pas un certain seuil ( 5, SGB V). Tandis que l assurance maladie reçoit les patients et se préoccupe de la santé des 6

7 assurés ( 1 phrase 1 de SGB V), l'assurance accident prend en charge les personnes ayant eu un accident de travail ou une maladie professionnelle, accompagne les assurés et les indemnise ( 1 No 2 SGB VII). Si telles sont les fonctions principales des organismes de sécurité sociale, ce sont toujours eux qui prennent en charge, en vertu de la loi, l indemnisation d un certain nombre de dommages de masse. Ce sont les offices de l indemnisation sociale qui assurent l indemnisation des victimes de guerre (cf. à la loi sur l assistance des victimes de guerre Bundesversorgungsgesetz, BGV), celle des victimes d actes de violence (cf. la loi sur l indemnisation des victimes d actes de violence (Opferentschädigungsgesetz, OEG) ou encore celle des victimes d infections (cf. la loi sur la protection contre les infections (Infektionsschutzgesetz, IfSG). Des assurances privées (assurances maladie) sont à la disposition des personnes non soumises à une assurance obligatoire, à savoir les travailleurs dont le revenu se trouve au-delà du seuil de l'assurance obligatoire, les personnes installées à leur compte ainsi que les fonctionnaires qui jouissent d'une protection supplémentaire conformément aux dispositions de leur statut. 2. Les dommages matériels Les dommages matériels ne peuvent en revanche être couverts que par une assurance privée. L'assurance «tous risques» automobile joue un rôle important dans ce domaine. Elle couvre la destruction, les dégâts ou la perte de l'automobile. Elle permet, de surcroît, une procédure simplifiée en cas d accident de masse (cf. cidessous). Dans l hypothèse d un vol, si l intrusion est établie, l assurance a l obligation de présenter à la victime une offre de réparation, dans un délai de trois mois maximum après l incident. En cas de refus d indemnisation, l assureur doit communiquer par écrit ses motifs ( 3a, PflVG). L'assureur (assurance sociale ou assurance privée) ayant indemnisé l assuré a un droit de recours contre l'auteur du préjudice ( 116, SGB X ; 67, VVG). Du point de vue pratique, la couverture offerte par l'assurance est le plus souvent faible. La victime pourra se retourner vers l auteur du préjudice afin d obtenir un complément d indemnisation. 7

8 PREMIERE PARTIE. AMENAGEMENTS CONVENTIONNELS ET JUDICIAIRES DU SYSTEME D INDEMNISATION DES DOMMAGES DE MASSE (massenschäden) SECTION I. APPORTS DE LA JURISPRUDENCE - AMENAGEMENTS DU SYSTEME DE RESPONSABILITE POUR FAUTE En application des règles de droit commun relatives à la responsabilité civile, la victime qui cherche une indemnisation du dommage subi, doit prouver son dommage, la faute de l auteur (ce qui suppose l identification préalable de l auteur) ainsi que le rapport de causalité liant ces deux premiers éléments. Ceci peut être difficile, voire impossible dans l hypothèse des accidents collectifs. La jurisprudence allemande est intervenue pour faciliter la tâche de la victime, en créant des règles qui apportent une solution aux difficultés de prouver la faute de l auteur de l accident ou d identifier l auteur de l accident. A. La faute est présumée Dans l hypothèse des manifestations de grande envergure comme des matchs de football, la jurisprudence a dégagé un certain nombre d obligations qui pèsent sur les responsables des stades de football afin que la protection des spectateurs soit assurée contre les «hooligans» 1. Ainsi, si des excès sont à craindre, les responsables du stade doivent prendre des mesures de protection des spectateurs, telles que le contrôle à l entrée, la séparation des supporters et la construction de parois briselames ou encore l'interdiction de l alcool. En l absence de ces mesures, les responsables du stade sont présumés avoir commis une faute ( 823, al. 1, BGB) et sont tenus de réparer les préjudices causés 2. 1 WAGNER : in MünchKomm, 2004, 823 Rn 484 ff. ; BAR, Empfehlen sich gesetzgeberische Maßnahmen zur rechtlichen Bewältigung der Haftung für Massenschäden?, Gutachten (Les recommandations des mesures législatives concernant la responsabilité juridique des dommages de masse répondent-elles aux nécessités pratiques? Évaluations) A 62. Colloque sur les Journées juridiques allemandes 1998, A 77. Umfassend zur Verkehrssicherungspflicht des Stadionbetreibers (Le devoir du responsable d un stade) ; STEIN, Haftungsrechtliche Folgen von Zuschauerausschreitungen bei Massenveranstaltungen (Conséquences Juridiques suite aux excès des spectateurs lors des manifestations de masse), Köln, 1992, S. 128 ff. 2 OLG Duesseldorf, VersR 1980, 1147 ; HAGER/LEONHARD, ZRP 1998, 302,

9 B. L auteur est présumé Une autre amélioration du statut juridique des victimes est apportée par 830 à BGB qui instaure une responsabilité conjointe et solidaire des «participants» à une action non autorisée. Un long débat fut mené en Allemagne sur la question de savoir qui pouvait être qualifié de «participant». La cour fédérale de justice a suivi une ligne plutôt restrictive, selon laquelle l ensemble du public ne peut pas représenter dans sa totalité un groupe suffisamment homogène pour recevoir la qualification de «participant» aux destructions au sens de l article 830, al. 1er, 1 ère phrase du BGB. La responsabilité solidaire édictée par cet article pèse sur le meneur et l ensemble des participants qui entrent dans sa sphère d influence 3. L article 830, al. 1, phrase 2 du BGB introduit une responsabilité conjointe et solidaire lorsqu il y a doute sur l identité du responsable. C est sur la base de cet article que des personnes malades de carcinomes de l abdomen suite à l absorption par leur mère de médicaments spécifiques pendant la grossesse, ont pu être indemnisées alors que l identification des fabricants des médicaments en cause n avait pas pu se faire 4. Pour une hypothèse similaire, la Cour Suprême californienne avait affirmé la responsabilité des fabricants en fonction des parts de marché détenues sur le marché des médicaments incriminés (share market liability ou responsabilité par part de marché). A son tour, le Conseil Suprême néerlandais a affirmé une solution semblable à la solution du BGB, à savoir la responsabilité conjointe et solidaire de tous les fabricants de médicaments 5. L article 830 du BGB apporte ainsi pour certains cas une amélioration de la position des victimes des dommages de masse, sans offrir toutefois une solution fondamentale. 3 WAGNER : MünchKomm, 2004, 830 Rn 18 ; BGHZ 89, 383, 389 = NJW EN 1984, 1226, 1227 ; OLG Celle, VersR 1982, Voir Sindell versus Abbott Laboratories, 26 Cal.3d 588, 607 P.2d 924 (1980). 5 Jugement du Hohen Rats (la cour suprême) des Pays-Bas du , n AS, Nederlandse Jurisprudentie, 1994, No

10 SECTION II. ACCORDS ENTRE ASSUREURS Pour simplifier le processus d indemnisation des victimes, les assureurs ont conclu des accords particuliers, notamment dans le domaine des dommages de masse. Ces accords portent sur la répartition de la prise en charge des dommages entre les organismes de sécurité sociale et les assureurs de responsabilité civile (A), les recours entre les assureurs de responsabilité civile automobile (B), des principes gouvernant les actions communes de règlement des indemnités (C) ainsi que la création d un fonds d indemnisation des victimes des accidents de la route (D). A. Les accords de répartition de la charge des indemnités entre les organismes d assurance sociale et les assureurs de responsabilité Lorsque l'organisme de sécurité sociale indemnise l assuré ( 116 SGB X), il néglige généralement son recours contre l'auteur du dommage et/ou son assureur de responsabilité civile car une telle procédure engendre des frais et nécessite du temps. Dans la réalité, moins de 1% des dépenses d'assurance-maladie et seulement environ 3,5% des indemnités d'assurance liés aux accidents de travail sont récupérées par la voie de ces recours 6. Pour éviter ces frais et accélérer les procédures, les organismes de sécurité sociale et les assurances de responsabilité civile concluent fréquemment des accords de répartition de dommages. L accord est conclu sous la forme d un contrat cadre. L'assureur de responsabilité civile s engage à prendre en charge les dommages de son assuré en accord avec la sécurité sociale et dans une proportion définie ; l'organisme de sécurité sociale renonce à tout recours contre l assureur. Un tel accord de division de dommages est automatiquement applicable, en raison de l obligation de couverture de l assureur, dès lors que les événements mettant en cause la responsabilité civile de l assuré ont eu lieu 7. En cas de refus d indemnisation de la part de l'assureur de responsabilité civile conformément à l accord-cadre, l'organisme de sécurité sociale recouvre ses facultés de recours contre l auteur du dommage et/ou son assureur. 6 WAGNER, JZ 1991, 175, 179 ; KOCH, JZ 1998, 801, PRÖLSS/MARTIN, Versicherungsvertragsgesetz (Loi relative au contrat d assurance), 27, 2004, 67 Rn 52, 53, 62 ; BGH NJW 1960, 2187; NJW 1962, 250; NJW 1969, 1380; NJW 1974, 698 ; BGH VersR 1971,

11 De tels accords de répartition de dommages comparables existent aussi entre les assurances- maladie privées et les assureurs de responsabilité civile ainsi qu'entre assureurs de dommages (Kaskoversicherern) et assureurs de responsabilité civile 8. B. La convention relative aux relations juridiques et les recours entre assurances de responsabilité civile d'automobile La convention conclue le 7 août 2000 concernant les relations juridiques et le recours entre les assureurs de responsabilité civile automobile (KH- Regressvereinbarung 2000 «convention de recours») remplace l ancien KH/KH- Rahmen-Teilungsabkommen «accord cadre»). Si 65% des assureurs automobile allemands avaient eu recours à l ancienne formule de l accord-cadre, ils sont environ 90 % à avoir adhéré à la nouvelle convention de recours 9. La nouvelle convention de recours (Regressvereinbarung 2000) régit le recours entre plusieurs assureurs de responsabilité civile automobile lorsque plusieurs auteurs ont causé le dommage subi par une victime donnée. C est l hypothèse typique des carambolages dans lesquels plusieurs véhicules sont entrés en collision. La victime peut demander réparation à plusieurs auteurs du dommage ainsi qu à leurs assureurs de responsabilité civile. Si un assureur indemnise une victime, un droit de recours lui revient d après l article 426 du BGB contre les assureurs des autres conducteurs impliqués dans l accident. L'objet de l'accord repose sur la répartition de l indemnisation entre les assurances conjointes et les responsables. La procédure d indemnisation est ainsi simplifiée par l'accord des parties. L accord n affecte pas les droits de la victime à être indemnisée, mais la fait bénéficier d une accélération de la procédure. L'accord limite la possibilité des assureurs de responsabilité civile de renvoyer la victime vers un autre assureur de responsabilité civile concerné par l accident. Ainsi, l article 4, 4.1 KH-Regressvereinbarung 2000 stipule que la victime doit s adresser en priorité à une assurance de responsabilité civile automobile qui règle la totalité des indemnités qui lui sont dues. Cet avantage n'entre en application toutefois que si l'assureur de responsabilité civile chargé de l affaire accepte sa responsabilité conjointe et solidaire. 8 PRÖLSS/MARTIN, Ibidem, 67 Rn 52 ff., insb. 79 f. 9 HEITMANN, VersR 1994, 135,

12 C. Les «Principes des actions d indemnisation commune» des accidents de masse Les principes arrêtés par le Conseil des fédérations des assurances allemandes (GDV) concernant les actions communes d indemnisation sont l'instrument le plus important pour la maîtrise des dommages de masse suite à des accidents d'automobile. La convention a pour objectif de faciliter le traitement des demandes d indemnisation dans l'intérêt des victimes. Lorsque 50 véhicules ou plus sont impliqués dans un accident, une indemnisation commune est mise en oeuvre (Principe 1.1). S il s agit de 20 à 49 véhicules, une indemnisation commune n'a lieu qu en raison de circonstances particulières (Principe 1.2). Des dispositions spécifiques sont applicables lorsque les circonstances de l'accident sont difficilement identifiables. S il y a moins de 20 véhicules impliqués dans l accident, aucune indemnisation commune n'a lieu (Principe 1.3). Pour chaque accident collectif seront pris en considération tous les véhicules qui ont un lien temporel et spatial étroit avec l'accident (Principe 1.4). L indemnisation commune ne peut être mise en œuvre qu après la réunion de la Commission de direction du Conseil fédéral des assurances allemandes (GDV) compétente au niveau régional (Principe 2.1). Lorsque la Commission est favorable au principe de l indemnisation, elle charge un ou plusieurs des assureurs concernés de verser l ensemble des indemnités dues (Principe 3.1). Sont désignés en priorité les assureurs qui assurent plusieurs des véhicules impliqués. Le montant des indemnités est déterminé selon les règles du système de responsabilité civile en vigueur (Principe 4.2, 1 ère phrase). Tous les dommages liés à l'accident de masse sont pris en compte à l exception de ceux affectant la partie supérieure de la voiture (Principe 1.5). Pour simplifier, les taux d indemnisation sont préétablis (Principe 4.3 pour certains dommages) : 25% pour les dommages affectant le devant de la voiture ; 100% des dommages affectant l arrière de la voiture. 2/3 des indemnités versées correspondent aux dommages affectant le devant et l arrière des véhicules. Comme nous l avons vu, la procédure suppose le versement des indemnités par un seul assureur. Ce dernier aura, de ce fait, un droit de recours à l encontre des autres assureurs. Une fois ces recours exercés, chaque assureur n aura conservé à sa charge qu une partie des indemnités correspondant au nombre de véhicules assurés par lui (Principe 6). Ces principes de règlement gouvernent les rapports entre assureurs. Ni les victimes, ni les tiers ne peuvent réclamer l application de ces principes en leur faveur 12

13 (Principe 9). Ces principes ont néanmoins des effets positifs pour les victimes : il s agit notamment du caractère simplifié de la procédure par laquelle elles peuvent faire valoir leurs droits. Les victimes d accidents de la route qui ne peuvent être qualifiés d accidents de masse du fait du nombre réduit de véhicules impliqués (moins de 20 véhicules), peuvent faire valoir leurs droits selon la procédure de droit commun (Principe 4.2, phrase 2). D. La création d un fonds d indemnisation des victimes des accidents de la route En 1963, les compagnies d assurance de responsabilité civile automobile qui appartenaient au HUK-Verband (Fédération HUK), ont fondé en Allemagne l'association d aide aux victimes des transports. Cette association, dotée de la personnalité morale, a créé un fonds d indemnisation des victimes des accidents de la route. Ce fonds d indemnisation, régi par les articles PflVG, vient en aide aux victimes des transports dans les hypothèses où l indemnisation des dommages subis par elles serait impossible en application des règles exposées ci-dessus. Il s agit des dommages causés par un conducteur se trouvant en infraction (on sait que les assureurs ne couvrent que les dommages causés lors de l utilisation du véhicule conformément à la police d assurance), par un conducteur ayant quitté les lieux (délit de fuite) ou par un conducteur non assuré (malgré l obligation légale générale d assurance). Par ailleurs, c est toujours ce fonds qui intervient en cas d'insolvabilité de l assureur de responsabilité civile ( 12, al. 1 er, 1 ère phrase, n 4, PflVG). Ce fonds est exclusivement alimenté par les contributions des assureurs. Les pouvoirs publics n y participent pas. L intervention du Fonds est conditionnée par la demande de la victime adressée directement à l Association gérant le Fonds. Toute victime peut s'adresser à l'association ; il va de soi qu aucune affiliation préalable n'est requise. Si sa demande d indemnisation est rejetée par le Fonds, la victime ne peut pas agir immédiatement en justice, mais doit préalablement introduire une demande devant le Conseil Arbitral d'aide aux victimes des transports qui est un organisme indépendant ( 14 No 3 PflVG). 13

14 SECTION III. ACCORDS ENTRE VICTIMES ET RESPONSABLES. LE PROCES TEMOIN Pour le règlement des différends, la procédure civile allemande impose le déclanchement d un procès, entre deux parties, devant un tribunal 10. Le procès civil, tel que régi par le ZPO est peu utile pour la gestion des dommages de masse 11. Dans cette hypothèse, un procès qui comportera nécessairement un grand nombre de parties causera des difficultés pratiques considérables. Par conséquent, les arrangements particuliers entre les parties sont souvent préférés au procès civil classique en tant que remède aux suites d un accident de masse. Avant d introduire une action en justice, les parties ont la possibilité de recourir à la voie amiable et de conclure une convention 12. En vertu d'une telle convention, les demandes des tiers qui se trouvent dans une situation équivalente sont traitées conformément au procès témoin. Pratiquement, cela signifie que les tiers renoncent à leurs exigences, tandis que les auteurs acceptent le principe de l indemnisation 13. L exemple le plus récent est le procès témoin concernant l indemnisation des survivants de l accident ferroviaire d Eschede. Dans d autres domaines, le législateur a repris l idée d une telle convention ; il a introduit (par la loi relative au procès témoin) une procédure particulière pour les litiges concernant les marchés des capitaux (KapMuG). L'objectif de la nouvelle 10 KOCH, JZ 1998, à 801, à 804 ; HAGER/LEONHARD, ZRP 1998, 302, 307 ; Sur cette question voir BAR, Empfehlen sich gesetzgeberische Maßnahmen zur rechtlichen Bewältigung der Haftung für Massenschäden?, Gutachten (Les recommandations des mesures législatives concernant la responsabilité juridique des dommages de masse répondent-elles aux nécessités pratiques? Évaluations) A 62.Colloque - les Journées juridiques allemandes 1998, A 81 ff ; PUTZO, in THOMAS/PUTZO, Zivilprozessordnung, München, 2005, 60 Rn KOCH, in JAYME, German national reports in civil law matters for the XIVth Congress of Comparative Law in Athens (Le rapport national allemand concernant le droit civil, XIV ème Congrès de Droit comparé, Athènes) 1994, Heidelberg 1994, 67, 77 ff. ; E. SCHMIDT, KritV 1989, 303, WAGNER, Prozessverträge, (Les décisions de justice), Tübingen, 1998, P. 720 ff., 727 ; BAR, op. cit. A 81 ff. 13 VOLLKOMMER : dans ZÖLLER, Zivilprozessordnung, 25, 325, Rn 43a f ; CLAUS, Die vertragliche Erstreckung der Rechtskraft, Cologne en 1973, P. 96 FF. ; DÜTZ, BB 1978, 214, 215 ; HASS, Die Gruppenklage: Wege zur prozessualen Bewältigung von Massenschäden, München (L action de groupe : la maîtrise de la procédure des dommages de masse), Munich, 1996, p. 65 ; KEMPF, ZZP 73 (1960), 342, 365 FF. ; SIEBERT, Die verfahrensrechtliche Problematik des Musterprozesses (Les problèmes de la procédure du processus témoin), Cologne, 1973, p. 98 ff. ; WAGNER, op. cit., p. 720 ff.,

15 procédure (du 1 er novembre 2005) est de permettre aux victimes de fausses informations relatives au marché des capitaux publics (informations trompeuses ou omises) d obtenir des dommages et intérêts ( 1 al. 1 No 1 KapMuG). La loi rend contraignantes les décisions du procès témoin pour des cas équivalents ( 16 KapMuG). Conformément à l'article 9 al. 2 de la loi concernant l'introduction des procédures de ce dernier type, il s'agit d une expérience législative limitée à cinq ans. 15

16 SECTION IV. LES STRUCTURES A. Les «communautés d'intérêts» Une «communauté d'intérêts» est une organisation ayant la personnalité juridique qui prend généralement la forme d'une association enregistrée ou d une société à responsabilité limitée (GmbH). Le recours à l institution des communautés d'intérêts peut être très utile aux victimes d un accident de masse 14. Une telle organisation se charge alors de réunir les informations et les preuves et de proposer des solutions financières ; elle réalise des études et des comparaisons de cas. Un exemple significatif d'une communauté d'intérêts est celui de «L'association fédérale des parents d'enfants» fondée pour venir en aide aux victimes du Contergan. Plus récemment, «La Fédération des Hémophiles» organise la prise en charge des victimes du sang contaminé avec le Virus HIV. A son tour, le législateur est intervenu pour organiser l indemnisation des dommages des victimes du Contergan et du sang contaminé. B. Les fondations de droit public Pour les cas particuliers, le législateur allemand a créé des fonds ad hoc d indemnisation gérés par des fondations de droit public. Une première loi de ce type, du 17 décembre 1971, a créé une «Fondation d'assistance pour les enfants handicapés» et a été modifiée par la loi relative à la «Fondation Contergan pour des personnes handicapées» du 13 octobre Cette fondation assure l indemnisation des personnes handicapées suite à l exposition de leurs mères, pendant la grossesse, à la thalidomide produit par l'entreprise Grünenthal GmbH (anciennement Chemie Grünenthal GmbH) ( 2, n 1, ContStifG). L indemnisation consiste en une somme attribuée à la victime ou à ses ayants droit. Pour les cas les plus graves de handicaps majeurs, une pension à vie est assurée ( 13, al. 1, ContStifG). Une deuxième loi du 24 juillet 1995, relative à l'aide humanitaire pour les victimes du sang contaminé, concerne l'aide financière sous forme de pensions dues aux personnes contaminées directement ou indirectement avec le virus du SIDA ( 1, HIVHG). Cette formule d aide est gérée par une fondation de droit public ayant la personnalité juridique, la fondation d «Aide humanitaire pour les personnes victimes du sang contaminé» ( 3, HIVHG). Les fondateurs sont les entreprises 14 BAR, op. cit., A

17 pharmaceutiques et le service des donneurs de sang de la Croix Rouge allemande ( 5, al. 1 HIVHG). C est cette fondation qui distribue les aides dues aux victimes ( 4 HIVHG). 17

18 PARTIE II. LES MESURES DE COOPERATION INTERNATIONALE ACCIDENT COLLECTIF A CARACTERE TRANSFRONTALIER. Nous n'avons pas connaissance d initiatives particulières visant la coordination des dommages de masse transfrontaliers. Seuls deux cas au caractère transfrontalier concernant les dommages de masse peuvent être cités : des accidents d'automobile et la mise en circulation de produits défectueux. A. Les dommages de masse suite à des accidents de la route En cas d accident de la route pouvant être qualifié d accident de masse auquel participe un véhicule assuré par un assureur étranger, les assureurs décident d une répartition de la charge des indemnités selon la situation juridique en question et la nature et l étendue des dégâts matériels. La Commission de direction peut imposer une autre procédure. A leur tour, les assureurs peuvent mettre en place une convention séparée régissant leur participation aux règlements en commun (Principe 2.4 pour des actions de règlement commun en cas des accidents de masse). Selon les fédérations des assureurs de voitures allemandes, aucune convention séparée n'existe à ce jour avec les assureurs français. Par conséquent, si un conducteur d'automobile français est impliqué en Allemagne dans un accident de masse, il bénéficie de la procédure de règlement instaurée par les assureurs allemands et décrite ci-dessus. B. Les dommages de masse suite à la mise en circulation de produits défectueux En ce qui concerne le règlement des dommages de masse suite à la mise en circulation de produits défectueux, le règlement (CE) n 44/2000 du Conseil du 22 décembre 2000 sur la compétence juridique et la reconnaissance et l'exécution des décisions pour des cas commerciaux et civils (EuGVVO) est applicable. Selon la jurisprudence de la CJCE on tient compte de l endroit de fabrication de l objet 18

19 défectueux et du lieu des incidents. La victime peut introduire une action aussi bien au lieu de l accident qu au lieu de fabrication du produit 15. En Allemagne, selon l article 40 al. 1 er, 1ère phrase, EGBGB, les dommages sont évalués en fonction des lois de l'état où les dommages ont été constatés. 15 HOCHLOCH, in ERMANN, Bürgerliches Gesetzbuch (Le code civil), Köln 2004, art. 40 EGBGB, Rn 52 ; OLG Düsseldorf, NJW-RR 2000, 833,

20 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION. PROCEDURES D INDEMNISATION DE DROIT COMMUN PRINCIPES GENERAUX... 5 A. Action des victimes contre l auteur de l accident et son assureur de responsabilité civile... 6 B. Action des victimes contre leur propre assureur de dommages aux biens et aux personnes Les dommages corporels Les dommages matériels... 7 PREMIERE PARTIE. AMENAGEMENTS CONVENTIONNELS ET JUDICIAIRES DU SYSTEME D INDEMNISATION DES DOMMAGES DE MASSE (MASSENSCHÄDEN)... 8 SECTION I. APPORTS DE LA JURISPRUDENCE - AMENAGEMENTS DU SYSTEME DE RESPONSABILITE POUR FAUTE... 8 A. La faute est présumée... 8 B. L auteur est présumé... 9 SECTION II. ACCORDS ENTRE ASSUREURS A. Les accords de répartition de la charge des indemnités entre les organismes d assurance sociale et les assureurs de responsabilité B. La convention relative aux relations juridiques et les recours entre assurances de responsabilité civile d'automobile C. Les «Principes des actions d indemnisation commune» des accidents de masse D. La création d un fonds d indemnisation des victimes des accidents de la route SECTION III. ACCORDS ENTRE VICTIMES ET RESPONSABLES. LE PROCES TEMOIN SECTION IV. LES STRUCTURES A. Les «communautés d'intérêts» B. Les fondations de droit public PARTIE II. LES MESURES DE COOPERATION INTERNATIONALE ACCIDENT COLLECTIF A CARACTERE TRANSFRONTALIER A. LES DOMMAGES DE MASSE SUITE A DES ACCIDENTS DE LA ROUTE B. LES DOMMAGES DE MASSE SUITE A LA MISE EN CIRCULATION DE PRODUITS DEFECTUEUX

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE

ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE ÉLÉMENTS DE DONNÉES DU CERTIFICAT D'ASSURANCE-AUTOMOBILE Remarque : 1. Tous les éléments sont des champs de données, à moins d'indication contraire. 2. Les éléments de «texte» doivent être reproduits à

Plus en détail

Loi fédérale sur la responsabilité civile des entreprises de chemins de fer et de bateaux à vapeur et de La Poste Suisse 1

Loi fédérale sur la responsabilité civile des entreprises de chemins de fer et de bateaux à vapeur et de La Poste Suisse 1 Loi fédérale sur la responsabilité civile des entreprises de chemins de fer et de bateaux à vapeur et de La Poste Suisse 1 221.112.742 du 28 mars 1905 (Etat le 3 octobre 2000) L'Assemblée fédérale de la

Plus en détail

Razvan Dinca Maitre des conférences Faculté de Droit de l Université de Bucarest

Razvan Dinca Maitre des conférences Faculté de Droit de l Université de Bucarest Rapport roumain Les assurances de responsabilité : étendue des garanties Razvan Dinca Maitre des conférences Faculté de Droit de l Université de Bucarest 1. Notion L opération d assurance est définie par

Plus en détail

B.O.I. N 71 DU 6 OCTOBRE 2011 [BOI 7I-1-11]

B.O.I. N 71 DU 6 OCTOBRE 2011 [BOI 7I-1-11] B.O.I. N 71 DU 6 OCTOBRE 2011 [BOI 7I-1-11] Références du document 7I-1-11 Date du document 06/10/11 BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS 7 I-1-11 N 71 DU 6 OCTOBRE 2011 INSTRUCTION DU 27 SEPTEMBRE 2011 COUR DE

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 10 Les assurances Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu L assurance La coassurance et la réassurance L obligation de déclarer et ses conséquences L assurance-vie L assurance-invalidité

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION No 14

CIRCULAIRE D INFORMATION No 14 20 décembre 1999 Dr. Hermann Walser CIRCULAIRE D INFORMATION No 14 Nouveau droit du divorce : obligations des institutions de prévoyance Les modifications résultant de la révision du droit du divorce entrent

Plus en détail

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Véhicules du gouvernement Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Maximes «No man hath endurance, as he that selleth insurance» -Anon 2 Notre

Plus en détail

REGLEMENT JUDICIAIRE DES SINISTRES. Workshop de la Claims Conference du BNA 2009

REGLEMENT JUDICIAIRE DES SINISTRES. Workshop de la Claims Conference du BNA 2009 REGLEMENT JUDICIAIRE DES SINISTRES Workshop de la Claims Conference du BNA 2009 Jean-Michel Duc, avocat Etude d'avocats Duc & Elsig 1 Plan I. Introduction II. III. IV. Exemple du procès Hopkins - ATF 4C.143/2005

Plus en détail

EN ALLEMAGNE, PAS D'IMMATRICULATION SANS PREUVE D'ASSURANCE AUTOMOBILE : Un modèle à suivre en France?

EN ALLEMAGNE, PAS D'IMMATRICULATION SANS PREUVE D'ASSURANCE AUTOMOBILE : Un modèle à suivre en France? EN ALLEMAGNE, PAS D'IMMATRICULATION SANS PREUVE D'ASSURANCE AUTOMOBILE : Un modèle à suivre en France? Dossier réalisé par le Septembre 2015 Bien que l assurance automobile soit obligatoire, entre 370

Plus en détail

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE

L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE L'APPLICATION DANS LE TEMPS DES ASSURANCES DE RESPONSABILITE CIVILE 1 - L'APPLICATION DE LA GARANTIE DANS LE TEMPS (Application de la garantie dans le temps dans les assurances de responsabilité avant

Plus en détail

Bonnes pratiques de l'ocde pour la gestion des sinistres d assurance

Bonnes pratiques de l'ocde pour la gestion des sinistres d assurance DIRECTION DES AFFAIRES FINANCIERES ET DES ENTREPRISES Bonnes pratiques de l'ocde pour la gestion des sinistres d assurance Ces bonnes pratiques, préparée par le Comité des assurance de l'ocde, ont été

Plus en détail

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance 3/03/06 17:07 Page 9 DEP 428 FEV. 2006 DEP 428-4 volets Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels Centre de documentation et d information de l assurance FEV. 26, bd Haussmann

Plus en détail

L ASSURANCE AUTOMOBILE CONSTAT ET PERSPECTIVES

L ASSURANCE AUTOMOBILE CONSTAT ET PERSPECTIVES L ASSURANCE AUTOMOBILE CONSTAT ET PERSPECTIVES Par MADANI Mekki L assurance des véhicules automobiles, est une activité qui intéresse un large public et qui est en même temps un sujet de discussion et

Plus en détail

CONDITIONs GéNéRALEs PROTECTION juridique «PLus»

CONDITIONs GéNéRALEs PROTECTION juridique «PLus» CONDITIONs GéNéRALEs Protection juridique «PLUS» Protection Juridique «Plus» Table des matières Article 1 : Dispositions préliminaires 5 Article 2 : Définitions 5 Article 3 : étendue territoriale de l'assurance

Plus en détail

Fintro a souscrit une assurance compte auprès de Fortis AG, boulevard Emile Jacqmain, 53, 1000 Bruxelles, RPM 0404.494.849, fournisseur de ce service.

Fintro a souscrit une assurance compte auprès de Fortis AG, boulevard Emile Jacqmain, 53, 1000 Bruxelles, RPM 0404.494.849, fournisseur de ce service. Informations relatives à Fortis AG Fintro a souscrit une assurance compte auprès de Fortis AG, boulevard Emile Jacqmain, 53, 1000 Bruxelles, RPM 0404.494.849, fournisseur de ce service. Fortis AG est soumise

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION Article 1. Définitions: Ce contrat entend par: 1.1. L assureur et le gestionnaire des sinistres: A.G.A. International S.A. Belgium branch (dénommé

Plus en détail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail L assurance belge contre les maladies professionnelles et les accidents du travail occupe une place particulière dans

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi. Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Proposition de loi relative à la responsabilité civile médicale Article premier Le titre IV du livre I er de la première

Plus en détail

LES SYSTEMES DE REPARATION DU DOMMAGE CORPOREL...

LES SYSTEMES DE REPARATION DU DOMMAGE CORPOREL... 1 Sommaire I. LES SYSTEMES DE REPARATION DU DOMMAGE CORPOREL...2 A. LES REGIMES DE PROTECTION SOCIALE...3 1) L assurance maladie...3 2) L assurance accident du travail...4 B. LES REGIMES FONDES SUR LA

Plus en détail

FICHE JURIDIQUE N 5 LES DOMMAGES ET INTERETS. Les dommages et intérêts L indemnisation de la victime

FICHE JURIDIQUE N 5 LES DOMMAGES ET INTERETS. Les dommages et intérêts L indemnisation de la victime Association Réflexion Action Prison et Justice FICHE JURIDIQUE N 5 LES DOMMAGES ET INTERETS L indemnisation de la victime La partie civile dispose des règles du droit civil et des voies d exécution de

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Table des matières Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Chapitre 1 La police de la circulation routière, les infractions et les procès-verbaux 9 Section 1 Introduction 9 Section 2

Plus en détail

Responsabilité civile des administrateurs et des réviseurs d une société anonyme : questions choisies

Responsabilité civile des administrateurs et des réviseurs d une société anonyme : questions choisies Responsabilité civile des administrateurs et des réviseurs d une société anonyme : questions choisies A. Introduction Les organes d une société anonyme de droit suisse sont le plus souvent recherchés en

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 SEPTEMBRE 2011 7 I-1-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 SEPTEMBRE 2011 7 I-1-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 SEPTEMBRE 2011 7 I-1-11 COUR DE CASSATION CHAMBRE COMMERCIALE, FINANCIERE ET ECONOMIQUE ARRETS DU 31 JANVIER 2006 (n 150 FS-P+B ; Bull. Civ.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

Guide du Plan d'indemnisation en assurances IARD

Guide du Plan d'indemnisation en assurances IARD Guide du Plan d'indemnisation en assurances IARD Le Plan d'indemnisation en assurances IARD (le «Plan») est le fruit de cinq ans de négociations avec les surintendants provinciaux et fédéral des assurances.

Plus en détail

La quatrième directive vécue par les organismes d indemnisation

La quatrième directive vécue par les organismes d indemnisation TREVES IV La quatrième directive vécue par les organismes d indemnisation Introduction Rappel des textes L existence des organismes d indemnisation découle directement de la 4 ème directive sur l assurance

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 -

NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 - Direction des Partenariats Politiques NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 - Mutuelle Assurance des Commerçants et Industriels

Plus en détail

PROJET CONVENTION ANNEXE «B» ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE ACCIDENT AÉRONEF À L ÉGARD DES PERSONNES NON TRANSPORTÉES ET DES OCCUPANTS TITRE VII

PROJET CONVENTION ANNEXE «B» ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE ACCIDENT AÉRONEF À L ÉGARD DES PERSONNES NON TRANSPORTÉES ET DES OCCUPANTS TITRE VII Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE ET ACCIDENTS CORPORELS Contrats La Sauvegarde n Z150235.001P

NOTICE D INFORMATION ASSURANCES RESPONSABILITE CIVILE ET ACCIDENTS CORPORELS Contrats La Sauvegarde n Z150235.001P La Fédération Française EPMM Sports pour Tous a souscrit, à compter du 1 er septembre 2010, un contrat d assurance Responsabilité Civile et Accidents Corporels auprès de la compagnie d assurances La SAUVEGARDE,

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs DOCUMENT DE TRAVAIL

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs DOCUMENT DE TRAVAIL PARLEMENT EUROPÉEN 2004 2009 Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs 15.2.2008 DOCUMENT DE TRAVAIL sur le rapport d initiative sur certains points concernant l assurance automobile

Plus en détail

Les assurances directes- Rapport français

Les assurances directes- Rapport français Les assurances directes- Rapport français Agnès Pimbert Maître de conférences à l Université de Poitiers, Equipe de recherche en droit privé (EA 1230) L assurance directe désigne le mécanisme d indemnisation

Plus en détail

ATELEX BONUS BUSINESS

ATELEX BONUS BUSINESS ATELEX BONUS BUSINESS R.C. Après Livraison Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont également d'application

Plus en détail

AVIS N 118 DU 13 FEVRIER 2009 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES, RELATIF A LA PROPOSITION DE DIRECTIVE PORTANT

AVIS N 118 DU 13 FEVRIER 2009 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES, RELATIF A LA PROPOSITION DE DIRECTIVE PORTANT AVIS N 118 DU 13 FEVRIER 2009 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES, RELATIF A LA PROPOSITION DE DIRECTIVE PORTANT MODIFICATION DE LA DIRECTIVE 86/613/CEE SUR L APPLICATION

Plus en détail

Les garanties de l indemnisation des dommages causés par les professionnels du droit (Droit allemand)

Les garanties de l indemnisation des dommages causés par les professionnels du droit (Droit allemand) Les garanties de l indemnisation des dommages causés par les professionnels du droit (Droit allemand) Jonas KNETSCH Professeur à l Université de La Réunion jonas.knetsch@univ-reunion.fr L indemnisation

Plus en détail

Numéro du rôle : 2186. Arrêt n 121/2002 du 3 juillet 2002 A R R E T

Numéro du rôle : 2186. Arrêt n 121/2002 du 3 juillet 2002 A R R E T Numéro du rôle : 2186 Arrêt n 121/2002 du 3 juillet 2002 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 29bis de la loi du 21 novembre 1989 relative à l assurance obligatoire de la

Plus en détail

TREVES VII VERS UNE SIXIEME DIRECTIVE ASSURANCE AUTOMOBILE. Une réglementation pour les remorques

TREVES VII VERS UNE SIXIEME DIRECTIVE ASSURANCE AUTOMOBILE. Une réglementation pour les remorques TREVES VII VERS UNE SIXIEME DIRECTIVE ASSURANCE AUTOMOBILE Une réglementation pour les remorques Convient-il d envisager l adoption de dispositions particulières traitant des remorques dans le cadre d

Plus en détail

www.allianz.ch Association suisse des cadres ASC

www.allianz.ch Association suisse des cadres ASC www.allianz.ch Association suisse des cadres ASC Protection juridique privée, circulation et immobilière Protection juridique privée, circulation et immobilière pour les membres de l ASC e) Litiges avec

Plus en détail

Responsabilité Civile / Les Garanties de la police RC Entreprise

Responsabilité Civile / Les Garanties de la police RC Entreprise LES GARANTIES DE LA POLICE "RESPONSABILITE CIVILE GENERALE" 1/. L'OBJET DE LA POLICE RESPONSABILITE CIVILE (notée "RC" dans ce document) De par son activité une entreprise peut causer des dommages aux

Plus en détail

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Préambule Les dispositions juridiques édictées par le Code Civil en matière de contrats de location (ou de dépôt) sont supplétives de la volonté

Plus en détail

AVIS SUR DES CLAUSES RELATIVES A LA CHARGE DE LA PREUVE DANS DES ASSURANCES OMNIUM

AVIS SUR DES CLAUSES RELATIVES A LA CHARGE DE LA PREUVE DANS DES ASSURANCES OMNIUM CCA 34 COMMISSION DES CLAUSES ABUSIVES AVIS SUR DES CLAUSES RELATIVES A LA CHARGE DE LA PREUVE DANS DES ASSURANCES OMNIUM Bruxelles, le 20 novembre 2013 2 Avis sur des clauses relatives à la charge de

Plus en détail

ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE. Toute atteinte corporelle subie par une personne physique.

ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE. Toute atteinte corporelle subie par une personne physique. ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE 1 er août 2014 Pour l application de la garantie RC, il faut entendre par assuré - la Fédération des clubs de la défense, - les ligues régionales, - les

Plus en détail

ASSOCIATION DES ACCIDENTÉS DE LA VIE. Quelles procédures après un accident de la route? Informations pour les victimes de dommages corporels

ASSOCIATION DES ACCIDENTÉS DE LA VIE. Quelles procédures après un accident de la route? Informations pour les victimes de dommages corporels ASSOCIATION DES ACCIDENTÉS DE LA VIE Quelles procédures après un accident de la route? Informations pour les victimes de dommages corporels janvier 2014 SOM MAIRE Après l accident p. 4 Procédure pénale

Plus en détail

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 10 - Les assurances

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 10 - Les assurances Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil Publications CCH ltée Corrigé du chapitre 10 - Les assurances Réponses aux questions 10.1 Le contrat d assurance est celui par lequel l assureur, moyennant

Plus en détail

LA CYBER COMPAGNIE 3 7 r u e g u i b a l - 1 3 0 0 3 M A R S E I L L E Tel : 04 91 05 64 49 Site : www.snoos.fr www.snoos-pro.fr

LA CYBER COMPAGNIE 3 7 r u e g u i b a l - 1 3 0 0 3 M A R S E I L L E Tel : 04 91 05 64 49 Site : www.snoos.fr www.snoos-pro.fr LA CYBER COMPAGNIE 3 7 r u e g u i b a l - 1 3 0 0 3 M A R S E I L L E Tel : 04 91 05 64 49 Site : www.snoos.fr www.snoos-pro.fr Termes et conditions L'achat de produits et de services La Cyber Compagnie

Plus en détail

Conditions d assurance

Conditions d assurance Conditions d assurance 1. Evénements assurés AXA sert ses prestations lorsque le véhicule automobile assuré est défaillant à la suite d une panne, d'une collision ou d un vol. 2. Personnes assurées AXA

Plus en détail

Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants

Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants Conditions Générales Assurance Auto Top Circulation et Top Occupants Table des matières 1. Qu'entend-on par? 2 Page 2. Qui est assuré? 2 3. Quand est-on assuré? 3.1. Formules 2 3.2. Extensions de garantie

Plus en détail

CBT SATEC 24 RUE CAMBACERES 75413 PARIS CEDEX 08. Veuillez trouver ci-joint les documents concernant votre devis GAN HORIZON AUTO

CBT SATEC 24 RUE CAMBACERES 75413 PARIS CEDEX 08. Veuillez trouver ci-joint les documents concernant votre devis GAN HORIZON AUTO CBT SATEC 24 RUE CAMBACERES 75413 PARIS CEDEX 08 Veuillez trouver ci-joint les documents concernant votre devis N de devis : 929 271 06E CARACTERISTIQUES DEVIS Délégation : Paris BFA / IRC BENJAMIN FABRE

Plus en détail

Numéro du rôle : 5615. Arrêt n 25/2014 du 6 février 2014 A R R E T

Numéro du rôle : 5615. Arrêt n 25/2014 du 6 février 2014 A R R E T Numéro du rôle : 5615 Arrêt n 25/2014 du 6 février 2014 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant l article 29bis, 1er, alinéa 2, de la loi du 21 novembre 1989 relative à l assurance obligatoire

Plus en détail

Conditions Générales du RME

Conditions Générales du RME 1. Champ d application 1 2. Règlement RME 1 3. Prestations du RME 1 3.1 Généralités 1 3.2 Enregistrement 1 3.3 Liste des Méthodes 2 3.4 Conditions d Enregistrement 2 3.5 Demandes d enregistrement 2 3.6

Plus en détail

POLICE COMMERCE ET SERVICES

POLICE COMMERCE ET SERVICES POLICE COMMERCE ET SERVICES La police Commerce & Services protège les assurés contre divers risques dans leur vie professionnelle. L assurance est destinée aux commerces de détail. Assurances Que peut-on

Plus en détail

BULLETIN DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE NO. 84

BULLETIN DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE NO. 84 Prévoyance vieillesse et survivants Effingerstrasse 20, 3003 Berne tél. 031 324 06 11 fax 031 324 06 83 http://www.ofas.admin.ch BULLETIN DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE NO. 84 12 juillet 2005 Table des

Plus en détail

PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898

PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898 PRESENTATION DU CONTRAT N 113 414 898 Ce texte ne constitue qu'une présentation du contrat d'assurance. L'original est détenu par le Syndicat. Il peut être consulté auprès du Président. Résumé SNPSC au

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS

ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS La convention RDR et d expertise ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS Le but de la convention est d accélérer les règlements de sinistre. Ainsi les frais de gestion sont diminués et les assurés sont contents.

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE

QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE QUESTIONS-RÉPONSES : SUJETS ASSURANCE Qu est ce qu une prime ou une cotisation d assurance? C est la somme à payer périodiquement à l assureur en contrepartie des garanties qu il accorde. Les primes (ou

Plus en détail

Guide pratique sur l'encadrement de la recherche biomédicale. La protection des droits de la personne

Guide pratique sur l'encadrement de la recherche biomédicale. La protection des droits de la personne Guide pratique sur l'encadrement de la recherche biomédicale Dispositions législatives relatives au chapitre : La protection des droits de la personne Code de la santé publique Dispositions introduites

Plus en détail

LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL. I Le droit positif avant l arrêt du Conseil Constitutionnel du 18 juin 2010

LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL. I Le droit positif avant l arrêt du Conseil Constitutionnel du 18 juin 2010 LA REPARATION INTEGRALE DU DOMMAGE CORPOREL ET L ACCIDENT DU TRAVAIL En 1896, un arrêt de la Chambre Civile de la Cour de Cassation, l arrêt TEFFAINE, a retenu le principe d une responsabilité directe

Plus en détail

La responsabilité du fait d autrui en droit allemand

La responsabilité du fait d autrui en droit allemand Oliver Berg Docteur en droit (Strasbourg) Doctor iuris (Freiburg i. Br.) Maître de conférences associé à l Université de Metz La responsabilité du fait d autrui en droit allemand Le droit français tend

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 relatif à l exigence d une assurance de responsabilité civile pour dommages directs ou indirects sous peine de résiliation du contrat La Commission interprofessionnelle

Plus en détail

Notions de droit en assurance de dommages

Notions de droit en assurance de dommages Notions de droit en assurance de dommages Les règles relatives aux représentants en assurance de dommages Le mandat Le rôle du représentant Le représentant, mandataire de l assureur Le représentant, mandataire

Plus en détail

I -Assurance de dommage :

I -Assurance de dommage : I -Assurance de dommage : A- Définition : C est l assurance fondée sur le principe indemnitaire qui garantit l'assuré contre les conséquences d'un évènement pouvant causer un dommage à son patrimoine,

Plus en détail

ANNEXES Garanties RC Circulation Circuit

ANNEXES Garanties RC Circulation Circuit S Garanties RC Circulation Circuit Annexe au contrat RC Circulation Circuit à la Journée - 69401 602 477... Page 2 Annexe au contrat RC Circulation Circuit à l année - 69401 602 478... Page 3 Annexe au

Plus en détail

COMITÉ EUROPÉEN DES ASSURANCES

COMITÉ EUROPÉEN DES ASSURANCES COMITÉ EUROPÉEN DES ASSURANCES SECRETARIAT GENERAL 3bis, rue de la Chaussée d'antin F 75009 Paris Tél. : +33 1 44 83 11 83 Fax : +33 1 47 70 03 75 Web : cea.assur.org DELEGATION A BRUXELLES Square de Meeûs,

Plus en détail

M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président

M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 16 décembre 2010 N de pourvoi: 10-11628 Non publié au bulletin M. Mazars (conseiller doyen faisant fonction de président), président Cassation partielle

Plus en détail

Protection Juridique Vie Professionnelle

Protection Juridique Vie Professionnelle P R É V O Y A N C E Prévoyance ( Protection ) Juridique Travailleurs Non Salariés La solution pour faire respecter vos droits Vos Garanties - 2007 Un juriste dédié pour vous conseiller Pas de franchise,

Plus en détail

A. L évolution du risque dans la société

A. L évolution du risque dans la société Chap 6 : La notion de risque et l évolution de la responsabilité La responsabilité civile consiste dans l obligation de réparer le préjudice subi par autrui et dont on doit répondre personnellement. Le

Plus en détail

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce)

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Code civil suisse (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Modification du 19 juin 2015 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Fiche n 7 : Que faire pour être indemnisé par les assureurs?

Fiche n 7 : Que faire pour être indemnisé par les assureurs? Fiche n 7 : Que faire pour être indemnisé par les assureurs? Les faits ont pu entraîner des dommages matériels, vous avez pu subir des blessures ou la perte d un proche. Vos contrats d assurance ou d assistance

Plus en détail

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES

LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES LOT N 2 RESPONSABILITE CIVILE ET RISQUES ANNEXES CAHIER DES CHARGES Préambule L assurance de la Responsabilité Civile et des Risques Annexes a pour objet de garantir la Ville de Guipavas et son CCAS, ainsi

Plus en détail

MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR COMPLÉMENT AU CHAPITRE 25 PAGE 199 Ce document contient le texte des mentions obligatoires exigées par la Loi de la protection

Plus en détail

L Assurance en copropriété

L Assurance en copropriété L Assurance en copropriété Par Paul-André LeBouthillier et Richard Lavoie Avocats L assurance en copropriété Les obligations générales du Syndicat en matière d assurance? Comment réagir lors d un sinistre

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE TRAJET

LES ACCIDENTS DE TRAJET Bien que la Sécurité Sociale assimile l accident de trajet aux accidents du travail en matière d indemnisation, il existe des différences. C est pourquoi il convient de déterminer le régime des accidents

Plus en détail

Mémento. Assurances. Clubs Regio League

Mémento. Assurances. Clubs Regio League Mémento Assurances Clubs Regio League Swiss Ice Hockey Federation, Hagenholzstrasse 81, P.O. Box, CH-8050 Zürich Page 1 de 6 Table des matières Table des matières 2 Introduction 2 1. Assurances des personnes

Plus en détail

Vu la Constitution et notamment ses articles 148, 151 et 154;

Vu la Constitution et notamment ses articles 148, 151 et 154; Loi n 88-31 du 19 juillet 1988 modifiant et complétant l'ordonnance n 74-15 du 30 janvier 1974 relative à l'obligation d'assurance des véhicules automobiles et au régime d'indemnisation des dommages, p.

Plus en détail

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions,

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions, Exempt appel en matière de droit du travail Audience publique du huit octobre deux mille neuf. Numéro 33834 du rôle. Composition: Monique BETZ, président de chambre; Astrid MAAS, conseiller; Roger LINDEN,

Plus en détail

CCI Affacturage de comptes clients : réduction des prix de transfert

CCI Affacturage de comptes clients : réduction des prix de transfert Le 20 janvier 2014 Les multinationales canadiennes auraient intérêt à prendre acte des répercussions de la récente affaire McKesson Canada Corporation c. La Reine (en anglais) (2013 CCI 404) concernant

Plus en détail

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES Création d'un Fonds de Garantie des Assurés Loi n 2000-98 du 31 décembre 2000 portant loi de finances pour l année 2001 (1). Article 35 Est crée un fonds intitulé

Plus en détail

RC Auto. comment s y prendre?

RC Auto. comment s y prendre? RC Auto comment s y prendre? RC Auto Une assurance, pour quels conducteurs et pour quels véhicules? «Pas de voiture» sans assurance Parler de l assurance automobile, c est songer aussitôt à l assurance

Plus en détail

FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Les droits et obligations des GARAGISTES en France et en Allemagne

FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Les droits et obligations des GARAGISTES en France et en Allemagne FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Les droits et obligations des GARAGISTES en France et en Allemagne Grâce à la libre prestation de service, vous pouvez faire appel au garagiste de votre choix partout en Europe.

Plus en détail

Assurance de garantie de construction

Assurance de garantie de construction Assurance de garantie de construction Informations client selon la LCA et conditions générales d assurance (CGA) Table des matières Page Informations client selon LCA Edition 11/2008 2 Conditions Générales

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2015 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Les Fiches Pratiques. Les assurances en matière. d activité sportive. Sommaire

Les Fiches Pratiques. Les assurances en matière. d activité sportive. Sommaire Crédit photo: Hervé Hamon MSJEPVA Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne www.bourgogne.drjscs.gouv.fr Les Fiches Pratiques Sommaire Avant-propos Les obligations

Plus en détail

ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE EXPLOITATION AGRICULTURE ET HORTICULTURE

ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE EXPLOITATION AGRICULTURE ET HORTICULTURE POLICE ENTREPRISES CBC AGRICULTURE ET HORTICULTURE La police entreprises agriculture et horticulture de CBC protège l'assuré / les assurés contre divers risques dans sa / leur vie professionnelle Toute

Plus en détail

(OSAss 1 ) I. Assurance contre les dommages. du 10 mai 1910 (Etat le 1 er janvier 1997)

(OSAss 1 ) I. Assurance contre les dommages. du 10 mai 1910 (Etat le 1 er janvier 1997) Ordonnance concernant la saisie, le séquestre et la réalisation des droits découlant d assurances d après la loi fédérale du 2 avril 1908 sur le contrat d assurance (OSAss 1 ) du 10 mai 1910 (Etat le 1

Plus en détail

Situation: 01.08.2012

Situation: 01.08.2012 Conditions pour l exécution de travaux sur des véhicules automobiles, des remorques, des agrégats et sur leurs pièces constitutives ainsi que sur des fauteuils roulants et sur leurs pièces constitutives

Plus en détail

VOTRE ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE ROADCRUISER

VOTRE ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE ROADCRUISER VOTRE ASSURANCE PROTECTION JURIDIQUE Cher/Chère client(e), Pour savoir dans quelle mesure vous êtes couvert, nous vous conseillons de bien lire les conditions particulières de votre contrat d assurance.

Plus en détail

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T

Numéro du rôle : 4767 et 4788. Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T Numéro du rôle : 4767 et 4788 Arrêt n 53/2010 du 6 mai 2010 A R R E T En cause : les questions préjudicielles concernant l'article 162bis du Code d'instruction criminelle, tel qu'il a été inséré par l'article

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale des associations

Responsabilité civile et pénale des associations Responsabilité civile et pénale des associations En engageant une action associative, sachez que le fait de déposer des statuts et donc d adapter les règles de la loi 1901 vous obligent à appliquer la

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL. Préambule

REGLEMENT GENERAL. Préambule COUNCIL OF BUREAUX CONSEIL DES BUREAUX REGLEMENT GENERAL Préambule (1) Considérant que le Groupe de travail des transports routiers du Comité des transports intérieurs de la Commission économique pour

Plus en détail

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS N T 10-81.568 F-P+B+I N 255 CI/CV 8 FÉVRIER 2011 REJET M. LOUVEL président, R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, en son audience publique

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

Droit civil anglais et automobiliste étranger. Justice ou profit pour les avocats?

Droit civil anglais et automobiliste étranger. Justice ou profit pour les avocats? Droit civil anglais et automobiliste étranger Justice ou profit pour les avocats? Programme Les principes de base La procédure civile L usage du droit Principes de base La loi anglaise se fonde sur des

Plus en détail

II. ASSURANCE ANNULATION EN CAS D'INSOLVABILITE FINANCIERE DE L'ORGANISATEUR ET/OU INTERMEDIAIRE DE VOYAGES

II. ASSURANCE ANNULATION EN CAS D'INSOLVABILITE FINANCIERE DE L'ORGANISATEUR ET/OU INTERMEDIAIRE DE VOYAGES EXTRAIT DES CONDITIONS GÉNÉRALES DU FONDS DE GARANTIE VOYAGES Définitions Assurance annulation Assurance assistance Domicile Compétence I. DEFINITIONS ASSUREUR: l'association d'assurances mutuelles " Fonds

Plus en détail

Obs. : Automaticité de la pénalité de l article L. 211-13 C. ass. : la victime n a aucune demande à formuler

Obs. : Automaticité de la pénalité de l article L. 211-13 C. ass. : la victime n a aucune demande à formuler Cass. crim., 18 mars 2014, n 12-83.274 Assurance automobile Offre d indemnité Pénalité en cas d offre tardive et insuffisante Doublement du taux de l intérêt légal Absence de demande d indemnisation de

Plus en détail

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété

Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété Propriétaires, Locataires, Administrateurs de Biens et Assurance en Copropriété 1. Caractéristiques et champ d application d une Assurance Immeuble : Existe -t-il une obligation d assurance? Aucun texte

Plus en détail

Concours d assurances (RC-TRC)

Concours d assurances (RC-TRC) Concours d assurances (RC-TRC) 21 avril 2015 Hugo Keulers 1. Concours d assurances: quel contexte? La personne qui a subi un dommage peut se retourner potentiellement contre plusieurs assureurs en vertu

Plus en détail