Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre 2007. Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester"

Transcription

1 Service Science et Technologie Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester Un budget de la science et de l innovation en augmentation pour 2008 à 2011

2 Politique scientifique Un budget de la science et de l innovation en augmentation pour 2008 à 2011 Le 9 octobre 2007, Alistair Darling, chancelier de l échiquier du gouvernement de Gordon Brown, a présenté le Pre-budget 2007 et les conclusions de la Comprehensive Spending Review (CSR) à la Chambre des Communes. Dans le domaine de la science et de l innovation, le gouvernement a annoncé un nouveau Public Sector Agreement soulignant sa volonté de soutenir une recherche de classe internationale dans les centres de recherche britanniques, de développer les relations entre recherche publique et industrie et d assurer la formation de suffisamment de scientifiques et d ingénieurs en agissant au niveau des A levels (l équivalent du baccalauréat britannique) et des doctorats. Le pre-budget se caractérise par une augmentation des dépenses scientifiques sur un rythme annuel moyen de 2,5 % entre 2008 et 2011 (de 5,4 milliards de livres en à 6,3 milliards en ) et par un rôle et un budget accrus pour le Technology Strategy Board (TSB, le conseil pour la stratégie technologique), conformément aux recommandations du Rapport Sainsbury sur l innovation. Le budget consacré à l enseignement supérieur et à la formation des adultes verra également Pre-budget, Comprehensive Spending Review et Public Sector Agreement Tous les ans en décembre, le chancelier de l échiquier présente au parlement un pre budget. Ce rapport expose l état de l économie et prévient des changements en matière d impôts et de prestations sociales susceptibles d être annoncés dans le cadre du budget. Tous les deux ans, le Ministère des finances publie, traditionnellement en juillet, une Spending Review. Cet exercice de programmation couvrant une période de trois ans, deux Spending Review (SR) consécutives partagent une année en commun. Les SR fixent les limites de dépenses des ministères et, à travers les Public Service Agreements (PSA, les accords de service public), elles définissent les améliorations clés que le public peut attendre de ces dépenses. Chaque SR fixe un chiffre pour les dépenses de recherche du Science Budget. En 2007, le gouvernement britannique a publié en octobre une Comprehensive Spending Review (CSR) : dix ans après la CSR de 1998, cet exercice s intéresse aux dépenses de chaque ministère en partant d une base zéro (c est-à-dire sans référence à des plans anciens ou, au moins initialement, aux dépenses actuelles). sa dotation croître de 2 % entre 2008 et 2011 pour passer de 14,2 à 16,4 milliards de livres (environ 20,4 à 23,5 milliards d euros). C est donc le ministère compétent, le Department for Innovation, Universities and Skills (DIUS, le Ministère de l innovation, des universités et des compétences), qui verra son budget total passer de 18,7 milliards de livres en (environ 26,8 milliards d euros) à 19,7 milliards de livres en (environ 28,2 milliards d euros) et 20,8 milliards de livres en (environ 29,8 milliards d euros), soit une croissance réelle moyenne annuelle de 2,2 %. Les allocations «clés» du Science Budget Le Science Budget détaille les budgets des conseils de recherche britanniques, des sociétés savantes et d un certain nombre de programmes centraux, du type transfert de technologie avec le Higher Education Innovation Fund (HEIF, le fonds d innovation pour l enseignement supérieur) ou infrastructures avec le Large Facilities Capital Fund (le fonds d investissement pour les grandes installations). Ce Science Budget n est pas la seule source de financement de la recherche publique britannique : il faut y ajouter le canal constitué par les Higher Education Funding Councils qui attribuent des financements en fonction des résultats obtenus par les universités au Research Assessment Exercice (RAE). Les décisions «clés» concernant le pre-budget sont : le financement de programmes de recherche multidisciplinaires incluant : - une contribution majeure au programme «Living with environmental change» (Vivre avec le changement environnemental) qui dispose d un budget d un milliard de livres (environ 1,4 milliard d euros) et qui regroupe diverses organisations ; - le nouveau programme de recherche «Life-long Health and Well Being» (la santé et le bien être tout au long de la vie) qui explore les facteurs biologiques, physiques, environnementaux et sociaux associés avec le processus de vieillissement à tous les âges de la vie ; - un investissement accru dans des domaines clés d importance nationale comme la recherche en énergie et les cellules souches. l investissement britannique total 1 Le NIHR dépend du National Health System (NHS), le service de santé britannique. Il est chargé de mettre en œuvre la stratégie gouvernementale en matière de recherche en santé. 2

3 Politique scientifique dans la recherche en santé devrait atteindre 1,7 milliard de livres en (environ 2,4 milliards d euros). Ce domaine est donc le principal bénéficiaire des augmentations des dépenses de recherche. Les budgets du National Institute for Health Research 1 (NIHR, Institut national pour la recherche en santé, d un montant de 992 millions de livres) et du conseil de recherche Medical Research Council (MRC, d un montant de 682 millions de livres) seront réunis en un budget unique géré par le nouveau Office for the Strategic Coordination for Health Research (OSCHR, le bureau pour la coordination stratégique de la recherche en santé). Ces nouvelles dispositions suivent les recommandations du rapport Cooksey sur la recherche en santé britannique (cf. Actualités Scientifiques au Royaume-Uni, janvier 2007, p. 26). Ce budget soutiendra un certain nombre de priorités mises en avant dans ce rapport, comme par exemple le soutien accru à la recherche translationelle et aux essais cliniques. le renforcement des programmes de transfert de technologie, en particulier le HEIF qui recevra un budget annuel de 150 millions de livres en (environ 215 millions d euros) pour renforcer les liens entre les universitaires et les entreprises et pour aider à amener les résultats de recherche vers le marché. un engagement à hauteur de 120 millions de livres (environ 172 millions d euros) des conseils de recherche pour la collaboration avec le Technology Strategy Board (voir cidessous). l augmentation à 12 millions de livres (environ 17 millions d euros) du budget consacré au programme Science Bridges (voir Actualités Scientifiques au Royaume-Uni, février 2007, p. 22) conçu pour promouvoir des liens forts avec des Tableau 1 : allocations du Science Budget à (millions de livres) Source : DIUS les allocations des conseils de recherche incluent à la fois les ressources et les dépenses d investissements. Une partie de ces dépenses est également inclue dans les programmes centraux : la ligne déductions et dépréciation évite qu elle ne soit comptée deux fois chercheurs étrangers, au côté des International Fellowships gérés par les académies des sciences nationales. Les Etats-Unis, la Chine et l Inde sont particulièrement concernés. l augmentation massive du budget du Large Facilities Capital Fund (153 % par rapport à la référence de ) : ce fonds financera les grandes installations sur le sol britannique et, éventuellement, dans le cadre des collaborations internationales. la création d un nouveau Capital Investment Fund (fonds d investissement) destiné aux universités menant des projets de recherche financés par les conseils de recherche. Ce fonds vient remplacer le Science Research Investment Fund (fonds d investissement pour la recherche scientifique) qui avait été créé pour rattraper le retard d investissement dont souffrait l infrastructure de recherche britannique. Le nouveau fonds devrait aider les universités à entretenir leurs infrastructures de recherche. Une décomposition plus détaillée du Science Budget, en particulier des ses priorités, devrait être annoncée en Le rôle renforcé du Technology Strategy Board (TSB) Créé en 2004, le Technology Strategy Board soutient la R&D et l innovation industrielles, en identifiant les priorités d investissement dans des domaines technologiques susceptibles d alimenter la croissance économique future. En accord avec les recommandations du Rapport Sainsbury (voir encadré), le TSB va jouer un rôle central dans la coordination des financements public pour 3

4 Politique scientifique l innovation industrielle. Il est devenu, le 1 er juillet 2007, un organisme public non ministériel exécutif dont le budget devrait s élever à 197 millions de livres en (environ 282 millions d euros) pour atteindre 267 millions de livres en (environ 382 millions d euros). Le budget public total consacré à l innovation devrait s élever à un milliard de livres de 2008 à 2011 dont 120 millions de livres (environ 172 millions d euros) de co-financement avec les conseils de recherche, comme précisé plus haut, et 180 millions de livres (environ 258 millions d euros) avec les agences de développement régional (RDAs, Regional Development Agencies). Le TSB publiera sa stratégie début 2008 qui devrait inclure les dispositions suivantes : création de trois nouvelles Innovation Platforms (Plateformes d innovation) pour trouver des solutions technologiques aux trois problèmes de société : soins de santé pour les populations vieillissantes ; bâtiments avec faible impact environnemental ; transport avec faible teneur en carbone ; extension de la couverture sectorielle du TSB en créant deux nouveaux Knowledge Transfer Networks (KTN, réseaux de transfert de connaissances) pour les communications numériques et les industries de création ; doublement du nombre de Knowledge Transfer Partnerships (KTP, partenariats pour le transfert de connaissances) permettant à des diplômés en science et en technologie de travailler avec des entreprises. Un programme d économies Ces augmentations de budget sont assorties cependant d un programme d économies (Value for money) dont le gouvernement prévoit Le Rapport Sainsbury sur l innovation : «The Race to the Top: A Review of Government s Science and Innovation Policies» David Sainsbury est ancien ministre de la science et de l innovation. Suite à son départ du gouvernement, Gordon Brown, alors chancelier de l échiquier, lui avait commandé en novembre 2006 un rapport sur les politiques publiques britanniques pour la science et l innovation. Lord Sainsbury a présenté les conclusions de son rapport le 5 octobre Le gouvernement britannique a accepté ces recommandations et les a prises en compte dans la CSR et le pre-budget Les conclusions et recommandations du Rapport Sainsbury seront présentées en détail dans le numéro de novembre-décembre 2007 des Actualités scientifiques au Royaume-Uni. qu il devrait dégager milliards de livres (environ milliards d euros) d ici Ce programme regroupe un certain nombre d initiatives qui incluent : la poursuite du programme d économie des conseils de recherche qui devrait réduire les coûts des instituts des conseils de recherche, augmenter le niveau de co-financement et soutenir la «re-hiérarchisation» des programmes de recherche. Il est prévu que les économies annuelles nettes s élèvent à 243 millions de livres en (environ 348 millions d euros) ; la «re-hiérarchisation» du financement de l innovation au sein du Technology Programme devrait produire des économies nettes annuelles de 9 millions de livres en (environ 12,9 millions d euros). Ces économies seront redirigées vers les activités du Technology Strategy Board ; d ici , cent millions de livres par an (environ 143 millions d euros), issus du financement pour l augmentation et l élargissement de la participation dans l enseignement supérieur, seront re-hiérarchisés en concentrant le financement public principalement sur les étudiants participant au système pour la première fois. Des réactions plutôt positives de la part du monde scientifique Le pre-budget et la CSR ont été plutôt bien accueillis par le monde scientifique. Ainsi, les directeurs généraux des conseils de recherche Medical Research Council et Natural Environment Research Council se sont félicités des augmentations prévues pour leur budget (respectivement 30,1 et 17,1 % sur trois ans). Au nom de Research Council UK, l organisation qui sert d ombrelle aux sept conseils de recherche britanniques, le professeur Ian Diamond s est réjoui que des financements supplémentaires permettent aux conseils de recherche de poursuivre leurs collaborations dans le cadre de leurs programmes de recherche multidisciplinaires. Enfin, la Royal Society, en la personne de Stephen Cox son secrétaire exécutif, s est également félicitée des annonces du gouvernement : «[le gouvernement] est déterminé à voir la science jouer un rôle clé dans l économie et améliorer la santé et le bien être des personnes au Royaume-Uni et au-delà. Le Royaume-Uni occupe déjà une position de tête en ce qui concerne l excellence de la recherche. L annonce [du gouvernement] permettra au volume actuel de recherches d être financé correctement, aux infrastructures scientifiques d être entretenues et au Royaume-Uni de conserver sa position de tête». Sources : 2007 Comprehensive Spending Review, HM Treasury, 9/10/2007, ; Department for Innovation, Universities and Skills, 9/10/2007, ; Research Council UK, 9/10/07, tm ; Guardian Unlimited, 9/10/07, ch/story/0,, ,00.html 4

5 Les articles d Actualités scientifiques au Royaume-Uni peuvent être librement diffusés à condition qu ils ne soient ni modifiés, ni vendus, ni exploités commercialement et que soit indiquée la source suivante : Service Science et Technologie Ambassade de France à Londres

Le financement de la recherche et développement à l université de Greenwich

Le financement de la recherche et développement à l université de Greenwich Le financement de la recherche et développement à l université de Greenwich Présentation La troisième source de financement Fonds pour la réalisation d un concept Manufacturers and Creative Link project

Plus en détail

La Région de Manchester

La Région de Manchester Zoom Région La Région de Manchester Sylvie Morton, Business Development Manager, Manchester s Investment and Development Agency (MIDAS) Le succès croissant qu a connu la région Manchester au cours de ces

Plus en détail

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles PROGRAMME 2015 ESPOIRS DE LA RECHERCHE Le programme Espoirs de la recherche de la Fondation pour la Recherche Médicale soutient des projets de recherche dans tous les domaines de la biologie et de la santé.

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

POLOGNE : vers une économie basée sur la connaissance

POLOGNE : vers une économie basée sur la connaissance POLOGNE : vers une économie basée sur la connaissance 1. Les lignes directrices de la politique scientifique La Stratégie nationale de développement pour les années 2007-2015 fait voir la Pologne en 2015

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce Année Universitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Année Etudes Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DECISIONS FINANCIERES Note de cours N 2

Plus en détail

RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE

RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE Evolution institutionnelle RESUME EXECUTIF DU PLAN STRATEGIQUE Créé en 1951, le CSRS a évolué institutionnellement, sur trois grandes phases : (i) de 1951 à 2001, entièrement administré par la Commission

Plus en détail

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015 Mémoire de l Association canadienne pour les études supérieures au Comité permanent des finances de la Chambre des communes, au sujet du budget fédéral de 2015 Résumé L Association canadienne pour les

Plus en détail

VOLET: GESTION FINANCIÈRE POUR LES COMMIS ET AGENTS ADMINISTRATIFS 25 NOVEMBRE 2011 13H30

VOLET: GESTION FINANCIÈRE POUR LES COMMIS ET AGENTS ADMINISTRATIFS 25 NOVEMBRE 2011 13H30 VOLET: GESTION FINANCIÈRE POUR LES COMMIS ET AGENTS ADMINISTRATIFS 25 NOVEMBRE 2011 13H30 COMPTABILITÉ 101 Les processus de l'exercice comptable de la fonction publique en abordant: - Le cycle des rapports

Plus en détail

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale CampusFrance 23 ème Congrès Conférence des Grandes Écoles Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale 7 Octobre 2010 ESTP Paris Le contexte international

Plus en détail

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES Politique de recherche Janvier 2004 Institut canadien de recherche sur les minorités

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Politique et activités internationales de RCUK et des conseils de recherche britanniques : rapport du Science and Technology Select Committee

Politique et activités internationales de RCUK et des conseils de recherche britanniques : rapport du Science and Technology Select Committee AMBASSADE DE FRANCE EN GRANDE-BRETAGNE Service Science et Technologie Politique et activités internationales de RCUK et des conseils de recherche britanniques : rapport du Science and Technology Select

Plus en détail

Le tableau de bord gouvernemental des audits de modernisation

Le tableau de bord gouvernemental des audits de modernisation LE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DES AUDITS Les audits de modernisation, désormais installés dans les pratiques quotidiennes de l administration, permettent de systématiser la recherche du meilleur service

Plus en détail

La Recherche & Développement en Basse-Normandie

La Recherche & Développement en Basse-Normandie @ La Recherche & Développement en Une activité scientifique dynamique Octobre 2009 N 6 La recherche a pour but de faire progresser l intérêt général et toute la société. Dans une économie de la connaissance,

Plus en détail

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE

LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE LA RECHERCHE, LA FORMATION ET L INNOVATION POUR UNE ÉCONOMIE DU XXI e SIÈCLE CONCURRENTIELLE Une présentation au Comité permanent des finances de Recherches en sciences et en génie Canada (CRSNG) Octobre

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Faisons de la recherche notre force

Faisons de la recherche notre force Faisons de la recherche notre force Référence luxembourgeoise en matière de recherche et d innovation, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) travaille dans les domaines des matériaux,

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Stratégie de gestion financière Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Communication des résultats / 1 La Stratégie de gestion financière annuelle de la Province du Manitoba

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES enseignementsup-recherche.gouv.fr Twitter : @MinistereESR «Après l effort exceptionnel qui avait été fait au budget 2013, avec une progression de plus de 7 % pour

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

L infonuagique au gouvernement du Québec

L infonuagique au gouvernement du Québec L infonuagique au gouvernement du Québec Journée des acquisitions et des technologies de l'information et des communications 15 octobre 2014 Portrait des ressources informationnelles (RI) au gouvernement

Plus en détail

Le rapport sommaire du profil du secteur des biosciences d Ottawa. Les sources

Le rapport sommaire du profil du secteur des biosciences d Ottawa. Les sources Le rapport sommaire du profil du secteur des biosciences d Ottawa Les sources Les sources pour le nombre d entreprises et le nombre d employés par entreprise : Toutes les données concernant le nombre d

Plus en détail

La réforme du contrôle interne et de l audit interne dans les administrations d Etat en France. Ministère de l Economie et des Finances

La réforme du contrôle interne et de l audit interne dans les administrations d Etat en France. Ministère de l Economie et des Finances La réforme du contrôle interne et de l audit interne dans les administrations d Etat en France Séminaire des 12 et 13 février 2013 Danièle LAJOUMARD, Inspecteur général des Finances C.I.A (Certified Internal

Plus en détail

Programme de l OCDE pour la construction et l équipement de l éducation. Séminaire international sur les infrastructures éducatives

Programme de l OCDE pour la construction et l équipement de l éducation. Séminaire international sur les infrastructures éducatives Programme de l OCDE pour la construction et l équipement de l éducation Séminaire international sur les infrastructures éducatives Guadalajara, Jalisco, Mexique, 24-27 février 2002 Organisé par le Programme

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan

La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan La Région apporte près de 700 000 euros à l IUT de Carcassonne antenne de l IUT de Perpignan Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr Avec la Région,

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

Stratégie d encouragement

Stratégie d encouragement Stratégie d encouragement du 26 novembre 2009 Table des matières Table des matières... 2 1. But de la stratégie d encouragement... 3 2. Vision... 3 3. Objectifs d encouragement généraux... 3 3.1. Objectifs

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015 Université d Ottawa Cadre de référence Budget 2014-2015 L Université d Ottawa souhaite communiquer à la communauté universitaire les priorités, les enjeux et les défis auxquels elle fera face pour la préparation

Plus en détail

Le Développement et la Perspective de la Réforme du Système de Santé en Chine

Le Développement et la Perspective de la Réforme du Système de Santé en Chine Le Développement et la Perspective de la Réforme du Système de Santé en Chine Ministre de la Santé de la République Populaire de Chine CHEN Zhu (Le 12 avril 2012) Contenu du rapport Cadre général de la

Plus en détail

À propos de Systemscope

À propos de Systemscope Plus intelligent, plus rapide, moins cher, plus convivial et conforme aux politiques : l APECA adopte une plateforme de processus opérationnel (PPO) s appuyant sur SharePoint Ron Surette Stephen Karam

Plus en détail

INSA de Lyon. «Offrez-vous. une part d avenir»

INSA de Lyon. «Offrez-vous. une part d avenir» INSA de Lyon «Offrez-vous une part d avenir» INSA de Lyon, Humanisme et diversité, véritable socle de son identité 1957 Création de l INSA de Lyon Diversité sociale et territoriale Diversité académique,

Plus en détail

FICHE. ConseilOrga THÉMATIQUE. Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Mars. Asssitance & Direction de projets

FICHE. ConseilOrga THÉMATIQUE. Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Mars. Asssitance & Direction de projets FICHE Mars ConseilOrga 2013 THÉMATIQUE Asssitance & Direction de projets Quelles différences entre ISO et PMI, concernant le management de projet? Ces quatre derniers mois ont été très riches pour le management

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein

ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.3 CATÉGORIE D EMPLOI : Professionnel à temps plein ROWING CANADA AVIRON Directeur du développement des affaires* 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE : Directeur du développement

Plus en détail

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية

الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارة التعليم العالي و البحث العلمي MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ARRETE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011

DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 DOSSIER DE PRESSE SOCRATE - Janvier 2011 EQUIPEX à Perpignan et Font Romeu : un impact scientifique international - L'appel à projet "équipements d'excellence" - Le Laboratoire PROMES-CNRS - SOCRATE :

Plus en détail

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE

Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Objet : POLITIQUE D ACCUEIL DES CHERCHEURS, ÉTUDIANTS ET STAGIAIRES EN RECHERCHE Direction émettrice: Qualité, Mission universitaire et Ressources Informationnelles Q-18 Page 1 de 5 Champ d application

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Propositions de l ANDès en faveur de l emploi des docteurs pour le projet de loi de finances 2015

Propositions de l ANDès en faveur de l emploi des docteurs pour le projet de loi de finances 2015 Propositions de l ANDès en faveur de l emploi des docteurs pour le projet de loi de finances 2015 Novembre 2014 Alors que le taux de docteurs parmi les chercheurs en entreprise est en baisse constante

Plus en détail

Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)"

Rapport spécial n 1/2004 5e PC (1998 à 2002) Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)" Gestion des actions indirectes de RDT relevant du cinquième programme-cadre (5e PC) en matière de recherche et de développement technologique (1998-2002)

Plus en détail

PARTENAIRES EN R ET D. Souligner cinq ans de réussites pour ce qui est d aider les entreprises à innover, à se connecter, à collaborer et à prospérer

PARTENAIRES EN R ET D. Souligner cinq ans de réussites pour ce qui est d aider les entreprises à innover, à se connecter, à collaborer et à prospérer PARTENAIRES EN R ET D Souligner cinq ans de réussites pour ce qui est d aider les entreprises à innover, à se connecter, à collaborer et à prospérer Décembre 2014 /// STRATÉGIE EN MATIÈRE DE PARTENARIATS

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Faculté Administration et échanges internationaux

Faculté Administration et échanges internationaux Faculté Administration et échanges internationaux Master 2 - AEI Spécialité Commerce Electronique 23 octobre 2014 Page 1 Plan Faisons connaissance E-commerce : Bilan en 2013 Présentation du Master E-Commerce

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

Les cadres de dépense à moyen terme (CDMT) D. Tommasi Tunis 26 juin 2006

Les cadres de dépense à moyen terme (CDMT) D. Tommasi Tunis 26 juin 2006 Les cadres de dépense à moyen terme (CDMT) D. Tommasi Tunis 26 juin 2006 1 Placer le budget dans une perspective pluriannuelle Elément d'une gestion budgétaire basée sur les objectifs et résultats S'assurer

Plus en détail

État de New York Chambre Exécutive Andrew M. Cuomo Gouverneur

État de New York Chambre Exécutive Andrew M. Cuomo Gouverneur Pour publication immédiate : 5/1/2016 État de New Chambre Exécutive Andrew M. Cuomo Gouverneur GOUVERNEUR ANDREW M. CUOMO 4EME PROPOSITION DU PROGRAMME 2016 DU GOUVERNEUR : DEVELOPPER L ECONOMIE ET RENFORCER

Plus en détail

Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013

Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013 Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction par intérim Premier vice-président et chef de la direction

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en gestion de la production industrielle de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Vérification des qualifications et des diplômes chinois d études postsecondaires. CAPLA Octobre 2006

Vérification des qualifications et des diplômes chinois d études postsecondaires. CAPLA Octobre 2006 Vérification des qualifications et des diplômes chinois d études postsecondaires CAPLA Octobre 2006 Principaux objectifs VETASSESS et nos activités d évaluation Les études postsecondaires et les diplômes

Plus en détail

L acceptabilité des fonds souverains

L acceptabilité des fonds souverains L acceptabilité des fonds souverains Pierre-Ignace Bernard Directeur Associé, McKinsey Ce rapport est exclusivement réservé au personnel de notre client. Il ne peut être diffusé, cité ni reproduit, intégralement

Plus en détail

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti

Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques. Anne M. Marchetti Gestion du risque d entreprise : solutions pratiques Anne M. Marchetti Programme Aperçu général de la gestion des risques, de l évaluation des risques et du contrôle interne Contexte actuel Contrôle interne

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI. Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports

ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI. Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports Politique sur la vision pour 2030 de l enseignement supérieur Mars 2014 Préface L enseignement supérieur joue

Plus en détail

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels

Erasmus pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels COMMISSION EUROPEENNE COMMUNIQUE DE PRESSE pour tous: cinq millions de bénéficiaires potentiels Bruxelles, le 23 novembre 2011 Jusqu à cinq millions de personnes (soit presque deux fois plus qu actuellement)

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Avril 2006. La Royal Society

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Avril 2006. La Royal Society Service Science et Technologie Avril 2006 La Royal Society Spécial Avril 2006 La Royal Society La Royal Society, qui s apprête à fêter ses 350 ans d existence en 2010, est la plus ancienne académie des

Plus en détail

Mission. www.lecinq.org

Mission. www.lecinq.org Mission Stimuler et financer le développement de partenariats de R&D industrie-recherche pour Renforcer l industrie des technologies médiatiques du Québec. 2 Le financement du CINQ Provient du Ministère

Plus en détail

CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL

CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL Organisation de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL C-WP/Simulation 5/12/14 CONSEIL SIMULATION SPÉCIALE DU CONSEIL DÉFIS RELATIFS AUX PRÉVISIONS DE PÉNURIE DE PERSONNEL AÉRONAUTIQUE QUALIFIÉ

Plus en détail

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information 6 février 2009 Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information Facteurs déterminants du changement : Examens du GC Examens stratégiques, horizontaux et examens

Plus en détail

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 MISE A JOUR LE 27 JUIN 2012 CHARTE DES BOURSES DE LA FONDATION PALLADIO Le programme de bourses de la Fondation Palladio, sous l égide de la Fondation de France, vise

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

Le marché de la construction écologique au Royaume-Uni

Le marché de la construction écologique au Royaume-Uni Le marché de la construction écologique au Royaume-Uni Novembre 2012 Contents Novembre 2012... 1 1. Introduction sur le marché de la construction écologique au Royaume-Uni... 1 2. Facteurs déterminants

Plus en détail

Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014

Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014 Plan d action 2015 État au 4 décembre 2014 Inhalt 1 Contexte... 3 2 Utilisation des moyens financiers... 3 3 Vue d ensemble du plan d action 2015... 4 4 Mesures du plan d action 2015... 4 A1.12 Annonce

Plus en détail

Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur

Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur RÉSUMÉ DE RECHERCHE Les diplômés de l IB dans les universités australiennes : admission et résultats Étude de cas de deux établissements d enseignement supérieur Fondé sur un rapport de recherche réalisé

Plus en détail

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités CERC Ile de France 22 novembre 2011 Jérôme Gatier, Directeur Plan Bâtiment Grenelle 1 Le Plan Bâtiment Grenelle : un pilotage inédit Mission d animation

Plus en détail

L association française des docteurs

L association française des docteurs L association française des docteurs Promouvoir le doctorat Les docteurs constituent des ressources rares et précieuses pour les économies et les sociétés du XXIème siècle, de sorte que les pays pleinement

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016

Consultations prébudgétaires 2016 Consultations prébudgétaires 2016 La Société canadienne de psychologie (SCP) est heureuse de présenter les recommandations suivantes au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le

Plus en détail

Demande de propositions

Demande de propositions PREMIERS SOINS EN SANTÉ MENTALE Demande de propositions Pour les membres de la collectivité des vétérans Évaluation de projets DATE DE PUBLICATION : 27 novembre 2015 DATE LIMITE PRÉSENTATION DES PROPOSITIONS

Plus en détail

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française.

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. Dossier de presse rédigé par : Françoise de Viron, Présidente de la Commission Education tout au Long de la Vie (ETALV) du CIUF,

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

dossier de presse Enseignement supérieur - Recherche Bilan de l action du Conseil régional de Picardie Mars 2004 - janvier 2007 www.picardie.

dossier de presse Enseignement supérieur - Recherche Bilan de l action du Conseil régional de Picardie Mars 2004 - janvier 2007 www.picardie. Enseignement supérieur - Recherche Bilan de l action du Conseil régional de Picardie Mars 2004 - janvier 2007 Contact Presse Catherine Dupré Tel : 03 22 97 37 75 Port. : 06 71 77 75 37 Courriel : cdupre@cr-picardie.fr

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

«Une Union de l Innovation : accélérer la transformation de l Europe par l innovation dans un monde en évolution rapide» Synthèse

«Une Union de l Innovation : accélérer la transformation de l Europe par l innovation dans un monde en évolution rapide» Synthèse «Une Union de l Innovation : accélérer la transformation de l Europe par l innovation dans un monde en évolution rapide» Synthèse Février 2011 Introduction... 2 Principaux axes d actions de la nouvelle

Plus en détail

1 P age Projet cofinancé par

1 P age Projet cofinancé par Les initiatives européennes les plus ambitieuses en matière de mobilité hydrogène se rassemblent pour appuyer le lancement des solutions de transport à hydrogène en Europe. Un important regroupement de

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

Rapport et recommandations

Rapport et recommandations La Campagne Nationale de lutte Contre la Cybercriminalité 2014-2017 La première campagne 2014: Du 06 Mai au 25 Juin 2014 Rapport et recommandations Le Mardi 06 Mai 2014, à Kénitra et au sein de l Ecole

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

Chapitre V. Les missions internationales

Chapitre V. Les missions internationales Chapitre V Les missions internationales L activité internationale des juridictions financières prend deux formes : la réalisation de missions d audit externe d organisations internationales (rôle de commissaire

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens

LE BUDGET DE 1999. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. Amélioration des soins de santé pour les Canadiens LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Amélioration des soins de santé pour les Canadiens février 1999 L engagement : l assurance-santé «Nous avons déjà promis de consacrer davantage

Plus en détail

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ L ORGANE DIRECTEUR, PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT Rappelant que la Stratégie de financement a pour objectifs

Plus en détail

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques,

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques, KCE: c est quoi? Un organisme fédéral d'intérêt public autonome («semi» gouvernemental ) Sous la tutelle du Ministre de la Santé publique et des Affaires sociales Créé en 2002 et actif depuis mi 2003 Une

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES Limoges, le 9 juillet 2014 Le Recteur de l Académie de Limoges Chancelier de l Université à Madame et Messieurs les Inspecteurs d Académie Directeur des Services Académiques, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail