Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Octobre 2007. Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester"

Transcription

1 Service Science et Technologie Télescope Lovell - Copyright : Jodrell Bank, University of Manchester Un budget de la science et de l innovation en augmentation pour 2008 à 2011

2 Politique scientifique Un budget de la science et de l innovation en augmentation pour 2008 à 2011 Le 9 octobre 2007, Alistair Darling, chancelier de l échiquier du gouvernement de Gordon Brown, a présenté le Pre-budget 2007 et les conclusions de la Comprehensive Spending Review (CSR) à la Chambre des Communes. Dans le domaine de la science et de l innovation, le gouvernement a annoncé un nouveau Public Sector Agreement soulignant sa volonté de soutenir une recherche de classe internationale dans les centres de recherche britanniques, de développer les relations entre recherche publique et industrie et d assurer la formation de suffisamment de scientifiques et d ingénieurs en agissant au niveau des A levels (l équivalent du baccalauréat britannique) et des doctorats. Le pre-budget se caractérise par une augmentation des dépenses scientifiques sur un rythme annuel moyen de 2,5 % entre 2008 et 2011 (de 5,4 milliards de livres en à 6,3 milliards en ) et par un rôle et un budget accrus pour le Technology Strategy Board (TSB, le conseil pour la stratégie technologique), conformément aux recommandations du Rapport Sainsbury sur l innovation. Le budget consacré à l enseignement supérieur et à la formation des adultes verra également Pre-budget, Comprehensive Spending Review et Public Sector Agreement Tous les ans en décembre, le chancelier de l échiquier présente au parlement un pre budget. Ce rapport expose l état de l économie et prévient des changements en matière d impôts et de prestations sociales susceptibles d être annoncés dans le cadre du budget. Tous les deux ans, le Ministère des finances publie, traditionnellement en juillet, une Spending Review. Cet exercice de programmation couvrant une période de trois ans, deux Spending Review (SR) consécutives partagent une année en commun. Les SR fixent les limites de dépenses des ministères et, à travers les Public Service Agreements (PSA, les accords de service public), elles définissent les améliorations clés que le public peut attendre de ces dépenses. Chaque SR fixe un chiffre pour les dépenses de recherche du Science Budget. En 2007, le gouvernement britannique a publié en octobre une Comprehensive Spending Review (CSR) : dix ans après la CSR de 1998, cet exercice s intéresse aux dépenses de chaque ministère en partant d une base zéro (c est-à-dire sans référence à des plans anciens ou, au moins initialement, aux dépenses actuelles). sa dotation croître de 2 % entre 2008 et 2011 pour passer de 14,2 à 16,4 milliards de livres (environ 20,4 à 23,5 milliards d euros). C est donc le ministère compétent, le Department for Innovation, Universities and Skills (DIUS, le Ministère de l innovation, des universités et des compétences), qui verra son budget total passer de 18,7 milliards de livres en (environ 26,8 milliards d euros) à 19,7 milliards de livres en (environ 28,2 milliards d euros) et 20,8 milliards de livres en (environ 29,8 milliards d euros), soit une croissance réelle moyenne annuelle de 2,2 %. Les allocations «clés» du Science Budget Le Science Budget détaille les budgets des conseils de recherche britanniques, des sociétés savantes et d un certain nombre de programmes centraux, du type transfert de technologie avec le Higher Education Innovation Fund (HEIF, le fonds d innovation pour l enseignement supérieur) ou infrastructures avec le Large Facilities Capital Fund (le fonds d investissement pour les grandes installations). Ce Science Budget n est pas la seule source de financement de la recherche publique britannique : il faut y ajouter le canal constitué par les Higher Education Funding Councils qui attribuent des financements en fonction des résultats obtenus par les universités au Research Assessment Exercice (RAE). Les décisions «clés» concernant le pre-budget sont : le financement de programmes de recherche multidisciplinaires incluant : - une contribution majeure au programme «Living with environmental change» (Vivre avec le changement environnemental) qui dispose d un budget d un milliard de livres (environ 1,4 milliard d euros) et qui regroupe diverses organisations ; - le nouveau programme de recherche «Life-long Health and Well Being» (la santé et le bien être tout au long de la vie) qui explore les facteurs biologiques, physiques, environnementaux et sociaux associés avec le processus de vieillissement à tous les âges de la vie ; - un investissement accru dans des domaines clés d importance nationale comme la recherche en énergie et les cellules souches. l investissement britannique total 1 Le NIHR dépend du National Health System (NHS), le service de santé britannique. Il est chargé de mettre en œuvre la stratégie gouvernementale en matière de recherche en santé. 2

3 Politique scientifique dans la recherche en santé devrait atteindre 1,7 milliard de livres en (environ 2,4 milliards d euros). Ce domaine est donc le principal bénéficiaire des augmentations des dépenses de recherche. Les budgets du National Institute for Health Research 1 (NIHR, Institut national pour la recherche en santé, d un montant de 992 millions de livres) et du conseil de recherche Medical Research Council (MRC, d un montant de 682 millions de livres) seront réunis en un budget unique géré par le nouveau Office for the Strategic Coordination for Health Research (OSCHR, le bureau pour la coordination stratégique de la recherche en santé). Ces nouvelles dispositions suivent les recommandations du rapport Cooksey sur la recherche en santé britannique (cf. Actualités Scientifiques au Royaume-Uni, janvier 2007, p. 26). Ce budget soutiendra un certain nombre de priorités mises en avant dans ce rapport, comme par exemple le soutien accru à la recherche translationelle et aux essais cliniques. le renforcement des programmes de transfert de technologie, en particulier le HEIF qui recevra un budget annuel de 150 millions de livres en (environ 215 millions d euros) pour renforcer les liens entre les universitaires et les entreprises et pour aider à amener les résultats de recherche vers le marché. un engagement à hauteur de 120 millions de livres (environ 172 millions d euros) des conseils de recherche pour la collaboration avec le Technology Strategy Board (voir cidessous). l augmentation à 12 millions de livres (environ 17 millions d euros) du budget consacré au programme Science Bridges (voir Actualités Scientifiques au Royaume-Uni, février 2007, p. 22) conçu pour promouvoir des liens forts avec des Tableau 1 : allocations du Science Budget à (millions de livres) Source : DIUS les allocations des conseils de recherche incluent à la fois les ressources et les dépenses d investissements. Une partie de ces dépenses est également inclue dans les programmes centraux : la ligne déductions et dépréciation évite qu elle ne soit comptée deux fois chercheurs étrangers, au côté des International Fellowships gérés par les académies des sciences nationales. Les Etats-Unis, la Chine et l Inde sont particulièrement concernés. l augmentation massive du budget du Large Facilities Capital Fund (153 % par rapport à la référence de ) : ce fonds financera les grandes installations sur le sol britannique et, éventuellement, dans le cadre des collaborations internationales. la création d un nouveau Capital Investment Fund (fonds d investissement) destiné aux universités menant des projets de recherche financés par les conseils de recherche. Ce fonds vient remplacer le Science Research Investment Fund (fonds d investissement pour la recherche scientifique) qui avait été créé pour rattraper le retard d investissement dont souffrait l infrastructure de recherche britannique. Le nouveau fonds devrait aider les universités à entretenir leurs infrastructures de recherche. Une décomposition plus détaillée du Science Budget, en particulier des ses priorités, devrait être annoncée en Le rôle renforcé du Technology Strategy Board (TSB) Créé en 2004, le Technology Strategy Board soutient la R&D et l innovation industrielles, en identifiant les priorités d investissement dans des domaines technologiques susceptibles d alimenter la croissance économique future. En accord avec les recommandations du Rapport Sainsbury (voir encadré), le TSB va jouer un rôle central dans la coordination des financements public pour 3

4 Politique scientifique l innovation industrielle. Il est devenu, le 1 er juillet 2007, un organisme public non ministériel exécutif dont le budget devrait s élever à 197 millions de livres en (environ 282 millions d euros) pour atteindre 267 millions de livres en (environ 382 millions d euros). Le budget public total consacré à l innovation devrait s élever à un milliard de livres de 2008 à 2011 dont 120 millions de livres (environ 172 millions d euros) de co-financement avec les conseils de recherche, comme précisé plus haut, et 180 millions de livres (environ 258 millions d euros) avec les agences de développement régional (RDAs, Regional Development Agencies). Le TSB publiera sa stratégie début 2008 qui devrait inclure les dispositions suivantes : création de trois nouvelles Innovation Platforms (Plateformes d innovation) pour trouver des solutions technologiques aux trois problèmes de société : soins de santé pour les populations vieillissantes ; bâtiments avec faible impact environnemental ; transport avec faible teneur en carbone ; extension de la couverture sectorielle du TSB en créant deux nouveaux Knowledge Transfer Networks (KTN, réseaux de transfert de connaissances) pour les communications numériques et les industries de création ; doublement du nombre de Knowledge Transfer Partnerships (KTP, partenariats pour le transfert de connaissances) permettant à des diplômés en science et en technologie de travailler avec des entreprises. Un programme d économies Ces augmentations de budget sont assorties cependant d un programme d économies (Value for money) dont le gouvernement prévoit Le Rapport Sainsbury sur l innovation : «The Race to the Top: A Review of Government s Science and Innovation Policies» David Sainsbury est ancien ministre de la science et de l innovation. Suite à son départ du gouvernement, Gordon Brown, alors chancelier de l échiquier, lui avait commandé en novembre 2006 un rapport sur les politiques publiques britanniques pour la science et l innovation. Lord Sainsbury a présenté les conclusions de son rapport le 5 octobre Le gouvernement britannique a accepté ces recommandations et les a prises en compte dans la CSR et le pre-budget Les conclusions et recommandations du Rapport Sainsbury seront présentées en détail dans le numéro de novembre-décembre 2007 des Actualités scientifiques au Royaume-Uni. qu il devrait dégager milliards de livres (environ milliards d euros) d ici Ce programme regroupe un certain nombre d initiatives qui incluent : la poursuite du programme d économie des conseils de recherche qui devrait réduire les coûts des instituts des conseils de recherche, augmenter le niveau de co-financement et soutenir la «re-hiérarchisation» des programmes de recherche. Il est prévu que les économies annuelles nettes s élèvent à 243 millions de livres en (environ 348 millions d euros) ; la «re-hiérarchisation» du financement de l innovation au sein du Technology Programme devrait produire des économies nettes annuelles de 9 millions de livres en (environ 12,9 millions d euros). Ces économies seront redirigées vers les activités du Technology Strategy Board ; d ici , cent millions de livres par an (environ 143 millions d euros), issus du financement pour l augmentation et l élargissement de la participation dans l enseignement supérieur, seront re-hiérarchisés en concentrant le financement public principalement sur les étudiants participant au système pour la première fois. Des réactions plutôt positives de la part du monde scientifique Le pre-budget et la CSR ont été plutôt bien accueillis par le monde scientifique. Ainsi, les directeurs généraux des conseils de recherche Medical Research Council et Natural Environment Research Council se sont félicités des augmentations prévues pour leur budget (respectivement 30,1 et 17,1 % sur trois ans). Au nom de Research Council UK, l organisation qui sert d ombrelle aux sept conseils de recherche britanniques, le professeur Ian Diamond s est réjoui que des financements supplémentaires permettent aux conseils de recherche de poursuivre leurs collaborations dans le cadre de leurs programmes de recherche multidisciplinaires. Enfin, la Royal Society, en la personne de Stephen Cox son secrétaire exécutif, s est également félicitée des annonces du gouvernement : «[le gouvernement] est déterminé à voir la science jouer un rôle clé dans l économie et améliorer la santé et le bien être des personnes au Royaume-Uni et au-delà. Le Royaume-Uni occupe déjà une position de tête en ce qui concerne l excellence de la recherche. L annonce [du gouvernement] permettra au volume actuel de recherches d être financé correctement, aux infrastructures scientifiques d être entretenues et au Royaume-Uni de conserver sa position de tête». Sources : 2007 Comprehensive Spending Review, HM Treasury, 9/10/2007, ; Department for Innovation, Universities and Skills, 9/10/2007, ; Research Council UK, 9/10/07, tm ; Guardian Unlimited, 9/10/07, ch/story/0,, ,00.html 4

5 Les articles d Actualités scientifiques au Royaume-Uni peuvent être librement diffusés à condition qu ils ne soient ni modifiés, ni vendus, ni exploités commercialement et que soit indiquée la source suivante : Service Science et Technologie Ambassade de France à Londres

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE LA PROGRAMMATION DES DÉPENSES MILITAIRES n LC 174 Juillet 2007 - 3 - LA PROGRAMMATION DES DÉPENSES MILITAIRES Sommaire Pages NOTE DE SYNTHÈSE...

Plus en détail

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Royaume-Uni. Rapport d impact des conseils de recherche

Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie. Royaume-Uni. Rapport d impact des conseils de recherche Ambassade de France au Royaume-Uni Service Science et Technologie Royaume-Uni Science & Technologie Janvier - Février 2013 Rapport d impact des conseils de recherche Dossier Source : Flickr, thejester100,

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Présentation d EUPATI

Présentation d EUPATI The project is supported by the Innovative Medicines Initiative Joint Undertaking under grant agreement n 115334, resources of which are composed of financial contribution from the European Union's Seventh

Plus en détail

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Ce document constitue la version officielle du programme à compter de juin 2015. Les étudiants sont soumis aux règlements

Plus en détail

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies.

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies. CAILLAUD Frédéric Directeur du Licensing L'ORÉAL Frédéric Caillaud joined L'Oréal in 1994 as Director of the Licensing and Business Development Department in charge of negotiating alliances, licensing

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

L association française des docteurs

L association française des docteurs L association française des docteurs Promouvoir le doctorat Les docteurs constituent des ressources rares et précieuses pour les économies et les sociétés du XXIème siècle, de sorte que les pays pleinement

Plus en détail

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale CampusFrance 23 ème Congrès Conférence des Grandes Écoles Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale 7 Octobre 2010 ESTP Paris Le contexte international

Plus en détail

Vérification des qualifications et des diplômes chinois d études postsecondaires. CAPLA Octobre 2006

Vérification des qualifications et des diplômes chinois d études postsecondaires. CAPLA Octobre 2006 Vérification des qualifications et des diplômes chinois d études postsecondaires CAPLA Octobre 2006 Principaux objectifs VETASSESS et nos activités d évaluation Les études postsecondaires et les diplômes

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

1. Les professionnels "qualifiés" (chartered profesionals)

1. Les professionnels qualifiés (chartered profesionals) Page 1 sur 6 ADBS (ES) Projet CERTIDOC Phase1 - Etat des lieux Annexe au rapport d enquête Complément à l'enquête sur les systèmes de certification en vigueur en Europe CertidocRapportComp.doc V2 : 29/09/03

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Les systèmes français et britanniques de formation professionnelle

Les systèmes français et britanniques de formation professionnelle Les systèmes français et britanniques de formation professionnelle Juin 2013 Ce projet est soutenu dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière INTERREG IVA France (Manche) Angleterre,

Plus en détail

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CANDIDAT JAPONAIS AU POSTE DE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL Dr. Sawako TAKEUCHI Docteur es Ingénierie, l Université de Tokyo et Docteur es Sciences économiques Ancien conseiller du Premier Ministre du Japon sur la

Plus en détail

Fiche Pays «RECHERCHE» Royaume-Uni

Fiche Pays «RECHERCHE» Royaume-Uni Poste : Royaume-Uni Date d actualisation : Décembre 2013 Fiche Pays «RECHERCHE» Royaume-Uni Dans un contexte socio-économique difficile, le Royaume-Uni reste une force mondiale dans le secteur de la recherche

Plus en détail

Résumé du rapport final du Projet ECDD

Résumé du rapport final du Projet ECDD Résumé du rapport final du Projet ECDD Janvier 2010 avril 2013 A propos du projet ECDD Le projet ECDD a été mis en œuvre par la Bristol Conservation & Science Foundation (une unité opérationnelle de Bristol,

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Royaume-Uni. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Royaume-Uni. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Royaume-Uni Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

FICHE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR IRLANDE

FICHE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR IRLANDE MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES AMBASSADE DE FRANCE EN IRLANDE FICHE ENSEIGNEMENT SUPERIEUR IRLANDE Rédaction : Service de coopération et d action culturelle - Ambassade de France en Irlande

Plus en détail

Aides publiques à la recherche, au développement et à l innovation en faveur de l économie luxembourgeoise

Aides publiques à la recherche, au développement et à l innovation en faveur de l économie luxembourgeoise Aides publiques à la recherche, au développement et à l innovation en faveur de l économie luxembourgeoise Loi du 5 juin 2009 relative à la promotion de la recherche, du développement et de l innovation

Plus en détail

TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES CANADIENNES GRÂCE AUX SCIENCES ET À L INNOVATION. Consultations prébudgétaires 2014

TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES CANADIENNES GRÂCE AUX SCIENCES ET À L INNOVATION. Consultations prébudgétaires 2014 Canada s national laboratory for particle and nuclear physics Laboratoire national canadien pour la recherche en physique nucléaire et en physique des particules TRIUMF ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES

Plus en détail

LA R&d du GROUPe AU CŒUR de LA ReCheRChe en europe et dans Le MONde

LA R&d du GROUPe AU CŒUR de LA ReCheRChe en europe et dans Le MONde la R&D du groupe AU CŒUR DE LA RECHERCHE EN EUROPE ET DANS LE MONDE CHIFFRES CLÉS EDF R&D 2 060 collaborateurs dont 31 % 220 200 sont des femmes sont des doctorants sont des chercheurs enseignants des

Plus en détail

FCM ROBOTIQUE. contact@cm-finances.com +33 1 58 56 38 80

FCM ROBOTIQUE. contact@cm-finances.com +33 1 58 56 38 80 1 FCM ROBOTIQUE contact@cm-finances.com +33 1 58 56 38 80 Un fonds actions internationales qui investit dans des entreprises directement ou indirectement liées au secteur de la robotique. Ce FCP procède

Plus en détail

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce

UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce UNIVERSITE DE SFAX Ecole Supérieure de Commerce Année Universitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Année Etudes Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DECISIONS FINANCIERES Note de cours N 2

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Chercheurs: une carrière? Des carrières!

Chercheurs: une carrière? Des carrières! Chercheurs: une carrière? Des carrières! Pierre Feyereisen ASBL Objectif Recherche, le 6 mai 2011 Plan Introduction: les problèmes La diversité des carrières Réflexions et analyses Faciliter les transitions

Plus en détail

Planification des investissements en GI-TI : Avantages stratégiques des renseignements détaillés des coûts

Planification des investissements en GI-TI : Avantages stratégiques des renseignements détaillés des coûts Planification des investissements en GI-TI : Avantages stratégiques des renseignements détaillés des coûts Institut de la gestion financière du Canada (IGF) Semaine du perfectionnement professionnel Gestion

Plus en détail

La spécialisation intelligente

La spécialisation intelligente La spécialisation intelligente Réunion d information et de lancement de la consultation auprès des entreprises d Aquitaine Pr. Dominique Foray 6 Février 2013 Collège du Management de la Technologie CDM

Plus en détail

SMU MEDITERRANEAN. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002)

SMU MEDITERRANEAN. SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) SMU SOUTH MEDITERRANEAN UNIVERSITY Première Université Anglophone en Tunisie (Depuis 2002) MEDITERRANEAN institute OF TECHNOLOGY The Unique English-Speaking Engineering School in Tunisia 'Masters in Systems

Plus en détail

Financement et régulation des pensions

Financement et régulation des pensions Faculté de droit et de criminologie Faculté des Sciences (Institut de Statistique, Biostatistique et Sciences Actuarielles -ISBA) CERTIFICAT D UNIVERSITÉ (12 CRÉDITS ECTS) Financement et régulation des

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014

Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 Paris, le 12 juin 2014 Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 Délibération n CONS. 13 12 juin 2014 Projet de loi de financement rectificative de la

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Le profil HES Dossier destiné aux HES. Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches

Le profil HES Dossier destiné aux HES. Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches Le profil HES Dossier destiné aux HES Contenu Sommaire I. Introduction II. Revendications III. Mesures à prendre par les HES IV. Prochaines Démarches Plus de lecture - www.fhprofil.ch - INLINE, Page 8,

Plus en détail

L outil FASEP Formation Professionnelle FASEP tool for vocational training. Development and sustainability of vocational water training centres

L outil FASEP Formation Professionnelle FASEP tool for vocational training. Development and sustainability of vocational water training centres L outil FASEP Formation Professionnelle FASEP tool for vocational training Forum mondial de l'eau Marseille 13 mars 2012 Development and sustainability of vocational water training centres FASEP Formation

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING)

LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING) LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING) LIEU: Sandman Hotel ( Près de la station de métro ) 999 rue de Sérigny Longueuil, QC, CANADA J4K 2T1 http://www.sandmanhotels.com/fr/hotel/quebec/montreal

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Curriculum Vitae. Informations générales

Curriculum Vitae. Informations générales Sandy CAMPART Maître de conférences de sciences économiques Membre permanent du CREM (UMR CNRS 6211) Directeur délégué à la formation continue de l IUP Banque Assurance de Caen Responsable de la licence

Plus en détail

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE

Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Capacity Development Needs Diagnostics for Renewable Energy - CaDRE Practitioners Handbook and Toolbox Meeting of the CEM Multilateral Working Group on Solar and Wind Energy Technologies, London, 03.05.2012

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

ri Newsletter 3 éditorial relations internationales Mai 2008

ri Newsletter 3 éditorial relations internationales Mai 2008 ri Newsletter 3 relations internationales Mai 2008 éditorial Afin de poursuivre l internationalisation de l UNIGE, les Relations internationales ont créé une base de données pour les coopérations internationales.

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

DEA ès Sciences de Gestion. DES en Sciences Economiques. Ingénieur diplômé de l'ecole Polytechnique de Paris.

DEA ès Sciences de Gestion. DES en Sciences Economiques. Ingénieur diplômé de l'ecole Polytechnique de Paris. Education René Demeestere Emeritus Professor, Department Accounting and Management Control DEA ès Sciences de Gestion. DES en Sciences Economiques. Ingénieur diplômé de l'ecole Polytechnique de Paris.

Plus en détail

L infonuagique au gouvernement du Québec

L infonuagique au gouvernement du Québec L infonuagique au gouvernement du Québec Journée des acquisitions et des technologies de l'information et des communications 15 octobre 2014 Portrait des ressources informationnelles (RI) au gouvernement

Plus en détail

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec Cabinet du ministre Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie Gouvernement du Québec Inauguration du siège social de Sanofi à Laval Laval Le 6 mai 2013 LA

Plus en détail

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009 Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale Dr. Mars Dominique 2009 DUMAY Mars 2009 0 CURSUS Universitaire L avant Doctorat Né en 1957 près de Verdun (enfant de la région)

Plus en détail

Congrès CGE - Paris 2010 7 et 8 Octobre 2010

Congrès CGE - Paris 2010 7 et 8 Octobre 2010 Congrès CGE - Paris 2010 7 et 8 Octobre 2010 Atelier 6 : Alain STORCK, Directeur de l INSA de Lyon Quels étudiants étrangers dans nos programmes de doctorat et quelle attractivité pour les chercheurs étrangers?

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

Expérience et Innovation

Expérience et Innovation Expérience et Innovation solarcentury.com Bonjour. Solarcentury est une société européenne d origine britannique et leader sur son marché. Nous sommes spécialisés dans l énergie solaire intégrée au bâtiment.

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2015 Français Original : anglais Troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe

Plus en détail

Manifestation de lancement du 7 ème PCRD Paris, 20 octobre 2006. Actions Marie Curie. Georges Bingen

Manifestation de lancement du 7 ème PCRD Paris, 20 octobre 2006. Actions Marie Curie. Georges Bingen Manifestation de lancement du 7 ème PCRD Paris, 20 octobre 2006 Programme spécifique «Personnel» Actions Marie Curie Georges Bingen Chef d unité Bourses Marie Curie Direction Générale Recherche Actions

Plus en détail

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public Communiqué de presse Bayer SAS 16 rue Jean-Marie Leclair CS 90106 69266 LYON 09 France Tél. : +33.4.72.85.43.21 www.bayer.fr Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur

Plus en détail

Ambassade de France au Royaume-Uni N 70 Service Science et Technologie. La e-santé au Royaume-Uni :

Ambassade de France au Royaume-Uni N 70 Service Science et Technologie. La e-santé au Royaume-Uni : Ambassade de France au Royaume-Uni N 70 Service Science et Technologie Royaume-Uni Science & Technologie Juillet - Août 2013 La e-santé au Royaume-Uni : les données médicales personnelles et le secteur

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE Leading Digital Together 2 3 Capgemini Consulting, le leader français de la transformation digitale Une force de frappe de 900 consultants en France et de

Plus en détail

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face La professionnalisation des gestionnaires de chaîne logistique de santé publique pour de meilleurs résultats en matière de santé Livre blanc n 1 Coalition pour les Produits de Santé de la Procréation Défis

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS

APPEL A COMMUNICATIONS APPEL A COMMUNICATIONS Colloque régional UEMOA-CRDI sur Intégration régionale et stratégies régionales de réduction de la pauvreté 8-10 décembre 2009, Ouagadougou, Burkina Faso Délai de soumission de résumé

Plus en détail

Vers la cohérence des politiques au service d un développement durable

Vers la cohérence des politiques au service d un développement durable Vers la cohérence des politiques au service d un développement durable Web : www.oecd.org/development/policycoherence Plateforme CPD : https://community.oecd.org/community/pcd @OECD_PCD Ebba Dohlman Unité

Plus en détail

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Le programme de prêts pour les études à temps partiel Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Décembre 2001 1 Introduction Une revendication vieille de plus de dix ans

Plus en détail

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

Curriculum Vitae. Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996. Education EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Curriculum Vitae Prénom : Fatou Nom de Jeune Fille : Gueye Nom du Mari : LEFEVRE Adresse : Centre de Recherches Economiques Appliquées (CREA) de Dakar, BP 16996 Email : lahe2003@yahoo.fr / toufa2003@gmail.com

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

Applications des nanotechnologies à la médecinem

Applications des nanotechnologies à la médecinem Applications des nanotechnologies à la médecinem Étude sur la compétitivité et l attractivité de la France Horizon 2025 Mars 2009 1 Résumé Exécutif Le champ d application de la présente étude est circonscrit

Plus en détail

Le marché des Technologies de

Le marché des Technologies de Chambre de Commerce Française de Grande-Bretagne Lincoln House, 300 High Holborn, London WC1V 7JH Par Anne-Laure Albergel, Chef de Projet Le marché des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE CHARTE DES UNIVERSITÉS EUROPÉENNES POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE European University Association Association Européenne de l'université Copyright 2008 par l Association Européenne de l Université

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Repères n 15 - Mai 2012 L enseignement supérieur britannique aujourd hui et la place de l internationalisation

Repères n 15 - Mai 2012 L enseignement supérieur britannique aujourd hui et la place de l internationalisation Repères n 15 - Mai 2012 L enseignement supérieur britannique aujourd hui et la place de l internationalisation Par Michael Worton Vice-recteur de l UCL, University College London Le secteur de l enseignement

Plus en détail

PROGRAMMES OPERATIONNELS CONVERGENCE ET COMPETITIVITE REGIONALE ET EMPLOI FEDER ET FSE

PROGRAMMES OPERATIONNELS CONVERGENCE ET COMPETITIVITE REGIONALE ET EMPLOI FEDER ET FSE PROGRAMMES OPERATIONNELS CONVERGENCE ET COMPETITIVITE REGIONALE ET EMPLOI FEDER ET FSE Technology Promotion Agency SMEs Distributed environment Many ressources available Diverse technological needs not

Plus en détail

Examiner les risques. Guinness Asset Management

Examiner les risques. Guinness Asset Management Examiner les risques Guinness Asset Management offre des produits d investissement à des investisseurs professionnels et privés. Ces produits comprennent : des compartiments de type ouvert et investissant

Plus en détail

Annonce. Beyrouth, le 4/6/2013. La Doyenne. Nina SAADALLAH. UNIVERSITE LIBNAISE Faculté de Santé Publique Décanat

Annonce. Beyrouth, le 4/6/2013. La Doyenne. Nina SAADALLAH. UNIVERSITE LIBNAISE Faculté de Santé Publique Décanat UNIVERSITE LIBNAISE Faculté de Santé Publique Décanat Annonce La Doyenne de la Faculté de Santé Publique annonce le début du dépôt des dossiers de candidature pour les différents Masters Professionnels

Plus en détail

SEATTLE Washington State

SEATTLE Washington State SEATTLE Washington State Fiche Technique 2013 High School Diploma Edmonds Community College (Admission sans le Bac et 17 ans. 16 ans, nous consulter). Passez votre baccalauréat américain tout en devenant

Plus en détail

Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia. Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010

Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia. Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010 Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010 La Grande Région SaarLorLux Luxembourg Lorraine (France) Huit Facultés

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Bourse de formation en recherche participative

Bourse de formation en recherche participative Centre de recherche sur l enfance et la famille (CREF) Bourse de formation en recherche participative Aperçu du projet Le Centre de recherche sur l enfance et la famille (CREF) de l Université McGill finance

Plus en détail

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/

Conférence organisée par le Laboratoire d ingénierie financière de l Université Laval www.fsa.ulaval.ca/labiful/ MERCI À NOS PARTENAIRES : Fonds Conrad Leblanc Département de finance, assurance et immobilier Chaire RBC en innovations financières Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle Alliance

Plus en détail

Institut de recherche multidisciplinaire focalisé sur le développement durable urbain

Institut de recherche multidisciplinaire focalisé sur le développement durable urbain Future Cities Laboratory Institut de recherche multidisciplinaire focalisé sur le développement durable urbain Ian Smith Journée d information, Holcim, le 9 octobre 2013 Suisse - Singapour Similarités

Plus en détail

Voici le Navigateur Santé MD

Voici le Navigateur Santé MD Voici le Navigateur Santé MD ASSURANCE MALADIES GRAVES Parce que votre rétablissement sera votre priorité. Votre assurance maladies graves de Manuvie vise à vous procurer une stabilité financière si vous

Plus en détail

L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves

L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves L analyse documentaire : Comment faire des recherches, évaluer, synthétiser et présenter les preuves Cet atelier portera sur 1. la recherche dans la documentation de sources pertinentes; 2. l évaluation

Plus en détail

ESSEC BUSINESS SCHOOL. Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011

ESSEC BUSINESS SCHOOL. Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011 ESSEC BUSINESS SCHOOL Labex Patrima / Journée Formation 18 novembre 2011 L ESSEC, c est 2 3 4 L ESSEC, c est Une culture de l innovation Un dispositif complet de soutien à l entreprenariat L apprentissage

Plus en détail

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Marie Curie Individual Fellowships Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Deux Soumissions de Projet Marie Curie International Incoming Fellowship Finance

Plus en détail

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Les nouvelles technologies énergétiques devant faire l objet de démonstrateurs de recherche de façon prioritaire ont été identifiées,

Plus en détail

Master in Economics and Business

Master in Economics and Business Master in Economics and Business Préambule Le département d Economie de Sciences Po se développe à l image d une école, il est structuré par une faculté disciplinaire permanente, un portefeuille de masters

Plus en détail

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles

L appel d offres «Equipes labellisées FRM 2016 présélection 2015» sera diffusé en avril 2015. Critères généraux concernant les aides individuelles PROGRAMME 2015 ESPOIRS DE LA RECHERCHE Le programme Espoirs de la recherche de la Fondation pour la Recherche Médicale soutient des projets de recherche dans tous les domaines de la biologie et de la santé.

Plus en détail

avenant convention Etats-Unis éviter doubles impositions prévenir l évasion fraude fiscales impôts revenu fortune, L article I de l avenant

avenant convention Etats-Unis éviter doubles impositions prévenir l évasion fraude fiscales impôts revenu fortune, L article I de l avenant Document mis en distribution le 22 décembre 2005 N o 2756 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 14 décembre 2005.

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

L Institut National des Sciences Mathématique et de leurs. Premiers éléments d un bilan à deux ans.

L Institut National des Sciences Mathématique et de leurs. Premiers éléments d un bilan à deux ans. L Institut National des Sciences Mathématique et de leurs Interactions (INSMI) : Premiers éléments d un bilan à deux ans. 1. Mise en place de l INSMI Au CNRS, l année 2009 a été une année de transition

Plus en détail

CREATION DE SOCIETE ET REGIME FISCAL A L ILE MAURICE

CREATION DE SOCIETE ET REGIME FISCAL A L ILE MAURICE Nicolas BRAHIN DESS Droit Bancaire et Financier Université PARIS I Barbara CASTANIE DEA Droit Administratif Université de Montpellier Cabinet BRAHIN avocats ADVOKATFIRMA I FRANKRIG / LAWYERS OFFICE IN

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES BOURSES MASTERS RECHERCHES POLES D EXCELLENCE

TERMES DE REFERENCES BOURSES MASTERS RECHERCHES POLES D EXCELLENCE TERMES DE REFERENCES BOURSES MASTERS RECHERCHES POLES D EXCELLENCE 1 1. CONTEXTE Le Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale d Afrique Centrale a obtenu un don de la Banque Africaine

Plus en détail

Industrial Phd Progam

Industrial Phd Progam Industrial Phd Progam Catalan Government: Legislation: DOGC ECO/2114/2012 Modification: DOGC ECO/2443/2012 Next: Summary and proposal examples. Main dates March 2013: Call for industrial Phd projects grants.

Plus en détail

Composition du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance

Composition du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance CONSEIL EXÉCUTIF EB132/31 Cent trente-deuxième session 9 novembre 2012 Point 13.3 de l ordre du jour provisoire Composition du Comité consultatif indépendant d experts de la Surveillance Rapport du Secrétariat

Plus en détail

BCGE. Profession de foi de la BCGE

BCGE. Profession de foi de la BCGE L investissement en entreprise Profession de foi de la BCGE Septembre 2012 Sommaire 1. La BCGE est bien placée pour connaître les entreprises 2. La performance est produite par l économie réelle et ses

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI PCIPD/1/4 ORIGINAL : anglais DATE : 4 mai 1999 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DE LA COOPÉRATION POUR LE DÉVELOPPEMENT EN RAPPORT AVEC LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Plus en détail

INTRODUCTION 1. LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE INTERNATIONALE

INTRODUCTION 1. LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE INTERNATIONALE Coup d'oeil, décembre 2000, volume 6, numéro 3 La planification stratégique internationale: les expériences du Maryland, de la Pennsylvanie et du Texas Réjeanne Poulin en collaboration avec Jacques Auger

Plus en détail