SECURITE, SURETE MARITIMES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECURITE, SURETE MARITIMES"

Transcription

1 Mars 2011 > n 42 SECURITE, SURETE MARITIMES La France adopte le paquet législatif Erika III Ces nouvelles mesures, qui concernent la prévention des pollutions maritime, avaient été adoptées au niveau européen en Elles comprennent : le contrôle des navires faisant escale dans les ports, l obligation pour les armateurs de s assurer contre les dommages causés à l environnement et la mise en place d un système global de suivi du trafic maritime. source : Développement durable Le journal 17/01/2011 Traçabilité des conteneurs à travers l Europe Le transporteur européen Containerships a adopté le système EquipmentRepair de la société International Asset Systems (IAS). Ce logiciel lui permet de suivre et de contrôler les mouvements de ses conteneurs sur 25 dépôts en Europe. source : Port Technology 11/02/2011 Recherche de partenariat : Sea Container Code Recognition System An Israeli SME has developed technology consisting of an optical character recognition system (H/W & S/W) that tracks reads and checks shipping container identification markings. Available as a recognition system for containers on trucks or as a crane-mounted container recognition system. It has been successfully implemented at sea container terminals obtaining highthroughput rates and realising significant savings in personnel. Partners are sought for joint ventures or technical cooperation. REF 10 IL 80EP 3JIT contact : Entreprise Europe Network Carole Taffut Les satellites Iridium : une solution pour la pêche Cet article présente la constellation des 66 satellites Iridium comme une autre solution possible pour tracer les bateaux de pêche et enregistrer électroniquement les captures. source : World Fishing 02/02/2011

2 Le drone X-47B fait son premier vol Le démonstrateur X-47B construit par Northrop Grumman pour l US Navy doit montrer d ici 2013, la compatibilité d un drone de combat avec les opérations depuis un porte-avions. Avec la capacité de ravitaillement autonome en vol, on voit se dessiner un aéronef furtif à grande endurance de surveillance et de frappe que souhaite la Navy dans le projet à plus long terme, Uclass. source : Air & cosmos : 11 février 2011 Propulsion. Comme un robot dans l eau Des chercheurs de la Northwestern University se sont inspirés d un poisson-couteau de l Amazonie connu pour son agilité pour concevoir un poisson robot équipé d une nageoire ventrale mue par 32 moteurs. Reste à adapter ce mode de propulsion contre-propagative du prototype à des engins plus gros. source : L Usine nouvelle, 10 février 2011 Matériaux. Cape d invisibilité Un nouveau matériau fabriqué à l université de l Illinois peut manipuler les ondes ultrasonores et rendre un objet sous-marin indétectable au sonar : interposé entre source et cible, il détourne les ondes et les reforme derrière l objet. Parmi les applications envisagées, la furtivité des équipements marins ou sous-marins. Sur le même principe, des recherches sont menées pour rendre des objets invisibles aux ondes électromagnétiques, donc cette fois, aux radars. source : L Usine nouvelle, 3 février 2011 NAVAL ET NAUTISME Le Sea-Wind WMV Dans sa version la plus grande, ce navire service à l offshore, conçu par Offshore Ship Designer (OSD-IMT), mesure 187m de long, peut accueillir 200 ingénieurs et possède des grues ainsi qu une piste d atterrissage pour un hélicoptère. source : Renewable Energy Focus 20/01/2011

3 Un nouveau système de contrôle de direction Le fournisseur allemand de systèmes de navigation Raytheon Anschütz met au point Nautosteer, qu il présente comme un système avancé de contrôle de direction. Le produit est attendu sur le marché pour la fin de l année. source : Motorship 10/02/2011 Le programme européen Flagship Dans le cadre du programme européen Flagship des résultats ont été obtenus dans deux domaines : Flagship-HCA (Hull Condition Assessment) : un logiciel permettant de prédire l état de la coque d un navire et par conséquent de réduire les opérations de maintenance. source : Motorship 17/01/2011 Flagship-EEM (Energy Efficiency Monitoring) : un système permettant d analyser en continue les besoins en énergie, à bord, et ainsi de réduire la consommation de carburant. source : Motorship 10/02/2011 Wärtsilä et les moteurs à gaz Depuis l automne 2010, Wärtsilä travaille sur plusieurs projets dans le domaine des moteurs à gaz. Son objectif : consolider sa position sur cette technologie et plus globalement sa place sur le marché. source : Motorship 16/02/2011 Un bâtiment «nouvelle génération» en Chine Lloyd s Register et Bestway Marine Engineering Design à Shanghai ont en projet la conception d un vraquier respectueux de l environnement. La réduction de poids permet en autre une réduction importante de la consommation de carburant. source : Digital Ship 08/02/2011 Des petits navires plus verts Cet article fait le point sur les développements permettant de rendre les navires plus respectueux de l environnement, notamment les petits navires : bateaux de travail ou de plaisance. source : Motorship 31/01/2011

4 Traitement des eaux de ballaste : un nouveau guide Lloyd s Register a publié un guide pour aider dans leur choix les propriétaires de bateaux qui envisagent l installation d un système de traitement des eaux de ballaste sur leur navire. Consulter le guide. source : Ship & Shipping Novembre 2010 Faites le plein d énergie en haute mer Les usines flottantes, mobiles et flexibles, supplanteront-elles les vastes installations au sol? Des énergéticiens, désireux d exploiter des ressources situées dans des régions hostiles, ont mis cette solution en tête de liste de leurs projets R&D. Fiche technique de deux projets illustrant cette nouvelle donne : la centrale nucléaire flottante russe Rosatom et la plate-forme de liquéfaction de gaz que Technip fabrique pour Shell. source : L Usine nouvelle, 3 février 2011 Recherche de partenariat : Innovative coating for ships, boats and yachts Serbian company has developed completely innovative inorganic material for coating that enables anti-corrosive protection of ships, boats and yachts. This coating is superior in the long term performance at anti-corrosive protection of treated area and is simple to use in comparison to other products. The company is offering licenses to manufacture or distribute the products for companies that manufacture ships, boats or yachts. REF 10 RB 1B1O 3JMK contact : Entreprise Europe Network Carole Taffut RESSOURCES ENERGETIQUES MARINES, ENERGIES RENOUVELABLES Un nouveau site Internet Le National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) ouvre un site Internet dédié aux énergies thermiques des mers, aux Etats-Unis. Ce site comprend également des informations sur les aires maritimes protégées. Accéder au site. source : Ocean Power Magazine 11/01/2011

5 The world wave and tidal market report Le cabinet Douglas Westwood a remis à jour son étude sur les énergies des vagues et des courants. Le rapport apporte des éléments sur les perspectives à venir, les technologies et les marchés entre 2011 et source : Douglas Westwood février 2011 Eolienne offshore : revoir les fondations Un projet mené par DNV (Det Norske Veritas) s intéresse aux fondations des mâts des éoliennes offshore dans l objectif de revoir les pratiques en matière de conception. source : Renewable Energy Focusv 07/02/2011 Royaume Uni : l état investit 2,5 M dans les EMR Trois projets dans le domaine de l énergie des mers et des courants ont reçu 2,5 M dans le cadre du Technology Strategy Board. Il s agit des projets des entreprises : Bauer Renewables, Pelamis Wave Power et Marine Current Turbines. source : Renewable Energy Focus 07/02/2011 Des nouvelles des entreprises La société Carnegie et son dispositif CETO. source : Ocean Power Magazine 18/01/2011 La société Seaenergy et son dispositif Anaconda. source : Renewable Energy focus 20/01/2011 Ecosse : une société espagnole investit Le géant espagnol Gamesa envisage d'implanter un centre de recherche sur la technologie éolienne offshore à Glasgow. source : Enerzine 24/01/2011

6 USA : l éolien en eaux profondes Le consortium DeepCwind était présent lors de la «Maine Wind Energy Conference». Les discussions ont porté sur l implantation d éoliennes flottantes dans le golf du Maine. source : Offshore Wind Biz 15/02/2011 Corée du sud : des éoliennes en mer Un projet de construction d un parc éolien offshore composé de 500 éoliennes et financé essentiellement par des fonds privés serait à l'étude pour une implantation prévue entre 2013 et source : Enerzine 10/01/2011 Une centrale à la mer L énergie thermique des mers utilise l écart de température entre l eau de surface et l eau profonde pour produire de l électricité. Des unités pilotes sont annoncées pour 2013, préfigurant des centrales offshore de 50 à 100 MW. Schéma du procédé. DCNS étudie trois projets ETM : en Martinique, à la Réunion et Tahiti. Lockeed Martin a fait de Hawaï son site d expérimentation. Au total, une centaine de pays pourraient en bénéficier. source : L Usine nouvelle, 10 février 2011 RESSOURCES ENERGETIQUES MARINES, ENERGIES FOSSILES Comment bouger les plateformes? Trouver de nouvelles implantations est vital pour l industrie pétrolière. Cet article fait le point sur le déplacement des gigantesques plateformes pétrolières offshore sur de longues distances, en pleine mer. source : Offshore Technology 19/01/2011

7 Un système mobile pour le transfert du pétrole Remora a terminé avec succès les essais en mer de son système HiLoad DP. Ce dispositif mobile, disposant d un système d identification automatique, a été conçu pour le transfert du pétrole, des unités flottantes de production vers les pétroliers. source : The Maritime Executive 11/02/2011 Rupture d oléoducs Présentation des conséquences d un éclatement d oléoducs en pleine mer et identification des technologies en développement permettant de prévenir ce type d accident et ainsi, d éviter le pire. source : Offshore Technology 31/01/2011 Des solutions de stockage Pour répondre à la demande du marché, les compagnies pétrolières sont entrain de construire des infrastructures permettant de stocker le gaz et le pétrole. Mais quelles sont les solutions qui permettent de stocker ces deux produits en mer? source : Offshore Technology 08/02/2011 RESSOURCES BIOLOGIQUES MARINES : PECHE ET AQUACULTURE Conservation des ressources Deux articles qui font le point sur les méthodes actuellement déployées pour permettre une meilleure gestion des ressources : - Le management spatio-temporel des pêcheries pour réduire les prises accessoires et améliorer la pêche sélective. source : Fish and Fisheries March Les taux de capture autorisés (TAC) sont-ils un bon outil pour permettre une régulation de la surpêche? source : Fish and Fisheries March 2011

8 Gestion de la traçabilité et écolabels Le SINTEF, en Norvège, gère un projet intitulé : «Scientific Network on Sustainable Fishing Documentation, Labelling and Traceability». Son principal objectif est de contribuer à la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non règlementée. Dans ce cadre, un atelier a eu lieu sur le thème de la traçabilité et des écolabels. source : Eurofish Magazine P 13 Comment transporter les poissons vivants? Le transport du poisson vivant est un véritable défi. Il est souvent difficile et onéreux. Quelles sont les technologies existantes? source : Eurofish Magazine P 53 Une autre alimentation en aquaculture Après l utilisation des produits agricoles comme substituts aux farines animales pour l alimentation des poissons d élevage, il semble que les algues soient également une solution d avenir. source : the fish site Février 2011 Elevages en circuit recirculé Eurofih publie le chapitre 2 du guide «Recirculation Aquaculture». : «The recirculation system step by step (continued).» source : Eurofish Magazine p38 Aquaculture : une liste de désinfectants Le Fish Health Inspectorate (Cefas) en partenariat avec le Marine Scotland Science et l Agri- Food and Biosciences Institute, Northern Ireland ont publié la première liste, validée par des experts indépendants, de produits qui ont prouvé leur efficacité contre les maladies virales ou bactériennes. source : Worldfishing 12/02/2011

9 Prévoir la température de l eau Des scientifiques du CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation) en Australie, vont aider des éleveurs de saumon à prévoir, sur le court terme, la température des eaux côtières dans l objectif de mieux gérer leurs élevages. source : Baird Maritime 17/02/2011 Comprendre le rôle des courants Six satellites ont été déployés entre Cape Leeuwin et Cape Naturaliste à l ouest de l Australie pour aider les chercheurs de département des pêches à comprendre le rôle des courants dans la dispersion des œufs et des larves de poissons.. source : Baird Maritime 08/02/2011 RESSOURCES BIOLOGIQUES MARINES : BIOTECHNOLOGIES L'utilisation des micro-algues pour la production de biocarburants en Allemagne source : Ambassade de France en Allemagne / ADIT Activité anti-hiv des éponges marines Cet article décrit les méthodes d extraction et la caractérisation de l activité anti-hiv des polysaccharides sulfatés issus des éponges marines. source : Marine Drugs janvier 2011 Bioctivités des galactane fucane et ulvane Cet article met à jour les connaissances de la structure chimique ainsi que des bioactivités de certains polysaccharides sulfatés issus des algues marines comme par exemple les galactane, fucane et ulvane. source : MarineDrugs Février 2011

10 ENVIRONNEMENT ET AMENAGEMENT DU LITTORAL Un nouveau site Internet Le National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) ouvre un site Internet dédié aux énergies thermiques des mers, aux Etats-Unis. Ce site comprend également des informations sur les aires maritimes protégées. Accéder au site. source : Ocean Power Magazine 11/01/2011 CFOSAT, mission spatiale franco-chinoise dédiée à l'étude des vents et des vagues de surface des océans source : BE Chine numéro 100 (28/01/2011) - Ambassade de France en Chine / ADIT Naissance de "Kassandra", nouvel outil pour les prévisions océanographiques en Méditerrannée source : BE Italie numéro 89 (8/02/2011) - Ambassade de France en Italie / ADIT Le projet «CoastColour» de l ESA Grâce au capteur optique MERIS, embarqué à bord du satellite ENVISAT, il est possible d observer la couleur des océans et ainsi de connaître les caractéristiques biophysiques et la composition chimique des eaux côtières. source : Physorg 09/02/2011

11 Recherche de partenariat : 3D Visualisation of marine ecosystems and datasets A significant UK based marine research organisation has developed a system to produce 3 dimensional (3-D) visualisations for the delivery and display of coastal and marine data and information. The organisation is seeking to cooperate with partners to further test and develop this application and bring this to market and end users on a licensing, technical agreement or joint venture basis. REF 10 GB 77dz 3JGW. contact : Entreprise Europe Network Carole Taffut Fertilisation des océans La Commission océanographique intergouvernementale de l UNESCO vient de publier un rapport sur l intérêt de la fertilisation des océans. source : Journal de l environnement 01/02/2011 Acidification des océans La National Science Foundation (NSF) a attribué 21 subventions, dont certaines à des scientifiques du Scripps Institution of Oceanography à San Diego. L objectif sera d analyser la nature, l étendue et les effets de l acidification des océans sur l environnement et les organismes marins. source : Sea Discovery 11/02/2011 Traitement des sédiments pollués Dans le cadre d un projet Eureka, le consortium Suédois-norvégien STABCON a développé un mélange spécial de liants qui ajouté, puis mixé aux sédiments pollués issus du dragage permet de faire des matériaux de construction. source : Baird Maritime 14/02/2011 Faites le plein d énergie en haute mer Les usines flottantes, mobiles et flexibles, supplanteront-elles les vastes installations au sol? Des énergéticiens, désireux d exploiter des ressources situées dans des régions hostiles, ont mis cette solution en tête de liste de leurs projets R&D. Fiche technique de deux projets illustrant cette nouvelle donne : la centrale nucléaire flottante russe Rosatom et la plate-forme de liquéfaction de gaz que Technip fabrique pour Shell. source : L Usine nouvelle, 3 février 2011

12 Etude environnementale du passage portuaire : tonnes de particules dans le vent L étude financée par le ministère de l Environnement sur les émissions de gaz à effet de serre, de polluants et autres particules générées par les activités des 7 grands ports maritimes français, va être mise en ligne. 15 types de navires et 6 filières (conteneurs, vracs secs, vracs liquides, ro-ro, transporteurs de voitures et marchandises diverses) ont été étudiés. Principaux enseignements. source : Journal de la marine marchande, 14 janvier 2011

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN.

PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. PRATIQUES EFFICACES pour la GESTION de l IMPACT des ACTIVITES HUMAINES sur le MILIEU MARIN. GESTION DES TECHNOLOGIES EMERGENTES Recommandations issues des projets sur les énergies marines renouvelables

Plus en détail

L état de l industrie aérospatiale canadienne

L état de l industrie aérospatiale canadienne Le 2013 rapport Report 2014 L état de l industrie aérospatiale canadienne Survol de la présentation Contexte L écosystème aérospatial canadien L impact économique L innovation (R et D) La production d

Plus en détail

Compte-rendu des workshops du 4 et 5 décembre 2013 «E-maintenance dans les EMR, innovations et solutions»

Compte-rendu des workshops du 4 et 5 décembre 2013 «E-maintenance dans les EMR, innovations et solutions» Compte-rendu des workshops du 4 et 5 décembre 2013 «E-maintenance dans les EMR, innovations et solutions» ~ 1 ~ Table des matières Table des matières 2 4 Décembre dans les Salons André Michel, gare Maritime

Plus en détail

CONVENTION AFG. Jean-Marie Millour, «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Délégué Général de BP2S

CONVENTION AFG. Jean-Marie Millour, «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Délégué Général de BP2S CONVENTION AFG «Mobilité et climat : Quelle place pour le GNL carburant?» Jean-Marie Millour, Délégué Général de BP2S Bureau de Promotion du Shortsea Shipping 1 Organisations professionnelles Armateurs

Plus en détail

Presentation by Capt. Francois JEAN, Port Manager

Presentation by Capt. Francois JEAN, Port Manager Presentation by Capt. Francois JEAN, Port Manager 1 2 A Manufacturing, Trade & Tourism Gateway Une porte pour l Industrie, le Commerce & le Tourisme NEWHAVEN PORT MASTER PLAN - 2011 NPP s vision is of

Plus en détail

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE Via la Partnership Opportunity Database (POD) du Réseau Entreprise Europe (A COMPLETER EN ANGLAIS) Offre de coopération d affaires (BO) (distributeur,

Plus en détail

REVUE DE PRESSE Au 07/04/15 Élevage raisonné

REVUE DE PRESSE Au 07/04/15 Élevage raisonné vous présente sa REVUE DE PRESSE Au 07/04/15 Élevage raisonné PRESSE Terre d Avenir (Mars 2014) «Les Post-larves sous très haute surveillance» Le Marin (26 Octobre 2012) «Les Post-larves sous très haute

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development A usage officiel C/WP6(2006)11 C/WP6(2006)11 A usage officiel Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 13-Dec-2006 Français - Or.

Plus en détail

Au service de vos projets maritimes et fluviaux

Au service de vos projets maritimes et fluviaux INGÉNIERIE CONSEIL MESURES ENVIRONNEMENTALES Au service de vos projets maritimes et fluviaux Energies Marines Renouvelables Types de missions : Études d impacts Études réglementaires Mesures environnementales

Plus en détail

Énergie & environnement

Énergie & environnement Le Royaume-Uni mise sur l éolien offshore La capture et le stockage du carbone, un impératif pour les futures centrales? 42 44 2 2 Énergie & Énergie environnement & environnement Ferme éolienne de Thanet,

Plus en détail

Séminaire de restitution des conférences CCS 2010

Séminaire de restitution des conférences CCS 2010 Séminaire de restitution des conférences CCS 2010 IEAGHG Social Research Network: Le 2 ème séminaire du SRN s est tenu à Yokohama, au Japon, 17 et 18 novembre 2010. -En bref- Par Gilles Mardon, CIRED Chaire

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT A 1 EXPLOITATION DES RESSOURCES MARINES

PLAN DE CLASSEMENT A 1 EXPLOITATION DES RESSOURCES MARINES PLAN DE CLASSEMENT R OUVRAGES DE REFERENCES R 1 Annuaires R 2 Atlas R 3 Bibliographies - Catalogues R 4 Dictionnaires - Encyclopédies - Usuels R 5 Répertoires - Recueils généraux R 6 Enseignement - Education

Plus en détail

Atelier thématique: Emplois et Formation professionnelle Lycée Guy de Maupassant, 02/04/2013

Atelier thématique: Emplois et Formation professionnelle Lycée Guy de Maupassant, 02/04/2013 Atelier thématique: Emplois et Formation professionnelle Lycée Guy de Maupassant, 02/04/2013 1 Présentation du projet éolien en mer de Fécamp 2 Les acteurs du projet un leader des énergies renouvelables

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

Un Institut d Excellence sur les Energies Marines Renouvelables Plozevet 22 mai 2013. Marc BOEUF, Directeur Recherche et Développement

Un Institut d Excellence sur les Energies Marines Renouvelables Plozevet 22 mai 2013. Marc BOEUF, Directeur Recherche et Développement Un Institut d Excellence sur les Energies Marines Renouvelables Plozevet 22 mai 2013 Marc BOEUF, Directeur Recherche et Développement Les énergies marines UNE APPROCHE TRANSVERSE DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Plus en détail

ANNEXE 1. Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime

ANNEXE 1. Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime ANNEXE 1 Présentation Les systèmes et réseaux européens d échange de données relatives au trafic maritime 1. Introduction En permanence, plus de 20000 navires marchands sillonnent les mers européennes.

Plus en détail

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15 SOMMAIRE Introduction...5 Paroles d entreprises...7 Schéma de la chaîne de valeur de création et d exploitation d un champ d éoliennes offshore...10 I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

Plus en détail

«Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable»

«Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable» «Transport maritime et innovations environnementales : les nouvelles technologies au service d un transport maritime éco-responsable» Petit-déjeuner presse Mercredi 30 janvier 2013 Intervenants : - Eric

Plus en détail

Découvrez les activités et les métiers portuaires

Découvrez les activités et les métiers portuaires Découvrez les activités et les métiers portuaires Les activités et les métiers portuaires De nombreux acteurs interviennent dans le cadre du parcours de la marchandise, leurs métiers sont variés et complémentaires.

Plus en détail

NAVIRE DEMONSTRATEUR OCEAN VITAL

NAVIRE DEMONSTRATEUR OCEAN VITAL NAVIRE DEMONSTRATEUR OCEAN VITAL NAVIRE À PROPULSION PROPRE hydrogène, solaire, aide à la navigation vélique, modulaire, autorisant de multiples applications : expéditions scientifiques océanographiques,

Plus en détail

Pic du pétrole et énergies à l horizon 2050. Michel WAUTELET OLLN2050 23/03/2011

Pic du pétrole et énergies à l horizon 2050. Michel WAUTELET OLLN2050 23/03/2011 Pic du pétrole et énergies à l horizon 2050 Michel WAUTELET OLLN2050 23/03/2011 Le pétrole Le Pic du pétrole : quand? Au niveau mondial - entre pessimistes (2005) et optimistes (2030)? - on ne le saura

Plus en détail

Gouvernance de la mer et du littoral

Gouvernance de la mer et du littoral Séminaire «Gestion de l environnement marin et côtier» Gouvernance de la mer et du littoral 20 octobre 2011 Biarritz 1 La gestion intégrée de la mer et du littoral, promue par le travail du Grenelle de

Plus en détail

Systèmes houlomoteurs Conférence Régionale Maritime et Littorale GT Houlomoteur. Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org

Systèmes houlomoteurs Conférence Régionale Maritime et Littorale GT Houlomoteur. Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org Systèmes houlomoteurs Conférence Régionale Maritime et Littorale GT Houlomoteur Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org Potentiel houlomoteur : mondial Ressource mondiale : 2.2 TW Extractible : 96.6 GW (source

Plus en détail

saipem sa Le savoir faire parapétrolier français au service des Energies Marines Thierry de l Aulnoit - Saipem

saipem sa Le savoir faire parapétrolier français au service des Energies Marines Thierry de l Aulnoit - Saipem saipem sa Le savoir faire parapétrolier français au service des Energies Marines Thierry de l Aulnoit - Saipem Journées Annuelles des Hydrocarbures Paris Octobre 2012 Agenda Introduction Les challenges

Plus en détail

Journée de réflexion/débat Vendredi 27 janvier Institut Curie 12, Rue Lhomond Paris 5ème

Journée de réflexion/débat Vendredi 27 janvier Institut Curie 12, Rue Lhomond Paris 5ème Journée de réflexion/débat Vendredi 27 janvier Institut Curie 12, Rue Lhomond Paris 5ème Témoignage ACRI ex où il faut persévérer : Exemples de soumission de projets européens RETINA présenté 3 fois,

Plus en détail

INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE ISLANDE

INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE ISLANDE INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE ISLANDE Aquaculture Services vétérinaires coûts a été mis en place, ou, à défaut le mode de financement de ce service. L Islande possède, depuis

Plus en détail

PLATEFORME OFFSHORE MULTI-ACTIVITES

PLATEFORME OFFSHORE MULTI-ACTIVITES PLATEFORME OFFSHORE MULTI-ACTIVITES DE NOUVELLES INFRASTRUCTURES AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT DE L ECONOMIE MARITIME DCNS 2012 - all rights reserved / todos los derechos reservados / tous droits réservés

Plus en détail

La Newsletter du RiTmi - N 2

La Newsletter du RiTmi - N 2 La Newsletter du RiTmi - N 2 Mai 2013 EDITO Le réseau entre en action Le réseau RITMI a moins d un an et la mise en œuvre du plan d actions discuté les 12 et 13 juillet derniers, lors de sa création, est

Plus en détail

GLIDER : l'interview. A l'origine...

GLIDER : l'interview. A l'origine... Quelques réponses aux questions que se sont posées les élèves du club de St Martin de Crau. Nous remercions Alexis Chaigneau de l'ird ainsi que Pierre Testor (CNRS-LOCEAN) et Laurent Bèguery (Division

Plus en détail

«APPLICATION DE LA DIR

«APPLICATION DE LA DIR «APPLICATION DE LA DIR PPLICATION DE LA DIRECTIVE «SOUFRE» AU 1ER JANVIER 2015 : QUEL IMPACT ECONOMIQUE? QUELLES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES? DOSSIER DE PRESSE Du 18 juin 2014 Contact presse : Agence Rivacom

Plus en détail

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique.

Rébus : Question : Quel est le principe de fonctionnement d une pile à combustible? Question : On dit que l hydrogène est un énergétique. ompléter la définition. Un accumulateur c est : Une pile électrique rechargeable, qui accumule de l énergie... sous forme... pour la restituer sous forme de... On dit que l hydrogène est un énergétique.

Plus en détail

Énergies marines : Accompagner le déploiement. Faire émerger une filière. Un rôle pour la Bretagne.

Énergies marines : Accompagner le déploiement. Faire émerger une filière. Un rôle pour la Bretagne. Direction Générale des services 5 e réunion - 16, 17 et 18 Décembre 2009 Énergies marines : Accompagner le déploiement. Faire émerger une filière. Un rôle pour la Bretagne. Dotée de ressources physiques

Plus en détail

APPEL D OFFRES EOLIEN EN MER Ambitions et expertises pour une filière industrielle française. DOSSIER DE PRESSE Mars 2012

APPEL D OFFRES EOLIEN EN MER Ambitions et expertises pour une filière industrielle française. DOSSIER DE PRESSE Mars 2012 DOSSIER DE PRESSE Mars 2012 APPEL D OFFRES EOLIEN EN MER Ambitions et expertises pour une filière industrielle française Une filière industrielle française Une ambition en marche Une technologie de pointe

Plus en détail

Les énergies marines renouvelables

Les énergies marines renouvelables Face aux défis énergétiques et environnementaux, notre société se tourne de plus en plus vers les sources d énergies renouvelables. Dans le domaine des énergies marines renouvelables, on trouve à l heure

Plus en détail

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy MERiFIC The maritime regions of Cornwall and Finistère are in a great position to benefit from the expected growth in marine renewable energy. Their peninsula nature and exposure to the Atlantic Ocean

Plus en détail

ATELIER REGIONAL SUR L UTILISATION DE LA CHAÎNE DU FROID en AFRIQUE SUBSAHARIENNE

ATELIER REGIONAL SUR L UTILISATION DE LA CHAÎNE DU FROID en AFRIQUE SUBSAHARIENNE ATELIER REGIONAL SUR L UTILISATION DE LA CHAÎNE DU FROID en AFRIQUE SUBSAHARIENNE 4-6 juin 2012 Yaoundé, Cameroun Technical Expert Sustainabilty Manager Carrier Transicold André STUMPF Vice Président Comité

Plus en détail

Sécurité. Efficacité. Compétitivité. Efficacité des opérations. éco conception. février 2015 euromaritime - eurowaterways. www.corican.

Sécurité. Efficacité. Compétitivité. Efficacité des opérations. éco conception. février 2015 euromaritime - eurowaterways. www.corican. les PROJETS de recherche et d innovation collaboratifs Efficacité énergétique Structures en mer Sécurité et sureté Efficacité des opérations éco conception Compétitivité des entreprises février 2015 euromaritime

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

Programme d investissements d avenir

Programme d investissements d avenir Programme d investissements d avenir Action Véhicules et transports du futur Octobre 2015 3,3Mds d euros gérés par l ADEME au service de la transition énergétique et écologique Répartition des montants

Plus en détail

Promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive. équipe de soutien au. Plan d Action Atlantique. Financé par la

Promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive. équipe de soutien au. Plan d Action Atlantique. Financé par la Promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive pour l Espace Atlantique équipe de soutien au Plan d Action Atlantique Financé par la Qu est ce que l équipe de soutien au Plan d Action? En

Plus en détail

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande

Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Les opportunités sur le marché des énergies renouvelables en Irlande Après les technologies de l information et les biotechnologies, les énergies renouvelables sont la troisième matière de recherche gratifiée

Plus en détail

Mémoire de la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) sur l élaboration d une nouvelle politique énergétique pour le Québec

Mémoire de la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) sur l élaboration d une nouvelle politique énergétique pour le Québec Mémoire de la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) sur l élaboration d une nouvelle politique énergétique pour le Québec présenté à la Commission sur les enjeux énergétiques Le

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

STRATEGIE DE L AUTORITE PORTUAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT DU PORT DE SAN PEDRO

STRATEGIE DE L AUTORITE PORTUAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT DU PORT DE SAN PEDRO HOTEL PULLMAN ABIDJAN JUIN 2009 STRATEGIE DE L AUTORITE PORTUAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT DU PORT DE SAN PEDRO Présentation DESIRE DALLO Directeur Général Port Autonome de San Pedr Port Autonome de San Pedr

Plus en détail

Une énergie d avenir pour votre territoire

Une énergie d avenir pour votre territoire Une énergie d avenir pour votre territoire CARTE d implantation du parc éolien en mer du Calvados Pourquoi en mer au large du Calvados? Parc éolien en mer 75 éoliennes SITE PIONNIER DE L ÉOLIEN EN MER

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Démantèlement des sous-marins nucléaires russes

Démantèlement des sous-marins nucléaires russes Démantèlement des sous-marins nucléaires russes Présentation préparée par Christian DEREGEL ancien sous-marinier nucléaire, ingénieur expert en sûreté nucléaire (IRSN 1992-2009) retraité, aujourd hui consultant

Plus en détail

Il y a de l évolution dans l air

Il y a de l évolution dans l air Il y a de l évolution dans l air A NEW PATH TO GROWTH Réinventer l avion créer l architecture d un satellite 3 ème génération concevoir un système de motorisation performant développer des matériaux innovants

Plus en détail

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables

CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE. Pour un transport et des services maritimes responsables CHARTE BLEUE D ARMATEURS DE FRANCE Pour un transport et des services maritimes responsables PREAMBULE Véritables acteurs de la mondialisation, les armateurs français œuvrent au quotidien pour un transport

Plus en détail

EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014. Bertrand Marsset directeur adjoint

EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014. Bertrand Marsset directeur adjoint EMR retour d expérience de Ports Normands Associés 04 mars 2014 Bertrand Marsset directeur adjoint PNA Syndicat mixte Région Basse Normandie, Département de la Manche, Département du Calvados. Autorité

Plus en détail

Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010

Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010 Quelle place pour les énergies marines dans le mix énergétique? Mercredi 15 Décembre 2010 Quel état des lieux des EMR peut-on dresser? Que peuvent apporter les EMR à l offre d énergie existante? Comment

Plus en détail

Journée d information sur les appels à propositions 2010. Théme 5 ENERGIE

Journée d information sur les appels à propositions 2010. Théme 5 ENERGIE Journée d information sur les appels à propositions 2010 Théme 5 ENERGIE Lundi 29 Juin 2009 CNRS, Montpellier Christelle Bedes (Remplaçante d Armelle De Bohan) Introduction Futur appel sur l énergie pour

Plus en détail

Flexblue, Innovative Power

Flexblue, Innovative Power Flexblue, Innovative Power DCNS 2013 2007 - all rights reserved / todos los derechos reservados / tous droits réservés 1 Avril 2013 DCNS, innovateur dans l énergie Agenda DCNS Métier et stratégie ; l axe

Plus en détail

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Une ZIP : zone industrialo-portuaire -Où se situe cette ZIP? Et pourquoi? -Comment est-elle organisée? -Quels sont les produits fabriqués, exportés,

Plus en détail

Equipements spéciaux A chaque métier sa station

Equipements spéciaux A chaque métier sa station Equipements spéciaux A chaque métier sa station Créateur de solutions Special equipment range A specific fuel solution for every business Vos stations mobiles PLUG & PLAY gérables à distance Your PLUG

Plus en détail

LA R&d du GROUPe AU CŒUR de LA ReCheRChe en europe et dans Le MONde

LA R&d du GROUPe AU CŒUR de LA ReCheRChe en europe et dans Le MONde la R&D du groupe AU CŒUR DE LA RECHERCHE EN EUROPE ET DANS LE MONDE CHIFFRES CLÉS EDF R&D 2 060 collaborateurs dont 31 % 220 200 sont des femmes sont des doctorants sont des chercheurs enseignants des

Plus en détail

Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27

Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27 Vision énergétique soutenable pour l Union Européenne des 27 Auteur: International Network for Sustainable Energy Europe (INFORSE-Europe), Juin 2010. Dans le cadre du développement d un «Vision Globale»

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction Revue n 425 Dossier : LES BIOCARBURANTS Traduction de l article What Role for Biofuels in the Global Energy Scene? de Claude MANDIL et Fatih BIROL de l Agence Internationale de l Energie (AIE/IEA) Quel

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

UN NOUVEAU GUICHET UNIQUE. LA RÉFÉRENCE. LE BUREAU D INFORMATION MARITIME (BIM)

UN NOUVEAU GUICHET UNIQUE. LA RÉFÉRENCE. LE BUREAU D INFORMATION MARITIME (BIM) UN NOUVEAU GUICHET UNIQUE. LA RÉFÉRENCE. LE BUREAU D INFORMATION MARITIME (BIM) Vous avez une question sur l industrie maritime? Vous aimeriez parler à un expert de l industrie maritime? Vous cherchez

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Les technologies énergétiques fossiles

Les technologies énergétiques fossiles Les technologies énergétiques fossiles Les combustibles fossiles les plus couramment utilisés dans le monde pour produire de l électricité sont le charbon et le gaz. Le pétrole est toujours utilisé quand

Plus en détail

LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES. I - Étude de cas : Une zone industrialo - portuaire en Asie : Singapour

LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES. I - Étude de cas : Une zone industrialo - portuaire en Asie : Singapour Partie 1 : Des échanges à la dimension du monde Thème 1 (2h + eval commune avec th 2) LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES Quels sont les lieux de la mondialisation des échanges? Quels sont

Plus en détail

Vincent Guénard. ADEME Département Energies Renouvelables Vincent.guenard@ademe.fr. Eco-Technologies pour le futur - Lille - 11 juin 2009 1

Vincent Guénard. ADEME Département Energies Renouvelables Vincent.guenard@ademe.fr. Eco-Technologies pour le futur - Lille - 11 juin 2009 1 Les actions de l ADEME dans les énergies renouvelables marines Vincent Guénard ADEME Département Energies Renouvelables Vincent.guenard@ademe.fr Eco-Technologies pour le futur - Lille - 11 juin 2009 1

Plus en détail

Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène

Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène Projet de plate-forme de stockage d énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable ERH2-Bretagne Pas de soutien de la région Bretagne

Plus en détail

Eoliennes Offshores Flottantes Conférence Régionale Maritime et Littorale GT EOF. Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org

Eoliennes Offshores Flottantes Conférence Régionale Maritime et Littorale GT EOF. Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org Eoliennes Offshores Flottantes Conférence Régionale Maritime et Littorale GT EOF Marc Boeuf mboeuf@ieed-fem.org Gestion des ressources marines de la diversité des EMR Éolien flottant Hydrolien Éolien posé

Plus en détail

Gaëlle Guéguen Hallouët Nicolas Boillet Maîtres de conférences en droit public Brest UMR AMURE CEDEM M_111

Gaëlle Guéguen Hallouët Nicolas Boillet Maîtres de conférences en droit public Brest UMR AMURE CEDEM M_111 Gaëlle Guéguen Hallouët Nicolas Boillet Maîtres de conférences en droit public Brest UMR AMURE CEDEM M_111 w w w. a m u r e. f r L UMR AMURE L Unité Mixte de Recherche AMURE (Aménagement des Usages des

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Atelier prospectif Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Pour mettre un pied de page, cliquez sur l onglet «Insertion» GrDF, distributeur de gaz

Plus en détail

Les risques de pollution au voisinage du littoral de la COCOPAQ

Les risques de pollution au voisinage du littoral de la COCOPAQ Les risques de pollution au voisinage du littoral de la COCOPAQ Ce document a pour objectif de définir et qualifier les risques de pollutions accidentelles liées au trafic maritime. Le risque est défini

Plus en détail

Solar Heating and Cooling for a Sustainable Energy Future in Europe. Vision Potential Deployment Roadmap Strategic Research Agenda.

Solar Heating and Cooling for a Sustainable Energy Future in Europe. Vision Potential Deployment Roadmap Strategic Research Agenda. Solar Heating and Cooling for a Sustainable Energy Future in Europe Vision Potential Deployment Roadmap Strategic Research Agenda Synthèse Synthèse L énergie solaire thermique représente une source de

Plus en détail

LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU SERVICE DE LA FILIÈRE DES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES

LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU SERVICE DE LA FILIÈRE DES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES LE SYNDICAT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU SERVICE DE LA FILIÈRE DES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES LES ÉNERGIES MARINES RENOUVELABLES UN BOUILLONNEMENT MONDIAL DE TECHNOLOGIES ET UNE COMPÉTITION DANS LAQUELLE

Plus en détail

La recherche scientifique face aux défis de l énergie: quelques exemples

La recherche scientifique face aux défis de l énergie: quelques exemples 1er colloque Energie CNRS & Académie des Technologies : La Recherche au cœur de la transition Energétique La recherche scientifique face aux défis de l énergie: quelques exemples Sébastien Candel Laboratoire

Plus en détail

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer 8 juillet 2015 Débat Public Projet de parc éolien en mer Dieppe - Le Tréport Présentation du projet Criel-sur-Mer Présentation du projet 2 Le cadre et les objectifs du projet Participer à la transition

Plus en détail

Communication et promotion des produits de la pêche et de l'aquaculture : quels messages?

Communication et promotion des produits de la pêche et de l'aquaculture : quels messages? Communication et promotion des produits de la pêche et de l'aquaculture : quels messages? "PROMOTION OF FISHERY AND AQUACULTURE PRODUITS" 14th April 2010 Communication et promotion des produits de la pêche

Plus en détail

Énergies marines renouvelables : enjeux, techniques et contraintes

Énergies marines renouvelables : enjeux, techniques et contraintes Énergies marines renouvelables : Page 1/34 PLAN DE L EXPOSÉ Le contexte français Les éoliennes Les hydroliennes Énergie des vagues Conclusions Page 2/34 PLAN DE L EXPOSÉ Le contexte français Les éoliennes

Plus en détail

Montpellier, 25 mars 2013. Paul TOURRET, ISEMAR

Montpellier, 25 mars 2013. Paul TOURRET, ISEMAR Montpellier, 25 mars 2013 Paul TOURRET, ISEMAR Contexte général Problématique de la taille des navires Contraintes techniques : gabarits portuaires (chenaux, quais), accessibilité des canaux maritimes.

Plus en détail

Quels progrès dans le développement des composants icargo?

Quels progrès dans le développement des composants icargo? News letter n 5 Juin 2013 Editorial Erick Cornelisse icargo est un projet de l'union européenne du septième programme-cadre qui vise à faire progresser et à étendre l'utilisation des TIC pour soutenir

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section H Division 50

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section H Division 50 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section H Division 50 50 TRANSPORTS PAR EAU Cette division comprend le transport, régulier ou non, de passagers

Plus en détail

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM UNE PRÉSENCE GLOBALE, UNE EXPERTISE LOCALE EUROPE MEDITERRANEE MOYEN-ORIENT 83% d effectifs locaux AMERIQUES 89% d effectifs locaux ASIE 79% d effectifs

Plus en détail

nos clients dans l exploitation de nos solutions technologiques sont nos deux engagements les plus forts. Raphaël Gorgé Président du Groupe ECA

nos clients dans l exploitation de nos solutions technologiques sont nos deux engagements les plus forts. Raphaël Gorgé Président du Groupe ECA Depuis 1936, le Groupe ECA produit des solutions technologiques pour la sécurité des hommes et des biens. Diffusées dans le monde entier, ces solutions sont destinées aux secteurs de la défense, de l industrie,

Plus en détail

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE

ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE ORGANISATION MARITIME DE L AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE LA COOPERATION ENTRE L OHI ET L OMAOC QUELLES PERSPECTIVES? par Alain Michel LUVAMBANO Secrétaire Général Atelier sur le développement des services

Plus en détail

FORMULAIRE DE RECENSEMENT DES BESOINS DE FORMATION DE L INDUSTRIE MARITIME

FORMULAIRE DE RECENSEMENT DES BESOINS DE FORMATION DE L INDUSTRIE MARITIME SECTION OBLIGATOIRE FORMULAIRE DE RECENSEMENT DES BESOINS DE FORMATION DE L INDUSTRIE MARITIME AVIS : Le Comité sectoriel de main-d oeuvre de l industrie maritime garantit que tous les renseignements fournis

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

Turbines à gaz industrielles

Turbines à gaz industrielles Industrial Power Turbines à gaz industrielles Toute la gamme de 5 à 50 MW Scan the QR code with the QR code reader in your mobile! siemens.com / energy / gasturbines Les turbines à gaz industrielles de

Plus en détail

Systèmes satellitaires et applications maritimes. Déclinaisons du plan d applications satellitaires

Systèmes satellitaires et applications maritimes. Déclinaisons du plan d applications satellitaires Systèmes satellitaires et applications maritimes Déclinaisons du plan d applications satellitaires Y. Guichoux (Cerema/DTecEMF) Date : 22/05/2015 Séminaire : Plan d applications satellitaires Paris, le

Plus en détail

Projet SPRES Bulletin d information nº1 / avril 2013

Projet SPRES Bulletin d information nº1 / avril 2013 Projet SPRES Bulletin d information nº1 / avril 2013 SPRES (de l anglais «OIL SPILL») est l un des 10 projets approuvés dans le cadre du Troisième Appel à projet lancé pour le Programme de coopération

Plus en détail

Éléments de coût de la filière capture, transport et stockage géologique de CO2.

Éléments de coût de la filière capture, transport et stockage géologique de CO2. Éléments de coût de la filière capture, transport et stockage géologique de CO2. Paula Coussy 27 avril 2007 Atelier Acceptabilité Sociale de la capture et stockage de CO2 SoceCO2 Schémas possibles de CSG.CO2

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

Extraordinary Summit of Heads of State and Government on Maritime Security and Development for Africa

Extraordinary Summit of Heads of State and Government on Maritime Security and Development for Africa Session extraordinaire des Chefs d Etat et de gouvernement de l Union Africaine sur la sécurité maritime et le développement en Afrique Sous le Haut Patronage de S.E.M. Faure Essozimna Gnassingbé, Président

Plus en détail

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE

Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Le gaz naturel UN CARBURANT ÉCONOMIQUE ET PLUS PROPRE Points d intérêt Marché du gaz naturel comme carburant Types de gaz naturel pour véhicules et approvisionnement Technologies éprouvées Cas types et

Plus en détail

COUET Coralie DEBAA Anissa DIENG Aminata. Master 1 LEA. Mme STANISLAWIAK

COUET Coralie DEBAA Anissa DIENG Aminata. Master 1 LEA. Mme STANISLAWIAK COUET Coralie DEBAA Anissa DIENG Aminata Master 1 LEA Mme STANISLAWIAK Marine marchande = 90% du commerce mondial 50 000 navires de commerce 150 6 milliards de tonnes = ¾ du trafic mondial Environ 1

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

ANNEXE K. Fiches descriptives des modèles SAFETI et Phast

ANNEXE K. Fiches descriptives des modèles SAFETI et Phast ANNEXE K Fiches descriptives des modèles SAFETI et Phast SAFETI Le logiciel global d évaluation quantitative du risque des industries de procédés le plus complet Le programme SAFETI de DNV Software fournit

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

PRESENTATION. Expertise Consultance Audit Ingénierie maritime. Servir la Mer Afrique Serving Africa Sea AFRICA MARITIME CONSULTING AND ENGINEERING

PRESENTATION. Expertise Consultance Audit Ingénierie maritime. Servir la Mer Afrique Serving Africa Sea AFRICA MARITIME CONSULTING AND ENGINEERING AFRICA MARITIME CONSULTING AND ENGINEERING Expertise Consultance Audit Ingénierie maritime PRESENTATION Servir la Mer Afrique Serving Africa Sea 1 2 PRESENTATION AMCE est une société privée de droit sénégalais

Plus en détail