Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome séreux de bas grade de l ovaire"

Transcription

1 Suspicion de tumeur séreuse de bas grade de l ovaire Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : CA 125 Scanner TAP +/- cérébral (si maladie métastatique) Exploration chirurgicale de diagnostic Cytologie du liquide péritonéal Prévoir examen extemporané Relecture des lames histologiques Récepteurs hormonaux Congélation tumorale Page 1 sur 5

2 Stade* IA à IC1 Stade IC2 à IIIA Stade IIIB à IV Femme souhaitant préserver sa fertilité ultérieure ou sa fonction endocrine Avis de consultation de fertilité conseillé Autre Stratégie néo-adjuvante non recommandée a priori Stade IA ou IC1 Annexectomie unilatérale Stade IB Annexectomie bilatérale Biopsies péritonéales multiples Curage ganglionnaire pelvien et lombo-aortique Cytologie péritonéale Stades FIGO 2014 * Chirurgie : Hystérectomie totale Annexectomie bilatérale Biopsies péritonéales multiples Curage ganglionnaire pelvien et lombo aortique Cytologie péritonéale Chirurgie : Hystérectomie totale Annexectomie bilatérale Cytoréduction péritonéale maximale par référent Curage ganglionnaire pelvien et lombo aortique en cas de cytoréduction complète péritonéale Page 2 sur 5

3 Traitement adjuvant? Stade IA-IC1 Stade IC2-IIB Stade IIC-IIIA Stade IIIB-IV Surveillance Soit hormonothérapie Soit chimiothérapie adjuvante à base de sels de platine au moins 3 cycles Soit hormonothérapie Soit chimiothérapie adjuvante à base de sels de platine 6 cycles Chimiothérapie à base de sels de platine 6 cycles et Avastin selon l AMM Page 3 sur 5

4 Surveillance fin de traitement Surveillance Année 1-2 De 3 ans à 5 ans De 5 ans à 10 ans Examen clinique, biologie CA125* Imagerie abdomino-pelvienne (avec voie endovaginale)** / 4 mois / 6 mois / an / 4-6 mois / 6 mois / an * Si élevé initialement. ** L imagerie est systématique en cas de traitement conservateur (tous les 3 mois les 2 premières années), même si les marqueurs étaient initialement normaux. Page 4 sur 5

5 Traitements possibles en cas de rechute Chirurgie à visée d exérèse complète Hormonothérapie à base de Tamoxifène ou anti-aromatase Chimiothérapie Page 5 sur 5

Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire

Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire Anamnèse (appendicectomie, antécédents de chirurgie ovarienne pour cystadénome ou borderline mucineux, troubles digestifs) Examen

Plus en détail

Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire

Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire Bilan devant suspicion ou diagnostic d adénocarcinome mucineux de l ovaire Anamnèse (appendicectomie, antécédents de chirurgie ovarienne pour cystadénome ou borderline mucineux, troubles digestifs) Examens

Plus en détail

Prise en charge des tumeurs frontières de l ovaire. Bilan

Prise en charge des tumeurs frontières de l ovaire. Bilan Suspicion tumeur maligne de l ovaire dite rare Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : AFP, HCG, LDH, CA 19.9, CA 125, Oestradiol, Inhibine B, NSE, AMH Scanner TAP +/- cérébral (si maladie

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Frontières de l ovaire - Borderline. Prise en charge Référentiel -version mars 2014 Page 1 sur 6 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie pelvienne

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques. Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline. Bilan

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques. Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline. Bilan Référentiel -version mars 2016 Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Page 1 sur 6 Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie

Plus en détail

Thésaurus du cancer de l ovaire

Thésaurus du cancer de l ovaire Thésaurus du cancer de l ovaire - 1 - Cancers de l ovaire Bilan - Anamnèse personnelle et familiale - +/- Echographie vaginale et/ou pelvienne - IRM abdomino-pelvienne de préférence, TDM à défaut - Si

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs des Cordons Sexuels Suspicion de tumeur maligne des cordons sexuels de l ovaire.

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs des Cordons Sexuels Suspicion de tumeur maligne des cordons sexuels de l ovaire. Suspicion de tumeur maligne des cordons sexuels de l ovaire Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : CA125, Inhibine B, AMH si signe hyperoestrogénie et/ou T de la granulosa, Δ4 androstènedione,

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs germinales. Suspicion de tumeur germinale. Bilan

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs germinales. Suspicion de tumeur germinale. Bilan Suspicion de tumeur germinale Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : AFP, HCG, LDH, CA 125 Scanner TAP +/- cérébral (si maladie métastatique) PET scan en option Exploration chirurgicale de

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE

Fiche tumeur gynécologique. Adénocarcinome de l ENDOMETRE Fiche tumeur gynécologique Adénocarcinome de l ENDOMETRE FIGO IA G123 tumeur limitée à l endomètre IB G123 invasion du myomètre inférieur à 50% IC G123 invasion du myomètre supérieur à 50% IIA G123 invasion

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Germinales. Prise en charge. Suspicion de tumeur maligne rare de l ovaire.

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Tumeurs Germinales. Prise en charge. Suspicion de tumeur maligne rare de l ovaire. Suspicion de tumeur maligne rare de l ovaire Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : AFP, HCG, LDH, CA 19.9, CA 125, Oestradiol, Inhibine B, NSE, AMH Scanner TAP +/- cérébral (si maladie métastatique)

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques. Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline. Bilan

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques. Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline. Bilan Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Suspicion d une tumeur frontière de l ovaire - Borderline Bilan Bilan diagnostique : examen clinique Echographie pelvienne endovaginale et sus-pubienne

Plus en détail

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001

Cancer de l ovaire Version / décembre 2001 Cancer de l ovaire I-Introduction La stratégie de traitement choisie à l Institut Paoli Calmettes s applique aux tumeurs ovariennes, de la trompe et aux adénocarcinomes péritonéaux. Le traitement médical

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG

Recommandations françaises pour la prise en charge d un. PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Recommandations françaises pour la prise en charge d un CANCER DE L OVAIRE PENDANT LA GROSSESSE. Paris CNGOF 2009 CNGOF SFCP SFOG Méthodologie I Différente de la méthodologie des autres recommandations

Plus en détail

CARCINOSARCOME DE L UTÉRUS À propos de 8 cas

CARCINOSARCOME DE L UTÉRUS À propos de 8 cas HÔPITAL NATIONAL DE GYNÉCOLOGIE - OBSTÉTRIQUE CARCINOSARCOME DE L UTÉRUS À propos de 8 cas Pr. VU Ba Quyet Dr PHAM Duy Duan Dr NGUYEN Ngoc Phuong INTRODUCTION Les carcinosarcomes (CS) utérins sont des

Plus en détail

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur F. P u e ch EXTRAIT d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Publié le 10 décembre 2010 N o t a. Le

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire

Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Prise en charge chirurgicale des cancers de l ovaire Dr Sandrine Martin-Françoise Chirurgie gynécologique Centre François Baclesse CAEN Le 21 Novembre 2015 Généralités 4000 nouveaux cas par an 5 ème cancer

Plus en détail

Tumeur germinale maligne de l ovaire Prise en charge Préservation de la fertilité, contraception et THS

Tumeur germinale maligne de l ovaire Prise en charge Préservation de la fertilité, contraception et THS Prise en charge Préservation de la fertilité, contraception et THS Groupe de travail : Frédéric Selle, Marcos Ballester, Mojgan Devouassoux, Nicolas Chopin, Thibault de la Motte Rouge, Florence Joly, Valerie

Plus en détail

REFERENTIELS GYNECOLOGIE. CANCER DE L OVAIRE Ce référentiel contient les Recommandations INCa Aout 2009

REFERENTIELS GYNECOLOGIE. CANCER DE L OVAIRE Ce référentiel contient les Recommandations INCa Aout 2009 REFERENTIELS GYNECOLOGIE CANCER DE L OVAIRE Ce référentiel contient les Recommandations INCa Aout 2009 Référentiels GYNECOLOGIE Groupe de travail BAALBAKI Issam Service:GYNECOLOGIE CH COMPIEGNE JARRY TOSSOU

Plus en détail

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif Etude EFFECT Formulaire d enregistrement prospectif Les variables marquées d un REQ en exposant sont des variables à remplir obligatoirement. Les variables avec sont des variables single-select ; on ne

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Sébastien Gouy, Philippe Morice, Catherine Genestie, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Alexandra Leary, Catherine

Plus en détail

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome à cellules claires de l ovaire. Prise en charge

Observatoire des Tumeurs Malignes Rares Gynécologiques Adénocarcinome à cellules claires de l ovaire. Prise en charge Suspicion de tumeur maligne rare de l ovaire Bilan Anamnèse Examen clinique Examens biologiques : AFP, HCG, LDH, CA 19.9, CA 125, Oestradiol, Inhibine B, NSE, AMH Scanner TAP +/- cérébral (si maladie métastatique)

Plus en détail

Journée de Sénologie Interactive. Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid

Journée de Sénologie Interactive. Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Journée de Sénologie Interactive Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Mme S 51 ans XVII journées de sénologie le 18/09/14 Cas clinique interactif Dr Lalloum Marjorie; Dr Hocini Hamid Mme S., 51ans, consulte

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du col utérin

Thésaurus du Cancer du col utérin Thésaurus du Cancer du col utérin - 1 - Bilan pré thérapeutique Diagnostic d un micro infiltrant sur pièce de conisation - Ia1, limites saines : pas d autre investigation - Ia1, limites non saines ou emboles

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Echographie : masse de l ovaire gauche de 20 cm.

Echographie : masse de l ovaire gauche de 20 cm. 22 ans. Nullipare Ballonnements abdominaux & douleurs. Echographie : masse de l ovaire gauche de 20 cm. Laparotomie : Aspiration du kyste puis annexectomie. Pas d extension macroscopique hors de l ovaire.

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon

PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE. A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon PRISE EN CHARGE DU CANCER DE L OVAIRE: POINT DE VUE DU GYNÉCOLOGUE A-S Tholozan, L Courtois, JL Sautière Service de Gynécologie CHU Besançon INTRODUCTION 4 % des cancers de la femme 4000 nouveaux cas/an

Plus en détail

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 Épidémiologie Tumeur rare 10% des sarcomes utérins 0,2% des néoplasies utérines Ashraf-Ganjoei T et al. World J Surg Oncol. 2006

Plus en détail

Cas cliniques. Bordeaux, 29 novembre 2012

Cas cliniques. Bordeaux, 29 novembre 2012 Cas cliniques Certificat t Cancérologie. Bordeaux, 29 novembre 2012 Cas clinique 1 Mme C, née le 17 juin 1921 À 82 ans (2003) : Atcdts : Angine de poitrine, AVC ischémique régressif, sténose carotidienne

Plus en détail

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES Elise Zareski, Service de Radiologie, Gustave Roussy Corinne Balleyguier, Philippe Morice, Sébastien Gouy, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Catherine Lhommé,

Plus en détail

Cancer de l endomètre

Cancer de l endomètre Cancer de l endomètre Dr Gwénaëlle Boivin- Le Pottier Centre de lutte contre le cancer de Rennes/ CHU hôpital sud de Rennes RENNES BZH Introduction Saignements post ménopausiques = principal symptôme Diagnostic

Plus en détail

Evaluation IRM préthérapeutique de. l endomètre et nouvelle classification FIGO. Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne

Evaluation IRM préthérapeutique de. l endomètre et nouvelle classification FIGO. Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Evaluation IRM préthérapeutique de l infiltration ti myométriale des cancers de l endomètre et nouvelle classification

Plus en détail

Lésions macroscopiques. Lésions infracliniques. Eléments histologiques sur la biopsie nécessaires à la prise de décision thérapeutique :

Lésions macroscopiques. Lésions infracliniques. Eléments histologiques sur la biopsie nécessaires à la prise de décision thérapeutique : Lésions macroscopiques Le référentiel ne concerne que les carcinomes épidermoïdes et les adénocarcinomes du col de l utérus. Tous les dossiers sont à présenter en RCP avant toute décision thérapeutique.

Plus en détail

9/ Tumeurs gynécologiques

9/ Tumeurs gynécologiques SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux I. Cancer de l'endomètre 9/ Tumeurs gynécologiques Endomètre: muqueuse qui tapisse la cavité utérine Epidémiologie Femmes ménopausées dans 80% des cas Pic de prévalence

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Thérapies ciblées. J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé

Thérapies ciblées. J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé Thérapies ciblées J. Alexandre, F. Joly, C. Lhommé, F. Selle, E. Pujade Lauraine, H. Curé Bevacizumab en traitement initial: pour quelles patientes? Accord professionnel A- Situations où le bevacizumab

Plus en détail

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus

Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Radiothérapie de la femme âgée atteinte d un carcinome de l utérus Jean-Marc Simon / Idriss Troussier Service d Oncologie Radiothérapique HU Pitié-Salpêtrière Charles Foix Radiothérapie de la femme âgée

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique 13 ème congrès national de la SAERM Alger le 23 Mai 2015 PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique KHODJA.R DAMENE DEBBIH FARAH LAKHDARA HADJAR 2015 CANCER DE L

Plus en détail

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de :

Réseau Onco Poitou-Charentes Mise à jour du référentiel régional des tumeurs de l endomètre (Décembre 2013) ******* ******* Sous la conduite de : 1 Les référentiels de bonnes pratiques cliniques des tumeurs de l endomètre. Version 2013 Sous la conduite de : Cédric NADEAU Service de Gynécologie - Obstétrique - CHU de Poitiers & Yannick THIROUARD

Plus en détail

CANCER DE L OVAIRE. Constance PENEAU Interne en Gynécologie- Obstétrique Octobre 2014

CANCER DE L OVAIRE. Constance PENEAU Interne en Gynécologie- Obstétrique Octobre 2014 CANCER DE L OVAIRE Constance PENEAU Interne en Gynécologie- Obstétrique Octobre 2014 CANCER DE L OVAIRE EPIDEMIOLOGIE 12 à 14 / 100 000 aug à 50 / 100 000 55 et 65 ans 3000 nx cas par an Mauvais pronostic

Plus en détail

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot

Soins infirmiers en Onco-gynécologie. J. Rousset 2013/ IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot Soins infirmiers en Onco-gynécologie J. Rousset 2013/2014 - IFSI Rockefeller D après cours de V. Fiot 1. Le cancer du col de l utérus 1. Le cancer du col de l utérus 1.1. EPIDEMIOLOGIE 11ème des cancers

Plus en détail

TUMEURS RARES DE L OVAIRE

TUMEURS RARES DE L OVAIRE TUMEURS RARES DE L OVAIRE - Epithéliales - Non épithéliales C. Lhommé; P. Pautier DU IGR 2016 Tumeurs épithéliales rares de l ovaire Carcinosarcome de l ovaire Carcinome séreux de bas grade de l ovaire

Plus en détail

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Cancer de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 201 3 1 Table des matières 1. Fréquence, épidémiologie... 3 2. Types histologiques... 3 3. Facteurs de risque, carcinogenèse, modalités d'extension...3

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

Thésaurus du cancer du thymus

Thésaurus du cancer du thymus Thésaurus du cancer du thymus - 1 - Suspicion de tumeur épithéliale du thymus Bilan préthérapeutique Standards : * Radiographie thoracique * Tomodensitométrie thoracique * Epreuves fonctionnelles respiratoires

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV

Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV Prise en charge chirurgicale et chimiothérapie néoadjuvante des cancers de l ovaire stade III-IV JM. Classe, R. Rouzier, O.Glehen, P.Meeus, L.Gladieff, JM. Bereder, F Lécuru Population concernée par la

Plus en détail

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique

10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique 10 ème rencontre régionale de cancérologie gynécologique NIORT 3 Mars 2016 Chirurgie oncologique gynécologique Réflexions autour de la qualité a partir d exemples Dr Cédric NADEAU Service de Gynécologie

Plus en détail

Processus tumoraux UE 2.9

Processus tumoraux UE 2.9 Processus tumoraux UE 2.9 Dominique Béchade Institut Bergonié Bordeaux Généralités en cancérologie (2) Plan du cours généralités en cancérologie (2) Introduction Circonstances de découverte d un cancer

Plus en détail

CANCER DU SEIN. Dr de GOURNAY Emmanuel Département de Chirurgie

CANCER DU SEIN. Dr de GOURNAY Emmanuel Département de Chirurgie CANCER DU SEIN Dr de GOURNAY Emmanuel Département de Chirurgie CANCER DU SEIN Incidence: 50 000 nouveaux cas Décès: plus de 11 000 par an 1 femme sur 8 Problème de santé publique Implications sociales

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules - avril 2009 - Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) Tout nouveau patient ayant un cancer bronchique

Plus en détail

R2c Gynécologie Cancer de l Ovaire. Cancer de l ovaire

R2c Gynécologie Cancer de l Ovaire. Cancer de l ovaire Cancer de l ovaire I-Arbres de Décision I.1-Stratégie chirurgicale des cancers de l ovaire Cancer opérable d emblée Cancer inopérable Traitement complémentaire suivant le niveau Option 1 Chimiothérapie

Plus en détail

Prise en charge initiale des cancers gynécologiques : Référentiels de la Société Française d Oncologie Gynécologique*

Prise en charge initiale des cancers gynécologiques : Référentiels de la Société Française d Oncologie Gynécologique* Prise en charge initiale des cancers gynécologiques : Référentiels de la Société Française d Oncologie Gynécologique* Coordinateurs: Querleu Denis, Bonnier Pascal, Morice Philippe, Narducci Fabrice Avec

Plus en détail

PAOLA-1. peritoneal cancer

PAOLA-1. peritoneal cancer PAOLA-1 Platine, Avastin and OLAparib in 1 st line of advanced high grade epithelial ovarian, fallopian tube, or primary peritoneal cancer Randomized, Double-blind, Phase III Trial of olaparib vs. placebo

Plus en détail

LES TUMEURS OVARIENNES

LES TUMEURS OVARIENNES LES TUMEURS OVARIENNES COURS PRESENTE PAR DR A.ABES MAITRE-ASSISTANTE EN GYNECOLOGIE-OBSTETRIQUE EHS SMK I. INTRODUCTION-GENERALITES : Les tumeurs ovariennes regroupent l ensemble des tumeurs qui se développent

Plus en détail

Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins. Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015

Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins. Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015 + Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015 + Classification Les sarcomes utérins sont rares : 1% des tumeurs malignes gynécologiques : 3,3/100.000

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DE L OVAIRE

RECOMMANDATIONS POUR LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DE L OVAIRE RECOMMANDATIONS POUR LE TRAITEMENT CHIRURGICAL DES CANCERS DE L OVAIRE A.Barkat B.Chafi M.Derguini (ALGERIE) 13 eme congrès de la SAERM 22-23 mai 2015 Alger Pourquoi recommander? homogénéiser les pratiques

Plus en détail

CANCER DE L ENDOMETRE

CANCER DE L ENDOMETRE CANCER DE L ENDOMETRE Circonstances diagnostic MÉTRORRAGIES POST-MÉNOPAUSIQUES : Spontanées Indolores Peu abondantes Autres : Leucorrhées purulentes = pyométrie DL pelviennes SFU ou rectaux FCV révélateur

Plus en détail

Pronostic du cancer de l endomètre

Pronostic du cancer de l endomètre Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Cancer de l endomètre Emile Daraï, Marcos Ballester Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, IUC, Université

Plus en détail

Cours de DES Gynécologie 06/01/2017

Cours de DES Gynécologie 06/01/2017 Cours de DES Gynécologie 06/01/2017 Cas clinique N 1 Cancer ovarien en première ligne Interne: Sahir Javed Tuteur: Docteur Anne Ploquin (CCA Hôpital Huriez, CHRU Lille) Mme A. 45 ans Antécédents personnels

Plus en détail

Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005)

Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005) Tuméfaction pelvienne chez la femme (342) Professeur Pierre BERNARD Août 2002 (Mise à jour avril 2005) Pré-Requis : L examen clinique gynécologique L imagerie pelvienne Les marqueurs tumoraux L endoscopie

Plus en détail

Définition Tumeur des cellules germinales de type séminome Primitive de localisation non testiculaire (extra-gonadique) Localisation Par ordre de fréq

Définition Tumeur des cellules germinales de type séminome Primitive de localisation non testiculaire (extra-gonadique) Localisation Par ordre de fréq Séminome extra-gonadique (à propos d un cas) Henriot C., Palascak P., Sachova J., Chabod P., Khamlu A., Petitjean A., Bouchareb M., Nader N., Sauvain J.L., CHI Vesoul Définition Incidence et Etiologie

Plus en détail

SUIVI DES CANCERS. Jérôme Chouinard Service de chirurgie générale CSSSRN

SUIVI DES CANCERS. Jérôme Chouinard Service de chirurgie générale CSSSRN SUIVI DES CANCERS Jérôme Chouinard Service de chirurgie générale CSSSRN QUESTIONS PRÉ-TEST 1. Dans ma pratique, j assure le suivi de cancer : A) Chez la majorité de mes patients atteints de cancer B) Chez

Plus en détail

Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR FEVRIER 2016

Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR FEVRIER 2016 Référentiel Cancer de l Ovaire ONCO LR FEVRIER 2016 RCP DE RECOURS GYNECOLOGIE/RESEAU TMRG ICM LES MARDIS 17h30-20h 12/01/2016 26/01/2016 09/02/2016 23/02/2016 08/03/2016 22/03/2016 12/04/2016 26/04/2016

Plus en détail

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants :

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants : Andrea Gombos (andrea.gombos@bordet.be) 1. Cancer du sein non métastatique Cancer du sein guidelines PSOM Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments

Plus en détail

Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col

Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Emile Daraï, Sofiane Bendifallah, Marcos Ballester Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon, IUC, Université

Plus en détail

Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col

Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Onco-gériatrie: Traitement chirurgical des cancers de l endomètre, de l ovaire et du col Jeudi 24 mars 2016 Geoffroy Canlorbe Emile Daraï, Marcos Ballester Service de Gynécologie-Obstétrique, Hôpital Tenon,

Plus en détail

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9

Zone A: 5 à 9. ZONE: A de 5 à 9 ZONE: A de 5 à 9 5 - CAT DEVANT UNE LESION SUSPECTE:Suspicion de mélanome Exérè se complète de la lésion suspecte Mélanome in situ? : Marge d exérèse: 0,5cm (+si mélanome sur Dubreuilh*) Breslow 1mm? Ulcération

Plus en détail

Les cancers de l endomètre

Les cancers de l endomètre Chapitre 2 Les cancers de l endomètre Généralités Prise en charge Il convient d évaluer les facteurs de comorbidité et l espérance de vie. La stratégie thérapeutique repose principalement sur l opérabilité

Plus en détail

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules Carcinome neuroendocrine à grandes cellules C. Clément-Duchêne Institut de Cancérologie de Lorraine Introduction Groupe hétérogène de tumeurs (histologie, immunohistochimie, moléculaire, pronostic et thérapeutique)

Plus en détail

Recommandations nationales Cancer de l endomètre

Recommandations nationales Cancer de l endomètre Recommandations nationales Cancer de l endomètre Querleu Denis, Daraï Emile, Dorangeon Pierre-Hervé, Genestie Catherine, Haie-Meder Christine, Joly Florence, Marret Henri, Morice Philippe, Narducci Fabrice,

Plus en détail

REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DE L OVAIRE

REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DE L OVAIRE REFERENTIEL REGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS DE L OVAIRE Validé le 23/02/2012 Réseau Onco-Poitou-Charentes 2 rue de la Milétrie - BP 577-86021 POITIERS cedex Tel : 05.49.44.37.70 Fax : 05.49.44.37.73

Plus en détail

Cancers SEINGYNECO Décembre 2010

Cancers SEINGYNECO Décembre 2010 Cancers SEINGYNECO Décembre 2010 CANCER DU COL DE L UTERUS Version validée : 16/12/2010 Cible(s) Anatomopathologistes, chirurgiens généralistes, chirurgiens gynécologues, chirurgiens viscéraux, généticiens,

Plus en détail

Bilan initial. Bilan d extension

Bilan initial. Bilan d extension Ce référentiel aborde le bilan diagnostique des carcinomes de l endomètre utérin et ses traitements (Cf. page 39). Toute métrorragie, notamment après la ménopause, nécessite une exploration endo-utérine

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Catherine Uzan, Sébastien S Gouy,, Philippe Morice,, Pierre Duvillard, Christine Haie Meder,, Patricia Pautier,, Catherine

Plus en détail

Traitement des cancers de l ovaire stade I et II. Journées de DESC-SCVO 7-8 juin 2007 Poitiers Abet E.

Traitement des cancers de l ovaire stade I et II. Journées de DESC-SCVO 7-8 juin 2007 Poitiers Abet E. Traitement des cancers de l ovaire stade I et II Journées de DESC-SCVO 7-8 juin 2007 Poitiers Abet E. Epidémiologie Incidence en France : 4500 nouveaux cas par an 3,8% des cancers de la femme 6,1% des

Plus en détail

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE IMAGERIE GYNECOLOGIQUE Rédacteurs : Pour la Société d Imagerie Génito-Urinaire (SIGU) Corinne Balleyguier, Marc Bazot, Isabelle Thomassin-Naggara Relecture : Pour le Collège des Enseignants de Radiologie

Plus en détail

CANCERS DE L ENDOMETRE

CANCERS DE L ENDOMETRE CANCERS DE L ENDOMETRE PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE et THERAPEUTIQUE Version 5-1 Juin 2017 - Ce référentiel a été initialement réalisé en 2005 et mis à jour en 2008, 2011 dans le cadre du Réseau Régional

Plus en détail

Les cancers gynécologiques. Dr Laure Favier- Dr Leila Bengrine Cours IFSI de Dijon Le 13 janvier 2016

Les cancers gynécologiques. Dr Laure Favier- Dr Leila Bengrine Cours IFSI de Dijon Le 13 janvier 2016 Les cancers gynécologiques Dr Laure Favier- Dr Leila Bengrine Cours IFSI de Dijon Le 13 janvier 2016 Les cancers gynécologiques Le cancer de l ovaire et des trompes Le cancer de l utérus Cancer de vulve

Plus en détail

Une masse périnéale atypique

Une masse périnéale atypique IMAD -CHU de Nantes Une masse périnéale atypique Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE Mme P., 66 ans 2008 Consulte pour une tuméfaction périnéale Antécédents: Hysterectomie

Plus en détail

LE CANCER DU SEIN LOCALEMENT AVANCE.. peut encore être traité efficacement. Optimisations 2012 Dr Opinel Pierre CHPA

LE CANCER DU SEIN LOCALEMENT AVANCE.. peut encore être traité efficacement. Optimisations 2012 Dr Opinel Pierre CHPA LE CANCER DU SEIN LOCALEMENT AVANCE.. peut encore être traité efficacement. Optimisations 2012 Dr Opinel Pierre CHPA 1 Sein inflammatoire Urgence thérapeutique Nosologie bien définie Forme aigue du cancer

Plus en détail

** évaluées à l objectif x 10, elles sont significatives si elles sont modérées à sévères

** évaluées à l objectif x 10, elles sont significatives si elles sont modérées à sévères Les sarcomes utérins sont des tumeurs rares, représentant moins de 3 % des tumeurs malignes du tractus génital féminin et entre 3 et 7 % des tumeurs malignes du corps utérin. Il s agit d un groupe de tumeurs,

Plus en détail

Cancer de l'endomètre. Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux

Cancer de l'endomètre. Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux Cancer de l'endomètre Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux Épidémiologie 5 ème rang des cancers chez la femme 6560 nouveaux cas / an en 2010. Age moyen du diagnostic : 68 ans = cancer

Plus en détail

Item n 159 : Cancer du sein

Item n 159 : Cancer du sein Epidemiologie Item n 159 : Cancer du sein Cancer le plus fréquent de la femme : 10% des femmes en seront atteinte Cʼest un cancer hormono-dépendants Histologie la plus fréquente : adénocarcinome canalaire

Plus en détail

LA CHIRURGIE DES CANCERS

LA CHIRURGIE DES CANCERS Item 141 LA CHIRURGIE DES CANCERS Professeur B.Saint-Aubert 1 Principale arme thérapeutique en cancérologie, de plus en plus souvent associée aux autres types de traitement (radiothérapie - chimiothérapie).

Plus en détail

CRO TYPE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE L OVAIRE (hors CHIP)

CRO TYPE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE L OVAIRE (hors CHIP) CRO TYPE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DE L OVAIRE (hors CHIP) Laparotomie Cytologie péritonéale Carcinose péritonéale Médiane sous ombilicale / sus et sous ombilicale PCI de Sugarbacker (Annexes)

Plus en détail

-avant injection de produit contraste : . masse abdomino-pelvienne hétérogène avec plages hyper denses; en grande partie solide

-avant injection de produit contraste : . masse abdomino-pelvienne hétérogène avec plages hyper denses; en grande partie solide Femme 50 ans.douleurs abdominales depuis 48h. Vomissements. Anémie Hb=9.9g/dl Pas d ATCD. Masse abdomino pelvienne palpable.un scanner abdomino-pelvien est réalisé quelles sont les éléments sémiologiques

Plus en détail

Lors de la découverte d une masse pelvienne par le médecin

Lors de la découverte d une masse pelvienne par le médecin ref153_marret:mise en page 1 1/02/13 16:51 Page 1 I - 10 Q 153 apple Marie Cayrolapple, apple Lobna Ouldamerapple, Pr Henri Marret Pôle de gynécologie, obstétrique, médecine fœtale et reproduction humaine,

Plus en détail

Par les PH et PU-PH du Centre Aliénor d Aquitaine, CHU Bordeaux et de l Institut Bergonié

Par les PH et PU-PH du Centre Aliénor d Aquitaine, CHU Bordeaux et de l Institut Bergonié Par les PH et PU-PH du Centre Aliénor d Aquitaine, CHU Bordeaux et de l Institut Bergonié Introduction «masse ovarienne ou tumeur de l ovaire» regroupe des pathologies très variées: Kyste fonctionnel Kyste

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC)

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC) RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail