Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment"

Transcription

1 + Post-processing of multimodel hydrological forecasts for the Baskatong catchment Fabian Tito Arandia Martinez Marie-Amélie Boucher Jocelyn Gaudet Maria-Helena Ramos

2 + Context n Master degree subject: «Conception of an operational multimodel hydrologic ensemble forecasts system» n Partnership : IREQ (Hydro-Quebec Research Institute) n Goal: Compare the performance of ensemble hydrological forecasts produced with 3 state-of-the-art atmospheric models (EU, CAN, USA) to Hydro-Quebec analog type hydrological forecasts.

3 Atmospheric Model(s) Downscalling Streamflow Observations (if available) Meteorological Observations Spatial interpolation Under-captation correction Pre-processing Initial conditions Parameters Hydrological Model(s) HSAMI Ensemble forecasts (members) Decision making Management constraints Risk aversion Forecasts value Assimilation Post-processing Communication forecaster-user

4 + Introduction n Raw forecasts are undispersive. n Sources of uncertainty: Meteorological model structure, initial conditions. n Does the multi-model approach performs well in an operational context? n Kernel-based post-processing and BMA n Sample: 2011 to 2013

5 + Baskatong

6 + Baskatong

7 + Multi-model meteorological forecasts Country Institution Location Members Lead time Canada U.S.A Meteorological Service of Canada NOAA Climate Center Montreal days 1 x1 Washington days 1 x1 Resolution Europe ECMWF Reading days 0.33 x0.33 As available in the TIGGE Database

8 + Bias correction

9 + Bias correction

10 + Bias correction 2013

11 + Best-member (Roulston and Smith, 2003) n «The basic idea is to dress each raw ensemble member with a probability distribution function (the kernel) defined by it s bandwitdth (spread) and next forming a mixture distribution by summing all the members» (Boucher et al., 2014) n Non-parametric methods n Do not require major calculation ressources

12 + Best member method n Kernel based approach n Best member error: n Post-processed ensemble: n Compute the bandwidth based on the best member errors.

13 + Weighted kernel dressing method (Fortin et al.) n Based on rank statistics n Store errors by rank statistics into a vector ( ). n Weight each rank according to its frequency using a Beta distribution. n Weight and dress each member according to its rank (2013).

14 + Regression method n Applied to bias-corrected forecasts n Simplified version of Gneiting et al. (2005) n Post processed members are drawn from a gaussian distribution n The parameters a, b, c and d are obtained by minimizing the CRPS

15 + Bayesian Model Averaging (Raftery et al., 2003) n Competition among models (CMC, NOAA, ECMWF) n Atmospheric model uncertainty n Previously used with temperature and wind forecasts n Sliding window: 60 days n E-M Algorithm: weights and parameters of gamma distribution (Tolerance) Training dataset n Exchangeable members (Same weight for all members of a given model)

16 + Bayesian Model Averaging p(y f 1, f 3 ) Model 1 σ 1 p(y f 1 ) f 1 w 1 f 1 + Σw k f k Model 2 σ 2 f 2 w 2 f 2 = Model 3 p(y f 2 ) + Multimodel Average σ 3 f 3 w 3 f 3 p(y f 3 ) Adapted from Woods, EGU 2006

17 + Results Kernel Post-Processing (CAN)

18 + Results Kernel Post-Processing (USA)

19 + Results Kernel Post-Processing (EU)

20 + Results BMA BSKG CRPS CRPS (m^3/s) LEGEND ECMF CWAO KWBC GE BMA Lead Time

21 +

22 + Weights

23 + Weights

24 + Weights

25 + Conclusion n Post-processing clearly improves the forecasts performance n BMA Weights: Why this variation on the weights? n Spread of the BMA: Problem with high flows n Find a common ground performance assessment metric for both analog based HQ forecasts and multi-model ensemble forecasts.

26 + Questions

27 + Modèle Hydrologique HSAMI n Modèle conceptuel et global à base de réservoirs linéaires. n Apport en eau au bassin versant: Ruissellement de surface, vidange de la réserve intermédiaire, vidange de la zone saturée. n Intrants du modèle : Température minimale, température maximale, pluie, neige, neige au sol (optionnel) (V. Fortin, 2000)

28 + HSAMI: Modèles des apports améliorés Les paramètres calés seront fournis (23 paramètres à calibrer) Algorithme de simulation: Évaporation potentielle Précipitation directe au réservoir Interception pluie et neige Séparation eau en surface: infiltration et ruissellement de surface Écoulement eau vertical Écoulement horizontal Calcul de l apport naturel au réservoir Chauffe: variables d état stables (Historique depuis 1950) Source: Fortin, 2000

29 + Performance d une prévision Source: Notes de cours 6MDI868 Sujets spéciaux en hydrologie 14/ 26

30 + CRPS (Continous Ranked Probability Score) F i f (x) F i o (x) CRPS( forecast ) = 1 ncases ncases i=1 x= x= F f i (x) F o 2 ( i (x)) dx Probabilité de la Fonction de densité cumulative de la prévision D ensemble Probabilité de la Fonction de densité cumulative de la prévision De l observation. Source: Hamill Source: T. Gneiting, et A. E. Raftery, / 26

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent

Classification. Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent Classification Session organisée par Charles Bouveyron et Francois Caron et Marie Chavent La classification a pour objet de regrouper des données en classes possédant des caractéristiques similaires. La

Plus en détail

Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM)

Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM) Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM) Présenté par: Irfan Ahmad (Doctorant en 2 éme année) Encadré par: Alina Voda & Gildas Besançon GIPSA-lab, Département Automatique Grenoble, France

Plus en détail

Imputation multiple pour variables qualitatives par analyse des correspondances multiples

Imputation multiple pour variables qualitatives par analyse des correspondances multiples Imputation multiple pour variables qualitatives par analyse des correspondances multiples Vincent Audigier & François Husson & Julie Josse Laboratoire de mathématiques appliquées, Agrocampus Ouest 65 rue

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project

Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project Early Warning Systems for Desert Locusts a West Africa Pilot Project National Meteorological Service of the Republic of Senegal National Meteorological Service of the Islamic Republic of Mauritania World

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009 ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 28/29 DS Commande robuste - - 19 janvier 29 Nom Prénom Signature ATTENTION: Mettre votre nom et répondre directement sur les feuilles de l énoncé. Justifiez vos

Plus en détail

MEDIAPLANNING & HYBRIDATION APPLIQUE A L INTERNET

MEDIAPLANNING & HYBRIDATION APPLIQUE A L INTERNET MEDIAPLANNING & HYBRIDATION APPLIQUE A L INTERNET MOBILE Gaël Crochet 1 & Gilles Santini 2 1 Médiamétrie, 70 rue Rivay, 92532 Levallois-Perret, France, gcrochet@mediametrie.fr 2 Vintco SARL, 8 rue Jean

Plus en détail

I. Programmation I. 1 Ecrire un programme en Scilab traduisant l organigramme montré ci-après (on pourra utiliser les annexes):

I. Programmation I. 1 Ecrire un programme en Scilab traduisant l organigramme montré ci-après (on pourra utiliser les annexes): Master Chimie Fondamentale et Appliquée : spécialité «Ingénierie Chimique» Examen «Programmation, Simulation des procédés» avril 2008a Nom : Prénom : groupe TD : I. Programmation I. 1 Ecrire un programme

Plus en détail

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son destinataire

Plus en détail

Validation probabiliste d un Système de Prévision d Ensemble

Validation probabiliste d un Système de Prévision d Ensemble Validation probabiliste d un Système de Prévision d Ensemble Guillem Candille, janvier 2006 Système de Prévision d Ensemble (EPS) (ECMWF Newsletter 90, 2001) Plan 1 Critères de validation probabiliste

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Face Recognition Performance: Man vs. Machine

Face Recognition Performance: Man vs. Machine 1 Face Recognition Performance: Man vs. Machine Andy Adler Systems and Computer Engineering Carleton University, Ottawa, Canada Are these the same person? 2 3 Same person? Yes I have just demonstrated

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013 Cube de textes et opérateur d'agrégation basé sur un modèle vectoriel adapté Text Cube Model and aggregation operator based on an adapted vector space model Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb,

Plus en détail

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment

Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment Excellence dedicated to nuclear medicine, public health and environment TOC 1. Introduction 2. Quick win 3. External events not in the original design basis 3. Costs 4. Perspectives Excellence dedicated

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v2 Date : 23 July 2013 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax:

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

Modélisation couplée des processus de surface et souterrains pour prédire la distribution spatiale de l'évapotranspiration.

Modélisation couplée des processus de surface et souterrains pour prédire la distribution spatiale de l'évapotranspiration. Contacts : jean-martial.cohard@ujf-grenoble.fr AMA Fall Meeting 2013 Toulouse, 22-24 janvier Modélisation couplée des processus de surface et souterrains pour prédire la distribution spatiale de l'évapotranspiration.

Plus en détail

Software Design Description

Software Design Description Software Design Description ABSTRACT: KEYWORDS: APPROVED: AUTHOR PROJECT MANAGER PRODUCT OWNER General information/recommendations A SDD provides a representation of a software system created to facilitate

Plus en détail

MOHICAN. MOdèle Hydrologique Intégré pour le calcul des Crues et l Amplitude des Niveaux d eau

MOHICAN. MOdèle Hydrologique Intégré pour le calcul des Crues et l Amplitude des Niveaux d eau MOHICAN MOdèle Hydrologique Intégré pour le calcul des Crues et l Amplitude des Niveaux d eau Integrated hydrological Model for the calculation of floods and water levels FSAGx HA Prof. Mme Dautrebande

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Modélisation d un code numérique par un processus gaussien, application au calcul d une courbe de probabilité de dépasser un seuil

Modélisation d un code numérique par un processus gaussien, application au calcul d une courbe de probabilité de dépasser un seuil Modélisation d un code numérique par un processus gaussien, application au calcul d une courbe de probabilité de dépasser un seuil Séverine Demeyer, Frédéric Jenson, Nicolas Dominguez CEA, LIST, F-91191

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Classification. Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. To cite this version: HAL Id: inria-00496744 https://hal.inria.

Classification. Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. To cite this version: HAL Id: inria-00496744 https://hal.inria. Classification Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent To cite this version: Charles Bouveyron, Francois Caron, Marie Chavent. Classification. Journées MAS et Journée en l honneur de Jacques Neveu,

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain

Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Flood risk assessment in the Hydrographic Ebro Basin. Spain Évaluation du Risque d Inondation dans la Démarcation Hydrographique de Congrès SHF, Evénements extrêmes fluviaux et maritimes, Paris, 1-2 février

Plus en détail

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility

Girls and Boys, Women and Men - Filles et garçons, femmes et hommes - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Girls and Boys, Women and Men - respecting differences, promoting equality and sharing responsibility Filles et garçons, femmes et hommes - respecter les différences, promouvoir l égalité et partager les

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Décodage de l activité neuronale

Décodage de l activité neuronale Décodage de l activité neuronale Neurophysiologie et neuro-prosthétique Musallan et al, 2004 Utiliser les signaux physiologiques pour activer des prothèses distantes, plus ou moins intelligentes Neurophysiologie

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

L e s p r o d u c t i o n s. P r o d u c t i o n s

L e s p r o d u c t i o n s. P r o d u c t i o n s L e s p r o d u c t i o n s P r o d u c t i o n s Concepteurs d événements Event designers Profil Les Productions Évoilà! ont pour mission de créer des événements sur mesure offrant une expérience mémorable

Plus en détail

BINDINGMOUNTING MONTAGEFIXATIONS

BINDINGMOUNTING MONTAGEFIXATIONS BINDINGMOUNTING MONTAGEFIXATIONS This Dupraz D2 ski model, will provide you unexpected sensations in all snow conditions.before skiing it, one last step: the binding mounting. Traditionnal mounting tools

Plus en détail

DOSIMETRY: Present researches and future challenges

DOSIMETRY: Present researches and future challenges DOSIMETRY: Present researches and future challenges Joe Wiart & Man Fai Wong Orange Labs "Il faut de l'imagination pour se représenter la réalitr alité" Giuseppe Pontiggia recherche & développement Outline

Plus en détail

2015 CANSI National Seminar Telemark Program*

2015 CANSI National Seminar Telemark Program* Le français suit. 2015 CANSI National Seminar Telemark Program* March 24 7:30pm - 10:00pm - Welcome reception co-sponsored by CANSI and CSIA (Bulldog Grand Café) March 25 - Telemark Professional Development

Plus en détail

3D scene reconstruction using a Time-Of-Flight camera

3D scene reconstruction using a Time-Of-Flight camera 3D scene reconstruction using a Time-Of-Flight camera 1 Titre de la présentation Le Fonds européen de développement régional et la Région wallonne investissent dans votre avenir Outline Introduction Camera

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne UFR 27

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne UFR 27 Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne UFR 27 Etudiants entrants en programmes d échange 2014-2015 / Incoming students in exchange programs 2014-2015 Master M1 Mathématiques Appliquées à l Economie et à

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE

CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE CONVENTION FOR THE JOINT SUPERVISION OF THESIS - SAMPLE CONVENTION DE COTUTELLE DE THESE (Note: This sample agreement will normally be initiated by the European/other partner institution on their proforma)

Plus en détail

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form

8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form F-8a-v1 1 / 7 8. Cours virtuel Enjeux nordiques / Online Class Northern Issues Formulaire de demande de bourse / Fellowship Application Form Nom de famille du candidat Langue de correspondance Français

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

FOURTH SESSION : "MRP & CRP"

FOURTH SESSION : MRP & CRP FOURTH SESSION : "MRP & CRP" Objectifs : Etre capable d analyser un plan directeur de fabrication (MPS). Pour cela il faut pouvoir : - exploser le plan en termes des différents composants, - Comprendre

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

Détermination des fréquences propres d une structure avec paramètres incertains

Détermination des fréquences propres d une structure avec paramètres incertains Détermination des fréquences propres d une structure avec paramètres incertains Etienne ARNOULT Abdelhamid TOUACHE Pascal LARDEUR Université de Technologie de Compiègne Laboratoire Roberval BP 20 529 60

Plus en détail

Université Paris 1 UFR 27

Université Paris 1 UFR 27 Université Paris 1 UFR 27 Etudiants entrants en programmes d échange 2013-2014 / Incoming students in exchange programs 2013-2014 Master M1 Mathématiques Appliquées à l Economie et à la Finance (MAEF)

Plus en détail

Polices de Sécurité Grille

Polices de Sécurité Grille Polices de Sécurité Grille Vue d ensemble Rolf Rumler, CC-IN2P3 ACP, Paris, 2009-04-02 www.eu-egee.org EGEE and glite are registered trademarks Contenu Introduction Liste commentée des documents Grid Security

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL OPTIMISATION SOUS CONTRAINTES D UN MODÈLE HYDROLOGIQUE POUR UNE REPRÉSENTATION DE LA PHYSIQUE DES PROCESSUS

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL OPTIMISATION SOUS CONTRAINTES D UN MODÈLE HYDROLOGIQUE POUR UNE REPRÉSENTATION DE LA PHYSIQUE DES PROCESSUS UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL OPTIMISATION SOUS CONTRAINTES D UN MODÈLE HYDROLOGIQUE POUR UNE REPRÉSENTATION DE LA PHYSIQUE DES PROCESSUS DOMINIQUE CARTIER DÉPARTEMENT DE MATHÉMATIQUES ET DE GÉNIE INDUSTRIEL

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Des enjeux à l exercice de PCI

Des enjeux à l exercice de PCI Cette présentation a été effectuée le 25 novembre 2013, au cours des «4es Journées sur la prévention des infections nosocomiales (Jour 1) - 10 ans de prévention et de contrôle des infections : qu avons-nous

Plus en détail

Réseaux de neurones formels

Réseaux de neurones formels Réseaux de neurones formels Christian Jutten Lab. des Images et des Signaux (LIS) UMR 5083 Centre National de la Recherche Scientifique, Institut National Polytechnique de Grenoble, Université Joseph Fourier

Plus en détail

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 APPRENTISSAGE INTERACTIF definition Contours encore assez flous dans le champ de l apprentissage automatique. Néanmoins,

Plus en détail

Télécharger les données à utiliser dans le CPT

Télécharger les données à utiliser dans le CPT Télécharger les données à utiliser dans le CPT Les données à utiliser dans le CPT sont disponibles à la librairie de banque donnée de l IRI. Cette présentation démontre comment : Accéder aux données, Créer

Plus en détail

Low Frequency radio data

Low Frequency radio data Low Frequency radio data Frequency band: - a few khz to ~50 MHz Solar system sources: - magnetized planets (auroral emissions) - the Sun Data: - type: dynamic spectra - main physical parameters: spectral

Plus en détail

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com orthopaedics metoxit.com The Swiss spirit of innovation Société Gamme de produits Qualité Fondée en 1978, Metoxit AG est une entreprise Suisse à taille humaine qui est spécialisée dans la production et

Plus en détail

Expériences avec les appareils de mesure - II G. Gremaud

Expériences avec les appareils de mesure - II G. Gremaud Expériences avec les appareils de mesure - II G. Gremaud ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE GW-INSTEK TTi THURLBY- THANDAR ROLINE/ METEX HAMEG a) essais des appareils a) se familiariser durant une

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

Save the Children. Suivi - Evaluation. Collecte et Utilisation des Données. Participation des parties prenantes

Save the Children. Suivi - Evaluation. Collecte et Utilisation des Données. Participation des parties prenantes Suivi - Evaluation Collecte et Utilisation des Données Participation des parties prenantes Frédéric Arsène DAYAMBA Coordonnateur MEAL 23/04/2015 Save the Children 1 Overview of the Module : Data Collection

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Exercices sur SQL server 2000

Exercices sur SQL server 2000 Exercices sur SQL server 2000 La diagramme de classe : Exercices sur SQL server 2000 Le modèle relationnel correspondant : 1 Créer les tables Clic-droit on Tables et choisir «New Table» Créer la table

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam.

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Loic Guézo, Senior Managing Consultant, IBM ISS. agenda 1 Le partenariat IBM Crossbeam

Plus en détail

Modifications par Drumco énergie pour le climat québécois - Ajout d un chauffe panne à l huile - Ajout d un chauffe-régulateur - Ajout d un chauffe-carburateur - Ajout d un Thermo-Cube (multiprises avec

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

NCTS INFORMATION QUANT AUX NOUVEAUTES POUR 2010

NCTS INFORMATION QUANT AUX NOUVEAUTES POUR 2010 NCTS INFORMATION QUANT AUX NOUVEAUTES POUR 2010 Sur pied des nouveaux articles 365, paragraphe 4 (NCTS) et 455bis, paragraphe 4 (NCTS-TIR) du Code Communautaire d'application 1, le principal obligé doit

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

TEST DE MONTE CARLO DE DETECTION DE MODIFICATIONS CLIMATIQUES

TEST DE MONTE CARLO DE DETECTION DE MODIFICATIONS CLIMATIQUES TEST DE MONTE CARLO DE DETECTION DE MODIFICATIONS CLIMATIQUES Jean-Cléophas ONDO (*) (*) Institut Sous-régional de Statistique et d Economie Appliquée (ISSEA) Résumé Les procédures couramment utilisées

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

Mclust : Déceler des groupes dans un jeu de données grâce aux mélanges gaussiens.

Mclust : Déceler des groupes dans un jeu de données grâce aux mélanges gaussiens. Adrien Perrard. UMR 7205, MNHN Mclust : Déceler des groupes dans un jeu de données grâce aux mélanges gaussiens. Partition et mélanges gaussiens Partition et mélanges gaussiens Partition et mélanges gaussiens

Plus en détail

SMOS at a Glance ou. Les tribulations d un PrOjet. Yann CNES- Cesbio Et le SMOS team

SMOS at a Glance ou. Les tribulations d un PrOjet. Yann CNES- Cesbio Et le SMOS team SMOS at a Glance ou Les tribulations d un PrOjet Yann CNES- Cesbio Et le SMOS team Du Rêve aux données Pourquoi SMOS Comment SMOS Premiers résultats Premier Bilan Perspectives CATDS et conclusions Où en

Plus en détail

5. Infiltration et écoulements

5. Infiltration et écoulements 5. Infiltration et écoulements 5.1. Définitions et paramètres descriptifs de l infiltration 5.2. Facteurs influençant l infiltration 5.3. Variation du taux d infiltration au cours d une averse 5.4. Modélisation

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

CMBEC 32 May 22, 2009

CMBEC 32 May 22, 2009 MEDICAL DEVICE REGULATIONS OVERVIEW CMBEC 32 May 22, 2009 Sarah Chandler A/Head, Regulatory and Scientific Section Medical Devices Bureau (MDB) Therapeutic Products Directorate (TPD) 613-954-0285 sarah_chandler@hc-sc.gc.ca

Plus en détail

Approche bayésienne des modèles à équations structurelles

Approche bayésienne des modèles à équations structurelles Manuscrit auteur, publié dans "42èmes Journées de Statistique (2010)" Approche bayésienne des modèles à équations structurelles Séverine Demeyer 1,2 & Nicolas Fischer 1 & Gilbert Saporta 2 1 LNE, Laboratoire

Plus en détail

Bill 12 Projet de loi 12

Bill 12 Projet de loi 12 1ST SESSION, 41ST LEGISLATURE, ONTARIO 63 ELIZABETH II, 2014 1 re SESSION, 41 e LÉGISLATURE, ONTARIO 63 ELIZABETH II, 2014 Bill 12 Projet de loi 12 An Act to amend the Employment Standards Act, 2000 with

Plus en détail

1. Location. 2. Remove Mounting Base. 3. Installation to Wall. Quick Setup Guide 518_Q. Thermostat 518 03/13. Interior. Wall. 5 feet 1.5 m.

1. Location. 2. Remove Mounting Base. 3. Installation to Wall. Quick Setup Guide 518_Q. Thermostat 518 03/13. Interior. Wall. 5 feet 1.5 m. Thermostat 518 1. Location Quick Setup Guide Zoning 518_Q 03/13 Replaces: New Interior Wall 5 feet 1.5 m Exterior Wall 2. Remove Mounting Base 3. Installation to Wall Thermostat Front Thermostat Base Wall

Plus en détail

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat

Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat Monitoring des classes de neige des calottes polaires par Envisat (Résultats de WOOPI) N. Tran, A. Vernier (CLS) F. Rémy R (LEGOS) P. Féménias F (ESA) Calottes glaciaires & classification de la neige/glace

Plus en détail

Surveillance et maintenance prédictive : évaluation de la latence de fautes. Zineb SIMEU-ABAZI Univ. Joseph Fourier, LAG)

Surveillance et maintenance prédictive : évaluation de la latence de fautes. Zineb SIMEU-ABAZI Univ. Joseph Fourier, LAG) Surveillance et maintenance prédictive : évaluation de la latence de fautes Zineb SIMEU-ABAZI Univ. Joseph Fourier, LAG) SURVEILLANCE Analyser une situation et fournir des indicateurs! Détection de symptômes!

Plus en détail

PRECONISATION DE GERBAGE

PRECONISATION DE GERBAGE Superlift litres / diam. mm (8 ) Final packaging for pallet 1200 x 1000 mm. 1000 mm Final packaging for pallet 800 x 1200 mm. 800 mm 1200 mm 1200 mm Floor 35 containers High 5 containers (1 + 4) TOTAL:

Plus en détail

BOÎTES DE PÉTRI / PETRI PLATES 7

BOÎTES DE PÉTRI / PETRI PLATES 7 / / Ø 55 MM 8 BOÎTES CONTACT / CONTACT PLATES Ø 65 MM 8 / 14.2 Ø 90 MM 9 / 16.2 Ø 90 MM 10 / Ø 100 MM 10 / Ø 140 MM 11 BOÎTES CARRÉES / SQUARE PLATES 120X120 MM 12 / 20 GERMINATION Ø 90 MM 12 / 7 / / Ø55

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Analyse statistique et élaboration d un atlas éolien de la vallée du Cheliff

Analyse statistique et élaboration d un atlas éolien de la vallée du Cheliff Revue des Energies Renouvelables Vol. 10 N 4 (2007) 583 588 Analyse statistique et élaboration d un atlas éolien de la vallée du Cheliff F. Boukli Hacène 1, N. Kasbadji Merzouk 2 et L. Loukarfi 1 1 Faculté

Plus en détail

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations

Conférence Bales II - Mauritanie. Patrick Le Nôtre. Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations Conférence Bales II - Mauritanie Patrick Le Nôtre Directeur de la Stratégie - Secteur Finance Solutions risques et Réglementations AGENDA Le positionnement et l approche de SAS Notre légitimité dans les

Plus en détail

EIGHTH SESSION. "Project Management"

EIGHTH SESSION. Project Management EIGHTH SESSION "Project Management" Objectifs : L objectif de cette scéance est d apprendre à analyser et à planifier un projet. A cette fin nous étudierons : 1) la méthode des chemins critiques (CPM)

Plus en détail

Sélection de modèles avec l AIC et critères d information dérivés

Sélection de modèles avec l AIC et critères d information dérivés Sélection de modèles avec l AIC et critères d information dérivés Renaud LANCELOT et Matthieu LESNOFF Version 3, Novembre 2005 Ceci n est pas une revue exhaustive mais une courte introduction sur l'utilisation

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

CLASSEMENT DE LA REACTION AU FEU CONFORMEMENT A L EN 13501-1 + A1 : 2013

CLASSEMENT DE LA REACTION AU FEU CONFORMEMENT A L EN 13501-1 + A1 : 2013 Dossier / File P128500 - Document DE/1 - Page 1/6 Ce rapport constitue une extension du rapport de classement n M091439-DE/4 This report is an extension of the classification report n M091439-DE/4 CLASSEMENT

Plus en détail

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique?

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? TVP et algorithme de prédiction clinique - 1 Médiocre sensibilité et spécificité des signes et symptômes cliniques Utilité démontrée de la

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

Rountable conference on the revision of meat inspection Presentation of the outcome of the Lyon conference

Rountable conference on the revision of meat inspection Presentation of the outcome of the Lyon conference Rountable conference on the revision of meat inspection Presentation of the outcome of the Lyon conference Brussels 18 May 2010- Dr Pascale GILLI-DUNOYER General Directorate for Food Ministry of Food,

Plus en détail